Vous êtes sur la page 1sur 24
Il promet aux Chnaouaune grandesaison DERRARDJA «ON VA TOUT DONNER» Le MCA insiste sur LAMARA
Il promet aux
Chnaouaune
grandesaison
DERRARDJA
«ON VA
TOUT
DONNER»
Le MCA
insiste sur
LAMARA
Casoni alignera
son équipe-type
contre Bordeaux

Une réunion samedi pour entériner son limogeage

LA FAF PRESSÉE D'EN FINIR AVEC MADJER AUJOURD'HUI AG ÉLECTIVE DE LA LFP QUI SUCCÉDERA
LA FAF PRESSÉE
D'EN FINIR
AVEC MADJER
AUJOURD'HUI AG
ÉLECTIVE DE LA LFP
QUI SUCCÉDERA À KERBADJ ?
www.competition.dz JEUDI 21 JUIN 2018 30 DA N°5392 ISSN 1111
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
BELKACEMI en route vers LA JSK “ C'EST BON je quitte le MOB” «Je serai
BELKACEMI
en route vers LA JSK
“ C'EST BON
je quitte le MOB”
«Je serai fixé aujourd'hui»
FRANCK DUMAS,
MELLAL
LE 1 er CHOIX
DENIS LAVGANE
comme solution
«La JSK aura
son entraîneur
d'ici la semaine
prochaine»
de rechange
«Je rencontrerai Zetchi
aujourd'hui pour El-Moueden»
LE BURUNDAIS FISTON ATTEND SON VISA
Mouissi, 4 e recrue
Mouissi,
4 e recrue
SERRAR : «UNE SURPRISE ? OUI, C'EST POSSIBLE»
SERRAR :
«UNE SURPRISE ?
OUI, C'EST POSSIBLE»

www.competition.dz

Jeudi 21 juin 2018

2

À LA UNE

www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 2 À LA UNE LA LFP NEW-LOOK ATTEND SON PRÉSIDENT C'est

LA LFP NEW-LOOK

ATTEND SON PRÉSIDENT

C'est aujourd'hui que la LFP connaîtra son nouveau président et son nouveau CA, au terme d'une assemblée générale élective qui aura lieu au Centre technique national de la fédération à Sidi Moussa. Après une AG constitutive, qui a permis l'adoption des statuts par les membres de l'AG après leur adoption par le MJS, est venu le moment tant attendu, celui de connaître le nom du successeur de Mahfoud Kerbadj.

PAR SMAÏL M. A.

Resté 7 ans à la tête de la LFP, Kerbadj a été éjecté de son poste d'une manière inattendue, Zetchi avait fini par perdre patience et avait décidé de le des- tituer, installer un directoire et entamer

la construction d'une autre ligue confor- me aux lois, chose qui a été faite le 29 du mois dernier, une commission électorale

a même été installée officiellement, c'est

elle qui a accueilli les candidats pour la présidence au nombre de 5 avant qu'il ne reste 4 noms, ce sont ces derniers qui

seront soumis au vote des membres de l'AG ce matin.

4 candidats Après l'expiration du délai de dépôt des recours (du 10/06/2018 au 12/06/2018

à 18h00) et de celle de l'étude des

recours effectuée les 13 et 14 juin cou- rant, la commission électorale a rendu

publique la liste définitive des candidats

à l'élection du président de la LFP et de

son bureau exécutif. Arrab Azzeddine (ESS), El- Morro Mohamed ( ASMO), Lahlou Mourad (NAHD) et Medouar Abdelkrim (ASO) pour la présidence, pour ce qui est du bureau 9 noms ont été retenus : Adrar Akli (MOB), Belabes Abdelhafid (MCO), Benlekhdar Mourad (JSS), Benabderahmane Nassim (JSK), Messaoudene Djamel (CABBA) et Sakhri Mohamed (OM), des candidats de la Ligue 2 il y en a aussi, et ils sont au nombre de 4 :Belguidoum Farouk (RCK), Boualem Mohamed (MCS), Herrada Mabrouk (MCEE) et Zaïm Abdelbasset (USMAn). Le dossier de Baghdadi Nacereddine a été rejeté, ce qui a grandement déplu à l'intéressé qui s'est attaqué ouvertement

à l'intéressé qui s'est attaqué ouvertement à la FAF et ses locataires. Experts Alors que l'AG

à la FAF et ses locataires.

Experts Alors que l'AG constitutive a été dirigée par le président de la FAF Kheireddine

Zetchi, celle d'aujourd'hui sera quant à elle dirigée par Ali Lafri désigné prési- dent de la commission électorale, une commission composée de 7 membres

(un président, trois membres de la com- mission de candidatures et trois membres de la commission de recours) qui n'ont pas ouvert droit à des candida- tures, les experts ont été eux aussi privés de candidature, ils sont remplacés dans le bureau exécutif par un représentant des entraîneurs et un représentant des arbitres et des joueurs.

Des atouts pour chaque candidat Pour revenir aux 4 candidats qui se sont fait valider leurs candidatures, on retrouve 2 du Centre, à savoir Medouar et Lahlou, un de l'Ouest El- Morro ett un de l'Est à savoir Arab, ce qui offre aux 4 personnes des opportunités et des possi- bilités de convaincre les clubs des 3

régions de voter pour eux. Les candidats les plus populaires sont Medouar et Lahlou, étant donné qu'ils apparaissent souvent dans les medias et ont présidé à un moment donné des clubs de l'élite et semblent avoir, aux yeux des amoureux du football, plus de chance de présider la LFP, mais la réalité du scrutin impose d'autres paramètres qui peuvent jouer en faveur d'autres candidats, Arab qui est considéré comme l'unique candidat originaire de l'Est peut jouer cette carte, idem pour El- Morro dans sa région ouest, ce dernier part même favori selon des échos en provenance de la FAF, il serait le candi- dat de la fédération, celui qui fait l'una- nimité grâce notamment à son secteur d'activité, lui qui est juriste, il a exacte- ment le profil idoine recherché par Zetchi, un homme capable de travailler avec lui la main dans la main, et la FAF aurait mené une campagne dans les cou- lisses à son profit, il serait le favori mal- gré le poids considérable des concur- rents.

S. M. A.

COMMISSION ÉLECTORALE

Président : Lafri Ali (PAC)

Trois (3) membres de la commission de candidature : Oukil, Debichi et Skander

Trois (3) membres de la commission de recours : Benacer, Idroudj et Kacim

LES CANDIDATS A LA PRÉSIDENCE DE LA LFP

1- Arab Azzeddine

(ESS)

2- El-Morro Mohamed

(ASMO)

3- Lahlou Mourad

(NAHD)

4- Medouar Abdelkrim

(ASO).

LES CANDIDATS AU BUREAU EXÉCUTIF

LIGUE 1

Adrar Akli

(MOB)

Belabes Abdelhafid

(MCO)

Benlekhdar Mourad

(JSS)

Benabderrahmane Nassim

(JSK)

Messaoudene Djamel

(CABBA)

Sakhri Mohamed

(OM).

LIGUE 2

Belguidoum Farouk

(RCK)

Boualem Mohamed

(MCS)

Herrada Mabrouk

(MCEE)

Zaim Abdelbasset

(USMAn).

Coupe d'Afrique des clubs 2018 et 2019, CAN-2019 et coupe arabe avec la coupe et le championnat

Le calendrier, le premier dossier épineux que le président devra régler

Une fois le président de la LFP sera connu au terme de l'AGE qui se teindra ce matin au CTN, il aura fort à faire devant les nombreux dossiers qui l'attendent. La FAF a choisi les dates du 10 et du 11 août pour le coup d'envoi du championnat dans ses 2 divisions professionnelles, elle a préparé le terrain pour le prochain président de la LFP

qui aura la mission d'arrêter le fameux calen- drier du championnat, et, bien évidemment,

il n'y sera pas seulement questions de pré-

senter le calendrier aux supporters histoire de commencer à préparer les chocs et les der- bys de leurs équipes respectives, car le plus dur sera de trouver des dates pour ces jour- nées et ce jusqu'à la 30e et derière journée, certes cela se fera au fur et à mesure, mais sans une vraie stratégie et une équipe capable de veiller au bon fonctionnement des compétitions locales, ça sera plus dur qu'avant car cette année sera spéciale avec un

nombre de matches incalculable étant donné que la CAF a fait de cette année 2018 une année transitoire pour ce qui est de ses com- pétitions aussi bien de clubs que de sélec- tions.

le édition de la C1 et de la C3 en novembre, la CAF enchaînera directement avec l'édition d'après qui commencera cette année en décembre et prendra fin en mai, ça sera l'édi- tion d'exception qui permettra plus tard aux compétitions de clubs de se dérouler comme en Europe, à savoir de septembre à mai. Ce change- ment brusque va entraîner la programmation d'un nombre incalculable de matches entre la prochaine rentrée et mai, entre ce qui reste de l'actuelle édition et l'édition de transition, ce qui veut dire que la LFP aura de nombreux matches à reporter et autant à reprogram- mer. Avec déjà 3 clubs inscrits pour l'actuelle saison, à savoir l'ESS, le MCA et l'USMA, il faudra rajouter l'entrée en

CAF Le symposium de la CAF qui s'est tenu à Rabat a permis à Ahmad de tourner définitive- ment la page de son prédéces- seur, un mode de fonctionne- ment typiquement africain, les gestionnaires ont tendan- ce à tout effacer de l'ancien dirigeant pour mieux régner, la CAF a ainsi décidé de pro- grammer la CAN à partie de l'édition prochain au mois de juin, cela a impliqué une série de changements qui ont touché les compéti- tions des clubs. Ainsi et dès la fin de l'actuel-

tions des clubs. Ainsi et dès la fin de l'actuel- jeu du CSC, de l'USMBA, de

jeu du CSC, de l'USMBA, de la JSS et du NAHD à la fin de l'année dans deux tournois qui doivent se terminer avant la CAN, c'est dire que le nombre de matches qui risquent de ne pas se jouer chaque week-end va être énorme, d'ailleurs cela va entraîner l'annula- tion des traditionnelles trêves dont l'hiverna- le, que dire lorsqu'on sait que cette année aussi il y aura la coupe arabe avec aussi l'USMA, l'ESS et le MCA qui y prendront part, le club de Soustara est même program- mé pour son premier match face à Al-Qowa Al-Jawiya en déplacement au même moment que le début du championnat, ce qui va contraindre le nouveau patron de la LFP à improviser une première solution pour ce premier gros souci qui annoncera la couleur :

Kerbadj a laissé un cadeau empoisonné, son successeur doit être disponible et bien entou- ré, les votants n'ont pas droit à l'erreur. S. M. A.

www.competition.dz

Jeudi 21 juin 2018

À LA UNE

3

www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 À LA UNE 3  Benzia pas encore fixé sur son

Benzia pas encore fixé sur son avenir

 Benzia pas encore fixé sur son avenir L'attaquant inter- national algérien de Lille Yassine B0enzia

L'attaquant inter- national algérien de Lille Yassine B0enzia n'est pas encore fixé sur son avenir. Le joueur qui est toujours lié au LOSC est pisté par le club anglais de Premier league Huddersfield qui semblé intéressé par les qualités de l'ex-Lyonnais. De son côté le club russe de Krasnodar est éga- lement sur les traces de Benzia.

Abeid à

Trabzonspor :

c'est chaud

traces de Benzia.  Abeid à Trabzonspor : c'est chaud Le club turc de Trabzonspor est

Le club turc de Trabzonspor est décidé à recruter le milieu interna- tional algérien Mehdi Abeid cet été. Selon des informations parues dans les médias français et turcs, Trabzonspor aurait déjà fait une offre à Dijon pour transférer Mehdi Abeid. La première proposition finan- cière ne semble pas avoir emballé les responsables du club français qui attendent une meilleure offre pour donner leur OK. De son côté, le joueur qui vient de reprendre l'entraî- nement en solo après une longue période de conva- lescence semble enthousiaste à l'idée de changer d'air et jouer dans un club aussi pres- tigieux que Trabzonspor. K. H.

Une réunion extraordinaire samedi pour entériner le limogeage LA FAF PRESSÉE D'EN FINIR AVEC MADJER
Une réunion extraordinaire samedi pour entériner le limogeage
LA FAF PRESSÉE D'EN
FINIR AVEC
MADJER

Alors les regards sont braqués aujourd'hui sur le CTN et les élections attendues du nouveau président de la LFP, au niveau de la FAF, l'on s'active aussi pour préparer la réunion de ce dimanche qui s'annonce décisive pour l'avenir du sélectionneur national, Rabah Madjer.

PAR SMAÏL M. A.

C'est donc lors de la réunion statutaire du BF de ce mercredi que la décision du limogeage de Rabah Madjer et son staff devrait être annoncée d'une manière officielle, car cette dernière, et comme nous le savons tous, a été prise, par Zetchi, il n'en est pas question que l'homme à la célèbre talonnade reste encore plus que ça, il a pris la décision bien avant le match du Portugal et ne compte pas la changer, sauf que ce dernier

Mahrez,

transfert à Manchester City compromis ?

Alors que Riyad Mahrez est annoncé avec insistance à Manchester City ces dernières semaines, les négociations auraient été rompues avec Leicester, qui demanderait un montant trop important. Riyad Mahrez serait dans le viseur de Pep Guardiola depuis plusieurs semaines. Et alors que l'international algérien semblait proche des Citizen ces derniers jours, les négociations entre Manchester City et Leicester auraient été rompues. En effet, le Manchester Evening News explique que les Foxes demanderaient 85M et Patrick Roberts aux Citizen pour laisser partir Riyad Mahrez. Manchester City ne voudrait pas s'aligner sur ce montant jugé excessif. Dans un premier temps, la direction de Leicester avait demandé en plus des 75 millions d'euros du transfert de Mahrez, la venue dans le sens inverse de l'attaquant de 21 ans, Patrick Roberts, évoluant au Celtic Glasgow et propriété de City mais les choses ont évolué autrement ces dernières heures.

A. M.

choses ont évolué autrement ces dernières heures. A. M. sait que c'est une décision un peu

sait que c'est une décision un peu compliquée, d'où l'impor- tance qu'elle soit collégiale et prise à l'unanimité.

Concertation On savait que Zetchi allait consulter son BF avant d'annoncer la déci- sion, il l'a bien mentionné lors du récent communiqué où il n'a pas mâché ses mots contre les propos de Berraf, il a proté- gé son instance et pas Madjer, rappelant que n'importe quelle décision qui sera prise, sera celle du BF, et avec le consen- tement de ce dernier, ce der-

nier semble acquis à cette cause, mais la décision doit être soumise à une décision collégiale, cette dernière va être actée dimanche lors de la réunion statutaire du BF, mais Zetchi est tellement pressé d'en finir, et avec toutes les difficultés posées par Madjer qui n'a pas voulu jeter l'épon- ge, c'est devenu une obsession.

BF La Coupe du monde aura donc fait son effet, l'am- biance que les Algériens vivent de loin aurait fait mal aux décideurs, et la FAF ne

veut pas perdre son temps, elle veut déjà se projeter sur 2022, première étape : annon- cer ce départ de Madjer, dans ce registre on croit savoir d'une source proche du BF que Zetchi a fait appel aux membres de son bureau pour un réunion extraordinaire de concertation qui aura lieu ce samedi, soit la veille de la réunion statutaire, il est évi- dent que le sujet principal sera le limogeage de Madjer. Zetchi, qui était hier chez le MJS, est en train de se mettre en confiance pour pouvoir

rebondir, il se concertera une toute dernière fois avec ses collaborateurs avant d'éjecter Madjer et son staff dimanche. Comme on le sait, 5 ou 6 noms sont cités dans l'entourage de la fedé' pour sa succession, mais rien ne se décidera avant juillet, mais ce qui est sûr, c'est que des noms pourraient bien- tôt le reprouver sur le marché surtout après la fin du 1er tour du Mondial, la liste risque de s'élargir davantage, et l'aspect financier pourrait peser lourd dans la balance.

S. M. A.

Cerbah, Belmellat, Salah Kamel, Dekimèche et Boudjelti sont sans club

Voilà pourquoi on n'a pas de bons gardiens en EN

Les derniers matches disputés par l'EN sont venus confirmer la fébrilité de nos gardiens locaux qui man- quent d'assurance et de vigi- lance. Malgré leur bonne volonté, ils restent loin du niveau continental. Les Chaouchi, ,Salhi ou Moussaoui pour ne citer que ceux-là n'ont pas réussi à nous faire oublier Raïs Mbolhi écarté par Madjer d'une manière injuste. Préparer un bon gardien en EN nécessite un travail de longue haleine et surtout un encadrement qualifié. Beaucoup d'anciens gardiens but qui ont marqué leur époque et qui ont pourtant leur diplôme sont sans club. Les raisons sont liées à l'état d'esprit des dirigeants de nos équipes de football qui préfè- rent faire appel à de jeunes entraîneurs de gardiens de but sans expérience que de recruter d'anciens portiers expérimentés. En effet, les responsables du football algé- rien et pour des raisons finan- cières privilégient la piste d'un entraîneur des gardiens de but sans expérience auquel ils préfèrent donner un petit salaire que d'engager un entraîneur des gardiens de but expérimenté avec un salaire conséquent. Les obser-

vateurs et les spécialistes estiment que le choix de nos dirigeants a freiné la pro- gression de nos portiers car

un ancien gardien de but qui

a un vécu et une expérience

appréciable assure sa mission beaucoup mieux qu'un jeune entraîneur novice qui n'a aucun vécu. Entraîner un gar- dien de but nécessite de l'ex- périence et surtout du savoir-faire car certaines sen- sations ne peuvent être trans- mises que par quelqu'un qui a vécu déjà ces moments forts.

Belmellat Plusieurs anciens gardiens de but connus qui ont marqué le football algérien se retrou- vent sans club depuis quelques années alors qu'ils ont toutes les compétences

pour entraîner et surtout for- mer de bons gardiens au futur. Les Cerbah, Salah Kamel, Dekimèche ,Boudjalti

et Belmellat ont formé par le

passé de bons gardiens et leurs compétences sont avé- rées. L'ex-gardien de but

international Farid Belmellat

a réalisé un excellent travail

lorsqu'il était à l'USMA où il

a beaucoup aidé le gardien

Chaâl pour devenir ce qu'il est maintenant, il a égale- ment su donner des tuyaux

à Zemmamouche qui lui ont

permis de devenir le portier numéro un de notre cham- pionnat. "On est victimes de la mentalité des dirigeants de notre football. Tout le monde reconnaît que les gardiens de but locaux ont de la qualité mais malheureusement ils n'arrivent pas à passer à une autre étape. Les raisons sont liées à la qualité de leur for- mation. Un entraîneur des gardiens de but doit avoir joué à un haut niveau s'il veut faire progresser de jeunes gardiens", a précisé l'ex-portier de la JSMB et du RCK.

K. H.

l'ex-portier de la JSMB et du R C K . K. H. Jack Wilshere quitte Arsenal

Jack Wilshere quitte Arsenal Brahimi pour le remplacer ?

Le départ du milieu de terrain international algérien de Porto Yacine Brahimi est fort probable cet été si on prend en considération les dernières informations proches du club portugais. La direction de Porto

est disposée à accorder un bon de

sortie à son joueur mais pas à n'im-

porte quel prix. Tout semble indiqué

que l'Algérien jouera la saison pro- chaine en Angleterre. La presse anglaise indique que la piste Arsenal paraît la mieux indiquée surtout que

le nouvel entraineur des Gunners Unai Emery semble apprécier les qualités de Brahimi. Le quotidien sportif portugais Abola précise que les deux coéquipiers de Brahimi en sélection à savoir Riyad Mahrez et Islam Slimani ont encouragé le joueur à venir tenter sa chance en Premier League. Le joueur algérien qui a réalisé une belle saison avec Porto en inscrivant 9 buts et réus- sissant 7 passes décisives n'a pas caché par le passé son admiration pour le football anglais. Ce qui ren- force davantage la possibilité de voir Brahimi endosser le maillot des Gunners la saison prochaine et le départ annoncé hier du milieu de terrain anglais Jack Wilshere. Arrivé à Arsenal à l'âge de 9 ans, le milieu de terrain anglais quitte ainsi le club londonien, son contrat chez les Gunners prenant fin. En plus d'Arsenal qui veut recruter Brahimi 4 autres clubs anglais sont égale- ment intéressés par le profil de l'Algérien à l'image d'Everton, Wolverhampton Tottenham et West Ham. En tout cas Brahimi est bien parti pour quitter Porto cet été. K. H.

www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 4 LIGUE 1 MOBILIS ASSELAH N'AURA PAS SON ARGENT L'ex-gardien

www.competition.dz

Jeudi 21 juin 2018

4

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 4 LIGUE 1 MOBILIS ASSELAH N'AURA PAS SON ARGENT L'ex-gardien de

ASSELAH

N'AURA PAS SON ARGENT

L'ex-gardien de but de la JSK, Malik Asselah, ne devrait pas toucher les salaires qui ne lui ont pas encore été versés. En effet, la direction des Jaune et Vert est en colère contre son ancien gardien de but qui a été libéré lors de ce mercato d'intersaison.

Selon une source proche du club, Malik Asselah ne touchera pas les salaires que lui doit la JSK. Comme tout le monde le sait, le club doit encore de l'argent à ce joueur, mais après une saison où il a brillé par ses écarts discipli- naires, il a été décidé de ne pas lui donner son dû. Le président Chérif Mellal serait mécontent du comportement de son ex-gardien de but et ne veut plus avoir affaire à lui. Il faut savoir que le gardien international algérien a eu une saison difficile où il a été sus- pendu pour sept matchs, ratant ainsi beaucoup de rencontres importantes à cause de son comporte- ment sur le terrain et dont ont hérité son entraîneur et la direction. En plus, le chantage qu'il a fait à la direction n'a pas plu au boss de la JSK qui a pris une décision ferme, il ne compte ver- ser aucun centime à Malik Asselah. Comme tout le monde le sait, le joueur a choisi l'Arabie Saoudite pour la pro- chaine saison où il s'est engagé avec Al-Hazm. Il évoluera dans un cham-

pionnat qui compte déjà deux autres gardiens de but algériens, Azzeddine Doukha et Raïs Mbolhi. En tout cas, la priorité du côté de la JSK est de finaliser le recrutement et de régler le problème de l'entraîneur afin d'être dans les meilleures conditions possibles avant la reprise des entraînements et le début de la préparation. M. K.

Décès

Les familles Abderrahim, Zaher et Belkadi d'Alger ont la douleur de

faire part du décès de leur épouse

et fille, Yasmina, survenu le 20 juin

2018. L'enterrement aura lieu aujourd'hui jeudi 21 juin au cimetière

d'El-Alia après la prière du dhor.

A Dieu nous appartenons et à Lui

nous retournons.

----------------------------------------------

Condoléances

Ayant appris avec douleur le décès de la mère de notre collègue et ami Nassim Abderrahim, le collectif de Compétition présente à ce dernier ainsi qu'à toute sa famille ses sincères condoléances et les assure,

en cette pénible circonstance, de sa profonde sympathie.

A Dieu nous appartenons et à Lui

nous retournons.

FRANCK DUMAS TOUJOURS EN POLE POSITION Denis Lavagne comme solution de rechange La direction de
FRANCK DUMAS
TOUJOURS EN
POLE POSITION
Denis Lavagne
comme solution
de rechange
La direction de la JS Kabylie tient toujours à la piste de Denis Lavagne. Sa priorité
est de conclure avec Franck Dumas qui s'est engagé à ramener lui-même sa lettre
de libération, mais pour éviter toute mauvaise surprise de dernière minute, les
responsables kabyles n'ont pas lâché la piste de Lavagne.
PAR N. BOUMALI
Contrairement à Franck Dumas, celui-ci
a indiqué aux responsables kabyles que
c'est à eux de négocier avec les respon-
eux de payer les indemnités que réclame-
ra la direction du Havre pour qu'elle
accepte de résilier son contrat. Franck
Dumas est le choix numéro un du prési-
dent Mellal, mais si sa venue échoue, les
responsables kabyles se rabattront sur
Lavagne qui répond lui aussi au profil
qu'ils recherchent. Le président Mellal
affirme que la JSK aura son entraîneur
d'ici le début de la semaine prochaine,
mais rien ne dit que le futur nouvel
entraîneur sera la semaine prochaine à
Tizi Ouzou pour signer son contrat. Le
report de la reprise des entraînements
prévue pour le 25 pour le 30 juin per-
mettra au président Mellal d'attendre
encore avant d'annoncer le nom de celui
qui succédera à Bouzidi. Franck Dumas
devra récupérer son visa d'entrée en
sables du Havre pour qu'ils lui accordent
le bon de sortie. En d'autres termes, c'est à
Algérie ce lundi, mais il ne devra officiali-
ser sa venue qu'une fois qu'il aura résilié
son contrat avec la Fédération guinéenne
de football.
N. B.

