Vous êtes sur la page 1sur 24
 De notre envoyé spécial en France : M. ZERROUKI
 De notre envoyé spécial en France : M. ZERROUKI
COREE DU SUD ALLEMAGNE 2 0 LA MANNSCHAFT ÉLIMINÉE
COREE DU SUD
ALLEMAGNE
2
0
LA MANNSCHAFT
ÉLIMINÉE
EST 2 - USMA 0 Belaïli assomme Soustara Les 2 Camerounais n’ont pas convaincu
EST 2 - USMA 0
Belaïli
assomme
Soustara
Les 2 Camerounais
n’ont pas convaincu

BOUGHERARA,

nouvel

Les 2 Camerounais n’ont pas convaincu BOUGHERARA, nouvel entraîneur CHAOUCHI VEUT RÉSILIER SON CONTRAT Le

entraîneur CHAOUCHI VEUT RÉSILIER SON CONTRAT

Le Mouloudia débarque en France

CASONI INSISTE SUR LA RIGUEUR ET LA DISCIPLINE

«Je veux une équipe prête le 17 juillet»

L'UN EST ARRIÈRE GAUCHE, L'AUTRE ATTAQUANT

2 Franco-Algériens attendus à Vichy

BEN OTHMANE

«JE VAIS GAGNER MA PLACE»

www.competition.dz JEUDI 28 JUIN 2018 30 DA N°5399 ISSN 1111 QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT Résiliation
www.competition.dz JEUDI 28 JUIN 2018 30 DA N°5399 ISSN 1111
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
Résiliation imminente de son contrat avec la Guinée équatoriale
 Attendu à Alger au plus tard mardi
Il a tracé avec Sayeh un premier programme
FRANCK DUMAS
PREND DÉJÀ
LES COMMANDES
Il n'exige pas le titre
Mellal veut
le podium
EL-MOUEDEN
SIGNE ENFIN
Belkalem
devrait
être réglé
Le d'ici
cas demain
Bouldiab veut partir «Content de rejoindre un grand club» LA FAF PRÊTE À SATISFAIRE SES
Bouldiab
veut partir
«Content
de rejoindre
un grand club»
LA FAF PRÊTE À SATISFAIRE SES EXIGENCES
LA BALLE EST DANS
LE CAMP DE HALILHODZIC
 De notre envoyé spécial en France : M. ZERROUKI
 De notre envoyé spécial en France : M. ZERROUKI

BEN OTHMANE

Je vais gagner ma place”

www.competition.dz

Jeudi 28 juin 2018

2

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Jeudi 28 juin 2018 2 LIGUE 1 MOBILIS Une délégation de 39 membres La délégation

Une délégation de 39 membres

La délégation moulou- déenne qui est partie en France où se déroulera le stage de préparation était composée de 39 membres. La direction du Mouloudia Club d'Alger a désigné Nabil Boutenoune chef de délé- gation et il accompagne- ra l'équipe pendant toute la durée du stage.

dont

21 joueurs

Alors que la délégation

comptait 39 membres, il

y avait 21 joueurs qui

étaient tous présents.

Casoni présent dès 7h

Le premier responsable de la barre technique mouloudéenne, était l'un des premiers présents à l'aéroport d'Alger. Bernard Casoni était sur place dès 7h00 et a attendu le reste du grou- pe avant le départ pour le stage de préparation d'intersaison.

Les joueurs ont passé la nuit

à Aïn Benian

Les joueurs ont passé la nuit à Aïn Benian La nouvelle recrue mouloudéenne, Mansour Ben Othmane,

La nouvelle recrue mouloudéenne, Mansour Ben Othmane, s'est exprimée sur la concurrence en attaque et affirme quelle est décidée à gagner sa place.

bien intégré et j'en suis heureux.

Vous avez participé à une séance en présence des supporters…

C'était impressionnant de voir autant de monde lors d'une simple séance d'entraînement. Il y a une grande ferveur autour de ce club et on le ressent même lors des entraî- nements. Et même si j'ai connu ça avec le Club Africain, cela reste toujours impressionnant.

Justement, avez-vous ressenti de la pression ?

Non, pour le moment, je ne res- sens aucune pression. On est enco- re en phase de préparation et on doit se donner à fond dans notre travail. Ça ne servirait à rien de se mettre la pression pour le moment.

Les supporters comptent sur vous pour régler le problème d'inefficacité en attaque, vous sentez-vous prêt ?

Si j'ai signé au Mouloudia, c'est pour me donner à fond et tenter

Les Vert et Rouge sont arrivés à l'aéroport d'Alger Houari Boumediene à 7h30. Le groupe

a passé la nuit

à l'École supé-

rieure d'hôtel- lerie et de res- tauration d'Alger située à Aïn Benian.

Votre stage de préparation en France débute, comment vous sentez- vous ?

d'apporter un plus au club. Je vais essayer de ne pas décevoir les sup- porters, il est vrai qu'ils comptent sur moi. C'est à moi de prouver que je peux faire la différence.

Ne craignez-vous pas la concurrence en attaque ?

Non, je savais très bien qu'il y avait de bons attaquants lorsque j'ai signé mon contrat. Le plus important, ce sera que je me donne à fond et que je tente de gagner ma place. Si je suis ici, c'est pour m'im- poser et faire la différence.

Un match important vous attend après votre stage de préparation face au TP Mazembe, y pensez-vous déjà ?

Pour le moment, on ne pense pas trop à ce match. On tente de rester concentrés sur notre préparation et quand le moment viendra, on pen- sera au match. Il est vrai que c'est encore loin, mais on sait que ce sera un match compliqué. M. Z.

Le secrétaire

Je vais très bien, comme tout le groupe. J'ai déjà débuté la préparation à Alger et mainte- nant on va commencer notre stage en France. C'est un stage qui sera important pour nous afin de nous préparer pour notre prochain match.

a tout réglé

Les Vert et Rouge n'ont pas eu de problèmes d'embarquement pour leur voyage en France. C'est le secrétaire du club, Hamidouche, qui a tout réglé et a enregistré les joueurs et le staff technique afin que tout se déroule dans les meilleures conditions possibles.

Comment s'est passée votre intégration au sein du groupe mouloudéen ?

Azzi et Tebbi, les premiers arrivés

Mon intégration s'est très bien déroulée. Je n'ai rencon- tré aucun problème et mes nouveaux coéquipiers ont tout fait pour que je me sente bien au sein du groupe. Je me suis très

Le défenseur mouloudéen et son coéquipier, le milieu de terrain, étaient les premiers à se présen- té hier à l'aéroport inter- national d'Alger, Houari Boumediene. Ayoub Azzi et Oussama Tebbi sont arrivés avant le reste du groupe.

Kaci-Saïd ne s'est pas déplacé à l'aéroport

Le directeur sportif mouloudéen n'était pas présent hier matin à l'aéroport avant le départ de l'équipe pour la France. Rappelons que Kamel Kaci Saïd ne fera pas le déplacement, il reste à Alger afin de régler tous les détails concer- nant le prochain match des Vert et Rouge et le voyage au Congo.

Malek et Nouioua ont pris le vol de 14h10

Les deux membres du staff technique mouloudéen n'ont pas fait le dépla- cement avec le reste du groupe. Les entraîneurs Malek et Nouioua ont rejoint la France par le vol de l'après-midi à 14h10. Neuf membres moulou- déens au total auront fait le déplacement sur ce vol.

par le vol de l'après-midi à 14h10. Neuf membres moulou- déens au total auront fait le

www.competition.dz

Jeudi 28 juin 2018

MCA

3

www.competition.dz Jeudi 28 juin 2018 MCA 3  De notre envoyé spécial en France : M.

De notre envoyé spécial en France : M. ZERROUKI

Il se projette déjà sur le TP Mazembe

CASONI : «JE VEUX UNE ÉQUIPE PRÊTE À 100% LE 17 JUILLET»

: «JE VEUX UNE ÉQUIPE PRÊTE À 100% LE 17 JUILLET» «Les matchs amicaux vont nous

«Les matchs amicaux vont nous aider à bien nous préparer»

Hier, avant le départ pour la France, le premier responsable du staff technique mouloudéen- ne s'est exprimé sur le stage de préparation à Vichy. Les Vert et Rouge ont quitté hier l'Algérie pour leur habituel stage de pré- paration d'intersaison qui se déroulera cette année en France. Le groupe était au complet pour ce stage très attendu par l'en- traîneur mouloudéen, Bernard Casoni qui veut tenir son équi- pe prête pour le match face au TP Mazembe. "Il est vrai que l'on aurait préféré partir dimanche dernier, mais ce n'est pas grave, on a beaucoup tra- vaillé entre temps et on n'a pas perdu notre temps. Les joueurs étaient sérieux et ont fait beau- coup d'efforts afin de se tenir prêt pour nos prochaines

échéances. Ce stage de prépara- tion s'annonce important pour la suite et on devra faire dua bon travail afin d'être prêt à cent pour cent pour le TP Mazembe. Beaucoup de travail nous attend, entre autres, les trois matchs amicaux lors de ce stage. Je me suis engagé pour que l'équipe joue face à trois bonnes équipes et ce sera le cas. On a deux matchs contre de bonnes équipes de Ligue 2 et un test face à Bordeaux qui a fait ses preuves en Ligue 1. Ce sera des matchs très importants pour se tenir prêt pour nos prochains rendez-vous. Grâce à ces matchs amicaux, on saura où en est le groupe et ça permettra de voir les nouveaux à l'œuvre. En tout cas, tout le groupe semble décidé à faire un bon stage et

c'est le plus important."

«Mamoun ne pourra pas rattraper son retard» En provenance de l'équipe réserve d'Angers, le jeune attaquant, Oualid Mamoun, était l'une des surprises de la direction mouloudéenne de ce mercato. Le joueur a débuté la préparation avec le reste du groupe et a participé aux entraînements de l'équipe. En outre, il a même été vacciné avec les nouveaux contre la fièvre jaune afin d'être prêt pour le déplacement au Congo pour le match face au TP Mazembe en Ligue des champions africaine. Cependant, la direction ne lui a pas encore fait signer de contrat, car il ne

devrait pas être retenu par Bernard Casoni qui n'est pas été satisfait par ses performances. "Mamoun ne pourra pas rattraper le retard qu'il a sur le reste du groupe. Il accuse

beaucoup de retard et je ne pense pas qu'il puisse être prêt à temps." Ainsi, le premier responsable de la barre technique mouloudéenne ne compte pas garder l'attaquant d'Anger qui retournera sûrement à son club lors de ce stage d'intersaison. Oualid Mamoun a fait le déplacement en France sur le vol de l'après- midi d'hier avec Aigle Azur. La direction mouloudéenne devra donc trouver un nouvel attaquant afin de renforcer l'équipe pour la prochaine

saison.

M. Z.

Des joueurs ont profité du vol pour dormir

Certains moulou- déens, à l'image de Hichem Nekkache ou encore Walid Derrardja ont profité du vol jusqu'à Lyon pour dormir et se reposer avant d'arri- ver en France. Le vol a été court, mais ces derniers ont dormi pendant un moment.

Arrivée à Lyon à 11h50

La délégation mou- loudéenne est arri- vée à Lyon à 11h50 après un vol qui s'est déroulé dans de très bonnes conditions et qui n'aura finalement pas été long.

Le bus de Lyon à Vichy

Après avoir atterri à l'aéroport Saint Exupéry, de Lyon, les Vert et Rouge ont pris un bus jusqu'à Vichy. Un trajet de pratiquement deux heures qui s'est déroulé dans une très bonne ambiance.

qui s'est déroulé dans une très bonne ambiance. Il s'est réuni avec les joueurs hier Le

Il s'est réuni avec les joueurs hier

Le coach insiste sur la rigueur et la discipline

Le stage de Vichy a débuté. La rigueur dans le travail et la discipline sont la clef de la réussite pour les Vert et Rouge de la capitale, comme l'a fait savoir Casoni à ses joueurs lors d'une petite réunion à l'hôtel.

Après avoir pris leurs quartiers à l'hôtel Campanile à Vichy, le premier responsable de la barre technique du Mouloudia d'Alger Bernard Casoni s'est réuni avec les joueurs pour leur présenter le programme de ce stage avec le plan du travail et les matchs amicaux qu'ils vont jouer ici en France. Le technicien corse a insisté sur la rigueur et le sérieux dans le travail sans oublier la discipline pour la réussite de ce stage. Casoni

n'est pas allé par trente-six che- mins pour mettre les points sur les i à ses joueurs, à savoir que celui qui ne respecte pas les règlements du club sera sanc- tionné sévèrement et risquera même d'être renvoyé du stage. Casoni attend une réaction positive de ses poulains durant ce stage pour que son équipe soit prête pour le premier match de la saison prévu le 18 juillet prochain contre le TP Mazembe ; un bon résultat à Lubumbashi permettra au

doyen des clubs algériens de garder toutes ses chances pour la qualification aux quarts de finale de la LDC. En somme, c'est hier que le stage de Vichy a commencé ; les joueurs affichent une grande volonté pour réussir une bonne préparation afin de réaliser une grande saison, que ce soit en championnat, en Ligue des champions africaine ou en coupe d'Algérie et même la Ligue des champions arabe. M. Z.

Hachoud et Casoni les plus sollicités pour les photos

Comme à chaque apparition en public, Abderrahman Hachoud a été très sollicité par les fans mouloudéens pour prendre des photos. Le groupe a joué le jeu avec les Chnaoua. Bernard Casoni a été aussi forte- ment sollicité par les supporters.

Les Mouloudéens vont supporter l'Argentine contre la France

Les matchs de la Coupe du Monde qui se dérou- lent actuellement en Russie étaient le sujet principal des joueurs hier, lors du départ pour le stage. Les joueurs mouloudéens étaient prati- quement tous unanime à dire qu'ils supporteront l'équipe de Messi, l'Argentine contre les Français de Paul Pogba lors du match de samedi.

www.competition.dz

Jeudi 28 juin 2018

4

MCA

www.competition.dz Jeudi 28 juin 2018 4 MCA  De notre envoyé spécial en France : M.

De notre envoyé spécial en France : M. ZERROUKI

2 FRANCO-ALGÉRIENS

L'un est arrière gauche, l'autre attaquant

ATTENDUS À VICHY

Après le refus de la FAF d'autoriser les clubs d'engager un troisième joueur étran- ger, le MCA songe à la piste des Franco- Algériens pour renforcer son effectif comme le souhaite Casoni depuis le début de ce mercato. Deux joueurs sont attendus lors de ce stage de Vichy pour passer des tests. Face au manque d'arrières gauches et d'atta- quants sur le marché local, les responsables du Mouloudia veulent se renforcer de côté

de l'Hexagone avec les Franco-Algériens. Plusieurs joueurs ont été sollicités par les dirigeants du MCA, et même Casoni, mais à cause de leur âge à l'instar de Djebbour, ils ont abandonné leur piste. Cependant, une source nous a révélé, bien que le directeur sportif Kamel Kaci-Said soit sur les traces de l'arrière gauche de l'Olympique de Médéa Baouche, qu'un arrière gauche franco-algé- rien, qui évolue en nationale du champion- nat français, a été proposé au Mouloudia ; il

va passer des testes ici à Vichy lors des deux matchs que jouera le Mouloudia d'Alger contre Clermont Foot et Grenoble. Selon toujours notre source, un autre Franco- Algérien, qui évolue en attaque, est aussi attendu pour passer des tests lors des deux matchs amicaux pour que Bernard Casoni décide de les garder ou pas. Le technicien corse du Mouloudia d'Alger souhaite que ces deux joueurs donnent satisfaction pour pouvoir clore le recrutement et se concentrer

uniquement sur la préparation pour que son équipe soit prête pour le rendez-vous du 18 juillet prochain contre le TP Mazembe en Ligue des champions africaine. Ainsi donc, après Mimoun, deux Franco- Algériens seront à l'essai au Mouloudia lors de ce stage de Vichy ; c'est lors des matchs contre Grenoble et Clermont qu'il décidera s'il compte les garder ou non.

M. Z.

 Séance de décrassage hier à 18h30 Le premier responsable de la barre technique mouloudéenne
Séance de décrassage
hier à 18h30
Le premier responsable de la barre
technique mouloudéenne a programmé
une séance d'entraînement dès le pre-
mier jour du stage. Donc, hier après-
midi à 18h30, Abederrahmane Hachoud
et ses coéquipiers ont participé à une
séance de décrassage, pas très longue.
Ils ont ensuite rejoint leurs chambres
pour se reposer.
Biquotidien à partir
d'aujourd'hui
Le rythme pendant ce stage de prépa-
ration s'annonce élevé pour les Vert et
Rouge. Ces derniers débuteront par du
biquotidien dès aujourd'hui. Une séance
d'entraînement est prévue la matinée
alors que la seconde se fera en fin
d'après-midi. Du travail physique
attend les joueurs le matin et le soir et
ils se tourneront également vers un
travail plus technico-tactique.

Bourdim, Ben Othmane, Chaâl, Arous, Morcely, Haddouche et Dieng découvrent Vichy

Contrairement aux autres joueurs qui ont effectué le stage de l'été dernier à Vichy, sept joueurs décou- vrent pour la première fois la ville de Vichy et ses infrastructures. Les cinq nouvelles recrues que sont Bourdim, Ben Othmane, Arous, Morcely et Haddouche sont pour la première fois ici à Vichy. La sixième est le gardien Farid Chaâl, qui n'a pas fait la préparation avec l'équipe la saison dernière puisqu'il était en équipe nationale. Le Malien Aliou Dieng lui aussi découvre pour la première fois cette ville puisque il a été recruté au mercato hivernal.

Dieng découvre l'Europe pour la première fois

Le milieu de terrain malien du Mouloudia Club d'Alger, a découvert l'Europe pour la première fois grâce à ce voyage en France avec le reste de l'équipe mouloudéenne. Agé de tout juste 20 ans, Aliou Dieng parti- cipe pour la première fois à un stage de préparation d'intersaison avec l'équipe mouloudéenne.

LIEU ET HORAIRE DES MATCHS

CLERMONT FOOT 63 - MCA le 29 juin à 18h au stade Gabriel- Montpied de Clermont

Le premier match amical que jouera le Mouloudia d'Alger sera face à la formation de L2 française Clermont Foot 63. La rencontre se joue- ra au stade Gabriel-Montpied, le stade de Clermont qui a une capacité d'accueil de 30.000 places après sa rénovation. Les supporters du doyen des clubs algériens qui sont en France viendront en masse suivre les coéquipiers de Hachoud afin de les encourager à gagner ce pre- mier test amical de ce stage à Vichy.

MCA - FC GRENOBLE le 5 juillet au stade de La Bargette à St-Priest en Jarez

Le deuxième rendez-vous international pour l'équipe de Bernard Casoni sera le 5 juillet contre une autre équipe de L2 française, à savoir le FC Grenoble. Le match aura lieu dans un stade d'une petite localité St Priest en Jarez du côté de Saint- Etienne. Ce stade de 400 places seulement abrite- ra ce rendez-vous entre le FC Grenoble et le MCA.

GIRONDINS DE BORDEAUX - MCA le 9 juillet à 18h au stade Hector-Rolland à Moulin

A l'affiche de ce stage des Mouloudéens, la confrontation le 9 juillet prochain sur la pelouse du stade Hector-Rolland contre l'une des meilleures équipes de la L1 les Girondins de Bordeaux. C'est le véritable test pour les cama- rades du capitaine Hachoud avant le match de la Ligue des champions africaine contre le TP Mazembe. Bernard Casoni va aligner son équipe- type face aux Girondins de Bordeaux. La capacité du stade est de 4.500 places et les supporters du Mouloudia installés en France seront certaine- ment au rendez-vous pour suivre cette partie. Pour ce qui est de l'horaire de ces trois rendez- vous, les trois matchs se joueront à 18h. M. Z.

MEBARAKOU

«A Vichy pour bien préparer le TP et toute la saison»

Le meilleur défenseur du Mouloudia d'Alger Zidan Mebarakou semble décidé plus que jamais à réaliser une bonne préparation pour garder sa place de titulaire dès le pre- mier match de la saison contre le TP Mazembe. L'ancien joueur du MOB estime que ce stage de Vichy sera l'occasion pour les joueurs de réaliser une bonne préparation afin d'être prêts pour le match de Lubumbashi : "La saison dernière, on a fait le stage de l'intersaison ici à Vichy. Il y a tous les moyens pour réaliser une bonne préparation.

Nous allons jouer trois matchs amicaux contre des équipes de haut niveau. Donc, ça sera une occasion pour nous de situer notre niveau et aussi pour être prêts au match du 17 juillet contre le TP Mazembe où nous sommes condamnés à réaliser un bon résultat. Donc, le stage de Vichy, c'est pour faire une bonne pré- paration et être prêts au match de la LDC et aussi pour toute la saison", nous dira le défen- seur mouloudéen.

M. Z.

 

www.competition.dz

Jeudi 28 juin 2018

 

USMA

5

En amical : ES Tunis 2 - USMA 0



BELAÏLI ASSOMME

LES ROUGE ET NOIR

 

Elice Nyeck,

un défenseur

camerounais

à l'essai

Comme rapporté par nos soins dans notre dernière livraison, un défenseur camerounais a débarqué avant-hier soir au lieu de la préparation d'intersaison de l'USMA à la ville tunisienne Gammarth. Selon les informations qui nous sont parvenues, il s'agit d'Elice Nyeck qui a évolué depuis le début de sa carrière dans le championnat camerounais, entre autres avec l'Union de Douala et Bamboutous, avant d'aller monnayer son talent au Congo avec le FC Otoyo la saison écoulée. Ce défenseur sera donc soumis à une période d'essai où le staff technique du club va évaluer son niveau, avant de prendre la décision qui s'impose. Dans le cas où il donnera satisfaction, c'est l'international rwandais Emery Bayisenge, qui s'est engagé pour trois saisons avec l'USMA, qui sera sacrifié. Il est à rappeler qu'en plus d'Elice Nyeck, un autre Camerounais est en train de faire les essais avec l'USMA. Il s'agit de l'attaquant Ntouba Epoupa.

Comme prévu, la formation usmiste a disputé hier soir son premier match amical du stage d'intersaison qui se déroule à Gammarth qui l'a opposée à l'ES Tunis. Cette joute amicale s'est soldée sur le score de deux buts à zéro en faveur des Tunisiens. Youcef Belaïli est passé par là.

amicale s'est soldée sur le score de deux buts à zéro en faveur des Tunisiens. Youcef

PAR ANIS S.



Un match que les Tunisiens ont dominé en long et en large. Lors de la première mi-temps, ils ont failli ouvrir le score à maintes reprises par l'intermédiaire de Belaïli et Coulibaly qui ont constitué un véri- table poison pour la défense de l'USMA, mais ils n'étaient pas par- venus à concrétiser leurs occasions en raison de leur maladresse devant le but. Quant aux Usmistes, ils n'ont pas réussi à créer la moindre mena- ce sur les bois adverses, se conten- tant de résister aux multiples assauts de Belaïli et consorts. C'est sur ce score vierge que l'arbitre ren- voie les 22 acteurs aux vestiaires. En deuxième mi-temps, les protégés de Khaled Benyahia ont poursuivi leurs attaques et leurs efforts ont été enfin récompensés à la 71e sur une jolie tête de Belaïli. L'ancienne star usmiste ne s'est pas contentée de ça

puisqu'il a assommé ses ex à la 85' sur un exploit individuel en se déjouant de toute la défense algéroi- se. Un chef-d'œuvre qui a été, d'ailleurs, longtemps applaudis par les tous les présents. Côté USMA, pas de riposte. C'est donc sur ce score de deux buts à zéro que l'ar- bitre siffle la fin de la rencontre.

Un test riche en enseignements Lors du match amical d'hier soir, les

riche en enseignements pour les Usmistes face à un adversaire d'un très bon niveau qui est toujours en lice dans la Ligue des champions africaine. L'entraîneur Thierry Froger, quant à lui, avait eu l'occa- sion pour avoir une nouvelle idée sur l'effectif à sa disposition puis- qu'il a aligné tous les joueurs. Le technicien avait également eu l'occa- sion de jauger le niveau de prépara- tion de ses protégés et d'essayer d'autres variantes tactiques.

ce qu'on a constaté, les deux joueurs n'ont pas convaincu sous l'œil atten- tive des membres du staff technique du club. Reste à savoir maintenant s'ils auront une nouvelle chance à l'occasion du prochain match amical ou bien leur sort sera scellé aujour- d'hui, c'est-à-dire ne pas les retenir parmi l'effectif usmiste. Le dernier mot revient, bien évidemment, au premier responsable du staff tech- nique du club, Thierry Froger. A.S.

