Vous êtes sur la page 1sur 32

Programme « Takwia » pour la qualification des Associations

Manuel
Techniques de montage et de gestion des activités
génératrices de revenu (AGR)

1
Plan du manuel

SIGNIFICATION D’I MAGES ......................................................................................................................................................4

I. PRESENTATION DU PROGRAMME « TAKWI A » ......................................................................................................5

II. PRESENTATION DU MANUEL.......................................................................................................................................5

B) UTILISATION DU MANUEL ............................................................................................................................................6

III. ACTIVITES GENERATRICES DE REVENU (AGR) ........................................................................................................7

1. INTRODUCTION ...............................................................................................................................................................7

2. DEFINITION D’UNE AGR.................................................................................................................................................7

3. OBJECTIFS D’UNE AGR ...................................................................................................................................................8

4. CARACTERISTIQUES DES AGR .....................................................................................................................................8

IV. LES AGR ET L’APPROCHE FILIERE ...............................................................................................................................9

V. TYPOLOGIE DES AGR ....................................................................................................................................................10

VI. RAPPEL DU CYCLE DE GESTION D’UN PROJET ......................................................................................................13

1. DEFINITION D’UN PROJET DE DEVELOPPEMENT .................................................................................................13

2. ETAPES DE CYCLE DE GESTION DE PROJET ............................................................................................................14

3. PRESENTATION DES ETAPES DU CYCLE DE GESTION DE PROJET ....................................................................15

VII. MONTAGE D’UNE ACTIVITE GENERATRICE DE REVENU .....................................................................................16

1. ANALYSE .........................................................................................................................................................................17

A. ANALYSE DES BESOINS ...............................................................................................................................................17

B. ANALYSE DES AGR DU SITE ........................................................................................................................................17

C. ANALYSE DE LA FILIERE DE L’AGR ............................................................................................................................18

D. ANALYSE ET IDENTIFICATION DE LA POPULATION CIBLE .................................................................................19

E. ANALYSE DES PARTIES PRENANTES ........................................................................................................................21

2. PLANIFI CATION DU PROJET DE CREATION D’UNE AGR ......................................................................................21

A. FORMU LATION DES OBJECTI FS ................................................................................................................................21

I. OBJECTIF GLOBAL.........................................................................................................................................................21

II. OBJECTIFS SPECIFIQUES .............................................................................................................................................21

III. RESULTATS ATTENDUS ...............................................................................................................................................21

2
B. IDENTIFICATION DES ACTIVITES ...............................................................................................................................22

I. ACTIVITES ........................................................................................................................................................................22

II. HYPOTHESES ET DONNEES DE BASE .......................................................................................................................22

III. INDICATEURS ET SOURCES DE VERIFICATION ......................................................................................................22

IV. RESSOURCES ET MOYENS ..........................................................................................................................................22

3. MONTAGE FINANCIER DU PROJET ...........................................................................................................................24

VIII. ETUDE DE FAISABILITE TECHNICO-ECONOMIQUE ...............................................................................................26

IX. ANNEXES .........................................................................................................................................................................29

ANNEXE 1 : CANEVAS DU DOCUMENT DE PROJET DE CREATION D’UNE AGR........................................................29

ANNEXE 2 : MODELE D'UNE ETUDE DE FAISABILITE TECHNICO- ECONOMIQUE OU PLAN D'AFFAIRES POUR
UNE AGR....................................................................................................................................................................................31

3
Signification d’images

Image Contenu

Définition

Exemple pratique

Important

4
I. Présentation du programme « Takwia »

Le programme "Takwia" pour la qualification des associations vise le


renforcement des capacités locales du tissu associatif et la promotion du
capital humain. Ce programme est mis en œuvre par l’Agence de
Développement Social (ADS) en partenariat avec le Ministère de la
Solidarité, de la femme, de la famille et du Développement Social, les
Comités Provinciaux de Développement Humain (CPDH) des provinces
et préfectures concernées par le programme et le Fonds des Nations
Unies pour la Population.

Le programme "Takwia" se réfère à l’Initiative Nationale pour le Développement


Humain(INDH) notamment par rapport à sa philosophie et ses principes d’action. Au
regard du rôle important que jouent les associations dans la mise en œuvre de l’INDH et
de la politique de l’Etat en matière de promotion du partenariat avec la société civile, le
programme "Takwia" vise à appuyer les associations pour qu’elles développent leurs
capacités dans trois principaux domaines:

 La gouvernance interne;

 Le partenariat et le réseautage ;

 La planification des actions de développement.

