Vous êtes sur la page 1sur 49

-----) antithèse contenu dans la phrase, elle indique au lecteur que Voltaire va jeter le discrédit sur

le projet de son personnage. Il va y avoir deux thèses différentes, la thèse est clairement énoncé
«….» confère séance 1, sur la thèse de Memnon.

-----) épicure,

Un jour, seul complément circonstanciel, c'est caractéristique du conte traditionnel

Le sujet de réflexion est amené dès la titre : Memnon ou la sagesse humaine. La sagesse est en
effet le premier ujet de la philosophie, comme l'atteste l'étymologie du mot: philo= amour.

sophia=sagesse

On retrouve le terme «sage» dans la phrase d'ouverture, où il est associé à son contraire dans
l'antithèse suivante « le projet insensé»

Conditionnel, Première personne du singulier. « Je les conserverai» La récurrence du pronom


«je» insiste sur le fait que Memnon se parle à lui même, tout seul.L'utilisation du futur montre que
Memnon est parfaitement sur de lui et qu'il n'a aucun doute sur la réalisation de son plan.

II) Le «vœu pieu» de Memnon

1. Un personnage bien sûr de lui

–-) le «je»+ futur.

Tournure restrictive « « il n'y a qu'à»

Tournure superlative « si facile»

Il est parfaitement assuré de sa réussite.

Sans passion, en second lieu, ensuite.

--------) Connecteur

étape du raisonnement clairement affiché

passion, plaisir de la table, ambition de richesse.

2)Il est dans l'auto-persuasion du personnage.

Joues, jeunesse, fraîcheur, yeux= beauté, gorge= beauté , belle tête.

Yeux rouge, gorge plate et pendante, chauve.

Systématiquement les éléments mélioratifs sont renversés par les éléments péjoratifs.

Sa stratégie est de se persuader lui même par l'imagination que cette beauté est illusoire.Il est
cependant sensible à la beauté.Pareille pour les mets «séduction de la société, bonne chère,»
accumulation des éléments mélioratifs.Un élément mélioratif va toujours être contrebalancé par un
éléments péjoratif à la force de son imagination.Il est tout seul seul. Voltaire ne partage pas la
thèse de Memnon. C'est une folie, il jette le discrédit,

3. L'ironie de Voltaire
) discrédit

) charge ironique.

La charge ironique est dans l'exagération

Son petit plan de sagesse,car le plan est loin d'être petit,

• Par conséquent, lecteur est à même de déceler la charge ironique présente au détour de
chaque phrase, ou presque. Tout le champ lexical de la facilité, évoqué plus haut, est donc
à prendre au second degré.

Voltaire

II) L'idéal) derrière la fenêtre.

La fenêtre est la dernière barrière entre l'idéal et la réalité.

Mouvement de tête: -----) 1er mouvement physique.

Il n'admet aucune faille dans son plan.

Un personnage idéaliste qui ne tient pas compte de l'irrégularité de la vie.

2. Un plan simpliste

La structure exagérément claire, simple, suggère que Memnon, s'il imagine fort bien les conditions
de réussite de son plan, a beaucoup plus de mal à se représenter les obstacles qui vont surgir, et
que le lecteur, lui, peut déjà imaginer, se fiant à l'ironie de l'auteur… la trop belle simplicité,
l'assurance trop marquée de Memnon nous préviennent déjà que ce pas vers «fenêtre», dernier
écran entre Memnon et le monde extérieur, constitue le premier «faux pas» du personnage.

Séance 3.

L'épicurisme

1) La thèse est qu'il faut parfois se priver pour arriver aux plaisirs, c'est le manque qui le procure. Il
prône l'autosuffisance.

Il l'a compare à celui qui mange une galette d'orge et qui s'en satisfait. Il dit aussi que le mal peut
être bien et inversement.

2) Car Memnon se prive des plaisirs du monde pour pouvoir devenir sage, femme, bonne
nourriture, argent.

3) Voltaire est donc un opposant à cette thèse, il trouve cela contre-nature de chasser les plaisirs
simple de l'homme.

Remarque

Ainsi, parce qu'il, de même encore, mais, car, et d'ailleurs, mais, donc, prendre en compte les
connecteurs.

1) Pour épicure tout manque est un bien, c'est la source du bonheur, le bonheur par l'absence de
douleurs, mais ce n'est pas le plaisir de l'abondance, (régime riche) c'est le plaisir constitué par
l'absence de douleur. Il faut s'habituer à des «privations» Cela s'applique aussi à des faits
physique, «le ventre qui rétrécit» = ataraxie, ( absence de trouble )

Excès de la table sont condamnés pour Memnon «régime riche» , conserver sa santé,

«absence de trouble» recherchée par Memnon.

Voltaire prend clairement position contre la doctrine d’Épicure. Le plaisir n'est pas simplement

absence de douleur.

Séance 4. A l'épreuve de la réalité, Memnon à la cour

ironie, «intimle ami» l 56

Cour de Ninive, après avoir bu et dépouiller par ses amis et une belle et par un banqueroutier.

Après que son valet soit allé l'argent à la gestion des finances de Ninive

Qui= Memnon, valet, roi, ministre.

Quoi= Réclamation à la cour justice.

Thème= Corruption de la société.

Thèse=

Argument= les faux argument du Satrape qui dit que le banquier est le neveu d'une femme de
chambre de sa maîtresse et est donc sous sa protection.

Temps des verbes =

Ironie, marque d'humour = les femmes qui n'attende pas la réponse de Memnon.

Le ricanement du Satrape

Le fait qu'il soit reçu très favorablement par le roi mais est renvoyé par le Satrape.

La «proximité du banquier et du satrape.

Il est tombé sur le mauvais satrape.

Le «gracieux roi» qui l'envoi au premier satrape venu

Figure de style= hyperbole, 24 pieds de circonférence

Analyse:

Quel effet, produit le procédé. Quel sens lui donner.?

Voltaire vise la qualité des relations «amical » de Memnon puisqu'il vient de perdre un œil à cause
d'eux. L'amitié ne peut exister dans une société pervertie.

«cuve» envoie- on lui dit, il rencontre « présent de narration» car série de verbe d'action au
présent de narration. rythme endiablé, les actions s'enchaînent sans répit, il est dans l'action et
non réflexion.

-intervention du satrape

l.63 «mon ami»

=abondonner = impératif.=menace physique

-hypocrysie du satrape ironie de Voltaire.

Paroles rapportées au discours direct. ( dame n°1)

–--Voltaire met en avant l'absence totale de compassion synonyme commisération.

Et même le dégoût de cette pour autrui.

(dame n°2)---) répétition 3X de «Monsieur Memnon»

— insistance qui souligne la profonde hypocrisie de la dame.

-Le sort l'indifère totalement ( elle n'attend pas de réponse )

-antiphrase, ironie de l'auteur.

Le satrape «honnête banqueroutier»

«le neveu d'une femme de chambre de ma maîtresse»

l'emboitement des C.D.N met en relief l'éloignement entre eux.

De plus, le lien =le femme de chambre,

Ce que voltaire vise, c'est évidemment à dénoncer le corruption de la cour.

LE Reçu très favorablement, et donna en mémoire à un de ses satrape.

Antiphrase, encore une fois de l'irone de la pert de voltaire.

Il délègue son pouvoir, culture de l'apparence, la couir c'est le règne de l'apparence.

Il est question de femmes portant des cerceaux de 24 pieds. D'un air aisé, antiphrase + hyperbole.

Ninive //=/ mode du XVIIIe, Ninive n'est qu'une façade pour pouvoir mieux critiquer la société de
son temps.

Le comportement de Memnon face au roi, hyperbole, caricature de la cérémonie de salutation au


roi.

Quel effet cela produit-il? Ou quel sens donner procédé.

«avec un emplâtre sur l’œil, en un place à la main.»

—) C.C Manière

Fonction métonymique, Memnon se résume à une main qui supplie et un œil qui souffre. Éclopé
qui mendie auprès du roi.

Dernier paragraphe: — énumération- antithèses

rythme rapide: Résumé de toutes les mésaventures de Memnon.

-Tout ce qu'il avait prévu s'écroule


Son plan ne résiste pas à l'épreuve de la réalité

I) La corruption et la culture des apparences de la cour

1) la corruption de la cour

-Intervention du satrape, l.69+menace physique,

-Le satrape «honnête banqueroutier» l.77 « le neveu de la femme de chambre de ma maîtresse.

2) la culture des apparences.

-L'attitude du roi « le reçu très favorablement et donne le mémoire à un dve ses satrape». l65
Antithèse

l59 et l60 «les dames qui portent d'un air aisé des cerceaux de 24 pieds»

II) L'ironie de Voltaire.

1) L'humour sur la société

«Intime ami» l. 56 antiphrase et donc ironie.

-Paroles rapportés au discourt direct , Dame n°1 Dame n°2 –répétition par trois fois de «Mr
Memnon»

2) L'humour sur la politique.

-Le satrape «honnête banqueroutier» l.77 « le neveu de la femme de chambre de ma maîtresse.

III) Le rythme du récit

1) L'enchaînement rapide des situations.

Verbe au présent de narration.

Cuve, envoie, on lui dit, va, rencontre.

Correction

Méthode

1. Mise en contexte: elle doit présenter un lien avec le thème du texte.

La conception du bonheur change pendant le siècle des lumières, le bonheur terrestre devient
accessible, les philosophes des lumières dont voltaire, on œuvré por permettre un accès au
bonheur en luttant contre la tyrannie ou en réfléchissant à un chemin personnelle pouvant y
conduire.

2. Auteur

3. Présentation de l'oeuvre et du texte. Pas de paragraphe.

Memnon et la sagesse humaine, ( 1756) Voltaire réfléchit sur la sagesse comme condition d'accès
au bonheur, dans l'incipit du conte Memnon établit en effet un programme de sagesse inspiré de
l'épicurisme où il renonce aux passions pour pouvoir atteindre le bonheur.
4-Annonce de la problématique

sous forme de question directe ou indirecte

Comment Voltaire démontre-t-il que le projet de Memnon est contestable?

Nous chercherons à savoir comment Voltaire démontre que le projet est contestable.

5. Annonce du plan.Dans un premier temps, nous montrerons que cette incipit est un conte.Puis
nous nous attacherons à montrer que le plan de Memnon est un vœux pieu.Enfin, nous verrons
que Voltaire le présente comme un projet contestable.

Le but d'une introduction est de présenter l'auteur et l’œuvre le texte, mais surtout d'indiquer ce
que je vais montrer.

Le bilan: de faire le point sur tout ce que j'ai montrer.

Pour conclure, nous pouvons affirmer que Memnon… est un conte philosophe= Voltaire introduit
un personnage pour étayer sa réflexion sur le bonheur et la sagesse.

Mais le «petit plan de sagesse» de Memnon nous ait décrit comme un vœu pieu.On sait d'emblée
qu'il ne se réalisera pas. Enfin Voltaire prend spin de présenter ce projet comme un projet
contestable, l'assurance du personnage, naïveté, son idéalisme.

Ouverture: trouver un lien, ou une question que poserait un texte du même auteur, du même
genre, du même mouvement littéraire, ou sur le même thème…

Candide, son but est de parcourir le monde pour mettre la philosophie optimiste à l'épreuve de la
réalité.

Correction

1° Un récit tr_s allant

2° L'art de la formulation

II° Un récit plaisant

1° Elements descriptif drolatique

2. dialogues

III) Les armes voltariennes: la caricature et l'ironie

1° la caricature

L'ironie

I) 1. Le présent de narration

cuve, il va, rencontre, envoie,+ virgules nombreuses, +: des signes de ponctuations fortes, qui
procurent une accélération de rythme. Succession d’événement grâves, évoqués très rapidement
de sorte que le personnage et le lecteur n'a pas le temps de reprendre son souffle. Le seul
élément narratif, «frauduleuse» raconte un événement.