Fortas Karim (agent de Franck Dumas) :

«Il y a une clause permettant à Dumas de résilier son contrat»

L'agent de l'entraîneur Franck Dumas, Fortas Karim en l'occurrence, avoue que le sélectionneur de la Guinée équatoria- le est intéressé par le challenge de la JSK, mais il précise qu'il ne peut annon-

cer que celui-ci prendra officiellement les rênes de la barre technique des Jaune et Vert. "Franck Dumas est inté- ressé par le challenge de la JSK, mais il faudra attendre encore pour que les

choses s'officialisent. Tout ce que je peux vous dire qu'il y a une clause qui lui permet de résilier son contrat", a-t-il expliqué.

N. B.

Mellal : «Je conclurai avec l'entraîneur d'ici le début de la semaine prochaine»

Sur le point de boucler son recrutement, le président Chérif Mellal fait le maximum pour conclure avec un entraîneur. Il refuse toujours de dévoiler l'identi- té de celui qui prendra les rênes techniques de l'équipe la saison prochaine, mais tout indique que ce sera Franck Dumas, s'il parvient

bien sûr à résilier le contrat le liant

à la Fédération guinéenne de foot-

ball. Dans le cas contraire, il a déjà pris ses précautions puisqu'il a réactivé la piste de Denis Lavagne toujours sous contrat avec le Havre. Interrogé sur le futur nou- vel entraîneur des Jaune et Vert, le président Mellal déclare : "Je conclurai avec l'entraîneur d'ici le début de la semaine prochaine. On

a pratiquement tout réglé avec lui,

mais je ne l'annoncerai qu'une fois qu'on aura officialisé avec lui. Je ne veux pas que des personnes malin- tentionnées l'appellent pour tenter de saboter sa venue. Autrement dit, la JSK aura son entraîneur d'ici

trois à quatre jours."

«Je rencontrerai Zetchi concernant El-Moueden aujourd'hui»

Il était prévu que le président

Mellal rencontre le président Zetchi lors des deux derniers jours pour négocier avec lui la lettre de libération d'El-Moueden, mais vu que celui-ci a reporté son retour au pays, il ne devra négocier avec lui qu'aujourd'hui. Le manager géné-

ral Karim Doudane s'est déjà entendu sur tout avec El-Moueden qui a donné son accord de princi- pe et il ne reste au président de la JSK que de racheter son contrant pour officialiser son transfert. Le président Mellal auquel nous avons demandé s'il a pu joindre le président Zetchi dira : "Je rencontrerai le prési-

dent Zetchi ce jeudi." Outré par les pra- tiques machiavé- liques de certains qui usent de tous les moyens pour faire détourner El- Moueden, le président Mellal veut régler le trans- fert de ce joueur dans les

autre option devant eux, celle de racheter le contrat de Benyoucef pour engager El-Moueden à titre de prêt.

«Le Burundais attend toujours son visa» Bien que la direction ait déjà recru- té deux Africains, à savoir le Guinéen Mohamed Thiam et le Nigérian Uche Nfowor, le prési- dent Mellal souhaite engager un troisième étranger dans le cas où la FAF autoriserait les clubs à avoir dans leurs effectifs respec- tifs 3 étrangers. "Le Burundais attend toujours son visa. "Si la FAF nous autorise à recruter 3 étrangers, on l'enrôlera sinon on le prêtera", souligne le président Mellal qui se dit satisfait du recrutement réalisé jusqu'à maintenant. Il promet que l'équi- pe jouera les pre- miers rôles la saison prochaine, mais il demande aux sup- porters d'être der- rière leur équipe et d'éviter de tomber dans le jeu des manipulateurs. N. B.

de tomber dans le jeu des manipulateurs. N. B. prochaines heures. Les responsables du PAC lui

prochaines heures. Les responsables du PAC lui ont réclamé la somme astronomique de 2 mil- liards de centimes contre la libération de l'ex-pensionnaire du Mouloudia Club d'Alger, mais le pré- sident Mellal comp- te sur la compréhen- sion de Zetchi pour

qu'il revoie à la bais- se cette somme. Mais si Zetchi ne fait pas un effort sur le plan financier pour trouver un accord avec les res- ponsables de la JSK, ces derniers auront une

Guitoune :

«Je ne

payerai

aucun sou

pour ma

libération»

Le défenseur Ali Guitoune n'est pas près de racheter sa lettre de libéra- tion pour opter pour une autre équipe. "Les diri- geants m'avaient promis de régler ma situation, mais jusqu'à maintenant, je n'ai rien vu venir. Je ne payerai aucun sou pour ma libération, car c'est la direc- tion qui a décidé de me libérer. Les dirigeants doi- vent m'accorder ma libération pour que j'opte pour une autre équipe, s'ils ne le m'accordent pas, je suis prêt à jouer avec les espoirs", dira Guitoune.

Le cas El-Moueden réglé au plus tard en début de semaine Le dossier d'Abdellah El-Moueden

Le cas El-Moueden réglé au plus tard en début de semaine

Le dossier d'Abdellah El-Moueden n'a toujours pas été réglé et les dirigeants de la JSK et du PAC ne se sont pas encore rencontrés. L'ex- milieu de terrain du Mouloudia Club d'Alger est l'une des priorités de la JSK de ce mercato. Comme tout le monde le sait, la direction des Jaune et Vert veut mettre le paquet afin de s'attacher les services de ce joueur. Un rendez-vous sera fixé entre le président du Paradou à son retour à Alger et le président de la JSK afin de négocier la libération du joueur, mais rien n'est fait pour le moment. Tout le monde s'attendait à ce que les deux parties se rencontrent hier, finalement le rendez-vous a été retardé. Zetchi et Mellal ont prévu de se voir rapidement, cela devrait se faire au plus tard au début de la semaine prochaine.En tout cas avant mardi prochain, les deux hommes vont tenter de trouver un terrain d'entente et de choisir la meilleure solution pour les deux parties. Il faut savoir que le PAC veut prêter son poulain afin de le récupérer après une saison, mais le président de la JSK ne veut pas d'un prêt, il préfère opter pour un transfert définitif. Chérif Mellal veut racheter le contrat du joueur et les deux parties devraient trouver un accord rapidement. Mellal a réussi à convaincre le PAC de lâcher le joueur pour la prochaine saison. Reste à savoir à quel prix et qui n'a pas encore été fixé. Cela devrait se conclure dans les environs des deux milliards, mais la décision finale ne sera prise que lors du rendez-vous qui est fixé au plus tard mardi. Il faut savoir qu'El-Moueden fait partie des priorités de la JSK et son profil correspond à ce que le club recherche. Sa saison avait été compliquée avec le Mouloudia Club d'Alger, l'entraîneur Bernard Casoni l'avait relégué au rang de remplaçant et ne comptait pas beaucoup sur lui. Néanmoins, le milieu de terrain du PAC a prouvé qu'il avait beaucoup de talent et qu'il pourrait faire la différence à n'importe quel moment. Bref, il ne devrait pas y avoir de mauvaises surprises, ce n'est plus qu'une question de temps avant qu'El- Moueden signe son contrat à la JS Kabylie. Chérif Mellal veut mettre le prix qu'il faut afin de convaincre la direction du Paradou AC de lâcher son poulain. Rappelons que l'ex- milieu de terrain du Mouloudia est emballé à l'idée de porter le maillot du club phare de la Kabylie.

M. K.

La reprise prévue la semaine prochaine

Les Jaune et Vert profiteront encore d'une semaine de repos avant de débuter leur travail de préparation de la prochaine saison. Alors que certains clubs ont déjà repris le travail, la JSK profitera encore de quelques jours de repos avant de débuter les entraînements. La reprise, qui était prévue cette semaine, a finalement été retardée de quelques jours afin de permettre à la direction de régler le problème de l'en- traîneur et de finaliser le recrutement. Il faut savoir que le président du club Cherif Mellal vise à mettre toutes les conditions à la disposition de l'équipe afin de réaliser une bonne préparation. Mellal veut rapidement finaliser avec le nouvel entraîneur qui sera cer- tainement Franck Dumas. Comme nous l'avions dévoilé dans notre dernière édition, le technicien français est attendu avant la fin de ce mois, au plus tard le 1 er juillet afin de signer son contrat. Il a été emballé par l'idée d'entraîner la JSK et est attendu avec impatience par les dirigeants de la JSK afin de régler définitivement le cas de l'entraîneur. C'est pour cette raison que la reprise a été retardée, mais puisque tout sera réglé dans les pro- chains jours, la reprise est prévu le 26 de ce mois, au plus tard le 30. Il faut savoir que le groupe a connu beaucoup de changements avec des joueurs qui ont quitté le club et d'autres qui sont arrivés pen- dant ce mercato. Le staff tech- nique aura beaucoup de travail afin que le groupe soit prêt pour le premier match de la saison. En tout cas, la reprise s'effectuera à Tizi Ouzou avant de rejoindre la Tunisie où aura lieu le premier stage et ensui- te l'Allemagne où aura lieu le deuxième regroupement. Ainsi, la reprise devrait se dérouler la semaine prochaine, entre mardi et samedi.

M. K.

www.competition.dz

Jeudi 21 juin 2018

JSK

5

M. K. www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 JSK 5 BELKACEMI EN ROUTE VERS LA JSK L'attaquant

BELKACEMI

EN ROUTE

VERS LA JSK

L'attaquant Abdelfettah Belkacemi devra officialiser en principe son transfert à la JSK dans les toutes prochaines heures.

MOB, cela le rapprochera de la JSK même si le CSC et la JSS sont également sur ses traces. Les res- ponsables de ces deux clubs lui ont fait des offres très alléchantes, mais il semble qu'il a un penchant pour les Canaris.

Priorité S'étant distingué sous le maillot du MOB ces deux dernières saisons, Belkacemi fait partie des priorités de la direction de la JSK pour la saison prochai- ne. Il répond au profil que recherche le président Mellal, à savoir qu'il est jeune et qu'il est pétri de qualités. Le manager

général Karim Doudane est en contact permanent avec lui depuis plusieurs jours. Même si celui-ci lui avait dit au départ que sa prio- rité va au MOB et qu'il ne viendra à la JSK que dans le cas où il ne parviendrait pas à un accord avec ses dirigeants, Doudane n'a pas rompu le contact avec lui. Il savait que tant que celui-ci n'a pas renouvelé son contrat, les chances de le convaincre de porter le maillot de la JSK sont grandes. Il devait s'entretenir hier soir au plus tard avec lui afin de tenter d'officialiser son transfert.

N. B.

PAR N. BOUMALI

N'ayant pas trouvé d'accord avec les responsables du MOB, tout porte à croire qu'il optera pour les Jaune et Vert avec les- quels il est en contact depuis plu- sieurs jours. Il n'a pas encore choi- si officiellement de porter le maillot des Canaris, mais il a affir- mé à plusieurs reprises que dans le cas où il ne trouverait pas d'ac- cord avec la direction du MOB, il signera à la JSK. Il n'a pas encore tranché sur son avenir, mais le fait qu'il n'ait pas trouvé un terrain d'entente avec les dirigeants du

«C'est bon, je quitte le MOB»

L'attaquant Belkacemi que nous avons joint en fin d'après-midi d'hier confirme son départ du MOB. Il s'est déplacé à Béjaïa dans la journée de mardi dernier pour négocier avec ses dirigeants, mais il n'a pas trouvé d'accord avec eux du moment qu'il affirme qu'il a pris la décision de changer d'air en ce mois de juin. Il était une pièce maîtresse sur l'échi- quier du MOB, mais faute d'accord sur ses arriérés, il ne veut pas poursuivre son aventure avec le club le plus populaire de Béjaïa. "C'est bon, j'ai décidé de changer d'air. Après mûre réflexion, j'ai pris la déci- sion de partir", a-t-il dit.

«Mon manager négocie avec Doudane» Sur ses négociations avec les responsables de la JSK, Belkacemi avoue qu'il a chargé son manager de les poursuivre. "C'est mon manager qui devra rencontrer

Doudane afin de tenter de trouver un accord avec lui. J'ai reçu d'autres offres, mais comme je vous l'ai déjà dit, après le MOB, je négocierai avec la JSK. Je suis en contact avec les responsables des Jaune et Vert depuis plusieurs jours et c'est à mon manager de prendre le relais maintenant."

«Je serai fixé sur mon avenir en principe aujourd'hui» Sauf revirement de dernière minute, Belkacemi devrait porter le maillot de la JSK la saison prochaine. S'il trouve un terrain d'entente avec Doudane, il signe- ra son contrat dans les prochaines heures. "Je serai fixé sur mon avenir en principe aujourd'hui. Mon manager devra rencontrer Doudane ce soir ou au plus tard ce jeudi", a-t-il expliqué hier en fin d'après-midi. N. B.

Fiston Abdoulrazaq attend son visa

Attendu avec impatience afin de signer à la JS Kabylie, le Burundais Fiston n'attend plus que son visa pour se rendre en Algérie. Alors que le club phare de la Kabylie s'est déjà attaché les services de deux joueurs étran- gers, le Guinéen Mohamed Thiam et le Nigérian Uche Nowofor, un troisième joueur est attendu afin de signer dans les prochains jours. Il s'agit bien sûr de Fiston Abdoulrezaq. Ce dernier a déjà tout conclu avec la direction de la JSK et dans peu de temps, il pour- ra signer son nouveau contrat. Son seul problème est l'obtention du visa pour l'Algérie. Le joueur attend d'avoir l'autorisation de rallier Alger avant de se rendre à Tizi Ouzou où il rencontrera les dirigeants du club afin de signer son contrat. Fiston Abdoulrezaq continue de suivre toutes les démarches administratives afin de rejoindre rapidement l'Algérie. Il est d'ailleurs impatient de pouvoir

régler ce problème et ainsi être sûr de signer à la JSK. Il faut savoir que la direction du club phare du Djurdjura elle aussi est décidée à lui faire signer un contrat, même si les deux licences pour les étrangers ont déjà été octroyées. Le président Cherif Mellal compte beaucoup sur la réunion du Bureau Fédéral dimanche prochain afin que les clubs soient enfin autorisés à avoir au moins trois joueurs étran- gers au sein de leurs équipes res- pectives. De leur côté, les suppor- ters de la JS Kabylie sont impatients de voir Fiston

Abdoulerzaq signer son contrat et arriver au sein de leur club de cœur. Le joueur est attendu comme l'une des solutions en attaque pour la prochaine saison et ainsi apporter un plus à l'équi- pe dans un compartiment qui a souvent posé problème. Ce qui est sûr, c'est qu'une fois que son visa sera obtenu, Fiston Abdoulrezaq rejoin- dra l'Algérie afin de débuter les négociations, ce qui ne devrait pas prendre beaucoup de temps, les deux parties se sont déjà mises d'ac- cord sur prati- quement tout. Il ne reste plus que quelques détails à régler et ainsi finaliser la signature du contrat.

M. K.

prati- quement tout. Il ne reste plus que quelques détails à régler et ainsi finaliser la
www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 6 LIGUE 1 MOBILIS 
www.competition.dz
Jeudi 21 juin 2018
6
LIGUE 1 MOBILIS

DERRARDJA

Arous testé

à gauche

Comme il n'y a pas d'arrière gauche au sein de l'équipe mouloudéenne et que Karaoui n'a pas renouvelé, certaine- ment KSK ne compte pas lui renouveler son bail, l'entraî- neur en chef du MCA, Bernard Casoni est en train de cher- cher des solutions. Il a déci- dé de tester Arous sur le côté gauche, histoire de trou- ver une solution à ce manque d'arrière gauche au Mouloudia d'Alger.

Biquotidien jeudi et vendredi

Comme tout le monde le sait, hier, les Vert et Rouge se sont conten- tés d'une seule séan- ce. Mais aujourd'hui, ils reviendront au biquotidien avec une séance le matin et une autre le soir. Ce sera la même chose vendredi.

Une seule

séance

samedi

Le Mouloudia d'Alger s'envo- lera pour Vichy dimanche, la veille du départ, l'entraî- neur en chef, Bernard Casoni a programmé une seule séance à Aïn Benian afin de parfai- re la préparation du Doyen.

Match

d'application

Casoni veut un match amical samedi avant le départ en France. Il compte scinder son équipe en deux groupes pour les voir à l'œuvre. Les deux joueurs espoirs recrutés par Kaci Saïd ont été choisis pour faire partie du voyage à Vichy, ils seront certai- nement dans le groupe samedi même s'ils n'ont pas encore été supervisés par Casoni.

C'est nous qui stopperons le TP Mazembe”

dimanche, un regroupement qui se présente comment pour vous ?

C'est le même lieu que l'an dernier. C'est un coin calme dans une petite ville où toutes les infrastructures sont réunies pour assurer une bonne préparation. On attend beaucoup de ce regroupe- ment et on est conscient qu'avec une belle préparation, on saura aborder les différents fronts en force.

Lors de ce stage, le Mouloudia d'Alger va disputer trois matches de qualité, dont un face aux Girondins de Bordeaux, qu'en pensez-vous ?

C'est une bonne chose. On sait qu'avec Casoni, Hakim (Malek) et Farés (Belkhir), on ne va pas chômer. On va être bousculés et poussés à sortir le grand jeu. En plus, quand vous avez devant vous un club comme Bordeaux, c'est une très belle occasion de voir notre niveau, savoir où nous en sommes vrai- ment dans notre préparation. Car, on aura des matches difficiles à aborder et ce sera vraiment difficile à assurer. Quand tu joues ce genre d'adversaires, tu es obligé de hausser ton niveau. Ce sont de très bons tests avant de reprendre avec la Ligue des champions.

Justement, la reprise avec la LDC rime avec une double confrontation contre le TP Mazembe qui n'a pas perdu jusque-là…

C'est vrai que les Congolais du TP Mazembe ont battu l'ESS et le Difaâ, mais on va bosser durement et d'ailleurs c'est ce qu'on est en train de faire. On veut prendre le dessus dans cette double confrontation. C'est nous qui stopperons le TP Mazembe, il n'y a pas d'autres échappatoires.

Avouez que votre tâche ne sera pas facile contre cet ogre du Congo

C'est sûr, c'est une équipe qui a du poids en Afrique, pas facile à manier surtout chez elle. Seulement, on va mettre les bouchées doubles et profiter de ce stage à Vichy pour bien préparer notre retour en Ligue des champions. On a envie d'aller très loin dans cette compétition et il faudra assurer devant le TP Mazembe et ne pas oublier non plus les matches contre le Difaâ et l'ESS.

AMINA Z.
AMINA Z.

Entretien réalisé par

Le meneur de jeu du Mouloudia d'Alger Walid Derrardja assure que lui et son groupe sont en train de bosser durement pour répondre aux attentes de leur public à la reprise du cham- pionnat. Pour, lui, il faut profiter de ce stage en France afin d'être au top pour barrer la route au TP Mazembe.

Comment se déroule la préparation du MCA après deux semaines de travail ?

Elhamdoulah, tout se passe très bien dans de très bonnes conditions. On bosse matin et soir et on sue beaucoup avec le préparateur physique, mais tout se déroule à merveille pour nous. Le groupe est en train de bosser dans de tres bonnes conditions et c'est tant mieux.

Donc, le Doyen bosse dans la bonne ambiance ?

Ah oui, surtout que l'ossature a été maintenue, donc, tout se passe bien et on est vraiment en train de bosser avec sérieux et rigueur et les camarades font tout pour assurer au maximum. Et avec le même staff qui a été maintenu, c'est la même ambiance que la saison passée, tout se passe bien et pourvu que ça dure.

Le Mouloudia d'Alger a certes gardé l'ossature, mais il s'est offert des joueurs nouveaux, que pensez-vous de chacun d'eux ?

Hadouche est un tres bon joueur, il vient d'un grand club, l'Entente de Sétif. Idem pour Bourdim qui a fait une très belle saison, Ben Athmane et Arous aussi. Bref, c'est un renfort de qualité, et je pense que le groupe deviendra plus fort. Ce qui est sûr, c'est qu'ils ont été bien reçus et ils se sentent déjà à l'aise, tout se passe bien pour eux. J'espère qu'ils vont apporter le plus attendu, des échéances difficiles et tres importantes nos attendent à notre retour de stage.

Si le MCA arrive à prendre le dessus dans cette double confrontation, il validera sa place en quart de finale, qu'en pensez-vous ?

Oui, c'est sûr. On sait qu'on est second au classement et si on veut continuer sur cette belle voie, il faut assurer contre les Congolais. Inchallah, on saura comment procurer de la joie à notre public qui veut nous voir en quart de final et Inchallah, on saura être à la hauteur. Comme on l'avait fait contre l'ESS pour avoir cette deuxième place dans les groupes.

Donc, le secret d'un retour en force serait une bonne préparation, c'est ça ?

Exact. Il faut suivre à la lettre les consignes du staff. On doit se surpasser dans le travail, il faut se sacrifier pour être d'attaque quand les débats repren- dront. C'est cela le secret d'une bonne saison. Il faut faire une bonne prépara- tion. On jouera sur 4 fronts et on va tout faire pour assurer un max. On se doit d'être au top du top.

L'an dernier, les Chnaoua étaient très déçus en fin de saison

L'an dernier, on avait fait une bonne saison. Cependant, après ce qui s'est passé contre la JSK, tout a basculé. Certes, on a perdu l'occasion d'avoir des titres, mais il faut le dire, c'était à cause de choses extra-sportives que tout le monde connait. On se prépare pour une nouvelle saison, on fera tout pour qu'el- le soit plus belle et pleine de trophées Incha Allah.

Auteur de 14 buts l'an dernier au point de finir meilleur buteur du MCA, on imagine que votre objectif cette année serait de finir meilleur buteur du championnat…

Le plus important, c'est d'être régu- lier, d'être à la hauteur des attentes, par- ticiper à la réussite de mon équipe et si je peux finir meilleur buteur, ce serait la cerise sur le gâteau. Mais, pour moi, le plus important, c'est d'être au top du top le plus souvent pour apporter le plus à mon équipe.

A. Z.

le plus souvent pour apporter le plus à mon équipe. A. Z. En parlant de stage,

En parlant de stage, le vôtre débute

Casoni va aligner son équipe-type contre Bordeaux

Les trois matchs que jouera le MCA en France seront une occasion pour Bernard Casoni de préparer son équipe-type. Le technicien français alignera son équipe-type le 10 juillet prochain contre les Girondins de Bordeaux et sera aussi celle qui jouera le match de la Ligue des champions africaine contre le TP Mazembe le 18 juillet prochain. A encore un mois avant le choc contre le TP Mazembe, les Mouloudéens ne parlent que de

cette confrontation qui sera décisive dans la suite de leur parcours en Ligue des champions africaine. Bernard Casoni va attendre le stage de Vichy pour dégager son équipe- type qui jouera le match de la Ligue des champions. Selon une source bien informée, nous avons appris que le premier responsable de la barre tech- nique du MCA compte donner la chance à tous les joueurs lors des deux premiers matchs que jouera le

Mouloudia à Vichy contre Clermont Foot et Grenoble, alors que face aux Girondins de Bordeaux, il va aligner son équipe-type qui jouera le match de la Ligue des champions africaine contre le TP Mazembe. Il faut dire que le choix sera très difficile dans certains compartiments vu la rude concurrence entre les joueurs, mais Casoni compte choisir les éléments les plus en forme pour affronter les Girondins de Bordeaux et préparer

son équipe-type contre le TP Mazembe afin de réussir un bon résultat qui permettra au Mouloudia d'Alger de garder toutes ses chances dans la course à une place aux quarts de finale de la LDC. Ainsi donc, les choses sérieuses vont commencer à Vichy pour les joueurs du MCA ; la bataille sera très rude entre les joueurs pour gagner une place dans le onze-type de Casoni.

