Vous êtes sur la page 1sur 222

AGRICULTURE

Samedi

2334182
Le ministre annonce Tous

l’AOC bœuf de Charolles &cie les vendredis


retrouvez
Bruno Le Maire a fait sa rentrée hier votre numéro
en Saône-et-Loire, avec une bonne
nouvelle pour les éleveurs. PAGES 2­3 loisirs & culture
Fondé en 1826

www.lejsl.com Vendredi 3 septembre 2010 - 1,10 € - N° 6078

TRANSPORT PHOTOS. Découvrez tous les clichés de la rentrée, commune


RCEA:l’Allier par commune, école par école.
veutl’autoroute
L’hécatombe de l’été a
renforcé la conviction
des décideurs.
PAGE 5
Images de rentrée
RELIGION
Comment le
Cahier
diocèse gère
ses ressources
spécial
humaines PAGE6 28pages
FOOTBALL

Des Bleus en
rédemption
La France débute ce
soir contre le Bélarus
les qualifications pour
l’Euro 2012. PAGE 27 À Branges hier, les premiers pas des élèves dans la cour de l’école primaire. Photo Rebecca Pinos

Jusqu’au 6 septembre 2010


Des
prixnels Offre ✃ €
Les 3 et 4
septembre 2010
sensation
Des
offres
exceptionnelle
de dernière 30 de bon d’achat
O F F E R T S€*
2306294

spectacula
ires Par tranche de 200
Des d’achats sur la totalité
remisaieress
extraordin
minute ! du magasin.

*Offre valable une fois sur présentation de ce document en caisse


C. Cial CHALON SUD - 03 85 93 86 00
Ouvert du lundi au samedi 7 h 30 - 20 h
02
£ Politique. Le président Nicolas Sarkozy sera ce vendredi à Montbard (Côte d’Or) pour
clôturer à Valinox Nucléaire les états généraux de l’industrie nucléaire À lire en page 12 6 En euros par
heure le salaire moyen
d’un ouvrier polonais
dans un abattoir
allemand, ce qui
explique la

SAÔNE LOIRE et
compétitivité de
la viande « made in
Deutschland»

nBONJOUR VISITE. Bruno Le Maire, ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, a passé tou
Léger
raté...
PAR THIERRY DROMARD L’AOCBœufdeCharolles da
B runo Le Maire, minis-
tre de l’Agriculture, a
réussi un presque sans fau-
Décret. Le décret d’AOC Bœuf de Charolles est
paru hier au Journal Officiel, officialisant l’AOC.
Dumieux.M. Le Maire s’est félicité du regain 2010
des filières, sauf celles des viandes bovine et porcine.
te en Saône-et-Loire. «Pres-
que» seulement car s’il fut
un peu rudoyé pour le prin- REPORTAGE
cipe par deux-trois paysans, THIERRY DROMARD

il a surtout péché en vou-


lant se payer Arnaud Mon- Bruno Le Maire s’est mon­
tebourg -en son absence- et tré «déterminé» à soutenir la
la gauche départementale. filière bovine, sans grande
«Je ne suis pas épaté par ce promesse mais avec la bon­
que fait le conseil général ne nouvelle de l’AOC.
de Saône-et-Loire en matiè-

S
re agricole» a-t-il lancé de- es collaborateurs lui
vant une assemblée d’agri- avaient déconseillé, dit-
culteurs à Poisson. Il a illico il, d’aller en Saône-et-
été repris par deux agricul- Loire, secteur d’élevage en cri-
teurs de la foule qui lui ont se, susceptible d’être agressif.
dit qu’ils ne voulaient pas, Bruno Le Maire, ministre de
dans la grave crise actuelle, l’Alimentation, de l’Agricultu-
de querelle politicienne. re et de la Pêche, a ignoré le
Une heure plus tard, à Cha- conseil. Mais a pris la précau-
rolles, en présence d’A. tion de débarquer en Charo-
Montebourg cette fois, lais avec l’AOC Bœuf de Cha-
Bruno Le Maire avait chan- rolles dans sa valise, parue le
gé de ton, assurant les re- matin même au Journal Offi-
présentants agricoles qu’ils ciel.Ilavaitd’ailleursplusieurs
avaient «le soutien des res- fois reculé la date de sa visite Hier matin à Paray, Bruno Le Maire a visité l’abattoir de Paray, bien placé pour préparer le bœuf
de charolles AOC et alimenter les circuits courts qu’encourage sa loi de modernisation. Photo Th. D
ponsables politiques de pour se synchroniser. On n’est
droite et de gauche». À jamais trop prudent.
Fontaines, on a même en- Cela dit, si la succession de création d’un observatoire des culteurs), inquiet des consé-
tendu le ministre donner
du «cher François» à M.
Patriat, le président PS du
conseil régional de Bourgo-
gne. Ceux qui avaient suivi
Michel Barnier était délicate,
Bruno Le Maire semble la
réussir. Les agriculteurs de
Saône-et-Loire ont à la bonne
cet agrégé de lettres qui a «sa-
“ Je n’accepte
pas qu’un kilo de
bœuf de charolles
ne soit surpayé que
prix et des charges des denrées
alimentaires. Il est aussi parti-
san par «bon sens» d’une pau-
se dans l’application des con-
traintes environnementales
quences du transfert de la
compétence «installation»
vers la Chambre, lui a deman-
dé de veiller au maintien des
crédits d’aides aux jeunes ins-
le ministre toute la journée crifié» ses vacances pour con- de quelques (notamment les 5% d’élé- tallés.TantàPoissonqu’àCha-
souriaient... traindrelesindustrielsàaccep- ments topographiques) et de rolles, invité de la Chambre
ter une augmentation de 10%
centimes. ” la«souplesse»danslescontrô- d’Agriculture, Bruno Le Maire
du prix du lait. Et qui devant les. Christian Decerle (Cham- a aussi touché du doigt le dé-
Bruno Le Maire
eux à Poisson puis Charolles bre d’agriculture) et Yves Bon- sarroi de la profession: un

nSOMMAIRE jeudi, s’est dit prêt à «défendre


bec et ongles une filière bovine
forte sur notre territoire». Ce
Jeunes Agriculteurs, il a dit ses
espoirs de rééquilibrages des
not (FDSEA) se sont tournés
vers le préfet Lataste pour s’as-
surer qu’il avait bien entendu.
quart des éleveurs allaitants
n’ont pas touché de revenu en
2009...
£ Faits divers p.04 qui ne va pas de soi pour cer- marges dans les filières avec la Jérémy Decerle (Jeunes Agri- THIERRYDROMARD
£ Actualité p.06 tains voisins européens qui se
£ Carnet p.10 contenteraient bien d’impor-
tations d’Amérique du Sud.
£ France monde p.13
«L’agriculture est un secteur
Le Bœuf de Charolles enfin AOC
£ Hippisme p.21 stratégique» a martelé le mi-
£ Sports p.23 nistre qui souligne l’intérêt Il aura fallu dix ans mais c’est fait:le décret bre du syndicat de défense du Bœuf de Cha­
£ Temps libre p.30 «alimentaire, sanitaire et éco- d’appellation d’origine contrôlée du Bœuf de rolles, «il est trop tôt pour fixer un objectif de
nomique» d’une filière bovine Charolles est paru hier jeudi au Journal Offi­ hausse de prix. Le «plus» économique viendra
£ Les gens p.32
nationale. Bruno Le Maire se ciel. C’est à la fois une victoire et une recon­ si on est bon. Ca se présente bien, on reprend
désole du niveau de prix ac- naissance des usages des éleveurs même si des clients comme l’Intermarché de Charol­
Encart publicitaire tuel du bœuf de Charolles. l’engraissement n’est plus une pratique majo­ les. Mais la valorisation d’une AOC n’est pas
SurlafermedeJean-PaulBri- ritaire en Saône­et­Loire. Mais, comme le dit automatique. En fromage, le cantal n’y par­
£ Edition Bresse et Chalon : vet à Poisson, devant 200 agri- Dominique Gateau, producteur à Viry et mem­ vient pas alors que son cousin le laguiole, si.»
Chalon Trousseau
culteurs réunis par FDSEA et
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010
Votre@vissurlejsl.com
LE DOSSIER / SAÔNE-ET-LOIRE 03
Etes­vousprêtsàallerachetervos TRANSPORTD’ANIMAUX AIDEÀL’ÉLEVAGEENCRISE
produitsalimentairesdirectementàla Leministrepartisandu«44tonnes» LesoubliésduplanSarkozy
ferme? À Poisson hier, Bruno Le Maire est décidé à Agricultrice, Marie­Odile Morin a signalé, pour
obtenir l’élévation du tonnage maximum des son seul canton (Bourbon), 10 agriculteurs qui
82% 14% 4% poids lourds qui transportent les animaux. Il est
de 40 tonnes. Le ministre compte le faire passer
n’ont pas eu accès au plan Sarkozy (prêt de
trésorerie). «Ils n’ont plus d’argent pour payer
OUI NON sansopinion à 44 tonnes comme dans tous les autres pays. leurs factures. On œuvre beaucoup pour le bien­
Ce qui atténuerait le prix du transport à l’animal. être animal, mais pour le bien­être humain ?»
Vousavezété268internautesàrépondre

ute la journée de jeudi en Saône­et­Loire. Avec des bonnes nouvelles.

anslavalisedeBrunoLeMaire
Export.B. Le Maire propose aux tenants du charolais de les Court.Si la nouvelle loi favorise les circuits courts, le Conseil
emmener avec lui en Russie et au Maghreb pour trouver débouché. régional et le C. général rappellent qu’ils ne l’ont pas attendue.

BAISSE D’EFFECTIF ENDIGUÉE DANS L’ENSEIGNEMENT AGRICOLE


Bruno Le Maire tenait à quel, François Patriat l’a dit,
marquer la rentrée de l’ensei- le Conseil régional de Bour-
gnement agricole dans un gogne maintient un fort ni-
établissement exemplaire. Il veau d’investissement. Et
a choisi le lycée de Fontai- surtout, dixit B. Le Maire, les
nes, fusionné en 2003 avec 85% d’embauche à la sortie,
celui de Charolles tandis au niveau national.
qu’en 2004 était créé, tou- À quoi le ministre a voulu ré-
jours dans l’enceinte de Fon- pondre par deux gestes. Il a
taines, le Centre départe- demandé (et semble avoir
mental de formation obtenu) un moratoire sur les
professionnelle agricole suppressions de postes de
pour adultes. Soit mille jeu- l’enseignement agricole
nes et 900 adultes en forma- pour cette rentrée 2010. «Du
tion (en incluant le centre de coup, il va falloir que je trou-
formation d’apprentis), com- ve ailleurs dans mon minis-
me l’a dit le proviseur Jean- tère notre contribution à la
Pierre Thuot. Bruno Le Mai- baisse d’effectif de fonction-
re a appuyé son hommage à naires, ce ne sera pas facile»
l’enseignement «d’excellen- a-t-il dit en substance.
ce» agricole. À preuve à Fon- Il a aussi annoncé une reva-
taines les 95% de réussite lorisation de salaires de 157
aux examens dont se targue €/mois pour les enseignants
Anne Gonthier, présidente agricoles en début de carriè-
du conseil d’administration Accompagné de François Patriat (à g.) et Jean­Paul Anciaux (à d.), Bruno Le Maire a pris le re en cette rentrée 2010.
de l’établissement dans le- temps de saluer de nombreux élèves pour leur rentrée hier à Fontaines. Photo Thierry Dromard TH. D.

QU’EN PENSEZ­VOUS ?
Qu’attendez-vous de la visite du ministre de l’Agriculture ?
JEAN­LUC JEAN­LUC ERIC VALÉRIE CHRISTOPHE
NELLY DESBROSSES CHEVASSON TERREAU HUARD
Directeur de Elu de la Chambre Éleveur Mère de 2 élèves, Profd’agronomie
l’abattoir de Paray d’agriculture 71 à Cronat Saint­Pantaléon àFontaines

Qu’il pousse l’AOC Qu’ilbaisselataxe Qu’il m’éclaire l’avenir Qu’il encourage nos Qu’il stoppe les baisses
foncière enfants d’effectif
Qu’il pousse l’AOC Boeuf de Qu’il me donne une visibilité
Charolles! Un abattoir de Qu’il se rende compte lui-mê- sur l’avenir. Voilà 4 ans que Qu’il encourage nos enfants Qu’il cesse de supprimer des
taille moyenne comme le nô- me des problèmes des éle- je tourne avec 300 € de reve- qui veulent devenir agricul- postes chaque année dans
tre(4200t/an)asapetitepart veurs.LeCharolaisestunsec- nu/mois ! C’est ma femme teurs parce qu’actuelle- l’enseignement agricole. Si
de marché, sur tout en tradi- teur où laproductionnepeut qui fait tourner le ménage, el- ment, il est très dur de vivre l’onveutindividualiserl’ensei-
tionnel.Noussommesidéale- être que très extensive et qui le travaille à l’extérieur. En de l’élevage. On craint pour gnement,onnepeutplusbais-
mentplacéspourl’AOCdans supporte pourtant des char- zone vulnérable, j’ai dû met- leur avenir. Il faut maintenir ser l’effectif ! Qu’il revalorise
le bassin de production. Le ges de structures plus impor- tre aux normes mes bâti- Fontaines qui est un très aussi nos salaires, pas seule-
bœufdeCharollesnousamè- tantes qu’ailleurs. J’attends ments d’élevage en 2006. Les bon lycée, l’améliorer pour ment celui des jeunes profs.
ne30bouchersclientsdetou- qu’il baisse la taxe sur le fon- remboursements sont venus que l’enseignement suive Là-dessus,onestinquiet,com-
telaFranceetdeSuisse. ciernonbâti. au moment de la crise... l’évolution de l’agriculture. metouslesfonctionnaires.
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

04 SAÔNE-ET-LOIRE / FAITS DIVERS Vendredi 3


septembre 2010

CHALON MEURTRE DE VOLESVRES


L’auteur de l’agression Le conjoint introuvable
en centre-ville interpellé
Dans la nuit du mercredi 18 missariatdeChalonaaboutià Une foule de pistes reste à
au jeudi 19 août, un Chalon- l’identificationpuisl’interpel- explorer après l’assassinat
nais de 44 ans a été violem- lationdel’agresseurfinaoût.Il de Volesvres. Les deux der­
ment agressé dans le centre- s’agit d’un Chalonnais d’une niers époux de la victime
ville de Chalon, aux environs trentained’années,sansdomi- sont recherchés.
dusquareMathias. cilefixe,connudesservicesde

L
Souffrant de multiples frac- police. e mari de Ghislaine Le-
tures et traumatismes au visa- Il a reconnu les faits et a été clerc Bouzaiene re-
ge,lavictimeaétésoignéeaux remis en liberté. Il comparaî- cherché comme té-
urgences de Chalon puis tra devant le tribunal correc- moin dans l’affaire de
transféréeàl’hôpitaldeDijon. tionneldeChalon. l’assassinat de sa femme,
L’enquête menée par le com- S.F. abattue de quatre balles de 9
mm tirées à bout portant n’a
pas été retrouvé (lire nos édi-
tions précédentes).
ENSEIGNEMENT Esdine Bouzaiene, ressortis-
sant tunisien âgé d’une tren-
Ensam Cluny : les profs taine d’années avec qui la vic-
time était en instance divorce Le village de Volesvres vers Paray­le­Monial a connu une
s’opposent à l’usinage ne s’est pas manifesté non
plus de lui-même. «Il a un peu
tragédie. Photo E.Bouland

Jeudi matin lors du cours du centre de Cluny en octo- disparu de la circulation», dit- Pas de cambriolage Des spécialités en informati-
inaugural de l’ENSAM Clu- bre 2009. Elle constatait on, perplexe, dans l’entoura- Une quasi-certitude, la piste que «épluchent» tous ses con-
ny, une trentaine d’ensei- « l’état des troupes ». Parmi ge de l’enquête. Séparé de sa du cambriolage qui aurait tacts et derniers mails.
gnants ont collectivement les observations du méde- femme, il avait quitté le domi- mal tourné est visiblement Ghislaine Leclerc-Bouzaie-
pris la parole pour lire un cin, on peut lire ceci : « Il ap- cile il y a plus d’un an pour se écartée. En effet, son sac à ne, 57 ans, a été retrouvée di-
communiqué anti-bizutage paraît en discutant avec les rendre à Annecy puis à Lyon main avec 200 euros en liqui- manche par deux de ses filles
aux 180 étudiants de pre- rares élèves osant évoquer afin de travailler comme cui- de a été retrouvé dans la mai- et leur père, dans sa chambre
mière année : « Nous te- la PTT (Période de transmis- sinier. Avec ce troisième mari son du lotissement des Églan- à coucher, sauvagement exé-
nons à vous informer que sion des traditions), que leur et une séparation difficile face tines. Et rien ne semble avoir cutée.
nous ne cautionnons pas participation systématique notamment à des biens qu’el- été dérobé. Celui qui s’est pré- Alors qu’une cellule d’en-
ces pratiques. Nous sommes est obligatoire, quotidienne le avait acquis en Tunisie, senté à Volesvres vendredi quête se met en place, les in-
attachés au respect de la loi et prolongée tard les soirs. Ghislaine Leclerc-Bouzaiene dernier n’est pas venu pour vestigations sont menées par
anti-bizut age (... ). Vous La durée sur laquelle s’étale- avait exprimé ses craintes discuter, ou agresser mais neuf enquêteurs dijonnais et
n’êtes pas obligés de partici- ront ces obligations leur est auprès de l’une de ses amies pour tuer. L’enquête se dirige une trentaine de gendarmes
per à des activités que vous inconnue. En dehors du peu (lire notre édition d’hier). Un également sur les fréquenta- du groupement de Saône-et-
jugez humiliantes, épuisan- d’utilité de ces occupations, deuxième conjoint est égale- tions de la victime, adepte des Loire.
tes ou contraignantes. » il semble que cela soit l’occa- ment recherché. sites internet de rencontres. EMMANUELLE BOULAND
Les enseignants leur ont sion d’humiliations verbales
également envoyé par cour- répétées, portant souvent
riel la lettre du médecin sco- sur les mêmes étudiants. »
laire adressée au directeur A. D.
TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE CHALON
18moisfermepourunerécidivedecambriolage
AGRICULTURE Deux Montcelliens étaient d’autresjetéesausol.Montant Un casier chacun avec plu-
présentés hier devant le tribu- du butin : à peine 130 euros. sieurs vols ou recel. Le substi-
nal de Chalon en comparu- Une fenêtre de la maison a été tutduprocureurest«énervé».
tion immédiate. Jimmy Pil- fracturée. « Reconnaissez- Quelques instants aupara-
guer, un grand blond de 27 vous les faits ? », demande le vant, en tête-à-tête, le plus jeu-
ans, et Larry Schied, un petit président.Leplusâgénie.Ilest ne a admis les faits. Le magis-
brunde21ans,n’ontsansdou- resté dehors et a pris sans po- trat dénonce leur manque de
te pas adopté la bonne straté- ser de question les deux rou- «courage»,«l’appâtdugain»,
gie à la barre. À Montceau, au leaux de monnaie que la pro- l’effraction,etrequiertlapeine
Bois-du-Verne, deux policiers priétaire de la maison a plancher : 3 ans. La défense
remarquent mardi soir un reconnus. Pour Larry Schied, s’insurge. Ses clients font par-
scooter devant une maison l’accouchement est doulou- tie des gens du voyage. Ils dé-
dont les propriétaires sont ab- reux :«Jesuisrentrédedans,je clarent gagner entre 600 et
sents. Ils guettent et voient suis sorti et on est parti ». Il ad- 800 euros par mois, le plus âgé
deuxhommesfranchirunmu- met avoir volé les pièces mais a deux enfants, dont un fils
ret, s’éclairant d’une lampe de pas avoir forcé la fenêtre. Le handicapé.«Ilyadesgensqui
poche, et repartir sur le scoo- tournevis, c’était pour « caler naissent du mauvais côté.
ter. Les policiers les interpel- le scooter ». À leur domicile, Nousnesommespaségauxen
lent malgré une tentative de les forces de l’ordre ont trouvé droit, lance-t-il. Et les attaques
OGM. Quelques militants de Greenpeace ont tenté de manifester contre fuite. Sont trouvés dans les po- des briquets et des paquets de envers les biens ou les person-
les OGM lors de la visite du ministre de l’Agriculture jeudi matin à l’abattoir ches du plus âgé deux rou- bonbons. Or, quelques jours nes, ce n’est pas pareil ». Le tri-
de Paray. S’ils ont réussi entrer en voiture dans la cour, ils n’ont pu en sortir, leaux de pièces de 2 euros et plus tôt, un tabac a été cam- bunalrelaxelesprévenuspour
pressés par le service d’ordre. Faute de banderoles, ils ont exhibé des unelampedepoche.Ilseserait briolé à Saint-Vallier. Les ob- letabac,etcondamnelesdeux
macarons «OGM, j’en veux toujours pas». débarrassé d’un tournevis. jets correspondent. Les deux hommesà18moisferme,avec
Dans celles du plus jeune, un prévenus nient en bloc. Ils maintienendétention.
sac avec quelques pièces, sont en état de récidive légale. SARAHFRÉQUELIN
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 FAITS DIVERS / SAÔNE-ET-LOIRE 05

ROUTES. Le débat public sur la RCEA divisant l’Allier et la Saône­et­Loire devrait s’ouvrir le mois prochain.

L’autorouteenlignedemire
Autoroute en 2018 pour la
RCEA? Le préfet de l’Allier
insiste mais Arnaud Monte­
bourg persiste à s’opposer
à la concession au privé.
“ Au rythme
actuel des travaux,
on en a jusqu’en
2030 ou 2050. ”
dars...) après l’été meurtrier.
En Saône-et-Loire, la posi-
tion du Département ne
change pas. «On est contre
l’autoroute. La RCEA a été
financée deux fois, en impôts

D
eux fois plus de nationaux et locaux, l’usager
Pierre Monzani, préfet de l’Allier
morts que l’année payerait donc une troisième
précédente: vingt- fois, c’est inacceptable», a
deux en 2010 (quatorze dans Mesures d’urgence une nouvelle fois réagi, hier,
l’Allier, huit en Saône-et-Loi- dans l’Allier le directeur de cabinet d’Ar-
re). Le préfet de l’Allier, Pierre naud Montebourg, Denis La-
Le macabre bilan de la Monzani et les élus du dépar- mard. Le débat public est an-
Route Centre Europe Atlan- tement, y compris le Conseil noncé le mois prochain sans
tique (RCEA) renvoie, à cha- général de gauche militent dates pour le moment. Pour
que accident mortel, à l’utili- pour la concession autorou- le préfet de l’Allier, «le débat
t é o u n o n d’ a c c é l é r e r l e tière au privé afin d’accélérer ne doit pas se heurter à une
projet de concession auto- la mise à quatre voies. En position politique de la Saô-
routière au privé pour mieux Saône-et-Loire, le Départe- ne-et-Loire.». La Route Cen-
sécuriser cette route. Autre- ment refuse l’idée « de devoir tre Europe Atlantique, née
ment dit réduire le «temps encore payer». Pierre Mon- dans l’Allier dans les années
d’attente» d’une trentaine zani a rappelé, hier, au jour- soixante réunit plusieurs na-
d’années pour que l’État et nal La Montagne que l’amé- tionales reliant la façade at-
ses possibilités de finance- nagement d’une autoroute lantique à l’Allemagne et à
ment terminent la mise à «est la seule solution à ter- l’Italie, soit 2100 kilomètres
deux fois deux voies de cette me». Il vient de trouver 400 dont 120 km reliant Deux-
route empruntée par 6000 Après l’été meurtrier de la RCEA, le préfet de l’Allier annonce 000 euros pour des mesures Chaises dans l’Allier à l’est de
trois nouveaux radars qui seront installés en septembre, à
camions et 15 000 voitures Thiel­sur­Acolin (sens est­ouest), à Deux­Chaises (sens ouest­ d’urgence (panneaux, ban- la Saône-et-Loire.
chaque jour. est) et... à l’ouest de la Saône­et­Loire. Photo archives JSL des rugueuses, balises, ra- EMMANUELLE BOULAND

CHALON
LeCdtPelletierprendlesrênesdelaCRS43 EXPOSITION
Retour aux sources pour le
commandant Sébastien Pel-
letier qui a pris ses fonctions
CANINE
ce mercredi 1er septembre à
la tête de la Compagnie répu-
blicaine de sécurité 43 de
INTERNATIONALE
Chalon-sur-Saône.
Âgé de 42 ans, le policier est
en effet natif de la cité Niépce Mâcon
où il a effectué toutes ses étu-
des. Amateur de rugby, il Parc Samedi 4
avait également intégré le
CRC à Châtenoy-le-Royal. des Expositions Dimanche 5
Après un bac obtenu au lycée
Pontus-de-Tyard, l’homme a
septembre
tout d’abord entamé des étu-
Sébastien Pelletier est natif de Chalon­sur­Saône tout comme
2010
des à la faculté de Dijon (ad-
son épouse qui est San­Rémoise d’origine. Photo Catherine Zahra
ministration économique et
sociale) en attendant de réus-
adultes
Entrée 5 € 18 ans
sir son concours d’admission également séduit « par la vie l’étranger (Albanie, Djibouti,
à l'école des officiers de poli- nomade des CRS. Une vie Lettonie et Lituanie).
ce de Nice. enrichissante qui nous en- Mais c’est de Roanne que 4 € 12 à 2 ans
En 1990, il prend son pre- traîne hors de la caserne 210 Sébastien Pelletier est arrivé gratuit - 1
mier poste à la préfecture de à 240 jours par an ». le 1 e r septembre avec son
Police de Paris avant d’inté- Après quatre ans à la CRS épouse et ses trois enfants.
grer le commissariat de Di- 40 de Dijon, le policier en- « La CRS 43 est un vieux Buffet-buvette
jon. C’est en 1994 qu’il de- chaîne la CRS 45 à Lyon, la rêve », confie-t-il qui sera offi- Restauration possible
vient CRS et intègre la CRS 49 à Montélimar, la 53 à Mar- cialisé le 9 septembre pro- sur place
40 à Dijon. « J’avais fait du seille puis la 34 à Roanne où chain lors de la passation de
Organisée par la Société Canine
2327884

maintien de l’ordre à Paris et il obtient ses galons de com- commandant avec Gilbert
je trouvais le travail en unité mandant en 2007. En paral- Siniscalco qui repart pour de Bourgogne. Tél. 03.85.32.37.76.
constituée très intéressant », lèle, il a également effectué l’étranger.
Email : info@scb.asso.fr
confie Sébastien Pelletier des missions de formation à CATHERINE ZAHRA
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

06 SAÔNE-ET-LOIRE / ACTUALITÉ Vendredi 3


septembre 2010

RELIGION. Comment l’évêque gère les ressources humaines du diocèse.

« On reste prêtre jusqu’à


son dernier souffle »
INTERVIEW
PAR MURIEL JUDIC

C’est la rentrée sur le diocè­


se d’Autun, Mâcon et Cha­
lon avec notamment des
mouvements dans les pa­
roisses. Mgr Rivière expli­
que comment sont faites les
« affectations » des prêtres.

C
omment sont réali-
sées les nomina-
tions sur le diocè-
se ?
Les nominations sont mû-
ries pendant des mois, par-
fois un an voire deux. C’est
l’évêque qui décide des af-
fect ations qu’il prépare
avec le conseil épiscopal.
Celui-ci est composé du vi-
caire général (Ndlr : un
« nouveau » lui aussi en la
personne du père André
Guimet) et de six vicaires
épiscopaux.
Existe-t-il des feuilles de
vœux que les prêtres rem-
plissent pour être « mu-
tés » ?

“ Jeunes ou
anciens, tous les
prêtres touchent
rigoureusement la
même somme :
928 € par mois.. ”
Mgr Benoît Rivière, évêque L’évêque d’Autun est favorable aux mouvements : « Six années à une même « fonction », c’est une bonne période » photo M. Judic

dernier souffle, ce n’est pas sil. Actuellement six jeunes l’Église et donc le don des fi-
Non, on ne présente pas un métier comme un autre. À la rentrée, certaines pa- sont en formation pour de- dèles. Je considère que c’’est
de candidature pour chan- Cela dit, à partir de 65 ans, il roisses vont demeurer sans venir prêtres. Un autre en- un devoir pour les catholi-
ger de fonction comme on est bon de réfléchir à son curé. C’est la conséquence tre à la maison Saint-Fran- ques de participer ainsi.
le ferait en entreprise. Le rô- avenir, un curé de paroisse d’un déficit de vocations ? çois de Salle pour une Depuis 30 ans, on peut
l e d e l ’é v ê q u e e s t n é a n - remet sa charge à 75 ans. C’est une situation qui sera année en préparation du sé- noter des changements
moins d’être à l’écoute des Celle-ci peut être exception- provisoire pour Verdun-sur- minaire. dans l’Église avec l’émer-
souhaits, du ressenti des nellement prolongée le-Doubs mais qui risque ef- Comment est fixée la ré- gence de laïcs…
190 prêtres du diocèse en te- Le prêtre peut alors être vi- fectivement de se prolonger munération de chacun ? On a vu effectivement ap-
nant compte du charisme caire, et non plus curé par pour Buxy. Pour cette pa- Qu’ils soient jeunes ou paraître les diacres perma-
de chacun. Le travail d’un exemple. roisse, un prêtre auxiliaire plus anciens, tous les prê- nents. Trois hommes seront
curé dans une paroisse ur- Rappelons que les prêtres est néanmoins nommé sous tres touchent rigoureuse- prochainement ordonnés
baine de 20 000 habitants ne sont pas forcément asso- la responsabilité du vicaire ment la même chose. Soit (printemps 2011). Il s’agit
n’est pas le même que dans ciés à une paroisse. Certains épiscopal. 928 € par mois, ce qui cor- d’Antoine Hastings, 63 ans,
une paroisse rurale. Je trou- œuvrent au sein de mouve- Le travail ne manque pas respond aux honoraires de Jean-François Auduc, 45
ve que six années à une mê- ments pour des actions ca- et on manque effectivement messes et à au « traite- ans, et Jean-Philippe Des-
me « fonction » est une bon- tholiques, auprès de jeunes, de curés. Je souhaite revalo- ment ». Il y a également une charme, 47 ans. Ce sont des
ne période. de retraités, en milieu hospi- r i s e r c e t t e ch a r g e q u i a aide matérielle avec le loge- hommes qui travaillent, qui
Y a-t-il un âge légal pour talier ou en mission à changé au fil des années, les ment mis à disposition. Cela ont une vie de famille et qui
la retraite des prêtres ? l’étranger comme à Mada- paroisses étant sur des terri- est presque exclusivement se rendent disponibles là où
On est prêtre jusqu’à son gascar, en Algérie ou au Bré- toires plus grands. financé par le denier de l’évêque les envoie.
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 ACTUALITÉ / SAÔNE-ET-LOIRE 07

RANDONNÉE BOURBON-LANCY

Tournus-Cluny, 33 km à pied Le plus gros gain jamais


remporté au casino
À l’occasion de Cluny 2010,
le comité 71 de randonnée Depuis l’arrivée des ma-
pédestre propose le 11 sep­ chines à sous en 2004, le Ca-
tembre de rejoindre à pied sino de Bourbon-Lancy a
Cluny depuis Tournus. déjà fait des centaines voire
des milliers d’heureux.

L
e Comité 71 de randon- Mais en ce 1er septembre,
née pédestre marque à c’est tout particulièrement
sa façon le 1100ème un heureux qu’il a fait, puis-
anniversaire de la fondation qu’un client jouant sur une
de l’abbaye de Cluny: le same- machine poker à 1 € s’est vu
di 11 septembre, il propose remettre le plus gros gain ja-
une randonnée de 33 km mais distribué jusqu’à main- Emmanuel Fiquet, directeur
du Casino de Bourbon­Lancy,
-pour randonneurs aguerris, tenant, soit la modique som- lors de la remise du chèque.
donc- de l’abbaye St Philibert me de 30 596 €. Photo DR
de Tournus (départ à 7h, bus
gratuit de Cluny à 6h) à celle Cette randonnée du «chemin des abbayes» emprunte le
bucolique et fameux Chemin des Moines .Photo Thierry Dromard
de Cluny. Les adeptes de la
marche y trouveront une belle MÂCON
occasion de découvrir la pre- se rendaient à pied à Chalon. Les randonneurs devraient
mière partie non balisée (mais Ce Chemin des Moines se arriver à Cluny vers 18h. Ils
qui pourrait le devenir) de l’iti- confond avec le GR76a. sont invités à participer au
néraire par Gratay, Grévilly, Le pique-nique tiré du sac se- spectacle «Cluny, rêves de lu-
Cruzille où, à 10h30, ceux que ra pris au km 17 à la Chapelle mière», puis au repas. Départ
les 33 km rebutent pourront deCharcuble(sanitaires,lava- du bus gratuit pour Tournus à
intégrer le «peloton» (restent bos, poubelles sur place). La 22h (arrivée 22h45).
alors 20 km). Le col de la Pis- randonnéereprendà13h.Sur L’inscription est obligatoire, par
tole est le point de jonction ses parties en crête, elle offre mail (contact@comiterando71.fr
des «pèlerins» avec le fameux alors de très jolis points de vue ou courrier (CDRP71, 10 rue de
Chemin des Moines , balisé, tant sur la vallée de la Saône l’Industrie, 71700 Tournus). 06 85
parlequellesmoinesdeCluny que sur Cluny et ses alentours. 09 15 08 (répondeur).

La compagnie "La maison" en répétition à la Scène Nationale


TOURISME de Mâcon Marie Salerno (CLP)

La saison a été plutôt belle


LaScèneNationalefrappe
sestroiscoupsle1er octobre
La saison 2010/2011 de la décor sobre mais impres-
Scène Nationale sera lan- sionnant, la compagnie ap-
cée officiellement, le 1er oc- porte les dernières touches
t o b r e p r o ch a i n , a v e c l e à "Pacifique", dont la pre-
spectacle de Nasser mière aura lieu lors de la
Martin-Gousset "Pacifi- prochaine Biennale de la
que". Danse, à Lyon.
Ce spectacle est actuelle- En avant-première, le pu-
ment en création et la com- blic mâconnais aura droit
pagnie" La maison", dirigée lui, à un « concert-sand-
par le chorégraphe, profite wich », gratuit, le 10 sep-
de sa résidence à Mâcon où tembre prochain, avec un
elle bénéficie de l'accueil de exercice de style : Nasser
Les loueurs de bateaux sont parmi les plus satisfaits de la saison 2010. Photo Gilles Dufour la Scène Nationale durant Martin-Gousset se transfor-
deux semaines. mera en DJ qui, pour l'occa-
Dans un environnement sion, mixera des musiques
Lespremiersélémentsdebi- del’été2010.Dansl’hôtellerie, dance (+ 0,1 % en Saône-et- particulièrement conforta- qui ont inspiré son specta-
lan de la saison touristique les six premiers mois de l'an- Loire contre +2,1 % en Bour- ble, avec un plate au im- cle.
fournis par Bourgognetouris- née font apparaître une haus- gogne).Seulleparcnaturelré- mense sur lequel trône le M.S (CLP)
me s’appuient sur le ressenti sede7,4%desnuitéesenSaô- gional du Morvan enregistre
de professionnels interrogés ne-et-Loire, département de une baisse de 2,7 % des nui-
par téléphone. Plus de la moi- Bourgogne qui enregistre la tées.
tiéd’entreeux(53%)estiment plusfortehausse.Letauxd’oc- Quant à la provenance des
2333121

que la saison a été bonne en cupation progresse de 0,6 %. touristes, les professionnels
Bourgogne, 41 % la jugent Même résultat pour les gîtes notent une stabilité des Fran-
moyenne. Avec respective- avec 12 % de nuitées en plus çais et une hausse des étran-
ment 79 % et 73 % d’opinions (8,9 % pour la région). Les gers, notamment des clientè-
positives,lesgîtesetloueursde campings du département ne lesespagnoleetitalienne.
bateauxsontlesplussatisfaits bénéficient pas de cette ten- F.POLI
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

08 SAÔNE-ET-LOIRE / ACTUALITÉ Vendredi 3


septembre 2010

DIGOIN. C’est parti pour trois jours de foire sur la place de la Grève.

Une foire en reconquête


La plus grande foire du Cha­ d’achat de 50 € à gagner.
rolais ouvre ses portes ce Thème choisi pour cette
Le programme
matin à Digoin. Une 32e foire 32e édition : « Sport et bien-
gastronomique, artisanale, être ». De nombreuses dé- La 32e foire ouvre ses portes
commerciale et agricole où monstrations rythmeront ce matin à 10 heures jusqu’à
sont attendus 15 000 visi­ ces trois jours de fête. Les vi- dimanche soir. Ce soir dès
teurs et 160 exposants. siteurs pourront découvrir 20 h 30, défilé Miss Bourgo­
de la danse, du step et même gne. Après l’inauguration of­

À
Digoin, la foire est du body combat. Du sport ficielle demain à 10 heures,
une institution. De- également avec les équidés à une surprise géante sera of­
puis son lancement l’honneur dimanche. Un ferte au public à 14 heures.
à la fin des années 70, elle a concours de saut d’obstacles De 16 à 18 heures, démons­
toujours constitué un ren- et un concours de toilettage trations de danse et step
dez-vous phare de la ren- sont prévus. De la voltige, puis repas dansant animé
trée. Si au cours des années du dressage et de nombreu- par Ludovic Moreau en soi­
80 et 90, la venue de poids ses techniques seront pré- rée. Dimanche, grande ma­
lourds de la chanson fran- sentées au public. Tout le nifestation équestre toute la
çaise, comme Carlos ou Da- Près de 160 exposants sont attendus cette année. Photo L.P. week-end également, des journée. Pendant trois jours,
ve, assurait à coup sûr le suc- baptêmes gratuits de poneys un chapiteau « restauration »
c è s d e l ’é v é n e m e n t , l a 15 000 visiteurs ont arpenté de fabrique de la manifesta- et d’attelage. proposera des spécialités.
manifestation a connu par les allées de la place de la tion à travers le temps. Autre temps fort, le défilé Entrée gratuite.
la suite quelques années Grève l’an dernier. Si les té- de mode qui aura lieu ce soir
plus difficiles. Il a fallu la re- nors de la chanson ne sont Une voiture à gagner avec la participation du Co-
prise en main de la foire il y a plus de la partie, les nou- Autre élément pour expli- mité Miss Bourgogne. Tou- mètres de long arrivera sur
quelques années par une veaux organisateurs ont mi- quer ce regain d’intérêt : une tes les prétendantes au titre la foire demain après-midi.
équipe dynamique pour sé sur d’autres ingrédients. tombola richement dotée 2010 défileront pour présen- Les confrères ont même dé-
donner un second souffle à La recette du succès : davan- avec une voiture à gagner. ter les collections Automne- cidé de se lancer un défi ?
l’événement. Le travail réali- tage d’animations, plus d’ex- Un visiteur repartira ainsi au Hiver. Dans un autre regis- Une surprise qui devrait en-
sé par Robert Gomez et ses posants, une organisation v o l a n t d’ u n e C h e v r o l e t tre, la confrérie de l’Épogne core participer au succès de
bénévoles porte aujourd’hui millimétrée et toujours cette Spark. Toutes les trente mi- aux grattons fabriquera une la manifestation.
ses fruits. La preuve, près de part de convivialité, marque nutes également, un bon épogne géante. Un char de 8 EMMANUEL DALIGAND

ÉCONOMIE PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS


Haulotte a divisé ses « Le 7 septembre ne sera qu’un début »
pertes par deux Drôle de rentrée pour les
communistes de Saône-et-
Les mesures d’économie pour pouvoir accompagner Loire. « D’ordinaire en sep-
prises part Haulotte l’an le rebond quand il arrivera » tembre,onremobiliselesgens.
passé commencent à porter a-t-il souligné. Les ventes du Mais cet été,à aucun moment
leurs fruits. Le spécialiste de groupe, présent au Creusot, nous n’avons cessé la mobili-
la location de nacelles éléva- ont progressé de 15% à sation. » À en croire Nathalie
trices a ainsi fortement ré- 114,4 millions d’euros sur le Vermorel-deAlmeida,quiani-
duit ses pertes au premier se- premier semestre mais la di- mait hier la conférence de
mestre 2010 : sa perte rection estime encore faire pressederentréeduParticom-
opérationnelle est passée de face à une conjoncture diffi- muniste de Saône-et-Loire
28,4 millions d’euros à 15 cile. Haulotte pense que son aux côtés de Daniel Bachelet,
millions, et sa perte nette de secteur ne devrait pas con- «lapopulationesttrèsrécepti-
32,1 à 16 millions d’euros, naître de reprise en 2010. ve au combat que nous me-
soit une division par deux. Les entreprises de location, nons contre le projet de réfor-
Les plans d’économie ont qui représentent 75% de me des retraites ». 1 600 Nathalie Vermorel­de Almeida et Daniel Bachelet, secrétaires
fédéraux du PFC 71, plus mobilisés que jamais. Photo Florence Poli
permis d’abaisser les frais l’activité de groupe, hésitent signatures ont été recueillies
fixes de 8%. Les gains de encore à reprendre leurs in- par la pétition du PCF pour la
change ont aussi accentué vestissements de l’avis de la retraite à 60 ans : « un exploit Sarkozy nous sert du Le Pen gramme présidentiel qui « re-
cette tendance. « Nous som- direction. Cette dernière n’a aucœurdel’été !» sur un plateau, il faut réagir », donnedel’espoir».Lapremiè-
mes maintenant un peu au donc pas communiqué d’ob- Mardi 7 septembre, les com- martèlelaconseillèrerégiona- re étape de ce rassemblement
bout de l’exercice » a recon- jectif chiffré pour 2010. Lors munistes seront donc dans la le. Dans la ligne de mire du aura lieu à la Courneuve pour
nu Alex andre Saubot, le de l’Assemblée générale du rue. Ils appellent à des arrêts PCF, les cantonales de mars l’incontournable Fête de l’hu-
président du groupe. « Pour groupe en juin, les diri- de travail et engagent à pour- 2011 où ils présenteront des manitépourlaquellelafédéra-
réduire encore le point geants avaient estimé que suivre la mobilisation au-delà candidats sur chacun des 28 tiondeSaône-et-Loireorgani-
mort, il faudrait désormais les comptes d’Haulotte re- « pour soutenir les parlemen- cantons renouvelables et sur- se comme chaque année des
des décisions plus structu- deviendraient positifs à par- taires de gauche dans la ba- toutl’alternanceespéréepour transportsenbus.
relles. Mais pour le moment, tir d’un chiffre d’affaires de taille ». Avant cela, ils appel- 2012 avec une méthode : « le FLORENCEPOLI
nous ne voulons pas quitter 200 millions d’euros (202 lent à manifester dès samedi pacte d’union populaire ». Le INFOS.InscriptionspourlaFête
de pays et souhaitons pré- millions en 2009). « contre la xénophobie et la but :associerunmaximumde del’huma :
server notre outil industriel INFOMÉDIA politiquedupilori».«Nicolas gens à l’élaboration d’un pro- secretariatpcf71@wanadoo.fr
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 ACTUALITÉ / SAÔNE-ET-LOIRE 09

EN BREF nPLUS BELLE


MA VIE
NATURA2000
LabassevalléeduDoubs,un
réservoirdebiodiversité
« J’ai voulu créer de mes mains »
L’ÉtablissementPublicTerrito- Marion a une formation
rial du bassin Saône & Doubs, d’ingénieur, mais elle a Se lancer
animateur sur le site Natura préféré inventer sa vie loin En 2008 elle se lance dans
2000 de la Basse vallée du d’un bureau, dans un jar­ une formation d’un an sur la
Doubs, en partenariat avec din magnifique qu’elle a base d’un projet original
l’Écomusée de la Bresse bour- créé de toutes pièces en qu’elle nomme « de la fleur
guignonne, vous propose de Bresse. au miel » et obtient 25 000 €
partir à la découverte des habi- de subvention pour s’instal-
tats naturels et des espèces
d’oiseauxquifontlarichessede
ceterritoire.
J e voulais travailler dans le
milieu de l’environne-
ment, mais les places sur
ler en Bresse.
Aujourd’hui, son activité
commence à prendre son
LaBasseValléeduDoubsestun le terrain sont rares, alors j’ai envol : 80 ruches, plusieurs
des joyaux de la région. Le inventé ma propre activité » serres et plus d’un hectare de
Doubs est une rivière encore résume Marion. Elle mène jardin où poussent de mer-
sauvagequisecaractériseparsa depuis plus d’un an une nou- veilleuses plantes exotiques,
fortedynamiquefluviale:ilcrée velle vie d’apicultrice et de glanées au cours de divers
desîles,desbergesabruptes,for- productrice de végétaux de voyages. Sa production de
me des méandres, inonde les collection à La Genête. miel se vend bien et elle par-
prairies…Lespaysagesainsifa- Originaire de la région lyon- court les foires aux plantes
çonnés possèdent un intérêt naise elle est très jeune pas- pour se faire connaître par-
écologique exceptionnel, re- sionnée de nature: à 12 ans, mi les collectionneurs.
connu de longue date et carac- c’est la collectionnite de cac- À 31 ans, elle a trouvé sa
térisénotammentparlaprésen- tus, puis l’aquariophilie, et voie et espère que son com-
ce d’oiseaux particulièrement enfin l’élevage de poule de pagnon la rejoindra bientôt :
raresenBourgogne. collection. développer l’activité à deux,
Sortie nature commentée de 3 Après des études d’ingé- ça serait encore mieux !
heures lemercredi8septembre. nieur, elle ne trouve pas RÉBECCA PINOS
RDV à 9h à la mairie de Frette- l’emploi qui lui convient. rpinos@lejsl.fr
rans. Tout public - gratuit. Pré- Trimbalée de petit contrat £ Informations et vente en
voirdesbottesouchaussuresde en petit contrat, elle décide ligne sur www.pepinieredesa­
Marion s’est créé un emploi sur mesure : apicultrice et
marche,chapeau,jumelles. alors changer de cap. productrice de plantes rares. Photo Rébecca Pinos vettes.com

KIA, LE SEUL CONSTRUCTEUR


CONST À GARANTIR TOUS SES MODÈLES 7 ANS

REGARDEZ BIEN CE TAUX


CAR IL VA VITE DISPARAÎTRE

1,7%
Un crédit vous engage et doit être
remboursé. Vérifiez vos capacités de
paiement avant de vous engager. Offre de
crédit, sur 36 mois réservée aux clients particuliers valable
jusqu’au 17/10/2010. Exemple : pour un crédit accessoire
à une vente d’un montant de 15 000 € avec report de
TAEG annuel fixe paiement de 1 mois, et donc une première échéance à 60
jours, vous remboursez 36 mensualités de 428,19 €
jusqu’à 36 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 1,70 %. Le
coût total de votre crédit est de 414,84 € incluant les intérêts
Jusqu’au 17 octobre 2010. Exemple pour 15 000 € de report et 375 € de frais de dossier** soit un montant
empruntés sur 36 mois. TAEG fixe de 1,70 % total dû de 15 414,84 €. Taux débiteur fixe de 0,16 %.
Durée totale de votre crédit : 37 mois. En cas de souscription
3 6 m e n s u a l i t é s d e 4 2 8 , 1 9 € par l’emprunteur à l’assurance facultative Sécurivie, le coût
Montant total dû : 15 414,84 € mensuel de l’assurance est de 23 € et s’ajoute aux mensualités
ci-dessus. ** frais de dossier de 2,50 % du montant du crédit.
Vous disposez d’un délai de rétractation. Barèmes et conditions
UN CRÉDIT EXCEPTIONNEL valables au 01/09/2010 susceptibles de variations. Sous
réserve d’acceptation du dossier de crédit par Kia Finance,
département de CA Consumer Finance 128-130 boulevard
POUR VOUS OFFRIR Raspail - 75006 PARIS. SA au capital de 346 546 434 euros
- 542 097 522 RCS Paris. N° Orias 07.008.079. * Garantie
LA KIA DE VOTRE CHOIX PARMI 7 ans ou 150 000 km (1er des deux termes échu) valable pour
tous les modèles KIA en France métropolitaine et Corse (hors
DOM-TOM) et dans tous les Etats membres de l’UE ainsi qu’en
le nouveau Kia Venga Norvège, Suisse, Islande et à Gibraltar. Hors véhicules utilitaires
et véhicules à usage commercial. Consommations mixtes et
le très design Kia Soul émission de CO2 des modèles présentés : Kia Venga :
de 4,5 à 7,0 L/100 km - de 117 à 164 g/km ;
Kia Soul : de 5,2 à 6,5 L/100 km - de
la dynamique Kia picanto 137 à 155 g/km ; Kia picanto AM
2010 : de 4,4 à 5,8 L/100 km
tous trois garantis 7 ans - de 113 à 137 g/km.

