Vous êtes sur la page 1sur 108

5 | NOVEMBRE

Hors-sérieCen°document /DÉCEMBRE
est la propriété exclusive www.le-cercle-psy.fr
2016de|Stella | 8,50 €
Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017
BEL/LUX 9,20 € – SUISSE 14 CHF – CANADA 13,90 $CAN - PORT (CONT) 9,90 € - DOM/A 9,50 € - MAROC 70 MAD

M 03093 - 5H - F: 8,50 E - RD

3’:HIKNKJ=XU]ZU]:?k@k@a@f@f";
le cercle
psy
en
100
L’histoire de

dates
la psychologie
Le journal de toutes les psychologies
HORS-SÉRIE
Des livres guides pour mieux prendre soin de soi

3.9 Séance 9
devoirs le comptage
Révision des ent s’est passé
à tes parents comm de tics par jour
sur le
thérapeute et le nombre moyen
¬ Explique au eute va écrire élevé que la
des tics. Le thérap est déjà moins
que ce nombre
des Tics. Est-ce
Thermomètre Utilise la
re fois ? la répon se compétitive ?
derniè les exercices avec
sont déroulés er !
¬ Comment se
fiche des exercic
es complétée
pour en discut
3
tic
Sélection d’un
cette séance ?
travailler dans
Quel tic vas-tu .....................
............................................................
................................................
.................................... tes.
questions suivan
tic, réponds aux
à t’attaquer à un nouveau
Si tu t’apprêtes tu ressens
r de décrire ce que
que tu peux essaye

18 € 27 €
le tic arriver ? Est-ce
Est-ce que tu sens
(l’alerte-tic) ? .....................
....................................
....................................
....................................
.................................... .....................
....................................
....................................
....................................
.................................... ....................................
.........
............ ............
........................
....................................
.................................... .....................
....................................
.................................... Aimerais-tu être moins
....................................
....................................
............ ....................................
gêné par te
.........
s tics ?
........................ ............
.................................... Oui ! Pour cela, nous allons
.................................... t’aider !
Dans ce livre, tu pourras
e vraiment ? lire des informations sur
ce tic te dérang gérer. ......... les tics et comment apprendre
Quand est-ce que ............ ............ ............ à les
............ Tu trouveras
.................................... aussi des exercices à faire
à la maison.Prends bien soin
............ ............ .................................... livre !
......... de ne pas perdre ce
............ ............
....................................
Écris ton nom ci-dessous
.................................... , comme cela, tout le monde
.................................... saura à qui il appartient.
.................................... ............ .................................
............ Mon
.................................... nom est : ........................................
............................................................
.................................... .....................................
.................................... .....................
....................................
.................................... Mon âge est : ....................
............................................................
.................................... ...........................................................
.................................... .....................
....................................
....................................
............ ....................................
............ ............ Mon Contra t
111
Et je m’apprête à combattre
se compétitive
mes tics, avec l’aide de
thérapeute ! mes parents et de mon
Utiliser une répon © BT-Tics 2014

 
Signature de l’enfant : 02/08/2016 13:12:46

..................................................
111
verdellen_ep2.indd

 
Signature des parents :

..................................................

 
..................................................

 
Signature du thérapeute
 :

..................................................

9782100749355 9782100722594
verdellen_ep2.indd 5

02/08/2016 13:12:43

22 €
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

35 € 22 €

9782100749720 9782100722808 9782100741366

facebook.com/editionsdunod

Toute la collection est sur dunod.com


le cercle
psy

le cercle
psy
LE JOURNAL DE TOUTES LES PSYCHOLOGIES Pour commencer,
Sciences Humaines Communication
38 rue Rantheaume, BP 256
rions un peu
89004 Auxerre Cedex
Télécopieur : 03 86 52 53 26
www.le-cercle-psy.fr
Ces références incontournables de l’histoire de la psychologie ont un point
commun. Lequel ?
Directeur de publication • Pour asseoir son pouvoir, Louis XIV provoque le « Grand Renfermement » des
Jean-François Dortier
Ventes et abonnements
fous, ou présumés tels.
03 86 72 07 00 : Estelle Dieux, Magali El Mehdi, • Après la Révolution, Philippe Pinel libère les aliénés de leurs chaînes.
Mélina El Mehdi, Sylvie Rilliot
Rédacteur en chef
• Puis il invente le « traitement moral », ancêtre de la psychothérapie, qui guérit
Jean-François Marmion efficacement par la parole.
Secrétaire générale de la rédaction
Louisa Yousfi – 03 86 72 07 05
• Sigmund Freud découvre l’inconscient.
sh.louisayousfi@gmail.com • Puis la guérison d’Anna O. lui inspire la cure psychanalytique.
Conseiller éditorial
Christophe Rymarski • Puis son « Interprétation du rêve » représente un immense coup de tonnerre.
Conception graphique – maquette • Par sa rigueur, la psychologie expérimentale fait oublier les approximations
Marie Dortier – mdortier@gmail.com
Documentation
de la psychanalyse.
Alexandre Lepême – 03 86 72 17 23 • Les électrochocs ont disparu.
Site Internet Alors ? Le point commun ? Le voici : tous ces lieux communs sont faux.
Éditorial : Jean-François Marmion
Pôle technique : Héloïse Lhérété,
Alexandre Lepême, Steve Chevillard
Le panorama que nous vous proposons va vous montrer pourquoi la psycho est
Directrice commerciale et marketing beaucoup plus complexe et nuancée. En outre, excusez du peu, vous apprendrez
Nadia Latreche – 03 86 72 07 08 notamment que :
Assistante de direction commerciale
Patricia Ballon – 03 86 72 17 28 • Les électrochocs étaient préconisés dès 1785.
Publicité • L’auteur de la première loi scientifique en psycho écrivait aussi sur l’anatomie
L’Autre régie
28, rue du Sentier – 75002 Paris comparée des anges.
01 44 88 28 90 • La méthode Coué fut plébiscitée jusqu’à la Maison Blanche.
Diffusion
En kiosque : Transport Presse • C’est un rêve qui a suscité les recherches sur le sommeil paradoxal.
Contact diffuseur : À juste titres
Benjamin Boutonnet – 04 88 15 12 40
• On a découvert les neuroleptiques par hasard. Comme le stress. Comme le
En librairie : Dif’pop – 01 40 24 21 31 circuit de la récompense. Comme les neurones miroirs. Comme l’EMDR.
Responsable administratif et financier
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

Annick Total – 03 86 72 17 21
• Un psychologue de Harvard fut considéré comme une menace majeure pour
Comptabilité les États-Unis.
Jocelyne Scotti – 03 86 72 07 02
Sandra Millet – 03 86 72 17 38
• On apprivoise un membre fantôme à l’aide d’un coton-tige.
Fabrication – photogravure – prépresse • Un saumon mort peut présenter des traces d’activité cérébrale.
Natacha Reverre – 06 01 70 10 76
natacha.reverre@scienceshumaines.fr
• Il existerait 549 perversions.
Impression
CORELIO Printing – 1070 Bruxelles – Belgique
La psychologie est un labyrinthe varié, surprenant, tortueux. Et qui rend un peu
fou, parfois. Surtout quand on s’imagine avoir trouvé la sortie.
Titres et chapôs sont écrits par la rédaction. Mais entrez donc !
Les opinions exprimées dans les articles
n’engagent que leurs auteurs.
Jean-François Marmion,
rédacteur en chef
Couverture : © Marie Dortier www.jfmarmion.com
Commission paritaire : 0918 K 90976
ISSN : 2117-5446
Imprimé en Belgique/Printed in Belgium
Un encart «Causette» est posé sur une partie des
abonnés France.
LE CERCLE PSY est une publication
www.le-cercle-psy.fr
Le Cercle Psy, c’est aussi un site web (www.le-cercle-psy.fr) avec un E-Hebdo (abonnement en ligne), une
encyclopédie et des archives en ligne. Chaque semaine, le site propose de nouveaux articles, des actualités,
des comptes rendus de livres, des dossiers, des entretiens avec des personnalités… Ainsi, vous pouvez lire
Le Cercle Psy chaque semaine en ligne ou disposer chaque trimestre du magazine papier.
Sommaire
HORS-SÉRIE CERCLE PSY N° 5, L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES / NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016

PAR JEAN-FRANÇOIS MARMION

LE ROI SOLEIL face aux lunatiques ........................p 6 FREUD ET JUNG : rien ne va plus ..............................p 35
LE « MAGNÉTISME ANIMAL » LE TEMPS DU COMPORTEMENTALISME ................p 36
inonde la capitale ......................................................p 7 DES TRANCHÉES à la pulsion de mort ....................p 37
LE « SOMNAMBULISME ARTIFICIEL » LE PRÉSIDENT DES ÉTATS-UNIS
à dormir debout ........................................................p 8 consacre la méthode Coué ........................................p 38
PINEL NE LIBÈRE PAS les aliénés .............................p 9 PIAGET PUBLIE son premier livre ............................p 39
LA PHRÉNOLOGIE roule sa bosse ............................p 10 LA PSYCHA AUX USA : et Moi et Moi et Moi ............p 40
LE DERNIER CHIC : l’électrochoc .............................p 11 LA QUESTION DU SENS en thérapie ........................p 41
PSYCHO ET PHILO DANS LE MÊME BATEAU WILDER PENFIELD FONDE
(et psycho tombe à l’eau) ..........................................p 12 l’institut neurologique .............................................p 42
LA LOI DES ALIÉNÉS est promulguée .....................p 13 LE COMPORTEMENTALISME radical ......................P43
PHINEAS GAGE A UN COUP DE BARRE LA ZONE PROXIMALE de développement ...............p 44
(à travers le crâne) ....................................................p 14
LE CONFORMISME au peigne fin .............................p 45
PREMIÈRE LOI DE PSYCHOLOGIE SCIENTIFIQUE
(et on n’y comprend rien) .........................................p 15 LOBOTOMIE, idée de génie ! .....................................p 46
L’AVÈNEMENT DE la dégénérescence ......................p 16 LE STADE DU MIROIR selon Lacan ..........................p 47
BROCA SIFFLE LE COUP D’ENVOI AUX SOURCES DE LA PSYCHOTHÉRAPIE
de la neuropsychologie .............................................p 17 institutionnelle .........................................................p 48
DE L’HÉRÉDITÉ DE L’INTELLIGENCE LES GRANDES CONTROVERSES ..............................p 49
à l’eugénisme .............................................................p 18 DANS LA JUNGLE des gènes .....................................p 50
WILLIAMS JAMES OUVRE SON LABORATOIRE L’AUTISME, un trouble à part entière .....................p 51
(mais n’expérimente pas) .........................................p 19 LA PYRAMIDE des besoins .......................................p 52
PREMIER LABORATOIRE EXPÉRIMENTAL L’ASTREINTE du triste stress ....................................p 53
au monde ...................................................................p 20
BOWLBY POPULARISE la notion d’attachement ...p 54
FREUD NE RENCONTRE PAS Anna 0. ......................p 21
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

LA GESTALT-THÉRAPIE ............................................p 55
CHARCOT DÉCRIT « la grande hystérie » ................p 22
LA THÉRAPIE CENTRÉE sur le client .......................p 56
LE DUEL Charcot/Bernheim .....................................p 23
DONALD aux pays des doudous ...............................p 57
DES PERVERSIONS bien ordonnées ........................p 24
UNE PSYCHOTHÉRAPIE,
THÉODULE contre-attaque ! ....................................p 25 est-ce bien raisonnable ? ..........................................p 58
PIERRE JANET EXPLORE le subconscient ...............p 26 LA FABRIQUE des neuroleptiques ...........................p 59
KRAEPELIN CLASSIFIE les psychoses .....................p 27 EN MÉMOIRE de H.M. ...............................................p 60
FREUD RISQUE L’IDÉE LE CIRCUIT de la récompense ..................................p 61
d’un « complexe d’Œdipe » ........................................p 28
LA PRÉHISTOIRE des thérapies cognitives ............p 62
TRIPLETT FONDE (peut-être)
la psychologie sociale ...............................................p 29 LA RÉVOLUTION cognitive .......................................p 63
L’INTERPRÉTATION DU RÊVE passe inaperçu .......p 30 L’HYPNOSE regagne des galons ..............................p 64
PREMIER TEST PSYCHOTECHNIQUE LA DISSONANCE COGNITIVE
par Binet et Simon ....................................................p 31 ou l’art de la mauvaise foi ........................................p 65
LE COMPLEXE D’INFÉRIORITÉ selon Adler ............p 32 MICHEL JOUVET DÉCOUVRE
le sommeil paradoxal ...............................................p 66
BLEUER LANCE LE TERME de « schizophrénie » ....p 33
LES STADES de la conscience morale ......................p 67
NAISSANCE DE LA GESTALT
ou psychologie de la forme .......................................p 34 LE COMPORTEMENTALISME
se fait thérapeutique ................................................p 68
le cercle Le journal de toutes
psy lPSYCHOLOGIES
CRÉATION du Mental Research Institute ...............p 69
TIMOTHY LEARY s’explose la conscience ................p 70 es
ANTIPSYCHIATRIE, la société rend fou ..................p 71
L’EXPÉRIENCE de Milgram .......................................p 72
DEUX CONSCIENCES pour un cerveau ....................p 73
1 an
4 numéros + 1 hors-série

* Prix de vente au numéro.


L’ANALYSE TRANSACTIONNELLE ............................p 74
GEORGE DEVEREUX 32 € seulement
enseigne l’ethnopsychiatrie .....................................p 75 au lieu de 40,10 €*
LA CHIMPANZÉ WASHOE
apprend la langue des signes ..................................P 76 1 an
LES SIX ÉMOTIONS de base .....................................p 77
Z-VO U S ! 32 €
LA PRISON expérimentale .......................................p 78
LA RÉSILIENCE, même pas mal ! A BONNE MES COORDONNÉES :

Conformément à la loi Informatique et Liberté, vous disposez d’un droit d’accès aux données vous concernant. Vous pouvez vous opposer à leur transmission éventuelle à d’autres sociétés en nous écrivant.
(pas trop…) .................................................................p 79
Société
L’APPARITION du burn-out ......................................p 80 Prénom Nom
HOMO irrationnalis...................................................p 81 Adresse
LA PNL : CQFD ............................................................p 82
CP Ville
DOLTO sur les ondes ..................................................p 83 Pays
L’EFFET PLACEBO (un peu) expliqué .......................p 84 Tél.
MÉDITER contre le stress ..........................................p 85 Profession
Étudiants (cycle filière)
LE DSM III escamote Freud ......................................p 86
Courriel
LES INTELLIGENCES multiples ................................p 87
LE MODÈLE OCEAN ...................................................p 88 Oui, je m’abonne au Cercle psy Le Cercle Psy est
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

une publication
DÉCOUVERTE (fortuite) de l’EMDR .........................p 89 1 an à partir du N°
LA PSYCHO SOCIALE tient un best-seller ! .............p 90
LA PSYCHOLOGIE évolutionniste ............................p 91 ■ 32 € Particuliers en France
■ 39 € Institutions
en France
LES NEURONES miroirs ............................................p 92
RAMACHANDRAN, le ghostbuster ..........................p 93 ■ 27 € Étudiants* ■ 39 € Pays étrangers
en France
DAMASIO : 1, Descartes : 0 ........................................p 94 *Sur justificatif de la carte d’étudiant en cours de validité

LES GUERRES FREUDIENNES sont déclarées ........p 95


Règlement :
LE PIÈGE des faux souvenirs ....................................p 96 Chèque bancaire ou postal à l’ordre de Sciences Humaines - Cercle Psy
LE GORILLE invisible ................................................p 97 Carte bancaire
HSCP5


LA PSYCHOLOGIE positive .......................................p 98 Expire fin Signature :

L’ANNÉE DES HIPPOCAMPES plastiques ................p 99 Cryptogramme : (3 derniers chiffres au dos de votre carte)

L’ÉPOUVANTABLE AFFAIRE du saumon zombie … p 100


Depuis la France : Depuis l’étranger :
LE DSM : ça suffit ? .....................................................p 101 bulletin à retourner avec votre règlement bulletin à retourner avec votre règlement
dans une enveloppe, sans l’affranchir à : dans une enveloppe affranchie à :
LA FIERTÉ des fous ......................................................p 102 SCIENCES HUMAINES SCIENCES HUMAINES-Le Cercle Psy
LE REPRODUCTIBILITY project ...................................p 103 Le Cercle PSY 38, rue Rantheaume
Libre réponse N° 60546 BP 256 - 89004 Auxerre CEDEX
L’AURORE des technopsys ..................................................p 104 89019 Auxerre CEDEX FRANCE
H+ ? .............................................................................p 105
1656, PARIS

LE ROI SOLEIL
face aux lunatiques
DR

Louis XIV
Louis XIV ne provoque pas le « Grand fameux édit de Louis XIV, loin d ’être
Renfermement ! » exceptionnel et décisif, s’inscrit au fil
« Selon Michel Louis XIV n’a pas encore vingt ans lorsqu’il
ordonne la création d’un Hôpital général
d’une vingtaine d’autres durant l’Ancien
Régime. L’année 1656 ne marque pas un

Foucault, la où enfermer les fous. Les fous, vraiment ? tournant. En outre, les sujets concernés
En réalité, tous les marginaux : les pauvres depuis toujours par l’enfermement sont en
auxquels on est incapable de fournir une priorité les errants, de plus en plus nom-

psychiatrie subsistance, les libertins fâchés avec la


religion et qui souffrent de maladies véné-
breux, ceux qu’on accuse de préférer men-
dier ou voler que se rendre utiles au corps

assume le rôle de riennes incurables, les homosexuels… La social en travaillant.


folie a bon dos ! Pour couronner le tout, la Depuis François Ier, quand on les attrape,
réclusion fabrique les déviants dont elle ils sont déjà condamnés aux travaux

complice zélé est censée préserver la société. La psychia-


trie, dès sa préhistoire, assume ainsi le
publics, construisent des remparts, net-
toient les égouts. Bien sûr, il existe aussi
des indigents invalides. Au début du règne
d’un pouvoir rôle de complice zélé d’un pouvoir répres-
sif qui, au fond, ne disparaîtra jamais.
C’est par cette description qu’en 1961,
de Louis XIV, l’Hôtel-Dieu les soigne, tan-
dis que les hôpitaux les hébergent. L’Église

répressif. » avec sa thèse Folie et déraison. Histoire de


la folie à l’ âge classique, le philosophe
s’en déleste peu à peu au profit du pouvoir
séculier. Parmi ces pauvres-là figurent les
fous. Et ils n’intéressent guère le pouvoir,
Michel Foucault (1924-1984) inaugure des
décennies de recherche en histoire de la qui n’a pas besoin de coller leur étiquette
ps ychiatrie… qui, avec le recul, ont sur les individus qu’il estime vraiment
apporté des précisions et nuances à la gênants.
thèse initiale. La critique la plus docu-
mentée sans doute émane de l’historien 9 enfermés sur 10 ne sont pas fous
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

Claude Quétel qui sonne la charge contre Au fil du temps, l’enfermement ne résout
c e qu’ i l qu a l i f ie d ’« éva ngile s elon rien : par manque de moyens, les pauvres
Foucault ». Sur la forme d’abord, Foucault considérés comme des parasites s’en-
est accusé de partialité. Parmi de mul- fuient ou sont relâchés. Ne restent guère
tiples exemples, il tronque le titre d’une enfermés que les vrais invalides et les
circulaire de 1785, L’Instruction sur la fous, ces derniers ne représentant que
manière de gouverner les insensés, qui se m o i n s d e 10 % d e s e f f e c t i f s d e l a
terminait en réalité par :… et de travailler Salpêtrière et de Bicêtre au XVIIIe siècle.
à leur guérison dans les Asyles qui leur Encore ceux-là ne se voient-ils pas enfer-
sont destinés. Oui, pas seulement gouver- més à la demande du pouvoir, mais, pour
ner, mais guérir. Ou encore Foucault 98 % d ’ent r e eu x , à la dema nde de s
invoque l ’e xéc u t ion d ’un dénommé familles ! Et encore, après des enquêtes
Deschauffour pour sodomie, en omettant administratives solides visant à limiter
À lire de préciser qu’il avait organisé des viols les lettres de cachet…
Michel Foucault, Folie et collectifs. Voilà donc les insensés à la charge des
déraison. Histoire de la folie à l’âge institutions, qui se passeraient bien, tout
classique. Plon, 1961. Les fous n’intéressent pas le pouvoir ! comme les familles, de ces bouches à nour-
Claude Quétel, Histoire de la folie Sur le fond sur tou t et sur la foi des rir… L’enfermement des fous apparaît donc
de l’Antiquité à nos jours. Tallandier, archives, Claude Quétel remarque que a posteriori comme un phénomène plus
2009. même s’il instaure des moyens plus consé- ma rgina l qu’on le croit, et, sur tou t,
quents aux établissements concernés, le apolitique.

6 L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016


1778, PARIS

LE « MAGNÉTISME ANIMAL »
inonde la capitale
Le fluide universel
Aussi sûr de son génie que de servir l’humanité
entière, le médecin Franz Anton Mesmer (1734-
1815) entend bien éblouir Paris, c’est-à-dire, en
ce temps-là, le monde. Il s’en vient de Vienne,
où il n’est pas seulement renommé pour avoir
accueilli chez lui la première représentation du
premier opéra de Mozart, mais pour avoir soi-
gné une partie de la haute société. Comme
beaucoup de médecins , il s’est intéressé dans
sa thèse à l’influence des astres sur notre santé.
Il a fini par se convaincre de l’existence d’un
fluide universel, le magnétisme animal, dont
les déséquilibres et les défauts de circulation
provoqueraient les maladies. Heureusement,
il fait partie des quelques privilégiés capables
de le manipuler et le rétablir, non seulement à
l’aide d’aimants ou d’objets magnétisés,
comme une simple baguette, mais par de
Franz Anton Mesmer
savantes passes manuelles, voire des regards

DR
impérieux. S’ensuit une transe bénéfique. Il est
ainsi parvenu à rendre la vue à une jeune pia-
niste aveugle. Mais ce titre de gloire a produit
sa disgrâce, car on lui a prêté une promiscuité
pâment d’un simple contact du maître. Pire
encore, elles connaissent parfois des orgasmes
apparents, rédigent des lettres érotiques pen-
« Les convulsions
anormale avec sa protégée. dant leur transe curative… La reine, un temps
convaincue, s’offusque : shocking ! (pardon, elle sont monnaie
courante et des
Le baquet qui sent le soufre est autrichienne : schockierend !)
Nul doute qu’à Paris on ne se soucie pas de ces
choses-là, et que sa renommée scientifique Sûrement non, mais p’t’êt’ ben qu’oui
connaîtra son zénith. Hélas ! C’est la déconfi-
ture. En 1778, les médecins français haussent
En 1784, deux commissions mènent l’en-
quête. Ses membres appartiennent à la belles dames se
les épaules et Mesmer fait chou blanc. Faculté de médecine, l’Académie des
Pourtant, lorsqu’une marquise retrouve à son sciences, la Société royale de médecine. On pâment d’un
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

tour la vue ou que l’épouse d’un parlementaire y croise Benjamin Franklin, Jussieu,
recouvre l’usage de ses jambes, la notoriété
n’est pas loin. Encouragé, Mesmer écrit, dans
Lavoisier, et le bon docteur Guillotin. Cela
pourrait être pour Mesmer une chance simple contact
l’objectif de faire jouer l’opinion publique contre inespérée d’obtenir la consécration… Mais
le conservatisme académique. En 1780, il est
enfin célèbre et les patients affluent. Il soigne
il refuse de révéler ses secrets au tout-
venant, et réfute d’avance les conclusions
du maître. »
maintenant des proches du comte d’Artois, des enquêteurs. Qui s’avèrent ambiguës :
frère du roi, grâce à son ami le Dr Nicolas non, le magnétisme animal n’existe pas. Le
Deslon, son plus fidèle disciple. magnétiseur n’a aucun pouvoir. Mais…
Fin 1783, il fonde la Société de l’harmonie uni- cer taines guérisons sont réelles.
verselle et enseigne sa pratique, y compris à des Comment ? Par l’imagination des malades.
médecins : le voici incontournable. D’autant En 1785, Mesmer quitte la France où on ne le À lire
qu’il se voit imprégné d’un parfum de scandale. reverra guère avant la fin du siècle. S’il existe Franz Anton Mesmer. Mémoire
Car il a mis au point un baquet nanti de tiges encore quelques adeptes du magnétisme, ils en sur la découverte du magnétisme
métalliques dont il fait varier la configuration préfèrent désormais une version plus spiritua- animal (1779). Allia, 2006.
suivant les symptômes. Sur fond de musique liste. Les prémices de l’hypnose sont posées, et Bruno Belhoste et Nicole
douce, on s’y met à plusieurs pour recueillir une l’importance de la suggestion, des croyances Edelman (Dir.). Mesmer et
grande quantité de fluide et entrer dans un du malade comme de son soignant, va demeu- mesmérismes : le magnétisme
autre monde. Les malades se montrent si rer au centre de multiples débats. Jusqu’à animal en contexte. Ominiscience,
impressionnés que les convulsions sont mon- aujourd’hui. Alors, faut-il vraiment pousser 2015.
naie courante et que des belles dames se Mesmer dans les orties ?