La mise en œuvre du programme suit cinq grandes étapes:

 Définition de l’état des lieux: l’élaboration des bases de données des


associations et la réalisation des diagnostics de leurs capacités en matière
de gestion, gouvernance, planification, partenariat et communication ;
 Identification des besoins en matière de renforcement des capacités des
associations locales ;
 Élaboration des plans provinciaux de renforcement des capacités ;
 Mise en œuvre des plans de renforcement des capacités ;
 Suivi et évaluation de la réalisation des plans de renforcement.
II. Présentation du manuel

Dans le cadre de la mise en œuvre des plans provinciaux de


renforcement des capacités, et en complément aux différentes actions
de renforcement des capacités, le programme "Takwia" met à la
disposition des acteurs locaux notamment les associations une valise
pédagogique composée de 30 manuels en arabe et en français.

5
Cette valise a pour objectif l’accompagnement des bénéficiaires de sessions de formation
organisées dans le cadre du programme "Takwia", et de mettre à la disposition des
acteurs locaux les outils nécessaires pour contribuer efficacement au développement
local.

La valise pédagogique est composée des manuels suivants :

1. Le cadre juridique et structures 2. Gestion administrative des 3. Gestion financière des


organisationnelles des associations associations
associations
4. Approche participative 5. Techniques de construction et de 6. Techniques de gestion des
gestion du Partenariat conflits
7. Education par les pairs 8. Médiation Sociale 9. Planification stratégique des
associations
10. L’approche axée sur les droits de 11. Techniques de levée du fond 12. Plaidoyer et réseautage
l’homme
13. Techniques de communication 14. Techniques de montage de 15. Andragogie et animation du
projets groupe
16. Approche territoriale 17. Conduite des Diagnostic 18. Planification Territoriale et
Territorial Participatif Gestion axée sur les résultats
19. Elaboration et mise en œuvre des 20. Intercommunalité 21. Charte communale et loi sur la
Plans Communaux de régionalisation
Développement
22. Conduite des réunions 23. Suivi évaluation des projets 24. Technique s de Montage et de
gestion des AGR
25. Ingénierie de formation 26. Ingénierie pédagogique 27. Animation socio-culturelle
28. Gestion des établissements 29. Rôle des acteurs locaux dans le 30. Mobilisation des fonds et finance
sociaux développement local et des collectivités territoriales
animation territoriale

Le présent manuel concerne la thématique : Techniques de montage et de gestion des


AGR.

a) Objectifs du manuel
Ce manuel est conçu pour permettre aux acteurs locaux
notamment les associations de :

 Identifier les étapes du cycle d’un projet (AGR) ;

 Etablir une étude de faisabilité d'un projet d’AGR.

 Rédiger et présenter un projet d'AGR.

b) Utilisation du manuel
Ce manuel s'adresse principalement aux :

 cadres associatifs ayant bénéficié des actions de renforcement des


capacités organisées par l’ADS dans le cadre de la mise en œuvre du
programme Takwia;
 associations œuvrant dans le développement local ;
 autres acteurs intéressés par la thématique du manuel.

6
III. Activités génératrices de revenu (AGR)

1. Introduction
Le développement d’activités génératrices de revenus (AGR) est reconnu comme étant la
clé de la relance des zones rurales et urbaines du pays. D’une part, ces activités
permettent de déclencher un dynamisme et un processus de développement au niveau
des localités, d’autre part elles sont un moyen de stimulation de la motivation et de
l’insertion de la population dans le tissu économique.

La mise en œuvre des activités génératrices de revenus permet une adhésion de la


population aux programmes de développement et une implication dans leur réussite. En
d’autres termes, la flexibilité et les modalités de réalisation des AGR permettent de
gagner la confiance et l’adhésion de la population.

Les AGRs sont destinées à une catégorie sociale connue par sa faible capacité financière
et son revenu limité. Elles permettent la mobilisation de la société civile, son implication
et sa responsabilisation. En effet, les AGR sont considérées comme un pilier du
développement local notamment dans le milieu rural.

En l’occurrence, la finalité de toute AGR est le développement local durable économique


et social de la population. Ce développement peut se faire à travers :

 La constitution des « groupes organisés et/ou groupe d’intérêts » susceptibles et


capables de mettre en place et de gérer collectivement une activité génératrice de
revenus ;

 La valorisation des ressources économiques à travers la production, la


transformation et la commercialisation des produits (agriculture, élevage,
artisanat, services...) ;

 Le renforcement des capacités de gestion et d’organisation collective des groupes


concernés à travers le processus de gestion du projet.

2. Définition d’une AGR

Une Activité Génératrice de Revenu C’est une activité qui consiste à


produire des biens ou des services et/ou à transformer des produits en
vue de les vendre.

Les AGR sont des activités économiques qui obéissent à la loi du marché (l’offre et la
demande) et à la trilogie production-transformation-commercialisation. Ces activités
doivent être rentables et pérennes.