2.
il y a des formules qui condensent, «placet et emplâtre» métonymique ( c'est une victime) le
placet, la main, ( suppliant, demandeur)

Antithèse, tout qu'il a voulu changer le matin se retourne à la fin avant la nuit.

3. Drolatif

-L'emplatre et le placet- hyperbole. Memnon devient un éclopé et un mendiant.

-Les cerceaux de 24 pieds,

-un air aisé, c'est le royaume des apparences.

2)

Ah quelle horreur

Voltaire souligne le dégout pour la souffrance humaine, absence totale de commisération.

-3X Memnon, politesse exquise.

Brutalité totale de la question

hypocrisie: elle se moque de la réponse., indifférence à autrui , telle sont les propos.

L'intervention du satrape: c'est une menace direct à Memnon.

Au mode impératif.

L'emboitement des cdn souligne le peu d'importance de la personne protégée par le satrape.
Voltaire critique la corruption de la cour.

III) Les caricatures

-cerceaux

-scène de salutation au roi « baisa trois fois»

critique de la dévotion du courtisan envers le roi.

-Les attitudes des dames et du satrape.

Ricaner, rire d'une façon vicieuse. Rire sardonique.

Le rire sardonique du satrape montre ses mauvaises intentions.

Voltaire par l'humour met le lecteur de son côté et emporte l'adhésion.

2. L'ironie

-antiphrases: intimes amis.

-sa gracieuse majesté»

Voltaire critique l'hypocrisie de la cour qui affiche une apparence de grâce, mais qui est totalement
indifférents aux problèmes de Memnon.

C'est dans l'humour, la caricature, l'ironie, à travers un récit alèlant et plaisant, que Voltaire
emporte l'adhésion du lecteur. En effet, à ce stade du récit, nous ne pouvons qu'infirmer la thèse
de Memnon…Être sage à la manière du petit plan de Memnon n'est pas possible dans une société
elle même pervertis, où règne l'hypocrisie, l'indifférence envers autrui et la corruption, et vouloir
l'être ne lui a apporté que des malheurs et pas le bonheur escomptée. Le lecteur est donc en
attente d'une réponse: quelle est la clé du bonheur? Voltaire l'a livrera-t-elle? Est-il encore possible
pour Memnon d'obtenir la sagesse.

Le plan de sagesse de Memnon est-il envisageable?

Après avoit été piégé par une dame et avoir perdu un œil.

S.6 Docs. Complémentaires

Méthodologie:la question sur corpus.

1. barême4 points: 1 question portant sur les 3,( ou 4) textes du corpus.

Temps: 1h 30

Longueur attendues: 2 pages, 2 pages 1/2 maximus 3 pages.

2. ----) a. sujet au choix a. le commentaire littéraire ( sur un des textes)

b. écriture d'invention

c. dissertation

Quelles sont les conditions du bonheur.

Ou: Comment les auteur de corpus défendent -ils la conception du bonheur?

Kerkri Ilyes

Devoir Maison

INTRODUCTION:

Le conte se charge au XVIIIe d’une portée plus critique et devient une forme privilégiée pour
incarner des idées et mettre à l’épreuve des théories..C’est le cas de Memnon sous-titré «ou la
sagesse humaine». Ce court récit reprend une thématique phare du XVIIIe, la recherche du
bonheur. Pour être heureux, le personnage éponyme décide d’être sage et pour ce faire, il élabore
un plan de sagesse basé sur la privation et l’absence de passions.Ce conte critique aussi la vision
de certains philosophe notamment Leibniz qui prétend que le monde duquel on vit est le meilleur,
ne peut être meilleur.

Après s'être fait extorqué l'argent qu'il avait sur lui, Memnon pensant bien faire, se mit à jouer avec
ses «amis» et se retrouve à devoir payer des dettes et un œil en moins.Il se rend donc à la cour
retirer de l'argent lorsqu'il apprend que son argent a disparu suite à la faillite de sa banque par un
banqueroutier malhonnête.

Problématique:

Quelles sont les méthodes de Voltaire pour nous convaincre de l'erreur de Memnon?

Le plan se déroulera en 3 grandes parties, eux mêmes en 2 parties

I Un récit très allant


1° L'art de la formulation

2° Drolatif

II Un récit plaisant

1° Éléments descriptif drolatique

2° dialogues

III) Les armes voltairiennes: la caricature et l'ironie

1°L'ironie

2°La caricature

Lecture cursive au choix pour le 06/11

-Au bonheur des dames, Émile Zola

-Les choses de Georges Perec

-Regarde les lumières mon amour.

Obligatoire Le ravissement de Lol.V. Stein de Marguerite Duras classico Lycée-Belin.

La morale, c'est tout le temps merveilleux, esprit céleste, pour le conte normale, la présence
d'élément merveilleux eprit célèste, conte philosophique un enseignement.

On peut voir que c'est la fin d'un conte grâce à l'apparaiton d'un esprit céleste, mais on peut aussi
voir que c'est la fin d'un conte philosophique avec la morale à la fin.

1. Une fin en forme de dialogue

2. La moralité du conte.

3 La réponse à une question.

II) Une leçon philosophique

1. La critique de l'optimisme.

2. Le relativisme

3. Et le bonheur dans tous ça.

1) 1.

Toute la fin du conte est constitué par un dialogue entre Memnon et l'esprit céleste,

« bon génie» qui fait référence à Aladin/ contes des mille et une nuits, ils ont eu un fou succès, ce
qui donne l'orientalisme, à partir du 18e et jusqu’à 19e les ambiances orientales.

-----) ambiance orientale+ merveilleux

esprit céleste, l'habitant de l'étoile, l86. Également «être céleste» l94. Bon génie l96, l'animal de
l'étoile.

Périphrase [def:GN synonyme d'un nom]

ex: la capitale de la France.

C'est extraterrestre, non humain. Animal techniquement il n'est pas de nature humaine. «l’esprit»
est sensé détenir une certaine sagesse.

----) «nous n'avons pas de corps à la façon des vôtres»

Selon Épicure le corps est le trouble de l'âme, il néglige son corps. Ce corps incarne le sage
suprême.

L9899, tu seras toujours borgne, tu seras assez heureux. C'est la preuve que en plus d'être doué
d'une sagesse.

Dialogue--) question réponses

— Q--- Memnon

----R ---Esprit

Memnon se trouve dans la position de l’élève face au maître , en l’occurrence l'esprit céleste
détenteur de la vérité.

Qui s'oppose à l'imperfection humaine,

Il vient d'un monde idéale.

Ce rêve d'une société égalitaire fait partie des idéaux des lumières.

2. Moralité du conte.

Critique du pouvoir absolue notamment à travers les mésaventures d'assan.

Sa majesté Le roi des Indes lui a fait crever les yeux pour une indiscrétion, «antiphrases» La
connaissance sous un régime autoritaire est un outil pour lutter contre la tyrannie.

La folie des hommes.

«notre petite terre terraquée// petites maisons de l'univers.

Phase 6 le planCorpus

Pou commencer, une brève présentation s'impose pour nos quatre texte:
Le premier texte est du philosophe Épicure, «Lettre à Ménécée, du 4 siècle avant J-C. Un
texte argumentatif parlant notamment de la sagesse et comment l'obtenir, il pense qu'il
faut retirer ce qui nous fait défaut, le corps en nous habituant à des choses simples,à une
époque où la philosophie prend de plus en plus de place et questionne les fondamentaux
de la société. Le deuxième texte est un poème de Voltaire, prônant le plaisir futile, les
richesses, le luxe, son texte lui valut d'ailleur un scandale du fait qu'il pronait ouvertement
le plaisir sans limites.Le troisième texte est de Mme du Châtelet, en 1779, elle explique
que pour elle, le bonheur réside dans de petite choses, le peu de choses nous parvient à
être raisonnable, si on abuse de nos bien , elle n’aura plus aucune valeurs.Le quatrième
texte est de La fontaine nous narrant l'histoire d'un cordonnier devenu riche et qui peu à
peu ne parvient plus à chanter, comme à son habitude il utilise ses récits et ses
personnages pour dissimuler ses messages.
Ces trois textes sont tous en rapport à la recherche du bonheur, deux des quatre textes
sont des argumentations, les deux autres des poèmes ou des contes.Nous pouvons
d'ailleurs distinguer deux types d'idées, La Fontaine, châtelet et Épicure sont plutôt pour
un bonheur mesuré, limités par des barrières, alors que Voltaire lui, est pour un bonheur
de chaque instant, toujours plus de bonheur.
Comment ?
Le développement se fera en plusieurs partie,
L'argumentation directe
Li'déologie des auteurs
Procédés
L'argumentation indirecte
Procédé.
Li'déologie des auteurs
Voltaire dit clairement qu'il faut jouir de ses bienfaits à tous les niveaux, (femmes,
nourritures, meubles…) la vie ne vaut que si elle est célébrée, pou la fontaine, cette idée
de joie abusive est aussi dans son texte, «chantait du matin au soir», les deux textes
disent donc qu'il faut en effet profiter de la vie, mais contrairement à voltaire, la fontaine
est plus nuancée, en effet à la fin de son récit on constate que le chanteur est malheureux
si il lui arriverait 'être riche, il perdrait son temps à le protéger, pour la fontaine l'argent ne
fait pas le bonheur ( tantôt plus tantôt moins) car le chanteur n'attend pas beaucoup
d'argent de sa passion, mais juste ce qu'il faut. Voltaire est donc clairement le seul à dire
qu'il faut consommer sans modération, «le superflu est très nécessaire. Epicure et
Chatelet sont eux avec La Fontaine, plus dans une idée de modération des plaisirs, il faut
en effet se contenter de ce que l'on a et ne surtout pas trop demander ce que l'on ne
pourrait avoir . Ils arrivent donc à la même conclusion avec une argumentation directe et
une argumentation indirecte,

Procédés
Tous deux, Epicure et du Chatelet utilisent l'argumentation directe pour porter leurs idées
du bonheur, soit la modération, et tous deux utilisent des exemples:
Les textes d'Épicure et de Ménéces argumente tous deux ont explicitant des exemples, la
faim pour Épicure et les boites Châtelet, pour arriver finalement à la même conclusion,
trop de bien, s'habituer au luxe ne nous permet pas de pouvoir apprécier les petites
choses de la vie, comme «une galette d'orge» pour Epicure qui est la base de
l'alimentation à l'époque, «la 31e boite ne fera pas plus d'effet que la 30 e» pour Chatelet. Il
est intéressant de noter que pour Epicure, ce régime permet de se libérer des faiblesses
du corps, ne plus ressentir la faim, les désirs de la vie, pour chatelet, elle le compare à un
roi qui s'ennuierait de ses biens quand bien même il posséderait toute la
terre.Indispensable pour l'argumentation directe, l'utilisation très fréquente des
connecteurs ( donc, de ce fait…) ce qui rend le texte plus compréhensible pour le lecteur,
le donc souligne une sorte de conclusion.

