Vous êtes sur la page 1sur 29

Maîtriser

L’Auto-Hypnose

Giulia Bath

Copyright © 2 016 Giulia Bath


Tous droits réservés
ISBN-13 : 978-1540558596
ISBN-10 : 1540558592

PRÉLIMINAIRES

"Si tu vois un homme qui a faim, donne-lui un poisson : tu


le nourriras pour un jour. Mais apprends-lui à pêcher et il se nourrira toute
sa vie."
Proverbe chinois
Toi qui cherches le bonheur, je n’ai pas d’or à t’offrir. Mais si tu lis
ce livre, tu découvriras comment te servir de ta pensée : c’est le plus beau
trésor et personne ne pourra te le voler.
GB

2
SOMMAIRE

Dédicaces i
1 Bonjour Pg 3
2 Bienvenue Pg 5
3 Comment allez-vous Pg 13
4 Écoutez, Sentez, Ressentez Pg 19
5 Un peu de technique Pg 28
6 Le château de Fieux Pg 35
7 Petit Jean Pg 39
8 Mère indigne Pg 43
9 Le curé imprudent Pg 45
10 Les pouvoirs du diable Pg 47

DÉDICACES

Je vous dédie ce travail avec tous mes vœux de bonheur, de santé et


de réussite.

3
BONJOUR

Tout le monde aspire à être heureux. Même les plus masochistes


parmi nous. L’hypnose est un chemin pour y parvenir.
Les séminaires sont coûteux, les écoles sont toujours dans de
grandes villes, et l’enseignement est orienté vers les professionnels de
santé. Mais surtout est-ce sans risque ?
Que savez-vous des enseignants en hypnose ? Avez-vous un risque
de rencontrer des gourous ? Malheureusement, c’est trop tard, le recours
est quasi-impossible ?
Et si vous pouviez apprendre seul ? Si vous pouviez ouvrir le
passage secret : sans risque de manipulation ; aucun témoin ?
Accepteriez-vous de changer votre vie pour le prix d’un café ?
Oui !
Si vous jouez avec un couteau en plastique le risque de vous couper
est très minime, voire inexistant. Il en va tout autrement si vous utilisez un
couteau à la lame bien aiguisée.
Ce livre utilise un langage hypnotique. Je sais, il n’y paraît pas.
Bien que, maintenant que je vous le dis : vous vous demandez si
effectivement il n’est pas bizarrement écrit ?
La magie des mots est un principe actif. Donc soyez prudent.
Par exemple ne lisez pas ces lignes en conduisant, n’écoutez pas un
enregistrement des passages de ce livre en mode vie normale ou vous
devez être concentré.
Lisez ce livre dans un endroit tranquille, ou vous êtes assis, comme
prêt à faire une sieste. J’ai dit prêt.
Le chemin du bonheur se parcourt pas à pas, je vous invite à en
faire un de plus.
Maintenant
Peu importe : votre niveau, vos expériences, vos connaissances…
Partez de là où vous êtes… et avancez !

Maintenant

4
2 BIENVENUE

Le mieux est de se jeter à l’eau. Vous ne savez pas nager, me


rétorquez-vous ! Saviez-vous respirer avant de naître ?
Voulez-vous redécouvrir l'hypnose ? Voulez-vous expérimenter ce
qu’enfant vous faisiez naturellement ? C’est le bon livre, vous avez fait le
bon choix. Bravo.
L’hypnose est commune. Vous pouvez y faire appel en tant que
technique, mais elle est d’abord un état naturel. Tout ce qu’il y a de plus
naturel. Vous pensez, vous méditez, en fait vous pratiquez l’hypnose. C’est
aussi simple que cela.
Les experts utilisent des techniques pour approfondir l’hypnose,
pour – comme ils disent - entrer en transe.
Ce guide va vous rendre autonome afin de mener votre transe… de
prendre votre « Trip ». « Ça plane pour moi », ce sera quand vous voulez.
L’hypnose vous aidera pour que la houle de la vie ne se transforme en
grosse tempête.
L’aliénation de la conscience, le coma éthylique, le shoot et autres,
ce n’est pas de l’hypnose, mais des formes de suicides à plus ou moins
long terme. L’hypnose ne fonctionne pas si vous vous mettez dans un état
volontairement pathologique.
Pourquoi ? Tout simplement, votre inconscient ne le permet pas.
C’est grâce à lui que vous dormez la nuit. La conscience au repos,
l’inconscient prend le relais, et vous vous réveillez le lendemain
naturellement. Vous comprenez déjà, pourquoi communément en hypnose,
nous nommons l’inconscient « ange gardien ».
Le sommeil naturel s’obtient par une modification de l’état de
conscience, dont l’intensité varie de la rêverie éveillée à des états
d’absorption que nous nommons sommeils. Oui, il y a plusieurs états de
sommeil.
Entre l’état de veille et le sommeil, il peut y avoir la transe

5
profonde. Vous l’atteindrez en passant par des stades intermédiaires. Voilà
ce qui est paradoxal : la conscience n’est jamais endormie pendant
l’hypnose provoquée, mais elle peut ne pas se souvenir de ce qui s’est
passé, sauf à utiliser une technique particulière.
Allez à l’eau…
Débranchez-vous du son de votre vie trépidante – téléphone,
ordinateur, et tutti quanti – baissez la lumière.
Asseyez-vous confortablement. Commencez par penser à un
relâchement musculaire… 1 minute
Puis à une pesanteur générale… 1 minute
Au poids de vos paupières… 1 minute
Soyez attentif à l’air que vous respirez… il nettoie… puis il ressort
et rejette l’inutile… n’est-ce pas ? 1 minute
Maintenant vous vous éveillez tranquillement. Maintenant vous
bougez vos doigts et vous revenez, à votre rythme. Bonjour.
Tout va bien n’est-ce pas ? Bien sûr ce que vous avez ressenti est
normal. Vous n’êtes pas obligé d’en parler. Vous venez de découvrir
l’hypnose légère.
Débranchez-vous du son de votre vie trépidante – téléphone,
ordinateur, et tutti quanti – baissez la lumière. Asseyez-vous
confortablement. Commencez par penser à un relâchement musculaire…
puis à une pesanteur générale… et maintenant au poids de vos
paupières… vous respirez n’est-ce pas… l’air entre dans votre corps… il
nettoie… puis il ressort… prenez conscience de votre orteil… de sa
sensibilité tactile… prenez conscience de votre main… sentez-vous son
poids… votre bras est peut-être lourd lui aussi… vous ne le savez pas
encore… le début de votre état cataleptique arrive… vous respirez n’est-ce
pas… l’air entre dans votre corps… il nettoie… puis il ressort…
Maintenant vous vous éveillez tranquillement… Maintenant vous bougez
vos doigts… et vous revenez… à votre rythme… Bonjour.
Comment allez-vous ? Vous ne pensez pas avoir lâché prise. C’est
possible. Mais, comme vous n’êtes ni un ordinateur, ni un robot, mais un
être humain : nous dirons que vous avez expérimenté un état de conscience
modifié. Vous venez de découvrir l’hypnose moyenne
La profondeur de votre état varie selon votre résistance - comme
votre inquiétude par rapport à l’hypnose, comme vos convictions
profondes, votre code moral et éthique - en hypnose nous nommons cela
vos paradigmes.
Débranchez-vous du son de votre vie trépidante – téléphone,
ordinateur, et tutti quanti – baissez la lumière.

