Vous êtes sur la page 1sur 13

Le soutien des LGBT aux revendications

de la Marche des fiertés sur les


questions d’homoparentalité
Enquête réalisée pour l’ADFH

Contact Ifop :
François KRAUS
Tel. : 01 72 34 94 64
Ifop - Département Opinion 26 juin 2018
francois.kraus@ifop.com
LA MÉTHODOLOGIE
- Les conditions de réalisation de l’enquête -

Etude réalisée par l'Ifop pour

Echantillon Méthodologie Mode de recueil

Précisions méthodologiques : En l’absence de données officielles ou récentes sur le profil sociodémographique des LGBT, l'Ifop a mis en place pour cette enquête un dispositif ambitieux
consistant à partir d'un très vaste échantillon national représentatif (construit selon la méthode des quotas) pour identifier et isoler un sous échantillon de personnes affirmant soit une
orientation sexuelle homo ou bisexuelle, soit une identité de genre transgenre. Cette méthodologie a permis d'une part de garantir la représentativité de ce sous échantillon et d'autre
part d’avoir une idée plus précise de la proportion de personnes homosexuelles, bisexuelles et transgenres dans l’ensemble de la population majeure résidant en France métropolitaine.

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon La représentativité de l’échantillon global a été Les interviews ont été réalisées par
de 994 personnes homosexuelles, bisexuelles assurée par la méthode des quotas au regard : questionnaire auto-administré en ligne du
et transgenres, extrait d’un échantillon global  De critères sociodémographiques : sexe de 23 mai au 6 juin 2018.
de 12 137 personnes représentatif de la l’individu ; âge de l’individu ;
population âgée de 18 ans et plus résidant en  De critères socioprofessionnels : profession de
France métropolitaine. l’individu ;
 De critères géographiques : région et taille de
Au sein de cet échantillon de 994 LGBT, ont été l’unité urbaine de la commune résidence
interrogées : Ces quotas ont été définis à partir des données de
- 644 hommes et 350 femmes l’INSEE pour la population âgée de 18 ans et plus
- 397 homosexuel(le)s, 582 bisexuel(le)s et 15 transgenres résidant en métropole (Enquête Emploi 2014).

Ce document présente les résultats d’une étude réalisée par l’Ifop qui respecte fidèlement les principes scientifiques et déontologiques de l’enquête par sondage.
Comme toute étude publiée, la notice de cette enquête est consultable sur le site de la Commission des Sondages.

Connection creates value 2


LE POIDS DEMOGRAPHIQUE DES LGBT EN FRANCE

LES INDICATEURS UTILISÉS POUR DÉFINIR LA LA PROPORTION DE PERSONNES AFFIRMANT UNE PART
D’HOMOSEXUALITÉ OU UNE ATTIRANCE POUR UNE
CIBLE DE LA POPULATION LGBT
PERSONNE DU MÊME SEXE

L’indicateur d’autodéfinition de son orientation sexuelle (1 UQ) En % (En effectif 1)

RS17 - De manière générale, actuellement, vous-vous définissez comme... ?


1. Hétérosexuel(le) Homosexuel(le) 3,2 (≈ 1 630 000)
2. Bisexuel(le)
3. Homosexuel(le) / Gay / Lesbienne
4. Vous ne définissez pas votre orientation sexuelle
5. Vous ne souhaitez pas répondre
Bisexuel(le) assumé(e) 3,9 (≈ 1 980 000) 8% de gays, bis
L’indicateur d’identité de genre (1 UQ) ou lesbiennes
(≈ 4 070 000)
RS18 – On qualifie de « transgenre » une personne dont le sexe qui a été
assigné à la naissance (ex : garçon ») ne correspond pas à son « genre
Bisexuel(le) non assumé(e) * 0,9 (≈ 460 000)

