Vous êtes sur la page 1sur 30

Recueil

,

Liberté

ï Égalité ï Fraternité

RÉPUBLIQUE

FRANÇAISE

AMBASSADE

DE FRANCE

A SKOPJE

de la

1

Soirée aux jardins

Jeudi 14 juin 2018 - 20h00

/

Résidence de France, Skopje,

République de Macédoine

par

Soirée

bénévolement

proposée

L'Association et ['Ambassade

"Amitié

France-Macédoine"

à Skopje

de France

/

/.

I

/

\

/

~

'

J

Discours d'ouverture

de S.E.M. l'Ambassadeur de France en Macédoine

Christian Thimonier

<< Dobro vecer, bonsoir(

). Merci à vous d'être là pour partager ce qui est le

plus beau à partager,

ce qui est la poésie. Merci à Matthias Vazquez d'avoir

eu cette idée, merci à tous ceux qui ont concouru

à la réalisation

de cette

'

soirée. Merci au bon Dieu qui nous a envoyé de l'eau, et qui ainsi nous a mis plus proche les uns des autres. C'est la première fois que nous organisons ce type de manifestation dans cette ambassade - en tout cas depuis que je suis arrivé. Il fallait l'ingéniosité et puis l'envie, la grande envie que Matthias a de

partager, donc je lui rends vraiment hommage et à tous ceux qui ont travaillé avec lui. Cette association qu'il a contribué à créer et qui j'espère va vivre, en tout cas avec le soutien de l'ambassade qui lui est acquis.

Nous sommes ici pour aussi honorer la poésie et les poètes : on a parfois

l'impression

que les poésies sont des choses qui tombent du ciel - c'est vrai

J

qu'elles ont des rapports très forts avec le ciel ! - mais il y a des poètes

derrière,

et en avoir autant chez moi ce soir est un très grand bonheur.

J'espère que cela ne nous attirera pas les foudres du ciel jaloux !

Je voudrais vous dire que j'ai aussi une pensée pour une poète ce soir(

),

une poète chinoise donc cela nous mène un peu loin, c'est Liu Xia, la veuve du prix Nobel de la paix Liu Xiaobo. Une artiste aussi, qui est enfermée dans son appartement de Pékin. Elle a réussi à faire avec un monde rétréci un

monde très grand puisque nous parlons d'elle, donc je ne crois pas qu'on

,,,

j puisse dire mieux sur les sortilèges et sur les forces de la poésie. Espérons simplement que ces forces seront agissantes pour lui permettre de sortir de cet isolement. Donc je voudrais placer cette soirée sous son patronage, en espérant que le plaisir que nous allons avoir - parce que c'est sous la joie que nous devons voir la poésie ! - que ces échos viendront jusqu'à elle, et qu'un

jour nous pourrons

partager le bonheur de la voir libre.

'

'

Merci, merci à vous encore, et bonne soirée. Et maintenant, la maison appartient à Matthias ! >>

J

J

/

/

r

,,,

~

/

,,/'

l '

~

/

I

/

\

\

/

'

~

/

,~

'

/

~

i,'

Message de bienvenue

du Président-fondateur

de l'Association

"Amitié France-Macédoine" et modérateur général de la soirée

·

M. Matthias Vazquez

Chers Amis,

C'est avec plaisir et honneur que nous nous retrouvons ce soir dans la Résidence de France, qui pour la première fois accueille un tel type de manifestation. J'aimerais tout d'abord remercier S.E.M. l'Ambassadcur de France et l'association, tout comme les bénévoles qui m'ont accompagné dans la création et l'organisation de cet évènement, sans qui cette soirée n'aurait pu exister.

L'inspiration de cette soirée m'est venue de la richesse culturelle française, et notamment en regroupant des événements au sein d'une même et unique célébration, tels que le festival VoixVives de Sète, ville d'enregistrement de l'association et dans laquelle j'ai grandi, mais aussi le "Rendez-vous aux jardins" du ministère de la Culture français, et la traditionnelle Fête de la musique. Richesse culturelle macédonienne également, que j'ai pu découvrir dans sa diversité grâce notamment aux académiciens et auteurs ici présents, et l'émotion que j'ai pu ressentir en découvrant leurs œuvres.

)

Ainsi, si nous sommes présentement réunis, c'est afin de partager ensemble une soirée poétique, littéraire et musicale qui se veut accessible au plus grand nombre car bénévole et gratuite. Célébrant les cultures françaises et macédoniennes, la "Soirée aux jardins" se veut être un témoin du fort lien d'amitié qui unit la France et la Macédoine. Ainsi, nous avons souhaité réunir de jeunes poètes macédoniens et des auteurs internationalement reconnus, et de

jeunes élèves d'écoles francophones aux côtés de ceux qui font et s'inscrivent de longue durée dans la francophonie en République de Macédoine.

. J

/

'

J

Nous espérons que cette soirée sera à la hauteur de vos attentes et qu'elle vous comblera de la même joie que j'ai ressentie en découvrant la grande qualité de nos intervenants. Leur grand talent, j'en suis persuadé, contribuera à renforcer les liens d'amitiés qui nous unissent et à une meilleure connaissance et diffusion de la culture macédonienne francophone dans nos deux pays.

BeUe soirée à tous,

J J

/

z:

Matthias Vazquez

'""'Ill

~

/

"

Î

J

'

/

Première partie

Débat littéraire

l

j

/

"L'apport français dans la création littéraire et théorique"

Intervenants:

Prs Katica Kulavkova et Vladimir Martinovski

Jï;

Modératrice :

Mme Natasha Sardzoska

~~;!~

\_

'

/

r.

