Vous êtes sur la page 1sur 28

Iset Nabeul 2018

Institut Supérieur des Etudes


Technologiques de Nabeul

Département : Génie Electrique.

classe : Elni21.

Organisme d’accueil :société Ecumed Petroleum.

Rapport de Stage de Perfectionnement

Réalisé par : Mathlouthi Mokhtar.

Encadreur académique : Mr Mhibik ABDallah.

Année universitaire 2017 / 2018


Iset Nabeul 2018

SOMMAIRE

Liste de figures ............................................................................................................................


Remerciements .............................................................................................................................
Introduction générale ....................................................................................................................
Le développement ...................................................................................................................... 1
I. Présentation de la société: ................................................................................................... 1
1. Introduction: .................................................................................................................... 1
2. Carte d’identité du chantier: ............................................................................................ 2
3. Organigramme: ................................................................................................................ 2
II. La participation à l’activité quotidienne de l’entreprise : ............................................... 3
1. Production: ...................................................................................................................... 3
1. 1 Les champs de production : ......................................................................................... 3
1.2 Installations principales : ............................................................................................. 4
1.3 Unité de traitement du gaz ‘Glycol Unit’: .................................................................... 7
1.4 Les installations auxiliaires : ........................................................................................ 8
2. partie du production d’énergie sur la puits .................................................................... 10
2.1 Les panneau solaire et l’Eoliennes :............................................................................ 10
3. Sécurité .......................................................................................................................... 13
3.1 Equipement de protection personnelle: ....................................................................... 13
3.2 La Pollution ................................................................................................................. 15
4. Parti régulation : ........................................................................................................... 16
4.1 Rôle de la régulation: .................................................................................................. 16
4.2 Nécessite de remplacer l'homme par la régulation industrielle: ................................. 16
4.3 les indicateur des niveau: ............................................................................................ 16
4.4 Le Contacteur de Niveau: .......................................................................................... 17
4.5 La soupape de sécurité: ............................................................................................... 17
4.6 Clapet d’arrêt: ............................................................................................................. 17
Etude De Cas ............................................................................................................................ 19
I. Présentation du cas rencontrée : ........................................................................................ 19
II. Présentation de la résolution : ....................................................................................... 19
III. Application de la résolution : ........................................................................................ 19
1. La construction de la résistance étanche : ..................................................................... 19
2. Préparation de la résistance :(voir les photos suivantes) ............................................... 19
3. Les rôles des composants : ............................................................................................ 20
Iset Nabeul 2018

4. La mise en fonctionnement : ......................................................................................... 20


IV. contrainte survenu : ....................................................................................................... 20
V. la connaissance du problème : .......................................................................................... 21
VI. résolution du problème : ................................................................................................ 21
VII. la mise en marche : ........................................................................................................ 21
Conclusion ................................................................................................................................ 22
Iset Nabeul 2018

LISTE DE FIGURES

Figure 1:Localisation d’ECUMED ............................................................................................ 1


Figure 2: Champ de production CPF.......................................................................................... 3
Figure 3: séparateur .................................................................................................................... 4
Figure 4:Schéma de séparateur .................................................................................................. 4
Figure 5: heater........................................................................................................................... 5
Figure 6: torche .......................................................................................................................... 6
Figure 7: :bacs de stockage ........................................................................................................ 7
Figure 8: unité de traitement du gaz ........................................................................................... 8
Figure 9: Panneau solaire ......................................................................................................... 10
Figure 10: Panneau solaire ....................................................................................................... 10
Figure 11: Éoliennes Modèle S700 ......................................................................................... 11
Figure 12: Contrôleur externe Hybride .................................................................................... 12
Figure 13: les outils de sécurité ................................................................................................ 14
Figure 14: : Défense de circuler sur le chantier........................................................................ 14
Figure 15:Indicateur de niveau et contacteur ........................................................................... 17
Iset Nabeul 2018

REMERCIEMENTS

Je ne sais pas comment vous remercier de m’avoir accueilli pendant un mois dans votre
honorable société, de m’avoir fait visiter et participer dans la production et la maintenance.
Tout le monde a été vraiment gentille et patient avec moi pour me faciliter l’intégration dans
le groupe. Grâce à vous j’ai pu recueillir des informations précieuses qui seront utile pour ma
formation professionnelle.
Mes sincères remerciements s’adressent à toute l’équipe de l’entreprise.
Iset Nabeul 2018

INTRODUCTION GENERALE

Ce rapport est le résultat d’un stage d’été que j’étais vraiment chanceuse d’avoir Le réaliser
dans une société honorable pareille à l’ECUMED.