6
Asseyez-vous confortablement. Commencez par penser à un
relâchement musculaire… minute
Puis à une pesanteur générale… minute
Au poids de vos paupières… minute
Soyez attentif à l’air que vous respirez… il nettoie… puis il ressort
et rejette l’inutile… minute
Peu à peu s’installe un état somnambulique… minute
Votre main droite va devenir plus légère… minute
Imaginez de l’air sous vos doigts… minute
Et je ne sais pas si vous autoriserez vos doigts à se soulever… 30
secondes
Quel doigt est le plus léger… 30 secondes
comme vous voulez… 30 secondes
Imaginez un ballon comme pour les enfants dans les foires… 10
secondes
Choisissez sa couleur… 10 secondes
Bleue… rouge… verte… le ballon est accroché à votre doigt… 1
minute
Respirez et peut-être remarquez-vous comme l’air fait monter votre
ballon ? 30 secondes
Votre doigt bouge l’avez-vous remarqué ? 1 minute
Respirez… 5 secondes
Restez détendu… 5 secondes
Maintenant laisse-toi aller… 5 secondes
Détends-toi… 5 secondes
Relaxe-toi… 5 secondes
Prends un moment pour toi… minute
Profite de ce relâchement, détendu… minute
Pense à un souvenir agréable, de vacances… minute
Amour, Joie, Bonheur, prends ton temps… minute
Maintenant vous vous éveillez tranquillement. Maintenant vous
bougez vos doigts et vous revenez, à votre rythme. Bonjour.
Comment allez-vous ? Vous venez de découvrir l’hypnose un peu
plus profonde.
Un peu de technique : l’induction d’un état somnambulique, puis
d’une catalepsie, entraîne une absorption de votre esprit, à ce moment-là il
y a basculement vers un état modifié de conscience. Cela est uniquement
réalisé par la suggestion. Voilà les clés de l’hypnose.
Utilisée pour dans le milieu médical, pour modifier un état de
conscience, l’hypnose est dite « maîtrisée ».

7
Par contre elle est dite « manipulée » dans ses utilisations en
matière de spectacle, de police, de justice ou de renseignements.
Pourquoi ? La science ne valide pas les régressions : ni les visions
de vies antérieures, ni de revivre une scène perturbante une scène - comme
un crime, un viol.
Les régressions sont évidemment dangereuses et peuvent amener
des déstructurations mentales gravent avec parfois aucun moyen de soin.
L’Auto-Hypnose est une technique fabuleuse au quotidien, à
condition de ne pas en attendre n’importe quoi.
L’Auto-Hypnose est la technique de développement personnel la
plus efficace. C’est la seule qui évite une éventuelle manipulation. À
condition - et c’est le but de ce guide - que vous fassiez l’effort de préparer
vos indictions hypnotiques vous-mêmes.
Dans son sens le plus large, l’hypnose, est l’art de se convaincre
consciemment pour amener son inconscient à être convaincu. Tout se
passe par l’intermédiaire de la suggestion.
L’environnement sonore et lumineux a une grande importance.
Dans le bruit, la vigilance est sans cesse en éveil. Le silence, ou un
ronronnement régulier, ou une musique de relaxation légère, vont
permettre de se relâcher plus rapidement. Si vous utilisez un fond sonore
derrière vos enregistrements il faut utiliser une longueur d’onde précise
Alpha pour la relaxation en hypnose légère à moyen et Thêta pour un
travail de développement personnel – le fond sonore permettra de
renforcer la suggestion. Dans tous les cas, il faut être isolé des bruits
extérieurs, pour cela vous pouvez utiliser un casque bien entendu.
La lumière ne permet pas le repli en soi. Elle attire, elle fatigue,
elle déconcentre alors qu’il faut concentrer, focaliser, absorber.
L’utilisation du spectre bleu avec une faible intensité de bleu, est le seul
que je conseille. Il faut absolument éviter les flashs, et les variations de
spectre lumineux pendant le travail.
Le sentiment de sécurité doit être total. C’est un point essentiel. Si
votre sentiment de sécurité n’est pas total, la transe profonde ne se sera pas
obtenue.
Au plus vous vous entraînerez à l’hypnose, au plus vous
parviendrez très rapidement à modifier votre état de conscience. Il est donc
essentiel que vous ayez mis en place des procédures « garde-fous ».
Conseils : Prenez garde lors de vos trajets sur l’autoroute de nuit
dans un véhicule surchauffé, vous risquez une situation hypnotique
puissante. Prenez garde à ne pas focaliser sur un objet, trop longtemps car
cela induit une situation hypnotique puissante. Enfin prenez garde aux

8
situations de fascination provoquées par une personne, avec un
mouvement soudain et brusque vers votre visage et particulièrement vos
yeux, ou votre troisième œil - il faudra travailler en Auto-Hypnose un
protocole pour apprendre au conscient à échapper à la fascination -.
Un dernier mot, il est possible d’utiliser l’hypnose autrement que
pour descendre en soi. Vous pouvez induire un état conscient d’attention
soutenue. En utilisant des suggestions subtiles pendant une conversation,
vous pouvez induire un léger état d’absorption chez votre interlocuteur,
rarement de la transe somnambulique.
Un autre dernier mot, le travail de développement personnel, se fait
mieux, en état de transe moyenne.
Enfin le dernier mot : certains troubles nécessitent un avis médical,
le métier de médecin hypno thérapeute est reconnu. Choisissez un médecin
qui vous accompagnera dans votre démarche.

