Vous êtes sur la page 1sur 24
La JSK lui a offert 160 M , le CSC 180 M et la JSS
La JSK lui a offert 160 M , le CSC 180 M et la JSS

La JSK lui a offert

160 M

, le CSC

180 M

et la JSS

200 M

La JSK lui a offert 160 M , le CSC 180 M et la JSS 200

BELKACEMI :

L'argent ne pèsera pas dans mon choix

Alors que Franck Dumas est à Alger attendu le 2 juillet LAVAGNE NE PAS Il
Alors que Franck Dumas est
à Alger
attendu le 2 juillet
LAVAGNE
NE
PAS
Il rencontrera Doudane avant la reprise
Le 1 er stage
à Aïn Benian
LÂCHE
LA JSK
Belkalem, à 99% il reste
«Si
JSK
contacte
www.competition.dz DIMANCHE 24 JUIN 2018 30 DA N°5395 ISSN 1111
la directement Le
Havre
»
2018 30 DA N°5395 ISSN 1111 la directement Le Havre » Il a rencontré KSK hier

Il a rencontré KSK hier

Karaoui

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

Il devance le BF de 24h

LA FÉDÉRATION N'A PAS RÉUSSI À LE FAIRE ÉLIRE El-Morro : «J'avais pourtant l'appui de
LA FÉDÉRATION
N'A
PAS RÉUSSI
À LE FAIRE
ÉLIRE
El-Morro
:
«J'avais
pourtant
l'appui
de la FAF et celui
»
Renard, Vahid et Queiroz
de 20
de présidents
Les candidats
favoris de la FAF
club

HATTAB

devrait

ANNONCE

ANNONCE

LE LE LIMOGEAGE LIMOGEAGE

rester

Le CRB l'a officiellement contacté

LIMOGEAGE rester Le CRB l'a officiellement contacté DE DE MADJER MADJER “ MORCELY, UNE SÉRIEUSE MENACE

DE DE MADJER MADJER

MORCELY, UNE SÉRIEUSE MENACE POUR CHAÂL

C'est fait par devoir et non par vengeance

CHAÂL C'est fait par devoir et non par vengeance ” INJOIGNABLE TOUTE LA JOURNÉE CHAFAÏ N'EST

INJOIGNABLE TOUTE LA JOURNÉE

CHAFAÏ N'EST PAS ALLÉ À GAMMARTH

«CE FUT UN GRAND JOUEUR, MAIS COMME ENTRAÎNEUR…»

«CE FUT UN GRAND JOUEUR, MAIS COMME ENTRAÎNEUR…» Serrar : «Je ne peux pas parler de
«CE FUT UN GRAND JOUEUR, MAIS COMME ENTRAÎNEUR…» Serrar : «Je ne peux pas parler de

Serrar : «Je ne peux pas parler de sanction présentement»

Bouhafs s'offre ZITI, LE Balegh et Chaouchi PROCHAIN ?
Bouhafs s'offre
ZITI, LE
Balegh et Chaouchi
PROCHAIN ?
Le Guinéen a 31 ans et non 21 L'arnaque évitée de justesse
Le Guinéen a 31 ans et non 21
L'arnaque évitée de justesse

www.competition.dz

Dimanche 24 juin 2018

2

À LA UNE

www.competition.dz Dimanche 24 juin 2018 2 À LA UNE EL-MORRO RÉAGIT APRÈS SA DÉFAITE “ VOILÀ
www.competition.dz Dimanche 24 juin 2018 2 À LA UNE EL-MORRO RÉAGIT APRÈS SA DÉFAITE “ VOILÀ

EL-MORRO RÉAGIT APRÈS SA DÉFAITE

VOILÀ CE QUE JE NE COMPRENDS PAS”

Comme annoncé dans l'édition parue hier, Mohamed El-Morro n'a pas été plébiscité à l'issue des travaux de l'assemblée générale élective de la LFP.

De notre correspondant

L. M. AZZI

Interrogé pour connaître sa réaction, ce der- nier qui fait office de PDG de la SSPA de l'ASM Oran s'est contenté de se poser la question sui- vante. "Si vous voulez mon avis sur la question, je ne peux vraiment trop m'étaler. Car je me demande pourquoi les clubs qui m'ont demandé de me présenter et qui m'ont presque poussé à le faire n'ont pas tenu leurs engagements", a-t-il indiqué hier dans son bureau.

«La FAF a insisté aussi…» Prié de donner plus de détails sur ces clubs et la raison de leur revirement selon lui, notre interlo- cuteur a répondu. "Vous connaissez ma position devant n'importe quel revirement. Cependant, je peux juste dire que si je me suis présenté, c'est uniquement sur demande de plusieurs clubs. J'ai eu un appel de près d'une vingtaine de respon-

sables de club. Ils m'ont demandé de postuler à la présidence de la ligue, j'ajoute qu'ils ont même insisté pour que je me présente. Et en fin de compte, ils sont cinq clubs à avoir voté pour moi. Donc, vous voyez ce que je ne comprends pas. Et c'est la question que je me pose. Et puis, je dois préciser une chose importante. Elle concerne l'in- sistance de la fédération qui m'a poussé aussi à présenter ma candidature. Pour votre informa- tion, on m'avait demandé de reformuler ma demande de participer à l'assemblée élective en tant que candidat et non pas en tant que membre de l'AG. Vous voyez la raison de ma candidature à cette élection. Sinon je ne m'y serais pas présen- té. Voilà donc ce que j'ai à dire au sujet de cette élection. Ceci dit, je ne remets pas en cause l'élec- tion de Medouar que je tiens à féliciter et à qui je souhaite bonne chance." Il faut rappeler que ce dirigeant a récolté six voix à l'issue de cette élec- tion tenue jeudi dernier.

L. M. A.

Début du

stage pour

l'équipe

nationale

U17 hier

Le stage de pré- paration de la sélection natio- nale des moins de 17 ans a débuté hier au Centre tech- nique de Sidi Moussa. L'entraîneur de la sélection, Sofiane Boudjella, a établi une liste de 27 joueurs, qui prendront part à ce stage qui se déroulera du 23 au 28 juin. C'est donc hier à partir de 14h que les jeunes joueurs ont commencé à affluer au Centre tech- nique national afin de débuter la préparation.

MAHREZ PREND

Oumamar :

«Il était

réticent,

»

mais

Larbi Oumamar a confirmé les propos de Mohamed El- Morro au sujet de la raison de sa défaite à l'élection à la pré- sidence de la Ligue de football profes- sionnel. "Croyez-moi, je ne comprends pas ce qui s'est réelle- ment passé le jour de cette élection, car les choses tour- naient en faveur de Mohamed qui, je dois le préciser, n'a jamais voulu postu- ler à la présidence de la ligue ou pré- senter sa candidatu- re. Au départ il était réticent, je dois le relever. Mais deux membres de la fédé- ration et mois nous avons insisté pour qu'il dépose sa can- didature. Nous l'avons fait au vu de ses compétences qui ne sont pas négli- geables. On comptait sur ses compé- tences parce qu'on savait qu'il allait apporter un plus à notre football et les exigences de l'heure. Voilà, sinon il n'a jamais voulu la pré- sidence de cette ligue", a insisté Oumamar hier.

Naples veut inclure Ounas dans un échange avec la Fiorentina

N'entrant pas dans les plans de son entraîneur pour la prochaine saison, Adam Ounas pourrait rejoindre la Fiorentina dans un échange avec Federico Chiesa plus 55 millions d'euros. Le club du sud de l'Italie est à la recherche de renfort en attaque. Malgré un compartiment offensif bien fourni, la direction de Naples voudrait un chasseur de but et vise l'atta- quant de la Fiorentina, Federico Chiesa. Ce dernier est suivi par de nom- breux clubs, notam- ment par l'Inter Milan. Alors qu'il est sous contrat jusqu'en 2022, le président Aurelio De Laurentiis devra mettre le prix fort afin de l'avoir. Cependant afin de limiter les dépenses, le boss napolitain a proposé à la Fiorentina deux joueurs en plus de 55 millions d'euros afin d'avoir l'attaquant italien. Lorenzo Tonelli et Adam Ounas seront inclus dans le transfert afin de faci- liter la tâche à la Fiorentina. Le nouvel entraîneur de Naples, Carlo Ancelotti, a donné son accord afin d'inclure les deux joueurs dans le transfert. C'est donc une nouvelle fois que le technicien italien, démontre qu'il ne comptera pas sur l'attaquant interna- tional algérien lors de la prochaine saison. Il voudrait le prêter ou le vendre définitive- ment puisqu'il n'entre pas dans ses plans pour la prochaine sai- son. Depuis son arri- vée à Naples, Adam Ounas n'a pas réussi à gagner sa place. Son ex-entraîneur, Maurizio Sarrii ne lui a pas donné du temps de jeu et même s'il espérait que sa situation s'améliore- rait avec l'arrivée d'un nouvel entraî- neur, c'est tout à fait le contraire. En tout cas, l'attaquant des Verts sait que son entraîneur ne comp- tera pas sur lui lors de la prochaine sai- son et qu'il vise du renfort en attaque. Il veut maintenant changer d'air et rejoindre un club où il aura plus de temps de jeu. Si ce transfert pour la Fiorentina a lieu, alors Adam Ounas pourrait relan- cer sa carrière après une première saison difficile en Italie. M. K.

M. K.
M. K.

SON MAL EN PATIENCE

Ça coince pour Riyad Mahrez à Manchester City. Ce dernier n'a toujours pas rejoint le club drivé par Pep Guardiola et commence à s'impatienter. Le cas de Riyad Mahrez fait couler beau- coup d'encre, surtout du côté de l'Angleterre. Alors que son départ ne faisait plus aucun doute, cer- tains commencent à se poser des questions. L'international algérien serait-il encore bloqué par la direction des Foxes ? Une ques- tion logique d'autant plus que tout le monde est au courant de ce qui s'est passé lors des derniers mercatos. La saison passée, alors que le mercato d'été touché à sa fin, l'AS Rome avait fait une gros- se offre pour l'international algé- rien et le joueur avait donné son accord pour changer d'air. Cependant les dirigeants de Leicester City ont décidé de le retenir malgré sa demande. Le même scénario s'est déroulé lors du dernier mercato hivernal, mais cette fois avec Manchester City. La formation anglaise avait fait une offre de 60 millions d'euros, mais encore une fois Leicester

City a bloqué son poulain. Cependant, Manchester City est revenu à la charge lors de ce mer- cato et selon la presse anglaise un accord aurait été trouvé autour de 75 millions d'euros. Il faut savoir que Manchester City a voulu conclure rapidement et a fait une offre qui sera difficile à refuser même si Leicester City voulait plus. Les Foxes ne peuvent plus

retenir leur poulain. Ces derniers lui ont promis de le laisser partir si jamais une bonne offre venait à être mise sur la table. En tout cas, malgré une bonne offre des Citizens, le transfert de Riyad Mahrez n'a toujours pas été conclu. L'entraïneur Pep Guardiola est décidé à conclure l'arrivée du milieu international algérien, mais pour le moment ça coince encore. Toute la presse anglaise, annonce que le transfert est imminent mais rien n'a encore été fait pour le moment. Ce qui est sûr, c'est que Riyad Mahrez devra prendre son mal en patien- ce et attendre que la direction de Leicester City lui facilite son

départ.

Le joueur fortement courtisé

LES 60 M

QUI «BLINDENT» BRAHIMI

fortement courtisé LES 60 M € QUI «BLINDENT» BRAHIMI Nombreux sont les clubs qui souhai- tent

Nombreux sont les clubs qui souhai- tent avoir dans leurs effectifs res- pectifs le milieu offensif algérien de FC Porto, Yacine Brahimi. Force est de constater, toutefois, que les chances du transfert du joueur en question ne sont pas grandes. C'est du moins ce qu'a annoncé hier la presse portugai- se, soulignant que la direction des Dragons n'est pas prête à abandonner le contenu de la clause libératoire du contrat de l'Algérien, estimée à 60 millions d'euros. Une clause qui risque de remettre en cause l'éven- tualité d'un transfert de Yacine Brahimi vers l'une des écuries euro- péennes souhaitant le recruter. L'on cite plus particulièrement, d'après les différents médias du Vieux conti- nent, l'Inter de Milan, l'AS Rome (Italie) et Wolverhampton (Angleterre).

A. D.

Annoncé sur le départ L'ASSE et Nantes restent discrets pour Ferhat

Ayant fait part de leur intérêt, Saint- Etienne et Nantes n'ont pas encore fait d'offres convaincantes pour Zinedine Ferhat. Courtisé par plu- sieurs clubs depuis la fin de la sai- son, Zinedine Ferhat n'a pas encore réglé son transfert et attend toujours un geste de ses dirigeants. L'international algérien a réussi une excellente saison avec le Havre en finissant notamment à la première place des passeurs de la Ligue 2. Il est d'ailleurs entré dans l'histoire du championnat de deuxième division français, en battant le record avec 20 passes décisives en seulement 35 matchs. Ces performances lui ont permis de s'affirmer pour la seconde saison de suite en Ligue 2. Arrivé en provenance de l'USM Alger, Ferhat n'a pas tardé à convaincre et compte maintenant s'imposer dans un meilleur club et au sein d'un meilleur championnat. Il est d'ailleurs annon- cé sur le départ depuis la fin de la saison, surtout que l'AS Saint-Etienne et le FC Nantes le veulent. D'ailleurs, l'international algérien nous avait déclaré dans ces mêmes colonnes que le FC Nantes le voulait et que le transfert était pratiquement conclu. Les dirigeants du club évoluant en Ligue 1 avaient pris attache avec leurs homologues du Havre mais depuis les négociations n'ont pas avancé. Il faut savoir que Zinedine Ferhat est encore sous contrat avec le Havre et qui même s'il est intéres- sé par un départ, la décision finale reviendrait à son club. Il semblerait qu'aucune offre à la hauteur des attentes des dirigeants du Havre n'ait été faite pour le moment. Il faut savoir que les dirigeants de la forma- tion française évoluant en Ligue 2 sont prêt à négocier le départ de leur poulain et lui permettre d'évoluer en Ligue 1 la saison prochaine. Cependant, ils s'attendent à une belle offre pour lâcher le meilleur passeur de la Ligue 2 cette saison. Zinedine Ferhat quant à lui espère jouer au plus haut niveau, deux ans seulement après son départ d'Algérie. M. K.

www.competition.dz

Dimanche 24 juin 2018

À LA UNE

3

www.competition.dz Dimanche 24 juin 2018 À LA UNE 3  Madjer n'assisterait pas à la réunion

Madjer n'assisterait pas à la réunion du BF

Jusqu'au moment où nous mettions sous presse, la présence de l'en- traîneur national Rabah Madjer à la réunion aujourd'hui du Bureau fédéral était improbable. Selon les informa- tions recueillies auprès de nos sources, il semble que l'on se dirige vers l'absence de Madjer à cette réunion fédérale. Néanmoins, les membres du BF souhaitent la pré- sence de l'entraî- neur national afin de faire le bilan des mois de ses activités.

Quelle

indemnité

pour le

coach ?

Au moment où son avenir est scellé, les observateurs s'interrogent désormais sur l'at- titude de la FAF concernant l'in- demnité de départ du coach Madjer. Se contentera-t-il de deux mois de salaire (8 millions de dinars) ou bien imposera-t-il une compensation sur la durée du contrat. S'exprimant sur ce sujet, Madjer avait indiqué que sa venue en sélection n'était pas consi- dérée pour des considérations financières. Le verra-t-on refaire le coup de 1999 quand il avait déchiré son contrat et reparti sans faire de bruit ? Tout sera clair à la fin de la réunion du BF. A. D.

? Tout sera clair à la fin de la réunion du BF. A. D. HATTAB CONFIRME

HATTAB CONFIRME LE LIMOGEAGE

«C'est une décision prise par devoir et non par vengeance»

une décision prise par devoir et non par vengeance» Mohamed Hattab, ministre de la Jeunesse et

Mohamed Hattab, ministre de la Jeunesse et des Sports, a confirmé hier le limogeage de Rabah Madjer 24 heures avant la tenue de la réunion du Bureau Fédéral. "Ça a été un devoir de prendre une telle décision car il s'agit de l'équipe nationale", a-t-il ainsi déclaré pour répondre aux rumeurs du limogeage de Rabah Madjer. Le ministre a tenu aussi à préciser que ladite décision a été prise pour le bien de la sélec- tion. "Cette décision n'a pas été prise par vengeance", souligne-t-il.

«Il a été un grand joueur, mais comme entraîneur »

Partant sûrement de bonnes inten- tions, Mohamed Hattab a fait une déclaration qui pourrait ne pas plaire au futur ex-entraîneur des Verts. "C'est un ancien grand joueur, une grande école de football algé- rien mais en ce qui concerne l'en- traînement, ça ne lui a pas réussi. Maintenant, il faut qu'on tire des leçons car l'équipe nationale doit donner de la joie, du bonheur."

Le BF l'annoncera aujourd'hui

FINI

LES VERTS POUR

MADJER

Le technicien Rabah Madjer n'est plus à la tête du staff technique de l'équipe nationale, c'est désormais plus qu'une certitude. La réunion du Bureau Fédéral, prévue aujourd'hui, devra d'ailleurs déboucher sur l'officialisation de la "mise à la porte" de l'ancien champion d'Afrique avec les Verts en 1990.

PAR ADLANE D.

L'information, nous la tenons de sources sûres très proches du Bureau fédéral de la Fédération algérienne de football. Une sorte de consensus est enregistrée parmi les membres du Bureau fédéral sur la nécessi- té de mettre fin aux fonctions du sélectionneur national, Rabah Madjer et de ses "lieu- tenants", Meziane Ighil et Djamel Menad. L'annonce du limogeage de Rabah Madjer et des membres de son staff devrait se faire juste après la fin de la réunion du BF. Il (limogeage) intervient quelques petites semaines après la décision de le décharger de l'EN A' (joueurs locaux). Une mesure ayant sonné comme une désapprobation de la Fédération à Madjer. Se séparer du successeur de Lucas Alcaraz est une sen- tence plus que prévisible dans la mesure où il n'a jamais pu (ou su) donner ce

sentiment d'aptitude de faire sortir l'équipe d'Algérie de sa mauvaise passe. Sept mois après sa nomination, l'ancien champion d'Europe des clubs avec le FC Porto s'est contenté de déplorer, impuissant, les échecs répé- tés dans les matches réfé- rences.

Bilan négatif

A l'exception de deux vic-

toires en amical contre les

Fauves de Centrafrique (3-0)

et les Taifa Stars de Tanzanie

(4-1), Madjer n'a pas réussi ses sorties les plus sérieuses (toujours en amical) face aux mondialistes et même les très moyens Capverdiens. Ces derniers se sont permis "le coup de leur vie", infligeant une humiliante défaite à Madjer et ses joueurs au stade du 5-Juillet sur le score de 3 buts à 2. Une défaite for- tement et vigoureusement contestée par le public, les spécialistes et les médias, intervenue après deux faux- pas contre les mondialistes

saoudiens (2-0) et iraniens (2- 1). La lourde défaite concé- dée contre le champion d'Europe portugais à Lisbonne (3-0) dans un match où les Verts se sont contentés d'une présence fantomatique, n'a fait que raffermir le président de la FAF, Kheiredine Zetchi et les membres de son BF dans leurs fortes convictions de

mettre un terme à la mission de Rabah Madjer.

Public frondeur, relations tendues avec la presse Il faut avouer aussi que le passage de Rabah Madjer n'a pas été marqué uniquement par des échecs sur le plan technique, il a totalement failli aussi sur le plan rela- tionnel. Les supporters ne rataient pas la moindre occa- sion de le conspuer, appelant à son "limogeage immédiat". Ses relations avec la presse nationale n'ont pas été non plus à la hauteur. Le techni- cien en question est allé jus-

qu'à bouder la presse, histoi- re de contester ce qu'il avait qualifié de "cabale" contre sa personne.

3 e passage raté en EN Il semble, par ailleurs, que l'équipe nationale ne réussit pas à l'ancien attaquant des Verts. Celui-ci est à son troi- sième passage raté à la barre technique de la sélection nationale. Après la mésaven- ture de 1999 quand il avait déchiré son contrat en pleine émission sportive de la chaî- ne publique nationale, Rabah Madjer sera également obligé de quitter l'EN en 2001 par la petite porte. L'ancien prési- dent de la FAF, Mohamed Raouraoua, l'avait démis en raison d'une déclaration jugée "offensante" faite à la presse belge au lendemain du match nul réalisé en ami- cal sur le terrain des Diables Rouges (0-0). Pour son troi- sième passage, Madjer n'a pu faire mieux. Il s'en va sans pouvoir faire long feu. A. D.

Dely Ibrahim n'est pas maître de ses projections sur le futur patron de la barre technique de l'EN.

Possibilité d'une surprise Devant cette situation particuliè- rement serrée, le président de la FAF, Kheiredine Zetchi, serait contraint de concocter un plan d'action porteur de surprises. S'il n'arriverait pas à conclure rapide- ment avec un entraîneur de renom en mesure de redonner sa fière allure à l'équipe d'Algérie, une surprise serait alors forte- ment envisageable. Par exemple, de confier l'EN à une compétence locale consensuelle en attendant de trouver un entraîneur. Le DTN Rabah Saâdane répond bien au profil.

A. D.

MENAD EST RESTÉ PAR SOLIDARITÉ

Tout comme l'en- traîneur en chef Rabah Madjer, ses adjoints Meziane Ighil et Djamel Menad devront subir le même sort. Ils emboîteront le pas à leur premier responsable. Djamel Menad sera le grand perdant dans cet épisode dans la mesure où il aura raté aussi le challenge de la JS Kabylie, club qui souhaitait fortement s'adjoindre ses services. Les chances de Menad de rebondir du côté des Canaris se seraient amenuisées, car les dirigeants kabyles seraient sur le point de conclure avec un entraîneur étranger. Si Djamel Menad tout comme Ighil d'ailleurs a refusé de démissionner c'est par soli- darité à Madjer et surtout pour éviter à ce dernier l'humiliation et l'étiquette du coach qui veut quitter la sélection avec un max d'argent possible.

A. D.

l'humiliation et l'étiquette du coach qui veut quitter la sélection avec un max d'argent possible. A.

Halilhodzic, Renard et Queiroz dans la short-list de Zetchi

QUI POUR PRENDRE LES COMMANDES DE L'EN ?

Maintenant que la parenthèse Rabah Madjer est fermée, le président de la FAF, Kheiredine Zetchi, se doit de se tourner vers sa succession.

Kheiredine Zetchi, se doit de se tourner vers sa succession. La mission est loin d'être facile

La mission est loin d'être facile compte tenu de plusieurs paramètres. Outre la crise finan- cière qui secoue l'Algérie, ren- dant relativement difficile de répondre favorablement aux revendications financières de plus en plus excessives des "grosses pointures" étrangères, il faut dire que le contexte actuel du football national n'offre pas forcément toutes les garanties de réussite. S'y ajoute la situation contractuelle de certains techni- ciens présentement en poste. Autant de facteurs qui mettraient le président de la Fédération dans une situation peu confor- table. S'offrir un technicien de l'envergure de Vahid Halilhodzic, adulé par les Algériens après son passage his- torique et euphorique en 2014,

n'est pas une mince affaire. Même si le technicien en ques- tion, à l'arrêt, se dit toujours "honoré" par l'amour du public algérien, il reste que ses exi- gences financières seraient fara- mineuses. Au Japon, sa dernière expérience avant d'être démis, le Franco-Bosnien toucherait men- suellement plus de 3 milliards en monnaie nationale. Les caisses de la FAF risquent de ne pas résister à cette charge. Il y a aussi Hervé Renard et Carlos Queiroz, actuel- lement en fonction avec, respecti- vement, les sélections nationales du Maroc et de l'Iran. Il faudra attendre notamment la position des fédérations de ces pays envers les techniciens en question avant de pouvoir entreprendre les pourparlers. C'est dire com- bien le locataire de la maison de

www.competition.dz

Dimanche 24 juin 2018

LIGUE 1 MOBILIS FRANCK DUMAS le 2 juillet à Tizi Ouzou
LIGUE 1 MOBILIS
FRANCK
DUMAS
le 2 juillet
à Tizi Ouzou

Selon une source proche de la direction, le futur entraîneur des Jaune et Vert, Franck Dumas, ralliera Tizi Ouzou, ou le lieu du stage de l'équipe le 2 juillet prochain afin d'entamer sa mission avec l'équipe locale.