L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016 7


1784, BUZANÇAY

LE « SOMNAMBULISME
ARTIFICIEL » :
à dormir debout
que celui qui guérit n’est pas le magnétiseur
mais le magnétisé lui-même, dépositaire du « C’est comme
Kean Collection/Getty Images

savoir. Ce qui change tout ! Les somnambules


qui parviennent à se guérir eux-mêmes
souffrent généralement de troubles orga- si, durant la
transe, chacun
niques réels : fièvre, affection, troubles intes-
tinaux… Et les troubles mentaux ? Dès 1779,
Mesmer a soutenu que la folie peut être traitée
par la transe. Puységur abonde dans ce sens.
Il rencontre même Pinel (voir p. 9), qui lui pouvait accéder
L’orme hors normes
à une mémoire,
réserve un accueil cordial mais prudent… En
En 1780, le marquis Armand-Marie-Jacques de 1812, Puységur relance l’idée d’un état de
Chastenet de Puységur (1751-1825), comman- conscience artificielle depuis lequel remonter
dant du régiment d’artillerie de Strasbourg et
philanthrope reconnu, se voit guéri de son
à la source de la folie.
une intelligence,
asthme par Mesmer en personne (voir p. 7). Ce Un nouveau terme : « hypnose » !
qui en fait un disciple enthousiaste. En 1784,
l’année même où la médecine officielle fran-
Magnétisme et somnambulisme vont conti-
nuer à jouer les poils à gratter de la médecine
une clairvoyance
çaise désavoue le magnétisme animal,
Puységur fait involontairement plus fort que
son mentor. Pour éviter de magnétiser les
officielle. En 1815, Joseph-Philippe-François
Deleuze (1753-1835), bibliothécaire du Muséum
d’histoire naturelle et figure de proue de la
inaccessibles en
malades à chaque fois, c’est un orme qu’il
magnétise. Sur la place de son village de
Société philanthropique de Paris, fonde la
Société de magnétisme. En 1819, paraît De la
temps normal. »
Buzançay, près de Soissons. Ensuite, il y relie cause du sommeil lucide, signé par l’abbé de
les malades à une corde, et c’est l’arbre qui les Faria (1756-1819), qui explique le phénomène
met en transe ! Victor, le fils de son régisseur, de transe et de guérison par l’attribution, par
est le premier à expérimenter le procédé. Et le magnétisé, d’une volonté au magnétiseur : il
Puységur, qui n’est pas médecin, parvient à le suffit en somme de dire « Dormez », et le sujet
guérir d’une fluxion de poitrine au cours d’une influençable s’endormira. Tout s’explique ici
simple phase de sommeil, sans convulsion par la psychologie… En 1837, l’Académie de
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

mesmérienne aucune. Plus fort encore, Victor médecine, dans un nouveau rapport, désavoue
endormi énumère les différentes étapes de sa encore le magnétisme. Quatre ans plus tard,
maladie, y compris l’heure à laquelle il saignera c’est l’Inquisition qui le condamne ! Pierre Janet
du nez le lendemain ! Plus tard, un jeune maçon (voir p. 26) et Hippolyte Berheim (voir p. 23)
venu se faire magnétiser pour une rage de rendront pourtant hommage aux magnéti-
dents révèle durant sa transe qu’il souffre en seurs, parfois injustement discrédités.
réalité de problèmes d’estomac. Ainsi est Les termes de magnétisme animal ou som-
découvert par hasard le sommeil magnétique, nambulisme artificiel, trop connotés, sont
ou encore somnambulisme artificiel, c’est-à- remplacés en 1843 par celui, flambant neuf,
dire provoqué par autrui. d’« hypnose », sous la plume du chirurgien écos- À lire
sais James Braid (1795-1860). Selon lui, on peut A.M.J. de Puységur, Aux sources
Chacun peut se guérir soi-même susciter l’état d’hypnose en faisant fixer un de l’hypnose. Mémoires pour servir à
Les observations de Puységur confirment qu’à objet lumineux ou rabâcher une idée fixe. Ce l’histoire et à l’établissement du
la faveur de cet état les sujets sont capables de qui induit un état propice à l’expression du magnétisme animal (1784). Imago,
diagnostiquer leur maladie, d’en prévoir l’évo- malade, à la formulation de suggestions thé- 2003.
lution, voire de dicter leur remède… ou de rapeutiques, voire à l’anesthésie avant une James Braid, Hypnose ou traité
guérir tout seuls. C’est comme si, durant la opération. 150 ans plus tard, les neurosciences du sommeil nerveux, considéré
transe, chacun pouvait accéder à une lui donneront raison. Braid précurseur ? Oui, comme dans ses relations avec le
mémoire, une intelligence, une clairvoyance sauf sur un point : ses observations sont mâti- magnétisme animal (1843).
inaccessibles en temps normal. Puységur, sans nées de phrénologie, science des bosses du L’Harmattan, 2005.
renier l’existence du fluide universel, explique crâne à côté de la plaque (voir p. 10)…

8 L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016


1793, BICÊTRE

PINEL NE LIBÈRE PAS


les aliénés
La bonne blague de Scipion dérèglement des passions, comme le postule
Il était une fois, en 1793, le brave Docteur (1745- déjà le Britannique Sir Alexander Crichton.
1826) qui, recevant un membre du comité de Lorsque des monomanies ou idées fixes tour-
salut public à l’hospice de Bicêtre où il venait mentent de façon obsessionnelle le malade, il
de prendre ses fonctions, apporta la démons- conserve une relative conscience de sa situa-
tration que les fous étaient curables. Il eut tion : voilà sur quoi on peut s’appuyer pour
l’audace de leur ôter les chaînes. Que croyez- amoindrir, détruire, contourner, les idées
vous qu’il arriva ? Loin de le prendre à la gorge, délirantes. Le fou n’est pas condamné à la folie :
ils fondirent en larmes et lui prodiguèrent les c’est un malade, curable à condition que l’on
remerciements les plus démonstratifs. C’était comprenne ce qui l’a mis dans cet état, et donc
le 14 juillet des insensés. qu’on l’interroge, qu’on le considère comme un
Pourquoi commencer ce récit par « Il était une interlocuteur à part entière. Comme un sujet !
fois » ? Parce qu’il s’agit d’un conte de fées Encore faut-il que l’individu accepte de renon-
répandu par un des fils de Pinel, Scipion, et cer à la folie, de retrouver la maîtrise de sa
entretenue par son disciple Jean-Étienne destinée. Question de confiance réciproque.
Esquirol (voir p. 13). À l’époque, il est déjà arrivé
Philippe Pinel
que l’on retire leurs chaînes aux fous avec Pas si moral que ça…
William Tuke en Angleterre, Joseph Daquin en En préconisant une « médecine spéciale », Pinel
Savoie, Vincenzo Chiarugi en Toscane… Il s’agit fonde la psychiatrie française, qu’on appelle
là d’une tendance européenne, encore timide
certes, que Pinel connaît mais à laquelle il
d’abord l’aliénisme, science des aliénés, ceux
qui ne sont plus eux-mêmes. L’humanité n’ex-
« En préconisant
omettra souvent de faire allusion. Et l’abandon
officiel des chaînes à Bicêtre sera en réalité
postérieur au départ de Pinel.
clut pourtant pas l’autorité : le traitement
moral n’est pas une thérapie psychanalytique
ou humaniste avant la lettre, mais avant tout
une ‘‘médecine
De plus, celui qui se trouve le plus souvent au
contact des insensés, qui lutte âprement pour
« l’art de subjuguer et de dompter » pour être plus
malin que le fou. S’il le faut, l’isolement, la
spéciale’’,
empêcher les infirmiers de frapper les malades,
qui plaide pour leur liberté, c’est Jean-Baptiste
Pussin (1745-1811), ouvrier tanneur tuberculeux
contention ou la « douche de répression »
peuvent toujours être employés. En fait, tous
les moyens sont bons, y compris la coercition
Pinel fonde
soigné à Bicêtre où il est resté travailler comme
concierge surveillant, assisté par sa femme. Les
physique, pour que le patient accepte de renon-
cer à sa folie, abjure en quelque sorte. Pinel
la psychiatrie
Pussin suivent Pinel à la Salpêtrière quand il y
devient médecin-chef en 1795.
lui-même va jusqu’à mettre en scène un tribu-
nal révolutionnaire pour acquitter un fou française,
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

Autre détail qui tue le mythe, on n’enlève pas craignant depuis des années d’être guillotiné.
leurs chaînes aux fous pour le plaisir de dialo-
guer avec eux ni pour leur laisser une totale
Ce qui échoue… D’une édition à l’autre du Traité,
cet échec est édulcoré. Et c’est bien là que le bât qu’on appelle
liberté de mouvement, mais pour leur passer
la camisole en échange, ce qui leur permet de
déambuler dans la cour. Et ceux qui sont lour-
blesse : le traitement moral, généreux dans ses
principes mais pas réglementé dans son exé-
cution, s’avérera rarement efficace. Il tournera
d’abord
dement entravés le restent quand ils s’avèrent
dangereux…
court dès le milieu du XIXe siècle, qui verra
triompher une tout autre théorie : la dégénéres- l’aliénisme. »
cence (voir p. 16).
Le « traitement moral »
Toutes ces réserves faites, Pinel reste le théo-
ricien par excellence du traitement « moral », À lire
entendu au sens de psychologique. Il cherche à Philippe Pinel. L’Aliénation
expliquer les maladies mentales, les classer, les mentale ou la manie. Traité
prendre en charge, sans s’occuper des lésions médico-philosophique (1801).
sous-jacentes puisque de nombreux fous sont L’Harmattan, 2006.
devenus tels suite à un choc émotionnel ou Jackie Pigeaud. Aux portes de la
psychologique, par exemple à la faveur de la psychiatrie. Pinel, l’Ancien et le
Révolution. Il existe ainsi une différence de Moderne. Aubier, 2001.Tallandier,
degré, non de nature, entre folie et passion. La 2011.
folie résulte d ’ailleurs sur tout d ’un

L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016 9


1796, VIENNE

LA PHRÉNOLOGIE
roule sa bosse
Des globules aux protubérances d’être une pseudo-science ou de réduire l’être
Avec Mesmer (voir p. 7), Franz Joseph Gall humain à 27 bosses, que de localiser intégra-
(1758-1828) est l’autre médecin viennois capi- lement la pensée dans le cerveau. Il en fau-
tal pour la fin du XVIIIe siècle et le début du drait plus pour f reiner l ’essor de la
XIXe. Frais émoulu de la faculté de médecine phrénologie, qui s’annonce plus qu’une simple
de Strasbourg, il devient médecin-chef de vogue : dans les années 1830, à Paris, plus de
l’hôpital viennois des sourds-muets et s’im- 200 médecins s’en revendiquent encore. La
pose rapidement comme un as de la dissec- Société phrénologique de Paris, active de 1831
tion. En explorant l’architecture complexe de à 1848, réunit aussi des politiques, juristes ou
ce qu’on appelle aujourd’hui le système ner- écrivains, et ouvre un musée du crâne en
veux central (cerveau et moelle épinière), il se 1836…
construit de la personnalité humaine une La même année son fondateur François-
vision innéiste, et dans une large mesure Joseph-Victor Broussais (1772-1838), ancien
déterministe. Ayant cru remarquer que les médecin-chef du Val-de-Grâce, publie un
gens aux yeux globuleux bénéficient d’une Cours de phrénologie lui permettant d’atta-
meilleure mémoire verbale, il prend toutes quer au passage l’éclectisme de Victor Cousin
sortes de mesures crâniennes sur toutes (voir p. 12). Il appelle même de ses vœux des
ilbusca/Istock

sortes de gens, philosophes comme assassins, applications pratiques de la phrénologie pour


ouvriers ou poètes, dans les tavernes, les orienter les enfants et prévenir le crime.
prisons, les salons, exécutant même, si pos- Outre-Atlantique, Johann Gaspar Spurzheim
sible, des moulages en plâtre (il moule aussi (1766-1832), disciple de Gall, répand la phré-
des têtes de cadavres dont il a pris soin de nologie (c’est lui qui a finalement imposé ce
« Gall identifie raser la chevelure, avec la bénédiction du
ministre de la Police). En 1796, fort de l’obser-
nom à la crânioscopie de Gall) aux États-Unis
en 1832, où elle devient immensément popu-

27 bosses vation de centaines de spécimens, il enseigne


à son domicile la crânioscopie (nom primitif
de la phrénologie), fondée sur la mise en rela-
laire. Les frères Fowler, non contents d’ouvrir
trois cliniques phrénologiques à New York,
Boston et Philadelphie, envisagent une
crâniennes : celle tion des protubérances crâniennes et des
capacités humaines.
machine capable d’un diagnostic automatisé,
ce qui préfigure d’une certaine manière les

des maths, de la À l’époque, on a déjà lu l’Art de connaître les


hommes par la physiognomonie (1775-1778) du
pasteur Johann Kaspar Lavater (1741-1801), qui
tests psychométriques…

Les petites bosses du Big Boss


musique, de la s’intéresse aux relations entre les traits du La phrénologie n’est pas si aisée à discré-
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

visage et la personnalité (voire l’âme, qui lit- diter. En 1842, à partir d’expériences réa-

peinture, de
téralement peut se lire sur la figure), mais Gall lisées sur des pigeons, le physiologiste
a des prétentions autrement plus scienti- Pierre Flourens (1794-1867) nie la possibi-
fiques. Dans la grande tradition classificatoire lité de diviser le cortex en divers sièges
l’amour, de ses des naturalistes du XVIIIe siècle, il finit par
identifier 27 bosses crâniennes diversement
pour diverses facultés. Le Vatican s’en
mêle et condamne à son tour la phrénolo-

enfants… »
développées chez chaque individu. Celle des gie. C’est finalement le ridicule qui la tue à
maths bien sûr (l’expression vient de là) mais petit feu. Par exemple, en 1834 la Gazette
aussi celles de la musique, de la peinture, de médicale de Paris, glosant sur le masque
l’amour de ses enfants, l’instinct de propriété, mortuaire de Napoléon, constate le carac-
la bonté… Si 19 bosses sont communes aux tère parfaitement ordinaire du crâne du
À lire animaux et aux hommes, 8 sont esquissées grand homme. Quant à Pierre-François
Franz Joseph Gall, Sur les chez les premiers mais propres à notre espèce Lacenaire, assassin guillotiné début 1836,
fonctions du cerveau (trois volumes, (le sentiment religieux est la seule faculté sa bosse de la bienveillance est fort déve-
1822-1825). L’Harmattan, 2006. pleinement humaine). loppée… au contraire de celle de la propen-
Marc Renneville, Le Langage des sion au meurtre…
crânes. Une histoire de la La conquête de l’Ouest Et Gall ? À sa mort, comme il l’avait souhaité,
phrénologie. Les Empêcheurs de La phrénologie suscite autant d’engouement un partisan prélève son crâne et le remplace
penser en rond, 2000. rs. Tallandier, que de critiques. Hegel la fustige par exemple en catimini par un morceau de plâtre, sous le
2009. dans Phénoménologie de l’esprit (1807). Mais linceul. La précieuse relique sera récupérée
ce qu’on lui reproche en réalité, c’est moins par Paul Broca (voir p. 17).

10 L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016


1803, LONDRES

LE DERNIER CHIC :
l’électrochoc
Le mort qui clignait de l’œil des purgatifs à haute dose (soin dit de la
C’est à Londres que l’Italien Giovanni Aldini « secousse intestinale »), quand on ne fait pas
(1762-1834), neveu de Luigi Galvani, un des vomir. On stimule les prostrés mélancoliques
découvreurs de l’électricité, se livre en petit ou déments avec de la moutarde, des cloques
comité à une première tentative de guérison à l’eau bouillante, des irritants divers sur la
de la folie par des chocs électriques. Le cobaye tête ou l’entrejambe. On apaise les agités avec
désigné est un mélancolique qui, fort provi- du haschisch, de l’opium, du chloroforme, de
dentiellement, accepte ensuite de reprendre la valériane. On assoit les malades sur un
une alimentation normale… Un an plus tard, fauteuil rotatoire, qui les fait tourner jusqu’à
en 1803, Aldini méduse la communauté scien- les étourdir (lointain rappel du « trémoussoir »
tifique londonienne en provoquant la convul- censé dégager les organes au XVIIIe siècle,
sion du cadavre d’un condamné à mort. utilisé à l’occasion par Voltaire). On leur fait
Lequel, dit-on, lève la main droite et dit « je le peur, par tous les moyens : on les pend (et avec
jure »… Non, il ouvre juste un œil. Mais c’est un peu de chance, on les libère juste à temps),
déjà beaucoup pour un mort. (Mary Shelley on leur présente des grenouilles, des serpents,
saura s’en souvenir en rédigeant Frankenstein, on tire par surprise un feu d’artifice auprès
avec sa créature composée de plusieurs d’eux. Les aliénistes les plus sophistiqués
cadavres et animée par l’électricité.) Aldini utilisent un orgue à chats : on prie le fou de
Le monstre du docteur Frankenstein
ratera une nouvelle démonstration devant le bien vouloir s’installer au clavier, puis, quand
prestigieux Pinel (voir p. 9). Suggérée dès 1785 il commence à jouer, se font entendre des

« Avec le choc, le
dans la fameuse Instruction sur la manière de hurlements de chats dissimulés dont la queue
gouverner les insensés et de travailler à leur a été attachée à certaines touches.
guérison dans les Asyles qui leur sont destinés,
la méthode frappe les esprits mais ne connaî-
tra guère de postérité au XIXe siècle. On admi-
Alors vint le vibromasseur
Pour les dames, on pratique à l’occasion le cadavre ouvre un
nistrera bien quelques chocs électriques, mais massage vulvaire, dans l’attente de convul-
surtout dans les parties génitales, en espé-
rant guérir l’impuissance ou la fragilité. Puis,
sions qu’on refuse de reconnaître comme un
orgasme puisque le phénomène passe pour
œil. C’est déjà
il faudra attendre 1903 pour que Joseph
Babinski, héritier de Charcot (voir p. 22), tente
impossible sans un rude mâle gaillard.
L’électrification de ce geste médical donnera beaucoup pour
à son tour la technique du « vertige voltaïque » naissance au vibromasseur dans les
sur une mélancolique. années 1860, soit une cinquantaine d’années
avant sa commercialisation auprès du grand
un mort. »
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

L’art de rebooter les fous public. Mais ce n’est pas fini ! Au XXe siècle, on
Si les électrochocs sont d’abord peu utilisés, inoculera la malaria, on déclenchera des
ce n’est pas tant, sans doute, par charité convulsions au métrazol, on provoquera un
envers les fous que par manque d’équipe- coma à coups d’insuline (cure de Sakel), on
ments dans les asiles. Car la vogue a beau être injectera des barbituriques avant des entre-
au traitement moral (voir p. 9), tous les tiens cliniques (narco-analyse, ou psychana-
moyens sont bons pour provoquer un choc lyse chimique).
salutaire chez les malades. Rien ne leur est Il faut attendre la deuxième moitié des
épargné pour en finir avec la « dissolution » de années 1930 pour que le psychiatre italien
leur esprit. Le traitement principal est l’hy- Ugo Cerletti (1877-1963), médecin-chef à la
drothérapie. On leur fait prendre des bains de clinique des maladies nerveuses et mentales
plusieurs heures, quand on ne leur impose pas de l’université de Rome, fasse revenir les À lire
une douche froide. Le bain de surprise consti- électrochocs sur le devant de la scène.
Gladys Swain, Marcel Gauchet.
tue une variante : le fou a les yeux bandés Aujourd’hui, l’électroconvulsivothérapie (ou Dialogue avec l’insensé. À la
quand on le jette dans l’eau glacée (Pinel en sismothérapie) reste utilisée pour certaines recherche d’une autre histoire de la
personne préconise la méthode pour punir les dépressions gravissimes. Les patients sont folie. NRF, 1994
fortes têtes, et son disciple Esquirol (voir p. 13) anesthésiés, et les décharges minimes. Jacques Postel, Claude Quétel.
parlera encore de « bains de terreur »). À part Hormis quelques problèmes de mémoire, les Nouvelle Histoire de la psychiatrie.
ça, on pratique la bonne vieille saignée, ou malades vont spectaculairement mieux. Dunod, 2012
l’application de sangsues sous des ventouses. L’explication précise du processus n’a toujours
Pour dorloter les suicidaires, on administre pas été trouvée.

L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016 11


1832, PARIS

PSYCHO ET PHILO
dans le même bateau
(et psycho tombe à l’eau)
(1757-1808) ajoute au sensualisme de Condillac
l’importance de l’instinct, de l’élan biologique,
de l’activité de l’organisme. Et, in fine,
« Sous la férule
l’influence du cerveau, organe qui ne cesse
jamais son activité spontanée. Rapports du
de Victor Cousin,
physique et du moral de l’homme (1802) restera
longtemps un incontournable de la littérature
médicale.
la psychologie
Un tel rationalisme ne fait évidemment pas
l’unanimité. Parallèlement à lui se déploie le
devient
courant du « spiritualisme éclectique ». Figure
parmi ses précurseurs, Maine de Biran (1766-
1824), dans l’orbite éloignée des Idéologues.
l’un des piliers de
Victor Cousin Pour lui, même si nous n’en avons pas toujours
conscience, c’est notre action proprement la philosophie.
Spéculative ou empirique ?
L’empirisme britannique du XVIIIe siècle part
du constat que nous expérimentons tout après
musculaire sur la matière qui engendre la
conscience de soi. Le corps et l’esprit sont
indissociables : l’affaiblissement de la volonté,
Son but :
la naissance, par nos sens : c’est l’expérience
qui fonde la connaissance. Les idées innées
la passivité, donnent la prééminence à
l’organique, l’animalité, la passion, voire la l’observation
de l’âme, mais
postulées par Descartes ne sont qu’une folie.
fantaisie, et la science n’a pas à chercher de
causes premières. Mieux vaut par conséquent Les promesses de la sociologie
analyser les idées les plus simples, les plus
élémentaires engendrées par nos expériences
Le plus illustre représentant du spiritualisme
éclectique s’appelle Victor Cousin (1792-1867), dans une
perspective
sensorielles. C’est un Allemand, Christian ministre de l’Instruction publique pendant la
Wolff, philosophe de son état, qui oppose de monarchie de Juillet. Sous sa férule, la
son côté, au début des années 1730, la psychologie devient l’un des quatre piliers de
psychologie dite « rationnelle », spéculative, et
la psychologie dite « empirique », tournée sur
l’enseignement de la philosophie. Son but :
l’observation de l’âme, mais dans une spirituelle. »
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

l’expérience et l’observation. En France, dans perspective authentiquement spirituelle, voire


son Traité des sensations (1754), Étienne Bonnot religieuse. En quelque sorte « Je pense, donc je
de Condillac (1715-1780) file la métaphore suis, donc Dieu est ». Rien d’étonnant dans ces
restée fameuse d’une statue dotée de sens par conditions à ce qu’Auguste Comte (1798-1857),
lesquels elle acquiert graduellement la richesse initiant le raz-de-marée positiviste, barricade
de la pensée, sa mémoire émergeant de les « vraies sciences » pour échapper à la
l’apprentissage des sensations. La même menace de la psychologie évanescente. À tout
année, le naturaliste suisse Charles Bonnet prendre, la phrénologie (voir p. 10) trouve
(1720-1793), dans son Essai de psychologie, davantage grâce à ses yeux. L’étude de
reprend la métaphore mais en localisant le l’humain, animal grégaire par excellence, doit,
siège de l’âme dans le cerveau. À cette de préférence, relever de la nouvelle discipline
occasion, Bonnet passe pour le premier à avoir dont il trouve le nom : la sociologie. Comte
employé le terme de psychologie en langue encourage cependant ce qu’on appellera la
française. De surcroît, c’est lui qui a découvert, psychopathologie, les états pathologiques
à 20 ans, les mécanismes de la parthénogénèse
du puceron. Chapeau bas.
étant censés nous renseigner en creux sur la
psychologie normale.
À lire
La psychologie française sera ainsi appelée à Jacqueline Carroy, Annick
Animer la statue faire de la figuration au programme de Ohayon, Régine Plas. Histoire de la
En 1795, certains membres de l’Institut tout philosophie à partir de septembre 1832 et psychologie en France. La
nouveau se baptisent justement « les jusqu’à Théodule Ribot (voir p. 25)… une Découverte, 2006.
Idéologues ». Parmi eux, Pierre Cabanis soixantaine d’années plus tard !

12 L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016


1838, PARIS

LA LOI DES ALIÉNÉS


est promulguée
Les fous dans les culs-de-basse-fosse présumé peut faire appel. L’aliéniste peut s’in-
Jean-Etienne-Dominique Esquirol (1772-1840), viter aux procès aux côtés du médecin légiste.
disciple et continuateur direct de Pinel (voir
p. 9), produit sa thèse en 1805 : Des passions L’antipsychiatrie, vieille comme la
considérées comme causes, symptômes et psychiatrie
moyens curatifs de l’aliénation mentale. Tout est Voilà qui met officiellement de l’ordre, mais qui,
dit. L’organicisme, ce n’est pas pour lui. Il dès le début, n’est pas du goût de tout le monde.
cherche à parfaire la classification de Pinel en Déjà éclatent tous les reproches dont on accu-
défendant, par exemple, la notion de lypéma- sera encore la psychiatrie au XXe siècle : on
nie, ou mélancolie triste (pas celle, créatrice, accuse les aliénistes de vouloir surveiller et
des poètes). uniformiser la société, d’interner des innocents
En 1818, il remet un rapport au ministre de parfois gênants ou parfois non, et de laisser
l’Intérieur, intitulé « Des établissements consa- courir d’authentiques fous dangereux. On les
crés aux aliénés en France, et des moyens de les accuse de bâtir leur savoir sur du sable. Esquirol
améliorer ». Ce qu’il a vu dans les asiles (un et bon nombre de ses confrères défendent par
terme qu’il va contribuer à imposer) l’a révulsé. exemple l’idée de folie partielle, ce à quoi s’op-
Les pauvres, les délinquants, les malades et les posent les juristes : on est fou ou on ne l’est pas,
fous y vivent pêle-mêle, livrés à eux-mêmes, point final. Leur tentative de se crédibiliser en
sans soins ni droits civiques. On les brutalise, cherchant systématiquement des lésions orga-
on les affame, on les enchaîne, parfois sans niques à la base des troubles mentaux tourne
lumière. Seuls huit établissements trouvent court. Des enquêtes journalistiques et des
grâce à ses yeux, et ce sont ceux exclusivement témoignages d’anciens internés achèvent de
voués aux aliénés. Il va alors lutter pendant jeter la suspicion dans le grand public. C’est par
vingt ans pour que l’État prenne en charge exemple le scandale Léon Sandon, avocat
dignement la situation. interné pendant dix-huit mois pour éviter qu’il
publie les lettres compromettantes d’un
Le piédestal des aliénistes ministre. C’est encore l’affaire Hersilie Rouy,
En 1825, il devient médecin-chef à Charenton, pianiste internée pendant quatorze ans pour
DR

là où sont accueillis les fous curables. Comme des raisons inconnues, peut-être parce qu’elle
Pinel, il est volontiers paternaliste et ne prétendait devenir compositrice, et chez qui
« Chaque rechigne pas si besoin à provoquer des
« secousses morales » ou recourir à l’intimida-
l’asile va développer des symptômes qu’il pré-
tendait guérir. Pour une bonne partie du public,

département tion, sans cruauté. S’il va devenir la figure de les aliénistes ne servent à rien, sont dangereux,
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

l’aliéniste par excellence, il apparaît surtout a ne soignent pas.


posteriori comme un superviseur de l’établis- À partir des années 1870, la discipline tentera
devra disposer de sement plutôt qu’un thérapeute s’intéressant
individuellement à chaque patient. Au besoin
de se refaire une virginité en s’affublant d’un
nouveau nom, créé en réalité au début du

son asile il semble même s’arranger avec les statistiques


pour accréditer les bénéfices d’un traitement
moral pourtant globalement inefficace…
XIXe siècle par Johann Christian Reil, et qui
mettra cinquante ans à s’imposer : la psychia-
trie. La loi de 1838, elle, ne sera pas révisée
où officieront les Mais il est sincère dans sa volonté d’améliorer
le sort des malades. En 1838, il fait accomplir
avant 1990.

aliénistes, un pas de géant à la législation en inspirant la


loi n° 7443. Chaque département devra désor-
mais disposer de son asile (ou passer conven- À lire
qui décideront, tion avec un autre qui existe déjà), où
officieront des médecins spécialistes, les alié- Juan Rigoli, Lire le délire.

sans contrôle, des nistes, qui décideront, sans contrôle, des Aliénisme, rhétorique et littérature
internements, et qui seront seuls habilités à en France au XIXe siècle, Fayard,
proposer au préfet la libération du fou. Un sujet 2001.

internements. » dangereux pourra être interné à la demande


d’un représentant de l’autorité (aux frais du
Yannick Ripa, L’Affaire Rouy. Une
femme contre l’asile au XIXe siècle,
Tallandier, 2011.
contribuable), où à la demande de la famille (à
ses frais dans la mesure du possible). Le fou

L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016 13


DR
Phineas Gage
1848, CAVENDISH

PHINEAS GAGE avant de revenir dans sa famille, sujet à des


crises d’épilepsie, et de mourir. Harlow se

a un coup de barre
fait envoyer le crâne et la barre de fer, pieu-
sement conservés au musée de la faculté de
médecine de Harvard.

