Vous êtes sur la page 1sur 72

5 septembre 2010 / 1,50 € / N°228 / Fondé en 1851 / bienpublic.

com

TV MAGAZINE POLITIQUE HANDBALL


Fogiel a encore François Sauvadet LeCDB
faim de télévision se veut offensif dejustesse
Toujours à la radio, Le président du conseil général Poursonpremiermatchdelasaison,
il pense aussi au petit écran. de Côte-d’Or prépare leCDBs’estimposé,hiersoir,
les cantonales. PAGE 7 d’unbutfaceàCergy(25-24). PAGE24

COURSE. L’épreuve du Bien public a été une grande réussite hier à Dijon, avec 1 921 concurrents
et deux épreuves (21 et 10 km) que leurs vainqueurs ont bien maîtrisées. NOTRE SUPPLÉMENT

La foule et le soleil

En ce premier week­end de septembre, les participants ont dû fournir leurs efforts sous une chaleur suffisante pour les faire souffrir. Photo Maud Grandjean

SOCIAL PAGES 5 ET 20

Une manifestation
3HIMSNJ*gabfaa+[A\J\A\P\K

forte à Dijon
En avant­première de celle de mardi, la
manifestation contre l’expulsion des Roms a
réuni 700 personnes hier à Dijon. Ailleurs en
France, gouvernement et syndicats n’ont pas
eu la même vision du nombre de manifestants...
2301503
02 L'INVITÉ LE BIEN PUBLIC
Dimanche 5
septembre 2010

Thierry Lajoie
« Même en étant contemplatif,
je ne m’ennuie jamais »
nMON
DIMANCHE QUI
EST­IL ?
« Un rythme Âgé de 49 ans, il est
plus lent » directeur général des
Entreprises publiques
«M es dimanches,
je les consacre
évidemment au repos, à la
locales
d’aménagement de
l’agglomération
détente mais aussi à la ré- dijonnaise (Eplaad).
flexion. Mes semaines ont
un rythme rapide. Le di-
manche, je me pose avec il a perdu face à Greg Le-
mes enfants, j’en ai deux mond pour 8 secondes. En
qui sont âgés de sept et dix France, on n’est pas fan de
ans. Mais il est aussi im- “success story”, nous préfé-
portant que je me pose rons la faille, la douleur. Fi-
avec moi-même. Quoi gnon, c’était tout ça. »
que je fasse, c’est d’abord
cette question d’un ryth- JEUDI
me plus lent qui est essen- La rentrée scolaire
tielle pour moi le diman- « C’est mon coup de gueule !
che. Je lis aussi Je trouve que l’école est mala-
énormément, des choses Thierry Lajoie, « papivore » passionné, critique et pertinent. Photo B. R. de, qu’elle est en danger, les
très diverses, j’écoute rythmes scolaires sont invrai-
beaucoup de musique, je LUNDI MARDI On va parfois chercher des semblables ! L’école est de
regarde beaucoup de L’université d’été du PS La façon dont le BP a traité sentiments un peu bas, pour plus en plus privée de
films : la culture est une « Je suis membre du PS de- le malaise de la police faire lire. Là, à mes yeux, il y a moyens, le métier d’ensei-
de mes ouvertures à la puis plus de 30 ans et l’am- « Plus que sur le sujet abordé, un excellent exemple d’un ar- gnant est déclassé. Notre
vie. » biance de cette université m’a c’est sur la façon dont vous ticle de fond qui fait appel à la éducation est en jachère. »
marquée. Il y avait longtemps l’avez traité que je veux réa- réflexion. »
Mon plaisir qu’on n’avait pas vu les res- gir : votre dossier sur le malai- VENDREDI
«MALIBERTÉ» ponsables socialistes si unis. se de la police m’a fait penser MERCREDI L’extension
« Mon plus grand plaisir, Si le PS se met en ordre, c’est qu’il est encore possible La mort de Laurent Fignon de la Toison d’Or
c’est ma liberté.Elle me une bonne nouvelle. Évidem- aujourd’hui d’avoir une pres- « Pour moi, Fignon avait tout « Je ne comprends rien à cet-
laisselapossibilité d’être ment, il faudra bien qu’à un se d’enquête, de réflexion et du héros français : il a gagné te polémique. Je sais que pour
éclectique. J’aimelavie des moment donné, tout ce tra- qu’on n’est pas condamné à deux Tour de France mais les un aménageur urbain, dire
idées, lessujetsde société, vail s’incarne par un homme surfer sur une émotion ou, pi- Français sont devenus fans cela, c’est ennuyeux, mais
les débats,laculture, la ou une femme. » re encore, sur l’impulsion. de lui à partir du moment où dans l’aménagement futur de
gastronomie,l’œnologie. Et l’agglomération, on s’attache
puis surtoutj’aime les gens. MA UNE à ce que dans chaque micro-
Finalement,j’aime centre, on trouve des com-
suffisammentde choses
5 septembre 2010 / 1,50 € / N°228 / Fondé en 1851 / bienpublic.com

Rentrée sociale chaude et merces, des logements, de


pourpouvoirdemander Dijon, ville qui bouge services, une ville durable
pardon denepas me dans laquelle on aura le

«L
GASTRONOMIE PSYCHOLOGIE BARBARIE
focaliser surunseulplaisir. D’une Côte à l’autre
Après Beaune, Mathieu Cusey vous
Le pouvoir de l’humour 99 coups de fouet en plus !
Non seulement il contribue au bien Malgré les mobilisations dans le
a rentrée est difficile. Des manifestations moins possible à se déplacer.
ouvre les portes de son restaurant La être de chacun, mais en plus, c’est Monde, la jeune iranienne Sakineh a

L’éclectisme,c’est un Gremelle à Ladoix Serrigny, sur la


Côte de Nuits. PAGE 10
prouvé, il soigne et prolonge la durée
de vie. PAGE 14
été condamnée à de nouveaux
châtiments corporels PAGE 22 vont avoir lieu, des grèves, un grand nom- Ce débat me paraît surréalis-
luxe !» SORTIES MANIFESTATIONS. Libertés, éducation, retraites.... les bre de revendications s’expriment. La rentrée brû- te ! »
Dijon bouge, Dijon
Français se mobilisent. PAGE 5

Mon livre
vit, Dijon roule Une rentrée lante me semblait le titre de Une le plus approprié.
Parailleurs,j’aichoisideuxélémentsquimetiennent SAMEDI
brûlante
Après le succès du
concert de rentrée,
le vélotour va

« IL Y EN A DEUX ! » réunir les foules.


PAGE 4 à cœur : la nouvelle condamnation à des coups de La visite de Nicolas Sarkozy
« Le premier c’est Incident ATHLÉTISME fouets pour la femme iranienne menacée de lapida- « Ce qui me choque, c’est la
Hier, ils étaient 2 000 à
de personne, un roman se disputer la course tion.C’estmonstrueux.Jesuisaussirevenusurlesort photo de l’hélicoptère prési-
du BienPublic
d’Eric Pessan (Albin Sous un grand soleil, la 19e édition des deux journalistes français retenus en otage en dentiel : Montbard est à 1
de cet évènement populaire a tenu

Michel). Un très joli livre sur toutes ses promesses. PAGES 27 ET 28


Afghanistandepuis253jours.Laremiseencausede heure de TGV de Paris et le
FOOTBALL
le monde et sur l’altérité. lalibertédelapresseestunemenace pournoustous. Président vient avec un avion
Patrice Carteron
L’autre, c’est Les vies renforce son effectif JesuisaussiunsupporterduDFCOdoncjesaluel’ar- privé puis un hélicoptère.
Invaincu depuis le début de la saison, le
DFCO consolide ses chances avec
extraordinaires d’Eugène, l’arrivée de Younousse Sankharé, prêté
par le PSG. PAGE 27
Hier, 700 personnes ont défilé à Dijon contre la stigmatisation des étrangers. Photo LBP
rivée d’un nouveau joueur issu du PSG. J’ai enfin Pour moi, c’est un scandale.
d’Isabelle Monnin (JC LIBERTÉ DE LA PRESSE voulu saluer les multiples événements qui ont ou Ila raison sur le train de vie de
Lattès), l’histoire imaginaire 253 jours de vont animer Dijon (Velotour,concert de rentrée…) l’État, mais il ne donne pas
3HIMSNJ*gabfaa+[A\J\A\P\K

détention
de la vie qu’aurait eu un Depuis 253 jours, les journalistes de
France 3 Hervé Ghesquière et
Stéphane Taponier sont retenus en
Ilyadanslavilleunevitalitéréelle,saluéeparlenéo- l’exemple. »
bébé mort à six jours. » otage en Afghanistan.
Dijonnaisquejesuis.» PROPOS RECUEILLIS
PAR BERTY ROBERT
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 5
septembre 2010 VITE LU 03

RÉSULTATS DES JEUX


L’IMAGE DU JOUR

Des jockeys ont monté des autruches lors du 1er Festival ukrainien d’autruches, hier, à
50 km de Kiev. L’animal est très apprécié dans ce pays. Photo AFP

LE JOURNAL EN 2 MINUTES À VOIR


CE SOIR
RANDONNÉE DOCUMENTAIRE
Levélotour,c’estbientôtàDijon France : opération
Larandoinéditeàvélodevraitréunirplusde10000participants séduction
dimanche 12 septembre prochain. Objectif : les coulisses de la Avec près de 80 millions de
capitaledesDucs. PAGE4 visiteurs par an, la France
reste la première destina­
FOIREDEMONTBARD tion touristique au monde
L’heuredelamagie depuis le début des années
Aujourd’hui, c’est la journée des familles. Elle devrait faire le 1990. L’image véhiculée au­
pleindevisiteursProfitez-en! PAGE8 delà des frontières corres­
pond­elle à celle que décri­
vent les touristes après leur
SANTÉ séjour ? La caméra recueille
Seniors,sachezgarderlaforme notamment les impressions
d’un groupe d’Américains
et d’un jeune couple d’In­
diens en voyage de noces à
Paris. Dans ce secteur ul­
traconcurrentiel, quelles
sont les stratégies dévelop­
pées par le gouvernement
pour continuer à attirer tou­
jours autant de visiteurs ?
20 h 35, France 5
EnFrance,lenombredecentenairesestpasséde 200en1950
à6000denosjours.Quelquesclésdubienvieillirsontàlire!
PAGE13
£ Encarts publicitaires
PSYCHOLOGIE TV Mag : Veloland, Jotul, Alfa
Lepouvoirdel’humour Romeo, Fiat, Citroën.
Relativiser, dédramatiser, résister à l’injustice et allonger notre
espérancedevie...lespouvoirsthérapeutiquesdenosplaisante- Version Femina : Peugeot.
riesetautresmotsd’espritsontirremplaçables.
PAGE14

SPIRITUALITÉ CONTACTS
LepasteurGuilhemAntierrépondànosquestions
Pasteur de l’église reformée de France en Côte-d’Or, Guilhem
Antierestàlatêted’unecommunautédiscrètemaisactive.Onre- ADRESSE
censeenCôte-d’Orenviron600famillesprotestantesconnues. 7, boulevard Chanoine­Kir
PAGE16 BP 21550
21015 Dijon Cedex
MULTIMÉDIA
LesalontechnologiqueIfadeBerlins’estouvertjeudi TÉLÉPHONE / FAX
Surplace,plusieursfabricantsyprésententdesconcurrentsdela 03.80.42.42.42 / 03.80.42.42.10
populaire tablette multimédia d’Apple. En particulier, des
“tueursd’iPad”sontprésentés. MAIL
PAGE17 redaction@lebienpublic.fr
04
£ Cérémonie. Hier, une plaque a été apposée sur la chapelle de Saint-Aubin à Thorey-
sous-Charny. Le village a obtenu un prix au concours “Rubans du Patrimoine”. À lire en page 5 150 C’est le
nombre de bourses aux
permis de conduite,
octroyées cette année
aux jeunes en
difficultés, par la ville

CÔTE-D'OR de Dijon, avec l’appui


de l’État et du conseil
régional de Bourgogne,

VÉLO. La rando à travers Dijon espère réunir plus de 10 000 participants dimanche prochain.

Le vélotour, c’est bientôt


Fernande. C’est le nom de la mascotte du vélotour, drôle de Roller. Pour la première fois cette année, le premier départ
croisement entre les Vamps et la Madeleine Proust. du vélotour aura lieu dès 8 heures... en roller.

La cinquième édition du vé­


lotour aura lieu le dimanche
12 septembre. Objectif : les
coulisses de Dijon... à bicy­
clette.

J
- 7 pour le vélotour 2010.
Chaque année depuis
2006, cette randonnée cy-
cliste propose de décou-
vrir Dijon à vélo. « Les mots
d’ordre du vélotour sont sim-
ples : bouger, respirer, parta-
ger et découvrir avec le souri-
re et sur un vélo », résume
l’équipe d’organisation me-
née par Arthur Deballon.
Cette année encore, le vélo-
tour proposera de redécou-
vrir la ville sous un autre an-
gle à travers un parcours à la
carte entre 18 et 26 km. Ce se-
ra l’occasion de pousser les
portes, à vélo, du centre de

“ Le vélotour est
une balade loin de
toute
compétition. ”
Arthur Deballon, organisateur
du vélotour 2010

traitement du courrier de La
Poste, du centre Dauphine,
du vélodrome, de la patinoi-
re, des jardins de la Drac ou
encore de la caserne de gen-
darmerie Deflandre. Cette
année, quatre pôles d’anima-
tion seront installés au Palais moins de 12 ans. Jusqu’au
des sports, au square Clé- 6 septembre l’inscription est
L’édition 2010 va faire le plein de nouveautés
menceau, à l’Intermarché- à 10 € pour les adultes, puis
Drapeau et au château de 12 € jusqu’au 11 septembre. Dimanche prochain, l’édition 2010 du Vélo­ rance­maladie, la médiathèque des Gré­
Pouilly. Chaque pôle propo- Le tarif s’élèvera à 15 € le jour tour va elle aussi apporter son lot de nou­ silles, le lycée Carnot ou encore la fac de
sera des animations avec, en- J « pour éviter trop d’inscrits veautés. Une douzaine de nouveaux lieux médecine et de pharmacie. Le village dé­
tre autres, des instruments du de dernière minute ». Après de passage sont d’ores et déjà répertoriés : part­arrivée au Parc de la Toison d'Or, la dé­
monde, des échasses urbai- les 9 500 participantsde l’édi- la salle de beach­volley du parc de la Toison gustation de sushis, la rue de Dijonnais cé­
nes, des jeux autour du déve- tion 2009, le vélotour espère d’Or, les studios de Voo TV, l’intermarché du lèbres ou encore la découverte du
loppement durable ou enco- passer cette année la barre Drapeau, La vapeur, les terrains de tir à l’arc demi­fond sur le vélodrome avec la séance
re des sculptures sur ballon. des 10 000 participants. du boulevard de Stalingrad, le Zénith, la sal­ de dédicaces du champion David Derepas
Côté tarif, le vélotour est FRÉDÉRIC JOLY le d’escalade Cime altitude, l’atrium assu­ sont aussi à ranger au rayon nouveautés.
gratuit pour les enfants de f.joly@lebienpublic.fr
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 5
septembre 2010 CÔTE-D'OR 05

SOCIAL. Large mobilisation de tous les mécontentements face à la politique du gouvernement.

Le ton est donné pour mardi


Deux thèmes ont mobilisé
hier, 700 manifestants dans
les rues de Dijon : contre
l’expulsion des Roms et
plus généralement la politi­
“ Le
gouvernement en
difficulté,
instrumentalise
que du gouvernement.
l’immigration. ”

L
es organisateurs
étaient eux-mêmes un Laurent Grandguillaume (PS)
peu surpris par l’am-
pleur que cette manifestation men (nos éditions de same-
a prise hier, à l’appel d’une di) : « Au niveau national, le
quinzaine d’organisations, PS cautionne ces manifesta-
contre la politique d’expul- tions. Au niveau local, il y a la
sion des Roms. Elle préfigu- réalité et la gestion du quoti-
rait sans doute la mobilisa- dien d’une ville. Il est normal
tion qui pourrait être celle de que François Rebsamen, en
mardi, dans le débat sur les tant que premier magistrat de
retraites. la ville fasse respecter la loi ».
Laurent Grandguillaume,
Un long cortège Le cortège massif s'est étendu de la place Darcy à la place de la Libération. Photo F. B. conseiller général et adjoint
Ils étaient en effet un peu au maire de Dijon recentrait
plus de sept cent à battre le Groupe libertaire de Dijon chasse aux Tziganes, la poli- pressive du gouvernement » la question sur les difficultés
pavé, banderoles et drapeaux quittait juste la place Darcy. ce qui sépare les hommes des (NPA) ; ou « La chasse aux économiques que le gouver-
multicolores au vent. Parti de On trouvait essentielle- enfants. Tout ce qui a été fait Roms se poursuit à Dijon ». nement veut faire oublier, en
la place Darcy en tout début ment des militants et des syn- cet été est une honte ». D’autres, comme le PCF ou « ressortant la question de
d’après-midi, le cortège a re- dicalistes, mais également La plupart des tracts et des la CFDT élargissaient le dé- l’immigration ». Pour lui, s’il
monté toute la rue de la liber- des individuels, comme Jean- slogans distribués par les or- bat à l’ensemble de la politi- n’est pas question de défen-
té jusqu’à la place de la Libé- ne, venue toute seule du Mor- ganisations reprenaient ce que de « Sarkozy et la droi- dre les squats, il faut en re-
ration. Les premiers rangs van et portant une pancarte thème : « Non, l’étranger te ». vanche être plus cohérent et
avaient déjà rejoint la place « Non à l’été de la honte » : n’est pas un ennemi » (Fédé- Les militants du PS répon- « résoudre cette question des
de la Libération, que la queue « Je viens du Morvan, car je ration départementale de la daient aux nombreuses inter- Roms au plan européen ».
du cortège, formée de la Fé- trouve que le gouvernement Libre-pensée) ; « Contre la rogations nées des positions FRANCK BASSOLEIL
dération anarchiste et du a franchi la ligne rouge. La politique xénophobe et ré- prises par François Rebsa- f.bassoleil@lebienpublic.fr

NUITS-SAINT-GEORGES EN BREF THOREY-SOUS-CHARNY


De la pâte à crêpes DIJON
Unjeunehommechute
sur l’autoroute ! dutroisièmeétage
Dans la nuit de vendredi à sa-
Un incident pour le moins en contact avec le bitume, a medi, vers 4 h 45, un homme
insolite s’est produit vendredi généré une gerbe d’étincelles, âgé de 23 ans est tombé d’une
vers 17 heures sur l’autoroute qui a enflammé de l’herbe fenêtre située au 3e étage d’un
A31, dans le sens Dijon- coupée qui se trouvait sur le immeuble situé rue d’Auxon-
Beaune, non loin de Nuits- bas-côté. ne à Dijon. Il a été transporté
Saint-Georges. Les pompiers ont dû étein- par le Samu, dans un état gra-
Un bénévole de la fête du dre ce début d’incendie, tan- ve,auCHUdeDijon.Onigno-
Cassis, qui se tient ce week- dis que le contenu de plu- repourlemomentlescircons-
end au hameau de Concoeur, sieurs seaux de crêpes, tancesdel’accident.
circulait à bord d’une ca- répandus sur la chaussée, a
mionnette pour se rendre sur intrigué des agents chargés VELARS-SUR-
les lieux de la fête. du nettoyage. OUCHE
Il emmenait, tractée par son « On m’a demandé de quel Uneportedechapelle
véhicule, une remorque frigo- type d’hydrocarbure il s’agis- fracturée
rifique contenant pas moins sait. J’ai répondu que c’était Un bénévole de l’association Chapelle Saint-Aubin. La chapelle est située dans le
de 100 litres de pâte à crêpes de la pâte à crêpes ! Cela fait d e s a m i s d e No t r e D a m e hameau de Villeneuve­sous­Charny, dans un village qui
réalisée par des élèves du un drôle d’effet de perdre une d’Etangaeuunemauvaisesur- vient de se voir attribuer l’unique prix départemental
CFA de la Noue à Longvic. remorque tout de même », ra- prise,hier,enmontantaupied lors de l’édition 2010 du concours des “Rubans du
L’attelage de la remorque, conte le conducteur. de la statue de la Vierge. Une Patrimoine”. Ce concours est destiné à mettre en valeur
en mauvais état, a soudain cé- « On a sauvé les ¾ de la pro- porte de la chapelle a été van- des opérations exemplaires de restauration ou de
dé. Le conducteur a mis quel- duction, on a refait de la pâte dalisée et dégondée. Cet acte réhabilitation de bâtiments communaux. La remise
ques instants à s’apercevoir en catastrophe. Aujourd’hui gratuitneremetpasencausele officielle de ce prix s’est déroulée hier en fin de matinée.
de l’incident avant de s’arrê- (hier, NDLR), les crêpes par- pèlerinage annuel de Notre La plaque apposée sur la chapelle a été dévoilée par de
ter sur la bande d’arrêt d’ur- tent comme des petits Dame d’Etang, qui se tient nombreuses personnalités politiques. Photo Philippe Dorland
gence. pains ! », ajoute-t-il. aujourd’hui.
Le châssis de la remorque, N. R.
LE BIEN PUBLIC

06 CÔTE-D'OR / POLITIQUE Dimanche 5


septembre 2010

M.­P. Daubresse Rémi Delatte Marine Le Pen


Marc­Philippe Daubresse, En tant que rapporteur pour La vice­présidente du Front
ministre de la Jeunesse et le budget 2011, le député National, Marine Le Pen,
des Solidarités actives, serait UMP a débuté ces derniers doit participer le 22 octobre
à Dijon le 13 septembre. Ce jours ses auditions, à un dîner débat en Côte­
nordiste de 57 ans avait notamment en direction des d’Or, organisé par Rémy
remplacé Martin Hirsh lors du remaniement problèmes de démographie médicale et de Boursot, le secrétaire départemental
ministériel du 22 mars dernier. formation des médecins. frontiste.

NE LE RÉPÉTEZ PAS
PAR CYRILL BIGNAULT
nLE P’TIT
BILLET
C’est la rentrée aussi
Interviews
Cette rentrée politique a démarré sur les chapeaux de roue
pour les politiques
avec la venue vendredi en Côte-d’Or, du chef de l’État Nicolas PAR FRANCIS ZIEGELMEYER
Sarkozy. Mais ce sont les cantonales qui vont marquer les pro-
chains mois. En parlant du conseil général, sa revue Côte-d’Or
magazine vient tout juste d’être distribuée dans les boîtes aux
lettres. En y jetant un rapide coup d’œil, on remarque que qua-
tre conseillers généraux ont droit à une petite interview cha-
I ls n’ont pas de sacs à dos surchargés mais ils
sont pressés de se retrouver, nos hommes
politiques. A l’UMP 21, une petite réunion de
François Patriat, toujours fort en thème mais
un peu indiscipliné, a lâché à La Rochelle une
petite phrase dont il a le secret, histoire de rap-
cun sur des sujets les concernant. Il s’agit de François-Xavier pré-rentrée s’est tenue en comité restreint, his- peler qu’il pensait que DSK était le meilleur
Dugourd, Philippe Chardon, Henri Julien et Denis Thomas, toire de préparer l’élection du délégué de clas- des candidats à gauche. Enfin, François Sau-
soit quatre élus de la majorité qui seront... candidats à leur réé- se(pardon,dusecrétairedépartemental)etde vadet, le patron des députés NC, a rencontré
lection en mars prochain. Sans doute un pur hasard... mettre fin aux perturbations de l’année précé- son copain Nicolas Sarkozy, venu avec deux
dente.Aupartisocialiste,lamaîtresseMartine ministres, sur ses terres. Pourtant, il n’est pas
Aubry s’est rendu compte que, sur les ques- sûr qu’ils se trouvent dans la même classe
Tandem tions de sécurité, François Rebsamen était le après le remaniement. Cette fois, c’est sûr, les
premier de sa classe et donc incontournable. vacances sont belles et bien terminées...

TRIBUNE
£ CHANGEONS d’abord lutter contre le chô- coût de la réforme en renfor-
LA RÉPARTITION mage. Et pour lutter contre le çant les inégalités. De même,
DES RICHESSES chômage, il faut s’attaquer à faire croire que les chiffres du
sa cause première : la dégra- chômages’oriententdurable-
En parlant des cantonales, le tandem à gauche, pour se pré- dation de la répartition de la ment à la baisse, comme le
senter sur le canton de Montbard, serait constitué. Selon richesse au détriment des font en ce moment les mem-
nos informations, le conseiller général sortant PRG, Ro- pauvres. bresdugouvernementnesert
bert Grimpret, se représenterait finalement en mars pro- Oui, il faut le dire clairement, à rien. Il n’y a malheureuse-
chain et aurait, comme suppléante, Christelle Silvestre, le c’est essentiellement parce- ment pas de quoi se féliciter :
maire socialiste du chef-lieu. Il ne reste plus qu’aux mili- qu’en15ans10%delariches- – le nombre total des inscrits
tants socialistes à valider la doublette le 30 septembre en se a été soustraite aux salaires à Pôle Emploi n’a jamais été
interne... pour aller rémunérer le capi- aussi élevé : 4 574 000, sans
tal et la rente que nous con- compter 300 000 chômeurs
naissons cette crise. de plus de 58 ans dispensés
Sondage En ce sens, ne rien faire con- de recherche d’emploi ;
Nous avions rapporté avant les vacances que la gauche avait PHILIPPE HERVIEU tre les inégalités, ou les ren- – le “flux” des nouveaux arri-
fait réaliser un sondage de notoriété sur le canton urbain de Vice­président Europe écologie forcer c’est se tromper de po- vants à Pôle emploi est tou-
Dijon VI, histoire de voir qui pouvait être son meilleur candi- Bourgogne du conseil régional litique. Le bouclier fiscal jours aussi impressionnant :
dat pour aller défier François-Xavier Dugourd en mars pro- rendant les riches encore 505 000 hommes et femmes
chain. C’est la socialiste F. Tenenbaum qui est alors arrivée lar- plus riches en est un bel se sont inscrits au chômage
gement en tête devant d’autres postulants PRG, Vert ou PCF.
Mais le PS a réalisé en même temps une autre enquête concer-
nant les bonnes et mauvaises opinions en y incluant cette fois
I l est temps de remettre les
choses dans le bon sens.
Pour bâtir une réforme dura-
exemple.Lereportdel’âgede
départ à la retraite en est un
autre qui ne sert qu’à faire
en juillet ;
–quantauxembauches,60%
d’entre elles concernent des
l’élu UMP. Au final, cinq points, en ce qui concerne les bonnes ble des retraites, il faut porter aux plus démunis le CDD de moins d’1 mois.
opinions, séparent F. Tenenbaum et F.X. Dugourd, en faveur
de l’élue socialiste ! Vous me direz, ce n’est qu’un sondage....

Et sur Dijon V ?
S’il y a bien un élu qui laboure le terrain ces derniers mois, c’est CENTRE
Bernard Depierre. Les législatives 2012, c’est demain ! Le dé-
puté UMP a naturellement un œil sur l’élection cantonale qui
aura lieu sur Dijon V, un canton qui se trouve sur sa circons-
Borloo se pose en rassembleur
cription. Selon nos informations, il soutiendrait finalement la Jean-Louis Borloo, présen- en 2012. Le patron des radi- vent plus ensemble depuis
candidature de Lionel Fourré. Ce dernier, au parti radical Va- té comme le seul à droite ca- caux, que l’on dit aussi pre- quinze ans. C’est dément ! »
loisien, avait déjà été le suppléant de Catherine Williams, lors pable de ramener dans le mier ministrable, réunit ce « Retrouvons-nous, en-
de la cantonale partielle organisée en 2008 après l’élection au camp présidentiel l’électo- week-end à Lyon les cadres fin ! », s’enflamme le minis-
Sénat du socialiste et maire de Dijon François Rebsamen. Cet- rat centriste rallié à Fran- de son parti, et plusieurs té- tre de l’Ecologie qui se pose
te candidature (comme les autres à droite) sera abordée de- çois Bayrou en 2007, veut nors de la majorité présiden- désormais en rassembleur
main lors du bureau politique de l’UMP 21 qui se tient en pré- ressouder la famille UDF, tielle, vétérans de l’UDF li- des anciens compagnons de
vision du comité départemental du 13 septembre. Une « pas pour en faire une écu- bérale, sociale ou route du président du Mou-
réunion où doivent entériner définitivement les candidatures. rie », mais pour soutenir le d é m o c r a t e - ch r é t i e n n e . vement des Démocrates qui,
candidat Nicolas Sarkozy « Toutes ces familles ne rê- lui, n’a pas été invité.
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 5
septembre 2010 POLITIQUE / CÔTE-D'OR 07

FRANÇOIS SAUVADET. Président du conseil général de la Côte­d’Or et député Nouveau Centre.

«Prêtpourlescantonales»
INTERVIEW CONTEXTE
PAR EMMANUEL HASLE Homme fort de la droite
départementale et

D
ans quel état d’esprit bourguignonne, président de
abordez-vous cette groupe à l’Assemblée
rentrée politique, à nationale, François Sauvadet
quelques mois des élections prépare activement les
cantonales ? élections cantonales de
« On va continuer le travail mars 2011. Entre­temps,
qu’on a entrepris. On a fait Nicolas Sarkozy pourrait
beaucoup bouger les choses faire appel à lui lors du
et on sera prêt à défendre à et prochain remaniement
promouvoir notre bilan. On a ministériel. Ce qui changerait
bien travaillé avec l’équipe, quelque peu la donne
avec cette ligne directrice qui politique en Côte­d’Or.
est l’aménagement du territoi-
re. C’est-à-dire qu’on a fait une
politique de rééquilibrage en de compétitivité a été retenu
direction des territoires. Sans dans un contexte de restruc-
oublier le choix de l’investis- turation de la filière nucléaire,
sement. Ces choix, d’autres ne c’est parce que Christian Es-
les ont pas faits : je vois qu’en trosi est venu, qu’il a rencon-
Saône-et-Loire, ils ont préféré tré les dirigeants d’entreprise.
baisser les crédits aux com- Je me réjouis que le président
munes, tailler dans l’investis- de la République vienne à
sement... Nous, on a fait tout Montbard. C’est un signal très
le contraire, soutenir l’emploi fort pour l’industrie nucléaire
et l’activité. C’est un effort à et pour l’industrie montbar-
faire. Soit on laisse filer les doise. Vous savez, moi, j’aime
choses, et on aura une agglo- bien la politique quand elle se
mération dijonnaise qui re- traduit par des actes. »
présentera les deux tiers de la On vous annonce comme
population du département ; ministrable à l’occasion du
ou alors on fait une politique prochain remaniement mi-
d’aménagement du territoire. nistériel de l’automne. Vous
Ces élections, je les aborde y pensez ?
avec beaucoup de tranquilli- « Attendez, je ne suis pas là
té, les électeurs trancheront. » tous les matins en me rasant à
À propos de ces cantona- François Sauvadet sera­t­il ministre ? Réponse à l’automne. Photo archives Arnaud Finistre penser à ce genre d’avenir…
les, où en sont les candidatu- D’abord, ça dépend du prési-
res ?
« On est pratiquement prêt.
J’ai consulté beaucoup pen-
dant les vacances, j’ai réuni
les conseillers de la majorité
“ Il faut être ferme dans la lutte contre
la délinquance, il ne faut pas faire
preuve d’angélisme.”
là à leurs côtés. Et puis il y
avait aussi la fête de l’agricul-
ture, à Poiseul. J’ai fait le choix
d’être à côté des agriculteurs
au moment où ils sont dans la
dent de la République. Vous
savez, je suis déjà bien occupé
comme président du conseil
général, président de mon
groupe à l’Assemblée nationa-
avec Louis de Broissia, dont difficulté. » le. J’assume mes responsabili-
je tiens à souligner l’esprit de Laurence Porte à Montbard. enjeux. Ce sera une bataille Ne pensez-vous pas qu’il y tés. Pour le reste, ça relève de
responsabilité, la loyauté, et le Ensuite, ce que je souhaite à où encore une fois rien ne a une dérive sécuritaire en ce la décision du président de la
courage. Sur les vingt et un Auxonne, c’est que Raoul nous sera épargné. Ni les ru- moment, à quelques mois République et de lui seul. »
cantons renouvelables, il y en Langlois porte les couleurs de meurs qui ne grandissent pas des échéances électorales ? Vous n’avez pas été appro-
a onze sortants de la majorité, la majorité et on verra la situa- le débat politique – la fermetu- « Je ne sais pas si c’est une ché ou contacté à cet égard
neuf conseillers généraux re- tion à Nuits-Saint-Georges : re des collèges. Moi, je vais si- dérive sécuritaire. Ce que je récemment ?
partiront, ils auront tout mon on organise là une primaire tuer le débat au bon niveau. dis simplement, c’est qu’il faut « Je rencontre le président
soutien. Deux ne se représen- avec un engagement de désis- On est dans une entente par- être ferme dans la lutte contre de la République chaque se-
tent pas : Louis de Broissia et tement. Restent Saint-Jean- faite de l’ensemble des fa- la délinquance, qu’il ne faut maine… comme président de
Paul Taillandier. Les deux de-Losne, Bligny-sur-Ouche milles politiques de la majori- pas faire preuve d’angélisme. groupe pour faire le point,
candidats présentés dans ces et Dijon V pour lesquels les té. Chacun est bien conscient La sanction pénale doit s’ap- avec le Premier ministre. Ce
deux cantons font l’unanimi- candidatures seront annon- de sa responsabilité. » pliquer à l’égard de ceux qui n’est pas le sujet de préoccu-
té : Christophe Leloup à Se- cées ultérieurement. Tout ça Vous n’avez pas participé à ne respectent pas les règles de pation du matin, du midi ou
longey et Laurent Thomas à se fait évidemment en co-ani- l’université d’été du Nou- la République. Et avec sévéri- du soir. »
Mirebeau. » mation avec Louis de Brois- veau Centre dimanche. Pour té. » Mais si on vous sollicitait
Et dans les cantons détenus sia, qui est le co-président de quelles raisons vous démar- Comment avez-vous perçu pour entrer au gouverne-
par la gauche ? la majorité départementale. » quez-vous d’Hervé Morin ? la visite de Nicolas Sarkozy ment, vous iriez ?
« On a cinq candidatures Où en sont vos relations « J’ai fait un choix : il y avait en Haute Côte-d’Or ? « Écoutez… Je vous le dirai
qui ont fait l’unanimité : avec l’UMP aujourd’hui ? en même temps une fête des « Je n’y suis pas totalement le moment venu… »
Charles Barrière à Is-sur-Tille, « Elles sont bonnes. Je n’ai éleveurs à Vitteaux, qui souf- étranger. Vous savez la ba- e.hasle@lebienpublic.fr
Claude Chave à Arnay-le- pas de difficulté avec l’UMP. frent beaucoup, parce qu’il y a taille que j’ai menée pour l’in-
Duc, Pierre Jacob à Dijon IV, D’ailleurs, on a une majorité des prix très dégradés sur la dustrie nucléaire, et elle ne da- INFO L’interview intégrale sur
Hubert Poullot à Gevrey et qui est soudée, consciente des viande bovine. J’ai tenu à être te pas d’aujourd’hui. Si le pôle www.bienpublic.com
08
£ Psychologie. L’humour a un effet considérable sur l’être humain. Ses pouvoirs
thérapeutiques sont irremplaçables. À lire en page 14 36 Le 36e Festival
du cinéma américain
de Deauville a été
inauguré vendredi soir
par Terry Gilliam, l’un
des réalisateurs les

MON DIMANCHE plus malchanceux. Le


Festival prendra fin le
12 septembre prochain.

MONTBARD. En cette fin d’été, la Foire continue à faire le plein aujourd’hui et demain.

L’heuredelamagie arrive
Jeu.En glissant son billet dans l’urne au stand de la foire, un visiteur Affluence.Les organisateurs attendent beaucoup de la journée de
peut gagner un week­end pour quatre sur le canal de Bourgogne. dimanche qui doit enregistrer la plus forte affluence.

Le dimanche de la Foire de
Montbard est la journée des
La journée de
familles. Celle qui devrait dimanche est celle
permettre de faire le plein des familles. Un
de visiteurs. spectacle de magie
pour petits et
L
e record à battre est
assez élevé : 15 000 grands aura lieu.
visiteurs, le chiffre de
fréquentation enregistré
l’année dernière durant la jouxtant le stade de la ville.
Foire de Montbard. Pour at- À l’intérieur, une pyramide
teindre cet objectif, une cho- inspirée de la civilisation
se est sûre, François Chanu, pré-colombienne d’Améri-
le président de la Foire, ain- que du Sud domine les ex-
si que tous les organisateurs posants. L’ensemble des dé-
de l’événement, ont un allié cors de la Foire 2010 est à
de taille : des conditions découvrir autour des diffé-
météo qui nous rappellent rents stands.
que l’été n’est toujours pas Outre la fête foraine, des
fini. Après deux belles jour- activités et jeux divers se-
nées de vendredi et samedi, ront proposés au plus jeu-
le soleil devrait être au ren- nes. Ces derniers pourront
dez-vous aujourd’hui. Et surtout profiter avec leurs
puisque les nuits ne sont pas parents de la représentation
encore trop longues, la jour- de la compagnie Rikiki. Et à
née peut commencer tôt. Le beau temps devrait une nouvelle fois être au rendez­vous. Photo M. C. partir de 18 h 30, les artistes
présenteront leur spectacle
Magie et illusions ni non plus avec les festivi- ciels et instigateurs de foire che. Tout comme les dé- de magie et d’illusion dans
Les participants au vide- tés puisqu’une cérémonie de Montbard pour célébrer monstrations sur le Pôle des l ’e n c e i n t e d u g y m n a s e
greniers sont attendus sur officielle aura lieu à 10 heu- son 45e anniversaire. métiers d’art et de l’artisa- Saint-Roch.
les lieux à partir de 7 heures res, juste après l’ouverture Parmi les activités à re- nat. Comme depuis le début MAXIME COURCHÉ
du matin. Les visiteurs du site rue de Lattre de Tas- trouver sur place, les dégus- de la Foire, les acteurs régio-
pourront quant à eux déam- signy. tations de produits locaux naux de l’industrie et de INFO Ouvert de 10 à 22 heu­
buler entre les étalages dès Christelle Silvestre, maire au Pôle agricole sont tou- l’agriculture demeurent ins- res. Tarifs : 2 €, de midi à
8 h 30. La Foire n’en a pas fi- de Montbard, attend les offi- jours d’actualité ce diman- t a l l é s s o u s l e ch a p i t e a u 20 heures.

Deux gros dossiers lundi dans Le Bien public


3
4
FOIRE
de
Le poids
économique de

MONTBARD
la rentrée
5 scolaire dans la
séquence
6 Economie
VENEZ
SEPT

Bourgogne, et

JOUER
tand
sur le s la rentrée
sociale qui
EM

eur
t r e animat AU s’annonce
BRE

v o
avec ROUSSE
Lionel
chargée à partir de lundi : tels sont les deux gros dossiers
2334550

qui seront développés dans nos éditions de demain.


LE BIEN PUBLIC
Dimanche 5
septembre 2010 SORTIR / MON DIMANCHE 09
Vandenesse­ Clemencey Précy­sous­thil
en­Auxois 1er vide­greniers Exposition de
Maquettes flottantes Le comité des fêtes de Marie Javouhey
Aujourd’hui, de 10 à 18 heures, Clémencey vous invite à son Exposition de tableaux de
le port de Vandenesse­en­ 1er vide­greniers aujourd’hui. Marie Javouhey, artiste
Auxois, sur le canal de Bourgogne, accueille Buvette et restauration sur place. Le peintre française habitant et travaillant à
la 13e édition de maquettes flottantes, rendez­vous vous est donné à 8 heures Semur­en­Auxois connue pour ses abstraits
grande fête du modélisme naval. du matin. colorés et epurés qui attirent l’œil .

BROCANTE
AUJOURD’HUI AUJOURD’HUI
£ SAFFRES £ LUSIGNY­
Festivités. ­ Fête des Tours SUR­OUCHE
avec initiation à l’escalade et Randonnée pédestre. ­ Elle
parcours acrobatiques à est organisée par
partir de 14 heures aux l’association Les 7 sources.
falaises d’escalade. Rdv à 10 heures sur
Rens. 06.31.79.07.37. l’esplanade. 03.80.21.44.35.

£ AUXEY­ £ VIÉVY
DURESSES Balade. ­ De l’ALV : 2
Balade. ­ 8 randonnée parcours. 12 km : départ
pédestre et VTT (circuit des 9 heures à la salle des fêtes,
villages bourguignons), 4 4 km : départ 10 h 30.
parcours : 12, 18, 24, 40 km.
Départs entre 7 h 30 et 10 h £ CHAMBŒUF
30 pour les 40 et 24 km et Vide­greniers. ­ De
entre 7 h 30 et 12 heures pour Chambœuf en fête. 50
les 12 et 18 km (sous exposants. De 8 à 17 heures
chapiteau, parking privé au dans le cœur du village.
Clos du Roy, proche de Entrée gratuite.
l’église). Tarifs : 3, 4 et 5 €. Rens. 06.74.81.23.82.
Rens.03.80.21.68.27.
£ CHARREY­
£ BEAUNE SUR­SAÔNE
16e randonnée des Sacado.­ Vide­greniers. ­ De
4 parcours sur le thème de la l’association Fêtes et
Côte et des Hautes Côtes :
cérémonies. 65 exposants.
30 km départ entre 8 et
De 8 à 18 heures place Saint­
10 h 30, 22 km départ entre 8
et 11 heures, 17 km départ Pierre. Entrée gratuite.
Collections. La grande brocante de rentrée, plus connue sous le nom de Puces Rens. 03.80.36.31.99.
entre 8 et 11 heures. Rdv au Dijonnaises, se tient ce week­end au parc des Expositions de Dijon. Meubles, porcelaines,
forum des sports (20, rue
Édouard­Joly). Tarifs : 3, 4, meubles et bibelots, les stands des brocanteurs sont souvent spécialisés sur un style £ CHENÔVE
5 €. Rens. 03.80.24.62.89 ou d’objet en particulier. « On vient depuis plusieurs années. On ne sait pas encore ce qu’on Vide­greniers. ­ Du handball
03.80.26.14.38. va acheter, mais on repart rarement les mains vides. On fonctionne au coup de cœur », club. 100 exposants. De 6 à
indiquent Christian et Michèle, de Givry, qui regrettent « que le nombre d’exposants 18 heures à l’esplanade
£ BROIN Limburgerhof (route de
diminue comme dans beaucoup de salons de ce genre ». Photo Nicolas Rouillard Beaune). Entrée gratuite.
Randonnée pédestre. ­ « Au
pays des loups gris » (22 km). Rens. 06.68.72.07.34.
Rdv à 8 h 45 à l’église.
Rens. 03.80.33.43.02. £ CHOREY­
LES­BEAUNE
Vide­greniers. ­ Organisé par
£ CORMOT­ GASTRONOMIE l’ASC et l’Espérance place de
LE­GRAND la mairie. Entrée gratuite.
Balade pédestre. ­ autour Rens. 03.80.22.26.03.
des sites du Bout du Monde
et des falaises de Cormot
organisé par l’association Les £ TALANT
Amis des Falaises. Parcours : Salon Tal’en Loisirs. ­ Au
10 km. Rdv à 9 h 30 place de complexe Marie­Thérèse­
la Mairie. Tarif : 2 € Eyquem de 10 à 18 heures.
(réservation souhaitée). Le salon de l’animation et des
Rens. 03.80.21.80.89. loisirs, où sont présentes de
très nombreuses
associations, fête cette année
£ LAMARCHE­ son dixième anniversaire.
SUR­SAÔNE
La Marche Gourmande
organisée par les vétérans du £ THOREY­
val de Saône. Départ de la SUR­OUCHE
salle polyvalente. Grande fête agricole. ­
Rens. 06.80.90.76.03. Organisée par l’association
des jeunes agriculteurs du
canton de Bligny­sur­Ouche.
À partir de 10 heures sur
A DÉCOUVRIR l’esplanade au bord de
A 15 mn de Dijon Populaire. La fête du Cassis, organisée ce week­end au hameau de Concœur, près l’Ouche : jeux inter­jeunes
2314752

1 000 m2 de Nuits­Saint­Georges, a attiré nombre de gourmets et de curieux, qui ont agriculteurs, reconstitution
d’antiquités notamment pu assister à la pressée du cassis à l’ancienne... sans oublier la
+ broc, déco de jardin d’une mini­ferme, exposants
dégustation de l’aromatisé nectar. La fête se poursuit aujourd’hui, de 10 à 19 heures. de produits du terroir et
7j/7 Vente et achat
Se rend à domicile Photo SDR d’artisanat et tour en calèche
M. CHARLOT
Bessey-lès-Cîteaux pour les enfants. Entrée
03 80 29 75 80 gratuite 03.80.20.16.51.
LE BIEN PUBLIC

10 MON DIMANCHE / SAVEURS Dimanche 5


septembre 2010

GASTRONOMIE. La Gremelle à Ladoix­Serrigny. EN BREF

« Cuisinez jeunesse ! » RENTRÉE


Les tendances en cuisine
Le snacking explose, notam-
ment avec le fish and chips
anglais. La tendance reste au
A 30 ans seulement, Ma­ sublimer ces grands crus, le bistrot pas cher (pains perdus
thieu Cusey a déjà passé chef mise sur une carte régu- salés, œufs, abats). Côté des-
près de la moitié de sa vie lièrement renouvelée, mais serts, le dulce de leche, confi-
derrière les fourneaux, pas­ ne délaisse jamais les pro- ture de lait sud-américaine, se
sion qui l’a mené à La Gre­ duits du terroir aux saveurs substitue au caramel au beur-
melle. généreuses. Le foie gras le sé- re salé.
duit particulièrement, com-

M
athieu Cusey, qui a me en témoignent les ravioles PARIS
repris, il y a un an, de foie gras de canard au jus Du mouvement
les commandes de de cèpes. dans les restaurants étoilés
La Gremelle, à Ladoix-Serri- Les spécialités bourgui- Le chef du Plaza Athénée,
gny, a démarré simplement sa gnonnes ne sont pas oubliées Christophe Moret, part pour
carrière en tant que cuisinier non plus : le parfum du pain reprendre la cuisine de Las-
dans son Jura natal. Mais une d’épices vient parfaire le filet serre et sera remplacé dès le
fois son CAP-BEP cuisine en de sandre rôti au miel, tandis 6 septembre par Christophe
poche, le jeune homme se que la crème d’Epoisses rend Saintagne, 32 ans, de l’écurie
sent pousser des ailes et plus goûteux un plat de Ducasse. Christophe Moret,
prend un envol assuré qui le Avec Matthieu Cusey (à droite), il n’y a que deux autres personnes blancs de volaille. 43 ans, qui a maintenu les
en cuisine : guère le temps de passer en salle. Photo SDR
mène jusqu’en Angleterre, à Le rythme est soutenu, qui trois étoiles Michelin attri-
Dartmouth. Parmi la dizaine ne lui laisse guère le temps de buées au Plaza pendant pres-
d’expériences listées sur son région natale. Certes, si vous Beaune, capitale incontestée passer voir les clients en salle, que sept ans, veut apporter
CV, celle-ci lui apparaît com- lui demandez un conseil du vin de Bourgogne. En il l’avoue. Mais pour sa pre- « un peu de renouveau », une
me la plus marquante. Il re- œnologique, il vous répondra 2009, il arrive à La Gremelle mière année en costume de touche de « fraîcheur, de
tient de nombreux enseigne- qu’un verre de vin jaune et un et fait une entrée réussie en chef, celui qui a gravi les éche- dynamisme » au restaurant
ments notamment en morceau de comté, deux pro- terre vineuse ennemie, si l’on lons quatre par quatre assu- Lasserre, qui compte actuel-
pâtisserie (eh non, les des- duits typiquement jurassiens, en croit la belle carte des vins me parfaitement son rôle. Et lement deux étoiles au Mi-
serts anglais ne se limitent pas forment un parfait accord. du restaurant. Pommard, il l’apprécie également car chelin.
à l’image du pudding com- Pour autant, on peut penser Meursault, Volnay… les ap- son statut lui confère une li-
pact répandue chez nous !). que sa préférence n’exclut pellations les plus prestigieu- berté nouvelle dans la créa- NEW YORK
De retour en France, il con- rien puisqu’il s’installe à ses résonnent en salle. Pour tion des plats, ce qui ne lui dé- Eataly, temple
tinue sa route, des rêves plein plaît pas, loin de là. de la cuisine italienne
la tête. Le pays des rêves, des LES PLUS DU CHEF On connaît Ladoix-Serri- Des « mozzarellas » confec-
strass et des paillettes, il le cô- Le restaurant du chef propose peu de plats de poissons car il gny pour sa balade gourman- tionnées sous les yeux des
toie de loin lors de son passa- préfère travailler la viande, le bœuf en particulier. Dès lors, en de ponctuée de haltes gastro- clients, une école de cuisine,
ge à Cannes, au Pavillon Bourgogne, impossible de passer à côté d’un beau morceau nomiques : c’est l’occasion de une librairie, sept restaurants
Croisette. Et alors qu’on dis- de charolais. Le filet de bœuf figure actuellement à la carte de faire à La Gremelle une pause thématiques sur 5 000 mètres
tribue les Palmes, il obtient la Gremelle accompagné d’une sauce au vin rouge. Mais le plus longue que de coutume. carrés : Eataly, temple de la
une belle promotion et officie chef nous suggère également de le servir arrosé d’une sauce cuisine italienne qui entend
pour la première fois en tant aux morilles. Et voici un petit conseil : veiller à sortir la viande CONTACT La Gremelle, propager la philosophie du
que chef de partie : le voilà une heure avant de la préparer puis la saisir lors de la cuisson. RN74, 21550 Ladoix­Serrigny. « manger sain », a ouvert ses
lancé. D’autres expériences Ainsi remise à température, elle n’est pas agressée par un Tél. : 03.80.26.40.56. portes à New York au coin de
suivent et marquent son re- trop grand écart de température. www.lagremelle.com, la 5e avenue et de Broadway à
tour en Bourgogne, près de sa info@lagremelle.com la hauteur de la 23e rue. Ce
royaume de la gastronomie
« made in Italy», allié du

nLE BILLET
GOÛT
mouvement international
« slow food » (qui milite pour
la biodiversité agroalimen-
Cancan
I l nourrit toutes les espérances, gom-
me les kilos, gonfle les ventes et ali-
mente… la rumeur. Alors, bon ou pas,
sur Dukan
hypermoderne. Des sites logotypés Du-
kan, avec coaching personnalisé, des
blogs, forums, adresses Dailymotion et
taire et une alimentation
« bonne, propre et juste »),
existe déjà dans plusieurs vil-
le régime du docteur Dukan ? Ou plu- PAR JEAN­JACQUES Twitter, application iPhone, sans parler les italiennes et au Japon.
tôt le Dukan. Faveur insigne pour le nu- BOUTAUD de la peopolisation du produit, par des
tritionniste, de voir son nom entrer stars gonflées à bloc pour la promo. NANTES
dans l’usage et se confondre avec le ré- Et tout ce qui gravite, s’agite autour. Pas Des goûts uniques
gime. On a connu le Montignac, le Co- millions de lecteurs. Un triptyque en de bonne audience sans une bonne po- Deux repas géants de plus de
hen. Voilà l’ère Dukan. forme de retable, sur l’autel des régimes lémique. Les pour et les contre ; avan- 800 convives seront préparés
Au bout de la reconnaissance, l’épony- miracles où Dukan fait figure de pro- tages et inconvénients bien pesés, les ce week-end à Nantes par
me. Le nom, en propre, passé dans le phète, de dieu. Entre autres, une recette pro-hyper et les pro-hypocaloriques. une dizaine de chefs à l’occa-
mot commun, l’usage courant. On ne marketing, loin de se limiter aux recet- Les “dudus” et “dukanettes”, prosélytes sion du festival Les Goûts
dira plus un régime, mais un Dukan, tes minceur. Hyperprotéiné, peut-être, de tout poids, face aux sceptiques, aux uniques, qui prévoit aussi un
comme on parle d’un frigo, pour rêver hypermédiatisé, sûrement. En tout, dix- réfractaires qui tempêtent contre ce grand marché de produc-
d’un Frigidaire copieusement rempli, neuf ouvrages qui se donnent moins à “Dukan la joie”, prêt à tout nous faire teurs et des démonstrations
ou d’un post-it, chaque fois qu’un mot lire qu’à dévorer, avant de passer de gober. Un combat bien déséquilibré, de chefs sous le parrainage de
ou une consigne doivent coller à notre main en main, comme une recette en- tant l’homme providentiel impose, en Michel Troisgros. Le festival
bonne conscience alimentaire. tre amis. En dix ans, pas le succès im- quatre phases et deux coups de cuillè- réunit producteurs de la ré-
Le succès est là. Incommensurable et médiat, mais la montée en puissance, res à pot, son discours de la méthode gion et chefs pour travailler
pourtant bien chiffrable. En quelques jusqu’à l’explosion actuelle. Pas le bou- amaigrissante… y compris pour les fi- ces produits de saison sous
mois, trois livres, trois best-sellers, trois che-à-oreille à l’ancienne, mais le buzz nances, au prix courant de la viande. les yeux du public.
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 5
septembre 2010 CINÉMA / MON DIMANCHE 11
TOUS LES FILMS AUJOURD’HUI dans l’agglomération dijonnaise
Les horaires annoncés sont ceux des séances, sauf pour l’Eldorado (horaires des films).

NOUVEAUX £ CLEVELAND DIJON, DEVOSGE : 14h, 16h, 18h, £ POETRY £ THE KARATE KID
FILMS CONTRE 20h, 22h. Drame de Lee Chang­Dong Comédie et action de Harald
WALL STREET QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h05, avec Yoon Jung­hee, David Lee, Zwart avec Jaden Smith, Jackie
Documentaire de Jean­ 14h10, 16h10, 18h10, 20h10, 22h10. Kim Hira (Corée du Sud, 2h19). Chan, Taraji P. Hensonn (Etats­
£ BE BAD
Stéphane Bron avec Barbara DIJON, ELDORADO : 13h45, 16h15,
Comédie de Miguel Arteta avec £ LES PETITS Unis et Chine, 2h19).
Anderson, Keith Taylor, Michael 21h.
Michael Cera, Portia RUISSEAUX DIJON, OLYMPIA : 10h30, 13h50,
Osinski (France­Suisse, 1h38). 16h30, 19h10, 21h50.
Doubleday, Jean Smart, Erik
DIJON, ELDORADO : 12h.
Comédie de Pascal Rabaté £ SALT
Knudsen (États­Unis, 1h31) avec Daniel Prévost, Bulle Thriller de Phillip Noyce avec QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h,
DIJON, OLYMPIA : 10h30, 14h, 16h, £ CRIME D’AMOUR Ogier, Hélène Vincent, Philippe Angelina Jolie, Liev Schreiber, 13h50, 16h30, 19h10, 21h50.
18h, 20h, 22h. Thriller d’Alain Corneau avec Nahon (France, 1h35). Chiwetel Ejiofor (Etats­Unis,
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h05, Kristin Scott Thomas, Ludivine DIJON, DEVOSGE : 16h. 1h41). £ THE KILLER
14h05, 16h05, 18h05, 20h05, 22h05. INSIDE ME
Sagnier, Patrick Mille (France, £ LE VOYAGE DIJON, OLYMPIA : 10h30, 13h50,
1h46). 15h55, 18h, 20h05, 22h10. Son Thriller de Michael
£ KRACH EXTRAORDINAIRE
DIJON, DARCY : 13h50, 15h55, 18h, numérique DTS. Winterbottom avec Casey
Thriller de Fabrice Genestal DE SAMY
20h05, 22h10. Son numérique SRD. QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h, Affleck, Jessica Alba, Kate
avec Lellouche, Vahina Animation et aventure de Ben
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 20h05. Stassen (Belgique, 1h20). 13h55, 16h, 18h05, 20h10, 22h15. Hudson (Etats­Unis, Grande­
Giocante, Charles Berling
DIJON, OLYMPIA : 10h30, 14h, 16h. Bretagne, 2h).
(France, 1h27) £ D’AMOUR £ SEXY DANCE 3 : DIJON, ELDORADO : 15h45, 22h.
DIJON, DARCY : 14h, 16h, 18h, 20h, QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h, THE BATTLE (3D)
ET D’EAU FRAÎCHE
22h. 14h, 16h, 18h. Musique de Jon Chu avec
Drame d’Isabelle Czajka avec £ TOY STORY 3
£ LES AVENTURES Pio Marmai, Anaïs Demoustier, £ L’HEURE DU CRIME Adam G. Sevani, Sharni Vinson, Animation de Lee Unkrich
Laurent Poitrenaux (France, Thriller de Giuseppe Capotondi Alyson Stoner (Etats­Unis,
DE DON QUICHOTTE 1h47) en 3D.
(États­Unis, 1h40).
1h30). avec Kseniya Rappoport,
Animation enfantine d’Antonio DIJON, OLYMPIA : 10h30, 13h50, 18h.
DIJON, ELDORADO : 14h, 20h15. Filippo Timi, Giorgio Colangeli DIJON, OLYMPIA : 15h55, 20h05,
Zurera (Espagne, 1h20) Projection numérique en 3D. Son nu-
(Italie, 1h35). 22h10. Projection numérique en 3D.
DIJON, DEVOSGE : 14h30. £ EXPENDABLES DIJON, DEVOSGE : 17h55 (VOST). Son numérique DTS. mérique DTS.
Action de Sylvester Stallone QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h,
£ ONCLE BOONMEE £ L’ITALIEN
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h,
avec Sylvester Stallone, Jason 13h55, 16h, 18h05, 20h10, 22h15. 13h40, 15h50, 18h.
Drame d’Apichatpong Comédie d’Olivier Baroux avec
Statham, Jet Li (Etats­Unis,
Weerasethakul avec Thanapat £ TWILIGHT :
1h45). Interdit aux moins de Kad Merad, Valérie Benguigui, £ SHREK 4, IL ÉTAIT
Saisaymar, Jenjira Pongpas,
12 ans. Roland Giraud, Philippe UNE FIN... HÉSITATION
Sakda Kaewbuadee (France, Lefebvre (France, 1h42).
DIJON, OLYMPIA : 10h30, 14h, 16h, Animation de Mike Mitchell Fantastique de David Slade
Britannique, Espagne, DIJON, ABC : 14h, 16h, 18h, 20h.
18h, 20h, 22h. (États­Unis, 1h33). avec Kristen Stewart, Robert
Thaïlande, Allemagne, 1h53)
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h05, £ MARMADUKE DIJON, ABC : 14h, 16h, 18h, 20h. Pattinson, Taylor Lautner
DIJON, ELDORADO : 14h, 16h10,
14h, 16h05, 18h10, 20h15, 22h20. Comédie de Tom Dey avec Lee QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h05, (États­Unis, 2h04).
18h15, 20h30.
Pace, Owen Wilson, Emma 14h05. DIJON, ABC : 14h, 16h30, 19h.
£ PIRANHA (3D) £ INCEPTION
Science­fiction de Christopher Stone (Etats­Unis, 1h30). £ 600 KILOS
Epouvante­horreur d’Alexandre
Nolan, avec Leonardo DiCaprio
DIJON, OLYMPIA : 10h30, 14h10,
D’OR PUR £ UNE FAMILLE
Aja avec Elisabeth Shue, Ving
(États­Unis, 2h22).
16h10, 18h10.
Aventure d’Eric Besnard avec TRÈS MODERNE
Rhames (États­Unis, 1h29); QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h, Comédie de Josh Gordon et
DIJON, DARCY : 14h30, 17h30, Clovis Cornillac, Audrey Dana,
Interdit aux moins de 12 ans. 14h, 16h. Will Speck avec Jason Bateman
20h30. Patrick Chesnais (France,
DIJON, OLYMPIA : 10h30, 13h50, et Jennifer Aniston (États­Unis,
15h50, 17h50, 19h50, 21h50.
DIJON, OLYMPIA : 10h30, 14h, 17h, £ NIGHT AND DAY 1h40).
20h15. Action de James Mangold avec DIJON, DARCY : 14h, 16h, 18h, 20h, 1h42).
Projection en 3D. Son numérique DTS. DIJON, OLYMPIA : 18h, 20h, 22h.
DIJON, DEVOSGE : 17h, 20h45 Tom Cruise et Cameron Diaz 22h.
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h05, QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 22h10.
(VOST). (Etats­Unis, 1h40). QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 20h15,
14h, 16h05, 18h10, 20h15, 22h20.
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 16h15, DIJON, OLYMPIA : 20h05, 22h10. 22h20.
£ RUDO Y CURSI 19h, 21h45. QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 18h,
£ TAMARA DREWE
Comédie dramatique d’Alfredo 20h10, 22h20.
£ L’ÂGE DE RAISON Comédie de Stephen Frears BIENPUBLIC.COM
Cuaron avec Gael Garcia £ ONDINE
Comédie romantique de Yann avec Gemma Arterton, Tamsin Retrouvez les horaires
Bernal, Diego Luna (Mexique, Drame de Neil Jordan avec
Samuell avec Sophie Marceau Greig, Roger Allam et les salles pour toute
1h43) Colin Farrell, Tony Curran,
et Jonathan Zaccaï (France, (Britannique, 1h49). la semaine et pour tout
DIJON, DEVOSGE : 13h55, 18h, 20h, Stephen Rea (États­Unis, 1h51).
1h37). DIJON, DEVOSGE : 13h50, 17h55, le département.
22h (VOST). DIJON, DEVOSGE : 22h (VOST). 20h, 22h (VOST).
DIJON, ABC : 14h, 16h, 18h, 20h.
£ SUBMARINO
Drame de Thomas Vinterberg £ L’APPRENTI
(Danemark, 1h43) SORCIER
DIJON, DEVOSGE : 13h50, 15h50, Fantastique de Jon Turteltaub
19h50 (VOST). avec Nicolas Cage, Jay
Baruchel, Teresa Palmerd
£ TROPICAL (Etats­Unis, 1h49).
MALADY DIJON, OLYMPIA : 10h30, 13h50,
Drame d’Apichatpong 15h55, 18h, 20h05, 22h10.
Weerasethakul avec Sakda QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h05,
Kaewbuadee, Banlop Lomnoi, 13h40, 15h50, 18h, 20h10, 22h20.
Sirivech Jareonchon (France,
Thaïlande, 1h58) £ L’ARBRE
DIJON, ELDORADO : 18h. Comédie dramatique de Julie
Bertucelli avec Charlotte
£ WEERASETHARKUL Gainsbourg, Morgana Davies,
Drame d’Apichatpong Marton Csokas, Arthur Dignam
Weerasethakul avec Thanapat (Australie­France, 1h40).
Saisaymar, Jenjira Pongpas, DIJON, DARCY : 14h, 16h, 18h, 20h,
Sakda Kaewbuadee (France, 22h.
Britannique, Espagne, DIJON, DEVOSGE : 15h55 (VOST).
Thaïlande, Allemagne, 1h53)
DIJON, ELDORADO : 10h30, £ LA TÊTE EN FRICHE
conférence-débat avec Antoine Thirion. Comédie dramatique de Jean
Becker avec Gérard Depardieu,
Gisèle Casadesus (France,
1h22).
TOUJOURS DIJON, ABC : 14h, 16h, 18h, 20h.
À L'AFFICHE
£ LE BRUIT
£ CE QUE JE VEUX DES GLAÇONS
DE PLUS
2333286

Comédie dramatique de
Comédie sentimentale de Silvio Bertrand Blier avec Jean
Soldini avec Alba Rohrwacher, Dujardin, Albert Dupontel, Anne
Pierfrancesco Favino, Giuseppe Alvaro (France, 1h27).
Battiston (Italie, 2h). DIJON, DARCY : 14h, 16h, 18h, 20h,
DIJON, ELDORADO : 11h45, 18h45. 22h. Son numérique DTS.
LE BIEN PUBLIC

12 MON DIMANCHE / AU PASSÉ


ALBINE NOVARINO-POTHIER
Dimanche 5
septembre 2010

Certifiée de lettres modernes,Albine Novarino-Po- 7 AVRIL 1912. MME CEYSSEL, SEPTUAGÉNAIRE


thier a publié Les grandes affaires criminelles de
Saône-et-Loire et Les grandes affaires criminelles À RATENELLE EST RETROUVÉE NOYÉE
du Rhône aux éditions De Borée.

Un cadavre dans le lavoir


La fortune de Mme Ceyssel a probablement fait
perdre la tête à Jean-Baptiste Aubereau, ce samedi 6
avril 1912, veille de Pâques. Il a assassiné la
septuagénaire dans l’espoir de lui voler sa fortune.
PAR ALBINE-NOVARINO-POTHIER

7
avril 1912 ; c’est le
dimanche de Pâ-
ques ; pour autant,
Joseph Tamin et An-
dré Charles se ren-
dent à leur travail, comme
chaque matin que Dieu fait, à
Ratenelle, chez Mme Ceys-
sel.
A peine sont-ils parvenus de-
vant la maison de la septua-
génaire qu’un sombre pres-
sentiment les assaille. Ils
l’appellent… En vain. Ils se
mettent aussitôt à sa recher-
che. C’est peine perdue. Elle
ne trottine pas à leur rencon-
tre comme à son accoutu-
mée… Jusqu’à ce qu’ils la re-
trouvent … dans un petit
lavoir, située en face de sa
maison, noyée.