O f f r e d u r é s e a u K i a
10 modèles à essa
ayer et des nouveautés à découvrir

www.kia.fr

PORTES OUVERTES LES 11 ET 12 SEPTEMBRE


2334287
10 CARNET Tél : 03.85.90.69.19
Fax : 03.85.94.02.54
www.bourgogne-obseques.com
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010

CHÂTEAURENAUD CHALON-SUR-SAÔNE CROTENAY (39)


LORETTE (42) - BANS (39) LUX Joël et Suzanne GRANDCLAUDE,
AVIS DE DÉCÈS BOUILLARGUES (30)
Mme Monique ROY,
Mme Lucienne TÉTU,
son épouse ;
son fils ;
les familles GRANDCLAUDE,
son épouse ; Véronique et François PITTARI, CASEAUX, MAURIN, PETOT,
CHARETTE - FRONTENARD Mme Henriette CARTIER, Sandrine et Jean-Michel parentes et alliées,
Le Comité des Fêtes de
sa belle-mère ; STORELLI, ont la tristesse de vous faire
Chalon-sur-Saône a la tris- Mme Annie CHARTON,
Philippe et Marie-Christine, ses enfants ; part du décès de
tesse de vous faire part du son épouse ;
Sylvie et Gilles LECUELLE, ses petits-enfants ;
décès de Guillaume et Chantal, David Madame
Olivier et Paqui, ses sœurs, ses beaux-
et Valérie, Bénédicte et Denise GRANDCLAUDE
Michel MÉRITE ses enfants ; frères ;
Bernard, née CASEAUX
Membre Arnaud et Laurine, Pauline, parents et amis,
ses enfants ;
Quentin, Guillaume, Céline, ont la douleur de vous faire survenu le 2 septembre
et s’associe à la douleur de Thomas, Mathilde et Alexis,
Elodie, Mathilde, part du décès de 2010 à l’âge de 87 ans.
son épouse Annie, ses en- Marine et Clément, Mélanie
ses petits-enfants ; Les obsèques auront lieu le
fants et toute la famille. et Alexandre, Chloé, Jean-Pierre TÉTU
ses sœurs, ses beaux-frères samedi 4 septembre à
ses petits-enfants ;
Noa,
et belles-sœurs ; survenu dans sa 68e année. 10 heures en l’église de
MONTCEAU-LES-MINES ses neveux et nièces ; Ses obsèques religieuses Crotenay.
son arrière-petit-fils ;
MONT-SAINT-VINCENT toute la famille et ses amis, seront célébrées le lundi 6 Les condoléances seront
les familles CHARTON,
(maison de retraite) ont la douleur de vous faire septembre 2010 à 15 h 15 en reçues sur registres.
GUILLAMIN et DUCHEMIN,
Robert et Maryse BRELAUD, part du décès de la salle omniculte à Crissey. La défunte repose à la
ont la tristesse de vous faire
ses enfants ; part du décès de Condoléances sur registres. maison funéraire de
Monsieur Fleurs naturelles unique- Champagnole, salon Aubépine,
Christophe, Rachel, René ROY
ses petits-enfants et leurs Monsieur ment. où la famille recevra vos
compagnons ; Daniel CHARTON survenu le 1er septembre Cet avis tient lieu de faire- visites, le vendredi 3 sep-
Mélissa, 2010 à l’âge de 71 ans. part et de remerciements. tembre de 18 h à 19 h.
Ses obsèques seront célé-
son arrière-petite-fille ; Ses obsèques seront célé- Cet avis tient lieu de faire-
brées le samedi 4 septem-
ses neveux, nièces, cousins, brées le samedi 4 septem- P.F. Marbrerie Roc’Eclerc Chalon part et de remerciements.
bre à 14 h 30 en l’église de
cousines ; bre à 10 heures en l’église 03 85 46 55 55
Charette.
ainsi que toute la famille, de Châteaurenaud, suivies
Le défunt repose en son
ont la douleur de vous faire de la crémation selon sa
domicile.
part du décès de volonté.
Madame
Ni fleurs, ni plaques mais LESSARD-EN-BRESSE ANNIVERSAIRE
des dons seront possibles M. Jean-Paul FAYARD,
Raymonde BRELAUD au profit de la recherche son fils ;
née RICHARD Le maire de Charette-Varennes contre les maladies cardio- les familles FAYARD, GAUDILLAT,
survenu à l’âge de 84 ans. et son conseil municipal vasculaires. BIARD,
Ses obsèques civiles auront vous font part du décès de René repose au centre funé- ont la tristesse de vous faire
lieu le samedi 4 septembre raire du Louhannais 16, rue part du décès de
Monsieur du Guidon à Louhans.
à 14 h 30 à la salle de Daniel CHARTON Visites de 9 h à 12 h et de Monsieur
recueillement Guillaume 1er adjoint de 1977 à 1983 14 h à 18 h. Paul FAYARD
Apollinaire (proche de l’hô- et beau-père d’une
pital Jean Bouveri). Cet avis tient lieu de faire- survenu le 2 septembre
conseillère municipale part et de remerciements.
La famille remercie toutes 2010 à son domicile dans sa
les personnes qui, par leur Ses obsèques auront lieu le 91e année.
présence et soutien, ont su samedi 4 septembre 2010 à Le défunt repose au funéra-
apporté un réconfort durant 14 h 30 en l’église de rium de L’Abergement-
ces dernières années à Charette-Varennes. CHÂTEAURENAUD Sainte-Colombe. Madame
Raymonde. Le comité FNACA de Ses obsèques religieuses Françoise JALLET
Ce présent avis tient lieu de Châteaurenaud invite ses seront célébrées le samedi 4 née BONAZZI
faire-part et de remercie- adhérents à assister aux ob- septembre à 14 h 30 en
ment. l’église de Lessard-en- Cela fait un an le 3 septem-
Mme Mauricette CLER, sèques de leur camarade bre que tu nous as quittés.
sa mère ; Bresse.
P.F. Brelau - Montceau René ROY La famille rappelle à votre Tu nous manques terrible-
Amanda CLOUARD, ment.
03 85 58 70 97
sa compagne et ses en- Titulaire de la carte souvenir son épouse
du combattant Ton mari, Lionel, tes en-
fants ; Marie-Louise FAYARD fants, petits-enfants et tous
LE CREUSOT Anaïs CLER, Les obsèques auront lieu le ceux qui t’ont aimée.
sa fille et Yvon ; décédée en 2007.
M. et Mme Jean PLOCIENNIK, samedi 4 septembre 2010 à La famille remercie son Une messe sera célébrée le
son fils, sa belle-fille ; Gaël Marylou CLER, 10 heures en l’église de dimanche 5 septembre 2010
sa fille ; assistante à domicile pour
PLOCIENNIK, son petit-fils ; Châteaurenaud. sa gentillesse et son dé- à 15 heures en l’église de
Léa, son arrière-petit-fils ; Ylann, Fragnes.
son petit-fils ; vouement.
Mme Amélie WOLOSZANSKI, Cet avis tient lieu de faire-
sa sœur ; ses neveux et nièces ; Jean-Michel CLER,
son frère et Annie, sa belle- part et de remerciements.
ainsi que tous les parents et HUILLY-SUR-SEILLE
amis, ont la douleur de vous sœur ;
faire part du décès de Céline et Caroline,
ses nièces ;
TOURNUS - LANS - PRÉTY
Marie-France PAGE et Jean-
REMERCIEMENTS
Madame Anne-Pierre HOEFFNER et Jacques, Michelle et Michel SAINT-MAURICE-LÈS-
Régine PLOCIENNIK ses enfants, LACOMBE, Joël et Joëlle CHÂTEAUNEUF
née SUSKI Rebecca DOUALA, MONNOT, Patrick et Liliane CHARLIEU - MABLY CHANGE - MAZENAY
ses amies ; MONNOT, ses enfants ; ses Mme Jeanine BODET, son André et Michèle DEVAUX,
survenu le 2 septembre
tous ses parents et amis, petits-enfants et arrière- épouse ; Alain, Pascal, ses et toute la famille, très tou-
2010 dans sa 89e année.
ont la tristesse de faire part petits-enfants ; son frère, sa fils ; Carine et Vincent, ses chés par les nombreuses
La défunte repose au com-
du décès de sœur, ses beaux-frères et petits-enfants ; Madeleine, marques de sympathie que
plexe funéraire Viollon 10,
belles-sœurs, ses neveux et sa sœur ; ses beaux-frères vous leur avez témoignées
rue de Pologne au Creusot. Monsieur nièces ; les familles et ses belles-sœurs ; parents lors du décès de
La cérémonie religieuse Pierre CLER MONNOT, MOINE, REY, et amis, vous font part du
sera célébrée le samedi 4 EMILIE
survenu à Monaco le 31 BARDET, ont la tristesse de décès de
septembre à 9 h 15 au
août 2010. vous faire part du décès de vous remercient très sincè-
funérarium, suivie de la Monsieur
crémation. Les obsèques seront célé- Monsieur Roger BODET rement.
Pas de plaques. brées le mardi 7 septembre Lucien MONNOT
Cet avis tient lieu de faire- 2010 à 10 heures en la Ancien combattant 39-45 survenu le 2 septembre
part et de remerciements. cathédrale Saint-Michel de 2010 à l’âge de 77 ans.
Sospel. survenu le 2 septembre Les funérailles auront lieu
P.F. Viollon - Le Creusot/Saint-Vallier Les visites se font à l’atha- 2010 à l’âge de 94 ans. samedi 4 septembre à
03 85 55 36 56 née de Monaco. Ses obsèques religieuses 15 heures en l’église de
auront lieu samedi 4 sep- Saint-Maurice-lès-Châteauneuf.
tembre 2010 à 15 heures en Condoléances sur registres.
2235584

l’église d’Huilly-sur-Seille. Roger repose à la chambre


Le défunt repose à la cham- funéraire des Cordeliers à
bre funéraire de Cuisery. Charlieu.
Cet avis tient lieu de faire- La famille remercie par
part et de remerciements. avance toutes les personnes
Toutes démarches faites par nos soins A votre service La famille rappelle à votre qui prendront part à sa
Mise en chambre funéraire - Monuments funéraires 24h/24 souvenir son épouse peine.
MONTCEAU LE CREUSOT AUTUN Denise
LE PRÉLONG CENTRE VILLE P.F. Santi - Charlieu
03 85 67 10 10 03 85 57 55 54 03 85 55 03 50 03 85 86 35 76
décédée en 1974. 04 77 60 24 08
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE Tél : 03.85.90.69.19
Vendredi 3
septembre 2010
Fax : 03.85.94.02.54
www.bourgogne-obseques.com GRANDE RÉGION / CARNET 11

JURA. Ils avaient refusé de vacciner leur bétail contre la fièvre catarrhale ovine.
OBSÈQUES
AUJOURD’HUI
Mâcon : 10 h, église Saint-
Les éleveurs pas sanctionnés
Pierre, Mme Rosa Ferreira,
née Esteves. Les éleveurs ont été recon­
Berzé-la-Ville : 14 h 30, nus coupables d’avoir refu­
église, Mme Paule Bar, née sé de vacciner leur bétail,
Barraud. mais n’ont pas été sanc­
Crissey : 15 h, crématorium, tionnés
Walter Friedli.

L
Tournus : 10 h, abbaye e tribunal d’instance
Saint-Philibert, M. Jacky Ro- de Dole a reconnu
bin.
une vingtaine d’agri-
Jouvençon : 10 h 30, église, culteurs coupables d’avoir
Mme Lucette Maillard, née
Pinchon. refusé de vacciner leur bé-
tail contre la fièvre catarrha-
Ciel : 14 h 30, église, M. Al-
bert Gauthier. le ovine (FCO), mais sans
leur infliger de sanctions.
Bissy-sous-Uxelle : 15 h,
salle communale, M. Georges Le juge de proximité de
Letourneau. Dole a estimé que les 21
Brienne : 15 h, cimetière, agriculteurs jurassiens
Mme Tibi Merlin, née Aïdet. étaient en faute mais il a dé-
Le Creusot : 10 h 30, église cidé de les dispenser de pei-
Saint-Eugène, Mme Ger- ne.
maine Burlot, née Bertot. Les éleveurs avaient refusé
Torcy : 14 h, chapelle Notre- de vacciner leurs troupeaux
Dame du Travail, Mme Geor- contre la fièvre catarrhale,
gette Barbot, née Moreau. Les éleveurs devant le Tribunal d’instance à Dole. Photo le Progrès
comme ils y étaient obligés,
Gueugnon : 10 h, église, M. estimant que le vaccin était
Jean-Paul Brochot.
inefficace, dangereux no- Me Jean Gonnin. Lors de Les éleveurs prins) contre la FCO a été
Uxeau : 14 h 30, église, Mme tamment en terme de fertili- l’audience, le 1er juillet der- rendue obligatoire en octo-
Antonine Rousset, née La-
té. nier, environ 150 personnes estimaient bre 2008 à la suite de l’appa-
trasse, dite « Tonine ».
Digoin : 14 h 30, église
s’étaient réunies devant le que le vaccin rition en France, à partir de
Sainte-Bernadette, Mme Pra- Plus obligatoire tribunal de Dole en soutien était inefficace l’automne 2006, de la mala-
zérès Marques, née Basilio. mais volontaire aux agriculteurs poursuivis. die transmise par les culicoï-
« Pourquoi vouloir rendre Me Gonnin avait deman-
et dangereux des, une espèce de mouche-
Saint-Prix : 15 h, église, M.
Armand Marconnet. un vaccin obligatoire alors dé la relaxe alors que le mi- notamment en rons piqueurs.
Cenves (69) : 15 h, église, qu’il existe d’autres moyens nistère public s’était pro- terme de fertilité. La FCO est une infection
Mme Marie-Josèphe Joseph, de protection et que cette noncé pour des peines virale non transmissible à
née Rollet. vaccination peut-être dan- d’amende. l’homme qui n’affecte que
gereuse ? La vaccination des trou- phylaxie 2010/2011, qui les ruminants mais retarde
Les pouvoirs publics en peaux contre la fièvre catar- commencera début novem- leur commercialisation en
ont sûrement pris acte puis- rhale ovine ne devrait plus bre. La décision officielle est empêchant l’exportation
qu’ils ont décidé de lever être obligatoire mais volon- attendue fin septembre. des bêtes jusqu’à trois mois
l’oblig ation », a déclaré taire à compter de la pro- La vaccination des trou- après leur vaccination.
l’avocat des agriculteurs, chaine campagne de pro- peaux (ovins, bovins et ca-

BOURG EN BREF
AIN
Interpellé pour avoir Un mort dans une perte de contrôle
L’homme de 46 ans, originaire de Servas, revenait d’une soi-
agressé un vigile rée avec des amis lorsqu’il a perdu le contrôle de son véhicu-
le sur la commune de Sandrans, sur la RD 1083 entre Villars-
Un ressortissant polonais qui n’a pas calmé l’individu, les-Dombes et Bourg-en-Bresse. Les secours, prévenus vers
de 34 ans a été arrêté non qui a redoublé d’insultes et 3 heures du matin, n’ont rien pu faire pour le malheureux
sans mal, mardi soir, par les de menaces à l’intention de automobiliste. La voiture avait fait un tout droit après un vi-
services de police de Bourg- l’agent de sécurité, avant de rage à droite. Aucune trace de freinage n’a été relevée sur la
en-Bresse, à la suite d’une sé- se jeter sur lui pour tenter de chaussée.
rie d’incidents provoqués le frapper. Alors que les poli-
sur la voie publique, rue Sa- ciers essayaient de le maîtri- JURA
maritaine, devant le maga- ser, l’homme a refusé de se Les camions sur la RD 1083 une réunion publique
sin Carrefour Market. Ça laisser interpeller. Très exci- 14 juillet, nous le ras-le-bol de la commune de Messia-sur-
faisait un moment que ce té, il a finalement rejoint Sorne quant au passage de quantité de poids lourds sur la RD
couple de marginaux, ac- une cellule de garde à vue 1083. Le maire, François Guiton, ne mâchait pas ses mots.
compagné de chiens, apos- du commissariat. Hier ma- Pour lui, Messia est devenue « l’autre pays des camions »,
trophait les passants, lors- tin, ayant retrouvé ses es- après les communes de la vallée de la Vallière (Perrigny, Con-
que le vigile du magasin est prits, il a reconnu avoir liège, Revigny) ou encore Gevingey. « Je me demande pour-
intervenu. Invectivé à son beaucoup bu et regretté son quoi le conseil général du Jura est incapable de prendre un
tour et menacé, ce dernier a attitude. Remis en liberté, il arrêté pour interdire la circulation ». F Plus décidé que ja-
décidé d’appeler la police. Il devra s’en expliquer devant mais, le maire a décidé d’organiser une réunion publique le
était 18 h 50. Une patrouille le tribunal correctionnel dé- septembre à 20 h à la salle des fêtes de Messia-sur-Sorne.
est arrivée rapidement ce but décembre.
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

12 GRANDE RÉGION Vendredi 3


septembre 2010

ÉVÉNEMENT. N. Sarkozy clôturera aujourd’hui les États généraux de l’Industrie à Valinox nucléaire.

Montbard,modèleindustriel
Nicolas Sarkozy n’a pas
choisi Montbard au hasard
pour clore les États géné­
raux de l’Industrie. Le sec­
teur industriel de cette zone
rurale recrute.

C’
est Montbard que
le président de la
République a choi-
si pour clore les États géné-
raux de l’industrie, annon-
cés, jour pour jour, il y a un
an. Leur objectif ? « Per-
mettre à la France de rester
une grande nation indus-
trielle », déclarait Nicolas
Sarkozy le 4 mars dernier.
On présume que le chef de
l’État annoncera aujour-
d’hui, en présence de ses mi-
nistres Christine Lagarde
(Économie) et Christian Es-
trosi (Industrie) des mesures
concrètes pour stimuler à
long terme le développe-
ment de l’industrie françai-
se.

“ Les États
généraux ont
permis de
reprendre à zéro la
réflexion sur la
situation de
l’industrie…”
Nicolas Sarkozy, le 4 mars N. Sarkozy sera accompagné des ministres Christine Lagarde (Économie) et Christian Estrosi (Industrie). Photo AFP

En attendant, cette visite France, se tiendra même entreprises industrielles lo- fait que nous avons du mal à métallurgie » sera signée
est une belle reconnaissance dans l’un des ateliers de la cales, regroupées au sein de subvenir à nos besoins en aujourd’hui en présence du
pour les industriels de Hau- nouvelle usine en cours de la Metal Valley, qui compte main-d’œuvre », rapporte président de la République.
te Côte-d’Or. Car l’activité construction. sur la présence du chef de Bruno Saintes, secrétaire gé- « Cette visite peut proba-
mét allurgique est ici de Cette extension permettra l’État pour améliorer leur si- néral de la Metal Valley. blement nous permettre
pointe, et se situe en zone ru- de doubler la capacité de tuation. Pour y remédier, une con- d’avancer sur la désignation
rale. « C’est un grand hon- p r o d u c t i o n d e Va l i n o x . « Nous avons beaucoup de vention entre les acteurs lo- d’un chef d’orchestre en
neur pour Valinox nucléai- Mais, au-delà de l’activité projets, mais une difficulté caux pour un guichet unique charge du développement
re », déclare Gérard nucléaire (certes locomoti- importante : le manque d’at- « emploi formation pour la de l’attractivité du territoi-
Kottmann, directeur géné- ve), c’est l’ensemble des sept tractivité du territoire qui re… », souligne Bruno Sain-
ral de l’usine (groupe Vallou- tes.
rec), leader mondial de la Les industriels montbar-
production de tubes en allia-
François Sauvadet ministrable ? dois attendent donc beau-
ge de nickel pour généra- coup de la venue de Nicolas
teurs de vapeur de centrales Onpeutégalementvoirunesignificationpoliti­ journées auxquelles n’a pas participé... Fran­ Sarkozy.
nucléaires. C’est, d’ailleurs, queàlavenuedeNicolasSarkozyàMontbard çoisSauvadet. CYRILL BIGNAULT
lui qui présentera l’entrepri- : un pavé dans la mare du Nouveau centre. Le président du groupe NC à l’Assemblée pré­ £ Des membres de la CGT, du
se à Nicolas Sarkozy aujour- Alorsquelepatron(etministre)HervéMorinse férantserendreàlafêtedel’agricultureenCôte­ PS, du PCF, du Parti de gau­
d’hui. sent pousser des ailes en vue de la présiden­ d’Or, tout en jugeant qu’Hervé Morin parlait che, du NPA, du PRG, d’Attac
tielle 2012, le chef de l’État vient sur les terres «trop»de 2012. se rassembleront aujourd’hui
L’attente du patron des députés NC François Sauva­ Certains observateurs y voient le signe d’une à 9 h 30 devant le pôle emploi
des industriels det. Pour mémoire, Hervé Morin s’est posé possible entrée au gouvernement de l’homme de Montbard pour dénoncer la
La table ronde prévue de- comme le candidat naturel du centre diman­ fortdeladroitelocalelorsduprochainremanie­ politique menée par N. Sarko­
vant 200 personnes sur la chelorsdesuniversitésd’étédesonparti.Des mentdecetautomne ... zy. Des actions pourraient être
politique industrielle en menées.
8 Au moins huit
personnes sont
£ Négociations. Le Palestinien Mahmoud Abbas et l’Israélien Benjamin Netanyahu
se sont engagés hier à se rencontrer régulièrement pour parvenir à la paix. À lire en page 21
13
mortes et 40 sont
portées disparues
après de nouveaux
glissements de terrain
en Chine, dans la
province du Yunnan
(sud­ouest).
FRANCE MONDE et
MUSIQUE. Johnny Hallyday prend un nouveau producteur et veut refaire des tournées.

Nouveau départ pour Johnny


Succès. Il a vendu plus de 100 millions de disques, et Remboursement. Les 160 000 billets vendus pour les
enregistré 43 albums dont une quarantaine de disques d’or. 24 derniers concerts du « Tour 66 » ont été remboursés.

Johnny Hallyday a décidé


de se séparer de Jean­
Claude Camus, son produc­
teur depuis près de vingt
ans, pour relancer une car­
“ Johnny ne tient
pas à ce que
Warner organise
ses spectacles. ”
rière en panne et refaire des
concerts.
Gilbert Coullier, nouveau
producteur de Johnny

G
ilbert Coullier, qui va
désormais s’occuper
de ses concerts, a an- ques, mais Johnny ne tient
noncé hier que l’ancienne pas à ce que Warner organise
« idole des jeunes » voulait ses spectacles. Jean-Claude
refaire de « grosses tournées Camus n’était plus maître de
comme auparavant ». « Ça toutes les décisions », a fait
n’exclut pas qu’il puisse faire valoir Gilbert Coullier. Avec
un Olympia mais, l’idée pre- son nouveau producteur, Jo-
mière, c’est de revenir à de hnny Hallyday espère faire
grands spectacles », a-t-il rebondir sa carrière, en sus-
ajouté, parlant d’un retour pens depuis son hospitalisa-
sur scène en 2012. tion en urgence en décembre
Selon le producteur, les pre- à Los Angeles, après l’opéra-
miers contacts avec le chan- tion d’une hernie discale à
teur ont eu lieu le 14 août et Paris. Il avait alors été con-
les discussions ont abouti ra- traint de mettre un terme pré-
pidement. La gestion des al- maturé à sa gigantesque tour-
bums est en revanche tou- née « Tour 66 », présentée
j o u r s c o n f i é e à Wa r n e r Johnny Hallyday, ici aux côtés de Jean­Claude Camus, a décidé de changer de producteur. AFP comme sa dernière.
Music France, a-t-il précisé.
Renaud Revel et Catherine Gabrielle dans un message à 2008, M. Camus a vendu sa Une expertise médicale
Une vieille Rambert, Johnny, les Jean-Claude Camus, que ce société de production à War- en cours
connaissance 100 jours où tout a basculé dernier a publié sur son site ner Music France. Il en était Fin 2009, la justice a chargé
En choisiss ant Gilbert (First Editions). « Sache que internet. resté président du conseil de deux experts médicaux, un
Coullier, Johnny Hallyday re- je continue à te faire confian- Selon l’Express, l’artiste a surveillance.« Aujourd’hui, infectiologue et un neurochi-
joint l’ancien associé de Jean- ce, je t’embrasse et t’aime. décidé de quitter son produc- Warner produit les disques et rurgien, de mener une exper-
Claude Camus. Tous deux Ton ami, Johnny Hallyday », teur en raison de « différends les concerts de Johnny. Ils tise médicale pour définir
avaient collaboré au sein de écrivait alors l’interprète de d’ordre financier ». Début sont parfaits pour les dis- d’éventuelles responsabilités
la société Spectacles Camus- dans les problèmes de santé
Coullier durant une quinzai- post-opératoires du chan-
ne d’années. Ils s’étaient quit- JEAN-CLAUDE CAMUS, L’AMI DE TRENTE ANS teur. Le rapport définitif est
tés en 1991 et le chanteur attendu pour le 30 septem-
avait alors choisi celui qui Figure emblématique du show-business de- Depuis ses débuts en 1957, Jean-Claude Ca- bre.
était devenu son confident. puis le Golf Drouot en 1960 comme pre- mus a produit les spectacles de nombreux Chanteur français le mieux
A plusieurs reprises, les ru- mier producteur des « Chats Sauvages », artistes français, au premier rang desquels payé en 2009 et auréolé
meurs d’une séparation entre Jean-Claude Camus, 71 ans, était également Johnny Hallyday et Michel Sardou, dont il d’une victoire de la musique
les deux hommes, amis de- en charge de la communication de Johnny, est un proche, mais aussi Sheila, Patrick en mars pour le « spectacle
puis plus de trente ans, ont aux côtés d’un bureau de presse indépen- Bruel, Anggun, Florent Pagny, Lara Fabian, musical, concert ou tournée
circulé, mais elles ont tou- dant composé de Catherine Battner et Vin- Jean-Michel Jarre, Chimène Badi, Michel de l’année », Johnny Hally-
jours été démenties. Début cence Stark, attachées de presse du couple Fugain, Christophe Maé, Mimie Mathy ou day doit par ailleurs monter
mai, le chanteur, âgé de Hallyday, mais aussi d’artistes de renom Roland Magdane. pour la première fois sur les
67 ans, a ainsi balayé d’un re- comme Charles Aznavour et Eddy Mitchell. Il a également produit des comédies musi- planches en septembre 2011.
vers de la main toute tension Seul Jean-Claude Camus répondait aux sol- cales comme Starmania, ou des concerts Il tiendra le premier rôle
avec son producteur et il s’est licitations de la presse écrite et audiovisuel- d’artistes étrangers dont celui de Madonna d’une pièce de Tennessee
dit « scandalisé » par les affir- le pour les commenter et apporter éventuel- au Parc de Sceaux en 1987, de Michael Jack- Williams, Le paradis sur ter-
mations publiées en ce sens lement des précisions. son (1988) ou des Rolling Stones (1990). re, au théâtre Edouard VII à
dans le livre des journalistes Paris.
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

14 FRANCE ET MONDE Vendredi 3


septembre 2010

nPOIVRE
ET SEL AFFAIRE BETTENCOURT
Priorité nationale
PAR PHILIPPE ALEXANDRE
Woerth est bien intervenu
pour la Légion d’honneur
E n dépit des déclarations, parfois tarabiscotées, qui
jaillissent de la droite comme de la gauche, les Fran-
çais sont résignés à une hausse des impôts. Nos compatrio-
Pour la première fois, Eric
Woerth a admis, hier, être
tes sont également convaincus que Nicolas Sarkozy a une intervenu pour l’attribution
autre priorité des priorités : sa campagne pour un second de la Légion d’honneur au
mandat. Il faut donc une certaine dose de cynisme pour dé- gestionnaire de fortune de
clarer comme le fait le ministre du Budget qu’il y aura bel et Liliane Bettencourt, qui em­
bien une augmentation des prélèvements obligatoires, ployait sa femme.
mais seulement en 2013, après l’élection présidentielle.

A
Les chiffres sont impitoyables ; pour passer du déficit pu- lors que la justice ten-
blic actuel de 8 % du Produit Intérieur Brut à 3 % en 2013, te d’établir si un délit
engagement pris par notre pays devant l’Union Européen- peut être imputé au
ne, des coups de rabot sur les niches fiscales ne suffiront ministre du Travail, dont la
pas. C’est pourtant ce que préconisent en chœur Martine démission est réclamée à
Aubry, songeant à la difficulté de promettre aux électeurs gauche, M. Woerth a recon-
de 2012 des efforts supplémentaires, et le gouvernement nu avoir écrit en mars 2007
de Nicolas Sarkozy. un courrier sollicitant cette Eric Woerth est de nouveau fragilisé après ses déclarations
alors que le débat sur les retraites va bientôt débuter. Photo AFP
Différer cette douloureuse exigence d’une hausse des im- décoration à Nicolas Sarko-
pôts, c’est risquer une sévère appréciation des agences de zy, alors ministre de l’Inté-
notation entraînant une augmentation du coût de la dette. rieur, et qu’il était lui-même M. Woerth l’avait sollicité, il avait pu
Serait-il si difficile, si hasardeux, si électoralement néfaste député et trésorier de l’UMP. donner un avis positif », se-
de dire la vérité ? Les Français se font une idée des réalités : « Ce courrier vous l’avez vu, demande dans une lon son avocat Me Jean-Yves
le volume de la dette que nous allons léguer aux généra- j’étais député, j’ai fait comme lettre à Nicolas Le Borgne. M. de Maistre a
tions futures et la spirale dans laquelle, depuis trente ans, la un simple député, c’est d’une Sarkozy de faire en été fait chevalier de la Légion
France vit au-dessus de ses moyens. On ne peut en sortir grande banalité tout ça », a d’honneur le 14 juillet 2007,
qu’en réduisant les dépenses et en augmentant les impôts. déclaré le ministre du Tra-
sorte que M. de sur le contingent du ministè-
Simultanément et vigoureusement. vail. Interrogé par des jour- Maistre obtienne la re de l’Economie et a reçu sa
nalistes sur l’existence de cet- Légion d’honneur décoration début 2008 des
te lettre, M. Woerth s’est mains de M. Woerth, quel-
emporté : « Je n’ai jamais dit ques semaines après l’em-
qu’elle n’avait pas existé, 40 ans, actuellement à la di- bauche de la femme du mi-
qu’est-ce que c’est que cette rection de TF1. « Il est appa- nistre, Florence, au sein de la
EN BREF histoire ? ». ru dans le dossier que la de- société Clymène gérant la
mande de Légion d’honneur fortune de la milliardaire.
JUSTICE Laurent Solly entendu de M. de Maistre avait transi- Selon L’Express, M. Woerth
Uriage:lesecondbraqueurprésumélibérésouscontrôleju- également té par le cabinet du ministère a demandé cette décoration
diciaire Dans cette lettre « Eric de l’Intérieur », selon une pour M. de Maistre comme
Lesecondbraqueurprésuméducasinod’Uriage-les-Bains(Isè- Woerth dit qu’il transmet source proche de l’enquête. une « faveur » destinée à le
re)aétélibéréetplacéhiersouscontrôlejudiciaireaprèssamise une demande de M. de Mais- Cette audition s’est déroulée remercier d’avoir aidé à col-
enexamenparlajuged’instruction,provoquantlacolèredupar- tre », qui sollicite pour lui- dans le cadre de l’enquête lecter, légalement, des dons
quetquiaimmédiatementfaitappel,a-t-onapprisdesourcejudi- même la Légion d’honneur, préliminaire du parquet de pour l’UMP.
ciaire. selon une source proche de Nanterre sur un éventuel tra- Ces nouveaux éléments fra-
l’enquête. fic d’influence susceptible gilisent encore un peu plus
POLICE L’attribution de cette déco- d’impliquer M. Woerth. M. Woerth, à cinq jours du
Uneballetiréecontrelafaçaded’uneécoledepolice ration a été au cœur de l’audi- Entendu lui-même par les débat parlementaire sur les
Une balle a été tirée mercredi soir contre la façade de l’école de tion comme témoin ces der- policiers fin juillet, retraites. Les députés PS le
policedeDraveil(Essonne),brisantpartiellementunevitresans niers jours de l’ancien chef M. Woerth avait dit « qu’il ne jugent « totalement disquali-
faire de blessé, a-t-onapprisde sourcespolicières.Lesfaitssont de cabinet de M. Sarkozy au se souvenait pas d’une quel- fié ». « Je n’ai jamais menti
survenusvers21h30et,selonl’unedeshypothèsesd’enquête,a ministère de l’Intérieur de conque action (en faveur sur rien, à qui que ce soit », a
précisél’unedecessources,letirproviendraitd’unimmeubleri- 2005 à 2007, Laurent Solly, M. de Maistre) mais que si on répété l’intéressé.
verainsansquesatrajectoireexacteaitpuêtredéterminée.

MME BETTENCOURT PARLE D’UN DON À SARKOZY


INCENDIE
Hauts-de-Seine:legymnased’uncollègedétruitparunin- Des carnets intimes de l’artiste François- Le photographe écrivain relate dans ses
cendieaccidentel Marie Banier saisis par la police relatent carnets à la date du 26 avril 2007, soit en-
Le gymnase du collège Henri-Dunant, à Colombes (Hauts- des propos tenus par Liliane Bettencourt tre les deux tours de la présidentielle, une
de-Seine),appelénotammentàaccueillirdesélèvesd’unéta- selon lesquels Nicolas Sarkozy aurait reçu confidence de Mme Bettencourt à propos
blissementpourenfantsdits«perturbateurs»,aétéentière- lors de la campagne présidentielle 2007 de des sollicitations financières de toutes
mentdétruitparunincendieaccidentelhiermatin. l’argent du couple Bettencourt, affirment sortes et cite notamment le nom de
hier le site Médiapart et Le Monde. M. Sarkozy. « Je vous indique que corres-
« Ce sont des propos qu’elle m’a tenus, pond aussi en clair à la réalité vécue le pas-
INONDATIONS mais je ne sais pas s’ils sont vrais », a décla- sage sur M. Sarkozy, du 26 avril 2007 », a
LepréfetduVarlancelechantierdelaprévention ré aux policiers M. Banier, entendu en dit M. Banier, parfois abscons, aux poli-
Le préfet du Var, Hugues Parant, a lancé hier à Draguignan un juillet dans le cadre d’une enquête prélimi- ciers. « Elle ne m’a pas dit si c’était pour
chantier d’aménagement et de protection contre les inonda- naire conduite par le parquet de Nanterre, Neuilly, pour sa campagne ou pour autre
tions,aprèslespluiestorrentiellesdejuinquiontfait23mortset selon le procès-verbal d’audition cité par chose. Ce n’était peut-être pas pour lui »,
deuxdisparusetoccasionnéplusd’unmilliardd’eurosdedégâts. les deux médias. ajoute-t-il.
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 FRANCE ET MONDE 15

POLITIQUE. Eva Joly, longtemps épargnée des critiques, devient une cible.

L’eurodéputée dans le viseur


Jusqu’ici préservée des cri­
tiques, Eva Joly, probable
candidate d’Europe Ecolo­
gie à la présidentielle, de­
vient une cible.
“ Nous préférons
une candidate
attachée aux
valeurs de la
fait partie des sujets sur les-
quels elle doit travailler, com-
me tout candidat », plaide
l’eurodéputé. Car Mme Joly,
qui se cantonne souvent aux
questions judiciaires et éthi-
République

L
es socialistes n’ont pas ques, doit travailler les sujets
apprécié la sortie de française. ” environnementaux, écono-
l’ex-magistrate sur Do- miques et sociaux. Présente
minique Strauss-Kahn dans Yannick Jadot, eurodéputé aux manifestations des 4 et
Libération mi-août : « DSK, je Europe Ecologie 7 septembre, elle doit
le connais bien, je l’ai mis en d’ailleurs entamer un tour de
examen (dans un volet de l’af- res, vieille revendication éco- l’hexagone d’ici mi-octobre
faire Elf, ndlr). Il y avait une logiste, Mme Joly a pour s’imprégner de ces thè-
suspicion, c’était normal de simplement répondu : « Nous mes.
vérifier. Et j’ai fait un non-lieu. allons promouvoir beaucoup
C’est de l’histoire très ancien- d’énergies alternatives, éo- Le Front national
ne », avait-elle lancé. Un rap- liennes, photovoltaïques. s’en mêle
pel des faits « honteux », a lâ- Nous maintiendrons les cen- Une immersion en France
ch é M a r t i n e A u b r y à L a trales nucléaires existantes et que lui conteste le Front na-
Rochelle ce week-end. puis nous verrons ». tional. Pour Marine Le Pen et
Défendant l’égalité des ci- Eva Joly subit des critiques de tous les bords et même des Or, pour l’Alliance écologis- son père Jean-Marie, l’ex-juge
écologistes après ses déclarations sur le nucléaire. Photo AFP
toyens devant la justice, Eva te indépendante, tout candi- franco-norvégienne, « sans
Joly a ensuite qualifié de dat se réclamant de l’écologie patrie fixe » et « nomade de la
« faute politique » l’accord en- cile pour qu’elle recadre Eva, ex p l i qu e l ’e n t o u r a g e d e politique « a dans l’obligation politique », ne devrait pas se
tre Bertrand Delanoë et Jac- ce n’est pas comme ça que ça Mme Duflot qui soutient éthique et morale d’affirmer présenter à la présidentielle.
ques Chirac dans l’affaire des marche à Europe Ecologie », « sans ambiguïté » Eva Joly. haut et fort sa volonté » de « Nous préférons une candi-
emplois fictifs de la ville de Pa- argue l’eurodéputé Yannick La patronne des Verts a ainsi sortir du nucléaire. « Peut- date attachée aux valeurs de
ris, faisant encore grincer des Jadot pour qui il n’y a « pas proposé une rencontre entre être veut-elle ménager ses par- la République française (...)
dents un PS qui soutient la dé- une seconde dans le discours Mmes Aubry et Joly. tenaires du PS et du Front de qui a sa légitimité parce qu’el-
marche du maire socialiste. d’Eva une attaque contre le Si l’eurodéputée qui bénéfi- gauche qui eux sont farouche- le a prouvé son attachement
PS ». cie de bons sondages (9- ment pro-nucléaires ? ». par son action, qu’une candi-
Aubry intervient « On a une candidature 12 %), commence à crisper Mais pour M. Jadot, proche date dont la seule légitimité
Si bien que Mme Aubry a fi- autonome, on défend des va- rue de Solférino, elle s’attire de l’ex-juge, « la politique repose sur la filiation, issue
ni par téléphoner à Cécile Du- leurs, après on peut discuter également les critiques de cer- qu’Eva a voulu rappeler, c’est d’un courant de pensée qui a
flot, secrétaire nationale des sur comment on ne la rend tains écologistes. Mardi, sur bien la sortie du nucléaire à construit son discours sur la
Verts, pour lui faire part de pas concurrentielle » dans la Canal +, interrogée sur la fer- l’allemande », « dans les haine et le rejet de l’autre »,
son agacement. « Appeler Cé- perspective du second tour, meture des centrales nucléai- 20 ans qui viennent ». « Ça leur rétorque M. Jadot.

RENTRÉE SCOLAIRE AFFAIRE MODOLO


A l’école des jockeys avec casques et cravaches Chacun sa version
Pas de cartable, mais un cas- dit Alexandre Dubreuil pré- vedette comme lui ». Les élè- Jean-Pierre Planqueel, accu- de chacun des quatre autres
que, un gilet, des bottes et une sentantlajoliejumentgrise.A ves – qui doivent posséder un sé d’avoir assassiné William accusés aux faits examinés
cravache dans les bagages 18 ans, cet élève a déjà en po- bonniveauéquestrepourinté- Modolo à coups de pierre en par les assises depuis lundi.
d’Alexandre et d’Auriane : chesalicencepourmonteren grer l’école – entrent en classe 2006, a déclaré hier devant la « Tout le monde a partici-
comme les 12 millions d’éco- obstacle et ambitionne de de- de 4e et peuvent poursuivre cour d’assises d’Aix-en-Pro- pé », a-t-il dit alors que Barba-
liers français, ils ont retrouvé venirentraîneur. leur formation jusqu’au Bac vence que « tout le monde a ra Jean-Louis, 28 ans, Aurélie
lesbancsdel’école,maisaussi technique. participé ». Piteux, 24 ans, Arnaud Fra-
les selles de chevaux à l’école Unenseignementgénéral Pour les cours pratiques, Au fil du récit des atrocités pech, 30 ans, et dans une
descourseshippiquesdeGou- etprofessionnel l’école possède une écurie qu’ils ont fait subir au jeune moindre mesure, Franck Ju-
vieux,prèsdeChantilly(Oise). « Ici, on nous enseigne les d’une trentaine de pur-sang, homme, les accusés, chacun à lien, 39 ans, refusent de recon-
Dans l’établissement du matières générales, maths et essentiellement des réformés leurtour,ontlivrédesversions naître certains faits.
Moulin à Vent, où l’écurie français,maisaussidesmatiè- decourses,maisaussidesche- différentes de ce 18 mai, jour Barbara Jean-Louis, qui est
jouxte les salles de classe, les res professionnelles comme vauxmécaniquespourqueles au cours duquel la victime a notamment accusée d’avoir
quelque 200 élèves de l’Asso- l’hippologie et la gestion », ra- jeunes acquièrent de l’équili- été assassinée. Mais les décla- éclairé William Modolo avec
ciation de formation et d’ac- conte le jeune garçon. Sa ca- breentoutesécurité.SelonSé- rations des uns et des autres son téléphone portable alors
tion sociale des écuries de marade,AurianeTeffaf,appré- bastien Kinnaer, qui vient de semblent bien confirmer que qu’il était lapidé et de l’avoir
courses (Afasec) suivent une hende les cours théoriques, prendrelesrênesdel’établisse- la bande dans son ensemble a déshabillé après sa mort pour
formation par alternance : mais a hâte de galoper. « C’est ment,65%desélèves,cettean- été impliquée, contaminée faire disparaître les traces du
troissemainesàl’écoleettrois un rêve pour moi d’intégrer née, sont des filles. Les plus par un « sadisme de groupe » meurtre,ditqu’elleaétéforcée
semaines chez un maître de cette école », se réjouit l’ado- aguerris participent à des comme l’a décrit un expert parPlanqueelquilamenaçait.
stage. Pour tous, un rêve com- lescente qui entre en classe de courses-écoles sur les hippo- psychiatre. Planqueel, consi- Les interrogatoires doivent
mun : devenir jockey. « Salut troisième. « Je suis fan de dromes parisiens, qui ne don- déré comme le chef du petit se poursuivre aujourd’hui. Le
mabelleEden.Auriane,viens Christophe Soumillon et nentpaslieuàdesprisesdepa- groupe, a d’ailleurs insisté sur verdict est attendu le 10 sep-
la caresser, elle est gentille », j’aimerais devenir un jockey- ris. la participation individuelle tembre.
16 GRAND ANGLE
Patrimoine / Le tango est une danse d’origine uruguayenne et argentine qui a été classée en Influences / Le tango a su s’enrichir au fil des années grâce à diverses France /
2009 au patrimoine mondial immatériel de l’Unesco. « Le tango est un genre musical qui associe influences. À l’origine, cette danse très populaire mélangeait gestes au couteau dans l’hexa
danse, musique, poésie et chant, et qui est considéré comme l’une des principales manifestations de et poses lascives. Puis la danse s’est peu à peu institutionnalisée et devint une propre festiv
l’identité des habitants de la région de Río de la Plata (région de Buenos Aires) », selon l’Unesco. pratique codifiée et plus romantique. années qua

DANSE . Quatre cents couples ont concouru pour remporter la catégorie “tango de scène” de la huitième

L a Japonaise Chizuko Kuwa-


moto parle à peine l’espagnol et l’Argen-
tin Diego Ortega balbutie tout juste quel-
ques mots de japonais, mais ils maîtrisent
Les nouveaux
champions du
monde,
£

à la perfection le langage corporel et sen- Diego Ortega et


suel du tango, dont ils sont devenus Chizuko
champions du monde dans sa version Kuwamoto, font
acrobatique. la démonstration
« Elle parle très peu espagnol. Moi, je de leur talent lors
parle à peine japonais. Mais nous com- de la finale de la
muniquons par le toucher, grâce à ce que compétition
nous ressentons quand nous dansons »,
déclare Ortega, jeune danseur de 21 ans Photo AFP
originaire de Colon, ville vivant de l’agri-
culture et de la pêche au nord de Buenos
Aires.

Le Japon, un pays passionné


de tango
Kuwamoto, 42 ans, vient pour sa part
d’un pays passionné depuis plus d’un de-
mi-siècle par cette danse, comme l’illus-
tre la victoire d’un couple nippon, Kyoko
et Hiroshi Yamao, dans la catégorie tan-
go de salon lors de la précédente édition LE LIVRE
en 2009.
La Japonaise a d’abord pris des cours de
comédie musicale à Tokyo, avant de se
tourner vers le tango il y a six ans.
« Sentir, sentir, sentir… ne pas réflé-
chir », a-t-elle balbutié en espagnol pour
tenter d’expliquer sa maîtrise de cette Porté par le regard
danse inscrite l’an dernier par l’Unesco d’un passeur
impliqué et
au patrimoine mondial immatériel. superbement
La Japonaise a réalisé des merveilles illustré, Tangos nous
dans sa robe nacre et bleue à la coupe invite à un voyage
envoûtant au cœur
provocante, dans le plus pur style des de l’âme tanguera :
“milongas”, ces anciens bordels transfor- « Il y aura des
femmes et des
més en bars populaires où l’on danse le guitares, fatales ou
tango. non. Des ruses de
trottoir et des
Son partenaire argentin, avec un costu- poètes
me noir impeccable et une cravate ivoire désenchantés, une
sur une chemise blanche, sans oublier les danse impérieuse et
fragile. En
cheveux gominés, avait tout du danseur amoureux partage
de la première moitié du début du des tangos à venir. »
XX e siècle, l’âge d’or du tango, mais sa Tangos, Jean­Luc
boucle d’oreille flamboyante scandalise- Thomas et Hanna
rait les orthodoxes du siècle dernier. Schygulla, éd. Solar,
2004, 127 pages.
« Nous sentons tous les deux (le tango)
(...) Au-delà des regards échangés, nous
ressentons le contact du partenaire »,
tente d’expliquer Ortega.
« La salsa et le tango s’inspirent d’un
univers musical urbain qui arrive à trans-
cender les nationalités », a déclaré ce der-
nier, fier d’avoir remporté cette compéti-
tion.

Le tango transcende dés


LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010

/ En 2010, on dénombre au moins huit événements dédiés au tango Partage / « Aujourd’hui, cette communauté rassemble des musiciens, des danseurs
agone. Les villes de Montpellier, Paris, Toulouse et Nice ont chacune leur professionnels et amateurs, des chorégraphes, des compositeurs, des paroliers et des professeurs
val de tango. Cette danse s’est popularisée dans notre pays dans les qui font découvrir les trésors contemporains nationaux associés à la culture du tango », explique
atre­vingt. l’Unesco, rappelant ainsi le dynamisme de la collectivité du tango.

e édition du Mondial de tango à Buenos Aires, plus spectaculaire que le classique “tango de salon”.

Intense. Gabriel Salvi et Carolina Romantique. Les Chiliens Maximiliano


Leonardelli s’envolent en demi­finale. Photo AFP Alvarado et Paloma Berrios en finale. Photo AFP

Technique. Les Argentins Max Van de Voorde et


Solange Acosta exposent leur habileté. Photo AFP

Fusionnel. Juan Martinez et Nora


Passionné. Les Argentins Leonardo Luizaga et Witanowski, puissance et douceur.
Paola Giselle Luizaga enlacés. Photo AFP Photo AFP

sormais les frontières


LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

18 FRANCE ET MONDE Vendredi 3


septembre 2010

EN BREF ALLEMAGNE. La Bundesbank veut évincer l’un de ses membres.


JUSTICE
Procès Evrard : la famille du
petit Enis va attaquer l’Etat
La famille du petit Enis, enle-
Thilo Sarrazin est allé trop loin
vé et violé en 2007 par Fran-
cis Evrard qui a été condam- Le directoire de la Bundes­ Sarrazin a essuyé
né pour ces faits à 30 ans de bank, la banque centrale al­
réclusion, va poursuivre lemande, a demandé, hier, des critiques
l’Etat qu’elle accuse de dé- « à l’unanimité » l’éviction de très violentes,
faillances dans la prise en l’un de ses membres, Thilo notamment
charge du pédophile multiré- Sarrazin, pour des propos ju­
cidiviste, a annoncé hier gés racistes et antisémites.
de la part
l’avocat du garçonnet. de responsables

L politiques
a décision finale de li-
GRENOBLE moger Sarrazin, arri-
4 malfaiteurs en fuite à la vé au directoire de la
Villeneuve après un bra- “Buba” en 2009 et dont le zin, qui avait déjà fait scan-
quage mandat s’achève en 2014, re- dale l’an dernier par ses atta-
Quatre individus casqués et vient désormais au président ques contre les Turcs et les
armés ont braqué hier matin fédéral, Christian Wulff. Ce- Arabes, est accueilli à bras
une bijouterie à Grenoble lui-ci a annoncé dans un ouverts dans les médias où il
avant de prendre la fuite en communiqué qu’il allait s’épanche notamment sur
direction du quartier de la « examiner » la requête de la les immigrés musulmans
Villeneuve, théâtre de violen- Bundesbank. qui, selon lui, coûtent plus
ces urbaines en juillet, a-t-on cher en prestations sociales
appris de source judiciaire. Une première Thilo Sarrazin, membre du directoire de la Bundesbank est sur qu’ils n’ont rapporté à l’Alle-
la sellette suite à ces propos racistes et antisémites. Photo AFP
C ’e s t l a p r e m i è r e f o i s magne. Il assure en outre
qu’une telle procédure est que l’échec de l’intégration
PARIS engagée par cette institution La Bundesbank était déjà Sarrazin a essuyé des criti- des étrangers ne concerne
Journalistes otages : un prestigieuse en Allemagne, intervenue l’an dernier en le ques très violentes, notam- que les musulmans et dénon-
rassemblement teinté créée en 1958 et très jalouse privant d’une grande partie ment de la part de responsa- ce une société « de plus en
d’espoir de son indépendance. de ses prérogatives après des bles politiques de tous bords. plus bête » en raison notam-
Quelques signes encoura- M. Wulff avait jugé mercredi propos controversés sur les Mais il est également soute- ment du taux de natalité éle-
geants d’une libération soir qu’il fallait éviter « que étrangers. nu par une partie de la popu- vé des immigrés musulmans.
prochaine d’Hervé Ghes- la discussion ne nuise à l’Al- lation, qui adhère à ses thè- Provocateur, Sarrazin,
quière et Stéphane Tapo- lemagne, notamment sur le Un livre met le feu ses. 65 ans, a franchi la ligne rou-
nier, les deux reporters plan international ». aux poudres Le chef du SP D, Sigmar ge en affirmant le week-end
français retenus en otages De son côté la chancelière “L’affaire Sarrazin” fait Gabriel, a reconnu mercredi dernier qu’il existait un gène
depuis 250 jours en Afgha- Angela Merkel, qui n’a grand bruit en Allemagne qu’il avait reçu un grand particulier commun à tous
nistan, ont été exprimés aucun pouvoir d’interven- depuis la publication d’un li- nombre de messages de sou- les Juifs, comme à tous les
lors d’un rassemblement tion sur la Bundesbank, a vre pamphlet L’Allemagne tien à M. Sarrazin ces der- Basques. De la chancelière
de soutien hier dans le cen- fait part de son « grand res- court à sa perte dans lequel niers jours de la part de la ba- Angela Merkel aux respon-
tre de Paris. pect » pour la décision prise le banquier central, membre se du parti. M. Gabriel veut sables des communautés jui-
par les banquiers centraux. du Parti social-démocrate néanmoins exclure le provo- ve et turque, les réactions ne
Auparavant le président de (SPD), dénonce l’absence cateur. se sont pas fait attendre, sur
EUROPE la Banque centrale euro- de volonté d’intégration des Selon un sondage de la fond de débat politique ré-
Le Parlement européen se péenne (BCE), Jean-Claude musulmans en Allemagne. chaîne de télévision N-24, current sur les quelque
saisit du cas des Roms Trichet, s’était dit « conster- Dans un pays où vivent en- 51 % des Allemands seraient 7,3 millions d’étrangers qui
Le Parlement européen a dé- né » par les thèses défendues tre 3,8 et 4,3 millions de mu- opposés à son renvoi de la vivent légalement en Alle-
cidé de débattre de la situa- par Sarrazin. sulmans, en majorité turcs, Bundesbank. Thilo Sarra- magne.
tion des Roms la semaine
prochaine après les expul-
sions conduites par la Fran-
ce, a annoncé hier le prési- ÉTATS-UNIS RUSSIE
dent du Parlement, Jerzy
Buzek, en mettant en garde Une autre plateforme Lesfeuxreprennentdanslesud
contre les discriminations
vis-à-vis de cette communau- pétrolière explose Lesfeuxdeforêtsetdebrous- ments qui ont été détruits par
té. saillesquiontravagélaRussie lefeu,selonl’agenceInterfax.
Unenappedepétroledeplus 13personnesàl’eau,donttou- cet été ont repris hier dans le Unseptuagénaireapéridans
RUSSIE d’1,5 km de long était visible tes ont été localisées, selon les sud du pays. Selon l’antenne levillagedeVelitchkine,eten-
Perquisition dans les lo- hier après l’explosion et l’in- garde-côtes américains. La du ministère, citée par l’agen- viron 150 personnes, éva-
caux du magazine indé- cendie d’une plateforme pé- plateformeestsituéeàenviron ce RIA Novosti, ce sont 163 cuées des localités touchées,
pendant The New Times trolière dans le golfe du Mexi- 130 km au sud de Vermilion bâtiments, dont des dizaines ont perdu leur habitation. Le
Une perquisition était en que, ont annoncé les Bay,enLouisian. d’habitations, qui ont été la président Dmitri Medvedev a
cours hier à Moscou dans les garde-côtesaméricains,citant Par ailleurs, un pétrolier proie des flammes dans la ré- ordonné de tout mettre en
locaux de l’hebdomadaire lesemployésdelaplateforme. transportantenvironneufmil- gion de Volgograd (ex-Stalin- œuvre pour lutter contre ces
russe indépendant The New Un porte-parole de Mariner lions de litres de diesel s’est grad)enraisondefeuxentrete- nouveaux incendies, a indi-
Times, qui fait l’objet d’une Energy,lacompagnieproprié- échoué dans la voie maritime nus par de fortes rafales de qué le Kremlin cité par les
enquête pour avoir publié tairedelaplateforme,avaitin- du passage du Nord-Ouest, vent. La région voisine de Sa- agences.Leministèreadécidé
des articles sur les abus et la diquéauparavantqu’aucunsi- dansl’Arctiquecanadien,aan- ratovestégalementtouchée. de dépêcher sur place deux
corruption au sein des gnedepollutionn’étaitvisible. noncé hier un porte-parole Dansunvillagenotamment, avions Iliouchine 76 et un ap-
OMON, l’unité anti-émeutes Laplateformeétaittoujoursla desgarde-côtes,affirmantque Fomenkovo, 20 maisons sur pareil amphibie Be-200 pour
de la police. proiedesflammesenmilieude pourlemomentrienn’indique 56 ont brûlé. Dans un autre, lutter contre les incendies, se-
journée. L’explosion a projeté quelenavirefuit. Lapchinskaïa, ce sont 47bâti- lonInterfax.
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 FRANCE ET MONDE 19

EN BREF PROCHE-ORIENT
AFGHANISTAN
10civilstuésdansunenouvellebavuredel’Otan
Dix civils ont été tués, hier, dans un bombardement aérien de
Les pourparlers reprennent
l’Otan dans le nord de l’Afghanistan, a annoncé le président
afghan Hamid Karzai en condamnant cet incident. L’Otan a
bombardétroisvéhiculestransportantdespartisansd’uncandi-
datauxélectionslégislatives,préciselecommuniquédelaprési-
dence, confirmant des accusations lancées un peu plus tôt par
des autorités locales.