M. Z.

www.competition.dz

Jeudi 21 juin 2018

MCA 7  LE MCA INSISTE Le Mouloudia restera 17 jours à Vichy Le doyen
MCA
7
LE MCA INSISTE
Le Mouloudia
restera 17
jours à Vichy
Le doyen des clubs
POUR LAMARA
algériens effectue-
ra son stage d'in-
tersaison en France
dans la ville de
Vichy du 24 juin au
Le Mouloudia d'Alger veut recruter un arrière gauche ; actuellement, il esr sur la piste
est ouverte d’un sociétaire de l'USMBA dont le Mouloudia veut racheter les papiers. Le
Doyen connaît ses qualités et insiste pour son recrutement.
11
juillet prochain.
Le vieux club algé-
rois restera ainsi
17
jours. Durant ce
PAR AMINA Z.
Comme la piste d'El-Hriti est
tombée à l'eau et que ça coince
concernant le recrutement de Karaoui
qui se rapproche davantage de Sétif,
sans oublier le départ de
Boudebouda, fait que désormais le
Doyen se retrouve sans arrière
gauche. Après plusieurs jours d'atten-
te d'El-Hriti qui a finalement décide
de rester en France et que Kaci Saïd
ne s'est pas montré très chaud pour le
recrutement de Karaoui et que les
arrières gauches ne courent pas les
rues, il faut trouver une solution et ce
serait bien de le faire avant le départ
des Vert et Rouge en France pour
leur stage à Vichy, comme le souhaite
Casoni. Toutefois, Lamara est lié par
un contrat, il faudra donc négocier
son transfert comme ce fut le cas
pour Bourdim. On apprend de sour-
ce proche de la direction du club que
les Mouloudéens sont en contact avec
lui et le joueur a vraiment envie de
défendre les couleurs du MCA, car il
veut disputer la LDC et la coupe
arabe. Cependant, il faudra négocier
avec les responsables de l'USMBA en
essayant de les convaincre d'accepter
le transfert de Lamara. Dans le cas
contraire, les Mouloudéens se retrou-
veront contraints de se rabattre sur la
piste des Franco-Algériens pour trou-
ver un joueur capable d'assurer le
poste d'arrière gauche. Il est clair que
pour le moment, le Doyen a du mal à
trouver l'arrière gauche idéal qui
peut régler ce problème.
Karaoui peut être
la solution
Par ailleurs, si le Mouloudia peine à
trouver un arrière gauche, Kaci Saïd
se doit de trouver une solution, il
devrait songer à relancer la piste
Karaoui. Ce dernier n'a toujours pas
signé même s'il est en route pour
stage, le Mouloudia
jouera trois matchs
amicaux contre
Clermont Foot,
Grenoble et les
Girondins de
Bordeaux.
Visa juste
pour la
France
Sétif et si KSK décide de le relancer, il
pourrait le dévier pour venir à Alger
et décliner l'offre de Hamar, car, le
Doyen ne peut pas aller en France
sans un arrière gauche.
A. Z.
SOUIBAAH
Son agent devait négocier avec KSK
«Profiter du stage
pour être au top
face au TPM»
Walid Mimoun,
6 e recrue ?
Comme elle a dépo-
sé en retard ses
demandes de visa,
la délégation du
MCA a obtenu un
visa juste pour la
France, alors que
d'habitude, les
visas sont délivrés
pour l'espace
Schengen. Ce qui
fait que ces visas
sont valables 18
jours, le temps
d'effectuer le stage
de Vichy.
Vol spécial
pour rallier
la RDC
PAR M. ZERROUKI
L'attaquant du MCA Mohamed
Souibaah est décidé plus que jamais à réa-
liser une grande saison avec le Mouloudia.
L'enfant de Baraki compte faire une bonne
préparation en France pour être dans le
onze-type contre le TP Mazembe.Après
une demi-saison correcte avec le MCA,
Mohamed Souibaah sera l'une des forces
du Mouloudia cette saison, surtout que le
joueur affiche une grande volonté pour
réussir une bonne préparation. L'ancien
joueur du MCA veut briller en Ligue des
champions africaine pour dérocher un
contrat en Europe, car c'est son objectif
numéro un. Pour cela, Souibaah doit
d'abord profiter de ce stage de France,
comme il nous l'a confié hier avant le
début de la séance d'entraînement :
son est très importante pour les
joueurs afin de réaliser une bonne
saison. Je ne vous cache pas que
j'attends aussi le stage de
France avec impa-
tience pour peaufi-
ner cette prépara-
tion et décrocher une
place dans le onze de
départ, surtout que la
concurrence sera très rude après que la
direction du club a renforcé l'équipe par
des joueurs de qualité. Personnellement, je
veux profiter de ce stage et des matchs
amicaux au programme afin d'être au top
dès le 18 juillet prochain pour le match
contre le TP Mazembe, mon objectif étant
de marquer et de revenir avec le meilleur
résultat possible pour prendre la tête du
groupe si l'on arrive à remporté les trois
Le milieu défensif de
la réserve d'Anger Walid
Mimoun est depuis hier
à Alger pour négocier
son transfert au MCA.
Son agent, qui n'est que
l'ancien joueur du MCA
Braham Chaouch, devrait
négocier hier avec KSK
pour la signature de son
joueur au Mouloudia
d'Alger. Comme nous
l'avons rapporté hier
dans notre dernière
livraison, le MCA a invi-
té le joueur de la réserve
de la formation d'Anger,
en l'occurrence Walid
Mimoun ; c'est un milieu
récupérateur comme le
voulait Bernard Casoni.
Ce joueur dont on dit
beaucoup de bien a joué
avec l'ex-joueur du
MCO et de l'USMA
Yousef Belaili lorsque ce
dernier a évolué avec
l'équipe réserve d'Anger.
Walid Mimoun a joué
une vingtaine de matches
avec l'équipe réserve, ce
qui a poussé Kamel Kaci-
Said à l'inviter pour des
tests avec l'équipe avant
de parapher son contrat.
Selon une source sûre,
nous avons appris que le
joueur pourrait signer au
MCA sans passer de tests
puisque le directeur
général sportif du
Mouloudia Kamel Kaci-
Said avait rendez-vous
hier dans la soirée avec
son agent pour négocier
son transfert au MCA.
désormais ancien joueur
du club français d'Anger
avant de prendre la déci-
sion de l'engager comme
bonne doublure du
Malien Aliou Dieng.
Bernard Casoni ne comp-
te pas se prononcer avant
de voir le joueur sur plu-
sieurs séances d'entraîne-
ment ou pendant les
matches amicaux que
jouera le MCA à Vichy
afin de ne pas se tromper
A son retour de
Vichy, le Mouloudia
d'Alger se rendra au
Congo pour jouer le
match de la 3e
journée de la Ligue
des champions afri-
caine contre le TP
Mazembe. La délé-
gation du MCA par-
tira soit le 15, soit
le 16 juillet pour
jouer ce match
important pour la
course à la qualifi-
cation aux quarts
de finale de cette
compétition ; les
camarades de
à
ce propos. Une source
points de la victoire", nous dira l'attaquant
"Depuis le début de la préparation, je me
donne à fond, car la préparation d'intersai-
mouloudéen.
M. Z.
Ça s'est passé hier lors de la réunion des jeunes catégories
HIRECHE LES MET EN GARDE :
nous a également révélé
que Casoni aurait même
appelé hier ses contacts
d'Anger pour avoir plus
d'informations sur ce
joueur.
Hachoud visent au
moins un match nul
dans cette confron-
tation.
Vaccin contre
«Les moyens, vous les aurez,
mais j'exige des résultats»
Le MCO le veut
aussi
Par ailleurs, selon une
source digne de foi, nous
avons appris qu'il n'y a
pas que le MCA qui s'in-
téresserait à ce milieu
défensif d'Anger puisque
la fièvre
jaune pour
les nouvelles
recrues
aujourd'hui
Il n'est pas allé avec le dos de
la cuillère, le nouveau président du
CA, qui s'est réuni hier avec les res-
ponsables des jeunes en leur affir-
mant que le budget pour les jeunes
sera dégagé, mais en retour, il veut
et insiste sur les résultats. Dans le
cas contraire, il n'hésitera pas à cou-
per des têtes. C'est un président sûr
de lui qui arrive au Doyen. Après
avoir rassuré les seniors qu'ils
seront choyés comme il se doit, en
retour, il veut des résultats et des
titres, il a fait de même dans l'après-
midi d'hier à l'occasion de l'installa-
tion des staffs techniques des
jeunes catégories. Profitant de la
présence de tout le monde, le nou-
veau président, Hireche, annonce
la couleur en déclarant devant les
présents : "Les moyens, vous les
aurez, mais j'exige des résultats. Il y
aura un centre de formation et tout
ce qu'il faut pour que les jeunes
soient bien pris en charge. On est
venus avec un projet bien précis.
On veut valoriser la formation pour
assurer de grands joueurs à l'avenir
qui sauront défendre les couleurs
du Mouloudia d'Alger. On veut
travailler sur le long terme. On va
devoir bosser ensemble et faire le
nécessaire pour assurer. Et en fin de
saison, tout le monde doit rendre
des comptes." Le président mou-
loudéen a ajouté devant les pré-
sents qu'il n'hésitera pas à couper
des têtes, surtout que le PDG de la
Sonatrach, Ould Kaddour, lui a
donné carte blanche. Les respon-
sables des jeunes ont compris que
ce nouveau président est différend
de l'ex-boss, Ladj, qui a joué un rôle
passif. Hirèche, lui, est très actif et il
ne se laisse pas marcher sur les
pieds. Il a montré à tout le monde
qu'il peut être tendre et compré-
hensif, mais quand il n'aime pas
quelque chose, il ne se fera pas
prier pour le faire savoir et serait
même capable de hausser le ton.
Bref, Hireche vient au MCA avec
un projet précis et il compte tout
faire pour avancer… A. Z.
l'autre Mouloudia d'Oran
a aussi sollicité son agent
pour lui faire signer un
contrat. Mais comme le
Mouloudia fut le premier
Bourdim, Ben
Athman, Morcely,
Arrous ainsi que le
jeune Benarous
vont passer aujour-
d'hui à l'hôpital
pour faire le vaccin
à
le contacter, le joueur a
Il s'est entraîné
hier avec le groupe
Par ailleurs, Walid
Mimoun s'est entraîné
hier avec le groupe du
MCA au complexe spor-
tif d'Ain Benian. C'était
une occasion pour
Bernard Casoni de voir le
préféré négocier avec le
MCA avant de décider
s'il doit s'engager avec le
MCA ou bien aller Oran
où les dirigeants du club
phare de l'Ouest veulent
lui faire signer un contrat
sans le soumettre à des
tests.
M. Z.
contre la fièvre
jaune puisque le
Mouloudia jouera
des matchs de la
Ligue des cham-
pions africaine en
Afrique noire à
commencer par le
match contre le TP
Mazembe le 18
juillet.

www.competition.dz

Jeudi 21 juin 2018

8

MOB

www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 8 MOB B. B. NDOYE pour remplacer BELKACEMI De notre correspondant
B. B.
B. B.

NDOYE

pour remplacer

BELKACEMI

De notre correspondant

BADIS BESSAÏ

A la suite du dernier retournement de situation entre l'attaquant en fin de contrat, Ismaïll Belkacemi et les responsables du club phare de la Soummam, une fois de plus, les deux parties n'ont pas réussi à trouver un terrain d'entente qui permettrait au joueur de renouveler son bail et de continuer à servir le MOB la saison prochaine, la direction du MOB ayant refusé de se plier aux exigences du joueur, jugeant que le club ne peut aller au-delà des propositions faites au joueur, ce qui a une fois de plus fait capoter les négociations.

Les responsables du MOB, bien conscients que Belkacemi, qui reste convoité par plusieurs clubs, risque grandement de ne pas être Mobiste la saison prochaine, ont apparemment déjà trouvé une doublure, capable de remplacer le joueur. Il s'agit de l'ancien attaquant sénégalais, Mohamed Waliou Ndoye, qui est sur le point de claquer la porte du club tunisien où il a évolué ces deux dernières saisons.

Il est attendu la semaine prochaine à Béjaïa Une source proche du joueur nous a confirmé que les négociations entre le joueur et le club de Béjaïa

semblent bien parties pour conclure un accord. Ndoye est effectivement sur le point de faire son come- back au club d'Yemma Gouraya. La même source nous a également confié que le joueur posera la semaine prochaine ses valises à Béjaïa pour essayer de conclure et d'officialiser son retour chez les Crabes.

Le volet financier, seul problème D'après les informations en notre possession, les pourparlers entrepris dernièrement avec l'attaquant Mohamed Waliou Ndoye semblent s'être bien déroulés et que les grandes lignes du contrat de Ndoye ont été

tracés et acceptés par les deux camps. Reste seulement un petit différend salarial qui bloque toujours, le salaire qu'exige le joueur semble être plus élevé que celui proposé par le club béjaoui. Cela dit, ce point ne devrait pas poser beaucoup de problèmes. On apprend que le joueur, de son côté, est prêt à faire quelques efforts question salaire. Ainsi donc, il y a de fortes chances de voir N'doy retrouver Béjaïa la saison prochaine et de porter à nouveau le maillot mobiste.

Renforcer l'attaque reste la priorité

Le renforcement du compartiment offensif devient désormais une des priorités de la direction mobiste. En effet, après la libération de trois éléments de ce compartiment, à savoir Hichem Cherif, Fethi Noubli et Abdelhhalim Nezouani, pour les responsables du MOB doivent procéder au renforcement de l'attaque mobiste, en attirant au minimum deux à trois attaquants de métier pour permettre au nouveau coach, Alain Michel, d'effectuer sa mission dans les meilleures conditions possibles.

Vers le maintien de Meziane

Dans un autre registre, on apprend que le gardien de but, Ilyas Meziane, qui a débarqué au club phare de la Soummam durant le dernier mercato hivernal, serait sur le point d'être main- tenu bien que le nom du keeper figurait bel et bien sur la liste des joueurs à libé- rer. Selon nos information, le maintien du portier reste lié au fait que Meziane, qui est sous contrat avec le MOB jus- qu'en juillet 2019, aurait refusé de rési- lier son bail et les responsables mobiste n'ont pas eu d'autre choix que de main- tenir le gardien de but.

Les dirigeants veulent en finir avec les libérés

Le moins que l'on puisse dire est que la direction béjaouie, qui reste une des plus active cette intersaison en matière de recrutement, avec notamment l'arrivé de 10 nouvelles recrues, compte à présent régler les problèmes des joueur en fin de contrat et également celui des joueur à libérer pour avoir une idée plus claire sur l'effectif actuel du club avant de continuer le recrutement. Ainsi, après la résiliation des contrats des deux attaquant Hichem Cherif et Fethi Noubli, en plus du défenseur Maâmer youcef, les responsables du club phare de la Soummam comptent d'ici la fin de la semaine en finir avec la question des joueurs à libérer en interpelant tous les éléments dont le nom figure sur leur liste des joueurs à libérer et effectuer la résiliations de leurs contrats.

Cas Nezouani Apres la résiliation du bail de Fethi Noubli et de Maâmer Youcef avant- hier, on apprend que l'attaquant Abdelhalim Nezouani sera la prochaine cible des responsables béjaouis. Il est prévu que la direction du club rencontre Nezouani aujourd'hui pour procéder à la résiliation du contrat du joueur et libérer officiellement l'attaquant. B. B.

du joueur et libérer officiellement l'attaquant. B. B. Les espoirs oubliés L'un des points noirs des

Les espoirs oubliés

L'un des points noirs des nouveaux responsables béjaoui reste, en effet, les jeunes joueur espoirs du club qui n'ont pas été interpellés pour passer pro et signer leurs engagements. La saison dernière, cinq éléments réservistes ont été promus en équipe pro, à l'image d'Oussama Aggar et Slimane Benamara. Occupés à régler les problèmes des nouvelles recrues, les responsables béjaouis n'ont pas procé- dé à l'interpellation des jeunes, ce qui a fait qu'un grand nombre de jeunes réservistes reste pisté par beaucoup de clubs qui essayent d'attirer ces élé- ments à s'engager chez eux.

L'ESS chipe Guendouz

Le premier joueur réserviste du MOB à s'envoler vers un autre club est le défenseur Yacine Guendouz, qui

a officialisé avant-hier son engagement avec le club des Hauts-Plateaux. Le joueur de 20 ans, l'un des meilleurs éléments de l'équipe réserve du club

béjaoui, a été conquis par l'offre de l'Aigle de Sétif et

a paraphé officiellement son contrat avec l'ES Sétif.

Les responsables comptent rattraper le coup

La direction mobiste prise de vitesse dans l'affaire du jeune réserviste Guendouz qui s'est envolé avant- hier à Sétif, compte rattraper le coup en interpellant cette semaine l'ensemble des jeunes éléments pro- metteurs en leur offrant l'opportunité de passer pro chez les Crabes. On apprend que quatre à cinq jeunes joueurs seront prochainement interpellés pour signer leurs contrats et faire partie officielle- ment de l'effectif du club phare de la Soummam. B. B.

www.competition.dz

Jeudi 21 juin 2018

USMA

9

www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 USMA 9 L'AG DE LA SSPA/USMA A EU LIEU HIER Les

L'AG DE LA SSPA/USMA A EU LIEU HIER

Les bilans moral et financier adoptés

C'est hier matin que l'as- semblée générale de la SSPA/USMA a eu lieu au stade Omar Hamadi de Bologhine. En présence de tous les actionnaires de la société usmiste, à leur tête le président du conseil d'administration Ali Haddad, l'AG s'est déroulée dans de très bonnes conditions et les bilans moral et finan- cier de la saison écoulée 2017/2018 ont été adoptés.

IL A ÉTÉ INSTALLÉ DANS SES FONCTIONS

Ghimouz réunit les entraîneurs de toutes les catégories

Le directeur général de l'USMA a recruté Driss Ghimouz pour le poste de directeur technique sportif du club algérois. Il a été installé officiellement dans ses fonctions. Il a réuni hier les staffs techniques de toutes les catégories de l'USMA où il a évoqué avec eux plusieurs sujets, en ce qui concerne notamment la saison prochaine.

Hier, test VMA au menu

Lors de la séance d'entraî- nement d'hier matin, le staff technique de l'USMA a programmé une séance VMA. Le but de cette séan- ce, c'est d'évaluer la condi- tion physique de chaque joueur et celui qui accuse un manque sur l'aspect physique, il sera soumis à un travail spécifique. Quant à la séance de l'après-midi, elle a été consacrée au volet technico-tactique. Il est à noter qu'aujourd'hui, et comme ce fut le cas hier, les coéquipiers de Meftah effectueront deux séances d'entraînement par jour.

Benyahia et Bouderbal devaient intégrer le groupe

Autorisé à prolonger son repos en France afin de res- ter au chevet de sa mère malade, c'est hier, comme il fallait s'y attendre, que Mohamed Benyahia a rega- gné le pays. Le défenseur usmiste devait intégrer le groupe à l'occasion de la séance d'entraînement d'hier après-midi. Idem pour l'attaquant Rafik Bouderbal. Ce dernier a été également autorisé à faire l'impasse sur les séances d'entraînement de dimanche, lundi et mardi afin de régler ses affaires personnelles en France. Désormais, il ne reste que le retour des internatio- naux, en l'occurrence Farouk Chafaï, Mokhtar Benmoussa et Mohamed Benkhemassa, pour que le groupe affiche complet. Les trois joueurs en question reprendront le chemin des entraînements samedi, à l'occasion de l'entame du stage d'intersaison qui aura lieu à Gammarth en Tunisie. A. S.

SERRAR «Une surprise ? Oui, c'est possible» Le directeur général de l'USMA Abdelhakim Serrar pourrait
SERRAR
«Une surprise ?
Oui, c'est possible»
Le directeur général de l'USMA Abdelhakim
Serrar pourrait recruter un autre joueur dans
le cas où le niveau de ce dernier serait supérieur
à ceux que renferme l'actuel effectif.

PAR ANIS S.

Charlton Mashumba a offi- cialisé son arrivée à l'USMA dans la soirée d'avant-hier en paraphant un contrat de trois saisons. L'attaquant zimbabwéen, qui a évolué la saison écoulée en deuxième division du championnat sud-africain avec Highlands Park FC, devrait être la dernière recrue du club algérois lors de ce mercato estival puisque l'actuel effectif renferme 27 joueurs. Contacté par nos soins, le directeur général Abdelhakim Serrar affirme que l'opération recrutement devrait être clôturée puisqu'il a bien renforcé l'équipe cet été et selon les besoins.

L'actuel effectif semble être bien étof- fé pour jouer sur tous les fronts lors du prochain exercice. "Mashumba devrait être la dernière recrue de l'USMA lors de ce mercato estival. L'actuel effectif renferme 27 joueurs et des doublures dans chaque poste. Je crois qu'on s'est bien renforcé et j'avoue que le recrutement a été bien étudié et selon les besoins. Mais l'éventualité de voir une surprise n'est pas à écarter. Autrement dit, dans le cas où je trouve une perle africaine ou franco-algérienne je n'hésiterai pas à l'engager. C'est juste une éventualité, surtout quand on sait que je ne vais pas recruter un joueur local puisque les meilleurs

sont sous contrat avec leurs diffé- rents clubs pensionnaires", dira le DG usmiste.

Mashumba pourra-t-il être le digne successeur de Darfalou ? Connu pour être un très bon connaisseur au football, Abdelhakim Serrar a été convaincu par les quali- tés de Charlton Mashumba et n'a pas donc hésité à l'engager à l'USMA. Mais le recrutement de cet avant- centre zimbabwéen n'a pas fait l'una- nimité au sein de l'entourage usmis- te pour la simple raison qu'il est venu d'un modeste championnat, la deuxième division sud-africaine en

l'occurrence, surtout quand on sait que la pelouse synthétique et sa communication avec ses coéquipiers (il parle anglais) pourraient consti- tuer un véritable handicap pour lui dans sa nouvelle expérience avec la formation usmiste. Pourra-t-il être le digne successeur de Darfalou ? C'est donc cette question que se posent les inconditionnels algérois. Dans tous les cas, on pourra s'arrêter de près sur le niveau du joueur en question lors des matchs amicaux où il aura l'occasion de prouver qu'il est capable de devenir le nouveau buteur de l'équipe et faire oublier ainsi tous les supporters Darfalou. A. S.

Hamra : «Content de revenir»

«La concurrence ne me fait pas peur»

Après que le contrat de Rayane Haies ait été officiellement résilié, le directeur général Abdelhakim Serrar a décidé de garder Abderrahim Hamra. De retour de prêt après une saison passée au DRB Tadjenanet, le jeune défenseur fera bel et bien partie de l'effectif qui représentera l'USMA lors du prochain exercice. Contacté par nos soins, le joueur formé à l'ASMO se dit content de revenir à l'USMA et semble déterminé à s'imposer comme titulaire, en dépit de la rude concurrence qui existe dans son poste en présence de Mokhtar Benmoussa et Redouane Cherifi.

Dans quelles conditions se déroule votre préparation ?

Comme vous le savez, on a repris le chemin des entraînements dimanche dernier et, pour le moment, la préparation se déroule à merveille. Le staff technique du club a augmenté la charge de tra- vail et on est en train de cravacher dur afin qu'on soit prêts avant la reprise de la compétition officielle. Une ambiance conviviale règne au sein du groupe, de bon augure.

Appréhendez-vous la rude concurrence qui existe dans votre poste ?

Non, jamais. Je connais bien mes quali- tés et avec le sérieux et le travail, je finirai par m'imposer. A l'USMA, la concurrence a toujours existé et je crois qu'elle aura des retombées posi- tives sur le rendement des joueurs car chacun d'entre eux va multiplier les efforts pour pré- tendre à une place de titulaire. Je crois que la saison que j'ai passée au DRB Tadjenanet m'a servi beaucoup énor- mément. J'ai mûri et j'ai gagné de l'expé- rience, tout en ma faveur pour réaliser une belle saison avec l'USMA.

Votre polyvalence servira beaucoup à l'équipe, n'est-ce pas ?

Mon poste de prédi- lection, c'est le milieu de terrain. Mais ces dernières saisons, je joue comme latéral gauche. Dans tous les cas, je peux évoluer dans ces deux postes le plus normalement du monde et je suis prêt à jouer là où mon entraîneur me lez demandera. Le plus important pour moi, c'est d'apporter le plus.

Je peux

jouer

comme

latéral

gauche ou

milieu de

Quel est votre sentiment de revenir à l'USMA ?

C'est sûr que je suis content. L'USMA est un grand club que n'impor- te quel joueur ambitieux rêve d'endosser son maillot. J'espère être au niveau des attentes et apporter le plus escompté.

terrain ”
terrain

Entrons maintenant dans le vif du sujet, la direction du club a décidé de vous garder parmi l'effectif de l'USMA, le confirmez-vous ?

Oui, je le confirme. J'ai eu une discussion avec le directeur géné- ral du club Abdelhakim Serrar qui m'a fait savoir que je ferai partie de l'ef- fectif qui représentera le club lors du prochain exer- cice. Je signerai ma nou- velle licence dans les pro- chains jours.

