Vous êtes sur la page 1sur 4

IV

8 JUIN 2018

4/06/2018

COURS & MARCHES

Productions végétales

 

CÉRÉALES

   

5 juin

   

ALIMENTATION ANIMALE

N : nominal ; C : camion ; TC : train complet ; P : péniche ; A : acheteur ; V : vendeur ; T : traité

     

1 er juin

Blé tendre

   

Récolte 2018

   

SONS ET ISSUES

 

/ t

Fob

 

Spécifications

 

Échéance

 

Euro/tonne

 

Observations

   

Sons fins - départ région parisienne

 

119-121

TOURTEAUX

   
           

Moselle

meunier

 

juil.-août

 

170,00

N

Soja Lorient

 

393

Rendu

Spécifications

 

Échéance

 

Euro/tonne

     

Tournesol Saint Nazaire

 

200

Rouen

76/220/11

 

juil.-août

 

173,00

N

 

Colza - Rouen

 

251

Départ

 

Spécifications

 

Échéance

 

Euro/tonne

     

PULPES BETTERAVES

   

Aisne

 

-

Eure/Eure-et-Loir

BPMF 76 kg/hl

 

juil.-août

 

168,00

NC

 

Somme - Oise

 

-

Marne

meunier

 

août-déc.

 

168,00

NC

 

Marne

 

156

Orge fourragère

     

Récolte 2018

 

LUZERNE DESHYDRATEE

   
   

Échéance

         

Départ Marne

 

170

Rendu

Spécifications

Euro/tonne

PSC

 

Rouen

62-63 kg/hl

 

juil.-sept.

 

165,00

N

 

Manioc Lorient

 

-

Fob

Spécifications

 

Échéance

 

Euro/tonne

     

Corn gluten feed - Lestrem

 

-

Moselle

sans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl

 

sept.-déc.

163,00

N

PAILLES ET FOURRAGES

Départ

Spécifications

 

Échéance

 

Euro/tonne

     
           

31

mai

Aisne

62-63 kg/hl

 

août-déc.

 

157,00

NC

 

PAILLES DE BLE

   

Eure/Eure-et-Loir

63 kg/hl mini

 

juil.-sept.

 

155,00

NC

 

Centre Bassin Parisien : Atitre indicatif

   

Marne

62-63 kg/hl

 

août-déc.

 

156,00

NC

 

Balle rectangulaire sous abri 300-400 kg

 

100,00 /t

Maïs

     

Récolte 2017

 

Balles pickup (départ champ) 25 kg

 

n.p.

Rendu

Spécifications

 

Échéance

 

Euro/tonne

     

Nord-Est :

   

Bordeaux

 

juin-sept.

 

155,00

N

 

Balles de 20-25kg sous abri

 

inc.

Fob

Spécifications

 

Échéance

 

Euro/tonne

     

Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg sans abri

 

inc.

Rhin

 

juin-sept.

 

163,00

N

 

Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg sous abri

 

85,00à

Départ

 

Spécifications

 

Échéance

 

Euro/tonne

     

105,00 /t

             

Eure/Eure-et-Loir

 

juin-sept.

 

147,00

NC

   

SUCRE

 
 

OLÉO-PROTÉAGINEUX

       

(Londres)

   

5 juin

TERME AOÛT 2018 : 403,08 /T

 

Colza

       

Récolte 2018

   
 

Rendu

Spécifications

 

Échéance

 

Euro/tonne

 

Observations

   

CHEZ NOS VOISINS

 

Rouen

 

juil.-sept.

 

339,00

N

   

1 er juin

Colza

     

Récolte 2018

   

PAYS-BAS CAF Hollande (en /tonne) :

         

Blé tendre

 
 

Échéance

       

Fob

Spécifications

 

Euro/tonne

 

Observations

Juin

 

192,00

Moselle

 

sept.-déc.

 

355,00

N

 

Juillet-août

   

193,00

Pois

     

Récolte 2018

 

Septembre-décembre

   

185,00

Départ

Spécifications

 

Échéance

 

Euro/tonne

     

Janvier-mars

   

187,00

Marne

fourrager

 

août-déc.

 

185,00

AC

 

Orge UE

 

Aisne

 

fourrager

 

août-déc.

 

185,00

 

AC

   

Juin

 

185,00

Juillet

   
   

186,00

PRIX DU LIN TEILLÉ EN FRANCE

     

Août

 

169,00

Septembre-décembre

   

179,00

   

Récolte 2017

   

Récolte 2016

   

Mois de :

   

244,4

           

30

mai

 

Mini : 100 Maxi : 320

   

213,2

   

Mars 2018

(-1,1)

BELGIQUE En euro/tonne CAF Belgique

 
 

241,2

     

Récolte complète

   

Mini : 100 Maxi : 320

   

212,3

       

(+1,4)

Blé meunier (76/220/12) :

   

185,00

Prix en Euros/100 kg de Fibres longues - base Comptabilités Matières Mini/maxi fibres longues - base Factures de vente Comptabilités Matières

 

Blé fourrager (72/73kg/hl) :

   

180,00

 

(source Cipalin)

Orge (62/63kg/hl kg) :

   

182,00

MATIF BLÉ MEUNIER

 

MATIF COLZA - PARIS

 

1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne.

