Vous êtes sur la page 1sur 5

Comptabilité

Aller à la navigation Aller à la recherche

Jakob Fugger avec son chef comptable M. Schwarz. En arrière-plan sont les fichiers avec les
noms des succursales de Fugger House: Russie, Venise, Cracovie, Lisbonne, Innsbruck,
Nuremberg, etc.
La comptabilité est une branche de la comptabilité publique chargée de quantifier, mesurer et
analyser la réalité économique, les opérations des organisations, afin de faciliter la gestion et le
contrôle en présentant l'information, préalablement enregistrée, de manière systématique et
ordonnée pour les différentes parties intéressées. Au sein de la comptabilité sont enregistrées
les transactions, les changements internes ou tout autre événement qui affecte
économiquement une entité.
Le but de la comptabilité est de fournir des informations à un moment donné sur les résultats
obtenus au cours d'une période de temps, utile à ses utilisateurs, dans la prise de décision, tant
pour le contrôle de la gestion passée que pour les estimations de les résultats futurs, en
favorisant de telles décisions de rationalité et d'efficacité.2
Actuellement, la comptabilité est réglementée par deux agences pour éviter la fraude. Ce sont
les principes comptables généralement reconnus, pour les PCGR abrégés, aux États-Unis et le
Financial Accounting Standards Board, par son sigle FASB, à l'échelle internationale.
C'est une discipline qui suit la méthode pour générer puis appliquer certaines théories et
processus, qui sont:
• Théorie comptable: ensemble de règles, normes, principes, techniques, procédures, critères
et instruments qui sont à la base de la comptabilité.
• Processus comptable: ensemble d'étapes qui font partie du développement pour la
réalisation des objectifs d'une entité, à savoir: la systématisation, la valorisation, le traitement,
l'évaluation et enfin le résultat en information.
Le terme comptabilité vient de l'union des termes avec (ce qui signifie globalement), putare
(qui signifie calculer ou évaluer), la bile (qui peut) et le suffixe papa (qualité) .3
Indice
• 1 types de comptabilité
o 1.1 Macro-comptabilité
o 1.2 Micro-responsabilité
• 2 Histoire
o 2.1 Comptabilité dans la Rome antique
ou 2.2 Période médiévale
ou 2.3 Origine de la double entrée
ou 2.4 La Renaissance
2.4.1 La naissance de la comptabilité en partie double
2.4.2 Le premier texte imprimé de Fray Luca Pacioli
ou 2.5 Les écoles économiques de la pensée comptable (1850-1920 / 1930)
2.5.1 Francesco Villa
2.5.2 L'école toscane. Marchi, Cerboni et Rossi
2.5.3 L'école personnelle de Giuseppe Cerboni
2.5.4 Fabio Besta
2.5.5 La Hacendal School of Economics, par Gino Zappa
2.5.6 Ecole Patrimoniale Vicenzo Masi
2.5.7 Vincenzo Masi (1956)
• 3 Concepts de base de la comptabilité et éléments des états financiers
• 4 messes du patrimoine
o 4.1 Structure de la balance
4.1.1 Actif
4.1.2 Passif et valeur nette (PN)
• 5 Méthodologie comptable
ou 5.1 Les comptes
ou 5.2 Contrat de frais et d'abonnement et système de double départ
ou 5.3 Système de démarrage double
o 5.4 Solde
o 5.5 Préparation du bilan et du compte de résultat
• 6 livres de comptabilité
ou 6.1 Classes de livres
6.1.1 Livre quotidien
6.1.2 Grand livre général
6.1.3 Livre d'inventaire ou d'équilibre
ou 6.2 Conservation
• 7 normes comptables
ou 7.1 États financiers ou comptes annuels
• 8 Les critères de mesure
• 9 paquets de comptabilité
• 10 Voir aussi
• 11 Notes et références
• 12 Liens externes
Types de comptabilité
Article principal: Types de comptabilité
La comptabilité peut être classée en deux branches, en fonction des critères de division utilisés.
Selon le type d'unité économique auquel se rapportent les informations comptables générées,
la classification suivante peut être faite: 4
Macro-responsabilité
Article principal: Comptabilité nationale
La comptabilité nationale offre la représentation numérique systématique de l'activité
économique d'un pays, pendant une période déterminée. Il est développé par les États, fournit
des informations utiles qui guident la politique économique du pays.
Micro-comptabilité
C'est la comptabilité des petites unités économiques. Son objectif est de fournir des
informations qui seront utilisées dans la prise de décision. Dans le microcontabilidad distingue
une comptabilité publique, exécutée par les différentes administrations publiques et une
comptabilité privée, orientée à l'entreprise.
Au sein de la comptabilité d'entreprise, les utilisateurs de l'information comptable peuvent être
divisés en deux utilisateurs, internes et externes. Le groupe d'utilisateurs internes comprend
toutes les personnes ou organismes qui utilisent les informations provenant de l'entreprise
pour prendre les décisions appropriées dans le sens de la même chose. D'autre part, les
utilisateurs externes utilisent la comptabilité pour la gestion de la société objet de
l'information, et comprennent toutes les entités qui ne participent pas à la gestion, tels que les
actionnaires, créanciers, prêteurs, clients, investisseurs, employés