A. S.

Benguit

maintient

toujours le

suspense

Bien que la direc- tion de l'USMA ait trouvé un accord avec son homo- logue du Paradou AC pour prolonger le prêt de Raouf Benguit pour une autre nouvelle sai- son, le joueur n'a, jusqu'au moment où nous mettons sous presse, pas- ser à l'action et signer sa nouvelle licence avec le club algérois. Après avoir pris part aux séances d'entraînement de dimanche et lundi, le milieu de ter- rain international ne s'est pas entraîné hier et avant-hier et est injoignable au téléphone. Une source proche du dossier nous a révélé qu'il serait revenu en France pour poursuivre les négociations avec le club de la Ligue 1 française qui le convoite. Rappelons que les négociations entre Serrar et Benguit n'ont pas abouti en ce qui concerne l'aspect financier. Le joueur a exigé une mensualité de 200 millions pour rester à l'USMA. A. S.

www.competition.dz

Jeudi 21 juin 2018

10

NAHD

www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 10 NAHD La direction sur le point de finaliser avec deux

La direction sur le point de finaliser avec deux gros sponsors

Alors que le NAHD fait partie des rares clubs qui fonctionnent exclusivement de l'apport financier de ses propres dirigeants, entre autres le président Ould Zmirli, qui subvient aux besoins de son équipe de ses propres moyens, la situation pourrait bien changer la saison prochaine.

PAR MOHAMED ADRAR

Nous avons appris d'une source offi- cielle que la direction du club serait sur le point de conclure deux juteux contrats de sponsoring avec deux grosses entreprises, qui devraient s'engager très prochaine- ment avec le Nasria comme deux nou- veaux sponsors du club. Il faut dire que la belle saison réalisé par le NAHD, et la pro- chaine participation du club à une compé- tition africaine, fait que le club a attiré de nouveau les sponsors, qui veulent bien exposer leur image, à travers le NAHD, au niveau national, mais également sur le continent africain.

soit trouvé. Les discussions entre les deux parties seraient d'ailleurs à un stade très avancé, l'annonce de cette transaction pourrait bien être annoncée avant le début de la saison, le temps de conclure les der- niers détails de ce juteux contrat de spon- soring.

Le second serait un opérateur de téléphonie mobile En plus de la firme coréenne KIA, il sem- blerait bien que l'on se dirige vers le retour de l'opérateur de téléphonie mobile public, en l'occurrence Mobilis. Sponsor majeur du Nasria lors de la saison 2015/2016, Mobilis serait sur le point de signer son retour au NAHD, et ce, après la qualification des Husseindéens à la coupe de la CAF la saison prochaine. Soucieux de bien véhiculer l'image de l'Algérie à travers le continent noir, Mobilis aurait émis le vœu de se réengager avec le NAHD, après que le club Nahdiste n'ait préféré Ooredoo lors de la saison 2016/2017, avant de voir les sponsors fuir le maillot nahdiste la saison dernière, où

sponsors fuir le maillot nahdiste la saison dernière, où Alors qu'une présélection de joueurs évoluant au

Alors qu'une présélection de joueurs évoluant au club a été déjà faite

Les places seront très chères

Comme évoqué par nos soins dans notre édition d'hier, le directeur technique sportif du Nasria Toufik Korichi a pris le soin de superviser toutes les catégo- ries confondues, en dressant comme il nous l'avait lui-même affirmé des fiches de performances pour chaque joueur évoluant au club. A l'issue de ces éva- luations, le DTS a établi la liste des joueurs retenus pour le prochain exercice, et ceux qui auront à trou- ver un autre club pour tenter de monnayer leur talent. Et en dépit du fait que le premier responsable des jeunes catégories du Nasria ait bien fait une pre- mière sélection de joueurs qui seront retenus, il n'en demeure pas moins qu'il a également prévu des tests de sélection qui auront officiellement lieu à partir de mardi.

Seuls les meilleurs seront gardés

Et si le DTS du Nasria a pris la décision de mettre en place des tests de sélection, c'est uniquement dans le but de tenter de piocher quelques perles rares. Le premier responsable des jeunes catégories du NAHD ne fera d'ailleurs de cadeau à personne, y compris à ceux qui ont été retenus dans les présélections de la saison dernière. Ainsi, même les éléments qui ont été retenus parmi l'effectif de la saison dernière risquent aussi de sauter, si des éléments meilleurs qu'eux seront retenus dans les tests de sélection. C'est dire que seuls les meilleurs joueurs seront retenus à l'issue de ces tests de sélection, sans sentiment ni état d'âme.

M.A

Chekhrit rejoint Addadi à l'Olympique de Médéa

Le premier serait le constructeur automobile KIA De source généralement bien informée, nous avons appris que le premier sponsor qui serait sur le point de s'engager avec le NAHD n'est autre que le constructeur automobile KIA. Les négociations avec la firme coréenne remonterait d'ailleurs à la saison dernière, sans qu'aucun accord ne

ce fut le seul Ould Zmirli qui déboursait de sa poche afin de subvenir aux besoins de son équipe. On ignore pour le moment le montant du contrat liant les deux par- ties, mais une chose est bien certaine, Mobilis ne manquera pas de mettre en place une cérémonie spéciale pour annon- cer cette nouvelle collaboration, dès qu'el- le sera officialisée. M. A.

 
Un autre ex-joueur du Nasria, en l'occurrence, Chekhrit Mohamed- Amine, a lui aussi trouvé club

Un autre ex-joueur du Nasria, en l'occurrence, Chekhrit Mohamed- Amine, a lui aussi trouvé club preneur. En effet, l'enfant de Khenchela s'est engagé hier en toute fin de journée avec le club de l'Olympique de Médéa, rejoignant ainsi son ex- coéquipier au NAHD, en l'occurrence, Toufik Addadi. C'est d'ailleurs Amine Megatli, le manager de l'OM, qui a insisté auprès du manager du joueur durant bien des jours, afin qu'il puisse rejoindre le club du Titteri, lui qui avait particulièrement brillé face à l'OM la saison dernière, en inscrivant un but à l'aller comme au retour. M. A.

Il veut que le stage se déroule dans de bonnes conditions

Dziri craint la qualité des terrains en Tunisie

Alors que le Nasria sera en stage du côté de Gammarth du 15 au 30 juillet prochain, le coach Billel Dziri a d'ores et déjà établi son programme de préparation, et ce, en concertation avec son staff technique. Un programme qui verra les joueurs nah- distes soumis à une charge plutôt impor- tante de début de stage, avant qu'elle ne soit baissée progressivement au fil des jours, pour laisser place aux matchs amicaux de pré-saison. Soucieux de réussir une bonne préparation en Tunisie, le coach Billel Dziri craindrait fortement la qualité des terrains sur place, lui qui n'avait déjà pas vraiment apprécié les terrains d'entraînement qui avaient accueilli les séances du NAHD la saison dernière. Que ce soit donc le stade d'El-Marsa doté d'une pelouse en synthé- tique, ou bien le stade Moundji Ben Brahim, dont le terrain serait dans un piteux état, le

coach nahdiste ne voudrait pas revivre le scénario de l'été 2017. Il semblerait d'ailleurs que même le terrain annexe du stade d'El-Menzah qui accueillait parfois les Nahdistes la saison dernière se trouverait lui aussi dans un mauvais état.

Abdeslam supervisera les éventuels terrains d'entraînement Et afin d'éviter le scénario de la saison der- nière, qui avait vu les Nahdistes travailler sur des terrains de très mauvaise qualité, la direction du Nasria aurait chargé le mana- ger général du club, en l'occurrence Cherif Abdeslam de se rendre deux ou trois jours avant l'arrivée du groupe en Tunisie, et ce, afin de superviser les terrains, et voir de plus près les éventuels stades qui pourront accueillir les entraînements du Nasria. Il

semblerait d'ailleurs que le NAHD souhaite bénéficier des terrains d'entraînement de la Fédération tunisienne de football. Une chose est certaine, Abdeslam ne devra pas chômer une fois en Tunisie, lui qui va devoir tout régler en l'espace de 72 heures au maximum, afin que l'équipe puisse tra- vailler dans de bonnes conditions, comme le souhaite si bien le coach Billel Dziri. M. A.

Abdelghani Bouzidi s'engage pour trois ans avec l'ASAM

Alors qu'il a officielle- ment quitté le navire nah- diste il y a de cela quelques jours, le jeune latéral droit Abdelghani Bouzidi a fini par trouver un point de chute. L'enfant de Zeralda s'est engagé officiellement avec le club de l'AS Aïn M'lila pour une durée de trois saisons, et ce, après que le nouveau coach de l'ASAM, en l'oc- currence, Lakhdar Adjali, ait insisté auprès des diri- geants d'Aïn M'lila afin de le recruter. Les contacts entre les deux parties ne remontent d'ailleurs qu'à deux jours, mais les choses se sont vite accélérées pour voir le jeune Bouzidi s'en- gager avec l'ASAM pour trois saisons.

Soltani

tout proche du NAHD

A la recherche d'un attaquant de couloir qui viendrait renforcer le secteur offensif du Nasria, les dirigeants nahdistes auraient jeté leur dévolu sur l'attaquant de l'ASO Chlef, en l'occurrence, Soltani Kamel, lequel serait très proche de signer au Nasria. Les discussions

avec le joueur

seraient à un stade très avancé, mais aucun engage-

ment n'a été signé jusqu'à hier soir, contrairement à ce qui a été

 

avancé par certaines sources. Il semblerait toutefois que l'enfant de

 

L’opération sera conduite par le comité de supporters

 

près de signer au Nasria, ça ne serait qu'une question

Vers la mise en place

d'abonnements pour les supporters

Alors que la saison 2017/2018 vient de s'achever, la direction du club nahdiste songe sérieusement à mettre de l'ordre au sein de la maison. Soucieuse d'organiser un peu plus les supporters du club et s'assurer d'un soutien encore plus massif que celui de la saison dernière, les dirigeants du Nasria songent à mettre en place un système d'abonnement pour les supporters, qui pourront dès lors payer une certaine somme d'argent, qui leur permettra d'assurer leur place au stade au niveau de la tribune d'honneur, voire ailleurs, et ce, pour toute la saison. Cette opération sera confiée selon nos sources au comité de supporters qui aura à gérer la vente des abonnements. Cette opération est encore à l'étu- de, mais elle pourrait bientôt voir le jour, avant le début de saison certainement.

Tiaret soit tout de temps.

Le premier lot d'équipements bientôt livré

Alors que la séance de reprise des entraînements aura officielle- ment lieu mardi prochain, la direction du club nahdiste est en train d'accomplir les dernières retouches, afin que cette séance de reprise puisse se dérouler dans de bonnes conditions. Soucieuse de mettre les joueurs nahdistes dans les meilleures dispositions, la direction du Nasria recevra dans les prochains jours un premier lot d'équipe- ments qui seront remis aux joueurs lors de cette séance de reprise. Ce sont d'ailleurs des kits de la marque UHLSPORT qui serviront

dans la première partie de préparation, en attendant que la direction

du club puisse

signer un contrat avec un équipementier qui aura à

vêtir les Nahdistes pour l'intégralité de la saison à venir.

 

M. A.

www.competition.dz

Jeudi 21 juin 2018

CRB

11

www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 CRB 11 Zenasni : «Je ne peux plus rester dans ces

Zenasni :

«Je ne peux plus rester dans ces conditions»

Hier, c'était au tour de l'arrière latéral H'mida Zenasni de déposer son dossier à la CRL. Il réclame 7 mois de salaire et déplorent notamment le silence des dirigeants du CRB. "Ce n'est pas seulement à cause de l'argent que j'ai eu recours à la CRL, c'est aussi à cause du silence des dirigeants", a déclaré le joueur. Et d'ajouter : "A l'heure où je vous parle, personne ne m'a appelé pour dire qu'on va arranger les choses ou faire quoi que ce soit. Et pour part, il est inadmissible de rester alors qu'on me doit de l'argent alors qu'on fait des avances sur salaires aux nouvelles recrues. Personne ne peut supporter cette situation."

«Je n'ai pas encore choisi ma prochaine destination» Pour ce qui est de son futur club, Zenasni a déclaré : "Je n'ai pas encore choisi ma prochaine destination. J'ai plusieurs offres, mais je n'ai fait de promesse à personne. Je veux d'abord bien réfléchir avant de décider quoi que ce soit."

Plus que 7 joueurs au sein de l'effectif Avec le départ quasiment consommé de Zenasni, l'effectif de l'équipe fanion du CRB s'amoindrit de plus en plus. A présent il ne reste plus que 7 joueurs et il s'agit de Khoudi, Tariket, Bourenane, Sidibé, Bechou et Betouche. S. B.

Abdellah Chebira file vers l'USMAn

Parmi les désormais anciens joueurs ayant paraphé un nou- veau contrat avec un nouveau club, il y a l'arrière latéral gauche Abdellah Chebira. Il vient de s'en- gager pour deux saisons en faveur de l'USM Annaba. Le joueur vient ainsi de mettre fin à six saisons d'aventure avec le CRB.

RÉUNION

DIRIGEANTS-AÏT-DJOUDI HIER SOIR

Le travail reprend enfin au CRB. Après que les dirigeants et l'entraîneur aient pris un congé d'une semaine, ils se sont remis aux choses sérieuses depuis hier soir.

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

A leur retour à Alger, diri- geants du CRB et entraîneur se sont rendu compte qu'ils devront tout recommencer de zéro en matière de recrutement. Tous les joueurs qu'ils ont visés avant la fête de l'Aïd El-Fitr ont choisit d'autres clubs, tels Benayad, Nadji, Amachi (DRBT), Kheiri (WAT), Berchiche (qui se dirigerait vers l'USMH) ainsi que plusieurs autres joueurs qui ne semblent pas chauds de por- ter le maillot du CRB la saison pro- chaine. Hadj Mohamed, Ahmed Djaffar et Aït- Djoudi se sont donc réunis hier soir pour discuter du recrutement ainsi que de ce qui devrait se faire pour bien gérer cette période critique que traverse le Chabab, surtout après que plu- sieurs joueurs cadres aient plié bagage. Le moins qu'on puisse dire

est que les dirigeants accusent un retard monstre pour réorganiser le club.

Aït-Djoudi : «Je suis toujours en poste» Contacté par nos soins hier, Azzeddine Aït-Djoudi affirme qu'il sera bel et bien l'entraîneur du CRB en prévision de la saison. "Bien sûr que c'est moi l'entraîneur en chef du CRB et je suis toujours en poste", affirme le coach avant de poursuivre : "Maintenant, il nous reste beaucoup de travail à faire pour mettre en place une équipe compétitive. On a du pain sur la planche, mais on peut se rattraper." A propos de son éventuel départ du Chabab et des quelques désac- cords qui marquent ses débuts au club, Aït-Djoudi n'a voulu faire aucun commentaire. Notons que parmi les sujets qui ont été abordés

Notons que parmi les sujets qui ont été abordés lors de la réunion d'hier, il y

lors de la réunion d'hier, il y a la date de la reprise des entraîne- ments ainsi que le stage de pré-sai- son.

Tout est à refaire au niveau de l'effectif Après le départ de Heriet, les joueurs que renferme désormais l'effectif de l'équipe fanion du CRB se comptent sur les doigts d'une seule main. Pour ce qui est du gar- dien de but, il n'y en a aucun. Au niveau de la défense, il ne reste que Zenasni et Khoudi. Au milieu de terrain il n'y a plus que Tariket, Selmi, Sidibé, Bourenane, Bechou et Betouche. Au niveau de l'at- taque, il ne reste personne. Ainsi donc, tout est à refaire au niveau

de l'effectif d'autant plus que parmi ces joueurs qui restent certains son- gent à recourir à la CRL. Après Heriet, Zenasni vient de passer à l'acte et le prochain pourrait être le milieu de terrain Hocine Selmi.

Calme déconcertant des dirigeants Face au travail titanesque qui les attend, les dirigeants du CRB font preuve d'un calme déconcertant. Et pourtant ils n'ont encore mis en place aucun plan spécifique pour faire face à cette situation. Le CRB est à bout de souffle. L'équipe fanion devient quasiment inexis- tante, et pour ce qui est des jeunes catégories, c'est encore pire.

S. B.

Heriet : «La situation du CRB est très inquiétante»

B. Heriet : «La situation du CRB est très inquiétante» Dans cet entretien, le milieu de

Dans cet entretien, le milieu de terrain Mohamed Heriet nous explique les raisons qui l'ont poussé à quitter le CRB. Il considère que s'il avait attendu encore plus les diri- geants du club il aurait mis sa carriè- re en danger.

Pourquoi ce départ subit du CRB ?

Parce que j'ai trop attendu les diri- geants du CRB au point où c'est moi qui cherchais après eux au courant de cette semaine. Il n'y avait person- ne avec qui communiquer. J'aurais aimé rester dans ce club où j'ai eu de très bons souvenirs, mais en même temps je devais également gérer ma carrière d'autant plus que le prési- dent de l'OM m'a ouvert les portes de

son club qui est une possibilité pour moi de progresser davantage. En les attendant pendant tout ce temps-là j'ai mis ma carrière en danger.

Pourquoi ?

Je dis cela parce que je connais bien ce club et après les avoir attendus pendant tout ce temps-là ils auraient pu prendre une décision qui ne m'au- rait pas été favorable. Moi, j'ai une carrière à gérer d'autant plus que j'ai perdu des offres formidables pendant cet été à l'instar de celles de la JSK, de la JSS et du MOB, tout cela à cause du respect que je porte au CRB et de la parole que j'ai donnée à ses diri- geants. Heureusement que j'ai pu avoir ce choix de l'OM qui va me per-

mettre d'accéder à une étape supé- rieure dans ma carrière de footbal- leur.

N'y avait-il pas d'espoir ?

Pour dire qu'il n'y avait plus d'es- poir cela serait exagéré, mais la situa- tion du CRB est très inquiétante. Les clubs ambitieux ont actuellement tout finalisé en matière de programme d'été et de recrutement, mais au CRB rien n'est encore fait ! Ce n'est pas normal. Que les supporters du CRB m'excusent d'avoir quitté le club aussi subitement. La décision ne dépendait pas uniquement de moi. Le climat interne du club ne me per- mettait pas d'attendre plus que ça. S. B.

PAC

Un entraîneur portugais pressenti

PAR KAMEL HASSANI

Les dirigeants du PAC sont sur la piste d'un coach portugais pour éventuellement diriger la formation paciste cette saison. Selon une information crédible, cet entraîneur est encore lié à son club mais le président du PAC, Hacène Zetchi, aurait arraché l'accord de l'entraîneur portugais pour

venir travailler en Algérie. En principe cette semaine on saura l'identité de cet entraîneur qui viendrait remplacer l'espagnol José Maria Noguès dont le contrat n'a pas été renouvelé après deux saisons passées au Paradou. Par ailleurs l'équipe devrait entamer sa préparation à partir du 25 juin au centre sportif de Tessala El Merdja. Au chapitre des

recrues le PAC compte miser sur les jeunes issues de son académie pour les promouvoir en équipe première. Concernant les départs 3 joueurs ont quitté le club jusque-là on peut citer Benkhelifa (JSK), Arous (MCA), Chahrour (CSC) en attendant l'officialisation du transfert d'El Moueden à la JSK dans les prochaines heures. K. H.

Compétition / PUB ANEP 818 611 du 21/06/2018
Compétition / PUB
ANEP 818 611 du 21/06/2018

www.competition.dz

Jeudi 21 juin 2018

12

MCO

www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 12 MCO  Le satisfecit des supporters PAR M. STITOU En

Le satisfecit des supporters

PAR M. STITOU

En engageant pas moins d'une dizaine de nouveaux joueurs, le club phare de l'Ouest perpétue une tradition née depuis l'intronisa- tion de Baba à la tête du club. Pendant ses quatre ans de règne, le président du MCO s'est fait la réputation de reconstruire à chaque été une nouvelle équipe. Cette fois, contrairement aux précédentes intersaisons, le recrutement fait l'unanimité auprès des sup- porters qui sont satisfaits par leur homme de confiance, qui a, semble t-il, retenu les leçons du passé en engageant des éléments habitués à truster les titres dans leurs anciens clubs, lesquels viennent justement au MCO pour l'aider à renouer avec ses vielles traditions, celles d'un club qui ne jouait que les titres.

Le coup de main de Feham Pour ne pas se tromper sur le choix, Baba, avant de contacter tout joueur, prendt tou- jours la précaution de solliciter l'avis de Badou Zaki ; le nouvel entraîneur l'avait d'ailleurs exigé. Lors de son premier déplace- ment à Oran au début du mois sacré de Ramadhan, il a souligné qu'il piloterait même de loin l'opération recrutement. Ayant émis des réserves sur le recrutement de Mohamed

Ziri Hammar en route vers le MCO

Mardi soir, Ziri Hammar qui s'est excusé de ne pas faire le voyage à Oran où l'at- tendait le président du MCO pour évoquer concrètement sa venue au club, tandis que les deux hommes s'étaient donné rendez vous à Alger hier, en fin de comp- te, Baba est resté à Oran pour régler les affaires urgentes, néanmoins hier en fin d'après-midi, Hammar Ziri a appelé une personne proche de Baba, pour l'informer qu'il serait en route vers Oran, ainsi dans la soirée d'hier, il devait rencontrer le président du MCO. A signaler que si les deux parties parviendront à trouver un accord, Hammar Ziri signera un contrat de deux ans, puisqu'il a obtenu sa libéra- tion de l'USMA, assure notre source.

Hadjaoui pour entraîner les gardiens

Outre Abdeslem Benabdellah, qui est pressenti pour le poste d'entraîneur des gardiens, on vient d'apprendre que Baba pourrait engager Samir Hadjaoui l'ancien portier du WAT, on croit même savoir qu'un proche du président aurait déjà pris langue avec Hadjaoui et que celui-ci serait d'accord pour rejoindre le staff technique du MCO.

Tlemçani proposé

A la recherche d'un ancien joueur pour

occuper le poste de manager, on a appris que l'ancien international Abdelkader Tlemçani a été proposé au président, tou- tefois on ignore la suite qu'il va donner à cette proposition.

Camara a eu son visa

Le capitaine de la sélection guinéenne, qui joue, rappelons-le, en défense centra- le, a retiré en début de semaine son visa d'entrée en Algérie. Selon nos informa- tions, ce défenseur recommandé par Badou Zaki débarquera durant le weekend à Oran.

On a évoqué la piste Hajhouj

L'attaquant marocain, qui a été libéré par l'USMA, figure, d'après les rumeurs, dans les tablettes du club oranais. Un intérêt (si évidement la rumeur est fondée) qui paraît surprenant, sachant que lors du point de presse qu'il a animé pendant le ramadhan à Oran, le nouvel entraîneur

Badou Zaki a rejeté l'idée de recruter des joueurs marocains en arguant que ces derniers sont plus habitués à évoluer sur

le gazon naturel et éprouvent des diffi- cultés à jouer sur du synthétique.

éprouvent des diffi- cultés à jouer sur du synthétique. Kaneche (JSMS), le coach marocain a fini

Kaneche (JSMS), le coach marocain a fini par dissuader Baba de le garder dans l'effectif. Toutefois, finalement c'est le joueur qui demandera à se libérer du contrat qu'il signa juste quelques jours auparavant. Cependant

une fois le feu vert donné par Badou Zaki afin de convaincre les joueurs qu'il convoitait, Baba bénéficiait de l'aide non négligeable de Feham Bouazza, revenu au club dix ans après l'avoir quitté. Le petit meneur de jeu avait lui

aussi, avant de s'engager avec le MCO, exigé des renforts de choix ; mais lorsqu'un joueur contacté par Baba tergiverse pour rendre sa réponse, Feham Bouazza l'appelle pour le convaincre du projet du club. Une mission que Feham a bien réussie puisque la plupart des recrues qu'il contacta ont fini par accepter de signer au MCO.

Tel était le vœu de Zaki Acculé par le mouvement de contestation de groupes de supporters à la fin de la saison passée, Baba savait qu'il est attendu au tour- nant par ses détracteurs s'il échouait dans le recrutement. La pression risque de s'accentuer ; néanmoins si le président tenait à honorer son engagement de monter une équipe com- pétitive, il a surtout exaucé le vœu de Badou Zaki, qui, avant de parapher son contrat, avait fermement exigé de recruter deux joueurs valables pour chaque poste. "Je ne veux pas de remplaçants qui chauffent seulement le banc." Telle était l'une des principales condi- tions du néo-coach. Il suffit de jeter un coup d'œil sur la liste des joueurs recrutés pour se rendre compte que Baba n'aura fait qu'exau- cer le vœu de son entraîneur puisque prati- quement tous les postes ont étés doublés. M. S.

BOUCHAR

Le challenge MCO est intéressant”

Après l'échec des négociations avec des clubs marocains et tout récemment la JSS, le rugueux défenseur du CRB a choisi le MCO. Dans cet entretien, il révèle que le fait de travailler avec Badou Zaki a énormément pesé dans sa décision d'opter pour le club phare de l'Ouest.

Quel est votre sentiment en signant au MCO ?