7
3. Objectifs d’une AGR
Les objectifs des AGR sont :

 Améliorer les revenus de la population et créer de l’emploi ;

 Intégrer la population dans la vie économique et sociale ;

Les AGR tentent à changer une situation initiale vers une autre situation meilleure :

Situation Avant AGR Situation Après AGR

 Revenu (-)  Revenu (+)


 Chômage (+)  Chômage (-)
 Ressources non exploitées  Ressources
 Potentialités non exploités exploitées
AGR  Potentialités
exploités

4. Caractéristiques des AGR


Les AGR sont des activités économiques caractérisées par :

 la production, la transformation et la commercialisation des biens et/ou


services ;

 l’utilisation des potentialités et ressources locales ;

 le recours au savoir faire et aux compétences de la population cible ;

 la non nécessité d’importants capitaux ;

 le profit et les retombées directs sur les membres du groupe la


population bénéficiaire du projet de création des AGR ;

 la possibilité d’avoir un argent immédiat ;

8
 une faible rentabilité.

IV. Les AGR et l’approche filière

Une filière est l’ensemble des agents économiques qui concourent


directement à l’élaboration d’un produit final. La filière retrace donc la
succession des opérations qui, partant en amont d’une matière
première – ou d’un produit intermédiaire – aboutit en aval, après
plusieurs stades de transformation/valorisation à un ou plusieurs
produits finis au niveau du consommateur.

On appelle « agent » un acteur économique, c’est-à-dire une cellule


élémentaire intervenant dans l’économie, un centre autonome
d’action et de décision. Il peut s’agir d’une personne physique
(paysan, commerçant, consommateur) ou d’une personne morale
(entreprise, administration, organisme de développement).

Les AGRs concernent tous les secteurs d'activités (primaire, secondaire et tertiaire). La
détermination des secteurs des projets se fera localement selon les activités courantes
du site d'intervention, ses potentialités naturelles, culturelles, économiques,
écologiques...

L’analyse économique par filière, consiste à analyser l’organisation du système


économique d’un produit ou d’un groupe de produits. C’est l’analyse de la succession
d’actions menées par des acteurs (agents) pour produire, transformer, vendre et
consommer un produit. Ce dernier peut être indifféremment agricole, industriel,
artisanale, etc….

Ces actions, menées successivement, parallèlement ou d’une manière complémentaire,


peuvent se découper en grands ensembles ou systèmes comme : la production, la
transformation, la commercialisation, la consommation. Chacun de ces ensembles
englobe une série d’actions plus ou moins importantes qui permettent de passer d’un
ensemble à l’autre, dans une suite logique d’interventions; on parle ainsi d’actions
situées à l’amont ou à l’aval de la filière. Ces ensembles peuvent, eux-mêmes, se
décomposer en sous-ensembles.

9
Au niveau de montage des projets de création des AGR, une grande importance est à
donner aux projets élaborés selon l'approche filière. En effet, La mise en œuvre de cette
approche passe par les étapes suivantes :

 Identification des filières et des potentialités d'un territoire :

 Inventaire des filières du territoire ;

 Inventaire des potentialités socio-économiques d'un territoire.

 Analyse de la filière ;

 Planification et montage des projets.

V. Typologie des AGR

Les AGR touchent tous les secteurs économiques, ce qui rend difficile de dresser un
répertoire de l’ensemble des AGR possibles.

Les diagnostics territoriaux participatifs font ressortir les activités courantes du site
d'intervention, ses potentialités naturelles, culturelles, économiques et écologiques qui
constituent autant d'opportunités de projets de création de richesse. Néanmoins, le
tableau ci-après donne, à titre d'exemple, une liste de quelques activités et filières des
différents secteurs d'activité économique que les porteurs de projets peuvent explorer
pour mettre en place les AGR :

Secteur Sous-secteur

Elevage d'animaux  avicole (autruche, perdrix...)

 caprin

 ovin

 bovin

 camelin

 apicole

 cunicole

Transformation des produits  collecte du lait et ses dérivés


animaux
 valorisation du cuir

 valorisation de la laine

10
 valorisation de la viande

Production végétale  jardins potagers

 cultures maraîchères

 arboriculture fruitière

 culture de plantes aromatiques et


médicinales

 culture de safran

 culture du henné

 culture du cumin

Transformation des produits  transformation des céréales


végétaux
 minoterie artisanale

 écrasement des fruits et légumes

 séchage des fruits

 conserve des légumes et des fruits

Valorisation des produits de terroir  caroubiers

 arganier

 câprier

 olivier

 amandier

 cactus

 truffes

 miel

 escargot

 safran

Artisanat de production :  ameublement, habillement, bâtiment,


équipement de la personne, de la

11
maison décoration...

 production utilitaire

 artisanat d'art

Filières de production émergentes  bâtiment traditionnel

 tissage haut de gamme

 fer forgé

 poterie/céramique d'art

 couture traditionnelle féminine haut de


gamme, tapis berbère

Filières de services émergentes  métiers de réparation et d'entretien

 métiers de bouche

 métiers d'aide et de service aux


personnes

Artisanat d'art  décoration,

 habillement

 équipement de la maison

Artisanat de service  réparation

 esthétique, coiffure

 plomberie, électricité, menuiserie...

