Vous êtes sur la page 1sur 91

1/91

Aménagements du littoral

Guirec PREVOT Céline TRMAL


BETCGB Cerema Méditerranée

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


2/91
Plan de l'exposé
1.L'érosion du littoral

Exemple de la mission racine
2.Les protections rigides

Les protections longitudinales : Revêtements, brises-lames

Les protections transversales : Epis

La conception des sections

3.Les protections souples



Rechargement de plage

Réhabilitation de cordons dunaires

Drainage des plages

Le by-passing

Le recul stratégique
Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018
3/91
1. L'érosion du littoral

→ recul du trait de côte (disparition de terrain, envahissement par le
sable...)

Source : C Meur-Ferec

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


4/91
1. L'érosion du littoral

L'érosion côtière en Europe

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


5/91
1. L'érosion du littoral
Exemple du Languedoc-Roussillion

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements duSource


littoral :»DREAL
- 2018 LR
6/91
1. L'érosion du littoral

Mission Racine en 1963 Grandes
orientations
d’aménagement du
schéma directeur
de 1972 (Source :
Ceprel, Région
Languedoc-
Roussillon, 1995.)

La Grande-Motte

Huit stations ont été créées :


Port-Camargue 1969, La Grande-Motte(1967-1968), Carnon, le Cap d’Agde, Gruissan,
Port-Leucate, Port-Barcarès et Saint-Cyprien.

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


7/91
1. L'érosion du littoral

Installation sur des littoraux « mobiles » :
– Deltas de crues, lido...

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


8/91
1. L'érosion du littoral

Causes du dérèglement d'un phénomène lent et naturel
– L' activité humaine :

L'urbanisation en haut de plage, les ouvrages portuaires, la
surfréquentation, épis, brise-lames qui modifient le transit sédimentaire.

L'endiguement des cours d’eau locaux, les barrages et les prélèvements
de matériaux.
– Les tempêtes exceptionnelles - L'élévation du niveau de la mer

Période de la lutte contre l'érosion
– La période peu aménagée – pas de gestion
– Celle après la Mission Racine 1963-2000 avec des ouvrages répondant à des
problèmes bien localisés.
– A partir de 2000, la volonté d'une gestion plus globale, basée sur la
compréhension des phénomènes naturels.
L' utilisation des méthodes plus « souples » en se servant des fonctionnements
naturels et pas en s'y opposant.

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


9/91
1. L'érosion du littoral

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


10/91
1. L'érosion du littoral
Les solutions :
1. Suivre l'évolution naturelle là où les enjeux ne justifient pas une
action de gestion

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


11/91
1. L'érosion du littoral
Les solutions :
2. Intervenir de façon limitée en accompagnant les processus naturels
de mobilité du trait de côte

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


12/91
1. L'érosion du littoral
Les solutions :
3. Organiser le repli stratégique

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


13/91
1. L'érosion du littoral
Les solutions :
4. Maintenir le trait de côte en conservant, en modifiant ou en réalisant
des ouvrages de défense côtière

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


14/91
1. L'érosion du littoral
Les solutions :
5. Maintenir le trait de côte en appliquant des techniques douces

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


15/91
1. L'érosion du littoral

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


16/91
1. L'érosion du littoral et la submersion marine

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


17/91
Ault

Titre de la présentation Titre de la présentat


ion
Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018
18/91
Ault

Titre de la présentation Titre de la présentat


ion
Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018
19/91
Lacanau

La Teste-de-
Buch

Labenne

Titre de la présentation Titre de la présentat


ion
Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018
20/91

Vias

Titre de la présentation Titre de la présentat


ion
Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018
21/91
Hyères

Titre de la présentation Titre de la présentat


ion
Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018
22/91
Petit-Bourg

Titre de la présentation Titre de la présentat


ion
Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018
23/91
2. Les protections rigides


Les revêtements (ouvrages longitudinaux de haut de plage)


Les brise-lames (ouvrages longitudinaux de bas de plage)


Les épis (ouvrages transversaux)

