Vous êtes sur la page 1sur 20

•SPE/UNE:COUV 01 2/12/09 14:27 Page 1

SPÉCIAL

AUTOMOBILE

➤ SECTEUR
-  % des ventes dans le secteur à fin
octobre  par rapport à l’année
passée.
Une fin
➤ TENDANCES
Les voitures low-cost ont la cote.
L’écologie : la grande oubliée.

➤ PRATIQUE
d’année
Nouveautés de fin d’année. Essence ou
diesel ? Guide pratique pour choisir sa
voiture. Quelle assurance auto choisir ?
mitigée
Supplément à La Vie éco N °   du  décembre  NE PEUT ÊTRE VENDU SÉPARÉMENT Réalisé par Abdelmajid Anis Directeur de la Publication : Fadel Agoumi
FOCUS BON:Mise en page 1 2/12/09 10:12 Page 1
•Sommaire:OUV/Economie.qxp 2/12/09 12:00 Page 6

SPÉCIAL AUTOMOBILE

S Marché , l’année Financement auto : le casse-tête


de la reprise ? des crédits
P. -
o P. 

m Les nouveautés de l’année  pour


doper le marché
Low-cost, le nouvel eldorado
P. - P. 
m
a Comment choisir sa nouvelle voiture Assurances : la concurrence…
par le service
P. --
i P. 

r Environnement : l’automobile
«écolo», la grande oubliée
Faut-il encore acheter un diesel ?

P. - P. 
e

III La Vie éco – Vendredi  décembre 


SPE/Marche? 2010 P IV-V :Economie/une page.qxp 2/12/09 11:19 Page 2

SPÉCIAL Marché : , l’année


AUTOMOBILE
de la reprise ?
➤ Le marché
automobile
connaît sa
première baisse
depuis près d’une
décennie.
➤ Les véhicules
importés boivent
la tasse, alors que
le montage local
garde le cap.
➤ Un rebond est
attendu en ,
avec la tenue du
Salon Auto Expo. ■ Malgré une baisse réelle des ventes de véhicules au Maroc depuis un an, les opérateurs du secteur restent
optimistes, et se préparent au Salon Auto Expo de  qui devrait booster les ventes.

I
l va falloir s’y résoudre : après plu- certain de l’image, le directeur com-
sieurs exercices de croissance à mercial d’un importateur automobile.
deux chiffres, le marché automo- Et d’ajouter : «Au Maroc, on n’a eu droit
bile marocain terminera certaine- ni aux primes à la casse ni à une quelconque
ment l’année 2009 sur une évolution né- prime environnementale pour faire baisser
À FIN OCTOBRE , gative. Ainsi, à fin octobre, les ventes de les prix. Du coup, si la baisse du marché
voitures de tourisme neuves plafonnaient se limite à 8 ou 9%, c’est que la demande
LES VENTES DE à 78 674 unités, soit une baisse en vo- est encore solide».
VOITURES DE lume avoisinant les 8% par rapport à la Peut-être que le gouvernement ma-
même période de l’année 2008. Et si la rocain n’a pas lancé de politique de pri-
TOURISME NEUVES tendance du marché a connu un léger me pour doper le marché, mais en tout
PLAFONNAIENT À frémissement au cours de ce dixième cas, les prix des voitures neuves ont bel
mois, il est peu probable que les deux et bien baissé. Surtout, dans le secteur,
  UNITÉS, SOIT derniers mois de l’année s’accompa- les campagnes promotionnelles se sui-
UNE BAISSE EN gnent d’une progression suffisante pour vent et ne se ressemblent pas, devenant
effacer ce passif. Effets de la crise in- davantage la règle que l’exception. Pas
VOLUME AVOISINANT ternationale, attitude attentiste des ache- un importateur qui ne consente à des
LES % PAR RAPPORT teurs, prudence des entreprises dans une remises spectaculaires, ne propose des
conjoncture incertaine… Si les avis des financements à taux zéro ou n’offre des
À LA MÊME PÉRIODE opérateurs divergent quant à l’explica- cadeaux aux «heureux acheteurs».
DE L’ANNÉE  tion de la petite santé du marché, la plu- Mieux, récession mondiale et excé-
part sont pratiquement unanimes pour dents de production obligent, les im-
relativiser l’ampleur de la baisse. «Com- portateurs marocains profitent d’un
paré à la chute vertigineuse des ventes dans «bargaining power» avantageux, d’un
d’autres pays, notamment européens, le re- meilleur pouvoir de négociation. Ré-
cul du marché marocain s’apparente à un sultat : nombre d’entre eux arrivent à
petit rhume», commente, avec un sens baisser leurs tarifs au catalogue sans trop
IV La Vie éco – Vendredi  décembre 
BMW BON:Mise en page 1 1/12/09 9:47 Page 1
SPE/Marche? 2010 P IV-V :Economie/une page.qxp 2/12/09 11:20 Page 3

AUTOMOBILE
SPÉCIAL
grever leurs marges. «Nous avons négocié
une baisse de 18% sur le prix d’achat d’une
citadine,que nous répercutons intégralement
sur le prix public. Il y a encore un an, nous
n’en aurions même pas rêvé», confie, sous
le couvert de l’anonymat, ce chef des
ventes du représentant d’une marque
européenne.
La petite santé des CBU
Mais force est de constater que la mul-
tiplication des opérations promotion-
nelles, plutôt que d’annuler le recul des
ventes, n’a fait que l’endiguer dans des
proportions tenables. Et encore, ce n’est
pas le cas pour tous les importateurs.
Car c’est la catégorie des véhicules im-
portés montés (CBU, pour Complete-
ly Built-up Unit) qui a le plus souffert
de la déprime du marché. À fin octobre
2009, celle-ci voyait ses ventes dégrin-
goler de 14,26%, à 51 035 unités. Et
dans les rangs des marques automobiles,
les rescapés se font plutôt rares, même Kangoo continue à jouir d’un suc- de très honorables progressions, com- thologie des Mayas. Mais plutôt de la
parmi les cadors du marché… Ainsi, si cès à l’étonnante longévité (8 951 uni- pensant largement ce recul du haut de date du démantèlement total des bar-
elle conserve toujours sa première pla- tés, +6,6%), ses compatriotes et néan- gamme «traditionnel». C’est le cas d’Au- rières douanières sur l’entrée de pro-
ce dans le classement CBU, Kia ne peut moins rivaux, Citroën Berlingo Peu- di (+15,5%, à 758 unités), Volvo duits, notamment automobiles, en pro-
que constater le glissement de ses geot Partner voient leurs ventes pour- (+160%, à 249 immatriculations) ou en- venance de l’Union européenne. Cette
ventes, qui reculent de -25% en com- suivre leur érosion (respectivement core Porsche (+24%, 51 unités ven- disparition des droits de douane concer-
paraison avec octobre 2008 (à 6 087 -16,7% et -31%). dues). Ceci sans men- nera également les véhicules usagés, as-
unités). Peugeot, second sur le podium, Le low-cost serait-il la tionner le développement sujettis jusqu’à présent à des droits de
parvient à «limiter la casse» avec un re- clé du succès en temps de au pas de charge des douane de 27,5%, et auxquels sont ap-
cul de -13,12% (à 5 664 unités).Toyo- crise ? «Pas exactement. Le ventes de véhicules d’oc- pliqués différents niveaux de taux d’abat-
ta subit également de plein fouet la dé- fait est que la gamme Da- casion importées (lire en- tement selon l’âge du véhicule.
prime du marché, avec des ventes en re- cia, avec ses tarifs ultra- cadré), appartenant le Des droits qui peuvent paraître pro-
trait de 32,7% (à 3 589 immatricula- compétitifs, répond à un be- plus souvent aux catégo- hibitifs, mais qui, dans la réalité, ne le
tions), comme Honda (-38%), Suzuki soin de motorisation encore ries hautes du spectre au- sont pas tant que cela. La meilleure
(-41%), Daihatsu (-41%) ou Mitsubi- très important au Maroc», tomobile. preuve en est l’explosion du marché des
shi (-61%). affirme cet opérateur du voitures d’occasion importées. D’après
Moins nombreuses sont les marques secteur. Et de préciser : Demain la reprise les statistiques de l’Administration des
à maintenir une évolution positive. À «Les produits de Dacia ont  SERA L’ANNÉE Crise ou pas, la majorité douanes et des impôts indirects, ce sont
leur tête, Renault, qui apparaît comme surtout détourné une caté- des professionnels du sec- pas moins de 21 360 véhicules d’occa-
le grand gagnant de ce second semestre gorie d’acheteurs des véhi- DU DÉMANTÈLEMENT teur gardent un certain sion qui ont été introduits au Maroc au
2009. Grâce au démarrage commercial cules d’occasion. Mais ils DES BARRIÈRES optimisme, pour ne pas cours des six premiers mois de l’année
très encourageant de sa Mégane III (et commencent aussi à gri- dire un optimisme certain. 2009 (rapportant au Budget de l’Etat
en attendant la montée en puissance du gnoter des parts de marché DOUANIÈRES DE D’autant que les deux quelque 1,12 milliard de dirhams). Sur-
Scénic nouvelle génération), le construc- du neuf importé, surtout PRODUITS EN derniers mois écoulés ont tout, cela correspond à une évolution de
teur au losange affiche une santé en- dans la catégorie des petites apporté du baume au 75% (!) par rapport aux 12159 unités
viable, enregistrant un volume de ventes citadines». PROVENANCE DE L’UE. cœur des opérateurs, avec qui ont franchi le détroit au terme du
en progression de 2,85%, à 5637 uni- L’enjeu est de taille. Car LA DISPARITION DES des chiffres de ventes en premier semestre 2008. Et avec une
tés. Ce qui lui permet de se positionner cette catégorie, regrou- légère amélioration. Du moyenne d’environ 3 600 dédouanés
à la troisième place du classement CBU, pant aujourd’hui les Kia DROITS DE DOUANE coup, ils tablent sur des par mois, la fin de l’année devrait aisé-
juste devant Hyundai, autre marque à Picanto, Hyundai i10 et CONCERNERA lendemains qui chantent ment se solder par un total dépassant les
résister aux bourrasques de la crise. Avec autres Chevrolet Spark, et une année 2010 bien 40 000 véhicules… soit près de 35% du
5 048 unités, le sud-coréen progresse de est en passe de devenir la ÉGALEMENT LES plus positive. Premier ar- marché automobile marocain.
7,4% par rapport à la même période de plus importante du mar- VÉHICULES USAGÉS, gument : la tenue du sa- Dans cet ensemble, un peu plus de
l’année dernière, performance notable ché marocain. Car pour lon Auto Expo, manifes- 21% sont le fait de Marocains résidents
dans un marché en déroute. Idem pour différentes raisons, prin- ASSUJETTIS JUSQU’À tation qui s’est toujours à l’étranger qui décident de rentrer dé-
Ford (+9%, à 3 289 unités vendues. cipalement liées au pou- PRÉSENT À ,% DE soldée par une spectacu- finitivement au Maroc, profitant ainsi
voir d’achat, le compor- laire hausse des immatri- d’un abattement de 85% sur les droits
Un succès nommé Dacia tement d’achat d’une ma- DROITS DE DOUANE culations. Et tous four- de douane. Le reste est le fait de MRE
Le ciel est bien plus dégagé du côté du jorité d’automobilistes bissent leurs armes pour de passage (qui vendent leur voiture au
montage local. Ou plus exactement pour s’est au cours des années réussir leur présence dans «bled»), et de particuliers ou d’entreprises
Dacia, qui réalise un exercice tout sim- progressivement déplacé l’exposition casablancai- qui ont fait de la vente de véhicules d’oc-
plement historique. Jugez-en : à fin oc- de la catégorie des se, planifiant déjà le lan- casion leur profession. Et pas n’impor-
tobre, la marque roumaine (marocai- moyennes inférieures (ty- cement en grande pompe te lesquels : leurs garages, ayant pignon
ne d’adoption) a écoulé pas moins de pe Citroën C4 et Peugeot de nouveaux modèles. sur rue, proposent surtout de grandes
14 496 unités, enregistrant ainsi une évo- 308) vers celle des cita- «Encore faut-il que la tenu berlines haut de gamme, des 4x4 ruti-
lution record avoisinant les 22% par rap- dines (Renault Clio, Peu- de l’Auto Expo ne débouche lants et des coupés sportifs.
port aux dix premiers mois de l’année geot 206), puis vers celle pas sur un report des achats, On s’en doute, les membres de l’Ai-
2008. La performance s’explique par la des micro-citadines. tempère le directeur com- vam (et membres de l’Association des
bonne tenue des ventes de la Logan, sur- Faut-il pour autant en mercial d’un importateur de importateurs de véhicules automobiles
tout depuis son habile restylage, mais conclure que le Maroc reste un marché la place.Si c’est le cas,on se retrouvera avec du Maroc) ne voient pas le développe-
aussi par un début de carrière en fanfa- automobile strictement indexé sur le un début d’année encore plus difficile». Bref, ment de ce commerce parallèle d’un bon
re pour la Sandero, modèle esthétique- prix ? Cela serait aller vite en besogne. on n’est pas sorti de l’auberge… œil, puisqu’il empiète allègrement sur
ment plus soigné, qui attire une nouvelle Certes, les deux marques de prestige al- leurs plates-bandes. Qu’en sera-t-il alors
clientèle, plus jeune, dans les conces- lemandes, Mercedes et BMW, baro- Le retour de l’occasion importée en 2012, avec des taux de douane au ni-
sions de Dacia. Les autres véhicules mètres classiques du statut social au Ma- L’année 2012 approche à grands pas. veau zéro ? Ce ne sera probablement pas
montés localement montrent des évo- roc, ont vu leurs ventes baisser d’envi- Non, il ne s’agit pas de la date de la «fin la fin du monde, certainement la fin d’un
lutions contrastées. Alors que le Renault ron 10%, d’autres réalisent en revanche du monde», telle que relatée par la my- monde ■
V La Vie éco – Vendredi  décembre 
SPE/AUTO/Nouveaute?s 2010/PVI-VIII-X:Economie/une page.qxp 2/12/09 10:28 Page 2

