Vous êtes sur la page 1sur 2

3 LF EEA A.U.

2009/2010

TD 1 : Quantification de signaux
___________________________________________________________

Exercice 1
On désire quantifier un signal variant de 0 à 3V. Lequel des convertisseurs A/N suivants
donne la meilleure précision. (Justifier votre réponse)
-CAN bipolaire de [0, 5V] à 4 bits ; -CAN unipolaire de [0V, 5V] à 8 bits ; -CAN bipolaire de
[-9V,9V] à 8 bits .

Exercice 2
Dans le cadre de l'échantillonnage de données analogiques, on peut utiliser le codage
ordinaire PCM (Pulse Code Modulation) qui consiste à coder sur n bits chaque valeur
mesurée de la donnée (avec approximation de quantification : on va au plus près par
exemple). Soit la donnée analogique suivante que l'on désire coder sur 4 bits (les lignes
verticales indiquent les instants d'échantillonnage). En déduire le fichier binaire
correspondant.

Exercice 3
Soit x(t ) = 2sin(2p f 0t )
1. On désire quantifier les valeurs échantillonnées de x* (t ) avec un CAN à 3 bits et dont
la plage de tension est [-6 6V] avec une loi de quantification uniforme par arrondie.
Calculer les valeurs quantifiées sur une période du signal en prenant une fréquence
d’échantillonnage Fe = 8 f 0 .
2. Représenter le signal codé sur une période du signal.

Exercice 4
On désire quantifier le signal suivant avec un CAN à 8 bits dont la plage de tension est de [-
9 +9] , en utilisant une quantification uniforme par arrondie:
a. Calculer les valeurs quantifiées sur une période du signal en prenant une fréquence
d’échantillonnage Fe=8F avec F=100Hz.
b. Calculer et représenter l’erreur de quantification.
c. En déduire la valeur du bruit engendré par cette erreur. Calculer le rapport RSB
correspondant.
d. Calculer et représenter le signal binaire résultant.

Exercice 5
1. Donner les étapes de numérisation d’un signal.
2. Le signal e(t) possède le spectre limité par fmax suivant :

ampitude

fréquence

fmax
3. Représenter le spectre du signal échantillonné e*(t). Quelle est la première fréquence
"repliée dans le spectre de e*(t) ?
4. La quantification consiste à associer la même valeur numérique à toutes les impulsions
dont l'amplitude se situe dans une même plage. En général la quantification fait
correspondre à l'amplitude d'un échantillon e(nTe ) = en le nombre an si
an q �en < (an + 1)q . q est le pas de quantification, ou quantum. an est le nombre issu
du quantificateur qui doit ensuite être codé pour être transmis. Les nombres issus du
quantificateur sont codés sur N bits, le poids fort étant le bit de signe, les autres bits la
valeur absolue de l'échantillon. Supposons que N=3 et q=0.1 V.
a) Trouver an dans les trois cas suivants :
en =+0.06V, en =-0.006V et en =-0.36V.
b) Quelle est la valeur absolue Vmax du signal à l'entrée du quantificateur?
c) Représenter la caractéristique du quantificateur précèdent.
d) Si e(t)=7/2 q sin(2pft), indiquer la suite des codes transmis sur une période quand la
fréquence d'échantillonnage est Fe=10 f.
5. Le signal quantifié n'est pas exactement identique au signal initial. Pour
chaque échantillon, l'écart e n = e (nTe) = en - an q correspond un bruit e (t ) dit bruit de
quantification. Calculer pour l'exemple précé

Vous aimerez peut-être aussi