actuel » (ex : « femme »). Par exemple, un « transgenre » est une personne
qui a été assignée « garçon » à la naissance mais qui ne se sent pas
Hétérosexuel(le) attiré(e) par des
« homme » aujourd'hui. Personnellement, êtes-vous transgenre ? personnes du même sexe
4,8
1. Non, pas du tout
2. Oui, vous êtes une femme TRANS (homme à femme) / MtF
3. Oui, vous êtes un homme TRANS (femme à homme) / FtM Hétérosexuel(e) exclusif(ve) 83,7
4. Vous êtes dans une autre situation
5. Vous ne souhaitez pas répondre
Personnes ne définissant pas son
L’indicateur d’attirance sexuelle pour une personne du même sexe orientation mais attirée par le sexe 3,5
RS16 - Au cours des douze derniers mois, est-ce que vous avez été opposé
sexuellement attiré(e)… ? (*) Personnes qui ne se définissent ni comme homos, ni comme hétéros ni comme
bisexuelles mais qui ont été attirées par des personnes du même sexe depuis une période
1. Uniquement par des [ « femmes » / « hommes »] à la fois récente et suffisamment longue (les douze derniers mois) pour qu’on puisse
2. Surtout par des [ « femmes » / « hommes »] mais aussi par des [ qualifier d’ « homo ou bisexuelle » la phase qu’ils traversent actuellement.
« hommes » / « femmes »]
3. Autant par des hommes que par des femmes
4. Surtout par des [ « hommes » / « femmes »] mais aussi par des [ (1) Extrapolation à partir de l’estimation de population métropolitaine réalisée par l’Insee au 1er janvier
« femmes » / « hommes »] 2018 (50 891 106 personnes âgées de 18 ans et plus). En raison des biais inhérents au mode de recueil et à
5. Connectionpar
Uniquement creates value » / « femmes »]
des [ « hommes la méthode d’échantillonnage, ces données sont à interpréter avec prudence. 3
LE PARTAGE DES REVENDICATIONS POLITIQUES DE LA MARCHE DES FIERTÉS

La Gay Pride appelée désormais la Marche des fiertés lesbiennes, gays, bi et trans est une manifestation à caractère festif organisée chaque année
autour de mots d’ordre en faveur de l’égalité des droits des homosexuel(e)s et la lutte contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle.

QUESTION : Globalement, partagez-vous les revendications politiques exprimées lors de la Gay Pride appelée désormais la
Marche des fiertés lesbiennes, gays, bi et trans ?
Ensemble des
Français*

16% 12%
56%
ENSEMBLE
DES LGBT

28%
Non, pas du tout
11% Oui, tout à fait
33%

74% DES LGBT Réponses des


gays et lesbiennes

PARTAGENT SES
REVENDICATIONS 9%

14%
36%

77%

Connection
(*) Étude de l’Ifop creates
pour l’ADFH réalisée value auto-administré en ligne du 13 au 15 juin 2017 auprès d’un échantillon de 1 000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
par questionnaire 4
Le profil des LGBT partageant des revendications de la Marche des fiertés
Note de lecture : 79% des jeunes LGBT partagent ses revendications

Sexe  Ensemble des LGBT


Homme 70
Orientation sexuelle
Femme 81 HOMOSEXUEL 77
Age
Homosexuel exclusif 76
Moins de 25 ans 79
Homosexuel non exclusif 77
25 à 34 ans 76
BISEXUEL 73
35 à 49 ans 71
Bisexuel assumé 74
50 à 64 ans 72
65 ans et plus 72 Bisexuel non assumé 66

CSP Statut marital


Cadres et prof. intellectuelles sup. 73 EN COUPLE 75
Professions intermédiaires 77 Avec une personne du même sexe 78
Employé(e)s 72
Avec une personne du sexe opposé 72
Ouvrier(e)s 76
CELIBATAIRE 73
Retraité(e)s 72
Sentiment d’appartenir à la
Taille et type de commune communauté LGBT
Ville-centre 76 Appartient 90

Banlieue "populaire" 78 N'appartient pas 66


Banlieue "intermédiaire" 74 Proximité politique
Banlieue "aisée" 64 La France Insoumise 87
Communes rurales 71
Parti Socialiste 85
Région
LREM 72
Région parisienne 69
Les Républicains 56
Province 75
Front National 70
Religion
Catholiques 69
Autres religions 72
Connection creates value 5
L’ADHÉSION À L’ÉLARGISSEMENT DE LA PMA
A TOUTES LES FEMMES
QUESTION : La procréation médicalement assistée (PMA) est une technique de procréation artificielle autorisée en France aux seuls couples
Base : à tous les hétérosexuels souffrant d’un problème de stérilité ou susceptibles de transmettre une maladie grave à leur enfant. Personnellement, seriez-
LGBT vous tout à fait favorable, plutôt favorable, plutôt défavorable ou tout à fait défavorable à ce que les personnes suivantes désirant un enfant
puissent avoir recours à l’insémination artificielle (ce qu’on appelle aussi la PMA) pour avoir un enfant ?
Ensemble
ENSEMBLE des Français
DES LGBT