CHILI
Confort et moral des mineurs progressent, le puits de se-
coursaussi
L’alimentation, le confort et le moral de 33 mineurs bloqués
dans une mine du Chili s’améliorent, en même temps que pro-
gresse le percement d’un puits de secours. Le forage du puits a
été de nouveau interrompu jeudi, pour une douzaine d’heures,
une suspension prévue après 40 mètres de progression, afin de
consolider les parois, ont annoncé les ingénieurs.

IRAN
LeBassidjislamistelancedeuxjeuxvidéoanti-israéliens
La milice islamiste iranienne du Bassidj a annoncé hier le lance-
mentdedeuxjeuxvidéoanti-israéliensdestinésàlajeunesse,àla
veille de la journée annuelle de soutien de l’Iran aux Palesti- Le président américain Barack Obama aux côtés du Premier ministre israélien Benjamin
niens, a rapporté l’agence officielle Irna. Le premier jeu a été Netanyahu (au centre) et du président palestinien Mahmoud Abbas (à gauche). Photo AFP
conçu après l’attaque le 31 mai dernier de commandos israé-
liens contre un convoi de six navires d’aide humanitaire à la po-
pulation palestinienne de Gaza. Le second jeu, intitulé Nid de
Satan II, est censé « dévoiler (les objectifs, NDLR) du sionisme
mondial », a déclaré le chef de cette branche du Bassidj, le géné-
ral Mohammad Reza Jokar.
Le Palestinien Mahmoud
Abbas et l’Israélien Benja­
min Netanyahu se sont en­
gagés hier à se rencontrer
toutes les deux semaines
donner corps et de faire abou-
tir un traité global qui mettra
fin au conflit, et établira une
paix durable pour Israël et les
Palestiniens ». « Notre but est
“ Il faut que les
Etats-Unis
interviennent,
demeurent
dans l’année qui vient pour de résoudre tous les sujets
parvenir à la paix. principaux de désaccord d’ici
concentrés et
ÉTATS-UNIS à un an », a-t-il rappelé. engagés. ”

L
LaCarolineduNordseprépareaupireàl’approche e président américain L’émissaire en a dit le moins
del’ouraganEarl Barack Obama, qui tra- possible sur le contenu des Soliman Awaad, porte-parole
L’ouraganEarl,avecdesvents vaille depuis son inves- discussions d’hier, insistant égyptien
soufflant à 205 km/h, se rap- titure à ces retrouvailles, s’est sur le caractère « sensible » de
prochait hier des côtes de Ca- dit « encouragé » par l’attitu- celles-ci. Il s’est borné à rappe- Hamas islamiste, compté par-
roline du Nord (sud-est des de des deux dirige ants à ler que les deux parties sont mi « les ennemis de la paix ».
Etats-Unis) où la météo na- Washington, au cours de leurs d’accord sur le principe de Souriants, ils se sont serré la
tionale a mis en garde contre premiers pourparlers de paix deux Etats, et qu’elles con- main à l’issue de leur discours.
une houle « dangereuse » et depuis 20 mois. damnent « toute forme de vio- Image insolite, Mahmoud
où quelque 30 000 personnes Après quelque 80 minutes lence qui vise les civils inno- Abbas a même levé le pouce
ont reçu l’ordre d’évacuer. de discussion chaperonnées cents ». en direction de Benjamin Ne-
« Le centre d’Earl va passer par la secrétaire d’Etat Hillary En début de matinée, devant tanyahu, en signe d’apprécia-
dans la soirée près des Outer Banks », une barrière d’îles sa- Clinton, le premier ministre les caméras, M. Netanyahu a tion.
blonneuses au large de la Caroline du Nord, selon le Centre d’Israël et le président de souligné qu’il y aurait « des Le président Barack Obama
national des ouragans (NHC). Il devrait se rapprocher de la l’Autorité palestinienne ont concessions douloureuses avait averti mercredi soir, en
Nouvelle-Angleterre, au nord-est des Etats-Unis, ce soir. entamé un tête-à-tête à la mi- des deux côtés ». « Recon- recevant les protagonistes à
journée. L’émissaire améri- naissez Israël comme l’Etat- dîner à la Maison Blanche,
cain pour le Proche-Orient, nation du peuple juif », a-t-il que l’on n’était qu’au début
PAKISTAN George Mitchell, s’est adressé demandé à Mahmoud Abbas. d’un processus plein d’écueils,
L’aideralentitalorsquelacrisenefaitquecommencer au même moment à la foule « Cessez complètement la co- dans lequel « ni le succès, ni
L’aide internationale pour les victimes des inondations qui con- des journalistes. Il a rapporté lonisation et l’embargo à Ga- l’échec ne sont garantis ».
tinuentdenoyerunepartieduPakistanralentitalorsquelacrise que MM. Netanyahu et Ab- za », lui a répondu ce dernier. Enfin l’ONU et l’Union
humanitaireentredansunephasecritiqueetquedesmillionsde bas se retrouveraient les 14 et Les deux hommes se sont af- européenne – principal finan-
sinistréssontmenacésdemort,aprévenuhierl’ONU.Plusd’un 15 septembre « dans la ré- fichés solidaires face aux atta- ceur de l’Autorité palestinien-
moisaprèslespremièrespluiestorrentiellesdemoussonquiont gion », puis à nouveau « tou- ques menées ces derniers ne – suivent attentivement le
inondé plus de 20 % de ce pays de 170 millions d’habitants, les tes les deux semaines ». jours en Cisjordanie par le dialogue qui débute.
eaux se sont progressivement retirées du nord et du centre et
commencent à refluer dans la basse vallée de l’Indus, dans le Une méthode Offensive anti-Hamas en Cisjordanie
sud. pour trouver un accord
Les deux hommes se sont
MOZAMBIQUE mis d’accord sur une métho- Israël et l’Autorité palestinienne ont lancé une offensive
LeséchauffouréessepoursuiventàMaputocontreleshaus- de. Ils estiment que « la pro- contre le Hamas après deux attaques anti­israéliennes en
sesdeprix chaine étape logique serait de 24 heures en Cisjordanie occupée, au moment où Israé­
Les échauffourées entre la police mozambicaine et les manifes- commencer à travailler à un liens et Palestiniens renouent le dialogue à Washington. Le
tants qui protestent contre les hausses de prix se poursuivaient accord-cadre en vue d’un sta- Hamas a revendiqué deux « opérations héroïques » visant
hiersoiràMaputo,surlalancéed’émeutesquiontfaitseptmorts tut permanent ». « L’objectif des colons, la première mardi qui a coûté la vie à quatre co­
et 288 blessés en deux jours. En dépit du bilan meurtrier, le gou- d’un accord-cadre », a expli- lons près de Hébron, la seconde qui a fait deux blessés
vernement a maintenu l’augmentation prévue du pain, de 25 % qué M. Mitchell, « sera d’éta- mercredi soir à l’est de Ramallah, capitale politique de la
la semaine prochaine. blir les compromis nécessai- Cisjordanie.
res, qui leur permettront de
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

20 FRANCE ET MONDE / ÉCONOMIE Vendredi 3


septembre 2010

CHÔMAGE. Une première inflexion à la baisse depuis la crise.

Une baisse à prendre avec prudence


Le chômage en France, à chômage en incluant les dé- LE CHIFFRE ne se prononce pas sur la suite deuxième trimestre) et celle
son plus haut niveau depuis partements d’outre-mer, con- L’Inseen’apas alors que le pronostic de crois- des CDI a continué de dimi-
dix ans avec la crise, a enre­
gistré sa première inflexion
tre10%fin2009.Enmétropo-
le, le taux de chômage est
23,3 enregistré
d’amélioration
sance pour 2011 vient d’être
réviséàlabaisse.«Ilfautrester
nuer (49 %).
Le chômage reste très supé-
au premier semestre, a indi­ revenu à 9,3 %, contre 9,6 % pourlesjeunesentrésdansla prudent car on n’a pas encore rieur au point bas du deuxiè-
qué jeudi l’Insee, mais la fin 2009, après une baisse de vieactive,dont23,3%sontau une baisse massive », selon me trimestre 2008 (7,2 % en
prudence reste de mise. 0,1 point au premier trimestre chômageenmétropole. son secrétaire d’Etat Laurent métropole et 7,6 % avec
et de 0,2 point au deuxième. Wauquiez,pourqui«l’objectif DOM). Le marché du travail

L
es incertitudes pesant L’Insee a aussi enregistré un réjouie la ministre de l’Econo- estd’enclencherlavraiebaisse s’était amélioré entre 2006 et
sur l’activité pourraient net repli du chômage partiel mie et de l’Emploi Christine en 2011 ». 2008 mais la crise a détruit
entraver le redresse- mêmesil’onn’estpasrevenuà Lagarde. Plusieurs cligno- L’Insee a noté « une hausse avec une rapidité inédite plus
ment du marché du travail tiré la normale, et une érosion du tants sont passés au vert, a-t-el- des formes particulières d’em- d’un demi-million d’emplois
actuellement par une fragile nombredepersonnesenCDI. le noté, dont l’investissement ploi et une baisse des CDI ». salariés. Selon l’Insee, la Fran-
reprise de l’intérim. Au « C’est la première baisse si- dans les entreprises, ce qui de- La part des personnes en ce comptait au deuxième tri-
deuxième trimestre, 9,7 % de gnificative depuis la crise (...) vrait soutenir l’emploi des ca- CDD ou intérim dans les 15- mestre 2,624 millions de chô-
la population active était au après21moisdehausse»,s’est dres. Néanmoins, la ministre 64 ans a augmenté (6,6 % au meurs.

LA BOURSE Séance du jeudi 2 septembre 2010


MARCHÉS FINANCIERS
DOW JONES à 18h NIKKEI Les chiffres clés
CAC 40

J 3631,43 pts J + 0,08 % à 10277,8 pts


J + 1,52 % à 9062,84 pts
➲ SMIC : 8,86 € / heure
➲ Taux de chômage : 9,3 % (1er tr. 2010)
➲ Plafond Sécurité Sociale : 2885 € / mois

+ 0,21 % = EUROSTOXX 50
0,00 % à 2715,19 pts
K BRENT à 18h
- 0,25 % à 76,16 $
➲ Ind. INSEE loyers : 118,26 (2ème tr. 2010)
+ 0,57 % / an

EURONEXT
Valeurs Dern.€ %veille %An Derichebourg 3,55 + 0,06 + 14,15 Lafarge 38,635 + 0,74 - 33,17 SIIC de Paris 18,2 - 0,55 + 11,31 Gemalto 29,125 + 4,69 - 4,51
Devoteam 17,04 + 0,41 - 5,70 Lagardere 28,74 - 1,19 + 1,16 Silic 88 + 0,65 + 3,53 Montea C.V.A. 21,55 + 0,19 - 13,42
Valeurs francaises Edenred 13,955 + 2,23 + 7,35 Lanson-Bcc 51 + 0,41 + 36,15 Smtpc 25,05 - 1,42 - 10,02 Orco Prop. Grp 6,63 + 6,25 + 3,43
Ab Science 11,65 - 0,68 - 10,25 EDF 32,315 + 1,19 - 22,24 Laurent-Perrier 68,75 - 0,20 + 27,29 Societe Generale 42,785 + 0,75 - 12,59 Rentabiliweb (D) 7,4 - + 5,71
ABC Arbitrage 6,85 - 0,58 + 4,10 Edf Energies Nouv. 31,48 + 0,22 - 12,58 LDC 67,32 + 2,00 - 17,14 Sodexo 46,705 + 0,15 + 17,16 SES 18,39 + 1,10 + 16,72
Accor 25,22 + 0,24 - 3,60 Eiffage 36,775 + 2,65 - 6,78 Legrand 24,51 - 0,91 + 25,85 Soitec 7,222 + 2,44 - 27,72 United Anodisers 3,71 + 1,64 + 19,68
ADP 57,64 + 0,56 + 2,33 Elect.Strasbourg 113,05 - 0,92 - 1,70 Lisi (ex GFI Ind.) 44 - + 28,28 Somfy 149,85 - 0,43 + 17,07 VastNed Retail 44,015 + 1,77 - 3,97
Air France-KLM 10,93 + 1,63 - 0,64 Entrep. Contract. 82,45 - 0,06 + 27,04 L'Oreal 81,22 + 0,67 + 4,13 Sopra group CA 52,66 - 0,87 + 6,38 Wereldhave 66,57 + 0,33 - 0,19
Air Liquide 85,11 - 0,08 + 9,51 Eramet 208,95 + 0,89 - 5,35 LVL Medical Gpe 15,1 + 1,34 - 7,65 Sperian 115,5 - 0,13 - 1,28
Alcatel-Lucent 2,135 + 1,14 - 10,37 Essilor Intl 48,23 - 0,41 + 15,52 LVMH Moet Hen. 96,47 + 0,70 + 23,08 Stallergenes 59,03 - 0,57 + 0,31
Valeurs internationales
Alstom 39,215 + 0,42 - 20,07 Esso 95 - 1,67 + 9,70 M6-Metropole TV 16,875 - 0,56 - 6,09 Stef-TFE 38,06 - 4,37 - 11,49 AGTA Record 16 - + 0,31
Altamir Amboise 5,42 - 0,91 + 3,24 Etam Develop. 30,12 + 1,93 + 68,46 Maisons Fce Conf. 28,76 + 0,38 + 13,23 Steria Groupe 20,37 + 2,39 - 5,30 Brasserie Cameroun - - + 4,42
Alten 20,95 + 2,20 + 7,44 Euler Hermes 60 - 1,64 + 14,74 Manitou 12,26 - 2,31 + 18,11 Suez Env. 12,875 - 0,31 - 20,16 Bras.Ouest Africa. - - - 7,55
Altran Techno. 2,892 + 0,28 - 22,32 Eurazeo 47,8 - 0,36 + 2,82 Manutan Inter. 45,48 - 0,04 + 13,73 Sword Group 25,9 - + 5,67 C.F.O.A - - + 45,74
Anf Immobilier 30,96 - 0,03 + 5,25 Euro Disney 4,08 + 0,25 - 15,88 Maurel et Prom 8,656 + 0,42 - 31,70 Synergie 18,85 - 0,79 + 5,37 Forest.Equatoriale - - + 72,41
April Group 20,71 + 4,33 - 14,42 Euro Ressources 3,75 - 0,27 + 2,74 Medica 13,905 - 2,63 + 6,96 Technicolor 4 + 2,46 - 19,03 HSBC Holdings 7,85 - - 0,51
A.P.R.R. 53,92 - 0,13 + 0,90 Eurofins Scient. 36,38 - 1,50 - 4,74 Meetic 21,03 - 3,35 + 10,68 Technip 53,56 + 0,71 + 8,42 Latonia Invest. - - -
Areva CIP 319,15 - 0,70 - 8,55 Eurosic 25 + 0,08 + 8,70 Mercialys 26,6 + 0,95 + 8,35 Teleperformance 19,55 + 2,46 - 13,80 Nyse Euronext 22,705 + 1,11 + 28,60
Arkema 34,74 + 1,59 + 33,62 Eutelsat Communic. 29,23 + 1,12 + 30,14 Mersen 27,225 + 0,13 + 7,19 TF1 12,33 + 1,40 - 4,34 Oxis Intl Rgpt 0,09 - 10,00 - 43,75
Assystem 11,9 + 1,02 + 48,56 Exel Industries 28,5 - + 14,00 Michelin 61,39 + 0,85 + 14,58 Thales 25,385 - 1,87 - 29,38 Schlumberger 43,2 - - 5,47
Atos Origin 32,185 + 1,18 + 0,31 Faiveley Transport 62,39 + 1,45 + 12,41 Natixis 4,406 - 0,68 + 24,22 Theolia 1,6 + 1,27 - 17,82 Televerbier - - + 18,34
Audika 20,02 - 2,10 - 9,82 Faurecia 14,705 + 2,65 - 4,51 Naturex 32,84 + 0,55 + 17,92 Thermador Gp 105,9 - 1,02 + 10,31 Total Gabon 267,5 - 1,29 + 2,49
Axa 12,885 - 0,62 - 22,10 Fdl 17,9 - - 0,28 Naturex Preference - - - Tonn F.Freres 28,9 - - 6,47 Zci Limited 1,26 + 6,78 + 15,60
Beneteau 11,135 + 2,06 + 3,87 F.F.P. 41,3 + 0,22 - 7,73 Neopost 55,66 - 0,18 - 3,49 Total 38,18 + 0,09 - 15,16
Bic 59,94 + 3,49 + 24,10 Fimalac 29,96 + 1,22 - 22,84 Neurones 6,75 + 0,15 + 11,39 Toupargel Groupe 14,98 - - 2,09
bioMerieux 80,51 - 0,42 - 1,43 Fleury Michon 35,6 - 0,56 + 3,25 Nexans 49,785 + 1,83 - 10,81 Tour Eiffel 54,2 + 2,67 + 2,87
BNP Paribas Act.A 52,43 + 0,25 - 6,21 Fonciere des Murs 17,3 + 0,06 + 12,34 Nexity 25,165 + 1,29 - 1,16 Transgene 14,18 - 1,46 - 31,79
Boiron 25,12 - 1,30 - 15,73 Fonc.Regions. 75,84 + 2,13 + 6,25 NextradioTV 13,5 + 0,07 - 3,57 Trigano 15,49 - 1,96 + 22,45
Bollore 138 + 2,22 + 20,05 Fonc.Lyon. 31,4 + 2,28 - 6,27 Nicox 2,413 - 1,11 - 58,59 Ubisoft Entertain 7,139 + 1,42 - 28,03 Régionales
Bonduelle 69,2 + 1,47 - 12,91 Fonciere Massena 11,98 - + 13,13 Norbert Dentres. 52 - 1,10 + 36,27 Unibail-Rodamco 154,2 + 0,78 + 0,33 Valeurs Dern.€ %veille %An
Bongrain 51,91 - 1,12 - 1,96 Fonciere Paris-Fra 92,35 - 0,70 - 9,40 NRJ Group 6,61 + 3,12 + 16,78 Union Fin.France 27,1 - + 8,18
Bourbon 28,79 - 0,72 + 9,26 France Telecom 16,14 - 0,31 - 7,40 Odet(Financ.) 287,93 + 2,10 + 33,60 Valeo 29,005 + 1,10 + 18,24 A.P.R.R. 53,92 - 0,13 + 0,90
Boursorama 8,4 + 1,57 - 13,13 Gameloft 3,51 - 0,28 - 0,57 Orpea 30,055 - 2,34 - 4,98 Vallourec 70,37 + 0,04 + 10,78 Belvedere 26,86 - 0,48 - 16,06
Bouygues 32,405 + 0,43 - 11,04 Gaumont 55 + 1,29 + 41,03 PagesJaunes 7,613 + 0,62 - 2,40 Veolia Environ. 18,935 + 0,58 - 18,12 Bernard Loiseau 5,4 + 0,56 - 25,00
Bull 2,46 - - 19,61 Gdf Suez 25,54 + 0,41 - 15,67 Paris Orleans 19 + 0,21 - 8,87 Vetoquinol 27,4 + 0,92 + 22,87 Clayeux 0,86 - + 140,22
Bureau Veritas 48,59 + 0,08 + 33,47 Gecimed 1,33 - + 8,13 Pernod Ricard 61,25 - 2,37 + 2,24 Vicat 49,015 + 0,40 - 16,64 Cottin Freres 4,86 - + 4,52
Burelle 158 - + 100,03 Gecina 79,98 + 0,25 + 5,04 Peugeot 21,68 + 0,60 - 8,39 Viel et Cie 2,7 + 0,37 - 8,16 Eurogerm 10,42 - - 4,67
Camaieu 164,5 - + 15,85 Generale de Sante 10,94 - 0,09 - 17,93 Pierre Vacances 52,16 + 2,07 - 2,96 Vilmorin & Cie 73,71 - 0,41 - 9,06 Metalliance - - - 6,43
Canal + 5,42 - 1,28 - 4,58 GFI Informatique 2,67 - 0,37 - 4,64 Plastic Omn. 38,76 - 1,62 + 102,30 Vinci 36,75 + 1,32 - 6,89 Rousselet Centr. - - - 6,54
Cap Gemini 34,97 + 1,17 + 9,38 Gifi 48 - - 2,02 PPR 108 + 1,17 + 28,21 Virbac 96,99 - 0,52 + 33,36 Tonn F.Freres 28,9 - - 6,47
Carrefour 37,9 + 0,25 + 12,93 GL Events 20,68 - 0,82 + 20,65 Publicis Groupe 34,065 + 1,26 + 19,53 Vivendi 19,465 + 0,70 - 6,40
Casino Guichard
CDA-Cie des Alpes
66,08
19,65
+ 1,02
- 0,20
+ 5,68
- 20,48
Groupe Crit
Groupe Eurotunnel
20
5,991
- 0,25
- 0,88
+ 11,11
- 8,39
Rallye
Recylex S.A.
27,3
6,75
- 0,49
- 1,46
+ 11,43
- 24,16
Vranken - Pommery 32,72 + 1,30 + 10,35 Sicav
Wendel 43,815 + 2,35 + 2,37
Cegedim 52,98 - 0,04 - 7,86 Guerbet S.A 84,47 + 5,61 - 13,05 Remy Cointreau 43,82 + 0,16 + 23,07 Valeurs VL Date
Zodiac Aerospace 48,15 + 0,69 + 65,29
CeGeREAL 22,1 - 0,45 - 13,33 Guyenne Gascogne 81 - 0,38 + 27,16 Renault 34,205 + 1,20 - 5,51 Rhone Plus X CT C 395,08 - -
CFAO 25,665 - 0,68 - 10,48 Haulotte Group 7,6 - 1,30 + 20,44 Rexel 11,46 - 0,30 + 12,35 Valeurs assimilées Ecur.Invest D 42,02 01/09/10
CGG Veritas 14,815 + 6,43 - 0,77 Havas 3,5 + 0,60 + 25,40 Rhodia 15,62 + 0,26 + 23,87 Dexia 3,375 - 0,82 - 24,33
Christian Dior 84,8 + 1,24 + 18,17 Hermes intl 146,25 + 0,17 + 56,74 Robertet 107 + 2,54 + 25,90 EADS 18,36 + 2,80 + 30,35 CHANGES
CIC actions A 120 - - 0,83 Hi Media 2,98 + 0,34 - 39,55 Rubis 70,3 - 0,01 + 13,94 STMicroelectr. 5,524 + 0,07 - 14,02
Ciments Francais 61,06 - 0,65 - 17,49 Icade 76,36 - 0,43 + 14,40 Safran 20,35 + 0,84 + 48,65 Valeurs en € pour 1 €
Club Med. 13,745 + 1,07 + 6,96 Iliad 73,95 - 0,59 - 11,46 SAFT 25,6 - 1,08 - 24,17 Valeurs zone euro Etats Unis EUR/USD 0,7813 1,28
CNIM 72 + 1,41 + 1,41 Imerys 40,98 + 2,45 - 2,46 Saint-Gobain 30,62 + 1,01 - 19,57 ArcelorMittal 24,205 + 1,21 - 24,78 Gde-Bret. EUR/GBP 1,2034 0,831
CNP Assurances 13,805 - 0,14 - 18,51 IMS(Int.MetalSer) 9,85 - + 2,39 Samse 56,3 + 0,84 - 1,23 Banimmo A (D) 14,7 - 1,47 - 2,71 Japon EUR/JPY 0,0093 107,54
Colas 156,11 + 0,01 - 10,53 Ingenico 20,35 - 0,22 + 26,04 Sanofi-Aventis 46,375 - 0,53 - 15,77 Befimmo-Sicafi 59,5 + 0,39 - 3,72
Crcam Brie Pic2cci 18,48 + 0,16 + 11,46 Inter Parfums 23,41 + 0,47 + 43,00 Sartorius Sted Bio 32,15 - 0,92 + 14,82 Beni Stabili 0,65 + 1,56 + 6,56 Suisse EUR/CHF 0,7712 1,2967
CRCAM Paris et IDF 59,5 - 0,17 + 1,52 Intle Plant.Heveas 62,9 - 1,70 + 36,74 Schneider Electric 86,49 - 1,09 + 5,76 Cofinimmo-Sicafi 95,82 + 0,02 - 2,83
CRCAM Nord Fr. 19,19 + 0,16 - 2,59 Ipsen 27,2 + 0,17 - 29,82 Scor Se 16,965 - 1,28 - 3,06 Completel 27,53 - + 8,99 OR
Credit Agricole 10,54 + 1,35 - 14,72 Ipsos 30,5 + 0,16 + 44,14 Seb 59,85 + 0,91 + 50,76 Corio 46,51 + 1,17 - 2,47
Valeurs cours
Danone 43,135 - 1,00 + 0,71 JC Decaux 19,31 + 0,91 + 13,35 Seche Environnem. 54,2 + 0,28 - 9,58 Dexia VVPR Sico. 0,004 - 20,00 - 60,00
Dassault-Aviation 608,7 + 0,03 + 15,94 Kaufman et Broad 17,715 + 1,23 + 4,33 Sechilienne Sidec 21,155 + 0,91 - 25,38 Eurocommercial 30,79 + 1,79 + 6,91 Lingot de 1KG Env. 31390
Dassault Systemes 49,415 + 0,27 + 24,31 Klepierre 25,015 + 0,95 - 11,89 SeLoger.com 29,9 + 1,70 + 32,77 Fedon 4,49 + 0,90 - 32,88 Piece 20F 190
Delachaux S.A. 53,65 + 3,37 + 30,89 Korian 16,03 - 0,80 - 19,85 Sequana 9,91 - + 24,19 Fiat Ord.Sico. 9,88 + 7,39 - 3,14 Once d'or PM (USD) 1223,5
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 HIPPISME 21

Quinté + Ce soir à Vincennes

Mainstream est irréprochable Tirelire


1.200.000 e

Restant sur deux succès consécutifs, Mains- (Réunion III ­ 2e Prix Lucretia, Course Européenne Attelé - 48.000 € - 2.100 mètres - Grande piste - Départ à
tream, aussi performant attelé que monté, ten- l'autostart)
tera de contrer dans son entreprise Imona Gil
Sm, qui ne manque pas de vitesse. Quiris, Propriétaire Entraîneur N° Cheval Def. S/A Dist. Driver Cote Gains
malheureux en dernier lieu, et Quipo de Bille- M. Matisse B. Bourgoin 1 QUIPO DE BILLERON Q M6b. 2100 F. Nivard 7/1 155.260
ron, très régulier, sont à retenir en cas de
J. Carpentier P. Vercruysse 2 QUADIX F6al. 2100 P. Vercruysse 7/2 149.940
défaillance de sa part. Quadix ne doit pas être
condamnée hâtivement. Blizzard AD et Sobel Mme E. Dubois J-Et. Dubois 3 QUATUOR ALTO Q H6n.p. 2100 NON PARTANT 5/2 167.530
Alex ne seront pas négligés sans risque. M. Gozlan S. Ernault 4 QUEEN DU BOUFFEY A F6b.f. 2100 S. Baude 14/1 149.570
C. Benkheira M. Abrivard 5 MAINSTREAM A H6b.f. 2100 M. Abrivard 6/1 128.422
D. Lemarchand D. Lemarchand 6 QUÊTE DES RACQUES F6b. 2100 D. Lemarchand 63/1 165.180
1€ 5-11-7
Ec. Jean-Pierre Viel J.-P. Viel 7 QUIRIS Q M6al.f. 2100 J. Verbeeck 11/1 152.480
4€
Tiercé 5-11-7-1
10 € 5-11-7-1-2 P. Viel P. Viel 8 QUE JUELA F6al.br. 2100 S. Levoy 31/1 155.360
20 € 5-11-7-1-2-12
F. Benaim G. Verva 9 QUOURIDO M6b. 2100 P.-Y. Verva 27/1 130.310
1,3 € 5-11-7-1
6,5 € 5-11-7-1-2
Quarté+ 19,5 € 5-11-7-1-2-12
Ec. M.J.Ruault
R. Capasso
M.-J. Ruault
J. Bergmann
10 QUÂLIN DE MONTFORT
11 IMONA GIL SM
M6b. 2100
Q F6b. 2100
D. Locqueneux
F. Ouvrie
21/1 124.240
13/1 126.114
45,5 € 5-11-7-1-2-12-14
2€ 5-11-7-1-2 Mlle C. Minier D. Piel 12 BLIZZARD AD Q H6b. 2100 J.-M. Bazire 13/2 82.810
12 € 5-11-7-1-2-12
Quinté+ 42 € 5-11-7-1-2-12-14
Ph. Gillot Ph. Gillot 13 QUI SAURA P F6b. 2100 G. Gillot 33/1 125.550

112 € 5-11-7-1-2-12-14-9 F. Amar F. Leblanc 14 SOBEL ALEX Q H6b. 2100 E. Raffin 15/1 120.607

LES PERFORMANCES VINCENNES £ R. 3 - (19H35)


1 QUIPO DE BILLERON 2100 Abrivard, s'est surtout mis en évi- Dieppe 15 Août 10 - Bon terrain - - 3. Primko Doutreleau 2875 1'15"7
M6b.(Jasmin de Flore et Europe de Billeron )
dence sous la selle, même s'il a Prix des Falaises - Attelé - 20.000 € - dai. IMONA GIL SM 2875 , (P. 1 PRIX MAGDALENA 7 Santos du Rib D. Thomain 2850
gagné aussi à l'attelé. Au mieux, il - 2.550 m - 1. Only You de Ginai Masschaele) 12 Partants 8 Super Charm (P) J. Dubois 2850
3a 6a 4a 5a 5a 3a 5a l F. Nivard n'est pas à négliger. Attelé - Mâles - 38.000 € - 2.850 m
Après avoir brillé dans le Sud-Est, il 2575 - 2. Quélène des Landes 2550 - GP 9 Santiago (A) J.-M. Bazire 2850
a changé de mains, rejoignant les Mauquenchy 26 Août 10 - Bon - 3. Quel Avenir 2550 - dai. QUE 12 BLIZZARD AD 2100 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio 10 Safran de Breteil J. Verbeeck 2850
boxes de Bruno Bourgoin. Présenté terrain - Prix Ourasi - Course Euro- JUELA 2575 , (S. Levoy) 14 Par- Ordre 11 Soleil du Verger (P) P. Daugeard 2850
depuis déferré, il a franchi un palier. péenne - Monté - 22.000 € - tants H6b.(Dream Vacation et Hang Glider )
2a 4a 0a 2a (09) 7a 4a l J.-M. Bazire 1 Récital de Sucé F. Nivard 2850 12 Sire de la Noémie E. Raffin 2850
Chance. 2.850 m - 1. MAINSTREAM 2850
Il a pas mal "bourlingué" en Europe, 2 Rimsky E. Raffin 2850 13 Smith et Wesson P.-Y. Verva 2850
Divonne-les-Bains 27 Août 10 - 1'16"7, (M. Abrivard) - 2. Merlot D K 9 QUOURIDO 2100 14 Selim (P) F. Ouvrie 2850
Bon terrain - Prix de Saint Genis 2850 1'16"8 - 3. Rafale d'Any 2850 y montrant des moyens sur les par- 3 Rascalpossi J. Roulland 2850
Pouilly - Attelé - 22.000 € - 2.075 m M6b.(Echo et Catourida ) cours de vitesse. Entraîné désor- 4 Rush de Viretaute S. Baude 2850 15 Solean Tivoli (Q) M. Abrivard 2850
1'16"8 13 Partants 9a 1a 2a 4a 5Dista 3a 5a l P.-Y. Verva mais en France, il revient bien et 16 Super Gentil (P) E. Szirmay 2850
- Autostart - 1. Obélix Joli (2) 2075 5 Revenu de Flandre J. Verbeeck 2850
1'14"9 - 2. Première Yad (3) 2075 Cet ancien sujet de Jean-Pierre Viel, sera drivé par "JMB". Favoris: 7-8-9Outsiders: 10-6-4-15
6 QUÊTE DES RACQUES 2100 chez lequel il avait montré de bons 6 Roc Noir P. Vercruysse 2875
1'15" - 3. QUIPO DE BILLERON (5) Royan-la Palmyre 22 Août 10 - Bon 7 Ritchy Dep L. Guinoiseau 2875
2075 1'15"1, (J. Boillereau) 14 Par- F6b.(Goetmals Wood et Idole des Racques ) moyens, a bien réussi depuis qu'il terrain - Prix de Pont l'Abbé d'Arnoult
tants est sous la coupe de Guy Verva. 8 Ricmic de Val (P) Y. Dreux 2875 5 PRIX ADARA
0a 9m 10a 8m 3m 6a 6m l D. Lemarchand Numéro défavorable. - Course Européenne - Attelé - 9 Rubis de Valsoiz (Q) B. Marie 2875 Attelé - A réclamer - 20.000 € -
2 QUADIX 2100 Après avoir fait carrière à l'attelé,
Enghien 16 Août 10 - Terrain collant 18.000 € - 2.475 m - 1. Native 10 Royal d'Elorac (P) P. Cimarosti 2875 2.100 m - GPP - Autostart
elle a montré ses moyens au monté Tartifume 2500 - 2. BLIZZARD AD
depuis un an. Elle n'a couru que - Prix de la Porte de Passy - Attelé - 11 Radjah de Venel (Q) S. Delasalle 2875 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
F6al.(Extrême Dream et Elexane ) 2475 , (E. Audebert) - 3. Quetzal de Ordre
5a 1a 2a 6a 1a 2a l P. Vercruysse deux fois cet été et n'a guère de Mâles - Apprentis et Lads-jockeys - 12 Rubens Meslois (P) P. Belloche 2875
46.000 € - 2.875 m - 1. Quito de Narmont 2475 14 Partants 1 Tarzanine (A) A. Randon 2100
Elle a peu couru mais souvent à bon marge à ce niveau. 13 Roméo d'Amélie (Q) J.-M. Bazire 2875
escient. Lauréate pour sa rentrée à Le Mont-Saint-Michel 22 Août 10 - l'Ormeau 2875 1'17"2 - 2. Quebec 2 Ténébreuse Phi (Q) B. Marie 2100
La Capelle, elle a marqué le pas de Chenu 2875 1'17"5 - 3. Qadjar 13 QUI SAURA 2100 Favoris : 1 - 11 - 12 Outsiders : 13 -2 - 5 3 Tendresse Mika (Q) F. Nivard 2100
ensuite à Meslay-du-Maine. Elle Bon terrain - Prix de la Société du
Cheval Français - Attelé - 30.000 € Turgot 2875 1'17"7 - 9. QUOURIDO F6b.(Kaiser Sozé et Bandoline Rose ) 4 Télamon du Val (Q) L. Lamazière 2100
peut se racheter ici. 2900, (J. Grumetz) 15 Partants 3 PRIX GAURICUS 5 Tarko de Laxa (P) F. Ouvrie 2100
- 2.600 m - Autostart - 1. Quillian 0a 8a 2a 2a 6a 3a Da l G. Gillot
Meslay-du-Maine 20 Août 10 - C'est surtout une provinciale, et ce Monté - Femelles - 32.000 € - 6 Taranis du Mont (Q) P. Cimarosti 2100
Bon terrain - Grand Prix de la Ville de Joyeux (9) 2600 1'14"5 - 2. Oscar 10 QUÂLIN DE MONTFORT 2100
Laurencière (2) 2600 1'14"5 - 3. corde à droite. Dès lors, même si elle 2.850 m - PP 7 Tortezais J. Verbeeck 2100
Meslay-du-Maine - Attelé - a figuré honorablement sur ce par- Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
25.000 € - 2.875 m - 1. Nousko Olantine du Mouty (3) 2600 1'14"6 - M6b.(Jasmin de Flore et Draisinetta ) 8 Thalys de Loisel (Q) J. Jamet 2100
np. QUÊTE DES RACQUES 2600 (8) 4a 2a 6a 9a 3a 9a Da l D. Locqueneux cours en janvier 2010, elle n'a pas Ordre 9 Taxe Buizarderie (P) B. Piton 2100
2875 1'14"9 - 2. Prince de Paix de marge ici.
2875 1'15"3 - 3. Poulot des Cinty , (P. Lebouteiller) 12 Partants Il a souvent bien tenu sa partie dans 1 Sanosis du Chêne F. Nivard 2850 10 Tesaco de Bailly B. Bourgoin 2100
2875 1'15"4 - 5. QUADIX 2875, (P. ce type de lots. Il a aussi montré son Craon 23 Août 10 - Bon terrain - Prix 2 Sybèle de Lexlor Y. Lebourgeois 2850 11 Tamara du Pont (P) J.-Y. Rayon 2100
Vercruysse) 13 Partants 7 QUIRIS 2100 aptitude à ce parcours, et ce à de la Borderie - Attelé - Femelles - 3 Saratoga Springs P.-E. Mary 2850 12 Torra Somolli (Q) J.-M. Bazire 2100
plusieurs reprises, et a sa chance 19.000 € - 2.775 m - 1. Quid Nova 4 Samba Jarzéenne A. Wiels 2850 13 Thétis de Corbery M. Lenoir 2100
3 QUATUOR ALTO 2100 M6al.f.(Nicos du Vivier et Fioretti ) pour les places. Phédo 2800 - 2. Questone Cherry 5 Star des Caillons J. Koubiche 2850
8a 10a 7a 6a 7a 1a 0a l J. Verbeeck Les Sables-d'Olonne 26 Août 10 - 2800 - 3. Quelle Malice 2775 - np. Favoris : 1 - 5 - 7 Outsiders : 6 - 12 - 2
NONPARTANT 6 Samba de l'Etrat (P) E. Fournigault 2850
Il n'est pas de tous les jours, notam- Bon terrain - Prix Infant du Bossis - QUI SAURA 2800 , (Ph. Gillot) 14
ment depuis le début du printemps, Course Européenne - Attelé - 7 Splendeur des Baux M. Abrivard 2850 6 PRIX ALKESTE
Partants 8 Star Girl A.-P. Grimault 2850
4 QUEEN DU BOUFFEY 2100 mais il possède pourtant la "poin- 30.000 € - 2.775 m - 1. Oscar de Monté - 50.000 € - 2.850 m - PP
ture" à ce niveau. Déferré ici, il faut Neulliac 2775 1'15"9 - 2. Quina du 14 SOBEL ALEX 2100 9 Super Star du Bois (Q) G. Castel 2850 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
F6b.f.(Coktail Jet et Intrigue ) le racheter. Dudy 2800 1'15"3 - 3. Poulot des 10 Stella du Médoc J. Raffestin 2850 Ordre
Da Da 3a Da Da Da l S. Baude Cabourg 20 Août 10 - Bon terrain - H6b.(Zoogin et Sobel Alexis Flour ) 11 Sea Sun And Citrus (Q) A. Abrivard 2850
Elle a déjà montré une belle valeur, Cinty 2800 1'15"4 - 4. QUÂLIN DE 1 Obélie (A) C. Corbineau 2850
ayant gagné à trois reprises sur ce Prix des Cardamines - Course Euro- MONTFORT 2800, (M.-J. Ruault) 18 6a Da 4a Da 2a Da 1a l E. Raffin 12 Sonate d'Haufor D. Bonne 2850 2 Océane Beauregard (P) Y. Lebourgeois 2850
même parcours. Absente l'hiver péenne - Attelé - 36.000 € - Partants Il est arrivé de Suède à la fin du 13 Savane de Cossé F. Gence 2850 3 Oakland du Moulin (Q) E. Fournigault 2850
dernier, elle tarde toutefois à recou- 2.850 m - 1. Elton Silvio 2875 printemps. Depuis, il a prouvé de la 4 Pieta Marboula A. Abrivard 2850
vrer ses moyens. 1'14"9 - 2. Oréa de Barbray 2875 11 IMONA GIL SM 2100 qualité en province, face à quelques Favoris: 11-12-13Outsiders: 5-1-10
sujets bien connus. Il n'est pas à 5 Orchestra Sautonne (P) Mlle L. Gautherot 2850
Cabourg 20 Août 10 - Bon terrain - 1'15" - 3. Quérida Danover 2850 F6b.(Lemon Dra et Byngil Sm ) 6 Précieux Perrine (Q) P.-E. Mary 2850
Prix des Cardamines - Course Euro- 1'15"7 - 8. QUIRIS 2875, (V. Viel) 16 sous-estimer. 4 PRIX LAMPETIA
péenne - Attelé - 36.000 € - Dm 3a 8a 4a 9a 3a 3a l F. Ouvrie 7 Poème des Dombes (P) F. Nivard 2850
Partants Cette italienne d'origine a montré de
Les Sables-d'Olonne 18 Août 10 - Attelé - Mâles - 35.000 € - 2.850 m 8 Olé Olé (Q) F. Lagadeuc 2850
2.850 m - 1. Elton Silvio 2875 bons moyens dans son pays, notam- Bon terrain - Prix du Vendée Globe - - PP
1'14"9 - 2. Oréa de Barbray 2875 Conseil Général - Course Euro- Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio 9 Outsider de Kacy (Q) C. Dreux 2850
8 QUE JUELA 2100 ment sur le mile, avant de bien 10 Petit Colonel P.-P. Ploquin 2850
1'15" - 3. Quérida Danover 2850 figurer en France sur beaucoup plus péenne - Attelé - 25.000 € - Ordre - Multi - 2sur4
1'15"7 - dai. QUEEN DU BOUFFEY F6al.br.(Grassano et Granjuela ) long. Attention! 2.650 m - Autostart - 1. Natieu 1 Scouby Djob (A) R. Bergh 2850 11 Othello de Lèvres E. Raffin 2850
2875 , (S. Ernault) 16 Partants Da Da 0a 10a 5a 9a 6a l S. Levoy d'Echal (5) 2650 1'14"4 - 2. Price 2 Salut Titi (Q) B. Bourgoin 2850 12 Nelson du Val J. Carré 2850
Elle a de la qualité et son dernier Enghien 18 Août 10 - Bon terrain -
5 MAINSTREAM 2100 Prix de la Porte Chaumont - Course Star (10) 2650 1'14"4 - 3. Novano 3 Sang Royal de Mye R.-C. Larue 2850 Favoris : 4 - 10 - 1 Outsiders : 2 - 9 - 7
succès, en janvier 2009, fut acquis
H6b.f.(Carmody Lobell et Gaby Hycklinge ) sur ce parcours. Plutôt régulière Européenne - Monté - 38.000 € - du Brindeau (11) 2650 1'14"8 - 6. 4 Single Sky S. Baude 2850
1m 1m 2m Dm Da Da 1m l M. Abrivard ensuite, elle tarde un peu à revenir et 2.875 m - 1. Quarnac de l'Iton 2875 SOBEL ALEX (12) 2650 1'14"9, (F. 5 Speaker Madrik (Q) D. Locqueneux 2850 7 PRIX GUERICKE
Ce suédois, entraîné par Matthieu sera ferrée. 1'15"4 - 2. Wellington 2875 1'15"6 Leblanc) 16 Partants 6 Smarty Jet J-Et. Dubois 2850 Attelé - Femelles - 33.000 € -
2.100 m - GPP - Autostart
Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
LE CHOIX DE NOS CONFRÈRES Ordre
1 Tatiana des Prés (P) B. Piton 2100
2 Torride Aventure S. Tribourdeau 2100
L'indépendant 2 1 3 7 5 11 4 14 Le Télégramme de Brest 1 11 2 3 5 12 14 9 3 Tragical Song (A) F. Nivard 2100
Le Dauphiné Libéré 3 2 5 11 12 7 1 14 3262 Conf. Courses 11 3 7 4 1 10 12 2 4 Talentua Sereda F. Ouvrie 2100
Dernières Nouvelles d'Alsace 3 5 7 12 11 2 1 14 Bilto 2 3 1 12 5 7 11 4 5 Topaze Bella Sylv.G. Dupont 2100
Midi-Libre 3 4 2 12 14 1 9 11 Les 7 de Week-End 2 7 3 1 11 5 4 12 6 Tudansa Mag J.-M. Bazire 2100
N.R.du Centre-Ouest 3 2 5 11 12 7 1 14 7 Tequila Rose (Q) M. Abrivard 2100
Ouest-France 5 12 3 2 1 11 4 10 Tropic Courses 3 1 2 7 12 4 11 14 8 Tania de la Prée J.-M. Godard 2100
Matin Courses 3 2 5 7 1 11 12 4 Le Parisien 2 3 1 4 7 5 10 12 9 Topaze de Flore F. Artur 2100
Tip sur les Pistes 3 12 11 7 1 5 2 9 France-Soir 2 3 1 11 12 5 7 4 10 Tabatha Jet J-Et. Dubois 2100
Le Républicain Lorrain 3 2 11 14 12 7 1 5 Agence TIP 3 5 11 7 1 2 14 12 11 Tisonomy S. Levoy 2100
12 Ton Idée Baroque (P) E. Raffin 2100
13 Taloma L.-C. Abrivard 2100
CHERCHEUR D'OR LE MAGE 14 Thébée du Goutier P. Vercruysse 2100
11-14-12-1-7 12-1-2-5-7 Favoris : 2 - 1 - 3 Outsiders : 8 - 10 - 6
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

