Vous êtes sur la page 1sur 19

Partie A : Synthèse de l’aspirine

Historique de l’aspirine :
L’aspirine (ou acide acétylsalicylique), fait partie de la famille des
salicylés. La plupart de ces composés sont présents dans l’écorce, les
feuilles et d’autres parties du saule. Les extraits de saule sont utilisés
depuis l’Antiquité pour leurs vertus curatives. La trace de décoction de
feuilles de saule était retrouvée dans un papyrus égyptien datant de 1550
avant JC. Dès le IVème siècle, Hippocrate un médecin grec, prescrivait des
décoctions d'écorce de saule pour soulager les douleurs et les fièvres. [1]
L’acide acétylsalicylique, est un des médicaments les plus consommés dans le monde. Sa
consommation peut toucher les 40 000 tonnes par ans [2]

Théorie de synthèse :

Réaction :

Mécanisme :
 Etape 1 : association

 Etape 2: dissociation

1
Etape 3 : réaction acido-basique

Protocole expérimental :

Mg/ Solubilité dans


Produit densité Pictogramme Sécurité
mol l'eau à 20 ° C
Inflammable
Anhydride Corrosif
102 1,08 réaction
éthanoïque Vapeurs
irritantes
Peu soluble à
Acide froid, soluble à
138 - chaud corrosif
salicylique
18 g / L

Insoluble à chaud
Acide
180 - comme à froid corrosif
acétylsalicylique
2,5 g / L

NB : aspects liés à la sécurité :

Les équipements individuels de sécurité que nous devons prendre lorsque l’on met en œuvre ce
protocole expérimental au laboratoire:
→ blouse, lunettes et gants
Précautions supplémentaires qu’on doit prendre :
→ Ne pas sentir, gouter … toujours garder un bouchon sur le ballon car les vapeurs sont
toxiques.

2
1-préparation du mélange :

Dans un ballon de 250 mL

- 5 g d’acide salicylique,

- 7 mL d’anhydride éthanoïque (ou acétique) : attention !!!

(Sous la hotte)

- 3 gouttes d’acide sulfurique concentré : attention !!!

(Sous la hotte)

- Des pierres ponces

Adapter le réfrigérant à boules sur le ballon, mettre en route la circulation d’eau et


chauffé pendant 20 min.

Choix du montage :

On peut chauffer en conservant l'intégralité des réactifs et produits dans le ballon donc sans
perdre de quantités de matière (optimisation du rendement). De plus si les vapeurs
s'échappaient dans la salle cela serait toxique.

2- refroidissement :

Enlever la calotte chauffante et laisser refroidir le ballon.

- Ajouter lentement 60 mL d’eau glacée,

- Placer ensuite le ballon dans un bain eau – glace pendant


une dizaine de minutes après l’avoir lesté.

Pour bien comprendre :


 Le rôle de l’ajout de l’eau :
On élimine l'anhydride éthanoïque par réaction avec l'eau, on a ainsi de l'acide éthanoïque qui
est moins toxique. On peut filtrer sans être sous la hotte. De plus on fait précipiter l'aspirine qui
est peu soluble dans l'eau.

 Refroidissement du ballon dans un mélange eau-glacé :


Pour récupérer un maximum d'aspirine car elle est encore moins soluble dans l'eau froide.

3
3-filtration sous Büchner :
- Filtrer sur Büchner, bien rincer le ballon avec de l’eau distillée glacée, puis rincer
doucement.

- Placer le solide obtenu dans un erlenmeyer et écraser les grumeaux avec un agitateur
en verre.

- Le solide obtenu est de l’acide acétylsalicylique impur.

4-Purification et recristallisation :
Dans un erlenmeyer, verser :

- L’acide acétylsalicylique impur et 6 mL d’éthanol.

- Chauffer au bain-marie en agitant jusqu’à dissolution complète du solide.

- Ajouter 15 mL d’eau distillée à la température ambiante.

- Laisser refroidir à température ambiante, puis placer l’erlenmeyer dans un bain eau –
glace (stabiliser avec le lest).

- Filtrer sur Büchner, sécher et peser : m = 3.63g

4
0.3g d’amidon

On pèse 0.2g de l’acide acétylsalicylique on ajoute 0.3g de l’Amidon


(excipient) puis on mélange les deux produits à l’aide d’un mortier et
la dernière étape c’est la fabrication de la pilule

Calcule du rendement de la réaction.


