Vous êtes sur la page 1sur 4

avec le Corrigés bac 2018

Bac 2018

Sciences de la vie et de la Terre, enseignement de spécialité

Série S

PARTIE I - (8 points)

SYNTHÈSE : sujet : Expliquer la formation des reliefs associés aux chaînes de


montagnes de collision ainsi que les mécanismes contribuant à leur disparition.

En intro : Les chaînes de montagne se forment lors de la rencontre 2 plaques


continentales (= collision) cela génère un épaississement crustal à l'origine du relief. Ce
relief disparaîtra pour retrouver au bout de quelques 100 aines de millions d'années une
croûte d'épaisseur « normale » (30 km)

LA FORMATION DES RELIEFS DES CHAÎNES DE COLLISION:


Lors de la convergence de 2 plaques, la lithosphère océanique passe en subduction
jusqu'à l'affrontement des 2 plaques continentales.
Cette convergence est à l'origine d'un raccourcissement et donc d'un épaississement de
la croûte continentale. En effet les forces de compression sont à l'origine de
déformations :
-les plis (déformations « souples ») ;
-les failles inverses (déformations cassantes) ;
-quelquefois les 2 déformations sont associées (pli-faille).
Faire un schéma de pli, de faille inverse (montrer les forces de convergence, le
raccourcissement et l'épaississement)
-des unités entières se retrouvent déplacées et s'empilent (chevauchement si le
déplacement est de quelques dizaines de km, charriage, plusieurs centaines de km) : par
exemple les fameuses ophiolites (anciennes lithosphères océaniques maintenant situées
dans les chaînes de montagne).

La lithosphère continentale est en équilibre isostatique sur le manteau


asthénosphérique : la masse plus importante entraîne donc un enfoncement de la croûte
continentale à l'origine d'une racine crustale (le moho peut se trouver à 70 km de
profondeur au lieu des 30 km habituels) mais l’épaississement entraîne aussi
l'apparition d'un relief positif.

Faire un schéma de la croûte continentale en chaîne de collision : avec relief positif et


racine crustale

LA DISPARITION DES RELIEFS :


Les roches des reliefs sont soumises à une forte altération sous l'action de l'eau
(hydrolyse), du gel-dégel, des glaciers, du vent, des végétaux... Il en résulte des débris de
différentes tailles et des ions qui vont être emportés par les cours d'eau pour se déposer
dans des bassins sédimentaires comme les océans : on parle d’érosion.

1
avec le Corrigés bac 2018

Cela contribue à diminuer l'épaisseur de la croûte continentale.


Faire un schéma de l'érosion (une zone d'altération par l'eau, un transport par une
rivière par exemple et un dépôt dans un océan par exemple).
De plus la croissance du relief est à l'origine d'une augmentation des forces de volume
(au cœur de la chaîne) qui deviennent si importantes qu'elles entraînent une divergence
et donc un effondrement : des processus tectoniques participent donc à l'amincissement
de la croûte.
Remarque : La perte d'épaisseur est à l'origine d'une remontée de la racine crustale (=
rééquilibrage isostatique) qui compense en partie l'amincissement de la croûte.

CONCLUSION :
Des phénomènes tectoniques sont à l'origine d'un épaississement de la croûte à
l'origine des reliefs. D'autres processus tectoniques associés à l'érosion
concourent à sa disparition.
C'est l'épaisseur de la croûte et le principe d'isostasie qui sont responsables des
reliefs élevés des chaînes de montagnes de collision.

PARTIE II - EXERCICE 1 (3 points)

Sujet : La vie fixée chez les plantes


À partir de l’étude des documents, proposer une explication possible à l’impact de
l’éclairage nocturne sur la reproduction des plantes à fleurs.

Le doc 3 montre que le pourcentage de fruits produit par le cirse maraîcher est un peu
plus faible (10 % de moins) lorsque la zone est éclairée la nuit. Donc, s'il y a moins de
fruits, c'est peut-être parce que la pollinisation est moins importante la nuit.