AUTOMOBILE
SPÉCIAL

Les nouveautés de l’année 


pour doper le marché
➤ De nombreuses marques tablent sur l’arrivée de nouveaux modèles sur le
marché pour booster un secteur en petite forme ➤ Passage en revue (non-
exhaustif) des voitures qui feront l’événement d’ici quelques semaines ou mois.
pas moins de trois diesel, dont la puis- 78 ch, qui se distinguent par une sentation luxueuse et une liste d’équi-
Audi A Sportback sance va de 143 à 204 ch. La commer- consommation inférieure à 5.0 l/100 km. pements dignes d’une grande (sellerie
cialisation est prévue pour les premiers Malheureusement, aucun diesel n’est en cuir, clim automatique, sièges à com-
mois de 2010, à des prix d’attaque avoi- prévu au programme. Et il faudra logi- mandes électriques, etc.). Surtout, le
sinant les 400 000 DH. quement s’attendre à une inflation des client pourra à loisir personnaliser son
tarifs, quand la Spark II arrivera sur le auto, en choisissant les teintes de divers
BMW Série  GT marché marocain, probablement au se- éléments intérieurs et extérieurs, ou en
cond semestre 2010. piochant dans le catalogue d’accessoires
et de stickers. Côté moteurs, l’offre com-
Citroën C prendra 2 essence et 3 diesel, d’une puis-
sance variant entre 90 (1,6 l HDi) et
Audi succombe à son tour à la vogue 150 ch (1,6 essence THP). Les tarifs ?
du «coupé 4 portes», concept cachant en Ils se situeront logiquement entre ceux
réalité une berline aux lignes ultra-fluides, de ses principales rivales : la Mini et la
à l’image de la pionnière Mercedes CLS Fiat 500.
ou de la plus récenteVolkswagen Passat
CC. Sauf que la marque aux anneaux a Le constructeur bavarois a décidé de Dacia Duster
eu l’habile idée de dériver sa proposition ne rien faire comme les autres. Ainsi,
dans ce segment de son coupé à succès, pour se positionner dans le segment des
le fort réussi A5, quitte à en récupérer le monospaces, BMW tient à garder un ca- La C3 a signé le retour de Citroën
patronyme.Voici donc l’A5 Sportback, chet sportif, la quadrature du cercle en dans le segment des citadines polyva-
qui reprend des codes esthétiques du somme. Les cogitations des ingénieurs lentes. Cette seconde génération, qui
coupé éponyme, y ajoutant 2 portières ont enfanté la série 5 GT qui, malgré vient d’être lancée en Europe, ambi-
et un immense hayon fuyant, tout bé- le suffixe, ne ressemble absolument pas tionne d’y asseoir davantage sa présen-
néfice pour l’habitabilité (avec un em- à un coupé. Il s’agit plutôt d’un cros- ce. Ses atouts : une silhouette plus élan-
pattement de 2,81m) et l’accessibilité. sover, croisement de break et de berline cée, gardant cependant les grandes lignes
Côté technique, en revanche, rien de surélevée, orientée d’abord vers le confort de sa devancière (pavillon en arche, pas- Le constructeur roumain, voguant
nouveau. Comme l’A5, cette Sportback de ses occupants…ce qui a fatalement sages de roues marquées, rondeurs sen- dans la galaxie Renault, poursuit son of-
reprend la base mécanique comme les occasionné nombre de concessions au suelles), une meilleure habitabilité ainsi fensive, toujours dans le low-cost, mais
motorisations de la berline A4. Com- niveau esthétique. Longue de presque qu’une qualité de finition plus flatteuse. en montant en gamme. Et le nouveau
mercialisation au premier semestre 2010, 5 m, la nouvelle venue bénéficie aussi Si la plateforme est reconduite (avec de terrain de chasse est la catégorie des
à des tarifs légèrement supérieurs à ceux d’une hauteur inhabituelle et donc d’une nombreuses modifications) comme la SUV, puisque Dacia lancera prochaine-
de l’A4. habitabilité très généreuse. Elle propose gamme de moteurs, la C3 II innove, ment son premier 4x4, répondant au
aussi un astucieux hayon à double ou- comme l’avait fait le C4 Picasso avant doux nom de Duster. Hormis des images
BMW X verture (à l’image de celui d’une Sko- elle, avec un pare-brise panoramique, volées disséminées sur Internet, on ne
da Superb). Au rayon mécaniques, la débordant largement sur le pavillon. De sait pas «officiellement» grand-chose de
gamme comprendra surtout des moteurs quoi offrir à la petite berline une lumi- ce nouveau modèle. Le constructeur rou-
haut de gamme, dont le 3.0 l biturbo de nosité et un sentiment d’espace rare dans main vient cependant d’en donner un
306 ch. Signalons enfin que certains de la catégorie. Et lui permettre de prendre avant-goût, via un prototype engagé dans
ses traits préfigurent ceux de la future l’avantage sur ses rivales ? La réponse la compétition française sur glace, leTro-
génération de la Série 5. dès le second semestre 2010, date de sa phée Andros, avec un certain Alain Prost
commercialisation, précédée par une pré- au volant. Selon toute vraisemblance, le
Chevrolet Spark sentation au Salon Auto Expo. Duster devrait inaugurer une nouvelle
motorisation diesel chez Dacia, à savoir
La X3 a longtemps régné sans parta- Citroën DS le 1.9 dCi… made in Renault. Quant
ge sur le segment des SUV compacts aux tarifs, ils devraient être très «Dis-
Premium. Et maintenant que la concur- count».
rence a débarqué (Audi A5, Mercedes
GLK…), BMW se déplace un cran plus Fiat Punto Evo
bas pour reprendre l’avantage, en lan-
çant le X1. À peine plus court que son
grand frère (4,46 m contre 4,57 m), le
nouveau venu prend pour base la plate- La relève de la vieillissante Chevrolet
forme de la Série 3. Il bénéficie d’une Spark arrive, et le changement de géné-
ligne réussie, et d’une habitabilité som- ration se remarque au premier coup Citroën a ressuscité une appellation
me toute correcte au regard de ses di- d’œil ! Joliment dessinée, à coups d’ar- mythique, celle de la DS, pour en faire
mensions. La transmission intégrale rêtes vives et de volumes musculeux, la le label haut de gamme de la marque aux
xDrive, pilotée électroniquement, sera nouvelle citadine au nœud papillon pro- chevrons. Première déclinaison sous ce
bien évidemment de la partie, mais le met également d’être plus habitable, préfixe: la DS3, une berline 3 portes dé- Fiat rafraîchit son best-seller et lui offre
constructeur allemand proposera égale- mieux finie et, surtout, mieux équipée. rivée de la C3, affichant des prétentions un nouveau patronyme : Punto Evo. La
ment des versions 2 roues motrices. Sous le capot, le trois cylindres de 800 sportives et ambitionnant de surfer sur nouvelle venue ne vient pas remplacer
L’offre en moteurs compte (pour le mo- cm3 cède la place à deux nouveaux mo- la vogue des citadines Premium. Au me- l’actuelle Grande Punto, qui restera au
ment) une seule mécanique essence et teurs, un 1.0 l de 66 ch et un 1.2 l de nu : une ligne très travaillée, une pré- catalogue encore quelque temps pour
…/…
VI La Vie éco – Vendredi  décembre 
KOLEOS BON:Mise en page 1 2/12/09 12:15 Page 1
SPE/AUTO/Nouveaute?s 2010/PVI-VIII-X:Economie/une page.qxp 2/12/09 10:28 Page 3