Franchement, je suis content de ce choix, car je rejoins un grand club qui aspire de surcroît à des challenges vraiment intéressants. Etant un joueur qui privilégie l'aspect sportif d'abord, pour moi, signer au MCO, c'est plus qu'un choix logique.

L'aspect sportif est-il le seul facteur qui vous a poussé à opter pour ce club ?

Disons que le recrutement fait par le club est quand même réus- si ; avec de nombreux joueurs de qualité dans l'effectif, il y a un grand espoir pour que le MCO accomplisse une saison réussie. Aussi, le fait que l'entraîneur se nomme Badou Zaki, quelqu'un de très compétent, m'a incité à accepter l'offre de Baba, même si j'avoue que Bouazza Feham m'a encouragé à signer au club ; connaissant son honnêteté, j'ai bien pris très au sérieux ses conseils.

Avant, il était question d'un transfert au Maroc, non ?

J'ai justement ces contacts qui ont retardé ma signature au MCO

(il était convoité par le Raja et le WAC). Mais une fois que les dis- cussions ont échoué, dans mon esprit, je ne devais signer qu'au MCO.

Pourtant, la JSS était aussi entrée en contact avec vous…

Effectivement, le président de la JSS m'a appelé au téléphone et m'a même fait une offre ; toute- fois, je ne lui ai pas donné mon accord. Vous savez quand on est libre, on peut négocier avec tous les clubs, mais à la fin on prend la décision qui convient le mieux. Au fait, je rejoins un club qui porte les mêmes couleurs (rires).

Comment prévoyez-vous la saison du MCO ?

Comme je l'ai dit, le recrute- ment a été bien étudié, l'apport de Zaki sera plus que bénéfique pour le club, car cet entraîneur connait bien son métier. En me frottant à lui, je vais certainement progresser davantage dans mon jeu. Et puis le MCO a un prési- dent qui fait beaucoup pour le club, il faut lui tirer chapeau pour tous les efforts qu'il fait, notam- ment sur le plan financier.

efforts qu'il fait, notam- ment sur le plan financier. Et un public qui ne rêve que

Et un public qui ne rêve que d'un titre…

Le public oranais est réputé pour sa ferveur envers son équi- pe, mais parler du titre dès main- tenant c'est un peu prématuré ; il ne faut mettre une pression sur l'équipe alors que la saison n'a pas commencé. Evidemment, on jouera pour une place honorable, mais après comme dirait l'autre, l'appétit vient en mangeant. Pour conclure, on fera le maximum pour être à la hauteur de la confiance des supporters et du président qui n'a pas lésiné sur les moyens pour mettre en place une équipe compétitive.

M. S.

Mansouri était chez lui

Selon des rumeurs, il se serait déplacé à Sidi Bel- Abbès pour négocier son transfert à l'USMBA. "J'étais surpris d'apprendre que je me suis déplacé à Sidi Bel- Abbès, alors que j'étais chez moi", dément formellement Zakaria Mansouri, qui, rap- pelons-le, a donné son accord à Baba de rester au MCO bien avant la fin du championnat. Une parole qu'il a tenue puisque ce mardi, il a rempilé pour une autre année (il est prêté jus- qu'au mois de juin 2019 par le PAC).

Bekadja ne sera pas dans le staff

Il y a quelques semaines, le président avait songé à ramener pour le poste de préparateur physique Djamel Bekadja pour compléter le staff technique. Finalement d'après nos informations,

Bekadja ne viendra pas suite

à un désaccord concernant

les conditions financières.

Kinane sera-t-il maintenu ?

A en croire des proches du

président, ce dernier n'a pas tranché encore quant à renouveler ou non sa confiance à l'entraîneur de l'équipe réserve Aïssa Kinane. Selon notre interlocuteur, Baba devrait trancher la question prochainement.

CONDOLÉANCES

Suite au décès ce mardi du père de notre confrère Benayda Abdelkader de la chaîne télévision Bahia-TV, nous présentons à ce dernier ainsi qu'à sa famille nos sin- cères condoléances.

www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 AUTOMOBILE 13  Page coordonnée par Brahim Aziez L' Audi

www.competition.dz

Jeudi 21 juin 2018

AUTOMOBILE

13

www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 AUTOMOBILE 13  Page coordonnée par Brahim Aziez L' Audi A1

Page coordonnée par Brahim Aziez

AUTOMOBILE 13  Page coordonnée par Brahim Aziez L' Audi A1 dans sa nouvelle tenue Audi,

L'Audi A1 dans sa nouvelle tenue

Audi, qui a réussi à trouver la bonne formule pour connaître le succès sur le créneau des citadines, entend poursuivre sa lancée avec une nouvelle mouture aux traits bien plus agressifs, mais disponible en cinq portes seulement.

La nouvelle citadine aux anneaux se démarque nette-

ment de sa devancière. Ses concepteurs ont, certainement, voulu la rendre plus masculine. Cela se traduit par une calandre encore plus large et

des optiques aiguisées à sou-

hait et une nouvelle signature lumineuse, de même que 3 petites ouvertures à l'extrémité

du capot, clin d'œil à la

mythique Quattro. Trois petites ouïes entre les phares, en guise d'hommage à la Quattro origi- nelle. Sans oublier un montant

arrière très épais, évoquant un aileron de requin. Même ses dimensions évoluent avec une longueur allongée de près de 6

cm pour atteindre 4,03 m et

une hauteur réduite d'1 cm (soit 1,41 m). Seule la largeur reste inchangée, à 1,74 m.

Assemblée à Barcelone, et plus précisément dans l'usine Seat de Martorell sur les mêmes chaînes où sont fabriquées les Seat Ibiza et Volkswagen Polo dont elle reprend la récente plate-forme MQB-A0, cette seconde génération de l'A1 revoit aussi ses soubassements. C'est, d'ailleurs, ce qui permet à son empattement de s'étirer de

près de 10 cm, ce qui annonce une habitabilité en hausse et un coffre qui passe à 335 dcm3. A l'intérieur, la planche de bord, inédite elle aussi, change com- plètement de style pour adop- ter une forme qui n'est ni com- plètement horizontale ni com- plètement rectiligne, mais tota- lement tournée vers le conduc- teur. Très originale, celle-ci

tournée vers le conduc- teur. Très originale, celle-ci reçoit désormais un écran tacti- le pouvant atteindre

reçoit désormais un écran tacti- le pouvant atteindre 10,1 pouces, comme sur les grandes Audi, tandis qu'une autre dalle vient remplacer les compteurs sur certaines versions. Une sorte de tableau de bord Virtual Cockpit. Les aérateurs deviennent, par ailleurs, rectan- gulaires, tandis que des touches de couleur peuvent s'inviter à bord. Les moyens de faire grimper la facture ne manque- ront donc pas. Côté motorisa- tions, Audi préfère attendre que le véhicule soit officielle- ment dévoilé à Barcelone pour donner des détails, mais on croit savoir que cette nouvelle A1 pourra compter sur des blocs essence de 95 ch, 116 ch et 150 ch, de même qu'une ver- sion suralimentée dont la puis- sance atteindra les 200 ch.

Le nouveau Suzuki Jymni se dévoile enfin !

Le mythique petit 4x4

cher à Suzuki se renouvelle. Aperçu l'année dernière déjà, à travers des fuites sur la toile, le voilà qui se découvre officielle- ment. Lancé en 1998, le Jimny de 4e génération, et actuelle- ment dans le catalogue, ne sem- blait pas vouloir prendre sa retraite. Mais le constructeur nippon a finalement décidé de passer à une mouture plus actualisée, sachant que la pre- mière génération du Jymni est apparue en 1970. Et qui dit actualisation ne veut pas forcé- ment évoquer un changement de cap puisque le Jymni conser- ve son esprit de véritable 4x4 de poche avec son châssis-échelle et son pont arrière rigide. Le Jimny 2018 garde, ainsi, ses soubassements "à l'ancienne".

Un choix beaucoup plus propi-

ce au franchissement qu'au confort et à l'efficacité routière.

Sa gamme de rapports courts et sa transmission intégrale qu'on peut enclencher manuellement confirment, d'ailleurs, que son terrain de prédilection n'est pas forcément le bitume. Pourtant, cette quatrième génération fait des efforts pour se moderniser, à l'image de l'intérieur où il reçoit un grand écran tactile haut perché sur la planche de bord et doté du dernier système multimédia maison. Les molettes, boutons, compteurs ou encore le volant se mettent également au goût du jour, alors que de nombreuses aides à la conduite font leur apparition. On en citera, entre autres, le freinage d'ur- gence automatique en ville. Et malgré une silhouette inédite, le nouveau Jymni joue encore plus la carte "rétro". Le mini-4x4 Suzuki renoue, en effet, avec des

phares bien ronds, une vitre de custode parfaitement carrée, tandis que ses feux arrière migrent dans le pare-chocs, sous la sempiternelle roue de secours "en sac à dos". Et on n'en sait pas grand-chose en matière de motorisations, quoique la version

japonaise a droit à un minuscu- le 660 cm3 et à un 1.5 atmo- sphérique, le premier étant un peu trop "insuffisant pour les marchés de l'Europe et d'Afrique qui préfèrent les 1.2 atmosphérique et 1.0 turbo, actuellement présents dans la Swift.

et 1.0 turbo, actuellement présents dans la Swift. RED BULL QUITTERA RENAULT POUR HONDA LES 2

RED BULL

QUITTERA RENAULT POUR HONDA LES 2 PROCHAINES SAISONS

RED BULL QUITTERA RENAULT POUR HONDA LES 2 PROCHAINES SAISONS Renault ne sera pas le motoriste

Renault ne sera pas le motoriste de Red Bull pour les deux prochaines saisons de Formule 1. Après 12 ans de partenariat, Red Bull quittera Renault à la fin de la saison. L'équipe hésitait, depuis plusieurs mois déjà, entre le motoriste français et le japonais Honda, devenu partenai- re de sa deuxième équipe, Toro Rosso, cette année. Red Bull a finalement choisi Honda. Le contrat porte sur les saisons 2019 et 2020, et le nouveau règlement moteur qui sera lancé en 2021 pourrait avoir fait pencher la décision de Red Bull. Depuis son retour en 2015, Honda a eu de gros soucis de fiabilité et de performances. D'ailleurs, le motoriste nippon a vécu trois sai- sons très difficiles avec McLaren. Des signes de progrès ont été observés avec Toro Rosso cette année, et Red Bull reste convaincue que Honda est la meilleure option pour retrouver le titre. "Nous pensons vraiment que nous pourrons nous battre à un niveau plus élevé." Le patron de Red Bull Racing, Christian Horner, en est convaincu : "Après une analyse détaillée, nous sommes sûrs que ce partenariat avec Honda mène l'équipe dans la bonne direction." Il ajou- tera : "Nous avons été impressionnés par l'en- gagement de Honda en F1 et par son progrès en peu de temps, avec notre équipe sœur, la Scuderia Toro Rosso, et par l'ampleur de leur ambition, qui est aussi forte que la nôtre. Nous sommes impatients de travailler avec Honda dans les saisons à venir et de partir ensemble à la quête des plus gros trophées en F1." Mais au- delà des performances, on croit savoir que Red Bull devrait avoir des conditions financières plus avantageuses avec Honda qu'avec Renault. Pour rappel, Red Bull a voulu se séparer de Renault en 2015, mais aucun autre motoriste n'avait accepté de fournir un groupe propulseur. Un nouvel accord a finalement été conclu avec Renault, mais le constructeur français a refusé tout partenariat commercial. Red Bull a donc dû payer son prix fort. Le V6 a été rebadgé TAG Heuer, ce qui a permis à Red Bull de récupérer une partie de l'argent perdu. La relation entre les deux entités a été très tendue ces dernières années, mais Red Bull et Renault ont décroché quatre titres pilotes et quatre titres construc- teurs entre 2010 et 2013. Et pour cela, le patron de Red Bull est reconnaissants : "Nous tenons à remercier Renault pour les 12 dernières années, une période durant la quelle nous avons vécu des moments incroyables ensemble. Nous avons parfois eu des différends, mais Renault a toujours travaillé sans relâche et du mieux pos- sible pour nous fournir un bon groupe propul- seur." "C'est encore le cas aujourd'hui et je tiens à remercier l'équipe Renault, et en particulier les personnes qui sont dans notre stand à toutes les courses, pour leur travail sans faille, et nous voulons mettre fin à notre partenariat sur une bonne note cette saison. Nous souhai- tons le meilleur à Renault Sport pour l'avenir." Renault a, de son côté, "pris acte" du choix de Red Bull. "Deux ans après le retour de Renault en tant qu'écurie constructeur, c'est une évolu- tion naturelle pour Renault et pour Red Bull Racing compte tenu de leurs aspirations res- pectives", indique la firme au losange dans un communiqué. "Dans un environnement ultra- exigeant et compétitif nous sommes fiers des résultats obtenus avec Red Bull Racing au cours des 12 dernières saisons, en particulier les quatre titres aux Championnats du Monde Pilotes et Constructeurs ainsi que les 57 vic- toires acquises ensemble." "Après deux saisons, nous sommes concentrés sur la progression de Renault Sport Formula One Team, tout en conti- nuant de développer la relation avec McLaren Racing."

www.competition.dz

Jeudi 21 juin 2018

14

ESS

www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 14 ESS L'effectif remanié à plus de 60% Voici ce qui

L'effectif remanié à plus de 60%

Voici ce qui a changé

Une fois n'est pas coutume, l'effectif ententiste version 2018-2019 a connu une véritable révolution durant cet été avec le départ et l'arrivée de nombreux joueurs.

De notre correspondant

SOFIANE I.

La formation sétifienne est considérée comme le club qui a enregistré le plus grand nombre de joueurs recrutés et ceux libérés au cours de ce mercato estival. Pourtant, depuis son intronisation à la tête du club de la cité d'Aïn El-Fouara, le président Hassen Hamar a toujours privilégié la stabilité. Toutefois, les résul- tats décevants de l'équipe durant l'exercice précédent l'ont poussé à procéder à un changement presque radical dans la composante de l'effec- tif de la prochaine saison. Il faut savoir qu'avant même la fin du championnat de Ligue 1 Mobilis de la précédente sai- son, le boss ententiste avait juré qu'il compte effectuer une large revue de l'effectif de l'équipe que dirige depuis quelques semaines le techni- cien marocain Rachid Taoussi. En attendant en effet de tran- cher les cas en suspens de Ziti, Saâd et l'international gabo- nais Franck Obambou, ainsi que l'arrivée de deux ou trois autres joueurs susceptibles de renforcer encore les rangs de l'effectif prochainement, à savoir Naâmani, Karaoui et l'Ivoirien Sylla Daoudi, on

constate que plus de 60% de l'effectif actuel est composé de joueurs qui sont arrivés cet été, à commencer par la défense qui a enregistré une véritable mutation avec la présence d'un seul joueur de l'année dernière, en l'occur- rence Bedrane qui va désor- mais évoluer aux côtés de Redouani (ex-JSK), Nemdil (ex-USMH), Boumaïza (ex- RCK) et autres Ferhani (ex- JSK). Au milieu du terrain, on retiendra en revanche la présence de plusieurs joueurs de la précédente saison, à savoir Djabou, Rebiaï, Sidhoum, Aïboud et autres Djahnit. Des éléments incon- tournables du onze sétifien et sur lesquels on compte beau- coup chez les supporters de l'équipe chère à feu Mokhtar Aribi. Par contre, il y a eu l'arrivée dans ce comparti- ment de trois éléments recru- tés cet été, à savoir Debbih (ex-ASAM), Ghacha (ex- USMB) et l'ancien pension- naire du CRB Draoui.

La défense et l’attaque, les plus touchées Par ailleurs, l'avant-garde sétifienne a enregistré pour sa part un grand changement avec seulement le maintien

de Benouh arrivé en décembre dernier en prove- nance de l'USMH, Bakir ainsi que le jeune attaquant Saïdi, alors qu'on a constaté l'arri- vée de Bouguelmouna (ex- USMBA), Lakroum (ex-CRB) et Barbache (ex-USB). Dans la foulée, on notera la présence de plusieurs éléments de l'équipe réserve qui ont été promus cet été avec les seniors avec les deux gar- diens de but Filali et Naceri, le défenseur Belaïd, les milieux de terrain Boussif, Charef et Daghmoum et l'avant-centre Rahba. Soit sept éléments pour assurer la relève et permettre à ses joueurs d'acquérir un peu plus d'expérience en vue des prochaines années. Enfin, au registre des départs, ils ont été nombreux à plier bagages pour aller moyenner leur talent ailleurs, et ce, pour diverses raisons. On citera les cas de Nessakh, Aouedj, Aït Ouameur, Benayad, Ibouziden, Nadji et autres

Khaïri, le gardien de but. Il est utile de souligner que l'ESS a mis fin à sa collabora- tion avec Benamar Mellal quelques jours à peine après que ce dernier a signé son contrat, et ce, pour des rai-

sons disciplinaires.

S. I.

son contrat, et ce, pour des rai- sons disciplinaires. S. I. Sollicité par de nombreux clubs

Sollicité par de nombreux clubs

Attou opte pour le WAT

Le jeune prometteur Aymen Attou a été prêté au WAT, a-t-on appris de source digne de foi, et cela en dépit des nombreuses autres offres qu'il a reçues émanant plus particulièrement du CABBA et du DRBT. Convoqué la saison dernière à plusieurs reprises avec l'équipe senior, que ce soit sous la direction de Kheïrredine Madoui ou Abdelhak Benchikha,

ce jeune défenseur, dont on dit beaucoup de bien, jouera donc le prochain exercice sous les couleurs de l'équipe de la ville des Zianides. Un bon choix d'autant plus que le WAT compte jouer la carte de l'accession la saison prochaine et a également des traditions dans la formation des jeunes joueurs. L'occasion en outre pour Attou d'acquérir un peu plus d'expérience et de revenir pourquoi pas la

saison prochaine avec plus de maturité comme ce fut le cas pour l'attaquant Barbache qui a été prêté l'année dernière à l'USB avant de revenir cette sai- son avec le club de ses premières amours. Pour rappel, Attou n'est pas le seul joueur espoir de l'ESS qui a fait l'objet de prêt cet été puisqu'avant lui, Harikache a été aussi prêté au DRBT. S. I.

La discipline, une priorité pour Hamar

Juste avant le départ pour

le centre de préparation de

Hammam Bourguiba en Tunisie, Hamar s'est réuni avec l'ensemble du staff tech- nique. Une réunion qui fut consacrée pour faire le point sur la préparation du groupe en vue de la saison prochaine ainsi que la désignation offi- cielle du nouvel préparateur physique, Abed qui va main-

tenant remplacer Kamel Boudjenane qui a préféré se retirer. Ce dernier, qui avait travaillé la saison passée au niveau des jeunes catégories,

a présenté à ce titre le pro-

gramme de travail qu'il comp- te mettre en place dès l'enta- me de la deuxième moitié de préparation. Au fait, il va tout simplement reconduire la stratégie mise en place avec Boudjenane avec lequel il col- laborait étroitement avant le départ de ce dernier. Par ailleurs, au cours de ce concla- ve, les différentes parties ont abordé d'autres sujets, notam- ment celui relatif à la discipli- ne. Un aspect sur lequel le boss ententiste a trop insisté en affirmant qu'il ne tolérera aucun écart disciplinaire venant des joueurs durant le stage sur les terres du pays voisin.

Les entraîneurs des jeunes catégories connus

Par ailleurs, le premier res- ponsable du club champion d'Afrique 2014 s'est réuni en outre avec le président de la section football Hassen Senssaoui et ce, pour trancher les noms des entraîneurs des jeunes catégories. A cet effet, nous avons appris que les deux hommes ont décidé de confier les destinées de l'équi- pe réserve à Boulahdjilet, l'ex- manager général, et Djamel Kamli, finaliste de la Coupe d'Algérie de la saison dernière avec l'équipe des U19. Cette dernière a été confiée au tech- nicien Sofiane Douar, alors que Sami Meratla dirigera l'équipe des U17 détentrice de Dame Coupe dans cette caté- gorie de l'édition 2018. Enfin, les U15 seront entraînés par le jeune coach Nidal Boudjadi. S. I.

DRBT

Un défenseur tunisien en renfort

Le DRBT a l'intention d'engager un arrière droit tunisien dans le cadre du recrutement estival. Le défenseur, dont on n'a pas voulu révéler le nom, portait les couleurs jusque-là du club de Sfax.

De notre correspondant

AMAR T.

Ce joueur vient renforcer le compartiment défensif pour avoir peut-être l'occasion d'apporter ce qu'il faut à ce secteur et de se mettre en évidence. Les dirigeants ont conscience de débourser beaucoup d'argent et on s'attend, en consé- quence, à ce que le compartiment défensif ouvre un large éventuel au

renforcement par rapport à d'autres secteurs. Mais il faut compter avec le manque de moyens financiers du club qui ne maîtrise pas encore la situation pour engager des joueurs de qualité sur le marché.

L'effectif actuel s'élève à 10 joueurs Après le départ de trois éléments- cadres et la libération de six joueurs, l'effectif, qui comptait près de 22

joueurs à la fin de la saison, ne dépasse pas une dizaine de contrac- tuels. Pour renforcer le groupe, la direction envisage de recruter pas moins de dix joueurs dont le décou- vert financier ne doit pas dépasser le budget prévu pour cette opération. L'initiative prévoit que les pouvoirs publics contribuent aux dépenses du club au maximum pour le rem- boursement de ses dettes. Or, comme le club ne dispose pas d'ar-

gent pour payer les nouveaux joueurs, ses responsables se voient dans l'obligation d'accéder aux emprunts en attendant que les pourvoyeurs de fonds libèrent les avoirs gelés depuis plusieurs mois.

La direction rencontre les cadres Le président a repris les rencontres avec les cadres pour leur proposer de prolonger leurs contrats. Certains

n'ont pas souhaité rempiler lors de leur entrevue avec le responsable du club, qui s'est montré indigné, rapporte-t-on. Il n'a en revanche pas trouvé de difficul- té avec le latéral droit, Terbah, qui a pro- longé pour deux ans, comme l'arrière cen- tral, Aïb, suivi de Senoussi pour la même durée. Le président prévoit une deuxième rencontre avec les autres cadres pour les persuader d'aller au-delà de la durée de leurs contrats qui expirent en juin 2019. A. T.

www.competition.dz

Jeudi 21 juin 2018

USMBA

15

www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 USMBA 15 Salah résilie son contrat à l'amiable Comme nous

Salah résilie son contrat à l'amiable

Comme nous l'avons indiqué dans nos précédentes éditions, le défenseur axial des Scorpions Salah Nor El-Islam, qui n'est pas retenu par la direction de Hasnaoui pour la saison prochaine, a exigé d'être indemnisé au dernier centime pour résilier son contrat avec le club, menaçant de déposer le chèque personnel du directeur général Kaddour Benayad à la justice.

du directeur général Kaddour Benayad à la justice. De notre correspondant DJILLALI ADEM L'enfant de Ain

De notre correspondant

DJILLALI ADEM

L'enfant de Ain Temouchent vient de rencontrer le DG du club ; les deux hommes

ont trouvé un terrain d'entente. Le défenseur axial qui n'a joué que six mois à l'USMBA en participant à quelques matchs et remportant

la

Coupe d'Algérie, va percevoir son argent

et

résilier son contrat à l'amiable.

Il doit ouvrir un compte bancaire

A son arrivée au club lors du dernier merca-

to hivernal, Salah a reçu un chèque de garantie personnel de Benayad avec trois mois de salaire. Mais ce défenseur axial à cette époque n'a pas eu l'idée d'ouvrir un compte bancaire à Sidi Bel-Abbès et durant les six mois suivants, il n'a perçu aucun salaire. Comme il a trouvé un terrain d'en- tente avec le directeur général pour résilier son contrat à l'amiable, il est obligé d'ouvrir un compte bancaire dans sa ville natale à Ain-Temouchent afin que le DG lui verse son argent et résilie son contrat par la suite.

Il a reporté toutes les négociations avec les équipes qui le veulent N'ayant n'a pas réglé définitivement son problème avec la direction de l'USMBA ni reçu à avoir sa lettre de libération, l'ex-

défenseur de la JSS a reporté toutes négocia- tions avec les équipes qui le veulent dans ses rangs. Ayant eu plusieurs contacts de prési- dents, entraîneurs ou managers des équipes, Salah n'a pas donné de réponse avant d'ob-

tenir sa lettre de libération et d'étudier ces

offres par la suite.

Dj. A.

Khali : «L'USMBA a ciblé de bons joueurs»

«Bien représenter notre ville en compétition africaine» «Pour moi, le brassard de capitaine n'est pas important»

Pour le défenseur axial des Scorpions et futur capitaine de la formation de l'USMBA, le moment est venu pour tout le monde à Bel-Abbès d'être derrière la direction et de l'équipe afin de faire une autre bonne saison.

