Vous êtes sur la page 1sur 68

12 septembre 2010 / 1,50 € / N°235 / Fondé en 1851 / bienpublic.

com

TVMAGAZINE ROUTE LOISIRS


L’amouraubout A6:blessée Une journée pour
del’aventure parunjetdepierre découvrir l’équitation
DenisBrogniartarencontrésa Lapassagère aétéblessée.Lapierre Dix centres équestres ouvrent
femmeHortensesurletournage avaitétéjetéedepuisunpontà leurs portes aujourd’hui pour
deKoh-Lanta. hauteurdePouilly-en-Auxois. PAGE5 partager leur passion. PAGE 8

FAITS DIVERS HANDBALL.Le Dijon BHB tenu en échec par Tremblay en


D1, Semur battu par Sélestat pour son entrée en D2. PAGES 26 À 28
LeCreusot:poignardée
enpleinerue
Le drame s’est noué
vendredi soir, vers
Desdébuts
21 h 30, en pleine rue,
suite à une altercation.
PAGE 23
difficiles
CANTONALES

Michel Neugnot (PS) :


« Le temps de
l’alternance est venu »
En charge des élections au sein du PS,
l’élu estime que le conseil général de la
Côte-d’Or est à portée de main. PAGE 7

RENCONTRE

De Microsoft
à Monthélie
Directeur financier chez Microsoft,
C. Changarnier est aussi viticulteur
en Côte-d’Or. PAGE 4 Samuel Carle et le DBHB n’ont pu venir à bout de Tremblay (24­24). Photo Clément Renard
3HIMSNJ*gabfaa+[K\J\B\M\A

2307851

OUVERT CE DIMANCHE
DIJON-NORD DIJON-SUD
Rue de Cracovie - ZAE Cap-Nord 97, avenue Roland-Carraz
21850 SAINT-APOLLINAIRE 21300 CHENÔVE
Tél. 03 80 70 70 70 Tél. 03 80 51 52 53
02 L'INVITÉ LE BIEN PUBLIC
Dimanche 12
septembre 2010

FRANÇOISE TENENBAUM
« Le bénévolat, c’est le
dynamisme de la vie citoyenne »
nMON
DIMANCHE QUI
EST­ELLE ?
« Prendre Âgée de 59 ans, mariée et
l’air » mère de trois enfants,
Françoise Tenenbaum est
adjointe au maire de Dijon,
«L e dimanche ma-
tin, je vais régu-
lièrement auprès des asso-
vice­présidente du conseil
régional et présidente de
ciations. C’est un moment l’Opad de Dijon.
privilégié pour les voir et
discuter de leurs besoins.
L’après-midi, je me balade L’avenir de la santé
avec mon mari. Soit on « Je regrette qu’on n’ait pas
fait du vélo sur les bords plus parlé du lancement de la
du canal, parfois jusqu’à Conférence régionale de la
Pont de Pany, soit on va santé et de l’autonomie. Il
marcher du côté de Val s’agit d’un lieu de débat pour
Suzon. Quand il ne fait tous ceux qui se sentent con-
pas beau, on fait simple- cernés par la santé et le
ment le tour du lac Kir. Le médico-social. Cette démo-
dimanche soir, on va sou- cratie sanitaire est très impor-
vent au cinéma voir des tante aujourd’hui. »
films policiers. Quand j’ai
le temps, j’aime bien faire Pour F. Tenenbaum, les femmes doivent être plus représentées dans le sport. Photo Clément Renard SAMEDI
de la cuisine en innovant, La victoire de Décosse
trouver de nouvelles re- LUNDI misme de la vie citoyenne. Je on parle de dette nationale et « Je salue la victoire de Lucie
cettes. » Les travaux du tramway retiens aussi la hausse des ta- d’économie partout. Un tel Décosse. Pourquoi ? Parce
« Le tramway est essentiel rifs de l’électricité et les pro- chiffre est indécent, il n’a pas que c’est une femme. Je suis
Mon plaisir pour Dijon, il va redessiner la blèmes que cela pose aux élus de sens. Je veux aussi souli- favorable à la parité dans le
APPELER MES PROCHES ville et la vie des Dijonnais. La locaux. » gner les nouveaux tarifs mis sport, pour que les femmes
« Mon plaisir du dimanche, mise en valeur de la place de en place par Divia pour les soient plus visibles dans le
c’est appeler mes amis et la République, notamment, JEUDI jeunes et pour les foyers mo- monde du sport. J’ai noté aus-
ma famille. J’utilise Skype, me fait dire que Dijon est bien L’indemnité « scandaleu- destes. C’est depuis 2001 que si la présence du chamois à
avec une webcam, ce qui dans son siècle. Pour ce qui se » de Bernard Tapie je travaille à une adaptation Val Suzon. C’est un bel exem-
me permet de les voir en est des perturbations, il faut « Comment peut-on arriver à des tarifs adaptés aux res- ple de biodiversité près de Di-
même temps. Ces petits apprendre à trouver des itiné- une indemnisation de sources. » jon. »
moments permettent raires de contournement. » 210 millions d’euros, 400 mil- PROPOS RECUEILLIS
d’oublier les soucis lions avec les intérêts, quand VENDREDI PAR NICOLAS ROUILLARD
quotidiens. Le samedi MARDI
matin, j’aime beaucoup Retraites : une réforme MA UNE
aller sur le marché de « idéologique » Une « Une » très politique
12 septembre 2010 / 1,50 € / N°235 / Fondé en 1851 / bienpublic.com

Dijon. L’odeur, les « Il est totalement idéologi-


couleurs, c’est un peu les
vacances. »
que de vouloir changer l’âge
de la retraite à 60 ans. Si l’ob-
jectif est de faire travailler les
PETITE ENFANCE
Bébé au sein, bébé serein
ÉLECTIONS
Bataille pour la présidence
« J’ ai choisi de mettre en ventre de Une l’in-
terview de Michel Neugnot, secrétaire fé-
déral du Parti socialiste en Côte-d’Or,
du CESER
Mon livre
Des experts pédo-psychiatre et pédiatre
livrent leurs conseils pour bien vivre votre
seniors après 60 ans, il fau- allaitement sans stress. PAGE 16
Le Conseil économique, social et
environnemental régional de Bourgogne élira
son futur président le 8 novembre. PAGE 6
pour mettre en avant l’alternance. Pour le mo-
«LEQUAIDEOUISTREHAM» drait déjà régler le problème SPORT
Un nouveau
CONSEIL GÉNÉRAL. Michel Neugnot, secrétaire fédéral du Parti socialiste en
Côte-d’Or et vice-président du Conseil Régional, annonce l’alternance. PAGE 7
ment, le conseil général est dirigé par la droite, en
« Enfait,jecommence talent au
du chômage chez les plus de DFCO «Une autre politique mars ce sera probablement la gauche. J’ai égale-
souventplusieurs livres en 55 ans. Je retiens également Lors du match DFCO-
Le Havre, Steven Paulle
est possible» ment mis en avant l’allaitement maternel, parce
s’est révélé PAGE 30

même temps. En ce l’annonce de la venue à Dijon SOCIAL qu’il est important de dédramatiser ce sujet et par-
moment, jelis Lequai de de Richard Descoings, qui a Denouvelles
taxessur les ce qu’un peu de féminité ça ne fait pas de mal. En
complémentaires
Ouistreham, deFlorence prôné les mesures pour l’en- santé PAGE12 sport, le DFCO a perdu mais Steven Paulle s’est
Aubenas. Elleraconte la trée de tous dans les grandes LOISIRS révélé, il faut l’encourager. Au niveau social, j’ai
difficultépourunefemme de écoles. » choisi d’évoquer les nouvelles taxes sur les com-
40ans àtrouverdu travail plémentaires santé. Cela va encore alourdir les co-
Vélotour: 5e
sans diplôme. J’aiaussi MERCREDI édition tisations, au détriment de ceux qui ont des difficul-
commencéAu paysdes Un bénévolat dynamique ÀDijon,bonnehumeur
etrandonnéeoriginale
PAGE9
En mars, les élections cantonales seront cruciales pour les Côte-d’Oriens. Photo C.B
tés pour boucler leur budget. J’ai également mis en
vermeilles, deNoëlle « Je retiens l’article consacré à avant le Vélotour, où l’on attend une participation
Chatelet,quiraconteson Yves Seguin, qui en plus d’être record. Enfin, j’ai présenté les futures élections au
3HIMSNJ*gabfaa+[K\J\B\M\A

2307851

expériencedegrand­ bénévole est secrétaire de OUVERT CE DIMANCHE CESER. Cette assemblée consultative joue un rô-
DIJON-NORD DIJON-SUD

mère.»
Rue de Cracovie - ZAE Cap-Nord 97, avenue Roland-Carraz

l’Opad. Le bénévolat, dans 21850 SAINT-APOLLINAIRE


Tél. 03 80 70 70 70
21300 CHENÔVE
Tél. 03 80 51 52 53
le très important au conseil régional. »
les associations, c’est le dyna-
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 12
septembre 2010 VITE LU 03

LE JOURNAL EN 2 MINUTES
ÉQUITATION
Une journée à bride abattue
Dix centres équestres participent aujourd’hui en Côte-
LA SEMAINE
d’Or à la onzième édition de la Journée du cheval. En
France, 1 200 sites vont ouvrir leurs portes pour faire dé-
DE
couvrir le monde de l’équitation aux petits comme aux
grands. Un sport qui suscite un énorme engouement puis-
DUBOUILLON
qu’il est passé deuxième sport préféré des Français et pre-
mier chez les femmes. PAGE 8

GASTRONOMIE
Un chef de terroir !
A Flavigny-sur-Ozerain, un village classé parmi les plus
beaux de France, la tradition reste un signe de bonne san-
té, y compris dans l’assiette et à la table du Relais de Fla-
vigny où le chef Philippe Guillier favorise les producteurs
locaux et met en valeur leur production. PAGE 11

SANTÉ
Belle et zen après les vacances
Après une période de farniente bien méritée, vous voi-
là rayonnant et serein, prêt à démarrer la rentrée sur
les chapeaux de roue. Pas question de perdre votre
énergie en cours de route ! Des conseils pour prendre
votre forme et votre beauté en mains avant qu’elles ne
se fanent. PAGE 12

PSYCHOLOGIE
Prendre la parole au travail
Faire passer un message, savoir écouter, désamorcer
l’agressivité, s’affirmer… Ce sont les principaux défis
d’une bonne entente professionnelle. Comment les rele-
ver ? PAGE 15

PÉDAGOGIE
Allaiter en toute sérénité AVOIR À SUIVRE CONTACTS
CE SOIR
ADRESSE
TÉLÉVISION £ DEMAIN 7, boulevard Chanoine­Kir
Zone interdite Marc­Philippe Daubresse, le BP 21550
En septembre 2009, à ministre de la Jeunesse et des 21015 Dijon Cedex
Sourdun, une ancienne ca­ Solidarités actives est annoncé
serne de Seine­et­Marne a à Dijon et Beaune. Il rencontrera TÉLÉPHONE / FAX
été transformée en cam­ François Sauvadet au conseil 03.80.42.42.42 /
pus pour accueillir une pro­ général en début d’après­midi, 03.80.42.42.10
motion de 116 élèves issus avant de se rendre à la Mission
de banlieues modestes. La locale de Beaune pour un débat MAIL
plupart sont boursiers. avec des jeunes. redaction@lebienpublic.fr
Bien souvent, les difficultés rencontrées pendant l’allaite- Premiers de la classe ou
ment révèlent des maux plus profonds. Dix questions adolescents rebelles, com­
pour les décrypter, mais aussi trouver les remèdes adaptés ment vont­ils s’adapter ?
et apaisants. PAGE 16 A 20 h 40 sur M6 £ Encart publicitaire. - TV Magazine : Appels.
2215044
04
£ Politique. Les indiscrétions, la tribune, le billet et l’interview de Michel Neugnot… toute
la politique est dans nos deux pages dominicales. À lire en pages 6 et 7 32 km de course
pour les plus aguerris
et une épreuve
découverte de 15 km
pour les autres, l’Alésia
Trail trace aura lieu le

CÔTE-D'OR 26 septembre dans un


lieu exceptionnel :
l’oppidum d’Alésia.

VITICULTURE. Directeur financier chez Microsoft international, il possède un domaine à Monthelie.

LadoubleviedeChangarnier
Ancrage. Le père de Claude Changarnier, une fois retiré à Familial. L’homme possède 80% des parts du domaine. Le
Monthelie, a été maire de la commune pendant 18 ans. reste appartient à son frère Antoine, actuellement en Angola.

Malgré ses hautes respon­


sabilités, Claude Changar­
nier a toujours tenu à con­
server le domaine viticole
familial de Monthelie. Ren­
contre avec un enfant du
pays.

C
laude Changarnier
n’est pas n’importe
qui. Parisien lorsqu’il
ne court pas le globe d’avion
en avion, ce jeune quinquagé-
naire à la mèche grisonnante
est vice-président des affaires
financières et administratives
au sein de la multinationale
américaine Microsoft inter-
national. Sous le giron de ce
grand patron : toutes les filia-
les du géant de l’informatique
dans le monde, exceptés les
États-Unis, et des millions de
dollars. Bref, Claude Chan-
Claude Changarnier, ici en compagnie de sa femme, est issu d’une vieille famille du village de Monthelie. Photo LBP
garnier est comme qui dirait
un homme qui compte. Et ce-
la, tout le monde le sait.
Ce que le quidam sait moins,
c’est que le pro de la calculette
est originaire de Côte-d’Or, de
ce petit village de Monthelie
premier à partir d’ici et à habi-
ter Paris. Pourtant, il a tou-
jours gardé la maison familia-
le et les vignes », explique-t-il.
Élevé dans la capitale, loin de
frères et sœurs, à l’exception
des 20% de mon frère. Garder
les vignes sans la maison ou
l’inverse, cela n’avait pas de
sens. » Depuis, entre deux avi-
quelques compétences réga-
liennes. Et lorsque tous les
quinze jours, il file à Monthe-
lie, la tête encore dans les fu-
seaux horaires, c’est bien sûr
“ Même si
l’échelle est
différente, mon
travail est le même
niché au cœur de la côte de la viticulture, Claude Chan- ons, portable en main, l’équili- pour profiter de la vue, mais
Beaune. C’est ici, depuis la garnier a conservé un lien très briste essaye de jongler avec c’est aussi et surtout pour tra-
chez Microsoft et à
maison familiale pluricente- fort avec ce petit village côte- les exigences de sa double vie. vailler. Un sacerdoce-plaisir Monthelie. ”
naire, que Claude Changar- d’orien. Et quand est venue en qu’il déguste avec bonheur.
nier pilote un domaine vitico- 2003, lors du décès de ses pa- L’attachement Car à Monthelie, c’est le cœur Claude Changarnier
le de 6 hectares, entre rents, la question de l’avenir à la tradition familiale qui parle, c’est l’attachement à
Monthelie, Meursault et du domaine, Claude Chan- Lucide et simple, Claude la tradition familiale qui s’ex-
Auxey-Duresses. « Je suis issu garnier n’a pas hésité. Ques- Changarnier n’a pas la préten- prime. dant pas dans l’expansion à
d’une très vieille famille de tion de sentiments. « J’ai ra- tion de pouvoir tout gérer Peu séduit par les tracteurs tout prix. Avec le domaine, je
Monthelie. Mon père a été le cheté toutes les parts de mes seul. « C’est pourquoi j’ai con- et néophyte ès travaux de la ne gagne pas d’argent mais je
fié les rênes du domaine à terre, Claude Changarnier n’en perds pas non plus. Ce
Laurent Goillot. J’avais be- préfère se cantonner à ce qu’il que je veux, c’est que le domai-
Le domaine Changarnier à la loupe soin de quelqu’un qui s’occu- sait faire : les finances et les re- ne se maintienne. » De l’ambi-
pe de tout, de la viticulture, de lations commerciales. « Mê- tion, donc, mais pas à outran-
Les vins du domaine se repartissent à peu près à égalité entre la vinification et de la com- me si l’échelle est différente, je ce. Pas question de laisser
blancs et rouges. Du côté rouge, le domaine présente plusieurs mercialisation. La viticulture rencontre les mêmes problè- tomber Microsoft mais hors
appellations 1er cru, notamment sur les communes de Monthe­ est un métier difficile qui de- mes entre Microsoft et Mon- de question de manquer le
lie et Auxey­Duresses. Depuis 2009, un corton grand cru « les mande des compétences et du thelie ! », s’amuse-t-il. Malgré moment fatidique des ven-
renardes»etunaloxe­corton1er Cru«leslauzieres»sontégale­ temps », lance-t-il. Mais pro- Microsoft, Claude Changar- danges. Loin d’être déchiré,
ment commercialisés. Les vins blancs, eux, sont issus des ap­ blème : Claude Changarnier nier ne fait pas les choses en Claude Changarnier parvient
pellations Meursault, Monthelie et Bourgogne Aligoté. La pro­ est du genre hyperactif, de dilettante : il a investi dans ce à allier ses deux activités avec
duction annuelle totale est d’environ 40 000 bouteilles. ceux qui ne prennent rien à la challenge, il sait où il va et où il brio. Mais le 100 % Monthe-
Info : 03.80.21.22.18 ou www.domainechangarnier.com légère. Maître en son domai- veut aller. Objectif : faire « du lie, ce sera pour plus tard.
ne, l’homme s’est réservé beau travail. Je ne suis cepen- GUILLAUME BIETRY
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 12
septembre 2010 FAITS DIVERS / CÔTE-D'OR 05

RÉSULTATS DES JEUX VANDALISME

Unjetdepierresurl’autoroute
Fait­divers tristement ba­ mes, d’autant plus démunies vient de cette émission de té-
nal, la passagère d’un véhi­ qu’il était alors 0 h 45 et que lévision, tournée en 2007 au
cule circulant sur l’autorou­ circulant en feux de croise- nord de Dijon, sur l’A31
te A6 a été blessée par un jet ment, la vision est d’autant montrant l’arrestation de
de pierre. plus réduite. Originaire de trois hommes qui s’apprê-
Brest le couple n’avait pas en taient à jeter des pierres de-

L’
incident s’est produit outre, la géographie des lieux puis un pont. A l’époque, cela
dans la nuit de ven- en tête, mais ils ont vite com- faisait trois semaines que se
dredi à samedi, sur pris ce qui leur était arrivé et répétaient ces incidents. Ces
l’autoroute A6, à la hauteur ils ont fini par alerter la gen- images témoignaient autant
de la commune de Pouilly- darmerie d’autoroute qui a de la bêtise que de l’immatu-
en-Auxois. tenté de retrouver le ou les rité des auteurs des faits.
Un projectile lancé depuis auteurs de ce jet de projectile En 2009, dans le nord de la
un pont qui enjambe l’auto- qui aurait pu se solder par des France, des jeunes avaient
route a fracassé le pare-brise blessures beaucoup graves. été arrêtés pour avoir jeté un
d’une automobile qui circu- La passagère, âgée de 36 bloc de béton de 19 kg sur un
lait dans le sens Paris-Lyon. ans, a tout de même reçu des véhicule.
C’est sa passagère avant qui a soins à l’hôpital de Beaune. Dans tous les cas, les gen-
reçu la pierre au niveau du Ce genre d’incident n’est mal- darmes mettent tout en
thorax. On imagine l’état de heureusement pas rare sur œuvre pour retrouver et arrê-
choc et de stupeur des victi- les autoroutes. On se sou- ter les coupables.