Tourisme  hébergement

 restauration

 circuits touristiques

 attractions sportives (chasse, pêche)

 orientation, information, manuels

 activités d’animation, artistiques,

12
culturelles

Commerce  mise à niveau du commerce ambulant

 formalisation d’activités informelles

 création d'espaces de commercialisation


de produits et services

Service de proximité  soutien de l'externalisation des activités


et services

 services aux entreprises, aux personnes


(soutien scolaire, activités
parascolaires...)

Labellisation, commercialisation,  activités spécifiques à la valorisation des


certification... produits du terroir

Dans le reste du manuel, nous allons traiter une AGR comme un projet
de création d’une activité génératrice de revenu. En effet, une AGR doit
suivre la même démarche relative au montage d’un projet de
développement avec quelques spécificités.

VI. Rappel du cycle de gestion d’un projet

1. Définition d’un projet de développement

Projet de développement : C'est un ensemble cohérent et organisé


d'activités menées collectivement, limitées dans le temps et dans
l'espace qui nécessitent des moyens humains, financiers et matériels,
pour améliorer la situation d'une population.

Un projet peut être :

 Une réalisation d’une infrastructure (Ecoles, centre de santé…) ;

 Une création d’AGR ;

 Un renforcement des capacités ;

13
 ….

Le projet consiste à utiliser des moyens, pour réaliser des activités afin de produire des
résultats et d’atteindre des objectifs de développement.

Schéma simplifié d’un projet

Situation initiale à améliorer

P
Intrants
R
O
J Activités
E
T Résultats

Objectifs

Situation finale améliorée

2. Etapes de cycle de gestion de projet


La mise en œuvre d’un projet passe globalement par plusieurs étapes qui créent le cycle
de projet. L’utilisation de la notion du cycle est justifiée par le fait que le schéma du projet
n’est pas linéaire, il constitue en réalité une boucle où chaque étape est réalimentée par la
précédente.

Généralement, le cycle de gestion de projet est composé de quatre étapes principales:

1- Montage ;

2- Financement ;

3- Mise en œuvre et suivi ;

4- Evaluation.

La présentation, ci-après, montre un schéma simplifié de cycle de gestion de projet :

14
Analyse Planification

Construction logique Elaboration du document de projet

Montage
Evaluation

Mise en œuvre et Financement


suivi

Cycle simplifié de gestion d’un projet de Développement

3. Présentation des étapes du cycle de gestion de projet

Etape de montage

Elle vise à donner de la consistance à une idée qui deviendra un projet concret et durable
à partir des sous-étapes suivantes :

 Construction logique ; composé de 2 phases :

 Phase d'analyse : Il s'agit de définir le problème principal auquel le projet


veut s'attaquer, les objectifs, le scénario adopté et les acteurs impliqués.
Cette phase doit permettre de répondre aux questions : Pourquoi le projet
et pour Qui ?

 Phase de planification : Cette phase représente une réponse à la question


quoi faire ? il s'agit de définir les différentes composantes du projet : but,
objectif(s) résultats attendus, activités et moyens.

 Elaboration du document de projet : c’est un document qui sera utilisé


principalement pour la recherche du financement pour le projet .

15
Etape de financement

Il s'agit d'une étape de négociation et de contractualisation avec le (s) partenaire (s)


potentiels, permettant de mobiliser les moyens nécessaires à la mise en œuvre du projet.

Etape de Mise en œuvre et de


suivi

Il s'agit de l’étape de la réalisation des activités du projet. Elle doit aboutir à des réalisations
concrètes permettant d'atteindre les résultats attendus et les objectifs fixés.

Cette étape consiste à réaliser les activités du projet, identifier les éventuelles difficultés, et
réajuster les moyens nécessaires pour atteindre les résultats attendus.

Durant cette étape, le suivi est assuré par le porteur de projet. Il permet de suivre l’état
d’avancement et de mettre à la disposition des partenaires les informations sur le
déroulement des activités du projet.

Etape d’évaluation

Cette étape consiste à déterminer, dans quelle mesure et avec quel degré de succès (ou
d'échec), les résultats escomptés ont été atteints.