 

1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne.

 

Echéance

25/05/18

28/05/18

29/05/18

30/05/18

31/05/18

 

Echéance

25/05/18

28/05/18

29/05/18

30/05/18

31/05/18

Sept. 2018

182,5

 

183,75

185,75

 

180,25

182,75

Août 2018

363,25

362,5

364,25

360,75

 

357,75

Déc. 2018

 

186

 

187

188,75

 

183,25

186,25

Nov. 2018

368,5

368,25

369,5

366,75

 

364

Mars 2019

187,75

188,75

190,5

 

185

187,75

Févr. 2019

372

371,5

372,5

369,75

 

367

Mai 2019

 

189

 

189,75

191,25

 

186,25

189

Mai 2019

373,5

373,5

374

371,75

 

369,25

Sept. 2019

 

186

 

186,75

187

 

182

184,5

Août 2019

364,5

363,5

365,25

360

 

356,5

Déc. 2019

188,25

188,5

189,5

 

184

187

Nov. 2019

370,5

369,5

370,25

365

   

361,5

Mars 2020

188,5

 

189,25

190

 

185,25

187,75

Févr. 2020

376,25

375,25

376

370,75

 

368

Mai 2020

 

189

 

190,25

191,25

 

185,75

188

Mai 2020

377,75

376,75

377,5

372,25

 

369,5

Sept. 2020

188,5

 

189,25

189,5

 

184,25

186,75

Août 2020

377,75

376,75

377,5

372,25

 

369,5

Déc. 2020

 

190

 

189,75

189

 

189

187,75

Nov. 2020

377,75

376,75

377,5

372,25

 

369,5

Volume

50

186

18 832

76 268

 

59

550

50

991

Volume

9

320

3

650

10

835

9

424

 

8

114

PO

337

894

332 752

326 888

 

356

468

357

453

PO

69

853

68

048

65

922

69

248

 

69

336

> Evolution du cours du blé Chicago en dollars/boisseau (27,2 kilos) 199e 155€ 4,23$ Rouen
> Evolution du cours du blé
Chicago
en dollars/boisseau
(27,2 kilos)
199e 155€
4,23$
Rouen
en euros/tonne
15/05/2017

évolution hebdomadaire

5,05$ 173€
5,05$
173€

> Evolution du cours du soja et du colza

Chicago en dollars/boisseau (25,4 kilos) 389 € 10,02 $ 9,65 $ 355 € Bordeaux en
Chicago
en
dollars/boisseau
(25,4 kilos)
389 €
10,02 $
9,65 $
355 €
Bordeaux
en euros/tonne
15/05/2017
4/06/2018

Evolution hebdomadaire

> Evolution du cours du maïs Chicago en dollars/boisseau 3,81$ (27,2 kilos) 3,68$ 155€ 199e
> Evolution du cours du maïs
Chicago
en dollars/boisseau
3,81$
(27,2 kilos)
3,68$
155€
199e 161€
Rouen
en euros/tonne
évolution hebdomadaire
15/05/2017
4/06/2018
> Evolution du cours du sucre Londres (sucre blanc) 439,1$ en dollars/tonne 15,61c 337,4$ 11,9c
> Evolution du cours du sucre
Londres
(sucre blanc)
439,1$
en dollars/tonne
15,61c
337,4$
11,9c
New-York (sucre brut)
en cents/livre (453 gr)
évolution hebdomadaire
15/05/2017
4/06/2018

Blé tendre : prix en baisse Cette semaine, certaines grandes inquiétudes liées à la météo dans les grandes zones de production se sont suffisamment estompées pour engendrer une nette détente sur les marchés. Les cours ont, par ailleurs, été in- fluencés dès le début de la semaine par des chiffres encourageants sur la progres- sion des récoltes états-uniennes. De plus, le taux des conditions de culture du blé d’hiver «bonnes à «excellentes» a augmenté de deux points par rapport à la semaine précédente, à 38 %. Les difficultés concernant les négociations commer-

ciales entre la Chine et les Etats-Unis restent présents à l’esprit des opérateurs.

Le boisseau de blé pour juillet a donc terminé à 505,25 cts $ le lundi 4 juin contre

523,25 cts $ le vendredi 1 er juin et, pour mémoire, 543 cts $ le vendredi précédent.

juin et, pour mémoire, 543 cts $ le vendredi précédent. En Europe, le rendu Rouen affichait

En

Europe, le rendu Rouen affichait 173 /t lundi 4 juin contre 175 /t le vendre-

di

1 er juin et 177 le vendredi 25 mai. Enfin, sur le marché à terme Euronext, le

contrat affichait 179,25 /t ce lundi 4 juin contre 181,50 /t le vendredi 1 er juin et 182,50 /t le vendredi 25 mai.

Orge de mouture : retour au calme

encore, après un coup de chaud la semaine précédente, les écarts

de

cours ont été moindres ces derniers jours, les primes reculant sur ce

moindres ces derniers jours, les primes reculant sur ce marché. De 175 € /t le vendredi

marché. De 175 /t le vendredi 25 mai, les cours sont passés à 167 /t le vendredi

1 er juin avant de se replier à 165 /t le lundi 4 juin.

