Vous êtes sur la page 1sur 3

Préparation à l’Agrégation de Mathématiques

Intégrales généralisées
1. A savoir
– Définition de l’intégrale généralisée
– Intégrales de Riemann
– Critères de comparaison pour les intégrales de fonctions positives
– Critère de Cauchy
– Convergence absolue
– Intégrales de Bertrand
– Semi-convergence
Z +∞ ; critère d’Abel
sin t
– Nature de dt
1 tα

2. En lien avec...
– la feuille sur le calcul d’intégrales
– le développement sur la calcul de la gaussienne
– la feuille sur l’interversion limite-intégrale

3. Exercices
Exercice 1 : Convergences diverses [P, G]
Z +∞
dt
1.1. Etablir que α
converge ssi α > 1.
1 t
Z +∞
dt
1.2. Quelle est la nature de α (ln t)β
?
e t
1.3. Etudier la convergence des intégrales suivantes :
Z 1 Z 1 Z +∞ √ Z 1 Z +∞ 


ln t ch t − cos t sin( t) 1
dt, dt, dt, ln(1 − 1 − t) dt, ln cos dt.
0 1−t 0 t5/2 0 1 + t2 0 2
π
t

Exercice 2 : Règle d’Abel [P, G, M]


Z +∞ it Z +∞ Z +∞
e sin t dt
2.1. Donner la nature des intégrales √ dt, t2 cos(t4 ) dt, √ .
0 t 0 0 2 + cos t t
Z +∞
sin t
2.2. Donner la nature de √ dt.
2 cos t + t
Exercice 3 : Etude de la nature via les séries [P, G]
Z +∞ Z +∞
3.1. Montrer que sin(t2 )dt et t sin et dt sont semi-convergentes.
0 Z +∞ 0
dt
3.2. Quelle est la nature de ?
0 1 + t4Zsin2 t
+∞
3.3. Montrer de même la divergence de | sin t|t dt.
0

Exercice 4 : Utilisation du critère de Cauchy pour les intégrales [P]


4.1. Soit f une fonction intégrable de [0, +∞[ dans R possédant une limite l en +∞.Montrer que f
tend vers 0 en +∞. Z +∞
4.2. Soit f une fonction uniformément continue de [0, +∞[ dans R telle que f converge. Montrer
0
que f tend vers 0 en +∞.
Exercice 5 : Contre - exemples [H]
5.1. Trouver une fonction de R+ dans R+ continue dont l’intégrale converge mais qui ne tend pas
vers zéro en +∞. Z +∞ Z +∞
5.2. Trouver deux fonctions f et g équivalentes en +∞ telles que f converge et g diverge.
0 0
1
2

Exercice 6 [G]
Z +∞
sin t
On considère la fonction f : R+ → R définie par f (x) = dt.
x t
6.1. Vérifier que f est bien définie et continue pour x ≥ 0, puis que
Z +∞
cos x sin x 2 sin t
f (x) = + 2 − dt pour x > 0.
x x x t3
Z +∞
6.2. En déduire la nature de l’intégrale f (x) dx. Calculer cette intégrale.
0
Remarque : Pour le calcul de f (0), on pourra consulter les six ( !) méthodes mentionnées dans [N],
ps 67-69, ainsi qu’une méthode élémentaire développée dans [T], p. 42.
Exercice 7 [G]
Soit f : R+ → R continue ayant uneZ +∞limite finie en +∞.
f (at) − f (bt)
7.1. Montrer que, pour a, b > 0, dt converge et calculer sa valeur.
0 t
7.2. En déduire pour a, b > 0 la convergence et la valeur de
Z +∞ −at Z +∞ Z 1
e − e−bt arctan (at) − arctan (bt) t−1
dt dt et dt (poser x = − ln t).
0 t 0 t 0 ln t

Exercice 8 - Examen : Une inégalité classique [G, p. 177]


Z +∞ Z +∞
Soit f ∈ C 2 ([0, +∞[, R) vérifiant f (0)f 0 (0) = 0 et telle que les intégrales f 2 et f 002
0 0
convergent. Z +∞
Montrer que f 02 converge et que ||f 0 ||22 ≤ ||f ||2 ||f 00 ||2 .
0

Exercice 9 - Examen [G, p. 178 ; Gos 2 ps 351]


Z +∞
9.1. a. Soit f : R → R une fonction intégrable sur R (i.e |f (t)|dt converge). Si f est continue
−∞
Z +∞
sur R, montrer que |f (x + a) − f (x)| dx → 0.
−∞ a→0
9.2. Soit f : R → R continue ayant des limites L± en ±∞. Pour a ≥ 0, montrer la convergence et
Z +∞
calculer la valeur de f (x + a) − f (x) dx.
−∞
Z +∞
9.3. Application : Déterminer, pour a ≥ 0, arctan (t + a) − arctan (t) dt.
−∞

4. Indications
Exercice 1 :
1.3. Faire des équivalents et, au besoin, un changement de variable préalable.
Exercice 2 :
2.1. Faire des intégrations par parties et, au besoin, un changement de variable.
2.2. Faire un développement limité en +∞.
Exercice 3 :
3.1. Commencer par un changement de variable adapté.
Z (n+1)π
dt 2t π
3.2. Majorer l’intégrale 4 sin2 t
en utilisant, entre autres, que sin t ≥ pour t ∈ [0, ].
nπ 1 + t π 2
Z π/2 r
π
3.3. Ici on minore. On utilise que l’intégrale de Wallis In = sinn t dt vérifie In ∼ .
0 n→+∞ 2n
Exercice 4 :
Raisonner par l’absurde.
Exercice 6 :
6.2. Faire (encore !) une intégration par parties
Exercice 7 :
7.1. Utiliser la formule de la moyenne.
Exercice 8 :
3

Commencer par une intégration par parties et utiliser l’inégalité de Cauchy-Schwartz.


Montrer que f f 0 admet une limite en +∞, puis montrer que cette limite vaut 0.
Exercice 9 :
9.1. Découpage de l’intégrale avec des ε !
9.2. Idem, on trouve a(L+ − L− ).

5. Références
[FGN2] Francinou, Gianella, Nicolas, Exercices de mathématiques. Oraux X-ENS. Analyse 2, Cassini.
[Gos2] Gostiaux, Cours de mathématiques spéciales. Tome 2, PUF.
[G] Gourdon, Les maths en tête. Analyse, Ellipses.
[H] Hauchecorne Les contre-exemples en mathématiques, Ellipses.
[L] Leichtnam, Exercices corrigés de mathématiques posés à l’oral des concours de Polytechnique et
des ENS. Tome Analyse, Ellipses.
[M] Merlin , Methodix Analyse, Ellipses.
[N] Nourdin, Agrégation de mathématiques, épreuve orale ..., Dunod.
[P] Pommellet, Cours d’analyse, agrégation de mathématiques, Ellipses.