(à travers le crâne)
Gage sort de l’oubli en 1994 quand le neuro-
psychologue Antonio Damasio (voir p. 94)
« Gage n’est plus Gage » revient longuement sur lui dans L’Erreur de
Voici un individu dont quasiment personne Descartes, où il sert d’exemple, d’épouvan-
n’avait entendu parler il y a une vingtaine tail presque, pour montrer combien une
« Il sert d’exemple d’années, et qui est devenu un incontour-
nable de la psychologie. Une tarte à la crème,
personnalité peut se désorganiser suite à
une lésion empêchant les émotions et le

pour montrer presque, avec une histoire trop bien établie


pour être tout à fait exacte.
Mais voyons de quoi il retourne. Nous
raisonnement de collaborer. Sa femme
Hannah Damasio reconstitue même son
crâne en 3D, barre de fer incluse. Une hypo-
combien une sommes en septembre 1848, sur le chantier
d’une voie ferrée dans le Vermont. Le contre-
thèse plus scientifique que celle d’un phré-
nologue (voir p. 10) qui avait estimé que la

personnalité peut maître Phineas Gage (1823-1860) est occupé


à sa grande spécialité : bourrer des explosifs
à l’aide d’une barre de fer pour faire sauter
barre de fer avait détruit les bosses de la
bienveillance et de la vénération…

se désorganiser une roche. Une fraction de seconde de dis-


traction, c’est l’accident, le mélange explose
Gage n’est plus
le Gage qui n’était plus Gage…

suite à une lésion prématurément. La barre de 6 kg et plus


d’un mètre de long lui traverse la tête et vole
plusieurs dizaines de mètres au loin. Le
En 2000, Malcolm Bruce Macmillan, de
l’université de Melbourne, reprend méti-
culeusement les rapports de Harlow pour
empêchant les crâne de Gage est percé de part en part : la en souligner les erreurs et approximations
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

béance fait 3 cm et l’os est fracassé sur 2 cm sensationnalistes. Gage n’était plus Gage,

émotions et le
de diamètre supplémentaires. Le malheu- vraiment ? En cherchant bien, on déniche
reux a perdu son œil gauche, mais pas la vie. d’autres témoins qui ne le jugeaient pas
On l’emmène sur un char à bœufs vers (ou plus) si méconnaissable que cela. Et

raisonnement de l’hôtel le plus proche. Un médecin de


Cavendish, John Martyn Harlow, le désin-
puis, au cirque Barnum, Gage avait été son
propre imprésario. Plus tard, il avait
fecte puis soigne un abcès au début d’une conduit la diligence entre Valparaiso et
collaborer. » longue convalescence. Stupéfait par ce cas
unique, il lui consacrera trois rapports. Dans
Santiago pendant sept ans, responsable
des voyageurs au long d’un périple qui
l’un d’eux, il écrit une phrase restée durait douze heures. Était-il si incapable
fameuse : « Gage n’est plus Gage. » de se contrôler ?
En 2009 et 2010 refont surface par hasard
Attraction chez Barnum deux photos de lui, qu’on avait d’abord prises
L’ouvrier consciencieux, poli et fiable semble pour celles d’un baleinier. On y voit un fier
en effet méconnaissable. Irascible, peu soi- gaillard resté bel homme malgré sa paupière
À lire gné, impulsif, gamin, libidineux, il se fait
renvoyer et se retrouve bête curieuse dans
affaissée, élégant, posant fièrement en
empoignant sa barre de fer à la fois destruc-
Malcolm McMillan, An odd kind le cirque Barnum, où il se produit parfois trice et fétiche. Alors, Gage n’était plus
of fame. Stories of Phineas Gage, avec le général Washburn, alias le « squelette Gage ? Ou bien était-il presque redevenu
MIT Press, 2002 (2e éd.) nain vivant ». Puis il part au Chili où il lui-même, grâce à la plasticité cérébrale
conduira une diligence pendant des années, (voir p. 99) ?

14 L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016


1850, LEIPZIG

PREMIÈRE LOI
de psychologie scientifique
(et on n’y comprend rien)
E = MC2, mais S = k x log(I) certain temps au-delà duquel on l’a en hor-
Gustav Theodor Fechner (1801-1887) est un reur ! Une question de seuil, là encore… C’est
de ces personnages fantasques dont l’his- surtout dans les Éléments de psychophysique
toire de la ps ychologie a le secret. de Fechner (1860) que Freud verra mention-
Mathématique, chimie, philosophie, méde- née pour la première fois, dit-on, l’idée d’un
cine, physique et surtout optique, il est doué principe de plaisir. Et la loi de psychophy-
et surdoué en à peu près tout. Même en sique qui porte son nom en fait l’un des
divagations : dans son Anatomie comparée pionniers de la psychologie scientifique. Mais
des anges de 1825, ne décrit-il pas des entités ce n’est pas ce qui montait à la tête de cet
cosmiques déambulant sous forme de bulle explorateur prolifique : pour lui, son apport
d’oxygène ou d’hydrogène ? L’ouvrage a tout principal à l’humanité était d’avoir soutenu
de même été publié sous le pseudonyme du que tout, absolument tout ce qui existe, est
Dr Mises… pourvu d’une âme ! Qu’on se le dise.
Cet universitaire bon teint, professeur de
médecine puis de physique à Leipzig, est Dernières stations avant le divan
Gustav Theodor Fechner empreint de la Naturphilosophie de son Les contradictions apparentes dans la per-
temps : il estime que le monde baigne dans sonnalité de Fechner ne sont pas si surpre-

« Ce qu’il faut


une force vitale irrépressible, l’équivalent de nantes, et ref lètent par faitement le
l’électricité dans le monde physique. XIXe siècle allemand. Si le rationalisme n’a
D’ailleurs, matière et esprit ne s’opposent pas disparu, le romantisme est passé par là

retenir, c’est pas, ce qui ouvre la voie à une discipline qu’il


appellera la psychophysique. Il prend
avec son goût pour l’irrationnel, les passions,
les ressorts cachés qui nous déterminent.
connaissance des travaux d’Ernst Heinrich Des philosophes ou médecins comme Carl
que la passerelle Weber (1795-1878), lequel a montré dans De
tactu (1834) que nos seuils sensoriels varient
Gustav Carus (Psyche, histoire du développe-
ment de l’âme humaine, 1846), Ernst Platner

entre corps et suivant les différentes parties du corps. Le


22 octobre 1850, une illumination lui apporte
la solution du lien entre le corps et l’esprit
(1744-1818), Johann Gottlieb Fichte (1762-
1814), s’intéressent à ce qu’ils appellent
parfois l’inconscient, et à ce qui en surgit
esprit réside sous forme d’une équation mathématique
qui se veut une loi générale de mesure de la
lorsque le seuil de la conscience est abaissé.
Dans De la psychologie comme science (1824-
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

dans la sensation : S = k x log(I). Traduction : l’inten-


sité subjective d’une sensation S est égale à
une constante k multipliée par le logarithme
1825), Johann Friedriech Herbart (1776-1841)
en appelle, comme le titre l’indique, à une
psychologie étayée par les mathématiques
sensation. » de l’intensité objective I de l’excitation. Ce
qu’il faut retenir, si vous ne vous sentez pas
et l’expérimentation, sans pour autant renier
l’aspect métaphysique. En 1869, Eduard von
plus avancés (comme moi), c’est que la pas- Hartmann (1842-1906), dans sa très remar-
serelle entre corps et esprit, entre objectif et quée Philosophie de l’inconscient, opère un
subjectif, réside dans la sensation. distinguo entre inconscient psychologique à
la source de la conscience individuelle,
Prophète et touche-à-tout inconscient physiologique à la source du
Entre autres faits d’armes, ce passionné développement de l’espèce humaine, et
s’intéressera encore à la synesthésie, et inconscient absolu à la source de l’univers.
prédira même que la section du corps calleux Theodor Lipps (1851-1914), dans ses Faits
À lire entre les deux hémisphères cérébraux pour- fondamentaux de la vie psychique (1883),
Henri F. Ellenberger. Histoire de rait produire deux consciences simultanées décrit comment notre passé peut à notre
la découverte de l’inconscient. chez un individu. Ridicule ? Non, il a raison, insu déterminer nos actes. Freud confiera
Fayard, 2001 (nouvelle éd.). comme le découvrira Michaël Gazzaniga au son inquiétude de voir que Lipps a pu l’anti-
Jean-François Braunstein et Evelyne siècle suivant (voir p.73). D’autres intuitions ciper à ce point… En tout cas, dans un tel
Pewzner. Histoire de la psychologie. seront confirmées, comme celle selon bouillon de culture germanophone, aucun
Armand Colin, 2010 (3e éd.). laquelle on apprécie d’autant plus une œuvre doute : les trois coups sont frappés, le rideau
d’art qu’elle nous est familière… jusqu’à un peut s’ouvrir sur la psychanalyse.

L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016 15


1857, ROUEN

L’AVÈNEMENT
de la dégénérescence
Library of congress/Marie Dortier

Le « moral » dans les chaussettes générales sur la folie des héréditaires ou


Au milieu du XIXe siècle le traitement moral dégénérés de Valentin Magnan (1835-1916),
préconisé par Pinel (voir p. 9) ne suscite plus qui officie à l’hôpital Sainte-Anne, marque
qu’un scepticisme à peine poli. Flou dans sa l’avènement d’une deuxième théorie de la
définition, son application variant au gré dégénérescence, sans connotation religieuse
des aliénistes, et surtout globalement cette fois. Par prédisposition héréditaire
inefficace, il apparaît comme une relique mais aussi par aliénation accidentelle chez
généreuse du climat révolutionnaire, mais un sujet ordinaire, le dégénéré est victime de
qui s’est fracassée à l’épreuve des faits. Dès l’affaiblissement ou d’une destruction des
1822, l’aliéniste Antoine Laurent Bayle structures cérébrales supérieures, ce qui
(1799-1858) a sou tenu la t hèse que laisse la voie libre aux instincts les plus
l’arachnitis chronique cause une paralysie grossiers. Le sujet n’est pas seulement
générale et la folie des grandeurs. C’est le atteint dans sa chair, mais aussi dans son
coup d’envoi de nouvelles recherches de esprit avec selon les cas des phobies, des
lésions cérébrales à l’origine de la folie, ce obsessions, des impulsions malheureuses et
qui ne cadre pas si aisément avec l’idée d’un bien sûr des perversions, au premier rang
traitement psychologique. Bénédict- desquelles l’homosexualité.
Augustin Morel (1809-1873), alors médecin-
chef de Saint-Yon à Rouen, porte un coup L’artiste, ce criminel qui a bien tourné
terrible avec son Traité des dégénérescences Le dégénéré peut se faire criminel, sans que
« Les maniaques physiques, intellectuelles et morales de
l’espèce humaine (1857), puis son Traité des
sa responsabilité puisse être mise en cause.
À Pavie, Cesare Lombroso (1836-1909)

engendrent des maladies mentales (1860). Pour lui, la folie


marque une déviation maladive de l’espèce
(aucune influence darwinienne là-dedans,
s’illustre en reprenant cette thèse du
criminel-né, vu comme un dégénéré qui
régresse vers le primate par atavisme. Mais
déments, le grand Charles ne publiant son Origine des
espèces qu’en 1859).
attention, le dégénéré n’est pas condamné au
crime. Il peut mieux tourner, en devenant un

enfantant eux-
grand artiste. Voilà qui n’est pas si éloigné de
La dégénérescence en deux couches l’ancienne conception défendue par Jacques-
Chez certains individus, des troubles de la Joseph Moreau de Tours (1824-1908), un des

mêmes des vitalité transmis sur le mode héréditaire ne


font que s’aggraver à chaque génération : les
premiers explorateurs scientifiques des
effets du hachisch, et selon lequel le génie est
maniaques et mélancoliques engendrent des un fou qui sait éviter le pire. Le philosophe
idiots dont les
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

déments précoces, enfantant eux-mêmes des Max Nordau (1804-1884), pour sa part,
idiots dont les rejetons seront heureusement considère les artistes s’éloignant du bon goût

rejetons seront condamnés à la stérilité. Frappé par le péché


originel, l’homme parfait voulu par Dieu
comme des dégénérés, ce qui ne manque pas
de sel venant du cofondateur du sionisme, et
s’abâtardit, le pseudo progrès social ne dont la théorie sera reprise par les nazis. En
condamnés à la faisant qu’empirer les choses avec sa cohorte
d ’a l c o o l i s m e , d e p o l l u t i o n e t d e
1896 encore, le psychiatre et journaliste
Édouard Toulouse (1865-1947) examine le

stérilité. » paupérisation. Il revient à l’aliéniste de


veiller à une meilleure hygiène du corps
social, non pas en prétendant soigner la
scandaleux Émile Zola et le taxe finalement
de dégénéré supérieur. Ce qui frappe
d’autant plus l’opinion que Zola prend la
dégénérescence, qui est chronique, mais en défense de Toulouse !
enfermant les malheureux fous, pour leur La théorie de la dégénérescence ne fait pas
bien et celui de tous. La nature étant bien l’unanimité : Kraepelin (voir p. 27), par
faite, l’œil averti a tôt fait de repérer la exemple, s’y oppose. Mais elle ne sera pas
À lire dégénérescence à des signes qui ne trompent
pas : elle se voit parfois, littéralement,
complètement discréditée avant le début du
X X e siè c le . Av e c de s p oint s de v ue
Bénédict-Augustin Morel, Traité comme le nez au milieu de la figure. Pas reconnaissant l’apport de l’hérédité mais
des dégénérescences physiques, d’anachronisme cependant : s’il convient insistant sur l’influence bénéfique possible
intellectuelles et morales de l’espèce d’orienter convenablement les mariages, il de l’environnement : c’est par exemple la
humaine, 1857. n’est cependant pas question de racisme ni thèse du constitutionnalisme défendu par
d’eugénisme. En 1887, les Considérations Ernest Dupré (1862-1921) à partir de 1905.

16 L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016


1861, BICÊTRE

BROCA SIFFLE LE COUP D’ENVOI


de la neuropsychologie
LA zone du langage Wernicke) produisent des troubles moins
En 1861, à l’hospice de Bicêtre, un certain dans l’expression que dans la compréhension
M. Leborgne, dont l’histoire n’a pas retenu du langage, à l’insu même du malade. Il prédit
le prénom, sent que ses jours sont comptés. au passage qu’une lésion entre le pôle de la
Voilà dix ans que ce quinquagénaire, ancien compréhension et celui de l’expression devrait
concepteur de forme pour des chapeaux et empêcher la répétition du propos entendu, ce
des vêtements, souffre d’hémiplégie. Son qui sera ultérieurement confirmé (aphasie de
état général périclite au point qu’il devient conduction). La clinique révélera d’autres
difficile de s’entretenir avec lui, puisqu’il prof ils d ’apha sie, comme celle dite
n’est plus capable de prononcer que la transcorticale sensorielle (le patient peut
syllabe « tan, tan ». Ce qui lui vaut son répéter mais sans comprendre, et ne
surnom de M. Tan, ou Tan-Tan, auprès du s’exprime pas spontanément) ou encore
personnel. Récemment af fecté dans transcorticale motrice (même profil, sauf qu’il
l’établissement, le médecin Paul Broca comprend). Avec l’aphasie globale, plus rien

DR
(1824-1880) le rencontre avec grand intérêt. ne marche… Les difficultés à l’oral se
Quelques jours plus tôt, lors d’un débat de
la Société d’anthropologie qu’il a d’ailleurs
fondée lui-même en 1859, Broca avouait se
retrouvent le plus souvent à l’écrit.

Le langage est partout !


« Broca a
languir d’une opportunité clinique qui
permettrait la localisation cérébrale
Broca a redouté toute sa vie d’être confondu
avec un phrénologue (voir p. 10). Ce
autopsié une
précise d’une grande fonction humaine
comme le langage. Et voici Tan-Tan ! Qui
meurt moins d’une semaine plus tard. Lors
localisationnisme suscitera d’ailleurs de vives
oppositions, comme celle de Pierre Marie
(1853-1940), neurologue à la Salpêtrière, et qui
patiente
de son autopsie, Broca constate une lésion
massive au pied de la troisième
perdra la partie. La contestation de Broca,
Wernicke et consorts ne renaîtra qu’à la toute
contredisant sa
circonvolution du lobe frontal gauche (que
l’on appelle aujourd’hui l’aire de Broca), et
en fait le siège probable du langage articulé.
fin du XXe siècle, avec la découverte de la
plasticité cérébrale : oui, certaines aires
semblent des carrefours importants pour la
théorie : elle avait
L’événement est considéré comme l’acte de
naissance officiel de la neuropsychologie,
production d’une fonction cognitive, en
l’occurrence le langage. Mais le cerveau, à
parlé toute sa vie
discipline mettant en relation
fonctionnement cérébral et production de
condition qu’on lui en laisse le temps et dans
une certaine mesure, peut s’adapter à un alors qu’elle était
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

nos comportements ou de nos pensées, y dysfonctionnement consécutif à une lésion. Il


compris dans leurs aspects pathologiques.
Broca lui-même a du mal à croire à sa
existe des cas de patients parvenus à
maîtriser le langage malgré des lésions née sans lobe
découverte qui signerait également une
latéralisation hémisphérique du langage.
Pas de conclusions hâtives !
massives de Broca, le cerveau s’étant
spontanément reconfiguré. Broca lui-même,
dès 1865, a d’ailleurs autopsié une patiente
frontal gauche ! »
contredisant sa théorie : elle avait parlé toute
LES zones du langage sa vie alors qu’elle était née sans lobe frontal
Huit mois après, Broca est confronté à un gauche ! Et on sait aujourd’hui que les deux
nouveau cas, celui de Lelong, un ancien hémisphères sont impliqués dans le langage,
terrassier octogénaire qui, depuis une puisque l’hémisphère droit s’occupe de ses
attaque d’apoplexie 18 mois plus tôt, n’a aspects pragmatiques, c’est-à-dire le
plus que cinq mots brefs à son vocabulaire. décryptage de l’émotion, l’expressivité, la
Il met un peu plus longtemps à décéder, prosodie, le second degré et les sous-entendus. À lire
mais l’autopsie confirme l’observation La notion d’aires cérébrales paraît donc Paul Monod-Broca, Paul Broca.
effectuée sur Leborgne. relative, puisque le cerveau fonctionne en Un géant du XIXe siècle, Vuibert,
En 1874, le médecin Carl Wernicke (1848-1905) réseaux parallèles distribués, et non en 2005.
fait part de ses propres cas cliniques de mosaïque d ’aires aussi f ragiles que Hugues Duffau, L’Erreur de Broca.
l’hôpital Allerheiligen, à Breslau, en Silésie. Il spécialisées. Et les connexions (matière Exploration d’un cerveau éveillé.
a remarqué que certaines lésions en haut du blanche) comptent plus que les aires (matière Michel Lafon, 2016.
lobe temporal gauche (on parlera d’aire de grise).

L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016 17


1869, LONDRES

DE L’HÉRÉDITÉ DE L’INTELLIGENCE
à l’eugénisme
Améliorer l’espèce humaine à la moyenne : les humains tendent à s’unifor-
Dans la famille Darwin, je voudrais le cousin de miser physiquement et intellectuellement, en
Charles. Francis Galton (1822-1911), paraît-il, tirant leurs caractéristiques, leurs perfor-
savait lire à deux ans, mais il a quand même mances et leurs comportements non pas vers
attendu l’âge mûr pour étudier les mathéma- le haut mais vers la médiocrité… D’où l’intérêt
tiques et la médecine. D’une curiosité sans de l’eugénisme, décidément.
lLibrary Of Congress/Marie Dortier

limite, il s’intéresse aussi à la géologie, la bota- Certes, en passant en revue sa propre famille
nique, la météorologie, sa fortune étant suffi- ou en initiant la première enquête psycholo-
samment importante pour qu’il puisse gique sur des jumeaux (plus de 150 paires !), il a
consacrer son existence entière à ses bien compris que l’inné ne fait pas tout. Mais la
recherches et ses voyages, notamment en marge de manœuvre apportée par l’environne-
Afrique. Ce qui ne l’empêche pas de faire preuve ment lui semble très relative. (C’est Galton qui
d’un tempérament morose. emploie l’expression nature and nurture, nature
Dans Le Génie héréditaire (1869), il constate et culture.)
qu’on trouve statistiquement plus de gens Mais ce n’est pas tout : il mesure tout, avec
illustres dans certaines familles. On ne parle démesure, aussi bien des crânes que des fesses,
pas encore de gènes, mais l’hérédité favorise- il dénombre les jolies femmes ville par ville, il
t-elle l’intelligence de certains individus ? Ou, à compte les bâillements lors des conférences
l’inverse, leur penchant au crime ? Depuis la scientifiques, il met en doute statistiquement
« Galton estime théorie de la dégénérescence (voir p. 16), ces
questions sont dans l’air. Mais là où les parti-
l’efficacité de la prière (les ecclésiastiques tré-
passant en moyenne plus tôt que ces mécréants

qu’il faut sans de la dégénérescence préconisent avec


méfiance de protéger la population contre le
dégénéré, Galton estime qu’il est possible
de médecins), tout en établissant la recette de
la meilleure tasse de thé (8 mn d’une infusion
de 82 à 88°). En un mot, Galton est un esprit
sélectionner les d’inverser le processus en travaillant globale-
ment à l’amélioration de l’espèce. Il faut sélec-
ouvert et méthodique, tributaire des cadres de
pensée de son temps, dans ce qu’ils ont de meil-

individus, croiser tionner les individus, croiser les meilleurs entre


eux, sans pour autant travailler à l’éradication
des autres. En 1883, Galton invente l’adjectif
leur mais aussi de pire.

La bizarrologie
les meilleurs « eugénique », qui donnera « eugénisme ».
Objectif affiché : le progrès.
Il ne sera pas le dernier à avoir la folie du comp-
tage. Jusqu’à nos jours, les psychologues les

entre eux, sans


plus assis académiquement ont ainsi dénombré
Le pape des stats si l’on perd plutôt son gant droit ou gauche,
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

En 1884, à la faveur d’une exposition interna- combien de gens voleront au moins une petite

travailler à tionale sur la santé prenant place à Londres,


Galton, installé dans son laboratoire anthro-
cuiller avant de mourir, combien meurent juste
avant ou juste après leur anniversaire, combien
pométrique, mesure une multitude de capaci- parviennent à sourire en décapitant la tête d’un
l’éradication des tés chez 9 000 sujets (et moyennant
participation, en plus !) : leur vue, leur vision,
rat ou en subissant un choc électrique, si la tour
Eiffel paraît plus grande quand on bouge la tête

autres. » leur temps de réaction, leur jugement, leur


force… Il entreprend ainsi de perfectionner des
à gauche ou à droite, si la musique country
pousse au suicide, si des chimpanzés lançant
outils statistiques déterminant avec quelle des fléchettes sur des noms de sociétés cotées
marge d’erreur une performance individuelle en Bourse désignent davantage de futures
peut être attribuée au hasard ou non, si deux actions bénéficiaires que des experts financiers
résultats se produisent par pure coïncidence (la réponse est oui). Mention spéciale à notre
ou suivant une relation causale, comment un contemporain Richard Wiseman, autopro-
À lire sujet se situe par rapport à une population clamé expert en bizarrologie, encyclopédie
Olivier Martin. La Mesure de comparable… Non content de solidifier les vivante sur les recherches les plus stupéfiantes
l’esprit. Origines et développements bases de la statistique, Galton préfigure ainsi de psychologie. Il s’arroge l’expérience la plus
de la psychométrie. L’Harmattan, les tests psychométriques et la psychologie étrange de toutes : avoir laissé tomber 250
1997. différentielle (voir p.31) selon une démarche mallettes pour définir laquelle avait le plus de
Richard Wiseman. Petit traité de avec une ambition certes bien à elle, mais chances d’être rendue. Pour qu’on vous la res-
bizarrologie. Marabout, 2007. typique de l’époque. titue presque à coup sûr, le mieux est qu’elle
En 1889, il édicte sa loi de régression universelle contienne une photo de bébé.

18 L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016


1875, CAMBRIDGE

WILLIAM JAMES
ouvre son laboratoire
(mais n’expérimente pas)
Comment peut-on être psychologue ? l’introspection pour explorer les facettes
William James (1842-1910) et son frère matérielles, spirituelles et sociales du moi, et
Henry, futur grand écrivain, bénéficient pourtant méfiant à l’égard des théories abs-
d’une éducation cosmopolite et en partie traites, il reconnaît lui-même les limites du
européenne, sous l’égide d’un père qui, pour laboratoire, de même que celle des Principes
obliger leur esprit à s’ouvrir sans cesse, de psychologie qu’il fonde pourtant dans son
s’évertue à ne jamais les laisser longtemps manuel classique de 1890. Il plaide pour une
au même endroit. Ce qui explique peut-être psychologie de la connaissance, mais où tout William James
l’éclectisme dont William fera preuve toute reste à faire.

« À défaut de
sa vie, au prix parfois d’une certaine versa- Se penchant sur les émotions, il bat en brèche
tilité. Il obtient son diplôme de médecin en l’idée reçue selon laquelle nous adaptons
1869 mais n’exerce pas. Tout l’intéresse, notre comportement à celles que nous avons
notamment la peinture, la neurologie et la
chimie, mais il demeure mélancolique et
préalablement ressenties. Pour reprendre
son exemple, je vois un ours, mon corps trouver sa place
de psychologue,
velléitaire. Rien n’aboutit vraiment. Trop de tremble, mes battements de cœur s’accé-
capacités, peut-être… En 1870, la lecture du lèrent, je me prépare à fuir, et ensuite seule-
philosophe français Charles Renouvier lui ment j’en conclus que j’ai peur. De même, on
sert de déclic : rien ne sert de chercher sa
destinée, il n’y a rien à trouver mais tout à
ne sourit pas parce qu’on est heureux, on est
heureux parce qu’on sourit. Le Danois Carl il l’invente. Il
construire. Plutôt que se plier à la provi- Georg Lange (1834-1900) défendant de son
dence, il faut exercer son libre arbitre. En
1872, il commence à enseigner la physiolo-
côté la même théorie, cette dernière est res-
tée connue comme la théorie périphérique
devient le
gie à Cambridge, à l’université Harvard. En
1875, dans les sous-sols, il ouvre le premier
laboratoire de psychologie au monde, avant
des émotions de James-Lange.

Comment peut-on ne pas être curieux ?


premier des
celui de Wundt (voir p. 20). C’est alors une
nouveauté totale, presque une incongruité.
Il inspire l’école dite « fonctionnaliste » de
Chicago qui se demande comment favoriser
psychologues
Mais James y enseigne, quand Wundt y
expérimentera. Le premier laboratoire
américain proprement expérimental de
l’adaptation de l’individu à l’environnement
avec pragmatisme. Pragmatisme, le mot est
lâché : avec les philosophes John Dewey
américains, à
maints égards
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

psychologie sera fondé par un élève de (1859-1952) et Charles Peirce (2839-1914), il


Wundt, Stanley Hall, en 1883, à l’université se trouve dès les années 1870 à la source de
Johns Hopkins. Dans la foulée de James et
Hall, 24 universités américaines délivrent
un diplôme de psychologue deux décennies
ce courant resté capital dans la mentalité
américaine et ses rêves de réalisation indi-
viduelle : ce qui compte n’est pas ce que l’on
l’indépassable.»
plus tard. suppose vrai ou faux au prix d’interminables
débats, mais ce qui est utile et efficace. Le
Sourire rend heureux vrai n’est pas ce qui est beau, bon ou moral,
Fidèle à sa philosophie, à défaut de trouver c’est ce qui marche.
sa place de psychologue, il l’invente. Il Ses ouvrages tardifs en disent long sur ses
devient le premier des psychologues améri- derniers centres d’intérêt : La Volonté de croire
cains, à maints égards l’indépassable. Il (1897, croire en Dieu mais également en soi),
s’intéresse à l’hypnose, l’attention, la mémo- ou encore Les Variétés de l’expérience religieuse À lire
risation. Il se penche sur tout sur la (1907, qui ne peuvent être que personnelles). William James. Précis de
conscience, à son flot indivisible, fruit de James ne rechigne pas non plus à lorgner du psychologie. Les Empêcheurs de
l’expérience personnelle. Plutôt que la côté de la parapsychologie. Sa curiosité penser en rond, 2003.
démarche analytique très en vogue à son l’amène enfin à assister à une conférence de David Lapoujade. William James.
époque, qui consiste à considérer la pensée Freud venu présenter sa psychanalyse à la Philosophie de l’expérience. Un
comme une chaîne, il conçoit celle-ci comme Clark University, en 1909. Il mourut peu après, univers pluraliste. Les Empêcheurs
une éternelle modulation (il n’est pas un mais il eût été le premier à considérer comme de penser en rond, 2007.
grand ami de Bergson pour rien). Adepte de exagéré d’y voir une relation de cause à effet.

