Vous êtes sur la page 1sur 24

GUITOUNE partant, NAÂMANI trop cher

MELLAL VA LIBÉRER

BELKALEM !

partant, NAÂMANI trop cher MELLAL VA LIBÉRER BELKALEM ! Il le fait attendre KSK veut-il VRAIMENT
Il le fait attendre KSK veut-il
Il le fait
attendre
KSK veut-il
VRAIMENT GARDER
VRAIMENT
GARDER

«Naâmani a demandé l'impossible»

«Guitoune ne sera pas repêché»

«JE PAIERAI LES 2 MILLIARDS DE LA LIBÉRATION D'EL-MOUEDEN DEMAIN»

www.competition.dz LUNDI 18 JUIN 2018 30 DA N°5389 ISSN 1111

LUNDI 18 JUIN 2018 30 DA N°5389 ISSN 1111 QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT Un membre du

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

Un membre du BF l'a officiellement contacté VAHID, LA FAF PASSE À L'ACTION Halilhodzic favorable
Un membre du BF l'a officiellement contacté
VAHID,
LA FAF
PASSE
À L'ACTION
Halilhodzic favorable à un retour
Un RDV sera fixé
prochainement pour négocier
Sa candidature au
bureau exécutif de
la LFP a été rejetée
BAGHDADI
ACCUSE ZETCHI
«IL A PEUR DE MOI»
KARAOUI ? Une pépite de l'ASMO dans le viseur Casoni veut clore le mercato avant
KARAOUI ?
Une pépite de l'ASMO
dans le viseur
Casoni veut clore le
mercato avant le stage
REPRISE HIER
AVEC TOUTES
LES RECRUES
FROGER en
superviseur
NADJI
RASSURE LES
BELOUIZDADIS
Vers une paire
centrale
Abdat-Berchiche
«Je n'ai aucun
problème physique»
Berchiche
BOULEKHOUA :
«Laïb m'a
appelé»
«AU CHABAB POUR
ME RELANCER»

www.competition.dz

Lundi 18 juin 2018

www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 Entretien réalisé par SMAÏL M. A. Nacereddine Baghdadi faisait partie des

Entretien réalisé par

SMAÏL M. A.

Nacereddine Baghdadi faisait partie des postulants pour une place dans le bureau exécutif de la LFP, il a vu son dossier reje- té. Dans cette interview il revient sur cette décision de la commis- sion de Lafri, il tire sur lui et sur Zetchi.

Votre candidature comme membre du Bureau de la LFP a été rejetée, expliquez-nous dans quelles circonstances vous avez déposé votre candidature, avez-vous ciblé le bureau ou la présidence ? Je me suis présenté le dernier jour de la période des dépôts. J'ai trouvé monsieur Lafri, le prési- dent de la commission électorale avec 2 juristes. Je lui ai dit : "Je suis venu servir la LFP pas pour me servir, j'ai 2 dossiers, l'un pour la présidence et l'autre pour le bureau, lequel vous me conseillez que je dépose ?" Il m'a dit : "Vous êtes un acteur du foot- ball, optez pour le bureau." J'ai déposé, j'ai même eu le récépissé, aucune pièce ne manquait.

Jusque-là tout était normal… Oui, mais 2 jours plus tard, Lafri m'a appelé et m'informa qu'il a rencontré une petite diffi- culté, relative à l'absence d'une attestation de travail en français, j'avais déposé le diplôme et l'at- testation en espagnol, je me suis plié, le lendemain, il s'est déplacé jusqu'à chez moi, je lui ai remis la piece manquante, je lui ai dit au passage d'éviter de se plier aux

pressions, il m'a rassuré, il m'a dit mabrouk, mais il faut faire un recours.

Chose que vous avez faite… Non, il m'a dit qu'il va s'en charger, j'étais étonné d'ailleurs car c'est à moi de signer, après 2 jours je me suis déplacé au siège de la LFP et là on m'informe qu'il manquait le 21/1 (h) document attestant mon exercice pendant 3 ans de suite dans le mouvement associatif, cela m'a étonné, car je suis nouveau actionnaire à l'USMH, je suis commissaire au match depuis 2011 sans interrup- tion, ils ont reconnu que cela était suffisant, et largement, j'ai alors contacté Lafri, je lui ai dit qu'il était en train de changer de visa- ge, il m'a demandé des ordres de mission pour prouver mes dires, j'ai refusé , car il peut lui-même les avoir au niveau du secréta- riat, ils ont confirmé par la suite tout cela et même que mon argent y était encore mais je ne l'ai toujours pas perçu.

Et ensuite ? Quelque temps après on m'a appelé pour me dire que le dos- sier est retenu, je croyais que tout est rentré dans l'ordre d'autant plus que mercredi soir je reçois un appel de la juriste, qui me confirme que tout est OK, mais jeudi un revirement de situation spectaculaire a eu lieu, un coup de fil de Zetchi à une certaine Kahina lui demandant de chan- ger le PV a tout chamboulé.

Le nouveau PV comporte quoi ? Ils m'enlèvent tout simple- ment du PV ! C'est grave ce qu'a

2

À LA UNE

ment du PV ! C'est grave ce qu'a 2 À LA UNE  Bensebaïni attendu le



Bensebaïni attendu le 2 juillet à Rennes pour la reprise

Après six semaines de repos, les Rouge et Noir de Rennes retrouveront leur vestiaire le lundi 2 juillet. Après deux jours de remise en route et de tests physiques, ils s'envoleront pour l'Autriche et un stage de dix jours où deux rencontres amicales sont programmées face au club de la ville hôte, le SV Rapid Lienz (5e division autrichienne), et le Red Bull Salzburg, demi-finaliste de l'Europa League la saison dernière. Une semaine plus tard, c'est contre le RSC Anderlecht qu'ils se mesureront, troisième du championnat belge et qualifié également pour l'Europa League. Le défenseur international algérien Ramy Bensebaïni auteur d'une saison encourageante avec Rennes devrait poursuivre l'aventure avec le club breton surtout que l'équipe jouera l'Europa League cette saison.



Abdellaoui affrontera Lyon en amical le 13 juillet

Le défenseur international algérien Ayoub Abdellaoui qui a

rejoint cet été Le FC Sion a débuté la préparation d'intersaison avec son équipe depuis quelques jours. Le

FC Sion

match amical le 13

juillet

19h00 contre L'Olympique Lyonnais. Ce match, le tout premier de la pré-saison des Lyonnais, viendra surtout clore le stage d'une semaine à Saillon, petite commune du canton du Valais, perchée dans les Alpes suisses.

a conclu un

à Savièse à

Sa candidature au bureau exécutif de la LFP a été rejetée

BAGHDADI :

«ZETCHI

a peur de moi»

«Lorsque moi je servais le football pendant la décennie noire, lui il mangeait le chocolat en Suisse»

pu faire Lafri, il prétend être un hadj alors qu'il n'est qu'un men- teur qui reçoit des ordres, s'il avait une dignité il démissionne- rait.

Vous le tenez pour responsable… Lui et Zetchi, je dis d'ailleurs à ce dernier : moi je suis plus grand que toi, je ne te reconnais pas en tant que président de FAF, si on était dans une Algérie libre tu ne serais pas président de la fédéra- tion, non seulement tu as été imposé, en plus ton BF ne répond pas aux normes, les 5 ans d'éligibilité ont été complète- ment ignorés, à l'image de Gasmi, Meddane, etc. pour moi Zetchi ne peut pas être à la hau- teur de cette responsabilité, il en est loin, Raouraoua a mis la barre tellement haut !

Vousêtes sûr de la validité de votre candidature, vous pouvez recourir aux tribunaux pour recouvrer vos droits, allez-vous le faire ? Oui, elle est valide, mais l'ap- pel d'en haut a changé la donne, ils ont peur de moi, avec moi il n'y aura plus de magouilles, j'irai très loin, j'irai voir le TAS, je ne suis pas Kerbadj qui a été mépri- sé, je suis prêt à débattre en direct devant 40 millions d'Algériens avec Zetchi les gens vont voir mon parcours et le sien, je ne peux pas dire que c'est une hogra car il ne peut pas me mépriser, car moi quand j'ai géré le football lors de la décennie noire, lui il mangeait le chocolat en Suisse.

Je

déposerai

un recours

au TAS

Lafri est un menteur, s'il avait une dignité il démis- sionnerait

Zetchi avait laissé entendre

qu'il allait bosser avec des gens proches de lui et qui sont prêts à collaborer avec lui, il ne vous considère apparemment pas parmi ces personnes… Vous savez, si Baâmor était courageux il dévoilerait le dos- sier de Zetchi, ce dernier ne reste- ra pas une minute de plus, il y a un sérieux abus de pouvoir, la commission de l'éthique que gère Zouaoui m'a convoqué, ils veulent m'intimider, je dis à ce monsieur est-ce que s'il se per- mettrait de telles intimidations lorsqu'il était dans les tribunaux, il n'a rien à faire avec le domaine du sport.

On laisse entendre que la FAF a tranché pour El-Morro et qu'il sera probablement l'heureux élu, qu'en dites-vous ? Ça ne m'intéresse pas, en tout cas ils ne sont pas habilités à par- ler de moralité, je les dérange, d'ailleurs un des membres du BF qui s dit homme fort ferait mieux de se taire au risque d'avoir à faire à moi, s'il ne se tait pas je dévoilerai un chèque impayé qui est en ma possession, il se recon- naîtra.

Peut-on dire que les gens retenus sont des leurs et qu'ils ne les menacent pas… Ils sont tous parrainés, des gens prêts à lever la main et la baisser et répondre aux ordres, avec moi ça aurait été le contrai- re, je continue toutefois à être l'éternel opposant de Zetchi, son ombre, dans un pays qui se res- pecte, une AG doit être provo- quée pour te retirer la confiance. S. M. A.

rencontre contre la sélection algé- rienne est décisif pour la suite de la compétition surtout lorsqu'on sait qu'ils ont perdu leur première ren- contre disputée à Cotonou contre le Bénin sur le score de 1 à 0 alors que l'Algérie avait battu le Togo 1 à 0 à Blida dans le cadre du premier match des éliminatoires de la CAN-

2019 du groupe D.

K. H.

JM Tarragone 2018

Départ ce mercredi de la sélection algérienne

La sélection algérienne U18 partira ce mercredi à Tarragone en Espagne pour participer aux Jeux Méditerranéens de Tarragone du 22 juin au 1er juillet. La sélection nationale est en stage bloqué au Centre technique national de Sidi Moussa depuis le 7 juin der- nier. La sélection algérienne dirigée par le duo Seba -Achiou encadré par le DEN Boualem Charef ambitionne d'al- ler le plus loin possible dans cette compétition.

K. H.

Programme des rencontres

Vendredi 22 juin : Algérie-Espagne Mardi 26 juin : Algérie-Macédoine

Prochain adversaire des Verts dans les éliminatoires de la CAN 2019

La Gambie toujours sans entraîneur

La sélection gambienne est sans entraîneur depuis la nomina- tion de Sang Ndong nouveau direc- teur technique de la Fédération gam- bienne de football au mois de février dernier. Les Scorpions sont à la recherche d'un sélectionneur alors que la seconde journée des élimina- toires de la Coupe d'Afrique des Nations-2019 approche à grands pas. Le ministère de la Jeunesse et des

Sports, le Conseil national des sports et la Fédération gambienne de foot- ball sont en train de coordonner leurs actions dans le but de recruter rapidement un entraîneur afin de préparer le RDV du mois de sep- tembre où la Gambie devra affron- ter l'Algérie à Banjul pour le compte de la deuxième journée des élimina- toires de la CAN- 2019. Les Gambiens sont conscients que leur

www.competition.dz

Lundi 18 juin 2018

À LA UNE

3

www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 À LA UNE 3 Un membre du BF l'a contacté LA
Un membre du BF l'a contacté LA FAF PASSE À L'ACTION POUR RAMENER HALILHODZIC

Un membre du BF l'a contacté

LA FAF PASSE

À L'ACTION

POUR RAMENER

HALILHODZIC

Le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est une semaine décisive qui attend le président Kheireddine Zetchi et toute son équipe.

PAR ASMA H. A.

Ce jeudi 21 juin se tiendra l'assemblée généra- le élective de la Ligue de football professionnel, suite à laquelle on connaîtra le successeur de Mahfoud Kerbadj à la tête de cette institution. Trois jours plus tard, c'est-à-dire le dimanche 24 juin, se tien- dra la réunion mensuelle du Bureau fédéral de la Fédération algérienne de football. Sauf que ce BF n'aura pas du tout le carac- tère d'une réunion ordinai- re, puisque comme l'a déclaré à plusieurs reprises l'ancien boss du PAC, parmi les points à l'ordre du jour de ce BF, l'avenir du sélectionneur national, Rabah Madjer, et son staff technique. Il est clair, et comme précisé à plusieurs reprises dans ces mêmes colonnes, que la décision de limoger l'ancienne star du FC Porto a déjà été prise par le président de la FAF, mais ce dernier veut que celle-ci soit entérinée par tous ses collaborateurs. Une décision qu’il veut

donc collective et non indi- viduelle. Aussi, et comme déjà annoncé au cours de ces derniers jours, les membres du BF souhaitent eux aussi et à l'unanimité le départ de Rabah Madjer de la tête du staff tech- nique des Verts. Un limo- geage qui coûtera à la FAF deux mois de salaires à l'entraîneur national et aux membres du staff tech- nique.

Un 2 e contact aura lieu pour discuter du volet financier Du coup et vu que la déci- sion est déjà prise, et vou- lant clore le plus vite pos- sible le dossier du futur entraîneur national afin de lui permettre de disposer d'un maximum de temps avant le match face à la Gambie au mois de sep- tembre prochain à Banjul comptant pour la deuxiè- me journée des élimina- toires de la CAN 2019 pré- vue au Cameroun le mois de juin prochain, Zetchi dispose d'une short-list dont la priorité va vers le Bosnien Vahid Halilhodzic,

comme le souhaitent les supporters de l'EN. La semaine dernière, lors d'un entretien que nous a accor- dé Halilhodzic, ce dernier nous a fait savoir qu'il était en vacances et que pour l'instant il n'a eu aucun contact officiel avec la FAF. Mais depuis, les choses semblent avoir bien avan- cé, car d'après une source proche de l'ancien entraî- neur du Japon limogé quelques jours seulement avant le début du Mondial russe de son poste, on croit savoir qu'un membre du Bureau fédéral délégué par le président de la FAF a contacté officiellement Vahid. Les deux hommes ont donc discuté briève- ment, et toujours d'après la même source, Vahid semble intéressé par l'idée de revenir en Algérie.

Il a fait savoir qu'il serait prêt à revenir Un premier contact a donc eu lieu au cours de ces der- niers jours, mais il est prévu que la Fédération algérienne de football recontacte le Bosnien pour

Abeid

dans le viseur de Trabzonspor

Malgré une saison com- pliquée avec Dijon où il a contracté une blessure grave au niveau de l'épaule qui a nécessité une intervention chirurgi- cale au mois de mars passé, le milieu de terrain international algérien Mehdi Abeid intéresse sérieusement le club turc de Trabzonspor, selon les médias turcs qui rappor- tent que le coordinateur du club travaille sur le dossier Abeid depuis plu- sieurs jours dans le but de le transférer cet été en Turquie. Complètement rétabli de sa blessure, Abeid a entamé l'entraîne- ment individuel depuis plusieurs jours afin d'être prêt pour bien attaquer la préparation d'inter- sai- son. Pour rappel, Abeid dont le contrat avec Dijon expirera en juin 2019 devra négocier sa libéra- tion pour rejoindre Tabzonspor. K. H.

discuter un peu plus lon- guement en évoquant entre autres le volet financier. Même si Halilhodzic a clai- rement affiché que ce n'est pas l'argent qui motivera son futur choix, il n'en demeure pas moins que la FAF devra faire un effort sur ce plan. Halilhodzic qui percevait près de 60.000 euros lorsqu'il était à la tête des Verts et qui est passé à près de 180.000 euros au Japon, devrait faire des concessions, mais Kheireddine Zetchi et son équipe devront eux aussi casser leur tirelire et offrir plus que les 60.000 euros qu'il percevait à l'époque. Le président de la Fédération algérienne de football qui se trouvait en Russie est reparti en France pour 48 heures. Il sera de retour cette fin de semaine. L'AGE de la LFP, le sort de Rabah Madjer et l'identité du futur sélectionneur, tels seront donc les dossiers chauds qui attendent le boss de la FAF ces jours-ci. A. H. A.

K. H.
K. H.

PRESSENTI POUR ENTRAÎNER CHELSEA

Sarri cible déjà Ghoulam

L'ex-coach de Naples, Maurizio Sarri, pourrait succéder à son compa- triote Antonio Conte à Chelsea. C'est ce que rapporte la presse anglaise ces derniers jours. Sarri attend que les choses s'officialisent pour arrêter son plan de travail afin de se projeter sur l'avenir. Selon des informations fiables, Sarri a coché une liste de plu- sieurs joueurs susceptibles de ren- forcer l'effectif des Blues la saison prochaine si, évidemment, il dirige les Blues. Si Antonio Conte est tou- jours sous contrat avec les Blues, les dirigeants londo- niens cherchent un nou- veau technicien depuis plusieurs semaines et alors que la piste

menant à Maurizio Sarri avait pris du plomb dans l'aile, elle est redevenue la priorité de Chelsea. Néanmoins, même si Carlo Ancelotti a été nommé entraîneur de Naples, Maurizio Sarri est toujours sous contrat avec les Partenopei. Chelsea va donc devoir trouver un accord avec Naples s'il souhaite avoir Maurizio Sarri sur son banc la saison prochaine. Selon The Independent, Sarri a parlé à un certain nombre de joueurs de Napoli suscep- tibles de le suivre au club de l'ouest de Londres. Le laté- ral gauche algé- rien Fawzi

de Londres. Le laté- ral gauche algé- rien Fawzi Ghoulam fait partie de cette liste surtout

Ghoulam fait partie de cette liste surtout lorsqu'on sait les qualités de ce joueur et son gros potentiel. Il est vrai que l'ex-joueur de Saint- Etienne est resté loin des terrains pendant plusieurs mois à cause d'une méchante blessure est actuellement complètement guéri. Il ne dira certainement pas non à une aventure en Premier League ; cependant, la direction de Chelsea devra négocier sa lettre de libération qui pourrait avoisiner les 38 millions de livres. Pour rappel, le défenseur international algérien avait prolongé son contrat avec Naples au mois de décembre dernier jusqu'en 2022.

Emery voudrait Brahimi à Arsenal

dernier jusqu'en 2022. Emery voudrait Brahimi à Arsenal Le milieu de terrain offensif du FC Porto,

Le milieu de terrain offensif du FC Porto, Yacine Brahimi, a de fortes

chances de quitter le Portugal cet été.

A en croire des informations fiables

proches de son club, l'international algérien serait sur le point de rejoindre un club de la Premier League anglaise surtout qu'il s'agit de la priorité de l'ex-joueur de Granada. Ce dernier serait beaucoup plus favorable à une aventure en Angleterre même si la Roma est sur ses traces. Les responsables du FC Porto sont prêts à lui accorder un bon de sortie surtout que son contrat avec les Dragons expirera l'année prochaine. Les dirigeants du FC Porto sont disposés à étudier toutes les propositions avant de trancher en dernier lieu sur la meilleure des

offres financières. La clause libératoi-

re du joueur serait de l'ordre de 60

millions d'euros. 4 clubs anglais sont

intéressés par le profil de l'Algérien, on peut citer Everton, West Ham, Tottenham et récemment Arsenal. Les Gunners veulent se renforcer cet été afin d'aborder la saison prochai- ne avec des certitudes. L'apport d'un joueur de la trempe de Brahimi peut avoir des répercussions positives sur

le style de jeu de l'équipe qui a tou-

jours privilégié le jeu court fait de petites passes porté vers l'avant.

L'international algérien dont les qua- lités techniques sont énormes ne serait pas défavorable à une aventu-

re en Angleterre surtout qu'il a tout

gagné avec Porto depuis son arrivée. Auteur d'une belle saison avec les Dragons, l'ex-joueur de Rennes devrait être transféré en Angleterre lors de ce mercato estival, peut-être à Arsenal où Unai Emery qui a lancé la carrière de Feghouli lui fait les yeux doux. K. H.

www.competition.dz

Lundi 18 juin 2018

www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 4 LIGUE 1 MOBILIS Les supporters ne savent pas quoi penser

4

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 4 LIGUE 1 MOBILIS Les supporters ne savent pas quoi penser

Les supporters ne savent pas quoi penser

Que

LIGUE 1 MOBILIS Les supporters ne savent pas quoi penser Que CE QU'IL FAUT SAVOIR SURLES

CE QU'IL FAUT SAVOIR

SURLES

NOUVELLESRECRUES

SALHI :

Pas besoin de

présentation,

international A

et l'un des

meilleurs à son poste, il sera un des leaders de la nouvelle équipe.

BENBOT :

Portier d'avenir pour la JSK, il était un indiscutable et a grandement participé à la montée de l'ASAM. Un sérieux concurrent pour Salhi.

la montée de l'ASAM. Un sérieux concurrent pour Salhi. BELAÏLI : Expérimenté et très offensif, c'est

BELAÏLI :

Expérimenté et très offensif, c'est une valeur sûre pour la saison prochaine qui aura le lourd fardeau de faire oublier Redouani.

qui aura le lourd fardeau de faire oublier Redouani. SOUYED : A ses débuts au MCA,

SOUYED :

A ses débuts

au MCA, il faisait parler. N'ayant pu s'imposer, il est allé au RCA et a été l'un des meilleurs joueurs de la saison passée. En tous les cas, lui croit qu'il peut déboulonner Saâdou.

tous les cas, lui croit qu'il peut déboulonner Saâdou. SLAMA : Des vidéos visionnées par les

SLAMA :

Des vidéos visionnées par les dirigeants, c'est un joueur très offensif qui sait jouer au ballon, exactement comme Nadir Belhadj. Il a de très bons centres, un bon pied gauche faudra le voir sur un plan plus défensif.

THIAM :

Surnommé

garantie, il est

le joueur sur

lequel on mise

le plus

puisque l'équipe sera bâtie autour de lui. International, il a déjà porté le brassard en sélection.

BENKHELIFA :

il a déjà porté le brassard en sélection. BENKHELIFA : Il Malgré son jeune âge, il

Il

a déjà porté le brassard en sélection. BENKHELIFA : Il Malgré son jeune âge, il était

Malgré son jeune âge, il était le capitaine du PAC. Peu médiatisé, il ne demande qu'à exploser. Ce sera intéressant de le voir hors du système du PAC où c'était un bloc.

de le voir hors du système du PAC où c'était un bloc. HAMROUNE : Attaquant dont

HAMROUNE :

Attaquant dont on dit beaucoup de bien qui peut jouer dans tous les postes même s'il préfère jouer en 9 et demi. Les supporters sont un peu sceptiques, mais lui et la direction restent confiants.

AMAOUCHE :

Si on le surnomme le petit Ben

Arfa, ce n'est pas pour rien, vif, technique et tranchant, il pourrait être l'une des bonnes surprises de

la JSK. En tout cas, il reste sur une

saison à 8 buts et 6 passes décisives.

il reste sur une saison à 8 buts et 6 passes décisives. I. Z. vaut le

I. Z.

vaut le recrutement

DE LA JSK ?

Jusque-là, le club kabyle a enregistré l'arrivée de 9 joueurs, à savoir Salhi, Benbot, Benkhelifa, Amaouche, Slama, Thiam, Souyed, Belaïli et Hamroune. Les supporters suivent tout avec attention, mais ne savent pas quoi penser des nouvelles recrues.