Le vol comme mobile du


crime
Aussitôt prévenues, les auto-
rités locales constatent que la
demeure de la veuve a été
fouillée de fond en comble ; le


crime a eu le vol pour mobile
; c’est d’autant plus évident ment que l’entrepreneur ment
que la victime passait pour
J’étais poussé par une force que je ne contrôlais pas. : il n’avait nullement besoin de
être riche ; on disait même L’idée du crime m’est venue brusquement, cette somme. Dans une ban-
qu’elle gardait de l’or chez comme à mon insu.» que de Tournus, il a 4500
elle. Les soupçons des enquê- francs sur son compte, et ses
teurs se portent rapidement Jean-Baptiste Aubereau, 32 ans, entrepreneur, lors de ses aveux affaires sont globalement flo-
sur Tamin et sur son beau- rissantes.
frère, Duthion, employé de- peu vivement un certain Jean- Ceyssel. J’étais poussé par une un secrétaire du premier En réalité, comme la plu-
puis quelques jours à des tra- Baptiste Aubeneau ; torturé force que je ne contrôlais pas. étage, j’ai découvert 150 part de ses concitoyens,Aube-
vaux de menuiserie chez par la culpabilité, ne voulant L’idée du crime m’était venue francs et des bijoux que j’ai reau était sans doute jaloux de
Mme Ceyssel. L’information, pas laisser des innocents être brusquement, comme à mon emportés et que j’ai ensuite je- la fortune de Mme Ceyssel, il
probablement aiguillée par la accusés à sa place, ce dernier insu. Je supposais que la vieille tés dans un champ. » l’a noyée par cupidité ; il vou-
rumeur publique dont on con- finit par tout avouer : C’est dame avait beaucoup d’ar- Bien entendu, on interroge lait s’approprier son or, le né-
naît la redoutable efficacité, a lui, et lui seul qui a noyé la gent. Je me suis caché dans un ce cruel meurtrier sur les mo- gocier ce qui lui aurait permis
relevé contre les deux hom- vieille dame dans le lavoir. On coin de sa cour, entre le lavoir biles de son crime. Il prétend de donner davantage d’exten-
mes certaines présomptions s’empresse de remettre Tamin et la maison. J’ai attendu le avoir commis cet assassinat sion à sa petite entreprise…
qui semblent suffisantes pour et Duthion en liberté provi- crépuscule. Alors, j’ai toqué à pour se procurer une somme pas de chance… Il a été dé-
conduire à leur arrestation. soire ; ils ne tarderont pas à sa porte. Quand elle m’a ou- de 500 francs qui lui était né- couvert et condamné à vingt
Cependant, la maréchaus- bénéficier d’une ordonnance vert, je lui ai aussitôt deman- cessaire afin d’effectuer un ans de travaux forcés le 28
sée, dans sa sagesse, ne né- de non-lieu. dé cinq cent francs. Elle m’a paiement à un banquier de octobre 1912 par la cour d’as-
glige pas les pistes secondai- répondu vertement qu’elle Cuisery dont il fournit le nom, sises de Chalon-sur-Saône
res : la brigade de la police « Je l’ai plongée dans le n’avait pas cette somme. Je M. Guillermin. Mais une en- après avoir tenté en vain de
mobile de Dijon en vient donc lavoir » me suis immédiatement pré- quête financière révèle rapide- plaider la folie…
à s’intéresser à un entrepre- Ce que déclare Aubeneau, cipité sur elle, je l’ai plongée
neur qui a fourni des explica- qui est âgé de trente-deux ans, dans le lavoir et je n’ai eu au- DIMANCHE PROCHAIN : Noël au chloroforme,
tions quelque peu confuses doit ressembler à ceci : cun mal à la noyer. Chez elle, l’invraisemblable histoire des diaboliques amants dijonnais qui
sur son emploi du temps du 6 « Le 6 avril, dans l’après-mi- tout était ouvert, j’ai fouillé n’hésitèrent pas, en 1972, à supprimer un mari devenu gênant.
avril. On interroge donc un di, je me suis rendu chez Mme dans tous ses meubles. Dans
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 5
septembre 2010 SANTÉ / MON DIMANCHE 13
AVEC LA MUTUELLE RADIANCE  N°Cristal 0 969 36 40 00
APPEL NON SURTAXE
AVEC BIEN-ÊTRE ET SANTÉ
Agence Radiance de Dijon Agence Radiance d’Autun Agence Radiance de Chaufailles Agence Radiance de Chalon-sur-Saône
Chalon-sur-Saône Retrouvez le numéro d’août 2010, gratuitement,
5, place de la République 36, rue de Parpas 10, rue du 8-Mai-1945 17, place de l’Hôtel-de-Ville chez tous les pharmaciens abonnés.

À lire ce mois-ci
SENIORS. L’autonomie, mot­clé d’une vieillesse réussie.

Savoir garder la forme


En France, le nombre de Le maintien
centenaires est passé de
200 en 1950 à 6 000 de nos du réseau et des
jours : il atteindra 150 000 activités sociales
en 2050. Quelques clés du est un puissant
bien vieillir.
stimulant
intellectuel
V
ieillir en conservant
son autonomie et la
meilleure qualité de
vie possible est l’un des en- té joue donc un rôle essen-
jeux de santé majeurs de no- tiel, tout comme avoir une
tre siècle ; un objectif implication familiale impor-
d’autant plus réalisable que tante et des relations suivies
les facteurs favorisant un avec des personnes proches
vieillissement réussi sont dé- différentes de la famille.
EN BREF sormais bien identifiés.
Favoriser
RECHERCHE Limiter les facteurs positifs
L’opiorphine, la molécule les facteurs négatifs Sur le plan physique, mar-
« deux en un » Les maladies chroniques Garder un lien social fort est très important pour les personnes cher souvent, pratiquer un
âgées. Photo Flickr
L’opiorphine, un antidou- sont un élément limitant, sport adapté, avoir une ali-
leur naturel découvert par surtout lorsqu’elles sont mentation équilibrée et di-
des chercheurs de l’Institut ignorées ou mal équilibrées, vés est un facteur très néga- vasculaires, pulmonaires et versifiée participe à la pré-
Pasteur aussi puissant que la d’où l’intérêt d’un suivi mé- tif par le risque important cancéreuses. Sédentarité et vention des maladies
morphine, mais avec moins dical régulier. C’est particu- d’accident vasculaire. Le ta- isolement social ne favori- cardiovasculaires, du can-
d’effets secondaires indési- lièrement vrai pour l’hyper- bagisme joue un rôle délétè- sent pas un vieillissement cer, du diabète, du surpoids
rables, possède aussi les pro- tension artérielle : la re : il est impliqué dans la réussi car ils génèrent une et de l’ostéoporose. Ne pas
priétés d’un antidépresseur. persistance de chiffres éle- plupart des maladies cardio- faible stimulation intellec- être déprimé et avoir une
Catherine Rougeot et son tuelle. Les troubles senso- bonne satisfaction de vie
équipe de l’Institut Pasteur- riels non identifiés et non sont les deux derniers fac-
CNRS à Paris, qui avaient
Le régime idéal appareillés (baisse de l’acui- teurs identifiés comme favo-
découvert chez l’homme en té visuelle ou de l’audition) ris ant un vieillissement
2006 cette molécule aux Les besoins des sujets âgés en bonne santé sont plus impor­ sont une cause d’isolement, réussi. Enfin, d’une façon
étonnantes propriétés, vien- tants que ceux des plus jeunes : 30 kcal/kg/j contre 25 kcal/kg/j de repli, de désintérêt du générale, être suivi réguliè-
nent d’en mesurer les pou- et1à1,2gdeprotéines/kg/jcontre0,7à0,8g/kg/j.Repastype : monde environnant, mais rement sur le plan médical
voirs analgésique et antidé- Petit­déjeuner : bol de lait ou 1 yaourt ou 1 fromage blanc ou aussi d’accidents. et bucco-dentaire permet de
presseur chez les rats. Les 1 morceau de fromage, 1/8 de baguette ou 3­4 biscottes avec Enfin, certains médica- prévenir complications et
scientifiques présentent les beurreetconfiture.Déjeuner :1entréeavecvinaigrette,100gde ments comme les psychotro- dégradations. Entretenir,
résultats de leurs recherches viande ou poisson, 3 à 4 cuillerées de légumes, 30 à 40 g de fro­ pes peuvent être une cause voire améliorer son capital
dans deux articles du Jour- mage,1fruitoudessert,2à4tranchesdepain.Goûter :1yaourt de ralentissement psycho- intellectuel, physique, social
nal of Physiology and Phar- ou1crèmedessertpeusucrée.Dîner :1assiettéedesoupe,2à moteur ou de complications et psychique est essentiel
macology publiés en juin et 4 cuillerées de féculents avec protéines, 30 à 40 g de fromage, (chutes, agitation). pour s’assurer une vieillesse
août. 1dessert ou1 fruit (si pas de fruit à midi), 2 à4 tranchesde pain. Parmi les clés du bien en bonne santé.
vieillir, conserver une activi- DOMINIQUE GALI

nDOCTEUR
BIEN PUBLIC
Vers la fin de l’anonymat du don de sperme

M adame Bachelot présentera bien-


tôt un nouveau projet de loi sur la
bioéthique qui devrait apporter des évo-
l’accepte, ses coordonnées seront trans-
mises. Si le donneur ne le souhaite pas,
son identité ne sera pas révélée, mais
sperme dans ces conditions ? Tout ceci
va sans doute susciter la crainte d’action
en reconnaissance de paternité auprès
lutions très importantes. Un aspect par- l’enfant devenu adulte pourra avoir dudonneur.Certesonpeutinscriredans
ticulier concernera le don de sperme droit à des informations sur son lieu de la loi que ce sera interdit, mais sous l’effet
qui, actuellement, est strictement ano- résidence, son milieu social, etc. Cer- d’une jurisprudence validée en Cour de
nyme, afin que l’enfant né du donneur tains pensent que ce dispositif pourrait Cassation ou d’une modification législa-
ne puisse connaître son père biologique. être rétroactif, ce qui me paraît assez tive, les choses peuvent changer… A dé-
Le texte de loi devrait instaurer qu’à sa choquant car on a apporté des garanties fendre par trop les droits des enfants is-
majorité, l’enfant puisse demander à d’anonymat à des donneurs de sperme sus du don de sperme, on risque de
connaître l’origine du sperme dont il est envers lesquels la parole donnée serait n’avoir bientôt plus beaucoup d’enfants
2228523

issu. Une fois le donneur contacté, s’il remise en cause. Auraient-ils donné leur qui naîtront grâce à ce dispositif.
LE BIEN PUBLIC

14 MON DIMANCHE / PSYCHOLOGIE Dimanche 5


septembre 2010

AVEC PSYCHOLOGIES MAGAZINE


Numéro de septembre en vente 4 €
Retrouvez Psychologies Magazine sur www.psychologies.com
PSYCHOLOGIES
WWW.PSYCHOLOGIES.COM MAGAZINE

THÉRAPIE. Du bon mot à la blague bien grasse, voilà des jeux qui nous font du bien.

Le pouvoir de l’humour
Relativiser, dédramatiser, Aux États-Unis, les
résister à l’injustice et allon­
g e r n o t re e s p é r a n c e d e leaders politiques
vie… Les pouvoirs théra­ commencent
peutiques de nos plaisante­ souvent leurs
ries et autres mots d’esprit
sont irremplaçables.
interventions par
une bonne histoire

U
ne plaisanterie qui
fait mouche est une
véritable création. pervers. Une stratégie pour
Mieux : c’est un moment de soulager ses tensions inter-
gloire. Grâce à ces nes et « dénégativer », pour
chefs-d'œuvre miniatures reprendre le mot de Frédé-
que sont le mot d’esprit ou ric Fanget, psychiatre et
la bonne blague, nos ego se psychothérapeute praticien
gonflent de fierté. D’autant des TCC.
plus qu’ils ont vaincu la
censure, transgressés les « Pourquoi les pets sentent­ils ? Pour que les sourds puissent en profiter ! » Les histoires drôles Sain pour le corps
ressuscitent le plaisir enfantin de jouer avec les sons. Photo DR
lois de la logique. Ce senti- et l’esprit
ment est encore plus inten- Un bon mot doit produire
se quand nous réussissons à médiatement fait leur appa- « Qu’est ce qui est rouge et vus, les spécialistes des thé- un bel éclat de rire, sinon il
plaisanter d’une situation rition. « Alors, ils volcans, qui se tortille ? Un bébé rapies comportementales a raté son but. Malheureu-
angoissante ou déprimante. les avions ? » « Décidé- pendu à un crochet de bou- et cognitives (TCC) prescri- sement, expliquer le méca-
Non seulement un senti- ment, les nuages volcani- cher. » Cette petite blague vent des exercices consis- nisme du rire est tout sauf
ment de bien-être nous en- ques sont plus futés que les permet aux enfants de fan- tant à imaginer des situa- amusant. Voici la descrip-
vahit, mais nous nous sen- nuages atomiques : ils ne tasmer tranquillement l’as- tions cocasses, insolites, là tion qu’en fait Jim Holt,
tons soudain plus s’arrêtent pas aux frontières sassinat de leur petit frère, où justement le bât blesse – journaliste américain, dans
intelligents. Avantage sup- de la France » Ce phénomè- de se consoler de ne plus au bureau, à la maison, sa Petite Philosophie des
plémentaire : celui qui dé- ne très humain rappelle le être le (ou la) préféré(e) ; et dans les relations amoureu- blagues et autres facéties :
tient le précieux pouvoir rôle cathartique de l’hu- aux parents d’assassiner ses. Il s’agit d’apprendre à « Sur le plan physiologique,
d’amuser met la foule des mour. Un bon mot et nos symboliquement le nourris- interpréter les événements le rire est la contraction de
rieurs de son côté. Ce n’est tensions disparaissent. son qui les condamne à l’in- autrement afin de prendre quelque quinze muscles fa-
pas pour rien qu’aux États- Selon la thèse développée somnie depuis sa naissan- du recul. ciaux, et la stimulation con-
Unis, les leaders politiques par Freud dans Le Mot d’es- ce. Le vieux conseil qui con- jointe des muscles de l’ins-
et les chefs d’entreprise prit et ses rapports avec l’in- siste à visualiser son patron piration et de l’expiration,
commencent régulière- conscient (1905), l’humour, L’humour s’apprend constipé sur le siège des toi- ce qui provoque des spas-
ment leurs interventions exactement comme les rê- à tout âge lettes entre dans ce type de mes respiratoires et une ex-
par une bonne histoire. ves, libère impunément nos « “Bonjour les filles”, lan- stratégie. Après un déjeu- plosion d’ordre phonique. »
pulsions les plus inavoua- ce un aveugle en passant ner familial houleux, au Nous savons désormais
Un antidépresseur bles, sans que notre gendar- devant une poissonnerie. » lieu d’ennuyer ses amis en que cette expérience a des
Toutes les catastrophes ou me intérieur, le surmoi, s’en Cela revient à dire : les fem- leur narrant la dix millième effets bénéfiques sur la san-
presque entraînent rapide- offusque. Il permet d’expri- mes sont des morues. Ce scène mélodramatique té : oxygénation du sang, di-
ment un déferlement de mer, sans se salir les mains, genre d’humour est une fa- avec papa ou maman – ou minution du stress, renfor-
bonnes histoires. Pendant ce qui ne peut être dit ou, pi- çon de satisfaire les pul- les deux –, il sera par exem- cement du système
qu’un nuage de cendres pa- re, mis en actes – nos envies sions sexuelles agressives et ple plutôt conseillé de lan- immunitaire et, bonne nou-
ralysait le ciel européen, de meurtre, nos fantasmes misogynes. Nous sommes cer le grand concours de velle, allongement de la du-
blagues et jeux de mots plus sadomasochistes, notre mé- inégaux face à l’humour. À qui a la mère la plus mé- rée de vie.
ou moins heureux ont im- pris de l’autre sexe, etc. ceux qui en sont dépour- chante ou le père le plus D’APRÈS ISABELLE TAUBES

EN WKIOSQUE
L’HUMOUR EST LA MEILLEURE INITIATION À LA PHILOSOPHE
Nous rendant plus souples de philo entièrement com- sir certains concepts philo- Goldstein est au supermar-
psychiquement, l’humour posé de blagues. Les Améri- sophiques. Voyons com- ché avec ses deux enfants.
facilite la communication. cains Thomas Cathcart et ment ils l’utilisent pour La caissière lui demande
Aussi, « en Orient, les sages Daniel Klein se sont effor- illustrer la notion aristotéli- leur âge. “Le médecin a
transmettent souvent leur cés de relever le défi. La cienne de telos (« finali- 6 ans ; l’avocate, 3 ans et
enseignement en racontant thèse de ces deux diplômés té »), ce besoin psychologi- demi.” » Une manière de
une histoire drôle », nous de l’université Harvard : le que universel d’imaginer dire que ses enfants sont
apprend Moussa Nabati. mot d’esprit, comme la phi- que toute chose a un sens et nés pour exercer ces pro-
Le philosophe Ludwig Wit- losophie, subvertit le sens que nos destinées sont écri- fessions (et par là même de
tgenstein rêvait d’un livre commun et permet de sai- tes d’avance : « Madame susciter sa fierté).
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 5
septembre 2010 PÉDAGOGIE / MON DIMANCHE 15
Avec le magazine Psycho Enfants
Numéro de Juillet-août en vente 4,50 €
Retrouvez PsychoEnfants sur www.psychoenfants.fr

ÉVEIL. Avec la rentrée arrive la période des inscriptions dans les clubs de loisirs.

Quelle activité pour la rentrée?


Dois­je forcément l’inscrire fant a besoin de conseils et
à une activité physique ou de règles érigées par un adul-
artistique ? Est­ce recom­ te. D’autant que ses désirs
mandé pour son équilibre et ne sont pas toujours motivés
son épanouissement ? Voici par sa raison. Parfois, ils
quelques éléments de ré­ sont mimétiques – je veux
ponses. faire du foot comme mon
copain –, parfois ils sont le

D
ois-je obligatoire- produit de notre culture pub
ment l’inscrire à qui pousse sans cesse à la sé-
une activité physi- duction et à la consomma-
que ou artistique ? tion.
Ce n’est pas obligatoire £ Il veut pratiquer un
mais très souhaitable. Par le sport pour lequel il n’est
biais des activités extra-sco- pas doué...
laires, l’enfant apprend à C’est sa volonté qui impor-
bien grandir. Il se frotte à ce te avant tout. Si l’enfant pra-
que le monde de la psy nom- tique le sport en amateur et
me “les sept piliers de l’épa- qu’il y prend du plaisir, il est
nouissement” : sociabilité, impératif de le laisser conti-
joie, plaisir, sens de l’effort, Pour les enfants, la fédération de judo a mis en place un programme d’éveil spécifique. Photo DR nuer. En revanche, s’il vise la
capacité à se confronter à la compétition, il convient de
réalité, bonne humeur-esti- collectives qui favoriseront Il faut toujours maintenir ment de lui. Toutefois, si comprendre ses motiva-
me de soi. L’enfant va ainsi sa socialisation. Par exem- l’activité qui est enclenchée, l’enfant est d’accord, pour- tions. Et de lui expliquer, si
pouvoir mesurer son Moi ple, l’athlétisme, la danse ou sauf si celle-ci va totalement quoi pas ? Ses parents pour- possible, qu’il n’a pas les
idéal, « Je veux être le les sports d’eau. L’enfant ti- à l’encontre des centres d’in- ront lui montrer les avanta- qualités requises pour conti-
meilleur », à son Moi réel, mide pourra y apprendre les térêt de l’enfant ou de son ges de telle ou telle activité, nuer. Par exemple, une peti-
« Je ne suis pas le meilleur », fondamentaux de l’esprit épanouissement. Mais, gé- mais sans pour autant déci- te fille qui ne possède pas les
pour se constituer une iden- d’équipe, tout en s’expri- néralement, le problème qui der à sa place. mensurations adaptées pour
tité plus équilibrée. mant dans l’anonymat d’un se pose, c’est que l’enfant £ Faut-il inscrire toutes devenir gymnaste doit en
£ Il est ner veux, quel groupe. choisit lui-même ses activi- les filles à la danse ? être informée, pour ne pas
sport peut-il pratiquer ? £ Il a du mal à se concen- tés. Dans ce cas, il faut véri- Non, bien sûr… ce serait faire de son plus beau rêve,
Il est préférable de l’orien- trer, quelle activité lui con- fier ses choix et les valider idiot. Il n’existe, à propre- sa plus grande désillusion.
ter vers des activités physi- seiller ? avec lui. C’est à vous de lui ment parler, aucune activité £ Mais que lui apportent
ques à règles fixes, à l’instar Il convient, dans ce cas, de expliquer que tous les loisirs, sexuée qui développerait vraiment les activités cul-
du football ou du rugby. privilégier les sports d’obser- quels qu’ils soient, sont aussi plus la personnalité des filles turelles ?
L’enfant s’y dépense tout en vation. Par exemple, le tir à une réalité : ils nécessitent ou celle des garçons. Par Des activités comme le
apprenant la maîtrise de soi l’arc où l’enfant apprendra à de la concentration et des ef- ailleurs, forcer son enfant à théâtre, le chant, le dessin
et le respect des autres sous contrôler ses gestes et à fixer forts. pratiquer une activité parti- contribuent à la construc-
peine d’être expulsé, puni ou son attention. Idem pour les £ Il est peu agile, ai-je in- culière, danse ou autre, est tion de sa personnalité. Elles
blâmé. Les sports de combat sports de tactique – comme térêt à lui proposer une ac- un raisonnement peu cons- dévoilent les enf ants en
lui permettront également le tennis – qui demandent tivité qui requiert une cer- tructif. Un enfant doit avoir montrant d’eux des traits de
de se dépenser de façon dis- réflexion, concentration, taine dextérité ? le choix. caractère, des aptitudes, jus-
ciplinée, équilibrée et cons- sens de l’observation et vi- Le danger, c’est de lui faire £ Dois-je systématique- qu’alors enfouis ou tenus
truite. tesse de réaction… Bref, perdre totalement confian- ment écouter ses désirs ? sous silence. Ce ne sont pas
£ Mon enfant est timide, autant de qualités stimulant ce en lui. Il deviendra le Non. Le laisser choisir de des aptitudes qui se rajou-
réservé, vers quelles activi- sa vigilance. bouc émissaire d’un grou- façon systématique est un tent mais qui se développent
tés dois-je l’orienter ? £ Il souhaite changer pe : les autres enfants risque- aveu d’impuissance. Même ou se révèlent au fil des jours
De préférence des activités constamment d’activité… ront de se moquer constam- s’il est une personne, un en- et des cours.

EN KIOSQUE
ÊTRE BILINGUE FAVORISE LA FLEXIBILITÉ COGNITIVE
Barbara Abdelilah-Bauer, auteur de différentes, ou s’il prend des cours ve et plus originale. Il ira plus loin
Le Défi des enfants bilingues, a étu- particuliers relativement jeune. Dans dans son apprentissage. Il intégrera
dié le développement du cerveau ces deux cas, son hémisphère gauche, mieux ses fondamentaux et maîtrise-
dans l’apprentissage d’une seconde où se situe le langage, stockera les ra davantage les éléments techniques
langue chez l’enfant : mots des deux systèmes linguistiques qui posent parfois problème aux adul-
« Un bébé sait reconnaître les sons et lui procurera une flexibilité cogniti- tes (accents, vocabulaires, etc). Plus il
des langues du monde entier. Cette ve, une rapidité de pensée, beaucoup baignera tôt dans cette seconde lan-
capacité s’estompe s’il ne baigne pas plus grande. Cela lui permettra égale- gue, et plus celle-ci lui deviendra évi-
dans le plurilinguisme. Elle augmente ment d’apprendre plus vite et de pos- dente… comme un réflexe… quelque
si ses parents lui parlent deux langues séder une façon de penser plus créati- chose d’inné qui lui viendra tout seul.
LE BIEN PUBLIC

16 MON DIMANCHE / SPIRITUALITÉ Dimanche 5


septembre 2010

nCHRONIQUE
RELIGIEUSE PROTESTANTISME. Le pasteur Guilhem Antier répond à nos questions.
PAR
GÉRARD
LECLERC
« On ne détient pas la vérité »
Pasteur de l’église reformée
de France en Côte­d’Or,

L e débat événement qui


a éclaté en France, à
propos des propos du pré-
Guilhem Antier est à la tête
d’une communauté discrè­
te mais active.
sident de la République

L’
sur la sécurité et sur les église réformée de
mesures répressives prises France, présente à
à l’encontre des Roms, est Dijon et à Beaune,
d’ores et déjà plein d’ensei- se réunit chaque dimanche
gnements. Tout d’abord il pour la célébration du cul-
concerne une question te. Guilhem Antier, pasteur
grave, qui continuera à re- à Dijon depuis cinq ans, ré-
muer l’opinion publique pond à nos questions.
et qui affectera le climat Combien de protestants
de la future élection prési- compte la Côte-d’Or ?
dentielle. Même s’il n’est « La paroisse de l’église ré-
pas toujours approprié de formée de France compte,
lier la question de l’immi- dans le département, un
gration à celle des violen- peu plus de 600 familles
ces urbaines, il ne fait pas connues. Une soixantaine
de doute qu’elles se posent de personnes se rendent
Guilhem Antier : « Les églises protestantes sont diverses, mais ont des principes communs. »
de façon impérative l’une chaque semaine au culte,
et l’autre. C’est pourquoi, en moyenne. En nombre
il apparaît urgent que des pur, c’est peu, en propor- détient pas la vérité et con- de prière pour l’unité des
hommes de bonne volon-
té se réunissent pour po-
ser les conditions d’une
politique s age et juste
dans les deux domaines.
tion, ce n’est pas si mal. »
Comment expliquer la
relative discrétion du pro-
testantisme dans le dépar-
tement ?
“ Dans chaque
paroisse, l’autorité
est exercée
par un conseil
fesse qu’elle est l’un des vi-
sages de l’Église du Christ.
Le protestantisme est une
réalité diverse et plurielle.
À Dijon, il y a aussi une égli-
chrétiens, en janvier, est
l’occasion pour les différen-
tes églises de se retrouver.
Chaque année, le vendredi
saint donne lieu à une célé-
La France n’est pas seule « Les raisons sont avant presbytéral. ” se luthérienne de France bration commune. »
touchée, c’est l’Europe en- tout sociologiques. Moins qui, dans deux ans, nous re- C e t t e u n i t é n ’e s t p a s
tière qui est contrainte de de 2 % des Français sont joindra. Nous ne formerons amenée à être plus dura-
réfléchir à son avenir dé- protestants. De plus, la Cô- concernent la figure de la qu’une seule et même com- ble ?
mographique, dès lors que te-d’Or est bien plus mar- Vierge. Cette dernière n’a munauté. » « Unité ne signifie pas uni-
celui-ci est désormais con- quée par le catholicisme pas, pour les protestants, de Quels sont vos liens avec formité constitutionnelle.
ditionné par l’immigra- que par le protestantisme. » place centrale, même si elle les autres églises et reli- Il s’agit d’être ensemble,
tion. Il est incontestable Quelles sont les fêtes représente un exemple de gions ? mais non au détriment de
qu’avec le vieillissement centrales qui rassemblent foi. » « Les protestants ont un l’identité particulière de
actuel de la population, les protestants ? Quelle spécificité peut- engagement œcuménique chaque église. Cela ne nous
on se trouve devant la « On peut citer notam- on donner à l’église réfor- très fort à Dijon. Nous par- empêche pas d’être très at-
perspective d’une muta- ment Pâques et la Pentecô- mée de France ? ticipons à des célébrations t a ch é s à n o t r e p r i n c i p e
tion de civilisation. te. Les fêtes sont similaires « Il s’agit du courant le communes auxquelles par- d’ouverture vers les
Que l’Église catholique se à celles du calendrier ca- plus présent en France. No- ticipent catholiques, ortho- autres. »
doive d’intervenir sur ces tholique, hormis celles qui tre église affirme qu’elle ne doxes, coptes. La semaine NICOLAS ROUILLARD
sujets, c’est dans la logique
de sa mission de gardien-
ne des valeurs évangéli-
ques. La récente déclara- EN BREF
tion de Benoît XVI sur les
légitimes différences qui VELARS-SUR-OUCHE tion du grand reliquaire de Saint Ber- gne Benoît XVI. « L’expérience ensei-
marquent l’humanité a pu Pèlerinage à Notre-Dame d’Étang nard. À 16 heures, départ de la proces- gne qu’un monde sans Dieu est un en-
être sollicitée par certains. Ce matin, à 9 h 30, une procession par- sion autour de la colline. À 17 h 30, fer où prévalent les égoïsmes, les
Elle n’en est pas moins si- tira du Plateau Saint-Joseph pour se vêpres à l’église avec les Ambrosiniens. divisions dans les familles, la haine en-
gnificative des convic- rendre au sommet de la colline, aux tre les personnes et les peuples, le man-
tions chrétiennes. On n’a pieds de la statue de Notre-Dame VATICAN que d’amour, de joie et d’espérance »,
pas le droit de brutaliser d’Étang. Une messe sera célébrée à cet Benoît XVI dénonce un courant laï- a-t-il ajouté.
les plus faibles. Et les endroit à 10 h 30, sans oublier la véné- ciste « qui veut supprimer Dieu »
Roms, depuis toujours, ration de la statuette. Le pape Benoît XVI a dénoncé « un DIJON
font partie de ces catégo- fort courant laïciste qui veut suppri- Notre-Dame :
ries soumises à la précari- FONTAINE-LÈS-DIJON mer Dieu », dans un message publié le père Guy s’en va
té. Ce n’est pas seulement Fêtes de Saint Bernard vendredi en vue des 26es journées mon- Aujourd’hui, à 10 h 30, la messe domi-
parce que beaucoup d’en- Comme chaque premier dimanche de diales de la jeunesse (JMJ) organisées à nicale sera l’occasion pour les parois-
tre eux sont chrétiens que septembre depuis 2003, Saint Ber- Madrid du 16 au 21 août 2011. « La siens de Notre-Dame d’exprimer leur
l’Église est attentive à leur nard, saint patron de la paroisse et en- culture actuelle, dans certaines ré- reconnaissance à leur curé sur le dé-
sort. C’est parce qu’ils fant du pays, est fêté aujourd’hui. À gions du monde, surtout en Occident, part, le père Michel Guy. Ce dernier est
sont les plus démunis face 11 heures, une messe est célébrée par tend à exclure Dieu ou à considérer la remplacé par le père Didier Gon-
à la fatalité qu’ils doivent Monseigneur Minnerath à l’église foi comme un fait privé, sans aucune neaud, qui a été officiellement installé
être secourus. Saint-Bernard. À 15 h 30, présenta- pertinence pour la vie sociale », souli- hier par l’évêque.
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 5
septembre 2010 MULTIMÉDIA / MON DIMANCHE 17

TABLETTES. Le salon technologique Ifa de Berlin s’est ouvert jeudi.

« Sus à l’iPad », le mot d’ordre


Le salon des technologies ligné Samsung. L’inconnue effets d’annonce –, ont écou-
Ifa de Berlin s’ouvrait jeudi reste son prix, avec des esti- lé plus de 3 millions d’exem-
et plusieurs fabricants y mations allant de 690 euros plaires de leur produit.
présentent des concurrents pour la presse spécialisée L’iPad « a au moins un an
de la populaire tablette mul­ française, à 799 euros pour d’avance », parce qu’Apple
timédia d’Apple. la presse allemande, soit un produit à la fois l’appareil et
prix plus élevé en moyenne son système d’exploitation

A
u premier rang des que celui de l’iPad. Samsung iOS, ce qui permet « une
“iPadkillers” ou annonce une commerciali- harmonie parfaite entre
“tueurs d’iPad” pré- sation en Europe dès sep- hardware et software », ex-
sentés à l’occasion de l’un tembre. plique Jörg Wirtgen, du ma-
des plus importants rendez- Le groupe sud-coréen n’est gazine spécialisé c’t.
vous mondiaux d’électroni- pas le seul à avancer ses La plupart des modèles
que grand public : le Galaxy pions au cours du salon, concurrents présentés à l’Ifa
Tab du Sud-Coréen Sam- ouvert à la presse jeudi et qui fonctionnent avec le systè-
sung, dévoilé devant une sal- accueille depuis vendredi (et me Android de Google qui,
le comble. jusqu’au 8 septembre) pro- selon M. Wirtgen, est à la
Les Sud-Coréens ont choi- fessionnels et grand public. peine « pour des écrans de
si une troisième voie entre grande taille », du moins
téléphone portable et tablet- L’accessibilité dans sa version actuelle.
te, avec leur appareil à écran pour le Français Archos Quant au géant Microsoft,
tactile de 17,78 centimètres Le français Archos, qui qui veut aussi se lancer dans
de diagonale contre présente toute une gamme la course, il a « un bon systè-
22,86 cm pour son concur- de tablettes tactiles, joue, lui, me d’exploitation pour les
rent californien et 380 gram- sur l’accessibilité, avec un téléphones portables, mais il
mes, presque deux fois plus appareil d’entrée de gamme est encore loin en ce qui con-
léger que l’iPad. annoncé à moins de cerne les tablettes », selon le
L’appareil blanc et noir sert 100 euros. L’allemand E-noa spécialiste.
à téléphoner, faire des pho- est également suivi de près Si elles ne devraient donc
tos, naviguer sur internet, re- par les experts du secteur, pas faire de tort dans l’immé-
garder des films, lire des Le salon est l’occasion de comparaison. Photo Wolfgang tout comme les poids lourds diat au modèle d’Apple, les
Kumm/DPA/MAXPPP
journaux en ligne, etc, a sou- américain Dell et taïwanais tablettes dévoilées à Berlin
Asus, qui ont déjà sorti des pourraient sonner le glas
tablettes. Les allées de l’Ifa d’un autre équipement : les
La NASA développe son application sur iPad bruissaient aussi jeudi de ru- lecteurs de livres électroni-
meurs sur les intentions de ques comme le Kindle
Après l’iPhone et l’iPod Touch, la Nasa offre Colen, responsable du projet NASA App. Toshiba. d’Amazon, ou l’e-Reader de
désormais un programme gratuit sur l’iPad, la « Nous avons maintenant renforcé et étendu ce Pas sûr toutefois que ces Sony, dont une nouvelle ver-
tablette informatique d’Apple, a annoncé jeudi programme pour y inclure davantage de con­ lancements en rafale par- sion est présentée à l’Ifa.
l’agence spatiale américaine. Ce programme, tenu et vraiment exploiter l’écran plus grand de viennent à “tuer” l’iPad, tant Ces appareils « ont leurs
baptisé NASA App HD, est disponible dans les l’iPad. » La dernière application iPad de la Nasa la tablette d’Apple a pris de avantages, ils sont plus lé-
magasins Apple, précise l’agence. « Notre but, offre ainsi des vidéos en direct alimentées par l’avance. gers, moins chers, ont plus
avec notre premier programme NASA App, la chaîne de télévision de l’agence, les calen­ Les Américains, qui d’autonomie et offrent un
était de fournir les informations sur les mis­ driers de lancements, des informations sur les brillent par leur absence à confort de lecture même en
sions, des images, des vidéos et les dernières missions en cours, des cartes, des vidéos à la l’If a comme à toutes les plein soleil. Mais ils de-
nouvelles de la meilleure manière possible demande tirées des archives de l’agence spa­ grandes foires internationa- vraient rester un produit de
pour l’iPhone et l’iPod Touch », a expliqué Jerry tiale, des films et des milliers d’images. les –une stratégie qui leur niche », pronostique M. Wir-
permet de mieux gérer leurs tgen.

INTERNET
Climat : un site pour plus de transparence sur les aides
Un site internet détaillant ment de la lutte contre le ré- Le site « apporte une trans- Le site apporte Les bénéficiaires en sont,
les contributions financières chauffement climatique, or- parence sur l’origine, les une transparence selon le site, 27 pays pauvres
pour aider les pays les plus ganisé par le Mexique et la montants et l’utilisation des ou émergents, tels que le
vulnérables à faire face aux Suisse à trois mois du grand fonds qui vont aux pays en sur l’origine, Bangladesh, le Brésil,
changements climatiques a sommet de l’ONU à Cancún. développement afin de les les montants l’Éthiopie, l’Inde, l’Indoné-
été créé afin d’apporter plus Son objectif est de faire le aider à lutter contre les chan- et l’utilisation sie, le Maroc ou encore les
de transparence sur les fonds suivi des 30 milliards d’aide gements climatiques », a ex- Philippines. L’officialisation
promis lors du sommet de promis entre 2010 et 2012 pliqué la ministre de l’Envi- des fonds de ces montants était atten-
Copenhague, a-t-on appris par les pays industrialisés ronnement des Pays-Bas, due comme une preuve de
vendredi à Genève. aux plus vulnérables lors de Tineke Huizinga. Norvège ainsi que la France l’engagement des pays dans
Le site a été initié par les la dernière grande conféren- Consulté, www.faststartfi- ont réuni jusqu’à présent le processus de négociations
Pays-Bas et révélé à l’occa- ce onusienne sur le climat au nance.org indiquait vendre- 2,5 milliards d’euros. L’Alle- sur le climat qui a vécu des
sion de la réunion informelle Danemark en décem- di que le Royaume-Uni, le magne a de son côté promis heures difficiles à Copenha-
de deux jours sur le finance- bre 2009. Danemark, les Pays-Bas, la 1,26 milliard d’euros. gue.
18 LA SEMAINE EN IMAGES
LES Nicolas Sarkozy a rendu visite aux Retrouvez la réaction à
Retrouvez nos galeries
GALERIES salariés de l’usine Valinox Nucléaire chauds des participants
vidéos sur bienpublic.com
pour défendre une « énergie propre ». la course du Bien public
VIDÉOS

1 2

LA SEMAINE
DE
DUBOUILLON

4
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 5
septembre 2010

à Les vainqueurs de la course Entrez dans les coulisses Revivez quelques minutes
ts de du Bien public analysent des sélections de Miss du concert de rentrée avec
c. leur performance en vidéo. Bourgogne. le set de Laurent Garnier.

1 Rentrée Jeudi, dans tout le


département, plus de 80 000 élèves, dont cette
petite fille, ont repris le chemin des
classes. Photo Roxanne Gauthier

2 Aéroport Mercredi, à Longvic, ont


été inaugurées deux nouvelles lignes :
Dijon­Bordeaux et Dijon­Toulouse. Photo Vincent
Lindeneher

3 Visite Vendredi, à Montbard, le


président de la République et son escorte
casquée ont arpenté Valinox. Photo Cyrill Bignault
4 Concert Jeudi soir, place de la
Libération, à Dijon, la rentrée s’est fait en
musique. Les spectateurs ont apprécié
Olivia Ruiz et Laurent Garnier. Photo Philippe Bruchot
5 Projet L’idée d’étendre le centre
commercial de la Toison d’Or, à Dijon, n’a pas
manqué de faire parler. Photo Roxanne Gauthier

5
20
£ Suisse. Des cellules repeintes en rose dans la prison de Bienne en Suisse ? C’est pour
que les détenus soient détendus et apaisés. À lire en page 23 70%
desFrançais
approuventlajournée
demobilisationsyndicale
prévuemardicontre
leprojetdeloi

FRANCE MONDE et
surlesretraites,selonun
sondageIfoppour
DimancheOuest­France.

SOCIÉTÉ. Des milliers de personnes ont défilé, hier, en France et en Europe contre la xénophobie.

Uniscontrelapolitique
sécuritairedugouvernement
Défilés.D’autres cortèges se sont formés dans quelque 130 villes Slogan.Le célèbre slogan « 1re, 2e, 3e génération, nous sommes
en France. tous des enfants d’immigrés » a été repris dans le cortège à Rennes.

Plusieurs associations,
syndicats et partis politi­
ques ont appelé, hier, à ma­
nifester en France et en Eu­
ro p e c o n t re l a p o l i t i q u e
sécuritaire du gouverne­
ment français.

S
i, selon les organisa-
teurs, les manifesta-
tions, contre la politi-
que du gouvernement jugée
« xénophobe » notamment à
l’endroit des Roms, ont ras-
semblé au moins 100 000 per-
sonnes en France, dont la
moitié en province, ce chiffre
n’excède pas, selon le ministè-
re de l’Intérieur, 77 300 mani-
festants.
Le ministre de l’Intérieur
Brice Hortefeux a estimé qu’il
s’agissait là « sans aucun dou-
te d’une déception pour leurs
organisateurs ».
La mobilisation a été lancée
à Paris en chanson par des ar- Dix mille manifestants selon les organisateurs, 2 500 selon la préfecture, ont défilé, hier après­midi à Marseille. Photo AFP
tistes, parmi lesquels les chan-
teuses Jane Birkin et Jeanne l i t i q u e s d e g a u ch e m a r - censés à Perpignan (400 ou
Cherhal, venues interpréter
Les Petits Papiers, célèbre
chanson de Serge Gains-
bourg, sous les fenêtres du mi-
nistre de l’Immigration Eric
chaient sur des airs de musi-
que tsigane.
Défilaient également : Ma-
rie-George Buffet (PCF), Co-
rinne Lepage, ex-ministre de
“ Il faut se battre contre tout ce qui
divise la société. ”
Bertrand Delanoë, maire de Paris
800 personnes), Rodez (200),
Auch (300/400 personnes),
Mantes-la-Jolie (100).
Des rassemblements ont
également eu lieu devant des
Besson. Elles ont ensuite re- l’Environnement, Jean-Luc ambassades françaises de
joint le cortège parisien, Mélenchon (Parti de gauche), de délinquance, défendre les une large banderole indi- plusieurs pays de l’Union
ouvert symboliquement, vers Cécile Duflot (les Verts), Ber- droits des victimes et ce, sans quant : « Halte au racisme - li- européenne.
14 h 30 par les familles roms nard Thibault (CGT) et Oli- jamais stigmatiser quelque berté, égalité, fraternité en A Bruxelles, une centaine
de Choisy-le-Roi dans le Val- vier Besancenot (NPA). communauté que ce soit ». danger ». Les manifestants de personnes dont des Roms
de-Marne, dont le campe- Le secrétaire national de A Nantes, la manifestation a lyonnais étaient entre 4 500 portaient des banderoles di-
ment a été rasé le 12 août. Il l’UMP chargé de la sécurité rassemblé 10 000 personnes selon la police et 7 500 selon sant « Sarkozy : Voulez-vous
comprenait 12 000 person- Eric Ciotti a au contraire esti- selon les organisateurs (moi- les organisateurs. A Toulou- acheter un Rom ? 300 euros
nes selon la police et 50 000 mé que ces manifestations tié moins selon la police). Le se, 1 000 ou 3 000 personnes l’adulte, 100 euros l’enfant »,
selon les organisateurs et s’est traduisaient « une complai- cortège était ouvert par des selon les sources. en référence aux montants de
dispersé sans incident vers sance coupable à l’égard de Roms et gens du voyage, der- Dans le centre-ville de Stras- «l’aide au retour».
18 h 30. ceux qui bafouent les lois de rière une banderole « Vivre bourg, 1 500 (selon la police) En Espagne, à Madrid et
De nombreux responsables la République ». Dans son ensemble libres, égaux et soli- à 5 000 personnes (organisa- Barcelone, de petits comités
d’associations (LDH, Em- communiqué, Brice Horte- daires ». teurs) ont marché derrière ont lu une lettre qui sera en-
maüs, Dal, Attac, le Mrap, feux a ajouté : « Je poursuivrai A Bordeaux, ils étaient des banderoles proclamant voyée à l’ambassadeur de
etc.), de syndicats (CGT, mon action déterminée pour 3 500 selon les organisateurs, « Laissons-les grandir ici ». France pour demander le res-
CFDT, FSU...) et de partis po- faire reculer toutes les formes 1 200 selon la police, avec D’autres cortèges ont été re- pect des droits de l’homme.
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 5
septembre 2010 FRANCE ET MONDE 21

COMMERCE nPIQUÉ
AU VIF
Miroir bradé...
PAR ÉRIC REVEL

L a braderie de Lille… 100 kilomètres de vendeurs pour


près de 10 000 stands éphémères où l’on vend de tout
et de rien. Un rassemblement populaire qui remonte au
XIIe siècle ! Un record, une histoire et aussi le miroir de
l’évolution de notre société. Au début, les « gens de mai-
son » des bourgeois lillois avaient été autorisés à vendre
leurs vieux vêtements pour arrondir leurs fins de mois.
Aujourd’hui, c’est l’envie de se retrouver qui guide les pas
de nos exposants d’un jour. Mais, en période de crise éco-
nomique, la braderie pour beaucoup retrouve aussi sa vo-
cation première : acheter à pas cher et vendre à bon prix
pour repartir avec un peu de liquide dans le porte-mon-
naie.
Le mois de septembre sonne comme celui des dépenses :
Tout est à vendre et à marchander sur les stands de la braderie de Lille. Photo AFP scolarité, impôts sur le revenu à payer... Alors, la braderie
met du baume au cœur après les vacances et de l’argent

De la chine aux vendeurs dans les poches pour la rentrée !


En France, les braderies, les vide-greniers et autres ven-
deurs de muguet se sont multipliés presque aussi vite que

de rien à la braderie de Lille les besoins du Secours catholique ou des Restos du cœur.
Ils constituent autant de signes et de miroirs tendus à une
société qui ne veut pas les regarder. Je brade, tu brades, il
brade… Nous bradons ! Un miroir ?
La braderie de Lille, cet im­ ments sont réservés à la ven- Les enfants, eux,
mense bazar à ciel ouvert te : de la boîte alimentaire
qui attire chaque année jaunie à 1,50 € au secrétaire déversent sur la
près de 2 millions de chi­ en acajou à 400 €, en pas- chaussée leurs
neurs, s’est ouverte, hier. sant par le cendrier Ricard, coffres à jouets EN BREF
les services en faïence ébré-

L
es antiquaires, bro- chés et les dauphins en simi- SOCIAL
canteurs et vendeurs li-cristal. deux” campaient in situ de- LesiègedeManpoweroccupédepuiscinqjours
de rien, ou de si peu, La braderie de Lille, c’est puis plusieurs jours, gardant pardessalariés
ont envahi jusqu’à ce soir tout... et n’importe quoi : ici, chèrement leurs emplace- L’occupationpardessalariésdusiègedeManpoweràNanterre
tout le centre de Lille pour des revues est ampillées ments et commençant à fai- pourréclamerdenouvellesélectionsprofessionnellesauseindu
la braderie annuelle de la ca- « archives du ministère de la re des affaires sous le man- groupe de travail temporaire s’est poursuivie, hier, pour le cin-
pitale nordiste. défense », là des téléphones teau avant l’heure dite. quième jour consécutif. Manpower-France souhaite des élec-
Au point du jour, les expo- portables, baigneurs décapi- Boulevard de la Liberté, tionsprofessionnellesd’iciledeuxièmetrimestre2010,aprèsla
sants répartis sur cent kilo- tés et 33 tours rayés, jus- principal axe de circulation réorganisation en cours, qui réduira de plusieurs centaines le
mètres de trottoir en cœur qu’au tracteur Farmall des du centre-ville, les “bra- nombred’élusdupersonnel.Lemandatdeceséluss’achevantle
de ville ont déballé leurs années 1950 vendu, avec sa deux” font du gras en regar- 30septembre,lessyndicatsréclamentcesélectionsimmédiate-
étals hétéroclites comme le couche de rouille, 1 500 € dant passer les coureurs du ment. L’échec d’une négociation mardi avait amené la CGT et
faisaient jadis les domesti- par un décorateur de ciné- marathon : en deux jours, ils FO à lancer l’occupation du siège et Manpower à renforcer
ques, autorisés une fois l’an ma. consommeront plus de l’équipedesécurité.
à vendre pour leur profit les La braderie a démarré offi- 500 tonnes de moules, dont
vieux objets de leurs maî- ciellement, hier, à 14 heures les coquilles vides ornent les TRANSPORT
tres. et se termine aujourd’hui à trottoirs des rues piétonnes Volcan:lescompagniesaériennesdemandent51millions
Quelque 10 000 emplace- 23 heures. Mais les “bra- en tas pyramidaux. d’eurosaugouvernement
Les compagnies aériennes françaises demandent 51 millions
d’eurosaugouvernementpourluiremboursercertainscoûtsen-
gagéslorsdesperturbationsduesàl’éruptiond’unvolcanislan-
CORSE daisenavril.L’éruptiond’unvolcanetlesperturbations,entraî-
nées par la formation d’un nuage de cendres, avaient coûté
Règlement de comptes mortel sur un marché environ200millionsauxcompagniesaériennesfrançaises.Sur
ces200millions,laFédérationnationaledel’aviationmarchan-
Un règlement de comptes, térieur de l’établissement. gué pourgarantir«l’efficacité dedemandeleremboursementde51millionsd’euros,engagés
hiermatin,surlaplacecentra- HabitantlarégiondeSartène, desinvestigations».Unmaraî- notammentpourdesvolstestseffectuéspourmesurerl’impact
le de Sartène, très fréquentée Pierre Balenci est connu des cher de 45 ans, assis sur un dunuageoupourdesvolsvidesdestinésàrapatrierdesFrançais
en ce jour de marché, a fait un services de police pour des bancavecsonfilsde3ans,aété bloquésàl’étranger.
mortetdeuxblessés. faits de vol mais non fiché au blessé à l’épaule par une balle
Un homme de 49 ans, Pierre grand banditisme, selon le perdue alors qu’il se tournait SANTÉ
Balenci, était attablé à la ter- procureur d’Ajaccio Thomas pourprotégersonenfant. Untrainpourmieuxfaireconnaîtrelamaladied’Alzheimer
rassed’uncafésurlaplacecen- Pison. Son véhicule a été in- C’est la sixième personne à UntrainexpositionvasillonnerlaFrancejusqu’au21septembre
trale de Sartène lorsqu’un cendié la semaine dernière trouverlamortdansdesrègle- afin de mieux faire connaître la maladied’Alzheimer,dontprès
homme cagoulé a fait feu sur alorsqu’ilétaitstationnédans ments de comptes dans la ré- de 165 000 nouveaux cas sont recensés chaque année. Le train
lui.Atteintparcinqballesdont uneruedeSartène. gion de Sartène depuis mai doitêtreinauguré,demain,garedel’EstàParis,enprésencedela
une au ventre, il a néanmoins Le tireur, qui a reçu trois bal- 2009, tandis que l’on compte ministre de la Santé Roselyne Bachelot, de la secrétaire d’Etat
eu le temps de riposter, tou- lesdontuneenbasdudosetest plus de 60 victimes de ce type aux Aînés Nora Berra,et des présidentsdelaSNCFGuillaume
chantmortellementsonagres- décédésurplace,aétéidentifié de meurtres en Corse depuis PépyetdeFranceTélévisionsRémyPflimlin.
seur,avantdeseréfugieràl’in- maissonnomn’apasétédivul- quatreans.
LE BIEN PUBLIC

22 FRANCE ET MONDE Dimanche 5


septembre 2010

NOUVELLE-ZÉLANDE. Un séisme de magnitude 7 a fait d’importants dégâts. EN BREF

LaterreatrembléàChristchurch TERRORISME
Un islamiste évoque
des projets d’attentats
en Allemagne
Un islamiste allemand, déte-
Un séisme de magnitude 7 nu par les forces américaines
en Nouvelle­Zélande, le en Afghanistan depuis début
plus dévastateur depuis juillet, a livré des détails sur
près de 80 ans, a secoué des projets d’attentats en Al-
Christchurch, deuxième vil­ lemagne et dans d’autres pays
le du pays, tôt hier, causant européens, affirmait, hier,
d’importantes destructions. l’hebdomadaire der Spiegel.
Les Et ats-Unis estiment

«E
n t ant que na- qu’Ahmad S., 36 ans et origi-
tion, nous naire d’Hambourg, est « une
avons été extrê- source importante » d’infor-
mement chanceux de ne pas mations sur des projets d’at-
déplorer de morts », a décla- tentats, poursuit le magazine.
ré le ministre de la Sécurité
civile John Carter, ajoutant:
« En fait, nous sommes bé- AFGHANISTAN
nis. » Un conseil pour parler paix
Réveillés au petit matin, avec les talibans
les habitants sont sortis pa- Le président afghan Ha-
niqués de chez eux et ont mid Karzaï a annoncé, hier,
découvert des rues jonchées la mise en place d’un con-
de verre et de gravats suite à seil pour mener des discus-
l’effondrement de façades Les dégâts matériels sont considérables et pourraient dépasser le milliard d’euros. Photo AFP sions de paix avec les tali-
entières de bâtiments. Des bans qui mènent une
voitures étaient écrasées,
des ponts se sont effondrés
et les canalisations de gaz et
d’eau ont été coupées en de
nombreux endroits.
“ Nous n’allons pas laisser
Christchurch endurer seule cette grande
tragédie. ”
une profondeur de 16,1 ki-
lomètres, a atteint une zone
située à 30 kilomètres au
nord-ouest de Christ-
church, selon l’institut amé-
insurrection meurtrière
depuis près de neuf ans.

IRAN
La moitié de la ville a été John Key, Premier ministre ricain USGS. Sakineh condamnée
privée d’électricité. Ce séisme est l’un des plus à de nouveaux châtiments
Deux hommes âgés d’une bitants) est la plus grande accès au sud de l’île, a été puissants de l’histoire de la corporels
cinquantaine d’années ont ville de l’Ile du Sud — qui fermé pendant plusieurs Nouvelle-Zélande, située L’Iranienne Sakineh Mo-
été grièvement blessés, se- constitue avec l’Ile du Nord heures, forçant des avions à sur la ceinture de feu à la hammadi-Ashtiani, âgée de
lon la porte-parole de l’hô- la Nouvelle-Zélande — et est se poser à Auckland et à frontière des plaques aus- 43 ans, menacée d’être exécu-
pit al de Christchurch. située sur la côte orientale. Wellington, avant de rou- tralienne et pacifique, et se- tée par lapidation, a été con-
D’autres établissements L’état d’urgence a été dé- vrir dans l’après-midi. couée par quelque damnée à 99 coups de fouet
traitaient plusieurs person- claré dans la ville, a annon- Par ailleurs, la circulation 15 000 secousses chaque supplémentaires, selon des
nes plus légèrement tou- cé le maire Bob Parker qui des trains a été suspendue année. informations transmises par
chées. s’est dit «horrifié par l’am- en attendant de vérifier Le dernier séisme impor- son fils, publiées hier, sur le si-
pleur des dégâts». l’état du réseau. tant (7,8 de magnitude), le te de la revue La règle du jeu
Puissante secousse Un couvre-feu a été impo- La police a bouclé le cen- 16 juillet 2009, était localisé et le blog Dentelles et Tcha-
Selon les responsables de sé entre 19 heures et 7 heu- tre de Christchurch en rai- à quelque 12 kilomètres de dor.
la défense civile, le faible res dans le centre-ville, alors son d’informations faisant profondeur dans la région
nombre de victimes s’expli- que l’armée venait prêter état de pillages, a indiqué désolée de Fiordland. CHILI
que par l’heure — 4 h 35 du main-forte à la police pour l’inspecteur Mike Coleman Le séisme du 3 février Les survivants des Andes
matin (16 h 35 GMT) — à la- participer aux secours et en demandant à la popula- 1931, qui avait fait 256 viennent soutenir
quelle la puissante secousse lutter contre le pillage. tion de rester chez elle. morts, dans la baie de Haw- les mineurs bloqués
s’est produite. L’aéroport international Le tremblement de terre, ke, sur l’Ile du Nord, reste le Quatre des seize survivants
Christchurch (340 000 ha- de Christchurch, principal dont l’épicentre était situé à plus meurtrier à ce jour. de la tragédie aérienne des
Andes en 1972 sont arrivés,
hier, à la mine de San José,
dans le nord du Chili, pour
BIÉLORUSSIE apporter un message « d’es-
poir » aux 33 mineurs blo-
Un journaliste d’opposition retrouvé pendu qués depuis 30 jours à 700
mètres de profondeur, ont-ils
Le fondateur du plus in- du site charter97 qui était la police cité par l’agence qui suscitent de forts doutes. indiqué. Ces Uruguayens
fluent site d’opposition béla- sous pression des autorités, Ria Novosti. « Le suicide est On n’a pas retrouvé de note avaient survécu 72 jours dans
russe, Oleg Bebenine, a été a été retrouvé mort à 17 h 30 l’hypothèse principale de la d’adieu et les derniers SMS les montagnes du Chili après
retrouvé pendu et ses collè- locales (14 h 30 GMT) ven- mort d’Oleg Bebenine », a qu’il avait envoyés montrent le crash de leur avion qui les
gues refusaient, hier, de croi- dredi dans s a maison de indiqué un responsable du qu’il s’apprêtait à aller au ci- emmenait à Santiago pour
re au suicide alors que plu- campagne près de Minsk, a parquet bélarusse. Le procu- néma avec des amis », a dé- jouer un match de rugby.
sieurs journalistes et annoncé la publication. reur général adjoint Andreï claré Andreï Sannikov, lea- Douze des 45 personnes à
opposants sont morts dans « Le corps de Bebenine a Chved s’est rendu sur place. der du mouvement Bélarus bord avaient péri dans l’acci-
des circonstances mysté- été retrouvé pendu avec une Les collègues du journalis- européen. « Il est bizarre que dent et 17 autres avaient suc-
rieuses dans cette ex-républi- corde (...) Un tabouret ren- te ont aussitôt contesté l’hy- le ministère de l’Intérieur combé à leurs blessures ou
que soviétique. versé se trouvait à côté », a pothèse du suicide. « Je ne parle de suicide sans atten- trouvé la mort dans des ava-
Oleg Bebenine, 36 ans, fon- déclaré Alexandre Danilt- crois pas au suicide d’Oleg dre l’autopsie », a-t-il pour- lanches.
dateur en 1998 et dirigeant chenko, un porte-parole de Bebenine. Il y a des éléments suivi.
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 5
septembre 2010 FRANCE ET MONDE 23
AVEC COURRIER INTERNATIONAL
Numéro 1035, en vente actuellement, 3 €
Retrouvez Courrier International sur www.courrierinternational.com

EN BREF INSOLITE EN BREF


AFGHANISTAN AVIATION
Forces spéciales Staying Alive (2)
Un chien de guerre, ce n’est Le capitaine Brian Bews s’est
pas donné. Les quadrupè- miraculeusement éjecté de
des de l’unité canine d’élite son avion de chasse à 30 mè-
américaine en mission en tres du sol avant que son CF-
Afghanistan valent 18 ne s’écrase et se transfor-
35 000 livres (42 300 €) la me en boule de feu. Le pilote
bête, dressage compris. Et effectuait un vol d’entraîne-
ils sont désormais dotés de ment au-dessus de l’aéroport
gilets à 14 000 livres de Lethbridge, au Canada.
(17 000 €), des protections Au même moment, sur le tar-
pare-balles, équipées d’une mac les haut-parleurs cra-
caméra infrarouge et d’une chaient la musique de Staying
radio. Les dresseurs peu- Alive (Rester en vie), rappor-
vent ainsi suivre ce que te NBC.
voient les animaux envoyés
en reconnaissance et leur SWAZILAND
intimer des ordres à distan- Ciel, mon amant !
ce. La société canadienne Nothando Dube, la douziè-
K9 Storm, qui fabrique ces Quelques jours dans ce bain de couleur atténueraient parfois l’agressivité. Photo SDR me épouse du roi du Swazi-
gilets, vend également des land, a été surprise au lit avec
harnais utilisés par les dres-
seurs des forces spéciales
américaines pour descen-
Au violon, la vie est rose le ministre de la Justice Ndu-
miso Mamba. Lorsque Son
Altesse s’absentait, la dame
dre en rappel avec leur se déguisait en soldat pour
chien ou sauter avec eux en
chute libre depuis un héli-
coptère, rapporte le Sunday
Times.
Des cellules repeintes en
rose dans la prison de Bien­
ne, en Suisse ? C’est pour
que les prisonniers soient
calmes et apaisés…
Comte, le recul manque. La
prison de Pfäffikon, dans le
canton de Zurich, a été la
première à importer cette
pratique américaine. Avant
“ L’effet n’a pas
encore été évalué.
Mais nous avons
surtout eu des
quitter le palais, rejoignant
son amant dans une chambre
d’hôtel. Celui-ci a tenté de se
cacher dans le sommier mais
il a été débusqué par les
LIBYE elle, aucune prison en Euro- agents de sécurité, rapporte le
expériences

L
Ami-ami a sensation est trou- pe n’avait franchi le pas. De- site anglais New Zimbabwe,
Les passeports libyens por- blante : la porte de la puis trois ans, les détenus les positives avec ce qui publie des photos com-
teront la photo de Berlusco- cellule à peine ouver- plus violents et les plus type de cellule. ” promettantes. Le ministre
ni et de Kadhafi, a confirmé te, on est aspiré dans un uni- agressifs y sont enfermés dort derrière les barreaux ;
l’ambassadeur de Libye à vers rose. A l’intérieur, seuls dans les deux cellules roses Kerstin Koch, canton de Zurich Nothando Dube, elle, pour-
Rome. « Je tiens à préciser le radiateur et les WC échap- du quartier de haute sécuri- rait être bannie du royaume.
qu’il ne s’agit pas de la pho- pent à cette déferlante colo- té. La plupart d’entre eux ne que, la pression sanguine et
to des deux dirigeants se ser- rée. Pendant quelques se- passent pas plus de deux les pulsations. […] C’est une ÉTATS-UNIS
rant la main, mais d’un cli- condes, on se sent presque jours derrière les portes 301 couleur tranquillisante qui Autodéfense
ché pris lorsqu’ils signent comme Alice pénétrant par et 303. Assez pour les cal- sape votre énergie », conclut Et bing, une balle dans la poi-
l’accord d’amitié historique la petite porte dans le monde mer ? Alexander Schauss, direc- trine ! Arnold Morris, 77 ans,
italo-libyen du 30 août 2008 des merveilles. Avant de re- teur de l’American Institute a tiré – accidentellement – sur
à Bengasi », a déclaré Ab- descendre sur terre tout aus- Allergie au rose bonbon for Biosocial Research (Ins- sa femme Patricia, 72 ans. Le
dulhafed Gaddur, cité par si rapidement au souvenir Aucune agression contre titut américain de recherche coup est parti alors que le
l’agence de presse italienne que ces 16 m² spartiates ac- les gardiens n’est à relever, biosociale), à Tacoma (Etat couple, marié depuis 54 ans,
Adnkronos. cueillent des personnes en contrairement au climat ha- de Washington), dans son s’entraînait à réagir en cas de
détention préventive. bituellement tendu de ce étude sur les effets du rose cambriolage, note le Orlando
AVIATION « Des travaux devaient de quartier. Un avis contredit sur les comportements Sentinel.
Staying Alive (1) toute façon être entrepris à par une personne travaillant agressifs de détenus.
« Alerte : nous pourrions Bienne et les cellules devai- dans le milieu carcéral, qui En 1979, il réussit à con-
être contraints d’effectuer ent être repeintes. Nous préfère garder l’anonymat. vaincre les commandants
un amerriss age d’urgen- avons eu connaissance d’ar- Selon elle, certains détenus Miller et Warden Gene Ba-
ce » : ce message a semé la ticles selon lesquels cette deviennent parfois très agi- ker, du Centre correctionnel
EN KIOSQUE
1035 la une OK:Mise en page 1 31/08/10 18:06 Page 1

panique parmi les passagers couleur aurait un effet cal- tés une fois mis dans ce type de l’armée de mer américai-
Dessins animés L’écologie pour les nuls
du vol Londres – Hong mant et avons décidé de ten- de cellule, ils développent ne de Seattle, de peindre des SÉNÉGAL Wade président à vie ?
CHINE Ces riches qui émigrent
Kong de British Airways. ter l’expérience », explique une sorte de réaction “aller- cellules en rose. Selon le rap- PRESSE Mon journal dans un garage

Au-dessus de la mer du Rose-Marie Comte, porte- gique” à cette teinte. port délivré à l’armée de mer www.courrierinternational.com N° 1035 du 2 au 8 septembre 2010 - 3,50 €

Nord, les occupants du 747


s’attendaient au pire. En
parole de la police cantonale
bernoise.
Mais quel est donc le secret
du rose ? Comment expli-
après 156 jours d’expérien-
ce, « il n’y a eu aucun cas de
ISRAËL-PALESTINE
Qui veut la paix ?
fait, l’annonce préenregis- Depuis le mois de mai, les quer que des détenus vio- comportement agressif et
trée avait été déclenchée par détenus défilent dans les lents soient apaisés par ce criminel ».
erreur, le pilote s’étant pro- quatre cellules repeintes de décor de maison de pou- Actuellement, ce rose est
bablement trompé de bou- cette couleur pour une durée pées ? « Même si une per- surtout utilisé dans les écoles
ton. La compagnie aérienne maximale d’incarcération de sonne essaie de s’énerver ou pour les enfants hyperactifs,
s’est excusée de la “souffran- vingt-quatre heures. Mais de devenir agressive, c’est dans les prisons et les hôpi-
ce inutile” infligée aux pas- pour l’instant, il est difficile impossible de le faire en pré- taux psychiatriques.
▶ La famille Dermer,

sagers. d’évaluer l’impact réel de cet- sence de cette couleur. Celle- FABRICE PRAZ, dans la colonie de Neria.
M 03183 - 1035 - F: 3,50 E

3:HIKNLI=XUXZUV:?b@k@d@p@a;
AFRIQUE CFA : 2 600 FCFA - ALGÉRIE : 450 DA - ALLEMAGNE : 4,00 €
AUTRICHE : 4,00 € - CANADA : 5,95 $CAN - DOM : 4,20 € - ESPAGNE : 4,00 €
E-U : 5,95 $US - G-B : 3,50 £ - GRÈCE : 4,00 € - IRLANDE : 4,00 €

te couleur, selon Rose-Marie ci réduit le rythme cardia-


ITALIE : 4,00 € - JAPON : 700 ¥ - MAROC : 30 DH - NORVÈGE : 50 NOK
PORTUGAL CONT. : 4,00 € - SUISSE : 6,40 CHF - TOM : 700 CFP

LE COURRIER, GENÈVE
24
£ Rugby Hier à Ancey, la grande famille du rugby départemental était réunie pour
l’inauguration du stade Jean-Pierre-Marque À lire en page 30 10 Comme le
nombre d’années qu’il
a fallu attendre pour
retrouver un Français
en quart de finale de
l’US Open. Celui­ci

SPORTS sera le vainqueur du


match entre Gasquet et
Monfils.