Chafaï a entamé les entraînements

Comme tout le monde le sait, c'est dans la soirée d'avant- hier que Farouk Chafaï a rejoint son équipe au lieu du stage de préparation d'intersaison qui se déroule à la ville tunisienne de Gammarth. C'est donc hier matin que le défenseur international a repris le chemin des entraînements où il a été soumis à un travail spécifique sous la houlette du préparateur physique du club Adel Laâbeni. Un travail supplémentaire lui sera préconisé afin qu'il rattrape le retard physique qu'il accuse par rapport à ses coéquipiers mais aussi afin qu'il soit au top sur tous les volets avant l'important

Rouge et Noir de l'USMA ont fourni une prestation non convaincante. C'était d'ailleurs prévisible dans la mesure où l'équipe a entamé sa pré- paration d'intersaison il n'y a qu'une dizaine de jours seulement, surtout quand on sait que l'actuel effectif a été un peu remanié. Malgré la défai- te, il n'en demeure pas moins que ladite joute amicale demeure un test

Nyeck et Epoupa n'ont pas convaincu Ayant rejoint l'équipe cette semaine pour subir des tests, l'attaquant camerounais Ntouba Epoupa et son compatriote le défenseur Elice Nyeck ont pris part à la deuxième mi-temps de la rencontre amicale d'hier soir face à l'ES Tunis. D'après

EQUIPE ALIGNÉE

Zemmamouche (Mansouri 46'), Meftah (Benchikhoune 65'), Benyahia (Bayisenge 46'), Hamra (Nyeck 46'), Benmoussa (Cherifi 65'), Benkhemassa (Sayoud 65'), Chita (Koudri 46'), Benguit, Meziane (Mashumba 65'), Bouderbal, Yaya (Ntouba 46')

Meziane : «Aller loin en coupe de la CAF passe par une bonne préparation»

Dans une interview accordée au site officiel de l'USMA,

a été tracé convenablement. Le groupe affiche complet, on

prochain, à l'occasion de l'important match qui nous opposera au Rayon Sport.

match face au Rayon Sport, et ce, vu son grand poids au sein de l'équipe. A noter que le défenseur usmiste n'a pas pris part à la rencontre amicale d'hier ayant opposé son équipe à l'ES Tunis.



Séance visionnage au menu

Abderrahmane Meziane affirme que le stage d'intersaison qui se déroule à Gammarth se poursuit dans de très bonnes conditions, tout en ajoutant que lui et ses coéquipiers sont déterminés à réussir cette importante étape de préparation afin qu'ils soient prêts dans tous les domaines avant de renouer avec la compétition officielle le 18 juillet prochain à

s'entraîne avec un moral gonflé à bloc, de bon augure pour la suite de la

s'entraîne avec un moral gonflé à bloc, de bon augure pour la suite de la préparation.

Vous êtes doublement motivés pour réussir ce stage, n'est-ce pas ?

C'est clair. Ce stage constitue une étape très importante de la préparation d'intersaison et c'est la raison pour laquelle on veut à tout

prix le réussir. Comme vous le savez, une échéance importante nous attend, à savoir la coupe de la Confédération africaine, et pour aller le plus loin possible dans la compétition continentale, il faudra assurer une très bonne préparation. On sait ça très bien et comme je viens de le dire, on est en train de fournir d'énormes efforts afin qu'on soit prêts dans tous les domaines avant de renouer avec la compétition officielle le 18 juillet

Commet s'est passée l'intégration des nouvelles recrues ?

Je crois que les nouvelles recrues n'ont trouvé aucune difficulté pour intégrer le groupe car nous les anciens, leur avons facilité ça. Quand on est dans un grand club comme l'USMA, on se fond vite au sein du groupe.

Le premier responsable de la barre technique de l'USMA, Thierry Froger, a programmé une séance de visionnage dans la soirée d'avant-hier. Le but de cette séance est d'essayer de combler les lacunes constatées lors du match d'application disputé entre les joueurs au stade Omar-Hamadi la veille du déplacement en Tunisie.

l'occasion du match de la 3e journée de la phase des poules de la coupe de la CAF qui les

Que pouvez-nous dire à propos du nouvel entraîneur Froger ?



Aujourd'hui repos

opposera au représentant rwandais Rayon Sport.

Comment se déroule votre stage d'intersaison à Gammarth ?

Dans de très bonnes conditions et une ambiance conviviale règne au sein du groupe. On est en train de cravacher dur, tout en appliquant le programme qui nous

Tout se déroule à merveille avec lui et pour l'instant le courant entre lui et les joueurs passe très bien.

On est en train d'appliquer son programme à la lettre et de notre côté, on fera de notre mieux pour lui faciliter la tâche pour qu'il puisse réussir à l'USMA.

A. S.

Après avoir disputé le match amical d'hier face à l'ES Tunis, les joueurs usmistes bénéficieront aujourd'hui d'une journée de repos. Ce qui leur permettra de reprendre leur souffle avant de poursuivre la préparation d'intersaison à partir de demain. A. S.

www.competition.dz

Jeudi 28 juin 2018

6 LIGUE 1 MOBILIS  Mellal à Dubaï depuis hier Le président Mellal s'est rendu
6
LIGUE 1 MOBILIS

Mellal à Dubaï
depuis hier
Le président Mellal s'est rendu
hier à Dubaï et il ne devrait
regagner le pays que ce
samedi. Il était d'ailleurs
absent à la cérémonie de la
signature de l'ex-pensionnaire
du Mouloudia Club d'Alger El-
Moueden. C'est le manager
Karim Doudane et l'entraîneur
adjoint Mourad Karouf ainsi
que d'autres dirigeants qui lui
ont fait signer un contrat de 2
saisons.
El-Moueden,
11 e recrue
Il devrait regagner
le pays aujourd'hui
Le cas
Belkalem
devrait être
réglé d'ici
demain

Coût du stage
d'Aïn Benian : plus
de 700 millions
Selon une source proche de la
direction, le stage
qu'effectuera l'équipe des
Jaune et Vert à partir de
demain jusqu'au 11 juillet
prochain coûtera plus de 700
millions de centimes à la
direction. Soucieux d'assurer
une bonne préparation à leur
équipe en cette intersaison,
les dirigeants ne comptent pas
lésiner sur les moyens pour
que leurs joueurs soient fins
prêts pour l'entame du
championnat.
Comme nous l'avons
rapporté dans notre
dernière édition, le milieu
El-Moueden a officialisé
hier en fin de matinée son
transfert avec les Jaune et
Vert. Il a paraphé un bail de
2 saisons avec option
d'achat.
PAR N. BOUMALI

Début de la
préparation
demain
C'est demain que la JSK
entamera sa préparation pour
la nouvelle saison.
Initialement prévue pour le 25
de ce mois, c'est-à-dire lundi
dernier, la reprise a finalement
été ajournée, il faut dire que la
direction s'es laissée
emportée par le recrutement
et les négociations avec le
nouveau coach ont un peu
retardé l'échéance, Karouf
avait déclaré il y a quelques
semaines qu'ils feront tout
pour lancer la préparation 45
jours avant le coup d'envoi du
championnat, et ce, pour des
raisons purement
scientifiques, l'équipe a réussi
Sur ses traces depuis la fin
de l'exercice écoulé, les responsables
du club phare du Djurdjura ont mis
près d'un mois avant de concrétiser
avec lui. Le manager général Karim
Doudane avait trouvé un accord
avec lui en quelques minutes, mais
comme il était sous contrat avec le
PAC, les dirigeants de la JSK ont dû
négocier avec son président pendant
plusieurs jours avant de parvenir à
un accord avec lui. Il faut dire que la
surenchère des autres présidents n'a
pas facilité les choses, car même si le
président Mellal avait eu l'accord de
Zetchi concernant El-Moueden, cer-
tains dirigeants avaient usé de pra-
tiques machiavéliques pour tenter
de le chiper. Heureusement que
Zetchi a tenu sa parole malgré la
surenchère de ces derniers.
Option d'achat
Exigeant pas moins de deux mil-
liards de centimes pour un transfert
définitif, le président Zetchi a fini
par céder El-Moueden pour la moi-
tié de ce prix. Mais au lieu d'un
transfert définitif, les deux parties
ont trouvé une formule qui arrange
chacune d'elles. En effet, les respon-
sables du PAC l'ont cédé à la JSK
avec option d'achat et cette clause
figure dans le contrat signé par le
joueur dans la journée d'hier.
Autrement dit, son recrutement
n'est pas aussi onéreux comme pour
un transfert définitif. N'ayant jamais
caché son souhait de porter le
maillot des Jaune et Vert, El-
Moueden a confié après la signature
de son contrat qu'il est très content
de rejoindre un grand club comme
la JSK. Il est la onzième recrue des
Canaris en cette intersaison et s'il se
montre à la hauteur des attentes pla-
cées en lui, il sera vraisemblable-
ment une pièce maîtresse sur l'échi-
quier de la JSK.
N. B.
Il se dit heureux d'avoir enfin officialisé sa venue
«Maintenant, je dois m'imposer»
L'ancien joueur du MCA a enfin
à
réduire le retard à
seulement 4 jours, ce qui n'est
pas mal, surtout que le groupe
sera quasiment au complet
pour cette reprise, en
attendant que Dumas arrive et
qu'il trace éventuellement une
nouvelle liste pour renforcer
ce groupe et aller en
Allemagne avec un groupe prêt
officialisé sa venue, depuis qu'il
a donné son accord aux
dirigeants il se voyait déjà en
jaune et vert. Maintenant que
c'est officiel, il se fixe un nouvel
objectif.
je remercie au passage, il ne
manquait que la signature. Dieu
merci, aujourd'hui je peux dire que
je suis joueur de la JSK, je rejoins un
très grand club.
titres, j'espère qu'on va réussir une
grande saison et pourquoi pas
gagner quelque chose
S'étant envolé à destination
de l'Angleterre la veille de son
rendez-vous avec le manager
général Karim Doudane, Essaïd
Belkalem devrait regagner le pays
aujourd'hui. C'est ce que nous a
confié une source proche de la
direction dans l'après-midi d'hier.
Le manager Karim Doudane
l'attendait pour négocier avec lui
dans la journée d'hier, mais son
départ en Angleterre dans la
journée de mardi a intrigué plus
d'un à commencer par certains
responsables du club.
Cependant, l'un de ces derniers
nous a indiqué qu'il se pourrait
que Belkalem rentre ce jeudi. Il
doit régler sa situation avant le
début du stage prévu demain au
centre d'hôtellerie d'Aïn Benian.
Les dirigeants souhaitent le
garder dans leur effectif vu qu'ils
n'ont pas recruté un défenseur
central d'expérience, mais ils ne
sont pas prêts à lui offrir un
salaire de 250 millions de
centimes par mois. Le président
Chérif Mellal a demandé au
manager Karim Doudane de
s'occuper du dossier de Belkalem
en négociant avec lui son
nouveau contrat. Il s'est fait
désirer pendant plusieurs jours,
mais maintenant que les vacances
sont terminées et l'heure est à la
reprise des entraînements,
l'enfant de Mekla doit se
manifester pour tenter de trouver
un accord avec ses responsables.
Son maintien est tributaire de sa
disposition à accepter de baisser
son salaire. Même s'il n'était pas
au top de sa forme lors de
l'exercice écoulé, les dirigeants
ont conseillé au président Mellal
Benkhelifa et Benyoucef
n'attendaient que vous…
de le retenir e, lui expliquant que
c'est un enfant du club et qu'il
doit lui accorder une seconde
L'attente ne vous a-t-elle pas
stressé ?
Vous venez d'officialiser avec la
Un peu, mais maintenant que tout
est réglé, je vais enfin pouvoir me
concentrer sur le boulot.
O que oui, avec eux j'ai passé de
bons moments au PAC, ensemble
on va essayer d'aider cette grande
équipe à retrouver sa place et
atteindre ses objectifs.
chance.
N. B.
JSK, vos impressions ?
à
se préparer pour le début du
championnat.
Il était temps, cela fait longtemps
que j'attendais ce moment, mais
Dieu merci ça s'est fait sans
encombre du moment que les deux
clubs ont trouvé un accord.
Quels sont vos objectifs
personnels avec les Jaune et
Vert ?
Un mot aux fans qui sont contents
de ton arrivée…

Des examens
médicaux pour
les joueurs
aujourd'hui
à Tizi Ouzou
Vous vous considériez joueur de
la JSK depuis quelques jours
déjà…
Je ferai tout pour être à la hauteur
de la confiance placée en moi, ça
c'est le premier objectif, m'imposer
au passage dans le onze.
La JSK a un peuple, je me
réjouis de pouvoir jouer devant
une telle galerie, je leur dis de
continuer à faire ce qu'ils ont
toujours fait, et de notre côté on
essayera de leur faire plaisir.
Et pour ce qui est de l'équipe ?
Oui, du moment que j'ai tout
réglé avec la direction de la JSK que
La JSK est un club qui joue les
S. M. A.
Alors que la reprise est prévue
demain à l'ESHRA d'Aïn
Beniane, les joueurs de la JSK
ou du moins une partie sera
appelée a faire le déplacement
aujourd'hui à Tizi-Ouzou, il y
sera question d'effectuer une
serie de tests médicaux sous
le contrôle du staff medical ;
ainsi, El-Moueden, Benkhelifa
et plusieurs autres éléments
ont rendez-vous dans la ville
des FGenêts dès aujourd'hui.
Une première occasion de fou-
ler son sol et se préparer pour
la saison, sachant que l'équipe
ne commencera les entraîne-
ments sur le terrain du 1er -
Novembre qu'au début du mois
d'août prochain après le retour
d'Allemagne.
Cevital, Soummam, Ifri, Soge Metal, Bimo et Amazone
Ces sponsors contribueront à la construction du centre
de formation, de l'hôtel et du centre d'entraînement
Comme rapporté dans
notre dernière édition, le président
Mellal est en contact avec
plusieurs industriels de la région
entre autres Cevital, Soummam,
Ifri, Sogé Metal, Bimo et Amazone
afin de les convaincre de
sponsoriser la JSK la saison
prochaine. Il a déjà rencontré le
patron de Cevital Issad Rebrab
auquel il a remis tous les
documents qu'il lui a réclamés et il
attend désormais sa réponse.
Selon une source autorisée, il n'a
pas sollicité ces industriels pour
qu'ils lui donnent de l'argent pour
payer ou recruter les joueurs, mais
pour contribuer à la construction
du centre de formation, du centre
d'entraînement et de l'hôtel du
club. L'un de ses proches
collaborateurs nous a confié hier
qu'il continuera à payer lui-même
les joueurs et que c'est pour
donner une autre dimension à la
JSK qu'il est entré en contact avec
Rebrab et les patrons de
Soummam, Ifri, Sogé Metal, Bimo
et Amazone. Ces derniers ont été
séduits par le projet qui leur a été
présenté par le président Mellal
qui contrairement à l'ancien
président Mohand-Chérif
Hannachi qui ne cherchait que de
l'argent auprès des sponsors,
Mellal veut les associer à ses
projets pour qu'ils sachent où va
exactement leur argent. Si Rebrab,
Soummam, Ifri, Sogé Metal, Bimo
et Amazone acceptent d'apporter
leur aide à la JSK, cette dernière
aura des infrastructures dignes
des grands clubs européens dans
les années à venir.
N. B.

www.competition.dz

Jeudi 28 juin 2018

JSK

7

www.competition.dz Jeudi 28 juin 2018 JSK 7 Il a appelé Sayeh pour tracer un 1 e

Il a appelé Sayeh pour tracer un 1 er programme en attendant sa venue

Dumas prend «déjà»

LES COMMANDES

Alors qu'il n'a pas encore résilié son contrat avec le Nzalang Nacional et qu'il n'a pas encore signé de contrat avec la JSK, Franck Dumas semble déjà complètement dans le bain de sa nouvelle mission à la tête du club phare du Djurdjura.

PAR SMAÏL M. A.

L'entraîneur français qui est attendu mardi prochain à Alger pour finaliser avec le club et pour entamer dans la foulée sa nouvelle mission a d'ores et déjà pris possession de la situations se permettant même de distribuer ses premières consignes en tant que coach de la JSK. Le coach de la Guinée équatoriale qui devrait résilier son contrat avec cette sélection demain à Malabo a appelé le nouveau préparateur physique de la JSK Dahmane Sayeh, les deux hommes ont eu une première discussion histoire de faire le point et déjà de se connaître un peu plus, il faut dire que l'entente entre les membres du staff est primordiale à ce niveau, et après un bon moment d'échange les deux hommes ont convenu à ce que Sayeh prenne

les commandes techniques provisoirement dés ce vendredi,

il va lancer officiellement la

saison avec des exercices entrant dans le cadre du cycle

introductif, il faut dire que cette étape est importante, d'autant plus que les joueurs sont inactifs pour leur plupart depuis 5 semaines, une longue période qui rend encore plus délicate la mission du staff technique. Ainsi et comme Dumas ne sera

à Alger que mardi prochain, il a

eu l'idée d'appeler Sayeh et le mettre sur rail, ce dernier qui connaît déjà bien son métier lui

qui est connu pour être un bosseur à travers ses différents passages dans des clubs de Ligue1 Mobilis était déjà stabilisé sur le plan d'attaque, il

a reçu le feu vert de Dumas qui

a fait en sorte d'assaisonner ce

plan et l'adapter à la suite qu'il

envisage pour sa nouvelle équipe. Ce premier contact

S. M. A.
S. M. A.

entre Dumas et Sayeh prouve que Dumas se voit déjà en

Algérie, et que psychologiquement il a déjà entamé sa mission avec les Jaune et Vert de la JSK, son engagement avec Mellal était suffisant pour sauter dans le navire kabyle, il a aussi sûrement eu une discussion avec les deux autres membres du staff technique, à savoir Raho et Karouf en attendant qu'il les

rejoigne dans quelques jours avec son adjoint franco-russe qui est aussi entraîneur des gardiens de but. Le décor est donc planté. A 24h du coup d'envoi de la préparation, tout semble prêt pour commencer une nouvelle

ère, il ne restera plus à Dumas

que de rallier Alger et diriger en chair et en os les entraînements.

Attendu pour lundi ou mardi à Aïn Benian

Le coach résiliera incessament avec la Guinée équatoriale

Selon une source proche de la direction, le nouvel entraîneur de la JS Kabylie, Franck Dumas, devrait résilier le contrat le liant à la Fédération équato-guinéenne de football aujourd'hui ou au plus tard demain.

Ne pouvant pas s'engager avec les Jaune et Vert d'une manière officielle avant de résilier son contrat avec

manière officielle avant de résilier son contrat avec l'équipe nationale de la Guinée équatoriale, le coach

l'équipe nationale de la Guinée équatoriale, le coach français s'est rendu en Guinée équatoriale afin de trouver un accord les Equato-Guinéens. Bien qu'il soit lié par contrat, il n'a pas cessé de rassurer les responsables des Canaris en leur disant qu'il ne trouvera aucune peine pour avoir son bon de sortie. Il leur a expliqué que dans son contrat, il y a une clause lui permettant de résilier son contrat à tout moment. C'est pour cela qu'il a donné son accord définitif avant même de se rendre en Guinée équatoriale pour récupérer sa

lettre de libération. La résiliation de son contrat ne devrait être qu'une simple formalité d'après les confidences qu'il a faites aux dirigeants de la JSK.

Prises de fonctions Comme nous l'avons rapporté dans l'une de nos précédentes éditions, Franck Dumas est attendu le 2 juillet à Alger. Les dirigeants de la JSK que nous avons interrogés hier sur la venue de leur nouvel entraîneur affirment qu'il sera là ce lundi ou ce mardi. S'étant déjà entendu sur tout avec le

président Mellal, il devrait signer un contrat de 3 saisons dès son arrivée avant d'entamer sa mission avec l'équipe. En principe, il prendra ses fonctions mercredi ou jeudi prochains. Il tiendra sûrement une réunion de travail avec Mourad Karouf et Slimane Raho pour s'informer sur la qualité de chaque joueur. Il travaillera en étroite collaboration avec eux, car pour réussir dans sa mission, il doit consulter ses adjoints surtout qu'ils connaissent l'équipe mieux que lui.

N. B.

Sayeh : «On s'est entendus

sur le programme du début»

Dahmane Sayeh nous a affirmé qu'il a eu une discussion avec le futur coach de la JSK il dit que tout s'est bien passé pour ce premier contact entre eux. "On s'est appelés le nouveau coach et moi, et on a tracé le programme du premier cycle, il y avait une bonne entente entre nous, car à ce niveau la méthode est universelle. Ceci

dit, il fallait bien que l'entraîneur donne son OK, car c'est lui l'entraî- neur en chef", nous a-t-il dit.

«J'ai remis mes documents à la direction» Pour ce qui est de la signature du contrat, Sayeh nous dira que désormais ça sera une formalité.

"Comme vous le savez, je me suis entendu sur tout avec la direction, et je viens de remettre tous les documents nécessaires, mainte- nant il ne reste plus que la signatu- re qui devrait se faire ce vendredi, cela me permettra d'attaquer mon travail le même jour et préparer l'équipe avec les autres membres du staff", conclut-il. S. M. A.

Il a fixé les objectifs au futur coach

Mellal veut le podium

Ce n'est un secret pour personne que la JSK de Mellal ne veut plus revivre le scenario chaotique des 2 dernières années.

Le club qui s'est débarrassé de la gestion de l'ancien président compte entamer une nouvelle ère et adopter une nouvelle méthode. D'ailleurs, le président Mellal a fait en sorte de changer 80% de l'équi- pe, il n'arrêtait pas de le répéter avant la fin de la saison et il a fini par tenir sa parole, il promettait que la JSK ne revivra plus le cau- chemar de ces dernières années, mais cela reste tributaire de l'ap- port et du nouvel effectif mais sur- tout du nouveau staff à sa tête Franck Dumas. Ainsi, et mainte- nant qu'on sait que le nouveau coach va poser ses bagages à Alger mardi prochain, on peut d'ores et déjà parler de sa mission, celle qu'il a déjà tracé avec son employeur. Mellal a promis, il va donc fait de son possible de réussir son défi mais au moment où on parle, les choses sont en train de quitter ses mains, il a fait la grosse partie du boulot en recrutant d'assez bons éléments, C'est Dumas qui conti- nuera à présent la mission, en sui- vant une feuille de route bien défi- nie, dans le but d'atteindre les objectifs tracés par la direction. C'est ainsi qu'on croit savoir qu'à travers la discussion que les deux parties ont eue, que Mellal a exigé que l'équipe joue le podium, les supporters qui croyaient que leur club allait jouer le titre vont peut- être déchanter, mais l'objectif tracé paraît logique, d'abord parce que le groupe a été refait presque dans son intégralité et il lui faudra du temps pour le huiler, c'est aussi une manière d'éloigner la pression sur le staff et les joueurs tout en leur rappelant qu'ils portent le maillot d'un grand club, d'où la nécessité de remettre la JSK sur le podium.

«Je n'exigerai pas le titre» Mellal l'a souvent déclaré, car exi- ger le titre pourrait casser le grou- pe, il faut dire que même si les noms recrutés sont assez raison- nables dans le marché, il n'en demeure pas moins que ça reste des jeunes qui auront besoin d'un peu de temps pour pouvoir sup- porter la pression et pouvoir main- tenir un rythme élevé en jouant le titre. Ceci dit, Mellal a insisté auprès de son coach pour lancer des jeunes et leur donner la chance, Dumas est connu par son profil de formateur, cela va bien avec la feuille de route tracée par la direc- tion de Mellal et le programme visant à construire une équipe d'avenir. La souffrance du public de la JSK ces 2 dernières années a été unique, et il a fallu toute une gymnastique des proches et des fans pour apporter l'aide qui man- quait pour assurer le maintien, cela ne devrait plus exister à l'avenir avec ce nouvel objectif qui ouvre toutes les portes des rêves pour les fans car qui dit podium dit aussi possibilité d'être sur la plus haute marche de celui-ci, c'est pour cela que la galerie suivra avec intérêt la préparation de son équipe tout en espérant récupérer le flambeau en août et pousser l'équipe vers le haut et cibler, malgré les obstacles, le 15e titre.

S. M. A.

www.competition.dz

Jeudi 28 juin 2018

8

NAHD

www.competition.dz Jeudi 28 juin 2018 8 NAHD LA PRÉPARATION du Nasria pas à pas Après 37

LA PRÉPARATION du Nasria pas à pas

Après 37 jours de repos, les Sang et Or ont repris avant-hier dans l'après-midi le chemin des entraînements, lors d'une séance qui a eu lieu sur le terrain du complexe Bensiam.

PAR MOHAMED ADRAR

Une préparation qui a certes débuté timidement en la présence de 13 joueurs seulement, mais il y a bien lieu de signaler que le rythme de tra- vail va aller crescendo, pour atteindre son rythme de croisière. Une prépara- tion qui va s'étaler sur 47 jours et qui verra les coéquipiers de Gasmi effec- tuer deux stages bien pleins, où ils auront à travailler d'abord le foncier, avant d'aborder la phase précompétiti- ve. Nous étalerons dans notre édition d'aujourd'hui la programme détaillé de la préparation du Nasria, étape par étape, et pas à pas.