PAR N. BOUMALI

Certes, le président Chérif Mellal n'a pas encore annoncé officiellement sa nomination à la barre technique, mais notre source révèle que le futur entraîneur n'est autre que Franck Dumas qui s'est engagé à ramener lui-même sa lettre de libération. Le président Mellal refuse de dévoiler l'identité de son nouvel entraîneur pour éviter qu'on parle trop de lui, il estime que tant que le concerné n'a pas signé son contrat, les choses peuvent changer à la dernière minute. L'actuel sélectionneur de la Guinée équatoriale lui a donné son accord de principe, mais vu qu'il n'a pas encore résilié le contrat le liant à la Fédération guinéenne de football,

Les Canaris dès ce vendredi à Aïn Benian

Le premier stage n'aura finale- ment pas lieu au centre d'El Bez de Sétif, mais au centre d'hôtel- lerie d'Aïn Benian. Lors de notre déplacement hier au centre, une source autorisée nous a révélé que les responsables de la JSK ont fait une réservation qui s'étalera du 28 juin au 10 juillet prochain. Il était prévu que le premier stage se déroule à Sétif, mais les dirigeants ont préféré finalement le centre d'hôtellerie d'Aïn Benian qui offre toutes les commodités pour une bonne préparation. Les joueurs auront tout à leur disposition et les dirigeants n'auront aucune peine pour les surveiller. Il faut dire aussi qu'il faut moins chaud à Alger qu'à Sétif, ce qui permettra à l'équi- pe de travailler dans de bonnes conditions. Il est utile de rap- peler que dès les premiers jours de la reprise du club, le président Mellal avait program- mé un stage à Aïn Benian et cela avait fait beaucoup de bien aux joueurs.

N. B.

lui-même a demandé à la direction kabyle de ne pas parler de sa venue.

Mardi ou mercredi Comme nous l'avons confié dans notre dernière édition, le président Mellal se rendra en principe ce mardi ou mercredi en France afin d'officialiser avec Franck Dumas. Mais dans le cas où il sera retenu, c'est le porte-parole Miloud Iboud qui devra se rendre en France demain ou après-demain en compagnie d'un autre dirigeant. Franck Dumas est attendu le 2 juillet à Tizi Ouzou, mais le président Mellal veut tout finaliser avec lui avant qu'il ne prenne son vol à destination de notre pays. Franck Dumas devra récupérer son visa d'entrée en Algérie

aujourd'hui, mais même s'il signe son contrat ce mardi ou ce mercredi, il ne s'exprimera vraisemblablement sur sa venue qu'une fois qu'il aura résilié son contrat avec la Fédération guinéenne de football. Il est certain d'avoir le fameux document qui lui permettra de signer à la JSK, mais tant qu'il n'a pas officialisé son départ, le président Mellal ne souhaite pas annoncer sa venue.

Le Duo Raho-Karouf assurera la reprise Il est clair que le futur nouvel entraîneur ne sera pas présent dès les premiers jours de la reprise puisqu'il n'est attendu à Tizi Ouzou que le 2 juillet prochain et la reprise est fixée pour le 28 de ce

mois au centre d'hôtellerie d'Aïn Benian. C'est le duo Karouf-Raho qui assurera les entraînements jusqu'à ce que le nouvel entraîneur débute officiellement son travail. Karouf, qui a déjà pris seul en charge l'équipe par le passé fera tout pour accomplir comme il se doit sa tâche en compagnie de Raho. L'ambition de la direction pour la saison à venir est de jouer les premiers rôles et cela passe par une bonne préparation. Pour cela, l'effectif a été totalement remanié en cette intersaison, mais vu la qualité des joueurs recrutés, les dirigeants pensent que leur équipe a largement les moyens de viser le podium.

N. B.

LE HAVRE D'ACCORD

pour lâcher Lavagne, à une seule condition

D'ACCORD pour lâcher Lavagne, à une seule condition Nouveau rebondissement dans l'affaire Lavagne. PAR ISLAM

Nouveau rebondissement dans l'affaire Lavagne.

PAR ISLAM Z.

Selon une source générale- ment bien informée, le Havre serait en fin prête à céder son directeur du centre de formation si la JSK envoie une demande écrite et officielle au club pour deman- der les services du technicien fran- çais. On ne sait pas s'ils vont exi- ger une contrepartie ou non, mais ce qu'on sait par contre, c'est que la balle est dans le camp de la JSK. Si Mellal souhaite ne pas attendre Dumas ou que les négociations de ce dernier avec la Guinée équato- riale capotent, il pourrait toujours se tourner vers Lavagne, à moins que ce ne soit trop tard, parce que notre source avance que Le Havre veut une demande dans les plus

brefs délais, pour avoir le temps d'engager un nouveau directeur à leur centre de formation. Par ailleurs, on rappellera que le profil de ces deux entraîneurs est diffé- rent. Lavagne est plus sage, avec un CV plus garni, mais Dumas est plus chaud, plus impulsif, plus assoiffé et peut-être même plus motivé.

«Si la JSK fait une demande…» Nous avons contacté encore une fois l'entraîneur Lavagne pour confirmer cette information, ce dernier nous dira : "Effectivement, si la JSK communique directement avec Le Havre, ça pourrait inciter mon club à me lâcher. Y a même de fortes chances. De mon côté, je suis en poste, je fais mon travail ici, y a rien de nouveau… après, mon envie d'entraîner la JSK n'a pas changé, elle est intacte, si Le Havre me lâche, je serai le lendemain en Algérie pour entamer mon travail."

I. Z.

4

lendemain en Algérie pour entamer mon travail." I. Z. 4 Les joueurs informés de la date

Les joueurs informés de la date de reprise

La reprise aura lieu dans quelques jours maintenant et les dirigeants ont décidé d'appeler l'ensemble des joueurs pour leur communiquer la date de la première séance d'entraînement de la saison. Dans ce sens, aussi bien les anciens que les nouveaux ont été informés.

La plupart rejoindront Tizi Ouzou jeudi

En plus d'être informés de la date de la reprise, les joueurs de la JSK ont eu comme instruction de se rendre ce jeudi à Tizi Ouzou pour se regrouper et effectuer par la suite le déplacement pour le premier stage de la saison. La plupart effectueront leur visite médicale et pour le reste des joueurs, ils rejoindront directement le lieu du stage.

Préparateur physique La direction hésite entre la piste locale et étrangère

A quelques jours de la reprise des entraînements, les Canaris n'ont toujours pas engagé un nouveau préparateur physique, mais la direction est sur le coup. La préparation estivale est la plus important et souvent la clé d'une saison réussie. Ne voulant pas revivre le cauchemar de la saison passée, la direction entend faire le nécessaire pour que les joueurs soient dans les meilleures conditions possibles. Cependant, à l'heure actuelle et à quelques jours de la reprise de la préparation, le club n'a pas encore recruté de préparateur physique surtout que ce premier stage qui arrive sera dédié exclusivement à ce volet. D'une source autorisée, on apprend que les dirigeants sont sur deux pistes actuellement pour ce poste. La première, c'est la piste locale mais aucun nom n'a filtré par rapport au coach ciblé. La seconde piste mène à l'étranger. Les dirigeants veulent prendre le temps pour choisir entre l'un des deux profils et vont trancher la question rapidement. De toute façon, le temps presse car il faudra faire avancer les choses du moment que les joueurs vont rapidement reprendre la préparation.

I. Z.

www.competition.dz

Dimanche 24 juin 2018

JSK

5

www.competition.dz Dimanche 24 juin 2018 JSK 5 Rebondissement dans l'affaire BELKALEM S'IL BAISSE SON SALAIRE,

Rebondissement dans l'affaire BELKALEM

S'IL BAISSE

SON SALAIRE, IL SERA RETENU

PAR N. BOUMALI

Selon une source proche de la direc- tion, le maintien de Belkalem dans l'effectif de la saison prochaine dépendra de ses négociations avec le manager Karim Doudane. Si le joueur accepte le nouveau salaire qui lui sera proposé par la direction, il poursuivra son aventure avec les Jaune et Vert. Il n'a pas encore négocié son salaire, mais d'après une source sûre, le manager Karim Doudane a réussi à l'avoir au télé- phone et lui a annoncé qu'il veut le voir afin de négocier avec lui son nouveau contrat. Beaucoup a été dit sur le joueur depuis la fin de l'exercice écoulé, mais il fait toujours partie des plans de la direction pour la saison à venir. Une source autorisée nous a confié dernièrement qu'il sera libéré, mais après la réunion des dirigeants, il a été décidé de le garder à condition que le joueur revoie à la baisse ses exigences

financières. Son salaire est de 250 millions de centimes par mois, mais la direction n'est pas disposée à continuer à lui offrir ce salaire la saison prochaine. N'ayant pas décroché un contrat à l'étranger, Belkalem acceptera sans nul doute de baisser son salaire.

Expérience Certains s'interrogeront sur les raisons qui ont poussé la direction à revoir sa décision concernant Belkalem. Certes, aucun respon- sable n'a annoncé ouvertement que l'enfant de Mekla sera libéré, mais quelques diri- geants ont indiqué qu'ils ne compteront pas sur lui la saison prochaine. Mais après avoir pesé le pour et le contre, ils ont pris la décision de le garder. Ils ont constaté que l'équipe a besoin de son expérience, car les contacts n'ont pas abouti avec les défenseurs centraux ciblés. En fait, s'ils avaient

Dans le cas où ça ne marcherait pas avec Belkacemi

LA DIRECTION A UN PLAN B POUR RENFORCER L'ATTAQUE

PAR ISLAM Z.

Comme tout le monde le sait, la JSK est sur les traces d'Ismaïl Belkacemi, le talentueux attaquant du MOB. D'ailleurs, les négo- ciations se poursuivent actuellement et la direc- tion a déjà fait une offre financière au joueur. Tous les scénarios demeurent possibles dans cette affaire du moment que le joueur pourrait bien se lancer dans le nouveau projet de Mellal tout comme il pourrait répondre aux sirènes d'autres clubs comme le CSC qui le convoite. Cependant, au niveau de la direction des Jaune et Vert, on a appa- remment prévu le coup. Une source digne de foi nous a fait savoir que les dirigeants sont actuelle- ment sur la piste d'un autre attaquant et celui-ci serait le plan B de la JSK pour la saison prochaine. Il s'agit d'un attaquant algérien, évoluant en Ligue 1 Mobilis. Toutefois,

là aussi, notre source n'a pas donné le moindre nom pour éviter que d'autres équipes s'en mêlent et fassent grimper les enchères. Donc, on peut très bien comprendre que les dirigeants cher- chent à agir dans la dis- crétion.

BF Aujourd'hui se tien- dra la réunion du Bureau Fédéral. Un conclave qui va traiter beaucoup de sujets et notamment cette histoire de 3e licence pour le recrutement de joueurs étrangers. Les dirigeants attendent avec impatience l'issue de cette réunion pour passer à l'acte concernant l'attaquant burundais Fiston Abdul Razak. Si la FAF donne son aval, le joueur rejoin- dra Alger pour s'engager avec la JSK en prévision de la saison prochaine. Par conséquent, la venue d'un autre étranger sera tributaire de la décision du Bureau Fédéral.

I. Z.

trouvé un terrain d'entente avec l'interna- tional belouizdadi, Naâmani, ils auraient libéré Belkalem. Mais
trouvé un terrain d'entente avec l'interna-
tional belouizdadi, Naâmani, ils auraient
libéré Belkalem. Mais comme ils n'ont
recruté aucun défenseur central d'expérien-
ce, ils ont placé l'intérêt de la JSK au dessus
de toute autre considération.
Il devrait accepter de faire
des concessions
Notre source nous a révélé que le rendez-
vous entre le manager Karim Doudane et
Belkalem aura lieu avant ce vendredi, date
de la reprise au centre d'hôtellerie d'Aïn
Benian. Belkalem a fait savoir à Doudane
qu'il est prêt à le rencontrer et il devra
négocier son nouveau contrat dans les
tout prochains jours. Même si la
direction a pris la décision de
baisser son salaire, tout porte à
croire que l'enfant de Mekla
acceptera son nouveau contrat.
N. B.
Ce qu'a proposé la JSK
à BELKACEMI
Un salaire
de 160 millions
et une avance
de 4 mois

Selon une source autorisée, la direction de la JS Kabylie a fait de son mieux pour convaincre l'atta- quant Abdelfettah Belkacemi pour porter le maillot des Jaune et Vert la saison prochaine. Non seule- ment elle lui a proposé un salaire de 160 millions de centimes, mais elle lui a aussi proposé une avance de 4 mensualités qu'il percevra à la signature de son contrat. Belkacemi était enthousiasmé à l'idée de rejoindre la JSK surtout que les responsables du MOB ne lui ont proposé qu'un salaire de 140 mil- lions de centimes par mois. Toutefois, il hésite tou- jours à rendre sa réponse aux responsables des Jaune et Vert. Il leur a demandé un temps de réflexion, chose qu'ils ont acceptée, mais ils souhai- tent être fixés sur ses intentions le plus vite possible. Ils sont prêts à l'attendre encore, mais ils craignent qu'il renouvelle au MOB ou il opte pour une autre équipe.

Surenchère Bien que tout porte à croire que Belkacemi finira par prolonger son contrat au MOB, les responsables du CSC et de la JS Saoura font le forcing pour le convaincre de signer chez eux. Le manager des Sanafir Tarek Arama lui aurait proposé un salaire de 180 millions de centimes, alors que Zerouati lui aurait offert plus de 200 millions de centimes. Malgré ces offres très alléchantes, Belkacemi a dit aux responsables kabyles que s'il ne prolonge pas au MOB, il signera à la JSK. Il a certes déclaré qu'il a pris la décision de changer d'air en cette intersaison, mais ce n'était que pour faire de la pression sur les dirigeants du MOB afin de lui payer ses arriérés. Il est toujours hésitant quant à son avenir et cela pous- sera probablement les responsables de la JSK à se tourner vers une autre piste.

N. B.

«Je n'ai toujours rien

décidé»

L'attaquant Abdelfettah Belkacemi entretient toujours le suspense quant à son avenir. Quelques jours seulement après avoir déclaré qu'il a pris la ferme décision de changer d'air en cette intersaison, Belkacemi hésite à prendre une décision définitive le concernant. Joint en effet dans la journée d'hier pour savoir s'il a tranché sur son avenir, celui-ci affirme : "Je n'ai toujours rien déci- dé sur mon avenir. J'ai reçu plu- sieurs offres, mais je dois les étu- dier avant de décider quoi que ce soit."

«L'argent ne pèsera pas dans mon choix» Bien qu'il ait déclaré, il y a quelques jours de cela, que s'il ne renouvelle pas son contrat au MOB, il signera

à la JSK, cela n'a pas empêché plu- sieurs clubs notamment le CSC et la JSS de lui faire un pont d'or pour qu'il signe chez eux. Interrogé hier s'il privilégiera l'aspect financier sur le challenge sportif, celui-ci se montre catégorique : "L'argent ne pèsera pas dans mon choix. Ce qui compte pour moi est d'aller loin dans ma carrière."

«Je veux prendre tout mon temps» Il était prévu que Belkacemi finalise avec les responsables du MOB ou avec le manager général de la JSK Kamel Doudane le week-end der-

nier, mais jusqu'à hier après-midi il n'a pris aucune décision concernant son avenir. "Je veux prendre tout mon temps avant de trancher sur

mon avenir", a-t-il dit.

N. B.

www.competition.dz Dimanche 24 juin 2018 6 LIGUE 1 MOBILIS Les Chnaoua exigent la 2 e

www.competition.dz

Dimanche 24 juin 2018

6

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Dimanche 24 juin 2018 6 LIGUE 1 MOBILIS Les Chnaoua exigent la 2 e étoile
Les Chnaoua exigent la 2 e étoile Depuis le dernier sacre de 1976, le Mouloudia
Les
Chnaoua
exigent la
2
e
étoile
Depuis le dernier sacre de
1976, le Mouloudia d'Alger
n'a pas gagné de titre
africain, cela fait 42 ans.
Les Chnaoua attendent
donc avec impatience de
voir leur équipe gagner ce
titre et ils l'ont même exigé
vendredi de Bernard
Casoni et de sa troupe
lors de la séance
d'entraînement qui était
ouverte aux fans.
Pour la première fois depuis le
début de la préparation, les suppor-
ters du Doyen des clubs algériens
avaient le droit de voir leur équipe de
près lors d'un entraînement, l'occasion
pour les Chnaoua de voir les nou-
velles recrues. Ainsi, plus de 500 fans
étaient présents au stade de Hadjout
pour voir les coéquipiers de Bourdim.
C'était l'occasion également de
prendre des photos souvenirs avec les
anciens et surtout avec les nouveaux,
comme Bourdim qui était le joueur le
plus sollicité par les fans. Comme le
Mouloudia est toujours en course en
Ligue des champions africains, les
Chnaoua ont profité de leur présence
au stade de Hadjout pour exiger de
Bernard Casoni et de' ses joueurs de
faire tout leur possible pour coller la
deuxième étoile africaine sur le
maillot du club, d'autant que l'équipe
est bien partie pour passer aux quarts
de finale après la victoire ramenée de
Sétif lors de la 2 e journée. En somme,
le peuple du Mouloudia rêve de la
deuxième étoile et
tout le monde se
demande si les
camarades de
Hachoud vont
exaucer leur
vœu ?
PAR AMINA Z.
M. A.
PAR M. ZERROUKI
Le meneur de jeu Walid
Derrardja, qui était l'un des
meilleurs joueurs de son équipe
l'exercice écoulé, avec 14 buts
toutes compétitions confondues,
est décidé à réaliser une grande
saison et bien débuter les
matchs de la phase des poules
de la Ligue des champions. Il
promet de tout faire pour
secouer les filets du gardien
du TPM le 18 juillet
prochain. Devant ses
supporters vendredi soir,
Walid Derrardja a fait
vibrer les Chnaoua à la suite

CASONI

AU MOINS UN TITRE CETTE SAISON”

Ligue des champions africains contre le TP Mazembe. Bernard Casoni estime que ce match n'est pas décisif pour la qualification, mais que son équipe ira au Congo avec l'intention de réaliser le meilleur résultat possible :

"Pour moi, le match qu'on jouera au Congo contre le TP Mazembe n'est pas décisif, mais on ira pour réaliser un bon résultat. Certes, ce sera un match difficile face à l'une des meilleures équipes africaines, mais comme je vous l'ai déjà dit, on n'ira pas pour limiter les dégâts, on jouera ce match pour le gagner malgré les conditions très difficiles en Afrique."

«Ce merveilleux public mérite des titres» Avant de conclure notre discussion avec le technicien Corse du Mouloudia d'Alger, nous lui avons demandé ce qu'il pense de la présence massive des supporters à la séance d'entraînement :

"Maintenant, je connais les supporters du Mouloudia, j'ai vu ce public la saison passée. On a un public magnifique. Ces supporters méritent chaque saison de gagner des titres et nous allons tout faire pour leur procurer de la joie et du plaisir cette saison. Je leur demande seulement d'être patient avec nous surtout dans les moments difficiles, lorsque l'équipe est en difficultés." A. Z.

Bernard Casoni, l'entraîneur du Mouloudia d'Alger, est très optimiste pour que son équipe réalise une meilleure année 2018-2019 que la saison écoulée. Il veut pour sa deuxième saison offrir aux Chnaoua au moins un titre.

Mouloudia doit jouer pour gagner des titres."

«Le stage de Vichy pour construire les principes de notre jeu» Pour ce qui est du stage de Vichy et ses objectifs, le premier responsable de la barre technique explique ce que l'équipe va travailler sur le sol français : "Le stage de Vichy est important pour nous. On aurait aimé aller demain, mais à cause des problèmes des visas, il se pourrait qu'on rate le premier jour du stage. Nous allons jouer trois matchs amicaux de haut niveau à Grenoble, Clermont Foot et les Girondins de Bordeaux qui sera un très bon teste pour nous. Ces trois matchs seront l'occasion de construire notre plan de jeu et d'avoir une idée sur l'état de forme de tous les joueurs pour faire sortir notre équipe-type."

«Le TP Mazembe n'est pas décisif, mais on ira pour réaliser un bon résultat» Au Mouloudia, on ne parle que du match de la 3e journée de la

Après deux semaines de travail à Alger, le Mouloudia va continuer la préparation sur le sol français à partir de lundi ou mardi dans la ville de Vichy comme la saison dernière. Bernard Casoni, qui a été reconduit pour cette deuxième saison, a signé un contrat d'objectifs, celui de jouer le titre ou d'être au moins parmi les trois premiers du championnat de L1 Mobilis, d'aller le plus loin possible en coupe d'Algérie et d'atteindre les quarts de la Ligue des champions. Bernard Casoni reconnaît que la mission ne sera pas facile, mais avec le travail tout est possible : "C'est clair, il faut faire mieux que la saison écoulée. Nous étions à deux doigts de gagner deux titres, le championnat et la coupe d'Algérie, mais tout le monde a vu comme on a été éliminés en coupe et comme ils nous ont cassés en championnat. Il faut savoir qu'il y a des choses qu'on peut maîtriser et d'autres non. Et un grand club comme le

Il a inscrit 2 buts lors du match d'application de vendredi

Derrardja : «Je veux marquer à Lubumbashi»

de Vichy. "Comme vous le savez, le staff technique a axé son travail depuis le début de la reprise des entraînements sur le plan physique puisque ce n'était qu'hier que nous avons joué un match d'application. C'était une bonne chose pour nous de jouer ce match malgré qu'on aurait aimé jouer contre un adversaire. Certes marquer deux buts est une bonne chose pour moi malgré que ça reste qu'un match d'application, car mon objectif est de marquer à Lubumbashi le 18 juillet prochain. Avant ce match, on partira à Vichy, un endroit

des deux buts qu'il a marqués lors du match d'application. Derrardja était incontestablement le meilleur élément sur le terrain, il a montré de grandes qualités techniques et physiques dans ce match. L'ancien joueur du MCEE attend avec impatience le stage de Vichy pour profiter d'une bonne préparation pour être au top du top le 18 juillet prochain. Contacté par nos soins avant la séance d'entraînement d'hier soir, le meneur de jeu mouloudéen nous parle de ce premier match d'application et aussi du stage

qu'on connaît bien puisque nous avons déjà fait la préparation de l'été dernier sur le même site. On doit profiter des trois matchs amicaux qu'on jouera là-bas pour être prêts à la bataille contre le TP Mazembe qui sera très importante pour nous, car on veut réaliser un bon résultat pour garder nos chances pour la qualification aux quarts de finale de la LDC incha Allah", dira Walid Derrardja.

M. Z.

www.competition.dz

Dimanche 24 juin 2018

MCA

7

www.competition.dz Dimanche 24 juin 2018 MCA 7  Il a rencontré hier KSK KARAOUI, C'EST EN

Il a rencontré hier KSK

KARAOUI, C'EST EN BONNE VOIE

PAR M. ZERROUKI

Le feuilleton du Franco- Algérien Amir Karaoui continue puisque le joueur a rencontré hier le directeur sportif Kamel Kaci-Saïd pour tenter de trouver un accord qui arrangera les deux parties. Pour la rencontre d'hier, il faut dire que Karaoui est en bonne voie pour renouve- ler au Mouloudia avant même le départ de l'équipe en France. Comme nous l'avons annoncé dans notre dernière livraison, des intermédiaires entre KSK et Karaoui sont intervenus pour essayer de convaincre les deux hommes à se rencontrer pour que le Franco-Algérien reste au Mouloudia d'autant plus que le MCA a besoin de Karaoui puisque le club n'a pas engagé un arrière gauche. Une source sûre nous a révélé que KSK et même Karaoui sont revenus à la

raison et les deux parties se sont même rencontrées hier au siège du club à El-Achour pour parler de le prolongation du contrat. Lors de cette rencontre, tout est rentré dans l'ordre entre les deux hommes après ce qui s'est passé lors des derniers jours. Alors que tout le monde croyait que cette rencontre sera celle de la signature du contrat de Karaoui au Mouloudia, finale- ment les deux parties n'ont rien signé et ils se sont donné ren- dez-vous avant le départ de l'équipe en stage à Vichy.

Il pourrait signer aujourd'hui ou lundi Par ailleurs, notre source nous a révélé que cette rencontre était bénéfique entre les deux parties et les deux hommes se sont mis d'accord pour se revoir aujour- d'hui ou lundi pour la prolonga- tion de Karaoui au Mouloudia. il

Le CRB s'offre 3 Mouloudéens

Les responsables du Chabab de Belouizdad ont fait cet été leur marché des transferts au Mouloudia Club d'Alger après le départ massif des cadres de leur équipe. Trois Mouloudéens, en l'occurren- ce, Chaouchi, Boulekhoua et Balegh qui n'ont pas été rete- nus dans l'effectif de Bernard Casoni ont paraphés leurs contrats avec le Chabab.

