Vous êtes sur la page 1sur 13

Rapport de mini projet

Electronique analogique

Carte de commande d’une alimentation à découpage

ABID Mehdi

GHOUL Moez

01 24-11-07 CREATION Séjir Khojet el khil GUIZANI Hafedh

ED DATE NOTE DE ENCADREUR REDACTEURS

ED 01

1C-TEL Carte de commande MLI Date :20/02/09 1/13


Table de matière :

1- Introduction………………………………………………….3

2- Rappel sur l’onduleur………………………………………4

3- Comment fabriquer le signal dent de scie ?.................6

4- Amplifcation du signal Vs ………………………………..9

5- Comment générer la commande MLI ?..........................9

6- Générateur de tension continu variable ………………10

7- Liste des composants …………………………………….11

8- Conclusion…………………………………………………..12

9- Annexe………………………………………………………..13

ED 01

1C-TEL Carte de commande MLI Date :20/02/09 2/13


1. Introduction

Pour notre mini projet d‘électroniques analogiques ,du 1ere année Telecom
d’ESPRIT,nous avons choisi de réaliser une carte de commande MLI pour
commander l’onduleur.

La commande MLI (Modulation largeur d’impulsion ou PWM = Pulse Width


Modulation) est l’une des plus connues types de commande des alimentations à
découpage et des variateurs de vitesses qui consiste à comparer une modulante (le
signal à synthétiser) à une porteuse généralement triangulaire. Le signal de sortie
vaut 1 si la modulante est plus grande que la porteuse, 0 sinon ; le signal de sortie
change donc d'état à chaque intersection de la modulante et de la porteuse.ce signal
de sortie aura un rapport cyclique variable qui va nous permettre de gérer le temps
de commutation des interrupteurs de commande (transistor,thyristor…)

Figure1-Tension de commande MLI

Ce rapport donc va porter sur les différentes étapes nécessaires pour synthétiser
notre signal de sortie, comment obtenir un signal dents de scie ? Comment obtenir
une tension de référence variable ? La comparaison des deux signaux et le résultat
obtenu.

ED 01

1C-TEL Carte de commande MLI Date :20/02/09 3/13


2. Rappel sur l’onduleur

Le principe est l’inverse de celui du redresseur : il s’agit cette fois-ci, à partir d’une
source continue, de fabriquerune source alternative, toujours en se servant
d’interrupteurs.

1. Principe :

On actionne deux paires d’interrupteurs T1T2 et T3T4 de telle manière que


leurs commandes soient (( complémentaires )) : il est indispensable d’éviter de
fermer T1 et T2 en même temps, par exemple, car dans ce cas on court-
circuiterait la source continue

Figure2-Onduleur monophasé

Quatre cas sont à examiner, cas qui vont se répéter sur chaque période :

Us=0
Us=Ve
Us=0
Us=-Ve U

ED 01

1C-TEL Carte de commande MLI Date :20/02/09 4/13


2. Commande en MLI :

Pour générer les signaux de commande à envoyer aux transistors, il faut


comparer une onde deréférence (consigne), généralement sinusoïdale et de
fréquence f ou bien continu d’amplitude variable (comme dans notre cas),
appelée modulante, avec une onde triangulaire (ou dents de scie), appelée
porteuse et de fréquence f. Ce type decommande est appelé MLI intersective.
Elle permet d’obtenir les ordres de commande ( tON variable).

Ton Toff

Soit le rapport cyclique D=Ton/Toff

ED 01

1C-TEL Carte de commande MLI Date :20/02/09 5/13


3.Comment fabriquer le signal dent de scie ?

NE555

Figure3-Générateur de signal triangulaire

Avec le logiciel PSIM et après recours au cours de transistor, on a réussi a générer


un signal dents de scie en jouant sur la commutation du transistor et la charge
/décharge du condensateur.

Le principe est le suivant :

Le générateur d’impulsion NE555 est alimenté à 15V .


On attaque le montage du transistor avec un signal carré depuis le circuit NE555.