HANDBALL. D1 féminine (1re journée). Dijon­Cergy.

La réussite en plus !
Domicile. Les Dijonnaises ne rejoueront à la maison que le 2 Rendez­vous. C’est une équipe francilienne, Paris/Issy, que
octobre face au champion de France Toulon. le CDB affrontera la semaine prochaine en déplacement.

Grâce à un penalty sur le


poteau de la Cergyssoise Cergy, ratée cette fois.
Laiuk à la dernière seconde, Le genre de scénario que les
le CDB débute le champion­ Dijonnaises n’ont eu de cesse
nat par une victoire (25­24). de répéter hier soir tout au
Un dénouement qui ne mas­ long de la rencontre, man-
que pas certaines lacunes. quant cruellement de régula-
rité pendant 60 minutes et

O
n ne va certainement donnant même parfois le bâ-
pas cracher dans la ton pour se faire battre.
soupe pour le pre-
mier rendez-vous du CDB Skolkova, reine d’un soir
dans cette saison 2010-2011. « La principale difficulté
Il fallait une victoire à Dijon pour l’équipe est de gérer les
pour entrer au mieux dans ce moments forts mais aussi les
championnat,quiplusestface moments faibles », explique
àunpromu,lesouhaitd’Elena Elena Groposila, qui n’a sans
Groposila été hier exaucé. Fa- doute pas apprécié le début
ce à une équipe de Cergy-Pon- de rencontre très approxima-
toise qu’elles devront mettre tif de sa formation.
derrière au classement pour Menées 3-7 après 11 minu-
un éventuel maintien, les Di- tes de jeu, les Dijonnaises al-
jonnaisesn’ontpastrembléen laient ensuite remettre de l’or-
s’imposant pas le plus petit dre dans leur jeu pour infliger
écart 25-24. un cinglant 8-1 grâce au duo
C’est plutôt le bras d’Olga Mavoungou-Skolkova ( 5
Laiuk qui a eu des signes de buts pour l’arrière slovaque) à
faiblesse lorsqu’elle s’est pré- une équipe de Cergy qui ne
sentée devant Eus Popovici comprenait d’un coup plus
pour tirer un penalty obtenu à rien (12-9, 29e).
la dernière seconde par Hélè- Le CDB, par Edwige et
ne François. L’arrière ukrai- Fiossonangaye, en remettait
nienneplaçaitsontirsurlepo- une couche dès le début de la
teau gauche de la gardienne deuxième période face à un
du CDB, privant Cergy d’un adversaire qui accumulait les
match nul que les Francilien- erreurs défensives (15-12,
nes étaient allés chercher Skolkova aura largement aidé à la réussite de la victoire dijonnaise. Photo Maud Grandjean 36e).
dans le dernier quart d’heure. Mais la mécanique dijonnai-
« C’est vrai que ce match fut LA FICHE Division 1 féminine se allait à nouveau se gripper.
très difficile », reconnaissait Misendifficultésparlesexclu-
Elena Groposila, « on s’en tire DIJON­CERGY : 25­24 Metz­Nimes......................................Auj. 15h00 sions temporaires, mais sur-
Dijon (palais des Sports). – Cercle Dijon Bourogne­Cer­ Fleury­ES Besançon................................26­19
bien,l’essentielc’estd’abordla gy­Pontoise HB 25­24 (12­11). Arbitres : MM. Clapson et Toulon/St­Cyr­Arvor 29............................26­36 tout par un grand nombre de
Dijon­Cergy­Pontoise..............................25­24
victoire. Mais il faut tout de Fieschi. 900 spectateurs. Mios Biganos­Issy....................................27­31 ballons bêtement perdus (4 en
même reconnaître que ce DIJON. – Gardiennes : Popovici (1re­12e, 48e­60e, 7 arrêts), 2 minutes), Dijon se faisait re-
groupe jeune s’est accroché Bertrand (13e­47e, 9 arrêts). Joueuses de champ : Delorme, joindre et même passer par
dans la difficulté. Il y avait du Terzi 0/1, Mathieu 0/1, Benouamer, Edwige 1/1, Mavoungou Pts J G N P p. c. Cergy et son artilleuse en chef
5/7 (dt 2/3 p.), Pajtasova 1/3, Fiossonangaye 4/8 (dt ¾ p.), 1 Arvor 29 3 1 1 0 0 36 26
cœur et de l’envie sur le ter- 2 Fleury 3 1 1 0 0 26 19 Itoua (19-20, 49e).
Skolkova 11/15 (dt 2/2 p.), Thomé 2/4, Daquin, Amariei 1/6. 3 Issy 3 1 1 0 0 31 27
rain. » Entr. : E. Groposila. 13 balles perdues. Deux minutes : Delor­ 4 Dijon 3 1 1 0 0 25 24 C’est encore Skolkova,
5 Cergy­Pontoise 1 1 0 0 1 24 25
Dijonpensaitpourtantavoir me (28e, 52e), Pajtasova (30e), Thomé (36e, 60e), Amariei (47e). 6 Mios Biganos 1 1 0 0 1 27 31 aidée par les arrêts de Popovi-
7 ES Besançon 1 1 0 0 1 19 26
fait le plus difficile lorsque CERGY. – Gardiennes : Bistriceanu (1re­60e, 12 arrêts), 8 Toulon/St­Cyr 1 1 0 0 1 26 36 ci, qui signait la révolte des
Martina Skolkova donnait Blazinc. Joueuses de champ : François 4/5, Frau 1/1, So­ 9 Le Havre 0 0 0 0 0 0 0 Bourguignonnes (22-21, 55e).
10 Metz 0 0 0 0 0 0 0
l’avantage sur un onzième but kol 1/3, Coran 3/3, Cauly, Barbu 0/3, Itoua­Atsono 7/14 (dt 11 Nimes 0 0 0 0 0 0 0 mais cette fois Cergy ne cra-
4/4), Gomez 2/3, Vidic 2/4, Laiuk 4/12 (dt 0/1 p.). Entr. : Prochaine journée. ­ vendredi 10 septembre : 20h30,
rageur à quinze secondes du Arvor 29­Fleury. Samedi 11 septembre :17h00, Issy­Di­ quait pas, tout au moins jus-
R. Bedos. 15 balles perdues. Deux minutes : Cauly (25e, 50e), jon ; 18h00, ES Besançon­Metz. Dimanche 12 septem­
terme de la rencontre avant Sokol (34e), Frau (57e), Itoua (60e). bre : 15h00, Nimes­Mios ; 17h00, Le Havre­Toulon/St­
qu’à la dernière seconde.
d’offrir une dernière chance à Cyr.Exempt : Cergy. GEORGES SANTOS
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 5
septembre 2010 CÔTE-D'OR / SPORTS 25
RÉACTIONS
EN BREF HANDBALL. Amical.
« Ce succès va nous rassembler »
MARTINA SOLÈNE
AUTO
Snobeck a encore frappé
Le DBHB s’est repris
SKOLKOVA DELORME Deuxième après la 1re étape,
Arrière­gauche Pivot Dany Snobeck, aux côtés de
CDB CDB Gilles Mondésir et sur sa
307 WRC, a remporté le ral-
« C’est à l’équipe « On a eu du mal à se lye du Mont-Blanc hier, 5 e
qu’il faut la dédier » mettre dans le match » manche du championnat de
France. Il s’agit de la 3e vic-
«Cefutunmatchtrèsdifficile « Qu’importe la manière toire du président de l’ASA
à jouer, il y a eu beaucoup de dont nous avons gagné, l’es- Bourgogne à Morzine, la 1re
duel,maisonaeuleméritede sentiel, c’ét ait les trois cette année et la 5e lors des 3
s’accrocher. J’espère que cela points de la victoire. Mais dernières saisons.
ne sera pas toujours comme on aurait vraiment pu tuer
cela à chaque match. Cela cette rencontre en 1re pério- TENNIS
fait plaisir de retrouver le ter- de. L’équipe a montré beau- ASPTT Dijon : finales
rain et le championnat après coup de combativité. Ce du tournoi aujourd’hui
une aussi longue absence. » succès va nous rassembler. » Le tournoi open de l’ASPTT
Dijon touche à sa fin aujour-
d’hui avec les finales mes-
EN DIRECT DU PALAIS sieurs et dames. Elles auront A l’instar de Marouane El­Had­Ahmed, les Dijonnais ont
retrouvé leur efficacité. Photo Maud Grandjean
MASCOTTE lieu à 14h30 pour les dames
La JDA Dijon a son lapin depuis une dizaine d’années, le et à 16 heures pour les mes-
Dijon BHB a son ours ‘‘Pompom’’ depuis l’année dernière, il sieurs sur les courts du com- Après avoir subi son pre- En revanche, le DBHB se
fallait bien un jour que le CDB y passe à son tour. C’est fait plexe du Grand Dijon. On mier revers de la prépara- reprenait complètement en
depuis hier et le premier match de championnat de la connaîtra aussi les vain- tion avant-hier (27-26), en seconde période. « Nous
saison 2010­2011. La mascotte des handballeuses a fait queurs des tournois de Pré- Alsace, face à Sélestat, le avons deux pertes de balle
son apparition sur le parquet du palais sous les traits d’une cy-sous-Thyl, Selongey et Dijon BHB retrouvait ce et nous sommes à 18/25
souris texane dont le nom reste encore à trouver. Genlis. même adversaire, pension- aux tirs… », constate La-
naire de D2, hier soir. thoud.
EFFECTIF DUATHLON Les Dijonnais ont corrigé Sur ces bases, les Dijon-
Jennifer Lefèbvre et Laurine Daquin étaient en balance Duathlon des sables : le tir, s’impos ant 22-28. nais revenaient vite sur
pour compléter l’effectif. Elena Groposila a finalement opté rendez-vous à Arc/Tille Mais les hommes de Denis leurs hôtes (16-16) et se dé-
pour Laurine Daquin dont les prestations aux Le duathlon des Sables dé- Lathoud ont dû attendre tachaient à l’entame du der-
entraînements ont donné meilleure satisfaction à butent ce matin à 9h30 une mi-temps avant de re- nier quart d’heure (18-20,
l’entraîneur du CDB. (11h30 pour le duath’kids) trouver leur jeu, accusant 20-23).
au stade des Vachottes à quatre longueurs de retard S. L.
LEVER DE RIDEAU Arc-sur-Tille. Cette épreuve à la pause (14-10). £ SELESTAT­DBHB 22­28
Avant la rencontre, le CDB a organisé un tournoi courue en américaine ou en « Nous avons encore per- Dijon. Gardiens : Stojinovic
départemental féminin moins de 16 ans. Au terme des individuel se divise en trois du trop de ballons », souli- (15’) 4 arrêts ; Kreiss (45’) 13
matches, c’est l’équipe de Chevigny qui s’est imposé parties : une partie course à gne le technicien dijonnais. arrêts. Joueurs de champ : Suty
devant le CDB et Varois/Arc. pied de 3 km, une autre en Huit en première période, 2/2, Carle 5/6, Kiour 1/2, El­Ha­
VTT de 20 km et une nou- auxquels il fallait rajouter dj­Ahmed 10/13 dt 4 p., Lan­
PRÉSENTATION velle course à pied de 3 km. 12 tirs ratés. « Nous n’avons franchi 4/8, Bonin 2/2 dt 1 p.,
Même si le championnat a déjà commencé, le Cercle Dijon même pas eu l’occasion de Parent 1/3, Benga 0/3, M’Bem­
Bourgogne présentera officiellement son équipe de D1 CYCLISME trop défendre… » ba 0/2, Polydore 1/1, Diarra 3/6.
féminine le 29 septembre à 19 heures au théâtre du Parvis­ Prix de St-Bernard
Saint­Jean. Quand le sport rencontre la culture… L’entente saulonnaise orga-
nise, cet après-midi, le prix
UFOLEP de Saint-Bernard. HANDBALL. Amical.
Programme : toutes les caté-

HANDBALL. Amical féminines.


gories (1re, 2e, 3e, 4e, fémini-
nes, 13-14 ans, 15-16 ans,
Semur s’embrouille un peu
benjamins et poussins) Après sa bonne prestation brouillonenattaque.Nousne
Hiérarchie respectée s’élanceront à 15h. contre la formation de D1 du
Dijon BHB, Semur, à une se-
sommes pas parvenus à mon-
ter des ballons rapidement
Samedi, en début d’après- fensif mais manque de rigu- maine de découvrir la D2, a non plus. Nous n’avions pas
midi, le CDB2, qui évoluera eur dans la récupération. National pris la direction de Chartres, l’organisation pour. il y aura
Fréjus­Creteil................................................3­0
cette saison en nationale 2, Ainsi les deux équipes se Beauvais­Luzenac........................................0­0 pour un tournoi à quatre ce des choses à revoir», précisait
recevait Chevigny, pension- tiennent jusqu’à la pause, Colmar­Bayonne..........................................0­1 week-end. le technicien auxois. Et sur le
Gueugnon­Amiens.......................................1­2
naire de N3 en pleine re- (15-16). Paris FC­Rouen............................................2­0 Pourlapremièreopposition, jeu placé aussi, Semur n’a pas
Plabennec­Orleans......................................1­1
construction pour une ren- A la reprise Chevigny fait Bastia­Strasbourg........................................1­0 hier, Semur retrouvait Main- retrouvélamêmefluidité.
Pacy­Alfortville..............................................1­0
contre amicale de le break (21-18, 36e). Cepen- Pts J G N P p. c. villiers, ancien adversaire en « Nous avons un peu trop
préparation à la salle des dant le CDB 2 entend gar- 1 Paris FC 11 5 3 2 0 7 3 N1. Malgré une défense soli- joué latéralement. Ça man-
2 Bastia 11 5 3 2 0 4 1
Poussots. der son rang et prépare sa 3 Luzenac 10 5 3 1 1 7 1 de, les Bourguignons ne sont quait de profondeur dans la
4 Fréjus 10 4 3 1 0 7 2
En début de première pé- réaction. Chevigny encaisse 5 Beauvais 9 5 2 3 0 6 3 pas parvenus à faire la diffé- prised’intervalles.»
6 Amiens 9 5 3 0 2 4 3
riode les deux équipes cher- un 9-0. Le CDB 2 lance ses 7 Cannes 8 4 2 2 0 8 3 rence, concédant un nul (23- Aujourd’hui,Semurseraop-
8 Rouen 7 5 2 1 2 3 4
chent la bonne carburation, plus jeunes lors des dix der- 9 Plabennec 7 5 2 1 2 5 6 23) assez logique. « Nous me- poséàSaranetàNanterre.
sachant que de chaque côté nières minutes et s’impose 10 Niort 7 5 2 1 2 7 5 nionsencoredetroisbutsà5-6 S.L.
11 Creteil 6 5 2 0 3 4 6
on en est encore à faire des 35-29. Le travail continue 12 Guingamp 6 4 1 3 0 1 0 minutes de la fin, mais nous £ MAINVILLIERS­SEMUR
13 Pacy 6 4 2 0 2 4 4
essais afin de trouver les pour tout le monde… 14 Colmar 6 5 2 0 3 3 4 avons lâché trop de ballons », 23­23
15 Gap 6 5 2 0 3 7 7
meilleures solutions. Côté LA FICHE 16 Orleans 5 5 1 2 2 4 5 souligneThierryVamillier.Ce Semur.Marlin3,Pickaerts2,
17 Alfortville 4 5 1 1 3 5 7
C h e v i g ny l e s e n ch a î n e - CDB2 – CHEVIGNY : 35­29 (15­16) 18 Bayonne 4 5 1 1 3 2 9 qui devait permettre aux lo- Naudin5,Dewit5,Grébonval1,
19 Strasbourg 3 4 0 3 1 3 4
ments manquent de rythme, Dijon (salle des Poussots). CDB 2 20 Rodez 2 5 0 2 3 4 10 cauxderevenir. Sarr2,Verdier2,Delannoy1,Kovac
Dijon fait un bon travail dé- (N2)­Chevigny (N3) : 35­29 (15­16). 21 Gueugnon 0 5 0 0 5 1 9 « Nous avons été trop 2.
LE BIEN PUBLIC

26 SPORTS / CÔTE-D'OR Dimanche 5


septembre 2010

FOOTBALL. CFA 2 (3e journée). Dijon s’impose à domicile. FOOTBALL. Division d’honneur.

LeDijonFCOBconfirme Beaune et Digoin


terminent sur un nul
Grâce notamment à leur Les blancs beaunois se sont sur un but de Costa. Pourtant,
maîtrise collective, les Di­ faitpeur,hier,faceauxjoueurs comme Beaune, les Digoinais
jonnais ont largement domi­ deDigoinqu’ilsrecevaientsur ne sont pas dans la partie et ne
né une formation alsacien­ leurs terres de Vignoles pour parviennent pas à réellement
ne à court d’arguments. leur deuxième match de la sai- construireleurjeu.C’estlemo-
son. ment que le Beaunois Lalli

D
urant une première Dans une première mi- choisit pour inscrire le pre-
période dominée de temps dominée par les Digoi- mier but pour Beaune (77e).
la tête et des épaules nais, les équipes se cherchent Encore en pleine euphorie,
par la réserve dijonnaise, Ill- mais personne ne semble ca- l’équipebeaunoisepoursuitsa
zach se procurait la première pable d’atteindre le but du remontée et marque un
opportunité, lorsque Stangl camp adverse. Résultat : les deuxièmebutuneminuteplus
reprenait un centre de Kala- fautes se multiplient tout au tard grâce à Lamrani. Beaune
thung, directement dans les longdecettepremièrepériode apparaît alors beaucoup plus
bras de Pasoni. et ce, au détriment de l’équipe incisif et croit même pouvoir
C’était la seule et unique fois Les Dijonnais ont repoussé assez aisément les assauts beaunoise. À la 35e minute, prendre le dessus sur Digoin,
alsaciens. Photo Maxime Grossier
que le portier dijonnais était cette dernière commet une maisenvain.Lesdeuxéquipes
véritablement mis à contribu- faute sur Digoin : une erreur termineront sur un match nul.
tion. Car ensuite, il n'y avait cienne, la passe décisive étant re fini (57e), Dijon maîtrisait et immédiatement sanctionnée
qu'une seule équipe sur la pe- signéeMarasuruncoup-franc plaçait des accélérations par un coup franc en faveur BEAUNE­DIGOIN : 2­2
louse et Caceres concrétisait tiré de son camp (2-0, 52e). quand bon lui semblait. des Saône-et-Loiriens et de Beaune (stade de Vignoles). ­ Beaune­
Digoin : 2­2. Arbitre : M. Mazzola.
la domination dijonnaise en Dijon proposait des séquen- Sur l'une d'elles, Courgnaud Correia, qui en profitera pour Buts : Beaune: Lalli (77e), Lamrani (78e),
gagnant son duel avec Mala- ces de jeu à une touche de bal- servait Sallandre dans l'inter- marquer le premier but de cet- Digoin : Correia (35e), Costa (71e).
Beaune : Abich, Haessig, Nemet, Rossin,
chowski (1-0, 13e). le, faites de déviation et de jeu valle, qui n'avait plus qu'à effa- te rencontre. Morel, Lalli, Carbon, Lamrani, Berradi A.,
Au retour des vestiaires, les en mouvement qui mettaient cer Malachowski pour offrir, À la fin de la première mi- Morlot, Berradi N. ­ Mjahad, Trapet, Ferte.
locaux enfonçaient le clou et Illzach au supplice. Et même enboncapitaine,lebreakàses temps, Digoin a toujours la Digoin : Garnier, Pereira, Grenet, Gardon,
Da Cunha, Dos Santos, Lasalle, Vasco,
Caceres s’offrait un doublé en si Charef est là pour rappeler équipiers (3-0, 74e). main et se permet même d’en- Larteau, Naji, Picard ­ Correia, Bakkali,
profitant de la passivité alsa- que le match n'était pas enco- Rien à dire, Dijon a étouffé foncer le clou à la 71e minute Costa.
son adversaire et s'est imposé
DFCO B­ILLZACH : 3­0 logiquement, confirmant son
Dijon (stade des Poussots). ­ Dijon­Illzach : 3­0 (1­0). Arbitre: M. Rota.
Buts : Caceres (13e, 52e), Sallandre (74e).
Avertissements à Dijon : Mollet (70e) ; à Illzach : Rabbah (53e).
succès acquis la semaine pas-
sée en terre alsacienne. Vive-
Trois défis de taille
Dijon : Pasoni – Bamba, Mara, Ogier, Fomen – Altama, Marie (Fortune, 77e), Mollet ment le derby face à Selongey
(Oulahri, 71e), Sallandre (Rivera, 77e) – Courgnaud, Caceres.
Illzach : Malachowski – Haberbuch (Alleily, 58e), Houssin, Limanaj, Rambo (cap) – samedi prochain... Les trois autres équipes cô- pionnat réussie la semaine
Rabbah (Burgart, 58e), Charef, Kalathung, Stangl – Holtz, Miliani (Miollany, 66e). GRÉGORY MONNOT te-d’oriennes engagées en DH passée face à l’AJ Auxerre D
se déplacent ce week-end, (victoire 1-0), les réservistes
avec des défis de taille, notam- selongéens tenteront de
ment pour Chevigny à Nevers maintenir la cadence au
FOOTBALL. CFA 2. Selongey­Vauban Strasbourg. et Selongey B au Creusot. Creusot, même si la tache
s’annonce « très difficile », se-
Selongey assure le minimum £ Nevers Football­Chevigny (15
heures)
lon les mots de Frédéric Hé-
rard. « Un match nul serait
Défait la semaine dernière à vingtmètresquivients’écraser ge alsacienne,envain.Laren- Auteurs d’un match nul sur une belle performance de no-
Jarville,Selongeyavaitàcoeur sur la barre transversale (3e). contreseterminesurunelutte leur pelouse la semaine der- tre part, face à une équipe du
desereprendredevantsonpu- Guère dangereux malgré l’ac- physique âpre avec deux ex- nière pour leurs grands dé- Creusot au potentiel offensif
blic et d’engranger le maxi- tivité de Mathieu Simoncic, pulsions à la clé. Présent dans buts en DH, face à La Chapel- impressionnant. »
mum de points afin de retrou- leslocauxcommettentdemul- lecombatphysique,lesSelon- le (1-1), les Chevignois défient
ver la première partie du tiples erreurs. A la suite d’une géens n’ont cependant pas cette semaine l’un des cadors £ La Chapelle­de­Guinchay­Di­
classement. Au terme d’une perte de balle de Jollet au mi- trouvélessolutionsoffensives du championnat, Nevers, jon FCO C (15 heures).
rencontrepauvreenoccasion, lieu de terrain, Charoy est mis et peuvent se réjouir de ne pas avec pour ambition de Battus chez eux par Le
leslocauxontévitélepire. sur orbite seul face au gardien avoirencaisserdebut. « prendre au moins deux Creusot lors de la première
Les vingt-deux acteurs n’of- mais manque complètement points », explique Nicolas journée (1-0), les hommes de
frentpasdetraditionnelround satentative(39e). FOOTBALL Perruchot, qui misera sur Raphaël Livramento vou-
d’observation et ce sont les vi- Aprèslapause,lescénarione « une base défensive solide » dront se racheter face à La
siteurs qui se mettent les pre- changepas.Surunemauvaise CFA2 pour contrecarrer les plans Chapelle. « Que ce soit à la
miersenévidence.Suruncen- relance de Prouvensier, celui- Groupe C neversois. maison ou à l’extérieur, nous
tre en retrait de Chakrouni, ci tente de se racheter mais Selongey SC­Strg Pierrots Vauban.............0­0 jouons pour gagner, en pro-
Jura Dolois­St­Dizier....................................0­2
Bohm s’interpose sur deux commet une faute occasion- Saint­Louis Neuweg FC­Jarville..................2­1 £ Le Creusot­Selongey B (15 duisant du jeu et en prenant
frappes coup sur coup de Ru- nant un penalty frappé large- Forbach­St Dié.............................................1­0 heures) du plaisir », annonce le tech-
Dijon 2­Illzach...............................................3­0
bio et de Charoy (2e). Dans la ment au dessus par Charoy AJ Auxerre 3­Strasbourg 2..............Auj. 15h00 Après une entame de cham- nicien dijonnais.
Schiltigheim Sc­Vesoul................................0­1
foulée, Simoncic profite d’un (57e). Seuls les coups de pied Sarre Union­Troyes AC 2.............................0­4
marquage large pour déco- arrêtés de Jollet permettent Pts J G N P p. c. Dif.
cher une frappe tendue aux d’apporter le danger sur la ca- 1
2
Troyes AC 2
Saint­Louis NeuwegFC
10
10
3 2
3 2
1
1
0
0
7
4
2
2
5
2
LES GROUPES
3 Vesoul 10 3 2 1 0 4 1 3
4 Forbach 10 3 2 1 0 3 1 2 CHEVIGNY Evain, Bensegane, Sanchez, Terrade,
SELONGEY­V. STRASBOURG 0­0 5 Dijon 2 9 3 2 0 1 7 3 4
Selongey (Stade des Courvelles). ­ Selongey­Vauban/Strasbourg : 0­0. Arbitres : M. 6 Jarville 9 3 2 0 1 6 5 1
Renaud ; Pronot, Piller, Verdet, Goncal­ Grinand, Ehma.
Boyer assisté de MM. De Araujo et Kissari. Avertissements à Selongey : Carpentier 7 St­Dizier 9 3 2 0 1 3 1 2 vès, Lignelet, Marin, Robin, Maillard, Lal­
(11e), Guigue (66e, 90e+3), Carlot (83e) ; à Vauban/Strasbourg : Ernst (13e), Noundou 8 Illzach 9 3 2 0 1 3 4 ­1 lemand, Chaillot, Vita, Thomas, Colin. DIJON
9 Selongey SC 7 3 1 1 1 2 2 0
Kinding (27e), Chakrouni (88e). Expulsions à Selongey : Guigue (90e+3) ; à Vauban/ 10 Schiltigheim Sc 6 3 1 0 2 3 2 1 Dellair ; Gabourg, Guggino, Parisot,
Strasbourg : Senouci (90e+1). 11 Sarre Union 6 3 1 0 2 3 7 ­4 SELONGEY Gauthier, Obi, Layouni, Barbosa, Reis de
Selongey : Bohm (cap.) ­ Piombino, Prouvensier, Begin, Chailley (Carlot, 56e) ­ Arroud 12 Jura Dolois 4 3 0 1 2 1 4 ­3
13 StrgPierrotsVauban 4 3 0 1 2 1 4 ­3 Boury ; Badroudine, Morin, Rabin, Hou­ Jesus, Décombe, Fall, Gibassier, Zidane,
(Guigue, 37e), Conat, Jollet, Romagon ­ Carpentier (Demoulin, 73e), Simoncic. 14 AJ Auxerre 3 3 2 0 1 1 2 3 ­1 Fallat.
Vauban/Strasbourg : Schaeffer ­ Ernst, Angelino, Bontemps, Schwoob (cap.) ­ Chakrou­ madi, Fournet, Dellamartire, Outssakki,
15 St Dié 3 3 0 0 3 1 7 ­6
ni, Wild, Noundou Kinding, Mahzen ­ Charoy (Senouci, 73e), Rubio (Kayser, 80e). 16 Strasbourg 2 2 2 0 0 2 0 2 ­2
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 5
septembre 2010 CÔTE-D'OR / SPORTS 27

FOOTBALL. Ligue 2. Nouvelle recrue du DFCO. CYCLISME. Coupe de France.

Younousse Sankharé Le SCOD reste sur sa fin


Décidément, la Coupe de rythme », témoigne Repé-

veut se prendre au jeu France Look des clubs n’est


pas le terrain d’expression
favori des Dijonnais cette
rant. « Benjamin Cantour-
net est malade depuis le dé-
but de la semaine et c’est lui
saison. Inconfortablement qui emmenait le groupe
Prêté un an par le Paris SG, installés à la 10 e place du dans la première bosse »,
Younousse Sankharé arrive classement général, ils ont constatait-il.
en Bourgogne avec une va­ cette fois dû se contenter de Il ne reste donc plus qu’une
lise pleine d’ambitions. Et la 13 e place du chrono par course, aujourd’hui entre
des références. équipes inscrit au program- Châlons-en-Champagne et
me de l’avant-dernière Sedan, pour que le SCOD

P
rometteur pour ses pre- épreuve de la compétition. quitte la Coupe de France
miers pas avec le Paris Pourtant, Denis Repérant avec les honneurs. Un long
SG, à tout juste dix-huit et ses hommes (Dérangère, raid de 170 km ponctué par
ans, Younousse Sankharé se Villa, Grammaire, Cantour- 50 bornes particulièrement
révèle vite comme un jeune net, Lefief et Périchon) lor- accidentées. Une dernière
plein d’avenir. «A l’époque, gnaient le top 5. « On est dé- sortie pour laquelle Lefief et
c’était une immense fierté çu », avouait le directeur Villa seront remplacés par
pour mes parents, c’était un sportif dijonnais, conscient Nicole et Coulon.
rêve qui se réalisait », se sou- que leur potentiel ne corres- M. B.
vient-il. Mais dans l’univers pond pas à cette 13e place.
du club parisien qui s’appa- Le problème est que les Di- LE CLASSEMENT
Poix­Terron­Donchéry (52 km) : 1. Ven­
rente avant et surtout à un jonnais ont raté leur entame dée U 1h03’07, 2. La Pomme Marseille à
énorme capharnaüm, le jeu- de course. C’est probable- 0’07, 3. Etupes à 0’36, 4. Nantes à 0’42,
ne homme peine à s’épanouir. L’international espoir est une recrue de choix pour l’entraîneur ment dans les tout premiers 5. Nogent/Oise à 0’55, ...13. SCO Dijon à
dijonnais Patrice Carteron. Photo LBP 2’01.
Il est prêté une première fois à kilomètres qu’ils ont perdu
Aujourd’hui : Châlons­en­Champagne­
Reims avant de débarquer en les précieuses secondes qui Sedan (170 km), départ à 11h30. L’équi­
ce début de saison au Dijon nue, plus qu’un nouveau dé- véritable poste, celui de mi- leur ont fait défaut au final. pe du SCOD : Cantournet, Coulon, Dé­
FCO. part, est avant tout un beau lieu axial. « Défensif ou offen- « On est parti sur un faux rangère, Grammaire, Nicole, Périchon.
challenge. « Ce n’est pas la so- sif, ce n’est pas un problème »,
Milieu axial avant tout lution la plus facile mais, je le dit-il. Il poursuit, déjà séduit
« J’ai besoin de temps de répète, j’ai besoin de jouer. » par son nouvel environne-
jeu », assène-t-il avec une belle Renseigné par Samuel Sou- ment : « J’en ai discuté avec EN BREF
assurance, du haut de ses prayen, prêté l’an dernier par l’entraîneur et il m’a dit ce
bientôt vingt-un ans (il les Rennes à Dijon et qu’il a cô- qu’il attendait de moi. Mainte- FOOTBALL
aura le 10 de ce mois). Bien toyé chez les espoirs, Sankha- nant, j’ai hâte d’être à vendre- Coupe de France : quatre rencontres aujourd’hui
dans sa tête et ses baskets, il re- ré a, semble-t-il, été séduit pas di prochain ». Quatre rencontres du second tour de la Coupe de France
connaît, très lucide : « J’aurai l’ambiance dijonnaise. Loin Ve n d r e d i p r o ch a i n , l e verront s’opposer des équipes côte-d’oriennes ce dimanche.
pu rester au PSG et me la cou- des excès parisiens, il espère, DFCO se déplace au Havre, Au programme : Talant-Chenôve (15 heures), Mirebeau/
ler douce, mais si je ne joue en Bourgogne, se refaire une l’occasion pour le gamin de Belleneuve-Fontaine d’Ouche (15 heures), Auxonne-Dijon
pas, je ne vis plus. Et puis ce santé dans un univers plus fa- Sarcelles de montrer une par- Parc (15 heures) et un alléchant derby en haute Côte-d’Or,
n’est pas mon tempérament », milial tie de son talent. entre Semur/Epoisses et Montbard/Venarey (15 heures).
reconnaît-il encore. Cette ve- Il espère aussi évoluer à son JEAN­YVES ROUILLÉ

FOOTBALL. D2 féminine.
Tout beau, tout neuf
C’est aujourd’hui que les la gagne. Par contre, en dépit pour ses filles. L’idée première
filles du DFCO débutent leur de leurs emplois respectifs, el- est de bien négocier les ren-
saison face à Templemars. Pe- les viennent toutes à l’entraî- contres du début de saison
tit tour d’horizon en compa- nement avec plaisir », expli- afin d’emmagasiner de la con-
gnie de David Linares, leur que-t-il. Il précise encore sur le fiance afin qu’elles jouent plus
entraîneur. plan du jeu : « Par rapport au libérées pour la suite du
« Pour moi, c’est une décou- début de notre préparation, il championnat. Premier exa-
verte », lance d’emblée le tout y a eu une vraie progression men de passage aujourd’hui
jeune entraîneur. Une décou- sur le plan tactique. Il y a aussi face à Templemars (13 heu-
verte pour ces demoiselles qui une belle qualité sur le plan res) aux Poussots.
en l’espace de quelques mois du jeu collectif. » J.­Y. R.
ont changé de club et de
coach. Impatience LE GROUPE
Gardiennes : Bigey, Decorny.
Aujourd’hui, tout le monde Plutôt ravi du comporte- Défenseurs : Douchet, Poifol, Paulin,
est sur la ligne de départ prêt à ment de ses filles, David Lina- Vernevaut, Brahier, Verpeaux, Bibila,
démarrer une nouvelle aven- rès attend les trois coups du Grebille, Brocard, Celimène, Passemard.
ture. Pour se jauger, l’équipe début de saison avec une cer- Milieux de terrain : C. Hakkar, Rabut,
Bader, Champy, Desbourdieux, Hercha,
dijonnaise a disputé trois mat- taine impatience. « C’est vrai Paulin, Mathely, P. Hakkar, Louvion,
ches amicaux (2 victoires, 1 que j’ai hâte que ça commen- Chilloux, Serrano, Dauvergne.
2319279

défaite). « Les filles travaillent ce. C’est de la compétition Attanquantes : C. Samie, Boquet, Em­
manuelle.
b i en mê me s ’ i l reste des dont je me nourris. »
Entraîneur : David Linares.
points à améliorer. Ainsi, il n’y Pour autant, il n’a pas enco- Entraîneur adjoint : Benjamin Guy.
a pas encore cette culture de re fixé d’objectif à long terme Entraîneur équipe B : Adeline Picard.
LE BIEN PUBLIC

28 SPORTS / CÔTE-D'OR Dimanche 5


septembre 2010

HOCKEY. Match amical Dijon HC-Villard-de-Lans.

Le plein de confiance
Les Dijon HC a poursuivi sa StephenDugaspoursuivaient
préparation par une nouvel­ surleurlancéedèsl’entamedu
le victoire (5­0) hier soir face deuxième tiers, jusqu’à ce que
à Villard­de­Lans. De bon Riendeau ne scelle véritable-
augure à dix jours de la re­ ment le sort de la rencontre
prise. avant le retour au vestiaire
(3-0,37’59).

L
e premier enseigne-
ment que Daniel Maric Unedéfensedefer
pourra tirer de la ren- Le dernier tiers n’était alors
contre d’hier est qu’il dispose, qu’une formalité pour les
avec Mojmir Bozik, d’un gar- Bourguignons. Ritz (4-0,
dien en forme olympique. Le 41’16), puis Arnaud (5-0,
portier dijonnais est parvenu 46’09) se faisaient plaisir. Un
en quelques minutes à dégoû- festinoffensifquiavaitdequoi
ter les attaquants isérois, le réjouir le coach dijonnais Da-
tempspoursescoéquipiersde niel Maric. «Nous avons joué
rentrer dans la partie. Car sérieusement durant les trois
après une dizaine de minutes tiers,noussommesparvenusà
de mise en jambes, les Ducs concrétiser nos occasions et
ont déroulé, avec, certes, les nousavonsétésolidesdéfensi-
habituelles imperfections Deuxième blanchissage de suite pour le gardien dijonnais, Mojmir Bozik. Photo Maxime Grossier vement,c’estdoncuntrèsbon
d’avant saison, mais sans ja- matchdepréparation»,analy-
maisêtreréellementinquiétés sait-il.
parleurshôtes.
Les U18 se sont fait peur Prochain test pour les Ducs,
C’est donc logiquement que mardisoirfaceàGap(20heu-
Mrena, excentré côté gauche, Les U18 du Dijon HC, champions de France breuses erreurs, notamment dans le pre­ resàTrimolet).
allumait la première mèche élite B la saison dernière, disputaient le mier tiers », regrettait l’entraîneur dijonnais BERTRANDLHOTE
d’une splendide frappe de la match aller des barrages d’accession dans Jonathan Paredes. « Les joueurs ont fait
bleue (1-0, 9’52), avant que la cour des grands face à leurs homologues preuve d’un certain manque de maturité DIJON­VILLARD : 5­0
Dijon (patinoire Trimolet). – Dijon HC­
Guttign’enfonceleclousuiteà de Villard­de­Lans. Un premier duel rem­ dans la communication, certainement à Villard : 5­0 (2­0, 1­0, 2­0). Arbitre : M.
un cafouillage devant la cage porté difficilement 3­2 par les Bourguignons cause du stress provoqué par l’enjeu. Forget, ass. Courgeon et Gremion.
villardienne. En quatre minu- (buts de Guillaume, Mahier et Cassan pour A ce niveau, nous devons être beaucoup 500 spectateurs.
tes, les Ducs assommaient Dijon), qui n’auront qu’un petit but d’avance plus solides sur nos bases défensives, sans Dijon : Mrena 9’52, Guttig 13’45, Rien­
deau 37’59 (ass. Ritz, Sanchez), Ritz
leursadversaires. samedi prochain pour le match retour en quoi notre mince avantage sera difficile à 41’16, Arnaud 46’09 (ass. Fahas). 20 mi­
Conquérants, vigilants en Isère. « Nous avons commis de trop nom­ conserver.» nutes de pénalité.
défense, les coéquipiers de Villard : 4 minutes de pénalité.

BASKET. Amical Roanne-Dijon. BASKET. Tournoi Jean Druet


La JDA poursuit sur sa lancée Le CSLD encore en rodage
Vingt-quatre heures après teurs. Comme face à Vil- Mendy (14 pts, 13 la veille) Après l'ouverture des hos- phique (5-25, 13e puis 12-39,
s’être offert le scalp de l’AS- leurbanne, la JDA, toujours a affiché une régularité ras- tilités par la victoire du 18e), les Dijonnaises ont en-
VEL, les hommes de Jean- privée de Dia, Monclar et surante. CSLD 2 (prén.) face à Gen- suite fait jeu égal (22-44, 26e)
Louis Borg ont une nouvel- Prénom, a limité son adver- Après s’être coltiné deux lis (dép.), 72 à 43, les choses montrant des séquences in-
le fois livré une production saire à 70 points, à la grande ténors de Pro A, Dijon va sérieuses débutaient avec téressantes sur zone-press
intéressante malgré la défai- satisfaction de son coach. poursuivre sa campagne de La Charité (N3) opposé à tout terrain. Mais le niveau
te face à Roanne (70-61). «Notre match est dans la préparation face à une nou- Beaujolais (N3). de jeu (27-56, 28e) était trop
En effet, les Dijonnais continuité de ce qu’on a fait. velle formation de l’élite, Ce sont les Nivernais qui important entre ces deux
étaient en tête (47-48) au dé- Défensivement, on com- Strasbourg (jeudi à Vittel). se montraient les plus cons- équipes, comme l'admettait
b u t d’ u n d e r n i e r q u a r t - mence à se mettre en place « C’est dans la difficulté tants avec un écart oscillant volontiers Marcel Tomaselli
temps marqué par des comme on l’a prouvé face à qu’on progresse », assure entre 8 et 12 points. Au final, à la fin du match : « J’ai rare-
coups de sifflet suspects (14 ses deux gros potentiels of- Jean-Louis Borg. Ses il y a une victoire convain- ment vu un cinq majeur aus-
lancers francs pour Roan- fensifs de Pro A », dévelop- joueurs sont d’ailleurs en cante (71-59) aux yeux de si fort que celui-là. Je ne suis
ne, 2 pour la JDA). Une con- pait Borg. train de le démontrer. leur coach, Joël Delaby : donc pas inquiet par cette
clusion sur laquelle ne sou- M. B. «Les garçons ont été parti- défaite logique. »
haitait toutefois pas Strasbourg au menu culièrement sérieux et le Les garçons du Cercle ont
s’appesantir le coach dijon- Offensivement, aussi, le ROANNE­DIJON : 70­61 banc a été parfaitement à la fait preuve, quant à eux,
Perreux. ­ Chorale de Roanne bat
nais. collectif dijonnais a prouvé JDA Dijon : 70­61.
hauteur. C'est encourageant d'une belle résistance face à
« Non seulement on me- qu’il recelait d’éléments ca- Les quart­temps : 16­10, 16­15, 15­23, pour la suite.» Strasbourg (21-20 puis 33-
nait mais en plus, Errick pables de faire la différence. 23­13. Concernant le CSLD, les 35) avant de craquer physi-
Craven n’a pas joué en Discret face à l’ASVEL, Jé- Les marqueurs filles de Marcel Tomaselli quement dans le 3 e quart
deuxième mi-temps », no- rémy Leloup (19 pts) a été le Roanne : Page 24, Mipoka 12, Dunn 11, ont souffert face à une sédui- (43-64, 28e et 69-83). Les fi-
Nsonwu 8, Gordon 6, Rivers 6, Braud 3.
tait Jean-Louis Borg, qui a grand artisan du prolifique Dijon : Leloup 19, Mendy 14, Bing 12, sante équipe de Ste-Savine, nales ont lieu, ce jour, à par-
préféré ménager son joueur troisième quart-temps de la Mélody 8, Aboudou 2, Christophe 2, Tor­ pensionnaire de Nationale tir de 14 heures à Epirey.
après une alerte aux adduc- J DA . A s e s c ô t é s , E l s o n nato 2, Craven 2. 2. Après un départ catastro- N.L.
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 5
septembre 2010 CÔTE-D'OR / SPORTS 29

AUTO. Rallye des Hautes-Côtes. BASE-BALL. Nationale 2.


Une rentrée retardée

Les Dijonnais devront patienter une semaine pour débuter leur


nouveau championnat. Photo SDR

Deux mois après avoir dé- crocheront leur ticket pour


croché le titre régional, les quarts de finale, l’objec-
l’équipe de Jose Isturiz a tif minimum affiché par les
hâte de croquer dans ce Côte-d’Oriens.
A l’entrée du top 5, Etienne Bouhot espère bien grignoter quelques places. Photo SL championnat de National Pour préparer au mieux
2, qui propulsera son vain- leur rendez-vous national,

Le sprint est lancé queur en Nationale 1. Mal-


heureusement, Compiè-
gne, l’adversaire inscrit au
les Dijonnais ont repris
l’entraînement mi-août et
ont répété leurs gammes
programme dijonnais pour lors des journées américai-
Après un petit tour, Christo­ largement. Depuis le général, lui aussi sur une nouvelle cette première journée, a nes de Fenay.
phe Vaison a pris les com­ où le duel entre Christophe Mitsubishi Evo 8, déjà très ef- déclaré forfait. Mais quoiqu’il advienne,
mandes. Mais ce sont sur­ Vaison et Philippe Jalouzot ficace, a le groupe N gagné. Peut-être un mal pour Jose Isturiz se réjouit des
tout de rudes batailles qui est lancé, avec un scratch Mais c’est plutôt le top 5 qui bien. « C’est une des gros- perspectives ouvertes par
ont débuté hier et qui an­ chacun, mais l’avant age pourrait l’intéresser aujour- ses équipes de la division », leur participation à la N2.
noncent une deuxième éta­ pour le Saône-et-Loirien, d’hui. indique le président du « C’est intéressant d’affron-
pe passionnante. pour 2’’2, face à l’Icaunais, Autre duel à suivre, entre DUC-Base-ball, Jose Istu- ter des équipes qui vien-
qui effectue son retour sur le autres, celui qui oppose riz, qui porte aussi les cas- nent d’autres régions. On

L
e round d’observation circuit régional depuis trois Thierry Batteau à Damien Ja- quettes d’entraîneur et de va pouvoir mieux cerner
qu’a constitué le pre- épreuves, après une dizaine piot, séparés d’un petit dixiè- joueur. les domaines dans lesquels
mier tour - sur quatre d’années d’absence. me, dans la lutte pour la 2e En effet, cela libère une on doit progresser. »
au total - de la 33e édition du Si les deux hommes ont fait place de la classe F2000 13. place dans une poule qui Premier élément de ré-
rallye des Hautes-Côtes a ef- le trou sur le groupe de pour- De même pour le gain de la comprend aussi Nevers et ponse la semaine prochai-
fectivement permis à tout le suivants, il y a là quatre can- 3e place en F2000 14, si Da- Argancy (Moselle) car ne, sur la pelouse dijonnai-
plateau de savoir où ils al- didats pour la dernière place vid Farge a pour l’instant le seuls les deux premiers dé- se.
laient, sur ce nouveau tracé. du podium scratch. Sébas- meilleur sur Bernard Barbe,
C’est clair : ça va vite, et mê- tien Bernollin, le vainqueur rien n’est encore fait.
me très très vite. Trop au dire 2007, tenait la corde hier S. L.
de certains, qui regrettent le soir, mais Olivier Delaporte, EN BREF
LES CLASSEMENTS PROVISOIRES
manque de passages techni- Etienne Bouhot, avec une Scratch : 1. C. Vaison 5’39’’00 ; 2. P. Jalouzot à 2’’2 ; 3.
ques ; mais d’autres sont bien toute nouvelle C2 Super S. Bernollin à 11’’9 ; 4. O. Delaporte à 12’’4 ; 5. E.
Bouhot à 14’’1.
FOOTBALL AMÉRICAIN
heureux de batailler sur de 1600 entre les mains, et Lau- Groupe A : 1. C. Vaison 5’39’’00 ; 2. P. Jalouzot à 2’’2 ; 3. Journée découverte le 12 septembre
E. Bouhot à 14’’1 ; 4. Y. Jeunet à 20’’5 ; 5. P. Entz à 23’’5.
nouvelles routes… rent Lecki, déjà 3e l’an der- Groupe F2000 : 1. S. Bernollin5’50’’90 ; 2. O. Delaporte à L’AS Fenris football américain organise, dimanche 12 sep-
D’ailleurs les trois tours nier, sont prêts à jaillir. 0’’5 ; 3. L. Lecki à 2’’3 ; 4. T. Batteau à 9’’2 ; 5. D. Japiot à tembre, une journée de recrutement et de sensibilisation au
9’’3.
d’aujourd’hui promettent Derrière, Cyrille Laubeau, Groupe N : 1. C. Laubeau 5’59’’30 ; 2. J.­P. Grohens à football américain au stade Bourillot.
24’’2 ; 3. G. Barbier à 28’’2 ; 4. R. Collette à 31’’7 ; 5. J.
Barthoulot à 32’’8.
PROGRAMME Classe A8 : 1. P. Jalouzot 5’41’’20 ; L. Hurtevent à 30’’5.
Classe A7K : 1. C. Vaison 5’39’’00 ; 2. C. Jacotot
AUJOURD’HUI à1’06’’40.
(& %"$#(&"$'"# ")(!

*)" +!,&()" 18 )(#%&$


Deuxième étape – Premier tour ClasseA7:1.Y.Jeunet5’59’’50;2.L.Lanquetinà6’’3;3.
D. Stique à 10’’4 ; 4. L. Caritey 10’’5 ; 5. H. Aubry 13’’2.
9 heures : sortie du parc fermé à Pont­de­Pany. Classe A6K : 1. E. Bouhot 5’53’’10 ; 2. B. Mosson à 16’’3
+%"*%#'!%
($&),%')##)"
; 3. J. Guyon à 25’’30 ; 4. N. Chaffotte à 2’31’’8.
9 h 33 : ES 3 (Saint­Mesmin – La Chaleur, 5,3 km). Classe A6 : 1. G. Feutray 6’13’’1 ; 2.G. Ducloux à 11’’5. 4/--0 20
!3/+$1"()--/+3/&0
9 h 54 : ES 4 (Remilly­en­Montagne, 5,6 km). ClasseA5K:1.T.Maziller6’39’’0;2.L.Laurentà19’’9;3. , -'0%(&/$ #/--3.0 * "#(&)#'$%!
H. Quinet à 30’’8 ; 4. J. Amblard à 40’’8.
10 h 16 : assistance à Pont­de­Pany. Classe A5 : 1. K. Jalouzot 6’50’’00 ; 2. F. Meurat à 34’’8 ; "+#&%1% .!(%!-$ )!&$(1 2# "*!//1-,1 21 /'0$+(/1
10 h 46 : entrée au regroupement à Pont­de­Pany. 3. S. Bregand à 47’’4. 5$3".-31 A 6.3$43:1 A
ClasseF200014:1.S.Bernollin5’50’’9;2.L.Lecki à2’’3
Deuxième étape – Deuxième tour ; 3. J. Pacot à 12’’4 ; 4. D. Farge à 15’’7 ; 5. B. Barbe à C8DBR>L ?> B8DR>D1L ?&;;=1>NG>L %* ( 77@ ON&POG&8N =B8R> ?2OG)R=G&LP>
18’’3. 68D1 * '& >G %7 '& ' >G # N=5>4L >N E..7(E..E(E..F
12 h 16 : sortie du regroupement. Classe F2000 13 : 1. O. Delaporte 5’51’’4 ; 2. T. Batteau à +2'+(&%2# ,2 /"+!(&+) )&+ ,2 ).'2 5C8DBR> 18D+>4 K 68DLL&NL(68DLL&N>L
12 h 49 : ES 5 (Saint­Mesmin – La Chaleur, 5,3 km). 8’’7 ; 3. D. Japiot à 8’’8 ; 4. C. Arton à 25’’7 ; 5. S. Martinot $$$-%.,,20)'0"/(,,.*".+2-1+ N=5>4L >N 7999(E... 5C8DBR> 18D+>4
à 29’’4 .
13 h 10 : ES 6 (Remilly­en­Montagne, 5,6 km). Classe F2000 12 : 1. T. Guillaume 6’29’’40 ; 2. G. Bouillot !8D1 G8DG>L R>L B8D1L>L 5: 8D 7. "P4@ %* ( 97@ C>N$OP&NL(C>N$OP&N>L N=5>4L
à 12’’4 ; 3. B. Gerbenne à 27’’8 ; 4. V. Perrot à 27’’9 ; 5. M. ?=6O1G 1D> #8&1>/ >G O11&0=> O0ONG 799J(799< 5C8DBR> 0>1G>4 K
13 h 32 : assistance à Pont­de­Pany.

#
Baux à 1’25’’8. ?>0ONG RO PO&1&> ?> QO&NG(,68RR&NO&1>3 P&N&P>L 'H# N=5>4L >N 799:(799I
14 h 02 : entrée au regroupement à Pont­de­Pany. Classe F2000 11 : 1. F. Meurat 6’55’’7 ; 2. A. Laurenzano 3:01:480:2:0/1 , 5C8DBR> 0>1G>4
Deuxième étape – Troisième tour
à 8’’00 ; 3. S. Verne à 1’11’’3.
Classe N4 : 1. C. Laubeau 5’59’’3 ; 2. J.­P. Grohens à
"$! 79 +7 #+ 7# )) %! ( 77@ 7. "P A % >G ' N=5>4L O0ONG
2330748

24’’2 ; 3. G. Esprit à 53’’4. "8--1!/* 4&/*$,%/'!/)* M G=R=B)O1+>1 799- 5E +1ON?>L C8DBR>L4@ : "P A % >G '
15 h 32 : sortie du regroupement. Classe N3 : 1. J. Barthoulot 6’32’’1 ; 2. C. Aubrun à 40’’2 LD1 R> L&G> 0&RR>(LG(O68RR&NO&1>3;1 N=5>4L O0ONG 799- 57 C8DBR>4
16 h 05 : ES 7 (Saint­Mesmin – La Chaleur, 5,3 km). ; 3. C. Morisseau à 1’12’’7. 58N+R>G L681G4 >G 0 %1!)8%*1% ?18&GL O0ONG R> $8D1
Classe N2 : 1. T. Stique 6’26’’5 ; 2. G. Barbier à 1’’ ; 3. R. 262*! -1 (! $1'!1+.%1 :3(3 ?2>N+O+>P>NGL R2=61>D0> ?> R2=61>D0>
16 h 26 : ES 8 (Remilly­en­Montagne, 5,6 km). Colletteà4’’5;4.J.­B.Sabreà6’’8;5.B.Sautereauà8’’6.
#7955 *&$8N ,G)R=G&LP>@ R>L '8DR=>L 7. "P <! 7. !
16 h 47 : entrée au parc fermé et podium. Classe N1 : 1. B. Becherot 6’35’’3 ; 2. V. Bruchon à 1’’5 ;
: "P :! J!
3. L. Rocard à 5’’00 ; 4. N. Papin à 16’’6 ; 5. L. Bouvard à =6R>DP&>NN>L@ E7<:. QG(,68RR&NO&1>
17’’8.
LE BIEN PUBLIC

30 SPORTS / CÔTE-D'OR Dimanche 5


septembre 2010

RUGBY. Inauguration du stade Jean-Pierre-Marque, hier à Ancey.

« Un truc extraordinaire »
Sous la coupe de plusieurs
représentants de la FFR et
de Didier Retière, le stade
Jean­Pierre­Marque est
bien né, hier à Ancey.

I
ls sont venus, ils sont tous
là ! C’est en substance ce
qu’aurait pu dire Daniel
Lanet, président du RCVO et
maître d’œuvre du stade Jean-
Pierre-Marque. C’est ce qu’il
aurait effectivement pu dire
s’ilenavaiteuletemps.
CarhieràAncey,entreserrer
des mains en veux-tu en voilà,
passer une petite rincée à des
arbitres à son goût pas assez
coopératifs ou vérifier le bon
fonctionnement de la buvette
(...), il n’a pas eu une minute à
lui.Commedepuisseptansen
vérité, date à laquelle “Baba-
che” a eu cette idée folle de
construire un stade de rugby
surunchampderuines.Ilpeut
être fier du travail accompli.
Preuve en est, cette enceinte a
reçulabénédictiondetousles
pontesdel’ovaliepourcebap-
têmeengrandepompe. 1

«Unefêtedevoisins
permanente» 1. Quand Didier
LeprésidentdelaFFRPierre
Retière explique, la
Camou–retenuenAngleterre
sélection de
pourlaCoupedumondefémi-
Bourgogne écoute.
nine – a même passé un coup
de fil à ses plus proches lieute-
2. Daniel Lanet (d.) a
nantsvenussurplacelerepré-
bien raison d’être fier,
senter. « Notre force c’est no-
à côté d’Alain Doucet,
treproximité»,seféliciteAlain
secrétaire de la FFR et
Doucet, secrétaire général de
de Francine Marque.
la FFR, assisté de Guy Molvo
(trésorier général), Tony
3. Les Gazelles ont
participé à la fête face
Martin(président Armagnac-
à Sassenage (Top 10).
Bigorre) et Christian Bagate
(présidentCôted’Argent).
Didier Retière était égale-
4. Beaune et Nevers
se sont jaugés sur la
ment le “parrain” d’un pro-
pelouse d’Ancey.
gramme sportif alléchant.
Photos J. Roblot
« Daniel Lanet est un prési- 2
dent dynamiteur ! Il est un fé-
dérateursocial.Onrevientàla
véracité de notre sport. C’est
une fête des voisins perma-
nente et un truc extraordinai-
re », souligne encore Alain
Doucet.
L’émotions’estbienévidem-
ment invitée à la fête. Jean-
Pierre-Marqueétaitsurtoutes
les lèvres pour « un devoir de
mémoire » comme l’a qualifié
Didier Retière. Sans prendre
de gros risques, on peut assu-
rer qu’il n’a souffert d’aucune
rature.
JÉRÔMEROBLOT 3 4
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 5
septembre 2010 HIPPISME 31

Quinté + Cet après-midi à Longchamp

Priego doit tenir ses promesses Tirelire


1.300.000 e

Réservé aux milers de 3 ans sur la grande piste (Réunion I ­ 4e Prix de la Ligue Française de Protection du Cheval, Handicap divisé - première épreuve - Réf. :
de Longchamp, le quinté dominical devrait per- +18 - Course B - 58.000 € - 1.600 mètres - Grande piste)
mettre à Priego de tenir les promesses qu'il a
données fin juillet à Maisons-Laffitte dans un lot Propriétaire Entraîneur N° Cheval Cde Oeil. S/A Poids Jockey Cote Gains
de cet ordre. Quintalina, grande spécialiste de Ec. Victoria Dreams Y. de Nicolay 1 RYSCKLY 15 M3gr. 60 P.-C. Boudot 8/1 41.760
ce genre de combats, Raphaelus, supplémen- V. Bukhtoyarov R. Gibson 2 RICCI 2 M3gr. 59 S. Pasquier 12/1 45.000
té, Rysckly, malgré le poids, et Curro Perote,
C. Orozco L.-A. Urbano-Grajales 3 CURRO PEROTE 13 H3gr. 58 J. Victoire 5/1 14.500
cette fois raccourci, ont aussi leur chance. So-
gno d'Oro, sérieuse et bien placée, peut monter F. Prat T. Clout 4 RAPHAELUS 12 M3b. 57,5 F. Prat 14/1 24.000
de catégorie avec bonheur. Envoûtement, sur M. Chaouat Y. Barberot 5 QUINTALINA 3 F3b. 56,5 T. Thulliez 9/1 37.760
la montante, viendra ensuite avec Verglacial, Mme P. Ades-Hazan C. Lerner 6 VERGLACIAL 8 M3gr. 56,5 O. Peslier 28/1 10.000
déjà vu à son avantage à ce niveau.
P.-A. Deal R. Chotard 7 STELROCK 5 H3b. 55,5 C. Soumillon 11/1 22.500
1€ 13-5-4
4€ L. Duquesne P. Bary 8 ERAGONS DREAM 4 M3b. 55,5 C.-P. Lemaire 17/1 5.000
Tiercé 13-5-4-1
10 € 13-5-4-1-3 J.-P. Bonardel T. Larrivière 9 FLY TARTARE 11 F3b. 55 S. Ruis 29/1 16.000
20 € 13-5-4-1-3-16 Mlle V. Dissaux Mlle V. Dissaux 10 TALL CHIEF 10 M3b. 55 M. Barzalona 39/1 6.000
1,3 € 13-5-4-1 A. Louis-Dreyfus D. Smaga 11 ENVOÛTEMENT 7 O F3b. 55 G. Benoist 19/1 14.000
6,5 € 13-5-4-1-3
Quarté+ 19,5 € 13-5-4-1-3-16 Ec. Ascot Y. Barberot 12 DOLCE BAMBINA 16 F3b.f. 54 M. Foulon 23/1 10.500
45,5 € 13-5-4-1-3-16-11 Darpat France C. Laffon-Parias 13 PRIEGO 6 M3b. 54 Gér. Mossé 7/2 10.500
2€ 13-5-4-1-3 K. Chehboub M. Boutin 14 ITRI 14 F3b. 52,5 M. Guyon 25/1 19.500
12 € 13-5-4-1-3-16
Quinté+ 42 € 13-5-4-1-3-16-11 S. Tripier-Mondancin A. Lyon 15 SOURCE ANTIQUE 9 F3b. 52,5 R. Marchelli 36/1 7.000
112 € 13-5-4-1-3-16-11-6 L. Roy J.-E. Pease 16 SOGNO D'ORO 1 F3b. 51,5 A. Crastus 10/1

LES PERFORMANCES LONGCHAMP £ RÉUNION 1 - (13H05)