Utiliser le type d'ouvrages adéquate

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


24/91
2. Les protections rigides – Les revêtements

Les revêtements :

Ouvrages de haut de plage

Protection de pied de falaise

Protection de route


Les matériaux de construction :

Enrochement naturel

Blocs artificiels

Maçonnerie

Béton
Port-La-Nouvelle (DREAL 2014)

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


25/91
2. Les protections rigides – Les revêtements
Protection d'un mur de haut de plage

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


26/91
2. Les protections rigides – Les revêtements

Protection d'une route

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


27/91
2. Les protections rigides – Les revêtements

Protection d'un remblai


Protection d'une côte naturelle

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


28/91
2. Les protections rigides – Les revêtements

Souvent impacts négatifs → abaissement de la plage, affouillements,
ruine de l'ouvrage

Source : BRGM
Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018
29/91
2. Les protections rigides – Les revêtements
Cas de Wissant
1986

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


30/91
2. Les protections rigides – Les revêtements

1996

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


31/91
2. Les protections rigides – Les revêtements
En 2000-2001, la digue s'écroule, elle est reconstruite (perré béton)

2009

Plus d'accès à la plage

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


32/91
2. Les protections rigides – Les revêtements

Cas de la Plage de Remire-Montjoly (Guyane)
–Protection individuelle

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


33/91
2. Les protections rigides – Les revêtements

Cas de la plaine orientale de la Corse

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


34/91
2. Les protections rigides – Les revêtements
Cas de Vias – Contournement des extrémités

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


35/91
2. Les protections rigides – Les brise-lames

Ouvrages disposés parallèlement à la côte, souvent émergents, parfois
abaissés ou submergés

Fonction = réduire l'action de la houle à l'arrière → déposition des
sédiments transportés par les courants induits par la diffraction de la
houle

permettent de protéger une longueur de côte


soumise à un transport longitudinal plus fort
que sur le littoral autour

Elmer, Royaume-Uni

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


36/91
2. Les protections rigides – Les brise-lames
Zone de diminution de l'énergie de la houle par diffraction et réfraction

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


37/91
2. Les protections rigides – Les brise-lames
La formation d'une flèche ou d'un tombolo peut être prédite par des
formules empiriques ou des modèles physiques

La flèche réduit le transit littoral


Le tombolo arrête le transit littoral

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


38/91
2. Les protections rigides – Les brise-lames

Y : distance entre le trait de côte initial


et les brise-lames

ds : profondeur d'eau au pied des


brise-lames

Ls : longueur des brise-lames

Lg : distance entre 2 brise-lames

Faire un schéma

Y
Lg
Ls

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


39/91
2. Les protections rigides – Les brise-lames

Compromis à trouver sur l'implantation

Mais si la distance est trop faible :
– Création de rip-currents
– Difficulté à évacuer les pollutions

Palavas-les-flots

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


40/91
2. Les protections rigides – Les brise-lames

Impacts positifs
–Accrétion du trait de côte, formation d'un tombolo
–Efficacité rapide
–Augmentation du linéaire de plage


Impacts négatifs
–Creusement devant l'ouvrage
–Impact visuel
–Erosion latéralement à la zone d'accrétion


Peu adaptés aux mers à marée

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


41/91
2. Les protections rigides – Les brise-lames

Les variantes :
–Ouvrages en enrochement à crête abaissée submergés
–Les boudins de géotextiles

Autres utilisations :
–Pour le surf

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


42/91
2. Les protections rigides – Les géotubes

Application au site de La Capte à Hyères

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


43/91
2. Les protections rigides – Les brise-lames

Schéma des géotubes

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


44/91
2. Les protections rigides – Les brise-lames

Problématique sur la tenue de ces ouvrages
– Problématique du taux de remplissage lors de la construction

Pour assurer la stabilité, compris entre une forme instable et une forme
trop rigide
– A Hyères, après 3 ans d'exploitation : déchirures et tassements
– A Cannes, 2 tentatives pour la mise en place