Quantité de matière d’acide salicylique :

5
Quantité de matière d’anhydride acétique (éthanoïque) :

D’après le bilan de quantité de matière de la réaction, l’acide salicylique est le réactif


limitant de la réaction.

𝑛(exp)
Donc le rendement 𝑅= × 100
𝑛(𝑡ℎ)

Ainsi que:
𝑚(𝑒𝑥𝑝) 3.63
𝑛(exp) = 𝑀(𝑎𝑠𝑝) = = 0.02𝑚𝑜𝑙
180

Alors :

𝑛(𝑒𝑥𝑝) 0.02
𝑅= = 0.036 × 100 = 55,56%
𝑛(𝑡ℎ)

6
Partie B : Dosage de l’aspirine par spectrophotométrie UV

Le but de la manipulation :
Le but de cette manipulation est le dosage du principe actif contenu dans l’aspirine
(acide acétylsalicylique) par spectrophotométrie UV. Ce dernier est donné par
l’hydrolyse de l’acide 2-hydroxybenzoïque

Principe :
Le principe est simple : on cherche à savoir quelle est l'absorbance à chaque valeur de la
longueur d'onde. On utilise donc un système de type monochromateur pour fixer la longueur
d'onde et un photomultiplicateur vient enregistrer l'absorbance correspondante. Il suffit de faire
varier la longueur d'onde sur une plage adéquate pour obtenir un spectre.

Préparation de l’échantillon à doser :

 Videz entièrement un sachet de médicament dans un bécher de 150mL,


rincez les parois du sachet avec de l'eau distillée et dissoudre
l'échantillon dans environ 50 mL d'eau distillée.
 Transvasez quantitativement la solution dans une fiole jaugée de 100 mL
et complétez au volume avec de l'eau distillée.
 Mettez dans un bécher de 100 mL, 5 mL de la solution obtenue, ajoutez
lentement 1mL de d'HCl 1 M. Laissez agir pendant 10min en agitant le
bécher de temps à autre.
 Mettez dans un bécher de 100 mL, 5 mL de la solution obtenue, ajoutez
lentement 1mL de d'HCl 1 M. Laissez agir pendant 10min en agitant le
bécher de temps à autre.

7
 Transvasez la solution quantitativement dans une fiole jaugée de 100 mL
et ajustez au trait de jauge avec de l'eau distillée.
Préparation des solutions étalons :
Vous disposez de fioles jaugées et pipettes graduées. Préparez dans des fioles
de 100mL, 5 solutions étalons 10mg.L-1, 30mg.L-1, 50mg.L-1, 70mg.L-1 et
100mg.L-1 en acide salicylique. Ajoutez dans chaque fiole jaugée 1,0mL de
soude 0,2M (c'est la forme basique de l'acide salicylique qui est soluble) et
complétez à 100 mL avec de l'eau distillée.

Mesure :
Le spectre d’absorption de l’aspirine entre 200nm et 400nm pour une des
solutions de l’aspirine.

8
FIOLE ML DE SOLUTION CONCENTRATION G/L ABSORBANCE
D'ACIDE SALICYLIQUE
A 1G/L

1 1 ml 10mg/L 0.526
2 3 ml 30mg/L 1.500
3 5 ml 50mg/L 2.262
4 7 ml 70mg/L 2.724
5 10ml 100mg/L 2.819

La solution de l’aspirine synthétisée A= 2.805

On exploite les résultats d’absorbance obtenues par l’appareil UV, pour


tracer la courbe d’étalonnage à l’aide d’Excel.

9
courbe d'étalonnage
4

3,5

2,5
Absorbance

2
Série1
1,5
Linéaire (Série1)
1 y=0,0384x

0,5

0
0 20 40 60 80 100 120
Concentration (mg/L)

La concentration correspondante à l’absorbance de notre produit est


82.5mg/L

5 ml
1ml HCL 1M
+
10ml NaOH 0.2M

100ml
100ml

aspirine

Cm1V1 Cm2V2

10
Calcule de la masse d’acide acétylsalicylique qui se trouve dans le comprimé :
On sait que :

Cm1V1 = Cm2V2

𝐶𝑚2𝑉2 82.5×100
Cm1= = = 1650 𝑚𝑔/𝐿
𝑉1 5

Donc la masse de l’acide acétylsalicylique dans le comprimé


est :
m = Cm1V1 = 1650mg/L x 0.1L = 165mg

11
Manipulation 2: Etude Viscosimétrique.
Définition :
La viscosité correspond à la résistance d'un liquide lorsqu'il s'écoule. Elle s'oppose à la
fluidité. Plus un liquide s'écoule lentement, plus il est visqueux. La viscosité augmente au fur

et à mesure que la température augmente. [3]