L'argumentation indirecte de Voltaire et de la Fontaine


Les texte de la fontaine et de voltaire ne sont pas des textes argumentatifs, l'un est un
conte et l'autre un poème, L'objectif est de faire passer leurs idées de bonheur non pas en
démontrant avec des arguments tangibles mais en persuadant le lecteur, le faire
s'émouvoir par la morale, les sentiments, les passions, ainsi l'idée principale n'est pas
clairement énoncée.Son texte «Le mondain» est un poème prônant les plaisirs, le luxe et
la «mollesse». La fontaine lui, prône une envie de passions tout en se contentant de ses
moyens. Tout deux jugent juste que pour démontrer son idées il ne faut pas argumenter
mais plutôt faire en vie au lecteur. On peut noter l'insistance du «je» indiquant que c'est
son idée du bonheur et que cela n'affecte que lui alors que La Fontaine utilise la 3ème
personne du singulier.
Il y a aussi une insistance sur les plaisirs « luxe, plaisirs, arts de toutes espèces, la
propreté, le goût, les ornements» (l10) pour lui tout types de plaisirs est à prendre pour
atteindre le bonheur. Or dans le savetier et le financier, la morale est qu'il faut dissocier
argent et passion, les plaisirs de l'argent qui nous rendent soucieux « dormais moins
encore» (l6) et les plaisirs de la passion pure qui ne requiert pas beaucoup d'inquiétude
«Plus content qu'aucun des sept sages (l4) tandis que Voltaire cite des plaisirs très
coûteux.Il n'est fait allusion à aucune modération au contraire il dit même « l'abondance à
la ronde» ( l15). Voltaire prend soin de citer les plaisirs nouveaux de son époque:
«sources du Gange, vaisseaux agile» faisant référence aux nouvelles saveurs venant des
Indes. L'auteur prend le soin d'accompagner ses propos par des références à l'époque
grec et son goût pour les arts « règne d'Astrée» (l2) «Mère des arts » (l17). Pour
contredire ses détracteurs, Voltaire se contente juste de les mettre en ridicule « Regrettera
qui voudra le bon vieux temps» (l1) « Nos bon aïeux vivaient dans l'ignorance» il rajoute
une martèlera cette idée jusqu’à la dernière ligne « Qui n'a rien n'a nul à faire partager » il
répond lui même à ses détracteurs par une citation de conclusion. La fontaine lui préfère
finir son texte par la chute de l'histoire et la morale bien établie. Son principal détracteur
est symbolisé par le financier qui est responsable du désordre chez le chanteur. « et
reprenez vos cents écus» Une manière de dire que l'argent de fait pas le bonheur.
Conclusion:
Pour conclure: Si l'idée que nous défendons est pourvut d'exemples sans défauts, qu'elle
est assez solide, logique et pouvant être démontrée il est préférable de convaincre dans
un texte argumentatif expliquant de manière explicite pourquoi cela marche, à l'image
d'Epicure et de Mme de Chatelet. Cependant si notre objectif est de toucher le lecteur, le
faire adhérer à une thèse qui pourrait comportait des imperfections, alors un texte
argumentatif indirecte comportant une histoire avec une morale philosophique ou un texte
sans réel problématique et préférant parler de sa propre personne sans prendre en
compte la situation des autres peut être efficace pour persuader avec des sentiments le
lecteur ou si simplement l'idée se prête bien à l'imagination et à une histoire de conte, à
l'image de Voltaire et de La fontaine.

Correction
Commerce aux l'Inde =) nouveaux plaisirs.
Commerce aux l'Inde =) nouveaux plaisirs.
[ développement au 18e des échanges commerciaux avec l'Orient.
L'idée principale pour Voltaire, le bonheur est dans le luxe.
«Bon vieux temps» antiphrase.
La fontaine
hypallage, l'argent et la joie,
gradation, il est malheureux.
Il est avec Epicure et Chatelet.
1) La sobriété comme condition du bonheur
2) Le bonheur dans l'abondance et le luxe. Voltaire
Argumentation indirecte
Quand l'auteur se sert d'un récit pour amener sa thèse, c'est lecteur qui déduit la thèse du
récit. L'auteur énonce explicitement sa thèse et ses arguments.

Conclusion
L'argumentation directe est utilisée pour démontrer une idée de façon très pragmatique,
on y est amenée à convaincre plutot qu'a persuader, utilisant la logique aux passions ou à
la morale
2e série
Convaincre = démonter avec un raisonnement logique
Persuader= S'adresser aux lecteur par le biais des sentiments.
Dans le cadre de la persuasion les auteur vont d'avantage utiliser des rhétoriques.
Question de corpus,
Rédiger du début à la fin, la réponse à la question de corpus ( comment les auteurs;;;;;;;;)
Théorie de l'esprit céleste, tout se suit par degré. «dd» du plus sage au moins sage des
mondes. Au sein des mille millions de mondes( mmm, allitération en m) insistance sur
l'infinité de l'univers, en comparaison la terre est une poussière. En plus d'être négligeable,
je crains qu'elle soit dans les petites maisons de l'univers» (l106) même si elle n'est pas la
dernière. Une réponse précise est apporté à la problématique de départ:d oui le bonheur
terrestre est possible mais à une condition: ne pas faire le sot projet d'être parfaitement
sage. L99.
La thèse de départ est invalidée, on peut donc dire qu'il s'agit bien d'un récit clos. Cela dit,
il subsiste une question, comment atteindre le bonheur.
II) Une leçon de philosophie
1. La critique de l'optimisme
Voltaire fait preuve d'une ironie critique vis à vis de la théorie de Leibniz, l'optimisme.
Voltaire n'aime pas du tout la théorie de Leibniz.
«quand je ne serais plus borgne», le personnage continue à ne pas adhérer à cette
théorie, caractère irréversible de la perte de son œil.
2. Le relativisme
On sait depuis le 16 que la terre tourne autour du soleil et non. L'homme doit accepter ses
défauts. Anaphore de l'adverbe parfaitement fort, puissant, heureux. Cela souligne que
l'homme n'est pas parfait, il faut accepter notre nature imparfaite, viser la perfection
n'apporte que du malheur. Memnon doit perdre un œil pour apprendre une vérité.
Hypothèse: Que doit on faire pour acceder à une vérité.
Memnon montre bien que c'est un parcours, il faut s'erraré.
L'accès à la sagesse et donc peut être au bonheur est conditioné par l'erreur. C'est en
nous trompons que nous apprenons. On voit bien que Memnon a eu besoin d'errer pour
en arriver à une vérité. L'homme doit accepter son imperfection: c'est un être doué de
corps, il faut aller vers ses penchants, qui sont ses plaisirs.
C'est peut être là, la clé du bonheur pour Voltaire.
Introduction.
Comment à travers la fin de ce conte philosophique, Voltaire délivre-t-il un enseignement
ou une leçon de philosophie?
L'extrait se passe à la fin du conte, Memnon ayant perdu un œil son argent et sa maison
voit dans son songe à un esprit céleste.qui lui apprend à
Ce monde idéale est décrit uniquement avec des formes négatives. «nous n'avons» l86
parce que tous le monde est égal. Une espèce d'anti-monde, contraire à l'espèce
humaine. Une utopie= topos en grec=nulle part.
Textes + questions

Séance 7
Voltaire: le bonheur est immédiat, bonheur matériel, l'évolution des technologies est en
accord avec le confort des hommes( individuel ou collectif). Hédoniste et libertin. Il faut
profiter de la seule vie existante. Critique de tout les systèmes.
Rousseau: sensibilité de l'homme, nostalgie de l'age d'or, l'homme doit construire pour
l'humanité. Éden, bonheur primitif d'un paradis perdu.

Question
instant, dès, tant. Il oppose à en mettant une coupe «dès», entre ces deux moments.
2° dès, du début à «mais»
3° Il fait l’éloge en apportant des points positifs, adjectifs mélioratifs «libres, sains, bons,
embellir, perfectionner, peindre. Les limites sont que les actions ne peuvent être effectué
que si elles sont simples, limités,
4° tant qu'ils ne s'appliquèrent qu'à des ouvrages qu'un seul pouvait faire,…
5°coudre, peindre… il met en valeur l'utilité de ces travaux.
6° «grossier instruments, quelques canots, rustiques, qu'a…
7° secours d'un autre,
esclavage et misère.
Introduction à la séquence II
J.J. Rousseau de l'origine de l'inégalité. 1755
ce livre provient d'un concours avec pour problématique, «l'origine des inégalités»
Les cct, ( tant que, ils vécurent libres, sains, bons) prop 1, prop 2 dès l'instant…
2° s'apparente à une peuplade primitive, jusqu’à mais, tant que décrit un passé lointain,
( dès qu'on s'aperçut) conséquence, l'égalité disparaît. L'apparition de la société.
Eléments mélioratifs (bons,heurexu…) gradation, rousseau fait un portrait élogieux des
temps primitifs, accumulation.
Pour rousseau, le bonheur est l'indépendance ( ouvrage qu'un seul pouvait faire)
Les travaux corresponds à des besoins élémentaires. Nourrir ( chasse, pêche) se protéger
( habits de peaux) arti ( plumes, coquillages, peinture)
6° ces adj ont un sens restrictifs, ( qu'a).
7° la société apporte à l'humanité le début du malheur. ( sueur des hommes, esclaves,
misère)
La thèse de Rousseau, l'état de nature au temps primitif garantissait le bonheur de
l'homme. La mise en communs des talents, biens. La société donne l'esclave, misère et
travail.
Travail: tripalliumdd
Transition avec la séquence, l'idée que la consommation ( commerce) signe la fin de
l'humanité.
Il est considéré comme un homme moyen, comme la plupart des autres hommes, «fort
peu remarquable» «ni trop laid ni trop séduisant» de taille moyen, pas très bien bati, plutot
fragile. BANALE
Il aimait la publicité car elle le divertissait, ( inventive et drole) sans le pousser à
consommer. Jusqu'au jour où il se dit que consommer lui servirait à s'affirmer.
3. «volonté boulversante, il déciddait de se dépasser lui même, à se consacrer
entièrement à son but nouveau. ( perfection au masculin) Le ton est ironique, cynique.
4. Elles sont simples,toujouts positives et qui montrent un idéal à atteindre. Hyperbole
pour accentuer le côté ironique du récit.
5. Le fait que la femme repousse le protagoniste en raison de son modèle de rasoir
montre un monde régi par la socciété de consommation.
6. Elle démontre que les gens se laissent aveugler par la pib, consomme de manière
excessive, un produit n'a jamais transformé un homme.
Il pense que la pub n'a pas d'effet sur sa consommation. Faux par la suite car devient une
bête de consommation.
La connotation est religieuse, stade suprême, miracle. Devient la croyance du
personnage.
La faiblesse a entièrement disparu dans le monde de la publicité. Pas de place pour les
gens timides, faibles.
La femme est pire que l'homme,
Séquence II: Séance 3: Lecture analytique ( txt 1)
Zola, Au bonheur des dames.
Le peros principale, Denise, entre comme vendeuse, dans le magasin au bonheur des
dames, dont le nom est inspiré du bon marché.
Zola s'est documenté, ( architecture, livraisons, commande, les relations,cantine)
naturalisme, le petit commerce dans les petites rues sombres de Paris qui agonisent ( I)
( ce qui est faux)
Denise petit à petit va grimper les échelons, (II) c'est une jungle entre eux, début de la soif
de consommation (III)
Octave Mouret, Le 10 octobre, le magasin a procédé à la grande mise en vente des
nouveautés d'hiver, Mouret a gagné son pari, La recette s'élève à 87 000, Au moment de
la fermeture, le magasin ressemble à un champ de bataille,( soie, vendu à perte, produit
d'appel) .

