Vous êtes sur la page 1sur 20

ROYAUME DU MAROC

*******
MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE MARITIME

*******
DIRECTION DE L’ENSEIGNEMENT DE LA FORMATION ET DE LA
RECHERCHE
*********
INSTITUT DES TECHNICIENS SPÉCIALISÉS EN AGRICULTURE
D’ERRACHIDIA

Nom : AIT-ALI
Prénom : LAHCEN
Niveau : Technicien Spécialisé
Option : Technico-commercial en production horticole
Encadré par : KHALID NAAS
Maitre de stage : NAJIA SAID
Sommaire 
Remerciement………………………………………………..3
Introduction……………………………………………………4
I-Description de l’environnement …………………………………....5
1-Situation géographique……………………………………………....5
2-Environnement naturel ……………………………………...............5
II-Description de service des espaces verts…………………………..6
1-Organigramme interne du service……………………………………6
2- Activités ……………………………………………………………7
3-Matériels ……………………………………....................................7
III-Description des activités de service des espaces verts………….8
1-L’aménagement des espaces verts……………………………….8
IV-Les plantes ornementales utilisées dans l’aménagement ……9
des espaces verts
1-Fiche technique de quelques plantes ornementales ……………9
V-Techniques de multiplication utilisées dans la pépinière…….13
1-Semis…………………………………...…………………...…13
2-Bouturage……………………………………...……………...14
VI-Les techniques d’élevage ……..……………………………15
1-Les substrats……………………………………...………...…15
2-Les conteneurs utilisés dans la pépinière……………………15
VII-Les principales méthodes d’entretien ……………………15
1-La taille ……………………………………...……………….15
2-Empotage: ……………………………………...…………….15
3-Rempotage …………………………………...………………15
4-Pincement……………………………………...……………..16
5-Tuteurage…………………………………………………….16
6-Irrigation…………………………………...…………………16
VIII- Les taches effectuées…………………………………….16
Conclusion………………………………………………………20

2
Au terme de ce travail, je tiens à exprimer mes plus
profonds et sincères remerciements à mes encadrant pour leurs
encadrements et leurs appuis.

Sans oublier l’effort déployer de tout le corps


enseignant de l’institut de technicien spécialisé d’Er-Rachidia
pour la formation théorique et pratique des techniciens
spécialisé.

Je tiens également à exprimer toute mes gratitudes au


chef de service de l’espace vert M. NAJIA SAIDI d’avoir
m’accepté de passer mon stage et pour leur conseils technique,
ainsi que le responsable de la pépinière pour son aide
permanent pendant mon stage, et pour tous les informations
qui m’a données.

Enfin, je remercie toute personne qui a contribuée de


près ou de loin à la réalisation de ce travail.

3
Notre pays a connu une évolution dans le domaine
des espaces verts, notamment qu’il y a une charte
environnementale qui vient de mettre en valeur les
espaces verts, quoi qu’ils soient, soit au milieu
urbain ou rural. A cet effet, et pour minimiser la
pollution qui menace la population, la création des
pépinières et des sociétés chargées des
aménagements des espaces verts, s’est avéré
nécessaire pour lutter contre le phénomène de la
pollution d’une part, d’autres part d’améliorer le
cadre de vie des citoyens.

Et pour mieux améliorer et connaitre le domaine


des espaces verts, on a effectué un stage
d’apprentissage des techniques de production et
d’entretien des plantes dans le service des espaces
verts d’Er-Rachidia du 21/11/2017 AU
24/12/2017.

4
I-Description de l’environnement
La province d'Er-Rachidia, anciennement nommée province de Ksar Es-Souk, est une
subdivision à dominante rurale de la région marocaine de Draa-Tafilalet, dont elle est la plus
importante au niveau de la superficie. Elle tire son nom de son chef-lieu, Er-Rachidia.