Orges de brasserie : fermeté

En qualité brassicole printemps (départ Creil Fob pour la variété Se- bastian), le marché a continué de se raffermir sur la semaine, avant de se stabi-

liser au-dessus de la barre des 200 /t (vendredi 1 er juin et lundi 4 juin), partant

de 199 /t le vendredi 25 mai. D’une semaine sur l’autre, les prix progressent en

orge de printemps mais sont en baisse en orge d’hiver. Le repli de l’euro face au dollar pèse sur un marché peu dynamique, tout comme certaines inquiétudes météorologiques dans l’UE.

Maïs : retour à la baisse Les récoltes progressent en Argentine malgré les pluies, mais une in- quiétude se fait jour avec l’évocation par les autorités locales de la mise en place

de taxes à l’exportation de 10 % sur maïs et blé. Le nouveau rapport USDA est

attendu pour le 12 juin (avec un possible abaissement de la production, suite aux conditions sèches de la campagne en cours). Les semis approchent de la fin côté Etats-Unis, avec 92 % des surfaces implantées au 27 mai, contre 90 % en moyenne. L’USDA estime que 79 % des surfaces présentent de «bonnes à excel- lentes» conditions de culture, ce qui est largement supérieur aux estimations de

l’an passé à la même période (65 %). Les importations atteignent 15,8 Mt sur l’UE

et la Commission européenne estime un cumul d’importations de 16,4 Mt dans

son nouveau bilan 2017-2018. Selon le CIC, les prix se replient en Ukraine par

rapport au mois dernier, sous l’effet de la concurrence internationale et également d’un intérêt acheteur timide. Le manque d’eau dans le pays, toujours d’actualité, est à surveiller. En France, les semis touchent à leur fin. Céré’Obs évalue les se- mis effectués à 98 % au 28 mai. A noter que les difficultés de semis dans le sud

de l’Aquitaine et de l’Occitanie sont toujours d’actualité. L’organisme évalue des

conditions de culture «bonnes à très bonnes» pour 84 % des surfaces françaises, en

baisse de 2 points par rapport à la semaine précédente et par rapport à l’an passé.

A Chicago, on est passé de 406 cts $/boisseau vendredi 25 mai à 391,50 cts $/bois-

seau le vendredi 1 er juin et 380,75 cts $/boisseau lundi 4 juin. En Europe, le rendu Bordeaux clôture à 155 /t ce lundi 4 juin contre 157 /t le vendredi 1 er et 160 /t une semaine plus tôt. Le contrat à terme Euronext passe de 170 /t le vendredi 25 mai à 164,75 /t vendredi 1 er juin et 159,50 /t lundi 4 juin.

Colza : vents contraires Entre les cours de l’huile de palme en baisse (faible demande sur l’ori- gine malaisienne), le recul de l’euro face au dollar et des prix du pétrole en repli

le lundi 4 juin, les cours du colza ont suivi la tendance générale à la baisse. Ce

jour, le colza rendu Rouen cotait 339 /t (contre 341 /t le vendredi 1 er juin et 348 /t vendredi 25 mai) et le contrat Euronext 355,50 /t (contre 358,50 /t en fin

de semaine précédente et 363,25 /t le vendredi 25 mai).

Tournesol : calme plat (bis)

En tournesol, rien de neuf sur les marchés, donc rien de neuf concernant les co-

tations : le rendu Saint Nazaire cotait 320 /t ce lundi 4 juin à l’identique de la fin

de semaine passée et du vendredi 25 mai.

Soja : la Chine à l’esprit Mêmes causes, mêmes effets que pour le blé : côté pile, une météo plutôt favorable ; côté face, la guerre commerciale comme perspective (et avec

la Chine comme principal acheteur de soja états-unien, la problématique devient

complexe). Au final, les cours du soja ont fini par se replier eux aussi : à Chicago

le boisseau a terminé à 10,0175 $, contre 10,2125 $ en fin de semaine dernière. A

noter sur ce marché : l’inquiétude des agriculteurs argentins suite à l’évocation du

potentiel arrêt de la diminution des taxes sur l’exportation de soja et, au Brésil,

des activités de transport et d’exportation qui devraient revenir à la normale, suite

à l’accord trouvé entre le gouvernement et les grévistes.

Déshydratés : stationnaire Les cours des luzernes et des pulpes de betterave déshydratées sont

reconduits, sur un marché peu actif.

Pailles et fourrages : calme plat

Les cours des pailles et fourrages n’ont connu aucun changement cette semaine, le marché manquant classiquement d’activité à cette période de l’année

où les bêtes sont au pâturage.

Sucre : surplus de l’offre et grève des routiers brésiliens L’Organisation internationale du sucre (ISO) a doublé sa prévision de surplus de l’offre à 10,51 Mt et les analystes de Commerzbank n’ont pas manqué

de faire remarquer qu’elle ne prévoyait pas «de reprise des cours avant la saison

2019-2020». On a également noté que la grève des routiers au Brésil, en passe d’être réglée actuellement, a pénalisé les activités des raffineurs. Du coup, les cours du sucre ont plutôt progressé cette semaine. A Londres, la tonne de sucre blanc pour livraison en août valait 359 $ lundi 4 juin, contre 349,10 $ le vendredi

précédent. A New York, la livre de sucre brut pour livraison en juillet valait 12,88

cts $, contre 12,31 cts $ sept jours auparavant.