4 séances avant

le stage d'Alger Alors qu'ils ont repris le chemin des entraînements avant-hier au complexe Bensiam, les poulains de Bilel Dziri enchaîneront deux autres séances au stade Zioui, puis un repos d'une jour- née pour ce vendredi, avant de s'en- traîner à nouveau samedi après-midi au stade Zioui, pour ce qui sera l'ulti-

me séance avant le stage d'El-Biar.

7 séances du 1 er au 5 juillet et récupération en fin de stage Le stage d'El-Biar qui débutera le 1er juillet et qui s'étalera jusqu'au jeudi 5 du même mois sera ponctué de pas moins de 7 séances d'entraînement, une le premier jour, deux autres mer- credi et jeudi, sans oublier du biquoti- dien pour lundi et mardi, avec une séance de musculation prévue mardi matin, alors que les autres séances auront lieu sur le terrain annexe du stade du 5-Juillet. Notons qu'une séan- ce de récupération sera au menu des joueurs jeudi après-midi, soit en toute fin de stage.

1 er match-test

le mercredi 4 juillet Ce premier stage qui aura lieu à Alger sera ponctué d'un match amical, le premier pour les Sang et Or depuis l'entame de la préparation. Un match

Sang et Or depuis l'entame de la préparation. Un match qui se jouera le mercredi 4

qui se jouera le mercredi 4 juillet en fin de journée, face à une formation qui reste à déterminer.

6 et 7 juillet repos Une fois avoir bouclé leur stage de préparation qui aura lieu faut-il le pré- ciser encore du 1er au 5 juillet à l'Hôtel El-Biar, les Sang et Or bénéficieront de deux journées de repos, à savoir pour le week-end du 6 et 7 juillet, avant de reprendre le chemin du travail le dimanche 8 juillet le soir à partir de 17h30 au stade Zioui.

4 séances et 2 matchs amicaux du 8 au 12 juillet Quatre séances seront au programme des Nahdistes du 8 au 12 juillet, à

savoir les 8, 10 et un biquotidien pour

le 11 juillet. Il y aura également deux

rencontres amicales au menu, une pre- mière lundi 9 juillet et une seconde rencontre le jeudi 12 juillet, face à des adversaires qui restent à déterminer, fort probablement au stade Zioui, à moins que les adversaires du NAHD ne décident d'accueillir les Husseine-

Déens chez eux.

2 jours de repos avant de rallier Gammarth le 15

piers de Brahim Dib bénéficieront une nouvelle fois de deux journées de repos, à savoir pour les deux jours du week-end, vendredi et samedi, avant de se retrouver le lendemain dimanche à l'aéroport Houari Boumediene, où ils auront à rejoindre la Tunisie voisine pour un stage de préparation qui aura lieu à Gammarth.

17 séances en Tunisie, avec 7 biquotidiens Le stage de Gammarth qui débutera officiellement le 16 du mois de juillet prochain verra les camarades d'Yousfi Abderrahmane soumis à un rythme bien effréné avec pas moins de 17 séances d'entraînements, entre séances sur terrain en tartan (Stade de la Marsa), séances sur terrain en gazon naturel

(généralement le soir), des séances en forêt, mais également de la musculation. Il y aura en tout et pour tout 7 biquoti- dien sur toute la durée de ce stage.

4 matchs amicaux les 19, 22, 25 et 27 juillet Le staff technique du Nasria a prévu quatre matchs amicaux pour toute la durée de ce stage, espacé de deux à trois jours l'un de l'autre. Les dates prévues pour ces rencontres sont les

A

l'issue du match amical qui aura lieu

19, 22, 25 et 27 juillet, mais cela peut

le

12 de ce mois de juillet, les coéqui-

bien changer une fois sur place, cela

dépendra de la disponibilité des spar- ring-partners et des terrains pour accueillir ces rencontres.

Séance de récupération le 28, fin de stage le 29 Le coach Bilel Dziri a également prévu un circuit de récupération pour le der- nier jour de stage, à savoir pour la journée du samedi 28 juillet, où il sera question de bien récupérer des efforts fournis durant tout ce stage. Les coéquipiers de Brahimi auront droit à une bonne série de soins, massages et autres bains glacées pour évacuer toute la fatigue.

2 jours de repos avant d'entamer la dernière ligne droite Alors que la délégation nahdiste sera de retour en Algérie le dimanche 29 juillet, les poulains de Bilel Dziri auront droit une nouvelle fois à deux journées de repos, avant d'entamer la dernière ligne droite qui les mènera vers la première rencontre officielle de la sai- son, qui aura lieu dix jours plus tard.

8 séances avant la reprise officielle La troisième et dernière phase de pré- paration avant la reprise officielle de la compétition débutera le 1er août et s'étalera jusqu'à la veille du premier match officiel. Une période précompé- titive qui verra les Nahdistes enchaî- ner huit séances d'entraînement entre- coupées d'une journée de repos pour le samedi 4 août.

41 séances en tout et 7 matchs amicaux En tout et pour tout et durant toute la période de préparation, les Sang et Or boucleront pas moins de 41 séances d'entraînement et disputé pas moins de 7 matchs amicaux, pour arriver à cette date de reprise de la compétition officielle prévue pour le vendredi 10 août. Un programme bien riche qui a été minutieusement établit par le staff technique nahdiste, qui s'attellera à le mettre en application pas à pas. M. A.

Lacète a repris, en attendant Messaï

Absent lors de la séance de reprise pour cause d'un empêchement familial, l'entraîneur adjoint du Nasria Mohamed Lacète était présent hier après-midi à la séance d'entraînement qui a eu lieu sur le terrain du complexe Bensiam. Ainsi, et en attendant que le staff technique nahdiste se complète par le retour de Messai Merouane qui se trouve en stage à Tikjda, le coach Bilel Dziri pourra compter sur son coéqui- pier de toujours et son homme de confiance Lacète Mohamed.

Le père de Khacef a pris le soin de justifier l'absence de son fils

Alors que son fils Noufel était absent lors de la séance de reprise des entraînements, M. Khacef s'est donné la peine de se présenter mardi dernier au complexe Bensiam pour justifier auprès du coach nah- diste et de la direction du club l'ab- sence de son fiston. Un geste qui a été bien apprécié par la direction du

NAHD, d'autant plus que le jeune Noufel était à la même heure de retour de vacances, puisque son père devait le récupérer deux heures plus tard de l'aéroport Houari Boumediene. Khacef était d'ailleurs bien présent hier après-midi avec les siens, marquant sa présence avec le M. A.

groupe.

Khacef, Lakdja, Ouadji, Raïah, Dib, Chouiter et Zeghnoun ont repris

20 joueurs à la séance d'hier….

Après une première séance de reprise qui avait été marquée par la présence de 13 joueurs seulement, la seconde séance d'entraînement qui a eu lieu hier après- midi au complexe Bensiam s'est déroulée avec pas moins de 20 joueurs. En effet, ils sont 7 autres joueurs à avoir rejoint leurs coéquipiers hier après- midi, à savoir Khacef, Lakdja, Ouadji, Raïah,

Dib, Chouiter et Zeghnoun, en attendant de voir les autres absents les rejoindre dans les jours à venir.

… En attendant Khiat, Gasmi, El-Orfi, Laribi, Bouhalfaya et les autres Plus ou moins satisfait après le renforcement du groupe par sept nouveaux joueurs qui ont pris part à l'entraî-

nement d'hier, le coach Bilel Dziri espère voir son groupe se complé- ter le plus tôt possible. Le coach hussein-déen attend toujours de voir les cadres de l'équipe reprendre avec leurs coéquipiers, à l'image de Gasmi, El-Orfi, Khiat ou encore Laribi, sans oublier bien évidem- ment les jeunes Haroun, Bouhalfaya, Mouaki et Rahmoun. M. A.

La piste ivoirienne se confirme

Comme évoqué par nos soins dans nos précédentes éditions, la cellule de recrute- ment du Nasria se trouve sur les traces d'un attaquant ivoirien évoluant dans le championnat maro- cain. Une piste très sérieuse, puisqu'il semblerait bien que les négociations entre le NAHD et ledit joueur seraient à un stade très avancé. Une sour- ce digne de foi nous fera même savoir qu'un accord financier a été trouvé entre les deux parties et qu'il ne resterait plus que quelques détails à régler, pour voir le joueur ivoirien rejoindre Alger. C'est d'ailleurs à la suite de l'accord du coach Bilel Dziri qui aurait été séduit par les qualités du joueur que la direc- tion du Nasria a enta- mé les discussions avec le manager du joueur sur le plan financier, pour finale- ment trouver un com- promis qui semble rapprocher de plus en plus cet attaquant du Nasria.

460 joueurs testés en 2 jours

Alors que les tests de sélection au niveau des jeunes catégories du Nasria ont débuté depuis avant-hier, cette opération connaît un engoue- ment sans précédent, avec la présence en masse de joueurs venus tenter leur chance au Nasria. En effet, les trois pre- miers jours de ces tests qui sont réser- vés à la catégorie réserve ont vu lors des deux premiers jours pas moins de 460 joueurs testés, venus des différents coins du pays. Sur ces 460 joueurs, la commission d'évaluation a choisi de présélectionner 30 éléments, qui seront rappelés afin de pas- ser un ultime test, où il sera question de les voir durant une plus longue période et éva- luer la possibilité de les voir percer au NAHD. Une chose est bien certaine, cette opération qui se pour- suit depuis mardi est une totale réussite pour Toufik Korichi et sa commission. M. A.

www.competition.dz

Jeudi 28 juin 2018

CRB

9

www.competition.dz Jeudi 28 juin 2018 CRB 9 BOUGHERARA, nouvel entraîneur Ahmed Djaffar a finalement choisi

BOUGHERARA,

nouvel entraîneur

28 juin 2018 CRB 9 BOUGHERARA, nouvel entraîneur Ahmed Djaffar a finalement choisi Liamine Bougherara. Le

Ahmed Djaffar a finalement choisi Liamine Bougherara. Le choix du successeur de Rachid Taoussi a fait couler beaucoup d'encre depuis la fin de la saison.

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

Plusieurs noms avaient été évoqués dans les couloirs du club, et vient ensuite l'initiative prise par Karim Chetouf au lendemain du retrait de Bouhafs. Le CSA avait alors fait appel à Liamine Bougherara avec qui il s'était entendu pour réorganiser l'équipe fanion du CRB de fond en comble. Mais après que Bouhafs soit revenu sur sa décision de quitter le club, plusieurs paramètres ont changé, dont le départ immédiat de Bougherara. Bouhafs a alors annoncé son retour en ramenant Azzeddine Aït-Djoudi comme entraîneur en chef. Tout le monde pensait que c'est ce

dernier qui allait être le coach du Chabab pour les deux prochaines saisons. Mais voilà qu'un nouveau changement vient de se faire, Aït-Djoudi est limogé et moins de trois jours après, Ahmed Djaffar préfère faire revenir Liamine Bougherara, et ce, après plusieurs discussions engagées avec Enrico Fabbro, Chérif El- Ouazzani et d'autres techniciens. Liamine Bougherara est donc le nouvel entraîneur du CRB. Lui et Ahmed Djaffar ont dû négocier pendant deux jours pour pouvoir tomber d'accord. Le nouveau coach s'engage donc dans sa nouvelle mission pour une durée d'une saison. La signature de son contrat était prévue pour hier soir après sa présentation au grand public via une conférence de presse prévue au niveau d'un hôtel à Hussein Dey.

Ahmed Djaffar le voulait depuis 3 mois C'est depuis trois mois qu'Ahmed Djaffar est sur les traces de Liamine Bougherara. Bien avant la fin de la saison passée, le bras droit de Bouhafs le voulait comme entraîneur en chef et successeur de Rachid Taoussi. Il voit en lui le

technicien dont le CRB a besoin. C'est celui qui a la capacité de gérer toutes les situations et qui a également la capacité d'assurer un minimum de résultats. Avec lui donc, le maintien ne serait pas un exploit et le CRB pourrait de cette manière, de nouveau, voir plus grand même avec les moyens modestes qu'on va mettre à sa disposition.

Former une équipe qui a du caractère Parmi les objectifs qui ont été négociés entre la direction et Liamine Bougherara est de former une équipe qui a du caractère. Après leur très mauvaise expérience avec les joueurs, la saison passée, dont le niveau a dégringolé à cause de plusieurs grèves qui n'avaient pas lieu d'être, les dirigeants ont beaucoup insisté auprès de leur nouvel entraîneur de bien gérer l'aspect psychologique du groupe et d'orienter les joueurs d'une manière efficace vers la mission pour laquelle ils se sont engagés. En résumé, Bougherara aura carte blanche et aura entre autres comme mission de promouvoir les jeunes talents, chose dans laquelle il excelle. S. B.

Chaouchi

veut

résilier

son

contrat

En marge de la conférence de presse qu'il a animée hier soir en compagnie de Liamine Bougherara, Ahmed Djaffar a fait une annonce surprenante. Il s'agit du gardien de but Faouzi Chaouchi qui veut résilier son contrat. Ahmed Djaffar a déclaré :

"On ne comprend pas pourquoi il veut résilier son contrat. On pense que c'est un de ses proches qui l'incite à faire ainsi. Mais on va faire en sorte d'arranger les choses et de le convaincre de rester. Chaouchi est un grand acquis pour le CRB. C'est un gardien de qualité et qui a fait ses preuves partout où il est passé. Et quoi qu'on dise de lui, il reste un gardien de but qui a réalisé beaucoup de bonnes choses et qui a gagné des titres avec tous les clubs avec qui il a joué. On va donc l'appeler pour le rencontrer et tenter de lui changer d'avis."

Il pense que le recrutement est bon

Pour ce qui est de son point de vue sur le recrutement du CRB, Bougherara pense que les joueurs qui ont été engagés sont bons. "De bons joueurs ont été ramenés", nous a-t-il précisé avant de poursuivre : "J'espère que ces joueurs pourront former un bon groupe, c'est ça le plus important."

Il devrait orienter la suite des opérations

Selon nos informations, parmi ce qui a été négocié entre Ahmed Djaffar et Liamine Bougherara et que ce dernier oriente la suite du recrutement. Après avoir passé au peigne fin tout ce qui a été fait pendant ce mercato, les deux hommes se sont entendus pour qu'ils s'accompagnent dans la suite des opérations de recrutement. Le nouveau coach du Chabab a même suggéré une liste de joueurs qui ont la capacité de bien compléter le groupe en place.

«Content d'être le coach du Chabab»

Contacté par nos soins hier, Liamine Bougherara a déclaré à propos de son retour au CRB : "C'est incroyable ce que le destin peut nous réserver. Le CRB est un club que j'ai toujours souhaité entraîner et maintenant je peux confirmer que je suis vraiment ici. Le fait de venir et de partir précocement et d'y revenir est une preuve pour moi que la mission de coacher le CRB sera à moi. Dieu merci. Je donnerai à présent le meilleur de moi-même pour être à la hauteur."

Il fait l'unanimité auprès des supporters Ce qui est bon concernant le choix de Bougherara est le fait qu'il fait l'unanimité auprès des supporters. C'est un entraîneur respecté et de par son passé, la plupart des amoureux du CRB pensent que

c'est l'entraîneur qu'il fallait pour leur club et qu'il est en capacité de réaliser de belles choses. Un paramètre très important, puis d'emblée, Bougherara aura le soutien de tous et pourra ainsi donc entamer sa mission très sereinement et aura des chances

importantes pour réussir.

S. B.

L'équipe pourra enfin retrouver sa stabilité

Avec l'arrivée de Liamine Bougherara, plusieurs aspects devraient se stabiliser au CRB. Il y a d'abord l'état d'esprit des joueurs. Avec lui, le groupe sera très fort et pourra bien se concentrer sur ses objectifs, du fait que tous les joueurs respectent ce coach et lui font notamment confiance. Et avant cela, c'est-à- dire pour ce qui est du mercato, Ahmed Djaffar pourra utiliser cet atout d'avoir un assez bon entraîneur pour pouvoir convaincre les joueurs qu'il vise. Le programme de préparation pourra enfin être établi, que ce soit pour la reprise des entraînements ainsi que pour programmer le stage bloqué d'intersaison.

Les dirigeants peuvent se pencher sur le dossier des dettes L'autre sujet qui évoqué par tous ces derniers est celui des dettes du club. Du fait que ces dettes dépassent les 3,5 milliards de centimes, le CRB court toujours ce risque de ne pas pouvoir qualifier ses nouvelles recrues. Néanmoins, désormais, les dirigeants vont pouvoir se pencher plus sérieusement sur ce dossier après avoir réussi à trouver l'entraîneur qu'il faut.

Notons que les 3,5 milliards de centimes de dettes concernent toutes les plaintes déposées contre le club avant décembre

2017.

S. B.



Au moins 5 joueurs pour clore le recrutement

Pour ce qui est de ce qui reste à faire pour renforcer l'équipe, la direction du CRB devra prendre en compte tous les règlements s'agissant du nombre de joueurs prêtés autorisés, qui est limité par les récents règlements à deux seulement. Le Chabab devra de cette manière assurer les services d'au moins cinq nouveaux joueurs répartis sur tous les compartiments.



Barbache prêté au Chabab

Avec l'accord du coach Rachid Taoussi, l'attaquant Yasser Barbache a été cédé à titre de prêt au CRB, avons-nous appris selon une source digne de foi. Bien qu'il fasse partie du groupe sétifien installé depuis plus d'une semaine au centre de préparation de Hammam Bourguiba en Tunisie, le jeune attaquant ne jouera pas finalement sous les couleurs de son club formateur lui qui est revenu cet été après un prêt d'une saison chez l'USB où il avait pour rappel inscrit sept buts. Il rejoint du coup Chemssedine Nessakh qui avait opté pour le Chabab après avoir été libéré de l'effectif ententiste. Selon notre source, le joueur a quitté les lieux du stage de son désormais ex- team pour rejoindre sa nouvelle équipe qui s'apprête à débuter la préparation d'avant-saison. S. I.

www.competition.dz

Jeudi 28 juin 2018

10

ESS

www.competition.dz Jeudi 28 juin 2018 10 ESS Le plan de Taoussi pour préparer Difaâ El-Jadida Après

Le plan de Taoussi pour préparer Difaâ El-Jadida

Après plus d'une semaine d'intense préparation, notamment sur le plan physique, Rachid Taoussi a organisé un match d'application entre les 20 joueurs dont il dispose et auxquels il faudra ajouter 4 gardiens de but.

De notre correspondant

SOFIANE I.

Bien qu'il aurait aimé affronter un bon sparring-partner, le techni- cien marocain a toutefois estimé que ce match fut pour lui très bénéfique. "J'ai pu voir à l'œuvre tous les joueurs et évaluer en même temps le degré de leur pré- paration, et ce, que ce soit sur le plan physique, technique et tac- tique ", a-t-il déclaré au cours d'un point de presse qu'il a animé à la salle de conférences du centre de préparation de Hammam Bourguiba en Tunisie où son team effectue un stage de préparation

d'une dizaine de jours. "Après une première étape que nous avons effectuée à Sétif, nous avons enta- mé depuis plus d'une semaine cette seconde étape de préparation d'avant-saison. On aurait aimé clore cette phase par un match amical, mais nous n'avons pas trouvé de sparring-partner car il ne faut pas oublier que l'ESS est pratiquement le premier club à avoir débuté la préparation aussi bien en Algérie, qu'en Tunisie et même au Maroc. C'est pour cette raison que nous n'avons pas pu trouver un adversaire pour nous donner la réplique dans une joute amicale. Cela dit, on a opté pour le plan B, c'est-à-dire organiser un match entre les joueurs de l'effectif du moment que nous disposons d'un groupe élargi qui nous a per- mis de le diviser en deux. Je dirai que ce fut un bon test pour moi qui m'a permis de connaître davantage les joueurs et aussi leur niveau sur tous les plans, c'est-à-dire physi- quement, techniquement et tacti- quement ", a-t-il ajouté tout en indiquant que dans l'ensemble, il a est très satisfait de la réaction de ses joueurs.

«Satisfait de ce que nous avons fait jusque-là» Dans la foulée, l'ancien sélection- neur national des Lions de l'Atlas

a affirmé qu'il a programmé trois

à quatre matches amicaux avant

de débuter la compétition officiel-

le qui coïncidera, pour rappel, avec la confrontation qui mettra

Daghmoum épate Taoussi

Comme nous l'avons déjà rapporté dans l'une de nos précé- dentes éditions, l'un des jeunes espoirs qui fera parler de lui dans un proche avenir n'est autre que Daghmoum. Ce jeune meneur de jeu, dont on disait de lui qu'il sera peut-être le successeur de Djabou, a été encensé par le coach Rachid Taoussi, lequel a confirmé ce qu'on disait. ''Effectivement, Daghmoum est un très bon joueur. Je dirai que l'ESS a déjà trouvé le successeur de Djabou. Il est en outre en super forme'', a dit entre autres le technicien marocain. Pour rap- pel, six jeunes espoirs sont actuellement en stage à Hammam Bourguiba avec l'équipe première. En plus de Daghmoum, on citera Belaïd, Boussif, Rahba ainsi que les deux gardiens de but Filali et Naceri.

S. I.

Sollicité pour un match amical L'Etoile du Sahel s'excuse aux prises son team avec le
Sollicité pour
un match amical
L'Etoile du Sahel
s'excuse
aux prises son team avec le repré-
sentant de son pays, en l'occur-
rence Difaâ El Jdida, dans le cadre
de la troisième journée de la
phase de poules de la Ligue
des champions d'Afrique
prévu le 17 juillet pro-
chain au stade du 8-Mai-1945 de
Sétif à partir de 20h : "Nous
avons programmé deux ren-
contres amicales face au SC Sfax.
Un premier test qu'on joue-
ra le 1er juillet et un
second le 4, c'est-à-
dire la veille de la
fin du stage et
notre retour. Juste
après, je vais
accorder aux
joueurs deux
jours de repos
avant d'enta-
mer la troisiè-
me étape de
préparation
Se trouvant sur les mêmes lieux,
c'est-à-dire à Hammam Bourguiba, le
coach Rachid Taoussi et le secrétai-
re du club Rachid Djerroudi ont solli-
cité l'Etoile du Sahel pour un match
amical. Cependant, les Tunisiens ont
décliné l'invitation en estimant que
leur équipe vient à peine de débuter
la préparation et qu'il lui est impos-
sible de jouer un match durant cette
période sensible. Une réponse qui a
convaincu le technicien marocain,
lequel a décidé finalement d'organi-
ser un match d'application entre les
joueurs de son effectif.
Alors que Nemdil,
Lakroum et Ferhani
réintègrent le groupe
Travail
spécifique
pour Saâd
et Draoui
d'avant-sai-
son d'une
semaine
d'affûtage et
au cours de
laquelle nous
allons égale-
ment disputer un
ou deux tests ami-
caux face à des
équipes qui seront sur
place puisque j'ai appris
que, durant cette période,
quatre équipes seront à
Sétif. Ce sera l'occasion
pour moi de mettre
tous les joueurs au
même niveau de la
préparation, aussi
bien les titulaires que
les remplaçants ", a-t-il
conclu.
Accusant un retard
dans la préparation
pour une raison ou
une autre, Saâd
et Draoui sont
soumis à un
travail spéci-
fique en plus
des exer-
cices qu'ils
effectuent
temps en
temps avec
le groupe.
Idem pour le
meneur de jeu
Abdelmoumen
Djabou, lequel
était, pour rappel,
autorisé à rejoindre
Sétif pour une affaire
urgente ; il devait
rejoindre ses coéquipiers
avant-hier. En revanche, le
staff technique a récupéré
Ferhani, Nemdil et Lakroum et du
coup peuvent maintenant débuter
la préparation en groupe. Une
nouvelle qui a fait du bien au
coach Rachid Taoussi qui espère
récupérer tous ses éléments
avant le retour au pays prévu le
5 juillet prochain.
S. I.

Les entraînements au stade du 8-Mai-1945

La réserve entame les choses sérieuses

Comme prévu, l'équipe réserve de l'Entente de Sétif a entamé la préparation d'intersaison au stade du 8-Mai -1945 de Sétif sous la direction de Daïaedinne Boulahdjilet et Djamel Kamli. L'ensemble du groupe a répondu présent, y com- pris les nouveaux éléments qui ont rejoint l'équipe cet été. Dans un premier temps, les joueurs seront soumis à un travail physique

avant de débuter la phase précompétitive, tou- jours à Sétif, en livrant quelques matches ami- caux avant la reprise de la compétition officiel- le, selon le staff technique qui semble satisfait des conditions de travail mises à leur disposi- tion par la direction du club.

S. I.

DRBT

Tadjenanet recrute un défenseur central

De notre correspondant

AMAR T.