1-Situation géographique

Sur le plan géographique, la province d’Er-Rachidia est délimitée :

Figure 1 Positionement de la prouvince d’Er-rachidia


2-Environnement naturel :

L'étude du climat en agriculture revêt une importance capitale étant donné ses effets
multiples sur l'activité agricole et son incidence déterminante sur la production végétale.

 Climat de la zone :

La province se caractérise par un climat semi désertique dont les principaux traits sont :

Un écart thermique important entre les températures très élevées de l’été (31,5°c comme
Moyenne au mois de Juillet) et celles très basses de l’hiver (5°c comme moyenne au mois de
Janvier).

Des précipitations faibles et réparties de façon irrégulières dans le temps et dans l’espace

5
Des vents enregistrant des vitesses supérieures à 57.6 km/h au mois de Mai, Juin Juillet et
Aout.

 Types de sol :

L’aridité du climat et la faible densité du couvert végétal déterminent la nature des sols de la
province ; c’est ainsi que la plus part des sols sont peu évoluées et ceux évolués sont rares, et
leur présence est parfois due à des conditions de stations ou à des héritages (paléosols),
comme c'est le cas dans les palmeraies où le microclimat humide permet la formation de sols
avec des horizons différenciés qui se prêtent à l'activité agricole.
Les sols avec des caractéristiques agronomiques favorables à l’agriculture sont peu
développés et vulnérables.
Ils sont soumis à des processus de dégradation causée par le ruissellement, l'érosion et par la
salinisation.
En offrirant

II-Description de service des espaces verts


Le Service des espaces verts (SEVE) : l'un des plus anciens services de
l'administration municipale, sous l’égide du Département de l'environnement urbain et de la
sécurité. Ses priorités sont la gestion des espaces verts, la conservation du patrimoine végétal
de la ville et le fleurissement urbain, c’est l'artisan du décor floral de la Ville, Il est également en
charge d'offrir une surface de jeu de qualité aux sportifs qui utilisent les terrains municipaux.
Autant d’actions au service de la qualité de vie des citoyens et citoyennes.

1-Organigramme interne du service

L’espace vert à Er-Rachidia est divisé en 4 secteurs dont il possède chacun un responsable
chargé de suivi et évaluation des programmes d’aménagement.

6
respensable respensable respensable respensable
du secteur 1 du secteur 2 du secteur 3 du secteur 4

Caporal caporal caporal caporal

ouvriers ouvriers ouvriers ouvriers

Figure 2 Organigramme de SEVE

2- Activités

Parmi les missions de SEVE on trouve :

 L’étude, la conception et la réalisation des espaces verts.

 Entretien professionnel des jardins…

3-Matériels
Le matériels met à la disposition du service des espace verts est donné dans le tableau
ci-dessous :

Tableau 1 Matériel mise à la disposition de SEVE


Désignation Nombre Utilité
Brouettes 20 Déplacement du
substrat
Citernes d’eau 03 stockage de d’eau
Tondeuse à gazon 6 Pour la tonte
Arrosoirs 15
Fourches 10 Ramassage des déchets

7
Tuyaux (50m) 14 Pour l'arrosage…
Grand sécateur 13 Taille des arbres
Binettes 10 Pour le binage
Cisailles 20 Pour la taille
Pinces 10
Pioches 16
Râteaux 10 Travail du sol
Sapes 20 Travail du sol
Scies 10 Coupure des branches
Sécateurs 20 pincement, taille...
Pelles 19 Ramassage des déchets

III-Description des activités de service des espaces


verts
Le service est chargé de l’aménagement et l’entretien des espaces verts

1-L’aménagement des espaces verts


L’aménagement ou le réaménagement d’un espace vert nécessite une bonne planification. Voici
les étapes proposées par le projet Espaces.