3 COMMENT ALLEZ-VOUS ?

9
L'hypnose est peut-être la réponse à ce que vous cherchez ? Si vous
lisez ce livre, vous avez une bonne raison.
Les gens ont tendance à être pleinement convaincus de l'hypnose -
ou pas du tout.
Si vous n’y croyez pas, cela ne marchera pas, vous dites-vous ? Oui
et Non !
Avant de ne pas croire à l'hypnose, il faut bien comprendre ce
qu'elle est et ce qu'elle n'est pas.
Les gens pensent qu'ils vont perdre le contrôle d'eux-mêmes. En
Auto-Hypnose, ce n’est évidemment pas possible. En Hypnose le risque :
c’est le praticien, « l’hypnotiseur ». Peut-on manipuler une personne ? Oui.
Y a-t-il un risque ? Oui. Comment et pourquoi ?
L'hypnose est un état normal, naturel de l'esprit, que l’on atteint
régulièrement dans les activités quotidiennes à un stade léger. Cet état peut
être amplifié par la maîtrise de technique appelée « Induction ».
Il n’y a pas que des états naturels pour faire décrocher le conscient,
et pas que des praticiens bien intentionnés.
La manipulation mentale existe depuis la nuit des temps : faire
croire en n’importe quoi, utiliser des méthodes opérantes mais ignobles,
profiter de la naïveté des gens est courant. Certains ont développé un
véritable talent à berner le monde.
En psychologie, une manipulation mentale est une méthode qui
mène au contrôle des actions d'une personne sans son accord conscient, via
un rapport de pouvoir ou d'influence.
Les méthodes utilisées faussent ou orientent la perception de la
réalité d'un interlocuteur en usant d'un rapport de séduction, de suggestion,
de persuasion, de soumission non volontaire ou consentie.
La manipulation mentale commence toujours par l’exploitation des
interrogations d’un l'individu qui recherche des réponses toutes faites, qui
peuvent être délirantes, mais qui vont le rassurer et qu'il va s'approprier.
La position sociale, l’affirmation d’une compétence, la
reconnaissance d’une expertise par autrui, et cela suffit à établir
consciemment ou pas un rapport de pouvoir.
La théorie de la manipulation mentale est que chez le manipulé il y
a au moins l’un de ces critères : un manque de rigueur scientifique et
d’approche critique, une sensibilité émotionnelle élevée, de la naïveté,
des difficultés psychologiques, une fragilité d’adaptation à ce qui est
considéré comme la normalité.
Les exemples sont nombreux, pour éclairer le sujet.
M. Carney Landis en 1924, Solomon Asch en 1951, Stanley

10
Milgram en 1960. Mon objet n’est pas de relater les expériences de ces
chercheurs, il vous suffit d’inscrire leur nom sur la toile et vous aurez
l’information.
Il faut retenir, que c’est toujours le manipulé qui ouvre la porte au
manipulateur, en lui reconnaissant un pouvoir. L’hypnose de spectacle
utilise largement ce phénomène. Le manipulateur se proclame
« Hypnotiseur ». Il sélectionne les premiers cobayes les plus réceptifs dans
la salle par la technique de la calibration – observation des
micromouvements corporels lors des suggestions – puis par mimétisme
d’autres participants suivront. Plus la salle est grande, plus y a de monde,
et plus il y a de sujets avec un degré important de suggestibilité.
Vous allez vérifier, très simplement, votre degrés de suggestibilité.
Souvenez-vous la dernière fois que vous étiez absorbé dans un bon
livre ? Quel était le titre du livre ? Vous rappelez-vous la couverture du
livre ? Vous vous souvenez de quoi encore ? Le lieu ? L’époque ? Le
scénario ? Le nom du héros ? Celui des personnages ? Quoi encore…
À vous… pensez 2 minutes à ce livre…
Souvenez-vous de votre dernier repas d’anniversaire. Ou étiez-
vous ? Avec qui étiez-vous ? Du champagne peut-être ? Des petits fours ?
Quel apéro ? Quelle entrée ? froide, chaude ? Le plat principal ? qu’avez-
vous bu ? et le dessert c’était quoi ? Avez-vous eu un ou des cadeaux ?
Quoi encore…
À vous… pensez 2 minutes à votre dernier anniversaire…
Souvenez-vous à présent de votre première voiture. Bleue, rouge,
verte, grise ou alors noire ? Quelle marque ? Neuve ou d’occasion ? Les
sièges étaient comment ? tissus, cuir, skaï ? Les compteurs avaient-ils des
aiguilles ou étaient-ils déjà numériques ? Quoi encore…
À vous… pensez 2 minutes à votre première voiture…
Si vous avez visualisé en détail le livre, votre anniversaire et votre
première voiture, et en répondant à toutes les suggestions, vous êtes entre 8
et 10 sur l’échelle de la suggestibilité.
Si vous avez visualisé le livre, votre anniversaire et votre première
voiture, et en répondant à la moitié des suggestions, vous êtes entre 6 et 8
sur l’échelle de la suggestibilité.
Si vous avez visualisé uniquement le livre et votre anniversaire et
pas votre première voiture, et en répondant en partie aux suggestions, vous
êtes entre 6 et 4 sur l’échelle de la suggestibilité.
Dans tous les autres cas, vous n’avez pas eu de lâcher prise, et la
raison en est divers : résistance, contexte, absorption dans des soucis,
difficultés de concentration, désintérêt.

11
Pour que l'hypnose fonctionne, le sujet doit être ouvert à l'idée
d’être hypnotisé et avoir un bon indice de suggestibilité.
Voici une liste de tests - de suggestibilité - les plus connus dans le
monde de l’hypnose.
Les doigts aimantés : joignez vos deux mains entre elles et levez
les deux index en laissant un espace entre ces deux doigts. Fermez les
yeux, ressentez comment vos doigts vont se rapprocher ou s’attirer jusqu’à
quand ils se touchent.
Les mains aimantées : tendez vos deux bras devant vous et orientez
les paumes de vos deux mains entre elle puis laissez un espace entre vos
deux paumes. Imaginez que vos deux mains vont se rapprocher.
Les livres lourds et le ballon d’hélium : tendez vos deux bras
devant vous et orientez une paume d’une main vers le haut et l’autre vers
le bas. Imaginez des livres lourds sur votre main avec la paume vers le
haut. Imaginez qu’à votre autre main est attaché un ballon d’hélium.
Sentez-vous le bras avec les livres devenir lourd et la main avec le ballon
devenir légère.
Il existe d’autres tests et bien entendu vous pouvez en inventer.
Ces tests et mes petits exercices sont suffisants pour que vous
compreniez que tout le monde est sensible à l’hypnose, à un degré
variable, et que c’est votre suggestibilité qu’il faut travailler. La
suggestibilité se développe par des exercices. Sauf à ce que vous soyez
dépourvu d’imaginaire, c’est à la portée de tous.
L'Auto-Hypnose, permet la connexion corps esprit, sans risque de
manipulation, mais il faut un peu d’entraînement à votre rapport au monde
– sensorialité – et un peu d’apprentissages sur votre manière de
fonctionner - technique d’induction -.