Introduction
champ lexical de la guerre, bataille,
-métaphore filée
-
cataclysme, sauterelle
-d »shumanise, prolifération de la marchandise, nb des mots ( genres)
ce procédé de l'accumulation
verbes, imparfait, enombrement puis vide. Une frénésie de consommation.
-ogre, digérer, gaver, dégorgeait, métaphore de la dévoration
registre épic, Iliade ( texte fondateur, dpont la suite est l'odyssée)
les vendeurs sont les hérosk livrs bataille.
Faisait songer à couple de femme qii se seraient déshabillé, assonance en deze..
passion de l'achat/ fièvre de consommation.
Problématique
Comment zola décrit-t-il les débuts de la société de consommation ?
I
L'empire des objets
1. Le règne de l'abondance et le triompjhe du monde matériel
2. La force d'un cataclysme
II Une vision épique
La métaphore guerrière
2 La fièvre de la consommation

I
1.
Le coté des humain et le monde des objets,
( la foule diminuait,) ( rayons peu à peu déserts) prolifération des objets progressive.
Opposition dehors, dedans, ( degors l4)( à l'intérieur l6)
Les clients sortent, et l'on observe le triomphe des objets, avec l'opposition dedans
dehors. On commence par une phrase très courten puis vont s'enfler, Phrase courte pour
dire que les gens partent, et amplification des phrases, elles miment l'abondance
desobjets dans le magasin. Trois participie passé qui fait un efefet de lsite, à plusieurs
endroit du texte, pour marquer le monde des objets. Utilisation massive des pluriel.
( dentelles, fourrures, flacons…)
les seuls produits qui sont désigné par un nom singulier ( blanc, ganterie…) désignent des
ensemble de choses. Abondance Le champ lexical de l'emcombrement ( butait, marcahit,
jonchaient) le mon,de matériel triomphe à tel point qu'il empechent la circulation des
humains. Une vie d'inanimé au détriment de la vie humaine.
2.La force d'un cataclysme.
Banquise de serviette, le blanc avait neigé à terre, les objets sont presque animé de vie,
force de phénomène naturelle. ( neige), Connotation de danger, La comparaison du vol
de sauterelle décrit le comportement des clientes, ce qui est montre la victoire du
matérielle, et la fièvre de consommer.C'est le règne de l'abondance t fait place aux
triomphe des objets, et cette abondance va de paire avec la soif de consommer.
II. Une vision Épique
De nombreux procédés contribuent à donner à cette extrait un souffle épique, l'Iliade, des
héros qui ont des valeurs( forces, loyauté, beauté, courage, vertu, intelligence) métaphore
filée,( camper comme un soldat, l7-8) la débâcle, barricade de carton, la victoire de l'objet
sur l'humain mais aussi victoire de la consommation. Cette métaphore suggère puisque ce
que champ de bataille st le résultat d'une journée de vente particulièrement lucrative
Les vendeurs sont les héros de cette guerre, ( campaient.., harassaient de fatigue) la
fièvre du gain, Zola met en œuvre de procédé d'amplification qui permette de montrer la
scène sous un œil hyperbolique,
Le peuple de femme, ( nom sing qu désigne un groupe), ce peuple féminin est soumit à un
désir incontrôlable de consommer. ( coup de désir.) de la même façonque les femmes, les
vendeurs sont saisit de gagner plus que l'autre. Un univers cruel. L'idée d'un gavage. ( le
paquet qui éclatait).
L'encombrement fat place au vide, le triomphe e la consommation.
-Le danger de la machine. Discret mais probable ( surchauffe, ) surconsommation.
Dénoncer cette surconsommation discrètement.
Cette extrait est caractérisée par une rhétorique de l'accumulation., de la prolifération. Qui
donne à l'univers des objets une vie animée par u souffle épique. Ce souffle est aussi celui
qui aiguillonne le désir de consommation et le désir du gain. Ces désirs sont mis à leurs
paroxysmes.

Méthodologie: le sujet d'invention.


Condition préalable
avoir bien lu et bien compris le texte sur lequel porte le sujet

Sans argumentation Avec argumentation

Transposition parodie pastiche


changement à partir
du texte
Imitation

Séance 4 L'obsession de l'argent., le loup et le chien. LA Fontaine, la parure.


Awa nach = derrière toi.
Franche lipée, ( faire un bon repas)
cancre, pauvre diable,…,= pauvre
Mâtin= chien?
Relief= reste.
Fourvoyé = se tromper
richesse et pauvreté.

Loup prit sa liberté, la faim le voulu mort.


Vivre libre est le plus précieux des trésors

Une course en plein air vaut mieux qu'un déssert.


Il faut relier cette moralité à l'histoire de Lafontaine qui était ami avec le ministre des
finances sous louis 14. Lui faisant des louanges.
Correction Perec
-conditionnel passé dans le premier paragraphe indique le rêve et les illusions que se font
les personnages.Ce dont les personnages auraient aimé, mais qui n'arrivera
jamais.L'imparfait décrit leur situation actuel , opposition entre le rêve et la réalité tangible.
1ere forme-présent-imparfait.
Les terminaisons sont els même au conditionnel et à l'imparfait.
Imparfait, conditionnel
radical du futur
+terminaisons imparfait
je chanterais
paragraphe= pas pire qu'être dans la classe moyenne, cela créer de la frustration, alors
que s'ils étaient pauvres, ils seraient moins malheureux.

Clos,close, étroitesse, minceur sans autre


La frustration les rend malheureux, l'opposition traduit la frustration du couple et non pas
la réel pauvreté. Le champs lexical de liberté se rattache à la vision des personnages qui
consiste à croire qu'avec de l'argent ils obtiendrait la liberté donc le bonheur.
Ils se rendent eux même malheureux.
Historique: 1960 essor économique. Consommation de masse.
L’expansion de la classe moyenne.
IV)
Parallélisme
( ne pas confondre la vraie bourgeoisie, l'argent est la depuis longtemps, le patrimoine est
transmit,) Il dessine une silhouette quil aimeraient incarner , c'est une bourgeoisie
héréditaire.
«Il revait d'espace de lumière de silence, repas quotidiens,vacances chétives, rythmes
ternaires) – brusque retour à la réalité. Toponyme.
Paris… Désigne la totalité de Paris. Omniprésence de vitrine, commerce.
Toute la critique est là ( énumération boutique et donc tentation)
Gêne, étroitement, … insistance sur l'enfermement.
Vie étriqué----) vivait clos dans leurs vies closes.
sC'était un mur – métaphore , symbole. L'argent est cau se de leur solitude mutuelle,
(manger sans se regarder) Selon perec, lcritique de la socité de la consommation etnous
dit que ces personnages ont des rêves imbéciles et des miracles impossibles.réfléchri

-Comment George Perec décrit-il l'importance de l'argent dans les nouveaux foyers?

1)-Une frustration illégitime


vocabulaire gene, enfermement, paradoxe

-l'argent, facteur de vie.


Mur métaphore, fin du teexte,
leur situation face à l'argent, désillusion

2)-Un reve impossible


les temps utilisés, leurs significations, rythme ternares
les grandeurs de Paris ,
opposition
enumération,
Comment Perec dénonce-t-il l'obsession de l'argent engendrée par la société de
consommation

1°un rêve irréalisable,


2°Un rêve «imbécile»
II. Une réalité rétrécie
1°L'enfermement
2°Le malheur du couple
III. L'obsession de l'argent et frustration
1° la tentation permanente
2° Obsession et frustration
I
1° -conditionnel passé 1er forme, irréel du passé ( rêve)
accumulation verbe aux conditionnel passé dessine une silhouette de riche héréditaire.
Sauf qu'il n'appartiennent pas à cette classe sociale, définition par la négative.
Ces formes négatives montre que la silhouette est ce qu'ils ne veulent pas être. ( parvenu)
Leur vie aurait-été un art de vivre qui est impossible.
-retour à la réalité avec le mode indicatif.
II un reve imbécile
L'utopie = définition.
-rêve imbécile qui ne tient pas debout.
Des expansions péjoratives,
-paradoxe, appartenance à la classe moyenne engendre la frustration et le rêve de
richesse.
Il construisent leur propre malheur.
II
champs lexical de l'enfermement qui s'oppose à la liberté. ( associé à richesse)
rythme ternaire,
opposition entre un bonheur illusoire et éphémère, et de l'autre d'un coté solitude.
Bonheur---) terme modalisateur qui semble nuancer l'expression et vienne donner l'illusion
de bonheur. L'illusion de l'amour, dès que l'aisance disparaît , le couple se déchire., avec
toute l'aggressivité du verbe dresser. Parallélisme ( pour 100 FRANCS, pour pour pour…)
les accumulations sont motifs de conflits, la futilité des conflits.L'un en face de l'autre, le
repli, le quant-à-soi, le malheur.
C4EST Donc bien l'obsession de l'argent et l'illusion qui consiste à croire que cette argent
peut leur apporter le bonheur qui font leur malheur.
III.
1° la tentation de l'argent permanente.
Les consonances en dentales ( existait, côté, d'eux…), s'en suit une allitération
+parallélisme+ gradation rythmique. Un caractère omniprésent, enveloppant le couple, ( il
ne pouvaient pas ne pas) et inévitable de la tentation. Un tentation qui progresse à chacun
de leur pas. Cadrillage de Paris dans sa totalité, c'est l'idée que le luxe est offert au regard
du couple. «Ils brûlaient d'y succomber avec ivresse, tout de suite et à jamais» l'ivresse de
la consommation , fièvre et l'idée d'une passion ( phèdre). Dans le verbe brûler il y a l'idée
d'une passion dévorante. Une espèce de passion que le couple subit ( patior) ils osnt
submergés par cela, victimes.

Un couple consumé par le désir de consommer et c'est cette obsession qui nourrit leur
incapacité à être heureux. Ils sombrent eux même dans leur malheur.
FAIRE CONCLUSION + INTRO.
La parure ( 1886 dans le gaulois)
l'histoire de mathilde loiselle marié à un commis de la fonction publique.ils habitent à Paris
un ménage modeste mais loin d'être miséreux. Pour faire plaisir à sa femme, il l'invite à un
bal. Le mari paie une belle robe, elle emprunte à son ami un bijou, une rivière de diamant.
A cause de sa soif de paraître quelqu'un qu'elle n'était pas, et de son insatisfaction
chronique. On retrouve les mêmes thèmes, ici le rêve d'être dans un château fort, vision
idéaliste. Points commun – frustration-bonheur-construction mentale d'un rêve.$
le perso vit dans une illusions.+ retour à la réalité.
Schéma narratif Marcovaldo
Il est 6h du soir, la famille s'en va faire ses courses.
Il mette ceux qui les attirent mais les remettent ensuite à leurs places.
Il ne reste que très peu de temps pour finir d'acheter, il y a une foule qui se déchaine et
une bousculade est crée.
La famille sort du magasin mais est attirée par la sortie où il y a des travaux
d'agrandissement.
Marcovaldo est un père de famille ouvrier, la famille se promène dans le
supermarché sans acheter. Sauf que chacun prend un chariot.La règle est de ne
pas acheter.
Elément perturbateur,
Marco-va être dans une frénésie et rempli son chariot( avec l'intention de tout
reposer). Il s'aperçoit que toute la famille a eu la même idée. Puis l'heure du
magasin est proche.
Péripétie n°4, il remette un produit mais reprenne un autre objet.
Péripétie,°5 ils tournent en rond.
Les personnages sont perdues,
Péripétie°6 sur un échafaudage.
Péripétie n°7
Résolution = la marchandise est évacuée dans la gueule de la grue.
La grue avale la marchandise et les pub continuent à clignoter au sol.

Marcovaldo et sa famille sont victimes de tentation. On retrouve le procédé de


l'accumulation cher à Zola. Le comparatif de la guerre/Zola.
On retrouve l'idée de déglutition ( ogre et la grue)
On frôle le fantastique et humour/comique.