PAR ISLAM Z.

La JSK a donc décidé de prendre un chemin différent des autres équipes en optant pour une nouvelle stratégie pour la saison prochaine. Pas de surenchère, pas de "stars". La direction a opté pour un recrutement basé sur l'aspect humain et bien entendu la qualité des joueurs. 9 ont déjà rejoint l'équipe pour le nouvel exercice en attendant d'autres arrivées pour boucler l'opération. Du côté des supporters, on reste

dans le flou puisque ces derniers suivent avec grande attention, ce qui se passe au sein de leur équipe, mais ne savent pas vraiment quoi penser des nouvelles recrues car ils ne connaissent pas, la plupart des joueurs recrutés mis à part Belaïli et Salhi qui sont confirmés. Cependant, au lieu d'émettre un jugement direct sur le mercato, ils attendent de juger sur pièce et de voir ce que valent ces nouvelles têtes qui vont constituer la nouvelle équipe des Canaris

appelée à faire beaucoup mieux que la saison passée.

La stratégie de Mellal On ne peut pas passer sans se remémorer les déclarations du président kabyle, Cherif Mellal :

"Je vais libérer 80% de l'effectif." Il l'a fait en laissant partir la majorité des cadres en fin de contrat. Une stratégie qui a fait perdre à la JSK des joueurs comme Redouani, Yattou, Djerrar et autres Raïah. Cependant, le boss kabyle a favorisé autre chose, à savoir l'aspect humain en décidant de garder les joueurs qui pourraient donner un nouveau souffle et en recrutant des joueurs qui ne sont pas des paliers inférieurs dans le championnat local et en misant sur des joueurs dont on dit beaucoup de bien.

Tout dépendra de l'entraîneur Maintenant, recruter les joueurs, c'est facile, faire prendre la mayonnaise c'est plus dur, c'est là le plus grand défi. Dans tout ça, tout sera entre les mains du nouvel entraîneur pour la saison prochaine. C'est lui qui va devoir préparer l'équipe et faire en sorte de former un groupe solide pour débuter la saison en force et oublier les déboires des dernières années. Pour les fans, s'ils sont actuellement mitigés et dans l'incertitude, ils restent cependant derrière leur équipe et la soutiennent tout comme ils soutiennent leur président et lui font confiance. Le jugement se fera sur le terrain par rapport aux nouvelles recrues.

I. Z.

BENYOUCEF : «La saison prochaine, vous verrez mon vrai visage»

“ J'espère voir El-Moueden et Meziani avec nous ” I. Z.
J'espère
voir
El-Moueden
et Meziani
avec nous
I. Z.

«J'ai joué un rôle dans la venue de Benkhelifa»

Le milieu de terrain offensif de la JSK profite des derniers jours de vacances avant de prendre la préparation avec son club pour une saison qu'il espère bien meilleure. Dans cet entretien, il avoue suivre l'actualité du club et le recrutement, espère retrouver ses camarades du PAC et promet un meilleur visage pour le nouvel exercice.

La reprise des entraînements approche à grands pas. Vous y pensez ? Bien entendu que j'y pense. Je sais que la reprise ne va pas tarder et c'est pour cette raison que je profite au maximum de ces derniers jours de vacances. Je dois dire aussi que j'entretiens ma forme comme je peux pour être prêt le jour de la reprise des entraînements.

Suivez-vous l'actualité du club actuellement ? Effectivement, je garde une oreille attentive à ce qui se passe au sein du club et je sais que les dirigeants sont en train d'effectuer un bon recrutement avec de nouveaux joueurs qui j'espère pourront apporter le plus escompté la saison prochaine. Je sais qu'il y a des joueurs de qualité qui ont été recrutés et j'espère que ça va continuer ainsi.

Vous concernant, êtes-vous en contact avec vos responsables ? Oui, nous sommes en contact permanent et je reste informé de ce qui se passe.

Parlons un peu des recrues. Qu'en pensez-vous ? Je pense que ce sont des joueurs

qui ont été des éléments importants dans leurs anciens clubs et cela est une excellente chose pour nous car ça va nous permettre de constituer une très bonne équipe pour la saison prochaine afin de répondre aux attentes qui seront certainement très importantes. La direction est en train de mettre sur pied un groupe de qualité qui pourrait avoir son mot pour le nouvel exercice.

Parmi ces nouveaux, il y a Benkhelifa. Que pouvez-vous nous dire sur lui ? C'est un excellent joueur. Il va apporter beaucoup de bonnes choses dans l'entrejeu. C'est un élément qui ne rechigne pas à l'effort et donne toujours le meilleur de lui-même. C'est comme un frère, on a été formés ensemble et je sais qu'il a tout le potentiel pour réussir la saison prochaine. De plus, je lui ai parlé de la JSK et je l'ai encouragé à venir. J'ai été un intermédiaire et je pense avoir joué un rôle dans sa venue.

Il y a aussi El Moueden et Meziani qui pourraient débarquer aussi… Alors la famille sera de nouveau réunie et là, on pourra développer notre jeu ensemble, celui qu'on pratiquait à l'académie. Eux aussi, je leur ai parlé et je veux qu'ils viennent à la JSK. Ça donnera un tout autre jeu et j'espère de bien meilleurs résultats.

Revenons à vous. On peut dire que l'épisode de votre libération est aux oubliettes ? Affirmatif. J'ai déjà oublié le

sujet et d'ailleurs, les dirigeants m'ont conforté et c'est ce qui me donne plus d'envie pour montrer ce dont je suis capable.

Justement, on attend beaucoup de vous… Je le sais et je vais tout faire pour essayer d'être à la hauteur des attentes. Je dois dire que je suis arrivé dans un contexte particulier, l'équipe n'allait pas bien et c'était difficile pour tout le monde. Toutefois, je pense avoir tiré mon épingle du jeu et marqué des buts décisifs pour mon équipe. J'espère seulement évoluer dans mon vrai poste et là, je promets que vous verrez mon vrai visage.

www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 JSK 5 BELKALEM ne sera pas maintenu Sauf revirement de

www.competition.dz

Lundi 18 juin 2018

JSK

5

www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 JSK 5 BELKALEM ne sera pas maintenu Sauf revirement de dernière

BELKALEM

ne sera pas maintenu

Sauf revirement de dernière minute, le capitaine Essaïd Belkalem ne figurera pas dans l'effectif de la JSK la saison prochaine. C'est ce que nous a confié une source autorisée dans la soirée d'hier. Même si les dirigeants ne le disent pas ouvertement, notre source révèle que la direction ne compte nullement sur lui. Les dirigeants l'ont attendu pendant plusieurs jours avant de prendre la décision de ne pas le retenir dans leur

effectif. Ils étaient prêts au départ

à revenir sur leur décision de le

libérer à condition qu'il accepte de baisser son salaire, mais comme il ne s'est pas manifesté, ils ont décidé de ne plus le considérer comme faisant partie de leur effectif. Il s'était réconcilié avec son employeur avec lequel il avait échangé quelques accusations, mais ce n'était qu'une réconciliation de façade. Son retour

à la JSK au dernier mercato

hivernal avait fait couler beaucoup d'encre et de salive. Les dirigeants avaient failli ne pas le recruter, mais pour stabiliser leur défense, ils avaient cédé à toutes ses exigences, mais comme il avait exigé à ce qu'il signe la résiliation de son contrat le même jour où il avait paraphé un bail de deux saisons au profit des Canaris, les dirigeants avaient songé à réduire son salaire qui est de 250 millions de centimes avant de décider de ne plus compter sur lui. Si son départ se confirme, il quittera l'équipe comme il l'avait rejointe au mois de janvier dernier, c'est-à-dire, sur fond de polémique.

N. B.

dernier, c'est-à-dire, sur fond de polémique. N. B. Guitoune ne sera pas repêché Le défenseur central,

Guitoune ne sera pas repêché

Le défenseur central, Ali Guitoune ne poursuivra pas son aventure avec les Jaune et Vert. Après avoir écarté la piste de l'international belouizdadi, Naâmani, lequel a exigé un salaire mensuel de 250 millions de cen- times, le président Mellal a annoncé dans la journée de jeudi dernier à Radio Web du club que Guitoune sera retenu, il a renoncé finalement à le garder. En effet, au cours de la réunion ayant regroupé hier le prési- dent Mellal et les membres de la commission de recrutement compo- sée de Doudane, Karouf et Raho, il a été décidé de ne pas maintenir l'an- cien pensionnaire de DRB Tadjenanet. Les déclarations tenues par le joueur où il avait dit qu'il n'est pas une roue de secours et qu'il tient à partir même si le président Mellal veut le garder après l'échec des négocia- tions avec Naâmani, n'ont pas été appréciées par les responsables kabyles. Ne voulant pas le forcer à rester étant donné qu'il est toujours sous contrat, ils ont pris la décision de ne pas compter sur lui pour la saison prochaine.

N. B.

MELLAL :

«Je rachèterai

LE CONTRAT

d'El-Moueden ce mardi»

PAR N. BOUMALI

Comme nous l'avons rapporté dans nos précédentes éditions, le président Chérif Mellal est décidé plus que jamais à officialiser le transfert d'El- Moueden. Le manager général Karim Doudane s'est entendu sur tout avec ce dernier et le président de la JSK n'attend que de rencontrer le président Zetchi pour racheter le contrat de ce joueur. A ce sujet, le président Mellal rassure les fans des Jaune et Vert. "Je rachèterai le contrat d'El-Moueden ce mardi", a- t-il indiqué.

«Le PAC nous a demandé 2 milliards de centimes contre sa lettre de libération» Le président Mellal que nous avons joint hier soir au téléphone a confirmé que les responsables du Paradou AC ont placé la barre très haut pour lui remettre la lettre de libération d'El- Moueden. Dans notre dernière édition, on a rapporté que le frère du président de la Fédération algérienne de football a exigé 2 milliards de centimes contre la lettre de libération d'El-Moueden. "C'est vrai que le PAC nous a demandé 2 milliards de centimes pour un transfert définitif d'El-Moueden à la JSK", a-t-il révélé.

«On a rendez-vous avec Zetchi demain» En contact permanent avec le président du PAC Hassan Zetchi, le président Mellal compte rencontrer Kheireddine Zetchi ce mardi afin de régler définitivement le transfert d'El-Moueden. "Comme vous le savez, on s'est entendus sur tout avec El- Moueden. Je vais voir Zetchi ce mardi afin de racheter son contrat afin

d'officialiser son transfert", a-t-il expliqué.

«On est en contact avec Belkacemi» Toujours à la recherche d'un attaquant susceptible d'apporter du punch à leur compartiment offensif, les responsables de la JSK ont relancé la piste de Belkacemi qui n'a toujours pas trouvé d'accord avec les responsables du MOB. "On est en contact avec Belkacemi, mais rien n'a été fait avec lui pour le moment", précise le président de la JSK qui serait prêt à casser sa tirelire pour s'offrir ses services.

«On est toujours en attente de sa réponse définitive» Accordant la priorité au MOB, Belkacemi a promis aux responsables des Jaune et Vert de signer à la JSK dans le cas où il ne trouverait pas d'accord avec ses dirigeants. Mellal auquel nous avons demandé quelles sont les chances de voir cet attaquant à la JSK avoue : "On est toujours en attente de sa réponse définitive."

«On s'est renseignés sur Aït-Mimoun» Questionné sur l'attaquant du CSMO Elyès Aït- Mimoun lequel nous a déclaré dans l'édition d'hier qu'il attend que le président Mellal le rappelle pour qu'il rallie Tizi Ouzou pour signer son contrat, le président de la JSK déclare :

"On s'est renseignés sur Aït- Mimoun."

«On attend l'arrivée du Nigérian» Si le manager Mohamed Merabet a affirmé que le Nigérian Uche Nfowor risque de ne pas venir, le président Mellal auquel nous avons demandé si c'est vrai que cet attaquant ne



Le président s'est concerté hier avec les dirigeants sur le recrutement et l'entraîneur

Le président Chérif Mellal a tenu hier une réunion de travail à laquelle ont pris le manager général Karim Doudane, l'entraîneur Mourad Karouf et d'autres dirigeants. Au cours de cette réunion, ils ont parlé de l'entraîneur, des postes qui restent à pourvoir et du recrutement effectué jusqu'à maintenant. Les dirigeants sont satisfaits de la qualité des recrues et ils sont décidés plus que jamais à finaliser avec les joueurs ciblés pour jouer les premiers rôles la saison prochaine.

viendra pas comme convenu, il affirme : "On attend l'arrivée du Nigérian. C'est le manager Karim Doudane qui s'occupe de ce dossier."

«Le Burundais ralliera Tizi Ouzou dès qu'il aura son visa» Bien que sa priorité soit de finaliser avec l'attaquant nigérian, le président Mellal tient toujours à l'attaquant burundais qui lui a été proposé depuis plusieurs jours de cela. "On a engagé le Guinéen et on devra finaliser avec le Nigérian dès qu'il viendra. Le Burundais ralliera Tizi Ouzou dès qu'il aura son visa. Si le nombre de licences réservé aux joueurs étrangers ne sera pas revu à la hausse, on va le prêter."

«On a écarté la piste Naâmani car il a exigé un salaire astronomique» Comme annoncé par nos soins, les dirigeants de la JSK ne poursuivront pas leurs négociations avec l'international défenseur du CRB Naâmani. Et pour cause, il a exigé un salaire de 250 millions de centimes en plus d'autres avantages pour signer à la JSK. Le président Mellal qui a toujours refusé de céder au chantage dira : "La piste de Naâmani est définitivement écartée car il a exigé un salaire astronomique."

«Guitoune ne sera pas maintenu» C'est officiel, le défenseur central Ali Guitoune ne poursuivra pas son aventure avec les Canaris. Le président Mellal a parlé dans la journée de jeudi dernier de la possibilité de retenir l'ex-pensionnaire du PAC dans l'effectif de la JSK, mais après la réunion qu'il a tenue hier avec les dirigeants il a changé d'avis.

"Oui, Guitoune ne sera pas maintenu dans notre effectif", a-t-il souligné.

«Je vais négocier avec Le Havre pour Lavagne» Alors que tout le monde pense que la piste de l'entraîneur Denis Lavagne est écartée vu que celui-ci est sous contrat avec Le Havre, le président Mellal tient toujours à lui. "Denis Lavagne répond au profil que je recherche et même s'il est en poste au Havre, je compte négocier avec ses responsables dans le but de les convaincre de le laisser rejoindre la JSK", confie-t-il.

«La piste du Portugais est abandonnée» Séduits au départ par le CV d'un entraîneur portugais qui leur a été proposé, les responsables de la JSK ont fini vite par écarter sa piste. Le président Mellal que nous avons interrogé sur cet entraîneur portugais déclare : "On a abandonné la piste du Portugais"

«On est en contact avec un autre entraîneur» Pour parer à toute mauvaise surprise, les responsables de la JSK ont engagé des discussions avec un autre entraîneur. Le premier avec lequel ils trouveront un terrain d'entente sera enrôlé. "On est en contact avec un autre entraîneur, mais je ne veux pas m'étaler sur ce sujet."

«Le nom du coach sera dévoilé incessamment» Le président Mellal veut régler la question de l'entraîneur dans les plus brefs délais. "Le nom de l'entraîneur sera dévoilé incessamment. Il se pourrait qu'on l'annonce dans les prochaines 48 heures", a-t-il conclu.

N. B.

Le dépôt des demandes de visa pour cette semaine

Hadzibegic devrait trancher aujourd'hui

La direction veut confirmer avec un attaquant confirmé

Selon une source autorisée, les dirigeants sont déterminés

Ce qui est bien actuellement au sein de la direction du club kabyle, c'est que chacun s'occupe de sa tâche. La cellule de recrutement s'occupe des recrues et de l'entraîneur tandis que les autres membres s'occupent d'autres dossiers. D'ailleurs, pour les préparatifs du stage en Allemagne que le club va effectuer du 15 au 30 juillet, le dépôt des passeports pour l'obtention des visas d'entrée se fera au courant de la semaine en cours. Comme ça, il n'y aura pas de contraintes par rapport à un quelconque retard ou un tout autre problème. Pour rappel, un dirigeant avait fait le déplacement pour s'enquérir de la situation et du temps de

Même si le président Mellal affirme que la piste de Faruk Hadzibegic fait partie du passé, on a appris que celui-ci devait trancher la question de l'offre de la JSK aujourd'hui. Le salaire qui lui a été proposé est intéressant, mais son assistant qui est au même temps un préparateur physique a demandé un salaire faramineux.

à

finaliser avec un attaquant de valeur dans les jours à

venir. Leur priorité est d'engager Belkacemi, mais si les contacts avec celui-ci n'aboutissent pas ils voudront

recruter un attaquant de pointe capable d'apporter du punch

à

leur compartiment offensif.

Hamia, Toumi, Aribi et Benayad proposés

Selon une source digne de foi, plusieurs attaquants à l'image de Hamia, Toumi, Aribi et Benayad ont été proposés ces derniers jours à la direction du club.

traitement des dossiers pour les visas.

I. Z.

 

www.competition.dz

Lundi 18 juin 2018

www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 6 LIGUE 1 MOBILIS Djebbour, piste écartée ? Ce n'est un

6

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 6 LIGUE 1 MOBILIS Djebbour, piste écartée ? Ce n'est un
Djebbour, piste écartée ? Ce n'est un secret pour per- sonne, l'ancien international Rafik Djebbour

Djebbour, piste écartée ?

Ce n'est un secret pour per- sonne, l'ancien international Rafik Djebbour était sur les tablettes de la direction du MCA. Il a même eu une discus- sion avec KSK et Casoni, mais les données ont changé depuis que Kaci-Saïd a eu l'informa- tion que le BF va donner son feu vert pour un troisième étranger. La venue de Rafik Djebbour au Mouloudia d'Alger dépendra de la décision du BF. L'ancien international est le plan B pour le DGS du MCA, car pour lui, la priorité reste un attaquant étranger de grande qualité, car Djebbour, qui a évolué au club du Consolat de Marseille, n'est pas la priorité vu son âge et aussi il n'est pas au top du top de sa forme. Cela dit, si KSK recrute un troisième étranger, la piste de Rafik Djebbour sera écartée sauf si le BF ne donne pas de OK pour le recrutement d'un troisième joueur étranger. Pour rappel, Rafik Djebbour a donné son accord de principe à Casoni et KSK pour jouer au Mouloudia avant l'Aid, mais depuis, aucun contact n'a été établi avec l'ancien international. Ainsi donc, la piste de l'ancien international sera certaine- ment écartée si le BF donne son accord pour le recrute- ment d'un troisième joueur étranger lors de la réunion du 24 juin prochain. M. Z.

L a FAF va autoriser une 3 e licence pour les joueurs étrangers

UN ATTAQUANT MALIEN

attendu après le 24 juin

PAR M. ZERROUKI

Le bureau fédéral se réuni- ra le 24 juin prochain ; la FAF va autoriser le recrutement d'un 3e joueur étranger pour les clubs par- ticipant à une compétition interna- tionale. Le MCA va connaître l'arri- vée, la semaine prochaine, d'un avant-centre malien dont on dit beaucoup de bien. Avant la réunion du bureau fédéral, les responsables des clubs participant aux compétitions internationales ont sollicité le président de la FAF Kheirdine Zetchi pour leur permettre d'en-

gager un troisième joueur étranger. Le boss de la FAF a exigé aux clubs d'envoyer une lettre officielle pour que ce point soit étudié lors de la prochaine réunion du bureau fédé- ral. Une source nous a révélé que les membres du BF vont donner leur accord pour le recrutement d'un troisième joueur étranger d'autant plus que les clubs ont trou- vé toutes les peines du monde à recruter un attaquant à cause du manque de joueurs dans ce poste dans le championnat local et même du côté des Franco-Algériens. Ça sera une bonne nouvelle pour les clubs qui participent aux compéti- tions africaines qui ont besoin d'un renfort de qualité pour bien repré- senter le pays dans ces compéti- tions. Par ailleurs, le Mouloudia d'Alger va connaître l'arrivée d'un

Mouloudia d'Alger va connaître l'arrivée d'un avant-centre malien dès la semaine prochaine. Selon une

avant-centre malien dès la semaine prochaine. Selon une source digne de foi, nous avons appris que le directeur général sportif du MCA Kamel Kaci-Said a tout conclu avec cet attaquant avant même que le bureau fédéral ne donne le feu pour le recrutement d'un troisième joueur étranger. KSK a tenu à gar- der secrète l'identité de ce joueur malien pour qu'aucun club ne le sollicite d'autant plus que certains clubs n'ont pas encore engagé de joueurs étrangers dans leur effectif pour la nouvelle saison.

Il ratera le stage de Vichy Si le MCA concrétise avec l'atta- quant malien, ce dernier ne pourra pas prendre part au stage puisqu'il sera là après le départ de l'équipe

en France pour son stage d'intersai- son. Ce qui fait que le Malien va certainement rater la première semaine du stage puisque la direc- tion du MCA n'aura pas beaucoup de temps pour délivrer le visa au joueur ; le Malien risque de rater tout le stage si son visa n'est pas délivré avant la première semaine du stage. Une chose est sûre, le Mouloudia, qui a besoin de se ren- forcer en pointe de l'attaque, atten- dra avec impatience cette réunion du bureau fédéral même si dans l'entourage du président de la FAF, ce dernier a décidé de donner son feu vert pour le recrutement d'un troisième joueur étranger.

M. Z.

Casoni veut clore le recrutement avant le stage

aussi que cette affaire soit réglée. Bref, le coach veut avoir tout son effectif avec lui. Il a raison car pour assurer une très bonne préparation à tout le groupe, il faut les avoir tous ensemble. Donc, Kaci-Saïd doit se surpasser et faire tout afin de boucler ce dossier et le plus tôt serait le mieux. En tout cas, pour le moment, les Mouloudéens sont à la recherche d'un milieu défensif puisque Casoni a insisté pour l'avoir ; il y a l'arrière-gauche El-Hriti attendu prochaine- ment, sans oublier Karaoui et un attaquant. KSK veut en fait pour le renfort en attaque attendre la réunion du bureau fédéral pour voir si le prési-

Afin d'avoir tout le groupe sous sa coupe et travailler comme il se doit, Casoni insiste auprès de la direction pour clore le recrutement avant le départ du MCA en France dans une semaine. Le Doyen s'est offert jusque-là les services d'un gar- dien de but Morcely, d'un arrière droit Arous, de deux attaquants Ben Athmane et Bourdim, et n'a pas clos son recrutement, car Casoni veut un milieu défensif, un arrière- gauche et un attaquant. Il veut que tout soit bouclé avant le départ des Vert et Rouge en France. Il ne faut pas oublier aussi que l'affaire Karaoui est en suspens et que Casoni veut

dent Zetchi et ses membres accepteront la quête du MCA et d'autres clubs qui veulent avoir trois licences étrangères, car KSK a sous la main, selon notre source, un Africain de grande qualité qui fera sensa- tion. Si le BF refuse d'octroyer cette 3e licence étrangère, à ce moment-là, le MCA doit cher- cher d'autres pistes, sinon conclure avec Djebbour comme le souhaite Casoni, sans oublier El-Mellali. Plusieurs joueurs sont ciblés, mais ils n'ont pas encore offi- cialisé ; pour Casoni, il faudra tout régler avec eux pour les avoir avec lui pour ce stage à Vichy.

A. Z.

A cause d'un souci familial

El-Hriti reporte sa venue à Alger

Alors qu'il était attendu à Alger juste après l'Aïd, le Franco-Algérien que convoite le MCA, à savoir l'arrière-gauche El-Hriti, a reporté sa venue à une date ultérieure à cause d'un problème familial.