Donc, j’ai eu l’occasion d’effectuer certaines analyses et de contrôler la production des


plusieurs puits et les conditions d’extraction d’huile.

La présentation qui vient à la suite donne une idée générale sur le domaine pétrolier, plus
particulièrement, celui au sein du champ d ECUMED et met l’accent sur les tâches réalisées
durant ce mois.
Iset Nabeul 2018

LE DEVELOPPEMENT

I. PRESENTATION DE LA SOCIETE:

1. Introduction:
La société ‘ECUMED PETROLEUM TUNISIA LTD’ une compagnie qui appartient au
groupe Canda Energie International Inc.
Canda Energie est une entreprise spécialisée dans le pétrole et le gaz naturel basée à Toronto
en CANADA, ses activités sont l'exploration, l'acquisition, le développement et la production
de gaz naturel et de pétrole brut, avec un accent sur l'Afrique et le Moyen-Orient.
ECUMED PETROLEUM TUNISIA LTD, est le successeur de MARATHON PETROLEUM
LTD après avoir acheté 100% de ses parts. ECUMED possède El Bibane& Al Manzah
Développement, et occupe un programme d’exploration sur le permis de Grombalia et Mellite
et le développement des puits de Robbana et Ezzaouia. ECUMED partage 50% des bénéfices
du champ Field avec l’ETAP là où opère ecmed.
La concession d’El Bibane appartient au permis d’exploration de Gabes-Djerba-Ben Garden
et qui représente un territoire de 228 Km3 et son réserve est i matif est de 5 millions de barils.
Le champ là où j'effectue mon stage El Bibane Field est un domaine en Tunisie situé à 18Km
en Offshore dans le golfe de Gabès avec une station de production (CPF : The Central
Production Facilité) située On-shore dans la zone franche de Zarzis à côté du terminal de
MARETAP et couvre un territoire de 1,2Ha qui représente la zone réservée aux installations
pétrolières.

Figure 1:Localisation d’ECUMED

Stage de Perfectionnement||Département électrique 1


Iset Nabeul 2018

2. Carte d’identité du chantier:


Création 1993
Adresse R. du lac Windermere les berges du lac
Tunis
Ville Zarzis
Pays Tunisie
Téléphone 71961361
Fax 71961311
E-mail Contact@ecumed.tn

Capital 300000DT
Activité Pétrolières
Produits Pétrole
Production 1450 baril par jour

3. Organigramme:

Stage de perfectionnement||Département électrique 2


Iset Nabeul 2018

II. LA PARTICIPATION A L’ACTIVITE QUOTIDIENNE DE


L’ENTREPRISE :
Introduction :
ECUMED Petroleum Tunisie agissant en tant qu'opérateur du champ, l’a réaménagé en
forant un nouveau puits horizontal EBB # 4, et un forage peu profonds de EBB#3
d’écoulement horizontal et une nouvelle injection de gaz par un puits vertical EBB#5. Alors
on constate avoir 3 puits et trois plateformes : 2 qui ont le rôle de produire, 1 pour injecter et
stocker le gaz.

1. Production:

1. 1 Les champs de production :


Le pétrole brut qui est un mélange de gaz , eau et huile sort de puits avec une pression qui
vaut 117 bars vers le CPF dans une conduite.

L’unité CPF : unité de traitement et de séparation de brut elle se situe au RAS ETTRAB
de ZARZIS situé à 1Km du nouveau port de ZARZIS sa capacité de production est de 1450
BBL (barils par jours), elle est essentiellement destinée à l’exportation. Dans le CPF le brute
passe dans le V1001 ensuite vers le V101 en suite sur la séparation entre gaz et huile .Le gaz
sera torché ,l’eau passe au tank T101C et l’huile sera localisé dans le Heater et ensuite passera
vers l’un des réservoirs qui est en production .