AUTOMOBILE
SPÉCIAL
…/…
jouer le rôle d’entrée de gamme. Quelles Hyundai Tucson ix son devancier (+10 cm, à 4,69 m), le So- ment LA star du prochain salon casa-
sont donc les évolutions apportées par rento II soigne son esthétique, s’habillant blancais.
l’Evo ? Réponse : une face avant, des d’une robe plutôt sobre mais moins mas-
phares et des boucliers redessinés, ain- sive et plus élancée. La présentation in- Opel Astra III
si qu’un intérieur à la finition plus flat- térieure évolue également et l’équipe-
teuse à l’œil comme au toucher. La do- ment fait un bond en avant, avec l’ap-
tation en équipements progresse égale- parition de quelques gadgets dernier cri.
ment, avec la disponibilité, entre autres, Mais c’est surtout au niveau de l’habi-
de 7 airbags et de l’ESP. Les vraies nou- tabilité que le SUV sud-coréen évolue le
veautés se cachent en fait sous le capot, plus, puisqu’il propose désormais 7
avec l’arrivée du moteur essence 1.4 l Joli succès commercial sur le marché places. Disponible en deux ou quatre
MultiAir. Proposé dans deux déclinai- marocain (comme ailleurs), le Hyundai roues motrices, il sera doté au choix d’un
sons de puissance (105 et 135 ch), ce Tucson s’apprête à passer la main à son 2.4 l essence de 174 ch ou d’un 2.2 CR-
moteur est annoncé comme plus per- successeur. Ce dernier délaisse les airs Di de 197 ch. Arrivée attendue au dé- «Amener l’esprit de l’Insignia dans le seg-
formant, moins gourmand en carburant de baroudeur pour des lignes plus tra- but de l’année 2010. ment des berlines compactes». C’est, aux
et plus écologique. Côté diesel, l’offre vaillées, davantage dans l’air du temps, dires des dirigeants d’Opel, l’objectif
s’enrichit d’un 1.3 MultiJet nouvelle gé- et caractérisées par une double calandre Kia Venga qu’avaient en vue ses ingénieurs et de-
nération de 95 ch et du 1.6 MultiJet de hexagonale qui deviendra la signature signers lors de la conception de la qua-
120 ch. Rendez-vous au Salon Auto Ex- visuelle de la marque sud-coréenne. À trième génération de l’Astra. Justement,
po pour découvrir la gamme des prix, l’intérieur, une finition en progrès s’ac- la filiation avec la grande berline au Blitz
qui devrait connaître une sensible aug- compagnera d’une dotation en équipe- transparaît d’abord sur le plan esthé-
mentation. ments revue à la hausse, avec notamment tique : des lignes fluides et tout en ron-
la présence d’une clim automatique bi- deurs, avec quelques détails suggérant
Ford Edge zone, d’une boîte manuelle 6 rapports une sportivité latente, comme ce galbe
ou encore d’un toit panoramique. Dis- qui court le long des bas de caisse, une
ponible en versions deux ou 4 roues mo- reprise (mais à l’envers) de l’Insignia.
trices, leTucson iX se contentera d’une Le constructeur sud-coréen continue Côté dimensions, c’est l’inflation : avec
gamme de moteurs simplifiée, compre- à étendre sa gamme, faisant son entrée 4,42 m, l’Astra grandit de 17 cm, (dont
nant un 2.0 essence de 166 ch et un in- sur des niches qu’il n’a jamais explorées. 7 pour l’empattement), ce qui augure
édit 2.0 l CRDi développant, selon les Ainsi, après le très séduisant Soul, cros- d’une habitabilité en net progrès. Le
déclinaisons, de 136 à 185 ch. La com- sover compact, voici venir un modèle à constructeur affirme aussi avoir accor-
mercialisation devrait s’effectuer durant peine plus conventionnel : le Venga. Il dé une attention particulière à la finition
le premier semestre 2010. s’agit d’un minispace (4,07 m de lon- intérieure, avec des matériaux et des gar-
Après le Kuga, les showrooms gamme gueur) qui vient croiser le fer avec les nissages de meilleure qualité… et une
de Scama, importateur marocain de la Kia Cee’d Opel Meriva et, surtout, Citroën C3 Pi- console centrale copiée sur celle de l’In-
marque Ford, accueilleront un nouveau casso. Doté d’une ligne plutôt réussie signia. Côté équipements, peu de nou-
SUV, cette fois-ci pioché dans la gam- mais sans exubérance, le Venga promet veautés, hormis la disponibilité en op-
me américaine du constructeur à l’ova- une habitabilité avantageuse et innove tion de la fameuse Opel Eye (caméra re-
le bleue. Il s’agit du Edge, un gros SUV avec un toit panoramique en verre et une connaissant les panneaux de signalisa-
haut de gamme (4,7 m de longueur), à banquette arrière fractionnable esca- tion), des feux bi-xénon avec 9 degrés
la ligne fort réussie. Ses principaux motable dans le plancher. Côté motori- d’éclairage et le système FlexRide, per-
atouts ? Une dotation en équipements sation, il offre le choix entre un 1.4 es- mettant au conducteur de choisir entre
ultra-complète et un tarif annoncé com- sence de 75 ch et un 1.6 diesel de 115 3 modes de conduite (Tour, Standard
me très compétitif dans la catégorie. Il ch. Sa commercialisation devrait inter- ou Sport). La gamme de moteurs com-
lui faudra bien cela pour se faire une pla- Trois ans après sa naissance, la moyen- venir durant le premier semestre 2010. prend 4 diesel et autant de mécaniques
ce sur le marché marocain, puisqu’il ne ne compacte de Kia sacrifie à la tradi- essence, dont la puissance va de 95 ch
sera disponible qu’avec une motorisa- tion du restylage. Objectif : renforcer l’air Mercedes AMG SLS (1.3 CDTi) à 180 ch (1.6 l Turbo es-
tion essence, un généreux V6 3.5 l dé- de famille avec les nouveaux modèles du sence). À découvrir probablement dans
veloppant 265 ch. À découvrir dans les constructeur. C’est ainsi que le capot, les allées du Salon Auto Expo.
allées de l’Auto Expo. les projecteurs, le bouclier et la calandre
ont été redessinés. Idem à l’intérieur, Peugeot  CC
Hyundai i avec une console centrale entièrement
réaménagée (y compris l’autoradio in-
tégré et les commandes de climatisation),
ainsi que l’apparition de nouveaux gar-
nissages et coloris. Pour le reste, pas de
changement. La fameuse garantie 7 ans Avec la SLS, Mercedes ressuscite un
est également toujours au programme. mythe, celui du fameux coupé sportif
300 SL Gullwing. Comme ce dernier,
Kia Sorento II elle s’équipe de «portières papillon» et
choisit un design d’inspiration rétro sans Plus d’un an après sa commercialisa-
Hyundai poursuit au pas de charge tomber dans la caricature. Conçue par tion, la version coupé cabriolet de la Peu-
le renouvellement, et l’extension, de sa la division sportive AMG (après le di- geot 308 se fait toujours désirer sur le
gamme. Et après avoir mis un pied dans vorce avec McLaren), la SLS affiche des marché marocain. Sans surprise, elle re-
le marché marocain des moyennes com- caractéristiques techniques pour le moins prend la recette de sa devancière (la 307
pactes (avec la i30), le constructeur co- impressionnantes : coque en aluminium, CC), celle d’un cabriolet 4 (vraies)
réen devrait s’intéresser à celui des cita- V8 6.3 AMG délivrant 571 ch, boîte sept places avec toit en dur escamotable élec-
dines, où il n’était présent qu’avec l’Ac- vitesses à double embrayage, disques de triquement dans le coffre. Elle y ajou-
cent, disponible uniquement en 4 portes. freins carbone-céramique, capot en fibre te une esthétique (légèrement) affran-
La nouvelle arme de conquête s’appel- Pour Kia, c’est la grande nouveauté de de carbone… En chiffres de perfor- chie des lignes de la berline, avec des
le i20, une petite berline 5 portes au phy- l’année 2010, tant le grand SUV pesait, mance, cela revient à une vitesse maxi flancs creusés d’une nervure, une face
sique très européen (mention spéciale à il y a encore quelques années, dans les de 320 km/h et un 0 à 100 km/h réglé avant spécifique et un bouclier arrière
l’échancrure des ailes arrière) qui entend ventes du constructeur coréen. Aujour- en 3,8 secondes. Les équipements de affublé de deux généreux (et faux) ex-
tailler des croupières aux Peugeot 207 d’hui, avec l’arrivée d’une concurrence confort ne sont pas en reste, avec no- tracteurs. À l’intérieur, peu de chan-
et autres Ford Fiesta. Pour cela, elle plus jeune, le Sorento ne joue plus que tamment plusieurs choix de sellerie cuir gements, à l’exception d’un nouvel équi-
pourra compter sur un rapport prix-pres- les seconds rôles dans sa catégorie. Une et un système audio haut de gamme si- pement, baptisé Airwave. Il s’agit de la
tations compétitif et des motorisations situation qu’ambitionne de changer cet- gné Bang&Olufsen. On s’en doute, le ta- démocratisation d’une solution mise au
dans l’air du temps, comme le 1.4 l CR- te deuxième génération, dévoilée il y a rif est en conséquence, tournant autour point par Mercedes-Benz (sur son
Di de 75 ch. quelques mois. À peine plus grand que des 2 millions de DH. Incontestable- SLK II) : un conduit d’aération intégré
…/…
VIII La Vie éco – Vendredi  décembre 
SPE/AUTO/Nouveaute?s 2010/PVI-VIII-X:Economie/une page.qxp 2/12/09 10:28 Page 4

AUTOMOBILE
SPÉCIAL
…/…
de crayon particulièrement inspiré : sil- petite citadine (3,60 m de longueur) Volkswagen Polo
aux sièges avant souffle un courant d’air houette basse, profil râblé, ailes body- toujours aussi mignonne, qui a ce-
chaud, destiné à réchauffer la nuque du buildées et pavillon à deux bossages… pendant troqué son look de micro-mo-
conducteur, lorsque ce dernier se ha- comme dans une vraie voiture de cour- nospace pour une robe plus dynamique
sarde à ranger son toit dans les frimas se ! Positionné haut de gamme, le RCZ et plus «virile». L’habitabilité a égale-
hivernaux. Sous le capot, on trouvera des profitera d’un équipement de série très ment progressé, alors que la dotation
motorisations connues. Il s’agit du 1.6 l complet, qui pourra cependant être amé- en équipements (selon les finitions) n’a
essence (dans ses versions 120, 140 et lioré par une liste d’options spécifiques. pas à rougir de la comparaison avec
150 ch) et du 2.0 l HDi de 136 ch. Mais un coupé, c’est aussi des moteurs. plus grande qu’elle. Mais la vraie nou-
Quant aux tarifs, ils devraient sensible- Le RCZ n’en proposera que deux : le veauté, c’est la disponibilité, en plus
ment grimper par rapport à ceux de la 1.6 lTHP de 156 ch en essence, et le 2.0 du 1 .2 l essence, dans ses versions 60 Best-seller deVolkswagen sur le mar-
307 CC, toujours au catalogue chez So- l HDi 163 ch en diesel. Les deux seront ou 75 ch, d’un diesel, à savoir le 1.5 l ché marocain, la Polo cèdera bientôt la
priam. accouplés à une boîte de vitesses ma- dCi de 65 ch. Aux dernières nouvelles, place à sa remplaçante éponyme. Les
nuelle à 6 rapports. et pour des raisons de prix, Renault aficionados de la marque ne seront guè-
Peugeot  Lancé en Europe au printemps 2010, Maroc se tâte encore pour importer la re surpris : plus que jamais, cette cin-
il devrait, avec un peu de chance, être la Twingo II. Allez, juste pour faire un quième génération joue aux petites Golf,
star de Peugeot au Salon automobile ca- petit test… ou égayer le stand Renault s’habillant d’une ligne très proche, sur-
sablancais. À des tarifs que l’on promet au prochain Auto expo. tout au niveau de la face avant. La res-
très compétitifs pour un coupé au phy- semblance est si frappante qu’un novi-
sique aussi spectaculaire… Skoda Yeti ce pourrait s’y tromper. Idem à l’inté-
rieur, où ses concepteurs se sont em-
Renault Fluence ployés à faire de la nouvelle Polo une
référence en matière de qualité perçue.
Et comme d’habitude, si ce n’est pas
Peugeot, après avoir longtemps hésité franchement folichon, c’est d’abord du
à concurrencer le cousin Citroën (les solide et du valorisant, avec des maté-
deux constructeurs composent le grou- riaux dignes de la catégorie supérieure.
pe PSA), a fini par se jeter à l’eau. La L’habitabilité se place dans la moyenne
marque au lion compte désormais dans de la catégorie, vu qu’avec ses 3,97 m
sa gamme un monospace compact. Mais de long, l’allemande est moins volumi-
contrairement au C4 Picasso, le 5008 La filiale tchèque du groupeVolkswa- neuse que la plupart de ses rivales (Re-
(puisque c’est son nom) n’existe qu’en Depuis sa R19, Renault a toujours pro- gen continue à enrichir sa gamme, avec nault Clio III, Peugeot 207, Fiat Gran-
une seule déclinaison longue (4,53m), posé des déclinaisons tricorps (avec coffre des véhicules parfois inattendus. Ainsi, de Punto). Sous le capot, la Polo pro-
proposant 7 places. Côté esthétique, le indépendant) de ses moyennes com- après le Roomster (croisement de lu- pose sept moteurs (trois TDI et quatre
nouveau venu ne révolutionnera pas le pactes. L’actuelle génération de la Mé- dospace et de monospace) et la Superb à essence) allant de 60 à 105 ch. La
genre, tant il joue la carte du conserva- gane ne dérogera pas à cette règle. À un (grande berline haut de gamme), Skoda gamme marocaine devrait se satisfaire
tisme, abandonnant au passage l’im- détail près : sa version 4 portes prend un a créé la surprise en dévoilant leYeti, un du 1.2 l essence l 70 ch et du 1.6 TDi
mense calandre en coupe-frites du 3008. nom et un visage propres. Ainsi, dans SUV compact comme il en existe peu 75 ch. La commercialisation devrait dé-
En revanche, il récupère la planche de cette catégorie, la nouvelle représentan- sur le marché. marrer au cours du premier semestre
bord très germanique du Crossover ré- te du losange se nomme désormais À peine plus long qu’une Fabia (avec 2010.
cemment commercialisé au Maroc, mais Fluence et se choisit une face avant (ca- 4,20 m de long), il souscrit fidèlement à
propose une modularité autrement plus pot, bouclier, calandre et feux) bien dif- la panoplie du 4x4 : garde au sol sur- Volvo S
poussée. Au menu : 7 sièges individuels, férente de celle de la Mégane III. Elle en élevée, protection de boucliers de bas de
repliables, inclinables et démontables, reprend cependant le tableau de bord caisse surdimensionnés et silhouette plu-
ceux de la 3e rangée étant escamotables (sans l’affichage digital) et la plateforme, tôt carrée. S’il se montre moins extra-
dans le plancher. Parmi les équipements rallongée de 6 cm pour offrir une vagant que la carrosserie, l’intérieur pro-
proposés, on citera le petit écran d’affi- meilleure habitabilité aux places arrière. pose en revanche une habitabilité géné-
chage tête haute, le radar d’alerte sur les Le coffre, quant à lui, propose une conte- reuse et un coffre très logeable, d’une ca-
distances de sécurité ou encore un sys- nance de soute : 530 litres. Qui dit pacité maximale de 1 760 litres ! L’offre
tème de mesure de place disponible pour mieux ? Côté équipements, la Fluence mécanique s’articule autour de deux mé-
le parking. La gamme de moteurs com- assume son rang statutaire avec une do- caniques essence et de trois diesel, avec
prend trois diesel et deux essence, avec tation fort complète, surtout sur la ver- des puissances allant de 105 à 170 ch ! Le constructeur suédois se prépare à
des puissances allant de 110 ch (1.6 l sion Privilège (clim auto, sellerie cuir, Les moteurs d’entrée de gamme seront renouveler sa familiale, modèle le plus
HDi) à 156 ch (1.6 l THP). Mais pour autoradio CD MP3, Bluetooth, phares accouplés à une transmission aux roues âgé de ses modèles. Cela sera fait durant
savoir lesquels seront disponibles chez au xénon…). avant, alors que les versions généreu- l’année 2010, avec l’arrivée de la troi-
nous, il faudra attendre le second tri- La française (construite en Turquie) sement motorisées disposent d’une trans- sième génération de la S60, dont les pre-
mestre 2010, et probablement faire un reste cependant plus «calme» du côté des mission à 4 roues motrices. Devrait-on mières photos ont été récemment pu-
tour au Salon Auto Expo. motorisations. Sa gamme marocaine ne mentionner le tarif qui, certainement, bliées. Elles annoncent une berline dans
proposera que le 1,6 l essence de 110 ch, devrait se montrer particulièrement com- le droit fil de la nouvelle orientation sty-
Peugeot RCZ ainsi que le 1,5 dCi dans ses deux ver- pétitif ? listique du constructeur scandinave, illus-
sions 85 et 105 ch. De quoi lui permettre trée par le SUV X60. Au menu : une
de s’afficher à des tarifs plutôt compéti- Suzuki Kizashi ligne souscrivant à la vogue des «coupés
tifs… La Suzuki Kizashi, spécialiste des ci- 4 portes», avec une silhouette basse et un
tadines et des 4x4, tente une premiè- profil très dynamique. Cette plastique
Renault Twingo re incursion dans la catégorie des fa- avantageuse, qui lui permettra de briller
miliales. Son arme de conquête se face à l’Audi A4 et autre BMW Série
nomme Kizashi, une berline assez clas- 3, s’accompagnera d’un bagage techno-
sique, destinée d’abord au marché logique inédit pour le segment, notam-
américain. Longue de 4,65 m, elle se ment en terme de dispositifs de sécuri-
Dévoilé il y a deux ans sous la forme distingue surtout par la présence, en té active et passive. Idem concernant la
d’un concept, le coupé RCZ a finale- série, d’une transmission intégrale. Mo- partie mécanique, avec l’arrivée d’un in-
ment pris le chemin de la série, concé- torisée par un 4 cylindres essence 2.4 l édit 2.0 l essence GTDi de 180 chevaux
dant très peu de changements par rap- de 185 ch (couplé au choix avec une et d’une boîte de vitesses à double em-
port à sa plastique originelle. On ne boîte CVT ou une boîte manuelle à six brayage. Seul bémol : la belle ne devrait
pourra que s’en féliciter, tant ce coupé Le succès des petites coréennes, rapports), elle met surtout en avant un être commercialisée en Europe qu’en
compact 2+2 à vocation (modérément) comme celui des Citroën C1 et Peu- rapport prix/équipement très agressif. juin 2010. Reste à espérer que Scandi-
sportive déborde de séduction. Prenant geot 107, pourrait bien pousser Re- Mais sans motorisation diesel, arrive- navian Auto, l’importateur marocain de
pour base la 308, il n’en garde que la par- nault à lancer au Maroc la seconde gé- ra-t-elle à se faire une place sur le mar- Volvo, en obtienne quelques exemplaires
tie avant, le reste étant le fruit d’un coup nération de la fameuse Twingo. Une ché marocain ? avant la fin de l’année.
X La Vie éco – Vendredi  décembre 
•SPE/AUTO/Comment choir PXI-XII-XIII:Economie/une page.qxp 2/12/09 12:59 Page 2