~

7

/ '

\

,,

'

/

"

,

J

/

'/ I

\

~

"

/

l

j

/

Biographie Pr Katica Kulavkova

~ '

"Il.:' ·.,:Ï-

r!:·

Katica Kulavkova, professeur de carrière à la Faculté de Philologie de l'Université Saints-Cyrille-et-Méthode de Skopje, est une poétesse, nouvelliste, théoricienne de la

littérature, critique littéraire,

et anthologiste,

essayiste,

traductrice de poésie macédonienne.

de nationalité

Sur plusieurs

décennies,

elle a rédigé de nombreux

recueils

poétiques,

de critiques,

herméneutiques,

théoriques,

de

rédactions

et de contribution dans des revues spécialisées.

Katica Kulavkova est membre

de l'Académie des Sciences et

des Arts de Macédoine,

et de l'Académie Européenne

des

Sciences et des Arts (Strasbourg,

France). Elle est aussi la vice-

/

~ /

r)

présidente du P.E.N. International.

Elle est lauréate de nombreux

prix en Macédoine,

tels que les

prix « 11 Octobre

», «kco Sopov >>, << Frères Miladinov >>,

<< Narcisse >>, << Dimitar Mitrev >>, << Grande Boîte >>.

Ses poèmes

J'J

et ouvrages sont traduits en plusieurs langues, incluant l'anglais et le français.

~~;! ~

\_

'7

/

r.

/

/ ,/"'-

\

l

~

Î

J /

'/ I

\_

~

'

ï

-:':

.

~

/

Biographie Pr Vladimir Martinovski

Vladimir Martinovski

traducteur et théoricien de la littérature. De nationalité

(né en 1974) est un poète, écrivain,

macédonienne,

il est professeur à la Chaire de littérature

générale

et comparée

de la Faculté de philologie Blaze

Koneski de l'Université

Saints-Cyrille-et-Méthode

ses études supérieures et un troisième

à

Skopje. Il a effectué

cycle à cette même faculté de Philologie, puis un doctorat

à l'Université

de Paris III - Sorbonne

Nouvelle.

Il est lauréat du premier prix du Concours

de la nouvelle

du journal

« Nouvelle Macédoine

>> (2009), du prix pour la

poésie << Frères Miladinov >> des Soirées poétiques

de

-

/

, 1

r)

~

~

Struga (2010), et du prix « Dimitar Mitrev >> pour la critique

littéraire (2013).

Auteur de plusieurs

recueils

de poésie, d'études et essais,

ainsi que de proses, M. Martinovski a également

édité

plusieurs

livres sur la poésie et l'art, en collaboration

plusieurs auteurs macédoniens

et internationaux.

livres ont été traduits dans plusieurs

langues.

avec

Ses

Jï;

~~;! ~

\_

'7

/

r.

/

/ ,/"'-

\

'

"'

Î

J /

'/ I

\

~

"

c/

ï

-:':

l

j

J

Biographie Mme Natasha Sardzoska

'

Natasha Sardzoska, poétesse macédonienne,

écrivain et traductrice

littéraire

(FR, IT, ES, EN, PT, HR), est titulaire

d'un doctorat en

, 1

r)

~

~

anthropologie

de l'Université

Eberhard

Karls de Tübingen, de la

Sorbonne

Nouvelle à Paris et de l'Université

de Bergame.

Elle a publié des livres de poésie ainsi que des nouvelles. Elle a été

nominée

deux fois pour le prix national du meilleur livre de poésie

"Brothers Miladinov" au Festival international

Macédoine.

de poésie de Struga en

J

Sa poésie est publiée dans l'Anthologie de la poésie érotique et dans

plusieurs revues littéraires à l'étranger. Elle a écrit pour des revues

en Italie et au Brésil, et a interprété sa poésie en macédonien Festival Ars Poetica à Bratislava, tout comme au Festival

au

international

de poésie de Gênes, mais aussi au Modoars Festival for

Contemporary Music, et au festival littéraire Scream à Rijeka. Elle a

organisé une soirée poétique

avec l'Institut français de Skopje et une

soirée poético-musicale avec l'Ambassade d'Italie à Skopje, et a

récemment participé à une soirée poétique à Berlin et au centre

culturel

macédonien

de Sofia.

Ses poèmes

sont traduits en serbe, italien, espagnol, croate et

anglais. Sa poésie mêle sensualité,

réminiscence

de la chair, expose

la douleur intérieure et révèle la fraîcheur

spirituelle.

Sa mémoire

poétique

a un caractère performatif

qui capture la dramaturgie

l'espace de chambre

de l'existence

humaine.

de

Jï;

~~;!~

\_

l

J

/

,,,

;~

l

ï

/

Retranscription du débat littéraire

'

'

.

,

.

~~

~

Natasha Sardzoska - << Pour moi, c'est un vrai honneur d'être la modératrice de ce débat, surtout parce que Katica et Vladimir étaient mes professeurs à l'université, donc c'est un moment touchant pour moi. Quand Matthias m'a demandé de modérer ce débat, la première chose que j'ai pensé était l'impact que la France a fait dans ma vie. Je dois dire que c'est le pays qui m'a vraiment donné le goût de la liberté intellectuelle. artistique mais aussi sentimentale. Et puis la période de mon adolescence, quand j'écoutais sur Radio Ravel Charles Aznavour, Barbara, Dalida, Joe Dassin et Serge Gainsbourg. C'était l'époque en Yougoslavie quand nous avions besoin de visa pour sortir du pays ; donc la chanson française était pour moi la vraie sortie vers le monde. Jusqu'à vos cours chère Katica, sur Roland Barthes, donc l'impact théorique ; et mes lec- tures des poètes surréalistes: de Paul Valéry, Stephane Mallarmé, Arthur Rim- baud et Guillaume Apollinaire, parmi les plus grands poètes du monde. Jusqu'à ma << flânerie >> dans Paris, pour reprendre la notion de Walter Benjamin ; puis mon obsession littéraire avec Pascal Quignard, Hélène Cixous, Marguerite Duras et Marguerite Yourcenar. Jusqu'à l'impact théorique que j'ai eu dans mon parcours académique de Marc Augé, Etienne Balibar, Pascal Bruckner et Alain Finkielkraut.