12
4 ÉCOUTEZ, SENTEZ, RESSENTEZ

Si vous développez votre sensorialité, vous décuplerez l’efficacité


de vos inductions hypnotiques.
Dans l’induction la plus classique mais aussi la plus efficace, vous
débutez par une relaxation musculaire, suivi d’une focalisation sur votre
respiration associée à une détente, puis par l’absorption dans un souvenir
en utilisant les cinq sens.
Dans ce chapitre nous allons travailler à optimiser votre
sensorialité. Au plus le détail sera précis au plus l’induction sera efficace.
Notre avantage en Auto-Hypnose c’est que nous préparons nos
propres inductions. Ainsi nous sommes toujours congruents.
L’incongruence en hypnose arrive quand l’hypnotiseur induit une
expérience erronée chez le sujet, ce qui déclenche un rejet d’abord et
renforce la résistance de l’hypnotisé ensuite.
Par exemple, je vous invite à enter dans le souvenir de votre
dernière baignade, la mer est belle, bleue, le soleil vous réchauffe, vous
avancez dans l’eau, elle est un peu froide… Le patient sursaute ! il sort
immédiatement de l’hypnose. Évidemment il a été pris, lors d’une
baignade quand il était plus petit, par une physalie.
Je vous invite à vous souvenir de votre dernier repas
d’anniversaire. Vous aviez bu du vin… un excellent Sancerre Blanc… un
vieille vigne du domaine Bourgeois… ressentez l’arôme… le tanin… la
subtilité… souvenez-vous de la bouteille… sa couleur… son étiquette… la
verrine de crevettes en entrée vous vous en souvenez…
Vous ne pouvez pas vous tromper car c’est votre souvenir, votre
texte, votre enregistrement.
Seulement les souvenirs sont plus ou moins forts. Pour certains le
goût est retrouvé tout de suite à sa suggestion, pour d’autre, c’est plus
difficile.
Et cela s’explique. En hypnose nous parlons de canaux de
communication : l’odorat, le goût, l’ouïe, le kinesthésique, et la vue. Et
nous parlons aussi de canaux préférentiels.
Si vous êtes à dominance visuelle à 80 %, l’évocation de l’odorat
vous sera moins familière, et peut-être même ce sens sera-t-il très faible
chez vous.
Certains prétendent qu’il faut calibrer par du questionnement en
anamnèse – jargon voulant dire entretien avant la séance – et faire le
travail sur le sens qui est dominant.

13
Seulement le sens que vous utilisez prioritairement est celui qui
alimente votre mémoire consciente, et donc qui participera très peu à la
confusion – terme en hypnose qui marque le moment du basculement de
conscient vers inconscient -.
Le cerveau est le siège de la perception. Il décode les informations
sensorielles et crée une information nommée perception. La perception
est l'interprétation de la sensation ou des sensations en les organisant et en
leur donnant une signification en fonction du contexte. La perception est
donc un processus cognitif.
Les perceptions des sens sont reproduites dans notre conscience par
une sorte de reviviscence à la seule évocation de la sensation initiale. Pour
réussir une induction qui mènera vers une transe moyenne de travail, il
faudra balayer tout le patrimoine perceptif.
Si vous ouvrez volontairement l’ensemble de vos canaux sensoriel
par un apprentissage, votre patrimoine perceptif sera plus riche et vos
hypnoses plus profondes.
C’est une pratique issue de la PNL (jargon : programmation neuro
linguistique ) que l’on nomme « L’encodage »
Je suis en vacances à la mer. Je veux graver ce souvenir pour
travailler avec en hypnose. Je regarde la mer, je fais un tour d’horizon du
regard en tournant la tête, je construis une série de perceptions ( à partir la
couleur de l’eau, des formes des vagues, de l’odeur des embruns, de la
température de l’air, du goût que j’ai à ce moment-là en bouche), et je
stocke mon souvenir avec l’ensemble de ces éléments. Mes sens ont reçu
une multitude de sensations en lien avec la mer, mais seulement avant mon
apprentissage, ma perception extrayait ce qui ne m'était pas utile en
fonction de mon habitude et cela inconsciemment. Aussi avant mon
souvenir partiel s’estompait par manque d’utilisation – je ne faisais pas
appel à mon souvenir volontairement -. Aujourd’hui, dès que je vais me
coucher, à l’abri de tout et de tous, je vais rappeler mon souvenir et je vais
l’enrichir avec un dialogue intérieur : je m’imagine en train de faire appel
à ce souvenir dans quelques semaines lors de ma séance d’hypnose. Et si
vous le pouvez – il faut être un peu chevronné – vous vous imaginez en
train de conduire votre séance d’hypnose à partir de votre souvenir.
Nous appréhendons la vie et nos sensations avec la mémoire
constituée à partir de nos 5 sens et des perceptions acquises. Il suffit de
nous entraîner à bien stocker les informations.
La perception dépend aussi de l'état émotionnel dans lequel vous
vous trouvez. Les soucis, la focalisation sur une question ou un sujet,
déforment l'attitude perceptive. Mais aussi, les informations porteuses

14
d'une charge émotionnelle trop forte auront tendance à être refoulées.
Développer sa présence aux 5 sens permet d’ouvrir et d’étendre
l'expérience de l’hypnose. La plupart du temps, nous engrangeons du
savoir, des concepts et des idées et nous y croyons fermement. Ainsi, nous
voyons ce que nous avons l'habitude de voir, nous entendons ce que nous
avons envie d'entendre, nous aimons ce que l'on nous a appris à aimer -
goût et parfum -. Souvent, l'attention se porte sur les pensées plutôt que sur
la présence aux sensations.
Le travail que je vous propose aura un impact considérable sur
vous, à cet instant vous n’en avez pas conscience, mais c’est avoir un
parfait Encodage est un moyen pertinent associé à l’Auto-Hypnose pour
modifier vos schémas relationnels, et changez vos conditionnements.
Avant tout, il faut prendre conscience du fait que l'expérience
nouvelle oblige à changer d’habitude, de toute évidence, il s'agira de vous
entraîner.
Tous les jours vous avez l’occasion de choisir de stocker
différemment une information. À vous de choisir un moment agréable, de
construire une série de perceptions basées sur vos cinq sens et le soir au
coucher de faire appel au souvenir, ce qui le renforcera. Ensuite vous
utiliserez ce souvenir pour travailler en Auto-Hypnose.
Cet après-midi je me baladais avec mon épouse et mes chiens le
long du canal, près de là où j’habite. C’est commun pour moi, rien de neuf,
ni de nouveau, juste une habitude. Le vent soufflait sur l’eau du canal, il
créait des vaguelettes, elles étaient uniformes, certaines parties du canal se
retrouvaient à l’ombre en fonction des arbres qui bordaient le chemin de
halage et cela créait des reflets sur l’eau qui parfois dessinaient des formes.
Dans les endroits les plus à l’ombre il faisait un plus frais, je frissonnais.
Le plus beau était les couleurs des feuilles tombées des arbres, elles étaient
aux couleurs de l’automne, vert et jaune, parfois un peu orangée. Quand je
suis passé sur le pont qui permet de changer de rive à l’endroit de l’écluse,
le fer de l’escalier était mouillé et froid, j’ai eu un frisson. À l’approche de
l’écluse j’ai reconnu cette odeur de gasoil dans le sas d’attente, elle me fait
toujours penser à la fois ou j’ai fait une croisière fluviale.
Pour les besoins de ce guide j’ai écrit ce souvenir que j’ai fabriqué
lors de ma ballade cet après-midi, et à l’instant je me suis interrogé.
Pourquoi ne pas relater ses souvenirs dans un cahier ?
Je vous invite à repérer dans le texte précèdent les passages relatifs
aux 5 sens.
La visualisation mentale est une technique qui vise à mettre en
œuvre les ressources de l'esprit, de l’imagination et de l’intuition pour