AUTOMOBILE
SPÉCIAL

Comment choisir sa nouvelle voiture


➤ Il est de plus en plus difficile pour l’automobiliste de s’y retrouver dans une
offre pléthorique ➤ Bien définir ses besoins et son budget, avant de faire le
tour des concessionnaires.
La classification qui suit répertoriecation presque strictement urbaine. Peu sant les 4 mètres en longueur (Renault
certes les modèles automobiles par leur chères à l’achat et à l’entretien, elles Clio, Ford Fiesta, Peugeot 207 et Fiat
taille, mais aussi par leur vocation ini-
sont aussi généralement peu gour- Grande Punto…), des mensurations au-
tiale et leurs prestations générales en ma-
mandes en carburant. Des avantages trefois réservées aux représentantes de
tière d’habitabilité, de vie à bord et d’usa-
sonnants et trébuchants qui en ont fait la catégorie supérieure. Logiquement,
ge routier. Quant au reste, il reste du res-
aujourd’hui les best-sellers sur le mar- cette crise de croissance a eu pour co-
sort de chacun : on ne discute pas les ché automobile marocain. Bien évi- rollaire un embourgeoisement certain :
goûts et les couleurs… demment, leur propriétaire devra une meilleure finition, plus d’équipe-
consentir nombre de concessions, la ments, des moteurs plus puissants…
Les petites urbaines première étant rattachée à leur petit ga- et des tarifs plus élevés.
barit : ces petits véhicules ne peuvent Plus grandes, dotées de châssis plus Et puisqu’on parle de prix, citons le cas
que difficilement transporter une fa- élaborés et de motorisations plus puis- des citadines Premium, une espèce en
mille de 5 personnes, et encore moins santes, les petites polyvalentes méritent voie de prolifération. Des petites chic
ses bagages, les coffres n’offrant sou- bien leur nom. Dans cette catégorie, on (comme la Fiat 500, la Mini, l’Alfa Mi-
vent qu’un espace exigu. n’est plus en présence de strictes cita- To et bientôt la Audi A1) qui offrent des
Enfin, à quelques exceptions près, dines cantonnées au parcours urbain, prestations plus ou moins similaires, mais
l’équipement s’avère très limité, à moins mais à des voitures qui peuvent sans avec une présentation soignée, un design
de piocher dans la liste des options… crainte se lancer sur les axes routiers ou ultra-séduisant et des logos prestigieux.
quand elles existent. Petites urbaines autoroutiers. Elles proposent en plus des Le tout, bien évidemment, à des prix bien
types Kia Pïcanto, Hyundai i10, Citroën habitacles plus accueillants et un coffre au-dessus de la moyenne de la catégo-
Comme leur appellation l’indique, C1, Peugeot 107, Chevrolet Spark, Su- au volume raisonnable. D’autant que, rie.Petites polyvalentes types Renault Clio
ces voitures se distinguent d’abord par zuki Alto… depuis quelques années, ce segment a III, Peugeot 207, Ford Fiesta,ToyotaYa-
leur taille réduite, dépassant rarement connu une sérieuse inflation en termes ris, Mazda 2, Hyundai Accent, Kia Rio…
les 3,50 m en longueur, et par leur vo- Les petites polyvalentes de dimension, avec des modèles dépas- …/…

XI La Vie éco – Vendredi  décembre 


•SPE/AUTO/Comment choir PXI-XII-XIII:Economie/une page.qxp 2/12/09 12:59 Page 3

AUTOMOBILE
SPÉCIAL
…/…
compactes trois volumes, affublées d’une à ces aspects pratiques, il est le choix tout Il a suffi d’une petite dizaine d’années
Les familiales compactes malle indépendante. Des déclinaisons indiqué pour les parents et le véhicule pour que les 4x4 urbains deviennent
de carrosserie dont la clientèle maro- préféré des enfants. une partie intégrante du paysage au-
caine est particulièrement friande, no- Mais une médaille a toujours un re- tomobile marocain (et mondial). Et di-
tamment pour son aspect plus valori- vers. D’abord, toutes ces qualités se re qu’il y a encore quelque temps, seu-
sant. Là encore, c’est surtout le coffre paient, à des tarifs bien plus élevés que le une poignée d’excentriques et d’aven-
qui profite de l’accroissement des di- ceux des berlines dont ils dérivent. En- turiers du dimanche osaient en faire leur
mensions, alors que l’espace habitable suite, plus lourds et dotés d’une aéro- voiture de tous les jours.
reste, à peu d’exceptions près, rigou- dynamique d’armoire, les monospaces Il faut avouer que durant ces dernières
reusement le même. ne sont pas un modèle de sobriété. Leur années, les 4x4 ont bien changé. Ou-
Compactes types Volkswagen Golf V, centre de gravité haut perché n’en fait bliés les engins frustes au confort spar-
Citroën C4, Peugeot 308, Mazda 3, Kia pas des véhicules aussi plaisants à tiate et à la présentation bâclée. Depuis
Là, on entre dans la catégorie des voi- Cee’d, Hyundai i30, Renault Mégane conduire qu’une berline. Enfin, sur le l’apparition des 4x4 urbains, ces véhi-
tures à usage familial. En effet, les fa- III,Toyota Auris,Toyota Corolla Mil- chapitre esthétique, et malgré les efforts cules sont devenus bien plus civilisés et
miliales compactes (également appelées lenium… des designers, la ligne d’un monospa- mieux adaptés à une utilisation routiè-
«moyennes inférieures») réussissent un ce pèsera peu dans la rétine face aux re… au point de ressembler davanta-
bon compromis entre prestations et di- Les monospaces compacts courbes d’un élégant coupé. ge à des breaks surélevés qu’à des vrais
mensions : habitabilité et coffre suffi- Signalons également la prolifération tout terrains. D’ailleurs, rares sont les
sants, confort et équipements très cor- de la nouvelle génération de monospaces SUV compacts à avoir gardé une âme
rects, qualité de fabrication honnête et compacts proposant 7 places, dont deux d’aventurier, et qui osent encore se sa-
comportement routier de très bon ni- sièges escamotables dans le plancher. lir les pneus hors des sentiers goudron-
veau. Là encore, la tendance est à la Monospaces compacts types : Toyota nés.
montée en gamme, avec toujours plus Corolla Verso, Renault Scénic, Citroën Si vous êtes un partisan de ce type de
de cm, de sécurité et de gadgets élec- C4 Picasso, Kia Carens, Ford C-Max. véhicules, sachez que les coûts d’utili-
troniques. Et sur tous ces chapitres, les sation et d’entretien sont plus élevés que
compactes n’ont presque plus rien à en- Les grandes familiales ceux d’une berline familiale, pour des
vier aux berlines de la gamme supé- C’est le véhicule familial par excel- prix généralement voisins. Et plus que
rieure. lence, pensé pour un usage typique. En l’habitabilité ou les capacités en off-road,
Bien évidemment, la facture est en effet, tout y est conçu pour rendre le vous payez surtout un look et une po-
conséquence. Et elle s’alourdit de voyage en groupe plus agréable : une ha- sition de conduite surélevée.
concert avec la puissance des moteurs bitabilité avantageuse, une luminosité et 4x4 urbains typesToyota RAV 4, Hon-
et la liste des équipements. À tel point une impression d’espace uniques, et une da C-RV, Hyundai Tucson, Hyundai
qu’entre une version d’entrée de gam- modularité qui permet d’aménager l’ha- Santa Fe, Suzuki GrandVitara, Kia So-
me et la finition la plus huppée, l’écart bitacle selon ses besoins (avec des sièges rento, Kia Sportage, Ford Kuga, Audi
de prix peut dépasser aisément les 50% ! individuels repliables, démontables ou A5, BMW X3,Volvo XC60…
On a également vu fleurir les berlines escamotables dans le plancher). Grâce
Les berlines haut de gamme
Dimensions généreuses, finition valo-
risante, confort de haut niveau, équipe-
ment complet… Les familiales, un cran
au dessus des moyennes compactes, sont
en quelque sorte le stéréotype de la gran-
de berline. Comme leur appellation le
suggère, elles répondent certes au cahier
des charges d’une famille classique, mais
le plus souvent à un besoin de recon-
naissance sociale. Nous entrons dans le segment des voi-
Elles affichent donc logiquement des tures de prestige, une catégorie qui com-
prix plus élevés, et des coûts d’utilisa- prend des modèles au style imposant,
tion et d’entretien de la même eau. À aux dimensions généreuses et aux mo-
titre d’exemple, les passagers arrière torisations plus puissantes que la moyen-
d’une Ford Mondeo seront bien mieux ne. Parfaites pour les longs voyages, ces
lotis que ceux d’une Mercedes Class voitures mettent un point d’honneur
C… autrement plus coûteuse. Et pour à privilégier le confort de leurs occu-
bénéficier d’un bon niveau d’équipe- pants, comme le plaisir du conducteur,
ment, le propriétaire de cette dernière avec des prestations routières et mé-
sera souvent obligé de piocher dans la caniques de haute volée.Véritables vi-
liste des options.Signalons enfin que les trines pour les constructeurs généra-
familiales souffrent aujourd’hui de plus listes, cœur de gamme pour les
en plus de la concurrence des mono- constructeurs spécialistes, ces grandes
spaces compacts, et surtout des 4x4 ur- berlines reçoivent également un conte-
bains, une catégorie en plein boom. nu technologique ultra-sophistiqué, ain-
Berlines familiales types Volkswagen si qu’une foison d’équipements de
Passat, Peugeot 407, Citroën C5, Ford confort et de sécurité.
Mondeo,Toyota Avensis II, BMW Sé- Comme on peut s’y attendre avec des
rie 3, Mercedes Classe C, Alfa Romeo modèles au standing ouvertement af-
159… fiché, les prix d’achat sont particulière-
ment élevés. Idem en ce qui concerne
Les x compacts les coûts d’entretien et d’utilisation, un
facteur à garder à l’esprit au moment
d’envisager l’achat d’une seconde main.
Sur le marché marocain, la catégo-
rie des grandes routières reste outra-
geusement dominée par un trio alle-
mand (constitué des Audi A6, BMW
série 5 et Mercedes Classe E), qui ne
laisse que les miettes aux quelques gé-
néralistes qui s’aventurent encore dans
le segment. Pourtant, certains propo-
XII La Vie éco – Vendredi  décembre 
•SPE/AUTO/Comment choir PXI-XII-XIII:Economie/une page.qxp 2/12/09 12:59 Page 4