12,88 cts $, contre 12,31 cts $ sept jours auparavant. Coproduits : renchérissement des produits laitiers
12,88 cts $, contre 12,31 cts $ sept jours auparavant. Coproduits : renchérissement des produits laitiers
12,88 cts $, contre 12,31 cts $ sept jours auparavant. Coproduits : renchérissement des produits laitiers
12,88 cts $, contre 12,31 cts $ sept jours auparavant. Coproduits : renchérissement des produits laitiers
12,88 cts $, contre 12,31 cts $ sept jours auparavant. Coproduits : renchérissement des produits laitiers
12,88 cts $, contre 12,31 cts $ sept jours auparavant. Coproduits : renchérissement des produits laitiers
12,88 cts $, contre 12,31 cts $ sept jours auparavant. Coproduits : renchérissement des produits laitiers
12,88 cts $, contre 12,31 cts $ sept jours auparavant. Coproduits : renchérissement des produits laitiers

Coproduits : renchérissement des produits laitiers Les cours de la poudre de lait et de la poudre de lactosérum ont bien progressé cette semaine sur le marché spot. Les négociations de réservations mensuelles de tonnage en poudre de lait se sont conclues autour de 1 380 /t. Les cotations des drêches de maïs ont évolué de manière éparse entre les 24 et 31 mai, cédant du

terrain sur le rapproché et progressant sur l’éloigné. Le marché est très calme, face

à la volatilité des tourteaux notamment. Peu d’évolution en corn gluten feed, si ce

n’est une petite hausse (1 /t) sur juillet-décembre. En paille et foin de Crau, aucun

changement.

8 JUIN 2018

Fruits et légumes

Pomme de terre Le marché du frais reste dans une physionomie inchangée avec peu d’évolution sur les cours. Le commerce freine un peu par rapport aux autres semaines. Les fortes températures de ces derniers jours com- pliquent le marché avec une qualité moins attractive pour le consom- mateur. En ce qui concerne l’Industrie, les cours sont stables avec peu d’activité. Quant à l’export, le marché reste étroit avec une diminution des volumes. Les transactions s’orientent vers l’Allemagne, l’Italie, l’Es- pagne notamment pour cette dernière qui a peu de rendement pour ses nouvelles pommes de terre avec des petits calibres et des prix élevés.

Source : FranceAgriMer - Réseau des nouvelles des marchés (RNM) centre de Lille

Chou-fleur : des prix élevés La production bretonne est désormais réduite (136 000 têtes, en se- maine 22) et facilement écoulée, sur des bases de prix élevées, malgré le moindre intérêt du consommateur. La campagne de printemps bretonne est terminée (un petit rythme es- tival va perdurer). L’offre des Hauts-de-France prend le relais. Encore modérée, elle devrait rester bien valorisée, cette semaine.

Concombre : une demande plus timide L’offre est restée très modérée pour la saison (180 000 colis, en Centre- Est, en semaine 22). Mais la demande a aussi marqué le pas, avec le mauvais temps et la concurrence du Benelux, ce qui a pesé sur les prix. Le recul sensible des cours néerlandais, vendredi, risque de se ré- percuter sur la tendance française et rajouter de la pression sur le marché, dans un contexte de demande rendu, de ce fait, davantage attentiste.

Courgette : déclin de la production Les rendements ont baissé dans le Sud-Est, avec le mauvais temps. Mais cela n’a pas eu d’impact positif sur les prix, restés sous pression, du fait des nombreux reports de stocks liés au manque de consom- mation. La diminution des stocks dans la filière et le meilleur positionnement des GMS sur l’origine France, sont des facteurs susceptibles de contri- buer au rééquilibrage progressif du commerce.

Melon : des débuts difficiles La campagne du Sud-Est s’est amorcée dans des conditions difficiles. Les volumes (autour de 250 t/j) ont peiné à s’écouler, du fait de la concurrence espagnole et d’une météo peu favorable. La tendance s’annonce encore compliquée, cette semaine : outre le développement des apports, les soucis qualitatifs et la concurrence étrangère resteront des facteurs de pression sur le marché.

Salade : peu évolutif Le marché est resté peu évolutif, en semaine 22. Les prix ont peu évo- lué.

Tomate : des achats limités Si les productions journalières ont assez peu évolué (1 100 t en Pro- vence et 1 129 t en Bretagne, vendredi), l’accumulation de stocks, due à une consommation en berne, a alourdi la filière et pesé sur les prix. Le marché, actuellement en crise conjoncturelle, risque de rester chargé et sous pression, cette semaine, confronté à une offre plus dé- veloppée et à une demande encore probablement très attentiste.

J.-L.C

Évolution du cours de la pomme de terre du bassin Nord

en euro/kg 2018 2017 2016 0,4 0,3 0,2 semaines 0,1 13 14 15 16 17
en euro/kg
2018
2017
2016
0,4
0,3
0,2
semaines
0,1
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
source : FranceAgriMer - RNM

Cours stade expédition bassin Nord, Pdt div. var. cons. lavée, cat. I 40-75 mm, sac 10 kg

ENDIVES

Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille

NORD / PICARDIE Expédition Hebdo - Valeur moyenne quotidienne. Les prix sont en Euros.