Et enfin, l'impact le plus important dans ma vie en France c'est qu'à Paris j'ai

vécu mon premier amour franco-libanais

photographe très connu(

téraire, poétique et théorique dans vos ouvrages littéraires et poétiques Kati-

ca. >>

qui s'appelait Hani Arbid, c'est un

). J'aimerais savoir quel était l'impact justement lit-

Katica Kulavkova - << C'est une question très

très difficile à répondre pour moi. Parce que mon histoire avec la France, avec la langue française, avec les écrivains, avec la théorie, avec ma vie en France est tellement riche est tellement longue que vraiment ce soir je ne pourrais pas en quelques minutes faire un résumé qui serait valable, qui pour- rait vous présenter l'image de cette histoire de Katica et la France.

importante mais en même temps

D'abord, c'est à Paris où je suis allée plusieurs fois : pendant un an pour ap-

prendre la langue à la Sorbonne-Paris

pour préparer

vaillé quelques années avec un autre poète, Mateja Matevski, qui n'est plus parmi nous et il faut dire quelques mots pour lui. Il était président à l'époque de l'association macédonienne Macédoine-France, dans les années 1980 je pense; j'étais moi-même la secrétaire de cette association alors qu'il était le président. Nous avons donc beaucoup travaillé sur un programme assez riche et productif.

'"

III, pour préparer ma thèse de maîtrise,

mon doctorat, pour travailler à l'INALCO,etc. Et puis j'ai tra-

.

,

.

~

.

~

,

8

ï·

,.

.

,

, ï

~/

r

J J

,

t:

/

f

'-

L

\

/'

l

J

I

/

'

~ -

l

Ensuite, sur les traductions de la langue française, Natasha m'a rappelé un écri- vain qui m'a fasciné aux premiers moments de notre rencontre qui est Pascal Qtù- gnard. Quand je l'ai rencontré pendant un festival il était venu un ou deux jours mais nous avons beaucoup parlé. Après cela, ma traductrice Harita Wybrands était beaucoup en contact avec lui, et il m'a donné ses livres, des romans et essais philosophiques. J'ai donc commencé à traduire un livre que j'aime bien : Terrasse

à Rome et que je vous recommande

poésie de Safaa Fathy, d'origine égyptienne. Poétesse, metteur en scène, et

grande amie de Jacques Derrida.

Il y a donc des poèmes qui forment, qui construisent une histoire mais aussi une image pleine d'émotions, de vision, de communication, de langues, etc. J'avais ou- blié, au moment où ce cher Matthias m'a demandé de faire un choix de poèmes,

pour moi,

et donc j'ai écrit un poème sur Hadrien et elle aussi. Hadrien qui lie et qui con- necte la France à Rome, la Macédoine, l'Antiquité, etc., par rapport à son roman. Je ne vais pas faire un rapport de tous ces théoriciens qui sont très importants dans mon travail; mais tout ce que je fais avec la culture française et la langue française et la littérature est fait avec amour et respect, une fascination et une nécessité. Je ne peux pas imaginer ma vie sans la culture française. Dans tout ce que je fais, toujours : par exemple je lis des livres en anglais de n'importe quel do- maine ou genre, et toujours je cherche une projection, la version française, même s'il s'agit de nouvelles par exemple banales, actuelles ou politiques. Souvent, je cherche les liens français. >>

Marguerite Yourcenar. (

de la

de lire

(

). J'ai aussi fait la traduction

) Elle est finalement une des plus importantes

Vladimir Martinovski - << Je vais commencer avec les influences dans le domaine

, ,

~ de la création poétique, puisque c'est une soirée dédiée à la poésie. Je voudrais
1 commencer avec les traductions, parce que je dois mentionner le nom de notre collègue, professeur, académicien, Vlado Urosevic, qui a eu la gentillesse de tra- duire les poètes majeurs français. C'était la première influence que j'ai eue à tra-
A vers ses traductions. Et puis dans ma création poétique, je voudrais d'abord men- tionner au moins l'influence de Guillaume Apollinaire, parce que j'ai été inspiré par ses Calligrammes; j'ai essayé de faire une version des Calligrammes en macédo-

~

fi.

i

i~

nien. Et puis une autre forme qui m'a beaucoup inspirée, et qui vient de la tradi- tion poétique française, c'est le poème en prose. En 2011, j'ai publié un recueil de poèmes en prose ; j'ai été inspiré par Baudelaire bien sûr, Dans le domaine de la théorie littéraire, je dois commencer aussi avec Baudelaire, parce que j'ai été ins-

piré par ses rapports dans le domaine de la création ; les rapports de la poésie de Baudelaire avec les beaux arts. Quand j'étais étudiant, j'ai commencé à travailler et à analyser ses poèmes qui ont une liaison avec les arts plastiques. Et puis j'ai fait une thèse de doctorat, à l'Université Paris III, sur les modèles de la poésie

~

~

\

I

I

l

ekphrastique,

ça veut dire les poèmes

qui sont inspirés des œuvres du domaine

des beaux-arts. J'ai eu l'occasion de travailler avec les professeurs, avec nos col-

lègues de l'université Paris III Sorbonne-Nouvelle, mon directeur de thèse est M. Jean Bessière. On a eu la chance de collaborer avec lui, avec nos collègues de

notre département

du professeur Daniel Henri-Pageaux, qui est parmi les plus grand théoriciens dans le domaine de l'épistémologie de notre discipline académique : la littérature

,,_

générale et cornparée.»

de la littérature

générale et comparée. J'ai assisté au séminaire

J .:

,

,

~

9,,·-.