L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016 19


DR
1879, LEIPZIG

PREMIER LABORATOIRE
EXPÉRIMENTAL
au monde
Wundt le wunderbar internationale : chronoscope (mécanisme mis
Disons-le tout net, c’est un prodige. Il écrira au point pour la balistique militaire et permet-
plus de 500 ouvrages et trouvera même le tant d’apprécier la subtilité des temps de
temps de se lancer dans une carrière politique. réaction), tachistoscope (pour faire varier les
D’abord médecin, comme tout psy de l’époque, délais de présentation des stimuli), esthésio-
Wilhelm Wundt (1832-1920) entre à l’Institut mètre (sorte de compas utilisé pour mesurer
de physiologie d’Heidelberg, en 1858, pour le seuil de sensibilité de l’épiderme)… Il rend
assister Hermann von Helmholtz (1821-1894) compte de ses expériences de psychologie
qui a notamment mesuré la vitesse de la dans la revue Études philosophiques, qu’il a
transmission nerveuse chez la grenouille. Il d’ailleurs fondée, tant qu’à faire.
identifie le rôle des cônes de la rétine dans la Du comportementalisme avant l’heure (voir
perception des couleurs, et il opère surtout p. 36) ? Pas tout à fait, car la psychologie ne
William Wundt une distinction entre la sensation proprement doit pas s’interdire d’étudier la conscience.
dite et la perception. Celle-ci constitue tou- Pour Wundt, tout animal, et même les orga-
jours une forme d’interprétation : c’est le fruit nismes unicellulaires, en recèle une forme

« La pièce d’un travail, d’une élaboration, on dirait


a u j o u r d ’ h u i d ’u n t r a i t e m e n t d e
l’information.
plus ou moins prononcée. À défaut d’être
évalués avec des procédures standardisées et
reproductibles, les processus humains supé-
unique du En 1874, il a l’honneur de publier le tout pre-
mier manuel de psychologie expérimentale,
rieurs peuvent être étudiés dans leur expres-
sion culturelle comme les mœurs, les mythes,

laboratoire ses Éléments de psychologie physiologique, un


an avant de devenir professeur de philoso-
phie à l’université de Leipzig. En 1879, enfin,
et même les systèmes juridiques, dans le
cadre d’une Völkerpsychologie ou psychologie
des peuples (ces derniers n’étant pas considé-
regorge il crée le premier laboratoire de psychologie
expérimentale au monde, qui ne sera officiel-
rés au sens de nation mais de communautés
linguistiques). Wundt consacre pas moins de

d’instruments lement reconnu par l’université que six ans


plus tard. Pour étudier quoi ? Par définition,
pas l’inconscient, une notion dont il se méfie.
10 volumes à ce grand projet.

Hermann l’hermite
de pointe qui Plutôt les perceptions sensorielles, une fois
de plus, mais aussi les temps de réaction, la
À Berlin, en 1885, Hermann Ebbinghaus
(1850-1909) fait également office de pion-
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

lui valent loi psychophysique de Fechner (voir p. 15),


l’attention, en un mot ce qui peut être observé
et mesuré en processus élémentaires.
nier : il est le premier à étudier la mémoire
et l’apprentissage. Se prenant comme
propre sujet, il utilise par e xemple
une réputation Chronoscope ! Esthésiomètre !
2 300 combinaisons de trois lettres avec
une voyelle encadrée par des consonnes

internationale. »
Tachistoscope ! (CAH, JEQ…), teste différentes longueurs de
Wundt étudie notamment la perception de la série, fait varier les délais de présentations.
lumière, considéré comme l’interface entre Il remarque qu’il apprend ainsi 10 fois plus
monde intérieur et extérieur. Les sujets sont, vite quand il s’agit d’un poème, qu’on retient
par exemple, soumis à un stimulus lumineux mieux la fin et le début d’une série (effets de
toujours identique et doivent décrire leurs récence et de primauté) ou ce qui est doté
sensations, à charge pour l’expérimentateur d’une signification, que le souvenir décline
de mesurer le temps de réaction entre l’émis- rapidement mais se réactive en cas de nou-
sion du signal et la réponse de l’individu. Ou vel essai, que nous avons oublié les 2/3 des
À lire encore il présente des colonnes de lettres informations au bout de 24 heures…
Théodule Ribot. La Psychologie pendant à peine une seconde, mesure combien Ses recherches convainquent suffisamment
allemande contemporaine (1879). sont rappelées par le sujet avec plus ou moins pour que l’université de Berlin le laisse
L’Harmattan, 2003. d’apprentissage, lesquelles sont les plus faci- ouvrir deux laboratoires de psychologie.
Serge Nicolas. La Psychologie de lement remémorées dans l’absolu… La pièce Aucun doute, en la matière, les Teutons sont
W. Wundt. L’Harmattan, 2003. unique du laboratoire regorge d’instruments champions : dans l’hexagone, il est temps
de pointe qui lui valent une réputation de se réveiller.

20 L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016


1880, VIENNE

FREUD NE RENCONTRE PAS


Anna O.
Ramonage sous morphine patientes, Anna von Lieben, lui sera un
Voilà un mythe qui a la vie dure ! Pour la jour adressée par Charcot en personne et
plupart des psys, aux temps préhistoriques que lui aussi l’écoutera ratiociner pendant
de la psychanalyse, une certaine Anna O. des heures, quotidiennement, pendant des
est guérie par le Dr Josef Breuer (1842-1925), années, en état d’hypnose (légère), sous
ce qui inspirera la cure psychanalytique à morphine… et pour rien.
Sigmund Freud (1856-1939). Pour les plus
mal informés, c’est Freud en personne qui La neurotica en coup de vent
guérit Anna O. Alors qu’il ne l’a jamais ren- Il faut attendre 1895 et les Études sur l’hys-
contrée… Depuis les travaux de l’historien térie co-signées par Freud et Breuer pour
Mikkel Borch-Jacobsen publiés en 1998, il que la talking cure de Bertha Pappenheim,
est pourtant prouvé que la fameuse talking alias Anna O., soit portée au grand jour.
cure d’Anna par Breuer fut en fait un échec Anna O. sera toujours présentée comme un
thérapeutique patent. grand succès thérapeutique, et le cas prin-
La riche Bertha Pappenheim (1859-1936), ceps de la psychanalyse. Pourquoi ce cas-
future Anna 0., a 21 ans. Le déclin de son ci ? Dif f icile à dir e . Peu t-ê t r e tou t
père semble avoir suscité chez elle des simplement à cause de son antériorité :
symptômes aussi invalidants qu’inexpli- Breuer a eu affaire à Bertha Pappenheim
cables, depuis des troubles sensoriels et avant les grandes querelles liées à l’hyp-
hallucinatoires jusqu’à de brusques para- nose et à la suggestion des années 1880
lysies, en passant par de l’anorexie et des entre Charcot et Bernheim (voir p. 23), et
problèmes respiratoires. Face à Breuer, ce succès précoce renverrait toutes les
elle se place toute seule en état d’hypnose autres méthodes dos à dos. Et à l’heure de
pour tenir des propos volubiles et parfois la publication des Études l’intéressée va
incohérents, égrener des souvenirs et vraiment mieux (même si Breuer n’y est
fantasmes, inventer des histoires. Et en pour rien), ce qui n’est pas le cas de l’écra-
anglais, s’il vous plaît. Sur le moment, elle sante majorité des autres patients de
se sent soulagée. Et évoque ce qu’elle Freud, qui enjolivera pour le moins ses
appelle une talking cure, ou cure par la succès thérapeutiques.
parole. Tout cela… sous morphine. Pour l’heure, Freud tâtonne encore. Il
Bertha Pappenheim, alias Anna O.
explore sa « neurotica », ou théorie de la
DR

Bertha ne tombe pas séduction, du Charcot en plus radical,


Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

dans l’oreille d’un sourd… selon laquelle les névroses s’expliquent


« Anna O. sera Mettant son ménage en péril, le conscien-
cieux Breuer passe un millier d’heures
toutes par des abus sexuels refoulés.
Sitôt formulée, sitôt abandonnée, en sep-

toujours pendant deux ans à l’écouter déblatérer


durant ce qu’ils appellent le « ramonage
de cheminée ». Puis déclare forfait. Bertha
tembre 1897 : la névrose peut s’expliquer
aussi par des fantasmes, pas des faits
avérés. Tout en menant à bien ce qu’il
présentée comme Pappenheim, morphinomane, erre de
clinique en clinique pendant la décennie
qualifiera d’« auto-analyse », Freud éla-
bore la psychanalyse, à la fois théorie,

le cas princeps de
avant de remonter partiellement la pente thérapie et méthode d’exploration de
et de devenir une militante féministe. l’inconscient.
En 1883, Breuer raconte ce cas à son ami le

la psychanalyse. jeune neurologue Sigmund Freud. Un cas


certes intéressant, à l’heure où, dans le À lire
sillage de Charcot, hypnose et hystérie
Pourquoi ? sont sur toutes les lèvres (voir p. 22). Pour
l’instant, Freud utilise la panoplie théra-
Sigmund Freud, Joseph Breuer.
Études sur l’hystérie (1895). PUF,

Difficile à dire… » peutique de son temps, mais s’intéresse


aux nouveautés (bientôt il se risquera
1992.
Mikkel Borch-Jacobsen. Les
Patients de Freud. Destins. Sciences
même à la cure par la cocaïne, avant de
renoncer devant l’ampleur des dégâts). Il Humaines, 2011.
est loin de se dou ter qu’une de ses

L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016 21


1882, PARIS

CHARCOT DÉCRIT
« la grande hystérie »
Hystérie à gogo L’hystérie n’a pourtant pas de cause organique
Imaginez un sosie de Napoléon devant lequel, apparente, et peut même imiter d’autres mala-
sur commande, les femmes se contorsionnent, dies. Après tout Emma Bovary, bien que le
hurlent, grimacent, piquent du nez tout à coup, terme ne lui soit pas appliqué dans le roman de
se laissent aller à une litanie ou une gestuelle Flaubert, passe pour une grande figure de l’hys-
sexuelles… Tout cela devant 400 curieux, jour- térie. Et Émile Zola appliquera le diagnostic à
nalistes, mondains, salonnards, mais aussi Bernadette Soubirous…
scientifiques. C’est ainsi tous les vendredis à la
Salpêtrière dans les années 1880 (d’autres Un stagiaire ébloui
présentations de malades, le mardi, se limitent Pour Charcot, en 1882, la « grande hystérie »
à des consultations externes réservées à des comporte habituellement quatre phases (épi-
médecins triés sur le volet). Et cela provoque un leptoïde, clownique, passionnelle, délirante),
DR

tel tintouin que même les journaux populaires qu’il est possible de convoquer et moduler par
et le music-hall s’en font l’écho, suite à l’Icono- l’hypnose. D’ailleurs, les hystériques sont seuls
graphie photographique de la Salpêtrière, hypnotisables, séquelle d’un traumatisme
albums photos réalisés de 1875 à 1879 par les physique sur fond de prédisposition hérédi-
médecins Désiré-Magloire Bourneville (1840- taire. Même invisible, l’explication ultime ne

« La Salpêtrière 1909) et Paul Regnard (1850-1927). Numéros de


clowns et tours de chant, cafés-concerts,
théâtre, romans, grouillent d’allusions plus ou
peut être organique. Pendant ce temps, la
Salpêtrière tourne au cirque : certaines hysté-
riques, la fameuse Blanche Wittman (1859-
tourne au cirque : moins explicites à l’épilepsie et l’hystérie. Mais
aussi à l’hypnose… Pourquoi ? Souvenez-vous,
1913) en tête, se comportent comme des divas,
avec des querelles de préséance et d’ordres de

les carabins en 1837 l’Académie française de médecine avait


discrédité le somnambulisme magnétique (voir
p. 8). Six ans plus tard, James Braid dissertait
passage devant le maître. Les carabins s’em-
pressent de briefer les malades avant les
séances d’hypnose. Tous sont exagérément
s’empressent de de façon remarquée sur le phénomène en le
rebaptisant « hypnose ». En 1878, l’illustre neu-
soucieux de ne pas décevoir Charcot, les plus
vicieux ne résistant pas au plaisir de se payer sa

briefer les rologue Jean Martin Charcot (1825-1893) l’uti-


lise avec les hystériques. En 1882, l’année même
où il inaugure la première chaire au monde de
tête. D’ailleurs, personne ne parvient à obser-
ver de grande hystérie ailleurs que devant
« l’empereur de la névrose »…
malades avant clinique des maladies nerveuses, il la réhabilite
lors d’une communication à l’Académie des
À l’hiver 1885-1886, alors qu’il vient d’être
nommé président de la Société de psychologie

les séances sciences. physiologique, Charcot compte parmi ses sta-


Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

giaires un dénommé Sigmund Freud, neuro-


Un fourre-tout clinique logue formé à l’école viennoise. Freud rentre à
d’hypnose. Le terme de névrose, proposé en 1769 par le
médecin écossais William Cullen (1710-1790),
Vienne en espérant devenir le Charcot germa-
nique, traduit son nouveau mentor, et par son

Tous sont
recouvre en vrac toutes les affections ner- entregent prend en charge une clientèle locale
veuses (l’opposition avec la psychose, terme huppée dont Charcot ne peut s’occuper à dis-
introduit en 1845 par le Viennois Ernst tance. Freud utilisera l’hypnose dans une

exagérément Feuchtersleben [1806-1849], est encore floue).


L’hystérie représente la névrose la plus dérou-
dynamique charcotienne bien avant de théori-
ser, à petits pas, la psychanalyse… À défaut de
tante : il s’agit d’une entité fourre-tout pour devenir le nouveau Charcot, il sera le premier
soucieux de ne désigner les symptômes les plus extravagants,
les plus changeants, les plus évolutifs, depuis
Freud. Et le dernier. Pas si mal !

pas décevoir les convulsions jusqu’aux gestes exagérés et


désarticulés en passant par l’exacerbation des À lire
émotions ou la catatonie. Fort de 400 études de
Charcot. »
Rae Beth Gordon. De Charcot à
cas, Pierre Briquet (1796-1881) a expliqué dans Charlot. Mises en scène du corps
son Traité clinique et thérapeutique de l’hystérie pathologique. PUR, 2013.
(1859) qu’il s’agissait d’une maladie du cerveau Catherine Bouchara. Charcot.
ne s’expliquant pas par la frustration sexuelle, Une Vie avec l’image. Philippe Rey,
mais par une émotivité volcanique, pouvant 2013.
aussi concerner les hommes dans de rares cas.

22 L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016


1884, NANCY

LE DUEL
Charcot /
Bernheim
Hypnose contre suggestion
Loin des dorures de l’Académie de médecine
et de l’amphithéâtre de la Salpêtrière où
Charcot stupéfie le Tout-Paris, c’est depuis
un hangar aux abords de Nancy que va
naître une des querelles les plus fameuses Jean Martin Charcot Hippolyte Bernheim

DR
de l’histoire de la psychologie française.
Auguste Liébeault (1823-1904) s’y est ins-
tallé en 1882, l’année même de la descrip-
tion de la grande hystérie par Charcot (voir
physique. Le terme de psycho-thérapie sera
l’œuvre de Frederik Van Eeden en 1888, et
Bernheim l’utilisera sans trait d’union dans
« L’obscur
p. 22). Liébault expérimente l’hypnose avec
une certaine Mme C. dans une formule
Hypnotisme, suggestion, psychothérapie en
1891. provincial
traditionnelle qui rappelle le somnambu-
lisme artificiel de Puységur (voir p. 8) : la
patiente, en transe, se prescrit ses propres
Dans quel camp se situe Freud ?
En juillet 1889, Freud vient consulter
estime que le
remèdes. Mais Liébeault découvre que la
prise en charge plus efficace, c’est tout sim-
Bernheim au sujet de sa principale patiente,
la richissime Anna von Lieben, qui lui donne maître parisien
se fourvoie en
plement que le thérapeute se montre direc- du fil à retordre puisqu’il ne parvient pas à
tif. Hippoly te Bernheim (1840-1919), la placer en état d’hypnose profonde.
professeur de médecine à la faculté de Bernheim non plus n’arrive rien à en tirer…
Nancy, lui rend visite et n’en croit pas ses
yeux ni ses oreilles. Ni une, ni deux :
Pour le moment, entre Charcot et Bernheim,
le cœur de Freud balance. Pas question de affirmant que
les hystériques
Bernheim publie De la suggestion dans l’état renier son prestigieux mentor Charcot : il
hypnotique et dans l’état de veille (1884), pratique un type d’hypnose inspiré par lui,
puis De la suggestion et de ses applications et qu’il appelle la méthode cathartique ou
à la thérapeutique (1886), où il prend l’exact
contre-pied de Charcot.
méthode Breuer. Mais les résultats sont
pour le moins décevants. Freud fait aussi de seuls sont
l’hypnose façon Bernheim, dont il reconnaî-
L’âge de la « psychothérapie »
L’obscur provincial estime que le maître
tra tardivement, fin 1892, qu’elle est plus
concluante. Le problème est qu’elle ne
hypnotisables. »
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

parisien se fourvoie en affirmant que les s’accompagne d’aucune théorie d’envergure


hystériques seuls sont hypnotisables : tout qui permettrait au praticien viennois de
le monde l’est, plus ou moins facilement. s’imposer.
Tous les symptômes décrits dans la grande Pendant ce temps, le public demeure friand
hystérie de Charcot, et des comportements de romans et pièces de théâtre présentant
bien plus étranges encore, peuvent être hypnotiseurs et hystériques, respective-
obtenus chez un individu parfaitement ment masculins et féminins, ça va de soi. En
sain. C’est une affaire de suggestion, tout 1890, la jeune danseuse Gabrielle Bompard
comme l’hypnose. En conséquence Charcot est condamnée à une peine de travaux for-
lui-même, à son insu, suggère à ses patients cés pour meurtre. Si elle a échappé à la
les symptômes qu’il s’attend à trouver. guillotine, c’est qu’elle a expliqué que son
Autre corollaire des thèses de Bernheim : la complice et amant l’avait hypnotisée avant
suggestion peut guérir des troubles psy-
chiques grâce à des encouragements, des
les faits… Le juriste Jules Liégeois, proche
de Bernheim, a certifié, lors du procès, que
À lire
exhortations, ou des suggestions post hyp- le fait était possible. Lui-même avait Hippolyte Bernheim.
notiques. Pour désigner les effets de la défrayé la chronique avec une suggestion Hypnotisme, suggestion,
suggestion, Bernheim reprend parfois le post-hypnotique particulièrement far- psychothérapie (1891). Fayard, 1995.
terme de « psychothérapeutique », proposé ceuse : sous sa suggestion, une jeune femme Cathy Bernheim. Hippolyte
en 1872 dans Le Corps et l’Esprit par Daniel irréprochable avait tiré un coup de feu sur Bernheim. Un Destin sous hypnose.
Hack Tuke (1827-1895), et qui désigne une sa mère. Avec une balle à blanc, tout de JBZ & Cie, 2011.
action du moral et de l’imagination sur le même.

L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016 23


1886, GRAZ

DES PERVERSIONS
bien ordonnées
Psychopathia sexualis : le zénith des théorisé dès 1887 que le désir sexuel d’un
bas-fonds enfant pouvait se voir par hasard associé à un
C’est au XIXe siècle que la médecine s’empare objet aberrant pour le commun des mortels.
à bras-le-corps des pratiques sexuelles consi- Mais Freud réorchestre et développe tout cela
dérées comme déviantes. Alors fleurit toute au prisme de ses propres théories, faisant
une nomenclature de termes inédits : homo- notamment de l’enfant un pervers poly-
sexualité (Karoly Maria Kertbeny, 1869), morphe, naturellement tourné vers toutes les
exhibitionnisme (Charles Lasègue, 1877), formes de plaisir jusqu’à ce que le complexe
fétichisme (A lfred Binet, 1887)… De d’Œdipe (voir p. 28) y mette bon ordre. Un
L’Onanisme du Dr Tissot (1765) aux Études de Œdipe de travers, et vous restez pervers…
psychologie sexuelle de Havelock Ellis (publiées Psychiatre à la préfecture de police de Paris,
de 1897 à 1928, excusez du peu), et au milieu Gaëtan Gatian de Clérambault (1872-1934), en
des spécialistes nommés Claude-François étudiant (et en étiquetant) les mauvais sujets
Michéa, Albert Moll ou Magnus Hirschfeld, alpagués par le quai des Orfèvres, identifiera
c’est la Psychopathia sexualis de Richard von un fétichisme des étoffes chez plusieurs
Krafft-Ebing (1840-1902) qui surnage. L’auteur femmes, resté célèbre, ainsi qu’un syndrome
n’est pas un débutant. En 1875, il a innové en de délire passionnel portant son nom. Un
publiant le premier manuel de psychopatho- certain Jacques Lacan le saluera comme son
logie légale. En 1879, dans un manuel de psy- maître.
chiatrie, il a donné au mot « paranoïa » sa
signification actuelle de délire systématisé (il Les pervers éplorés
désignait jusqu’alors un délire en général ou Les perversions n’ont pas fini d’inspirer les
un trouble de l’intelligence ou du raisonne- psychiatres. Le DSM-5 (voir p. 101) distingue
ment, par opposition aux manies et mélanco- aujourd’hui les paraphilies (goûts sexuels exo-
lies recouvrant des troubles émotionnels). tiques ne relevant pas de la psychiatrie) et les
Dans Psychopathia sexualis, 200 études de cas troubles paraphiliques s’ils sont accompagnés
frappants, soigneusement décrits dans l’es- de souffrance (voyeurisme, exhibitionnisme,
poir de dégoûter le lecteur, et qui signent une frotteurisme, masochisme, sadisme, pédophi-
forme de dégénérescence (voir p. 16), servent lie, fétichisme, travestissement, et autres).
de toile de fond à un catalogue qui va varier au Avec sa jouissance vécue dans la honte, le per-
fil des éditions. Au début, von Krafft-Ebing vers est triste. Mais considérés globalement, ils
décrit surtout des troubles de la pulsion sont imaginatifs ! Les sources les plus pointil-
sexuelle (trop ronronnante ou trop volca- leuses recensent jusqu’à 549 perversions !
DR

nique, trop précoce ou trop tardive) ou des Schoïnopentaxophilie (penchant pour les
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

perversions (sadisme, nécrophilie, homo- cordes et la pendaison), émétophilie (excitation

« Les pervers sont sexualité, c’est-à-dire « sentiment sexuel


inversé »). Il décrira ultérieurement des per-
versions de but (sadisme, masochisme, exhi-
devant les vomissements), exobiophilie (doux
émois en songeant aux extraterrestres),
nécrodendrophilie (tendre attrait pour les
imaginatifs ! Les bitionnisme, fétichisme) et d ’objet
(homosexualité, pédophilie, zoophilie, géron-
arbres morts)… Une vogue qui semble plutôt
franco-française met en lumière les sinistres

sources les plus tophilie, autoérotisme), dichotomie qui sera


reprise et complexifiée par Freud.
pervers narcissiques, champions glaciaux de la
manipulation en entreprise ou dans les couples.
La notion serait-elle aujourd’hui employée
pointilleuses L’enfance des pervers
Le créateur de la psychanalyse exagérera un
abusivement, victime de son succès ? Ça s’ap-
pellerait un effet pervers.

recensent jusqu’à tantinet en présentant ses Trois essais sur la


théorie de la sexualité de 1905 comme une
innovation totale, plusieurs ouvrages traitant À lire
549 perversions ! » déjà de la question depuis un siècle, ne serait-
ce que dans la littérature abondante consa-
Richard von Krafft-Ebing.
Psychopathia sexualis. Encyclopédie
crée à l’enfance des pervers. Henry Havelock des perversions sexuelles (1886).
Ellis (1859-1939) a, par exemple, déjà évoqué Camion blanc, 2012.
le développement sexuel de l’enfant, et notre Sylvie Chaperon. Les Origines de la
Alfred Binet national (voir p. 31), dans son sexologie (1850-1900). Payot, 2012.
article « Le Fétichisme dans l’amour », a

24 L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016


1888, PARIS

THÉODULE
contre-attaque !
T’as (plus) voulu voir Vesoul… v raiment le titre
Souvenez-vous : dans un épisode précé- d’expérimentale,
dent (voir p. 12), spiritualisme et positi- grâce à la manie des
visme représentaient les deux frères mesures héritée de
ennemis de la philosophie du XIXe siècle. En Fechner (voir p. 15).
1832, avec Victor Cousin, la psychologie Il insiste là encore
devenait inféodée au premier. À tel point sur l ’ar ticulation
que pour Auguste Comte, la trop spécieuse indispensable entre
psychologie n’était pas scientifique (M. psychologie et phy-
Comte, en tant que tête de gondole du posi- siologie, tout en déplo-
tivisme, aurait pu balayer devant sa porte : rant les limites
c’est lui aussi qui a refusé de prendre au techniques actuelles de
sérieux la théorie de la sélection naturelle). l a ph y siolo g ie , d a n s
Chassée par la fenêtre, la psychologie laquelle il voit surtout une
revient enfin par la grande porte à la fin du promesse. En 1881, il innove
siècle. Grâce paradoxalement à un philo- avec Les Maladies de la Théodule Ribot

DR
sophe, Théodule Ribot (1839-1916). D’abord mémoire, premier volet d’un trip-
professeur à Vesoul et Laval, il monte à la tyque qui portera aussi sur la volonté
Sorbonne en 1873 pour défendre la pre- (1883) et la personnalité (1885). Ribot
mière thèse française de psychologie scien- n’est pas un clinicien. Il n’est même pas
tifique, L’Hérédité psychologique. Et garde
en permanence un œil sur l’extérieur.
médecin. Mais il considère que l’atout de la
psychologie française est de se tourner vers
la pathologie, à l’exemple de Charcot (voir
« Avec Ribot,
S’inspirer de l’Europe
En 1870, il dresse déjà l ’éloge de La
p. 22). C’est par elle, considérée comme une
régression dans l’histoire de l’évolution,
la psychologie
Psychologie anglaise contemporaine. Il
vante l’approche expérimentale associa-
tionniste des philosophes David Hartley
qu’on peut espérer comprendre la psycho-
logie normale.
Il lutte ainsi d’arrache-pied pour institutionna-
apparaît
(1705-1757) et John Stuart Mill (1806-1873),
qui décrivent comment idées et sensations
liser une psychologie française objective,
moderne. En 1876, il fonde et dirige la Revue indissociable
élémentaires se combinent pour former la
pensée complexe. En bon traducteur des
philosophique de la France et de l’étranger, en
réalité très axée sur la psychologie. En 1885, il du système
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

Principes de psychologie d’Herbert Spencer, devient le vice-président de la Société de psy-


il considère l’hérédité comme un facteur
de progrès mais s’accorde avec le neuro-
chologie physiologique fondée par Charcot, et
qui durera cinq ans. Simultanément, il est nerveux. Pas
de métaphysique,
logue John Hughlins Jackson (1835-1911) chargé de cours en psychologie expérimentale
pour considérer que la névrose affecte en à la Sorbonne.
priorité les structures nerveuses les plus En 1888, il entre non sans mal, compte tenu de
récentes dans l’histoire de l’évolution,
celles qui sous-tendent les fonctions psy-
ses positions, au Collège de France, où il occupe
une nouvelle chaire de Psychologie expérimen- surtout ! »
chologiques les plus complexes. Lorsque tale et comparée. Un signe de reconnaissance
ces dernières sont affectées, les automa- éclatant pour la discipline. L’année suivante, il
tismes psychologiques ont le champ libre. appuie de tout son poids la création du premier
Ribot étend même cette logique à la laboratoire de psychologie physiologique à la À lire
mémoire : suivant sa loi de dégénérescence Sorbonne, dirigé par son ami Henri-Etienne Régine Plas. Naissance d’une
de la mémoire, les souvenirs les plus Beaunis (1830-1921), professeur de médecine science humaine : la psychologie. Les
récents sont les premiers à disparaître retraité venu de Nancy (encore ! voir p. 23). psychologues et le « merveilleux
avec l’âge (c’est le fameux « gradient de Comme tous ses grands contemporains à la psychique ». PUR, 2000.
Ribot »). La psychologie apparaît ainsi conquête d’une psychologie où tout restait à Serge Nicolas. Théodule Ribot.
indissociable du système nerveux. Pas de découvrir, il fait preuve d’un éclectisme hors Philosophe breton, fondateur de la
métaphysique, surtout ! pair en s’intéressant aussi aux sentiments, aux psychologie française. L’Harmattan,
En 1879, place à La Psychologie allemande passions, à l’imagination, à l’attention. Et en 2005.
contemporaine, la seule à laquelle il accorde plus, ses livres ont du style…

L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016 25


1889, PARIS

PIERRE JANET
explore le subconscient
Pierre le Grand comme manies, phobies, certains délires…),
S’il fallait désigner le plus grand psycho- elle-même découlant de la neurasthénie ou
logue français, bien sûr on serait tenté de faiblesse des nerfs. Le problème ne réside
choisir Binet… Ou Ribot… Certains diraient donc pas dans un traumatisme, comme chez
Lacan, ou Dolto (mais eux étaient psy- Charcot et Freud, mais dans une « misère »
chiatres)… ou Piaget (mais il était suisse)… ou une « faiblesse de synthèse » psycholo-
ou Marmion (non, je plaisante)… Le plus gique dont nous sommes tous atteints à des
souvent dans ce genre de conjectures, c’est degrés divers et qui, chez l’hystérique,
Pierre Janet (1859-1947) qui se détache. constitue une source d’émotions, de pen-
Très jeune, il entre dans les bonnes grâces sées, de réactions, trop importante. D’où
de Ribot (auquel il succède au Collège de l’induction d’un « rétrécissement du champ
France officieusement en 1895, Ribot détes- de la conscience » permettant la dissocia-
tant donner ses cours, puis officiellement tion du moi. Janet a d’ailleurs une hysté-
de 1902 à 1934), comme de Charcot (qui rique de prédilection, Léonie, domestique
dirige sa thèse de médecine de 1893 puis lui normande laissant parfois la place à deux
Pierre Janet
confie la direction du laboratoire de psycho- autres personnalités, Léontine et Léonore.
DR

logie de la clinique de la Salpêtrière en 1890, (Léonie, célèbre par voie de presse grâce à

« Comme s’il y où il restera jusqu’en 1910). Voilà qui est de


bon augure !
Il étudie les hystériques sous hypnose,
Janet, défraiera de nouveau la chronique
lorsque, en transe, elle prétendra commu-
niquer avec le subconscient d’Alfred
avait deux comme tout le monde, et en tire des conclu-
sions comme personne, dans sa thèse de
Dreyfus sur l’île du Diable, pour le compte
du frère de celui-ci. De Dreyfus, pas du

personnes en philosophie L’Automatisme psychologique


(1889). Il opère une distinction entre des
fonctions intellectuelles supérieures et
Diable.)