Figure 2: Champ de production CPF

Stage de perfectionnement||Département électrique 3


Iset Nabeul 2018

1.2 Installations principales :

 Séparateur V-1001 :

Passage au 1er séparateur V-1001 avec 33.5bar là où se passe la séparation du liquide et du


gaz, la décantation des résidus et surtout le rôle principal est d’abaisser la pression pour le
2ème stage de séparation (l’eau sera envoyé au Tank de décantation pour qu’elle se soulage et
libère les quantités du pétrole emprisonnées alors que le gaz dégagé est le gaz qui sera envoyé
au traitement et l’utilisation).

Figure 3: séparateur

Figure 4:Schéma de séparateur

Stage de perfectionnement||Département électrique 4


Iset Nabeul 2018

 Séparateur V-100 :
On passe au 2ème séparateur V-100 avec une pression de 20bar là où se passe la séparation
totale entre le liquide et le gaz (Le gaz dégagé est appelé :’Associates Gas’ il est généralement
brulé par la torche.
 Séparateur V-101 :
Malgré la séparation et la diminution des quantités d’eaux dans le 1er et le 2ème stage, l’eau
persiste encore donc on passe au 3ème stage au V-101 un séparateur bi phasique qui envoie
l’eau vers le tank T-101C et le pétrole vers le traiteur H-102.

 Séparateur V-3001 :
Le gaz qui a été dégagé du V-1001 est acheminé vers le séparateur V-3001 pour qu’il
soit soulagé et étendu et laisser les particules du brut qu’il amène avec lui dans ce séparateur
qui va envoyer de son tour cette quantité de brut vers le Heater.

 Heater Treater H-102:

Malgré les séparations successives un petit pourcentage d’eau dissocié dans le pétrole et la
séparation par gravité n’est plus efficace dans ce cas, alors on utilise un autre moyen par le
Heater Treater qui avec son réchauffement à 34°C au mélange il dissocie et évapore les
gouttelettes d’eau persistantes dans le brut et enfin il l’envoie au Tank du brut T-101A ou T-
101B.

Figure 5: heater

Stage de perfectionnement||Département électrique 5


Iset Nabeul 2018

 La Torche :

Les torches sont le moyen qui permet de bruler le gaz évacué. Généralement dans tous les
champs de pétrole elles doivent être installées à une hauteur plus que 25m. C’est le cas pour le
champ ELBIBANE (42m), elles sont fixées à quelque dix sennes des mètres de l’unité de
traitement pour éviter toute influence thermique ou chimique sur le matériel ou le personnel.
La torche es alimenté par trois tubes portent : l’air, le gaz et le feu.

Figure 6: torche

 Bacs de Stockage de brut :


- Tank T 101 A, d’une capacité de 774275 litres

- Tank T 101 B, d’une capacité de 770280 litres

- Tank T 101 C, d’une capacité de 769900 litres

Elles sont équipées :


- d’un circuit de transvase entre eux.

- Par des indicateurs de niveaux et températures

Stage de perfectionnement||Département électrique 6


Iset Nabeul 2018

- L’expédition du brut à l’étranger se fait à travers le Terminal d’ecumed.

Figure 7: :bacs de stockage

1.3 Unité de traitement du gaz ‘Glycol Unit’:


L’unité du traitement responsable à la déshydratation du gaz est l’unité de glycol qui se
compose essentiellement de :
-Un contacteur T-710, ce dernier a pour rôle de laver le gaz et enlever les particules d’eau
en se posant sur le principe de la douche, or le gaz hydraté entre dans le contacteur du dessous
et le pur glycol est pulvérisé du haut, ce qui entraine l’arrachement des vapeurs d’eau
présentes dans le gaz en les collants au glycol. Le gaz est prêt à être utilisé.
-Réchauffeur bouilleur H-410 : Le glycol hydraté riche en vapeur d’eau il passe par un
réchauffeur bouilleur, à une température dans les 195°C l’eau s’évapore alors que le glycol ne
bouille encore pas car sa température d’évaporation est dans les 240°C. Là le glycol est
acheminé vers un échangeur pour refroidir et reprend son cycle vers le contacteur pour le
lavage du gaz.