Abdeslam Aribi est la nouvelle recrue du DRBT et il a signé pour deux ans pour être asso- cié la saison prochaine à Aïb Mohamed dans l'axe défensif. Ce défenseur, qui évoluait la sai- son passée sous les couleurs de l'USM Annaba où il a vécu sa montée en Ligue 2 Mobilis est la 7e recrue de Tadjenanet en quête de renfort d'un défenseur. Après avoir paraphé son contrat, le joueur dira : "Je quitte l'USMAn avec un pince- ment au cœur, mais c'est le destin. J'aimerais que mon futur à Tadjenanet soit fructueux et riche en émotions dans un club ambitieux qui va me donner la chance de me distinguer. Je sais

ce qu'on attend de moi et j'espère être à la hau- teur de cette confiance."

L'heure de tourner la page Le temps de tourner la page est venu, reste à savoir dans quelle mesure la nouvelle stratégie du club avec le renforcement de l'effectif, s'avérera parfaite. "Aux joueurs de donner ce qui leur est deman- dé de faire et de livrer une nouvelle copie avec si possible une saison réussie", a rappelé l'en- traîneur Daou. "Ce qui s'est passé l'an dernier est oublié. On doit tous apprendre de ce qui s'est produit avec l'intérêt de se concentrer sur la suite. Finis les regrets et la déception, place à de nouvelles belles choses", a conclu le coach. A. T.

Aïb : «On débutera la saison en force»

Le défenseur de Tadjenanet revient sur la saison passée et pense que son équipe peut réaliser un bon parcours.

Pourquoi la préparation n'a pas encore commencé ?

On patiente jusqu'à l'arrivée de tous les joueurs pour entamer la première étape du stage qui se déroulera à Tadjenanet.

Les dirigeants ont opté pour un changement dans l'effectif, est-ce une bonne idée ?

Je pense que c'est une bonne chose de renforcer l'équipe tout en préservant la sta- bilité de l'ossature. Je suis persuadé que les nouvelles recrues vont nous apporter un plus, ils donnent déjà l'impression de faire

partie intégrante du groupe. L'état d'esprit qui règne entre nous laisse penser qu'on aura un bon coup à jouer cette saison.

En évoquant la saison passée, n'êtes- vous pas déçu ?

On a vécu un parcours regrettable vers la moitié de la saison et ce n'est qu'à la fin qu'on a pu se relever pour éviter la reléga- tion. On est avertis pour ne pas connaître la même mésaventure. A nous de mieux nous armer pour faire de cette saison une saison pour nous mettre en garde à l'avenir.

Sur le plan performance, y a-t-il une envie de mieux faire ?

Bien évidemment. Avec le renforcement de l'équipe, on va faire mieux pour réaliser une bonne saison qu'on doit entamer avec force en travaillant davantage. A. T.

www.competition.dz

Jeudi 28 juin 2018

MOB

11

www.competition.dz Jeudi 28 juin 2018 MOB 11 Après l'échec des négociations avec Ndoye Malek cherche

Après l'échec des négociations avec Ndoye

Malek cherche toujours

SON ATTAQUANT

De notre correspondant

BADIS B.

L'attaquant sénégalais Mohamed Waliou Ndoye, qui a passé une saison au club phare de la Soummam, s'est envolé en juillet 2016 en Tunisie où le joueur s'est engagé avec l'ES Sfax pour 24 mois. Dernièrement, il refait surface à Béjaïa pour négocier avec les responsables béjaouis son come- back au MOB. Il n'a finalement pas réussi à trouver un terrain d'entente avec la direction des Crabes. L'attaquant Ndoye, qui s'est réuni à plusieurs reprises avec Rachid Malek et ses collaborateurs, n'a pas réussi à trouver un terrain d'entente ; avant-hier, les pourparlers sont tombés à l'eau. On a appris que l'attaquant ne sera officiellement pas mobiste la saison prochaine. On apprend que les raisons ayant bloqué les négociations, et qui ont fait que Ndoye ne s'engagera pas au MO Béjaïa, restent les salaires antérieurs du joueur durant son dernier passage chez les Crabes. Ce joueur a exigé la régularisation de cinq mensualités avant l'officialisation de son engagement. D'autre part, on apprend que de leur côté, les responsables du club béjaoui ont catégoriquement refusé la

Il a demandé une augmentation salariale

BOULDIAB

veut quitter le MOB

Le cas qui semble poser problème ces jours-ci au sein du MO Béjaia reste le défenseur Bilal Bouldiab qui a, lui aussi, demandé une augmentation salariale, mais aurait refusé de prolonger son bail avec les Crabes. On nous affirme également que Bilal Bouldiab songe désormais à quitter le club d'Yemma Gouraya ; ce dernier aurait même émis le vœu d'avoir sa lettre de libération pour pouvoir s'engager ailleurs.

Il rencontrera aujourd'hui les responsables Bouldiab s'est entretenu avant- hier avec les responsables béjaouis ; les deux parties n'ont pas réussi à tomber d'accord et les négociations ont fini par être gelées. On apprend qu'un nouveau round de négociations est prévu pour cet après-midi. Le défenseur sera appelé une fois de plus à s'entretenir avec Malek pour essayer de tirer définitivement cette affaire au clair.

B. B.

de tirer définitivement cette affaire au clair. B. B. condition de l'attaquant, informant que Ndoye a

condition de l'attaquant, informant que Ndoye a déjà perçu les salaires qu'il réclame.

Ndoye a quitté Béjaïa mardi soir C'est donc désormais officiel, Mohamed Waliou Ndoye ne sera pas au MO Béjaïa ; une source proche du joueur nous a informés que l'attaquant a rallié mardi dans la soirée Alger pour ensuite rejoindre Dakar. Le nouveau directeur technique des Vert et Noir Rachid Malek,

qui a procédé au recrutement de 11 joueurs au MO Béjaïa en moins d'un mois, en plus de l'arrivée d'Alain Michel, de Hamissi de Tifour et de Zaâbar à la barre technique mobiste. Malek a également déclaré que l'objectif est d'atteindre au minimum 12 nouvelles recrues durant ce mercato estival. Ainsi, après les négociations tombées à l'eau avec l'attaquant Ndoye, les responsables béjaouis n'ont pas réussi à attirer le joueur au club phare de la Soummam. Malek ne

veut en aucun cas être pris de vitesse ; on apprend que ce dernier reste toujours concentré sur le compartiment offensif de l'équipe. Le directeur technique continue à chercher un attaquant à la hauteur des exigences du club béjaoui. D'après quelques informations en notre possession, Malek serait même entré en contact avec quelques attaquants, histoire de convaincre l'un deux de rejoindre les Crabes et ainsi pouvoir boucler son recrutement. B. B.

Naâs : «On sera prêts

pour la nouvelle saison»

Le défenseur béjaoui, Naâs Laraba a disputé toutes les ren- contres la saison dernière ; il a vécu une saison magnifique avec les Crabes. Il estime que l'accession de son équipe en Ligue 1 Mobilis est amplement méritée, tout en estimant que le parcours réalisé est très positif ; les résultats sont là pour le prouver. Naâs nous a également fait savoir qu'il est impatient d'entamer la pré- paration estivale, notamment en compagnie des nouvelles recrues engagées au club phare de la Soummam. Le club sera prêt à rele- ver le challenge qui l'attend la saison prochaine et également être à la hau- teur des exigences du peuple mobis- te.

Avec du recul, quel commentaire faites-vous sur le parcours réalisé par votre équipe cette saison ?

Sans exagérer, je dirai que notre parcours lors de la saison qui vient de s'écouler a été amplement positif dans la mesure où nous avons réali- sé de bons résultats. D'ailleurs, on a réussi à rester sur le même rythme depuis l'entame de la saison jusqu'à sa fin. Je pense que tout s'est joué durant les dernières rencontres, notamment les 3 de suite à Béjaïa où l'on réussi à empocher 9 points en 3 rencontres. Ce qui nous a permis de

empocher 9 points en 3 rencontres. Ce qui nous a permis de décrocher notre ticket en

décrocher notre ticket en Ligue 1 avec panache.

Tout le monde est unanime à dire que cette saison est exceptionnelle ; par- tagez-vous ce point de vue ?

Je crois que la différence se situe dans la volonté affichée par les diri- geants dès le début de saison à faire accéder cette équipe. Pour cela, ils ont décidé de mettre tous les moyens en faisant venir un bon staff technique ; ce dernier a effectué une préparation à la hauteur qui a per- mis à l'équipe de tenir le coup

durant tout le championnat. De notre côté, on sentait qu'on pouvait faire quelque chose et on n'a ménagé aucun effort afin d'arracher les résul- tats escomptés qui se sont soldés par une accession méritée et un retour du club en Ligue 1 Mobilis. En tout cas, tous les moyens ont été réunis pour réussir un tel objectif.

Pensez-vous à la nouvelle saison ?

Franchement, en ce moment je suis en vacances ; je ne pense pour le moment à me reposer. L'ensemble du groupe a pris quelques jours de repos avant de penser à la nouvelle saison. Je crois qu'on a encore un peu de temps devant nous. Cela dit je suis impatient de d'entamer la pré- paration de la prochaine saison.

Que pensez-vous du recrutement effectué jusqu'à présent ?

J'ai vu de nouveaux éléments poser avec le maillot du club ; je pense que les responsables savent très bien le plan à suivre et qu'ils ont bien étudié les manques de l'équipe. Ils essayent à tout prix de renforcer les différents compartiments. Je pense également que les nouveaux joueurs seront à la hauteur des exi- gences et apporteront sans aucun doute leur plus au groupe. B. B.



Vers une augmentation pour Bencherif et Semahi

Le cas du keeper mobiste Ali Bencherif et du milieu de terrain Khallil Semahi, qui ont demandé la revalorisation de leur contrat, semble en effet sur le point de se régler. On a appris que les responsables béjaouis se réuniront aujourd'hui avec les deux éléments mobistes pour procéder à une augmentation salariale. Il est également attendu que Bencherif et Semahi se verront proposer, comme Amir Soltane, une prolongation de bail. Une source très proche de la direction mobiste nous a également fait savoir que Malek et les deux joueurs auraient fini par trouver un terrain d'entente et que l'entretien d'aujourd'hui serait seulement une formalité. On s'attend ainsi à voir Ali Bencherif et Khalil Semahi prolonger aujourd'hui leur contrat au MO Béjaia.



L'AG du CSA prévue pour la semaine prochaine

Les membres du club sportif amateur du MO Béjaïa, à leur tête l'ex- président du conseil de gestion de la SSPA/MOB Mustapha Rezki, seront appelés la semaine prochaine à se réunir et faire le point de la saison écoulée et également discuter de la saison à venir.



Rezki sur le point de jeter l'éponge

L'information concernant la démission de Mustapha Rezki de son poste de président du Club sportif amateur du MO Béjaia, qui semblait n'être qu'une rumeur, se confirme de plus en plus. Ainsi, une personne proche de l'ancien président du conseil de gestion du club phare de la Soummam nous confirme que Rezki serait sur le point de boucler ses bilans qu'il compte présenter la semaine prochaine lors de l'assemblée générale du CSA et, par la même occasion, jeter l'éponge en présentant officiellement sa démission.

www.competition.dz

Jeudi 28 juin 2018

12

MCO

www.competition.dz Jeudi 28 juin 2018 12 MCO “ M. STITOU Tiaïba file vers l'ASAM Libéré par
“ M. STITOU
M. STITOU

Tiaïba file vers l'ASAM

Libéré par le club, Mohamed Tiaïba n'a pas tardé pour trouver un club acquéreur puisqu'il vient d'opter pour le nouveau promu l'ASAM, a-t-on appris.

Vers un compromis avec Lakhdari

Le différend financier entre Adel Lakhdari et la direction du club serait sur en voie de règlement, nous a indiqué un proche du président Baba. L'ancien défenseur du MOB est d'ailleurs attendu durant le weekend à Oran pour résilier son contrat et empocher le montant négocié entre les deux parties. Par ailleurs, Lakhdari s'engagera à retirer la plainte qu'il a déposée la semaine dernière à la CRL.

Boumaâchouk pour entraîner les gardiens

Rebondissement pour le poste de gardien ; alors que Baba a déclaré en début de semaine que Karim Saoula sera reconduit dans le staff, revirement de la direction qui vient de se mettre d'accord avec Brahim Boumaâchouk, un entraîneur des gardiens qui est passé par le NAHD. Un accord a été trouvé entre les deux parties ; Boumaachouk va intégrer le staff tech- nique dès la reprise, indiquera un proche de la direc- tion du club oranais.

Des parties veulent le maintien de Haddou

Vu l'absence d'un manager pour être le relais entre l'équipe et la direction, des parties proches du prési- dent lui ont conseillé de garder Moulay Haddou, leque,l il faut reconnaître, jouit d'un bon capital expé- rience dans le rôle de manager, sans oublier sa conduite irréprochable. A rappeler que Baba avait tenté de convaincre Hafid Tasfaout pour occuper ce poste, mais l'ancien baroudeur de l'EN a décliné poli- ment cette proposition. Ensuite, il était question égale- ment d'Abdelkader Tlemçani, ancien international également. Toutefois, on croit savoir que Baba aurait renoncé à son recrutement, d'où l'éventualité de récu- pérer Haddou Moulay qui demeure pour l'instant la seule solution possible pour le poste de manager. M. S.

TOUMI

J'AI DE GROSSES AMBITIONS CETTE SAISON”

Révélé en attaque la saison dernière, l'enfant d'Arzew a de grosses ambitions pour sa deuxième année au MCO. En dépit d'une forte concurrence en attaque, il promet de réaliser une bonne saison et de gagner dans la foulée une place de titulaire.

de du football ; des anciens coéquipiers au CRB m'ont dit beaucoup de bien de lui. J'ai vraiment hâte de le connaître et travailler bien entendu sous ses ordres.

Il mise sur le stage pour dégager son ossature ; espérez-vous gagner sa confiance ?

Comme tout nouvel entraî- neur, il profitera du stage pour voir les joueurs et faire ses choix. J'espère en faire partie. Bien entendu, si je fais tous ces efforts, c'est pour gagner sa confiance. Je ne vous cache pas que je veux briller et faire briller à la fois mon équipe, car en football, la notion du collectif est importante.

Néanmoins, avec un effectif totalement

remodelé, il faudrait être patient, non ?

J'ai suivi cet été l'opération recrutement ; à première vue, la direction a privilégié des joueurs d'expérience. En plus, la plupart ont montré leur talent dans le haut niveau. Je pense que nous avons désor- mais une équipe capable de lutter avec les autres grosses cylindrées de l'élite, si le pré- sident a mis les moyens, c'est certainement pour hisser l'équipe vers le haut.

Il paraît que des clubs de L1 ont essayé de vous enrôler cet été, vous confirmez ?

Effectivement, j'ai reçu pas mal de sollicitations, notam- ment de clubs de L1, mais dans ma tête, dès le départ, j'étais certain de rester au MCO car c'est mon club de

Entretien réalisé par

cœur. Je veux réussir mon passage dans ce club après une première saison plus au moins réussie. Pour le pro- chain exercice, mon objectif est de faire mieux que la pré- cédente.

Avez-vous rencontré le président ?

Il m'a appelé ce lundi mais comme je n'étais pas à Oran, on s'est donné rendez-vous les prochains jours.

Cette fois, la concurrence sera forte en attaque, des appréhensions ?

Franchement aucune, je sais ce qui m'attend avec de sérieux concurrents en attaque ; je vais me battre pour gagner ma place. Cela dit, il faut que tout le monde tire dans le même sens. M. S.

L'agence de voyages s'occupe des visas

Pour le visa d'entrée en Turquie, on vient d'apprendre que ce sera l'agence de voya- ge qui va s'occuper finale- ment des procédures pour le visa. Alors que la direction du club souhaite déposer une demande pour un visa collec- tif, l'agence qui s'occupe de l'organisation du voyage en Turquie promet de régler ce problème avant le 7 juillet, soit le jour du départ pour Istanbul.

Dîner au Phoenix

Ce samedi, pour la prise de contact entre les membres du staff technique et les joueurs, un dîner est prévu, a-t-on appris. La direction vient d'ailleurs de faire la réservation dans l'un des restaurants de l'hôtel Phoenix.

La réserve reprendra plus tôt

Initialement, la reprise des entraînements de l'équipe réserve était prévue le 7 juillet ; finalement après la réunion ce mardi entre les responsables et les membres de l'encadrement technique, la date est avancée au 3 juillet. La première séance est programmée à la forêt de Canastel. Par ailleurs, lors de la même réunion, il a été décidé de faire un stage durant cette phase de prépa- ration dans la région, assure notre source.

C'est la fin des vacances, ce dimanche l'équipe reprend l'entraînement…

Pour être sincère avec vous, je n'ai pas trop profité des vacances, car de par ma morphologie, il suffit que je prenne un long repos pour que j'accuse un surplus de poids. Même pendant le ramadhan, je m'entraînais mais juste pour entretenir la forme.

Votre but, on imagine est d'impressionner d'emblée Zaki, votre nouvel entraîneur

C'est un honneur pour nous les joueurs de croiser cet entraîneur dans notre carriè- re. Badou Zaki est une légen-

LE STAGE POUR

dégager une ossature

A l'instar des autres clubs de l'élite professionnelle, le MCO fera sa préparation à l'étranger, plus précisément en Turquie. Le programme qui a été tracé par l'entraîneur en chef Badou Zaki prévoit une série de matches amicaux dans le pays du Bosphore.

Pendant la préparation, il sera question d'un travail foncier ; ceux qui connaissent la méthode de l'ancien sélectionneur du Maroc prévoient une préparation intense. "Avec lui, les joueurs doivent apprendre à souffrir ", affirme un de ses proches. Néanmoins, l'objectif du stage n'est pas seulement de faire progresser physiquement les joueurs. En effet pour Badou Zaki, avant de rentrer à Oran, il aura dégagé son ossature, à savoir la liste des 18 joueurs qui seront retenus le jour du match et bien entendu l'équipe-type. D'après notre interlocuteur, " il ne faut pas croire que les joueurs, qui ont un vécu dans le haut niveau, seront automatiquement des titulaires. Zaki ne retient que la forme et la performance du joueur, il s'en fout des

noms. " En insistant auprès de Baba pour doubler tous les postes avec des éléments de qualité, car pour le néo- coach du MCO, il est hors de question de ramener des remplaçants juste pour chauffer le banc, il cherche à créer une véritable concurrence entre les joueurs. Ce qui sera bénéfique pour l'équipe dont les supporters attendent beaucoup d'elle, notamment après les renforts enregistrés cet été dans l'effectif.

Discipline et rigueur Ce samedi, lors de la réception qui sera organisée par la direction pour une première prise de contact entre les joueurs et le nouveau staff, il est certain que Badou Zaki va expliquer au groupe sa philosophie de travail, mais surtout d'avertir

les joueurs pour ce qui est de leur comportement, car l'ancien sélectionneur du Maroc traîne la réputation d'un entraîneur qui ne badine avec la discipline. Pendant son court passage au CRB, des témoins nous ont rapporté que Zaki n'hésitait pas à frapper d'une main de fer quand un élément s'illustrait par un écart de discipline. D'ailleurs au MCO, tous les joueurs sont au courant de la méthode, avec la présence dans l'effectif de Bouazza Feham qui connaît bien Badou Zaki. Le petit meneur de jeu qui est de retour au club va certainement informer ses coéquipiers sur la méthode Zaki et ses exigences, notamment point de vue discipline.

M. S.

www.competition.dz

Jeudi 28 juin 2018

www.competition.dz Jeudi 28 juin 2018 AUTOMOBILE 13  Page coordonnée par Brahim Aziez Essai Clio IV

AUTOMOBILE

13

www.competition.dz Jeudi 28 juin 2018 AUTOMOBILE 13  Page coordonnée par Brahim Aziez Essai Clio IV

Page coordonnée par Brahim Aziez

Essai Clio IV Phase II TCe 90 Limited+ (Made in Bladi)

L'essence a de beaux jours devant lui

(Made in Bladi) L'essence a de beaux jours devant lui Renault Algérie commercialise la Clio IV

Renault Algérie commercialise la Clio

IV restylée assemblée

sur les lignes de RAP d'Oued Tlelat depuis

le 1er avril dernier, et nous vous avons présenté l'essai de la GT Line 1.5 DCI/110

ch dans l'une de nos

précédentes éditions.

Nous revenons,

cette fois-ci, sur l'essai

de la Clio TCe que

nous avons eue l'opportunité de découvrir lors des essais presse nationaux qui se sont déroulés à Annaba fin mars dernier et que nous avons pu réessayer une semaine durant dans l'Algérois, quelques jours plus tard. Une manière d'apprécier dans ses moindres détails la motorisation essence TCe, son 3- cylindres et sa suralimentation (turbo).

Il est utile de rappeler

que la Clio 4 est

apparue en 2012 et qu'elle a subi un léger

restylage en 2016. Renault Algérie propose la Clio IV restylée dans une

motorisation diesel 1/5

DCI déclinée en deux

niveaux de puissance (85 ch et 110 ch) et une motorisation essence 1.0 TCe de 90 ch. Une motorisation que beaucoup appréhendent, pour diverses raisons : la première est en rapport avec la suralimentation turbo

que les Algériens

évitent, lui préférant les moteurs atmosphériques, et la seconde qui découle de l'envolée des prix de l'essence à la pompe, le litre du sans plomb atteint, aujourd'hui, presque le double du litre de gasoil.

Un modèle vieillissant, mais en phase avec l'actualité

Pour rappel, la 4e généra- tion de la Clio a été lancée en novembre 2012, et le modèle assemblé à Oran et proposé par la filiale algérienne de la marque au losange est la version restylée depuis 2 ans, en attendant l'arri- vée sur les marchés internatio- naux de la Clio V vers la fin de l'année en cours. Le modèle phare de Renault a profité, dans sa mouture actuelle, des dernières innovations du constructeur français, qu'il s'agis- se de motorisations efficientes et de downsizing, que d'électro- nique embarquée. On ne revien- dra pas sur les détails du restyla- ge de la Clio 4 et qui n'a pas été révolutionnaire, mais on abordera cette motorisation essence TCe dont le constructeur ne cesse de louer les mérites. La Clio IV Limited+ TCe 90 Made

In Bladi que nous avions entre les mains reprend une motorisation

en cours depuis 2012. Celle-ci qui

a déjà fait ses preuves est couplée

à une boîte de vitesses manuelle à

5 rapports et se distingue par un couple de 140 Nm disponible à

2500 tr/mn. Une voiture pleine

d'entrain, qui réagit aux moindres sollicitations et qui rassure lors des dépassements. Un petit coup d'accélérateur et le véhicule " décolle ". Presque comme sur un véhicule motorisé par un diesel. Pas au point de vous clouer au dossier de votre siège, mais avec de belles sensations. Le 0 à 100 km/h est franchi en 12,2 secondes seulement, et la vitesse maximale pointe à 178 km/h. ce n'est pas négligeable. Et à ce sujet, il faut préciser que le TCe 90 dispose d'un overboost qui permet de gagner 5 ch et 10 Nm.

Tenue de route et performances à la hauteur

La tenue de route ne souffre d'aucun reproche, et la direction à assistance variable est très précise, avec une remontée correcte des informations sur la chaussée. Nous avons pu apprécier le confort de la Renault Made In Bladi sur divers types de chaus- sées, particulièrement celles qui sont accidentées et où les dos d'ânes et autres ralentisseurs sont légion. Et force est de constater que sur le modèle essence, les bruits de suspension sont plus marqués que le modèle diesel (GTLine) que nous avons essayé précédemment. Un fait certaine- ment imputable à l'isolation qui

est plus renforcée sur les motori-

sations diesel. Cela dit, le bitume est avalé sans coup férir, la boîte bien étagée et du couple à en revendre. Dès les bas régimes, Renault annonce que 90% du couple sontt disponibles dès les

1650 tr/mn. De plus, la consom-

mation reste contenue puisque notre ordinateur de bord annon- çait 6,7 litres/100 km de moyenne (contre les 5,2 litres/100 km por- tés sur la fiche technique). Mais cela est imputable à notre fort rou- lage en milieu urbain, avec de nombreuses côtes et des intermi- nables bouchons à franchir. Cela reste dans l'ensemble acceptable.