M. Z.
M. Z.

faut dire que si cela se concrétise, le Mouloudia va certainement réaliser une bonne affaire en gardant son Amir lui qui a aidé l'équipe lorsque Casoni n'avait pas un arrière gauche la saison écoulée. D'ailleurs, le technicien français était le premier à insister pour la prolongation du contrat de Karaoui et il est fort possible que le Franco-Algérien continue son aventure avec le Mouloudia après cette rencontre avec Kamel Kaci-Saïd hier au siège du club à El-Achour. Une chose est sûre, Amir Karaoui est bien parti pour prolonger son contrat avec le MCA, mais la question qui se pose est pourquoi KSK ne l'a pas fait, alors que le joueur était dans son bureau ?

Mokrani et Bramki, 2 ans de prêt au CRB

Par ailleurs, deux jeunes du MCA à savoir Rabah Mokrani et Mohamed- Amine Bramki qui ont signé récemment un contrat de trois ans ont été prêtés au CRB pour une durée de deux ans. Les deux joueurs pourront revenir la saison prochaine s'ils s'illus- trent avec leur nouvelle équi- pe cette saison puisque dans le contrat de prêt le MCA a le droit de récupérer ses deux jeunes malgré que le prêt soit de deux ans pour le CRB.

L'équipe de Derrardja bat l'équipe de Nekkache

Le match d'application qui a opposé l'équipe de Derrardja à celle de Nekkache s'est soldé par un score de deux buts à zéro qui ont été mar- qués par le meneur de jeu Walid Derrardja. Il faut signaler que l'entraîneur Bernard Casoni voulait jouer un match amical avant le départ de l'équipe à Vichy pour effectuer son stage d'intersaison, mais l'absence d'un sparring- partner a obligé Casoni à programmer un match d'application entre les joueurs.

Equipe de Derrardja

Morsely, Mebarakou, Haddouche, Bouhenna, Dieng, Bendebka, CEO, Messaoudi, Derrardja, Ben Athmane, Benarous

Equipe de Nekkache

Chaâl, Azzi, Demou, Arous, Mimoun, Nekkache, Bourdim, Amada, Tebbi, Souibaah

MORCELY SE DISTINGUE

Le désormais ancien gardien de l'OM, Abdelkader Morcely, s'est illustré de fort belle manière devant les Chnaoua vendredi soir lors du match d'application où il a fait de beaux arrêts qui ont permis à son équipe de gagner ce match. Les Chnaoua qui ont suivi le match ont été épatés par les qualités de Morceli surtout après tout se qui a été dit sur ce gar- dien avant sa signa- ture au MCA. Il faut dire que Morcely est un vrai concurrent pour Farid Chaâl sur- tout qu'il a un bon jeu de pied.

pour Farid Chaâl sur- tout qu'il a un bon jeu de pied. Le Mouloudia jouera AU

Le Mouloudia jouera

AU 5-JUILLET

Pour la saison 2018-2019, le Mouloudia d'Alger va jouer ses matchs de championnat et les ren- contres internationales dans son jar- din préféré, le 5-Juillet, comme le souhaite le peuple du Mouloudia et même l'entraîneur Bernard Casoni.Le nouveau président de la Ligue natio- nale, Abdelkrim Medouar, a décidé que les derbies ne seront pas domici- liés au 5-juillet, chaque équipe jouera dans son propre stade, sauf le grand derby algérois MCA-USMA, il se jouera comme d'habitude sur la pelouse du stade olympique. Ainsi, les derbies contre le CRB, le NAHD et le Paradou se joueront au 20-Août- 1955 contre le Chabab et le Nasria,

alors que le match contre le Paradou, il se jouera, comme la saison derniè- re, au stade Omar Hamadi de Bologhine. Et enfin, le Mouloudia d'Alger jouera ses matches de cham- pionnat sur la belle pelouse du temple olympique. Par ailleurs, la

direction du MCA souhaite que les prix des billets soient revus à la bais- se, c'est-à-dire 300 dinars au lieu de 500 dinars et pour les matchs inter- nationaux, que le billet soit à 500 dinars au lieu de 300 dinars. Bref, le Mouloudia d'Alger, qui a souffert au cours des saisons précédents pour sa domiciliation, va finalement jouer les matchs de la saison 2018-2019 au 5-

Juillet.

M. Z.

El-Mellali ne jouera pas au MCA

El-Mellali ne jouera pas au MCA Bien qu'il ait donné la priorité au Mouloudia, le président

Bien qu'il ait donné la priorité au Mouloudia, le président du PAC Hassen Zetchi a décidé de garder son attaquant Farid El-Mellali sauf s'il part jouer en Europe. Farid El-Mellali était sur les tablettes du MCA depuis quelques mois. Kamel Kaci-Saïd avait arraché le OK du président Zetchi pour l'avoir à titre de prêt comme Arous. Ce dernier a été recruté, mais pour El-Mellali on a parlé qu'il est proche du Doyen et que sa venue au MCA n'est qu'une question de temps, mais finalement le joueur ne viendra pas après que le président Hassen Zetchi a mis fin à toutes les spécula- tions que le joueur restera au Paradou ou bien il partira à l'étranger en cas d'une proposition concrète d'un club étranger. Bernard Casoni qui a insisté sur ce joueur, finalement il ne sera pas dans ce groupe et il attendra seulement la décision de la FAF au sujet d'une troisième licence d'un joueur étranger pour pouvoir renfor- cer son compartiment offensif. Ainsi donc, Farid El-Mellali ne portera pas le maillot du Mouloudia Club d'Alger sauf si le président Hassen Zetchi change d'avis et laisse son joueur jouer pour le MCA. A. Z.

A cause des problèmes de visas

Le MCA à Vichy lundi ou mardi

PAR AMINA Z.

Alors qu'il était prévu que le Mouloudia Club d'Alger se rende aujourd'hui à Vichy, la direction du vieux club algérois a décidé de reporter le voyage à lundi ou mardi à cause des problèmes de visas qui n'ont pas été délivrés hier à certains membres de la délégation. Le MCA va rater le premier jour du stage à Vichy à cause des visas non délivrés pour certains membres de la délégation, alors que les dirigeants du club auraient pu régler ce problème bien avant au lieu d'attendre les derniers jours pour déposer les demandes de visa. Comme tout le monde le sait, le Mouloudia Club d'Alger a payé la totalité des frais du stage et ils risquent même de rater les deux premiers jours de ce stage à cause des visas qui n'ont pas été délivrés à temps au MCA par le consultat de France et pourtant ce sont des visas territoriaux au lieu de visas Schengen. D'un autre

côté, la direction du MCA aurait pu éviter ce pro- blème et aller dans un autre endroit comme les pays de l'Europe de l'Est pour éviter ces pro- blèmes de visas qui risquent même de compli- quer les choses au travail qu''a programmé le staff technique depuis le début de la préparation. Par ailleurs, une source nous a révélé que le manager du club Nabil Boutenoun qui fait un gros travail au Mouloudia a été rassuré que les visas seront délivrés aujourd'hui ou plus tard lundi pour permettre à l'équipe d'effectuer son stage. Ce qui fait que si les visas seront dispo- nibles aujourd'hui, les poulains de Casoni se ren- dront lundi à Vichy et si le consultat de France délivre les visas lundi le départ de l'équipe sera pour mardi. Ainsi donc, sauf si les visas seront délivrés dans la soirée chose qui est impossible, le MCA ne partira pas en stage et du coup elle rate- ra le premier jour du stage. A. Z.

www.competition.dz

Dimanche 24 juin 2018

8

NAHD

www.competition.dz Dimanche 24 juin 2018 8 NAHD Elu meilleur joueur du Nasria “ C'est un honneur
www.competition.dz Dimanche 24 juin 2018 8 NAHD Elu meilleur joueur du Nasria “ C'est un honneur

Elu meilleur joueur du Nasria

C'est un honneur et le mérite revient à mon coach Messaï”

ne pas s'arrêter-là, il faut que je vise une meilleure saison et je sais que j'en suis capable. C'est vrai que j'ai passé des moments diffi- ciles, mais j'ai appris beaucoup de choses cette saison. Avant, j'étais faible mentalement, j'avais tou- jours du mal à me remettre de mes déboires, je suis devenu plus mature et beaucoup plus fort mentalement. Ce que j'ai vécu cette saison, je ne l'oublierai jamais, ça me servira pour toute ma carrière.

Vous allez reprendre dans deux jours les entraînements, êtes-vous prêts pour une nouvelle saison ?

Evidemment que nous sommes prêts pour une nouvel- le saison que nous espérons encore plus fructueuse que sa devancière. Nous avons bien pris le soin de nous reposer, nous allons mettre le cap sur la préparation où il sera question de bien travailler afin d'entamer la saison de la plus belle des manières. J'ai vraiment hâte de revoir mes coéquipiers, nous prendrons le soin de bien accueillir les nouveaux en leur souhaitant la bienvenue pour une bonne saison.

La force de votre équipe pourrait résider dans la stabilité, 80% de l'effectif sera toujours là, qu'en pensez-vous ?

Tout à fait, vous faites bien de le souligner, la direction du club a vraiment bien fait de garder plus de 80% de l'effectif, cette stabilité va très certainement apporter ses fruits. Je suis cer- tain que l'on est en mesure de réaliser une saison encore meilleure que la précédente. Nous seront, certes, sur trois fronts, le championnat, la coupe

d'Algérie et la coupe de la CAF, nous n'allons rien lâcher. J'espère seulement qu'à la fin de la saison, on sera en mesure de compter au moins un titre parmi les trois compétitions qu'on va disputer, c'est notre souhait à tous et notre objectif la saison prochaine est de faire mieux en championnat et de viser un titre. Me concernant, en tant que gardien de but, lorsque je vois que tous les défenseurs qui m'accompagnaient la saison dernière sont toujours là, comme Brahimi, Allati, Merbah, Khiat, Oukkal et autres Cheurfaoui, je ne peux que me réjouir et me dire vivement la saison à venir.

La stabilité n'a pas touché uniquement les joueurs, mais également le staff technique qui a été maintenu dans son intégralité…

Tout à fait, c'est vraiment important et très bénéfique pour le club. Il y a le coach Billel Dziri qui n'est plus à présenter et qui a réussi un très bon tra- vail la saison dernière, Lacete Mohamed avec qui nous tra- vailleront toujours avec un très grand plaisir et bien évidem- ment mon coach Merouane Messai à qui revient le mérite de ma très bonne saison. Cette sta- bilité est vraiment très impor- tante, il n'y a pas beaucoup de clubs qui ont prôné cette poli- tique. J’en ai parlé d'ailleurs avec mon frère Messala, en lui disant que le NAHD était le Monaco du football algérien, à savoir un club très stable, bien structuré, où l'on trouve tous les moyens pour progresser et s'épanouir. Je suis d'ailleurs fier et content de poursuivre mon aventure ici.

M. A.

M. A.
M. A.

PISTE GUINÉENNE

L'arnaque évitée de justesse

PISTE GUINÉENNE L'arnaque évitée de justesse Alors qu'il était attendu à Alger pour finaliser avec les

Alors qu'il était attendu à Alger pour finaliser avec les dirigeants du Nasria, l'attaquant guinéen Joel Lamah ne viendra pas et pour cause : sur le passe- port envoyé au Nasria, le joueur est né le 26 novembre 1996, alors qu'en réalité, ce joueur est né le 4 avril 1987. Le NAHD a bien fait de véri- fier son identité auprès de la fédé guinéenne qui a confirmé que l'attaquant de Petrojet FC en Egypte avait bel et bien 31 ans.

Yaïche toujours d'actualité

Pressenti à l'USMH où les dirigeants usmistes veu- lent le transférer à titre de prêt, l'attaquant usmiste, Ilyes Yaïche, pourrait bien atterrir au Nasria. Le joueur aurait fait savoir à un dirigeant du Nasria qu'il préférerait évoluer au Nasria dans un club plus stable que d'al- ler monnayer son talent ailleurs où il sera moins à l'aise. Yaïche apprécierait d'ailleurs l'environnement nahdiste, propice pour l'éclosion des jeunes. De leurs côtés, les dirigeants seraient très intéressés par les services de l'atta- quant usmiste, mais il ne ferait pas partie des prio- rités du club et du coach Billel Dziri. Un autre souci pourrait bien se poser, le NAHD voudrait un trans- fert définitif, alors que l'USMA ne songe qu'à prê- ter son joueur pour le récupérer la saison pro- chaine.

2 Africains évoluant en France attendus incessamment à Alger

Et si la piste menant vers l'attaquant guinéen serait définitivement écartée, nous avons appris d'une source officielle que la direction du Nasria serait sur les traces de deux attaquants africains évo- luant en France. Notre source ne nous a pas divulgué leur identité, mais il semblerait qu'ils évolueraient en cham- pionnat national (division 3 française). La même source nous a affirmé qu'une invitation sera très bientôt envoyée aux deux joueurs afin qu'ils puissent rejoindre Alger et discuter de leur pro- bable transfert au Nasria. Affaire à suivre.

Auteur d'une excellente saison avec le Nasria où il fut parmi les artisans du très bon parcours nahdiste, Merbah Gaya a été élu, sans aucune surprise, meilleur joueur de la saison au Nasria. Une distinction encore plus valeureuse lorsqu'on sait que ce sont les supporters Nahdistes qui l'ont consacré à l'unanimité quasiment. Tout content de cette belle distinction, le portier nahdiste a bien voulu nous donner ses impressions, lui qui a tenu à rendre un vibrant hommage à ses deux entraîneurs, Billel Dziri, mais surtout à Merouane Messai qui a été derrière lui dans les moments difficiles.

Entretien réalisé par

MOHAMED ADRAR

Vous avez été élu meilleur joueur nahdiste par les supporters du Nasria, une très belle distinction bien méritée au vu de votre parcours la saison dernière…

Je suis vraiment content et bien honoré par cette distinction qui récompense les efforts de toute une saison et vraiment fière d'avoir remporté ce trophée après une saison qui aura été difficile et qui avait mal débuté. Le mérite revient à l'entraîneur Billel Dziri qui m'a toujours sou- tenu, mais aussi et surtout à mon coach Merouane Messai qui m'a été d'un très grand apport, si j'ai pu rebondir au moment où ça n'allait pas bien pour moi, c'est avant tout grâce à lui. Je remercie au passage tous ceux qui ont voté pour moi, c'est vraiment un honneur de faire partie de cette famille nah- diste.

Cette distinction a plus de valeur, surtout qu'elle provient d'un vote des supporters qui reconnaissent vos performances, n'est-ce pas ?

Tout à fait, c'est encore plus valeureux lorsque ça provient des supporters, qui sont l'identi- té du club que je remercie aussi, sans eux, je n'aurais jamais réus- si une aussi belle saison. Je n'ou- blierai pas leur soutien tout au long de la saison, c'est aussi grâce à eux que j'ai pu me reprendre, ils ont été derrière nous durant toute la saison.

C'est aussi une revanche sur le sort, après des débuts vraiment difficiles, avec cette erreur du PAC et le but du CSC contre l'USMBA…

Une revanche, peut-être pas, mais c'est clairement une grosse satisfaction avec le bon parcours qu'on a réalisé et cette 3e place qu'on a décrochée, finir tout cela par cette distinction personnelle, c'est bien. Mais il est important de

Le NAHD

est le

Monaco

du football

algérien.

Je suis

fier de

poursuivre

mon

aventure

ici

Il a résilié son contrat jeudi

El-Amali quitte le Nasria

Alors qu'il faisait partie de la liste des joueurs libérés, Mohamed Amine El-Amali n'a pas encore procédé à la résiliation de son contrat. Le N°26 refusait jusqu'à la semaine dernière de restituer un mois de salaire, comme l'exigeaient de lui les dirigeants du Nasria, d'autant qu'il était en rupture de ban depuis le mars dernier. Chacune des deux parties campait sur sa position, ce qui bloquait la situation du joueur. L'ex-pension- naire du MCO, l'USMBA et la JSS s'est, toutefois, rendu jeudi dernier au complexe Bensiam afin de ten- ter de trouver une issue à sa situa- tion, d'autant qu'il espérait quitter

le navire nahdiste au plus vite afin de tenter de trouver un point de chute assez rapidement. Et c'est ce qui s'est réellement passé, le joueur s'est bien rendu à Bensiam et a ren- contré les dirigeants nahdistes avec qui il a fini par trouver un accord avant de résilier son contrat. El- Amali ne fait désormais plus partie de l'effectif nahdiste, il est libre de tout engagement.

Il est entre l'USMH et l'OM Et si le départ d'El-Amali Amine est officiellement consommé, reste à savoir vers quelle destination il se dirige. En effet, selon une source

proche du joueur, son ex-club, à savoir l'USMH fait tout pour le rapatrier. Les dirigeants harrachis insistent d'ailleurs depuis quelques jours auprès du joueur afin qu'il revienne à l'USMH. Par ailleurs, nous avons appris d'une source très proche du manager général de l'Olympique de Médéa, en l'occur- rence, Amine Megatli, que l'OM voudrait à tout prix s'attacher les services de l'ailier gauche nahdiste. Les Médéens sont d'ailleurs prêts à mettre le paquet afin d'attirer El- Amali dans leurs filets, mais l'USMH semble plus proche pour rafler la mise.

www.competition.dz

Dimanche 24 juin 2018

USMA 9   Benhaha et CHAFAÏ Haddad et Rahim ont Serrar signé leur présents
USMA
9
Benhaha et
CHAFAÏ
Haddad et
Rahim ont
Serrar
signé leur
présents à
contrat
l’aéroport
Comme tout le
monde le sait,
Azzedine Rahim
et Lyès Benhaha
feront partie du
nouvel staff tech-
nique de l’USMA. Le
premier sera le
deuxième adjoint
de Thierry Froger
après Karim
Khouda, tandis que
le second sera
l’entraîneur des
gardiens de but.
Les deux hommes
ont officialisé leur
arrivée au club
algérois dans la
soirée d’avant-hier
en signant un
contrat d’une
année.
n’a pas fait le
déplacement
à Tunis
Le défenseur international, Farouk Chafaï, a été le seul à ne
pas faire le voyage avec l’équipe à Tunis pour prendre part au
stage de la préparation d’intersaison. Injoignable, il n’a donné
aucun signe de vie.
Lors d’un
PAR ANIS S.
match
d’application
disputé
avant-hier
seur en question donne signe
de vie dans les plus brefs
délais. Une chose est sûre, il
devra expliquer les raisons de
ses absences, sinon il ne sera
pas à l’abri d’une sanction
financière.
Les nouveaux
gagnent
des points
seur international a décidé de
prolonger son repos en France
et jusqu’au moment où nous
mettons sous presse, on ignore
quand il ralliera Tunis pour
reprendre le chemin des entraî-
nements avec ses coéquipiers,
au grand désarroi des respon-
sables du club ainsi qu’au staff
technique puisqu’il s’agit d’un
cadre de l’équipe.
Le président de
l’USMA Rebouh
Haddad ainsi que le
directeur général
Abdelhakim Serrar
ont marqué leur pré-
sence hier matin à
l’aéroport Houari
Boumediene avant le
départ de l’équipe à
Tunis pour prendre
part au stage de pré-
paration d’intersai-
son. Les deux
hommes ont eu une
longue discussion
avec Meftah et ses
coéquipiers, tout en
leur demandant de
fournir des efforts
durant le stage qui
constitue une étape
très importante de la
préparation d’inter-
saison afin qu’ils
soient prêts dans
tous les domaines
avant de renouer
avec la compétition
officielle le 18 juillet
prochain, à l’occasion
du match de la 3e
journée de la phase
des poules de la
coupe de la
Confédération africai-
ne qui les opposera
au représentant
rwandais Rayons
Sports.
Comme prévu, le
staff technique de
l’USMA a program-
mé avant-hier soir
un match d’appli-
cation où il a scin-
dé le groupe en
deux équipes.
Selon les informa-
tions qui nous sont
parvenues, les
nouvelles recrues,
citant entre autres
Mohamed
Mezghrani, Emery
Bayisenge et
Charlton
Mashumba, ont
laissé une très
bonne impression
et ont d’ores et
déjà gagné des
points sous l’œil
attentive du nouvel
entraîneur Thierry
Froger. Leur arrivée
ne pourra donc que
relancer a concur-
rence au sein de
l’équipe, en atten-
dant de confirmer
lors des deux
matchs amicaux
que va disputer la
formation usmiste
lors du stage d’in-
tersaison de Tunis.
A. S.
Comme prévu, c’est hier
matin que les Rouge et Noir se
sont envolés pour Tunis pour
effectuer le stage de prépara-
tion d’intersaison qui s’étalera
jusqu’au 3 juillet prochain au
somptueux hôtel El-Mouradi
Gammarth. Si tous les joueurs
étaient du voyage à la capitale
tunisienne, ça n’a pas été le cas
pour Farouk Chafaï. Ayant eu
droit à un repos supplémentai-
re, tout comme ses coéquipiers
les internationaux Mokhtar
Benmoussa et Mohamed
Benkhemassa, il devait
reprendre du service hier à
l’occasion de l’entame du stage
de Gammarth, mais il a fait
l’impasse sur ledit voyage.
Selon les informations qui nous
sont parvenues,
le défen-
Il est injoignable
Selon une source proche du
dossier, on croit savoir que les
responsables de l’USMA, à leur
tête le directeur général
Abdelhakim Serrar, ont tenté
de contacter Farouk Chafaï à
maintes reprises. En vain. Il est
toujours injoignable sans pour
autant donner des nouvelles,
ce qui a beaucoup agacé les
responsables usmistes. Ces
derniers espèrent que le défen-
Serrar : «Je ne peux
pas parler de sanction
tant qu’il n’a pas donné
ses raisons»
Pour en savoir plus sur cette
affaire, nous avons contacté le
directeur général de l’USMA
Abdelhakim Serrar. Ce dernier
a tenté vainement de contacter
Farouk Chafaï. «Tous les
joueurs étaient du voyage à
Tunis pour prendre part au
stage d’intersaison, sauf
Chafaï. On a essayé de le
contacter, mais il est injoi-
gnable. On ne sait pas encore
le motif de son absence, mais,
apparemment, il aurait prolon-
gé son repos à l’étranger.
J’espère qu’il rejoigne ses
coéquipiers à Tunis dans les
plus brefs délais car l’entraî-
neur aura besoin de la présen-
ce de tous les joueurs pour
réussir une bonne prépara-
tion», dira-t-il. Poursuivant sa
déclaration, Serrar nous a affir-
mé qu’il est tôt de parler de
sanctions du moment qu’on ne
connaît pas encore les raisons
de l’absence du défenseur
international. «Franchement, je
ne veux pas devancer les évè-
nements en déclarant que le
joueur sera sanctionné. Il devra
tout d’abord donner signe de
vie, présenter les raisons de
son absence, avant de prendre
les décisions qui s’imposent»,
a-t-il indiqué.
Arrivée à
l’hôtel à 16h
A. S.
YAYA
On doit tirer
profit du stage”
Faouzi Yaya affirme que tous les joueurs sont déterminés à cravacher
dur durant le stage d’intersaison qui se déroulera à Gammarth, en Tunisie,
pour la simple raison qu’il s’agit d’une étape importante de la préparation
d’intersaison. Il ajoute que le courant entre le nouvel entraîneur, Thierry
Froger, et les joueurs passe très bien et que ces derniers vont appliquer
son programme convenablement afin de réussir une très bonne préparation
d’intersaison et du coup, ils seront prêts pour la reprise de la compétition
officielle.
Prévu à 11h, le vol
Alger-Tunis, qui s’est
effectué à bord de la
compagnie aérienne
Air Tunis, a finale-
ment fait retard. Ce
n’est qu’à 14h30 que
les Rouge et Noir ont
atterri à l’aéroport
Tunis Carthage. Après
avoir fini avec toutes
les formalités doua-
nières, les membres
de la délégation
usmiste ont rallié
l’hôtel El-Mouradi
Gammarth dans
lequel ils élieront
domicile pendant leur
séjour à Tunis. C’est à
16h qu’ils se sont
installés à l’hôtel où
ils ont fait une petite
sieste après leur
voyage.
L’entraînement
a eu lieu à 19h
Vous vous êtes envolés pour
la Tunisie pour effectuer le
stage d’intersaison, vous
devrez bien en profiter, n’est-
ce pas ?
gramme qui nous sera tracé afin
qu’on soit prêts dans tous les
domaines le 18 juillet prochain, à
l’occasion de la reprise de la
compétition.
efforts afin qu’on soit prêts pour
renouer avec la compétition offi-
cielle.
Oui, c’est clair. Ce stage
constitue une étape très impor-
tante dans la préparation d’in-
tersaison et on devra coûte que
coûte le réussir. L’endroit est
intéressant et je crois que tous les
moyens sont réunis pour réussir
une bonne préparation. On est
conscients de la responsabilité
qui nous attend et on va appli-
quer convenablement le pro-
Peut-on dire que le courant
passe très bien entre vous et
le nouvel entraîneur, M.
Froger ?
L’arrivée d’un nouvel
entraîneur va certainement
relancer la concurrence, que
pouvez-vous nous dire à ce
sujet ?
Et quelle évaluation faites-
vous de votre premier cycle
de la préparation
d’intersaison qui s’est
déroulé à Alger ?
On a bien bossé. On a été sou-
mis à un travail biquotidien et
on a appliqué à la lettre le pro-
gramme qui nous a été tracé. On
doit continuer à fournir des
Oui, très bien. C’est un entraî-
neur qui connaît bien son métier
et j’espère qu’on pourra réaliser
de belles choses avec lui la sai-
son prochaine. On doit lui facili-
ter la tâche mais surtout appli-
quer convenablement le pro-
gramme de travail tracé.
La concurrence a toujours
existé à l’USMA et je crois qu’el-
le aura des retombées positives
sur le rendement de chaque
joueur dans la mesure où chacun
d’entre nous va multiplier les
efforts pour séduire le coach. Ce
dernier s’arrêtera sur le niveau
de chacun d’entre nous et le
C’est hier en fin de
journée que les
coéquipiers du capi-
taine Mohamed-
Lamine
Zemmamouche ont
effectué leur premiè-
re séance d’entraîne-
ment du stage d’in-
tersaison de
Gammarth. Cet
entraînement a eu
lieu à 19h.
meilleur jouera. A.
S.

www.competition.dz

Dimanche 24 juin 2018

10

ESS

www.competition.dz Dimanche 24 juin 2018 10 ESS La concurrence bat son plein chez les joueurs Les

La concurrence bat son plein chez les joueurs

Les places seront chères

Avec tous les joueurs engagés cet été, la concurrence dans l'effectif ententiste sera très rude et gare à celui qui laissera échapper son occasion.