Son vêtement faisait partie de ces produits que l'on utilise une fois pour tester. Sauf qu'il
préférait le porter tous les jours. Ce noir en partant du haut et jaune à partir du bas, les
manches surmontées de vagues vertes en pic. Un col en en forme de triangle rectangle
parfait, le milieu de. Scratch
un chandail polyester pelage nonobstant

George Perec né en 1936 et mort en 1982 est un écrivain français du mouement


naturaliste, il reçu plusieurs prix durant sa carrière nottament le prix Renaudot et le prix
Medicis. Véritable témoin de la deuxième vague de consommation de masse, il décrit et
dénonce de façon récurrente ses dérives nottament dans le recueil «Les choses» qui fut
son plus grand succès. Cet extrait nous présentent un couple d'une classe social nouvelle:
la classe moyenne, rêvant d'être de la classe bourgeoise et non des parvenus, Georges
Perec dénonce leur envie d'être ce qu'il ne peuvent être, leur frustration qui n'est alimenté
que par leur espoirs.
Nous nous demanderons Comment George Perec décrit-il l'importance de l'argent dans
les nouveaux foyers

Conclusion
George Perec décrit l'importance de l'argent dans les nouveau foyers par en la dénonçant
de façon plus ou moins direct. Les nouveaux foyers de la classe moyenne, du fait de ne
pas être pauvre sont pris par le désir de devenir une silhouette impossible à être, celle du
bourgeois. Impossible par l'utilisation du conditionnel, leur «rêves impossible» est source
de frustration pour ces nouveaux foyers. Ils se forcent à croire qu'ils peuvent devenir
bourgeois , cette état vicieux les ronge.Aussi, l'idée que l'argent est un indice de bonheur
ou de malheur dans le couple est dénoncé, si le couple reçoit un peu d'argent il se sente
invincible cependant si il vient à manquer, il se sépare, l'argent devient alors un mur les
dissociant. L'argent dans ces couples est donc à double fonction. L'argent devient aussi
une tentation, ils sont constamment rappelé par les richesses de Paris, les magasins et
leurs offres alléchantes ne fait qu'augmenter leur frustration. Il compare leur logis aux
grandes boulevards de la ville. Cependant, nous pouvons dire que ces limites sont
imposées par eux-mêmes car ils pourraient tout simplement stopper de se ce comparer
aux plus riches qu'eux.George Perec dénonce surtout, en plus de décrire que l'argent les
rend frustré et qu'ils devraient tout simplement accepter leur situation et vivre pleinement
libéré de leurs rêves imbécile et de leurs carcans imposés par le couple même. En somme
d'arrêter de mettre l'argent au centre de leur vie qui les rend dénué de sens comme
l'ivresse. Ce message est utilisé aussi dans la nouvelle de Zola «la parure» qui critique la
façon qu'on les nouveaux couples d'être obsédé par l'apparence.

Séance 2 : Sujet d'invention donc je suis.


Séance 3 lecture analytique zola, au bonheur des dames
Séacnce 4 perec, le lpup et le chien, la fontaine, la parure de maupassant.
Séance 5 = le royeaume de la surcosnnsommation
lecture cursive= marcovaldo au supermarcjé d'italo calvino.
Campbell soup cans d'andy warhold .
Sérigraphie = image reproduite à l'infini. ( bouteille de soupe 30 pièces)
Richard Hamilton : Je définis le pop art de la manière suivante : populaire, éphémère,
jetable, bon marché,, produit en masse, spirituelle, sexy, plein d'astuces, fascinant, et qui
rapporte gros.
Andy Warhol = personnage musicale, médiatique, connu de tous les artistes de l'époque.
Il travaillait dans des usines désaffectée( factory) et c'est ainsi que ses œuvres vont être
reproduis en série. IL A SU utilisé la publicité, quand il sort les soup can, l'oeuvre fait
scandale, il devient célèbre. Scandale car cela utilise la pub. L'image est recopié.
La deuxième image, statue de résine, peinture, puis a mit des vrais objets ( cheveux,
produits, bijous, mégots, ).
Duane hanson, 1925-1996. hyperréalisme, d'aix la chapelle en allemagne. Il utilise le
moulage chaque partie du corps, puis à inclus des cils,

1) Cette œuvre est une sérigraphie d'une cannette de soupe par Andy Warhol. 34
cannette plus ou moins différente sont représentés, utilisant les mêmes procédés que la
publicité pour produire en masse les images. De couleur rouge vif, les cannette ne sont
cependant pas du même goût ou composition. Contraste entre rouge et blanc, Nature
morte de pop art. Cette variabilité donne en vrai une idée d'unicté. Trop de choix tue le
choix. Couleur= rouge blanc ocre noire. Chaque boite est différénete dé l'autre. A l'intérieur
de cette uniformité. Problématique moderne trpo de choix, l'infini variété des produits
aboutit à l'uniformisation des populations sur le modèle. ( ex Japon chocolat).épuisment
des fonds marins, déforestation. Cela introduit le problème de consommation de masse.
Le travaille au snes physique est réduit, ( pinceaux, toile, palette) ce qui prime est le
concept. Le caractère unique de l'oeuvre est devenu produit de consommation.( campbell
achète une toile de warhol)
Iième image, statue de femme taille humaine.enrobée, porte des bigoudis par dessus un
foulard vert. Un cardigan rose, jupe bleue moulante qui rend visible les formes rebondies.
Un mégot dans le coin de la bouche, peau brillante grasse, des bleues sur la jambes
gauches. Rempli un cadis de marque de produit alimentaire plein à craquer. ( conserve,
boite de nourriture) des produit manufacturén ce qu'on voit les publicités absence de
produit frais. Pas de socle ( pa de titre, réaliste, socle) le fait qu'il n'y ait ps de socle,
volonté de trompe l'oeil.( technique ne lien avec l'hyperréalisme, qui a pour but de tromper
la vue, en donnant l'illusion de l'objet) statue en 3D, à taille humaine, souci évident. Faire
crioie que c'est une vraie personne. L'art devient donc un produit de consommation, la
consommation a donc envahit tous les domaines, m^me artistique. C'est un art
consommable. L'industreie agro- alimentaire, le fait que cete dame ne soit pas un canon
de beauté, conséquence sur la santé, manifestement dans un supermarché. Le
supermarché devient une annexe de notre domicile. Malbouffe, ce cadis est un modèle de
malbouffe.

Introduction= séance 6 l'ordre marchant


Les années sortie en 2008 est un récit autobiographique où elle mêle es le récit de sa vie
personnel et en parallèle l'évolution de la société des années 60 à nos jours.
-la conso impose et modifie le calendrier traditionnel
-l'illusion d'exister grâce à la marque
-le diktat, on nous dit quoi, quand , comment consommer.
-sorte de mirage à poursuivre,
Accumulation= les produits que l'on achète. Pour avoir de la personnalité et une
différenciation sociale
Oxymore= contraste entre le terme dictature et la vie (douce et agréable de la
consommation)
Personnification=
Oxymore= à la ligne 24, il y a un contraste conséquent et révélateur
Personnification = visage un centre centre commercial, véritable puissance de la
consommation. Avec un esprit et un regard sur tout ce qui se passe.

Méthodologie aux procédé BAC


Le dialogue est le plus fréquent.
L'apologue = expliquer
Dialogue =
Lettre= ouverte ou privé
Préface =
exemple= thèse, antithèses, comédie, opposition, deux personnages, parle de poésie. On
finira par
Autre exemple= thèse: lire à voix haute.
Argument n°1: le son du texte permet l'accès au sens.
Argument n°2: permet de donner vie au texte.
Kafka: Thèse: Les lettre sources de malheurs.
Argument n°1 les lettres sont trompeuses.
Argument n°2: Argument n°2 la communication par lettre est impossible ( un fantôme).
L'ordre marchand texte 3
( enfermement)
Le lendemain, le temps des choses, célérité, accourir. ( vitesses)
CCT= avant que les enfants ne soient encore en vacance, ( le lendemain de la Toussaint,
en février) les cct qui raccourcissent au fil de la phrase.---) rapidité.
Le triomphe du temps des choses, contre le temps humain.
La consommation impose son rythme à l'humain.
L'ordre marchant, nous obligeait, imposait, un principe indiscuté, une obligation , La
dictature, prescrivait, faites, annexait, ordonnait, ( obligation)
Un champ lexical qui traverse tout le texte,
la consommation régit totalement le mode de vie occidental.
L'ordre marchant fait songer au nom d'un régime totalitaire, le système de la
consommation marche comme une dictature.
Cela procure l'illusion du bonheur.
Couperet» à la fin de la phrase? 3 phrases de 1 ou 2 mots
Ce mode de vie est devenu la notre ( la vie, la vraie, auchan)
Le slogan L’Oréal dispense l'illusion que la valeur personnelle augmente par l'utilisation du
produit. Contempteur= qui dénigre, rageur
Comment Annie Arnaud dénonce-t-elle dans cet extrait la dictature de l'ordre marchand à
l’œuvre dans notre société contemporaine?
I- Une dictature à l’œuvre
1° Dans l'ordre du temps
2° Dans l'annexion du langage.
3° Dans la philosophie de l'existence
II-Une dictature douce et heureuse.
1° Une dictature consentie
2°L'illusion du bonheur
3°Les laissés pour compte de l'Ordre marchand.
I-1°
-Le champs lexical de la vitesse
-la dictature bouleverse le calendrier humain,
-et le temps des choses a remplacé sur le temps humain.
Accélération du rythme est faites pour accélérer la consommation.
2° l'ordre marchand décrète la célébration des fêtes traditionnelle.( noel…)
Cette image tapis roulantes discret permet d'avaler toujours plus de produits, avec un pris
total qui monte, tour de passe-passe qui rend groguie le client.
L'imparfait est une habitude, le temps de la répétition, ( éternel).
Une envie de faire de la sf anticipation, ( imparfait)
II-
champs lexical de l'obligation
les commandements de l'ordre marchand s'exprime dans les slogans grâce aux verbes à
l’impératif. ( faites vous plaisir) sorte d'intoication par le langage qui nous incite à
consommer.
Elle annexait à son profit tous les langages, le pouvoir de l'ordre repose sru une
appropriation des langages. Comme tous régimes totalitaires, le comble est que
l'imagination commerciale s'approprie le langage de la justice sociale.
Comme intermarché fais croire que la firme se préoccupe de justice sociale alors que elle
repose sur la capitalisme.(chiffre d'affaire)
Sauf que se parer indique bien que tout ça est factice. L’ordre marchand triche aec le
langagede manière dévoyé.
3° la philosophie de l'existence.
Notre conception a changé et s'est conformé au diktats de l'ordre marchand.
Il a fait croire que la vraie vie, est bien celle qui est vécu à travers de la consommation.( le
slogan n'est même plus en italique ou entre guillemets)
confusion être ou l'avoir à tel point que le consommateur, définition rpemière de l'individu.
L'éduquer à ne pas trop dépenser pour pouvoir acheter toute la vie.
C'est cynique de la plus d’Annie Arnaud car il s'agit en l'éduquant de la soumettre au
système.
-La dictature est consentie car elle procure du plaisir, ( douce)
Elle occasionne aucune révolte, ( on ne s'insurgeait pas)
-Même ceux qui critique cette société de consommation se soumette à la dictature.La
catégorie sociale active de la classe moyenne, plutôt intellectuelle qui a su allier sa vie de
famille et professionnelle, succombe à la société de la consommation.
-L'évolution de la mode, ( pate d'eff, minijupes)
-Il y a une autocritique,
2) l'illusion du bonheur,
( Plus que la possession… supplément d'être)
Ce n'est que le ressente des gens ( sensationsà cela repose sur la confusion entre l'être et
l'avoir. Il croit qu'en achetant ils vont enrichir leur être intérieur.
Le verbe à l'imparfait, marque ll'inachèvement de la quête d'acheter, ou sa répétition, donc
c'est une quête qui s'avère infini.
D'ailleur cette dictature arbore «le visage de la liberté» sous la forme d'un centre
commerciale.c'est la vitrine qu'elle offre au monde.démocratie occidentale.
-Les laissés pour compter, dernier paragraphes, les immigrants clandestins.
C'est un rappel tragique, ils sont comme le miroir de la société.par le vocabulaire , il y a un
lien entre les immigré avec le bateau croulant, et le centre commercial croulant sous les
produits.
-On sent la fissure de la société.

