Vous êtes sur la page 1sur 6

Comment lire les états financiers de A à Z

TABLE DES MATIÈRES

Introduction vii

Chapitre 1 Avec qui faites-vous affaire? 1


L’entreprise individuelle 1
La société en nom collectif 4
La société en commandite 5
La société en participation 6
Les corporations sans but lucratif 7
L’association 8
Les compagnies 9

Chapitre 2 Peut-on se fier aux chiffres apparaissant aux états financiers? 15


Le contenu des états financiers 15
Les types de rapports 15
Premier modèle de rapport de l’expert-comptable – Avis au lecteur 16
Deuxième modèle de rapport de l’expert-comptable – Rapport de mission 17
d’examen
Troisième modèle de rapport de l’expert-comptable – Rapport du 18
vérificateur

Chapitre 3 Le bilan 23
LES DISPONIBILITÉS (Actif à court terme) 25
L’argent comptant, en mains ou en banque, les obligations et actions 25
qui peuvent être vendues promptement contre espèces
Les comptes à recevoir (comptes clients, débiteurs, créances et 26
clients)
Les stocks en inventaire détenus sous forme de produits finis (prêts 29
pour la vente) ou en cours de fabrication ou de matières premières
servant à la fabrication
Les dépenses payées d’avance ou les frais payés d’avance 35

LES EXIGIBILITÉS (Passif à court terme) 36


Les prêts bancaires 36
Les comptes fournisseurs 36
Les salaires impayés, les intérêts sur prêts bancaires et sur 37
obligations, les frais juridiques, les paiements de pesnion, les taxes
foncières, les impôts sur le revenu et la partie de la dette à long terme
qui échoit en deçà d’un an

LE CALCUL DU FONDS DE ROULEMENT ET DES RATIOS DE 38


LIQUIDITÉS
LES ACTIFS DIVERS 40

LES IMMOBILISATIONS 41

L’ACTIF INTANGIBLE ET L’ACHALANDAGE 46

LES AUTRES POSTES DU PASSIF 51

LE PASSIF À LONG TERME 55

LA VALEUR NETTE OU L’AVOIR DES ACTIONNAIRES 56


(Capital et surplus)

Chapitre 4 L’état des résultats 65


LES REVENUS D’EXPLOITATION 67
Le revenu encaissé 67
Les dépenses effectuées 69
Le bénéfice ou la perte d’exploitation 71

LES REVENUS HORS EXPLOITATION 71

LES CRÉANCIERS 72

LES ACTIONNAIRES 73

Chapitre 5 L’état des bénéfices non répartis 79

Chapitre 6 L’état des mouvements de trésorerie 85

Chapitre 7 Les notes afférentes aux états financiers 93


1. Sommaire des principales conventions comptables 93
2. Les éléments constitutifs des impôts sur les bénéfices 97
3. Les stocks 98
4. La dette bancaire 98
5. Les propriétés, les usines et le matériel 99
6. Les actifs incorporels 99
7. Les coentreprises consolidées selon la méthode proportionnelle 99
et les engagements y afférents
8. La dette à long terme 101
9. Les engagements 102
10. Les débentures convertibles 103
11. Le capital-actions et les dividendes 104
12. La rémunération à base d’actions 106
13. Présentation de renseignements supplémentaires 108
sur les flux de trésorerie
14. Les futurs avantages sociaux 108
15. Les instruments financiers 112
Gestion des risques 112
Juste valeur 112
16. L’extinction du haut fourneau « D » 113
17. Le règlement 113
18. L’information sectorielle 113
19. Les chiffres correspondants 115

Chapitre 8 ÉTUDE DE CAS 119


Est-il prudent de consentir ou de renouveler une marge de
crédit à une entreprise qui s’est prévalue de la Loi sur les
arrangements avec les créanciers?

Chapitre 9 ÉTUDE DE CAS 129


Un chiffre d’affaires volumineux, un rendement médiocre!