De notre correspondant

SOFIANE I.

Aucun joueur n'est sûr en effet d'être dans l'équipe-type qui débutera la compétition officielle qui coïncidera avec le déroulement de la rencontre de la troisième journée de la phase des poules de la Ligue des champions d'Afrique face au Difaâ El-Jadidi le 17 juillet au stade du 8-Mai-1945 de Sétif. C'est au niveau du milieu et de l'at- taque que la concurrence va provo- quer sûrement des ''victimes'' à com- mencer par l'entre-jeu et la relance avec la présence de quatre joueurs qui ont presque le même niveau, en l'oc- currence, Sidhoum, Rebiaï, Aïboud et Draoui. du coup, le choix s'annonce difficile pour le coach Rachid Taoussi lequel il est vrai connaît assez bien les capacités du dernier nommé pour l'avoir eu sous sa coupe au cours de la saison précédente avec le CRB, cepen- dant cela n'empêche qu'il a eu de très bons échos sur les aptitudes des autres trois joueurs, notamment en ce qui concerne Rebiaï et Aïboud. Le premier a réalisé l'une de ses meilleures saisons l'année dernière en étant l'un des joueurs les plus utilisés de l'effectif ententiste. Idem pour l'an- cien pensionnaire de la JSK qui n'avait pas certes beaucoup de chance en raison des blessures à répétition

beaucoup de chance en raison des blessures à répétition dont il fut victime mais qui a

dont il fut victime mais qui a pu tirer son épingle du jeu durant la seconde moitié de la saison en s'imposant comme un élément indiscutable du onze des Noir et Blanc.

Les matches amicaux comme baromètre Ça va être le cas aussi au niveau de l'avant-garde qui a connu une véri- table révolution puisqu'un seul joueur de l'effectif du précédent exercice figure dans la liste des joueurs à la disposition du techni- cien marocain, en l'occurrence, Banouh, lequel, faut-il le rappeler, a été engagé l'hiver dernier en prove- nance de l'USMH. Avec la présence maintenant de Bouguelmouna, Lakroum, Bakir et autres Barbache, il est évident que seul celui qui par- viendra à gagner la confiance de son coach parviendra par avoir le privilège de commencer la nouvelle saison. Pour le reste des comparti- ments, en attendant la venue d'autres joueurs tels Naâmani, Obambou et autres Saâd, les choses semblent acquises au niveau de quelques postes à l'instar de Redouani et Ferhani qui sont presque sûr d'être dans le onze de l'ancien

sélectionneur national des Lions de l'Atlas en occupant les couloirs droit et gauche de la défense tout comme Bedrane au niveau de la charnière centrale.

Seuls quelques joueurs… C'est le cas en outre de le dire pour l'identité de celui qui va garder les bois sétifiens à partir du 17 juillet du moment qu'il est fort probable que le staff technique ententiste va miser sur le portier Zeghba qui sort d'une saison jugée plus que satisfai- sante pour sa première année sous les couleurs sétifiennes. Cela dit, il reste que c'est le terrain qui va tran- cher et par rapport aussi des choix tactiques du coach Taoussi, lequel va sûrement se faire une idée un peu plus claire à travers les joutes amicales que son équipe disputera durant cette phase préparatoire avant de débuter les choses sérieuses. "Tout le monde aura sa chance. C'est le terrain qui tranche- ra", ne cessait-il de répéter à ses joueurs pour leur expliquer sa vision et sa philosophie dans son travail.

S. I.

Saâd et Sylla attendus à Hammam Bourguiba

De peur de rester bloqués jusqu'à la fin de son contrat soit en juin 2021, Anes Saâd s'est finalement rendu à Sétif vendredi où il a rencontré le président Hassen Hamar.

entraînements avec le reste du groupe en réclamant ses papiers pour aller jouer chez un autre club. Finalement, tout est rentré dans l'ordre puisque le joueur est attendu demain à Hammam Bourguiba pour rejoindre le reste du groupe et entamer les prépa- ratifs en vue de la reprise de la compétition officielle. Par ailleurs, nous avons appris que le milieu ivoirien Daoudi Sylla est attendu pour sa part au plus tard lundi après avoir réglé quelques soucis administratifs qui ne lui ont pas permis de se rendre à la capitale des Hauts Plateaux la semaine précédente. Il devait, en effet, rejoindre le QG de son team en Tunisie où il signera son contrat et débutera les préparatifs avec le reste du groupe. S. I.

Ce dernier, qui était accom- pagné du président de la section football, Hassen Sensaoui, a entendu les explications du joueur concernant son absence prolongée injustifiée. Pour rap- pel, le joueur natif de Ben Badis avait refusé de reprendre les

Alors que Karaoui n'a rien encore conclu avec le MCA

Naâmani maintient le suspense

Bien que des sources aient indiqué qu'Amir Karaoui pourrait bien renouveler chez le MCA, il reste cependant que nous avons appris selon une source digne de foi que ce dernier n'a pas encore tranché définitivement quant à sa prochaine destination. Convoité également par l'ESS par le biais du président Hassen Hamar qui avait pris attache avec lui depuis plusieurs semaines déjà, ce dernier aurait eu en effet aux cours des dernières heures des entrevues avec le joueur et son frère qui est aussi son manager. Ces derniers ont rassuré le

boss ententiste que rien n'a était fait avec le club algérois et qu'une décision finale devait être prise dans les tout prochains jours concer- nant l'avenir de l'ancien joueur du MCEE. C'est le cas aussi pour Naâmani dont on dit qu'il est en négociation avancé avec le club saoudien d'El-Feth Saoudi. Cependant aux dernières nouvelles, le joueur n'a pas encore tranché et devait rendre une réponse définitive à Hamar dans les prochaines heures, avons-nous appris selon une

source digne de foi.

S. I.

Réunion Taoussi - joueurs

Outre le travail physique et technique qu'effectuent les partenaires d'Abdelkader Bedrane sur le terrain depuis leur arrivée au centre de préparation de Hammam Bourguiba en Tunisie, le coach Rachid Taoussi a programmé en outre des réunions avec ses joueurs comme ce fut le cas avant-hier dans une salle de l'établissement où ses troupes ont élu domicile. Un conclave au cours duquel le technicien marocain a donné des consignes et expliquer certains aspects au sujet du positionnement de ses joueurs sur le terrain et les stratégies qu'il compte adopter lors de la compétition.

DRBT

Aribi signe pour 2 ans

L'attaquant du CR Belouizdad, Karim Aribi, principale cible de ce mercato, vient de signer ce vendredi un contrat de deux ans au bénéfice du DRBT.

De notre correspondant

AMAR T.

Le joueur, qui a obtenu gain de cause de la CRL en bénéficiant de sa lettre de libération, n'a trouvé aucune difficulté pour signer au DRBT. Du moment qu'il a choisi Tadjenanet, Aribi a une grande mission à accomplir en donnant une autre dimension à sa carrière et en même temps, satisfaire tous ceux qui lui ont fait confiance pour apporter un plus sur le plan offensif. A ce propos, le joueur dira : " J'ai trouvé rapidement un accord avec les diri- geants pour signer. Leur confiance va me

pousser à me surpasser. Mon objectif est de marquer des buts et je tâcherai d'être à la hau- teur pour faire plaisir aux supporters qui veu- lent voir leur équipe en haut du tableau." Aribi se dit très heureux maintenant qu'il va pouvoir bénéficier de plus de temps de jeu contrairement à ce qu'il était au Mouloudia. "Avec le changement dans cette équipe, j'espè- re qu'elle retrouvera son football et qu'elle mettra de l'ordre dans son jeu. C'est avec la volonté de l'ensemble qu'on parviendra à aborder le championnat par un bon départ", a ajouté le joueur.

Un Africain sur les tablettes de la direction Avec le départ du Malien Kodjo au MCO, les dirigeants du DRBT ont pris attache avec un Ivoirien qui va bientôt débarquer à Tadjenanet. En effet, sans connaître son iden- tité, le joueur est attendu avec impatience par les supporters, curieux de découvrir son talent. On a appris aussi qu'un Béninois est également contacté par le club qui devra patient, dit-on, avant de le recevoir, sachant que le club ne dispose pas de beaucoup d'ar- gent pour recruter plusieurs joueurs à la fois. On nous a fait savoir que la direction mise

surtout sur l'Ivoirien qui semble en possession de bonnes qualités offensives et qu'il peut apporter des solutions dans le jeu avec son impact physique. Le CV du joueur a motivé les responsables de Tadjenanet et peu impor- te le prix qu'il faudra payer pour l'engager.

Le profil de l'équipe commence à se dessiner Avec un mélange d'anciens et de nouveaux joueurs, la composante de l'équipe commence à prendre forme. Reste à compter avec les pro- bables recrues la semaine prochaine pour compléter le groupe avant d'entamer la pré- paration. Avec la présence actuelle de 16 élé- ments, le coach Daou estime qu'il est trop tôt pour aborder la préparation et il a souhaité d'avoir la majorité de l'effectif en main. A ce sujet, le président du club l'a rassuré en lui promettant que tous les joueurs seront pré- sents lors de la seconde phase de préparation qui aura lieu durant le stage en Tunisie.

Objectif, réussir une bonne préparation Toutefois, Daou dit qu'il sera en mesure de gérer cet aspect en estimant que la force du groupe réside dans la volonté de chaque

que la force du groupe réside dans la volonté de chaque joueur. S'agissant du regroupement à

joueur. S'agissant du regroupement à Aïn Draham, selon le coach, il faudra se mettre résolument au travail en misant sur la réussi- te de la préparation, car le résultat vaut le sacrifice. Enfin, le driver a déploré la démis- sion du préparateur physique avec lequel il a travaillé la saison passée. Il pense que le nou- veau préparateur, en place depuis le mois der- nier, sera en mesure de gérer son travail comme il se doit pour faire progresser le groupe.

A. T.

LE MERCATO DU CRB

www.competition.dz

Dimanche 24 juin 2018

CRB

11

DU CRB www.competition.dz Dimanche 24 juin 2018 CRB 11 CHAOUCHI ET BALEGH 13 e ET 14

CHAOUCHI

ET BALEGH

13 e ET 14 e RECRUES

Vendredi soir, les dirigeants du CRB sont parvenus à assurer les services de leurs 13 e et 14 e recrues. Il s'agit du gardien de but Faouzi Chaouchi et de l'attaquant Abou Sofiane Balegh.

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

C'est une vraie romontada que viennent

de réaliser les dirigeants

du CRB en un court laps

de temps. En moins de

dix jours seulement, 13

nouveaux joueurs signent leur arrivée au club.

Samedi soir, on a réussi à convaincre les désormais deux anciens Mouloudéens, à savoir Chaouchi et Balegh qui

ont tous deux paraphé un

contrat de deux saisons.

Depuis le début des opé- rations de recrutement, ils sont donc 14 nouveaux joueurs à rejoindre le Chabab. Le départ massif

des anciens joueurs a été

ainsi amorti d'une maniè-

re considérable et du

coup, la pression au sein

des supporters et même

au sein du club a considé-

rablement diminué.

A présent, la suite du

mercato devrait se pour- suivre d'une manière très sereine.

Balegh de retour à la maison Parmi les nouvelles recrues, Abou Sofiane Balegh est celui qui

connaît le mieux la mai-

son belouizdadie puis-

celui qui connaît le mieux la mai- son belouizdadie puis- qu'il a fait un passage d'une

qu'il a fait un passage d'une saison au club, c'était lors de la saison

2014/2015. Ce milieu offensif de 29 ans est donc de retour avec l'objectif de faire oublier son premier passage, considéré

comme modeste. A la suite de la signature de son contrat, Balegh a déclaré : "Je suis très content de porter de nou- veau le maillot du CRB. Je viens bien évidement pour réussir et surtout pour contribuer à la réus- site du club et faire plaisir aux supporters. Je souhai-

te de tout cœur être à la

hauteur sur tous les plans."

Les supporters saluent l'arrivée de Chaouchi Faouzi Chaouchi est incontestablement la sur- prise du CRB pour ce début du mercato. A 33 ans, ce gardien de but international arrive au Chabab avec l'intention de redorer son image et surtout de rebondir puis- qu'il est convaincu qu'il lui reste encore plusieurs saisons à remplir avant de prendre sa retraite sporti- ve. "Le CRB est pour moi

un très bon choix sportif", a déclaré Chaouchi après la signature de son contrat, avant d'ajouter :

"Je suis très fier de porter le maillot de ce grand club. Je ferai tout pour être à la hauteur et de régaler les supporters."

Ils sont tous fiers de porter le maillot du CRB Le point en commun entre toutes les nouvelles recrues est leur fierté de porter le maillot de ce grand club qui est le CRB, mais également leur détermination à se don- ner à fond pour que le club retrouve sa gran- deur. Ces déclarations indiquent clairement que les responsables en place tiennent à prendre soin de l'image de l'équipe en tentant créer une cohéren- ce dans les déclarations des joueurs. Ceci est éga- lement un signe qu'un travail se prépare pour soigner l'image de l'équi- pe fanion du club et sur- tout d'inculquer aux joueurs les valeurs du Chabab qu'ils devront défendre tant qu'ils por- tent le maillot rouge et blanc.

S. B.

Il s'est de nouveau réuni, hier, avec les dirigeants

Tout est rentré dans l'ordre avec Aït-Djoudi ?

Les dirigeants du Chabab et

le coach Aït-Djoudi se sont rencon-

trés de nouveau hier, après-midi. Les

deux parties ont abordé les points

sur lesquels ils ne s'entendaient pas,

notamment en ce qui concerne le recrutement. Le nouveau coach du Chabab tenait à mettre au clair plu-

sieurs aspects, dans le cas contraire,

il était prêt à prendre la porte de sor-

tie. Apparemment, le coach et les dirigeants sont parvenus à un accord, du moins, c'est ce que ces derniers nous ont indiqué hier. En effet, joint par nos soins, celui qui dirige le CRB actuellement, à savoir Ahmed Djaffar, nous a affirmé qu'Aït Djoudi est bel et bien l'entraî-

neur du CRB. "Oui effectivement, nous nous sommes rencontrés et on

a pu tomber d'accord sur les points

où il y avait des incertitudes", affir-

me Ahmed Djaffar, avant d'ajouter :

"Nous considérons qu'Aït Djoudi est l'entraîneur en chef de notre équi- pe fanion et on tient à lui. Quant aux points qui le dérangeaient un peu, tout est rentré dans l'ordre. On a pu tout régler lors de cette réunion."

déclaré : "Oui, en effet, j'ai pu rencon- trer les dirigeants dans l'après-midi d'aujourd'hui (Ndlr - hier), mais il reste encore des points qu'on devrait discu- ter. On a prévu de se revoir dans la soirée." Aït-Djoudi devait interrompre cette réunion, qui était plus longue que prévue, en raison d'un rendez-vous avec notre consœur Asma Halimi pour son émission sur El- Djezaïria One. Aït-Djoudi devait donc prendre une déci- sion finale tard dans la

S. B.

donc prendre une déci- sion finale tard dans la S. B. Le coach n'a rien voulu

Le coach n'a rien voulu nous dire Contrairement à Ahmed Djaffar, Azzedine Aït- Djoudi n'a rien voulu nous dire et donc rien n'est encore rentré dans l'ordre. Contacté par nos soins en fin de journée

d'hier, le coach a

soirée d'hier.

Départs : Salhi, Kacem, Soufi, Belaïli, Draoui, Namani, Bouchar, Zenasni, Heriat, Sayeh, Bouamrane, Lamhene, Izghouti, Chebira, Aribi, Benouadah, Benkablia, Lakroum.

Arrivées : Nessakh (ESS), Boulakheoua (MCA), Kenniche (USMA), Keddad (ASO), Djarar (JSK), Rabti (USMB), Chelbab (France), Chatal (USMBA), Boussif (ESS), Saïdi (ESS), Bramki (MCA), Mokrani (U21 du MCA), Chaouchi et Balegh (MCA).

Négociations en cours : Jonathan (JSMS), Toual (USMBA), Cedric (USB), Sidhoum (ESS), Boubeker (OM), Berchiche (CABBA), Zellami (OM).

Négociations échouées :

Amichi (vers DRBT), Nadji (vers MCO), Asselah (vers l'Arabie Saoudite), Bentiba (vers USMA), Feham (vers MCO), Aouedj (vers JSS), Benayad (vers USMBA), Kheiri (ESS). Mellel (vers CABBA)

Ancien effectif : Khoudi, Tariket, Selmi, Bechou, Sidibé, Bourenane, Betouche.

Entraîneurs : départ de Rachid Taoussi, arrivée d'Azzedine Aït-Djoudi.

Observation : les jeunes Boussif (ESS), Saïdi (ESS) et Mokrani (MCA) arrivent tous au CRB sous forme de prêt pour une durée de deux saisons.

La direction va négocier avec tous ceux qui ont déposé leurs dossiers à la CRL

Une source officielle nous a indiqué hier que dans les plans de la direction actuelle est prévu une négociation avec tous les joueurs ayant recouru à la CRL. "Ils se seront tous appe- lés à la table des négociations", affirme notre source avant de poursuivre : "La direction est déterminée à régler tous ces dossiers avant de pouvoir entamer la nouvelle saison d'une manière sereine et sans la moindre surprise qui puisse venir perturber le club, surtout pour ce qui est de ces dossiers liés aux instances compé- tentes telles que la CRL".

On va leur régulariser leurs salaires

A travers cette démarche, la direction vise à allé-

ger ses créances vis-à-vis de la CRL et ainsi donc diminuer considérablement le risque de suspen- sion du recrutement, puisqu'au cas où ce dossier ne serait pas réglé dans les plus brefs délais, le CRB pourrait se retrouver dans l'incapacité de qualifier ses nouvelles recrues, surtout si on décide au niveau de la CRL d'additionner les dettes actuelles aux anciennes. Les dirigeants veulent éviter le moindre imprévu.

On proposera une prolongation à 2 ou 3 joueurs En plus de voir régler ce dossier des dettes envers les joueurs d'une manière prompte, les dirigeants veulent également repêcher quelques deux ou trois joueurs, tel que le gardien de but

Kacem qu'on souhaite garder et l'arrière latéral gauche Zenasni qui a été contacté ce week-end

et

qui a été invité à retirer son dossier de la CRL

et

venir négocier avec le club. S. B.

Pas de recrues hier

Ahmed Djaffar qui est responsable de toutes les opérations de recrutement actuellement nous a indiqué que pour la journée d'hier aucun recrutement n'a été prévu. "On veut se permettre un répit, afin qu'on puisse plani- fier la suite du mercato et recrutement d'une manière sereine", a-t-il précisé et d'ajouter :

"Nous avons également quelques obligations administratives et obligations de gestions sur lesquelles on doit se pencher très rapi- dement pour tout remettre en ordre."

S. B.

www.competition.dz

 

12

Dimanche 24 juin 2018 MOB

 

 

Il est la 11 e RECRUE

 

Un 1 er stage

 

à

Tikdjda

En ce qui concerne le plan d'action du nouvel entraîneur, on vient d'ap- prendre que Michel compte appeler ses nouveaux capés à effectuer un pre- mier stage de pré- paration d'une dizaine de jours à Tikdjda où ce der- nier compte appa- remment travailler le volet physique de son équipe en altitude.

15 jours à Aïn Draham

Par la suite, Soltane et ses camarades pren- dront la route vers la Tunisie où ils effectueront un second stage de

SOLTANI “ J'ai accepté sans me poser de questions” Très active lors de ce mercato

SOLTANI

J'ai accepté sans me poser de questions”

Très active lors de ce mercato estival, la direction du MO Béjaïa s'est attaché hier les services de Soltani, l'ancien attaquant de l'ASO Chlef.

compliquée, ça s'est fait très

En effet, je suis à présent

les couleurs du MO Béjaïa

Soltani a paraphé un

préparation sur les hauteurs d'Aïn Draham pour une

durée totale de 15 Jours.

 

MALEK

 

contrat de 3 ans en la pré- sence de son agent, au cours de la présentation qui s'est tenue au niveau du stade de l'Unité maghrébine à Béjaïa. Kamel Soltani, qui est âgé de 27 ans, devient ainsi la onzième recrue estivale des Béjaouis.

De notre correspondant

rapidement. Je suis donc ravi aujourd'hui de me battre sur le terrain sous les couleurs des Vert et Noir et de donner le maximum de moi-même pour aider le club à atteindre ses objectifs la saison prochaine.

Votre transfert s'est fait très rapidement, comment expliquez-vous cela ?

Dès que les dirigeant béjaouis ont appris que je suis libre et sans engage- ment, ils m'ont directement contacté et m'ont invité à venir négocier mon contrat. J'ai pensé que c'était une occasion à ne pas rater, j'ai donc aussitôt donné mon accord sans me poser beau- coup de questions.

lié au club pour une période de trois ans, et je passerai la prochaine saison à essayer d'aider le club à atteindre son objectif principal, à savoir le maintien en Ligue 1 Mobilis et donner tout ce qui est en ma possession pour permettre au MO Béjaïa de réaliser un bon parcours en Ligue 1 Mobilis.

Quels sont les éléments qui vous ont poussé à rejoindre le MOB ?

J'ai en effet eu beaucoup de propositions, j'ai été contacté par plusieurs clubs, reste que jouer dans un club tel que le MOB est une chose qui ne se refuse pas j'ai donc choisi de poser mais valises à Béjaïa.

Un mot pour les fans ?

pour le prochain exercice sportif et je profite de l'occa- sion pour lancer un appel à tous les supporters béjaouis, le temps est à l'union, il faut rester derrière ce club pour l'aider à garder cette place en Ligue 1 Mobilis, un joueur ou un dirigeant ne peut rien faire à lui seul. La mission sera très difficile mais pas impossible du moment où toutes les parties seront présentes aux côtés du club. De ma part je tiens à rassurer l'ensemble des fans que je serai à la hauteur de leurs exigences et que je ne les décevrai pas. Je n'hési- terai pas à mettre à la dispo- sition du club toutes mes capacités afin de réaliser le rêve des dizaines de milliers de supporters du MOB. B. B.

sur le point de boucler son recrutement

Apres avoir réussi à attirer onze nouvelles recrues au MO Béjaïa qui sont Kadous, Amokrane, Aïbout, Boudoumi, Touré, Bouheniche, Dahar, ,Bellahcen, Debbari, Mazari et Soltani, l'arrivée de l'ex-attaquant de l'ES Sfax Mohamed-Waliou Ndoye au MO Béjaïa pourrait bel et bien être le dernier transfert estival, on apprend que le manager Malek se tourne désormais vers la prépara- tion estivale, notamment avec l'en- tame des préparatifs programmée pour le 30 juin prochain où le nou- veau coach mobiste Alain Michel aura l'occasion de rencontrer ces nouveaux joueurs.

Fin de

préparation

à

Béjaïa

Pour finir, Alain Michel compte pro- fiter des derniers jours avant la reprise de la com- pétition officielle en continuant ce que restera de la préparation estiva- le à Béjaïa, ceci afin d'être globale- ment prêt à enta- mer le championnat le 10 août.

BADIS BESSAÏ

Votre première réaction après cette signature au MOB…

C'est un honneur pour moi de signer dans un aussi grand club que le MOB. Je souhaite tout d'abord remer- cier la direction qui m'a contacté aussitôt que ma libération m'ait été accordée et qui a tout fait pour facili- ter mon transfert au club, la procédure n'était nullement

 

Vous avez signé pour 3 ans au MOB, quels sont vos objectifs ?