Tout à fait Réponses des


défavorable
Tout à fait
gays et lesbiennes 64%
Plutôt
11%
favorable 20%
défavorable 53% 33%
9%
8%
6%
86%
16%
80%
Les couples de femmes 64%
homosexuelles

ENSEMBLE Ensemble
DES LGBT des Français

Tout à fait
défavorable
12% Tout à fait
Réponses des
gays et lesbiennes 14%
66%
Plutôt favorable
défavorable 46% 29%
11% 11%
80%
20%
77% 9%
Les femmes célibataires 53%

Connection
Sondage réalisé creates
par questionnaire value du 18 au 20 juin 2018 auprès d’un échantillon de 1 033 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus
auto-administré 6
Le profil des LGBT « favorables » à PMA pour les couples de lesbiennes
Note de lecture : 89% des LGBT âgés de moins de 25 ans y sont favorables

Sexe  Ensemble des LGBT Orientation sexuelle


Homme 77  Homosexuel(le)s HOMOSEXUEL 86
84 86
Femme 85 Homosexuel exclusif 88
95 88
Homosexuel non exclusif 81
Age 81
BISEXUEL 77
Moins de 25 ans 89
89 79
Bisexuel assumé
25 à 34 ans 86
93 Bisexuel non assumé 67
35 à 49 ans 79
82
Statut marital
50 à 64 ans 76
85 EN COUPLE 79
87
65 ans et plus 69 87
100 Avec une personne du même sexe
CSP Avec une personne du sexe opposé 74
Cadres et prof. intellectuelles sup. 82 CELIBATAIRE 81
91 86
Professions intermédiaires 81 Souhait d’avoir un enfant
91
82 Intention ferme dans les 3 ans 87
Employé(e)s 83 92
Probablement l’intention dans les 3 ans 88
Ouvrier(e)s 81 100
80 94
Intention d’avoir un enfant plus tard 100
Ne souhaite pas avoir d’enfant 79
72 78
Retraité(e)s 91 Vote à l’élection présidentielle (1er tour)
Lycéen(ne)s, étudiant(e)s 84
78 Jean-Luc Mélenchon 86
92
Taille et type de commune Benoît Hamon 89
92
Ville-centre 82 Emmanuel Macron 82
87 84
Banlieue "populaire" 75 2017
François Fillon 62
84 86
Banlieue "intermédiaire" 88 Marine Le Pen 75
93 85
Banlieue "aisée" 76 Statut parental
83
79 A ou a déjà eu un enfant 75
Communes rurales 95
86 82
N’a jamais eu d’enfant 86
Région
Région parisienne 77 Proximité politique
87 La France Insoumise 83
80 93
Province 87 87
Parti Socialiste 90
Religion LREM 84
87
Catholiques 74 Les Républicains 66
84 78
Autres religions 80 Front National 74
Connection creates value 87 78 7
L’ADHÉSION AU REMBOURSEMENT DE LA PMA PAR LA SÉCURITÉ SOCIALE

QUESTION : Aujourd’hui en France, le traitement d’une insémination artificielle est intégralement pris en charge
par l’Assurance Maladie pour les couples hétérosexuels en incapacité de procréer. Si l’accès à la PMA
était élargi à toutes les femmes, seriez-vous favorable à ce que les frais engagés par les femmes
seules et les couples de femmes homosexuelles pour une procréation médicalement assistée soient
aussi pris en charge par l'Assurance Maladie ? Ensemble
des Français
ENSEMBLE
DES LGBT
58%
23%
25%

Réponses des
gays et lesbiennes
19%
Tout à fait
7%
défavorable
10%
83%
11%
Tout à fait
Plutôt favorable 56%

défavorable 44%
12%

77%
Y SONT FAVORABLES

Connection
Sondage réalisé creates
par questionnaire value du 18 au 20 juin 2018 auprès d’un échantillon de 1 033 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus
auto-administré 8
Le profil des LGBT « favorables » au remboursement des frais d’une PMA
Note de lecture : 93% des lesbiennes y sont « favorables »