IVRESSE
Il conduisait ivre et drogué
Les gendarmes ont inter- lée dans la Meurthe-et-Mo- ment sous l’emprise de stupé-
pellé vendredi en début de selle avait accroché un véhi- fiants. Les gendarmes ont
soirée, un automobiliste qui cule en le dépassant. Avec le d’ailleurs trouvé 43 grammes
avait été signalé pour sa con- signalement, les gendarmes de résine de cannabis dans
duite dangereuse. finissaient par interpeller le son véhicule. Son état
Au cours des vérifications véhicule sur l’aire de repos n’étant pas compatible avec
d’usage, plusieurs surprises du Pré d’Azur. un placement en garde à vue,
les attendaient. Le contrôle a démontré que la famille de l’individu âgé de
Tout avait commencé par le chauffard avait un taux 32 ans a été alertée.
un signalement de conduite d’alcool important (1,74 gr Le conducteur qui avait vu
dangereuse, par d’autres con- par litre de sang). Ce n’était son rétroviseur arraché et
ducteurs sur l’autoroute pas tout, car il a fini par re- son aile de voiture enfoncée
A31. La voiture, immatricu- connaître qu’il était égale- a porté plainte.

(Publi-information)
EN BREF
CHENÔVE Mieux se nourrir pour être
Motard blessé mieux dans son corps !
Un motocycliste de 22 ans
qui circulait en aggloméra- Vous aider à per- d’explications
tion de Chenôve, rue de dre des kilos claires et pré-
Marsannay-la-Côte a fait sans fatigue ni cises sur les
frustration, tel est mécanismes de
une chute, samedi vers 1 le métier de Fa- la nutrition, pour
heure du matin. Blessé, le bienne MILLET- réapprendre à
cyclomotoriste a été trans- ARMBRUSTER, être à l’écoute
porté à l’hôpital de Dijon. nutritionniste, et de son corps.
CHENÔVE Didier PERRIN, Après un bilan
ingénieur nutritioniste et diététicien, nutritionnel gratuit, le suivi dure
Début d’incendie membres du réseau « Maigrir aussi longtemps que nécessaire,
Les pompiers de Dijon sont 2000 ». en moyenne un an, le temps de ré-
inter venus hier, vers Pour ces spécialistes de la nutri- tablir une relation saine avec la
11 h 15, rue George-Sand à tion, il est possible d’atteindre et de nourriture et d’acquérir définitive-
C h e n ô v e p o u r u n d é bu t conserver son poids de forme (celui ment les bons réflexes.
dans lequel on se sent bien, en
d’incendie dans un apparte- Maigrir 2000 en Côte-d’Or :
pleine santé) en mangeant de tout
ment. Le sinistre a heureu- Fabienne MILLET-ARMBRUSTER,
et en se faisant plaisir. La réussite
sement été rapidement cir- 4, rue de l’Ancien-Hôpital, 21220
passe par un programme conçu
Gevrey-Chambertin.
2337363

conscrit et n’a fait aucune sur mesure pour la personne (en- Tél. 03 80 58 51 39.
victime. La mairie de Che- fant, ado ou adulte) en fonction de
son mode de vie et de ses goûts. Didier PERRIN, 29, rue Nicolas-
nôve a pris les mesures né- Lenoir-le-Romain, 21000 Dijon.
Pas de régime, pas de calories à
cessaires au relogement des compter, mais un rééquilibrage ali- Tél. 03 80 63 98 58.
victimes du sinistre. mentaire en profondeur, assorti http://www.maigrir2000.com
LE BIEN PUBLIC

06 CÔTE-D'OR / POLITIQUE Dimanche 12


septembre 2010

RAMA YADE CLAUDEDARCIAUX NORA BERRA


Plusieurs fois annoncée ces La députée PS de la 3e Visite ministérielle suite. Nora
derniers mois en Côte­d’Or, circonscription dénonce dans Berra, secrétaire d’État chargée
Rama Yade, la secrétaire une tribune les mesures de la des Aînés est également
d’État chargée des Sports, réforme des retraites envers les attendue en Côte­d’Or le
pourrait finalement venir le femmes. « Cette réforme est 7 octobre. Au programme ? La
4 octobre. Visites du Creps et du CFA du annonciatrice pour beaucoup d’entre elles de dépendance, le député UMP Bernard Depierre
sport seraient notamment au programme. pauvreté et de précarité dans la vieillesse ». ayant rendu un rapport sur ce thème.

NE LE RÉPÉTEZ PAS
CYRILL BIGNAULT
nBILLET
POLITIQUE
UMP 21 : les élections internes,
Enattente
Lebureaupolitiquedel’UMP21étaitréunilundidernier.Histoi-
c’est parti !
redesepenchersurlescandidaturespourlescantonales.Siledé- PAR CYRILL BIGNAULT
putéBernardDepierreademandéàcequeladécisiondéfinitive
netombequedemain(jourducomitédépartemental)encequi
concerneDijonV,quatrecantonsnesontpasencorepourvusde
candidats : Auxonne, Bligny-sur-Ouche, Saint-Jean-de-Losne,
Nuits-Saint-Georges, soit 3 cantons de la… 5e circonscription.
L’ UMP 21 sera particulièrement con-
cernée par des élections ces six pro-
chains mois. Il y aura les cantonales en
vembre 2008 au poste de président dans
nos colonnes avant de se rétracter quel-
ques jours plus tard ? En ce qui concerne le
« Comme quoi, son député (Alain Suguenot) connaît bien son mars auxquelles participera évidemment le député-maire de Saint-Apollinaire, il a déjà
territoire»,faitremarquer,ironique,unélu.C’estpasbiendedé- parti au côté de son allié Nouveau centre et fait son choix. Il mise sur la candidature
noncersespetitscompagnons… des élus divers-droite. Avec un seul objectif, d’un jeune, non parlementaire, celle de Lu-
la défense de la majorité départementale dovic Rochette, le conseiller général de Di-
derrière François Sauvadet. Mais un autre jon I. Encore faut-il que l’intéressé soit inté-
Absentéisme scrutin aura lieu plus tôt, en novembre a ressé. Et François-Xavier Dugourd ? Il
priori, celui du renouvellement des instan- précise, lui, que cela ne l’intéresse pas. Le
ces du parti. Alain Suguenot, député-maire conseiller général de Dijon VI, qui sera sur
de Beaune, reprendra-t-il son habit de can- le gril électoral en mars prochain, s’est
didat à la présidence ? Quelles seront les d’ailleurs inquiété lundi, lors du bureau po-
velléités du député de la 1re circonscription litique, d’une relance de la guerre interne et
Bernard Depierre, battu d’une voix lors de prône plutôt « la continuité… » Une ba-
la dernière élection interne en jan- taille rangée à quelques mois d’un scrutin
vier 2009 ? Et celles de Rémi Delatte, l’élu cantonal, qui s’annonce très serré, ne serait
de la 2e, qui s’était déclaré candidat en no- pas du meilleur effet…

Autreréunion,toujourslundidernier,maiscettefois-cidans
lecampd’enface,celledelamajoritérégionale.Etsonpatron
socialiste François Patriat (ici à Paris mardi lors de la mani- TRIBUNE
festation contre la réforme des retraites) a notamment tapé
dupoing sur la table pourdénoncer…l’absentéismedecer- £ « LA LOI DE ment des campements illé- peut, dans le respect de la
taines de ses ouailles en commission ! Selon nos informa- LA RÉPUBLIQUE gaux de Roms. loi, être expulsé du territoi-
tions,desélusdel’Yonneseraientainsipointésdudoigt.Les EST LA MÊME La sécurité est un combat re.
TERaveclenorddelaBourgognesont-ilsenpanne ? POUR TOUS » quotidien et nécessite une En ma qualité d’adjoint au
action très forte. Je tiens à maire de Beaune en charge
rappeler que la France est et de ces questions, je suis ré-
CESR reste généreuse et il n’est gulièrement confronté à des
Une autre élection, dont on entend bien moins parler, va se dé- certainement pas question groupes de passage qui lais-
roulercetautomne :celledelaprésidenceduConseiléconomi- de « stigmatisation » ou de sent derrière eux des remi-
queetsocialrégional(CESR)deBourgogne.Elledevraitsetenir « racisme » comme on a pu ses en état coûteuses à la
le8novembre.OutrelacandidatureduprésidentsortantFran- l’entendre ici ou là, mais charge du contribuable. Les
çoisBerthelon,deuxnomscirculent :celuideJeanPiret,ancien tout simplement d’un rappel élus locaux, conscients de
directeurgénéraladjointchargédel’EducationetdelaCulture de la légalité républicaine. ces difficultés, ne sont
auconseilrégionaletceluideJean-FrançoisMichon,membrede Quand pourrons-nous di- d’ailleurs pas entrés dans ce
la CFE-CGC, également secrétaire de section du PS de Mire- re les choses comme elles concert de condamnations.
beau-sur-Bèze. Décidément, toutes les élections s’annoncent sont et poser les problèmes En France comme dans
difficilescesprochainsmois… tels qu’ils existent ? Une tout Etat de droit, les indivi-
personne qui s’installe irré- dus ne peuvent pas être
Campagne PIERRE BOLZE gulièrement dans un loge- poursuivis pour ce qu’ils
LesautoritésavaientunegrosseinquiétudepourlavenuedeNi- Conseiller régional UMP et ment ou sur un terrain pu- sont, mais pour ce qu’ils
colas Sarkozy : les manifestations. Rien de tel pour faire sauter adjoint à la ville de Beaune blic ou privé est un squatter. font. Ce sont leurs actes que
un préfet… Des manifs d’associations ou de partis de gauche ? Par ailleurs, les camps illé- nous condamnons, pas leur
Non, celles d’agriculteurs. Pour couper l’herbe sous le pied à « Cet été, nous avons assis- gaux sont sources de trafics appartenance à telle com-
d’éventuelséleveursencolère,FrançoisSauvadets’estemployé té à une vaine polémique, illicites, d’exploitation des munauté ou à tel groupe.
àcequ’unedélégationcôte-d’oriennesoitreçueparleconseiller initiée par la gauche concer- enfants à des fins de mendi- Les réponses à apporter
spécial«agriculture»duprésidentàL’Elysée.Etcelalejourdela nant un soi disant « tour- cité et, sur le terrain, person- sont bien sûr multiples mais
venue du chef de l’Etat à Montbard. Toujours sur le thème de nant sécuritaire », et à quel- ne ne le nie. De plus, un res- ne doivent certainement
l’agriculture,lesélusdugrouped’oppositionduconseilgénéral, ques indignations face aux sortissant étranger qui se pas mettre de côté la légalité
emmenésparleurleaderJean-ClaudeRobert,irontmercredisur décisions de démantèle- rend coupable d’infractions républicaine. »
lecantond’Auxonne.DesentretiensavecleprésidentdelaFD-
SEA21(FabriceFaivre),maiségalementdesmembresdelacon-
fédérationpaysanne,sontprévusavantlavisitededeuxexploita-
tions (bio) à Flagey-lès-Auxonne et une à Villers-les Pots. Il faut Découvrez notre blog
semeravantlarécolteélectorale… * SUR BIENPUBLIC.COM « Plus belle la politique »
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 12
septembre 2010 POLITIQUE / CÔTE-D'OR 07

MICHELNEUGNOT.IlestlesecrétairefédéralduPartisocialisteenCôte­d’OretéluàlaRégion.

« Le temps de l’alternance »
INTERVIEW REPÈRE
CYRILL BIGNAULT Michel Neugnot , 60 ans,
est le secrétaire fédéral du

V
ous êtes le secrétai- PS de Côte­d’Or depuis
re fédéral du PS de 1993. Ancien conseiller
Côte-d’Or. Quand général de Semur­en­
connaîtrons-nous vos can- Auxois de 1994 à 2001, il a
didats aux cantonales ? également été maire de
« Les dépôts de candidatu- Semur de 1997 à 2008. Il
re ont lieu jusqu’à mardi. La est vice­président du
commission en charge des conseil régional en charge
élections, que j’anime avec des Finances (élu à la
Jean-Claude Robert (leader Région depuis 1986) et
des Forces de progrès au membre du conseil
conseil général) se réunit le national du parti socialiste.
15 septembre pour faire le
point. Le vote des militants
PS interviendra le 30, puis, condamnons aussi, c’est
la convention nationale du l’amalgame qui est fait entre
9 octobre validera définitive- des gens du voyage, qui pour
ment l’ensemble des candi- l’essentiel sont Français de-
datures socialistes et celles puis de nombreuses généra-
soutenues par le parti. » tions, et la problématique de
Quels cantons vous po- l’accueil d’Européens. Et
sent problème ? nous ne sommes pas les
« Notre premier principe seuls à réagir : l’Union euro-
est de soutenir l’ensemble de péenne et même le pape. Je
nos candidats sortants qui se ne pense pas que ce soit un
représentent. Le problème gauchiste flamboyant… »
se pose quand le sortant n’y François Patriat se bat
retourne pas. C’est le cas à pour une candidature de
Auxonne. C’est l’un des can- Dominique Strauss-Kahn
tons sensibles sur lequel en 2012. Cette position ne
nous allons être très vigi- « Honnêtement, je ne crois pas que l’unité du PS explose en vue des primaires. » Photo C. B. crée-t-elle pas des problè-
lants… » mes dans la majorité régio-
On entend que sur le can-
ton de Mirebeau, il pourrait
y avoir plusieurs candida-
tures à gauche ?
« En effet, il y en a plusieurs
“ Depuis 1982, la droite est à la tête du
Département. Une autre politique est
possible… ”
terme, en raison de la réfor-
me fiscale, ce seront les com-
munes qui payeront les con-
séquences. Le contrat
Ambitions Côte-d’Or, ce
nale ?
« Non. François a toujours
eu des batailles pour tel ou
tel leader socialiste… »
Et vous, quel(le) serait vo-
possibles. Mais, on va tra- n’est pas un centime de plus tre favori(te) ?
vailler avec ces candidats po- sa suppléante… de l’alternance est venu. apporté à ces territoires, c’est « On verra… J’ai soutenu
tentiels et il n’y aura qu’un « J’ai lu ça en effet. Mais Nous aurons à cœur de mon- de la communication. (…) » Jospin, Ségolène Royal. Je ne
investi par le PS. (…) » quand je l’ai rencontré, je lui t r e r a u x C ô t e - d’ O r i e n s Vous faites partie du con- me suis jamais défaussé. Et
Pour rait-il y avoir des ai dit clairement que si Ro- qu’une autre politique est seil national du PS et Dijon chacun s’engagera derrière
candidatures communes bert Grimpret y retournait, possible avec une équipe de accueillera le 2 octobre son son candidat. Ce qui est im-
avec le PCF ou Les Verts ? ce serait elle la suppléan- jeunes élus alliés à d’autres forum sur la sécurité. Quel port ant, et quand même
« J’ai déjà rencontré les te… » plus expérimentés comme est votre sentiment sur les nouveau, c’est que tout le
écologistes et je discute éga- Et Didier Martin, ancien Jean-Claude Robert. La poli- expulsions engagées par le monde soit d’accord sur la
lement avec les communis- conseiller régional PRG, tique menée par le président gouvernement ? règle du jeu des primaires.
tes. On va voir ce qui peut va-t-on lui trouver une pla- actuel vise à faire des pro- « Ma position est très clai- Ce n’était pas le cas la derniè-
être fait. J’ai également ren- ce ? messes avec des chèques en re : nous sommes dans un re fois avec une polémique
contré les radicaux de gau- « On va voir… Le but pour bois, territoire par territoi- État de droit. Les maires, qui sur le droit de vote des adhé-
che, mais c’est un peu diffé- le PS est de gagner ces élec- re… » proposent des solutions al- rents à 20 euros… »
rent car ils ont un candidat tions. Depuis 1982, la droite Pourtant, les élus de gau- ternatives, doivent faire en Ne croyez-vous pas que
sortant… » est à la tête du département. che concernés les signent, sorte que la loi soit respectée d’ici les primaires, la belle
Justement, quelles rela- On voit bien que l’équipe à ces contrats Ambitions Cô- quand un terrain est occupé. unité affichée à La Rochelle
tions entretenez-vous avec droite se délite quelque peu. te-d’Or… Mais cela doit être fait avec explose ?
le PRG ? C’est la courroie de transmis- « Naturellement, car ces toute la dignité. Ce qui n’est « Honnêtement, je ne crois
« Il n’y a pas de difficulté sion du gouvernement et for- contrats concrétisent des ac- pas le cas avec le gouverne- pas. On peut avoir des avis
particulière puisque leur ce est de constater que le pré- cords de subventions déjà at- ment. Quand, dans un camp, différents et être unis sur un
conseiller général Robert sident du conseil général tribuées. Je donne un exem- on casse une caravane à objectif. L’enjeu est de met-
Grimpret a dit clairement actuel est quand même un ple : dans le cadre de l’aide à coup de pelleteuse, avant tre fin au règne de Sarkozy
qu’il se représent ait sur des meilleurs supporters de l’assainissement, il y avait un des expulsions manu milita- qui date de 2002, que cette
Montbard… » Sarkozy. Il laisse croire que dû de subventions à de nom- ri, on voit bien que l’on est politique, un simulacre de
Pourtant, le président du tout va pour le mieux alors breuses communes. Alors dans la politique de la com- démocratie, cesse rapide-
PRG, Patrick Molinoz ne que les collectivités locales qu’il aurait dû être payé im- munication et non dans la ment dans l’intérêt de la
semble pas très chaud pour et territoriales souffrent de la médiatement, le Départe- gestion d’un dossier qui est France et des Français. »
que Christelle Silvestre soit réforme fiscale. (...) Le temps ment l’a étalé sur 10 ans. À compliqué. (…) Ce que nous c.bignault@lebienpublic.fr
08
£ Religion La fin du jeûne du ramadan a pris la forme d’un officiel repas de rupture de
jeûne en présence des autorités civiles et religieuses à Chenôve. À lire en page 17 5 Le 5e salon Bio,
santé, environnement se
tient aujourd’hui encore
à partir de 10 h 30 à la
Maison de Marsannay.
Entre conférences et

MON DIMANCHE marché bio, les


amateurs de mieux vivre
vont se régaler.

ÉQUITATION. Le cheval est à l’honneur ce week­end dans toute la France.

Une journée à bride abattue


Un million. C’est le nombre de visiteurs accueillis partout en Conquête. L’équitation brigue une première place dans le
France lors de l’édition 2009 de la Journée du cheval. palmarès des sports les plus appréciés.

Le cheval est à nouveau à la


fête pour cette 11 e édition
de la Journée du cheval,
lors de laquelle de nom­
breuses prestations sont at­
tendues.