Depuis un moment déjà, le Mouloudia d'Alger a montré qu'il s'intéresse de près à un joueur trinational, à savoir El- Hriti qui est d'une mère algérienne, d'un père marocain et qui est né en France. Kaci- Saïd lui a demandé donc de venir à Alger avec son passeport algérien, car il ne peut pas l'engager comme étranger. Cela a donc obligé le joueur à retarder sa venue à Alger. Finalement, il a dit que juste après l'aïd, l'arrière-gauche allait

débarquer à Alger pour officialiser avec sa nouvelle équipe, mais El-Hriti a reporté sa venue à une date ulterieure. Notre source nous a confié que ce joueur a eu un empêchement familial, mais il devrait venir très prochainement. En tout cas, El-Hriti a envie de porter les couleurs du MCA ; il doit pour cela venir concrétiser afin d'entamer la préparation avec sa nouvelle équipe et faire tout ce qu'il faut pour s'imposer. El- Hriti est conscient qu'il a tout

pour prendre la place de titulaire s'il se montre très fort, mais pour avoir tout cela, il faut prendre part à la préparation, et ce n'est pas en restant loin que Casoni va compter sur lui. La preuve, il veut avoir tout son groupe avec lui au stage de Vichy. Donc, El-Hriti doit régler au plus vite ses soucis, afin de partir avec sa nouvelle équipe à Vichy, lieu du stage du Doyen cet été.

A. Z.

régler au plus vite ses soucis, afin de partir avec sa nouvelle équipe à Vichy, lieu

www.competition.dz

Lundi 18 juin 2018

MCA

7

www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 MCA 7 M. Z. Hireche animera une conférence de presse la

M. Z.

Hireche animera une conférence de presse la semaine prochaine

Le nouveau président du conseil d'administration du Mouloudia d'Alger Hireche Baghdad Mohamed-Rachid compte animer une conférence de presse la semaine prochaine après son installation avant la fête de l'Aid. Contacté par nos soins hier, le nouveau PCA du MCA s'est contenté de nous dire, après l'avoir félicité pour son nouveau poste au Mouloudia :

l'avoir félicité pour son nouveau poste au Mouloudia : Il évolue à l'ASMO LE MCA LE

Il évolue à l'ASMO

LE MCA

LE MCA REPREND LES CHOSES SÉRIEUSES

Hier à 18h, les camarades de Derrardja ont repris le travail avec la ferme intention de se surpasser afin d'avancer dans leur préparation. Casoni a permis aux joueurs de passer la fête de l'Aïd El-Fitr en famille pour bien recharger les batteries car il veut un groupe bien concentré sur son travail. Car une bonne préparation est le secret pour une bonne saison et les Mouloudéens le savent très bien.

LA SÉANCE A DÉBUTÉ AVEC UN TRAVAIL SPÉCIFIQUE AVEC BELKHIR

Hier, les Vert et Rouge au milieu du terrain ont commencé à tra- vailler avec le préparateur phy- sique Belkhir.

AROUS

A REPRIS

Ayant bénéficié de quelques jours de repos après son retour du Portugal avec la sélection, le nouvel arrière droit du Mouloudia Islam Arous a repris les entraî- nements hier avec sa nouvelle équipe.

DEMOU ABSENT

Pour la reprise, on notera l'ab- sence du défenseur axial du MCA, Abdelghani Demou. Ce dernier est rentré chez lui pour passer les fêtes de l'Aïd. Il devrait être pré- sent aujourd'hui pour continuer le travail avec ses camarades.

CASONI ET MALEK SONT ARRIVÉS HIER À 14h

L'entraîneur du Mouloudia d'Alger Bernard Casoni est arrivé hier à Alger vers 14h avec son adjoint Hakim Malek pour reprendre le travail avec l'équipe. Les deux techniciens ont assuré la reprise des entraînements hier au com- plexe sportif d'Aïn Benian.

Jeunes catégories Installation des staffs techniques cette semaine

Comme tout le monde le sait, il y a eu un grand ménage chez les jeunes catégories. Plusieurs joueurs remerciés mais aussi les entraîneurs. D'ailleurs, les nouveaux coaches seront ins- tallés cette semaine. Après, chaque catégorie fixera la reprise des entraînements pour s'attaquer à la préparation d'in- tersaison. Mis à part les U21 qui vont reprendre le 21 juin et ce sera avant de connaître leur staff technique, toutes les autres catégories doivent attendre jusqu'à ce que les entraîneurs soient installés.

S'INTÉRESSE

À HADDAD

Avant son départ en France, Casoni a demandé à Kaci-Saïd de renforcer l'équipe par un milieu défensif. KSK n'a pas mis beaucoup de temps pour trouver ce milieu de terrain puisqu'il a pris attache avec l'Asémiste Haddad, qui pourrait être la doublure d'Aliou Dieng.

PAR M. ZERROUKI

Comme le sait tout le monde, le MCA va jouer la saison prochaine sur plusieurs fronts. En plus du championnat, de la coupe d'Algérie, de la Ligue des champions arabe et de la Ligue des champions africaine, le premier responsable de la barre technique du Mouloudia veut avoir des doublures dans tous les postes pour éviter les problèmes de la saison dernière lorsqu'il a trouvé toutes les peines du monde à

remplacer certains cadres de l'équipe. Pour le poste du

milieu récupérateur, où il n'y

a que le Malien Dieng,

Bernard Casoni veut une

doublure. Comme Casoni ne connaît pas les joueurs locaux,

il a demandé à KSK de

trouver un bon élément pour renforcer l'équipe. Selon une

source digne de foi, le directeur sportif du Mouloudia a pris attache avec un joueur de l'ASMO, Haddad, qui pourrait être la prochaine recrue du MCA lors de ce mercato estival. KSK s'est même renseigné auprès

du manager de l'ASMO Dob Fodhil qui est un enfant du MCA. Ce dernier lui a fait

savoir que Haddad est un joueur intéressant qui pourra faire l'affaire du MCA. KSK va attendre le retour de Bernard

Casoni pour en discuter avant de passer à l'action et le recruter. Ainsi donc, le milieu de terrain de l'ASMO pourrait être la sixième recrue du MCA lors de cette période des transferts d'été ; Casoni disposera donc d'une doublure pour le Malien

Dieng.

Affaire Karaoui :

STATU QUO

Depuis leur première rencontre au mois sacré du ramadan, aucun autre rendez-vous n'a été programmé entre Karaoui et la direction du MCA pour discuter de ce qui les concerne. La dernière semaine du mois de Ramadhan, Amir Karaoui a rencontré Kamel Kaci-Saïd. Les deux parties ont discuté de l'avenir du joueur. Kaci-Saïd a montré à Karaoui que le MCA tient à lui. D'ailleurs, KSK a proposé à Karaoui de signer un contrat de deux ans. Les deux parties se sont bien entendues, mais il restait le point le plus important, à savoir le salaire. Kaci-Saïd n'imagine pas avoir des joueurs qui touchent des salaires dépassant 300 millions. Donc, comme c'était le cas pour la majorité des joueurs, KSK a proposé à Karaoui de rempiler en baissant son salaire. Le joueur a assuré que les négociations sont en bonne voie et qu'il ne reste que quelques détails à revoir. Seulement, depuis, c'est le statu quo concernant cette affaire. Probablement les deux parties vont se rencontrer dans les prochaines heures pour trancher une fois pour toutes et voir si Karaoui va rester au Mouloudia ou pas. En tout cas, le joueur veut rester, Kaci-Saïd le veut aussi et même Casoni. Il reste cette histoire d'argent qui ne devrait pas poser problème et

A. Z.
A. Z.

qui va certainement être réglée très vite afin de voir Karaoui reprendre le travail avec son équipe et faire tout pour réussir une belle saison. Il ne faut pas oublier que Karaoui a été l'auteur des deux buts qui ont permis au Doyen de finir second en Ligue des champions africaine, étant donné qu'il avait marqué contre le Difaâ, et c'est aussi lui qui a marqué le but de la victoire contre l'ESS. En plus de tout cela, on peut dire qu'il est l'un des joueurs les plus utilisés par Casoni l'an dernier. Il n'a pas joué dans son poste du milieu, mais a tenu son rôle convenablement comme arrière- gauche. Donc, concernant ce dossier, Karaoui devrait rencontrer très prochainement KSK pour tout régler.

"Tout d'abord, je profite de cette occasion pour souhaiter une bonne fête de l'Aïd à tous les Algériens et en particulier aux supporters du Mouloudia, mais pour le moment, je ne ferai aucune déclaration, car je compte animer une conférence au début de la semaine prochaine pour parler du projet qu'on va mettre en place pour ce grand club du Mouloudia", dira Hireche. De source sûre, nous avons appris que le nouveau boss de la SSPA MCA compte faire quelques change- ments dans l'organisation du club une fois avoir entamé sa mission la semaine prochaine. M. Z.

www.competition.dz

Lundi 18 juin 2018

8

MCO

www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 8 MCO 4 PLAINTES À LA CRL PAR M. STITOU Comme

4 PLAINTES À LA CRL

PAR M. STITOU

Comme il fallait s'y attendre, des joueurs et autres membres de l'encadrement du club ont saisi la chambre de résolutions des litiges (CRL), hier matin. Le président du club a pris connaissance des noms des plaignants, il s'agit d'Aoued, Ferahi, Boudoumi et l'entraîneur adjoint, Bachir Mecheri. Alors qu'il espérait trouver un compromis avec tout le monde, ces affaires

contrarient Baba qui ne s'attendait pas à se retrouver face à une telle situation, lui qui se targue d'avoir versé durant la saison huit mensualités et disait à qui voulait l'en- tendre qu'en L1, selon lui, le MCO est le seul club à avoir versé un tel nombre de salaires. Néanmoins, une petite remarque s'impose, les plaignants, à l'exception d'Aoued, que le club souhaite maintenir, étaient appelés à aller voir ailleurs. Il n'est pas à écarter donc que d'autres leur emboi-

tent le pas. Mais, Baba qu'on a interpellé justement il y a quelques jours à ce sujet, demeure confiant : "On a les atouts pour protéger les intérêts du club. S'il faut aller jusqu'au bras de fer ou en justice, on saura comment se défendre", prévient-il.

Le problème des avenants

Cependant, un problème subsiste, les plai- gnants vont revendiquer leurs salaires dont le montant est inscrit sur le contrat. Or,

l'été dernier, la direction, pour alléger la masse salariale, avait négocié ces mon- tants à la baisse. Cependant, les avenants n'ont pas été joints aux contrats déposés à la LFP, qui se basera sans doute, lors des traitements des plaintes, sur les montants des salaires qui figurent dans le contrat. Une perte sèche que la direction devra assumer, hélas.

M. S.

HERIAT

J'ai temporisé, parce

en Arabie Saoudite”

que j'avais un contact

Mardi dernier, Hamza, qui hésitait à choisir sa future destination, a finalement décidé d'opter pour la stabilité en prolongeant de deux années.

Hamza, pourquoi avoir mis tout ce de temps pour trancher sur votre avenir ?

Pour être sincère, j'avais un contact avec un club d'Arabie Saoudite, l'agent qui s'occupait de ce contact m'avait demandé d'attendre une offre de ce club, il s'agit d'El Ohod, pour être plus précis. Cependant, ne voyant rien venir, j'ai informé cet agent que je ne pouvais attendre éternellement, d'autant que les clubs qui m'ont sollicité, commençaient à perdre espoir. Du coup, j'ai décidé d'entamer les discussions avec eux.

Finalement, vous avez opté pour la stabilité…

Au départ, j'ai été clair avec les clubs qui me voulaient, la priorité sera donnée au MCO, je suis à ma cinquième saison avec ce club. Par conséquent, je ne pouvais balayer d'un revers de la main toutes ces années. Je dois signaler que j'ai fait des sacrifices financiers en me désistant de quelques salaires avant de parapher mon nouveau contrat.

Mais dans votre tête, la décision était prise bien à l'avance…

Comme tout joueur du championnat national, recevoir une offre de l'étranger, c'est une opportunité qu'il ne faut pas laisser passer, mais quand l'opportunité d'aller en Arabie Saoudite s'est envolée, j'ai évidemment privilégié la

stabilité, tout en remerciant les clubs du pays qui m'ont approché. Ma préférence allait pour le MCO, je suis même satisfait de ce choix.

L'équipe connaît de profonds changements cette intersaison, votre commentaire ?

Après quatre saisons passées à la tête du club, Baba a acquis de l'expérience, dans le recrutement. Cette fois, je vois que le club ne fait pas n'importe quoi, en optant pour un recrutement étudié. C'est clair, le président a envie de faire bouger les choses, et pourquoi pas, remporter un titre la saison prochaine. Recruter un entraîneur de l'envergure de Badou Zaki prouve bien les ambitions du club, car cet entraîneur, quand il était joueur, il a côtoyé le très haut niveau. Son expérience comme entraîneur sera un atout pour notre équipe.

D'autant qu'il aura à sa disposition un effectif étoffé…

D'après ce que j'ai constaté, la saison prochaine, on roulera avec un effectif composé de 22 titulaires, cela va créer une concurrence qui ne sera que très bénéfique pour le groupe. On espère seulement bien débuter la saison, c'est important même.

Pourquoi vous insistez là-dessus ?

important même. Pourquoi vous insistez là-dessus ? Si on débute bien le championnat, les effets ne

Si on débute bien le championnat, les effets ne seront que positifs. Connaissant l'amour des supporters pour le club, ils vont redoubler d'engouement et de ferveur, soit un facteur stimulant pour les joueurs qui auront envie alors de tout donner pour arriver à bon port après.

M. S.

BENTIBA, COMME PRÉVU

Voulant quitter le club en bons termes, Mohamed Bentiba, qui n'a pas souhaité aller au bras de fer avec son désormais ancien employeur, (il a signé à l'USMA), est allé durant le weekend à la rencontre de Baba pour trouver un compromis concernant ses arriérés. Ainsi, à l'instar des autres joueurs qui sont déjà passés avant lui dans le bureau du président, il a empoché deux salaires.

LIEU DU STAGE PAS ENCORE CONNU

Alors que tout laisse croire que le choix du site qui abritera le stage d'intersaison sera la Turquie, jusqu'à hier, aucune confirmation n'a été donnée par la direction. A signaler que c'est le nouvel entraîneur Badou Zaki qui s'occupe du dossier. Toutefois, après avoir visité des sites au Portugal et la Turquie, il serait, dit-on, favorable à cette dernière destination.

LE PRÉSIDENT À ALGER

En fin de semaine, le premier responsable du club se déplacera, a-t-on appris, à Alger pour affaire personnelle. C'est pour cela qu'il a donné rendez-vous aux deux joueurs africains en début de semaine prochaine, alors que ces derniers étaient prêts à venir à Oran avant le weekend.

Ziri ou Nadji, qui sera recruté ?

à Oran avant le weekend. Ziri ou Nadji, qui sera recruté ? Afin d'équilibrer son effectif,
à Oran avant le weekend. Ziri ou Nadji, qui sera recruté ? Afin d'équilibrer son effectif,

Afin d'équilibrer son effectif, le club doit encore recruter un atta- quant. Jusqu'à hier matin, deux noms étaient cités, Hammar Ziri et Nadji. Pour la direction, il n'y a, certes, aucune préférence, les deux joueurs correspondent au profil recherché. Néanmoins, si Nadji est libre, en revanche, Ziri Hammar qui a été contacté le premier, devait, assure-t-on, rendre sa réponse hier après-midi après avoir rencontré les dirigeants avec lesquels il avait ren- dez-vous, pour trouver une solution au problème de sa libération. Même s'il faut rappeler que le club algérois souhaiterait le prêter à un autre club en refusant l'idée de la vente définitive, Ziri Hammar, qui n'a pas caché son envie de rejoindre le MCO, doit faire vite, car la direction oranaise n'entend pas perdre son temps, d'autant que Nadji est égale- ment intéressé par un transfert au MCO.

Belkhiter, reste que la libération

par un transfert au MCO. Belkhiter, reste que la libération Bien que dans le camp oranais,

Bien que dans le camp oranais, on révèle que le dossier Mokhtar Belkhiter est clos, après avoir trouvé un accord avec Baba, il n'y aurait pas l'ombre d'un doute, le défen- seur international ne jouera qu'au MCO la saison prochaine. "Même pour la libération, la direction du Club Africain s'est engagée à lui accorder son bon de sortie. En contrepartie, Belkhiter va se désister d'une bonne partie de ses arriérés", nous révèlera un proche du dossier. M. S.

www.competition.dz

Lundi 18 juin 2018

USMA

9

www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 USMA 9 Il est depuis hier à Alger L'ère Froger COMMENCE

Il est depuis hier à Alger

L'ère Froger COMMENCE

Comme il fallait s'y attendre, c'est hier après-midi que le nouvel entraîneur de l'USMA Thierry Froger est arrivé à Alger. Il a trouvé à son accueil à l'aéroport Houari Boumediene le directeur général Abdelhakim Serrar.

PAR ANIS S.

Après avoir pris une petite pause dans son domicile à Alger, Thierry Froger s'est, par la suite, dirigé au stade Omar Hamadi en compagnie de son agent où il a eu l'occasion de visiter les infrastructures de l'enceinte de Bologhine. Selon les informations qui nous sont parvenues, il a été séduit par les moyens humains et sportifs que pos- sède le stade et qui vont certainement constituer un atout de taille pour qu'il réussisse dans sa mission à la tête du staff technique de l'USMA. L'ex-sélectionneur du Togo a suivi attentivement la séance de la reprise qui s'est déroulée hier après- midi. Il a été par la suite présenté aux joueurs, il a eu l'occasion d'avoir son pre- mier contact avec ses nouveaux protégés.

Il signera son contrat aujourd'hui Thierry Froger a tout conclu avec le directeur général Abdelhakim Serrar. Il ne reste désormais que la signature du contrat pour qu'il soit l'entraîneur de l'USMA d'une manière officielle. Selon les informations en notre possession,

officielle. Selon les informations en notre possession, cette procédure se fera cet après-midi à 14h. Ainsi,

cette procédure se fera cet après-midi à 14h. Ainsi, le technicien français dirigera son premier entraînement à l'occasion de la séance de cet après- midi.

Il sera présenté à la presse demain Thierry Froger sera présenté à la presse demain, a-t-on appris auprès du club algérois. Dans un point de presse qu'il tiendra dans la salle des conférences du stade Omar Hamadi, Froger répondra aux différentes questions des médias en ce qui concerne notamment ses objectifs avec l'USMA ainsi que les raisons qui l'ont poussé travailler avec le club algérois.

Khouda est aussi arrivé hier Comme tout le monde le sait, Abdelhakim Serrar a jeté son dévolu sur Karim Khouda pour qu'il soit l'adjoint de Thierry Froger. Comme prévu, le techni- cien franco-algérien est arrivé hier après- midi à Alger. Il faut dire que si Serrar a choisi Khouda pour être l'adjoint de Froger, c'est parce qu'il connaît bien le championnat natio- nal ainsi que la mentalité du joueur algé- rien après avoir fait des passages à la JS Saoura et au CSC. Tout comme Thierry Froger, Karim Khouda signera son contrat avec l'USMA aujourd'hui.

A. S.



Benguit

présent à

l'entraînement

La séance de la reprise qui s'est déroulée hier après-midi a été également marquée par la présence de Raouf Benguit. De retour de France, où il a négocié avec un club français qui le veut, le jeune milieu de terrain international a repris les entraînements avec l'USMA car sa période de prêt du Paradou AC n'est pas encore arrivée à son terme. Il faut dire que l'éventualité de voir Benguit poursuivre l'aventure avec les Rouge et Noir n'est pas du tout à écarter dans le cas où son transfert au club français qui le convoite tomberait à l'eau mais aussi s'il se mettrait d'accord avec les responsables du club pour que son salaire soit revu à la hausse, comme il l'a exigé.

Il a passé la visite médicale

Mashumba

signera

aujourd'hui

Comme il fallait s'y attendre, c'est avant-hier dans l'après-midi que l'éventuelle nouvelle recrue de l'USMA, en l'occurrence, l'attaquant zimbabwéen Charlton Mashumba, est arrivée à Alger. C'est hier que le joueur a passé la visite médicale dans la perspective de s'engager avec le club algérois. Si tout marche comme prévu, c'est aujourd'hui qu'il officialisera son arrivée à l'USMA, c'est-à-dire signer un contrat de trois saisons. Il est utile de rappeler que Mashumba évoluait la saison écoulée àen deuxième division sud- africaine avec Highlands Park FC. Le directeur général du club Abdelhakim Serrar a été séduit par ses qualités techniques et physiques et a donc décidé de l'engager afin de pallier le départ d'Oussama Darfalou qui est allé monnayer son talent dans le championnat hollandais avec Vitesse Arnhem. L'attaquant zimbabwéen sera donc la sixième recrue de l'USMA lors de ce mercato estival après Aymen Mahious, Rayane Haies, Mohamed Mezghrani, Emery Bayisenge et Mohamed-Amine Madani.

Hajhouj devrait résilier son contrat aujourd'hui

Comme rapporté par nos soins dans l'une de nos précédentes éditions, le directeur général Abdelhakim Serrar a trouvé un accord avec l'attaquant marocain Réda Hajhouj pour une séparation à l'amiable. Selon les informations qui nous sont parvenues, c'est aujourd'hui que le joueur en question résiliera son contrat qui le lie à l'USMA. Une fois sa libération en poche, Hajhouj pourra trancher quant à sa future destination. Il est à noter qu'il est sollicité par quelques clubs du championnat national, entre autres la JS Saoura et le MCO, ainsi que des clubs marocains. Mais tout prote à croire que l'attaquant formé au Wydad de Casablanca reviendra dans le championnat de son pays.



Hamzaoui présent au stade

Okacha Hamzaoui a marqué sa présence hier au stade Omar Hamadi de Bologhine, mais il n'a pas pris part à la séance de la reprise. Libéré, l'attaquant qui appartient au Nacional Madère a tenu à se présenter au stade afin d'éviter un conflit juridique avec l'USMA puisque son contrat de prêt prendra fin le 30 juin prochain. Hamzaoui a également saisit l'occasion pour tenter de trouver un accord avec les responsables du club pour qu'ils l'autorisent à quitter le club algérois avant la fin de sa période de prêt.



Aujourd'hui,

du biquotidien

au menu

Les joueurs usmistes seront soumis aujourd'hui à un travail biquotidien au stade Omar Hamadi. La première séance se déroulera dans la matinée, tandis que la seconde aura lieu dans l'après-midi.

LES ROUGE ET NOIR

remettent le bleu de chauffe

Après avoir eu droit à un mois de repos, c'est hier après-midi, à partir de 18h au stade Omar Hamadi de Bologhine, que les joueurs usmistes ont repris le chemin des entraînements pour entamer la préparation d'intersai- son en prévision de la nouvelle saison. Les joueurs ont été soumis à un travail léger sous la houlette du préparateur physique du club Adel Laâbeni. Les choses sérieuses commencent donc pour les coéquipiers du capitai- ne Mohamed-Lamine Zemmamouche qui devront cravacher dur durant la préparation afin d'être au top sur tous les plans avant de renouer avec la compétition officielle à partir du 18 juillet prochain, à l'occasion du dérou- lement de la 3e journée de la phase des poules de la coupe de la Confédération africaine de football qui les opposera au représentant rwandais du Rayon Sports à Kigali. Après une semaine du travail à Alger, les Rouge et Noir s'envoleront la semaine pro- chain pour la Tunisie, plus exactement pour la ville de Gammarth, afin d'ef- fectuer le stage d'intersaison qui s'éta- lera du 23 juin au 3 juillet prochains.

qui s'éta- lera du 23 juin au 3 juillet prochains. Un stage qui est considéré comme

Un stage qui est considéré comme une étape très importante dans la prépara- tion d'intersaison car le nouvel entraî- neur Thierry Froger mise beaucoup sur lui pour connaître davantage l'ef- fectif à sa disposition mais aussi pour recharger les batteries de ses joueurs en vue de la reprise de la compétition officielle.