15
améliorer les performances et le mieux-être, c’est la base de l’Auto-
Hypnose.
Vous allez travailler des exercices : ne vous forcez pas. Si ne
visualisez pas encore beaucoup de détails, ce n’est pas grave. Si des
images parasites arrivent évacuez-les par la gauche. Si votre esprit est
accaparé ailleurs, alors vous essayerez plus tard.

Exercices sensoriels

Pour faire ces exercices de visualisation, vous vous isolez.


Débranchez-vous du son de votre vie trépidante – téléphone,
ordinateur, et tutti quanti – baissez la lumière.
Asseyez-vous confortablement. Commencez par penser à un
relâchement musculaire
Puis à une pesanteur générale
Au poids de vos paupières
Concentrez-vous sur votre respiration et elle est calme et
abdominale, régulière
Pensez je suis calme, parfaitement calme
Détendez tout votre corps de la tête aux pieds, ne forcez rien, rien à
faire, juste laissez faire…
Puis sur votre écran mental, laissez venir :
1er exercice : Visualisez ce que vous ne voulez pas :
Visualisez un cafard, ou une autre bestiole immonde. Imaginez
qu’avec vos pieds vous l’écrasez littéralement. Imaginez qu’en même
temps que vous donnez un coup de pied dedans, vous éloignez cette
bestiole immonde de vous. Maintenant que cette chose est hors de vous,
loin de vous, détournez-vous… visualisez bien tout cela…
2ème exercice : Visualisez ce que vous voulez :
Imaginez que vous entrez très détendu dans une boutique de votre
choix, votre démarche est souple, vous êtes bien, vous êtes souriant. Vous
inspirez la confiance. Visualisez-vous, cool, détendu. Vous observez une
jolie fille. Elle vous sourit. Entendez-la demander une précision et vous
vous entendez répondre. Votre voix est posée et calme.
( À vous d'adapter la visualisation à vous et votre demande. )
3ème exercice : Visualisez-vous confiant
Imaginez-vous en train de parler devant une salle remplie de
monde. Vous êtes à l’aise dans votre peau. Vous vous visualisez vous tenir
droit, les épaules ressorties. Vous entendez votre voix calme et posée, son
timbre clair, son volume médium, son débit calme. Vous observez

16
de l’intérêt sur le visage des personnes qui vous écoutent.
( À vous d'adapter la visualisation à vous et votre demande. )
4ème exercice : Imprégner vous de calme
Visualisez-vous dans un paysage de campagne. Visualisez tous les
détails, les couleurs, les formes, le bruit, la température de l’air. Portez une
attention à la lumière du ciel. Installez-vous confortablement, assis ou
allongé sur l’herbe et imprégnez de l’ambiance de sérénité qui se dégage
de ce lieu. Laissez le calme m’envahir.
5ème exercice : Apprenez à écouter
Imaginez-vous à la campagne. Vous êtes allongé sur l’herbe. Vous
vous mettez à l’écoute des bruissements, des clapotis, des ruissellements,
des chants d’oiseaux ou de cigales.
6ème exercice : Apprenez à ressentir
Imaginez-vous à la campagne. Vous êtes allongé sur l’herbe. Vous
ramassez de la mousse, vous la frottez dans vos mains. Imprégnez-vous de
cette sensation tactile. Vous ramassez des feuilles, vous les humez.
Imprégnez-vous de cette sensation tactile. Vous ramassez un caillou
chauffé par le soleil, vous le tenez un instant dans votre main. Imprégnez-
vous de cette sensation tactile. Imprégnez-vous de cette sensation tactile.
7ème exercice : Développez votre odorat
Imaginez-vous en train de couper un citron en quartiers, de humer
un de ceux-ci, puis d'y mordre à pleines dents, le jus coulant dans votre
bouche... Si vous savez ce qu'est un citron et que vous avez fait l'exercice
consciencieusement, il est probable que vous ayez salivé en réaction à la
forte acidité du fruit – même si cette acidité n'était qu'imaginaire.
8ème exercice : Nettoyez-vous
Imaginez un ciel rempli de nuage. Représentez-vous les détails des
nuages - forme, couleur, hauteur, longueur. Imaginez qu’un orage éclate.
Vous sentez l’eau qui dégouline sur votre visage, vos vêtements, votre
corps, vous êtes trempés. Puis imaginez ce que l’eau en s’évacuant
entraîne vos soucis, vos pensées, et vous nettoie de fond Vous réintégrer
ici et maintenant, le cœur soulagé, l’esprit clair, le corps nettoyé.
9ème exercice : Travaillez votre relationnel
Vous vous imaginez assis à une table pour une dégustation. Vous
trouvez des huîtres, de la langouste, du foie gras, du caviar, un verre de vin
blanc, un verre de rouge, un verre de rosé. Il y a deux autres individus
autour de cette table qui sont aussi des invités. Seulement chaque plat à
déguster n’est que d’une portion. Qu’aimeriez-vous ? Comment vous
sentez-vous ? Observez en détail les deux autres personnes ? Comment
sont-ils habillés? Quels traits de caractère manifestent-ils? Que racontent-

17
ils ? Essayez de découvrir ce dont les deux convives ont envie ? Imaginez
que vous dialoguez avec eux pour vous répartir les mets et vins ? Imaginez
que vous vous servez et que vous ne faites pas attention à eux ? Imaginez
que vous les laissez se servir en premier ? Qu’avez-vous ressenti ?