Géotubes déchirés à Cannes


par une tempête en mai 2010
pendant la mise en place du
géotude + par les macros
déchets

Nice Matin

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


45/91
2. Les protections rigides – Les épis

Ouvrages perpendiculaires à la côte, relativement courts

Fonction = Interrompre une grande partie du transit littoral (permet de
constituer ou de retenir une plage)

sens du transit
Efficaces localement en présence d'un fort
transit littoral mais posent des problèmes à
la limite avale du champ d'épis
→ déficit de sédiments (retenus dans le
champ d'épis)

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


46/91
2. Les protections rigides – Les épis

Schéma de fonctionnement
–Utile en cas de houle oblique
Contournement possible

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


47/91
2. Les protections rigides – Les épis

2 géométries d'épis

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


48/91
2. Les protections rigides – Les épis

Longueur : fonction du transport sédimentaire en bas de plage que l'on
souhaite intercepter

Observations :
– Plage à galets en Manche : épis relativement courts, d'une 50aine de m en
moyenne
– Plage de sable fin en Atlantique : longueur de 50 à 100 m
– Plage de sable fin en Méditerranée : longueur de 100 à 150 m en moyenne

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


49/91
2. Les protections rigides – Les épis

Impacts négatifs
–Marche sur la plage
–Érosion à l'aval

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


50/91
2. Les protections rigides – Les épis

Il existe des variantes dans le tracé en plan des épis :

En L
En Y

En T

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


51/91
2. Les protections rigides – Les épis

Combinaison des concepts des épis classiques et des brise-lames

bras OC : connexion au rivage

bras OA : dévie les courants suffisamment


loin au large pour limiter l'érosion de la plage

bras AOC : intercepte le transit littoral

bras OB : protège la plage avale de la houle

Les musoirs et les hauteurs de crête sont spécialement conçus pour ces effets

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


52/91
2. Les protections rigides – Les épis

Problème de la sécurité du public

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


53/91
2. Les protections rigides – Les épis

Variante en géotube
– Exemple de la plaine orientale de la Corse

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


2. Les protections rigides – La conception des coupes en54/91
travers
La géométrie de la section dépend :

des exigences fonctionnelles (franchissement, transmission,
diffraction...)

des conditions limites (houle, courant, niveau d'eau et bathy...)

des considérations liées au loisir, à l'environnement (sécurité du
public...)

des disponibilités des matériaux

des méthodes de construction

de la maintenance

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


2. Les protections rigides – La conception des coupes en55/91
travers

Ces ouvrages peuvent être constitués soit d'une seule blocométrie
d'enrochement ou soit de différentes blocométries en couche
(carapace, filtre, noyau) suivant l'importance de l'ouvrage et son
exposition.

Les formules de dimensionnement des carapaces sont identiques à
celles des digues à talus. Dans le cas des ouvrages abaissés ou
immergés il existe également des formules de forme similaire.

Ces ouvrages sont en eau peu ou très peu profonde.

Comme pour les digues à talus, il est important de connaître les
houles à l'ouvrage et les niveaux d'eau.

Il est également nécessaire de connaître les évolutions
bathymétriques (variations des fonds saisonnières, à long terme...)

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


2. Les protections rigides – La conception des coupes en56/91
travers - Filtre

Fonction du filtre
−éviter le lessivage des matériaux plus fins
−permettre un drainage dans la structure

Choix entre filtre granulaire ou géotextile

Conception des filtres granulaires identique au digue à talus

Géotextile :
Avantages Inconvénients

-remplace les couches granulaires = -difficultés de poses, notamment en site


réduction des coûts des matériaux exposé et en eau trouble (utilisation de cadres
ou fascines)
-limite les matériaux perdus
-ne pas placer un géotextile sur un noyau
-limite le tassement différentiel (propriétés fortement perméable (galets)
couvrantes)
-peuvent se déchirer lors du placement
d'enrochements

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


2. Les protections rigides – La conception des coupes en57/91
travers – Butée de pied

Choix de la géométrie de la butée de pied suivant le potentiel
d'affouillement et le matériau de fondation