P
our l’occasion, 1 200
sites ouvrent leurs
portes pour faire dé-
couvrir le monde de l’équi-
tation aux petits comme aux
grands. Chacun peut aller à
la rencontre du cheval ou du
poney dans les mille clubs
ouverts au public et de nom-
breux concours de tous ni-
veaux sont organisés à cette
occasion.
Le cheval est aussi à l’hon-
neur en Côte-d’Or puisque
ce sont 10 centres équestres
qui participent à cette opé-
ration. Chacun d’eux a un
programme particulier pour
cette journée découverte, L’engouement pour l’équitation ne se dément pas et ne cesse même de croître. Photo LBP
avec en premier lieu des
promenades gratuites à che- de se familiariser au contact chargées de transmettre ces deuxième sport préféré des L’équitation est
val ou poney qui s’adressent d’animaux ayant toujours informations à un public de Français et premier chez les
tant à ceux qui veulent vivre été liés à l’histoire humaine. plus en plus demandeur de femmes. passée deuxième
leur première expérience La journée est chaque an- sport équestre et qui se doit sport préféré
équestre qu’aux cavaliers née organisée autour d’un donc de connaître les be- Connaître son destrier des Français,
chevronnés. thème. Pour cette nouvelle soins des chevaux. La Fédé- Bon point supplémentaire
édition, elle est axée sur la ration française d’équita- pour le sport équestre, une
et premier
Le p a s d u ba p t ê m e qualité de vie, la connais- tion indique que le nombre enquête de la Sofres réalisée chez les femmes
d’équitation sance du comportement du de cavaliers licenciés a aug- par la Fival (Fédération in-
Cette journée sera donc cheval, ainsi que sur ses ha- menté de 374 % en l’espace terprofessionnelle du che-
l’occasion unique d’une ren- bitudes de vie. Les équipes de 25 ans. Depuis 2008, val de sport, de loisir et de lions de Français aimeraient
contre entre amateurs et des différents clubs sont l ’é q u i t a t i o n e s t p a s s é e travail) indique que 14 mil- monter à cheval, et que 80 %
professionnels, entre obser- des cavaliers sont satisfaits
vateurs d’un jour et connais- DIX CENTRES PARTICIPANTS EN CÔTE­D’OR de leur club et qu’ils aime-
seurs expérimentés. Cer- l CENTRE ÉQUESTRE DE LA l ÉLEVAGE DE LYR raient monter davantage.
tains centres offriront, outre VIGNOTTE, à Arceau, à 14 heures à Auxonne à 14 heures Les centres équestres par-
la visite des lieux, l’occasion Pierre Millot 03 80 37 00 64 Philippe Moutrille 03 80 39 15 93 ticipant à l’événement s’at-
d’assister à une démonstra- l FERME ÉQUESTRE CAVALIBRE l CLUB HIPPIQUE DIJONNAIS à Dijon tendent donc à une affluen-
tion en dressage d’un che- à Licey­sur­Vingeanne à14 heures Anne Bonnat 03 80 41 06 63 ce record pour ce
val, à des parades d’équita- Philippe Couturier 06 78 83 82 16 l LE GALOPIN dimanche, espérant même
tion classiques voire l PONEY CLUB MOUNTAIN FARM à Brazey­en­Plaine à 14 heures dépasser le million de visi-
westerns, à de la voltige à Morey­Saint­Denis à 10 heures Christian Monot 03 80 29 88 59 teurs de l’année précédente,
équestre ou encore à des Émilien Geoffroy 06 88 99 35 85 l ACADÉMIE DE BONVAUX profitant de l’occasion pour
épreuves de sauts d’obsta- l MOUTAIN FARM à Plombières­lès­Dijon à 14 heures continuer leur progression
cles. Rien de tel pour émer- à Morey­Saint­Denis à 9 heures Fabien Debost 03 80 56 86 05 ascendante en passant à la
veiller les enfants et les ini- Samuel Lenoir 03 80 34 14 66 l ÉTRIER DE BOURGOGNE conquête d’un public adul-
tier à la fois à l’équitation l CLUB HIPPIQUE DE SANTENAY à Dijon à 11 heures te, encore minoritaire chez
comme sport et comme acti- Muriel Thomas Villedanne 03 80 20 67 05 Jean Manuel Campagnari 03 80 31 88 79 les licenciés.
vité ludique leur permettant AMANDINE MUTIN
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 12
septembre 2010 SORTIR / MON DIMANCHE 09
Ouges Mirebeau­sur­Bèze Civry­en­Montagne
Randonnée pédestre Foire d’automne Fête du pain
Départ à 13 h 30 devant la Fête foraine au parc du Cuisson du pain au vieux four
mairie d’Ouges, direction château. Animation assurée à bois, nombreux artisans
Poncey­sur­l’Ignon. par Lionel Rousseau & CD autour des métiers du bois,
Parcours de 3 h 30 environ. Responsable dance. Buffet, buvette, gaufres, de la pierre, de la laine ou du métal, de 14 à
Françoise. Renseignements dégustation d’escargots. 19 heures. Manège, poneys, buvette,
au 03.80.56.51.48. Entrée et animations gratuites. gaufres et tartines. Entrée : 1,50 €

MONTAGNY-LÈS-BEAUNE
AUJOURD’HUI AUJOURD’HUI
£ ALISE­SAINTE­ £ FLEUREY­
REINE SUR­OUCHE
Parcours­découverte La 1re rétroscapade 2010
Au fil de l’eau, à 10 heures sur propose aux possesseurs de
le site d’Alésia. Entre histoire véhicules datant d’avant
et nature, le parcours 1986, homologués pour la
propose une balade à pied route, assurés et ayant passé
originale et conviviale, le contrôle technique, de
accompagné d’un découvrir les paysages de la
universitaire. Durée : Bourgogne. Rassemblement
à 7 h 30 avant le départ et
3 heures. Tarif adulte : 9 €
retour à 18 heures. Pour midi
Réservations 03.80.96.96.23 prévoir soit un pique­nique
ou contact@alesia.com/ soit restauration sur place.
03.80.49.78.26 ou
£ AUXONNE 06.49.45.23.30.
Vide­greniers
De l’amicale des sapeurs­ £ MARSANNAY­
pompiers et démonstration LA­CÔTE
de manœuvres, présentation Salon Bio Santé
de matériel. 70 exposants. Environnement
De 6 à 20 heures. Jardin de A partir de 10 h 30 à la
l’hôtel de ville. Entrée Maison de Marsannay.
gratuite, renseignements 18 conférences sur les deux
au 03.80.31.19.68 jours. Animations : massage
ou 06.63.40.11;61. assis par l’Institut de
Formation Joël Savatofski.
Initiations et démonstrations
£ BEAUNE gratuites dans les différentes
Loto des vendanges, à techniques corporelles et de
A 13 h 30, porte Marie­de­ relaxation. Marché bio : vente
Bourgogne, organisé par de produits alimentaires issus
l’ULRPA. de l’agriculture biologique.

£ CENSEREY Massifs. Un concours qui attire de toutes parts les propriétaires de ces gros chiens :
le national d’élevage des mastiffs et bullmastiffs verra une nouvelle sélection monter £ NORGES­
Concours hippique LA­VILLE
Par les Amis des cavaliers, à sur le podium à 17 heures, après une journée de sélection inflexible. Photo archives LBP Vide­greniers
partir de 9 heures à Chappe. Animation. 70 exposants.
Quatre épreuves. De 8 h 30 à 19 heures.
Restauration sur place. A la source. Entrée gratuite,
Entrée gratuite. renseignements
au 09.51.61.77.25
£ CHÂTILLON­ ou 03.80.35.79.23.
SUR­SEINE
DIJON
Kermesse £ SAINT­
Organisée par la Maison de APOLLINAIRE
retraite de la Douix. A partir Festival du jeu Ludimania
de 14 heures. A l’Espace Tabourot des
Accords, de 11 à 19 heures.
Renseignements sur :
£ DIJON www.ludimania.fr
Journée portes ouvertes ou aux 03.80.49.93.36
à l’Etrier de Bourgogne et 03.80.60.81.47.
De 11 à 18 heures au Castel Entrée gratuite, buffet,
de la Colombière. La journée buvette.
portes ouvertes à lieu en
même temps que la journée £ VAL­SUZON
Nationale du cheval. La Cagniardelle
Entrée gratuite. Buvette. De 10 à 19 heures sur la place
www.etrierdebourgogne.fr/ de la mairie. Marché
gourmand et artisanal avec
£ ÉPOISSES 40 exposants et aussi des
Concert de la chorale animations : Harmonie des
La restitution aura lieu le enfants des sources de la
à 17 heures, à l’espace Seine à 12 heures,
rencontres et loisirs. représentation théâtrale en
plein air à 16 heures face aux
Entrée gratuite. anciennes forges du village.
Entrée gratuite.
£ FLÉE
5e vide­greniers £ VÉRONNES
De l’association culture et Vide­greniers
loisirs de 8 à 18 heures. De l’association des petits
Buffet, buvette. Vélotour. C’est aujourd’hui, par un temps annoncé très doux, qu’aura lieu la écoliers. 50 exposants.
Exposant : 1 € par cinquième édition du Vélotour à Dijon, où l’on attend quelque 10 000 cyclistes pour De 7 à 18 heures.
emplacement de 3 mètres. cette randonnée originale à travers la ville… Photo archives Philippe Maupetit Place de la mairie, Entrée
Renseignements au gratuite, renseignements
03.80.97.23.23. au 03.80.95.18.42.
LE BIEN PUBLIC

10 MON DIMANCHE / CINÉMA Dimanche 12


septembre 2010

TOUS LES FILMS AUJOURD’HUI dans l’agglomération dijonnaise


Les horaires annoncés sont ceux des séances, sauf pour l’Eldorado (horaires des films).

NOUVEAUX QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h05, Stassen (Belgique, 1h20). DIJON, DEVOSGE : 20h, 22h (VOST). DIJON, DEVOSGE : 13h50, 15h50,
14h, 16h05, 18h10, 20h15, 22h20. QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h, 17h55, 20h, 22h (VOST).
FILMS DIJON, OLYMPIA : 10h30, 14h, 16h, 14h, 16h (en 3D). £ SALT
18h, 20h, 22h. DIJON, OLYMPIA : 10h30, 14h, 16h. Thriller de Phillip Noyce avec £ THE KARATE KID
£ BENDA BILILI Angelina Jolie, Liev Schreiber, Comédie et action de Harald
Documentaire musical de £ INCEPTION £ MARMADUKE Chiwetel Ejiofor (Etats­Unis, Zwart avec Jaden Smith, Jackie
Renaud Barret et Florent de la Science­fiction de Christopher Comédie de Tom Dey avec Lee 1h41). Avertissement. Chan, Taraji P. Hensonn (Etats­
Tullaye (France, 1h26). Nolan, avec Leonardo DiCaprio Pace, Owen Wilson, Emma QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h05, Unis et Chine, 2h19).
DIJON, DEVOSGE : 14h05, 16h05, (États­Unis, 2h22). Stone (Etats­Unis, 1h30). 13h55, 16h, 18h05, 20h10, 22h15. QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h,
18h05, 20h05, 22h05. QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 16h15, QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h, DIJON, OLYMPIA : 10h30, 13h50, 13h50, 16h30, 19h10, 21h50.
19h, 21h45. 14h. 15h55, 18h, 20h05, 22h10. Son numé- DIJON, OLYMPIA : 10h30, 13h50,
£ COPAINS DIJON, DEVOSGE : 17h, 20h45 DIJON, OLYMPIA : 10h30, 14h10, rique DTS. 16h30, 19h10, 21h50.
POUR TOUJOURS (VOST). 16h10, 18h10.
Comédie de Dennis Dugan avec DIJON, DARCY : 14h30, 17h30, £ SEXY DANCE 3 : £ THE KILLER
Adam Sandler et Kevin James 20h30. £ NIGHT AND DAY THE BATTLE (3D) INSIDE ME
(Etats­Unis, 1h42). DIJON, OLYMPIA : 10h30, 14h, 17h, Action de James Mangold avec Thriller de Michael
Musique de Jon Chu avec
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 13h55, 20h15. Tom Cruise et Cameron Diaz Winterbottom avec Casey
Adam G. Sevani, Sharni Vinson,
16h, 18h05, 20h10, 22h15. (Etats­Unis, 1h40). Alyson Stoner (Etats­Unis, Affleck, Jessica Alba, Kate
DIJON, OLYMPIA : 10h30, 14h, 16h, £ KRACH QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 18h, 1h47). Hudson (Etats­Unis, Grande­
18h, 20h, 22h. Thriller de Fabrice Genestal 20h10, 22h20. Bretagne, 2h).
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h,
avec Lellouche, Vahina DIJON, OLYMPIA : 20h05, 22h10. DIJON, ELDORADO : 12h, 21h.
13h55, 16h, 18h05, 20h10, 22h15.
£ DES HOMMES Giocante, Charles Berling
DIJON, OLYMPIA : 15h55, 20h05,
ET DES DIEUX (France, 1h27)
£ ONCLE BOONMEE 22h10. Son numérique DTS. £ TOY STORY 3
Guerre de Xavier Beauvois avec DIJON, DARCY : 14h, 20h.
Drame d’Apichatpong Animation de Lee Unkrich
Lambert Wilson, Michael Weerasethakul avec Thanapat (États­Unis, 1h40).
Lonsdale, Olivier Rabourdin £ L’ÂGE DE RAISON £ SHREK 4, IL ÉTAIT
Saisaymar, Jenjira Pongpas, QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h,
(France, 2h). Comédie romantique de Yann UNE FIN...
Sakda Kaewbuadee (France, 13h40, 15h50, 18h.
Samuell avec Sophie Marceau Animation de Mike Mitchell
DIJON, ELDORADO : 14h, 16h15, Britannique, Espagne, DIJON, OLYMPIA : 10h30, 13h50, 18h.
et Jonathan Zaccaï (France, (États­Unis, 1h33).
18h30, 20h45. Thaïlande, Allemagne, 1h53) Projection numérique en 3D. Son nu-
1h37). QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h05.
DIJON, DARCY : 14h, 16h30, 19h15, DIJON, ELDORADO : 14h, 17h50, 20h. mérique DTS.
DIJON, ABC : 14h, 16h, 18h, 20h. DIJON, ABC : 14h, 16h, 18h, 20h.
21h30. Son numérique DTS.

£ L’APPRENTI £ PIRANHA (3D) £ TWILIGHT :


£ EASTERN PLAYS Epouvante­horreur d’Alexandre
£ 600 KILOS HÉSITATION
Drame de Kamen Kalev avec SORCIER D’OR PUR
Fantastique de Jon Turteltaub Aja avec Elisabeth Shue, Ving Fantastique de David Slade
Christo Christov, Ovanes Rhames (États­Unis, 1h29). Aventure d’Eric Besnard avec avec Kristen Stewart, Robert
Torosian, Saadet Isil Aksov avec Nicolas Cage, Jay Clovis Cornillac, Audrey Dana,
Baruchel, Teresa Palmerd Interdit aux moins de 12 ans. Pattinson, Taylor Lautner
(Bulgarie, 1h23). QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h05, Patrick Chesnais (France, (États­Unis, 2h04).
DIJON, ELDORADO : 12h15, 16h. (Etats­Unis, 1h49). 1h40).
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h05, 14h, 16h05, 18h10, 20h15, 22h20. DIJON, ABC : 14h, 16h30, 19h.
DIJON, OLYMPIA : 10h30, 13h50, QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 20h15,
13h40, 15h50, 18h, 20h10, 22h20.
£ TWELVE 15h50, 17h50, 19h50, 21h50. Projec- 22h20.
£ UNE FAMILLE
DIJON, OLYMPIA : 10h30, 13h50, DIJON, DARCY : 16h, 18h, 22h.
Comédie dramatique de Joel
15h55, 18h, 20h05, 22h10. tion en 3D. Son numérique DTS. TRÈS MODERNE
Schumacher avec Chace
Comédie de Josh Gordon et
Crawford et 50 Cent (Etats­ £ SUBMARINO
£ L’ARBRE £ POETRY Will Speck avec Jason Bateman
Unis, 1h35). Avertissement. Drame de Thomas Vinterberg
Comédie dramatique de Julie Drame de Lee Chang­Dong et Jennifer Aniston (États­Unis,
QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h05, (Danemark, 1h43)
Bertucelli avec Charlotte avec Yoon Jung­hee, David Lee, 1h42).
14h, 16h05, 18h10, 20h15, 22h20. DIJON, DEVOSGE : 15h50, 17h55
Gainsbourg, Morgana Davies, Kim Hira (Corée du Sud, 2h19). DIJON, OLYMPIA : 18h, 20h, 22h.
Marton Csokas, Arthur Dignam DIJON, ELDORADO : 13h45, 18h30. (VOST).
(Australie­France, 1h40). BIENPUBLIC.COM
TOUJOURS DIJON, DARCY : 14h, 16h, 18h, 20h, £ RUDO Y CURSI £ TAMARA DREWE Retrouvez les horaires
À L’AFFICHE 22h. Comédie dramatique d’Alfredo Comédie de Stephen Frears et les salles pour toute
Cuaron avec Gael Garcia avec Gemma Arterton, Tamsin la semaine et pour tout
£ LA TÊTE EN FRICHE Bernal, Diego Luna (Mexique, Greig, Roger Allam le département.
£ BE BAD Comédie dramatique de Jean 1h43) (Britannique, 1h49).
Comédie de Miguel Arteta avec Becker avec Gérard Depardieu,
Michael Cera, Portia Gisèle Casadesus (France,
Doubleday, Jean Smart, Erik 1h22).
Knudsen (États­Unis, 1h31). DIJON, ABC : 14h, 16h, 18h, 20h.
DIJON, ABC : 14h, 16h, 18h, 20h.
£ LE BRUIT
£ CE QUE JE VEUX DES GLAÇONS
DE PLUS Comédie dramatique de
Comédie sentimentale de Silvio Bertrand Blier avec Jean
Soldini avec Alba Rohrwacher, Dujardin, Albert Dupontel, Anne
Pierfrancesco Favino, Giuseppe Alvaro (France, 1h27).
Battiston (Italie, 2h). QUETIGNY, CINÉ CAP VERT : 11h,
DIJON, ELDORADO : 16h15. 14h10, 16h10, 18h10, 20h10, 22h10.
DIJON, DEVOSGE : 14h, 16h, 18h,
£ CRIME D’AMOUR 20h, 22h.
Thriller d’Alain Corneau avec DIJON, DARCY : 14h, 16h, 18h, 20h,
Ludivine Sagnier, Kristin Scott 22h. Son numérique SRD.
Thomas, Patrick Mille (France,
1h46). £ LES AVENTURES
DIJON, DARCY : 13h50, 15h55, 18h, DE DON QUICHOTTE
20h05, 22h10. Animation enfantine d’Antonio
Zurera (Espagne, 1h20)
£ D’AMOUR DIJON, DEVOSGE : 14h30.
ET D’EAU FRAÎCHE
Drame d’Isabelle Czajka avec £ LES PETITS
Pio Marmai, Anaïs Demoustier, RUISSEAUX
Laurent Poitrenaux (France, Comédie de Pascal Rabaté
1h30). avec Daniel Prévost, Bulle
DIJON, ELDORADO : 12h. Ogier, Hélène Vincent, Philippe
Nahon (France, 1h35).
£ EXPENDABLES
2333286

DIJON, DEVOSGE : 14h.