Serrar a tenu une réunion avec les joueurs Avant l'entame de la séance de la reprise, le directeur général de

l'USMA Abdelhakim Serrar a tenu une réunion avec l'ensemble des joueurs. Selon les informations qui nous sont parvenues, il a boosté Meftah et ses partenaires pour fournir des efforts durant la préparation d'in- tersaison afin qu'ils soient prêts sur tous les plans avant de renouer avec la compétition officielle. "La force d'une équipe, c'est bien évidemment le bon état d'esprit du groupe. Vous devrez réaliser une bonne préparation afin que vous puissiez entamer en force la nouvelle saison, notamment lors de la

coupe de la CAF. Je suis toujours proche de vous et celui qui a un pro- blème qu'il n'hésite pas à se rappro- cher de moi pour qu'on essaye de le résoudre ensemble. On doit mettre la main dans la main afin qu'on puisse atteindre nos objectifs." C'est ce qu'a dit en général le DG usmiste.

7 éléments absents, les nouvelles recrues présentes La séance de la reprise a été marquée par l'absence de sept joueurs, en l'oc- currence, Mohamed Benyahia, Farouk Chafaï, Mokhtar Benmoussa, Mohamed Benkhemassa, Hamza Koudri, Amir Sayoud et Walid Ardji. Ils sont attendus à reprendre les entraînements avec le groupe à l'occa- sion de la séance d'aujourd'hui. En revanche, les nouvelles recrues, en l'occurrence, Emery Bayisenge, Mohamed Mezghrani, Amine Madani, Rayane Haies, Aymen Mahious et Charlton Mashumba étaient présentes à la reprise et se sont entraînées le plus normalement du monde avec leurs nouveaux coéquipiers. A. S.

www.competition.dz

Lundi 18 juin 2018

10

MOB

www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 10 MOB La direction lui a proposé 180 millions par mois

La direction lui a proposé 180 millions par mois

BELKACEMI

renouvellera aujourd'hui

De notre correspondant

BADIS BESSAÏ

Après l'affaire Yacine Salhi, qui devait renouveler son contrat avec les Crabes et qui a, au dernier moment, décidé de partir au CS Constantine où le joueur a officialisé la semaine dernière son engagement avec les Sanafir, un autre joueur est dans le même cas, à savoir Ismail Belkacemi. Ce dernier,

qui est très convoité par plusieurs clubs, semble avoir décidé de rester à Béjaïa. D'après quelques informations, Belkacemi ne compte pas suivre l'exemple de son camarde ; il a apparemment déjà donné son OK à la nouvelle direction pour continuer l'aventure avec les Vert et Noir. Cet attaquant sera donc attendu aujourd'hui à Béjaïa pour officialiser son

engagement. Ainsi, si le renouvèlement de Belkacemi est officiel, ce sera un premier objectif atteint pour les nouveaux responsables du club béjaoui ; ces derniers ont clairement mis le paquet pour voir le joueur renouveler son bail et continuer à servir le MOB la saison prochaine. On apprend que la direction des Crabes n'y est pas allée de mainmorte pour convaincre ce

joueur de rester en lui offrant un salaire de 180 millions par mois en plus de la régularisation de toutes les mensualités toujours impayées. C'est dire que les dirigeants mobistes ont déployé tous les moyens en leur possession pour convaincre Ismail de rester à Béjaïa.

B. B.

dirigeants mobistes ont déployé tous les moyens en leur possession pour convaincre Ismail de rester à

Alain Michel convoque tout le monde pour le 30 juin

Les Crabes déjà prêts pour la reprise

C'est désormais officiel, les Crabes reprendront les entraînements le 30 juin.

L'arrivée d'Alain Michel à la barre technique

a apparemment bousculé les choses au sein

de la maison béjaouie où il a été décidé de convoquer l'ensemble des joueurs pour la reprise le 30 juin.

Un 1 er stage à Tikjda Concernant le plan d'action du nouvel

entraîneur, on vient d'apprendre qu'Alain Michel compte appeler ses nouveaux capés

à un premier stage de préparation d'une

dizaine de jours à Tikjda ; ce dernier compte apparemment travailler le volet physique de

son équipe en altitude.

15 jours à Aïn Draham Par la suite, Soltane et ses camarades pren- dront la route vers la Tunisie pour un second stage de préparation de 15 jours sur les hauteurs d'Aïn Draham.

Fin de préparation à Béjaïa Pour finir, Alain Michel compte profiter des derniers jours avant la reprise de la compéti- tion officielle en peaufinant la préparation estivale à Béjaïa, ceci afin d'être globalement prêts à entamer le championnat le 10 août. B. B.

prêts à entamer le championnat le 10 août. B. B. Une 2 e liste dressée Nezouani,

Une 2 e liste dressée

Nezouani, Noubli, Benali, Meziane, Bourdjah et Maâmar Youcef libérés

Benali, Meziane, Bourdjah et Maâmar Youcef libérés Après le non-renouvelle- ment de Rahal, Boucherit, Cheklam

Après le non-renouvelle- ment de Rahal, Boucherit, Cheklam et Salhi et la première résiliation concernant l'atta- quant Hichem Cherif, les nou- veaux responsables du club phare de la Soummam ont contacté Nezouani, Noubli, Benali, Bourdjah, Maâmar Youcef ainsi que le keeper Meziane pour leur faire savoir qu'ils sont appelés à chercher un club où évoluer la saison pro- chaine car il sont libres de tout engagement avec les Vert et Noir.

Nezouani cède 2 mensualités Une source généralement bien

informée nous a confié que l'at- taquant béjaoui arrivé au club durant la dernière intersaison, Abdelhalim Nezouani, a été libéré par les responsables béjaouis qui ont jugé son rende- ment insuffisant pour lui per- mettre de continuer à servir le MOB. Ainsi, suite à son entre- tien avec les responsables du club, Nezouani s'est vu remettre sa lettre de libération pour cher- cher un nouveau club. On apprend également que l'attaquant a fait preuve de bonne volonté en acceptant de céder les deux mensualités préférant résilier le contrat à l'amiable.

Noubli attendu aujourd'hui L'autre joueur appelé les jours précédents est l'attaquant mobiste Fethi Noubli. On apprend que ce dernier compte s'entretenir aujourd'hui avec les responsables du club béjaoui pour discuter des conditions de sa libération. On s'attend à voir Noubli résilier dès aujourd'hui son contrat avec les Crabes et être libre de tout engagement.

Alain Michel ne veut pas de Maâmar Youcef Concernant Maâmar Youcef, on a appris que c’est le nouvel entraîneur du MOB qui ne veut

pas l’avoir dans son effectif. Alain Michel, qui l’a eu comme joueur au CRB, estime qu’il ne répond pas au profil dont il a besoin à son poste.

Une 3 e liste prochainement On a appris également qu'une 3e liste comportant quelques noms de joueurs à libérer sera connue les prochains jours. Cette dernière dépendra des prochaines recrues du club. Malek fera donc du poste par

poste ; dès que le directeur spor- tif parvient à dénicher un joueur, ce dernier fera en sorte de libérer un élément du même

compartiment.

B. B.

De nouvelles recrues à l'horizon

Comme on l'a déjà mentionné, le nouveau directeur technique des Vert et Noir Rachid Malek a visé 12 nouvelles recrues lors de ce mercato estival. La direction béjaouie a jusqu'à maintenant réussi à attirer 10 nouveaux joueurs au club qui sont Kadous, Amokrane, Aïbout, Boudoumi, Touré, Bouheniche, Dahar, Bellahcène, Debbari et Mazari. Le nouveau directeur technique ne compte donc pas s'arrê- ter là, puisque on apprend que les respon- sables béjaouis comptent dès aujourd'hui reprendre le travail où quelques nouveaux élé- ments seront attendus pour officialiser leur engagement avec le club d'Yemma Gouraya.

Mellel, la 11 e recrue estivale Rachid Malek semble tenir sa 11e recrue esti- vale ; on a appris que l'ex-joueur de l'USM El- Harrach Benamer Mellal sera attendu aujour- d'hui à Béjaïa pour officialiser avec les Crabes. Ce joueur, qui s'est engagé les derniers joueurs avec l'ES Sétif, semble déjà buter sur quelques problèmes avec ses nouveaux dirigeants. Le joueur aurait déjà fait savoir à la direction du club des Hauts Plateaux qu'il souhaite résilier son contrat et changer de club. Mellel était donc attendu hier à Sétif pour résilier son bail et récupérer sa lettre de libération pour pou- voir mettre le cap sur Béjaïa et officialiser avec les Crabes. L'attaquant de 24 ans posera donc ses valises aujourd'hui à Béjaia ; ce joueur devra rencontrer les responsables mobistes cet après-midi et finaliser les derniers points de son transfert au club béjaoui.

On parle toujours du come-back de Ndoye Le cas de l'ex-attaquant du MOB Mohamed Waliou Ndoye a refait surface durant les der- niers jours à Béjaïa. L'actuel joueur du club tunisien de l'ES Sfax, qui est apparemment sur le point de récupérer sa lettre de libération du club en question, souhaite entamer les négo- ciations avec la direction béjaouie dans le but de revenir chez les Crabes. Cette affaire est pour le moment dans le flou total car on a éga- lement appris que le club béjaoui aurait saisi la FIFA suite à la signature jugée illégale du joueur à l'ES Sfax au moment où Ndoye était toujours sous contrat avec le club phare de la Soummam. Par ailleurs, on apprend que les pourparlers avec l'attaquant sénégalais pour- raient bel et bien débuter prochainement car les nouveaux responsables pensent que ce joueur qui connaît bien la maison des Crabes pourra sans aucun doute apporter un plus à l'équipe la saison prochaine. On s'attend à voir Ndoye atterrir bientôt à Béjaïa pour conclure avec les Crabes.

B. B.

www.competition.dz

Lundi 18 juin 2018

CRB

11

www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 CRB 11 Alors qu'Amrani l'a refusé LE CHABAB va-t-il ramener Benayad

Alors qu'Amrani l'a refusé

LE CHABAB

va-t-il ramener Benayad ?

L'entraîneur en chef du CSC, Amrani, a affirmé à ses proches au club qu'il refuse de ramener Benayad car ce dernier l'avait dribblé la saison passée en optant finalement pour l'ESS.

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

Avant qu'Amrani le refuse, Benayad avait fait la même chose aux responsables du Chabab. Ces derniers l'ont sollicité à maintes reprises depuis deux semaines et se sont déplacés jusqu'à Sétif pour le rencontrer et tenter le convaincre. Une rencontre qui a eu lieu juste avant l'Aïd, mais Benayad a finalement changé d'avis en raison de la possibilité qu'il avait de rejoindre le CSC. Arama

le voulait et les Constantinois voyaient en lui une bonne alternative pour le compartiment offensif. Mais Amrani impose son véto. Le coach refuse ce joueur et argumente son refus par le fait qu'il l'avait dribblé la saison passée et avait opté en dernière minute pour l'ESS.

Un refus qui fait l'affaire du CRB, mais… La seule chose qui empêchait la venue de Benayad au CRB était le CSC. Les dirigeants constantinois lui ont fait une offre très intéressante, ce qui a compromis tous les efforts des Belouizdadis. Donc, avec tout ce qui vient de se passer, le Chabab a la possibilité de réaliser son souhait. Le recrutement de Benayad peut se concrétiser à moins qu'on prenne position comme Amrani l'a fait. S. B.

qu'on prenne position comme Amrani l'a fait. S. B. NADJI : «Je n'ai aucun problème physique»

NADJI : «Je n'ai aucun problème physique»

Tout en confirmant ses contacts avec les dirigeants du CRB, l'attaquant Rachid Nadji affirme qu'il jouit d'une excellente forme physique.

On a appris récemment que les dirigeants du CRB vous ont contacté et que vous leur avez donné votre accord. Qu'en est-il au juste ?

C'est vrai, les dirigeants du CRB m'ont contacté, mais l'accord final n'a pas encore été trouvé, on ne s'est pas encore réunis pour négocier.

Donc, il n'y a eu qu'un contact au téléphone, c'est ça ?

Oui, on ne s'est parlé qu'au téléphone. Ils voulaient qu'on se voie, mais je ne pouvais pas. J'avais des empêchements. Mon épouse vient d'accoucher, je devais être à son chevet et reporter mon rendez- vous avec les dirigeants du CRB.

Y a-t-il des chances que vous optiez pour le CRB ?

Le CRB est un grand club que j'apprécie depuis mon jeune âge et qui me faisait rêver. Mais dire que je vais opter pour ce club directement serait un mensonge de ma part. On doit d'abord négocier et voir comme cela va évoluer.

Quand est-ce que vous allez négocier ?

On a convenu de se voir demain (Ndlr - aujourd'hui).

Les supporters du CRB vous veulent et disent que vous êtes l'avant-centre

CRB vous veulent et disent que vous êtes l'avant-centre dont leur club a besoin, mais ils

dont leur club a besoin, mais ils appréhendent votre forme physique. Que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?

Cette histoire de ma méforme est complètement fausse. Je sens qu'on veut me casser. C'est vrai que j'avais une blessure, mais ce n'est qu'une blessure aux cotes, qui n'a rien de grave. Je suis complètement rétabli et je vous affirme que je n'ai aucun problème physique. Dieu merci, je me porte très bien.

S. B.



Plusieurs

signatures

attendues

aujourd'hui

Aujourd'hui sera une journée cruciale pour les dirigeants du CRB en matière de recrutement. Bouhafs et l'équipe dirigeante ont fixé des rendez-vous avec plusieurs joueurs, les plus pressentis sont Djerrar, Nadji, Boulekhoua, Berchiche, Boussif et Saâd. Par ailleurs, les deux attaquants El-Okbi et Benayad et le défenseur Keniche figurent parmi les joueurs qui intéressent considérablement la direction du CRB. Selon nos informations, ces joueurs vont eux aussi négocier aujourd'hui et pourraient même signer leur contrat.

Aït-Djoudi s'informe sur Chaouchi

Tel que nous l'avions indiqué, le nouvel entraîneur en chef du CRB veut bel et bien avoir dans son effectif le gardien de but Faouzi Chaouchi en plus de Toual et Barki.

Les dirigeants s'y opposent en se justifiant auprès d'Aït-Djoudi du fait que l'âge de Chaouchi et Toual est un handicape, tout en mettant en avant l'aspect disciplinaire, notamment en ce qui concerne Chaouchi. Cela a amené donc le coach à s'informer sur Chaouchi. Aït-Djoudi est allé jusqu'à prendre attache avec ses proches pour avoir plus de détails sur ce qui a poussé le Mouloudia d'Alger à se séparer du gardien de but et a empêché ce dernier de signer en faveur du MC Oran.

Il insiste pour l'avoir Aït-Djoudi s'intéresse réellement à Chaouchi et veut absolument l'avoir. Le coach a insisté beaucoup auprès des dirigeants du club pour qu'on le recrute et maintient son avis et sa position vis-à-vis de ce gardien de but. Aït- Djoudi est convaincu que Chaouchi possède des qualités et un profil qui peut être très bénéfique au CRB. Concernant le tempérament pour lequel Chaouchi est connu, notamment l'aspect disciplinaire, Aït-Djoudi croit en lui et semble convaincu

disciplinaire, Aït-Djoudi croit en lui et semble convaincu qu'il va se métamorphoser sous sa coupe et

qu'il va se métamorphoser sous sa coupe et sous le maillot du Chabab. Bref, Aït Djoudi veut offrir une chance à Chaouchi de se racheter et de se rattraper sur ses multiples maladresses qui lui ont coûté cher par le passé.

Lui ramener Toual afin de mieux l'encadrer Selon nos informations, ce n'est pas un hasard si Aït-Djoudi souhaite qu'on recrute deux anciens gardiens, à savoir Toual et Chaouchi. Pour le coach, ces deux gardiens seront très complémentaires si on les met dans le même effectif. S. B.

BOULEKHOUA :

«Le CRB pour relancer ma carrière»

Contacté par nos soins hier, l'arrière latéral Zinelabidine Boulekhoua nous a confirmé lui aussi ses contacts avec le CRB. "Oui, les dirigeants du CRB m'ont contacté depuis une bonne période", a-t-il confirmé avant de poursuivre : "Il y a eu un contact simplement, mais les négociations n'ont pas encore été lancées, d'ailleurs on s'est fixé rendez-vous pour lundi (ndlr : aujourd'hui) pour discuter et parler avec plus de détails son mon éventuel recrutement." Interrogé s'il est intéressé par le CRB, Boulekhoua répond : "Sur le plan sportif, le CRB constitue pour n'importe quel joueur un excellent choix, c'est un club où on peut progresser et atteindre des niveaux qu'on ne peut toucher avec d'autres clubs, et pour moi personnellement le CRB constitue le meilleur choix pour relancer ma carrière."

constitue le meilleur choix pour relancer ma carrière." «Au Mouloudia on ne m'a pas estimé à

«Au Mouloudia on ne m'a pas estimé à ma juste valeur» Pour expliquer son mauvais passage au Mouloudia Club d'Alger, Boulekhoua déclare : "Mon passage au Mouloudia Club d'Alger est à mettre aux oubliettes, pour moi personnellement ça a été une mauvaise expérience. Il y a eu plusieurs contraintes extra- sportives qui m'ont empêché de m'épanouir et pour expliquer tout je me contente de dire qu'on ne m'a pas estimé à ma juste valeur. Ce sont des choses qui peuvent arriver à n'importe quel joueur, et à présent je me projette sur l'avenir et j'espère que toutes les conditions seront réunies pour que je puisse porter le maillot d'un grand club comme le CRB."

S. B.

PENSÉE

Le 17 juin 2017 nous a quittés notre cher et tendre père, époux et grand-père Mesbah Hamoud. En ce douloureux souvenir, sa famille de Bordj El Kiffan demande à tous ceux qui l'ont connu, aimé et apprécié sa grande générosité d'avoir une pieuse pensée en sa mémoire. Allah yarhmou

l'ont connu, aimé et apprécié sa grande générosité d'avoir une pieuse pensée en sa mémoire. Allah

www.competition.dz

Lundi 18 juin 2018

12

ESS

SOFIANE I.
SOFIANE I.
www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 12 ESS SOFIANE I. Aïboud : «En LDC, on jouera nos

Aïboud : «En LDC, on jouera nos chances jusqu’au bout»

Aïboud : «En LDC, on jouera nos chances jusqu’au bout» «JE SUIS CONSCIENT DE CE QU’ON

«JE SUIS CONSCIENT DE CE QU’ON ATTEND DE MOI» «ON AURA NOTRE MOT À DIRE LA SAISON PROCHAINE»

DE MOI» «ON AURA NOTRE MOT À DIRE LA SAISON PROCHAINE» Le milieu ententiste revient sur

Le milieu ententiste revient sur la préparation de son team dans le cadre de la reprise de la compétition officielle. Il a en outre évoqué l’osmose née entre les anciens et les nouveaux joueurs et qui va sûrement porter ses fruits.

avant le début de la compétition officielle.

Vous avez dit une bonne ambiance, cela suppose que les nouvelles recrues sont intégrées au groupe ?

Je pense qu’il n’y a plus d’anciens ou de nouveaux joueurs ; nous formons un groupe et on ne pense qu’au travail. Maintenant, concernant votre question, je dirai que tout se passe bien. Le plus important, comme je viens de vous le dire, c’est de ne penser qu’au travail et à mettre les meilleurs atouts de notre côté pour bien nous parer en vue de la reprise qui se rapproche à grands pas.

En parlant de reprise, vous allez débuter par un important rendez-vous face au Difaâ El Jadida dans le cadre de la LDC ; comment s’annonce pour vous cette confrontation ?

C’est vrai qu’il est un peu prématuré de parler de cette rencontre ; cependant, j’estime que c’est un match où l’on n’aura pas droit à l’erreur. On reste sur deux décevantes performances, il faudra par conséquent se ressaisir et ce, à partir de ce rendez-vous contre nos frères marocains qui vont jouer également leur va-tout. Nous comptons faire de notre mieux afin d’arracher les trois points de la victoire et garder nos chances intactes pour la

qualification au prochain tour.

C’est

vrai que durant l’exercice

De notre correspondant

Vous y croyez ?

Je pense que rien n’est encore perdu. Il reste encore quatre matches où tout peut arriver. Il suffit par exemple d’enchaîner deux bons résultats pour se relancer sérieusement dans la course à la qualification. L’essentiel pour nous maintenant, c’est de préparer au mieux nos prochaines sorties et de se mettre dans les meilleures dispositions morales, physiques et tactiques.

Sur le plan individuel, tout le monde dit que vous serez un élément important dans l’équipe de la prochaine saison ; un commentaire ?

Cela fait plus de dix jours que vous avez entamé la préparation d’avant-saison ; peut-on savoir comment ça se passe pour le moment ?

Tout se déroule à merveille. On est en train d’appliquer le plan de travail mis en place par le staff technique. Nous disposons en outre de tous les moyens, ce qui facilite notre travail. Il existe une bonne ambiance et cela augure du bien. Cela dit, j’estime que le plus dur reste à faire. Nous avons un stage de quelques jours en Tunisie. Nous allons mettre à profit cette période pour nous mettre dans les meilleures dispositions

période pour nous mettre dans les meilleures dispositions précédent, j’aurais pu faire mieux, mais la poisse

précédent, j’aurais pu faire mieux, mais la poisse des blessures m’a joué un mauvais tour. J’espère que je serai épargné et dans ce cas, je ferai de mon mieux pour être à la hauteur de la confiance de tout le monde car je dois reconnaître que depuis que je suis à Sétif, je suis toujours soutenu par les supporters, la direction du club et le staff technique. Ceci m’a fait énormément de bien et m’a permis de me surpasser dans les moments difficiles.

S. I.

Il a donné son accord à Hamar

Rachid Salhi de retour au CA

De sources sûres, l’ancien dirigeant Rachid Salhi serait de retour à la gestion des affaires du club phare des Hauts Plateaux. C’est du moins ce que nous avons appris d’une source digne de foi qui ajoute que celui-ci, après avoir rencontré le président Hassen Hamar, aurait donné son accord pour rejoindre le conseil d’administration de la SSPA/ESS. Un renfort qui fera sûrement du bien sachant que Rachid Salhi a toujours soutenu le club sétifien en matière de financement.

LE VOYAGE EN TUNISIE PAR BUS

Comme rapporté, les partenaires de Moustapha Zeghba prendront le chemin vers la Tunisie ce matin. Les joueurs ayant bénéficié de quelques jours de repos pour fêter l’Aïd auprès de leur famille seront au rendez-vous dés hier soir. Le voyage se fera par bus. En principe, l’ensemble des joueurs de l’effectif dirigé par le Marocain Rachid Taoussi devaient être du voyage, y compris le milieu relayeur Sylla Daoudi, attendu pour sa part hier soir à la cité d’Aïn El Fouara.

