Vous êtes sur la page 1sur 4

Directeur de la publication : Edwy Plenel

www.mediapart.fr
1

faire entendre. Et pendant que Matteo Salvini hausse


encore le ton et bloque l’accès de l’Aquarius aux ports
En Italie, les intellectuels sont sonnés par
italiens, les intellectuels italiens semblent sonnés.
l’extrême droite au pouvoir
PAR BENIAMINO MORANTE Par le passé, les figures du monde de la culture
ARTICLE PUBLIÉ LE MERCREDI 20 JUIN 2018
n’ont pas hésité à prendre position pour peser dans
Face à la droitisation du paysage politique en le débat public. Dans l’ère – pas si lointaine – du
Italie, certains universitaires de gauche semblent berlusconisme, des mouvements comme celui des
démunis. Beaucoup avaient parié sur une alliance du girotondi – ces initiatives citoyennes qui occupaient
Mouvement Cinq Étoiles avec les sociaux-démocrates l'espace public en défense des piliers de la démocratie
du PD pour gouverner. Aujourd'hui, l'heure est à – ont constitué un défi au pouvoir de droite.
l'introspection. Quelques-uns plaident pour le retour Aujourd’hui, le monde de la culture transalpin cherche
aux batailles locales : « Pour la gauche, il est plus encore la parade face à ce nouveau gouvernement. Ils
important de fonder une cantine sociale que de créer sont déstabilisés par la confusion générale provoquée,
une liste électorale. » non pas par les positions xénophobes de Matteo
Salvini (qui étaient prévisibles), mais plutôt par le
Rome (Italie), correspondance.– Le nouvel exécutif
soutien silencieux et complice du Mouvement Cinq
n'a pas tardé à annoncer la couleur. Un jour après
Étoiles. Un mouvement qui, ces dernières années,
l’intronisation du nouveau gouvernement, Matteo
avait séduit une bonne partie de l’intelligentsia de
Salvini monte déjà au créneau. Depuis Vicence, où le
gauche italienne.
leader de la Ligue effectue son premier déplacement
dans le costume de ministre de l’intérieur, il lance un Le tout premier soutien à rallier la cause du M5S a été
appel, ce 2 juin 2018 : « Pour les migrants clandestins, Dario Fo. Auteur de théâtre, le prix Nobel de littérature
la fête est finie, clame-t-il sous les applaudissements 1997 est très tôt tombé sous le charme du mouvement.
du public. Préparez vos valises, de manière sereine et Ancien militant des groupes extraparlementaires de
calme, mais préparez vos valises. » Puis le tribun s’en gauche dans les années 1970, Dario Fo entretiendra un
prend aux ONG qui opèrent en Méditerranée, en les rapport de grande proximité avec son fondateur, Beppe
définissant comme des « assistants des passeurs de la Grillo. En février 2013, à Milan, à quelques jours des
mer ». élections politiques, il montera même sur scène à côté
de l’humoriste pour livrer un message de bataille à une
Face à ce nouveau coup d'éclat de Salvini, un
foule en liesse : « Ne lâchez rien, s’il vous plaît ! Faites
personnage public va faire entendre sa voix. Dans une
ce que nous n’avons pas réussi à faire... Renversez-
vidéo tournée à la hâte (voir ci-dessous), visiblement
tout ! Renversez-tout s’il vous plaît ! »
sous le coup de l’émotion, le journaliste et écrivain
Roberto Saviano réplique au ministre de l’intérieur :
« Matteo Salvini veut que des personnes se noient…
Je lance un appel aux femmes et hommes au sein
des institutions, désobéissez-lui ! Désobéissez à ce
ministre de l’intérieur. Nous utiliserons tous les
instruments que la démocratie nous confère pour en
finir avec toute ta violence. »
Virginia Raggi, la maire de Rome (Mouvement Cinq Étoiles), aux funérailles
Par la virulence de son ton et l’utilisation récurrente du de Dario Fo le 15 octobre 2016 à Milan. © Alessandro Garofalo/Reuters