Nous ne travaillions pas en Auto-Hypnose avec ces exercices.


Nous nous préparons seulement à un bon travail pour nos séances futures.
Néanmoins certains préféreront travailler en Auto-Hypnose. Il est
donc temps de donner un protocole.
Il vous faudra, une pièce au calme, car vous ne devez pas être
dérangé. Deux lecteurs enregistreurs, un casque stéréophonique - par
exemple votre téléphone portable et votre ordinateur, des enregistrements
de musique Zen, une bombe d’huile essentielle complexe Zen. Évitez
absolument les bâtons d’encens qui contiennent des agents pathogènes, et
les diffuseurs car ils fonctionnent à partir d’ondes. Il vous faudra un cahier
et un stylo et enfin vous aurez besoin de ce guide.
La pièce ne devra pas être trop chauffée et avec des rideaux ou un
dispositif occultant la lumière du jour. Si possible essayez d’avoir une
pièce sans onde, c’est-à-dire pas de Box, ni de Wifi.
Vous serez assis sur une chaise confortable assez profonde pour votre
sécurité, il faudra éviter de vous allonger sur un canapé ou sur un lit car ils
induiront une sieste ou un sommeil. Évidemment il ne faut pas rester
debout.
Si possible vous ne travaillez pas de suite après un repas, et vous avez
une bouteille d’eau minérale à disposition, pour après la séance.
Avant de vous mettre sous un état d’hypnose, vous devez avoir
construit votre suggestion hypnotique.
Vous pouvez prendre les exercices sensoriels, – car ils sont courts et
simples – et vous pouvez les adapter en séances d’Auto-Hypnose. Dans ce
cas, il faudra avoir étudié les chapitres sur la création des suggestions
hypnotiques, et donc avoir lu ce guide jusqu’au bout.

18
5 UN PEU DE TECHNIQUE

L’objet de livre n’est pas de faire de vous un ingénieur de


l’hypnose, si c’est votre attente Olivier Lockert de l’IFHE écrit des livres
explicites.
Loin de la théorie, immergez-vous dans les concepts qui permettent
de construire des inductions fiables.
Enregistrez ce texte et écoutez-le après vous être mis en condition.
« Détendez-vous à votre rythme… Zen… prenez conscience de vos
doigts de pieds… pensez-y seulement… mais s’ils bougent
imperceptiblement c’est bien aussi… la Zénitude c’est cette détente… qui
gagne vos doigts de pieds… la détente gagne vos pieds… la détente
s’étend à vos chevilles… puis à vos genoux aussi… la détente prend son
temps elle monte vers vos cuisses vos fesses sont à présent détendues…
c’est cela… pas trop vite… pas encore… votre bassin à présent laisse
monter la détente… puis la détente envahit tout le bas du… sentez comme
la détente gagne votre dos laissez faire la Znénitude… votre thorax laissez
faire la Znénitude… vos épaules laissez faire la Znénitude… vos bas
laissez faire la Znénitude… vos mains laissez faire la Znénitude…
maintenant laissez faire… tout votre corps est détendu… pensez à détendre
vos yeux… peut-être déjà sentez-vous vos paupières devenir lourdes… très
lourdes… la Zénitude vous gagne… même vos oreilles… tout votre corps
est cool, détendu, relaxé… c’est bien… c’est bons… expérimentez… allez
y…. l’hypnose c’est un état de profonde relaxation…. où votre imaginaire
prend le dessus……un peu plus… imagine un paysage… un bon
souvenir… chaud à ton cœur… tu entres dans ton souvenir… tu peux te
voir… regarder… sentir les odeurs… ressentir la joie… le bonheur… tu
regardes autour de toi… tu entends… il y a des bruits habituels… des

19
rires… te souviens-tu d’un goût agréable…
Amour, Joie, Bonheur, prends ton temps…
Maintenant vous vous éveillez tranquillement. Maintenant vous
bougez vos doigts et vous revenez, à votre rythme. Bonjour.

Les premières suggestions seront de nature Zen, Cool, Relax, pour obtenir
une détente mentale et musculaire. Nous utiliserons la sensorialité ( odeur,
goût, ressenti…), puis des ancres ( lien couleur et appel à la créativité puis
odeur et appel à la créativité ) , des associations ( image et bonheur,
relaxation et créativité…), puis une procédure simple d’immersion
progressive dans un souvenir, suivie d’une procédure propre à votre
objectif.

20
6 CREEZ UNE PROCÉDURE

Il était une fois un livre bourré de théorie… je plaisante. Prenez en


exemples les inductions que je propose, et adaptez-les.

Procédure hypnose de base

Ma voix va me guider afin que je puisse entrer facilement dans l’état de


conscience favorable qui me permettra de dialoguer avec mon inconscient.
Cet état de conscience modifié dans lequel je serais dans un instant est
mon niveau d’hypnose de base. C’est comme la clé qui ouvre la porte de
communication avec la partie de moi la plus positive, la plus riche, la plus
puissante de mon inconscient. Grâce à mon niveau d’hypnose de base, je
peux demander à mon inconscient de mettre à ma disposition toutes les
ressources dont j’ai besoin pour débuter en hypnose. À présent je suis
assis dans une position confortable et je ferme les yeux. J’ai trois minutes
pour prendre conscience de toutes les perceptions visuelles de mon dernier
souvenir de vacances. Je décris tout ce que je vois en y étant très attentif et
j’essaye d’être aussi précis que possible sur ma perception visuelle. Je le
fais maintenant, dans trois minutes, j’entendrais à nouveau ma voix.
(Pause 3’( Au bout d’une minute couper la musique de fond sonore ) (
Trente secondes avant la fin remettre le fond sonore).
Voilà j’ai été attentif à mes perceptions visuelles ressenties dans mon
souvenir et j’ai été très précis en m’appliquant. À présent je vais faire de
même avec mes perceptions auditives ressenties dans mon souvenir en y
étant très attentif et j’essaye d’être aussi précis que possible. J’ai trois
minutes pour le faire maintenant et dans trois minutes j'entendrais à
nouveau ma voix. (Pause 3’minutes ) ( Au bout d’une minute, couper la