NAÂMANI RETARDE SA VENUE DE 24 HEURES

Prévue pour hier, la venue de Naâmani a été retardée de 24 heures, avons-nous appris d’une source digne de foi. En effet, l’ancien joueur de l’ASO Chlef s’est excusé à la dernière minute pour rallier la capitale des Hauts Plateaux où il devait rencontrer le boss ententiste Hassan Hamar avant de parapher son contrat. Aux dernières nouvelles, ce joueur viendra fort probablement ce matin.

www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 AUTOMOBILE 13  Page coordonnée par Brahim Aziez Depuis quelques

www.competition.dz

Lundi 18 juin 2018

AUTOMOBILE

13

www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 AUTOMOBILE 13  Page coordonnée par Brahim Aziez Depuis quelques jours,

Page coordonnée par Brahim Aziez

Depuis quelques jours, Global Motors Industries Algérie (GMIA) propose son bus County à 6.500.000 DA.

Celui-ci qui est assemblé au niveau de l'usine GMI de Batna a vu les premières livraisons s'effectuer au mois de décembre dernier. A ce moment, le County coûtait 7.100.000 DA. Désormais, GMIA qui a bénéficié des autorisations du CNI, et à la faveur de l'augmentation des volumes et de la maîtrise des coûts de production, le bus coréen est affiché à 6.500.000 DA, soit une baisse de 600.000 DA. Pour rappel, le Hyundai County est un bus urbain de 30 places qui dispose d'une (1) porte latérale (hydraulique). Il mesure 7,085 m de long pour 2,035 m

LE BUS HYUNDAI COUNTY

À 6 500 000 DA

de long pour 2,035 m LE BUS HYUNDAI COUNTY À 6 500 000 DA de large

de large et 2,755 m de haut. Son empattement qui atteint 4,085 m en fait un véhicule de transport de voyageurs idéal pour les villes et les centres urbains.

Sous le capot, le County est

alimenté par un bloc diesel 4 cylindres d'une puissance de

120 Ch (à 3200 tr/mn). Ce

moteur est couplé à une boîte de vitesses manuelle à 5

rapports. De même, le Hyundai County dispose de l'air conditionné et d'une autoradio CD avec micro pour haut-parleur, entre autres.

autoradio CD avec micro pour haut-parleur, entre autres. Les 24 Heures du Mans sourient enfin à

Les 24 Heures du Mans sourient enfin à Toyota. Le constructeur japonais a réalisé un doublé en LMP1 aux 24 heures du Mans qui se sont déroulés samedi à dimanche sur le mythique circuit français. La Toyota Hybride n°8 est arrivée en 1re position, au grand bonheur du pilote de formule 1, Fernando Alonso, qui courrait avec Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima. Le constructeur japonais avait toujours connu l'échec, parfois cruellement, lors de ses 18 premières participations. Il a enfin décroché son premier succès à son 19e essai, sans véritable rival, s'offrant même un doublé. La monoplace n°8 de Fernando Alonso, Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima a remporté la course devant la n°7 pilotée par Mike Conway, José-Maria Lopez et Kamui Kobayashi.

Doublé Toyota, ALONSO AUX ANGES

Lopez et Kamui Kobayashi. Doublé Toyota, ALONSO AUX ANGES Fernando Alonso s'offre, aussi, son premier succès,

Fernando Alonso s'offre, aussi, son premier succès, pour sa première participation dans cette course d'endurance, lui qui a déjà connu un échec aux 500 Miles d'Indianapolis. L'espagnole qui envisage de plus en plus de quitter la formule 1 fait un pas de plus vers la triple couronne, lui qui été doublement couronné dans la discipline

reine des sports automobile, la formule 1. Il lui faut maintenant une victoire aux

500 Miles d'Indianapolis,

une épreuve qu'il a menée l'an dernier, pour atteindre son objectif. Pour revenir aux 24 Heures du Mans, les deux Toyota qui ont démarré la course en trombe étaient très proches dans les premières heures. La n°7 est passée

devant dans la soirée et la n°8 a perdu le contact quand Sébastien Buemi a reçu une pénalité d'une minute, pour avoir été trop rapide dans une "slow zone". La Rebellion-Gibson n°3 (Laurent/Beche/Menezes) a clôturé le podium des LMP1 en devançant l'autre voiture de l'équipe, la n°1 (Lotterer/Jani/Senna). L'autre transfuge de la formule 1, Jenson Button a, quant à lui, abandonné pour ses débuts aux 24 Heures du Mans. La BR- AER SMP N°11 (Petrov/Aleshin/Button) du champion du monde 2009 de F1 a perdu deux heures en début d'épreuve, en raison d'un souci de capteur sur le moteur. Button a vu son moteur exploser à moins d'une heure de l'arrivée.

Oreca s'impose en LMP2, Porsche impérial en GT

En LMP2, la victoire revient à l'ORECA-Gibson G-Drive n°26 pilotée par Jean-Eric Vergne, Andrea Pizzitola et Roman Rusinov. Elle s'est emparée de la première place en début de course où elle s'est échappée très tôt. L'Alpine-Signatech (Lapierre/Negrao/Thiriet) se classe au deuxième rang, devant l'ORECA-Gibson Graff-So24 (Capillaire/Hirschi/ Gommendy). La Ligier-Gibson Panis Barthez (Buret/Canal/Stevens) a occupé la deuxième place une grande partie de l'épreuve. Un problème technique lui a fait perdre une heure dans la matinée. L'Alpine a récupéré la deuxième place. L'ORECA-Gibson IDEC (Lafargue/Chatin/Rojas) était

ensuite troisième mais un souci de boîte de vitesses a provoqué son abandon. Chez les GTE Pro, Porsche signe un doublé. La n°92 de Kevin Estre, Michael Christensen et Laurens Vanthoor s'est imposée après avoir dominé l'essentiel de l'épreuve. Elle a devancé une autre Porsche, la n°91 (Lietz/Bruni/Makowiecki). La Ford USA n°68 (Hand/Müller/Bourdais) a terminé au troisième rang. Les trois voitures étaient très proches en début de course, mais la voiture de sécurité a donné un gros avantage à la n°92. Dans la matinée, Frédéric Makowiecki, qui roulait dans la n°91, a résisté à Sébastien Bourdais qui aligné dans la n°82

n'a pas apprécié les manœuvres du pilote Porsche. Enfin, dans la catégorie GTE Am, Porsche s'impose aussi grâce à la n°77 de Dempsey- Proton pilotée par Julien Andlauer, Christian Ried et Matt Campbell. Elle a dominé la quasi-totalité de la course. L'équipe appartient en partie à Patrick Dempsey, un comédien célèbre pour son rôle dans Grey's Anatomy. La Ferrari Spirit of Race (Flohr/Castellacci/Fisichella) termine au deuxième rang, devant la Ferrari Keating (Keating/Bleekemolen/Stolz), qui a perdu une place dans la matinée après un passage hors piste de Ben Keating.

RÉSULTATS

LMP1

1. Toyota n°8,

2. Toyota n°7,

3. Rebellion n°3,

LMP2

1. Oreca G Drive n°26

2. Alpine n°36

3. Oreca n°39 Graff

GTE Pro

1. Porsche n°92

2. Porsche n°91

3. Ford GT n°68

GTE AM

1. Porsche n°77 Dempsey Proton Racing

2. Ferrari n°54 Spirit of Race

3. Ferrari n°85 Keating Motorsport

RENAULT restera en Iran malgré le risque de sanctions américaines La décision du président américain,

RENAULT

restera en Iran malgré le risque de sanctions américaines

La décision du président américain, Donald Trump, de revenir sur les accords sur le nucléaire iranien avec des menaces de sanctions sur les multinationales qui continueraient à coopérer avec ce pays a fait capoter les projets industriels de nombre de multinationales, dont les constructeurs automobiles, essentiellement français. Mais voilà, le P-DG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, vient d'affirmer (vendredi dernier) que le constructeur automobile français allait rester en Iran, quitte à adopter "une voilure réduite". "On n'abandonnera pas. Même si nous devons réduire la voilure très fortement, nous resterons avec une voilure réduite parce que nous sommes persuadés qu'à un moment, ce marché rouvrira et le fait d'être resté en Iran nous donnera certainement un avantage", a déclaré M. Ghosn devant les actionnaires, réunis en assemblée générale à Paris. Pour rappel, Washington a annoncé début mai son retrait de l'accord sur le nucléaire iranien et a décidé de rétablir ses sanctions vis-à-vis de Téhéran ainsi que de toutes les entreprises ayant des liens avec la République islamique, leur donnant de 90 à 180 jours pour se retirer du pays. Pour Carlos Ghosn, "l'Iran ne restera pas au ban des États. Cela prendra peut-être deux ans, trois ans, quatre ans, cinq ans : ce n'est pas grave, à l'échelle de Renault, ce n'est rien". Et de préciser : "Nous n'allons pas faire ça au détriment des intérêts de Renault. Nous veillerons bien à ce que notre présence en Iran ne provoque pas des mesures de rétorsion directes ou indirectes de la part des autorités américaines. Pour ce faire, une équipe " est en train de travailler sur le dossier, en contact direct avec l'administration américaine pour savoir ce qui peut être fait et ce qui ne peut pas être fait", a-t-il souligné. Renault est bien implanté en Iran, avec plus de 160.000 véhicules vendus l'an dernier, soit son huitième marché, derrière le Brésil, mais devant le Royaume-Uni. Le groupe a vendu au total 3,76 millions de véhicules dans le monde. Or, le groupe au losange détient 43% de Nissan, très présent aux États-Unis, où le constructeur japonais a écoulé 1,6 million de véhicules en 2017, soit près de 10% du marché américain. Son concurrent, le groupe français PSA (avec Peugeot et Citroën) qui a vendu 444 600 véhicules en Iran l'an passé, a quant à lui déjà annoncé qu'il se préparait à un retrait du pays afin de respecter les sanctions imposées par

les États-Unis.

Cependant, PSA avait aussi souligné qu'il restait "en contact avec les autorités

américaines pour envisager une dérogation, avec le support du gouvernement français", dans l'espoir de pouvoir poursuivre son

activité. Il est utile de préciser qu'en 2012, lors du

renforcement de sanctions américaines,

Renault était resté en Iran, contrairement à PSA. Ce dernier groupe, dont la filiale d'équipement Faurecia réalise déjà 26% de ses ventes en Amérique du Nord, a lancé en

2016 un plan de retour espéré aux États-Unis

pour ses véhicules à un horizon de dix ans, en démarrant par des activités d'autopartage.

Un autre grand groupe français, Total, a fait savoir récemment qu'il ne mènerait pas à terme un grand projet gazier en Iran, entamé

en juillet 2017, à moins d'obtenir une

dérogation de la part des autorités

américaines.

www.competition.dz

Lundi 18 juin 2018

14

USMBA

www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 14 USMBA 4 joueurs pour boucler le recrutement Marquant un arrêt

4 joueurs pour boucler le recrutement

Marquant un arrêt en matière de recrutement, le boss de l'USMBA, Okacha Hasnaoui, est en train de faire le point avec le coach Moez Bououkaz avant de s'attaquer encore une fois à cette opération.

De notre correspondant

DJILLALI ADEM

Après avoir engagé 4 joueurs, qui sont le gardien de la JSMB Sofiane Khedaïria, le défenseur latéral du GC Mascara Achour Fateh, le défenseur axial de l'ASMO Boualem Masmoudi et celui du RCR Ishak Guebli, ainsi que Aït-Ferguène Nabil aussi du RCR, le premier responsable du club veut désormais engager d'autres joueurs en fonction des besoins de l'équipe. Il compte en effet engager quatre à cinq éléments de différents compartiments et cela avant la reprise des entraînements. Voilà le profil des joueurs que Hasnaoui et Bououkaz comptent ramener durant cette semaine.

Un autre défenseur polyvalent Si dans les bois de l'USMBA, les

choses sont acquises avec l'arrivée de Sofiane Khedaïria pour concur- rencer Nadjib Ghoul et Abdelkader Zaârat, c'est donc en défense que Hasnaoui et Bouakez comptent renforcer l'équipe. D'ailleurs, en plus d'Achour, Masmoudi et Guebli sans oublier Zerrouki, Abdelli, Lamara et Zakaria Khali, les deux hommes veulent engager un autre défenseur qui serait polyvalent pour l'employer dans divers postes de la défense.

Un arrière-gauche pour concurrencer Lamara La direction de l'USMBA cherche également une doublure pour Nabil Lamara, sachant que Sofiane Bengourine est parti cet été. Selon nos informations, le duo Hasnaoui-Bououkaz est à la recherche d'un jeune joueur gau- cher capable de faire des rares apparitions en cas de défection de Lamara qui a fait une excellente performance la saison dernière, et qui est déjà pressenti titulaire à part entière.

Labani ou Lagraâ :

un milieu récupérateur va sauter Ayant décidé de recruter le milieu récupérateur du RCR Nabil Aït- Ferguène, le coach Bououkaz va-t- il se passer des services de Labani ou bien de Lagraâ ? C'est la ques- tion que se posent les connaisseurs du football à Sidi Bel-Abbés. Bououkez négocierait avec les deux éléments en question et l'un d'eux risque de passer à la trappe. Le Tunisien de concert avec le pré- sident Hasnaoui devra prendre une décision au terme des négocia- tions cette semaine avec ces deux joueurs. Bien que rien n'ait été

décidé, la piste Labani est la plus risquée, vu le rendement de Lagraâ la saison dernière où il a participé au maintien du club en Ligue 1 Mobilis et aussi à la réussi- te en Coupe d'Algérie.

2 attaquants en vue Pour ce qui concerne le milieu de terrain offensif avec la présence de Bounoua, Tabti et Zouari, le coach Bououkez n'aura pas à se casser la tête pour aligner ses trois joueurs ensemble, mais le seul problème est celui de l'attaque. Après le départ de leur meilleur buteur de la saison dernière Habib Bouguelmouna à Sétif, la direction ainsi que le coach n'ont pas encore trouvé l'attaquant susceptible de le remplacer. Même si plusieurs noms ont été proposés à la direc- tion, à leur tête l'attaquant du CRB Karim Aribi, et aussi celui de l'ESS Murad Benayad ou celui du PAC Naïdji, jusqu'à maintenant, rien n'a été décidé. Cependant, la cellule de recrutement composée du prési- dent Hasnaoui et du coach Bououkez a décidé d'engager deux joueurs pour épauler et Belhoucini et les autres.

Finir le recrutement avant le 1 er juillet Si le compte est bon, le président ainsi que le coach Bououkaz vont devoir encore engager 4 à 5 joueurs avant de penser à boucler cette opération recrutement. En revanche, il va garder l'ossature de la saison dernière. Par contre, les deux hommes veulent gagner du temps et mettre l'équipe dans les meilleures conditions en arrêtant

l'effectif avant la reprise des entraî- nements prévu le 1er juillet pro-

chain.

Dj. A.

Il doit d'abord négocier sa libération avec Hamri

Taher dans le viseur de Bououkaz

Apparemment, le coach de l'USMBA récemment installé veut avoir sous sa houlette des joueurs qu'il connaît bien. D'ailleurs, après avoir engagé le défenseur axial Ishak Guebli, ainsi que le milieu de terrain Nabil Aït-Ferguène, qu'il a entraînés il y a deux saisons à Relizane, sans oublier Sofiane Khedaïria avec lequel il a tra- vaillé à Sétif, Bououkez a contacté l'atta- quant reliza- nais Taher Fethi. Ce der- nier a tapé dans l'œil du Tunisien lors d'une séance d'essai à Relizane, il y a deux saisons où il a fait un très bon match. Ce qui a poussé le Tunisien à le recruter directement et même par la suite, il l'a sou- tenu tout au long de la saison. Taher a eu un appel des dirigeants bel-abbésiens, nous dit une source à l'inté- rieur du club, pour lui demander de venir s'as- seoir à la table des négociations. Mais le seul problème est que l'attaquant pur produit de l'école de l'ASMO est sous contrat avec le Rapid jus- qu'à 2019. Il doit passer par la direction du prési- dent Hamri pour négocier sa lettre de libération. Dj. A.

dent Hamri pour négocier sa lettre de libération. Dj. A.  JSS Zerouati : «Encore 3

JSS

Zerouati : «Encore 3 recrues et c'est bon»

Mohamed Zerouati se dit satisfait du recrutement auquel lui et ses collaborateurs s'attellent depuis le début du mois sacré de Ramadhan.

PAR L. M. AZZI

«Nous avons bien étu- dié le profil des joueurs que nous avons engagés jusqu'ici avec nous. Et croyez-moi, ça n'a pas été facile parce que les meilleurs ne courent pas les rues. Et puis, ils sont beau- coup à être encore sous contrat et ce n'est pas possible

de les avoir. En tout cas, je pense que nous avons réussi à faire signer de bons joueurs avec l'accord de l'entraîneur Nabil Neghiz. Leur talent est intact, je sens qu'ils vont don- ner un plus à notre équipe qui va avoir du travail pour le compte de la saison prochai- ne", a-t-il répondu hier à la question d'afficher ses senti- ments concernant les six recrues engagées par son club. Dans la foulée de l'entre- tien réalisé hier au téléphone, le porte-parole du club de la Saoura a été prié de donner le nombre exact de joueurs que la JSS compte engager avant la fin du mercato estival. "En réalité, on compte ramener trois autres joueurs. Pour l'heure, nous sommes en plei- ne discussion dans le but de conclure avec eux. Je pourrais dire qu'il y aura encore trois éléments à faire venir. Donc, encore trois nouveaux et on bouclera le recrutement. Peut-être qu'il y aura plus et

ce, en fonction de ce que nous

sur

actuel", a indiqué le patron du

club béchari.

trouverons

marché

le

«Le stage en Tunisie ou en Turquie» Interrogé pour savoir dans quel pays étranger l'équipe fera son stage bloqué, le dénommé H'mimou n'a pas été en mesure de répondre, sauf pour annoncer le nom de deux pays. "Je ne peux vous dire dans quel pays on comp- te se préparer. Seulement, je pourrais dire qu'il pourrait s'agir soit de la Tunisie soit de la Turquie. Sinon, vous savez qu'on a deux stages à faire dans le pays. Le premier est prévu à Béchar juste après la reprise des entraînements (ndlr, le 27 juin), alors que le deuxième se tiendra dans la capitale. C'est tout ce que je peux vous dire pour l'ins- tant", a-t-il répondu en conclusion. L. M. A.

tant", a-t-il répondu en conclusion. L. M. A. Bouchar attendu aujourd'hui pour signer La direction de

Bouchar attendu aujourd'hui pour signer

La direction de la JS Saoura serait sur le point de faire signer sa septième recrue du mercato. D'après une source autorisée, il s'agirait du défenseur Sofiane Bouchar du CR Belouizdad. Ce joueur est attendu dans la journée de ce lundi. Notre interlocuteur assu- re que ce joueur a tout conclu avec les res- ponsables du club béchari. "Il va passer demain pour signer avec notre club", a indi- qué notre source hier. L'ancien pensionnaire du CR Belouizdad devra passer au siège du club pour signer son bail avec l'équipe des Vert et Jaune. Il est utile de rappeler que le club de la Saoura a engagé sept éléments, en l'occurrence Natèche, Lhameri, Aouedj, Bouchiba, Farhi et Boulaouidet, lesquels ont tous signé un contrat de 24 mois.

Benouis

contacté

Le milieu Oussama Benouis intéresse les gars de la Saoura. Une source asémiste assu- re avoir appris que les dirigeants de la JSS ont pris contact avec un responsable du club oranais pour s'offrir les services de ce joueur. Un premier contact a été établi dans la nuit de jeudi à vendredi ; les deux parties ont dis- cuté des conditions financière sachant que l'enfant de Hassasna est sous contrat avec l'ASMO jusqu'en 2019. L. M. A.

www.competition.dz Lundi 18 juin 2018

NAHD

15

www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 NAHD 15 La direction du club n'a pas encore tranché QUEL

La direction du club n'a pas encore tranché

QUEL SORT pour les jeunes ?

Alors que la reprise des entraînements approche à grands pas, l'effectif du Nasria pour la saison 2018/2019 n'a pas encore été arrêté.

PAR MOHAMED ADRAR

La direction du club travaille d'arrache-pied afin de tenter d'assurer l'arrivée de nouvelles recrues, avant cette date du 26 juin prochain, tout en ayant réalisé le plus important, à savoir garder 80% de l'effectif de la saison dernière, qui avait d'ailleurs donné entière satisfaction. Autre incertitude qui plane toujours pour le moment, c'est le sort à réserver aux jeunes du cru, à savoir ceux nés en 1997 et qui ne feront plus partie de l'effectif de l'équipe réserve. Ils sont d'ailleurs nombreux les éléments nés en 1997 et qui ne savent toujours pas s'ils seront Nahdistes la saison pro- chaine ou pas, cela dépendra en pre- mier lieu du recrutement qui sera réa- lisé, mais également de la décision du coach Bilel Dziri de les maintenir ou pas en équipe première. Nous avons choisi de faire une petite revue d'ef- fectif sur les joueurs qui sont en ballo- tage, question d'élucider les cas un par un.

Khacef et Bouhalfaya, les seuls promus officiellement Sur l'ensemble des joueurs nahdistes nés en 1997 et qui seront considérés comme des seniors à partir de la sai- son à venir, seuls deux éléments sont d'ores et déjà certains de figurer parmi l'effectif senior du Nasria. En effet, à l'exception de Noufel Khacef et Zakaria Bouhalfaya, tous les autres joueurs attendent encore de connaître leur sort. Il faut dire que les deux joueurs officiellement retenus n'ont clairement pas volé leur place, à com- mencer par le jeune Khacef, qui avait pris part à pas moins de 21 matchs de

Khacef, qui avait pris part à pas moins de 21 matchs de championnat la saison dernière

championnat la saison dernière avec l'équipe fanion, inscrivant trois buts et délivrant cinq passes décisives, ou bien le jeune gardien Bouhalfaya Zakaria, auteur lui aussi d'une excel- lente saison avec l'équipe réserve du NAHD, lui qui a tapé dans l'œil de son entraîneur Dziri Bilel, qui semble croire plus que jamais en lui et en ses capacités à percer en équipe fanion dès la saison à venir.

Haroun en 3 e avant-centre ? Ayant pris part à huit rencontres avec l'équipe fanion du Nasria la saison dernière, l'attaquant nahdiste Haroun Sid-Ali n'est pas encore certain de res- ter au Nasria, même si la direction du club insiste pour le garder. La déci- sion finale reviendra certes au coach Bilel Dziri, qui décidera de le garder ou bien de le prêter pour un autre club, mais une chose est bien certaine, Haroun ne quittera pas le NAHD de façon définitive cet été. Il semblerait toutefois que l'on soit plus proche du maintien d'Haroun parmi l'effectif

plus proche du maintien d'Haroun parmi l'effectif nahdiste, où il sera utilisé en tant que 3e

nahdiste, où il sera utilisé en tant que 3e avant-centre derrière Ahmed Gasmi et probablement la future recrue africaine.

Rahmoun a peu de chances d'être retenu Pour sa part, le jeune Rahmoun Benamar a quant à lui très peu de chances d'être retenu parmi l'effectif du Nasria. L'enfant de Tlemcen ne semble pas rentrer dans les plans de son entraîneur, d'autant plus qu'à son poste le coach Bilel Dziri possède pas moins de trois options bien sérieuses, à savoir Khacef, Chouiter et la nouvel- le recrue Mouaki Dadi El-Hocine. Trois joueurs qui se battront très cer- tainement pour une place de titulaire sur ce flanc gauche de l'attaque nah- diste, chose qui poussera le jeune Rahmoun loin de la maison nahdiste. il semble toutefois que le Tlemcénien sera plutôt prêté que vendu, la direc- tion du club nahdiste voudrait éva- luer la progression du jeune joueur, sur une saison en équipe première,

avant de prendre une décision le concernant, d'autant plus qu'il a laissé apparaître des qualités qui laissent présager d'un bel avenir.

