Vous êtes sur la page 1sur 8

NCCI : Longueurs de flambement de poteaux et de barres de treillis dans les portiques en treillis

SN031a-FR-EU

NCCI : Longueurs de flambement de poteaux et de barres


de treillis dans les portiques en treillis
Ce NCCI présente des méthodes pour la détermination de la longueur de flambement des
poteaux, ainsi que des membrures et des diagonales, dans les portiques constitués par des
poteaux et des traverses en treillis. Il traite aussi les cas non couverts par l’EN 1993-1-1.

Sommaire
1. Généralités 2

2. Poteaux 2

3. Membrures et diagonales 3

4. Cas particuliers 5

5. Références 7

Page 1
NCCI : Longueurs de flambement de poteaux et de barres de treillis dans les portiques en treillis
SN031a-FR-EU

1. Généralités
Ce NCCI donne des recommandations relatives à la détermination de la longueur de
flambement des poteaux dans les constructions constituées de poteaux et de poutres à treillis.
Il fournit également des règles de calcul de la longueur de flambement des membrures et des
diagonales.

Dans une poutre à treillis soudée, les membrures et les diagonales sont partiellement
encastrées aux nœuds, bien que le calcul statique des sollicitations dans les barres soit
habituellement effectué en supposant que les assemblages sont articulés. En conséquence de
cet encastrement partiel, la valeur de la longueur d’épure L peut être réduite pour obtenir la
longueur de flambement Leff.

Les règles données ci-dessous sont partiellement issues de l'Annexe BB.1 de l'EN1993-1-1
(Flambement par flexion des barres de structures triangulées et à treillis). Des informations
détaillées sur la stabilité structurale de sections creuses sont données dans les publications du
CIDECT et les informations pertinentes sont résumées dans la section 3. Les règles relatives
aux cas particuliers tirés de la norme DIN 18800 sont présentées dans la section 4.

2. Poteaux
Le Tableau 2.1 fournit des informations sur la longueur de flambement des poteaux en
fonction des conditions d'appui aux extrémités du treillis et en pied de poteau. Les valeurs
indiquées sont des approximations qui peuvent être utilisées dans les calculs.

Tableau 2.1 Coefficients de longueur de flambement pour le flambement dans le plan des
poteaux de bâtiments de type portique à poteaux et treillis

Assemblage en Assemblage à Coefficient de Commentaire


pied de poteau la poutre à longueur de
treillis flambement Lcr/h
Nominalement Encastrée = 1,5 Les pieds de poteau nominalement articulés
articulée assurent un certain maintien en rotation
Encastrée Nominalement = 1,5 L’assemblage à la poutre à treillis assure un
articulée certain maintien en rotation
Encastrée Encastrée = 1,2 >1,0 pour les raisons suivantes :
- une certaine courbure du poteau au-dessus
de la membrure inférieure du treillis
- le treillis n'est pas rigide à 100 %
- le pied n'est pas rigide à 100 %
- l’assemblage en pied de poteau n'est pas
rigide à 100%
Remarque : les coefficients donnés ci-dessus s'appliquent là où l'ossature n'est pas maintenue dans son plan par
des barres de contreventement.

Page 2
NCCI : Longueurs de flambement de poteaux et de barres de treillis dans les portiques en treillis
SN031a-FR-EU

3. Membrures et diagonales
3.1 Annexe BB.1 de l'EN 1993-1-1 – Généralités
Si un calcul plus précis de Lcr est nécessaire, l'analyse peut être effectuée par la détermination
des valeurs propres à l'aide d'une modélisation par éléments finis.

3.2 Sections creuses - Longueur de flambement des


membrures et des diagonales avec maintien latéral
Des recommandations relatives aux longueurs de flambement de sections creuses dans les
poutres à treillis sont données dans divers documents. Outre les clauses de l'EN 1993-1-1
(Annexe BB.1.3), on peut utiliser ce qui suit :

Diagonales - Flambement dans le plan et hors plan


Pour tous les rapports du diamètre extérieur ou de la largeur d'une diagonale sur celui ou celle
d'une membrure :
Leff = 0,75L (où L est la longueur d’épure entre les assemblages)