Manipulation :

Echantillon L RPM Viscosité


(CP)
Eau L1 100 3,9
Huile L1 60 78,7
Confiture L2 3 9909,1
Inconnu L1 100 3,3

Donc selon la viscosité on peut dire que notre produit s’agit du Nitrobenzène

12
PARTIE C ET D :
EXTRACTION ET DOSAGE DE LA CAFEINE

Historique de la caféine :
La caféine, aussi désignée sous les noms de 1,3,7triméthylxanthine ou méthylthéobromine est
un alcaloïde de la famille desméthylxanthines, présent dans de nombreux aliments, qui agit
comme stimulant psychotrope et comme léger diurétique.
La caféine a été découverte en 1819 par le chimiste allemand Friedlieb Ferdinand Runge. Il la
nomma « Kaffein » en tant que composé chimique du café, qui en français devint « caféine ».

I- Partie C : extraction de la caféine


Objectif :
Le café contient de la caféine que nous allons extraire en utilisant deux solvants : l'eau et le
chloroforme. Nous allons utiliser le fait que la caféine est plus soluble dans le solvant organique que
dans l'eau, et que les deux solvants ne sont pas miscibles.

Principe :
Dans un premier temps, lors de l'infusion du café, les petites molécules polaires telle la caféine se
dissolvent dans l'eau chaude et sont séparées des grosses molécules non polaires telles la cellulose,
et les protéines. On sépare ensuite la caféine de l'eau grâce à une extraction liquide-liquide et le
solvant organique est ensuite évaporé pour permettre d'obtenir des cristaux, dont on mesurera la
température de fusion.

Protocole expérimentale :
1-Extraction solide/liquide par décoction :
Nous allons extraire la caféine à partir du café à l’aide du chloroforme, pour cela, nous pesons
3g de café que nous ajoutons à 30mL d’eau, et 0.5g de carbonate de calcium. (Il faut que la
solution soit basique : PH=9)
2-Filtration :
Dans un entonnoir on met un filtre simple humidifié. On introduit petit à petit le mélange
eau-café-carbonate de calcium et on récupère le filtrat.

13
3-Décantation :
Après avoir filtré le mélange eau-café-carbonate de calcium, on fait ensuite
une décantation. On ajoute 15mL de chloroforme au filtrat préalablement Eau
versé dans l’ampoule à décanter.
On mélange le filtrat et le chloroforme, en secouant l’ampoule à décanter
tout en dégazant régulièrement. Chloroforme
Après avoir attendu quelques minutes que la décantation se fasse, on + caféine
récupère la phase inférieure dans un bécher.

NB : pour vérifier si la solution est sèche on ajoute un peu de chlorure de calcium


anhydre. (Si le chlorure de calcium anhydre se dissout, alors la solution n’est pas sèche, on
rajoute alors un peu de chlorure de calcium anhydre ; si le chlorure de calcium anhydre ne se
dissout pas la solution est sèche).
4-Evaporation :
Pour récupérer la caféine on chauffe dans le bain-marie la phase inférieure récupérée lors de
la décantation. Et on récupère les résidus, qui auront un aspect jaune orangé.
5-Purification :
Pour purifier notre caféine nous allons faire une recristallisation. On utilise comme solvant le
H2SO4 (0.2M).

On ajout 5ml de H2SO4 (0.2M) sur le produit extrait, puis on fait un chauffage et filtration
ainsi ne obtenant de la caféine pur.

Remarque :
Pour contrôler la qualité de notre produit on peut faire plusieurs méthodes de vérification par
exemple : mesure du point de fusion sur un bon-Koffler, chromatographie sur une couche
mince (CCM) ou le test de la muréxoïne

Conseil de sécurité :

 Chloroforme

 sulfate de magnésium anhydre MgSO4

 L’acide sulfurique H2SO4

14
II- partie D : dosage de la caféine :
Préparation de solutions de caféine de différentes concentrations

On procède à une dilution.

