Vous êtes sur la page 1sur 146

Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Page | 0
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Remerciements

A u terme de ce travail, nous tenons à remercier tout d’abord notre encadrant externe
Monsieur Mouhcin FTOUH, Ingénieur en Génie Civil et chef de projet au sein du bureau
d’études BCI, nous lui sommes très reconnaissantes pour sa disponibilité, sa confiance
et ses encouragements tout au long de cette expérience.
Nous remercions également Monsieur Youssef EL HACHAMI, Gérant du bureau d’études BCI,
pour nous avoir offert l’opportunité d’y effectuer ce stage.
Nos sincères remerciements s’adressent aussi à Madame Nacira KHADOURI, Professeur de
Béton Armé au sein de l’école Hassania des Travaux Publics, qui a eu l’amabilité de nous
diriger et de nous accompagner durant la période de notre PFE.
Nous tenons à remercier vivement tous les membres du jury de nous avoir fait l’honneur
d’examiner ce travail.
Enfin, nos expressions de gratitude vont à toute l’équipe du Département Génie Civil de
l’école Hassania des Travaux Publics ainsi qu’à toute personne ayant contribué de près ou de
loin à l’élaboration de ce projet.

Page | 1
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Résumé

Le présent mémoire consiste à faire la conception et le dimensionnement d’un bâtiment


R+17+2SS à usage d’habitation. La structure fait partie du grand projet CASA ANFA.
Avant d’entamer tout calcul, ce mémoire aborde les particularités de chacun des deux types
de planchers ainsi que sa méthode de calcul.
La conception et le pré-dimensionnement des éléments structuraux ont été faits en tenant
compte des contraintes architecturales.
Le calcul de certains planchers et éléments structuraux ont été fait manuellement et le tout
a été calculé par logiciel en tenant en compte l’effet du séisme (Robot pour la variante
Plancher dalle et CYPECAD pour la variante Plancher réticulé).
L’infrastructure choisie est le radier, elle a été pré-dimensionnée manuellement puis calculé
par Robot pour les deux variantes de la structure.
Finalement, une étude de coût estimative a été établie pour les deux variantes de la
structure.

Page | 2
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

SOMMAIRE
1 PRESENTATION ET DONNEES DU PROJET ..................................................................................................... 10

1.1 Présentation du projet CASA ANFA .............................................................................................................................. 10

1.2 Présentation de la structure ........................................................................................................................................ 10

1.3 Données du projet ....................................................................................................................................................... 11


1.3.1 Caractéristiques des Matériaux ....................................................................................................................................... 11
1.3.2 Données géotechniques .................................................................................................................................................. 11
1.3.3 Hypothèses de calcul sismique ........................................................................................................................................ 11
1.3.4 Charges de calcul ............................................................................................................................................................. 11
2 CONCEPTION DE LA STRUCTURE.................................................................................................................. 13
3 PREMIERE VARIANTE : PLANCHERS DALLES ................................................................................................. 15

3.1 Généralités sur les planchers dalles ............................................................................................................................. 15


3.1.1 Définition ......................................................................................................................................................................... 15
3.1.2 Épaisseur minimale ......................................................................................................................................................... 15
3.1.3 Méthode de calcul simplifiée .......................................................................................................................................... 15
3.1.4 Répartition des moments globaux et des aciers ............................................................................................................. 17
3.1.5 Vérification au poinçonnement ....................................................................................................................................... 18
3.1.6 Principe de ferraillage et pourcentages minimaux.......................................................................................................... 18

3.2 Pré-dimensionnement des éléments de la structure .................................................................................................... 19


3.2.1 Dalles ............................................................................................................................................................................... 19
3.2.2 Voiles ............................................................................................................................................................................... 19
3.2.3 Poteaux............................................................................................................................................................................ 19

3.3 Calcul manuel du plancher dalle .................................................................................................................................. 22


3.3.1 Vérification des conditions d’application de la méthode simplifiée ............................................................................... 22
3.3.2 Division du plancher en des bandes générales suivant X et suivant Y ............................................................................ 22
3.3.3 Calcul des largeurs des demi-bandes .............................................................................................................................. 23
3.3.4 Calcul des moments dans les bandes générales avec la méthode de Caquot ............................................................... 25
3.3.5 Calcul des sections d’acier ............................................................................................................................................... 29
3.3.6 Récapitulatif des sections d’acier dans le plancher: ....................................................................................................... 41

3.4 Modélisation et calcul avec CBS PRO ........................................................................................................................... 42


3.4.1 Configuration des paramètres de calcul .......................................................................................................................... 42
3.4.2 Centres de gravité et centres de torsion ......................................................................................................................... 42
3.4.3 Masses et fréquences cumulées ..................................................................................................................................... 43
3.4.4 Déplacements horizontaux de la structure ..................................................................................................................... 45

3.5 Calcul manuel du ferraillage du voile 3 –étage 9 .......................................................................................................... 46


3.5.1 Généralités sur le calcul des voiles .................................................................................................................................. 46
3.5.2 Ferraillage du voile .......................................................................................................................................................... 48
3.5.3 Dimensions des raidisseurs de rives ................................................................................................................................ 48
3.5.4 Vérification au flambement............................................................................................................................................. 48
3.5.5 Les armatures transversales ............................................................................................................................................ 49
3.5.6 Ferraillage vertical à l’effort normal ................................................................................................................................ 49
3.5.7 Ferraillage horizontal parallèle aux faces des murs ........................................................................................................ 49

Page | 3
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

3.5.8 Dispositions des armatures ............................................................................................................................................. 49


4 DEUXIEME VARIANTE : PLANCHER RETICULE ............................................................................................... 50

4.1 Généralités sur les planchers réticulés ......................................................................................................................... 50


4.1.1 Définitions ....................................................................................................................................................................... 50
4.1.2 Typologie des dalles réticulées ........................................................................................................................................ 51
4.1.3 Portées et distribution des poteaux ................................................................................................................................ 54
4.1.4 Géométrie et dimensions des poteaux ........................................................................................................................... 54
4.1.5 Entraxes et orientation des nervures .............................................................................................................................. 55
4.1.6 Géométrie des nervures .................................................................................................................................................. 55
4.1.7 Abaques (panneaux) ........................................................................................................................................................ 55
4.1.8 Couche de compression .................................................................................................................................................. 56
4.1.9 Hauteur de la dalle réticulée ........................................................................................................................................... 57
4.1.10 Poutres(Bandes) .......................................................................................................................................................... 57
4.1.11 Méthode des portiques virtuels .................................................................................................................................. 58
4.1.12 Transmission des efforts dans un plancher réticulé ................................................................................................... 61
4.1.13 L’effort tranchant dans les planchers réticulés ........................................................................................................... 61
4.1.14 Le poinçonnement dans les planchers réticulés ......................................................................................................... 62
4.1.15 Bandes de bord entre poteaux ................................................................................................................................... 63
4.1.16 Bandes intérieures dans la plaque .............................................................................................................................. 64
4.1.17 Analyse et calcul simplifié des bandes de bord........................................................................................................... 65
4.1.18 Analyse de l’effort tranchant dans les bandes (poutres) de bord :............................................................................. 66
4.1.19 Formulation simplifiée pour l’estimation de la torsion dans les bandes de bord ....................................................... 67

4.2 Pré-dimensionnement de la structure.......................................................................................................................... 68

4.3 Calcul manuel du plancher réticulé .............................................................................................................................. 68


4.3.1 Division du plancher en des portiques suivant X et Y ...................................................................................................... 68
4.3.2 Calcul des moments dans les portiques avec la méthode de Caquot ........................................................................... 69
4.3.3 Calcul des sections d’aciers ............................................................................................................................................. 73
4.3.4 Calcul des panneaux ........................................................................................................................................................ 83
4.3.5 Récapitulatif des barres d’aciers dans les nervures ........................................................................................................ 85
4.3.6 Vérification du non Poinçonnement ............................................................................................................................... 86
4.3.7 Poutres de bord ............................................................................................................................................................... 89

4.4 Modélisation sur CYPECAD .......................................................................................................................................... 92


4.4.1 Etapes de la modélisation ............................................................................................................................................... 92
4.4.2 Flèche maximale .............................................................................................................................................................. 95
4.4.3 Déplacements horizontaux de la structure ..................................................................................................................... 96
5 CALCUL DU RADIER ..................................................................................................................................... 98

5.1 Généralités et méthode de calcul du radier ................................................................................................................. 98

5.2 Calcul du radier pour la variante plancher dalle ........................................................................................................... 99


5.2.1 Épaisseur du radier .......................................................................................................................................................... 99
5.2.2 Vérification de la surface ............................................................................................................................................... 100
5.2.3 Vérification du soulèvement ......................................................................................................................................... 101
5.2.4 Ferraillage du radier ...................................................................................................................................................... 102

5.3 Calcul du radier pour la variante plancher réticulé .................................................................................................... 104

Page | 4
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

5.3.1 Épaisseur du radier ........................................................................................................................................................ 104


5.3.2 Vérification de la surface ............................................................................................................................................... 105
5.3.3 Vérification du soulèvement ......................................................................................................................................... 105
5.3.4 Ferraillage du radier ...................................................................................................................................................... 106
6 ETUDE COMPARATIVE .............................................................................................................................. 109

6.1 Quantitatif de la variante plancher dalle.................................................................................................................... 109

6.2 Quantitatif de la variante dalle réticulée ................................................................................................................... 109

6.3 Coût moyen des dalles ............................................................................................................................................... 110


7 CONCLUSION ............................................................................................................................................ 111

7.1 Bibliographie ............................................................................................................................................................. 112


8 ANNEXES .................................................................................................................................................. 113

8.1 Annexe 1 : Plans d’architecture du bâtiment ............................................................................................................. 113

8.2 Annexe 2 :Plans de coffrage de la variante plancher dalle ......................................................................................... 116

8.3 Annexe 3 : Tableaux récapitulatifs des résultats de la descente de charge et du pré-dimensionnement de tous les
poteaux pour la variante plancher dalle ................................................................................................................................. 120

8.4 Annexe 4: Tableaux de vérification du non-poinçonnement pour les poteaux de la variante plancher dalle ............. 122

8.5 Annexe 5: Méthode de Caquot pour le calcul des moments dans les poutres continues avec prise en compte des
consoles ................................................................................................................................................................................. 124

8.6 Annexe 6 : dimensions retenues pour les poteaux de la variante plancher réticulé. .................................................. 126

8.7 Annexe 7 : Plans de coffrage pour la variante réticulée ............................................................................................. 127

8.8 Annexe 8 :Ferraillaged’éléments types par Robot structural Analysis : ...................................................................... 131
8.8.1 Dalle du Plancher haut du sous-sol 1 ............................................................................................................................ 131
8.8.2 Plans d’exécution voile 3-étage 9 .................................................................................................................................. 134
8.8.3 Plan d’exécution poteau PB2 sous-sol 2 ........................................................................................................................ 136
8.8.4 Poutre-1 de l’étage 14 ................................................................................................................................................... 137
8.8.5 Poutre-2 de l’étage 14 ................................................................................................................................................... 138
8.8.6 Poutre-3 de l’étage 14 ................................................................................................................................................... 139

8.9 Annexe 8 :Ferraillage d’éléments types par CYPECAD ................................................................................................ 140


8.9.1 Ferraillage de la couronne de l’axe 7(PH-sous-sol 2).................................................................................................... 140
8.9.2 Poteau PB2 sous-sol 2 ................................................................................................................................................... 141
8.9.3 Poutre-1 du plancher haut de l’étage 14....................................................................................................................... 142
8.9.4 Poutre-2du plancher haut de l’étage 14 ....................................................................................................................... 143
8.9.5 Poutre-3 du plancher haut de l’étage 14....................................................................................................................... 144

Page | 5
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Liste des figures


Figure 1 Vue 3D du projet CASA ANFA ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 10
Figure 2:Plancher haut du RDC ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 13
Figure 3:Plancher haut 4ème jusqu'au 13ème étage -------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 13
Figure 4:Plancher haut du 14ème étage ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 13
Figure 5:Plancher haut des 15,16 et 17 ème étages ------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 14
Figure 6:Rétrécissement du bâtiment à partir du 5ème étage -------------------------------------------------------------------------------------------------- 14
Figure 7:Plancher dalle avec chapiteau et retombée locale --------------------------------------------------------------------------------------------------- 15
Figure 8:Répartition d'une bande générale en bandes sur appuis et bandes en travée ---------------------------------------------------------------- 16
Figure 9:Répartion générale des moments dans les planchers dalles --------------------------------------------------------------------------------------- 17
Figure 10:Répartion des moments dans un plancher dalle dans le cas d'un porte-à-faux ------------------------------------------------------------- 17
Figure 11:Postion du périmètre critique ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 18
Figure 12:Epaisseurs des voiles du noyau central ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 19
Figure 13 Délimitation de la surface affectée au poteau P-B2 ------------------------------------------------------------------------------------------------ 20
Figure 14: changement dans la structure réelle avant le calcul manuel ------------------------------------------------------------------------------------ 22
Figure 15:Bandes générales suivant X pour le PH-SS1 ----------------------------------------------------------------------------------------------------------- 22
Figure 16:Bandes générales suivant Y pour le PH-SS1 ----------------------------------------------------------------------------------------------------------- 23
Figure 17:Poutre continue équivalente à une bande générale suivant X pour le PH-SS1 -------------------------------------------------------------- 23
Figure 18:Poutres continue équivalente à une bande générale suivant Y pour le PH-SS1 ------------------------------------------------------------- 23
Figure 19:POURCENTAGES DE REPARTITION DES MOMENTS SUIVANT X (PH-SS1) ---------------------------------------------------------------------- 24
Figure 20: REPARTITION DES MOMENTS SUIVANT Y (PH-SS1) ------------------------------------------------------------------------------------------------ 24
Figure 21:Charges permanentes et d'exploitation dans les divers panneaux du plancher haut du sous-sol 1------------------------------------ 25
Figure 22:Chargement de la structure ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 42
Figure 23 : Spectre pour les directions horizontales ------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 42
Figure 24:Dimensions minimales des potelets -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 47
Figure 25:Aspect d'un plancher reticulé----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 50
Figure 26:COUPE AU NIVEAU D'UN PLANCHER RETICULE ------------------------------------------------------------------------------------------------------ 50
Figure 27:TYPES D'ABAQUES (PANNEAUX) ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 51
Figure 28:DIVERS EMPLACEMENTS DES POUTRES BANDES DANS LES PLANCHERS RETICULES ------------------------------------------------------- 51
Figure 29:Plancher réticulé à blocs perdus en céramique ------------------------------------------------------------------------------------------------------ 52
Figure 30:Caissons perdus composés de plusieurs types de blocs ------------------------------------------------------------------------------------------- 52
Figure 31:Mise en place des moules récupérables --------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 52
Figure 32:Semi-caissons ou semi-moules --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 53
Figure 33:Différence entre nervures de planchers réticulés à caissons perdus et à caissons récupérables --------------------------------------- 53
Figure 34:Caissons spéciaux divers ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 53
Figure 35:Distribution théorique idéale des poteaux dans un plancher réticulé ------------------------------------------------------------------------- 54
Figure 36:Tailles minimales des poteaux conseillées dans un plancher réticulé -------------------------------------------------------------------------- 54
Figure 37:Largeur efficace des ailes des nervures ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 55
Figure 38:Plancher réticulé à caissons récupérables ------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 55
Figure 39:Taille minimale pour les abaques ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 56
Figure 40:Abaque prolongé jusqu’au bord dans le cas d’un porte à faux V<1m -------------------------------------------------------------------------- 56
Figure 41:Critères à respecter pour les dimensions des abaques -------------------------------------------------------------------------------------------- 56
Figure 42:Epaisseur minimale de la couche de compression -------------------------------------------------------------------------------------------------- 57
Figure 43:Types de bandes dans une poutre virtuelle ----------------------------------------------------------------------------------------------------------- 58
Figure 44:Perspective d'un portique virtuel ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 58
Figure 45:Largeurs des portiques virtuels--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 58
Figure 46:Distribution des moments selon l’ingénieur Florentino REGALADO ---------------------------------------------------------------------------- 59
Figure 47:Portique perpendiculaire à une façade en porte à faux ------------------------------------------------------------------------------------------- 59
Figure 48:Déformation d’un plancher réticulé sous l’effet des charges verticales ----------------------------------------------------------------------- 60
Figure 49:Distribution approximée des moments négatifs dans la section A-B selon l’EHE ----------------------------------------------------------- 60
Figure 50:Distribution approximée des moments négatifs dans la section C-D selon l’EHE ----------------------------------------------------------- 60
Figure 51:Distribution pratique des moments --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 61

Page | 6
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Figure 52:Transmission des efforts dans un plancher réticulé ------------------------------------------------------------------------------------------------ 61


Figure 53:Effort tranchant dans les nervures ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 61
Figure 54:Superficie de charge qu'affecte l'effort tranchant des nervures dans leur union avec l'abaque ---------------------------------------- 62
Figure 55:Dispositions possibles pour les armatures d'effort tranchant dans les nervures------------------------------------------------------------ 62
Figure 56: Poinçonnement dans une dalle au droit du poteau ------------------------------------------------------------------------------------------------ 63
Figure 57:Typologies d'armatures fréquemment utilisées pour faire face au problème de poinçonnement ------------------------------------- 63
Figure 58:Classification des poutres selon leur emplacement ------------------------------------------------------------------------------------------------ 64
Figure 59:Déformations extrêmes de la dalle réticulée --------------------------------------------------------------------------------------------------------- 64
Figure 60:Largeur du portique de rive ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 65
Figure 61: schéma du portique virtuel avec les coefficients de l'estimation direct de ses moments ----------------------------------------------- 65
Figure 62:Effort tranchant dans la dalle réticulée ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 66
Figure 63:Portiques virtuels suivant x pour le ph du s-sol 1---------------------------------------------------------------------------------------------------- 68
Figure 64:Portiques virtuels suivant y pour le ph s-sol 1 -------------------------------------------------------------------------------------------------------- 68
Figure 65:Distribution des moments suivant x dans la dalle réticulée -------------------------------------------------------------------------------------- 69
Figure 66:Distribution des moments dans la dalle réticulée suivant y -------------------------------------------------------------------------------------- 69
Figure 67:Emplacement de la poutre de bord à calculer ------------------------------------------------------------------------------------------------------- 89
Figure 68:Section creuse équivalente -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 90
Figure 69:Donnees générales sur CYPECAD ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 92
Figure 70:Hypothèses de séisme et de contreventement sur CYPECAD ------------------------------------------------------------------------------------ 92
Figure 71:Introduction des étages sur CYPECAD ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 93
Figure 72:Edition d'un poteau sur CYPECAD ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 93
Figure 73:Edition d'une poutre sur CYPECAD ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 94
Figure 74:Caracteristiques du plancher ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 94
Figure 75:Options de génération des panneaux ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 94
Figure 76: Vue du plancher haut du sous-sol 1 avec charges introduites sur CYPECAD ---------------------------------------------------------------- 95
Figure 77: Vue 3D de la structure sur CYPECAD ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 95
Figure 78:Fleche maximale au niveau du plancher réticulé ---------------------------------------------------------------------------------------------------- 96
Figure 79: Chevauchement entre les semelles -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 98
Figure 80:Radier plan épais --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 98
Figure 81:Radier plan nervuré ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 98
Figure 82:Repartition des contraintes sous un radier ----------------------------------------------------------------------------------------------------------- 99
Figure 83:Radier sous voiles et poteaux ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 99
Figure 84:Cartographie du ferraillage théorique supérieur du radier de la variante plancher dalle suivant X -----------------------------------102
Figure 85:Cartographie du ferraillage théorique inferieur du radier de la variante plancher dalle suivant X -----------------------------------102
Figure 86:Cartographie du ferraillage théorique supérieur du radier de la variante plancher dalle suivant Y -----------------------------------103
Figure 87:Cartographie du ferraillage théorique inferieur du radier de la variante plancher dalle suivant Y ------------------------------------103
Figure 88:Cartographie du ferraillage théorique supérieur du radier de la variante plancher réticulé suivant X ------------------------------106
Figure 89:Cartographie du ferraillage théorique inferieur du radier de la variante plancher réticulé suivant X -------------------------------106
Figure 90:Cartographie du ferraillage théorique supérieur du radier de la variante plancher réticulé suivant y -------------------------------107
Figure 91:Cartographie du ferraillage théorique inferieur du radier de la variante plancher réticulé suivant Y --------------------------------107

Liste des Tableaux


Tableau 1:Caractéristiques des matériaux .................................................................................................................................................. 11
Tableau 2:Données géotechniques ............................................................................................................................................................. 11
Tableau 3:Hypothèses de calcul sismique ................................................................................................................................................... 11
Tableau 4:Charges permanentes pour la terrasse inaccessible .................................................................................................................. 11
Tableau 5:Charges permanentes pour logements (Etages courants)+RDC et sous-sols ............................................................................. 11
Tableau 6:Charges permanentes pour terrasses accessibles ...................................................................................................................... 12
Tableau 7:Poids propres de différents planchers qui seront utilisés .......................................................................................................... 12
Tableau 8:Charges d'exploitation ................................................................................................................................................................ 12
Tableau 9:Epaisseurs des planchers dalles dans les différents niveaux ...................................................................................................... 19

Page | 7
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Tableau 10:Surfaces de chargement du poteau P-B2 au niveau du PH SS2 ................................................................................................ 20


Tableau 11:Surface de chargement du poteau PB-2 au niveau du PH-SS1 ................................................................................................. 20
Tableau 12:Surface de chargement du poteau P-B2 dans les PH RDC et PH des étages 1 à 16 .................................................................. 20
Tableau 13:Surface de chargement du poteau P-B2 dans le PH du 17ème étage ...................................................................................... 20
Tableau 14:Pré-dimensionnement du poteau P-B2 .................................................................................................................................... 20
Tableau 15:Vérification du non poinçonnement pour le poteau P-B2........................................................................................................ 21
Tableau 16:Sections d'acier en cm2/m dans les bandes suivant X.............................................................................................................. 41
Tableau 17:Sections d'acier en cm2/m dans les bandes suivant Y .............................................................................................................. 41
Tableau 18:Distance entre centres de gravité et centres de torsions des différents étages ...................................................................... 43
Tableau 19 Modes dans la direction x donnés par Robot ........................................................................................................................... 43
Tableau 20:Modes dans la direction Y donnés par robot............................................................................................................................ 44
Tableau 21:Masses et fréquences cumulées données par Robot ............................................................................................................... 44
Tableau 22:Déplacement horizontaux globaux de la structure dans la direction X donnés par le logiciel Robot ...................................... 45
Tableau 23: Déplacement horizontaux inter-étages de la structure dans la direction X donnés par le logiciel Robot ............................... 45
Tableau 24:Déplacements horizontaux de la structure dans la direction Y donnés par le logiciel Robot................................................... 45
Tableau 25:Déplacement horizontaux inter-étages de la structure dans la direction Y donnés par le logiciel Robot ................................ 45
Tableau 26: longueur du flambement du voile ........................................................................................................................................... 46
Tableau 27: acier minimaux ........................................................................................................................................................................ 46
Tableau 28: Effort de compression a l’ELU des voiles ................................................................................................................................. 47
Tableau 29: Données de calcul du voile ...................................................................................................................................................... 48
Tableau 30: contrainte limite ultime du voile ............................................................................................................................................. 48
Tableau 31: contrainte limite maximale du voile ........................................................................................................................................ 48
Tableau 32:Epaisseurs recommandées pour les planchers réticulés ........................................................................................................ 57
Tableau 33:Largeurs recommandées pour les poutres bandes .................................................................................................................. 57
Tableau 34 distribution des moments dans la plaque ................................................................................................................................ 59
Tableau 35:Coefficient ∝ en fonction de la largeur du portique virtuel ..................................................................................................... 65
Tableau 36:Coefficients 𝜹 pour les bandes de bord de type Zs .................................................................................................................. 66
Tableau 37:Coefficients𝜹 pour les bandes de bord de type Zc ................................................................................................................... 66
Tableau 38:Pourcentage δ en fonction de la largeur totale de la travée extrême...................................................................................... 67
Tableau 39: Récapitulatif des barres/nervure dans les bandes des portique virtuels suivant X ................................................................. 85
Tableau 40: Récapitulatif des barres/nervure dans les bandes des portique virtuels suivant Y ................................................................. 85
Tableau 41: armatures de poinçonnement pour le poteau P-B2 variante plancher réticulé ...................................................................... 88
Tableau 42: déplacements horizontaux globaux de la structure selon CYPECAD ....................................................................................... 96
Tableau 43: déplacements horizontaux inter-étages de la structure selon CYPECAD ................................................................................ 97
Tableau 44: vérification du non-poinçonnement du radier sous les voiles pour la variante plancher dalle ............................................. 100
Tableau 45: vérification du non-poinçonnement du radier sous les poteaux pour la variante plancher dalle ......................................... 100
Tableau 46: ferraillage supérieur du radier de la variante plancher dalle suivant X ................................................................................. 102
Tableau 47: ferraillage inferieur du radier de la variante plancher dalle suivant X .................................................................................. 103
Tableau 48: ferraillage supérieur du radier de la variante plancher dalle suivant Y ................................................................................. 103
Tableau 49: ferraillage inferieur du radier de la variante plancher dalle suivant Y................................................................................... 104
Tableau 50: vérification du non-poinçonnement du radier sous le noyau pour la variante plancher réticulé ......................................... 104
Tableau 51:vérification du non-poinçonnement du radier sous les poteaux pour la variante plancher réticulé ..................................... 104
Tableau 52: ferraillage supérieur du radier de la variante plancher réticulé suivant X ............................................................................ 106
Tableau 53: ferraillage inferieur du radier de la variante plancher réticulé suivant X .............................................................................. 107
Tableau 54: ferraillage supérieur du radier de la variante plancher réticulé suivant Y ............................................................................ 107
Tableau 55: ferraillage inferieur du radier de la variante plancher réticulé suivant Y .............................................................................. 108
Tableau 56:Prix unitaires de l'acier et du béton (Mise en œuvre comprise) ............................................................................................ 109
Tableau 57:Quantitatif de la variante plancher dalle ................................................................................................................................ 109
Tableau 58:Quantitatif de la variante plancher réticulé ........................................................................................................................... 109
Tableau 59:Coût moyen du plancher dalle (DH/m2) ................................................................................................................................. 110
Tableau 60:Coût moyen du plancher réticulé (DH/m2) ............................................................................................................................ 110

Page | 8
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Introduction générale

L es bâtiments de grande hauteur sont attrayants, notamment pour les villes

encombrées, telle Casablanca. Ils permettent la libération de l’espace au sol, le

dégagement des vues étendues et favorisent l’échange. Ainsi, la verticalisation est une

solution à l’étalement urbain et une opportunité aux ambitions de surpassements

techniques, ce qui ne peut que contribuer à la mise en valeur de la ville.

Le Maroc a lancé divers projets de grande envergure sur la totalité du territoire visant

à promouvoir le développement et l’économie du pays notamment celui de CASA Anfa dont

la plupart des bâtiments sont de grande hauteur.

En raison de leur prédominance dans la construction autant dans leurs caractéristiques

mécaniques que dans leurs rôles porteurs, les planchers sont des éléments primordiaux que

le concepteur doit choisir avec soin. En effet, de nouveaux planchers sont apparus dans le

domaine de la construction permettant de répondre au maximum des exigences ; les

planchers réticulés en font partie. Le concept des dalles réticulées demeure, certes, peu

connu au Maroc, mais la cadence des projets adoptant cette variante s’avère prometteuse.

D’où l’un des objectifs de ce mémoire qui consiste en l’étude de ce type de planchers et en

sa comparaison à un autre type de planchers plus courant : Les planchers dalles.

Page | 9
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

1 Présentation et données du projet


1.1 Présentation du projet CASA ANFA
La délocalisation des activités de l'ancien aéroport d'Anfa pour y ériger la future cité "Casa Anfa" vise à offrir, à travers
350 hectares, un nouveau look moderne et une attractivité à une métropole qui veut s'internationaliser encore
davantage.
Le projet est une opportunité foncière de par sa position privilégiée et sa proximité du centre urbain actuel. Il table
sur près de 4,5 millions de m2 en surface constructible dont 2,3 millions de m2 pour les logements (23 ha), 700.000
m2 pour les équipements et 1,3 million de m2 pour les activités (commerces et loisirs).

Figure 1 Vue 3D du projet CASA ANFA


Le projet est caractérisé par une programmation équilibrée avec un cour économique abritant la future place
financière, un vaste réseau d'espaces verts, des aménagements urbains de qualité, des logements ultra modernes,
bureaux, commerces, équipements de proximité, d'éducation, santé, culture, sport, hôtels haut de gamme, selon le
directeur général de l'Agence d'Urbanisation et de Développement d'Anfa (AUDA), maître d'ouvrage général qui
assure le pilotage et la coordination du projet dans son ensemble.

1.2 Présentation de la structure


La structure à étudier est un bâtiment à deux sous-sols et 17 étages faisant partie d’un ensemble d’immeubles à usage
d’habitation contenant en plus de notre structure, un R+7 un R+9 et un R+14.
Les niveaux de notre bâtiment sont répartis comme suit :
 Les deux sous-sols sont réservés aux parkings de voitures.
 Le RDC contient un magasin et un SPA
 Les étages 1 à 17 contiennent des logements.

Page | 10
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

1.3 Données du projet


Tableau 1:Caractéristiques des matériaux

1.3.1 Caractéristiques des Matériaux


Résistance caractéristique du béton : 𝑓𝑐28 = 30 MPA
0.85𝑓𝑐28
Contrainte de calcul du béton à l’ELU : 𝜎𝑏𝑐 = = 17 𝑀𝑃𝐴
1.5
Limite élastique de l’acier : 𝑓𝑒 = 500 𝑀𝑃𝐴
𝑒 𝑓
Contrainte de calcul de l’acier à l’ELU :𝜎𝑠 = 1.15 = 434.8 𝑀𝑃𝐴
Fissuration : non préjudiciable
Enrobage : 3 cm

Tableau 2:Données géotechniques

1.3.2 Données géotechniques


Contrainte admissible du sol :𝜎 = 3 𝑀𝑃𝐴
Poids volumique :𝛾 = 17𝑡/𝑚3
Angle de frottement : 30°
Coefficient d’élasticité du sol Kz=4000kg/cm3

Tableau 3:Hypothèses de calcul sismique

1.3.3 Hypothèses de calcul sismique


 Selon le zonage sismique, notre site (situé à Casablanca) fait partie de la zone2 donc le
coefficient d’accélération A=0.08g.
 Le bâtiment est à usage d’habitation donc il est de classe II
 D’après les deux hypothèses précédentes, la classe de ductilité de la structure est ND1.
 Le bâtiment est situé dans un site de type S2.
1.3.4 Charges de calcul
1.3.4.1 Charges permanentes
Tableau 4:Charges permanentes pour la terrasse inaccessible
Elément Charge (Kg/m²)
Forme de pente 220
Etanchéité 12
Protection d’étanchéité 80
Enduit/faux plafond 27
Total 339

Tableau 5:Charges permanentes pour logements (Etages courants)+RDC et sous-sols


Elément Charge (Kg/m²)
Revêtement 140
Enduit 27
Cloisons 100
Total 267

Page | 11
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Tableau 6:Charges permanentes pour terrasses accessibles


Elément Charge (Kg/m²)
Forme de pente 220
Etanchéité 12
Enduit/faux plafond 27
Cloisons 100
Revêtement 140
Total 499

Tableau 7:Poids propres de différents planchers qui seront utilisés


Epaisseurs Poids propre (kg/m2)
28 cm 700
Planchers dalles 30cm 750
32 cm 800
Planchers réticulés 25+7 458

1.3.4.2 Charges d’exploitation


Tableau 8:Charges d'exploitation
Niveau Charge (Kg/m²)
Terrasse inaccessible 150
Logement Terrasse privée
Etages courants
150 250
Magasin SPA Hall
RDC
500 500 400
Local technique Parking
Sous-sol
500 250
Escaliers 250

Page | 12
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

2 Conception de la structure
La première étape dans un projet de bâtiment consiste à élaborer le plan de coffrage qui définit la structure du
bâtiment, ce plan décrit de façon précise les éléments porteurs qui constituent le squelette de la structure sans enduit
et sans revêtement.
Le système de contreventement choisi est par voiles, on procède à la mise en place des éléments porteurs : Poteaux,
poutres et voiles, en respectant les contraintes architecturales tout en optimisant leurs emplacements. Notons que le
bâtiment présente des décrochements et sa surface diminue en hauteur.