Lorsque le rapport du diamètre extérieur ou de la largeur d’une diagonale sur celui ou celle
d'une membrure est inférieur à 0,6, la longueur de flambement de la diagonale peut être
déterminée selon le Tableau 3.1. Les équations données ne sont valables que pour les
diagonales, lesquelles sont soudées aux membrures sur tout le périmètre sans coupe de
réduction, ni aplatissement des extrémités des barres. Etant donné qu'aucun résultat d’essai
n'est actuellement disponible pour les assemblages à recouvrement total, les équations
données dans le Tableau 3.1 ne sont pas applicables à ce type d'assemblage.

a) Assemblage ouvert b) Assemblage à recouvrement c) Assemblage à recouvrement total


(Tableau 3.1 non applicable)

Figure 3.1 Types d'assemblages

Pour les cas où le Tableau 3.1 n'est pas applicable, une longueur de flambement égale à la
longueur d’épure de la diagonale peut être utilisée.

Page 3
NCCI : Longueurs de flambement de poteaux et de barres de treillis dans les portiques en treillis
SN031a-FR-EU

Tableau 3.1 Longueur de flambement d'une diagonale dans une poutre à treillis

do : diamètre extérieur d'une barre de membrure


circulaire
d1 : diamètre extérieur d'une diagonale circulaire d1 d1 b1
β=

L
ou ou
bo : largeur extérieure d'une barre de membrure d0 b0 b0
rectangulaire
b1 : largeur extérieure d'une diagonale rectangulaire
pour tous les β : Leff/L ≤ 0,75
lorsque β < 0,6 en général 0,5 ≤ Leff/L ≤ 0,75
calculer avec :

membrure : CHS d12


diagonale : CHS
Leff L = 2,20 4 (3.1)
L d0

membrure : RHS d12


diagonale : CHS
Leff L = 2,35 4 (3.2)
L b0

membrure : RHS b12


diagonale : RHS
Leff L = 2,30 4 (3.3)
L b0

3.3 Sections creuses - membrures de poutre à treillis,


dont les assemblages ne sont pas maintenus
latéralement
La pratique courante est de supposer que la longueur de flambement est égale à la distance
entre maintiens. Néanmoins, pour les membrures de treillis non maintenues latéralement, la
longueur de flambement peut être considérablement plus petite que la longueur réellement
non maintenue. Le calcul étant difficile, il est commode d'utiliser un logiciel à cet effet.

Deux méthodes de calcul sont proposées dans la littérature pour le cas de membrures
comprimées d'une poutre à treillis sans maintien latéral. Les deux méthodes sont de nature
itérative et nécessitent l'utilisation d'un ordinateur. Cependant, afin de faciliter l'application
pour les cas les plus courants (maintien en direction latérale), des abaques de calcul ont été
élaborés, qui figurent en annexe des publications du CIDECT.

La longueur de flambement d'une membrure inférieure comprimée (comme par exemple, par
une charge de soulèvement) dépend de la charge de la membrure, de la rigidité en torsion du
treillis, de la rigidité en flexion des pannes et de l'assemblage des pannes au treillis.

Page 4
NCCI : Longueurs de flambement de poteaux et de barres de treillis dans les portiques en treillis
SN031a-FR-EU

4. Cas particuliers
4.1 Barres assemblées aux barres intersectrices
Conception et calcul de l'assemblage
Les barres doivent être connectées directement ou par l'intermédiaire d'un gousset. Si les deux
barres passent à travers l'assemblage, celui-ci doit être calculé pour une charge hors plan de
0,1 fois l'effort de compression maximal, afin de prendre en compte les effets des
imperfections. Si les imperfections sont exceptionnellement grandes, une valeur plus grande
peut être utilisée.

Flambement dans le plan


Pour le flambement dans le plan, la longueur de flambement Leff peut être prise comme étant
égale à la longueur d’épure L, à moins qu'une valeur plus petite puisse être justifiée par
l'analyse.

Flambement hors plan


Pour le flambement hors plan, la longueur de flambement Leff peut être prise dans le
Tableau 4.1, en fonction des détails structuraux.