ED 01

1C-TEL Carte de commande MLI Date :20/02/09 6/13


Figure4-Allure du signal délivré par le NE555

D’après son DATASHEET,le NE555 peut nous fournir un signal variable en


fréquence et en rapport cyclique si on le polarise comme suit :

Figure5-Montage du NE555

-La fréquence peut etre variée facilement : f=1/T=1,44/(R1+2R2)C1


-Le rapport cyclique : D=R2/R1+2R2

ED 01

1C-TEL Carte de commande MLI Date :20/02/09 7/13


Le transistor va commuter comme suit :

Si Le NE555 débite 15V, le transistor saturé, donc Vs=0


Si Le NE555 débite 0V, le transistor bloqué, donc Vs=VCE=15V donc charge du
condensateur C.
La tension d’entrée revient à 15V, le transistor saturé, décharge du condensateur C.

La tension de sortie Vs de l’étage transistor aura l’allure suivante :

Figure6-Allure de Vs sortie du montage transistor

ED 01

1C-TEL Carte de commande MLI Date :20/02/09 8/13


4-Amplifcation du signal Vs :

Comme l’indique les allures de Vs, on distingue que l’amplitude de Vs ne dépasse


pas les 2V dans les meilleures cas, donc il est nécessaire d’ajouter un étage
d’amplifcation à base d’AOP en montage non-inverseur.

Figure7-Amplificateur non inverseur

Vs=(1+R2/R1)Ve

En jouant sur les valeurs de R1 et R2 , on peut restituer notre tension a sa valeur


15V.

5-Comment générer la commande MLI ?

Comme on a déjà évoquer dans le rappel , la commande MLI consiste à comparer un


signal triangulaire d’amplitude et de fréquence variable à une tension de référence
continu variable.
Le résultat de comparaison de ces deux signaux sert à commander l’ouverture et la
fermeture des interrupteurs du circuit de commande.

Cette comparaison est faite aussi à base d’AOP.

ED 01

1C-TEL Carte de commande MLI Date :20/02/09 9/13


Si Vréf> Ve,Vs=1
Si Vréf< Ve,Vs=0

Signal triangulaire

Tension de Référence

Figure8-Montage comparateur

6-Générateur de tension continu variable :

Pour disposer d’une tension continue variable comme tension de référence on a fait recours
au fameux LM317 :

Figure9- Schéma d'application et brochage du LM317T

ED 01

1C-TEL Carte de commande MLI Date :20/02/09 10/13


On calcule Vout à l'aide de la formule ci-dessus, la valeur de R1 étant celle recommandée
par le fabricant.

En choisissant pour R2 un potentiomètre linéaire de 5 k, on obtient en sortie une tension


variable comprise entre 1,25 V et plus de 24 V.

Cette variation est très importante puisqu’elle va gérer le temps de commutation des
interrupteurs de l’onduleur par exemple.

Figure10-Tension de commande MLI

7-Liste des composants :


Montage NE555 :

-NE555
-R1 =1K ; R2=potentiomètre 2 à 100K
-C1=0,1u ; C2=0,1u

Montage Transistor :

-Transistor BC 547
-RB=100 ; RC=10K ; RCH=66
-C1=0,5u

ALIM continu variable:

LM317T
R=240
C1=0,1u ; C2=1u
Potentiomètre 4,7K

Montage amplifcateur et comparateur :

3 TLO81
2 potentiomètres 4,7K

ED 01

1C-TEL Carte de commande MLI Date :20/02/09 11/13


8-Conclusion :

L’étude de ce projet a été validée par simulation, mais sur maquette, la réalisation n’a
pas été achevée complètement vu les contraintes de temps et du matériel.

Malgré tous cela, ce mini projet a été très intéressant car les applications étaient
très variées puisqu’ elle touchait aussi bien à l'électronique de puissance qu'à
l'électronique normale et que surtout c'était une application directe du cours :
transistor, amplifcateur, quadripôle….

Cette étude nous a développer aussi l’esprit de recherche et d’analyse nécessaire


pour l’ingénieur.

ED 01

1C-TEL Carte de commande MLI Date :20/02/09 12/13


9 –Annexe

ED 01

1C-TEL Carte de commande MLI Date :20/02/09 13/13

Vous aimerez peut-être aussi