Figure 2:Plancher haut du RDC

Figure 3:Plancher haut 4ème jusqu'au 13ème étage


Les conditions architecturales ont imposé que des poteaux naissent à partir du plancher haut du 14ème étage, pour cela
on a prévu des poutres au niveau de celui-ci afin de limiter les déformations et de reprendre les charges verticales.

Figure 4:Plancher haut du 14ème étage

Page | 13
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Figure 5:Plancher haut des 15,16 et 17 ème étages

Figure 6:Rétrécissement du bâtiment à partir du 5ème étage

Après la conception du bâtiment, il s’avère que malgré sa forme en plan, il ne satisfait pas les conditions de régularité
précisées dans l’article 4.3.1.1 du RPS 2000 et précisément la condition suivante :
« Dans le cas d’un rétrécissement graduel en élévation, le retrait à chaque niveau ne doit pas dépasser 0.15 fois la
dimension en plan du niveau précédent sans que le retrait global ne dépasse 25% de la dimension en plan au niveau
du sol. ».En effet, au niveau du 5ème étage le bâtiment recule de 8.55m par rapport au 4ème étage
8.55/33.25=0.26>0.15.
On peut alors constater dès lors que le calcul sismique se fera dans ce qui suit avec l’approche dynamique (La méthode
statique équivalente est écartée puisqu’elle nécessite que le bâtiment soit régulier).

Page | 14
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

3 Première variante : Planchers Dalles


3.1 Généralités sur les planchers dalles
3.1.1 Définition
Les planchers dalles sont des planchers constitués par des dalles continues, sans nervures, supportées directement
par des piliers, sauf éventuellement sur leurs rives le long desquelles peuvent exister des murs porteurs ou des poutres
en saillie au-dessous des dalles.
Nous rappelons que deux cas peuvent se présenter :
 Les piliers sont pourvus en partie supérieure, de chapiteaux en forme de troncs de cône ou de pyramide
renversés : dans ce cas, il s’agit de planchers-champignons ;
 Les piliers ne comportent pas d’épanouissements en tête : dans ce cas, il s’agit de planchers-dalles.
Dans les deux cas, les dalles sont pleines, en général d’épaisseur constante et pourvues d’armatures inférieures et
supérieures disposées suivant deux directions .Les dalles peuvent être prolongées en porte à faux au-delà des appuis
de rive.
En raison de la présence des chapiteaux, les planchers-champignons ne sont pratiquement pas utilisés dans les
bâtiments à usage d’habitation ou similaires où l’on a plutôt recours aux planchers-dalles, ils sont en principe réservés
aux planchers des bâtiments industriels à charge d’exploitation élevée.

Figure 7:Plancher dalle avec chapiteau et retombée locale

3.1.2 Épaisseur minimale


Il n’est pas nécessaire de justifier les planchers-dalles des bâtiments d’habitation ou similaires à l’état-limite de
déformation, si les conditions suivantes sont respectées :
 planchers supportant des revêtements ou des cloisons fragiles : 𝑙 ≤ 22ℎ ;
 autres planchers : 𝑙 ≤ 30ℎ ;
𝑙 désigne la plus grande portée des panneaux, et h étant l’épaisseur totale de la dalle.

3.1.3 Méthode de calcul simplifiée


Puisque les chapiteaux ne seront pas utilisés dans notre projet et que les charges d’exploitation sont modérées, on
pourra utiliser la méthode simplifiée qui dispense d’un calcul de portique fastidieux.(Les conditions d’application sont
détaillées dans le tableau qui suit).

Page | 15
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

3.1.3.1 Conditions d’application de la méthode simplifiée pour les planchers dalles


 Maille régulière.
 Dalle d’épaisseur h constante.
 Poteaux intérieurs tous identiques.
 Poteaux de rive de section égale au moins à la moitié de celle des poteaux intérieurs.
 Poteaux d’angle de section égale au moins au quart de celles des poteaux intérieurs.
 Au moins deux travées dans chaque direction.
 Q<2/3 G.
 Rapports de deux travées consécutives entre 0.5 et 2.
 Calcul en poutres continues sans tenir compte des poteaux.
 Ferrailler les poteaux de rive pour reprendre 0.2 M0 si b<2h(b étant la dimension du poteau, h
l’épaisseur du plancher) 0.4 M0 dans le cas contraire.
 Portes à faux autorisés.
 Eléments porteurs filants en rive autorisés.

3.1.3.2 Principe :
Chaque bande générale (comprise entre deux files de poteaux) est calculée comme une dalle continue (méthode des
trois moments, méthode de Caquot, forfaitaire) avec chargements par travées entières.
Les poteaux de rive devront être capables de reprendre :
 0.2 M0 si la largeur du poteau est inférieure à deux fois l’épaisseur.
 0.4 M0 dans le cas contraire
M0 représente le moment isostatique de la travée considérée dans le sens étudié.

𝑙𝑦 2 𝑙𝑥 2
𝑀𝑜𝑦 = p × 𝑙𝑥 × et 𝑀𝑜𝑥 = p × 𝑙𝑦 ×
8 8

Une bande générale comprise entre deux files de poteaux est découpée en :
 Deux demi-bandes sur appuis pour la vérification aux moments sur appuis
𝑏 𝑏
l’ya (ou l’xa) :𝑙′𝑦𝑎 = 1.5(2 + ℎ) (ou 𝑙′𝑥𝑎 = 1.5(2 + ℎ))
 Une bande en travée pour la vérification aux moments en travée
𝑙 𝑦 𝑙
l’yt (ou l’xt) : 𝑙′𝑦𝑡 = 𝑙′𝑦𝑎 + 10𝑥 (ou𝑙′𝑥𝑡 = 𝑙′𝑥𝑎 + 10 )

Figure 8:Répartition d'une bande générale en bandes sur appuis et bandes en travée

Page | 16
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

3.1.4 Répartition des moments globaux et des aciers


Les moments calculés pour une bande générale sont à répartir suivant les bandes sur appuis et les bandes en travées
pour tenir compte de la transmission des charges vers les poteaux par les parties des dalles les moins déformables. La
répartition des armatures découle de la répartition des moments. Elle est uniforme dans chaque bande. Le
pourcentage minimum des aciers tendus est de 0.1% .Toutes les dispositions décrites ci-dessus s’appliquent dans les
deux sens.

Figure 9:Répartion générale des moments dans les planchers dalles


On considère une rive comme supportée lorsqu’elle repose sur un mur, un voile ou une poutre dont la hauteur totale
est d’au moins deux fois l’épaisseur de la dalle. Pour les portes à faux, la répartition des moments entre bandes de
rives et bandes de poteaux est effectuée conformément aux dispositions de la figure ci–dessous

Figure 10:Répartion des moments dans un plancher dalle dans le cas d'un porte-à-faux

Page | 17
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

3.1.5 Vérification au poinçonnement


Au droit des appuis, il est impératif de vérifier le non-poinçonnement de la dalle sur le poteau. C’est à dire que l’on
souhaite vérifier que le poteau ne transperce pas la dalle. Pour cela, la réaction Qu sur le poteau doit vérifier la
condition suivante :
0.045𝑈𝑐 ℎ𝑓𝑐28
𝑄𝑢 ≤
𝛾𝑏
Avec : Qu : charge de calcul vis-à-vis E.L.U ; h : épaisseur totale de la dalle ; Uc: le périmètre du contour défini au
niveau du feuillet moyen.

Figure 11:Postion du périmètre critique


En général, lorsque cette vérification n’est pas satisfaite, on augmente l’épaisseur de la dalle ou on met en place un
plancher champignon (qui augmente le périmètre critique).

3.1.6 Principe de ferraillage et pourcentages minimaux


Pour définir les pourcentages minimaux à mettre en place on distingue :
 Les demi-bandes sur appuis
 Les demi-bandes centrales
 Demi-bandes sur appuis :
Pour les demi-bandes sur appuis on doit vérifier :
𝐴𝑥 𝐴𝑦

> 400⁄1000𝑓 ; ′ > 400/1000𝑓𝑒
𝑙 𝑦ℎ 𝑒 𝑙 𝑥ℎ

Avec :
 fe doit être exprimé en MPa
 Ax correspond à l’armature de la demi-bande de largeur ly’ (parallèle à lx).on prendra lya’ ou l’yt suivant que
l’on se situe sur appui ou en travée.

 Demi-Bandes centrales :
Pour les demi-bandes centrales, on doit vérifier la relation :
𝐴𝑖𝑛𝑓 1 𝐴 1
𝐴𝑠𝑢𝑝
> 4si charges reparties uniquement ;𝐴 𝑖𝑛𝑓 > 3si charges concentrées
𝑠𝑢𝑝

𝐴𝑥 𝐴𝑦 𝐴𝑥 𝐴𝑦
𝐴𝑣𝑒𝑐: 𝐴𝑠𝑢𝑝 = 𝑀𝑎𝑥 ( ′
; ′ ) ; 𝐴𝑖𝑛𝑓 = 𝑀𝑖𝑛( ; )
𝑙𝑦 − 2𝑙 𝑦𝑡 𝑙𝑥 − 2𝑙 𝑥𝑡 𝑙𝑦 − 2𝑙 𝑦𝑡 𝑙𝑥 − 2𝑙 ′ 𝑥𝑡

Ax étant les armatures dans la demi-bande centrale parallèle à lx (Ay parallèle à ly)

Page | 18
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

3.2 Pré-dimensionnement des éléments de la structure


3.2.1 Dalles
max(max(𝑙𝑥 ),max(𝑙𝑦 ))
Les revêtements et les cloisons ne sont pas fragiles donc l’épaisseur doit vérifier :ℎ ≥ 30
700
Or on a :max(max(𝑙𝑥 ) , max(𝑙𝑦 )) = 7𝑚Donc : ℎ ≥ 30
= 24𝑐𝑚
L’épaisseur 24 cm n’ayant pas vérifié le non-poinçonnement pour tous les poteaux, on a finalement retenues les
épaisseurs suivantes (h>24cm donc il n’est pas nécessaire de justifier les planchers à l’état limite de déformation).
Tableau 9:Epaisseurs des planchers dalles dans les différents niveaux
Epaisseur (cm)
plancher terrasse 32
plancher 17 30
planchers 16 à 1 28
RDC 28
Sous-sol 28
3.2.2 Voiles
D’après le RPS 2000, l’épaisseur minimale du voile est fonction de la hauteur nette he de l’étage.
ℎ𝑒
𝑒 ≥ Max(15 𝑐𝑚; ) pour un voile rigidifié à ses deux extrémités.
25
Au niveau des deux sous-sols et du RDC :On a he= 4m Donc: 𝑒𝑚𝑖𝑛 = 16 𝑐𝑚
Au niveau des autres étages courants : On a he= 3m Donc: 𝑒𝑚𝑖𝑛 = 15 𝑐𝑚
Les épaisseurs retenues finalement pour les voiles sont comme suit (Pour les deux variantes de planchers).

Figure 12:Epaisseurs des voiles du noyau central


Ce choix d’épaisseur a pour but l’optimisation des déplacements des étages en cas de calcul sismique.
3.2.3 Poteaux
3.2.3.1 Descente de charge et pré-dimensionnement
Le pré dimensionnement des poteaux rectangulaires se fait à la base de la relation suivante :
𝑁
𝑎 × 𝑏 ≥ 𝜎 𝑢 , où a et b sont respectivement la longueur et la largeur du poteau et Nu est la charge ultime
𝑏𝑐
cumulée au pied du poteau. Avec 𝑁𝑢 = 1.35𝐺 + 1.5𝑄

Page | 19
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Notons qu’on a pris les dimensions des poteaux de telle façon qu’ils vérifient les conditions d’application de la méthode
simplifiée pour les planchers dalles.
La descente de charge a été effectuée en calculant les surfaces affectées à chaque poteau en utilisant l’outil « AIRE »
sur AUTOCAD. Ci-dessous un exemple détaillé de la descente de charge pour le poteau P-B2. Les résultats de la
descente de charge des autres poteaux ont été placés dans l’annexe 3.

Figure 13 Délimitation de la surface affectée au poteau P-B2


Tableau 10:Surfaces de chargement du poteau P-B2 au niveau du PH SS2
PH SS2 Surfaces (m²) G (kg) Q (kg)
S1 (local technique) 18,9 18276,3 9450
S3(Parking) 18,9 18276,3 4725
S totale (m2) 37,8 36552,6 14175

Tableau 11:Surface de chargement du poteau PB-2 au niveau du PH-SS1


PH SS1 Surfaces (m²) G (kg) Q (kg)
S1(Magasin) 37,8 36552,6 18900
S totale (m2) 37,8 36552,6 18900

Tableau 12:Surface de chargement du poteau P-B2 dans les PH RDC et PH des étages 1 à 16
PH RDC et PH des étages 1 à 16 Surfaces G (kg) Q (kg)
S1 (logement) 37,8 36552,6 5670
TOTAL 37,8 36552,6 5670

Tableau 13:Surface de chargement du poteau P-B2 dans le PH du 17ème étage


PH 17eme Surfaces (m²) G (kg) Q (kg)
TOTAL 37,8 43054,2 5670

Tableau 14:Pré-dimensionnement du poteau P-B2


Niveau Nu (MN) a*b Longueur poteau(l) PP(MN) charge appliqué par le poteau P-A’2 (MN) Nu +PP (MN) a(m) b(m)
PH-17 0,77 0,05 3 0,005 0 0,77 0,30 0,30
PH-16 1,46 0,09 3 0,015 0 1,48 0,40 0,30
PH-15 2,12 0,12 3 0,030 0 2,15 0,50 0,30
PH-14 2,76 0,16 3 0,049 0,2 3,01 0,60 0,30
PH-13 3,40 0,20 3 0,072 0,2 3,67 0,60 0,35

Page | 20
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

PH-12 4,02 0,24 3 0,100 0,2 4,32 0,60 0,45


PH-11 4,64 0,27 3 0,131 0,2 4,97 0,60 0,50
PH-10 5,26 0,31 3 0,167 0,2 5,62 0,60 0,55
PH-9 5,87 0,35 3 0,208 0,2 6,28 0,60 0,55
PH-8 6,49 0,38 3 0,252 0,2 6,94 0,60 0,60
PH-7 7,11 0,42 3 0,301 0,2 7,61 0,65 0,65
PH-6 7,72 0,45 3 0,354 0,2 8,28 0,70 0,65
PH-5 8,34 0,49 3 0,411 0,2 8,95 0,70 0,70
PH-4 8,96 0,53 3 0,472 0,2 9,63 0,75 0,70
PH-3 9,57 0,56 3 0,538 0,2 10,31 0,75 0,75
PH-2 10,19 0,60 3 0,607 0,2 11,00 0,80 0,75
PH-1 10,80 0,64 3 0,681 0,2 11,69 0,80 0,80
PH-RDC 11,42 0,67 3 0,760 0,2 12,38 0,85 0,80
PH-SS1 12,31 0,72 4 0,872 0,2 13,39 0,85 0,85
PH-SS2 13,13 0,77 3 0,962 0,2 14,29 0,90 0,85

3.2.3.2 Vérification de non-poinçonnement :


Ci-dessous, on présente un tableau de vérifications du non-poinçonnement pour le poteau PB2,en s’assurant que
𝑓𝑐28
condition suivante est satisfaite : 𝑄𝑢 ≤ 0.045. 𝑈𝑐 . ℎ. 𝛾𝑏
La vérification du poinçonnement pour les autres poteaux dans l’annexe.
Tableau 15:Vérification du non poinçonnement pour le poteau P-B2
Niveau Qu (MN) Uc (perimetre) 0,045*Uc*h*fc28/ϒb
PH-17 0,67 2,48 0,71 vérifié
PH-16 0,60 2,6 0,70 vérifié
PH-15 0,58 2,72 0,69 vérifié
PH-14 0,58 2,92 0,74 vérifié
PH-13 0,58 3,02 0,76 vérifié
PH-12 0,58 3,22 0,81 vérifié
PH-11 0,58 3,32 0,84 vérifié
PH-10 0,58 3,42 0,86 vérifié
PH-9 0,58 3,42 0,86 vérifié
PH-8 0,58 3,52 0,89 vérifié
PH-7 0,58 3,72 0,94 vérifié
PH-6 0,58 3,82 0,96 vérifié
PH-5 0,58 3,92 0,99 vérifié
PH-4 0,58 4,02 1,01 vérifié
PH-3 0,58 4,12 1,04 vérifié
PH-2 0,58 4,22 1,06 vérifié
PH-1 0,58 4,32 1,09 vérifié
PH-RDC 0,58 4,42 1,11 vérifié
PH-SS1 0,78 4,52 1,14 vérifié
PH-SS2 0,71 4,62 1,16 vérifié

Page | 21
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

3.3 Calcul manuel du plancher dalle


Que ce soit pour le plancher dalle ou pour le plancher réticulé, la structure de calcul diffère légèrement de la structure
réelle, les voiles ont été remplacés par des poteaux de façon à garder une maille régulière et la dalle a été complétée
là où il y’a des parties manquantes. De plus, on a pris des poteaux intérieurs tous identiques pour pouvoir appliquer
la méthode simplifié (maximum des sections qui résultent de la descente de charge des poteaux intérieurs). Cela
surestime légèrement les bandes sur appuis qui reçoivent le maximum du moment et qui ont alors plus de ferraillage
.Donc cela va sans compromettre la résistance de la structure.
On prend l’exemple type du plancher haut du sous-sol-1 :

Figure 14: changement dans la structure réelle avant le calcul manuel

3.3.1 Vérification des conditions d’application de la méthode simplifiée


 La dalle est d’épaisseur constante, tous les poteaux intérieurs sont identiques et les poteaux de rive ont une
section au moins égale à la moitié de celle des poteaux intérieurs.
 Puisque toutes les travées dans un sens sont identiques donc le rapport des portées Lx et Ly est égal à 1
(compris entre 0,5 et 2) dans les deux directions perpendiculaires.
 7/2 <5.4<2*7 (ly/2<lx<2*ly)
 Les poteaux ont une forme rectangulaire et les rapports de leurs côtés sont compris entre 0,5 et 2 et chaque
côté est inférieur à 20% de la portée dans le même sens.
 Qmax= 500 Kg/m2 et G=967 kg/m2 donc Q<2/3 .G
3.3.2 Division du plancher en des bandes générales suivant X et suivant Y
Le plancher divisé en des bandes générales, chaque bande est calculée comme une poutre continue avec la méthode
de Caquot en tenant compte des portes à faux .

Figure 15:Bandes générales suivant X pour le PH-SS1

Page | 22
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Figure 16:Bandes générales suivant Y pour le PH-SS1

Figure 17:Poutre continue équivalente à une bande générale suivant X pour le PH-SS1

Figure 18:Poutres continue équivalente à une bande générale suivant Y pour le PH-SS1
Chaque bande générale est divisée en des demi-bandes sur appuis et des bandes centrales.

3.3.3 Calcul des largeurs des demi-bandes


On se contente d’expliciter les calculs juste pour les bandes suivant X (Les autres largeurs sont calculées de même
sur les tableaux qui suivent).
𝑏
 File de poteaux1 (partie en console) 𝑙′𝑦𝑎 = 1.5(2 + ℎ)=1.5*(0.7/2+0.28)=0.945m>0.5*1.1 donc 𝑙′𝑦𝑎 =
𝟎. 𝟓𝟓𝟎𝒎
𝑏
 File de poteaux 1(partie pas en console) :𝑙′𝑦𝑎 = 1.5(2 + ℎ)=1.5*(0.7/2+0.28)=0.945m<0.25*7=1.75m
𝑏
 File de poteaux 2 :𝑙′𝑦𝑎 = 1.5(2 + ℎ)=1.5*(0.85/2+0.28)=1.058m<0.25*7=1.75m
File de poteaux 3 : partie en console : 0.800m, partie qui n’est pas en console : 0.945m
Les
Les largeurs des demi- bandes en travée sont obtenues à partir des largeurs ci-dessus moyennant la
relation :
𝑙
𝑙′𝑦𝑡 = 𝑙′𝑦𝑎 + 10𝑥

Page | 23
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Figure 19:POURCENTAGES DE REPARTITION DES MOMENTS SUIVANT X (PH-SS1)

Figure 20: REPARTITION DES MOMENTS SUIVANT Y (PH-SS1)

3.3.3.1 Pourcentages minimums d’acier


400
Sur les bandes sur appuis la section d’acier par mètre linéaire doit être supérieure à1000𝑓 . ℎ 𝑠𝑜𝑖𝑡 2.24 𝑐𝑚2/𝑚
𝑒
Sur les bandes centrales Ainf/Asup doit être supérieure à ¼ (Voir page 19)
Cela est bien vérifié d’après les tableaux qui suivent.

Page | 24
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

3.3.4 Calcul des moments dans les bandes générales avec la méthode de Caquot
Les résultats de calculs exposés sont celles du plancher haut du sous-sol 1, dont les charges sont présentées dans la
figure suivante :

Figure 21:Charges permanentes et d'exploitation dans les divers panneaux du plancher haut du sous-sol 1

3.3.4.1 Moments dans les bandes générales suivant X :


Bande générale 1
console 1 Travée 1 Travée 2 Travée 3 Travée 4 Travée 5 Travée 6 Bande générale 1
G(t/m2) 0,967 0,967 0,967 0,967 0,967 0,967 0,967 Largeur de bande(m) 1,1
Q(t/m2) 0,5 0,5 0,5 0,25 0,5 0,5 0,5 G (t/m) Q(t/m)
L(m) 1,05 5,4 5,4 5,4 5,4 5,4 5,15 console 1 1,0637 0,55
L'(m) 1,05 5,4 4,32 4,32 4,32 4,32 5,15 Travée 1 1,0637 0,55
Travée 2 1,0637 0,55
Travée 3 1,0637 0,275
Travée 4 1,0637 0,55
Travée 5 1,0637 0,55
Travée 6 1,0637 0,55

Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max
appui 1(t.m) appui 2(t.m) appui 3(t.m) appui 4(t.m) appui 5(t.m) appui 6(t.m) appui 7(t.m)
-1,25 -6,31 -4,59 -4,50 -4,97 -6,10 0,00

Moment max Moment max travée Moment max travée Moment max travée Moment max travée Moment max travée
travée 1(t.m) 2(t.m) 3(t.m) 4(t.m) 5(t.m) 6(t.m)
5.26 3.87 2.73 4.19 3.86 5.82

Page | 25
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Bande générale 2

console 1 Travée 1 Travée 2 Travée 3 Travée 4 Travée 5 Travée 6 Largeur de bande 7


G(t/m2) 0,967 0,967 0,967 0,967 0,967 0,967 0,967 G(t/m2) G(t/m2)
Q(t/m2) 0,5 0,5 0,5 0,25 0,5 0,5 0,5 console 1 6.77 3.5
L(m) 1,05 5,4 5,4 5,4 5,4 5,4 5,15 Travée 1 6.77 3.5
L'(m) 1,05 5,4 4,32 4,32 4,32 4,32 5,15 Travée 2 6.77 3.5
Travée 3 6.77 1.75
Travée 4 6.77 3.5
Travée 5 6.77 3.5
Travée 6 6.77 3.5

Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max
appui 1(t.m) appui 2(t.m) appui 3(t.m) appui 4(t.m) appui 5(t.m) appui 6(t.m) appui 7(t.m)
-7,93 -40,15 -29,20 -28,64 -31,62 -38,82 0,00

Moment max Moment max travée Moment max travée Moment max travée Moment max travée Moment max travée
travée 1(t.m) 2(t.m) 3(t.m) 4t.m) 5(t.m) 6(t.m)
33.49 24.61 17.35 26.66 24.59 37.01

Bande générale 3

console 1 Travée 1 Travée 2 Travée 3 Travée 4 Travée 5 Travée 6 Largeur de bande 7


G(t/m2) 0,967 0,967 0,967 0,967 0,967 0,967 0,967 G(t/m2) G(t/m2)
Q(t/m2) 0,5 0,5 0,5 0,4 0,5 0,5 0,5 console 1 6.77 3.5
L(m) 1,05 5,4 5,4 5,4 5,4 5,4 5,15 Travée 1 6.77 3.5
L'(m) 1,05 5,4 4,32 4,32 4,32 4,32 5,15 Travée 2 6.77 3.5
Travée 3 6.77 2.8
Travée 4 6.77 3.5
Travée 5 6.77 3.5
Travée 6 6.77 3.5

Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max
appui 1(t.m) appui 2(t.m) appui 3(t.m) appui 4(t.m) appui 5(t.m) appui 6(t.m) appui 7(t.m)
-7.93 -40.15 -30.93 -30.36 -31.62 -38.82 0.00

Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max
Travée 1(t.m) Travée 1(t.m) Travée 3(t.m) Travée 4(t.m) Travée 5(t.m) Travée 6(t.m)
33.49 24.61 21.36 26.66 24.59 37.01

Page | 26
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Bande générale 4

console 1 Travée 1 Travée 2 Travée 3 Travée 4 Travée 5 Travée 6 Largeur de bande 1.6
0,967 0,967 0,967 0,967 0,967 0,967 0,967 G(t/m2) G(t/m2)
G(t/m2)
0,5 0,5 0,5 0,4 0,5 0,5 0,5 console 1 1.55 0.8
Q(t/m2)
1,05 5,4 5,4 5,4 5,4 5,4 5,15 Travée 1 1.55 0.8
L(m)
Travée 2 1.55 0.8
1,05 5,4 4,32 4,32 4,32 4,32 5,15
L'(m) Travée 3 1.55 0.64
Travée 4 1.55 0.8
Travée 5 1.55 0.8
Travée 6 1.55 0.8
Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max
appui 1(t.m) appui 2(t.m) appui 3(t.m) appui 4(t.m) appui 5(t.m) appui 6(t.m) appui 7(t.m)
-1.81 -9.18 -7.07 -6.94 -7.23 -8.87 0.00
Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max
Travée 1(t.m) Travée 2(t.m) Travée 3(t.m) Travée 4(t.m) Travée 5(t.m) Travée 6(t.m)
7.65 5.62 4.88 6.09 5.62 8.46

3.3.4.2
3.3.4.3 Moments dans les bandes générales suivant Y
Bande générale 1 :

console 1 Travée courante 1 Travée courante 2 Console 2 Largeur panneaux 1.05


G(t/m2) 0.967 0.967 0.967 0.967 G (t/m) Q(t/m)
Q(t/m2) 0.5 0.5 0.5 0.5 console 1 1.01 0.525
L(m) 1.1 7 7 1.6 Travée 1 1.01 0.525
L'(m) 1.1 7 7 1.6 Travée 2 1.01 0.525
Console 2 1.01 0.525
Moment max appui 1(t.m) Moment max appui 2(t.m) Moment max appui 3(t.m)
-1.31 -11.83 -2.76
Moment max Travée 1(t.m) Moment max Travée 2(t.m)
8.48 7.9

Bande générale 2, 3, 5 et 6:

console 1 Travée courante 1 Travée courante 2 Console 2 Largeur de bande 5.4


G(t/m2) 0.967 0.967 0.967 0.967 G (t/m) Q(t/m)
Q(t/m2) 0.5 0.5 0.5 0.5 console 1 5.22 2.7
L(m) 1.1 7 7 1.6 Travée 1 5.22 2.7
L'(m) 1.1 7 7 1.6 Travée 2 5.22 2.7
Console 2 5.22 2.7
Moment max appui 1(t.m) Moment max appui 2(t.m) Moment max appui 3(t.m)
-6.72 -60.86 -14.21
Moment max Travée 1(t.m) Moment max Travée 2(t.m)
43.62 40.61

Page | 27
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Bande générale 4 :

console 1 Travée courante 1 Travée courante 2 Console 2 Largeur de bande 5.4


G(t/m2) 0.967 0.967 0.967 0.967 G (t/m) Q(t/m)
Q(t/m2) 0.25 0.25 0.4 0.4 console 1 5.22 1.35
L(m) 1.1 7 7 1.6 Travée 1 5.22 1.35
L'(m) 1.1 7 7 1.6 Travée 2 5.22 2.16
Console 2 5.22 2.16
Moment max appui 1(t.m) Moment max appui 2(t.m) Moment max appui 3(t.m)
-5.49 -36.25 -9.02

Moment max Travée 1(t.m) Moment max Travée 2(t.m)


33.9 36.63

Page | 28
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

3.3.5 Calcul des sections d’acier

Le ferraillage étant supérieur dans le cas d’un moment négatif et inferieur dans le cas d’un moment positif.
Les sections d’acier sont en cm² et les moments en t.m

3.3.5.1 Sections d’aciers dans les bandes générales suivant X


Appui 1
Moment total (t.m) Largeur(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) mu A(cm2) /m
Bande de rive(20%) -0,66 0,550 -1,20 0,011 1,1
Panneau de rive 1 -3,30 1,1 Demi Bande sur appui(80%) -2,64 0,550 -4,79 0,045 4,5
Demi Bande sur appui(40%) -8,39 0,945 -8,88 0,084 8,5
Bande centrale(20%) -4,20 4,998 -0,84 0,008 0,8
Panneau intermédiaire 2 -20,98 7 Demi Bande sur appui(40%) -8,39 1,058 -7,93 0,075 7,6
Demi Bande sur appui(40%) -8,39 1,058 -7,93 0,075 7,6
Bande centrale(20%) -4,20 5,999 -0,70 0,007 0,6
Panneau intermédiaire 2 -20,98 7 Demi Bande sur appui(40%) -8,39 0,945 -8,88 0,084 8,5
Demi Bande sur appui(80%) -3,84 0,800 -4,79 0,045 4,5

2
Panneau de rive 1 -4,79 1,6 Bande de rive(20%) -0,96 0,800 -1,20 0,011 1.1

Page | 29
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Travée 1
Moment total (t.m) Largeur(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) mu A(cm2) /m
Bande de rive(40%) 2,10 0,550 3,83 0,036 3,6
Panneau de rive 1 5,26 1,1 Demi Bande sur appui(60%) 3,16 0,550 5,74 0,054 5,4
Demi Bande sur appui(30%) 10,05 1,485 6,76 0,064 6,4
Bande centrale(40%) 13,39 3,918 3,42 0,032 3,2
Panneau intermédiaire 2 33,49 7 Demi Bande sur appui(30%) 10,05 1,598 6,29 0,059 6,0
Demi Bande sur appui(30%) 10,05 1,598 6,29 0,059 6,0
Bande centrale(40%) 13,39 3,918 3,42 0,032 3,2
Panneau intermédiaire 2 33,49 7 Demi Bande sur appui(30%) 10,05 1,485 6,76 0,064 6,4
Demi Bande sur appui(60%) 4,59 0,800 5,74 0,054 5,4
Panneau de rive 1 7,65 1,6 Bande de rive(40%) 3,06 0,800 3,83 0,036 3,6