 Plan d’état des lieux

Le plan d'état des lieux est un document établi au début de l’activité d’aménagement, C’est un
prélèvement de données réelles avec tout détaille de site il jeu les deux rôles suivant :
 Etablir un diagnostic de la situation initiale du site qu’on veut aménager.
 Confier à un bureau d’étude d’établir une étude détaillée du projet et aussi réaliser une
conception des espaces et des jardins publics à aménager ou a ’créer. (Plan de masse,
plantation, arrosage, éclairage…).

 Plan de plantation

Le plan de plantation et le plan le plus important au niveau de la réalisation des espaces verts,
il contient tout le détail technique de l’exécution de l’espace qu’on veut aménager.
Les détails techniques de plan de plantation :
 Nom scientifique de l’espèce plantée.
 Quantité de l’espèce plantée.
 Surface de plantation : surface occupé par chaque espèce.
 Mode de plantation (alignement, isolé, touffe, haies, massif…).
 Emplacements exacte de chaque espèce
 Réseau d’arrosage

8
 Exécution des travaux d’aménagements :

Cette phase est très importante dans la réalisation d’un projet d’espace vert ,il demande
beaucoup d’effort pour contrôler les travaux conformément aux clauses de CPS qui relie le
maitre d’ouvrage qui est le président dans le cas de la municipalité et l’entreprise chargé des
travaux, et ce dont le but d’exécuter un travail organisé efficace et juste.

IV-Les plantes ornementales utilisées dans l’aménagement des


espaces verts
Dans le cas de la municipalité d’Er-Rachidia, elle se charge d’apporter 99% des plantes
ornementales utilisées dans l’aménagement des espaces verts, le 1% qui reste constitue les
plantes produites par les stagiaires dans la pépinière de 3 Mars dont le grand rôle est le
stockage des plantes ornementales et leurs entretiens jusqu’à leurs mises en places dans les
jardins.

Observations : La pépinière de 3 Mars est mal organisée elle nécessite la construction d’une
serre et une main d’œuvre qualifiée pour mieux la gérer.

1-Fiche technique de quelques plantes ornementales


Plusieurs critères s’imposent lors de choix des plantes ornementales à utiliser dans les
aménagements des espaces verts à savoir le climat de la ville le type du sol, donc il a fallu
choisir des plantes qui s’adaptes aux conditions climatiques et édaphiques d’Er-Rachidia dont
je vais citer quelques-unes :

CHRYSANTHEME
Genre: Chrysanthemum

Espèces: C. indicum, Chrysanthème d'automne

Famille: Composées

Origine: Asie, Europe et Amérique du Nord

Caractéristiques: plante cultivée pour ses remarquables


fleurs à couper

Multiplication: par bouturage

9
LANTANA
Genre: Lantana

Espèces: L. camara, L. camara nivea, L. montevidensis

Famille: Verbénacées

Origine: Brésil, Vénézuela et Uruguay

Caractéristiques: arbuste trés ornemental, par ses fleurs,


mais aussi par ses feuilles odorantes

Multiplication: par semis et bouturage

PENSEE
Genre: Viola

Espèces: V. cornuta, V. gracilis, V. x Wittrockiana

Famille: Violacées

Origine: Europe et Asie Mineure

Caractéristiques: plante à fleurs décoratives

Multiplication: par semis et bouturage

10
ROSE
Genre: Rosa

Espèces: R. floribunda, R. polyantha, etc..

Famille: Rosacées

Origine: Asie

Caractéristiques: arbuste cultivé pour la beauté de ses


fleurs

Multiplication: par greffage sur des pieds déterminés( R.


indica, R. manetti, R. canina, etc... ) et bouturage

OEILLETS D'INDE
Genre: Tagetes

Espèces: T. patula, T. erecta

Famille: Composées

Origine: Amérique subtropicale

Caractéristiques: plante à fleurs trés décoratives

Multiplication: par semis

11
Washingtonia
Genre: Washingtonia

Espèces: W. filifera, W.robusta

Famille: Arecaceae

Origine: Californie et Arizona

Caractéristiques: plante ornementale

Multiplication: par semis

Fusin vert
Famille: Célastracées

Origine: Asie

Caractéristiques: Elles forment de très belles haies


persistance

Multiplication: par semis et bouturage

12
Myoporum parvifolium
Famille: Myoporaceae

Origine:

Caractéristiques: plante ornementale

Multiplication: par semis (assez difficile) ou par


bouturage

V-Techniques de multiplication utilisées dans la pépinière

Durant mon stage dans la pépinière de 3 mars j’ai eu l’occasion de pratiquer deux techniques
de multiplication pour reproduire des plantes ornementales apportées par le SEVE.

1-Semis
Le semis est pratiqué pour un certain nombre de plantes qui n’ont pas d’autres
modes de multiplication, surtout pour les palmiers, et les fleurs de saison et
quelques espèces, dans mon stage je l’ai effectué pour la multiplication du
washingtonia.
 Les Avantage:

 Moyen peu coûteux,


 Produire plus rapidement un plan
 Produire des nouvelles plantes plus belles.
 Les Inconvénients :

 Reproduction impossible pour certaines espèces,


 Production d'un jeune plant longue dans le temps.
 La technique de semis :

1. Étendez le substrat de culture dans les cellules du plateau; et tassez-le jusqu'à ce


qu'il se trouve à environ 0,5 cm du bord.
2. Arrosez abondamment le substrat jusqu'à ce qu'il soit gorgé d'eau;
13
3. Semez les graines sur le substrat réparti également dans les cellules. Identifiez
bien chacune des cellules en inscrivant le nom des graines sur une étiquette en
plastique.
4. Enfouissez légèrement les graines dans le substrat en les poussant avec un doigt,
avant de les recouvrir avec de la vermiculite.

2-Bouturage
Le bouturage consiste à créer une plante entière, à partir d’un fragment prélevé
sur la plante mère. Il consiste à provoquer l’enracinement d’un fragment de tige, de
feuille ou de racine, pour moi le type de bouturage que j’ai effectué est le
bouturage des rameaux.

 Les Avantages de bouturage

 Reproduction fidèle
 Permet la reproduction de plantes ne donnant pas de graines Pour certaines espèces,
on obtiendra plus vite des fleurs ou fruits que par semis.
 Obtention d'une plante souvent plus vigoureuse.

 Les inconvénients de bouturage :

 Risque de transmission de maladie.


 Pas de souplesse d'adaptation par rapport à un semis (si le pied mère ne supporte
pas son emplacement, il en sera de même pour la bouture).

 Technique de bouture

 Boutures de rameux non feuillus:

 Les boutures de 20 à 25 cm de longueur sont coupées au sécateur sous un nœud à


la partie basale,
 Un léger biseau au-dessus d'un œil à la partie supérieure,
 Elles sont ensuite regroupées en paquet de 25 à 30 selon la grosseur, puis mises en
jauge.
N.B: La plantation se fait en général au printemps. Mais il est également
possible de mettre les boutures aussitôt faites.
 Boutures de rameaux feuillus

On coupe à l'aide d'un sécateur une bouture d'un pied mère à quelques mm au-dessous
d'un nœud d'une manière perpendiculaire,
Une fois le fragment prélevé, on réduit l'effeuillage et on supprime les boutons
floraux.

14
Il faut couper une bouture de courte longueur (environ 10 cm).
 Après, on trempe la bouture dans l'hormone d'enracinement,
 Puis on plante les boutures dans des plaques alvéolées contenant un
substrat humidifié et traité avec un mélange d'engrais et de fongicides contre les
attaques fongiques.