Date

28/05

29/05

30/05

31/05

01/06

Moyenne

Cat.I 2 x 500 g :

Cat.I 6/9 fruits sachet 1 kg : le kg

Cat.I colis 5 kg : le kg

Cat.I sachet 1 kg : le kg

Extra colis 5 kg : le kg

Extra plateau 1 rg : le kg

le kg

1,26

1,27

1,17

1,22

1,29

1,37

1,26

1,27

1,15

1,18

1,23

1,37

1,26

1,27

1,15

1,19

1,23

1,37

1,26

1,27

1,15

1,19

1,23

1,37

1,26

1,28

1,15

1,19

1,29

1,37

1,26

1,27

1,15

1,19

1,25

1,37

MIN DE RUNGIS

Prix au kg sauf précision

5 juin

 

Moyen

Carottes cat. 1 - sac 10 kg

-

Choux verts cat. 1 - colis 6

7,50

Choux-fleur cat. 1 - colis de 6

11,00

Champignons de Paris cat. 1 - plateau

1,90

Epinards

1,50

Laitue - Batavia cat. 1 - colis de 12

6,00

Navets violet rond

1,80

Charlotte cat. 1

0,65

Chérie cat. 1

0,65

Poireaux France cat. II

1,40

Radis - la botte

0,70

Endives extra Nord-Picardie colis de 5 kg

1,35

Endives Nord-Picardie colis de 5 kg

-

Pommes Granny Smith cat. 1 201-270 g

1,70

Pommes Golden cat.1 201-270 g plateau 1 rg

1,70

Pommes Golden cat.1 170-220 g plateau 2 rg

1,45

MIN DE LOMME

Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille - 29 mai

 

Prix

Prix

Prix

Les prix sont en «Euro/kg» (sauf indications contraires)

mini

maxi

moyen

(Euro)

Salades

CHICORÉEScarole France cat.I (la pièce)

1,30

1,80

1,40

ENDIVENord-Picardie extra colis 5kg

1,30

1,50

1,40

LAITUE Feuille de chêne blonde France cat.I colis de 12 (la pièce)

0,40

0,55

0,50

LAITUE pommée France cat.I colis de 12 (la pièce)

0,55

0,65

0,60

AILblanc frais France cat.I 60-80mm

4,20

5,50

4,60

OIGNONjaune France cat.I 60-80mm

0,27

0,30

0,28

Légumes fruits et graines

CONCOMBRE France cat.I 500-600g colis de 12 (la pièce)

0,70

0,75

0,70

MELON Charentais jaune France cat.I 650-800g colis de 15

2,90

3,90

3,43

TOMATEcerise France grappe cat.I

2,50

2,75

2,65

TOMATEcôtelée aumônière France

1,60

1,60

1,60

TOMATEronde France grappe extra

0,75

1,00

0,80

CÉLERI-RAVEFrance

0,70

0,80

0,75

POMME DE TERRE Béa primeur Roussillon cat.I +35mm cagette

2,10

POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I grenaille carton12,5kg

1,00

1,10

1,05

POMME DE TERRE CHAIR NORMALE Agata France lavée cat.I 50-75mmcarton12,5kg consommation

0,60

0,75

0,70

POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons de conserva- tionFrance nonlavée cat.II +60mmfilet 25kg consommation

0,45

0,50

0,48

POMME DE TERRE div.var.cons France cat.I +50mm sac 10kg

0,22

0,40

0,30

Légumes verts, tiges

ASPERGE blanche France cat.I 22+ mm plateau

4,30

5,50

4,75

ASPERGE blanche violette France cat.I 22+ mm plateau

3,90

4,50

4,10

ÉPINARDFrance cat.I

1,40

1,80

1,60

4,10 ÉPINARDFrance cat.I 1,40 1,80 1,60 Champignons V COURS ET MARCHES MARCHE A TERME DE LA

Champignons

ÉPINARDFrance cat.I 1,40 1,80 1,60 Champignons V COURS ET MARCHES MARCHE A TERME DE LA POMME

V

COURS ET MARCHES

MARCHE A TERME DE LA POMME DE TERRE

4 juin

/ 100 kg

nov. 2018

avril 2019

juin 2019

avril 2020

Francfort industrie (25 t)

40 mm +

10,70

15,30

-

15,00

POMME DE TERRE DE CONSOMMATION

 

5

juin

Source : FranceAgriMer - Réseau RNM

Cours hors taxe en euro

 

Bas

Haut

Moy.

 

Var.