1 RYSCKLY 60 8 ERAGONS DREAM 55,5 Maisons-Laffitte, elle a confirmé sa
1 PRIX LA ROCHETTE 5 Taysa (5) G. Benoist 57,5 2 Permit (E1) (1) M. Guyon 55
forme et ses moyens à Clairefon-
M3gr.(Slickly et Rylara des Brosses ) M3b.(Arakan et Embraceable ) taine. Elle est bien placée sur Gr. III - 80.000 € - 1.400 m - 6 Firefly (9) T. Bachelot 54 3 Monterrey (E1) (3) M. Barzalona 55
3p 9p 5p 3p 1p 2p l P.-C. Boudot 9p 3p 1p l C.-P. Lemaire l'échelle des poids. Nouvelle piste, 2e poteau 7 Casquito (10) M. Guyon 57,5 4 Brigantin (E1) (2) P.-C. Boudot 55
Il a enlevé son premier quinté sur le Il a triomphé d'emblée en province, 8 Boarding Pass (6) C. Soumillon 57,5
mile de Saint-Cloud, puis a échoué Couplé Ordre - Trio Ordre 5 Amarak (6) O. Peslier 55
puis a bien tenu sa partie dans un 15 SOURCE ANTIQUE 52,5 1 Maiguri (4) J. Victoire 56 9 Babou (14) M. Delalande 56
dans des listed-races. Il vient de réclamer intéressant. Il n'a pas con- 6 Shamanova (4) C.-P. Lemaire 54,5
faire un beau retour à ce niveau à firmé sur le sable deauvillais. Il F3b.(Diktat et Source de Rêve ) 2 The Long Game (2) Martin Dwyer 56 10 Mister Beauvallon (8) M. Foulon 57,5 Favoris : 6 - 1 - 4
Deauville. rentre. 7p 9p 3p 4p (09) 2p 3p l R. Marchelli 3 Hung Parliament (1) D. Bonilla 56 11 Karqana (15) M. Barzalona 56
Elle a fini bonne troisième d'un 4 My Name Is Bond (6) C. Soumillon 56 12 Very Bad Things (4) S. Pasquier 56 5 PRIX DU MOULIN DE
2 RICCI 59 9 FLY TARTARE 55 quinté en mars à Saint-Cloud, mais LONGCHAMP
5 King David (3) Gér. Mossé 56 13 Petite Loraine (17) O. Peslier 56
M3gr.(Highest Honor et Restless Rixa ) n'a pu réellement confirmer ensuite. 14 Liberty Gree NON PARTANTE Gr. I - 450.000 € - 1.600 m - GP
10p 5p 6p 1p 1p (09) 1p l S. Pasquier F3b.(Greengroom et Magic Tartare ) Baissée d'une livre, elle peut réussir 6 Al Hazim (5) A. Crastus 56
4p 6p 2p 1p 2p 4p 2p l S. Ruis sa rentrée. Favoris : 1 - 3 - 4 15 Cat Mélody (3) A. Lemaitre 53 Couplé Ordre - Trio Ordre
Double gagnant fin 2009 de courses
à conditions, il a fait de même au Elle est entraînée dans le Sud-Est, 16 Singapore Smile (11) Alxi Badel 54,5 1 Rio de la Plata (1) M. Barzalona 58
début 2010. Il a échoué depuis sur la mais son expérience est un atout. 16 SOGNO D'ORO 51,5 2 PRIX DU ROUVRAY 17 Glamorous Emma (12) S. Ruis 54,5 2 Fuissé (4) S. Pasquier 58
PSF normande et change cette fois Elle déjà fini quatrième d'un quinté A réclamer - Course E - 25.000 € - 1.600 m - MP 18 A Moment With You (2) J. Victoire 54,5 3 Paco Boy (5) R. Hughes 58
de catégorie. au Val d'Or, en mars. Elle va décou- F3b.(Dubawi et Olonella ) Couplé Ordre - Trio Ordre - Trio -
vrir Longchamp. 5p 4p 3p 4p 5p (09) 2p l A. Crastus Couplé - 2sur4 - Multi Favoris: 4-9-1Outsiders: 7-11-12-15 4 Siyouni (2) C.-P. Lemaire 56
3 CURRO PEROTE 58 En sept sorties, elle n'a pas encore
1 Zimbar (18) R. Marchelli 59 3 PRIX DE LUTÈCE
5 Lope de Vega (3) M. Guyon 56
10 TALL CHIEF 55 réussi à s'imposer mais elle est 6 Via Medici (6) F.-X. Bertras 54,5
H3gr.(Smadoun et First Choice ) rentrée aux balances à chacune de 2 Zayman (7) Mlle P.Prod'homme 56,5 Gr. III - 80.000 € - 3.000 m - MP
2p 1p 3p 2p 1p (09) 2p l J. Victoire M3b.(Observatory et Ballerina Rosa ) ses courses. Elle semble plutôt bien 3 Si See Sea (1) E. Hardouin 54,5 Couplé Ordre - Trio Ordre Favoris : 3 - 5 - 4
Il est rentré aux balances à chaque 9p 4p 5p 0p 7p 5p 5p l M. Barzalona traitée au poids. 4 Hurry Cat (13) D. Bœuf 58 1 Le Larron (5) Gér. Mossé 56
sortie, s'imposant en province en Il s'est essayé par deux fois cette 6 PRIX DU PIN
mars et juillet. Il a aussi fini année dans cette catégorie, notam- Gr. III - 80.000 € - 1.400 m -
deuxième d'un quinté sur la PSF
normande, sur plus long.
ment sur la moyenne piste, sans
convaincre. Il est surtout performant FEURS £ RÉUNION 3 - (10H55)
Nouvelle piste, 2e poteau
Couplé Ordre - Trio Ordre - Trio -
4 RAPHAELUS 57,5 au niveau inférieur. Couplé - Classic Tiercé
M3b.(Whipper et Eximius ) 11 ENVOÛTEMENT 55 1 PRIX DE LA FÉDÉRATION 4 PRIX CARREFOUR FEURS 7 PRIX DES NARCISSES 1 Dalghar (7) C.-P. Lemaire 59,5
7p 1p 5p 6p 2p 2p 3p l F. Prat DU CENTRE-EST Attelé - Femelles - 14.000 € - 2.225 m Attelé - 12.000 € - 2.850 m - Groupe B 2 Mariol (1) R. Hughes 57,5
F3b.(Vettori et Grandes Illusions ) 3 Désert Océan (5) T. Thulliez 57,5
Il a remporté une course à conditions
5p 1p 0p 5p (09) 4p 3p l G. Benoist Attelé - 16.000 € - 2.225 m Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio Ordre
sur la ligne droite de Maisons, puis a Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio Ordre Ordre - Quarté+ Régional - Multi Régional 4 Charming Woman (4) M. Demuro 56,5
fort bien tenu sa partie dans un Elle n'a pas été vue à son avantage 15 partants 18 partants
quinté deauvillais. Il a été supplé- lors de sa première sortie dans un 12 partants 5 Colonial (2) M. Guyon 56
Favoris : 3 (Ravissante Melody) - 2 Favoris : 3 (Sérénade Julry) - 6 6 Sweet Hearth (8) Gér. Mossé 56
menté. quinté, début mai sur ce tracé. Favoris : 2 (Quios Back) - 3 (Quo de
Depuis, elle a fini bonne cinquième à (Roxana de Génétine) - 12 (Risette (Symphonie Modèle) - 7 (Sa Déesse 7 Flash Dance (9) J. Victoire 56
5 QUINTALINA 56,5 Clerlande) - 7 (Quartès) Outsiders : Farnay) Outsiders : 13 (Sam des
Clairefontaine. du Boulay) Outsiders : 13 (Romane 8 Sahpresa (6) C. Soumillon 56
11 (Quaprice) - 12 (Quintet) - 6 Jacquots) - 16 (Swing de Bertrange)
F3b.(Okawango et Ti Française ) 12 DOLCE BAMBINA 54 (Quohlanta d'Isop) Doedvic) - 15 (République) - 1 9 Evaporation (3) O. Peslier 54,5
2p 7p 1p 2p 2p 4p 9p l T. Thulliez (Regiga) - 12 (Ségah)
En six sorties à ce niveau depuis F3b.f.(Sagacity et Karina du Commeaux ) Favoris : 1 - 5 - 6 Outsider : 7
2 PRIX DES NARCISSES 8 PRIX DES JONQUILLES
mars, elle a gagné à Compiègne et a 7p 0p 3p 1p 4p 6p 3p l M. Foulon Attelé - 12.000 € - 2.850 m - Groupe A 5 PRIX MOBILIER JAROZO 7 PRIX DU VILLAGE
pris trois places. Elle vient de prou- Bonne troisième d'un quinté à Com- Monté - 12.000 € - 2.850 m Attelé - 12.000 € - 2.225 m
ver en Normandie qu'elle était tou- Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio Ordre
Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio Ordre A réclamer - Course G - 15.000 € - 2.000 m - MP
piègne, elle n'a pu confirmer lors de Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio Ordre
jours compétitive. ses deux sorties suivantes. Avec un 18 partants 14 partants Couplé Ordre - Trio Ordre - Trio - Couplé
15 partants 1 Sweet de l'Elfe (E1) (12) M. Delalande 58,5
6 VERGLACIAL 56,5 terrain bien souple, elle peut se Favoris : 8 (Saga de l'Abbaye) - 9 Favoris : 6 (Quiètude Rose) - 12
réhabiliter. (Sultane Rose) - 4 Favoris : 13 (Tikal de Jadry) - 6 (Twist 2 Fixboard (2) G. Masure 58
M3gr.(Verglas et Apostrophe ) (Peraisnou) - 13 (Pikachu de Forges) - 3 (Toscane de
(Samaria) Outsiders : 3 (Sikoma Loulou) Outsiders : 4 (Quintin 3 Royal Pepper (E1) (6) T. Piccone 58
10p 5p 4p 1p 3p 3p 2p l O. Peslier 13 PRIEGO 54 Mag) - 15 (Spectacle) - 12 (Style Pin) Choisy) Outsiders : 15 (Toronto 4 Premier Violon (10) T. Castanheira 58
Il a fini bon quatrième et cinquième à Malin) - 5 (Quasar d'Ecouves) - 3 Dairpet) - 4 (Thémis du Reynard) - 2
ce niveau en juin. Moins convaincant M3b.(Elusive Quality et Ronda ) (Quadrille Blanc) 5 Seehecht (7) Mlle P.Prod'homme 53,5
2p 1p 7p 4p (09) 4p l Gér. Mossé 3 PRIX AUDI ROCLE SAS (Tristan du Val)
fin juillet, il est absent depuis mais
Attelé - 20.000 € - 2.850 m
6 Question d'Or (3) T. Jarnet 56
court généralement bien sur sa fraîcheur. Ce très facile lauréat d'un petit han- 6 PRIX DU CLUB FORÉZIEN 7 Belgian Quartér (8) T. Normand 53,5
dicap à Maisons, fin juin, a fini Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio 9 PRIX DE L'U.N.A.T.
D'ENTREPRISES
7 STELROCK 55,5 deuxième d'un quinté un mois plus Ordre - Multi - 2sur4 Attelé - Mâles - 14.000 € - 2.225 m Attelé - Amateurs - 3.000 € - 2.875 m 8 Hatem (1) J. Victoire 56
H3b.(Kingsalsa et Hill Tiger ) tard. Absent depuis, il mérite pour- 18 partants Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio Ordre Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio Ordre 9 Anthropologie (9) R. Perruchot 54,5
0p 6p 1p 8p (09) 8p 6p l C. Soumillon tant crédit. 15 partants 10 Esprit du Taillis (5) A. Crastus 54,5
Favoris : 8 (Ramsès Gès) - 2 18 partants
Il a gagné en juin, mais à réclamer, 14 ITRI 52,5 (Quadrille du Futur) - 18 (Oui Oui de Favoris : 7 (Réo Land) - 15 (Rêve de Favoris : 11 (Phenix du Châtelet) - 14 11 Sina (4) T. Bachelot 52,5
sur le mile de Chantilly. Sixième 12 Kibaar (11) S. Pasquier 54,5
ensuite d'un quinté, il n'a pas con- F3b.(Agnes Kamikaze et Nera Zilzal ) Briouze) Outsiders : 15 (Ogor) - 13 Carsac) - 1 (Rolling Star) Outsiders : (Pépite Julry) - 3 (Quismie
firmé sur la PSF normande. Il a été (Pomodoro) - 10 (Plaisir) - 1 (Rodney 16 (Roi du Solat) - 17 (Rapide du Decourière) Outsiders : 12 (Odelvio) Favoris : 11 - 12 - 4 Outsiders : 6 - 3 - 2
2p 4p 4p 5p 10p 6p 0p l M. Guyon
baissé d'un kilo. Quatrième d'un quinté sur le mile de des Charmes) Matin) - 5 (Robin du Terme) - 10 (Punch Magic) - 4 (Quartelette) 8 PRIX DU PETIT TRIANON
Handicap divisé - 2e épreuve -
LE CHOIX DE NOS CONFRÈRES Course D - 28.000 € - 1.600 m - GP
Couplé Ordre - Trio Ordre - Trio - Couplé
1 Komilfo (3) Mlle P.Prod'homme 58,5
Le Républicain Lorrain 5 2 7 14 13 9 11 1 2 Painting (5) T. Jarnet 60
L'indépendant 5 13 11 6 14 12 1 3
Le Télégramme de Brest 3 13 5 1 6 14 12 4 3 Divin Honor (8) C. Soumillon 59,5
Le Dauphiné Libéré 13 3 5 7 4 16 12 1 4 Al Maktoub (2) M. Guyon 59,5
Dernières Nouvelles d'Alsace 13 3 7 5 15 1 12 4 3262 Conf. Courses 3 12 13 5 14 6 8 2
Bilto 13 5 3 7 14 1 12 4 5 Just Maybe (E1) (7) G. Benoist 59
Midi-Libre 3 5 1 6 2 15 16 12 6 Nice Girl (10) S. Pasquier 59
N.R.du Centre-Ouest 2 3 5 1 4 12 13 6 Les 7 de Week-End 13 5 3 6 1 4 12 14
Tropic Courses 13 3 5 1 4 7 14 2 7 Abou Selem (1) A. Crastus 59
Ouest-France 13 3 4 1 11 5 6 7 Le Parisien 5 4 1 3 14 13 12 16 8 Shadow of The Day (12) O. Peslier 58,5
Matin Courses 3 13 4 5 6 2 11 15 France-Soir 13 3 5 4 1 6 12 16 9 Belle de Jour (11) Gér. Mossé 58,5
Tip sur les Pistes 1 4 5 12 3 13 6 9 Agence TIP 13 5 4 3 1 11 16 6 10 King des Aigles (9) D. Bœuf 57
11 People Chop (E1) (4) M. Barzalona 56,5
CHERCHEUR D'OR LE MAGE 12 Akton City (6) J. Victoire 53
4-13-5-16-6 13-11-5-4-15 Favoris : 8 - 9 - 7 Outsiders : 2 - 4 - 6
LE BIEN PUBLIC

32 HIPPISME Dimanche 5
septembre 2010

VINCENNES £ HIER CRAON £ HIER


Couplé Ordre : (pour 1 €) : (6-7):
1 PRIX DE BASTIA
5,30. 1 PRIX BARON DE PIERRES Trio : (9-4-1) (pour 1 €): 31,20. 4 5 Athlète Del Sol (G. Avranche)
1 6 Rocky de l'Espoir (C. Corbineau) 4 CRITÉRIUM DES 5 ANS Couplé : (pour 1 €): Gag. (9-4): 8 partants. Tous couru.
2 9 Rimski Korsakov (T. Levesque) 1 17 Roc Meslois (P. Belloche) Trio Ordre : (6-7-4) (pour 1 €): 1 5 Space Blue (D. Berra)
3 8 Roy de Vore (T. Touchard) 2 13 Renommée d'Obret (D. Locqueneux) 12,20. 2 7 Silverlea (J. Morel) 17,00 - Pl. (9-4): 5,60 - (9-1): 6,10 - J.Simple : (pour 1 €) Gag. (7): 3,10
4 3 Récital Gédé (Mlle M.-C. Mary) 3 2 Récia du Closet (S. Meunier) 3 3 Splendide Bontée (W. Denuault) (4-1): 5,50. - Pl. (7): 1,20 - (1): 1,20 - (2): 1,70.
11 partants. Tous couru. 4 14 Royal Lover (F. Nivard) 7 PRIX DE GAP 4 1 Safari Rochelais (D. Verry) Couplé Ordre : (pour 1 €) : (9-4): Trio : (7-1-2) (pour 1 €): 6,70.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (6): 8,10 5 8 Revel d'Anama (N. Ensch) 1 5 Showtime (F. Nivard) 30,10. Couplé : (pour 1 €): Gag. (7-1): 2,80
7 partants. Tous couru.
- Pl. (6): 2,40 - (9): 3,70 - (8): 3,60. Trio Ordre : (9-4-1) (pour 1 €): - Pl. (7-1): 1,70 - (7-2): 3,00 - (1-2):
18 partants. Tous couru. 2 10 Snake Perrine (D. Thomain) J.Simple : (pour 1 €) Gag. (5): 3,80
Trio : (6-9-8) (pour 1 €): 89,60. J.Simple : (pour 1 €) Gag. (17): 3 8 Sirocco de Chenu (G. Prat) - Pl. (5): 2,40 - (7): 3,50.
256,40. 2,80.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (6-9): 4,60 - Pl. (17): 2,00 - (13): 3,50 - (2): Couplé Ordre : (pour 1 €) : (7-1):
34,00 - Pl. (6-9): 8,60 - (6-8): 12,20 4 3 Serno de l'Homelet (J. Raffestin) Couplé Ordre : (pour 1 €) : (5-7):
8,50. 5 PRIX DE LA TOUCHE 5,80.
14 partants. Tous couru. 19,80.
- (9-8): 17,20. Tiercé : (17-13-2) (pour 1 €) Ordre: 1 3 Narjan (M. Delalande) Trio Ordre : (7-1-2) (pour 1 €):
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (6-9): 794,50 €. Désordre: 158,90 €. J.Simple : (pour 1 €) Gag. (5): 6,30 Trio Ordre : (5-7-3) (pour 1 €):
2 6 Corps de Garde (F. Veron) 18,30.
98,30. Quarté+ : (17-13-2-14) (pour - Pl. (5): 2,40 - (10): 3,70 - (8): 3,20. 220,70.
Trio : (5-10-8) (pour 1 €): 189,00. 3 10 Royale Again (M. Guyon)
Trio Ordre : (6-9-8) (pour 1 €): 1,30 €) Ordre: 3.794,57 €. Désor-
Couplé : (pour 1 €): Gag. (5-10): 4 13 Lisselan Laughter (S. Ruis) 8 PRIX DE BEAUCHÊNE
546,90. dre: 388,83 €. BONUS (17-13-2): 2 PRIX DU LUDE 5 5 Syrillus (A. Bourgeais) 1 9 Roxalane (M. Androuin)
60,32 €. 57,00 - Pl. (5-10): 17,30 - (5-8): 1 2 Courseulles (J.-B. Eyquem)
2 PRIX URANIE Quinté+ : (17-13-2-14-8) (pour 15,10 - (10-8): 21,00. 16 partants. Tous couru. 2 5 Risotto de Sèvres (G. Avranche)
2 8 Viconstantin (Alex. Roussel)
1 7 Tolérance (T. Duvaldestin) 2 €) Ordre: néant. Désordre: Couplé Ordre : (pour 1 €) : (5-10): J.Simple : (pour 1 €) Gag. (3): 3 8 Robinwood (L. Hoisnard)
103,10. 3 4 Kajsa Kavat (S. Ruis) 4 2 Soleil du Soleil (M. Guyon)
2 5 Terre d'Any (J.-M. Bazire) 9.672,40 €. TIRELIRE 1.250.000 € 4 9 Jiloka Avenue (F. Veron)
25,50 - Pl. (3): 6,90 - (6): 3,70 - (10):
3 1 Tornade du Rib (D. Thomain) - Pas de gagnant. NUMÉRO PLUS Trio Ordre : (5-10-8) (pour 1 €): 3,30. 4 10 Schtrounpfette (A. Fouassier)
4 8 The Lovely Gwen (P. Vercruysse) 2573 BONUS 4 (pour 2 €) (17-13- 335,90. 13 partants. 5 Bizertin. Trio : (3-6-10) (pour 1 €): 204,50. 11 partants. Tous couru.
10 partants. Tous couru. 2-14): 110,40 €. BONUS 4sur5 J.Simple : (pour 1 €) Gag. (2): 1,80 Couplé : (pour 1 €): Gag. (3-6): J.Simple : (pour 1 €) Gag. (9): 8,80
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (7): (pour 2 €) 55,20 €. BONUS 3 (pour 8 PRIX DE BEAUGENCY - Pl. (2): 1,30 - (8): 5,10 - (4): 2,30. 107,60 - Pl. (3-6): 28,60 - (3-10): - Pl. (9): 2,50 - (5): 4,60 - (8): 4,80.
27,80 - Pl. (7): 4,80 - (5): 1,80 - (1): 2 €) (17-13-2): 29,80 €. 1 4 Quid de Chahains (P. Vercruysse) Trio : (2-8-4) (pour 1 €): 81,10. 31,80 - (6-10): 13,60. Trio : (9-5-8) (pour 1 €): 292,50.
4,30. 2sur4 : (17-13-2-14) (pour 3 €): 2 9 Prodigious (M. J. Dubois) Couplé : (pour 1 €): Gag. (2-8): Couplé Ordre : (pour 1 €) : (3-6): Couplé : (pour 1 €): Gag. (9-5):
Trio : (7-5-1) (pour 1 €): 183,50. 23,40 €. 35,20 - Pl. (2-8): 13,60 - (2-4): 5,00 109,10.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (7-5): 3 5 Quoumba de Guez (J.-M. Bazire) 59,40 - Pl. (9-5): 16,40 - (9-8):
Multi : (17-13-2-14) (pour 3 €). En - (8-4): 26,40. Trio Ordre : (3-6-10) (pour 1 €): 13,70 - (5-8): 24,40.
44,90 - Pl. (7-5): 11,90 - (7-1): 4: 2.331,00 €, en 5: 466,20 €, en 6: 4 7 Nina de Gesvres (P.-Y. Verva)
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (2-8): 766,60. Couplé Ordre : (pour 1 €) : (9-5):
24,50 - (5-1): 12,70. 155,40 €, en 7: 66,60 €. 13 partants. Tous couru. 32,60.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (7-5): Trio : (17-13-2) (pour 1 €): 236,00. J.Simple : (pour 1 €) Gag. (4): 2,40 2sur4 : (3-6-10-13) (pour 3 €): 162,90.
Trio Ordre : (2-8-4) (pour 1 €): 27,60 €. Trio Ordre : (9-5-8) (pour 1 €):
103,30. Couplé : (pour 1 €): Gag. (17-13): - Pl. (4): 1,70 - (9): 2,50 - (5): 2,80.
197,10.
Trio Ordre : (7-5-1) (pour 1 €): 21,90 - Pl. (17-13): 8,60 - (17-2): Trio : (4-9-5) (pour 1 €): 32,80. Multi : (3-6-10-13) (pour 3 €). En 4: 795,50.
1.604,10. 38,20 - (13-2): 69,10. Couplé : (pour 1 €): Gag. (4-9): 2.583,00 €, en 5: 516,60 €, en 6:
Classic Tiercé : (7-5-1) (pour 1 €) Couplé Ordre : (pour 1 €) : (17-13): 13,10 - Pl. (4-9): 6,00 - (4-5): 6,00 - 3 PRIX HÉLIOS QUERCUS 172,20 €, en 7: 73,80 €. 9 PRIX ALBERT GANNE - RADIO HAUTE-ANGEVINE
Ordre: 1.302,20 €. Désordre: 38,70. (9-5): 14,00. 1 1 Silas Marner (J.-B. Eyquem) 1 7 Iron Sheik (F. Veron)
113,60 €. Trio Ordre : (17-13-2) (pour 1 €): Couplé Ordre : (pour 1 €) : (4-9): 2 4 Akrivi (M. Guyon) 6 PRIX OLIVIER D'ANDIGNÉ 2 13 Ozzia (A. Bernard)
414,50. 18,90. 3 2 Applique (F. Veron) 1 1 Radian (A. de Chitray)
Trio Ordre : (4-9-5) (pour 1 €): 3 1 Rêve Un Peu (F. Lefebvre)
3 PRIX DE NEUILLY 4 5 Morning Glory (T. Normand) 2 2 Qu'en Dira T'on (O. Jouin) 4 3 Adostern (J. Guillochon)
1 2 Pedro Vici (W. Bigeon) 5 PRIX CAMILLE LEPECQ 100,60.
Classic Tiercé : (4-9-5) (pour 1 €) 7 partants. 6 Helliniss. 3 8 Roc Charolais (J. Ricou) 5 15 Iron Name (S. Ruis)
2 13 Nousko (J.-M. Bazire)
3 10 Of Course Ramble (G. Beaufils)
1 4 Quemeu d'Ecublei (J. Carré)
Ordre: 76,50 €. Désordre: 15,30 €. J.Simple : (pour 1 €) Gag. (1): 2,30 4 5 Qérisac de la Touche (J. Morel) 16 partants. Tous couru.
2 5 Nègre du Digeon (M. Abrivard) - Pl. (1): 1,20 - (4): 1,40.
4 4 Maribou de Moitot (C. Chalon) 3 3 Or de Jade (D. Thomain)
9 partants. Tous couru. J.Simple : (pour 1 €) Gag. (7):
5 6 Nono de Crouay (M. Abrivard) 9 PRIX DE CHAUMONT Couplé Ordre : (pour 1 €) : (1-4): J.Simple : (pour 1 €) Gag. (1): 7,30 10,30 - Pl. (7): 4,00 - (13): 12,10 -
4 2 Plenty Pocket (P.-Y. Verva) 6,10. Rapports spéciaux (6 non par-
19 partants. Non partant : 1 Pacha 1 14 Slave d'Ormoy (E. Raffin) - Pl. (1): 1,70 - (2): 1,80 - (8): 1,30. (1): 3,20.
5 partants. Tous couru.
de Carsi.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (4): 1,40 2 8 Stella Jihaime (Cédric Herserant)
tant): 2,30. Trio : (1-2-8) (pour 1 €): 10,10. Trio : (7-13-1) (pour 1 €): 637,00.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (2): 3,50 Trio Ordre : (1-4-2) (pour 1 €): Couplé : (pour 1 €): Gag. (1-2): Couplé : (pour 1 €): Gag. (7-13):
- Pl. (2): 2,00 - (13): 1,70 - (10): 3,20. - Pl. (4): 1,10 - (5): 1,80. 3 10 Shiva des Racques (P. Vercruysse)
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (4-5): 9,70. Rapports spéciaux (6 non par- 11,90 - Pl. (1-2): 3,70 - (1-8): 3,10 - 275,00 - Pl. (7-13): 72,50 - (7-1):
Trio : (2-13-10) (pour 1 €): 30,00. 4 11 Sans Malice (L. Baudron) tant): Gag.(1-4): 6,10. (2-8): 3,20. 18,70 - (13-1): 52,20.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (2-13): 6,00. 16 partants. Tous couru.
Trio Ordre : (4-5-3) (pour 1 €): Couplé Ordre : (pour 1 €) : (1-2): Couplé Ordre : (pour 1 €) : (7-13):
5,40 - Pl. (2-13): 4,20 - (2-10): J.Simple : (pour 1 €) Gag. (14): 25,70.
11,90 - (13-10): 11,60. 10,90. 7,70 - Pl. (14): 2,30 - (8): 3,10 - (10): 4 PRIX RICHARD DE GENNES 521,40.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (2-13): 1 9 Toscane (M. Guyon) Trio Ordre : (1-2-8) (pour 1 €): Trio Ordre : (13-1-7) ou (1-7-13)
5,60.
10,20. 6 PRIX VICTOR RÉGIS Trio : (14-8-10) (pour 1 €): 193,40. 2 4 Terreur (F. Veron) 130,10. (pour 1 €): 1.699,20.
Trio Ordre : (2-13-10) (pour 1 €): 1 6 The Best Madrik (J-Et. Dubois) Couplé : (pour 1 €): Gag. (14-8): 3 1 Théramène (A. Pillet) 2sur4 : (7-13-1-3) (pour 3 €):
99,90. 2 7 Tucson (J. Verbeeck) 40,90 - Pl. (14-8): 12,50 - (14-10): 4 7 Toi et Le Soleil (G. Avranche) 7SHEIKHZAYEDBINSULTANALNAHYAN-PRIXCHÉRIBIBI 81,60 €.
Multi : (2-13-10-4) (pour 3 €). En 4: 3 4 Torino Pierji (T. Duvaldestin) 22,80 - (8-10): 29,30. 10 partants. Tous couru. 1 7 Kiss de Ghazal (J.-B. Eyquem) Multi : (7-13-1-3) (pour 3 €). En 4:
2.299,50 €, en 5: 459,90 €, en 6: 4 2 Tonio de Fanny (E. Raffin) Couplé Ordre : (pour 1 €) : (14-8): J.Simple : (pour 1 €) Gag. (9): 2,90 2 1 Musharab (F. Veron) 7.213,50 €, en 5: 1.442,70 €, en 6:
153,30 €, en 7: 65,70 €. 7 partants. Tous couru. 101,10. - Pl. (9): 2,20 - (4): 1,90 - (1): 2,40. 3 2 Ibn Battuta Monlau (Alex. Roussel) 480,90 €, en 7: 206,10 €.
2sur4 : (2-13-10-4) (pour 3 €): J.Simple : (pour 1 €) Gag. (6): 1,90 Trio Ordre : (14-8-10) (pour 1 €):
11,70 €. - Pl. (6): 1,50 - (7): 2,00. 884,10.
CRAON £ RÉUNION 2 - (13H20)
DIVONNE-LES-BAINS £ RÉUNION RÉGIONALE - (14H) VICHY £ HIER 1 PRIX COURANT D'AIR 14 Quérida d'Hermès F. Gence 2800 3 Nuit Divine C. Chalon 2775
Steeple-chase - 5 ans - 24.000 € - 3.700 m 15 Pouline Léman (A) M. Viel 2800 4 Quastillo Bello (E1) (Q) A. Barrier 2775
1 PRIX DE MEYRIN 2 Antino (5) T. Messina 59,5 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio 16 Passamaquoddy F. Nivard 2800 5 Mikachu (Q) B. Michardière 2775
1 PRIX DE VENDAT Ordre
A réclamer - Course G - 9.000 € - 3 First Way (1) A. Larue 57,5 1 12 Premier de Segor (J. Matignon)
Favoris: 16-13-11Outsiders: 12-14-7 6 Prestige Guichen (Q) G. Deniel 2775
1.700 m 4 Faucon Pelerin (8) Mlle P. Boehm 56,5 1 Royal Tune (E1) J. Ricou 72 7 Profile de Rossi (Q) F. Nivard 2775
2 5 Rêve de Servette (Mlle P. Salque) 2 Fill The Glass P. Paysan 72 4 PRIX LOUIS DE
Trio - Couplé 5 L'homme d'Esterel (2) Y. Bonnefoy 55,5 3 6 Pacific de Nacre (Mlle P. Gapteau) GUEBRIANT - GRAND 8 New Fun (Q) F.-P. Bossuet 2775
1 King Damdam (4) E. Bureller 57 6 City Starling (3) S. Moulin 54,5 4 8 Quomo du Michallet (J.-D. Ferreira)
3 Roxane de Champfeu M.-O. Belley 71 CROSS-COUNTRY DE 9 Prestancia Bella (E1) (A) E. Raffin 2775
2 Kaylin (5) T. Messina 57,5 7 City Moon (4) T. Stosse 54,5 5 13 Royskopp de Cuves (A. Marais) 4 Glazig du Graglan S. Le Franc 68 CRAON
5 Kotmaille R. Bonnet 68 10 Othello du Rib (Q) D. Thomain 2775
3 Silenzio Cantatore (9) A. Sanglard 57,5 8 River Boyne (6) R. Auray 54,5 14 partants. Tous couru. Steeple-chase cross-country - L. - 11 Péon For Clara (Q) A. Randon 2775
Favori : 3 - 2 - 1 - 8 - 4 6 In Your Eyes R. Delozier 67 5 ans et plus - 75.000 € - 6.000 m
4 Tchapita (6) G. Millet 57,5 J.Simple : (pour 1 €) Gag. (12): 12 Olympe Mabon (Q) C. Dreux 2800
7 D'accord (E1) D. Berra 67 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
5 Udine des Brieres (7) Mlle Z. Pfeil 52,5 5 GRAND PRIX DE DIVONNE 11,40 - Pl. (12): 2,50 - (5): 1,90 - (6): 2,10.
8 Black des Prés J. Morel 65 13 Naxos de Crennes D. Lecroq 2800
6 Wardja (2) F. Blondel 56 Trio : (12-5-6) (pour 1 €): 35,80. Ordre - Classic Tiercé
BAR COCKTAIL L'APPARTE 1 Chriseti 14 Nice Gold du Lys (Q) R. Gougeon 2800
7 Tuala (8) B. Flandrin 56 Course D - 20.000 € - 2.400 m Couplé : (pour 1 €): Gag. (12-5): Favoris : 1 - 2 - 4 Outsiders : 5 - 7 J. Morel 68
2 Nethou (E1) A. Moriceau 68 15 Must d'Olivier (Q) M. Abrivard 2800
8 Célèbre Janou (1) A. Teissieux 54,5 Trio ordre - Couplé ordre 29,50 - Pl. (12-5): 10,00 - (12-6): 2 PRIX GENY.COM
7,20 - (5-6): 5,40. 3 Lifesize R. Delozier 68 16 Olga du Dudy (A) R. Métayer 2800
9 Sainte Baume (3) Y. Fournand 54,5 1 Quattroporte (2) F. Blondel 61,5 Attelé - 20.000 € - 2.275 m 17 Quinoa du Gers (Q) J.-M. Bazire 2800
2 Réfik (5) A. Sanglard 60,5 Couplé Ordre : (pour 1 €) : (12-5): 47,60. Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio Ordre 4 Phakos M. Solier 68
Favori : 1 - 2 - 8 - 6 - 4 - 5 Trio Ordre : (12-5-6) (pour 1 €): 73,20. 5 Another Jewel J.-L. Cullen 68 18 Othello Bourbon (Q) S. Delasalle 2800
3 Melisos (4) J. Claudic 60 1 Tainac C. Lassaussaye 2275
2 PRIX CARREFOUR 4 Zadounévées (7) T. Messina 58 Multi : (12-5-6-8) (pour 3 €). En 4: 2 Tina J. Lebouteiller 2275 6 Ostan (E1) A. Duchêne 68 Favoris: 17-9-18Outsiders: 6-7-10-5
MARKET 5 Mondovino (1) F. Forési 58,5 1.102,50 €, en 5: 220,50 €, en 6: 3 Twinkle (P) J.-M. Bazire 2275 7 Goldgig S. Juteau 68
Handicap - Course G - 10.000 € - 73,50 €, en 7: 31,50 €. 8 Kami des Obeaux J. Ricou 68 7 PRIX CLAUDE ROUGET -
6 Balajo (6) A. Teissieux 58 4 Tamaris Lotois C. Dreux 2275 PRIX HORACE VERNET
1.200 m 7 Kencho (3) Y. Fournand 58 2sur4 : (12-5-6-8) (pour 3 €): 10,20 €. 5 Tornade de Laigne (A) L. Guinoiseau 2275 9 Ninon de Grissay S. Paillard 66
Trio - Couplé 10 Fassilado J. Plouganou 66 Steeple-chase - 5 ans et plus -
Favori : 3 - 2 - 4 - 5 6 Topo du Moulinet (Q) V. Raimbault 2275 40.000 € - 4.200 m
1 Garry Dancer (9) E. Gueracague 64 2 PRIX RAYMOND DESPRÈS 7 Tata de Roz G. Donio 2275 Favoris : 1 - 3 - 8 Outsiders : 9 - 10
6 PRIX DE LA MUNICIPALITÉ Couplé Ordre - Trio Ordre
2 Irish Beauty (1) G. Millet 59,5 1 3 Ulysse du Bouchet (J. Fournigault) 8 Troika de Coquerie (Q) F.-P. Bossuet 2275
3 Capricia (6) E. Antoinat 58,5 Course G - 10.000 € - 2.400 m 2 6 Uragano (R.-J. Goujon) 5 PRIX INTERMÈDE - PRIX 1 Rhum Brun S. Paillard 69
Trio - Couplé 9 Tina d'Hermès (E1) A. Barrier 2275 GENDRY LOCATION FORAGE DIRIGÉ 2 Salto du Bredeloup W. Denuault 69
4 Frère Bai (3) F. Forési 58 3 1 Ucky du Pommereux (F. Lecanu) 10 Témoignage S. Delasalle 2275
1 Takatori (9) E. Bureller 56,5 Attelé - Apprentis et Lads-jockeys - 3 Porto Vidéo J. Charron 68
5 Compton Effect (10) A. Sanglard 54,5 4 5 Union de Calix (O. Merle) 11 Toscane de Corday F. Nivard 2275 18.000 € - 2.775 m - Finale
2 Vrotos (7) J. Claudic 58 4 Niack du Lin M.-O. Belley 68
6 Doun Hill (8) B. Flandrin 53,5 3 Lira (1) F. Blondel 57,5
6 partants. Tous couru. 12 Texas Paris D. Dauverné 2300 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
7 Triki Miki (7) Mlle S. Callac 50 J.Simple : (pour 1 €) Gag. (3): 2,80 13 Tadjik L. Guillemin 2300 Ordre - Multi - 2sur4 5 Nedji Vallis D. Berra 67
4 Professionel (8) Mlle Z. Pfeil 53,5 - Pl. (3): 1,70 - (6): 2,80. 6 Saint Fontenailles S. Le Franc 67
8 Spyros (5) Mlle A. Hirel 51 5 Energie d'Aubois (3) B. Flandrin 56 14 Tipsy Love (P) S. Tribourdeau 2300 1 Pacific d'Yvel (E1) S. Ménard 2775
9 Alexenri (2) R. Pimbonnet 50,5 Couplé Ordre : (pour 1 €) : (3-6): 15,90. 15 Tubereuse Folle E. Raffin 2300 2 Quirinal de Larre L. Guillemin 2775 7 Safre L. Solignac 67
6 Komboloy (4) G. Millet 56 Trio Ordre : (3-6-1) (pour 1 €): 47,70.
10 Bibac (4) S. Marquetti 51 7 Blitssa (6) S. Moulin 52 16 Ticket Gagnant (E1) F. Gence 2300 3 Quentin de Morgane D.-O. Larue 2775 Favoris : 4 - 5 - 7 Outsiders : 2 - 1
Favori : 3 - 9 - 8 - 1 - 5 - 4 8 Dyapour (10) A. Larue 52 17 Tan d'Erable D. Thomain 2300 4 Panda du Prieur P. Guilbault 2775
3PRIXDEL'ASSOCIATIONDESELEVEURSDETROTDUCENTRE-EST 8 PRIX DU CRÉDIT
9 Podolie (2) E. Antoinat 54,5 18 Tabriz du Theillet (Q) J.-P. Mary 2300 5 Quad Censerie (Q) A. Marion 2775 AGRICOLE
3 PRIX DE GENÈVE 1 9 Te Quiera Rânaise (Mlle H. Besson) 6 Quid du Rib B. Michardière 2775
Course E - 10.000 € - 2.400 m 10 Vettorelle (5) A. Teissieux 54,5 Favoris : 3 -15 -14 Outsiders : 18 - 5 -4 Attelé - Amateurs - 8.000 € -
2 10 Telle de Faverol (F. Lecanu) 7 Quooper de Connée (Q) M. Colin 2775
Trio - Couplé Favori : 3 - 2 - 4 - 10 - 5 - 9 3 11 Très Parisienne (Loris Garcia) 3 PRIX FANDANGO 2.775 m - Finale
8 Questone Cherry (P) L. Szczesny 2800 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
1 Space Tune (4) F. Blondel 62,5 7 PRIX RESTAURANT DA 4 6 Taïga du Loiret (L. Lerenard) Course Européenne - Monté - 9 Prince The Best C. Bihel 2800
2 Angle Droit (6) J. Claudic 59 VINCI 12 partants. Tous couru. 30.000 € - 2.775 m Ordre
10 Quiby des Caillons Mlle L. Heno 2800 1 Pelops Gousserie (P) M. M. Poirier 2775
3 Engagée (9) B. Flandrin 58,5 Course G - 10.000 € - 2.000 m J.Simple : (pour 1 €) Gag. (9): 8,90 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
11 Produit Fier (E1) J. Chauvin 2800
4 Gywabee (1) E. Antoinat 57 Trio - Couplé - Pl. (9): 2,40 - (10): 2,10 - (11): 3,00. Ordre - Classic Tiercé 2 Play Boy du Canter (P) M. J.J.X. Barre 2775
1 Paquikmie A. Kloess 2775 12 Quid Nova Phédo S. Piel 2800
5 Sendanel (3) T. Messina 55,5 1 Wembley (7) A. Teissieux 58 Trio : (9-10-11) (pour 1 €): 30,00. 13 Quartz de Chenu E. Guiblais 2800 3 Quiss du Goutier (Q) M. P. Bournisien 2775
6 Sallenelles (8) G. Millet 56,5 2 Raphael Filochard (12) F. Blondel 58 Couplé : (pour 1 €): Gag. (9-10): 2 Orphée Kadesh (Q) R. Gougeon 2775 4 Opus Prince (Q) M. C. Bouvier 2775
3 Oscar d'Ymer J. Lebouteiller 2775 14 Prince Moulvent F. Laurière 2800
7 Barateka (5) E. Bureller 54,5 3 Perle du Tango (2) G. Millet 56,5 15,90 - Pl. (9-10): 6,80 - (9-11): 15 Quito de Landisacq Mlle D. Besse 2800 5 Pipo des Gachères (Q) M. D. Maucourt 2775
8 Rose Lagoon (2) A. Larue 52,5 4 Alaja (8) J. Pacifico 56,5 10,30 - (10-11): 7,10. 4 Nicos de Pénème (A) A.-P. Grimault 2775 6 Onyx de Tyrole (P) M. L. Dutertre 2775
16 Quarlos A. Kloess 2800
9 Taxila Delro (7) F. Champagne 54,5 5 Sun of Dubai (1) Mme I. Brandt 56 Couplé Ordre : (pour 1 €) : (9-10): 43,50. 5 Quapucined'Ombrée (E1)(Q) M. Abrivard 2775 7 Quilling Mlle L. Delaunai 2800
6 Landakan (5) E. Bureller 54,5 Trio Ordre : (9-10-11) (pour 1 €): 6 Nectar de Bootz (A) J. Dave 2775 Favoris: 7-6-13Outsiders: 16-4-15-3
Favori : 2 - 5 - 6 - 1 - 4 - 7 8 Onyx de la Noémie M. E. Giraudeau 2800
7 Pianacci (6) A. Sanglard 56 169,70. 7 Quadro d'Auvillier (Q) A. Barrier 2775 6 PRIX DES SULKYS
8 Apollon d'Ace (9) A. Larue 8 Quick de Fontaine (E1) G. Guilbert 2775 9 Odine de Survie Mlle E. Mascle 2800
4 PRIX DE LAUSANNE 53,5 Gr. III - Attelé - 60.000 € - 2.775 m - Finale 10 Quota de Corveil M. S. Deshaies 2800
A réclamer - Jeunes Jockeys et 9 Premier Eté (3) B. Flandrin 56 9 Oros du Metz (Q) C. Ferre 2775 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
Apprentis - Course G - 8.000 € - 10 Memora (10) J. Claudic 54,5 A l’heure où nous met­ 10 Magic Lutin G. Gesret 2800 Ordre - Multi - 2sur4 - Classic 11 Oros de Rêve M. A. Péjus 2800
2.400 m 11 Dehbanu (4) T. Messina 53 tons sous presse, les 11 Oenologue T. Touchard 2800 Tiercé 12 Oeillet de Larré M. J. Renault 2800
Trio - Couplé 12 Zalia (11) R. Fradet 54,5 autres courses à Vichy ne 12 Quamaricaine C. Bouvier 2800 1 Orne des Olivettes (Q) J.-P. Maillard 2775 13 Palazio Valterne M. C.-J. Morin 2800
1 Shahdawar (7) R. Pimbonnet 58,5 Favori : 2 - 12 - 4 - 9 - 1 - 3 sont pas encore courues. 13 Quadro du Lys E. Raffin 2800 2 Neptune Bleu (Q) D. Dauverné 2775 Favoris : 13 - 7 - 9 Outsiders : 4 - 3 - 10
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 5
septembre 2010 FRANCE ET MONDE / SPORTS 33

FOOTBALL. Éliminatoires Euro 2012. Après France­Belarus (0­1).

«Celapeutprendredesmois»
Le sélectionneur Laurent «Quand il y a des occa- Comment allez-vous
Blanc a concédé que la re­ sions, il faut les concrétiser. aborder le match en Bos-
construction de l’équipe de Quand tu n’y arrives pas, nie ?
France pourrait prendre l’advers aire tient, tu lui «Dans le contexte actuel,
beaucoup de temps. donnes du moral et en fin est-ce que quelqu’un peut
de match il est encore plus dire qu’on va aller en Bos-

A
vez-vous revu le gaillard. Quand tu as l’oc- nie pour gagner? Ce n’est
match ? casion de tuer l’adversaire, pas après ce qui s’est passé
«J’ai vu des bribes il faut le tuer. On sentait hier qu’on va fanfaronner.
de match dans un premier hier que si on n’arrivait pas On va faire une équipe
temps, des actions favora- à marquer un but, on pour ramener des points,
bles puis défavorables, puis n’était pas à l’abri d’un con- c’est impératif, mais c’est
j’ai vu le match entier. On tre et c’est ce qui s’est pas- facile à dire avant. La Bos-
s’est couché un peu tard sé.» nie est l’une des meilleures
mais le score, malheureuse- Vos joueurs ont-ils le ni- du groupe, on sera à l’exté-
ment, n’a pas changé. J’es- veau international ? rieur dans un climat diffici-
pérais qu’au-delà de 5 heu- «Ce qui s’est passé hier le.»
res du matin on arriverait à n’est pas une surprise pour Faut-il mettre le beau jeu
marquer des buts... Cela n’a moi, c’est une confirma- entre parenthèses ?
pas été le cas. On n’a pas tion. Mais on va préparer le «Il nous manque des
fait un grand match mais m a t ch c o n t r e l a B o s n i e joueurs qui nous feraient
on a eu des situations assez avec le même groupe. Je ne du bien. Il faut s’attendre à
favorables, notamment sur vois pas qui je pourrai ap- une belle bataille et on va
coups de pied arrêtés et je peler et on aura toujours la muscler tout ça. Le beau
r eg r e tt e le d échet al ors même problématique: on jeu est une philosophie.
qu’on était supérieur dans n’a pas beaucoup de Après, il y a la nécessité du
ce domaine. Quand on ne joueurs avec une grande ex- résultat et le contexte. On
peut pas gagner un match, périence internationale qui va jouer mais il faudra être
il faut ne pas le perdre. Le Les débuts de sélectionneur sont difficiles pour Laurent peuvent nous rejoindre, humble, les 20-25 premiè-
minimum aurait été de fai- Blanc. Photo AFP surtout dans le domaine of- res minutes, il va falloir fai-
re 0-0. La déception est très fensif.» re face.»
grande. On s’attendait à Est-ce un problème de Combien de temps dure-
avoir des difficultés dans LES 20 BLEUS niveau ou d’expérience ? ra à votre avis la recons-
ces éliminatoires, les diffi- «Les deux. J’ai des gens truction ?
Gardiens : Lloris (Lyon), Mandanda (Marseille), Carasso (Bordeaux).
cultés, elles sont là dès le Défenseurs : Sagna (Arsenal/ENG), Rami (Lille), Mexès (AS Rome/ITA), Sakho (Paris qui débutent et il faut qu’on «Je n’ai aucune réponse
premier match.» SG), Clichy (Arsenal/ENG),Trémoulinas (Bordeaux), Réveillère (Lyon). fasse le jeu, qu’on marque mais ça peut prendre des
Les occasions auraient Milieux : Diaby (Arsenal/ENG), Diarra (Bordeaux), Mvila (Rennes), Malouda (Chelsea/ des buts. Quand, on débu- mois ou vous pouvez même
ENG), Menez (AS Rome/ITA), Valbuena (Marseille), Matuidi (St­Etienne).
dû être suffisantes pour Attaquants : Gameiro (Lorient), Benzema (Real Madrid/ESP), Briand (Lyon). te, il faut un certain temps ne jamais y arriver. On est
gagner... et on n’en a pas.» devant cette équation.»

EN DIRECT
ELÈVES SAGES S’ABSTENIR, COSTAUDS DEMANDÉS HOARAU, RÉMY
ET SAHA FORFAITS
La nouvelle équipe de France, qui avait rus, mais des fois il faut lâcher les che- Guillaume Hoarau, Loïc
envie de séduire après le fiasco du Mon- vaux », lui a répondu à distance Rémy et Louis Saha,
dial, a péché, en partie, par un excès d’ap- Malouda. « Dans l’engagement et les blessés, ont été déclarés
plication contre le Bélarus. En Bosnie, duels, il y a eu de la solidarité, mais il faut « inaptes dans la
mardi, dans un contexte hostile, il faudra se surpasser. Collectivement, on est ap- perspective de Bosnie­
muscler le jeu et prendre des risques. pliqués et sérieux. Mais il faut faire plus. France mardi à Sarajevo »
La jeune équipe de Laurent Blanc est ap- On rencontrera des adversaires plus dif- en éliminatoires de l’Euro
parue comme un élève trop sage, trop ficiles. Ce qu’on a fait contre le Bélarus, Hoarau (épaule), Rémy
soucieux des consignes de son nouveau ce n’est pas assez, c’est le niveau interna- (adducteurs) et Saha
maître d’école. Contre la Bosnie des Pja- tional là. » (mollet) ont été touchés
nic, Dzeko et Ibisevic, il ne faudra pas contre le Bélarus. Karim
montrer le même visage. Il faudra être L’important c’est « la gagne » Benzema (touché à la
plus rugueux, oublier les velléités de L’impuissance des Français s’est notam- cheville droite en début de
beau jeu et durcir le ton. ment vue sur les coups de pieds arrêtés semaine) a été déclaré
« Il faut savoir gérer la pression d’un pu- dans la surface du Bélarus. « On a eu 12 opérationnel la Bosnie.
blic hostile et faire un résultat, il faut corners, et sur les 12, on n’a pas su les ex- Jimmy Briand a été appelé
s’inspirer du Bélarus, qui au départ se Pour Florent Malouda et les Bleus, il ploiter comme il le fallait, il faut plus en renfort.
contentait du nul. Il faut se forger un s’agit de réagir très vite. Photo AFP d’agressivité pour mettre le “coup de cas-
mental, un caractère dans la difficulté. Il que” qu’il faut », a admis Abou Diaby. LE PORTUGAL
faut lâcher les chevaux », a insisté Flo- un point : c’est la leçon du match «Peu importe la manière, ce qu’il faut EN ÉCHEC
rent Malouda. d’hier », renchérit encore Malouda. c’est gagner. Le coach a une philosophie Le Portugal a mal démarré
« On a péché peut-être par naïveté con- « On voulait surtout bien faire », a analy- (orientée vers le beau jeu), mais le résul- aussi ses éliminatoires en
tre le Bélarus, à vouloir à tout prix gagner sé Jérémy Menez. « On n’a peut-être pas tat final, c’est “la gagne”, s’il faut jouer concédant le match nul à
le match, mais il faut avoir conscience pris assez de risques. » « Il y a eu de la dis- mal et gagner au final, on le fera », con- domicile face à Chypre sur
que parfois, le minimum c’est de prendre cipline, de l’application contre le Béla- clut le milieu d’Arsenal. le score de 4­4.
LE BIEN PUBLIC

34 SPORTS / FRANCE ET MONDE Dimanche 5


septembre 2010

EN BREF TENNIS. US Open (8es de finale).


PENTATHLON
Amélie Cazé
championne du monde
La Française Amélie Cazé a
Monfils rejoint Gasquet
été sacrée championne du
monde de pentathlon mo- Il y aura un Français en écarter Tipsarevic. Mené
derne hier à Chengdu (Chi- quart de finale de l’US Open 1-3 après un break de Tipsa-
ne). Amélie Cazé, 25 ans, qui pour la première fois depuis revic, il était mal parti dans
a devancé la Lituanienne Do- dix ans après les qualifica­ le 4e set mais il est parvenu à
nata Rimsaite et l’Allemande tions de Gaël Monfils et Ri­ débreaker dans la foulée à
Lena Schoneborn a ainsi ob- chard Gasquet, qui se ren­ sa troisième occasion.
tenu son 3 e titre mondial, contreront en 8es de finale. Tenant sa mise en jeu, c’est
après ceux de 2007 et 2008. lui qui prenait le service ad-

A
u 3e tour, Gaël Mon- verse au 9 e jeu pour servir
CYCLISME fils (N.17) a battu le pour le match. Deux aces,
VTT : Ramos champion Serbe Janko Tipsa- s e s 1 6 e e t 1 7 e d u m a t ch ,
du monde, Absalon 5e revic, 44e mondial, 7-6 (4), l’aidaient à conclure sur une
L’Espagnol José Antonio 6-7 (4), 6-2, 6-4 alors que bonne note.
Hermida Ramos a été sacré Gasquet a disposé plus faci- Face à Anderson, Gasquet
ch a m p i o n d u m o n d e d e lement du Sud-Africain Ke- n’a rien fait d’exceptionnel,
cross-country hier à Mont- vin Anderson, 77e mondial, mais la puiss ance de ses
Sainte-Anne au Québec, de- 6-4, 7-6 (7), 7-5. coups de fond de court et la
vant le Tchèque Jaroslav Kul- Le Biterrois de 24 ans, 38e tendance de son adversaire
havy et le Sud-Africain Burry mondial, ne s’était plus re- à lui faire beaucoup de ca-
Stander. Le Français Julien trouvé à ce stade de la com- deaux (40 fautes directes,
Absalon, favori de l’épreuve, pétition à Flushing Mea- Gaël Monfils affrontera Richard Gasquet en 8e de finale. Photo contre 23) ont fait la diffé-
AFP
a terminé 5e après une chute. dows depuis 2006 alors que rence. Les deux compères se
pour le Parisien de 24 ans, retrouveront donc pour un
ATHLÉTISME tête de série N.17, il s’agira obstacle de taille: Roger Fe- sarevic, qui avait sorti Andy match serré en perspective.
Coupe continentale : de la troisième apparition derer (N.2). Le Suisse a puni Roddick (N.9) au tour pré-
Lemaitre gagne le 100 m consécutive à ce stade du PHM 6-4, 6-3, 6-3 en seule- cédent, à la surprise généra- LES RÉSULTATS
Simple messieurs (3e tour) : Gasquet
Christophe Lemaitre, triple tournoi, mais de son pre- ment 1 heure 39 minutes. le. «J’ai eu du mal à m’adap-
(FRA) bat Anderson (RSA) 6­4, 7­6 (3),
champion d’Europe, a rem- mier 8e de finale en Grand Dimanche, ce sera au tour ter et je me suis crispé avec 7­5 ; Monfils (FRA/N.17) bat Tipsarevic
porté le 100 m de la Coupe Chelem en 2010. Aucun des de Michaël Llodra et Gilles ce vent (fort) mais je suis (SRB) 7­6 (4), 6­7 (4), 6­2, 6­4 ; Soderling
continentale, en 10’’16, lors deux n’a jamais atteint le Simon de tenter d’atteindre content d’avoir réussi à (SWE/N.5) bat de Bakker (P­B) 6­2, 6­3,
de la 1re journée, hier à Split. Top 8 à New York, le dernier le Top 16 du dernier tournoi m’en sortir, a déclaré Mon- 6­3 ; Montañés (ESP/N.21) bat Nishikori
A noter aussi chez les Fran- Français ayant réussi cette du Grand Chelem de la sai- fils. Je suis satisfait, sans (JPN) 6­2, 2­1 (abandon) ; Federer (SUI/
çais, la 2e place de Gomis à la performance étant Arnaud son. plus. J’ai essayé de mettre la N.2) bat Mathieu (FRA) 6­4, 6­3, 6­3.
Simple dames (3 e tour) : Wozniacki
longueur et la 3e de Tahri sur Clément en 2000. balle dans le terrain et de (DEN/N.1) bat Yung­Jan (TPE) 6­1, 6­0 ;
5000 m. A mi-parcours, le La route de Paul-Henri «Satisfait, sans plus» courir, voilà...» Kanepi (EST/N.31) bat Jankovic (SRB/
‘‘Nouveau-Monde’’ possède Mathieu s’est en revanche Monfils a lutté dans le vent Monfils a eu besoin de 3 N.4) 6­2, 7­6 (1) ; Sharapova (RUS/N.14)
9 p o i n t s d’ a v a n c e s u r l e arrêtée au 3e tour face à un pour dompter le Serbe Tip- heures 42 minutes pour bat Capra (E­U) 6­0, 6­0.
Vieux-Continent.

HANDBALL
Montpellier-Chambéry, CYCLISME. Tour d’Espagne (8e étape).
sans surprise
Montpellier, champion de
France en titre, affrontera
Moncoutié reçu trois sur trois
sans surprise aujourd’hui à Le grimpeur français Da- fidèle à Cofidis depuis 1997.
16 heures son dauphin de la vid Moncoutié a brillé sur Moncoutié, qui s’est imposé
saison passée, Chambéry, en les routes espagnoles, rem- avec 54 secondes d’avance
finale de la première édition portant haut la main la 8 e sur l’Espagnol Serafin Mar-
du Trophée des champions étape de la Vuelta, sa troisiè- tinez, est devancé par ce
messieurs, à Monaco. me victoire d’étape dans cet- dernier au classement géné-
Demi-finales : Chambéry - te épreuve en trois participa- ral de la montagne.
Tremblay-en-France : 28-21; tions. Le Français, qui participe
Montpellier - St-Raphaël : 31- Un succès qui s’est accom- à 35 ans à sa troisième Vuel-
24. pagné de changements au ta, a remporté une étape à
général avec la prise de pou- chaque participation (2008,
voir de l’Espagnol Igor An- 2009 et 2010) et espère dé-
ton devant son compatriote sormais remporter son troi-
SCORES Joaquin Rodriguez (même sième maillot de meilleur
MOTO temps mais meilleurs classe- grimpeur.
Grand Prix de Saint­Marin : ments dans les étapes précé- Le nouveau leader, Igor
les grilles de départ dentes) et l’Italien Vincenzo Anton, 27 ans, a quant à lui
MotoGP : 1.Pedrosa (ESP/Honda) Après avoir décroché sa 3e victoire d’étape, le Français espère
1’33’’948, 2. Lorenzo (ESP/Yamaha) à
Nibali. profité des difficultés atten-
enfiler un 3e maillot de meilleur grimpeur consécutif. Photo AFP
0’’308, 3. Stoner (AUS/Ducati) 0’’449, Un classement général qui dues du Belge Philippe Gil-
4. Rossi (ITA/Yamaha) 0’’522, ... 6. De Pu­ n’attire pas l’attention de bert, maillot rouge depuis la
niet (FRA/Honda) 0’’803... David Moncoutié, qui a LES CLASSEMENTS 3 e étape, lors de cette pre-
125 cc : 1. Smith (GBR/Aprilia) 1’43’’329, Etape : 1. Moncoutié (FRA/COF) les 190,0 km en 5h14’32 (moyenne : 36,2 km/h),
2. Marquez (ESP/Derbi) à 0’’158, 3. Terol d’autres objectifs. « La vic- mière grosse étape de mon-
2. Martínez (ESP/KGZ) à 0’54, 3. Tschopp (SUI/BTL) 0’54, 23. F. Schleck (LUX/SAX)
(ESP/Aprilia) 0’’315, ... 10. Zarco (FRA/ toire d’étape, maintenant m.t., 28. Le Mével (FRA/FDJ) 3’04, ... 73. Péraud (FRA/OLO) 7’05. tagne (cinq cols, dont un de
Aprilia) 1’’600, ... 21. Rossi (FRA/Aprilia) c’est fait. J’espère faire partie première catégorie), pour
3’’228, ... 30. Masbou (FRA/Aprilia) Général : 1. Anton (ESP/EUS) 32h28’49, 2. Rodriguez (ESP/KAT) à 0’00, 3. Nibali (ITA/
4’’782. des meilleurs grimpeurs », a LIQ) 0’02, 4. Tondo (ESP/CTT) 0’42, 5. Bruseghin (ITA/GCE) 1’10, ... 13. F. Schleck prendre les commandes de
déclaré le coureur français, (LUX/SAX) 1’47, 34. Le Mével (FRA/FDJ) 6’23, 37. Péraud (FRA/OLO) 6’59. la course.
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 5
septembre 2010 FRANCE ET MONDE / SPORTS 35

BASKET. Championnats du monde (8es de finale). France­Turquie (20 heures).

La résurrection ou la porte
Après être tombée bien bas,
la France devra rebondir
très haut pour réussir l’ex­
ploit face à la Turquie et at­
teindre les quarts de finale
tre, un défi quasi mythologi-
que vu la ferveur qui entoure
l’équipeturquedepuisledébut
duMondial.Danslesrues,àla
télévision,partout,onneparle
“ Ce sont les
Turcs qui ont la
pression. ”
du Mondial, ce soir à Is­ quedeça. Nicolas Batum
tanbul. Il y aura tellement de bruit
dans le bain turc que les Bleus

A
u début du tournoi, ont travaillé ces deux derniè- vaincre cette légion, il faudra
une élimination à ce resjournéessurunetechnique un grand match livré par «des
stade face au pays-hô- d’annonce de leurs systèmes guerriers»souligneCollet.«Ils
teauraitressembléàunesortie parlegesteplutôtqueparlapa- sont beaucoup plus grands et
honorable, logique, vu les ab- role, qu’on n’aura aucune plus lourds que nous, il faut
sences (Parker, Noah, Tu- chanced’entendre. qu’on déploie une agressivité
riaf...) et l’état de délitement défensive à son meilleur ni-
desBleusàleurarrivéeenTur- «Un“kif”énorme» veau.» Plusquejamais,lesalut
quie. Dixjoursplustard,cese- «J’ai joué ici avec le Mans à de la France passera par la dé-
rait un grand regret teinté de Efes Pilsen, c’était la guerre fense, la solidarité et l’envie,
gâchis puisque l’équipe de dans les tribunes, se rappelle desvaleursévaporéescesder-
VincentColletaouvertlesap- Batum. Ça va être un “kif” niersjoursdanslachaleurd’Iz-
pétits avec ses trois succès en énorme, un match extraordi- mir.
ouverture, dont un face au naire à vivre. Et si on le gagne Pour se donner du courage,
champion du monde espa- çapeutdevenirinoubliable.» les Bleus peuvent s’accrocher
gnol, avant d’encaisser deux Mais la Turquie, ce n’est pas au souvenir de Novi Sad où la
reversdetrèsmauvaisgoûtqui seulementunpublic,c’estaus- France, là aussi jetée dans la
l’a replongée dans ses tour- si l’équipe la plus impression- marmite, avait réussi un ex-
ments. «Ons’estmisdansune nante du début de tournoi ploiténormeàl’Euro-2005en
situation très compliquée , avec des gabarits démesurés éjectantlaSerbie,lepays-hôte.
maintenantilfautessayerd’en Nicolas Batum et les Bleus devront réaliser le match parfait. dirigés par un grand entraî- «Je reste persuadé que si on
Photo APF
sortir», résume Collet qui est, neur, Bogdan Tanjevic, l’an- seremobiliseonpeutlerefaire.
comme chacun, incapable de cientimonierdeLimogesetde On avait aussi très peu de
savoir quelle France il verra compétition internationale Ils sont à la maison et s’ils per- l’Asvel. «On est tous d’accord chances contre l’Espagne»,
aujourd’hui, celle, époustou- pour la première fois depuis dentc’estfini.Onvaessayerde pourdirequ’ilssontfavoris,ils conclutCollet.
flante d’agressivité du début, 1997. Sur le papier, le défi a lesfairedouteretsiàlatrentiè- sont à la maison, ils sont in-
oucelle,épouvantabledemol- toutd’unemissionimpossible, meminuteonestencoreàéga- vaincus, c’est la meilleure dé- LE PROGRAMME
Aujourd’hui : Slovénie­Australie (17h),
lesse,desderniersjours. ce qui en soi n’est pas pour dé- litéçapeuttournerennotrefa- fense du Mondial, ils ont des Turquie­France (20h).
Ce qui est certain, c’est qu’il plaire à ces Bleus déroutants. veur.» grandsjoueurscommeTurko-
LES RÉSULTATS
faudraserelever,souspeinede «Ce sont les Turcs qui ont la Reste qu’il faudra abattre les glu ou Ilyasova, de gros intéri- Serbie­Croatie : 73­72
rater les quarts de finale d’une pression,noteNicolasBatum. «douze géants» dans leur an- eurs», énumère Batum. Pour Espagne­Grèce : 80­72

RUGBY. Top 14 (5e journée). Biarritz­Stade français.


Marconnet : « Il faut faire abstraction du contexte »
Sylvain Marconnet, trans- Basques, actuels 11 e s du Après 13 ans au Stade Même si on a bien entamé Pro D2
fuge du Stade Français, club classement. Français, comment s’est contre Montpellier, on a Pau­Auch..................................................22­16
que Biarritz reçoit aujour- Vous allez retrouver les passé votre départ ? Avez- ch u t é i c i c o n t r e To u l o n Bordeaux­Bègles­Aurillac.......................22­15
Colomiers­Mont­de­Marsan...................16­12
d’hui, se convainc qu’il lui coéquipiers que vous avez vous eu des échanges avec “c’était un accident”. A Agen Carcassonne­Lyon OU............................19­21
Aix­en­Prov.­Narbonne............................18­11
faut «faire abstraction du quittés il y a trois mois. les joueurs ? on s’est fait secouer. A Perpi- Tarbes­Grenoble......................................25­19
St­Etienne­Oyonnax..................................7­47
contexte» en vue de ce Comment se préparent ces «Non, pas de coup de fil, gnan, on aurait pu prendre Dax­Albi......................................auj. , 15heures
match couperet pour les retrouvailles ? pas d’échange. Il y a du res- plus de points et mais on n’a
Pts J G N P BO BD
«Ça va être particulier. pect entre nous. On va pas- pas réussi à le faire. Aujour- 1 Lyon OU 8 2 2 0 0 0 0
RUGBY Maintenant, c’est clair qu’en ser du temps ensemble d’hui, l’urgence est d’en- 2
3
Colomiers
Pau
8
8
2 2
2 2
0
0
0 0 0
0 0 0
faisant le choix de changer après le match, mais avant le granger des points, et, quelle 4 Oyonnax 6 2 1 0 1 1 1
Top 14 5 Bordeaux­Bègles 5 2 1 0 1 0 1
Clermont­Montpellier........................auj., 15 heures de club il y allait avoir des match chacun prépare son que soit la manière, on a be- 6 Narbonne 5 2 1 0 1 0 1
Toulouse­La Rochelle.......................auj., 15 heures 7 Albi 5 1 1 0 0 1 0
Agen­Perpignan............................auj., 15heures rendez-vous particuliers match et c’est bien comme soin de victoire. Il faut se 8 Carcassonne 5 2 1 0 1 0 1
Castres­Racing Metro..................auj., 15heures 9 Mont­de­Marsan 5 2 1 0 1 0 1
Bourgoin­Bayonne.......................auj., 15heures
pour moi: la première fois ça. Je crois qu’ils me con- concentrer sur notre jeu, on 10 Tarbes 5 2 1 0 1 0 1
11 Aurillac 5 2 1 0 1 0 1
Brive­Toulon......................................auj., 17 heures où j’allais enfiler le maillot naissent très bien, ils savent regarde les vidéos. On ne se 12 Aix­en­Prov. 4 2 1 0 1 0 0
Biarritz­Stade français......................auj., 20h45 13 Auch 2 2 0 0 2 0 2
Pts J G N P BO BD de Biarritz et les deux mat- la difficulté que j’ai eu à quit- fait pas battre par les adver- 14 Grenoble 2 2 0 0 2 0 2
1 Stade Français 13 4 3 0 1 1 0 ches contre mes anciens ter le club. Le silence est la saires, nous nous battons 15 Dax 0 1 0 0 1 0 0
2 Bayonne 13 4 3 0 1 1 0 16 St­Etienne 0 2 0 0 2 0 0
3 Montpellier 13 4 3 0 1 1 0 coéquipiers. Aujourd’hui, le meilleure préparation». nous-mêmes. On a le poten- TRI­NATIONS
4 Racing Metro 12 4 3 0 1 0 0
5 Toulouse 11 4 2 0 2 1 2 BO a besoin de points et j’es- Comment vivez-vous la tiel pour faire de grandes Afrique du Sud­Australie : 39­41 (13­31).
6 Clermont 10 4 2 0 2 2 0
7 Castres 10 4 2 0 2 0 2 saie de me sortir de tout le situation actuelle du BO ? choses mais pour l’instant, Afrique du Sud : 3 essais Fourie (39e), Steen­
8 Toulon 10 4 2 0 2 0 2 kamp (45e), De Villiers (53e), 3 transf. M. Steyn,
9 La Rochelle 9 4 2 0 2 0 1 contexte pour me concen- «Pas très bien ! C’est vrai on n’a pas su l’exprimer. A
10 Perpignan 8 4 2 0 2 0 0 6 pénalités M. Steyn.
11 Biarritz 6 4 1 0 3 0 2 trer sur mon jeu et sur le BO qu’on a un début de saison nous de faire de ce match fa- Australie : 5 essais Beale (7e), O’Connor (13e),
12 Brive 6 4 1 0 3 0 2 parce qu’on a absolument compliqué, on court après ce au St ade Français un Moore (20e), Elsom (24e), Mitchell (71e), 5 transf.
13 Agen 5 4 1 0 3 0 1
14 Bourgoin 4 4 1 0 3 0 0 besoin d’une victoire.». ce premier match référence. match référence». Giteau, O’Connor, 2 pénalités Giteau, Beale.
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 5
36 septembre 2010

CATHERINE DENEUVE Me KIEJMAN VICTIME LECHWALESA


À LA MOSTRA D’UN MALAISE AMIN°1DEL’EURO­2012
LES Catherine Deneuve était
hier, au festival de Venise,
L’avocat Georges
Kiejman, 78 ans, a été
Lech Walesa, chef
historique du syndicat
pour la présentation de Potiche, le dernier victime d’un bref malaise, hier, au polonais Solidarité et ancien président, est
GENS film de François Ozon. Magistrale dans le cimetière du Père Lachaise, alors qu’il devenu, hier, l’ami officiel numéro 1 de
rôle de Suzanne, Catherine Deneuve assistait aux obsèques du cinéaste Alain l’Euro­2012, championnat d’Europe de
chante, danse, rit et fait rire. Corneau. football organisé par la Pologne et l’Ukraine.