« nous », la vidéo de Roberto Saviano ressemble fort à Fidèle soutien externe du mouvement jusqu’à sa mort
un appel. Le Napolitain, auteur de Gomorra, cherche à en octobre 2016, le prix Nobel de la littérature n’est
tirer profit de son aura pour enclencher un mouvement. pas un cas isolé. Autre intellectuel à la renommée
Mais dans son sillage, les autres voix peinent à se internationale, l'écrivain Erri De Luca s’est aussi

1/4
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
2

montré dans un premier temps très bienveillant vis-à- « Je n’ai jamais voté pour le Mouvement Cinq Étoiles,
vis du Mouvement Cinq Étoiles. En 2015, l’écrivain mais je me suis retrouvé aux côtés de ses militants dans
définissait même le mouvement de Beppe Grillo plusieurs batailles, pour l’environnement ou pour la
comme « une opposition totale, radicale, qui respecte défense du paysage et du patrimoine artistique », se
vraiment son mandat électoral ». Une proximité souvient Tomaso Montanari. Entré en contact avec le
nourrie par la bataille commune contre la TAV, M5S, l'universitaire va aussi essayer de tirer profit de
qui finira par s'effondrer après les prises de position cette proximité. « L’ambiguïté du Cinq Étoiles était
de Luigi Di Maio contre les navires des ONG en un problème, mais aussi une ressource, car l’alliance
Méditerranée en mai 2017 (à bord desquels le chef du avec la Ligue n’était pas inéluctable. De mon côté j’ai
Mouvement Cinq Étoiles proposait de faire monter la essayé de faire de la pédagogie politique, de parler,
police judiciaire). d’écrire, de donner mon opinion. D’autres personnes
Si la sympathie d’Erri De Luca pour le M5S fut, du monde de la culture, qui s’étaient éloignées du PD,
en somme, éphémère et plutôt superficielle, d’autres ont essayé de dialoguer avec le M5S. Si l’on avait été
intellectuels de gauche ont tissé des liens plus plus d’intellectuels de gauche à dialoguer avec eux, on
tangibles. C’est par exemple le cas de Domenico De aurait pu avoir plus d’influence. »
Masi, professeur de sociologie du travail à l’université Face aux « monstres », le retour au local ?
La Sapienza de Rome, qui après les élections de 2013 Lorsque l’on voit la facilité avec laquelle le
a rédigé plusieurs rapports pour le M5S. Souvent Mouvement Cinq Étoiles s’aligne aujourd'hui sur les
présenté comme le sociologue de référence des Cinq positions de la Ligue, difficile de comprendre ce qui
Étoiles, Domenico De Masi refuse aujourd’hui cette a pu attirer autant d’intellectuels de gauche dans ses
étiquette. D'après lui, cette proximité servait un seul filets. Professeur d’économie en poste à l’université de
objectif : faire basculer le mouvement vers la gauche. Leeds au Royaume-Uni, Marco Veronese Passarella se
« J’ai toujours voté pour le Parti communiste italien et montre compréhensif. « Le Cinq Étoiles a dragué cet
ses différentes transformations, jusqu’au PD [le Parti électorat en faisant des propositions qui semblaient
démocrate de Matteo Renzi – ndlr], explique De Masi de gauche sans l’être vraiment. Je pense par exemple
à Mediapart. Puis aux dernières élections, j’ai voté au revenu de citoyenneté, qui peut marginaliser
le Cinq Étoiles dans l’espoir d’une alliance avec le certains groupes de personnes, et entraîner des effets
PD. Certains intellectuels comme moi, critiques de la inflationnistes. »
dérive néolibérale du PD, se sont accrochés à cette L'universitaire, qui se définit comme un marxiste
occasion d’alliance. Nous voulions ramener le PD critique, assure n'avoir jamais été convaincu par
vers une dimension sociale-démocrate. Au lieu de ça, l'approche du M5S. « Ceux qui ont parié sur le Cinq
on se retrouve aujourd’hui sans lien avec le Parti Étoiles ont été séduits par la perspective d’avoir
démocrate, notre parti d’origine, et sans lien avec le à nouveau un lien avec certaines couches de la
Cinq Étoiles, qui est désormais prisonnier de Salvini. » population oubliées par la gauche depuis des années.
Créer des ponts avec le mouvement pour essayer de le Le M5S semble avoir noué un contact avec des pans du
faire basculer du « bon côté »… D’autres intellectuels “peuple”, et ça, c’est ce dont un intellectuel a besoin,
de gauche ont aussi cru à cette stratégie, à l'instar car autrement tu n’es pas un intellectuel, tu es un
de Tomaso Montanari, professeur d’histoire de l’art ermite. »
à l’université Federico II de Naples, président de Malgré les bonnes intentions qui ont animé le dialogue
l’association culturelle « Liberta e Giusitiza » et figure entre une partie de la gauche intellectuelle et le M5S,
montante de l’intelligentsia de gauche. le constat d’échec est aujourd’hui flagrant. Face aux
premiers pas du nouvel exécutif, Tomaso Montanari
n’hésite pas à parler de « climat aux accents fascistes