Aït-Abdelmalek, un cas à part Un autre élément est dans la même situation que Rahmoun et Haroun, il s'agit de l'attaquant Riad Aït- Abdelmalek, prêté la saison dernière

à l'USMH, et qui n'a pas vraiment

réussi à percer durant l'exercice der- nier. la particularité que présente le

cas Aït- Abdelmalek, c'est qu'il sera en fin de contrat au mois de décembre 2019 prochain, ce qui fait qu'il devra soit percer au NAHD ou bien cher- cher un autre club où il aura plus de chance de jouer. L'erreur commise par Aït- Abdelmalek, c'est d'avoir quitté le NAHD au moment où il avait plus de chance de jouer, chose qui a réduit sa progression, et donné lieu à un prêt plus infructueux à l'USMH. Aucune décision n'a été encore prise concer- nant Aït-Abdelmalek, mais une chose est certaine, le dernier mot reviendra

à Dziri Bilel qui prendra au moment

opportun la décision qui s'impose.

Hayi, Leveilley fait pression Le dernier cas parmi les joueurs en suspens est celui du jeune Kamel Hayi, dont le potentiel est certes inté- ressant, mais qui semble être l'élé- ment le moins connu et celui qui n'a jamais été utilisé en équipe fanion auparavant. Hayi a la particularité toutefois d'être un enfant de Leveilley, principal fief du Nasria. Ils sont d'ailleurs nombreux parmi les supporters du Nasria, résidant à Leveilley, à exercer une forte pression sur la direction du club afin qu'elle fasse confiance à 'enfant du quartier. Il n'en demeure pas moins que s'il y a bien un critère à prendre en compte pour trancher sur la question, c'est uniquement vis-à-vis du talent et le potentiel, et rien que le talent. Une décision sera bientôt prise concernant le cas Hayi, même s'il semble plus probable de le voir signer un contrat de cinq ans avec le Nasria, avant d'être prêté pour d'autres clubs. M. A.

Toual attend

le Nasria

Alors qu'il est sur les papiers de la direction du Nasria en vue de remplacer Kheireddine Boussouf en instance de départ, le gar- dien de but Athmane Toual attend toujours de voir la direction du NAHD passer aux choses sérieuses. Et si Toual fait clairement l'una- nimité au sein des suppor- ters et des dirigeants du NAHD, ce n'est vraisembla- blement pas le cas du staff technique qui n'a toujours pas validé le choix de la direction. Les dirigeants hussein-déens attendent l'aval du duo Bilel Dziri et Merouane Messai pour avancer dans ce dossier, mais pour l'instant les deux hommes n'ont dit ni oui ni non, ce qui laisse ce dos- sier en suspens.

Tougaï en stage avec les U18

Seul Nahdiste retenu en sélection nationale des U18 en vue de participer aux Jeux Méditerranéens de Tarragone qui débuteront dans moins d'une semaine, le jeune Tougaï Mohamed- Amine se trouve depuis deux jours à Sidi Moussa pour prendre part au stage de quatre jours en vue de ces JM. Le capitaine de la sélection nationale des U20 sera très certainement l'un des éléments de base du duo Achiou Hocine et Salim Sbaâ, pour toute l'expérien-

ce qu'il a pu acquérir lors de la double confrontation face à la Tunisie et au Ghana avec les U20.

Lakdja sera

prêté

Né en 1998, le jeune Aymen Lakdja sera considéré la saison prochaine comme étant un jeune espoir, lui qui ne bénéficiera que d'une licence U21. Ayant eu du mal à percer et à s'imposer en équipe fanion, l'ex- Harrachi sera fort proba- blement prêté pour un club de Ligue 2 Mobilis, afin qu'il bénéficie d'un temps de jeu plus important, de façon à évaluer sa progression et voir s'il a réellement les capacités à s'imposer au NAHD ou pas.

Les Nahdistes divisés au sujet de Mellel

S'il semble correspondre au profil recherché par le club pour prendre cette place d'attaquant de cou- loir laissé vacante après le départ d'Addadi vers l'OM, l'ex-Harrachi Mellel Benamar ne ferait pas vraiment l'unanimité au sein de la maison nahdiste, pour différentes raisons. Il n'en demeure pas moins que la raison principal qui divise les avis des Nahdistes est relative au volet disciplinaire du joueur, qui a laissé une mauvaise réputation derriè- re lui de par son passage à l'USMH, mais également à l'ESS, où il a vu son contrat résilié par le président Hamar quelques jours seulement après s'être enga- gé avec le club, et ce, après avoir séché de nom- breuses séances d'entraînement après la reprise. M. A.

enga- gé avec le club, et ce, après avoir séché de nom- breuses séances d'entraînement après

Il aura lieu du 2 au 6 juillet

Le stage d'Alger à l'hôtel El-Biar

Alors que dans le programme établi par le coach Bilel Dziri et son staff, il est bien prévu un mini-stage de 5 jours à Alger, et ce, du 2 au 6 juillet prochain, la direction du Nasria a finalement tranché sur la question, en arrêtant de façon officielle le lieu du stage.

Les Nahdistes ont choi- si comme camp de base l'hôtel El-Biar, soit exactement l'éta- blissement qui a l'habitude d'accueillir l'équipe hussein- déenne lors de ses différentes mises au vert d'avant-match. Ce choix s'explique tout sim- plement par le fait que le staff technique nahdiste ait opté pour le stade olympique du 5-

Juillet, et plus précisément le terrain annexe plus connu sous le nom du stade Hadjout, pour accueillir les différentes séances d'entraînement de l'équipe. Il est d'ailleurs à pré- ciser que l'objectif de ce stage est de passer la vitesse supé- rieure sur la plan physique, où l'essentiel du travail fon- cier sera accompli lors de ces

cinq jours de stage, avec du biquotidien, voire même du tri-quotidien au menu des joueurs. Il est à rappeler qu'un second stage de plus longue durée est également au pro- gramme des Nahdistes, lui s'étalera du 15 au 30 juillet et il aura lieu à Gammarth en Tunisie.

M. A.

www.competition.dz

Lundi 18 juin 2018

16

CSC

www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 16 CSC Il va rapporter 4 milliards au CSC Amrani libère

Il va rapporter 4 milliards au CSC

Amrani libère Abid pour El-Khor

Le coach Amrani a donné son aval à la direction du CSC pour libérer l'attaquant et meilleur buteur de son team la saison écoulée Mohamed Lamine Abid, qui veut rejoindre le club de Ligue 1 du Qatar, El-Khor.

qui veut rejoindre le club de Ligue 1 du Qatar, El-Khor. De notre correspondant RABAH GATTOUCHE

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Le transfert de l'at- taquant Mohamed-Amine Abid au club qatari El- Khor va rapporter gros au CSC. Selon les échos qui nous parviennent de la

maison des Vert et Noir, l'entraîneur Amrani a décidé de laisser partir l'avant-centre Abid parce que les dirigeants du club qatari, qui vont l'engager, ont accepté, dit-on, de payer à la direction de son team 4 milliards de cen-

times pour l'avoir. Ainsi, non seulement, Abid a su bien remplir son devoir sur le terrain la saison écoulée, mais il a permis au CSC de renflouer ses caisses par une belle somme.

R. G.

20 étrangers

proposés

Le coach Amrani a révélé, avant-hier, que des managers ont envoyé à la direction de son club 20 CV de joueurs étrangers qui veulent porter les couleurs de son équipe la saison prochaine et qu'il va, les prochains jours, choisir le plus apte pour faire partie de son effectif. Espérons qu'il va finir par trouver l'oiseau rare, qui comblera le vide laissé par le Malien Cissé qu'il a décidé de libérer car son ren- dement a été très moyen l'exercice écoulé.

Benayad ne sera pas clubiste

Le coach Amrani a demandé au mana- ger Arama de ne pas recruter l'atta- quant Benayad, avec qui il a pris langue juste après avoir résilié son contrat à l'amiable avec son désor- mais ex-team, l'ESS. Selon une source crédible, Amrani ne veut pas que Benayad fasse partie de l'effectif de son équipe la saison prochaine car il a refusé de rejoindre son club l'année passée.

Benayada et Belameiri tardent à signer

Le défenseur Benayada et l'ailier Belameiri, aux- quels l'entraîneur Amrani a décidé de renouveler leur contrat qui a expiré le mois de mai dernier, n'ont pas, à ce jour, mis pied à Constantine pour signer une nouvelle licence avec le CSC pour des raisons qui restent à élucider. Attendent-ils le jour de la reprise des entraî- nements, le 24 juin 2018, ou veulent-ils aller jouer sous d'autres cieux car ils n'ont pas trouvé un terrain d'entente avec le manager du CSC Arama ? En attendant une réponse à cette question, le coach Amrani vient de marteler qu'il ne va pas attendre longtemps Belameiri, mais il n'a pas parlé de Benayada car il lui a donné certainement son accord final pour continuer à défendre les couleurs de son club la saison prochaine.

Arama doit encore recruter 3 joueurs

la saison prochaine. Arama doit encore recruter 3 joueurs  Osmani ne repartira pas à l'Entente

Osmani ne repartira pas à l'Entente

Selon une source crédible, le gardien clubiste Osmani, qui a été prêté au CSC par son club l'ESS, l'été 2017, a décidé de ne pas revenir au bercail et de conti- nuer à défendre les couleurs clu- bistes. Selon une source crédible, le troisième goal des Vert et Noir a officiellement résilié son bail avec l'Entente ; il va les prochains jours signer un contrat de deux ans avec le CSC.

2 autres joueurs seront libérés

Après avoir décidé de ne pas retenir Bezzaz, Rebih et Kebbal en fin de contrat, de ne pas gar- der Cissé, Rachedi et Dahar bien qu'ils soient liés avec son club jusqu'au mois de juin 2019, et de prêter Kebaili au NAHD, l'entraî- neur Amrani a annoncé avant- hier qu'il veut encore libérer deux autres joueurs car, dit-il, il a déci- dé que l'effectif de son team ne sera composé que de 20 éléments.

de son team ne sera composé que de 20 éléments. Le coach clubiste Amrani a demandé

Le coach clubiste Amrani a demandé au manager et seul recruteur de son club Arama, qui, à ce jour, avait réussi à ren- forcer l'effectif des Vert et Noir par 6 nouveaux joueurs, d'engager encore un demi-excentré gauche et un attaquant algériens et un avant-centre étranger avant le 24 juin 2018, jour de la reprise des entraînements. Reste à savoir qui seront ces trois élus que la direction du CSC va recruter. Wait and see.

CABBA

CEO ou Nogues aux commandes

De notre correspondant

LARBI BABOUCHE

Alors qu'il avait refuse de s'engager avec le club des Bibans en tant qu'entraîneur en chef, car il attendait de conclure avec d'autres clubs, en particu- lier l'USMB et des clubs de l'Ouest du pays, Cherif El- Ouazzani vient de donner son accord de principe pour négo- cier un probable engagement avec le CABBA. "Il a promis de négocier avec nous à son retour d'El-Omra", a déclaré Messaoudane. Selon nos sources, le rendez-vous avec Cherif El-Ouazzani est prévu le 19 juin prochain.

Nogues aujourd'hui à BBA L'ex-driver du PAC, Jose Maria Nogues a reçu un billet d'avion de l'administration du club pour ce lundi. Selon nos sources, le coach rencontrera les membres du directoire pour négocier avec eux la possibilité de prendre en charge la barre technique du CABBA. L. B.

de prendre en charge la barre technique du CABBA. L. B. Athmani donne son accord de

Athmani donne son accord de principe

L'ex-pensionnaire du GCM, transféré du MCS, l'attaquant Athmani a presque officiellement signé au CABBA. Selon une source autorisée, le joueur a conclu définitivement avec le Ahly et se présentera lundi pour finaliser son accord. Il sera peut-être la 7e recrue avec Younès (JSS, puis GCM), Boussider, Nemdil (RCR), Naït M'Rabet Mouhoub, Benaniba, Guemroud (JSK).

Bouchar, Benayed et Zeghdane attendus

Deux ex-pensionnaires du Wifak libérés par l'administration de Hammar, Bouchar et Benayed sont attendus cette semaine pour négocier leur intégration au CABBA cette saison, informe un membre du directoire. Le latéral gauche du MCA, Zeghdane se présentera à son tour pour la même raison, informe la même source.

Maïza 3 e keeper ?

Le jeune keeper bordjien, Maïza, qui a évolué cette saison à Berouaghia, division inférieure, est proposé au directoire comme 3e keeper. Pour le moment, si d'aucuns l'encouragent, certains membres se montrent sceptiques quant au recrutement d'un 3e keeper, jugeant que Belkacem ferait largement l'affaire.

Vers la libération de 2 Bordjiens

Mansour et Bouflih, qui n'ont pas du tout convaincus cette saison, sont en voie d'être libérés bien qu'ils soient encore sous contrat, informe un dirigeant qui estime que leur insuffisance technique constitue un argument solide en défaveur des deux joueurs.

DRBT

Les cadres de l'équipe s'en vont

De notre correspondant

AMAR T.

Après le départ de Guitoune, Haddad, Litim, Belmokhtar, quels cadres peuvent s'affirmer aujour- d'hui comme des éléments consti- tuant la charpente de l'équipe. Le plus inquiétant est que les joueurs qui composent l'effectif, à part Aïb, Terbah, Meddahi et Senoussi, cadres de l'équipe, leur statut de défenseur ne suffit pas pour compter uniquement sur eux. L'équipe a besoin de joueurs- cadres dans tous les comparti- ments. Dans son ensemble, le club a perdu plusieurs de ses cadres qui constituent un équilibre dans le groupe. Les dirigeants ont conscience de la situation et ten- tent d'y remédier en s'appuyant sur les anciens joueurs qui se voient attribuer la mission d'être pleinement engagé dans le rôle de rassembleur en attendant les pro- chains recrutements. L'échec de la saison passée a fait beaucoup réfléchir les dirigeants du DRBT pour le prochain exercice. En effet, plusieurs joueurs, notamment ceux recrutés au mercato hivernal, pourraient ne plus porter le maillot du club en septembre pro-

chain. Il s'agit entre autres de l'at- taquant Sebia qui était le dernier choix de l'entraîneur pour le poste d'avant-centre, de Douadji, meneur de jeu, Tayeb qui a espéré en vain le poste de milieu de ter- rain pour rendre service aux atta- quants et du défenseur Zeddam qui a été très peu utilisé. Les joueurs cités ont été convoqués par le président ce dimanche pour négocier leurs lettres de libération avec sans doute une libération à

A. T.

l'amiable.

Terbah, Aïb et Meddah rempilent

Après avoir officialisé l'arrivée de Mokhtar, Bensaha, Ounas et Boussif, le DRBT annonce que trois joueurs ont rempilé. Il s'agit de l'arrière gauche Terbah, le défenseur axial Aïb et du latéral droit Meddah, qui ont rempilé pour les deux prochaines années. Le club a également trouvé un accord avec son meilleur milieu défenseur Senoussi, ainsi que Attouche en vue des deux prochaines saisons. De bon augure pour l'ex-pensionnaire du CA Batna qui n'a pas beaucoup joué la saison passée à cause de blessures, mais réussissant tout de même à marquer à chaque coup des buts.

www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 USMH 17
www.competition.dz
Lundi 18 juin 2018
USMH
17

BOUSLIMANI :

«Je ne comprends pas sur quelles bases Laïb recrute»

Le membre du directoire Djaâfar Bouslimani, que nous avons eu hier matin au téléphone, se dit étonné par la décision de Mohamed Laïb qui recrute sans demander l'avis de son entraîneur.

PAR MASSINISSA HACHOUR

«Ce qui m'étonne, cest que Laïb est en train de recruter des joueurs sans que l'entraî- neur les demande pour autant. Donc, je ne comprends pas sur quelles bases il a recruté des joueurs sans même demander l'avis du coach."

«Par correction, il doit appeler Abbès pour résilier son contrat» Le contrat de l'entraîneur Aziz Abbès n'est pas encore résilié et le président Mohamed Laïb a engagé l'ancien driver de l'ASMO Salem Laoufi pour diri- ger l'équipe la saison prochaine. Dans ce registre, Bouslimani

estime que Laïb, par correc- tion, devra appeler Abbès pour résilier le contrat à l'amiable. "Qu'est-ce qui empêche Laïb d'appeler Abbès et lui demander de venir pour trouver un terrain d'entente et résilier son contrat à l'amiable ? Abbès n'est pas un entraîneur qui

à l'amiable ? Abbès n'est pas un entraîneur qui Le retour d'Abdat se précise Les dirigeants

Le retour d'Abdat se précise

Les dirigeants de l'USMH ont entamé l'opération recrutement estival avec la signature de pas moins trois éléments. D'autres joueurs sont sur la liste que la direction harrachie a placés comme priorité dans l'optique de renfor- cer qualitativement l'ossa- ture. Selon des indiscré- tions, le retour du défen- seur axial Fayçal Abdat, qui a résilié son contrat avec le MCO, est annoncé

avec insistance à l'USMH. Cela fait plusieurs semaines que le joueur a eu des touches ; à en croi- re une source digne de foi, son retour à l'USMH se précise.

Le joueur intéressé

Pour sa part, le défenseur Abdat, qui a fait un bon passage à l'USMH, souhai- te revivre une autre expé- rience avec Essefra. Selon une source proche du

La prospection des seniors et des espoirs débutera demain

Comme nous l'avons évoqué dans la précédente édition, la prospection au niveau des séniors et des espoirs débu- tera la semaine prochaine au stade du 1er-Novembre de Mohammadia sous la houlet- te de Salem Laoufi et Nacer Bechouche. Les dirigeants harrachis et les membres du staff technique ont fixé la date de la prospection pour demain mardi au stade du 1er-Novembre de Mohammadia. Une prospec- tion de trois jours au cours desquels plusieurs jeunes joueurs seront attendus mardi, mercredi et jeudi au stade de Lavigerie pour mon- trer leur talent et essayer de convaincre les membres du staff technique de l'USMH.

Berchiche : «El-Harrach ne se refuse pas»

Comme nous l'avons révélé sur ces mêmes colonnes, le défenseur axial Koceila Berchiche intéresse les diri- geants harrachis qui souhaitent bénéficier de ses services pour la saison prochaine. Le natif d'Ath Douala, avec lequel on a pris attache hier, nous confirme le contact de l'USMH et n'écar- te pas l'idée de porter le maillot jaune et noir, la saison prochai- ne. "Effectivement, j'ai reçu l'appel du président Laïb qui a exprimé son désir de me recru- ter lors de ce mercato estival, et c'est un honneur pour moi. L'USMH est un grand club et ne se refuse pas, mais je n'ai pas encore résilié mon contrat avec mon actuel club. Je compte ren-

résilié mon contrat avec mon actuel club. Je compte ren- contrer les dirigeants du CABBA prochainement

contrer les dirigeants du CABBA prochainement pour essayer de trouver un accord et résilier mon contrat", nous déclare-t-il.

M. H.
M. H.

Reprise fixée pour le 24 juin

C'est dimanche 24 juin que les Harrachis se remet- tront au travail pour préparer la nouvelle saison qui ne sera pas de tout repos, sachant que le groupe connaît beaucoup de changements avec des départs et l'arrivée de joueurs. Ainsi, après plus d'un mois de vacances, la majorité de l'effectif de la formation harrachie se retrouvera dimanche prochain au stade pour une prise de contact avant d'entamer de plain-pied la préparation. La première phase se déroulera à Alger où les camarades de Belarbi seront soumis probablement à du biquotidien, qui s'étalera sur une semaine et qui sera probablement ponctué par un ou deux matches amicaux. A l'issue de ce premier cycle, la bande du nouvel entraîneur Salem Laoufi devrait quitter la capitale pour un regroupement d'une quinzaine de jours à Aïn Témouchent.

Stage à Aïn Témouchent

Au cours de la réunion entre Mohamed Laïb et l'en- traîneur Salem Laoufi, plusieurs points ont été débat- tus concernant la programmation d'ici la fin de la sai- son. Parmi les points les plus importants, les deux par- ties ont tracé un programme sur le début du stage d'in- tersaison prévu pour le début juillet à Aïn Témouchent. Comme ce fut le cas sous l'ère de l'ancien entraîneur

Boualem Charef, les responsables harrachis ont porté leur choix sur le centre d'Ain Témouchent. D'après ce que nous a confié notre source, le stage débutera vers le 3 juillet pour une quinzaine de jours. Après le début de la préparation qui sera effectuée à Alger, l'effectif de l'USMH se réunira avec le coach Laoufi pour discuter du premier stage d'intersaison qui aura lieu officiellement dans la ville côtière d'Aïn Témouchent. Le stage sera enta- mé par une préparation physique générale (PPG) avec du

tri-quotidien au stade et à la forêt. M.

H.

cause des problèmes. Maintenant, par correction, il doit l'appeler pour résilier son contrat. Du moment que c'est Laïb qui signe les chèques, il peut me faire le reproche et me demander pourquoi je n'ai pas résilié son contrat, mais cet entraîneur, il faut le

payer."

joueur, ce dernier est inté- ressé de revenir et il ne reste que des détails à régler. Pour l'heure, l'an- cien joueur du CRB et de la JSK est en train d'étudier les offres des autres clubs. Il a tout réglé avec les dirigeants du MCO et a récupéré sa lettre de libé- ration. Le président du directoire Mohammed Laib devra le rencontrer pro- chainement pour tenter de

le convaincre.

M. H.

«Je trancherai prochainement» Le champion du monde militaire en 2011 compte prendre tout son temps pour étudier les offres et opter pour le club qui a un vrai projet sportif. "J'ai reçu plu- sieurs contacts, et sincère- ment, je n'ai pas encore tran- ché. Je ne veux pas me préci- piter. Pour être clair, j'opte- rai pour un club qui a un projet sportif. Je ne donne pas beaucoup d'importance à l'aspect financier, mais je veux rejoindre un club ambi- tieux", a conclu l'ancien défenseur de la JSK, du MCA et du MCEE. M. H.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl,
Abdellah Haddad, Anis Sadoun,
Islam Zemam
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 18 USMB
www.competition.dz
Lundi 18 juin 2018
18
USMB

Réunion d'urgence à l'USMB

Vers des solutions collégiales

Selon une source proche du club, le président du conseil d'administration de la SSPA/USMB Chouaïb Alime, le maire de Blida, ainsi que trois gros industriels vont provoquer une réunion d'urgence aujourd'hui en début d'après-midi.

d'urgence aujourd'hui en début d'après-midi. pour pouvoir débuter la prépara- tion de la prochaine

pour pouvoir débuter la prépara- tion de la prochaine saison. Le maire a promis de régler ce souci et a provoqué une réunion qui va décider du sort du club. Si les choses restent en stand-by à Blida après cette réunion, je serai obligé de me retirer", nous a déclaré Alime avant d'ajouter : "Je le dis encore une fois, cette situation a affecté mon moral, je ne peux pas assumer tout seul la responsabili- té. Le soutien et le coup de main de tout le monde sont très impor- tants pour remettre le club sur la bonne voie." A. Dj.

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

Cette réunion sera consa- crée pour débattre de la situation du club blidéen et trouver des solutions collégiales afin d'enta- mer la préparation de l'intersai- son, payer les joueurs qui ont accepté de continuer l'aventure avec le club blidéen, procéder à un recrutement judicieux et tracer les grandes lignes d'un projet d'avenir qui se repose sur la for- mation. Aussi, lors de ce rendez- vous, Chouaib Alime va définiti- vement décoder s'il doit rester aux commandes du club ou jeter l'éponge.