Appui 2
Moment total (t.m) Largeur(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) mu A(cm2) /m
Bande de rive(24%) -1,51 0,550 -2,75 0,026 2,6
Panneau de rive 1 -6,31 1,1 Demi Bande sur appui(76%) -4,79 0,550 -8,72 0,082 8,4
Demi Bande sur appui(38%) -15,26 0,945 -16,14 0,152 16,2
Bande centrale(24%) -9,63 4,998 -1,93 0,018 1,8
Panneau intermédiaire 2 -40,15 7 Demi Bande sur appui(38%) -15,26 1,058 -14,43 0,136 14,3
Demi Bande sur appui(38%) -15,26 1,058 -14,43 0,136 14,3
Bande centrale(24%) -9,63 5,999 -1,61 0,015 1,5
Panneau intermédiaire 2 -40,15 7 Demi Bande sur appui(38%) -15,26 0,945 -16,14 0,152 16,2
Demi Bande sur appui(76%) -6,97 0,800 -8,72 0,082 8,4
Panneau de rive 1 -9,18 1,6 Bande de rive(24%) -2,20 0,800 -2,75 0,026 2,6

Page | 30
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Travée 2

Moment total (t.m) Largeur(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) mu A(cm2) /m


Bande de rive(40%) 1,55 0,550 2,81 0,026 2,6
Panneau de rive 1 3,87 1,10 Demi Bande sur appui(60%) 2,32 0,550 4,22 0,040 4,0
Demi Bande sur appui(30%) 7,38 1,485 4,97 0,047 4,7
Bande centrale(40%) 9,84 3,918 2,51 0,024 2,3
Panneau intermédiaire 2 24,61 7 Demi Bande sur appui(30%) 7,38 1,598 4,62 0,043 4,3
Demi Bande sur appui(30%) 7,38 1,598 4,62 0,043 4,3
Bande centrale(40%) 9,84 3,918 2,51 0,024 2,3
Panneau intermédiaire 2 24,61 7 Demi Bande sur appui(30%) 7,38 1,485 4,97 0,047 4,7
Demi Bande sur appui(60%) 2,93 0,800 3,66 0,034 3,4
Panneau de rive 1 4,88 1,6 Bande de rive(40%) 1,95 0,800 2,44 0,023 2,3

Appui 3
Moment total (t.m) Largeur(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) mu A(cm2) /m
Bande de rive(24%) -1,10 0,550 -2,00 0,019 1,9
Panneau de rive 1 -4,59 1,1 Demi Bande sur appui(76%) -3,49 0,550 -6,34 0,060 6,0
Demi Bande sur appui(38%) -11,09 0,945 -11,74 0,110 11,5
Bande centrale(24%) -7,01 4,998 -1,40 0,013 1,3
Panneau intermédiaire 2 -29,20 7 Demi Bande sur appui(38%) -11,09 1,058 -10,49 0,099 10,2
Demi Bande sur appui(38%) -11,75 1,058 -11,11 0,105 10,8
Bande centrale(24%) -7,42 5,999 -1,24 0,012 1,1
Panneau intermédiaire 2 -30,93 7 Demi Bande sur appui(38%) -11,75 0,945 -12,44 0,117 12,2
Demi Bande sur appui(76%) -5,37 0,800 -6,72 0,063 6,4
Panneau de rive 1 -7,07 1,6 Bande de rive(24%) -1,70 0,800 -2,12 0,020 2,0

Page | 31
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Travée 3
Moment total (t.m) Largeur(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) mu A(cm2) /m
Bande de rive(40%) 1,09 0,550 1,98 0,019 1,8
Panneau de rive 1 2,73 1,1 Demi Bande sur appui(60%) 1,64 0,550 2,97 0,028 2,8
Demi Bande sur appui(30%) 5,20 1,485 3,50 0,033 3,3
Bande centrale(40%) 6,94 3,918 1,77 0,017 1,6
Panneau intermédiaire 2 17,35 7 Demi Bande sur appui(30%) 5,20 1,598 3,26 0,031 3,0
Demi Bande sur appui(30%) 6,41 1,598 4,01 0,038 3,8
Bande centrale(40%) 8,54 3,918 2,18 0,021 2,0
Panneau intermédiaire 2 21,36 7 Demi Bande sur appui(30%) 6,41 1,485 4,31 0,041 4,1
Demi Bande sur appui(60%) 2,93 0,800 3,66 0,034 3,4
Panneau de rive 1 4,88 1,6 Bande de rive(40%) 1,95 0,800 2,44 0,023 2,3

Appui 4
Moment total (t.m) Largeur(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) mu A(cm2) /m
Bande de rive(24%) -1,08 0,550 -1,96 0,018 1,8
Panneau de rive 1 -4,50 1,1 Demi Bande sur appui(76%) -3,42 0,550 -6,22 0,059 5,9
Demi Bande sur appui(38%) -10,88 0,945 -11,51 0,108 11,2
Bande centrale(24%) -6,87 4,998 -1,38 0,013 1,3
Panneau intermédiaire 2 -28,64 7 Demi Bande sur appui(38%) -10,88 1,058 -10,29 0,097 10,0
Demi Bande sur appui(38%) -11,54 1,058 -10,91 0,103 10,6
Bande centrale(24%) -7,29 5,999 -1,21 0,011 1,1
Panneau intermédiaire 2 -30,36 7 Demi Bande sur appui(38%) -11,54 0,945 -12,21 0,115 12,0
Demi Bande sur appui(76%) -5,27 0,800 -6,59 0,062 6,3
Panneau de rive 1 -6,94 1,6 Bande de rive(24%) -1,67 0,800 -2,08 0,020 1,9

Page | 32
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Travée 4
Moment total (t.m) Largeur(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) mu A(cm2) /m
Bande de rive(40%) 1,68 0,550 3,05 0,029 2,8
Panneau de rive 1 4,19 1,1 Demi Bande sur appui(60%) 2,51 0,550 4,57 0,043 4,3
Demi Bande sur appui(30%) 8,00 1,485 5,39 0,051 5,1
Bande centrale(40%) 10,66 3,918 2,72 0,026 2,5
Panneau intermédiaire 2 26,66 7 Demi Bande sur appui(30%) 8,00 1,598 5,01 0,047 4,7
Demi Bande sur appui(30%) 8,00 1,598 5,01 0,047 4,7
Bande centrale(40%) 10,66 3,918 2,72 0,026 2,5
Panneau intermédiaire 2 26,66 7 Demi Bande sur appui(30%) 8,00 1,485 5,39 0,051 5,1
Demi Bande sur appui(60%) 3,66 0,800 4,57 0,043 4,3
Panneau de rive 1 6,09 1,6 Bande de rive(40%) 2,44 0,800 3,05 0,029 2,8

Appui 5
Moment total (t.m) Largeur(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) mu A(cm2) /m
Bande de rive(24%) -1,19 0,550 -2,17 0,020 2,0
Panneau de rive 1 -4,97 1,1 Demi Bande sur appui(76%) -3,78 0,550 -6,87 0,065 6,5
Demi Bande sur appui(38%) -12,01 0,945 -12,71 0,120 12,5
Bande centrale(24%) -7,59 4,998 -1,52 0,014 1,4
Panneau intermédiaire 2 -31,62 7 Demi Bande sur appui(38%) -12,01 1,058 -11,36 0,107 11,1
Demi Bande sur appui(38%) -12,01 1,058 -11,36 0,107 11,1
Bande centrale(24%) -7,59 5,999 -1,26 0,012 1,2
Panneau intermédiaire 2 -31,62 7 Demi Bande sur appui(38%) -12,01 0,945 -12,71 0,120 12,5
Demi Bande sur appui(76%) -5,49 0,800 -6,87 0,065 6,5
Panneau de rive 1 -7,23 1,6 Bande de rive(24%) -1,73 0,800 -2,17 0,020 2,0

Page | 33
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Travée 5
Moment total (t.m) Largeur(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) mu A(cm2) /m
Bande de rive(40%) 1,55 0,550 2,81 0,026 2,6
Panneau de rive 1 3,86 1,1 Demi Bande sur appui(60%) 2,32 0,550 4,21 0,040 4,0
Demi Bande sur appui(30%) 7,38 1,485 4,97 0,047 4,7
Bande centrale(40%) 9,83 3,918 2,51 0,024 2,3
Panneau intermédiaire 2 24,59 7 Demi Bande sur appui(30%) 7,38 1,598 4,62 0,043 4,3
Demi Bande sur appui(30%) 7,38 1,598 4,62 0,043 4,3
Bande centrale(40%) 9,83 3,918 2,51 0,024 2,3
Panneau intermédiaire 2 24,59 7 Demi Bande sur appui(30%) 7,38 1,485 4,97 0,047 4,7
Demi Bande sur appui(60%) 3,37 0,800 4,21 0,040 4,0
Panneau de rive 1 5,62 1,6 Bande de rive(40%) 2,25 0,800 2,81 0,026 2,6

Appui 6
Moment total (t.m) Largeur(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) mu A(cm2) /m
Bande de rive(24%) -1,46 0,550 -2,66 0,025 2,5
Panneau de rive 1 -6,10 1,1 Demi Bande sur appui(76%) -4,64 0,550 -8,43 0,079 8,1
Demi Bande sur appui(38%) -14,75 0,945 -15,61 0,147 15,6
Bande centrale(24%) -9,32 4,998 -1,86 0,018 1,7
Panneau intermédiaire 2 -38,82 7 Demi Bande sur appui(38%) -14,75 1,058 -13,95 0,131 13,8
Demi Bande sur appui(38%) -14,75 1,058 -13,95 0,131 13,8
Bande centrale(24%) -9,32 5,999 -1,55 0,015 1,4
Panneau intermédiaire 2 -38,82 7 Demi Bande sur appui(38%) -14,75 0,945 -15,61 0,147 15,6
Demi Bande sur appui(76%) -6,74 0,800 -8,43 0,079 8,1
Panneau de rive 1 -8,87 1,6 Bande de rive(24%) -2,13 0,800 -2,66 0,025 2,5

Page | 34
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Travée 6
Moment total (t.m) Largeur(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) mu A(cm2) /m
Bande de rive(40%) 2,33 0,550 4,23 0,040 4,0
Panneau de rive 1 5,82 1,1 Demi Bande sur appui(60%) 3,49 0,550 6,34 0,060 6,0
Demi Bande sur appui(30%) 11,10 1,485 7,48 0,070 7,1
Bande centrale(40%) 14,80 3,918 3,78 0,036 3,5
Panneau intermédiaire 2 37,01 7 Demi Bande sur appui(30%) 11,10 1,598 6,95 0,065 6,6
Demi Bande sur appui(30%) 11,10 1,598 6,95 0,065 6,6
Bande centrale(40%) 14,80 3,918 3,78 0,036 3,5
Panneau intermédiaire 2 37,01 7 Demi Bande sur appui(30%) 11,10 1,485 7,48 0,070 7,1
Demi Bande sur appui(60%) 5,08 0,800 6,34 0,060 6,0
Panneau de rive 1 8,46 1,6 Bande de rive(40%) 3,38 0,800 4,23 0,040 4,0
3.3.5. 2

Appui 7
Moment total (t.m) Largeur(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) mu A(cm2) /m
Bande de rive(20%) -0,60 0,550 -1,09 0,010 1,0
Panneau de rive 1 -3,00 1,1 Demi Bande sur appui(80%) -2,40 0,550 -4,36 0,041 4,1
Demi Bande sur appui(40%) -7,63 0,945 -8,08 0,076 7,7
Bande centrale(20%) -3,82 4,998 -0,76 0,007 0,7
Panneau intermédiaire 2 -19,08 7 Demi Bande sur appui(40%) -7,63 1,058 -7,22 0,068 6,9
Demi Bande sur appui(40%) -7,63 1,058 -7,22 0,068 6,9
Bande centrale(20%) -3,82 5,999 -0,64 0,006 0,6
Panneau intermédiaire 2 -19,08 7 Demi Bande sur appui(40%) -7,63 0,945 -8,08 0,076 7,7
Demi Bande sur appui(80%) -3,49 0,800 -4,36 0,041 4,1
Panneau de rive 1 -4,36 1,6 Bande de rive(20%) -0,87 0,800 -1,09 0,010 1,0

Page | 35
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

3.3.5.3 Sections d’acier dans les bandes générales suivant Y


Appui 1
Moment total (t.m) Largeur(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) mu A(cm2) /m
Bande de rive(20%) -1,06 0,525 -2,01 0,019 1,9
Panneau de rive 1 -5,29 1,05 Demi bande sur appui(80%) -4,23 0,525 -8,06 0,076 7,7
Demi bande sur appui(40%) -10,88 1,095 -9,93 0,093 9,6
Bande centrale(20%) -5,44 3,248 -1,67 0,016 1,6
Panneau intermédiaire 2 -27,19 5,4 Demi bande sur appui(40%) -10,88 1,058 -10,29 0,097 10,0
Demi bande sur appui(40%) -10,88 1,058 -10,29 0,097 10,0
Bande centrale(20%) -5,44 3,285 -1,66 0,016 1,5
Panneau intermédiaire 3 -27,19 5,4 Demi bande sur appui(40%) -10,88 1,058 -10,29 0,097 10,0
Demi bande sur appui(40%) -8,89 1,058 -8,41 0,079 8,1
Bande centrale(20%) -4,45 3,285 -1,35 0,013 1,3
Panneau intermédiaire 4 -22,23 5,4 Demi bande sur appui(40%) -8,89 1,058 -8,41 0,079 8,1
Demi bande sur appui(40%) -10,88 1,058 -10,29 0,097 10,0
Bande centrale(20%) -5,44 3,285 -1,66 0,016 1,5
Panneau intermédiaire 5 -27,19 5,4 Demi bande sur appui(40%) -10,88 1,058 -10,29 0,097 10,0
Demi bande sur appui(40%) -10,88 1,058 -10,29 0,097 10,0
Bande centrale(20%) -5,44 3,285 -1,66 0,016 1,5
Panneau intermédiaire 6 -27,19 5,4 Demi bande sur appui(40%) -10,88 1,058 -10,29 0,097 10,0
Demi bande sur appui(40%) -10,37 1,058 -9,81 0,092 9,5
Bande centrale(20%) -5,19 3,335 -1,56 0,015 1,4
Panneau de rive 7 -25,93 5,15 Demi bande sur appui(40%) -10,37 0,758 -13,69 0,129 13,5

Page | 36
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Travée 1
Moment total (t.m) Largeur(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) mu A(cm2) /m
Bande de rive(40%) 3,39 0,525 6,46 0,061 6,1
Panneau de rive 1 8,48 1,05 Demi bande sur appui(60%) 5,09 0,525 9,69 0,091 9,4
Demi bande sur appui(30%) 13,09 1,350 9,69 0,091 9,4
Bande centrale(40%) 17,45 2,700 6,46 0,061 6,1
Panneau intermédiaire 2 43,62 5,4 Demi bande sur appui(30%) 13,09 1,350 9,69 0,091 9,4
Demi bande sur appui(30%) 13,09 1,350 9,69 0,091 9,4
Bande centrale(40%) 17,45 2,700 6,46 0,061 6,1
Panneau intermédiaire 3 43,62 5,4 Demi bande sur appui(30%) 13,09 1,350 9,69 0,091 9,4
Demi bande sur appui(30%) 10,17 1,350 7,53 0,071 7,2
Bande centrale(40%) 13,56 2,700 5,02 0,047 4,7
Panneau intermédiaire 4 33,90 5,4 Demi bande sur appui(30%) 10,17 1,350 7,53 0,071 7,2
Demi bande sur appui(30%) 13,09 1,350 9,69 0,091 9,4
Bande centrale(40%) 17,45 2,700 6,46 0,061 6,1
Panneau intermédiaire 5 43,62 5,4 Demi bande sur appui(30%) 13,09 1,350 9,69 0,091 9,4
Demi bande sur appui(30%) 13,09 1,350 9,69 0,091 9,4
Bande centrale(40%) 17,45 2,700 6,46 0,061 6,1
Panneau intermédiaire 6 43,62 5,4 Demi bande sur appui(30%) 13,09 1,350 9,69 0,091 9,4
Demi bande sur appui(30%) 12,48 1,288 9,69 0,091 9,4
Bande centrale(40%) 16,64 2,575 6,46 0,061 6,1
Panneau de rive 7 41,61 5,15 Demi bande sur appui(30%) 12,48 1,288 9,69 0,091 9,4

Page | 37
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Appui 2
Moment total (t.m) Largeur(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) mu A(cm2) /m
Bande de rive(24%) -2,84 0,525 -5,41 0,051 5,1
Panneau de rive 1 -11,83 1,05 Demi bande sur appui(76%) -8,99 0,525 -17,13 0,161 17,3
Demi bande sur appui(38%) -23,13 1,095 -21,12 0,199 21,9
Bande centrale(24%) -14,61 3,248 -4,50 0,042 4,2
Panneau intermédiaire 2 -60,86 5,4 Demi bande sur appui(38%) -23,13 1,058 -21,87 0,206 22,8
Demi bande sur appui(38%) -23,13 1,058 -21,87 0,206 22,8
Bande centrale(24%) -14,61 3,285 -4,45 0,042 4,2
Panneau intermédiaire 3 -60,86 5,4 Demi bande sur appui(38%) -23,13 1,058 -21,87 0,206 22,8
Demi bande sur appui(38%) -20,02 1,058 -18,93 0,178 19,3
Bande centrale(24%) -12,64 3,285 -3,85 0,036 3,6
Panneau intermédiaire 4 -52,69 5,4 Demi bande sur appui(38%) -20,02 1,058 -18,93 0,178 19,3
Demi bande sur appui(38%) -23,13 1,058 -21,87 0,206 22,8
Bande centrale(24%) -14,61 3,285 -4,45 0,042 4,2
Panneau intermédiaire 5 -60,86 5,4 Demi bande sur appui(38%) -23,13 1,058 -21,87 0,206 22,8
Demi bande sur appui(38%) -23,13 1,058 -21,87 0,206 22,8
Bande centrale(24%) -14,61 3,285 -4,45 0,042 4,2
Panneau intermédiaire 6 -60,86 5,4 Demi bande sur appui(38%) -23,13 1,058 -21,87 0,206 22,8
Demi bande sur appui(38%) -22,06 1,058 -20,86 0,196 21,6
Bande centrale(24%) -13,93 3,335 -4,18 0,039 3,9
Panneau de rive 7 -58,04 5,15 Demi bande sur appui(38%) -22,06 0,758 -29,12 0,274 32,0

Page | 38
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Travée 2
Moment total (t.m) Largeur(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) mu A(cm2) /m
Bande de rive(40%) 3,16 0,525 6,02 0,057 5,7
Panneau de rive 1 7,90 1,05 Demi bande sur appui(60%) 4,74 0,525 9,02 0,085 8,7
Demi bande sur appui(30%) 12,18 1,350 9,02 0,085 8,7
Bande centrale(40%) 16,24 2,700 6,02 0,057 5,7
Panneau intermédiaire 2 40,61 5,4 Demi bande sur appui(30%) 12,18 1,350 9,02 0,085 8,7
Demi bande sur appui(30%) 12,18 1,350 9,02 0,085 8,7
Bande centrale(40%) 16,24 2,700 6,02 0,057 5,7
Panneau intermédiaire 3 40,61 5,4 Demi bande sur appui(30%) 12,18 1,350 9,02 0,085 8,7
Demi bande sur appui(30%) 10,99 1,350 8,14 0,077 7,8
Bande centrale(40%) 14,65 2,700 5,43 0,051 5,1
Panneau intermédiaire 4 36,63 5,4 Demi bande sur appui(30%) 10,99 1,350 8,14 0,077 7,8
Demi bande sur appui(30%) 12,18 1,350 9,02 0,085 8,7
Bande centrale(40%) 16,24 2,700 6,02 0,057 5,7
Panneau intermédiaire 5 40,61 5,4 Demi bande sur appui(30%) 12,18 1,350 9,02 0,085 8,7
Demi bande sur appui(30%) 12,18 1,350 9,02 0,085 8,7
Bande centrale(40%) 16,24 2,700 6,02 0,057 5,7
Panneau intermédiaire 6 40,61 5,4 Demi bande sur appui(30%) 12,18 1,350 9,02 0,085 8,7
Demi bande sur appui(30%) 11,62 1,288 9,02 0,085 8,7
Bande centrale(40%) 15,49 2,575 6,02 0,057 5,7
Panneau de rive 7 38,73 5,15 Demi bande sur appui(30%) 11,62 1,288 9,02 0,085 8,7

Page | 39
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Appui 3
Moment total (t.m) Largeur(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) mu A(cm2) /m
Bande de rive(20%) -1,06 0,525 -2,01 0,019 1,9
Panneau de rive 1 -5,29 1,05 Demi bande sur appui(80%) -4,23 0,525 -8,06 0,076 7,7
Demi bande sur appui(40%) -10,88 1,095 -9,93 0,093 9,6
Bande centrale(20%) -5,44 3,248 -1,67 0,016 1,6
Panneau intermédiaire 2 -27,19 5,4 Demi bande sur appui(40%) -10,88 1,058 -10,29 0,097 10,0
Demi bande sur appui(40%) -10,88 1,058 -10,29 0,097 10,0
Bande centrale(20%) -5,44 3,285 -1,66 0,016 1,5
Panneau intermédiaire 3 -27,19 5,4 Demi bande sur appui(40%) -10,88 1,058 -10,29 0,097 10,0
Demi bande sur appui(40%) -10,08 1,058 -9,54 0,090 9,2
Bande centrale(20%) -5,04 3,285 -1,53 0,014 1,4
Panneau intermédiaire 4 -25,21 5,4 Demi bande sur appui(40%) -10,08 1,058 -9,54 0,090 9,2
Demi bande sur appui(40%) -10,88 1,058 -10,29 0,097 10,0
Bande centrale(20%) -5,44 3,285 -1,66 0,016 1,5
Panneau intermédiaire 5 -27,19 5,4 Demi bande sur appui(40%) -10,88 1,058 -10,29 0,097 10,0
Demi bande sur appui(40%) -10,88 1,058 -10,29 0,097 10,0
Bande centrale(20%) -5,44 3,285 -1,66 0,016 1,5
Panneau intermédiaire 6 -27,19 5,4 Demi bande sur appui(40%) -10,88 1,058 -10,29 0,097 10,0
Demi bande sur appui(40%) -10,37 1,058 -9,81 0,092 9,5
Bande centrale(20%) -5,19 3,335 -1,56 0,015 1,4
Panneau de rive 7 -25,93 5,15 Demi bande sur appui(40%) -10,37 0,758 -13,69 0,129 13,5

Page | 40
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

3.3.6 Récapitulatif des sections d’acier dans le plancher:

Tableau 16:Sections d'acier en cm2/m dans les bandes suivant X


Panne Appui Travée Appui Travée Appui Travée Appui Travée Appui Travée Appui Travée Appui
au 1(sup) 1(inf) 2(sup) 2(inf) 3(sup) 3(inf) 4(sup) 4(inf) 5(sup) 5(inf) 6(sup) 6(inf) 7(sup)
Rive Bande de rive 1,1 3,6 2,6 2,6 1,9 1,8 1,8 2,8 2,0 2,6 2,5 4,0 1,0
(1)
Demi Bande sur
appui 4,5 5,4 8,4 4,0 6,0 2,8 5,9 4,3 6,5 4,0 8,1 6,0 4,1
Demi Bande sur
interm appui 8,5 6,4 16,2 4,7 11,5 3,3 11,2 5,1 12,5 4,7 15,6 7,1 7,7
(2) Bande centrale 0,8 3,2 1,8 2,3 1,3 1,6 1,3 2,5 1,4 2,3 1,7 3,5 0,7
Demi Bande sur
appui 7,6 6,0 14,3 4,3 10,2 3,0 10,0 4,7 11,1 4,3 13,8 6,6 6,9
Demi Bande sur
interm appui 7,6 6,0 14,3 4,3 10,8 3,8 10,6 4,7 11,1 4,3 13,8 6,6 6,9
(3) Bande centrale 0,6 3,2 1,5 2,3 1,1 2,0 1,1 2,5 1,2 2,3 1,4 3,5 0,6
Demi Bande sur
appui 8,5 6,4 16,2 4,7 12,2 4,1 12,0 5,1 12,5 4,7 15,6 7,1 7,7
Rive (4) Demi Bande sur
appui 4,5 5,4 8,4 3,4 6,4 3,4 6,3 4,3 6,5 4,0 8,1 6,0 4,1
Bande de rive 1.1 3,6 2,6 2,3 2,0 2,3 1,9 2,8 2,0 2,6 2,5 4,0 1,0

Tableau 17:Sections d'acier en cm2/m dans les bandes suivant Y

Appui 1(sup) Travée 1(inf) Appui 2(sup) Travée 2(inf) Appui 3(inf)
Bande de rive 1,9 6,1 5,1 5,7 1,9
Panneau de rive 1 Demi bande sur appui 7,7 9,4 17,3 8,7 7,7
Demi bande sur appui 9,6 9,4 21,9 8,7 9,6
Bande centrale 1,6 6,1 4,2 5,7 1,6
Panneau intermédiaire 2 Demi bande sur appui 10,0 9,4 22,8 8,7 10,0
Demi bande sur appui 10,0 9,4 22,8 8,7 10,0
Bande centrale 1,5 6,1 4,2 5,7 1,5
Panneau intermédiaire 3 Demi bande sur appui 10,0 9,4 22,8 8,7 10,0
Demi bande sur appui 8,1 7,2 19,3 7,8 9,2
Bande centrale 1,3 4,7 3,6 5,1 1,4
Panneau intermédiaire 4 Demi bande sur appui 8,1 7,2 19,3 7,8 9,2
Demi bande sur appui 10,0 9,4 22,8 8,7 10,0
Bande centrale 1,5 6,1 4,2 5,7 1,5
Panneau intermédiaire 5 Demi bande sur appui 10,0 9,4 22,8 8,7 10,0
Demi bande sur appui 10,0 9,4 22,8 8,7 10,0
Bande centrale 1,5 6,1 4,2 5,7 1,5
Panneau intermédiaire 6 Demi bande sur appui 10,0 9,4 22,8 8,7 10,0
Demi bande sur appui 9,5 9,4 21,6 8,7 9,5
Bande centrale 1,4 6,1 3,9 5,7 1,4
Panneau de rive 7 Demi bande sur appui 13,5 9,4 32,0 8,7 13,5

Page | 41
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

3.4 Modélisation et calcul avec CBS PRO


3.4.1 Configuration des paramètres de calcul
La première étape consiste en la définition des préférences de l’affaire, les unités, les normes. Nous
réglons ensuite les valeurs par défauts des options de calculs, des sections des matériaux et des charges.
Nous définissons la grille qui représente les axes du plan de coffrage. Nous passons à l’implémentation
des éléments principaux de la structure puis à la définition des charges permanentes et d’exploitations

Figure 22:Chargement de la structure


Nous lançons le calcul dynamique après avoir configuré les charges sismiques suivant la norme
sismique « RPS 2000 », nous définissons aussi les caractéristiques sismiques de notre bâtiment,
classe II, site 2, zone 2. Nous fixons le nombre de modes à prendre en considération dans l’analyse
modale à 20 modes.
Nous lançons ensuite le calcul par la méthode des éléments finis avec le moteur de calcul Robot
structural Analysis :

Figure 23 : Spectre pour les directions horizontales


TC = 0.60 DM = 2.50

3.4.2 Centres de gravité et centres de torsion


Le tableau ci-dessous représente les coordonnées du centre de gravité G et ceux du centre de torsion T
pour chaque étage.

Page | 42
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Tableau 18:Distance entre centres de gravité et centres de torsions des différents étages
Etage G(x,y)(m) T(x,y)(m) Distance(m)
0 17,29; 9,42 16,25; 14,96 5,63
-1 17,79; 8,41 16,25; 14,93 6,7
-2 17,98; 8,68 16,25; 14,84 6,6
1 17,27; 9,42 16,24; 15,03 5,7
2 17,28; 9,42 16,24; 15,04 5,7
3 16,45; 9,17 16,24; 15,07 5,9
4 13,63; 9,19 16,20; 15,16 6,5
5 13,63; 9,20 16,20; 15,20 6,53
6 13,63; 9,20 16,21; 15,22 6,53
7 13,63; 9,20 16,21; 15,26 6,6
8 13,63; 9,21 16,21; 15,28 6,6
9 13,63; 9,21 16,21; 15,29 6,6
10 13,64; 9,22 16,22; 15,32 6,6
11 13,64; 9,22 16,22; 15,33 6,6
12 13,65; 9,22 16,22; 15,35 6,65
13 13,65; 9,23 16,22; 15,36 6,65
14 13,64; 9,24 16,22; 15,37 6,65
15 13,36; 7,94 16,22; 15,38 7,97
16 13,34; 7,93 16,22; 15,39 7,97
17 13,85; 8,06 16,22; 15,39 7,7

On déduit que le décalage entre le centre de masse et le centre de torsion augmente dans les étages
supérieurs, cela est dû au fait que le bâtiment est irrégulier en hauteur .En effet, le noyau est central
dans les étages inférieurs le devient moins dans les autres étages.

3.4.3 Masses et fréquences cumulées


Direction X
Masse totale : 16 074.85 (T)
Tableau 19 Modes dans la direction x donnés par Robot
Mode T (s) f (Hz) m - UX (%) m' - UX (%) a (m/s2)
1 1,79 0,56 54,04 54,04 0,81
2 1,28 0,78 12,02 66,06 1,01
3 1,05 0,95 3,64 69,71 1,16
4 0,59 1,70 12,23 81,94 1,68
5 0,38 2,60 2,96 84,90 1,68
6 0,35 2,89 1,45 86,35 1,68
7 0,30 3,32 3,10 89,45 1,68
8 0,27 3,74 0,04 89,49 1,68
9 0,24 4,23 0,22 89,71 1,68
10 0,22 4,64 0,00 89,71 1,68
11 0,20 4,93 0,27 89,98 1,68
12 0,19 5,39 2,45 92,42 1,68

Page | 43
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

13 0,18 5,58 0,51 92,94 1,68


14 0,17 5,89 0,19 93,13 1,68
15 0,16 6,34 0,00 93,13 1,68
16 0,16 6,43 0,07 93,20 1,68
17 0,15 6,60 0,19 93,38 1,68
18 0,15 6,67 0,38 93,76 1,68
19 0,15 6,76 0,00 93,76 1,68
20 0,14 7,17 0,00 93,76 1,68

Effort tranchant de base : 962.77 (T)


Direction Y
Masse totale : 16 074.85 (T)
Tableau 20:Modes dans la direction Y donnés par robot
Mode T (s) f (Hz) m - UY (%) m' - UY (%) a (m/s2)
1 1,79 0,56 2,99 2,99 0,81
2 1,28 0,78 41,55 44,54 1,01
3 1,05 0,95 21,22 65,76 1,16
4 0,59 1,70 0,38 66,14 1,68
5 0,38 2,60 0,56 66,71 1,68
6 0,35 2,89 14,00 80,71 1,68
7 0,30 3,32 7,00 87,71 1,68
8 0,27 3,74 0,02 87,73 1,68
9 0,24 4,23 0,05 87,78 1,68
10 0,22 4,64 0,07 87,85 1,68
11 0,20 4,93 0,11 87,96 1,68
12 0,19 5,39 0,49 88,45 1,68
13 0,18 5,58 0,04 88,49 1,68
14 0,17 5,89 0,08 88,57 1,68
15 0,16 6,34 0,12 88,69 1,68
16 0,16 6,43 0,27 88,96 1,68
17 0,15 6,60 1,09 90,05 1,68
18 0,15 6,67 0,32 90,36 1,68
19 0,15 6,76 2,17 92,54 1,68
20 0,14 7,17 0,11 92,64 1,68
Effort tranchant de base : 874.75 (T)
Tableau 21:Masses et fréquences cumulées données par Robot
N° du mode Fréquence [Hz] Masses participantes [%] Masses participantes [%]
(Direction X) (Direction Y)
1 0.56 54.04 2.99
2 0.78 12.02 41.55
3 0.95 3.64 21.22
4 1.70 12.23 0.38

Page | 44
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

5 2.60 2.96 0.56


6 2.89 1.45 14.00
7 3.32 3.10 7.00
8 3.74 0.04 0.02
9 4.23 0.22 0.05
10 4.64 0.00 0.07
11 4.93 0.27 0.11
12 5.39 2.45 0.49
13 5.58 0.51 0.04
14 5.89 0.19 0.08
15 6.34 0.00 0.12
16 6.43 0.07 0.27
17 6.60 0.19 1.09
18 6.67 0.38 0.32
19 6.76 0.00 2.17
20 7.17 0.00 0.11
Somme 93.76 92.64

Donc la masse cumulée est de 93.2% qui est supérieure à la masse requise soit 90%.