VI-Les techniques d’élevage


1-Les substrats
Les substrats utilisés dans la pépinière :
Les tourbes: ce sont des terres végétales fibreuses et hydrophobes. Elles sont
peu recommandées pour la culture en pot de manière générale. (Tourbe noire).
 Graviers : Concassé mécaniquement en gravière ou rond de rivière.
Totalement neutre, ils sont indispensables pour leur qualité de drainage.
 Sable fine : l'origine de cette substrat minérale et utilisé dans le semis
De la graine et dans le bouturage il joue un rôle très important car il donne une bonne
aération.
2-Les conteneurs utilisés dans la pépinière
 Les conteneurs
Le conteneur est fabriqué en plastique rigide, en général circulaire, dans lequel la plante est
enracinée. Sa contenance est exprimée en litres. Plus que le lettrage est élevé, plus la
plante est à l'aise pour se développer
 Les saches

Ils sont fabriqué en plastique rigide de couleur noire, de diamètre variant entre 10 et 40 cm
utilises pour les plantes à fleurs et les plantes à l'extérieur.

VII-Les principales méthodes d’entretien


1-La taille
C'est une opération qui consiste à éliminer un certain nombre de branches ou
tiges de la plante à plusieurs fins: la formation du plant, l'aspect esthétique de la
plante, une bonne santé de la plante en éliminant les tiges malades mortes ou
endommagé
2-Empotage:
L'empotage est l'opération qui consiste à mettre pour la première fois une
bouture enracinée ou une plantule issue du semis dans un conteneur.
3-Rempotage
Le rempotage est l'opération qui consiste à changer une plante de pots, pour la
passer d'un conteneur petit à un conteneur plus grand.
NB :Le végétal doit être transplanté lorsqu'on observe que :
Les racines sortent à l'extérieur du substrat (en haut du conteneur)
Les racines principales sont apparentes à l'orifice de l'écoulement du conteneur

15
Les feuilles de la plante commencent à jaunir, bien que la lumière, l'aération et la
température soient convenables.
4-Pincement
C'est une opération qui a pour objectif la ramification des jeunes plants, de ralentir la
végétation et aussi d'induire l'apparition des rameaux florifères.
5-Tuteurage
C'est une opération qui consiste à fixer un organe végétal sur un support pour
le soutenir et lui donner la direction voulue
6-Irrigation :
L’irrigation est l'opération consistant à apporter artificiellement de l’eau à des
végétaux cultivés pour en augmenter la production, et permettre leur
développement normal.
Dans la pépinière l’arrosage se fait le matin de 8h à 10h, l’après-midi de 16h à 18h,
en utilisant l’eau de puit qui répond largement à ses besoins.

VIII- Les taches effectuées


Durant mon stage, différentes taches m’ont été confiées :

o Faire des visite aux jardins de la ville dans le but de découvrir les plantes
ornementales plantées dans la ville d’Er-Rachidia telle que : (Peuplier, Ficus
Retusa, Milea Azedarach , Jacaranda Memosaefolia, Citrus Aurantium, Platanus,
Myoporum leatum, Lantana Camara …) et faire un contrôle de ses jardins.

o Remplissage des sachets

16
o La participation à la plantation des plantes dans les espaces verts

o La participation aux différentes opérations d’entretien tel que La tonte du gazon


, la taille de Myoporum…

17
o Le bouturage (Puplier, Lantana Camara, Myoporum)

o Séparation et plantation des rejets de Chrysanthème

18
o Transplantation et semis du washingtonia

19
Le stage que effectué à la municipalité m’a permis
d’apprendre les qualités suivantes :

Familiarisation et description des activités d’aménagement


et d’entretien des espaces vertes.

Je pense que cette expérience en municipalité m’a offert une


bonne préparation à mon insertion professionnelle car elle
fut pour moi une expérience enrichissante et complète qui
conforte mon désir d’exercer mon futur métier dans le
domaine de création des espaces verts.
En plus des qualités que j’ai réalisé pendant mon stage,
j’ai la chance de découvrir et de pratiqué le travail dans
PARC 3 MARS Même que cette expérience n’a duré
que 30 jours ça me permet de rencontrer une
expérience sur les plantes ornementales.

20