AUTOMOBILE
SPÉCIAL
sent des produits très convaincants, com- puis l’entrée en jeu des constructeurs La vogue des 4x4 compacts a été as-
me la Peugeot 607 ou encore la Citroën généralistes. Mieux encore, les motori- sez logiquement suivie par celle des
C6. sations diesel, dada des automobilistes gros SUV haut de gamme. Si l’ancêtre
Grandes routières types BMW Série marocains car plus économiques, ne sont de cette espèce s’appelle Range Ro-
5, Peugeot 607, Mercedes Classe E, Ja- plus un tabou sous les capots des cou- ver, il a été depuis rejoint par une hor-
guar XF, Citroën C6, Hyundai Gene- pés et des cabriolets. de de concurrents tout aussi convain-
sis… Inutile de rappeler que des années-lu- cants les uns que les autres. Au me-
mière séparent les tarifs proposés par les nu : taille XL, carrure d’aventurier,
Coupés & Cabriolets constructeurs haut de gamme et ceux présentation soignée et intérieur digne Haut dans la hiérarchie automobile,
des marques «mainstream». Pour autant, d’une limousine. . Bien entendu, les et plus près des sommets, se trouve la
attendez-vous à un prix d’achat consé- prix se situent dans la tranche du haut catégorie des grandes berlines de pres-
quent et à des concessions en matière de gamme, tout comme les prestations tige. Un club fermé, qui n’accueille que
d’habitabilité et d’aspects pratiques (mal- générales de ces SUV, plus à l’aise sur quelques marques à l’image fortement
gré la prolifération des 4 places). Du route que sur les parcours accidentés. établie, le plus souvent de nationalité al-
coup, s’il s’agit du véhicule principal, les Certes, la plupart ne rechignent pas lemande. Parmi ses membres, on citera
pères de famille devront passer leur che- à traverser quelques chemins de cam- la Mercedes Classe S (et son pendant
min. Pour les autres, tous les autres, pre- pagne, mais on est loin des capaci- en coupé, le CL), la BMW série 7 et
nez quand même le temps d’en parler à tés des vrais franchiseurs à l’ancien- l’Audi A8.
votre banquier… ne. Les puristes, quant à eux, orien- Moyennant des tarifs stratosphériques,
Symbole du plaisir automobile, cette Coupés et cabriolets types Audi TT, teront leur choix vers des vrais «off- le client (très) fortuné a droit à ce qui se
catégorie rassemble des choix où la rai- Audi A5, BMW Série 3 Coupé-Ca- roaders», même si l’offre sur le mar- fait de mieux en matière automobile.
son stricte a rarement peu droit de cité. briolet, BMW Z4, Mercedes SLK, Mer- ché s’est notoirement rétrécie, et n’est Depuis quelques années, quelques
Ici, on est séduit par design plus qu’on cedes SL, Hyundai genesis Coupé, Maz- plus le fait que de quelques spécia- marques tentent de forcer l’entrée de ce
n’est convaincu par un espace spacieux, da MX-5, Peugeot 207 CC, Renault listes, notamment Toyota, Nissan et club fermé, avec des fortunes diverses.
on cherche plus à se faire plaisir qu’à ré- Mégane Coupé, Citroën C4 Coupé, Kia Mitsubishi. Parmi les admis : le japonais Lexus, l’an-
pondre à des besoins objectifs. Procee’d. Signalons que depuis quelques années, glais Jaguar ou encore de l’italien Ma-
Moins habitables, moins pratiques et des constructeurs généralistes tentent serati. Quant aux autres candidats, ils
bien plus coûteux à l’achat qu’une ber- Les grands SUV de se frayer un passage dans la catégo- attendent encore, dépensant des fortunes
line, les coupés flattent l’ego et la rétine, rie des SUV luxueux (HyundaiVeracruz, pour gagner leurs lettres de noblesse.
et assez souvent le pied droit du conduc- Kia Mohave…), avec plus ou moins de Volkswagen ne s’est-il pas brûlé les ailes
teur à la recherche d’un véhicule per- succès. avec sa Phaeton, avant de comprendre
formant et/ou valorisant. Quant aux ca- Grands SUV types Audi Q7, BMW que dans ce segment, le premier argu-
briolets, ils offrent la sensation exclusi- X5, Mercedes ML, Hummer H2, Mit- ment reste l’image.
ve de la conduite en plein air et l’op- subishi Pajero,Toyota Land Cruiser Pra- Berlines luxueuses types Mercedes
portunité d’un certain exhibitionnis- do, Infiniti FX-35,Volvo XC90. Classe S, BMW série 7, Audi A8, Ma-
me décomplexé. Et pour ne rien gâcher, serati Quattroporte, Jaguar XJ, Lexus
les prix ne sont plus aussi exclusifs, de- Les berlines luxueuses LS 460.

XIII La Vie éco – Vendredi  décembre 


SPE/VOITURE DE DEMAIN P XIV-XV:Economie/une page.qxp 2/12/09 11:13 Page 2

AUTOMOBILE
SPÉCIAL

Environnement : l’automobile «écolo»,


la grande oubliée
➤ La voiture de demain sera moins gourmande en carburant et peu polluante.
➤ Les constructeurs mondiaux comme les gouvernements ont tous pris la
direction de la voiture propre ➤ Au Maroc, la question est quasiment éludée,
tant par le gouvernement que par les professionnels.

L
’avenir de l’automobile sera Il faut dire que si l’in-
écologique ou ne le sera pas. dustrie a pris ce virage
Cette certitude, les grands de concert, c’est aussi
constructeurs l’ont déjà faite parce que les législations
leur. Dans les couloirs des salons in- dans plusieurs marchés
ternationaux, comme sur les pages de l’y ont contrainte. En ef-
leurs sites Internet institutionnels, lefet, les gouvernements
souci écologique est affiché, exhibé, des pays industrialisés
revendiqué. Et les projets des uns et ont depuis longtemps
des autres sont mis en avant comme pris à bras le corps la
la voie du changement (du salut ?) question de la pollution
dans un secteur qui traverse une cri- automobile, notamment
se sans précédent. aux Etats-Unis et au
Toyota, pionnier de la voiture ver- sein de l’Union euro-
te de série (avec sa Prius, lancée dès péenne. Modus operan-
1997), continue sur sa lancée en éten- di : imposer aux
dant une technologie qu’il maîtrise sur constructeurs des
un grand nombre de modèles. Honda normes d’homologation
lui a emboîté le pas, en commerciali- des véhicules sans cesse
sant récemment la seconde génération plus sévères en matière
de sa propre voiture à motorisation hy- d’émissions polluantes
bride (lire encadré), l’Insight, prépa- (l’UE s’apprête à enga-
rant à son tour l’extension de cette ger la norme Euro V),
technique à ses modèles les plus em- tout en multipliant les
blématiques. Enfin, Nissan a annon- mesures incitatives (ou ■ Actuellement, la seule mesure écologique significative entreprise par le gouvernement
cé la commercialisation dès 2010 de dissuasives) en direc- concerne la hausse de la taxe spéciale annuelle des véhicules supérieurs à  CV fiscaux.
la Leaf (feuille d’arbre en anglais), sation des automobilistes-
première voiture 100% électrique, acheteurs, à coups de subventions, de
comme Mitsubishi, qui vend déjà sa crédits d’impôt ou de primes à la cas- ment «appelé le gouvernement à élaborer le bon sens, mais elle reste loin d’être
petite iMiev au Japon. se, pour les inciter à rouler plus propre. un projet de Charte nationale globale de suffisante. Les mauvaises langues l’in-
Ainsi, en France, le barème du bonus- l’environnement», l’on s’attendait à des terprètent même comme un moyen de
La fiscalité : un levier négligé malus écologique prévoyait dans ses signaux forts, qui trouveraient no- gonfler les recettes fiscales, plutôt que
Les constructeurs eu- deux extrêmes une sub- tamment leur matérialisation dans le de pousser les Marocains à rouler
ropéens ne sont pas en vention de 5 000 euros projet de Loi de finances 2010. Il n’en «vert».
reste. BMW et Mercedes pour les (rares) véhicules fut rien. Dans le texte proposé par Sa- En fait, cette réforme aurait pu tou-
se sont déjà lancés dans L’ÉCOLOGIE NE VIENT émettant moins de 60 g laheddine Mezouar, aucune idée dans cher le calcul même de la puissance
l’hybridation de certains CO2/km, et une sur- ce sens n’a été proposée, ni même ef- fiscale, qui détermine le montant de
de leurs modèles emblé- PAS VRAIMENT EN taxation à hauteur de 2 fleurée. Pas plus par l’équipe de la ma- la taxe et des primes d’assurance. Alors
matiques, comme la TÊTE DES PRIORITÉS. 600 euros pour les mo- jorité que par les partis politiques de qu’il est indexé sur la puissance réel-
Classe S ou les X5 et X6, dèles les plus polluants, l’opposition ou une quelconque ONG le et le taux de rejets polluants, il est
alors que Volkswagen ELLE EST CONSIDÉRÉE, dégageant plus de 250 écologique. Certes, la perspective de évalué au Maroc sur la base de la cy-
prépare une déferlante de AU PIRE, COMME CO2/km. Et ça marche : l’instauration d’un bonus-malus écolo- lindrée des moteurs et de l’étagement
voitures hybrides, en at- le niveau d’émission de gique trouverait difficilement sa place des rapports de vitesses. Un système
tendant l’arrivée de mo- UN «FREIN À LA CO2 moyen du marché dans un Budget d’austérité à peine dé- dépassé, car injuste et inefficace.
dèles également 100% CROISSANCE», français du neuf est pas- guisée, tant son coût serait élevé (il
électriques. Une étape sé de 149 g/km en 2007, s’est chiffré à 600 millions d’euros en Une stratégie énergétique…
que Renault a fait le pa- AU MIEUX COMME à 135 g/km en 2009. 2009 dans le cas français). Mais des qui oublie l’automobile
ri de sauter, puisqu’il a UN LUXE QUE LE PAYS Qu’en est-il alors du Ma- mesures d’ordre fiscal, comme un Et même si l’on s’écarte du souci
récemment annoncé la roc ? La réponse à cette abattement sur les droits de douane écologique, pour se concentrer sur ce-
mise sur le marché, dès NE POURRAIT SE question pourrait tenir ou la détaxation des crédits à l’achat lui de la gestion énergétique, le bilan
2012, de pas moins de PERMETTRE en un seul mot : rien. d’une voiture propre, auraient été cer- n’est pas plus brillant. En tant que
quatre modèles 100% Certes, pour un pays «en tainement supportables, permettant pays importateur de produits pétro-
électriques ! Et même les voie de développement» en outre de relancer un marché auto- liers (malgré la multiplication des opé-
marques coréennes et comme le nôtre, l’écolo- mobile en petite forme. Finalement, rations d’exploration), le Maroc a tout
chinoises s’y mettent… Bref, énumé- gie ne vient pas vraiment en tête des l’unique décision prise dans le cadre intérêt à encourager la diffusion de voi-
rer les projets de voitures écologiques priorités. Elle est considérée, au pi- du secteur automobile concerne la tures à basse consommation, ce qui
actuellement dans les cartons, mais re, comme un «frein à la croissance», au hausse de la taxe spéciale annuelle des serait une manière efficace d’alléger
aussi les modèles existants allant déjà mieux comme un luxe que le pays ne véhicules (ou vignette) pour les caté- sa facture pétrolière. Et si cela permet
dans ce sens, serait un exercice fasti- pourrait se permettre. Pourtant, de- gories dépassant les 11 CV fiscaux, au passage d’améliorer la qualité de
dieux que deux pages ne suffiraient puis le discours du Trône (30 juillet censés être les plus gourmands en car- l’air que nous respirons, tant mieux…
pas à contenir. 2009), dans lequel le Roi a expressé- burant. L’idée va probablement dans Mais là encore, le gouvernement suit
XIV La Vie éco – Vendredi  décembre 
SPE/Essence-Diesel P XIX:Economie/une page.qxp 2/12/09 11:53 Page 1

AUTOMOBILE
SPÉCIAL

Faut-il encore acheter un diesel ?


