Vous êtes sur la page 1sur 5

Exercice 1

1. Selon le modèle de Bohr pour l'atome d'hydrogène:


13.6 !
i) L 'n-ième état lié a un énergie En = ! eV et un moment cinétique | Ln | = n " .
n2
ii) L'orbite de l'état fondamental n=1 est un cercle de rayon r0 = 0.53 Å .
iii) Dans son état fondamental l'atome peut absorber un photon si et seulement si son énergie est
strictement égale à une des valeurs !En = (En " E0 )
Quels sont les changements introduits par la théorie quantique?

2. Y a-t-il une limite supérieure pour le nombre quantique principal n? Et pour l'énergie des états liés?

3. Quelles sont les énergies possibles pour un électron non lié au proton (un atome de H ionisé) ?

1.
13.6 !
i) L'énergie est toujours En = ! eV , mais | L | =
l (l + 1) " avec l = 0, 1, .... (n ! 1)
n2
ii) On ne peut plus définir une orbite, et donc un rayon. Cependant la densité de probabilité
radiale P1s (r) a un maximum pour r=r0.

iii) C'est presque la même chose. A cause du principe d'incertitude de Heisenberg l'absorption est
1 "
possible pour !En = (En " E0 ) ± # En , où ! En ! et ∆t est la durée de vie de l'n-ième état excité.
2 2 "t n

2. Non, il n'y a pas de limite supérieure pour n, et lim En = 0


n! "

3. Les énergies des états non liés ne sont pas quantifiées. Toutes les valeurs E>0 sont possibles (c'est
un continuum).
Exercice 2

1. Un électron occupe un état stationnaire dont la fonction d'onde est ! m(x) = A x e " x 2 / L2 (L est une
constante) et l'énergie est Em=0. Déterminez et représentez graphiquement la fonction énergie
potentielle U(x) pour ce problème.

2. Déterminez l'énergie E0 de l'état fondamental (n=0) et les énergies En des états excités. Quelle est la
valeur n=m pour l'état ! m défini au point 1. ?

!2 d 2 ! 2 4x 2
H! (x) = E! (x) ; H=" + U(x) ; E = 0 ; # " ( " 6) + U(x) = 0
2m dx 2 2mL2 L2
1 4! 2 3! 2
U(x) = k x 2 " C ; k = ; C =
2 mL4 mL2

C'est le potentiel d'un oscillateur harmonique. Les énergies des états stationnaires sont:

1 2!
En = (n + ) !! " C ; ! = k / m =
2 mL2

1 2! 2
L'énergie de l'état fondamental est: E0 = !! " C = " 2 . En général:
2 mL

1 2! 2 3! 2 !2
En = (n + ) 2 ! = 2(n ! 1)
2 mL mL2 mL2

donc n=m=1.
Exercice 3

1. Décrivez l'expérience de Stern et Gerlach, et expliquez pourquoi elle prouve l'existence d'un
moment cinétique intrinsèque (le spin) de l'électron. Pourquoi le champ magnétique doit-il être non
uniforme?

2. Considérez l'effet photoélectrique dans un métal. La relation expérimentale entre l'énergie cinétique
maximale Kmax du photoélectron et la fréquence f de la lumière i) confirme l'hypothèse de Einstein du
photon; ii) permet de déterminer le travail de sortie du métal. Expliquez.

1. Un faisceau atomique préparé dans un état L=0 est envoyé dans une région où règne un champ
! e !
magnétique non uniforme. En l'absence de spin le moment magnétique de l'atome M = ! L
2me
serait nul et le faisceau ne devrait pas être dévié par le champ. En réalité on observe deux taches
distinctes. Cela montre qu'il existe un moment cinétique intrinsèque avec deux projections possibles
sur l'axe z. Les propriétés générales du moment cinétique indiquent que cela correspond à un vecteur
! ! 1
S tel que | S | = s(s + 1) " où s=1/2, et donc ms = ± ! . Le champ doit être non uniforme, car la
2
force sur un dipôle magnétique est proportionnelle au gradient du champ.

2. La relation expérimentale est K = hf ! "0 . Ceci est compatible avec l'absorption d'une particule,
le photon, d'énergie E ph = hf . L'extrapolation à f = 0 de la relation linéaire donne directement – au
signe près – le travail de sortie !0 .
Exercice 4

1. Expliquez le lien entre le principe de Pauli et le fait que la molécule He2 n'est pas stable.

2. Dans la molécule de CO l'atomes du carbone a une "valence" égale à 2. Expliquez qualitativement


la formation de la liaison à l'aide d'une représentation schématique des configurations électroniques du
C (Z=6) et de l'oxygène (Z=8).

3. Dans la plupart de ses composés – organique et inorganiques – le carbone a en réalité une valence
égale à 4. Expliquez cette observation.

4. Dans le diamant chaque atome de C se trouve au centre d'un tétraèdre formé par 4 autres atomes de
C. Pouvez-vous expliquer cette structure?

1. Selon le modèle LCAO les orbitales atomiques 1s forment des états bonding et antibonding, chacun
desquels peut contenir deux électrons (de spin opposés). Ces orbitales seraient occupées par les 4
électrons de la molécule He2. L'énergie de liaison totale est donc nulle et al molécule ne se forme pas.

2 C: configuration de l'état fondamental 1s22s22p2 . O: configuration de l'état fondamental 1s22s22p4


Les deux électrons non appariés du C forment des liaisons covalentes avec les deux électrons non
pariés de l'O.

3. Il suffit d'une faible énergie d'excitation pour que l'atome de C passe à la configuration excitée
1s22s12p3 où 4 électrons non appariés peuvent former des liaisons. Globalement le processus est
souvent énergétiquement favorable.

4. L'hybridation sp3 "on site" des 4 électrons 2s et 2p du carbone produit 4 orbitales identiques qui sont
dirigés comme dans la structure du diamant.
Exercice 5

1. L'électron 5s de conduction de l'argent métallique est bien décrit par le modèle des électrons libres,
!
avec EF=5.5 eV. Déterminez le vecteur d'onde de Fermi kF, la grandeur | v (E F ) | et la valeur moyenne
!
!v (E F )" du vecteur vitesse des électrons à la surface de Fermi.
[ ! = 1.0 ! 10"34 Js ; me = 9.3 ! 10"31 kg ; 1 eV = 1.6 ! 10"19 J ]

2. Calculez explicitement l'énergie moyenne des électrons de valence à T=0. Quelle serait la réponse si
le spin de l'électron était un nombre entier? Expliquez.

! 2k F 2 2mE F 2 " 9.3 " 10#31 " 5.5 " 1.6 " 10#19
1. E F = ! kF = = = 1.28 " 1010 m#1
2m ! 10#34

!k F 1.28 ! 1010 ! 10"34


vF = = = 1.38 ! 106 ms "1
m 9.3 ! 10"31
!
La surface de Fermi pour des électrons libres est une sphère. Donc, par symétrie: !v (E F )" = 0 .

EF EF
1 2 1 2
2. !E" =
N # EC E
0
1/ 2 dE =
5N
C E F 5/ 2 ; N = # CE
0
1/ 2 dE =
3
C E F 3/ 2

3
!E" = E = 3.3 eV .
5 F

Si les électrons étaient des bosons (spin entier), tous les électrons occuperaient l'état d'énergie la plus
faible à T=0, donc on aurait !E" = 0 .