Vous êtes sur la page 1sur 8

Les 7 erreurs à ne pas faire pour progresser plus

rapidement en jazz manouche


Les 7 erreurs à ne pas faire pour progresser plus
rapidement en jazz manouche

Introduction:

Dans ce guide PDF, je vais vous donner 7 conseils essentiels à connaître


pour progresser plus rapidement en jazz manouche. La plupart de ces
conseils sont aussi valables pour les autres styles de musique.

La musique nécessite de nombreuses années de travail avant de maîtriser


parfaitement son instrument. Pour que vous puissiez y arriver le plus
rapidement possible, suivez les conseils que je vais vous donner. Je ne vous
promets pas des miracles ni que vous allez jouer comme Django à la fin de ce
PDF. Ce que je vais vous expliquer, ce sont des éléments importants auquels
on ne pense pas toujours quand on travaille la guitare.

Avec plus de dix ans de pratique du jazz manouche, j’ai compris de


nombreuses choses importantes pour mieux jouer cette musique-là et sonner
plus dans le style. En les appliquant, vous pourrez progresser plus vite et plus
efficacement. Cela pourra donc vous faire gagner des semaines voir même
des années de travail.
1 - Ne pas vouloir aller trop vite afin de garder un jeu fluide et propre

Quand on ne connaît pas le jazz manouche et qu’on découvre ce style de


musique, la première chose qu’on remarque en général c’est que c’est une
musique très virtuose. Les guitaristes jouent vite, même très très vite parfois et
on peut être tenté de vouloir faire la même chose.

Il faut savoir que la vitesse s’acquière avec le temps et que pour réussir à
jouer vite en faisant sonner toutes les notes correctement, il faut déjà réussir à
jouer lentement. N’essayez pas d’aller trop vite. Plus vous travaillerez
lentement et plus votre jeu sera fluide et précis. N’essayez pas de jouer à un
tempo que vous ne maîtrisez pas, votre son ne sera pas beau et toutes les
notes ne sonneront pas correctement.

Prenez l’habitude de travailler lentement et d’augmenter la vitesse uniquement


si toutes les notes sonnent. Si ce n’est pas le cas, ralentissez et continuer à
travailler lentement.

En travaillant de cette manière, vous réussirez progressivement à jouer plus


vite tout en gardant un jeu propre et fluide où on entend correctement
chacune des notes de vos phrases.

2 - Ne pas vouloir tout faire, se concentrer sur une chose à la fois

On trouve beaucoup d’informations sur internet pour la guitare. Des vidéos,


des PDF, des schémas de gammes, d’arpèges... Il faut faire attention à ne
pas vouloir tout faire en même temps et passer d’une chose à une autre sans
rien approfondir. Si vous commencez à travailler sur un aspect de la guitare,
forcez-vous à rester dessus pendant au moins 20 ou 30 minutes.

Si vous découvrez un nouveau schéma d’arpège par exemple. Apprenez-le


par cœur puis jouez le pendant plusieurs minutes pour réussir à bien le
maîtriser. Ensuite transposez-le dans d’autres tonalités, travaillez-le pendant
un moment.

C’est beaucoup plus utile que de lire une tablature, de la jouer pendant 2
minutes puis de passer sur autre chose. Au final le lendemain vous aurez déjà
tout oublié...

Si vous travaillez peu de choses mais que vous les approfondissez plus, vos
séances de travail seront beaucoup plus productives et vous réussirez plus
facilement à mémoriser ce que vous avez appris.

Sur une séance de travail d’une heure par exemple si vous apprenez un
schéma d’arpège puis une grille d’accords et que vous réussissez à les jouer
par cœur et à les intégrer pour pouvoir les rejouer plus tard. C’est beaucoup
plus efficace que de vouloir apprendre 4 positions d’arpèges, 2 schémas de
gammes, un thème, des plans, 2 grilles d’accords et d’avoir tout oublié le
lendemain...

Si vous faites ça, vous n’aurez fait que survoler un peu tout et rien n’aura été
approfondi. Contrairement à mon premier exemple, il y a peu de chances que
vous vous souveniez correctement de ce que vous aurez vu.

3 - Pour être plus efficace et progresser rapidement, soyez concentré

Pour progresser rapidement, il faut savoir travailler efficacement! Pour ça la


concentration est très importante. Quand vous travaillez votre guitare, il faut
que vous arriviez à vous déconnecter de tout ce qui se passe autour de vous
et à rester concentré à 100% sur ce que vous faites.

Si vous êtes sans cesse interrompu par des sources de distractions externes
comme un coup de téléphone, votre boîte mail, la TV ou autre. Vous serrez
beaucoup moins productif.

Ça vous est surement déjà arrivé: vous jouez de la guitare, vous êtes à fond
dans ce que vous faites sans être distrait par quoi que ce soit. Puis vous
regardez votre montre. Ça fait déjà plus de 2h que vous jouez et vous n’avez
même pas vu le temps passer. Vous avez déjà connu ce genre de moment
non ?

C’est souvent dans ces phases là que vous progressez le plus. Vous êtes
concentré à 100% sur ce que vous faites et c’est ce niveau de concentration
qu’il faut rechercher quand vous travaillez votre guitare.