➤Le moteur diesel reste un choix prisé des automobilistes marocains.
Néanmoins, l’achat d’une voiture diesel n’est pas toujours un choix «rentable».

C
e n’est un secret pour person- est censé moins polluer. Cela est vrai convenir... à condition d’être un grand tionnel. Idem si l’essentiel de vos dé-
ne : depuis quelques années, le pour les rejets en déchets d’hydrocar- «consommateur de routes». placements sont de nature urbaine, les
diesel est devenu le maître in- bures, mais pas pour les micro-particules, En effet, si vous affichez un kilomé- mécaniques à mazout s’accommodant
contestable sur le marché au- cette fumée noire qui est autant dange- trage annuel inférieur à 25 000 km, il mal aux trajets courts.
tomobile marocain, jusqu’à y représen- reuse pour l’atmosphère que pour les vous faudra de nombreuses années pour Et qui sait : peut-être que dans les pro-
ter aujourd’hui plus de 80% des ventes, poumons humains. amortir le surcoût à l’achat, et atteindre chaines années, la balance penchera, à
reléguant les motorisations essence au Mais si vos préoccupations sont le «seuil de rentabilité» offert par le dif- nouveau, du côté de l’essence. À moins
rayon de coquetteries d’excentriques, ou d’abord d’ordre pécuniaire (et vous êtes férentiel au niveau de la consommation qu’une nouvelle technologie ne vienne
de choix forcé de l’acheteur au budget certainement plus nombreux dans ce (et des prix à la pompe), qui permet- rendre obsolètes les deux modes de car-
serré. Mais comment une mécanique qui cas), c’est le diesel qui risque de vous tra à votre voiture d’être un achat ra- buration…■
est née sous les capots des poids lourds
a fini par susciter un intérêt grandissant
auprès des constructeurs automobiles,
même les plus prestigieux ?
Tout d’abord, il faut reconnaître qu’en
une petite vingtaine d’années, les mo-
teurs à «mazout» ont réalisé des progrès
fulgurants. Grâce au turbocompresseur,
à l’injection directe, aux multisoupapes,
à la rampe commune ou aux injecteurs
piézo-électriques, conduire un diesel pro-
cure aujourd’hui quasiment le même
agrément qu’une voiture essence :
confort acoustique indéniable, isolation
vibratoire poussée, etc.
Des progrès fulgurants
Un indice ne trompe pas : après avoir
longtemps fait la fine bouche, même les
constructeurs les plus prestigieux, cla-
mant haut et fort leur identité sportive,
ont fini par céder aux sirènes du «moteur
à combustion interne» (c’est son appella-
tion technique), lui réservant toujours
plus de place dans leur gamme, et lui of-
frant une certaine noblesse avec des dé-
clinaisons enV6,V8 et mêmeV10. Signe
des temps : Porsche, emblème sacré de
la sportivité automobile, a fini par adou-
ber le moteur diesel, qu’il embarque sous
le capot de son Cayenne et bientôt sous
celui de sa berline, la Panamera. Ferra-
ri, Maserati et Aston Martin paraissent
aujourd’hui bien esseulés…
Aujourd’hui le moteur à combustion
interne a changé, sans perdre sa première
qualité : la sobriété. En effet, à cylindrée
ou puissance égale, un diesel consom-
mera toujours sensiblement moins qu’un
moteur essence. Et si on y ajoute les
écarts de prix à la pompe, on comprend
pourquoi les Marocains ne jurent que
par la lettre D... quitte à payer plus cher
l’achat de leur voiture.
A titre d’exemple, 13 000 DH sépa-
rent une Logan 1,4 l essence de la ver-
sion 1,5 dCi, soit un écart de prix dé-
passant les 18% ! Un pourcentage justi-
fié ? La question n’est pas anodine, mê-
me si, à la revente, un Diesel trouvera
toujours plus facilement acheteur, et à
une décote moins élevée. Et sa réponse
dépend en réalité de l’utilisation que cha-
cun compte faire de sa voiture.
Diesel ou essence ?
Si vous êtes un écologiste convaincu,
un supporter inconditionnel de Nico-
las Hulot, choisissez plutôt l’essence.
Certes, en consommant moins, le diesel
XIX La Vie éco – Vendredi  décembre 
SPE/VOITURE DE DEMAIN P XIV-XV:Economie/une page.qxp 2/12/09 11:14 Page 3

AUTOMOBILE
SPÉCIAL
est beaucoup question d’énergies re- c’est qu’elles ont leurs raisons… «Dans
nouvelables, d’éolien et de solaire. tous les autres pays, l’achat de ce type
Mais aucune mention n’est faite aux de véhicules est subventionné par l’Etat.
véhicules propres ni à l’encouragement Ce n’est pas le cas au Maroc», explique
de l’utilisation de voitures moins gour- le directeur commercial de l’importa-
mandes sur nos routes. Faudra-t-il at- teur d’une marque européenne, qui
tendre que les cours du baril de pé- poursuit : «Et tant que leur potentiel com-
trole atteignent à nouveau des niveaux mercial n’est pas clairement établi, nous
vertigineux pour réellement s’en pré- ne pouvons pas prendre le risque d’im-
occuper ? porter des véhicules coûteux, technique-
Surtout que du côté des opérateurs ment plus sophistiqués et nécessitant un
l’offre existe. Plusieurs marques im- investissement conséquent au niveau du
portées au Maroc disposent déjà dans service après vente». En effet, il faut
leur gamme de véhicules estampillés avouer que l’écologie, comme argu-
«écologie», à bas niveau de consom- ment marketing, a encore du mal à
mation, quand il ne s’agit pas tout sim- trouver sa place sur le marché auto-
plement de voitures hybrides (c’est le mobile marocain. Finalement, le gou-
cas de Toyota et de Honda). Et si elles vernement n’est pas le seul «coupable»
rechignent à les mettre sur le marché, dans cette affaire… ■
l’adage qui veut qu’il soit «urgent d’at-
tendre». Curieusement, dans la nou-
velle stratégie énergétique présentée
par la ministre Amina Benkhadra, il

L’HYBR I D E ,
EN AT TE N DA N T
LE TO U T
ÉLECT R I Q U E
■ La motorisation hybride est dans
l’immédiat la solution la plus viable
économiquement. Techniquement, il s’agit de
l’association d’un moteur thermique et d’un
moteur électrique, fonctionnant en
alternance ou de concert, selon les besoins. À
petite vitesse, c’est le moteur électrique qui
entraîne la voiture, le moteur à explosion
prenant le relais au-delà. Et en phase de
décélération et de freinage, l’énergie
cinétique est utilisée pour recharger les
batteries du moteur électrique. Résultat : une
consommation réduite de  à %. Mais il y
a un hic : la technologie hybride est coûteuse
et les batteries ont une durée de vie limitée
( ans environ). Le premier véhicule hybride
lancé en grande série est la Toyota Prius,
commercialisée fin  au Japon.
Aujourd’hui à sa troisième génération, il s’en
est vendu plus d’un million d’exemplaires.
Pour l’industrie automobile, l’hybride
apparaît comme une technologie de
transition, le but étant d’arriver à terme au
véhicule % électrique. Certains
constructeurs (comme Renault et Nissan) ont
même décidé de sauter l’étape de
l’hybridation pour se diriger vers le tout
électrique. Mais la principale faiblesse de
cette technologie reste la faible autonomie
autorisée par les batteries installées dans le
véhicule et les temps de recharges plutôt
longs. Mais les départements R&D des
constructeurs travaillent d’arrache-pied pour
résoudre le casse-tête. Si dans l’avenir proche,
on se dirige vers la généralisation des
batteries au Lithium (comme celles utilisées
dans les téléphones mobiles et les
ordinateurs portables), la vraie solution qui
se profile est celle des piles à combustible,
recourant à l’hydrogène. Ses avantages :
l’hydrogène existe dans la nature dans des
quantités illimitées (car renouvelables), et les
rejets se limitent à… de l’eau. Mais il y a
toujours des questions sans réponse :
comment, et à quel coût, va-t-on fabriquer,
stocker et transporter de l’hydrogène à
grande échelle ? Et combien coûtera la
refonte du système de distribution d’énergie,
pour faire de l’électrique une alternative aux
véhicules à moteur à combustion ?

XV La Vie éco – Vendredi  décembre 


SPE/Financement P XVI:Economie/une page.qxp 2/12/09 11:17 Page 2

AUTOMOBILE
SPÉCIAL

Financement auto : le casse-tête des crédits


➤ Le crédit à la consommation reste le moyen de financement préféré des
automobilistes marocains ➤ L’année  pourrait être celle du décollage des
produits dits «alternatifs» ➤ Chez les entreprises, le leasing domine toujours le
marché.