L’analyse psychologique
nous, dont une d’autres automatiques, élémentaires, spon-
tanées, mais que l’on peut provoquer par
Il ne se contente pas d’explorer les manifes-
tations du subconscient, il soigne, en pre-

ordinairement somnambulisme. Certains automatismes


sont partiels. Alors, qui agit ? Quelque chose
de subconscient qui entend exister par soi-
nant en considération la souf france
exprimée par le malade. Grâce à ce qu’il
appelle l’« analyse psychologique », il s’ef-
cachée, même. La transe est propice par excellence
à des phénomènes analogues à la folie. Des
force d’intervenir par suggestion (comme
Bernheim), mais aussi de comprendre l’ori-

littéralement le parcelles entières de la personnalité, libé- gine des sy mptômes ( pas comme
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

rées de leurs contraintes habituelles, Bernheim). Par exemple, il s’efforce de


remontent ainsi à la surface, s’expriment, supprimer des idées fixes ou de leur en
‘‘subconscient’’. » en toute autonomie. C’est un peu du
Puységur (voir p. 8), en nettement plus
substituer d’autres (thérapie cognitive (voir
p. 62), es-tu là ?). Il présente d’ailleurs par-
inquiétant. Comme s’il y avait deux per- fois un petit côté donneur de leçons, à la
sonnes en nous, dont une ordinairement Pinel (voir p. 9). En 1901, Janet fonde la
cachée, littéralement le « subconscient ». Société de psychologie, à l’Institut, et créé
Janet se livre de curieuses observations : en 1904 le Journal de psychologie normale et
par exemple, la personnalité 1, à l’état de pathologique. Il étudie aussi les médiums
veille, oublie ce qu’a dit la personnalité 2 (par exemple, et sans surprise, leurs tech-
sous hypnose. Cependant la personnalité 2 niques d’écriture automatique qui font
se souvient non seulement de l’état de qu’ils ne sont pas conscients des propos
veille, mais des précédentes crises. L’idée cohérents écrits par leur propre main). Il
À lire est bien dans l’air du temps, comme
Stevenson a su le capter en inventant le
s’intéresse aux liens entre émotion et pen-
sée, perception et action, tout comme à la
Pierre Janet. L’Automatisme Dr Jekyll et Mister Hyde. psychologie animale et à celle de l’enfant. Il
psychologique. Essai de psychologie sera le grand rival de Freud (qui refusera de
expérimentale sur les formes La misère psychologique le rencontrer), ce qui lui vaudra un long
inférieures de l’activité humaine En 1901, Janet théorise ce qu’il appelle la discrédit suite au succès de la psychana-
(1889). L’Harmattan, 2005. « psychasthénie », ou faiblesse psycholo- lyse. Il est redécouvert aujourd’hui.
gique (rassemblant plusieurs maladies

26 L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016


1889, DORPAT

KRAEPELIN
classifie
les psychoses
Souvent aliéniste varie Notamment parce qu’il propose une pre-
Classer les maladies mentales est un mière classification des psychoses.
sport européen. Le médecin et botaniste Certaines sont aiguës. Il s’agit de délires
François Boissier de Sauvages les inclut qualifiés d’« oniroïdes », caractérisés par
dans sa Nosologia Methodica (1771) parmi une perte des repères spatiaux et identi-
2 400 pathologies. En 1733, à Dublin, taires suite à un traumatisme psychique,
George Cheyne (1671-1743) hasarde une l’absorption de stupéfiants ou une crise
première classification des maladies ner- d’épilepsie. Mais d’autres sont chro-
veuses, y compris le fameux spleen si cher niques : la paranoïa, sans hallucinations
aux romantiques. En 1769, à Edinburgh, mais avec un délire structuré, la psychose
William Cullen (1710-1790) invente le maniaco-dépressive (ancêtre du trouble
terme de névrose pour désigner les mala- bipolaire, sous quatre formes cliniques),
dies nerveuses, toutes supposées d’ori- et la démence précoce (ancêtre de la schi-

Marie Dortier
gine biologique. Il distingue celles qui zophrénie, sous forme catatonique avec
affectent la conscience ou la motricité, le malade restant figé, paranoïde avec
qui compromettent les fonctions vitales, délire et hallucinations, hébéphrénique
qui provoquent des spasmes (dont le dia- avec désorganisation et une sorte de
bète ou l’hystérie…), et enfin les vésanies régression infantile).
(manies, mélancolies…). Pinel (voir p. 9),
en 1798, édicte une Nosographie philoso- La médecine triomphante
« Les causes n’ont
phique où les névroses figurent dans un
ordre différent : vésanies (hypocondrie,
mélancolie, manie, hystérie), spasmes,
Les causes n’ont aucune importance, seuls
comptent les symptômes, indispensables
au diagnostic comme au pronostic.
aucune
dysfonctionnement nerveux, affection
comateuse. Mais le contenu des catégories
Kraepelin instaure cependant l’idée de
critère provisoire : un diagnostic ne peut importance, seuls
va fluctuer au fil des éditions, avec l’ex-
clusion de l’hystérie puis finalement la
reprise de la classification antique en
être qu’indicatif, tout dépend de l’évolu-
tion de la maladie. Son maître Bernhard
von Gudden est mort noyé en même temps
comptent les
manie, mélancolie, démence et idiotisme.
Son disciple Esquirol (voir p. 13), lui, dis-
que son patient le roi Louis II de Bavière
dans le lac de Starnberg : les circons- symptômes,
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

indispensables
socie idiotie, démence, manie et monoma- tances n’ont jamais été éclaircies, d’où
nie (une innovation désignant un délire peut-être la méfiance explicite et assu-
chronique portant sur un objet unique). mée de Kraepelin envers les fous…
François-Joseph-Victor Broussais (1772-
1838) et les anatomopathologistes se
Le Traité de psychiatrie connaîtra huit
éditions successives affinées, la dernière au diagnostic
comme au
méfient de telles classifications dont les en quatre volumes de 1909 à 1915. Il repré-
troubles ne semblent correspondre à sente le triomphe de l’approche médicale
aucune lésion organique. Bref : souvent des troubles mentaux. Mais ne fait pas
aliéniste varie, bien fol est qui s’y fie. l’unanimité : à Heidelberg, Karl Jaspers
(1883-1969), dans sa Psychopathologie pronostic. »
Le commandeur Kraepelin générale (1913), plaidera par exemple pour
En 1889, dans la 6e édition de son Traité de une compréhension du patient dans sa
psychiatrie de 1883, Emil Kraepelin (1856- singularité allant au-delà du simple repé-
1926), professeur de psychiatrie à Dorpat rage de symptômes. À lire
puis Heidelberg et Munich, s’impose pour- Kraepelin est d’abord très critiqué en Emil Kraepelin. Introduction à la
tant durablement dans le paysage, au France à cause de son caractère trop sys- psychologie clinique (1907).
point d’exercer une influence certaine sur tématique, et aussi parce qu’il est alle- Hachette, BNF, 2013.
les deux principales classifications encore mand. On adresse aujourd’hui les mêmes Jean-Christophe Coffin. La
utilisées au début du XXIe siècle, le DSM critiques au DSM, si ce n’est qu’on lui en Transmission de la folie (1850-1914).
de l’association de psychiatrie américaine v e u t d ’ ê t r e a m é r ic a i n . L e s t e m p s L’Harmattan, 2003.
( v o i r p .   10 1) e t l a C I M d e l ’O M S . changent.

L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016 27


1897, VIENNE

FREUD RISQUE L’IDÉE


d’un « complexe d’Œdipe »
L’oreille attentive de l’ORL représentera la puberté. Une mauvaise résolu-
Wilhelm Fliess (1858-1928) est sans doute le tion du complexe d’Œdipe peut vous empoison-
seul oto-rhino-laryngologiste à être entré dans ner une existence à grand renfort de névroses
l’histoire de la psychologie. Non à cause de ses ou de perversions. On tiendrait là, notamment,
théories fantaisistes sur les liens supposés l’origine de l’homosexualité (c’est du moins la
entre appendice nasal et développement de la théorie de Freud, qui ne considérait pas pour
sexualité, mais parce qu’il fut l’un des plus autant les homosexuels pour des malades.
proches amis de Sigmund Freud à l’aube de la Enfin, pas toujours…).
psychanalyse. Leur correspondance profuse
constitue une mine de renseignements, quand Le petit Hans
Freud ne l’a pas détruite. L’intégration de l’interdit de l’inceste constitue
C’est dans une lettre à Fliess que Freud confie un élément essentiel de la personnalité (à
qu’a posteriori, il lui semble que durant son l’époque de sa deuxième topique, à partir de
enfance il a manifesté une animosité pronon- 1920, Freud la reliera à la formation du Surmoi),
cée à l’égard de son père, et une attirance exa- mais aussi, à l’échelle supra-individuelle, du
Sigmund Freud gérée pour sa mère. Voilà qui rappelle le mythe pacte social et de la culture (Totem et tabou,
DR

d’Œdipe, qui a tué son père et épousé sa mère. 1912-1913). Le complexe d’Œdipe a donc une
D’abord embryonnaire, le complexe d’Œdipe se portée universelle. Aucun être humain, aucune

« Le principal voit développé par Freud au fil de son œuvre.

La sexualité dans les stades


société plus évoluée qu’une « horde primitive »
ne peut y échapper. Tout cela déduit du cas
unique de Freud ? Pour parer aux critiques, ce
est que chacun, En 1905, dans Trois essais sur la théorie de la
sexualité, Freud théorise le développement de
dernier, qui pourtant ne s’intéresse guère à la
psychanalyse des enfants, dégaine « son » cas

vers 6 ou 7 ans, la sexualité infantile à travers les avatars de la


pulsion sexuelle, ou libido. D’abord le stade oral,
jusqu’à un an, où le bébé porte tout à sa bouche,
clinique illustrant l’Œdipe : le petit Hans.
De son vrai nom Herbert Graf, ce fils de musi-
cologue et d’une patiente de Freud deviendra
intègre les zone érogène de prédilection. Puis le stade anal,
où il apprend à contrôler ses sphincters et à
metteur en scène d’opéra et chef d’orchestre.
Pour l’heure, il développe une phobie des

interdits : on retenir ou délivrer ses déjections, en toute


royauté. Après ces stades prégénitaux vient le
stade génital : il prend conscience de l’impor-
chevaux. Il explique que c’est parce qu’il a
assisté à un accident d’omnibus, mais l’expli-
cation ne convient pas à Freud. Si Herbert se
ne tue pas papa, tance de son sexe anatomique.
Enfin, fini de rire, voici Œdipe. Vers 3 ans, le
méfie des chevaux, c’est qu’il a peur qu’ils lui
croquent son engin. Freud, qui ne le verra
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

on ne lui chipe
petit garçon commence à jalouser son père jamais qu’en coup de vent, délègue l’ana-
mais finira par rentrer dans le rang par peur de lyse… au papa. Qui n’est pas psychanalyste.
représailles. C’est le complexe de castration : le Il lui souffle quoi demander à son fils.
pas son zizi, polisson redoute confusément que son père lui
sectionne le pénis pour éliminer un rival. Ce qui,
Le complexe d’Œdipe s’imposera comme une
des clefs de voûte théoriques de la psychana-

on n’essaie pas
quelle horreur, ferait de lui une petite fille. Et lyse. Pourtant son universalité ne cessera
que se passe-t-il chez la petite fille, justement ? d’être contestée, notamment par des anthro-
C’est plus compliqué… Ce qui l’intéresse est pologues à la suite de Bronislaw Malinowski

de coucher moins de coucher avec son père que de lui voler


son phallus au passage, finit par lâcher un
(1884-1942), dès les années 1920. Même parmi
les continuateurs de Freud, les débats seront
Freud embarrassé en 1923. Elle souffre, et violents.
avec maman. » souffrira toute sa vie, de ne pas être un homme,
pardi (étrangement, les féministes ont toujours
modérément apprécié…).
À lire
Même si la théorie est plus confuse et spécula- Sigmund Freud. Trois essais sur
tive avec les filles, le principal est que chacun, la théorie de la sexualité (1905).
vers 6 ou 7 ans, intègre les interdits parentaux Folio, 2001.
et sociaux : on ne tue pas papa, on ne lui chipe Roger Perron, Michèle Perron-
pas son zizi, on n’essaie pas de coucher avec Borelli. Le Complexe d’Œdipe. Que
maman. L’enfant se met le sexe sous le bras sais-je ? PUF, 2005.
jusqu’au concert symphonique hormonal que

28 L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016


1897, BLOOMINGTON

TRIPLETT FONDE (PEUT-ÊTRE)


la psychologie sociale
La facilitation sociale
En 1897 et 1898, Norman Triplett (1861-1931), de
l’université de l’Indiana, isole l’effet de facilita-
tion sociale : des cyclistes accomplissent des
performances sportives supérieures en groupe,
pas lorsqu’ils sont isolés. De même, un enfant
active plus frénétiquement un moulinet de
canne à pêche en compagnie d’un pair. Cette
étude est considérée comme fondatrice de la
psychologie sociale depuis que Gordon Allport
(1897-1967), alors professeur à Harvard, a
dressé l’histoire de la discipline en 1954. Un
choix arbitraire puisque Triplett n’avait pas du
tout l’impression, lui, de s’intéresser à la dyna-

DR
mique des groupes. Enfin…
Autre expérience pionnière une bonne généra-
tion plus tard, le sociologue Elton Mayo (1880-
1949), lors d’une série d’études effectuées
changement ont davantage de chances d’abou-
tir face aux forces de résistance si le sujet par-
ticipe activement, et en recherchant
« Le simple fait
entre 1923 et 1933 à l’usine de téléphones
Western Electric, à Hawthorne près de Chicago,
explicitement son intérêt. En 1939 et 1940, en
étudiant des organisations de clubs pour
d’apprendre
cherche comment augmenter la productivité
d’un groupe de salariés. Quand on modifie
l’éclairage, elle augmente. Quand on le diminue,
enfants, il constate que ceux qui sont soumis à
un style autoritaire sont passifs et dépendants,
tandis que le laisser-faire les laisse improduc-
l’existence d’un
elle augmente aussi ! Finalement, un groupe se
sent plus soudé et motivé lorsqu’on s’intéresse
tifs. Mais c’est le modèle démocratique qui
s’impose comme le plus satisfaisant et produit autre groupe
social provoque
à lui… C’est en vertu de cet « effet Hawthorne » des changements dans les meilleures condi-
qu’il est jugé bon d’associer les salariés à la tions. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les
gestion d’une entreprise, du moins en se mon- recherches de Lewin sont appliquées pour
trant à leur écoute. inciter les ménagères à cuisiner des abats :
celles qui en débattent dans un cadre sûr et la méfiance, voire
l’hostilité. »
C = f(P,E) approprié changent plus facilement de
Peut-être le vrai père fondateur est-il Kurt comportement.
Lewin (1890-1947), avec ses études sur la dyna-
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

mique des groupes. Transfuge de l’Institut de « Nous » et « eux »


psychologie de Berlin en 1933, établi à l’univer- Ce qui intéresse la psychologie sociale tout au
sité Cornell puis celle de l’Iowa et enfin le MIT long du XXe siècle n’est pas seulement la dyna-
où il fondera en 1944 le Centre de recherches mique des groupes, mais leur formation même.
sur la dynamique des groupes, Lewin établit en Gordon Allport, dans les années 1950, obser-
1936 sa formule de l’espace de vie : C = f(P,E), vera que c’est dès l’école maternelle que les
exprimant qu’un comportement est fonction enfants se regroupent entre individus qui se
d e l a p e r s on n e m a i s a u s si de s on ressemblent, et développent des préjugés
environnement. envers les autres.
Imprégné de Gestalt (voir p. 34), il considère En 1961, Muzafer Sherif (voir p. 45), en divisant
donc que c’est la situation dans son ensemble les enfants d’une colonie de vacances en deux
qui doit être prise en considération pour rendre groupes, remarque que le simple fait d’ap-
compte de la possibilité d’un changement chez prendre l’existence d’un autre groupe provoque À lire
un individu. Sa théorie du champ modélise la méfiance, voire l’hostilité. Par ailleurs, c’est Jean Maisonneuve. La Dynamique
d’ailleurs un processus en trois étapes : une en taisant sa judéité qu’Henri Tajfel (1919-1982) des groupes. Que sais-je ? PUF, 2014.
phase de décristallisation (on prend conscience a échappé à la déportation pour se retrouver Laurent Bègue, Olivier
qu’un changement est nécessaire), une autre de emprisonné dans un camp pour officiers fran- Desrichard (Dir.). Traité de
désarroi (liée à l’émergence de la nouveauté), çais. En 1979, sa théorie de l’identité sociale psychologie sociale. La science des
puis une de recristallisation (pour réorganiser démontre que l’individu a tendance à suresti- interactions humaines. De Boeck,
un nouveau cadre de pensée et évaluer la per- mer son groupe d’appartenance, même s’il a été 2013.
tinence du changement). Les forces de formé arbitrairement.

L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016 29


1899

L’INTERPRÉTATION DU RÊVE
passe inaperçu
Un siècle d’études sur le rêve l’inconscient, et le préconscient jouant le
L’Interprétation du rêve ou des rêves, le débat rôle de filtre. Freud n’a en aucun cas décou-
ne sera jamais tranché… Contrairement à vert l’inconscient, comme on le dit souvent.
ce que l’on imagine, le livre, coquettement Il a inventé la psychanalyse, une méthode
daté de 1900 (a lor s qu’ il pa r a î t en d’exploration de l’inconscient – et plus
novembre 1899), passe inaperçu à sa sortie. exactement, de l’inconscient vu par Freud.
D’abord, il n’y a rien de si original à s’inté-
resser au sujet avec des ambitions scienti- Des éditions protéiformes
fiques : le rêve est la marotte de divers Mais tout cela n’intéresse guère le public.
intellectuels européens depuis un siècle. Seuls 600 exemplaires de la première édition
Par exemple, le naturaliste Gotthilf se vendent en huit ans. Avec le déploiement
Heinrich von Schubert (1780-1860) explique international de la psychanalyse viennent le
dans Le Symbolisme des rêves (1814) que succès… et les complications. Les premiers
celui-ci révèle ce qui demeure ordinaire- disciples suivent l’exemple du maître en ana-
ment inaccessible à la conscience, et qui lysant leurs propres rêves, et parviennent à
émane d’un inconscient dynamique et sans des conclusions parfois différentes, comme,
aucun caractère malsain. L’érudit autodi- en 1911, Wilhelm Stekel dans Le Langage du
dacte Alfred Maury (1817-1892) et le psycho- rêve et Alfred Adler (voir p. 32) dans Le
logue et philosophe Joseph Delboeuf Tempérament nerveux. Si les Viennois restent
(1831-1896) ont chacun publié un livre por- globalement tournés vers l’interprétation,
tant le même titre, Le Sommeil et les Rêves, côté suisse et plus particulièrement avec Jung
respectivement en 1861 et 1885. Freud les a (voir p. 35), on conteste la primauté sexuelle
tous trois lus et appréciés. (De son côté, le et l’on souhaiterait davantage de rigueur
psychologue et sociologue Gabriel Tarde scientifique. Au fil des éditions, Freud défend
ilbusca/Istock

s’est fendu d’un Sur le sommeil. Ou plutôt sur et affine sa théorie, intègre d’autres éléments
les rêves resté inédit jusqu’en 2009). comme le complexe d’Œdipe (voir p. 28),
affirme toujours davantage la primauté du
Sous les sunlights des topiques sexuel (il nuancera un peu cette position dans

« Freud n’a en
L’originalité de Freud est que le rêve n’est Au-delà du principe de plaisir en 1920). Otto
plus interprété sous un angle divinatoire Rank est le co-auteur officiel de la 4e édition de
comme dans les clés des songes tradition- 1914 avant de voir ses contributions expur-

aucun cas nelles, mais comme le symptôme d’une gées dans la 8e et dernière version, celle de
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

névrose. Le rêve est le gardien du sommeil : 1930. Freud est décidément très à cheval sur
des désirs sexuels inavouables sont censu- sa théorie. Ce qui explique sa brouille avec
découvert rés et n’apparaissent plus à la lisière de la
conscience que comme des travestisse-
Fliess. Et avec Jung. Et Stekel. Rank, aussi.
Sans oublier Adler. Et quelques autres…

l’inconscient. ments adoucis avec un semblant de scéna-


rio ( Johann Christian August Heinroth
évoquait des conflits entre désirs et sens
Un bon siècle plus tard, les recherches neuros-
cientifiques ont invalidé les thèses de Freud
sur bien des points et, à part chez les jungiens,
Il a inventé la moral dès 1818 dans Les Troubles de la vie
mentale). Le rêve, qu’il appartient à l’ana-
le rêve semble un domaine étrangement
délaissé par les psychanalystes du XXIe siècle.

psychanalyse, lyste de recueillir, est la voie royale vers


l’inconscient. Son contenu manifeste est le
retour du refoulé (de même que les actes
Il est globalement peu abordé durant une
analyse, moins encore dans des ouvrages.

une méthode manqués, et les lapsus, écrira Freud en 1901


dans Le Mot d’esprit et ses rapports avec À lire
d’exploration l’inconscient). Son contenu latent est acces-
sible par la méthode de libre association, où
l’analysant est invité à dire tout ce qui lui
Sigmund Freud. L’Interprétation
du rêve (1899). Points, 2013.
Lydia Marinelli, Andreas Mayer.
de l’inconscient. » passe par la tête, pour contourner la cen-
sure. Freud expose un modèle de notre
Rêver avec Freud. L’histoire
collective de l’Interprétation du rêve.
appareil psychique, une topique, articulant Aubier, 2009.
le conscient, le contenu refoulé de

30 L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016


1905, PARIS

PREMIER TEST PSYCHOTECHNIQUE


par Binet et Simon
Le prodigieux Alfred
Avocat défroqué, médecin avorté, thésard sur
le système nerveux sous-intestinal des
insectes, auteur de pièces pour le Grand-
Guignol, Alfred Binet (1857-1911) écrit sur
l’hypnose, la suggestibilité, la vision, la synes-
thésie, le témoignage, les faux souvenirs, le
fétichisme, le développement de ses enfants
pendant quinze ans, les mathématiciens pro-
diges, les créateurs, les personnalités multiples,
les illusionnistes, les joueurs d’échecs, la péda-
gogie et tutti quanti. On s’épuise à suivre ce

DR
virtuose universaliste que ses confrères plus
engoncés (et ennuyeux) qualifient de dilet-
tante, et auquel on préfère évidemment Janet
(voir p. 26) pour succéder à Ribot (voir p. 25) au
supérieurs (mémoire, attention, sentiments
moraux…) varient d’un individu à l’autre.
L’échelle métrique de l’intelligence Binet-Simon
« Qu’est-ce que
Collège de France. Alors qu’il s’intéresse à la
psychiatrie, Ribot en personne le prend sous
contiendra une trentaine d’épreuves et connaî-
tra trois versions en 1905, 1908 et 1911. Elle
l’intelligence ?
son aile en 1880, avant le médecin Charles Féré
(1852-1907) à Bicêtre et rien moins que Charcot
à la Salpêtrière, en 1882, au côté duquel il se
paraîtra révolutionnaire pour poser un « dia-
gnostic différentiel » et mesurer l’intelligence,
en tout cas celle requise pour réussir à l’école.
‘‘Ce que
range lors de la querelle avec Bernheim (voir
p. 23)… avant de revenir (un peu) sur ses posi-
Car au fond, qu’est-ce que l’intelligence ? « Ce
que mesurent mes tests ! », répond Binet, en une mesurent mes
tions. En 1891, il rencontre par hasard, sur un
quai de gare, un proche de Bernheim, Henri
Étienne Beaunis (1830-1921), et le voici engagé
boutade restée légendaire.

Cap sur le QI
tests !’’, répond
par lui au laboratoire de psychologie physiolo-
gique de la Sorbonne, qu’il dirige deux ans plus
« Révolutionnaire », disions-nous… mais pas en
France. Et perfectible. Les Américains, alléchés, Binet, en une
boutade restée
tard tout en fondant, avec Beaunis toujours, la vont s’en charger. Pour suivre leurs propres
revue L’Année psychologique. Hélas, la forma- objectifs… Lewis Terman (1877-1956), profes-
tion n’étant pas diplômante, l’amphi est quasi seur de psychologie à Stanford, réaménage le
désert… À défaut d’étudiants pouvant consti- test pour l’étendre aux adultes, puis y adjoindre
légendaire. »
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

tuer au passage des sujets d’expérimentation, le quotient intellectuel. Le but est d’orienter
Binet va s’en donner à cœur joie, durant la mécaniquement chaque enfant vers la carrière
décennie suivante, avec des centaines la plus appropriée, avec fatalisme. D’autres
d’enfants. psys comme Henry Goddard (1866-1957) et
Robert Yerkes (1876-1956) le préconisent pour
L’orthopédie mentale évaluer des immigrants ou les nouvelles
En 1905, déjà président de la Société libre pour recrues de l’armée américaine, en vue de refou-
l’étude psychologique de l’enfant, il ouvre en ler les indésirables, stériliser les attardés,
effet son Laboratoire de pédagogie normale où, débusquer les graines de délinquants, ou éviter
à la demande de la commission pour les anor- les brutes épaisses sous l’uniforme. Ce qui se
maux du ministère de l’Instruction publique (à situe à l’exact opposé de ce que préconisait
laquelle il appartient d’ailleurs), il élabore, avec Binet.
le médecin Théodore Simon (1873-1961), des Le QI ne mesure pas l’intelligence, il classe À lire
épreuves psychométriques susceptibles d’aider l’individu concerné par rapport à la population Alfred Binet, Théodore Simon.
l’orientation d’enfants en grandes difficultés moyenne de son âge. Et bien plus tard, en 1984, Les Enfants anormaux (1907).
scolaires. L’objectif n’est pas de les exclure ni, James Flynn constatera qu’il augmente de trois L’Harmattan, 2008.
comme on le dit aujourd’hui, de les « stigmati- points par décennie, sans doute à cause d’un Bernard Andrieu (Dir.). Alfred Binet.
ser », mais de leur venir en aide et de les inclure. environnement de plus en plus riche en sollici- De la suggestion à la cognition
Binet apparaît ainsi comme le précurseur de la tations et en informations. L’« effet Flynn » res- (1857-1911). Chronique sociale,
psychologie différentielle, qui cherche pourquoi tera controversé, et semble aujourd’hui 2008.
et comment une dizaine de processus plafonner.