Ce manuel traitera la première étape du cycle de gestion de projet celle


relative au montage d’un projet de création d’une AGR.

VII. Montage d’une activité génératrice de revenu

Le montage d’un projet de création d’une AGR passe par deux principales phases :
analyse et planification.

16
1. Analyse
a. Analyse des besoins

L’analyse des besoins est indispensable dans le montage d’un projet de création d’une
AGR. Elle consiste à étudier les potentialités du site ainsi que les besoins de sa population.

Plusieurs méthodes peuvent être utilisées :

 Observation ;

 Entretiens individuels ;

 Groupes de discussions ;

 Etude documentaire sur le site (Monographie, Diagnostic,…) ;

 Questionnaires.

Pendant cette sous-phase, il est important de procéder à une analyse de la filière. En


effet, l’étude de filière est une analyse très précise de tout un système généré par un
produit. Il s’agit une étude exhaustive de tous ceux qui interviennent dans la filière, de
leur environnement, des actions qui sont menées et des mécanismes qui ont abouti à de
telles actions.

b. Analyse des AGR du site

Il s’agit d’analyser le choix de l’AGR à adopter pour le contexte. Dans ce cadre, il est
demandé de répondre aux questions suivantes :

 Quelles sont les différentes AGR possibles dans le contexte du projet ?

 Quelles sont les différentes AGR déjà réalisées dans le site du projet ?

 Quelle est l’AGR la plus appropriée pour le contexte ?

 Pourquoi le choix de cette AGR ?

 Est-ce qu’il y a un savoir faire local ?

 Quelle la capacité technico-économique de la population locale à bien


mener cette AGR ;

 L’AGR rentra t-il en complémentarité avec les autres actions menées


dans le terroir ;

 L’AGR est-t-il en harmonie avec les activités quotidiennes des


populations ;

17
 Est-ce que l’AGR choisie s’inscrit dans le cadre d’une filière locale
complète (production, transformation et commercialisation) ?

 Présence de structure de proximité pour l’encadrement ;

 Est ce que la population est motivée pour cette AGR ?

 Est-ce qu’il y a un déboucher pour le produit des AGR ?


 Quelles sont les forces et les faiblesses du secteur d’AGR choisie?

 Quelles sont les perspectives de croissance dans les prochaines


années?

c. Analyse de la filière de l’AGR

Une fois le choix de l’AGR est fait, cette sous-phase consiste à mener une analyse
approfondie de la filière de ce choix.

Elle commence par l'exploitation des données secondaires collectées lors de la phase
précédente et continue par l'approfondissement de certains aspects. L'implication des
acteurs de la filière est d'une importance capitale. L'analyse de la filière vise les résultats
suivants :

 Identifier les acteurs de la filière ;


 Identifier les problèmes liés à chaque maillon de la filière ;
 Recensement des pistes d'amélioration.
Le tableau suivant propose les aspects à approfondir dans l'analyse de la filière :

Production Transformation Commercialisation Consommation

18
Qui sont les producteurs? Qui fait la Où va le produit ? Qui assure la Qui consomme
transformation ? distribution ? le produit ?
Ou se fait la production ? L'organisation ? Où se
Comment ils sont fait la transformation Qui fait la vente directe du Volume
organisés ? Combien ils ? Les contraintes et les produit ? Comment est estimatif de la
produisent ? Quelles problèmes ? Les assurée la distribution ? demande sur le
relations ont-ils avec les solutions ? L'organisation de la marché ? la
autres acteurs ? Quel est distribution et de la demande est
leurs intérêts ? Les partenaires ? les commercialisation ? Les elle régulière ou
méthodes de partenaires ? Les contraintes saisonnière ? La
Quel sont les problèmes? valorisation et et les solutions ? préférence ? Les
d’emballage prix dans ce
Quelles solutions ? recherchées ? Les prix dans ce stade et la stade ?
valeur ajoutée ?
Quels partenaires et qui Les besoins en
fait l'encadrement formation technique ? Les besoins en formation en
technique ? marketing ?

Les prix dans ce stade ?

Les besoins en formation


technique ?
Cette analyse de la filière va permettre d'identifier avec les acteurs concernés les atouts
et les contraintes de la filière, les problèmes à traiter, la définition des objectifs de
l'intervention et les solutions recherchées par les parties prenantes.

Les projets de création d’AGR privilégiés sont ceux:

 Appartenant aux filières prioritaires pour le gouvernement


(filières huile d’argan, plantes aromatiques et
médicinales…) ;

 De mise à niveau/restructuration d’activités existantes ;

 Novateurs et valorisant un produit de terroir ;

 Intégrés à la politique sectorielle de l’Etat ;

 Valorisant les ressources et les matières premières locales ;

 Utilisant une technologie accessible et adaptée à la cible.

d. Analyse et identification de la population cible

Cette sous-phase consiste à identifier les bénéficiaires directs et indirects du projet de


création d’une AGR.