Tableau 4.1 Longueur de flambement d'une barre de contreventement d'une poutre à treillis

3 T ⋅L
1−
/2
1
L

4 N ⋅ L1
Leff
L/2
Leff = L
N N
I ⋅ L3
L/2 1+ 1 3
I ⋅ L1
/2

Leff ≥ 0,5L
1
L

T
mais

N1

N1 ⋅ L N ⋅ L1
/2
1

1+ 1+
L

Leff,1
L/2
N ⋅ L1 N1 ⋅ L
N
Leff N Leff =L Leff,1 = L1
I1 ⋅ L3 I ⋅ L1
3
1+
L/2
1+
I ⋅ L1 I1 ⋅ L3
3
/2
1
L

N1 mais Leff ≥ 0,5L mais Leff ≥ 0,5L1

N1 barre continue comprimée barre articulée comprimée

Leff,1 = 0,5 L1
/2

π 2 N1 ⋅ L
1
L

Leff,1 Leff = L 1 +
12 N ⋅ L1 si
L/2
N
Leff N
3⎛ 2 ⎞
(E ⋅ I )d ≥ N21 ⋅ L ⎜⎜ π + N ⋅ L1 ⎟⎟
L/2

π ⋅ L1 ⎝ 12 N1 ⋅ L ⎠
/2
1
L

N1

Page 5
NCCI : Longueurs de flambement de poteaux et de barres de treillis dans les portiques en treillis
SN031a-FR-EU

/2
1
L
L/2 T ⋅L
N
Leff N Leff = L 1 − 0,75
L/2 N ⋅ L1
mais Leff ≥ 0,5 L
/2
1
L

Leff = 0,5 L
/2
1
L

N ⋅ L1
≤1
L/2
Leff si
N
L/2
N
T ⋅L
ou si
/2

(E ⋅ I1 )d ≥ 3T ⋅ L21 ⎛ N ⋅ L1 ⎞
2
1
L

T ⎜ − 1⎟
4π ⎝ T ⋅L ⎠

N L eff N
⎛ T ⎞ ⎛ N ⎞
Leff = L⎜⎜ 0,75 − 0,25 ⎟⎟ Leff ,1 = L⎜ 0,75 + 0,25 1 ⎟
L eff,1 ⎝ N ⎠ ⎝ N ⎠
L

mais Leff ≥ 0,5 L N1 < N


N1 T

4.2 Diagonales (maintien élastique à mi-portée)


Pour le flambement hors plan, la longueur de flambement Leff des diagonales avec maintiens
élastiques à mi-portée peut être calculée à l'aide de l'expression 4.1.

3 Cd L
Leff = L 1 − (4.1)
16 N

1 1
L

N2 Cd Cd avec : L = longueur d’épure entre assemblages


N = max. effort de compression de N1;N2
Cd = rigidité de l'ossature (effort par unité de
N1 longueur), concernant la déplacement hors plan
de l'assemblage entre la diagonale et le
montant, mais Cd ≤ 4N/L

Figure 4.1 Diagonale et rigidité de l'ossature

Page 6
NCCI : Longueurs de flambement de poteaux et de barres de treillis dans les portiques en treillis
SN031a-FR-EU

5. Références
Les règles du présent NCCI sont basées sur :

(1) EN 1993-1-1 : Eurocode 3 : Calcul des structures en acier – Partie 1.1 : Règles
générales et règles pour les bâtiments. Annexe BB.1 Flambement par flexion de barres
dans les structures triangulaires et à treillis

(2) CIDECT – Stabilité des structures en profils creux, 1996

(3) DIN 18800: Stahlbauten, Teil 1: Bemessung und Konstruktion

Page 7
NCCI : Longueurs de flambement de poteaux et de barres de treillis dans les portiques en treillis
SN031a-FR-EU

Enregistrement de la qualité
TITRE DE LA RESSOURCE NCCI : Longueurs de flambement de poteaux et de barres de treillis
dans les portiques en treillis

Référence(s)

DOCUMENT ORIGINAL

Nom Société Date

Créé par Matthias Oppe RWTH Aachen

Contenu technique vérifié par Christian Müller RWTH Aachen

Contenu rédactionnel vérifié par

Contenu technique approuvé par les


partenaires :

1. Royaume-Uni G W Owens SCI 14/03/06

2. France A Bureau CTICM 14/03/06

3. Suède A Olsson SBI 14/03/06

4. Allemagne C Müller RWTH 14/03/06

5. Espagne J Chica Labein 14/03/06

Ressource approuvée par le G W Owens SCI 08/06/06


Coordonnateur technique

DOCUMENT TRADUIT

Traduction réalisée et vérifiée par : eTeams International Ltd. 13/05/06

Ressource traduite approuvée par : A. Bureau CTICM 06/06/06

Page 8