-
Trois arguments pour Pennac
-Cela permet de mieux ressentir les émotions
-Cela permet de travailler le rythmes et les sonorités
-C'est une tradition littéraire qui ne doit pas se perdre
-A l'origine la littérature ne se faisait qu'a haute voix.
-Permettre aux personnes qui ne savent pas lire, un accès à la lecture, ou malvoyant.
-Cela procure du plaisir, ( on paie pour écouter des livres)
-Plus d'empathie et d'émotion
-Partage de texte, on se retrouve sur un même texte.
La lecture à voix haute est un bienfait et un héritage de la civilisation grec, joyau de la
culture littéraire, et abandonner cette héritage serait un immense affront à la littérature
occidentale et française ! . Aristote! Socrate! Platon! honorer ces illustres artistes! Génie
incomparable de tout temps! Il nous faut protéger la lecture à voix haute! pour rendre
hommage à nos pères de la lecture, penseurs bienfaisants et philosophes de l'art écrit.
Cette art, rappelez vous! fut la seule manière de lire un texte. Mais! Que dites vous?! Vous
préférer la lecture solitaire et égoïste à la lecture de partage et d'éloquence ! Ramenez
donc cette esprit de partage, et ne sombrer pas dans la solitude et l'égoïsme de notre
époque moderne remplie de danger ! La réunion entre admirateurs de littérature écoutant
le même texte, la même émotion les traverse, entrant au plus profond de leurs âmes.
Comment ne pas se sentir plus empathique de notre personnage, vivant les aventures de
toute sortes, sortez donc de vos boyaux la voix qui fera vibrer notre cœur devant Roméo
et Juliette, croyez vous que les rugissements de la bête d'Hippolyte étaient parfaitement
muets! Non! Mais certainement les plus belles œuvres ne sont que criez à gorge
déployée!

Devoir, vous etes milena et vous vous opposer à Kafka, avec les arguments
rédiger la suite de pennac, avec le registre utilisé.

Mon cher Kafka, je crains de ne pas pouvoir vous suivre, vous dites que les lettres ne sont
que hypocrisie et corruption, que l'on parle à des fantômes. J'écris cette lettre non pas à la
suite d'un hasard mais pour contredire vos propos. Il est d'usage que, quand la distance
sépare nous sépare, ils nous faut nous exprimer à distance, et c'est en cela que les lettres
jouent le rôle d'intermédiaire à nos mots. Comment voulez vous donc exprimer vos idées à
des lieues d'ici.De plus, il se peut tout à fait qu'avec, moyennant un certain savoir en
ponctuations, nous poussions exprimer nos sentiments sans ambiguïté. Il semble aussi
que vous oubliez un aspect historique et artistique, comment ne pas évoquer les lettre de
Mme de Sévigné qui sont en ce moment des considérées comme œuvres d'art, les lettres
de Napoléon qui décrivent la vie de celui-ci ainsi qu'a son époque.Nous ne parlons point à
des fantômes mais bien à des êtres de cher et d'os, les lettres sont d'autant plus
immortelles, indélébiles et bien mieux réfléchies que de vaines paroles qui s’effacent aussi
tôt dites. Voilà donc ma réponse à votre rejet de la lettre et de la parole réfléchie.

Trois arguments contre Kafka =


-C'est la seule façon de pouvoir communiquer à distance
-Grâce à la ponctuations, nous pouvons exprimer nos émotions
-Nous pouvons garder les paroles.
-Document historique
-Œuvre d'art ( Mme de Sévigné)
-Permet de mieux réfléchir,
Complainte, texte littéraire du moyen-age, (chanson ou poème) on racontait les malheurs
du personnage.registre lyrique. ( tristesse)
Séance=7
l'histoire d'un couple, histoire d'amour raté. Oppositions entra autrefois et maintenant.
Des mots valises qui servent à dire que c'est gadget.
3e couplet, la rupture amoureuse.
4e chantage, menace., non fair play
5e symbolique de la guerre, terme violent, un couple qui se déchire.
6e cercle, l'amour est devenu un objet de consommation, l'histoire recommence.
Mon oncle, histoire d'un garçon et de son oncle.par jacques tati, la famille arpel qui
appartient à la grande bourgeoisie alors que l'oncle est un bohème vit dans un quartier
populaire.
Extrait,
travaille sur le son, style hyper-moderne, moderniste, les vetements du mari bourgeois.
Plan fixe sur la maison signe de richesse, la femme est au foyer, son but est de faire briller
la maison, voiture, générique, (encombrement des routes,
2e clip, moderne, gedjet ( steak, pistoler à jus, rebondissante) caricature des foyers
modernes. L'oncle est complètement est décalée par rapport au décor.

Lol V Stein
Lecture analytiques
Texte 1=
Séance 3= L'incipit
Rappel= Définition
lieu, situation sociale, époque, nom, présenter les perso et parfois physquement et les
ancrer dans un milieu sociale ( Zola,) et les lieux décrit ( Balzac), l'époque dans les
romains du XIX est souvent contemporaine et l'action est annoncée. Dans les romans
traditionnels, ( narrateur qui parle, pas de changement de narration interne ou non).
Différents types narration ( omniscient, interne, personnage, témoin). En quoi cet incipit
refuse les conventions traditionnelles de l'incipit romanesque.
I) Les fonctions de l'incipit
1- Les lieux/ le temps
2- Les personnages
3- L'annonce de l'action
II) La prise en charge narrative.
1- Le statut du narrateur( point de vue,
2-crédibilité du narrateur
I) temps/lieu = partie de sa jeunesse, S.Talha, enfance, collège, grand préau, 6 mois,
vacances,milieu aisé, salle de balle, T beach
2- les personnes= Tatiana, parents, Richardson, Lol fille
indices qui parlent des lieux ( collège, préau, un lieu qui n'est pas géographique), époque
contemporaine de l'auteur ( radio, jeudi congé) donc 20 e ou années 60. un mystère qui
imprègne les lieux. On connaît, la famille proche, lol,v,stein. Un mélange de nationalité,un
flou apporté par l'initial. Discoure direct= lol mène la danse, c'est le témoignage de Tatiana
, car nous avons des paroles rapportés au discoure directe. Lol était (jolie), on se la
disputée. (l 40) ( comme l'eau, caractère fuyant et insaisissable,) elle a l'air stone, ( pas de
larme,)elle donnait l'impression d'endurer un ennui tranquille l 34) contradiction entre l'être
et le paraître ( l35), un coté solaire et brillant qu'elle oublie puis revient à l'indifférence.
La descrption est lacunaire, est faite par un témoignage, Richardson, 25 ans, tennis, riche
Tatiana = russe, anglais, théorie sur lol, sa maladie était là depuis l'enfance. Suite à ces
fiançailles, le mariage devait avoir lieu, ( un doute est introduit entre lol et richard son). Le
grand bal ) fameux. Le passé simple, ( eu lieu) marque une rupture avec l'imparfait,
démarrage de l'action. Il fait remonter le début réel de sin histoire avec Lol. Création de la
dépendance de lol à un triangle amoureux ( lol, richard son, stretter).
II) le statut du narrateur
jack hold,
Nouveau roman: un mouvement qui réfute les conventions du récit traditionnelle,
ainsi robbe-grillet annonce le décès du personnage.( plus de perso traditionnel) duras
semble être assez proche du nouveau roman. Duras est née en Indochine française,
plusieurs livres en indochine( l'amant, un barrage contre le pacifique) Elle a aussi réussi à
faire des films, ( Hiroshima, mon amour) engagée ( contre la guerre d'Algérie) Lol v Stein=
publié en 64, raconte l'histoire du narrateur qui est amoureux de lol, et a une relation
assez trouble avec elle ( l'amant de Tatiana, et c'est en raison de son amour pour lol, qu'il
va vouiloir reconstituer son histoire à lol) et c'est pour cette raison qu'il va nous raconter
cette scène de bal, qui selon lui est une scène clé de l'histoire. Puisque toujours selon lui,
cela va déclenché une sorte de folie chez Lol. Il s'appuie notamment sur le témoignage de
Tatiana.
PB= en quoi cette scène de bal déroule-t-elle des topos de la scène de bal.
I En quoi cette scène de bal constitue à la fois une scène de rencontre et une scène
d'abondon.
1) les éléments topique
2) le jeu des places dévié
une sc_ne de rencontre amoureuse.
II partie
le bal = une scène traditionelle de rencontre amoureuese?
1) unr scène narrative d'abandon
2) vide identitaire,
3) le ravissement = une scène clé du roman.

I 1)
Les décors traditionnel = la piste l 78, «une danse» l'orchestre l77

Les plantes vertes) , un élément de décor non détaillée,


l'arrivée sur la piste d'Anne marie Stretter, mise en scène de cette arrivée, scène de bal =
robe de tule noire, la robe connote la séduction et l'élégance.
Dysphorie/= euphorique , théatralisation de la scène
champs lexical du regard, ligne 90 de Richardson sur les deux femmes, ( il s'était arrêté,
et ) chaque personnage qu regarde la femme est immobilisé. Lol frappée d'immobilité) l
94) 3° occurrence, la méduse qui pétrifie, ce qui montre le caractère vénéneux du
personnage, mais aussi l'aura du personnage. Polyptôte ( vide) la scène s'était vidéo
lentement) , comme si le public l'attendait , es ces conditions vont permettrenent l'arivée
de streter, donc l'arrivée est mise en place, ( voir la scène de bal de la princesse de Clève)

2)
on a élément ( topos) de la reconnaissance mutuelle, mais tourné sous forme de question.
Une certaine remise en question de ce motif.2° Chez richardson, un changemetn
physique, (tatiana karl l'avait rouvé pâli ) 3° Coup de foudre, ( phèdre), ( je palis à sa vue),
dans le processus, son visage s'était resserré, dans la plénitude de la maturité )
une sorte de vieillissement automatique, ( de la douleur s'y lisait), c'est une douleur vielle
comme le monde, 3° enfin, on voit la fatalité en marche, ( aucune violence ne purraie
raison de richardson) rien ne pourra le changer, et qu'il faudra la vire jusqu'au bout. Il
subit. L devra être consumé jusqu'au bout. Nous avons l'idée d'un jeu, on va décrouvrie
l'identitéde ce narratuer ( chap 8) jack hold et son lien avc lol. Son projet est de monter
que la scène de bal est crucial dans sa propre histoire avec lol. La raison, le triangle
amoureux, la réparation car il y a eu un premier triangle. Un pdv interne, ( voici mon
histoire) Tout repose ici sur le témoignage de tatiana, et de la mort. ( boucle des regards)
volonté de reconstitution de la scène mais le doute persiste. Question sur les discours,
indirecte lbre de la ligne 102 à 106, question de tatiana et de narrateur conjugué. Jeu de
regards emboité, anne marie est la derniere, ( hold qui visualise tatiana qui regarde lol qui
regarde richarson qui regarde stretter)
Un regard difficile à capter, + décoloration de la pupille+logé dans toute la surface des
yeux. ( comme une statue)

II
1. Une scène traumatique avancée
prolèpse ( pour la dernière fois de leur vie), scène clé, + annonce de la rupture qui fait de
la scène debal une scène traumatique clé, ce qui pour Hold, va changer la mentalité de
Lol. Puis lol s'évanouie. Lol n'aura de cesse de tenter la reconstruction de ce triangle avec
Hold et Tatiana. Lol est à la fois témoin et victime, mais aucun signe extérieur de
souffrance n'est exprimée. Paraître= jugement de Tatiana, on ne peut pas être certain, pdv
externe.Tout cela fait de la scène de bal une scène paradoxale car cela fait une scène de
rencontre et une scène de rupture. L'orchestre cessa de jouer, une danse se terminait ) l1,
un début qui commence par une fin. polyptote, vidée, nous avons une symbolique de
l'espcace vide puisque parallèlement on va assister à une dépossession, de l'identité de
Lol. Puis tombé après coup par la folie.