Action de Sylvester Stallone
avec Sylvester Stallone, Jason £ LE VOYAGE
Statham, Jet Li (Etats­Unis, EXTRAORDINAIRE
1h45). Interdit aux moins de DE SAMY
12 ans. Animation et aventure de Ben
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 12
septembre 2010 SAVEURS / MON DIMANCHE 11

GASTRONOMIE. Restaurant Le Relais de Flavigny, à Flavigny­sur­Ozerain. EN BREF

Un chef de terroir ! VENDANGES


L’Alsace ouvre le bal
avec le crémant
Les vendanges débuteront
demain en Alsace avec le
Dans ce village classé par­
mi les plus beaux de Fran­
ce, la tradition reste un si­
gne de bonne santé, y
compris dans l’assiette et à
“ Les
producteurs
talentueux
sont nombreux
crémant, a annoncé jeudi le
syndicat des producteurs qui
prévoit une récolte d’envi-
ron 250 000 hectolitres. « La
récolte s’annonce favorable
table. avec un degré alcoolique dé-
dans la région. ” jà satisfaisant », a indiqué

P
our Philippe Guillier, Olivier Sohler, le président
chef du Relais depuis Philippe Guillier des producteurs de crémant.
1998, favoriser les
producteurs locaux et met- en exaltant », tel est le plus FORMATION
tre en valeur leurs produits grand plaisir de ce chef. Alain Ducasse
ressemble à un engagement Côté vin, encore une fois, se lance dans le social
de tous les jours. « Les pro- on est jamais si bien servi Quinze femmes de Sarcelles
ducteurs talentueux, éle- que par des proches. Au Re- (Val-d’Oise) ont débuté, lun-
veurs, vignerons, maraî- lais de Flavigny, les gour- di, à Villiers-le-Bel, une for-
chers et autres sont Philippe Guillier, chef du Relais de Flavigny. Photo Y. Cartault mets et amateurs apprécie- mation en CAP cuisine en
nombreux dans la région ; ront sans doute de se laisser vue d’être embauchées par le
l’attention, le savoir-faire et tous le même goût d’herbe me la plus traditionnelle, de surprendre par la produc- chef Alain Ducasse dans le
qu’ils mettent au service de déshydratée » n’ont pas saveurs surprise. tion du coin : les vins du vi- cadre d’un projet d’insertion
leurs produits en font une ri- trouvé place sur la carte de Si sa vocation ne date pas gnoble de Flavigny. Ici, les baptisé Quinze femmes en
chesse incroyable. » Philippe Guillier. d’hier (tous les conseillers vignes existaient il y a bien avenir. Âgées de 25 à 45 ans
Le chef adore cuisiner les d’orientation se sont cassés longtemps avant que le et majoritairement mères de
escargots (dans la salade Place à la tradition les dents à essayer de lui fai- phylloxéra et différents fac- famille, elles ont toutes fait
bourguignonne), le charo- Ses nombreuses collabora- re poursuivre d’autres étu- teurs économiques ne les leur rentrée à l’institut des
lais (en émincé, marchand tions dans de grandes mai- des), il aurait peut-être flan- contraignent à disparaître. métiers de l’artisanat (IMA)
de vin)et l’époisses (en sala- sons et la présence de Ber- ché pour un autre métier Aujourd’hui replanté, le vi- de Villiers-le-Bel où elles ef-
de). La crème de cassis, elle, n a r d L o i s e a u e n manuel comme l’ébéniste- gnoble permet de déguster fectueront une grande partie
agrémente à souhait le pain « conseilleur averti » à ses rie : car « toucher, sentir, en- des vins fort agréables et qui de leur formation en alter-
d’épices et autorise de jolis débuts, lui ont donné l’envie tendre et voir là où les ma- ont le grand mérite de sur- nance.
mélanges sucrés-salés (foie de parfumer sa cuisine, mê- tières se transforment tout prendre tout en “collant” à
gras aux pruneaux et pain l’image d’une tradition pré-
d’épices). La moutarde relè- LE PLUS DU CHEF servée. Une adresse à tester INSOLITE
ve avec caractère certains Une astuce pour réussir un plat ? « La meilleure réponse : se avant une balade digestive Stop au ragoût de chat !
mets moins fantaisistes, en- faire plaisir et vouloir faire plaisir aux autres. Il y a des dans le village. Des associations péru-
core que (poulet des moi- centaines d’astuces qui permettent de jouer les chefs en un viennes et étrangères de
nes). Sans oublier le bien tour de main… comme mettre du vinaigre dans l’eau lorsque LE RELAIS défense des animaux ont
bon bonbon, le célèbre et fa- vous pochez un œuf, ajouter un glaçon pour remonter une DE FLAVIGNY appelé les organisateurs
meux anis de Flavigny, utili- émulsion froide, ajouter une petite quantité de crème de 21150 FLavigny­sur­Ozerain d’un Festival culturel et
sé en dessert ou dans la réa- cassis dans les sauces au vin rouge pour l’acidité et la Tél : 03.80.96.27.77 gastronomique organisé
lisation de sauces. liaison, ou encore une infime quantité de chocolat dans les contact: relais­de­flavi­ fin septembre au sud de
Autant vous dire que les marinades au vin rouge pour l’onctuosité et la couleur. » gny@wanadoo.fr Lima à cesser de cuisiner
plats qui « n’ont pas d’âme Site : www.le­relais.fr/ des chats en l’honneur
d’une sainte patronne lo-
cale. Chaque année, des

nLE BILLET
GOÛT
dizaines de chats sont cui-
sinés en fricassée, en ra-
goût, ou encore grillés, à
« Si j’aurais
L es enfants vont être à la fête. Ils
ont peut-être fini d’en souper,
avec la table. Ces années de consignes
su... »
nes dont ils n’ont pas forcément be-
soin, ou des légumes dont ils se passe-
raient bien.
l’occasion de la fête de
Sainte-Iphigénie, sainte
noire, également baptisée
et de conseils alimentaires pour faire PAR JEAN­JACQUES Comme une image en dit plus que mil- Fête du chat.
avaler cinq fruits et légumes par jour BOUTAUD le mots, la couverture annonce la cou-
et tout ce qui va avec. Les sempiter- leur : une fillette s’apprête à dévorer,
nelles leçons et sermons des parents : en toute candeur et à pleines dents de VIN
rester à table, bien se tenir, manger idées reçues (Denoël Impacts). Un lait, un hamburger plus gros qu’elle. Moins de champagne
tout ce qui est si bon, même quand ouvrage à rebrousse-poil, résolument Là où certains s’angoissent du moin- mais de la qualité
c’est mauvais, et, comme si le calvaire motivé, lui aussi, pour ne plus confon- dre écart, parlons déjà plaisir et regar- La récolte de vin 2010 de-
devait durer, finir son assiette. Tou- dre la carte et le territoire du bon goût, dons la réalité en face. Il en sort des ré- vrait atteindre 47,2 millions
jours le même discours : la santé, quitte à clouer le bec aux donneurs de vélations étonnantes sur ce que l’on d’hectolitres, un peu au-des-
manger mieux, pour éviter petits et leçon. Plus facile à deux, de défendre avait tendance à diaboliser. sus de celle de 2009 mais in-
gros pépins. S’y prendre, surtout, de la thèse contre le discours dominant : Les parents peinaient déjà pour y voir férieure à la moyenne des
bonne heure. Fabiola Flex mène l’enquête socio et clair, entre tout et son contraire, sur la cinq dernières années. La
Mais, avec la rentrée, un livre entend le professeur Tounian ramène sa saine gestion des aliments et des en- production de champagne,
faire le ménage et balayer ces lieux science de pédiatre, spécialisé nutri- fants. De là à penser que tout est à re- accusant pour sa part une
communs de l’alimentation bien tion. voir dans les discours de santé publi- baisse de 1 % sur un an, se-
pensante, trop pesante pour les plus Résultat : pas de raison, au nom de que sur les petits, il ne faut pas quand lon les chiffres officiels pu-
jeunes : L’alimentation de vos en- l’argument santé, de faire avaler aux même pas pousser mémère dans les bliés mercredi, s’annonce
fants. Enquête sur le marketing et les enfants et aux adolescents des vitami- orties. prometteuse en qualité.
LE BIEN PUBLIC

12 MON DIMANCHE / SANTÉ Dimanche 12


septembre 2010

AVEC LA MUTUELLE RADIANCE  N°Cristal 0 969 36 40 00


APPEL NON SURTAXE
AVEC BIEN-ÊTRE ET SANTÉ
Agence Radiance de Dijon Agence Radiance d’Autun Agence Radiance de Chaufailles Agence Radiance de Chalon-sur-Saône
Chalon-sur-Saône Retrouvez le numéro de septembre 2010,
5, place de la République 36, rue de Parpas 10, rue du 8-Mai-1945 17, place de l’Hôtel-de-Ville gratuitement, chez tous les pharmaciens abonnés.

À lire ce mois-ci
BEAUTÉ. Garder tous les bénéfices de l’été, ce n’est pas si compliqué.

Belle et zen après les vacances


Les batteries rechargées à Pendant
bloc après une période de
farniente bien méritée, vous les vacances, les
voilà rayonnant et serein, turpitudes de la
prêt à démarrer la rentrée vie sont parquées
sur les chapeaux de roue.
aux oubliettes

P
as question de perdre
votre énergie en cours revanche, aussi efficaces
de route ! Mieux vaut qu’inoffensifs, les autobron-
tout de suite prendre votre for- zants sont là pour vous garan-
me et votre beauté en mains, tir un hâle parfait.
avant qu’elles ne se fanent.
Exit le stress et la fatigue ac- Ménagervoscellules
cumulés pendant l’année. Et Cet été, vous avez pris le
pour cause ! Pendant les va- temps de déguster chaque ma-
EN BREF cances, les turpitudes de la vie tin un bon petit-déjeuner.
sont parquées aux oubliettes. Continuez sur cette lancée,
PRÉVENTION Le corps et l’esprit, pour une quitteàvousréveiller15minu-
Prendre soin fois à leur rythme, se gorgent tesplustôtpourallertravailler.
de votre prostate de soleil, de sommeil, de vita- Vous éviterez ainsi le coup de
Avec une affiche qui met en mines et font le plein d’énergie pompe de 11 heures qui vous
scène une casserole de lait qui positive. Résultat, à la rentrée, incite à craquer pour une su-
déborde, l’Association fran- le moral et le tonus semblent crerie, ennemie de votre sil-
çaise d’urologie (AFU) orga- inébranlables. Les vacances sont l’occasion de faire le plein de soleil et de houette. Idem pour les repas :
vitamines, pour une rentrée en pleine forme. Photo Flickr
nise le 15 septembre sa 6e jour- Pourtant, il suffit de pas viandesblanches,poissons,lé-
néedelaprostate,surlethème grand-chose pour se faire rat- gumesetfruitssontderigueur.
« n’attendez pas qu’il soit trop traper par le quotidien : rafraî- traits sont détendus, mais vo- Pas question de la laisser fi- Misez aussi sur les vertus du
tard pour vous informer ». chissement du climat, course tre capital séduction doit plus ler ! Pas question non plus magnésium contenu dans les
permanente contre la montre, encore à la mine dorée que d’entretenir votre teint d’épice céréales complètes et les oléa-
ÉTUDE poids des responsabilités fa- vous affichez. sous des lampes à bronzer. En gineux(amandesetnoisettes).
Des vitamines miliales et professionnelles… Il fait bon vivre sous le soleil,
contre Alzheimer Tout se lie pour détruire le ca-
Miser sur les douches mais pas pour tout le monde !
Des doses élevées de vitami- pital bonne humeur. Vos cellules se sont copieuse-
nesBpourraientréduirede30 ment déshydratées et mena-
à 50% l’atrophie cérébrale Adorerresterdorée Vive ces baignades marines qui rafraîchissent, tonifient, cent de transformer votre
chez les personnes affectées Àmoinsdes’offrirdesmicro- détendent ! En effet, grâce à ses minéraux et oligoélé­ peau en sac de croco. La solu-
par un déclin cognitif modéré, vacances hebdomadaires. ments, l’eau de mer a de nombreux effets bénéfiques sur le tion, c’est de réparer les dégâts
retardant ainsi l’évolution Comprenez par là, des paren- corps. Bien sûr, rien ne remplace cette source de bienfaits. causés par les UV. Misez sur
vers la maladie d’Alzheimer, thèses relaxantes (massages, En revanche, votre douche quotidienne peut prendre la re­ des soins très hydratants, ri-
selon une étude anglaise pu- séance de yoga, méditation). lève, à condition de la terminer par un jet un peu fort d’eau ches en vitamines. Les huiles
bliée jeudi en ligne sur PLOS En salle ou à la maison, ces pe- froide sur les jambes. Le jet retend la peau et réveille le végétales (argan, palme, sésa-
One (Public Library of Scien- tits breaks d’une heure per- corps. Une saine habitude à prendre, un peu plus difficile à me) sont toutes désignées
ce One). mettent de lâcher la pression. tenir en hiver, on vous l’accorde… pourrendresouplesseetéclat.
Grâce aux vacances, les DOMINIQUEGALI

nDOCTEUR
BIEN PUBLIC
Une taxe sur les complémentaires santé

L e gouvernement souhaite mettre en


place une taxe sur les complémen-
taires santé à hauteur de 3,5 % alors que
classe dite moyenne, ont de plus en plus
de mal à pouvoir offrir à leur famille ces
complémentaires qui viennent compen-
diquait qu’elle s’apprêtait à n’assurer le
complément de prise en charge que
pour les médicaments admis au rem-
jusqu’à présent elles étaient exonérées ser le désengagement de l’assurance- boursement par l’assurance-maladie sur
de la taxe de 7 % qui porte sur les con- maladie notamment dans le “petit ris- la base du service médical rendu. Je n’ai
trats d’assurance. En clair, il est à crain- que”, ces symptômes qui ne vous tuent par contre pas entendu de proposition
dre que cette taxe soit intégralement re- pas mais vous gâchent la vie au quoti- tarifaire dégressive… Certains vont en-
portée sur le portefeuille des personnes dien. La question qui se posera bientôt core trouver que j’ai une vision partiale,
qui souscrivent ces assurances complé- est de savoir s’il est encore utile de pren- mais j’ai quand même l’impression que
mentaires. Ceci risque de ne pas être dre une mutuelle complémentaire dans payer plus cher une complémentaire qui
neutre car de nombreux foyers, pas seu- ce but. En effet, comme signalé dans un va me rembourser moins, ce n’est quand
2228523

lement les plus pauvres mais aussi de la récent article, la Mutualité française in- même pas très attractif.
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 12
septembre 2010
ALBINE NOVARINO-POTHIER
AU PASSÉ / MON DIMANCHE 13
Anthologiste et écrivain,Albine Novarino-Pothier a QUAND L’AIDE-SOIGNANTE A RENCONTRÉ L’INFIRMIER,
publié Les grandes affaires criminelles de Saône-
et-Loire et Les grandes affaires criminelles du LE COUP DE FOUDRE A ÉTÉ RÉCIPROQUE ET FATAL.
Rhône aux éditions De Borée.

Du chloroforme pour Noël


« Mon mari m’ennuie tellement que je vais finir par
le tuer », avait-ellle écrit. Après une tentative ratée,
assistée de son amant, elle est parvenue à ses fins,
en mars 1972, à Dijon.
PAR ALBINE-NOVARINO-POTHIER

S
ympathique, affable Le médecin appelé d’ur-
et pondéré mais gence est frappé par l’aspect
également dynami- violacé du visage de Roger
que et courageux, comme par les étranges griffu-
apprécié de tous ses res qui sillonnent son cou.
collègues pour sa compétence, D’emblée, avant même de pra-
Roger est homme remarqua- tiquer une autopsie, il a la cer-
ble. titude qu’il ne s’agit pas là
Ce professionnel d’élite est d’une mort naturelle.
aussi un père exemplaire qui
adore son petit garçon. Son Une passivité
épouse Stella, comme l’expli- Bouleversante
quera le psychiatre qui l’a exa- L’agent de police qui arrive
minée, n’est pas sotte, mais le premier sur les lieux du
elle est superficielle. Pour se drame témoignera, lors du
donner de l’importance, cette procès, de son étonnement.
grande consommatrice de ro- Stella se disait bouleversée,
mans-photos affabule, joue mais son visage n’exprimait
sans cesse de son charme. l’époux devenant décidément et ajoute un 3 devant le chif- res du matin. Le couple in- aucune émotion. Elle était
Femme avant d’être mère, elle gênant, Stella songe à le quit- fre initial… fernal le fait passer de vie à tré- évasive et taciturne, laissait
s’est rapidement lassée des ter pourvivre avec son amant. Au cours des fêtes de fin pas, puis va le déposer sur son son entourage s’exprimer à sa
douceurs de la vie conjugale et Mais la garde de l’enfant, alors d’année, croyant que Roger lit. Stella part ensuite travailler. place. Après vingt minutes
vit une passion tumultueuse âgé de cinq ans, est confiée à endormi, Stella lui applique En fin de matinée, elle revient d’interrogatoire, elle avoue et
avec Paul. Intelligent mais in- son père et cette situation est un coton imbibé de 90 gram- chez elle, en ayant pris soin de dénonce son complice et
fantile, ce dernier manque de vite insupportable pour Stel- mes de chloroforme. (Le ramener des amis prendre amant.
jugement ; il a un sens moral la. Qu’à cela ne tienne ! La pharmacien, sagace, n’en n’a l’apéritif. Ceux-ci finissent tout Si la peine de mort est re-
relâché, il s’est créé un monde mère volage affecte alors de pas délivré davantage). Roger naturellement par s’inquiéter quise pour les deux amants
irréel dont il ne veut pas sor- rentrer dans le droit chemin. s’éveille, s’étonne, Stella lui du sommeil prolongé de Ro- barbares âgés, lui de 22 ans,
tir et il entend bien plier l’uni- Elle réintègre le domicile con- murmure que le jugeant ner- ger. Ce sont eux qui décou- elle de 23 ans, les jurés ne sui-
vers entier à toutes ses exigen- jugal et les amants s’organi- veux, elle voulait l’aider à s’en- vrent que le petit garçon, qui vent pas l’accusation. L’avocat
ces. sent. dormir … La première phase faisait du tricycle en répétant général accordant les circons-
Courant décembre 1970 : de l’opération est ratée. Mais « papa dort, papa dort ». Il tances atténuantes aux assas-
Un époux embarrassant Paul se fait prescrire du chlo- ce n’est que partie remise. pédalait en réalité auprès du sins, ils seront condamnés à la
En 1969, Roger doit changer roforme en quantité par un cadavre de son père. réclusion à perpétuité.
de résidence et il vient vivre à vétérinaire, en précisant qu’il Le guet-apens fatal
la caserne de pompiers de la veut faire des expériences sur Nuit du 11 au 12 mars 1971 : DIMANCHE PROCHAIN : Incendiaire pour cause
rue de Transvaal à Dijon. Ce les insectes. Une ordonnance les deux amants obstinés ten- d’abandon familial, l’incroyable histoire d’Etienne Lemonde,
déménagement complique la de 60 grammes lui est déli- dent un guet-apens au mari. Il cultivateur à Cortevaix en 1912.
vie de Stella et de Paul ; vrée. Paul falsifie le document rentre de son travail à 4 heu-
41 croisiÈre des lecteurs
a n é e
au départ de Bourgogne

S
i n
a ï
I S R A ËL
PETRA
J O R DAN I E
Trésors de la Mer Rouge
WADI RUM croisière De 8 jours 29 janvier au 5 février 2011
AQABA DIJON • SHARM EL-SHEIKH • AQABA • WADI RuM • PEtRA • SAFAGA
LOuxOR SHARM EL-SHEIKH • MONAStèRE StE CAtHERINE • DIJON
SHARM
EL SHEIKH
Le Ni

Formule
l

M e

SAFAGA
“TOUT INCLUS”
r
R

LOUXOR
o

Envol de l’aéroport
u

LA VALLÉE e
g

DES ROIS

DIJON BOURGOGNE
Les atouts
VOLS RÉGIONAUX DIJON/
SHARM EL-SHEIKH /DIJON PETRA
PRÉ-ACHEMINEMENT
VERS L’AÉROPORT DE DIJON
JOURNALISTE DU BP/JSL À BORD 1er JOUR : Dijon (France)* 4e JOUR : AQABA (Jordanie) ancienne. Il semblerait que ce soit la nature
avec une conférence sur le thème : SHARM EL-SHEIKH (Egypte) Petit déjeuner à bord. Départ pour une jour- qui ait engendré cet extraordinaire monu-

(1) sauf cas de force majeure, dans ce cas un autre conférencier sera désigné (2) horaires non disponible à ce jour. Nous vous rappelons que les horaires des vols ne sont pas garantis et qu’ils ne sont confirmés que quelques jours avant le départ. De plus, ces vols peuvent
«Elaboration d’une édition née d’excursion à Petra (déjeuner inclus), ment dont les terrasses se confondent avec
Envol de Dijon sur vol spécial(2) en direction les falaises calcaires de la montagne thé-
quotidienne de votre journal” de Sharm El-Sheikh. Accueil à bord du située à 2h de trajet environ d’Aqaba. Petra
est sans conteste l’une des plus grandes baine. Plus loin, dominant la rive occidentale