3.4.4 Déplacements horizontaux de la structure


3.4.4.1 Direction X :
Tableau 22:Déplacement horizontaux globaux de la structure dans la direction X donnés par le logiciel Robot
Etage 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
Déplacement 1.2 3.3 5.2 7.0 8.5 9.9 11.1 12.1 13.0 13.8 14.4 14.9 15.2 15.5 15.7 15.8 15.9 16
globaux (cm)
3.4.4. 2

Tableau 23: Déplacement horizontaux inter-étages de la structure dans la direction X donnés par le logiciel Robot
Etage 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
Déplacement
1.2 2.1 1.9 1.8 1.5 1.4 1.2 1 0.9 0.8 0.6 0.5 0.3 0.3 0.2 0.1 0.1 0.1
relatifs (cm)
3.4.4.3 Direction Y
Tableau 24:Déplacements horizontaux de la structure dans la direction Y donnés par le logiciel Robot
Etage 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
Déplacement 0.3 0.8 1.2 1.6 2 2.3 2.6 2.8 3.0 3.2 3.3 3.5 3.6 3.6 3.7 3.7 3.7 3.7
globaux (cm)
Tableau 25:Déplacement horizontaux inter-étages de la structure dans la direction Y donnés par le logiciel Robot
Etage 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
Déplacement
0.3 0.5 0.4 0.4 0.4 0.3 0.3 0.2 0.2 0.2 0.1 0.2 0.1 0 0.1 0 0 0
relatifs (cm)
𝐻𝑡 5500
Or on a le déplacement global critique 𝑑𝑔𝑐 = = = 22 c𝑚 n’est pas dépassé
250 250
0.01h 0.01∗300
Et le déplacement inter-étages critique 𝑑𝑟𝑐 = K
= 1.4
= 2.14 𝑐𝑚 n’est pas dépassé

Page | 45
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

3.5 Calcul manuel du ferraillage du voile 3 –étage 9


3.5.1 Généralités sur le calcul des voiles
La solution de contreventement avec voiles en béton armé est actuellement très répandue. Ils
assurent, dans des conditions économiques, à la fois la transmission des charges de pesanteur, le
contreventement dans la direction transversale des bâtiments et une isolation acoustique entre deux
locaux.
On va détailler le calcul de ferraillage du voile-3 au niveau du 9éme étage qu’on a fait selon le DTU 3
(applicable aux murs en béton banché mais aussi aux constructions situées dans des zones sujettes
séismes), le règlement RPS 2000 et les règles PS 92.
 Notations
 a : épaisseur du voile
 d : longueur du voile
 L : hauteur libre du voile
 Lf : longueur de flambement

 Condition d’application
 Epaisseur du voile >10 cm
 Longueur du voile ≥ 5 fois son épaisseur : d > 5a
 Elancement mécanique λ = Lf/i < 80
 Résistance caractéristique du bêton fc28 < 40 MPa
La longueur libre de flambement Lf se déduit de la hauteur libre du mur l, en fonction de ses liaisons
avec le plancher. Les valeurs du rapport Lf/L sont données par le tableau suivant :

Tableau 26: longueur du flambement du voile


Liaison du mur Lf/L
Voile armé verticalement Voile non armé verticalement
Voile encastré en tête et en pied :
-avec un plancher de part et d’autre 0,80 0,85
-avec un plancher d’un seul coté 0,85 0,90
Mur articulé en tête et en pied 1,00 1,00
 Aciers minimaux
Pour chacun des ferraillages vertical et horizontal on a des espacements maximaux à ne pas dépasser
et aussi la section minimale qui doit être assurée suivant chaque direction qu’on voit dans le tableau
qui suit.
Tableau 27: acier minimaux
Aciers verticaux Aciers horizontaux
Espacement maximal ≤ min(33𝑐𝑚; 2𝑎) ≤ 33𝑐𝑚
Acier minimal 𝐴𝑠𝑣 ≥ 𝜌𝑣 × 𝑎 × 𝑑 𝐴𝑠ℎ ≥ 𝜌ℎ × 𝑎 × 𝐿
400𝜃 3𝜎𝑢 2𝜌𝑣𝑚𝑎𝑥
Pourcentage minimal 𝜌𝑣 = max[0.001; 0.0015 × ( − 1)] 𝜌ℎ = max[ ; 0.001]
𝑓𝑒 𝜎𝑙𝑖𝑚 3

Page | 46
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Avec : 𝜃 = 1.4 pour un voile rive


Et : 𝜃 = 1 pour un voile intermédiaire
𝜌𝑣𝑚𝑎𝑥 est le pourcentage vertical de la bande la plus armée.
Les sections d'armatures correspondant au pourcentage 𝜌ℎ et 𝜌𝑣 doivent être réparties par moitié sur
chacune des faces de la bande de mur considérée.
 Effort de compression à l’ELU
Tableau 28: Effort de compression a l’ELU des voiles
Notation Voile armé verticalement Voile non armé verticalement
Elancement λ 𝐿𝑓 √12
𝑎

Section réduite Br 𝑑 × (𝑎 − 0.02𝑚)


Coefficient α :
Pour λ<50 0.85
λ 2 0.65
(1 + 0.2 (35)
Α λ 2
(1 + 0.2 ( )
35
50
Pour 50<λ<80 0.6( )²
λ
Effort limite ELU Nulim 𝑓𝑐28 𝑓𝑒 𝑓𝑐28
𝛼(𝐵𝑟 × + 𝐴𝑠 × ) 𝐵𝑟 ×
0.9𝛾𝑏 𝛾𝑠 0.9𝛾𝑏

𝑁𝑢𝑙𝑖𝑚
La contrainte limite ultime vaut : 𝜎𝑢𝑙𝑖𝑚 = 𝑎×𝑑
La contrainte qu’on a dans la section suivant le cas de charge N et le moment sismique M est :
𝑁 𝑀𝑣
𝜎𝑢 = +
𝑎𝑑 𝐼
On compare ensuite cette contrainte aux contraintes limites ultimes pour voir si on aura des aciers de
compression et des aciers de traction
Deux vérifications doivent être faites aux niveaux I et II du voile :
Section à mi-hauteur d’étage : 𝜎𝑢 < 𝜎𝑢𝑙𝑖𝑚
𝜎
Section sous le plancher haut : 𝜎𝑢 < 𝑢𝑙𝑖𝑚
𝛼
 Dimensions des potelets de rive
′ 𝜎 𝜎𝑢
𝑑 = max(0.2; 𝑎; 𝑎 × 𝐾 × 𝜎 𝑢 ; 𝐿𝑓 × 𝐾 × 15×𝜎 )avec un maximum de d/8
𝑏𝑐 𝑏𝑐
Avec : Coefficient de comportement K = 1,4.

Figure 24:Dimensions minimales des potelets

Page | 47
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

3.5.2 Ferraillage du voile


On importe les résultats des efforts agissants sur le voile à partir de Robot ; on aura besoin des charges
permanentes G et des charges d’exploitation Q et du moment M réduit correspondant à la combinaison
la plus défavorable (ACC).
On trouve donc 𝑁 = 939.95 T et 𝐻 = 373.58 T et 𝑀 = 866.13 T. m
Voici le tableau de données avec le calcul de la section minimale du ferraillage (0,1% B) :
Tableau 29: Données de calcul du voile
a (m) d (m) L (m) Lf/L fc28 (MPa) fe (MPa) θ σbc1 Asmin (cm²)
0.4 6.42 3 0.85 30 500 1 17 25.65

On calcule ensuite les contraintes limites ultimes pour le voile non armé et pour le voile armé
avec la section minimale de 0,1%.
Tableau 30: contrainte limite ultime du voile
λ Br (m²) α σulim(MPa)
V. non armé verticalement 22.083 2.43 0.787 16.73
On calcule les contraintes maximales dans la section du voile.
Tableau 31: contrainte limite maximale du voile
N (T) M (T.m) v (m) 𝑵 𝑴𝒗
𝝈𝒖 = 𝒂𝒅 + 𝑰
(MPa)
939.9 866.13 3.41 6.8

𝜎𝑢𝑙𝑖𝑚
On a donc 𝜎𝑢 < 𝜎𝑢𝑙𝑖𝑚 = 16.73 𝑀𝑃𝑎: à mi-hauteur et 𝜎𝑢 < 𝛼
= 21.26 𝑀𝑃𝑎
Soit 𝜎𝑏𝑐 = min(𝜎𝑢𝑙𝑖𝑚 ; 𝜎𝑏𝑐1 ) = 16.73 𝑀𝑃𝑎
3.5.3 Dimensions des raidisseurs de rives
𝜎𝑢 𝜎𝑢
𝑑′ = max (0.2; 𝑎; 𝑎 × 𝐾 × ; 𝐿𝑓 × 𝐾 × ) = max(0.2; 0.4; 0.22; 0.09) = 0.4 𝑚
𝜎𝑏𝑐 15 × 𝜎𝑏𝑐
d’ peut aller jusqu’à d/8=0.8m
Pour notre cas on prend d’=0.6m
Le voile est calculé en flexion composée sous un effort normal de compression N et un moment de
flexion M calculés précédemment.
La section à prendre en compte est de type rectangulaire avec les dimensions suivantes :
 Largeur b =40cm et hauteur h= 6.42m et d= h –d'/2= 6.12 m.
 Le moment appliqué à cette section et de 𝑀 = 866.13 T. m
 L'effort normal appliqué à cette section est de 𝑁 = 939.95 T
3.5.4 Vérification au flambement
𝐿𝑓 15𝑒
On vérifie que : ℎ
≤ max(15; ℎ
)
Si l'inégalité est vérifiée, le calcul se fera en flexion composée, sinon un calcul au flambement sera
nécessaire
𝑀 𝐿 866.13 300
Avec : 𝑒 = 𝑒0 + 𝑒𝑎 = 𝑁
+ max (2𝑐𝑚; 250) = 939.95
+ max (2𝑐𝑚; 250) = 0.94 𝑚
15𝑒 0.94
Donc : max (15; ℎ
) = max (15; 15 × 6.42) = 15
𝐿𝑓 2.55
Et on : ℎ
= 6.42 = 0.4
Dans notre cas, l'inégalité est bien vérifiée.

Page | 48
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

ℎ 6.42
Le moment de calcul : 𝑀𝑎 = 𝑁 × (𝑒 + (𝑑 − 2 )) = 939.95 × (0.94 + 6.12 − 2
) = 3618,81 𝑇. 𝑚
𝑀 36.2
On a :𝜇 = 𝑏×𝑑2 ×𝜎 = 0.4×6.122 ×16.73 = 0.144 ≤ 𝜇𝑅 = 0.371
𝑏𝑐

D'où: 𝛼 = 1.25 × (1 − √1 − 2𝜇) = 0.195


Et: 𝑧 = 𝑑 × (1 − 0.4 × 𝛼) = 5.64 𝑚
𝑀𝑎 𝛾
Donc: 𝐴 = ( 𝑧
− 𝑁) × 𝑓𝑠 = −68 𝑐𝑚²
𝑒
Cependant on va disposer une section minimale de 25.65cm², soit 12.83cm² sur chaque face.
Donc on aura 7HA16 /e=8.5cm sur chaque face des deux extrémités avec une section réelle de
14.07cm².
3.5.5 Les armatures transversales
St≤ min (10 ΦL, 20 cm) =20cm.
Φt ≤max (ΦL/3, 6mm)= 8mm
Or nous sommes en zone critique donc St = 10 cm

3.5.6 Ferraillage vertical à l’effort normal


400𝜃 3𝜎𝑢
On a: 𝜌𝑣 = max [0.001; 0.0015 × 𝑓𝑒
(𝜎 − 1)] = max(0.001; 0.0002) = 0.001
𝑙𝑖𝑚
On trouve alors: 𝜌𝑣 = 0.001 < 2. 10 ; Alors on prend : 𝜌𝑣 = 2. 10−2
−2

Donc : 𝐴𝑣 = 𝜌𝑣 × 𝑎 × 𝑑 = 51.36 𝑐𝑚²


Ainsi on aura un ferraillage de 25.68cm² sur chaque face du voile. Donc on aura sur chaque face du voile
52HA8 avec e=12cm et une section réelle de 26.00cm²
3.5.7 Ferraillage horizontal parallèle aux faces des murs
2𝜌𝑣𝑚𝑎𝑥 0.001
On a :𝜌ℎ = max [ ; 0.001] = max (2 × ; 0.001) = 0.001 < 0.002
3 3
Alors on prend : 𝜌ℎ = 2. 10−2
Donc : 𝐴ℎ = 𝜌ℎ × 𝑎 × ℎ = 24 𝑐𝑚²
Donc on aura sur chaque face du voile 24HA8 avec e=12.5cm avec une section réelle de 12.00cm².
3.5.8 Dispositions des armatures
D’après le RPS l’espacement des barres verticales et horizontales est égal à :
s = min (30cm ; 1.5e)=30 cm en zone courante
s = min (20cm ; 1.5e)=20 cm en zone critique
où la zone critique est définie selon le règlement : les régions s’étendant de la base du mur sur une

longueur Lc définie comme suit : 𝐿𝑐 = max (6 ; 𝐿)
h et L respectivement la hauteur et la largeur du voile : Lc=6.42m
Le diamètre des barres verticales et horizontales des voiles utilisé ne doit pas dépasser le 1/10 de
l’épaisseur du voile. (=40mm)
Les deux nappes doivent être reliées, et les barres horizontales doivent être exposées vers
l’extérieur.
On prendra pour :
 Armatures de flexion : des 2×7HA16 / e=8.5 cm dans chaque raidisseur.
 Armatures verticales : des HA8/e=12 cm disposées sur la longueur du voile sauf pour les
extrémités ou on a les armatures sismiques (calculées en flexion composée).
 Armatures horizontales : des HA8/e=12.5cm.

Page | 49
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

4 Deuxième variante : Plancher réticulé


4.1 Généralités sur les planchers réticulés
4.1.1 Définitions
Selon l’ingénieur D. Florentino REGALADO, « La dalle réticulée appartient à la famille des dalles en
béton armé, non homogènes, allégées et armées suivant deux directions orthogonales configurant une
plaque nervurée ».

Figure 25:Aspect d'un plancher reticulé


Les paramètres basiques qui définissent les caractéristiques de la dalle réticulée sont :
 L’arête totale de la plaque (H)
 La hauteur du caisson allégeant ou blocs allégeant (h)
 L’entraxe des nervures (e)
 L’épaisseur basique des nervures (b), quoique les blocs récupérables disposent d’une âme
d’épaisseur variable suivant un tronc pyramidal.
 L’épaisseur de la couche de compression (c).

Figure 26:COUPE AU NIVEAU D'UN PLANCHER RETICULE


Pour les planchers réticulés, comme pour les planchers unidirectionnels, on mentionne la hauteur des
blocs et l’épaisseur de la dalle de compression, mais aussi le type des blocs utilisés : perdus ou
récupérables (l’entraxe des nervures=80 cm)
Exemple : Plancher réticulé de 25+7 cm avec caissons récupérables.
La zone massive autour de chaque poteau est celle à travers laquelle les charges sont canalisées de la
plaque au poteau en question. Elle s’appelle Abaque (Abaco).L’abaque en général est intégré dans
l’épaisseur du plancher, mais il peut présenter une retombée dans le cas de portées élevées et charges
anormalement grandes. Dans ce cas, la retombée a des bords inclinés à 45°.

Page | 50
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Figure 27:TYPES D'ABAQUES (PANNEAUX)


Parmi les éléments d’importance cruciale, qui font partie des planchers réticulés, on trouve des poutres
incorporées qui se positionnent généralement au périmètre de la dalle et aux vides qui peuvent exister
au niveau de cette dernière. Ces poutres sont appelées bandes. On note que dans la littérature
technique internationale, des dalles sans poutres désignent des dalles qui peuvent contenir des poutres
mais sans retombée.

Figure 28:DIVERS EMPLACEMENTS DES POUTRES BANDES DANS LES PLANCHERS RETICULES

4.1.2 Typologie des dalles réticulées


Il existe deux types de dalles réticulées :
 Dalles réticulés avec blocs allégés perdus
 Dalles réticulés avec caissons récupérables
4.1.2.1 Dalles réticulés avec blocs allégés perdus :
Blocs de céramique :
Les blocs de céramique ont l’avantage d’être légers mais assurent moins d’isolation acoustique que les
blocs en béton. Ce type de blocs pose des difficultés quant au levage, fabrication et coût. Ils sont aussi
fragiles et présentent un grand risque de cassure. Ceux sont des raisons suffisantes pour qu’ils soient
peu présents sur le marché. Ils ont alors cédé leur rôle aux blocs allégés en béton.

Page | 51
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Figure 29:Plancher réticulé à blocs perdus en céramique


Blocs de béton
Les blocs les plus répandus industriellement sont ceux dont l’espacement entre nervures est de 80cm,
ceux-ci étant d’une épaisseur de 10 cm nécessitent des caissons de dimensions de l’ordre de 70*70.Ce
type de caissons ne peut être construit que de blocs de béton d’un nombre de 3,4 ou 6 pièces.

Figure 30:Caissons perdus composés de plusieurs types de blocs

4.1.2.2 Dalles réticulés avec caissons récupérables :


Constituent l’autre grande catégorie de caissons employés dans les planchers réticulés, ils sontles plus
utilisés et employés internationalement et leur usage devient incontestable lorsque les portées entre
appuis dépassent les 7-8m.Ce type de dalles réticulées est essentiellement configuré avec des entraxes
de 80 cm, en Espagne, en utilisant comme coffrage des moules généralement en plastique, ayant une
forme de pyramide tronquée avec des bords arrondis. Lorsque le béton atteint le degré de maturité
prévu, les caissons sont récupérés pour une utilisation ultérieure.

Figure 31:Mise en place des moules récupérables

Page | 52
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

L’épaisseur minimale des nervures dans les dalles réticulées à caissons récupérables est actuellement
unifiée à l’ordre de 12cm. Notons que des semi-caissons ou semi-moules sont employés en vue d’ajuster
la dalle réticulée aux panneaux et à la base des poutres. Ils sont donc incorporés dans les zones étroites
ne pouvant pas supporter la taille d’un caisson normal.

Figure 32:Semi-caissons ou semi-moules

Figure 33:Différence entre nervures de planchers réticulés à caissons perdus et à caissons récupérables

4.1.2.3 Dalles réticulées avec caissons spéciaux :


Cherchant à alléger au maximum le poids de la plaque et à assurer plus d’isolation thermique et une
facilité de manipulation des pièces des blocs allégés, l’industrie de la construction a offerte des caissons
perdus allégés fabriqués à base de polystyrène expansé. Au droit des zones massives, ces caissons
peuvent être ajustés juste en coupant les pièces de polystyrène avec une simple lame. Cela permet
d’avoir des précisions remarquables. Il est aussi possible de fabriquer des caissons avec tous types de
fibres, apportant à la plaque des qualités physiques supplémentaires. Récemment, l’industrie espagnole
a innové des caissons en laine de verre apportant des qualités d’isolation et de résistance au feu
importantes (de l’ordre de 4h).Il existe également des caissons métalliques en forme de coupoles avec
base 60*60 fabriqués d’acier galvanisé.

Figure 34:Caissons spéciaux divers

Page | 53
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

4.1.3 Portées et distribution des poteaux


Les portées qu’on peut avoir pour les planchers réticulés sont intéressantes. Logiquement, les valeurs
des surcharges d’exploitation conditionnent de manière déterminante les portées du projet.
le champs d’application d’un plancher réticulé à caissons récupérables de hauteur 40+5 en béton armé,
qui permet d’avoir des portées de l’ordre de 11+-1 pour des surcharges de service de 3 et 4 KN/m2,est
réduit à des portées de 8m si la surcharge de service s’élève à 10 KN/m2.
Avec des caissons récupérables de 20, 25, 30,35 et 40 cm et pour un entraxe de 80cm pour les nervures,
l’ordre des portées qu’on peut couvrir de béton armé sans dépasser une charge de service de 5 KN/m2
peut osciller entre 5 et 12m. Sans envisager les cas extrêmes, les portées adéquates pour les dalles
réticulées oscillent autour de 5-7m (8m).La distribution la plus correcte des poteaux devra présenter des
mailles (formées par 4 poteaux) les plus carrées possibles .

Figure 35:Distribution théorique idéale des poteaux dans un plancher réticulé

4.1.4 Géométrie et dimensions des poteaux


Il existe une multitude de variables qui conditionnent et influencent la géométrie des poteaux en béton
armé. Tout d’abord, la dimension minimale des poteaux a été fixée depuis toujours à 25*25cm.Et pour
des portées supérieures à 6m, la section d’un poteau ne doit absolument pas être inférieure à 30*30
cm. La dimension adéquate pour les poteaux de coins dans le cas de portées de l’ordre de 5-6m ne doit
pas être inférieure à 40*40cm.
Pour un poteau de rive (qui n’est pas de coins) la dimension minimale à avoir est 40*30 pour des portées
supérieures à 5.La dimension la plus grande qui est de 40 cm doit être logiquement parallèle au côté de
la plaque ou se situe ce poteau de rive.

Figure 36:Tailles minimales des poteaux conseillées dans un plancher réticulé

Page | 54
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

4.1.5 Entraxes et orientation des nervures


La valeur maximale fixée pour les entraxes entre nervures est 1m dans l’EHE.L’entraxe le plus répandu
dans le marché est de 80cm dans les deux directions .La figure ci-dessous montre la largeur efficace pour
les ailes des nervures d’un plancher réticulé, conformément à l’EHE.

Figure 37:Largeur efficace des ailes des nervures

4.1.6 Géométrie des nervures


Les nervures des planchers réticulés se configurent en « T » .Les limitations qui sont d’habitude exigées
concernent la largeur b qui doit respecter les relations suivantes :

𝑏 ≥ 7𝑐𝑚; 𝑏 ≥
4
Tel que h est la hauteur du caisson
Il existe d’autres critères plus conservateurs, comme l’emploi d’une largeur minimale des nervures
vérifiant 𝑏 ≥ 0.28𝐻 𝑒𝑡 𝑏 ≥ 10 𝑐𝑚
Des investigations menées sur le marché espagnol ont permis d’affirmer que la largeur minimale des
nervures utilisées dans les planchers réticulés est :
 Caissons perdus en béton : 𝑏 ≥ 10 𝑐𝑚
 Caissons perdus en polystyrène expansé : 𝑏 ≥ 10 𝑐𝑚
 Caissons récupérables : 𝑏 ≥ 12 𝑐𝑚
Les parois des nervures de planchers réticulés réalisés avec des caissons récupérables présentent une
inclinaison de 81° afin de faciliter le démoulage après durcissement du béton.

Figure 38:Plancher réticulé à caissons récupérables

4.1.7 Abaques (panneaux)


La distance entre le centre du poteau et le bord de l’abaque ne doit pas être inférieure à 0.15 L, ou L est
la portée parallèle. La valeur 1/6 L (0.17L) est également utilisée comme valeur de référence pour fixer
les dimensions de l’abaque. Il est recommandé que la valeur utilisée ne soit pas supérieure à 0.20L.

Page | 55
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Figure 39:Taille minimale pour les abaques


Quand le poteau est de rive et la plaque déborde à l’extérieur, on applique une règle dite de
« compensation ».Elle consiste à donner à l’abaque la même dimension pour la partie intérieure et pour
celle située dans le porte à faux. Pour des portes à faux dont la longueur V ne dépasse pas 1m,il est
conseillé de prolonger l’abaque jusqu’au bord.

Figure 40:Abaque prolongé jusqu’au bord dans le cas d’un porte à faux V<1m
Dans le cas général, la figure ci-dessous montre les critères à respecter :

Figure 41:Critères à respecter pour les dimensions des abaques

4.1.8 Couche de compression


Avant l’apparition de la norme espagnole EHE, toutes les versions des normes espagnoles antérieures,
fixaient l’épaisseur minimale de la couche de compression à 3 cm pour les planchers réticulés à caissons
perdus et pour ceux à caissons récupérables, l’épaisseur minimale est fixée à L/10 tel que L est la portée
libre entre nervures.

Page | 56
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Figure 42:Epaisseur minimale de la couche de compression


Dans la norme EHE actuelle, article 56.2, on dit : « La séparation entre axes des nervures ne doit pas être
supérieure à 100 cm et l’épaisseur de la couche de compression ne doit pas être inférieure à 5 cm ».

4.1.9 Hauteur de la dalle réticulée


La norme espagnole recommande de prendre 𝐻 ≥ 𝐿/28 dans des projets destinés à l’habitation (𝑞 ≤
4 𝐾𝑁/𝑚2 ).L’ingénieur Florentino REGALADO recommande selon l’expérience de prendre :𝐿/24 ≤ 𝐻 ≤
𝐿/20.
Si l’édifice comporte des murs fragiles ,H devra être plus proche de L/20.Si des portes à faux
𝐿
prédominent, Le critère à adopter peut se résumer à 𝐻 ≥ 10𝑣 tel que Lv est la longueur de la partie qui
déborde.
Les tableaux ci-dessous exposent les valeurs recommandées à prendre pour l’épaisseur du plancher.

Tableau 32:Epaisseurs recommandées pour les planchers réticulés


En cas de présence de porte à faux
Epaisseurs de planchers réticulés pour charges
conventionnelles (𝒒 ≤ 𝟒𝑲𝑵/𝒎𝟐 ) Débord(m) Epaisseur (cm)
1 20
Portée EHE-98 Recommandés par 1.25 20-23
(m) (cm) expérience (cm) 1.5 25
4 15 >= 20 1.75 25-27
5 20 25 2 27-30
6 20 27-30 2.5 30
7 25 30-33 3 >= 30
8 30 >= 35 >=3 A étudier

4.1.10 Poutres(Bandes)
Formant une partie des plaques nervurées entourant leur périmètre ainsi que les vides, ces poutres sont
appelées des bandes en Espagne. Les poutres bandes sont souvent incorporées dans l’épaisseur du
plancher et présentent rarement des retombées. Parmi leurs rôles :
 Fixer et lier la plaque aux poteaux.
 Supporter de manière directe les enceintes de la façade.
 En zone sismique, son rôle est d’assurer une bonne liaison entre les éléments de la structure.
 Permet d’ouvrir des vides dans les planchers, même dans les étages déjà construits, distribution
des efforts qui se concentrent aux bords de ces vides.
Le tableau ci-dessous, donne les largeurs des bandes recommandées en fonction de l’épaisseur du
plancher selon la NTE-EHE :
Tableau 33:Largeurs recommandées pour les poutres bandes
H (cm) 20 25 30 35
B (cm) 25 25 30 35

Page | 57
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

4.1.11 Méthode des portiques virtuels


4.1.11.1 Principe
Acceptons que les poteaux soient alignés suivant une maille orthogonale ou déviés à 10% au plus.
La méthode se base sur la discrétisation de la dalle en des bandes virtuelles en prenant les lignes
médianes entre les poteaux qui sont considérées comme d’énormes poutres planes formant ainsi un
portique.

Figure 43:Types de bandes dans une poutre virtuelle

Figure 44:Perspective d'un portique virtuel

Figure 45:Largeurs des portiques virtuels

Page | 58
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

4.1.11.2 Distribution des moments globaux résultants dans les bandes centrales et de supports :
L’EHE propose des tableaux simples qui donnent la distribution dans la plaque :
Tableau 34 distribution des moments dans la plaque
Moments En supports En supports Moments Creux Creux
négatifs intérieurs extérieurs positifs intérieurs extérieurs
Bande de 75% 100% Bande de 60% 60%
support support
Bande 25% 20% Bande 40% 40%
centrale centrale

L’ingénieur Florentino REGALADO, se basant sur son expérience professionnelle dans le domaine des
planchers réticulés, vient proposer le schéma de distribution suivant dont les pourcentages ne diffèrent
pas beaucoup de ceux de l’EHE.

illisible
Figure 46:Distribution des moments selon l’ingénieur Florentino REGALADO
Quand les portes à faux dépassent 0.3 L, tel que L est la portée de la travée adjacente à celui-ci, le
portique de façade doit être traité comme un portique intérieur. Plusieurs auteurs fixent cette frontière
à 0.25L.

Figure 47:Portique perpendiculaire à une façade en porte à faux


Quand V<0.25L, le poteau est considéré de bord et le porte à faux est considéré faisant partie de la
bande de support et les pourcentages à prendre sont ceux de la figure 46 concernant le portique de
façade à porte à faux incorporé.

Page | 59
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

4.1.11.3 Explication des coefficients de répartition


La distribution réelle des moments dans la plaque suit des lois de type sinusoïdal, difficiles à quantifier
et en extraire les valeurs qui serviront au calcul du ferraillage des nervures.
Les schémas suivant représentent l’allure de la déformation d’un plancher réticulés ainsi qu’une
approximation des moments négatifs dans une section A-B et moments positifs dans la section C-D.

Figure 48:Déformation d’un plancher réticulé sous l’effet des charges verticales

Figure 49:Distribution approximée des moments négatifs dans la section A-B selon l’EHE

Figure 50:Distribution approximée des moments négatifs dans la section C-D selon l’EHE
Pour surmonter la difficulté liée à la variation des moments, on opte pour un schéma simplifié présenté
comme suit :

Page | 60
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Figure 51:Distribution pratique des moments

4.1.12 Transmission des efforts dans un plancher réticulé


Si P1 est une charge ponctuelle agissant au point O1, une partie de celle-ci passe directement à la
nervure S1 et une autre partie aux nervures S2 à travers les nervures t1 .Si P2 est la charge transmise à
par t1 à o2, celle-ci est transmise directement de o2 à s2 (de la même façon que de o1 à s1) et une autre
partie est transmise à S3 à travers les nervures t2 et ainsi de suite. Le même mode de transmission a lieu
suivant l’axe y.

Figure 52:Transmission des efforts dans un plancher réticulé

4.1.13 L’effort tranchant dans les planchers réticulés


Dans le cas des charges qui ne sont pas très élevées, on peut utiliser l’approximation présentée ci-
dessous, qui est basée sur la méthode des portiques virtuels et qui tient un caractère pédagogique et
d’estimation orientalise pour les cas ordinaires. Par contre, pour les cas de portées et charges
ponctuelles élevées, cela requiert une étude plus précise.