AGATA

       

France lavée cat. I 50-75 mm carton 12,5 kg

420

550

440

 

=

France lavée cat. I 50-75 mm filet 2,5 kg

360

550

420

 

=

BINTJE

       

France non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg

-

-

-

 

-

France non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg

-

-

-

 

-

France non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg

-

-

120

 

=

France non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg

-

-

110

 

=

France non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg

-

-

-

 

-

CHARLOTTE

       

France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg

450

550

460

 

=

France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg

340

520

450

 

=

VARIÉTÉS DE CONSERVATION

       

Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg

110

120

115

 

=

Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg

100

110

105

 

=

Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg

120

130

125

 

=

Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg

110

120

115

 

=

Bassin Nord non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg

120

210

150

 

=

France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg

350

450

400

 

=

France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg

320

480

380

 

=

France lavée cat. I 40-75 mm filet 10 kg

140

290

195

 

=

France lavée cat. I 40-75 mm filet 5 kg

150

300

205

 

=

France lavée cat. I 50-75 mm filet 10 kg

150

300

205

 

=

France lavée cat. I 50-75 mm filet 5 kg

150

310

215

 

=

ÉPIDERMEROUGE

       

France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg

350

450

400

 

=

France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg

320

480

380

 

=

POMME DE TERRE INDUSTRIE

5 juin

Les prix constatés concernent une marchandise livrable au plus tard dans la quinzaine qui suit sa publication initiale. Vrac départ Hors Taxes. Attention : Les prix sont affichés en Euro/Tonne, pour toutes les cotations en pommes de terre.

 

Prix

Prix

Prix

Varia.

Les prix sont en EUROS

mini

maxi

moyen

Moy.

BINTJE

BassinNordnonlavée 360g sous eau +35mmFritable : la tonne

20,00

20,00

20,00

=

CHAIR NORMALE

div.var.cons BassinNordnonlavée 360g sous eauindustrie Tout venant 35mm et + Fritable : la tonne

   

NC

 

POMME DE TERRE Floconable : la tonne

   

NC

FONTANE

+35mmvrac Fritable : la tonne

60,00

65,00

60,00

=

Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne de la pomme de terre au stade expédition ou
Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne de la pomme
de terre au stade expédition ou industrie :
- sur le site internet :
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un abonnement
directement sur ce site,
Par fax ou mail en souscrivant un abonnement auprès du
centre de Lille au 03 62 28 40 49.
Vous pouvez également obtenir la cotation quotidienne de
la pomme de terre au stade expédition par un simple coup de
téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34€ la mn).
L’offre, toujours en légère dimi-
nution, se dirige doucement vers
les quantités de production de la
campagne d’été. La semaine reste
calme, voire très calme. Les nou-
veaux arrêts de producteurs de
cette semaine et ceux à venir vont
assainir le marché. Mais pour l’ins-
tant, les opérateurs ont eu recours à une gestion drastique des
bacs, à l’industrie ou au retrait (plus de 50 tonnes) pour éliminer
leur surplus de production. En début, les cours se sont effrités
par rapport aux semaines précédentes puis se sont stabilisés.
• Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne
de l’endive Nord Picardie au stade expédition :
-
sur le site internet :
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un
abonnement directement sur ce site,
-
Par fax ou mail en souscrivant un abonnement
auprés du centre de Lille au 03 62 28 40 49.
• Vous pouvez également obtenir la cotation quo-
tidienne de l’endive Nord Picardie au stade expé-
dition par un simple coup de téléphone sur audio-
tel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34€ la mn).
Source : FranceAgriMer Réseau des nouvelles des marchés (RNM) centre de Lille
S. LEITENBERGER

VI

8 JUIN 2018

COURS ET MARCHES

➜

Productions animales

GROS BOVINS ENTREE-ABATTOIR BASSIN NORD-EST

En

/kg

net

E

U+

U=

U-

R+

R=

R-

O+

O=

O-

P+

P=

P-

GROS BOVINS VIFS COTATION EUROP

Au kg net :

RETHEL 28 mai Bœufs R - (-) - Génisses U 3,90 (=) ; R 3,50 (=) - Vaches U 3,60 (=) ; R 3,30 (=) ; O 2,87 (=) - Jeunes bovins U 3,72 (=) ARRAS 24 mai Bœufs E 4,90 (=) ; U 3,70 (=) ; R 3,40 (=) - Génisses E 5,40 (=) ;

U 3,85 (=) ; R 3,50 (=) ; Vaches E 5,30 (=) ; U 3,75 (=) ; R 3,45 (+0,05) ;

Jeunes bovins U 3,74 (=)

SANCOINS 30 mai

Génisses U 3,72 (-0,01) ; R - (-) - Vaches U 3,65 (+0,01) ; R 3,55 (=)

FORGES-LES-EAUX 24 mai

Bœufs U - (-) ; R - (-) - Génisses U - (-) ; R - (-) ; O - (-) – Vaches U 3,79 (-) ;

R 3,47 (+0,03) - Jeunes bovins U - (-) ; R - (-)

du 28 mai au 3 juin

JEUNES BOVINS 12 A 24 MOIS

BŒUF

GENISSES

VACHES

au 3 juin JEUNES BOVINS 12 A 24 MOIS BŒUF GENISSES VACHES Viande hors BI/Parth. -

Viande hors BI/Parth. - 10 ans + 350 kg

Bl. Aqu. Parth. - 10 ans + 350 kg

Bl. Aqu.

Parth.

Viande

mixte

lait

Charolaise

- 10 ans + 350 kg

Limousine

- 10 ans + 350 kg

Viande hors

BI/Parth.