être amenés à effectuer une escale à l’aller et/ou au retour. Il convient donc à chacun de prendre ses dispositions par rapport aux éventuels frais supplémentaires (hôtels, transferts, ...). L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
BOISSONS COMPRISES bateau en fin d’après-midi. Installation dans du haut de leurs 18 mètres, les colosses de
les cabines et présentation de l’équipage merveilles jamais érigée par l’Homme et la
Vin, eau, bière, jus de fruit Nature et le plus précieux fleuron de Jorda- Memnon, effigies sans visages assises sur
et 1 café aux repas à bord suivie d’un cocktail de bienvenue servi au un trône sont les vestiges du temple funé-
salon, puis du dîner à bord. nie. Capitale taillée dans la pierre rose et
rouge par les Nabatéens, peuple arabe éta- raire d’Aménophis III. Après votre déjeuner
CONFÉRENCIER À BORD dans un restaurant, visite des temples de
Alain Loison(1) 2e JOUR : SHARM EL-SHEIKH (Egypte) bli en Jordanie voici plus de 2000 ans, Petra,
Karnak. Relié à Louxor par l’allée des Sphinx
L’héritage pharaonique de l’Egypte • Petit déjeuner à bord. Véritable paradis des « roche » en Grec, était stratégiquement
située à la jonction des routes du commerce à tête de bélier, ce site grandiose, dédié au
Les merveilles naturelles de la Mer plongeurs, Sharm El-Sheikh est une station Dieu Amon a été agrandi pendant 1500 ans.
Rouge • Le Sinaï à travers l’Histoire • balnéaire moderne de renommée internatio- de la soie et des épices. Pour pénétrer dans
la cité on emprunte le «siq», une étroite Au centre de ce site aussi colossal que verti-
Sur les traces de Lawrence d’Arabie • nale. Durant la matinée, temps libre. Vous gineux se dresse l’enceinte du temple
aurez la possibilité de découvrir la ville à gorge d’un kilomètre, délimitée par d’abrup-
Petra ou les secrets du royaume tes falaises et qui débouche sur Al Khazneh, d’Amon qui renferme un lac sacré. Lieu de
des Nabatéens votre rythme. En hiver la température exté- culte important, il contient la célèbre salle
rieure oscille entre 23 et 26 degrés. Repas à le «Trésor» : Tombeau d’un nabatéen, cette
EXCURSIONS INCLUSES : imposante façade hellénistique a été taillée hypostyle, spectaculaire forêt de gigantes-
bord, après votre déjeuner, découvrez la ques colonnes. L’ensemble est d’une beauté
ESCAPADE EN BATEAU à fond richesse des merveilleux fonds marins qui à même la roche rose au début du 1er siècle,
c’est un chef d’œuvre de raffinement et de à couper le souffle. Avant de rejoindre le
de verre à la découverte des font la réputation de la Mer Rouge. Cette bateau à Safaga, un arrêt photo au temple
merveilleux fonds marins escapade en mer, en bateau à fond de verre, symétrie qui justifie à lui seul une visite à
Petra. Vous découvrirez également le théâ- de Louxor vous permettra d’en immortaliser
Le désert de WADI RUM vous immergera dans les richesses aquati- la majesté. Dîner à bord et départ du bateau
ques de L’Egypte. Retour au bateau en fin tre nabatéen de style romain taillé dans la
aux couleurs spectaculaires roche il y a plus de 2000 ans. Après votre en fin de soirée vers Sharm El-Sheikh.
d’après-midi. Dîner et soirée égyptienne
PETRA une des sept nouvelles déguisée à bord : faites vous plaisir pour déjeuner dans un restaurant, retour à bord à 7e JOUR : SHARM EL-SHEIKH (Egypte)
merveilles du monde cette soirée et n’oubliez pas de glisser dans Aqaba, Départ du bateau dans la nuit en
direction de Safaga. Arrivée du bateau tôt le matin. Petit déjeuner
LOUXOR et la Vallée des Rois vos bagages les accessoires qui feront de servi à bord, vous aurez l’occasion de décou-
MONAStèRE SAINtE-CAtHERINE, vous la Néfertiti d’un jour ou le plus beau vrir l’un des joyaux du Sinaï, inscrit sur la liste
un des joyaux du Sinaï pharaon ! Départ en croisière en fin de soi- 5e JOUR : EN MER - SAFAGA (Egypte) du patrimoine de l’UNESCO : le Monastère
rée en direction d’Aqaba. Journée de navigation, pension complète à Ste Catherine. Départ très matinal de cette
LES CADEAUX DU JOURNAL bord. Profitez des températures clémentes
3e JOUR : AQABA (Jordanie) journée d’excursion, déjeuner inclus (3h de
sur le pont soleil, les yeux rivés sur la trajet environ) pour rejoindre cet incontourna-
Prix TTC par personne en RV Petit déjeuner en croisière. Cette matinée Péninsule du Sinaï. Au crépuscule, la ble Haut Lieu de la Chrétienté. L’hagiographie
de navigation vous permettra de profiter roche prend des teintes brun-rouge et se raconte que le corps de Sainte Catherine fut
aéroport Dijon Bourgogne des températures clémentes sur le pont transforme en festival de couleurs. Arrivée enlevé par les anges de l’instrument de tor-
soleil, les yeux rivés sur la Péninsule du en début de soirée à Safaga. Soirée 1001 ture et transporté sur les pentes du plus haut
PREMIER PONT 1846€ Sinaï dont le sous sol regorgeait de cuivre, nuits à bord : laissez vous séduire par le sommet d’Egypte, aux pieds du mont Sinaï
or et turquoises à l’époque pharaonique, charme envoûtant de la danse du ventre (Djebel Musa), où l’on raconte que Moïse vit
PONT PRINCIPAL 1971€ mais qui est aussi une Terre Biblique et un au son de musiques traditionnelles. Dieu sous forme d’un buisson ardent et en
lieu de pèlerinage important. Comme le reçut les 10 Commandements. La visite
PONT DES EMBARCATIONS 2066€ relate l’Exode, lors de sa fuite hors d’Egypte, 6e JOUR : SAFAGA (Egypte)
Après un solide petit déjeuner aux aurores, débutera avec l’église de la Transfiguration du
le peuple hébreu erra dans le Sinaï pendant VIe siècle, couverte d’icônes et de mosaïques,
PONT SUPÉRIEUR 2166 € 40 ans sous la direction de Moïse, avant de
gagner la Terre Promise. Arrivée en fin de
départ en autocar pour la journée d’excur-
sion vers la Thèbes antique, capitale des et se poursuivra par l’endroit le plus saint du
Pharaons : LOUXOR et la vallée des rois monastère : la chapelle du Buisson ardent.
SUPPL. CABINE INDIV. 593€ matinée à Aqaba, station balnéaire jorda-
nienne réputée et en plein développement. (déjeuner inclus, durée du trajet : 3h30 envi- Vous verrez également la galerie des Icônes,
ron à travers un paysage de désert, monta- et le puits de Moïse. Après votre déjeuner
CE prix comprend: le vol spécial Dijon/Sharm El-Sheikh/Dijon • le
transfert aéroport/port/aéroport à Sharm El-Sheikh • la croisière en
Déjeuner. Après-midi, excursion dans le buffet, vous retrouverez Sharm El-Sheikh en
pension complète du dîner du 1er jour au petit déjeuner du dernier jour désert de Wadi Rum. C’est avec Petra l’un gnes et plaines fertiles). C’est l’un des sites fin d’après-midi. Rendez-vous en salle à man-
• les boissons incluses dans nos prix concernent uniquement l’eau, le des sites incontournables de Jordanie. phares incontournables de l’Egypte ger pour la soirée du Commandant, qui se
vin, la bière, les jus de fruits à discrétion et un café servies par CroisiMer
lors des repas pris à bord du bateau • le logement en cabine double C’est en Jeep, avec de nombreux arrêts ancienne. La visite débutera par la Vallée fera un plaisir d’inaugurer le dîner.
avec sanitaire privé • le cocktail de bienvenue • l’assistance de notre
hôtesse à bord • la soirée du commandant • les excursions mentionnées
photos, que vous découvrirez ce désert des Rois. Avec ses falaises arides, la gorge
au programme • la soirée égyptienne • les taxes portuaires • les frais de rendu célèbre par Lawrence d’Arabie, qui forme cette vallée évoque la mort. C’est 8e JOUR : SHARM EL-SHEIKH (Egypte)
visas égyptien (30 €) • les taxes d’aéroport et frais de dossier : 71E •
l’assurance assistance/rapatriement • les “+” du journal.
éblouissant par ses couleurs spectaculaires dans ce cadre que les pharaons attendaient - Dijon (France)*
qui varient au gré des luminosités. Les l’immortalité dans leur sarcophage. Les 62
Ce prix ne comprend pas: le transfert Chalon-sur-Saône ou Beaune
vers Dijon : 40E • le transfert St Vallier, Montceau-les-Mines, Le Bédouins qui peuplent le Wadi Rum sont tombes creusées à même la montagne ne En fonction des horaires de vol, petit déjeu-
Creusot, Mâcon ou Lons-le-Saunier vers Dijon : 60E • les boissons réputés pour leur hospitalité : sous leur sont pas toutes accessibles au public mais ner buffet. Débarquement, transfert vers
prises au bar, celles figurant sur la carte des vins ainsi que les boissons
prises pendant les repas lors des excursions ou des transferts • l’assu- tente, dégustez thé et spécialités sucrées. vous en visiterez trois des plus importantes, l’aéroport de Sharm El-Sheikh et vol
rance annulation/bagages auprès de votre conseiller voyages • les Retour à bord en soirée. Dîner à bord. ornées de belles décorations. Vous aperce- retour(2) vers Dijon. Fin de nos services.
dépenses personnelles • toutes prestations non spécifiquement préci-
sées dans le programme • Barème annulation: 4. Escale de nuit. vrez également le temple d’Hatshepsout,
Formalités : VISA et PASSEPORT valable 6 mois après la date de dédié à la seule femme Pharaon de l’Egypte * Transfert de votre région vers l’aéroport en supplément.
retour obligatoire. Les ressortissants hors UE sont priés de consulter
leur ambassade ou consulat.
Attention : des impératifs de navigation liés aux conditions météoro-
logiques peuvent perturber les itinéraires et dans certains cas des
escales intermédiaires peuvent être supprimées. Dans ce cas,
A bord du MS Belle de l’Adriatique
CroisiMer s’efforcera de trouver la solution la mieux adaptée aux
attentes de ses passagers.
Les visites mentionnées au programme peuvent faire l’objet d’une
fermeture sans préavis d’une partie de leur site. CroisiMer dégage
toute responsabilité en cas de fermeture imprévisible et s’engage à
faire le maximum pour assurer des visites de remplacement, aucune
indemnisation pour préjudice ne pourra être réclamée.
NB : pour des raisons de sécurité de navigation la compagnie ou
le capitaine du bateau sont seuls juges pour modifier l’itinéraire de
la croisière.
(tarif calculé sur la base de 40 personnes par autocar maximum
autorisé en Egypte).

R e n s e i g n e m e n t s e t R é s e R vat i o n s 0 810 00 51 00 (Coût d’un appel local)

chalon-sur-saône Beaune le creusot Montceau-les-Mines


C. Cial Chalon Sud 30 rue d’Alsace 20 rue du Maréchal Foch 12 rue Carnot
Par corresPondance : Rue Thomas Dumorey
Voyages Girardot Organisation Dijon Mâcon lons-le-saunier
Inscriptions par correspondance - BP 50304 41 place de Beaune
e><BC:> MB?E@:> 8 avenue Foch 65 avenue Victor Hugo 20 rue Saint-Désiré
71107 Chalon sur Saône Cedex (03.85.42.82.57)
InscrIPTIons 18 rue du Chapeau Rouge
2330198

www.9<y?78;-7@r?rd<:.c<= Licence d’état 071 050002 - EURL au capital de 100 000E - Siège social : BP 50304 - 71107 Chalon sur Saône cedex - APE 7912 Z - Siret 480 043 18100019 - Garant : APS, 15 rue Carnot - 75017 Paris - RCP AXA Strasbourg. Photos non contractuelles.
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 12
septembre 2010 PSYCHOLOGIE / MON DIMANCHE 15
AVEC PSYCHOLOGIES MAGAZINE
Numéro de septembre en vente 4 €
Retrouvez Psychologies Magazine sur www.psychologies.com
PSYCHOLOGIES
WWW.PSYCHOLOGIES.COM MAGAZINE

COMMUNICATION. Comment instaurer des dialogues authentiques.

Prendre la parole au travail


Faire passer un message, Une fois avec votre patron, tif de la remarque : « J’ai l’im-
savoir écouter, désamorcer montrez-lui que vous appor- pression d’avoir été mis à
l’agressivité, s’affirmer… tez une solution plus qu’une l’écart et cela m’a contra-
Ce sont les principaux défis difficulté. Par exemple, pour rié. » Ajoutez : « Je peux me
d’une bonne entente pro­ être augmenté, mieux vaut tromper », avant de lui lais-
fessionnelle. Comment les rappeler les succès précé- ser la parole afin qu’il s’expli-
relever ? dents et demander à redéfi- que. Surtout, écoutez les cir-
nir sa mission. Et si l’on est constances atténuantes qu’il

D
ans l’univers con- intimidé ? « Dites-le lui. peut évoquer. Puis terminez
currentiel de l’entre- Soyez vrai ! Sauf si vous avez la conversation en l’assurant
prise, la communi- affaire à une personnalité que vous l’avez entendu,
cation vise souvent plus à perverse, il respectera votre mais que vous espérez que
dominer qu’à transmettre un vulnérabilité. Si vous la lui cela ne se reproduira pas.
message… que personne cachez, il risque d’appuyer
n’entend, trop préoccupé dessus par maladresse », pré- Admettre une erreur :
par le stress ou par la frustra- cise Daniel Grosjean. D’abord, dédramatisez. « Il
tion engendrés par ce pré- n’est pas grave de faire une
tendu dialogue. Pour que Faire une critique e r r e u r, s o u l i g n e D a n i e l
l’échange soit équilibré, il Il est préférable d’anticiper la prise de parole en réunion. Ph. DR à un collègue : Grosjean. C’est une étape
s’agit de créer un climat de Les remarques positives se vers la réussite, car on en tire
confiance, débarrassé des re- titude de mépris ou de fuite. l’autre, en disant par exem- font en public, les reproches toujours un enseignement. »
présentations de pouvoir ou Décroisez les bras, tenez- ple : « J’ai l’impression que en privé. Cette règle prise en Un premier pas pour accep-
de soumission que chacun vous droit, les épaules ouver- vous n’êtes pas d’accord. » compte, « considérez votre ter, ensuite, d’être critiqué
projette sur l’autre. Bien tes : confiant et accueillant. En lui montrant que vous interlocuteur avec bien- sans se sentir vulnérable ou
communiquer au travail, Lorsque c’est à vous d’inter- l’écoutez, vous désamorcez veillance et mettez-vous à sa rejeté. « Montrez à votre in-
c’est permettre à chacun venir, prenez en compte les le conflit et prouvez à l’audi- place », conseille Bernard terlocuteur que vous prenez
d’occuper sa place dans un contributions précédentes, toire que vous maîtrisez Sananès. Compte tenu de sa le reproche en compte. Pour
projet commun. Voici com- mesurez l’enrichissement l’échange. personnalité, comment cela, ne l’interrompez pas,
ment. qu’elles apportent au projet peut-il entendre ce repro- assurez-vous qu’il a bien fini
commun. Ne parlez pas fort Soumettre un problème che ? Si la situation était in- de parler et qu’il est attentif,
Intervenir en réunion : – aveu d’impuissance –, mais à son chef : versée, comment aimerais-je avant d’argumenter », re-
« Préparez votre interven- avec fermeté, en appuyant « Surtout, ne débarquez qu’on me le dise pour qu’il commande Bernard Sana-
tion avec un esprit positif, votre propos par des gestes pas dans son bureau à l’im- soit recevable ? nès. Vous pouvez alors évo-
confiant, conseille Daniel clairs (des mouvements secs proviste, vous risquez une D’abord, accordez-vous quer des circonstances
Grosjean, coach et consul- des mains, notamment) et réaction de rejet », prévient sur les faits, en en donnant particulières, ou dire que
tant en ressources humai- des regards affirmés. Bernard Sananès. Dans une une description courte et vous auriez aimé plus de cal-
nes. Demandez-vous si elle « Pour ne pas se laisser en- petite entreprise, vous pou- précise. « Ensuite, pour évi- me dans la discussion. Ainsi,
va clairement répondre aux vahir par le stress, mieux vez demander un entretien ter le rapport de force, expri- vous vous faites respecter.
attentes de vos interlocu- vaut prendre la parole le de façon informelle. Dans mez votre sentiment plutôt « Reconnaissez vos torts,
teurs. » Si chacun veut impo- plus tôt possible », estime une grande, mieux vaut res- qu’un jugement », poursuit sans culpabilité, mais n’hési-
ser sa vérité à l’autre, la dis- Bernard Sananès, psycholo- pecter la procédure. Le tout, Daniel Grosjean. tez pas à clarifier les choses
pute est inévitable. Par le gue et formateur spécialisé c’est de donner envie d’être Parlez au « je » plutôt qu’au en laissant aux autres, supé-
regard, le silence et l’écoute, dans la gestion du stress et reçu. Pour cela, présentez « tu » accusateur. Par exem- rieurs ou collègues, leur pro-
montrez que vous les enten- des émotions. Que faire si votre problème en termes de ple, plutôt que de dire « Tu pre part de responsabilité »,
dez. Ne vous mettez pas en vous êtes contredit ? Utili- projet commun et non d’in- m’as fait un sale coup », in- conclut Daniel Grosjean.
retrait du cercle, dans une at- sez ce que vous voyez de satisfaction personnelle. sistez sur le caractère subjec- D’APRÈS CÉCILE GUERET

EN KIOSQUE
« LE NON-VERBAL A UN EFFET PLUS PROFOND SUR LA RELATION »
John Grinder, cofondateur de la pro- tions de la voix, toute cette danse à la- expriment… Ainsi, si je vous dis : “Je
grammation neurolinguistique quelle s’adonne votre interlocuteur, veux vous parler de quelque chose” et
(PNL), créée il y a plus de trente ans, vous “l’entendrez” bien mieux qu’en que je remarque que vos yeux partent
nous dévoile quelques techniques écoutant ses mots. Premièrement, il vers votre gauche, en haut, je com-
pour décoder les messages de l’autre faut savoir précisément ce que l’on prends que vous êtes en train d’activer
et faire passer les nôtres : « Nous veut exprimer. Qu’est-ce que j’attends le mode visuel. En disant, par exem-
avons tendance à croire que la commu- de cette discussion ? Ce peut être une ple : “Est-ce que vous voyez ce que je
nication est seulement verbale et donc intention très ciblée, telle qu’obtenir veux dire ? Suis-je assez clair ?” Plutôt
à négliger le non-verbal. Or, selon moi, un conseil, signer un contrat, ou une que : “Est-ce que vous saisissez mon
le non-verbal a un effet bien plus pro- autre plus générale, comme nourrir idée ?”, qui est un langage kinesthési-
fond sur la relation que tout ce qui peut une relation amicale. Deuxièmement, que. Je vais aussi jouer avec la tonalité
être dit. En observant les mouvements il s’agit d’être attentif à l’autre. À tout ce et le rythme de ma voix pour m’adapter
de tête, de regards, de corps, les varia- que ses mots, mais surtout son corps, à la vôtre… »
LE BIEN PUBLIC

16 MON DIMANCHE / PÉDAGOGIE Dimanche 12


septembre 2010

Avec le magazine Psycho Enfants


Numéro de septembre-octobre en vente 4,50 €
Retrouvez PsychoEnfants sur www.psychoenfants.fr

MATERNITÉ. Donner le sein à son enfant soulève de multiples questions.