Chapitre 10 ÉTUDE DE CAS 135


Doit-on consentir du crédit à une entreprise qui affiche des
pertes répétitives?
Introduction

Ce manuel permet aux non-initiés aussi bien que les initiés de démystifier toutes les facettes
de l’analyse des états financiers de A à Z. C’est-à-dire, le vocabulaire utilisé par les experts-
comptables est réduit à sa plus simple expression : les termes apparaissant aux états
financiers sont expliqués de façon plus définis, disposés dans leurs contextes habituels avec
des exemples à l’appui.

Les principaux ratios financiers font partie intégrante de notre analyse. Nous expliquons
comment les calculer, les analyser et les comparer. Les ratios faibles et élevés sont étudiés de
façon à faire ressortir leur signification par rapport à la décision de crédit qui doit être prise.
Des études de cas sont intégrées afin d’élargir notre analyse des états et ratios financiers.

Nous devons garder à l’esprit que l’analyse des états financiers n’inclut pas l’analyse de
l’habileté, de l’expérience et des pratiques des gestionnaires de l’entreprise, ainsi que
l’analyse de l’industrie dans laquelle évolue l’entreprise. Il s’agit là d’aspects extrêmement
importants dans le cadre d’une analyse de crédit, qui doivent être pris en considération lors du
consentement d’une marge de crédit.

L’objectif de toute analyse de crédit consiste à évaluer la solvabilité du client. Toutefois,


l’évaluation des gestionnaires d’une entreprise permet d’identifier les forces et faiblesses
administratives qui affectent directement ou indirectement la capacité de remboursement du
client. De plus, les caractéristiques financières et les besoins des entreprises varient
substantiellement à travers les secteurs d’activités de l’industrie. L’évaluation de ces
différences est cruciale afin de déterminer le niveau de risque que représente ces clients.

À la fin de cette lecture, vous serez en mesure d’analyser habilement des états financiers et de
prendre des décisions de crédit éclairées et basées sur des critères qui n’ont jamais fait faux
bond à ceux qui les utilisent judicieusement.

Bonne lecture!
Notes biographiques sur l’auteur

Carol Charbonneau a été à l’emploi de la Banque Nationale du Canada jusqu’en 2002, soit depuis plus
de 39 ans, dont les 23 dernières années à titre d’analyste principal des politiques et procédures de
crédit aux entreprises. Il a également été formateur spécialisé au niveau du montage d’un plan
d’affaires, de l’analyse des états et ratios financiers, etc. Il a été formateur pour le compte de la
Corporation professionnelle des comptables généraux licenciés du Québec (CGA) de 1992 à 1999.

M. Charbonneau a été journaliste financier plus de 20 ans et a écrit plus de 500 articles pour des revues
spécialisées en crédit et finance. Il a été finaliste au prix Midland Walwyn d’excellence en journalisme
économique et financier pour le Québec en 1998-1999. En janvier 2002, il a publié son premier livre
intitulé Guide sur la gestion du crédit et de la finance au Canada, suivi par la publication canadienne
La demande de crédit "parfaite" en février 2002 et en janvier 2003, Tout ce que vous devez connaître
sur le formulaire d’ouverture de crédit.

Il a été membre des comités suivants :

• Comité national « Independent Business Committee » de l’Association des banquiers canadiens;


• Comité national « Business Credit Advisory Group » de l’Association des banquiers canadiens;
• Comité national « Environmental Issues Committee » de l’Association des banquiers canadiens;
• Comité provincial sur l’environnement de l’Association des banquiers canadiens;
• Comité provincial sur le crédit – Section crédit aux entreprises de l’Association des banquiers
canadiens;
• L’Association de Robert Morris & Associés.

M. Charbonneau a pris sa retraite en 2002 et agit, depuis, à titre de consultant en gestion et


redressement.
Comment lire
Les états
financiers
de A à Z
Série “Mes outils indispensables de crédit”

Les
Publications
Nouvelles
de Crédit
Nationales