Mixte

Lait

Viande

Mixte

Lait

Viande + 350 kg

Mixte

Lait

Mixte Lait Viande Mixte Lait Viande + 350 kg Mixte Lait - - - - -

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Mixte Lait Viande + 350 kg Mixte Lait - - - - - - - -

3,86 (+0,01)

4,28 (+0,03)

-

-

-

-

-

-

- -

- -

-

-

-

- - - - 3,86 (+0,01) 4,28 (+0,03) - - - - - - - -

3,84 (+0,01)

4,26 (+0,07)

-

-

-

-

-

4,69 (+0,02)

-

-

4,84 (+0,07)

-

-

-

-

4,26 (+0,07) - - - - - 4,69 (+0,02) - - 4,84 (+0,07) - - -

3,80 (+0,02)

4,10 (-0,03)

-

-

-

-

-

4,25 (+0,14)

-

3,90 (+0,03)

4,46 (=)

3,80 (+0,01)

4,17

-

-

- 4,25 (+0,14) - 3,90 (+0,03) 4,46 (=) 3,80 (+0,01) 4,17 - - 3,76 (+0,01) -

3,76 (+0,01)

-

-

-

-

-

-

3,86 (-0,05)

-

3,78 (+0,03)

4,11 (+0,01)

3,77 (+0,04)

3,84 (-0,06)

-

-

- 3,78 (+0,03) 4,11 (+0,01) 3,77 (+0,04) 3,84 (-0,06) - - 3,62 (-0,02) - - -

3,62 (-0,02)

-

-

-

3,64

-

-

3,65 (-0,03)

-

3,64 (+0,02)

-

-

3,62 (-0,02) - - - 3,64 - - 3,65 (-0,03) - 3,64 (+0,02) - - 3,52

3,52 (=)

-

3,44 (-0,02)

-

-

-

-

-

-

3,52 (=)

-

-

(+0,02) - - 3,52 (=) - 3,44 (-0,02) - - - - - - 3,52 (=)

3,43 (-0,02)

3,32 (-0,01)

- -

-

-

-

-

-

-

- -

- -

-

(=) - - 3,43 (-0,02) 3,32 (-0,01) - - - - - - - - -

3,36

3,23 (-0,03)

-

3,36

-

-

-

3,29 (+0,02)

3,00 (=)

- - - - 3,36 3,23 (-0,03) - 3,36 - - - 3,29 (+0,02) 3,00 (=)

-

3,23 (-0,01)

-

-

3,16 (-0,01)

-

-

- -

- -

- -

- -

- -

- -

- 3,00 (+0,01)

- - 3,16 (-0,01) - - - - - - - - - - - -

3,21 (-0,01)

3,18 (+0,02)

- 2,99 (+0,01)

- -

-

-

-

-

-

- -

- -

(-0,01) 3,18 (+0,02) - 2,99 (+0,01) - - - - - - - - - -

-

-

-

-

3,15 (=)

-

-

- 2,99 (+0,01) - - - - - - - - - - - - -

-

-

-

-

-

-

-

- -

- -

- -

- 2,96 (+0,02)

- -

- -

- -

3,62 (=)

- -

- -

-

- -

-

- -

LE CATEAU -

Vaches U 3,48 (=) ; R 3,28 (=) - Génisses U 3,68 (=) ; R 3,35 (=) -

Bœufs R 3,13 (=) CHOLET 28 mai

Bœufs U - (-) ; R - (-) - Génisses E 5,55 (=) ; U 4,33 (=) ; R 3,73 (=) ; Vaches E 4,88 (=) ; U 4,12 (=) ; R 3,70 (=) ; O 3,48 (+0,02)

Jeunes bovins E 4,11 (=) ; U 3,82 (=) ; R 3,67 (=) Blondes d’Aquitaine :

Génisses plus de 350 kg : E 5,15-5,90-5,55 (=) ; U 3,84-5,05-4,33 (=) ;

R 3,60-4,15-3,73 (=)

Vaches plus de 350 kg moins de 10 ans : E 4,80-5,05-4,88 (=) ;

U 4,08-4,72-4,43 (=) ; R 3,60-4,02-3,76 (=)

Jeunes bovins : E 4,22-4,55-4,25 (=) ; U 4,04-4,20-4,14 (=)

NON PARVENUS COURS
NON PARVENUS
COURS

BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT

(=) NON PARVENUS COURS BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT < 200 kg : E - U - E -

<

200 kg :

E

-

U

-

COURS BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT < 200 kg : E - U - E - U - 29

E

-

U

-

29 mai

R

3,07-3,24 ;

R 2,77-2,93 ;

R 2,71-2,93 ;

R 2,72-2,77 ;

R

R

R

- ;

- ;

-.

- 200-250 kg :

-

2,71-2,93 ; R 2,72-2,77 ; R R R - ; - ; -. - 200-250 kg

250-300 kg :

E

-

U

2,90-3,17

R - ; - ; -. - 200-250 kg : - 250-300 kg : E -

300-350 kg :

E

-

U

2,96-3,13

- 250-300 kg : E - U 2,90-3,17 300-350 kg : E - U 2,96-3,13 350-400

350-400 kg :

E

-

U

2,89-3,02

300-350 kg : E - U 2,96-3,13 350-400 kg : E - U 2,89-3,02 400-450 kg

400-450 kg :

E

-

U

2,87-2,92

350-400 kg : E - U 2,89-3,02 400-450 kg : E - U 2,87-2,92 450-500 kg

450-500 kg :