22 HIPPISME Vendredi 3
septembre 2010

AUTEUIL £ HIER VINCENNES £ HIER


3 12 Majaka (Cyr. Gombeau) 1 PRIX DE MULHOUSE 2 3 Sancho Turgot (F. Anne) 6 PRIX LEGOUX-LONGPRÉ
1 PRIX JEAN BART 3 PRIX WEATHER PERMITTING 3 11 Speedy Blue (J.-P. Mary)
1 16 Elixir du Berlais (E. Chazelle) 1 12 Le Tranquille (P.-A. Carberry) 4 8 Juste Un Regard (D. Devesse) 1 11 Panthéon Jiel (A. Garandeau) 1 8 Rombaldi (M. Abrivard)
12 partants. 11 La Gafelière. 2 9 Palma Myrha (L.-G. Richard) 4 2 Signe d'Amour (A. Laurent)
2 15 Myakoda (B. Bénard) 2 13 Tire d'Aile (J. Plouganou) 2 5 Rêve de Beylev (E. Raffin)
3 9 Tout Rouge (J. Ricou) J.Simple : (pour 1 €) Gag. (1): 8,70 3 16 Princesse de Dypp (F. Nivard) 9 partants. Non partants : 6 Surcouf
3 18 Question de Chance (F. Ditta) - Pl. (1): 3,20 - (6): 6,50 - (12): 2,20. de Laubois - 9 Sinko du Vivier. 3 1 Rolls de Guez (L. Mollard)
4 11 Black Poun (A. Mercurol) 4 2 Piana de Connée (E. Raffin)
4 17 Clarvic (B. Delo) Couplé Ordre : (pour 1 €) : (1-6): 5 3 Platine de Cambron (Mlle L. Buglier) J.Simple : (pour 1 €) Gag. (10): 4 6 Rocket du Closet (M. Bézier)
17 partants. Tous couru. 243,50.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (12): 17 partants. 5 Pomerol du Mouriez. 3,00 - Pl. (10): 1,40 - (3): 2,00 - (11): 8 partants. Tous couru.
5 13 Gouidal Bihan (A. Cardine) Trio Ordre : (1-6-12) (pour 1 €): 1,90. J.Simple : (pour 1 €) Gag. (8): 1,70
17 partants. Non partant : 10
10,50 - Pl. (12): 3,30 - (13): 9,20 -
439,20. J.Simple : (pour 1 €) Gag. (11):
(9): 1,60. Trio : (10-3-11) (pour 1 €): 22,70. - Pl. (8): 1,20 - (5): 1,60 - (1): 2,30.
Lesoloft. Trio : (1-6-12) (pour 1 €): 178,40. 19,60 - Pl. (11): 5,10 - (9): 7,30 -
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (12-13): Couplé : (pour 1 €): Gag. (1-6): Couplé : (pour 1 €): Gag. (10-3): Trio : (8-5-1) (pour 1 €): 14,70.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (16): (16): 5,80.
8,00 - Pl. (16): 9,70 - (15): 5,80 -
320,30. 141,90 - Pl. (1-6): 31,80 - (1-12): Trio : (11-9-16) (pour 1 €): 10,60 - Pl. (10-3): 3,90 - (10-11): Couplé : (pour 1 €): Gag. (8-5): 3,80
Trio Ordre : (12-13-9) (pour 1 €): 3,60 - (3-11): 7,10. - Pl. (8-5): 2,50 - (8-1): 5,70 - (5-1):
(18): 3,30. 2.948,90. 9,30 - (6-12): 17,30. 1.230,60. Rapports spéciaux (5 non
Tiercé : (16-15-18) (pour 1 €) Couplé Ordre : (pour 1 €) : (10-3): 8,00.
Trio : (12-13-9) (pour 1 €): 164,10. partant): Gag.(11-9): 157,20.
Ordre: 4.840,50 €. Désordre: Couplé : (pour 1 €): Gag. (12-13): 7 PRIX WORLD CITIZEN Couplé : (pour 1 €): Gag. (11-9): 16,30. Couplé Ordre : (pour 1 €) : (8-5):
506,10 €. 144,50 - Pl. (12-13): 41,00 - (12-9): 1 4 Quézac de la Roque (J. Plouganou) 157,20 - Pl. (11-9): 50,30 - (11-16): Trio Ordre : (10-3-11) (pour 1 €): 4,70.
Quarté+ : (16-15-18-17) (pour 6,70 - (13-9): 20,50. 2 3 Rubis d'Albain (J. Ricou) 32,90 - (9-16): 48,80. Rapports spé- 73,30. Trio Ordre : (8-5-1) (pour 1 €):
1,30 €) Ordre: 10.403,12 €. Désor- 3 1 Raphy de la Roche (P.-A. Carberry) Classic Tiercé : (10-3-11) (pour 27,70.
dre: 595,40 €. BONUS (16-15-18): ciaux (5 non partant): Gag. (11):
4 PRIX TOURNAY 4 6 Prenez Garde (E. Lequesne) 1 €) Ordre: 43,00 €. Désordre: Classic Tiercé : (8-5-1) (pour 1 €)
148,85 €. 19,60 - Pl. (11): 5,10 - (9): 7,30 -
Quinté+ : (16-15-18-17-13) (pour 1 8 Super de Sivola (A. Duchêne) 7 partants. Tous couru. (16): 5,80. 8,60 €. Ordre: 24,00 €. Désordre: 4,80 €.
2 €) Ordre: néant. Désordre: 2 12 Katkopoly (S. Beaumard) J.Simple : (pour 1 €) Gag. (4): Couplé Ordre : (pour 1 €) : (11-9):
3.428,40 €. TIRELIRE 1.150.000 € 3 4 Acidanthera (M. Regairaz) 13,30 - Pl. (4): 3,20 - (3): 1,80. 462,40. 4 PRIX D'ARGELÈS 7 PRIX DES CYCLAMENS
- Pas de gagnant. NUMÉRO PLUS 4 1 Sweety (J. Reveley) Couplé Ordre : (pour 1 €) : (4-3): Trio Ordre : (11-9-X) (pour 1 €): 1 1 Tintin de Roche (J. Carré) 1 8 Union d'Urzy (T. Duvaldestin)
0713 BONUS 4 (pour 2 €) (16-15- 13 partants. 3 MisterglaÇon. 39,10. 1.005,10. 2 2 Terminal du Surf (M. Viel) 2 7 Ustania (F. Anne)
18-17): 245,60 €. BONUS 4sur5 J.Simple : (pour 1 €) Gag. (8): Trio Ordre : (4-3-1) (pour 1 €):
2sur4 : (11-9-16-2) (pour 3 €): 3 4 Twist de Loisel (P.-E. Mary)
(pour 2 €) 122,80 €. BONUS 3 (pour 14,30 - Pl. (8): 2,70 - (12): 1,80 - (4): 158,00. 3 2 Urfée du Loir (J.Pier. Dubois)
2 €) (16-15-18): 64,20 €. 2,50. 47,40 €. Rapport spécial (5 non 4 3 Themis Ar Carac (A. Barrier)
4 5 Up Lady (R.-C. Larue)
2sur4 : (16-15-18-17) (pour 3 €): Couplé Ordre : (pour 1 €) : (8-12): 8 PRIX MORTEMART partant): 9,00 €. 7 partants. Tous couru.
Multi : (11-9-16-2) (pour 3 €). En 4: 11 partants. Tous couru.
122,40 €. 82,30. 1 2 Quietly Winner (Cyr. Gombeau) J.Simple : (pour 1 €) Gag. (1): 3,10
Multi : (16-15-18-17) (pour 3 €). Trio Ordre : (8-12-4) (pour 1 €): 2.803,50 €, en 5: 560,70 €, en 6: J.Simple : (pour 1 €) Gag. (8): 2,80
2 5 Aquatre (G. Adam) - Pl. (1): 2,20 - (2): 2,30.
En 4: 11.812,50 €, en 5: 186,90 €, en 7: 80,10 €. - Pl. (8): 1,90 - (7): 2,10 - (2): 2,80.
350,40. 3 3 Dolphin's King (D. Devesse) Couplé Ordre : (pour 1 €) : (1-2):
2.362,50 €, en 6: 787,50 €, en 7: Trio : (8-12-4) (pour 1 €): 46,40. Trio : (8-7-2) (pour 1 €): 44,50.
14,40.
337,50 €. Couplé : (pour 1 €): Gag. (8-12): 4 11 Brid Quercus (K. Nabet) Couplé : (pour 1 €): Gag. (8-7):
2 PRIX DE CAGNES-SUR-MER Trio Ordre : (1-2-4) (pour 1 €):
Trio : (16-15-18) (pour 1 €): 29,90 - Pl. (8-12): 9,40 - (8-4): 9,70 5 8 Valnaan (B. Bénard) 10,50 - Pl. (8-7): 4,70 - (8-2): 6,60 -
1.389,50. - (12-4): 6,50. 20 partants. 12 Nagha. 1 1 Tender Night (J-Ph. Dubois) 54,00.
(7-2): 12,20.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (16-15): J.Simple : (pour 1 €) Gag. (2): 3,00 2 9 Tolca de Bellouet (J.-M. Bazire) Couplé Ordre : (pour 1 €) : (8-7):
451,30 - Pl. (16-15): 113,20 - (16- 5 PRIX GELAS - Pl. (2): 1,80 - (5): 2,60 - (3): 5,50. 3 11 Tendresse du Caïeu (G. Biron) 5 PRIX DE FONTENAY-SOUS-BOIS 14,30.
18): 62,50 - (15-18): 20,10. 1 6 Still Loving You (J. Reveley) Couplé Ordre : (pour 1 €) : (2-5): 4 5 Tornade du Déclic (M. Abrivard) 1 8 Trento Rosso (F. Ouvrie) Trio Ordre : (8-7-2) (pour 1 €):
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (16-15): 2 8 Queen Maresca (R. Schmidlin) 10,00. Rapports spéciaux (12 non 5 13 Thétis de Vaujours (S. Rouxel) 2 3 Tibère Gitan (S. Rouxel)
1.000,00. partant): 3,00. 136,50.
3 3 Saint Macaire (J. Ricou) 15 partants. Tous couru. 3 6 Tantor (M. Lenoir)
Trio Ordre : (15-16-18) (pour 1 €): Trio Ordre : (2-5-3) (pour 1 €):
2.389,30. 4 1 Star Conti (D. Berra) J.Simple : (pour 1 €) Gag. (1): 2,80 4 9 Toktail du Gîte (B. Piton)
277,40. Rapports spéciaux (12 non 8 PRIX DE SAINT-GALMIER
9 partants. Tous couru. partant): Gag.(2-5): 10,00. - Pl. (1): 2,00 - (9): 1,30 - (11): 2,70. 11 partants. 2 Toucan.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (6): 6,30 Trio : (1-9-11) (pour 1 €): 24,80. 1 15 Olympe de Baconval (M. R. Porée)
2 PRIX DES PLATANES Trio : (2-5-3) (pour 1 €): 78,00. J.Simple : (pour 1 €) Gag. (8): 4,20
- Pl. (6): 2,00 - (8): 2,40 - (3): 2,40. Rapports spéciaux (12 non partant): Couplé : (pour 1 €): Gag. (1-9): 4,50 2 3 Quermès Rush (M. P.-E. Goetz)
1 1 Crios (B. Delo) - Pl. (8): 1,80 - (3): 5,90 - (6): 3,10.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (6-8): 3 7 Quebec de Chenu (M. J.-M. Vivant)
44,60.
Gag.(2-5): 7,90. - Pl. (1-9): 2,70 - (1-11): 14,80 - (9- Trio : (8-3-6) (pour 1 €): 211,60.
2 7 Indian Tiger (Cyr. Gombeau) Couplé : (pour 1 €): Gag. (2-5): 7,90 11): 6,90. 4 14 Price Star (M. H. Denis)
Trio Ordre : (6-8-3) (pour 1 €): Rapports spéciaux (2 non partant):
3 2 Grand Charly (A. Acker)
416,50.
- Pl. (2-5): 4,30 - (2-3): 19,50 - (5-3): Couplé Ordre : (pour 1 €) : (1-9): Gag.(8-3): 87,00. 16 partants. Tous couru.
36,60. Rapports spéciaux (12 non 7,00.
4 6 Estoril (B. Thélier) Trio : (6-8-3) (pour 1 €): 64,40. partant): Gag. (2): 3,00 - Pl. (2): 1,80 Couplé : (pour 1 €): Gag. (8-3): J.Simple : (pour 1 €) Gag. (15):
7 partants. Tous couru. Couplé : (pour 1 €): Gag. (6-8): Trio Ordre : (1-9-11) (pour 1 €): 87,00 - Pl. (8-3): 21,50 - (8-6): 7,70 9,70 - Pl. (15): 3,20 - (3): 4,00 - (7):
- (5): 2,60 - (3): 5,50.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (1): 4,20 26,10 - Pl. (6-8): 8,20 - (6-3): 6,80 - 2sur4 : (2-5-3-11) (pour 3 €): 93,70. - (3-6): 36,90. Rapports spéciaux (2 4,30.
- Pl. (1): 2,50 - (7): 2,60. (8-3): 8,10. 12,00 €. Rapport spécial (12 non 2sur4 : (1-9-11-5) (pour 3 €): non partant): Gag. (8): 4,20 - Pl. (8): Trio : (15-3-7) (pour 1 €): 172,10.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (1-7): partant): 4,50 €. 8,70 €. 1,80 - (3): 5,90 - (6): 3,10. Couplé : (pour 1 €): Gag. (15-3):
20,50. 6 PRIX SAÏDA Multi : (2-5-3-11) (pour 3 €). En 4: Multi : (1-9-11-5) (pour 3 €). En 4: Couplé Ordre : (pour 1 €) : (8-3): 50,30 - Pl. (15-3): 14,70 - (15-7):
Trio Ordre : (1-7-2) (pour 1 €): 1 1 Font Froide (S. Dupuis) 2.362,50 €, en 5: 472,50 €, en 6: 315,00 €, en 5: 63,00 €, en 6: 114,80. Rapports spéciaux (2 non 22,00 - (3-7): 15,20.
47,30. 2 6 Fresh Princess (G. Adam) 157,50 €, en 7: 67,50 €. 21,00 €, en 7: 9,00 €. partant): 4,20. Couplé Ordre : (pour 1 €) : (15-3):
Trio Ordre : (8-3-6) (pour 1 €): 136,00.
3 PRIX JULES THIBAULT 1.485,40. Rapports spéciaux (2 non Trio Ordre : (15-3-7) (pour 1 €):
1 10 Sam Bourbon (J.Pier. Dubois) partant): Gag.(8-3): 114,80. 1.223,80.
SAINT-CLOUD £ RÉUNION 1 - (13H10)
1 PRIX FAST FOX 4 PRIX NATIVA Favoris : 2 - 9 - 3 Outsiders : 4 - 1
Course D - 29.000 € - 1.200 m
Trio - Couplé - Trio Ordre - Couplé Ordre
Femelles - Course B - 33.000 € - 2.000 m
Trio - Couplé - Trio Ordre - Couplé
7 PRIX DE BUC MOULINS £ RÉUNION 2 - (13H25)
Ordre A réclamer - Course G - 15.000 € - 1.400 m
1 Gavriel (8) S. Ruis 58 Trio - Couplé - Trio Ordre - Couplé 1 PRIX DE L'ESPÉRANCE 12 Starlette du Yams T. Cousseau 62 6 Trop Fort (E1) (6) S. Maillot 62
2 Bulliciosa (2) F. Blondel 56,5 1 Sans Chichi (5) T. Bachelot 56,5 Ordre 7 Tout Un Monde (E1) (7) T. Piccone 62
2 Near Galante (7) M. Guyon 57,5 Course F - 18.000 € - 1.600 m Favoris : 4 - 5 - 1 Outsiders : 2 - 10 - 8
3 Torentosa (3) Gér. Mossé 56,5 1 Richhill Lady (3) T. Thulliez 60,5 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio 8 Tsitt de Ferbet (9) Mlle L. Verger 60,5
3 Masquenada (8) D. Bœuf 57,5 2 Blu Air Schan (15) A. Champenois 57,5 4 PRIX DE MONTLUÇON 9 Tosca de Thaix (10) T. Messina 60,5
4 Lady Jak (E1) (5) G. Benoist 56,5 4 Akarlina (2) T. Thulliez 56 Ordre
3 Ciboney Moon (14) K. Martin 60 Handicap de catégorie - Course E - 10 Tina du Châtelet (3) G. Avranche 60,5
5 Spirit of Battle (1) M. Guyon 55 5 Lasting Applause (4) S. Pasquier 56 1 Comme Un Accord (3) T. Piccone 58 16.000 € - 1.400 m
6 Dom Tom (E2) (6) J. Victoire 55 4 A Million Dollars (16) M. Nobili 58,5 2 Fylarchos (7) J. Claudic 58 Favoris : 4 - 5 - 1 Outsiders : 2 - 8
6 Danehill's Pearl (1) D. Bonilla 56 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
7 Footloose (E2) (4) D. Bonilla 55 7 Cavalière (6) F. Blondel 56 5 Tarival (20) Y. Letondeur 58 3 Malaspina (1) S. Maillot 56,5 Ordre - 2sur4 - Multi
6 New Fan (7) Gér. Mossé 58 7 PRIX MAURICE DE
8 Americaine Cat (E1) (7) M. Foulon 53,5 8 Cheyrac (3) G. Benoist 56 4 Smooth Criminal (2) T. Messina 55 1 Haadeej (12) E. Bureller 59 DAMPIERRE
7 Acotango (18) D. Bœuf 58 5 Myster King (11) A. Teissieux 56 2 Smoking Allowed (7) S. Maillot 60 Handicap de catégorie - Course E -
Favoris : 3 - 2 - 4 Outsiders : 7 - 1 Favoris : 1 - 2 - 5 Outsiders : 7 - 4 8 Osty Eria (9) T. Normand 54 6 City Way (6) M. Barzalona 56 3 Barefoot's Park (10) M. Sautjeau 59,5 16.000 € - 2.800 m
2 PRIX MONADE 5 PRIX D'INVAL 9 Ladouce (2) E. Hardouin 53 7 Ministre d'Etat (8) A. Crastus 56 4 Mageska (14) A. Larue 57 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
Femmes Jockeys - Course F - Handicap de catégorie divisé - 1re 10 Vitassana (5) S. Pasquier 56,5 8 Karthago (5) F. Veron 56 5 Mayouta (9) P.-C. Boudot 59 Ordre - 2sur4 - Multi
24.000 € - 2.100 m épreuve - Course E - 19.000 € - 2.100 m 11 Miale (11) M. Delalande 55 9 Avé Titus (10) V. Vion 56 6 Tequillo (E1) (6) Alex. Roussel 59 1 Mr.sir (4) G. Avranche 60
Couplé Ordre - Trio Ordre Trio - Couplé - Trio Ordre - Couplé 12 Abbotswood (19) S. Ruis 56,5 10 Fancy Starlett (9) A. Larue 52 2 Great Esteem (3) Mlle D. Santiago 59,5
Ordre - 2sur4 - Multi 7 Surething (2) M. Barzalona 57
1 Tindaro (7) Mlle C. Cazalis 58 13 Omkareshwar (13) G. Masure 56 11 Irashka (12) B. Flandrin 54,5 8 Meridian Line (5) A. Lemaitre 57 3 Mélinda (6) P.-C. Boudot 59,5
2 Tenor du Maine (6) Mlle B. Renk 58 1 Eclair Dolois (14) R. Marchelli 60 14 Fujisan (17) M. Guyon 56 12 Fooladha (4) P.-C. Boudot 54,5 4 Curious Grace (11) S. Maillot 59,5
2 Bérénice Pancrisia (12) Alxi Badel 59,5 9 Famous (1) T. Piccone 56
3 Diyaraka (2) Mlle A. Wyszynska 56,5 15 Celanside (8) R. Marchelli 54,5 Favoris : 6 - 5 - 2 Outsiders : 8 - 9 - 1 10 Star Shan (E1) (3) G. Avranche 55 5 Duar Mapel (12) A. Sanglard 59
3 Like To Golf (3) D. Bœuf 59,5 16 Red Tulip (12) B. Raballand 53 6 Netova (13) A. Larue 56
4 Truth Beauty (3) Mlle M. Flahault 56,5 4 Brévan (18) M. Guyon 59 2 PRIX DES ERABLES 11 Punisher (8) A. Crastus 54,5
5 Soudanaise (1) Mlle P.Prod'homme 54 17 Lulu de Ré (1) F. Lefebvre 54,5 12 Magdeleinat (13) A. Hamelin 51,5 7 Miss Naline (8) T. Messina 58,5
5 Mythomane (E1) (17) J. Augé 59 18 River Zara (6) J. Victoire 54,5 Course G - 14.000 € - 1.400 m 8 Zillione (10) M. Barzalona 58
6 Nude (5) Mme C. Fey 55 6 Ankhor Vat (E1) (7) J. Victoire 59 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio 13 Munostal (4) S. Fargeat 53
19 Céodora (10) T. Bachelot 52,5 14 Querglas Béré (11) F. Veron 52,5 9 Marmoom Flower (14) F. Veron 58
7 Aditi (4) Mlle C. Launay 56,5 7 Menalos (6) Gér. Mossé 58,5 Ordre 10 Rock de Mongon (5) M. Sautjeau 57
20 Cherma (4) Ronan Thomas 54,5 1 Tropic Jumper (9) A. Teissieux 58 Favoris : 7 - 9 - 11 Outsiders : 1 - 5 - 6
Favoris : 2 - 1 - 5 Outsider : 7 8 Jolinoor (E2) (5) F. Spanu 58,5 11 Karagaimkhan (2) Mlle L. Verger 55,5
9 Superior Officer (4) T. Jarnet 57,5 Favoris : 1 - 3 - 4 Outsiders : 14 - 15 - 20 2 Mon Paradis (3) Y. Fournand 58 - 13
3 PRIX DE CHOISY 12 Basso (1) A. Caramanolis 52,5
10 Pasagarde (13) R. Juteau 56,5 8 PRIX DE NEAUFLES- 3 Divin Léon (E1) (1) P.-C. Boudot 58 5 PRIX GEDIMAT - 03400 13 Lady Sol (9) A. Crastus 54
Handicap de catégorie - Course E - 11 Pablo Quercus (E3) (2) M.TavaresDaSilva 53,5 4 Chope History (E1) (4) F. Veron 56,5
17.000 € - 2.100 m SAINT-MARTIN YZEURE 14 Culrane (7) A. Lemaitre 52,5
12 Irish Kelt (19) Ronan Thomas 56 Handicap de catégorie divisé - 2e 5 Nova Zarga (5) V. Vion 56,5 Steeple-chase - 5 ans et plus - Favoris : 7 - 8 - 4 Outsiders : 2 - 11 -
Trio - Couplé - Trio Ordre - Couplé Ordre épreuve - Course E - 17.000 € - 2.100 m 6 Moune (11) S. Maillot 56,5
13 Fair Attitude (20) T. Huet 56 22.000 € - 3.800 m - Parcours n°22 12 - 13
1 Archissime (4) M. Nobili 60 14 SundowndeCameru (16) M. Delalande 55 Trio - Couplé - Trio Ordre - Couplé 7 Lamigo (8) T. Messina 54,5 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
2 La Macchia (9) Gér. Mossé 60 15 Shewbiscuit (E3) (1) G. Benoist 55 Ordre - 2sur4 - Multi 8 Allegence (2) A. Lemaitre 53 Ordre 8 PRIX DE PARAY-LE-
3 Excess Cashflow (6) Ronan Thomas 60 16 Singapore Speed (9) F. Blondel 55 1 Chant de Guerre (15) D. Bœuf 60 9 Sans Crier Gare (6) T. Piccone 54,5 1 Quarté du Châtelet C. Herpin 71 MONIAL
4 So Lovely Sport (16) A. Samson 60 17 Cabari (8) F. Lefebvre 54,5 2 Master's Light (10) K. Martin 60 10 Dubai Ticket (7) M. Sautjeau 54,5 2 Taviano W. Denuault 69 AQPS - Course E - 12.000 € -
5 Filoudor (14) S. Pasquier 59,5 18 Pumuki (E2) (15) S. Ruis 54 3 Pauillac (E1) (18) D. Bonilla 59 11 Ammia (10) J. Claudic 54,5 3 Gopolo M. Carroux 69 2.400 m
4 Eclair d'Orage (8) F. Leroy 59 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
6 Calling The Moon (5) F. Prat 59 19 Impératrice Bleue (10) A. Champenois 52,5 Favoris : 4 - 6 - 2 Outsiders : 8 - 9 - 5 4 Afterlight J. Plouganou 68 Ordre - Multi Régional - Quarté+
7 Nikitries (17) A. Champenois 57,5 20 Asserdoun (11) S. Pasquier 54 5 Pacha des Galas (14) M. Guyon 58,5 5 Port Gaugain J. Ricou 68 Régional
6 Money Box (13) F. Blondel 58,5 3 PRIX DES ISLES 6 Carlexy J.-L. Beaunez 68
8 Escargot (15) F. Blondel 59 Favoris: 6-13-2Outsiders: 1-7-20-3 Haies - Femelles - 4 ans - 21.000 € 1 Staff d'Hérodière (E1) (5) Alex. Roussel 66
9 Maidstone Mealy (3) Alxi Badel 59 7 Bamarok (17) T. Huet 58,5 7 Nérée de Vauzelle F. Estrampes 68 2 Sunspot du Seuil (1) P.-C. Boudot 65
6 PRIX DU GÉNÉRAL - 3.600 m - Parcours n°12
10 My Summer (20) J. Victoire 58,5 8 Béleniène (E1) (19) R. Marchelli 58 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio 8 Nana des Galas P. Auchère 62 3 Sépia des Mottes (E1) (2) S. Beaumard 64,5
BLACQUE-BELAIR 9 Loup Mystérieux (2) M.TavaresDaSilva 54,5
11 Arbas (E1) (1) M. Guyon 58,5 Gentlemen-riders - Course D - Ordre Favoris : 5 - 4 - 1 Outsiders : 2 - 7 4 Scandaleux (12) S. Colas 64
12 Osou (19) T. Jarnet 58 22.000 € - 2.400 m
10 Hayes Road (9) A. Champenois 55,5 1 Karinéla M. Carroux 71 5 Soleil des Iles (11) M. Barzalona 64
11 A La Nôtre (E2) (6) R. Juteau 57 6 PRIX MAURICE ET HENRI
13 Carioca Tune (10) D. Bonilla 58 Trio - Couplé - Trio Ordre - Couplé Ordre 2 Antagua J. Reveley 71 DE LAGENESTE 6 Sherlock (10) T. Piccone 64
12 Golden Irish (E1) (16) J. Victoire 56,5 3 Sirani J.-L. Beaunez 68 7 Spirit of Saint's (7) F. Forési 63
14 Charming River (E1) (13) T. Huet 57,5 1 UpWhereWeBelong (5) M. E. Monfort 68 AQPS - Course G - 14.000 € -
2 Shaw (4) M. A. Hoyeau 68 13 Mazao (E2) (11) T. Jarnet 56 4 Reine de Chantenay B. Gicquel 68 2.200 m 8 Spirou de Billeron (4) T. Messina 63
15 Cru Paradis (11) E. Hardouin 55 14 Petite Miss (3) Mlle V. Beugnon 56,5
3 Spectaculaire (8) M. M. Mescam 64 5 Soeur Anne P. Auchère 64 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio 9 Sois T'hop (E2) (13) A. Larue 63
16 Perky (18) M. Delalande 55 15 Faith Or Fiction (4) G. Masure 56 10 Sacrée (E3) (6) M. Sautjeau 62,5
4 Highest Start (9) M. C. Guimard 66 6 Sallys Gone W. Denuault 66 Ordre
17 Alrescha (2) J. Cabre 55 16 Grazela (12) Mlle C. Suain 55,5 1 Tord de Rire (2) S. Colas 65 11 Sonnerie (9) S. Breux 61,5
5 Blood Diamonds (3) M. Y. Mergirie 66 7 Sariette de l'Isle S. Culin 66
18 Sir Dolois (7) G. Benoist 54,5 6 Namous (7) M. S. Desmontils 65,5 17 Kentucky Princess (1) Alxi Badel 55,5 8 Amaterasu A. de Chitray 64 2 Taoufick du Seuil (4) P.-C. Boudot 64 12 San Lawrence River (8) S. Fargeat 61,5
19 Ma Zums (8) S. Ruis 52,5 7 Aden Gulf (6) M. Arm Lefeuvre 64 18 Icknield (E1) (7) S. Ruis 55 9 Sadla des Ongrais C. Herpin 64 3 Tankafer (5) Alex. Roussel 64 13 Startyka (E2) (3) A. Sanglard 61,5
20 Belong To Stars (12) D. Breux 51 8 Ciccio Bello (1) M. F. Gautier 66 19 King Tango (5) R. Becher 55 10 Sacrée Tiepy (E1) M. M. Nadot 64 4 Témérité (8) F. Forési 64 14 Storia Bella (E3) (14) Mlle D. Santiago 61,5
Favoris : 11 -5 - 8Outsiders : 19 - 3- 2 9 Zandalee (2) M. J.P. Boisgontier 64,5 Favoris: 3-1-7Outsiders: 8-6-12-17 11 Sisyphe Colombe (E1) J. Plouganou 64 5 T'en Vas Pas (1) S. Breux 62,5 Favoris : 3 - 5 - 6 Outsiders : 10 - 1 - 11
6 C’estlelundi6
septembrequedébutent
£ Football Retrouvez nos deux pages consacrées aux trois équipes féminines du département,
Châtenoy, Blanzy et Flacé-Mâcon engagées en championnat de D2. À lire en pages 24­25
23
lesMondiauxdelutteà
Moscou. Lesfrères
Guenot,Steeveet
Christophe),ainsiquele
mâconnaisLokman
Kaplanbaba participent
à lacompétition.
SPORTS
CYCLISME. Décès de Laurent Fignon. L’ex­chalonnais Eric Dall’Armelina se souvient.

« C’était un battant »
1984. Aux championnats de France de Plouay, Fignon Accident. En fin de saison 1985, un accident de voiture met
remporte le titre devant Eric Dall’Armelina et Pascal Jules. un terme définitif à la carrière d’Eric Dall’Armelina.

Comme l’ensemble du
monde du vélo, Eric Dall’Ar­
melina a été surpris à l’an­
nonce de la mort de Laurent
Fignon. L’ex­Chalonnais se
“ Avec les autres
coureurs, Fignon
était respectueux. ”
souvient de l’homme, du Eric Dall’Armelina, ex-coureur
coureur, de Plouay­1984.

REPÈRE

P
louay, 24 juin 1984.
Pour la première fois ERIC DALL’ARMELINA
de sa jeune carrière, Né le 15/11 1959 à Oullins
Laurent Fignon décroche le £ Palmarès
titre national. Son coéquipier 1982 : 2e dans la 7e étape
chez Renault, Pascal Jules, du Tour de L’Avenir ; 2e dans
prend une excellente troisiè- la 1re étape de l’Etoile de
me place. Quant au Chalon- Bessèges.
nais, Eric Dall’Armelina, il 1983 : Vainqueur de la 2e
s’intercale entre les deux cou- étape du Dauphiné Libéré ;
reurs, au terme d’un sprint ra- vainqueur du GP de
geur. Des trois hommes, seul Mauléon­Moulin ; vainqueur
aujourd’hui, le « Dall » com- de la 9e étape du Tour de
me on le surnommait à l’épo- Suisse ; 74e du Tour de
que, vit encore. Pascal Jules France.
décèdera quinze jours après 1984 : 2e de la 1re étape du
le championnat de France et Dauphiné Libéré ; vice­
Laurent Fignon, le cham- champion de France.
pion, s’est éteint mardi. Des Le podium de Plouay­1984. Fignon (vainqueur) devant Dall’Armelina (à gauche) et Jules. Photo DR
suites d’un cancer. Eric Dal-
l’Armelina, âgé aujourd’hui
de 51 ans, raconte ce fameux
24 juin 1984, ses rapports
avec Laurent Fignon, l’hom-
me, le coureur. « Un battant »
La stratégie était bonne,
d’ailleurs elle fonctionnera
souvent puisque Eric Dall’Ar-
melina remportera de nom-
breuses courses au sprint.
“ Ma famille se
souvient de cette
deuxième place
derrière Fignon. ”
un vrai champion. Dans le
peloton, on le respectait. Les
Renault écrasaient tout, lui,
était un peu arrogant mais il
n’en abusait pas » explique
guer, avec son pote Vincent
Barteau. D’ailleurs, ils étaient
tout le temps ensemble ces
deux-là. Avec les coureurs
des autres équipes, il était
avoue-t-il d’emblée. Sauf qu’il n’avait pas prévu ce Dall’Armelina. sympa, respectueux. Fignon
« A Plouay, j’arrivais du jour-là la tactique fine du stra- c’était un Monsieur. Quand
Eric Dall’Armelina, ex-coureur
Tour de Suisse avec de bons tège du directeur sportif de « Il aimait rigoler » j’ai appris sa mort, j’ai été sur-
résultats. Je marchais plutôt chez Renault Cyrille Gui- Passés pros ensemble en pris. Je ne l’avais pas revu de-
bien mais ce jour-là en Breta- mard. « Quand il s’est aperçu deuxième derrière Laurent 1982, à 22 ans pour Fignon et puis longtemps mais je le sa-
gne, je n’étais pas dans une que j’étais dans le peloton de Fignon qui était une pointu- 23 pour Dall’Armelina, les vais malade comme tout le
forme exceptionnelle. En cas tête, il a lancé ses coureurs à re, déjà un grand champion ». deux coureurs auront des tra- monde. J’ai un cousin qui
d’arrivée au sprint, j’étais sûr l’attaque » se rappelle le Dall. Le Dall verra juste. Fignon jectoires opposés. « J’étais conduisait la voiture du jour-
de faire tilt mais encore fal- s’impose. Le sprint est rem- sprinteur, capable de gagner naliste Jean-Paul Ollivier lors
lait-il surveiller tout le monde Fignon s’échappe porté par Eric Dall’Armellina une course d’un jour. Fignon du dernier Tour de France. Il
et accrocher le bon wagon » Tour à tour, les Renault lan- devant Pascal Jules, un autre c’était un homme tout ter- m’avait confié que Laurent
se souvient l’ancien coureur cent des banderilles. Cari- Renault. « Aujourd’hui enco- rain. On courait déjà en ama- était très fatigué, qu’il avait
de l’équipe SEM à l’époque. toux et Dall’Armelina répon- re, quand on parle de ma car- teur, sur le Tour de l’Avenir même dû s’abstenter plu-
A moins de trois tours de la dent, autant qu’ils le peuvent. rière en famille, chacun se notamment. Déjà j’avais dé- sieurs jours pour se soigner.
fin du circuit breton, Pascal « On en avait plein les pattes. souvient de cette deuxième celé en lui de réelles qualités Je suis triste. Le vélo a perdu
Poisson, équipier de Fignon, Les Renault n’arrêtaient place derrière Laurent Fi- de champion ». un champion » conclut Eric
est échappé. « J’ai dit à Eric pas » avoue-t-il. Et quand Fi- gnon ». Après ce champion- Quant à l’homme, le Dall Dall’Armelina, qui tient
Caritoux qui était dans la mê- gnon s’envole dans le final, nat de France, Fignon confir- affirme aujourd’hui que Fi- aujourd’hui un magasin de
me équipe que moi : « Faut les deux hommes de la SEM mera avec une victoire gnon était un bon vivant, tou- chaussures pour enfants à
qu’on rentre dans les deux sont incapables de le suivre. fantastique dans le Tour de jours le sourire aux lèvres Cuffy dans le Cher à un prolo-
derniers tours pour jouer le « Je me suis dit, il vaut mieux France et cinq victoires d’éta- dans les soirées après cour- gue de Nevers.
sprint sinon...». assurer le sprint et terminer pes à la clé. « Fignon c’était ses. « Il aimait rigoler, bla- SALVATORE BARLETTA
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

24 SPORTS/FOOT FÉMININ 2010-11 Vendredi 3


septembre 2010

FOOTBALL. D2 féminines (Gre D). Début du championnat ce week­end. CALENDRIER


DIVISION 2, GROUPE D

Beaucoup d’interrogations £ JOURNEE 1


Dimanche 5 septembre 2010
retour 29 mai 2011

Les trois clubs de Saône­et­ Arpajon – Châtenoy­le­Royal


Loire, Blanzy, Châtenoy­le­ Blanzy – Aulnat
Nîmes – Albi PTT
Royal et un degré moindre Muret – Monteux
Flacé­Mâcon découvriront Flacé­Mâcon ­ Claix
un nouveau championnat. Besançon – La Véore

£ JOURNEE 2

L
a Fédération Françai-
Samedi 18 septembre 2010
se de Football en ré- retour 16 janvier 2011
f o r m a n t l e s ch a m -
pionnats nationaux Besançon ­ Arpajon
féminins à l’issue de la pré- Albi PTT ­ Muret
cédente saison, avec notam- Châtenoy­le­Royal – Nîmes
La Véore ­ Claix
ment la suppression de la di-
Monteux – Blanzy
vision 3, suscite beaucoup Aulnat – Flacé­Mâcon
d’interrogations. Quel sera
réellement le niveau de cet- £ JOURNEE 3
te nouvelle compétition de Dimanche 26 septembre 2010
Retrouvailles le 10 octobre prochain pour les filles de Blanzy et Châtenoy, mais cette fois­ci en retour 23 janvier 2011
Division 2 ?
Division 2. Photo JL Chanut
Désormais organisée en Claix – Aulnat
trois groupes de douze, la Blanzy – Albi PTT
nouvelle formule du cham- Toujours est-il que les pro- cession en D1 l’an passé, née à pareil niveau. Dixiè- Arpajon – La Véore
pionnat a de quoi séduire. mus Blanzy et Châtenoy coiffé par Rodez, sera enco- mes l’an passé, les filles de Flacé­Mâcon ­ Monteux
Nîmes ­ Besançon
Mais ne va-t-on pas assister partent un peu dans l’incon- re logiquement un des pré- Petro De Cata partent avec
Muret – Châtenoy­le­Royal
à un championnat à deux vi- nue avec la hantise de bien tendants à l’accession. Pour une certaine expérience du
tesses ? Est-ce que toutes se comporter dans le grou- nos représentants, les pré- haut niveau et espèrent ter- £ JOURNEE 4
les formations sont sur le pe C. tentions seront pratique- miner dans la première par- Dimanche 10 octobre 2010
même pied d’égalité pour ment identiques. Ce sera tie du classement d’ici la fin retour 6 février 2011
disputer cette compéti- Se rassurer rapidement d’assurer rapidement son de la compétition. Ce grou-
La Véore – Aulnat
tion ? Dans ce groupe qui com- avenir dans cette nouvelle pe aura aussi l’avantage de Châtenoy­le­Royal – Blanzy
Des interrogations qui for- porte le plus de promus (6), compétition. La mission proposer de beaux derbies Besançon ­ Muret
cément trouveront réponse les têtes d’affiche semblent semble plus aisée pour les pour les amoureux du foot Albi PTT – Flacé­Mâcon
à l’issue de la compétition être Albi et Muret. Ce der- filles de Flacé-Mâcon qui féminin. Arpajon ­ Nîmes
Monteux – Claix
au soir du 29 mai prochain. nier qui a raté de peu l’ac- entament leur deuxième an- JEAN­LUC CHANUT

£ JOURNEE 5

Prêtesàreleverledéfi Dimanche 17 octobre 2010


retour 13 février 2011

Claix – Albi PTT


Aulnat ­ Monteux
Nîmes – La Véore
Nouveau challenge pour les Muret ­ Arpajon
footballeuses châtenoyen­ Flacé­Mâcon – Châtenoy­le­Royal
nes puisqu'elles accèdent Blanzy – Besançon
cette saison à la Division 2
£ JOURNEE 6
nationale. Dimanche 31 octobre 2010
retour 6 mars 2011

L
e s j o u e u s e s ch â t e -
noyennes sont prêtes Besançon – Flacé­Mâcon
Châtenoy­le­Royal ­ Claix
à relever le défi même
Nîmes ­ Muret
si la tâche s'annonce ardue. Arpajon ­ Blanzy
Jean-Christophe Frédéric La Véore ­ Monteux
qui succède à Yves Blondel Albi PTT ­ Aulnat
à la tête de l'équipe sait per-
£ JOURNEE 7
tinemment que ce sera com-
Les féminines de Châtenoy prêtes pour une nouvelle aventure. Photo Joseph Sala (CLP) Dimanche 7 novembre 2010
pliqué même si dans le grou- retour 20 mars 2011
pe, cinq autres équipes vont
découvrir ce niveau de c e s . » , p r é c i s e l e c o a ch soir. Dix-huit joueuses cons- années à venir un vrai pôle Monteux – Albi PTT
compétition. « Notre objec- châtenoyen. titueront le groupe de D2. féminin dans la région. Muret – La Véore
Blanzy ­ Nîmes
tif sera de deux ordres. Bien Les plus gros problèmes C'est une concurrence sai- En attendant, le cham-
Aulnat – Châtenoy­le­Royal
sûr, on visera le maintien auxquels Châtenoy devra ne et obligatoire compte te- pionnat reprend ses droits Flacé­Mâcon ­ Arpajon
dans un groupe difficile où faire face sont ceux de l'en- nu des impératifs de chaque dès ce week-end avec pour Claix – Besançon
Claix, Muret et Albi font fi- traînement et des déplace- joueuse », rappelle Jean- les Châtenoyennes un déjà
gure d'épouvantails. Mais il ments lointains. « Avec les Christophe Frédéric dont le lointain voyage à Arpajon- £ JOURNEE 8
Dimanche 14 novembre 2010
nous faudra répondre aux études qui recommencent projet est de pérenniser le sur-Cère.
retour 27 mars 2011
exigences fédérales que pour un groupe d'une club en D2 et créer dans les SERGE BAUDRAND (CLP)
sont la constitution d'une moyenne d'âge de 20-21 Besançon ­ Aulnat
réserve, d'une équipe de ans, il n'est pas facile de LES MOUVEMENTS Châtenoy­le­Royal – Monteux
Départs : Néant. Nîmes – Flacé­Mâcon
moins de 17 ans et d'une s'entraîner collectivement.
Arrivées : Pareti, Babou, Mairet, Farouhn (retour au club), Fornet (Juvisy) La Véore – Albi PTT
école de foot. Nous, à Châ- Nous exigeons cependant Effectif : Playat, Pareti, Gressard, Durey, Paillard, Lahaie, Frédéric, Fornet,Seurat, Arpajon ­ Claix
tenoy, ne sommes pas in- des joueuses au moins un Coeur, Lambert, Piget, Benoit, Mairet, Pourprix, Cléau, Babou, Farouhn, Ruez. Muret ­ Blanzy
quiets face à ces exigen- rassemblement le vendredi Entraîneur : Jean­Christophe Frédéric.
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 FOOT D2 FÉMININE 2010-2011/SPORTS 25

CALENDRIER
£ JOURNEE 9
Dimanche 5 décembre 2010
Continuer de progresser
retour 17 avril 2011 Flacé­Mâcon entame sa
deuxième saison à ce ni­
Monteux ­ Besançon
Flacé­Mâcon ­ Muret veau de la compétition avec
Claix ­ Nîmes pour objectif de continuer à
Albi PTT – Châtenoy­le­Royal apprendre.
Blanzy – La Véore

P
£ JOURNEE 10
ietro De Cata, l’entraî-
Dimanche 12 décembre 2010 neur mâconnais s’at-
retour 24 avril 2011 tend pour le moins à
Besançon – Albi PTT une saison compliquée en
Muret ­ Claix admettant toutefois avoir
Blanzy – Flacé­Mâcon
Arpajon ­ Monteux
un léger avantage par rap-
Nîmes ­ Aulnat port aux promus et notam-
La Véore – Châtenoy­le­Royal ment Blanzy et Châtenoy :
« Après une année passée
£ JOURNEE 11 en Division 2, nous avons le
Dimanche 19 décembre 2010 Debout de gauche à droite : Josserand, Mitton, Fontaine, Claire, Mansiat, Mansiat, Dekkil,
retour 15 mai 2011 bénéfice de connaître cer-
Cartia, Marion et Pietro De Cata (entraîneur).
Albi PTT ­ Arpajon taines formations et d’être Accroupis de gauche à droite : Cécilia Josserand, Piquard, Berny, Rozier, Lepers, Grisot,
Aulnat – Muret dans le rythme de la compé- Dunoyer et Virginie Coudert. Absentes : Lourenssot, St Cyr, Dussolin et Ziani.
Monteux ­ Nîmes tition », explique-t-il. Photo B. Pichegru (CLP)
Claix ­ Blanzy
Châtenoy­le­Royal ­ Besançon
La Véore – Flacé­Mâcon Cela passe par un état est conscient de la différen- mâconnaise. le Pietro De Cata confiant
d’esprit exemplaire ce entre sa formation et cer- « De toute façon, si nous dans son groupe qui pèche,
Pour autant, le coach mâ- taines équipes du groupe : voulons nous en sortir et du moins pour l’instant,
connais s’attend à un cham- « Avec des clubs ne jouant être performant cela passe d’un manque d’efficacité de-
À NOTER pionnat difficile : « Avec des pas dans la même cour, en obligatoirement par un état vant le but.
MODE D’EMPLOI équipes comme Muret et Al- terme d’infrastructures no- d’esprit exemplaire. », révè- JEAN­LUC CHANUT
£ Montées bi qui joueront les premiers tamment », explique le tech-
Le premier de chaque groupe monte en LES MOUVEMENTS
rôles et certains promus qui nicien qui a pour objectif de
division 1. Départs : Trevisan (à Nord Allier), Pinto (à Blanzy), Lavaud ( à Toulouse), Lauvergne et
se sont renforcés de maniè- continuer à progresser et Bigey ( à Dijon FCO)
£ Descentes
Les deux derniers de chaque groupe, re­ re significative à l’inter-sai- terminer dans la première Arrivées : Ziani (Monteux), Grisot (Nivolas­Vermelle), Dekkil (reprise), Picard (Pôle
joindront la division d’honneur. son, je me donne trois mat- moitié de tableau. France Vaux en Velin).
ches pour analyser la forme Un challenge qui devrait Effectif : Ziani, Moiton, Dekkil, Lepers, Berny, Dunoyer, Couderc, Picard, Dussolin,
de mon groupe ». être dans les cordes des Cartia, Gaêtanne et Charlène Mansiat, Grisot, St Cyr, Lourenssot, Picard, Claire, Mari­
D’ailleurs, Pietro De Cata joueuses de la formation na et Cécilia Josserand, Rozier.
EN BREF...
LES TROIS GROUPES
DE DIVISION 2
£ GROUPE A
Algrange, Arras (promu), Bagneux, Bis­
chheim, Compiègne, Cormelles (promu),
Dijon (ex­Saint­Apollinaire), Gravelines,
Le maintien comme ambition
Leers (promu), Rouen, Templemars Ven­
deville (promu), Vendenheim. L’US Blanzy, qui n’en finit
pas de grimper les éche­
£ GROUPE B lons, se retrouve aujour­
Angers (promu), Arlac, Mérignac (pro­ d’hui en Division 2, après
mu), Blanquefort, Condé­sur­Noireau,
Corné (promu), Issy­les­Moulineaux, Li­ plusieurs montées succes­
moges Landouge (promu), Montigny­le­ sives.
Bretonneux (relegué), Rennes, Saint­
Herblain, Soyaux (relégué), Tours.

Q
£ GROUPE C uel parcours de la
Albi, Arpajon, Aulnat (promu), Besançon formation blanzy-
(promu), Blanzy (promu), Châtenoy­le­ noise. Sachez qu’il y
Royal (promu), Claix (promu), Flacé­les­
a à peine trois ans,
Mâcon, La Véore, Monteux, Muret, Nî­
mes (promu). les joueuses du coach Robert
Creuzet disputaient le cham-
£ Pour rappel, suite aux non­réenga­ pionnat honneur régional.
gements Des Verchers et d’Evreux, Blan­ Un nouveau défi pour les filles de Robert Creuzet. Photo Jean­Louis Savetier (CLP)
Aujourd’hui le petit poucet
zy et Nîmes ont été repêchés par les
meilleurs quatrièmes. blanzynois se retrouve par-
mi les grands et s’apprête à être compétitif. J’espère que blanzynois. avoué, le maintien en divi-
jouer dans la cour des grands les autres formations seront Pour ce faire, Robert Creu- sion 2.
et rencontrer des formations dans la même situation », ex- zet pourra compter sur sa Un beau challenge en pers-
EN BREF... expérimentées dès le week- plique-t-il avant de recevoir nouvelle recrue venant de pective pour la formation
DIJON FCO ET SAINT­ end prochain. un autre promu Aulnat, di- Flacé, Ingrid Pinto, et récem- blanzynoise. « Si on ne lâche
APOLLINAIRE S’UNISSENT manche. ment présélectionnée en rien, tout est possible », am-
Le Dijon FCO Féminin et Saint­Apollinai­ « Techniquement, nous « De toute façon, si nous équipe de France militaire bitionne l’entraîneur local.
re Féminin Foot se sont réunis et ne for­ avons les qualités » voulons nous en sortir, cela p o u r o b t e n i r l ’o b j e c t i f JEAN­LUC CHANUT
ment plus qu’un : DFCO Féminin.
Cette formation sera entraînée par l’ex­ D’ailleurs, Robert Creuzet passe par un investissement
joueur dijonnais, David Linarès qui a tout regrette une reprise de la personnel de tout le groupe. LES MOUVEMENTS
Départs : Néant. Arrivée : Ingrid Pinto (Flacé)
juste mis un terme à sa carrière de joueur. compétition trop prématu- Nous avons techniquement Effectif : Amandine Di Rosso .Stéphanie Preteux, Emie Huguenin, Aurélie Lurat, Graziel­
Linarès, 34 ans, c’est 149 matches en Li­ la Conte, Virginie Heliot, Marie­Pierre Ravet, Ingrid Pinto, Valentine Kirbach, Christie
rée : « A l’heure actuelle, il les qualités pour bien faire,
gue 1 et 188 en Ligue 2. Gazzotti, Allisson Billebeaud, Jennifer Variot, Morgan Roullot, Julie Vandramini, Anne­
manque à mon groupe quin- tout se jouera sur le physi- Laure Brendel, Lindsey Derré, Marie­Laure Roumani, Pérrine Tain. Entraîneur Robert
ze jours de préparation pour que », ajoute le technicien Creuzet.
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

26 SPORTS / SAÔNE-ET-LOIRE Vendredi 3


septembre 2010

FOOTBALL. National (5e journée). Rencontre avec Maxime Chanot (FCG) EN BREF

Un patron pour la défense BASKET-BALL


Elan Chalon écrase Mon-
they en amical (103-56)
Les Chalonnais n’ont fait
q u ’ u n e b o u ch é e h i e r d e
À la veille de la réception Monthey, quart de finaliste
d’Amiens, le FC Gueugnon du championnat suisse la
peut compter sur un défen­ saison dernière mais encore
seur jeune mais déjà expéri­ à court de forme. Il s’agissait
menté. du premier test pour l’Elan
qui a clôturé ainsi son stage

I
l est encore tout jeune, de préparation sur une bon-
mais fort d’un vécu qui ne note. Malgré la fatigue,
l’autorise à se poser les Bourguignons ont fait la
comme l’un des nouveaux différence à l’issue du pre-
cadres du FC Gueugnon. À mier quart-temps (25-17 à la
20 ans, Maxime Chanot dé- 10e puis 49-26 à la pause)
gage une certaine assuran- grâce à leur efficacité défen-
ce. De la maturité aussi. sive. Gregor Beugnot en a
« Sur ce point, c’est certain profité ensuite pour faire la
qu’il ne fait pas son âge », part belle aux jeunes et repo-
avance Serge Romano, l’en- ser ses cadres, dont Aminu
traîneur des Forgerons. (23 pts), Evtimov (18 pts) et
Depuis son départ de Haynes (17 pts).
Reims, là où il a terminé sa A Thonon-les-Bains, Elan
formation, ce stoppeur a Chalon bat Monthey (D1
beaucoup appris. À 17 ans, suisse) 103 à 56 (25-17, 24-9,
il prend une chance uni- 19-6, 35-24).
que : celle de signer un pre- Chalon : Aminu 23, Haynes
mier contrat professionnel. 17, Lang 3, Aboudou 7,
Et pas n’importe où. C’est Schilb 10, Evtimov 18, Tchi-
Sheffied Wednesday et la Maxime Chanot (à droite) peut être l’élément stabilisateur de la défense du FCG. Photo N. Predan camboud 9, Lauvergne 7,
Premier League qui lui Jean-Baptiste-Adolphe 6,
ouvrent les bras. « Quand Le Mans qui le contacte. re à part entière par Roma- il y aura une grosse écurie, Bourdillon 3.
on a un club de ce calibre Avec, à la clef, un simple no, au sein d’une défense mais de notre côté, il y a éga-
qui vous appelle, on ne peut contrat amateur et une pla- jusqu’alors privée d’un véri- lement de la qualité. Je suis RUGBY
pas refuser », explique-t-il, ce avec les réservistes, en table patron. Sauf surprise, confiant ». Reparti sur des Rectificatif
comme pour se justifier CFA. il effectuera ses débuts sous bases plus solides, Gueu- Dans l’article « Plaqueurs,
d’un choix parfois contesté. Touché par l’investisse- le maillot jaune et bleu de- gnon espère recueillir rapi- prenez garde » paru dans
ment personnel de Tony main soir, face à Amiens. En dement les bienfaits d’un nos colonnes ce jeudi, il fal-
Opportunité Vairelles, il a rejoint les For- nourrissant de bons espoirs élément capable d’apporter lait lire « il est interdit
En effet, le pari est risqué gerons la semaine passée quant au redressement de une certaine stabilité der- aujourd’hui de plaquer au-
même si Maxime effectue avec l’ambition de repren- sa nouvelle équipe : « Je rière ». dessus de la taille et non pas
quelques apparitions avec dre sa progression. Selon sens bien ce match. En face, NOÉMI PREDAN au-dessus des épaules ». Nos
l’équipe première. « Ca n’a lui, son expérience anglaise excuses à Christophe Mal-
pas complètement fonction- l’a effectivement permis de EN DIRECT DE JEAN­LAVILLE let, arbitre fédéral.
£ Sans Julien Berthomier. Le défenseur prêté par l’OGC Nice n’est pas qualifié pour la
né pour lui, mais l’Angleter- franchir un nouveau cap : rencontre de demain, faute d’un délai suffisant entre l’homologation de son prêt et le
re lui a fait du bien », obser- « J’ai appris le sens de la ga- match contre Amiens.
£ Kevin Malaga à l’essai. Ce stoppeur (23 ans) évoluant à l’AJ Auxerre s’entraîne avec
TENNIS
ve Romano. Au bout de gne, du combat, admet-il. les Forgerons jusqu’à la fin de la semaine prochaine. Inscriptions pour le tour-
deux saisons, un nouvel en- Là-bas, je suis tout simple- £ Youcef Touati en approche. Les négociations sont avancées avec le Dijon FCO afin noi de St-Martin-B/Roche
d’obtenir le prêt de ce milieu de terrain de poche, âgé de 21 ans.
traîneur arrive et Maxime ment devenu un homme ». £ Jolibois touché aux ligaments. Victime d’une entorse de la cheville avec l’équipe Le tennis club de Saint-
Chanot décide de casser À Gueugnon, c’est un nou- réserve, Price Jolibois pourrait être indisponible pendant plusieurs semaines. Martin-Belle-Roche organi-
son contrat. Avant de sauter veau défi qu’il doit relever. £ G. Vairelles et Diop out. Le premier est touché à la cheville, le second aux adduc­ se son tournoi homologué,
teurs. Ils ne seront pas rétablis, demain face à Amiens. Famery est suspendu.
sur la première opportunité À peine arrivé au club, il est Rammou et Coronas opérationnels. Absents à l’entraînement en ce début de semai­ non classés, 4 e et 3 e séries,
q u i s ’o f f r e à l u i . C ’e s t considéré comme un titulai- nes, Terry Rammou (cheville) et Clément Coronas (cuisse) ont subi des tests concluants. SM et SD, 35 ans (H) entre
le 10 et le 19 septembre. En-
gagements : 17 euros (adul-
tes), 12 euros (jeunes nés en
PÉTANQUE. Masters 2010. Final Four aujourd’hui à Istres. 1989 et après). Inscription
par écrit de préférence
Une demi-finale autuno-mâconnaise auprès de Delphine Ber-
thoud, Les Chaverots,
Ce final four des Masters face à Radnic sera compli- le l’arbordera avec un net superbe saison 2010. 7 1 2 6 0 L a S a l l e . Te l :
2010 aujourd’hui à Istres qué, tout dépendra de la avantage psychologique. « Quintais me semble au- 0385375316.
s’annonce palpitant. qualité du terrain. Cela « On les a battus quatre fois desus du lot mais dans un
D’abord pour sa demi-fina- peut faire la différence » sur quatre. Mais ça ne veut Final four, tout peut arri- MOTOCROSS
le entre le vainqueur de poursuit le tireur au balan- rien dire, je le répète, tout ver » indique Miléi. Répon- Coupe des Régions,
l’édition 2009, l’ex-autu- cier magique. dépendra du terrain » con- se ce soir vers 22 heures. la Bourgogne 6e en Open
nois Zvonko « Zombi » Première à l’issue des six clut Miléi. SALVATORE BARLETTA Pour la seule compétition
Radnic et l’ancien mâcon- étapes du Masters, avec no- L’autre demi-finale verra AU PROGRAMME par équipes de l’année, en
½ finale : Radnic­Le Boursicau­Durk vs
nais Pascal « Boom-boom » tamment quatre victoires la dream team niçoise des Miléi­Grandet­Loy ; Quintais­Lacroix­ Open la Bourgogne se classe
Miléi. « Depuis deux mois, au compteur, l’équipe de Quintais, Suchaux et Suchaud vs Darodes­Sévilla­Molinas. sixième sur 24 ligues.
je suis en super forme, nous France conduite par Miléi Lacroix en découdre avec Début des rencontres à partir de 16 heu­ Un résultat jamais enregistré
res. Finale programmée à 20 h 30.
confiait hier matin partira donc favorite de cet les jeunes Darodes, Sévilla Palmarès 2010 : vainqueur Radnic­Pu­ par la Ligue de Bourgogne.
« Boom-boom ». Ce match affrontement surtout qu’el- et Molinas, auteurs d’une cinelli­Le Boursicaud­Durk.
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 FRANCE ET MONDE / SPORTS 27

FOOTBALL. Qualifications Euro 2012 : France-Belarus (20h45).