19
Pour les identifier, il faut tenir compte des aspects suivants :

 Statut social ;

 Genre (homme, femme, jeunes, sans terres, ) ;

 Sexe ;

 Nombre et liens entre eux ;

 Leurs expériences en matière de l’AGR choisie.

En matière de développement, les projets de création des AGR doivent être orientés
principalement vers des populations pauvres et vulnérables.

Il est préférable, même si les bénéfices sont individuels des projets de création des AGR,
que les bénéficiaires soient organisés dans des groupes (formel ou informel). Les
avantages de se mettre en groupe sont nombreux :

 Conjugaison des efforts (Facilité et allègement du travail) ;

 Possibilité de répartir les tâches (organisation et spécialisation) ;

 Complémentarité des compétences et des ressources (optimisation de


leur usage) ;

 L’absence d’un bénéficiaire n’empêche pas la continuité de travail ;

 Renforcement de la position des membres dans les négociations


(achats et ventes groupés pour réduire les coûts).

Des difficultés peuvent survenir telles que :

 La prise de décision collective ;

 La définition des rôles et des responsabilités ;

 L’entente sur les règles de partage des bénéfices.

Par ailleurs, certains principes sont à respecter pour la constitution d’un groupe de
bénéficiaires, à savoir :

 La petite Taille ;

 L'homogénéité ;

 La génération de revenu ;

 Le caractère volontaire et participatif.

20
Sur le plan juridique, Il est préférable que les bénéficiaires soient organisés en
coopératives. Cette forme d’organisation pourrait évoluer en groupement d’intérêt
économique.

e. Analyse des parties prenantes

Le recours aux partenaires dans un projet de création d’une AGR dépend:

 Besoins de financements ;

 Besoins en appui technique ;

 des exigences spécifiques de l'AGR ;

 Des besoins de son porteur avant, en cours et après sa mise place.

Un certain nombre de critères sont indispensable pour l’analyse des parties prenantes :

 Le statut de l'organisme ;

 Le degré d'implication ;

 Les réalisations dans le domaine d'appui aux AGR ;

 La nature de son apport ;

 Et ses conditions d'éligibilité.

Cette sous-phase vous permet d’arrêter les partenaires potentiels pour mettre en œuvre
votre projet.

2. Planification du projet de création d’une AGR


a. Formulation des Objectifs

i. Objectif Global

Pourquoi le projet est entrepris?

 Contribuer à l’amélioration des conditions socio-économiques de la population du


douar Y

ii. Objectifs Spécifiques

Quels effets on attend du projet ?

 Améliorer les revenus de 50 familles du douar Y

iii. Résultats Attendus

Quels résultats le projet se propose d’atteindre?

21
 50 femmes ont un projet crée d’élevage apicole dans le douar Y

b. Identification des Activités

i. Activités

Comment le projet compte atteindre les résultats attendus?

 Achat des équipements apicoles pour 50 femmes ;

 Formation des femmes en apiculture et la commercialisation du miel ;

 Accompagnement et encadrement des femmes.

ii. Hypothèses et données de base

Quels sont les facteurs externes importants qui conditionnent la réussite du projet?

 Les femmes arrivent à trouver le marché pour vendre leurs productions de miel.

iii. Indicateurs et Sources de Vérification

Comment mesurer le degré de réalisation des objectifs?

 % moyen d’augmentation des femmes bénéficiaires du projet

iv. Ressources et Moyens

Combien coûtera le projet : Coûts, ressources?

 Budget de X000.000 Dh

 Le détail des différentes contributions et appui financier souhaité

c. Modalité de gestion

Pour chaque activité prévue dans le cadre logique du projet, il faut définir les éléments
suivants :

 Tâches ;

 Responsabilités ;

 Date limite d’exécution ;

 Moyens nécessaires.

Le tableau de bord prévisionnel des activités permet de bien préparer cette action :

22
Autres
Résultats Moyens
Activité s Tâches Responsable personnes Date limite
escompté s impliquées nécessaire s

Formation des Les femmes * Préparer la Mme. Nadia Mr. Ahmed Octobre 2013 Budget de …
femmes en maitrisent les formation
techniques techniques 3 animateurs ..
d’élevage d’élevage caprin *Organiser la
formation ….

* Evaluer la ….
formation

d. Calendrier d’activités du projet

- Estimer tout d'abord, pour chaque activité, le temps nécessaire à sa mise en


œuvre. Exprimer en terme de durée (par exemple 12 mois) et non en terme de
dates (par exemple : de juin à septembre).