ÉDITION. Séance de dédicace agitée pour l’ex­Premier ministre britannique. EN BREF

DesprojectilespourTonyBlair AÉRONAUTIQUE
De la Lorraine
à l’Angleterre
en ballon à gaz
Trois aéronautes vont ten-
L’ex­Premier ministre bri­
tannique Tony Blair a été ac­
cueilli, hier, à Dublin par des
projectiles lancés par des
manifestants, lors d’une
“ Je voulais
le voir, c’est un des
plus importants
dirigeants
ter, aujourd’hui, de repro-
duire, un siècle plus tard,
l’exploit de l’aventurière
Marie Marvingt, la seule à
ce jour à avoir relié Nancy à
séance de dédicace de son l’Angleterre en ballon à gaz.
autobiographie.
de sa génération. ” Benoît Pelard, un hôtelier
passionné de montgolfière

D
es bouteilles de plas- Killian Kiely, 21 ans sera accompagné de Lau-
tique et quelques rent Lajoye, qui s’est illustré
tongs ont visé sans gé en 2003 son pays dans la il y a dix ans par un vol tran-
la toucher la voiture de Tony guerre en Irak contre « le ty- satlantique en rozière (bal-
Blair, ont indiqué des té- ran » Saddam Hussein. lon mixte composé d’un bal-
moins, tandis qu’il arrivait à Des centaines de person- lon à gaz et d’une
une librairie du centre de la nes ont fait la queue pour montgolfière), et Sébastien
capitale irlandaise, où se te- faire signer leur exemplaire. Rolland, champion du mon-
nait la première séance de Figure très controversée de des ballons à gaz.
dédicace depuis la publica- dans son pays, l’ancien chef
tion de ses Mémoires, mer- de gouvernement est crédité CINÉMA
credi. Des chaussures et des en Irlande pour avoir per- Terry Gilliam croit toujours
œufs ont également été lan- mis la signature des accords à son Don Quichotte
cés, selon des médias. de paix de 1998 en Ulster. Le réalisateur Terry Gilliam
« Blair a menti, des mil- Une autre séance aura lieu veut toujours réaliser son
lions de personnes sont Les protestataires ont, notamment, traité Tony Blair de mercredi à Londres. film sur Don Quichotte,
« criminel de guerre ». Photo AFP
mortes », « Envoyez-le en Par ailleurs, un groupe a malgré la « malédiction »
prison pour génocide », été créé sur le site de sociali- supposée qui a fait avorter
pouvait-on lire sur des pan- tion citoyenne » de l’ancien agents de sécurité », a racon- sation Facebook appelant le projet à plusieurs reprises,
cartes brandies par quelque Premier ministre. La loi ir- té dans un communiqué Ka- les opposants à déplacer le a-t-il annoncé, hier, au Festi-
200 manifestants, membres landaise autorise en théorie te O’Sullivan, militante d’un livre de M. Blair des rayons val du film américain de
pour certains de mouve- une personne sans autorité mouvement pro-palesti- « autobiographie » pour le Deauville, dont il est invité
ments pacifistes ou pro-pa- de police à interpeller quel- nien. mettre dans les ét agères d’honneur. Gilliam, 69 ans,
lestiniens. Les protestatai- qu’un qui se serait rendu « Un petit nombre » de « Crime ». Le groupe Sub- a dû renoncer au début de
res, encadrés par un coupable de méfait. Cette personnes a été interpellé, a versively move Tony Blair’s l’été à une nouvelle tentati-
important dispositif poli- prérogative n’est cependant indiqué la gendarmerie ir- memoirs to the crime sec- ve d’adaptation du roman
cier, ont tenté sans succès de quasiment jamais utilisée. landaise. tion in book shops (Dépla- de Cervantès, annoncée à
franchir une barrière de sé- « Je lui ai dit que j’étais ici Dans son autobiographie, cer subversivement les mé- Cannes en mai, en raison
curité. pour l’arrêter pour crimes qui figure déjà parmi les moires de Tony Blair dans d’un problème de finance-
Une militante a réussi à de guerre en Irak. M. Blair a meilleures ventes, Tony les rayons Crime des librai- ment. Le casting compre-
s’introduire dans la librairie baissé les yeux et j’ai été aus- Blair défend une nouvelle ries) a été rejoint par plus de nait notamment Robert Du-
et à pratiquer une « arresta- sitôt empoignée par cinq fois sa décision d’avoir enga- 2 000 fans en deux jours. vall et Ewan McGregor,
acteurs qu’il a indiqué espé-
rer conserver.

EXPOSITION POLITIQUE
Georges Frêche promet
Le Journal roumain de Inge Morath cinq nouvelles statues
des grands hommes
La photographe autri- dans ses expositions sur le lien particulier avec la Rou- Le président (DVG) de l’ag-
chienne Inge Morath a Danube mais la majeure manie. Bien avant d’être une glomération de Montpel-
sillonné le monde pour la partie n’a jamais été pu- des premières femmes à en- lier, Georges Frêche, est re-
prestigieuse agence Mag- bliée », a indiqué Kurt Kain- trer dans l’agence Magnum venu vendredi sur les
num puis aux côtés de son dl, curateur de l’exposition aux côtés d’Henri Cartier- statues des « grands hom-
mari, le dramaturge améri- installée jusqu’au 17 octo- Bresson et de Robert Capa, mes » qu’il fait installer à
cain Arthur Miller. Une ex- bre au musée du Paysan rou- puis de photographier Ma- Montpellier, promettant de
position ouverte vendredi à main de Bucarest. rilyn Monroe et Montgome- porter la commande de dix
Bucarest présente des pho- Née dans une famille bour- ry Clift sur le tournage du à quinze statues, dont celle
tos inédites de son Journal geoise et voyageuse de Graz, film Les désaxés, Inge Mo- de Staline, un « voyou » cer-
Ce sont 133 photos en noir et
roumain. blanc prises lors de ce séjour en Autriche, en 1923, Inge rath avait étudié un semes- tes, mais « vainqueur de
« Quelques-uns des clichés roumain qui sont présentées Morath, décédée en 2002 à tre à Bucarest, en 1943, en Stalingrad ».
exposés avaient été inclus à Bucarest Photo AFP New York, entretenait un pleine tourmente guerrière.
SUPPL
SU PPLÉMENT
ÉMENT
Dimanche 5 septembre 2010
N° 228 -Deuxième cahier
SOMMAIRE
Ne peut être vendu séparément

La Course
£ Le semi­marathon p.02
£ Résultats du 21 km p.03
£ L‘épreuve en images p.04­05

du Bien Public
£ Résultats du 10 km p.06­07
£ Résultats des jeunes p.07
£ Le 10 kilomètres p.08

ATHLÉTISME. Hier après-midi, la 19e édition de la course du Bien Public a encore rassemblé une foule
conséquente. Tant sur semi-marathon que sur le 10 km, les Africains ont dominé les débats. pages 2 à 8

Saga africaine

Emmanuel Nduwyaso, ici à gauche, a remporté le semi­marathon pour la deuxième année consécutive. Photo Roxanne Gauthier

Dijon Toison d’Or - Quetigny

VELOTOUR
2330347

Dijon - 2010
LE BIEN PUBLIC

02 SPORTS / COURSE DU BIEN PUBLIC Dimanche 5


septembre 2010

ATHLÉTISME. Course du Bien Public. Semi­marathon.

Nduwayo voit double


Emmanuel Nduwayo n’a
pas tremblé. Parti vers la
mi­course, il n’a laissé que
des miettes à ses princi­
paux adversaires et s’est of­
“ J’ai lâché les
chevaux à cinq
kilomètres de
l’arrivée.”
fert un doublé sur la distan­
ce.
Philippe Rémond

L’
après midi promet-
tait d’être belle. D’un t i t r e d e ch a m p i o n d e l a
côté, quelques-uns Bourgogne de la spécialité.
des meilleurs spécialistes ré- Mais cela ne le consolait
gionaux, de l’autre un trio guère. « Même si cette cour-
d’Africains qui avait bien l’in- se n’est pas l’objectif de l’an-
tention de poser sa main sur née, cela reste une petite dé-
la course. Le record de ception. » La faute à un
l’épreuve établi par le Burun- satané mal de ventre qui a
dais Emmanuel Nduwayo brisé ses ambitions à la mi-
l’an dernier semblait déjà ne course. « C’est dommage car
plus tenir qu’à un fil. jusque-là, on menait un train
Si ce dernier s’est chargé très régulier. »
avec une belle autorité de se Chez les femmes, l’indéci-
succéder à lui-même, il n’en sion a longtemps régné au
a pas pour autant battu son sein du peloton de tête. En-
chrono sur la distance. Si tre la Russe Marina Kovale-
l’homme paraissait à peine va, la Burundaise Immacula-
éprouvé sur la ligne d’arri- te Chimtai et la sociétaire de
vée, il n’en reconnaissait pas Sarreguemines Clémence
moins que l’histoire n’avait Christophe.
pas forcément ressemblé à Au 16e kilomètre, Christo-
une promenade de santé. phe, qui avait toujours mené
« C’était assez difficile car il y jusque-là levait un peu le
avait beaucoup d’athlètes pied et ses deux adversaires
africains », faisait remarquer en profitaient pour se faire la
le vainqueur. malle. Elle n’allait plus les re-
Il n’empêche, sa victoire, il voir. « Je sentais qu’elles at-
l’a construite à sa main. Lais- tendaient derrière moi sans
sant d’abord partir le trio Da- vouloir mener », reconnais-
vid, Rémond, Musagirije sait-elle.
avant de prendre petit à petit Lâchée, la Française voyait
les choses à son compte. ses deux adversaires partir
Les maux de ventre d’Em- s’expliquer pour la victoire
manuel David à mi-course finale.
lui permettaient d’éliminer Au prix d’une dernière ac-
un adversaire sans trop for- célération, la Russe Marina
cer. Ensuite, il laissait parler La foulée très facile, Emmanuel Nduwayo assure dans les derniers hectomètres du semi­ Kovaleva s’imposait, succé-
le talent pour ne faire qu’une marathon. Au bout, il y a une seconde victoire pour lui dans l’épreuve. Photo Maud Grandjean dant au passage à sa compa-
bouchée de ses derniers ad- triote Natalia Tchatkine.
versaires. « Je suis vraiment paux rivaux n’affichaient pas court, il arrivait tout de mê- sait aller au troisième kilo- « Pour ma première course
très content de gagner ici la même tranquillité. A com- me à faire part de sa satisfac- mètre « avant de revenir en France, même si j’ai souf-
pour la deuxième fois de sui- mencer par son compatriote tion. « Pour moi, cela reste doucement sans m’affoler ». fert de la chaleur, cela n’a pas
te », soulignait-il toujours Richard Musagirije, troisiè- une très bonne course. » Son retour l’emmenait jus- été trop difficile », se réjouis-
aussi calme dans l’aire d’arri- me, prostré sur une chaise et Une bonne course, ce n’est qu’à la deuxième place du sait-elle.
vée. qui avait bien du mal à récu- pas tout à fait la définition podium, une place qui le sur- JEAN­YVES ROUILLÉ
Non loin de lui, ses princi- p é r e r. M a l g r é l e s o u f f l e que Philippe Rémond don- prenait presque lui-même. jy.rouille@lebienpublic.fr
nait à sa performance. Mê- « Franchement, je ne pen-
EN DIRECT me si le Duciste, pour sa pre- sais pas revenir sur le
SOUTIEN mière participation, a pris deuxième », soufflait-il.
Pascal Montegut, chargé de production à France 3 une belle deuxième place, A quelques mètres de lui,
Bourgogne, a participé au semi­marathon en soutien aux décrochant au passage le ti- Emmanuel David affichait la
deux journalistes de la chaîne, Hervé Ghesquier et Stéphane tre de champion de Bourgo- mine des mauvais jours. Lui
Taponier, et leurs trois accompagnateurs, retenus en otage en gne vétéran. qui rêvait de victoire, de joli
Afghanistan depuis huit mois maintenant. chrono a dû se contenter
MARCHEUR David coupé d’une bien modeste cinquiè-
A l’instar du dossard 1463, Rémi Bonnotte, certains ont dans son élan me place. « 1h11, ce n’est pas
parcouru le 21 km non en courant mais en marchant. Un effort « Je n’étais pas dans un un chrono digne de ce que je
tout aussi intense que difficile sous la forte chaleur qui régnait grand jour. La course, je l’ai peux espérer », s’en voulait
2330351

tout au long du parcours. mené au courage et à l’expé- Manu David, qui décroche
rience. » C’est ainsi qu’il lais- tout de même au passage le
SPORTS /COURSE
CÔTE-D’OR
LE BIEN PUBLIC LE BIEN PUBLIC

34
Dimanche 5
septembre 2010 DU BIEN PUBLIC / SPORTS Samedi 29
mai 2010 03
125. Yoann Dufresnes . . . . . . . . . . . 1h38'27"
21 KM 126. Nicolas Predy . . . . . . . . . . . . . 1h38'29"
127. Alain Le-Clec'h . . . . . . . . . . . . 1h38'32"
1. Emmanuel Nduwayo . . . . . . . . . . 1h08'00" 128. Chrystel Pons . . . . . . . . . . . . . 1h38'36"
2. Philippe Remond . . . . . . . . . . . . . 1h09'00" 129. Xavier Malsot . . . . . . . . . . . . . . 1h38'39"
3. Richard Musagirije. . . . . . . . . . . . 1h09'50" 130. Xavier Gaillard . . . . . . . . . . . . . 1h38'39"
4. Eric Mazimpaka . . . . . . . . . . . . . . 1h10'47" 131. Jean-Sébastien Nonque . . . . . 1h38'41"
5. Emmanuel David . . . . . . . . . . . . . 1h11'01" 132. Emmanuel Buiret . . . . . . . . . . . 1h38'42"
6. Sébastien Charnay . . . . . . . . . . . 1h12'48" 133. Sami Ferdjani. . . . . . . . . . . . . . 1h38'45"
7. Paul Lalire . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1h14'22" 134. Philippe Montalescot. . . . . . . . 1h38'45"
8. Luc Gautheron. . . . . . . . . . . . . . . 1h14'35" 135. Fabrice Hikel . . . . . . . . . . . . . . 1h38'51"
9. Christian Sickler. . . . . . . . . . . . . . 1h14'38" 136. Hervé Chabot . . . . . . . . . . . . . 1h38'57"
10. Cédric Bernettes . . . . . . . . . . . . 1h16'06" 137. Angela Bchini. . . . . . . . . . . . . . 1h39'17"
11. Driss Slaoui . . . . . . . . . . . . . . . . 1h16'55" 138. Stéphane Poccard. . . . . . . . . . 1h39'24"
12. Jérémy Comte . . . . . . . . . . . . . . 1h17'03" 139. Sébastien Aznar . . . . . . . . . . . 1h39'27"
140. Christophe Zimmer . . . . . . . . . 1h39'29"
13. Lionel Vignon . . . . . . . . . . . . . . . 1h17'06" 141. André Tonnerre . . . . . . . . . . . . 1h39'30"
14. Samuel Kimani. . . . . . . . . . . . . . 1h18'37" 142. Laurent Clercelet . . . . . . . . . . . 1h39'33"
15. Ludovic Lignier . . . . . . . . . . . . . 1h19'13" 143. Ahmet Yilmaz. . . . . . . . . . . . . . 1h39'34"
16. Marina Kovaleva . . . . . . . . . . . . 1h19'34" 144. Stéphane Kot. . . . . . . . . . . . . . 1h39'34"
17. Olivier Urlacher . . . . . . . . . . . . . 1h19'34" 145. Emmanuel Bolot . . . . . . . . . . . 1h39'42"
18. Immaculate Chimtai. . . . . . . . . . 1h20'04" 146. Didier Levray . . . . . . . . . . . . . . 1h39'44"
19. Maxence Menard. . . . . . . . . . . . 1h20'05" 147. Gaëtan Canelas . . . . . . . . . . . . 1h39'48"
20. Vincent Dufournaud. . . . . . . . . . 1h20'05" 148. Eric Menecier. . . . . . . . . . . . . . 1h39'51"
21. Olivier Faure. . . . . . . . . . . . . . . . 1h20'42" 149. Jean-Pierre Campana . . . . . . . 1h40'06"
22. Philippe Linger. . . . . . . . . . . . . . 1h21'12" 150. Thierry Durand. . . . . . . . . . . . . 1h40'09"
23. Clémence Christophe . . . . . . . . 1h21'24" 151. Alice Merliaud . . . . . . . . . . . . . 1h40'11"
24. Eddy Demolombe . . . . . . . . . . . 1h22'37" 152. Bertrand Lajugie . . . . . . . . . . . 1h40'37"
25. Vincent Bailly-Salins . . . . . . . . . 1h22'58" 153. Jacky Baudry. . . . . . . . . . . . . . 1h40'52"
26. Vincent Mangelaers-Pivot . . . . . 1h23'03" 154. Ludovic Lacroix . . . . . . . . . . . . 1h40'52"
27. Grégory Barbieux . . . . . . . . . . . 1h23'07" 155. Raphaël Grivelet . . . . . . . . . . . 1h40'53"
28. Olivier Germain . . . . . . . . . . . . . 1h23'22" 156. Véronique Bornel. . . . . . . . . . . 1h40'54"
29. Jean-Claude Mougenot. . . . . . . 1h23'34" 157. Nicolas Grosset . . . . . . . . . . . . 1h41'03"
30. Laurent Haas . . . . . . . . . . . . . . . 1h23'55" 158. Jérome Michalec . . . . . . . . . . . 1h41'07"
31. Benoît Coelo . . . . . . . . . . . . . . . 1h24'27" 159. Eric Lecorre . . . . . . . . . . . . . . . 1h41'11"
32. Jean-Louis Beuteau . . . . . . . . . 1h24'34" 160. Alain Latour . . . . . . . . . . . . . . . 1h41'25"
33. Philippe Summo . . . . . . . . . . . . 1h24'57" 161. Philippe Strauss. . . . . . . . . . . . 1h41'31"
34. Thibaut Gloaguen . . . . . . . . . . . 1h25'10" 162. Jean-Paul Collin . . . . . . . . . . . 1h41'38"
35. Jean-Marie Baverel . . . . . . . . . . 1h25'21" 163. Laurent Femenias . . . . . . . . . . 1h41'54"
36. Christian Ducournau . . . . . . . . . 1h26'11" 164. David Bertrand . . . . . . . . . . . . 1h41'55"
37. Sophie Duvernay . . . . . . . . . . . . 1h26'28" 165. René Zuber . . . . . . . . . . . . . . . 1h41'56"
38. Stéphane Maure . . . . . . . . . . . . 1h26'29" 166. Gérard Nicot . . . . . . . . . . . . . . 1h41'57"
39. Nathalie Tavernier . . . . . . . . . . . 1h26'37" 167. André Lapicque . . . . . . . . . . . . 1h41'59"
40. Jean-Noël Bruley. . . . . . . . . . . . 1h27'22" 168. Gabriel Serafin. . . . . . . . . . . . . 1h42'05"
41. Lionel Strauss . . . . . . . . . . . . . . 1h27'28" 169. Patrick Lefranc . . . . . . . . . . . . 1h42'10"
42. Stéphane Raudin. . . . . . . . . . . . 1h27'48" 170. Thierry Beaudic . . . . . . . . . . . . 1h42'15"
43. Lionel Faivre . . . . . . . . . . . . . . . 1h27'52" 171. Jean-Pierre Quignard . . . . . . . 1h42'17" Dès le départ, Philippe Rémond, à gauche, et Emmanuel David, à droite, ont pris les choses en main. Mais
44. David Pirolley. . . . . . . . . . . . . . . 1h27'58" 172. Laurent Arnaud . . . . . . . . . . . . 1h42'43" derrière eux, délégation africaine les surveillait déjà de très près.
45. Alain Comtet . . . . . . . . . . . . . . . 1h28'11" 173. Guy Serradji. . . . . . . . . . . . . . . 1h42'45"
46. Lionel Bouchard . . . . . . . . . . . . 1h28'13" 174. Jean-François Neault . . . . . . . 1h42'46" Photo Maud Grandjean
47. Albert-Achille Lardan . . . . . . . . . 1h28'21" 175. Jean-François Bouillot. . . . . . . 1h42'47"
48. Maurice De-Haese. . . . . . . . . . . 1h28'48" 253. Eddie Naspetti . . . . . . . . . . . . . 1h49'44" 330. David Jametton . . . . . . . . . . . . 1h56'50" 407. Rose-Marie Doval . . . . . . . . . . 2h06'35"
176. Agnès Broyon . . . . . . . . . . . . . 1h42'54" 254. Stéphane Petauton . . . . . . . . . 1h49'44" 331. Régis Mangonaux . . . . . . . . . . 1h56'54"
49. Yves Delpech. . . . . . . . . . . . . . . 1h28'48" 177. Maximilien Gradelet. . . . . . . . . 1h42'57" 408. Marie-Louise Rosier . . . . . . . . 2h06'36"
50. Stéphan Roberjot . . . . . . . . . . . 1h29'02" 178. Christophe Michaud . . . . . . . . 1h43'12" 255. Nicolas Sechoir . . . . . . . . . . . . 1h49'53" 332. David Aguilar . . . . . . . . . . . . . . 1h56'57" 409. Patricia Chartier. . . . . . . . . . . . 2h06'36"
51. Eric Vincent . . . . . . . . . . . . . . . . 1h29'17" 179. Jérome Larue. . . . . . . . . . . . . . 1h43'12" 256. Denis Arnaud . . . . . . . . . . . . . . 1h49'53" 333. Michel Millard . . . . . . . . . . . . . 1h57'00" 410. Girel Merlin . . . . . . . . . . . . . . . 2h06'37"
52. Eric Zablocki . . . . . . . . . . . . . . . 1h29'19" 180. Jean-Luc Boissenin. . . . . . . . . 1h43'27" 257. Michel Rakic . . . . . . . . . . . . . . 1h49'55" 334. Jeannick Naze . . . . . . . . . . . . . 1h57'14" 411. Franck Maniere . . . . . . . . . . . . 2h06'43"
53. Franck Coulibaly . . . . . . . . . . . . 1h29'27" 181. Thierry Cabaret . . . . . . . . . . . . 1h43'30" 258. Claude Dugat. . . . . . . . . . . . . . 1h50'00" 335. Michel Walezak . . . . . . . . . . . . 1h57'15" 412. Ghislaine Larique. . . . . . . . . . . 2h07'00"
54. Matthieu Perret . . . . . . . . . . . . . 1h29'27" 182. Serge Marchal . . . . . . . . . . . . . 1h43'53" 259. Thibaut Penchinat . . . . . . . . . . 1h50'06" 336. Catherine Bienvenu . . . . . . . . . 1h57'19" 413. Jérome Sinot . . . . . . . . . . . . . . 2h07'19"
55. Didier Audiard . . . . . . . . . . . . . . 1h29'29" 183. Gérald Doras . . . . . . . . . . . . . . 1h43'53" 260. Michael Alixant . . . . . . . . . . . . 1h50'15" 337. Jean-Paul Camuset . . . . . . . . . 1h57'27" 414. Claude Parent . . . . . . . . . . . . . 2h07'20"
56. Claude Demolombe. . . . . . . . . . 1h29'35" 184. Laurence Dodin . . . . . . . . . . . . 1h43'57" 261. François Monnin . . . . . . . . . . . 1h50'17" 338. Cyril Peyron . . . . . . . . . . . . . . . 1h57'41" 415. Paul Maroy. . . . . . . . . . . . . . . . 2h07'32"
57. Michel Hautin. . . . . . . . . . . . . . . 1h29'57" 185. Didier Enard. . . . . . . . . . . . . . . 1h44'07" 262. André Piquet . . . . . . . . . . . . . . 1h50'34" 339. Didier Rosier . . . . . . . . . . . . . . 1h57'46" 416. Paulette Lapicque . . . . . . . . . . 2h07'39"
58. Philippe Brazillier . . . . . . . . . . . . 1h30'15" 186. Guillaume Guerlot . . . . . . . . . . 1h44'11" 263. Bertrand Lafont . . . . . . . . . . . . 1h50'39" 340. Armelle Hathier . . . . . . . . . . . . 1h57'50" 417. Xavier Chevallier . . . . . . . . . . . 2h07'40"
59. Yves Meugnier . . . . . . . . . . . . . . 1h30'19" 187. Joaquim Pogas . . . . . . . . . . . . 1h44'12" 264. Philippe Collin . . . . . . . . . . . . . 1h50'39" 341. Alain Rousseau . . . . . . . . . . . . 1h57'55" 418. Marie-Jeanne Mausservey . . . 2h07'52"
60. Pierre-Michel Sauvage . . . . . . . 1h30'20" 188. Didier Rollin . . . . . . . . . . . . . . . 1h44'20" 265. Franck Morizot. . . . . . . . . . . . . 1h50'44" 342. Vincent Lauvergne . . . . . . . . . . 1h57'59" 419. Franck Mongin. . . . . . . . . . . . . 2h07'56"
61. José De-Azevedo . . . . . . . . . . . 1h30'23" 189. Philippe Andrieu . . . . . . . . . . . 1h44'22" 266. Emilien Dautrey . . . . . . . . . . . . 1h50'46" 343. Marcel Desmonts . . . . . . . . . . 1h58'14" 420. Luc Harstrich . . . . . . . . . . . . . . 2h08'04"
62. Guillaume Leclere . . . . . . . . . . . 1h30'46" 190. Mehdi Sahraoui . . . . . . . . . . . . 1h44'24" 267. Géraldine Begue . . . . . . . . . . . 1h50'46" 344. Michel Neugnot . . . . . . . . . . . . 1h58'32" 421. Maryse Harstrich . . . . . . . . . . . 2h08'04"
63. Hubert Journet . . . . . . . . . . . . . 1h30'47" 191. Emmanuel Lemaux . . . . . . . . . 1h44'27" 268. Jean-Philippe Morat . . . . . . . . 1h50'50" 345. Eric Surbier . . . . . . . . . . . . . . . 1h58'40" 422. Eric Mouillon . . . . . . . . . . . . . . 2h09'00"
64. Allaoua Mounci . . . . . . . . . . . . . 1h30'48" 192. Philippe Vincent. . . . . . . . . . . . 1h44'43" 269. Jean-Marc Merliaud . . . . . . . . 1h50'52" 346. Jean-Michel Guarneri . . . . . . . 1h58'46" 423. Frédéric Pierre-Louis . . . . . . . . 2h09'04"
65. Christiane Siri . . . . . . . . . . . . . . 1h31'21" 193. Georges Brenel . . . . . . . . . . . . 1h44'45" 270. Rose Delille . . . . . . . . . . . . . . . 1h50'54" 347. Bruno Laubepin . . . . . . . . . . . . 1h58'46" 424. Eric Baussart . . . . . . . . . . . . . . 2h09'35"
66. Jean-Luc Fouassin . . . . . . . . . . 1h31'43" 194. Maxime Derangere . . . . . . . . . 1h44'47" 271. Christophe Tarragon . . . . . . . . 1h51'15" 348. Benoît Was . . . . . . . . . . . . . . . 1h58'51" 425. Michel Gauchet . . . . . . . . . . . . 2h09'36"
67. Olivier Serrand. . . . . . . . . . . . . . 1h31'43" 195. Philippe Manoha . . . . . . . . . . . 1h45'03" 272. Laurent Beugras . . . . . . . . . . . 1h51'18" 349. Yves Mopty . . . . . . . . . . . . . . . 1h58'53" 426. Denis-Alain-Patrick Ganche . . 2h09'42"
68. David Thurillet . . . . . . . . . . . . . . 1h31'57" 196. Melissa Richardeau . . . . . . . . . 1h45'12" 273. Hervé Frigiolini. . . . . . . . . . . . . 1h51'19" 350. Gilles Verrier. . . . . . . . . . . . . . . 1h58'56" 427. Jérome Simon . . . . . . . . . . . . . 2h10'01"
69. Alain Cureau . . . . . . . . . . . . . . . 1h32'01" 197. Jean-Pierre Noirot . . . . . . . . . . 1h45'15" 274. Eric Payre . . . . . . . . . . . . . . . . 1h51'38" 351. Arielle Bonnotte . . . . . . . . . . . . 1h59'07" 428. Jean-Michel Boyer . . . . . . . . . 2h10'07"
70. Samuel Faivre . . . . . . . . . . . . . . 1h32'09" 198. Bruno Louis . . . . . . . . . . . . . . . 1h45'15" 275. Christophe Lebrun. . . . . . . . . . 1h51'40" 352. Rémi Bonnotte. . . . . . . . . . . . . 1h59'07" 429. Catherine Clerc . . . . . . . . . . . . 2h10'14"
71. Julien Louis . . . . . . . . . . . . . . . . 1h32'20" 199. Emmanuel Segard . . . . . . . . . . 1h45'16" 276. Fabrice Nicolardot . . . . . . . . . . 1h51'43" 353. Jany Dautrey . . . . . . . . . . . . . . 1h59'08" 430. Francis Voirin . . . . . . . . . . . . . . 2h10'15"
72. Roland Gaconnet. . . . . . . . . . . . 1h32'24" 200. Nathalie Ducrozet . . . . . . . . . . 1h45'18" 277. Philippe Obrecht . . . . . . . . . . . 1h51'48" 354. Raymond Caillot . . . . . . . . . . . 1h59'20" 431. Kevin Latrasse . . . . . . . . . . . . . 2h10'22"
73. David Lamanthe . . . . . . . . . . . . 1h32'26" 201. Christian Truchot . . . . . . . . . . . 1h45'23" 278. Emmanuel Dufour . . . . . . . . . . 1h51'56" 355. Jean-Michel Hoymans. . . . . . . 1h59'31" 432. Guillaume Blanchet . . . . . . . . . 2h10'39"
74. Jacky Voillard. . . . . . . . . . . . . . . 1h32'27" 202. Emmanuel Pitou . . . . . . . . . . . 1h45'25" 279. Alain Mauchamp . . . . . . . . . . . 1h52'13" 356. Sylvain Pidoux . . . . . . . . . . . . . 1h59'35" 433. Prisca Reeman . . . . . . . . . . . . 2h10'39"
75. Gérard Pitoiset. . . . . . . . . . . . . . 1h32'28" 203. Bernard Fauconnet . . . . . . . . . 1h45'27" 280. Michel Fichot . . . . . . . . . . . . . . 1h52'19" 357. Bernard Seguin . . . . . . . . . . . . 1h59'39" 434. Catherine Beasse . . . . . . . . . . 2h10'45"
76. Arnaud Bottazzo . . . . . . . . . . . . 1h32'35" 204. Fabrice Dodeman . . . . . . . . . . 1h45'27" 281. Jean-Pierre Meuzard . . . . . . . . 1h52'21" 358. Yann Le-Hellay. . . . . . . . . . . . . 1h59'53" 435. Jean-Bernard Cabrera. . . . . . . 2h10'45"
77. Frédéric Courant . . . . . . . . . . . . 1h32'41" 205. Alain Rosier . . . . . . . . . . . . . . . 1h45'34" 282. Dominique Meuzard . . . . . . . . 1h52'21" 359. Cédric Meyer . . . . . . . . . . . . . . 2h00'00" 436. Patrick Decuyper . . . . . . . . . . . 2h10'48"
78. Yves Perrot . . . . . . . . . . . . . . . . 1h32'51" 206. Thierry Demoulin . . . . . . . . . . . 1h45'35" 283. Thierry Willig . . . . . . . . . . . . . . 1h52'43" 360. Stéphane Stepien . . . . . . . . . . 2h00'12" 437. Christophe Maniere . . . . . . . . . 2h10'55"
79. Pascal Lucas . . . . . . . . . . . . . . . 1h32'52" 207. Cyrille Siclet. . . . . . . . . . . . . . . 1h45'40" 284. Bertrand Saint-Gilles . . . . . . . . 1h52'43" 361. Jean-Paul Perdriset . . . . . . . . . 2h00'26" 438. Catherine Montandon . . . . . . . 2h11'13"
80. Gilles Drappier . . . . . . . . . . . . . . 1h33'07" 208. Benoît Houzel . . . . . . . . . . . . . 1h45'41" 285. Emmanuel Masson . . . . . . . . . 1h52'53" 362. Gérard Boissard . . . . . . . . . . . 2h00'40" 439. Pierre Verny . . . . . . . . . . . . . . . 2h11'43"
81. Jean-Philippe Hego. . . . . . . . . . 1h33'15" 209. Jean-Claude Mauchand . . . . . 1h45'44" 286. Olivier Cerfontaine. . . . . . . . . . 1h52'58" 363. Martine Marey . . . . . . . . . . . . . 2h00'48" 440. Véronique Paris . . . . . . . . . . . . 2h11'44"
82. Philippe Renaux. . . . . . . . . . . . . 1h33'17" 210. Laurent Dugast . . . . . . . . . . . . 1h45'53" 287. Laurent Loppinet . . . . . . . . . . . 1h52'59" 364. Bernadette Fourre . . . . . . . . . . 2h00'48" 441. Sylvie Fertier . . . . . . . . . . . . . . 2h12'44"
83. Patrick Urbanski . . . . . . . . . . . . 1h33'31" 211. Valérie Fevre . . . . . . . . . . . . . . 1h45'53" 288. Christian Barron. . . . . . . . . . . . 1h53'00" 365. Claude Rousseau . . . . . . . . . . 2h00'51" 442. Jean-Paul Norhadian. . . . . . . . 2h12'44"
84. Christophe Treuillet . . . . . . . . . . 1h33'34" 212. Philippe Haler . . . . . . . . . . . . . 1h45'56" 289. Bruno Magagnini . . . . . . . . . . . 1h53'08" 366. Jean-Luc Bolognini . . . . . . . . . 2h00'54" 443. Pascal Cambon . . . . . . . . . . . . 2h12'51"
85. Frédéric Chave . . . . . . . . . . . . . 1h33'42" 213. Michel Cugat . . . . . . . . . . . . . . 1h45'56" 290. Joël Moroy. . . . . . . . . . . . . . . . 1h53'15" 367. Henri De-Fontenay . . . . . . . . . 2h01'14" 444. Josiane Roy. . . . . . . . . . . . . . . 2h12'57"
86. Frank Fontvielle . . . . . . . . . . . . . 1h33'48" 214. Xavier Miroudot . . . . . . . . . . . . 1h45'58" 291. Isabelle Jarlaud . . . . . . . . . . . . 1h53'16" 368. Ludovic Monnier . . . . . . . . . . . 2h01'15"
292. Marie-Odile Bacrot . . . . . . . . . 1h53'18" 369. David Roman. . . . . . . . . . . . . . 2h01'17" 445. Hervé Sicsic. . . . . . . . . . . . . . . 2h13'00"
87. Eric Petot. . . . . . . . . . . . . . . . . . 1h33'56" 215. Raphaël Villet. . . . . . . . . . . . . . 1h45'58" 446. Laurent Cahagne . . . . . . . . . . . 2h13'12"
88. Stéphane Furet . . . . . . . . . . . . . 1h34'05" 216. Jérome Porcheret . . . . . . . . . . 1h45'59" 293. Philippe Chavagne . . . . . . . . . 1h53'19" 370. Patrick Pereira . . . . . . . . . . . . . 2h01'30"
294. Roselyne Baudry . . . . . . . . . . . 1h53'24" 371. François Martinez . . . . . . . . . . 2h01'32" 447. Sébastien Bepoix . . . . . . . . . . 2h13'22"
89. Valérie Trameau . . . . . . . . . . . . . 1h34'06" 217. Jean-Luc Malucelli . . . . . . . . . 1h45'59" 448. Nadine Geney . . . . . . . . . . . . . 2h13'29"
90. Fabrice Lafaille . . . . . . . . . . . . . 1h34'12" 218. Frédéric Seigneur . . . . . . . . . . 1h45'59" 295. Domingo Rubio . . . . . . . . . . . . 1h53'32" 372. Jean-Pierre Colle . . . . . . . . . . . 2h01'32"
296. Anne Houzel . . . . . . . . . . . . . . 1h53'35" 373. Bertrand Ducloux . . . . . . . . . . 2h01'45" 449. Sébastien Clerc . . . . . . . . . . . . 2h13'42"
91. Fernando Pato. . . . . . . . . . . . . . 1h34'14" 219. Gilles Mignot . . . . . . . . . . . . . . 1h46'10" 450. Landry Colin . . . . . . . . . . . . . . 2h13'55"
92. Christophe Hermant . . . . . . . . . 1h34'14" 220. Bruno Daventure . . . . . . . . . . . 1h46'16" 297. Thierry Di-Mambro . . . . . . . . . 1h53'36" 374. Fatima Minary . . . . . . . . . . . . . 2h01'45"
93. Philippe Saladin. . . . . . . . . . . . . 1h34'39" 298. Luc Pichon. . . . . . . . . . . . . . . . 1h53'40" 375. Eric Vuittenez. . . . . . . . . . . . . . 2h01'45" 451. Jean-Marc Schultz . . . . . . . . . 2h14'07"
221. Jean-François Besse. . . . . . . . 1h46'26" 452. Christelle Boos . . . . . . . . . . . . 2h14'25"
94. Gilles Perret . . . . . . . . . . . . . . . . 1h34'49" 222. Gérard Thomas . . . . . . . . . . . . 1h46'26" 299. Pascal Gabriel . . . . . . . . . . . . . 1h53'47" 376. Michel Jarlaud . . . . . . . . . . . . . 2h01'50"
95. Lucas Blanchet . . . . . . . . . . . . . 1h34'57" 300. Jacques Dussably . . . . . . . . . . 1h53'58" 377. Emmanuel Pocheron . . . . . . . . 2h01'50" 453. Julien Barroux . . . . . . . . . . . . . 2h14'42"
223. Jacky Queuche . . . . . . . . . . . . 1h46'29" 454. Bertrand Haemmerle . . . . . . . . 2h14'56"
96. Sébastien Bornot. . . . . . . . . . . . 1h34'59" 224. Roberte Demougeot . . . . . . . . 1h46'31" 301. Laurence Verkynderen. . . . . . . 1h54'08" 378. Irène Ruggeri-Panneau . . . . . . 2h01'53"
97. Vincent Rapet . . . . . . . . . . . . . . 1h35'01" 302. Théo Martinez . . . . . . . . . . . . . 1h54'16" 379. Florent Delorieux . . . . . . . . . . . 2h02'01" 455. Laurent Joel. . . . . . . . . . . . . . . 2h15'03"
225. Benjamin Redoutet . . . . . . . . . 1h46'47" 456. Karine Morisset . . . . . . . . . . . . 2h15'03"
98. Fabrice Lenoir . . . . . . . . . . . . . . 1h35'03" 226. Cesaire Lalanne . . . . . . . . . . . . 1h46'55" 303. Alexandra Poli . . . . . . . . . . . . . 1h54'21" 380. Antoine Maupetit . . . . . . . . . . . 2h02'03"
99. Bruno Vacheret . . . . . . . . . . . . . 1h35'08" 227. Jean-Michel Urien . . . . . . . . . . 1h46'59" 304. Christel Mathis. . . . . . . . . . . . . 1h54'25" 381. Axelle Radesic . . . . . . . . . . . . . 2h02'10" 457. Bernard Pichon . . . . . . . . . . . . 2h15'57"
100. Inconnu. . . . . . . . . . . . . . . . . . 1h35'25" 228. Didier Terefenko. . . . . . . . . . . . 1h47'02" 305. Christophe Bejzyk . . . . . . . . . . 1h54'26" 382. Mathieu Vasseur . . . . . . . . . . . 2h02'12" 458. Karine Laurent . . . . . . . . . . . . . 2h16'05"
101. Mickael Beuf . . . . . . . . . . . . . . 1h35'28" 229. Karine Sarce-Ballorin. . . . . . . . 1h47'03" 306. Christophe Morland. . . . . . . . . 1h54'40" 383. Christophe Godard . . . . . . . . . 2h02'38" 459. Laurent Brunel . . . . . . . . . . . . . 2h16'23"
102. Cyril Jacques. . . . . . . . . . . . . . 1h35'29" 230. Bruno Rativeau . . . . . . . . . . . . 1h47'04" 307. Laurent Moniot . . . . . . . . . . . . 1h54'41" 384. Christelle Bourgeois . . . . . . . . 2h02'52" 460. Fabien Eugene. . . . . . . . . . . . . 2h17'00"
103. Olivier Puget . . . . . . . . . . . . . . 1h35'37" 231. Frédéric Thomas . . . . . . . . . . . 1h47'05" 308. Christophe Papret . . . . . . . . . . 1h54'44" 385. Fabienne Leger . . . . . . . . . . . . 2h03'16" 461. Laurent Labrude . . . . . . . . . . . 2h17'01"
104. Jean-Luc Metairie . . . . . . . . . . 1h36'02" 232. Alain Sebillotte. . . . . . . . . . . . . 1h47'35" 309. Alain Bourdon . . . . . . . . . . . . . 1h54'46" 386. Thomas Robiot . . . . . . . . . . . . 2h03'18" 462. Evelyne Neugnot . . . . . . . . . . . 2h17'43"
105. Fabrice Manlay . . . . . . . . . . . . 1h36'11" 233. Hervé Lavoine . . . . . . . . . . . . . 1h47'35" 310. Arnaud Rousseau . . . . . . . . . . 1h54'47" 387. Fabrice Douare . . . . . . . . . . . . 2h03'30" 463. Thierry Stranisci. . . . . . . . . . . . 2h17'56"
106. Franck Delree . . . . . . . . . . . . . 1h36'11" 234. Loïc Geschwine . . . . . . . . . . . . 1h47'39" 311. Christine Russier . . . . . . . . . . . 1h54'48" 388. Jean-François Minary . . . . . . . 2h03'32" 464. Jean-François Cannard . . . . . . 2h17'57"
107. Fernand Viarouge . . . . . . . . . . 1h36'31" 235. Jean-Luc Baptizet . . . . . . . . . . 1h47'40" 312. Marie-Ophelie Vrinat . . . . . . . . 1h55'09" 389. Samuel Roux . . . . . . . . . . . . . . 2h03'38" 465. François Buonocore . . . . . . . . 2h19'46"
108. Elisabeth Guillemaut . . . . . . . . 1h36'35" 236. Vincent Pillet . . . . . . . . . . . . . . 1h47'43" 313. Nicolas Gay . . . . . . . . . . . . . . . 1h55'09" 390. Catherine Lavayssiere . . . . . . . 2h03'43" 466. Magali Dodeman . . . . . . . . . . . 2h20'02"
109. Laurent Besancon . . . . . . . . . . 1h36'35" 237. Gérard Miroy . . . . . . . . . . . . . . 1h48'00" 314. Jérome Miancien . . . . . . . . . . . 1h55'10" 391. Nicolas Barato . . . . . . . . . . . . . 2h03'54" 467. Nicolas Brege . . . . . . . . . . . . . 2h21'19"
110. Christophe Riondy. . . . . . . . . . 1h36'37" 238. Jean-Claude Fevre . . . . . . . . . 1h48'03" 315. Cyrille Sassot. . . . . . . . . . . . . . 1h55'12" 392. Sandrine Girard . . . . . . . . . . . . 2h04'06" 468. Fabien Ettendorff. . . . . . . . . . . 2h21'28"
111. Mickael Goux. . . . . . . . . . . . . . 1h36'42" 239. Thomas Vieillard . . . . . . . . . . . 1h48'25" 316. Eric Ressy . . . . . . . . . . . . . . . . 1h55'15" 393. Gilles Decaix . . . . . . . . . . . . . . 2h04'20" 469. Dominique Michaud . . . . . . . . 2h21'38"
112. Yann Hamon . . . . . . . . . . . . . . 1h36'59" 240. Jacques Bonnet . . . . . . . . . . . 1h48'27" 317. Stéphane Lemoine . . . . . . . . . 1h55'17" 394. Grégory Couvreur . . . . . . . . . . 2h04'26" 470. Christine Derangere. . . . . . . . . 2h21'39"
113. Ernesto Novo. . . . . . . . . . . . . . 1h36'59" 241. Sébastien Da-Costa . . . . . . . . 1h48'29" 318. Christophe Ballorin . . . . . . . . . 1h55'28" 395. Florent Vuillaume . . . . . . . . . . . 2h04'26" 471. Dimitri Delopoulos . . . . . . . . . . 2h22'17"
114. Louis-Philippe Chevallier. . . . . 1h37'03" 242. Claude Anceaux . . . . . . . . . . . 1h48'29" 319. Adrien Moreau . . . . . . . . . . . . . 1h55'37" 396. Bernard Verrey. . . . . . . . . . . . . 2h04'27" 472. Guy Vial . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2h22'19"
115. François Racle. . . . . . . . . . . . . 1h37'18" 243. Florent Mayny . . . . . . . . . . . . . 1h48'30" 320. Nicolas Perrin . . . . . . . . . . . . . 1h55'46" 397. Séverine Colliot . . . . . . . . . . . . 2h04'57" 473. Marc Prudhon . . . . . . . . . . . . . 2h22'19"
116. Patrice Poupee . . . . . . . . . . . . 1h37'29" 244. Thierry Jardin. . . . . . . . . . . . . . 1h48'39" 321. Dominique Bey . . . . . . . . . . . . 1h55'54" 398. Katja Ferrari . . . . . . . . . . . . . . . 2h05'02" 474. Pierre Mayol. . . . . . . . . . . . . . . 2h22'37"
117. Jacques Fourcroy . . . . . . . . . . 1h37'32" 245. François Martinez . . . . . . . . . . 1h48'44" 322. Christophe Ploy . . . . . . . . . . . . 1h56'01" 399. Arnaud Favier . . . . . . . . . . . . . 2h05'17" 475. Annie-Pierre Boissard . . . . . . . 2h22'46"
118. Stéphane Cusey . . . . . . . . . . . 1h37'36" 246. Daniel Mazeau . . . . . . . . . . . . . 1h48'52" 323. Serge Gueugnon . . . . . . . . . . . 1h56'08" 400. Christelle Beausoleil . . . . . . . . 2h05'27" 476. Véronique Rativeau . . . . . . . . . 2h22'52"
119. Bernard Sagrange . . . . . . . . . . 1h37'39" 247. Gilles Lucas . . . . . . . . . . . . . . . 1h49'01" 324. Maxime Poisson . . . . . . . . . . . 1h56'11" 401. Frédéric Bianchi. . . . . . . . . . . . 2h05'28" 477. Eric Poupee . . . . . . . . . . . . . . . 2h23'50"
120. Mathieu Seignemorte . . . . . . . 1h37'43" 248. Daniel Filloux . . . . . . . . . . . . . . 1h49'07" 325. Olivier Burniaux . . . . . . . . . . . . 1h56'11" 402. Pascal Montegut . . . . . . . . . . . 2h05'33" 478. Olivier Manche. . . . . . . . . . . . . 2h24'30"
121. Mathias Mouton. . . . . . . . . . . . 1h37'56" 249. Juan Martinez . . . . . . . . . . . . . 1h49'16" 326. Fabien Rouaud . . . . . . . . . . . . 1h56'22" 403. Olivier Colonna . . . . . . . . . . . . 2h06'00" 479. Blandine Drouin . . . . . . . . . . . . 2h24'34"
122. Frédéric Poirier . . . . . . . . . . . . 1h38'01" 250. Joël Guinot . . . . . . . . . . . . . . . 1h49'23" 327. Paul Maisonnial . . . . . . . . . . . . 1h56'22" 404. Jean-François Gizard . . . . . . . 2h06'01" 480. Bernard Pierdet . . . . . . . . . . . . 2h26'11"
123. Philippe Bellier. . . . . . . . . . . . . 1h38'13" 251. Salah Loucif. . . . . . . . . . . . . . . 1h49'24" 328. Alain Demontrond . . . . . . . . . . 1h56'27" 405. Francis Bouvier . . . . . . . . . . . . 2h06'07" 481. Thierry Pierre . . . . . . . . . . . . . . 2h26'17"
124. Bertrand Vivot . . . . . . . . . . . . . 1h38'25" 252. Grégory Mathon . . . . . . . . . . . 1h49'29" 329. Ghislain Legrand . . . . . . . . . . . 1h56'39" 406. Emmanuel Blanc . . . . . . . . . . . 2h06'10" 482. Tristan Bachelard. . . . . . . . . . . 2h31'22"
04 SPORTSCOURSE DU BIEN PUBLIC LE BIEN PUBLIC
Dimanche 5
septembre 2010

1 2

1­8 Podiums
De l’école d’athlétisme aux cadets, les jeunes
étaient encore très nombreux, hier, pour
participer à la course du Bien Public. Comme
leurs aînés, ils n’ont pas ménagé leurs efforts
pour remporter la victoire. Photo R. G.

9 Cavalier seul
Isabelle Ferrer n’a pas tremblé. Elle a mené le
10 km de bout en bout. Photo R. G.

10

9 11 12

5 6
COURSE DU BIEN PUBLICSPORTS
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 5
septembre 2010 05

13
PHOTOS
Roxanne Gauthier 10 A toute allure
et Maud Grandjean Malgré la chaleur, tous ont sprinté pour
s’imposer. Photo M. G.

11 Récupération
Après l’effort, chacun cherchait la meilleure
position pour récupérer. Photo R. G.

12 Trio de choc
Le trio de choc du semi­marathon : Christophe
devance Kovaleva et Chimtai. Photo R. G.

13 souffrance
Après une première partie de course bien en
rythme, Emmanuel David a lâché prise avec la
tête en raisons de douleurs intestines. Photo M. G.