J

J

ï j

'

~

,,

ll!llm-

'

j

--

~

/

~,

/.

41)

'

~

,,

~ /

,

J,,

~

~ ,

li

-

-9

~

\

~

,

l

J

/

'

l

ï

/

Katica Kulavkova - << C'est mon premier professeur! >>

Vladimir Martinovski - << Oui ! Mais aussi Philippe Daros, Sophie Rabau, Christine Baron, Stéphane Michaud. Peut-être il faudrait mentionner, parce que Mme Ku- lavkova était directrice de ce projet, on a préparé un livre sur l'hérméneutique littéraire, sur le dialogue des interprétations, en macédonien mais aussi en fran- çais.

Le festival de Sète a aussi été mentionné : je voudrais

rience de ce festival qui m'a beaucoup inspiré. J'étais participant en 2013, et j'ai eu

l'occasion de participer mais aussi de rencontrer des poètes extraordinaires. L'amitié poétique, l'amitié artistique, est quelque chose de vraiment enrichissant comme expérience. Dans cette perspective, il faudrait aussi mentionner notre festival, les Soirées poétiques de Struga, parce que chaque année on a aussi l'oc- casion de rencontrer des poètes français ou francophones. Il y a une collection des poètes francophones et français des poèmes dédiés à Struga en Macédoine. Dans ce cadre, je pense que, même ce soir, on pourra discuter sur des projets, peut-être d'éditer une anthologie des poètes français mais aussi des poètes ma- cédoniens avec des poèmes liés à la culture française. >>

partager ce soir l'expé-

Natasha Sardzoska - << Est-ce que vous écrivez en français parfois vos poèmes ? Est-ce que le choix de la langue est un choix important dans la création poé- tique ?»

Katica Kulavkova - << Je peux collaborer avec des traducteurs et traductrices pour ma poésie parce qu'elle est un peu compliquée, et donc ils ont besoin de

communication, d'explications. Mais pas d'écrire parce que je pense que ce n'était

jamais mon but, mon intention.

Si cela l'était, je l'aurait

fait Mais ce dialogue

/

entre l'original et la traduction est aussi une façon spécifique d'exister en tant

1 que poète, en tant que poésie écrite en macédonien et en français. Je pense que

la poésie existe profondément dans sa langue ; la où on peut toucher le sacré, pas

seulement le profane (

).

Peut-être pour certains genres de prose on pourrait

A plus facilement les gouverner dans la langue française, mais avec la poésie c'est un peu plus subtil. De toutes façons, je voudrais dire que j'ai eu un séjour en Bre- tagne d'un mois je pense quelque chose comme ça, où j'écrivais des poèmes con- sacrés à la Bretagne et à la France , et on a publié ce livre en français là-bas. >>

Vladimir Martinovski - << Je n'ai jamais essayé d'écrire de poèmes en français , mais peut-être, on verra. J'ai essayé de traduire par contre du français en macé- donien, de réécrire, de reproduire des poèmes français mais en macédonien. J'ai dédié quelques années pour travailler sur la traduction de L'Art poétique de Boi-

leau (

dition littéraire en Macédoine, mais j'essaye de reproduire l'effet poétique.»

! On va garder un peu d 'espace aussi pour la mu-

sique: on vous a préparé un petit intermezzo musical, et je voudrais vraiment re- mercier Katica et Vladimir pour leur attention et leur volonté de participer à ce débat Je pense que Matthias après l'intermezzo va nous introduire, puisqu'on fe- ra aussi une lecture de nos poèmes dans nos langues maternelles: le macédo- nien, l'albanais, et le français. J'espère que vous allez apprécier cette jolie soirée.

Natasha Sardzoska - << Merci

),

c'était très dur car la tradition de l'alexandrin n'existe pas dans notre tra-

Merci l »

,

."

(

~ f

,.,

10 , ïï

,

.

,;.

J

j

'

-

,

/

\

'7

/

/

/,/ "'-

\

ï

ï

'

Î&

J /

~ '/

-,

~

'

I

/

<:

~

J

J

Intermezzo musical

Violoniste : Mme Eva Bogoevska

Biographie

Eva Bogoevska est née en 1999 à Skopje, en Macédoine. Elle a commencé à jouer du violon à l'âge de sept ans et étudie à la Faculté de Musique de Skopje dans la classe du professeur Oleg

Kondratenko. Dès le début de sa carrière musicale, elle a remporté le Festival international de musique classique Ohrid Pearls et a été

à Bratislava, en Slovaquie. Eva

invitée à participer à deux concerts

Bogoevska s'est également produite en soliste avec la

Philharmonie macédonienne

ainsi qu'avec l'Orchestre National de

J

;

r)

l'Opéra et du Ballet à Ho Chi Minh au Vietnam ; mais aussi en Malaisie, Vietnam, Italie, Russie, Autriche, République Tchèque, Hongrie, Israël, et aux USA.