2 possibilités : butée de pied en souille (descendre jusqu'à la
profondeur d'affouillement prévue) ou en semelle (mettre
suffisamment de matériaux pour combler l'affouillement

Exemple de cas :
−côte rocheuse
−couche imperméable à faible profondeur
−plage de sable/galets à faible potentiel d'affouillement
−plage de sable/galets à potentiel d'affouillement modéré
−plage de sable/galets à fort potentiel d'affouillement

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


2. Les protections rigides – La conception des coupes en58/91
travers – Butée de pied
Côte rocheuse

Pieux en béton forés dans le rocher et


poutre de pied en béton :
+ pas d'excavation dans le rocher
- maintenance de la poutre difficile
(effondrement du talus)
- risque d'affouillement devant la poutre
- corrosion des pieux

Excavation d'une tranchée dans le rocher


+ pas nécessaire de forer des pieux
- excavation qui peut nécessité l'utilisation
d'un brise-roche spécialisé

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


2. Les protections rigides – La conception des coupes en59/91
travers – Butée de pied
Couche imperméable à faible profondeur

+ pas d'excavation de la plage importante


- possibilité de tassement
- rechargement régulier du pied

+ pas de tassement
- excavation importante jusqu'à la couche
imperméable (en cas de talus faiblement
incliné)
- volume important de matériaux
- excavation à vider à chaque marée

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


2. Les protections rigides – La conception des coupes en60/91
travers – Butée de pied
Plage de sable/galets à faible potentiel d'affouillement

+ construction simple, facile à entretenir


- possibles fosses d'affouillement localisées
autour des blocs de pied
- excavation à vider à chaque marée

Plage de sable/galets à potentiel d'affouillement modéré

+ construction simple, facile à entretenir


- possibles fosses d'affouillement localisées
autour des blocs de pied
- excavation à vider à chaque marée

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


2. Les protections rigides – La conception des coupes en61/91
travers – Butée de pied
Plage de sable/galets à fort potentiel d'affouillement

+ construction simple, facile à entretenir


+ permet une érosion importante
- possibles fosses d'affouillement localisées
autour des blocs de pied
- difficulté de réaliser une excavation
profonde

+ construction simple, facile à entretenir


+ permet d'éviter l'excavation
- possibles fosses d'affouillement localisées
autour des blocs de pied

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


2. Les protections rigides – La conception des coupes en62/91
travers – Considérations économiques
Des variantes de conception peuvent modifier le coût de ces ouvrages :

Réduction de la quantité de matériaux (utilisation de matériaux recyclés,
par ex. en noyau, réduire la sécurité lors de la conception et mettre en
place une maintenance adaptée...)

Amélioration de l'efficacité de la construction (simplification des coupes,
peu de blocométries d'enrochement différentes, méthode de construction
simple

Réduction du coût de l'enrochement (un grand choix de sources réduit
les prix, adapter le dimensionnement à la production des carrières
locales)
Réduction de l'excavation (opération difficile et onéreuse, utilisation de

moyen terrestre, nécessité de pomper)

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


63/91
3. Les protections souples


Le rechargement de plage


La réhabilitation de dunes


L'écoplage


Le by-passing


Le recul stratégique

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


64/91
3. Les protections souples – Rechargement de plage

Alimentation artificiel en sable

Création d'un espace dissipateur de l'énergie des plages

Le problème est qu’il faut trouver une source proche de sédiments et il
faut que la granulométrie soit légèrement supérieure à celle du sable de
la plage. Si le matériel utilisé est plus fin, il sera rapidement dispersé par
les vagues.