et l'administration publique, en particulier l'administration fiscale, et qui ont essentiellement


besoin de l'information comptable pour prendre des décisions et contrôler l'entreprise de
multiples points de vue. Selon les utilisateurs de la comptabilité, une distinction est faite entre
la comptabilité financière et la comptabilité de gestion ou de gestion: 51. Comptabilité
financière (externe): fournit les informations essentielles sur le fonctionnement et la situation
financière de l'entreprise à tous les agents économiques intéressés (clients, investisseurs,
fournisseurs, administrations publiques, etc.). La législation de la plupart des pays réglemente
les règles de la comptabilité financière pour homogénéiser les informations obtenues et lui
donner une plus grande fiabilité et comparabilité. La comptabilité financière a généralement
peu de détails car elle contient une information très agrégée.2. Comptabilité de gestion ou
comptabilité de gestion (interne): qui inclut la comptabilité analytique. Il est fait avec la
comptabilité dans un but interne ou la consommation dans l'entreprise et est utilisé pour
l'établissement des coûts, les états financiers et productifs au sein de l'entreprise qui permet
de prendre des décisions sur la production, l'organisation, le marketing, etc. . Elle se caractérise
par être plus souple, car elle est fondée sur l'autorégulation, est soumis uniquement aux règles
que la société elle-même est autoimponga et non des règles juridiques, souvent plus détaillées
que la comptabilité financière et est également plus immédiate que cela, parce que Cela doit
servir à des décisions très proches. Pendant ce temps, la comptabilité analytique est un outil
très utile pour un usage interne par les chefs d'entreprise pour développer les fonctions de
planification, de contrôle et de prise de décision 0,6 En bref, la comptabilité analytique est un
outil très utile pour la gestion de l'entreprise, et peut avoir un impact très important sur le
processus de prise de décision stratégique. Au lieu de cela, la comptabilité financière est très
importante car elle vise à fournir des informations à des personnes ou des entités extérieures
société de l'aile sur cette situation, l'administration publique, les investisseurs, marché organes
directeurs, etc7.Historia Tableau argile 2040. C. Il peut être considéré comme l'un des plus
anciens registres comptables conservés, contenant l'équilibre d'une ferme à Ur en Sumer, avec
une description détaillée des matières premières utilisées et les jours de travail. Il est écrit en
écriture cunéiforme: l'histoire de la comptabilité et de sa technique est liée au développement
du commerce, de l'agriculture et de l'industrialisation en tant qu'activité économique. Depuis
sa création, le moyen de conserver le registre des transactions et les résultats obtenus dans
l'activité commerciale a été recherché. Les archéologues ont trouvé dans les civilisations de
l'Empire Inca, l'Egypte ancienne et Rome diverses manifestations de documents comptables,
qui d'une manière de base constituent un registre des entrées et sorties de produits
commercialisés, ainsi que de l'argent. L'utilisation de la monnaie était importante pour le
développement de la comptabilité, car il n'y avait pas de développements similaires dans
trueque.2Contabilidad économique à Antigua RomaExistía des difficultés à fournir des données
objectives sur le développement de la comptabilité dans l'ancien monde, en particulier dans
Rome, pour le manque de documents conservés sur le sujet et pour son manque formel de
connaissance à ce sujet. Si on sait que a connu un rôle important et a été admis en tant que
moyen juridique d'enregistrement la preuve des prêts dans le grand livre des créanciers (Codex
Rationum) et dans le livre des recettes et des dépenses (codecs acceti et expensi). Caton
l'Ancien, dans son ouvrage De re rustica8 (ou Rustica Res) comprend les données de base
nécessaires à la comptabilité et son utilisation comme outil pour évaluer la gestion des affaires
par « facteurs » contre les propriétaires qui ont utilisé résident dans les historiens
ciudades.Algunos ont cru voir dans les fragments survivants représentent incomplète un
premier développement du principe de double entrée, bien qu'il y ait une grande diversité
d'opinions sur cette thèse, il y a quelques citations de grands auteurs, tels que Cicéron, ils
semblent soutenir ce fait, mais ils sont trop confus pour établir la thèse selon laquelle la
méthode de la double entrée était connue dans les pratiques comptables habituelles
Antigüedad.9Periodo medievalLas plus ou moins évolué dans le monde antique disparu, en
raison de l'extinction presque complète commerce en Europe dans les siècles après la chute de
l'Empire romain. Comptabilité devait être développé à partir de zéro, en particulier dans le
temps du boom du commerce, qui a connu sa première grande poussée avec cruzadas.Dos
grands ordres militaires, les Templiers et les chevaliers teutoniques, développés au cours des
siècles XII et XII