Je suis très heureux d'avoir le privilège de porter

IL A FINI PAR AVOIR SA LIBÉRATION

Ndoye : «Prêt à revêtir le maillot du MOB»

Le cas de l'ex-attaquant du MO Béjaïa Mohamed-Waliou Ndoye qui a rencontré avant-hier Rachid Malek ainsi que les responsables du club phare de la Soummam pour tracer les grandes lignes de son transfert au MO Béjaïa qui serait sur le point de se concrétiser. Le joueur qui a quitté le MOB pour la Tunisie il y a plus de deux ans maintenant et a évolué durant les deux derniers exercices à l'ES Sfax est désormais sur le point d'officialiser avec les Crabes et d'effectuer son come-back à Béjaïa. Ndoye qui a fini par avoir sa libération la semaine dernière a déjà pris part à un premier round de négociations avec Malek. Ainsi, après avoir été contacté par les responsables du club phare de la Soummam, il a été question d'entamer des négociations avec le joueur sénégalais dans le but d'aboutir à un come- back de Ndoye chez les Crabes, on a appris que ce dernier s'est montré très coopératif par rapport aux propositions de la direction mobiste.

Il est venu vendredi à Béjaïa L'attaquant qui a posé ses valises avant-hier à Béjaïa pour rencontrer les responsables béjaouis afin d'essayer de concrétiser et d'of- ficialiser son retour au MO Béjaïa nous a, en effet, fait savoir qu'il souhaite à tout prix revenir à Béjaïa et revêtir le maillot vert et noir, de leur côté les nouveaux responsables pensent que le joueur qui connaît bien la maison des Crabes pourra sans aucun doute apporter un plus à l'équipe la saison prochai- ne, Ndoye qui a pris part hier à un second entretien avec le manager des Crabes Rachid Malek a apparemment fini par concrétiser avec les responsables mobistes et sera pré- senté prochainement à la presse comme étant la 12e recrue estivale des Crabes.

«Je me sens toujours comme chez moi» L'attaquant sénégalais déjà auteur d'un pas- sage au club phare de la Soummam il y a deux ans de cela est actuellement à Béjaïa. Ndoye a déjà pris part à au premier round

à Béjaïa. Ndoye a déjà pris part à au premier round de négociations avec les responsables

de négociations avec les responsables du club phare de la Soummam. Contacté hier, l'ex-joueur de l'ES Sfax nous a fait savoir que de son côté tout est OK et qu'il est notam- ment prêt à revêtir le maillot du MO Béjaïa et de faire son come-back chez les Crabes. Ndoye nous a ainsi déclaré : "En effet, j'ai déjà eu l'occasion d'évoluer au MO Béjaïa dont je suis très fier du passage que j'ai effec- tué chez les Crabes, je sais également que le

MOB est un club qui ne se refuse pas, je me suis également rendu compte que malgré ces deux années d'absence je me sens toujours comme chez moi à Béjaïa, je tiens donc à faire savoir que je suis prêt à revêtir le maillot du MOB et que je suis aujourd'hui ici à Béjaïa avec comme seul objectif de concréti- ser et d'officialiser mon transfert au MOB."

Son agent demande la régularisation des anciennes mensualités Bien que les négociations entre les respon- sables de la maison mobiste et l'attaquant sénégalais semblent se dérouler dans les meilleures conditions, on apprend que le seul différend qui existe entre les deux parties réside dans les derniers salaires du joueur qui restent toujours impayés. Une source très proche du joueur nous a en effet fait savoir que la question d'un retour au MOB ne poser aucun problème à Ndoye, reste que le seul souci qui bloque toujours réside dans le fait que l'agent du joueur exige la régularisation des salaires toujours impayés du joueur. On doit apparemment cinq mensualités au joueur de son dernier passage au MOB. D'un autre côté, on a appris que suite aux négociations qui se sont déroulées hier, les responsables du club phare de la Soummam auraient fini par trouver un accord avec le joueur et que cette question de salaires impayés allait être réglée. B. B.

www.competition.dz

Dimanche 24 juin 2018

MCO 13 BELKHITER  On revient à la charge pour Benabdellah “ Si j me
MCO
13
BELKHITER
On revient à la
charge pour
Benabdellah
Si j me libère du
CA, je signerai
au MCO”
«J’ATTENDS QUE LA SITUATION AU CLUB
AFRICAIN DEVIENNE PLUS CLAIRE»
Pour le poste d’entraî-
neur des gardiens, alors
qu’il était en balance
avec Samir Hadjaoui,
l’ancien portier du club et
de l’E.N Abdeslem
Benabdellah devrait étre
désigné au poste, on a
appris qu’une rencontre
imminente entre lui et
Baba serait prévue,
même si d’après nos
informations,
Benabdellah ce serait
montré intéressé pour
intégrer le staff lors
d’une entrevue télépho-
nique qu’il a eue récem-
ment avec le président.
Zaki le veut
dans
l’effectif
Boudjenane
Tandis qu’on pensait que
son transfert au MCO serait
tombé à l’eau, l’arrière droit de
l’EN précise qu’il n’a pas aban-
donné l’idée de vêtir le maillot
rouge et blanc du MCO, toute-
fois, il attend toujours de se libé-
rer du contrat qui le lie au Club
Africain.
entraîneur, car en Tunisie, le
président n’est pas le seul à déci-
der du sort des joueurs, par
conséquent, mon déplacement
la semaine dernière aurait été
inutile.
il paraît que la reprise était pro-
grammée la semaine dernière
mais elle fut reportée pour un
peu plus tard. A propos de la
résiliation de mon contrat, je suis
prêt à céder la moitié des arrié-
rés, pourvu qu’on m’accorde le
bon de sortie, car je veux rentrer
chez moi à Oran, d’autant plus
que j’ai constaté que Baba a
monté un effectif riche, je serai
bien heureux d’en faire partie, si
Dieu le veut.
tôt possible, il est possible que je
me déplace en début de semaine
à Tunis, pour essayer de trouver
une solution qui arrangera les
deux parties. M. S.
D’après un
proche de la
direction, le néo-
coach du MCO
aurait vivement
recommandé
l’engagement de
Belkhiter, un élé-
ment que Zaki
apprécie notam-
ment sa polyva-
lence, reste
maintenant au
joueur s’il sera
capable de
résoudre son
problème de
libération avec
son actuel
employeur le
Club Africain.
M. S.
nouveau
préparateur
physique
Entretien réalisé par
D’après les rumeurs, il vous
sera difficile de vous libérer
du contrat qui vous lie au
Club Africain…
M. STITOU
Commençons d’abord par
vous demander si vous avez
fait le déplacement à Tunis ou
pas encore ?
Les gens spéculent dans le
vide, on a même dit que j’ai
signé au MCO, ce qui est faux, je
ne suis pas fou pour faire une
telle chose alors que mon contrat
n’est pas résilié. Le pouvoir de
décision ne m’appartient pas. Je
laisse au nouveau président et
son comité de s’installer, après
on verra plus clair.
Baba a-t-il maintenu le
contact avec vous ?
Avez-vous eu des échos sur la
suite que pourrez donner le
club à votre demande de
résiliation ?
Les contacts n’ont jamais été
rompus, cependant Baba sait
très bien que si je me libère de
mon contrat avec le Club
Africain je ne signerai qu’au
MCO, bien que je ne manque
pas de sollicitations.
Possible que
je me déplace
en début
de semaine
à Tunis
A la recherche d’un pré-
parateur physique, fina-
lement la direction a jeté
son dévolu sur
Boudjenane Kamel, ce
spécialiste dans la pré-
paration qui réside en
Espagne a travaillé la
saison écoulée à l’ESS,
hier un accord a été trou-
vé avec lui par l’intermé-
diaire chargé par Baba de
discuter avec lui.
Non, je suis encore à Oran,
j’avais effectivement prévu de
me rendre là- bas après l’Aïd El-
Fitr mais comme j’ai su que c’est
le flou actuellement dans le club
; certes un nouveau président a
été élu, toutefois il va falloir
attendre la désignation d’un
conseil d’administration et d’un
Vers le maintien
de Kinane
Il va falloir faire vite, non ?
J’espère que la situation au
Club Africain se clarifiera le plus
Non, hormis quelques bribes,
PAS MOINS DE 11 NOUVELLES RECRUES
Alors qu’on spéculait sur
le sort de l’entraîneur de
la réserve, d’après un
proche de la direction,
Baba aurait appelé cette
semaine Aïssa Kinane, lui
assurant qu’il est main-
tenu au poste, a-t-on
appris.
Des doublures pour chaque poste
Avec pas moins de onze nouvelles recrues engagées par le club, depuis l’ouverture du marché, le MCO
qui a misé sur des éléments chevronnés et bien affûtés dans le haut niveau, peut logiquement prétendre
à la course au titre.
Camara
débarquera la
veille de la
reprise
Bien que le nouvel entraîneur
Badou Zaki, façon d’éviter de se
mettre la pression, avait déclaré lors
de sa conférence de presse animée à
Oran, au début du mois sacré de
Ramadhan, qu’il ferait de son mieux
pour que son équipe joue pour
quelque chose tout en indiquant que
l’objectif au départ de la saison est de
finir sur le podium. Zaki qui a exigé
et obtenu du président du club de
monter un effectif avec des dou-
blures valables pour chaque poste a
fait une telle exigence, c’est parce
qu’il sait pertinemment que pour
tirer le maximum du groupe, il faut
créer une concurrence féroce.
qui peuvent se disputer une place de
titulaire, même si le jeune Bachir
Della qui était la doublure de
Natèche la saison passée veut lui
aussi postuler pour une place de titu-
laire, le recrutement de Badou Zaki
qui fut un excellent gardien durant
sa carrière de footballeur est plus
qu’une chance pour les gardiens du
club, lesquels n’ignorent pas qu’avec
le coach marocain nul doute que
celui qui est le meilleur sera aligné.
MCO devrait faire parler son métier,
d’autant plus que Gharbi, Heriat et
Mansouri en font toujours partie.
Le défenseur guinéen qui
a tout conclu avec le club
arrivera à Oran en fin de
semaine, soit la veille de
la reprise des entraîne-
ments, prévue dimanche
1er juillet…
Une convention
avec l’hôtel
Sheraton
Les bois seront
bien gardés
Avec le départ à la JSS de l’inusable
Raouf Natèche qui a été excellent
durant les deux dernières saisons
plus particulièrement, le remplacer
dans la cage n’est pas une mince
affaire, tellement que Natèche aura
laissé de bons souvenirs aux suppor-
ters du club, d’où la bonne décision
de recruter deux gardiens à savoir
Maâzouzi (USMH) et Litim (DRBT)
Il y aura des problèmes
en défense
Pour avoir une bonne équipe, il faut
disposer d’une bonne défense
d’abord, c’est la raison pour laquelle
Baba tenait à renforcer ce secteur, la
venue du chevronné Nasser
Khoualed est plus qu’une solution
pour le staff technique. Evoluant
dans l’axe central, cet élément quand
il était en équipe nationale, Vahid
Halihodzic n’hésitait pas à aligner
sur le couloir droit, certes dans ce
poste, Mohamed-Réda Helaimia est
le titulaire en puissance, même si
Mokhtar Belkhiter venait à signer au
MCO, il n’est pas à écarter que Zaki
fasse jouer les deux joueurs sur le
côté droit. Sinon si Helaimia est
absent, Khoualed pourrait le rempla-
cer au pied levé. Sur le couloir
gauche, ayant pris la mauvaise habi-
tude de ne disposer que d’un arrière
gauche dans l’effectif, les saisons pré-
cédentes, cette fois, Mekkaoui qui est
resté au club sera confronté à la rude
concurrence que lui imposera
Boudebouda (MCA), alors que dans
l’axea avec les Sebbah, Bouchar
Khoualed ou le Guinéen Camara qui
devrait signer incessamment force
est de croire que le MCO disposera
d’une arrière-garde qui logiquement
sera l’un de ses points forts, d’autant
que Zaki est un entraîneur qui privi-
légie toujours la rigueur défensive.
Un milieu expérimenté
Si pour les supporters le départ
d’Aoued constitue une vraie perte, il
faut dire que le MCO ne perdra rien
au change, bien au contraire, les
venues d’Yattou (JSK), Aït-Ouamar
(ESS) et Feham Bouazza qui évoluait
la saison dernière en Arabie Saoudite
il est clair qu’avec ces éléments expé-
rimentés le milieu de terrain du
Une attaque qui peut
faire des dégâts
Si les saisons écoulées les entraîneurs
éprouvaient des difficultés pour
trouver des solutions en attaque,
notamment lorsqu’on déplorait des
absences, cette fois-ci on peut dire
que Zaki ne sera pas confronté à un
tel souci avec les recrutements de
Dosse Kodjo (DRBT), Nadji (ESS) et
Ziri Hammar (JSK), sans oublier
Chibane qui s’est engagé avec le club
pour les deux prochaines saisons, ça
promet une attaque de feu, d’ailleurs
toujours dans ce secteur offensif, le
staff technique pourra s’appuyer
aussi sur le talent du jeune
Boumediene Frifer, ce pur produit
du club pourrait prétendre à une
place au soleil, si jamais son talent
sera utilisé à bon escient. Grosso
modo, le MCO cuvée 2018/2019
sera, prévoit-on, plus fort que les sai-
sons précédentes. M. S.
En fin de semaine, le pré-
sident du club s’est
rendu à l’hôtel Sheraton,
l’objet de ce déplacement
était de négocier une
convention avec les res-
ponsables du luxueux
hôtel, qui devrait
accueillir les mises au
vert de veille de match et
comme révélé aupara-
vant, l’entraîneur Badou
Zaki et son adjoint seront
hébergés durant tout leur
séjour à Oran dans cet
établissement.

www.competition.dz

Dimanche 24 juin 2018

14

CSC

www.competition.dz Dimanche 24 juin 2018 14 CSC Le nouvel ailier des Vert et Noir à Compétition

Le nouvel ailier des Vert et Noir à Compétition

Belmokhtar : «J'ai décidé de rejoindre le CSC l'hiver dernier»

«Je n'aurai pas de mal à m'imposer» «Mon objectif, rejoindre l'EN la saison prochaine»

Joint au téléphone alors qu'il se trouvait à Tlemcen, l'ailier Mohamed-Amine Belmokhtar nous a confié qu'il a décidé de rejoindre, cet été, le CSC car il est convaincu qu'il va beaucoup progresser sous la direction de son coach qui est très compétent.

sous la direction de son coach qui est très compétent. De notre correspondant RABAH GATTOUCHE Voulez-vous

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Voulez-vous nous dire pourquoi vous avez décidé de quitter le DRBT pour rejoindre le CSC ?

J'ai décidé de quitter le DRBT pour le CSC car j'avais promis à son coach Amrani qui, pour votre information, voulait m'engager le mercato de l'hiver passé que je rejoindrai son club cet été. Mais aussi, je ne vous le cache pas, je ne pouvais refuser de porter les cou- leurs d'un grand team qui est le champion sortant de la Ligue 1 Mobilis et qui, de sur- croît, est dirigé par un entraîneur compétent avec qui, je suis sûr, je vais beaucoup progres- ser.

Peut-on savoir pourquoi vous aviez tardé à signer votre contrat avec le CSC ?

J'ai tardé à rejoindre officiellement le CSC parce que, pour le faire, je devais d'abord me libérer de mon désormais ex-club, le DRBT, avec lequel j'étais lié jusqu'au mois de juin 2019. Et, Dieu merci, j'ai fini par obtenir ma libération et je suis venu à Constantine pour signer un contrat de deux ans avec le CSC.

Selon le président de la JSK, vous aviez rejoint le CSC après lui avoir bel et bien donné votre accord pour signer avec son club…

Tout ce que je peux vous dire est que le pré- sident de la JSK, qui voulait que je signe un contrat avec son club, a pris langue avec mon manager mais il n'a jamais négocié directe- ment avec moi. Mais, comme j'ai donné ma parole, l'hiver dernier, au coach du CSC que je rejoindrai son club, cet été, je ne pouvais don- ner suite à la demande du boss de la JSK ou à ceux d'autres teams qui, tous, voulaient me recruter.

Pensez-vous vous intégrer dans l'effectif des Vert et Noir qui compte des attaquants de métier sans peine ?

Comme je connais plusieurs de mes nou- veaux coéquipiers, et notamment Aichi, qui a évolué avec moi sous les couleurs du club amateur de Remchi, et Haddad, qui vient, comme moi, de quitter le DRBT pour rejoindre le CSC, je pense que je ne vais pas avoir de mal à m'intégrer au groupe et à m'im- poser sur l'échiquier des Vert et Noir car je suis très décidé à prouver à l'entraîneur

Amrani qu'il n'a pas eu tort de m'avoir fait recruter par son club.

Pensez-vous que le CSC qui va jouer sur trois fronts peut réussir un bon parcours la saison prochaine avec son effectif actuel ?

Je pense que avec son effectif, qui a été ren- forcé par des joueurs de qualité, cet été, notre équipe pourrait réussir la saison prochaine un bon parcours en championnat et aller loin en coupe d'Algérie et en LDC sous la direction de notre coach Amrani qui est très compétent. Et, je l'espère, que mes coéquipiers et moi allons finir par réaliser le rêve de nos fans qui veu- lent que leur team leur offre un autre titre,

l'exercice prochain, après les avoir fait jubiler le mois de mai dernier en remportant le cham- pionnat de la Ligue 1 Mobilis 2018.

Un dernier mot…

Je souhaite réussir un très bon parcours avec le CSC et rejoindre l'équipe nationale la saison prochaine, si Dieu le veut. Et, comme vous me donnez l'occasion, je voudrais, par le biais de votre journal, remercier les dirigeants et les fans du RCR et du DRDT car c'est grâce à eux que j'ai pu sortir de l'anonymat après que j'ai été formé par le club amateur de Remchi, le WAT, la JSMB et la JSS avec qui j'ai joué en catégories jeunes. R. G.

Reprise des entraînements aujourd'hui

Après avoir bénéficié d'un mois de repos, les anciens joueurs du CSC que le coach Amrani a décidé de garder et leurs nouveaux coéquipiers qui avaient rejoint leur club, cet été, vont entamer, ce soir, la préparation de la saison prochaine par un premier stage qui va se dérouler à Constantine du 24 au 30 juin 2018. Selon les échos qui nous parviennent de la maison des Vert et Noir, Cette première séance de préparation d'avant-saison, les Vert et Noir vont la suivre à Hamlaoui à partir de 17h.

Compétition / PUB ANEP 818 921 du 24/06/2018
Compétition / PUB
ANEP 818 921 du 24/06/2018
Compétition / PUB ANEP 818 707 du 24/06/2018
Compétition / PUB
ANEP 818 707 du 24/06/2018

www.competition.dz

Dimanche 24 juin 2018

USMBA

15

www.competition.dz Dimanche 24 juin 2018 USMBA 15 Hasnaoui écarte la piste Aoued Le boss de l'USMBA

Hasnaoui écarte la piste Aoued

Le boss de l'USMBA n'est pas du tout impressionné par les soi-disant grands noms du championnat, il tient absolument à suivre sa feuille de route et son plan de recrutement.

De notre correspondant

DJILLALI ADEM

Annoncé au club il y a quelques jours où le nouveau coach récemment installé au club, le Tunisien Moez Bououkaz, qui a insisté pour recruter son ex-joueur au MCO et il aurait même tout conclu avec lui au téléphone et qu'il ne restait que la signature, on vient d'ap- prendre que la piste de l'ex- meneur de jeu du MCO, du CRB et de l'ASMO est définitivement écartée ; c'est le président qui est contre cette idée, malgré qu'il soit

conscient des qualités du joueur en question, Aoued est jugé un peu vieux, surtout que la nouvel- le politique de la direction de l'USMBA est de bâtir un club composé de jeunes talents et qui ont soif de jouer au football, alors, après concertation, Aoued ne sera pas Bel-Abbésien la sai- son prochaine.

ll n'a jamais voulu de Balegh Comme nous l'avons annoncé dans nos précédentes éditions où on a parlé d'un éventuel retour au club de l'attaquant Sofiane

Balegh, ce dernier qui est en conflit avec la direction de son club le MCA a décidé de ne plus suivre l'aventure avec le doyen

des clubs algériens, ce qui a laissé

entendre qu'il allait revenir à son

ex-

club, mais une source digne

de

foi à l'intérieur du club phare

de la ville de Sidi Bel-Abbès nous

a soufflé que le président

Hasnaoui n'a jamais envisagé le retour de Balegh. D'ailleurs, on vient d'apprendre que l'enfant d'El-Bahia vient de rejoindre le CRB pour les deux prochaines saisons.

Dj. A.

Zaârat : «Sûr de beaucoup apprendre de Khedaïria et Ghoul»

«Me battre pour une place de titulaire» «La concurrence sera saine entre nous»

Pour le jeune portier

Abdelkader Zaârat, l'occasion est venue pour lui de chiper une place de titulaire malgré que la tâche s'annonce difficile devant Khedaïria et Ghoul. Le pur produit de l'école de l'USMBA nous dit qu'il est prêt à se battre pour être le gardien numéro 1 de l'équipe.

Le compte à rebours de la reprise des entraînements vient d'être déclenché, êtes- vous prêt pour la reprise ?

Franchement, j'ai hâte de reprendre le che- min du travail, car ça me semblait trop long ce repos.

Etiez-vous au repos total ou actif ?

Juste après la fin du championnat, j'ai pris quelques jours de repos total où je me suis consacré uniquement pour récupérer des efforts des entraînements et faire le vide de la pression qu'on a vécue tout au long de la sai- son, mais après, je me suis remis au travail où je m'entraîne presque quotidiennement.

Comment se présente pour vous la saison prochaine ?

Elle sera très rude et compliquée que celle de la saison qui vient de s'écouler. On sera atten- dus par la majorité des équipes, car nous sommes les vainqueurs de la coupe d'Algérie et on a un titre à défendre, sans oublier le cham- pionnat et la compétition africaine.

La direction vient de recruter plusieurs joueurs. Comment voyez-vous cette opération ?

Puisque la direction a jugé utile qu'ils donne- ront le plus à l'équipe, c'est qu'ils ont la capaci-

té et les qualités de le faire, je suis sûr que le

président, ainsi que le coach ont fait le bon choix et ces joueurs qui nous ont rejoint cet été vont être importants sur notre échiquier.

Parmi les joueurs recrutés, il y a un gardien, Khedairia, qui est très expérimenté, cela ne vous inquiète pas de rester encore une saison comme troisième gardien de l'équipe ?

Je pense que cette saison sera la mienne, j'ai acquis une certaine maturité et une expérience lors des deux dernières saisons avec l'équipe senior. Maintenant, c'est à moi de prouver mes qualités et redoubler d'efforts et de travail pour chiper une place de titulaire.

Mais cette mission sera rude, n'est-ce pas ?

Bien sûr, c'est pour cela que je vous ai dit que

je vais redoubler le travail. Il ne faut pas oublier que j'ai comme coéquipiers de très bons gar- diens et très expérimentés qui ont pour noms Khedairia et Ghoul, d'ailleurs, la seule chose dont je suis sûr est que je vais beaucoup apprendre d'eux et je suis sûr que la concurren-

ce sera saine entre nous.

De plus, l'USMBA va jouer plusieurs challenges, donc, vous aurez l'occasion de jouer, non ?

Oui, en effet, le fait qu'on a plusieurs chal- lenges, la saison prochaine me donne beaucoup de chances pour participer aux matches offi- ciels et cela est très encourageant pour moi.

Donc, vous êtes optimiste pour la saison prochaine…

Je ne le cache pas que je le suis, mais aussi il

ne faut pas que je sois trop confiant, pour méri-

ter une place au sein du groupe, il faut tra- vailler très dur et c'est ce que je vais faire.

Un mot sur la venue de Bououkaz…

C'est un entraîneur expérimenté et de plus, il

a déjà travaillé à Sidi Bel-Abbès, donc, il

connaît les mentalités, les supporters et aussi ce qu'ils attendent de lui, ça sera donc facile pour lui et pour nous de travailler pour le même objectif, en connaissant tous les paramètres qui entourent l'équipe.

Dj. A.