L
a croissance du marché auto- dossier de l’emprunteur. Celle-ci peut
mobile des dernières années également déterminer le pourcentage
doit beaucoup à la diversifica- à avancer, et pour peu que vous soyez
tion des moyens de finance- fin négociateur, et dans un contexte de
ment mis à la disposition des acheteurs. concurrence exacerbée, vous pourrez
En effet, les établissements bancaires même obtenir un taux d’avance proche
et les sociétés de financements font de 0%.
preuve d’une indéniable créativité en
la matière : aujourd’hui, l’acheteur a le Le retour du crédit
choix entre les offres d’une bonne ving- à la consommation
taine d’organismes de crédit, chacune La hausse des mensualités de la lo-
proposant deux ou trois produits. Au- cation avec option d’achat a poussé les
tant dire qu’il est difficile de s’y re- nouveaux acheteurs vers ses concur-
trouver entre crédit bancaire, crédit à rents directs, le crédit à la consomma-
la consommation, location avec option tion et, dans une moindre mesure, le
d’achat, «mourabaha», «ijara», etc. crédit bancaire. Le premier se retrou-
Après avoir longtemps dominé le ve avec une petite longueur d’avance
marché du financement automobile, au niveau des mensualités, sensible-
le crédit à la consomma- ment inférieures. Il est ■ Ijara et Mourabaha sont actuellement les deux produits de banque,
tion s’est vu doublé par également possible d’ob- dits islamiques, sur le marché marocain.
la LOA, qui n’a mis que tenir de la société de fi-
quelques mois pour s’im- nancement un niveau connus comme répondant aux exi- de les faire connaître et de les banali-
poser comme la modali- d’avance intéressant, sou- gences de la Chariaâ. ser auprès de leur cible… tout en pour-
té de financement la plus vent inférieur aux 30% Le premier est le produit Ijara, cor- suivant leur lobbying pour obtenir un
prisée par les automobi- classiques dans une LOA. respondant à une location avec option réaménagement fiscal. Chose qu’ils
listes. Mais depuis bien- La facilité d’accès et la ra- d’achat (Ijara wa Iqtina), mais qui dif- viennent d’obtenir (avec l’aide d’un
tôt deux ans, le «leasing pidité du traitement des fère sensiblement d’une LOA clas- forcing appuyé du PJD) dans l’actuel
particulier» est rentré dossiers est également un sique. C’est toujours l’établissement projet de Loi de finances, dont un
dans le rang, cédant à LES «PRODUITS point à ne pas négliger. de crédit qui se charge d’acheter le vé- amendement remet à pied d’égalité les
nouveau la première pla- ISLAMIQUES», Toutes des raisons qui hicule pour le louer à son client. Mais produits alternatifs et les produits clas-
ce au crédit classique. En ont permis au crédit à la là, il s’agit d’une véritable location, siques. Faut-il s’attendre à une nou-
cause : la hausse du taux DÉSIGNENT consommation de re- puisque ce dernier n’est tenu de ver- velle redistribution des cartes dans le
de TVA appliqué à cette LA NOUVELLE prendre la tête, et à bon- ser aucun apport initial et le loyer est marché du crédit automobile ?
formule de financement, ne distance, dans le mar- évalué en fonction du prix du véhicu-
passant en 2008 de 10% GÉNÉRATION DE ché du financement au- le et de la durée de la location (qui Le match Leasing - LLD
à 20%, qui a fatalement FINANCEMENTS tomobile. peut aller de 48 à 60 mois). Un pro- Sur le marché des entreprises, deux
majoré le coût du crédit. Du côté du crédit ban- duit conforme aux préceptes isla- modes de financement automobile
Car malgré son appella- COMMUNÉMENT caire, les paramètres d’ar- miques, puisque les loyers n’incorpo- tiennent le haut du pavé : il s’agit du
tion, la LOA ressemble RECONNUS COMME bitrage sont différents. En rent pas d’intérêts, mais une marge bé- leasing et de la location longue durée
sur beaucoup de plans à effet, pour cette formule, néficiaire. Toujours dans le même es- (LLD).
un simple emprunt. RÉPONDANT AUX tout dépend du client, de prit, en cas d’impayés, le locataire est Si le premier garde toujours une
Concrètement, le client EXIGENCES DE LA son historique et son sanctionné par une pénalité forfaitai- confortable avance, la seconde ne ces-
contracte un financement «comportement bancai- re, et non pas des agios ou autres frais se de gagner du terrain, du moins sur
portant sur un pourcen- CHARIAÂ re». Pour un client sol- financiers. Et au terme de la période le marché des grandes entreprises.
tage avoisinant les 70% vable, jouissant d’une de location, ce dernier a la possibili- Celles-ci y voient une solution idoine,
du prix d’achat TTC de bonne ancienneté au sein té de devenir propriétaire du véhicu- leur permettant de se décharger de la
sa voiture, sur une durée de l’établissement et d’un le, sans s’acquitter d’une valeur rési- gestion du parc automobile. En effet,
déterminée. Au terme de passé irréprochable, tout duelle. l’entreprise loue un nombre défini de
cette durée, le «locataire» est négociable, dans une Quant au produit Mourabaha, c’est véhicules, sur une durée de 12 à 60
a la possibilité d’entrer en certaine marge, bien évi- un contrat par lequel un établissement mois et un kilométrage préétabli.
possession de la voiture demment. Il est ainsi pos- de crédit acquiert à la demande de son L’opération d’externalisation peut
après le paiement d’une sible de moduler les client un véhicule, en vue de le lui re- comprendre l’entretien des véhicules,
«valeur résiduelle», dont conditions du prêt, sa du- vendre à son coût d’acquisition plus la gestion des contrats d’assurance, la
le montant est fixé au rée, le pourcentage à une rémunération convenue d’avance, fourniture de véhicules de remplace-
préalable. On s’en doute, ce pas est avancer et même le taux d’intérêt, qui payée en plusieurs tranches mensuelles. ment, l’assistance..., soit l’ensemble
toujours franchi par le client, qui a dé- reste inférieur à celui pratiqué par les Censés attirer une nouvelle clientè- des avantages qu’un contrat de leasing
jà payé quelque 30% ou plus du prix sociétés de financement. le vers les organismes de financement, classique n’offre pas.
du véhicule. les produits alternatifs n’ont pas ren- Pour autant, le crédit-bail garde tou-
Aujourd’hui que la LOA a perdu son L’émergence des produits «halal» contré le succès espéré. En cause, des jours ses inconditionnels. Notamment
avantage fiscal, ses promoteurs tentent Mais la plus récente innovation dans mensualités élevées, dues essentielle- dans les rangs des PME et des profes-
de conserver des atouts concurrentiels le secteur reste l’arrivée, il y a deux ans, ment à un traitement fiscal jugé peu sions libérales, pour qui il revient sou-
sur d’autres plans, notamment la du- des produits alternatifs. Le terme, très cohérent, notamment en matière de vent à une manière d’acquérir un vé-
rée du contrat, qui peut s’étaler sur une politiquement correct, désigne les «pro- TVA. Pour autant, les sociétés de cré- hicule personnel, en profitant de l’in-
durée maximale de 72 mois, selon duits islamiques», nouvelle génération dit proposant ces produits a multiplié tégration de son financement dans les
l’établissement prêteur et la solidité du de financements communément re- les offres promotionnelles, dans le but charges de fonctionnement ■
XVI La Vie éco – Vendredi  décembre 
SPE/LOW-COST P XVII:Economie/une page.qxp 2/12/09 11:24 Page 2

AUTOMOBILE
SPÉCIAL

Low-cost, le nouvel eldorado


➤ Après plusieurs secteurs, le low-cost s’impose dans l’industrie automobile.
➤ Dacia Logan, fait des émules parmi les constructeurs.

Tata Nano, ou le hard discount

A
vec l’écologie, le low-cost se- n’est plus du low-cost, mais du hard dis- no, mieux équipée, plus sûre… mais éga-
rait-il le nouvel eldorado de automobile count ! lement plus chère.
l’industrie automobile ? On est Tata Motors, lui, n’a pas attendu la Commercialisée sur le marché indien En attendant, la riposte se prépare. Re-
bien tenté de le croire, à en ju- crise. En janvier 2008, le constructeur il y a quelques mois, la Nano se vend nault vient de ressusciter son association
ger par l’engouement que suscite ce seg- indien dévoilait déjà sa Nano. Le pa- comme des petits pains, dans un pays avec l’indien Bajaj pour produire leur
ment parmi les constructeurs. Low- tronyme décrit bien le projet : 3,1 m où elle remplace le plus souvent des mo- propre voiture à 2 500 dollars à l’horizon
cost ? Le concept, inauguré dans le de long, un petit moteur de 623 cm3 et bylettes ou des triporteurs. EtTata lorgne 2011. Et en Chine, BYD parle déjà d’une
transport aérien, avant d’envahir l’uni- un habitacle spartiate avec zéro équipe- déjà le marché européen, puisqu’il a pré- auto à moins de 2 000 dollars ! La cour-
vers hôtelier et le secteur de l’informa- ment… et un tarif de 2500 dollars ! Ce senté une version spécifique de la Na- se à la voiture du pauvre est lancée… ■
tique grand public, désigne une gam-
me de produits dont le premier argu-
ment de vente est le prix, ramené à son
niveau le plus bas possible. Et c’est cet-
te idée qui est censée tracer les contours
du secteur automobile dans les 20 pro-
chaines années.
Au début, il y eut la Fiat 
La première tentative viendra d’un
constructeur européen bien installé dans
les marchés émergents, en l’occurren-
ce Fiat. L’idée sous-jacente est aussi au-
dacieuse que logique : au lieu de fa-
briquer une flopée de modèles spéci-
fiques à chaque marché, pourquoi ne
pas en concevoir un seul (ou une gam-
me unique), dont la production sera dis-
séminée dans différentes unités indus-
trielles selon leurs avantages concur-
rentiels ? C’est ainsi que naquit en 1995
le projet «Projet 178», qui ne s’appelle
pas encore “voiture low-cost”, mais “voi-
ture mondiale”. Il s’agit d’un véhicule
bon marché, produit à bas coûts, re-
prenant une base technique amortie et
déclinée en plusieurs carrosseries, des-
tiné à être fabriqué et vendu dans dif-
férents marchés émergents.
Le résultat s’appellera Fiat Palio et
Siena, et ne connaîtra qu’un succès
commercial mitigé. Fin 2004, un pre-
mier modèle voit le jour. La Logan, ber-
line à mi-chemin entre la citadine et
la compacte, recourt à des solutions
techniques et des pièces piochées dans
la banque d’organe de Renault. Mais
tout y est pensé en «low cost» : la car-
rosserie arbore un style ingrat pour bais-
ser le coût des moules d’emboutissage,
la planche de bord est taillée dans un
seul bloc pour réduire les délais d’as-
semblage, l’électronique en est prati-
quement banni. Idem pour le choix des
sites industriels : la Logan sera fabri-
quée là où elle sera vendue, c’est-à-di-
re dans des pays où la main-d’œuvre est
moins chère (Roumanie, Russie, Ma-
roc, Inde, Brésil, Iran, Colombie…).
Aujourd’hui, tous les grands construc-
teurs ont leur projet “low cost”.Toyo-
ta le réalisera via sa marque satellite Daï-
hatsu, Fiat va produire une citadine «pre-
mier prix», alors que Volkswagen vient
d’assigner à sa filiale Skoda le rôle de
marque «low cost» du groupe. Inutile de
préciser que ces projets ont reçu un coup
d’accélérateur depuis l’avènement de la
crise économique…

XVII La Vie éco – Vendredi  décembre 


SPE/ASSURANCES P XVIII:Economie/une page.qxp 2/12/09 11:27 Page 2

AUTOMOBILE
SPÉCIAL

Assurances : la concurrence… par le service


➤ Longtemps attendue, la libéralisation du marché n’a pas créé de guerre
des prix ➤ Les compagnies tentent de se positionner davantage sur le service.
➤ L’assistance et les délais d’indemnisation : premières armes marketing.