Ilesttempsdechangerd’ère
Les Bleus de Blanc doivent
renouer avec la victoire au
Stade de France, pour leur
premier match des élimina­
toires de l’Euro­2012 face
“ L’état d’esprit,
l’envie sont là. Il
reste le plus
important : essayer
au Belarus, et en finir avec
un Mondial nauséabond.
de le traduire sur le
terrain.”

L
a dernière victoire de
l’équipe de France en Laurent Blanc, sélectionneur
amical remonte au 26
mai contre le Costa Rica à amical pour le premier match
Lens (2-1), le dernier succès de Blanc sélectionneur.
en compétition au 14 novem- Les Bleus devront aussi gé-
bre, en barrage aller contre rer les retrouvailles avec le pu-
l’Eire (1-0) à Dublin (le retour blic du Stade de France qui
s’étant soldé par un nul piteux avait quitté fâché l’équipe na-
1-1 en prolongation). Il est tionale sur un pathétique ami-
donc temps de gagner. Le leit- cal perdu contre l’Espagne
motiv des Bleus à l’aube de la (2-0), entre joueurs désunis,
réception du Belarus en un Thierry Henry usé et un
ouverture des éliminatoires Raymond Domenech honni
de l’Euro-2012 est clair. et conspué.
La mission n’est pas si sim-
ple même si le classement du Alou Diarra (à gauche) est sur la ligne de départ de la campagne européenne. Photo AFP Victoire impérative
Belarus, 78e mondial coincé L’accueil devrait être plus
entre la Chine, 77e et l’Islan- exclu lors du dernier match chaleureux. Plus de 65.000
de, 79e, n’est pas reluisant. au Mondial), suspendus par
Blanc tient à son 4-4-2 spectateurs sont attendus, ce
la FFF après les événements qui est déjà une bonne surpri-
Humilité de Knysna (Evra, Ribéry, Tou- Le duo Hoarau­Rémy devrait être titularisé ce soir en attaque se. Laurent Blanc jouit d’une
«J’ai demandé de l’humilité lalan), ou écartés par leurs pour le premier match de la France en éliminatoires de l’Euro­ aura que n’a jamais eu Dome-
à tout le monde, aux joueurs, mauvaises performances en 2012, face au Bélarus, Ménez occupant le poste de milieu droit nech. Les sifflets ne devraient
à vous aussi la presse, car je Afrique du Sud (Abidal, Gal- dans un 4­4­2 classique, selon la mise en place tactique effec­ pas être au rendez-vous. Mais
l’entends encore aujourd’hui : las). Un vent de fraîcheur tuéeàhuisclos.KarimBenzema,l’autrepostulantpourunepla­ l’attente est si grande qu’il ne
“On a deux matches faciles à souffle sur le maillot bleu, ce en attaque, esttouché à la cheville droitedepuislundi. faut pas la décevoir. Spectacle
jouer contre le Belarus et la avec les Rami, Clichy, Menez, Blancdevraitabandonnerle4­4­2avecunmilieuenlosange(un et buts sont exigés pour recon-
Bosnie” : la réalité me semble Hoarau ou Rémy. seul récupérateur), testé en première période en Norvège, pour quérir les cœurs.
encore difficile», a insisté Mais les «jeunes» joueurs, lui substituer un 4­4­2 avec deux milieux excentrés et deux ré­
Blanc. appelés ainsi en raison de leur cupérateurs. Dans cette configuration, Jérémy Ménez devrait EQUIPES
France : Lloris ­ Sagna, Rami, Mexès,
Car peu importe l’adversai- âge ou leur manque de vécu, occuper le flanc droit, le côté gauche revenant à Florent Malou­ Clichy ­ A. Diarra, Diaby ­ Ménez, Malou­
re, la nouvelle équipe de Fran- ont vu en Norvège que la mar- da. Les deux milieux défensifs pourraient être Alou Diarra et da ­ Rémy, Hoarau. Sélectionneur: Lau­
ce va manquer d’expérience che n’était pas facile à gravir AbouDiaby. En défense, la charnière centraleRami­Mexès, se­ rent Blanc
du haut niveau, en l’absence entre championnats et mat- ra reconduite, avec les deux mondialistes Sagna (droite) et Cli­ Belarus : Zhevnoc ­ Shitov, Molosh,
Yourevitch, Martynovitch ­ Tigorov, Kul­
de ceux qui étaient considérés ches internationaux. Les nou- chy(gauche)surlescôtés.HugoLlorisretrouverasaplacedans chy ­ Putilo, A. Hleb, Kislyak ­ Kutuzov
comme des «cadres», suspen- v e a u x B l e u s s ’é t a i e n t lesbuts. Blancn’avaitpasencore choisison capitaine. Sélectionneur : Bernd Stange (ALL).
dus sportivement (Gourcuff d’ailleurs inclinés 2 à 1 en Arbitre : William Collum (ECO).

CYCLISME. Vuelta. CYCLISME. Championnat du monde VTT.


Hushovd au sprint Absalon en terrain connu
Le Norvégien Thor Hus- difficulté l’ascension du col Le Français Julien Absalon sion de prendre sa revanche. medi après-midi. Dans la des-
hovd (Cervelo) a remporté de 2e catégorie de la Cresta se retrouve cette fin de semai- cente, dimanche, on attend la
jeudi au sprint la sixième del Gallo, à 10 km de l’arri- ne en terrain connu aux Desmédailles fratrie britannique Atherton.
étape du Tour d’Espagne, vée. Championnats du monde de pourladescente Gee, vainqueur de la Coupe
entre Caravaca de la Cruz Mais elle n’a pas creusé VTT à Mont-St-Anne près de Toujours en cross-country, du monde 2010, semble bien
et Murcie (151 km), le Bel- de différences entre les pré- Québec, un haut-lieu de la dis- chez les dames, les fans cana- placépourbriguersondeuxiè-
ge Philippe Gilbert (Omega tendants à la victoire finale, cipline où il avait conquis la diens espèrent voir triompher me titre de champion du mon-
Pharma) restant leader du malgré une attaque infruc- couronne mondiale chez les une de leurs compatriotes, en- de après celui de 2008 ramené
classement général. tueuse du leader au géné- Juniors en 1998 et n’a subi tre Catharine Pendrel, qui de Val di Sole en Italie. Sa
Le Norvégien a devancé ral, Philippe Gilbert. aucune défaite depuis 2007. vient de triompher dans la sœur Rachel Atherton affron-
l’Italien Daniele Benati et Le Belge conserve son Maisle«roi»Absalonatrou- CoupedumondeàWindham, tera une forte concurrence
le Slovénien Grega Bole maillot rouge de le ader vé un rival dangereux, le Suis- auxEtats-Unis,etMarie-Hélè- française, l’actuelle cham-
sur la ligne, à l’issue d’un avec une courte avance sur se Nino Schurter qui vient de ne Prémont, six fois cham- pionne du monde de descente
sprint massif du peloton. les Espagnols Igor Anton lui ravir la Coupe du monde. pionne du Canada. Les deux Emmeline Ragot et la déten-
Cette nouvelle étape pour (10 secondes) et Joaquin Les Championnats du monde épreuves,MessieursetDames trice de la Coupe du monde
rouleurs avait pour seule Rodriguez (10 secondes). offrent au Français une occa- élite, sont programmées sa- 2010 Sabrina Jonnier en tête.
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

28 SPORTS / FRANCE ET MONDE Vendredi 3


septembre 2010

TENNIS. US Open (2e tour).

Gasquet le top, Rezaï le flop


LE CHIFFRE
Aravane Rezaï a été sortie
prématurément de l’US Opn
face à une inconnue, Béatri­
ce Capra alors que Richard
Gasquet a battu Nikolay Da­
49
York.
Le nombre de
fautes directes
d’Aravane Rezaï, hier à New
“ C’est une
grosse déception.
J’ai fait des erreurs
idiotes et ça lui a
vydenko en trois manches.
permis de gagner.”

L
a Française Aravane de la journée est donc venu
Rezaï, tête de série de Richard Gasquet qui a Aravane Rezaï
N.18, a chuté hier au sorti sans ménagement le
2e tour de l’US Open, battue Russe Nikolay Davydenko RÉSULTATS
Simple dames (2e tour): Clijsters (BEL/
en trois sets par Beatrice Ca- (tête de série, N°6) en trois N.2) bat Peers (AUS) 6­2, 6­1, Peer (ISR/
pra, une pugnace Américai- petits sets (6-3, 6-4, 6-2). Le N.16) bat Parmentier (FRA) 6­2, 6­3,
ne de 18 ans, 371e mondia- Biterrois rencontrera au 3e Schnyder (SUI) bat Martinez (ESP/N.22)
7­6 (7/2),6­4, Wozniacki (DAN/N.1) bat
le. Capra, victorieuse 7-5, tour le vainqueur du match Kai­chen (TPE) 6­0, 6­0, Wickmayer
2-6, 6-3 en 2 h 13 min. L’éli- entrele Brésilien Thomaz (BEL/N.15) bat Görges (ALL) 6­4, 7­5,
mination de Rezaï laisse Bellucci (N.26) et le Sud- Yung­jan (TPE) bat Paszek (AUT) 6­3, 6­3
Virginie Razzano, qui béné- Africain Kevin Anderson, Capra (E­U) bat Rezaï (FRA/N.18) 7­5,
2­6, 6­3, Zvonareva (RUS/N.7) bat Lisicki
ficie d’une invitation, com- 77e mondial. (GER) 6­1, 7­6 (5), Kuznetsova (RUS/
me seule représentante Arnaud Clément, 68e mon- N.11) bat Sevastova (LAT) 6­2, 6­3, Ci­
française au 3e tour chez les dial, s’est qualifié pour le 3e bulkova (SVK) bat Bondarenko (UKR)
dames. tour en profitant de l’aban- 6­2, 5­7,7­6 (7).
Simple messieurs (2 e tour): Federer
En dépit de quelques bons don de l’Argentin Edouardo (SUI/N.2) bat BEck (ALL) 6­3, 6­4, 6­3,
passages, la Française, 20e Schwank (entorse cheville Tipsarevic (SRB) bat Roddick (E­U/N.9)
mondiale, a manqué de luci- gauche) alors que le score 3­6, 7­5, 6­3, 7­6 (4), Fish (E­U/N.19) bat
dité face à une joueuse très était de 6-3, 5-5. L’Aixois af- Cuevas (URU) 7­5, 6­0, 6­2, Clément
(FRA) bat Schwank (ARG) 6­3, 5­5 (ab.),
en jambes, qui a su lui faire frontera un gros poisson au Gasquet (FRA) bat Davydenko (RUS/
jouer le coup de trop. Richard Gasquet, 38e joueur mondial, a réalisé un coup de prochain tour, l’Américain N.6) 6­3, 6­4,6­2, Nishikori (JAP) bat Cilic
maître, hier, en éliminant Nikolay Davydenko, N°6. Photo AFP (CRO/N.11), 5­7, 7­6, 3­6, 7­6, 6­1.
Côté messieurs, l’exploit Mardy Fish (N.19).

2322097
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 FRANCE ET MONDE / SPORTS 29

EN BREF BASKET. Championnats du monde. France­Nouvelle­Zélande.


VOLLEY
Euro-2011 dames
L’équipe de France affrontera
la Finlande à partir d’aujour-
Incroyable mais vrai !
d’hui à Sélestat (Bas-Rhin) en
match de barrage aller-retour Quatrième de son groupe, LE CHIFFRE
pour décrocher son ticket la France retrouvera la Tur­ Hier, le pourcentage
pour l’Euro-2011. quie en 8e de finale diman­
che à Istanbul après sa lour­
29 de réussite aux tirs
à 2 points des Français lors
FOOTBALL de défaite (82­70) contre la des trois premiers quarts
Strasbourg recalé Nouvelle­Zélande hier, à temps.
Le président du RC Stras- Izmir.
bourg (Nat) Jean-Clause Ples-

S’
sis a affirmé hierqu’il avait re- il y avait un scénario L’année dernière, elle avait
çu «la plus grosse claque de à éviter lors d’une perdu un match qu’il aurait
(sa) carrière» après que la Di- dernière journée visi- peut-être fallu gagner face à la
rection nationale du contrôle blement marquée par de Grèce à l’Euro. Jeudi, elle a
de gestion (DNCG) a refusé nombreux calculs, c’était fait l’inverse.
d’homologuer mercredi les bien celui offert par la France Elle a laissé échapper dans
contrats de plusieurs joueurs. hier contre la Nouvelle- les vingt dernières secondes
La DNCG a refusé les qualifi- Zélande (défaite de 12 une défaite «honorable»
cations de cinq recrues en rai- points). Car aller battre la après avoir pourtant fait le
son d’un dépassement de 120 Turquie dans son antre néces- plus dur en apparence, en ra-
000 euros de la masse salaria- sitera un exploit encore plus menant le déficit de 15 à 7
le. Le nouvel entraîneur Lau- grand que celui qui a valu aux points dans les dernières mi-
rent Fournier ne dispose par Bleus de dominer le cham- nutes. Ce sursaut programmé
conséquent que d’un groupe pion du monde espagnol en allait ensuite s’abîmer sur un
de 16 joueurs professionnels. ouverture. dernier panier primé d’Aber-
Hier, la France a vraiment crombie qui permet aux
Programme éliminatoires donné l’impression qu’elle Kiwis de finir troisièmes et
Euro-2012 (aujourd’hui) n’en voulait pas de cette vic- Bousculés hier soir par la Nouvelle­Zélande, Ian Mahinmi et les aux Bleus de poursuivre leur
Bleus affronteront la Turquie en 8es de finale. Photo AFP
Groupe A : Kazakhstan - toire face aux Néo-Zélandais. dégringolade.
Turquie, Belgique-Allema- Le plan était visiblement de Après trois victoires lors des
gne. Groupe B : Arménie - terminer sur une défaite de LA FICHE trois premiers matches, elle a
Eire, Andorre-Russie, Slova- moins de onze points pour fi- perdu sa deuxième rencontre
quie-Macédoine. Groupe C : nir troisième du groupe et NOUVELLE­ZÉLANDE­FRANCE 82­70 (39­25). d’affilée, après celle, la veille,
Nouvelle­Zélande. ­ 27 paniers (dont 14 sur 32 à trois
Iles Féroé-Serbie, Estonie -I- tomber sur la Russie. Et contre la Lituanie. Ce retour
points) sur 60 tirs ­ 14 LF sur 20 ­ 31 rebonds ­ 17 passes ­
talie, Slovénie-Irlande du qu’est-ce qui arriva? Une dé- en arrière ne constitue en soi
5 interceptions ­ 12 balles perdues
Nord. Groupe D : Rouma- faite de douze points... Marqueurs : Tait (8), Ritchett (3), Penney (25), Vukona (15), pas la meilleure manière de
nie-Albanie, Luxembourg - Jonesz (5), Abercrombie (7), Cameron (8), Frank (7), Brads­ préparer un huitième de fina-
Bosnie. Groupe E : Molda- Un final pas maîtrisé haw (4) le. Si la France est moins for-
vie-Finlande, Suède-Hon- Manquant d’expérience et France. ­ 21 paniers (dont 6 sur 17 à trois points) sur 53 te que la victoire sur l’Espa-
grie, St-Marin-Pays-Bas. de sérénité pour jouer à ce tirs ­ 22 LF sur 29 ­ 33 rebonds (Pietrus 8) ­ 11 passes (De gne en ouverture ne pouvait
Groupe F : Lettonie - Croa- jeu-là, la France s’est brûlé les Colo 4) ­ 2 interceptions ­ 14 balles perdues le laisser penser, il faut main-
tie, Grèce-Géorgie. Groupe doigts et peut passer les pro- Marqueurs : Albicy (0), Batum (6), Koffi (9), Mahinmi (0), tenant espérer qu’elle est
G : Monténégro-Pays de Gal- chaines 24 heures à se les Jackson (0), Bokolo (13), F. Pietrus (8), De Colo (10), Diaw (9), quand même plus forte que
les, Angleterre-Bulgarie mordre, elle qui transite à Is- Gelabale (12), Traoré (3) l’équipe qui a gaffé contre les
Groupe H : Islande-Norvè- tanbul aujourd’hui. «Tall Blacks».
ge, Portugal-Chypre. Grou-
pe I : Lituanie-Ecosse, Liech-
tenstein-Espagne.
RUGBY. Coupe du monde (1/2 finale) BASKET. Mondial messieurs.
Israël démarre bien
Grâce à un triplé de sa star,
Yossi Benayoun, Israël a par-
UneFranceimpuissante Des huitièmes de feu
faitement débuté ses élimina- L’équipe de France a été to- troisième trophée d’affilée La dernière journée de ce 82-84 ; Jordanie-Allemagne :
toires à l’Euro 2012, hier face talement dépassée par la en finale dimanche face à premier tour des champion- 73-91.
à Malte (3-1), dans un Ramat- Nouvelle-Zélande, double l’Angleterre, qui a battu nats du monde a hiertenu tou- Groupe B : Etats-Unis-Tuni-
Gan Stadium de Tel Aviv en tenante du titre et qui élimi- l’Australie (15-0) mercredi tes ses promesses. sie : 92-57 ; Slovénie-Iran : 65-
délire. ne les Françaises (45-7 et dans l’autre demi-finale. Outre la France (voir ci-des- 60;Brésil-Croatie:92-74.
3&-0 à la pause) pour la troi- sus), la Côte-d’Ivoire de Ran- GroupeC:PortoRico-Côte-
BASKET sième fois consécutive en LA FICHE doald Dessarzin (ex-Dijon), d’Ivoire : 79-88 ; Grèce-Russie
Pape Sy en NBA demi-finale du Mondial fé- victorieuse de Porto Rico a fi- :69-73;Turquie-Chine:87-40.
L’arrière Pape Sy du Havre, m i n i n , a u Tw i ck e n h a m NOUVELLE­ZÉLANDE ­ nalement été éliminée pour Groupe D : Espagne-Cana-
FRANCE : 45­7 (31­0).
qui s’est engagé en faveur de Stoop. Nouvelle­Zélande: 7 es­ un panier... La Turquie, les da:89-67;Lituanie-Liban:84-
l’équipe des Atlanta Hawks, Comme en 2002 et en sais Hohepa (9 e , 37 e ), Etats-Unis et la Lituanie finis- 66.
sera remplacé par l’ailier 2006, les Françaises Grant (23e), Manuel (27e), sentinvaincusautermedecet- £ Le tableau des 8e de finale :
Maxime Zianveni de Cha- échouent aux portes de la fi- Wickliffe (35 e ), Richards te phase initiale alors que les Samedi : Serbie­ Croatie, Espa­
lon. Pape Sy, 22 ans, a trouvé nale, leur objectif avoué en (43e), Sione (66e), 5 trans­ calculs grecs n’avaient certai- gne ­ Grèce.
un accord avec le club du Ha- début de compétition. formations Brazier (27 e , nement pas prévu de tomber £ Dimanche : Turquie­France,
vre, qu’il quitte alors qu’il lui Elles affronteront l’Austra- 35 e , 37 e , 43 e ), Jensen sur l’Espagne pour un choc Slovénie ­ Australie.
(66e).
restait un an de contrat, pour lie pour la troisième place France: 1 essai Salles atomique. £ Lundi : Etats­Unis­ Angola,
honorer la proposition de la dimanche. Les «Black (41 e ), 1 transformation RÉSULTATS (fin1er tour) Russie­ Nouvelle­Zélande.
franchise américaine. Ferns» (fougères noires) Bailon. Groupe A : Angola-Austra- Mardi : Lituanie­Chine ; Argenti­
tenteront de remporter un lie : 55-76 ; Argentine-Serbie: ne ­Brésil.
30
£ Concert. Olivia Ruiz « la femme chocolat » a trouvé hier soir la recette pour faire fondre
le public dijonnais à l’occasion du désormais traditionnel concert gratuit de la ville de Dijon. 74 Le nombre de
sculptures en bronze
d‘Edgar Degas qui
font l’objet depuis hier
d’une exposition
exceptionnelle à Sofia.

TEMPS LIBRE Des copies uniques


réalisées par la famille de
l’artiste après sa mort.

FESTIVAL. C’est parti pour la 2e édition de Détours en Tournugeois, organisé par le Galpon.

Le Tournugeois dans la rue


Intercommunal. Farges­lès­Mâcon, Tournus et Préty Tout public. Les 15 spectacles assurés par 9 compagnies
accueillent de nombreux spectacles jusqu’à dimanche. professionnelles s’adressent à tous les publics.

Après Chalon dans la rue,


Détours en Tournugeois !
Un festival où les arts de rue
son à l’honneur, pour faire le
plein de bonne humeur.

S
ans prétention, mais
avec une ambition.
Celle de la qualité.
Pour sa seconde édition, le
festival Détours en Tournu-
geois ne propose pas moins
de quinze spectacles, tous
assurés par des compagnies
professionnelles. Le Gal-
pon, l’association organisa-
trice, est allé les chercher ici
et là pour les ramener en
Tournugeois, le temps d’un
festival itinérant : Farges-
lès-Mâcon, Tournus et Préty
entreront dans la danse d’un
programme dense (lire ci- La fanfare de l’Impérial Kikiristan a donné le ton, hier, d’une édition pleine de belles promesses. Photo G.B.
dessous) dont le coup d’en-
voi sera donné ce soir. Tournugeois s’inscrit à la Galpon. pour danser jusqu’au bout est laissée à l’appréciation
croisée des chemins entre De fait, la programmation d e la n u i t, d u c i rqu e a é- de chacun, qui tirera aux ar-
Pour tous les goûts les arts de rue, le théâtre fo- artistique, concoctée par rien… : autant de rendez- tistes son chapeau en met-
et pour tous les âges rain et les mélodies entraî- Colin Bosio, a été pensée vous pour rire, rêver, parta- tant ce qu’il veut dans… le
« Il y en aura pour les nantes du monde. Un festi- dans cet esprit. Les Miséra- ger. chapeau. « C’est important
grands, pour les petits… val comme une ouverture bles revisités, une déambu- si on veut remettre le cou-
Chacun y trouvera son vers d’autres horizons, qui lation sécuritaire et hilaran- Prix libre vert l’an prochain », souli-
compte », esquisse le prési- fait la part belle aux mélan- t e , u n g r a n d b a l To u t c e l a à q u e l p r i x ? gne Patrick Germain. D’ici
dent Patrick Germain. Du ges et aux rencontres. « Le karacoustique sortant du Pour le public, selon ses là, délectons-nous de cette
théâtre en mode burlesque but du jeu, c’est que les gens grenier les standards de la moyens. Dans un souci de seconde édition pleine de
et poétique, de la musique passent un bon moment », chanson francophone, une rendre la « culture accessi- promesses.
en festif majeur, Détours en poursuit le président du guinguette psychédélique ble à tous », la participation GAËTAN BOLTOT

Trois jours de fête à Farges, Tournus et Préty


Aujourd’hui : à partir de 19 h 30, sous cha­ revisités) ; à partir de 19 h 30 à Farges : Cie
piteau à Farges : Crieur public de la Croix­ Les Batteurs de pavé (une histoire abraca­
Rousse, Cie de l’Autre (méli­mélo burles­ dabrante), Cie Portez­vous bien (des solu­
que), Grand bal karacoustique (chanson tions écologico­chaotiques), Beltuner
francophone), Collectif Alterealiste, Guin­ (guinguette psychédélique), Collectif Alte­
guette (par les Amis de Farges). realiste, Guinguette (par les Amis de Far­
ges).
Samedi 4 septembre : à partir de 12 h, en
centre­ville à Tournus : Crieur public de la Dimanche 5 septembre : à partir de 12 h
Croix­Rousse, Impérial Kikiristan (musique au bourg de Préty : Crieur public de la
du monde), Musique pluriel et la Fanfarro­ Croix­Rousse, Cie Étoile de mer (cirque),
soir (concerto géant), Cie Albedo (déambu­ Cie Annibal et ses éléphants (entre­sorts fo­
lation hilarante), Cie de l’Autre, Cie Hanni­ rains et farfelus), Cie Albedo, Adieu Berthe
bal et ses éléphants (Les Misérables (quatuor vocal), Guinguette pretronne.
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 FORUM 31

C’EST LA PHRASE DU JOUR


LA LETTRE
MON AVIS
SUR LEJSL.COM

Martine Aubry demande


au préfet du Nord de
“ Aujourd’hui, Warner produit les disques et les concerts de
Johnny. Ils sont parfaits pour les disques, mais Johnny ne
tient pas à ce que Warner organise ses spectacles. ”
Tristeet
dramatiques
vacances
ne plus évacuer les Roms Gilbert Coullier, nouveau producteur de Johnny Hallyday.
marthe71 : J’espère que nous estivales
serons nombreux le
7 septembre dans les rues, car il P as seulement pour tous
les accidentés de la route,
LE DESSIN de Delestre

n’y a pas que le problème des pour toutes ces familles


retraites. Ras le bol du social endeuillées, pour tous ces
pour les autres, alors que handicapés à vie, ces infirmes,
beaucoup de Français en jeunes le plus souvent…Mais
bavent de plus en plus en aussi, et surtout, oui surtout,
travaillant. Pourquoi viennent­ils pour nos amies les bêtes,
tous en France ? Là, chiens et chats, mais chiens
Mme Aubry, vous allez perdre surtout, parce que plus
beaucoup si vous ne changez encombrants, et totalement
pas vos positions. Mais peut­ tributaires des maîtres. Des
être savez­vous déjà que vous chiens qu’on mène à la SPA,
êtes mal barrée pour 2012 ! quand on ne les abandonne
pas dans les bois attachés à un
coxe71 : A quoi servent vos arbre (imagine-t-on la
impôts actuellement : à renvoyer détresse de ces pauvres bêtes
des centaines de Roms chez qui attendent en vain le retour
eux avec un pécule de du maître ?). Quand ils ne
300 euros plus celui pour les sont pas abandonnés après
enfants plus les trajets en avion avoir été battus !
ou en bus. Cela fait combien de
milliers d’euros ? M. Hortefeu ne C’est tout à la fois effrayant de
donne pas le montant de la
note : elle doit être salée. Il a
peut­être peur de la rendre
nNOUVELLES
TECHNOLOGIES
cruauté, insupportable ! Et
pourtant cela se reproduit
tous les ans, à pareille
publique car cela ferait
mauvaise effet pour Sarkozy
Samsung dévoile sa tablette rivale de l’iPad époque.Les bêtes sauvages
elles aussi sont victimes,
surtout que cet argent est foutu souffrent et meurent tout au
en l’air puisqu’entre deux et six presque deux fois plus léger pour la presse spécialisée long de l’année, et ce, en
mois, ils sont de retour en (380 grammes) et aussi épais française, et 799 euros pour raison du n on respect des
France. Ils ont le droit, c’est la loi qu’un téléphone portable de la presse allemande, soit un règles de sécurité, et de
européenne, à la libre circulation dernière génération. prix plus élevé en moyenne limitation de vitesse, dans
entre pays de la communauté. L’appareil blanc au verso, et que celui de l’iPad. certaines régions boisées :
noir au recto doit servir aus- Les premiers commentaires cerfs, sangliers, biches paient
Fopluster2 : Titine ne risque que si bien d’ordinateur porta- en Allemagne étaient plutôt un lourd tribut, en
de prouver expérimentalement ble, de visionneuse de films, flatteurs: «Le Galaxy Tab of- provoquant de très graves
qu’avec du respect mutuel, un de baladeur, de navigateur, fre plus de possibilités que accidents. À qui la faute ?
dialogue, une Charte de bonne d’appareil photo que de lec- l’iPad», écrivait ainsi jeudi la Mais c’est, je crois, le hérisson
conduite, la cohabitation avec la teur pour livres et magazi- rédaction du site allemand qui pâtit le plus de la
misère est possible : et c’est très nes en ligne. spécialisé chip.de, tout en circulation, et dont l’unique
dangereux pour www.gouv.fr ! Le groupe sud­coréen Il peut aussi être utilisé com- espérant «que le prix des- défense est de se mettre en
Laissez donc Titine faire chez Samsung a dévoilé jeudi me un téléphone, ce qui le cende bientôt à un niveau boule ! Las ! En quelques
elle ses expérimentations : elle a lors du salon des technolo­ place à mi-chemin entre un plus abordable.» années son espérance de vie
été élue démocratiquement par gies Ifa de Berlin sa tablette «smartphone» et une tablet- «C’est le concurrent de est passée de 11 ans à… 2 ans !
les Lillois. On en tirera le bilan, multimédia très attendue, te multimédia pure et dure. l’iPad qui présente le plus de Et que dire de la déforestation
les conclusions que je pense censée concurrencer le très Fonctionnant avec le systè- potentiel», selon les spécia- en Afrique et ailleurs qui
d’ores et déjà positifs. populaire iPad d’Apple. me d’exploitation Android listes du site Heise online. entraîne automatiquement la
de Google, il doit être com- Le salon Ifa, ouvert à la pres- disparition de nombre
geparo : Ce n’est pas simplement
une histoire « lilloise ». La
drôlesse veut du flouze de l’État,
L e «Galaxy Tab», présen-
té lors des journées pres-
se de ce salon d’électronique
mercialisé en Europe à par-
tir de la mi-septembre, selon
Samsung qui n’a pas immé-
se depuis mercredi, puis aux
visiteurs entre les 3 et 8 sep-
tembre, va servir d’arène
d’espèces animales…
Les associations certes ne
manquent pas (SPA,
du contribuable. Qu’elle grand public, est plus petit diatement donné de prix of- aux nombreux conccurents
WWF,...) mais contre les
s’adresse à la gauche caviar, de que son concurrent califor- ficiel de vente. de l’iPad, dont Apple a déjà
puissances ??? d’argent !)
milliardaires, le PS n’en manque nien (17,78 centimètres en Les estimations diver- vendu trois millions d’exem-
pas ! diagonale contre 22,86), geaient entre 690 euros plaires. JL PETIT ­MÂCON

£VIDÉO Bruno Le Maire rend Paray : Greenpeace


Le quotidien de visite aux éleveurs «accueille» le ministre
vos images... Le ministre de l’agriculture Incident à l’arrivée du
et vos images au était présent hier en Saône et minnistre à Paray. Un
quotidien Loire. Il était venu rencontrer commandio de Greenpeace
les éleveurs bovins en grande tente de manifester contre les
difficulté. OGM.
www.lejsl.com www.lejsl.com
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
32 septembre 2010

UN CONCERT AGITÉ JULIO IGLESIAS SE MARIE PAULHOGANVISÉPARLE


POUR BONO Le chanteur espagnol Julio FISCAUSTRALIEN
LES Le premier concert de
Bono et son groupe U2 à
Iglesias, 66 ans, a épousé
à Marbella (sud de
L’acteur australien Paul
Hogan (70 ans), alias «
Moscou a été terni, au stade Loujniki, par l’Espagne) Miranda Rijnsburger, la mère de Crocodile Dundee», est en conflit depuis 5
GENS l’interpellation de militants d’Amnesty ses cinq plus jeunes enfants. Les jeunes ans avec les autorités australiennes
International et l’évacuation de tentes de mariés sont actuellement en « voyage de concernant ses impôts. Il ne peut rentrer
plusieurs ONG internationales. noces », a indiqué l’agent du chanteur. aux Etats­Unis.

EXPOSITION. Les sculptures en bronze de Degas exposées à Sofia. EN BREF

Degas s’installeàSofia TÉLÉVISION


Carole Gaessler présente
le 19/20 sur France 3
Carole Gaessler, qui présen-
tait le Soir 3 depuis septem-
Une exposition exception­ tuel, qui lui attira alors de viru- bre 2008, présentera le
nelle de la totalité des 74 lentescritiques. 19/20 de France 3 du lundi
sculptures en bronze de Ce n’est qu’après sa mort que au jeudi, à partir du 6 sep-
l’impressionniste français sa famille découvrit quelque tembre. Elle succède à Lau-
Edgar Degas, marquées par 150sculpturesencireetenplas- rent Bignolas qui a choisi de
l’idée du mouvement, a été tique, et fit faire des copies en se consacrer à d’autres pro-
inaugurée jeudi à Sofia.. bronze de 74 d’entre elles, afin jets au sein de France Télévi-
de les conserver plus long- sions.

I
ls’agitdelaseuleexposition temps,aexpliquéM.Maibaum.
aumondedecopiesdecha- Quatre musées dans le mon- La 2e saison de «Menta-
cune des 74 figurines, de possèdent la quasi-totalité list» démarre en trombe
crééesd’abordparDegasenci- dessculpturesenbronzedeDe- Le premier épisode de la
reouenplastique,puisréalisées La collection complète exposée à Sofia jusqu’à fin octobre gas,àl’exceptiond’uneoudeux deuxième saison de «Menta-
enbronzeparsafamilleaprèsla appartient à une fondation américaine, l’Abraham Center for piècesmanquantes:leNorton list» avec Simon Baker a
mort de l’artiste, a annoncé le Visual Art.. Photo AFP Simon Museum de Pasadena réuni 9,4 millions de télés-
commissaireaméricaindel’ex- (Etats-Unis),leMuséed’Orsay pectateurs mercredi soir sur
position,WalterMaibaum. chent aux mouvements du sé de son vivant qu’une seule de Paris, la Glyptothèque Ny TF1. Avec une part d’audien-
Les sculptures de Degas, corps,d’oùsesnombreusespiè- sculpture en cire, la célèbre CarlsbergdeCopenhagueetle ce de 37,4%, TF1 s’est placée
avant tout connu en tant que cesdedanseusesetdechevaux «Petite danseuse de 14 ans», Muséed’ArtdeSaoPaulo(Bré- en tête des audiences.
peintreimpressionniste,s’atta- en course. Degas n’avait expo- marquéed’unréalismeinhabi- sil).

2332137
Notre agence locale
N° 6078Fondé
N°5986- - Fondé en 1826
en 1851 11, rue des Cornillons
Ne
Nepeut
peutêtre vendu
être séparément
vendu séparément 71104 Chalon-sur-Saône
www.lejsl.com
www.lejsl.com
ÉDITION Tél. 03.85.90.68.00

C’EST
ChalonLA RENTRÉE
RENTRÉE
agencechalon@lejsl.fr

ÉDITION

Edition de Chalon, Chalonnais, Chagny, Tournus


Tournus
Vendredi 3 septembre
Jeudi 3 juin2010
2010

CAHIER SPÉCIAL. De nouveaux professeurs, un emploi du temps pour l’année, des retrouvailles
avec les copains ou les copines, retrouvez en images les émotions de la rentrée.

Photosdeclasses

RE­CHAL0309­1558GJ. Pas question de perdre son temps. A peine arrivés dans les classes, les élèves ont pris possession des lieux, comme ici à l’école
maternelle Aubépins­Nord à Chalon. Photo Grégory Jacob

SOMMAIRE REPORTAGE PAGES 4­5

£ Le point en S.­et­L.
£ Le bulletin pour commander
p.2
Dans les pas
votre photo
£ Leur première rentrée
p.3
p.4­5 des petits nouveaux
£ Chalon p.6 à12
£ Agglomération p.13 à16
£ Côte Chalonnaise p.17 à 19
de la rentrée
£ Chagny p. 20­21
Nous avons suivi trois enseignants nouveaux dans
£ Val de Saône p.22 ­23
leur poste, mais aussi des élèves qui découvrent
£ Bresse Chalonnaise p.24­25 l’école maternelle, la primaire, le collège et le
£ Tournus p.26 lycée. Autant de rentrées uniques qui font le sel de
£ Entre Saône et Guye p.27 cette première journée de classe.
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

02 SAÔNE-ET-LOIRE / C'EST LA RENTRÉE Vendredi 3


septembre 2010

ÉDUCATION. Hier l’inspecteur d’académie en Saône­et­Loire livrait un premier bilan de cette rentrée.

Rentréesurfonddemalaise
La rentrée scolaire 2010 a
offert ses nouveautés hier à
92 225 élèves et à leurs en­
seignants. Du côté de l’aca­
démie, il fallait rassurer.
“ Que les parents
soient anxieux, ça
me paraît normal,
mais il ne faut pas
dramatiser.”

G
rogne des syndicats
enseignants, ma-
nuels scolaires blo- François Bourguignon,
qués à la case imprimerie, inspecteur d’académie.
réforme du lycée et profs
inexpérimentés face aux élè- se devrait être confirmée.
ves, la rentrée 2010 s’est te- Du côté des bonnes nouvel-
nue dans un contexte tendu. les, les remplacements d’ins-
Un climat que François tituteurs devraient être sim-
Bourguignon, l’inspecteur plifiés cette année,
d’académie en Saône-et-Loi- l’académie dispose d’un vi-
re, a tenté d’apaiser hier vier d’enseignants supplé-
après-midi. « Je n’ai aucun mentaires. Ainsi l’objectif
écho de problèmes majeurs est désormais d’être plus effi-
dans le département. Il y a cace sur les remplacements
un maître ou un enseignant courte durée (entre 3 et 7
devant chaque classe ». Il ne jours).
pouvait toutefois pas nier la Parmi les autres objectifs
colère ambiante. « Oui, cet- de l’Éducation nationale en
te année la rentrée compor- 2010/2011 : la lutte contre
te davantages d’enjeux ; Le L’inspecteur d’académie s’est rendu dans une école du Clunisois. Photo Jean­Claude Vouillon (CLP)
l’illettrisme dès la maternel-
climat social est morose, pa- le ainsi qu’une vaste ré-
rallèlement notre école est flexion sur les rythmes sco-
en évolution et ça crée tou- sont pas complètement élèves de Saône-et-Loire. eux, stables dans les lycées laires. Il faudra également
jours une certaine anxiété ». seuls. Dans les collèges et ly- Comme prévu, les effectifs d’enseignement général. On encourager les jeunes de
Quant à la mesure qui a le cées, c’est sans doute un peu baissent un peu dans le pre- note par contre la bonne for- Saône-et-Loire à poursuivre
plus bouleversé cette ren- plus difficile, mais en cas de mier degré. Les explications me des lycées profession- des études plus longues.
trée : l’arrivée face aux élè- problème ils pourront se sont à chercher du côté de la nels avec 150 élèves de plus Seuls 36 % des jeunes du dé-
ves d’enseignants sans for- tourner vers leur tuteur. Que démographie mais aussi cette année. « La réforme du partement atteignent la li-
mation pratique et que les parents soient anxieux, d’une tendance générale des Bac Pro en 3 ans attire », no- cence. Autan de sujets qui
l’inspecteur reconnaît lui- ça me paraît normal, mais il parents à scolariser plus te l’inspecteur. L’exercice de devraient être commentés
même comme « très jeu- ne faut pas dramatiser. ». tard leur enfant en maternel- calcul se poursuivra demain dans les cortèges du premier
nes », on notait, là aussi une le. Le collège lui profite du à la maternelle du Grand mouvement de grève de
volonté réelle d’apaiser les Exercices de calcul baby-boom de l’an 2000 et Four à Mâcon. Sauf affluen- l’année, prévu dès la semai-
parents les plus inquiets. La rentrée c’est aussi l’oc- gagne cette année 342 élè- ce de bambins à la dernière ne prochaine…
« Les jeunes collègues ne casion de faire l’appel des ves. Les effectifs restent, minute, la fermeture de clas- BENOIT MONTAGGIONI

PLUSIEURS RÉFORMES ET DES GRÈVES DÈS LA DEUXIÈME SEMAINE

Les douze millions d’élèves de la maternelle au ly- groupe scolaire à Maisons-Alfort (Val-de-Marne), a veau 16 000 prévues en 2 011. Pour Isabelle, mère
cée ont repris hier le chemin de l’école, une rentrée assuré « avoir une pensée particulière pour ceux qui de trois enfants scolarisés dans le primaire et le se-
inhabituelle marquée par plusieurs réformes mais découvrent le métier ». Les parents de la FCPE ont condaire à Paris (Xe arrondissement), « les ensei-
aussi par des grèves dès la deuxième semaine. Au dénoncé cette réforme, se demandant s’il y avait gnants ont raison de se mobiliser dès la rentrée car
total, 6,6 millions d’écoliers, 3,2 millions de collé- « vraiment un enseignant dans la classe ? ». c’est inadmissible que l’on supprime 16 000 pos-
giens et 2,1 millions de lycéens sont pris en charge Le ministre a aussi présenté la réforme du lycée à tes ». Nombre de syndicats ont dénoncé ces der-
par quelque 852 000 enseignants. des classes de seconde du lycée Jean-Pierre-Ver- niers jours une rentrée marquée par « l’accumula-
Cette rentrée est marquée par plusieurs nouveau- nant, à Sèvres (Hauts-de-Seine), avant de se rendre tion sans précédent de difficultés » et un « climat
tés : la réforme du lycée entre en vigueur en seconde avec le Premier ministre François Fillon à l’école de général de défiance ».
avec deux heures d’accompagnement personnalisé Joux-la-Ville (Yonne). « Citez-moi une rentrée où les syndicats ne parlent
par semaine, un nouveau système de remplace- pas de difficultés ! », avait répondu Luc Chatel,
ments va être mis en œuvre et 124 collèges et lycées Des perturbations à venir mardi. Selon le SNUipp-FSU, principal syndicat du
vont expérimenter un rythme avec « cours le matin À peine ouverts aux élèves, les établissements sco- primaire, un million d’exemplaires d’une « lettre
et sport l’après-midi ». Les jeunes enseignants vont laires devraient être perturbés par une grève dans ouverte aux parents pour alerter sur l’importance
être revalorisés financièrement, une conséquence les collèges et lycées lundi à l’appel du Snes-FSU, d’une mobilisation pour l’école » ont été distribués
de la réforme très controversée de leur formation, puis dans toute l’Éducation nationale mardi dans le hier.
qui a aussi pour effet que les 16 000 professeurs sta- cadre de la journée interprofessionnelle pour les re- La rentrée a été contrariée au collège Henri-
giaires font leur première rentrée sans avoir reçu de traites. Au-delà du projet de réforme des retraites, Dunant, à Colombes (Hauts-de-Seine), où le gym-
formation pédagogique. Le ministre de l’Éducation les syndicats dénoncent les 16 000 nouvelles sup- nase a été détruit par les flammes jeudi matin, lors
nationale Luc Chatel, en déplacement dans un pressions de postes de cette rentrée, avant de nou- d’un incendie accidentel.
FR2502B-EDUCATION-CALENDRIER-145558.ai

Voir en haute résolution 01/09/2010 16:27


LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 C'EST LA RENTRÉE / SAÔNE-ET-LOIRE 03

PRIVÉ

Stabilitédeseffectifsdans
l’enseignementcatholique
Chaque année des milliers
de familles de Saône­et­
Loire font le choix de confier
leurs enfants aux établisse­
ments catholiques.

C
ette année les parents
de 9 422 élèves de Saô-
ne-et-Loire ont encore
faitlechoixdel’enseignement
catholique. Les effectifs d’élè-
ves dans les établissements
sous la tutelle du diocèse et
sous contrat avec l’État repré- Les lycées privés Saint Lazare à Autun et F.Ozanam à Mâcon
sentent chaque année entre 7 occupaient l’an dernier les premières places du « palmarès des
lycées » de l’Express et du Figaro. Photo JSL.
et 10 % du total dans le dépar-
tement.
« Cette année l’enseigne- répartis sur 26 écoles. Bon- nais. « Les parents justifient
ment catholique se porte rela- netendanceaussipourles5ly- peu leur choix du privé par
tivement bien, malgré certai- cées du département avec leurs convictions religieuses,
nesbaissesdémographiques» 2 341 élèves (soit 55 de plus). maisjesuissûrqu’inconsciem- LUGNY
note Philippe Richard direc- La tendance est inverse dans ment ils sont sensibles aux va- Page 1 de 1

teur de l’enseignement catho- les collèges, les 12 établisse- leurs de l’évangile. Ils pensent
lique dans le diocèse. Cette ments catholiques ont perdu également trouver un enca-
rentrée, les écoles (primaires 125 élèves. Un chiffre que drementplussérieuxdansnos
et maternelles) accueillent PhilippeRichardexpliquepar établissements » interprète le
une quarantaine d’élèves sup- la situation démographique directeurdiocésain.
plémentaires : ils sont 3 889 notamment dans le Chalon- BENOITMONTAGGIONI

CLUNY
Cours inaugural aux Arts et Métiers Télévision. Les caméras de TF 1 ont suivi hier matin la
rentrée des élèves à l’établissement privé de La Source.
Le reportage a été diffusé hier soir dans le JT.
Photo Michel Buchaillard (CLP)

LA PHOTO SOUVENIR ✱

DE LA R ENTRÉE 2010

4€70
avec


Photo en couleur, format 18 x 24 cm
Si vous êtes intéressé par une photo possédant une référence,
il suffit de renvoyer jusqu’au vendredi 1er octobre 2010 le bon de
commande ci-dessous accompagné du règlement (4,70 € par photo
Une journée en liaison avec la direction générale, tous les centres de France étaient en liaison commandée) à l’adresse suivante (photo envoyée sous 15 jours) :
directe sur grand écran. Photo MC (CLP)
LE JOURNAL DE SAONE-ET-LOIRE
Aujourd’hui au cœur de la jouit : « Nous avons eu finale- ponses et d’une conférence Service Vente-Promotion - BP 30134
grande pyramide du Centre ment 182 nouvelles entrées, nationale sur le thème de l’an- 71104 CHALON-SUR-SAONE CEDEX
Arts et Métiers ParisTech de au lieu de 160 l’an dernier, un née, à savoir la prise en comp- ✁ BON DE COMMANDE
Cluny a eu lieu le traditionnel chiffre record, avec des élèves te de l’environnement dans le NOM...................................................... Prénom............................
cours inaugural regroupant, issus de 14 nationalités diffé- métier de l’ingénieur, et les Adresse...........................................................................................
sur place, tous les nouveaux rentes. » besoins d’énergie dans le fu- .................................................................... CP................................
élèves de cette rentrée, et en Belle preuve de la grande tur. À l’appui le témoignage
RÉFÉRENCES DES PHOTOS SOUHAITÉES NBRE D’EXEMPLAIRES
national tous les élèves des ouverture à l’international de d’anciens élèves, impliqués ....................................................................... ...............................
huit centres de France, par cette école d’excellence. La dans ces soucis d‘environne- ....................................................................... ...............................
diffusion en direct sur grand journée se déroula au fil d’al- ment comme Didier Serodon ....................................................................... ...............................
....................................................................... ...............................
écran. Alain Dovillaire, direc- locutions de bienvenue, de ta- ingénieur chez SAFRAN. Merci de bien vouloir noter la référence de votre photo en majuscules
teur du Centre de Cluny se ré- ble ronde, de questions ré- MONIC COUTHERON (CLP)
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

04 SAÔNE-ET-LOIRE / C'EST LA RENTRÉE Vendredi 3


septembre 2010

SUR LES TRACES DE…La petite Océane, Valentin, Céline, Rumeysa, Gérard, Dominique

De la maternelle au lycée,
n MA PREMIÈRE
EN MATERNELLE
Coïncidence.Céline Meunier qui vient de sortir de l’IUFM, connaît bien l’école
Jules­Ferry à Saint­Vallier car elle y a fait sa scolarité du CE1 au CM2.
« Je suis contente d’être à l’école,
alors j’ai même pas pleuré »

À 5 ans, Océane n’était pas le moins du monde effrayée


par sa rentrée hier matin à Ratenelle. Photo M.A.