L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016 31


1907, VIENNE

LE COMPLEXE
D’INFÉRIORITÉ
selon Adler
Portes qui claquent désir de revanche et de sécurité peut ainsi
Ce qui motive le comportement humain ronger, ou mener à l’accomplissement : la
n’est pas la libido, comme l’assène Freud, pulsion d’agressivité est à double tran-
mais principalement la tentative perma- chant. Il est toutefois possible, grâce à une
nente de surmonter un complexe d’infério- thérapie, de prendre conscience de l’inanité
rité enraciné dans l’enfance. Voici la thèse de son complexe d’infériorité.
d’Alfred Adler (1870-1937), premier pré-
sident de la Société psychanalytique de Un Viennois à New York
Vienne. Les dissensions avec son mentor le Les théories d’Adler sont lourdes de consé-
contraignent à claquer la porte du mouve- quences dans le domaine de l’éducation,
ment en 1911 et à fonder la Société pour une l’environnement s’avérant primordial pour
psychanalyse libre (qui deviendra la Société donner confiance en soi aux enfants en
de psychologie individuelle deux ans plus difficulté. Adler devient d’ailleurs profes-
tard). Il est suivi par neuf des 33 membres seur à l’Institut pédagogique de Vienne,
Library Of Congress

du cénacle freudien. Un cas parmi d’autres tandis que des écoles expérimentales
dans une longue hémorragie de disciples… s’ouvrent sous son égide. Cet optimisme et
ce refus du déterminisme s’accordant fort
Une vie aux forceps bien à la mentalité américaine, Adler, à
Sa propre existence a été riche d’inspira- partir de la fin des années 1920, enseigne la
tion pour sa théorie. Adler a souffert de ps ychologie médicale à l ’université
graves soucis de santé durant toute son Columbia, puis à la faculté de médecine de

« Le désir enfance. Il a perdu un frère cadet et jalou-


sait son frère aîné, de constitution plus
robuste. À l’école, ça n’était guère mieux :
Long Island. Il s’installe à demeure en 1933,
pour devenir l’un des annonciateurs de la
psychologie du Moi (voir p. 40) comme de la
de revanche ses résultats catastrophiques en mathé-
matiques ont failli compromettre définiti-
psychologie humaniste (voir p. 52).
En consultation, Adler instaure un climat

et de sécurité
vement son parcours scolaire, mais, au bienveillant, dans une thérapie en face à
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

prix d’un redoublement, il est devenu face, sans divan, forgeant ce que d’aucuns
premier de sa classe. Et c’est après une appelleraient une alliance thérapeutique. Il
peut ronger, pneumonie qui a failli lui être fatale qu’il a
décidé de devenir médecin, ophtalmologue
ne va cependant pas jusqu’à la familiarité
de son confrère Sandor Ferenczi (1873-

ou servir de
puis psychiatre. Il est devenu un fidèle de 1933), qui entretient une plus grande pro-
Freud en 1902, après avoir affirmé son miscuité physique avec ses patients,
soutien à l’Interprétation des rêves (voir surtout si ce sont des patientes, dit la

motivation pour p. 30). Ce qui pouvait alors compromettre


une carrière, tant l’auteur passait pour un
rumeur. Lui aussi est un théoricien impor-
tant, manifestant un intérêt des plus pro-
marginal. noncés pour le transfert, mais, devinez
accéder à la En 1907, dans une « Étude sur la compensa-
tion psychique de l’infériorité des organes »,
quoi, finalement rejeté par Freud…

reconnaissance. » il décrit le sentiment de dépendance et


d’infériorité éprouvée peu ou prou par
l’enfant, et qui, en principe s’amenuise avec À lire
le développement. À moins de stagner en Alfred Adler. Le Sens de la vie
un complexe qui va signer une névrose, ou (1933). Payot, 2002.
à l’inverse être surcompensé par un senti- Catherine Rager. Introduction à
ment excessif de supériorité. L’infériorité la psychologie d’Alfred Adler.
perçue peut également servir de motiva- Chronique sociale, 2005.
tion pour accéder à la reconnaissance. Le

32 L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016


1908, BERLIN

BLEULER LANCE
le terme de « schizophrénie »
Achtung ! Spaltung ! Le prometteur jeune Jung
En 1908, Emil Krapelin (voir p. 27) préside Un dénommé Carl Gustav Jung (1875-1961)
le congrès annuel des aliénistes allemands. arrive fin 1900, recruté sans doute pour ses
Il défend le concept de « démence précoce » qualités mais certainement parce qu’il est
pour rendre compte de la perte apparente le seul à avoir postulé, tant Bleuler est pres-
des facultés intellectuelles chez des sujets tigieux donc intimidant, mais aussi réputé
encore jeunes. À la tribune, Eugen Bleuler pour accabler de travail ses collaborateurs.
(1857-1939) produit son petit effet en préfé- Jung se sent dérouté par les méthodes de
rant parler de « schizophrénie » (littérale- Bleuler : tout ce qu’il a appris à la faculté
ment, esprit fendu). Au cœur de sa théorie, semble ne servir à rien. Les deux hommes ne
la Spaltung ou rupture des associations seront jamais vraiment amis, alors qu’ils
assurant le fil conducteur de la pensée. La partagent le même intérêt pour le spiritisme
personnalité des schizophrènes est comme et étudient des médiums (en 1902 Jung sou-
morcelée. Il appelle « autisme » l’un des tiendra même sa thèse de médecine,
symptômes, caractérisé par le repli sur soi, « Psychologie et pathologie des phénomènes
et distingue plusieurs types de schizophré-

DR
dits occultes », portant sur une jeune
nie, qu’il exposera dans La Démence précoce médium, Helly Preiszwerk). Malgré tout,
ou le groupe des schizophrénies. Bleuler dirige officiellement les recherches
Contrairement à Kraepelin, Bleuler ne de Jung sur les associations de mots : un sujet
décrit pas cette maladie comme un simple se voit soumettre une centaine de vocables,
déficit, certains patients présentant une vie
intellectuelle et émotionnelle très riche.
à charge pour lui de répondre à chaque fois
par le premier qui se présente à l’esprit. Ce
qui permet d’évaluer les temps de réaction,
« Bleuler
Un petit coin de paradis
contre un coin de Bürgholzli
les corrélats physiologiques et l’intensité de
troubles éventuellement suscités par cer-
amadoue un
Bleuler est directeur du Bürgholzli, à Zürich,
depuis 1898. Il a succédé à un disciple de
Bernheim (voir p. 23), Auguste Forel
tains termes, autant d’indices de ce que
Jung qualifie de « complexe » sous-jacent.
Jung s’intéresse moins aux vies des patients
malade réputé
(1848-1931), qui n’arrive pas à dire adieu à
l’établissement, tout retraité qu’il soit.
qu’à leurs rêves et hallucinations. En 1904,
une jeune hospitalisée, Sabina Spielrein,
dangereux en
Bleuler paraît authentiquement modeste
et dévoué : alors que ses prédécesseurs
prêtaient souvent peu d’attention aux
aussi intelligente que sujette à des crises
d’hystérie incontrôlables, va devenir son
assistante et sa maîtresse (Bleuler, lui,
allant avec lui
couper du bois,
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

patients, ne faisant pas même l’effort de convole avec une soignante).


parler leur dialecte, et préféraient se Au printemps 1906, devenu maître assis-
concentrer sur leurs recherches en espé-
rant des retombées internationales,
Bleuler, qui plaide pour une « psychologie
tant à l’université de Zürich où il donne des
cours très courus, Jung, jusqu’alors impres-
sionné par Janet (voir p. 26), se trouve un
chacun nanti
des profondeurs », insiste au contraire
pour que chaque médecin connaisse l’his-
nouveau mentor en la personne de Sigmund
Freud, avec lequel Bleuler correspond d’une hache… »
toire personnelle de chaque malade, qui depuis des années. Une caution publique de
doit faire l’objet d’un rapport quotidien cet électron libre viennois pourrait repré-
détaillé. Il faut si besoin apprendre le senter un danger pour la carrière universi-
dialecte du patient pour mieux écouter taire prometteuse de Jung. Deviendra-t-il
son délire et communiquer avec lui. Alcool ami avec Freud ? Quel suspense ! La réponse
prohibé pour tous. p. 35.
Bleuler préconise même l’établissement
d’un lien affectif, et se mêle aux patients
pour les repas, des spectacles, des confé-
rences, ou le travail dans le parc. Une À lire
anecdote reste fameuse : Bleuler amadoue Eugen Bleuler, Henri Claude. La
un malade réputé dangereux en allant Schizophrénie en débat.
avec lui couper du bois, chacun nanti d’une L’Harmattan, 2001.
hache…

L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016 33


1912, FRANCFORT

NAISSANCE DE LA GESTALT,
ou psychologie de la forme
spontanément en bonne forme, en structure
juste et simple), la proximité (des éléments
proches sont perçus comme s’ils appartenaient
à la même forme, comme une constellation
dans le ciel d’été), de similarité (les éléments
qui se ressemblent s’assemblent), de continuité
(idem pour ceux qui paraissent partager la
même direction), de clôture (nous percevons
spontanément des limites en ignorant le cas
DR

échéant leur discontinuité). La perception


globale précède celle des détails.
Après la seule vision, les Gestaltistes s’efforcent
d’étudier la perception dans toutes les modali-
tés sensorielles, et même dans la résolution de
Le lapin-canard reproduit en
problèmes. Jusque chez l’animal : pendant la
1900 dans Fact and Fable in Première Guerre mondiale, Köhler dirige la
Psychology par le psychologue station de recherche sur les anthropoïdes à
américain Joseph Jastrow.
Ténérife, aux Canaries. Dans L’intelligence des
Fou du phénomène phi singes supérieurs (publié à partir de 1917), il

« Le chimpanzé, D’où proviennent les formes que nous perce-


vons au même titre que les couleurs ? Il fallait
bien un philosophe, Christian von Ehrenfels
décrit comment le chimpanzé Sultan, après des
sauts infructueux pour attraper une banane,
fait une pause, semble prendre du recul sur la
après des sauts (1859-1932), pour se poser une question pareille,
en 1890. La réponse affleure à l’Institut de
situation, puis empile des caisses pour grimper
dessus. Eurêka ! Cette prise de conscience de la

infructueux pour psychologie de Francfort avec l’un des élèves


d’Ehrenfels, Max Wertheimer (1880-1943), puis
les disciples de ce dernier, Kurt Koffka (1886-
solution, cet insight, paraît incompatible avec
le seul apprentissage par essais et erreurs
décrits par les béhavioristes comme Thorndike
attraper une 1941) et Wolfgang Köhler (1887-1967).
Wertheimer est un éclectique : sa thèse impré-
(voir p. 43). Ce n’est pas le hasard qui est à
l’œuvre, mais une reconfiguration du problème

banane, fait une gnée de psychologie criminelle portait sur la


possibilité de repérer les mensonges d’un
accusé, mais aussi sur la notion de complexe,
à l’aide d’une perception d’ensemble spontanée.
Koffka, lui, bifurque vers la psychologie de
l’enfant (Les fondements de l’évolution psy-
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

pause, prend du qu’il affirme avoir élaborée avant Jung. C’est


l’étude de la perception qui finit par le happer,
chique : une introduction à la psychologie de
l’enfant, 1921).

recul, puis empile


en 1912 : il s’intéresse d’abord au mouvement
apparent de deux lumières allumées successi- Bonne fortune éphémère
vement et rapidement en des points différents L’accession de Köhler à la direction de l’Institut

des caisses pour (phénomène phi). Sujets de l’expérience : Köhler


et Kofka. Un tel microphénomène représente,
de psychologie de Berlin, en 1922, confère une
solide assise institutionnelle à la Gestalt, qui
mine de rien, la dénégation de l’association-
grimper dessus.
irradie dans d’autres disciplines comme la
nisme soutenu notamment par Wundt (voir sociologie (comment la société s’organise en
p. 20), et qui considère la perception ou la repré- ensembles stables, Georg Simmel), l’anthropo-

Eurêka ! » sentation comme la juxtaposition d’éléments


liés.
logie (les aires culturelles, Leo Frobenius), la
philosophie (étude des essences, Edmund
Husserl et la phénoménologie).
Le tout est plus que les petits riens Mais les Gestaltistes devront fuir lors de l’arri-
En matière de perception, le tout représente vée du nazisme en 1933, et se verront dissémi-
davantage que la somme de ses parties, tout nés dans des universités américaines où leur
À lire comme on perçoit une mélodie dans sa forme
globale et non pas note à note. Une forme
influence sera bien moindre. Celui qui connaî-
tra le plus de succès outre-Atlantique sera Kurt
Wolfgang Köhler. Psychologie de (Gestalt) s’impose d’elle-même, comme conte- Lewin (voir p. 29), qui analysera en gestaltiste
la forme (1929). NRF, 2013. nue dans un objet, et suivant diverses lois : la la dynamique du changement au sein d’un
prégnance (la perception s’organise groupe.

34 L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016


1913, VIENNE

FREUD
ET JUNG :
rien ne
va plus
Sigmund Freud Carl Jung

DR
Expansion, contractions
La psychanalyse connaît des débuts l’autre, notre énergie vitale est infiniment plus
poussifs… Mais ensuite, c’est le big bang. En
1902, la Société psychologique du mercredi,
riche. La rupture est déjà irrémédiable lorsque
symboliquement, le 20 avril 1914, Jung « Considéré
comme son
montée sous l’égide du sexologue viennois démissionne de la présidence de l’Association
Wilhelm Stekel (1868-1940), compte cinq psychanalytique internationale. Il se lance,
membres. En 1906, année où Otto Rank vingt ans après Freud, mais de façon plus
(1884-1939) en devient le secrétaire, on en
dénombre 17. En 1908, elle se transforme en
systématique et aventureuse à la fois, dans une
sorte d’auto-analyse dont il sortira avec les dauphin puis
comme un
Société psychanaly tique et Jung, qui prémisses de sa « psychologie analytique ». Son
s’e f f or c e d ’ é l a r g i r le c h a mp de l a exposition des Types psychologiques (1921)
ps ychanalyse non plus au x simples fourmille de concepts tout à fait étrangers à
névroses mais aux psychoses, se trouve à
l ’ i n i t i a t i v e d ’u n p r e m ie r C o n g r è s
Freud mais fructueux, tels que la persona (le
masque avec lequel nous apparaissons sur le traître par
international à Salzbourg. Deux ans plus théâtre social) et l’ombre (ce que cache notre
t a r d , i l p r é s i d e l ’A s s o c i a t i o n
psychanaly tique internationale. Elle
inconscient). Ce dernier n’est pas un débarras
ni un dépotoir pour fantasmes et pulsions
Freud, chassé,
essaime en Allemagne, avec Karl Abraham.
En Hongrie, avec Sandor Ferenczi. Aux
États-Unis, au Canada, avant la Grande-
innommables, mais un profond labyrinthe à
l’extension démesurée, qui ne demande qu’à
croître, inspirer, se réaliser, nous réaliser, à titre
le fils prodigue
Bretagne, avec Ernest Jones. En France…
non, pas en France. Pas encore. Rançon du
individuel mais aussi culturel : l’inconscient
collectif grouille d’archétypes dont les mythes
ne reviendra
succès, tout le monde veut enrichir la sont les interfaces.
pas. »
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

psychanalyse, et parfois en donner « sa »


version. En 1913, pour éviter que sa théorie Facettes et revers
lui échappe et se délite, Freud crée un Jung, plus que quiconque, va incarner la
« comité secret » restreint à une demi- psychologie de tous les paradoxes. De
douzaine de membres, un mouvement dans mœurs trop libérales mais, pendant
le mouvement. Jung n’en fait pas partie. quarante ans, conser vant intact son
Leurs relations, d’abord au beau fixe par ménage (à trois…). Trop amoureux des feux
voie épistolaire, se sont chargées de nuées de la rampe, mais plongé dans une aventure
toujours plus lourdes au fil de leurs intérieure aux cimes du mysticisme et de
discussions de vive voix. Considéré comme l’occultisme (ou à l’extrême lisière de la
son dauphin puis comme un traître par folie, suivant l’interprétation donnée à sa
Freud, chassé, le fils prodigue ne reviendra quête). Apparemment bien trop à droite
pas. puisque président, dans les années 1930,

La psychologie analytique
d ’u n e S o c i é t é m é d i c a l e g é n é r a l e
i n t e r n a t ion a le d e p s y c h o t h é r a pie
À lire
Il est difficile de reconstituer les motivations et gangrenée par le nazisme, mais protégeant Carl Gustav Jung, avec Aniela
la chronologie exactes de leur rupture. Leur en sous-main des praticiens juifs et Jaffé. Ma vie. Souvenirs, rêves et
principale pomme de discorde : le rôle rejoignant les services secrets américains pensées. Folio, 1991.
immuable de la sexualité. Derrière notre pendant la guerre. Quand Freud quittera Deirdre Bair. Jung. Flammarion,
inconscient, nos rêves, notre développement l’Allemagne en 1938, des ouvrages de Jung 2011.
personnel, tout est libido, dit l’un. Non, réplique figureront dans ses bagages.

L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016 35


1913, BALTIMORE

LE TEMPS
du comportementalisme
étudie l’adaptation humaine à l’environnement
DR

(au contraire du structuralisme représenté par


Edward Titchener [1867-1927], et qui étudie
comment se compose la conscience). Pour lui,
le but de la psychologie est de décrire, prédire
et contrôler le comportement, entendu au sens
large puisqu’incluant aussi les émotions et le
langage. Tous les humains naissent égaux, et ce
sont leurs apprentissages qui les conditionnent.
L’inné n’a aucune importance, le cerveau est
une cire vierge. Ce n’est pas que l’esprit soit nié,
mais son étude ne relève pas de la psychologie,
et la conscience, pas davantage. Qu’importent
même les mécanismes cérébraux en vigueur :
ce qui se produit entre un stimulus et une
réponse relève d’une boîte noire.

L’expérience du petit Albert


Extrait de la vidéo de l’expérience du petit Albert. Jusqu’où peut-on créer et contrôler des compor-
tements ? Watson se vante de pouvoir faire

« John Watson Les chiens de Pavlov


Au commencement, Ivan Pavlov (1849-1936)
veut être prêtre. Puis, il bifurque et opte pour
embrasser n’importe quelle carrière à n’im-
porte quel enfant. Pour illustrer ses théories, il
entreprend de provoquer une phobie expéri-
se vante de les sciences naturelles. Bien lui en prend : ses
études sur le mécanisme de la digestion lui
mentale chez un bébé de neuf mois brièvement
hospitalisé, Albert. Avec son assistante Rosalie
pouvoir faire vaudront le prix Nobel en 1904. En travaillant
sur des chiens, qu’il s’efforce d’ailleurs de traiter
Rayner (1898-1935), il donne des coups de mar-
teau sur une barre de métal en présentant un

embrasser le mieux possible, il repère ce qu’il appelle des


réflexes psychiques : si vous annoncez l’heure
du repas au toutou en agitant une cloche, il finit
rat blanc au nourrisson. Lequel finit par pani-
quer non seulement en présence d’un rat (et
sans bruits de marteau), mais d’un lapin, d’un
n’importe quelle par saliver avec la seule cloche, même en l’ab-
sence de nourriture. Pavlov approfondit la
chien, et même de la barbe du Père Noël ou d’un
morceau de coton, pourvu qu’ils soient blancs.

carrière à question en enfermant les chiens dans « une La maman ayant ramené l’enfant chez lui,
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

tour du silence », où la nourriture est offerte de l’expérience tourne court avant de pouvoir
manière totalement automatisée, pour être vérifier si les effets sont durables. Cette forme
n’importe quel tout à fait certain de bien contrôler les variables
de l’expérience. Pas de doute, Pavlov a isolé le
de conditionnement est dite classique, ou
répondante : la réponse conditionnée dépend
enfant. » mécanisme de ce qui passe dans le grand public
sous le terme de réflexe conditionné.
d’une réaction du sujet. Contraint à la démis-
sion en 1920 à cause de ses relations adultérines
avec Rosalie, Watson abandonne l’enseigne-
Aux oubliettes, l’introspection ! ment mais produit des ouvrages de psychologie
Réflexe psychique, disait Pavlov… Depuis l’uni- de l’éducation. Et puis, son goût pour le condi-
versité Johns Hopkins de Baltimore, dans le tionnement le prédisposant à la publicité, il
Maryland, John Watson (1878-1958) le prend au devient vice-président d’une firme qui comp-
À lire mot. Dans un article retentissant paru dans la tera, parmi ses faits d’armes, l’instauration de
Claudette Mariné, Christian Psychological review en 1913, « La psychologie la pause-café en entreprise (non par égard pour
Escribe. Histoire de la psychologie telle que la voit le comportementaliste », il les employés, mais pour permettre la consom-
générale. Du béhaviorisme au plaide non seulement pour que la psychologie mation du café Maxwell, pardi). Quant à Albert,
cognitivisme. In Press, 2010. soit scientifique, mais pour que le psychologue de son vrai nom Douglas Merritt, on ignore ce
Jean Cottraux. Les travaille uniquement sur ce qui est observable, qu’est devenu sa phobie, mais, après 6 ans de
Psychothérapies comportementales en l’occurrence des stimuli et des réponses. recherches effectuées par une équipe de l’Appa-
et cognitives. Elsevier Masson, 5e éd., Watson a suivi les cours du philosophe John lachian State University et même un enquêteur
2011. Dewey (1859-1952), grande figure, avec William du FBI, on a retrouvé sa tombe en 2009. Le
James (voir p. 19), du fonctionnalisme, qui pauvre était mort d’une méningite à 7 ans.

36 L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016


1914

DES TRANCHÉES
à la pulsion de mort
La guerre moderne
Des jeunes gens couverts de boue qui se
canardent sans savoir pourquoi, sur fond de
déchaînements d’armes inédites comme les
chars, les bombes tombées du ciel ou le gaz.
S’ils échappent à la mort, certains d’entre eux
se retrouvent frappés de tremblements, de
paralysie, de cécité, sans lésions apparentes.
Quelques-uns sont concernés avant même de
monter au front. Plus de 80 000 soldats bri-
tanniques seraient frappés, et pas moins de
1 million de Français. Leur sort est aléatoire :
ils sont fusillés car accusés de simulation, de
lâcheté. Ou bien on les renvoie se battre.
D’autres, réellement considérés comme
malades, sont ramenés vers l’arrière.
Certains, partiellement paralysés, seront

DR
exhibés nus devant des caméras. Il devient
nécessaire de créer des centres spéciaux. Le
psychologue britannique Charles Samuel
Myers (1873-1946) parle de shell shock ou
Spielrein, voir p. 33). Malgré ses conséquences
parfois tragiques, comme lorsqu’elle se voit
illustrée par la guerre, la pulsion de mort n’est
« S’ils échappent
commotion cérébrale en 1915. Joseph Babinski
(1857-1932) préfère évoquer du « pithiatisme »
pas « le mal ». Elle est, tout simplement. Encore
faut-il qu’elle s’exprime par des voies plus
à la mort,
dans l’espoir de remplacer le vieux terme
d’hystérie. Pourtant, c’est bien à ce vieux
diagnostic fourre-tout que tout le monde
acceptables qu’un massacre généralisé…
Pourquoi la guerre ? C’est la question à laquelle
Albert Einstein, qui appartient au comité de
certains sont
songe, avec ces traumatismes psychologiques
se répercutant sur le plan corporel sans lésion
coopération intellectuelle de la Société des
Nations, propose de réfléchir publiquement
frappés de
organique, et qui sont devenus totalement
négligés par les traités de psychiatrie. Alors
en échange, on applique les thérapies du
avec Freud. Leur correspondance est publiée
en 1932. L’année suivante, Hitler accède au
pouvoir et la fait interdire.
tremblements,
temps : chocs électriques, injection d’éther,
de paralysie,
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

bains prolongés, travail manuel, ou repos pour À chaque guerre,


les plus veinards. Étrangement, les traite-
ments violents marchent parfois.
ses blessures
Freud mourra dans son exil londonien
quelques jours après le déclenchement de la
de cécité,
Triste topique
Freud, meurtri par cette Grande Guerre, éla-
nouvelle guerre. Celle-ci conférera d’autres
symptômes à ses soldats traumatisés, essen- sans lésions
apparentes. »
bore une seconde topique qu’il présente à tiellement physiologiques : ulcère, hyperten-
partir d’Au-delà du principe de plaisir, en 1920. sion, asthme, infarctus… bien plus tard, le
Le système inconscient/préconscient/ syndrome de la guerre du Golfe, frappera les
conscient, caduc, laisse place à la triade Ça/ soldats au retour, pas sur le champ de bataille.
Moi/Surmoi. De même que la conscience Les guerres de décolonisation causeront beau-
n’était que la partie émergée de l’iceberg coup d’addictions. Les dégâts causés sur les À lire
(l’inconscient), le Moi, au contact de la réalité, soldats du Vietnam vaudront la lente recon- Louis Crocq. Les Blessés
ne représente que la couche superficielle, naissance de l’état de stress post-trauma- psychiques de la Grande Guerre.
l’épiderme, d’un continent enfoui de pulsions tique, inclus dans le DSM (voir p. 86) en 1980. Odile Jacob, 2014.
et refoulements : le volcanique et ténébreux À chaque guerre son catalogue de symptômes Laurence Guignard, Hervé
Ça. Le fragile Moi n’est que partiellement qui se modulent au gré des classifications, du Guillemain, Stéphane Tison (Dir.).
conscient. Le Surmoi, c’est la conscience regard médical, mais aussi d’une sorte de Expériences de la folie. Criminels,
morale et la loi. Et Freud laisse s’immiscer Eros contagion liée à chaque période et dont les soldats, patients en psychiatrie
et Thanatos, la pulsion de vie et la pulsion de mécanismes, à l’heure actuelle, défient (XIXe-XXe siècles). PUR, 2013.
mort (inspirées notamment par Sabina l’entendement.