FICHE TECHNIQUE

Moteur : Essence 3-cylindres, 12 soupapes

Cylindrée : 898 cc

Alimentation : Injection directe

Puissance fiscale : 5 CV

Puissance DIN max : 90 ch à 5250 tr/mn

Couple max : 140 Nm à 2500 tr/mn

Transmission : Aux roues avant (Traction)

Boîte de vitesses : Manuelle à 5 rapports

Dimensions (Longueur/Largeur/Hauteur) :

4,062 m/1,732 m/1,448 m

Empattement : 2,589 m

Volume du coffre : 300 litres

Poids : 1082 kg

Capacité du réservoir : 45 litres

Vitesse maximale : 178 km/h

0 à 100 km/h : 12,2 secondes

Consommation (Urbaine/Extra urbaine/Mixte) :

6,4 litres/100 km-4,4 l/100 km-5,2 l/100 km

Dimensions pneumatiques : 195/55 R16

Equipements : 4 ABG, ABS+AFU, ESP, ASR, Ecran tactile 7'' Radio Cd MP3+Bluetooth+GPS+USB+AUX, RLV, VCP/CAD, LVE, RE, DAV, ODB, ACA, Carte Renault Mains Libres, JA 16'', FAB

Prix : 1 999 000 DA

Mains Libres, JA 16'', FAB Prix : 1 999 000 DA Le moteur TCe en question

Le moteur TCe en question

Longtemps poussé par Renault, le moteur TCe reste une petite prouesse en matière de blocs essence. D'abord, c'est un 3- cylindres qui offre plus de performances qu'un ancien 1.4 MPI. Il est suralimenté par un turbo qui lui permet de disposer de 90 ch à 5250 Tr/mn et 140 Nm de couple à 2500 tr/mn. Son Overboost lui autorise 5 ch et 10 Nm de plus. Ce bloc en aluminium est de 15 kg plus léger qu'un moteur à puissance similaire et consom- me 25% de carburant en moins. Réactif, il offre de meilleures per- formances et coûte moins à l'entretien. Sa chaîne de distribution métallique ne nécessite pas de changement. Parmi les détails techniques qu'on pourrait rajouter il y a cette pompe à huile pilo- tée, le vilebrequin excentré, la phase d'échappement rallongée avec plus de puissance à l'échappement, la récupération de l'énergie au freinage et le Stop&Start, une combustion plus rapi- de et le pilotage à bas régime des soupapes… .

Une dotation bien relevée en équipements

soupapes… . Une dotation bien relevée en équipements Commercialisée depuis le 1er avril der- nier, la

Commercialisée depuis le 1er avril der- nier, la Clio IV phase II TCe 90 Made In Bladi est bien équipée. Elle dispose de 4 airbags (2 frontaux et 2 latéraux), de l'ABS, de l'AFU (assistance au freinage d'urgence), de l'ESP (contrôle de trajectoire), de l'ASR (anti-patina- ge), du Régulateur-Limiteur de vitesse, du système Isofix aux places latérales arrière, du verrouillage centralisé des portières avec accès et démarrage carte Mains Libres, l'aide au démarrage en côte, une direction à assistance électrique asservie à la vitesse, un ordinateur de bord, le mode de conduite ECO avec bouton d'activation, le radar de recul, un accoudoir central avant, la cli- matisation automatique, l'allumage automatique des feux et le détecteur de pluie, rétroviseur central électro-chrome (jour/nuit automatique), rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement, vitres électriques, écran tactile multimédia 7'' avec radio MP3, bluetooth®, prises USB et jack), GPS, feux de jour à LED, feux antibrouillard, vitres arrière sur-teintées, Jantes alu. 16'', volant et pommeau de levier de vitesse gainés cuir, volant multifonction. Elle est proposée à 1 999 000 DA

 

Seat pour gérer la région Afrique du Nord pour VAG

Le groupe Volkswagen vient d'opérer une réorganisation qui vise à charger chacune de ses marques d'une région du globe. Et c'est ainsi que Seat s'est attribuée l'Afrique du Nord, une région à forte croissance. La marque Volkswagen sera chargée de l'Amérique du Nord, de l'Amérique du Sud et de la région subsaharienne. Audi s'occupe- ra du Moyen-Orient et de la région Asie- Pacifique, à l'exception de la Chine qui conti-

nuera à être gérée par le groupe. Skoda s'occupera de la Russie et de l'Inde et devra consolider la position du groupe sur un marché indien en pleine croissance, particu- lièrement avec le projet "INDIA 2.0" et l'offen- sive produit des marques Volkswagen et Skoda. Les préparatifs en vue du développe- ment et de la production locale des nouveaux modèles techniquement innovants sont déjà en cours. En répartissant ainsi la responsabili-

té des régions, le groupe sera mieux à même d'adapter rapidement et efficacement sa gamme aux exigences des différents marchés et aux besoins des clients en se basant sur ses connaissances et compétences régionales, tout en coopérant étroitement avec les parte- naires locaux. La marque régionale phare sera chargée de synchroniser la stratégie du groupe pour sa région en lien avec les autres marques présentes et de coordonner les acti-

vités des marques, les partenariats et l'exploi- tation des effets de synergie. Pour Herbert Diess, Président du Directoire de Volkswagen Group, "nous répartissons les responsabilités. Les décisions seront prises de manière beaucoup plus décentralisée et le Directoire du Groupe pourra se concentrer sur les grandes orientations stratégiques. Volkswagen deviendra ainsi plus rapide, plus flexible et plus efficace."

www.competition.dz

Jeudi 28 juin 2018

14

JSS

www.competition.dz Jeudi 28 juin 2018 14 JSS Après la démission des dirigeants Barka : «C'est regrettable

Après la démission des dirigeants

Barka : «C'est regrettable

d'en arriver là»

A l'instar de son coéquipier Hamza Zaidi, Amine Barka regrette lui aussi la situation que vit le club de la Saoura dont l'équipe est appelée à s'aligner sur trois lièvres avec la Ligue des champions africaine.

De notre correspondant

L. M. AZZI

Amine, comment se sont déroulées les vacances ?

Impeccable, grâce à Dieu. Je me suis

ressourcé auprès de ma famille et de mes amis. J'en ai profité pour me rendre en Europe voir des amis et changer un peu. En clair, il fallait se détendre pour se reposer surtout que la saison passée a été éreintante.

Et la nouvelle saison approche…

C'est vrai que la nouvelle saison va commencer dès ce jeudi avec le rendez- vous de la reprise. Depuis hier, je suis à Béchar pour me préparer avec le groupe.

Mais la reprise coïncide avec la démission des dirigeants ; comment voyez-vous la situation ?

Franchement, c'est regrettable d'en arriver là. C'est vrai que cette situation nous dépasse, nous les joueurs. En tout cas, je souhaite que le problème soit réglé au plus vite. Ceci pour permettre aux joueurs de reprendre dans la séré- nité et ce, dans le but de bien préparer la saison prochaine.

Une saison où vous devez confirmer la qualité du parcours accompli durant l'exercice écoulé

Tout à fait ! Nous serons appelés à mieux faire surtout avec la coupe d'Afrique (ndlr, LDC) qui sera une bonne occasion pour prouver que la JSS a gagné en maturité et qu'elle mérite qu'on lui accorde de la consi- dération. Donc, nous ferons notre possible pour confirmer ce que nous avons accompli la saison dernière, voire plus.

Qu'avez-vous à dire au sujet du recrutement ?

Pour le recrutement, je pense que les responsables de la JSS ont engagé de bons éléments qui ne sont plus à pré- senter. Je crois que le recrutement est bien étudié. J'espère que le club va bénéficier de leur apport. Cela dit, je souhaite que les nouveaux joueurs apportent un plus à notre équipe qui s'apprête à jouer sur trois tableaux. Je pense que ce sera un bon challenge pour nous, notamment avec cette com- pétition africaine. Ce qui va nous pous- ser à être vigilants et bien concentrés cette saison qui va être délicate et très disputée aussi.

saison qui va être délicate et très disputée aussi. Justement, vous pensez que la JSS sera

Justement, vous pensez que la JSS sera en mesure de jouer sur trois tableaux ?

Pourquoi pas, surtout avec les recrues ! Vous savez, nous avons un bon groupe. Peut-être que le club va ramener d'autres éléments, mais qu'importe, le groupe actuel est bon. Il suffit de reprendre le travail dans les meilleures conditions mentales. J'espère que la situation du club va connaître une issue positive pour le bien de l'équipe qui a besoin d'un bon apport mental. L. M. A.

Reprise

prévue

au stade

En-Nasr,

mais

Comme annoncé pré- cédemment, la reprise des entraînements devait se tenir ce mer- credi. D'après nos infor- mations, les joueurs avaient rendez-vous au stade En Nasr à partir de 19 h. Ceci parce que le stade du 20-Août est en travaux de rénova- tion. A l'heure de la rédaction de ces lignes, aucune certitude ne nous a été fournie au sujet de cette reprise qui a toutes les chances de se tenir sans la présence des dirigeants, à moins qu'ils ne viennent saluer les joueurs et les entraîneurs ainsi que les autres membres de l'équipe. Ces derniers ne semblent pas avoir décidé de reprendre leur travail pour assu- rer la continuité. Il est utile de rappeler leur refus de commenter la situation dont le dénouement ne peut échapper au wali de Béchar.

CSC

Il a renouvelé son contrat

Zaâlani : «On a revalorisé mon salaire»

Le défenseur central des Vert et Noir Nacereddine Zaâlani pense que son équipe, qui a été renforcée par de bons joueurs cet été, est bien armée pour réussir un bon parcours en championnat, en coupe d'Algérie et en LDC.

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Pourquoi aviez-vous décidé de signer un nouveau contrat avec le CSC ?

Comme j'étais en fin de contrat, je pouvais aller signer avec un autre club de Ligue 1 Mobilis ou un team tunisien qui voulaient m'enrôler cet été. Mais, j'ai décidé de renouve- ler mon bail, qui avait expiré le mois de mai passé, avec le CSC parce que ses dirigeants ont

accepté de revaloriser mon salaire.

Pensez-vous qu'avec son effectif actuel, votre club peut réussir un bon parcours la saison prochaine ?

Oui, je pense qu'avec son effectif actuel, qui a été renforcé par de bons joueurs cet été, notre équipe pourrait réussir la saison prochaine un bon parcours en championnat et aller loin en coupe d'Algérie et en LDC si nous parvenons à faire une très bonne préparation d'avant-sai- son.

Après que la direction de votre club a engagé de bons joueurs, ne pensez-vous pas que les places seront chères sur l'échiquier de votre team ?

Je vous le concède ! Après que la direction de notre club a recruté de bons joueurs, les places vont être très chères sur l'échiquier de notre équi- pe. Personnellement, je suis très content que nos dirigeants aient renforcé notre effectif par des joueurs de qualité qui vont me pousser à tra-

vailler durement pour gagner une place de titu- laire.

Qu'avez-vous à dire à vos fans qui rêvent de voir leur club jouer les premiers rôles et aller loin en coupe d'Algérie et en LDC la saison prochaine ?

Je dirai à nos milliers fans que, comme eux, mes coéquipiers et moi voulons que notre club réussisse un bon parcours et, si Dieu le veut, gagner un titre la saison prochaine. Mais, pour que nous puissions réaliser leur rêve, nous avons besoin qu'ils nous boostent nombreux, comme ils l'ont fait merveilleusement l'exercice écoulé.

Nous vous laissons le dernier mot…

Après avoir remporté le championnat de Ligue 1 Mobilis l'exercice écoulé, je souhaite que mes coéquipiers et moi réussissions un très bon parcours en championnat, en coupe d'Algérie et en LDC, et, si Dieu le veut, gagner un autre titre la saison prochaine. R. G.

AS RADIEUSE

Finale du tournoi de l'amitié

C'est aujourd'hui, à partir de 18h30, au stade Reguig-Abdelkader, à Maraval, que se déroulera la finale du 20e tour- noi de l'Amitié. Cette grande manifes- tation du sport de proximité verra la présence de stars du football algérien tels Antar-Yahia, Belloumi, Bencheikh, Kouici, Megharia, d'autorités poli- tiques à l'image du wali d'Oran, de Mouloud Cherifi, le représentant du ministère de la Jeunesse et des Sports, M. Gharbi et le contrôleur Hadj Nouasri Salah, qui vont remettre les médailles, les coupes et les trophées aux lauréats de ce tournoi qui verra en finale les équipes d'Aïn Sefra, Oued Souf, Sig, Oran et Mostaganem. A ce rassemblement de la jeunesse

participent 120 équipes dans les caté- gories senior et benjamin. D'autres distinctions seront décernées

aux personnalités qui ont marqué l'an- née sportive, à savoir l'entraîneur du CSC Abdelkader Amrani et celui de

l'entraîneur du CSC Abdelkader Amrani et celui de l'USMBA Cherif-Ouazzani Si Tahar ainsi que les

l'USMBA Cherif-Ouazzani Si Tahar ainsi que les dirigeants Arama, Hasnaoui et Serrar. Il y aura aussi un hommage particulier aux meilleurs lauréats du BEM 2018. Le public, qui sera présent en nombre, aura l'occasion de voir un joli match de gala qu'animeront les vedettes sus-citées en plus d'autres internatio- naux comme Meçabih, Haddou, Hadj- Adlane, Guemri, Foussi, Benchiha et l'arbitre Mohamed Hansal. Ensuite, la délégation de la Radieuse rendra visite à l'ex-gloire de l'équipe du FLN Kaddour Bekhloufi, actuelle- ment malade, dans un geste de solida- rité et de soutien comme a l'habitude de faire l'association Radieuse.

Amrani récupère Djaballah

Après que le coach Amrani avait appris que le jeune attaquant Djaballah allait s'engager avec la JSS, il l'a appelé et a fini par le convaincre de revenir au CSC. Il lui a fait signer un contrat de 4 ans.

Betorangal, 8 e recrue

L'ancien milieu gaucher du MOB Morgan Betorangal, qui a évolué la saison dernière sous les couleurs d'un club marocain, Rif Al Hoceima, a donné son accord final au coach Amrani, qui le connaît bien pour l'avoir dirigé par le passé pour porter les couleurs de son club les deux saisons prochaines. Selon les échos qui nous parviennent de la maison clubiste, Morgan devait poser le pied hier en début de soirée à Constantine et signer aujourd'hui un contrat avec le CSC avant d'entamer les entraînements avec ses nouveaux coéquipiers.

Kacambega pourrait signer aujourd'hui

L'avant-centre burkinabé Kacambega, qui est âgé de 23 ans et qui évoluait sous les couleurs de l'Etoile filante de Ouagadougou, qui, dit-on, devait atterrir à Constantine hier soir, va signer un contrat avec le CSC au plus tard aujourd'hui, s'il parvient à trouver un terrain d'entente avec le manager et seul recruteur des Vert et Noir.

Belkheir, Zerara, Belameiri et Benayada se font désirer

L'attaquant Belkheir, qui est toujours sous contrat, Zerara, qui a renouvelé son bail avec le CSC, Benayada et Belameiri, qui ont accepté de signer une nouvelle licence avec le club phare de Cirta, n'ont pas, au moment où nous écrivions ces lignes hier, donné signe de vie pour des raisons qui restent à élucider. Reste à savoir si l'entraîneur Amrani, qui n'est point tendre avec tout joueur qui s'absente sans motif, va les sanctionner après avoir séché plusieurs séances d'entraînement.

Gagaâ libérable

"Je vais libérer encore deux anciens joueurs si l'on parvient à recruter un milieu et un avant- centre", nous avait déclaré, en aparté, le coach Amrani du CSC. Comme il a fait engager par son club un attaquant, Belkacemi (MOB), il est passé à l'acte et a libéré Aichi. Vu qu'il va engager un milieu Morgan et un avant-centre Kacambega, sans aucun doute, Amrani va résilier le contrat d'un de ses anciens poulains qui, dit-on, pourrait être le demi-défensif Gagaâ.

www.competition.dz

Jeudi 28 juin 2018

USMBA

15

www.competition.dz Jeudi 28 juin 2018 USMBA 15 Il a enfin signé son contrat Le grand chantier

Il a enfin signé son contrat

Le grand chantier

DE BOUOUKAZ

Alors qu'il a donné son accord définitif au président Hasnaoui il y a plus d'un mois, le coach Moez Bououkaz n'a signé aucun papier avec le club phare de la ville de Sidi Bel-Abbès.

De notre correspondant

DJILLALI ADEM

Se trouvant chez lui pour passer quelques jours de vacances avec ses proches, l'an- cien entraîneur du MCO et du RCR était en contact permanent avec les dirigeants, surtout concernant l'opération recrute- ment ; il a donné son approba- tion pour tous les joueurs qui ont signé au club. Dès qu'il a mis les pieds avant-hier à Sidi Bel- Abbès, le Tunisien s'est dirigé vers le bureau du président Hasnaoui où il a paraphé offi- ciellement son contrat avec le club. C'est ainsi que l'ère Bououkaz commence à Sidi Bel- Abbès. Revenant à son ancien club, Bououkaz aura un gros chantier devant lui, à commen- cer par la liste de joueurs qui seront libérés, la sélection des jeunes joueurs qui seront pro- mus en seniors et aussi la pros- pection des joueurs qui vont faire des tests pour avoir une chance de signer à l'USMBA.

Beaucoup d'absences à la reprise C'était dans l'après-midi d'avant-hier que les joueurs du club phare de la ville de Sidi Bel- Abbès ont repris le chemin des

entraînements à 18h30, au stade 24-Février-1956 pour préparer le prochain exercice 2018-2019, sous la houlette du nouveau staff, en l'occurrence le coach principal Moez Bououkaz, Brahimi Samir et l'entraîneur des gardiens Ben Adla Ali. Cette première séance de la saison a été caractérisée par une grosse chaleur qui a dépassé les 40°C, ainsi que la présence d'un bon nombre de supporters venus voir de près leur nouvelle équi- pe. 19 joueurs étaient présents à cette reprise dont la majorité étaient venus faire des essais au club.

3 nouveaux présents seulement On a noté aussi que trois joueurs seulement parmi les nouveaux pensionnaires ont répondu pré- sent à la reprise des entraîne- ments ; il s'agit du gardien de but Sofiane Khedairia, du milieu du terrain Nabil Aït-Ferguène et de l'attaquant Murad Benayad, tandis que les seuls joueurs de la saison dernière présents à cette séance sont le portier Nadjib Ghoul, les défenseurs latéraux Zerrouki Samir et Anes Abbés, le défenseur axial Achour, les deux milieux récupérateurs Mohamed Lagraâ et Yahia

Labani et l'attaquant Mahi Sid Ahmed.

Le coach veut voir tout le monde Conscient de l'importance d'une bonne préparation pour son équipe, l'entraîneur tunisien des Scorpions a exigé la présence de tous les joueurs, dès cette pre- mière semaine, à l'entraînement et ne veut en aucun cas voir des joueurs rater les premières séances de préparation. Pour leur part, les supporters atten- dent avec impatience de voir la nouvelle version de leur équipe. Ils ont attendus en masse aujour- d'hui au stade pour découvrir les autres nouvelles recrues qui n'ont pas assisté à la première séance.

Les supporters en force Ce qui a vraiment caractérisé cette première séance de la sai- son qui s'est déroulée avant-hier à 18h30, c'est la présence en masse des supporters du club. Plus de 200 ont pris place dans les tribunes du stade Maracana pour découvrir leur équipe favo- rite version 2018-2019. Ils n'ont pas hésité à se diriger, à l'issue de cette séance, vers l'entrée des vestiaires pour discuter avec les

joueurs et prendre des photos avec eux.

Il mise sur le stage de préparation Il faut dire qu'après le départ de certains joueurs et l'arrivée d'autres, les Scorpions espèrent vivre une autre bonne saison. Pour cela, il faut une bonne pré- paration, notamment sur le plan physique. L'ancien entraîneur du MCO veut baser son travail sur le volet physique ; il a pro- grammé plusieurs ateliers et exercices à ce sujet afin que les joueurs remontent le déficit phy- sique. Bien que rien ne soit offi- ciel pour l'instant concernant le stage de préparation du pro- chain exercice, on a entendu dire que le nouveau boss de la barre technique du club phare de la ville de Sidi Bel-Abbès, le Tunisien Moez Bououkaz, a pro- grammé un stage de préparation en Tunisie. Le coach soumis ce programme à l'administration qui l'a approuvé. Bououkaz mise beaucoup sur ce regroupement pour travailler le côté physique. D'ailleurs, il envisage de bien profiter de cette période de pré- paration pour que l'équipe soit prête pour le début de la compé-

tition.

Dj. A.

soit prête pour le début de la compé- tition. Dj. A. OM Reprise avec 14 joueurs

OM

Reprise avec 14 joueurs seulement

C'est dans l'après- midi de lundi passé que les Olympiens se sont rendus à l'arène d'Imam-Lyes pour les premiers trots de la préparation d'avant- saison.

De notre correspondant

M. GRINI

Ils étaient quatorze joueurs à se présenter à cette séance du pre- mier stage qui va se dérouler au niveau d'un site local et qui va s'éta- ler sur trois bonnes semaines. Ce groupe de joueurs, qui a répondu présent à cette reprise, a trouvé sur le lieu le nouvel entraîneur de l'Olympique de Médéa Said Hamouche, lequel a pris les choses

en main. Comme on connaît ce technicien, il a toujours fait de la discipline et de la ponctualité son cheval de bataille. Il ne badine pas avec la discipline, quelles que soient les circonstances. S'il a choisi le club titterien, c'est pour réussir ; pour réussir, il faut, comme il a tou- jours dit, instaurer les règles de dis- cipline. Nonobstant l'absence de neuf joueurs à ce premier rendez- vous de la reprise, l'aimable coach Said, tout en ignorant ce désagré- ment, a soumis cet ensemble de joueurs présents séance tenante à de légers exercices avec des étire- ments, en attendant que le contin- gent soit au grand complet.

8 absents A la reprise de la préparation d'avant-saison qui a débuté lundi passé, huit éléments n'ont pas répondre à l'appel du staff technique. Seulement, il y a lieu de noter que ces joueurs ont été autorisés par la direction du club pour diverses raisons. Ils lui ont

promis de reprendre les prochains jours et qu'ils se mettront désor- mais entièrement à la disposition de leur staff technique, à sa tête le rusé technicien Said Hamouche. Ce dernier, son souci majeur, c'est d'avoir sous sa coupe tout l'effectif afin de travailler de façon régulière et sans être interrompu dans sa besogne pour reprendre à chaque fois qu'un élément regagne le grou- pe. Pour lui, le temps n'a pas de valeur et le travail entrecoupé ne fait pas avancer les choses. Donc, les absents qui sont Benlaid, Baouche, Heriat, Abdelhafid, Benali, Haloui et Boubekeur Imad vont rejoindre la première vague de joueurs dans un premier temps. Concernant Habchi, ce joueur a déjà quitté le club médéen pour ne plus revenir.

La reprise a réconforté Hamouche Après l'ouverture de la première étape de préparation d'avant-sai- son, le nouveau responsable du

volet technique de l'Olympique de Médéa Said Hamouche est satisfait des conditions de travail dans les- quelles se sont déroulés les pre- miers trots de la reprise. Il n'était pas contre l'idée d'avoir sous la main un groupe ne dépassant pas la quinzaine ; il argumente par le fait que la majorité des équipes butent sur ce problème à chaque début de pré-compétition. En enta- mant cette rencontre avec ce grou- pe de joueurs, l'entraîneur Hamouche a fait son speech au cours duquel il a parlé de beaucoup de points, surtout celui se rappor- tant à la discipline et à la ponctuali- té. Il a également parlé des grandes lignes du programme qui les attend, que ce soit lors de ce pre- mier stage qui se déroulera à Médéa ou celui qui se déroulera sur les terres tunisiennes, plus précisé- ment à Ain-Draham. Disons que cette reprise a servi beaucoup plus à une prise de contact qu'à une séance de travail. M. G.

Venu de Beni Douala

Daoud : «La Ligue 1 ne me fait pas peur»

La nouvelle recrue de ce mercato estival Mohamed Daoud, qui vient directement de la formation de Beni Douala, s'est dit content d'avoir signé une licence à l'Olympique de Médéa, tout en déclarant : "Je sais ce qui m'attend lors de cette nouvel- le expérience que j'ai tant attendue afin d'évoluer et de montrer de dont je suis capable à ce niveau de la compétition. Je peux même avancer que je vais m'imposer dans mon poste tout en apportant le plus escompté à ma nouvelle équipe." Quant au niveau de la Ligue 1 Mobilis, Mohamed a dit : "Je ne crains pas cette division supérieure de notre football national car j'esti- me que le niveau n'est pas assez grand entre le palier de la Ligue 1 Mobilis et la Ligue 2. Mais avec le temps, je vais m'incorporer et m'adapter tactiquement surtout ". Pour en ce qui concerne son poste de prédilection, il a tenu à préciser :

"Tout d'abord, je n'ai pas peur de la concurrence ; la concurrence a tou- jours donné de bons résultats dans un groupe. J'aime jouer au milieu du terrain, mais je suis à la disposition de mon entraîneur et je ne vais pas contredire ses choix. Je joue là où il me dit de jouer." M. G.

www.competition.dz

Jeudi 28 juin 2018

16

USMB

www.competition.dz Jeudi 28 juin 2018 16 USMB Alime : «Ghacha et Guenifi nous ont trahis» Juste

Alime : «Ghacha et Guenifi nous ont trahis»

Juste après la signature des joueurs Bouzid et Ben Belkacem à l'USM Blida, le président Chouaïb Alime a tenu une conférence de presse pour mettre les points sur les i.