Comment passez-vous vos derniers jours de vacances ?

Je les passe avec les amis et aussi à suivre les matchs de la Coupe du monde.

Comment voyez-vous le rendement des équipes arabes ?

Jusqu'à maintenant, le résultat est mauvais ; pour preuve, elles n'ont pas fait un bon parcours et se sont toutes inclinées en recevant des buts bêtes dans le temps addition- nel ; aujourd'hui (entretien réalisé dans la soirée de mardi), l'équipe égyptienne vient de perdre son deuxième match, c'est-à-dire elle est la première formation à être éli- minée de la compétition.

L'équipe nationale ne manque-t-elle pas dans cette Coupe du monde ?

Bien sûr, car on a fait une excellente Coupe du monde dans la dernière édition et je pense qu'il fallait continuer sur cette route, malheureuse- ment, on n'a pas su.

Comment voyez-vous l'opération recrutement de votre club ?

Je pense qu'elle est en bonne voie, car la direction ainsi que le coach ont ciblé de bons joueurs pour les postes qui sont vacants, car après le départ de quelques éléments titulaires et importants sur notre échiquier, il fallait les remplacer par d'autres capables. Je pense que jusqu'à maintenant, la direction a fait le bon choix.

jusqu'à maintenant, la direction a fait le bon choix. Parmi les joueurs recrutés, il y a

Parmi les joueurs recrutés, il y a Masmoudi qui va certainement vous épauler dans l'axe de la défense la saison prochaine…

Masmoudi est un excellent joueur, il a fait ses preuves dans une grande école footbal- listique, l'ASMO. Je sais que sa venue à l'USMBA va donner beaucoup à la défense ; j'espè- re qu'on réglera au plus vite le problème de cohésion et cela va se faire durant la période de préparation.

Appréhendez-vous cette période de préparation ?

Pour moi, ce sont les cinq semaines de travail intensif, mais cela serait bénéfique pour le club et aussi le joueur pour être à la hauteur des espérances et des challenges posés par la direction.

Quels seront vos challenges la saison prochaine ?

Ce sera simple, c'est-à-dire faire mieux que la saison der- nière où l'on a atteint notre objectif premier qui était le maintien en Ligue 1 Mobilis et aussi la Coupe d'Algérie. Alors la saison prochaine, il faut faire mieux en champion- nat ; on doit viser au moins le haut du tableau et défendre à fond notre titre de détenteur de coupe d'Algérie, sans oublier qu'on aura une com- pétition africaine. On repré- sentera la ville de Sidi Bel- Abbés et aussi le pays, alors il faut être prêt pour tous ces challenges.

Après le départ du capitaine de l'équipe Farès Benabderrahmane, vous êtes pressenti à prendre le brassard de capitaine ; vous sentez-vous à la hauteur de cette tâche ?

Pour moi, le brassard de capitaine n'est pas important, il faut être à la hauteur sur le terrain et remplir sa tâche à merveille ; peu importe qui porte le brassard, moi ou un autre joueur, l'essentiel est que l'équipe marche bien.

On vous laisse conclure…

Comme d'habitude, je m'adresse aux Scorpions ainsi qu'aux amoureux de l'USMBA pour leur demander d'être toujours derrière le club et le pousser dans les bons et les mauvais moments, car c'est avec leur aide qu'on pourra faire de bons résultats la sai- son prochaine. Dj. A.

OM

Après avoir abandonné la piste Boutagga

Médéa fait signer Kheiter

Dans notre précédente édition, on s‘est fait l’écho des contacts avancés des dirigeants médéens avec le portier blidéen Boutaga.

dira un membre de l'Olympique de Médéa d'un air dépité. D'emblée, et sans s'attarder sur la question de savoir qui va garder la cage de l'OM la saison prochaine, le prési- dent médéen a pris contact avec le bon kee- per skikdi Kheiter, lequel n'a pas trouvé d'inconvénient à regagner la capitale des monts du Titteri en un éclair pour rencon- trer les dirigeants de l'Olympique. C'est à l'issue d'une discussion de quelques minutes que le gardien Kheiter est arrivé à un accord avec les Titteriens. Selon une source fiable, le goal de la JSM Skikda est passé, hier, au bureau du président pour parapher son contrat d'une durée de deux années. Enfin, il y a lieu de rappeler que le boss des Olympiens avait émis le vœu la saison passée de faire venir ce bon portier, mais pour des raisons qu'on ignore, tout est tombé dans l'eau.

M. G.

De notre correspondant

M. GRINI

Ce dernier, comme nous l'avons déjà mentionné auparavant, n'avait pas son sort entre ses mains, mais malheureusement, entre celles de son club employeur. Un employeur qui s'est montré très exigeant, voire gourmand au grand dam des gestion- naires du club du Titteri qui ont vite aban- donné la piste Boutagga. "Franchement, les responsables blidéens n'ont pas voulu lâcher du lest au cours des négociations",

La direction fait les yeux doux à Bahri

La politique des gestionnaires de l'Olympique de Médéa en prévi- sion de la prochaine échéance est d'avoir des doublures dans chaque poste. C'est dans ce silla- ge qu'ils ont pris contact avec les deux anciens arrières-latéraux droits, en l'occurrence Ouchen et Bahri. Ce dernier surtout est plus proche de l'OM et veut revenir au bercail. Après ses pas- sages à Béjaia au MOB et à Constantine avec le CSC, le défenseur se trouve à l'heure qu'il est libre de tout engage- ment ; ce qui a encouragé la direction du club médéen à lui faire les yeux doux afin de l'en- rôler dans son équipe. D'ailleurs, un rendez-vous a été fixé dans les jours à venir entre les deux

parties.

M. G.

Lamhene file à l'ASAM

"Dommage d'apprendre qu'un joueur comme Lamhene s'éloigne de cette manière de l'OM. Nous, les Blues, on était d'accord pour son retour puisqu'il a laissé sa place propre quand il a quitté les Olympiens. Nous voyons en lui l'atta- quant qui peut apporter beaucoup de choses au compar- timent offensif de l'OM ", dira un fervent supporter des Orange et Bleu. En effet, l'ex-atta- quant médéen Lamhene,

et Bleu. En effet, l'ex-atta- quant médéen Lamhene, qui a été contacté par le chairman médéen

qui a été contacté par le chairman médéen pour un éventuel retour à son ancien club de l'Olympique, a tout récemment signé un contrat avec le nou- veau promu de la Ligue 1 Mobilis, l'AS Ain M'lila. D'après une information colportée par l'entourage de la famille sportive de l'OM, le joueur Lamhene a beaucoup attendu les responsables médéens pour négocier son retour, mais en ne voyant rien venir, il a finalement opté pour le club m'lili qui a insisté pour s'attacher ses services et renforcer son attaque le prochain

exercice.

M. G.

16 www.competition.dz

Jeudi 21 juin 2018

PUBLICITÉ

JSS

16 www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 PUBLICITÉ JSS Compétition / PUB ANEP 219 603 du 21/06/2018
Compétition / PUB ANEP 219 603 du 21/06/2018
Compétition / PUB
ANEP 219 603 du 21/06/2018
Compétition / PUB ANEP 818 673 du 21/06/2018
Compétition / PUB
ANEP 818 673 du 21/06/2018

Le siège ferme ses portes Les cachets du club déposés

La direction gèle sa gestion !

PAR L. M. AZZI

La direction de la JSS semble avoir un problème avec les autorités locales, avec le wali en particulier. Pour une raison incon- nue, les dirigeants du club béchari ont gelé leur gestion. D'après nos informations, aucune opération n'a été entreprise durant les dernières 24 heures. Depuis les discus- sions avec le défenseur Sofiane Bouchar qui a opté pour le MC Oran avant-hier, rien n'a été fait. De plus, aucune voix officielle n'a daigné apporter le moindre détail sur le pro- blème qui a poussé les responsables à obser- ver un arrêt dans leur gestion. D'après une source crédible, ces derniers sont allés au siège de la wilaya pour déposer les cachets

et les documents du club de la Saoura. Certainement pour des projets non réalisés concernant notamment les travaux de réno- vation du stade du 20-Août de Béchar à moins qu'un autre problème n'ait surgi à la dernière minute.

Zerouati injoignable Mohamed Zerouati est resté injoignable durant la journée de ce mercredi. Nos tenta- tives de le joindre pour avoir plus d'explica- tions à cet arrêt de la gestion sont restés vaines. D'après une source crédible, le patron du club des Aiglons de Béchar s'était rendu hier à Alger pour assister à l'assem- blée élective de la LFP dont les travaux sont prévus aujourd'hui. L. M. A.

Boulaouidet : «Voilà pourquoi j'ai choisi la JSS»

L'attaquant El-Hadi Boulaouidet s'est rendu à Béchar avant-hier. Ce joueur qui s'est engagé la semaine passée était venu pour compléter le dossier lié à son transfert au sein de la JSS. L'ancien pensionnaire du club saoudi Ohood s'est permis de confier ses impressions concernant la raison de son choix et de ses ambitions personnelles

Vous êtes venu à Béchar pour compléter le dossier de votre engagement ?

Je suis venu à Béchar pour entériner mon engagement

avec la JSS. Ce club je devais le rejoindre à plusieurs reprises mais le destin en a voulu autrement. J'avais des contacts avec les dirigeants

de la Saoura.

Avez-vous été contacté auparavant par le club ?

Oui par le passé !

Hamdoullah cette année a été la bonne et me voilà avec

le club de Béchar. J'avais des

contacts mais j'ai préféré le club de Béchar.

Pourquoi avez-vous choisi la Saoura ?

Naturellement mon choix

a un rapport avec l'aspect

sportif car la JSS joue souvent

les premiers rôles. La saison

passée, ils ont décroché la deuxième place. Et puis, tout

le monde sait que l'équipe

pratique du beau football. C'est pourquoi j'ai choisi la route de Béchar. Je suis venu

“ Je viens apporter un plus à cette équipe qui va jouer la LDC”
“ Je viens apporter
un plus à cette
équipe qui va
jouer la LDC”

donc pour apporter un plus à ma nouvelle équipe qui va disputer aussi la Ligue des champions africaine.

Quelles sont vos ambitions ?

J'espère qu'on va pouvoir

aider le club à faire un par- cours meilleur que la saison écoulée. Donc mon ambition personnelle est de pouvoir faire quelque chose avec la

JSS. On tâchera de faire un bon parcours en champion- nat et d'aller jusqu'au bout dans la coupe d'Algérie tout

en essayant de jouer la Ligue des champions africaine avec toutes nos forces.

Qu'avez-vous à dire aux supporters ?

Oui, les supporters de la JSS sont connus ils aiment le club comme partout dans le monde. Ils savent donner de la voix. J'espère qu'on pourra procurer la joie que mérite le public de la JSS en essayant de faire le parcours qu'il faut incha Allah. L. M. A.

Tobel

opte

pour

l'USMAn

Le défenseur Khaled Tobel a opté pour l'USM Annaba avant-hier. Ce joueur qui a été libéré par le club béchari chez qui il a passé plus de deux années va devoir défendre les couleurs de l'équipe annabie qui a décroché avec brio son accession en Ligue 2 Mobilis.

va devoir défendre les couleurs de l'équipe annabie qui a décroché avec brio son accession en
va devoir défendre les couleurs de l'équipe annabie qui a décroché avec brio son accession en

www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 CSC 17
www.competition.dz
Jeudi 21 juin 2018
CSC
17

Le nouvel attaquant des Vert et Noir à Compétition

DJABOUT :

«Jeveuxrebondir

AU CSC»

Joint au téléphone, l'attaquant Adel Djabout nous a confié qu'il n'a pas hésité à signer un contrat avec le CSC car il ne pouvait refuser de jouer pour un club qui est dirigé par un grand coach, qui a des milliers de fans et qui joue dans un stade dont la pelouse est en gazon naturel.

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Voulez-vous d'abord vous présenter aux fans de votre nouveau club, le CSC, qui veulent bien vous connaître ?

Adel Djabout ; 25 ans ; attaquant. J'ai fait toutes mes classes à l'ASO Chleff avant d'aller jouer sous les couleurs du CABBA, de l'USB et la JSK et, si Dieu veut, le CSC les deux années prochaines.

Peut-on savoir pourquoi vous avez choisi de rejoindre le CSC et pas un autre club ?

Je ne vous le cache pas, bien que des dirigeants de plusieurs clubs de Ligue 1 m'ait proposé de m'engager, dès que le manager du CSC Arama m'a appelé pour rejoindre son team, je n'ai pas hésité à lui donner mon accord final et rejoindre Constantine pour finaliser avec lui car je ne pou- vais refuser de porter les couleurs

d'une équipe qui est dirigée par un grand coach, Amrani, qui peut m'ai- der à relancer ma carrière, qui a des milliers de fans et qui évolue sur une pelouse en gazon naturel.

Comment avez-vous réussi à convaincre le président Mellal à vous libérer lui qui a été irrité après avoir vu sur les réseaux sociaux une photo vous montrant brandissant le maillot du CSC ?

Puisque vous me donnez l'oc- casion, je voudrais remercier vivement, par le biais de votre journal, le président Mellal car, même si des gens ne veulent pas que je sois au CSC, m'a libéré quand j'ai accepté de céder trois salaires que la JSK me doit. Cela dit, je n'aurai jamais accepté de prendre cette photo car elle a été exploitée par des énergumènes qui, sans doute, voulaient que je ne signe pas avec le CSC pour une raison sournoise.

Peut-on savoir pourquoi vous n'aviez pas réussi un bon parcours avec la JSK la saison dernière après avoir brillé avec l'USB l'exercice précédent ?

Comment voulez-vous que je réussisse à faire un parcours aussi bon que celui que j'ai fait avec l'USB avec un club qui a connu la saison dernière des problèmes, qui a été dirigé par trois directions adminis- tratives et plusieurs coaches et sur- tout que mes coéquipiers et moi n'avons pas fait une bonne prépara- tion d'avant-saison !

Pensez-vous pouvoir vous imposer sur l'échiquier des Vert et Noir la saison prochaine ?

La concurrence ne m'a jamais fait peur. Au contraire, elle va me pous- ser à travailler durement, comme vont le faire mes autres coéquipiers qui jouent au même poste que moi, pour que je puisse m'imposer sur l'échiquier du CSC. Comme je veux

m'imposer sur l'échiquier du CSC. Comme je veux  «Je remercie le président Mellal»  «Arama

«Je remercie le président Mellal» «Arama m'a proposé de prendre le n°9»

rebondir et relancer ma carrière avec le CSC, je pense que sous la direction de l'entraîneur Amrani, qui n'est plus à présenter, je vais parvenir à atteindre ces objectifs.

Peut-on savoir pourquoi vous aviez demandé à porter le numéro 9, celui que portait Abid qui, dit-on, va être libéré pour un club qatari ?

Pour votre information, j'ai demandé le numéro 11, mais comme on m'a dit qu'il a été attribué à un autre nouveau joueur, Belmokhtar, qui a signé avant moi, le manager Arama m'a proposé de prendre le numéro 9. J'ai accepté de vêtir le maillot du meilleur buteur du CSC de la saison. Voilà tout.

Pensez-vous qu'avec son effectif actuel, votre nouvelle équipe peut réussir un bon parcours en LDC la saison prochaine ? Après que son effectif de l'année passée a été renforcé ce mois de juin

par des joueurs de qualité, dont notamment le meneur de jeu Beldjillali, je suis sûr que sous la direction de notre entraîneur Amrani, qui connaît bien son métier, notre équipe peut réussir la saison prochaine un bon parcours non seulement en LDC, mais aussi en championnat et en coupe d'Algérie si des impondérables ne viennent pas entraver notre chevau- chée.

Un mot aux fans du CSC qui veulent que vous apportiez un plus à leur club la saison prochaine…

Je promets aux fans du CSC, qui m'ont émerveillé par l'ambiance qu'ils ont créée lors du match retour que j'ai joué contre leur équipe avec mon ex-team la JSK, que je vais faire tout mon possible pour gagner très tôt leur confiance en remplissant bien mon rôle d'attaquant sur le ter- rain la saison prochaine. R. G.

LIGUE 2 MOBILIS

MCS

Sebaâ et Aïder maintenus

L'entraîneur en chef Mustapha Sebaâ et son adjoint Aïder Ahmed seront à coup sûr maintenus pour diriger la barre technique la saison prochaine.

De notre correspondant

K. DJELLOUL

La famille du MCS veut pré- server la stabilité à la barre tech- nique et va renouveler sa confian- ce à ce duo qui a fait du très bon travail lors la phase retour du championnat. Au MCS, on croit aussi que les deux hommes sont en mesure déjà, comme premier

objectif, de bâtir une grande équi- pe pour la saison prochaine.

Boualem : «Ils ont tout mon soutien» Le directeur général du MCS Mohamed Boualem a indiqué hier qu'il réitérait sa confiance à l'entraîneur Mustapha Sebaâ : "Je suis un adepte de la stabilité, j'ai décidé donc de renouveler ma confiance à l'entraîneur Sebaâ ainsi qu'aux membres de son staff technique. Ils auront tout mon soutien." Boualem ajouta : "On est conscient du travail accompli par Sebaâ et ses assistants en contri- buant grandement dans le main- tien du MCS en Ligue 2 Mobilis. J'espère qu'ils vont encore nous procurer de la joie."

Garder l'ossature Le deuxième objectif des dirigeants, après le maintien du staff tech- nique, sera de maintenir l'ossatu- re de l'équipe ; les joueurs qui ont donné satisfaction n'iront nulle

part ailleurs dans la mesure aussi qu'ils sont liés par un contrat jus- qu'à la saison prochaine, excepté Aïbout, Kadous et Ammour qui ont signé au MOB pour les deux premiers et à l'USMB pour le troi- sième.

Large liste des libérés Concernant les joueurs suscep- tibles de quitter le club, on s'at- tend à une large liste de départs, entre les remplaçants qui n'ont pas donné satisfaction et n'ont rien prouvé sur le terrain ; les diri- geants ne vont sûrement pas les garder pour la saison prochaine.

14 joueurs seront recrutés D'après une source proche du président, l'équipe aura besoin d'un renfort de qualité ; le groupe actuel connaît beaucoup de lacunes, c'est pourquoi qu'il esti- me qu'il faudra faire venir pas moins de 14 joueurs confirmés dans tous les secteurs de jeu.

Les supporters passent à l'action

A quelques jours avant la réunion

des membres de la SSPA, où le P- DG de cette structure Belahzil

devra soumettre ses bilans moral et financier, les supporters du MCS passent déjà à l'action en réclamant l'accession du club au

palier de l'élite. Ainsi, pour eux, la place de leur équipe se trouve en Ligue 1 Mobilis : "On ne veut pas que le club revive le scénario de la saison passée." Le fait que le club

a négocié difficilement son main-

tien en Ligue 2 Mobilis a provo- qué l'ire des supporters en digé- rant mal le parcours tatillon de cette saison. D'ailleurs, ils souhai- teraient éviter ce scénario lors du prochain exercice : "Le MCS a souffert durant les deux dernières saisons en échappant de justesse à une autre rétrogradation, et cette situation ne peut perdurer. Ainsi, on espère voir un autre meilleur visage pour la prochaine édition", affirment-ils. K. Dj.

Benouis : «Je me plais au MCS»

"Je ne vous cache pas que ce ne sont pas les contacts qui me manquent, mais sincè-

rement, je ne crois pas trouver mieux qu'au MCS, car ici, c'est d'abord chez moi, je ne manque de rien du tout. Mais il faut qu'on discute du projet sportif et se mette d'accord sur tous les points."

Hakkar : «Qu'on m'estime à ma juste valeur!»

"Le MCS est devenu une deuxième famille

pour moi, les gens m'ont adopté, notam- ment les supporters, je leur suis reconnais- sant. C'est pour cette raison que si l'on me demande de rempiler, je le ferai avec plai- sir, je n'ai pas d'exigence particulière sinon qu'on m'estime à ma juste valeur ; puis ce sera une question de destin. Mais que les supporters sachent que ma tête est au MCS ; je veux goûter à une nouvelle aven- ture avec ce club." Et d'ajouter : "Je veux rester aussi pour profiter autant que pos- sible des supporters saïdis."

K. Dj.

www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 18 USMB
www.competition.dz
Jeudi 21 juin 2018
18
USMB

Alime : «Aucun joueur n'est transférable»

Le président du conseil d'administration de la SSPA/USMB, Chouaïb Alime, a refusé de libérer les joueurs contactés par des clubs de Ligues 1 et 2 Mobilis. Ce dernier tient à la stabilité pour éviter la catastrophe à son équipe qui souffre d'une crise financière.

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

Les jeunes joueurs du club phare de la ville des Roses, à l'image du portier Boutagga et du latéral droit Oussama Guetal, ainsi que le meneur de jeu Aissa El Bey ont été contactés par plusieurs équipes de Ligues 1 et 2. Cependant, le président bli- déen a été catégorique dans sa réponse en refusant les offres des clubs en question pour mettre fin au suspense.

Il veut opter pour la stabilité Le premier responsable du club phare de la ville des Roses Chouaib Alime veut opter pour la stabilité pour éviter le pire à son équipe la saison prochaine. Alime, conscient de la lourde tâche qui l'attend, veut faire de son mieux pour mettre le club sur la bonne voie et permettre à cette équipe de bien enta- mer la saison. " Aucun joueur n'est à vendre.

enta- mer la saison. " Aucun joueur n'est à vendre. On a besoin de tous nos

On a besoin de tous nos atouts pour débuter la saison sans contrainte. Certes, la tâche s'annonce difficile avec cette crise financière qui nous a faussé les plans, mais j'ai pris la décision définitive de ne libérer aucun joueur. J'attends avec impatience la réaction des autorités locales pour pouvoir remettre les pendules à l'heure au sein de cette équi- pe", a déclaré Alime.

La rumeur du championnat à 20 clubs… Le président Alime, selon une source digne de foi, a eu vent que la FAF va opter pour un championnat à vingt équipes la prochaine saison. Cette information l'a poussé à faire machine arrière sur les offres qu'il a reçues pour libérer les jeunes joueurs. A. Dj.

Laïfaoui réclame ses arriérés

L'ancien défenseur central de la formation de Blida Abdelkader Laifaoui a contacté, juste après son retour d'Espagne avant-hier, le prési- dent Chouaib Alime pour réclamer ses arriérés. Laifaoui, qui a décidé de raccrocher les cram- pons durant le mercato hivernal, a donné le temps qu'il faut à Alime de lui préparer son argent. Mais en l'absence de sponsors et de l'ai- de financière de l'Etat, Alime a mis le dossier de l'ancien international algérien en stand-by. Donc le jeune président blidéen doit impérati- vement payer Laifaoui les prochains jours pour éviter que celui-ci se saisisse la justice et bloque le compte du club.

Il veut un mois de salaire seulement

L'ancien pensionnaire et capitaine de l'USMB Abdelkader Laifaoui a réclamé un mois d'in- demnité seulement. Ce joueur s'est montré com- préhensif et a pris en considération son vécu avec le club phare de la ville des Roses ; Alime ne doit pas le décevoir et ne doit pas l'inciter à frapper à la porte de la justice ou de la CRL.

«Je veux régler ce problème à l'amiable»

"Je n'ai pas envie de saisir la CRL pour percevoir mes arriérés. J'attends toujours une réaction de la part du président. Je ne suis pas un joueur exi- geant, j'ai réclamé l'indemnité d'un seul mois de salaire", nous a déclaré Laifaoui. A. Dj.

Kacem Mehdi rencontrera le boss aujourd'hui

Le jeune franco-algérien Kacem Mehdi, après avoir passé une semaine et demie de vacances en France, est rentré en Algérie avant-hier soir. Il va rencontrer le président blidéen aujourd'hui pour trancher son avenir. Kacem, qui est un élé- ment indispensable au sein de l'équipe blidéen- ne, a donné son accord de principe pour rester une autre saison à Blida, mais sous conditions. Si le président répond à celles-ci, Kacem va sans doute rester à Blida pour faire plaisir aux supporters qui ont réclamé son maintien.

RCR

Djemili, Bouguèche et Khelili annoncés au Rapid

Profitant de son manque d'expérience dans le domaine footballistique, certains magouilleurs très connus dans la ville de Relizane essayent par tous les moyens de persuader Hamri de recruter tel ou tel joueur.

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNHA

Un proche du président Hamri lui a proposé plusieurs noms qui sont tous en fin de carrière ; autre chose plus grave encore : d'autres personnes qui se cachent derrière des pseudos sur les réseaux sociaux publient de fausses informations en disant que Hamri a négocié avec cer- tains joueurs et qu'il ne reste que la

signature. On vient d'apprendre der- nièrement que le défenseur axial de l'USMH Sofiane Khelili, ainsi que son coéquipier Hadj Bougueche, le gardien de la JSK Houari Djemili et d'autres joueurs vont signer au Rapid ; ce qui a irrité beaucoup les connaisseurs du football qui n'arri- vent pas à comprendre l'intérêt de ces personnes-là.