J'amélioré les systèmes comptables probablement influencés par les pratiques des
commerçants libanais qui avaient des contacts les deux ordres dans leurs inicios.Los chevaliers
teutoniques déplacé leurs activités vers les régions baltes et il a maintenu le contact avec les
villes commerciales de la Hanse. Cette ligue a développé avec la prophétie la «comptabilité des
facteurs», c'est-à-dire le commissionnaire qui doit rendre des comptes à son client. Alors que
les marchands italiens avaient une plus grande attention à la base de la mise en équivalence,
plus adaptée à contracter le trader sur ses empleados.Las républiques commerciales italiennes
et aux Pays-Bas serait au cours des derniers siècles des régions Moyen-Age européen où la vie
le commercial allait être plus intense. En conséquence naturelle, la pratique comptable
développaient de nouvelles méthodes dans ces pays, et serait donc dans toutes ces
républiques italiennes où contabilidad.De modernes émergent monuments primitifs, où les
commerçants notation sans ordre particulier les diverses opérations qu'ils devaient se rappeler,
il a progressivement évolué vers un système de comptabilité de départ simple; comme le grand
nombre d'entrées nécessaires conseillé commerçants et les prêteurs vont désagréger les
comptes divers commémoratifs dans les groupes de notation des opérations possédantes
certaines communes, comme aller en référence à un produit particulier ou même fonction de
la personne. Comment faire des annotations a été mis au point et plus à l'origine du
développement progressif de certaines règles pratiques, jusqu'à un temps non déterminé
exactement par les historiens paru dans l'influence économique italienne, la méthode de la
double entrée. origine du double origine de départ fois probablement dans la région de la
Toscane avant la fin du XIIIe siècle, le plus ancien exemple d'utilisation est les comptes publics
de la ville de Gênes l'année 1340,10 au XVe siècle, il semble que les banquiers et les
commerçants toscans avaient une technique de comptabilité développée ou plus développée
que celle des Vénitiens, et différente sur certains points importants de celle-ci. Cependant la
comptabilité était veneziana qui a été imposé par la presse, ce qui a permis sa diffusion avant
toute otra.El RenacimientoEn la Renaissance, l'émergence du concept de capital productif et le
développement du crédit, a jeté les bases nécessaires pour le développement d'un système de
comptabilité. Les comptes reflétant les crédits et les débits des personnes apparaissent en
premier. Par extension, on pensait tenir un compte pour tous les actifs possédés et un autre
pour présenter les profits ou les pertes. Cet ensemble de comptes a conduit au développement
du système comptable commençant la naissance comptable doble.El de départ les plier Les
historiens estiment que la comptabilité à double entrée est apparu à Gênes vers 1340 (Italie).
L'invention de l'imprimerie a généralisé cette méthode, notamment depuis la publication des
traités Luca Pacioli, dont le premier livre, publié en 1494 sous le titre Summa Arithmétique,
Géométrie, Proportioni et Proportionalita, énonce les principes fondamentaux dans le chapitre
sur comptes libros.11El et premier auteur des nouvelles que nous avons clairement établi
l'utilisation de la méthode de la double entrée était Benedikt Kotruljević (en slavon,
Kotruljevic), né à Dubrovnik en Croatie aujourd'hui, puis une zone de la ville Adriatique
commerciale d'influence Vénitien, appelé Ragusa.Cotrugli a résidé à Naples une grande partie
de sa vie, et était un marchand et conseiller du roi Ferdinand I d'Aragon. Son travail Della
Mercature e del Mercante Perffeto a été écrit en 1458. Dans presque accessoire, il consacre
l'un de ses chapitres les comptes de tenue mentionnant plusieurs livres: Le Mémorial, le
Journal et le major, qui a appelé Quaderno. énumère également quelques règles générales
pour la comptabilisation des opérations commerciales, mais fait référence à la comptabilité
marchande globale Benedetto sont incompletas.El livre Cotrugli a presque cent quinze ans pour
être porté à la presse, qui, avec l'incomplétude de son exposition, empêche que son auteur
dans l'histoire de la comptabilité puisse se voir attribuer un rôle comparable à celui de Luca
Pacioli. Le travail de ce dernier a été imprimé et a rencontré de nombreuses années
auparavant, bien qu'écrit après Benedetto.El premier texte imprimé de Luca Pacioli Luca
Pacioli, auteur de Summa de Arithmetica, Geometria, Proportioni et Proportionalita, qui
comprend un chapitre considéré la première description de l'entrée comptable doble.Luca
Pacioli, Luca de Borgo Sancti ou Sepulchri, né dans le village Ombrie, province italienne dans
l'année de 1455,12 étudié à Venise, où il était précepteur des enfants de u