J e connais déjà des gens, des moyens comme moi. Mais


maintenant on est des grands. » C’est avec une pointe
de fierté qu’Océane racontait hier sa rentrée des clas-
ses en maternelle. « J’ai bien dormi, c’est ma maman qui
m’a réveillé doucement et qui m’a emmené. » Contraire- RE­BAM0309­IMGP6023. Céline Meunier, institutrice en CE1 à l'école Jules­Ferry
de Saint­Vallier, faisait sa première rentrée scolaire hier matin. Photo Nicolas Desroches
ment à quelques petits, en pleurs au moment de laisser
leurs parents, Océane n’a pas eu peur du tout. « Moi
REPORTAGE
j’aime bien l’école, et puis je connais bien j’y étais déjà l’an
dernier. » Et comme Océane n’est pas difficile, elle souli-
gne qu’elle aime aussi bien les vacances. « Cet été j’ai vu
un spectacle avec des otaries au Pal ! » Une fois ce bon
souvenir raconté difficile de la retenir plus longtemps, el-
PAR NICOLAS DESROCHES

Hier, les élèves de CE1 de


l’école Jules­Ferry à Saint­
“ J’ai remplacé
mon ancienne
institutrice
de CE1, qui est
nière minute. Un peu plus
tard, toute l’équipe ensei-
gnante se retrouve sur le per-
ron pour l’appel. Céline a
l’honneur de commencer. Un
le trépigne d’aller jouer avec ses petits camarades… com- Va l l i e r n ’ é t a i e n t p a s l e s par un, les bambins se ran-
me quoi l’école ça peut être super ! seuls à avoir une boule au
partie à la retraite.” gent devant leur classe avant
ventre… leur institutrice, de rentrer.
Céline Meunier appréhen­ Céline Meunier, institutrice

nMA
à l’école Jules-Ferry à St-Vallier Vert, jaune, rouge
PREMIÈRE dait sa première rentrée.
EN PRIMAIRE Une fois les enfants instal-

L
e sifflet de la fin de la ré- ne t’inquiète pas trop », la ras- lés, leur institutrice se présen-
« Je veux pas de filles dans cré est encore bien loin sure-t-il. te. « Je sais votre prénom maî-
de sonner. Il est à peine tresse, c’est ma maman et
ma classe, elles sont toutes nulles » 7 h 30, et l’école élémentaire Formée à l’ancienne mon papa qui me l’ont dit »,
Jules-Ferry commence à revi- Céline Meunier avait de tient à préciser un élève.
vre en ce jour de rentrée, quoi être angoissée. La jour- Après, la jeune femme leur
après deux mois de sommeil. née d’hier a été la première présente les cahiers du jour,
Céline Meunier, âgée de 23 d’une longue carrière dans de littérature, de français, de
ans et originaire de Saint-Val- l’Éducation nationale. Elle mathématiques…
lier, la nouvelle institutrice fait partie des chanceux et des Ensuite, place à l’arbre des
des élèves de CE1 est arrivée derniers, qui ont encore été responsabilités. À la manière
au petit matin. Pourtant, elle formés à l’IUFM avant de se des feux de circulation, il y a
connaît déjà cette école, puis- retrouver devant une classe. un arbre vert, où se trouvent
qu’elle y a fait sa scolarité du « En plus des cours théori- pour l’instant tous
CE1 au CM2. « Pour l’anec- ques, j’étais en stage filé toute les noms, un autre jaune et un
dote, précise-t-elle. Je rempla- au long de l’année dans une dernier rouge.
RE­MACO0209­1114AD. En CP à Crêches l’an dernier, ce même mon ancienne insti- ZEP à Montceau. C’était une « À chaque fois que vous
Valentin Régi découvrait l’école élémentaire Arc­en­ciel à
Mâcon. Photo A. D. tutrice de CE1, Mme Agnès très bonne expérience. » De parlez sans lever le doigt,
Meunier, partie à la retraite. » ces stages, elle garde un sou- manquez de respect à quel-
Dans sa classe, où il y aura venir tout particulier de celui qu’un… vous changez de cou-

J’ étais en CP à l’école de Crêches-sur-Saône l’an der-


nier, mais je redouble. Là, je connais juste ma copine
Laurine »,Valentin Régi, 7 ans. Pourtant comme
les élèves de CE1, elle a dispo-
sé sur chaque table une po-
chette avec le nom de chacun
effectué durant un petit mois
aux États-Unis à Washington.
Sa formation, une licence en
leur. Quand vous êtes dans le
vert, vous avez plus de res-
ponsabilités, comme le droit
beaucoup de jeunes garçons de son âge, les filles ne se- inscrit dessus, ainsi qu’un pe- LEA (langues étrangères ap- d’effacer le tableau, de faire le
ront sans doute pas ses camarades de jeu privilégiées : tit message d’accueil person- pliquées) en anglais et alle- postier, de marquer la date…
« Moi, je veux pas de filles dans ma classe, elles sont tou- nalisé. mand à Lyon n’y est sans dou- dans le jaune, un peu moins et
tes nulles ! » Plutôt loquace, Valentin ne semblait pas in- « Alors, ça va comme tu te pas pour rien. dans le rouge, aucune, et je
quiet de son nouvel environnement et ravi de reprendre veux ? », lui lance le directeur 8 h 20, les premiers parents vous redonne des exercices. »
l’école : « J’ai toujours le même cartable, mais j’ai acheté entre deux gorgées de café. et élèves arrivent dans la cour. Le stress du début est bien
des nouveaux crayons et une ardoise. » Il lui reste mainte- « Je suis là depuis 7 heures », Le stress monte. En coulisses, loin. Chacun a pris ses mar-
nant à bien les utiliser. répond-elle d’un air un peu fé- dans la salle des profs, le di- ques et ses petites habitudes.
brile. « Tout va bien se passer, recteur règle les détails de der- ndesroches@lejsl.fr
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 C'EST LA RENTRÉE / SAÔNE-ET-LOIRE 05

et Marouna, à la fois écolier, collégien, lycéen mais aussi professeur des écoles, principal et proviseur.

c’étaitleurtoutepremièrefois
Performance.À Génelard, le diplôme de collège de la performance atteste de
la qualité de l’enseignement : 93 % de réussite au brevet en 2009. nMA PREMIÈRE
AU COLLÈGE
« Je n’ai pas retrouvé
UN PRINCIPAL TOUT SOURIRE À GÉNELARD tous mes amis de CM2 »
Rentrée sans stress hier pour Gérard Perrier au
collège de Génelard. Affecté dans l’établisse-
ment qu’il avait demandé, l’ancien proviseur-
adjoint du collège de Saint-Vallier accueille les
6e dès la sortie du bus. « Bienvenue au collège
Jules-Ferry ». Appel des entrants, salutations
aux personnels, le ton est enjoué et le sourire
franc. Même s’il y a « une petite appréhen-
sion », le vrai stress, Gérard Perrier l’a vécu la
veille. « J’ai relu mes notes plusieurs fois avant
dem’adresseràl’ensembledel’équipelorsdela Rumeysa, 11 ans, vient de passer sa 1e matinée en classe de
sixième au collège Saint­Exupéry de Montceau. Photo CR
prérentrée ! ». Natif de Marcigny, Gérard Per-
rier,49ans,aenseignéleslettresdansleRhône,
l’Isère,laSaône-et-Loireavantderéussirlecon-
cours de personnel de direction. À Génelard, il
s’attachera à poursuivre la dynamique initiée Gérard Perrier au moment de son mot
L es toutes premières heures passées au collège Saint-Exu-
pérydeMontceauontétéchargéespourRumeysaYazici,
11ans.«Onnousadonnénotreemploidutemps,noscahiers
d’accueil à l’attention des 6e. Photo F. P.
par sa prédécesseur. Dans son bureau encore etlivresdecours»,explique-t-elle,empressée.
vierge de toute décoration, le diplôme de collè- Danslacourdel’établissement,lacollégiennenesemblepas
ge de la performance atteste de la qualité de ces en lequel Gérard Perrier croit beaucoup : intimidée. « Je connais déjà beaucoup de monde de mon an-
l’enseignement : 93 % de réussite au brevet en « Il est important que chaque collégien soit va- cienne école. Mais je n’ai pas retrouvé tous mes amis de
2009. Au chapitre des nouveautés, Gérard Per- lorisé pour ce qu’il sait faire. Les compétences CM2».
riersouhaiteimpulserunecelluledeveilleavec transversales ne sont pas toujours mises en C’estavecengouementquel’élèves’estadaptéeàunnouveau
les conseillers d’éducation, l’assistante sociale avant avec le système de notation actuel. Cette fonctionnement :«Ici,onchangedesalledeclassesàchaque
et les enseignants pour suivre au plus près les innovationestunvraiprogrès.»Ils’attacheraà matière ! » Une rentrée qui permet à Rumeysa de se rappro-
élèves en difficulté. Autre chantier à mettre en en faire bénéficier les 230 élèves qu’il a désor- cherunpeuplusdesonbut :devenirmédecin.
œuvre « progressivement » : le cahier de textes mais sous sa responsabilité. CAMILLEROUX
numérique. Et le socle commun de compéten- FLORENCEPOLI

NOUVEAU PROVISEUR POUR LE LYCÉE DUMOREY nMA PREMIÈRE


AU LYCÉE

Dès 7 h 30 hier, Dominique Arnoux passe la « J e suis venue ici pour le théâtre»
porte du lycée professionnel Thomas-Dumo-
rey de Chalon-sur-Saône. À l’accueil, sa secré-
taire a déjà quelques questions très pratiques à
lui poser : « Comment voulez-vous que je pro-
cède,jefiltrelesappelscommepourMonsieur
Perraud ?».Leproviseuracquiesce :«Cen’est
pas à Thomas-Dumorey de s’adapter à moi,
mais bien à moi de m’adapter au fonctionne-
mentdeThomas-Dumorey».

300élèvesetlepersonnelàmanager
Cette matinée a une saveur particulière pour Dès 8 heures, Dominique Arnoux a accueilli la
DominiqueArnoux.À55ans,ilfaitsatoutepre- soixantaine d’internes du lycée. Photo BM
mièrerentréeaupostedechefd’établissement.
L’an passé, il était encore adjoint au lycée Par- mant»reconnaîtceluiquiaparlepasséaensei-
riatdeMontceau.Unétablissementbiendiffé- gné les lettres en lycée professionnel et qui dit Maroua a fait sa rentrée au lycée dans la sérénité. M.L. (CLP)
rent,puisquelelycéeDumoreyformesesélèves connaître « un peu » le monde du bâtiment,
aux métiers du bâtiment, Parriat était lui un ly-
céed’enseignementgénéral.Lenouveauprovi-
seur reconnaît d’ailleurs qu’ici « la population
«maissilesprofsmevoyaientfairedubéton,ils
seraient pliés de rire ». Pour le moment, le tout
nouveaubureauduproviseurestencoredésert.
L’ entréeensecondeaulycéeHilaireChardonnetàChalon
n’impressionnepasMarouaGheribi,unejeunefillede14
ans.«C’estcommeaucollège,çanechangepas,doncjenesuis
estplussensible.Certainssontlàpardéfaut.Ily « Il devrait vite être recouvert de dossier » re- pas stressée ». Au lycée, l’emploi du temps sera chargé puis-
aura certainement plus de conseils de discipli- connaîtDominiqueArnouxavantdesediriger qu’elleachoisideuxoptions :la«sectioneuropéenne»,scien-
nes.».Maisl’hommesembleprêtàmanagerces versleportailpouraccueillirlesélèvesavecun ces économiques et sociales en anglais, et le théâtre. C’est ce
300 élèves et le personnel. « Non ça ne me fait «stressnormaletnécessaire».Eteffectivement dernier qui a conduit Maroua dans ce lycée. Elle qui est pas-
paspeur.Endemandantunposteenlycéepro- dans son mot d’accueil la parole est rapide, les sionnéedethéâtredepuis4ans,grâceàlatélévision,montait
fessionneljelesavais.Etpuiscetétablissement mains bougent beaucoup, mais le ton du nou- déjàsurlesplanchesaucollègeJeanVilaretadoncdécidéde
estouvertsurlemondedutravail,jevaistraiter veau«patron»estdéjàbienassuré. poursuivresonapprentissagedecomédienneaulycée.
avec le milieu économique, c’est enthousias- BENOITMONTAGGIONI. MATTHIEULEBRUN(CLP)
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

06 C'EST LA RENTRÉE À CHALON


PHOTO SOUVENIR : pour commander une photo parue dans cette page, reportez-vous page 3 avec le numéro de la photo
Vendredi 3
septembre 2010

ÉCOLE MATERNELLE CHAGALL-PICASSO PRIMAIRE FONTAINE-AU-LOUP


RE­
CHAL0309­1230S
F.
Soleil éblouissant
pour la
quarantaine
d’élèves de la
maternelle
Chagall­Picasso
du quartier
Claudel­
Bernanos !
Ils sont répartis
en deux classes,
sous la direction
de Catherine
Morice.
Photo Sarah
Fréquelin

RE­CHAL0309­1155SF. La quarantaine d’élèves de l’école élémentaire de la Fontaine­au­


Loup a fait sa rentrée, sous la direction de Fanny Puget. Les effectifs sont répartis en trois
classes : CP, CE1­CE2 et CM1­CM2. Photo S. F.

ÉLÉMENTAIRE LANGEVIN-WALLON MATERNELLE FONTAINE-AU-LOUP


RE­CHAL 0309­1145SF.
Le député­maire
Christophe Sirugue,
l’adjointe à l’éducation
Anne Bonniaud
et la déléguée à
l’éducation Chantal
Forest ont participé
à la rentrée de la
maternelle Fontaine­
au­Loup. Plus de
cinquante enfants ont
été accueillis par la
directrice Nathalie
Galan. La 3e classe a
été supprimée en juin
et l’inspectrice Annie
Burdin était présente
pour le comptage des
enfants afin
d’envisager une
organisation différente
avec un personnel en
RE­CHALO3091218SF. Une petite pause photo pendant la première récréation des surnombre.
59 élèves de l’école élémentaire Langevin­Wallon, dans le quartier Claudel­Bernanos. Photo S. F.
Ils sont répartis en trois classes, sous la direction de Pascal Besson. Photo S. F.

MATERNELLE CLAIRS LOGIS PRIMAIRE DE LA CITADELLE


RE­
CHAL03091209
SF.
De beaux
sourires et
quelques
chagrins à
consoler pour la
quarantaine de
petits élèves
accueillis à la
maternelle Clairs
Logis, sous la
direction de
Virginie Gourat.
Ils sont répartis
en deux classes :
petits­moyens et
moyens­grands.
Photo S. F.

RE­CHAL03091350.LG. L'école primaire de la Citadelle ouvre ses portes pour 121 élèves
répartis dans six classes différentes cette année. L'équipe enseignante est la même que
l'année passée, l'établissement reste fidèle à lui­même. Photo Laure Glintz (CLP)

PRIMAIRE SAINT-EXUPERY MATERNELLE DE LA CITADELLE


RE­ RE­
CHAL03091536.L CHAL03091535.L
G. G.
Les élèves de la Pour la nouvelle
classe de CM2, année scolaire,
impatients de se l'école maternelle
faire de la Citadelle
photographier intègre deux
pour Le Journal nouveaux
de Saône­et­ instituteurs, pour
Loire, ont tout de la classe des
même eu le grandes sections,
temps de mettre notamment, et
leurs cahiers à 80 élèves.
jour malgré Photo L. G. (CLP)
l'excitation et les
chamailleries.
Photo L. G. (CLP)
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 C'EST LA RENTRÉE À CHALON
PHOTO SOUVENIR : pour commander une photo parue dans cette page, reportez-vous page 3 avec le numéro de la photo
07
ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE SAINT-JEAN-DES-VIGNES ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE PABLO-NERUDA
RE­ RE­
CHAL0309­1106 CHAL0309­1102
SB. SB.
Six classes Avec un effectif
sont ouvertes de 140 élèves,
pour accueillir l'ouverture
143 élèves à d'une classe
l'école Saint­ supplémentaire
Jean­des­Vignes en cours
dont l'effectif est élémentaire était
stable. Les CM1 nécessaire à
sont les plus Pablo­Neruda,
nombreux. La afin d'éviter
classe de M. des classes
Michel est donc surchargées.
la plus chargée, Le directeur,
avec trente Alain Présumey,
élèves. a obtenu
Photo Serge satisfaction,
Baudrand (clp) ce qui porte
dorénavant
à six le nombre
de classes.
Photo S. B. (clp)

ÉCOLE MATERNELLE SAINT-JEAN-DES-VIGNES ÉCOLE MATERNELLE PABLO-NERUDA


RE­ RE­
CHAL0309­1105S CHAL0309­1100
B. SB.
A Saint­Jean­ A Pablo­Neruda,
des­Vignes, il y a quatre
il n'y a pas de classes de
classe double. maternelle
« C'est un choix et 105 élèves qui
pédagogique », se répartissent
précise le en deux sections
directeur. petits­moyens,
79 élèves sont et deux sections
donc répartis moyens­grands.
en trois classes. Dans la classe
Dans cette classe d’Hélène
des plus petits, Graindorge,
tout s'est très toutes et tous
bien passé, avec pour la plupart se
pratiquement connaissent et
aucun pleurs à les retrouvailles
signaler. furent
Photo S. B. (CLP) chaleureuses.
Photo S. B. (CLP)

ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE LAENNEC ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE RIVES DE SAÔNE


cha0209­9h00FC. cha0209­8h45FC.
À l’école primaire À l’école Rives
Laënnec, dirigée de Saône,
par M. Drapier, quatre classes
cinq classes, de la maternelle
du CP au CM2, au CM2, dont une
se sont mises spécialisée Clis
en place, dont dans les troubles
ici une nouvelle du langage, sont
section rentrées, jeudi,
d’intégration Clis sous la direction
de 11 élèves. de la nouvelle
L’école directrice, Gaëlle
maternelle Bezin. Les petites
de Mme Duvert sections font ici
compte, elle, leur première
trois classes. rentrée, pleine de
Photo Frédéric découvertes.
Chouard (CLP) Photo F. C. (CLP)

ÉCOLE MATERNELLE LE DEVOIR ÉCOLE MATERNELLE PAULINE-KERGOMARD


RE­ RE­
CHAL0309­1452 CHAL0309­1507
MC. MC.
Quelques­uns La rentrée, s’est
des 111 élèves de plutôt bien
maternelle ont du passée pour ces
mal à quitter leurs deux classes,
parents et à l’une de tout
rentrer chez les petits et petite
petites sections. section, et l’autre
Heureusement, avec petite et
les maîtresses, moyenne section.
habituées à cette À l’heure des
rentrée mamans pour
émotionnelle, se ceux qui rentrent
montrent douces manger, tout le
et rassurantes, petit monde est
comme dans sage.
cette classe de L’effectif total de
petits et moyens l’école est de
où les enfants 77 enfants, mais
sont presque tous ce nombre peut
arrivés et se font évoluer dans
déjà des amis. l’année.
Photo M. C. (CLP) Photo M. C. (CLP)
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

08 C'EST LA RENTRÉE À CHALON


PHOTO SOUVENIR : pour commander une photo parue dans cette page, reportez-vous page 3 avec le numéro de la photo
Vendredi 3
septembre 2010

ÉCOLE MATERNELLE/PRIMAIRE COLOMBIERE ÉCOLE MATERNELLE JEAN-LORÇA


RE­ RE­
CHAL03091539.LG CHAL03094589.J
. MM.
Pourl'année Deux sections,
scolaire2010­2011, les très petits­
l'écolematernelle petits­moyens
etprimairedela (Mme Leynaud),
Colombière et les moyens et
accueilledeux grands
nouveaux (Mmes Ribeiro et
enseignants,un Manneveau)
maîtredeCM1et composent
uneinstitutricede l’école qui
maternelle.Les accueille
effectifsde 52 enfants au
l'établissement total pour des
sontenhausse, effectifs stables.
335élèvescette Photo Jean­Marc
annéecontre306 Mazué
l'andernier.«Une
rentréetranquille,
souslesoleil»,
confieladirectrice,
satisfaite.Photo
LaureGlintz(CLP)

ÉCOLE MATERNELLE SAINT-EXUPERY ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE JEAN-LORÇA


RE­
CHAL03091355.L
G.
Cette école
maternelle de
l’avenue John­
Fitzgerald­
Kennedy
accueille, cette
année, 65 élèves,
des effectifs
stables.
L’équipe
pédagogique ne
change pas, ce
sont toujours les
trois mêmes
institutrices aux
commandes. En
revanche, l’école
accueillent deux
nouvelles Atsem
pour cette RE­CHAL03094596JMM. Sur cinq classes, les 75 élèves ont effectué leur rentrée sans
rentrée. changement dans l’équipe pédagogique dirigée par M. Pied (M. Forest pour les CP, Mme Ferrand
Photo L. G. (CLP) pour les CE1, M. Pied pour les CE2­CM1, Mme Tejedor pour les CM1­CM2). Photo J.­M. M.

ÉCOLE MATERNELLE DE BOURGOGNE ÉCOLE MATERNELLE AUBÉPINS SUD


RE­ RE­
CHAL03094576J CHAL03094571J
MM. MM.
En quatre Les 78 enfants
sections, sont répartis en
les 90 enfants de quatre sections.
l’école maternelle Les tout petits
de Bourgogne avec M. Thomas
ont repris sous la et Mme Logerot,
direction de les petits avec
Mme Dupy. Mme Balland, les
Marc Bruno petits moyens
s’occupe des tout avec Mme Dupuis
petits et petits, et les grands
Marie­France avec Mme Perrot.
Guerry, des petits Photo J.­M. M.
et moyens,
Mme Parnaland
des moyens,
Mmes Gonnot et
Dupy, des grands.
Photo J.­M. M.

ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE PIERRE-VAUX ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE JEAN-MOULIN


RE­ RE­
CHAL03094581JM CHAL03094565J
M. MM.
L’école,dirigéepar L’école compte
M.Gonnot, sept classes pour
accueilleune 125 enfants sous
nouvelle la direction de M.
enseignante, Ozanon.
MmeMasson L’équipe est
(notrephoto)pourla complétée par
sectionCE2­CM1. l’intervention d’un
125élèvessont poste en Rased,
inscritsetrépartis assuré par
sursixclasses :une Mme Aquaviva et
deCP(MmeDroit), deux classes de
unedeCP­CE1(M. Clis sont
Pallas),unedeCE1 opérationnelles,
(MmeGrandvoinet), sous la conduite
unedeCE2 de Mmes Arnol et
(MmeLandriot),une Poiseau et M.
deCE2­CM1 Mougeot.
(MmeMasson)et Photo J.­M. M.
unedeCM1­CM2
(M.Gonnot).
Photo J.­M. M.
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 C'EST LA RENTRÉE À CHALON
PHOTO SOUVENIR : pour commander une photo parue dans cette page, reportez-vous page 3 avec le numéro de la photo
09
ÉCOLE PRIMAIRE LES CHARREAUX ÉCOLE MATERNELLE LES CHARREAUX

RE­CHAL0209­1415CL. Rentrée dans la bonne humeur pour les huit CE2 (debout) et les RE­CHAL0209­1416CL. L’école compte 44 élèves. Les 17 petites sections étaient en pleurs
quinze CE1 de Mme Gagnier, directrice de l’établissement. L’école primaire compte au total ce matin, malgré la présence d’une nouvelle institutrice. À l’inverse, le groupe des 27 moyens­
81 élèves. Photo Clément L’Hôte (CLP) grands était, comme on le voit sur la photo, très souriants. Photo C. L’H. (CLP)

ÉCOLE MATERNELLE ANNE-FRANK ÉCOLE PRIMAIRE ANNE-FRANK

RE­CHAL0209­1417CL. La directrice Mme Royer et quelques parents accompagnent la RE­CHAL0209­1418CL. Chaque classe, du CP au CM2, a été doublée, en raison d’une
classe des tout petits (2­3 ans). Une classe vient de fermer et l’école en compte désormais augmentation des effectifs. Ainsi, les groupes sont plus restreints, à l’image de cette classe
trois, pour un total de 72 élèves. Photo C. L’H. (CLP) de CM2 et de son instituteur, également directeur de l’établissement. Photo C. L’H. (CLP)

ÉCOLE MATERNELLE MAURICE-CORTOT ÉCOLE PRIMAIRE MAURICE-CORTOT

RE­CHAL0209­1419CL. Quelques uns des 92 élèves de maternelle de l’école se préparent à RE­CHAL0209­1420CL. L’établissement est composé de cinq classes, pour un total
aller à la cantine. L’établissement est composé de quatre classes, de la petite à la grande de 110 élèves. Une nouvelle institutrice, arrivée cette rentrée, s’occupera des CP et CM2.
section. Photo C. L’H. (CLP) Photo C. L’H. (CLP)

ÉCOLE MATERNELLE JEAN-MACÉ


RE­CHAL0209­1421CL.
Cette école du quartier
des Prés­Saint­Jean
devrait fermer ses portes
l’année prochaine.
À l’occasion de cette
dernière rentrée,
l’ensemble des
maternelles, ainsi que les
enseignants et
accompagnateurs, se
sont réunis pour une
photo souvenir, source
d’émotion chez le corps
professoral. La classe des
tout petits ne rentrera que
lundi, tandis que certains
élèves encore en
vacances feront
également leur retour la
semaine prochaine.
Photo C. L’H. (CLP)
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

10 C'EST LA RENTRÉE À CHALON Vendredi 3


septembre 2010
PHOTO SOUVENIR : pour commander une photo parue dans cette page, reportez-vous page 3 avec le numéro de la photo

ÉCOLE PRIMAIRE JEAN-MACÉ ÉCOLE MATERNELLE SAINT-DOMINIQUE


RE­ RE­
CHAL0209­1422 CHAL0309­1553
CL. MC.
L’école primaire La maternelle
devrait fermer comprend deux
ses portes classes : l’une de
l’année tout petits et
prochaine, petite section
comme avec 24 enfants,
la maternelle. l’autre de petite et
Cette année, moyenne section
une classe avec 23 jeunes.
d’intégration Après un ou deux
scolaire est petits en pleurs,
supprimée, place au
portant le rassemblement
nombre de pour débuter jeux
classes à sept, et devinettes à
pour 102 l’aide d’un panier
élèves. Ici, la plein de
classe de CP de surprises.
M. Martineau. Photo Magali
Photo Clément Chambe (CLP)
L’Hôte (CLP)

ÉCOLE PRIMAIRE LE DEVOIR ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE LOUIS-LECHÈRE


RE­CHAL0309­ chal0209­10h15F
1550MC. C.
Cette classe de À l’école primaire
CM1 se montre Louis­Lechère,
joyeuse et la rue du 11­
maîtresse aussi, Novembre­1918,
qui est déjà bien 103 élèves seront
appréciée. réparties en
Les 274 élèves quatre classes à
de primaire double niveaux,
profitent du soleil comme ici avec
pour afficher un les CE1­CE2.
grand sourire et Une classe Clis
démarrer la permettra
rentrée en l’intégration pour
douceur. Les les déficients
enfants sont auditifs.
arrivés à 9 heures Photo Frédéric
avec leur beau Chouard (CLP)
cartable mais
n’ont encore pas
sorti les
trousses. Photo
M. C. (CLP)

ÉCOLE COLLÈGE LE DEVOIR ÉCOLE COLLÈGE SAINT-DOMINIQUE


RE­ RE­
CHAL0309­1212 CHAL0309­1557M
MC. C.
La classe de 6e A, Une belle rentrée
comme les pour les classes
autres, a fait une de 6e qui vont
très bonne travailler dans des
rentrée. salles toutes
Avec environ 29 rénovées.
élèves par classe, Pas de
le collège changement au
comprend un niveau des
effectif total de enseignants et les
495 élèves, à peu élèves sont arrivés
près le même avec, pour la
nombre que l’an plupart, le sourire.
dernier. Le professeur
Photo M. C. (CLP) désigne un
volontaire pour
ramasser ou
distribuer les
papiers de début
d’année, la rentrée
commence bien.
Photo M. C.

ÉCOLE MATERNELLE AUBÉPINS NORD IUT CHALON-SUR-SAÔNE


RE­ RE­
CHAL0309­1135G CHAL03091553.L
J. G.
Pas le temps de Cette année, l’IUT
dire au revoir aux de Chalon­sur­
parents, et déjà Saône propose
les enfants sont deux nouveaux
prêts pour jouer. départements
Cette année, la très techniques :
maternelle génie industriel et
Aubépins nord maintenance,
accueille ainsi que science
110 élèves, et génie des
répartis en cinq matériaux, ce qui
classes. Photo représente une
Grégory Jacob soixantaine
d’élèves, mais les
inscriptions
n’étant pas
closes (il est
possible de
s’inscrire jusqu’à
fin septembre).
Photo Laure Glintz
(CLP)
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 C'EST LA RENTRÉE À CHALON
PHOTO SOUVENIR : pour commander une photo parue dans cette page, reportez-vous page 3 avec le numéro de la photo
11
LYCÉE DES MÉTIERS CAMILLE-DU-GAST LYCÉE EMILAND-GAUTHEY

RE­CHALON0309­1253ML. 150 internes du lycée des métiers Camille­du­Gast (et non plus RE­CHALON0309­1330. Les élèves des neuf classes de seconde du lycée Émiland­
le LEP auto), accueillis par leur proviseur, ont fait leur rentrée dans la bonne humeur. Gauthey, aidés par une assistante d'éducation, ont dû répondre à des questionnaires
Photo Matthieu Lebrun (CLP) les aidant à découvrir leur nouvel environnement. Photo M. L. (CLP)

LYCÉE HILAIRE DE CHARDONNET LYCÉE LA COLOMBIÈRE

RE­CHALON0309­1318ML. L’heure de la rentrée a également sonné pour tous les élèves


RE­CHALON0309­1407ML. Tous les élèves sont rentrés le même jour au lycée Hilaire­de­ du lycée la Colombière et cette classe de seconde attentive aux consignes
Chardonnet où la bonne humeur était de mise et les sourires, très larges. Photo M. L. (CLP) de sa professeur principale, Mme Perrier. Photo M. L. (CLP)

LYCÉE MATHIAS LYCÉE PROFESSIONNEL JULIEN-DE-BALLEURE

RE­CHALON00309­1308ML. 405 élèves du lycée professionnel Julien de Balleure, dont


RE­CHALON0309­1352ML. 360 élèves de seconde se sont assis sur les bancs du lycée cette classe de deuxième année de bac pro maintenance et équipement industriel, ont
Mathias, dont cette toute nouvelle classe découverte du patrimoine. Photo M. L. (CLP) repris le chemin des cours. Photo M. L. (CLP)

LYCÉE PROFESSIONNEL THOMAS-DUMOREY

RE­CHAL0309­1239ML. Les internes du lycée professionnel Thomas Dumorey ont été accueillis tôt jeudi matin, avant les « première année » et les « montants » demain. Photo M. L. (CLP)
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

12 C'EST LA RENTRÉE À CHALON


PHOTO SOUVENIR : pour commander une photo parue dans cette page, reportez-vous page 3 avec le numéro de la photo
Vendredi 3
septembre 2010

LYCÉE LA COLOMBIÈRE COLLÈGE ROBERT-DOISNEAU


RE­ RE­
CHAL0309­1052 CHAL0309­1125
MC. La rentrée GJ.
s’est faite Pour une rentrée
à 9 heures pour en douceur, les
cette classe de élèves de 6e
seconde 2, suivie du collège
par les classes Robert­Doisneau
de premières à sont partis
9 h 30, puis par toute la journée
les terminales et à la prairie
BTS à 10 heures. Saint­Nicolas.
Les CFP prépas, L’effectif total de
eux, sont arrivés l’établissement
à 8 heures. comprend
L’effectif total du 383 élèves.
lycée, en hausse Photo G. J.
par rapport à l’an
passé, est de
415 élèves et
cinq nouveaux
professeurs ont
été accueillis.
Photo M. C. (CLP)

LYCÉE LE DEVOIR COLLÈGE CAMILLE-CHEVALIER


RE­
CHAL0309­1219
MC.
Ces secondes
bac pro font
partie des
405 élèves
des trois cycles
général et
professionnel
répartis sur
Le Devoir
et le site Medicis.
Un effectif
en hausse face
à celui de l’année
dernière, mais
avec une rentrée
dans la bonne
humeur.
Photo M. C. (CLP)

RE­CHAL0309­1126GJ.
Plongeon au collège pour les élèves de 6e2, qui sont aussi ceux de la classe sportive de
natation. Il y a 516 élèves au collège pour cette rentrée. Photo G. J.

LYCÉE PONTUS-DE-TYARD COLLÈGE JEAN-ZAY


RE­ RE­
CHAL0309­1225 CHAL0309­1130
ML. GJ.
Les 300 élèves Le collège Jean­
de seconde du Zay est le plus
lycée Pontus­de­ petit collège de
Tyard, dont la Chalon. Il y a 180
nouvelle classe élèves cette
préparant le Bac année, un effectif
franco­espagnol, en baisse dû à la
ont répondu à perte de la classe
l'appel dans le Segpa.
parc du lycée. Photo G. J.
Photo Matthieu
Lebrun (CLP)

COLLÈGE JEAN-VILAR COLLÈGE JACQUES-PRÉVERT

RE­CHAL0309­1134GJ. Cette année, la classe à horaires aménagés théâtre est ouverte RE­CHAL0309­1133GJ. Le collège Jacques­Prévert a des effectifs stables, cette année,
à toutes les sections. Du coup, ces 6e en photo vont apprendre à briller sur les planches. avec 319 élèves.
Photo G. J. Photo G. J.
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 C'EST LA RENTRÉE DANS L'AGGLOMÉRATION 13
CHÂTENOY-LE-ROYAL COLLÈGE LOUIS-ARAGON CHÂTENOY-LE-ROYAL ÉLÉMENTAIRE BERLIOZ
RE­
CHAL0309­1115
JS
La principale du
collège, I. Friedli,
secondée par
M. Jacqueson,
CPE, a accueilli
les élèves de 6e
en premier.
27 professeurs
pour 252 élèves
forment trois
classes de 6e,
deux 5e, trois 4e,
trois 3e et une
classe
d’intégration UPI.
Les salles
spécialisées ont
été rénovées.
Photo Joseph Sala RE­CHAL0309­1145JS. C. Michelin a posé avec son CE2 pour sa dernière année
(CLP) d’enseignement avant sa retraite. Le directeur X. Houillon a annoncé un effectif stable
de 163 élèves pour cinq classes élémentaires et deux maternelles et des projets.
Photo J. S. (CLP)

CHÂTENOY-LE-ROYAL ÉLÉMENTAIRE CRUZILLE CHÂTENOY-LE-ROYAL ÉLÉMENTAIRE ROSTAND

RE­CHAL0309­1245JS. P. Descombes, nouvelle enseignante, a reçu ses CM2. F. Dumont, RE­CHAL0309­1215JS. Le directeur Ch. Pointe a reçu 117 élèves répartis en cinq classes.
directeur, a compté 118 élèves pour six classes dont un CLIS. Arrivées de I. Diez, AVS, et C. Sur la photo, M. Landron arrive au CP en mi­temps avec A.Pacoly, brigade, qui complète
Bardaine, EVS. Les ados de l’ERJ ont repeint le préau en août. Photo J. S. (CLP) sa semaine et remplace aussi le directeur, CM1, et M.­O.Broyer, CE2. Photo J. S. (CLP)

CHÂTENOY-LE-ROYAL MATERNELLE CRUZILLE CHÂTENOY-LE-ROYAL MATERNELLE BERLIOZ

RE­CHAL0309­1130JS. En visite à la maternelle de X. Houillon, la maire a évoqué les actions


RE­CHAL0309­1230JS. C. Dubois (les petits), et N. Bailly (les moyens) ont présenté leurs passerelles avec G. Kugener, petite section, E. Lacomme, Atsem, P. Fauchez, adjointe, et C.
élèves au photographe. La directrice D. Mouquod, grande section, a accueilli 66 enfants Marmorat, petite enfance. A. Pocaly est nommée brigade sur le groupe scolaire.
pour les trois classes sans changement de personnel. Photo J. S. (CLP) Photo J. S. (CLP)

CHÂTENOY-LE-ROYAL MATERNELLE ROSTAND FARGES-LÈS-CHALON PRIMAIRE


RE­ CHAL0309­1430
CHAL0309­1200J CP. Christine
S. Gaunet,
La directrice L. directrice,
Perrot, petite s’occupe
section, a de la classe
enregistré 67 de maternelle.
inscriptions pour Une nouvelle
les trois classes institutrice est
avec le même venue rejoindre
personnel. Ici, elle l’école
est avec S. Savin, élémentaire,
sa remplaçante Céline Ameye.
pendant son Cette année,
absence ce l’effectif reste
trimestre et C. stable avec trois
Rion, Atsem. classes. Photo
Photo J. S. (CLP) Claude Picard
(CLP)
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

14 C'EST LA RENTRÉE DANS L'AGGLOMÉRATION


PHOTO SOUVENIR : pour commander une photo parue dans cette page, reportez-vous page 3 avec le numéro de la photo
Vendredi 3
septembre 2010

MATERNELLE D’ÉPERVANS ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE DE LA CHARMÉE


rechal0209va
1055.
Dans des
structures dont
les extérieurs ont
été remis en état
au cours des
vacances, c’est
entouré de Céline
Mercier, Virginie
Chaudat­
Michelet, et
Claude Ritter, trois
nouvelles têtes
enseignantes,
que Cécile
Ponsot, épouse
Putino, directrice
de l’établissement
maternelle, a
accueilli les
70 bambins qui
occuperont les RE­CHAL0309­0959 RD. Les 78 élèves sont répartis en trois classes : CM1/CM2
lieux. Photo V. A. avec le directeur du RPI, M. Pernin, et Mlle Gateau, les CM1 avec M. Bert, et les CE2
(CLP) avec Mme Epalle. Mme Pranovi est la nouvelle EVS. Photo René Dard (CLP)

ÉLÉMENTAIRE GUSTAVE-COURBET CHAMPFORGEUIL ÉCOLE PRIMAIRE D’OSLON

CHAL0309­1137RG. Quatre enseignants ont en charge trois classes de 51 élèves à l'école rechal0209va1230. À l’école primaire d’Oslon, 114 élèves étaient présents pour cette
élémentaire Gustave­Courbet : Catherine Magnien, directrice aux cours moyens, nouvelle rentrée. Ils seront répartis dans cinq classes. À la tête de l’établissement depuis
Francine Houdot, au CP et au CE1, et pour le CE2, Mathilde Gacogne et une nouvelle venue, plusieurs années, Nathalie Lebrun accueillait Mlles Seraut et Rouget, qui,
Blandine Prost. Photo Roger Giroudon (CLP) avec leurs deux camarades, l’aideront a mené sa tâche a bien. Photo V. A. (CLP)

ÉLÉMENTAIRE MARCEL-PAGNOL CHAMPFORGEUIL MATERNELLE D’OSLON

CHAL0309­1143RG. À l'école élémentaire Marcel­Pagnol, 78 élèves en quatre classes,


avec Jérôme François, nouveau directeur, Anne Lacarra, Antoine Crose, Laurence Bois rechal0209va1050. 39 bambins occuperont les deux classes de la maternelle du groupe
et une nouvelle venue, Sarah Vincerot, assurant la décharge de direction sur trois groupes scolaire dirigé par Pascale Caeilleté, au sein duquel aucun changement n’est à signaler
scolaires de la région. au niveau des enseignantes. Photo V. A. (CLP)

MATERNELLE FRANÇOISE-DOLTO CHAMPFORGEUIL ÉLÉMENTAIRE ROGER-BALAN SAINT-MARCEL

CHAL0309­1154RG. Il y a 50 élèves à l'école maternelle Françoise­Dolto, au bourg.


La directrice, Patricia Ducroix, a les grands et moyens, et Stéphane Père, les moyens RE­CHAL0309­1039JJV. À Roger­Balan, 196 élèves fréquentent l'école élémentaire, dirigée
et petits. Josiane Merlot et Carmen Villeret sont les Atsem. Photo Roger Giroudon (CLP) par Brigitte Parrot. Ici la classe des CM2. Photo Jean­Jacques Vadot (CLP)
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 C'EST LA RENTRÉEDANS L'AGGLOMÉRATION
PHOTO SOUVENIR : pour commander une photo parue dans cette page, reportez-vous page 3 avec le numéro de la photo
15
LANS PRIMAIRE ÉPERVANS PRIMAIRE

CHAL0209VA1045. Pour cette nouvelle rentrée, 68 élèves ont franchi le portail du groupe CHAL0109VA1040. Pour cette nouvelle rentrée, le groupe scolaire, dirigé par Jean­Pierre
scolaire Térence­Ridoud, pour retrouver leurs enseignantes et camarades. La directrice de Daubas, compte une classe de moins (cinq au lieu de six). Les 113 élèves seront répartis
l’établissement, Angélique Chapelle, accueillait les élèves, ainsi que Sandrine Deloget, qui dans les cinq classes. Aucun changement n’est enregistré au niveau des enseignant(e)s
arrive tout juste dans l’établissement. Photo Valmy Azaïs (CLP) Photo V. A. (CLP)

SAINT-MARCEL ÉLÉMENTAIRE JEAN-DESBOIS CHÂTENOY-EN-BRESSE MATERNELLE JACQUES-BREL

RE­CHAL0309­1035JJV. Le groupe scolaire Jean­Desbois, dirigé par François Lémond, RE­CHAL0309­1040JJV. Quarante­deux enfants des classes maternelles étaient présents,
a accueilli 238 élèves, dont 159 en école élémentaire, qui ont investi des locaux entièrement hier, notamment la classe de Pascale Pelletier, à l'atelier peinture. C'était leur première
rénovés. Photo Jean­Jacques Vadot (CLP) rentrée. Photo J.­J. V. (CLP)

SAINT-MARCEL COLLÈGE VIVANT-DENON SAINT-MARCEL MATERNELLE ROGER-BALAN

RE­CHAL0309­1037JJV. Francis Benoît, proviseur du collège Vivant­Denon, RE­CHAL0309­1038JJV. Au groupe scolaire Roger­Balan, Denis Bois, directeur,
et Isabelle Grand, la nouvelle principale adjointe, ont accueilli 580 élèves. Ici, la classe et Gilles Lauprêtre ont accueilli une centaine d'enfants en classes maternelles.
de 6e de Mme Biserka Memisevic, nouvelle professeur d'anglais. Photo J­J. V. (CLP) Photo J.­J. V. (CLP)

SAINT-MARCEL MATERNELLE JEAN-DESBOIS CHÂTENOY-EN-BRESSE ÉLÉMENTAIRE JACQUES-BREL


RE­ RE­
CHAL0309­1036 CHAL0309­1041
JJV. JJV.
À Jean­Desbois, Au groupe
la classe scolaire
maternelle Jacques­Brel,
des moyens Dominque
et grands est Mikolaczyk,
gérée par directeur, a
Sandrine Mercier. enregistré
Ce sont déjà cette année
des habitués. 83 élèves
Photo J.­J. V. (CLP) dans l'école
élémentaire.
Ici, la classe CP,
CE1 de Marie­
Laure Verrien.
Photo J.­J. V. (CLP)
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

16 C'EST LA RENTRÉE DANS L'AGGLOMÉRATION


PHOTO SOUVENIR : pour commander une photo parue dans cette page, reportez-vous page 3 avec le numéro de la photo
Vendredi 3
septembre 2010

ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE LUCIE-AUBRAC SAINT-RÉMY MATERNELLE LUCIE-AUBRAC DE LUX

RE­CHAL0309­0913DC. Rentrée bien particulière dans un préfabriqué pour les CM2 ! Les
101 élèves de Lucie­Aubrac se répartissent cette année en deux sites. À Taisey, près de
l'ancienne école (photo) et rue Auguste­Martin. Le maire, Pierre Jacob, et l'inspecteur RE­CHAL0309­0908DC. Les moyennes et grandes sections de Taisey ont été très sages
M. Broyer étaient présents pour voir que tout s'est parfaitement déroulé. pour ce jour de rentrée.

ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE HENRI-CLÉMENT DE SAINT-RÉMY ÉCOLE MATERNELLE HENRI-CLÉMENT DE SAINT-RÉMY

RE­CHAL0309­0931DC. Les CM1 ont posé devant leur nouvelle fresque. L'école primaire RE­CHAL0309­0941 DC. 47 enfants composent la maternelle Henri­Clément. Alain Jarlan
Henri­Clément est dirigée cette année par Mme Striby, nouvelle venue. 111 élèves se s'occupe des petits et moyens tandis qu’Agnès Buatois s'occupe des moyens et grands.
partagent en cinq classes. Quelques pleurs, mais sur la photo, ça ne s'entend pas !

ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE RUISSEAU-MAUGUET SAINT-RÉMY MATERNELLE RUISSEAU-MAUGUET DE SAINT-RÉMY

RE­CHAL0309­1006DC. L'école Ruisseau­Mauguet compte 231 élèves au total RE­CHA0309­1013DC. La classe qui ouvre cette année est celle de Mmes Bouteiller
(145 en primaire et 86 en maternelle) et fête cette année sa deuxième ouverture de classe et Dumas. Il y a quatre classes en maternelle sur les dix du groupe Ruisseau­Mauguet.
consécutive. Ici, la classe de la directrice, Nathalie Desmarais. L'école retrouve le nombre de classes d'avant les suppressions des dernières années.

MATERNELLE NIÉPCE DE SAINT-LOUP-DE-VARENNES MATERNELLE LUCIE-AUBRAC DE LUX


RE­
CHAL0309­1127
DC.
Les petites
et moyennes
sections,
avec Mme Barre,
nouvelle
institutrice,
Chautemps
(Atsem) et
Descombin (EVS).
52 enfants dans la
maternelle qui fait
partie du groupe
scolaire Lucie­
Aubrac.

RE­CHAL0309­1059DC. Les 48 élèves de la maternelle Niépce sont divisés


en deux classes. La rentrée s'est bien déroulée pour les enfants et pour les maîtresses.
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 C'EST LA RENTRÉE EN CÔTE CHALONNAISE
PHOTO SOUVENIR : pour commander une photo parue dans cette page, reportez-vous page 3 avec le numéro de la photo
17
SAINT-GERMAIN-LÈS-BUXY ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE CM1-CM2 SAINT-DENIS-DE-VAUX
RE­CHAL0309­
1049RD.
Pour la rentrée
des classes de
GS/CP et CE,
26 élèves pour la
classe de GS/CP
de Mme Galletier
et Mme Lorette,
26 élèves de CE1
pour
Mme Degueurce.
L’Atsem est
toujours
Mme Mazoyer.
Photo René Dard
(CLP)

RE­CHAL0210­1245EM. En poste depuis trois ans, Isabelle Prost retrouve sa classe


de cours moyen première et deuxième année, forte de 21 écoliers, venus des quatre
communes du RPI (Saint­Jean, Saint­Mard, Saint­Denis et Barizey).

ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE SAINT-MARTIN-SOUS-MONTAIGU ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE CE1-CE2 DE BARIZEY


RE­
CHAL0210­1308
EM.
Divisés en deux
classes de
grande section
maternelle
à cours moyen
2e année,
25 élèves ont
effectué,
hier matin,
leur rentrée à
l'école du village,
dirigée par Claire
Monnet.

RE­CHAL0210­1251EM. Nouvelle venue au sein du Rassemblement pédagogique


intercommunal (RPI), Émilie Liauté (ex­enseignante du Breuil) aura en charge une classe
à double niveau (CE 1 et CE2), réunissant 16 élèves.

ÉCOLE PRIMAIRE DE SAINT-DÉSERT MATERNELLE DE SAINT-DÉSERT


RE­ RE­
CHAL0309­1356 CHAL0309­1405
RD. RD.
La nouvelle Mme Vallet
directrice, est la nouvelle
Mme Potherat, institutrice
a les élèves de l'école
de CP à CE1, maternelle,
et Mme Moreau, avec 24 enfants.
ceux de Elle est assistée
CE2/CM1/CM2, d'une Atsem
soit pour les deux en la personne
enseignantes, de Sandy Bard.
45 enfants. Photo
Les deux classes R. D. (CLP)
sont regroupées.
Photo R. D. (CLP)

ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE ET MATERNELLE DE CHARRECEY ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE DE GRANGES


CHAL0309­1235 RE­
RMJ.RE­. CHAL0309­1144
Les 31 élèves RD.
de l’école de 26 élèves pour
Charrecey ont la classe de
regagné leur PS/MS de
classe. Clotilde Mme Guglielmi
Bouchet sera, et de
durant cette Mlle Regenet
nouvelle année (Atsem).
scolaire, la 27 élèves
maîtresse de de MS/GS pour
grande section la classe de
de maternelle et Mme Coudray
de CP, et Frédéric et Mme Lorette
Mommée sera avec Mme Bonnot
l’enseignant des comme Atsem
CE1, CE2, CM1 Photo la classe
et CM2, en plus de MS/GS.
d’être le directeur. Photo R. D. (CLP)
Photo R.­M. J.
(CLP)
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

18 C'EST LA RENTRÉE EN CÔTE CHALONNAISE


PHOTO SOUVENIR : pour commander une photo parue dans cette page, reportez-vous page 3 avec le numéro de la photo
Vendredi 3
septembre 2010

ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE DU BOURG DE GIVRY MATERNELLE LÉOCADIE-CZYZ DE GIVRY


RE­ RE­
CHAL0209­1357 CHAL0209­1354
EM. EM.
Par l'effet de la Suite à la
fusion avec fermeture de
l'école de Poncey, l'école du
une nouvelle hameau de
classe a été créée Poncey, le
au groupe, dirigé regroupement
par Christian des maternelles
Bidaut, portant le a vu Adeline
nombre à huit Sancier prendre
pour l'accueil de le poste de
171 élèves de direction d'une
niveau CP à CM2. structure
comptant 104
écoliers, répartis
en cinq classes.

MATERNELLE NOTRE-DAME DE VARANGES DE GIVRY ÉLÉMENTAIRE NOTRE-DAME DE VARANGES DE GIVRY

RE­CHAL0209­1345EM.
RE­CHAL0209­1349EM. Avec 131 élèves répartis en cinq classes de niveau CP à CM2, la directrice, Marie­Thérèse
Les deux classes de maternelle accueillent cette année pas moins de cinquante chérubins, Prud'hon, enregistre une nette augmentation des effectifs, due à l'arrivée de nouvelles
de la petite à la grande section, pour l'école privée de la cité. familles dans la cité givrotine.

ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE CP-CE1 SAINT-MARD-DE-VAUX MATERNELLE SAINT-JEAN-DE-VAUX


RE­ RE­
CHAL0210­1256 CHAL0210­1302
EM. EM.
Une rentrée 40 bambins
sereine à l’école de petite section
élémentaire à grande section
de Saint­Mard­ de maternelle,
de­Vaux, où 20 répartis en deux
élèves de cours classes, gérées
préparatoire et par Anne Pelletier
cours et Agnès
élémentaire Tremeau (aidées
1re année ont de l’Atsem
retrouvé leur Maryne Derost),
professeur, ont effectué une
Marylène Mère, rentrée plutôt
également calme.
directrice du RPI
de la Vallée
des Vaux.

ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE DE MERCUREY ÉCOLE MATERNELLE DE MERCUREY


RE­ RE­
CHAL0210­1316 CHAL0210­1319
EM. EM.
Effectifs en Une rentrée
hausse à l’école dans le calme
élémentaire, et la bonne
dirigée par humeur chez
Frédérique les tout­petits,
Geoffray, où 102 à la maternelle
enfants sont mercuréenne,
regroupés en où trois classes
quatre classes regroupent
de CP à CM2. 65 enfants.
L’équipe
enseignante est
reconduite, avec
deux stagiaires
en plus.
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 C'EST LA RENTRÉE EN CÔTE CHALONNAISE
PHOTO SOUVENIR : pour commander une photo parue dans cette page, reportez-vous page 3 avec le numéro de la photo
19
MATERNELLE DE BUXY ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE DES VIGNES LONGUES DE BUXY
RE­
CHAL0209­1402
EM.
Avec 124 enfants,
c'est un nombre
stable d'écoliers
pour l'école
élémentaire
publique, dirigée
par Isabelle Petit.
Deux enseignants
titulaires
(MM. Meissonnier
et Cuny) ont pris
leur poste tandis
que
Mlle Clitoreaux
arrive comme
brigade.

RE­CHAL0209­1407EM. Pour la directrice Christine Lavaud, c'est un nombre constant


d'enfants qui a intégré, hier, l'école maternelle, avec 70 petits écoliers répartis en trois
classes.

MATERNELLE SAINTE-MARTHE DE BUXY ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE SAINTE-MARTHE DE BUXY


RE­ RE­
CHAL0209­1425 CHAL0209­1420
EM. EM.
Une classe Deux classes
unique de de niveau
28 petits écoliers élémentaire
de maternelle accueillent
pour l'école 36 élèves de CP
privée buxynoise, à CM2, à l'école
où la rentrée s'est privée, où
effectuée sans l'enseignante
trop de larmes Anne Nomblot
ni de chagrin. prend cette
année sa
première fonction
de directrice.

ÉCOLE PRIMAIRE DE VILLENEUVE-EN-MONTAGNE ÉCOLE PRIMAIRE DE MONTAGNY-LÈS-BUXY

RE­CHAL0209­1413CV. 22 élèves (CE2, CM1, CM2) ont fait leur rentrée à l’école de RE­CHAL0209­1440CV. L'école de Montagny­lès­Buxy (CE2, CM1, CM2), qui fait partie
Villeneuve­en­Montagne, que dirige Mme Chatelet 75 % du temps, ainsi que Mme Baudot du RPI avec les communes de Jully et Saint­Vallerin, et qui est dirigée par M. Gaudillère,
pour le reste, et qui est rattachée en RPI avec sa voisine, l’école de Sainte­Hélène. a accueilli 25 élèves en ce jour de rentrée.