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

«Notre recrutement est étudié» Selon Alime, le recrutement de joueurs a été bien étudié et il envisage de faire venir à Blida des joueurs confirmés qui sont d'ailleurs men- tionnés sur son calepin depuis la pré- cédente saison : "Je ne peux pas parler maintenant du recrutement et je ne

peux pas non plus répondre à ceux qui veulent me mettre les bâtons dans les roues et nous saboter avec leurs rumeurs. L'USM Blida est un club qui n'est pas à présenter, qui mérite de jouer les premiers rôles. En tout cas, je suis en train de mettre en place une politique rationnelle qui sera utile au club et lui permettra de jouer les pre- miers rôles."

«Le coach nous a donné sa parole mais…» Concernant l'entraîneur Liamine Bougherara, le président du club bli- déen nous a fait savoir que l'ancien entraîneur du CABBA lui a donné son accord de principe et il n'attend que sa réponse finale pour annoncer sa venue. "On a parlé à Bougherara et il nous a donné son accord de princi- pe. Mais il a réclamé un temps de réflexion et on attend toujours un signe de sa part pour passer à l'acte et surtout pour finaliser avec lui le plus tôt possible, d'autant qu'il fait l'unani- mité à Blida."

«Je présente mes excuses aux supporters blidéens» Comme à l'accoutumer, Alime a voulu calmer les esprits des suppor- ters avec son discours huilé et il n'a pas manqué de leur présenter des excuses après la décente du club en L2 Mobilis : "Malgré que je ne suis pas le seul coupable dans la décente du club aux enfers, je présente mes excuses aux supporters blidéens. Je leur promets l'accession la prochaine saison, Incha Allah. On va mettre en place un projet important pour atteindre nos objectifs."

«Tous les joueurs de la saison passée sont des hommes, à part…» Alime a tiré à boulets rouges sur ses ancien joueurs, à savoir Guenifi et Ghacha qui ont trahi le club phare bli- déen : "Tous les joueurs ont été com- préhensifs avec nous et ont accepté de faire des exceptions en restant fidèles aux couleurs du club, sauf Ghacha et de Guenifi qui nous ont trahis et ils ont la mémoire courte

de Guenifi qui nous ont trahis et ils ont la mémoire courte après avoir saisi la

après avoir saisi la commission des litiges pour récupérer leurs arriérés et ils ont voulu coincer le club avec leurs comportements. Bref, je tiens à remer- cier les autres joueurs qui ont été patients avec nous et ils n'ont pas oublié tout ce que le club a fait pour eux."

A. Dj.

Les anciens dirigeants réclament un grand gestionnaire

Malgré les efforts fournis par le jeune président Chouaïb Alime pour remettre le club sur la bonne voie et surtout pour permettre à l'équipe de décoller au bon moment, certains anciens dirigeants, entre autres les action- naires minoritaires de la SSPA- USMB, refusent le maintien d'Alime et récla- ment un bon gestionnaire et un homme d'affaires aptes à mettre le paquet pour sauver cette équipe du nau- frage. En effet, les action- naires de la SSPA-USMB n'ont pas gobé le comporte- ment d'Alime qui les a exclus du bilan et il n'a pas voulu mentionner la dette antérieure de ce club. Les dirigeants en question veu- lent saisir le ministre de la jeunesse et des Sports, ainsi que le président de la FAF et le wali de Blida pour inciter Alime à présenter sa démission.

ASO

L'opération recrutement commence

De notre correspondant

ZOUBIR Z.

Trois nouvelles recrues viennent d'ouvrir le bal à l'ASO ; il s'agit de trois nouveaux joueurs qui ont signé chacun deux ans.

Un gardien de but en la personne de Sahnoune Mohamed, qui évoluait à la JSM Tiaret et qui aurait été conseillé aux Chélifiens par l'ex-buteur maison Mohamed

Messaoud. Le second joueur ayant opté pour l'ASO est l'ex-défenseur central du MOC, Mohamed Rahali. A noter que la première recrue est le demi-défensif Mohamed Soukal qui évoluait au MC Magra. L'opération recru- tement est menée par Samir Zaoui qui sera sans aucun doute l'entraîneur principal, à moins que la direction ne recrute un techni- cien de renom qui sera aidé dans ses fonc- tions par l'actuel manager général du club.

Plusieurs jeunes promus Agés de 21 ans, Benmaârouf, Larbi-Aissa, Mir, Merouani, Merili, Sebaihia, Kibou et Fellahi sont définitivement promus avec l'ef- fectif senior de la nouvelle saison. Comme quoi, le club chélifien compte revenir à sa

véritable vocation, celle de compter sur son cru.

Vers le départ de Mahsas Avec le recrutement de Sahnoune, tout penche pour le départ du gardien de but Mahsas. Ce dernier, qui a perdu sa place de titulaire au profit de Ouabdi, entend quitter le club pour trouver un preneur où il aura plus de chance.

Les Chélifiens regrettent Kedad Kedad a définitivement quitté le club pour revenir au bercail, le CRB ; les Chélifiens

regrettent ce départ d'autant que le joueur a laissé de bonnes impressions à Chlef, autant

sur le terrain qu'en dehors.

Z. Z.

Ouabdi : «J'ai pu remplir mon contrat honnêtement»

Si l'on parle du parcours de l'ASO cette saison ?

Je peux dire que c'est un ratage vu les capacités de l'effectif qui était en place. Il faut avouer que l'équipe n'a pas été à la hauteur en laissant filer l'accession même si elle l'a ratée d'un cheveu. Mais je trouve que l'ASO a sa place parmi l'élite, car tout autant que son histoire, les moyens humains dont elle dispose sont meilleurs que dans certains clubs.

Les observateurs insistent du fait que l'ASO a raté le coche, qu'en dites- vous ?

Il y a du vrai ; je crois que nous n'avons pas su gérer notre parcours car des pro- blèmes ont surgi. Heureusement que la solidarité du groupe a été fructueuse puisque nous nous sommes relancés dans

Soukal signe

L'ex-meneur de jeu du MC Magra Mohamed Soukal, âgé de 26 ans, a signé en faveur du club chélifien un contrat de deux ans. La première recrue de la saison à l'ASO pourrait faire oublier Melika qui aurait quit- té définitivement le club.

la course à un moment inespéré, mais c'était quelque peu trop tard.

Sur le plan personnel, vous avez trimé pour vous faire une place…

Il y avait une concurrence loyale entre

faire une place… Il y avait une concurrence loyale entre nous. Je peux dire que j'ai

nous. Je peux dire que j'ai pu remplir mon contrat honnêtement en ayant fait de mon

mieux et j'espère avoir été à la hauteur. J'espère aller de l'avant et atteindre mes objectifs personnels. Je travaillerai sans

relâche pour cela.

Z. Z.

personnels. Je travaillerai sans relâche pour cela. Z. Z. RCK Après l'adoption des bilans AGE ce

RCK

Après l'adoption des bilans

AGE ce dimanche

Les bilans moral et financier de l'exercice précédent ont été adoptés la semaine passée par les membres de l'AG du RCK lors de l'AG ordinaire, tenue samedi passé dans un hôtel au quartier Les Sources. Cette AG, qui devait avoir lieu juste après la fin du championnat de L2, a été reportée plusieurs fois en raison de l'absence de l'ancien président Farès, qui cherchait chaque fois des prétextes pour ne pas présenter ses bilans. Ce qui a beaucoup pénalisé le club car la DJS exigeait le quitus de l'AG pour débloquer la subvention. En tout cas, même si l'AG a pris un retard monstre pour se tenir, les Koubéens ont poussé un ouf de soulagement suite à l'adoption des bilans. Maintenant, les regards seront braqués sur l'AG extraordinaire de ce dimanche à l'issue de laquelle sera installée une commission de candidature pour le recueil des candidatures pour la présidence du club. Le RCK fonctionnait avec un directoire pendant les six derniers mois ; un directoire qui a su relever le défi et sauver l'équipe de la relégation. Les hommes sages qui aiment le RCK sont interpellés pour choisir un président à la hauteur qui puisse répondre aux attentes des supporters. Le volet financier constitue un vrai handicap pour le club qui doit vite trouver des ressources pour démarrer la nouvelle saison qui s'annonce difficile. Elire un président rapidement et trouver de l'argent et des sponsors pour soutenir le RCK sont les priorités du nouveau boss du club banlieusard. K. H.

de l'argent et des sponsors pour soutenir le RCK sont les priorités du nouveau boss du
l'argent et des sponsors pour soutenir le RCK sont les priorités du nouveau boss du club

         
www.competition.dz Jeudi 28 juin 2018 USMH 17
www.competition.dz
Jeudi 28 juin 2018
USMH
17

Les anciens boudent la reprise

La reprise des entraînements, effectuée mardi au stade Cosider de Semmar, a été marquée par l'absence de la majorité des joueurs de la saison passée.

PAR MASSINISSA HACHOUR

Seuls les joueurs espoirs ont répondu présent à l'appel ainsi trois des quatre nouvelles recrues hier pour la première séance d'entraînement. Plusieurs parmi les joueurs de la sai- son écoulée étaient absents à cause de leur situation financière. Ce qui susci- te une panique parmi les dirigeants et les membres du staff technique qui ne savaient plus quoi faire pour convaincre les cadres de revenir à de

meilleurs sentiments. Les deux pre- mières séances, comme il fallait s'y attendre, ont été dirigés par le nouvel entraîneur Salem Laoufi et le DTS Krimo Messaoudi.

Medane, le seul qui a repris Après la première séance de reprise avec les joueurs espoirs, les Jaune et Noir ont effectué hier matin une deuxième séance. La reprise a été marquée par la présence de trois nou- velles recrues, en l'occurrence Benamara, El-Hendi et Hamidi ainsi que le jeune milieu de terrain Yacine Medane qui a repris officiellement avec le groupe. Sa présence au stade n'est pas passée inaperçue puisque c'est le seul joueur de l'effectif de la saison passée qui a repris. Connu par son sérieux, Medane ne veut surtout pas rater l'occasion de s'illustrer sous l'œil du nouvel entraîneur Salem Laoufi et gagner sa place dans l'effec- tif de la saison prochaine.

La direction devra trouver une solution au plus vite L'absence des joueurs de la saison passée dans le groupe est un sérieux

joueurs de la saison passée dans le groupe est un sérieux obstacle pour l'entraîneur Salem Laoufi

obstacle pour l'entraîneur Salem Laoufi et Krimo Messaoudi qui les empêche d'avancer dans la prépara- tion de la nouvelle saison. En effet, selon nos sources, le directoire sous la houlette de Mohamed Laïb a com- mencé à contacter les joueurs pour

leur demander de reprendre le che- min du stade. La direction n'a pas d'autre choix que de trouver une solu- tion le plus rapidement avec les cadres pour permettre au groupe d'entamer les choses sérieuses.

M. H.

Le recrutement en stand-by

Au moment où les autres clubs poursuivent leur opération recrute- ment, à l'USMH c'est le stand-by. Les dirigeants harrachis n'ont assu- ré jusque-là que l'arrivée de quatre nouveaux joueurs, en l'occurrence Mouissi, Benamara, El-Hendi et Hamidi. En plus de ces quatre élé- ments, les trois joueurs Berchiche,

Abdat et Benabderrahmane ont donné leur accord de principe, mais n'ont pas encore paraphé leur contrat officiellement. Les autres joueurs qui sont dans le viseur du président Mohammed Laib ne sont pas encore libres , ils attendent le verdict de la Chambre de résolution des litiges pour récupérer leur libé-

ration et entamer les négociations avec les responsables du club de Maison Carrée.

Les dirigeants sous pression Les dirigeants de l'USMH travaillent d'arrache-pied ces jours-ci pour pré- parer la nouvelle saison. Plusieurs volets sont touchés : en finir avec le

recrutement des joueurs, prendre soin des équipes de jeunes, régler les dettes au niveau de la CRL et régler toutes les tâches administratives. Après avoir engagé Salem Laoufi comme entraîneur, le président du directoire s'active pour recruter de nouveaux joueurs et renforcer l'effectif de la sai- son prochaine. M. H.

Plusieurs jeunes à l'essai

Une trentaine de jeunes footballeurs se sont rendus mardi au stade Cosider de Semmar pour passer des tests. Cinq seulement sont retenus pour poursuivre les tests et ils étaient présents hier matin au stade lors de la seconde séance d'entraînement. Ces jeunes talents qui souhaitent décrocher un contrat avec les Jaune et Noir sont sous les feux des projecteurs.

Laoufi furieux contre Nekrouf

Selon notre source, le nouvel entraîneur de l'USMH Salem Laoufi est très en colère contre le joueur Reda Nekrouf qui n'a pas encore repris le chemin des entraînements. Le premier responsable de la barre technique, selon la même source, a pris attache avec le joueur auquel il a demandé d'intégrer le groupe. Surpris par son absence hier au stade, le coach harrachi n'a pas caché sa colère suite au comportement de son joueur, qui devait se présenter hier au stade de Cosider à Semmar.

Bezzaf, piste

écartée

Le président Mohamed Laïb a décidé d'abandonner officiellement la piste de l'attaquant constantinois Yacine Bezaz. L'information nous a été confirmée hier par un dirigeant du club. Bezzaz était dans les plans du président Laïb pour la saison prochaine ; d'après notre source, le joueur ne veut pas jouer en Ligue 2 Mobilis et souhaite rejoindre un club de l'élite. Les dirigeants des Jaune et Noir nous ont fait savoir que Draoui n'était pas chaud à l'idée de rejoindre l'USMH. Du coup, Mohamed Laïb aurait décidé de l'écarter définitivement ; d'ici quelques jours, le premier responsable de la maison harrachie entamera les contacts avec d'autres attaquants qui seront capables d'apporter un plus à l'équipe.

qui seront capables d'apporter un plus à l'équipe. Berchiche : «Laïb et Laoufi m'ont convaincu» Comme

Berchiche : «Laïb et Laoufi m'ont convaincu»

Comme nous l'avons rapporté dans notre précédente édition, le défenseur Koceila Berchiche a tout conclu avec les dirigeants harrachis ; il devra signer son contrat prochainement. Dans cet entretien qu'il nous a accordé, le natif de Beni Douala explique les raisons qui l'ont poussé à opter pour le club harrachi. Il avoue que malgré les sollicitations dont il fait l'objet, il n'a pas pu résister au challenge de l'USMH.

On a appris que vous avez donné votre accord de porter

le maillot de l'USMH la saison prochaine, le confirmez-vous

?

Effectivement, j'ai donné mon accord de rejoindre l'USMH cet été, il ne reste que la signature du contrat. Laib et Laoufi m'ont convaincu par le projet sportif de l'USMH et je n'ai pas hésité un instant pour donner ma réponse et répondre favorable- ment à l'offre de Laïb.

Justement, comment se sont déroulées les négociations ?

Dans de très bonnes condi- tions. Il n'y a eu aucun problè- me, tout a été réglé très vite. Avec mon manager, on a ren- contré le président Mohammed Laïb, avec lequel on a discuté

des modalités du contrat que je vais signer avec l'USMH. Mardi, j'ai eu au téléphone Salem Laoufi qui m'a encouragé d'op-

ter pour leur équipe. Je ne lési- nerai pas sur les efforts afin d'atteindre l'objectif du club qui est de jouer l'accession et de répondre aux attentes diri- geants.

Malgré plusieurs sollicitations, vous avez quand même opté pour l'USMH, qu'est-ce qui vous a motivé à rejoindre ce club ?

Le CRB est parmi les clubs qui m'ont sollicité. J'avais des contacts de plusieurs clubs de Ligues 1 et 2, mais j'ai décliné leurs offres. J'ai voulu jouer pour l'USMH, puisque j'ai la famille ici à El-Harrach. Il y a

aussi, et comme je viens de vous le dire, le langage de Laib qui m'a rassuré. Dans ma tête, je n'ai nullement l'intention de signer ailleurs, car je lui ai donné ma parole. En outre, il faut dire que le challenge sportif de l'USMH m'a vraiment inté- ressé.

Quand allez-vous parapher votre contrat ?

Je dois d'abord me rendre à Bordj Bou Arréridj et récupérer ma lettre de libération des diri- geants du CABBA. On s'est entendu pour résilier le contrat à l'amiable et par la suite, je me déplacerai à Alger pour officiali- ser avec El-Harrach. Dans ma tête, je suis à El-Harrach, la signature n'est qu'une simple formalité.

Que-ce qui vous motive pour rejoindre Essefra ?

Comme je viens de dire, le projet sportif du club m'intéres- se vraiment. Je veux contribuer à l'accession de l'USMH en Ligue 1 Mobils. La méthode de travail de Laoufi, qui est un élève de Boualem Charef, a aussi pesé dans mon choix. Aussi, la présence des joueurs comme Younès, Bouguèche et le probable retour d'Abdat m'a vraiment encouragé. J'ai eu éga- lement une discussion avec Farid Daoud qui m'encourage de rejoindre cette équipe. L'USMH est une école de foot- ball et un grand club ; je serai très honoré de porter ses cou- leurs.

M. H.

18 www.competition.dz

Jeudi 28 juin 2018

PUBLICITÉ

RCR

18 www.competition.dz Jeudi 28 juin 2018 PUBLICITÉ RCR Compétition / PUB ANEP 819 353 du 28/06/2018
Compétition / PUB ANEP 819 353 du 28/06/2018
Compétition / PUB
ANEP 819 353 du 28/06/2018

Il a demandé aux anciens de se rendre à la banque

Hamri décide de régulariser les joueurs

Apparemment, ces derniers jours furent décisifs pour le club phare de la ville de Relizane après avoir réussi à recruter cinq joueurs à la fois qui sont le portier Farés Belalem, le latéral gauche Aichour Mohamed, le défenseur axial Chems Eddine Derradji, le milieu de terrain Abdelhakim Goumidi et l'attaquant Walid Semani.

terrain Abdelhakim Goumidi et l'attaquant Walid Semani. De notre correspondant B. BOUGUELMOUNA Le boss du Rapid

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Le boss du Rapid Mohamed Hamri semble décidé à mettre la main à la poche pour régulariser les anciens joueurs, dont la quasi-totalité n'ont pas perçu leur salaire depuis plusieurs mois. Ils ont à maintes reprises réclamé leur argent, mais le patron du centre équestre Mina n'a pas répondu à leur appel, préférant garder le silence avant de les contacter, il y a quelques jours, pour leur annoncer la bonne nouvelle. Il les a invi- tés à se rendre aujourd'hui à la banque pour retirer deux mois de salaire et un chèque de deux mois qu'ils peuvent encaisser les prochains jours. Cette initiative a apaisé les joueurs surtout ceux qui vont rester la saison prochaine à Relizane et qui vont sans doute entamer la pré- paration avec l'esprit tranquille.

Les contrats de Moundji et Benhida seront renouvelés Ils sont les derniers joueurs à ne pas renouve- ler leur contrat ; il s'agit des deux milieux récupérateurs du Rapid Houcine Benhida et Fayçal Moundji. Ces derniers, après concerta- tion avec le coach Hadjar, vont se rendre aujourd'hui au bureau du président à l'inté- rieur du centre équestre Mina pour renouve- ler leur contrat, avant d'aller à la banque pour percevoir leur argent.

«Tout le monde sera payé» Afin de tirer les choses au clair, nous avons pris attache avec le boss du Rapid Mohamed Hamri. Ce dernier nous a confirmé qu'il a décidé de verser deux mois de salaire et aussi un chèque de deux mois aux joueurs de la sai- son dernière : "Pour mettre tous les joueurs à la même enseigne, j'ai décidé de régulariser les dettes de la saison dernière. Je viens de verser deux mois de salaire et un autre chèque de deux mois aux joueurs ; ces der- niers pourront récupérer leur dû à partir de ce jeudi afin d'entamer la préparation avec un moral gonflé."

Qu'en est-il des négociations pour la prochaine saison ? Le président vient de verser deux mois de salaire aux joueurs de la saison dernière, ce

qui est positif pour ces derniers qui n'ont pas perçu leur argent depuis plusieurs mois et qui attendaient que leur président se bouge. Pour les joueurs en fin de contrat, le président a annoncé qu'ils vont continuer l'aventure avec le Rapid. D'ailleurs, on se demande si le pré- sident va négocier le salaire pour rempiler ou s'il va aussi leur donner des avances finan- cières pour la saison prochaine. Mais vu le mutisme du président, personne ne sait ce qui va se dérouler prochainement. Les joueurs croisent leurs doigts pour que Hamri les

régularise.

B. B.

Augmentation pour Benhida

Il est parmi les rares joueurs de l'effectif de la saison dernière du club qui touchent un bas salaire. Le pur produit de l'école du RCR Houcine Benhida n'a pas eu le temps de jouer la saison dernière, mais connaissant ses qualités, le président Hamri a décidé de le garder dans son effectif pour la saison prochaine. En effet, après négociations, le salaire de l'enfant du club sera vu à la hausse. Cette initiative va pousser le jeune joueur à redoubler d'effort pour taper dans l'œil de son coach et prendre une place dans son effectif.

Lamali, la surprise du chef

Alors qu'on a rapporté que le meneur de jeu du MCO Amine Aoued ainsi que celui de l'ASMO

Karim Hindou seraient sur les tablettes du président Hamri pour la saison prochaine, on vient d'apprendre d'une source très fiable à l'intérieur du club que le meneur de jeu Amine Lamali est dans le viseur du président Mohamed Hamri. Notre source a ajouté que l'ancien de l'USMH, de la JSS, de l'USMBA, du MCO et du NAHD vient de recevoir un coup de fil des proches du président pour lui proposer de rallier Relizane et s'asseoir autour de la table de négociations pour un éventuel contrat avec le club. De son côté, l'enfant d'El-Bahia n'a pas fermé la porte ; il a donné un rendez-vous au président. Si les négociations se déroulent bien, il sera relizanais pour les deux prochaines saisons.

B. B.

www.competition.dz Jeudi 28 juin 2018 JSMB 19
www.competition.dz
Jeudi 28 juin 2018
JSMB
19

Meddah et Chaouchi, 1 res recrues

La JSM Béjaïa vient d'enregistrer ses premières recrues. Il s'agit du portier du CABBA, Meddah Maâmar et de l'arrière gauche de l'US Beni Douala, Chaouchi Samir.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Après plusieurs semaines d'attente et de conflits, le club débute enfin les préparatifs de la saison en faisant signer deux joueurs. Avec le départ du gar- dien de but, Khedaïria pour l'USM Bel- Abbès, les dirigeants de la JSMB avaient entamé les recherches pour remplacer le départ de l'ex-champion d'Afrique. Alors que le nom de Si Mohamed avait été évoqué, c'est finalement Meddah qui portera le maillot de la JSMB la sai- son prochaine. Ayant effectué des pas- sages à Chlef et Relizane, Meddah a porté les couleurs du CABBA ces deux dernières saisons. Il est ainsi le premier arrivé à la JSMB de ce mercato en signant un contrat de deux saisons.

Meddah : «Heureux d'avoir opté pour un grand club» "Je pense que la JSMB n'est plus à pré- senter. Une fois que les dirigeants ont

plus à pré- senter. Une fois que les dirigeants ont pris contact avec moi, je n'ai

pris contact avec moi, je n'ai pas hésité un seul instant pour donner mon accord de principe. Je sais que le club est passé par des moments difficiles, je vais bien sûr tout faire afin de m'impo- ser et donner satisfaction. Avec l'aide des supporters, du staff technique et de la direction, nous allons tout faire afin de permettre au club de retrouver la place qu'il mérite."

Chaouchi : «J'espère apporter le plus attendu de moi» Agé de 22 ans, Chaouchi a évolué sous les couleurs du MC Alger et l'ASO Chlef, avant d'atterrir à l'US Beni Douala. Chaouchi Samir, arrière gauche de formation, remplace désormais le départ de Khellaf Oussama, qui semble

ne pas être retenu dans l'effectif de la JSMB. Chaouchi a été vite convaincu par les dirigeants de la JSMB afin d'op- ter pour le club en signant un contrat de deux ans. En plus de Meddah, il est le 2e joueur recruté de ce mercato estival. Le nouveau défenseur gauche de la JSMB, Chaouchi Samir, après s'être engagé sous les couleurs de sa nouvelle équipe a déclaré : "Aujourd'hui, je suis très heureux d'avoir signé pour la JSM Béjaïa. C'est un club qui n'est plus à pré- senter. Les discussions se sont passées dans de bonnes conditions, d'ailleurs nous n'avons pas mis beaucoup de temps avant de trouver un accord. Je voudrais remercier les dirigeants pour leur confiance. J'espère être à la hauteur des ambitions du club, qui jouera sans doute pour les premiers rôles." B. E. Z.

Aoued et Lakhdari en bonne voie

Nous avons évoqué dans notre édition d'hier, les contacts entrepris par les dirigeants de la JSMB avec certains joueurs pour les convaincre d'opter pour le doyen des clubs kabyles, pour la nouvelle saison. Ainsi, nous avons appris que deux ex-joueurs du MC Oran, Aoued et Lakhdari, seraient en négociations très avancées avec les dirigeants de la JSMB. Le président, Houassi, qui veut à tout prix conclure rapide- ment avec les nouvelles recrues, serait proche d'un accord avec les deux éléments. Pour ren- forcer l'effectif actuel du club par des éléments d'expérience, Mohamed Aoued et Lakhdari Adel auraient négocié hier dans la matinée avec le président du club, en attendant la concrétisa- tion dans les toutes prochaines heures.