L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016 37


1923, WASHINGTON

LE PRÉSIDENT
DES ÉTATS-UNIS
consacre la méthode Coué
Émile au zénith soi de ses propres ressources pour guérir
« Pas trop de détails, je vous en prie. » Voilà ce (comme les somnambules de Puységur [voir
qu’entendaient parfois les patients d’Émile p. 8], ou plus tard les thérapeutes huma-
Coué (1857-1926), superstar des psychothé- nistes, voir p. 56). Et le voilà qui opère le
rapies pendant les années folles. Il ne se glissement entre suggestion et autosugges-
soucie aucunement du passé de ses patients, tion, avec sa fameuse formule miracle, à
de leur énergie sexuelle, de leur rapport aux répéter régulièrement pour s’en convaincre,
parents. Il se contrefiche également du et convaincre son inconscient : « Tous les
transfert, et voit l’inconscient comme un jours, à tous points de vue, je vais de mieux en
enfant un peu lourdaud et obéissant, pas du mieux. » Admirons l’évolution : nous sommes
tout comme le gigantesque et cannibalisant passés d’un magnétiseur agissant grâce à
DR

Emile Coué
« Ça » » freudien. Et pourtant, quelle effica- son pouvoir (Mesmer, p. 7), à un magnétiseur
cité ! Quelle réputation ! Depuis ses premiers faisant agir le malade (Puységur, puis l’hyp-
« Tous les jours, succès pendant la Guerre auprès des soldats
blessés et de femmes désemparées, sa clien-
nose), puis à un thérapeute agissant par
suggestion avec un état hypnotique superflu

à tous points tèle s’est tellement élargie qu’on vient même


de l’étranger pour le consulter comme une
sommité médicale.
(Bernheim), et voici qu’on peut devenir son
propre thérapeute, tout seul, sans prendre
le risquer d’échouer entre les mains d’un
de vue, Non seulement l’étranger va à lui, mais il va
à l’étranger. Ce petit bonhomme à la bonne
praticien tout-puissant, maladroit ou mal
intentionné. Car nos pensées, rappelle Coué,

je vais de mieux bouille, ancien pharmacien à Troyes établi à


Nancy en 1910, s’exporte dans toute l’Eu-
rope, jusqu’en URSS, et même aux États-
ont tendance à se transformer en actes.
Autant qu’elles soient positives.

en mieux. » Unis, en 1923, où il devient la vedette de


Broadway, donne 80 conférences et ren-
King Coué
L’imagination (l’inconscient, version Coué)
contre le président Calvin Coolidge. De faux l’emporte toujours sur la volonté, d’où la
partisans de sa méthode sont mis sous les nécessité de les accorder (ce qui rappelle
verrous à Chicago. Ah mais ! Dans les d’ailleurs, quoique formulé autrement,
années 1920, à Berlin, Karl Abraham (1877- certaines observations de Janet, [voir
1925) fustige la méthode, tandis qu’à p. 26]). Voilà une théorie qui, en effet, ne
Londres Ernest Jones (1879-1958) part en pouvait que plaire aux États-Unis par sa
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

guerre contre les psychanalystes qui surfent simplicité, son pragmatisme : chacun peut
sur le succès de la méthode Coué en préten- s’améliorer, et s’adapter au monde moderne.
dant l’appliquer. Le thérapeute Charles Il existe même alors des disques à écouter
Baudouin (1893-1963), premier disciple de pour favoriser l’autosuggestion, ancêtre
Coué, se risque d’ailleurs au grand écart en des cassettes et aujourd’hui des MP3
proposant la synthèse entre Freud et Coué. d’hypnose.
Après tout, à l’époque, ils sont bonnet blanc Alors qu’après bien des résistances la psy-
et blanc bonnet aux yeux du grand public. chanalyse sera peu à peu adoptée par les
milieux catholiques français de l’entre-
« Je vais de mieux en mieux » deux-guerres, la méthode Coué sera vouée
Mais d’où vient son succès ? Qu’est-ce qu’on aux gémonies. C’est un comble, mais elle
lui trouve ? Il se veut le représentant d’une passe pour un gadget américain, Coué ayant
À lire nouvelle école de Nancy, après celle de connu ses plus grands succès aux États-
Émile Coué. La Méthode Coué. La Bernheim (voir p. 23), et agit par suggestions Unis. Objet de risée, le petit pharmacien est
Maîtrise de soi-même par bienveillantes, son expérience de pharma- aujourd’hui réhabilité. Il n’est pas rare de le
l’autosuggestion consciente (1926.) cien lui ayant démontré qu’un traitement, voir mentionné dans des ouvrages de déve-
Marabout, 2013. même anodin, est d’autant plus efficace qu’il loppement personnel, de coaching ou de
Hervé Guillemain. La Méthode est accompagné de paroles optimistes et psychologie positive. Rien dans les décou-
Coué. Histoire d’une pratique de encourageantes. Même lorsqu’on prescrit de vertes scientifiques d’aujourd’hui n’invalide
guérison au XXe siècle. Seuil, 2010. la simple mie de pain en guise de panacée… sa méthode. Elle est toujours utile. Si seule-
Il reprend aussi l’idée que chacun dispose en ment elle était suffisante…

38 L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016


1923, GENÈVE

PIAGET PUBLIE son premier livre


Des mollusques aux enfants classement suivant différents critères,
A lors que Freud a consacré son tout la conservation des quantités (à travers

DR
premier article scientifique à l’appareil dif férent s récipient s par e xemple).
génital des anguilles, Jean Piaget (1896- L’enfant commence à laisser derrière lui
1980) y traite d’un oiseau albinos. Il a son égocentrisme originel. Avec le der-
11 ans… (Il passera brièvement sur le nier stade, celui des opérations for-
divan sous la houlet te de Sabina melles, ses compétences s’étendent à
Spielrein [voir p. 33] et appréciera que l’abstrait ou au virtuel. La manipulation
Freud assiste à une conférence berli- des objets n’est plus nécessaire et le
noise sur la pensée de l’enfant en 1922, raisonnement hypothético-déductif est
mais il restera sur le versant scienti- atteint.
fique de la psychologie de l ’enfant.) Depuis les règles de politesse jusqu’à la
Formé aussi bien à la philosophie qu’au façon d’utiliser un objet ou raconter une
droit, c’est en tant que biologiste qu’il histoire, les schèmes ne cessent de se
s’intéresse au x mollusques, puis au complexifier au gré du contexte selon
dé veloppement de l ’ intelligence de des mécanismes d’assimilation (intégra-
l’enfant. tion des influences de l’environnement)
Il étudie auprès de Théodore Simon, et d’accommodation (adaptations ren-
v ieu x complice d ’A lf red Binet (voir dues nécessaires par l’assimilation), la
p. 31), tout en se méfiant des tests psy- réussite de ces processus engendrant
chométriques : ce qui l’intéresse rapide- une « équilibration ». L’intelligence n’est
ment, c’est moins les performances des pas désincarnée mais se construit par
enfants que leurs commentaires consé- l’action sur le monde et l’analyse spon-

« Aux adultes
cutifs, et leurs explications. Le « com- tanée des conséquences des comporte-
ment » compte plus que le score. Il figure ment s. Au x adultes de s’adapter en
parmi les tout premiers élèves d’Henri conséquence : l ’ éducation doit per-
Piéron (1881-1964) à l’Institut de psy-
chologie de la Sorbonne en 1921. L a
mettre le développement de la sponta-
néité, de la curiosité, du goût de de s’adapter :
l’éducation doit
même année, il intègre un autre insti- l’indépendance.
tut, à Genève, celui des Sciences de
l’éducation Jean-Jacques Rousseau où il Le siècle piagétien
devient l’assistant de son fondateur,
Édouard Claparède (1873-1940), qui veut
Piaget fonde, en 1935, le Centre d’épisté-
mologie génétique à la faculté des sciences permettre le
mettre l’enfant au centre des apprentis- de Genève, enseigne la psychologie de
sages. Il lui succédera douze ans plus l’enfant à la Sorbonne entre 1952 et 1963, développement de
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

tard. et figure au Bureau international de l’édu-

Stades en stock
cation de l’Unesco. Il revendique de se
livrer à une « épistémologie génétique », la spontanéité, de
Pour Piaget, l’enfant n’est pas un adulte c’est-à-dire qu’il analyse l’origine et l’évo-
en moin s bien m a i s dé v e lopp e s on
propre mode de pensée. Celui-ci se per-
lution de l’intelligence au cours du déve-
loppement. En la matière, tout l’intéresse,
l’indépendance… »
fectionne avec l’âge au fil de différents comme en témoignent les titres des
stades qui apparaissent dans le même ouvrages récapitulant ses recherches, par
ordre chez chaque enfant, chacun para- exemple Le Langage et la Pensée (le pre-
chevant le précédent. Jusqu’à deux ans, m i e r, e n 19 2 3), L e J u g e m e n t e t l e
le stade sensori-moteur voit l’explora- Raisonnement (1924), La Représentation du
tion spontanée du monde par l’action, la monde (1926), Le Jugement moral (1932), La
préhension, les sens, grâce à des Naissance de l’intelligence (1936), tout cela À lire
schèmes sensori-moteurs (ou actions chez l’enfant naturellement. Jean Piaget, Bärbel Inhelder. La
structurées). Le stade pré-opératoire, Un tel parcours éditorial et institution- Psychologie de l’enfant (1966). PUF,
jusqu’à sept ans, marque l’acquisition nel contribue à la propagation de ses 2012.
de la fonction symbolique, dont le lan- théories, qui vont connaître un grand Olivier Houdé, Claire Meljac
gage. Le savoir sur le monde concret se retentissement au XX e siècle, en Europe (Dir.). L’Esprit piagétien. Hommage
déploie jusqu’à 12 ans avec le stade des comme aux États-Unis. Ce qui bien sûr international à Jean Piaget. PUF,
opérations concrètes, qui se caractérise n’exclura pas les critiques, parfois légi- 2000
e n t r e a u t r e s p a r l ’a c q u i s i t i o n d u times (voir p. 44).

L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016 39


1925, HOLLYWOOD

LA PSYCHA AUX USA :


et Moi, et Moi, et Moi
DR/Marie Dortier

Le moule américain
En 1925, le nabab holly woodien Sam
Goldwyn claironne qu’il est prêt à verser
tout cas, avant que la psychologie humaniste
renvoie les deux approches dos à dos (voir
p. 56)… Elle semble, en outre, parfaitement
« Le pragmatisme
100 000 dollars à Freud pour le scénario
i d é a l d ’u n e h i s t o i r e d ’a m o u r. L a
adaptée à l’essor de l’individualisme, à la
banalisation progressive de la sexualité, à la
qui avait présidé à
psychanalyse en a fait, du chemin, depuis
les conférences de Freud et Jung en 1909 !
Elle se diffuse lentement mais sûrement,
c on s om m at ion (de t hé r a pie s e n
l’occurrence). Elle se trouve au cœur de
débats et de mouvements sociaux comme le
son adoption la
puis connaîtra un brusque coup
d ’a c c é lé r at e u r a v e c l ’a f f lu x d ’u ne
féminisme, et parvient à se diffuser auprès
du grand public, par exemple avec les films
marginalise sans
cinquantaine d’analystes juifs fuyant
l’arrivée des nazis, avant les renforts d’une
autre vague d’intellectuels pendant la
d’Alfred Hitchcock ou la peinture de Salvador
Dali. Un neveu de Freud, Edward Bernays
(1891-1995), est même l’un des pionniers de
état d’âme
guerre. Elle va s’adapter au continent, avec
davantage d’exigences pragmatiques que
la publicité et du marketing. L’une de ses
campagnes les plus célèbres encourage les
lorsque des doutes
de sophistication théorique.
La grande affaire de la psychanalyse
américaine ne sera pas l’inconscient, mais
femmes à adopter les cigarettes, en signe
d ’indépendance, d ’hédonisme et de
modernité.
surgissent quant
les splendeurs et misères du Moi. Heinz
Hartmann (1894-1970), à partir de 1930, sera La dégringolade à sa pertinence
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

le fer de lance de l’Ego psychology : les


mécanismes de défense d’Anna Freud
frappent les esprits, et constituent l’une des
L’essor américain de la psychanalyse reste
impressionnant dans les années 1950, mais
son déclin s’annonce tout aussi rapide. En
thérapeutique. »
b a s e s de r é f le x ion p o u r c e r ne r le l’espace d’une génération, la vogue tourne
développement et l’adaptation de l’individu court. Le problème n’est pas un émiettement
au monde moderne. Non plus Ego, mais Self théorique comme en Europe, mais la
psychology sera le mot d’ordre des années conte s t at ion de s on e f f ic ac i té . L e
1970 dans la lignée de Heinz Kohut (1913- pragmatisme qui avait présidé à son
1981) décrivant un Moi inquiet et narcissique adoption la marginalise sans état d’âme
à la fois. Le courant des relations d’objets, lorsque des doutes surgissent quant à sa
suite aux travaux des londoniens Winnicott pertinence thérapeutique, que ce soit avec
et Klein (voir p. 57), s’intéressera aux Hans Eysenck (voir p. 58), ou pendant
relations précoces entre la mère et l’enfant, l’émergence de thérapies brèves. Au
mais aussi à leur implication possible dans la XXIe siècle il n’en reste pas grand-chose aux À lire
genèse des troubles de la personnalité. États-Unis, malgré l’impression en trompe- Heinz Kohut. Le Soi. La
l’œil conférée par les films de Woody Allen. Psychanalyse des transferts
American psycha La greffe psychanalytique semble avoir narcissiques (1974). PUF, 2004.
La psychanalyse apparaît comme une mieux pris dans le continent sud-américain Eli Zaretsky. Le Siècle de Freud.
alternative crédible au béhaviorisme (voir qui reste de nos jours, avec la France, le plus Une histoire sociale et culturelle de
p. 36), le déterminisme provenant davantage important bastion de la psychanalyse, mais la psychanalyse. Albin Michel, 2008.
de l’inconscient que de l’environnement. En version lacanienne.

40 L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016


1926, VIENNE

LA QUESTION
DU SENS en thérapie
Un bouillonnement précoce
Adolescent, Viktor Frankl (1905-1997) cor-
respond avec Freud. Mais il n’a pas 20 ans
quand il s’éloigne de la psychanalyse ortho-
doxe pour frayer avec la psychologie indivi-
duelle d’Adler (voir p. 32). Deux ans plus tard,
en 1926, il avance, lors d’une conférence, le
concept de logothérapie, ou thérapie par le
sens, avant d’être chassé des rangs adlé-
riens, trop peu orthodoxe lui-même ! Il ouvre
des Centres de conseil pour adolescents dans
plusieurs villes d’Autriche, puis, devenu
psychiatre, dirige le service voué aux
femmes suicidaires à l’hôpital de Vienne. À
la fin des années 1930, inspiré par la phéno-
ménologie, il élabore ce qu’il appelle l’analyse

Library Of Congress
existentielle, versant philosophique de la
thérapie par le sens. Pendant la guerre, il
refuse d’appliquer la consigne d’euthanasie
des enfants handicapés, comme de s’expa-
trier. S’il est déporté, en 1942, avec sa famille
à Theresienstadt puis Auschwitz, ce n’est pas
pour sa désobéissance, mais tout simple-
ment parce qu’il est juif. Une grande partie
Du sens en tous sens
D’autres thérapeutes s’illustrent au
XXe siècle par cette recherche de sens. Le
« Les
de ses proches périront. Il sera témoin des
pires horreurs mais aussi de comportements
psychanalyste Erich Fromm (1900-1980),
exilé aux États-Unis pour fuir le nazisme,
souffrances
d’altruisme et même d’abnégation.

L’empire du sens
professeur à l’université Columbia, explore
la nécessité de donner du sens à la vie pour
non seulement survivre, mais l’aimer. Si
sont inévitables,
Frankl remarque que tenir le coup avec une
bonne raison de le faire, pour retrouver les
l’inéluctabilité de la mort nous rend seul, de
manière irréductible, il n’en est que plus
mais pas
siens par exemple, apparaît sinon comme
une garantie, du moins comme un atout pour
indispensable de se connecter, que ce soit à
son prochain ou même à la nature. Parvenir l’absurdité. »
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

espérer s’en sortir. Il comprend alors qu’à à être soi sans trop s’éloigner des autres est
défaut de contrôler les événements, nous une dialectique constante dans son œuvre
pouvons en contrôler notre perception et comme La Peur de la liberté (1941). La
décider ce que nous allons faire de ce que recherche de son authenticité à travers la
nous vivons. Une telle perspective renforce découverte et l’exploration de ses valeurs
et structure sa logothérapie. Dans son best- personnelles le rattache à la psychologie
seller L’Homme à la recherche du sens, publié humaniste (voir p. 56).
en allemand en 1946 puis en traduction Irvin Yalom (1931-), avec sa Psychothérapie
anglaise treize ans plus tard, il explique qu’il existentielle (1980), se montre tout aussi
ne tient qu’à nous de trouver ce sens, même attaché à la signification que nous conférons
face aux pires événements. Les souffrances à notre existence : le sens, c’est notre volonté,
sont inévitables, mais pas l’absurdité. ce que nous souhaitons faire de notre vie en
Ce besoin fondamental de sens s’impose toute connaissance de cause. Au cœur de sa
comme un processus naturel mais aussi une réflexion se trouvent de grandes préoccupa- À lire
voie d’expression de notre liberté, et une tions comme la mort, la solitude, l’absurdité, Viktor. E. Frankl. Découvrir un
incitation à l’action, par exemple en consa- mais aussi la liberté. La thérapie centrée sur sens à sa vie avec la logothérapie
crant sa vie aux autres. La recherche d’un le sens, proposée par Paul Wong, fer de lance (1988). J’ai lu, 2013.
sens ne représente donc pas seulement une de la deuxième vague de psychologie positive Irvin Yalom. Thérapie
vue de l’esprit, et doit être effectuée en (voir p. 98), vise à identifier la signification existentielle (2008). Le Livre de
accord avec les valeurs profondes du patient, personnelle profonde dissimulée derrière les poche, 2016.
sa part proprement spirituelle. symptômes.

L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016 41


1928, MONTRÉAL

WILDER PENFIELD FONDE


l’Institut neurologique
Neurochirurgie éveillée Penfield. Penfield va former
Au XXIe siècle, une opération neurochirurgicale l’électrophysiologiste Herbert Jasper (1906-
est toujours impressionnante. Qu’il s’agisse de 1999) mais aussi Brenda Milner (1918-), (voir
lui ôter une tumeur ou un foyer d’épilepsie, le p. 60). Il sera pleinement redécouvert et salué
patient est endormi le temps de lui anesthésier lors de la renaissance de la neurochirurgie
le cuir chevelu et de lui ouvrir la boîte dans les années 1970 avec Arthur Allen Ward
crânienne. Avant l’intervention proprement (1916-1997) et son disciple George Ojemann.
dite, il est réveillé. Un neuropsychologue ne Ce dernier réservera la neurochirurgie au
cesse de converser avec lui tandis que le traitement de l’épilepsie et formera, à Seattle
chirurgien fait son chemin dans le cortex, en 1996, le pionnier français en la matière
jugeant aux réactions du patient (peut-il encore Hugues Duffau, qui élargira la technique à
parler, bouger la main, discriminer deux l’ablation des tumeurs cérébrales.
objets ?...), quelle partie il peut se permettre
d’exciser. Les derniers cartographes
La technique remonte à la Première Guerre D’autres cartographes du cerveau se sont
mondiale. Elle est alors inaugurée par Otfrid illustrés, bien avant Penfield. Près de
Foerster (1873-1941), neurochirurgien Liverpool, Alfred Walter Campbell (1838-1937)
allemand, confrère de Wernicke (voir p. 17), qui a utilisé la méthode clinique mais aussi
stimule déjà, avec des électrodes, le cerveau effectué plus de 200 examens post-mortem,
d’un patient éveillé, dans sa clinique de Breslau. ce qui lui a permis d’identifier 17 fonctions
Foerster deviendra le dernier médecin cérébrales (Étude histologique de la
personnel de Lénine, et formera l’Américain localisation des fonctions cérébrales, 1905).
Percival Bailey (1892-1973), qui classifiera les Tout comme le neurologue français Pierre
tumeurs cérébrales, mais aussi le Canadien Marie (1853-1940), il est l’un des précurseurs
Wilder Penfield (1891-1976) qui va fonder le de l’étude des voies de communication
Montreal Neurological Institute avec la cérébrale.
DR

fondation Rockefeller. Mais ce travail solitaire a été longtemps


Durant des centaines d’opérations menées ignoré au profit de Korbinian Brodmann
« La stimulation pendant plus de vingt ans, Penfield va observer
les réactions des patients éveillés et
(1868-1918), qui, au laboratoire neurologique
de Berlin, a identifié 52 aires cérébrales grâce

cérébrale donne
cartographier le cortex. La stimulation à la cytoarchitectonie ou analyse des cellules.
cérébrale donne parfois des réactions Sa cartographie, publiée en 1909, est restée
totalement inattendues : fous rires et autres célèbre, mais a laissé croire que tout dans le
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

des réactions émotions exacerbées, sentiment de déjà-vu,


expérience mystique, hallucinations, et même,
cerveau était affaire de localisation précise,
alors que ce qui intéresse surtout les
apparemment, des réminiscences de scènes neuroscientifiques d’aujourd’hui sont les
inattendues : fous réellement vécues, ce qui va à l’encontre du
modèle constructiviste de la mémoire suivant
réseaux de communication, innombrables et
polyvalents, au sein même du cerveau.

rires, sentiment lequel nous ne faisons que reconstruire et


réécrire sans cesse nos souvenirs à défaut de
nous les remémorer directement.
de déjà-vu, La silhouette de l’homoncule À lire
hallucinations… » Les plus célèbres de ses explorations sont celles
du cortex moteur, et du cortex somesthétique
(là où nous analysons les informations
Jean-Pierre Ternaux, François
Clarac. Du neurone aux
neurosciences cognitives.
parvenant dans notre corps). Les récepteurs Fondements, histoire et enjeux des
sensoriels sont inégalement répartis dans recherches sur le cerveau. Maison
notre organisme : ceux de notre bouche ou de des Sciences de l’Homme, 2015.
nos doigts sont ainsi beaucoup plus nombreux Patrick Davous. Le Nouveau
que ceux de notre appareil génital par exemple. totem. Petites chroniques du
Si nous reproduisons un être humain cerveau. Seuil, 2011.
proportionnellement à ses récepteurs, nous
obtenons un être difforme, l’homoncule de

42 L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016


1930, HARVARD

LE COMPORTEMENTALISME
radical
Le hasard des essais-erreurs
Avec le comportementalisme, ou béhaviorisme
en bon français, Watson (voir p. 36) a lancé un
cadre théorique et expérimental fructueux.
Plusieurs chercheurs vont s’engouffrer dans la
brèche en ne s’intéressant plus seulement au
conditionnement répondant (où un sujet réagit
à des stimuli reçus), mais au conditionnement
opérant (où le sujet agit, les conséquences l’inci-
tant à reproduire ou inhiber son comporte-
ment). Voyons d’abord Edward Thorndike
(1874-1949) qui se considère comme un psycho-
logue de l’apprentissage plus que comme un
comportementaliste. Sa thèse de 1898 traitait
déjà de l’apprentissage par essais et erreurs chez Burrhus Frederic Skinner

DR
les animaux. Faute de sujets humains, il fait
évoluer des chats dans une boîte et des poussins installés en avant d’un missile, capables de le
dans un labyrinthe. Comme il l’explique dans
L’Intelligence animale (1911), tout chat enfermé
guider vers une cible ennemie après un appren-
tissage basé sur le conditionnement opérant…
« Skinner
dans une boîte en laboratoire produit des gestes
au hasard jusqu’à ce qu’il ouvre fortuitement la
porte ou décroche de la nourriture, ce qui aug-
Par-delà la liberté…
Skinner ambitionne non plus seulement
ambitionne
mente la probabilité de voir ce comportement
se répéter de plus en plus vite dans le même
d’observer le comportement, mais de le pré-
dire. Comme Watson, il se mêle lui aussi
non plus
contexte. Cet apprentissage par association
produit une « loi de l’effet » : une connexion entre
un stimulus et une réponse se renforce à mesure
d’éducation : dans les années 1950, son travail
s’oriente ainsi sur des méthodes pédago-
giques, avec des machines à apprendre déli-
seulement
qu’elle produit des conséquences favorables. Le
même principe est à l’œuvre chez l’humain qui,
vrant les réponses au fur et à mesure au lieu
d’attendre la fin de l’exercice pour une correc- d’observer le
en tant qu’espèce plus évoluée, peut forger bien
davantage de connexions…
tion globale. Dans son roman Walden two
(1948), il décrit une société idéale régie par le
conditionnement. Dans Par-delà la liberté et
comportement,
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

S-O-R-C, c’est pas sorcier


Burrhus Frederic Skinner (1904-1990), compor-
la dignité (1971), il se prononce encore pour
une société de contrôle. De telles facéties lui mais de
le prédire. »
tementaliste radical entre les radicaux, modé- valent une réputation d’excentrique. Il rira
lise ce mécanisme avec son schéma S – O – R jaune quand le linguiste Noam Chomsky
– C, soit Stimulus – Organisme – Réponse – (1928-) lui volera dans les plumes en affirmant
Conséquence, ou renforcement. Comme avec que l’acquisition du langage ne peut être une
Thorndike, le plaisir ou déplaisir reçu suite à un simple histoire de renforcement. Edward
comportement augmente ou diminue la proba- Tolman (1886-1959), formé à la Gestalt en
bilité de le voir se répéter. En 1930, il inaugure Allemagne par Koffka (voir p. 34), avec son
ses chambres opérantes (ou « boîtes de comportementalisme cognitif, effectue un
Skinner ») : le rat doit y presser un levier pour premier pas vers la psychologie cognitive (voir
obtenir de la nourriture, un pigeon doit action- p. 59) en postulant des variables intermé-
ner des disques pour faire varier le rythme de diaires entre les stimuli et les réponses. Le
distribution des graines… Nos comportements, skinnerisme pur et dur s’éloigne…
sont sélectionnés par l’environnement et notre
action sur lui, mais dépendent aussi de facteurs
innés. Bien que Skinner ne croie pas au libre À lire
arbitre… Il préfère parler de renforcement Burrhus Skinner. Science et
positif ou négatif que de récompense ou puni- comportement humain (1953). In
tion. À la fin de la guerre, il imagine un procédé Press, 3e éd., 2011.
qui ne sera jamais appliqué : des pigeons

L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016 43


1934, MOSCOU

LA ZONE PROXIMALE
de développement
Le développement est une Le temps des néopiagétiens
co-construction Dans les années 1980, ce sont de nou-
En matière de psychologie du développe- velles méthodes d’analyse du comporte-
ment, Piaget domine le XX e siècle (voir ment des bébés qui vont remettre en
p. 39). On lui reproche cependant souvent question les stades piagétiens. Contre
de ne pas tenir suffisamment compte des toute attente, les nourrissons savent très
émotions de l’enfant, ni surtout de ses bien observer. Ils sont surpris par des
interactions avec autrui. Car l’enfant événements impossibles (un objet qui
n’est pas aussi égocentrique que le pos- disparaît ou reste suspendu en l’air),
tule Piaget : il est capable de s’adapter à savent évaluer de très petites quantités,
autrui, qu’il s’agisse d’un adulte ou d’un sont sensibles aux sons, aux émotions,
pair avec lequel il partage une activité. aux sourires. Ils parviennent, de manière
DR

Décédé précocement, découvert tardive- rudimentaire, à classer des objets et

« L’enfant
ment, trois décennies après sa mort, Lev connaissent la permanence de l’objet dès
Vygotski (1896-1934), de l’Institut de quatre mois. Professeur de psychologie
psychologie de Moscou, incarne mieux cognitive à l’université Carnegie-Mellon
bénéficie que quiconque le courant environnemen-
taliste de la psychologie du développe-
de Pittsburgh, Robert Siegler (1949- )
critique la notion de paliers linéaires et

d’une marge
ment. Dans Pensée et Langage (1934), qu’il cumulatifs, préférant parler de vagues
finit de dicter sur son lit d’hôpital où il va qui se chevauchent. Tout dépend de la
succomber à la tuberculose, il explique tâche considérée : plusieurs stratégies

de progression, que le développement n’est pas seulement


intellectuel, mais aussi linguistique,
peuvent coexister pour résoudre un pro-
blème, certaines acquisitions peuvent
social, culturel. Il ne recouvre pas seule- être perdues momentanément… Chaque
à condition ment ce qu’on sait faire seul, mais ce
qu’on peut faire lorsqu’on est accompa-
enfant va somme toute à son rythme,
suivant les domaines dans lesquels il se

qu’il soit gné. L’enfant bénéficie toujours d’une


marge de progression, à condition qu’il
soit accompagné hors de sa zone de
sent à l’aise, sa motivation, son intérêt
(certains exercices piagétiens sont mieux
réussis avec des bonbons qu’avec des
accompagné confort, dans une « zone proximale de
développement », par quelqu’un de plus
jetons…). Certains, comme les néopiagé-
tiens Juan Pascual-Leone et Robbie Case

hors de sa zone expérimenté. Le développement est une (1944-2000), de Toronto, tentent une
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

co-construction. synthèse entre Piaget et la psychologie


cognitive en conservant l’idée de stades
de confort par La biologie mène au social
Henri Wallon (1879-1962), lui aussi, insiste
mais passés au crible des capacités de
traitement de l’information.

quelqu’un de sur le caractère social des apprentissages.


Fondateur du Laboratoire de psychobiolo-
gie de l’enfant à Boulogne-Billancourt, il
Et puis, Piaget privilégiait une certaine
définition de l’intelligence, celles recou-
vrant les capacités logico-mathéma-
plus s’intéresse depuis toujours aux enfants
turbulents et dirige la consultation
tiques. Avec l’émergence de la théorie des
intelligences multiples, les cartes vont

expérimenté. » médico-pédagogique pour enfants anor-


maux à l’institut Marie-Lannelongue.
Marxiste militant, mais bien loin des
être entièrement redistribuées (voir
p. 87).

talents de vulgarisation de Piaget, il


estime dans Les Origines du caractère chez
l’enfant (1934) que nous sommes program- À lire
més biologiquement pour être sociaux, et Lev Vygotski. Pensée et Langage
que l’émotion est la voie royale vers autrui (1936). La Dispute, 3e éd., 2003.
(en gros, c’est tout ce qui n’intéresse pas Gérard Vergnaud. Lev Vygotski.
Piaget). Jacques Lacan (voir p. 47) va s’ins- Pédagogue et penseur de notre
pirer de certaines de ses conceptions en temps. Hachette, 2000.
théorisant le stade du miroir en 1936.