ÉCOLE PRIMAIRE DE GERMAGNY ÉCOLE PRIMAIRE DE SAINTE-HÉLÈNE

RE­CHAL0209­1427CV. 20 élèves ont fait leur rentrée à l’école primaire de Sainte­Hélène


RE­CHAL0209­1355CV. 22 élèves (CE2 et CM1) ont fait leur rentrée à l’école de Germagny, (GS, CP, CE1) dirigée par M. Vadot (75 % du temps) ainsi que Mme Balland pour le reste,
que dirige M. Alévêque, et qui est rattachée en RPI avec sa voisine, l’école de Genouilly. classe qui est rattachée en RPI avec l’école de Villeneuve­en­Montagne.
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

20 C'EST LA RENTRÉE À CHAGNY Vendredi 3


septembre 2010
PHOTO SOUVENIR : pour commander une photo parue dans cette page, reportez-vous page 3 avec le numéro de la photo

ÉCOLE MATERNELLE BELLEVUE DE CHAGNY ÉCOLE MATERNELLE DES ROUGES MOULINS DE CHAGNY
RE­ RE­
CHAL0309­1105 CHAL0309­1107
MB. MB.
Avec l'ouverture Avec
d'une 4e classe, 102 bambins à
tenue par Valérie l'effectif, Muriel
Bago, l'école Pierre, directrice
maternelle de l'école
Bellevue de maternelle des
Chagny, dirigée Rouges Moulins
par Robert de Chagny,
Candelara, est satisfaite
accueille cette de la rentrée.
année 101 élèves. Si quelques
Une rentrée larmes ont été
tout en douceur, versées, elles ont
où seul le stress vite disparu pour
des parents était laisser place au
visible. sourire.
Photo Marc Photo M. B. (CLP)
Boulnois (CLP)

ÉCOLE ÉTIENNE-JULES-MAREY DE CHAGNY ÉCOLE DE REMIGNY


RE­ RE­
CHAL0309­1050 CHAL0309­1110
MB. MB.
Répartis Pour Justine
en 14 classes, Bouriot,
les 320 élèves de directrice des
l'école Etienne­ écoles primaire
Jules Marey de et maternelle de
Chagny, ont, hier Remigny, tout
matin, repris les est prêt pour la
cours. rentrée.
L'établissement, Venant de
dirigé par Pierre­ l'Yonne, elle
Yves Maillard, enseignera aux
reçoit, depuis quinze élèves, du
cette année, CP au CM2 et
internet, grâce sera aidée dans
au réseau câblé. sa tâche par
Photo M. B. (CLP) Maryse Ramet,
auxiliaire de vie.
Photo M. B.
(CLP)

ÉCOLE MATERNELLE DE CORPEAU ÉCOLE DU PENSIONNAT SAINTE-MARIE


RE­ RE­
CHALON0309­12 CHAL0309­1406
23NMA. MB.
Une rentrée Mercredi, Sophie
calme pour Liebmann,
l’école maternelle remplaçante
de Corpeau, sous de Marie­Claire
la direction de M. Gros en tant que
et Mme Larue. directrice de
Première l'école primaire
récréation pour et maternelle du
les 41 élèves de pensionnat
l’établissement. Sainte­Marie,
Photo Noël a accueilli la
Mathey (CLP) centaine
d'enfants de la
petite section au
cours primaire.
Photo M. B. (CLP)

ÉCOLE MATERNELLE DE REMIGNY ÉCOLE MATERNELLE DE CHAUDENAY


RE­ RE­
CHAL0309­1115 CHAL0309­1058
MB. MCD.
Pour Amandine De gros chagrins
Marchand, qui pour certains tout
s'occupera des petits dont c'était
treize bambins la toute première
de la petite à la fois à l'école.
grande section Mme Descoursièr
de maternelle es les a accueillis
de Remigny, la dans sa classe à
rentrée scolaire double niveau
est synonyme PS/MS. Photo
de jeux, de rires Marie­Claire Dilly
mais aussi (CLP)
d'enfants à
consoler. Dans
cette tâche
délicate, Sonia
Gougler, Atsem,
aura un rôle
primordial.
Photo M. B. (CLP)
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 C'EST LA RENTRÉE À CHAGNY ET SA RÉGION
PHOTO SOUVENIR : pour commander une photo parue dans cette page, reportez-vous page 3 avec le numéro de la photo
21
DEMIGNY MATERNELLE FONTAINES MATERNELLE

RE­CHAL0309­1045MCD. Première rentrée pour les petits de la classe d'Isabelle Wodey, RE­CHALON0309­1156NMA.
qui accueille ses jeunes élèves sur deux jours. 87 enfants sont scolarisés en maternelle, La rentrée s’est déroulée dans la bonne humeur pour les 71 élèves de l’école maternelle,
répartis sur quatre classes. Une nouvelle professeure des écoles, Christelle Laurent, a en sous la direction de Mme Dominguez. Sur la photo, les élèves petits et moyens de
charge la classe MS/GS. Photo Marie­Claire Dilly (CLP) Mme Lakli. Photo Noël Mathey (CLP)

RULLY MATERNELLE FONTAINES ÉLÉMENTAIRE


RE­ RE­
CHAL0309­1137 CHALON0309­12
NMA. 05NMA.
Bonne rentrée Une ouverture
à l’école d’une cinquième
maternelle classe pour
de Rully, avec accueillir les
59 élèves inscrits. 113 élèves du
Première leçon groupe scolaire,
pour les petits dirigé par
et moyens Mme Lesénéchal,
de Mme Cersot, directrice.
directrice Photo N. M. (CLP)
et Mme Ferry.
Photo N. M. (CLP)

SAINT-LÉGER-SUR-DHEUNE ÉLÉMENTAIRE SAINT-GILLES MATERNELLE

RE­CHAL0309­1145RMJ. L’effectif à l’école élémentaire est de 181 élèves. 21 CM2 avec CHAL0309­1300RMJRE­ Nathalie Creuset, professeur des écoles, et Martine Defosse,
Benoît Lemaire qui assurera les cours jusqu’au mois d’octobre. Ensuite, Christiane Silly Atsem, ont eu du travail en cette première journée d’école, ayant 9 enfants en moyenne
reprendra sa classe ; 25 CM1, avec Chantal Drain ; 22 CE2 avec Florence Rebillard ; 23 CE1 section et 13 en petite. Jeanne­Laure Praudhon sera la maîtresse de grande section
avec Séverine Rolland et 16 CP et 4 CE1 avec la directrice de l’école, Stéphanie Vauchey. et de CP, elle aura en charge 23 élèves durant cette année scolaire.
Elle inaugure la nouvelle classe en préfabriquée. Photo Rose­Marie Jossart (CLP) Photo R.­M. J. (CLP)

SAINT-LÉGER-SUR-DHEUNE MATERNELLE DENNEVY ÉLÉMENTAIRE

CHAL0309­1215RMJ.RE­ Les 69 élèves du site maternelle ont repris le chemin de l’école. CHAL0309­1245RMJ.RE­ L’école élémentaire de Dennevy et celle de Saint­Gilles, faisant
24 en grande section, avec pour enseignante Carine Drost, Patou en tant qu’Atsem et partie du même RPI, seront comme depuis plusieurs années dirigées par M. Charton,
Martine, qui est EVS. 25 en moyenne section avec Carine Bomont ; 20 élèves en petite section qui est également professeur des écoles de la classe de CM1­CM2, avec 17 élèves.
qui seront avec Christèle Mathey, du mardi au vendredi, et Lucille Petetin, la maîtresse des Gérard Chauveau, quant à lui, aura la classe des CE1­CE2, au nombre de 22.
petits le jeudi, celle des moyens le vendredi et celle des CP, CE1 le lundi. Photo R.­M. J. (CLP) Photo R.­M. J. (CLP)
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

22 C'EST LA RENTRÉE AU VAL DE SAÔNE


PHOTO SOUVENIR : pour commander une photo parue dans cette page, reportez-vous page 3 avec le numéro de la photo
Vendredi 3
septembre 2010

VERDUN-SUR-LE-DOUBS MATERNELLE RENTRÉE DES CLASSES VERDUN PRIMAIRE


RE­
CHAL_Verdun_mate
rnelle_0309_1100
JMB
À la maternelle de
Verdun­sur­le­
Doubs, les 84 élèves,
avec la fermeture
d'une classe cette
année, sont répartis
en trois classes.
L'équipe
enseignante, autour
de la directrice
Barbara Banche, se
compose d'Hélène
Lacouche, Nathalie
Lauquin, Estelle
Thevenaux et la
remplaçante, Sophie
Jacquot, sans
oublier deux Atsem
à plein­temps et RE­CHAL­Verdun_primaire­0309­1145JMB. À l'école primaire de Verdun­sur­le­Doubs,
deux à mi­temps. 143 élèves, avec une hausse de 10 enfants, sont répartis en sept classes, sous la direction
Photo Jean­Michel de Sylvie Bernard. Les arrivées à noter sont celles d’Elodie Gras, Maude Le Merrer, Sindy
Blanc (CLP) Peignot, Christian Louis en tant qu'AVS. Photo J.­M. B. (CLP)

BRAGNY-SUR-SAÔNE ÉLÉMENTAIRE SAINT-LOUP GÉANGES ÉLÉMENTAIRE

RE­CHAL0309_1100JMB. À Bragny­sur­Saône, la directrice Sylvie Creuzenet entame sa RE­CHAL03096­1035MCD. Dernière rentrée à l'école élémentaire pour les élèves de CM2
seconde année de directrice, avec 19 enfants chez les CE2, CM1 et CM2. Bénédicte Boisson de Marilyn Lacombre. L'effectif global du groupe scolaire est de 210 écoliers répartis, en
encadre 18 enfants, répartis en grande section de maternelle, CP et CE1. Photo J.­M. B. (CLP) neuf classes. Photo Marie­Claire Dilly (CLP)

CIEL ÉLÉMENTAIRE SAINT-LOUP GÉANGES MATERNELLE

RE­CHAL_Ciel_0309­1100JMB. À Ciel, 91 élèves sont regroupés en quatre classes : les


petits et moyens, la grande section et le CP, les CE1­CE2, les CM1 et CM2. Béatrice André RE­CHAL0309­1040MCD. Trois classes de maternelle pour cette rentrée scolaire, avec
assure toujours la direction du groupe scolaire. Photo J.­M. B. (CLP) un effectif stable et la même équipe enseignante que l'année dernière. Photo M.­C. D. (CLP)

VERDUN-SUR-LE-DOUBS COLLÈGE DES TROIS RIVIÈRES


RE­
CHAL_Collège_
Verdun_0309_11
00JMB.
Accueil privilégié
des élèves de 6e
au collège des
Trois Rivières
de Verdun­sur­
le­Doubs.
Encadrés par
deux de leurs
professeurs
et de l'équipe
d'encadrement,
les jeunes
découvrent
leur nouvel
établissement.
Photo J.­M. B.
(CLP)
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 C'EST LA RENTRÉE EN VAL DE SAÔNE
PHOTO SOUVENIR : pour commander une photo parue dans cette page, reportez-vous page 3 avec le numéro de la photo
23
ÉCOLES PRIMAIRE GERGY ÉCOLE PRIMAIRE ALLEREY-SUR-SAÔNE

RE­CHAL0309­1248EF. Huit classes de primaire ont été investies par 184 élèves, répartis auprès RE­CHAL0309­1246EF. Jean­Paul Diconne, maire et conseiller général, accompagné de
de leurs neuf maîtresses et trois Rased, sous la direction de M. Maurice. Une rentrée fluide, Jocelyne Clément, adjointe, sont venus à la rencontre des quatre maîtresses de l’école primaire,
sous le soleil, les parents avaient le cœur plus serré que leur progéniture. Photo Eric Farion (CLP) sous la direction de Sophie Buttard. Il y a quatre classes avec au total 86 élèves. Photo E. F. (CLP)

ÉCOLE MATERNELLE GERGY ÉCOLE MATERNELLE ALLEREY

RE­CHAL0309­1249EF. La directrice de l’école maternelle, Hélène Mestre, accueillait ses


collègues des quatre classes, épaulés par les Atsem, pour s’occuper des 100 petits venus RE­CHAL0309­1245EF. Les petits ont fait leur rentrée à l’école maternelle. Il y a
tout fier, malgré quelques pleurs. Photo E. F. (CLP) deux classes, avec 48 élèves, sous la direction de Mme Bayard­Rakik. Photo E. F. (CLP)

RPI DAMEREY/SAINT-MAURICE ÉCOLE PRIMAIRE VERJUX

RE­CHAL0309­1150­MEJO. Pour l'école de Saint­ Maurice­en­Rivière, rattachée au RPI RE­CHAL0309­1247EF. 34 élèves ont fait leur rentrée dans deux classes de différents
Damerey/Saint­Maurice, les 44 jeunes enfants de maternelle ont effectué leur rentrée niveaux, du CP au CM2, les petits intégrant l’école maternelle de Gergy. La directrice,
aux côtés des 24 élèves de CP/CE1. Photo Méjo (CLP) Aurélie Basalo, et sa collègue Maude Le Merrer, posent avec leurs élèves. Photo E. F. (CLP)

NAVILLY ÉLÉMENTAIRE
RE­CHAL_Navilly_0309­1100JMB.
À Navilly, les trois classes accueillent 59
enfants. Julien Rodrigues assure le
remplacement du congé maternité
de Clélia Cahuet, pour les grandes
sections et le CP.
Vanessa Dumoux s'occupe des CE1 et
CE2, et la directrice Aude Pocchiola des
CM1­CM2.
Photo J.­M. B. (CLP)
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

24 C'EST LA RENTRÉE EN BRESSE CHALONNAISE


PHOTO SOUVENIR : pour commander une photo parue dans cette page, reportez-vous page 3 avec le numéro de la photo
Vendredi 3
septembre 2010

LYCÉE REINE-ANTIER DE SAINT-MARTIN ÉCOLE MATERNELLE DE SAINT-MARTIN

RE­CHAL0309­1116­MEJO. Le lycée Reine­Antier a réalisé sa rentrée scolaire avec une RE­CHAL0309­1114­MEJO. La rentrée de l'école maternelle est stable, avec un effectif de
hausse de l'effectif, avec 140 élèves sur six classes, et la même équipe pédagogique. 120 enfants sur cinq classes. L'équipe pédagogique se renforce, avec deux postes à mi­
L'internat compte 44 résidents pour cette rentrée. Photo Méjo (CLP) temps occupé par Claire Colin et Magaly Fernandès. Photo Méjo (CLP)

ÉCOLE PRIMAIRE DE SAINT-MARTIN COLLÈGE OLIVIER DE LA MARCHE SAINT-MARTIN


RE­
CHAL0309­1110­
MEJO.
Le collège Olivier
de La Marche de
Saint­Martin­en­
Bresse continue
la hausse de son
effectif, avec
303 élèves qui
seront répartis
sur les quatorze
classes. Le
principal, Bernard
Garny,
et les professeurs
principaux, ont
présenté
l'établissement
aux 87 élèves de
6e qui débutaient
la rentrée.
Méjo (CLP)

RE­CHAL0309­1112­MEJO. Pour la rentrée, l'effectif de l'école primaire est en légère hausse,


avec 172 élèves inscrits répartis sur sept classes et un réseau d'aide. L'équipe pédagogique
est la même. Mme Deléglise a suppléé l'absence du directeur, excusé. Photo Méjo (CLP)

ÉCOLE MATERNELLE D’ALLÉRIOT RPI DE DAMEREY

RE­CHAL0309­1120­MEJO. En maternelle, 22 élèves (petite et moyenne section) ont rejoint RE­CHAL0309­1140­MEJO. Pour l'école de Damerey, rattachée au RPI Damerey/Saint­
leur maîtresse, Caroline Boissière, tandis que 20 élèves de grande section et CP Maurice, la rentrée 2010 a vu la venue de 42 élèves, 22 en CE2 et 20 en CM1/CM2.
retrouvaient Béatrice Desbois. Photo Méjo (CLP) Méjo (CLP)

ÉCOLE PRIMAIRE D’ALLÉRIOT


RE­
CHAL0309­1122­
MEJO.
La rentrée 2010
aux écoles
élémentaires
d'Allériot s'est faite
sous de bonnes
auspices, avec
une hausse
de l'effectif, avec
48 élèves répartis
sur deux classes.
28 en CE1/CE2 et
20 en CM1/CM2.
Photo Méjo (CLP)
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 C'EST LA RENTRÉE EN BRESSE CHALONNAISE
PHOTO SOUVENIR : pour commander une photo parue dans cette page, reportez-vous page 3 avec le numéro de la photo
25
ÉCOLE PRIMAIRE L’ABERGEMENT SAINTE-COLOMBE MATERNELLE DE L’ABERGEMENT SAINTE-COLOMBE
RE­ RE­
CHAL0209­1442 CHAL0209­1432.
KN. Un effectif de
L'effectif s'élève 54 enfants
à 116 élèves, dont compose l'école
18 nouveaux, maternelle :
en petite section 30 petits­moyens
de Mme Dorier. et 24 en grande
Deux nouveaux section.
enseignants, On enregistre
Édith Louarn et quelques
Alice Linarès, nouveaux
font les enfants.
décharges de Photo K. N’G.
Mmes Egeley (CLP)
(grande section
et CP), Lormet
(CE­CM), et M.
Lyotard (CM1­
CM2 et directeur).
Photo Koffi
N’Guessan (CLP)

PRIMAIRE DE SAINT-GERMAIN-DU-PLAIN COLLÈGE DAVID-NIÈPCE SENNECEY-LE-GRAND


RE­0209­1333KN. CHAL020910­096
L'école primaire 3CB.
comporte neuf Pour la rentrée
classes pour 205 scolaire des
élèves. Jean­Yves 111 élèves de 6e
Dumont, le au collège,
directeur, signale répartis en cinq
l'arrivée de classes dont une
Mme Gioannini, option volley, la
une nouvelle principale
institutrice, qui Catherine Raclot­
vient de Torcy, et Marchois a
un maître de accueilli parents
réseau d'aide aux et élèves.
enfants en 14 nouveaux
difficulté, Vincent enseignants ont
Castagnino. rejoint les
Photo K. N’G. effectifs. Le
(CLP) collège compte
cette année
430 élèves (420
l'année dernière).
Photo Christian
Bernet (CLP)

MATERNELLE D’OUROUX-SUR-SAÔNE ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE SENNECEY-LE-GRAND


RE­ RE­
Ouro0209­1215 CHAL0309­4098­
PR. SP.
Rentrée dans Les 220 élèves
le calme pour ont donné à la
les 121 élèves cour de l'école
de l'école élémentaire son
maternelle. visage de rentrée.
Une nouvelle Les 10
enseignante, enseignants,
Sophie Pluta, y compris le
s'occupera aussi directeur Gérard
de la décharge Bouillaud, et
administrative une remplaçante
le vendredi. (brigade) ont
Le dortoire échangé avec
de la classe leurs élèves sur
de Mme Gilles les vacances
a été rénové. avant le coup
Photo Patrick de sonnette qui a
Rouanet (CLP) signifié le début
des choses
sérieuses.
Photo Suzanne
Philippe (CLP)

ÉCOLE PRIMAIRE D’OUROUX-SUR-SAÔNE ÉCOLE MATERNELLE SENNECEY-LE-GRAND


RE­ RE­
Ouro0209­1145 CHAL0309­4102­
PR. SP.
Avec 200 élèves, Regrettant la
les effectifs sont fermeture d’une
stables par classe à l’école
rapport à 2009, maternelle,
avec des classes Mme Dominique
allant du CP Gaidon (assistée
au CM2. de Sandrine
Trois nouvelles Creuzenet)
personnes sont accueille pour
à compter, avec sa part 27 élèves,
Stéphanie Comtet sur un effectif
(CM1­CM2), total de 105
Virginie Rivière enfants, répartis
et Catherine en quatre
Gauthier (CE2­ classes.
CM1), pour quatre Photo Suzanne
départs, M. et Philippe (CLP)
Mme Dubief,
Mmes Pommerey
et Chambarlhac.
Photo P. R. (CLP)
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

26 C'EST LA RENTRÉE À TOURNUS ET SA RÉGION


PHOTO SOUVENIR : pour commander une photo parue dans cette page, reportez-vous page 3 avec le numéro de la photo
Vendredi 3
septembre 2010

LYCÉE GABRIEL-VOISIN ÉCOLE PRIMAIRE RAYMOND-DOREY


RE­ RE­
CHAL0309­0003 CHAL0209­003
SH. BJ.
550 élèves, pour 246 élèves sont
50 enseignants, inscrits à l'école
ont fait leur Raymond­Dorey.
rentrée au lycée Le directeur
Gabriel­Voisin, Philippe Massat,
dont le proviseur secondé par
est Philippe une bonne équipe
Viollon, et son pédagogique,
adjoint, Franck aura la
Villemot. responsabilité
Dans le détail, des onze classes,
200 élèves sont dont une Clis.
accueillis La suppression
en seconde (six d'une classe
classes), 160 et entraîne
170 en première une hausse
et terminale (six des effectifs
classes à chaque dans chacune
niveau). des classes
Photo Sylvie restantes.
Huguet (CLP) Photo Bernard
Jarillot (CLP)

LYCÉE DE L’HORTICULTURE ET DU PAYSAGE ÉCOLE MATERNELLE CHARLES-DARD


RE­
CHAL0209­001
BJ.
72 petits écoliers
fréquenteront
la maternelle
Charles­Dard
cette année,
répartis sur trois
classes :
24 élèves
en TPS/PS, 25
moyens/grands
et 23 grands.
La directrice,
Christelle
Fromain­Gardaz,
sera assistée de
Mmes Vandroux
et Labaune, et de
Rémi Faillard.
RE­CHAL0309­9782GB. Effectif en légère hausse au lycée de l’horticulture et du paysage, Photo B. J. (CLP)
dirigé par Jean­Louis Favier, avec 235 élèves (contre 226 l’an dernier) qui ont fait leur
rentrée : les secondes mercredi, les autres hier. Lundi, ce sont les élèves de BTS
(deux classes) qui sont attendus. Photo Gaëtan Boltot

COLLÈGE EN BAGATELLE ÉCOLE MATERNELLE JEAN-GALOPIN


RE­
CHAL0209­002
BJ.
Après la
suppression
d'une classe,
il n'en reste que
trois à Jean­
Galopin, pour
accueillir les
80 bambins qui
seront confiés
à Mmes Bon,
directrice,
Simonet, Jolivet
et Willig :
26 enfants en
TPS/PS,
et 27 dans
chaque classe de
moyens/grands.
Photo B. J. (CLP)
RE­CHAL0309­9779GB. Les 106 élèves de 6e, ainsi que la classe de 6e Segpa, ont été
accueillis, hier matin, au collège En Bagatelle, à Tournus, par la principale Danièle Godey
et son adjointe, Jocelyne Bouvier. Ce matin, sont attendus les 5e (95 élèves), 4e (104) et 3e
(104) et la classe de 5e Segpa, soit un total de 429 élèves pour 33 enseignants. Photo G. B.

RPI LACROST-PRÉTY RPI PLOTTES-OZENAY


RE­
CHAL0209­007
BJ.
44 petits écoliers
ont franchi la
porte de l'école
des Joyeux
Cartables, hier.
En RPI avec
Ozenay, l'école
communale de
Plottes compte
deux classes :
la maternelle du
directeur Laurent
Nomblot, avec 25
bambins, et les
CP/CE1/CE2 de
Charlotte
Ramalhosa­
Roux, au nombre
de 19.
RE­CHAL0309­0015SH. En RPI avec Lacrost, l’école de Préty (notre photo) accueille Photo B. J. (CLP)
les CE1­CE2 (24 élèves) de Frédéric Suchet, et les CM1­CM2 (27 élèves) de Christian Bey.
À Lacrost, sont accueillis les maternelles et CP (21 élèves) par Brigitte Jacquinot et Cécile
Goujon. Photo S. H. (CLP)
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 C'EST LA RENTRÉE ENTRE SAÔNE ET GUYE
PHOTO SOUVENIR : pour commander une photo parue dans cette page, reportez-vous page 3 avec le numéro de la photo
27
MESSEY ÉCOLE PRIMAIRE COLLÈGE EN FLEURETTE DE SAINT-GENGOUX
RE­ RE­
CHAL0309­0001 CHAL0209­0005
RL. RL.
La rentrée des Effectif en
76 élèves du augmentation
primaire, répartis au collège,
en quatre pour cette
classes, s'est rentrée, avec
bien passée, sous 221 élèves
la direction de répartis
Florence Flatot. en dix classes.
Une nouvelle Cette rentrée
enseignante s'est faite
arrive à l’école, en présence
Sophie Gressard, du nouveau
remplacée principal,
temporairement Corinne Cometti,
par Lorène et de Philippe
Michallet. Sosnowski,
Photo Roger nouveau
Lespour (CLP) conseiller
pédagogique
d'éducation.
Photo R. L. (CLP)

RPI DE BONNAY ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE DE SAINT-GENGOUX


RE_CHAL020912
08MB.
C’est Nathalie
Skonieczny qui a
accueilli les
élèves (en
remplacement
du congé
maternité de
Françoise Everitt)
dans une classe
toute neuve,
en présence
du maire,
Daniel Bouquet.
Douze élèves
sont inscrits
(avant l’attribution
de deux maisons
de l’Opac, ce qui
est susceptible
de grossir
l’effectif). RE­CHAL0209­0004RL. Sandrine Jacob, directrice, a accueilli les 116 élèves répartis en
Photo Michel cinq classes. De nouveaux enseignants sont à compter, Arnaud Rondier, Céline Racine,
Beigné (CLP) Fanny Fleury et Émilie Collin, remplaçante, et Joëlle Léger Rased. Photo R. L. (CLP)

RPI DE CORTEVAIX ÉCOLE MATERNELLE DE SAINT-GENGOUX


RE_CHAL020900
02MB.
Douze élèves
(le double de
l’année dernière
et avant
l’attribution
de deux maisons
de l’Opac dans
les jours à venir,
source sans
doute de
nouvelles
inscriptions) sont
accueillis par
Manuella Guérin.
Tous très heureux
de se retrouver
à l’école, et avec
le beau temps.
Photo M. B. (CLP)

RE­CHAL0209­0003RL. Florence Sotot, directrice, a accueilli les 62 bambins de maternelle,


répartis en trois classes, dont les plus jeunes ont 2 ans. Deux nouvelles enseignantes,
Florence Borey et Fanny Fleury. Photo R. L. (CLP)

RPI DE NANTON RPI DE MANCEY


CHAL020910­0968 RE­
CB. CHAL0309­1009
Marie Dessolin VM.
(CE1), directrice, Répartis dans les
et Christine écoles du RPI
Payebien (CP), Boyer, Jugy,
nouvelle Mancey, Vers,
enseignante, ont les élèves ont
accueilli repris le chemin
respectivement de l’école, hier.
21 et 19 élèves Parmi eux, les
du RPI. Le RPI 16 moyens­
de Nanton, grands (huit
La Chapelle­de­ moyens, huit
Bragny, Étrigny, grands) ont été
Lalheue, accueillis à
Champagny­ Mancey par leur
sous­Uxelles institutrice, Fanny
compte 191 élèves Garrod, épaulée
et huit classes. par Michèle
Trois nouvelles Gauthier, Atsem.
enseignantes ont Photo Valérie
rejoint les effectifs. Monin
Photo Christian
Bernet (CLP)
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
28 septembre 2010

LYON. Un collège pour enfants défavorisés étend avec enthousiasme cette expérience.

À la pointe du numérique
Entièrement restructuré, le Les quatrième
collège « pilote » situé en
« réseau réussite scolaire » matières sont
le 8 e arrondissement de enseignées dans
Lyon accueille 480 élèves, des salles équipées
d’un ordinateur

U
n an après avoir testé
avec succès les ma- portable.
nuels scolaires nu-
mériques auprès des élèves
de 6e, le collège Victor Gri- veau ». Tous les 15 jours, elle
gnard qui accueille à Lyon organise en outre des séan-
des enfants défavorisés, ces d’exercices dans une sal-
étend avec enthousiasme le où chaque élève dispose
cette expérience en 5e, bien d’un mini-PC, fournis « en
décidé à se placer à la pointe partenariat avec SFR », et
du numérique. que les élèves peuvent em-
Entièrement restructuré mener chez eux à tour de rô-
depuis 2008, ce collège « pi- le. « Je suis très contente
lote » situé en « réseau réus- qu’on puisse continuer en
site scolaire » (RRS) dans le 5e. C’est beaucoup mieux
8e arrondissement accueille car on n’a pas à amener les li-
480 élèves, dont certains en vres et c’est plus facile d’ap-
« très grande difficulté » et prendre », s’exclame Anaïs,
ayant une « maîtrise ap- L’accueil des élèves a été « enthousiaste ». Photo d’illustration DR 12 ans, jugeant les cours, no-
proximative » du français, tamment d’histoire-géo,
explique la principale, An- Un « choix financier », au un compas » pour « cons- des liens ouvrant des images, « plus vivants ».
nick Tesseydre. détriment des langues vivan- truire des figures géométri- des vidéos ou des archives. « La prof explique beau-
À son arrivée en 2006, elle tes, « car il fallait renouveler ques » sur un tableau inte- « Ca permet de mieux ex- coup de choses, on va plus
a mis en place l’usage du nu- les manuels de français », re- ractif. pliquer et d’avoir plus facile- au tableau et les autres parti-
mérique dans l’établisse- connaît Mme Tesseydre, qui A Victor Grignard, les qua- ment l’intérêt des élèves. Ils cipent et nous aident », ajou-
ment avec laclasse.com, un souhaiterait le « généraliser tre matières sont enseignées sont plus motivés et on ga- te l’adolescente, enviée par
site interactif permettant des à d’autres disciplines ». dans des salles équipées d’un gne en clarté et en propreté ses « copines des autres col-
échanges entre élèves et pro- vidéo projecteur, d’un ordi- surtout en géométrie, », ob- lèges ». Professeur d’histoi-
fesseurs, aujourd’hui parfai- Diminuer le poids nateur portable et d’un ta- serve Liliane Ancelet, qui ne re-géo, Mariane Shaimi sou-
tement intégrés. des cartables bleau blanc interactif (TBI). se « voit plus enseigner les ligne que ça lui « a permis de
Grâce à sa détermination, « L’objectif de départ était Un équipement estimé à maths autrement ». moderniser (sa) pédago-
le collège était choisi à la de diminuer le poids des car- 30 000 euros par collège, se- L’accueil de ses élèves a gie ». « C’est plus coloré,
rentrée 2009 pour être l’un tables car les manuels papier lon le conseil général du d’ailleurs été « enthousias- plus animé, il y a une dimen-
des 64 en France (et des cinq restaient à la maison », note Rhône qui le finance, l’État te ». « Ca rassure énormé- sion plaisir. Nous avons des
dans le Rhône) à expérimen- cette ancienne professeur de se chargeant quant à lui des ment ceux qui ont du mal élèves de la génération écran
ter les manuels numériques maths « étonnée » de voir la licences. Les pages du livre avec les maths », note cette et ils aiment ça », note cette
en 6e dans quatre discipli- « maîtrise » de certains élè- numérique s’affichent au ta- trentenaire pour qui « l’outil quadragénaire qui « n’ima-
nes : maths, histoire-géogra- ves « habituellement mala- bleau et le professeur peut, à informatique permet de gine pas retourner à l’an-
phie, français et technologie. droits avec un rapporteur ou l’aide d’un stylet, cliquer sur mieux s’adapter à leur ni- cienne méthode ».

NUMÉRIQUE À L’ÉCOLE : LA FRANCE À L’ÉCOLE


La France est en retard par rapport à ses voisins blissements secondaires). La France a 75 % de ses partir duquel on considère les ordinateurs com-
dans le domaine du numérique à l’école, relevait établissements connectés en haut débit, contre me « obsolescents », ajoutait-il.
en février un rapport du député Jean-Michel Four- 90 % pour la Finlande, 94 % pour le Royaume-Uni À la suite de ce rapport, qui préconisait 100 %
gous (UMP). Ce retard ne se situe pas tant au ni- et 98 % pour le Danemark. L’Hexagone comptait, d’établissements connectés au haut débit et un
veau de son équipement, qu’au niveau « des usa- en 2009, 27 000 Tableaux numériques informati- « plan massif de formation des enseignants », le
ges des outils numériques », selon l’élu et maire ques (TNI) (18 600 dans le secondaire et 8 400 ministre de l’Éducation nationale Luc Chatel
d’Elancourt (Yvelines). Si la France se place au dans le primaire), contre 450 000 au Royaume- avait promis un « plan numérique très ambi-
huitième rang européen pour l’équipement des Uni en 2008. Le taux moyen d’équipement des tieux » pour… avril 2010, une annonce restée let-
établissements en technologies de l’information classes est de 7 %, contre 14 % en Finlande, 45 % tre morte.
et de la communication (Tic), « elle ne se classe au Danemark, 78 % au Royaume-Uni. Des sources syndicales ont affirmé que le ministè-
qu’au 24e rang sur 27, pour l’usage qui en est fait ». re était confronté à des difficultés budgétaires.
Selon les chiffres cités dans le rapport (s’appuyant 97 % des collèges et des lycées Des nouveautés dans le domaine du numérique
sur différentes sources, notamment ministériel- possèdent une salle informatique ont été présentées mardi, au cours de la conféren-
les), la France compte 12,5 ordinateurs pour 100 Les collèges et lycées français possèdent à 97 % ce de presse de rentrée de Luc Chatel.
élèves, très loin derrière le Danemark (25 ordina- une salle informatique, mais son taux d’utilisation « Le débat pour savoir « qui paie existe », a affir-
teurs pour 100 élèves en primaire et 50 dans le se- est « de l’ordre de 10 % », notait M. Fourgous. mé M. Fourgous ajoutant qu’il est « clair que la
condaire) ou le Royaume-Uni (17 ordinateurs L’âge moyen des ordinateurs est « supérieur à 7 partie » équipement matériel «du plan doit dé-
pour 100 élèves dans les écoles et 33 dans les éta- ans et 35 % du parc a plus de 4 ans », soit l’âge à pendre des collectivités territoriales»
AGRICULTURE
Samedi

2334182
Le ministre annonce Tous

l’AOC bœuf de Charolles &cie les vendredis


retrouvez
Bruno Le Maire a fait sa rentrée hier votre numéro
en Saône-et-Loire, avec une bonne
nouvelle pour les éleveurs. PAGES 2­3 loisirs & culture
Fondé en 1826

www.lejsl.com Vendredi 3 septembre 2010 - 1,10 € - N° 6078

TRANSPORT PHOTOS. Découvrez tous les clichés de la rentrée, commune


RCEA:l’Allier par commune, école par école.
veutl’autoroute
L’hécatombe de l’été a
renforcé la conviction
des décideurs.
PAGE 5
Images de rentrée
RELIGION
Comment le
Cahier
diocèse gère
ses ressources
spécial
humaines PAGE6 28pages
FOOTBALL

Des Bleus en
rédemption
La France débute ce
soir contre le Bélarus
les qualifications pour
l’Euro 2012. PAGE 27 À Branges hier, les premiers pas des élèves dans la cour de l’école primaire. Photo Rebecca Pinos

Jusqu’au 6 septembre 2010


Des
prixnels Offre ✃ €
Les 3 et 4
septembre 2010
sensation
Des
offres
exceptionnelle
de dernière 30 de bon d’achat
O F F E R T S€*
2306294

spectacula
ires Par tranche de 200
Des d’achats sur la totalité
remisaieress
extraordin
minute ! du magasin.

*Offre valable une fois sur présentation de ce document en caisse


C. Cial CHALON SUD - 03 85 93 86 00
Ouvert du lundi au samedi 7 h 30 - 20 h
02
£ Politique. Le président Nicolas Sarkozy sera ce vendredi à Montbard (Côte d’Or) pour
clôturer à Valinox Nucléaire les états généraux de l’industrie nucléaire À lire en page 12 6 En euros par
heure le salaire moyen
d’un ouvrier polonais
dans un abattoir
allemand, ce qui
explique la

SAÔNE LOIRE et
compétitivité de
la viande « made in
Deutschland»

nBONJOUR VISITE. Bruno Le Maire, ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, a passé tou
Léger
raté...
PAR THIERRY DROMARD L’AOCBœufdeCharolles da
B runo Le Maire, minis-
tre de l’Agriculture, a
réussi un presque sans fau-
Décret. Le décret d’AOC Bœuf de Charolles est
paru hier au Journal Officiel, officialisant l’AOC.
Dumieux.M. Le Maire s’est félicité du regain 2010
des filières, sauf celles des viandes bovine et porcine.
te en Saône-et-Loire. «Pres-
que» seulement car s’il fut
un peu rudoyé pour le prin- REPORTAGE
cipe par deux-trois paysans, THIERRY DROMARD

il a surtout péché en vou-


lant se payer Arnaud Mon- Bruno Le Maire s’est mon­
tebourg -en son absence- et tré «déterminé» à soutenir la
la gauche départementale. filière bovine, sans grande
«Je ne suis pas épaté par ce promesse mais avec la bon­
que fait le conseil général ne nouvelle de l’AOC.
de Saône-et-Loire en matiè-

S
re agricole» a-t-il lancé de- es collaborateurs lui
vant une assemblée d’agri- avaient déconseillé, dit-
culteurs à Poisson. Il a illico il, d’aller en Saône-et-
été repris par deux agricul- Loire, secteur d’élevage en cri-
teurs de la foule qui lui ont se, susceptible d’être agressif.
dit qu’ils ne voulaient pas, Bruno Le Maire, ministre de
dans la grave crise actuelle, l’Alimentation, de l’Agricultu-
de querelle politicienne. re et de la Pêche, a ignoré le
Une heure plus tard, à Cha- conseil. Mais a pris la précau-
rolles, en présence d’A. tion de débarquer en Charo-
Montebourg cette fois, lais avec l’AOC Bœuf de Cha-
Bruno Le Maire avait chan- rolles dans sa valise, parue le
gé de ton, assurant les re- matin même au Journal Offi-
présentants agricoles qu’ils ciel.Ilavaitd’ailleursplusieurs
avaient «le soutien des res- fois reculé la date de sa visite Hier matin à Paray, Bruno Le Maire a visité l’abattoir de Paray, bien placé pour préparer le bœuf
de charolles AOC et alimenter les circuits courts qu’encourage sa loi de modernisation. Photo Th. D
ponsables politiques de pour se synchroniser. On n’est
droite et de gauche». À jamais trop prudent.
Fontaines, on a même en- Cela dit, si la succession de création d’un observatoire des culteurs), inquiet des consé-
tendu le ministre donner
du «cher François» à M.
Patriat, le président PS du
conseil régional de Bourgo-
gne. Ceux qui avaient suivi
Michel Barnier était délicate,
Bruno Le Maire semble la
réussir. Les agriculteurs de
Saône-et-Loire ont à la bonne
cet agrégé de lettres qui a «sa-
“ Je n’accepte
pas qu’un kilo de
bœuf de charolles
ne soit surpayé que
prix et des charges des denrées
alimentaires. Il est aussi parti-
san par «bon sens» d’une pau-
se dans l’application des con-
traintes environnementales
quences du transfert de la
compétence «installation»
vers la Chambre, lui a deman-
dé de veiller au maintien des
crédits d’aides aux jeunes ins-
le ministre toute la journée crifié» ses vacances pour con- de quelques (notamment les 5% d’élé- tallés.TantàPoissonqu’àCha-
souriaient... traindrelesindustrielsàaccep- ments topographiques) et de rolles, invité de la Chambre
ter une augmentation de 10%
centimes. ” la«souplesse»danslescontrô- d’Agriculture, Bruno Le Maire
du prix du lait. Et qui devant les. Christian Decerle (Cham- a aussi touché du doigt le dé-
Bruno Le Maire
eux à Poisson puis Charolles bre d’agriculture) et Yves Bon- sarroi de la profession: un

nSOMMAIRE jeudi, s’est dit prêt à «défendre


bec et ongles une filière bovine
forte sur notre territoire». Ce
Jeunes Agriculteurs, il a dit ses
espoirs de rééquilibrages des
not (FDSEA) se sont tournés
vers le préfet Lataste pour s’as-
surer qu’il avait bien entendu.
quart des éleveurs allaitants
n’ont pas touché de revenu en
2009...
£ Faits divers p.04 qui ne va pas de soi pour cer- marges dans les filières avec la Jérémy Decerle (Jeunes Agri- THIERRYDROMARD
£ Actualité p.06 tains voisins européens qui se
£ Carnet p.10 contenteraient bien d’impor-
tations d’Amérique du Sud.
£ France monde p.13
«L’agriculture est un secteur
Le Bœuf de Charolles enfin AOC
£ Hippisme p.21 stratégique» a martelé le mi-
£ Sports p.23 nistre qui souligne l’intérêt Il aura fallu dix ans mais c’est fait:le décret bre du syndicat de défense du Bœuf de Cha­
£ Temps libre p.30 «alimentaire, sanitaire et éco- d’appellation d’origine contrôlée du Bœuf de rolles, «il est trop tôt pour fixer un objectif de
nomique» d’une filière bovine Charolles est paru hier jeudi au Journal Offi­ hausse de prix. Le «plus» économique viendra
£ Les gens p.32
nationale. Bruno Le Maire se ciel. C’est à la fois une victoire et une recon­ si on est bon. Ca se présente bien, on reprend
désole du niveau de prix ac- naissance des usages des éleveurs même si des clients comme l’Intermarché de Charol­
Encart publicitaire tuel du bœuf de Charolles. l’engraissement n’est plus une pratique majo­ les. Mais la valorisation d’une AOC n’est pas
SurlafermedeJean-PaulBri- ritaire en Saône­et­Loire. Mais, comme le dit automatique. En fromage, le cantal n’y par­
£ Edition Bresse et Chalon : vet à Poisson, devant 200 agri- Dominique Gateau, producteur à Viry et mem­ vient pas alors que son cousin le laguiole, si.»
Chalon Trousseau
culteurs réunis par FDSEA et
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010
Votre@vissurlejsl.com
LE DOSSIER / SAÔNE-ET-LOIRE 03
Etes­vousprêtsàallerachetervos TRANSPORTD’ANIMAUX AIDEÀL’ÉLEVAGEENCRISE
produitsalimentairesdirectementàla Leministrepartisandu«44tonnes» LesoubliésduplanSarkozy
ferme? À Poisson hier, Bruno Le Maire est décidé à Agricultrice, Marie­Odile Morin a signalé, pour
obtenir l’élévation du tonnage maximum des son seul canton (Bourbon), 10 agriculteurs qui
82% 14% 4% poids lourds qui transportent les animaux. Il est
de 40 tonnes. Le ministre compte le faire passer
n’ont pas eu accès au plan Sarkozy (prêt de
trésorerie). «Ils n’ont plus d’argent pour payer
OUI NON sansopinion à 44 tonnes comme dans tous les autres pays. leurs factures. On œuvre beaucoup pour le bien­
Ce qui atténuerait le prix du transport à l’animal. être animal, mais pour le bien­être humain ?»
Vousavezété268internautesàrépondre

ute la journée de jeudi en Saône­et­Loire. Avec des bonnes nouvelles.

anslavalisedeBrunoLeMaire
Export.B. Le Maire propose aux tenants du charolais de les Court.Si la nouvelle loi favorise les circuits courts, le Conseil
emmener avec lui en Russie et au Maghreb pour trouver débouché. régional et le C. général rappellent qu’ils ne l’ont pas attendue.

BAISSE D’EFFECTIF ENDIGUÉE DANS L’ENSEIGNEMENT AGRICOLE


Bruno Le Maire tenait à quel, François Patriat l’a dit,
marquer la rentrée de l’ensei- le Conseil régional de Bour-
gnement agricole dans un gogne maintient un fort ni-
établissement exemplaire. Il veau d’investissement. Et
a choisi le lycée de Fontai- surtout, dixit B. Le Maire, les
nes, fusionné en 2003 avec 85% d’embauche à la sortie,
celui de Charolles tandis au niveau national.
qu’en 2004 était créé, tou- À quoi le ministre a voulu ré-
jours dans l’enceinte de Fon- pondre par deux gestes. Il a
taines, le Centre départe- demandé (et semble avoir
mental de formation obtenu) un moratoire sur les
professionnelle agricole suppressions de postes de
pour adultes. Soit mille jeu- l’enseignement agricole
nes et 900 adultes en forma- pour cette rentrée 2010. «Du
tion (en incluant le centre de coup, il va falloir que je trou-
formation d’apprentis), com- ve ailleurs dans mon minis-
me l’a dit le proviseur Jean- tère notre contribution à la
Pierre Thuot. Bruno Le Mai- baisse d’effectif de fonction-
re a appuyé son hommage à naires, ce ne sera pas facile»
l’enseignement «d’excellen- a-t-il dit en substance.
ce» agricole. À preuve à Fon- Il a aussi annoncé une reva-
taines les 95% de réussite lorisation de salaires de 157
aux examens dont se targue €/mois pour les enseignants
Anne Gonthier, présidente agricoles en début de carriè-
du conseil d’administration Accompagné de François Patriat (à g.) et Jean­Paul Anciaux (à d.), Bruno Le Maire a pris le re en cette rentrée 2010.
de l’établissement dans le- temps de saluer de nombreux élèves pour leur rentrée hier à Fontaines. Photo Thierry Dromard TH. D.

QU’EN PENSEZ­VOUS ?
Qu’attendez-vous de la visite du ministre de l’Agriculture ?
JEAN­LUC JEAN­LUC ERIC VALÉRIE CHRISTOPHE
NELLY DESBROSSES CHEVASSON TERREAU HUARD
Directeur de Elu de la Chambre Éleveur Mère de 2 élèves, Profd’agronomie
l’abattoir de Paray d’agriculture 71 à Cronat Saint­Pantaléon àFontaines

Qu’il pousse l’AOC Qu’ilbaisselataxe Qu’il m’éclaire l’avenir Qu’il encourage nos Qu’il stoppe les baisses
foncière enfants d’effectif
Qu’il pousse l’AOC Boeuf de Qu’il me donne une visibilité
Charolles! Un abattoir de Qu’il se rende compte lui-mê- sur l’avenir. Voilà 4 ans que Qu’il encourage nos enfants Qu’il cesse de supprimer des
taille moyenne comme le nô- me des problèmes des éle- je tourne avec 300 € de reve- qui veulent devenir agricul- postes chaque année dans
tre(4200t/an)asapetitepart veurs.LeCharolaisestunsec- nu/mois ! C’est ma femme teurs parce qu’actuelle- l’enseignement agricole. Si
de marché, sur tout en tradi- teur où laproductionnepeut qui fait tourner le ménage, el- ment, il est très dur de vivre l’onveutindividualiserl’ensei-
tionnel.Noussommesidéale- être que très extensive et qui le travaille à l’extérieur. En de l’élevage. On craint pour gnement,onnepeutplusbais-
mentplacéspourl’AOCdans supporte pourtant des char- zone vulnérable, j’ai dû met- leur avenir. Il faut maintenir ser l’effectif ! Qu’il revalorise
le bassin de production. Le ges de structures plus impor- tre aux normes mes bâti- Fontaines qui est un très aussi nos salaires, pas seule-
bœufdeCharollesnousamè- tantes qu’ailleurs. J’attends ments d’élevage en 2006. Les bon lycée, l’améliorer pour ment celui des jeunes profs.
ne30bouchersclientsdetou- qu’il baisse la taxe sur le fon- remboursements sont venus que l’enseignement suive Là-dessus,onestinquiet,com-
telaFranceetdeSuisse. ciernonbâti. au moment de la crise... l’évolution de l’agriculture. metouslesfonctionnaires.
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

04 SAÔNE-ET-LOIRE / FAITS DIVERS Vendredi 3


septembre 2010

CHALON MEURTRE DE VOLESVRES


L’auteur de l’agression Le conjoint introuvable
en centre-ville interpellé
Dans la nuit du mercredi 18 missariatdeChalonaaboutià Une foule de pistes reste à
au jeudi 19 août, un Chalon- l’identificationpuisl’interpel- explorer après l’assassinat
nais de 44 ans a été violem- lationdel’agresseurfinaoût.Il de Volesvres. Les deux der­
ment agressé dans le centre- s’agit d’un Chalonnais d’une niers époux de la victime
ville de Chalon, aux environs trentained’années,sansdomi- sont recherchés.
dusquareMathias. cilefixe,connudesservicesde

L
Souffrant de multiples frac- police. e mari de Ghislaine Le-
tures et traumatismes au visa- Il a reconnu les faits et a été clerc Bouzaiene re-
ge,lavictimeaétésoignéeaux remis en liberté. Il comparaî- cherché comme té-
urgences de Chalon puis tra devant le tribunal correc- moin dans l’affaire de
transféréeàl’hôpitaldeDijon. tionneldeChalon. l’assassinat de sa femme,
L’enquête menée par le com- S.F. abattue de quatre balles de 9
mm tirées à bout portant n’a
pas été retrouvé (lire nos édi-
tions précédentes).
ENSEIGNEMENT Esdine Bouzaiene, ressortis-
sant tunisien âgé d’une tren-
Ensam Cluny : les profs taine d’années avec qui la vic-
time était en instance divorce Le village de Volesvres vers Paray­le­Monial a connu une
s’opposent à l’usinage ne s’est pas manifesté non
plus de lui-même. «Il a un peu
tragédie. Photo E.Bouland

Jeudi matin lors du cours du centre de Cluny en octo- disparu de la circulation», dit- Pas de cambriolage Des spécialités en informati-
inaugural de l’ENSAM Clu- bre 2009. Elle constatait on, perplexe, dans l’entoura- Une quasi-certitude, la piste que «épluchent» tous ses con-
ny, une trentaine d’ensei- « l’état des troupes ». Parmi ge de l’enquête. Séparé de sa du cambriolage qui aurait tacts et derniers mails.
gnants ont collectivement les observations du méde- femme, il avait quitté le domi- mal tourné est visiblement Ghislaine Leclerc-Bouzaie-
pris la parole pour lire un cin, on peut lire ceci : « Il ap- cile il y a plus d’un an pour se écartée. En effet, son sac à ne, 57 ans, a été retrouvée di-
communiqué anti-bizutage paraît en discutant avec les rendre à Annecy puis à Lyon main avec 200 euros en liqui- manche par deux de ses filles
aux 180 étudiants de pre- rares élèves osant évoquer afin de travailler comme cui- de a été retrouvé dans la mai- et leur père, dans sa chambre
mière année : « Nous te- la PTT (Période de transmis- sinier. Avec ce troisième mari son du lotissement des Églan- à coucher, sauvagement exé-
nons à vous informer que sion des traditions), que leur et une séparation difficile face tines. Et rien ne semble avoir cutée.
nous ne cautionnons pas participation systématique notamment à des biens qu’el- été dérobé. Celui qui s’est pré- Alors qu’une cellule d’en-
ces pratiques. Nous sommes est obligatoire, quotidienne le avait acquis en Tunisie, senté à Volesvres vendredi quête se met en place, les in-
attachés au respect de la loi et prolongée tard les soirs. Ghislaine Leclerc-Bouzaiene dernier n’est pas venu pour vestigations sont menées par
anti-bizut age (... ). Vous La durée sur laquelle s’étale- avait exprimé ses craintes discuter, ou agresser mais neuf enquêteurs dijonnais et
n’êtes pas obligés de partici- ront ces obligations leur est auprès de l’une de ses amies pour tuer. L’enquête se dirige une trentaine de gendarmes
per à des activités que vous inconnue. En dehors du peu (lire notre édition d’hier). Un également sur les fréquenta- du groupement de Saône-et-
jugez humiliantes, épuisan- d’utilité de ces occupations, deuxième conjoint est égale- tions de la victime, adepte des Loire.
tes ou contraignantes. » il semble que cela soit l’occa- ment recherché. sites internet de rencontres. EMMANUELLE BOULAND
Les enseignants leur ont sion d’humiliations verbales
également envoyé par cour- répétées, portant souvent
riel la lettre du médecin sco- sur les mêmes étudiants. »
laire adressée au directeur A. D.
TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE CHALON
18moisfermepourunerécidivedecambriolage
AGRICULTURE Deux Montcelliens étaient d’autresjetéesausol.Montant Un casier chacun avec plu-
présentés hier devant le tribu- du butin : à peine 130 euros. sieurs vols ou recel. Le substi-
nal de Chalon en comparu- Une fenêtre de la maison a été tutduprocureurest«énervé».
tion immédiate. Jimmy Pil- fracturée. « Reconnaissez- Quelques instants aupara-
guer, un grand blond de 27 vous les faits ? », demande le vant, en tête-à-tête, le plus jeu-
ans, et Larry Schied, un petit président.Leplusâgénie.Ilest ne a admis les faits. Le magis-
brunde21ans,n’ontsansdou- resté dehors et a pris sans po- trat dénonce leur manque de
te pas adopté la bonne straté- ser de question les deux rou- «courage»,«l’appâtdugain»,
gie à la barre. À Montceau, au leaux de monnaie que la pro- l’effraction,etrequiertlapeine
Bois-du-Verne, deux policiers priétaire de la maison a plancher : 3 ans. La défense
remarquent mardi soir un reconnus. Pour Larry Schied, s’insurge. Ses clients font par-
scooter devant une maison l’accouchement est doulou- tie des gens du voyage. Ils dé-
dont les propriétaires sont ab- reux :«Jesuisrentrédedans,je clarent gagner entre 600 et
sents. Ils guettent et voient suis sorti et on est parti ». Il ad- 800 euros par mois, le plus âgé
deuxhommesfranchirunmu- met avoir volé les pièces mais a deux enfants, dont un fils
ret, s’éclairant d’une lampe de pas avoir forcé la fenêtre. Le handicapé.«Ilyadesgensqui
poche, et repartir sur le scoo- tournevis, c’était pour « caler naissent du mauvais côté.
ter. Les policiers les interpel- le scooter ». À leur domicile, Nousnesommespaségauxen
lent malgré une tentative de les forces de l’ordre ont trouvé droit, lance-t-il. Et les attaques
OGM. Quelques militants de Greenpeace ont tenté de manifester contre fuite. Sont trouvés dans les po- des briquets et des paquets de envers les biens ou les person-
les OGM lors de la visite du ministre de l’Agriculture jeudi matin à l’abattoir ches du plus âgé deux rou- bonbons. Or, quelques jours nes, ce n’est pas pareil ». Le tri-
de Paray. S’ils ont réussi entrer en voiture dans la cour, ils n’ont pu en sortir, leaux de pièces de 2 euros et plus tôt, un tabac a été cam- bunalrelaxelesprévenuspour
pressés par le service d’ordre. Faute de banderoles, ils ont exhibé des unelampedepoche.Ilseserait briolé à Saint-Vallier. Les ob- letabac,etcondamnelesdeux
macarons «OGM, j’en veux toujours pas». débarrassé d’un tournevis. jets correspondent. Les deux hommesà18moisferme,avec
Dans celles du plus jeune, un prévenus nient en bloc. Ils maintienendétention.
sac avec quelques pièces, sont en état de récidive légale. SARAHFRÉQUELIN
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 FAITS DIVERS / SAÔNE-ET-LOIRE 05

ROUTES. Le débat public sur la RCEA divisant l’Allier et la Saône­et­Loire devrait s’ouvrir le mois prochain.