E

-

U

2,68-2,83

Légende : Niveaux d’engraissements retenus pour les jeunes bovins, bœufs, génisses et vaches : conformations E et U : niveaux 2 et 3 ; conformations R, O et P : niveau 3 Vaches limousines : l’insuffisance des effectifs ne permet pas d’effectuer des cotations selon les critères de FranceAgriMer. L’ensemble des cotations nationales et régionales est disponible sur le site de France Agrimer à www.RNM.franceagrimer.fr

BOVINS MAIGRES

Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer

 

Cotation de référence (e/Kg/vif) Limousins mâle 6-12 mois (250 kg) Limousins mâle 6-12 mois (300 kg) Limousins mâle 6-12 mois (350 kg) Limousins femelle 6-12 mois (270 kg) Charolais mâle 6-12 mois (300 kg) Charolais mâle 6-12 mois (350 kg) Charolais mâle 6-12 mois (400 kg) Charolais mâle 12-24 mois (450 kg) Charolais mâle 12-24 mois (500 kg) Charolais femelle 6-12 mois (270 kg) Charolais femelle 12-24 mois (400 kg) Croisés mâle 6-12 mois (300 kg) Croisés mâle 6-12 mois (350 kg) Croisés mâle 6-12 mois (400 kg) Croisés femelle 6-12 mois (270 kg) Croisés femelle 12-24 mois (400 kg)

 

du 28 mai au 3 juin

E 3

U 3

R 3

O 3

3,28

3,08

2,70

3,10

2,93

2,56

2,95

2,76

2,35

2,83

2,73

2,20

2,97

2,64

2,84

2,78

2,61

 

2,42

2,60

2,45

2,42

2,93

2,75

3,00

2,78

2,55

2,71

2,48

2,52

2,23

2,45

2,10

VEAUX DE 8 JOURS A 4 SEMAINES

Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer

du 28 mai au 3 juin

du 28 mai au 3 juin

Moyennes nationales constatées sur le Foirail

• Mâle type viande : 258 (+5) ; Femelle type viande : 170 (+1)

• Mâle type lait 40-45 kg : 100 (=) ; 45-50 kg : 142 (=) ; 50-60 kg : 176 (=)

• Femelle type lait 40-45 kg : — ; 45-50 kg : — ; 50-60 kg : —

E/Tête

 

Mâles

   

Femelles

supérieur

>

70 kg

<

60 kg

60-70 kg

 

supérieur

>

70 kg

<

60 kg

60-70 kg

 

Charolais Limousin Blondd'Aquitaine Rouge des Prés

485

 

431

 

273

341

 

416

 

364

208

293

 

535

 

477

 

267

393

 

471

 

419

177

315

 

 

 

 

 

 

490

 

455

 

300

365

 

450

 

395

215

305

 
 

supérieur

<

60 kg

70-80 kg

60-70 kg

 

supérieur

<

50 kg

60-70 kg

50-60 kg

 

Croisé race à viande

450

 

255

 

400

295

 

335

 

145

285

220

 

supérieur

50-65 kg

45-50 kg

40-45 kg

 

supérieur

50-65 kg

45-50 kg

40-45 kg

 

Mixte Montbéliard

302

 

254

 

176

71

   

— —

   

Mixte Normand

215

 

190

 

159

102

   

— —

   

supérieur

<

40 kg

50-60 kg

45-50 kg

40-45 kg

supérieur

<

40 kg

50-60 kg

40-45 kg

40-45 kg

Croisé mixte

495

 

-

 

398

256

255

361

 

285

 

194 155

Lait

198

 

46

 

176

142

100

 

 

— —

supérieur

>

60 kg

<

50 kg

50-60 kg

 

supérieur

>

60 kg

<

50 kg

50-60 kg

 

Croisé race laitière

338

 

269

 

126

215

 

240

 

182

93

143

 

PORCELETS

Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer

Région : Nord - Picardie Note de conjoncture Tendance

-

-

Les quantités sont exprimées en têtes.

Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne des prix qui nous sont communiqués.

Les prix sont en «/kg», les quantités sont en «la pièce» (sauf indications contraires)

PORCELET 25 KG Nord-Picardie : le kg PORCELET POST SEVRAGE 7 kg Nord-Picardie “pièce”

Prix Prix Prix Var. Apport mini € maxi € moyen € moy.€ NC NC NC
Prix
Prix
Prix
Var.
Apport
mini €
maxi €
moyen €
moy.€
NC
NC
NC
NC
-
COURS NON COMMUNIQUES
- NC
NC
NC
-
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille

La grande majorité des informations contenues dans ces pages sont réalisées avec le concours du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire «La Dépêche». Toutes reproductions et communications sont interdites

VEAUX DE BOUCHERIE

Prix moyen pondéré aux 100 kg net : 559,1 (-8,9)

 

BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT

 
 

24

   

BLANC

 

ROSE TRÈS CLAIR

 

<

ROSE CLAIR

200

kg :

 

E

-

ROSE

U

-

   

ROUGE

R

-

;

   

U

R O

E P

     

E E

U

R

O

P

 

200-250 kg : O

U

R

   

E

P

-

E

U

R

U

O

3,25-3,37

P

E

U

 

R

R2,83-3,24 ;

O

                       

250-300 kg :

     

E

-

   

U

2,99-3,32

 

R

   

2,81-3,10 ;