Vous êtes sur la page 1sur 3
4 UNIVERSITE LAVAL Dagaren a pee i, Cada TR TE Université Laval Date: 7 décembre 2004 Faculté des Sciences et génie Heure: 9830-11h20 Département de Génie eivil Salles: Pouliot, 2551 et 2501 Professeur: Serge Lerouell MECANIQUE DES SOLS I (GCE-20488) Examen final Note: Les réponses doivent étre justifies 1) On a un barrage dont Ia ggométrie est montrée eisdessous (Figure 1). Sa largeur est de 30m et on a rajouté a Paval un rideau d'étancheité afin de réduire les gradients hydrauliques. La différence de charge totale entre Vamont et Paval est de 10m. Le sol sous le barrage a les caractéristiques suivantes : k = 5x10° m/s; ya, ~ 19 KN/m’; n = 32%. Le réseau d'écoulement est aussi montré sur la figure 1 (On demande 11a (10 points) - De ealeuler les charges de pression aux points A, B,C et D. Lb (10 points) - De calculer les pressions interstitielles aux points E et B et la force tive de soulévement s’exergant sous le barrage, en considérant une di des pressions interstitielles le long de la base du barrage. Le (10 points) - De calculer les gradients hydrauliques vertical et horizontal aux points C et D. | d (10 points) - De calculer le gradient hydraulique vertical critique du sol et de le comparer au gradient précédemment calculé au point D. Est-ce satisfaisant pour éviter la boulance? 2) Une reconnaissance géotechnique a montré fa stratigraphie suivante - 3,5m de sable moyen; - 3mm d’argile silteuse; = 2m de sable graveleux; - le soele rocheus. Le sable moyen est caractérisé par un poids volumique y = 18,5 kN/m* et un coefficient de perméabilité k = 10° m/s, L’argile silteuse est caractérisée par un poids volumique y = 16,0 Nim’ et un coefficient de perméabilité k = 3x10" m/s, Le sable graveleux est caractérisé par un poids volumique y= 19,2 KN/m* et un coefficient de perméabilité k= 10° m/s. La nappe phréatique est en surface et un pigzometre inslallé A la base de la couche de sable graveleux, & 8,5 mde profondcur, indique un niveau d'eau { m au dessus du terrain naturel, On demande 2.a (10 points) - Quel est le gradient hydraulique vertical dans (argile silteuse? 2.b (10 points) - Quelle est fa contrainte effective verticale 4 5,5 m de profondeur? 2.c (10 points) - Dans le but d'utiliser le sable moyen dans un projet de construction voisin, on envisage d’en excaver une épaisseur de 3-m et de rabattre la nappe phréatique au fond de excavation. Il ne resterait alors que 0,5 m de sable moyen avec nappe en surface. Estoce cnvisageable sans qu’il y ait soulevement de la couche d’argile silteuse? 3) (10 points) - Quelle est la cause des tassements importants qui ont ét6 observés dans les vi de Mexico, Tokyo, Bangkok, ... ? Expliquez le phénomene en termes géotechniques. 4) Il a été prévu d'assurer I'étanchéité d°un bassin de rétention d’eaux usées municipales par une couche de 0.6 m d°épaisseur d'argile silteuse compactée. Un essai de compactage (Proctor normal) a été réalisé sur ce sol et la courbe correspondante est monirée la figure 2 ci-dessous, La masse volumique des grains solides est p, = 2,71 Mg/m?. Un essai de perméabilité réalisé sur tun échantillon de sol compacté au point A montré sur la figure 2 a donné un coefficient de té de 5x10" m/s, deux fois plus faible que la valeur maximale requise pour louvrage Lrexigence formulée pour le compactage sur le terrain était que le sol soit compacté a au moins 97% de la masse volumique sche optimale Proctor Sr=80% S=100% 1,90 1,85 1,65 160 pies a 1.55 ip = Procter Normal | (Standard Proctor)? 1,80 8 10 12 14 16 18 2 22 2 wh) Figure 2 Une vérification des conditions de compactage @ été réalisée sur le terrain en creusant un trou dans Vargile silteuse compactée. Le volume du trou était de 930 cm3; la masse du sol humide prélevé était de 1760 g; aprés séchage, la masse du sol était de 1540 g. ‘On demande : 4a (10 points) - De calculer la masse volumique séche et la teneur en eau du sol compacté sur le terrain et de porter le point correspondant sur la figure 2. Est-ce que le sol compacte satisfait aux cexigences de compactage en termes de masse volumique séche? 4.b (L0 points) - Compte tenu de la position du point représentant les conditions de terrain sur la figure 2, penscz-vous que la couche Wargile satisfera le critére relatif & la perméabilité? Explique2 votre réponse.