14 Persévérant
Engagé comme de coutume sur le 10 km,
14 Roger Soulier a encore été persévérant. Photo M.G

8
CÔTE-D’OR
PUBLIC/ SPORTS
LE BIEN PUBLIC LE BIEN PUBLIC
Samedi 29
06
mai 2010 SPORTS / COURSE DU BIEN Dimanche 5
septembre 2010 35
144. Thomas Lacoste . . . . . . . . . . . 0h43'06" 291. Franck Toinard . . . . . . . . . . . . . 0h47'07" 438. Nathalie Bresson . . . . . . . . . . . 0h49'49" 585. Pierre Georgel . . . . . . . . . . . . . 0h52'36"
10 KM 145. Anne Maire . . . . . . . . . . . . . . . 0h43'10" 292. André Antoine . . . . . . . . . . . . . 0h47'08" 439. Philippe Latour . . . . . . . . . . . . 0h49'51" 586. Amos Zilberberg . . . . . . . . . . . 0h52'36"
146. Antonio Cerqueira . . . . . . . . . . 0h43'10" 293. Bruno Mottez. . . . . . . . . . . . . . 0h47'09" 440. Gilles Simon. . . . . . . . . . . . . . . 0h49'52" 587. Eric Mauchand . . . . . . . . . . . . 0h52'36"
1. Eric Niyonsaba . . . . . . . . . . . . . . 0h31'36" 147. Georges Ballandras . . . . . . . . . 0h43'12" 294. Eric Villain . . . . . . . . . . . . . . . . 0h47'09" 441. Marc Suty . . . . . . . . . . . . . . . . 0h49'53" 588. Ludovic Schafer. . . . . . . . . . . . 0h52'40"
2. Chahid Khalid . . . . . . . . . . . . . . . 0h31'56" 148. Jean-Marie Lambert . . . . . . . . 0h43'14" 295. Alain Autret . . . . . . . . . . . . . . . 0h47'10" 442. Jean-Pierre Gauthier . . . . . . . . 0h49'57" 589. Gilles Urvoy . . . . . . . . . . . . . . . 0h52'40"
3. Thibaud Baudoin . . . . . . . . . . . . . 0h32'28" 149. Jean-Claude Ferraroli . . . . . . . 0h43'16" 296. Florian Royer . . . . . . . . . . . . . . 0h47'10" 443. Olivier Perrot . . . . . . . . . . . . . . 0h49'57" 590. Yannick Mollard . . . . . . . . . . . . 0h52'44"
4. Georges Ribeiro. . . . . . . . . . . . . . 0h32'56" 150. Malik Assadi . . . . . . . . . . . . . . 0h43'18" 297. Yannick Petot. . . . . . . . . . . . . . 0h47'11" 444. Christian Thiebaut . . . . . . . . . . 0h49'58" 591. Patrick Olivier . . . . . . . . . . . . . 0h52'46"
5. Dmitry Chatkine. . . . . . . . . . . . . . 0h33'03" 151. Véronique Assadi. . . . . . . . . . . 0h43'18" 298. David Bortolotti . . . . . . . . . . . . 0h47'12" 445. Pierre Viloin . . . . . . . . . . . . . . . 0h49'58" 592. Jean-Luc Bonnot. . . . . . . . . . . 0h52'48"
6. Jany Leseur . . . . . . . . . . . . . . . . . 0h33'12" 152. Pascal Millanvois . . . . . . . . . . . 0h43'19" 299. André Meo. . . . . . . . . . . . . . . . 0h47'13" 446. Marie Mulot . . . . . . . . . . . . . . . 0h49'59" 593. Julie Chapelle . . . . . . . . . . . . . 0h52'48"
7. Moulay-Rachid Lahrifi . . . . . . . . . 0h33'15" 153. Alain Vitry. . . . . . . . . . . . . . . . . 0h43'22" 300. Eric Gaudin . . . . . . . . . . . . . . . 0h47'14" 447. Florian Rousseau. . . . . . . . . . . 0h50'00" 594. Julien Hennequin. . . . . . . . . . . 0h52'49"
8. Benjamin Petitjean. . . . . . . . . . . . 0h33'18" 154. Philippe Lucas . . . . . . . . . . . . . 0h43'23" 301. Corentin Francescut . . . . . . . . 0h47'15" 448. Romain Boiron. . . . . . . . . . . . . 0h50'00" 595. Jean-Luc Becourt . . . . . . . . . . 0h52'49"
9. Adrien Alix . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0h33'32" 155. Christian Raclot . . . . . . . . . . . . 0h43'25" 302. Christine Manciet. . . . . . . . . . . 0h47'16" 449. Hervé Montmey . . . . . . . . . . . . 0h50'00" 596. Alain Vagnez . . . . . . . . . . . . . . 0h52'50"
10. Richard Bernard . . . . . . . . . . . . 0h34'25" 156. David Velon . . . . . . . . . . . . . . . 0h43'29" 303. Vincent Brayard . . . . . . . . . . . . 0h47'16" 450. Olivier Bilquez . . . . . . . . . . . . . 0h50'00" 597. Patrick Picard . . . . . . . . . . . . . 0h52'52"
11. Cyril Willemin . . . . . . . . . . . . . . . 0h34'35" 157. Bruno Deschepper . . . . . . . . . 0h43'31" 304. Dominique Bompy. . . . . . . . . . 0h47'16" 451. Jacques Baudrion . . . . . . . . . . 0h50'02" 598. Gilles Prezelus . . . . . . . . . . . . . 0h52'53"
12. Vincent Lamy. . . . . . . . . . . . . . . 0h34'44" 158. Sophie Rabiet . . . . . . . . . . . . . 0h43'31" 305. Donovane Harmange. . . . . . . . 0h47'17" 452. Olivier Godemet. . . . . . . . . . . . 0h50'04" 599. Jacques Payen . . . . . . . . . . . . 0h52'54"
13. Alain Lapierre. . . . . . . . . . . . . . . 0h35'03" 159. Ludovic Ferraroli . . . . . . . . . . . 0h43'32" 306. Philippe Rouche . . . . . . . . . . . 0h47'17" 453. Michel Meurgey . . . . . . . . . . . . 0h50'05" 600. Nicolas Penet . . . . . . . . . . . . . 0h52'54"
14. Emmanuel Paillot. . . . . . . . . . . . 0h35'04" 160. Pierre Boban . . . . . . . . . . . . . . 0h43'34" 307. Claire Ponnelle. . . . . . . . . . . . . 0h47'17" 454. Michel Prudhomme . . . . . . . . . 0h50'06" 601. Jean-Louis Huguenot . . . . . . . 0h52'57"
15. Tahar Benhalima . . . . . . . . . . . . 0h35'04" 161. Olivier Dupeux . . . . . . . . . . . . . 0h43'34" 308. Jean-François Rivat. . . . . . . . . 0h47'18" 455. Christian Valandro . . . . . . . . . . 0h50'07" 602. Cédric Wecker . . . . . . . . . . . . . 0h52'58"
16. Thomas Tuis . . . . . . . . . . . . . . . 0h35'07" 162. Inconnu. . . . . . . . . . . . . . . . . . 0h43'35" 309. Antoine Devaux . . . . . . . . . . . . 0h47'19" 456. Nathalie Linger. . . . . . . . . . . . . 0h50'08" 603. Laurent Mouillot. . . . . . . . . . . . 0h52'58"
17. Jacques Lelong . . . . . . . . . . . . . 0h35'15" 163. Michel Guerin . . . . . . . . . . . . . 0h43'36" 310. Emmanuel Guigon . . . . . . . . . . 0h47'19" 457. Didier Belleville . . . . . . . . . . . . 0h50'08" 604. Bernard Gasparotto. . . . . . . . . 0h53'01"
18. Claude Lacouture . . . . . . . . . . . 0h35'21" 164. Maxime Rabier . . . . . . . . . . . . 0h43'37" 311. Olivier Schena . . . . . . . . . . . . . 0h47'20" 458. David Clemencelle. . . . . . . . . . 0h50'10" 605. Gilles Mouron . . . . . . . . . . . . . 0h53'02"
19. Joffrey Nicolas. . . . . . . . . . . . . . 0h35'24" 165. Adrien Ben-Aim . . . . . . . . . . . . 0h43'37" 312. Tarik El-Baraka . . . . . . . . . . . . 0h47'20" 459. Lelia Le-Coquet . . . . . . . . . . . . 0h50'10" 606. Guillaume Picceu. . . . . . . . . . . 0h53'03"
20. Jérémy Obozil . . . . . . . . . . . . . . 0h35'32" 166. Sébastien Pomi . . . . . . . . . . . . 0h43'38" 313. Adrien Fournier . . . . . . . . . . . . 0h47'20" 460. Pascal Semprez. . . . . . . . . . . . 0h50'11" 607. Fabrice Petot . . . . . . . . . . . . . . 0h53'04"
21. Pierre Audin . . . . . . . . . . . . . . . . 0h35'35" 167. Bruno Laurent . . . . . . . . . . . . . 0h43'41" 314. Emmanuel Aldaya . . . . . . . . . . 0h47'21" 461. Emmanuel Arnoux-Viard . . . . . 0h50'12" 608. Philippe Lecrigny . . . . . . . . . . . 0h53'06"
22. Pierre-Jean Alix . . . . . . . . . . . . . 0h35'49" 168. Ghislain Hugon . . . . . . . . . . . . 0h43'44" 315. Ismail Khadir . . . . . . . . . . . . . . 0h47'21" 462. Vincent Debonis . . . . . . . . . . . 0h50'13" 609. Valentin Renel . . . . . . . . . . . . . 0h53'11"
23. Franck Caillon . . . . . . . . . . . . . . 0h35'59" 169. Youri Lebault . . . . . . . . . . . . . . 0h43'45" 316. Kada Bendahmane . . . . . . . . . 0h47'23" 463. Fabrice Monin . . . . . . . . . . . . . 0h50'14" 610. Lionel Bougaud . . . . . . . . . . . . 0h53'12"
24. Pascal Courageux . . . . . . . . . . . 0h36'08" 170. Loïc Mainguy . . . . . . . . . . . . . . 0h43'45" 317. Loïc Colleville. . . . . . . . . . . . . . 0h47'25" 464. Nathalie Arvis. . . . . . . . . . . . . . 0h50'15" 611. Vincent Pouillet . . . . . . . . . . . . 0h53'13"
25. Loïc Monsarat . . . . . . . . . . . . . . 0h36'09" 171. Sébastien Riotte . . . . . . . . . . . 0h43'47" 318. Lydie Travaillot . . . . . . . . . . . . . 0h47'25" 465. Emmanuel Frenois. . . . . . . . . . 0h50'16" 612. Bernard Fleury . . . . . . . . . . . . . 0h53'16"
26. Sébastien Demont. . . . . . . . . . . 0h36'09" 172. Arnaud Mouillot . . . . . . . . . . . . 0h43'48" 319. Arnaud Doridot . . . . . . . . . . . . 0h47'27" 466. Carly Fontaine . . . . . . . . . . . . . 0h50'17" 613. Vincent Canet . . . . . . . . . . . . . 0h53'16"
27. Jérémy Martinez . . . . . . . . . . . . 0h36'21" 173. Samuel Bonnard . . . . . . . . . . . 0h43'49" 320. Georges Carpentier . . . . . . . . . 0h47'27" 467. Johann Gandrey . . . . . . . . . . . 0h50'18" 614. José Lamapereira . . . . . . . . . . 0h53'18"
28. Laurent Pannetier . . . . . . . . . . . 0h36'23" 174. Frédéric Herard . . . . . . . . . . . . 0h43'50" 321. Frédéric Privat . . . . . . . . . . . . . 0h47'27" 468. Pascal Froehlich . . . . . . . . . . . 0h50'20" 615. Jules Bligny . . . . . . . . . . . . . . . 0h53'19"
29. Jérémy Martin . . . . . . . . . . . . . . 0h36'38" 175. Franck Coelho . . . . . . . . . . . . . 0h43'50" 322. Mickael Vitard . . . . . . . . . . . . . 0h47'28" 469. Rémi Jobard . . . . . . . . . . . . . . 0h50'23" 616. Michael Chalancon . . . . . . . . . 0h53'19"
30. Olivier Tiercet. . . . . . . . . . . . . . . 0h36'41" 176. Alexandre Drouhin . . . . . . . . . . 0h43'53" 323. Jean De-Lagarrigere . . . . . . . . 0h47'30" 470. Christophe Lambert. . . . . . . . . 0h50'24" 617. Gérard Gautheron . . . . . . . . . . 0h53'21"
31. Franck Naudin . . . . . . . . . . . . . . 0h36'44" 177. Rémy Clave . . . . . . . . . . . . . . . 0h43'55" 324. Vincent Peyrou . . . . . . . . . . . . 0h47'31" 471. Laurent Sarrasin . . . . . . . . . . . 0h50'25" 618. Sylvain Dumanchin . . . . . . . . . 0h53'24"
32. Arnaud Lesserteur . . . . . . . . . . . 0h36'51" 178. Daniel Coupat . . . . . . . . . . . . . 0h43'56" 325. Daniel Larosa. . . . . . . . . . . . . . 0h47'32" 472. Vincent Lambrecht . . . . . . . . . 0h50'27" 619. Yoann Billard . . . . . . . . . . . . . . 0h53'27"
33. Romuald Naudot . . . . . . . . . . . . 0h36'53" 179. Denis Pellenard . . . . . . . . . . . . 0h43'59" 326. Laurent Porcherot . . . . . . . . . . 0h47'33" 473. Vincent Vacheresse . . . . . . . . . 0h50'28" 620. Patricia Perret . . . . . . . . . . . . . 0h53'30"
34. Bruno Beacco . . . . . . . . . . . . . . 0h37'06" 180. Eric Prat. . . . . . . . . . . . . . . . . . 0h43'59" 327. Régis Prudhon. . . . . . . . . . . . . 0h47'34" 474. Yoann Vouaux . . . . . . . . . . . . . 0h50'29" 621. Pascale Varlet . . . . . . . . . . . . . 0h53'30"
35. Dominique Grandperrin . . . . . . . 0h37'08" 181. Thierry Zabel . . . . . . . . . . . . . . 0h44'03" 328. Laurent Barrillot . . . . . . . . . . . . 0h47'35" 475. Michel Mottey . . . . . . . . . . . . . 0h50'29" 622. Elisabeth Claudon . . . . . . . . . . 0h53'33"
36. Jean Fabre. . . . . . . . . . . . . . . . . 0h37'12" 182. Frédéric Volatier. . . . . . . . . . . . 0h44'04" 329. Isabelle Gomes . . . . . . . . . . . . 0h47'38" 476. Eric Fradin . . . . . . . . . . . . . . . . 0h50'30" 623. Nathalie Chalancon . . . . . . . . . 0h53'34"
37. David Corberand . . . . . . . . . . . . 0h37'25" 183. Maxime Sauvage. . . . . . . . . . . 0h44'06" 330. Thomas Palermo . . . . . . . . . . . 0h47'39" 477. Thomas Chorvoz . . . . . . . . . . . 0h50'30" 624. Dominique Cheritat . . . . . . . . . 0h53'37"
38. Yohan Leblanc . . . . . . . . . . . . . . 0h37'30" 184. Christian Chalumeau . . . . . . . . 0h44'09" 331. Alain Ciszewski . . . . . . . . . . . . 0h47'42" 478. Thierry Martin . . . . . . . . . . . . . 0h50'31" 625. Maxime Vernaz . . . . . . . . . . . . 0h53'39"
39. Loïc Michaud. . . . . . . . . . . . . . . 0h37'31" 185. Michel Rochefrette . . . . . . . . . 0h44'10" 332. Eric Travella . . . . . . . . . . . . . . . 0h47'43" 479. Eric Niepceron . . . . . . . . . . . . . 0h50'31" 626. Denise Leclerc . . . . . . . . . . . . . 0h53'40"
40. David Crotet . . . . . . . . . . . . . . . 0h37'36" 186. Stéphane Petit . . . . . . . . . . . . . 0h44'13" 333. Myriam Thiebaut . . . . . . . . . . . 0h47'44" 480. William Saint-Paul . . . . . . . . . . 0h50'33" 627. David Lescornel. . . . . . . . . . . . 0h53'41"
41. Isabelle Ferrer . . . . . . . . . . . . . . 0h37'37" 187. Charles Gautier . . . . . . . . . . . . 0h44'14" 334. Stéphane Millet . . . . . . . . . . . . 0h47'46" 481. Benoît Michel. . . . . . . . . . . . . . 0h50'33" 628. Christiane Vacheresse . . . . . . . 0h53'42"
42. Dominique Violette . . . . . . . . . . 0h37'46" 188. Christelle Hendrix . . . . . . . . . . 0h44'15" 335. Vincent Lescure . . . . . . . . . . . . 0h47'49" 482. Mikaël Brelot . . . . . . . . . . . . . . 0h50'39" 629. Fabien Camenen . . . . . . . . . . . 0h53'42"
43. Thibaut Couturier. . . . . . . . . . . . 0h37'55" 189. Philippe Dumoux . . . . . . . . . . . 0h44'16" 336. José Ferraz . . . . . . . . . . . . . . . 0h47'50" 483. Quentin Chehade. . . . . . . . . . . 0h50'43" 630. Pierre Duvernois . . . . . . . . . . . 0h53'42"
44. Nicolas Boivin . . . . . . . . . . . . . . 0h38'01" 190. Julien Blavier . . . . . . . . . . . . . . 0h44'17" 337. Mario Sellier. . . . . . . . . . . . . . . 0h47'50" 484. Philippe Potin . . . . . . . . . . . . . 0h50'45" 631. Marc Philippe. . . . . . . . . . . . . . 0h53'42"
45. Samuel Wallon. . . . . . . . . . . . . . 0h38'02" 191. Benoît Tisserand . . . . . . . . . . . 0h44'21" 338. Ludovic Hubert . . . . . . . . . . . . 0h47'51" 485. Patrice Dard. . . . . . . . . . . . . . . 0h50'45" 632. Jules-Victor Grandjean . . . . . . 0h53'43"
46. Pierre-Yves Mauron . . . . . . . . . . 0h38'05" 192. Jérome Sellier . . . . . . . . . . . . . 0h44'22" 339. Fabrice Eudes . . . . . . . . . . . . . 0h47'53" 486. Alain Demougeot . . . . . . . . . . . 0h50'48" 633. Guillaume Bartou. . . . . . . . . . . 0h53'44"
47. Clément Fumey . . . . . . . . . . . . . 0h38'07" 193. Stéphane Noirot . . . . . . . . . . . 0h44'24" 340. Frédéric Goux . . . . . . . . . . . . . 0h47'54" 487. Céline Perrenx . . . . . . . . . . . . . 0h50'55" 634. Anne Kurz . . . . . . . . . . . . . . . . 0h53'46"
48. Jean-Luc Lepage. . . . . . . . . . . . 0h38'15" 194. Marianne Cloix. . . . . . . . . . . . . 0h44'24" 341. Anne-Laure Chattenet . . . . . . . 0h47'55" 488. Stéphane Pelletier . . . . . . . . . . 0h50'56" 635. Jean-Pierre Charnay . . . . . . . . 0h53'47"
49. Hervé Castille . . . . . . . . . . . . . . 0h38'17" 195. Jean-Claude Genot . . . . . . . . . 0h44'26" 342. Frédéric Sauvage . . . . . . . . . . 0h47'57" 489. Adrien Marchal . . . . . . . . . . . . 0h50'57" 636. Marc Naveau . . . . . . . . . . . . . . 0h53'47"
50. Sylvain Remond. . . . . . . . . . . . . 0h38'25" 196. Jean-Paul Fournier . . . . . . . . . 0h44'27" 343. Jan Janoska . . . . . . . . . . . . . . 0h47'59" 490. Richard Bidet. . . . . . . . . . . . . . 0h50'58" 637. Marc-Antoine Reaume. . . . . . . 0h53'47"
51. Brise Heuret. . . . . . . . . . . . . . . . 0h38'37" 197. Joaquim De-Sousa . . . . . . . . . 0h44'29" 344. Augustin Madinier . . . . . . . . . . 0h48'00" 491. Albin Gree . . . . . . . . . . . . . . . . 0h50'59" 638. Rémy Combernoux . . . . . . . . . 0h53'49"
52. Arnaud Quellien . . . . . . . . . . . . . 0h38'38" 198. Michael Bornot . . . . . . . . . . . . 0h44'33" 345. Jean-Christophe Desclerc. . . . 0h48'02" 492. Théo Armbruster . . . . . . . . . . . 0h51'03" 639. Stéphane Guion. . . . . . . . . . . . 0h53'50"
53. Florent Boichut . . . . . . . . . . . . . 0h38'39" 199. David Truchot . . . . . . . . . . . . . 0h44'34" 346. Véronique Balot-Reaume . . . . 0h48'04" 493. Rachid Benrrezzak . . . . . . . . . 0h51'03" 640. Manon Bungert . . . . . . . . . . . . 0h53'51"
54. Hervé Treuchot . . . . . . . . . . . . . 0h38'40" 200. Chouanibou-Ali Ambririki. . . . . 0h44'36" 347. Charline Boulez . . . . . . . . . . . . 0h48'04" 494. Fabrice Aubert . . . . . . . . . . . . . 0h51'04" 641. Pierre Begin . . . . . . . . . . . . . . . 0h53'52"
55. Sabrina Ghandour-Tayeb. . . . . . 0h38'43" 201. Nicolas Lefaix . . . . . . . . . . . . . 0h44'38" 348. Antoine Larue . . . . . . . . . . . . . 0h48'06" 495. Martial Salvador. . . . . . . . . . . . 0h51'06" 642. Reynald Begin . . . . . . . . . . . . . 0h53'52"
56. Valérie Vitry . . . . . . . . . . . . . . . . 0h38'45" 202. Denis Briottet. . . . . . . . . . . . . . 0h44'40" 349. Clément Tissier . . . . . . . . . . . . 0h48'08" 496. Alain Schwartz. . . . . . . . . . . . . 0h51'07" 643. Thierry Maxel . . . . . . . . . . . . . . 0h53'54"
57. Dominique Bertrand . . . . . . . . . 0h38'50" 203. Guillaume Berger. . . . . . . . . . . 0h44'44" 350. Joël Ygorra . . . . . . . . . . . . . . . 0h48'09" 497. Alain Bonvallot. . . . . . . . . . . . . 0h51'08" 644. François Stragier . . . . . . . . . . . 0h53'55"
58. Dominique Zima . . . . . . . . . . . . 0h38'54" 204. Thibault Lacenaire . . . . . . . . . . 0h44'49" 351. François Chateau . . . . . . . . . . 0h48'09" 498. Daniel Lonjaret. . . . . . . . . . . . . 0h51'10" 645. Eric Deydier . . . . . . . . . . . . . . . 0h53'57"
59. Thierry Guinot . . . . . . . . . . . . . . 0h38'59" 205. Anthony Cases . . . . . . . . . . . . 0h44'50" 352. Cédric Petit . . . . . . . . . . . . . . . 0h48'09" 499. Nelly Gervaud . . . . . . . . . . . . . 0h51'10" 646. Nicole Lahaye . . . . . . . . . . . . . 0h54'02"
60. Sedik Bendahmane . . . . . . . . . . 0h39'02" 206. François Dufresnes . . . . . . . . . 0h44'51" 353. Alexandre Fouchet . . . . . . . . . 0h48'12" 500. Bruno Thietry . . . . . . . . . . . . . . 0h51'12" 647. Christian Colombet . . . . . . . . . 0h54'04"
61. Anthony Ballandras . . . . . . . . . . 0h39'05" 207. Lucile Mazenot . . . . . . . . . . . . 0h44'53" 354. Vincent Renaude . . . . . . . . . . . 0h48'13" 501. Nicolas Fautre . . . . . . . . . . . . . 0h51'14" 648. Patrick Gay . . . . . . . . . . . . . . . 0h54'04"
62. Sylvie Grandperrin. . . . . . . . . . . 0h39'06" 208. Valentin Boichot. . . . . . . . . . . . 0h44'53" 355. Anita Duncan . . . . . . . . . . . . . . 0h48'13" 502. Maite Haristoy . . . . . . . . . . . . . 0h51'14" 649. Jean-Philippe Landrot . . . . . . . 0h54'05"
63. Didier Bague . . . . . . . . . . . . . . . 0h39'13" 209. Frédéric Arbeltier . . . . . . . . . . . 0h44'55" 356. Dominique Bordet . . . . . . . . . . 0h48'16" 503. Laurent Bourcier . . . . . . . . . . . 0h51'15" 650. Emmanuel Raguet . . . . . . . . . . 0h54'06"
64. Frédéric Rabiet . . . . . . . . . . . . . 0h39'16" 210. Philippe Bullier. . . . . . . . . . . . . 0h44'55" 357. Yvon Garot. . . . . . . . . . . . . . . . 0h48'17" 504. Franck Hendel . . . . . . . . . . . . . 0h51'16" 651. Florian Audiard . . . . . . . . . . . . 0h54'07"
65. Matthieu Pisaneschi . . . . . . . . . 0h39'20" 211. Nicolas Simon . . . . . . . . . . . . . 0h44'57" 358. Jonathan Kempnich . . . . . . . . 0h48'18" 505. Jean-Michel Dubois. . . . . . . . . 0h51'16" 652. Matthieu Erard . . . . . . . . . . . . . 0h54'10"
66. Laurent Bailly . . . . . . . . . . . . . . . 0h39'26" 212. Dominique Lahaye. . . . . . . . . . 0h44'59" 359. Florent Rabet . . . . . . . . . . . . . . 0h48'19" 506. Philippe Rouiller. . . . . . . . . . . . 0h51'16" 653. Hervé Gorand . . . . . . . . . . . . . 0h54'11"
67. Olivier Perret . . . . . . . . . . . . . . . 0h39'30" 213. Antoine Fernandes . . . . . . . . . 0h45'00" 360. Benoît Faivre . . . . . . . . . . . . . . 0h48'19" 507. Absamad El-Abd . . . . . . . . . . . 0h51'18" 654. Joëlle Gay . . . . . . . . . . . . . . . . 0h54'11"
68. Morgan Renaud. . . . . . . . . . . . . 0h39'35" 214. Bernard Sauvageot . . . . . . . . . 0h45'01" 361. Bernard Bouley . . . . . . . . . . . . 0h48'19" 508. Diane Charleux . . . . . . . . . . . . 0h51'20" 655. Lucien Belver. . . . . . . . . . . . . . 0h54'12"
215. Pierre Poux . . . . . . . . . . . . . . . 0h45'01" 362. Alain Varlet. . . . . . . . . . . . . . . . 0h48'19" 509. Fabienne Borel . . . . . . . . . . . . 0h51'20" 656. Ronan Besseyre . . . . . . . . . . . 0h54'13"
69. Alain Michaud . . . . . . . . . . . . . . 0h39'40" 216. Geoffrey Ditta . . . . . . . . . . . . . 0h45'03" 363. Yves Gumery . . . . . . . . . . . . . . 0h48'21" 510. Frédéric Robert-Chaumet . . . . 0h51'24" 657. Pascale Jacotot. . . . . . . . . . . . 0h54'14"
70. Jean-François Martinez. . . . . . . 0h39'43" 217. Romain Marteau . . . . . . . . . . . 0h45'04" 364. Fabrice Babillotte . . . . . . . . . . 0h48'22" 511. Jean-François Ernouf . . . . . . . 0h51'25" 658. Yves Vallaz. . . . . . . . . . . . . . . . 0h54'15"
71. Emilie Julien. . . . . . . . . . . . . . . . 0h39'45" 218. Charlotte Huber . . . . . . . . . . . . 0h45'05" 365. François Lesou . . . . . . . . . . . . 0h48'22" 512. Francine Lachia . . . . . . . . . . . . 0h51'25" 659. Anne-Marie Remelski . . . . . . . 0h54'16"
72. Denis Chevalier . . . . . . . . . . . . . 0h39'48" 219. Emmanuel Perdriset . . . . . . . . 0h45'06" 366. Cyril Gedoux . . . . . . . . . . . . . . 0h48'24" 513. Eric Dupuis . . . . . . . . . . . . . . . 0h51'26" 660. Marie-Laure Leonard . . . . . . . . 0h54'17"
73. Pierre Coz . . . . . . . . . . . . . . . . . 0h39'49" 220. Stéphane Charbonnet . . . . . . . 0h45'06" 367. Eric Bonandrini . . . . . . . . . . . . 0h48'24" 514. Claude Zunino . . . . . . . . . . . . . 0h51'26" 661. Pascale Debonis . . . . . . . . . . . 0h54'18"
74. Stéphane Reitzig . . . . . . . . . . . . 0h39'49" 221. Pascal Cambazard . . . . . . . . . 0h45'07" 368. Laurence Girard. . . . . . . . . . . . 0h48'26" 515. Sylvain Peyrous . . . . . . . . . . . . 0h51'27" 662. Sylvie Gasser. . . . . . . . . . . . . . 0h54'20"
75. Francis Rey . . . . . . . . . . . . . . . . 0h39'51" 222. Jean-Luc Jacquot . . . . . . . . . . 0h45'08" 369. Thomas Dupont. . . . . . . . . . . . 0h48'26" 516. Sébastien Jaulent . . . . . . . . . . 0h51'27" 663. Jean-Philippe Balducci . . . . . . 0h54'21"
76. Alain Conxicoeur . . . . . . . . . . . . 0h39'52" 223. Rémi Marchand . . . . . . . . . . . . 0h45'10" 370. Philippe Perret . . . . . . . . . . . . . 0h48'29" 517. Jean Chevroton . . . . . . . . . . . . 0h51'29" 664. Michel Lacqua . . . . . . . . . . . . . 0h54'27"
77. Eddy Baulot . . . . . . . . . . . . . . . . 0h39'55" 224. Christophe Mimeur . . . . . . . . . 0h45'11" 371. Marie-Claire Tassin . . . . . . . . . 0h48'31" 518. Laurent Arcamone . . . . . . . . . . 0h51'30" 665. Philippe Moreau. . . . . . . . . . . . 0h54'27"
78. Edouard Thibaut . . . . . . . . . . . . 0h39'58" 225. Nicolas Tupin . . . . . . . . . . . . . . 0h45'12" 372. Didier Malacarne . . . . . . . . . . . 0h48'34" 519. Christian Gauvrit . . . . . . . . . . . 0h51'31" 666. Dominique Duret . . . . . . . . . . . 0h54'30"
79. Steve Hely . . . . . . . . . . . . . . . . . 0h40'03" 226. David Bernier. . . . . . . . . . . . . . 0h45'13" 373. Christelle Lechenault . . . . . . . . 0h48'36" 520. Christelle Charpentier . . . . . . . 0h51'32" 667. Eric Petitlaurent . . . . . . . . . . . . 0h54'31"
80. Bernard Rene . . . . . . . . . . . . . . 0h40'10" 227. Mickael Goulvent. . . . . . . . . . . 0h45'13" 374. Gérard Theuret . . . . . . . . . . . . 0h48'42" 521. Philippe Balledant . . . . . . . . . . 0h51'33" 668. Patricia Dachicourt . . . . . . . . . 0h54'35"
81. Ludovic Genty . . . . . . . . . . . . . . 0h40'11" 228. Gérard Baconnet . . . . . . . . . . . 0h45'13" 375. Albano Pereira . . . . . . . . . . . . . 0h48'45" 522. Maxime Grisolia. . . . . . . . . . . . 0h51'33" 669. Olivier Schneider . . . . . . . . . . . 0h54'36"
82. Guillaume Auduc . . . . . . . . . . . . 0h40'15" 229. Matthieu Jobard . . . . . . . . . . . 0h45'14" 376. Jérome Hammann . . . . . . . . . . 0h48'45" 523. Jean-Michel Andre . . . . . . . . . 0h51'34" 670. Henri Gilles . . . . . . . . . . . . . . . 0h54'36"
83. Pierre-Alain Garnier . . . . . . . . . . 0h40'17" 230. Philippe Steib . . . . . . . . . . . . . 0h45'15" 377. Marie-Antoinette Murekatete. . 0h48'45" 524. Jose-Jorge Lopes . . . . . . . . . . 0h51'36" 671. Patrice Jeanclaude . . . . . . . . . 0h54'37"
84. Bertrand Bulle . . . . . . . . . . . . . . 0h40'20" 231. John-Baptiste Pourny . . . . . . . 0h45'17" 378. Didier Klinger . . . . . . . . . . . . . . 0h48'45" 525. Lionel Potey. . . . . . . . . . . . . . . 0h51'39" 672. Salvatore Meloni . . . . . . . . . . . 0h54'40"
85. Jean-Marc Cachemire . . . . . . . . 0h40'20" 232. Joël Druoton . . . . . . . . . . . . . . 0h45'19" 379. David Alexandre . . . . . . . . . . . 0h48'48" 526. Olivier Mariotte . . . . . . . . . . . . 0h51'39" 673. Alexandre Benani . . . . . . . . . . 0h54'43"
86. Julien Gauthey. . . . . . . . . . . . . . 0h40'22" 233. Kevin Fond . . . . . . . . . . . . . . . 0h45'21" 380. Gérald Mairet. . . . . . . . . . . . . . 0h48'50" 527. Françoise Magnien . . . . . . . . . 0h51'40" 674. Carole Testard . . . . . . . . . . . . . 0h54'45"
87. Julien Ballet . . . . . . . . . . . . . . . . 0h40'22" 234. Habiba Coste. . . . . . . . . . . . . . 0h45'22" 381. Julien Foucher . . . . . . . . . . . . . 0h48'50" 528. Catherine Anjoubault. . . . . . . . 0h51'42" 675. Sophie Janson. . . . . . . . . . . . . 0h54'45"
88. Stéphane Aulagnier . . . . . . . . . . 0h40'32" 235. Eric Lacenaire . . . . . . . . . . . . . 0h45'23" 382. Jean-Denis Ferreux . . . . . . . . . 0h48'50" 529. Christophe Anjoubault. . . . . . . 0h51'42" 676. Jean-Christophe Dubard . . . . . 0h54'48"
89. Julien Courtaux . . . . . . . . . . . . . 0h40'34" 236. Pascal Chadeuf . . . . . . . . . . . . 0h45'24" 383. Just Rougetet . . . . . . . . . . . . . 0h48'53" 530. Emmanuelle Fleury . . . . . . . . . 0h51'42" 677. Jean-Louis Gouvernet . . . . . . . 0h54'49"
90. Laurent Venne . . . . . . . . . . . . . . 0h40'35" 237. Brise Nafetat . . . . . . . . . . . . . . 0h45'27" 384. Cécile Gilles. . . . . . . . . . . . . . . 0h48'54" 531. Xavier Macaire . . . . . . . . . . . . . 0h51'42" 678. Nicolas Legendre. . . . . . . . . . . 0h54'50"
91. Noël Petitjean . . . . . . . . . . . . . . 0h40'35" 238. Yoann Fousset . . . . . . . . . . . . . 0h45'31" 385. Marc Morin . . . . . . . . . . . . . . . 0h48'55" 532. Frédéric Gerard . . . . . . . . . . . . 0h51'42" 679. Mickael Bazerolle . . . . . . . . . . 0h54'57"
92. Thierry Bresson . . . . . . . . . . . . . 0h40'42" 239. Frédéric Boutarfa. . . . . . . . . . . 0h45'33" 386. Jean-Claude Cucis . . . . . . . . . 0h48'57" 533. Ludovic Guillard. . . . . . . . . . . . 0h51'43" 680. Laurent Martial. . . . . . . . . . . . . 0h55'00"
93. Alain Graber. . . . . . . . . . . . . . . . 0h40'43" 240. Olivier Mermet . . . . . . . . . . . . . 0h45'33" 387. Christine Pelletier. . . . . . . . . . . 0h48'58" 534. Cyril Schnegg . . . . . . . . . . . . . 0h51'47" 681. Alexandre Colin . . . . . . . . . . . . 0h55'00"
94. Gilles Humalot . . . . . . . . . . . . . . 0h40'45" 241. Benjamin Sidaner . . . . . . . . . . 0h45'37" 388. Olivier Drigny . . . . . . . . . . . . . . 0h48'58" 535. Nathalie Taillefumier. . . . . . . . . 0h51'48" 682. Claude Moine . . . . . . . . . . . . . 0h55'06"
95. Pierre Mouillot . . . . . . . . . . . . . . 0h40'45" 242. Patrick Pouffier . . . . . . . . . . . . 0h45'38" 389. Jacques Carteron . . . . . . . . . . 0h48'59" 536. Julien Steboun. . . . . . . . . . . . . 0h51'48" 683. Amélie Michelin . . . . . . . . . . . . 0h55'06"
96. Nicolas Godard . . . . . . . . . . . . . 0h40'46" 243. Olivier Moreno-Lopez . . . . . . . 0h45'40" 390. Pauline Aigon. . . . . . . . . . . . . . 0h48'59" 537. Jean Luga . . . . . . . . . . . . . . . . 0h51'49" 684. Sylvie Laurence . . . . . . . . . . . . 0h55'08"
97. Baptiste Bonnemaire . . . . . . . . . 0h40'47" 244. Jean-Claude Maguer. . . . . . . . 0h45'42" 391. Gilles Montaron . . . . . . . . . . . . 0h49'00" 538. Gérard Greffe. . . . . . . . . . . . . . 0h51'51" 685. Rémi Gonachon. . . . . . . . . . . . 0h55'10"
98. Cédric Foucault . . . . . . . . . . . . . 0h40'50" 245. Alexandre Tarnier. . . . . . . . . . . 0h45'47" 392. Francis Gruot. . . . . . . . . . . . . . 0h49'02" 539. Denis Guillaume. . . . . . . . . . . . 0h51'52" 686. Nathalie Mansano . . . . . . . . . . 0h55'10"
99. Jean-Michel Rougeot . . . . . . . . 0h40'57" 246. Florent Carillon . . . . . . . . . . . . 0h45'48" 393. Alain Margon . . . . . . . . . . . . . . 0h49'03" 540. Christel Coulon . . . . . . . . . . . . 0h51'52" 687. Philippe Conesa . . . . . . . . . . . 0h55'16"
100. Thierry Grandet . . . . . . . . . . . . 0h40'57" 247. David Madelaine . . . . . . . . . . . 0h45'52" 394. Ludovic Marin . . . . . . . . . . . . . 0h49'04" 541. Sylvain Menone . . . . . . . . . . . . 0h51'52" 688. Stéphane Roussel . . . . . . . . . . 0h55'18"
101. Fabrice Labrador . . . . . . . . . . . 0h41'01" 248. Sophie Quenault . . . . . . . . . . . 0h45'53" 395. Franck Soupet . . . . . . . . . . . . . 0h49'04" 542. Jacques Blay . . . . . . . . . . . . . . 0h51'54" 689. Aurélien Bejot . . . . . . . . . . . . . 0h55'20"
102. Salah Belgacem. . . . . . . . . . . . 0h41'05" 249. Cyril Boissard . . . . . . . . . . . . . 0h45'54" 396. Catherine Manoha . . . . . . . . . . 0h49'05" 543. Denis Gueugnon . . . . . . . . . . . 0h51'55" 690. Jean Jarrousse . . . . . . . . . . . . 0h55'21"
103. F. De-La-Tour-D'auvergne . . . . 0h41'11" 250. Annie Jouans. . . . . . . . . . . . . . 0h45'58" 397. Olivier Blondon . . . . . . . . . . . . 0h49'07" 544. Luc Cachon . . . . . . . . . . . . . . . 0h51'57" 691. Inconnu. . . . . . . . . . . . . . . . . . 0h55'25"
104. Patrick Lescalier . . . . . . . . . . . 0h41'14" 251. André Thinlot . . . . . . . . . . . . . . 0h45'58" 398. Christine Petite . . . . . . . . . . . . 0h49'08" 545. Arnaud Pegon . . . . . . . . . . . . . 0h51'57" 692. Jean-Pierre Moro. . . . . . . . . . . 0h55'26"
105. Benoît Gilson . . . . . . . . . . . . . . 0h41'18" 252. Alexandre Regnier . . . . . . . . . . 0h45'59" 399. Serge Ditta. . . . . . . . . . . . . . . . 0h49'08" 546. Sylvere Roger . . . . . . . . . . . . . 0h52'00" 693. Marie-Christine Verpaux . . . . . 0h55'29"
106. Guillaume Bayam . . . . . . . . . . 0h41'31" 253. Marc Fleury . . . . . . . . . . . . . . . 0h46'00" 400. Catherine Coudert . . . . . . . . . . 0h49'08" 547. Tommy Saconney . . . . . . . . . . 0h52'00" 694. Alban Collot . . . . . . . . . . . . . . . 0h55'29"
107. Laurent Baylet . . . . . . . . . . . . . 0h41'33" 254. Romain Besin . . . . . . . . . . . . . 0h46'01" 401. Danielle Bertrand. . . . . . . . . . . 0h49'08" 548. Nicolas Delmas . . . . . . . . . . . . 0h52'00" 695. Sébastien Poinsot . . . . . . . . . . 0h55'31"
108. Alain Balestra. . . . . . . . . . . . . . 0h41'34" 255. Daniel Lamm . . . . . . . . . . . . . . 0h46'01" 402. Philippe Aime. . . . . . . . . . . . . . 0h49'10" 549. Luc Perret . . . . . . . . . . . . . . . . 0h52'00" 696. Sylvain Jardaux . . . . . . . . . . . . 0h55'32"
109. Gilles Foissard . . . . . . . . . . . . . 0h41'39" 256. Pascal Rollin . . . . . . . . . . . . . . 0h46'02" 403. Daniel Dubresson . . . . . . . . . . 0h49'13" 550. Isabelle Eminet . . . . . . . . . . . . 0h52'03" 697. Sébastien Culot . . . . . . . . . . . . 0h55'33"
110. Nicolas Echavidre . . . . . . . . . . 0h41'39" 257. Christian Cotelle . . . . . . . . . . . 0h46'07" 404. Laurent Sigaut . . . . . . . . . . . . . 0h49'15" 551. Daniel Cluchier . . . . . . . . . . . . 0h52'04" 698. Olivier Flaceliere . . . . . . . . . . . 0h55'33"
111. Jérome Deliance . . . . . . . . . . . 0h41'43" 258. Jonathan Francescut. . . . . . . . 0h46'09" 405. Séverine Mouton . . . . . . . . . . . 0h49'15" 552. Victor Lebaillif . . . . . . . . . . . . . 0h52'04" 699. François Bonzon . . . . . . . . . . . 0h55'34"
112. Franck Mauron . . . . . . . . . . . . 0h41'45" 259. Arnaud Pourret . . . . . . . . . . . . 0h46'14" 406. Sébastien Mercier . . . . . . . . . . 0h49'16" 553. Chantal Gaillard . . . . . . . . . . . . 0h52'04" 700. Baptiste Regnier . . . . . . . . . . . 0h55'34"
113. Annie Troussard. . . . . . . . . . . . 0h41'49" 260. Sylvain Saigne . . . . . . . . . . . . . 0h46'18" 407. Pascal Ledoux . . . . . . . . . . . . . 0h49'16" 554. Eric Perchet . . . . . . . . . . . . . . . 0h52'05" 701. Christophe Robert . . . . . . . . . . 0h55'37"
114. Eric Thevenot. . . . . . . . . . . . . . 0h41'55" 261. Philippe Collot . . . . . . . . . . . . . 0h46'22" 408. Jean-Paul Mouchet . . . . . . . . . 0h49'17" 555. Etienne Perchet . . . . . . . . . . . . 0h52'05" 702. Frédéric Guillemain . . . . . . . . . 0h55'37"
115. Sylvain Beaudet. . . . . . . . . . . . 0h41'56" 262. Florent Crotet. . . . . . . . . . . . . . 0h46'23" 409. Jean-Luc Frei. . . . . . . . . . . . . . 0h49'17" 556. Raphaël Denis . . . . . . . . . . . . . 0h52'05" 703. Pascal Laissus. . . . . . . . . . . . . 0h55'38"
116. Cyril Barsu . . . . . . . . . . . . . . . . 0h41'58" 263. Jérémie Maguer. . . . . . . . . . . . 0h46'29" 410. Christophe Mahieu . . . . . . . . . 0h49'17" 557. Ydran Boudot . . . . . . . . . . . . . 0h52'07" 704. Cathy Chavetias . . . . . . . . . . . 0h55'40"
117. Nicolas Menetrier . . . . . . . . . . 0h41'59" 264. Adrien Paggi . . . . . . . . . . . . . . 0h46'30" 411. Estelle Glattard . . . . . . . . . . . . 0h49'18" 558. Murat Bayam . . . . . . . . . . . . . . 0h52'08" 705. Luc Francois . . . . . . . . . . . . . . 0h55'40"
118. Maurice Morel . . . . . . . . . . . . . 0h42'01" 265. Rémi Andriot . . . . . . . . . . . . . . 0h46'31" 412. Nadine Truche . . . . . . . . . . . . . 0h49'18" 559. Nicolas Bourdon . . . . . . . . . . . 0h52'08" 706. Bertrand Seemann . . . . . . . . . 0h55'41"
119. Denis Tyrode . . . . . . . . . . . . . . 0h42'04" 266. Philippe Quellier. . . . . . . . . . . . 0h46'34" 413. Pascal Allegre . . . . . . . . . . . . . 0h49'18" 560. Franck Michelet . . . . . . . . . . . . 0h52'11" 707. Sandra Olivier . . . . . . . . . . . . . 0h55'41"
120. Thomas Slomianny . . . . . . . . . 0h42'05" 267. Fabien Guegnard. . . . . . . . . . . 0h46'41" 414. Matteo Buonocore. . . . . . . . . . 0h49'22" 561. Bernard Meilhac . . . . . . . . . . . 0h52'12" 708. Emmanuelle Chatenet . . . . . . . 0h55'44"
121. Benjamin Chambard . . . . . . . . 0h42'08" 268. Bruno Guenot . . . . . . . . . . . . . 0h46'43" 415. Alain Tardif . . . . . . . . . . . . . . . . 0h49'22" 562. Johann Clerc . . . . . . . . . . . . . . 0h52'13" 709. Nathalie Duriska . . . . . . . . . . . 0h55'45"
122. Delphine Clerget . . . . . . . . . . . 0h42'09" 269. Mikaël Parc . . . . . . . . . . . . . . . 0h46'45" 416. Bernard Pernet . . . . . . . . . . . . 0h49'23" 563. Jacques Dussieux . . . . . . . . . . 0h52'15" 710. Jean-Luc Poirot . . . . . . . . . . . . 0h55'46"
123. Nicolas Patron . . . . . . . . . . . . . 0h42'13" 270. Philippe Roubeau . . . . . . . . . . 0h46'46" 417. Jean-Luc Rateau . . . . . . . . . . . 0h49'24" 564. Xavier Guyonnet . . . . . . . . . . . 0h52'15" 711. Michèle Maire . . . . . . . . . . . . . 0h55'48"
124. Christophe Harder . . . . . . . . . . 0h42'14" 271. Régis Convert . . . . . . . . . . . . . 0h46'46" 418. Laurent Henot . . . . . . . . . . . . . 0h49'25" 565. Etienne Mouillon . . . . . . . . . . . 0h52'16" 712. Patrice Poupee . . . . . . . . . . . . 0h55'48"
125. Jean-François Belorgey. . . . . . 0h42'17" 272. Jonathan Lamy . . . . . . . . . . . . 0h46'46" 419. Alexandre Canet . . . . . . . . . . . 0h49'27" 566. Bertrand Brun . . . . . . . . . . . . . 0h52'17" 713. Julien Steinbrunn. . . . . . . . . . . 0h55'50"
126. Patrick Uvalle. . . . . . . . . . . . . . 0h42'20" 273. Thierry Nicol . . . . . . . . . . . . . . 0h46'46" 420. Caroline Pons . . . . . . . . . . . . . 0h49'28" 567. Benoît Montenot . . . . . . . . . . . 0h52'19" 714. Damien Guyon. . . . . . . . . . . . . 0h55'51"
127. Jean-Christophe Boulet . . . . . 0h42'27" 274. Amédée Mebarki . . . . . . . . . . . 0h46'47" 421. Jean-Marc Thibeaut . . . . . . . . 0h49'30" 568. Marie-Patricia Mourot . . . . . . . 0h52'20" 715. Antony Majorana . . . . . . . . . . . 0h55'52"
128. Olivier Frerejacques. . . . . . . . . 0h42'29" 275. Karine Legrand . . . . . . . . . . . . 0h46'48" 422. Christophe Mony . . . . . . . . . . . 0h49'33" 569. Delphine Gautheron. . . . . . . . . 0h52'21" 716. Séverine Chevallier . . . . . . . . . 0h55'53"
129. Didier Tramaille . . . . . . . . . . . . 0h42'32" 276. Daniel Robeley. . . . . . . . . . . . . 0h46'49" 423. Franck Brenot . . . . . . . . . . . . . 0h49'35" 570. Stéphane Renard. . . . . . . . . . . 0h52'21" 717. Gérard Danjean . . . . . . . . . . . . 0h55'54"
130. Manuel Barreira . . . . . . . . . . . . 0h42'32" 277. Mathieu Bourdon. . . . . . . . . . . 0h46'51" 424. Franck Rebourseau . . . . . . . . . 0h49'37" 571. Yannick Rouet . . . . . . . . . . . . . 0h52'22" 718. Michel Tillier. . . . . . . . . . . . . . . 0h55'56"
131. William Lestage . . . . . . . . . . . . 0h42'34" 278. Pierre Fontaine . . . . . . . . . . . . 0h46'54" 425. Gérald Auguet . . . . . . . . . . . . . 0h49'39" 572. Léticia Morin-Guigon. . . . . . . . 0h52'22" 719. Daniel Cuche . . . . . . . . . . . . . . 0h55'58"
132. Stéphan Garnier . . . . . . . . . . . 0h42'45" 279. Frédéric Remond. . . . . . . . . . . 0h46'54" 426. Aurélien Convert . . . . . . . . . . . 0h49'40" 573. Denise Tomasini. . . . . . . . . . . . 0h52'22" 720. Philippe Collin . . . . . . . . . . . . . 0h56'01"
133. Eric Garnier . . . . . . . . . . . . . . . 0h42'46" 280. Vincent Bompy . . . . . . . . . . . . 0h46'57" 427. Robert Tatu . . . . . . . . . . . . . . . 0h49'41" 574. Louise Bidalot . . . . . . . . . . . . . 0h52'22" 721. Michèle Monier . . . . . . . . . . . . 0h56'02"
134. Christian Cordier . . . . . . . . . . . 0h42'47" 281. Christophe Rouge . . . . . . . . . . 0h46'57" 428. Jérome Meugin . . . . . . . . . . . . 0h49'42" 575. Evelyne Courtejoie. . . . . . . . . . 0h52'22" 722. Marie-Evelyne Roy . . . . . . . . . 0h56'04"
135. Davy Delattre . . . . . . . . . . . . . . 0h42'49" 282. David Junier. . . . . . . . . . . . . . . 0h46'57" 429. Rachid Drai . . . . . . . . . . . . . . . 0h49'42" 576. Annick Perrin . . . . . . . . . . . . . . 0h52'23" 723. Sylvie Ferreira . . . . . . . . . . . . . 0h56'06"
136. Olivier Hudry . . . . . . . . . . . . . . 0h42'52" 283. Arnaud Tisserand . . . . . . . . . . 0h46'57" 430. Jean-Luc Thilloux . . . . . . . . . . 0h49'43" 577. Isabelle Buffet . . . . . . . . . . . . . 0h52'24" 724. Kevin Nesme . . . . . . . . . . . . . . 0h56'06"
137. Christine Clere . . . . . . . . . . . . . 0h42'52" 284. Marc Jondeau . . . . . . . . . . . . . 0h46'58" 431. Alain Beasse . . . . . . . . . . . . . . 0h49'44" 578. Martial Bidalot . . . . . . . . . . . . . 0h52'24" 725. Jean-Marie Guillemard . . . . . . 0h56'07"
138. Simon Gree . . . . . . . . . . . . . . . 0h42'53" 285. Jérome Goux . . . . . . . . . . . . . . 0h47'01" 432. Christophe Jankowski . . . . . . . 0h49'44" 579. Claude Jacqueson. . . . . . . . . . 0h52'25" 726. Aurélie Donot. . . . . . . . . . . . . . 0h56'08"
139. Michel Leblanc . . . . . . . . . . . . 0h42'55" 286. Alexandre Zanini . . . . . . . . . . . 0h47'02" 433. Daniel Audebert. . . . . . . . . . . . 0h49'44" 580. Marine Eminet . . . . . . . . . . . . . 0h52'29" 727. Grégory Dinet . . . . . . . . . . . . . 0h56'08"
140. Alexis Birrer . . . . . . . . . . . . . . . 0h42'59" 287. Patrick Goni. . . . . . . . . . . . . . . 0h47'03" 434. Nicolas Coulon . . . . . . . . . . . . 0h49'45" 581. Marie-Pierre Spataro . . . . . . . . 0h52'32" 728. Julien Perrot . . . . . . . . . . . . . . 0h56'16"
141. Jean-Guy Cloix . . . . . . . . . . . . 0h43'00" 288. Eric Franzi . . . . . . . . . . . . . . . . 0h47'04" 435. Yannick Perrin . . . . . . . . . . . . . 0h49'46" 582. Anunzio Spataro . . . . . . . . . . . 0h52'32" 729. Olivier Vassaux . . . . . . . . . . . . 0h56'16"
142. Rémy Leuci . . . . . . . . . . . . . . . 0h43'02" 289. Sylvain Lartois . . . . . . . . . . . . . 0h47'04" 436. Loïc Andre . . . . . . . . . . . . . . . . 0h49'47" 583. François Ligez . . . . . . . . . . . . . 0h52'33" 730. Patrick Martin . . . . . . . . . . . . . 0h56'17"
143. Bruno Dupin . . . . . . . . . . . . . . 0h43'04" 290. Arnaud Capelli . . . . . . . . . . . . . 0h47'07" 437. Clément Nery. . . . . . . . . . . . . . 0h49'49" 584. Franck Ayache. . . . . . . . . . . . . 0h52'34" 731. Odile Chevallier . . . . . . . . . . . . 0h56'17"
SPORTS /COURSE
CÔTE-D’OR
LE BIEN PUBLIC LE BIEN PUBLIC

36
Dimanche 5
septembre 2010 DU BIEN PUBLIC / SPORTS Samedi 29
mai 2010 07
732. Jean-Paul Lachaud . . . . . . . . . 0h56'21" 879. Céphise Regnard. . . . . . . . . . . 0h59'43" 1026. André Clerc . . . . . . . . . . . . . . 1h04'17" 1173. Marie-Genevieve Vachey. . . . 1h20'15" 39. Cloé Perrzet. . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'05"
733. Audrey Tardif . . . . . . . . . . . . . . 0h56'22" 880. Jean-Michel Le-Guen . . . . . . . 0h59'46" 1027. Séverine Tupin . . . . . . . . . . . . 1h04'18" 1174. Karine Billard . . . . . . . . . . . . . 1h22'08" 40. Nina Jobard . . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'06"
734. Xavier Roubinet . . . . . . . . . . . . 0h56'29" 881. Vincent Roulin . . . . . . . . . . . . . 0h59'48" 1028. Stéphanie Monsat . . . . . . . . . 1h04'21" 1175. Patrice Noel . . . . . . . . . . . . . . 1h22'36" 41. Antoine Ostrowski . . . . . . . . . . . 0h04'06"
735. Christophe Richard . . . . . . . . . 0h56'30" 882. Christophe Naudin. . . . . . . . . . 0h59'48" 1029. Sylvie Moilleron . . . . . . . . . . . 1h04'22" 1176. Michel Darley. . . . . . . . . . . . . 1h22'37" 42. Jérémy Goux . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'08"
736. Nathalie Madinier. . . . . . . . . . . 0h56'31" 883. Corinne Lassale. . . . . . . . . . . . 0h59'50" 1030. Pascal Monier . . . . . . . . . . . . 1h04'23" 1177. Bernard Bongers . . . . . . . . . . 1h36'00" 43. Antoine Hautin . . . . . . . . . . . . . . 0h04'09"
737. Chantal Lequet . . . . . . . . . . . . 0h56'33" 884. Jean-Claude Pelletier . . . . . . . 0h59'51" 1031. Julie Gerriet . . . . . . . . . . . . . . 1h04'23" 1178. Roger Soulier. . . . . . . . . . . . . 1h40'00" 44. Léa Ribeiro . . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'12"
738. Roseline Macheret. . . . . . . . . . 0h56'34" 885. Guillaume Rober . . . . . . . . . . . 0h59'53" 1032. Thierry Maratray . . . . . . . . . . 1h04'25" 45. Nolwen Chalancon . . . . . . . . . . 0h04'14"
739. Nathalie Nialon . . . . . . . . . . . . 0h56'34" 886. Jeanine Gautret . . . . . . . . . . . . 0h59'58" 1033. Christelle Vangenot . . . . . . . . 1h04'29" 46. Dana Zilberberg . . . . . . . . . . . . . 0h04'15"
740. Florence Dupin . . . . . . . . . . . . 0h56'34"
741. Michel Curci. . . . . . . . . . . . . . . 0h56'34"
887. Patrice Cassier . . . . . . . . . . . . 1h00'04"
888. Charles-Edouard Riviere . . . . . 1h00'06"
1034. Aurélia Diaz . . . . . . . . . . . . . . 1h04'34"
1035. Laurie Pires . . . . . . . . . . . . . . 1h04'46"
3 KM 47. Alizee Majastre . . . . . . . . . . . . . 0h04'17"
48. Armand Convert . . . . . . . . . . . . 0h04'19"
742. Philippe Perrot . . . . . . . . . . . . . 0h56'35" 889. Pierre Magnien . . . . . . . . . . . . 1h00'11" 1036. Corinne Lioret . . . . . . . . . . . . 1h04'47" 1. Grégory Roger . . . . . . . . . . . . . . . 0h08'35" 49. Manon Very . . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'19"
743. Corinne Francois . . . . . . . . . . . 0h56'37" 890. Barbara Di-Marino . . . . . . . . . . 1h00'17" 1037. Michèle Poincin . . . . . . . . . . . 1h04'48" 2. Lucas Magniez . . . . . . . . . . . . . . 0h08'52" 50. Eva Petauton . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'20"
744. Marion Raclot . . . . . . . . . . . . . 0h56'40" 891. Michael Claisse . . . . . . . . . . . . 1h00'18" 1038. Alain Gaspard . . . . . . . . . . . . 1h04'53" 3. Jérémy Godefroy . . . . . . . . . . . . . 0h08'55" 51. Nathan Bertaut . . . . . . . . . . . . . 0h04'20"
745. Daniel De-Moliner . . . . . . . . . . 0h56'40" 892. Frédérique Bertholon. . . . . . . . 1h00'20" 1039. Emmanuelle Noirot . . . . . . . . 1h04'54" 4. Anthony Rameau . . . . . . . . . . . . . 0h08'55" 52. Laure Pichon . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'21"
746. Denis Cretaine . . . . . . . . . . . . . 0h56'41" 893. Julien Oudot . . . . . . . . . . . . . . 1h00'24" 1040. Claire Valentin-Carlier . . . . . . 1h04'57" 5. Geoffrey Berger . . . . . . . . . . . . . . 0h08'59" 53. Eliott Gauthey-Franet . . . . . . . . 0h04'22"
747. Raphaël Guyon . . . . . . . . . . . . 0h56'41" 894. Isabelle Terillon . . . . . . . . . . . . 1h00'26" 1041. Gilbert Boissel . . . . . . . . . . . . 1h04'59" 6. Louis Meny . . . . . . . . . . . . . . . . . 0h09'10" 54. Ronan Baudry . . . . . . . . . . . . . . 0h04'25"
748. Christine Ferrier . . . . . . . . . . . . 0h56'43" 895. Michel Massot . . . . . . . . . . . . . 1h00'28" 1042. Bruno Quemper. . . . . . . . . . . 1h05'00" 7. Olivier Perreux . . . . . . . . . . . . . . . 0h09'30" 55. Céline Mansano. . . . . . . . . . . . . 0h04'25"
749. Valérie Martin. . . . . . . . . . . . . . 0h56'45" 896. Christophe Manet . . . . . . . . . . 1h00'28" 1043. Emmanuelle Morain. . . . . . . . 1h05'05" 8. Yohann Balmont . . . . . . . . . . . . . 0h09'34" 56. Lucas Abila . . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'26"
750. Elisabeth Leblond . . . . . . . . . . 0h56'45" 897. Carole Archer. . . . . . . . . . . . . . 1h00'30" 1044. Jonathan Godefroy . . . . . . . . 1h05'08" 9. Yaero-Francois Gaziano . . . . . . . 0h09'34" 57. Mathilda Lahaye . . . . . . . . . . . . 0h04'26"
751. Alberto Di-Fiore . . . . . . . . . . . . 0h56'45" 898. Carla Goyez . . . . . . . . . . . . . . . 1h00'30" 1045. Capucine Cahagne . . . . . . . . 1h05'14" 10. Antoine Meugin . . . . . . . . . . . . . 0h09'36" 58. Alexandre Chaudier . . . . . . . . . . 0h04'30"
752. Thérèze Mahaut. . . . . . . . . . . . 0h56'46" 899. Emmanuelle Henriat . . . . . . . . 1h00'31" 1046. Céline Benoit . . . . . . . . . . . . . 1h05'15" 11. Simon Ruch . . . . . . . . . . . . . . . . 0h09'37" 59. Alexis Duvernois . . . . . . . . . . . . 0h04'31"
753. Bruno Garcia . . . . . . . . . . . . . . 0h56'48" 900. Frédérique Thiourt . . . . . . . . . . 1h00'33" 1047. Nathalie Guinot . . . . . . . . . . . 1h05'18" 12. Nicolas Michaut. . . . . . . . . . . . . 0h09'39" 60. Niels Quetel . . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'32"
754. Sylvie Deguin. . . . . . . . . . . . . . 0h56'48" 901. Philippe Jacrot. . . . . . . . . . . . . 1h00'34" 1048. Colette Magnon. . . . . . . . . . . 1h05'19" 13. Simon Boulzat . . . . . . . . . . . . . . 0h09'41" 61. Valentin Monnier . . . . . . . . . . . . 0h04'33"
755. Agnès Bazerolle. . . . . . . . . . . . 0h56'50" 902. Marie-Laure Depeupiere . . . . . 1h00'36" 1049. Françoise Besse . . . . . . . . . . 1h05'21" 14. Arnaud Lapeyrie . . . . . . . . . . . . 0h09'44" 62. Wijdane Dahmouni . . . . . . . . . . 0h04'33"
756. Robert Riboulet . . . . . . . . . . . . 0h56'51" 903. Karine Bornot . . . . . . . . . . . . . 1h00'36" 1050. Anabel Sigros . . . . . . . . . . . . 1h05'30" 15. Kerill Theurillat . . . . . . . . . . . . . . 0h09'57" 63. Iris Cahagne . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'34"
757. Philippe Durand. . . . . . . . . . . . 0h56'53" 904. Nadège Devroute. . . . . . . . . . . 1h00'36" 1051. Laetitia Cherouot . . . . . . . . . . 1h05'30" 16. Paul Noirot. . . . . . . . . . . . . . . . . 0h09'59" 64. Antonin Douare . . . . . . . . . . . . . 0h04'35"
758. Roger Pelletier . . . . . . . . . . . . . 0h56'54" 905. Bernard Sabre . . . . . . . . . . . . . 1h00'37" 1052. Perrine Vuillemey . . . . . . . . . . 1h05'32" 17. Thomas Marache. . . . . . . . . . . . 0h10'01" 65. Solène Roussel . . . . . . . . . . . . . 0h04'36"
759. Philippe Benoist. . . . . . . . . . . . 0h56'55" 906. Nathalie Mierzchala . . . . . . . . . 1h00'39" 1053. Céline Leroy. . . . . . . . . . . . . . 1h05'33" 18. Baptiste Chambrey . . . . . . . . . . 0h10'07" 66. Clément Cambon . . . . . . . . . . . 0h04'37"
760. Virginie Briet . . . . . . . . . . . . . . 0h56'56" 907. Olivier Chaffangeon . . . . . . . . . 1h00'40" 1054. Sylvie Brocard . . . . . . . . . . . . 1h05'33" 19. Pierric Chavetias . . . . . . . . . . . . 0h10'11" 67. Ines Chantraine . . . . . . . . . . . . . 0h04'38"
761. Olivier Daveiro . . . . . . . . . . . . . 0h56'57" 908. Gérard Gaudilliere . . . . . . . . . . 1h00'41" 1055. Christophe Lesou . . . . . . . . . 1h05'34" 20. Matthieu Foucre . . . . . . . . . . . . 0h10'17" 68. Cloé Dubresson. . . . . . . . . . . . . 0h04'41"
762. Alexandra Chameroy . . . . . . . . 0h56'58" 909. Denis Mierzchala . . . . . . . . . . . 1h00'42" 1056. Cyril Rebouillat . . . . . . . . . . . 1h05'37" 21. Benjamin Furderer . . . . . . . . . . . 0h10'18" 69. Marie Ferreira . . . . . . . . . . . . . . 0h04'42"
763. Gilbert Boisselier . . . . . . . . . . . 0h56'58" 910. Julie Foucher . . . . . . . . . . . . . . 1h00'42" 1057. Benjamin Sigros . . . . . . . . . . 1h05'38" 22. Benjamin Boy . . . . . . . . . . . . . . 0h10'25" 70. Margot Treuchot . . . . . . . . . . . . 0h04'43"
764. Sylvia Vuillemard . . . . . . . . . . . 0h56'58" 911. Jérome Mary . . . . . . . . . . . . . . 1h00'42" 1058. Aurore Mailly . . . . . . . . . . . . . 1h05'41" 23. Thibault Perret . . . . . . . . . . . . . . 0h10'26" 71. Teo Zilberberg . . . . . . . . . . . . . . 0h04'43"
765. Pascal Turmel . . . . . . . . . . . . . 0h56'58" 912. Etienne Lousson . . . . . . . . . . . 1h00'44" 1059. Françoise Cornier . . . . . . . . . 1h05'41" 24. Emilie Petit. . . . . . . . . . . . . . . . . 0h10'28" 72. Armelle Godemet. . . . . . . . . . . . 0h04'46"
766. Georges Da-Silva. . . . . . . . . . . 0h57'01" 913. Christine Lacomere . . . . . . . . . 1h00'45" 1060. Dominique Cornier . . . . . . . . 1h05'41" 25. Sébastien Francois . . . . . . . . . . 0h10'29" 73. Benjamin Gouvernet . . . . . . . . . 0h04'47"
767. Denis Course . . . . . . . . . . . . . . 0h57'01" 914. Caroline Chaffangeon . . . . . . . 1h00'53" 1061. Nathalie Martin . . . . . . . . . . . 1h05'41" 26. Paul Bompy . . . . . . . . . . . . . . . . 0h10'37" 74. Claire Saturnin . . . . . . . . . . . . . . 0h04'48"
768. Mehdi Thevenin . . . . . . . . . . . . 0h57'01" 915. Michael Beguin . . . . . . . . . . . . 1h00'53" 1062. Mahfoud Baali . . . . . . . . . . . . 1h05'41" 27. David Jean-Claude . . . . . . . . . . 0h10'39" 75. Elodie Rameau . . . . . . . . . . . . . 0h04'55"
769. Christine Schwartz . . . . . . . . . 0h57'02" 916. Christian Levotre . . . . . . . . . . . 1h00'55" 1063. Laurence Jannodet . . . . . . . . 1h05'56" 28. Kevin Kieffer . . . . . . . . . . . . . . . 0h10'39" 76. Jason Lestage . . . . . . . . . . . . . . 0h05'01"
770. Arnaud Boisnard . . . . . . . . . . . 0h57'03" 917. Alain Bienmiller . . . . . . . . . . . . 1h00'55" 1064. Elisabeth Catier . . . . . . . . . . . 1h05'57" 29. Nicolas Villier . . . . . . . . . . . . . . . 0h10'41" 77. Anaïs Simon. . . . . . . . . . . . . . . . 0h05'10"
771. Françoise Jeannin . . . . . . . . . . 0h57'03" 918. Cyndie Loizeau . . . . . . . . . . . . 1h00'56" 1065. Laurence Bostvironnois. . . . . 1h05'57" 30. Baptiste Perret. . . . . . . . . . . . . . 0h10'47" 78. Bérangère Gautheron . . . . . . . . 0h05'14"
772. Jacqueline Perraudin. . . . . . . . 0h57'04" 919. Ingrid Garell . . . . . . . . . . . . . . . 1h00'57" 1066. Nadine Gelin . . . . . . . . . . . . . 1h05'59" 31. Rodolphe Genitoni. . . . . . . . . . . 0h10'51"
773. Nicolas Boisnard . . . . . . . . . . . 0h57'04" 920. Michael Blondeau . . . . . . . . . . 1h01'00" 1067. Olivier Jumeau. . . . . . . . . . . . 1h05'59" 32. Mathilde Lamonica . . . . . . . . . . 0h10'55"
774. Yves Doussot. . . . . . . . . . . . . . 0h57'09" 921. Arlette Clerc. . . . . . . . . . . . . . . 1h01'03" 1068. Valérie Dubresson . . . . . . . . . 1h06'05"
775. Nathalie Comte . . . . . . . . . . . . 0h57'09" 922. Thierry Villet . . . . . . . . . . . . . . . 1h01'06" 1069. Marie Bannwarth . . . . . . . . . . 1h06'15" 33. Swann Favretto . . . . . . . . . . . . . 0h11'01"
34. Corentin Picaud. . . . . . . . . . . . . 0h11'02"
1 KM ÉC. ATHLÉ
776. Eric Regnault . . . . . . . . . . . . . . 0h57'11" 923. Jocelyne De-Fontenay. . . . . . . 1h01'17" 1070. Céline Miara. . . . . . . . . . . . . . 1h06'23" 35. Quentin Marache . . . . . . . . . . . . 0h11'04"
777. Jean-Luc Marc . . . . . . . . . . . . 0h57'13" 924. Patrick Bon . . . . . . . . . . . . . . . 1h01'18" 1071. Philippe Lichtle . . . . . . . . . . . 1h06'26" 36. Théo Mangin . . . . . . . . . . . . . . . 0h11'07" 1. Octave Roberjot . . . . . . . . . . . . . 0h03'31"
778. Claire Fleck . . . . . . . . . . . . . . . 0h57'19" 925. Carole Humblot . . . . . . . . . . . . 1h01'21" 1072. Hélène Tron . . . . . . . . . . . . . . 1h06'27" 37. Valentin Lemoine . . . . . . . . . . . . 0h11'09" 2. Victor Conte. . . . . . . . . . . . . . . . . 0h03'39"
779. Hervé Contant . . . . . . . . . . . . . 0h57'23" 926. Jean-Yves Adier . . . . . . . . . . . 1h01'22" 1073. Michel Neugnot . . . . . . . . . . . 1h06'27" 38. Gauthier Mehl . . . . . . . . . . . . . . 0h11'09" 3. Adrien Ballaud . . . . . . . . . . . . . . . 0h03'39"
780. Morgane Grosset. . . . . . . . . . . 0h57'25" 927. Mailys Berthelot. . . . . . . . . . . . 1h01'22" 1074. Christelle Landelle . . . . . . . . . 1h06'28" 39. Léo Begin . . . . . . . . . . . . . . . . . 0h11'10" 4. Stevan Saint-Gilles . . . . . . . . . . . 0h03'39"
781. Marie-Claire Binggeli . . . . . . . . 0h57'27" 928. Jean-Yves Rispal. . . . . . . . . . . 1h01'23" 1075. Stéphane Lecrigny. . . . . . . . . 1h06'29" 40. Julien Millet . . . . . . . . . . . . . . . . 0h11'11"
782. Fabrice Andriot . . . . . . . . . . . . 0h57'28" 929. Elisabeth Njamkepo. . . . . . . . . 1h01'23" 1076. Nicolas Huber . . . . . . . . . . . . 1h06'32" 5. Théo Guinot. . . . . . . . . . . . . . . . . 0h03'47"
783. Eric Fleck. . . . . . . . . . . . . . . . . 0h57'30" 930. Edouard Hagnere . . . . . . . . . . 1h01'24" 1077. Isabelle Junier . . . . . . . . . . . . 1h06'35" 41. Aurélien Vaudois . . . . . . . . . . . . 0h11'14" 6. Léo Perrot . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0h03'47"
784. Laurent Apert. . . . . . . . . . . . . . 0h57'31" 931. Maud Prevost . . . . . . . . . . . . . 1h01'25" 1078. Murielle Guigon . . . . . . . . . . . 1h06'38" 42. Carly Sabard . . . . . . . . . . . . . . . 0h11'15" 7. Tristan Perret . . . . . . . . . . . . . . . . 0h03'49"
785. Pierre Boisselet . . . . . . . . . . . . 0h57'32" 932. Philippe Boudriot. . . . . . . . . . . 1h01'29" 1079. M.-H. Gautheron/maniere . . . 1h06'38" 43. Jimmy Vion . . . . . . . . . . . . . . . . 0h11'15"
44. Pauline Guerra. . . . . . . . . . . . . . 0h11'17" 8. Thibaut Skotnicki. . . . . . . . . . . . . 0h03'50"
786. Renaud Gas. . . . . . . . . . . . . . . 0h57'34" 933. Sandrine Lecomte . . . . . . . . . . 1h01'31" 1080. Delphine Thevenot. . . . . . . . . 1h06'47" 45. Laetitia Genitoni. . . . . . . . . . . . . 0h11'18" 9. Axel Lechenault . . . . . . . . . . . . . . 0h03'50"
787. Jérome Goeller . . . . . . . . . . . . 0h57'40" 934. Sali Varney. . . . . . . . . . . . . . . . 1h01'33" 1081. Alain Garrot . . . . . . . . . . . . . . 1h06'52" 46. Fanny Devilaine . . . . . . . . . . . . . 0h11'18" 10. Sixtine Renier . . . . . . . . . . . . . . 0h03'52"
788. Georg-Steffen Riedel. . . . . . . . 0h57'40" 935. François Pistre. . . . . . . . . . . . . 1h01'34" 1082. Jean-Louis Daventure . . . . . . 1h06'57" 47. Florian Prin . . . . . . . . . . . . . . . . 0h11'18" 11. Mathieu Rebouillat. . . . . . . . . . . 0h03'53"
789. Denis Carillon . . . . . . . . . . . . . 0h57'40" 936. Hubert Favre . . . . . . . . . . . . . . 1h01'34" 1083. Véronique Barinet . . . . . . . . . 1h06'57" 48. Lauren Bertrand. . . . . . . . . . . . . 0h11'26"
790. Alex Chenuaud . . . . . . . . . . . . 0h57'41" 937. Nathalie Darsonville. . . . . . . . . 1h01'34" 1084. Christine Charon . . . . . . . . . . 1h06'57" 12. Victor Labille . . . . . . . . . . . . . . . 0h03'54"
791. Damien Monot . . . . . . . . . . . . . 0h57'43" 938. Joël Pitallot . . . . . . . . . . . . . . . 1h01'35" 1085. Véronique Hudzik . . . . . . . . . 1h06'58" 49. Cloé Petauton . . . . . . . . . . . . . . 0h11'31" 13. Thomas Bchini. . . . . . . . . . . . . . 0h03'54"
792. Hervé Pichon . . . . . . . . . . . . . . 0h57'44" 939. Jérome Massot . . . . . . . . . . . . 1h01'35" 1086. Laetitia Robert . . . . . . . . . . . . 1h06'58" 50. Alexis Decaix . . . . . . . . . . . . . . . 0h11'33" 14. Auguste Latour . . . . . . . . . . . . . 0h03'55"
793. Aurélie Chevassus . . . . . . . . . . 0h57'45" 940. Sophie Gairaud . . . . . . . . . . . . 1h01'36" 1087. Nelly Mercier . . . . . . . . . . . . . 1h06'59" 51. Tiphaine Saint-Gilles . . . . . . . . . 0h11'34" 15. Jérémie Dodeman . . . . . . . . . . . 0h03'57"
794. Roland Carnet . . . . . . . . . . . . . 0h57'45" 941. Frédéric Pouhin . . . . . . . . . . . . 1h01'41" 1088. Isabelle Chanez . . . . . . . . . . . 1h07'02" 52. Raphaël Convert . . . . . . . . . . . . 0h11'38"
53. Maximilien Jobard . . . . . . . . . . . 0h11'41" 16. Jean-Baptiste Collin . . . . . . . . . 0h03'58"
795. Florent Gauthier. . . . . . . . . . . . 0h57'47" 942. Diamantina Moura . . . . . . . . . . 1h01'42" 1089. Corinne Lichou . . . . . . . . . . . 1h07'03" 54. Anaïs Arlandis . . . . . . . . . . . . . . 0h11'42" 17. Charlotte Treuchot. . . . . . . . . . . 0h04'00"
796. Christophe Guion . . . . . . . . . . 0h57'48" 943. Laurence Prommer . . . . . . . . . 1h01'42" 1090. Catherine Hennequin. . . . . . . 1h07'03" 55. Romane Favier . . . . . . . . . . . . . 0h11'44" 18. Johan Godefroy. . . . . . . . . . . . . 0h04'00"
797. Roger Coron . . . . . . . . . . . . . . 0h57'49" 944. Béatrice Frerejacques . . . . . . . 1h01'42" 1091. Philippe Malot . . . . . . . . . . . . 1h07'08" 56. Justine Petident. . . . . . . . . . . . . 0h11'45" 19. Jules Mangin . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'01"
798. Nicolas Stroheker . . . . . . . . . . 0h57'50" 945. André De-Sambucy . . . . . . . . . 1h01'42" 1092. Nicolas Thivent . . . . . . . . . . . 1h07'12" 57. Marie Jobard . . . . . . . . . . . . . . . 0h11'45"
799. Brigitte Gaconnet . . . . . . . . . . 0h57'53" 946. Valérie Vincent . . . . . . . . . . . . . 1h01'43" 1093. Alain Bregand . . . . . . . . . . . . 1h07'12" 20. Etienne Gauthier . . . . . . . . . . . . 0h04'03"
800. Michel Bailly . . . . . . . . . . . . . . 0h57'55" 947. Jocelyne Costantino . . . . . . . . 1h01'44" 1094. Jean-Dominique Damond . . . 1h07'15" 58. Clarisse Raguet . . . . . . . . . . . . . 0h11'53" 21. Basile Bernier . . . . . . . . . . . . . . 0h04'03"
801. Patrick Barbe. . . . . . . . . . . . . . 0h57'55" 948. Jean-Marie Frerejacques. . . . . 1h01'44" 1095. Véronique Palaisy . . . . . . . . . 1h07'20" 59. Christophe Decaix . . . . . . . . . . . 0h11'53" 22. Nicolas Van-Mullem. . . . . . . . . . 0h04'05"
802. Philippe Roger . . . . . . . . . . . . . 0h57'57" 949. Anne Medoc . . . . . . . . . . . . . . 1h01'46" 1096. Armel Guillemaud . . . . . . . . . 1h07'33" 60. Fadoua Dahmouni . . . . . . . . . . . 0h11'54" 23. Gauthier Petit. . . . . . . . . . . . . . . 0h04'06"
803. Lise Blache . . . . . . . . . . . . . . . 0h57'58" 950. Eric Fevre. . . . . . . . . . . . . . . . . 1h01'46" 1097. Aline Dupre . . . . . . . . . . . . . . 1h07'39" 61. Valentin Charbonnet . . . . . . . . . 0h12'02"
62. Nathan Sergiel . . . . . . . . . . . . . . 0h12'13" 24. Basile Mollard . . . . . . . . . . . . . . 0h04'06"
804. Olivier Duriska . . . . . . . . . . . . . 0h58'02" 951. Caroline Philips . . . . . . . . . . . . 1h01'48" 1098. Michèle David . . . . . . . . . . . . 1h07'45" 63. Jérémy Daverio . . . . . . . . . . . . . 0h12'14" 25. Clément Dalancon . . . . . . . . . . . 0h04'06"
805. Patrice Moreau . . . . . . . . . . . . 0h58'04" 952. Franck Blanchet . . . . . . . . . . . 1h01'51" 1099. Florence Rosa . . . . . . . . . . . . 1h07'52" 64. Yanis Khadir. . . . . . . . . . . . . . . . 0h12'18" 26. David Porcherot. . . . . . . . . . . . . 0h04'08"
806. Frédéric Pinheiro . . . . . . . . . . . 0h58'06" 953. Laurent Tardy. . . . . . . . . . . . . . 1h01'52" 1100. Daniel Romang . . . . . . . . . . . 1h07'53" 65. Emile Latour. . . . . . . . . . . . . . . . 0h12'19"
807. Denis Vion . . . . . . . . . . . . . . . . 0h58'07" 954. Michèle Cloup . . . . . . . . . . . . . 1h01'53" 1101. Brigitte Lanoanger/romang . . 1h07'54" 27. Damien Martial . . . . . . . . . . . . . 0h04'08"
808. Vanessa Villemot . . . . . . . . . . . 0h58'08" 955. Jean Reynaud . . . . . . . . . . . . . 1h01'54" 1102. Philippe Auplat . . . . . . . . . . . 1h07'56" 66. Pierre Cousin . . . . . . . . . . . . . . . 0h12'20" 28. Antoine Perceval . . . . . . . . . . . . 0h04'09"
809. Bénédicte Ronzon . . . . . . . . . . 0h58'09" 956. Quentin Roz. . . . . . . . . . . . . . . 1h01'56" 1103. Laurence Michaudet . . . . . . . 1h08'06" 67. Romane Buisson . . . . . . . . . . . . 0h12'24" 29. Tanguy Villain. . . . . . . . . . . . . . . 0h04'10"
810. Simone Anacleto . . . . . . . . . . . 0h58'09" 957. Marjorie Chapelle . . . . . . . . . . 1h02'01" 1104. Emmanuel Goldite . . . . . . . . . 1h08'13" 68. Léa Mariton . . . . . . . . . . . . . . . . 0h12'31" 30. Titouan Legrand . . . . . . . . . . . . 0h04'10"
811. Jean-Luc Chambrey . . . . . . . . 0h58'13" 958. Hassan Lougsami . . . . . . . . . . 1h02'03" 1105. Evelyne Alogues . . . . . . . . . . 1h08'15" 69. Cécile Meugin . . . . . . . . . . . . . . 0h12'33"
70. Capucine Madinier . . . . . . . . . . 0h12'36" 31. Baptiste Dalancon . . . . . . . . . . . 0h04'10"
812. Hervé Faucheron . . . . . . . . . . . 0h58'14" 959. Jean-Denis Genson. . . . . . . . . 1h02'05" 1106. Typhaine Maldeme-Miancien. 1h08'20" 71. Lucas Schnegg . . . . . . . . . . . . . 0h12'37" 32. Paul Ambrosioni . . . . . . . . . . . . 0h04'11"
813. Marinette Bondoux . . . . . . . . . 0h58'14" 960. Renato Krizmanic . . . . . . . . . . 1h02'07" 1107. Tanguy Rolee . . . . . . . . . . . . . 1h08'23" 72. Illisible Dumoux . . . . . . . . . . . . . 0h12'39" 33. Manon Laboure . . . . . . . . . . . . . 0h04'12"
814. Pascal Chassard . . . . . . . . . . . 0h58'15" 961. Cyril Demangeot-Lops . . . . . . 1h02'09" 1108. Claire Krier . . . . . . . . . . . . . . . 1h08'23" 73. Hugo Assadi . . . . . . . . . . . . . . . 0h12'39" 34. Maxime Tanquerel . . . . . . . . . . . 0h04'12"
815. Christophe Euvrard . . . . . . . . . 0h58'16" 962. Philippe Godin . . . . . . . . . . . . . 1h02'10" 1109. Stéphanie Comtet . . . . . . . . . 1h08'27" 74. Hana Dahmouni. . . . . . . . . . . . . 0h12'46"
816. David Morisset. . . . . . . . . . . . . 0h58'20" 963. Martin Cahagne . . . . . . . . . . . . 1h02'11" 1110. Marie-Noelle Meugin . . . . . . . 1h08'29" 35. Nathan Charvy. . . . . . . . . . . . . . 0h04'13"
817. Yves Vaubon . . . . . . . . . . . . . . 0h58'21" 964. Jacques Andriot . . . . . . . . . . . 1h02'11" 1111. Laurent Duc . . . . . . . . . . . . . . 1h08'30" 75. Elsa Lanaud. . . . . . . . . . . . . . . . 0h12'52" 36. Maxence Perrin . . . . . . . . . . . . . 0h04'13"
818. Marie-Annick Rateau. . . . . . . . 0h58'21" 965. Jean-Michel Bove . . . . . . . . . . 1h02'12" 1112. Mireille Lorot . . . . . . . . . . . . . 1h08'34" 76. Laura Giboz . . . . . . . . . . . . . . . . 0h12'55" 37. Théophile Goeller . . . . . . . . . . . 0h04'13"
819. Claire Pradez . . . . . . . . . . . . . . 0h58'25" 966. David Bourdon. . . . . . . . . . . . . 1h02'12" 1113. Pascal Bontemps . . . . . . . . . 1h08'37" 77. Alexandre Majastre . . . . . . . . . . 0h13'04" 38. Rémi Joly. . . . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'14"
820. Patrick Martinez. . . . . . . . . . . . 0h58'27" 967. Ewen Cheron . . . . . . . . . . . . . . 1h02'15" 1114. André Akossay . . . . . . . . . . . 1h08'47" 78. Coralie Bidet . . . . . . . . . . . . . . . 0h13'11"
79. Amaury Hoymans . . . . . . . . . . . 0h13'21" 39. Anna Brelaud . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'14"
821. Pierre Henriat. . . . . . . . . . . . . . 0h58'28" 968. Anita Combet. . . . . . . . . . . . . . 1h02'16" 1115. Christine Millot. . . . . . . . . . . . 1h08'47" 80. Camille Barthe . . . . . . . . . . . . . . 0h13'22" 40. Amine El-Yahyaoui. . . . . . . . . . . 0h04'17"
822. Franck Vincent. . . . . . . . . . . . . 0h58'31" 969. Michel Combet . . . . . . . . . . . . 1h02'16" 1116. Ginette Remond . . . . . . . . . . 1h08'56" 81. Capucine Bonafos. . . . . . . . . . . 0h13'22" 41. Pierre Houzel . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'17"
823. Nathalie Mokrani-Durand . . . . 0h58'36" 970. Eric Guehl . . . . . . . . . . . . . . . . 1h02'17" 1117. Fabienne Mercier. . . . . . . . . . 1h09'03" 82. Alexane Villain . . . . . . . . . . . . . . 0h13'28"
824. Stéphane Kliho . . . . . . . . . . . . 0h58'37" 971. Corinne Leterrier . . . . . . . . . . . 1h02'23" 1118. Audrey Bandelier . . . . . . . . . . 1h09'07" 42. Gabriela Ramos-Duran . . . . . . . 0h04'18"
825. Bruno Mercier . . . . . . . . . . . . . 0h58'37" 972. Maxime Moulazadeh . . . . . . . . 1h02'29" 1119. Delphine Schaller. . . . . . . . . . 1h09'08" 83. Maxime Theuret. . . . . . . . . . . . . 0h13'31" 43. Camille Pinel . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'19"
826. Maxime Hubert . . . . . . . . . . . . 0h58'38" 973. François Bailly . . . . . . . . . . . . . 1h02'30" 1120. Laure Hathier . . . . . . . . . . . . . 1h09'12" 84. Théo Leponce . . . . . . . . . . . . . . 0h13'36" 44. Clara Decaix . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'20"
827. Michel Fusaro . . . . . . . . . . . . . 0h58'39" 974. Sylvie Ravey . . . . . . . . . . . . . . 1h02'31" 1121. Christelle Voirand. . . . . . . . . . 1h09'12" 85. Hugo Mahieu . . . . . . . . . . . . . . . 0h13'37" 45. Pierre-Jean Gauthey . . . . . . . . . 0h04'22"
828. Jacky Godefroy . . . . . . . . . . . . 0h58'39" 975. Nathalie Froment . . . . . . . . . . . 1h02'38" 1122. Muriel Fleurey . . . . . . . . . . . . 1h09'17" 86. Johanna Da-Silva . . . . . . . . . . . 0h13'38"
87. Noémie Chevalier . . . . . . . . . . . 0h13'56" 46. Marine Mansano . . . . . . . . . . . . 0h04'24"
829. Claire Perrin . . . . . . . . . . . . . . . 0h58'40" 976. Carine Chenevoy . . . . . . . . . . . 1h02'41" 1123. Valérie Louchin . . . . . . . . . . . 1h09'25" 88. Lucas Bellissens . . . . . . . . . . . . 0h14'11" 47. Emma Assadi. . . . . . . . . . . . . . . 0h04'25"
830. Isabelle David . . . . . . . . . . . . . 0h58'43" 977. Jean-Noël Bertaut . . . . . . . . . . 1h02'41" 1124. Fabienne Renault. . . . . . . . . . 1h09'26" 89. Norman Renard . . . . . . . . . . . . . 0h14'11" 48. Nathan Renard . . . . . . . . . . . . . 0h04'28"
831. Claude Galand. . . . . . . . . . . . . 0h58'45" 978. Fabienne Coursier . . . . . . . . . . 1h02'41" 1125. Marianne Maclin . . . . . . . . . . 1h09'32" 90. Florent Lieutet . . . . . . . . . . . . . . 0h14'19" 49. Erwan Fournier . . . . . . . . . . . . . 0h04'28"
832. Jean-Yves Andre . . . . . . . . . . . 0h58'47" 979. Simon Foviaux. . . . . . . . . . . . . 1h02'44" 1126. Christine Lemont . . . . . . . . . . 1h09'32" 91. Audrey Giboulot. . . . . . . . . . . . . 0h14'31"
833. Christophe Girard . . . . . . . . . . 0h58'47" 980. Jacques Jouans . . . . . . . . . . . 1h02'44" 1127. Christine Boulard. . . . . . . . . . 1h09'43" 50. Lily-Rose Ruch . . . . . . . . . . . . . 0h04'31"
834. Marine Viloin . . . . . . . . . . . . . . 0h58'49" 981. Emmanuelle Carre . . . . . . . . . . 1h02'44" 1128. Laura Boivin. . . . . . . . . . . . . . 1h09'52" 92. Safa Dahmouni . . . . . . . . . . . . . 0h14'53" 51. Maxime Skotnicki . . . . . . . . . . . 0h04'32"
835. Romain Cartier. . . . . . . . . . . . . 0h58'51" 982. Gabriel Auger. . . . . . . . . . . . . . 1h02'46" 1129. Catherine Duc . . . . . . . . . . . . 1h09'58" 93. Romane Salvador . . . . . . . . . . . 0h16'03" 52. Benoît Wecker . . . . . . . . . . . . . . 0h04'35"
836. Franck Villier . . . . . . . . . . . . . . 0h58'51" 983. Virginie Petot . . . . . . . . . . . . . . 1h02'55" 1130. Laetitia Deck . . . . . . . . . . . . . 1h10'10" 53. Marie Guigon . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'35"
837. Olivier Masson. . . . . . . . . . . . . 0h58'51" 984. Laurence Teissier. . . . . . . . . . . 1h02'56" 1131. Christophe Millet . . . . . . . . . . 1h10'14"
838. Marcelle Montaron. . . . . . . . . . 0h58'54" 985. Raphaëlle Zyromski . . . . . . . . . 1h02'56" 1132. Marie-Christine Cornot . . . . . 1h10'29" 1 KM POUSSINS 54. Paul Coz . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'39"
55. Eliott Le-Normand . . . . . . . . . . . 0h04'39"
839. Dominique Poinsot . . . . . . . . . 0h58'54" 986. Valérie Roussel . . . . . . . . . . . . 1h03'10" 1133. Colette Boisson . . . . . . . . . . . 1h10'44" 56. Clara Deguin . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'39"
840. Jean-Daniel Valy . . . . . . . . . . . 0h58'55" 987. Ludovic Cuirassier. . . . . . . . . . 1h03'11" 1134. Nathalie Truchot . . . . . . . . . . 1h10'51"
841. Francis Boulanger . . . . . . . . . . 0h58'57" 988. Elise Comte . . . . . . . . . . . . . . . 1h03'12" 1135. Florence Chapuis. . . . . . . . . . 1h10'52" 1. Paul Meny . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0h03'19" 57. Thomas Wecker. . . . . . . . . . . . . 0h04'40"
842. Gilles Biancone . . . . . . . . . . . . 0h58'57" 989. Myriam Boisco. . . . . . . . . . . . . 1h03'14" 1136. Marion Molherat . . . . . . . . . . 1h11'00" 2. Nathan Ollin. . . . . . . . . . . . . . . . . 0h03'24" 58. Marie-Emilie Saigne. . . . . . . . . . 0h04'41"
843. Estelle Barthomier . . . . . . . . . . 0h59'02" 990. Laurent Coursier . . . . . . . . . . . 1h03'14" 1137. Jean-François Buet . . . . . . . . 1h11'02" 3. Arnaud Cambazard . . . . . . . . . . . 0h03'27" 59. Axel Hils. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'42"
844. Michèle Autret . . . . . . . . . . . . . 0h59'02" 991. Thierry Brigandet . . . . . . . . . . . 1h03'16" 1138. Patrick Sturm. . . . . . . . . . . . . 1h11'02" 4. Adil El-Baraka . . . . . . . . . . . . . . . 0h03'30" 60. Sarah Si-Mohammed . . . . . . . . 0h04'43"
845. Pascal Mariton. . . . . . . . . . . . . 0h59'03" 992. Jean-Louis Rabiet . . . . . . . . . . 1h03'17" 1139. Chrystel Canry. . . . . . . . . . . . 1h11'05" 5. Thibault Lapeyrie . . . . . . . . . . . . . 0h03'33" 61. Alix Naudin . . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'45"
846. Jean Verpy. . . . . . . . . . . . . . . . 0h59'04" 993. Benjamin Charf . . . . . . . . . . . . 1h03'19" 1140. Virginie Autreaux . . . . . . . . . . 1h11'28" 6. Dorian Fournier . . . . . . . . . . . . . . 0h03'33" 62. Paul Collin . . . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'45"
847. Christelle Menecier . . . . . . . . . 0h59'04" 994. Laurène Carton . . . . . . . . . . . . 1h03'19" 1141. Chantal Joblot . . . . . . . . . . . . 1h11'58" 7. Hugo Lessavre. . . . . . . . . . . . . . . 0h03'34" 63. Esteban Jobard . . . . . . . . . . . . . 0h04'46"
848. Philippe Ravaud . . . . . . . . . . . 0h59'04" 995. Catherine Ostrowski . . . . . . . . 1h03'20" 1142. Josette Lemarchand . . . . . . . 1h11'59" 8. Jules Perret . . . . . . . . . . . . . . . . . 0h03'35"
849. Cédric Duprey . . . . . . . . . . . . . 0h59'05" 996. Lydia Aguirre . . . . . . . . . . . . . . 1h03'21" 1143. Martine Ravelet . . . . . . . . . . . 1h12'47" 9. Martin Boivin . . . . . . . . . . . . . . . . 0h03'36" 64. Noe Villain . . . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'47"
850. Jean-Claude Baudot . . . . . . . . 0h59'06" 997. Myriam Moniot. . . . . . . . . . . . . 1h03'22" 1144. Robert Grosset . . . . . . . . . . . 1h12'49" 10. Clément Guigon. . . . . . . . . . . . . 0h03'36" 65. Maxime Levaillant . . . . . . . . . . . 0h04'48"
851. Laurence Bibie. . . . . . . . . . . . . 0h59'07" 998. Nathalie Berthet. . . . . . . . . . . . 1h03'26" 1145. Laurent Beaudrot. . . . . . . . . . 1h12'55" 11. Amélie Villet . . . . . . . . . . . . . . . . 0h03'37" 66. Lilou Lapeyrie . . . . . . . . . . . . . . 0h04'48"
852. Evelyne Vautrin . . . . . . . . . . . . 0h59'07" 999. Philippe Dupuy . . . . . . . . . . . . 1h03'26" 1146. Ingrid Panza. . . . . . . . . . . . . . 1h13'08" 12. Nicolas Boudriot . . . . . . . . . . . . 0h03'37" 67. Maeva Bachelard. . . . . . . . . . . . 0h04'48"
853. Martial Bibie. . . . . . . . . . . . . . . 0h59'08" 1000. Dominique Job . . . . . . . . . . . 1h03'29" 1147. Valérie Mele . . . . . . . . . . . . . . 1h13'19" 13. Romane Todesco. . . . . . . . . . . . 0h03'40" 68. Théo Riotte . . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'49"
854. Raphaël Maire . . . . . . . . . . . . . 0h59'10" 1001. Denis Job. . . . . . . . . . . . . . . . 1h03'29" 1148. Odile Tamisier . . . . . . . . . . . . 1h13'20" 14. Romain Bonnotte. . . . . . . . . . . . 0h03'40" 69. Maxime Ostrowski. . . . . . . . . . . 0h04'49"
855. Didier Fousset . . . . . . . . . . . . . 0h59'10" 1002. Philippe Bruneau . . . . . . . . . . 1h03'33" 1149. Patrick Giovinazzo. . . . . . . . . 1h13'29" 15. Mathilde Lemoine . . . . . . . . . . . 0h03'41" 70. Sacha Perriot-Comte. . . . . . . . . 0h04'51"
856. Aurore Vuillemot . . . . . . . . . . . 0h59'10" 1003. Virginie Grivot . . . . . . . . . . . . 1h03'33" 1150. Marie-Claude Cordelier . . . . . 1h13'31" 16. Jérémy Kieffer . . . . . . . . . . . . . . 0h03'43" 71. Lauryne Gautheron . . . . . . . . . . 0h04'51"
857. Christian Delarouzee . . . . . . . . 0h59'12" 1004. Jérémy Jean . . . . . . . . . . . . . 1h03'45" 1151. Joëlle Druoton . . . . . . . . . . . . 1h14'12" 17. Romain Colabella . . . . . . . . . . . 0h03'43"
858. Patricia Bazerolle. . . . . . . . . . . 0h59'15" 1005. Karine Macia . . . . . . . . . . . . . 1h03'46" 1152. Sophie Arnoux-Viard . . . . . . . 1h14'19" 18. Lucie Pacot . . . . . . . . . . . . . . . . 0h03'44" 72. Axel Thevenot . . . . . . . . . . . . . . 0h04'53"
859. David Husy . . . . . . . . . . . . . . . 0h59'17" 1006. Christine Mayade. . . . . . . . . . 1h03'46" 1153. Isabelle Chaux . . . . . . . . . . . . 1h14'19" 19. Antoine Chambrey. . . . . . . . . . . 0h03'44" 73. Pierrick Bachelard . . . . . . . . . . . 0h04'53"
860. Julie Parc. . . . . . . . . . . . . . . . . 0h59'19" 1007. Francis Harbulot . . . . . . . . . . 1h03'49" 1154. Anne Barbelin . . . . . . . . . . . . 1h14'41" 20. Julie Perceval . . . . . . . . . . . . . . 0h03'44" 74. Justine Nicolas . . . . . . . . . . . . . 0h04'55"
861. Philippe Schwindt . . . . . . . . . . 0h59'19" 1008. Thierry Danton . . . . . . . . . . . . 1h03'49" 1155. Anne-Lise Chapotot . . . . . . . 1h14'47" 21. Corentin Villot . . . . . . . . . . . . . . 0h03'46" 75. Lilian Douare . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'55"
862. Evelyne Claudon . . . . . . . . . . . 0h59'19" 1009. Emmanuel Prugniaux . . . . . . 1h03'49" 1156. Matthias Mercier . . . . . . . . . . 1h14'52" 22. Tim Voulquin . . . . . . . . . . . . . . . 0h03'46" 76. Pierre-Louis Mouton . . . . . . . . . 0h04'57"
863. Didier Ferreira . . . . . . . . . . . . . 0h59'22" 1010. Sombit En-Doo . . . . . . . . . . . 1h03'57" 1157. Xavier Colin . . . . . . . . . . . . . . 1h15'27" 23. Louis Klinger . . . . . . . . . . . . . . . 0h03'47" 77. Morgan Lestage. . . . . . . . . . . . . 0h04'57"
864. Sandra Paget. . . . . . . . . . . . . . 0h59'22" 1011. Jean-Paul Burland. . . . . . . . . 1h03'57" 1158. Eve Dufoulon . . . . . . . . . . . . . 1h15'35" 24. Alexandre Hautin . . . . . . . . . . . . 0h03'48" 78. Thomas Chadeuf . . . . . . . . . . . . 0h04'58"
865. Cécile Rogez . . . . . . . . . . . . . . 0h59'23" 1012. Bernadette Mathieu. . . . . . . . 1h04'01" 1159. Patrice Loget . . . . . . . . . . . . . 1h15'40" 25. Florian Chadeuf . . . . . . . . . . . . . 0h03'52" 79. Lucas Merle . . . . . . . . . . . . . . . . 0h05'00"
866. Pascale Hourcade . . . . . . . . . . 0h59'26" 1013. Gilles Bruard . . . . . . . . . . . . . 1h04'02" 1160. Patrick Boilletot . . . . . . . . . . . 1h15'49" 26. Théo Prudhon . . . . . . . . . . . . . . 0h03'53"
867. Bruno Thomas . . . . . . . . . . . . . 0h59'26" 1014. Nathalie Boichot . . . . . . . . . . 1h04'02" 1161. Christine Lentini. . . . . . . . . . . 1h16'07" 27. Apolline Blay . . . . . . . . . . . . . . . 0h03'53" 80. Aurélie Mahieu. . . . . . . . . . . . . . 0h05'00"
868. Daniel Francois . . . . . . . . . . . . 0h59'27" 1015. Agnès Masson. . . . . . . . . . . . 1h04'02" 1162. Bernadette Mathieu. . . . . . . . 1h16'07" 28. Marine Chemet . . . . . . . . . . . . . 0h03'53" 81. Léa Leuci . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0h05'02"
869. Rémi Monasse. . . . . . . . . . . . . 0h59'28" 1016. Aurélie Duplessis . . . . . . . . . . 1h04'04" 1163. Anne Picoche . . . . . . . . . . . . 1h16'46" 29. Lucas Chevalier . . . . . . . . . . . . . 0h03'55" 82. Raphaël Lahaye. . . . . . . . . . . . . 0h05'04"
870. Dominique Girard . . . . . . . . . . 0h59'30" 1017. Corinne Lefils. . . . . . . . . . . . . 1h04'04" 1164. Camille Pernee . . . . . . . . . . . 1h16'50" 30. Hippolyte Legrand . . . . . . . . . . . 0h03'57" 83. Thibaut Mouchet . . . . . . . . . . . . 0h05'05"
871. Franck Lanier. . . . . . . . . . . . . . 0h59'30" 1018. Jean-Pierre Molet . . . . . . . . . 1h04'06" 1165. Isabelle Baptizet . . . . . . . . . . 1h17'01" 31. Lucas Thevenot . . . . . . . . . . . . . 0h03'58" 84. Emma Naudin . . . . . . . . . . . . . . 0h05'05"
872. Isabelle Arnaud . . . . . . . . . . . . 0h59'32" 1019. Marion Ronnat. . . . . . . . . . . . 1h04'06" 1166. Olivier Verrelle . . . . . . . . . . . . 1h17'03" 32. Gaëlle Gaillard . . . . . . . . . . . . . . 0h03'58" 85. Léonie Rabiet. . . . . . . . . . . . . . . 0h05'05"
873. Valérie Jean-Pierre. . . . . . . . . . 0h59'35" 1020. Claudine Meuriot . . . . . . . . . . 1h04'10" 1167. Frédéric Lignier . . . . . . . . . . . 1h17'05" 33. Garance Madinier . . . . . . . . . . . 0h03'59" 86. Lisa Gomes . . . . . . . . . . . . . . . . 0h05'11"
874. Catherine Zehnder. . . . . . . . . . 0h59'36" 1021. Cloé De-Moliner . . . . . . . . . . 1h04'11" 1168. Marie-France Petot . . . . . . . . 1h17'21" 34. Clémence Monasse. . . . . . . . . . 0h03'59"
875. Stéphane Cerato . . . . . . . . . . . 0h59'36" 1022. Pascale Raclot. . . . . . . . . . . . 1h04'14" 1169. Morgane Lacordaire . . . . . . . 1h17'42" 35. Emelyne Bonafos. . . . . . . . . . . . 0h04'00" 87. Cloé Bourgeois . . . . . . . . . . . . . 0h05'14"
876. Cédric Favrie . . . . . . . . . . . . . . 0h59'37" 1023. Xavier Raclot . . . . . . . . . . . . . 1h04'14" 1170. Bruno Lacordaire. . . . . . . . . . 1h17'42" 36. Maxime Colabella . . . . . . . . . . . 0h04'01" 88. Sabeline Prat . . . . . . . . . . . . . . . 0h05'14"
877. Claire Wallon . . . . . . . . . . . . . . 0h59'40" 1024. Pierre Roger. . . . . . . . . . . . . . 1h04'17" 1171. Oscar Camarero . . . . . . . . . . 1h18'34" 37. Camille Ruch . . . . . . . . . . . . . . . 0h04'02" 89. Jeanne Houzel. . . . . . . . . . . . . . 0h05'25"
878. Isabelle Adier . . . . . . . . . . . . . . 0h59'42" 1025. Sylvie Clerc . . . . . . . . . . . . . . 1h04'17" 1172. Arnaud Vachey . . . . . . . . . . . 1h20'14" 38. Bastien Michaut. . . . . . . . . . . . . 0h04'04" 90. Fanny Ferreira . . . . . . . . . . . . . . 0h05'29"
LE BIEN PUBLIC