Sexe  Ensemble des LGBT Orientation sexuelle


Homme 74  Homosexuel(le)s HOMOSEXUEL 83
80 83
Femme 83 Homosexuel exclusif 85
93 85
Homosexuel non exclusif 79
Age 79
BISEXUEL 73
Moins de 25 ans 90
93 76
Bisexuel assumé
25 à 34 ans 77
83 Bisexuel non assumé 65
35 à 49 ans 79
80
Statut marital
50 à 64 ans 75
85 EN COUPLE 77
81
65 ans et plus 62 82
83 Avec une personne du même sexe
CSP Avec une personne du sexe opposé 74
Cadres et prof. intellectuelles sup. 69 CELIBATAIRE 77
79 86
Professions intermédiaires 80 Souhait d’avoir un enfant
90
84 Intention ferme dans les 3 ans 88
Employé(e)s 83 96
Probablement l’intention dans les 3 ans 85
Ouvrier(e)s 83 93
82 84
Intention d’avoir un enfant plus tard 87
Ne souhaite pas avoir d’enfant 77
66 76
Retraité(e)s 80 Vote à l’élection présidentielle (1er tour)
Lycéen(ne)s, étudiant(e)s 79
74 Jean-Luc Mélenchon 86
87
Taille et type de commune Benoît Hamon 88
95
Ville-centre 78 Emmanuel Macron 78
80 83
Banlieue "populaire" 79 2017
François Fillon 59
88 78
Banlieue "intermédiaire" 86 Marine Le Pen 73
89 76
Banlieue "aisée" 65 Statut parental
65
76 A ou a déjà eu un enfant 73
Communes rurales 86
87 79
N’a jamais eu d’enfant 83
Région
Région parisienne 74 Proximité politique
81 La France Insoumise 82
78 88
Province 83 81
Parti Socialiste 88
Religion LREM 78
84
Catholiques 72 Les Républicains 64
80 70
Autres religions 75 Front National 72
Connection creates value 77 70 9
L'ADHÉSION À L’AUTORISATION DE LA GPA
POUR CERTAINES CATÉGORIES DE PERSONNES
QUESTION : Aujourd'hui, certaines personnes sont favorables à ce que l’on autorise en France le recours à une mère porteuse dans un
Base : à tous les LGBT cadre réglementé et d’autres y sont opposées. Personnellement, seriez-vous favorable ou opposé au fait d'autoriser le
recours à une mère porteuse en France pour… ?
Ensemble
ENSEMBLE des Français
DES LGBT

Réponses des
Tout à fait gays et lesbiennes 65%
défavorable 17%
13%
31%
Plutôt 11%
défavorable Tout à fait
favorable
80%
11% 9%
44%
18%
52%
Les couples hétérosexuels
76%

ENSEMBLE Ensemble
DES LGBT des Français
Réponses des
gays et lesbiennes
Tout à fait
défavorable 48%
16%
Tout à fait
10%
79% 28% 22%
Plutôt favorable
41% 11%
défavorable
13% 53%
71%
Les couples homosexuels
24%

Connection
Sondage réalisé creates
par questionnaire value du 18 au 20 juin 2018 auprès d’un échantillon de 1 033 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus
auto-administré 10
Le profil des LGBT « favorables » à la GPA pour « les couples homosexuels »
Note de lecture : 73% des femmes y sont « favorables »