Il compte saisir la CRL

C'est

compliqué

pour Mebarki

La situation du meneur de jeu de l'USMBA qui est venu au club lors du der- nier mercato hivernal n'est pas très claire, car jusqu'à mainte- nant il n'a pas reçu le moindre coup de fil de

la part de la direction de son club employeur pour lui expliquer sa situa- tion. Annoncé libéré en fin de saison, l'an- cien de la JSK et de l'USMH attend la confirmation de cette annonce pour tran- cher sur sa nouvelle destination. De plus, n'ayant pas reçu ses salaires depuis plu- sieurs mois, une source proche du joueur en question nous a dit que Mebarki va saisir la CRL pour recevoir son argent en premier lieu et négocier sa lettre de libération par la suite.

que Mebarki va saisir la CRL pour recevoir son argent en premier lieu et négocier sa
que Mebarki va saisir la CRL pour recevoir son argent en premier lieu et négocier sa

www.competition.dz

Dimanche 24 juin 2018

16

JSS

www.competition.dz Dimanche 24 juin 2018 16 JSS Une marche prévue aujourd'hui La situation que vit le

Une marche

prévue aujourd'hui

La situation que vit le club de la JS Saoura commence à faire bouger les choses à Béchar. En effet, la rue bécharie refuse de rester indifférente à cette situation qui n'emballe personne maintenant que les dirigeants ont arrêté tout mouvement lié à la gestion de leur club.

PAR L. M. AZZI

Que ce soit Mohamed Zerouati qui a pris part à l'assem- blée générale de la LFP ou ses hommes, la direction est à l'arrêt. Un événement qui semble inquiéter la population sportive de Béchar où un fort engoue- ment prend de l'ampleur par rapport à la réussite du club. C'est pourquoi une marche des supporters du club de la Saoura est prévue ce dimanche. D'après nos informations, plusieurs fans de la JSS sont attendus pour marcher tout au long de la ville en signe de protestation. Ils ont prévu de se pointer devant le siège de la wilaya. Les fans

bécharis veulent à travers cette marche alerter Tewfik Dziri, le patron de l'exécutif de la wilaya numéro 8. Au vu de cet engoue- ment, il est certain qu'une foule nombreuse est attendue aujour- d'hui dans les rues de la ville. Le fait que les dirigeants aient démissionné et déposé les cachets et documents officiels reste aux yeux de cette frange de la population bécharie une atteinte à leur club. Il est utile de rappeler que le club a procédé au recrutement de neuf joueurs dont six ont rejoint les rangs de l'équipe première, à savoir Nateèche, Lhameri, Aouedj, Bouchiba Farhi et Boulaouidet. L. M. A.

Lhameri, Aouedj, Bouchiba Farhi et Boulaouidet. L. M. A. Chalabi, un émigré proposé Même si le

Chalabi, un émigré proposé

Même si le club de Béchar a gelé ses affaires les propositions affluent de plus belle. Le calepin de Mohamed Zerouati et son collaborateur Mamoune Hamlili contient plusieurs noms de joueurs proposés. Parmi les noms, une source crédible cite Khalid Chalabi , un Franco-Algérien. Ce joueur évolue dans le championnat de la deuxième division de la Roumanie. "C'est un milieu tournant qui a fait ses preuves dans les rangs des équipes de jeunes de Monaco et de Sochaux chez qui il a fait ses premiers pas dans le centre de formation", précise notre interlocuteur. Ce joueur dont Compétition a relevé ses exploits avec le club monégasque et le Stade rémois avec l'équipe de la réserve a été proposé à la direction du club des Vert et Jaune. La suite de cette proposition dépend néanmoins de l'évolution de la situation que vit le club avec le gel de son activité depuis mercredi dernier.

Bouziani et Messaoudi prêtés à l'USMH ?

Deux joueurs du club béchari seraient sur le point de changer d'air. Il s'agit du gardien Zakaria Bouziani et de l'attaquant Bilel Messaoudi. Ces jeunes pourraient être cédés à l'USM El-Harrach mais à titre de prêt. Les dirigeants bécharis des jeunes catégories auraient trouvé un accord avec le club d'El-Harrach pour offrir les services de ces joueurs dont le talent n'est pas négligeable. Le premier nommé devrait avoir l'opportunité de jouer en raison de la présence de son coéquipier Abderraouf Natèche qui a rejoint les rangs de l'équipe et Khaled Boukacem. Idem pour le deuxième nommé qui avec l'engagement de l'avant El-Hadi Boulaouidet et Abdelaziz Lhameri aura moins de chances de jouer sous les couleurs de l'équipe des Aiglons de la Saoura. A suivre.

OM

A la recherche d'un meneur de jeu

Les dirigeants prennent langue avec Lamali

Tout en prenant soin de faire un recrutement de premier choix en prévision du prochain exercice, les dirigeants médéens envisagent à recruter cette fois-ci un chef d'orchestre comme on appelle communément un meneur de jeu.

De notre correspondant

M. GRINI

Ce qui a fait cruellement défaut à la formation du Titteri la saison passée. Donc, les gens qui chapeautent ce club à la tunique orange et bleu à leur tête le rusé président Mahfoud Boukhelkhel décident de ne plus jamais vivre une telle situation et prennent le taureau par les cornes pour aller cher- cher ce créateur de jeu là où il est. Une première fois, ils avaient frappé à la mauvaise porte lorsqu'ils ont voulu tou- cher un élément de la Ligue 2 Mobilis qui évolue dans le poste désiré. Alertés, les diri- geants médéens ont fait demi- tour mais continuent leurs investigations pour dénicher l'oiseau rare. Sur la lancée, ils jettent leur dévolu sur le joueur nahdiste Lamali qui se dis- tingue de la plupart des autres évoluant dans ce même poste par son esprit créatif et son implacable vision de jeu. Avant qu'il ne regagne le Nasr Hussein Dey lors de ce dernier mercato d'hiver, il a joué toute la première moitié du cham- pionnat avec le club phare de l'ouest du pays, le MC Oran. Et officiellement, le chairman

du pays, le MC Oran. Et officiellement, le chairman médéen et ses collaborateurs ont déjà pris

médéen et ses collaborateurs ont déjà pris langue avec ce joueur et selon l'info qui circu- le, l'intéressé a donné son accord de principe. Un accord qui sera officialisé dans tout les prochains jours…

Les Médéens songent également à Hichem- Chérif Depuis le départ de Hamza Banouh, la direction médéenne n'a pas déniché l'oiseau qui lui ressemble. Mais depuis que le nom de Hichem-Chérif lui a été proposé, elle songe sérieuse- ment à l'engager. Pour rappel, cet insaisissable ailier est riche- ment doté d'une expérience à ne pas négliger qu'il a acquise

avec des équipes connues de notre football national telles que le MC Oran, le Nasr Hussein Dey et le MO Béjaîa. A l'en croire, le joueur Hichem- Chérif ne trouve pas d'inconvé- nient pour opter pour le club phare de la capitale du Titteri si les circonstances, bien sûr, vont le permettre.

La piste Laribi abandonnée Bien que la direction du club tittérien ait mis le paquet pour avoir dans ses rangs en prévi- sion de la saison prochaine le percutant attaquant Laribi, il paraît que le Belouizdadi com- mence à s'éloigner de plus en plus de l'OM. Chose qu'ont comprise vite les responsables médéens qui songent sérieuse- ment à abandonner la piste de ce joueur et se concentrer désormais et essentiellement sur les noms portés sur leur calepin. Un calepin sur lequel sont notés les noms de plu- sieurs attaquants avec qui le président est déjà entré en contact. Et c'est dans un proche avenir que le boss médéen compte finaliser avec quelques- uns d'entre eux. M. G.

CABBA

Nogués : «On construira une équipe compétitive»

Dès son installation à la barre technique du CABBA pour deux ans, l'ex-entraîneur du PAC, l'Espagnol José-Maria Nogués, a laissé entendre qu'il a pour priorité de construire une équipe compétitive.

De notre correspondant

LARBI BABOUCHE

Donc, officiellement, le nouveau driver des Jaune et Noir a proposé à Afafsa une liste de cinq joueurs, tous de l'académie de Paradou. Malheureusement, très demandées sur le marché national, les pépites du PAC ne seront peut-être pas Bordjiennes, à com- mencer déjà par Naïdji, que Kheireddine Zetchi a refu- sé de prêter au club des Bibans. Car, selon Afafsa, le fer de lance du PAC est coté par d'autres équipes, à l'instar de l'ESS et la JSK, pour ne citer que celles-là.

Il veut Meziani L'ex-attaquant de Paradou, Meziane, dont l'aventure à l'étranger a été un échec, figure dans la liste de Nogues. "C'est peut-être le seul joueur qu'on pourrait avoir à condition que les négociations aboutissent avec son manager. Le joueur est demandé aussi par d'autres équipes de la L1", rapporte Afafsa.

Il commence le travail le 3 juillet Dans un point de presse, le coach Nogues s'est engagé

à entamer la préparation at-home le 3 juillet. Selon nos sources, le nouveau coach des Jaune et Noir s'installera à Bordj en famille, à partir du 28 juin. Il profitera de la semaine pour visiter les infrastruc- tures sportives et par la même préparer son pro- gramme avec le prépara- teur physique, entre autres.

Il a exigé un préparateur physique espagnol Nogues s'installera donc à la capitale des Bibans une semaine avant le début de la préparation. Il sera accompagné par son com- patriote espagnol, prépara- teur physique du Ahly.

Kheddara officiel- lement adjoint

L'entraîneur

avec Kheddara, l'ex-internatio-

œuvrera

chef

Zoheir

en

avec Kheddara, l'ex-internatio- œuvrera chef Zoheir en nal du CABBA, qui a été officiellement désigné

nal du CABBA, qui a été officiellement désigné entraîneur adjoint. D'ailleurs, il a signé un contrat de deux ans pour sa nouvelle mission.

Kial entraîneur des gardiens L'ex-keeper du Ahly, Merouane Kial, n'a pas encore signé de contrat, mais il a été officiellement proposé entraîneur des gardiens, à la place de Salim Fodil. L. B.

Hannachi

démissionnaire

"Je ne supporte plus cette énorme pression", tels sont les propos du président du directoire, le P/PAC Salim Hannachi, en réponse à la question : "Pourquoi avez- vous démissionné ?" Une chose est certaine, il y a deux clans au sein du directoire et les conflits ne cessent de grandir sur le choix des recrues.

www.competition.dz Dimanche 24 juin 2018 USMH 17
www.competition.dz
Dimanche 24 juin 2018
USMH
17
www.competition.dz Dimanche 24 juin 2018 USMH 17 Berchiche s'éloigne, Benabderrahmane en approche En ce mercato

Berchiche s'éloigne, Benabderrahmane en approche

En ce mercato estival, ce sont tous les clubs qui s'activent jour et nuit pour recruter les meilleurs joueurs sur le marché des transferts. C'est le cas de l'USMH, qui a assuré jusque-là les services de quatre nouvelles recrues.

avons appris que les deux parties n'ont pas trouvé un accord. Du coup, la piste Berchiche s'éloigne davantage. Et pour ne pas perdre trop de temps, les dirigeants des Jaune et Noir se sont précipités à activer une autre piste, celle du défenseur Farès Benabderrahmane. En fin de contrat avec l'USMBA, le défenseur central pourrait effectuer son retour à El- Harrach et être la 5e recrue de l'équipe cet été. A en croire nos sources, un rendez-vous entre le joueur et les dirigeants harrachis sera fixé et les deux parties entameront les négociations incessamment.

Pas d'accord sur le plan financier Comme prévu, le défenseur Koceila Berchiche

a rencontré une nouvelle fois les dirigeants harrachis pour un éventuel transfert à El- Harrach. Les deux parties n'ont pas trouvé d'accord sur le plan financier et le salaire pro- posé par Mohamed Laïb n'a pas convaincu le joueur qui s'attendait à une offre plus allé- chante. Comme il fallait s'y attendre, la direc- tion du club a décidé de ne pas donner de grands salaires aux joueurs. Berchiche qui est aussi sur les tablettes de plusieurs clubs de la Ligue 1 Mobilis, à l'image du CRB, souhaite rejoindre une formation qui possède d'un pro- jet sportif, mais aussi qu'elle l'estime à sa juste valeur. Le joueur n'a pas rendu encore sa réponse aux dirigeants harrachis et tout sera clair dans les prochaines heures. M. H.

Younès reste à El-Harrach

Ayant entretenu le suspense long- temps, l'atta- quant de l'USMH Sofiane Younès a finalement décidé, et de manière officielle cette fois, de continuer l'aventure avec Essefra. Lors de la réunion tenue hier entre le joueur et le président Mohamed Laïb, ce dernier a réussi à convaincre son capitaine de poursuivre l'aventure avec le club har- rachi. Mohamed Laïb aurait donné des garanties à Sofiane Younès, notamment sur le projet sportif du club. Lié jusqu'en 2019, Younès devra prolonger son contrat avec les Jaune et Noir, en signant un nouvel engage- ment d'une année. Selon la même source, le joueur devrait se rendre dans les

Selon la même source, le joueur devrait se rendre dans les prochaines heures au siège de

prochaines heures au siège de la FAF pour reti- rer son recours déposé à la Chambre de résolution des litiges. Nous tenons à rappeler que l'autre atta- quant Hadj Bouguèche a donné son accord de rester et poursuivre l'aventure avec les Harrachis et il ne reste que quelques détails à régler avec le président Mohamed Laïb. Avec le maintien d'Younès et Bouguèche et un bon ren- fort lors de ce mercato estival, l'USMH aura de fortes chances de jouer l'accession la saison pro- chaine et effectuer son retour parmi l'élite après une saison seulement en Ligue 2 Mobilis.

M. H.

PAR MASSINISSA HACHOUR

Comme le club a libéré 95% de son effectif, les dirigeants sont à la recherche des oiseaux rares pour renforcer leur équipe en prévision de la saison prochai- ne. Comme rapporté par nos soins, le pré- sident du directoire Mohamed Laïb est en contact avec plusieurs joueurs. Comme nous l'avons rapporté par nos soins, le défenseur central du CABBA, Koceila Berchiche, a été officiellement contacté par le premier responsable de la maison harrachie. Au moment où tout le monde croyait que l'an- cien joueur de la JSK et du MCA signera son contrat dans les prochaines heures, nous

Bezzaz officiellement contacté

Inquiet de la situation dans laquelle se trouve son équipe après le départ de la majorité de l'effectif, le président du directoire Mohamed Laïb tente tant bien que mal de trouver des joueurs susceptibles d'apporter un plus à son équipe. Et comme l'une de ses priorités est d'engager des joueurs expérimentés pour jouer l'accession la saison prochaine, il est en train d'ex- plorer plusieurs pistes dont celle de Bezzaz. Libéré par le CS Constantine, Yacine Bezzaz a été officiellement contacté par les responsables de l'USMH qui lui ont proposé de rejoindre l'USMH cet été. L'ancien international algérien n'a pas encore rendu sa réponse et selon notre source, il est en train d'étudier les offres pour trancher sur son avenir.

M. H.

Hmida et Bouchemit intéressent l'USMB

Après le départ massif des joueurs qui ont quitté l'USMH cet été, deux jeunes joueurs de l'équipe réser- ve risquent de leur emboîter le pas. En effet et selon notre source, les deux jeunes Hmida et Bouchemit sont sur les tablettes des dirigeants de l'USM Blida. Un dirigeant bidéen aurait contacté directement les deux joueurs. Sans contrat avec l'USMH, Hmida et Bouchemit qui souhaitent être promus en senior pour- ront quitter Essefra lors de ce mercato estival pour tenter une expérience dans un autre club.

M. H.

pour tenter une expérience dans un autre club. M. H. Ligue 1 Mobilis", a-t-il déclaré. Réunion

Ligue 1 Mobilis", a-t-il déclaré.

Réunion pour installer le nouveau staff technique

Pour poursuivre les prépara- tifs en prévision de la saison pro- chaine, une réunion est prévue aujourd'hui entre quelques actionnaires et le nouvel entraî- neur Salem Laoufi. L'ordre du jour est de désigner les entraî- neurs adjoints, installer le staff technique des seniors et nommer un nouveau DTS. L'autre point qui sera débattu est l'opération

recrutement où sera tracée la feuille de route et d'arrêter la liste des joueurs à recruter. En outre et selon notre source, les respon- sables harrachis ont décidé de reporter la prospection chez les seniors après l'Assemblée Générale élective qui devra se tenir le 28 juin ou le 4 juillet pour désigner le nouveau président du conseil d'administration. M. H.

Hamidi : «Un honneur pour moi de défendre les couleurs de l'USMH»

Bechouche refuse de travailler avec Laoufi

Le staff technique de l'USMH pourrait connaître un changement radical. Après la décision du président du directoire Mohamed Laïb de résilier le contrat de l'entraîneur Aziz Abbès et mettre fin à la fonction de Hacène Benomar qui quitte officiellement le staff tech- nique des seniors, c'est au tour de Nacer Bechouche de claquer la porte. Selon notre source, l'ancien joueur harrachi aurait affiché son mécontentement après la nomination de Salem Laoufi à la tête du staff technique et il refuse catégoriquement de travailler sous les ordres de l'ancien coach de l'ASMO. Le moins que l'on puisse dire c'est que l'avenir de Nacer Bechouche dans le staff technique de l'USMH sera connu aujourd'hui lors de la réunion prévue entre les actionnaires et le nouveau patron du staff technique, Salem Laoufi.

La troisième recrue de l'USMH, lors de ce mercato estival, en l'occurrence, Kamel Hamidi, et lors d'une déclaration qu'il nous a accordée se dit très heureux et aussi honoré d'endosser le maillot harrachi. "Les dirigeants de l'USMH n'ont pas mis beau- coup de temps pour me convaincre. J'ai vite répondu à leur offre. L'USMH est un

grand club qui ne se refuse pas. C'est un honneur pour moi de défendre les couleurs de ce club et je ferai tout pour répondre aux attentes des supporters. J'ai opté pour El- harrach afin de jouer l'accession la saison prochaine et participer au retour de l'équipe en

M. H.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl,
Abdellah Haddad, Anis Sadoun,
Islam Zemam
87,
Rédaction
B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
www.competition.dz Dimanche 24 juin 2018 18 USMB
www.competition.dz
Dimanche 24 juin 2018
18
USMB

Veut-il récupérer son argent avant de démissionner ?

ALIME :

«Ce sont les rumeurs de mes détracteurs»

«Je n'ai aucune intention de quitter le club» «Voici mon projet»

intention de quitter le club»  «Voici mon projet» Selon certaines indiscrétions, le président du club

Selon certaines indiscrétions, le président du club phare de la ville des Roses, Chouaib Alime, veut récupérer son argent avant de déposer sa démission, il a fait savoir à ses proches qu'il ne veut plus continuer et n'attend que le renflouement des caisses du club pour récupérer son argent et plier bagage.

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

Le jeune président qui continue à travailler dans la discrétion a pris attache avec des joueurs qu'il veut recruter en prévision de la prochaine saison. Alime, et à cause de cette rumeur, veut animer une conférence de presse pour clarifier les choses et surtout pour clouer le bec à ses détracteurs, voire ceux qui veulent déstabiliser le club et le discréditer.

On croit savoir que vous attendez le renflouement des caisses du club pour récupérer votre argent et partir, vous nous le confirmez…

Franchement, cette information n'a aucun sens et elle n'est qu'une rumeur que certains instigateurs ont voulu faire circuler pour déstabiliser le club et pour pousser les gens à riposter autrement. Bref, je n'ai pas envie de polémiquer avec ces gens-la,

je préfère travailler dans le silence et la discrétion pour mettre fin à ces rumeurs.

Justement, quels sont vos projets pour la saison prochaine ?

Je suis en train de mettre en place un programme de travail qui repose sur la formation. En même temps, je vais renforcer l'équipe au niveau des trois compartiments pour pouvoir aborder la saison prochaine en force.

Est-ce que vous avez fixé les objectifs ?

On ne va pas se mettre la pression, pour le moment on doit partir douce- ment mais sûrement. Autrement dit, on doit d'abord conclure notre recrute- ment et désigner l'entraîneur qu'il faut, et ce n'est qu'après cette étape que je vais pouvoir parler des objectifs.

Pouvez-vous être plus explicite ?

Ça ne sert à rien de jouer pour l'ac- cession et de pouvoir atteindre cette objectif puis de redescendre la saison

suivante en Ligue 2 Mobilis. Maintenant, et après une année de ges- tion à la tête de ce club, j'ai pu voir les choses plus clairement et j'ai acquis de l'expérience. On va essayer de monter une bonne équipe qui va pouvoir riva- liser avec les autres adversaires.

Qu'en est-il des arriérés des joueurs ?

Ecoutez, j'ai pu payer un peu de la dette antérieur des joueurs, cepen- dant, le plus dur reste à faire et je pense qu'avec l'apport financier de l'APC on pourra solder la dette antérieur et on va tourner une nouvelle page.

Un dernier mot…

Je profite au passage pour lancer un message à tous ceux qui aiment le

club blidéen et qui veulent sa réussi- te pour leur demander de nous aider et concernant les instigateurs de ces rumeurs je vais leur donner rendez- vous dans un mois pour leur

répondre.

A. Dj.

Aïssa El-Bey contacté par le CABBA

Le jeune meneur de jeu de l'USMB Amine-Aïssa El-Bey a été contacté par la direction du CABBA qui voulait s'attacher ses services en prévision de la prochaine saison. Amine-Aïssa El- Bey qui est toujours sous contrat avec le club phare de la ville des Roses a refusé de négocier avec la direc- tion du CABBA et a demandé au président de ce club de négocier avec Alime. Ceci dit, le sort d'Amine-Aïssa El-Bey dépendra de la décision d'Alime.

Ouadah veut opter pour un club luxembourgeois

d'Alime. Ouadah veut opter pour un club luxembourgeois Selon une source digne de foi, le portier

Selon une source digne de foi, le portier de la for- mation de la ville des Roses El-Hadi Ouadah veut opter pour un club du Luxembourg pour ter- miner sa carrière en beau- té .Selon la même source toujours, Ouadah a été contacté par un agent algérien qui réside en France qui lui a fait cette proposition et essaye de le convaincre d'opter pour le championnat luxembourgeois. Donc, le départ d'Ouadah est plus que certain.

ASO

Medouar a sûrement un bon successeur

Ouahab pourra-t-il tenir les rênes de l'ASO ?

Medouar à la tête de la LFP, on s'interroge de quoi seront faits les prochains jours de l'ASO puisque l'ex-boss chélifien doit laisser sa place afin de mieux s'impliquer dans sa nouvelle mission.

Benhamla : «Un renfort est obligatoire»

«Ça sera encore plus difficile»

Benhamla, qui a été la satisfaction du recrutement de la saison écoulée, estime qu'une bonne préparation et un renfort de choix seront payants.

Comment pouvez-vous qualifier le parcours de l'équipe ?

Il est vrai que nous méri- tions mieux mais toujours est- il que nous avons bien appris de nos erreurs. Je dois dire que l'ASO a raté la seconde manche du championnat où

nous avons fait face à une grande adversité de la part de nos concurrents, même si on s'est repris dans les derniers matches. Les erreurs n'ont pas manqué car nos défaites à domicile nous ont été fatales.

Cela n'a pas été sans peine, n'est-ce pas ?

Malgré ces aléas, il faut rendre hommage au groupe, qui a su faire face aux difficul- tés. Je crois que les choses auraient été meilleures, n'étaient les blessures et les sus- pensions à répétition des uns et des autres. Il ya aussi les moyens qui n,'ont pas suivi.

Selon vous, quel est le meilleur moyen de réussir cette fois-ci ?

Il nous faudra y croire pour réussir. Il faudra aussi mettre les moyens. Ce ne sera pas facile, mais il n'y a pas d'im- possible lorsque la volonté et la confiance en soi demeu-

rent. Toutefois, je pense qu'un renfort et une préparation sont obligatoires.

Comment voyez-vous la prochaine saison ?

Avec la relégation de trois grosses cylindrées de l'élite, les choses seront encore plus dures. La concurrence sera encore farouche quant à atteindre le podium, sachant que les équipes qui viennent de la Ligue 1, tout autant que celles venant de la DNA et celles qui ont raté leur saison ne manquent pas d'atouts.

En parlant de préparation, à quel type d'entraîneur vous attendez-vous ?

On ne sait rien encore sur ce sujet, mais je sais pertinem- ment que le la direction du club fera le choix qui s'impose comme elle l'a toujours fait. J'espère de tout cœur que l'ASO sera à la hauteur des attentes de son merveilleux public. Z. Z.

De notre correspondant

ZOUBIR Z.

L'ASO n'est pas à sa première dans ce contexte puisque Medouar a déjà été dans cette situation lorsqu'il était député à l'APN, mais il n'avait pas quitté les lieux en s'adjugé un poste qui était sur mesure dans de pareilles circonstances, à savoir porte-parole du club. Un poste qui lui permettait d'être toujours à l'ASO qu'il présidait le plus nor- malement du monde avec une nouvelle cas- quette. Ce dont on parle actuellement dans les milieux sportifs chélifiens est comment sera fait le club après lui. Il est vrai que l'ex- SG du club qui est actuellement directeur sportif, à savoir Ouahab Mohamed pourrait tenir les rênes de l'ASO mais le club se doit de se munir d'un nouveau boss, d'autant plus, que l'ASO a besoin d'autres forces pour ten- ter d'atteindre ses objectifs dont l'accession.