Allaiter en toute sérénité


Bien souvent les difficultés un lien de dépendance avec LES EXPERTS
rencontrées pendant l’allai­ son enfant. »
tement révèlent des maux
« Jusqu’à quand
plus profonds. Dix ques­ Comment réagir face à un allaiter? »
tions pour les décrypter, entourage hostile à l’allaite-
mais aussi trouver les remè­ ment ? EDWIGE ANTIER
des adaptés et apaisants. Lorsque l’entourage décou- Médecin pédiatre
rage la maman, Edwige An-

U D
ne baisse de la lacta- tier, préconise de faire une ix jours ou deux ans !
tion peut-elle être « bulle du trio » : maman, bé- Je me garderai bien
d’origine anxieuse ? bé, papa, afin de permettre au de trancher par un chiffre.
Béatrice Di Mascio, pédia- couple de retrouver son alchi- Chaque allaitement est dif-
tre, conseille de consulter mie. Lorsque le père a du mal férent. Idéalement, il faut
lorsque la mère ressent une à trouver s a place, Je an- six mois complets d’allaite-
baisse de la lactation. « Si une Claude Liaudet souligne qu’il ment, puis passer à la peti-
mère est très affaiblie psycho- faut d’abord comprendre la te cuillère pour que l’en-
logiquement, souligne la pé- raison de son malaise. fant soit sevré au bout d’un
diatre, cette baisse peut même an. Si la mère ne peut pas
être définitive. » Attention, L’allaitement peut-il met- suivre ce programme, ce
prévient- elle : « Contraire- tre en péril la vie de couple ? n’est pas grave. L’enfant a
ment à ce que l’on entend par- La femme qui vient d’accou- avant tout besoin de pa-
fois, un enfant allaité peut cher a toujours besoin de rents qui s’entendent…
souffrir de malnutrition. » temps pour reprendre cons- bien plus que du lait de sa
Les premières semaines d’allaitement peuvent parfois être cience de son corps et pour se mère. Si l’alchimie du cou-
difficiles. Photo DR
Le stress quotidien influe- réapproprier sa nouvelle ima- ple ne fonctionne pas, l’en-
t-il sur la lactation ? ge. Généralement, la baisse fant en souffrira, malgré
« Le penser est un cliché, re- pend de l’état psychologique manque de soutien et de mo- de son désir provient moins lui et ce ne sera pas la faute
marque Claude Didierjean- de chacune. dèle : « Même les médecins de l’allaitement que de ses de l’allaitement.
Jouveau, ex-présidente de la poussent à arrêter alors que le hormones. La sécrétion de
Leche league*. La lactation Comment mieux gérer le programme national de nutri- prolactine, qui stimule la pro- MARCEL RUFO
est un processus physiologi- stress et l’anxiété ? tion et santé conseille l’allaite- duction de lait, a ainsi une in- Pédopsychiatre
que robuste. » Un point de La relaxation est évidem- ment exclusif jusqu’à 6 mois. » cidence directe sur ses émo-
vue que ne partage pas tout à
fait l’endocrinologue Pierre
Nys. « En cas de stress chroni-
ment conseillée : « Face à un
arrêt de l’éjection, un massage
dans le dos pour détendre les
Une femme qui éprouve
du déplaisir en allait ant
tions. En atténuant la pulsion
sexuelle, elle favorise l’ins-
tinct de protection de la mère
A llaiter plus de six
mois, quand l’enfant
commence à avoir des
que, il y a des inhibitions de la nerfs suffit parfois, avance la doit-elle arrêter ? pour son bébé. État qui doit dents[…] signifie souvent
sécrétion de prolactine, l’hor- psychologue Léa Cohen. Il « Les deux, trois premières cependant disparaître au fil qu’il y a une prise de pou-
mone qui favorise la synthèse faut également savoir que la semaines sont parfois diffici- des semaines pour que la mè- voir de l’enfant sur la mère.
de lait. En situation normale, production d’ocytocine est sti- les à passer, précise Edwige re puisse peu à peu réinvestir Cette fusion entre la mère
le mécanisme de régulation mulée par des sensations ou Antier. Les mères qui ne veu- sa vie de couple. et son bébé est presque na-
fait que l’hormone du stress émotions agréables. Visuali- lent plus, peuvent donc arrê- turelle, du point de vue de
est au repos et les hormones ser son enfant, respirer son ter. Outre le déplaisir synony- Pourquoi l’arrêt de l’allai- la mère, mais pas de l’en-
de l’allaitement fonctionnent. odeur, se détendre, se faire me d’un déséquilibre dans le tement peut-il être vécu fant. De plus, si les frères et
Lorsqu’une femme est stres- plaisir, faire l’amour sont couple, le sein doit s’habituer comme un échec ? sœurs en sont témoins, ils
sée, c’est le contraire qui se donc d’excellents stimulants. à la succion, le bébé adopter la En cas d’arrêt non souhaité risquent d’être jaloux en
produit. » Il est également important bonne position et la mère se de l’allaitement, la femme ris- tant qu’enfants, et de mal
d’apprendre à relativiser. » faire à cette aventure. » que de se sentir coupable, et le vivre en tant que frères.
Quels chocs émotionnels s’interdire d’allaiter le pro-
peuvent stopper la lacta- Quelles sont les causes de Y a-t-il de mauvaises rai- chain enfant, pour éviter les
tion ? l’arrêt de l’allaitement ? sons d’allaiter ? jalousies entre frères et sœurs. EN KIOSQUE
Les membres de la Leche Elles sont multiples. Sou- Oui, quand il ne s’agit pas Françoise Dolto disait qu’une
league affirment que les arrêts vent une baisse de lait, la repri- d’un choix personnel. Une mère est forcément bonne par
brutaux de la lactation sur- se du travail, des crevasses ou mère doit allaiter parce qu’elle définition puisque son enfant
viennent uniquement lorsque des douleurs… Les causes le veut, et non parce que son vit et grandit. Cessons de pro-
la mère est confrontée à un peuvent également résulter entourage proche l’y incite. poser des modèles de « bonne
deuil ou à un traumatisme très de fausses informations. Donner le sein à contrecœur mère », si idéaux que les mè-
fort. Béatrice Di Mascio, elle, « Certaines mères pensent est, en tout cas, contre-pro- res ne peuvent que se ressentir
semble plus nuancée : « Les que l’on ne peut pas allaiter ductif. Outre les pressions ex- en défaut.
chocs émotionnels peuvent quand on a de la fièvre, quand ternes, il n’y a pas vraiment,
être divers et variés, allant du on absorbe certains médica- prévient toutefois le psy, de (*) La Leche league (Leche se
tout petit embêtement chez ments ou qu’on reprend le tra- mauvaise raison d’allaiter. prononce létché) est une asso­
certaines femmes à des pro- vail, ce qui n’est pas toujours « Sauf si, après le sixième ciation pour le soutien à l’allaite­
blèmes bien plus graves, com- vrai », souffle Léa Cohen qui mois, la mère n’est pas capa- ment maternel. Leur site :
me une maladie. » Cela dé- pointe également du doigt le ble de s’arrêter et entretient www.lllfrance.org/
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 12
septembre 2010 SPIRITUALITÉ / MON DIMANCHE 17

nCHRONIQUE
RELIGIEUSE ISLAM. Un repas pour célèbrer la rupture du jeûne.
PAR
GÉRARD
LECLERC
Les musulmans de Bourgogne
Brûler
jouent l’ouverture
le Coran ? Mardi dernier, à l’initiative
des Musulmans de France,

I l ne manquait plus que


cela ! À l’occasion de la
fin du ramadan, et à la
un repas de rupture du jeû­
ne a été partagé avec les
autorités civiles et religieu­
veille de l’anniversaire de ses.
l’attentat du 11-Septem-

C’
bre, le pasteur d’une Église est la ville de Che-
évangélique américaine se nôve qui a été
propose de brûler des co- choisie par les
rans près du Point Zéro, là Musulmans de France en
où les deux fameuses tours Bourgogne pour accueillir,
de Manhattan furent abat- mardi soir, la réception de
tues. Composé d’une cin- la rupture du jeûne, nom-
quantaine de membres, ce mée iftar.
groupe d’excités met en Dans la salle des fêtes de la
procès l’islam, défini com- mairie, décorée à l’orienta-
me une religion diaboli- le, les représentants de plu-
que qui cherche à dominer sieurs mosquées bourgui-
le monde. A l’heure d’in- gnonnes ainsi que des
ternet, ce genre de provo- membres du conseil régio-
cation ne peut passer ina- nal du culte musulman ont
perçu et, en Afghanistan, accueilli leurs invités. El Mostafa Kerkri a accueilli les différentes personnes présentes. Photo LBP
en Iran, en Indonésie…, Parmi ces derniers figu-
les islamistes en profitent raient le maire de Chenôve synagogue Israël Cemaco- la salle, tandis que des affi-
pour relancer leurs appels
à la guerre sainte. On s’in-
terroge sur les motifs qui
Jean Esmonin, le vicaire gé-
néral, le père Eric Millot,
ainsi que le président de la
vich.
Un copieux buffet était
installé de part et d’autre de
ch e s d e s M u s u l m a n s d e
France campaient une tour
Eiffel et un minaret côte-à-
côte.
“ Le repas
est hallal, nous
le partageons avec
nos amis et les
On s’interroge À 20 h 11, El Mostafa Ke-
Le ramadan, qu’est-ce que c’est ? rkri, délégué du rassemble- autorités locales. ”
sur l’attitude des ment des musulmans de
chrétiens face Le ramadan est le neuvième mois du calendrier musulman. France en Bourgogne, a pris El Mostafa Kerkri
à l’extrémisme Au cours de ce mois, de l’aube au crépuscule, les musul­ la parole en annonçant la
mans adultes ne mangent pas, ne boivent pas et n’entre­ rupture du jeûne. chanté d’accueillir une telle
tiennent pas de relations sexuelles. Le jeûne a pour but Les invités, notamment manifestation, indiquant
inspirent une initiative qui d’enseigner aux musulmans la patience, la modestie et la les musulmans qui avaient que la municipalité était
ne peut qu’attiser la haine. spiritualité. En plus du jeûne, les musulmans sont encoura­ jeûné toute la journée, ont « très attachée à la notion
On ne voit guère que le fa- gés à lire la totalité du Coran. Certains procèdent à la récita­ pu se sustenter avant de du vivre ensemble », souli-
natisme dans la tête de ces tion, par le biais de prières spéciales appelées Tarawih, qui s’asseoir autour des tables gnant que la diversité devait
fondamentalistes eux-mê- sont effectuées dans les mosquées chaque soir. pour partager le repas. prendre « toute sa place ».
mes fascinés par un fana- Jean Esmonin s’est dit en- NICOLAS ROUILLARD
tisme concurrent, mais
certainement pas des rai-
sons d’ordre spirituel, ou
encore moins des conseils EN BREF
tirés de l’Évangile. Plus
largement, on s’interroge DIOCÈSE DE DIJON 19 ans à l’accueil, la trésorerie et nom- des politiques xénophobes et des logi-
sur l’attitude des chrétiens Le père Mutin nommé aumônier breuses autres tâches du service des pèle- ques d’exclusion sans crucifier le Christ
face à l’extrémisme. Cer- de la maison d’arrêt de Dijon rinages, a également reçu cette médaille. une deuxième fois. »
tains, qui ne sont pas prêts Le père Eric Millot étant devenu vicaire
à se lancer, heureusement, général du diocèse de Dijon, il a fallu ÉGLISE RÉFORMÉE BENOÎT XVI
dans pareilles extrémités, nommer un nouvel aumônier pour la Roms : un pasteur dijonnais réagit Le Vatican temporise
n’en font pas moins preu- maison d’arrêt de Dijon. C’est le père Le conseil national de l’Église réformée Suite à l’annonce de manifestations con-
ve d’une fébrilité qui pour- Raoul Mutin, curé de Rouvres-en-Plaine, de France (ERF) a décidé d’apporter son tre le pape Benoît XVI lors de sa visite
rait devenir dangereuse. qui a été nommé à cette charge. soutien public à la campagne Ne lais- d’État en Grande-Bretagne du 16 au
Bien sûr, il ne s’agit pas de sons pas fragiliser le droit de l’étranger. 19 septembre, le porte-parole du Vati-
sombrer dans l’angélisme, DIOCÈSE DE DIJON Guilhem Antier, pasteur dijonnais, pré- can, le père Federico Lombardi, a indi-
mais l’exemple si prégnant Deux laïcs honorés par l’archevêque cise : « L’attention portée à la situation qué vendredi : « Nous ne sommes pas in-
des moines de Tibéhirine Mgr Roland Minnerath, archevêque de des étrangers présents en France est une quiets. L’écho médiatique est supérieur à
devrait plutôt constituer, à Dijon, a récemment décerné la médaille constante dans les engagements de la réalité de la situation », a-t-il dit au
l’heure de la sortie du film de Saint-Bénigne à sœur Anne-Marie l’ERF. Ses convictions et son histoire cours du briefing de présentation du
Des hommes et des dieux, Blaise, de la congrégation Notre-Dame, l’orientent depuis toujours dans ce sens. voyage papal, faisant référence à « des
le point de repère de ceux présente à Chenôve dans la vie associati- En mon âme et conscience, j’ajoute la sondages qui font état d’un grand intérêt
qui comprennent le vérita- ve et paroissiale depuis plus de 25 ans. déclaration suivante : quiconque se ré- de la population pour la visite de
ble défi de l’Évangile. Odile Dullier, qui œuvre depuis plus de clame de l’Évangile ne peut cautionner Benoît XVI ».
18 HIPPISME LE BIEN PUBLIC
Dimanche 12
septembre 2010