Figure 53:Effort tranchant dans les nervures

Page | 61
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Observant la figure ci-dessus et en première approximation, l’effort tranchant dans les nervures peut
s'obtenir du portique virtuel considérant la plaque comme une poutre dont l’effort tranchant
𝑄𝑎
est𝑄𝑎 .Ainsi on a l’effort tranchant dans chaque nervure :𝑄𝑛 =
𝑛
De manière approximée :
2𝑃1 𝐿(𝐵𝐼 + 𝐵𝐷) 2
𝑄𝑎 = 𝐾. = 𝐾𝐵𝑃1 𝐿
9 9

Figure 54:Superficie de charge qu'affecte l'effort tranchant des nervures dans leur union avec l'abaque
L’effort tranchant auquel doivent résister les nervures juste à côté de l’abaque est :

𝑄𝑎 4 𝐾𝐵𝑃1 𝐿
𝑄𝑛 = 𝑛 = .
9 𝑛
2
Tel que :
B : Largeur du portique virtuel/ L : Portée de la travée/ P1 : Charge de calcul par m2
n : Nombre de nervures du portique virtuel
𝐵 𝑄𝑎 4 𝐾𝐵𝑃1 𝐿
Or 𝑛 = 𝑒Donc :𝑄𝑛 = 𝑛 = 9. 𝑛
= 0.45𝐾. 𝐿. 𝑃1 . 𝑒
2
Ainsi pour l’espacement commercial courant e=0.80 m on aura :
𝑄𝑛 = 0.45𝐾. 𝐿. 𝑃1 . 𝑒

On peut utiliser diverses formes d’armatures d’effort tranchant dans les nervures : Barres isolées
inclinées à 45° ou verticales sous forme de Z plus faciles à réaliser

Figure 55:Dispositions possibles pour les armatures d'effort tranchant dans les nervures

4.1.14 Le poinçonnement dans les planchers réticulés


On dit qu’une plaque poinçonne lorsqu’elle subit une rupture autour d’un poteau sur lequel elle
s’appuie, cette rupture est soit de forme tronc-pyramidale ou tronc-conique.

Page | 62
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Figure 56: Poinçonnement dans une dalle au droit du poteau


La surface de fracture commence sensiblement au périmètre où la dalle repose, et augmente avec une
inclinaison comprise entre 30 et 45, recevant le nom de la surface critique de poinçonnement.
La méthode de calcul de poinçonnement est détaillée dans la partie : « vérification de non-
poinçonnement » (page 86)

Figure 57:Typologies d'armatures fréquemment utilisées pour faire face au problème de poinçonnement

4.1.15 Bandes de bord entre poteaux


Si la poutre se situe dans la bande de support, on peut dire que sa responsabilité de résistance est élevée
étant donné que cette bande absorbe 75% du moment total de la flexion négative qui existe dans le
portique virtuel et 60% de la flexion négative.
Si la poutre se situe dans la bande centrale, sa responsabilité de résistance est mineure car à cette bande,
correspond 25% de la flexion négative et 40% de la flexion positive.
Zs : Poutres situées dans la bande de support ; Zc : Poutres situées dans la bande centrale

Page | 63
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Figure 58:Classification des poutres selon leur emplacement


Une bande de bord bien dimensionnée entre poteau correctement dimensionnée et construite apporte
à la plaque moins de déformations et elle pourra transmettre plus d’efforts de flexion par torsion aux
poteaux, augmentant les moments extrêmes et diminuant la flèche.

Figure 59:Déformations extrêmes de la dalle réticulée

4.1.16 Bandes intérieures dans la plaque


Dans les dalles réticulées dans les bâtiments à usage d’habitation, il est fréquemment nécessaire de
traiter des situations singulières, comme l’introduction d’un escalier, un poteau descendant qui
supporte une dalle de couverture en retrait, une portée excessive, des charges linéaires dues à des
fermetures spéciales, des murs servant à supporter des dalles intermédiaires, etc. Ces éléments
génèrent dans les nervures qui les supportent, des efforts nécessitant une densité d’armatures qui ne
peut être physiquement réalisée dans les sections géométriques sur lesquelles ils s’appuient
(nervures).

Pour remédier aux problèmes cités ci-dessus. On met en place des poutres incorporées dans
l’épaisseur du plancher (Pas de nervures dans la largeur de celles-ci).Celles-ci sont sollicitées par des
efforts identiques à celles des nervures.

Page | 64
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

4.1.17 Analyse et calcul simplifié des bandes de bord


Soient Zs les bandes appartenant à la bande de support Zc celles appartenant aux bandes centrales :

Figure 60:Largeur du portique de rive


Soit le rapport entre la rigidité de la bande et celle du portique virtuel.
𝐴⁄
2
D’après le code ACI-318, la poutre reprend 85% des moments de la bande de support si :∝. 𝐿
≥1
Tel que : L : Longitude de la bande (portée de la travée virtuelle analysée)
A/2 : largeur du portique virtuel dans la travée de portée L considérer.
𝐴⁄
2
Si c’est inférieur à l’unité, on interpole linéairement entre 0 et 0.85, c'est-à-dire :0.85. ∝. 𝐿
Tableau 35:Coefficient ∝ en fonction de la largeur du portique virtuel
Largeur du portique en mètres (A) ∝ 𝑨⁄
𝟎. 𝟖𝟓. ∝. 𝟐
𝑳
3 0.40 17%
3.5 0.34 15%
4 0.30 13%
4.5 0.26 11%
5 0.24 10%
5.5 0.22 9%
6 0.20 9%
6.6 0.18 8%
7 0.17 7%
7.5 0.16 7%

La figure suivante représente les différents moments à prendre en compte dans une poutre

Figure 61: schéma du portique virtuel avec les coefficients de l'estimation direct de ses moments
Ils sont calculés de la manière suivante :
𝑀𝐼 = 𝛿(−)𝐾1 . 𝑀0 ; 𝑀𝑉 = 𝛿(∓)𝐾2 . 𝑀0 ; 𝑀𝐷 = 𝛿(−)𝐾3 . 𝑀0
𝑃1 . 𝐴. 𝐿2 𝑃2 . 𝐿2
𝑇𝑒𝑙𝑞𝑢𝑒𝑀0 = + (𝑃1 ∶ 𝑐ℎ𝑎𝑟𝑔𝑒 𝑠𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑖𝑞𝑢𝑒, 𝑃2 : 𝑐ℎ𝑎𝑟𝑔𝑒 𝑙𝑖𝑛é𝑎𝑖𝑟𝑒)
16 8

Page | 65
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Les coefficients 𝛿 sont déduits des tableaux suivants :


Tableau 36:Coefficients 𝜹 pour les bandes de bord de type Zs
Bandes de bord de type Zs
A Nombre de nervures Nombre de nervures % du moment total % du moment total
théoriques réelles négatif positif
3 2.87 2 67% 67%
3.5 3.1 3 53% 45%
4 3.5 3 51% 43%
4.5 3.81 3 49% 40%
5 4.13 4 40% 34%
5.5 4.44 4 39% 33%
6 4.75 4 38% 32%
6.5 5.06 5 33% 28%
7 5.38 5 32% 27%
>7 - - 30% 25%

Tableau 37:Coefficients𝜹 pour les bandes de bord de type Zc


Bandes de bord de type Zc
A Largeur du Nombre de Nombre de % du moment % du moment
portique virtuel nervures nervures réelles total négatif total positif
théoriques
3 1.5 2.87 2 67% 67%
3.5 1.75 3.1 3 53% 45%
4 2 3.5 3 51% 43%
4.5 2.25 3.81 3 49% 40%
5 2.50 4.13 4 40% 34%
5.5 2.75 4.44 4 39% 33%
6 3 4.75 4 38% 32%
6.5 3.25 5.06 5 33% 28%
7 3.50 5.38 5 32% 27%
>7 >3.50 - - 30% 25%

4.1.18 Analyse de l’effort tranchant dans les bandes (poutres) de bord :

Figure 62:Effort tranchant dans la dalle réticulée


𝐾. 𝛿
𝑄𝑑𝑧 = . (𝑃1 . 𝐴. 𝐿 + 2𝑃2 . 𝐿)
6

Page | 66
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

K=1 : Dans les travées centrales


K=1.10 dans les travées extérieures
P1 : Charge de calcul par mètre carré répartie sur le plancher.
P2 : Charge de calcul par mètre linéaire sur la poutre due à l’enceinte.
𝛿 : Facteur d’assignation de l’effort tranchant à la bande de bord, identique à celui employé dans la
distribution des moments de flexion.
Tableau 38:Pourcentage δ en fonction de la largeur totale de la travée extrême
Largeur totale de la travée extrême A 𝜹𝒆𝒏 %
3 67
3.5 53
4 51
4.5 49
5 40
5.5 39
6 38
6.5 33
7 32
>7 30
4.1.19 Formulation simplifiée pour l’estimation de la torsion dans les bandes de bord
Considérons M le moment extrême du portique virtuel, selon ACI-318, la fraction de ce moment qui se
transmet par torsion au poteau de bord est exprimée par la formule suivante:
𝑀𝑡0 = 𝑀. (1 − 𝜆)
Pour les structures ordinaires, acceptons une valeur de 𝜆 aux alentours de 0.62 et un moment extrême
de l’ordre de 𝑝𝑙 2 /18.
𝑃. 𝐿. 𝐴2
𝑀= ; 𝜆 = 0.62
18
Tel que :
A : Portée de la travée extrême du portique orthogonal au bord.
L : Porte de la bande considérée
P : Charge par m2 considérée dans le calcul
Ainsi :
𝑀𝑡0 1 𝑃. 𝐿. 𝐴2
𝑀𝑡𝑒 = = (1 − 0.62) = 0.0106𝑃. 𝐿. 𝐴2
2 2 18

𝑀𝑡𝑒 = 0.0106𝑃. 𝐿. 𝐴2

Page | 67
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

4.2 Pré-dimensionnement de la structure


 L’entraxe est pris égal à 80 cm
 La largeur de la nervure b=12 cm (caissons récupérables) [b>h/4 =7.5 cm et b>7cm].
 L’épaisseur de la dalle de compression : c= 10 cm>L/10 tel que L est la portée libre entre les
nervures (≈ 80𝑐𝑚) et l’épaisseur du plancher doit être supérieure à Lmax/24=7/24=30cm .On
prend H=25+7
 Dimensions des panneaux :La distance d entre le centre du poteau est le bord du panneau ne
doit pas être inférieure à 0.17L tel que L est la portée adjacente, dans la direction X L=5.4 m
donc d=0.9m dans la direction Y L=7m et d=1.2m donc on aura des panneaux de dimensions
1.8*2.4
 Les poutres bandes : Les NTE-EHE (les notes techniques espagnoles) postulent qu’il est
recommandé de prendre la largeur B de la poutre de bord égale à l’épaisseur du plancher. La.
On prend alors comme dimension des poutres bandes 35*32 (Poutres planes).
 Les épaisseurs des voiles sont identiques à celles prises pour la variante plancher dalle.
 Les dimensions des poteaux sont jointes dans l’annexe 6.

4.3 Calcul manuel du plancher réticulé


On expose les résultats du plancher haut du sous-sol 1(comme pour la variante plancher dalle).

4.3.1 Division du plancher en des portiques suivant X et Y

Figure 63:Portiques virtuels suivant x pour le ph du s-sol 1

Figure 64:Portiques virtuels suivant y pour le ph s-sol 1

Page | 68
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Chaque portique est considéré comme une poutre continue qu’on calcule avec la méthode de Caquot.

Figure 65:Distribution des moments suivant x dans la dalle réticulée

Figure 66:Distribution des moments dans la dalle réticulée suivant y

4.3.2 Calcul des moments dans les portiques avec la méthode de Caquot

4.3.2.1 Moments dans les portiques virtuels suivant X

Portique 1

console 1 Travée 1 Travée 2 Travée 3 Travée 4 Travée 5 Travée 6 Largeur portique (m) 4.6
G(t/m2) 0.725 0.725 0.725 0.725 0.725 0.725 0.725 G (t/m) Q(t/m)
Q(t/m2) 0.5 0.5 0.5 0.25 0.5 0.5 0.5 console 1 3.335 2.300
L(m) 1.05 5.4 5.4 5.4 5.4 5.4 5.15 Travée 1 3.335 2.300
L'(m) 1.05 5.4 4.32 4.32 4.32 4.32 5.15 Travée 2 3.335 2.300
Travée 3 3.335 1.150
Travée 4 3.335 2.300
Travée 5 3.335 2.300
Travée 6 3.335 2.300

Page | 69
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max
appui 1(t.m) appui 2(t.m) appui 3(t.m) appui 4(t.m) appui 5(t.m) appui 6(t.m) appui 7(t.m)
-4.38 -22.27 -15.84 -15.53 -16.20 -21.46 0.00
Moment max Travée Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max Travée
1(t.m) Travée 2(t.m) Travée 3(t.m) Travée 4(t.m) Travée 5(t.m) 6(t.m)
18.88 14.42 9.65 15.34 14.35 20.68

Portique 2 :

console 1 Travée 1 Travée 2 Travée 3 Travée 4 Travée 5 Travée 6 Largeur portique (m) 7
G(t/m2) 0.725 0.725 0.725 0.725 0.725 0.725 0.725 G (t/m) Q(t/m)
Q(t/m2) 0.5 0.5 0.5 0.325 0.5 0.5 0.5 console 1 5.075 3.50
L(m) 1.05 5.4 5.4 5.4 5.4 5.4 5.15 Travée 1 5.075 3.50
Travée 2 5.075 3.50
Travée 3 5.075 2.275
Travée 4 5.075 3.50
Travée 5 5.075 3.50
Travée 6 5.075 3.50

Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max
appui 1(t.m) appui 2(t.m) appui 3(t.m) appui 4(t.m) appui 5(t.m) appui 6(t.m) appui 7(t.m)
-6.67 -33.88 -24.96 -24.50 -26.59 -32.65 0.00

Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max
Travée 1(t.m) Travée 2(t.m) Travée 3(t.m) Travée 4(t.m) Travée 5(t.m) Travée 6(t.m)
28.72 21.95 16.68 23.34 21.84 31.48

Portique 3 :

console 1 Travée 1 Travée 2 Travée 3 Travée 4 Travée 5 Travée 6 Largeur portique (m) 5.1
G(t/m2) 0.725 0.725 0.725 0.725 0.725 0.725 0.725 G (t/m) Q(t/m)
Q(t/m2) 0.500 0.500 0.500 0.400 0.500 0.500 0.500 console 1 3.7 2.55
L(m) 1.05 5.4 5.4 5.4 5.4 5.4 5.15 Travée 1 3.7 2.55
L'(m) 1.05 5.4 4.32 4.32 4.32 4.32 5.15 Travée 2 3.7 2.55
Travée 3 3.7 2.04
Travée 4 3.7 2.55
Travée 5 3.7 2.55
Travée 6 3.7 2.55

Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max
appui 1(t.m) appui 2(t.m) appui 3(t.m) appui 4(t.m) appui 5(-)(t.m) appui 6(t.m) appui 7(t.m)
-4.86 -24.69 -18.82 -18.48 -19.37 -23.79 0.00
Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max Moment max
Travée 1(t.m) Travée 2(t.m) Travée 3(t.m) Travée 4(t.m) Travée 5(t.m) Travée 6(t.m)
20.93 15.99 13.62 17.00 15.91 22.93

Page | 70
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

4.3.2.2 Moments dans les portiques virtuels suivant Y


Portique 1 :

console 1 Travée courante 1 Travée courante 2 Console 2 Largeur portique (m) 3.75
G(t/m2) 0.725 0.725 0.725 725 G (t/m) Q(t/m)
Q(t/m2) 0.5 0.5 0.5 0.5 console 1 2.72 1.88
L(m) 1.1 7 7 1.6 Travée courante1 2.72 1.88
L'(m) 1.1 7 7 1.6 Travée courante 2 2.72 1.88
Console 2 2.72 1.88
Moment max appui 1(t.m) Moment max appui 2(t.m) Moment max appui 3(t.m)
-3.92 -35.74 -8.30
Moment max Travée 1(t.m) Moment max Travée 2(t.m)
26.15 24.54

Portique 2 et 5 :

console 1 Travée courante 1 Travée courante 2 Console 2 Largeur portique (m) 5.4
G(t/m2) 0.725 0.725 0.725 0.725 G (t/m) Q(t/m)
Q(t/m2) 0.5 0.5 0.5 0.5 console 1 0.39 0.27
L(m) 1.1 7 7 1.6 Travée courante1 0.39 0.27
L'(m) 1.1 7 7 1.6 Travée courante 2 0.39 0.27
Console 2 0.39 0.27
Moment max appui 1(t.m) Moment max appui 2(t.m) Moment max appui 3(t.m)
-5.65 -51.47 -11.95
Moment max Travée 1(t.m) Moment max Travée 2(t.m)
37.66 35.34

Portique 3 et 4 :

console 1 Travée courante 1 Travée courante 2 Console 2 Largeur portique (m) 5.4
G(t/m2) 0.725 0.725 0.725 0.725 G (t/m) Q(t/m)
Q(t/m2) 0.375 0.375 0.450 0.450 console 1 3.92 2.03
L(m) 1.1 7 7 1.6 Travée courante1 3.92 2.03
L'(m) 1.1 7 7 1.6 Travée courante 2 3.92 2.43
Console 2 3.92 2.43
Moment max appui 1(t.m) Moment max appui 2(t.m) Moment max appui 3(t.m)
-5.04 -47.39 -11.43
Moment max Travée 1(t.m) Moment max Travée 2(t.m)
32.79 33.35

Page | 71
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Portique 6 :

console 1 Travée courante 1 Travée courante 2 Console 2 Largeur portique (m) 5.275
G(t/m2) 0.725 0.725 0.725 0.725 G (t/m) Q(t/m)
Q(t/m2) 0.5 0.5 0.5 0.5 console 1 3.82 2.64
L(m) 1.1 7 7 1.6 Travée courante1 3.82 2.64
L'(m) 1.1 7 7 1.6 Travée courante 2 3.82 2.64
Console 2 3.82 2.64
Moment max appui 1(t.m) Moment max appui 2(t.m) Moment max appui 3(t.m)
-5.52 -50.28 -11.67
Moment max Travée 1(t.m) Moment max Travée 2(t.m)
36.79 34.52

Portique 7 :

console 1 Travée courante 1 Travée courante 2 Console 2 Largeur portique (m) 2.575
G(t/m2) 0.725 0.725 0.725 0.725 G (t/m) Q(t/m)
Q(t/m2) 0.5 0.5 0.5 0.5 console 1 1.87 1.29
L(m) 1.1 7 7 1.6 Travée courante1 1.87 1.29
L'(m) 1.1 7 7 1.6 Travée courante 2 1.87 1.29
Console 2 1.87 1.29
Moment max appui 1(t.m) Moment max appui 2(t.m) Moment max appui 3(t.m)
-2.69 -24.54 -5.70
Moment max Travée 1(t.m) Moment max Travée 2(t.m)
17.96 16.85

Page | 72
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Les tableaux qui suivent présentent les ferraillages des nervures dans les directions X et Y :
Les nervures sont calculées comme des poutres en T, avec h0 =0.07m est l’épaisseur de la dalle de compression
h étant l’épaisseur de la dalle soit 32cm ,b l’entraxe =80 cm et b0=12cm d=32-3=29cm
le ferraillage étant supérieur dans le cas d’un moment négatif et inferieur dans le cas d’un moment positif.
Les sections d’acier sont en cm² et les moments en t.m
4.3.3 Calcul des sections d’aciers
4.3.3.1 Sections d’aciers dans les portiques virtuels suivant X :

Appui 1 Moment total (t.m) ly(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) Moment/n(t.m) mu A(cm2) /n barres/nervure
Bande de support( 88%) -10.20 2.850 -3.58 -2.86 0.025 2.3 1HA16
Portique de rive (1) -11.59 4.6 Bande centrale(12%) -1.39 1.750 -0.80 -0.64 0.006 0.5 1HA8
Bande centrale(12%) -2.12 1.750 -1.21 -0.97 0.008 0.8 2HA8
Bande de support( 76%) -13.41 3.500 -3.83 -3.06 0.027 2.5 1HA16
Portique intermédiaire(2) -17.64 7 Bande centrale(12%) -2.12 1.750 -1.21 -0.98 0.008 0.8 2HA8
Bande centrale(12%) -1.54 1.750 -0.88 -0.71 0.006 0.6 1HA8
Portique de rive(3) -12.64 5.1 Bande de support (88%) -11.31 3.350 -3.38 -2.70 0.024 2.2 1HA16

Travée 1 Moment total (t.m) ly(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) Moment/n(t.m) mu A(cm2) /n barres/nervure
Bande de support( 80%) 15.10 2.850 5.30 4.24 0.037 3.4 2HA16
Portique de rive (1) 18.88 4.6 Bande centrale(20%) 3.78 1.750 2.16 1.73 0.015 1.4 1HA16
Bande centrale(20%) 5.75 1.750 3.28 2.63 0.023 2.1 1HA16
Bande de support( 60%) 17.23 3.500 4.92 3.94 0.034 3.2 2HA16
Portique intermédiaire(2) 28.72 7 Bande centrale(20%) 5.74 1.750 3.28 2.63 0.023 2.1 1HA16
Bande centrale(20%) 4.19 1.750 2.39 1.91 0.017 1.5 1HA16
16.74 3.350 5.00 4.00 0.040 3.5 2HA16
Portique de rive(3) 20.93 5.1 Bande de support (80%)

Page | 73
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Appui 2 Moment total (t.m) ly(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) Moment/n(t.m) mu A(cm2) /n barres/nervure
Bande de support( 88%) -19.60 2.850 -6.88 -5.50 0.055 4.8 1HA25
Portique de rive (1) -22.27 4.6 Bande centrale(12%) -2.67 1.750 -1.53 -1.22 0.012 1.0 1HA16
Bande centrale(12%) -4.07 1.750 -2.32 -1.86 0.019 1.6 1HA16
Bande de support( 76%) -25.75 3.500 -7.36 -5.89 0.059 5.2 1HA25
Portique intermédiaire(2) -33.88 7 Bande centrale(12%) -4.07 1.750 -2.32 -1.86 0.019 1.6 1HA16
Bande centrale(12%) -2.962 1.750 -1.69 -1.35 0.014 1.2 1HA16
Bande de support (88%) -21.72 3.350 -6.49 -5.19 0.052 4.5 1HA25
Portique de rive(3) -24.69 5.1

Travée 2
Moment total (t.m) ly(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) Moment/n(t.m) mu A(cm2) /n barres/nervure
Bande de support( 88%) 11.54 2.850 4.05 3.24 0.028 2.6 1HA16
Portique de rive (1) 14.42 4.6 Bande centrale(12%) 2.88 1.750 1.65 1.32 0.012 1.1 1HA16
Bande centrale(12%) 4.39 1.750 2.51 2.01 0.018 1.6 1HA16
Bande de support( 76%) 13.17 3.500 3.76 3.01 0.026 2.4 1HA16
21.95
Portique intermédiaire(2) 7 Bande centrale(12%) 4.39 1.750 2.51 2.01 0.018 1.6 1HA16
Bande centrale(12%) 3.20 1.750 1.83 1.46 0.013 1.2 1HA16
15.99 Bande de support (80%) 12.79 3.350 3.82 3.05 0.027 2.5 1HA16
Portique de rive(3) 5.1

Appui 3 Moment total (t.m) ly(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) Moment/n(t.m) mu A(cm2) /n barres/nervure
Bande de support( 88%) -13.94 2.850 -4.89 -3.91 0.034 3.2 2HA16
Portique de rive (1) -15.84 4.6 Bande centrale(12%) -1.90 1.750 -1.09 -0.87 0.008 0.7 1HA8
Bande centrale(12%) -3.00 1.750 -1.71 -1.37 0.012 1.1 1HA16
Bande de support( 76%) -18.97 3.500 -5.42 -4.34 0.038 3.5 2HA16
Portique intermédiaire(2) -24.96 7 Bande centrale(12%) -3.00 1.750 -1.71 -1.37 0.012 1.1 1HA16
Bande centrale(12%) -2.26 1.750 -1.29 -1.03 0.009 0.8 2HA8
Bande de support (88%) -16.56 3.350 -4.94 -3.95 0.035 3.2 2HA16
Portique de rive(3) -18.82 5.1

Page | 74
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Travée 3 Moment total (t.m) ly(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) Moment/n(t.m) mu A(cm2) /n barres/nervure
Bande de support( 80%) 7.72 2.850 2.71 2.17 0.019 1.7 1HA16
Portique de rive (1) 9.65 4.6 Bande centrale(20%) 1.93 1.750 1.10 0.88 0.008 0.7 1HA8
Bande centrale(20%) 3.34 1.750 1.91 1.53 0.013 1.2 1HA16
Bande de support( 60%) 10.01 3.500 2.86 2.29 0.020 1.8 1HA16
Portique intermédiaire(2) 16.68 7 Bande centrale(20%) 3.34 1.750 1.91 1.53 0.013 1.2 1HA16
Bande centrale(20%) 2.72 1.750 1.56 1.24 0.011 1.0 2HA8
Bande de support (80%) 10.89 3.350 3.25 2.60 0.023 2.1 1HA16
Portique de rive(3) 13.62 5.1

Appui 4 Moment total (t.m) ly(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) Moment/n(t.m) mu A(cm2) /n barres/nervure
Bande de support( 88%) -13.67 2.850 -4.80 -3.84 0.039 3.3 2HA16
Portique de rive (1) -15.53 4.6 Bande centrale(12%) -1.86 1.750 -1.06 -0.85 0.009 0.7 1HA8
Bande centrale(12%) -2.94 1.750 -1.68 -1.34 0.014 1.2 1HA16
Bande de support( 76%) -18.62 3.500 -5.32 -4.26 0.043 3.7 2HA16
Portique intermédiaire(2) -24.50 7 Bande centrale(12%) -2.94 1.750 -1.68 -1.34 0.014 1.2 1HA16
Bande centrale(12%) -2.22 1.750 -1.27 -1.01 0.010 0.9 2HA8
Bande de support (88%) -16.26 3.350 -4.85 -3.88 0.034 3.1 2HA16
Portique de rive(3) -18.48 5.1

Travée 4 Moment total (t.m) ly(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) Moment/n(t.m) mu A(cm2) /n barres/nervure
Bande de support( 80%) 12.27 2.850 4.31 3.44 0.030 2.8 1HA16
Portique de rive (1) 15.34 4.6 Bande centrale(20%) 3.07 1.750 1.75 1.40 0.012 1.1 1HA16
Bande centrale(20%) 4.67 1.750 2.67 2.13 0.019 1.7 1HA16
Bande de support( 60%) 14.00 3.500 4.00 3.20 0.028 2.6 1HA16
Portique intermédiaire(2) 23.34 7 Bande centrale(20%) 4.67 1.750 2.67 2.13 0.019 1.7 1HA16
Bande centrale(20%) 3.40 1.750 1.94 1.55 0.014 1.2 1HA16
Portique de rive(3) 17.00 5.1 Bande de support (80%) 13.60 3.350 4.06 3.25 0.028 2.6 1HA16

Page | 75
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Appui 5 Moment total (t.m) ly(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) Moment/n(t.m) mu A(cm2) /n barres/nervure
Bande de support( 88%) -15.38 2.850 -5.40 -4.32 0.038 3.5 2HA16
Portique de rive (1) -17.47 4.6 Bande centrale(12%) -2.10 1.750 -1.20 -0.96 0.008 0.8 2HA8
Bande centrale(12%) -3.19 1.750 -1.82 -1.46 0.013 1.2 1HA16
Bande de support( 76%) -20.21 3.500 -5.77 -4.62 0.040 3.7 2HA16
Portique intermédiaire(2) -26.59 7 Bande centrale(12%) -3.19 1.750 -1.82 -1.46 0.013 1.2 1HA16
Bande centrale(12%) -2.32 1.750 -1.33 -1.06 0.009 0.8 2HA8
-17.05 3.350 -5.09 -4.07 0.036 3.3 2HA16
Portique de rive(3) -19.37 5.1 Bande de support (88%)

Travée 5 Moment total (t.m) ly(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) Moment/n(t.m) mu A(cm2) /n barres/nervure
Bande de support( 80%) 11.48 2.850 4.03 3.22 0.028 2.6 1HA16
Portique de rive (1) 14.35 4.6 Bande centrale(20%) 2.87 1.750 1.64 1.31 0.011 1.0 1HA16
Bande centrale(20%) 4.37 1.750 2.50 2.00 0.017 1.6 1HA16
Bande de support( 60%) 13.10 3.500 3.74 3.00 0.026 2.4 1HA16
Portique intermédiaire(2) 21.84 7 Bande centrale(20%) 4.37 1.750 2.50 2.00 0.017 1.6 1HA16
Bande centrale(20%) 3.18 1.750 1.82 1.45 0.013 1.2 1HA16
Bande de support (80%) 12.73 3.350 3.8 3.04 0.027 2.4 1HA16
Portique de rive(3) 15.91 5.1

Appui 6 Moment total (t.m) ly(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) Moment/n(t.m) mu A(cm2) /n barres/nervure
Bande de support( 88%) -18.88 2.850 -6.63 -5.30 0.046 4.3 1HA25
Portique de rive (1) -21.46 4.6 Bande centrale(12%) -2.57 1.750 -1.47 -1.18 0.010 0.9 2HA8
Bande centrale(12%) -3.92 1.750 -2.24 -1.79 0.016 1.4 1HA16
Bande de support( 76%) -24.82 3.500 -7.09 -5.67 0.050 4.6 1HA25
Portique intermédiaire(2) -32.65 7 Bande centrale(12%) -3.92 1.750 -2.24 -1.79 0.016 1.4 1HA16
Bande centrale(12%) -2.85 1.750 -1.63 -1.31 0.011 1.0 1HA16
-20.93 3.350 -6.25 -5.00 0.044 4.1 1HA25
Portique de rive(3) -23.79 5.1 Bande de support (88%)

Page | 76
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Travée 6 Moment total (t.m) ly(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) Moment/n(t.m) mu A(cm2) /n barres/nervure
Bande de support( 80%) 16.55 2.850 5.81 4.64 0.041 3.8 2HA16
Portique de rive (1) 20.68 4.6 Bande centrale(20%) 4.14 1.750 2.36 1.89 0.017 1.5 1HA16
Bande centrale(20%) 6.30 1.750 3.60 2.88 0.025 2.3 1HA16
Bande de support( 60%) 18.89 3.500 5.40 4.32 0.038 3.5 2HA16
Portique intermédiaire(2) 31.48 7 Bande centrale(20%) 6.30 1.750 3.60 2.88 0.025 2.3 1HA16
Bande centrale(20%) 4.59 1.750 2.62 2.10 0.018 1.7 1HA16
18.35 3.350 5.48 4.38 0.038 3.5 2HA16
Portique de rive(3) 22.93 5.1 Bande de support (80%)