Ce qui est certain est que même Medouar doit mettre la main à la pâte pour trouver un successeur et aura donc à faire des sugges- tions en usant de son expérience, lui qui, sans le moindre doute, est un amoureux du club dont il se déclare le premier supporter. L'ASO qui n'a pas encore entamé la saison ne serait-ce que sur le plan administratif a besoin du métier de Medouar et de son aide, car en tant que doyen des présidents de club, il ne manque pas de tuyaux pour trouver une issue, voire des solutions aux problèmes de son club.

Z. Z.

Chlef ne veut pas lâcher Benhamla

Toujours sous contrat à l'ASO qu'il a rejoint la saison passée, Benhmla qui est pisté par plusieurs clubs dont certains de la Ligue 1 a vu les dirigeants de son club refuser carrément sa libération. Selon les dirigeants de l'ASO, Benhamla est un élément nécessaire et utile dans la formation chélifienne qui projette de jouer l'accession ; comme quoi, il est intransférable.

www.competition.dz Dimanche 24 juin 2018 JSMB 19
www.competition.dz
Dimanche 24 juin 2018
JSMB
19

Il les rencontre aujourd'hui

Houassi négocie avec ses cadres

A l'image de Djeribiaâ, Benchaïra et Ghanem, Houassi Belkacem a entrepris des contacts avec certains joueurs dans le but de les convaincre de continuer à poursuivre l'aventure sous les couleurs du club pour la saison prochaine.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Nous avons évoqué dans notre édition de mer- credi la possibilité pour le président du CSA, Houassi, de débuter le travail afin de permettre au club d'avancer et de sortir de sa torpeur. Certains joueurs que nous avons contactés nous ont confirmé l'information rap- portée dans nos colonnes, où on avait annoncé que le président allait entamer les démarches dans le but de tenter de convaincre cer- tains éléments de continuer à honorer leurs contrats res- pectifs pour une nouvelle saison. Se trouvant dans une situation très difficile, la JSM Béjaïa enregistre d'ailleurs un énorme retard, surtout tous les plans. Pour cela, le président du CSA et son équipe dirigeante doi- vent redoubler d'efforts afin d'essayer de rattraper le temps perdu. Des joueurs ont d'ailleurs rendez-vous dans la journée de ce dimanche, afin d'entamer les pourparlers avec le pré- sident du CSA, pour la sai- son prochaine. La direction de la JSMB devra ainsi faire vite pour ne pas perdre des joueurs, qui sont d'ailleurs très prisés sur le marché des transferts. Certains élé- ments ont d'ailleurs déjà déposé leurs dossiers au niveau de la Chambre de résolution des litiges, ces derniers doivent aussi accepter de faire des conces- sions pour l'intérêt du club en premier lieu.

conces- sions pour l'intérêt du club en premier lieu. Retirer les dossiers de la CRL Estimant

Retirer les dossiers de la CRL Estimant que l'effectif de la saison passé a réalisé de belles prestations, le départ de certains cadres n'aura pas d'incidences sur la stabilité au niveau du groupe. Pour cela, Houassi tentera de convaincre les joueurs à l'image de Belgherbi et Benchaïra, de trouver un accord avec notamment le retrait de leurs dossiers qui ont été déposés au niveau de la CRL. Afin de maintenir l'essentiel des joueurs qui sont sous contrat avec le club, Houassi devra user de toute sa diplomatie, afin d'at- teindre ce but. Le président du CSA aura comme objectif d'essayer de maintenir la majorité des joueurs, avant d'entamer des discussions avec les nouvelles recrues, dans le but bien sûr évidem- ment d'étoffer l'effectif en

prévision de la saison pro- chaine.

D'autres attendent toujours un signe Si certains joueurs ont été contactés par le président du CSA Houassi Belkacem en fixant un rendez-vous afin de discuter au sujet de la nouvelle saison sportive, d'autres éléments attendent toujours un signe de la part des dirigeants, certains

joueurs à l'image de Khellaf Nabil, Ouchene Takfarinas ou Ziane Chérif ne savent toujours pas de quoi leur avenir sera fait. Par ailleurs, il semble que le cas de l'en- traîneur est plus urgent et que la direction veut procé- der par étape, notamment en essayant de régler le dossier du staff technique, avant d'entamer le volet des départs et arrivées. B. E. Z.

Zeghdoud a rencontré hier le nouveau boss

Comme nous l'avons annoncé précédemment, Houassi Belkacem privilégie la piste de la stabilité, en entrant en contact avec Zeghdoud Mounir, l'entraîneur de la JSM Bejaïa. Les deux hommes ont convenu d'un rendez-vous pour la journée d'hier dans la soirée. Les discussions auraient été essentiellement axées sur la possibilité de la reconduction du staff technique qui avait conduit l'équipe la saison écoulée. Contacté par nos soins, Mounir avait d'ailleurs confirmé l'appel reçu par le président du CSA, en expliquant que pour le moment aucune décision n'a été prise au sujet de la poursuite ou non de sa mission à la tête du staff technique du club. A l'heure où nous mettons sous presse, aucune information n'est parvenue au sujet de cette entrevue.

Belmessaoud : «Il est temps que la direction nous contacte»

«Honorer mon contrat jusqu'au bout» «Cette crise n'a que trop duré»

Se trouvant à l'étranger pour des vacances, le milieu de terrain de la JSM Béjaïa, Belmessaoud Kamel, a bien voulu répondre à quelques questions au sujet de son avenir. Sous contrat jusqu'en 2019, Kamel se dit prêt à aller jusqu'au bout de son bail.

Tout d'abord, comment vous passez vos journées durant cette période des vacances ?

Actuellement, je suis à l'étranger pour passer quelques jours de vacances. Après une saison assez diffici- le et pleine, je me permets quelques jours de repos avant de reprendre la préparation pour la nouvelle saison. Afin de meubler l'absence de com- pétition, bien évidemment, je m'entretiens d'ailleurs avec des footings et du travail en salle de musculation.

Après plusieurs semaines de flou, il semble que la JSM Béjaïa pourrait sortir la tête de l'eau, avec l'installation de la nouvelle direction…

J'espère que le club réussira à dépasser cette crise, qui n'a que trop duré. Il faut dire que cette situation dans laquelle se trouve actuellement la JSMB n'est pas en sa faveur. Comme vous venez de le dire, s'il y a une direction qui vient pour faire bouger les choses, c'est une bonne chose pour le club.

Avez-vous reçu des contacts de la part des dirigeants pour parler de la saison prochaine ?

J'ai reçu un appel de la part du président du CSA, il y a plus d'une semaine, notam- ment pour parler au sujet de mon avenir. Mais depuis, aucune nouvelle à ce sujet. Je pense que la situation n'a pas évolué depuis quelques jours. Comme je me trouve à l'étran- ger, je n'ai pratiquement pas de nouvelles à ce sujet.

Nous avons eu écho de plusieurs rumeurs vous concernant, notamment au sujet de vos intentions

vous concernant, notamment au sujet de vos intentions pour la saison prochaine, d'éventuels contacts que vous

pour la saison prochaine, d'éventuels contacts que vous avez eus avec d'autres équipes, pourrez- vous nous en dire un peu plus ?

Oui, j'ai eu plusieurs contacts avec de nombreux clubs, qui veulent s'attacher mes services. Je ne voudrais bien évidemment pas dévoiler les noms des équipes qui sont entrées en contact avec moi, mais ce sont des clubs qui ont beaucoup insisté auprès de moi pour que je quitte la JSMB.

Et quelle a été votre position vis-à-vis, de ces contacts ?

Je n'ai pas étudié ces offres pour la simple raison que je suis toujours sous contrat avec la JSM Bejaïa et je veux hono- rer ce dernier. Néanmoins, le mutisme de la direction n'est pas fait pour nous rassurer, il faudrait que cette dernière nous contacte pour au moins parler de la nouvelle saison et entamer les préparatifs le plus vite possible. B. E. Z.

USB

Biskra n'a pas connu cette galère depuis 3 ans

Appel à la mobilisation

La formation biskrie est en train de vivre un scénario cauchemardesque en cette fin de mois de juin. La situation est mauvaise depuis la fin de l'exercice sportif.

De notre correspondant

ABDOU HENINE

Entre relégation, retraits, démissions et départs massifs des joueurs et dettes accumu- lés, l'USB voit de toutes les couleurs cet été, un scénario que l'équipe n'a pas connu depuis trois ans à cause de la stabilité qui existait avant dans la maison biskrie, mais c'est la fin d'une ère et le début d'une autre cette année,

l'USB est à la recherche d'un président, de dirigeants présents capables d'assurer au moins le travail administratif quotidien, les joueurs qui sont encore sous contrat avec l'équipe nous disent qu'ils ne savent pas à qui parler ces jours-ci sur leurs situations respec- tives et les salaires non touchés, d'autres ont préféré agir en livrant leur sort à la CRL qui leur a donné raison, le blocage que connaît la société sportive par actions est la principale cause de cette agonie que vivent l'USB et cer-

tains de ses joueurs, une situation que regret- tent les proches et les supporters qui ont tenté des approches avec le wali et précédemment avec le P/APC ; du coup, toute la ville table sur une probable solution qui pourrait venir des membres du club amateur, ces derniers peuvent bien apporter de l'aide à l'USB avec cette assemblée générale qu'Abdelouahab Houidi est en train de préparer dans les cou- lisses, les membres du CA souhaitent cicatri- ser rapidement ces fissures apparues et deve-

nues visibles précédemment. Enfin, à part les efforts salutaires des membres du club ama- teur qui veulent vraiment aider l'USB à sortir de sa crise et de sa torpeur, tout le monde s'en lave les mains, actionnaires, dirigeants, hommes riches et industriels de la ville et même les autorités locales, tout ce beau monde apportera beaucoup à l'équipe s'il se mobilise pour le bien de l'USB, mais à qui le dire en ces moments de congé et de vacances

A. H.

estivales.

www.competition.dz Dimanche 24 juin 2018 20 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Toutes choses sont
www.competition.dz
Dimanche 24 juin 2018
20
DÉTENTE
JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
Toutes choses
sont dites déjà ;
mais comme
personne n'écoute,
il faut toujours
recommencer.
André Gide
Koko, la gorille
qui parlait le
langage des
signes est morte
Koko, une gorille élevée en captivité
devenue mondialement célèbre pour sa
maîtrise du langage des signes, est
morte mercredi à 46 ans en Californie,
a annoncé la Gorilla Foundation qui
suivait l'animal. La primate, qui était
née le 4 juillet 1971 au zoo de San
Francisco, est morte "dans son
sommeil", a précisé la fondation dans
un communiqué. "La capacité de Koko
pour le langage et son empathie ont
ouvert l'esprit et le cœur de millions de
personnes?", a souligné la fondation, la
qualifiant d'"icône de la communication
inter-espèces". "Elle était très aimée
et nous manquera profondément". Dès
1972, une chercheuse et psychologue
pour animaux, Francine Patterson,
commençait à apprendre à Koko le
langage des signes, avant de
poursuivre son apprentissage à
l'université de Stanford, où fut établie
la fondation, dédiée à l'étude des
gorilles en captivité. Koko, qui
maîtrisera peu à peu plus de 1000
mots, devait ensuite faire l'objet de
nombreux reportages qui ont fait sa
notoriété. À commencer par la
couverture de National Geographic, en
octobre 1978, qui la montrait en train
de prendre sa photo en se regardant
dans un miroir. Koko devait ensuite se
rendre célèbre pour son affection pour
son premier chaton, qu'elle avait
nommé "All Ball", qui devait faire
l'objet d'un livre pour enfants devenu
un classique, "Koko's kitten" (Le chaton
de Koko). À la mort du chat, renversé
par une voiture, Koko avait affiché son
chagrin des mois durant. Ce grand
singe devait aussi montrer son
penchant pour la peinture, et même
participer à des discussions sur
internet avec ses nombreux fans. Mais
bien qu'elle soit devenue la première
ambassadrice des gorilles à travers le
monde, Koko a aussi connu des
moments de controverse.
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
se quereller
dégradation
poème
charge de
coin perdu
lente
baudet
(se)
DUDU
JJJJ OUROUR
racine
menue
sécession
monnaie
vomitive
débarrasser
de son eau
démonstratif
Un bambin de 6 ans a de très mauvaises
notes en calcul. Son père lui demande :
évaluées
-
Si tu as 6 oranges et que tu en ajoutes une, ça fait
combien d'oranges ?
5
-
Je ne sais pas, à l'école on compte toujours avec
des pommes !
assainit
port en
France
3
sert à attirer
l’attention
courte
SUDOKU
temps des
nouvelle
1
os de
ville
glaces
poisson
allemande
recouvertes
8
2
6
349
ventilait
11
appris
6
1
7
9
école pour
profs
10
combat
géniteur
7
2
9
singulier
laborieux
1
7
5
9
3
5
4
6
restitue
2
disqualifiée
monnaies
bandes
fin de verbe
8
4
2
1
lettre grecque
4
4
fermées
écimer
chlore
8
2
1
9
8
dévouée
lettres de cour
article
598
3
6
1
12
d’Arabie
saine
lettre grecque
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
heureux élu
impôts
note
1
7
2
5
8
9
6
3
4
substance
vieux Tokyo
sucrée
3
4
5
2
6
7
8
9
1
points
apparues
appris
8
6
9
1
3
4
5
7
2
opposés
6
4
5
8
9
1
3
2
6
7
copulative
privatif
américain
déposer
6
2
1
7
5
8
9
4
3
9
3
7
6
4
2
1
8
5
dénué d’esprit
2
9
6
4
7
1
3
5
8
défalqua
7
1
3
8
9
5
4
2
6
9
5
8
4
3
2
6
7
1
9
accumule
C
O
P
C
L
E
F
N
L
E
R
U
E
G
I
T
L
O
V
S
LES MELÉS
D
O
U
C
E
R
E
U
S
E
N
E
R
E
C
L
U
S
R
A
O
I
R
E
R
V
A
G
N
E
L
E
E
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
A
T
L
A
S
R
N
E
I
R
P
A
E
Y
O
U
T
I
U
C
R
I
C
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
A
E
R
A
T
I
O
N
A
M
E
T
A
T
A
N
O
D
R
R
M
L
R
I
E
B
D
E
T
F
S
ACTE
HAST
I
M
Z
N
A
U
B
E
A
D
A
U
N
T
A
H
O
L
S
A
U
U
N
I
R
F
I
N
AFFICHEUR
IMBROGLIO
A
N
A
A
L
E
P
I
A
H
I
E
F
N
L
T
E
C
L
A
U
S
AGNELEE
INFLIGER
O
T
I
T
E
R
T
E
BALIVERNE
LEVAIN
C
U
L
T
L
E
I
N
I
T
M
I
H
T
S
I
M
I
T
E
C
N
BILLE
LIARD
P
O
E
T
E
S
O
A
S
U
L
C
I
M
V
A
M
R
L
E
B
F
E
E
CIBOIRE
MELANGER
N
E
R
E
I
N
T
A
CIRCUIT
MERE
O
S
T
N
O
N
E
E
O
G
E
E
N
B
E
N
R
E
S
O
F
D
DESSUS
NECTAR
A
M
E
R
T
U
M
E
D
E
E
R
I
R
G
E
T
C
A
V
I
U
A
N
A
S
A
L
A
S
I
E
DOCTEUR
NEGATIF
R
R
N
A
O
N
G
S
U
P
O
T
A
R
T
EMBOUT
ONTOLOGIE
LES FLÉCHÉS
ENGAINANT
OPUS
G
E
G
G
A
A
S
E
V
R
E
R
C
I
G
1
2
3 5
4
FARDEAU
PEUPLIER
LES MELÉS
D
R
I S
E
K
N
L
L
T
R
E
I
L
P
U
E
P
E
N
FAUTE
REPLIABLE
SOFIANE
GREEMENT
SEVRER
KHELILI
6
7
8
9
10
11
12
E
I
E
I
E
R
E
P
L
I
A
B
L
E
N
GRISET
VOLAILLE
M
E
R
T
E
N
S
O
M
F
I
E
I
G
O
L
O
T
N
O
T
A
HARPON
VOLTIGEUR
Citation
INSOLITE
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT
www.competition.dz Dimanche 24 juin 2018 RCR 21
www.competition.dz
Dimanche 24 juin 2018
RCR
21

Semani : «Hamri

a su me convaincre»

«Avec les nouveaux, on va créer une atmosphère familiale»

Sollicité par plusieurs clubs, l'ex-pensionnaire de l'ASAM, Walid Semani, qui a paraphé un contrat de deux ans avec le RCR, nous a dit qu'il était très heureux d'être au Rapid. Le jeune milieu défensif nous a affirmé qu'il va tout donner pour procurer de la joie aux supporters relizanais.

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Félicitations, vous avez paraphé un contrat avec le Rapid. Vos impressions…

Merci, j'ai signé un contrat avec le Rapid pour les deux prochaines saisons. Avec le pré- sident Hamri, nous n'avons pas trouvé de dif- ficultés lors des négociations qui se sont bien déroulées. C'est mon manager qui m'a infor- mé que plusieurs formations m'ont sollicité. Parmi ces clubs, il y avait le Rapid bien sûr. Ensuite, on a trouvé un compromis et je me suis engagé pour deux années. Sincèrement, je suis satisfait de mon choix et je me sens déjà chez moi. J'estime que j'ai fait le bon choix et je ferai tout pour honorer mon bail.

Qu'est-ce qui vous a motivé à opter pour le Rapid ?

Comme je viens de le dire, les responsables du Rapid à leur tête le président Mohamed Hamri étaient très sérieux dans leur offre et nous n'avons pas tardé à trouver un terrain d'entente. En plus, je vois que c'est le club qui correspond parfaitement à mes ambitions. C'est un club qui donne leur chance aux jeunes.

Quel sera votre objectif avec votre nouvelle équipe ?

Premièrement, c'est de faire une bonne saison et ne pas tomber dans les mêmes erreurs de la saison dernière. Deuxièmement, et c'est le plus important, c'est de revenir en Ligue 1 Mobilis en fin de saison

Selon vos dires, vous êtes informé sur ce qui s'est passé la saison dernière…

Bien sûr, même ceux de la saison d'avant où l'équipe évoluait en Ligue 1 Mobilis et la façon avec laquelle elle a été reléguée en Ligue 2 Mobilis et pour la saison dernière elle est passée à côté de son objectif. J'espère que les dirigeants ont appris de leurs erreurs pour que le Rapid puisse se remettre sur les bons rails et revenir à sa place habituelle.

Et vos ambitions personnelles…

Premièrement, c'est de faire plaisir aux supporteurs, car je n'ai entendu dire que de bonnes choses sur les fans relizanais, ces derniers aiment leur club jusqu'à la folie. Les supporteurs du Rapid aiment aussi leurs joueurs et les mettent dans de bonnes condi- tions contrairement à d'autres clubs où les fans ne cessent de presser leurs joueurs. Et deuxièmement, c'est de me faire plaisir et de jouer plus de matches et marquer encore plus de buts.

Le Rapid évolue dans un grand stade, aimez-vous les petits stades ou les grands ?

un grand stade, aimez-vous les petits stades ou les grands ? Remache attendu aujourd'hui pour rempiler

Remache attendu aujourd'hui pour rempiler

Après avoir tout conclu avec le président Hamri par téléphone, le joueur polyvalent de l'équipe de Relizane, Belkacem Remache, qui est en fin de contrat, est attendu aujour- d'hui pour signer un nouveau contrat avec le RCR. Malgré qu'il ait reçu quelques offres des équipes des Ligues 1 et 2 Mobilis qui le voulaient pour la saison prochaine, l'enfant de Constantine semble opter pour la stabili- té et il veut continuer son aventure à bord du train du Rapid.

Malgré qu'il y ait des joueurs qui préfèrent jouer dans un petit stade où le terrain est collé aux tribunes, moi j'aime bien les grands terrains avec de larges tribunes, cela me donne beaucoup plus de liberté et une belle vision sur le terrain

Est-ce que vous connaissez les nouveaux joueurs ?

Je sais que beaucoup de joueurs ont quitté le Rapid à la suite du manque de moyens financiers, ce qui a poussé l'administration à essayer de recruter de nouveaux joueurs ; oui, je connais quelques joueurs et pour les autres on apprendra à se connaître au fur et à mesure. Mais cela ne me pose pas de pro- blème. Je sais qu'avec les nouveaux joueurs on va créer une atmosphère familiale.

On vous laisse le soin de conclure…

J'espère qu'on fera une belle saison et de montrer aux connaisseurs du football que le Rapid ne mérite pas de jouer en Ligue 2 Mobilis. Nous avons tous les atouts pour réussir, alors on ne ménagera aucun effort pour contribuer au bonheur du Rapid. B. B.

ASMO

Benbraham et Hendou

Oumamar trouve un arrangement à l'amiable

Le cas de Sofiane Benbraham et Karim Hendou est sur le point de connaître une issue favorable pour le club, notamment. Car les deux joueurs ont rencontré Larbi Oumamar avec qui un compromis a été trouvé, rapporte une source autorisée "Larbi les a rencontrés ce samedi à Oran. Il a pu les convaincre parce qu'il y a un arrangement à l'amiable", a indiqué notre interlocuteur hier. Selon lui, les joueurs

semblent satisfaits de la proposition de ce diri- geant à qui la mission de prendre en charge le dossier des joueurs dont le contrat pèse lourd pour la trésorerie du club de M'dina J'dida. Notre source précise que ce dernier a trouvé les mots qu'il faut pour convaincre les deux joueurs qui vont résilier leur contrat contre un chèque d'un montant raisonnable. L. M. A

contre un chèque d'un montant raisonnable. L. M. A Laoufi saisit la CRL Selon une source

Laoufi saisit la CRL

Selon une source fiable, Salem Laoufi a saisi la Chambre de résolution des litiges pour réclamer ses droits liés à sa situation salariale. Ce dernier qui a pris les rênes techniques de l'USM El-Harrach a donc déposé son contrat au niveau de cette ins- tance. Ce technicien a attendu un signe de la direction du club asémiste. Il aurait attendu les fêtes de l'Aïd El-Fitr avant de se plaindre à la CRL. "J'ai appris que Salem a attendu un geste des dirigeants. Il a même proposé un arrangement à l'amiable mais personne ne lui a signifié quoi que ce soit et c'est la raison qui l'a poussé à déposer son contrat à la CRL", abonde notre interlocuteur qui selon lui, le club asémiste doit à l'ancien entraîneur d'El-Djamîya sept mensualités.

L. M. A.

qui selon lui, le club asémiste doit à l'ancien entraîneur d'El-Djamîya sept mensualités. L. M. A.

www.competition.dz

Dimanche 24 juin 2018

22

COUPE DU MONDE

www.competition.dz Dimanche 24 juin 2018 22 COUPE DU MONDE T H A U V I N

THAUVIN

24 juin 2018 22 COUPE DU MONDE T H A U V I N THIAGO SILVA
THIAGO SILVA «NEYMAR M’A INSULTÉ» Décidément, les Brésiliens ont eu du mal à gérer leurs
THIAGO SILVA
«NEYMAR
M’A INSULTÉ»
Décidément, les Brésiliens ont eu
du mal à gérer leurs émotions
face au Costa Rica vendredi en
Coupe du monde. Au-delà de la
victoire (2-0) acquise dans le
temps additionnel, on retient sur-
tout le comportement de Neymar,
à la fois nerveux et agaçant, y
compris pour ses coéquipiers.
Thiago Silva peut d’ailleurs témoi-
gner. Capitaine lors de cette ren-
contre, le défenseur central s’est
attiré les foudres et les insultes
de l’attaquant à la 83e minute, en
rendant le ballon aux Costariciens
en signe de fair-play. Alors que
Neymar, lui, pensait avoir subi
une faute. De quoi provoquer un
véritable clash entre les deux
coéquipiers du Paris Saint-
Germain. « Il est comme un petit
frère pour moi. Et je cherche à
prendre soin de lui, lui donner des
conseils. Mais aujourd’hui, j’ai
été attristé par son comporte-
ment, a raconté Thiago Silva à
Globo Esporte. Au moment où j’ai
rendu le ballon au Costa Rica, il
m’a insulté. Mais je crois que j’ai
eu raison, parce qu’ils tentaient
de gagner du temps. J’ai rendu le
ballon parce que ce n’était pas ce
ballon qui allait nous faire gagner.
Je suis serein par rapport à ça et
j’ai été triste de son comporte-
ment envers moi.»