Stage de perfectionnement||Département électrique 7


Iset Nabeul 2018

Le gaz est prêt à être utilisé sous une pression de 30bar après l’avoir séparé des liquides et
après l’avoir traité et le faire passer par le EJ-4001 après par le séparateur (VJ-4001) ou les
deux phases le gaz et condensat sont séparées, on a le choix de l’envoyer dans quatre
directions soit il est brulé par la torche, soit l’utiliser comme gaz de service, soit injecté par les
compresseurs dans le puits EBB#5 ou l’envoyer vers l’usine SEEB pour produire de
l’électricité par deux turbines à gaz de 27KW. Bon, il y a la Joule Thomson Valve qui est
conçue pour enlever les condensats et abaisser la pression des gaz à 40bar, elle est by-passée
car on n’en a pas besoin puisque la pression est de 30bar.

Figure 8: unité de traitement du gaz

1.4 Les installations auxiliaires :


Les installations auxiliaires du CPF comprennent
 la salle de contrôle

 la station d’injection de produits chimiques (dés émulsifiant, inhibiteur de


corrosion, bactéricide et oxygène Stavanger)

 la station de compression d’air instrument (assure le fonctionnement des vannes


automatiques)

 l’installation et réseau anti-incendie.

 la salle de contrôle

Stage de perfectionnement||Département électrique 8


Iset Nabeul 2018

La salle de contrôle permet de surveiller le fonctionnement des installations principales,


elle contient :

-Un tableau de contrôle : il est destiné a visualiser tout les valeurs de pression, de débit,
de niveau dans les différents grâce a des indicateurs .On peut aussi enregistrer sur une
période déterminée le ou les paramètres voulus.

-Un tableau des alarmes : il concerne la sécurité du CPF, il nous indique par alarmes
visuelles et sonores des anomalies qui se présentent comme les hauts ampérages, les
surchauffes des moteurs électriques, mauvais fonctionnement des protections thermiques.
Aussi, en cas d’incendie, on peut connaître directement par un indicateur visuel la zone
concernée et intervenir avec le service sécurité dans le minimum de temps.

 la station d’injection de produits chimiques


Dans le CPF, il existe des pompes injectrices de produit chimiques appelées Texte a
pump. Les produits injectés sont les suivants :
- Inhibiteur de corrosion qui limite la corrosion dans les conduites
- dés émulsifiant qui permet de casser les émulsions d’eau qu’on trouve dans l’huile
- Oxygène qui permet d’éliminer les particules d’oxygène des conduites.
- Bactéricide qui permet de tuer les bactéries qui peuvent engendrer la corrosion.
 la station de compression d’air instrument
L’air instrument sert au fonctionnement des instruments et des vannes automatiques
assurant la régulation au CPF.

 L’installation et réseau anti-incendie

Contre les incendies qui peuvent se déclarer au centre on est équipé des
installations suivantes :

- Un bac de stockage d’eau.


- Des pompes anti-incendie.
- Des canons anti-incendie.
- Un réseau de collecte anti- incendie.

Conclusion:
La production de pétrole dans le chantier passe par plusieurs phases de traitement en utilisant
des équipements spécifiques, la suite décrite littéralement les étapes de production de puis
l’état sédiment jusqu’à l’état brut propre.

Stage de perfectionnement||Département électrique 9


Iset Nabeul 2018

2. partie du production d’énergie sur la puits

2.1 Les panneau solaire et l’Eoliennes :

 Panneau solaire :

Principe de fonctionnement des panneaux solaires photovoltaïques : Le module solaire


photovoltaïque est un système capable de capter l'énergie envoyée par le soleil vers la Terre,
et de la convertir en courant électrique continu. Il existe également des équipements qui
produisent de l'eau chaude à partir de l'énergie solaire.

Figure 9: Panneau solaire

Figure 10: Panneau solaire

Stage de perfectionnement||Département électrique 10


Iset Nabeul 2018

Fonctionnement d’un panneau solaire photovoltaïque :

Le fonctionnement d’un panneau solaire photovoltaïque repose sur plusieurs éléments :

Un module composé de cellules photovoltaïques transformant l'énergie en tension électrique


continue;

Un système de montage, également appelé système d'intégration à la toiture qui ancre le


panneau photovoltaïque au bâti .

Un abergement qui établit une jonction étanche entre le panneau et le reste de la toiture.