- Réfléchir ensuite à l'agencement des activités les unes par rapport aux autres. Se
font-elles simultanément ? Dépendent-elles les unes des autres ? Certaines
activités nécessitent-elles la réalisation préalable d'autres activités ? Y-a- t'il des
contraintes liées à la période à laquelle doit être exécuté le projet (période des
pluies, de récolte, de vacances scolaires…) ?

Canevas du calendrier d’activités

Activité Mois 1 Mois 2 Mois 3 Mois 4 Mois 5 Mois 6 Mois 7 Mois 8 Mois 9 Mois 10 Mois 11 Mois 12

Organisation d’une x
session de formation

Achat de matériels x
apicoles

Encadrement x x x x x x x x

23
3. Montage financier du projet
Après avoir défini la liste des moyens (que vous avez définis dans votre cadre logique) et
du temps nécessaire à la mise en œuvre du projet, il est temps d'estimer le coût et les
sources de financement du projet. Un projet dont le budget a été sous-estimé rencontre
de nombreux problèmes par la suite.

Canevas du tableau définissant le budget du projet.

Désignation Quantité Unité Prix unitaire en Prix Total


DH

Frais formation 30 jours 1.000,00 30.000,00

Achat de matériels
apicoles

Pour chaque activité, définir vos besoins en matériel, en personnel et en compétences


techniques. Une étude technique a un coût que le projet doit prévoir dans le budget. Il est
important également d’indiquer la monnaie utilisée pour évaluer le budget du projet, et
s’il s’agit de TTC ou HT.

- Les frais de suivi et d'évaluation de votre projet : ces activités


peuvent générer des coûts qu'il faudra prendre en compte dans le
projet.

- Le fonds de roulement : si par exemple, le projet consiste à


améliorer les revenus agricoles de familles rurales, avant que le
résultat ne puisse être atteint, ces familles devront acheter des
semences et des engrais. Le fond de roulement permet au projet
de démarrer et sera renouvelé grâce aux revenus engendrés.

- Les frais d'inauguration le cas échéant.

- Les prévisions pour imprévus : pour faire face à des dépenses non
prévues dans le montage. La valeur de l’imprévu se situe entre 5 à
10% du budget total.

- Les frais de gestion : il s'agit des frais engendrés par des tâches
d'encadrement du projet et de gestion administrative et
financière. Sa valeur se situe entre 5 à 10% du budget total.

- Les frais de montage de projet : lors du montage du projet,

24
l’association engage des frais liés à l’étape du montage. Ces frais
peuvent être intégrés au budget du projet.

Pour financer le projet, l’association peut faire appel à plusieurs sources de financement.

- La participation des bénéficiaires et du porteur ;

- La participation, en nature, de la population et de l’association : la main d'œuvre


pour certains travaux, ressources matérielles mise à disposition d’un locale, des
équipements, etc ;

- La participation des autres partenaires ;

- Le financement recherché.

La valeur des apports en ressources humaines et en ressources matérielles doit être


estimée en DH. On parle alors de la contribution en nature ou la contribution valorisée.

le budget doit être détaillé selon le tableau suivant :

Activité Montant Nature Financements en DH


global (en nature
ou
financière) Participation Autre partenaire Financement

des bénéficiaire s recherché

Frais formation 30.000,00 Financière 10.000,00 20.000,00

Achat de matériels
apicoles

En plus des activités générales pour le montage d’un projet mentionné


ci-dessus, il y des activités spécifiques à réaliser dans le cadre du
montage d’un projet de création d’une AGR. Il s’agit notamment de
l’étude de faisabilité socio-économique.

25
VIII. Etude de faisabilité technico-économique

Chaque porteur de projet doit procéder à une étude de faisabilité technico-économique


ou Plan d'Affaires, qui constitue la base de la proposition du projet de la création d’une
AGR. Cette étude mettra en évidence le savoir faire des bénéficiaires du projet, l es
besoins spécifiques en termes de renforcement de capacités (techniques et
économiques), la disponibilité des ressources, l'existence du marché d'écoulement, le
coût du projet, la viabilité et la rentabilité du projet.

L'étude de faisabilité devra comprendre également la désignation de la structure chargée


d'accompagner et de former le porteur du projet, en précisant les besoins de formation
et leurs coûts.

L’étude de Faisabilité technico-économique ou Plan d'affaire : une étude préalable


obligatoire de ce qui est réalisable selon des conditions techniques, matérielles, ou
financières définies, dans des délais déterminés.

Le business Plan : il s’agit d’un document qui fixe la manière dont les fonds affectés à la
réalisation d'un projet vont être utilisés, leur répartition par action, selon le calendrier de
mise en œuvre du projet et, souvent, la quote-part apportée par chacun des partenaires.