Appui 7 Moment total (t.m) ly(m) Moment(t.m) Largeur(m) Moment(t.m/ m) Moment/n(t.m) mu A(cm2) /n barres/nervure
Bande de support( 90%) -9.49 2.850 -3.33 -2.66 0.023 2.1 1HA16
Portique de rive (1) -10.55 4.6 Bande centrale(10%) -9.49 1.750 -5.42 -4.34 0.038 3.5 2HA16
Bande centrale(10%) -1.60 1.750 -0.92 -0.73 0.006 0.6 1HA8
Bande de support( 80%) -12.84 3.500 -3.67 -2.93 0.026 2.4 1HA16
Portique intermédiaire(2) -16.05 7 Bande centrale(10%) -1.60 1.750 -0.92 -0.73 0.006 0.6 1HA8
Bande centrale(10%) -1.17 1.750 -0.67 -0.53 0.005 0.4 1HA8
-10.52 3.350 -3.14 -2.51 0.022 2.0 1HA16
Portique de rive(3) -11.69 5.1 Bande de support (90%)

Page | 77
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

4.3.3.2 Sections d’acier dans les portiques virtuels suivant Y :


Appui 1
Moment total Largeur Moment(t.m Largeur( Moment(t.m/m Nombre de A
(t.m) (m) ) m) ) nervures(n) M/nerv(t.m) mu (cm2) /n barres/nervure
Bande de
support(88%) -13.98 2.400 -5.82 3 -4.66 0.041 3.8 2HA16
Portique de rive(1) -15.88 3.75 Bande centrale(12%) -1.91 1.350 -1.41 2 -1.13 0.010 0.9 2HA8
Bande centrale(12%) -2.74 1.350 -2.03 2 -1.63 0.014 1.3 1HA16
Bande de
support(76%) -17.38 2.700 -6.44 3 -5.15 0.045 4.2 1HA25
Portique
intermédiaire(2) -22.87 5.4 Bande centrale(12%) -2.74 1.350 -2.03 2 -1.63 0.014 1.3 1HA16
Bande centrale(12%) -2.45 1.350 -1.81 2 -1.45 0.013 1.2 1HA16
Bande de
Portique support(76%) -15.50 2.700 -5.74 3 -4.59 0.040 3.7 2HA16
intermédiaire(3) -20.39 5.4 Bande centrale(12%) -2.45 1.350 -1.81 2 -1.45 0.013 1.2 1HA16
Bande centrale(12%) -2.45 1.350 -1.81 2 -1.45 0.013 1.2 1HA16
Bande de
support(76%) -15.50 2.700 -5.74 3 -4.59 0.040 3.7 2HA16
Portique
intermédiaire(4) -20.39 5.4 Bande centrale(12%) -2.45 1.350 -1.81 2 -1.45 0.013 1.2 1HA16
Bande centrale(12%) -2.74 1.350 -2.03 2 -1.63 0.014 1.3 1HA16
Bande de
Portique support(76%) -17.38 2.700 -6.44 3 -5.15 0.045 4.2 1HA25
intermédiaire(5) -22.87 5.4 Bande centrale(12%) -2.74 1.350 -2.03 2 -1.63 0.014 1.3 1HA16
Bande centrale(12%) -2.68 1.350 -1.99 2 -1.59 0.014 1.3 1HA16
Bande de
support(76%) -16.98 2.638 -6.44 3 -5.15 0.045 4.2 1HA25
Portique
intermédiaire(6) -22.34 5.275 Bande centrale(12%) -2.68 1.288 -2.08 2 -1.67 0.015 1.3 1HA16
Bande centrale(24%) -2.62 1.288 -2.03 2 -1.63 0.014 1.3 1HA16
Bande de
Portique de rive(7) -10.91 2.575 support(76%) -8.29 1.288 -6.44 2 -5.15 0.045 4.2 1HA25

Page | 78
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Travée 1
Moment total Largeur Largeur Nombre de
(t.m) (m) Moment(t.m) (m) Moment(t.m/m) nervures(n) M/nerv(t.m) mu A(cm2) /n barres/nervure
Bande de
support(80%) 10.46 2.400 4.36 3 3.49 0.03 2.8 1HA16
Portique de rive(1) 26.15 3.75 Bande centrale(20%) 15.69 1.350 11.62 2 9.30 0.081 7.7 2HA25
Bande centrale(20%) 11.30 1.350 8.37 2 6.70 0.059 5.5 1HA25
Bande de
Portique support(60%) 15.06 2.700 5.58 3 4.46 0.039 3.6 2HA16
intermédiaire(2) 37.66 5.4 Bande centrale(20%) 11.30 1.350 8.37 2 6.69 0.059 5.5 1HA25
Bande centrale(20%) 9.84 1.350 7.29 2 5.83 0.051 4.7 1HA25
Bande de
support(60%) 13.12 2.700 4.86 3 3.89 0.034 3.1 2HA16
Portique
intermédiaire(3) 32.79 5.4 Bande centrale(20%) 9.84 1.350 7.29 2 5.83 0.051 4.7 1HA25
Bande centrale(20%) 9.84 1.350 7.29 2 5.83 0.051 4.7 1HA25
Bande de
Portique support(60%) 13.12 2.700 4.86 3 3.89 0.034 3.1 2HA16
intermédiaire(4) 32.79 5.4 Bande centrale(20%) 9.84 1.350 7.29 2 5.83 0.051 4.7 1HA25
Bande centrale(20%) 11.30 1.350 8.37 2 6.69 0.059 5.5 1HA25
Bande de
support(80%) 15.06 2.700 5.58 3 4.46 0.039 3.6 2HA16
Portique
intermédiaire(5) 37.66 5.4 Bande centrale(20%) 11.30 1.350 8.37 2 6.69 0.059 5.5 1HA25
Bande centrale(20%) 11.04 1.350 8.17 2 6.54 0.057 5.3 1HA25
Bande de
support(60%) 14.71 2.638 5.58 3 4.46 0.039 3.6 2HA16
Portique
intermédiaire(6) 36.79 5.275 Bande centrale(20%) 11.04 1.288 8.58 2 6.86 0.060 5.6 1HA25
Bande centrale(40%) 7.18 1.288 5.58 2 4.46 0.039 3.6 2HA16
Bande de
Portique de rive(7) 17.96 2.575 support(60%) 10.77 1.288 8.37 2 6.69 0.059 5.5 1HA25

Page | 79
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Appui 2
Moment Moment( Largeur Nombre de
total (t.m) largeur(m) t.m) (m) Moment(t.m/m) nervures(n) M/nerv(t.m) mu A(cm2) /n barres/nervure
Bande de support(88%) -31.45 2.400 -13.11 3 -10..48 0.092 8.7 2HA25
Portique de rive(1) -35.74 3.75 Bande centrale(12%) -4.29 1.350 -3.18 2 -2.54 0.022 2.0 1HA16
Bande centrale(12%) -6.18 1.350 -4.58 2 -3.66 0.032 3.0 1HA16
Bande de support(76%) -39.12 2.700 -14.49 3 -11.59 0.101 9.7 2HA25
Portique
intermédiaire (2) -51.47 5.4 Bande centrale(12%) -6.18 1.350 -4.58 2 -3.66 0.032 3.0 1HA16
Bande centrale(12%) -5.69 1.350 -4.21 2 -3.37 0.029 2.7 1HA16
Bande de support(76%) -36.01 2.700 -13.34 3 -10.67 0.093 8.9 2HA25
Portique
intermédiaire(3) -47.39 5.4 Bande centrale(12%) -5.69 1.350 -4.21 2 -3.37 0.029 2.7 1HA16
Bande centrale(12%) -5.69 1.350 -4.21 2 -3.37 0.029 2.7 1HA16
Bande de support(76%) -36.01 2.700 -13.34 3 -10.67 0.093 8.9 2HA25
Portique
intermédiaire(4) -47.39 5.4 Bande centrale(12%) -5.69 1.350 -4.21 2 -3.37 0.029 2.7 1HA16
Bande centrale(12%) -6.18 1.350 -4.58 2 -3.66 0.032 3.0 1HA16
Bande de support(76%) -39 .12 2.700 -14.49 3 -11.59 0.101 9.7 2HA25
Portique
intermédiaire(5) -51.47 5.4 Bande centrale(12%) -6.18 1.350 -4.58 2 -3.66 0.032 3.0 1HA16
Bande centrale(12%) -6.03 1.350 -4.47 2 -3.58 0.031 2.9 1HA16
Bande de support(76%) -38.21 2.638 -14.49 3 -11.59 0.101 9.7 2HA25
Portique
intermédiaire(6) -50.28 5.275 Bande centrale(12%) -6.03 1.288 -4.67 2 -3.75 0.033 3.0 2HA16
Bande centrale(24%) -5.89 1.288 -4.58 2 -3.66 0.032 3.0 1HA16
Portique de rive(7) -24.54 2.575 Bande de support(76%) -18.65 1.288 -14.49 2 -11.59 0.101 9.7 2HA25

Page | 80
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Travée 2
Moment total largeur Moment(t. Largeur Nombre de
(t.m) (m) m) (m) Moment(t.m/m) nervures(n) M/nerv(t.m) mu A(cm2) /n barres/nervure
Bande de support(80%) 9.82 2.400 4.1 3 3.27 0.029 2.6 1HA16
Portique de rive(1) 24.54 3.75 Bande centrale(20%) 14.72 1.350 10.91 2 8.73 0.076 7.2 1HA25
Bande centrale(20%) 10.60 1.350 7.85 2 6.28 0.055 5.1 1HA25
Bande de support(60%) 14.13 2.700 5.24 3 4.19 0.037 3.4 2HA16
Portique
intermédiaire(2) 35.34 5.4 Bande centrale(20%) 10.60 1.350 7.85 2 6.28 0.055 5.1 1HA25
Bande centrale(20%) 10.00 1.350 7.41 2 5.93 0.052 4.8 1HA25
Bande de support(60%) 13.34 2.700 4.94 3 3.95 0.035 3.2 2HA16
Portique
intermédiaire(3) 33.35 5.4 Bande centrale(20%) 10.00 1.350 7.41 2 5.93 0.052 4.8 1HA25
Bande centrale(20%) 10.00 1.350 7.41 2 5.93 0.052 4.8 1HA25
Bande de support(60%) 13.34 2.700 4.94 3 3.95 0.035 3.2 2HA16
Portique
intermédiaire(4) 33.35 5.4 Bande centrale(20%) 10.00 1.350 7.41 2 5.93 0.052 4.8 1HA25
Bande centrale(20%) 10.60 1.350 7.852 2 6.28 0.055 5.1 1HA25
Bande de support(80%) 14.13 2.700 5.24 3 4.19 0.037 3.4 2HA16
Portique
intermédiaire(5) 35.34 5.4 Bande centrale(20%) 10.60 1.350 7.85 2 6.28 0.055 5.1 1HA25
Bande centrale(20%) 10.36 1.350 7.67 2 6.14 0.054 5.0 1HA25
Bande de support(60%) 13.81 2.638 5.24 3 4.19 0.037 3.4 2HA16
Portique
intermédiaire(6) 34.52 5.275 Bande centrale(20%) 10.36 1.288 8.04 2 6.43 0.056 5.3 1HA25
Bande centrale(40%) 6.74 1.288 5.24 2 4.19 0.037 3.4 2HA16
Portique de rive(7) 16.85 2.575 Bande de support(60%) 10.11 1.288 7.85 2 6.28 0.055 5.1 1HA25

Page | 81
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Appui 3
Moment total Largeur( Moment(t. Nombre de
(t.m) m) m) Largeur(m) Moment(t.m/m) nervures(n) M/nerv(t.m) mu A(cm2) /n barres/nervure
Bande de
support(88%) -13.98 2.400 -5.82 3 -4.66 0.041 3.8 2HA16
Portique de rive(1) -15.88 3.75 Bande centrale(12%) -1.91 1.350 -1.41 2 -1.13 0.010 0.9 2HA8
Bande centrale(12%) -2.74 1.350 -2.03 2 -1.63 0.014 1.3 1HA16
Bande de
Portique support(76%) -17.38 2.700 -6.44 3 -5.15 0.045 4.2 1HA25
intermédiaire(2) -22.87 5.4 Bande centrale(12%) -2.74 1.350 -2.03 2 -1.63 0.014 1.3 1HA16
Bande centrale(12%) -2.63 1.350 -1.94 2 -1.56 0.014 1.2 1HA16
Bande de
support(76%) -16.63 2.700 -6.16 3 -4.93 0.043 4.0 2HA16
Portique
intermédiaire(3) -21.88 5.4 Bande centrale(12%) -2.63 1.350 -1.94 2 -1.55 0.014 1.2 1HA16
Bande centrale(12%) -2.63 1.350 -1.94 2 -1.55 0.014 1.2 1HA16
Bande de
Portique support(76%) -16.63 2.700 -6.16 3 -4.93 0.043 4.0 2HA16
intermédiaire(4) -21.88 5.4 Bande centrale(12%) -2.63 1.350 -1.94 2 -1.55 0.014 1.2 1HA16
Bande centrale(12%) -2.74 1.350 -2.03 2 -1.63 0.014 1.3 1HA16
Bande de
support(76%) -17.38 2.700 -6.44 3 -5.15 0.045 4.2 1HA25
Portique
intermédiaire(5) -22.87 5.4 Bande centrale(12%) -2.74 1.350 -2.03 2 -1.63 0.014 1.3 1HA16
Bande centrale(12%) -2.74 1.350 -2.03 2 -1.63 0.014 1.3 1HA16
Bande de
support(76%) -17.38 2.638 -6.59 3 -5.27 0.046 4.3 1HA25
Portique
intermédiaire(6) -22.87 5.275 Bande centrale(12%) -2.74 1.288 -2.13 2 -1.71 0.015 1.4 1HA16
Bande centrale(24%) -2.62 1.288 -2.03 2 -1.63 0.014 1.3 1HA16
Bande de
Portique de rive(7) -10.91 2.575 support(76%) -8.29 1.288 -6.44 2 -5.15 0.045 4.2 1HA25

Page | 82
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

4.3.4 Calcul des panneaux

Les moments suivant X sont obtenus en multipliant les moments linéaires suivant X dans les bandes support par la largeur du panneau suivant Y (et vice versa).
L’épaisseur des panneaux est égale à celle de la dalle soit 32cm.
Les résultats des calculs des panneaux pour chaque poteau sont exposés dans les tableaux ci-dessous.

Panneau 1-1 Panneau 1-2 Panneau 1-5 Panneau 1-6


Dim suiv X(m) 1.8 Dim suiv X(m) 1.8 Dim suiv X(m) 1.8 Dim suiv X(m) 1.8
Dim suiv Y(m) 2.4 Dim suiv Y(m) 2.4 Dim suiv Y(m) 2.4 Dim suiv Y(m) 2.4
Mx(kg.m) -8592.05 Mx(kg.m) -16501.09 Mx(kg.m) -12949.67 Mx(kg.m) -15900.77
My(kg.m) -10482.71 My(kg.m) -11588.16 My(kg.m) -11588.16 My(kg.m) -11588.16
mux 0.0250 mux 0.0481 mux 0.0377 mux 0.0463
muy 0.0407 muy 0.0450 muy 0.0450 muy 0.0450
Ax(cm2) 6.90 14HA8 Ax(cm2) 13.42 7HA16 Ax(cm2) 10.47 5HA16 Ax(cm2) 12.92 7HA16
Ay(cm2) 8.49 17HA8 Ay(cm2) 9.41 5HA16 Ay(cm2) 9.41 5HA16 Ay(cm2) 9.41 5HA16
Panneau 1-7 Panneau 2-1 Panneau 2-2 Panneau 2-5
Dim suiv X(m) 0.9 Dim suiv X(m) 1.8 Dim suiv X(m) 1.8 Dim suiv X(m) 1.8
Dim suiv Y(m) 2.4 Dim suiv Y(m) 2.4 Dim suiv Y(m) 2.4 Dim suiv Y(m) 2.4
Mx(kg.m) -7992.51 Mx(kg.m) -9194.85 Mx(kg.m) -17658.78 Mx(kg.m) -13858.20
My(kg.m) -5794.08 My(kg.m) -23590.79 My(kg.m) -26078.54 My(kg.m) -26078.54
mux 0.0233 mux 0.0268 mux 0.0515 mux 0.0404
muy 0.0450 muy 0.0917 muy 0.1013 muy 0.1013
Ax(cm2) 6.41 13HA8 Ax(cm2) 7.39 15HA8 Ax(cm2) 14.39 7HA16 Ax(cm2) 11.22 6HA16
Ay(cm2) 4.70 10HA8 Ay(cm2) 19.66 10HA16 Ay(cm2) 21.85 11HA16 Ay(cm2) 21.85 11HA16

Page | 83
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Panneau 2-6 Panneau 2-7 Panneau 3-1 Panneau 3-2


Dim suiv X(m) 1.8 Dim suiv X(m) 0.9 Dim suiv X(m) 1.8 Dim suiv X(m) 1.8
Dim suiv Y(m) 2.4 Dim suiv Y(m) 2.4 Dim suiv Y(m) 2.4 Dim suiv Y(m) 2.4
Mx(kg.m) -17016.34 Mx(kg.m) -8803.35 Mx(kg.m) -8104.18 Mx(kg.m) -15564.14
My(kg.m) -26078.54 My(kg.m) -13039.27 My(kg.m) -10482.71 My(kg.m) -11588.16
mux 0.0496 mux 0.0257 mux 0.0236 mux 0.0454
muy 0.1013 muy 0.1013 muy 0.0407 muy 0.0450
Ax(cm2) 13.85 7HA16 Ax(cm2) 7.07 14HA8 Ax(cm2) 6.51 13HA8 Ax(cm2) 12.64 6HA16
Ay(cm2) 21.85 11HA16 Ay(cm2) 10.93 6HA16 Ay(cm2) 8.49 17HA8 Ay(cm2) 9.41 5HA16
Panneau 3-3 Panneau 3-4 Panneau 3-5 Panneau 3-6
Dim suiv X(m) 1.8 Dim suiv X(m) 1.8 Dim suiv X(m) 1.8 Dim suiv X(m) 1.8
Dim suiv Y(m) 2.4 Dim suiv Y(m) 2.4 Dim suiv Y(m) 2.4 Dim suiv Y(m) 2.4
Mx(kg.m) -11862.97 Mx(kg.m) -11649.38 Mx(kg.m) -12214.37 Mx(kg.m) -14997.9
My(kg.m) -11085.42 My(kg.m) -11085.42 My(kg.m) -11588.16 My(kg.m) -11862.76
mux 0.0346 mux 0.034 mux 0.0356 mux 0.0437
muy 0.0431 muy 0.0431 muy 0.0450 muy 0.0461
Ax(cm2) 9.58 5HA16 Ax(cm2) 9.4 5HA16 Ax(cm2) 9.87 5HA16 Ax(cm2) 12.17 6HA16
Ay(cm2) 8.99 18HA8 Ay(cm2) 8.99 18HA8 Ay(cm2) 9.41 5HA16 Ay(cm2) 9.64 5HA16
Panneau 3-7
Dim suiv X(m) 0.9
Dim suiv Y(m) 2.4
Mx(kg.m) -7538.69
My(kg.m) -5794.08
mux 0.0220
muy 0.0450
Ax(cm2) 6.05 12HA8
Ay(cm2) 4.70 10HA8

Page | 84
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

4.3.5 Récapitulatif des barres d’aciers dans les nervures


Tableau 39: Récapitulatif des barres/nervure dans les bandes des portique virtuels suivant X
Travée Appui Travée Appui Travée Appui Travée Appui Travée Appui Travée Appui
Appui 1 1 2 2 3 3 4 4 5 5 6 6 7
Portique de rive Bande
(1) de
support 1HA16 2HA16 1HA25 1HA16 2HA16 1HA16 2HA16 1HA16 2HA16 1HA16 1HA25 2HA16 1HA16
Bande
centrale 1HA8 1HA16 1HA16 1HA16 1HA8 1HA8 1HA8 1HA16 2HA8 1HA16 2HA8 1HA16 2HA16
Bande
Portique centrale 2HA8 1HA16 1HA16 1HA16 1HA16 1HA16 1HA16 1HA16 1HA16 1HA16 1HA16 1HA16 1HA8
intermédiaire(2) Bande
de
support 1HA16 2HA16 1HA25 1HA16 2HA16 1HA16 2HA16 1HA16 2HA16 1HA16 1HA25 2HA16 1HA16
Bande
centrale 2HA8 1HA16 1HA16 1HA16 1HA16 1HA16 1HA16 1HA16 1HA16 1HA16 1HA16 1HA16 1HA8
Portique de rive Bande
(3) centrale 1HA8 1HA16 1HA16 1HA16 2HA8 2HA8 2HA8 1HA16 2HA8 1HA16 1HA16 1HA16 1HA8
Bande
de
support 1HA16 2HA16 1HA25 1HA16 2HA16 1HA16 2HA16 1HA16 2HA16 1HA16 1HA25 2HA16 1HA16

Tableau 40: Récapitulatif des barres/nervure dans les bandes des portique virtuels suivant Y
Appui 1 Travée 1 Appui Travée 2 Appui 3
Bandes (sup) (inf) 2(sup) (inf) (sup)
Bande de support 2HA16 1HA16 2HA25 1HA16 2HA16
Portique de rive(1) Bande centrale 2HA8 2HA25 1HA16 1HA25 2HA8
Bande centrale 1HA16 1HA25 1HA16 1HA25 1HA16
Portique intermédiaire Bande de support 1HA25 2HA16 2HA25 2HA16 1HA25
(2) Bande centrale 1HA16 1HA25 1HA16 1HA25 1HA16
Bande centrale( 1HA16 1HA25 1HA16 1HA25 1HA16
Portique intermédiaire Bande de support 2HA16 2HA16 2HA25 2HA16 2HA16
(3) Bande centrale 1HA16 1HA25 1HA16 1HA25 1HA16
Bande centrale 1HA16 1HA25 1HA16 1HA25 1HA16
Portique intermédiaire Bande de support 2HA16 2HA16 2HA25 2HA16 2HA16
(4) Bande centrale 1HA16 1HA25 1HA16 1HA25 1HA16
Bande centrale 1HA16 1HA25 1HA16 1HA25 1HA16
Portique intermédiaire Bande de support 1HA25 2HA16 2HA25 2HA16 1HA25
(5) Bande centrale 1HA16 1HA25 1HA16 1HA25 1HA16
Bande centrale 1HA16 1HA25 1HA16 1HA25 1HA16
Portique intermédiaire Bande de support 1HA25 2HA16 2HA25 2HA16 1HA25
(6) Bande centrale 1HA16 1HA25 2HA16 1HA25 1HA16
Bande centrale 1HA16 2HA16 1HA16 2HA16 1HA16
Portique de rive (7) Bande de support 1HA25 1HA25 2HA25 1HA25 1HA25

Page | 85
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

4.3.6 Vérification du non Poinçonnement


Nous allons vérifier le non poinçonnement pour le poteau P-B2 au niveau du plancher haut du 14eme
étage.
4.3.6.1 Vérification de l’effort tranchant dans la dalle réticulée :
2
𝑄𝑎 = 𝐾𝐵𝑃1 𝐿
9
B : 7m largeur du portique virtuel
L : portée de la travée 5.4 m
𝑃1 = 1.2 𝑡/𝑚²
-Pour K=1.1
𝑄𝑎 = 11.09 𝑡
𝑄𝑛 = 0.35. 𝐾𝑃1 𝐿 = 2.49 𝑡
𝑄
𝑛
Or on a :𝜏 = 𝑑×0.8 = 0.09 𝑀𝑁 < inf(0.19𝑓𝑐28 ; 4𝑀𝑁) = 4 𝑀𝑁
-Pour K=1
𝑄𝑎 = 10.08 𝑡
𝑄𝑛 = 0.35. 𝐾𝑃1 𝐿 = 2.26 𝑡
𝑄
𝑛
Or on a :𝜏 = 𝑑×0.8 = 0.08 𝑀𝑁 < inf(0.19𝑓𝑐28 ; 4𝑀𝑁) = 4 𝑀𝑁
Donc l’effort tranchant est vérifié.
4.3.6.2 Superficie théorique critique du poinçonnement
𝑑𝑐𝑟𝑖𝑡 = 0.5𝑑
𝑑 = 32 𝑐𝑚donc𝑑𝑐𝑟𝑖𝑡 = 16 𝑐𝑚

Le périmètre critique utile est : 𝑃𝑐 = 2 × 0.62 + 2 × 0.92 = 3.08𝑚


D’où : 𝐴𝑐 = 𝑑 × 𝑃𝑐 = 0.9856 𝑚2
𝑥𝑖 +𝑥𝑓 2 2
∑( )√|𝑥𝑓 −𝑥𝑖 | +|𝑦𝑓 −𝑦𝑖 |
2
𝑥𝐺 = 𝑃𝑐
;
𝑦𝑖 +𝑦𝑓 2 2
∑( )√|𝑥𝑓 − 𝑥𝑖 | + |𝑦𝑓 − 𝑦𝑖 |
2
𝑦𝐺 =
𝑃𝑐
Soit pour notre cas 𝑥𝐺 = 0 𝑚 et 𝑦𝐺 = 0 𝑚
Calcul des moments d’inertie combinés de la section critique :
𝑗𝑋𝐺 = 𝐼𝑋𝐺(𝑥1,𝑥2) + 𝐼𝑋𝐺(𝑦1,𝑦2) = 0.1305 𝑚4
𝑗𝑌𝐺 = 𝐼𝑌𝐺(𝑥1,𝑥2) + 𝐼𝑌𝐺(𝑦1,𝑦2) = 0.0727 𝑚4

Page | 86
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Le produit d’inertie des segments plans du périmètre critique par rapport aux axes (XG ;YG) est :

𝑗𝐺𝑋𝑌 = ∑ 𝑥 ′ . 𝑦 ′ . 𝐿𝑖 . 𝑑
𝑥𝑖 + 𝑥𝑓 𝑦𝑖 + 𝑦𝑓
𝑗𝐺𝑋𝑌 = ∑( − 𝑥𝐺 ) . ( − 𝑦𝐺 ). 𝐿𝑖 . 𝑑 = 0
2 2

L’angle 𝜃 fixé par les axes principaux d’inertie est obtenu par l’expression suivante :

1 2. 𝑗𝐺𝑋𝑌
𝜃 = 𝐴𝑟𝑐𝑡𝑎𝑛 ( )=0
2 𝑗𝐺𝑌 −𝑗𝐺
𝑋
Les coordonnées initiales (x,y) d’un point quelconque du périmètre critique en référence aux axes
initiaux centrée dans le poteau et parallèle à ses faces, se transforme en référence axes principaux
d’inertie de la section critique à :
𝑢 = (𝑥 − 𝑥𝐺 ). 𝑐𝑜𝑠𝜃 + (𝑦 − 𝑦𝐺 ). 𝑠𝑖𝑛𝜃 = 𝑥

𝑣 = −(𝑥 − 𝑥𝐺 ). 𝑐𝑜𝑠𝜃 + (𝑦 − 𝑦𝐺 ). 𝑐𝑜𝑠𝜃 = 𝑦 − 𝑥

Point x y u v
A -0.35 -0.35 -0.35 0
B -0.35 0.35 -0.35 0.7
C 0.35 0.35 0.35 0
D 0.35 -0.35 0.35 -0.7

Les moments d’inertie combinés seront :


𝑗𝑢 = 𝑗𝑥𝐺 𝑐𝑜𝑠 2 𝜃 + 𝑗𝑦𝐺 𝑠𝑖𝑛2 𝜃 − 𝑗𝐺𝑥𝑦 𝑠𝑖𝑛2 𝜃 = 0.1305 𝑚4
𝑗𝑣 = 𝑗𝑥𝐺 𝑠𝑖𝑛2 𝜃 + 𝑗𝑦𝐺 𝑐𝑜𝑠 2 𝜃 − 𝑗𝐺𝑥𝑦 𝑠𝑖𝑛2 𝜃 = 0.0727 𝑚4

4.3.6.3 Détermination des contraintes tangentielles dans la section critique

𝑀𝑥𝐺 = 𝑀𝑥 − 𝑉𝑑 . 𝑥𝐺 = −10.9 𝑇. 𝑚
𝑀𝑦𝐺 = 𝑀𝑦 − 𝑉𝑑 . 𝑦𝐺 = −19.31 𝑇. 𝑚

1
𝛼𝑥 = 1 − = 0.45
2 𝑎
1 + 3 √𝑏
1
𝛼𝑦 = 1 − = 0.35
2 𝑏
1 + 3 √𝑎
𝑀𝑢 = 𝛼𝑥 𝑀𝑋𝐺 . 𝑐𝑜𝑠𝜃 + 𝛼𝑦 . 𝑀𝑌𝐺 . 𝑠𝑖𝑛𝜃 = 0.4𝑀𝑋𝐺 = −4.905 𝑇. 𝑚
𝑀𝑣 = −𝛼𝑥 𝑀𝑋𝐺 . 𝑠𝑖𝑛𝜃 + 𝛼𝑦 . 𝑀𝑌𝐺 . 𝑐𝑜𝑠𝜃 = 0.4𝑀𝑌𝐺 = −6.76 𝑇. 𝑚

Les contraintes tangentielles :


𝑉𝑑 𝑀𝑢 . 𝑢 𝑀𝑣 . 𝑣
𝜏(𝑢, 𝑣) = + +
𝐴𝑐 𝑗𝑣 𝑗𝑢

Avec 𝑉𝑑 l’effort tranchant calculé par interpolation.

Page | 87
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

𝑉𝑑 = 150.03 𝑇

Point u v τ (T/m²)
A -0.35 0 175,81
B -0.35 0.7 139,55
C 0.35 0 128,58
D 0.35 -0.7 164,84

On a 𝜏𝑚𝑎𝑥 = 1.76 𝑀𝑃𝑎


Or on a 𝑓𝑐𝑣 = 0.16√𝑓𝑐28 = 0.78 𝑀𝑃𝑎:

2𝑓𝑐𝑣 = 1.75 𝑀𝑃𝑎et3𝑓𝑐𝑣 = 2.62 𝑀𝑃𝑎

On remarque bien que 2𝑓𝑐𝑣 < 𝜏𝑚𝑎𝑥 < 3𝑓𝑐𝑣


Nous devons donc mettre en place des armatures transversales de poinçonnement
Soit𝑉𝑐𝑢 le poinçonnement repris par le béton et 𝑉𝑠𝑢 le poinçonnement repris par les armatures
transversales.
𝑉𝑆𝑈 = 𝑣𝑜𝑙𝑢𝑚𝑒 𝑑𝑒 𝑐𝑜𝑛𝑡𝑟𝑎𝑖𝑛𝑡𝑒 𝑡𝑎𝑛𝑔𝑒𝑛𝑡𝑖𝑒𝑙𝑙𝑒 − 𝑉𝑐𝑢
Soit Vτ le volume des contraintes tangentielles.
𝜏𝐴 + 𝜏𝐵 𝜏𝐵 + 𝜏𝐶 𝜏𝐶 + 𝜏𝐷 𝜏𝐷 + 𝜏𝐴 4.69𝑀𝑁
𝑉𝜏 = . 𝐴𝐵 + . 𝐵𝐶 + . 𝐶𝐷 + . 𝐷𝐴 =
2 2 2 2 𝑚
Et :𝑉𝑐𝑢 = (𝐴𝐵 + 𝐵𝐶 + 𝐶𝐷 + 𝐷𝐴) × 𝑓𝑐𝑣 = 3.08 × 0.78 = 2.5 𝑀𝑁/𝑚
Donc : 𝑉𝑆𝑈 = 𝑉𝜏 − 𝑉𝑐𝑢 = 2.19 𝑀𝑁/𝑚
On multiplie 𝑉𝑆𝑈 par d=0.32m pour obtenir : 𝑉𝑠𝑢 = 0.7 𝑀𝑁
Armatures inclinées à 45° :
On a : 𝑉𝑠𝑢 = 0.7. 𝑛. 𝐴𝑏 . 𝑓𝑦𝑑
n : nombre de barres dans chaque plan.
𝑓𝑦𝑑 :Résistance de calcul de l’acier des armatures transversales, limitée à 420 MPa.