2. Cette vacance va être remplie par Anne-Marie Stretter, ( vide de Lol aussi en plus de la
salle.) Lol est au fond de la salle, ( symboliquement lol devient une plante verte).
Descritpion assez physique de stretter interne à lol et Tatiana. Description ambiguë,
grâce, beauté, élégance, (ossature admirable de son corps l100) ( corps désirée l108)
( gracieuse l108), termes mélioratifs, + chaque côtés melioratifs de la brauté est associé à
un terme dysphorique, ( oiseau morte ployante) Nous pouvons la liée au mauvais
augure,)légèreté d'une cendre. Marche de prairie + cendre, oxymorique. + Lol accueille
l'évènement et le perso de Stretter dans une apaprente indifférence sans le crinadre ni
l'avoir jamais crains, sans surprise. 126-127
3. La scène de bal fixe les trois points du triangle amoureux = ( anne marie, richardson,
lol), c'est une scène de ravissement dans les deux sens du terme, = ravissement
amoureux puisque les deux amants vont atteindre dans la suite un état quasi mystique de
communication par delà le langage, ( ils n'échagenet aucun mots) puis Lol a perdu
quelque chose.( richardson et une aprtie de sa personnalité) c'est une syllepse = double
sens.
Conclu = Duras ne fait que reprendre les élémetns tpoques d'une scène traditionnelle
mais les détourne, en en faisant nottament une scène paradoxale de rencontre et
d'abandon. Le personnage est moderne ( pas de description, flou et marqué par le vide)
Enfin le type de narration est extremement complexe , le statut est pas clair, l'histoire est
tronquée. Ce qui fait du livre un roman moderne ( nouveau roman)
Lire la dernière scène du livre, excipit, et répondre au question en pièce jointe.
Clèves est le premier roman analyse, ( texte 1)
Amour courtois = (chrétiens de Troy, Arthur)= l'amour qui se noue entre le chevalier et la
noble dame.( dans courtois comme la cour) = extrêmement codifié/ policé. Le chevalier fait
sa cour en manière de poésie. Le tout étant platonique jusqu’à un certain point.

Clèves= dans la cour, ( clève et nemmour sont modestes et polis)


Cendrillon= tradition orale, mit en écrit par Perrault au XVII.
-coup de foudre, inconnu, arrivée remarqué, regard admiratifs.

Textes 3) Bovary= Madame s'ennuie, pas de livres, mais arrive à s'en procurer. Paysanne
aisée. Compléxée de ses origines. Dans la scène, elle veut accéder à cette aristocratie.
-danse, elle n'est pas le centre de l'attention, même une deuxième danseuse, ne sait pas
danser, il y a un virage.

Texte 4) Boris Vian est très érudit en matière de musique, un univers un peu fou,

Quel rôle joue le bal,


–) déclencher du coup de foudre.
—) se montrer/ admirer.
–) marqueur social
Question 1-.
Obliger de danser ( ligne 1), pour se rapprocher, (il réduisit l'écartement de leurs corps),
description et admiration de la femme, inconnus, c'est elle qui apporte du champagne,
colin voulait partir du bal,
musique militaire allemande, où l'on entend que la grosse caisse » → métaphore
ils sont à l'écart des autres, c'est son ami qui lui dit d'y aller.

Exercices 1
sur le théâtre,
3/ en quoi repose le théâtre, roman.
DEVOIR P 202 209
œuvres dramatiques = pièce de théâtres
+ 26 (fiche) + 10 p 299

édition magnard Lycée : Art de Yasmina Reza+ LE bal d'Irène Nemirovsky

histoire image/etude/bal pratiques sociale


cnd.fr/fr/file/fle/323/inline/Sce%CC%80nes%20de%( le bal sommaire thématique,
exposition.)

Impressionnisme
mouvement picturale datant de 1863, les femmes nus à l'époque qui étaient peignés sont
des déesses ou des personnages de la Bible. Les impressionnistes peignent des femmes
lambda. Le premier et le plus grand scandale Manet, «Déjeuner sur l'herbe»
Renoir avec Monet ont été les figures de Proust, renoir s'est interessé aux personnages.
( nu ou pas ) dans son entourage.

Travail a faire pour Mardi = lire sur le site, histoire image les commentaire en face
des tableaux¨+ dossier de presse, cnd.fr
fin déceptive
Page 151 LOL retourne sur la scène du crime
Elle ne fait rien, ( reconstruction du souvenir, l-
Pas de déclic chez Lol. Bolide lent, ( il imagine Lol riante à l'époque, ) oxymore du couple.
Elle ne sait pas encore ce qui va se passer. L’apparition du triangle.
-l'absence d'odeur peut montrer le vide d'amour.
-mortel fadeur de la mémoire de Lol.
-sous la bague une cicatrice ( blessure, traumatisme de l'abandon.)
-marécage, (malsain, s'empetre à sa vie, la mémoire qui est infesté)
-l'homme lâche le rideau,ff
-
Question 2 = Les rideaux sont le symbole des souvenirs de Lol, en effet, un homme ouvre
le rideau juste avant ( une sorte de théatralisation des souvenirs, cependant les rideaux
restent fermés, ce qui nous dit que les souvenirs ne seront pas retrouvés durant la
«scène» de bal.
3. Elle s'opère par pic, premièrement elle commence à se souvenir, l3540, cependant elle
ne se souvient de rien de signifiant. Ensuite, une reconstruction du triangle s'opère par
Hold. puis rien.

7. Non car, Lol ne retrouve pas ses souvenirs, Malgré quelques moments de déclic
Elle finit son retour au source sans vrai conclusion, puis se prend d'indifférence pour son
retour à la mémoire «on mange», «s'endort». Elle revient à des besoins primaires et se
repose.Comme si le but principale était oublié et porté peu d'importance. Le sommeil peut
aussi s'apparenter à l'obscurité comme la lumière citée plus tôt.

6. Les marécages sont une analogie de le mémoire de Lol. En effet marécages, terme
péjoratif, est un endroit malsain. On retrouve des corrélations entre la difficulté et la
stagnation de Lol à retrouver ses souvenirs, comme si ils étaient coincés dans des
marécages boueux. ( retient des choses, ou enfouie)
Aussi , les marécages sont un lieu où les choses sont enfouies, on peut reporter cela à la
mémoire de Lol qui semble être enfouie et cachée.
Phase de l'intro , la même approche que dans les deux atures lectures analytique
( nouveau roman, duras, l'histoire du livre+ triangle amoureux, Lol depuis est dérangée)
Ce passage est à la fin ( pas excipit) , un retour sur les lieux, ( scène de bal) les attentes
du lecteur et de Hold = une réaction de Lol, ( souvenir, réparation, triangle)
Est-ce que le retour va jouer le rôle attendu?

I description de Lol
présent d'énonciation qui traduit l'actualité du couple ( ils sont ici et maintenant) Les
phrases sont simples et courtes. Neutralité du regard, il donne à voir les lieux telles qu'ils
sont. Les mêmes éléments ( pistes, plante verte) + rideaux et scène ( new)
le rideau enlève comme un voile sur la mémoire de Lol. Préparation d'une mise en scène
du souvenir qui n'aura pas lieu.
Lol regardait ( elle ouvre l'espace mémoire), ce qui permet de voire dans sa tête. Hold se
met dans sa tête. Une scène de télépathie. ( mais Hold imagine). Il croit lire l'écran de
souvenir qui est dans Lol. Ironiquement duras parle d'un narrateur omniscient du roman.
Image sonores et visuelles, ( entendu les fox-trots, crépitement). Les mémoires sont
condensées, cinématographiques. Une seule trace subsiste+ aucune trace, contradiction.
Il ne fait qu'imaginer ce que Lol imagine.
Il reste le concierge, va et vient,
Attitude de Lol.
Elle fait un effort pour se souvenir ( consciencieuse et buté) mais échec ( elle peut revoir
ce qu'elle ne peut pas revoir).
Lumières
lumières violentes qui s'allument, cris.
Sa vie est monotone ( fade, sans odeur) sous l'alliance = fine cicatrice
L'alliance = le mariage qui vient cacher la plaie qui est le bal=pansement.
Le marécage, ( en vrai sable mouillé de la plage qui est lisse et miroir), sauf qu'un
marécage est spongieux et insalubre. Il y aurait un comparatif avec la mémoire de Lol, qui
est renfloué,

( je n'essaie pas de lutter) résignation,

Séquence IV «Art» de Y. Reza.


Étude de l’œuvre intégrale.
Séance 1: Entrer dans l’œuvre . La scène d'exposition.
Exposition: nom donnée à la première scène d'une pièce de théâtre, ou bien! Aux trois
premières scènes.
Rappel: exposer les personnages principaux, le cadre spatial et le temporel, l'intrigue,
( qui, où, quand, quoi). En général, on trouve des didascalies, ( indication de mise en
scène). = décor, mouvement. Surtout dans les didascalies initiales,
-absence de transition entre les actions.
-langage parlé, registre familié, vulgarité, «me...» répété.
–---Langage du XXeme ( époque contemporaine) Amitié entre eux.
---- en même temps, expression soutenue---) niveau social
Décor sobre, «dépouillé» + neutre
concentrer les regards sur le tableau… + idée de modernité, minimalisme, lignes épurées.
Les personnages démarrent sur un conflit,
deux systèmes de valeurs qui vont s'affronter
Utilisation du blanc
des silences aussi significatifs que certaines paroles sont utilisés
Les répétitions
répétitions du prix,
alternance monologue, dialogue.
Chacun va donner ce qu'il pense et sur le tableau.

MÉTHODOLOGIE DISSERTATION
CE QU'IL NE FAUT PAS FAIRE
-ne pas commencer à répondre dès l'introduction.
-ne pas non plus donner d'exemple dans l'introduction.
-ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas faire d'accroche sur un personnage ( PAS DE
RÉPONSE)
-ne pas confondre dissertation et commentaire ( NE PAS CITER, pas trop)
-Cependant s'appuyer sur tous les textes.
-Il faut prendre en exemple au moins une fois chacun des textes.
-Ne pas oublier après chaque exemple de le relier à la question posée. Il doit constituer un
élément de réponse.

Exemple: le personnage d’Esméralda décrite par Victor Hugo représente un idéal de


beauté plastique aux yeux de Gringoire qui en est subjugué
Comme Gringoire, le lecteur est captivé par Esmeralda, qui suscite le rêve, le désir, ou
encore le désir de lui ressembler.
Il faut impérativement définir et analyser toute les facettes du mot clé. Attention =
séducteur/= séduisant
Physique (Esméralda) II

Mystère, inquiétente, Stretter Les valeurs morales( bonté,courage) Trunks

qualité mentale

Séduisant
=qui exerce un attrait Intelligence
Humour
Repoussant ou répugnant Génie
Artistique
= qui exerce une répulsion. Bel-Ami
Frenhofer

Laideur
Quasimodo
Folie
LOL.V.Stein
Médiocrité
Défaut de l'âme
Monstruosité
Noirceur
Visage du mal

II) Les personnages repoussant sont quand même intéressant


Le parfum de Suskind
Analyse de la mise en scène

–-- Décor
(mur blanc, tableau blanc, meubles blanc, style épurée, fauteuil Louis XVI, blanc)
( peut être le fauteuil montre que Marc est bourgeois,
–--)Costumes

----) Jeu des comédiens (expression, rythmes, déplacement, gestuelle)

Marque de snobisme chez Serge, débat entre art nouveau et ancien de Marc.
Chacun des personnages portent des costumes, sombres, ( contraste avec le blanc,
marqueur sociale, assez décontracté). Ils appartiennent tous deux à une classe sociale
supérieure.
Les blancs utilisés par Reza sont compensé par des gestes dans la pièce.
Pendant un des blancs, ( Serge regarde en souriant le tableau, Marc scrute le tableau)
Sourire Naïf, puis inquiétude de la réaction de Marc.
Si Marc le reconnaît, il valide le goût de Serge, reconnaître de son ami.
Il y a un déplacement, entre tableau et amitié.
Marc est dubitatif.
Certaine marque de tristesse, le rire de Marc tient une place importance, ( terme quantitatif
aussi car dure longtemps) rire assez cruelle,
La gestuelle
Marc marque la désapprobation.