Ellea également remporté de nombreux premiers prix en Macédoine et à l'international, parmi lesquels le plus remarquable :

Premier Prix au Festival San-Remo Junior 2012 à San Remo en

Italie ; lauréate du premier degré au célèbre Festival International de Musique Classique 2014à Saint Pétersbourg en Russie, où 150

concurrents

Festival International de Musique et d'Art à Jérusalem à Israël. En 2017, Eva Bogoevska a gagné le premier prix au Festival International de Musique Classique RONDOà New York où 200

internationaux

ont participé ; Grand Prix en 2016 au

concurrents

internationaux

de la même catégorie ont participé,

avant de donner un concert au célèbre Carnegie Hall de New York

-

\

<>

_,,~

J'J

t -,

,'

e\,

.,

~

11

.

y~

:-/,

~

~rï

't~ï .

/ '

-L

~

,,

,

:;t

-(?

'

;< <, J'

-.

'7

/ '

/

 

\

à L

/

r.

Pianiste:

'/ I

~

<:

'"' '

/

Mme Vesna Angelova

Biographie

Vesna Angelova est une pianiste macédonienne.

de la Faculté des Arts Musicaux de Skopje, elle valide en 2007 une master en interprétation pianistique sous la direction de la célèbre pianiste Rita Kinka (Académie des Arts, Novi Sad, Serbie). Elle est lauréate des premiers prix des concours d'Etat 1992, 1995 et 1998 (prix spécial) en Macédoine. Elle est récompensée avec un prix spécial au concours de piano de Novi Sad (Serbie), et obtient un diplôme du concours international de piano d'Eutlingen (Allemagne)en 1998.

Diplômée en 1999

/

1

r)

~

~

Vesna a réalisé des récitals solos et des récitals de chambre en Macédoine, ainsi que d'autres concerts avec l'Orchestre philharmonique macédonien, où elle travaille depuis 2007 comme membre externe. Elle a fait de nombreuses représentations

notamment

en France, en Bulgarie, en Turquie, en République Tchèque, et en République de Serbie.

Depuis 2000, elle travaille à l'école Ilija Nikolovski Luj de Skopje en tant que professeur de piano et collaboratrice piano au département instrumental. Vesna est membre du jury des concours nationaux de piano et de musique de chambre en République de Macédoine.

J'J

f

,

; ,

&.

ï

~

,

ï'

;

',

12 ,rï

.it-

y

/ '

~ -L

~

,-

,

'

t

\_

f~

<,

J'

/

\

/

,

J'

/

\

Deuxième partie

<:

/

Lecture poétique et musicale

Poètes:

Professeurs Katica Kulavkova et Vladimir Martinovski, Madame Natasha Sardzoska, Monsieur Josip Kocev, et Madame Agnesa Chavolli

Violoniste :

Monsieur Vladimir Kostov

La double lecture en français est assurée par des

~

,,,

~

~

/~

~,-

élèves d'établissements

d'enseignement

francophones de Skopje.

Etudiante

de la Faculté de philologie Blaze Koneski de

l'Université

Saints-Cyrille-et-Méthode

:

Mademoiselle

Marija Nikolovska

Elève du Lycée Korcagin :

Mademoiselle

Sanja Bobevska

Elève du Lycée Orce Nikolov:

Mademoiselle Andrea Lapevska

Elèves du Lycée Georgi Dimitrov :

J'J

Monsieur Matej Trajceski

Mademoiselle

Katja Zendelska

~~;!~

\_

/

/

ï

ï

J

Biographie M. Josip Kocev

Josip Kocev est né en 1985 à Skopje, en République de Macédoine. Il est diplômé en droit de l'Université Saints Cyrille et Méthode de Skopje.

Il écrivit de la poésie sous le pseudonyme

"Quentin

J

Scribbler" sur des blogs Internet de 2008 à 2015,avant de

publier en 2015 son premier livre de poésie Moi, Quentin

Scribbler.

Pour le poème "Etna" qui fait partie de son premier livre, il a gagné le prix "Enhalon" aux Struga Poetry Evenings. Fin 2016, il a publié son deuxième livre de poésie Silence écrit qui a été nominé en 2017 pour le prix "Brakja Miladinovci". En 2018, son troisième livre de poésie Now is the longest never a été publié .

J'J

.!

; i~,

~ --

14

.

~

~\'·

"',,,,.

1

J'

-L

-~

,

;! ?

\_

/

\

l

'

/

ï

Biographie Mme Agnesa Chavolli

Agnesa Chavolli,26 ans, est une designer de mode et

graphiste, auteur-compositeur-interprète,

photographe,

j

I

-

peintre, gestionnaire de comptes, et poétesse ; toujours à la recherche de nourriture pour l'âme.

Elle est

née et vit à Skopje,en République de Macédoine,

et compose en langue macédonienne et albanaise.

Elle travaille dans une agence de marketing tout en terminant son premier album avec son groupe de musique Fullstop.

J'J

.!

ï ~ --

; i~,15 ,,' ,",ï

.

~

/

\

/

l

'

j

I

 

Biographie Mr Vladimir Kostov

 
 

Vladimir Kostov est un violoniste macédonien. Il a effectué ses études et obtenu sa maîtrise à la Faculté de musique de Skopje avec le Pr. Kufojanakis. Il est un des maître de concert de

l'Orchestre philharmonique

macédonien. Il a suivi des cours de

 

perfectionnement

avec des musiciens de renommée

 

-

internationale,

tels que Sihana Badivuku, Blagoja Dimchevski,

Cornelia Bronzetti, Irina Bochkova, et Natalia Prischepenko.