Belalem et Semani auraient signé hier Après le départ du portier Hamza Boussider vers le CABBA, le poste de gardien des Lions de la Mina reste vacant ; il est utile de recruter un autre portier aux côtés de Mustapha Zaidi. Le choix apparemment est tombé sur le gardien de l'ASAM Farés Belalem. Suite à la demande du nouveau coach du Rapid Chérif Hadjar, le président Mohamed est rentré en contact avec le gardien pour lui proposer de porter le maillot du Rapid la saison prochaine. Ce qu'a accepté l'ancien de l'USB et du DRBT. La même chose pour son coéquipier à Ain M'lila Walid Semani qui aurait été convaincu par la proposition du président Hamri. Ces deux joueurs se sont rendus au bureau du président Mohamed Hamri au centre équestre Mina ; ils auraient paraphé leur contrat de deux saisons avec le club phare de la ville de Relizane.

Goumidi attendu pour négocier De son côté, le défenseur axial de la JSM Skikda Hakim Goumidi est en contact avec le président Hamri ; ce dernier lui a demandé de venir à Relizane pour négocier une éventuelle signature de contrat si les deux hommes se mettent d'accord. Goumidi, qui a porté le maillot du DRB Tadjnanet et l'US Chaouia, signera son contrat avec le Rapid pour les deux sai- sons à suivre.

Un défenseur axial et un meneur de jeu, les priorités de Hamri Rappelons que sept piliers de l'équi- pe ont quitté le Rapid dernièrement, mais que l'ossature du club est res- tée. L'équipe doit être renforcée dans les trois compartiments. Lors d'une réunion entre le président et le coach Chérif Hadjar, ce dernier lui a demandé de recruter un défenseur axial si les négociations aboutissent avec Goumidi aux côtés de Rabah, Aiche et le capitaine de l'équipe Zidane Mohamed-Amine. La même chose pour le milieu de terrain ; il doit absolument chercher un bon meneur de jeu pour alimenter l'at- taque de bons ballons. Il reste à savoir si Hamri ainsi que ses collabo- rateurs sont capables de trouver l'oi- seau rare prochainement. B. B.

Zidane : «On jouera pour l'accession»

Joint par nos soins, le défenseur axial des Lions de la Mina nous a dit qu'il profite de ses derniers jours de vacances en famille avant de reprendre le travail. Le pur produit de l'école relizanaise a ajouté que la direction fait tout son possible pour recruter de bons éléments afin que le club joue l'accession.

Quelles sont vos nouvelles ?

On profite de ces quelques jours de vacances avec les proches et la famille avant de reprendre le travail et préparer la nouvelle saison.

Est-ce que vous suivez l'actualité de votre club ?

Je suis en contact permanent avec les dirigeants et je lis les journaux, ainsi que les réseaux sociaux pour être à jour concer- nant les nouvelles du club.

Comment voyez-vous l'avenir du Rapid ?

Je sais que sept joueurs ont quitté définitivement le club ; franchement c'est dur de les remplacer, surtout sur le plan cohésion. Mais ce sont les aléas du football, il faut quand même

les remplacer par des joueurs qui peuvent donner un plus.

Etant donné que vous êtes un pilier du club et le capitaine de cette formation, le président se concerte-t-il avec vous quant aux nouveaux joueurs ciblés ?

Pour ne rien vous cacher, il me demande mon avis, mais le dernier mot lui revient ainsi qu'au coach. Mon rôle est sur le terrain ; de toute façon, je sais bien que le président ainsi que Hadjar exploitent à merveille la piste des joueurs ciblés.

Le Rapid est-il capable de jouer l'accession la saison prochaine ?

Il n'y a pas de réponse à cette question, car on ne sait pas ce qui va se dérouler la saison pro- chaine ; le passé a confirmé cela car plusieurs équipes qui n'étaient pas du tout attendues pour jouer l'accession, ont ter- miné avec les trois premiers du classement à la fin du cham- pionnat, et d'autres équipes qui ont fait un bon recrutement avec des joueurs d'expérience tel le RCR, n'ont pas accédé. Vu que la Ligue 2 est vraiment dif- ficile, il faut gérer les rencontres match par match.

B. B.

www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 USMH 19
www.competition.dz
Jeudi 21 juin 2018
USMH
19
Mouissi, 4 e recrue Afin de pallier le départ de Rafik Maâzouzi, l'USMH a enrôlé
Mouissi,
4 e recrue
Afin de pallier le départ de Rafik
Maâzouzi, l'USMH a enrôlé le gardien du CR
Boumerdès, Mouissi. Le portier de 27 ans a
signé un contrat de deux saisons, hier après-
midi, en faveur des Jaune et Noir. Après
quelques minutes de négociations, le joueur
s'est déplacé hier à Tixeraïne pour rencontrer
les dirigeants harrachis et parapher
officiellement son contrat de deux saisons.
C'est donc la quatrième recrue officielle du
club harrachi, après Benamara (MCO),
El-Hendi (GC Mascara) et Hamidi (OM)
en attendant l'engagement
d'autres joueurs avant le 30
juillet.

Hamidi signe pour 2 saisons

L'USMH est à fond sur le marché des transferts. Après s'être attaché les services de deux éléments, Benamara et El-Hendi, les Harrachis ont conclu, hier, l'arrivée de Kamel Hamidi. L'ex-arrière droit de Médéa a signé un contrat de deux ans à l'USMH et ce, jusqu'en juin 2020. Il viendra renforcer un secteur qui a beaucoup souffert la saison dernière. Comme nous l'avons rapporté au début de la semaine, Hamidi a tout conclu avec Mohammed Laib et il ne restait que la signature de contrat. L'ancien défenseur de l'US Biskra s'est déplacé hier après-midi dans la capitale où il a paraphé officiellement son contrat de deux saisons avec Essefra.

Abdat, il ne reste que la signature

Selon une source officielle, le défenseur axial Fayçal Abdat ne devrait pas tarder à s'engager avec l'USMH. Une source proche de la direction nous a fait savoir que Mohammed Laib a eu l'accord de l'ancien joueur de la JSK et du MCO pour effectuer son retour à El-Harrach. Le premier responsable de la maison harrachie a accepté toutes les exigences du joueur et il devra signer son contrat dans les prochaines heures. D'ailleurs, dans cette perspec- tive, Mazouzi devait se déplacer hier soir à El-Harrach pour finali- ser la transaction et signer, si tout se déroule comme prévu, un contrat de deux ans avec l'USMH. Sauf revirement de situation, le défenseur axial sera harrachi la saison prochaine.

Sebaâ, nouvel entraîneur des gardiens

Pour garantir une bonne préparation aux gardiens de l'USMH, le président du directoire Mohamed Laïb a engagé un entraîneur des gardiens ; il s'agit de Sebaâ qui a travaillé à l'USMB. Après avoir tout conclu avec les membres du directoire de l'USMH, Sebaâ entamera sa mission à la reprise des entraînements prévue le 24 de ce mois. L'ancien entraîneur des gardiens de l'USMB va mettre en place un programme spécifique pour améliorer le niveau des gardiens de but, en l'occurrence Belhani, Mecheri et aussi la future recrue. M. H.

BELARBI

ne bougera pas

Comme nous l'avons rapporté, le milieu de terrain défensif de l'USMH Kamel Belarbi, est convoité par plusieurs formations, dont la JSS, l'USMA, le MCA, l'ESS, le NAHD et le CSC qui sont entrés en négociations directes avec le joueur.

PAR MASSINISSA HACHOUR

Malgré son souhait de changer d'air et de rejoindre un club de Ligue 1 Mobilis, Belarbi se trouve toujours lié à l'USMH jusqu'à juillet 2019 ; les res- ponsables harrachis ne veulent en aucun cas laisser partir leur joueur et tiennent à le garder dans l'effectif de la saison prochaine. L'international olympique est devenu un pilier de la formation harrachie depuis deux sai- sons. Lors de la saison 2016/2017, le lutin harrachi a donné une autre dimension à sa carrière. Boualem Charef, l'entraîneur de l'époque des Jaune et Noir, a tout simplement libéré le jeune milieu de terrain en lui faisant

confiance et en le titularisant à chaque rencontre. Depuis, Belarbi joue comme titulaire avec tous les entraîneurs qui sont passés par l'USMH, avec Younes Iftiçèn, Hamadi Daou et Aziz Abbès.

Augmentation de salaire Les observateurs affirment que Kamel Belarbi est un cadre de l'équipe qu'il faut garder, mais surtout estimer à sa juste valeur. A cet effet, le président du directoire Mohammed Laib a décidé de revoir à la hausse le salaire de son joueur. Selon notre source, Belarbi qui avanit un salaire de 80 millions de cen- times sera augmenté à 120 millions de centimes. Le joueur de 21 ans sera le nouveau capitaine de l'USMH à partir

Bouslimani et Haddad s'opposent à la tenue de l'AG élective

A l'approche de l'as- semblée générale élective pour désigner le nouveau président du conseil d'ad- ministration de l'USMH, plusieurs actionnaires confirment leur opposition. Le membre du directoire Djaâfar Bouslimani et le président du conseil de sur- veillance Mohammed Haddad comptent barrer la route à Mohammed Laib et le pousser à annuler l'AG élective prévue le 28 de ce mois. "Moi en tant que membre du directoire et Haddad comme président du conseil de surveillance, on s'oppose à la tenue d'une AG extraordinaire ou électi-

ve puisque Laïb ne s'est pas donné le temps de nous appeler pour voir notre dis- ponibilité et programmer cette AG ensemble. On est un directoire et il n'a aucun droit de prendre les déci- sions tout seul", nous décla- re Djaâfar Bouslimani.

«On exige de Laïb et Bensemra la présentation des bilans financiers» Dans le même ordre d'idées, les deux opposants à la tenue de l'AG élective comptent aller au bout de leur revendication en exi- geant des deux anciens pré- sidents de présenter les bilans financiers du club.

Khelili en route pour un club égyptien

Nous avons appris d'une source proche du joueur que les dirigeants du club égyptien Al-Itihad Al-Iskandary sont inté- ressés par les services du défenseur axial Sofiane Khelili. L'agent de Khelili est en contacts très avancés avec les diri- geants de ce club égyptien. Notre source nous a révélé que deux autres clubs étrangers sont entrés en course pour enrôler l'ancien international olympique. Nous tenons à rap- peler que Khelili a résilié officiellement son contrat avec le club harrachi et qu'il est libre de rejoindre la formation de son choix durant ce mercato estival.

de la saison prochaine ; les diri- geants harrachis jugent sa présence dans l'effectif très importante pour le groupe. Son sérieux, sa marge de progression et ses grandes qualités physiques, techniques et aussi morales ont poussé Mohammed Laib à estimer Belarbi à sa juste valeur et à revoir son salaire à la hausse. Contrairement à Debbari, qui a réussi à récupérer ses papiers pour rejoindre le nouveau promu en Ligue 1 Mobilis, le MO Béjaia, le joueur Kamel Belarbi n'a pas eu le bon de sortie et devra aller jusqu'au bout de son contrat. M. H.

Plusieurs

joueurs

de paliers

inférieurs

à l'essai

Le staff technique de l'USMH, en prévision de la saison prochaine, a enta- mé depuis mardi la pros- pection au stade de Cosider à Semmar. Une prospection de trois jours sous la houlette de l'en- traîneur en chef Salem Laoufi, le président de section des jeunes catégo- ries Mohammed Boulabe et le DTS des jeunes Krimo Messaoudi pour supervi- ser des jeunes joueurs et renforcer l'effectif de la saison prochaine. Plusieurs joueurs de paliers inférieurs se sont rendus à Semmar les deux premiers jours d'inspec- tion pour tenter de convaincre les entraîneurs harrachis. Lors du premier jour d'inspection, on a constaté la présence des joueurs de l'équipe réserve de la saison passée, mais à la fin, Laoufi, Boulabe et Messaoudi leur ont demandé de repartir chez eux et que seuls les joueurs étrangers sont concernés par cette pros- pection de trois jours. Les camarades de Laâdjimi devront attendre un signe du nouveau staff tech- nique pour se rendre au stade et effectuer la pros- pection.

M. H.

"On campe sur nos posi- tions et pas question de tenir l'AG élective avant l'AG ordinaire. On connaît tous la loi ; que je sache, l'as- semblée générale élective ou extraordinaire ne peut pas être tenue avant l'as- semblé générale ordinaire. Conformément à la loi, M. Laïb et M. Bensemra doi- vent nous présenter d'abord les bilans de leur gestion avant de passer à l'AG extraordinaire. Laïb doit au club 4 bilans financiers, et je me demande comment un président qui n'a pas pré- senté ses bilans financiers peut être élu à nouveau à la tête du club ?" a-t-il conclu. M. H.

à nouveau à la tête du club ?" a-t-il conclu. M. H. QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR
QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl,
Abdellah Haddad, Anis Sadoun,
Islam Zemam
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 20 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Les grands hommes
www.competition.dz
Jeudi 21 juin 2018
20
DÉTENTE
JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
Les grands
hommes se
passionnent pour
les petites choses,
quand les
grandes viennent
à leur manquer.
Un village
entier pour le
prix d'un appart
Tocqueville
320.000 euros, c'est la somme qu'il faut peu ou prou
débourser pour un bel appartement dans une grande
ville européenne. Mais en Australie, un village entier
est à vendre pour cette somme "modique." Le village de
Monogorilby se situe au beau milieu de la forêt d'Allies
Creek, dans l'est de l'État du Queensland. Il se compose
de douze maisons "de style Queenslander" bien
entretenues. Pour rejoindre le village, il faut s'enfoncer
dans les bois en empruntant une route en terre rouge
typiquement australienne. Reculé, le village de
Monogorilby offre une quiétude sans pareil. Comme le
précise l'annonce publiée sur le site realestate.com.au,
le village d'environ 150.000 m² a accès à l'électricité et
à l'eau courante. Outre un terrain de tennis, Monogorilby
comprend également un héliport. Le village se situe à
40 km de la petite ville de Mundubbera, elle-même à
environ 400 km de Brisbane, la capitale du Queensland.
Le village de Monogorilby est sorti de terre pour les
ouvriers d'une scierie. Mais le village a perdu toutes
ses âmes quand celle-ci a fermé en 2008. Natali
Williams l'a acheté avec son mari il y a huit ans avec
l'intention de le transformer en parc à caravanes. La
mort de l'époux Williams a changé la donne, obligeant
sa veuve à mettre le village en vente en 2015,
initialement pour 1,34 million d'euros. Depuis lors, le
prix a baissé constamment car le bien n'a pas trouvé
preneur. L'annonce précise également que certaines
maisons sont actuellement louées. Les futurs
propriétaires jouiront dès lors déjà d'une rente et ne
se sentiront pas trop seuls s'ils décident d'y habiter !
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
développement
morceaux de
conduit côtier
arme
lieu de retraite
DUDU
JJJJ OUROUR
musique à
hors sujet
de cow-boy
deux
états
sans joie
également
personnel
sans parti pris
Une fille très "dans le vent", bruyante
et délurée est rentrée ce soir-là chez elle
plus excitée que de coutume.
5
-
Je viens de voir un film de guerre, lance-t-elle à son
fourmiller
père, et j'ai décidé que l'homme que j'épouserai devra
être un héros !
12
produit un
bruit aigu
-
Certainement, ma fille ! dit le père.
occit
14
envahir
préposition
précède
SUDOKU
thulium
Lanka
11
cherchai
chicane
bière anglaise
en différé
7
3
8
1
9
note sur un
article de
presse
7
sans éclat
6
2
condiment
contrecoup
1
8 9
1
4
6
singe
réfléchi
5
7
paresseux
de nature
2
6
chef d’oeuvre
possessif
9
4
8
affront
nouveauté
bouc
apportée
émissaire
4
6
5
4
1 9
4
8
2
tissu
éclos
8
1
7
9
à mailles
note
mousse
allonge
3
2 4
7
passer sous
silence
audace
fait de vive
voix
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
excroissance
dure et poin-
tue
10
abandonner
de son plein
gré
possède
5
7
4
2
6
8
9
3
1
nettoya
technétium
2
8
3
9
1
5
7
6
4
exprime un
coup violent
6
1
9
7
4
3
2
8
5
monnaie afri-
4
5
6
1
3
2
8
7
9
caine
alchimie
7
3
1
5
8
9
4
2
6
13
rayon
3
9
2
8
6
7
4
5
1
3
lumineux
mélange
8
4
7
3
5
1
6
9
2
3
9
5
8
2
6
1
4
7
2
6
regimbent
1
6
2
4
9
7
3
5
8
M
E
A
O
E
E
R
D
N
A
L
C
S
E
M
C
T
S
A
E
LES MELÉS
R
E
N
C
O
N
T
R
E
S
C
O
U
S
S
I
N
E
T
R
E
S
S
O
U
R
C
E
O
N
U
E
G
T
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
S
O
U
L
S
A
K
E
E
T
A
N
E
G
U
E
R
A
B
M
U
I
T
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
N
A
E
V
U
S
L
S
T
I
I
E
C
O
T
N
U
C
E
L
L
E
N
R
L
A
A
T
R
E
ATTITUDE
LARE
E
S
C
A
R
R
E
R
E
E
I
G
A
M
E
E
I
T
I
I
I
O
N
A
N
O
N
A
L
L
O
ATTRIBUT
MAGIE
T
N
O
N
E
U
C
D
M
A
I
E
S
M
T
G
E
N
A
N
A
AUBADE
MAIE
D
E
S
U
D
R
A
P
BRONCHER
MAIN
D
N
A
T
S
S
E
R
E
N
A
N
L
N
C
M
A
S
S
E
I
L
I
CORNE
NONNE
R
E
M
O
N
T
E
L
E
E
D
R
B
I
A
I
C
R
T
O
U
N
E
R
CORNETTE
NUCELLE
N
A
S
E
T
H
O
R
DISSERTER
OFFICE
E
T
S
E
C
R
O
U
T
I
E
T
U
B
T
E
O
E
I
N
C
O
O
DISTINCT
ORGANETTE
S
A
H
E
L
E
R
N
S
H
O
U
A
N
T
D
R
B
O
G
H
N
P
R
E
S
T
E
A
R
A
ESCLANDRE
PIGNON
A
T
C
T
E
R
A
L
I
A
N
M
L
I
E
ETIOLER
PLOMBER
LES FLÉCHÉS
EUGENATE
RESSOURCE
D
I
N
O
F
F
I
C
E
T
R
E
O
E
P
1
2 3
4
5
6
FOLIACE
RESULATAT
LES MELÉS
S
I M
O
N
E
N
N
O
E
C
A
I
L
O
F
U
T
T
L
R
FONDANTE
STAND
KARIM
GAUCHE
SUBLIME
7
8
9
10
11
12
13
14
SAOULA
O
C
R
R
E
S
U
L
T
A
T
D
E
T
P
GIRONNE
TETRADE
P
E
R
R
O
T
T
A
F
T
B
R
E
T
R
E
S
S
I
D
E
T
E
LAITUE
TISSERAND
Citation
INSOLITE
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT
www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 JSMB 21
www.competition.dz
Jeudi 21 juin 2018
JSMB
21
A cause de l'aspect financier Houassi - Zeghdoud : les négociations bloquées L'entraîneur de la

A cause de l'aspect financier

Houassi - Zeghdoud :

les négociations bloquées

L'entraîneur de la JSM Béjaïa Zeghdoud Mounir aurait été approché par le président du CSA Houassi Belkacem afin de connaître sa position vis-à-vis du club la saison prochaine.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Une source proche de ce dernier nous a avoué qu'une discussion a eu lieu entre les deux hommes. Il a été essentiellement question de l'avenir. Sachant que la JSM Béjaia avait réalisé un parcours acceptable en ratant de très peu l'objectif de l'accession, le pré-

sident du CSA et ses collaborateurs auraient tenté de convaincre Zeghdoud de poursuivre l'aventure à la barre technique du club. Des négo- ciations auraient été entamées, mais sans réellement aboutir. Il semble que Zeghdoud n'est pas très chaud à l'idée de poursuivre la mission en tant qu'en- traîneur principal surtout au vu de la situation actuelle. Selon toujours notre source, les discussions auraient été dif-

ficiles au moment d'aborder le volet financier. La situation du doyen des clubs kabyles sur le plan financier ne permet pas aux dirigeants du club de placer la barre très haut ou de rivaliser avec les meilleurs sur ce point. En attendant que la situation se débloque notamment au niveau de l'administra- tion, les discussions entreprises ne se déroulent pas dans un cadre officiel. B. E. Z.

au niveau de l'administra- tion, les discussions entreprises ne se déroulent pas dans un cadre officiel.

Abdelli réclame son argent

un cadre officiel. B. E. Z. Abdelli réclame son argent Le défenseur gauche de la JSM

Le défenseur gauche de la JSM Béjaia Abdelli Mohamed reste, à l'image de l'ensemble de ses coéquipiers, dans l'expectative suite à la situation du club phare de la capitale des Hammadites.

Absence d'interlocuteurs En l'absence d'interlocuteurs au niveau de l'administration du club, avec notamment le retrait du prési- dent du CA et des actionnaires, Abdelli Mohamed aurait exigé des dirigeants le paiement de ses arriérés de salaire. Il faut dire que le club de Yemma Gouraya se trouve à la croi- sée des chemins, surtout en l'absence d'une direction capable de relever le défi. Le conflit qui oppose les deux entités, à savoir la SSA et le CSA, est en train de mettre en danger le club. L'arrière-gauche de la JSMB aurait ainsi pris les devants en adressant un courrier aux dirigeants, afin de procé-

der au règlement de sa situation finan- cière. Abdelli a attendu plusieurs semaines à l'image de ses coéquipiers, dont certains ont engagé une procédu- re au niveau de la Chambre de résolu- tion des litiges pour avoir leurs men- sualités.

Il a plusieurs contacts Auteur d'une première moitié de sai- son plutôt acceptable sous les couleurs de la JSM Béjaia, Abdelli Mohamed avait rejoint le doyen des clubs kabyles en provenance de l'A Bou Saada au dernier mercato estival. Néanmoins ne voyant rien venir de la part de la direc- tion du club, Abdelli ne compte pas rester longtemps sans réagir. Le joueur en question est courtisé par plusieurs clubs qui insistent pour l'avoir dans leurs effectifs respectifs. Ce dernier, que nous avons contacté par télépho- ne, avoue qu'il donne toujours la prio-

rité à la JSMB. Mais en cas de non-satis- faction de ses demandes, Mohamed devra trancher la question.

Les autres joueurs attendent toujours un signe En l'absence d'un président qui pren- dra les destinées du club, les joueurs de la JSM Béjaia attendent toujours que la situation se débloque. Si l'actuel prési- dent du CSA a montré des dispositions à prendre en charge le démarrage du club, les joueurs que nous avons contactés afin d'avoir plus d'informa- tions à ce sujet n'ont pas fait référence à des pourparlers dans ce sens. La majo- rité des joueurs avec lesquels nous avons eu des discussions n'ont pas été approchés ni par le président du CSA ni par des proches de ce dernier. Ce qui laisse planer le doute sur les intentions

B. E. Z.

de celui-ci.

Le club va-t-il s'appuyer sur les jeunes ?

Plusieurs joueurs issus des jeunes catégories de la JSMB semblent arriver à matu- rité pour jouer chez les Vert et Rouge de Béjaia. Sachant que la situation actuelle est très difficile et ne prête aucunement à l'optimisme par manque de temps pour se pencher sérieusement sur le volet recrutement, le club doit avant toute chose valoriser ses jeunes, qui sont, à l'image de Ghanem, Boughanem, Khellaf, Ayad, ou encore Mekireche, des éléments capables d'évoluer en senior et de décrocher des places de titulaires. Ces éléments, qui ont affiché un bon niveau à chaque fois que les entraîneurs ont fait appel à eux, méritent de bénéficier de la confiance des diri- geants pour mener le club à bon port. D'autres éléments attendent aussi une mise en valeur, surtout sur le plan financier, afin qu'ils puissent se donner à fond. En attendant de connaître les intentions des futurs dirigeants du club, d'autres forma- tions gardent toujours un œil sur ces jeunes qui disposent d'un fort potentiel.