À cela s'ajoutent les équipements électriques, et en particulier l'onduleur qui transforme le


courant continu en courant alternatif et permet d'alimenter votre maison, ou le réseau public
de distribution d'électricité. Le prix d'achat d'un panneau solaire photovoltaïque reste élevé,
mais baisse d'année en année. De plus, des aides financières sont disponibles afin de vous
aider à assumer le coût de départ.

 Éoliennes:

Figure 11: Éoliennes Modèle S700

Stage de perfectionnement||Département électrique 11


Iset Nabeul 2018

Caractéristiques :

- Freine automatiquement lorsque le générateur surcharge.


- Protection contre surcharge des batteries.
- Est fournis en deux versions (contrôleur interne ou externe).
-

Spécifications techniques :

Voltage batteries(V) 12V 24V

Voltage de charge maximum (V) 14.4V 28.8V

Voltage de reprise de charge (V) 12.8V 25.6V

Recover time of braking 30 min

Température d’opération (℃) -10~40

Dimension (mm) 208 x 140 x 74

Option : Contrôleur externe Hybride (éolienne et panneaux


solaires).

La version avec contrôleur externe peut accommoder l'éolienne S700 + 200 Watts max de
panneaux solaires. Elle comprends également deux sorties pour des lumières qui s'allume
automatiquement à la tombée de la nuit. Ces sorties sont programmables pour une duré
déterminée commençant après le coucher du soleil.

Figure 12: Contrôleur externe Hybride

Stage de perfectionnement||Département électrique 12


Iset Nabeul 2018

3. Sécurité

Introduction :
En vue de préserver la santé et la sécurité des travailleurs ;la direction
de ecumed fournit à ses ouvriers et personnels des équipements de sécurité
nécessaires à leur sécurité.

3.1 Equipement de protection personnelle:

Il est de la responsabilité de chaque personne de porter des équipements de protection


individuelle (API) requis par la nature.
Une évaluation est réalisée afin de déterminer quels risques sont présents ou susceptibles
d’être présents, pendant des taches de travail.

- Un casque pour protéger la tète.

- Vêtement de travail (combinaison).

- Des gants de sécurité sur tout pendant les manipulations des produits
chimiques.

- Des chaussures des sécurités ; des bottes à coquilles.

- Des protèges oreilles : dans les zones de haute nuisance

- Des lunettes spéciales.

 Le gaz H2S :

Ce gaz résulte de l’évolution thermique de la manière organique par du


méthane sur les sulfates.
Propriété
- Gaz incolore

- Ayant à faible concentration une forte odeur nauséabonde

- Gaz plus lourd que l’air (d=1.19)

- Avec l’aire il forme un mélange explosif

- Il s’enflamme à 260°C.
Stage de perfectionnement||Département électrique 13
Iset Nabeul 2018

- Sa combustion produit le SO2 (c’est un gaz toxique plus lourd que


H2S).
- Il est soluble dans l’eau.

 Détection :
Tant que l’odorat n’est pas le meilleur moyen de détection du H2S il existe d’autres
moyens plus faibles au champ ecumed
On distingue les moyens suivant :
 Détection électronique portatif.
Ce type d’appareil se monte sur la ceinture et produit une alarme auditive lors de
l’exposition à un niveau prédéterminée d’H2S.
 Capteur électronique fixe.
Se trouvent dans toutes les zones à 20 cm du sol et ils sont relies par des câbles au
tableau d’alarme dans la salle de contrôle. Leur rôle est de surveiller ces zones en
continue et de déclencher une alarme au premier seuil.

Figure 13: les outils de sécurité

Figure 14: : Défense de circuler sur le chantier

Stage de perfectionnement||Département électrique 14


Iset Nabeul 2018

3.2 La Pollution

 La pollution atmosphérique

Qu’il s’agisse d’un feu de nappe ou de l’incendie d’un bâtiment, la combustion est
le siège de réactions chimiques qui forment des substances plus ou moins toxiques et mal
connues.
Il est généralement indispensable d’avoir recours à des essais, pour déterminer la
nature et les quantités de substances toxiques formées, de même que pour estimer la
puissance totale de l’incendie.
Le moteur thermique élève les fumées jusqu’à une certaine hauteur d’équilibre, qui
dépend de la puissance du feu et des conditions atmosphériques. Puis, le nuage se
disperse selon une distribution gaussienne.
Des modèles permettent de calculer les concentrations en polluant dans l’air au niveau du
sol. Mais il faut d’abord entrer dans le modèle les débits de formation de ses différents
polluants.