2/4
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
3

inquiétants ». Quant à Domenico De Masi, il parle du gratuites… Ils font une politique réelle, c’est ce qu’on
gouvernement Conte comme de l'exécutif « le plus à demande à la gauche, d’être au milieu des gens. »
droite de l’histoire italienne depuis 1946 » et plaide L'actrice romaine a d’abord déclaré ouvertement son
pour une « opposition militante». Mais comment soutien au mouvement à travers une vidéo(voir ci-
organiser cette résistance ? dessous) et tourne actuellement un documentaire sur
Peu d'idées ont surgi à ce stade. Un groupe de douze cette expérience.
écrivains – les auteurs sélectionnés pour le Strega Repartir du terrain. Ce mantra est sur toutes les lèvres.
2018, l’un des plus importants prix littéraires d’Italie Même chez ceux qui croient encore en une résurrection
– ont publié un appel, le 18 juin, pour demander au des “vieux” partis. C’est le cas de Dino Amenduni,
gouvernement italien d’ouvrir à nouveau les ports aux un jeune professeur universitaire en communication
navires des ONG. Mais l’initiative reste isolée et n’a politique et électorale de 34 ans, salarié d’une agence
pas fait la une des journaux. qui a travaillé sur plusieurs campagnes électorales de
Malgré l'apathie quasi générale, les universitaires centre-gauche.
joints par Mediapart sont unanimes : on ne repartira « Après les élections du 4 mars, j’ai décidé d’entamer
pas des ruines du PD. Le parti est, pour beaucoup un tour d’Italie des sections du PD pour comprendre
d’entre eux, coupable d’un double crime. D’abord, les humeurs des militants, explique Amenduni. Ce
d’avoir mené une politique économique trop libérale qu’on me renvoie partout, c’est que s’il y a une chose
et, ensuite, d’avoir refusé cette alliance post-électorale que la gauche a fait très peu ces dernières années,
avec le M5S qui aurait pu éviter la naissance d’un c’est être physiquement au milieu des gens. Et dans
exécutif jaune et vert (Ligue et M5S). le désert généralisé des dernières années, s’il y a
« Je vois mal comment le Parti démocrate pourrait eu quelqu’un qui a fait plus que les autres, c’est
resurgir, assure Tomaso Montanari. Le PD a été la le Cinq Étoiles. Aujourd’hui, il faut commencer par
racine de cette plante, la cause de cet effet. Ils n’ont retourner dans les sections des partis, par aller voir les
rien fait qui soit de gauche en cinq ans. Au contraire : associations des périphéries, par participer aux fêtes
les inégalités n’ont cessé de croître. Sur les migrants, de quartier. C’est ce que j’essaye de faire depuis mon
la politique de Marco Minniti [l'ancien ministre de petit coin. »
l’intérieur – ndlr] était celle des camps en Libye. » Recommencer par le bas, dans une Italie où « la
Face à la droitisation progressive du paysage politique gauche n’existe plus », voilà la recette du changement
italien, d'autres se tournent vers des formations pour Tomaso Montanari qui affirme : « Nous avons
naissantes et encore confidentielles. Sabina Guzzanti, besoin d’initiatives prépolitiques. Pour la gauche,
actrice satirique et réalisatrice romaine qui, au début c’est plus important de fonder une cantine sociale
des années 2000, a combattu le berlusconisme à que de créer une liste électorale. » D'autant que des
travers des initiatives publiques, des documentaires ou actions de terrain peuvent parfois faire émerger des
encore des imitations au vitriol, soutient aujourd'hui la dynamiques électorales, comme le montre un épisode
démarche de Potere al Popolo (Pouvoir au peuple), une romain récent.
initiative politique née d'un centre social napolitain. Dans le huitième arrondissement de Rome, qui compte
« Ils sont en train de réinterpréter le fait d’être de un peu plus de 130 000 habitants, un jeune homme de
gauche sur un registre différent, plus contemporain, 30 ans affilié à aucun parti, Amedeo Ciaccheri, a créé
explique Sabina Guzzanti à Mediapart. Ils ont l’événement en battant la droite et le Cinq Étoiles au
réuni des associations de volontaires, des gens qui premier tour d'un scrutin local le 10 juin. Il s'est trouvé
s’occupent de trouver des solutions concrètes aux soutenu par une coalition formée par le PD, mais aussi
problèmes. Par exemple, en aidant les travailleurs qui Libres et Égaux (lire notre article) ou encore plusieurs
sont payés au noir ou en offrant des visites médicales listes citoyennes de gauche, dont celle du candidat.