Solution mère: Solution fille:

C0 = 3,2 mg.L–1 C1 = 1,6 mg.L–1

V0 à prélever V1= 100ml


Au cours de la dilution la masse de caféine se conserve, donc m0 = m1.

Soit C0.V0 = C1.V1


𝐶1
Alors 𝑣0 = 𝑣1
𝐶0

16
V0 = .V1 finalement V0 = 0,50.V1.
32
Pour effectuer une dilution, il faut mesurer les volumes précisément à l'aide de verrerie jaugée.

On prélève à l'aide d'une pipette jaugée V0 = 50mL de solution mère. La dilution sera effectuée dans
une fiole jaugée de volume V1 = 100mL

Mesure d'absorbance

 λ< 400 nm, donc les radiations utilisées appartiennent au domaine des ultraviolets.

 Sur notre graphe, on constate que la représentation graphique de l'absorbance en fonction de


la concentration est une droite passant par l'origine. Ce qui indique que A est proportionnel à
C.

Sur la figure, pour  = 271 nm on lit A = 0,5.

A l'aide de la figure 2, on n’en déduit que c = 16 mg.L–1.

15
Fiole mL de solution de la Concentration g/L Absorbance
caféine
1 12.4 mL 4 mg/L 0.120
2 25 mL 8 mg/L 0.240
3 37.5 mL 12 mg/L 0.360
4 50 mL 16 mg/L 0.500
Echantillon ---- ------- 0.628

On exploite les résultats d’absorbance obtenues par l’appareil UV, pour


tracer la courbe d’étalonnage à l’aide d’Excel.

courbe d'etalonnage de la caféine


0,6

0,5

0,4
Absorbance

0,3
Série1
0,2 Linéaire (Série1)

0,1 y = 0,0307x

0
0 5 10 15 20
concentration mg/L

La concentration correspondante à l’absorbance de notre produit est :


20.456 mg/L

16
Étudier la nature d’une couche bébé

But :

Etudier la structure d’une couche bébé, quantification du super absorbant (SA) et analyse de ses
propriétés.

Partie I : Dimensions de couches bébé.


paramètre Mesure
Largeur X longueur (cm) 22.5x43
Poids (g) 33.28 g
diamètre (mm) 10.36
Diamètre en arrière (g) 9.88
Diamètre au milieu 10.02
Distribution du S.A homogène

Partie II : Extraction et quantification du SAP


Manipulation :
1. Peser la structure complète et noter la masse précisément
2. Peser le poids des matières absorbanta analyser, noter la masse
précisément et déposer dans un contenant de 500ml
3. Séparer le fluff du superabsorbant en le secouant dans un bécher taré
4. Peser le fluff
5. Quantification SAP : peser la poudre superabsobante.
6. Mesurer le coefficient d’absorption FSC et de rétention CRC du SAP dans de
l’eau de robinet puis dans une solution saline (0.9% NaCl).

Paramètre Mesure
Poids de la structure 26.25 g
Poids de la matière absorbante 1.05g
Poids du fluff 20 g
Poids de la couche hydraté 950.30 g

17
Capacité d’absorption (FSC) et de rétention (CRC).

paramètre Poids Poids du Poids du Poids du sachet


sachets sachet +SAP sachet vide +SAP après 5min
vide après 5min après 5min dans l’eau salin
dans l’eau dans l’eau
Sachets 1 0,653 37.473 g ------ ----------

Sachets 2 0,652 --------- 7.712 g ---------


Sachets 3 0,650 --------- ---------- 1.880 g

Calcule de la capacité de rétention centrifuge.


(𝒎𝟑−𝒎𝟐)−𝒎𝟏
𝑪𝑹𝑪 =
𝒎𝟏

Avec :
m1 : masse SAP sèche
m2 : masse moyenne des sachets vides mouillés
m3 : masse des sachets contenant l’échantillon du SAP
Capacité de rétention centrifuge (g/g)
Dans l’eau 183.1
Dans l’eau saline 5.15

18
[1] : Nadia BOULEKRAS, Synthèse de l’aspirine (Travaux Pratiques de Chimie Organique)
page 7.

[2] : http://www.planetoscope.com/Maladie/482-consommation-mondiale-d-
aspirine.html consulté le 3-avril-2017.
[3] : http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/faq/51616-viscosite-
definition consulté le 03-avril-2017.

19