 La pollution des eaux

La pollution des eaux peut venir des substances libérées par la rupture de réservoirs ou
de conteneurs, à la suite d’un accident ou d’un incendie.
Elle peut venir également de l’eau d’extraction.
C’est pourquoi il est nécessaire de prévoir des systèmes de rétention pour éviter que la
pollution ne gagne la nappe phréatique ou les cours d’eau.
Par exemple dans ecumed est un puits utilisé comme une poubelle qui reçoit l’eau de
production.

Conclusion

Tous employés et les entrepreneurs appel est nécessaire pour utiliser la bande de protection
pour assurer une protection forte contre les matières titulaire d’abrasifs, et les risques
thermiques électriques actuelles et l’exposition aux produits chimiques

Stage de perfectionnement||Département électrique 15


Iset Nabeul 2018

4. Parti régulation :

4.1 Rôle de la régulation:


La régulation a pour but d'aider l'opérateur de contrôler et surveiller une
grandeur réglée.
Exemple : Maintenir un niveau dans un bac.

Dans cet exemple, l'opérateur doit maintenir un niveau constant dans le bac par rapport
à un repère fixe s'appelle "point de consigne".

Suivant la position de la surface libre du liquide, l'opérateur doit connaître


cette position à chaque instant.

L'opérateur doit ajuster la surface libre du liquide en face du repère fixe, pour ceci, il
dispose d'un élément lui permettant, soit d'augmenter soit de diminuer le débit d'entrée, cet
élément est appelé: organe de réglage.

L'opérateur fait ainsi un office de régulateur automatique.

4.2 Nécessite de remplacer l'homme par la régulation industrielle:


II est bien évident que sur une unité de fabrication si petite soit elle est
difficile de pouvoir surveiller, contrôler ,et régler plusieurs grandeurs
simultanément, et ceci seulement par intervention humaine, il est donc
nécessaires de remplacer les opérations humaines par un ensemble
d'instruments ayant le rôle de mesurer, d'intervenir sur l'organe de réglage et de
comparer la mesure au point de consigne.

4.3 les indicateur des niveau:


Les indicateurs de niveaux de liquides sont très largement utilisés pour la
mesure du contenu des réservoirs de stockage et l'expérience éprouve qu'il
s'agisse là d'un système indicateur sur lequel on peut toujours comporter un
flotteur suspendu à l'extrémité d'un câble souple en acier inoxydable qui passe
dans un renvoi à bain d'huile au sommet du réservoir; le câble est maintenu
tendu par un contrepoids à l'autre extrémité qui a la forme d'un curseur avec
flèche de repérage coulissant sur une règle en aluminium avec gradation tous
les 10cm.

Stage de perfectionnement||Département électrique 16


Iset Nabeul 2018

Figure 15:Indicateur de niveau et contacteur

4.4 Le Contacteur de Niveau:


Le détecteur de niveau se fixant sur la réglette de l'indicateur de niveau.
Il se compose essentiellement d'une boite à borne en fonte équipée d'un tube en acier
inoxydable contenant un interrupteur à lame souple (I.L.S).
Cet I.L.S est fermé par le champ magnétique d'un aimant pivotant au passage du curseur de
l'indicateur à réglette.

Le levier support, l'aimant permanent et les deux doigts de commande sont articulés sur un
axe en inox par l'intermédiaire de deux paliers.
l'interrupteur à lame souple est noyé dans une résine polyuréthane souple le
mettant ainsi à l'abri de l'humidité et des chocs.

4.5 La soupape de sécurité:

La soupape de sécurité est un appareil destiné à limiter la pression à une valeur


prédéterminée.
Conditions à remplir réglage de la pression d'ouverture ….. franche.
L’ouverture suffisante pour assuré l'évacuation du fluide excès au fur et à mesure sa
production.

4.6 Clapet d’arrêt:


Sur chaque chaudière on trouve un clapet d'arrêt de vapeur qui fermera la
conduite dès que la vitesse du fluide deviendra supérieure à la normale pour
éviter les accidents.