Le NAHD insiste pour Belgherbi

L'attaquant de la JSM Béjaia Abdelwahid Belgherbi avait déposé son dossier au niveau de la Chambre de résolution des litiges pour réclamer le paiement de ses arriérés de salaire ainsi que sa lettre de libération pour pouvoir signer où il veut durant ce mercato. En attendant le ver- dict de la CRL, qui doit statuer les prochains jours sur son cas, nous avons appris que la forma- tion du NA Hussein Dey conti- nue à faire le forcing pour le convaincre d'opter pour le club des Navigateurs. La formation algéroise, qui veut renforcer ses rangs en prévision de la prochai- ne saison, notamment au niveau de son compartiment offensif, avait d'ailleurs tenté une approche durant le dernier mer- cato hivernal. Belgherbi à l'époque avait demandé une revalorisation de salaire contre son maintien au sein de l'effectif de la JSMB. Cette demande avait d'ailleurs été acceptée par la direction du club, qui avait tout fait afin de le maintenir. Cette fois-ci, les dirigeants du club de la banlieue algéroise sont en train de maintenir la pression afin de s'arracher les services de l'un des meilleurs buteurs du championnat de Ligue 2. B. E. Z.

ASMO

Gain de cause pour Amirouche et Noura

Le club asémiste a perdu dans l'affaire l'opposant au milieu Salim Amirouche et au défenseur Mohamed Noura. La direction du club a été informée au sujet de cette affaire déposée par les deux joueurs au niveau de la Chambre de résolution des litiges.

De notre correspondant

L. M. AZZI

La raison est liée au non-paiement des salaires de ce duo auquel le club des Vert et Blanc doit près de sept (7) mensualités. Cependant, le montant n'a pas été dévoilé

ni par les dirigeants ni par les deux élé- ments. Un montant qui ne devrait pas dépasser le seuil de cinq (5) millions de dinars. Toutefois, cette affaire permet à ces derniers de se libérer du club oranais et d'obtenir le sésame leur donnant le droit d'opter pour un autre club. L. M. A.

Dans le viseur de l'ESM

Haddad dans l'expectative

Une source crédible assure avoir appris que la direction de l'ES Mostaganem serait intéressée par le milieu Ilyes Chams Haddad. Le club mos- tagnémois, qui va retrouver la Ligue 2 au prochain exercice, devra néanmoins avoir les moyens de convaincre les res- ponsables de l'ASM Oran de céder ce joueur. Il faut noter que ce dernier, qui a affiché son intention de partir, reste dans l'expectative n'ayant tou- jours rien vu venir d'autant que son club attend une offre raisonnable .

Pour éviter la CRL, Hendou et Benbraham attendus

D'après nos informations, deux joueurs sont attendus par la direction du club pour négo- cier leur départ ; il s'agit du milieu Karim Hendou et du défenseur Sofiane Benbraham. Les dirigeants ont prévu de les voir ce week-end. Leur situa- tion devrait être réglée spécia- lement par Larbi Oumamar qui a été derrière leur recrute- ment. Ce dirigeant, comme l'a relevé le président du club amateur dans une de nos pré- cédentes colonnes, s'occupe d'un groupe de six joueurs dont ce duo. Il devra les ren- contrer à Alger où il se trouve pour des obligations au bureau fédéral. Le rendez-

vous devra élucider le cas de ces deux éléments dont le salaire est élevé par rapport à la plupart des joueurs de l'ef- fectif de l'équipe fanion de l'ASM Oran. Selon une source fiable, Larbi Oumamar ne devra pas trouver la moindre peine pour satisfaire ces deux joueurs, respectivement ancien pensionnaire du MC Alger et du CS Constantine. Car, dans le cas contraire, un dépôt du contrat au niveau de le CRL conduirait à l'interdic- tion de recrutement parce que le montant des dettes s'élève- rait à plus de 10 millions de dinars.

L. M. A.

www.competition.dz

Jeudi 21 juin 2018

22

COUPE DU MONDE

www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 22 COUPE DU MONDE MARADONA «Ramos n’est pas un crack» MAMAN
MARADONA «Ramos n’est pas un crack» MAMAN MESSI ÉVOQUE LES PLEURS DE SON FILS Sur
MARADONA
«Ramos n’est
pas un crack»
MAMAN MESSI
ÉVOQUE LES PLEURS
DE SON FILS
Sur la chaîne de télévision teleSUR, «El Pibe de Oro» inter-
vient régulièrement afin de donner son avis durant cette Coupe
du monde 2018. Cette fois, Maradona a choisi de tailler un short
à Sergio Ramos. Tout d’abord, l’Argentin a indiqué qu’il ne
voulait « pas créer de polémique » à propos du pilier défensif
de la Casa Blanca et de la Roja. Mais aussitôt, Diego Maradona
a laissé entendre que Ramos était tout sauf « un crack » sur la
planète football. A ses yeux, l’Uruguayen Diego Godin (Atletico
Madrid) est bien plus fort que le Madrilène. Afin de justifier cet
avis, Maradona a mis en avant le fait que Godin était capable de
défendre, de diriger (sa défense), de marquer, de gagner et
qu’en prime il ne ratait… «pas un match».
du maillot. «S’ils l’avaient vu
comme nous l’avons vu souf-
frir et pleurer…», a-t-elle
lâché avec émotion. Avant le
coup d’envoi de la Coupe du
monde, Celia Cuccittini a
recommandé à son fils de
jouer «comme dans le petit
club de Grandoli» qui est
situé à Rosario. Autrement
dit, elle croise les doigts afin
que le footballeur âgé de 30
ans se libère totalement en
Russie. Histoire qu’il puisse
se régaler mais aussi réga-
ler les amoureux de football
durant la Coupe du monde.
Un record
La mère de Lionel Messi,
Celia Cuccittini, a parlé de
son fiston au cours d’une
interview accordée au média
Channel 13. Lors de cet
entretien, la génitrice de
l’attaquant du FC Barcelone
et de l’équipe nationale
d’Argentine a confié qu’il y
avait «beaucoup d’attentes»
autour de son fils. En prime,
elle a rappelé que Lionel
Messi avait pour «rêve»
majeur de «remporter la
Coupe du monde» en Russie.
Apparemment, Celia
Cuccittini est confiante pour
la suite du Mondial.
Rappelons que lors du pre-
mier match, l’Albiceleste a
concédé un résultat nul
contre l’Islande (1-1). Messi
a raté un penalty durant ce
duel important. Aujourd’hui,
la mère de l’Argentin a l’im-
pression que ce dernier est
«plus calme» et a «beaucoup
de sérénité» que ce soit sur
ou en dehors des terrains.
Néanmoins, Celia Cuccittini a
reconnu qu’elle et sa famille
souffraient d’une «critique»
en particulier. Autrement dit,
celle qui vient de certains
détracteurs qui estiment que
Lionel Messi joue avec
l’Albiceleste par «obligation»
et pas par amour du pays et
africain
pour le
Sénégal
MOUEZ
HASSEN :
NEYMAR ZAPPE
MONDIAL
sa coupe
spaghettis
TERMINÉ
Müller : «La
pression est
énorme»
«La pression est énorme» sur
l’Allemagne, a admis mercredi Thomas
Müller, à trois jours du match du Mondial-
2018 contre la Suède que la Mannschaft n’a
pas le droit de perdre. «Bien sûr nous fai-
sons notre autocritique, mais il faut regar-
der vers l’avant, il nous reste deux matches
et la pression est énorme», a dit le cham-
pion du monde 2014 devant la presse,
après un entraînement studieux de toute
l’équipe sous le soleil de Sotchi. Après sa
défaite inaugurale contre le Mexique (1-0),
l’Allemagne rencontre samedi la Suède,
victorieuse de la Corée du Sud au premier
match. En cas de défaite, les tenants du titre
seraient quasiment éliminés au premier
tour, ce qui ne leur est jamais arrivé depuis
leur retour en Coupe du monde en 1954
après la Seconde Guerre mondiale.
Interrogé toujours et encore sur les carences
apparues contre El Tri, Müller a répété que
l’équipe travaillait à améliorer ce qui doit
l’être, mais a voulu aussi positiver: «On ne
va pas gagner ces deux matches unique-
ment en se flagellant, en se demandant si
untel ou untel a mal fait ceci ou cela».
Après les amicaux médiocres de juin, une
défaite en Autriche (1-2) et une victoire
laborieuse contre l’Arabie saoudite (2-1),
«nous avons pensé un peu légèrement que,
lorsque le tournoi allait commencer, nous
allions retrouver notre fraîcheur et nos
forces habituelles. A posteriori, on peut dire
que nous avions mal évalué la situation», a
encore reconnu l’attaquant du Bayern
Munich.
Vainqueur de
la Pologne
(2-1) mardi
pour son
entrée en lice
à la 2e Coupe
du monde de
son histoire, le
Sénégal a
confirmé que
la compétition
lui réussit. En
effet, avec un
total de 3 vic-
toires, 2 nuls
et 1 défaite
toutes édi-
tions confon-
dues, les Lions
de la Teranga
sont la seule
nation africai-
ne à posséder
un bilan posi-
tif en Coupe
du monde
d’après Opta.
Une belle per-
formance.
Blessé à l’épaule en tout début de match
lors de la rencontre Tunisie-Angleterre,
Mouez Hassen, en larmes, avait été
contraint de céder sa place dans les buts
des Aigles de Carthage. Et ce mercredi la
nouvelle est tombée, le portier interna-
tional de l’OGCN, prêté cette saison à
Châteauroux, est désormais forfait pour
la suite de cette Coupe du monde et il va
revenir directement à Nice. « Blessé à
l’épaule gauche lors de Tunisie –
Angleterre (1-2), Mouez Hassen (23 ans)
ne pourra pas participer à la suite de la
Coupe du monde. En accord avec sa
sélection, le portier tunisien, formé au
Gym et prêté à Châteauroux lors de la
saison 2017/2018, reviendra à Nice pour
passer des examens complémentaires et
y effectuer ses soins. Auteur d’une enta-
me de match sublime face à la sélection
des Trois Lions, Mouez a, pour rappel, été
contraint de céder sa place au bout de
16 minutes de jeu. Sa sortie du terrain,
en larmes, a ému la planète foot autant
que son club. L’Aigle de Carthage revien-
dra donc chez les Aiglons pour se soi-
gner, récupérer et rebondir. Alors qu’il
sait que cette
épreuve est dou-
loureuse, l’OGC
Nice adresse tout
son soutien à son
gardien », a indi-
qué le club azu-
réen dans un
communiqué.
On ne sait pas si c’est le post moqueur d’Eric
Cantona publié sur son
compte Instagram qui
est à l’origine de ce
coup de rabot, mais ce
qui est sûr c’est que
Neymar a décidé de se rafraîchir la
nuque. Raillé sur les réseaux sociaux après
avoir sorti une coupe de cheveux «spaghettis»,
assez sale il faut bien le dire - encore que les
goûts et les couleurs… - Neymar a fait machine
arrière. Le voilà désormais avec une coupe plus
classique qui devrait empêcher les fans du troll
sur internet de le pourrir le reste de la
compétition.
IL A REPRIS
L’ENTRAÎNEMENT !
Mardi dernier, la star brésilienne
était sortie du terrain d’entraînement
en boitant. Des images filmées par la
fédération qui ont fait trembler le
Brésil. L’attaquant du PSG guérit très
lentement et les nombreux coups
reçus face à la Suisse dimanche n’ont
pas arrangé l’état de son pied. Le
médecin de la sélection, Rodrigo
Lasmar, s’est montré rassurant sur
l’état de l’attaquant en prévenant
qu’il reviendrait mercredi. C’est
finalement un tweet du compte
officiel de la Seleção qui a rassuré les
esprits. L’idole du Brésil va bien et
s’est entraîné aux côtés de ses
coéquipiers dans l’après-midi de
mercredi. Néanmoins le Parisien
n’est toujours pas à 100% et il lui
faudra plusieurs matchs avant de
récupérer sa forme. Après une
absence de 3 mois, “Ney” doit
ménager sa cheville pour espérer
jouer le Mondial en entier.
Cherchesov : «Nous
avons appris de nos
erreurs»
Europe 1 : gros dérapages
de la bande à Thouroude
Dybala : «Je vais avoir ma
chance, je suis optimiste»
Paulo Dybala n’a pas participé à la contre-performance initiale
de l’Argentine contre l’Islande (1-1), dans cette Coupe du
monde 2018. L’attaquant de la Juventus Turin et de la sélection
albiceleste participe à son premier Mondial et, selon la vox
populi, son talent pourrait corriger l’apathie offensive de
l’équipe. En conférence de presse, il est resté positif malgré
son statut de remplaçant : « Je participe à chaque entraîne-
ment comme si j’étais titulaire. Je suis optimiste, je vais avoir
ma chance. Si je me fâche, je ne tirerai rien de positif et ce ne
serait pas la bonne façon de réagir. J’ai toujours travaillé dur
et avec une totale confiance en ce que je faisais ».
La Russie s’est rapprochée des
huitièmes de finale de la Coupe
du monde après une nouvelle vic-
toire contre l’Egypte (3-1). Après
la rencontre, le sélectionneur
Stanislav Cherchesov s’est félici-
té devant les journalistes de la
réussite de ses joueurs, après les
soucis rencontrés pendant la pré-
paration. “Nous n’aimons pas
parler de difficultés. Nous avons
eu des problèmes, ils sont traités
quand ils émergent. Tout le
monde se rappelle nos matches
dans le passé, face à des équipes
contre lesquelles il fallait se pré-
parer (
)
et nous n’avions pas pu
le faire correctement. Mais nous
avons appris de nos erreurs.”
Un petit match et puis basta. Le site Pure
médias nous apprend que Thomas
Thouroude et son équipe de l’émission
d’Europe 1 «Y a pas péno» se sont vu reti-
rer les prochains commentaires de l’équi-
pe de France à la Coupe du monde. En
effet, après le premier match des Bleus
contre l’Australie, certaines remarques
faites en direct par l’un des membres de la
bande à Thouroude, Sébastien Thoen, l’ani-
mateur du Journal du Hard et membre de
l’ancienne joyeuse équipe d’Action Discrète
sur Canal, auraient déplu à l’équipe des
sports d’E1. «Pogba, je peux pas le blai-
rer», «Qu’est-ce qu’il branle Grizou ?»,
«Au prix où il est payé !», «On parle beau-
coup des Chinois mais les Australiens sont
fourbes», «Dans le c…, les kangourous !»,
voilà un petit best-of des déclas (très
cash, il est vrai) de celui qui remplaçait ce
jour-là la grande gueule habituelle de
l’équipe, Julien Cazarre.

www.competition.dz

Jeudi 21 juin 2018

COUPE DU MONDE

23

 www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 COUPE DU MONDE 23 L'Espagne braque le coffre iranien Après

L'Espagne braque le coffre iranien

Après cinquante minutes à buter sur le mur iranien, l'Espagne a eu besoin d'un coup de chance pour marquer le but qu'elle attendait. Elle gagne, mais n'a pas maîtrisé son sujet. Oui, la Roja a gagné. Mais elle n'a pas assuré, loin s'en faut. Face à des Iraniens très bien organisés et même emballants en fin de match, les champions du monde 2010 se sont imposés sur un fragile 1 à 0. Surtout, ils ont passé la dernière demi-heure à attendre que le ciel leur tombe sur la tête. Les voilà malgré tout instal- lés en tête du groupe B avec le Portugal.

tout instal- lés en tête du groupe B avec le Portugal. D. Costa : «Un peu

D. Costa :

«Un peu de chance»

Lors de la victoire de l'Espagne face à l'Iran (1-0) hier, l'attaquant de la Roja Diego Costa (29 ans, 22 sélections et 10 buts) a inscrit le seul et unique but de la rencontre en contrant involontairement un dégagement iranien. Après le coup de sifflet final, le buteur de l'Atletico Madrid a reconnu qu'il pouvait s'estimer heureux d'avoir marqué. "J'ai eu un peu de chance sur le but, c'est vrai, a expliqué l'ancien joueur de Chelsea. Je suis content d'avoir fait trembler les filets parce que c'était un match très serré, indécis. Ils étaient très regroupés en défense, tous derriè- re, et il fallait donc être patient, calme. Pour la suite, on a conscien- ce qu'on doit encore progresser, surtout contre ce genre d'équipes défensives. Mais l'important, ça reste la victoire."

Suarez

qualifie l’Uruguay et sort l’Arabie Saoudite

Un but de Luis Suarez en première mi-temps a suffi aux joueurs de La Celeste pour s’imposer. Bien placé dans la surface de répara- tion adverse, l’attaquant catalan ne s’est pas fait prier pour marquer d’un plat du pied sur corner (22’). Si la partition des Uruguayens a été loin d’être entraînante, les coéquipiers d’Edinson Cavani ont été réalistes et verront les huitièmes de finale. L’Arabie Saoudite, vaillante, est éliminée. Reste la lutte pour la première place qui se jouera entre la Russie et l’Uruguay le 25 juin prochain.

contre avant la pause mais Munir sortait le grand jeu face à Guedes pour mainte-
contre avant la pause mais
Munir sortait le grand jeu
face à Guedes pour mainte-
nir l’espoir. Dans une secon-
de période débridée, les
Lions jouaient crânement
leur chance et ils procu-
raient encore plusieurs
occasions mais Rui
Patricio sortait la tête de
Belhanda, puis Benatia
tirait au-dessus avant
plusieurs alertes dans la
surface lusitanienne qui
ne débouchaient sur rien.
Premier éliminé certes
mais sur ce match, le
Maroc n’a vraiment pas
à rougir. A confirmer
lundi pour sortir en beau-
té contre l’Espagne.

En larmes,

Renard

accuse Pepe

et l’arbitrage

En larmes après la ren- contre, le sélectionneur du Maroc, Hervé Renard, a tenu a fustigé l’attitude de Pepe sur le but encais- sé. “Il faut féliciter tout le public et tous les joueurs parce qu’ils ont été fantastiques et puis juste regarder sur le cor- ner, le numéro 3 (Pepe, ndlr), et tout est dit”, a lâché amer le Français au micro de beIN Sports, avant d’ajouter :

“J’espère que vous aurez la franchise d’écrire la

vérité. (

)

On met un

homme de base, quand cet homme de base est mis à terre, on siffle faute pour le Maroc, sinon Cristiano Ronaldo arrive derrière, comme souvent. Mais je préfère ne rien dire parce que je dis quelque chose, je vais être sanctionné, et on est déjà assez sanctionnés comme ça.”

Encore un record pour CR7

Cette Coupe du monde est décidément celle de tous les records pour Cristiano Ronaldo (33 ans, 152 sélections et 85 buts) ! Après avoir déjà ajouté de nouvelles pages à sa légende (voir ici) en ins- crivant un triplé pour l’entrée en lice du Portugal contre l’Espagne (3-3), l’attaquant a écrit une ligne supplémentaire ce mercredi en signant le but de la victoire face au Maroc (1-0). Auteur de son 85e but en sélection, le Merengue est devenu le meilleur buteur euro- péen de l’histoire en sélection en dépassant la légende hongroise Ferenc Puskás (84 buts en 85 sélections). Au niveau mondial, l’Iranien Ali Daei (109 buts en 149 capes) mène la danse et risque encore de donner bien du fil à retordre au Lusitanien. Mais CR7 a-t- il vraiment des limites ? Surtout qu’il semble recouvrer sa jeunesse…

RONALDO RENVOIE

le Maroc à la maison

Mené au score dès la 4e minute sur un but de Cristiano Ronaldo, le Maroc s’est incliné 1-0 face au Portugal hier. Une défaite synonyme d’élimination du Mondial 2018… Pourtant, les Lions de l’Atlas ont globale- ment montré un beau visage face aux champions d’Europe en titre. Le premier éliminé de ce Mondial 2018 est connu, et malheureusement il s’agit d’une nation africaine, le Maroc en l’occurrence. Malgré une prestation pleine de courage, les Lions de l’Atlas ont perdu leur deuxième match face au Portugal (0-1) hier à Moscou. Plombés par une grosse bévue de Da Costa, qui

lâchait le marquage de Cristiano Ronaldo sur cor- ner, les Lions de l’Atlas pliaient d’entrée sur un but du quintuple Ballon d’Or (1- 0, 4e). Après une nouvelle alerte signée CR7, les hommes d’Hervé Renard démontraient toutefois une belle réaction. Ils gagnaient la bataille de l’envie et multi- pliaient les vagues sur le but adverse. Malheureusement, la tête de Benatia était trop molle et l’arbitre n’utilisait pas la vidéo pour vérifier deux contacts litigieux sur Nordin Amrabat puis Boutaib dans la surface adverse. Rappelé à l’ordre au bord du terrain, Renard enrageait ! Les Marocains avaient très chaud sur un

Renard enrageait ! Les Marocains avaient très chaud sur un SALAH dans l’histoire malgré tout Seul

SALAH

dans l’histoire malgré tout

Seul lot de consolation pour lui, Mohamed Salah est entré dans l’histoire du football de son pays en marquant un but sur penalty contre la Russie. Il est par ce biais devenu le 3e joueur à mar- quer un but pour l’Egypte en Coupe du monde, après Abdelrahman Fawzi en 1934 et Magdy Abed El Ghani en 1990. Il s’agissait de sa troisième partici- pation seulement au Mondial et à chaque fois, l’Egypte n’aura mar- qué qu’un seul but…

BLATTER

«L’Angleterre mérite d’organiser le Mondial»

BLATTER «L’Angleterre mérite d’organiser le Mondial» Interrogé par Sky Sports, Sepp Blatter a encouragé

Interrogé par Sky Sports, Sepp Blatter a encouragé l’Angleterre à se porter candidate pour organiser la Coupe du monde 2030 : “Je pense que l’Angleterre mérite d’organiser la Coupe du Monde, elle l’a eue en 1966, donc il y a longtemps. Avec l’Ecosse, le Pays de Galles, l’Irlande du Nord et l’Irlande, ils seront des candidats, j’en suis sûr. Avec 48 équipes dans une Coupe du monde, vous avez besoin de plus d’un pays pour accueillir”. L’ancien président de la FIFA a commenté l’attri- bution de la Coupe du monde 2026 et regrette que les bulle- tins de vote soient dévoilés au public : “Les élections devraient se faire au scrutin secret, c’est dans le statut de la FIFA et dans les règlements. Vous ne devriez pas annoncer qui vote pour qui. Il est normal que cela retourne en Amérique du Nord parce qu’ils auraient dû être dans l’enchè- re pour 2022”. “C’est bon pour moi car quand je suis revenu, j’avais l’impression que c’était ma Coupe du monde. J’ai parti- cipé activement à 10 Coupes du monde et cette fois je ne suis qu’un invité. Mais c’est bon d’être ici pour sentir le football et sentir l’ambiance. Je me sens un peu abandonné parce que je suis suspendu, mais je suis toujours le président élu”, a conclu Sepp Blatter.

La Russie

égale l’Italie

de 1934

La Russie est le premier pays hôte à marquer 8 buts lors de ses deux premiers matchs depuis l’Italie en 1934 (La France en avait inscrit 7 en 1998), égali- sant donc un record vieux de 84 ans, rapporte Opta. Une perfor- mance exception- nelle pour les hommes de Stanislav Tchertchessov, portés notamment par Denis Cheryshev, co- meilleur buteur du Mondial avec 3 buts, à égalité avec Cristiano Ronaldo (1 match joué).

3 buts, à égalité avec Cristiano Ronaldo (1 match joué). Le superbe geste des supporters sénégalais

Le superbe geste des supporters sénégalais

Loin des craintes de hooliganisme, le Mondial 2018 offre pour l’instant une belle communion entre les différents peuples. La journée de mardi en a encore fourni une belle démonstration avec l’attitude exemplaire des supporters du Sénégal et du Japon dans le groupe H. Après la victoire de leurs sélections respectives, les fans des deux équipes présents en tribunes ont décidé de nettoyer leur parcage en ramassant les différents déchets.

nettoyer leur parcage en ramassant les différents déchets. LAHM DÉFEND LOW Sous le feu des critiques,

LAHM DÉFEND LOW

Sous le feu des critiques, la sélection allemande a reçu le soutien de Philipp Lahm, ancien capitaine de la Mannschaft. “Vous devez faire confiance à l’entraîneur national et à son équipe, il a beaucoup d’expérience, il a été dans l’équipe nationale depuis 2004 et après la Coupe du monde 2006, il est devenu entraîneur national, il a l’expérience nécessaire et il sait comment faire pour assembler son équipe”, a indiqué Lahm avant d’ajouter : “Depuis qu’il est l’entraîneur national, nous avons toujours atteint la demi-finale. Il sait très bien comment assembler une équipe qui terminera les quatre ou cinq prochaines semaines avec succès”.

MATCHES DU JOUR

Danemark-Australie (13h)

France-Pérou (16h)

Argentine-Croatie (19)

www.competition.dz

Jeudi 21 juin 2018

24

24
www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 24
www.competition.dz Jeudi 21 juin 2018 24