Bezouir démissionne

Après avoir donné son accord d'occuper le poste de manager géné- ral de la JSM Béjaia. Bezouir Seghier, se retire finalement après seulement quelques jours de sa prise de fonction. Nous avons appris auprès de l'intéressé lui-même qui n'a d'ailleurs pas voulu faire de déclaration à ce sujet, qu'il démissionnait de son poste de manager général de la JSM Béjaia. Bezouir qui avait d'ailleurs commencé les pourparlers avec certains joueurs, notamment dans le but de les convaincre de signer en faveur de la JSMB. Le prési- dent du CSA Houassi Belkacem, comptait d'ailleurs énormément sur ce dernier, notamment à travers son carnet d'adresse et sa bonne maitrise du football, pour convaincre des joueurs de quali- tés d'opter pour le club d'Yemma Gouraya. Avec le départ du mana- ger général de la JSMB, Bezouir, le président Houassi devra trou- ver un remplaçant afin de chapoter le travail de recrutement qui vient à peine de commencer.

B. E. Z.

La direction toujours à la recherche d'un entraîneur

Pas d'accord avec Rouabah

La direction de la JSM Béjaïa conduite par le nouveau président du CSA, Houassi Belkacem continue de pros- pecter afin de trouver un entraineur qui sera en mesure de prendre en main l'équipe pour la saison prochaine. Après l'échec des négociations avec l'entraineur, Zeghdoud Mounir, qui avait durant deux jours rencontré les dirigeants du club, dans le but de trouver un accord et de commencer le travail. Les dirigeants de la JSM Béjaia, se sont tournés vers d'autres pistes. Nous avons appris, que le techni- cien, Rouabah Toufik, avait rencontré le président du CSA Houassi Belkacem et ses colla- borateurs hier dans la matinée. Les discussions entre les deux parties, n'auraient pas abouti ajoute notre source. Alors que le temps presse et que le club commence enfin à voir la lumière, suite à la crise qu'a vécue au lendemain de la perte de l'objectif de l'acces- sion. Le conflit qui avait oppo-

de l'acces- sion. Le conflit qui avait oppo- sé la SSA et le CSA, a finale-

sé la SSA et le CSA, a finale- ment trouvé une issue tempo- raire. Avec la prise en main du club par le club sportif ama- teur et son président Houassi, les pourparlers ont été enta- més avec différents techni- ciens dans le but de trouver la bonne personne qui pourra prendre la barre technique du club. Après Zeghdoud et maintenant, Rouabah, les diri- geants de la JSMB doivent conclure le plus vite possible, pour passer au volet des départs et arrivées. B. E. Z.

Le club négocie avec Bouhlel

L'ex-entraîneur de l'USM Blida et du RC Arba, Kamel Bouhlel, serait très proche de la JSM Béjaia. Nous avons appris de sources proches de la direction de la JSMB que le président du CSA, Houassi Belkacem, aurait entamé des pourparlers avec le manager de Kamel Bouhlel. Après l'échec des négocia- tions avec Zeghdoud, Leknaoui et dernièrement Rouabah, les dirigeants ont jeté leur dévolu sur Bouhlel Kamel qui a une grande expérience sur les terrains. Les discussions avec l'entraî- neur algérois ont commencé hier.

Benchadli, l'autre piste

En plus de Zeghdoud et Rouabah, un autre nom vient d'être évoqué dans des cercles proches de la direction de la JSM Béjaia. Benchadli Djamel, aurait été contacté par les dirigeants de la JSMB, dans le but de lui proposer l'idée de prendre les destinées de la barre technique du club. Après les négociations entamées avec d'autres techniciens, des proches du président du CSA, auraient suggéré le nom de Benchadli pour entraineur de la JSMB. Il se pourrait que le technicien oranais, se déplace à Béjaia dans les prochaines heures afin de discuter avec les diri- geants du club.

MCS

Démission collective des membres du CSA

A Saïda, il ne se passe pas un jour sans que le MCS connaisse un revirement. Depuis déjà un certain temps, le bruit courait et la rumeur enflait quant à un éventuel départ du président du club amateur Messaâdi Mohamed, avant même qu'il ait annoncé son intention de démissionner de son poste hier.

De notre correspondant

K. DJELLOUL

Cette sortie de Messaâdi était, certes, prévisible, mais la manière prête à confusion, voire à interprétation. Messaâdi trouve que les circonstances actuelles ne l'en- courageaient pas à poursuivre l'aventure à la tête du CSA/MCS ; de nombreuses fois, Messaâdi fut confronté à des problèmes qui le dépassent en l'absence de moyens financiers, mais surtout de collégia- lité au sein de CSA.

La situation interne n'est pas aussi rayonnante, la crise financière n'a pas cessé de creuser l'écart entre une direction incapable de trouver les fonds nécessaires pour résoudre définitivement ce problème de moyens financiers. La décision de la démission collective du bureau du club amateur s'ajoute à l'instabilité du club déjà fragilisé par les pro- blèmes. Messaâdi décide donc de partir et de baliser le terrain à son successeur en lui facilitant toutes les démarches.

Une décision prévisible Cette démission collective de tous les membres du club amateur est le résultat de la grave crise financière qui secoue le club depuis le début. Malgré les doléances et les appels de détresse de Messaâdi, personne dans cette wilaya, ni le wali ni les élus locaux, personne n'est venu en aide au club. Le club, à cause de cette crise financière, est en cessa- tion de paiement. Le club amateur a décidé de charger le commissaire aux comptes d'arrêter le bilan dans les plus brefs délais. Cette décision

était prévisible du moment que la crise financière qui frappe ce club n'a pas trouvé d'issue. En dépit des démarches de tout le groupe, per- sonne n'a voulu entendre le cri de détresse d'un club qui a sacrifié plus d'une dizaine de martyrs de la Révolution qui jouaient au sein de l'équipe.

Messaâdi : «Nous avons fait de notre mieux» Appelé au téléphone Messaâdi a déclaré : "Vraiment, c'est malheu- reux d'en arriver là. Après ma

démission, c'est tous les membres du bureau qui ont décidé de partir. Malgré nos messages de détresse et nos appels, personne n'est venu nous aider. Le MCS est le seul club qui n'a pas reçu d'aide cette saison, comme si notre club n'était pas un club qui joue en Algérie. Nous avons fait de notre mieux pour sau- ver le club et cette démission collec- tive est le fruit d'une crise financière qui aurait pu être évitée avec l'aide de beaucoup de gens à Saïda." K. Dj.

www.competition.dz Jeudi 28 juin 2018 20 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE L'habitude du désespoir
www.competition.dz
Jeudi 28 juin 2018
20
DÉTENTE
JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
L'habitude
du désespoir
est pire que
le désespoir
lui-même.
Albert Camus
L'apnéiste Guillaume
Néry en plongée
abyssale et glaciale
à 105 m en maillot
Glaçant ! L'un des meilleurs apnéistes
du monde, Guillaume Néry, a signé
samedi une performance épatante en
descendant à 105 m de profondeur
dans les eaux froides de la
Méditerranée, tout juste vêtu d'un
maillot de bain. Néry a passé la
barrière mythique des 100 mètres
dans le cadre d'une compétition, le
Nice Abyss Contest, organisée dans la
rade de Villefranche-sur-Mer (Alpes-
Maritimes). Il lui aura fallu 3 minutes
et 10 secondes pour faire l'aller-
retour, dans des conditions
compliquées en raison d'une houle et
d'un peu de vent. "Malgré tout, la
plongée s'est très bien passée", s'est-
il réjoui auprès de l'AFP. "J'étais
extrêmement à l'aise dans les
profondeurs. Tous mes réflexes de
compétiteur sont revenus. J'ai
retrouvé cette capacité de
détachement par rapport au choc du
froid. Le froid n'a pas du tout été un
problème". Retiré des circuits de
compétition depuis un accident en
2015 qui aurait pu lui être fatal, Néry
n'avait depuis plus flirté avec de telles
profondeurs et encore jamais
officiellement en maillot. Désormais
dédié à la production de films dans
lesquels il pratique son art, le Niçois
s'était lancé il y a seulement deux
mois dans ce projet expérimental de
plonger en maillot dans des eaux
froides et très profondes. Il a souhaité
en faire un clin d'œil à l'apnéiste de
légende Jacques Mayol, le premier à
franchir les 100 m (105 m en 1983 en
combinaison) et qui a inspiré le film
"Le Grand Bleu", sorti il y a 30 ans. "Je
voulais plonger à la manière des
puristes, des pionniers. Ça m'a fait du
bien, retutoyer les profondeurs. Je n'ai
rien perdu. Tout était là, en moi",
souligne Néry, auteur de 4 records du
monde en combinaison (dont le dernier
à 113 m en 2008).
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
décoration
cyclade
bergers
fou
aseptiser
DUDU
JJJJ OUROUR
qui a deux
valeurs
différentes
ensemble
parcourir
de sons
panoramas
des yeux
phase lunaire
2
Albert Einstein répondit à une femme
qui lui demandait la différence entre le
temps et l'éternité :
babiole
- Chère madame, je devrais consacrer tout mon temps
à vous l'expliquer, et il vous faudrait une éternité pour
le comprendre.
6
défunt depuis
peu
bat le pavé
13
mélodie
propos
frivoles
SUDOKU
paresseux de
7
nature
violon
usage excessif
condiment
1
4
9
2
8
polie
aficionado
5
9
7
note
fils de Jason
refuge
10
8
5
1
instrument
mis en branle
1
3
8
3
nez
5
8
1
2
peine
1
posent
6
2
5
dévidoir
à cocons
5
4
1
9
soulager
un besoin
enfila
produit de
fin de verbe
ferme
6
8
1
4
2
premier
mélanger
reprise sur le
ring
repas
5
3
1
drame jaune
dernier
souffle
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
cité antique
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
rire
légèrement
saison
12
8
4
9
6
1
5
7
3
2
vieux nom
de Tokyo
3
1
5
7
2
9
6
8
4
unique
pianiste
français
7
2
6
4
3
8
1
5
9
4
parfois
version
6
9
8
3
4
1
2
7
5
pronom
initiale
1
7
3
9
5
2
8
4
6
pente
9
doré
4
5
2
8
7
6
9
1
3
9
8
7
5
6
4
3
2
1
marié
5
6
1
2
8
3
4
9
7
11
2
3
4
1
9
7
5
6
8
lisière
C
A
O
M
R
M
E
G
A
R
T
I
B
R
A
O
E
S
G
N
LES MELÉS
N
O
C
T
A
M
B
U
L
E
N
A
T
U
R
I
S
M
E
F
I
N
I
S
S
A
N
T
E
L
H
P
I
A
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
A
S
S
E
N
A
I
L
E
E
L
L
I
V
E
H
C
L
L
A
A
L
C
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
I
S
E
E
C
U
S
E
D
I
T
S
T
A
R
I
I
G
O
R
F
O
U
E
T
E
B
L
L
N
AGACERIE
INFONDE
E
C
A
R
T
E
L
E
R
H
H
R
E
G
R
A
M
P
N
A
N
M
E
A
P
R
I
T
N
E
O
ARBITRAGE
INGRAT
A
I
D
A
I
C
O
E
E
M
E
E
R
E
E
E
R
C
E
C
BILLAGE
LAPS
A
B
R
O
G
E
A
I
T
BIPLAN
LIESSE
N
M
S
O
C
S
M
E
E
S
L
R
G
A
S
L
I
N
T
R
O
T
S
CANCAN
MANIPULER
R
E
S
L
A
D
I
O
A
O
S
V
D
A
B
A
G
L
S
O
O
N
N
CHEVILLE
MARGE
E
G
A
L
B
R
U
DEFRANCHI
NEPETA
P
A
T
I
R
A
S
A
R
R
G
E
N
M
I
G
I
N
A
E
E
T
L
I
DEHORS
NEROLI
I
T
M
G
P
I
C
F
E
I
I
L
S
B
A
N
I
L
V
G
O
I
C
R
E
V
E
E
S
L
E
EMETTEUR
OUILLAGE
E
N
L
L
R
E
F
I
R
F
P
L
A
A
N
ENCAN
OVNI
LES FLÉCHÉS
FINISSANT
PELOTON
D
E
A
O
P
I
E
D
P
U
O
U
I
G
S
1
2
3
4
5
FLEUR
PIED
LES MELÉS
B
R
U
N
O
T
G
H
A
T
E
P
E
N
L
E
N
L
U
E
GILLE
RELEVAGE
REDOUANE
GORFOU
SAGESSE
BACHIRI
O
E
H
O
R
M
O
N
A
L
A
L
D
E
O
6
7
8
9
10
HOMOGENE
SEMBLER
C
E
S
A
R
D
A
R
U
E
T
T
E
M
E
H
N
F
E
R
HORMONAL
SEMELLE
Citation
INSOLITE
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

www.competition.dz

Jeudi 28 juin 2018

COUPE DU MONDE

21

www.competition.dz Jeudi 28 juin 2018 COUPE DU MONDE 21 CORÉE DU SUD ALLEMAGNE 2 0 Les
CORÉE DU SUD ALLEMAGNE 2 0
CORÉE DU SUD
ALLEMAGNE
2
0

Les champions À LA TRAPPE

Incroyable mais vrai :

l'Allemagne sort dès le premier tour de cette Coupe du monde russe ! Les champions du monde en titre ont été incapables de prendre en défaut la Corée du Sud hier. Pire, ils ont craqué dans le temps additionnel et ont vu leurs espoirs de passer en 1/8 de finale s'envoler définitivement dans le ciel de Kazan.

À la limite du hors-jeu, Kim a d'abord ouvert le score à la suite d'un cafouillage sur un corner. Le but a été validé par l'arbitre avec l'aide de l'assistance vidéo. Puis Son, la star de l'équipe asiatique, a tué le suspense en scorant dans une cage laissée vide par Neuer. Au courant du succès simultané de la Suède sur le Mexique, les Allemands étaient dans l'impasse. Ils devaient l'emporter pour accéder au tour suivant. L'attaque a pris le dessus sur la défense, en témoignent les changements (Gomez pour Khedira, Müller pour Goretzka et Brandt pour Hector). À force de trop pousser, ils se sont exposés aux contres adverses. Qui

trop pousser, ils se sont exposés aux contres adverses. Qui se sont avérés fatals. Derrière, les

se sont avérés fatals. Derrière, les Sud-Coréens n'ont laissé que très peu d'espaces. Le gardien Cho a notamment été excellent, comme contre la Suède et face au Mexique. Ni Reus (83'), ni Kroos (84'), ni Hummels (87'), ni Brandt (90'+8) - entre autres - n'ont réussi à tromper sa vigilance. Il faut aussi dire que les Allemands n'ont pas été vraiment précis et efficaces.

Possession stérile Pour cette rencontre décisive, Joachim Löw avait fait des choix forts. Le sélectionneur allemand

avait opté pour un 4-2-3-1 au coup d'envoi avec Özil en meneur et Goreztka dans le couloir droit, poussant Müller sur le banc. Certes, ce système a permis d'amener de l'équilibre dans l'entrejeu. Et au quatuor offensif (Goretzka-Özil, Reus, Wener) de dézoner en toute liberté. Mais les Allemands ont eu une possession trop stérile (75,4 % à la mi-temps). Une statistique suffit à résumer leur impuissance en Russie :

l'Allemagne n'a jamais été devant au score à la pause lors de la phase de poules de ce Mondial

russe. Ce qui n'était plus arrivé à la Mannschaft depuis 1986.

Les Sud-Coréens juste pour l'honneur Alors qu'ils se sont offert les champions du monde en titre, les Sud-Coréens sont également éliminés d'entrée. En effet, il leur fallait une victoire du Mexique pour qu'ils espèrent se qualifier. Ils l'ont alors emporté pour rien. Ou presque. Puisqu'ils sauvent l'honneur et terminent à la troisième place d'un groupe F indécis jusqu'au bout.

Neuer : «Une heure sombre »

"C'est une situation très difficile d'être éliminé dès la phase de groupes. Nous sommes profondément déçus, tristes et énervés contre nous-mêmes. C'est notre responsabilité, personne ne peut dire que ce n'est pas de sa faute. Nous devons en parler et analyser cette défaite. Nous étions prêts, il y avait la volonté, mais on n'a pas remarqué que c'était une équipe allemande qui jouait. C'est une heure sombre pour le football allemand", a lancé le portier de la Mannschaft au micro de beIN Sports.

Hummels :

«Notre dernier bon match remonte à octobre 2017»

Les champions du monde allemands, humiliés par les Sud-Coréens (2-0), sont éliminés dès la phase de poules. Une première dans l'histoire de la Nationalmannschaft. La réaction de Mats Hummels à l'issue de ce coup de tonnerre :

"On voit dans ce Mondial que ce n'est facile pour aucune équipe, à part pour la Belgique et l'Angleterre. Nous nous sommes mis dans cette situation en perdant contre le Mexique. Il y a certains points que nous devons corriger, mais je n'en parlerai plus publiquement. La dernière fois que nous avons fait un bon match, convainquant, c'était en octobre 2017."

Löw : «On a perdu plus qu'un match »

"Dans le vestiaire, c'est une gigantesque déception, un silence de mort. Félicitations à nos adversaires, les Suédois et les Mexicains. Sur le plan du combat, on ne peut pas faire de reproches à la Mannschaft aujourd'hui, mais nous n'avons pas réussi à marquer un but. C'était comme ça durant tout ce tournoi, il a manqué de la légèreté à l'équipe. Nous sommes

logiquement éliminés. Nous avons eu beaucoup d'occasions de but, mais nous n'avons pas pu forcer le but. L'équipe a perdu plus qu'un match, beaucoup de ce que nous avions construit depuis des années. Depuis 2006, nous étions toujours dans le dernier carré ou en finale. Je suis le premier à m'interroger sur les choses qui n'ont pas fonctionné. Bien sûr, c'est de ma

MEXIQUE SUÈDE 0 3
MEXIQUE
SUÈDE
0
3



Un record de CSC !

Avec le but contre son camp du Mexicain Edson Alvarez contre la Suède (0-3) hier, cette Coupe du monde totalise déjà 7 CSC. C'est du jamais-vu dans l'histoire du Mondial puisque le record était détenu par l'édition 1998 avec 6 buts contre son camp.

Auteur d'un non- match contre la Suède (0-3), le Mexique jouera tout de même les 1/8 de finale. L'équipe scandinave termine en tête du groupe.

Juan Carlos Osorio, le sélectionneur du Mexique malade de football, avait préparé le duel face à la Suède depuis quasiment un an. Assurément, rien ne s'est passé comme il l'avait prévu. Parfait contre l'Allemagne (1-0), solide face à la Corée du Sud (2-1), son Tri est totalement passé au travers hier (0-3). Puni par son indigence, il termine à la deuxième place du groupe F et



Une

première

depuis

1938

Dernière du groupe F après sa défaite contre la Corée du Sud, la Mannschaft est éliminée dès la phase de poules. C'est la première fois depuis 1938 que les Allemands ne passent pas le premier tour ! Un fiasco.

responsabilité. Il faut que je dorme dessus, car après ce match je suis extrêmement frustré."

Sur son avenir "Il est trop tôt pour moi pour répondre, il faut quelques heures pour y

voir clair, la déception est

très profonde en moi va devoir mener des discussions demain, on verra comment ça continue."

On

LE MEXIQUE

humilié, mais qualifié

affrontera le premier de la poule E. La Suède, si injustement battue par l'Allemagne lors de la dernière rencontre, a carrément marché sur son adversaire à Iekaterinenbourg. La ligne de quatre défenseurs, et notamment Granqvist, a été impériale. La seule grosse occasion subie a été un tir de Vela qui a rasé son poteau à la 17e. Les tombeurs de l'Italie en barrage (1-0, 0-0), positionnés très haut, ont totalement perturbé les transitions mexicaines. Carlos Vela a été muselé. Lozano n'est jamais passé. Les entrées de Fabian, Corona et Peralta n'ont rien changé. Les hommes d'Andersson ont pu s'amuser offensivement, sur l'invitation de leurs adversaires. Augustinsson,

laissé seul par le pauvre Edson Alvarez, a ouvert le score au deuxième poteau

(50').

Granqvist a doublé la mise sur un penalty idiot concédé par Moreno (62'). Edson Alvarez, le plus mauvais joueur du Tri, a ensuite marqué contre son camp (74e). Trois buts impossibles à éviter pour Memo Ochoa, qui a encore été bon. Le gardien passé par Ajaccio a été très solide en première période (5e, 31e). Et dire que l'arbitre a refusé un penalty évident pour une main de Chicharito à la 28e

Les matches du jour

Japon - Pologne (15h)

Sénégal - Colombie (15h)

Angleterre - Belgique (19h)

Panama - Tunisie (19h)

SERBIE BRÉSIL 0 2
SERBIE
BRÉSIL
0
2

Le Brésil ne se rate pas

Après le cataclysme provoqué par le crash du tenant du titre alle- mand, nombreux étaient ceux qui envisa- geaient un possible autre coup de tonnerre venu du match Brésil- Serbie. Mais, face à une formation serbe peu inspirée, et malgré la sortie rapide sur blessu- re de Marcelo, la Seleçao s'est relative- ment facilement impo- sée grâce à des buts signés Paulinho (36') et Thiago Silva (68') à la suite d'un corner tiré par Neymar. Avec cette victoire face à la Serbie, le Brésil s'est assuré la première place du groupe E et affrontera le Mexique le 2 juillet lors des 1/8 de finale.

affrontera le Mexique le 2 juillet lors des 1/8 de finale. SUISSE COSTA RICA 2 2
SUISSE COSTA RICA 2 2
SUISSE
COSTA RICA
2
2

La Suisse à l'heure

La Suisse s'est assurée hier soir une place en 1/8 de finale de la Coupe du monde en Russie. Cependant, l'équipe du capitaine Stephan Lichtsteiner a connu quelques moments difficiles contre le Costa Rica à Nijni Novgorod (2- 2). La Nati rencontrera la Suède mardi à Saint-Pétersbourg. Son milieu de terrain Blerim Dzemaili a ouvert le score aux six mètres, mais seulement après que la sélection adverse avait frappé deux fois les montants d'Yann Sommer (Celso Borges 6', Daniel

Colindres 10'). Les Ticos, déjà éli- minés, ont fini par marquer leur premier but de la compétition par l'intermédiaire de leur défenseur central Kendall Waston de la tête sur corner (1-1, 56e). Les Suisses ont repris l'avantage à la 88' lorsque leur attaquant Josip Drmic, entré à la 69', a scoré sur un centre à ras de terre venu de la droite. Les Costaricains ont sauvé leur tournoi en obtenant dans les ultimes instants un match nul (Bryan Ruiz 90'+3).

www.competition.dz

Jeudi 28 juin 2018

22
22

CUPER

n'est plus le sélectionneur de l'Égypte

Avec 0 point au compteur et trois défaites lors de ses trois seuls matches de la compétition, l'Égypte repart la tête bien basse de la Russie. Pour son grand retour en Coupe du Monde, 28 ans après leur dernière apparition, les Pharaons ont bien déçu dans ce Groupe A, composé de l'Arabie Saoudite, de l'Uruguay et du pays hôte. Un véritable désaveu pour la fédération égyptienne qui avait de nombreux espoirs pour cette sélection, avec l'ambition de passer le premier tour. Ainsi, le pays le plus titré en Afrique au niveau de la CAN avec un triste bilan et une certaine malédiction dans ce tournoi :

sept rencontres disputées et toujours zéro victoire. La décision ne s'est pas fait attendre : le sélectionneur en poste Hector Cuper a été démis de ses fonctions, lui qui avait été l'un des grands artisans du retour de l'Égypte en Coupe du Monde. Arrivé en 2015, l'entraîneur argentin de 62 ans est désormais libre.

COUPE DU MONDE

argentin de 62 ans est désormais libre. COUPE DU MONDE Quand Deschamps menace un membre de
argentin de 62 ans est désormais libre. COUPE DU MONDE Quand Deschamps menace un membre de

Quand

Deschamps

menace un

membre de

la sécurité

Alors qu'il souhaitait pénétrer sur la pelouse du stade Loujniki de Moscou, Didier Deschamps, le sélectionneur trico- lore, a dû passer outre un vigile récal- citrant qui lui demandait en effet de montrer patte blanche ou tout du moins son badge oublié aux vestiaires. De quoi faire quelque peu sortir l'ancien champion du monde de ses gonds. "Il est sérieux ? Il est serious ? Hein ?", a- t-il ainsi lancé en se retournant vers l'in- délicat. Et le Bayonnais d'en remettre une couche. "Je vais lui mettre un tacle, il va partir en chaise roulante !", a-t-il en effet lancé, content de son effet. Et ce avant de retrouver ses troupes pour un der- nier galop d'entraîne- ment qui n'a pas for- cément porté ses fruits au vu de la prestation livrée face au Danemark.