Vladimir Kostov est le seul musicien macédonien à avoir été

sélectionné à plusieurs reprises comme membre de l'Orchestre mondial JMI, participant aux tournées de I'Orchestre en Europe, aux Etats-Unis, au Canada et en Asie,jouant dans certaines des salles de concert les plus renommées du monde. Il a également été membre de l'Orchestre Est-Ouest à Altenburg (Allemagne)

et, de 2000 à 2004, il a été l'un des professeurs

l'orchestre

CEi.

de violon de

La musique de chambre est sa grande passion et il a été le leader de divers orchestres et ensembles de chambre, et est le

fondateur du trio pour piano "VAM". En tant que soliste, il a joué avec l'Orchestre philharmonique macédonien et l'Orchestre de

chambre de l'Orchestre philharmonique

macédonien en

Macédoine, Ukraine, Allemagne, Grande-Bretagne, Bulgarie, Croatie, Pologne, etc.

Serbie,

J

lt

ï ~

--

--

; i~,16 ,,',",ï

.

~

J'J

'7

/

r.

~

/

\

i

/

J

"

Î&

/

"

'/ I

~

~ "

/

Recueil de poésies

Poèmes de:

Professeur

Katica Kulavkova

Professeur

~

'

.'\ ~·;.~ïï

,·,--<r-~

~

Vladimir Martinovski

~

'

.~ . · ;.~ ïï

,ï,"<!'-~

#

<:

j

I

~ l

;

r;,

~

~

Madame Natasha Sardzoska

Monsieur Iosip Kocev

Madame Agnesa Chavolli

J'J

/

\

l

'

/

MOYENS CHOISIS

Ce jour n'était pas ensoleillé.

Rien n'a interrompu

la nuit

Cependant

qui le précédait. dans la chambre régnait

Le téléphone

l'ambiance de midi. pouvait sonner à chaque instant.

ï

<:

j

I

~

;

r;,

Un instant qui se laisse reporter pendant quelque temps.

Le silence modifie les scènes s'il dure longtemps.

Assez longtemps

pour changer l'avis

de celui qui attend.

Sur le papier le sens reste inachevé. Les impulsions dérivent dans une direction

inconnue.

~

·\

-

~

A.

L'épervier perd son souffle. La galette se casse.

Le verre éclate. Le chemin se dilue. Le sang n'est jamais banal. L'avantage de ceux qui ne s'expliquent

pas.

Les moyens d'expressions

sont à choisir

pour que le sentiment

de la liberté soit entièrement

préservé.

<< La marquise est sortie à cinq heures >> Il n'y a plus de doute que l'expression est lyrique. Tout se passe en même temps, entretemps. Dans une autre ville le marquis baisse les rideaux

\

<>

_,,~

et se déshabille. La maîtresse empreintes

n'a pas le droit de laisser ses sur les objets.

Le corps est quelque chose d'autre. Mémoire.

Peut-être qu'il hésite, mais malgré tout il retire la clef. Il ferme le judas. Il divise le temps. Sans plaisir. A cinq heures précises de l'après-midi.

Traduit par Harita Wybrands

j

')

~

.,.

J L e '"'ifl,

: :, ~

, .

18 ~,.

·~·

ï'

"'

1

Katica Kulavkova

fi

-L

-~

~

-

:;t

r

;< <,

f?

,.,,,

\_

/

\

/

TUMULUS

Nœud de ténèbres tassées dans le vide, comme par décret, la lumière, en revanche, expulsée au dehors en exode dans ce monde

ï

<:

l

j

/

~

1

r)

au seuil du tumulus - exhalaison du vain désir

de pénétrer dans la matrice, dans la taverne prénatale

catacombe,

bunker, ou sanctuaire

pour caresser la calligraphie souterraine de ce qui est mortel, de ce qui vient de naître peut-être l'initiation aux sciences occultes

peut-être la passion hésychiastique

de s'arracher

au monde ordinaire, l'instinct inné de se taire peut-être l'absence de prière comme châtiment, - pierre surplombant la tête, pierre sur pierre - mur emmuré

autel

et qui sait quoi en fait -

les restes en eux-mêmes

ne sont pas des preuves

les restes sont des restes

fragments

séduisants

quelque peu douteux

et la Bretagne est hérissée d'éléments

sauvages

~

~\

~

A

mégalithes, dolmens, villes de pierre, Stonehenge

greffés à la préhistoire spasmes paléolithiques plasmas druidiques, métaplasmes

~

,,,

et au dedans - des bagues de fiançailles

~

des colliers de perles précieuses,

lapis lazuli

des talismans et des os (de ceux qui durent des millénaires) les bijoux sont féminins, l'ambiance matriarcale ~ et cependant

/~

~,-

des divinités païennes des dualismes prononcés des sexes indéterminés des femelles portant des symboles masculins des mâles, des symboles féminins

manifestement,

le réalisme était étranger aux peintres

archaïques, nullement

naïfs

tandis que nous nous demandons

ce que c'est et pourquoi

puérilement

- c'est ainsi!

Traduit par Marija Bejanosvka

,,

- ~· -

~

#,

'~ 19

.,,

ï.;.·

,,.

'

~

Katica Kulavkova

j

')

~

1

fi

-L

-~

~

,-

\_

f~

,.,,,

r

;< <,

'7

/ '

\

'

/

,

"J. I /

'/ I

\

~

"

/

NOUVELLES CONSTELLATIONS

/

r.

~

/

1.

ï

<:

l

j

/

~

~

1

r)

~

~

Nous avons passé la première partie de la nuit à composer de nouvelles constellations

Quand j'ai vu dans le ciel l'Hirondelle endormie tu t'es hâtée de composer la constellation de l'Orciller

Quand tu as reconnu la constellation de la Tulipe de travers

j'ai rassemblé

deux ou trois étoiles pour lui servir d'appui

Quand j'ai vu la constellation des Anguilles tu m'as dit que le ciel tout entier était un océan

Quand tu as vu la constellation des Mille et une perles je t'ai chuchoté : les galaxies sont comme des coquillages

Quand nous avons vu de nouveaux vols d'étoiles nous leur avons vite cherché des arbres célestes où se poser

2.