Stage de perfectionnement||Département électrique 17


Iset Nabeul 2018

Un tel clapet est composé essentiellement d'une soupape placée dans le


courant et maintenu par un ressort. En cas de vitesse anormale de la vapeur,
l'action de celle-ci sur la soupape est supérieure à celle du ressort antagoniste, et
la fermeture est faite malgré lui.

Stage de perfectionnement||Département électrique 18


Iset Nabeul 2018

ETUDE DE CAS

I. PRESENTATION DU CAS RENCONTREE :


Notre cas se traduit en une résolution d’un problème rencontré par la société, c’est la gélation
de la brute réservée dans les tanks suite à la diminution sévère de la température.

II. PRESENTATION DE LA RESOLUTION :


Suite aux plusieurs essaies, mon encadreur a pensé a construire une résistance étanche qui sert
a maintenir la température du brute a une degré de 80°C sans qu’il y ait des problèmes nocifs.

III. APPLICATION DE LA RESOLUTION :

1. La construction de la résistance étanche :


La résistance étanche se compose d’un tube cylindré fileté contenant un thermoplongeur
avec du glycol qui est un bon conducteur thermique et on ajoutant du résine qui sert à
protéger la résistance contre les risques électriques tels que les étincelles qui peuvent êtres
crées par le contacteur et enfin un bouchon pour enfermer le tube avec une presse étoupe
afin d’arrêter tout risque de passage de l’oxygène vers l’intérieur.

2. Préparation de la résistance :(voir les photos suivantes)

Stage de perfectionnement||Département électrique 19


Iset Nabeul 2018

3. Les rôles des composants :


Glycol : l’éthylène de glycol est utilisé dans cette résistance pour des raisons
protectrices, le glycol intervient dans le maintien de la température.

Thermoplongeur (tube chauffe-liquide) : Appareil comportant une résistance


électrique que l'on plonge dans un liquide pour en assurer le chauffage.

Résine : c’est un liquide poisseux qui sèche plus ou moins rapidement au contact de
l'air, il est utilisé pour des raisons protectrices (protège la résistance contre l’étincelle
qui pourra être crée par le contacteur).

La presse étoupe : Passage de câble assurant l'étanchéité d'un appareil électrique.

4. La mise en fonctionnement :
Suite a la construction et par la suite le test réussie du fonctionnement de la résistance
étanche, on l’a plonger dans le brute contenant dans les tanks .

IV. CONTRAINTE SURVENU :


Apres 4 heures du fonctionnement, la résistance s’est arrêtée brusquement sans
connaitre la cause.
Alors on l’a fait sorti du tank et on l’a nettoyé pour la décomposer et par la suite
étudier la cause de son disfonctionnement.

Stage de perfectionnement||Département électrique 20


Iset Nabeul 2018

V. LA CONNAISSANCE DU PROBLEME :
Apres sa décomposition, on est arrivé à connaitre la source principale du problème survenu
lors du fonctionnement de la résistance.

Le problème c’est traduit en un mauvais contact qui s’est réaliséà cause de la filtration de la
résine jusqu'au contacteur du thermoplongeur.

On explique le problème plus précisément, le thermoplongeur se chauffe jusqu'à atteindre une


degré bien déterminée (a peu prés 80°C) et là le régulateur s’intervient en ouvrant le contact
du thermoplongeur pour ne pas dépasser cette température, le problème c’est que le résine
s’est infiltré jusqu'au contacteur ce qui a empêché le régulateur a fermer le contact de la
résistance d’où son fonctionnement .

VI. RESOLUTION DU PROBLEME :


Après savoir le problème survenu, on s’est demandé à sa résolution.

On devrait trouver une solution pour empêcher la filtration de la résine,

C’est totalement simple, on ajout du sable sous le résine ou même du laine de verre qui ont le
même rôle dans cette cas.

VII. LA MISE EN MARCHE :


Suite a la résolution du problème, on a déplacé la résistance dans le tank contenant la brute à
chauffer, et on était satisfait de son bon fonctionnement.

Stage de perfectionnement||Département électrique 21


Iset Nabeul 2018

CONCLUSION

Pour conclure, on peut dire que ce stage, de durée d’un mois, m’a permis d’enrichir mes
connaissances théoriques et pratiques .
D’autant plus qu’il m’a permis d’avoir un deuxième contact avec le monde professionnel.

Stage de perfectionnement||Département électrique 22