Tableau 41: armatures de poinçonnement pour le poteau P-B2 variante plancher réticulé
Φ (mm) Ab (cm²) n
8 0.5 48
10 0.75 32
12 1.13 21
14 1.54 16
16 2.01 12
20 3.14 8
25 4.91 5

Page | 88
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

4.3.7 Poutres de bord

Figure 67:Emplacement de la poutre de bord à calculer


Soit la poutre de type 𝑍𝑠 de longueur de la poutre L=7m et de section 35 × 32 dans la figure ci-
dessus (PH du sous-sol 1).

𝑃2 𝐿2 𝑃1 𝐴𝐿2
𝑀0 = + ; tel que 𝑃1 Charge de calcul répartie sur la dalle et 𝑃2 Charge linéaire exercée sur
8 16
la bande
𝑀𝐼 = 𝛿(−)𝐾1 𝑀0 ; 𝑀𝑉 = 𝛿(+)𝐾3 𝑀0 ; 𝑀𝐷 = 𝛿(−)𝐾2 𝑀0 (Voir figure dessus)
𝛿(−) = 39.7% ; 𝛿(+) = 33.7% (Voir le tableau dans la partie généralités)
Dans notre cas 𝐾1 = 0.4; 𝐾2 = 0.7; 𝐾3 = 0.5

𝑃1 = 1.35 ∗ (𝑝𝑝𝑝𝑙𝑎𝑛𝑐ℎ𝑒𝑟 + 𝑔) + 1.5𝑄 = 1.35 ∗ (0.458 + 0.267) + 1.5 ∗ 0.5 = 1.73 𝑡/𝑚2
𝑃2 = 1.35. 𝑝𝑝𝑝𝑜𝑢𝑡𝑟𝑒 = 1.35 ∗ 2.5 ∗ 0.32 ∗ 0.35 = 0.378 𝑡/𝑚
0.378 ∗ 72 1.73 ∗ 5.15 ∗ 72
𝑀0 = + = 29.60 𝑡. 𝑚
8 16
𝑀𝐼 = 0.397 ∗ 0.4 ∗ 29.6 = 4.7𝑡. 𝑚; 𝑀𝑉 = 0.337 ∗ 0.5 ∗ 29.6 = 4.99 𝑡. 𝑚
𝑀𝐷 = 0.397 ∗ 0.7 ∗ 29.6 = 8.23 𝑡. 𝑚
4.3.7.1 Ferraillage de la poutre face à la flexion :
𝑀𝑢 0.0499
𝜇= 𝑓 = 0.35∗0.292 ∗17 = 0.1 < 0.187 donc 𝐴𝑠 = 4.18𝑐𝑚2
𝑏𝑑 .0.85∗ 𝑐28
2
𝛾𝑏

Ce qui correspond à 2HA20

Page | 89
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

4.3.7.2 Analyse à la torsion :


La bande est soumise à un couple de torsion dû aux charges permanentes, et un autre dû aux
charges variables.
Le moment maximum se produisant dans les extrémités de la plaque près du poteau est :
𝑀𝑡𝑒 = 0.0106 𝑃𝐿𝐴2 = 0.0106 ∗ 1.73 ∗ 7 ∗ 5.152 = 3.40 𝑡. 𝑚

La section creuse équivalente :

Figure 68:Section creuse équivalente


Le cercle inscriptible a un diamètre Ø = 0,35 𝑚 , l’épaisseur de la section creuse équivalente est
Ø
𝑏0 = 6 = 0,058 𝑚

L’aire du contour tracé à mi- épaisseur des parois de calcul est :


𝛺 = (𝑎 − 𝑏0)(𝑏 − 𝑏0) = 0.077 𝑚²
𝑇𝑢
La contrainte est 𝜏𝑢 = 2𝛺𝑏0 = 3.8 𝑀𝑃𝐴

Le périmètre du contour tracé à mi- épaisseur des parois de calcul et d’aire 𝛺


𝑢 = 2(𝑎 + 𝑏) − 4𝑏0 = 1.108 𝑚
4.3.7.2.1 Armatures longitudinales :
𝐴𝑙 𝑇𝑢 𝛾𝑠 𝑏0 0,4𝑏0
= 𝑚𝑎𝑥 ( × ; 𝜏𝑢 × ; )
𝑢 2𝛺 𝑓𝑒 2𝑓𝑒 𝑓𝑒
𝑇𝑢 𝛾𝑠 𝜏𝑢 × 𝑏0 0,4𝑏0
× = 5.08 ∗ 10−4 𝑚 ; = 2.2 ∗ 10−4 𝑚 ; = 4.64 ∗ 10−5 𝑚
2𝛺 𝑓𝑒 2 ∗ 𝑓𝑒 𝑓𝑒
𝐴𝑙 ≥ 5.08 ∗ 10−4 ∗ 𝑢 = 5.62𝑐𝑚2
Ce qui correspond à 4HA14

Page | 90
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

4.3.7.2.2 Aciers transversaux :


0.2𝑓
et𝜏 < 𝑚𝑖𝑛 ( 1.5𝑐28 ; 7𝑀𝑃𝑎) = 4𝑀𝑃𝐴
Les armatures transversales sont à angle droit

𝐴 𝑇𝑢 𝛾𝑠 𝜏𝑢 × 𝑏0 × 𝑓𝑠𝑖𝑛𝛼0 0,4𝑏0𝑠𝑖𝑛𝛼0
≥ 𝑚𝑎𝑥 ( × ; ; ) = 5.08 ∗ 10−4 𝑚
𝑆𝑡 2𝛺 𝑓𝑒 2𝑓𝑒 𝑓𝑒
Un cadre HA10  0.79 cm2 D’où 𝑆𝑡 = 15 𝑐𝑚

Armatures de torsion : 4HA14


Armatures de flexion : 2HA20
Armature s de montage : 2HA8

Page | 91
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

4.4 Modélisation sur CYPECAD


4.4.1 Etapes de la modélisation
Pour la modélisation de la structure avec plancher réticulé, nous avons utilisé le logiciel espagnol
CYPECAD, la première étape était de définir les données générales et sismiques du projet.

Figure 69:Donnees générales sur CYPECAD

Figure 70:Hypothèses de séisme et de contreventement sur CYPECAD

Page | 92
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Après introduction des données générales, on définit le nombre des étages à insérer ainsi que leurs
caractéristiques puis on introduit les éléments porteurs verticaux (poteaux, voiles) et les poutres.

Figure 71:Introduction des étages sur CYPECAD

Figure 72:Edition d'un poteau sur CYPECAD

Page | 93
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Figure 73:Edition d'une poutre sur CYPECAD


La dernière étape et de définir les planchers réticulés, placer les charges et générer les panneaux.

Figure 74:Caracteristiques du plancher

Figure 75:Options de génération des panneaux

Page | 94
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Figure 76: Vue du plancher haut du sous-sol 1 avec charges introduites sur CYPECAD

Figure 77: Vue 3D de la structure sur CYPECAD

4.4.2 Flèche maximale


La flèche maximale est égale à 6.54 mm atteinte au niveau des portes à faux dont la longueur est
l=2.85m.Le BAEL limite la flèche pour les portes à faux à l/250 pour l<2m.Il reste muet dans les autres
cas. La flèche obtenue étant inférieure à 1cm,(valeur à partir de laquelle elle devient nuisible à la tenue
des carrelages et cloisons),on peut dire qu’elle est admissible.

Page | 95
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Figure 78:Fleche maximale au niveau du plancher réticulé

4.4.3 Déplacements horizontaux de la structure


4.4.3.1 Déplacements globaux de la structure
Le tableau ci-dessous présente les déplacements max des poteaux suivant X et Y dans le cas des
charges sismiques
Tableau 42: déplacements horizontaux globaux de la structure selon CYPECAD
Situations sismiques(1)
Cote Dép. X Dép. Y
Poteau Étage
(m) (mm) (mm)
PA1 Plancher 17 45.84 61.17 114.46
PA2 Plancher 17 45.84 61.17 73.17
PA5 Plancher 17 45.84 61.17 73.13
PA6 Plancher 6 12.84 15.38 37.93
PA7 Plancher 6 12.84 15.38 52.42
PA'1 Plancher 20 54.84 84.23 128.45
PA'2 Plancher 20 54.84 84.23 83.48
PA'5 Plancher 20 54.84 84.23 83.07
PB1 Plancher 20 54.84 127.45 128.45
PB2 Plancher 20 54.84 127.45 83.48
PB3 Plancher 20 54.84 127.45 53.55
PB4 Plancher 20 54.84 127.45 53.81
PB5 Plancher 20 54.84 127.45 83.07
PB6 Plancher 6 12.84 32.60 37.93
PB7 Plancher 6 12.84 32.60 52.42
PC1 Plancher 20 54.84 188.01 128.45
PC2 Plancher 20 54.84 188.01 83.48
PC3 Plancher 20 54.84 188.01 53.55
PC4 Plancher 20 54.84 188.01 53.81

Page | 96
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Situations sismiques(1)
Cote Dép. X Dép. Y
Poteau Étage
(m) (mm) (mm)
PC5 Plancher 20 54.84 188.01 83.07
PC6 Plancher 6 12.84 51.57 37.93
PC7 Plancher 6 12.84 51.57 52.42
Notes:
(1)
Les déplacements sont majorés par la ductilité.

4.4.3.2 Déplacements inter-étages de la structure


On remarque que le déplacement maximal du bâtiment est de 18.81 cm qui est inférieure à la limite
imposée par le RPS 2000.
Les déplacements latéraux inter-étages Δel évalués à partir des actions de calcul doivent être limités à
0.010h/k pour les bâtiments de classe II.
 h étant la hauteur de l’étage.
 K : coefficient du comportement, dans notre cas k=1.4 donc les déplacements inter étages
Δel doivent être inférieurs à h/140
Le tableau ci-dessous montre que les contraintes imposées par le règlement sur les déplacements
inter-étages sont bien vérifiées.
Tableau 43: déplacements horizontaux inter-étages de la structure selon CYPECAD

h Suivant X Suivant Y
Étage
(m) Absolue Absolue
Relative Relative
(m) (m)
Plancher 20 3.00 0.0079 h / 380 0.0051 h / 589
Plancher 19 3.00 0.0085 h / 353 0.0056 h / 536
Plancher 18 3.00 0.0091 h / 330 0.0062 h / 484
Plancher 17 3.00 0.0096 h / 313 0.0065 h / 462
Plancher 16 3.00 0.0103 h / 292 0.0070 h / 429
Plancher 15 3.00 0.0109 h / 276 0.0075 h / 400
Plancher 14 3.00 0.0113 h / 266 0.0078 h / 385
Plancher 13 3.00 0.0116 h / 259 0.0080 h / 375
Plancher 12 3.00 0.0118 h / 255 0.0081 h / 371
Plancher 11 3.00 0.0119 h / 253 0.0082 h / 366
Plancher 10 3.00 0.0119 h / 253 0.0082 h / 366
Plancher 9 3.00 0.0119 h / 253 0.0083 h / 362
Plancher 8 3.00 0.0117 h / 257 0.0082 h / 366
Plancher 7 3.00 0.0114 h / 264 0.0081 h / 371
Plancher 6 3.00 0.0107 h / 281 0.0076 h / 395
Plancher 5 3.00 0.0103 h / 292 0.0074 h / 406
Plancher 4 3.00 0.0097 h / 310 0.0071 h / 423
Plancher 3 4.00 0.0118 h / 339 0.0088 h / 455
Plancher 2 3.00 0.0063 h / 477 0.0048 h / 625
Plancher 1 3.00 0.0030 h /1000 0.0024 h / 1250

Page | 97
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

5 Calcul du Radier
Lors du dimensionnement des semelles isolées et des semelles filante, nous avons constaté qu’elles
sont de grandes dimensions et qu’elles de chevauchent, c’est pour cette raison que nous avons opté
pour un radier.

Figure 79: Chevauchement entre les semelles

5.1 Généralités et méthode de calcul du radier


Le radier est une dalle s’étendant sur la totalité de l’emprise au sol de la construction. Il se comporte
comme un plancher renversé et peut être nervuré et/ou avoir des débords. Ce type de fondation
répartit les charges apportées par la superstructure sur toute la surface de l’édifice ce qui permet de
construire sur des sols de faible portance. Le radier est particulièrement rigide lorsqu’il est d’épaisseur
importante et, ainsi, il uniformise les tassements et constitue un chainage entre les différents appuis.
Il demeure la solution la plus adéquate lorsqu’il s’agit de réaliser un sous-sol étanche. Il existe
plusieurs familles de radiers, on en cite les radiers plans épais et les radiers plans nervurés.
Les radiers plans épais sont des dalles d’épaisseurs constantes alors que les radiers plans
nervurés sont renforcés par des nervures.

Figure 80:Radier plan épais

Figure 81:Radier plan nervuré

Page | 98
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Les méthodes de calcul des radiers sont définies une fois que les hypothèses de répartition
des contraintes sous les radiers sont connues.
L’ensemble des réactions est réparti selon un diagramme trapézoïdal ou uniforme selon la résultante
des efforts et moments.

Figure 82:Repartition des contraintes sous un radier


Le calcul se fait de tel sorte à approcher le comportement d’une semelle isolée à charge excentrée et
l’on doit vérifier que :
𝑀 𝐿
 𝑒0 = ≤ pour avoir une résultante des efforts N dans le tiers central du radier.
𝑁 6
𝑁 𝑒 𝑁 𝑒
 𝜎1 = × (1 + 6 × 0 ) ≥ 0 ; 𝜎2 = × (1 − 6 × 0 ) ≥ 0 afin d’éviter un éventuel
𝑆 𝐿 𝑆 𝐿
soulèvement dans le cas statique, mais on peut tolérer un décollement du radier qui
atteint 40% dans les autres cas (séisme et vent).
Avec : N = La résultante des efforts normaux agissants sur les éléments s’appuyant sur le radier.
Et : M = La résultante des moments agissants sur le radier et qui sont dus respectivement à
l’excentricité de la résultante des efforts normaux et aux moments sismiques.

5.2 Calcul du radier pour la variante plancher dalle

Figure 83:Radier sous voiles et poteaux

5.2.1 Épaisseur du radier


Le radier doit être suffisamment épais pour résister aux contraintes de cisaillement dus au
poinçonnement des voiles sur la surface de la plaque :
On doit vérifier la condition suivante :
0.045 × 𝑈𝑐 × 𝑒𝑟𝑎𝑑𝑖𝑒𝑟 × 𝑓𝑐28
𝑁𝑢 ≤
𝛾𝑏

Page | 99
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Tableau 44: vérification du non-poinçonnement du radier sous les voiles pour la variante plancher dalle

voile 1 voile 2 voile3 voile4 voile5 voile6 voile7 voile8


a (m) 0,4 0,4 0,4 0,4 0,4 0,3 0,3 0,4
b (m) 5,4 6,42 6,42 4,47 3 1,85 1,85 3,4
Périmètre (m) 11,6 13,64 13,64 9,74 6,8 4,3 4,3 7,6
h (m) 1,70 1,70 1,70 1,70 1,70 1,70 1,70 1,70
uc(m) 18,43 20,47 20,47 16,57 13,63 11,13 11,13 14,43
Nu (MN) 7,50 19,88 22,37 12,09 8,64 4,14 6,85 10,8
Qb=0.045*h*Uc*fc28/
28,15 31,27 31,27 25,31 20,81 16,98 16,98 22
ϒb (MN)
Nu/Qu 0,27 0,64 0,72 0,48 0,42 0,24 0,40 0,49

Tableau 45: vérification du non-poinçonnement du radier sous les poteaux pour la variante plancher dalle
a (m) b (m) P (m) h (m) uc(m) Nu (MN) Qu (MN) Nu/Qu
P-A1 0.95 0.7 3.3 1.70 10.13 10.5 15.45 0.68
P-A2 0.9 0.7 3.2 1.70 10.03 11.05 15.3 0.72
P-A5 0.9 0.7 3.2 1.70 10.03 9.76 15.3 0.64
P-A6 0.9 0.7 3.2 1.70 10.03 3.25 15.3 0.21
P-A7 0.7 0.5 2.4 1.70 9.23 1.6 14.08 0.11
P-B1 0.95 0.85 3.6 1.70 10.43 15.17 15.91 0.95
P-B2 0.9 0.85 3.5 1.70 10.33 14.30 15.76 0.91
P-B3 0.9 0.85 3.5 1.70 10.33 5.02 15.3 0.32
P-B4 0.9 0.85 3.5 1.70 10.33 5.3 15.3 0.34
P-B5 0.9 0.85 3.5 1.70 10.33 14.17 15.3 0.9
P-B6 0.9 0.85 3.5 1.70 10.33 4.40 15.3 0.28
P-B7 0.5 0.85 2.7 1.70 9.53 2.2 14.54 0.15
P-C1 0.95 0.7 3.3 1.70 10.13 10.95 15.45 0.71
P-C2 0.9 0.7 3.2 1.70 10.03 10.43 15.3 0.68
P-C3 0.9 0.7 3.2 1.70 10.03 10.43 15.76 0.68
P-C4 0.9 0.7 3.2 1.70 10.03 10.41 15.76 0.68
P-C5 0.9 0.7 3.2 1.70 10.03 9.22 15.76 0.6
P-C6 0.9 0.7 3.2 1.70 10.03 3.18 15.76 0.21
P-C7 0.5 0.7 2.4 1.70 9.23 1.54 14.08 0.11

La condition de non poinçonnement est vérifiée pour tous les voiles et tous les poteaux si l’épaisseur
du radier est de 170 cm.
Nous allons prendre dans notre calcul une épaisseur de 170 cm.
5.2.2 Vérification de la surface
𝑁𝑡
La surface du radier minimale est :𝑆𝑟𝑎𝑑−𝑚𝑖𝑛 = 𝜎
𝑠𝑜𝑙
Elle doit satisfaire la condition suivante :𝑆𝑟𝑎𝑑−𝑚𝑖𝑛 ≤ 𝑆𝑟𝑎𝑑.𝑝𝑟𝑜𝑝𝑜𝑠é
Avec :
𝑆𝑟𝑎𝑑𝑖𝑒𝑟.𝑝𝑟𝑜𝑝𝑜𝑠é = 660 𝑚²

Page | 100
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

𝑁𝑡 = 𝑃𝑟𝑎𝑑𝑖𝑒𝑟 + 𝑃𝑡𝑒𝑟𝑟𝑒 + 𝑁𝑠 = 𝑆𝑟𝑎𝑑𝑖𝑒 . 𝑒𝑟𝑎𝑑𝑖𝑒 . 𝛾𝑏𝑒𝑡 + 𝑆𝑡𝑒𝑟𝑟𝑒 . 𝑒𝑡𝑒𝑟𝑟𝑒 . 𝛾𝑡𝑒𝑟𝑟𝑒 + 𝑁𝑠 = 197.92 𝑀𝑁


𝑁𝑠 = 159 𝑀𝑁
𝛾𝑏𝑒𝑡 = 0.025 𝑀𝑁/𝑚3 ; 𝛾𝑡𝑒𝑟𝑟𝑒 = 0.017 𝑀𝑁/𝑚3 ; 𝑒𝑡𝑒𝑟𝑟𝑒 = 6 𝑚
D’où : 𝑆𝑟𝑎𝑑𝑖𝑒𝑟−𝑚𝑖𝑛 = 658 𝑚2 ≤ 𝑆𝑟𝑎𝑑𝑖𝑒𝑟.𝑝𝑟𝑜𝑝𝑜𝑠é
5.2.3 Vérification du soulèvement
5.2.3.1 Le cas statique
 Sens X :
𝑀𝑥 𝐿
Nous avons : 𝑒𝑥 = 𝑁
= 0.033 𝑚 ≤ 6 = 5.88 𝑚 donc N est dans le tiers central du radier ce
qui veut dire qu’il n’y a pas de soulèvement.
𝑁 𝑒 𝑁 𝑒
Et on a : 𝜎1𝑥 = 𝑆 × (1 + 6 × 𝐿𝑥 ) = 301.53 𝐾𝑁/𝑚² ; 𝜎2𝑥 = 𝑆 × (1 − 6 × 𝐿𝑥 ) = 298.12 𝐾𝑁/𝑚²
𝑟𝑎𝑑 𝑟𝑎𝑑
 Sens Y :
𝑀𝑦 𝐿
Nous avons : 𝑒𝑦 = 𝑁
= 0.048 𝑚 ≤ 6 = 3.11 𝑚 donc N est dans le tiers central du radier ce
qui veut dire qu’il n’y a pas de soulèvement.
𝑁 𝑒𝑦 𝑁 𝑒𝑦
On a : 𝜎1𝑦 = 𝑆 × (1 + 6 × 𝐿
) = 304.44 𝐾𝑁/𝑚² ; 𝜎2𝑦 = 𝑆 × (1 − 6 × 𝐿
) = 295.21 𝐾𝑁/𝑚²
𝑟𝑎𝑑 𝑟𝑎𝑑
On déduit donc que le diagramme des contraintes au-dessous du radier est trapézoïdal dans les deux
sens.
5.2.3.2 Le cas sismique
Dans le cas sismique, on ajoute les moments sismiques aux moments qui sont dus à l’excentricité
de l’effort normale résultant .Les moments sismiques sont tirés des résultats des calculs du logiciel,
ils sont recombinés en utilisant les combinaisons de Newmark .Les combinaisons d’actions que
nous allons prendre pour les moments sismiques sont les combinaisons d’actions les plus
défavorables à savoir :
𝐺 + Ψ. 𝑄 ∓ 𝑆𝑥 ∓ 0.3. 𝑆𝑦 dans le sens X
𝐺 + Ψ. 𝑄 ∓ 𝑆𝑦 ∓ 0.3. 𝑆𝑥 dans le sens Y
En additionnant les moments sismiques de tous les voiles reposant sur le radier, nous trouvons :
𝑀𝑠𝑥 = 14244,47 𝐾𝑁. 𝑚et𝑀𝑠𝑦 = 16485,71 𝐾𝑁. 𝑚
 Sens X :
𝑀𝑥 +𝑀𝑠𝑥 𝐿
Nous avons : 𝑒𝑥 = 𝑁
= 0.105 𝑚 ≤ 6 = 5.88 𝑚 donc N est dans le tiers central du radier ce qui
veut dire qu’il n’y a pas de soulèvement.
𝑁 𝑒 𝑁 𝑒
Et on a : 𝜎1𝑥 = 𝑆 × (1 + 6 × 𝐿𝑥 ) = 305.20 𝐾𝑁/𝑚² ; 𝜎2𝑥 = 𝑆 × (1 − 6 × 𝐿𝑥 ) = 294.45 𝐾𝑁/𝑚²
𝑟𝑎𝑑 𝑟𝑎𝑑
 Sens Y :
𝑀𝑦 +𝑀𝑠𝑦 𝐿
Nous avons : 𝑒𝑦 = 𝑁
= 0.131 𝑚 ≤ 6 = 3.11 𝑚 donc N est dans le tiers central du radier
ce qui veut dire qu’il n’y a pas de soulèvement.
𝑁 𝑒𝑦 𝑁 𝑒𝑦
Et on a : 𝜎1𝑦 = × (1 + 6 × ) = 312.46 𝐾𝑁/𝑚 ; 𝜎2𝑦 = × (1 − 6 × ) = 287.20 𝐾𝑁/𝑚²
𝑆𝑟𝑎𝑑 𝐿 𝑆𝑟𝑎𝑑 𝐿
On déduit que le diagramme des contraintes au-dessous du radier est trapézoïdal dans les deux cas
statique et sismique.

Page | 101
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

5.2.4 Ferraillage du radier


 Sens X :
Ferraillage supérieur :

Figure 84:Cartographie du ferraillage théorique supérieur du radier de la variante plancher dalle suivant X
On répartie le radier en 5 zones :
Tableau 46: ferraillage supérieur du radier de la variante plancher dalle suivant X
Espacement (cm) Barres par ml
Zone 1 7 13HA16
Zone 2 6 16HA20
Zone 3 6 17HA20
Zone 4 8 12HA16
Zone 5 10 10HA16
Ferraillage inferieur :

Figure 85:Cartographie du ferraillage théorique inferieur du radier de la variante plancher dalle suivant X

Page | 102
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

On répartie le radier en 2 zones :


Tableau 47: ferraillage inferieur du radier de la variante plancher dalle suivant X
Espacement (cm) Barres par ml
Zone 1 5 20HA20
Zone 2 12 8HA20
 Sens Y :
Ferraillage supérieur :

Figure 86:Cartographie du ferraillage théorique supérieur du radier de la variante plancher dalle suivant Y
On repartie le radier en 4 zones :
Tableau 48: ferraillage supérieur du radier de la variante plancher dalle suivant Y
Espacement (cm) Barres par ml
Zone 1 8 12HA20
Zone 2 12 8HA20
Zone 3 12 8HA20
Zone 4 12 8HA16
Ferraillage inferieur :

Figure 87:Cartographie du ferraillage théorique inferieur du radier de la variante plancher dalle suivant Y

Page | 103
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

On repartie le radier en 2 zones :


Tableau 49: ferraillage inferieur du radier de la variante plancher dalle suivant Y
Espacement (cm) Barres par ml
Zone 1 8 12HA20
Zone 2 14 7HA16

5.3 Calcul du radier pour la variante plancher réticulé


5.3.1 Épaisseur du radier

Tableau 50: vérification du non-poinçonnement du radier sous le noyau pour la variante plancher réticulé
Périmètre (m) h (m) Uc (m) Nu (MN) Qu (MN) Nu/Qu
Noyau 65.1 1.5 96.91 58.93 132.12 0.45

Tableau 51:vérification du non-poinçonnement du radier sous les poteaux pour la variante plancher réticulé
a (m) b (m) P (m) h (m) uc(m) Nu (MN) Qu (MN) Nu/Qu
P-A1 0.85 0.7 3.1 1.50 9.16 11.03 12.49 0.88
P-A2 0.85 0.7 3.1 1.50 9.16 8.36 12.49 0.67
P-A5 0.85 0.7 3.1 1.50 9.16 8.69 12.49 0.7
P-A6 0.85 0.7 3.1 1.50 9.16 3.43 12.49 0.27
P-A7 0.4 0.7 2.2 1.50 8.26 1.3 11.26 0.12
P-B1 0.85 0.8 3.3 1.50 9.63 12.76 12.76 1
P-B2 0.85 0.8 3.3 1.50 9.63 9.74 12.76 0.76
P-B3 0.85 0.8 3.3 1.50 9.63 4.55 12.76 0.36
P-B4 0.85 0.8 3.3 1.50 9.63 4.71 12.76 0.37
P-B5 0.85 0.8 3.3 1.50 9.63 10.47 12.76 0.82
P-B6 0.85 0.8 3.3 1.50 9.63 4.08 12.76 0.32
P-B7 0.85 0.4 2.5 1.50 8.56 1.68 11.67 0.14
P-C1 0.85 0.7 3.1 1.50 10.18 12.46 12.49 0.82
P-C2 0.85 0.7 3.1 1.50 10.18 8.84 12.49 0.71
P-C3 0.85 0.7 3.1 1.50 10.18 8.67 12.49 0.69
P-C4 0.85 0.7 3.1 1.50 10.18 8.71 12.49 0.7
P-C5 0.85 0.7 3.1 1.50 10.18 9.26 12.49 0.74
P-C6 0.85 0.7 3.1 1.50 10.18 3.33 12.49 0.27
P-C7 0.4 0.7 2.2 1.50 8.26 1.39 11.26 0.12

La condition de non poinçonnement est vérifiée pour tous les voiles et tous les poteaux si l’épaisseur
du radier est de 150 cm.
Nous allons prendre dans notre calcul une épaisseur de 150 cm.

Page | 104
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

5.3.2 Vérification de la surface

Soit : 𝑆𝑟𝑎𝑑𝑖𝑒𝑟.𝑝𝑟𝑜𝑝𝑜𝑠é = 655 𝑚²


𝑁𝑡 = 𝑃𝑟𝑎𝑑𝑖𝑒𝑟 + 𝑃𝑡𝑒𝑟𝑟𝑒 + 𝑁𝑠 = 𝑆𝑟𝑎𝑑𝑖𝑒 . 𝑒𝑟𝑎𝑑𝑖𝑒 . 𝛾𝑏𝑒𝑡 + 𝑆𝑡𝑒𝑟𝑟𝑒 . 𝑒𝑡𝑒𝑟𝑟𝑒 . 𝛾𝑡𝑒𝑟𝑟𝑒 + 𝑁𝑠 = 150.26 𝑀𝑁
D’où : 𝑆𝑟𝑎𝑑𝑖𝑒𝑟−𝑚𝑖𝑛 = 554 𝑚2 ≤ 𝑆𝑟𝑎𝑑𝑖𝑒𝑟.𝑝𝑟𝑜𝑝𝑜𝑠é

5.3.3 Vérification du soulèvement

5.3.3.1 Le cas statique

 Sens X :
𝑀𝑥 𝐿
Nous avons : 𝑒𝑥 = 𝑁
= 0.00031 𝑚 ≤ 6 = 5.71 𝑚 donc N est dans le tiers central du radier ce
qui veut dire qu’il n’y a pas de soulèvement.
𝑁 𝑒 𝑁 𝑒
Et on a : 𝜎1𝑥 = 𝑆 × (1 + 6 × 𝐿𝑥 ) = 229.41 𝐾𝑁/𝑚² ; 𝜎2𝑥 = 𝑆 × (1 − 6 × 𝐿𝑥 ) = 229.39 𝐾𝑁/𝑚²
𝑟𝑎𝑑 𝑟𝑎𝑑

 Sens Y :
𝑀𝑦 𝐿
Nous avons : 𝑒𝑦 = 𝑁
= −0.00022 𝑚 ≤ 6 = 2.95 𝑚 donc N est dans le tiers central du radier
ce qui veut dire qu’il n’y a pas de soulèvement.
𝑁 𝑒𝑦 𝑁 𝑒𝑦
On a : 𝜎1𝑦 = 𝑆 × (1 + 6 × 𝐿
) = 229.38 𝐾𝑁/𝑚² ; 𝜎2𝑦 = 𝑆 × (1 − 6 × 𝐿
) = 229.42 𝐾𝑁/𝑚²
𝑟𝑎𝑑 𝑟𝑎𝑑
On déduit donc que le diagramme des contraintes au-dessous du radier est trapézoïdal dans les deux
sens.

5.3.3.2 Le cas sismique

 Sens X :
𝑀𝑥 +𝑀𝑠𝑥 𝐿
Nous avons : 𝑒𝑥 = = −0.11 𝑚 ≤ = 5.71𝑚 donc N est dans le tiers central du radier ce qui
𝑁 6
veut dire qu’il n’y a pas de soulèvement.
𝑁 𝑒 𝑁 𝑒
Et on a : 𝜎1𝑥 = 𝑆 × (1 + 6 × 𝐿𝑥 ) = 224.69 𝐾𝑁/𝑚² ; 𝜎2𝑥 = 𝑆 × (1 − 6 × 𝐿𝑥 ) = 234.12 𝐾𝑁/𝑚²
𝑟𝑎𝑑 𝑟𝑎𝑑

 Sens Y :
𝑀𝑦 +𝑀𝑠𝑦 𝐿
Nous avons : 𝑒𝑦 = 𝑁
= 1.46 𝑚 ≤ 6 = 3.11 𝑚 donc N est dans le tiers central du radier ce
qui veut dire qu’il n’y a pas de soulèvement.