Et quand nous avons enfin réussi à trouver une place pour chaque étoile, comète, météore et constellation

~

,,,

~

~

/~

~,-

nous avons décidé que la seconde partie de la nuit nous pouvions prendre nous aussi un repos mérité

3.

Le matin a débuté comme chaque matin : nous nous sommes regardés comme si nous ne savions rien des nouvelles constellations .

Traduit par Jeanne Angelovski

J'J

Vladimir Martinovski

'

/

r.

7

~

/

i

/

/,/ "'-

\

l

'

"

J

Î&

/

'/ I

\

~

"

/

APRÈS LA DANSE

Après la danse

Nous regardons

vers

le ciel :

ce ne sont pas des traces d'avions, mais celles de nos rapides mouvements.

<:

l

j

/

~

;

r;,

~

~

Et les nouvelles vagues sur le lac, ce n'est pas le vent qui les fit mais la force qui la nuit durant

dansait à travers nous et maintenant peu à peu se répand dans les galaxies voisines.

~

,,,

-

\

/~

~ ~

<>

_,,~

Traduit par Jeanne Angelovski

J'J

~

,

ïï

ï 1'r/-

·\~ 21, ~r~

,'

~ -

~

,;~

1

Vladimir Martinovski

fi

-L

-~

,,

,

:;t

r

t

'

y

,

~

\_

f?

<,

,.,,,

'

/

r.

7

~

/

i

/

/,/ "'-

\

l

'

"

J

Î&

/

'/ I

\

~

"

/

ARBRE D'HIVER

<:

l

j

J

~

;

r;,

~

~

Froideur brûlante dans la forêt des croûtes crues sur le rebord de cette fenêtre je les vois, je me plonge sans y penser dans une zone houleuse qui me régénère, y brûle, se plie jusqu'aux os, jusqu'aux utérus qui crie sans mon nom, sans ta reconnaissance un poisson de la mer du Nord Tu m'offres une étreinte de blé et tu craches du vin dans ma bouche Tu es ma race mon angoisse il y a pourtant des graines gonflées des couches sèches déracinées de ta peau sur mes pieds

\

<>

_,,~

Traduit par Natasha Sardzoska Corrigé par Matthias Vazquez

J'J

r

.! '

-~fil

Il_

~-

-~~ 22.t -:.

ï. ,

.éri

'

.

11~

1

Natasha Sardzoska

fi

-L

-~

-

,

:;t

r

;< <,

f?

,.,,,

\_

/

\

l

'

/

PARC MONCEAU

l

j

/

Le ciel de Paris cache les dentelles des volets d'Haussmann une jupe voile sur l'humidité grise plonge sa langue rose

je marche sur les pavés imprégnés étranglés

du sang des corps aimés

telle que la langue de mon amant

sous une orangerie

humble je rêve des cheveux d'arbres

solitaires

dans ma poitrine je pleure je flâne je cours

~

,,,

/ ~

~ ~

\

<>

_,,~

je m'ouvre telle une cible vers leur fenêtres

où sont-ils, mes amants parisiens ?

pourrais-je

leur visages envolés avec le vent leurs mots furieux obscènes cassés

mon moment d'absence

comment

les voir?

péchées

il y a un homme qui marche vers moi qui ne me cherche pas des maîtres d'arts martiaux se plongent se courbent se jettent par terre devant les femmes enceintes devant la chair affamée

la faim de la chair c'est la faim de l'amour

le cercle du royaume se casse ma fuite est floue je cours nue je survole sur cette place

je suis l'eau vivante

Traduit par Natasha Sardzoska Corrigé par Matthias Vazquez

J'J

r

ï i>r/-

, ',,,,.

-~

23 ~\'·

ïï

,

ïï

· i ~,

to·

1

Natasha Sardzoska

fi

-L

-~

,,

,

:;t

r

t

\_

f?

<,

,.,,,

'7

/

r.

~

/

i

/

/,/ "'-

\

l

'

"

Î&

J /

AMELIE

'/ I

\

~

"

/

Je n'ai jamais voulu te disséminer dans le jardin des pissenlits envolés, même si tu étais un point d'encre mort dans mes lettres ensoleillées.

<:

i

j

I

-

~

;

r;,

~

~

Je te donne l'horizon de la mer, parce que c'est dans l'eau que les cieux s'oscillent. Mienne, et seulement mienne, Amélie Poulain, sans vélo, et sans rues parisiennes.

Sais-tu que les plus grandes réussites sont avalées par de petits désirs tels que celui-là:

"

mourir avant la mort "

de l'être aimé!?

Traduit par Natasha Sardzoska Corrigé par Matthias Vazquez

J'J

Iosip Kocev

/

\

'

/

C'EST PARFAIT

Les gouttes de la pluie sont en manque de ton visage.

Surprises de façon inattendue dans l'obscénité maquillée

elles reconnaissent

tous leurs défauts,

souhaitant que le ciel soient tes yeux mêmes. Je me souviens combien je voulais avoir une rue humide avec toi, et un mur fissuré d'une maison avec une jolie façade. Je voulais un porche craquant et un jardin avec des fleurs fanées,

pour que ce ne soit pas parfait J'ai aimé la futilité avec toi comme dessiner dans la neige, comme un mensonge évident, comme le confort avant la mort.

J'ai voulu que le vent soit jaloux de moi car j'avais les doigts pour tes cheveux, et que tu m'appelles à la maison

~

,,,

~

~

7~

~,-

à la dernière

étape

avant le sommet du monde,

parce que tu me manques, comme ton visage manque

aux gouttes

de la pluie qui tombe.