Quinté + Cet après-midi à Longchamp

Jardaa peut doubler la mise Tirelire


1.650.000 e

Réservé aux pouliches de 3 ans, le quinté (Réunion I ­ 4e Prix de La Muette, Handicap - Réf. : +19,5 - Femelles - Course B - 58.000 € - 1.950 mètres -
dominical à Longchamp peut permettre à Jar- Grande piste, 2e poteau)
daa de doubler la mise, trois semaines après Propriétaire Entraîneur N° Cheval Cde Oeil. S/A Poids Jockey Cote Gains
avoir enlevé une course similaire à Clairefontai- J.-M. Hegesippe D. Smaga 1 BELLE MASQUÉE 10 F3b. 60 C. Soumillon 15/1 10.000
ne. Katsya et Kilea ont tiré un gros numéro dans Growthwork S.A.R.L. Mlle S.-V. Tarrou 2 FÉE RÊVÉE 9 F3al. 59 T. Jarnet 14/1 12.000
Mme J.-E. Pease J.-E. Pease 3 KATSYA 17 F3b. 58 O. Peslier 9/1 12.000
les stalles de départ, alors que la lice est à zéro,
Ec. Camacho Courses Y. Barberot 4 KILEA 19 F3b. 58 D. Bœuf 10/1 15.000
mais elles sont vite sur jambes et peuvent donc C. Morange F. Head 5 JARDAA 5 F3al. 57 D. Bonilla 6/1 31.260
rapidement combler leur handicap. Wadowice, Mme A. Boisnard Joël Boisnard 6 ROYALE SAGA 11 F3b.b. 57 I. Mendizabal 17/1 10.500
Lisselan Tigress et Divine Music, en revanche A. Pereira H.-A. Pantall 7 SERVA PADRONA 16 F3b. 56,5 Gér. Mossé 25/1 10.000
bien placées, vont profiter de l'aubaine. Royale D. Guindon S. Loeuillet 8 LADY HARTWOOD 7 F3gr. 56,5 Alxi Badel 35/1
Saga et Chicago May, malgré son 18 à la corde, S. Constantinidis Ph. Van de Poële 9 DIVINE MUSIC 4 O F3b. 56 Ronan Thomas 11/1 23.000
ont aussi les moyens de bien faire. M. Offenstadt M. Delzangles 10 TOUCH OF CLASS ESS 20 F3b. 56 C.-P. Lemaire 17/1 12.500
R.-A. Pegum R. Gibson 11 SIDNEY GIRL 13 F3b. 55,5 S. Pasquier 8/1 26.500
1€ 5-3-4 Investment AB Rustningen Mme P. Brandt 12 WADOWICE 8 F3b. 55,5 S. Ruis 21/1 19.000
4€
Tiercé 5-3-4-12
10 € 5-3-4-12-16
H. Honoré
S. Tripier-Mondancin
N. Clément
A. Lyon
13
14
CHICAGO MAY
METALIK SUN
18
14
F3b.
F3b.
55
54,5
T. Thulliez
R. Marchelli
5/1
28/1 15.500
20 € 5-3-4-12-16-9 Haras d'Ecouves F. Doumen 15 STOCK EXCHANGE 1 F3b.b. 54,5 Y. Take 24/1 10.000
1,3 € 5-3-4-12 Haras de Bouquetot Mme J. Bidgood 16 LISSELAN TIGRESS 2 F3b. 54 J. Victoire 18/1 12.000
6,5 € 5-3-4-12-16
Quarté+ 19,5 € 5-3-4-12-16-9
Mme J. Shalam
Cheik M. Al Maktoum
G. Henrot
H.-A. Pantall
17
18
LIBAUTE
MILLION DOLLARS
15
6
F3gr.
F3al.
54
54
M. Barzalona
M. Guyon
13/1
12/1
7.000
3.500
45,5 € 5-3-4-12-16-9-6 G. Augustin-Normand Mlle V. Dissaux 19 LOVE QUEEN 3 F3gr. 53,5 A. Crastus 30/1 8.500
F. Sabban M. Nigge 20 MISS DUNANERIE 12 F3b. 53 F. Prat 26/1 4.000
2€ 5-3-4-12-16
12 € 5-3-4-12-16-9
Quinté+ 42 € 5-3-4-12-16-9-6
AVANT DE FAIRE VOS JEUX
CONSULTEZ LES FEUILLES LONGCHAMP £ RÉUNION 1 - (13H05) ÉVREUX
112 € 5-3-4-12-16-9-6-13 OFFICIELLES DU PMU
1 PRIX AL RAYYAN 10 Enora (3) C. Soumillon 54,5 £ RÉUNION 5 - (13H45)
A réclamer - Course D - 22.000 € - 11 Sarah Lynx (8) Gér. Mossé 54,5
2.400 m - GP 12 Dariole (5) Y. Take 54,5 3 PRIX DE LA VILLE D'EVREUX
LES PERFORMANCES Trio - Couplé - Trio Ordre - Couplé Ordre Favoris : 7 - 1 - 2 Outsiders : 5 - 4 - 3 Handicap de catégorie divisé - 1re
1 Satwa Prince (5) M. Delalande 59,5 épreuve - Course G - 15.000 € - 1.800 m
1 BELLE MASQUÉE 60 8 LADY HARTWOOD 56,5 15 STOCK EXCHANGE 54,5 2 Lost Soldier Three (2) Ronan Thomas 59 6 QATAR PRIX NIEL Trio - Couplé
Gr. II - 130.000 € - 2.400 m - GP 1 Tyrant Star (E1) (4) Y. Letondeur 60
F3b.(Oratorio et Secret Wells ) F3gr.(Okawango et Mariejordonne ) F3b.b.(American Post et Chop and Change ) 3 Zimri (8) Alxi Badel 59 Trio Ordre - Couplé Ordre 2 Sigvati (13) T. Huet 59,5
0p 6p 1p 3p (09) 7p l C. Soumillon 0p 0p 5p 3p 5p 5p 6p l Alxi Badel 0p 6p 5p 1p 4p 7p l Y. Take 4 Naramix (9) C. Soumillon 59 1 Behkabad (2) C.-P. Lemaire 58 3 Salsavana (3) S.-M. Laurent 58
Après un break de près de trois Elle a échoué dans deux quintés, à Elle a enlevé un petit handicap sur 5 Speedy Catcher (7) M. Guyon 59 4 La Blue Hill (8) B. Hubert 59
mois, elle n'a pas été dangereuse Compiègne et Clairefontaine. Cer- cette distance au printemps à Châ- 2 Shamalgan (5) I. Mendizabal 58
pour sa rentrée le 5 août dans un tes, elle baisse peu à peu au poids teaubriant. Elle a ensuite alterné le 6 Bluefields (3) I. Mendizabal 58 3 Planteur (E1) (6) A. Crastus 58 5 Glimmer (E1) (7) S. Castellier 57,5
quinté sur le sable normand. Elle a mais semble encore confrontée à bon et le moins bon. Sa chance est 7 Moonlanding (4) S. Pasquier 57,5 4 Vivre Libre (E1) (1) S. Fargeat 58 6 Minnaloushe (2) J. Claudic 57
été baissée d'un kilo. une tâche délicate. encore secondaire. 8 Redésignation (6) T. Jarnet 57,5 7 Indian Saphir (12) P. Tomas 55,5
5 Kidnapping (7) C. Soumillon 58 8 Centeo (11) Mlle C. Suain 56
9 Monserrat (1) C.-P. Lemaire 57,5 6 Après Vous (4) M. Guyon 58
2 FÉE RÊVÉE 59 9 DIVINE MUSIC 56 16 LISSELAN TIGRESS 54 9 Bal de Noor (10) F. Leroy 55,5
Favoris : 2 - 6 - 7 Outsider : 4 7 Victoire Pisa (3) Y. Take 58 10 Cuban (1) M. Sautjeau 55
F3al.(Doyen et Star des Evées ) F3b.(Gold Away et Divine Island ) F3b.(Fasliyev et Fire West ) 11 Telma des Aigles (14) T. Normand 53
7p 1p 4p l T. Jarnet 9p 9p 1p 1p 8p 6p 5p l Ronan Thomas 10p 4p 6p 10p 6p 6p 10p l J. Victoire 2 PRIX DRAGON Favoris : 1 - 3 - 6
Inexpérimentée, elle s'est imposée Gr. II - Arabes purs - 20.000 € - 12 Lady of Note (9) A. Champenois 53
Double lauréate cet été, elle a Sixième d'un quinté, le 26 juillet à 7 QATAR PRIX FOY 13 Il Concadoro (5) A. Bonnefoy 54
sur la moyenne piste fin avril, puis a ensuite bien figuré dans deux quin- Compiègne, elle a ensuite fini qua- 2.000 m - MP
été arrêtée jusqu'au 17 août. Elle est Gr. II - 130.000 € - 2.400 m - GP 14 Master's Light (6) K. Martin 54
tés normands. Avec un bon par- trième d'un handicap sur la PSF Trio - Couplé - Trio Ordre - Couplé Ordre Trio Ordre - Couplé Ordre
désormais dirigée vers les gros han- cours, cette pouliche perfectible normande. Elle est désormais mieux 1 Jalab Al Khalidiah (E1)(2) M. Guyon 58 Favoris : 4 - 10 - 9 Outsiders : 6 - 1 - 14
dicaps. peut tirer son épingle du jeu. placée au poids. 1 Byword (5) M. Guyon 58
2 Jalnar AlKhalidiah (E1)(5) C.-P. Lemaire 58 2 Chinchon (6) O. Peslier 58
3 KATSYA 58 10 TOUCH OF CLASS ESS 56 17 LIBAUTE 54 3 Nayef Al Khalidiah (E1)(7) D. Badel 58 3 Nakayama Festa (1) M. Ebina 58 MONT-DE-MARSAN
F3b.(Sinndar et Labyrinth ) F3b.(Slickly et Time to Love ) F3gr.(High Yield et Libellule ) 4 Jaafer Asf (6) Alan.K. Munro 58 4 Timos (2) C. Soumillon 58
3p 5p 1p 5p 4p (09) 2p l O. Peslier 7p 1p 9p 5p (09) 8p 4p l C.-P. Lemaire 4p 5p 10p 0p 3p 6p 5p l M. Barzalona 5 Mu'azzaz (E2) (3) I. Mendizabal 58 5 Duncan (3) W. Buick 58 £ RÉUNION 6 - (14H)
Régulière, elle s'est principalement Elle a ouvert son palmarès dans un Modeste dans un quinté, fin mai sur 6 Al Fatih (8) T. Jarnet 58 6 Daryakana (4) C.-P. Lemaire 56,5
imposée sur la moyenne piste en réclamer sur la PSF normande en la moyenne piste, elle vient d'accu- 7 Aziz Asf (E2) (4) R. Mullen 56 6 PRIX PHILIPPE DE
juin. Le mois dernier, elle a terminé Favoris : 1 - 6 - 2 WATRIGANT-ASSOC
juillet. Elle s'est ensuite classée sep- ser de nets progrès en se classant 8 Raqiyah (1) O. Peslier 54,5
troisième de son premier quinté. Elle tième d'un quinté, encore sur le quatrième à Clairefontaine. Confir- Handicap divisé - 1re épreuve -
peut confirmer. Favoris : 2 - 8 - 4 8 QATAR PRIX GLADIATEUR
sable. mation attendue. Gr. III - 80.000 € - 3.100 m - GP Course G - 15.000 € - 2.400 m
4 KILEA 58 11 SIDNEY GIRL 55,5 18 MILLION DOLLARS 54 3 QATAR PRIX DU PETIT COUVERT Trio - Couplé - Trio Ordre - Couplé Trio - Couplé
Gr. III - 80.000 € - 1.000 m - LD Ordre - Classic Tiercé 1 Jack de Luz (10) T. Henderson 59
F3b.(Della Francesca et Klée ) F3b.(Azamour et Littleton Arwen ) F3al.(Pleasant Tap et Six Zeroes ) Trio - Couplé - Trio Ordre - Couplé 2 Ivory Rock (E1) (6) D. Morisson 60,5
4p 3p 3p 3p 3p 1p 2p l D. Bœuf 1 Kasbah Bliss (6) T. Thulliez 58
6p 2p 4p 1p 2p 2p 4p l S. Pasquier 1p 4p 2p 2p (09) 4p 8p l M. Guyon Ordre - Classic Tiercé 2 Green Tango (3) Ronan Thomas 57 3 Angel Melody (3) R.-C. Montenegro 60,5
Elle s'est hissée à la troisième et Lauréate le 13 juin à Chantilly, elle a Elle vient d'ouvrir son palmarès sur 1 4 Homme de Fer (E1) (5) N. Coutreau 59,5
quatrième places de gros handicaps 1 War Artist (11) M. Guyon 59 3 Lifting Cloud (7) M. Guyon 56
au féminin, cet été à Compiègne, depuis prouvé par deux fois qu'elle 900 mètres à Châteauroux, et ce 2 Marchand d'Or (12) D. Bonilla 58 5 Qurqul (E2) (9) F. Lopez 57,5
avait la pointure d'un gros handicap. avec une réelle désinvolture. Elle 4 Watar (8) D. Bonilla 56 6 Miss Wango (1) O. Trigodet 57,5
puis Clairefontaine. Elle mérite un Cette attentiste devrait encore bien vise plus haut ici mais sous un poids 3 Bluster (2) W. Buick 56,5 5 Kimble (4) A. Bourgeais 56
large crédit. 7 Gris Palm (2) B. Chevet 54
faire. intéressant. 4 Mar Adentro (7) C. Soumillon 56,5 6 Bannaby (2) C. Soumillon 56 8 Volochope (8) D. Michaux 54,5
5 JARDAA 57 5 Skyteam (8) J. Victoire 56,5 7 Gentoo (1) Gér. Mossé 56 9 Sir Jo (4) F.-X. Bertras 54,5
12 WADOWICE 55,5 19 LOVE QUEEN 53,5 6 Pisa No Varon (13) Y. Take 56,5 8 Winter Dream (5) I. Mendizabal 56 10 Hugui (E2) (7) J.-B. Hamel 53,5
F3al.(Pivotal et Filfilah ) F3b.(High Yield et Zita Blues ) F3gr.(Val Royal et Lone Spectre ) 7 Swiss Diva (1) I. Mendizabal 56,5
1p 3p 2p 5p 1p 7p 4p l D. Bonilla Favoris : 3 - 1 - 6 Favoris : 9 - 10 - 8 Outsiders : 4 - 2
Après avoir terminé troisième d'un 1p 4p 0p 7p 8p 1p 4p l S. Ruis 2p 5p 4p 6p 7p (09) 1p l A. Crastus 8 Tiza (5) Gér. Mossé 56,5
handicap, fin juillet sur cette piste, Elle a bien couru lors de son premier Son unique succès a été obtenu fin 9 Fred Lalloupet (3) C.-P. Lemaire 56 9 PRIX AL WAKRA 7 HANDICAP DU GABARDAN
elle s'est imposée dans un quinté à quinté, le 13 juin à Chantilly, mais décembre dernier, dans un réclamer Handicap de catégorie - Course E - Handicap divisé - 2e épreuve -
n'a pas été en mesure de confirmer. à Deauville. Récente deuxième d'un 10 Chopouest (4) F. Spanu 56 Course G - 10.000 € - 2.400 m
Clairefontaine. Son poids a été revu 11 Top Music (6) O. Peslier 56 17.000 € - 1.600 m - MP
à la hausse. Elle a toutefois été nettement bais- petit handicap, elle s'attaque à plus Trio - Couplé - Trio Ordre - Couplé Trio - Couplé
sée au poids. forte partie. 12 Delvita (10) T. Thulliez 55 1 Hando (E1) (7) A. Jardel 60
Ordre - 2sur4 - Multi 2 Card In Hand (9) T. Fourcy 60
6 ROYALE SAGA 57 13 CHICAGO MAY 55 20 MISS DUNANERIE 53
13 Dam d'Augy (9) T. Jarnet 55
1 Zenside (3) E. Wianny 60
14 Poppet's Treasure (14) S. Pasquier 54,5 3 Monet's Gold (5) G. Heurtault 58,5
F3b.b.(Sagacity et Royale Fine ) 2 Stay Cool (13) C. Soumillon 60 4 Mistral River (4) Mlle M. Flahault 58
1p 8p 3p 2p 3p 9p l I. Mendizabal F3b.(Numerous et Red Bravo ) F3b.(Kouroun et Merville ) Favoris : 1 - 7 - 2 Outsiders : 14 - 8 - 13
2p 2p 2p 2p 3p 5p 6p l T. Thulliez 5p 5p 4p 1p l F. Prat 3 Larmont (8) O. Peslier 60 5 Self (1) F. Lopez 56
Elle vient d'ouvrir son palmarès avec 4 Marangu (6) R. Briard 58 6 Comesi Comesa (E1) (3) W. Smit 55,5
aisance à Vichy. Début juin, elle avait Elle détient plusieurs accessits, dont Elle a débuté victorieusement à 5 QATAR PRIX VERMEILLE
fini troisième de Katsya sur la quatre dans les quintés. Dotée d'une Segré le 12 juin, puis a bien tenu sa Gr. I - Femelles - 350.000 € - 5 Sargasses (E1) (1) I. Mendizabal 59,5 7 Sea Rhythm (2) Jim. Martin 54,5
moyenne piste. Il faut donc s'en belle pointe finale, elle mériterait partie au niveau inférieur. Elle s'atta- 2.400 m - GP 6 Ebony Rose (5) T. Jarnet 59 8 Well Well Well (8) N. Coutreau 53
méfier. bien de trouver son jour à ce niveau. que cette fois à un échelon nette- Trio - Couplé - Trio Ordre - Couplé 7 Swans A Swimming (11) S. Ruis 58,5 9 Mittwoch (6) R.-C. Montenegro 51
ment plus élevé. Ordre - Classic Tiercé 8 Lady Aline (7) F. Prat 58 Favoris : 9 - 2 - 5 Outsider : 6
7 SERVA PADRONA 56,5 14 METALIK SUN 54,5
1 Midday (6) Tom Queally 58,5 9 Sunniva Duke (14) D. Bœuf 57
F3b.(Gold Away et Silver Fun )
F3b.(Statue of Liberty et Semiramide )
10p 5p 2p 3p 2p 2p 1p l Gér. Mossé 10p 5p 1p 4p 2p 2p 2p l R. Marchelli 2sur4 2 Sariska (7) Jamie-P Spencer
3 Peinture Rare (E1) (10) A. Crastus
58,5
58,5
10 Sunday Explosive (10) S. Devesse 57
11 L'impétieuse (9) J. Victoire 56,5
NORT-SUR-ERDRE
Elle a essuyé son premier échec le 5 Elle compte deux succès cette Il faut trouver 2 chevaux 4 High Heeled (4) W. Buick 58,5 12 Charming River (E1) (4) M. Barzalona 56,5
juillet à Compiègne. Elle est absente année au niveau inférieur. En revan- parmi les 4 premiers de £ RÉUNION 7 - (14H)
depuis mais a déjà bien couru sur sa che, elle n'a pas été dangereuse lors 5 Plumania (9) O. Peslier 58,5 13 Palea (16) S. Pasquier 55,5
fraîcheur. Elle peut se révéler à ce de son premier essai dans un quinté l’arrivée, quel que soit 6 Ashiyla (E2) (2) T. Jarnet 54,5 14 Tangeante (15) Ronan Thomas 54,5 5 PRIX DES BÉNÉVOLES
niveau. cet été à Deauville. l’ordre. 7 Sarafina (E2) (12) C.-P. Lemaire 54,5 15 All Night Blues (2) A. Crastus 51 Course Européenne - Attelé -
La mise de base est de 3 8 Lady's Purse (11) M. Guyon 54,5 16 Anablue (12) Alxi Badel 51 32.000 € - 3.100 m
euros. 9 Never Forget (E1) (1) J. Victoire 54,5 Favoris: 14-11-2Outsiders: 9-8-13-16 Trio - Couplé
1 Victor Lavec (Q) D. Blond 3100
2 Cloria Victis O. Raffin 3100
LE CHOIX DE NOS CONFRÈRES 3 Ouen Ly (E1) Mlle A. Leroux 3100
4 Quéva Morinière J. Norgeot 3100
L'indépendant 5 9 16 11 17 3 13 4 Le Républicain Lorrain 2 18 5 6 3 13 11 15 5 Pégase d'Ariane M. Fribault 3100
Le Dauphiné Libéré 5 9 13 3 4 11 10 8 Le Télégramme de Brest 13 11 4 5 18 3 9 19 6 Otocongo Poinière S. Pillon 3100
3262 Conf. Courses 13 12 3 6 17 11 5 1 7 Polka de Loiron B.-R. Plaire 3100
Dernières Nouvelles d'Alsace 5 4 13 3 11 9 17 6 8 Simb Tyrant (Q) F. Leblanc 3100
Midi-Libre 5 13 11 4 3 6 10 14 Bilto 5 13 11 3 4 17 18 9 9 Nuage de Cantepie P. Malicki 3125
Les 7 de Week-End 5 13 3 11 4 9 19 17 10 Nobleness Dubrio (Q) L. Groussard 3125
N.R.du Centre-Ouest 9 13 11 5 4 3 17 6 Tropic Courses 13 5 11 3 4 9 18 2 11 Océane de Pigalle Th. Mousseau 3125
Ouest-France 13 11 5 6 3 19 12 18 Le Parisien 13 5 11 9 4 19 17 16 12 Quito du Palais E. Lamy 3125
Matin Courses 9 6 5 18 19 1 11 15 France-Soir 5 13 6 4 11 18 9 3 13 Mafiosi des Landes (Q) L. Delanoë 3125
Tip sur les Pistes 13 11 6 9 4 3 5 10 Agence TIP 5 12 16 3 4 9 6 13 14 Niky de Mémartin C. Gazengel 3125
15 Ose d'You P. Legros 3125
CHERCHEUR D'OR LE MAGE 16 Ouf Boy (E1) Y. Dreux 3125
16-5-1-4-3 5-1-4-3-11 Favoris : 16 - 2 - 10 Outsiders : 8 - 13 - 14
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 12
septembre 2010 HIPPISME 19
VINCENNES £ HIER VICHY £ HIER