21
musique de fond sonore ) ( Trente secondes avant la fin remettre le fond
sonore).
Et maintenant que j’ai pris conscience de ce que je voyais, et de ce que
j’entendais dans mon souvenir je vais porter toute mon attention sur mon
corps, sur la totalité de mon corps, sur ce que j’ai ressenti dans mon
souvenir, et là aussi je serais très attentif et aussi précis que possible ou
que ce soit dans mon corps en surface dans mes organes internes, tout ce
que j’ai ressenti chaud, froid, picotement, frémissement, spasmes,
mouvement involontaire, changement de rythme, autre sensation, je suis
très attentif et j’ai maintenant quatre minutes et dans quatre minutes
j'entendrais à nouveau ma voix. (Pause 4 minutes ) ( Au bout d’une
minute, couper la musique de fond sonore ) ( Trente secondes avant la fin
remettre le fond sonore).
Je suis à présent dans un état confortable et maintenant je me
laisse aller dans un état de conscience encore plus confortable et bien plus
profond qui m’amène dans cet état de conscience d’hypnose légère que je
souhaite. Je vais maintenant compter de 10 jusqu’à 1 et à chaque chiffre
descendant je me laisse couler à un niveau plus profond. C’est agréable et
reposant. Je commence à compter maintenant 10… 9… 8… je me laisse
couler encore plus profondément en moi et c’est agréable et confortable
7… 6… 5… 4… je me laisse couler encore plus profondément en moi… Je
me laisse aller plus profondément en moi 3… 2… 1… 1… 1… l’état de
conscience dans lequel je suis maintenant est mon niveau d’hypnose de
base…… … … je peux à tout moment revenir facilement à mon niveau
d’hypnose de base il suffit pour cela de faire prendre à mon corps une
position confortable, de fermer les yeux, de respirer profondément trois
fois et de compter mentalement et lentement de 10 jusqu’à 1, puis de
visualiser la lettre A flottant paresseusement devant mon regard intérieur.
Je suis parvenu à mon niveau d’hypnose de base et j’y reste aussi
longtemps que je le souhaite puis lorsque je décide de revenir à mon état
de veille habituelle je compte de 1 jusqu’à . Alors je pourrais ouvrir les
yeux et m’étirer, je serais en pleine forme, et en parfaite santé, et je serais
en mesure de poursuivre ma journée avec vigueur et efficacité, avec joie
de vivre et sourire. J’utilise cette procédure maintenant : je respire
lentement trois fois… maintenant je compte mentalement et lentement de
10 jusqu’à 1 je me laisse entrer plus profondément en moi à chaque chiffre
descendant. Je visualise la lettre A flottant paresseusement devant mon
regard intérieur… Je suis à présent à mon niveau d’hypnose de base…
Maintenant je reviens à mon état de veille normal… pour cela je compte 1,
ma conscience revient, 2 je bouge mes doigts, 3 4 5… je m’étire, j’ouvre

22
les yeux, je suis en pleine forme, et en parfaite santé. Maintenant vous
vous éveillez tranquillement. Maintenant vous bougez vos doigts et vous
revenez, à votre rythme. Bonjour.

Observation :
La boucle hypnotique qui est dans ce texte est tout à fait volontaire,
elle induit un début de confusion.
La voix doit être lente, la diction naturelle, il faut répéter le texte en
général deux fois « à blanc » avant de débuter l’enregistrement.
Les points de suspensions correspondent à une pause de 15
secondes.
Vous ne risquez rien, à part vous endormir à l’écoute, et seulement
si vous êtes très fatigué.
L’usage d’un fond sonore est toujours préférable, si possible avec
des ondes Alpha, et il doit être en sourdine lorsque vous parlez, puis
amplifiez ensuite.
La coupure de fond sonore 1’après la pause puis sa reprise 30
secondes avant, participe à l’effet hypnotique.
La cadence de l’apprentissage de l’hypnose de base doit être
quotidienne. L’enregistrement dure environ vingt minutes.

23
7 HYPNOSE DE TRAVAIL

L’hypnose de base vous est familière, il vous suffira maintenant de


respirer profondément trois fois, puis vous compterez de 10 à 1. Cette
ancre est à utiliser avant toutes vos séances de travail.

Procédure hypnose de travail

Je prends une position confortable et je ferme les yeux… je respire


profondément trois fois…… et je compte mentalement lentement de 10
jusqu’à 1…… et je visualise la lettre A flottant paresseusement devant mon
regard intérieur…… Je suis parvenu à mon niveau d’hypnose de base et
j’y reste aussi longtemps que je le souhaite.
Cette séance a pour but de travailler sur la créativité. Qu’est-ce que la
créativité ? La créativité est une faculté que notre inconscient à l’habitude
de mettre en place tout au long de la journée, elle peut servir quand on est
au bureau et elle peut servir quand j’ai besoin d’imaginer une idée, un
concept, de trouver une solution, elle peut servir à toutes les choses qui me
tiennent à cœur, elle peut vraiment être utilisée dans tous les domaines de
la vie… en fait pour être franc sans la créativité la vie serait très triste car
quand la créativité créative elle fait appel à des souvenirs et à des
expériences que j’ai traversé, elle mobilise mes expériences, puis
jaillissent de nouvelles idées et ses idées précisément je dois les appeler
mes créations. Ma créativité peut s’activer vraiment tout le temps et on
pourrait même dire qu’elle est essentielle au bon fonctionnement de mon
cerveau. Dans le cadre de l’hypnose on communique avec son inconscient
on fait appel à sa créativité pour booster nos performances, ou nos
résultats professionnels, ou autre chose encore plus ou moins importante