Source : Beach
management manual

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


65/91
3. Les protections souples – Rechargement de plage
2 types de rechargement
a) de la plage
b) de l'avant-plage

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


66/91
3. Les protections souples – Rechargement de plage

Détermination du volume de rechargement
– La méthode du profil d'équilibre de Dean
h=A x2/3 où A dépend de la granulométrie de la plage
W = largeur de plage
Dc = profondeur de fermeture = 1,75 Hs(12h)

Si <1 profil intersectant


>1 profil non intersectant
B = cote d'arase
N pour « native » (initial)
F pour « fill » (rechargé)

Si profil intersectant :

Si profil non intersectant :

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


67/91
3. Les protections souples – Rechargement de plage

Si les sédiments rechargés ont des caractéristiques
granulométriques différentes :
– RA facteur d'apport initial, volume à apporter effectivement pour que 1 m3
reste sur la plage
– RF facteur d'entretien, donne le ratio entre la perte en sédiment une fois la
plage rechargée et la perte dans l’état actuel

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


68/91
3. Les protections souples – Rechargement de plage

Calcul de RA :

j = -log2 D
sj=(j84-j16) /2 Stable Instable
Mj=(j84+j16) /2

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


69/91
3. Les protections souples – Rechargement de plage

Cas Relation entre les moyenne Mj Relation entre les écarts-types sj

MjR> MjN sjR> sjN


I Le matériaux apporté est plus fin Le matériaux apporté est moins
que l'existant bien classé que l'existant

MjR< MjN sjR> sjN


II Le matériaux apporté est plus Le matériaux apporté est moins
grossier que l'existant bien classé que l'existant

MjR< MjN sjR< sjN


III Le matériaux apporté est plus Le matériaux apporté est mieux
grossier que l'existant classé que l'existant
MjR> MjN sjR< sjN
IV Le matériaux apporté est plus fin Le matériaux apporté est mieux
que l'existant classé que l'existant

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


70/91
3. Les protections souples – Rechargement de plage
● Détermination de RJ :
Stable

RJ < 1 : les pertes dans


la situation rechargée Rechargement plus fréquent
seront plus faibles
que dans l’état actuel

RJ > 1 les pertes dans la


situation rechargée
seront plus
importantes que dans
l’état actuel

RJ = 1 les pertes
resteront identiques
Instable

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


71/91
3. Les protections souples – Rechargement de plage

Techniques de rechargement

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


72/91
3. Les protections souples – Rechargement de plage
Cas du Golfe d'Aigues-Mortes
C’est le plus important rechargement jamais
réalisé en France ; avec 1,1 million de m3
de sable mis en place sur près de 11 km
(plages de Palavas, Carnon, Petit Travers
et Boucanet).
Le rechargement a été effectué par une
drague aspiratrice en marche d'une capacité
de 3000 m3 qui prélevait les sables sur la flèche de l'Espiguette située à
l'ouest immédiat de port Camargue puis naviguait jusqu'au droit des plages
où elle se connectait à une canalisation de près d'un kilomètre de longueur
et refoulait les sables sur la plage.
Le chantier s'est déroulé ente mi janvier et mi avril 2008, le cycle de dragage
– transport – refoulement avait une durée de 4 h 30 en moyenne.

Source : SOGREAH

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


73/91
3. Les protections souples – Rechargement de plage
Cas du Golfe d'Aigues-Mortes
film

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


74/91
3. Les protections souples – Rechargement de plage

Rechargement en galets des
Saintes Maries de la mer

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


75/91
3. Les protections souples – Rechargement de plage
Rechargement De plage D'avant-plage
Avantages
Extension immédiate de la plage x
Arrêt ou ralentissement du recul du trait de côte x x
Diminution de l'attaque des vagues x x
Création de barres longitudinales x
Atténuation des effets d'interruption du transport littoral (pas
d'érosion supplémentaire à l'aval) x x
Rapprochement du profil d'équilibre de la plage x x
Caractère le plus naturel possible de la solution et maintien
de la résilience naturel côtière x x
Relativement économique à long terme x x
Relativement économique à court terme x
Diminution du risque de submersion par la création du zone
tampon devant le trait de côte x
Ralentissement de l'érosion par la création d'une zone
tampon dans les petits fonds x