Moula et Ammour à la rescousse Nous avons appris également de même source que deux gros

industriels de la ville de Blida, en l'occurrence MM. Riad Ammour et Kamel Moula ont accepté de venir en aide au club blidéen en attendant les autres hommes d'af- faires de cette ville. Benazoute a donné des garanties pour ses industriels et leur a fait savoir qu'un projet d'avenir qui se repo- se sur la formation sera mis en place incessamment et qui sera rentable pour tout le monde.

Alime : «On verra lors de la réunion» Nous avons contacté que le prési- dent du conseil d'administration de la SSPA/USMB Chouaib Alime était clair dans ses propos ; il nous a fait savoir qu'il attend toujours des solutions de la part du maire pour se lancer dans la préparation : "J'attends toujours des garanties et des solutions

Kacem Mehdi : «Je suis optimiste, mais »

Le milieu de terrain de la formation de la ville des Roses Kacem Mehdi nous a fait savoir qu'il n'a aucune intention de quitter le club, surtout que l'équipe est en détresse.

Tout d'abord, on tient à vous souhaiter une bonne fête de l'Aïd…

Moi aussi, je vous souhaite une bonne fête de l'Aïd, ainsi qu'à toute la famille sportive blidéenne et algérien- ne et à toute l'Algérie.

Comment passez-vous les journées durant ce mercato ?

Les choses sont en stand-by pour le moment, car il n'y a eu aucune initiati- ve de la direction du club jusqu'à pré- sent. Cependant, je suis optimiste, sur- tout que le maire de Blida a pris les choses en main et veut mettre fin à ce problème une fois pour toutes.

Mais la situation traîne malgré l'intervention du maire…

Chaque début a une fin, et je pense qu'avec l'intervention des hommes d'affaires de la ville de Blida, ce feuille- ton sera oublié et les pendules seront remises à l'heure. En tout cas, c'est dans les moments difficiles qu'on trou- ve les hommes de notre ville ; je le

qu'on trou- ve les hommes de notre ville ; je le redis encore une fois, je

redis encore une fois, je suis très opti- miste.

Comment s'annonce l'avenir de votre équipe ?

Il n'y a pas le feu en la demeure pour le moment, mais il ne faut pas aussi perdre du temps. Le club a ses enfants et si les choses se passent comme on veut, on va entamer la pré- paration au bon moment.

Qu'en est-il de votre avenir ?

Je suis blidéen jusqu'à preuve du contraire ; je le redis encore une fois, les responsables doivent songer sérieusement à l'avenir de cette équipe pour lui permettre d'entamer la saison en force.

A. Dj.

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTRE DES RESSOURCES EN EAU ET ENVIRONNEMENT DIRECTION DES RESSOURCES
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTRE DES RESSOURCES EN EAU ET ENVIRONNEMENT
DIRECTION DES RESSOURCES EN EAU
WILAYA D'OUARGLA
Origine du financement : CSGCL
Intitulé de l'opération : étude et suivi et réalisation de réseau secondaire de l'assainissement
au quartier Lagraf et Alrachedi
Numéro programme : 153/230/9520
AVIS D'ATTRIBUTION
PROVISOIRE DE MARCHE
Conformément aux dispositions de l'article 73 du décret président N°15/247 du 16 sep-
tembre 2015, portant réglementation des marchés publics et des délégations de service
public, il est porté à la connaissance de l'ensemble des soumissionnaires ayant participé à
l'avis de l'appel d'offres national ouvert N°03/2018 paru
-
EL HIOUAR du 23/01/2018
-
COMPETITION du 24/01/2018
Et concernant : réalisation de réseau secondaire de l'assainissement au quartier Lagraf et
Alrachedi
-
Le marché est attribué provisoirement à l'entreprise
Entreprise
Note technique
Montant de l'offre
après la correction
en TTC
Délai
OBS
EURL
MESSAOUDI
74 points
32.153.800.00 DA
02 mois
Moins disant
BRAHIM
Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par le service contractant peut introduire
un recours dans les 10 jours qui suivent la date de publication de l'avis d'attribution auprès
de la commission compétente (cf. à l'article 82 du décret présidentiel portant réglementation
des marchés publics).
Si le dixième jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la date limite pour
introduire un recours est prorogée au jour ouvrable suivant.
Les autres soumissionnaires intéressés peuvent se rapprocher du service concerné au plus
tard trois (03) jours à compter du premier jour de la publication de l'avis d'attribution pro-
visoire du marché à prendre connaissance des résultats détaillés de l'évaluation de leurs
offres techniques et financières.

Compétition / PUB

ANEP 817 575 du 18/06/2018

 

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Wilaya : EL-OUED Daïra : El-Oued Commune : El-Oued

 

NIF : 0960390119007527

 
 

AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHE

En application de l'article 65 du décret présidentiel N°15/247 correspondant au 16/09/2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations de servi- ce public. Le président de l'assemblée populaire communale de la commune d'EL-OUED lance aux soumissionnaires participants à l'appel d'offres national avec exigence de capacités minimales N°54/2018 paru dans le journal Compétition le : 16/05/2018

Cet avis tient lieu d'attribution provisoire du marché à l'entreprise le moins disant suivante :

 

Intitulé du projet

Entreprise

Engagement

Délai

Notation

Observations

Réalisation d'aménage- ment urbain de la route double voie en commune d'El-Oued à cité Belle Vue au premier carrefour après le cimetière de Sidi- Youcef jusqu'à château d'eau sur une distance de 325 m

NECIB BELAL

       

198039010027143

20.806.465.00 DA

04 mois

76

Moins disant

-

Les soumissionnaires participants et non mentionnés ci-dessus peuvent consul-

ter les résultats d'analyse de leur offres technique et financière dans un délai de trois (03) jours à compter de la première parution de cet avis aux quotidiens natio- naux.

-

Les soumissionnaires participants et non mentionnés ci-dessus peuvent pré-

senter leur requête à la commission des marchés dans un délai de dix 10) jours à compter de la première parution de cet avis aux quotidiens nationaux.

Compétition / PUB

 

ANEP 817 878 du 18/06/2018

   
www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 RCR 19
www.competition.dz
Lundi 18 juin 2018
RCR
19
www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 RCR 19 Meziane et Amiri résilient leur contrat Grande surprise au

Meziane et Amiri résilient leur contrat

Grande surprise au Rapid : son meneur de jeu Ali Amiri, ainsi que l'attaquant de pointe Abdelkader Meziane ont officiellement résilié leur contrat.

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Ces deux joueurs se sont rendus à Relizane jeudi dernier où ils ont rencontré le président Hamri afin de trouver un terrain d'entente pour la résiliation de leur contrat. L'attaquant Meziane qui attend plusieurs mois impayés, s'est contenté de prendre un mois de salaire, tandis qu'Ali Amiri, dont la direction lui doit trois mois de salaire, n'a pris aucun sou.

Plusieurs contacts

Ayant résilié leur contrat à l'amiable avec le club phare de la ville de Relizane, on a appris que les deux joueurs Ali Amiri et Abdelkader Meziane viennent de recevoir quelques propositions des équipes de Ligues 1 et 2 Mobilis. Ils vont attendre quelques jours afin de bien réfléchir concer- nant leur nouvelle destination avant de négocier avec ceux qui veulent s'attacher leurs services et de parapher leur contrat

B. B.

officiel.

Amiri : «Je n'ai pas encore tranché ma nouvelle destination»

Joint par nos soins, le milieu offensif des Lions de la Mina Ali Amiri nous a dit qu'il vient de résilier son contrat avec le RCR gratuitement. L'ancien de l'USB, de l'USMBA, du WAB, du RCA et du CRB a ajouté qu'il a plusieurs contacts des équipes de Ligues 1 et 2 Mobilis, mais il n'a pas encore tranché.

On vient d'apprendre que vous avez résilié votre contrat avec le Rapid ; le confirmez-vous ?

C'est vrai, je viens de résilier mon contrat avec la direction du RCR. C'est officiel, je quitte le Rapid.

l'argent. D'ailleurs, c'est ce que j'ai dit au président.

Comment évaluez-vous votre passage au RCR ?

Pour moi, c'était un échec. Quand j'étais venu à Relizane, j'étais convaincu de donner le plus attendu. L'entraîneur Lakhdar Adjali, qui me voulait à tout prix dans son effectif, m'a même préparé pour être son meneur de jeu. Mais après un seul match, il a quitté le club et pour l'entraîneur qui l'a rempla- cé, je n'entrai pas dans ses choix.

Alors je n'ai pas eu l'occasion de jouer, sans s'oublier que je n'étais pas épargné par la blessure, c'est dommage. J'aurais aimé donner un plus au Rapid, mais le destin en a voulu autrement.

Après avoir résilié votre contrat, on peut savoir quel est votre prochaine destination ?

Pour l'instant, j'ai reçu des offres de quelques équipes de Ligues 1 et 2 Mobilis, mais je n'ai pas encore tranché ; je vais attendre quelques jours avant de

décider de mon futur club la sai- son prochaine.

Je vous laisse conclure…

Je tiens à remercier tous ceux que j'ai rencontrés à Relizane qui sont merveilleux et accueillants. J'aurais voulu faire un bon par- cours avec le Rapid, mais ce sont les aléas du football. J'espère de tout mon cœur que ses dirigeants feront un bon recrutement et un bon parcours la saison prochaine, car les supporters de cette ville méritent de voir leur club en Ligue 1 Mobilis. B. B.

On a appris aussi que vous avez été libéré gratuitement…

Je n'ai pas voulu faire du chan- tage au président, bien que le club me doit plus de trois mois de salaire. J'ai préféré avoir la lettre de résiliation sans demander de

Hachem, 1 re recrue

C'est dans la discrétion totale que l'attaquant de l'AS Aïn Mlila Hachem Noureddine a paraphé son contrat de 2 ans avec le club phare de la ville de Relizane.

Cela s'est déroulé dans la nuit de jeudi à vendredi, c'est-à-dire la veille de l'Aïd el Fitr où l'ex-joueur de Mascara, qui a presque tout conclu auparavant avec le président Hamri, s'est rendu à Relizane pour parapher son contrat avec le Rapid pour deux ans. Le meilleur buteur de la formation d'Ain M'lila est le premier joueur recruté de ce mercato par la direction de Hamri.

Il sera présenté à la presse aujourd'hui Après avoir signé son nouveau contrat, Hachem sera présenté aujourd'hui à la presse. Le meilleur buteur de la formation de l'ASAM la saison der- nière, qui a participé à la montée de son équipe en Ligue 1 Mobilis, aura l'occasion de répondre aux

questions des journalistes pour ses projets avec le Rapid la saison prochaine et les raisons qui l'ont poussé à quitter l'ASAM qui, rappelons-le, a accé-

dé au palier de l'élite.

B. B.

a accé- dé au palier de l'élite. B. B. ASO A quand l'annonce des noms ?

ASO

A quand l'annonce des noms ?

La désignation d'un entraîneur et d'un manager général se faisant attendre, on parle de plusieurs noms dans les milieux des supporters et chacun y va de sa version.

De notre correspondant

ZOUBIR ZEGGAÏ

Idem pour le recrutement de nouveaux joueurs pouvant apporter un plus pour atteindre l'objectif de revenir parmi l'élite comme promis par Medouar. Il est vrai que les rumeurs vont bon train quant aux noms qui circu- lent, mais la direction du club fait dans la discrétion la plus totale. Des sources nous ont confirmé que Medouar ne veut pas précipi- ter les choses pour ne pas tomber dans les mêmes erreurs des trois dernières saisons. Cependant, les observateurs appréhendent le retard de cette opération qui pourrait donner lieu à un recrute- ment raté. Les amoureux du club s'impatientent et attendent avec ferveur les nouvelles têtes et les

nouvelles dispositions du club pour entamer la saison avec l'ob- jectif de revenir parmi l'élite, une place qui sied à l'ASO. La direc- tion qui n'a pas encore entamé les démarches pour les grands axes de la nouvelle ère marque le pas ; comme le pensent les Djawarih, cela n'est pas dans son intérêt car la lutte pour l'accession sera sans merci et exigera une grande pré- paration tellement la concurrence est rude dans ce second palier du football national.

Un renfort s'impose Même si les moyens ne le permet- tent pas pour le moment, le comi- té directeur du club chélifien sait que le renforcement de l'équipe s'impose pour que l'ASO puisse faire face aux difficultés du cham- pionnat où la course à l'accession

sera très rude. Dans ce sens, l'ASO a besoin de nouvelles têtes à même d'apporter du nouveau sang. Cela obligera les dirigeants à chercher de leur côté des joueurs de talent pour la nouvelle saison.

Il faudra attendre Etant l'un des candidats à la pré- sidence de la LFP, le premier res- ponsable du club chélifien devrait attendre le résultat des élections de cette instance dont la prési- dence lui tient à cœur vu qu'il ne manque pas de projets. Tout repose sur le résultat des élec- tions donc. A partir de là, les affaires du club seront plus claires même si Medouar aurait déjà tout préparé. Pour ce qui est du nouvel entraîneur, on parle de deux techniciens avec lesquels la

direction est en contact perma- nent, à savoir Mehdaoui et Neghiz. On affirme même que le premier nommé tient la corde et aurait demandé un temps de réflexion. Concernant l'effectif, la priorité est donnée aux joueurs en

fin de contrat. Ces derniers devraient négocier leur reconduc- tion ou leur départ. Pour les joueurs à libérer, même s'ils ne sont pas nombreux, la liste n'a pas encore été officialisée. Z. Z.

la liste n'a pas encore été officialisée. Z. Z. FÉLICITATIONS Ma chère et bien-aimée fille MAROUA
la liste n'a pas encore été officialisée. Z. Z. FÉLICITATIONS Ma chère et bien-aimée fille MAROUA

FÉLICITATIONS

Ma chère et bien-aimée fille MAROUA, ta mère et les familles OUKILI et BOUALI te félicitent pour cette réussite à l'examen de cin- quième. Nous te souhaitons plein de succès dans ta vie ; bravo ma fille ! Laâqouba au BEM

à l'examen de cin- quième. Nous te souhaitons plein de succès dans ta vie ; bravo
à l'examen de cin- quième. Nous te souhaitons plein de succès dans ta vie ; bravo
à l'examen de cin- quième. Nous te souhaitons plein de succès dans ta vie ; bravo

20 www.competition.dz

Lundi 18 juin 2018

PUBLICITÉ

20 www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 PUBLICITÉ Compétition / PUB ANEP 0037 du 18 /06/2018 
20 www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 PUBLICITÉ Compétition / PUB ANEP 0037 du 18 /06/2018 

Compétition / PUB

ANEP 0037 du 18/06/2018

www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 ASMO 21
www.competition.dz
Lundi 18 juin 2018
ASMO
21

TAYEB BERRAMLA :

«Aider El-Djamîya à monter»

Le milieu Tayeb Berramla, comme rapporté dans notre édition d'hier, a opté pour l'équipe de M'dina J'dida.

De notre correspondant

L. M. AZZI

Il s'est engagé avec son club de cœur, comme il le répète dans cet entretien réalisé hier, et à se donner à fond pour permettre à l'équi- pe de remonter en Ligue 1 Mobilis.

Tayeb, vous avez signé dans la nuit de mercredi à jeudi ; à quand remontent les contacts ?

A vrai dire, les contacts datent de quelque temps, c'est vrai, mais la nuit de mercredi, Benamar et Abdennour m'ont appelé

pour me proposer de signer

à l'ASMO.

C'est la deuxième fois que vous revenez au club…

C'est la deuxième fois que je reviens. Cela dit, je ne pouvais pas dire non, d'au- tant qu'il s'agit de mon club de cœur. Evidemment, j'ai dit oui sans réfléchir et j'ai signé un contrat de deux ans. Il faut dire que le chal- lenge m'intéresse beaucoup.

Le challenge de l'accession ?

Il est utile de rappeler la valeur de l'ASMO qui reste un club réputé. Le club méri-

te de jouer en Ligue 1. El- Djamîya a toujours produit du beau football. C'est la devise du club qui donne de l'importance à la formation.

Donc, les dirigeants vous ont parlé de l'objectif…

Absolument, on va tout donner sur le terrain pour aider l'équipe à retrouver sa place en haut de l'élite du football algérien. On jouera la carte de l'accession à fond. C'est le langage des diri- geants qui veulent monter une bonne équipe.

Et c'est votre souhait personnel…

C'est mon souhait parce que l'ASMO est mon club de cœur comme je viens de le dire. J'espère que la saison prochaine sera fructueuse et qu'on donnera l'occasion aux supporters de vibrer. Je ferai tout mon possible pour aider l'équipe à monter.

Vous souhaiterez par la même occasion le retour du public au stade…

Justement, les supporters méritent de la considération et du respect. Je ferai tout pour honorer les couleurs de mon club et donner de la joie à notre public qui m'a tant manqué. L. M. A.

la joie à notre public qui m'a tant manqué. L. M. A. Meddahi n'a pas encore

Meddahi n'a pas encore signé

L'attaquant Karim Meddahi n'a pas encore signé à l'ASM Oran, contrairement à ce qui a été avancé. On apprend que les négocia- tions n'ont pas abouti à un accord définitif. Les discussions sont en cours entre les dirigeants et ce joueur qui serait chaud d'opter pour El-Djamîya en espérant trouver un accord définitif.

MCS

Vers une probable démission des actionnaires

DIRECTOIRE,

une solution provisoire

Le MCS vit une crise sans précédent cette saison. Ainsi, en attendant la prochaine réunion des actionnaires, le flou persiste au sein de cette équipe du MCS, alors que les supporters s'inquiètent davantage.

De notre correspondant

K. DJELLOUL

Dans ce contexte, la démission pro- bable des actionnaires devait être accep- tée sans aucun doute. D'un autre côté, certains ne veulent pas installer de nou- veau président pour le moment. Ils veu- lent désigner un directoire pour gérer les affaires du club, en attendant l'assem- blée générale. Si l'on parle d'un directoi- re pour prendre les rênes du club, un fait récurrent au MCS, ça sera peut-être une solution provisoire en attendant la dési- gnation d'un nouveau président de la SSPA. Au vu du retard qu'est en train d'accumuler le club, la solution viendrait sans nul doute d'un directoire, une solu- tion provisoire.

Préparer la nouvelle saison Il n'est plus question que cette situation

saison Il n'est plus question que cette situation perdure. C'est l'appel que font les joueurs saidis.

perdure. C'est l'appel que font les joueurs saidis. L'équipe sans dirigeants n'arrive plus à arrêter l'hémorragie. En

effet, certains en ont assez d'attendre et pensent sérieusement à aller voir ailleurs. C'est pourquoi pour cette situa- tion, un directoire serait peut-être une solution afin de préparer d'ores et déjà la saison prochaine. Le directoire aura pour mission de gérer les affaires cou- rantes du club, mais aussi celles de la sai- son prochaine. Ce sera donc une étape importante dans la vie du club saidi.

AG la semaine prochaine A en croire des sources bien informées des actionnaires de la SSPA/MCS, les choses devaient être officialisées lors de l'assemblée générale de la semaine pro- chaine. Ainsi, le temps presse et le MCS ne semble pas suivre le train des autres clubs. Toutefois, le constat est là, le MCS n'arrive pas à gérer ses affaires et les supporters sont très inquiets. Ils sont en

train de suivre avec intérêt l'évolution de la situation.

Aucune réaction des autorités locales Lors de la dernière réunion, les action- naires ont décidé d'aller rencontrer le wali afin d'évoquer avec lui le problème de l'équipe dans le but de trouver une solution. Le MCS est en train de mourir à petit feu sans que personne ne lève le petit doigt pour sauver le club d'une crise sans précédent, car le problème financier est en train de précipiter en chute libre cette équipe. Cette situation dure depuis des saisons, mais cette fois- ci, elle est devenue grave, car les diri- geants actuels, qui ont géré le club avec leur propre argent, n'en peuvent plus. Ils ont lancé des messages de détresse à plusieurs reprises, mais aucune réaction de la part des Saidis ni des autorités locales.

K. Dj.

BENABBOU :

«Trouver d'abord un accord pour mes arriérés»

Tout d'abord, quelles sont vos nouvelles ?

Je suis chez moi à Oran, je me repose avec ma famille ; ce qui veut dire, je dois profiter au maximum de ces vacances afin de bien entamer la prépara- tion de la saison prochaine, car je dois être prêt sur le plan moral qui est primor- dial.

Comment jugez-vous le parcours de votre équipe ?

C'est un parcours qui nous est resté à travers la gorge, car au début de la saison, nous avons misé sur l'accession, mais finale- ment, nous avons raté cet objectif et ce n'est pas du tout difficile de le digérer. Donc, je peux dire que nous sommes passés à côté de la plaque malgré les moyens humains dont nous disposons pour arra- cher un des trois billets pour la Ligue 1 Mobilis.

Qu'est-ce qui a manqué à votre équipe pour concrétiser l'accession ?

Nous avons mal géré la première moitié du cham- pionnat, surtout a domicile où notre équipe a raté des points très précieux. C'était très difficile de les récupé- rer hors de nos bases et les mauvaises prestations sur notre terrain nous ont coûté aussi très cher. Ce

qui fait que l'accession nous a échappé.

Quelle est votre situation vis-à-vis du MCS ?

Je suis lié avec le MCS, mais jusqu'à maintenant, je n'ai pas encore discuté concernant la saison pro- chaine, car il y a un problè- me de mensualités et j'at- tends de voir le président du club pour négocier.

On a appris que plusieurs équipes ont sollicité vos services ; avez-vous l'intention de changer de club ?

J'ai eu des contacts de clubs de la Ligue 2 Mobilis, mais je suis encore sous contrat avec le MCS et en même temps j'aimerais honorer mon contrat avec mon club jusqu'au bout. Mais tout dépendra des négociations avec le président.

Ce qui veut dire que votre priorité ira au MCS…

Ma priorité ira au MCS,

car, c'est grâce à cette équi- pe que je me suis fait un nom ; j'aimerais bien conti- nuer l'aventure avec elle, mais tout d'abord, je dois trouver un accord avec le président sur les arriérés impayés et discuter après de mon avenir avec le

MCS.