44 L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016


1935, NEW YORK

LE CONFORMISME au peigne fin


Le conformisme est un automatisme
Dans son Introduction à la psychologie sociale,
manuel de 1908, William McDougall (1871-1938)
présente une « psychologie hormique » étudiant
une dizaine d’instincts en rapport avec l’émo-
tion. Parmi eux, l’instinct parental, l’instinct de
reproduction ou encore… l’instinct grégaire.
Qui nous pousse à nous identifier à un groupe,
dévaloriser les autres, surévaluer le nôtre, (voir
p. 29), quitte à pécher par excès de confor-
misme. À Columbia, Muzafer Sherif (1906-1988)
mène en 1935 une expérimentation célèbre
révélant la tendance au conformisme. Dans une
pièce noire, un point lumineux semble se dépla-
cer tout seul (effet autocinétique). Le sujet doit
évaluer l’ampleur de ce mouvement. En groupe,
les individus finissent par suivre un consensus,
une norme collective, pour évaluer le déplace-
ment apparent de la lumière en mettant tout le
monde à peu près d’accord… alors que le point
n’a pas bougé.

Dénier ses propres perceptions

DR/Marie Dortier
Une quinzaine d’années plus tard, Solomon
Asch (1907-1996), ancien collaborateur de
Wolfgang Köhler (voir p. 34) et futur directeur
de thèse de Stanley Milgram (voir p. 72), mène
ses propres recherches. En 1955, il confirme que
la pression sociale est telle que par confor-
misme nous pouvons reléguer au second plan
non seulement nos opinions, mais nos percep-
peuvent être lourdes de conséquences histo-
riques : c’est la pensée de groupe qui aurait
empêché d’anticiper l’attaque de Pearl Harbor,
« C’est la pensée
tions mêmes. Dans une simple tâche de labora-
toire où chacun doit évaluer la longueur de
autorisé le fiasco de la baie des cochons à Cuba,
l’explosion de la navette Challenger ou la guerre
de groupe qui
plusieurs lignes, les trois quarts des sujets se
laissent influencer par les réponses grossière-
d’Irak…
aurait empêché
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

ment erronées émises par des complices de La menace du stéréotype


l’expérimentateur, tandis que seul un quart se
fie à leur opinion. Les premiers expriment des
Bien plus tard, en 1995, Claude Steele et Joshua
Aronson, des universités de Stanford et New
d’anticiper
justifications variables : ils se disent fatigués,
soucieux de s’intégrer ou, comme on le verra
chez Milgram, désireux de plaire à l’expérimen-
York, avancent le concept de « menace du sté-
réotype ». Nous ne nous conformons pas seule-
ment au groupe auquel nous estimons
l’attaque de
tateur. Les seconds ont douté mais ne veulent
rien céder à leur intégrité. Dans de telles situa-
appartenir, nous nous conformons aussi à un
stéréotype d’autrui envers ce groupe. Par Pearl Harbor… »
tions, le conformisme semble surtout de exemple, les femmes sont moins bonnes en
rigueur si au moins trois complices de l’expéri- mathématiques si on leur présente le test
mentateur sont d’accord entre eux. Il est encore comme habituellement moins bien réussi par
plus fort s’il y a unanimité, mais cède du terrain les femmes. Les Noirs aussi sont moins bien
lorsque des doutes sont exprimés au sein du notés à des examens, pas parce qu’ils sont
groupe et qu’il y a possibilité de donner les
réponses en privé. Ces résultats paraissent
noirs, mais parce qu’ils finissent par croire eux-
mêmes à des clichés tenaces. Selon un méca- À lire
tributaires de la culture, les Occidentaux se nisme de prophétie autoréalisatrice, nous Laurent Auzoult. Stanley
montrant globalement moins conformistes. avons tous tendance à nous conformer à ce qui Milgram à la rencontre de Solomon
Dans les années 1970, Irving Janis (1918-1990) est attendu de nous suivant notre genre, notre Asch. Influence sociale d’une source
montre à quel point la pensée de groupe peut âge, notre couleur de peau, notre maladie… d’autorité dans une tâche perceptive.
conduire à des prises de décision aberrantes, Cette forme de conformisme s’exerce à notre Omniscriptum, 2010.
que l’individu seul ne prendrait pas et qui propre détriment.

L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016 45


1935, LISBONNE

LOBOTOMIE,
IDÉE DE génie !
la main sur des cadavres ! Dans son véhicule
surnommé la lobotomobile, il sillonne l’Amé-
rique pour ces démonstrations. Au plus fort
de son activité, il pratique jusqu’à 20 loboto-
mies par jour, certaines sur des enfants de
quatre ans. À défaut d’anesthésie, il sonne ses
patients d’une décharge électrique, sur des
tables d’opération de fortune, sans précau-
tions d’hygiène. La mode est lancée : à la fin
des années 1940, près de 5 000 lobotomies
sont pratiquées chaque année aux États-Unis.
2008 Royal College of Psychiatrists

8 000 cas sont présentés en 1948 au premier


Congrès international de psychochirurgie, à
Lisbonne, sous l’égide de Moniz et Freeman.
On estime que plus de 50 000 malades seront
lobotomisés, dont près de 600 en France, pour
tout et n’importe quoi. La « bénéficiaire » la
plus célèbre est Rosemary Kennedy, sœur de
John, qui restera handicapée et internée pen-
dant soixante ans suite à une lobotomie pra-

« Rosemary Les singes en légumes


Becky et Lucy sont très agités. Après l’abla-
tion d’une petite partie du lobe préfrontal, il
tiquée dans l’espoir de lui élever le QI. Dans
une moindre mesure la lobotomie franchit les
frontières américaines jusqu’en France par
Kennedy, sœur n’y paraît plus. Les voilà calmés, mais pas
plus bêtes. Précision qui a son importance :
exemple, dans l’immédiat après-guerre, où
elle se voit testée sur des patients asociaux,

de John, restera Becky et Lucy sont des chimpanzés. John


Fulton (1899-1960) et Carlyle Jacobsen (1902-
1974), de l’université de Yale, présentent ces
homosexuels, ou trop portés sur l’onanisme.

La neuromodulation
handicapée et résultats lors du deuxième Congrès interna-
tional de neurologie à Londres, en 1935. Le
Les premiers neuroleptiques, dans les
années 1950, vont commencer à freiner son

internée suite à portugais Egas Moniz (1874-1955) est dans la


salle. Ancien ambassadeur et ministre des
expansion. Une commission d’enquête du
Congrès en 1977, au lieu de rendre un rapport
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

affaires étrangères, il a découvert l’artério- défavorable à la psychochirurgie, l’encourage


une lobotomie graphie cérébrale et un prix Nobel ne serait
pas pour lui déplaire. Le voilà qui rentre à
plutôt : elle semble avoir évolué.
La psychochirurgie est plutôt qualifiée

pratiquée dans
l’hôpital Santa-Marta de Lisbonne, et triture aujourd’hui de neuromodulation et oui, en
à s on t ou r de s lob e s pr é f r ont au x . effet, elle a évolué. Des interventions com-
Appartenant à des humains. Avec une lame, munes et humanisées consistent en l’implan-

l’espoir de lui le leucotome. Sur la vingtaine de patients


testés, explique-t-il à l’Académie de médecine
tation réversible d’une électrode pour
procéder à une stimulation cérébrale pro-
de Paris au printemps 1936, un tiers n’évolue fonde, qui supprime les tremblements du
élever le QI. » pas, un tiers va mieux, un tiers est guéri.
Cette découverte lui vaudra son prix Nobel,
syndrome parkinsonien et semble aussi
prometteuse pour éradiquer les troubles
en 1949. obsessionnels-compulsifs. La stimulation du
nerf vague par implantation d’électrodes a
États-Unis lobotomie fait ses preuves contre la dépression et l’épi-
En 1936, à Washington, c’est au tour de James lepsie. La stimulation transcrânienne
Watts et surtout de Walter Freeman de décou- magnétique répétée, ou rTMS, module l’acti-
À lire vrir la leucotomie, qu’ils vont se charger vité de certaines aires cérébrales, de façon
d’importer aux États-Unis. Freeman, c’est non invasive, et soulage la vie des patients
Marc Lévêque. Psychochirurgie.
avec un pic à glace qu’il va s’occuper de percer atteints de schizophrénie, de dépression
Springer, 2013.
le cortex orbitofrontal. Il n’est pas chirurgien s é v è r e e t d e d o u le u r s c h r o n iq u e s
mais psychiatre : qu’à cela ne tienne, il se fait notamment.

46 L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016


1936, PARIS

LE STADE DU MIROIR selon Lacan


Psychanalyse : la France renâcle qu’il estime édulcoré et trahi par ses
On a l’impression, dans la France du épigones. S’ef forçant de synthétiser
XXIe siècle qu’elle a toujours été là, et pour- psychanalyse, phénoménologie et plus
tant… La psychanalyse a eu bien du mal à tard structuralisme, Lacan estime que
pénétrer dans l’hexagone. Freud n’y est l’important en matière d’inconscient
traduit que dans les années 1920, et ce n’est pas la pulsion biologique mais le
sont d’abord les milieux littéraires et langage. L’inconscient est d ’ailleurs
artistiques qui s’intéressent à lui, notam- structuré comme un langage à partir du
ment par le surréalisme (qui l’accommode discours de l’autre, c’est-à-dire d’autrui
à sa propre sauce). Freud est officiellement mais aussi de l’environnement en géné-
r e pr é s e nt é e n Fr a nc e p a r Eu gé n ie ral, de la culture que nous acquérons par
Sokolnicka (1864-1934), influente à la NRF, le langage.
tandis que Marie Bonaparte (1882-1962) Début 1953, Lacan devient président de la
fonde la Société psychanalytique de Paris Société psychanalytique de Paris… d’où il
en 1926, puis la Revue française de psycha- démissionne six mois plus tard pour fon-
nalyse en 1927 (c’est elle qui paiera la ran- der la Société française de psychanalyse
çon permettant à son mentor de quitter avec Daniel Lagache, Françoise Dolto
l’Autriche en 1938). (voir p. 83) et Juliette Favez-Boutonier
Côté médecins les pionniers s’appellent (1903-1994). Dix ans plus tard, pour que
René Laforgue (1894-1962) ou Sacha la SFP puisse s’affilier à l’Association
Nacht (1901-1977), fondateur de l’Institut psychanalytique internationale, Lacan,
de psychanalyse. Puis Jacques Lacan avec ses théories mais aussi et surtout
Library Of Congress

(1901-1981). Élève de Clérambault (voir ses pratiques iconoclastes (dont ses


p. 24), il consacre sa thèse de médecine, fameuses séances courtes), est poussé
en 1932, à la psychose paranoïaque dans vers la sortie. Prenant ses cliques et ses
ses rapports avec la personnalité. Il théo- claques, il fonde en 1964 l’École française
rise ensuite, en 1936, le stade du miroir : de psychanalyse, future École freudienne
la reconnaissance de son reflet par l’en- de Paris.

« La fant, vers six mois, fonderait l’unicité du


corps et donc le sentiment d’identité. Sa
Ses séminaires passionnent les intellec-
tuels et journalistes quand bien même,
qualité de médecin à l’hôpital militaire du dans les années 1970, ils deviennent de
reconnaissance Val-de-Grâce pendant la Seconde Guerre
mondiale ne l’empêche pas de se montrer
plus en plus pointus, incluant notamment
des tentatives de modélisation mathéma-

de son reflet favorable à la psychanalyse profane,


c’est-à-dire exercée le cas échéant par des
tique de l’inconscient. Figure charisma-
tique, déroutante et anticonformiste au
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

analystes non-médecins. Y compris par possible, du moins pour les rangs des
par l’enfant, des psychologues pour les enfants et
adolescents, et pas pour les adultes (le
analystes, il dissout l’École freudienne
mais fonde l’École de la cause freudienne

vers six mois, débat divise alors for tement les


analystes).
juste avant sa mort. Ses successeurs ne
cesseront de se déchirer, suivant des
arguties parfois qui l’auraient sans doute
fonderait le Là quand controverses
Il at t aque p ou r t a nt la ps yc holog ie
profondément amusé. Tout comme il se
serait probablement régalé des querelles

sentiment lorsqu’elle se veut une science objective.


Sous sa houlette la psychanalyse va ainsi
éclipser la psychologie clinique telle que
d’exégèse ayant la prétention de décryp-
ter son œuvre volontiers obscure. Mais si
vous avez compris Lacan, c’est que vous
d’identité. » voulait la porter Daniel Lagache (1903-
1972) depuis la fin de la Seconde Guerre
ne l’avez pas lu.

mondiale, avec ses ambitions scienti-


fiques, et ses tests honnis par les laca-
niens. Il attaque aussi la psychanalyse À lire
lorsqu’elle se veut une thérapie. Selon sa Alain de Mijolla. La France et
formule célèbre, « la guérison vient de Freud. 2 tomes, PUF, 2012.
surcroît », comme l’écrivait Freud deux Élisabeth Roudinesco. Lacan, envers
ans avant sa mort. Il se veut d’ailleurs le et contre tout. Points Seuil, 2014.
véritable interprète du maître viennois,

L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016 47


1939, SAINT-ALBAN-SUR-LIMAGNOLE

AUX SOURCES
de la psychothérapie
institutionnelle
Jean Oury (1924-2014) devient interne à Saint-
Alban en 1947, cinq ans avant que Tosquelles en
soit le médecin-chef. La rencontre est cruciale,
là encore. Pour eux, ce n’est pas le patient qui
est malade, c’est l’institution elle-même. Oury
devient, lui, médecin-chef à Saumery, dans le
Loir-et-Cher, en 1949. En mars 1953, exaspéré
par six mois de supplications infructueuses
pour obtenir des travaux de réfection, il part
sur les routes avec les malades et une partie du
personnel soignant. Ils sont hébergés au petit
bonheur pendant deux semaines, tantôt à
l’hôtel, tantôt dans une maternité. Ils finissent
par trouver refuge à la clinique de La Borde, à
Cour-Cheverny, qui manque totalement de
DR

matériel pour les accueillir. Des bénévoles non-


La grande vadrouille
« Les malades
soignants viennent donner un coup de main.
Trente-trois malades mentaux quittant leur Oury va avoir les coudées franches pour appli-
clinique pour partir sur les routes, déambulant quer les principes de Tosquelles.

se trouvent avec leurs soignants au gré des hébergements


de fortune. Cette histoire vraie a quasiment La psychothérapie institutionnelle
acquis un statut de légende, et pourtant on Les malades se trouvent socialisés et valorisés
socialisés, imagine sans peine le scandale national qu’elle
causerait aujourd’hui.
en participant à la vie de l’établissement, à son
organisation culturelle et administrative

valorisés Tout commence en 1939, avec l’arrivée en


France de François Tosquelles (1912-1994),
psychiatre catalan et réfugié politique en vertu
même, grâce à un club constitué en association
de loi 1901. Il ne s’agit pas seulement d’occuper
les patients, mais de tout organiser pour que la
en participant d’une condamnation à mort par Franco. Il prend
ses quartiers à l’hôpital de Saint-Alban-sur-
journée entière leur soit source de profit. Plus
prosaïquement, il y a tout simplement trop de
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

à la vie de Limagnole, en Lozère, où il poursuit des expé-


rimentations déjà tentées en Catalogne, et qui
consistent à instituer une horizontalité des
malades pour pouvoir proposer une psychana-
lyse à tout le monde. Car Oury, qui restera en
analyse avec Lacan jusqu’à la mort de ce der-
l’établissement. » rapports entre soignants et soignés, à suppri-
mer le rapport paternaliste entre médecin et
nier, est imprégné par les théories psychanaly-
tiques. Il mise sur le transfert dissocié,
malade. C’est aussi l’époque où 40 000 à c’est-à-dire qu’un patient psychotique se sen-
50 000 malades meurent dans les institutions tant morcelé est censé opérer son transfert sur
psychiatriques de faim ou de maladie. Le coût plusieurs personnes à la fois, soignantes ou pas.
est terrible pour de nombreux psychiatres qui, Au fil du temps, la clinique va disposer d’une
à la Libération, entendent bouleverser les centaine de places et devenir une référence :
modes de prises en charge. elle devient le haut lieu de la psychothérapie
institutionnelle, un terme qui n’apparaît qu’en
Fanon et Oury 1952 et qui se veut synonyme de psychothéra-
À lire Le Martiniquais Frantz Fanon (1925-1961) pie sociale, de sociothérapie, de psychothérapie
François Tosquelles. devient médecin à Lyon où il commencera sa collective. Elle inspire les cliniques de
L’Enseignement de la folie (1992). carrière en soignant essentiellement des Freschines et la Chesnaie, également dans le
Dunod, 2014. patients algériens. La rencontre de Tosquelles Loir-et-Cher. Pilier de l’éducation spécialisée,
Jean Oury, Patrick Faugeras. sera décisive avant qu’il parte en Algérie exer- Fernand Deligny (1913-1996) y débarque avec
Préalable à toute clinique des cer à l’hôpital psychiatrique de Blida-Joinville les enfants dont il s’occupe, tandis que le philo-
psychoses. Erès, 2012. en 1953. Il deviendra un pourfendeur de la sophe Félix Guattari (1930-1992) s’y installe à
colonisation. demeure.

48 L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016


1941, LONDRES

LES GRANDES
CONTROVERSES
Hermine la pionnière par celle du langage, lui paraît un obstacle
Durant la première moitié du XX e siècle, au transfert. En revanche, cette ancienne
exercer la psychanalyste à Londres ne institutrice juge possible des applications
s’avère pas toujours de tout repos. Le neu- pédagogiques.
rologue gallois Ernest Jones (1879-1958) Analysée par Sandor Ferenczi à Budapest
rencontre Freud à Vienne en 1908, puis puis Karl Abraham à Berlin, Melanie Klein
fonde cinq ans plus tard une London (1882-1960) incarne les thèses opposées.
Psycho-Analytical Society qui volera en Installée à Londres à l’invitation d’Ernest
éclats, notamment minée par les dissen- Jones, elle assure, comme feue Hermine
sions avec les partisans de l’enfant ter- von Hug-Hellmuth, qu’une thérapie psy-
rible Jung. Elle renaît de ses cendres en chanalytique peut se faire grâce au jeu.
1919 sous le nom de British Psycho- C’est lui qui peut révéler l’inconscient
Analytical Society, avec une vingtaine de sans recourir au langage, et constituer
membres dont six femmes. Et plus tard ? l’équivalent de la méthode des associa-
On ne sait trop si l’anecdote est vraie, tions libres (La Psychanalyse des enfants,
mais durant la Seconde Guerre mondiale 1932). Quant au transfert, il est possible
les débats à la Société britannique de psy- grâce à une structuration psychique beau-
chanalyse étaient si houleux qu’il leur coup plus précoce que le postulent les
arrivait de couvrir le bruit des sirènes Freud père et fille : selon elle, le complexe
d’alarme. C’est dire. Sur quoi s’écharpe-t- d’Œdipe (voir p. 28) s’installe dès la pre-

DR
on ? Sur la psychanalyse de l’enfant. mière année de vie à travers des phases Melanie Klein
La pionnière en la matière fut la Viennoise dite schizoparanoïde et dépressive, tra-
Hermine von Hug-Hellmuth (1871-1924).
En 1913, elle préconise des entretiens en
face à face, des jeux et des dessins pour
hissant des sentiments aussi violents
qu’ambivalents envers la mère. Chez le
nourrisson même, pulsion de vie et pul-
« Selon la
analyser les enfants, en impliquant les
parents. En 1919, elle fait connaître un
sion de mort sont en lutte incessante.
légende,
Journal d’une petite fille qu’elle explique
avoir déniché et qui confirme les vues de
Freud, ravi. Hélas ! c’est un faux. Et la
Les trois groupes
Quand Anna Freud se réfugie à Londres en
1938, les débats ne sont plus seulement
les débats
malheureuse clinicienne finira étranglée
par son neveu, qu’elle décrivait guéri par
épistolaires. Ils gagnent en intensité pen-
dant la Seconde Guerre mondiale, au point étaient si
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

houleux qu’il
la psychanalyse. que la British Psycho-Analytical Society se
répartit finalement en trois groupes : le
Freud vs. Klein groupe A réunit les Kleiniens, le groupe B,
Même s’il mettra de l’eau dans son vin,
Freud considère que l’éducation à la psy-
les Anna Freudiens, tandis que les plus
prudents forment le Middle group, le plus leur arrivait
chanalyse, et notamment à la sexualité, nombreux, qui sera renommé le « groupe
contribue au développement sain d’un
enfant. Mais il écrit peu sur le sujet. Sa
des Indépendants », et où se trouve notam-
ment Winnicott (voir p. 57). C’est dans ces
de couvrir
fille Anna (1895-1982), analysée par son
père entre 1918 et 1922, est sur tout
rangs réputés plus neutres que seront de
préférence choisis les superviseurs des le bruit
connue pour ses travaux sur les méca- nouveaux analystes.
nismes de défense, comme le refoulement
ou la sublimation, qui visent à lutter
des sirènes
À lire
contre l’angoisse générée par les conflits
entre le Moi et le Surmoi (Le Moi et les
Mécanismes de défense, 1936). Mais elle
Claudine et Pierre Geissman. d’alarme. »
Histoire de la psychanalyse de
entreprend d’analyser les enfants de l’enfant. Bayard, 2004.
parents déjà intéressés par la psychana- Pearl King et Ricardo Steiner. The
lyse. Or, dès les années 1920, elle conteste Freud-Klein Controversies.
la per t inence de l ’a na ly se pour les 1941-1945. Routledge, 1992 (2e éd).
enfants : leur immaturité, à commencer

L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016 49


1942, ORONO

DANS LA JUNGLE
des gènes
Les souris consanguines pas de correspondance terme à terme entre
En 1942, John Paul Scott (1909-2000), de un gène et un comportement, ni, sauf
l’université du Maine, présente ses travaux exception, une maladie mentale. L’autisme
sur l’agressivité chez les souris consan- et la schizophrénie se développent proba-
guines. Il travaillera ensuite avec des blement suite à une vulnérabilité génétique,
chiens, mais l’idée est d’essayer de cerner mais ce sont des constellations de gènes qui
les parts respectives de l’hérédité et de sont impliquées, en perpétuelle interaction.
l’environnement dans l’expression d’un Et cela ne semble pas suffire à expliquer les
comportement. En langage d’aujourd’hui, maladies : une part environnementale reste
Library Of Congess/Marie Dortier

dans quelle mesure notre carte d’identité à prendre en considération.


génétique (génotype) influe-t-elle sur notre
phénotype (les produits observables de Génétique
l’expression des gènes, comportements et environnement inextricables
compris) ? Plus récemment, la génétique Elles ont pu laisser croire, dans les années
moléculaire explore les liens entre certains 1960, qu’un chromosome Y surnuméraire
comportements et les versions de certains pourrait être à l’origine de la criminalité.
gènes. Les souris constituent toujours des C’est évidemment faux. De même, il n’y a
cobayes de choix puisqu’on peut désactiver pas de « gène de l’intelligence ». Pour autant,
sur elles le gène qui nous intéresse. Il est parmi toutes les fonctions psychologiques,
« Génétique et également possible d’étudier des transgé-
niques auxquelles on inocule une maladie
c’est elle (du moins si l’on considère qu’elle
puisse se résumer au facteur g, voir p. 87)

milieu s’avèrent ou un tempérament, par exemple l’agressi-


vité excessive.
D’autres méthodes se sont imposées,
qui semble la plus influencée par notre
patrimoine génétique. Son héritabilité est
fréquemment évoluée à 50 % environ. Ceci
en interaction, basées, chez l’être humain, non pas sur des
expériences de laboratoire, fort heureuse-
dit, seul 1 % des variations d’intelligence
entre individus est explicable par les don-

pas en ment, mais sur l’observation de situations


naturelles. Par exemple, les cas fournis par
les adoptions. Les enfants adoptés res-
nées actuelles : une multitude de gènes
interviendraient, mais avec une influence
individuelle extrêmement réduite. La part
compétition : semblent-ils davantage à leur famille biolo-
gique qu’à leur famille d’adoption ? La
génétique diminuerait après l’adolescence,
sous l’influence du milieu. Génétique et

ils covarient. » réponse est oui. Ou encore l’étude de


jumeaux, qui partagent la totalité de leurs
milieu s’avèrent là aussi en interaction, pas
en compétition : ils covarient. Et de même
Ce document est la propriété exclusive de Stella Azevedo (stellazevedo@gmail.com) - 12-04-2017

gènes alors que des faux jumeaux ou des que les gènes peuvent agir bien après la
frères et sœurs lambda n’en ont que la moi- naissance, l’environnement peut agir avant,
tié en commun. Il en ressort notamment un qu’il s’agisse de toxiques ou d’effets du
paradoxe fameux selon lequel des vrais stress maternel par exemple. L’épigénétique
jumeaux se ressemblent d’autant plus qu’ils étudie les différentes expressions des gènes
ont été élevés séparément. suivant l’environnement.
Ajoutons que les gènes donnent le mode
L’héritabilité d’emploi pour la fabrication de nos pro-
Autre domaine, la psychopathologie : une téines, elles-mêmes à la base de nos cellules.
personne sur 100 est schizophrène. Elle Certains ne s’expriment qu’à des moments
présente en moyenne 15 à 20 % de risques particuliers de l’existence, pendant l’ado-
À lire de développer la maladie si un autre lescence par exemple. Ils n’agissent pas de
Robert Plomin, John Defries, membre de la fratrie en est déjà atteint. Le façon aveugle mais en interaction avec
Michael Rutter, Gerard McClearn. risque grimpe à 50 % environ si leur jumeau d’autres, avec parfois des effets différents
Des gènes au comportement. est frappé. On dit que l’héritabilité pour la selon qu’ils sont transmis par le père ou la
Introduction à la génétique schizophrénie est alors de 50 % : attention, mère… Un gène peut coder des protéines
comportementale. De Boeck, 1998. l’héritabilité désigne une tendance générale intervenant dans différents phénotypes, et
Pierre Roubertoux. Existe-t-il des observée sur une population statistique, un phénotype peut résulter de plusieurs
gènes du comportement ? Odile mais ne signifie pas qu’un sujet donné a gènes. Bref, attention : en génétique, toute
Jacob, 2004. 48 % de risques de devenir schizophrène simplification est abusive ! Soit dit en
dans de telles conditions. Il n’existe donc simplifiant…

50 L’HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE EN 100 DATES | HORS-SÉRIE N° 5 | NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2016


1943, BALTIMORE

L’AUTISME,
un trouble à part entière
Bien plus qu’un symptôme part environnementale qui reste plus précisé-
C’est Eugen Bleuler qui, en 1908, tout en inven- ment à cerner : rôle des pesticides, de l’alimen-
tant le terme de schizophrénie, forge celui tation, complications à la naissance ? Chaque
d’autisme (du grec autos, soi-même) pour en cas d’autisme serait différent. Mais les mères
qualifier un symptôme (voir p. 33). Le repli sur sont innocentées.
soi représenterait un effet collatéral de la schi-
zophrénie, un des symptômes secondaires L’explosion de l’autisme
résultant de la désorganisation de la pensée. Il La triade a été revue comme une dyade autis-
faut attendre 1943 et les observations du pédo- tique, en 2013, par le DSM-5 (voir p. 101), avec
psychiatre Leo Kanner (1894-1981), à l’univer- troubles relationnels et communicationnels
sité Johns Hopkins, pour que l’autisme soit fondus en une seule unité. Le même DSM ne
considéré comme une maladie en soi. D’après parle plus de troubles envahissants du dévelop-
onze cas d’enfants, Kanner décrit une triade pement distincts mais de troubles du spectre
autistique avec une altération des interactions autistique, pour mieux rendre compte de l’im-
sociales, une altération de la communication, pressionnante variété des profils. Les diagnos-

Saskia Massink/Istock
et le caractère restreint, répétitif et stéréotypé tics ont été multipliés par 20 au tournant du
des comportements, intérêts et activités. Il siècle : 1 % de la population serait concerné. Les
s’agirait d’un trouble peut-être congénital, en personnes atteintes sont-elles mieux repérées
tout cas déclenché ou accompagné par une ou réellement plus nombreuses ? On observe
« mère frigidaire ». Kanner se mordra les doigts en tout cas un retard mental dans la moitié des
d’avoir incriminé les parents, mais trop tard… cas, et de l’épilepsie, de l’anxiété, de l’hyperac-
L’année suivante, le pédiatre autrichien
Hans Asperger (1906-1980) repère un syn-
drome qui portera son nom. Il décrit cette
tivité dans un tiers d’entre eux.