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


76/91
3. Les protections souples – Rechargement de plage

Rechargement De plage D'avant-plage


Inconvénients
Persistance de l'érosion, le trait de côte reste mobile x x
Possibilité de perte du rechargement de plage par transport
vers le large en une tempête x
Dispersion possible des sables rechargés sur l'avant-plage
en une tempête x
Extraction nécessaire de quantités importantes de sable au
large x x
Impacts sur la flore et la faune x x
Impacts sur la granulométrie de la plage, couleur du sable x x

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


77/91
3. Les protections souples – Réhabilitation de dunes
Dunes = barrière naturelle à la submersion
Profils des dunes

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


78/91
3. Les protections souples – Réhabilitation de dunes
Pose de ganivelles, rideaux brise-vent
Recouvrement par des branchages végétaux, plantation d'oyats
Canalisation de la fréquentation

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


79/91
3. Les protections souples – Réhabilitation de dunes

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


80/91
3. Les protections souples – Réhabilitation de dunes

Réhabilitation du littoral de Vias

(cliché DREAL Occitanie, 2014)

(cliché DREAL Occitanie, 2016)

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


81/91
3. Les protections souples – Réhabilitation de dunes
Utilisation de boudins en géotextile

2m

10 m

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


82/91
3. Les protections souples – Réhabilitation de dunes

Rechargement Reconstitution de
dunes
Avantages
Atténuation des dommages en cas de tempête x
Techniques de stabilisation (plantation, recouvrement, clôture,
x
reprofilage...) économiques
Augmentation de la sécurité pour les secteurs protégés
Inconvénients
Erosion non stoppée x
Mesures qui nécessitent du temps x
Effets qui dépendent de la croissance de la végétation x

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


83/91
3. Les protections souples – Drainage de plages
Système Ecoplage, breveté : freine l'érosion et favorise le dépôt de
sédiments sur la plage

1. Stabilisation des sédiments sur la surface de la plage : les sédiments sont


"plaqués au sol"

2. Diminution de la force de reflux des vagues (les vagues repartent avec moins
d'énergie, puisqu'une partie de l'eau est absorbée par la plage)

3. Diminution des exports de sédiments causés par les écoulements des eaux
issues de la nappe phréatique (des terres vers la mer)

4. Augmentation des dépôts de sédiments transportés par les vagues sur la plage

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


84/91
3. Les protections souples – Drainage de plages

- mise en place breveté


- sable calibré pour drainer et ne pas
colmater les drains

Réalisation :
Sables d'Olonne (1999)
Villers sur Mer (2003)
Saint-Raphaël (2004)
Sainte Maxime (2004)
Quend (2008)
Lido de Sète à Marseillan (2012)

Suivi scientifique
Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018
85/91
3. Les protections souples – Drainage de plages

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


86/91
3. Les protections souples – Drainage de plages

Comparaison avant et après


Ecoplage sur la plage
d'Agay (St Raphael)

Etude CEREGE

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


87/91
3. Les protections souples – By-passing

Sens du transit littoral

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


88/91
3. Les protections souples – By-passing
Cas de Cap Breton
Avant 3000 à 5000 camions par an

Auj. transfert de sable par système


hydraulique

Le système se compose de pompes aspirant du


sable en émulsion sur la plage Notre-Dame pour le
redistribuer, via une conduite enterrée sous le
Boucarot et le long du front de mer, sur les
différentes plages (Estacade, Centrale, Prévent et
Savane).

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


89/91
3. Les protections souples – Recul stratégique

Opération du lido de Sète à Marseillan

www.thau-agglo.com

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


90/91
3. Les protections souples – Recul stratégique
Recul de la route de 100 m
Création d'aire de stationnement

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018


91/91
Conclusion

Il est difficile de lutter contre l'érosion


littorale

Accélération possible avec la montée du


niveaux des mers due au changement
climatique

Mieux vaut privilégier les techniques


douces ou du moins les associées aux
techniques dures

Cours ENPC – Travaux Maritimes - Séance « Aménagements du littoral » - 2018

Vous aimerez peut-être aussi