E
n juillet 2006, la libéralisation Comment donc s’y prendre pour
des tarifs des primes d’assu- vendre un produit obligatoire et aux ta-
rance automobile est en vi- rifs réglementés ? En faisant appel aux
gueur. Beaucoup s’attendaient éminences grises du marketing et en
alors à la naissance d’un marché examinant au plus près les motivations
concurrentiel, avec comme corollaire de choix d’une clientèle captive.
le déclenchement d’une véritable guer- Le mot d’ordre est donc de séduire à
re des prix en faveur du consommateur. tout prix, à coups de campagnes de
Finalement, la montagne a accouché communication à grande échelle, et,
d’une souris, ou presque. surtout, d’innovations tous azimuts
Si la compétition s’est effectivement dans la conception des produits.
exacerbée entre les assureurs, elle ne
s’est cependant jamais installée sur le Communiquer, innover, séduire…
terrain des tarifs des primes, tant ces Cette nouvelle stratégie a pour axes
derniers restent pratique- l’enrichissement de
ment bloqués par des l’offre, sa segmentation
règles contraignantes, où en fonction de la clien-
la marge de manœuvre des tèle visée et l’améliora-
compagnies reste très li- LES COMPAGNIES ONT tion de la qualité de ser-
mitée. vice. Sur le premier
Car, à tout assureur dé- ÉGALEMENT point, on a ainsi vu la to-
sirant mettre en place une MULTIPLIÉ LES OFFRES talité des compagnies as-
nouvelle grille de tarifica- sortir leur contrat d’as- ■ Peu répandue, l’assurance directe via internet permet au client de souscrire
tion, les textes imposent ORIENTÉES VERS DES surance automobile de à un contrat automobile en ligne.
d’en préciser, point par CATÉGORIES divers produits d’assis-
point, les détails, auprès du tance additionnels, mais
ministère de tutelle, à sa- SPÉCIFIQUES DE gratuits, tels que le re- clients. On assiste aujourd’hui à la flo- vanter la rapidité de remboursement
voir le ministère des fi- CLIENTS. ON ASSISTE morquage en cas d’acci- raison de packs destinés aux femmes, des dommages… dont le délai ne dé-
nances. Mission qui, dent, la mise à disponi- aux familles ou aux jeunes conduc- passe parfois guère les 24 heures ! Les
d’après les concernés, re- AUJOURD’HUI À LA bilité d’un véhicule de teurs, et cela, sans mentionner des fi- compagnies se sont également atta-
lève de la gageure en l’ab- FLORAISON DE PACKS remplacement ou la celles basiques du marketing promo- quées à un autre talon d’Achille de la
sence de données rétros- création d’un centre té- tionnel, auparavant inédites sur le mar- relation client : les formalités de l’ex-
pectives structurées, per- DESTINÉS AUX léphonique d’assistance. ché des assurances. C’est le cas des pertise et de l’indemnisation. C’estWa-
mettant d’établir une mo- FEMMES, AUX La simplification des tombolas et autres cadeaux offerts aux fa Assurance qui a ouvert le bal en lan-
délisation fiable des tarifs produits et la mise à dis- assurés, ou encore la généralisation des çant le concept de règlement «multi-ca-
selon des données géo- FAMILLES OU AUX position de packages in- opérations de parrainage, permettant nal». Objectif : réduire le nombre d’in-
graphiques ou autres. Du JEUNES tégrant différentes fa- à un «assuré-prescripteur» de bénéfi- tervenants dans la procédure courante
coup, le marché se retrou- milles d’assurances (as- cier de différents avantages. Autre as- d’indemnisation, pour raccourcir les
ve dans une configuration CONDUCTEURS surance-vie, assurance tuce marketing : la création de crédits- délais de règlement des sinistres. Pier-
plutôt inhabituelle : la habitation, assurance assurances, qui donnent en réalité aux re angulaire de cette procédure : le pre-
concurrence est consacrée hospitalisation) est éga- clients la possibilité de «mensualiser» mier centre d’expertise et de règlement
dans les textes, mais pas lement une pratique de leur prime d’assurance depuis que cel- rapide au Maroc. Baptisé Wafa Drive,
sur le terrain, les prix étant en réalité plus en plus courante. Et le succès de le-ci a été interdite par la loi, ou enco- il concentre un espace de diagnostic
fixés par les autorités. ces packages a clairement démontré re de coupler la prime d’assurance avec des véhicules, un espace d’expertise ra-
Et comme les opérateurs n’ont au- que la variable tarifaire n’était pas le crédit auto. pide et un espace d’indemnisation ac-
cun intérêt à déclencher une guerre sui- l’unique argument de vente. Toujours dans le chapitre de l’inno- célérée. CNIA-Essaada lui a récem-
cidaire des prix, dans un segment très Les compagnies marocaines ont éga- vation, un opérateur de la place est mê- ment emboîté le pas en ouvrant son
volatil, la compétition s’est déplacée sur lement multiplié les offres orientées me allé jusqu’à oser le concept «d’as- propre centre d’indemnisation d’auto-
d’autres arènes. vers des catégories spécifiques de surance directe», s’appuyant sur l’ou- mobile à Casablanca, baptisé Check
til Internet. En se connectant sur un Auto Express. Comme son homologue
site Web dédié, le futur client peut ain- de Wafa Assurance, ce centre offre aux
COMM E N T S E CO M P O S E si s’enquérir des offres disponibles,
choisir les garanties à souscrire et ob-
assurés la possibilité de se faire in-
demniser dans un court laps de temps
UNE P R I M E D ’A S S U RA N C E ? tenir, en direct, un devis du contrat
d’assurance automobile. Il ne lui res-
suite à un sinistre.
Derrière toute cette offensive concur-
■ La couverture minimale imposée par la loi est la responsabilité civile (RC), qui assure les dégâts
te alors qu’à choisir l’intermédiaire avec rentielle, les compagnies d’assurance
matériels ou corporels causés à autrui. Elle est calculée en fonction de l’usage du véhicule (tourisme,
lequel il signera son contrat d’assu- ont réalisé un gros travail en interne,
commercial, taxi…), du mode de carburation (essence ou diesel) et de la puissance fiscale. Identique chez rance. procédant à la restructuration de leur
tous les assureurs, cette prime varie selon le CRM (coefficient de réduction-majoration), qui récompense propre organisation pour s’adapter à la
les conducteurs n’ayant été responsables d’aucun accident pendant les  derniers mois (-%) et Objectif : améliorer le service client nouvelle réalité du marché. Ces efforts
sanctionne le conducteur imprudent (jusqu’à % de plus). L’effort de différenciation s’est éga- d’innovation, conjugués à la croissan-
Elle est souvent assortie de la garantie défense et recours, qui couvre les frais de défense en cas de lement concentré sur l’amélioration de ce du marché automobile, ont permis
poursuites judiciaires. Les compagnies proposent en outre services d’assistance (dépannage, véhicule de la qualité de services. L’effet le plus au secteur de l’assurance automobile,
remplacement…), souvent gratuits. À cette garantie minimale s’ajoutent des garanties complémentaires
comme l’incendie ou le vol, la garantie dommages, la garantie conducteur ou personnes transportées,
saillant de cette orientation est l’accé- jusque-là perçu comme un mal néces-
etc. La prime de ces garanties diffère d’un assureur à l’autre et dépend de différents facteurs (puissance lération de traitement des dossiers de saire pour les compagnies, d’afficher
et valorisation du véhicule, ancienneté du permis…). sinistres. Et aux compagnies de rivali- une meilleure santé et de devenir, en-
ser en matière de communication, pour fin, rentable ■
XVIII La Vie éco – Vendredi  décembre 
SPE/LEXIQUE-PXX:Economie/une page.qxp 2/12/09 11:08 Page 2

AUTOMOBILE
SPÉCIAL

Lexique automobile pour néophytes


➤ Truffé de termes techniques, envahi par l’électronique, le jargon automobile
est souvent un charabia obscur pour le commun des mortels. Un petit lexique
pour vous éclairer…
◗ ABS la pression et la durée du freinage en Communément, on parle de la électrique. Bénéfice : une
De l’allemand “Antiblockiersystem”. cas d’urgence, remédiant à la cylindrée d’un moteur en litres. Au consommation et une pollution
Cet équipement agit via un régulateur tendance qu’a généralement un Maroc, c’est le premier critère retenu réduites.
électronique pour empêcher le conducteur à appliquer une pression pour le calcul de la puissance fiscale.
blocage des roues lors des phases de trop progressive ou trop brève. ◗ Injection directeC’est lorsque
freinage. ◗Détecteur de pression des pneus l’essence est injectée directement dans
◗ Barre antiroulis Dispositif électronique qui alerte le le cylindre plutôt que dans la tubulure
◗Aérodynamique Barre fixée au châssis dont l’élasticité conducteur en cas de baisse de la d’admission. Bénéfices : réduction de
Discipline qui étudie les forces et la raideur réduisent la tendance au pression de gonflage des pneus. la consommation et des émissions de
engendrées par le déplacement d’un roulis du châssis (mouvement gaz polluants. Pour les moteurs
corps dans l’air. latéraux). Plus elle est raide, plus ◗ DIN diesel : le système d’injection directe
l’efficacité est privilégiée, mais au Norme d’origine allemande, toujours réalise un jet de gasoil au-dessus du
◗ Airbag détriment du confort. On parle utilisée pour décrire la valeur de la piston plutôt qu’à l’intérieur d’une
Sac gonflable de sécurité, qui permet également de barre anti-roulis active puissance des moteurs (en chevaux pré-chambre de combustion.
d’amortir le choc reçu par les lorsque celle-ci est gérée par un DIN). Elle a aujourd’hui tendance à
passagers lors d’une collision. On en système électronique. être remplacée par l’unité kilowatt, ◗ Multiplexage
distingue plusieurs types : frontaux surtout en Europe. Le multiplexage remplace le schéma
(conducteur et passagers), latéraux, ◗ Boîte de vitesses automatique électrique classique des fils par un
de tête, rideaux et plus récemment Boîte de vitesses combinée à un ◗ Eclairage adaptatif système plus complexe, recourant à
aux genoux, placés sous la colonne de régulateur automatique qui se charge Ou Adaptive Frontlighting System. l’électronique.
direction. de commander embrayage et sélection Ce système permet d’adapter
des rapports. Les voitures équipées l’orientation de l’éclairage en fonction ◗ Phare au xénon
◗ Aide au stationnement d’une boîte automatique ne du besoin du conducteur. Ce phare utilise des ampoules au
Grâce à des capteurs à ultra-sons comportent que deux pédales : L’orientation des phares prend en xénon, dont la puissance est
placés dans les pare-chocs, ce système accélérateur et frein. charge les virages et l’inclinaison de la nettement supérieure à celle fournie
renseigne sur la distance séparant le route et les conditions par une lampe halogène
véhicule d’un obstacle pendant la ◗ Boîte de vitesses robotisée météorologiques. traditionnelle, mais pour une
manœuvre de stationnement. Le Il s’agit d’une simple boîte de vitesses consommation inférieure.
conducteur est informé par un manuelle sur laquelle sont greffés des ◗ Electrochrome
système sonore ou visuel, parfois moteurs électriques ou des systèmes Un rétroviseur (intérieur ou extérieur) ◗ Puissance fiscale
accouplé à une caméra. hydrauliques qui «passent» les vitesses électrochrome s’obscurcit la nuit pour Également appelée puissance
et l’embrayage comme le ferait une éviter l’éblouissement des projecteurs administrative (CV), elle n’a aucun
◗ Amortissement variable main humaine. de la voiture qui précède. lien, chez nous, avec la puissance
Géré par électronique et œuvrant via réelle d’un véhicule. Elle est en effet
un ensemble de capteurs, un tel ◗ Capteur de luminosité ◗ Empattement calculée sur la base de la cylindrée et
système est capable d’adapter la et de pluie C’est la distance entre l’axe des roues de la longueur des rapports de la
dureté de ses amortisseurs en Le capteur de luminosité commande avant et l’axe des roues arrière. Elle boîte de vitesses.
fonction de la vitesse du véhicule et l’allumage des phares en fonction de conditionne souvent l’espace
de l’état de la route. la luminosité extérieure. habitable dans une voiture. ◗ Sous-virage
Perte d’adhérence du train avant qui
◗ Antipatinage ◗ Climatisation automatique ◗ ESP entraîne un élargissement des
Système évitant le patinage des roues Ce terme décrit un dispositif d’air Programme électronique de stabilité, trajectoires: le véhicule se dirige vers
pour garder le contrôle du véhicule. Il conditionné régulé par l’électronique. baptisé de plusieurs sigles chez les l’extérieur de la courbe.
agit sur la commande du moteur ou L’utilisateur choisit une température différentes constructeurs (VDC,
sur les freins lorsqu’il détecte un précise, et le système se charge de la DSTC, DSC…). Ce système aide le ◗ Sur-virage
certain différentiel entre les vitesses de maintenir automatiquement au sein véhicule à maintenir la trajectoire Perte d’adhérence du train arrière, qui
rotation des roues. de l’habitacle, en contrôlant le débit voulue par le conducteur. Il le fait en se traduit par un “décrochage” de
et la température de l’air insufflée détectant toute tendance au dérapage l’arrière du véhicule, et une tendance
◗ Appui-tête actif dans l’habitacle. et en la corrigeant via une action sur à aller vers l’intérieur du virage.
Appui-tête pivotant vers l’avant en cas les freins ou sur le moteur.
de choc arrière, pour éviter aux ◗ Common rail (ou rampe ◗ Suralimentation
passagers avant le coup du lapin, commune) ◗ Frein de parking automatique Procédé permettant d’alimenter le
occasionnant des blessures aux Système d’injection pour moteurs En plus de la commande manuelle moteur en air sous pression, pour en
vertèbres cervicales. diesel, où les injecteurs sont à (un simple bouton), le frein de augmenter la puissance. On distingue
commande électrique, contrôlés par parking automatique assure les deux grands types de compresseurs :
◗ AWD l’électronique et alimentés par une fonctions de serrage du frein de le compresseur volumétrique, entraîné
De l’anglais “All wheel-drive”, rampe commune de gazole. Il permet stationnement automatiquement dès par le moteur, et le
précisément 4 roues motrices. Cette de réduire le bruit, la consommation la coupure du moteur. turbocompresseur, entraîné par les
transmission aux quatre roues peut- gaz d’échappement.
◗ Garde au sol
et les émissions de gaz polluants.
être permanente ou temporaire,
automatique ou enclenchable, gérée ◗ Cruise Control Distance entre le sol et l’élément le ◗ Système d’accès mains libres
mécaniquement ou via un système Également appelé régulateur de plus bas du véhicule. Cette valeur est Dispositif où la clé est remplacée par
électronique. vitesse. Ce système permet de déterminante pour les capacités de une carte ou une clé électronique
maintenir une vitesse constante sans franchissement des véhicules tout reconnue à distance, et sans contact
◗ BAS ou AFU intervention du conducteur. terrain. aucun, par le véhicule. Il permet ainsi
De l’anglais « Brake Assistance de déverrouiller ce dernier
System », ou AFU en français, pour ◗Cylindrée ◗ Hybride simplement en tirant la poignée de la
«Assistance au freinage d’urgence». Ce Volume balayé par le piston du Se dit d’un véhicule comportant deux portière, et de le verrouiller en s’en
dispositif augmente automatiquement moteur, mesuré en cm3. modes de motorisation, thermique et éloignant.

XX La Vie éco – Vendredi  décembre 