24
pour nous. Dans cette séance je vais juste commencer à créer certaines
associations avec mon inconscient et les rendre de plus en plus facile à
utiliser….
Je repense à votre dernier repas… à quoi il ressemble… quelle est sa
forme… de quoi est-il composé… la couleur de chaque mets… leurs
consistances… j’imagine le goût de chaque mets… j’observe ce repas sous
toutes ses formes…. Quelles sont les odeurs… Je suis détendu en train
d’écouter une séance d’hypnose que j’ai enregistré et j’entre dans un état
agréable… une partie de moi arrive à entendre et une autre, la même
partie sûrement, ressent, goûte, apprécie ? il y a des gens qui disent qu’ils
ne sont pas créatifs, qu’ils manquent d’imagination, ils prétendent qu’ils
n’arrivent jamais à innover, mais elles rêvent comment ! Il y a des gens
qui diront qu’ils ne rêvent pas, pourtant c’est scientifique, évidemment tout
le monde rêve, c’est juste que la plupart des gens qui pensent ne pas rêver
ne se souviennent pas en réalité de leurs rêves… La créativité existe en
chacun de nous, il suffit de le mobiliser… alors l’inconscient active
certaines zones et vos potentialités apparaissent….Essayez… Pendant que
vous vous écoutez, il y a un muscle de votre corps qui est plus détendu
qu’un autre….observez, ressentez… peut-être que vous un doigt très
détendu… l’index, l’annulaire, le majeur, à droite, à gauche… portez toute
votre attention sur ce doigt qui est détendu observer le, vous pouvait
commencer à ressentir sa forme, pouvez-vous sentir qu’il a une
température, imaginé la détente de ce doigt commencer à s’étendre aux
muscles aux alentours, transférer cette détente au muscle qui l’entoure,
c’est comme si vous pouviez passer d’un côté à l’autre de vos muscles et
juste les activez les uns après les autres pour les détendre encore plus puis
à leur tour ils détendent les muscles qui sont juste à côté et tous les
groupes de muscles se détendent, cette détente est partout dans mon corps,
à chaque inspiration ma détente s’amplifie et peut se transformer en vague
qui se déplacent dans tout mon corps, et mes moindres tensions sont
chassées , je remarque quelque chose de très remarquables je suis en train
d’utiliser la créativité pour me détendre rien qu’avec la créativité
j’influence mon corps, ma créativité commence à me diriger dans d’autres
directions… je laisse aller… à chaque inspiration mes pensées se
détendent, à chacun de mes mots je commence à partir, je me laisse
bercer, oui bercer par mes paroles par ma créativité naissante et aussi
peut-être par le début d’un rêve qui commence à me guider un autre
niveau…….. ce qui est très intéressant aussi avec la créativité c’est qu’on
sait très bien que plus on la stimule plus elle se développe… de nombreux
artistes ont passé des années à développer cette faculté, cette capacité

25
hors du commun et à la rendre de plus en plus précises, de plus en plus
riches….Maintenant vous allez comprendre comment vous pourrez faire
appel à votre créativité dans votre conscient… ne soyez pas trop attentifs à
de quelles façon les perceptions arrivent……… je me demande même dans
quelle direction mon inconscient m’emporte… maintenant pour rendre
cette expérience encore plus riche………. Je laisse tout ce qui est lié à
cette expérience prendre place à l’intérieur de moi…… ma créativité
grandit…. Mon inconscient peut commencer à imaginer quelque chose
d’encore plus intéressant…. Mes potentiels se développent grâce à ma
créativité……….. je continue de laisser s’amplifiait ce moment….
J’apprends comment activer ma créativité… demain après-demain…
toutes les fois à venir… quand je voudrais je ferais appel à ma créativité…
à chaque séance ma créativité sera plus précise, à chaque fois que je
revivrais cette expérience ma créativité me sera de plus en plus utiles et….
Bientôt ce sera même très simple d’être créatif…. car au final cela a
toujours été très simple, quand on était enfant, c’était très simple, très
facile de créer, d’imaginer, d’utiliser tous mes potentiels remarquer tout
ça……………( Pause 5’augmenter musique de fond sonore )
……………………………… Je reviens maintenant à mon niveau d’hypnose
de base il suffit pour cela de faire prendre à mon corps une position
confortable, de fermer les yeux, de respirer profondément trois fois et de
compter mentalement et lentement de 10 jusqu’à 1, puis de visualiser la
lettre A flottant paresseusement devant mon regard intérieur. Je suis
parvenu à mon niveau d’hypnose de base et j’y reste aussi longtemps que
je le souhaite puis lorsque je décide de revenir à mon état de veille
habituelle je compte de 1 jusqu’à 5. Alors je pourrais ouvrir les yeux et
m’étirer, je serais en pleine forme, et en parfaite santé, et je serais en
mesure de poursuivre ma journée avec vigueur et efficacité, avec joie de
vivre et sourire. J’utilise cette procédure maintenant : je respire lentement
trois fois… maintenant je compte mentalement et lentement de 10 jusqu’à
1 je me laisse entrer plus profondément en moi à chaque chiffre
descendant. Je visualise la lettre A flottant paresseusement devant mon
regard intérieur… Je suis à présent à mon niveau d’hypnose de base…
Maintenant je reviens à mon état de veille normal… pour cela je compte 1,
ma conscience revient, 2 je bouge mes doigts, 3 4 5… je m’étire, j’ouvre
les yeux, je suis en pleine forme, et en parfaite santé. Maintenant vous
vous éveillez tranquillement. Maintenant vous bougez vos doigts et vous
revenez, à votre rythme. Bonjour.
Observation :
C’est d’abord en enregistrant ce texte sans modification que vous

26
évaluerez sa puissance.
Pour vos propres suggestions il faut commencer par être général,
comme c’est le cas Ici.
Le travail autre que général, exige d’autres compétences. En
adaptant les inductions que je vous propose vous pourrez travailler sur la
plupart de vos besoins communs.
Pour le travail ciblé il est préférable de travailler avec un médecin
hypno thérapeute ( phobies, douleur, cigarettes, alcool, drogue,…).

8 À BIENTÔT

L'hypnose fonctionne, car elle affecte votre esprit subconscient, qui est
incapable de raisonner. Comme il est incapable de raisonner, il accepte les
suggestions et agit sur l'esprit conscient. L'un des points les plus
importants du subconscient, c'est qu'il est possible de le reprogrammer. Il
faut simplement dépasser le facteur critique de la résistance au
changement, sinon l’inconscient rejettera la suggestion dans le but de vous
protéger. Ce facteur critique doit être contourné par un travail sur le
codage, puis sur le développement de la perception sensorielle. Une fois
cela fait, le vrai changement se produira.

27
À PROPOS

Le code de la propriété intellectuelle n’autorisant, aux termes de


l’article L. 122 — 5, 2 ° et 3 ° a, d’une part, que les « copies ou
reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non
destinées à son utilisation collective » et, d’autre part, que les analyses et
les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration, « toute
représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le
consentement de l’auteur ou des ayants droit ou ayant cause sont illicites »
(art. L. 122-4). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé
que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles
L. 335-2 et suivant du Code de la propriété intellectuelle.
Le droit d’auteur français est le droit des créateurs. Le principe de la
protection du droit d’auteur est posé par l’article L. 111-1 du code de la
propriété intellectuelle (CPI) qui dispose que « l’auteur d’une œuvre de
l’esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d’un droit de
propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des
attributs d’ordre intellectuel et moral ainsi que des attributs d’ordre
patrimonial ».

28
Table des Matières
BONJOUR 4
2 BIENVENUE 5
3 COMMENT ALLEZ-VOUS 9
4 ÉCOUTEZ, SENTEZ, RESSENTEZ 13
5 UN PEU DE TECHNIQUE 19
6 CREEZ UNE PROCÉDURE 21
7 HYPNOSE DE TRAVAIL 24
8 À BIENTÔT 27
À PROPOS 28

29