L’étude de Faisabilité technico-économique est obligatoire dans le dossier de demande de


financement auprès des bailleurs. Elle permet de vérifier la faisabilité commerciale,
technique et financière et de convaincre les partenaires de l’intérêt du projet.

Les éléments à étudier sont :

a) Les Bénéficiaires

- Les compétences des bénéficiaires dans le domaine d’activité de l’AGR ;

- Les besoins en renforcement des capacités (techniques et managériales) ;

- Les organismes identifiés pour apporter cet appui ;

- Et le coût estimatif de cet appui.

b) L’Aspects commercial

- Le produit ;

- Le marché ;

- La clientèle ;

- La concurrence ;

- La commercialisation (marketing).

26
c) L’Aspect technique

- Le ou les Locaux ;

- Le Matériels et les équipements ;

- Les Ressources humaines ;

- L’Approvisionnement en matières premières ;

- L’Organisation et la Gestion

d) Le Volet financier

- Le Programme d'investissement ;

- Le Plan de financement ;

- Le Compte Exploitation ;

- La rentabilité ;

e) L’Apport social

- L’intérêt du projet : Amélioration des conditions des bénéficiaires.

f) L’Impact sur l’Environnement

- L’analyse des impacts de l’AGR sur l’environnement est un élément garant de


l’approbation du projet.

27
Références :

 Documents de l’Agence de développement Social

 ADS - Manuel de procédures - Mode Opératoire – AGR– 2006

 Mohamed Hamid BOUKHARI- Montage et gestion des AGR – Manuel de formation

 EASYPol - L’approche filière Analyse fonctionnelle et identification des flux – 2005

 INDH - Manuel de procédures des Activités génératrices de revenu

 MSFFDS – Boite à outils – Module 2 : Activités génératrices de revenu - 2007

28
IX. Annexes

Annexe 1 : Canevas du document de projet de création d’une AGR

 Intitulé du projet

 Résumé du projet

 Présentation du porteur du projet

 Présentation du projet

 Objectifs du projet et bénéfices escomptés pour les bénéficiaires :

 Composantes du projet

 Localisation de l'action : (lieux précis du déroulement si lieu unique,


préciser)

 Principales étapes de la réalisation du projet : (calendrier de l'action,


énumération des étapes par ordre chronologique)

 Présentation des partenaires de l'action : (préciser partenaires associés au


projet, techniques, financiers).

 Quelle est la suite de votre projet ? (Comment s'inscrit-il dans une


dynamique à plus long terme ?)

 Calendrier de réalisation

 Durée de votre projet

 Date prévisionnelle de début de l'opération

 Date prévisionnelle de fin de l'opération

 Budget prévisionnel du projet

 Système de suivi et évaluation

 Fonctionnement du projet (qui assurera le fonctionnement du projet ?


(préciser montant et durée pour chacun quand c'est possible)

 le porteur

 le partenaire

29
 Autres à préciser

 Demande sur le produit (Y a-t-il une demande pour le produit/service objet


du projet ?)

 commande publique

 Commande privée

 Contrat de commercialisation

 Autres à préciser

 Garanties de pérennité (Quelles sont les garanties de pérennité du projet ?)

 Produit/secteur émergeant

 Produit/secteur novateur

 Revenus prévisibles :

 Global

 Par bénéficiaire

 Nombre d'emplois à créer

 Emplois directs

 Emplois indirects

30
Annexe 2 : Modèle d'une étude de faisabilité technico- économique ou Plan d'affaires
pour une AGR

1. Présentation de l'AGR

Nom de l'AGR :

Forme juridique du porteur :

Nom du responsable/ Président :

Localisation de l'AGR :

Domaine d'activité :

Nombre de bénéficiaires directs (joindre liste de bénéficiaires avec CIN, occupation et


adresse) :

Montant du projet :

- contribution des bénéficiaires :

- Autres Contributions (à préciser)

2. Portrait de l'AGR, management

Présentation détaillée :

3. Produits, services

Présentation des produits/services et de leur raison d'être.

4. Marché, clients

5. Produits concurrents

6. Plan marketing

7. Infrastructures (production et gestion), technologie

8. Gestion financière

Prendre en compte l'architecture financière des AGR telle qu'elle est décrite dans le
manuel des procédures AGR.

31
9. Planification financière et opérationnelle

10. Evaluation des risques

Chaque activité est source de risques : il s'agit de les identifier et de définir les mesures
applicables (maladie du bétail, sécheresse hausse des prix des intrants etc.

11. Besoins en formation

12 Annexes

Toutes pièces ou documents pouvant accompagner le business plan pour appuyer la


demande de financement.

32