Exemple de plan
Quels sont les enjeux de cette scènes d’exposition?
Cette scène rempli t-elle les fonctions tradi d'une scène d'expo
Une scène d''exposition qui rempli ses fonctions, entre tradition et modernité.
- contexte, perso, historique,
Une scène qui met en place l'élément perturbateur et les fissures
-tableau et amitié, art et débat
II) Du débat sur l'art aux fissures de l'amitié: déplacement.
1. Fonction de présentation ( perso-lieu-intrigue…)
2. Une construction originale ( marc parle de serge, serge parle de marc)
3. La fonction des silences: gestuelles et suspens
II
1. Le débat: modernité vs «classicisme» art.
2. Satire de l'art/ satire sociale.
3. Le rôle symbolique du tableau: fissure de l'amitié.

YASMINA REZA, française iranienne-juif.


Mère hongroise violoniste, en 1959.
essayiste, sa particuliarité est d'apporter ds rivages nouveaux, visage ouveau en matière
de création artistique.
La pièce art a remporté un vif succès lors de sa création. 1994 2 molières et elle a été joué
dans le monde entier. Qualifié de «nouveau Classic»,en effet on se rend compte que reza
revisite le genre du vaudeville, où de la comédie de mœurs du 17 e.
Comédie de Moeurs = né au 17e avec Molière, but critique.( l'avare) ( le bourgeois
gentilhomme)
Vaudeville, plus léger au 19e , un rythme très enlevé, rapide, l'action es pleine de
rebondissement. «Ciel, mon mari».
Reza utilise et renouvelle ses deux genres théâtrale et de mêler les registres pour créer
une sorte de comédie cruelle. Comporte n iacte- ni scène ni tablea, l'intrigue s'amorce à la
faveur d'une enigmatique toile blanche qui va semer ou révéler un conflit entre deux amis
de longue date. Problématique,

Séance II : Regards sur l'objet d'art


Duchamp= c'est le regardeur qui fait l’œuvre. ( art abstrait)
peindre un objet de la réalité = mimesis.: grec.= L'art a pour but de reproduire la réalité.
Point de départ de l'art moderne= impressionniste.
–) début du XX ( 1ere moitié) = art moderne avec l'abstrait.
Puis le cubisme.⁽ Picasso, Braque) On s'éloigne de la représentation de la réalité.
On ne cherche pas à faire du beau,
Le but de l'art= exprimer une subjectivité, une émotion, mais aussi l'art devient un
instrument de réflexion sur le monde. Aussi un instrument de contestation.( artiste engagé)
—) 2e moitié du XX = art contemporain.
Malevitch= icône de la peinture du XX, l’abolition du passé dans l'art. Un renouveau dans
l'art. Même si malevitch a inventé le monochrome, c'est Yves Klein qui le rend célèbre.

Un ensemble de monochrome bleu sur toile de même format. Ou IKB ( international klein
blue). Les acheteurs vont acheter des tableaux de valeurs différentes.
Cela met la subjectivité du spectateur sur le tableau qui est mise en tableau.
En 58, une exposition avec des murs bancs, et le reste en bleu klein. Exposition du vide.
L'oeuvre d'art peut se résumer à rien.
C'est pour ça que Yvan dit ( il y a une pensée, une vibration)
FIN 50, robert ryman, des traits, il réfléchit sur les limites de la toile. ( composition sr
plusieurs toiles). Où l’œuvre s'arrête.
Barré, œuvres barré avec une bombe aérosol.
Thèse défendu par Voltaire, ,la beauté est relative, le beau absolu n'existe pas.
L'exemple du crapaud, car communément il est associé à la laideur.
Puis plus sérieux avec, les philosophes , le diable, le nègre de Guinée. Le nègre introduit
une culture différente. Cela prend des idées raciaux. Les européens n'ont pas beaucoup
connu de population différentes. Les descriptions des africains reposent sur des livres, des
dessins. Le nègre est un fantasme.
Le diable= le mal.
Les philosophes = incompréhensibles.

L'anecdote de la pièce qui a plus en France mas pas en Angleterre. Cela dépend donc
des cultures.
Cependant la beauté produit de la beauté, admiration.
Lien avec «art», pour Marc, l'Antrios est immonde, pour Serge= chef d’œuvre.

Séance 3: La tirade d'Yvan Lecture analytique n°2


p44 l.690 «Alors dramatique»----) p/47 «parce que j'étais en retard» l767
Tirade – long monologue qui parle avec quelqu'un.
Rappel: vocabulaire du théâtre.
Tirade/= monologue.
Très longue réplique d'un personnage, le personnage parle seul.
en présence d'autres perso

Une rapidité de rythme.


Discours rapportés: emboîtement.
Comique.
Confusion
un discours «creux»
la position d'Yvan = écartèlement entre trois femmes.
Une parole qui s'emballe qui tend vers le délire verbal.
Une parole qui dépossède Yvan de sa propre voix.

La tirade d'Yvan n'est-elle qu'un intermède distrayant les spectateurs.


Essouflement, pas de pauses, concentré
S.3 La tirade d'Yvan
La tension entre serge et marc s'accroît pendant l'attente de marc et finissent apr être
désespérés par l'absence d'Yvan. Yvan arrive enfin comme une tornade sur scène, et dès
son entrée occupe tout l'espace. ( didascalie pénètre en parlant dans la pièce) . Il
entreprend une longue tirade qui a pour but d'expliquer son retard. Il présente ce discours
comme un mini-drame devant marc et serge réduit au silence et être spectateurs forcés e
la tirade. C'est un tour de force pour le comédien car la tirade est très longue et son
rythme est particulièrement rapide et est construite par une succession de discours
rapportés. Et qu'elle produit un effet comique. Cette irruption d'Yvan n'est t-elle qu'un
intermède distrayant pour le spectateur ?.
I) Une logorrhée comique.
Discours diarrhée= coulée
1. Une tirade débridée: le récit intarissable d'un retard.
2. «Beaucoup de bruit pour rien»,: l'enjeu dérisoire d'un «mini-drame»
3.L'enboîtement des discours rapportés.
II) Les complexités d'une folle parole.
1. La mise en abyme du rôle d'Yvan dans la pièce.
Mise en abyme = procédé qui consiste à démultiplier à l'infini une image emboité dans une
autre. ( ex, vache qui rit)
2. La voix des autres: Yvan porte-parole des personnages hors-scène.
Cette tirade est d'abord un récit dans lequel Yvan pour expliquer son retard relate ses
discussions avec sa fiancée, sa mère.

belle mère
MÈRE Huguette PÈRE/ YVONNE MÈRE PÈRE

YVAN CATHERINE

On est marqué d'emblée par la précision du récit qui n'omet aucun détail.
L'accélération du rythme qui s'emballe et la répétition de ses propos.
Il utilise un sommaire puisqu’il nous dis , (dramatique, problème insoluble, dramatique. Les
deux belles mères veulent figurer sur le carton. Il effectue un résumé. Tout le reste du
récit va amplifier la narration de ce problème. Catherine veut sa belle mère sur le carton,
Yvan refuse Yvonne, donc Catherine n'a pas sa belle mère non plus.
Une critique da la part de la mère, (un événement qui ne voit pas d'urgence). Yvan doit
mentir à sa femme, ( elle ne dit rien) Yvan se retrouve acculé au mensonge pour protéger
sa mère. Deuxième coup de file à sa mère, Le discours de la mère prend plus de place.
Le conflit reste entier. Le récit se développe de manière confuse en apparence, les faits ne
sont pas hiérarchisés, ils sont émaillés de façon absurde. L'histoire du pacemaker d'andré,
L'expression figurer sur le carton revient 9 fois. 2 fois envenimer les choses, 2 fois la
dernière roue du carrosse, 4 fois être égoïste. Le tout dans une immense phrase . L'effet
produit est une tirade interminable, rythme haletant. Sans aucune pause, On a donc le
sentiment d'un flot ininterrompu.
CITER DES MORCEAUX DE PHRASES
Utiliser la ponctuation ( : ) qui suit d'une phrase introductrice.
Ou de façon indirecte ( l'auteur affirme que la guerre….).

Rédiger un paragraphe de commentaire.


À partir du I) 2 sur la tirade d'Yvan.
En insérant toutes les citations nécessaires.
Et en insérant la manière de les insérer.

Alinéa à chaque sous partie, et une ligne entre grande partie.


Connecteur + on introduit l'idée qu'on va démontrer.
–-) on introduit [une citation, un procédé]
–--) suivie d'une analyse

Tout d'abord, nous pouvons affirmer que le sujet de discussion d'Yvan n'est pas
aussi important qu'il y paraît et que les enjeux multiples sont dérisoires. Premièrement la
mère explique «qu'[elle] n'a pas saisi l'urgence», du mariage l.722. Cela rend ce mariage
finalement peu important. Aussi il y a un enjeux familial dans ce carton de mariage. La
mère d'Yvan ne peut pas supporter que «son nom flotte alors que[…] celui d'Yvonne est
solidement amarré.» Nous pouvons noter que le nom d'Yvonne sur le carton est comparé
à un bateau qui s'amarre. Une métaphore qui met en avant sa solitude et son désir de
revanche sociale. Nous pouvons aussi remarqué qu'un des enjeux est de se «pavaner»
l748. La mère n'a donc que des objectifs superficiels.

Toute cette tirade autour d'un objet qui en apparence n'est pas important, qui s'avère être
le nœud de crispation et de revendication de tout les personnages cités.
Ce carton va procurer chez certain personnage , une reconnaissance. ( familiale pour
Huguette, c'est aussi un marqueur social. «Prix d'or», le coût financier de la réception.
Huguette projette ses abandons et ses habitudes. Comment oses-tu que mon nom flotte
en solitaire.» (l712), «solidement amarré'».
La mère projette ses rêves sur le carton.
La haine d'Yvan envers Yvonne'. L'amour que porte Catherine à la sienne.
Tout ça crée un effet comique puisque le sujet est carton. Grotesque, décalage entre les
fait épiques et le bout de carton. La tirade commence par du discours indirecte l707
verbes de paroles+ que.
Ce discours indirecte relate sa discussion avec Catherine.
Yvan est prit entre les trois personnalités féminines.
A partir du premier coup de fil à la mère 706, le discours direct prend le relais. ON a terme
à terme, un jeu de réplique( elle me dit, je répond). Au fur et à mesure du jeu, on va passer
dans du discours direct libre. A partir du 2e coup de fil, la conversation va enfler, elle va
happer cette parole, elle même va rapporter la parole de deux personnages. Félix
Perolari,Mme Roméro, Yvonne s'est mit au bridge. Roméro s'estime êtres sous-payée, et
le pace-maker. La parole de la mère a chassé Yvan, il tente de faire entendre sa voix ( par
les tirets.) Le délire qui s'empare d'Yvan. Il n'est plus lui même., puisque ça parole a été
aliénée par celle de sa mère. Tirade dans une mécanique absurde et comique.

II) Les complexités d'une folle parole.


1. La mise en abyme du rôle d'Yvan dans la pièce.
Ce discours démesuré traduit l'état d'angoisse d'Yvan.
Surtension,
2- Faiblesse, puisqu'il ne fait que céder à ses dames.' finit par me laisser convaincre,
contre mon gré'.
Un rôle d'intermédiaire malmené, L'image d'un punching-ball.
Cette tirade est donc une mise en abyme du rôle dans la pièce.= une sorte de bouffon qui
fait rire.
2. 'la voix des autres' s'incarne dans le corps d'humain.
Il dérobe la parole à Marc et Serge. Réponse au duel qu'opposent ses deux amis. Lorsque
Marc et Serge choisissent la logique, Yvan utilise la logorhé.
Catharsis= purgation des passions.
Cette tirade est hautement comique, et nous réjouit par la logique folle qui semble
triompher. La performance du comédien, Cette parole intarissable prend à première revue
l'allure d'une digression. Dans l'architecture de la pièce. Cependant cette intermède met
en scène son aliénation familiale et amoureuse. Le conflit initiale, c'est celui entre Marc et
Serge.