𝑁 𝑒𝑦 𝑁 𝑒𝑦
Et on a : 𝜎1𝑦 = 𝑆 × (1 + 6 × 𝐿
) = 343.25 𝐾𝑁/𝑚 ; 𝜎2𝑦 = 𝑆 × (1 − 6 × 𝐿
) = 115.55 𝐾𝑁/𝑚²
𝑟𝑎𝑑 𝑟𝑎𝑑
On déduit que le diagramme des contraintes au-dessous du radier est trapézoïdal dans les deux cas
statique et sismique.

Page | 105
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

5.3.4 Ferraillage du radier


 Sens X :
Ferraillage supérieur :

Figure 88:Cartographie du ferraillage théorique supérieur du radier de la variante plancher réticulé suivant X
On répartie le radier en 5 zones :
Tableau 52: ferraillage supérieur du radier de la variante plancher réticulé suivant X
Espacement (cm) Barres par ml
Zone 1 11 9HA16
Zone 2 9 11HA20
Zone 3 8 12HA20
Zone 4 12 8HA16
Zone 5 16 6HA16
Ferraillage inferieur :

Figure 89:Cartographie du ferraillage théorique inferieur du radier de la variante plancher réticulé suivant X

Page | 106
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

On répartie le radier en 2 zones :


Tableau 53: ferraillage inferieur du radier de la variante plancher réticulé suivant X
Espacement (cm) Barres par ml
Zone 1 5 20HA20
Zone 2 16 6HA20
 Sens Y :
Ferraillage supérieur :

Figure 90:Cartographie du ferraillage théorique supérieur du radier de la variante plancher réticulé suivant y
On repartie le radier en 4 zones :
Tableau 54: ferraillage supérieur du radier de la variante plancher réticulé suivant Y
Espacement (cm) Barres par ml
Zone 1 10 10HA20
Zone 2 12 8HA20
Zone 3 10 10HA20
Zone 4 16 6HA16
Ferraillage inferieur :

Figure 91:Cartographie du ferraillage théorique inferieur du radier de la variante plancher réticulé suivant Y

Page | 107
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

On repartie le radier en 2 zones :


Tableau 55: ferraillage inferieur du radier de la variante plancher réticulé suivant Y
Espacement (cm) Barres par ml
Zone 1 12 8HA20
Zone 2 16 6HA16

Page | 108
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

6 Etude comparative
Les quantités de matières ont été obtenues pour les deux variantes avec le logiciel CYPECAD (Robot
pour les radiers)
Ci-dessous les prix unitaires approximatifs fournis par le bureau d’études (Mise en œuvre comprise).
Tableau 56:Prix unitaires de l'acier et du béton (Mise en œuvre comprise)
Béton 1300 DH
Acier 13 DH

6.1 Quantitatif de la variante plancher dalle

Tableau 57:Quantitatif de la variante plancher dalle

Type d’objet Volume (m3) Coût Armatures (Kg) Coût


Dalles 2533.46 3 293 498.00 310 693.00 4 039 009.00
poutres (plancher 17) 5.256 6 832.80 737.50 9 587.50
Poteaux 329.34 428 142.00 26 940.78 350 230.14
Voiles 752.00 977 600.00 77 194.52 1 003 528.76
Radier 1 122.00 1 458 600.00 99 093.12 1 288 210.56
Récapitulatif 1 874.00 6 164 672.80 514 658.92 6 690 565.96
Coût total (DH) 12 855 238.76

6.2 Quantitatif de la variante dalle réticulée

Tableau 58:Quantitatif de la variante plancher réticulé

Type d’objet Volume (m3) Coût Armatures (Kg) Coût


Planchers réticulés 1 875.70 2 438 410.00 36 572.00 475 436.00
Arm de base plancher réticulé 79 631.00 1 035 203.00
Arm de base panneaux 14 801.00 192 413.00
poutres bandes 228.79 297 427.00 17 179.00 223 327.00
poutres plancher 17 5.26 6 832.80 600.30 7 803.90
poteaux 294.70 383 110.00 26 077.32 339 005.16
Voiles 752.00 977 600.00 76 378.08 992 915.04
Radier 982.50 1 277 250.00 85 111.84 1 106 453.92
Récapitulatif 4 138.95 5 380 629.80 336 350.54 4 372 557.02
Coût total (DH) 9 753 186.82

Soit PDP le coût total de la plancher dalle et et PDR celui du plancher réticulé :
C=PDP-PDR= 3 102 051.94 -->C/PDP=24%

Page | 109
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

6.3 Coût moyen des dalles

Le coût total de la dalle réticulée inclut celui des panneaux et des poutres bandes
puisqu’ils font partie intégrante de celle-ci
Tableau 59:Coût moyen du plancher dalle (DH/m2)
Plancher Surface Béton Acier
dalle
Volume (m3) Coût Masse (kg) Coût
8 971.44 2533.46 3 293 498 310 693 4 039 009

Coût moyen du plancher dalle 817.3 DH/m2

Tableau 60:Coût moyen du plancher réticulé (DH/m2)


Plancher Surface Béton Acier
réticulé
Volume (m3) Coût Masse (kg) Coût
8971.44 2104.49 2 735 837 148 183 1 926 379

Coût moyen du plancher réticulé 519.7 DH/m2

Synthèse
Après l’étude du métré des deux variantes, nous constatons que la variante plancher
réticulé est plus économique que la variante plancher dalle. En effet, celle-ci permet de
réaliser des économies de l’ordre de 24% sur toute la structure.

Page | 110
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

7 Conclusion

Au terme de ce modeste travail, qui consiste en l’étude d’un bâtiment R+17+2 sous-sols, avec deux
variantes de planchers : planchers dalles et planchers réticulés, nous avons pu faire les constats
suivants :
 La conception et le bon choix du système de contreventement et de son emplacement sont
très déterminants pour les bâtiments surtout de grande hauteur qui sont très sollicités durant
le séisme.

 Le choix de l’épaisseur du plancher est la décision la plus importante du point de vue structural
puisque c’est elle qui permet d’avoir un bon fonctionnement, une armature raisonnable et un
coût économique.

 Les calculs manuels des deux variantes de planchers, à savoir la méthode des portiques
virtuels pour la dalle réticulée et la méthode simplifiée pour le plancher dalle ne
présentent pas de difficultés particulières si on se fixe une conception adaptée.

 Le vide crée par les caissons utilisés comme coffrage pour les planchers réticulés permet une
réduction de la consommation de béton, par rapport aux systèmes traditionnels de planchers
coulés en place ce qui rend la structure plus légère. De plus, le béton n’adhère pas au plastique
formant les caissons, le décoffrage est donc effectué facilement et rapidement. Ils peuvent
être réutilisés pour plusieurs coulages.

 On a tendance, par erreur, à évaluer les avantages de ce type de planchers en se limitant à une
simple comparaison entre économie de béton armé et coût de l’allégement au niveau des
seuls planchers. Mais, de cette manière, même si l’analyse est immédiate et intuitive, on
n’apprécie pas les importants avantages économiques, pratiques et d’exécution que permet
de réaliser ce type de planchers sur toute la structure. En effet, ce type de planchers permet
de faire des économies de fer et de béton armé sur les colonnes et les fondations qui
deviennent plus minces ,cela a des avantages antisismiques liés au poids inférieur de l’édifice
et a des répercussions sur les frais de déblais pour les fondations. Cela est confirmé par les
résultats de notre étude comparative qui montre que la structure avec plancher réticulé est
plus économique que celle en plancher dalle.

 CYPECAD est un logiciel destiné aux projets de bâtiments en béton armé et métalliques. Il
permet le dimensionnement de tous les éléments structuraux, l’édition des armatures et des
sections et l’obtention des plans de construction de la structure et il est caractérisé par une
interface intuitive qui facilite sa manipulation .Il permet également d’avoir les quantitatifs de
l’ouvrage.

Pour conclure, ce sujet a été très formateur et nous a permis de toucher à plusieurs aspects y
compris : les planchers, le séisme, les systèmes de contreventement ainsi que les radiers de
fondation.

Page | 111
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

7.1 Bibliographie

 Los forjados reticulares: diseño, análisis, construcción y patología (Les dalles réticulées :
dimensionnement, analyse, construction et pathologies) – Florentino Regalado Tesoro.
 Les manuels d’utilisation du logiciel CYPECAD : Manuel de l’Utilisateur, Mémoire de Calcul,
Exemple Pratique.
 Règles BAEL 91 : Règles techniques de conception et de calcul des ouvrages et des
constructions.
 Conception et calcul des structures – Henry Thonier.
 Pratique du BAEL 91 – Jean PERCHA et jean ROUX.
 Projet de fin d’étude Taj Eddine Edaoudi et Imane Cheikh : Etude comparative entre dalle
réticulée et dalle pleine.

Page | 112
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

8 Annexes
8.1 Annexe 1 : Plans d’architecture du bâtiment
Plan archi des sous-sols

Plan archi du rez de chaussée

Page | 113
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Plan archi des étages 1-2-3

Plan archi étage 4

Page | 114
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Plan archi étages 5 à 15

Plan archi des étages 16 et 17

Page | 115
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

8.2 Annexe 2 :Plans de coffrage de la variante plancher dalle

Plan de coffrage des PH des sous-sols 1 et 2

Plans de coffrage des PH RDC, 1, 2 et 3

Page | 116
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Plan de coffrage des PH des étages 4 à 13

Plan de coffrage du PH de l’étage 14

Page | 117
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Plan de coffrage des PH de l’étage 15

Plan de coffrage des PH de l’étage 16

Page | 118
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Plan de coffrage des PH de l’étage 17

Page | 119
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

8.3 Annexe 3 : Tableaux récapitulatifs des résultats de la descente de charge et du pré-dimensionnement de tous les
poteaux pour la variante plancher dalle
CHARGES EN MN POUR CHAQUE POTEAU/CHAQUE NIVEAU
P-A1 P-A2 P-A5 P-A6 P-A7 P-B1 P-B2 P-B3 P-B4 P-B5 P-B6 P-B7 P-C1 P-C2 P-C3 P-C4 P-C5 P-C6 P-C7 P-A'1 P-A'2 P-A'5
PH-17 0,79 0,77 0,28 0,29 0,72 0,55 0,54 0,54 0,54 0,46 0,31 0,30 0,26
PH-16 1,58 1,48 0,53 0,56 1,42 1,13 1,07 1,07 1,07 0,93 0,59 0,57 0,48
PH-15 2,33 2,15 0,77 0,81 2,09 1,68 1,58 1,58 1,58 1,38 0,86 0,84 0,70
PH-14 1,29 1,26 1,13 3,27 3,01 1,01 1,07 2,92 2,23 2,09 2,09 2,09 1,82
PH-13 1,89 1,86 1,67 4,00 3,67 1,25 1,32 3,58 2,77 2,59 2,59 2,59 2,26
PH-12 2,48 2,47 2,20 4,73 4,32 1,48 1,56 4,23 3,31 3,08 3,09 3,08 2,69
PH-11 3,06 3,06 2,72 5,45 4,97 1,71 1,81 4,87 3,83 3,57 3,58 3,57 3,12
PH-10 3,65 3,66 3,25 6,18 5,62 1,95 2,06 5,52 4,37 4,06 4,07 4,06 3,55
PH-9 4,23 4,26 3,77 6,90 6,28 2,18 2,30 6,17 4,90 4,56 4,57 4,56 3,99
PH-8 4,82 4,86 4,30 7,64 6,94 2,42 2,55 6,83 5,44 5,06 5,07 5,06 4,42
PH-7 5,41 5,46 4,83 8,38 7,61 2,66 2,81 7,49 5,98 5,56 5,57 5,56 4,86
PH-6 6,00 6,07 5,36 9,12 8,28 2,90 3,06 8,15 6,53 6,06 6,08 6,06 5,30
PH-5 6,59 6,68 5,90 9,87 8,95 3,14 3,31 8,82 7,07 6,57 6,58 6,57 5,75
PH-4 7,19 7,30 6,44 10,62 9,63 3,38 3,57 9,50 7,63 7,08 7,10 7,08 6,19
PH-3 7,79 7,91 7,02 0,67 0,43 11,38 10,31 3,62 3,83 10,22 0,81 0,43 8,18 7,59 7,61 7,59 6,67 0,56 0,27
PH-2 8,40 8,54 7,58 1,26 0,82 12,14 11,00 3,87 4,09 10,91 1,44 0,76 8,74 8,11 8,13 8,11 7,14 1,04 0,50
PH-1 9,00 9,16 8,15 1,85 1,22 12,91 11,69 4,12 4,35 11,60 2,08 1,10 9,30 8,63 8,65 8,63 7,61 1,52 0,74
PH-RDC 9,61 9,79 8,71 2,44 1,61 13,68 12,38 4,36 4,61 12,29 2,72 1,44 9,87 9,15 9,17 9,15 8,08 2,01 0,97
PH-SS1 10,07 10,43 9,29 2,76 1,61 14,47 13,39 4,72 4,98 13,30 3,65 1,80 10,42 9,86 9,86 9,83 8,71 2,65 1,28
PH-SS2 10,51 11,06 9,76 3,25 1,62 15,17 14,29 5,02 5,29 14,12 4,41 2,20 10,95 10,43 10,43 10,41 9,22 3,18 1,54

Page | 120
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

DIMENSIONS DES POTEAUX POUR CHAQUE NIVEAU


P-A1 P-A2 P-A5 P-A6 P-A7 P-B1 P-B2 P-B3 P-B4 P-B5 P-B6 P-B7 P-C1 P-C2 P-C3 P-C4 P-C5 P-C6 P-C7 P-A'1 P-A'2 P-A'5
PH-17 30*30 30*30 30*30 30*30 30*30 30*25 30*25 30*25 30*25 30*25 30*25 30*25 30*25
PH-16 40*30 40*30 40*30 40*30 40*30 40*25 40*25 40*25 40*25 40*25 40*25 40*25 40*25
PH-15 50*30 50*30 50*30 50*30 50*30 50*25 50*25 50*25 50*25 50*25 50*25 50*25 50*25
PH-14 60*30 60*30 60*30 60*30 60*30 60*30 60*30 60*30 60*30 60*30 60*30 60*30 60*30
PH-13 60*30 60*30 60*30 60*35 60*35 60*35 60*35 60*35 60*30 60*30 60*30 60*30 60*30
PH-12 60*30 60*30 60*30 60*45 60*45 60*45 60*45 60*45 60*35 60*35 60*35 60*35 60*35
PH-11 60*30 60*30 60*30 60*50 60*50 60*50 60*50 60*50 60*40 60*40 60*40 60*40 60*40
PH-10 60*40 60*40 60*40 60*55 60*55 60*55 60*55 60*55 60*50 60*50 60*50 60*50 60*50
PH-9 70*40 60*40 60*40 70*55 60*55 60*55 60*55 60*55 70*50 60*50 60*50 60*50 60*50
PH-8 70*45 60*45 60*45 70*60 60*60 60*60 60*60 60*60 70*55 60*55 60*55 60*55 60*55
PH-7 70*50 65*50 60*50 70*65 65*65 65*65 65*65 65*60 70*55 65*55 65*55 65*55 60*55
PH-6 75*50 70*50 70*50 75*65 70*65 70*65 70*65 70*65 75*55 70*55 70*55 70*55 70*55
PH-5 75*55 70*55 70*55 75*70 70*70 70*70 70*70 70*70 75*60 70*60 70*60 70*60 70*60
PH-4 80*55 75*55 75*55 80*70 75*70 75*70 75*70 75*70 80*60 75*60 75*60 75*60 75*60
PH-3 80*60 75*60 75*60 75*60 60*40 80*75 75*75 75*75 75*75 75*75 75*75 75*40 80*60 75*60 75*60 75*60 75*60 75*60 60*40
PH-2 85*60 80*60 80*60 80*60 60*40 85*75 80*75 80*75 80*75 80*75 80*75 75*40 85*60 80*60 80*60 80*60 80*60 80*60 60*40
PH-1 85*65 80*65 80*65 80*65 65*40 85*80 80*80 80*80 80*80 80*80 80*80 80*40 85*65 80*65 80*65 80*65 80*65 80*65 65*40
PH-RDC 90*70 85*70 85*70 85*70 70*45 90*80 85*80 85*80 85*80 85*80 85*80 80*45 90*65 85*65 85*65 85*65 85*65 85*65 65*45
PH-SS1 90*70 85*70 85*70 85*70 70*50 90*85 85*85 85*85 85*85 85*85 85*85 85*45 90*70 85*70 85*70 85*70 85*70 85*70 70*45
PH-SS2 95*70 90*70 90*70 90*70 70*50 95*85 90*85 90*85 90*85 90*85 90*85 85*50 95*70 90*70 90*70 90*70 90*70 90*70 70*50

Page | 121
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

8.4 Annexe 4: Tableaux de vérification du non-poinçonnement pour les poteaux de la variante plancher dalle
CHARGES QU EN MN POUR CHAQUE POTEAU/CHAQUE NIVEAU
P-A1 P-A2 P-A5 P-A6 P-A7 P-B1 P-B2 P-B3 P-B4 P-B5 P-B6 P-B7 P-C1 P-C2 P-C3 P-C4 P-C5 P-C6 P-C7 P-A'1 P-A'2 P-A'5
PH-17 0,68 0,67 0,25 0,26 0,62 0,50 0,49 0,49 0,49 0,45 0,28 0,27 0,25
PH-16 0,67 0,60 0,23 0,24 0,60 0,52 0,48 0,48 0,48 0,47 0,25 0,25 0,22
PH-15 0,65 0,58 0,22 0,23 0,58 0,50 0,46 0,46 0,46 0,45 0,24 0,24 0,22
PH-14 0,64 0,57 0,58 0,65 0,58 0,22 0,23 0,58 0,50 0,46 0,46 0,46 0,45
PH-13 0,61 0,57 0,55 0,65 0,58 0,22 0,23 0,58 0,50 0,46 0,46 0,46 0,45
PH-12 0,61 0,57 0,55 0,65 0,58 0,22 0,23 0,58 0,50 0,46 0,46 0,46 0,45
PH-11 0,61 0,57 0,55 0,65 0,58 0,22 0,23 0,58 0,50 0,46 0,46 0,46 0,45
PH-10 0,61 0,57 0,55 0,65 0,58 0,22 0,23 0,58 0,50 0,46 0,46 0,46 0,45
PH-9 0,61 0,57 0,55 0,65 0,58 0,22 0,23 0,58 0,50 0,46 0,46 0,46 0,45
PH-8 0,61 0,57 0,55 0,65 0,58 0,22 0,23 0,58 0,50 0,46 0,46 0,46 0,45
PH-7 0,61 0,57 0,55 0,65 0,58 0,22 0,23 0,58 0,50 0,46 0,46 0,46 0,45
PH-6 0,61 0,57 0,55 0,65 0,58 0,22 0,23 0,58 0,50 0,46 0,46 0,46 0,45
PH-5 0,61 0,57 0,55 0,65 0,58 0,22 0,23 0,58 0,50 0,46 0,46 0,46 0,45
PH-4 0,61 0,57 0,55 0,65 0,58 0,22 0,23 0,58 0,50 0,46 0,46 0,46 0,45
PH-3 0,61 0,57 0,59 0,66 0,46 0,65 0,58 0,22 0,23 0,63 0,75 0,40 0,50 0,46 0,46 0,46 0,49 0,55 0,29
PH-2 0,61 0,57 0,57 0,57 0,42 0,65 0,58 0,22 0,23 0,58 0,58 0,31 0,50 0,46 0,46 0,46 0,46 0,46 0,25
PH-1 0,61 0,57 0,57 0,57 0,42 0,65 0,58 0,22 0,23 0,58 0,58 0,31 0,50 0,46 0,46 0,46 0,46 0,46 0,25
PH-RDC 0,61 0,57 0,57 0,57 0,42 0,65 0,58 0,22 0,23 0,58 0,58 0,31 0,50 0,46 0,46 0,46 0,46 0,46 0,25
PH-SS1 0,38 0,51 0,51 0,27 0,58 0,78 0,29 0,30 0,78 0,78 0,30 0,42 0,57 0,55 0,55 0,57 0,57 0,30
PH-SS2 0,38 0,51 0,42 0,42 0,22 0,53 0,71 0,24 0,25 0,64 0,63 0,34 0,42 0,46 0,46 0,46 0,46 0,46 0,25

Page | 122
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

𝒇𝒄𝟐𝟖
Charges Max «𝟎. 𝟎𝟒𝟓. 𝑼𝒄 . 𝒉. 𝜸𝒃
» en MN pour chaque poteau/chaque niveau

P-A1 P-A2 P-A5 P-A6 P-A7 P-B1 P-B2 P-B3 P-B4 P-B5 P-B6 P-B7 P-C1 P-C2 P-C3 P-C4 P-C5 P-C6 P-C7 P-A'1 P-A'2 P-A'5
PH-17 0,71 0,71 0,71 0,71 0,71 0,69 0,69 0,69 0,69 0,69 0,69 0,69 0,66
PH-16 0,70 0,70 0,70 0,70 0,70 0,61 0,68 0,68 0,68 0,68 0,68 0,68 0,56

PH-15 0,69 0,69 0,69 0,69 0,69 0,66 0,66 0,66 0,66 0,69 0,66 0,66 0,58

PH-14 0,74 0,74 0,61 0,74 0,74 0,74 0,74 0,74 0,74 0,74 0,74 0,74 0,74
PH-13 0,74 0,74 0,64 0,76 0,76 0,76 0,76 0,76 0,74 0,74 0,74 0,74 0,74
PH-12 0,74 0,74 0,66 0,81 0,81 0,81 0,81 0,81 0,76 0,76 0,76 0,76 0,76
PH-11 0,74 0,74 0,71 0,84 0,84 0,84 0,84 0,84 0,79 0,79 0,79 0,79 0,79
PH-10 0,79 0,79 0,76 0,86 0,86 0,86 0,86 0,86 0,84 0,84 0,84 0,84 0,84
PH-9 0,84 0,79 0,79 0,91 0,86 0,86 0,86 0,86 0,89 0,84 0,84 0,84 0,84
PH-8 0,86 0,81 0,81 0,94 0,89 0,89 0,89 0,89 0,91 0,86 0,86 0,86 0,86
PH-7 0,89 0,86 0,84 0,96 0,94 0,94 0,94 0,91 0,91 0,89 0,89 0,89 0,86
PH-6 0,91 0,89 0,89 0,99 0,96 0,96 0,96 0,96 0,94 0,91 0,91 0,91 0,91
PH-5 0,94 0,91 0,91 1,01 0,99 0,99 0,99 0,99 0,96 0,94 0,94 0,94 0,94
PH-4 0,96 0,94 0,94 1,04 1,01 1,01 1,01 1,01 0,99 0,96 0,96 0,96 0,96
PH-3 0,99 0,96 0,96 0,96 0,79 1,06 1,04 1,04 1,04 1,04 1,04 0,86 0,99 0,96 0,96 0,96 0,96 0,96 0,79
PH-2 1,01 0,99 0,99 0,99 0,79 1,09 1,06 1,06 1,06 1,06 1,06 0,86 1,01 0,99 0,99 0,99 0,99 0,99 0,79
PH-1
1,04 1,01 1,01 1,01 0,81 1,11 1,09 1,09 1,09 1,09 1,09 0,89 1,04 1,01 1,01 1,01 1,01 1,01 0,81
PH-RDC 1,09 1,06 1,06 1,06 0,86 1,14 1,11 1,11 1,11 1,11 1,11 0,91 1,06 1,04 1,04 1,04 1,04 1,04 0,84
PH-SS1 1,09 1,06 1,06 1,06 1,16 1,14 1,14 1,14 1,14 1,14 0,94 1,09 1,06 1,06 1,06 1,06 1,06 0,86
PH-SS2 1,11 1,09 1,09 1,09 0,89 1,19 1,16 1,16 1,16 1,16 1,16 0,96 1,11 1,09 1,09 1,09 1,09 1,09 0,89

Page | 123
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

8.5 Annexe 5: Méthode de Caquot pour le calcul des moments dans les
poutres continues avec prise en compte des consoles
Principe de la méthode :
Pour une poutre continue sur (n) appuis la méthode des 3 moments aboutit à résoudre un système
de (n-1) équations à(n-1) inconnues qui sont les moments sur les appuis. La méthode de calcul
proposée par Albert Caquot (17881-1976) part du postulat que les moments sur appuis sont
provoqués par les charges se trouvant sur les travées adjacentes à l'appui considéré.
Portées de calcul :
Les moments aux nus des appuis sont calculés en tenant compte uniquement des charges appliquées
sur les travées voisines à gauche (w) et à droite (e).
On détache de chaque côté des appuis des travées fictives de longueur 𝑙𝑤 ′ et 𝑙𝑒 ′
𝑙𝑤 ′ et𝑙𝑒 ′ = 0.8𝑙 pour les travées intermédiaires
𝑙𝑤 ′ et𝑙𝑒 ′ = 𝑙 dans le cas d’une travée de rive sans console

Schéma :

Calcul des moments sur appuis :


Si l’inertie I est constante, d’après la formulation du moment donnée dans l’annexe E2 du BAEL :

𝑝𝑤 𝑙𝑤 ′3 + 𝑝𝑒 𝑙𝑒 ′3
𝑀𝑖 = −
8.5(𝑙𝑒 ′ + 𝑙𝑤 ′ )
Cas des poutres consoles :

Page | 124
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

1 𝑙2 ′ 𝐼3
𝑀2 = − 𝑀
2.125 𝑙2 ′ 𝐼3 + 𝑙3 ′ 𝐼2 1

Le moment 𝑀2 ainsi calculé n'est provoqué que par la console. On doit donc appliquer le principe
desuperposition si d'autres travées sont chargées.
Si la console est située à droite de la poutre

1 𝑙𝑛−1 ′ 𝐼𝑛−2
𝑀𝑛−2 =− 𝑀
2.125 𝑙𝑛−1 ′ 𝐼𝑛−2 + 𝑙𝑛−2 ′ 𝐼𝑛−1 𝑛−1
Enfin pour le calcul du moment en travée :
𝑥 𝑥
𝑀(𝑥) = 𝜇(𝑥) + 𝑀𝑖 ( ) + 𝑀𝑖−1 (1 − )
𝐿𝑖 𝐿𝑖

Page | 125
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

8.6 Annexe 6 : dimensions retenues pour les poteaux de la variante plancher réticulé.

PA1 PA2 PA5 PA6 PA7 PB1 PB2 PB3 PB4 PB5 PB6 PB7 PC1 PC2 PC3 PC4 PC5 PC6 PC7 PA'1 PA'2 PA'5
PH-17 40x30 30x30 30x30 30x30 40x30 40x30 30x30 30x30 30x30 40x30 40x30 30x30 40x30
PH-16 40x30 30x30 30x30 30x30 40x30 40x30 30x30 30x30 30x30 40x30 40x30 30x30 40x30
PH-15 40x30 35x30 35x30 35x30 40x30 40x30 35x30 35x30 35x30 40x30 40x30 35x30 40x30
PH-14 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30
PH-13 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30
PH-12 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30
PH-11 60x30 60x30 60x30 60x40 60x40 60x40 60x40 60x40 60x30 60x30 60x30 60x30 60x30
PH-10 60x35 60x35 60x35 60x50 60x50 60x50 60x50 60x50 60x35 60x35 60x35 60x35 60x35
PH-9 60x40 60x40 60x40 60x55 60x55 60x55 60x55 60x55 60x40 60x40 60x40 60x40 60x40
PH-8 60x45 60x45 60x45 60x60 60x60 60x60 60x60 60x60 60x45 60x45 60x45 60x45 60x45
PH-7 70x45 65x45 60x45 60x60 65x60 65x60 65x60 60x60 70x50 65x45 65x45 65x45 60x45
PH-6 70x50 65x50 60x50 60x65 65x65 65x65 65x65 60x65 75x50 65x50 65x50 65x50 60x50
PH-5 75x50 70x50 65x50 65x65 70x65 70x65 70x65 65x65 75x55 70x50 70x50 70x50 65x50
PH-4 75x55 70x55 65x55 65x70 70x70 70x70 70x70 65x70 80x55 70x55 70x55 70x55 65x55
PH-3 80x55 75x55 75x55 75x55 40x55 75x70 75x70 75x70 75x70 75x70 75x70 40x70 80x60 75x55 75x55 75x55 75x55 75x55 40x55
PH-2 80x60 75x60 75x60 75x60 40x60 75x75 75x75 75x75 75x75 75x75 75x75 40x75 80x60 75x60 75x60 75x60 75x60 75x60 40x60
PH-1 80x60 80x60 80x60 85x60 40x60 80x75 80x75 80x75 80x75 80x75 80x75 40x80 80x65 80x60 80x60 80x60 80x60 80x60 40x60
PHRDC 80x65 80x65 80x65 85x65 40x65 80x80 80x80 80x80 80x80 80x80 80x80 40x80 85x70 80x65 80x65 80x65 80x65 80x65 40x65
PH-SS1 85x70 85x70 85x70 85x70 40x70 85x80 85x80 85x80 85x80 85x80 85x80 40x80 85x70 85x70 85x70 85x70 85x70 85x70 40x70
PH-SS2 85x70 85x70 85x70 85x70 40x70 85x80 85x80 85x80 85x80 85x80 85x80 40x80 85x70 85x70 85x70 85x70 85x70 85x70 40x70

Page | 126
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

8.7 Annexe 7 : Plans de coffrage pour la variante réticulée


Plan de coffrage du PH du sous-sol 2

Plan de coffrage du PH du sous-sol 1

Page | 127
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Plan de coffrage des PH RDC, étages 1,2,3

Plan de coffrage des PH étages 4 à 13

Page | 128
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Plan de coffrage du PH de l’étage 14

Plan de coffrage des PH des étages 15,16

Page | 129
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Plan de coffrage du PH de l’étage 17

Page | 130
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

8.8 Annexe 8 :Ferraillaged’éléments types par Robot structural Analysis :


8.8.1 Dalle du Plancher haut du sous-sol 1
 Cartographie des moments :
Moment Mxx :

Moment Myy :

Page | 131
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

 Cartographie du ferraillage :
Sens X :
Ferraillage supérieur :

Ferraillage inferieur :

Page | 132
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Sens Y :
Ferraillage supérieur :

Ferraillage inferieur :

Page | 133
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

8.8.2 Plans d’exécution voile 3-étage 9

Page | 134
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Page | 135
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

8.8.3 Plan d’exécution poteau PB2 sous-sol 2

Page | 136
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

8.8.4 Poutre-1 de l’étage 14

Page | 137
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

8.8.5 Poutre-2 de l’étage 14

Page | 138
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

8.8.6 Poutre-3 de l’étage 14

Page | 139
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

8.9 Annexe 8 :Ferraillage d’éléments types par CYPECAD


8.9.1 Ferraillage de la couronne de l’axe 7(PH-sous-sol 2)

Page | 140
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

8.9.2 Poteau PB2 sous-sol 2

Page | 141
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

8.9.3 Poutre-1 du plancher haut de l’étage 14

Page | 142
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

8.9.4 Poutre-2du plancher haut de l’étage 14

Page | 143
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

8.9.5 Poutre-3 du plancher haut de l’étage 14

Page | 144
Etude d’un bâtiment R+17+2SS avec deux variantes de planchers : Planchers dalles et réticulés

Page | 145