Sexe  Ensemble des LGBT Orientation sexuelle


Homme 70  Homosexuel(le)s HOMOSEXUEL 79
78 79
Femme 73 Homosexuel exclusif 80
78 80
Homosexuel non exclusif 74
Age 74
BISEXUEL 67
Moins de 25 ans 82
82 69
Bisexuel assumé
25 à 34 ans 74
80 Bisexuel non assumé 58
35 à 49 ans 76
78
Statut marital
50 à 64 ans 68
79 EN COUPLE 72
80
65 ans et plus 51 81
72 Avec une personne du même sexe
CSP Avec une personne du sexe opposé 65
Cadres et prof. intellectuelles sup. 69 CELIBATAIRE 70
71 77
Professions intermédiaires 74 Souhait d’avoir un enfant
86
77 Intention ferme dans les 3 ans 75
Employé(e)s 79 76
Probablement l’intention dans les 3 ans 81
Ouvrier(e)s 81 83
76 86
Intention d’avoir un enfant plus tard 91
Ne souhaite pas avoir d’enfant 73
55 75
Retraité(e)s 76 Vote à l’élection présidentielle (1er tour)
Lycéen(ne)s, étudiant(e)s 76
64 Jean-Luc Mélenchon 74
79
Taille et type de commune Benoît Hamon 76
85
Ville-centre 71 Emmanuel Macron 72
74 78
Banlieue "populaire" 72 2017
François Fillon 55
78 75
Banlieue "intermédiaire" 80 Marine Le Pen 72
92 84
Banlieue "aisée" 62 Statut parental
80
68 A ou a déjà eu un enfant 65
Communes rurales 79
78 74
N’a jamais eu d’enfant 79
Région
Région parisienne 69 Proximité politique
79 La France Insoumise 80
72 79
Province 78 74
Parti Socialiste 77
Religion LREM 73
79
Catholiques 66 Les Républicains 60
76 71
Autres religions 64 Front National 70
Connection creates value 63 74 11
L’ADHÉSION À L’ÉTABLISSEMENT DE LA FILIATION POUR LE SECOND PARENT
D’UN COUPLE HOMOSEXUEL DÈS LA NAISSANCE
QUESTION : Actuellement, l’établissement de la filiation pour le second parent d’un couple de même sexe ne peut
se faire que par voie d’adoption de l’enfant du parent légal.

Comme c’est déjà le cas pour les couples hétérosexuels, seriez-vous favorable ou défavorable à ce que
pour ces couples homosexuels, l’établissement de la filiation s’effectue aussi à la naissance de l’enfant
via une déclaration aux autorités compétentes ?

ENSEMBLE
DES FRANÇAIS
Réponses en
fonction de la
proximité partisane
Tout à fait
défavorable
16% Tout à fait
favorable
28%
Plutôt
défavorable
16%

68%
Y SONT FAVORABLES

Connection
Sondage réalisé creates
par questionnaire value du 18 au 20 juin 2018 auprès d’un échantillon de 1 033 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus
auto-administré 12
Le profil des Français « favorables » à l’établissement de la filiation pour le second
parent d’un couple homosexuel dès la naissance
Note de lecture : 79% des femmes y sont « favorables »

 Réponses des Français


Sexe Proximité partisane
Homme 20 35 55 La France Insoumise 41 40 81
Femme 34 45 79 Parti Socialiste 44 42 86

Age LREM 29 48 77
Moins de 25 ans 41 36 77 Les Républicains 14 34 48
25 à 34 ans 29 47 76 Front National 23 32 55
35 à 49 ans 33 45 78 0
50 à 64 ans 26 34 60 Gauche 43 42 85
65 ans et plus 16 37 53 Centre 30 46 76

Diplôme Droite 14 39 53
Supérieur (2e / 3e cycles) 29 35 64 Ex. Droite 23 32 55
Supérieur (1er cycle) 28 46 74 Vote à l’élection présidentielle (1er tour) 0
Secondaire (BAC) 23 41 64 Jean-Luc Mélenchon 40 42 82
Secondaire ( CAP, BEP) 22 42 64 Benoît Hamon 39 52 91
Sans diplôme / CEP/BEPC 30 36 66 Emmanuel Macron 38 42 80
Catégorie socioprofessionnelle 2017 François Fillon 8 34 42
Cadres et prof. intellectuelles sup. 34 37 71 Marine Le Pen 25 36 61
Professions intermédiaires 40 46 86 Adhésion a la PMA pour les couples de femmes 0
Employé(e)s 30 45 75 Tout à fait favorable 65 29 94
Ouvrier(e)s 31 37 68 Plutôt favorable 15 73 88
Plutôt défavorable 4 36 40
Région
Région parisienne 24 39 63 Tout à fait défavorable 410 14
Province 29 40 69 Adhésion a la GPA pour les couples homo 0
Taille d’unité urbaine Tout à fait favorable 71 26 97
Communes rurales 28 41 69 Plutôt favorable 24 70 94
Communes urbaines de province 29 40 69 Plutôt défavorable 13 46 59
Agglomération parisienne Tout à fait défavorable 8 18 26
Connection creates value 22 40 62 13