Vous serez beaucoup plus efficace que si vous jouez et que vous êtes sans
cesse distrait par autre chose.
4 - Arrêtez de chercher l’information sans mettre les choses en pratique

Beaucoup de gens passent trop de temps à rechercher de l’information. Ils


essayent de trouver tous les schémas possibles et inimaginables de gammes,
d’arpèges, des dizaines de transcriptions de morceaux ou de chorus sans
jamais rien mettre en application ni même essayer de les jouer. Ils se
retrouvent avec des dizaines de fichiers sur leur ordinateur ou des dizaines de
photocopies de morceaux qu’ils ne joueront jamais.

Ne passez pas votre temps à la recherche d’information. Je ne dis pas qu’il ne


faut pas le faire. On apprend beaucoup de cette manière-là mais si vous
passez plus de temps à rechercher des informations et des conseils que de
temps sur votre guitare c’est que vous n’êtes pas sur le bon chemin.

Par exemple vous passez 2h sur youtube à regarder des vidéos


pédagogiques de guitare et après ces 2h là il ne vous reste plus que 30
minutes pour jouer de la guitare. Vous ne pensez pas que vous auriez appris
plus de choses si vous aviez fait l’inverse ?

Il faut passer un peu de temps pour consulter du contenu et pour se former


mais pensez aussi qu’il faut passer plus de temps à mettre en application ce
qu’on apprend. Sans la pratique la théorie ne sert à rien. Il y a une citation que
je trouve très juste:

« La connaissance s’acquière par l’expérience, tout le reste n’est que de


l’information »

Pensez-y !
5 - Travaillez sur vos faiblesses au lieu de travailler ce que vous maitrisez
déjà

Une grosse erreur que font la plupart des guitaristes c’est de toujours jouer ce
qu’ils savent jouer.

Pour progresser et évoluer, il faut se concentrer afin d’améliorer ses


faiblesses. Si vous maîtrisez très bien un morceau, ce n’est pas la peine de le
jouer et de continuer à le travailler tous les jours.

Il vaut mieux vous concentrer sur un autre morceau où vous avez plus de
difficultés. C’est de cette manière-là que vous progresserez plus vite.

Ne restez pas sur vos acquis. Si vous apprenez continuellement de nouvelles


choses, vous avancerez beaucoup plus vite !

6 - Faites-vous des planning de travail

Une chose que je trouve importante pour progresser, c’est de se fixer des
objectifs et de travailler dans cette direction afin de les atteindre.

Pour cela il faut que vous ayez un minimum d’organisation dans vos séances
de travail. Vous faire des planning peut être une très bonne chose. De cette
manière quand vous prenez votre guitare, vous savez ce que vous devez
travailler.

Vous pouvez par exemple lister les choses que vous aimeriez apprendre: un
morceau, un arpège, une gamme, un plan... Ensuite vous pouvez noter sur
une feuille ce que vous travaillerez la prochaine fois où vous ferez de la
guitare.

Vous n’aurez plus besoin de vous poser de questions sur ce que vous devez
travailler, vous l’aurez déjà prévu.

Ça vous est déjà arrivé de prendre votre guitare et de ne pas savoir quoi
travailler ? En planifiant vos séances de travail en avance, vous n’aurez plus
ce problème-là.
7 - Relevez des morceaux à l’oreille

L’un des meilleurs exercices pour apprendre le jazz manouche c’est de


relever la musique à l’oreille. Quand vous relever le solo d’un guitariste que
vous aimez bien, vous travaillez à la fois votre oreille, le rythme, la technique,
des phrases, le répertoire... C’est un exercice ultra complet que la plupart des
guitaristes négligent.

J’ai bien conscience que ce n’est pas évident quand on ne l’a jamais fait mais
il faut absolument que vous vous entraîniez à le faire.
Au début commencez par relever quelques notes d’un thème assez simple.
Puis relevez un thème un peu plus complexe. Quand vous y arriverez, vous
pourrez ensuite relever des chorus complet et les rejouer sans avoir besoin de
tablatures ou de partitions.

Conclusion:

Vous voilà arrivé à la fin de ce petit guide qui a pour but de vous aider à
progresser plus rapidement à la guitare. Maintenant, il ne vous reste plus
qu’une chose à faire, c’est de mettre tous ces conseils en application.
Souvenez-vous de la citation que je vous ai donné dans le conseil 4:

« La connaissance s’acquière par l’expérience, tout le reste n’est que de


l’information »
Si ces conseils vous ont plu et que vous désirez aller plus loin, vous pouvez
accéder tout de suite à une série de 3 cours gratuits qui contiennent des
vidéos, des PDF et pleins de bons conseils pour apprendre le jazz manouche.

Cliquez sur le lien ci dessous pour accéder à ces 3 cours immédiatement:


http://www.apprendre-le-jazz-manouche.com/apprendre-le-jazz-manouche-3-
cours-de-guitare-gratuits/

Ce guide est proposé gratuitement par le site Apprendre le Jazz Manouche. Toute

reproduction ou diffusion est formellement interdite sans l’autorisation de l’auteur.

© 2016 - Clément Reboul / Apprendre le Jazz Manouche - Tous droits réservés

http://www.apprendre-le-jazz-manouche.com/