Et je reviendrais dans notre rue humide, dans notre maison avec une façade parfaite et un mur fissuré. Je t'embrasserais sous notre porche craquant, et je l'aurais trouvée, la fleur parfaite de notre jardin aux fleurs fanées

Traduit par Natasha Sardzoska Corrigé par Matthias Vazquez

j

')

r

t

.

ï.

ï .,

~_

; i~,

25 , ~\'· ~-

.

.

i;~

1

Iosip Kocev

fi

-L

-~

~

,-

l

j

/

~

~\

~

A

\_

f~

,.,,,

r

;< <,

'7

/

r.

\

~

/

<>

~ ~

\

/

/'"'-

.

.

"

J

Î&

/

MER

Allons ensemble

~ '/

-.

~

"

à la mer

I

/

r:

l

j

/

~

~

,

1

,;,

~

~

Briser les péchés dans le sel alourdi.

Sortons

nos longs cheveux

-

Que le vent nous les agite Que le soleil nous les blanchisse

La peau blanche

comme la farine nous bronzons.

Respirons ensemble

profondément

Oublions le temps passé

Créons une chanson

Chantons-là

Traduit par Bujar Sinani Corrigé par Matthias Vazquez

J'J

~

t

ïï

"

e \~,

pour longtemps .

.,.,

ï 'i'r/,

26

v~

1

i

~\'·

',a

- ~

Agnesa Chavolli

fi

-L

-~

,-

,

r

;< ~

\_

f~

,.,,,

'7

/

r.

~

/

i

/

/ ,/"'-

\

ï

j

J

Î&

/

~ '/

~

~

"

I

/

COUP DE MAIN !

<:

.

'

/

~

;

r;,

~

~

Je ne peux pas mettre l'odeur de ta peau dans une bouteille de parfum. Ni celle de la pluie, de la soif, la luxure, l'humidité

~

,,,

/ ~

~ ~

\

<>

_,,~

Qui remplit ma chambre

en cet ardent été.

Nous allons nous rencontrer,<< je te le prorncts

Encore

o

!

Dans le jardin, une après-midi

pittoresque.

Les poumons J'attendrai

élargis comme à Versailles ?

avec anxiété et joie.

Quand la poussière

se soulève dans les nuages cotonneux Je veux tes caresses,

Que ton odeur devienne

comme une pluie de bisous

cosmiques.

Il y a de la place pour toi. Il y aura de la place en moi.

Traduit par Bujar Sinani Corrigé par Matthias Vazquez

J'J

/-

.! <

,*!:

ï

ï i'<:;~

,.

·

-~~,

~

27

~ .

~-

1

Agnesa Chavolli

fi

-L

-~

,,

,

:;t

r

;< <,

f?

,

,,

\_

/

r

'-/

~

/.

\

.

'

/

l

ï

J

Apéritif, buffet et accompagnement musical

Pianiste

: M. Filip Dimiskovski

,il~ ,~/t~f;-

'

Biographie

Filip Dimiskovski est né à Skopje en 1995. Il a commencé à prendre des leçons de piano à l'âge de 12 ans, puis il s'est intéressé au jazz, et à l'âge de 18 ans il a commencé à jouer avec plusieurs musiciens de jazz à Skopje, tels que Toni Kitanovski et Aleksandar Ikonomov.

Il joue actuellement

avec plusieurs groupes musicaux,

'

J

'""'Ill

~

~ _/

~

,

tels que Goce Stevkovski Septet, Next To Silence, Djole Grujovski Quartet, Sarah Mace et Conquering Lion.

~

Tout au long de sa carrière, il a joué à de nombreux ! concerts en Macédoine, Serbie, Bulgarie, Kosovo, Bosnie-

Herzégovine, mais aussi dans des festivals tels qu'au

Sarajevo Jazz Festival, Bansko Jazz Festival, et au Skopje

Jazz Festival. Plus récemment,

il a joué avec Femi Kuti et

,,, la philharmonie macédonienne au Parc de la ville de

Skopje.

J

J

'

~ _/

--,

/

.

'

n~HH~IUA

.

CT~P ûJ, rPAll

.

#TEMDVDEER

Boissons et bières

Mobilier de jardin

~

©OPUA

Sl'1HCKl'1

6AP

I

PECTOPAH

Boissons et vins

/

l

ï

Remerciements

Mécènes

A

Bakal

V

1.

ïï

1

't

11

1

A

V

Buffet et viennoiseries

fa me.s recording

studio

Equipement

audio

Soutiens

BïN

TIS

Imprimeur

Buffet macédonien

Buffet macédonien

I

-

/

L'Ambassade de France à Skopje, la Résidence de France et leur personnel L'Association Amitié France-Macédoine, son bureau et leurs amis

,,,

) Les professeurs

Tatjana Dimovska, Suzana Duleska, Julijana Jozic,

Milena Kasaposka-Chadlovska

et leurs élèves

Les élèves du lycée hôtelier

Lazar Tanev : Mademoiselle

Anita Ivanova

Messieurs Boris Bobi Trencev et Kristijan Damjanovski Madame Natasha Sardzoska, Monsieur Vlastimir Stojanovski

Madame Simona Ilievska, Monsieur Matthieu François Madame Laurence Genet, Monsieur Jacques Vazquez

/

L,

ï

ï

'

/

"-

.r:

j

'cf"

»<.

~

---

_/

t- 1

'<,

'-./

Association Amitié France- Macédoine

,,,

I

I

L

Contact

assofrmk@gmail.com www.assofrmk.org Réseaux sociaux : @assofrmk Vidéo de la soirée :

I

.,