FABREGAS MINIMISE

les performances de Ronaldo

Avec déjà quatre buts inscrits en seulement deux matchs (un triplé face à l’Espagne puis un but contre le Maroc), Cristiano Ronaldo entame la Coupe du monde 2018 en force. Pour autant, ses performances n’ont pas convaincu le champion du monde espagnol Cesc Fabregas. «Ces derniers jours, Cristiano Ronaldo a eu un rôle très différent pour le Portugal, il restait princi- palement devant et on ne le voyait pas courir sur le terrain», a-t-il constaté. «C’est l’un des grands noms en Russie qui a fait de

«C’est l’un des grands noms en Russie qui a fait de grands débuts en termes de

grands débuts en termes de buts. Oui, il joue bien mais si tu regardes vraiment ce qu’il a fait, il a marqué un penalty, un coup franc, un but venant d’un corner et un autre sur un tir que De Gea aurait dû arrêter», a indiqué le milieu de terrain de la Roja avant d’ajouter : «On ne peut pas dire que lui et le Portugal aient montré de grandes combinaisons ou pratiquer un foot- ball en tiki-taka pour marquer de superbes buts. Il faut lui donner du crédit mais ses buts sont venus de coups francs, de penalties ou d’erreurs».

«J’espère avoir du temps de jeu»

Florian Thauvin (25 ans) n’a passé que 34 minutes sur le ter- rain, en 4 sélections, avec les Bleus. Il se réjouit déjà de figurer dans le groupe, mais aspire à obtenir davantage de temps de jeu. “Forcément, ce serait un petit peu plus facile à vivre si j’étais sur le terrain, parce que je suis un compétiteur et c’est sur le terrain que j’aime être. Je sais la chance que j’ai de faire partie des 23. C’est un rêve depuis tout petit. Je me tiens prêt. J’espère avoir du temps de jeu. Si c’est lors du troisième match, ce sera un vrai plaisir”, a déclaré le joueur de l’OM, en conférence de presse. Et de poursuivre : “Tant qu’il y aura des matchs, j’estime que j’au- rais la possibilité de rentrer sur le terrain. Je vais garder espoir jusqu’au bout. Les places sont chères, il y a du monde et on gagne les matchs. Il faut être patient, j’ai envie de rentrer sur le terrain.” Le milieu offensif a inscrit un triplé face aux jeunes du Spartak Moscou, vendredi.

Pierre Ménès :

«Griezmann, ça commence à être inquiétant»

Décevant lors des deux premiers matchs des Bleus dans la Coupe du Monde, Antoine Griezmann n’est pas épargné par les cri- tiques des supporters et observateurs qui atten-

dent plus de lui. C’est le cas notamment de Pierre Ménès qui a taclé l’attaquant français dont l’attitude ces der- nières semaines autour de sa prolongation de contrat a agacé le consultant de Canal+ :

“Maintenant, qu’il a fini de faire le recrutement de l’Atlético, il va peut- être pouvoir se concen- trer sur l’équipe de France. Il est peut-être

la première victime de

l’insuffisance du milieu tricolore mais il a été quasiment inexistant. Il

a fait deux frappes en

première période et on ne l’a absolument pas vu en seconde. Pour un joueur de sa dimension, ça commence à être un peu inquiétant”, a lâché Ménès qui lui a donné la note de 4 sur son blog.

JORDI ALBA DÉFEND INIESTA ET MESSI

Dans un entretien à Marca, Jordi Alba

a défendu Andres Iniesta sous le feu

des critiques pour ses prestations avec la Roja : “Les critiques ? C’est comme ca. Je ne suis pas du tout d’accord. Celui qui décide est l’entraî- neur, mais je mettrais toujours Andres Iniesta dans mon équipe. Si vous met- tez sur une échelle ce que fait Andrés

Iniesta, il devra toujours jouer, en res- pectant tous les coéquipiers bien sûr, mais il est à un autre niveau du reste des joueurs”. Le défenseur du FC Barcelone a défendu Lionel Messi en difficulté avec l’Argentine : “Un mon- dial sans Messi ? Je ne l’imagine pas.

Il est critiqué dans sa sélection et je

ne le comprends pas du tout. L’Argentine est immensément meilleu- re avec Leo que sans lui. Ils devraient être fiers d’avoir Messi dans l’équipe nationale. Il fait jouer les autres à tout moment. C’est un joueur unique qui n’a malheureusement pas rempor- té la finale qu’il a disputée avec

l’Argentine. Il y a eu trois finales et ce n’est pas facile. Il faut admirer ce qu’il

a fait pour la sélection”.

Il faut admirer ce qu’il a fait pour la sélection”. Pogba : «Mbappé doit fermer des

Pogba : «Mbappé doit fermer des bouches»

tains observateurs. Cela semble être le quotidien des joueurs vedettes comme le fait observer Paul Pogba, qui en sait certainement quelque chose et qui a pris la défense de son équipier dans des propos relayés par Le Parisien : “Kylian a telle- ment de talent, on attend tellement de lui et il est tel- lement jeune. Après ce match, on va parler en bien de lui. Et au match suivant, il sera peut-être à nouveau critiqué et puis après il confirmera encore. En fait, les grands footballeurs comme Kyky, ils ont chan- gé de boulot. Cela ne

consiste plus à jouer au foot. Maintenant, ils doi- vent fermer des bouches”, a dit le milieu de Manchester United à popos d’un Kylian Mbappé désigné homme du match mercredi, mais qui n’avait pas daigné stop- per en zone mixte pour s’entretenir avec les journa- listes. “Bien sûr, il a du talent, c’est déjà un grand. Bien sûr, les médias ne vont être que sur lui, on veut toujours plus de lui. La meilleure réponse, c’est sur le terrain”, a encore ajouté Paul Pogba, certainement en connaissance de cause.

Mercredi face au Pérou, l’attaquant du PSG Kylian Mbappé avait ins- crit l’unique réalisation de la partie (1-0). Un but qui avait permis aux Bleus de gagner leur second match, mais surtout de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde russe. Un premier objectif atteint donc. Mais le jeune buteur du Paris Saint- Germain (devenu justement ce mercredi, à 19 ans et 6 mois le plus jeune buteur français en compétition internationale de l’histoire) est parfois critiqué par cer-

RAKITIC ET MANDZUKIC PRÉSERVÉS FACE À L’ISLANDE

Mardi prochain, la troisième et derniè- re journée du groupe D de la Coupe du monde verra l’Islande, le Nigeria et l’Argentine batailler pour une place en huitièmes de finale de l’épreuve, là où les Croates ont eux déjà validé leur qualification. Et au moment de défier les insulaires, la Croatie se privera délibérément de Sime Vrsaljko, Ante Rebic, Ivan Rakitic et Mario Mandzukic. Ces quatre hommes, sous la menace d’une suspension en cas de nouveau carton jaune, seront préser- vés et invités à rester sur le banc de touche, a indiqué le sélectionneur Zlatko Dalic. Par ailleurs, Marcelo Brozovic est lui déjà suspendu.

La Serbie dénonce une «provocation» de Xhaka et Shaqiri

Menée au score pendant près d’une heure par la talentueuse équipe de Serbie, la Suisse a réussi à renverser la situation grâce à ses milieux Granit Xhaka (52e), né en Suisse de famille kosovare, et Xherdan Shaqiri (90e), né au Kosovo, une ancienne province serbe majo- ritairement albanaise. Les deux joueurs ont fêté leurs buts de la même manière en mimant des deux mains l’aigle du drapeau albanais, un geste considéré en Serbie comme un symbole de défiance. Xhaka «a provoqué nos suppor-

ters de manière honteuse. Après avoir mimé un aigle faisant clairement allusion à ses ori- gines albanaises, il a couru sur le terrain pour se montrer aux caméras», a regretté un journal serbe. Les médias, évoquant des «gesticula- tions albanaises», ont aussi remarqué la pré- sence des drapeaux suisse et kosovar sur les crampons de Shaqiri. D’après la télévision publique serbe RTS, la Fédération serbe a annoncé avoir déposé une plainte auprès de la FIFA au sujet de l’arbitrage de Felix Brych. La

Fédération s’était également plainte des cram- pons de Shaqiri avant le match, sans succès, selon la RTS. Du côté de Pristina en revanche, la presse a salué une «prestation extraordinai- re» des deux joueurs, raillant «l’hystérie» déclenchée par les gestes de Xhaka et Shaqiri. Le président du Kosovo Hashim Thaci a félici- té sur twitter les deux buteurs et toute l’équipe suisse pour sa «victoire bien méritée. Fier de vous! Le Kosovo vous aime.»

www.competition.dz

Dimanche 24 juin 2018

COUPE DU MONDE

23

www.competition.dz Dimanche 24 juin 2018 COUPE DU MONDE 23 LE MONDE TOMBE SUR MESSI Après avoir
LE MONDE TOMBE SUR MESSI Après avoir eu toutes les peines du monde à se
LE MONDE
TOMBE SUR
MESSI
Après avoir eu toutes les peines du monde à se qualifier pour le Mondial dans la zone
sud-américaine, l'Albiceleste vit une Coupe du monde cauchemardesque. Les hommes de
Sampaoli ont vécu une véritable déroute face à la Croatie et joueront une finale pour
tenter de se qualifier face au Nigéria. Et alors que Cristiano Ronaldo tient sa sélection
portugaise à bout de bras (4 buts en 2 matchs), Lionel Messi traverse pour l'instant le
Mondial comme un fantôme. Capitaine de sa sélection, la Pulga n'arrive pas à trouver de
solutions sur le terrain, mais pire, n'affiche pas de leadership et ne montre aucun senti-
ment de révolte. Sa passivité agace beaucoup. Mais, attention, il reste un match de
poule pour l'Albiceleste qui peut encore se qualifier, la Pulga demeure l'un des meilleurs
joueurs de l'histoire et aura beaucoup de choses à prouver face au Nigeria !

Da Fonseca également accuse l'astre argentin

Selon Omar Da Fonseca, la sélection de l'Argentine dans le Mondial 2018 est le regroupement de copains à Lionel Messi. Il confirme que le sélec- tionneur Jorge Sampaoli a convoqué ceux que la star du FC Barcelone voulait voir autour de lui en Russie. Le journaliste s'insurge ainsi contre les critères de sélection du techni- cien argentin de 58 ans. C'est un constat au niveau des critères de sélection pour jouer en équipe nationale. «On a eu tellement de suspicions pour voir comment cer- tains arrivaient à jouer. C'est révéla- teur : on voit beaucoup trop de joueurs sur lesquels tu te dis qu'ils n'ont même pas réalisé les perfor- mances nécessaires et qu'ils n'ont pas la carte de visite pour aspirer à évoluer à ce niveau !», a fait

remarquer le commentateur franco-argentin de beIN

Sports à France Football. la question de savoir s'il avait des doutes sur les critères de sélections Da Fonseca a répondu : «Oui ! Tagliafico a joué nulle part, Acuna est au Sporting, dans un foot- ball lent, pas très compétitif. Il n'a jamais réalisé une bonne prestation en équipe natio- nale, n'a jamais appartenu à un grand club ou

,

Il y a une

n'a jamais appartenu à un grand club ou , Il y a une disputé une grande

disputé une grande compétition

addition d'erreurs. C'est à se demander comment ils s'y sont pris pour construi- re cette équipe et si le seul critère n'est pas qu'ils ont une affinité avec Messi ? Je crois que c'est vrai tout ça. Mais, dans une Coupe du monde, tu ne peux pas faire venir des amis, il faut faire venir les meilleurs ! C'est la base ".

Le

parallèle

qui tue

avec

Maradona

".  Le parallèle qui tue avec Maradona Si la plupart des médias de son pays

Si la plupart des médias de son pays ont préféré taper sur ses par- tenaires ou sur le sélectionneur, Jorge Sampaoli, Messi fait parfois l'objet d'attaques, portant essentiel- lement sur son caractère trop renfermé pour mener une révol- te, comme l'a sou- ligné Diego Simeone ou, dans

L'Equipe du jour,

le champion du monde 86 (avec Maradona) Nestor Clausen. Quand les choses allaient mal, Diego apparaissait. Là, je n'ai pas vu ça chez Messi, il a baissé la tête, il n'a rien dit, il n'a insulté personne. Je l'ai senti abat- tu." Certains jour- naux ont prétendu qu'il était sorti de sa réserve pour demander à Sampaoli de changer des choses mais l'information a été démentie depuis…

«Bella Ciao»

du Brésil

devient

«Messi Ciao»

Le sort de l'Argentine inspire musicalement les supporters brési- liens, jamais assez contents lorsqu'un malheur arrive à l'Albiceleste. Ils ont donc déci- dé de remixer le célèbre chant révolutionnaire "Bella Ciao", qui devient logique- ment "Messi Ciao". Et si l'on suit le raisonne- ment, et les paroles, des sup- porters auri- verdes, la pro- bable élimination de l'Argentine devrait offrir la Coupe du monde à l'équipe de Neymar.

devrait offrir la Coupe du monde à l'équipe de Neymar. «C'est une arnaque», selon un commentateur

«C'est une arnaque»,

selon un commentateur canadien

Lionel Messi, tout génie du jeu qu'il est, n'échappe pas aux critiques après la prestation catastrophique de l'Argentine face à la Croatie (0-3). Un commentateur d'une chaîne télé canadienne, Sid Seixeiro, ne s'en est pas privé. Voilà où est l'ar- naque avec Messi, dont personne ne veut parler, s'est emporté le consultant. Et je parle bien d'arnaque. Domestiquement, il a gagné tout ce qui était possible avec Barcelone. Mais quand ils gagnaient tout, il y avait Messi, il y avait Xavi, Iniesta et David Villa. C'était une équipe. Dès 2008, quand ils ont été séparés dans les tour- nois internationaux, les Espagnols du Barça ont tout gagné. L'Euro, la Coupe du monde 2010, encore l'Euro en 2012. Messi, à la seconde où il s'éloigne de ce noyau, il devient quelconque. On l'a vu à la Copa America, on l'a vu à la Coupe du monde. Cela fait 675 minutes qu'il n'a pas marqué un but en Coupe du monde. Parce que Xavi n'est pas là, parce qu'Iniesta n'est pas là, parce que David Villa n'est pas là. Les meilleurs joueurs que j'ai vus pouvaient jouer avec n'importe qui." "Cristiano Ronaldo peut jouer avec n'importe qui, estime le consultant canadien, qui citera en exemple deux anciens coéquipiers du Portugais à Manchester United. Michael Carrick est nul, Darren Fletcher est nul." Sid Seixeiro, visiblement décidé à faire de l'effet, terminera son intervention en poin- tant du doigt une photo du quintuple Ballon d'or: "Une arnaque, une arnaque internationale depuis qu'il a commencé sa carrière, s'acharne le consultant-polémis- te. Je ne lui en veux pas de jouer avec des grands joueurs à Barcelone, ce n'est pas sa faute. Mais cette histoire de GOAT (Greatest of All Time, le statut officieux de meilleur joueur de tous les temps, ndlr) meurt après ce match. C'est terminé. Ronaldo est le meilleur joueur que j'ai vu de toute ma vie."

Même Simeone l'a taclé

Jeudi, l'équipe d'Argentine a été totale- ment humiliée par la Croatie (0-3) en Coupe du monde. Malgré ce revers, la for- mation dirigée par Jorge Sampaoli peut

encore espérer se qualifier pour les 1/8 de finale de ce tournoi. Dans une conversation privée avec son adjoint dévoilée sur les réseaux sociaux, l'entraîneur de l'Atlético Madrid Diego Simeone a expliqué cet échec, en taclant notamment Lionel Messi. C'est le résultat de quatre ans d'anarchie en sélection. Personne ne mène la barque, depuis la fédération jusqu'au sélection-

Messi est très bon, mais il est

neur. (

)

très bon parce qu'il est accompagné de footballeurs extraordinaires au FC Barcelone. Si tu devais choisir entre Messi et Ronaldo dans une équipe moyenne, tu prendrais qui, hein ?", a lancé le technicien argentine, ne laissant aucun doute sur son choix personnel.

ANTONELLA NE PEUT PLUS LE CONSOLER

Après une première prestation très discrète devant l'Islande (1-1), Lionel Messi avait été criti- qué par la presse internationale mais il avait pu compter sur le soutien incondi- tionnel d'Antonella Roccuzzo. La compagne de La Pulga, qui a préféré ne pas faire le dépla- cement en Russie pour rester en Argentine, avait alors posté un message émouvant sur son compte Instagram accompagnée de ses trois fils Thiago, Ciro et Mateo : "Toujours ensemble, et avec toi plus que jamais." Messi n'a visi- blement pas été relancé par ce message d'amour puisque sa partition contre la Croatie (3-0) a été encore plus discrète que devant les Vikings. Et cette fois-ci, la belle Antonella n'a même pas pris la peine de se faire remarquer sur les réseaux sociaux

Et cette fois-ci, la belle Antonella n'a même pas pris la peine de se faire remarquer
www.competition.dz Dimanche 24 juin 2018 ALLEMAGNE SUÈDE 2 1 95' Au bord de l'élimination à
www.competition.dz
Dimanche 24 juin 2018
ALLEMAGNE
SUÈDE
2
1
95'
Au bord de l'élimination à la mi-temps (0-
1), l'Allemagne a attendu les dernières
secondes du temps additionnel pour prendre
le dessus sur la Suède (2-1) hier, à 10 contre 11.
Le champion du monde en titre reste en cour-
se pour les huitièmes de finale. Après son
entrée en lice cauchemardesque contre le
Mexique (0-1), dimanche dernier, après
six jours de doute, de questions et de
tension, l'Allemagne se devait de battre
la Suède pour se relancer dans la cour-
se aux 1/8 de finale : menacé d'élimi-

24

24
la cour- se aux 1/8 de finale : menacé d'élimi- 24 KROOS SAUVE L'ALLEMAGNE DU DÉSASTRE

KROOS SAUVE L'ALLEMAGNE DU DÉSASTRE

nation à la mi-temps (0-1), le champion du monde est allé chercher sa première victoire au bout du suspense (2-1), à 10 contre 11. Il aura fallu attendre la 95' pour voir la Mannschaft prendre l'avantage pour la première fois dans cette Coupe du monde, enfin récompensée de ses efforts (71% de possession, 16 tirs) sur une merveille de frappe enroulée de Kroos (2-1). Dans ce groupe très serré, trois équipes peu- vent encore se qualifier : le Mexique, la Suède et l'Allemagne.

M. REUS :

«ON Y CROYAIT»

Auteur du but de l'égalisation, Marco Reus, est formel, son équipe y a cru jusqu'au bout : "Dans les dix ou quinze dernières minutes, les Suédois ont commencé à se regrouper derrière pour garder le point du match nul, a-t-il raconté au micro de beIN Sports. Ils défen- daient tous, mais on n'a pas arrêté de jouer, on a continué à faire les efforts et ça a payé. Qu'est-ce que je peux dire ? On y croyait ! Ce que je retiens, c'est qu'on a bien commencé la rencontre et que nous n'avons pas mal joué."

BELGIQUE TUNISIE 5 2
BELGIQUE
TUNISIE
5
2

La Belgique a fait bien plus que le simple job, hier, pour son deuxième match dans le groupe G de la Coupe du monde 2018.

Attendus en progrès après une entame un peu poussive contre le Panama, les joueurs de Roberto Martinez ont frappé fort (5-2) face à la Tunisie. Efficaces et spectaculaires contre des Aigles vaillants mais au placement défensif complètement erratique, les Belges ont quasiment assuré leur qualification pour les huitièmes de finale. S'il n'y a pas eu photo à Moscou, c'est aussi parce que la Belgique n'a pas eu affaire à un adversaire aussi regroupé qu'en ouverture. Les Tunisiens ont tenté de jouer et ont simplement chuté, lourdement certes, contre une équipe à la force de construction et de frappe épatantes avec le duo moteur du onze à la vareuse jaune pour l'occasion, les deux stars de Premier League Eden Hazard et Romelu Lukaku. Le milieu offensif de Chelsea et l'attaquant de Manchester United ont marqué de leur empreinte cette partie avec un doublé.

Lukaku et Hazard en forme olympique C'est d'abord le capitaine qui frappait en transformant un penalty obtenu par lui-même grâce à l'intervention de la VAR après une faute incontestable de Syam Ben Youssef (1-0, 6e). Romelu Lukaku traumatisait ensuite l'arrière- garde tunisienne en faisant mouche d'une frappe croisée du gauche sur un service de Dries Mertens (2-0, 16e), puis d'un impeccable ballon piqué semblable à celui qui lui avait permis de déjà signer un doublé contre le Panama (3-1, 45'+3). Parfois raillé en sélection, l'attaquant de 25 ans est co-meilleur buteur de cette Coupe du monde (avec Cristiano Ronaldo) avec quatre buts. Dylan Bronn avait lui vécu

Les Diables rouges impressionnent

Lukaku, une

première

depuis

Maradona

Comme face au Panama (3-1), l'attaquant de Manchester United a inscrit un doublé. D'après les statistiques d'Opta, l'avant- centre belge est le premier joueur à inscrire deux buts dans deux matchs consécu- tifs depuis Diego Maradona en 1986, face à l'Angleterre et la Belgique.

Une

blessure

qui inquiète

Lukaku a quitté le terrain prématu- rément contre la Tunisie, peu avant l'heure de jeu, "touché au liga- ment externe de la cheville gauche". "Il a reçu un coup en fin de première période, a regretté son sélectionneur, Roberto Martinez, en conférence de presse. Il a essayé de conti- nuer à jouer mais il n'a pas pu. On en saura plus d'ici 48 heures. Il faut attendre que la cheville dégonfle et croiser les doigts."

que la cheville dégonfle et croiser les doigts." MAÂLOUL PRÉSENTE SES EXCUSES Si les Tunisiens

MAÂLOUL

PRÉSENTE SES EXCUSES

Si les Tunisiens n'ont pas démérité avec un match cou- rageux, le sélectionneur Nabil Maâloul était tout de même affecté par ce lourd revers devant les médias. "Comme prévu, le match a été très difficile. Depuis le tirage au sort, nous savions que la Belgique allait être un adversaire coriace. J'aimerais présenter mes excuses à tous les fans tuni- siens, surtout à ceux pré- sents dans le stade ce same- di. Nous avons fait de notre mieux, nous devons nous améliorer pour l'avenir", a confié Maâloul.

successivement un rêve et un cauchemar quelques minutes plus tôt, réduisant l'écart d'une tête puissante (2- 1, 18e) avant de quitter ses partenaires pour une blessure au genou. Les Belges enfonçaient le clou dès le retour des vestiaires, Hazard semant la défense adverse avant de se jouer du portier Ben Mustapha (4-1, 51'). Michy Batshuayi, après pas moins de trois occasions énormes, dont une manquée face au but vide et catapultée sur la barre, convertissait d'une reprise taclée un caviar du Monégasque Youri Tielemans pour clôturer le bal (5-1, 90'). Khazri, en capitaine courage, allégeait une addition salée dans les arrêts de jeu en trompant la vigilance du trio arrière de près (5-2, 90'+3). On attend évidemment de jauger ces Diables rouges contre un adversaire d'une autre trempe. L'opportunité arrivera vite, puisque si les Three Lions imposent leur loi au Panama, le dernier match de ce groupe G aura comme enjeu la première place et le loisir d'affronter le deuxième du groupe H.

place et le loisir d'affronter le deuxième du groupe H. CORÉE DU SUD MEXIQUE 1 2
CORÉE DU SUD MEXIQUE 1 2
CORÉE DU SUD
MEXIQUE
1
2

Ce Mexique est redoutable

H. CORÉE DU SUD MEXIQUE 1 2 Ce Mexique est redoutable Le Mexique, tombeur surprise de

Le Mexique, tombeur surprise de l'Allemagne en ouverture, a confirmé dans la chaleur de Rostov (33°C) en s'imposant contre la Corée du Sud (2-1). Alors qu'il avait douché la Nationalmannschaft en lui laissant le ballon et en contrant, le Tri a montré une facette toute différente hier. 68% de possession de balle en première période, un jeu court et long précis (90% de passes réussies, son record en Coupe du monde) : le Mexique a fait rugir de plaisir ses nombreux et bruyants supporters. Vela a ouvert le score sur le 14e penalty de cette Coupe du monde (26e) et Chicharito a doublé la mise (66e). Totalement inoffensive contre la Suède (0-1), l'équipe asiatique a été plus entre- prenante et beaucoup plus agressive, en 4-4-2. Elle a eu de grosses occasions, mais les replis défensifs de Lozano, les parades d'Ochoa et la maladresse de ses attaquants l'ont empêchée de marquer (13', 22', 23', 38', 52', 75'). Au total, elle a tiré 17 fois au but, contre 13 pour son adver- saire. Mais le Mexique, très solide malgré le but tardif et lointain de Son, était trop fort. A la création, Vela a encore régalé. Derrière, le seul changement effectué par Osorio dans sa com- position de départ (Ayala remplacé par Edson Alvarez) n'a pas mis à mal les automatismes.

0

La Corée du Sud reste sur huit matches sans victoire en Coupe du monde.

LES MATCHES DU JOUR

Angleterre - Panama

(13h)

Japon - Sénégal

(16h)

Pologne - Colombie

(19h)