08 SPORTS / COURSE DU BIEN PUBLIC Dimanche 5


septembre 2010

RÉACTIONS
ATHLÉTISME. Course du Bien Public. 10 kilomètres.
“faitJ’aime quand il
chaud, j’ai
couru sans la
pression mais je
suis contente de
LecavalierseuldeNiyonsaba
gagner pour le En tête de bout en bout,
club. Je voulais l’athlète burundais s’est im­
posé sans grand suspense
emmener devant les Dijonnais Khalid
Sabrina mais ça et Baudoin.
n’a pas
fonctionné. ”
I
l était à peine essoufflé
lorsqu’il a coupé la ligne
Isabelle Ferrer, 1re féminine en 31’16’’, à près de 3 mi-
nutes de son record person-
Ça n’a pas été nel sur 10 000 m (28’45).
“facile de préparer C’est d’ailleurs la seule chose
qui chiffonnait celui qui se
la course avec le présente pourtant comme un
ramadan spécialiste du 5 000 m. « Je
d’autant que j’ai suis déçu par le temps. Je pen-
très peu couru sais aller plus vite et pour-
ces derniers quoi pas battre le record de la
course (30’36 par Antoine de
temps mais je Wilde) », reconnaissait Eric
suis satisfaite de Nyonsaba.
ma course. ” Mais comme la plupart des
concurrents, l’Africain a souf-
Sabrina Ghandour-Tayeb,
fert de la chaleur étouffante
2e féminine
qui a embrassé l’épreuve et
grippé les organismes. « J’ai
Je ne suis pas Eric Niyonsaba a conclu sa première apparition à Dijon par une victoire. Photo Roxanne Gauthier

parti vite car avec
eu du mal sur la fin même si je
sentais que ça ne reviendrait
pas », glisse-t-il humblement. Mais il l’a un peu payé ensui- du premier vétéran, Georges condes.
la chaleur, je
te. « J’ai dû lever le pied pour Ribeiro (32’56). Malgré une entorse con-
savais que ça Doublé pour Chenôve souffler », expliquait le demi- Le podium féminin était lui tractée en début de semaine,
allait exploser. Pourtant, la concurrence fondeur d’Athlé 21, dont l’en- aussi à forte connotation cô- Ferrer a abandonné ses ad-
J’ai repris depuis qu’il avait sérieusement se- traînement a été perturbé par te-d’orienne. Chenevelière, versaires dès le 2e kilomètre.
une semaine couée dès le départ ne gam- le jeûne du ramadan. « Mais plus précisément. En effet, Toujours à l’aise lorsqu’il fait
mais je tenais à badait pas si loin de la foulée je suis très content de ce que derrière l’intouchable Isabel- chaud, la Chenevelière a
aérienne du Burundais. Car j’ai fait car je n’aurais pas pu le Ferrer (41e du scratch en donc ajouté une ligne à son
venir car il n’y a seulement 20 secondes l’ont gagner, Eric était vraiment 37’37), Sabrina Ghandour- palmarès, quelques semaines
rien de mieux séparé du Dijonnais Chahid trop fort. » Tayeb (38’43) a réalisé le dou- après avoir pris la deuxième
que la Khalid. Derrière, le Duciste Thi- blé pour l’AC Chenôve en de- place de l’ironman d’Em-
concurrence A l’image de Niyonsaba, le baud Baudoin (32’28) com- vançant l’Auxerroise Vitry brun.
pour faire une Dijonnais aussi est parti vite. plétait le podium à la barbe (38’45) de deux petites se- MATTHIEU BOEDEC

bonne séance ” EN DIRECT


Benjamin Petitjean, 8e AFFLUENCE remercie ses partenaires
Si le semi­marathon a accueilli 104 athlètes de moins que la
saison passée (482 contre 586), l’érosion a été moins sensible
LES RÉSULTATS sur le 10 km (1 178 partants contre 1207 en 2009). La baisse a
ENTREPRISES (10 km) du nombre d’engagés s’est aussi vérifiée dans les catégories
1. SNCF.....................................2h22’27 école d’athlétisme (90 contre 106), poussins (78 contre 87) et Dijon Toison d’Or - Quetigny
2. Pompiers Châtillon................2h51’30
benjamins­minimes (93 contre 107).
3. FNAIM....................................3h02’50
4. Le Bien Public........................3h03’49
5. Tetra Pak................................3h11’33 POULIDOR
6. Conseil Régional....................3h17’24 Deuxième l’an passé derrière la Chalonnaise Morvan, Sabrina VELOTOUR MAIRIE

7. Cycles Lapierre......................3h28’06 Ghandour­Tayeb a récidivé cette année en prenant à nouveau


8. ESAT/ACODEGE ................... 3h34’37 l’argent. De là à devenir la « Poulidor » de l’épreuve... Dijon - 2010 PLOMBIÈRES-LÈS-DIJON

9. ADEE Electronique................3h41’39 +-*(/*


/&
$/* .,

10. Société Générale.................3h45’26 PROJET


"+

11. Groupama............................3h49’20
)!#

(/
Pour la 20e édition de la course du Bien Public, l’année !/ '%
12. Réservoir Immo...................3h50’32
prochaine, les organisateurs envisagent de réunir l’ensemble
AEC Espace Pub, AREAS Assurances, Me Astruc, Boisset
des anciens lauréats.
ENTREPRISES (21 KM) la Famille des Grands Vins, Bourgogne Tourisme, Bowling
1. ASTB.....................................5h53’49
de Marsannay, CDB, Dijon Hockey Club, Divertiparc, En Aparté
2. SNCF.....................................5h58’24 RENDEZ­VOUS
3. Crédit Mutuel.........................7h11’17 coiffeur, Ergos, Florida Parc, Hôtel Philippe-le-Bon, JDA,
Profitant de l’immense foule drainée par la course du BP, de
Laboratoires URGO, L’Auberge Gourmande, Ligne Tertiaire,
nombreux organisateurs ont cherché à se faire un peu de

+WEB
Retrouvez des photos
publicité. Dans l’ordre : les Foulées du Pont de Pierre (le 11
septembre à Sennecey­lès­Dijon), les 10 km et le semi­
marathon de Dole (10/10), les Foulées de la Norge (24/10), le
Liogier Dijon, Le Grand Dijon, Le Klube, Lycée Saint-Bénigne,
Mairie de Chenôve, Maison de la forêt, Megazone Laser Games,
Office de Tourisme de Dijon, OMS Chenôve, OMS Dijon,
Pacific Force Anis, Restaurant Les Œnophiles, Rôtisserie
et des vidéos sur 43e cross d’Arnay­le­Duc (11/11) et les 10 km de Chalon­sur­
Le Central, Savoye, SCCV l’Empire chez Segerinvest,
2330355

www.lebienpublic.fr Saône (27/03/2011).


Société PLASTO, Zoo d’Amnéville.
N° 228 - Fondé en 1851 Notre agence locale
Ne peut être vendu séparément 7, boulevard Chanoine-Kir
www.bienpublic.com BP 21550, 21015 Dijon cedex
secretariat.dijon@lebienpublic.fr

Lejournaldes
communes Dimanche 5 septembre 2010

DIJON PAGE 2 CHENÔVE PAGE 5 GENLIS PAGE 9

Le square des Ducs La fête de la Pressée Champdefoire:son


bientôt rénové dans les tuyaux occupationfaitdébat
Le site doit être réaménagé à l’occasion La manifestation aura lieu durant Les riverains sont excédés
de la rénovation du musée. trois jours, les 17, 18 et 19 septembre. par la présence de gens du voyage.

MONTBARD DIJON. La course VIP du Bien public a ouvert un week­end de sport sur
les rives du canal de Bourgogne. Des images et un esprit d’équipe. PAGE 3
La ville fait
sa foire
C’est l’avant-dernier
jour de cette 45e
édition. Des festivités
Foulée fraternelle
jusqu’en soirée. PAGE 12

CONCŒUR
Les plaisirs
du cassis
La fête du Cassis
se poursuit aujourd’hui
pour le bonheur
des amateurs. PAGE 15

SOMMAIRE
£ Dijon p.02
£ Agglomération dijonnaise p.05
£ Région dijonnaise p.09
£ Haute Côte­d’Or p.12
£ Région Beaunoise p.14
£ Tourisme p.17
£ Livres p.18
£ Enfants p.19
£ Pêche p.21
£ Chasse p.22
£ Météo p.28

La course VIP qui lance la manifestation s’est déroulée vendredi. Photo Maud Grandjean

Dimanche 5 et lundi 6 septembre


VOTRE STORE DE TERRASSE
ACHAT D’OR Il est encore temps d’y penser ! L’été indien arrive !
SOUS TOUTES SES FORMES
BIJOUX CASSÉS • LINGOTS D’OR
PIÈCES DE BOURSE À LA COTE DU JOUR Présent
ACHAT TOUTES MONNAIES D’OR ET D’ARGENT, à la Foire
2335451

PIÈCES DE COLLECTION, BILLET DE BANQUE.


de Montbard
ACHAT JUSQU’À 22 € DU GRAMME
(22 K selon le cours du jour et quantité)

MA SS I F ! !
Nous sommes présents à :

KAG E STORE
DÉSTOC DE SAISON
L’HÔTEL DE LA GARE
2336069

MONTBARD
CAP OR NUMISMATIQUE DE FIN COLLON
06 23 17 30 35 • capornumismatique@gmail.com DEVIS GRATUIT - 03.80.52.14.50
Cahier LE BIEN PUBLIC
Local
02 DIJON Dimanche 5
septembre 2010

SQUARE DES DUCS. Il doit être réaménagé à l’occasion de la rénovation du musée.

On y sent battre un cœur


En se promenant au square
des Ducs, on sent le souffle
de l’histoire. Les amoureux
entendent battre leur cœur
et les pigeons roucoulent.

D
ans le cadre de la ré-
novation en cours
du musée des Beaux-
Arts, le square des Ducs doit
également être aménagé.
Une étude est en cours mais
le projet n’est pas encore dé-
terminé définitivement. On
sait juste qu’il devrait être
plus végétalisé. La nature est
appelée à reprendre tous ses
droits ; encore s’agit-il d’une
nature domestiquée, propre
à apporter une respiration
nouvelle à ce quartier qui est
l’un des plus anciens et dont Le square des Ducs est l'un des lieux historiques préférés des touristes qui découvrent l'histoire du duché. Photos F.B.
le cachet attire les touristes.
Il invitera d’autant mieux
les piétons à la pérégrination
qu’il sera l’une des nouvelles
portes, très ombragée du mu-
sée. Par l’une de ces larges
“ Tel que nous le connaissons, ce
jardin remonte à 1863. Au Moyen Âge,
il figurait une sorte de jardin d’Eden”.
de Flandres, épouse du pre-
mier duc valois de Bourgo-
gne, Philippe le Hardi.
À cette époque, sensible
aux influences orientales, ce
trouve toujours. Plus près de
nous, la porte d’une maison
moyenâgeuse, détruite lors
du percement de la place
François-Rude fut installée
ouvertures, après avoir ap- jardin abritait, dit-on, des ani- dans ce jardin, où trône éga-
précié l’ombre rafraîchissan- maux exotiques, tels qu’une lement une statue du duc
te des arbres, le promeneur perspectives sur l’ancien pa- le square le plus discret de autruche ou un marsouin de Philippe le Bon.
sensible à la contemplation lais des Ducs, que l’on vienne Dijon, connu des poètes, des Hollande dans le bassin. Au Espérons que son aména-
débouchera sur la cour de de la rue des Forges ou de la familles et des petites dames XVIIe siècle, la présence de gement le rendra plus visible
Bar où seront installés le rue Verrerie. qui donnent à manger aux biches et de chevreuils est et ouvrira de nouvelles pers-
nouveau café du musée et sa Il suffit de s’y attarder une oiseaux. avérée. Au XIXe siècle, sous pectives esthétiques. C’est
terrasse, l’été. heure pour voir passer des On n’est pas étonné d’ap- l’influence de Viollet-le-Duc, aussi le souhait de ses amou-
Les projets en cours de- foules de badauds, des habi- prendre qu’il a été créé au il fut modifié, aplani, encer- reux et des riverains.
vraient ouvrir davantage les tués, des touristes aussi. C’est XIVe siècle par Marguerite clé de grilles de fer et planté FRANCK BASSOLEIL
d’essences asiatiques que l’on f.bassoleil@lebienpublic.fr
REPÈRE
Ce que les riverains en attendent LE PROJET D’AMÉNAGEMENT
LORELLA PHILIPPE BRIGITTE
SANTIAGO TODESCO MILLIÈRE
Galerie C. Dazy Joaillier antiquaire L’Espace intérieur

« Pour les piétons ! » « Végétal et des bancs » « Plus de voitures ! »

« J’ai vu un projet où les pla- « J’enlèverais les grilles et


« Il faut que la place des ces de stationnement j ’é l a g u e r a i s l e s a r b r e s .
Ducs soit rendue aux pié- étaient supprimées. Si en Autant enlever les places de
tons. Plus de voitures ! Il faut plus ils enlèvent les grilles, stationnement aussi, car Ceci est l'esquisse du futur square des Ducs, réalisée par les
Ateliers Lion Architectes Urbanistes. Photo SDR
rendre toute la perspective ça sera parfait. Il ne faut pas j’avoue que la piétonnisa-
au square des Ducs, sans les qu’elle soit minérale, mais tion ne me gênerait pas. Ce
grilles, les places de station- végétale avec des bancs et square doit aussi proposer Dans l’ancien jardin de la tier qui introduirait un équi-
nement et la circulation rou- beaucoup plus d’éclairages. un équilibre végétal par rap- duchesse de Bourgogne, les libre végétal avec la place de
tière. Les centres-villes de Il faudrait aussi supprimer port à la place de la Libéra- ateliers Lion proposent que la Libération qui est radica-
Strasbourg ou de Megève ce vestige de porte qui n’a tion, très minérale. Je vois la nature reprenne ses lement minérale. Ainsi, le
sont piétonniers. C’est fabu- rien à faire ici, car elle vient bien les touristes aller aux droits. On voit ainsi que les promeneur pourra traverser
leux. On voit ici, comme la d’un autre endroit. Le bac différentes terrasses de café, arbres demeurent et que se ce square pour se rendre
rue Verrerie est en train de d’eau avec sa rocaille n’a puis passer par la cour de dessinent des allées. Les dans la cour de Bar où l’at-
revivre. Quant au café du plus de raison d’être, ça fait Bar pour arriver au square et grilles qui coupent la pers- tendra la terrasse du futur
musée, c’est une très bonne très XIXe siècle. Pour prolonger jusqu’à la rue de la pective et en font un lieu fer- café du musée, pour rejoin-
idée. Il faut se rendre comp- autant, je ne pense pas qu’il Chouette. Tout cela est très mé devraient disparaître. Ce dre ensuite la place de la Li-
te que ce musée est l’un des soit souhaitable de suppri- cohérent et forme un beau square serait le nouveau pe- bération, dans un flux tou-
plus riches de France. » mer la circulation routière. » circuit de découverte. » tit poumon vert de ce quar- ristique nouveau.
Cahier
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 5
septembre 2010 COURSE DU BIEN PUBLIC Local
03

SPORT. La course VIP du Bien public s’est tenue à Dijon sur les bords du canal vendredi soir.

L’esprit d’équipe avant tout

1 2

Vendredi, à 19 heures, la
course VIP du Bien public a
1 Photo de groupe
lancé un week­end de sport avant le départ.
sur les rives du canal de 2 L’équipe Droit
Bourgogne. de réponse
a remporté la course.
3 L’échauffement
D
isputée vendredi se-
lon une nouvelle est de rigueur.
formule, à savoir un 4 Jean­Marc Vigilant,
classement par équipe de commandant
cinq compétiteurs, la course de la BA 102.
VIP du Bien public a tenu 5 Le peloton
toutes ses promesses. s’élance pour 3,2 km
Bonne humeur et franche de course.
rigolade étaient au rendez-
vous, malgré l’effort physi-
6 Pitreries à l’arrivée.
Photos Maud Grandjean
que fourni par les partici- 3 4
pants, qui ont effectué les
3,2 km du parcours à leur
rythme.
La remise des récompen-
ses s’est tenue dans l’ancien-
ne salle des rotatives du Bien
public, dans une atmosphè-
remercie ses partenaires

7
re décontractée et une am-
biance “zen”. e
Classement. – 1. Droit de édition 2010
réponse : Damien Voisenet,
(DTZ), Jean-Philippe Lapor-
te (SNCF), Olivier Dall’oglio
(DFCO), Vincent De Bonis 5
(Crédit mutuel), Christophe
Simon (Crédit mutuel).
2. Bouclage : Claude Gallay
(Dijon Congrexpo), Franck
Colomban (SBM), Michael
Chalençon (Sofitel La Clo-
che), David Bruno (ED Insti-
tut), J.-D. Damond (Bourgo-
gne Repro). 3. Bourdon :
B. Goffette (Dijonnaise des
voies ferrées), J. Monier
(DFCO), F. Kovac (avocat),
P. Lacourte (SBM), D. Gas-
c h a r d ( c o u r d’ a p p e l d e
Dijon). 6 2332435
Cahier LE BIEN PUBLIC
Local
04 DIJON Dimanche 5
septembre 2010

nAU FIL
DES PORTES nLES
ANIMAUX
La prison départementale Deux chats en attente de tendresse

J érôme. – Sa maîtresse
était venue elle-même le
mettre en pension au re-
de tout virus. Jérôme, né en
août 1998, est doté d’un pe-
lage tigré bleu. Il aspire à
fuge, juste avant d’entrer à retrouver bien vite une
la clinique pour une grave maîtresse bienveillante,
opération, afin de s’assurer sur les genoux de laquelle il
qu’il serait bien installé. Un se blottira avec joie.
peu inquiète car c’était la Société pour la défense
première fois qu’elle se sé- des animaux, 5, rue Djan-
parait de son chat depuis de go-Reinhardt à Dijon
longues années, elle avait Tél. 03.80.66.30.17 ; site
donné de nombreuses Internet www.spa-des-
consignes et indiqué qu’elle cailloux.com/. Refuge
viendrait le chercher le jour ouvert de 14 à 18 heures,
même de sa sortie. Mais on sauf jeudi et dimanche.
apprit deux mois plus tard
que la maîtresse de Jérôme
venait de décéder... Ce gen-
til chat, câlin, calme, crai-
Texte et dessin Thérèse Dubuisson gnant le bruit, plutôt sou-
mis avec les autres chats, a

U n peu en retrait le long


de la rue d’Auxonne, au
n° 72 bis, juste dans l’axe du
de Dijon. Bernard Sonnet,
qui a étudié l’histoire des dif-
férentes prisons dijonnaises,
L’architecte du département,
Jean-Philippe Suisse, est
chargé de cette mission. Plu-
été très choyé et il avait l’ha-
bitude de tenir compagnie
en permanence à sa maî-
boulevard Voltaire, se dresse évoque sa construction à sieurs emplacements sont tresse. Il a donc besoin de
une porte qui se donne des partir de 1852, à l’emplace- envisagés avant que le choix présence humaine et il s’en-
airs de porte de fortifica- ment de l’ancienne maison ne se fixe sur l’ancienne mai- nuie un peu au refuge. Il est Flea. Photo SDR
tions. Elle a un vague aspect de retraite des jésuites. Au son de retraite des jésuites en castré, tatoué et vacciné ;
moyenâgeux d’opérette : son début du XIXe siècle, trois bordure de la rue d’Auxon- testé contre la leucose et le Flea. – Cette jolie chatte de
portail à ébrasements et prisons fonctionnent à Di- ne. Les travaux de cette pri- Fiv, il a été déclaré indemne 4 mois est stérilisée et ta-
voussure concaves évoque jon : la maison d’arrêt et de son, avec un plan en étoile, touée. Elle est très câline,
un peu la meurtrière, tandis correction installée dans commencent en 1852 pour ronronne dès qu’on la tou-
que son fronton à modillons l’hôtel de ville de la rue Jean- s’achever en 1860. La vue de che, joueuse et rigolote. El-
imite le mâchicoulis. Elle est nin, la maison d’arrêt atte- la prison n’est jamais réjouis- le cherche une famille en
visiblement faite pour im- nante au palais de Justice, et sante. On devine qu’elle abri- maison impérativement.
pressionner, et bien des en- la maison de Justice à l’angle te des individus dangereux. Pour adopter cette adora-
fants ont tremblé quand des rues Madeleine et de la Mais on sait également que ble minette, contacter
leurs parents, excédés, les Conciergerie. Un arrêté du quelques prisonniers sont là Animalliance au
ont menacés : « Si tu n’es pas 19 août 1841 impose à cha- injustement à cause d’une 06.83.17.91.61 ou par mail
sage, c’est là que tu finiras ». que département la cons- méprise, d’une erreur, ou association.animallian-
Cette porte marque en effet truction d’une maison d’ar- plus cyniquement d’une dé- ce@yahoo.fr/ ; http://ani-
l’entrée de la maison d’arrêt rêt de type cellulaire. nonciation calomnieuse. Jérôme. Photo SDR malliance.fr/.

RUE MABLY

Hier. Jusqu’au début du XX e siècle, la rue Mably conduisait du rempart Aujourd’hui. À l’angle de la rue Mably et de la rue de La Poste, un
du château à la rue de la Liberté. Du côté du rempart, le couple Bernard­ bâtiment est édifié vers 1960 par la société Crédit du Nord qui vient de
Tétot crée, en 1817, un commerce de vins qui deviendra vinaigrerie de racheter la banque Massoneri. En face, à l’angle de la rue Mably et de la
part et d’autre de la rue. En 1920, les héritiers Bernard transfèrent la place, les héritiers Bernard vendent en 1973 à la société Grangier­Mably
vinaigrerie dans le quartier de la Boudronnée. La rue Mably est alors qui construit un ensemble d’immeubles, Le Grama, selon les plans de
élargie et les bâtiments qui débordaient largement sur la place Grangier, l’architecte Jean­Louis Ducruet. De l’ancienne rue, on ne reconnaît que
nouvellement aménagée, sont démolis. Photo SDR les deux immeubles à l’angle de la rue de la Liberté. Photo T. D.
LE BIEN PUBLIC Cahier
Dimanche 5
septembre 2010 AGGLOMÉRATION DIJONNAISE Local
05

CHENÔVE. La 24e fête de la Pressée se déroulera durant trois jours, les 17, 18 et 19 septembre.

Le bourru coulera à flot


Le costume moyenâgeux le dimanche dès midi : gougè-
sera de rigueur les 17, 18 et res, escargots de Bourgogne,
19 septembre,lors de la fête pain cuit au four, saucisses,
de la Pressée qui se dérou­ merguez et andouillettes, co-
lera dans le vieux bourg. chon de lait grillé, tartes
bombies, barbe à papa mais

C
haque année, le vieux aussi le vin de Bourgogne et
bourg de Chenôve le bourru fraîchement ex-
s'habille aux couleurs trait.
d'antan. Les Pressoirs des
ducs de Bourgogne sont, le INFO Renseignements :
temps d'un week-end, remis service culturel
en marche pour quelques tél. 03.80.51.55.70.
pressées spectaculaires et
pour offrir le fameux bourru. CIRCULATION
La fête de la Pressée, vingt- Samedi à partir
quatrième du nom, de 14 heures et dimanche
commencera dès le vendredi à partir de midi, les rues
17 septembre pour se termi- Paul­Bert, Jules­Blaizet,
ner le dimanche 19 septem- Roger­Salengro et place
bre dans la soirée. Laprévote seront interdites
Les costumes apportent une belle touche d'antan. Photo archives Frédéric Vaussard à la circulation. Parkings
Un programme gratuits : La Poste, mairie,
attrayant res, et dimanche, de 12 à nées, le village accueillera de lore et jeux médiévaux, théâ- cimetière, clos du Roy
Vendredi à 20 h 30 : concert 18 heures : fête dans le vieux nombreuses animations : tre de rue, danse et musique, (derrière les pressoirs).
d'ouverture en l'église Saint- bourg (place Laprévote, rue pressée toutes les heures, dé- exposition et animations. En Accès par bus Divia, lignes
Nazaire avec les musiciens Jules-Blaizet, place de l'Égli- monstrations d'artisanat costumes médiévaux, les ha- n° 4 et n° 31, arrêt
du conservatoire de Chenô- se, rue du 11-Novembre, rue (tonnelier, tailleur de pierre, bitants assureront la restau- Vieux­Bourg.
ve. Samedi, de 14 à 18 heu- Salengro). Durant ces jour- sabotier), char à bœufs, folk- ration durant toute la fête et

2327649
Cahier LE BIEN PUBLIC
Local
06 AGGLOMÉRATION DIJONNAISE Dimanche 5
septembre 2010

CHENÔVE MARSANNAY-LA-CÔTE

Le tir à l’arc fait sa rentrée Yoga : reprise en douceur

Les jeunes tiennent toute leur place au sein du club. Photo Frédéric Vaussard

Les séances ont repris jeudi dernier. Photo Annie Goubet


Les cours de tir à l’arc dis­ ses membres entre le tir à e n s a l l e e t e n e x t é r i e u r.
pensés par l’Atac repren­ l'arc de compétition et le tir L'Atac met à la disposition
dront demain au boulodro­ à l'arc loisir. Il doit plutôt des débutants le matériel né- Le club de Marsannay Il reste quelques places
me du Chapitre. Ce sport se rester un plaisir pour celui cessaire à l'apprentissage. propose, depuis de nom- dans les cours du lundi soir.
pratique dès 10 ans. qui le pratique. Cela n'altère Les structures et les locaux breuses années, des séances Les séances durent une
en rien l'assiduité des licen- du club permettent de prati- où chacun peut ainsi es- heure quinze ; il est souhai-

L’
Atac se situe dans ciés aux entraînements, quer le tir en salle et le tir en sayer de retrouver un équili- table d’arriver quelques mi-
les dix meilleurs gage de progression et de extérieur. Par l'intermédiai- bre entre physique et nutes avant pour s’installer
clubs de la Ligue de sérieux. re de stages d'initiation et de mental, souvent compro- dans de bonnes conditions.
Bourgogne. De gros efforts Le tir à l'arc est un sport perfectionnement, il est pos- mis par le stress de la vie ac- Ils se passent au sous-sol de
sont consacrés en direction facteur d'équilibre et de maî- sible de découvrir les autres tuelle. L’an dernier, le club la Maison de Marsannay.
des jeunes : cela se traduit trise de soi et, par ce fait, bé- disciplines, comme par comptait plus de cent dix Le club fournit des tapis et
par l'organisation et la parti- néfique à tous et à n'importe exemple le tir en campagne. adhérents. chacun apporte une serviet-
cipation de compétitions quel âge. Toutes les discipli- Les amateurs de compéti- Pour répondre à la deman- te à poser dessus et une te-
amicales qui permettent de nes qu'il comporte (tir en tions, toutes classes confon- de croissante et maintenir nue pratique pour adopter
détecter de jeunes talents, salle, Fita ou tir olympique, dues, se verront proposer des effectifs raisonnables les diverses postures.
mais aussi par les opéra- tir en campagne, tir Beur- des concours suivant leurs dans chaque cours, le club Les cours suivent le ryth-
tions portes ouvertes qui s ault, tir au drapeau, tir résultats et leurs ambitions. propose cette année six cré- me scolaire ; des stages peu-
rencontrent à chaque fois chasse, ski-arc ou encore Le club dispose, pour les en- neaux horaires, qui ont pris vent être proposés pendant
un vif succès. « Il s'agit, ex- l'archerie golf...) donnent traînements, de deux gym- effet jeudi 2 septembre : les vacances.
plique son président Didier lieu à des compétitions, nases et d'un pas de tir sur le trois cours le jeudi, assurés
Henriot, de faire découvrir mais seules les trois premiè- plateau. par Éric Martin, à 9 h 15, à INFO Renseignements
ou redécouvrir ce sport que res sont reconnues au ni- 18 h 15 et à 19 h 45 ; trois auprès d’Anne­Marie Payen
l'on pratique dès l'âge de veau international. INFO Horaires cours assurés par Catherine au 03.80.59.83.36,
10 ans et jusqu'à 90 ans. » Les débutants, après quel- d'entraînement : lundi, Château, deux le lundi à payeng@wanadoo.fr/
ques semaines d'initiation, mercredi et vendredi, 18 h 15 et à 19 h 45, et un ou de Catherine Goillot
En compétition peuvent envisager de passer de 19 h 30 à 22 heures. nouveau le mardi, à 9 h 15. au 03.80.51.27.51.
ou en loisir des “flèches de progression” Contatc : tél. 03.80.51.18.14
L'avantage que procure le (de 10 à 30 mètres) et de par- ou tiralarc.chenove@db­
club est qu'il laisse le choix à ticiper à des compétitions mail.com/.
MARSANNAY-LA-CÔTE

CHENÔVE Inscriptions
au tennis de table
Les entraînements de la dis et vendredis de 18 h 30 à
section tennis de table du 20 h 30. Moins de 12 ans : les
Cercle laïque Marsannay mardis de 18 h 30 à 19 h 45.
ont déjà repris à l’Espace du Juniors et seniors : les mer-
Rocher (premier étage). Les credis de 18 h 30 à 21 heures.
inscriptions auront lieu du 7 Moins de 15 ans : les jeudis
au 10 septembre, puis les de 18 h 30 à 19 h 45.
mardis et mercredis du mois
de septembre, à partir de INFO Renseignements :
Réunion. Le lycée professionnel Antoine­Antoine a tenu son assemblée générale de 19 heures. tél. 06.77.03.46.63 ;
rentrée. L’occasion pour la nouvelle proviseure, Lydie Pfander­Meny, de faire Horaires des cours. – En- www.ttclm.hebergratuit.com/ ;
connaissance avec son équipe. Le bilan de l’année écoulée fait état d’une progression traînements libres : les lun- ttclm21@gmail.com/.
en termes de résultats et du nombre d’élèves qui est aujourd’hui de deux cent trente.
Cette année, un important travail sera effectué sur les rythmes scolaires,
l’accompagnement personnalisé et le projet culturel de l’établissement. Photo F. V. * SUR Retrouvez infos à chaud
BIENPUBLIC.COM réactions et images.
LE BIEN PUBLIC Cahier
Dimanche 5
septembre 2010 AGGLOMÉRATION DIJONNAISE Local
07

ASNIÈRES-LÈS-DIJON TALANT

Rentrée des enseignants. Les enseignants de l'école primaire, Christine Carrey,


Frédéric Melun, la directrice Claire Manlay et une nouvelle institutrice en la personne Football. Les centres de loisirs des villes de la
de Patricia Odille, ont effectué leur prérentrée mercredi en présence de Josiane communauté dijonnaise ont pour habitude de se
Maillard, adjointe, et de la maire de la commune Patricia Gourmand. Photo Pierre Gallion rencontrer pour des matchs sportifs. C’est dans ce
cadre qu’une rencontre entre les plus grands enfants
des accueils de Dijon­Balzac et de Talant a eu lieu en
retour d'une rencontre précédente, et cette fois­ci c’est
Talant qui a été l’hôte. Des récompenses ont été
remises à tous : coupe, ballons, sifflets. Photo Sergio Ochatt
ASNIÈRES-LÈS-DIJON

FONTAINE-LÈS-DIJON
Les prochains rendez-vous
autour du bridge
C’est la rentrée pour le Cer- cœur. Deux tournois simulta-
cle de bridge de Dijon-Fontai- nés nationaux sont aussi au
ne-lès-Dijon, situé au 36, rue programme du mois de sep-
de Bourgogne à Fontaine-lès- tembre : le Trophée du voyage
Dijon. demain (début à 14 h 15) et le
Des tournois de régularité Roy-René lundi 27 septembre
sontorganiséstouslesmardis, (début à 14 h 15). Pour ces
jeudis et vendredis, à 14 h 30 deux simultanés, un livret de
(inscriptions à partir de toutes les donnes commen-
13 h 45). À noter un change- tées sera remis aux joueurs en
Prérentrée. Rentrée scolaire également à l'école maternelle avec Bernadette Lerat, ment applicable à titre d’essai fin d’après-midi.
Atsem, Julien Châtelet, nouveau directeur, Didier Loranchet, Mathilde Pavan, ancienne jusqu’à la fin du mois de dé-
directrice, Camille Châteauroux, AVS (auxiliaire de vie scolaire), ici en compagnie de cembre, le tournoi du vendre- À NOTER Les personnes
Josiane Maillard, adjointe, et de Patricia Gourmand, maire. Photo P. G. di est désormais réservé aux qui cherchent un partenaire
joueurs dont le classement va peuvent contacter Monique
jusqu’à la deuxième série Chastin au 03.80.35.48.94.

SAINT-APOLLINAIRE EN BREF
DAIX
Réunion des Amis du Saint-Laurent
La prochaine réunion de l'association de sauvegarde du
patrimoine local Les Amis du Saint-Laurent aura lieu mer-
credi 8 septembre, à 20 heures, à la salle communale. À
l’ordre du jour : programme et organisation des Journées
du patrimoine prévues dimanche 19 septembre ; poursui-
te des travaux de rénovation de la première cadole ; prépa-
ration de la prochaine assemblée générale ; affaires
diverses.

BELLEFOND
École de tennis : reprise des cours
Repas de quartier. Une trentaine d'habitants de la rue de l'Ersote se sont donné Les inscriptions pour l’école de tennis (enfants à partir de
rendez­vous dernièrement autour d'une paella. Ils ont profité d'un temps favorable 5 ans) auront lieu dès demain, de 18 à 19 heures, au chalet,
pour partager ce moment convivial et chaleureux avec la joie de se retrouver après la ou par téléphone. Tarifs pour six séances avec licence) :
trêve estivale. Photo Martine Clément 27 €. Pour tout renseignement, s’adresser à Jennifer
Monot au 03.80.23.93.93 ou 06.64.81.97.92.
Cahier LE BIEN PUBLIC
Local
08 AGGLOMÉRATION DIJONNAISE Dimanche 5
septembre 2010

LONGVIC QUETIGNY

Seconde visite du jury École Fontaine-aux-


Jardins. Ludivine Bouillet,
nouvelle enseignante du

des maisons fleuries groupe scolaire, arrive de


Dijon­Ouest où elle était
remplaçante. Son emploi
du temps est organisé
Le jury des maisons fleuries avec des compléments de
2010 a effectué sa seconde temps partiel pour Caroline
visite cette semaine. Les Vichot et Anne­Laure Bazin
résultats sont attendus en élémentaire et Gaëlle
pour fin novembre, début Lafaille en maternelle.
décembre. Photo Bernard Cercley

C
ette année, trente-six
candidats se sont ins-
crits dans les quatre
catégories de ce concours :
maisons d’habitation avec QUETIGNY
jardin visible de la rue, mai-
sons d’habitation avec bal- Le jury au départ de sa tournée en compagnie
de José Almeida. Photo Emmanuel Clémence
École des Huches.
cons, terrasses sans jardin L’ouverture de la sixième
visible de la rue, immeubles classe est définitive.
collectifs avec fenêtres ou ce concours se déroulera fin LE JURY Christelle Michelin, venant
balcons fleuris, jardins fami- novembre ou début décem- StéphanePelletieretMonique de Dijon­Maladière a en
liaux rue de l’Île et étang bre. Les concurrents sont ré- Issad,conseillers charge les CP. Elle succède
Royal. compensés par des fleurs ou municipaux ;Noël à Samuel Rin. Édouard
Le jury s’appuie sur cinq des bons d’achats offerts par ChaffangeondetJean Piegay, venu de Fontaine­
critères pour la notation : des horticulteurs ou maraî- Boiteux,anciensconseillers d’Ouche, remplace Yannick
aspect général, disposition, chers. municipaux ;AnthonyLiottet Geoffroy pour les classes de
association, choix et propre- L’objectif de ce concours etAmauryCloix,conseillers CE2­CM1. Près de cent
té. Le tout donnera une note est de permettre aux partici- municipauxjuniors ;Nicole quarante élèves sont
sur cent pour chaque mem- pants de montrer leurs ta- Gruson,membredesjardins scolarisés. PhotoB.C.
bre du jury. En cumulant lents dans l’embellissement familiaux,etJean­LucMaire,
toutes les notes, un classe- de leurs maisons et de parti- responsableduservicedes
ment est ensuite établi. La ciper à l’amélioration de la espacesvertsdelacommune.
remise des récompenses de qualité de vie de la ville.

SENNECEY-LÈS-DIJON
CHEVIGNY-SAINT-SAUVEUR Aménagements extérieurs
La paroisse en fête ce week-end pour le vestiaire sportif
Avec la rentrée, c’est le
traditionnel bric-à-brac de
la paroisse de la Visitation
qui a lieu ce week-end avec
de nombreuses animations.
La manifestation se dérou-
le à l’intérieur et sur le par-
vis de l’église.
Plus qu’une simple vente
d’objets (livres, matériels,
meubles…), issus de dons
des habitants de Chevigny-
Les travaux d’aménagement ont débuté. Photo René Gauthey
Saint-Sauveur, Crimolois,
Quetigny et Sennecey-lès-
Les membres de la paroisse de la Visitation. Photo B. C.
Dijon, c’est une véritable Mis en service en septem- première comprend le terras-
fête à laquelle tout le mon- bre 2009, le nouveau vestiai- sement, la création de circu-
de est convié. chanteurs de la région) sera AU PROGRAMME re sportif permet aux associa- lation piétonne, la mise en
Aujourd’hui, après la mes- sur scène. Lary, que des 14 h 30. ­ Chorale Clairdor. tions sportives de bénéficier œuvre de béton désactivé
se de 10 h 30 et jusqu’à millions de téléspectateurs 15 heures. ­ Groupe d’un équipement de qualité aux différentes entrées des
18 heures, ouverture du ont découvert lors de folklorique Les Vendangeurs. pour les besoins de leurs vestiaires et la création de
bric-à-brac : vaisselle, bibe- l ’é m i s s i o n L a No u v e l l e 15 h 30. ­ Chorale Du Coq activités. massifs paysagers. Elle doit
lots, meubles, bijoux, appa- Star, sera également pré- à l’âne. Afin de parfaire l’intégra- être terminée pour la mi-
reils ménagers, électriques sent. Avant cette émission, 16 heures. ­ Odos et Lary. tion paysagère du bâtiment, il septembre.
et électroniques, bourse ce dernier chantait au sein 16 h 30. ­ Chorale restait à réaliser les aménage- La deuxième phase consis-
aux livres. Restauration dis- du groupe Odos. « Tous les de Sennecey­lès­Dijon. ments extérieurs. C’est désor- tant en l’engazonnement et la
ponible sur place. ans, dit-il, nous allions 17 heures. ­ Odos et Lary. mais chose faite avec le dé- plantation des massifs arbus-
donner de notre énergie 17 h 30. ­ Majorettes Chirpy marrage, fin août, des travaux tifs sera réalisée à l’automne.
Lary et le groupe Odos pour accompagner les ma- Girl’s. d’aménagement de l’espace Le montant des travaux
Dès 14 heures, le groupe lades qui se rendaient à 18 heures. ­ Odos et Lary. vert du vestiaire sportif. Ces confiés à l’entreprise Jacqui-
Odos (groupe de jeunes Lourdes, sans jamais cesser Lâcher de ballons en final. travaux se dérouleront en n o t P a y s a g i s t e s ’é l è v e à
chrétiens musiciens et de chanter… ». deux phases distinctes. La 15 506 € HT.
LE BIEN PUBLIC Cahier
Dimanche 5
septembre 2010 RÉGION DIJONNAISE Local
09

CAMPEMENT. Des gens du voyage sont installés depuis plus d’un an sur le champ de foire.

Genlis, l’air(e)s’échauffe…
Les riverains de la rue de
Dijon, excédés par la pré­
sence de gens de voyage
sur le champ de foire, ont
rencontré les élus jeudi à la
“ C’est à la
préfecture que
vous devriez
manifester… ”
mairie.
Noël Bernard, maire de Genlis

L
a discussion fut parfois
vive. Jeudi, une réu-
nion s’est tenue à la acceptent ensuite de s’y ren-
mairie de Genlis entre une dre », ont reconnu les élus.
vingtaine de résidants de la Après avoir précisé qu’il avait
rue de Dijon et des élus de la envoyé un courrier (daté du
communauté de communes 30 août) au préfet, pour lui
et de la municipalité, emme- Les riverains ont été reçus en salle de mairie par les élus et notamment Noël Bernard (debout). demander l’expulsion, Noël
nés par Noël Bernard, le pre- Photo LBP Bernard, a annoncé qu’il « lui
mier édile. La raison ? La pré- demanderait une entrevue
sence de gens du voyage sur publics, et la mairie notam- tions qui n’ont jamais été sui- subventions », a souligné avec des représentants des ri-
le champ de foire. Un campe- ment, à régler cette question vies. » Jean-Louis Aubertin, Noël Bernard. Mais Jean- verains. » Après la réunion,
ment, qui atteint parfois plu- en signant un arrêté d’expul- président de la communauté Louis Aubertin a annoncé ces derniers ont promis de ne
sieurs dizaines de caravanes, sion ». « Ce n’est pas ici que de communes, qui a la com- aussi qu’il réunirait la com- pas relâcher la pression. « Si
qui s’est constitué « en toute vous devriez manifester, mais pétence concernant l’accueil munauté de communes dans on n’a pas de réponse de la
illégalité depuis plus d’un à la préfecture ! », a répondu des gens du voyage, a rappelé les jours qui viennent pour préfecture par rapport à leur
an », déclarent les riverains. Noël Bernard, qui pointe du qu’un dossier était prêt pour lancer le projet d’un accueil a expulsion, nous ferons une
Ceux-ci se plaignent de nom- doigt la responsabilité de cel- aménager un emplacement minima, situé au même en- action pour bloquer la route
breuses nuisances (immondi- le-ci. Si le maire est « cons- sur la route de Beire-le-Fort. droit, avec un point d’eau et nationale… », souligne une
ces, dégradations, bruits, bra- cient de la situation », il se dit Problème : son coût des toilettes, l’électricité étant plaignante. Affaire à suivre.
connage…) et dénoncent aussi « démuni, après avoir (800 000 €) étant bien trop déjà installée. « Encore fau- CYRILL BIGNAULT
« l’incapacité des pouvoirs fait des demandes d’évacua- important. « Il n’y a plus de drait-il que les gens du voyage c.bignault@lebienpublic.fr

Journées du Patrimoine
AUXONNE
Saint Fiacre à l’honneur

Supplément
gratuit
Mauricette Miancien remet le saint patron à Jean Lanaud qui
en aura la garde pour une année. Photo Cécile Robert
dans
Dimanche dernier, de bon
matin, maraîchers, jardi-
niers et autres profession-
jusqu’à la prochaine cérémo-
nie. Mauricette Miancien,
de Labergement-lès-Auxon-
votre
nels du milieu agricole se
sont retrouvés devant la
salle événementielle afin
ne, a donc remis la statue du
Saint à Jean Lanaud de La
Feuillée qui en aura ainsi la
journal
d’honorer Fiacre, leur saint garde jusqu’à l’an prochain.
patron. Cette année et pour la
Maurice Miancien, prési- deuxième année consécuti-
dent des Compagnons ve, la jeune association de
auxonnais, a accueilli cha- Gray, présidée par Liliane
cun des invités avant le tradi- Seguin, a répondu présente
tionnel passage du Saint. En à l’invitation des Compa-

le 10 septembre prochain
effet, chaque année, le Saint gnons auxonnais. La
est confié à un membre de la Compagnie de Dijon était
2326412

confrérie qui en a la garde représentée, quant à elle, par


pour une année entière, soit Jean-François Larue.
Cahier LE BIEN PUBLIC
Local
10 RÉGION DIJONNAISE Dimanche 5
septembre 2010

LICEY-SUR-VINGEANNE. La ferme équestre Cavalibre s’étend sur 35 hectares.