Sampaoli rend

hommage

au Nigeria

Virtuellement qualifié jusqu'à la 86e minute, le Nigeria a finalement été éliminé du Mondial 2018 par l'Argentine mardi (1-2). Après la rencontre, le sélection- neur de l'Albiceleste, Jorge Sampaoli, a dit tout le bien qu'il pense des Super Eagles. "Je crois que l'équipe du Nigeria a trouvé au fil du temps de nombreux joueurs de grand talent qui ont pu s'ins- crire dans l'élite du football mondial", a expliqué le Sud- Américain dans des propos rapportés par RFI. "Elle possède des éléments comme Ahmed Musa ou Victor Moses qui peuvent faire la différence dans un tournoi si relevé. Je pense qu'à l'avenir, avec l'arrivée de nouvelles généra- tions susceptibles d'apporter autant de talent individuel, le Nigeria va continuer à grandir comme nation et comme équipe." Contrairement à la pré- cédente édition, l'aven- ture.

à la pré- cédente édition, l'aven- ture. Le Maradona SHOW La légende Diego Maradona a porté

Le Maradona

SHOW

La légende Diego Maradona a porté l'Argentine à sa manière mardi lors du match décisif face au Nigeria (2-1), alternant danse avec une supportrice adverse, célébration euphorique, sieste alanguie, doigts d'honneur brandis à la caméra après le but de la victoire et même un malaise. Le premier but inscrit par Lionel Messi (14e) a précipité "El Diez", 57 ans, dans l'euphorie, et l'a brutalement sorti d'une sieste en mondovision. Les bras croisés sur la poitrine, debout sur son siège, il a même dû être retenu par des gardes du corps pour lui éviter de passer par-dessus la balustrade en verre.

Messi marque, il a failli tomber de la balustrade de verre C'était sans doute trop d'émotion pour le "Pibe de Oro" qui a ensuite fait un malaise, d'après des images diffusées sur Twitter et filmées depuis la tribune. On y voit Maradona marchant difficilement, soutenu par un homme et emmené dans la salle de restauration VIP où il s'assoit pour reprendre ses esprits. Une photo diffusée sur les réseaux sociaux montre deux membres du personnel médical lui apportant des soins, l'un d'eux lui prenant le pouls. Selon le quotidien sportif argentin Olé sur son site internet, l'ancien N.10 a été victime d'un "pic de pression" qui lui a causé "une douleur à la nuque", avant d'être soigné et de reprendre sa

place en tribunes pour la seconde période.

But de Rojo, 2 doigts

d'honneur de Diego Les caméras ont ensuite saisi sa fébrilité, tête entre les mains, sur l'égalisation nigé- riane. Rien à côté de sa célébration du but libérateur de Rojo (86e) : deux doigts d'honneurs brandis ostensiblement face à

la caméra, accompagnés d'une insulte

bien grasse, facilement déchiffrable sur ses lèvres ("Putos"). Pas sûr que ce geste laisse dans l'histoire la même trace que sa célèbre "main de Dieu" en 1986. Olé assu-

re que Maradona a ensuite rejoint tran-

quillement son hôtel, démentant des rumeurs annonçant la légende argentine transportée à l'hôpital.

«Je vais bien, je n'ai pas été interné» "Je veux dire à tout le monde que je vais

bien, que je ne suis et n'ai pas été interné.

A la mi-temps du match contre le Nigeria,

mon cou a beaucoup souffert et j'ai subi une décompensation. J'ai été examiné par un médecin et il m'a recommandé de ren- trer à la maison avant la seconde période, mais je voulais rester parce que nous ris- quions tout. Comment pouvais-je partir ? J'envoie un bisou à tout le monde, merci pour le soutien!", d'ailleurs tenu à a préci- ser Maradona.

KOULIBALY «Tout le continent derrière nous» "On sait qu'on a tout le continent derrière nous",
KOULIBALY
«Tout le
continent
derrière nous»
"On sait qu'on a tout le continent derrière nous",
s'enthousiasme le Sénégalais Kalidou Koulibaly
avant le match contre la Colombie, décisif pour
la dernière équipe africaine encore en course au
Mondial-2018, ce jeudi à Samara. Cela "doit plus
être quelque chose de positif qu'une pression", a
expliqué mercredi le défenseur des Lions lors
des conférences de presse de veille de match.
"On aura 15 millions de Sénégalais derrière
nous, et tout un continent, à nous de porter haut
les couleurs du Sénégal et de l'Afrique dans
cette Coupe du monde", a-t-il conclu. Avec un
nul, le Sénégal est sûr de rejoindre les 8e de
finale. L'Égypte, le Maroc, la Tunisie et le
Nigeria, les autres représentants africains, sont
déjà éliminés. L'Afrique a toujours qualifié au
moins un de ses représentants au tour
suivant du Mondial depuis 1986.
cette équipe et ce
que nous avons
accompli avec elle au
cours des quatre dernières
années", a poursuivi l'attaquant du
Bayern Munich avant le dernier match de la
Pologne. Pour rappel, après le deuxième
match contre la Colombie, au micro de Polish
TV, Robert Lewandowski avait semblé blâmer
la qualité de ses coéquipiers : "J'étais seul,
nous nous sommes battus, je me suis battu, j'ai
fait tout ce que je pouvais, mais combattre
n'est pas suffisant pour gagner des matches de
Coupe du Monde, il faut aussi avoir de la
qualité, et nous en avions trop peu".

LA MALÉDICTION DES CHAMPIONS EN TITRE !

Si l'élimination de l'Allemagne dès la phase de poules de la Coupe du monde 2018 provoque un véritable séisme sur la planète football, ce n'est pourtant pas une grande surprise pour les statistiques. La Mannschaft est le quatrième champion du monde sortant à être éliminé dès le premier tour sur les cinq dernières éditions. La France avait connu pareille mésaventure en 2002, avant l'Italie en 2010 et l'Espagne en 2014. En 2006, le Brésil s'était incliné en quart de finale contre la France.

LEWANDOWSKI

«J'ai été mal compris»

Dans un entretien accordé à Sport Bild, Robert Lewandowski a assuré qu'il a mal été compris et qu'il n'a pas critiqué ses coéqui- piers : "Je ne voulais pas m'exprimer négative- ment sur mes coéquipiers, c'était mal compris. Je suis toujours derrière mes coéquipiers et l'entraîneur et je ne dis rien de négatif à pro- pos de mes coéquipiers. Nous avions beau- coup de problèmes de blessures avant la Coupe du Monde et beaucoup de nos joueurs ne jouaient pas régulièrement à cause des pro- blèmes de leur club, c'est la raison de notre éli- mination". "Je n'avais aucune chance de mar- quer. Je serais en colère si j'avais des occasions et si je manquais, je suis un attaquant qui vit des passes. Je suis fier d'être le capitaine de

www.competition.dz

Jeudi 28 juin 2018

COUPE DU MONDE

23

www.competition.dz Jeudi 28 juin 2018 COUPE DU MONDE 23 QUEIROZ DÉZINGUE LE PORTUGAL Carlos Queiroz a
QUEIROZ DÉZINGUE LE PORTUGAL
QUEIROZ
DÉZINGUE
LE PORTUGAL

Carlos Queiroz a réglé ses comptes avec le Portugal. Il ne digère toujours pas la défaite de l'Iran face

au Portugal. Le sélectionneur de l'Iran

a regretté après la rencontre certaines

décisions prises à l'aide du VAR, ce qui lui a valu des critiques au Portugal. Interrogé par le quotidien Publico, l'ancien sélectionneur du Portugal a tenu à rétablir ses vérités et en a profité pour dézinguer certains joueurs du Portugal.

«Certains joueurs portugais ont refusé d'échanger leurs maillots avec les Iraniens» "J'ai été triste que certains joueurs por- tugais refusent d'échanger leurs maillots avec les Iraniens. Je le réaffir- me : ce ne sont pas ces valeurs que j'ai reçues, de respect, d'humilité, d'éthique et de tolérance. Elles ne doi- vent pas s'oublier, même quand tu es le plus grand du monde. ( ) Quaresma ? Dire que je n'ai pas res- pecté les joueurs portugais… Comment peut-on dire ça ? J'ai été heureux que trois joueurs soient venus me saluer en fin de match :

Adrien, Bruno Alves et Beto", a indi- qué l'ancien sélectionneur du Portugal.

«L'histoire de la Fédé n'a pas commencé à Madère avec Ronaldo»

Il a critiqué l'attitude des Portugais :

"Personnellement, je ne m'identifie pas à certaines choses qui se passent dans l'équipe portugaise. Ne pas saluer un entraîneur qui a servi pen- dant 12 ans les intérêts des différentes sélections portugaises. J'ai gagné des Mondiaux et des Euros, avec des

réformes et des idées. L'histoire de la Fédération portugaise de football n'a pas commencé sur l'île de Madère avec Cristiano Ronaldo. Les valeurs que m'ont transmises José Augusto, Simões, Eusébio, Torres, Jaime Graça, Humberto Coelho ou Toni ne sont pas celles-là. Je ne dis pas qu'elles sont

mauvaises, je dis simplement que je ne les partage pas. "

Il en veut à la presse

de son pays Il est revenu sur son passé de sélec-

tionneur et a réglé ses comptes avec la presse notamment : "J'en ai déjà eu pour mon compte en Afrique du Sud. Certaines des personnes qui ont tenté de détruire ma vie personnelle et professionnelle sont aujourd'hui accusées, certaines sont même en prison

ou proche d'y finir. (

tionnelle presse portugaise qui, depuis 2010, à chaque fois qu'elle me croise insinue que je suis moins portu- gais que d'autres. Contrairement à certains commentateurs qui m'ont cri- tiqué après le match, je ne dois rien à personne. Je les connais tous et les présidents qui les payaient pour par- ler aussi. Et c'est pour ça que certains

d'entre eux ne m'aiment pas. La vérité blesse. "

)

Et la tradi-

«Ne puis-je pas être

Portugais et honnête ?» "Je suis habitué à être l'homme qui vit contre une partie de la nation et qui a une partie de la nation contre lui.

C'est un stigmate presque politique depuis le Mondial en Afrique du Sud. Quand je suis sur un banc de touche, je défends les intérêts de mon équipe et quand il y a une erreur, je le dis. Ne puis-je pas être Portugais et honnête ?

) (

Queiroz, professionnel et entraîneur

de l'Iran, pas supporter du Portugal.

) (

de cacher un cas de dopage parce qu'il s'agissait d'un joueur de Manchester United (Nani). C'était une honte. Je n'ai pas de compte à régler, mais je n'oublie pas", a conclu le sélec- tionneur de l'Iran.

Et je parle en tant que Carlos

Une partie de la presse m'a accusé

ROJO : «J’AVAIS ANNONCÉ MON BUT»

Buteur en fin de rencontre face au Nigeria (2-1), Marcos Rojo a affirmé avoir annoncé à ses coéquipiers qu’il avait annoncé à certains de ses coéquipiers qu’il allait être l’auteur de la délivrance. “Je leur avais dit. Je l’avais dit à Ever (Banega) et à Ota (Nicolas Otamendi). Je savais que j’allais mettre ce but”, a révélé le prochain adversaire de l’équipe de France. “C’est pour ma famille, mon frère, ma femme et mes filles. Les joueurs le méritent plus que qui- conque. Cela ne fait que commen- cer”, a ensuite ajouté l’Argentin au média Olé, visiblement revigoré par cette victoire étriquée.

Olé, visiblement revigoré par cette victoire étriquée. M E S S I , meilleur dribbleur depuis

MESSI,

meilleur dribbleur depuis Angleterre 1966

Habitué aux distinctions et aux records, Lionel Messi s’est offert un nouvel honneur mardi soir suite à la

victoire de l’Argentine sur le Nigeria (2- 1). Avec 105 dribbles réussis en Coupe du monde, il est désormais celui qui en

compte le plus dans cette compétition, devant son digne prédécesseur, à savoir Diego Maradona. Concernant le top 5 de ces meilleurs dribbleurs, le Brésilien Jairzinho (78) vainqueur en 1970 complète le podium alors que Mario Kempes (61), troisième argentin de ce classement, et Arjen Robben (56) suivent la marche.

LIONEL,

le superstitieux…

Contre le Nigeria, Lionel Messi a accroché un ruban porte-bonheur à la cheville. Une fan de l’Albiceleste lui avait demandé de le faire pour conjurer le mauvais sort. Pari gagnant. La Pulga a inscrit le premier but libérateur, puis l’Argentine a arraché la victoire malgré l’égalisation nigériane. En huitièmes de finale de la Coupe du monde en Russie, l’Argentine affrontera la France. On surveillera de près la cheville de l’attaquant-vedette du FC Barcelone…

Des

menaces

d’attentats

La police russe a reçu mardi des menaces d’attentats liés à des lieux de la Coupe du monde à Rostov-sur-le-Don, indique le service de la région. “Les forces de l’ordre ont fait toutes les vérifications nécessaires et aucun objet dangereux n’a été retrouvé, ajoute son communiqué. Actuellement, tous les sites fonctionnent normalement.” Un hôtel de la ville, laquelle accueille des rencontres du Mondial dans le sud du pays, a été évacué mardi en fin de journée. La police a déclaré à des journalistes de Reuters sur place que la mesure avait été prise en raison d’une alerte à la bombe. Plusieurs de ses véhicules et des ambulances stationnaient aux abords de cet établissement répertorié par la Fifa. Aucune équipe n’y séjourne cependant.

RENARD

s’explique pour Benatia

Capitaine de la sélection du Maroc, Mehdi Benatia est resté sur le banc pour le dernier match au Mondial 2018 lundi contre l’Espagne (2-2). Un choix étonnant alors que le sélectionneur Hervé Renard avait aligné le reste de son équipe-type habituelle. Après la rencontre, le technicien français a expliqué sa décision. “Benatia a joué cette compétition avec une inflammation au pubis qui deman- dait quelques infiltrations pour pouvoir jouer, donc ça ne servait à rien de prendre des risques aujour- d’hui. On ne va pas mettre 3 à 4 mois d’une saison en péril pour un joueur alors qu’on est éliminé. (…) Aujourd’hui, c’est un choix par défaut, je préférais assurer le coup avec Mehdi plutôt que de prendre des risques inconsidérés”, s’est jus- tifié le double vainqueur de la CAN.

Gallardo prend le carton le plus rapide de l’histoire du Mondial

Le Mexique a affron- té hier la Suède pour une place en hui- tièmes de finale. Un joueur de la Tri s’est distingué dès les premières secondes de la rencontre. Jesus Gallardo a reçu le carton le plus rapi- de de l’histoire de la Coupe du monde après seulement 15 secondes de jeu, pour un coup de coude dans le dos d’Ola Toivonen.

MATTHAÜS

tacle Neymar

Après Fabio Capello, c’est au tour d’une autre légende du football de taper sur Neymar à cause de sa propension à tomber au sol trop facilement : Lothar Matthäus. Dans Sport BILD, l’Allemand aux 5 Coupes du monde estime que la star de l’équipe du Brésil et du PSG en fait beaucoup trop et que ça le rend insupportable. «Nous ne voulons pas voir de telles actions lors d’une Coupe du monde. Malheureusement, la superstar du Paris Saint-Germain se démarque principalement à cause de cela. Neymar discute trop avec les arbitres, ses collègues ou ses adversaires, mais il doit plus se concentrer sur sa perfor- mance sportive (…) Le transfert record de 222 millions d’euros repré- sente une énorme pres- sion pour Neymar. Parfois, il semble en faire trop dans chaque match, comme pour prouver qu’il vaut cette somme gigan- tesque. Mais il doit se rendre compte qu’il se rend la vie difficile à tra- vers ses réactions sur le terrain», a expliqué l’an- cien milieu reconverti entraîneur.

la vie difficile à tra- vers ses réactions sur le terrain», a expliqué l’an- cien milieu

www.competition.dz

Jeudi 28 juin 2018

24

24
www.competition.dz Jeudi 28 juin 2018 24 La Juve s'intéresse à Ghoulam La direction de la Juventus
La Juve s'intéresse à Ghoulam La direction de la Juventus de Turin serait très intéressée

La Juve s'intéresse à Ghoulam

La direction de la Juventus de Turin serait très intéressée par le profil de l'international algérien, Faouzi Ghoulam, selon la version italienne du site 90

min. Les dirigeants turinois convoitent le défenseur algérien dans le but de remplacer l'arrière gauche brésilien, Alex Sandro, qui serait sur le point de quitter la Vielle Dame. Toutefois, la mission des responsables de la Juve s'annonce compliquée,

surtout

les dirigeants de Naples n'ont pas l'intention de se séparer de leur joueur, sous contrat jusqu'en juin 2022. Même le nouveau coach de Naples, Carlo Ancelotti, ne veut pas lâcher Ghoulam qui reste l'un des meilleurs dans son poste dans le calcio.

lorsqu'on sait que

JM Tarragone 2018

L'Algérie affrontera la France en match de classement

La sélection algérienne de football (U18) jouera les

matchs de classement

tournoi des Jeux méditerranéens 2018 (Tarragone) à l'issue du classement finale des groupes (A, B, C) établi mardi soir, après le déroulement de toutes les rencontres. Les quatre demi-finalistes des JM- 2018 sont les trois leaders de groupe : l'Espagne, la Grèce et l'Italie, auxquels s'ajoute le Maroc, meilleur 2e avec 4 points. L'Algérie, avec 3 points, est éliminée et jouera les matchs de classement, prévus vendredi. Les Verts affronteront les tricolores demain en match de classement pour la 5e place à 18h au stade de Calafell. Pour rappel, les Verts avaient perdu leur

premier match face à l'Espagne (1- 4), avant de s'imposer devant la Bosnie- Herzégovine (2-0).

du

K. H.

Même si la FAF est prête à répondre à ses exigences

Même si la FAF est prête à répondre à ses exigences LA BALLE est à présent

LA BALLE

est à présent

dans le camp de

HALILHODZIC

Hier, on vous faisait savoir que Vahid Halilhodzic est devenu la priorité numéro une de la Fédération algérienne de football à l'heure actuelle.

PAR ASMA H. A.

C'est le seul et unique entraîneur à avoir été contacté par la Fédération algérienne de football via un membre du bureau fédéral. Ce dernier a, certes, affirmé au cours de ces derniers jours qu'il ne souhai- terait pas décider de son avenir avant la fin de la Coupe du monde, mais le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, tentera de le convaincre dans les plus brefs délais. Il est vrai que le Bosniaque n'était pas le numéro 1 dans sa liste, puisque l'ancien boss du PAC avait une préférence pour Hervé Renard ou même Christian Gourcuff, sauf que la popularité dont jouit Halilhdozic en Algérie, mais surtout le désir des pouvoirs publics de le voir revenir en Algérie a fait que Zetchi revoie sa position et le veut à son tour à la tête du staff technique de notre équipe nationale. Vahid Halilhodzic avec qui nous avions discuté il y a quelques jours de cela n'a rien voulu dire quant à

l'éventualité de revenir ou non en Algérie se contentant juste de préci- ser : " Actuellement je me repose car j'ai eu une année très difficile avec tout ce qui s'est passé au Japon, donc je préfère penser à mon avenir une fois que je me serai reposé", nous a-t- il fait savoir.

Il serait rentré en France et pense déjà à son avenir On croit savoir d'après les dernières informations que le Bosniaque est rentré en France, et que justement il est en train d'étudier toutes les offres sérieuses qu'il a reçues pour le moment : "J'ai plusieurs proposi- tions, mais je n'ai encore pris aucune décision", avait rajouté l'ancien coach du Japon. Vahid Halilhodzic contacté par la FAF sait donc que l'Algérie le veut plus que jamais. Dans un premier temps, beaucoup évoquait le volet financier, mais ce dernier semble avoir été réglé, en Algérie du moins. Le Bosniaque qui percevait un peu plus d'un million par an ne devrait pas perdre beaucoup sur ce plan s'il décidait de prendre la tête des Verts. En effet, en plus des membres du BF qui sont tous unanimes sur le fait que la FAF a l'obligation de casser sa tirelire pour le ramener, les pouvoirs publics seraient aussi près à payer une partie de son salaire.

seraient aussi près à payer une partie de son salaire. SLIMANI SOUTIENT Ferderico Varandas L'international

SLIMANI SOUTIENT

Ferderico Varandas

L'international algérien, Islam Slimani, vient d'être annoncé sur la liste de la commission d'honneur de la candidature de Frederico Varandas, pour le poste de président du club portugais. La presse locale considère la présence du nom de l'attaquant algérien comme l'un des plus importants sur la liste de Frederico Varandas, ce dernier est soutenu publiquement par Slimani. Les supporters du Sporting Portugal auront vécu une saison cauchemardesque, avec un duel à couteaux tirés entre le désormais ex-

président, Bruno De Carvalho, et les joueurs du club lisboète. Plusieurs cadres de l'équipe ont quitté le navire Sporting en ce mercato d'été, ainsi que le coach, Jorge Jesus, après l'agression commise sur les joueurs au centre d'entraînement par un groupe d'individus cagoulés en mai dernier. Une commission de gestion du club avec à sa tête l'ancien président, José Sousa Cintra, vient d'être mise sur pied et des élections sont programmées pour le 8 septembre 2018.

L'objectif est grand, à savoir la pro- chaine CAN au Cameroun, mais sur- tout le Mondial 2022 au Qatar. Une aventure dont la préparation commence dès maintenant du fait que les éliminatoires du prochain Mondial seront entamées dans moins de deux ans. Il est important de préciser aussi, et d'après une source proche du Bosniaque, que ce dernier donnera la priorité aux sélections et non aux clubs.

Il donnera la priorité aux sélections et non aux clubs Après le drame qu'il a vécu avec le Japon et son éviction à la veille du début du Mondial, Vahid Halilhodzic souhaiterait mettre un terme à sa carrière d'entraîneur avec une participation à une Coupe du monde. Du coup, prendre une sélec- tion certes, mais une équipe qui serait capable de réussir ce challen- ge. Dont sa grande réflexion. La FAF et Halilhodzic vont donc dis- cuter, et la grosse mission de Kheireddine Zetchi serait de le convaincre de prendre notre équipe nationale en exposant un projet ambitieux notamment sur le plan technique, vu que le volet financier et comme déjà précisé ne devrait pas posé de soucis.

Après l'élimination de la Mannschaft

Sa probable venue fait déjà peur Convaincre Vahid de revenir avec comme perspective de réussir une deuxième fois à la tête des Verts n'est pas une mince affaire au vu de l'icô- ne dont il est devenu. C'est pour dire que les arguments qu'exposera Zetchi seront plus que primordiaux, même si au final la balle restera dans le camp de Vahid. Vahid qui fait certes l'unanimité chez les Algériens et les pouvoirs publics, sa probable venue fait quelques mécontents au sein de la FAF. Connu pour être super exigeant dans tous les domaines, certains pas très habitués à un rythme de travail élevé appréhendent le pire et souhai- tent vivement qu'il refuse l'offre de l'Algérie. Heureusement ces derniers ne sont pas nombreux, et que le président de la Fédération algérienne de football qui est au final le maître à bord et la décision lui revient, est tout à fait prêt à entamer les négociations avec lui. Les jours à venir nous en diront donc si Zetchi aura réussi à convaincre ou non Vahid de revenir à nouveau à la tête de notre équipe nationale.

A. H. A.

GHIMOUZ :

«Surpris par le manque

de fraîcheur des Allemands»

L'entraîneur Amine Ghimouz n'a pas reconnu l'Allemagne hier contre la Corée du Sud dans le match qui a opposé les deux sélections. Il affirme que la Mannshaft n'a été que l'ombre d'elle-même.

Par ailleurs, l'ex- sélectionneur U20 pense que L'Uruguay et la Croatie ont montré beaucoup de certitudes et des atouts à faire valoir. "Sincèrement, l'élimination de l'Allemagne constitue la plus grande surprise de ce premier tour, mais au vue des performances du champion du monde en titre dans les 3 matches je dis que son élimination est logique car les Allemands ont manqué de fraîcheur physique, notamment hier face à la Corée du Sud, ils ont manqué de créativité et de justesse dans leur jeu. Déjà face au Mexique on a remarqué

dans leur jeu. Déjà face au Mexique on a remarqué que la sélection allemande n'est pas

que la sélection allemande n'est pas homogène et les jeunes incorporés manquent d'expérience", a assuré Ghimouz. Interrogé sur la suite du parcours mondial et les équipes capables d'aller loin, il dira : "C'est difficile de se prononcer mais je dis que l'Uruguay et la Croatie m'ont laissé une bonne impression. Ils sont capables d'aller loin dans cette Coupe du monde car ils ont beaucoup d'arguments à faire valoir."

K. H.