Le doc 2 confirme que les visites des fleurs de prairie par les insectes pollinisateurs
nocturnes sont beaucoup moins nombreuses si la prairie est éclairée (seulement 30 %
au lieu de 80 %).

Le doc montre que lorsque les lampadaires sont allumés on observe que la quantité de
papillons de nuit est plus importante à proximité des lampadaires que lorsqu'ils sont
éteints (presque le double).
Il sont donc moins nombreux à se situer à proximité de la végétation : DONC cela
diminue la pollinisation par ces insectes.

CONCLUSION : Lorsque les lampadaires sont allumés, ils attirent une partie des
insectes pollinisateurs nocturnes qui ne font donc plus la pollinisation des plantes
à fleurs ce qui diminue en partie (car il reste les insectes pollinisateurs diurnes)
leur reproduction sexuée (moins de fruits et donc moins de graines).

PARTIE II - EXERCICE 2 - Enseignement de spécialité (5 points)

Sujet: Glycémie et diabète

2
avec le Corrigés bac 2018

À partir de l’étude des documents et des connaissances, justifier que le GABA


constitue un espoir de traitement pour les diabétiques de type 1 et expliquer son
mode d’action.

INTRO : Diabète = anomalie de la régulation de la glycémie.


Il existe 2 grands types de diabète chez l'Homme.

Document 1 :

1a : La souris diabétique ayant reçu des injections quotidienne de GABA voit sa glycémie
diminuer au fur et à mesure des jours (elle est presque divisée par 3 : elle passe de 30
mM à 12 mM en 80 jours).
Alors qu'elle reste stable (et même augmente légèrement) avec une solution saline :
DONC le GABA est efficace pour diminuer la glycémie d'une souris diabétique.

1b : Les coupes de pancréas montre une disparition des cellules Bêta des îlots de
Langerhans chez une souris diabétique . On observe que des lymphocytes ont de plus
infiltrés le tissu. D'APRÈS MES CONNAISSANCES, je sais que les lymphocytes peuvent
participer à la destruction des cellules Bêta (réponse immunitaire auto-immune)
dans les cas de diabète de type 1. Ce qui semble être le cas ici.
Chez une souris diabétique mais traité au GABA les cellules Bêta sont presque aussi
nombreuses que chez une souris saine : DONC le GABA semble permettre la
régénération des cellules Bêta.

1c : La concentration d'insuline est plus forte chez les souris diabétiques ayant reçu du
GABA que chez celles qui ont reçu une solution saline (1,1 ng/l contre 0,8). C'est
l'inverse pour le glucagon (320 µg/mL contre 130 : presque 3 fois moins).

D'APRÈS MES CONNAISSANCES, je sais que l'insuline est une hormone


hypoglycémiante produite par les cellules Bêta : DONC c'est elle qui contribue à
faire diminuer la glycémie.
Je sais aussi que le glucagon est une hormone hyperglycémiante produite par les
cellules Alpha.

Document 2 :
Le pourcentage de cellules alpha diminue avec l'augmentation des concentrations de
GABA injecté (c'est pour cela que le glucagon diminue). L'effet est exactement opposé
pour les cellules Bêta : DONC, il semblerait que le GABA permet de transformer les
cellules alpha en cellules Bêta.

Document 3 : Cela confirme notre hypothèse : lorsque l'on injecte du GABA, on


observe, dans les îlots de Langerhans, une augmentation du nombre des cellules
produisant de l'insuline (Bêta) par rapport au témoin. Ces nouvelles cellules Bêta étaient
productrice de glucagon (cellules alpha).

CONCLUSION : Le GABA montre donc une réelle efficacité chez les souris
diabétique de type 1 (si on fait l'analogie avec l'Homme) en transformant les

3
avec le Corrigés bac 2018

cellules alpha en cellules bêta pour remplacer les cellules bêta perdues par la
réaction auto-immune.
Cela permet de fabriquer à nouveau assez d'insuline pour diminuer la glycémie.