L’équitation en toute liberté


La ferme équestre Cavali­ À SAVOIR
bre accueille près de qua­ Une journée portes
rante chevaux et propose, ouvertes sera organisée
outre des cours pour adul­ à la ferme équestre
tes et enfants, de multiples Cavalibre à l’occasion de la
activités. Fête du cheval, dimanche
12 septembre, de 14 à

F
anny Couturier, après 17 heures. Une
un BTSA, et une li- démonstration de
cence professionnelle Technique de randonnée
d’agronomie, a créé, par équestre de compétition
passion pour les chevaux, (Trec) et de jeux aura lieu,
une ferme équestre, au sein ainsi que des baptêmes
de l’exploitation agricole à chevaux et poneys. Une
responsabilité limitée visite des installations sera
(EARL) familiale à Licey- proposée. L’entrée sera
sur-Vingeanne. Sur gratuite et se déroulera sur
35 hectares de prés évo- le parcours en terrains
luent près de 40 chevaux. variés (situé première rue à
Environ 30 cavaliers fré- droite après le cimetière,
quentent régulièrement la lorsqu’on vient de Licey à la
ferme équestre Cavalibre. sortie du village).
Les chevaux choisis par
Fanny ont un bon mental.
Habitués à vivre à l’exté- La ferme équestre Cavali-
rieur, ils restent au pré tou- bre à Licey est ouverte tou-
te l’année. Des abris natu- Fanny et ses chevaux devant le manège couvert. Photo Remy Monget te l’année. Promenades,
rels ou des cabanes sont randonnées et cours heb-
installés afin de les proté- équitation de loisir et de ner en équitation extérieu- peuvent également permet- domadaires sont proposés
ger des intempéries. Fanny pleine nature. Jeux, prome- re dans un cadre verdoyant tre aux propriétaires de se par Fanny Couturier sur ré-
Couturier propose aux pro- nade, travail en carrière et partir en randonnée. perfectionner avec leur servation à destination des
priétaires de prendre leurs sont proposés aux enfants. Fanny prépare également cheval et de participer à enfants et des adultes. La
chevaux en pension. Les Les cours sont réalisés des épreuves de Technique des randonnées en groupe. ferme équestre Cavalibre
chevaux disposent de vas- pour des groupes de six à de randonnée équestre de Trois randonnées de quatre propose également la prise
tes et nombreux prés et vi- sept cavaliers. compétition (Trec) : il s’agit jours ont été organisées en pension de chevaux.
vent en harmonie. d’un parcours d’orientation l’an dernier. Récemment,
Fanny parle avec passion Stages à cheval, effectué sur les un manège couvert a été INFO Tél. 06.78.83.82.16.
des cours dispensés aux de perfectionnement chemins situés autour de construit permettant aux E­mail : couturier.fan@wana­
adultes et aux enfants (dès Les plus grands ont la Licey, muni d’une boussole cavaliers d’être à l’abri pen- doo.fr Site : http://cavali­
6 ans) dans le cadre d’une possibilité de se perfection- et d’une carte. Ces activités dant les cours. bre.pagesperso­orange.fr/

SAINT-SEINE-SUR-VINGEANNE EN BREF
Quiddesdéchetsd’activitésdesoinsàrisquesinfectieux ? FONTAINE-
FRANÇAISE
Françoise Létolle, 57 ans, jon sont autorisés à les brû- Vie paroissiale
souffre de diabète. Elle ren- ler. Je rends hommage à A u j o u r d’ h u i , m e s s e à
contre un problème avec les Louis Gentilhomme, maire 9 h 30, à Fontaine-Françai-
déchets résultants de son de Saint-Seine, qui a essayé se. Mardi 7 septembre,
auto-traitement. de trouver une solution, mais messe à 18 heures, à Saint-
Françoise Létolle témoi- il s’est heurté à des murs. Je Maurice-sur-Vingeanne.
gne : « Je suis diabétique, je souhaiterais qu’un centre Samedi 11 septembre, mes-
suis insulinodépendant, je existe dans le canton. » se à 18 h 30, à Sacquenay.
me fais les piqûres d’insuline Selon une pharmacie con-
moi-même depuis huit ans, je tactée, le pharmacien témoi-
suis suivi par un médecin gé- gne : « On attend les décrets
néraliste à Fontaine-Françai- d’application afin de savoir MIREBEAU-
se. À l’hôpital, un professeur comment les fabricants de SUR-BÈZE
m’a prescrit des piqûres d’in- containers de Dasri (déchets Horaires des messes
suline. Je me procure insuli- Françoise Létolle, 57 ans, et ses containers de Dasri. d'activités de soins à risques Aujourd’hui, à Noiron-sur-
Photo R. M.
ne et aiguille en pharmacie, infectieux) vont procéder Bèze, à 11 heures. Jeudi
je mets les aiguilles dans des pour remplir leurs obliga- 9 septembre, à Mirebeau-
containers, mais la pharma- une seule pharmacie les ac- seule dans ce cas dans le can- tions afin de récupérer les sur-Bèze, à 15 h 30 à la
cie ne prend pas les boîtes de cepte mais c’est à Dijon, ton. Ces déchets de soin sont Dasri. À ma connaissance maison de retraite. Vendre-
seringues usagées. On n’a 50 km. C’est un gros problè- à détruire par incinération, les décrets d’application sur di 10 septembre, à Trochè-
pas le droit de mettre ces boî- me, j’ai six ans de stockage seuls les incinérateurs muni- la collecte des Dasri ne sont res, à 18 heures.
tes à la poubelle, ni les brûler, chez moi, je ne suis pas la cipaux comme celui de Di- pas sortis. »
LE BIEN PUBLIC Cahier
Dimanche 5
septembre 2010 RÉGION DIJONNAISE Local
11

EN BREF SELONGEY. Quatre­vingts heures de travail ont été nécessaires à la restauration.


ARC-SUR-TILLE
Horaires des écoles
Suite à la réorganisation de
la cantine scolaire menée
LarenaissancedesainteAnne
par la commune, il a été dé-
cidé en concertations avec La statue de sainte Anne et avec la même foi qu’il a res-
les directeurs des écoles et la Vierge à l’enfant, détruite tauré la statue de saint
les représentants des pa- par un acte de vandalisme, Joseph et qu’il a sculpté la
rents d’élèves et familles ru- a été restaurée par Christian statue de saint Rémi.
rales de changer les horaires Morlot, tailleur de pierre à la Rassemblant tout d’abord
d’ouverture des écoles ma- retraite. les petits morceaux et les dé-
ternelle et élémentaire com- bris de la statue, le sculpteur

O
me suit : École maternelle. - n ne sait pas si sainte a ensuite dû décrypter et as-
Matin, 8 h 30-11 h 45, Patience existe, tou- sembler les pièces de ce
après-midi, 13 h 25-16 h 40. jours est-il qu’il en puzzle à première vue inter-
École élémentaire. - Matin, aura fallu de la patience, de minable. La statue a peu à
8 h 40-11 h 40, après-midi, la persévérance, de la foi et peu retrouvé de sa superbe,
13 h 40-16 h 40. de la passion pour l’ouvrage renaissant des mains de l’ar-
bien fait pour restaurer la tiste.
LUX statue de sainte Anne et la Il faut dire que Christian
L’Entracte ouvert Vi e r g e e n f a n t c o n f i é e à Morlot est un esthète, perfec-
Le bar restaurant L’Entracte Christian Morlot, tailleur de tionniste dans l’âme. Vérita-
signale, qu’il reste ouvert pierre aujourd’hui à la retrai- ble amour de la pierre, cette
aux horaires habituels, mal- te. fusion étrange entre l’hom-
gré la fermeture de la route Rencontré lors de la restau- me et la matière est comme
de Véronnes-Lux, pour cau- ration de la statue, les propos un cadeau qui lui “vient du
se de travaux. Ouverture du échangés et son regard sur ciel”, et, même en retraite,
lundi au vendredi, de 6 h 45 son ouvrage montrent bien à cette passion ne l’a pas quit-
à 22 heures ; le samedi, de 9 quel point il est en symbiose té. Force est de constater
à 23 heures et le dimanche, avec la pierre. qu’il sait faire renaître les sta-
de 18 à 22 heures. Réserva- tues et redonner vie à ce pa-
tionpour les soirées au Une œuvre trimoine de nos campagnes.
03.80.75.34.49. victime de vandalisme Christian Morlot est égale-
La statue était arrivée en ment l’auteur de la porte de
SAINT-MARTIN petits morceaux, pas moins la ville de Selongey érigée
DU MONT de trois cents pièces, et c’est sur la Route d’Is-sur-Tille.
Réunion d’information avec amour que Christian La statue de sainte Anne et la vierge enfant restaurée par Les statues restaurées trou-
L’harmonie des Enfants des s’est attaché à la lourde tâche Christian Morlot. Photo M. M. veront place à la petite cha-
sources de la Seine organise qui lui était confiée : resti- pelle Sainte-Gertrude dont
une réunion d’information, tuer la statue en son état acte de vandalisme il y a moins de 80 heures à faire re- la messe, célébrée une fois
mardi 7 septembre, à d’origine. La statue presque quelques années déjà. Chris- naître la statue de sainte An- l’an, aura lieu aujourd’hui, à
20 h 30, à la salle de fêtes de totalement détruite lors d’un tian Morlot a passé pas ne et la Vierge enfant. C’est 10 h 30.
Saint-Martin-du-Mont. La
réunion aura pour thème les
cours de solfège et d’instru-
ments. IS-SUR-TILLE
GRANCEY-
LE-CHÂTEAU
Noces d’or pour Guy et Monique Valdan
Conseil municipal Le 13 août 1960, à la mairie
Le conseil municipal se réu- de Gemaux, Lucien Kirche-
nira mercredi 8 septembre, à mann, maire, unissait par les
19 h 30 à la mairie. À l’ordre liens du mariage, Guy Val-
du jour : adoption ordre du dan, 24 ans, couvreur zin-
jour ; approbation compte gueur et Monique Naudet,
rendu du 30 juin 2010 ; tra- 19 ans, employée de maison.
vaux voirie ; locatifs ; Orvi- L’abbé Guichard bénissait
tis ; travaux logements Dr ensuite les mariés à l’église
Juniot et ancienne gendar- de Gemaux et pour respec-
merie ; parking ; création ter la tradition, les coups de
poste employé communal à fusils étaient tirés à la sortie,
mi-temps ; affaires diverses. par Bernard Frérot et Michel
Brulé.
PLOMBIÈRES- Le jeune couple s’installe à
LÈS-DIJON Is-sur-Tille, avec la naissance Un repas au restaurant a réuni toute la famille pour fêter ses cinquante années de mariage.
Photo Raphaël Garcia
Vide-greniers d’Éric, né le 3 août 1973.
Vide-greniers du Foyer rural Guy travaillera pendant 22
de Plombières sur le pâtis ans en couverture, puis il re- après 42 années de travail à plusieurs maisons. Elle s’oc- chiner dans les vide-greniers.
communal de 8 à 18 heures, cherchera à travailler les l’extérieur. Une retraite bien cupera de sa maman durant Éric et sa femme Séverine
dimanche 12 septembre. Ex- pieds sur terre, en rentrant à active avec ses passions pour six années et assura l’entre- agrandiront la famille avec
posants 2 € le mètre linéaire. la Direction départementale la chasse, la pêche, les cham- tien des bureaux de la DDE trois enfants, Amandine,
Entrée gratuite pour les visi- de l’Équipement (DDE), le pignons et les parties de car- pendant 10 ans. Arrivée à la Claire et Camille. Un repas
teurs. Restauration sur pla- 2 janvier 1977 ; il y restera tes. Monique travaillera de retraite, elle occupe son au restaurant a réuni toute la
ce. Contact : 06.79.81.76.32. 20 ans avant de profiter nombreuses années en tant temps libre par ses loisirs fa- famille pour fêter ces cin-
d’une retraite, bien méritée, que femme de ménage dans voris, la broderie, la lecture, quante années de mariage.
Cahier LE BIEN PUBLIC
Local
12 HAUTE CÔTE-D'OR Dimanche 5
septembre 2010

ALISE-SAINTE-REINE. Acteurs et figurants ont rejoué le martyre de sainte Reine.

Touteunehistoiredetradition
Chaque année, les habi­ RAPPEL
tants fêtent leur sainte pa­ Interprété avec une
tronne. Au programme : bé­ émotion non feinte,
nédiction à la chapelle, ce mystère est l'histoire
retraite aux flambeaux, re­ qu'aimaient se raconter
présentation de la tragédie les villageois autrefois et
au théâtre des Roches. aujourd'hui encore :
histoire du village d'Alise,

D
urant ce dernier histoire de la martyre sainte
week-end d’août, le Reine en l'an 253, histoire
martyre de sainte Rei- des liens entretenus avec
ne a une fois de plus été célé- les villages des alentours
bré avec succès. Une retraite tels que Grignon ou
aux flambeaux émaillée de Flavigny aux temps où
jeunes chrétiens vêtus de cou- l'honneur des familles
leurs tendres, d'un rutilant et gallo­romaines basculait
insigne escadron de fantas- sous l'intrusion de la foi
sins romains... a réveillé un chrétienne. Cette tradition
imaginaire collectif dans la de jouer le mystère s'est
nuit tombant sur la cité gallo- Clément ne peut admettre que sa fille Reine (à droite) refuse l'union avec Olibrius. Bien que maintenue intacte jusqu'à
romaine. n'étant pas chrétienne, la tante de Reine, Léonice (au centre), parvient à s'interposer. Photo SDR nos jours, lien indéfectible
entre cette “vieille terre
Un drame de plus prétée pour la dernière fois de la sainte chrétienne. Un fait notable et unique en Fran- d'Alise” et ceux qu'elle a vu
de 800 ans avec un talent indéniable par bouquet de bons acteurs (en ce. Au matin, le cortège histo- naître.
Imprégnée sur la scène du Anaëlle Laffage – émeut son réalité amateurs), de figurants rique, très représentatif de la
théâtre des Roches des “céles- public, tandis qu'avec grandi- très participatifs, de romains Gaule occupée par les légion-
tes douceurs” du père créa- loquence, Olibrius le jette motivés et de chrétiens plus naires de César, a rassemblé la messe dominicale, les reli-
teur mais victime d'une “doc- dans l'effroi jusqu'à l'embrase- vrais que jamais composent comme toujours des admira- ques ont été déposées au pied
trine austère”, la jeune et ment du théâtre où il sera mis ce drame qui se joue depuis teurs, des amis, des passion- del'auteletoffertesàlaferveur
fragile Reine captive – inter- un terme à la douleur terrestre plusde800ansetconstitueun nésd'histoirelocale.Etdurant des fidèles.... avant la reprise.

MONTBARD EN BREF SEMUR-EN-AUXOIS


SEMUR-
EN-AUXOIS
Inscription
au catéchisme
Les inscriptions pour le ca-
téchisme auront lieu à
la maison paroissiale
d’ É p o i s s e s , t é l .
03.80.96.42.53, mercredi
8 septembre, de 10 heures
à 11 h 30 ; les samedis 11,
18 et 25 septembre, de 10 à
11 heures ; les mercredis
La foire de Montbard vivra aujourd’hui son avant­dernier jour 15 et 22 septembre, de 14 Patrice Lefol (au micro), Marc Patriat, Didier Retournard,
en cette édition 2010. Photo M. C. pendant la remise des dictionnaires. Photo SDR
à 16 heures. À la maison
Paroissiale de Semur-en-
Cirque et vide-greniers Auxois, tél. 03.80.97.03.92,
les mercredis 8, 15 et 22
Un dictionnaire
Le petit plus de cette troisiè- aux plus jeunes durant
septembre, de 10 heures
à 11 h 30 ; les vendredis
pour l’entrée en sixième
me journée, c’est sans doute le l’après-midi. Une structure 10, 17 et 24 septembre, de
fameux vide-greniers qui sera gonflable géante a d’ailleurs 17 à 19 heures. En présence des élèves des cédant la rentrée des élèves et
installé dès 7 heures. Peu été reçue dans la journée de classes de 6e et leurs parents, la réunion d'information sui-
après, une nouvelle inaugura- samedi par les organisateurs ÉPOISSES PatriceLefol,principalducol- vie par de très nombreux pa-
tion officielle sera prévue à de la foire. La journée sera Week-end chantant lège Christiane-Perceret, et rents, a été l'occasion pour
partir de 10 heures sur le site également marquée par le La chorale d’Époisses orga- son adjoint Didier Retour- l'élu de constater le plein des
de la foire. Christelle Silves- spectacle de magie et illusion nise son week-end chan- nard ont accueilli, en compa- effectifs, mais aussidedécrire
tre, maire de Montbard, aura de la compagnie Rikiki. Les tant les 11 et 12 septembre. gniedesprofesseurs,MarcPa- le rôle du conseil général en
convoqué pour l’occasion les artistes se produiront à partir La restitution aura lieu di- triat, conseiller général et matièredecollège,d'entendre
élus et personnalités ayant de 18 h 30 au gymnase Saint- manche 12 septembre, à président de la communauté les doléances de parents qui
participé, de près ou de loin, à Roch. 17 heures, à l’Espace Ren- decommunesduSinémurien, ont vu leur dossier d'inscrip-
l ’o r g a n i s a t i o n d e c e t t e contres et Loisirs. Entrée venu offrir des dictionnaires tion dans l'établissement reje-
45e édition. Différents jeux et INFO Ouvert de 10 à 22 heures. gratuite. auxélèves. téetdeprésenterauxélèvesses
animations seront proposés Tarifs : 2 €, de midi à 20 heures. Cetterapidecérémonie,pré- vœuxderéussite.
LE BIEN PUBLIC Cahier
Dimanche 5
septembre 2010 HAUTE CÔTE-D'OR Local
13

MARCENAY. 2 889 oiseaux ont été capturés par la LPO 21 sur le site de la roselière.

Lesoiseauxsoussurveillance
La roselière de Marcenay a
reçu pour la deuxième an­
Unejournée...
née consécutive la visite de
la Ligue pour la protection Un camp de baguage est
des oiseaux pour suivre la loin de ressembler à un
migration des volatiles. camp de vacances. Les
horaires parlent d'eux­mê­

D
u 1er au 29 août, près mes. Le réveil sonne dès
de trente bénévoles 4 h 30 et à 5 heures, c'est le
de la Ligue pour la déploiement des filets à la
protection des oiseaux de lampe frontale. Les pre­
Côte-d’Or (LPO 21) se sont mières collectes sont fai­
succédé lors du deuxième tes à 5 h 30, suivies par
camp de baguage de Marce- l'opération de baguage. Le
nay. travail se poursuit jusqu'à
Les résultats enregistrés au 12 ou 13 heures.
jour le jour ont confirmé Ensuite, le relevé des filets
l'importance du site de la ro- est effectué et retour au
selière de Marcenay dans le camping pour le repas.
déroulement de la migration Sans prendre de repos, les
des oiseaux passereaux pa- Le blongios nain a été la vedette, tandis que le martin­pêcheur a affiché son curieux participants règlent les
ludicoles et des hirondelles. comportement. Photos Bernard Martin problèmes d'intendance
pendant que d'autres se
Un lieu de passage te-Marne, du Nord, de Sa- L'analyse des résultats fait chasse ainsi qu'un épervier lancent dans le travail ad­
À 45 km au sud des lacs de voie. Ils ont reçu la visite état de 2 889 captures, 2 518 d'Europe. ministratif.
la forêt d'Orient et 80 km au d'une soixantaine de cu- baguages et 371 contrôles. Plusieurs oiseaux déjà ba- Après une sieste méritée,
sud-ouest du lac du Der, la rieux. L’encadrement de ces gués ont été capturés venant tout recommence à
position de Marcenay est re- bénévoles a été assuré par Une quarantaine des Pays-Bas, de Belgique, 17 h 30 avec un nouveau
marquable. trois bagueurs responsables, d’espèces d'Espagne, de Lettonie, de cycle de lever de filets, col­
Les trente membres de la Pierre Durlet, Joseph Abel et La vedette incontestée est Pologne, de Suède et aussi lecte et baguage qui se ter­
LP O , a c c o m p a g n é s d e s Johann Pitois, agréés par la rousserolle effarvatte, sui- de France. mine vers 22 heures. Une
membres de leur famille, ont Muséum d'histoire naturelle vie par quarante-cinq autres Enfin, treize oiseaux, ba- dernière mise à jour des
séjourné au camping de de Paris et son Centre de re- espèces, dont le curieux gués à Marcenay en 2009 documents précède une
Marcenay. C'est ainsi près cherches par le baguage des blongios nain, le plus petit ont été à nouveau contrôlés. nuit courte.
de cinquante-cinq person- populations d'oiseaux (CR- des hérons, des martins- Ce camp de baguage fonc- À ce rythme, les équipes
nes qui se sont relayées pen- BPO). Le camp de Marce- pêcheurs au curieux tionne avec l'aide financière doivent être renouvelées
dant ce mois d'août. Parmi nay a accueilli six stagiaires, comportement, une ma- de l'État, de la région Bour- souvent, pour éviter la las­
eux, des Bourguignons, futurs bagueurs en forma- rouette ponctuée, un faucon gogne et avec l'implication situde et les erreurs.
d'autres sont venus de Hau- tion. hobereau stoppé en pleine de nombreux bénévoles.

SARRY ANCY-LE-FRANC
Stage de décoration et peinture sur bois Le sport en fête
Le prochain atelier organi- Lacommunautédecommu-
sé par la Cour des arts à nes du canton d'Ancy-le-
Sarry se déroulera diman- Francproposeunegrandefête
che 12 septembre, de 9 à du sport, conviviale et avant
19 heures (pique-nique tiré tout familiale, samedi 11 sep-
du sac).Le thème de la pein- tembre, entre le parc munici-
ture décorative sur bois a pal et le terrain de football
été retenu. d'Ancy-le-Franc. De 10 à
L'association, présidée 12 heures et de 13 h 30 à
par Nicole de Villepoix, per- 17 heures, les clubs de la ré-
met d'accueillir deux fois gion, la Boule du centre, US-
par mois des ateliers de CAgymnastique,Lézinnesca-
créations artistiques et arti- noë-kayak, badminton
sanales. Ancy-Noyers, FC CCA, ASN
Lors de ce stage, les parti- Rugby,VTTAncyetTonnerre Le canoë­kayak, une des
cipants, débutants ou con- Lors des ateliers, les stagiaires sont très concentrés sur leur tiràl'arcpermettrontàchacun activités à découvrir. Photo SDR
travail. Photo SDR
firmés, encadrés par Claudi- de découvrir de nombreuses
ne Chapuis-Fleur y, activités sportives : pétanque, prévues,dontunetombola(ti-
apprendront à décorer un des couleurs seront effec- niques de finition : vernis, VTT, canoë-kayak, escalade, rageà17h15),restaurationet
meuble en bois. Après la tués. cires et patines. sarbacane, trampoline, gym- buvette,manège...
pr é p a ra t i o n ( d écapag e, Ensuite, les stagiaires crée- nastique,football,basket,rug-
ponçage, apprêt et égrena- ront leurs décors et décou- INFO Renseignements : by, badminton, tir à l'arc. Des INFORenseignements:
ge), les fonds et un rappel vriront les différentes tech- tél. 09.71.50.98.68. animations sont également tél.03.86.75.01.33.
Cahier LE BIEN PUBLIC
Local
14 RÉGION BEAUNOISE Dimanche 5
septembre 2010

BEAUNE
INFOS SERVICE
£ URGENCES GÉNÉRALES
15 17 18 112
Karaté:deretoursurletatami
Samu Police Pompiers N° général des secours

£ AUTRES URGENCES
Commissariat de police. ­ Tél. 03.80.25.09.25.
Gendarmerie. ­ Rue des Blanches­Fleurs, tél. 03.80.25.98.00.
Urgence gaz. ­ Tél. 0.810.433.021.
Urgence électricité. ­ Tél. 0.810.333.021.
Urgence service des eaux. ­ Tél. 0.810.000.777.
Médecin de garde. ­ Tél. 03.80.24.96.32.
Urgences médicales. ­ Visites et urgences médicales de Beaune,
tél. 03.80.78.10.00. 24 heures/24.
Pharmacie de garde. ­ Saint­Nicolas, Brault, 70, faubourg Saint­
Nicolas, tél. 03.80.22.34.71 de 9 à 12 heures, après 12 heures,
s’adresser au commissariat.
Dentiste de garde. ­ De 10 à 12 heures et de 15 à 17 heures,
tél. 03.80.46.02.42.
Infirmière de garde. ­ Cabinet Ropiteau­Courvoisier à Ladoix­
Serrigny, tél. 03.80.26.44.32. Le karaté est un sport de combat, de loisir, de remise en forme Physique, mais aussi un art à
ARNAY­LE­DUC partager. Photo SDR
Médecin de garde. ­ Dr Deveaux, cabinet médical,
tél. 03.80.90.02.55.
Pharmacie de garde. ­ Berenguer et Veyre à Pouilly­en­Auxois, Le Beaune Karaté­Club a et samedis à partir de Tous les cours de karaté
tél. 03.80.90.82.80. repris ses activités depuis 14 heures dès 5 ans. sportif sont assurés par Jac-
BLIGNY­SUR­OUCHE début septembre au Forum Les lundis, de 19 h 45 à ques Jaillot, ceinture noire
Cabinet médical. ­ 24 heures/24. Tél.03.80.20.13.52.
Pharmacie de garde. ­ Berenguer et Veyre à Pouilly­en­Auxois, des sports. Cette discipline 2 1 heures, des cours de body 5e dan, et ceux de karaté con-
tél. 03.80.90.82.80. s’adresse à tous les âges. karaté assurent une remise tact par Jérôme Claudin,
NOLAY en forme par des exercices ceinture noire 4 e dan. Les
Médecin de garde. ­ Tél. 03.80.24.96.32. ou régulation par le 15.

D
NUITS­SAINT­GEORGES es babies aux vété- sportifs de karaté en musi- cours de body karaté sont
Médecin de garde. ­ Tél.03.80.24.96.32. ou régulation par le 15. rans, chacun peut que. animés par Laurent Duley,
Infirmière de garde. ­ Cabinet Moutardier Boyard, venir participer sans Les lundis et jeudis de ceinture noire 4e dan
tél. 03.80.61.02.15.
POUILLY­EN­AUXOIS eng agement à une voire 18 h 30 à 19 h 45, les cours Tous ces enseignants sont
Gendarmerie. ­ Brigade tél. 03.80.90.81.17. Peloton des A 6 et même deux séances d'essai. de karaté contact apportent diplômés d'État, sous l'égide
A 38, tél. 03.80.90.92.17. Pour les débutants adultes, une variante de la discipline de la Fédération française de
Médecin de garde. ­ Dr Garnier, tél. 03.80.90.85.06.
Pharmacie de garde. ­ Berenguer et Veyre à Pouilly­en­Auxois, les horaires d'entraînements pour les adeptes du pied- karaté.
tél. 03.80.90.82.80. sont fixés les mercredis de poing.
SEURRE 19 h 45 à 21 heures et le ven- D'autres heures de cours INFO Renseignements et
Médecin de garde. ­ Régulation par le 15. dredi de 18 h 30 à 19 h 45. sont programmées en soirée inscriptions lors des cours au
Pharmacie de garde. ­ Milleret, tél. 03.80.21.17.73.
Pour les enfants, les cours et concernent les ceintures dojo, Forum des sports, 20, rue
sont dispensés les mercredis avancées et les compétiteurs. Edouard­Joly à Beaune.

AUJOURD’HUI À BEAUNE VOLNAY


£ AU CINÉMA
Piranha 3D (3 € locations
£ SUR L’AGENDA
Exposition sur l’Algérie de
Les origines de l’église du village
de lunettes). – 13 h 45, 1954 à 1962. ­ De 10 à Nous reprenons le cours de
16 heures, 18 h 15, 12 heures et de 14 h 30 à l'Histoire de Volnay des origi-
21 heures. 18 h 30 chapelle de l’Oratoire nes à 1966 écrite par Joseph
Sexy dance 3D (3 € de jusqu’au 7 septembre. Délissey. Aujourd'hui, pre-
locations de lunettes). – Exposition Les Climats mier volet sur l'église du villa-
13 h 45, 16 heures, 21 heures. candidats. ­ À l’Hôtel­Dieu ge. Servant aussi bien de lieu
Tamara Drewe, vost. ­ jusqu’au 14 novembre. de prière que de forteresse,
18 h 15. Grand concours de pêche. ­ l'église a été construite au dé-
Le Bruit des glaçons. – Organisé par la Truite but du XIIIe siècle sur les rui-
16 heures, 18 h 15. beaunoise à partir de 6 heures, nes d'un ancien temple gallo- À gauche de la chapelle dédiée à saint Vincent, une pierre
au lac de Gigny. romain. Incendiée en partie représente saint Georges terrassant le dragon. Photo F. Mancini
Salt. – 13 h 45, 18 h 15,
Randonnée pédestre des en 1431, la toiture et les voû-
21 heures.
Sacado. ­ Départs de 8 à tes s'effondrèrent et le clocher porte trois nefs : la grande, au autel datant de 1841, un reta-
Crime d’amour. – Demain
11 heures au Forum des perdit sa flèche. Philippe le milieu, large et élevée, éclai- ble et un tabernacle de 1855.
16 h 30.
sports. À 14 heures, Bon aida à sa reconstruction, rée par deux fenêtres, et deux Dans la troisième nef, on
Karaté Kid. – 11 heures,
randonnée accompagnée. qui fut terminée en 1442 ; ce petites, étroites et basses, avec trouve gravée dans le marbre
13 h 45, 18 h 15, 21 heures.
Journée Karl­Josef Riepp, qui explique qu'on trouve un des fenêtres ogivales, formant la liste des victimes de la
Expendables unité spéciale tricentenaire de la naissance
(interdit aux moins de 12 ans) mélange d'architecture des avec l'abside une croix latine. Grande Guerre et une pierre,
de ce facteur d’orgue allemand XIIIe et XVe siècles. Dans la grande nef se trouve classée monument historique
– 11 heures, 13 h 45, 18 h 15, ayant construit l’orgue de
21 heures. De 1569 à 1591, elle fut une chaire en bois sculpté, en 1938, avec le nom du curé
Beaune vers 1750.
L’Apprenti sorcier. – pillée et profanée par les Hu- exécutée en 1741 par un artis- donateur de la Maison d'éco-
Conférence “L’orgue et la
11 heures, 16 heures. guenots à quatre reprises. En te dijonnais et classée monu- le. L'autel de cette nef est dé-
vigne” à 15 h 30, salle de la
Le Voyage extraordinaire de 1645, un ouragan fissura les ment historique depuis 1907. dié à saint Vincent, patron
cure, puis récital d’orgue à
Samy 3D (3 € de locations de voûtes, découvrit le faîtage et Le sol est composé d'ancien- des vignerons. Le retable et le
17 heures par J.­E.
lunettes). – 11 heures, 13 h 45, fit disparaître le nouveau toit nes pierres tombales sur les- tabernacle, du même style
Miltschitzky, à la basilique
16 heures. de la tour du clocher. En quelles certaines dates sont que ceux de la chapelle de la
Notre­Dame. Entrée 12 €.
Inception. – 21 heures. 1793, l'intérieur de l'église fut encore lisibles : 1655, 1674, Vierge, datent de 1855.
Vide­greniers. ­ Organisé par
Toy story 3 (3 € de locations l’Espérance à Chorey­les­ endommagé par les révolu- 1685. La nef de droite, dédiée
de lunettes). – 11 heures. Beaune, place de la Mairie. tionnaires qui mutilèrent ima- à la Vierge dont la statue sur- INFO La semaine prochaine :
ges et statues. L'église com- monte l'autel, possède un les reliquaires et le clocher.
LE BIEN PUBLIC Cahier
Dimanche 5
septembre 2010 RÉGION BEAUNOISE Local
15

HAUTES-CÔTES DE NUITS POUILLY-EN-AUXOIS

Le cassis en fête à Concœur Nouveaux visages


à l’école Notre-Dame

La nouvelle maîtresse, Valérie Gonthier, dans sa classe


de maternelle. Photo Pascale Thibeaut

Un peu plus de cent élèves mentladéchargededirection


ont repris le chemin de l’école de Mme Delètre et se partage-
privée Notre-Dame mercredi ra entre l’école de Pouilly et
dernier.«Unjouravantlaren- l’école Jeanne-d’Arc d’Arnay-
trée normale, précise la direc- le-Duc, où elle a exactement
Mickaël Azouz, champion du monde du chocolat et habitué des fêtes nuitonnes, est présent triceLaurenceDelètre,afinde lesmêmesfonctions.
avec ses macarons et chocolats au cassis, framboise et marc de Bourgogne. Photo Georges Duvernet pouvoir faire le pont de l’As- Côté fonctionnement, l’éco-
cension.» le Notre-Dame s’affiche com-
Les gourmands se sont ments et liqueurs de cassis, e t M i ch e l P h i l i p p o n , l e La rentrée s’est effectuée me résolument moderne.
donné rendez­vous pour sans oublier la Ducassis, Dijonnais Stéphane De- sous le soleil avec accueil par Mme Delètre explique que
jouir pleinement des plaisirs bière franco-belge de la JCE bord, Laurent Peugot de l’associationdesparentsd’élè- « l’après-midi, un système de
du cassis, dès hier et de Nuits-Saint-Georges ; Pernand-Vergelesse, Nico- ves (café, jus d’orange et brio- décloisonnementpermetaux
jusqu’à ce soir, à Concœur. rien n’a été épargné aux las Isnard de Prenois..), ches). Parmi les changements enfantsdetravaillerenpluspe-
gourmands, qui peuvent dé- sans oublier Mickaël de ce début d’année scolaire, titsgroupes dans desmatières

D
ès 10 heures du ma- guster tout au long des di- Azouz, chocolatier cham- onnotel’arrivéed’unenouvel- telles que l’histoire, l’anglais,
tin et par un soleil vers stands les meilleurs pion du monde, avec ses le enseignante chez les mater- l’informatique,lesartsvisuels,
splendide, les pre- produits concoctés par les macarons et chocolats au nellesmoyenneetgrandesec- lessciences...Deplus,comme
miers visiteurs de la fête du spécialistes de la gastrono- cassis, framboise, marc de tions : Valérie Gonthier, l’an l’an dernier, nous bénéficie-
Cassis à Concœur ont inves- mie, et, bien sûr à volonté, le Bourgogne dernier professeur des écoles rons cette année du program-
ti, hier samedi, la place de jus de cassis frais qui coule De nombreuses autres dansl’Yonne.L’écoleaccueille meÉcolenumériquerurale,ce
ce charmant village des du pressoir. animations et des visites de aussiencetterentréeuneautre quiveutdirequenosélèvesont
Hautes-Côtes de Nuits. champs de cassis sont Icaunaise, Candy Leite, qui a accès à un tableau blanc inte-
Comme tous les ans à la Une nouveauté également au programme. étéchargéedelaclassed’adap- ractif (TBI) et à des ordina-
rentrée de septembre, de appréciée tation : de l’aide apportée aux teursportables.»
nombreux transformateurs Une nouveauté cette an- INFO Accès libre à la fête, élèves en difficultés passagè-
de la petite groseille noire si née, de grands chefs cuisi- aujourd’hui de 10 à 19 heures. res deux matins par semaine. INFO Renseignements:
chère aux Bourguignons s’y niers des plus grands restau- Verre gravé aux couleurs de la Mme Leite assurera égale- tél.03.80.90.80.55.
sont effectivement installés. rants bourguignons et fête : 4,50 €. Dégustations
Jambon persillé et saucis- francs-comtois cuisinent le libres, restauration variée et
son au cassis, le pain, les cassis à toutes les sauces de qualité. Site Web : www.la­
confitures, crèmes et condi- (les Nuitons René Pianetti cabotte.com. FIXIN
LaCorses’invite
ARNAY-LE-DUC pourMusiqueauChambertin
La Corse sera à l'honneur
pour le concert de Musique
au Chambertin à Fixin cette
année.
Sarocchi, chanteur qui
s'est déjà illustré au sein
d'autres groupes corses célè-
bres (victoire de la musique
en 1995 avec le groupe Voce
di Corsica), s’est entouré
d’ u n e n s e m b l e v o c a l e t Soirée corse à l'affiche.
instrumental proposant un Photo SDR
répertoire d'une rare
École Jeanne-d’Arc. Quatre­vingt­quatorze enfants ont fait leur entrée à l'école authenticité. Après le concert, qui aura
Jeanne­d'Arc. Répartis en quatre classes, ils ont fait connaissance avec leurs maître Cette formation de cinq lieu samedi 18 septembre en
et maîtresses. Nadège Gauthy a la charge de vingt­trois élèves de petite et moyenne chanteurs musiciens inter- l'église Saint-Martin de
section ; David Bise, de dix­neuf élèves de grande section, CP ; Stéphanie Champion, prète des chants et musique Fixin (début à 20 heures), la
vingt­deux élèves de CE1­CE2 ; et Roselyne Rameau, la directrice, de trente et un traditionnels, dont la cetera, soirée se poursuivra avec
élèves de CM1­CM2., soit une équipe identique à celle de l'an passé. Photo Monique Sèvre mais aussi des pièces instru- une dégustation commen-
mentales ainsi que des tée de vins corses, salle de la
ch a n t s p o l y p h o n i q u e s . Charmotte.
Cahier LE BIEN PUBLIC
Local
16 RÉGION BEAUNOISE Dimanche 5
septembre 2010

SAULON-LA-CHAPELLE. Olivier Lenoir est solidaire des paysans de l’hémisphère sud.

Agirpour changer leschoses


Des agriculteurs bourgui­
gnons et des associations
se mobilisent pour aider au
développement des pays
du Sud.
financer la prise en charge et
la formation de techniciens
malg aches, leur équipe-
ment, le suivi, la gestion fi-
nancière et l’animation sur
“ La mission
première des
agriculteurs n’est-
elle pas de nourrir
place en liaison directe avec
les hommes ? ”

O
livier Lenoir, agri- les organisations
culteur à Saulon-la- professionnelles.
Chapelle, est Ce sont ainsi 15 000 fa- Olivier Lenoir
adhérent de l’Afdi (Agricul- milles de la région de Fiana-
teurs français et Développe- rantsoa, travaillant sur les fi- s’adaptent mieux aux aléas
ment international) depuis lières riz, manioc, pommes économiques et climati-
1990. En 1994, il a, durant de terre, légumineuses, pis- ques. Sensibiliser le milieu
un an, laissé son exploita- ciculture, miel, lait, vin, pe- agricole français au
tion pour aller à la rencontre tits élevages, qui vont ainsi développement rural des
des paysans de Madagascar. bénéficier du soutien des pays du Sud donne une
Il veut simplement agir, met- agriculteurs bourguignons. nouvelle dimension au
tre des actes en accord avec métier d’agriculteur. »
sa conception du dévelop- Olivier Lenoir à la rencontre des paysans malgaches. Photo SDR Soutenir l’effort En mars 2011, un voyage
pement agricole, ses idées. Christian Olivier, respon- découverte dont le program-
« La mission première des ceux des ét ablissements lauréate du concours “Des sable du secteur éducation me n’est pas encore finalisé
agriculteurs n’est-elle pas de Bresson de Saulon-la-Cha- femmes qui font bouger la et développement de l’Afdi sera organisé par l’Afdi.
nourrir les hommes ? La pelle en 2010, ont lancé Bourgogne” organisé par le Bourgogne Franche-Comté,
majorité des pays du Sud l’opération Un quintal pour Crédit lyonnais et Le Bien souligne : « Nous ne faisons INFO Les personnes, issues
meurent de faim, alors que l’Afrique. public, exprime sa pas de l’assistanat, nous trai- ou non du monde agricole,
d’autres populations du Renouvelée cette année, satisfaction devant ce résul- tons d’égal à égal ; c’est une souhaitant découvrir l’agricul­
Nord font face aux problè- cette opération, à laquelle tat positif : « Cette opéra- relation d’échange, les ef- ture locale, l’action de l’Afdi, la
mes d’obésité et de surabon- 80 % des agriculteurs ont ré- tion est un succès ; en se mo- forts doivent être poursui- culture, la vie économique, les
dance. » Face à ce constat, pondu favorablement, vient bilisant ainsi, la profession vis, d’autres groupements at- traditions, l’histoire, l’art et
Afdi et les Jeunes Agricul- de permettre de collecter agricole montre son engage- tendent notre soutien, la l’artisanat de Madagascar
teurs de Côte-d’Or, auxquels 22 000 €. ment dans une démarche production augmente de peuvent se renseigner auprès
se sont associés les adhé- Catherine Racle, présiden- solidaire ». 63 % pour les paysans béné- de Afdi, 3, rue du Golf, 21800
rents de la coopérative Di- te des établissements Bres- Le fruit de cette opération ficiant d’un accompagne- Quetigny, tél. 03.80.43.43.27 ;
jon Céréales en 2009, puis son à Saulon-la-Chapelle et permettra, notamment, de ment. Ils innovent, ils afdibfc@afdibfc.org.

COUCHEY FÉNAY
Reprise des activités À la découverte des champignons
sportives et artistiques
Gymnastique volontaire. - Reprise le 6 octobre : pour les
Reprisedemain :séancesryth- enfants, le mercredi de 15 à
me "doux" le lundi entre 10 et 17heures ;pourlesadultes,le
11 heures et/ou le jeudi entre mercredi de 18 h 30 à 20 h 30
9 et 10 heures ; séances ryth- et/ou le jeudi de 14 h 30 à
me "dynamique" le mercredi 16h30,etde17à19heure.Ta-
de19heuresà20 h 30.Tarifs : rifs : enfants, 128 € l’année ;
1 heure de gym "douce", 95 € adultes,170€.
l’année ; 2 heures par semai-
ne, 140 € ; 1 h 30 de gym toni- INFO L'expositiondestravaux
que,125€. setiendraàlasalledesfêtes
Dessinetexpressionplasti- samedi25etdimanche26sep­
que avec Viola Montenot. - tembre.
Sur le plateau de Mantuan. Photo Claudine Gauthey

Pour leur sortie de préren- ont eu la surprise de décou- nent. Le groupe a rejoint
EN BREF trée, les randonneurs de l'as- vrir une grande variété de Concoeur-et-Corboin, le châ-
sociation Fénay Loisirs-Cul- champignons comestibles, teau d'Entre-Deux-Monts
FÉNAY ture ont admiré le tilleul dont le lactaire poivré, la présent ici depuis le XIe siècle
Le football-club recherche des joueurs quatre fois centenaire de chanterelle, ainsi que avec sa chapelle Sainte-Ger-
Pour compléter son équipe senior, le football-club d'Ouges Chambolle-Musigny et une d'autres non-comestibles trude du XVIIe siècle, son co-
Fénay recherche des joueurs souhaitant évoluer en premiè- chapelle à l'orée des bois. comme la russule émétique. lombier du XVe siècle et son
re division dans une équipe entraînée par Paulo Correla. Se Dans l'espace forestier re- Quelques fleurs au bord des musée sur la marine à voile.
présenter aux entraînements, le mardi et jeudi à partir de marquable, par la combe me- chemins, dont la scabieuse, Le retour s’est effectué par les
19 h 30 au stade à Ouges. nant à la sommière de Man- et peu de papillons rappel- vignes, encore calmes avant
tuan, les quatorze marcheurs lent qu'ici les arbres prédomi- le début des vendanges.
Cahier
£ Insolite. A Kiev, en Ukraine, il existe un train qui est conduit exclusivement par des Local
enfants. Certains d’entre eux deviennent d’ailleurs plus tard cheminots. À lire en pages 20 et 21
17

DÉTENTE
PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE. Grandes rencontres et émotions fortes garanties.

La vallée perdue de Simbai


Colonisation. « Les Blancs nous ont donné des perles, du Akar Kapur. Le long casque entièrement recouvert de
sel, des allumettes, des rasoirs et des habits en cadeau... » carapaces de scarabée peut dépasser un mètre de hauteur.

Sous l’influence des évan­ PRATIQUE


gélistes depuis une vingtai­ l YARRIVER
ne d’années, la vallée per­ Singapore Airlines propose
due de Simbai témoigne de un vol quotidien en Airbus
l’évolution foudroyante des A380 entre Paris et
sociétés traditionnelles. Singapore, dont deux avec
correspondance pour Port

«L
orsque les pre- Moresby avec la compagnie
miers hommes Air Niugini.
blancs sont arri- www.singaporeair.fr ou au
vés dans notre vallée, nous 0821 230 380.
avons eu tellement peur que Air Niugini :
nous nous sommes tous en- (00.49).69.63.40.95
fuis du village, hommes, (demander Katrin Pottier).
femmes, enfants, co- l VOYAGISTES
chons... », se souvient Devi Spécialiste des circuits
Ianai. « Nous avons dormi aventureux, Tamera propose
pendant des nuits dans la fo- 1 trois séjours en immersion
rêt car nous pensions qu’ils chez l’habitant.
étaient des démons sortis de Le séjour de 24 jours « Du
terre pour nous dévorer. »
1 À Niugunt, les fleuve Sépik au Hautes­Terres
Alors qu’il redonne vie à
hommes participent », proposé à partir de 6 090 €,
ses souvenirs, les anciens du
au Kalam Cultural offre – dans des conditions
hameau de Murki acquies-
show, avec leurs simples – un panorama très
cent de la tête en grignotant
impressionnantes complet. Tél. : 04.78.37.88.88
des patates douces.
parures. Photo Marc Dozier (demander Jérôme Kotry),
Aux confins de la province www.tamera.fr
de Madang, sur les contre-
2 Dans sa case, le l ADRESSE UTILE
vieux Samson Koino
forts montagneux de la chaî- L’office de tourisme et la
prépare sa coiffe,
ne de Bismark, la vallée de compagnie nationale Air
couverte de plusieurs
Simbai constitue l’une des Niugini sont regroupés dans
centaines de
régions les plus isolées de les mêmes bureaux en
carapaces de
Papouasie-Nouvelle-Gui- Allemagne. L’une des
2 scarabées. Photo M. Dozier
née. Il y a à peine un demi- employées, Katrin Pottier,
siècle, ce microcosme cou- parle couramment français.
pé du monde ne connaissait
ni le verre, ni le fer.
En contact plus ou moins
régulier avec le monde occi-
dental depuis les années
“ Avec la paix
a commencé le
temps des hommes
blancs et du
presque, vivent encore dans
des maisons caractéristi-
ques faites de karuka, de so-
lides feuilles du Pandanus.
Symbole de la culture ka-
dans les maisons commu-
nautaires. Que nos coutu-
mes ne sont pas les bonnes.
Que nous vivons dans le pé-
ché. Que si nous allons à
Envoi de brochures et de
cartes gratuitement.
Kaiserstr. 47 ­ 60329
Francfort Allemagne
Tél. : (00.49).69.63.40.95.
1960, ce territoire enclavé lam, les parures extrême- l’école et que nous croyons www.pngtourism.de
compte parmi les derniers à
changement. ” ment élaborées font la fierté en leur Dieu, nous serons l GUIDE
avoir été explorés par les des anciens. aussi riches que les Blancs », Le Petit Futé (2010, 18 €), le
prospecteurs miniers et les Malup Kebeln un ancien Souvent misérables, cré- semble regretter Amos seul guide en français.
officiers australiens qui fini- du hameau de Murki dules et impressionnés par Wombep, un chef du village l ÀSAVOIR
rent par y installer un poste les prouesses techniques de de Kanange. « Ils nous par- Ne pas sortir après le coucher
avancé au milieu d’une na- d’échoppes, un petit poste l’Occident, les Papous n’ont lent sans cesse d’un Blanc du soleil dans les villes, ne pas
ture particulièrement inhos- de police, une école et un pas besoin de be aucoup très puissant qui s’appelle s’aventurer seul dans des
pitalière et sauvage. dispensaire. Rien de plus. pour se laisser convertir. Jésus Christ... Mais on ne l’a zones isolées et ne pas
Cinquante ans plus tard, la Belles mais ingrates, ces Pour une vie un peu moins toujours pas vu. » exhiber d’objets de valeur.
station de Simbai se résume terres sont celles des Ka- dure, ils seraient prêts à MARC DOZIER Demander conseil à un
toujours à bien peu de cho- lams, une tribu d’environ tout. Même à vendre leur médecin spécialiste des
se. Une piste d’aérodrome 15 000 individus répartis âme au diable. « Les mis- régions tropicales pour un
herbeuse, enchâssée entre autour de la vallée principa- sionnaires disent qu’il faut traitement préventif contre le
deux pics rocheux, quelques le de Simbai qui débouche que nous cessions de porter paludisme.
cases faisant offices sur le fleuve Ramu. Tous, ou nos parures et de danser
Cahier LE BIEN PUBLIC
Local
18 DÉTENTE / LIVRES Dimanche 5
septembre 2010

Humour Témoignage Jeunesse


La bonne excuse Une autre école La vengeance d’Emma
Perles de mauvaise foi et À 94 ans elle continue à militer Le désespoir amoureux mène
fautes d’orthographe… pour une école différente. parfois sur d’étranges
Patrice Romain, enseignant Émilienne Guillam a été l’une chemins. Et peut transformer
directeur d’école a recueilli des pionnières de une fille en hacker piratant le
pendant vingt ans les billets l’enseignement « Freinet ». journal du lycée par exemple.
des parents, tour à tour drôles, émouvants Aujourd’hui elle raconte ses souvenirs d’école, Ou en adepte de blog. La
ou agressifs... Des écrits naïfs, méprisants mais aussi les auberges de jeunesse, la guerre « Napoléonienne de l’amour » est parfois
ou condescendants et très drôles. et l’éducation populaire qu’elle défend. très drôle et va venger toutes les lycéennes
MOTS D’EXCUSE, LES PARENTS ÉCRIVENT AUX MIMI GUILLAM, CAHIERS DE VIE, plaquées par leur copain.
ENSEIGNANTS, DE PATRICE ROMAIN, FRANÇOIS DE CATHERINE ECOLE­BOIVIN, ÉD. PRESSES LYCÉE OUT, DE CLAIRE LOUP,
BOURIN ÉDITEUR, 128 PAGES, 14 €. DE LA RENAISSANCE, 310 PAGES, 18 €. ÉDITIONS PLON JEUNESSE, 242 PAGES, 16 €.

nLE
POLAR DIDIER CORNAILLE POTINS
BOURGUIGNONS
Les lacs
Si vous
Le sourire d’Ève ANIMATION
Autour d’un auteur
n’avez ja- l Le 10 septembre, chez
mais lu de Comment conjuguer terroir, Luc, l’antiquaire à Cluny, et
r o m a n histoire, et vrai roman pres­ samedi 11 septembre à la li-
d’Arnaldur que policier ? Didier Cor­ brairie Lamartine à 10 h 30
Indrida- naille s’en charge avec sa Olivier Adam Le Cœur ré-
son, c’est le gouaille habituelle. gulier et Fanny Chiarello
moment L’Eternité n’est pas si lon-

E
de vous y mettre. Car cet lle est, paraît-il, née de gue (éd. L’Olivier).
auteur venu d’Islande la côte du premier l Le samedi 11 septembre,
(comme son nom l’indi- homme, et d’elle vient de 10 heures à 18 heures,
que) est de ceux à retenir : il pourtant le scandale… Ève chez Cultura Dijon, Jean-
trouve moyen de s’interro- était sensuellement représen- François Gaubert Le clos
ger sur le deuil et la mort à tée nue sur tympan du portail des arpents.
travers des romans qui res- latéral de la cathédrale l Le 18 septembre, à la
tent des polars. Hypother- d’Autun, aux côtés d’Adam, maison de la Presse de
mie ne fait pas exception, jusqu’à ce que des chanoines Gueugnon, de 10 à 13 heu-
qui permet de retrouver Er- un peu prudes les fassent enle- res, Bernard Morot-Gau-
landur et ses problèmes ver… raconte Didier Cor- dry et sa Tentation d’Eve.
existentiels. Du même naille, dans son dernier ouvra- l Le 1er octobre, au théâtre
Didier Cornaille, l’écrivain bourguignon. Photo LBP
auteur, on peut lire L’Hom- ge. On ne retrouva au début des Feuillants à 20 h 30 à
me du lac et Hiver arctique. du XXe siècle que la sculpture Dijon, lecture de Laurent

Hypothermie, d’Arnaldur
Indridason, traduit
de l’islandais par Eric Boury,
éditions Métailié, 19 €.
d’Ève. Adam – et le diable –
sont toujours cachés. Une tra-
me qui avait de quoi inspirer
un romancier un brin philoso-
phe doublé d’un passionné de
“ Je ne pourrais vivre ni ailleurs
qu’au contact quotidien de la société
rurale, ni autrement
que dans son observation inquiète. ”
Gaudé Ouragan (éd. Actes
Sud).

PROMENADE
Flâneries littéraires
l’histoire autunoise. Voilà Une nouvelle association,
donc Didier Cornaille qui voulant promouvoir du li-

nLA
BD
plonge dans cette époque
troubledelafindusecondem-
pire. Quand les « carbonari »
rition d’Ève resplendissante,
alors même qu’Adam et le dia-
ble sont toujours cachés dans
geot, les 25 et 26 septembre
prochains. Ce sera l’occasion
de la rencontrer. Et de lui po-
vre, des auteurs, éditeurs
ainsi que des métiers fai-
sant référence au monde
La vengeance devenus « charbonniers » au la forêt profonde prend une ser des questions… du livre en Bourgogne, est
cœur du Morvan ; où tout jolie signification symbolique. JOCELYNE REMY née cet été, que préside
Dantès était possible et où l’on croyait Didier Cornaille fait partie Françoise Colin. Ses adhé-
n’est plus en l’éducation. Où un Améri- des écrivains invités lors de la Adam en héritage, de Didier rents seront aujourd’hui
Edmond… cain veut racheter le linteau… 3e édition de Livres en Vignes, Cornaille, éditions Presses de la aux sources de la Seine
mais pour- et échoue. Ouf ! Où la réappa- au château du Clos de Vou- Cité, 278 pages, 19 €. avec Antoine Hoareau
suit sa ven- auteur d’Au pays des sour-
geance ! ces de la Seine et Pierre
Après une Gounand, docteur en his-
belleopérationchirurgicale BOURGOGNE toire contemporaine.
qui le transforme, Dantès L’Apelle, 60, rue Berbisey,
(c’est le tome 4) comprend Histoires de vie et d’art 2 1 0 0 0 D i j o n ,
quelapartieseraplusdiffici- lapelle21@gmail.com et la-
le que prévue. Un polar fi- Un autre Bourguignon que se, c’est qu’il avait un talent aussi de cet étonnant roman pelle.over-blog.com/
nancier qui reprend en la Didier Cornaille s’est laissé certain. Autant dire que por- qui mêle érudition et machi-
modernisant l’histoire du séduire par l’Ève échappée te était ouverte pour l’imagi- nation policière. PATRIMOINE
comte de Monte-Cristo. de la cathédrale Saint-Laza- nation de l’auteur, qui re- Le livre est disponible à Di- Rendez-vous
Machinations et vengean- re à Autun, c’est Bernard crée l’atmosphère de cette jon à la librairie Privat et au C’est encore l’été en Bour-
cessontauprogramme. M o r o t - G a u d r y. M a i s l e haute époque du XIIe siècle, Duché de Bourgogne à Di- gogne et le patrimoine écrit
sculpteur et l’historien d’art et en particulier la vie sur le jon et bien sûr à l’office du se découvre. On peut visi-
Dantès,tome 4,Poursoldede qu’il est en a tiré une histoire chantier de construction de tourisme d’Autun. ter le fonds patrimonial de
toutcompte,d’ErikJuszezak, totalement différente : il la cathédrale. J. REMY la bibliothèque municipale
PierreBoisserie,Philippe s’est attaché, lui, à l’auteur Ombeline et Melisande d’Auxonne le 17 septem-
Guillaume,chezDargaud, présumé de la sculpture, luttent pour être l’image de La Tentation d’Ève, bre, à 16 h 30. Téléphone :
10,95€. Gislebertus. Un homme cette Ève. Abélard et Héloï- de Bernard Morot­Gaudry, 03.80.37.42.52.
dont on ne sait qu’une cho- se sont parties prenantes 365 pages, 26 €.
LE BIEN PUBLIC Cahier
Dimanche 5
septembre 2010 ANIMAUX / DÉTENTE Local
19

BUDGET. Les Français dépensent sans compter pour leurs animaux de compagnie.

Très chers chiens et chats...


De 600 euros pour un chat, à Des propriétaires
800 euros pour un chien
moyen, par an et en moyen­ engagent
ne, les animaux domesti­ même des frais
ques coûtent chers. d’obsèques pour
leurs compagnons

L
es Français, cham-
pions européens de
la possession anima-
le, dépensent sans rechi- d’entente tarifaire ». Pour
gner pour leurs chiens et faire face aux dépenses de
chats entre vétérinaire, santé, certains maîtres pré-
nourriture et toilett age. voyants souscrivent une as-
« Avoir un chien ou un chat, surance pour leurs bêtes, un
c’est un vrai budget », souli- domaine où les Français
gne Gislaine Jançon, secré- sont à la traîne par rapport
taire générale adjointe du à leurs voisins européens.
conseil national de l’Ordre « Seulement 5 % de chiens
des vétérinaires. Au moins et de chats sont assurés en
800 euros pour un chien France, contre 45 % dans
moyen et 600 euros pour un les autres pays européens »,
chat, selon les profession- déplore Hubert Derai, pré-
nels animaliers. sident de la société HD As-
Plus gros poste de dépen- surance.
ses, le budget alimentaire : « Nous offrons cinq ou six
il faut compter 400 euros formules de garanties pour
par an pour un chien un coût mensuel de neuf
moyen nourri aux croquet- euros pour la seule couver-
tes, mais plus de ture des risques d’accidents
1 300 euros s’il consomme « Avoir un chien ou un chat, c’est un vrai budget». Photo d’ilustation Fotolia et de 16 euros maximum
de la pâtée en boîte, selon pour la couverture la plus
Gislaine Jançon. Quant au ron 75 euros. Des dépenses pour une simple consulta- 3 000 euros pour les grosses complète (soins médicaux,
chat, réputé fin gourmet, auxquelles s’ajoutent les tion. « Lorsqu’un animal est interventions chirurgica- analyse médicale, interven-
son régime coûte toutefois vaccins – soit quelque malade, les frais vétérinai- les », raconte le vétérinaire, tions chirurgicales) », indi-
deux fois moins cher. 80 euros –, et des frais de res peuvent exploser pour rappelant que « la profes- que-t-il.
« Les frais vétérinaires stérilisation et de castra- atteindre plus de sion de vétérinaire n’a pas Les animaux peuvent être
sont élevés la première an- tion : environ 150 euros assurés dès leur naissance
née de vie de l’animal et pour une chatte, entre 250 mais pas au-delà d’une di-
lorsqu’il vieillit car, comme et 450 euros pour une
Et pour vous, ce sera quelle coupe ? zaine d’années, en raison de
les hommes, les animaux chienne, 75 euros pour un leur espérance de vie, 15
développent des mala- chat, entre 130 et 230 euros Les chiens à poils longs se rendent aussi chez le ans pour un chien, 20 ans
dies », explique Gislaine pour un chien. toiletteur pour un soin, une épilation ou une coupe. « Il pour un chat.
Jançon. Dans sa clinique vétérinai- faut compter environ 35 et 45 euros pour une coupe à la Enfin, Laurence Reco-
re de l’Isle-Adam, le doc- tondeuse et entre 45 et 60 euros pour une coupe aux quillay, vétérinaire à Do-
5 % d’animaux assurés teur Jean-Pierre Camadro, ciseaux », dit Sandra Goyon, toiletteuse en région Rhône­ mont (Val-d’Oise) se dit
Pour les jeunes animaux qui « voit les animaux une Alpes. « Les tarifs appliqués par les quelque 3 000 « surprise de constater le
qui doivent être immatricu- fois par an quand tout va professionnels varient du simple au double, selon qu’ils nombre de jouets et de gad-
lés (tatouage ou transpon- bien », applique le t a ri f sont installés en ville ou à la campagne», poursuit­elle. gets que les gens achètent
deur), il faut prévoir envi- d’une cinquantaine d’euros pour leurs animaux ».
Cahier LE BIEN PUBLIC
Local
20 DÉTENTE / ENFANTS Dimanche 5
septembre 2010

AVEC LE JOURNAL DES ENFANTS


L’actualité des 8-14 ans en parution tous les jeudis
Retrouvez le Journal des enfants sur www.jde.fr

UKRAINE. Chaque samedi et dimanche de l’été, un petit train très spécial entre en gare.

A bord du train des enfants


C’est un petit train jaune et
bleu qui entre en gare le
week­end dans le parc de
Sirets, à Kiev, la capitale de
l’Ukraine. Sa particularité :
ce sont des enfants qui le
conduisent !

D
ans la locomotive,
deux enfants en uni-
forme, les yeux fixés
sur le rail et la main sur le vo-
lant : ce sont les conduc-
teurs de ce train pas comme
les autres, entièrement diri-
gé par des enfants.
Sur le quai, dans la salle de
contrôle, dans les wagons,

“ Notre train
arrive à la station
de Iabonka.
Veuillez descendre
s’il vous plaît ! ”
Vitali Dima est aux commandes de ce train pas comme les autres. Photo Mathilde Goanec

rien que des enfants de 9 à s’arrête dans deux gares, enfants, achètent leur billet Sur le quai, Youri, 11 ans,
15 ans, en uniforme, qui passe même sur un pont et sur le quai, et montent dans dirige le train et l’arrivée en
À savoir
sont responsables de la sécu- dans une forêt. « Attention, le train à chaque arrêt. You- gare. Il a devant lui une gran-
rité des passagers. Chacun à droite, une branche d’ar- ra, 14 ans, vérifie les billets. de table de contrôle remplie Le train du parc de Sirets a
d’entre eux a un rôle bien bre ! » Alexander, qui aide le Quelques minutes plus tard, de boutons lumineux et un été construit en 1953, pour
précis. chauffeur Dima à éviter les Vitali, 15 ans, fait les annon- gros téléphone. Bien qu’il apprendre aux enfants tou­
Ce train pas comme les obstacles, prend son rôle ces obligatoires : « Chers soit encore un enfant, il ac- tes les techniques du che­
autres est celui du parc de Si- très au sérieux. passagers, notre train arrive complit le même travail min de fer.
rets, près de la capitale « Le feu est vert, c’est bon, à la station de Iablonka. qu’un opérateur adulte. At- Aujourd’hui, il existe huit
ukrainienne. Il roule sur on peut y aller ! » Les dizai- Veuillez descendre du train tention, le train siffle, les en- trainspourenfantsenUkrai­
deux kilomètres et demi, nes de passagers, surtout des s’il vous plaît ! » fants arrivent en gare ! ne, et une vingtaine dans le
pays voisin, la Russie, où
cettetraditionesttrèsimpor­
LES ENFANTS RACONTENT LEUR EXPÉRIENCE tante.
À Kiev, 500 enfants sont
Youri, 11 ans pour permettre aux conducteurs d’ar- cheminots.
« Je suis opérateur. J’allume la table river en gare tranquillement. » La plus longue ligne de che­
de contrôle et c’est moi qui m’occupe min de fer pour enfants se
de l’arrivée en gare. Je note dans le Youra, 14 ans trouve en Russie et elle me­
journal tous les problèmes ou les inci- « Sur mon chapeau, c’est le symbole sure 11,5 km.
dents, mais aussi l’heure de départ, du chemin de fer ukrainien. On porte La plupart des lignes pour
l’heure d’arrivée. C’est ma première les mêmes chemises et les mêmes cha- enfants se trouvent dans des
année mais si je peux continuer, peaux que les adultes, on fait partie parcs et font un trajet en for­
j’aimerais bien devenir opérateur de la même compagnie et on en est medeboucle,etserventuni­
pour de bon, sur la grande ligne. » fiers. Moi je surveille l’ouverture et la quement pour le tourisme.