Vous êtes sur la page 1sur 2

La stratégie de l’entreprise

Une entreprise est une structure qui se positionne sur des marchés en perpétuels mouvements. En fonction du
contexte, l’entreprise est amené à déterminer ses axes de développement et les moyens lui permettant de suivre
les orientations stratégiques retenues.

Nous aborderons ici les différentes stratégies d’entreprise existantes qu’il est possible de mettre en oeuvre pour
se développer.

Les axes de développement d’activité


L’entreprise dispose de 3 choix principaux pour poursuivre le développement de ses activités :

 elle peut tout d’abord décider de miser sur la croissance de celles-ci ;


 de maintenir une ou plusieurs activités à leur niveau actuel, et donc d’essayer de stabiliser
l’entreprise ;
 ou elle peut décider d’abandonner certaines activités pour se rencentrer sur d’autres.
Pour mettre en oeuvre ces axes de développement, il faut adopter une stratégie et déterminer les moyens à mettre
en oeuvre pour atteindre les objectifs fixés.

Les stratégies de l’entreprise


La stratégie de l’entreprise, pour répondre aux axes de développement qui ont été fixés, doit permettre à celle-ci
de chercher à se procurrer des avantages concurrentiels par rapport aux autres entités du secteur.

Les principales statégie d’entreprise sont les suivantes :

 La stratégie de domination par les coûts,


 La stratégie d’innovation et de technologie,
 La stratégie de différenciation,
 Les stratégies de coopération.
La stratégie de domination par les coûts
Avec cette stratégie, l’entreprise cherche à réduire au maximum ses coûts (charges fixes et charges variables)
pour pouvoir proposer au marché des prix inférieurs à ceux qui sont pratiqués par ses concurrents.

L’entreprise qui adopte cette stratégie doit donc agir sur :

 Ses coûts d’approvisionnement, notamment par le biais de la négociation avec ses fournisseurs,
 Ses coûts de production : trouver des nouveaux procédés qui permettent de les réduire sans perdre de
qualité,
 Ses coûts de distribution,
 Ses coûts fixes.
Cette stratégie convient aux entreprises bien imposées sur leur marché et qui peuvent obtenir des économies
d’échelle.

La stratégie d’innovation et de technologie


Pour lutter contre la concurrence, une entreprise peut se distinguer des autres grâce aux innovations
technologiques et obtenir ainsi un avantage concurrentiel.
Les innovations technologiques peuvent permettre de se différencier entreprises. C’est donc une stratégie
compatible avec la stratégie de différenciation, voir un moyen de la mettre en oeuvre.

La stratégie de différenciation
Il s’agira ici pour l’entreprise de chercher à se démarquer de ce que proposent ses concurrents afin de proposer
unique sur le marché.

L’avantage sur les produits des concurrents peut être commercial, qualitatif, technique… Le tout étant qu’aux
yeux des clients, le produit soit différent des autres.

Les stratégies de coopération


L’entreprise, au lieu de s’affronter avec ses concurrents, peut décider de coopérer avec eux afin que chacun
puisse bénéficier d’avantages.

La coopération permettra chacun de se spécialiser sur une activité et à coopérer avec d’autres entreprises sur les
autres domaines d’activité.

Voici quelques formes de coopération entre entreprises : sous-traitance, accord de


licence, franchise, concession…

Vous aimerez peut-être aussi