K. Dj.

www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 22 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Un Indonésien meurt
www.competition.dz
Lundi 18 juin 2018
22
DÉTENTE
JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
Un Indonésien meurt écrasé par le cercueil de sa mère
Par la caresse
nous sortons de
notre enfance
mais un seul mot
d'amour et c'est
notre naissance.
Paul Eluard
Un Indonésien a été tué par le cercueil de sa mère
quand celui-ci a chuté d'une tour funéraire lors de ses
obsèques dans l'île des Célèbes, a annoncé la police
hier. L'accident s'est produit vendredi dans la vallée de
Parinding, dans le sud-ouest de l'île. Samen Kondorura,
40 ans, est mort au moment où les porteurs étaient en
train de hisser le cercueil sur une échelle de bambou
pour le placer sur la tour funéraire. L'échelle a glissé et
le cercueil est alors tombé. Les tours funéraires
appelées lakkian sont richement sculptées. Le défunt
est placé en leur sommet avant un cérémonie funéraire
traditionnelle très élaborée. "Tandis que le cercueil de
la mère était hissé sur le lakkian, l'échelle a bougé tout
d'un coup, le cercueil est tombé et a touché la victime",
a déclaré le commissaire Julianto Sirait. Sur une vidéo
du drame, on voit l'échelle glisser au moment où les
porteurs arrivent au sommet de la tour. Les hommes
chutent de plusieurs mètres en contrebas, où la
victime est écrasée par le cercueil. Cette dernière est
décédée à l'hôpital. D'après le commissaire Sirait,
l'échelle n'était pas suffisamment solide. La famille
refuse toutefois de porter plainte. Samen Kondorura
repose désormais au côté de sa mère Berta, a-t-il
ajouté. Lorsqu'un membre de l'ethnie tojaran décède,
les funérailles peuvent durer plusieurs jours, avec de la
danse, de la musique et le sacrifice d'un buffle.
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
6
7
8
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
énorme
ville d’Italie
moyen de
cubes
audacieuses
DUDU
JJJJ OUROUR
transport
qui tirent sur
le noir
ville de
continuelles
tordue
France
quart d’an
Un patron examine d'un œil curieux
sa secrétaire :
Il me semble que vous avez grossi. Ne seriez-vous
pas enceinte ?
-
renom
3
- C'est vrai, Monsieur.
espèce de
- Et de combien ?
saule
- Oh ! d'un seul ! De mon fiancé, Monsieur.
donne le
jour à
puissance
SUDOKU
fin de verbe
transpiration
abondante
dix sur dix
formules
sentencieuses
colosses
5
6
19
3
possessif
1
des Etats
machine
désunis
4
9
hydraulique
d’être
cours court
6
berge
2
4
5
7
vagabonda
mamelle
3
7
5
6 3
2
8
1
cancre, dans
défalquer
le désordre
5
théoriques
note
8
1
6
5
7
3
1 3
2
était au cou-
rant donc
5
1
6
pareil à
4
se dit d’un
vent de
Méditerranée
agile
accord russe
ladrerie
8
4
7
1
9
2
7
chevilles
de golf
petit bouclier
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
tendues
préparation
culinaire
poison
d’Asie
8
6
9
7
2
3
5
4
1
transport
parisien
fonce
5
1
7
8
4
6
9
3
2
génisse
mythologique
4
3
2
5
1
9
8
7
6
8
disque vénéré
1
8
5
2
6
7
3
9
4
jadis
temps des
grippe-sou
9
7
4
3
5
1
6
2
8
glaces
6
2
3
9
8
4
1
5
7
hâte
traitements
7
4
6
1
3
5
2
8
9
2
5
1
4
9
8
7
6
3
baudet
3
9
8
6
7
2
4
1
5
C
E
D
S
L
E
E
E
T
E
R
C
N
O
C
N
E
M
A
S
LES MELÉS
C
O
U
R
A
G
E
U
S
E
N
E
R
I
D
R
U
S
C
G
I
E
N
T
R
E
V
O
I
R
G
A
L
A
T
L
A
N
T
I
D
E
I
R
E
T
E
M
S
I
T
O
L
I
L
A
O
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
E
E
S
A
T
I
P
O
S
M
I
N
E
T
T
E
L
A
U
E
U
N
I
M
B
U
S
I
O
F
S
AMEN
ILOTISME
T
A
O
T
S
E
R
P
I
O
N
B
G
T
O
H
P
C
O
B
A
R
ANET
P
A
I
R
P
I
INCIDENTE
ARGUTIE
T
N
S
I
L
O
LAVABO
M
N
M
A
E
G
R
I
E
A
C
R
A
C
E
ARMOIRE
G
I
L
E
T
B
L
E
D
LEGUME
O
E
R
I
R
E
N
A
I
R
R
B
V
T
T
BARIL
O
U
A
L
I
E
N
E
MORTIFIANT
BIENNALE
O
N
A
V
E
R
T
I
MOUE
C
I
V
E
M
O
E
R
E
D
I
E
A
I
O
COMPLICE
C
R
E
T
E
T
E
NIMBUS
CONCRETE
C
R
E
E
R
S
A
U
T
L
N
L
U
C
C
E
L
H
E
E
O
L
O
N
NOCTULE
DENOTER
E
T
N
U
I
D
E
OPINER
E
O
G
T
I
R
A
E
M
O
I
R
M
N
E
DERIVE
N
A
R
E
T
I
R
E
S
ORBE
ENTREVOIR
N
E
U
R
E
N
F
U
O
R
S
R
I
R
D
LES FLÉCHÉS
PATRICE
ENVIE
PHOT
L
L
T
S
N
O
P
I
N
E
R
P
E
V
A
FACTION
1
2
3
4
5 6
7
LES MELÉS
RESSAC
FEERIE
R
O
D
R
I G
O
E
A
S
E
E
T
N
E
D
I
C
N
I
E
E
ROUF
GRAINE
GRELON
SAGE
8
9
10
11
12
13
P
A
I
M
O
R
T
I
F
I
A
N
T
C
F
KARIM
HOSPICE
SALICAIRE
T
A
D
D
E
I
MEDAHI
C
B
Y
E
I
R
E
L
L
E
T
O
H
U
E
HOTELLERIE
VECU
Citation
INSOLITE
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

www.competition.dz

Lundi 18 juin 2018

JSMB

23

 www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 JSMB 23 Il se réunira aujourd'hui avec Zahir Tiab et
Il se réunira aujourd'hui avec Zahir Tiab et le DJS HOUASSI pour gérer la période

Il se réunira aujourd'hui avec Zahir Tiab et le DJS

HOUASSI pour gérer la période

de transition

Il se réunira aujourd'hui avec Zahir Tiab et le DJS HOUASSI pour gérer la période de

Le CSA devrait prendre les commandes aujourd'hui et commencer à préparer la saison prochaine.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Nous avons évoqué dans notre édition d'hier la sortie de crise probable que connaîtra la JSM Béjaïa cette semaine. Après l'interven- tion du directeur de la jeunesse et des sports de la wilaya de Béjaïa auprès des dirigeants, un accord aurait été trouvé afin de permettre au doyen des clubs kabyles d'entamer la pré- paration de la nouvelle saison sportive. A cet effet, une réunion est programmée aujour- d'hui au niveau de la direction de la jeunesse et des sports entre le représentant des action- naires, Zahir Tiab, et le président du CSA Houassi Belkacem et qui sera présidée par le directeur de la jeunesse et des sports de la wilaya de Béjaïa. Cette réunion aura pour but d'officialiser l'accord qui a été arraché la semaine dernière par le DJS de Béjaïa, afin d'essayer de débloquer la situation. Pour rap- pel, la JSM Béjaïa est plongée dans une crise sans précédent après avoir raté son accession au palier supérieur. Les supporters sont mon-

tés au créneau afin de demander le départ de l'actuel directeur, notamment des action- naires, poussant ainsi le président du CA Tiab Boualem à la démission. Le conseil d'adminis- tration a entériné cette démission en n'offrant néanmoins aucune solution en interne.

Devant cette situation de crise, le président du CSA, qui avait dans un premier temps refusé de prendre la tête du CA, a finalement accep-

té la mission de gérer cette période de transi-

tion en attendant que le club puisse se restruc- turer. Les différents protagonistes se réuni- ront ainsi dans la journée de ce lundi pour permettre finalement au club d'aller de l'avant

et sortir de sa torpeur, surtout que ce dernier

a enregistré un énorme retard sur tous les

plans.

Débloquer la situation avant la fin de la semaine

De sources généralement bien informées, une fois que la nouvelle direction aura pris ses fonctions, les choses devraient bouger avant

la fin de la semaine. Nous avons appris que le

probable futur président de la JSMB, en l'oc- currence Houassi Belkacem, aurait préparé le

terrain, notamment en entrant en contact avec

les joueurs qui sont toujours sous contrat avec

la JSMB. Certains joueurs, qui ont donné satis-

faction à l'image de Bensayah, Mekireche et Belmessaoud, ont été les premiers à avoir reçu un coup de fil du président du CSA, dans le but de connaître leur situation financière et convenir d'un rendez-vous les prochains jours afin d'officialiser les choses. En plus des

contacts entrepris avec les anciens, la nouvel- le direction aurait aussi ciblé certains postes à pourvoir ; des joueurs devraient négocier avant la fin de la semaine dans le but de s'en- gager sous les couleurs de la JSMB. Néanmoins, il faudrait un peu de temps pour que cela soit effectif. En attendant, tous les espoirs reposent sur la réunion qui aura lieu cet après-midi au niveau de la Direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Béjaïa.

Il aurait pris connaissance de la situation des joueurs au niveau de la CRL Le président du CSA Houassi Belkacem aurait demandé à l'ancienne direction de prendre connaissance de la situation du club vis-à-vis de la CRL. Pour rappel, deux joueurs, qui sont Benchaira et Belgherbi, ont déposé leur dossier au niveau de cette instan- ce qui dépend de la LFP, afin de réclamer leurs arriérés de salaire ainsi que leur lettre de libération pour pouvoir signer ailleurs. Si ces joueurs insistent pour partir, le club doit pou- voir sortir gagnant, surtout que ces joueurs ont des statistiques plutôt encourageantes et qu'ils sont demandés sur le marché des trans- ferts. Houassi par cette démarche tentera de trouver une solution afin de garantir les inté- rêts de la JSMB en premier.

Il tentera de convaincre les anciens de rester L'une des missions principales de Houassi sera de convaincre les joueurs sous contrat

avec le club de poursuivre l'aventure avec la JSMB. Sachant que le club a raté de très peu l'objectif tracé en début de saison, à savoir l'ac- cession, Houassi devra travailler sur la conti- nuité afin de garantir des résultats à l'avenir. L'effectif actuel aura besoin d'un renfort de qualité au niveau de certains postes, notam- ment au niveau défensif, surtout que ce com- partiment a été le maillon faible de l'équipe la saison écoulée. Ajoutez à cela le départ de cer- tains éléments à l'image de Khedairia, Bensaha et Ounnas, qui doivent être rempla- cés. Avec le retard enregistré au niveau de la préparation, la direction doit faire très vite afin d'avoir des chances de dénicher de bons joueurs sur le marché.

Miser sur l'expérience pour encadrer les jeunes L'effectif actuel de la JSM Béjaïa dispose de plusieurs jeunes joueurs en devenir. Des éléments issus des catégories de jeunes et sur lesquels le club devra compter à l'ave- nir. Afin de permettre à ces joueurs de s'épanouir sous les couleurs de la JSM Béjaïa, la direction devra s'atteler à renfor- cer l'effectif actuel par des joueurs d'expé- rience. Des éléments qui pourraient guider ces jeunes en leur permettant de prendre une certaine dimension. Plusieurs jeunes joueurs disposent de qualités certaines et n'attendent qu'une chance pour pouvoir montrer de quoi ils sont capables en appor- tant bien évidemment un plus au club. B. E. Z.

USB

Les dettes découragent les futurs actionnaires

Après l'annonce du départ du bureau actuel après la relégation de l'USB en Ligue 2 Mobilis et la démission collective de Saaou et ses collaborateurs de la SSPA/USB, il y a depuis une certaine évolution.

De notre correspondant

ABDOU HENINE

Les choses semblent prendre une bonne tournure, à commencer par l'ou- verture du capital et l'opération d'achat d'actions décidée lors de la première semaine du mois de juin. Cette opération connaît pour le moment un rythme très lent car il n'y a toujours pas de potentiels gros acheteurs d'actions dans le mesure où investir à l'USB n'est pas intéressant et lucratif à l'heure actuelle à cause de cer- taines circonstances atténuantes. Des rai- sons comme le fait de jouer dans le palier

inférieur la saison prochaine ou aussi les dettes qui ont connu une montée fulgu- rante de septembre dernier à ce mois de juin ; les estimations de Saaou sur ce registre donnent une situation financière au bord du gouffre pour l'USB, avec un chiffre qui avoisine 6 milliards. De quoi démotiver n'importe quel potentiel investisseur même si la mission de les voir baisser à 4 ou 3 milliards reste envi- sageable, surtout vu la politique que compte prôner la direction actuelle en libérant tout l'effectif en contrepartie des lettres de libération. Une méthode qui peut réussir, car elle a déjà porte ses

fruits avec Touré, Ronnel, Cédric et Benaniba qui ont quitté Biskra en bons termes tout en cédant de grosses sommes d'argent. Tout cela pour dire que les choses peuvent bien changer dans les jours à venir car comme déjà annoncé, les dettes peuvent bien connaître une régression ; il y a aussi le prix des actions qui est très abordable. Le pack de 20 actions comme minimum à acheter peut bien pousser des gens de différents niveaux à devenir actionnaires au sein de l'équipe phare des Ziban. Ce que les dirigeants du club amateur sou- haitent bien évidement. A. H.

Après la candidature de Fouzi Achiba

Mohamed-Amine Hajri veut présider l'USB

Si l'opération achat d'actions est au point mort, on ne peut pas dire autant des affaires du club amateur. Comme annoncé précédem- ment, l'USB va connaître un grand ménage cet été. Saaou et son équipe sont quasi sûrs de partir ; le président du CA Abdelouahab Houidi serait aussi sur le départ. Le pro- bable retrait de ce denier ainsi que celui des autres membres du CA/USB arran- gent les calculs de certains, car il y a déjà deux préten- dants à la présidence du club amateur qui se sont manifes- tés de manière officielle. Après le premier candidat Fouzi Achiba, un autre vient

de saisir la DJS et l'APW pour régler la paperasse administrative. Ce nouveau candidat a pour nom Mohamed-Amine Hajri, 39 ans, et résidant en France, précédemment à Toulouse. Cette personnalité inconnue au niveau de la ville de Biskra se dit avoir une cer- taine expérience dans le monde footballistique. Selon ses propos, il a déjà travaillé au club TFC (Toulouse foot- ball club) avec son président actuel Olivier Sadran. Ce qui pousse Hajri à vouloir enta- mer une nouvelle aventure, mais avec un club algérien cette fois.

A. H.

www.competition.dz

Lundi 18 juin 2018

24

24
www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 24 ARRET SUR IMAGE CR7 fait le bouc et nargue Messi
www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 24 ARRET SUR IMAGE CR7 fait le bouc et nargue Messi
www.competition.dz Lundi 18 juin 2018 24 ARRET SUR IMAGE CR7 fait le bouc et nargue Messi

ARRET SUR IMAGE

CR7 fait le bouc et nargue Messi

Lorsqu'il a marqué son premier but face à l'Espagne, dès la quatrième minute, CR7 a abandonné sa

traditionnelle célébration pour se frotter le menton. Un

geste banal, sauf que

ce dernier s'adressait en fait

à Lionel Messi, d'après le journal L'Equipe. Il faut savoir que Messi est l'ambassadeur de la marque Adidas et qu'il a récemment été mis en scène avec une chèvre dans le dernier sport publicitaire de la marque

allemande. Or, "goat" signifie " chèvre " en anglais, mais si on ne prend que ses initiales, cela peut se traduire par un " Greatest of All Time ", soit "meilleur joueur de tous les temps". Visiblement décidé à montrer que ce n'est pas le cas, Ronaldo a décidé de

en se

répondre sur le terrain et dans la célébration prenant pour un bouc.

le terrain et dans la célébration prenant pour un bouc.  Feghouli ne bougera pas Au



Feghouli

ne bougera pas

Au moment où le club de Galatasaray s'active pour ren- forcer ses rangs, le club essaye en même temps de dégraisser son effectif et libérer certains joueurs pour alléger ses dépenses et se conformer aux règles du fair- play financier. De peur d'être sanctionnés, plusieurs joueurs sont cités çà et là et menacés de libéra- tion, parmi eux Feghouli, mais hier, une information turque a fait état de la décision de la direction et surtout du staff technique de donner une chance à Feghouli et Maicon. Terim pense qu'avec les joueurs qui sont actuellement en Coupe du monde et qui ris- quent de rentrer fatigués, il aura besoin de fraîcheur, et les deux éléments cités qui avaient souffert l'an passé physiquement après des débuts irréguliers vont bien profiter cet été du repos, et promettent de briller, une rai- son valable pour laisser ce duo continuer sa mission, et ne pas les soumettre à l'exé- cution qui les menaçait, il faut dire que les Cimboms voulaient rajeunir aussi le groupe, cela pouvait toucher Feghouli, l'arrivée de Bennacer s'inscrit elle aussi dans cette optique mais le duo algérien pourrait finale- ment bien être recomposé sous d'autres cieux, atten- dons pour voir.



Le RCGO a aligné un joueur de la Radieuse en coupe des U15

La LFWO

incriminée

L'équipe des U15 du RCG Oran a réalisé un parcours somptueux en coupe d'Algérie, se permettant le luxe

d'arriver en finale de l'édition 2018. Les Rouge et Noir, dont le club évolue en Régionale 2, ont été logiquement battus par le Paradou AC en finale disputée à Annaba (0-3). Sauf que ce parcours a été entaché d'une entorse à la réglementation parce que le club oranais a aligné un joueur pensionnaire d'un autre club à partir des quarts de finale de cette compétition. Un joueur issu de l'AS Radieuse portant le nom de Kebir Zakaria. L'intéressé

a même marqué un but dans la demi-finale jouée à Oran

contre l'USM Alger gagnée aux tirs au but (1-1, 4-3). Une source crédible assure que ce joueur a disputé quelques matches de championnat avec

la Radieuse avant de se faire

inviter à venir renforcer les lignes des U15 du Raed dans la compétition dite populaire. Notre interlocuteur dénonce la complicité de la LWF Oran qui a délivré une licence au joueur concerné et l'implication des deux clubs en question.

MEHDAOUI

LA TUNISIE

va souffrir contre

l'Angleterre”

Les équipes africaines et arabes ne brillent pas au Mondial. La Tunisie va-t-elle changer la donne aujourd'hui contre l'Angleterre ? Abderrahmane Mehdaoui, l'ex- sélectionneur national, ne mise pas beaucoup sur nos voisins…

national, ne mise pas beaucoup sur nos voisins… La Tunisie est appelée à sauver l'honneur des

La Tunisie est appelée à sauver l'honneur des pays arabes et africains au Mondial russe en affrontant l'Angleterre, ce lundi. En est-elle capable ?

Effectivement, après l'échec de l'Arabie Saoudite, l'Egypte, le Maroc et le Nigeria, c'est ce qu'on attend de la Tunisie. Malheureusement, l'adversaire a pour nom les Three Lions. La chance n'est pas près de sourire aux nations arabes et africaines en Russie. Lorsque je vois les matches amicaux livrés par les Anglais avant de rallier la Russie, je me fais du mourant pour nos amis tuni- siens. Je crois qu'on va être déçus, cette fois, par la participation arabo-africaine.

Vous ne donnez donc pas cher de la peau des Tunisiens face aux Anglais ?

Sur ce que j'ai vu durant les premiers matches de ce tournoi, il me semble que ça va être très pénible pour la Tunisie. Sauf surprise, les Anglais vont s'impo- ser, j'en suis persuadé.

Un mot sur l'Egypte, le Maroc et le

Nigeria ?

Au vu de leur production, je dirai que les Egyptiens et les Marocains ont livré des matches acceptables, corrects. Ils ont fait ce qu'on attendait d'eux sur le ter- rain. La différence est au niveau du

résultat, c'est lié au manque d'efficacité devant dont font preuve les équipes arabo-africaines. A l'inverse de leurs adversaires qui ont plus de maîtrise et y croient jusqu'à la dernière seconde. Cela dit, le Maroc méritait de gagner contre l'Iran, il s'est fait avoir bêtement, avec la complicité d'un de leurs défenseurs.

Que dites-vous du Nigeria ?

Ce n'est pas la sélection nigériane qu'on a l'habitude voir. Ils ont laissé à la maison tous leurs atouts : la force de pénétration, la présence athlétique et la vitesse d'exécution. C'est une équipe nigériane très moyenne, guère au niveau de ses prédécesseurs.

Sinon, qu'avez-vous retenu du début de ce Mondial ?

J'ai vu de grandes équipes pratiquer un beau football mais qui ont fini par être accrochées, à l'image de l'Argentine et du Pérou. En dépit de leurs qualités individuelles, ces équipes ont trouvé des difficultés face à des adversaires disposant d'un bon physique et d'un mental bien mis en valeur. Ce tournoi me semble ouvert avec plein de surprises et de décep- tions.

Avec un vainqueur européen au final ?

L'Espagne et le Portugal ont fait bonne impression, je peux me risquer et oser dire que le lauréat final sera issu du vieux continent, comme cela a souvent été le cas lorsque la Coupe du monde s'y tient. L'aspect athlétique et le climat semblent jouer en faveur des Européens. Mais au moment où je vous parle (NDLR, entretien réalisé hier, dimanche, dans l'après-midi), je n'ai pas encore vu à l'œuvre le Brésil pour me prononcer avec un peu plus de certitudes. Toujours est-il, ce Mondial promet de belles surprises et pas mal de sensations.

H. D.

Alors qu'Empoli le considère intransférable

Bennacer : Galatasaray formule une 3 e offre

A en croire le Corriere

dello Sport, la direction du champion de Turquie,

à savoir le Galatasaray, ne veut toujours pas lâcher Bennacer.

En dépit du refus de son club

actuel, à savoir Empoli de négocier et son refus de deux premières offres du club istanbuliote, les Turcs ne veulent pas abandonner

sa piste et continue à formuler des

offres dans l'espoir de convaincre

les Italiens de leur céder le joueur. Un petit rappel s'impose : le joueur

a été recommandé par Wenger a

son ami turc Fatih Terim, ce dernier

et depuis cette conversation n'a rien

voulu entendre et a réclamé le joueur algérien convaincu que le conseil du coach français est pré- cieux, lui qui a roulé sa bosse pen- dant des années dans le haut niveau. Une première offre a été faite à 3,5 millions d'euros, celle-ci n'a pas fait bouger d'un iota les Italiens. Une 2e offre interviendra juste après. Le club turc a même proposé un de ses joueurs en échange, à savoir le Français Lionel Carolen, les Sang et Or ont remarqué qu'Empoli était à la recherche d'un joueur dans ce poste, mais Empoli a refusé les 3,5 millions d'euros plus ce joueur français trouvant que Lionel n'a pas joué assez à Séville le dernier club où il a été prêté par les Turcs. Ainsi, la mission est devenue plus compliquée, mais Galatasaray n'a

est devenue plus compliquée, mais Galatasaray n'a pas abdiqué puisque selon Corriere dello Sport, une 3e

pas abdiqué puisque selon Corriere dello Sport, une 3e proposition a été faite et elle est à la hauteur de 4,5 millions d'euros, une proposi- tion qui prouve l'attachement et l'intention de la direction de Galatasaray de frapper un grand coup en faisant signer le jeune milieu des Verts, mais Empoli ne semble pas chaud à répondre, considérant toujours et encore le joueur comme intransférable. Notons que la presse italienne a évoqué un intérêt de Nice pour Ismaël, mais Corriere dello Sport a précisé qu'aucune offre n'a été faite par ce club, ce qui fait que seul Galatasaray est pour le moment en piste, parviendr-ta-il à0 faire céder les Italiens ?

S. M. A.

1 0
1
0

Le Mexique s'offre l’Allemagne

Premier coup de tonnerre dans cette Coupe du monde 2018 : le Mexique s'est offert l'Allemagne, championne du monde en titre, hier à Moscou ! Grâce à un but méritoire signé Lozano en première période (35e), les Mexicains se sont imposés sur la plus petite des marges face à une Mannschaft incapable de répliquer. Une entame catastrophique pour les hommes de Joachim Löw qui doivent désormais rectifier le tir face aux Suédois, puis contre la Corée du Sud.

LES AUTRES MATCHES

Costa Rica 0 - Serbie 1

Brésil 1 - Suisse 1

LE PROGRAMME D'AUJOURD'HUI

Groupe F

Nijni Novgorod : Suède - Corée du Sud 13h

Groupe G

Sotchi : Belgique - Panama 16h

Volgograd : Tunisie - Angleterre 19h