3/4
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
4

Neuf ans plus tôt, Ciaccheri avait fondé, au sein du des communes. Un peu comme ces villes américaines
centre social La Strada, une association de soutien devenues des “villes sanctuaires” parce qu'elles ont
scolaire destinée à des jeunes en difficulté du quartier. résisté face au muslim ban de Donald Trump. »
« Ma candidature marque un renouvellement de la L'exemple va peut-être inspirer une classe
gauche, en partant d’un nom qui ne venait pas des intellectuelle italienne qui, si l'on en croit Dino
partis traditionnels, mais qui s'est trouvé légitimé Amenduni, pourrait sortir de son apathie plus tôt que
par mon activisme local, précise Amedeo Ciaccheri, prévu. « Ce monde s’est toujours trouvé plus à l’aise
dont la trajectoire n'est pas sans rappeler celle d'Ada lorsque la gauche ou le centre-gauche se trouvait
Colau, devenue maire de Barcelone en Espagne. dans l’opposition plutôt qu’au gouvernement, juge ce
Aujourd’hui, l'un des éléments de résistance face spécialiste de communication politique. Je n’exclurais
aux politiques de droite de ce gouvernement pourrait donc pas que ce monde, qui s'est montré un peu
venir des expériences qui se développent au cœur silencieux ces dernières années, se fasse de nouveau
entendre. »

Directeur de la publication : Edwy Plenel Rédaction et administration : 8 passage Brulon 75012 Paris
Directeur éditorial : François Bonnet Courriel : contact@mediapart.fr
Le journal MEDIAPART est édité par la Société Editrice de Mediapart (SAS). Téléphone : + 33 (0) 1 44 68 99 08
Durée de la société : quatre-vingt-dix-neuf ans à compter du 24 octobre 2007. Télécopie : + 33 (0) 1 44 68 01 90
Capital social : 24 864,88€. Propriétaire, éditeur, imprimeur : la Société Editrice de Mediapart, Société par actions
Immatriculée sous le numéro 500 631 932 RCS PARIS. Numéro de Commission paritaire des simplifiée au capital de 24 864,88€, immatriculée sous le numéro 500 631 932 RCS PARIS,
publications et agences de presse : 1214Y90071 et 1219Y90071. dont le siège social est situé au 8 passage Brulon, 75012 Paris.
Conseil d'administration : François Bonnet, Michel Broué, Laurent Mauduit, Edwy Plenel Abonnement : pour toute information, question ou conseil, le service abonné de Mediapart
(Président), Sébastien Sassolas, Marie-Hélène Smiéjan, Thierry Wilhelm. Actionnaires peut être contacté par courriel à l’adresse : serviceabonnement@mediapart.fr. ou par courrier
directs et indirects : Godefroy Beauvallet, François Bonnet, Laurent Mauduit, Edwy Plenel, à l'adresse : Service abonnés Mediapart, 4, rue Saint Hilaire 86000 Poitiers. Vous pouvez
Marie-Hélène Smiéjan ; Laurent Chemla, F. Vitrani ; Société Ecofinance, Société Doxa, également adresser vos courriers à Société Editrice de Mediapart, 8 passage Brulon, 75012
Société des Amis de Mediapart. Paris.

4/4