L’autorouteenlignedemire
Autoroute en 2018 pour la
RCEA? Le préfet de l’Allier
insiste mais Arnaud Monte­
bourg persiste à s’opposer
à la concession au privé.
“ Au rythme
actuel des travaux,
on en a jusqu’en
2030 ou 2050. ”
dars...) après l’été meurtrier.
En Saône-et-Loire, la posi-
tion du Département ne
change pas. «On est contre
l’autoroute. La RCEA a été
financée deux fois, en impôts

D
eux fois plus de nationaux et locaux, l’usager
Pierre Monzani, préfet de l’Allier
morts que l’année payerait donc une troisième
précédente: vingt- fois, c’est inacceptable», a
deux en 2010 (quatorze dans Mesures d’urgence une nouvelle fois réagi, hier,
l’Allier, huit en Saône-et-Loi- dans l’Allier le directeur de cabinet d’Ar-
re). Le préfet de l’Allier, Pierre naud Montebourg, Denis La-
Le macabre bilan de la Monzani et les élus du dépar- mard. Le débat public est an-
Route Centre Europe Atlan- tement, y compris le Conseil noncé le mois prochain sans
tique (RCEA) renvoie, à cha- général de gauche militent dates pour le moment. Pour
que accident mortel, à l’utili- pour la concession autorou- le préfet de l’Allier, «le débat
t é o u n o n d’ a c c é l é r e r l e tière au privé afin d’accélérer ne doit pas se heurter à une
projet de concession auto- la mise à quatre voies. En position politique de la Saô-
routière au privé pour mieux Saône-et-Loire, le Départe- ne-et-Loire.». La Route Cen-
sécuriser cette route. Autre- ment refuse l’idée « de devoir tre Europe Atlantique, née
ment dit réduire le «temps encore payer». Pierre Mon- dans l’Allier dans les années
d’attente» d’une trentaine zani a rappelé, hier, au jour- soixante réunit plusieurs na-
d’années pour que l’État et nal La Montagne que l’amé- tionales reliant la façade at-
ses possibilités de finance- nagement d’une autoroute lantique à l’Allemagne et à
ment terminent la mise à «est la seule solution à ter- l’Italie, soit 2100 kilomètres
deux fois deux voies de cette me». Il vient de trouver 400 dont 120 km reliant Deux-
route empruntée par 6000 Après l’été meurtrier de la RCEA, le préfet de l’Allier annonce 000 euros pour des mesures Chaises dans l’Allier à l’est de
trois nouveaux radars qui seront installés en septembre, à
camions et 15 000 voitures Thiel­sur­Acolin (sens est­ouest), à Deux­Chaises (sens ouest­ d’urgence (panneaux, ban- la Saône-et-Loire.
chaque jour. est) et... à l’ouest de la Saône­et­Loire. Photo archives JSL des rugueuses, balises, ra- EMMANUELLE BOULAND

CHALON
LeCdtPelletierprendlesrênesdelaCRS43 EXPOSITION
Retour aux sources pour le
commandant Sébastien Pel-
letier qui a pris ses fonctions
CANINE
ce mercredi 1er septembre à
la tête de la Compagnie répu-
blicaine de sécurité 43 de
INTERNATIONALE
Chalon-sur-Saône.
Âgé de 42 ans, le policier est
en effet natif de la cité Niépce Mâcon
où il a effectué toutes ses étu-
des. Amateur de rugby, il Parc Samedi 4
avait également intégré le
CRC à Châtenoy-le-Royal. des Expositions Dimanche 5
Après un bac obtenu au lycée
Pontus-de-Tyard, l’homme a
septembre
tout d’abord entamé des étu-
Sébastien Pelletier est natif de Chalon­sur­Saône tout comme
2010
des à la faculté de Dijon (ad-
son épouse qui est San­Rémoise d’origine. Photo Catherine Zahra
ministration économique et
sociale) en attendant de réus-
adultes
Entrée 5 € 18 ans
sir son concours d’admission également séduit « par la vie l’étranger (Albanie, Djibouti,
à l'école des officiers de poli- nomade des CRS. Une vie Lettonie et Lituanie).
ce de Nice. enrichissante qui nous en- Mais c’est de Roanne que 4 € 12 à 2 ans
En 1990, il prend son pre- traîne hors de la caserne 210 Sébastien Pelletier est arrivé gratuit - 1
mier poste à la préfecture de à 240 jours par an ». le 1 e r septembre avec son
Police de Paris avant d’inté- Après quatre ans à la CRS épouse et ses trois enfants.
grer le commissariat de Di- 40 de Dijon, le policier en- « La CRS 43 est un vieux Buffet-buvette
jon. C’est en 1994 qu’il de- chaîne la CRS 45 à Lyon, la rêve », confie-t-il qui sera offi- Restauration possible
vient CRS et intègre la CRS 49 à Montélimar, la 53 à Mar- cialisé le 9 septembre pro- sur place
40 à Dijon. « J’avais fait du seille puis la 34 à Roanne où chain lors de la passation de
Organisée par la Société Canine
2327884

maintien de l’ordre à Paris et il obtient ses galons de com- commandant avec Gilbert
je trouvais le travail en unité mandant en 2007. En paral- Siniscalco qui repart pour de Bourgogne. Tél. 03.85.32.37.76.
constituée très intéressant », lèle, il a également effectué l’étranger.
Email : info@scb.asso.fr
confie Sébastien Pelletier des missions de formation à CATHERINE ZAHRA
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

06 SAÔNE-ET-LOIRE / ACTUALITÉ Vendredi 3


septembre 2010

RELIGION. Comment l’évêque gère les ressources humaines du diocèse.

« On reste prêtre jusqu’à


son dernier souffle »
INTERVIEW
PAR MURIEL JUDIC

C’est la rentrée sur le diocè­


se d’Autun, Mâcon et Cha­
lon avec notamment des
mouvements dans les pa­
roisses. Mgr Rivière expli­
que comment sont faites les
« affectations » des prêtres.

C
omment sont réali-
sées les nomina-
tions sur le diocè-
se ?
Les nominations sont mû-
ries pendant des mois, par-
fois un an voire deux. C’est
l’évêque qui décide des af-
fect ations qu’il prépare
avec le conseil épiscopal.
Celui-ci est composé du vi-
caire général (Ndlr : un
« nouveau » lui aussi en la
personne du père André
Guimet) et de six vicaires
épiscopaux.
Existe-t-il des feuilles de
vœux que les prêtres rem-
plissent pour être « mu-
tés » ?

“ Jeunes ou
anciens, tous les
prêtres touchent
rigoureusement la
même somme :
928 € par mois.. ”
Mgr Benoît Rivière, évêque L’évêque d’Autun est favorable aux mouvements : « Six années à une même « fonction », c’est une bonne période » photo M. Judic

dernier souffle, ce n’est pas sil. Actuellement six jeunes l’Église et donc le don des fi-
Non, on ne présente pas un métier comme un autre. À la rentrée, certaines pa- sont en formation pour de- dèles. Je considère que c’’est
de candidature pour chan- Cela dit, à partir de 65 ans, il roisses vont demeurer sans venir prêtres. Un autre en- un devoir pour les catholi-
ger de fonction comme on est bon de réfléchir à son curé. C’est la conséquence tre à la maison Saint-Fran- ques de participer ainsi.
le ferait en entreprise. Le rô- avenir, un curé de paroisse d’un déficit de vocations ? çois de Salle pour une Depuis 30 ans, on peut
l e d e l ’é v ê q u e e s t n é a n - remet sa charge à 75 ans. C’est une situation qui sera année en préparation du sé- noter des changements
moins d’être à l’écoute des Celle-ci peut être exception- provisoire pour Verdun-sur- minaire. dans l’Église avec l’émer-
souhaits, du ressenti des nellement prolongée le-Doubs mais qui risque ef- Comment est fixée la ré- gence de laïcs…
190 prêtres du diocèse en te- Le prêtre peut alors être vi- fectivement de se prolonger munération de chacun ? On a vu effectivement ap-
nant compte du charisme caire, et non plus curé par pour Buxy. Pour cette pa- Qu’ils soient jeunes ou paraître les diacres perma-
de chacun. Le travail d’un exemple. roisse, un prêtre auxiliaire plus anciens, tous les prê- nents. Trois hommes seront
curé dans une paroisse ur- Rappelons que les prêtres est néanmoins nommé sous tres touchent rigoureuse- prochainement ordonnés
baine de 20 000 habitants ne sont pas forcément asso- la responsabilité du vicaire ment la même chose. Soit (printemps 2011). Il s’agit
n’est pas le même que dans ciés à une paroisse. Certains épiscopal. 928 € par mois, ce qui cor- d’Antoine Hastings, 63 ans,
une paroisse rurale. Je trou- œuvrent au sein de mouve- Le travail ne manque pas respond aux honoraires de Jean-François Auduc, 45
ve que six années à une mê- ments pour des actions ca- et on manque effectivement messes et à au « traite- ans, et Jean-Philippe Des-
me « fonction » est une bon- tholiques, auprès de jeunes, de curés. Je souhaite revalo- ment ». Il y a également une charme, 47 ans. Ce sont des
ne période. de retraités, en milieu hospi- r i s e r c e t t e ch a r g e q u i a aide matérielle avec le loge- hommes qui travaillent, qui
Y a-t-il un âge légal pour talier ou en mission à changé au fil des années, les ment mis à disposition. Cela ont une vie de famille et qui
la retraite des prêtres ? l’étranger comme à Mada- paroisses étant sur des terri- est presque exclusivement se rendent disponibles là où
On est prêtre jusqu’à son gascar, en Algérie ou au Bré- toires plus grands. financé par le denier de l’évêque les envoie.
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 ACTUALITÉ / SAÔNE-ET-LOIRE 07

RANDONNÉE BOURBON-LANCY

Tournus-Cluny, 33 km à pied Le plus gros gain jamais


remporté au casino
À l’occasion de Cluny 2010,
le comité 71 de randonnée Depuis l’arrivée des ma-
pédestre propose le 11 sep­ chines à sous en 2004, le Ca-
tembre de rejoindre à pied sino de Bourbon-Lancy a
Cluny depuis Tournus. déjà fait des centaines voire
des milliers d’heureux.

L
e Comité 71 de randon- Mais en ce 1er septembre,
née pédestre marque à c’est tout particulièrement
sa façon le 1100ème un heureux qu’il a fait, puis-
anniversaire de la fondation qu’un client jouant sur une
de l’abbaye de Cluny: le same- machine poker à 1 € s’est vu
di 11 septembre, il propose remettre le plus gros gain ja-
une randonnée de 33 km mais distribué jusqu’à main- Emmanuel Fiquet, directeur
du Casino de Bourbon­Lancy,
-pour randonneurs aguerris, tenant, soit la modique som- lors de la remise du chèque.
donc- de l’abbaye St Philibert me de 30 596 €. Photo DR
de Tournus (départ à 7h, bus
gratuit de Cluny à 6h) à celle Cette randonnée du «chemin des abbayes» emprunte le
bucolique et fameux Chemin des Moines .Photo Thierry Dromard
de Cluny. Les adeptes de la
marche y trouveront une belle MÂCON
occasion de découvrir la pre- se rendaient à pied à Chalon. Les randonneurs devraient
mière partie non balisée (mais Ce Chemin des Moines se arriver à Cluny vers 18h. Ils
qui pourrait le devenir) de l’iti- confond avec le GR76a. sont invités à participer au
néraire par Gratay, Grévilly, Le pique-nique tiré du sac se- spectacle «Cluny, rêves de lu-
Cruzille où, à 10h30, ceux que ra pris au km 17 à la Chapelle mière», puis au repas. Départ
les 33 km rebutent pourront deCharcuble(sanitaires,lava- du bus gratuit pour Tournus à
intégrer le «peloton» (restent bos, poubelles sur place). La 22h (arrivée 22h45).
alors 20 km). Le col de la Pis- randonnéereprendà13h.Sur L’inscription est obligatoire, par
tole est le point de jonction ses parties en crête, elle offre mail (contact@comiterando71.fr
des «pèlerins» avec le fameux alors de très jolis points de vue ou courrier (CDRP71, 10 rue de
Chemin des Moines , balisé, tant sur la vallée de la Saône l’Industrie, 71700 Tournus). 06 85
parlequellesmoinesdeCluny que sur Cluny et ses alentours. 09 15 08 (répondeur).

La compagnie "La maison" en répétition à la Scène Nationale


TOURISME de Mâcon Marie Salerno (CLP)

La saison a été plutôt belle


LaScèneNationalefrappe
sestroiscoupsle1er octobre
La saison 2010/2011 de la décor sobre mais impres-
Scène Nationale sera lan- sionnant, la compagnie ap-
cée officiellement, le 1er oc- porte les dernières touches
t o b r e p r o ch a i n , a v e c l e à "Pacifique", dont la pre-
spectacle de Nasser mière aura lieu lors de la
Martin-Gousset "Pacifi- prochaine Biennale de la
que". Danse, à Lyon.
Ce spectacle est actuelle- En avant-première, le pu-
ment en création et la com- blic mâconnais aura droit
pagnie" La maison", dirigée lui, à un « concert-sand-
par le chorégraphe, profite wich », gratuit, le 10 sep-
de sa résidence à Mâcon où tembre prochain, avec un
elle bénéficie de l'accueil de exercice de style : Nasser
Les loueurs de bateaux sont parmi les plus satisfaits de la saison 2010. Photo Gilles Dufour la Scène Nationale durant Martin-Gousset se transfor-
deux semaines. mera en DJ qui, pour l'occa-
Dans un environnement sion, mixera des musiques
Lespremiersélémentsdebi- del’été2010.Dansl’hôtellerie, dance (+ 0,1 % en Saône-et- particulièrement conforta- qui ont inspiré son specta-
lan de la saison touristique les six premiers mois de l'an- Loire contre +2,1 % en Bour- ble, avec un plate au im- cle.
fournis par Bourgognetouris- née font apparaître une haus- gogne).Seulleparcnaturelré- mense sur lequel trône le M.S (CLP)
me s’appuient sur le ressenti sede7,4%desnuitéesenSaô- gional du Morvan enregistre
de professionnels interrogés ne-et-Loire, département de une baisse de 2,7 % des nui-
par téléphone. Plus de la moi- Bourgogne qui enregistre la tées.
tiéd’entreeux(53%)estiment plusfortehausse.Letauxd’oc- Quant à la provenance des
2333121

que la saison a été bonne en cupation progresse de 0,6 %. touristes, les professionnels
Bourgogne, 41 % la jugent Même résultat pour les gîtes notent une stabilité des Fran-
moyenne. Avec respective- avec 12 % de nuitées en plus çais et une hausse des étran-
ment 79 % et 73 % d’opinions (8,9 % pour la région). Les gers, notamment des clientè-
positives,lesgîtesetloueursde campings du département ne lesespagnoleetitalienne.
bateauxsontlesplussatisfaits bénéficient pas de cette ten- F.POLI
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

08 SAÔNE-ET-LOIRE / ACTUALITÉ Vendredi 3


septembre 2010

DIGOIN. C’est parti pour trois jours de foire sur la place de la Grève.

Une foire en reconquête


La plus grande foire du Cha­ d’achat de 50 € à gagner.
rolais ouvre ses portes ce Thème choisi pour cette
Le programme
matin à Digoin. Une 32e foire 32e édition : « Sport et bien-
gastronomique, artisanale, être ». De nombreuses dé- La 32e foire ouvre ses portes
commerciale et agricole où monstrations rythmeront ce matin à 10 heures jusqu’à
sont attendus 15 000 visi­ ces trois jours de fête. Les vi- dimanche soir. Ce soir dès
teurs et 160 exposants. siteurs pourront découvrir 20 h 30, défilé Miss Bourgo­
de la danse, du step et même gne. Après l’inauguration of­

À
Digoin, la foire est du body combat. Du sport ficielle demain à 10 heures,
une institution. De- également avec les équidés à une surprise géante sera of­
puis son lancement l’honneur dimanche. Un ferte au public à 14 heures.
à la fin des années 70, elle a concours de saut d’obstacles De 16 à 18 heures, démons­
toujours constitué un ren- et un concours de toilettage trations de danse et step
dez-vous phare de la ren- sont prévus. De la voltige, puis repas dansant animé
trée. Si au cours des années du dressage et de nombreu- par Ludovic Moreau en soi­
80 et 90, la venue de poids ses techniques seront pré- rée. Dimanche, grande ma­
lourds de la chanson fran- sentées au public. Tout le nifestation équestre toute la
çaise, comme Carlos ou Da- Près de 160 exposants sont attendus cette année. Photo L.P. week-end également, des journée. Pendant trois jours,
ve, assurait à coup sûr le suc- baptêmes gratuits de poneys un chapiteau « restauration »
c è s d e l ’é v é n e m e n t , l a 15 000 visiteurs ont arpenté de fabrique de la manifesta- et d’attelage. proposera des spécialités.
manifestation a connu par les allées de la place de la tion à travers le temps. Autre temps fort, le défilé Entrée gratuite.
la suite quelques années Grève l’an dernier. Si les té- de mode qui aura lieu ce soir
plus difficiles. Il a fallu la re- nors de la chanson ne sont Une voiture à gagner avec la participation du Co-
prise en main de la foire il y a plus de la partie, les nou- Autre élément pour expli- mité Miss Bourgogne. Tou- mètres de long arrivera sur
quelques années par une veaux organisateurs ont mi- quer ce regain d’intérêt : une tes les prétendantes au titre la foire demain après-midi.
équipe dynamique pour sé sur d’autres ingrédients. tombola richement dotée 2010 défileront pour présen- Les confrères ont même dé-
donner un second souffle à La recette du succès : davan- avec une voiture à gagner. ter les collections Automne- cidé de se lancer un défi ?
l’événement. Le travail réali- tage d’animations, plus d’ex- Un visiteur repartira ainsi au Hiver. Dans un autre regis- Une surprise qui devrait en-
sé par Robert Gomez et ses posants, une organisation v o l a n t d’ u n e C h e v r o l e t tre, la confrérie de l’Épogne core participer au succès de
bénévoles porte aujourd’hui millimétrée et toujours cette Spark. Toutes les trente mi- aux grattons fabriquera une la manifestation.
ses fruits. La preuve, près de part de convivialité, marque nutes également, un bon épogne géante. Un char de 8 EMMANUEL DALIGAND

ÉCONOMIE PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS


Haulotte a divisé ses « Le 7 septembre ne sera qu’un début »
pertes par deux Drôle de rentrée pour les
communistes de Saône-et-
Les mesures d’économie pour pouvoir accompagner Loire. « D’ordinaire en sep-
prises part Haulotte l’an le rebond quand il arrivera » tembre,onremobiliselesgens.
passé commencent à porter a-t-il souligné. Les ventes du Mais cet été,à aucun moment
leurs fruits. Le spécialiste de groupe, présent au Creusot, nous n’avons cessé la mobili-
la location de nacelles éléva- ont progressé de 15% à sation. » À en croire Nathalie
trices a ainsi fortement ré- 114,4 millions d’euros sur le Vermorel-deAlmeida,quiani-
duit ses pertes au premier se- premier semestre mais la di- mait hier la conférence de
mestre 2010 : sa perte rection estime encore faire pressederentréeduParticom-
opérationnelle est passée de face à une conjoncture diffi- muniste de Saône-et-Loire
28,4 millions d’euros à 15 cile. Haulotte pense que son aux côtés de Daniel Bachelet,
millions, et sa perte nette de secteur ne devrait pas con- «lapopulationesttrèsrécepti-
32,1 à 16 millions d’euros, naître de reprise en 2010. ve au combat que nous me-
soit une division par deux. Les entreprises de location, nons contre le projet de réfor-
Les plans d’économie ont qui représentent 75% de me des retraites ». 1 600 Nathalie Vermorel­de Almeida et Daniel Bachelet, secrétaires
fédéraux du PFC 71, plus mobilisés que jamais. Photo Florence Poli
permis d’abaisser les frais l’activité de groupe, hésitent signatures ont été recueillies
fixes de 8%. Les gains de encore à reprendre leurs in- par la pétition du PCF pour la
change ont aussi accentué vestissements de l’avis de la retraite à 60 ans : « un exploit Sarkozy nous sert du Le Pen gramme présidentiel qui « re-
cette tendance. « Nous som- direction. Cette dernière n’a aucœurdel’été !» sur un plateau, il faut réagir », donnedel’espoir».Lapremiè-
mes maintenant un peu au donc pas communiqué d’ob- Mardi 7 septembre, les com- martèlelaconseillèrerégiona- re étape de ce rassemblement
bout de l’exercice » a recon- jectif chiffré pour 2010. Lors munistes seront donc dans la le. Dans la ligne de mire du aura lieu à la Courneuve pour
nu Alex andre Saubot, le de l’Assemblée générale du rue. Ils appellent à des arrêts PCF, les cantonales de mars l’incontournable Fête de l’hu-
président du groupe. « Pour groupe en juin, les diri- de travail et engagent à pour- 2011 où ils présenteront des manitépourlaquellelafédéra-
réduire encore le point geants avaient estimé que suivre la mobilisation au-delà candidats sur chacun des 28 tiondeSaône-et-Loireorgani-
mort, il faudrait désormais les comptes d’Haulotte re- « pour soutenir les parlemen- cantons renouvelables et sur- se comme chaque année des
des décisions plus structu- deviendraient positifs à par- taires de gauche dans la ba- toutl’alternanceespéréepour transportsenbus.
relles. Mais pour le moment, tir d’un chiffre d’affaires de taille ». Avant cela, ils appel- 2012 avec une méthode : « le FLORENCEPOLI
nous ne voulons pas quitter 200 millions d’euros (202 lent à manifester dès samedi pacte d’union populaire ». Le INFOS.InscriptionspourlaFête
de pays et souhaitons pré- millions en 2009). « contre la xénophobie et la but :associerunmaximumde del’huma :
server notre outil industriel INFOMÉDIA politiquedupilori».«Nicolas gens à l’élaboration d’un pro- secretariatpcf71@wanadoo.fr
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010 ACTUALITÉ / SAÔNE-ET-LOIRE 09

EN BREF nPLUS BELLE


MA VIE
NATURA2000
LabassevalléeduDoubs,un
réservoirdebiodiversité
« J’ai voulu créer de mes mains »
L’ÉtablissementPublicTerrito- Marion a une formation
rial du bassin Saône & Doubs, d’ingénieur, mais elle a Se lancer
animateur sur le site Natura préféré inventer sa vie loin En 2008 elle se lance dans
2000 de la Basse vallée du d’un bureau, dans un jar­ une formation d’un an sur la
Doubs, en partenariat avec din magnifique qu’elle a base d’un projet original
l’Écomusée de la Bresse bour- créé de toutes pièces en qu’elle nomme « de la fleur
guignonne, vous propose de Bresse. au miel » et obtient 25 000 €
partir à la découverte des habi- de subvention pour s’instal-
tats naturels et des espèces
d’oiseauxquifontlarichessede
ceterritoire.
J e voulais travailler dans le
milieu de l’environne-
ment, mais les places sur
ler en Bresse.
Aujourd’hui, son activité
commence à prendre son
LaBasseValléeduDoubsestun le terrain sont rares, alors j’ai envol : 80 ruches, plusieurs
des joyaux de la région. Le inventé ma propre activité » serres et plus d’un hectare de
Doubs est une rivière encore résume Marion. Elle mène jardin où poussent de mer-
sauvagequisecaractériseparsa depuis plus d’un an une nou- veilleuses plantes exotiques,
fortedynamiquefluviale:ilcrée velle vie d’apicultrice et de glanées au cours de divers
desîles,desbergesabruptes,for- productrice de végétaux de voyages. Sa production de
me des méandres, inonde les collection à La Genête. miel se vend bien et elle par-
prairies…Lespaysagesainsifa- Originaire de la région lyon- court les foires aux plantes
çonnés possèdent un intérêt naise elle est très jeune pas- pour se faire connaître par-
écologique exceptionnel, re- sionnée de nature: à 12 ans, mi les collectionneurs.
connu de longue date et carac- c’est la collectionnite de cac- À 31 ans, elle a trouvé sa
térisénotammentparlaprésen- tus, puis l’aquariophilie, et voie et espère que son com-
ce d’oiseaux particulièrement enfin l’élevage de poule de pagnon la rejoindra bientôt :
raresenBourgogne. collection. développer l’activité à deux,
Sortie nature commentée de 3 Après des études d’ingé- ça serait encore mieux !
heures lemercredi8septembre. nieur, elle ne trouve pas RÉBECCA PINOS
RDV à 9h à la mairie de Frette- l’emploi qui lui convient. rpinos@lejsl.fr
rans. Tout public - gratuit. Pré- Trimbalée de petit contrat £ Informations et vente en
voirdesbottesouchaussuresde en petit contrat, elle décide ligne sur www.pepinieredesa­
Marion s’est créé un emploi sur mesure : apicultrice et
marche,chapeau,jumelles. alors changer de cap. productrice de plantes rares. Photo Rébecca Pinos vettes.com

KIA, LE SEUL CONSTRUCTEUR


CONST À GARANTIR TOUS SES MODÈLES 7 ANS

REGARDEZ BIEN CE TAUX


CAR IL VA VITE DISPARAÎTRE

1,7%
Un crédit vous engage et doit être
remboursé. Vérifiez vos capacités de
paiement avant de vous engager. Offre de
crédit, sur 36 mois réservée aux clients particuliers valable
jusqu’au 17/10/2010. Exemple : pour un crédit accessoire
à une vente d’un montant de 15 000 € avec report de
TAEG annuel fixe paiement de 1 mois, et donc une première échéance à 60
jours, vous remboursez 36 mensualités de 428,19 €
jusqu’à 36 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 1,70 %. Le
coût total de votre crédit est de 414,84 € incluant les intérêts
Jusqu’au 17 octobre 2010. Exemple pour 15 000 € de report et 375 € de frais de dossier** soit un montant
empruntés sur 36 mois. TAEG fixe de 1,70 % total dû de 15 414,84 €. Taux débiteur fixe de 0,16 %.
Durée totale de votre crédit : 37 mois. En cas de souscription
3 6 m e n s u a l i t é s d e 4 2 8 , 1 9 € par l’emprunteur à l’assurance facultative Sécurivie, le coût
Montant total dû : 15 414,84 € mensuel de l’assurance est de 23 € et s’ajoute aux mensualités
ci-dessus. ** frais de dossier de 2,50 % du montant du crédit.
Vous disposez d’un délai de rétractation. Barèmes et conditions
UN CRÉDIT EXCEPTIONNEL valables au 01/09/2010 susceptibles de variations. Sous
réserve d’acceptation du dossier de crédit par Kia Finance,
département de CA Consumer Finance 128-130 boulevard
POUR VOUS OFFRIR Raspail - 75006 PARIS. SA au capital de 346 546 434 euros
- 542 097 522 RCS Paris. N° Orias 07.008.079. * Garantie
LA KIA DE VOTRE CHOIX PARMI 7 ans ou 150 000 km (1er des deux termes échu) valable pour
tous les modèles KIA en France métropolitaine et Corse (hors
DOM-TOM) et dans tous les Etats membres de l’UE ainsi qu’en
le nouveau Kia Venga Norvège, Suisse, Islande et à Gibraltar. Hors véhicules utilitaires
et véhicules à usage commercial. Consommations mixtes et
le très design Kia Soul émission de CO2 des modèles présentés : Kia Venga :
de 4,5 à 7,0 L/100 km - de 117 à 164 g/km ;
Kia Soul : de 5,2 à 6,5 L/100 km - de
la dynamique Kia picanto 137 à 155 g/km ; Kia picanto AM
2010 : de 4,4 à 5,8 L/100 km
tous trois garantis 7 ans - de 113 à 137 g/km.

O f f r e d u r é s e a u K i a
10 modèles à essa
ayer et des nouveautés à découvrir

www.kia.fr

PORTES OUVERTES LES 11 ET 12 SEPTEMBRE


2334287
10 CARNET Tél : 03.85.90.69.19
Fax : 03.85.94.02.54
www.bourgogne-obseques.com
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE
Vendredi 3
septembre 2010

CHÂTEAURENAUD CHALON-SUR-SAÔNE CROTENAY (39)


LORETTE (42) - BANS (39) LUX Joël et Suzanne GRANDCLAUDE,
AVIS DE DÉCÈS BOUILLARGUES (30)
Mme Monique ROY,
Mme Lucienne TÉTU,
son épouse ;
son fils ;
les familles GRANDCLAUDE,
son épouse ; Véronique et François PITTARI, CASEAUX, MAURIN, PETOT,
CHARETTE - FRONTENARD Mme Henriette CARTIER, Sandrine et Jean-Michel parentes et alliées,
Le Comité des Fêtes de
sa belle-mère ; STORELLI, ont la tristesse de vous faire
Chalon-sur-Saône a la tris- Mme Annie CHARTON,
Philippe et Marie-Christine, ses enfants ; part du décès de
tesse de vous faire part du son épouse ;
Sylvie et Gilles LECUELLE, ses petits-enfants ;
décès de Guillaume et Chantal, David Madame
Olivier et Paqui, ses sœurs, ses beaux-
et Valérie, Bénédicte et Denise GRANDCLAUDE
Michel MÉRITE ses enfants ; frères ;
Bernard, née CASEAUX
Membre Arnaud et Laurine, Pauline, parents et amis,
ses enfants ;
Quentin, Guillaume, Céline, ont la douleur de vous faire survenu le 2 septembre
et s’associe à la douleur de Thomas, Mathilde et Alexis,
Elodie, Mathilde, part du décès de 2010 à l’âge de 87 ans.
son épouse Annie, ses en- Marine et Clément, Mélanie
ses petits-enfants ; Les obsèques auront lieu le
fants et toute la famille. et Alexandre, Chloé, Jean-Pierre TÉTU
ses sœurs, ses beaux-frères samedi 4 septembre à
ses petits-enfants ;
Noa,
et belles-sœurs ; survenu dans sa 68e année. 10 heures en l’église de
MONTCEAU-LES-MINES ses neveux et nièces ; Ses obsèques religieuses Crotenay.
son arrière-petit-fils ;
MONT-SAINT-VINCENT toute la famille et ses amis, seront célébrées le lundi 6 Les condoléances seront
les familles CHARTON,
(maison de retraite) ont la douleur de vous faire septembre 2010 à 15 h 15 en reçues sur registres.
GUILLAMIN et DUCHEMIN,
Robert et Maryse BRELAUD, part du décès de la salle omniculte à Crissey. La défunte repose à la
ont la tristesse de vous faire
ses enfants ; part du décès de Condoléances sur registres. maison funéraire de
Monsieur Fleurs naturelles unique- Champagnole, salon Aubépine,
Christophe, Rachel, René ROY
ses petits-enfants et leurs Monsieur ment. où la famille recevra vos
compagnons ; Daniel CHARTON survenu le 1er septembre Cet avis tient lieu de faire- visites, le vendredi 3 sep-
Mélissa, 2010 à l’âge de 71 ans. part et de remerciements. tembre de 18 h à 19 h.
Ses obsèques seront célé-
son arrière-petite-fille ; Ses obsèques seront célé- Cet avis tient lieu de faire-
brées le samedi 4 septem-
ses neveux, nièces, cousins, brées le samedi 4 septem- P.F. Marbrerie Roc’Eclerc Chalon part et de remerciements.
bre à 14 h 30 en l’église de
cousines ; bre à 10 heures en l’église 03 85 46 55 55
Charette.
ainsi que toute la famille, de Châteaurenaud, suivies
Le défunt repose en son
ont la douleur de vous faire de la crémation selon sa
domicile.
part du décès de volonté.
Madame
Ni fleurs, ni plaques mais LESSARD-EN-BRESSE ANNIVERSAIRE
des dons seront possibles M. Jean-Paul FAYARD,
Raymonde BRELAUD au profit de la recherche son fils ;
née RICHARD Le maire de Charette-Varennes contre les maladies cardio- les familles FAYARD, GAUDILLAT,
survenu à l’âge de 84 ans. et son conseil municipal vasculaires. BIARD,
Ses obsèques civiles auront vous font part du décès de René repose au centre funé- ont la tristesse de vous faire
lieu le samedi 4 septembre raire du Louhannais 16, rue part du décès de
Monsieur du Guidon à Louhans.
à 14 h 30 à la salle de Daniel CHARTON Visites de 9 h à 12 h et de Monsieur
recueillement Guillaume 1er adjoint de 1977 à 1983 14 h à 18 h. Paul FAYARD
Apollinaire (proche de l’hô- et beau-père d’une
pital Jean Bouveri). Cet avis tient lieu de faire- survenu le 2 septembre
conseillère municipale part et de remerciements.
La famille remercie toutes 2010 à son domicile dans sa
les personnes qui, par leur Ses obsèques auront lieu le 91e année.
présence et soutien, ont su samedi 4 septembre 2010 à Le défunt repose au funéra-
apporté un réconfort durant 14 h 30 en l’église de rium de L’Abergement-
ces dernières années à Charette-Varennes. CHÂTEAURENAUD Sainte-Colombe. Madame
Raymonde. Le comité FNACA de Ses obsèques religieuses Françoise JALLET
Ce présent avis tient lieu de Châteaurenaud invite ses seront célébrées le samedi 4 née BONAZZI
faire-part et de remercie- adhérents à assister aux ob- septembre à 14 h 30 en
ment. l’église de Lessard-en- Cela fait un an le 3 septem-
Mme Mauricette CLER, sèques de leur camarade bre que tu nous as quittés.
sa mère ; Bresse.
P.F. Brelau - Montceau René ROY La famille rappelle à votre Tu nous manques terrible-
Amanda CLOUARD, ment.
03 85 58 70 97
sa compagne et ses en- Titulaire de la carte souvenir son épouse
du combattant Ton mari, Lionel, tes en-
fants ; Marie-Louise FAYARD fants, petits-enfants et tous
LE CREUSOT Anaïs CLER, Les obsèques auront lieu le ceux qui t’ont aimée.
sa fille et Yvon ; décédée en 2007.
M. et Mme Jean PLOCIENNIK, samedi 4 septembre 2010 à La famille remercie son Une messe sera célébrée le
son fils, sa belle-fille ; Gaël Marylou CLER, 10 heures en l’église de dimanche 5 septembre 2010
sa fille ; assistante à domicile pour
PLOCIENNIK, son petit-fils ; Châteaurenaud. sa gentillesse et son dé- à 15 heures en l’église de
Léa, son arrière-petit-fils ; Ylann, Fragnes.
son petit-fils ; vouement.
Mme Amélie WOLOSZANSKI, Cet avis tient lieu de faire-
sa sœur ; ses neveux et nièces ; Jean-Michel CLER,
son frère et Annie, sa belle- part et de remerciements.
ainsi que tous les parents et HUILLY-SUR-SEILLE
amis, ont la douleur de vous sœur ;
faire part du décès de Céline et Caroline,
ses nièces ;
TOURNUS - LANS - PRÉTY
Marie-France PAGE et Jean-
REMERCIEMENTS
Madame Anne-Pierre HOEFFNER et Jacques, Michelle et Michel SAINT-MAURICE-LÈS-
Régine PLOCIENNIK ses enfants, LACOMBE, Joël et Joëlle CHÂTEAUNEUF
née SUSKI Rebecca DOUALA, MONNOT, Patrick et Liliane CHARLIEU - MABLY CHANGE - MAZENAY
ses amies ; MONNOT, ses enfants ; ses Mme Jeanine BODET, son André et Michèle DEVAUX,
survenu le 2 septembre
tous ses parents et amis, petits-enfants et arrière- épouse ; Alain, Pascal, ses et toute la famille, très tou-
2010 dans sa 89e année.
ont la tristesse de faire part petits-enfants ; son frère, sa fils ; Carine et Vincent, ses chés par les nombreuses
La défunte repose au com-
du décès de sœur, ses beaux-frères et petits-enfants ; Madeleine, marques de sympathie que
plexe funéraire Viollon 10,
belles-sœurs, ses neveux et sa sœur ; ses beaux-frères vous leur avez témoignées
rue de Pologne au Creusot. Monsieur nièces ; les familles et ses belles-sœurs ; parents lors du décès de
La cérémonie religieuse Pierre CLER MONNOT, MOINE, REY, et amis, vous font part du
sera célébrée le samedi 4 EMILIE
survenu à Monaco le 31 BARDET, ont la tristesse de décès de
septembre à 9 h 15 au
août 2010. vous faire part du décès de vous remercient très sincè-
funérarium, suivie de la Monsieur
crémation. Les obsèques seront célé- Monsieur Roger BODET rement.
Pas de plaques. brées le mardi 7 septembre Lucien MONNOT
Cet avis tient lieu de faire- 2010 à 10 heures en la Ancien combattant 39-45 survenu le 2 septembre
part et de remerciements. cathédrale Saint-Michel de 2010 à l’âge de 77 ans.
Sospel. survenu le 2 septembre Les funérailles auront lieu
P.F. Viollon - Le Creusot/Saint-Vallier Les visites se font à l’atha- 2010 à l’âge de 94 ans. samedi 4 septembre à
03 85 55 36 56 née de Monaco. Ses obsèques religieuses 15 heures en l’église de
auront lieu samedi 4 sep- Saint-Maurice-lès-Châteauneuf.
tembre 2010 à 15 heures en Condoléances sur registres.
2235584

l’église d’Huilly-sur-Seille. Roger repose à la chambre


Le défunt repose à la cham- funéraire des Cordeliers à
bre funéraire de Cuisery. Charlieu.
Cet avis tient lieu de faire- La famille remercie par
part et de remerciements. avance toutes les personnes
Toutes démarches faites par nos soins A votre service La famille rappelle à votre qui prendront part à sa
Mise en chambre funéraire - Monuments funéraires 24h/24 souvenir son épouse peine.
MONTCEAU LE CREUSOT AUTUN Denise
LE PRÉLONG CENTRE VILLE P.F. Santi - Charlieu
03 85 67 10 10 03 85 57 55 54 03 85 55 03 50 03 85 86 35 76
décédée en 1974. 04 77 60 24 08
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE Tél : 03.85.90.69.19
Vendredi 3
septembre 2010
Fax : 03.85.94.02.54
www.bourgogne-obseques.com GRANDE RÉGION / CARNET 11

JURA. Ils avaient refusé de vacciner leur bétail contre la fièvre catarrhale ovine.
OBSÈQUES
AUJOURD’HUI
Mâcon : 10 h, église Saint-
Les éleveurs pas sanctionnés
Pierre, Mme Rosa Ferreira,
née Esteves. Les éleveurs ont été recon­
Berzé-la-Ville : 14 h 30, nus coupables d’avoir refu­
église, Mme Paule Bar, née sé de vacciner leur bétail,
Barraud. mais n’ont pas été sanc­
Crissey : 15 h, crématorium, tionnés
Walter Friedli.

L
Tournus : 10 h, abbaye e tribunal d’instance
Saint-Philibert, M. Jacky Ro- de Dole a reconnu
bin.
une vingtaine d’agri-
Jouvençon : 10 h 30, église, culteurs coupables d’avoir
Mme Lucette Maillard, née
Pinchon. refusé de vacciner leur bé-
tail contre la fièvre catarrha-
Ciel : 14 h 30, église, M. Al-
bert Gauthier. le ovine (FCO), mais sans
leur infliger de sanctions.
Bissy-sous-Uxelle : 15 h,
salle communale, M. Georges Le juge de proximité de
Letourneau. Dole a estimé que les 21
Brienne : 15 h, cimetière, agriculteurs jurassiens
Mme Tibi Merlin, née Aïdet. étaient en faute mais il a dé-
Le Creusot : 10 h 30, église cidé de les dispenser de pei-
Saint-Eugène, Mme Ger- ne.
maine Burlot, née Bertot. Les éleveurs avaient refusé
Torcy : 14 h, chapelle Notre- de vacciner leurs troupeaux
Dame du Travail, Mme Geor- contre la fièvre catarrhale,
gette Barbot, née Moreau. Les éleveurs devant le Tribunal d’instance à Dole. Photo le Progrès
comme ils y étaient obligés,
Gueugnon : 10 h, église, M. estimant que le vaccin était
Jean-Paul Brochot.
inefficace, dangereux no- Me Jean Gonnin. Lors de Les éleveurs prins) contre la FCO a été
Uxeau : 14 h 30, église, Mme tamment en terme de fertili- l’audience, le 1er juillet der- rendue obligatoire en octo-
Antonine Rousset, née La-
té. nier, environ 150 personnes estimaient bre 2008 à la suite de l’appa-
trasse, dite « Tonine ».
Digoin : 14 h 30, église
s’étaient réunies devant le que le vaccin rition en France, à partir de
Sainte-Bernadette, Mme Pra- Plus obligatoire tribunal de Dole en soutien était inefficace l’automne 2006, de la mala-
zérès Marques, née Basilio. mais volontaire aux agriculteurs poursuivis. die transmise par les culicoï-
« Pourquoi vouloir rendre Me Gonnin avait deman-
et dangereux des, une espèce de mouche-
Saint-Prix : 15 h, église, M.
Armand Marconnet. un vaccin obligatoire alors dé la relaxe alors que le mi- notamment en rons piqueurs.
Cenves (69) : 15 h, église, qu’il existe d’autres moyens nistère public s’était pro- terme de fertilité. La FCO est une infection
Mme Marie-Josèphe Joseph, de protection et que cette noncé pour des peines virale non transmissible à
née Rollet. vaccination peut-être dan- d’amende. l’homme qui n’affecte que
gereuse ? La vaccination des trou- phylaxie 2010/2011, qui les ruminants mais retarde
Les pouvoirs publics en peaux contre la fièvre catar- commencera début novem- leur commercialisation en
ont sûrement pris acte puis- rhale ovine ne devrait plus bre. La décision officielle est empêchant l’exportation
qu’ils ont décidé de lever être obligatoire mais volon- attendue fin septembre. des bêtes jusqu’à trois mois
l’oblig ation », a déclaré taire à compter de la pro- La vaccination des trou- après leur vaccination.
l’avocat des agriculteurs, chaine campagne de pro- peaux (ovins, bovins et ca-

BOURG EN BREF
AIN
Interpellé pour avoir Un mort dans une perte de contrôle
L’homme de 46 ans, originaire de Servas, revenait d’une soi-
agressé un vigile rée avec des amis lorsqu’il a perdu le contrôle de son véhicu-
le sur la commune de Sandrans, sur la RD 1083 entre Villars-
Un ressortissant polonais qui n’a pas calmé l’individu, les-Dombes et Bourg-en-Bresse. Les secours, prévenus vers
de 34 ans a été arrêté non qui a redoublé d’insultes et 3 heures du matin, n’ont rien pu faire pour le malheureux
sans mal, mardi soir, par les de menaces à l’intention de automobiliste. La voiture avait fait un tout droit après un vi-
services de police de Bourg- l’agent de sécurité, avant de rage à droite. Aucune trace de freinage n’a été relevée sur la
en-Bresse, à la suite d’une sé- se jeter sur lui pour tenter de chaussée.
rie d’incidents provoqués le frapper. Alors que les poli-
sur la voie publique, rue Sa- ciers essayaient de le maîtri- JURA
maritaine, devant le maga- ser, l’homme a refusé de se Les camions sur la RD 1083 une réunion publique
sin Carrefour Market. Ça laisser interpeller. Très exci- 14 juillet, nous le ras-le-bol de la commune de Messia-sur-
faisait un moment que ce té, il a finalement rejoint Sorne quant au passage de quantité de poids lourds sur la RD
couple de marginaux, ac- une cellule de garde à vue 1083. Le maire, François Guiton, ne mâchait pas ses mots.
compagné de chiens, apos- du commissariat. Hier ma- Pour lui, Messia est devenue « l’autre pays des camions »,
trophait les passants, lors- tin, ayant retrouvé ses es- après les communes de la vallée de la Vallière (Perrigny, Con-
que le vigile du magasin est prits, il a reconnu avoir liège, Revigny) ou encore Gevingey. « Je me demande pour-
intervenu. Invectivé à son beaucoup bu et regretté son quoi le conseil général du Jura est incapable de prendre un
tour et menacé, ce dernier a attitude. Remis en liberté, il arrêté pour interdire la circulation ». F Plus décidé que ja-
décidé d’appeler la police. Il devra s’en expliquer devant mais, le maire a décidé d’organiser une réunion publique le
était 18 h 50. Une patrouille le tribunal correctionnel dé- septembre à 20 h à la salle des fêtes de Messia-sur-Sorne.
est arrivée rapidement ce but décembre.
LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

12 GRANDE RÉGION Vendredi 3


septembre 2010

ÉVÉNEMENT. N. Sarkozy clôturera aujourd’hui les États généraux de l’Industrie à Valinox nucléaire.

Montbard,modèleindustriel
Nicolas Sarkozy n’a pas
choisi Montbard au hasard
pour clore les États géné­
raux de l’Industrie. Le sec­
teur industriel de cette zone
rurale recrute.

C’
est Montbard que
le président de la
République a choi-
si pour clore les États géné-
raux de l’industrie, annon-
cés, jour pour jour, il y a un
an. Leur objectif ? « Per-
mettre à la France de rester
une grande nation indus-
trielle », déclarait Nicolas
Sarkozy le 4 mars dernier.
On présume que le chef de
l’État annoncera aujour-
d’hui, en présence de ses mi-
nistres Christine Lagarde
(Économie) et Christian Es-
trosi (Industrie) des mesures
concrètes pour stimuler à
long terme le développe-
ment de l’industrie françai-
se.

“ Les États
généraux ont
permis de
reprendre à zéro la
réflexion sur la
situation de
l’industrie…”
Nicolas Sarkozy, le 4 mars N. Sarkozy sera accompagné des ministres Christine Lagarde (Économie) et Christian Estrosi (Industrie). Photo AFP

En attendant, cette visite France, se tiendra même entreprises industrielles lo- fait que nous avons du mal à métallurgie » sera signée
est une belle reconnaissance dans l’un des ateliers de la cales, regroupées au sein de subvenir à nos besoins en aujourd’hui en présence du
pour les industriels de Hau- nouvelle usine en cours de la Metal Valley, qui compte main-d’œuvre », rapporte président de la République.
te Côte-d’Or. Car l’activité construction. sur la présence du chef de Bruno Saintes, secrétaire gé- « Cette visite peut proba-
mét allurgique est ici de Cette extension permettra l’État pour améliorer leur si- néral de la Metal Valley. blement nous permettre
pointe, et se situe en zone ru- de doubler la capacité de tuation. Pour y remédier, une con- d’avancer sur la désignation
rale. « C’est un grand hon- p r o d u c t i o n d e Va l i n o x . « Nous avons beaucoup de vention entre les acteurs lo- d’un chef d’orchestre en
neur pour Valinox nucléai- Mais, au-delà de l’activité projets, mais une difficulté caux pour un guichet unique charge du développement
re », déclare Gérard nucléaire (certes locomoti- importante : le manque d’at- « emploi formation pour la de l’attractivité du territoi-
Kottmann, directeur géné- ve), c’est l’ensemble des sept tractivité du territoire qui re… », souligne Bruno Sain-
ral de l’usine (groupe Vallou- tes.
rec), leader mondial de la Les industriels montbar-
production de tubes en allia-
François Sauvadet ministrable ? dois attendent donc beau-
ge de nickel pour généra- coup de la venue de Nicolas
teurs de vapeur de centrales Onpeutégalementvoirunesignificationpoliti­ journées auxquelles n’a pas participé... Fran­ Sarkozy.
nucléaires. C’est, d’ailleurs, queàlavenuedeNicolasSarkozyàMontbard çoisSauvadet. CYRILL BIGNAULT
lui qui présentera l’entrepri- : un pavé dans la mare du Nouveau centre. Le président du groupe NC à l’Assemblée pré­ £ Des membres de la CGT, du
se à Nicolas Sarkozy aujour- Alorsquelepatron(etministre)HervéMorinse férantserendreàlafêtedel’agricultureenCôte­ PS, du PCF, du Parti de gau­
d’hui. sent pousser des ailes en vue de la présiden­ d’Or, tout en jugeant qu’Hervé Morin parlait che, du NPA, du PRG, d’Attac
tielle 2012, le chef de l’État vient sur les terres «trop»de 2012. se rassembleront aujourd’hui
L’attente du patron des députés NC François Sauva­ Certains observateurs y voient le signe d’une à 9 h 30 devant le pôle emploi
des industriels det. Pour mémoire, Hervé Morin s’est posé possible entrée au gouvernement de l’homme de Montbard pour dénoncer la
La table ronde prévue de- comme le candidat naturel du centre diman­ fortdeladroitelocalelorsduprochainremanie­ politique menée par N. Sarko­
vant 200 personnes sur la chelorsdesuniversitésd’étédesonparti.Des mentdecetautomne ... zy. Des actions pourraient être
politique industrielle en menées.
8 Au moins huit