1 PRIX D'ASNIÈRES 2sur4 : (2-7-3-10) (pour 3 €): J.Simple : (pour 1 €) Gag. (9): 1,70 1 PRIX TRAVELLER Multi : (16-4-17-15) (pour 3 €). En Couplé Ordre : (pour 1 €) : (3-4):
1 7 Si Seulement (D. Locqueneux) 13,20 €. - Pl. (9): 1,20 - (5): 2,40 - (8): 1,30. 1 12 Symphonie Marvalin (T. Aguiar) 4: 819,00 €, en 5: 163,80 €, en 6: 60,80.
2 16 Singapore Sling (C. Martens) Multi : (2-7-3-10) (pour 3 €). En 4: Trio : (9-5-8) (pour 1 €): 22,50. 2 13 Speed Scott (A. Tintillier) 54,60 €, en 7: 23,40 €. Trio Ordre : (3-4-5) (pour 1 €):
3 2 Star Sister (G. Maillard) 441,00 €, en 5: 88,20 €, en 6: Couplé : (pour 1 €): Gag. (9-5): 21,60 - 3 7 Sthill du Pont (T. Viet) 2sur4 : (16-4-17-15) (pour 3 €): 451,40.
4 3 Soraya du Bouffey (M. Lenoir) 29,40 €, en 7: 12,60 €. Pl. (9-5): 6,20 - (9-8): 2,30 - (5-8): 6,70. 4 1 Soirée de Morchies (J. Raffestin) 14,40 €.
Trio : (2-7-3) (pour 1 €): 42,90. Couplé Ordre : (pour 1 €) : (9-5): 20,40. 14 partants. Tous couru. 6 PRIX DE BILLY
17 partants. Tous couru. Couplé : (pour 1 €): Gag. (2-7): Trio Ordre : (9-5-8) (pour 1 €): 96,40. 4 PRIX ERQUY DE VIVE 1 5 Savoie Loudettes (J.-C. Paulard)
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (7): 5,70 26,20 - Pl. (2-7): 9,90 - (2-3): 5,40 - Classic Tiercé : (9-5-8) (pour 1 €) J.Simple : (pour 1 €) Gag. (12):
56,60 - Pl. (12): 11,50 - (13): 3,80 - 1 4 Royal de Vaiges (J. Lizée) 2 12 Star Berry (P. Callier)
- Pl. (7): 2,70 - (16): 11,90 - (2): 2,20. (7-3): 16,10. Ordre: 56,50 €. Désordre: 11,30 €. 2 11 Quartz de Chenu (E. Guiblais) 3 3 Sandy des Voirons (L. Peltier)
Trio : (7-16-2) (pour 1 €): 460,50. Couplé Ordre : (pour 1 €) : (2-7): 37,20. (7): 1,60.
3 2 Quiz de Louet (P. Callier) 4 6 Stella Oaks (G. Vidal)
Couplé : (pour 1 €): Gag. (7-16): Trio Ordre : (2-7-3) (pour 1 €): 141,10. Trio : (12-13-7) (pour 1 €): 402,30.
229,80 - Pl. (7-16): 71,40 - (7-2): 9 PRIX DE DORMANS Couplé : (pour 1 €): Gag. (12-13): 4 5 Quoikispass (G. Vidal) 12 partants. 8 Saena Kaer.
7,80 - (16-2): 65,80. 1 11 True Life (J-Ph. Dubois) 291,20 - Pl. (12-13): 72,70 - (12-7): 5 14 Quépi des Caillons (J. Boillereau) J.Simple : (pour 1 €) Gag. (5):
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (7-16): 5 PRIX CENERI FORCINAL 2 3 Truly Loved (J. Dubois) 26,70 - (13-7): 8,10. 14 partants. 1 Qualif Scott. 32,30 - Pl. (5): 6,10 - (12): 4,00 - (3):
289,70. 1 3 Singalo (E. Raffin) 3 8 Tornade de Laigne (F.-X. Koenig) Couplé Ordre : (pour 1 €) : (12-13): J.Simple : (pour 1 €) Gag. (4): 2,70.
Trio Ordre : (16-2-7) ou (2-7-16) 2 7 Scala Bourbon (M. Abrivard) 4 10 Teva Téjy (C. Chalon) 1.000,00. 11,30 - Pl. (4): 3,40 - (11): 8,70 - (2): Trio : (5-12-3) (pour 1 €): 545,10.
3 6 Sawasde de Houelle (F. Nivard) 15 partants. Tous couru. Trio Ordre : (7-13-12) (pour 1 €): 3,70. Rapports spéciaux (8 non partant):
(pour 1 €): 1.922,50. 4 8 Speedy Blue (M. Mottier) J.Simple : (pour 1 €) Gag. (11): 3,50 Trio : (4-11-2) (pour 1 €): 541,20. Gag.(5-12): 151,20.
983,30.
8 partants. Tous couru. - Pl. (11): 2,00 - (3): 7,40 - (8): 10,70. Rapports spéciaux (1 non partant): Couplé : (pour 1 €): Gag. (5-12):
2 PRIX EMILE WENDLING J.Simple : (pour 1 €) Gag. (3): 2,20 Trio : (11-3-8) (pour 1 €): 501,00. Gag.(4-11): 180,90. 151,20 - Pl. (5-12): 35,00 - (5-3):
2 PRIX DE NEVERS Couplé : (pour 1 €): Gag. (4-11):
1 7 Terre d'Any (J.-M. Bazire) - Pl. (3): 1,20 - (7): 1,30 - (6): 1,20. Couplé : (pour 1 €): Gag. (11-3): 1 3 Ribat de Beval (N. Chereau) 24,90 - (12-3): 15,10. Rapports spé-
2 6 Trinité des Vals (F. Nivard) Trio : (3-7-6) (pour 1 €): 4,00. 62,20 - Pl. (11-3): 20,00 - (11-8): 2 7 Ramsès des Rouches (R. Desprès) 180,90 - Pl. (4-11): 44,80 - (4-2): ciaux (8 non partant): Gag. (5): 32,30
3 3 Triskèle Janeiro (M. Abrivard) Couplé : (pour 1 €): Gag. (3-7): 4,70 - 39,30 - (3-8): 116,10. 3 4 Roméo de Billeron (D. Blond) 14,60 - (11-2): 46,20. Rapports spé- - Pl. (5): 6,10 - (12): 4,00 - (3): 2,70.
4 5 Téquila Cocktail (S. Tribourdeau) Pl. (3-7): 2,20 - (3-6): 1,70 - (7-6): 2,40. Couplé Ordre : (pour 1 €) : (11-3): 51,00. 4 6 Rapide du Matin (F.-J. Peltier) ciaux (1 non partant): Gag. (4): 11,30 Couplé Ordre : (pour 1 €) : (5-12):
8 partants. Tous couru. Couplé Ordre : (pour 1 €) : (3-7): 7,40. Trio Ordre : (11-3-8) (pour 1 €): 2.850,40. - Pl. (4): 3,40 - (11): 8,70 - (2): 3,70. 655,70. Rapports spéciaux (8 non
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (7): 1,60 Trio Ordre : (3-7-6) (pour 1 €): 16,00. 14 partants. Non partants : 2 Reflet Couplé Ordre : (pour 1 €) : (4-11): partant): 32,30.
- Pl. (7): 1,10 - (6): 1,40 - (3): 1,80. Classic Tiercé : (3-7-6) (pour 1 €) du Terroir - 16 Récital du Bouffey. 228,90. Trio Ordre : (5-12-3) (pour 1 €):
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (3): 5,70
Trio : (7-6-3) (pour 1 €): 9,40.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (7-6): 3,30 -
Ordre: 10,00 €. Désordre: 2,00 €. CURRAGH£ HIER - Pl. (3): 2,70 - (7): 3,90 - (4): 2,90.
Trio Ordre : (11-2-4) ou (2-4-11)
(pour 1 €): 438,90.
2.123,20.
Pl. (7-6): 1,90 - (7-3): 2,90 - (6-3): 3,40. Trio : (3-7-4) (pour 1 €): 118,20. Multi : (4-11-2-5) (pour 3 €). En 4:
6 PRIX DU MONT SAINT-MICHEL Rapports spéciaux (2 et 16 non 7 CRITÉRIUM D'ENDURANCE DE VICHY
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (7-6): 4,10. 1 2 Pédrito du Vallon (P. Vercruysse) 4 IRISH FIELD ST-LEGER 6.867,00 €, en 5: 1.373,40 €, en 6: 1 1 Phoenix Ludois (Mlle M. Callier)
Trio Ordre : (7-6-3) (pour 1 €): 16,90. partants): Gag.(3-7): 48,10. 457,80 €, en 7: 196,20 €.
2 11 Oz Le Magicien (T. Le Beller) 1 4 Sans Frontières (O. Peslier) Couplé : (pour 1 €): Gag. (3-7): 2 3 Onirev (M. M.-M. Mutel)
3 14 Magic de Assigny (B. Goetz) 2 6 Profound Beauty (P.-J. Smullen) 2sur4 : (4-11-2-5) (pour 3 €): 3 13 Mighty (M. M. Cormy)
48,10 - Pl. (3-7): 14,30 - (3-4): 90,60 €. Rapport spécial (1 non
3 PRIX JOSEPH AVELINE 4 17 Muchanina (J.-M. Bazire) 3 7 Flying Cross (J.P. Murtagh) 12,00 - (7-4): 16,10. Rapports spé- 4 6 Nikita du Garabin (Mlle M. Goetz)
1 11 Sissi Charentaise (F.-P. Bossuet) 5 12 Must de Javie (F. Lecarpentier) 4 3 Rajik (D.-P. Mc Donogh) partant): 6,30 €. 13 partants. Tous couru.
ciaux (2 et 16 non partants): Gag. (3):
2 10 Sindy de la Noé (E. Raffin) 17 partants. Tous couru. 8 partants. Tous couru. 5,70 - Pl. (3): 2,70 - (7): 3,90 - (4): J.Simple : (pour 1 €) Gag. (1):
3 5 Stitch du Rieutort (J.-M. Bazire) J.Simple : (pour 1 €) Gag. (2): J.Simple : (pour 1 €) Gag. (4): 2,60 2,90. 5 PRIX DE LA PACAUDIÈRE 29,00 - Pl. (1): 5,60 - (3): 5,00 - (13):
4 6 Secret Night (J-Ph. Dubois) 14,70 - Pl. (2): 5,10 - (11): 2,10 - - Pl. (4): 1,10 - (6): 1,10 - (7): 2,30. Couplé Ordre : (pour 1 €) : (3-7): 1 3 Tétra Lyre (Ph. Gaillard) 3,60.
13 partants. Tous couru. (14): 7,90. Trio : (4-6-7) (pour 1 €): 9,50. 59,20. Rapports spéciaux (2 et 16 2 4 Trèfle Précieux (G. Donio) Trio : (1-3-13) (pour 1 €): 842,90.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (11): Trio : (2-11-14) (pour 1 €): 426,60. Couplé : (pour 1 €): Gag. (4-6): 5,50 - non partants): 5,70. 3 5 Tabata (L. Guinoiseau) Couplé : (pour 1 €): Gag. (1-3):
44,90 - Pl. (11): 7,60 - (10): 2,10 - Couplé : (pour 1 €): Gag. (2-11): Pl. (4-6): 1,90 - (4-7): 2,40 - (6-7): 3,10. Trio Ordre : (3-7-4) (pour 1 €): 4 6 Tchao Tempo (M. Cormy) 149,90 - Pl. (1-3): 39,70 - (1-13):
(5): 3,00. 34,80 - Pl. (2-11): 15,00 - (2-14): Couplé Ordre International : (pour 1.210,40. 10 partants. Tous couru. 38,90 - (3-13): 23,80.
Trio : (11-10-5) (pour 1 €): 287,20. 104,30 - (11-14): 13,50. 1 €) : (4-6) : 5,80. Quarté+ Régional : (3-7-4-6) (pour J.Simple : (pour 1 €) Gag. (3): Couplé Ordre : (pour 1 €) : (1-3):
Couplé : (pour 1 €): Gag. (11-10): Couplé Ordre : (pour 1 €) : (2-11): 72,50. Classic Tiercé : (4-6-7) (pour 1 €) 1,30 €) Ordre: 3.012,10 €. Désor- 24,70 - Pl. (3): 3,90 - (4): 1,40 - (5): 377,80.
81,10 - Pl. (11-10): 26,20 - (11-5): Trio Ordre : (2-11-14) (pour 1 €): 1.451,40. Ordre: 20,00 €. Désordre: 4,00 €. dre: 70,20 €. BONUS (3-7-4): 3,50. Trio Ordre : (13-3-1) (pour 1 €):
36,40 - (10-5): 7,40. Multi : (2-11-14-17) (pour 3 €). En 17,55 €. Trio : (3-4-5) (pour 1 €): 88,50. 1.966,50.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (11-10): 206,80. 4: 2.677,50 €, en 5: 535,50 €, en 6: Multi Régional : (3-7-4-6) (pour Couplé : (pour 1 €): Gag. (3-4):
Trio Ordre : (5-10-11) (pour 1 €): 1.735,80. 178,50 €, en 7: 76,50 €.
2sur4 : (2-11-14-17) (pour 3 €):
DONCASTER£ HIER 3 €). En 4: 472,50 €, en 5: 94,50 €, 24,80 - Pl. (3-4): 9,50 - (3-5): 26,10

4 PRIX D'ETÉ
20,70 €.
en 6: 31,50 €, en 7: 13,50 €. - (4-5): 8,50.
MERANO
Classic Tiercé : (2-11-14) (pour 3 ST-LEGER STAKES 3 PRIX D'YZEURE
1 2 Rapide Lebel (E. Raffin) 1 €) Ordre: 1.338,40 €. Désordre:
2 7 Ilaria Jet (C. Martens)
3 3 Quilien d'Isques (J.-M. Bazire)
207,30 €.
1 1 Arctic Cosmos (W. Buick)
2 5 Midas Touch (C. O'Donoghue)
1 16 Rosiane du Vif (H. Sionneau)
2 4 Reine de Vandel (M. Gauvin)
AVIGNON£ HIER £ RÉUNION 4 - (17H15)
4 10 Nelumbo (F. Blandin) 3 2 Corsica (Joe Fanning) 3 17 Razzia des Pat (L. Guinoiseau) 5 GRAN CORSA SIEPI DI
5 11 Orlando Sport (S. Baude) 7 PRIX DE MONTIER-EN-DER 4 10 Snow Fairy (E. Ahern) 4 15 Quelly de Marzy (B.-R. Plaire) 5 PRIX HENRI ALBERTI MERANO
1 2 Rêve de Beylev (E. Raffin) 10 partants. Tous couru. 5 14 Rebelle d'Acanthe (D. Haon) Gr. I - Haies - 4 ans et plus -
13 partants. Tous couru. 2 3 Redlight Jet (J-Et. Dubois) 1 3 Indiafouinois (K. Nabet)
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (2): 2,80 3 5 René de Monvril (F. Ouvrie) J.Simple : (pour 1 €) Gag. (1): 18 partants. Tous couru. 2 5 Sabroso (J.-B. Gonzalez-Sanchez) 82.000 € - 4.000 m
- Pl. (2): 2,00 - (7): 4,10 - (3): 2,90. 15,20 - Pl. (1): 3,30 - (5): 2,20 - (2): J.Simple : (pour 1 €) Gag. (16): Couplé Ordre International - Trio
4 1 Rodéo des Fleurs (G. Paillé) 3,20 - Pl. (16): 2,10 - (4): 6,60 - (17): 3 1 Rose Line (D. Lesot)
Tiercé : (2-7-3) (pour 1 €) Ordre: 7 partants. Tous couru. 7,40. 4 4 Cityman (G. Champier) Ordre International
114,00 €. Désordre: 22,80 €. 3,60.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (2): 3,10 Trio : (1-5-2) (pour 1 €): 249,40. Trio : (16-4-17) (pour 1 €): 199,00. 1 Charccari J. Faltejsek 65
Quarté+ : (2-7-3-10) (pour 1,30 €) Couplé : (pour 1 €): Gag. (1-5):
9 partants. Tous couru. 2 Charley J. Bartos 65
Ordre: 514,80 €. Désordre: - Pl. (2): 2,50 - (3): 1,90. Couplé : (pour 1 €): Gag. (16-4): J.Simple : (pour 1 €) Gag. (3): 4,40
64,35 €. BONUS (2-7-3): 7,02 €. Couplé Ordre : (pour 1 €) : (2-3): 10,20. 32,80 - Pl. (1-5): 8,00 - (1-2): 24,40 53,40 - Pl. (16-4): 17,80 - (16-17): 3 Dannecker P.-A. Johnson 65
Trio Ordre : (2-3-5) (pour 1 €): 25,90. - (5-2): 26,10. 8,40 - (4-17): 35,40. - Pl. (3): 2,40 - (5): 3,00 - (1): 1,70. 4 Makalde P. Tüma 65
Quinté+ : (2-7-3-10-11) (pour 2 €) Couplé Ordre : (pour 1 €) : (16-4): Trio : (3-5-1) (pour 1 €): 32,20. 5 Nuevo Leon R. Romano 65
Ordre: 1.310,00 €. Désordre: Couplé Ordre International : (pour
8 PRIX DE BASLY 1 €) : (1-5) : 132,10. 64,10. Couplé : (pour 1 €): Gag. (3-5): 6 Royal Mougins J. Kousek 66
26,20 €. TIRELIRE 1.600.000 € - Trio Ordre : (16-4-17) (pour 1 €): 26,80 - Pl. (3-5): 6,00 - (3-1): 3,20 - 7 Soverness D. Fuhrmann 65
Pas de gagnant. NUMÉRO PLUS 1 9 Thorens Védaquais (Y. Lebourgeois) Trio Ordre International : (1-5-2)
0728 BONUS 4 (pour 2 €) (2-7-3- 2 5 Toscane Jab (P.-E. Mary) (pour 1 €): 2.956,60. 1.308,70. (5-1): 6,80. Favoris : 6 - 2 - 3
10): 14,60 €. BONUS 4sur5 (pour 3 8 Talina Madrik (F. Nivard) Classic Tiercé : (1-5-2) (pour 1 €)
2 €) 3,90 €. BONUS 3 (pour 2 €) 4 3 Toscara Pellois (M. Abrivard) Ordre: 1.259,70 €. Désordre:
(2-7-3): 2,60 €. 9 partants. Tous couru. 215,20 €.
AU MONT-SAINT-MICHEL £ RÉUNION 2 - (13H10)
13 Sprinter Beach S. Ernault 2700
LYON-LA SOIE £ RÉUNION 3 - (10H55) 1 PRIX DE LA SOCIÉTÉ DES
COURSES
4 PRIX TAITTINGER
Attelé - Femelles - 20.000 € - 2.675 m 14 Speeder Dry J. Lepennetier 2700
Attelé - 21.000 € - 2.675 m Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio Ordre 15 Saladin Si B. Michardière 2700
1 PRIX DE SAINT-CYR-LES-VIGNES 4 PRIX DE LA SAÔNE 15 Royal Mourotais (Q) Loris Garcia 2725 1 Soa du Grand Wez M. Sassier 2675 16 Soyouz de Loiron J.L.C. Dersoir 2700
16 Rafale d'Henjeanic (Q) J. Boillereau 2725 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio Ordre
Course G - 14.000 € - 1.800 m - PSF Handicap de catégorie divisé - 2e 1 Turbot du Banney J.L.C. Dersoir 2675 2 Star du Marais J.-L. Giot 2675 Favoris : 16 - 13 - 8 Outsiders : 7 - 5 - 6 - 3
Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio Ordre épreuve - Course G - 15.000 € - 17 Ravissante Déesse F.-J. Peltier 2725 3 Saronna E. Raffin 2675
1 Palm Frond (8) Y. Fournand 58 2.150 m - PSF Favoris : 8 - 14 - 15 Outsiders : 16 - 17 - 7 2 Tempête d'Aunou G. Simon 2675 7 PRIX JEAN-LOUIS BAUDOUIN
3 Tonic des Pins Ph. Beurel 2675 4 Senteur Café J.-C. Hallais 2675 Monté - 20.000 € - 2.675 m
2 Betharram (11) F. Blondel 58 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio Ordre 5 Sabrina du Relais (A) B. Michardière 2675
3 La Bree (2) A. Sanglard 56,5 1 Chiaravalle (E1) (13) A. Larue 56,5 7 PRIX D'ENGHIEN 4 Trackmania S. Baude 2675 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio Ordre
Attelé - 14.000 € - 2.700 m 6 Sombrevale J.-F. Popot 2675 1 Sire Sautonne (P) W. Jehanne 2675
4 Mindsia (E1) (3) A. Lemaitre 55 2 Maratima (9) T. Stosse 57,5 5 Trazom F.-P. Bossuet 2675 7 Salsa La Reue T. Landais 2675
5 Queen's Roses (7) T. Stosse 54 3 Counterbid (8) A. Lemaitre 58,5 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio Ordre 6 Tartane Vrie J. Lepennetier 2675 2 Sparo M. Mottier 2675
1 Spot de Clerlande (P) J.-P. Pralus 2700 8 Sirène de Beauté L. Lebourgeois 2675 3 Senova Madrik C. Dreux 2675
6 Sinndar Lady (E1) (9) F. Forési 56,5 4 Comte Ryal (4) F. Forési 58 7 Toiledor S. Ernault 2675 9 Sérénade Royale (P) Y. Lebourgeois 2675
7 Kaldounetteseras (1) B. Flandrin 56,5 5 The Quartérback (15) C. Passerat 56 2 Surf Magic C. Chevalier 2700 8 Toréador du Boulay (P) E. Raffin 2675 4 Sangha Vici Y. Lebourgeois 2675
3 Super Boss C. Pommat 2700 10 Soeva du Gaie P. Ploquin 2700 5 Swing Baz (P) G. Castel 2675
8 Altare Si (5) P.-C. Boudot 56 6 Toubab Diamond (E1) (6) J. Pacifico 56,5 4 Sorgho Blond G. Vidal 2700 9 Théoden de Bazoche F. Provost 2675 11 Solea Rivellière Mlle C. Delamare 2700 6 Sergent York J.-D. Ferreira 2675
9 Admirateur (6) A. Teissieux 56 7 Kidogo (16) A. Sanglard 56,5 5 Sarah Nima E. Becker 2700 10 Tubereuse Folle M. Lecourt 2675 12 Stella des Brumes S. Ernault 2700 7 Saint Léger G. Simon 2675
10 Duca Generosa (E1) (4) T. Piccone 54,5 8 Shewbiscuit (10) M.TavaresDaSilva 53,5 6 Saga de la Basle Y. Truzzi 2725 11 Tancrède F. Anne 2675 13 Sévillette F. Anne 2700 8 Saturne Bedinière P. Suhard 2675
11 Grabado (E1) (10) S. Moulin 52 9 Kalos Kagathos (3) S. Marquetti 55 7 Salut Petit Paul P. Callier 2725 12 Tan d'Erable J.-P. Thomain 2675 14 Sépia d'Ostal (Q) Pas-A. Geslin 2700 9 Seval du Clos F. Moreau 2700
Favoris : 2 - 4 - 9 Outsiders : 7 - 8 10 Rosée Normande (E1)(5) Y. Fournand 54,5 8 Saxo des Gires Y. Berger 2725 Favoris : 11 - 12 - 7 Outsiders : 8 - 6 - 4 15 Sultane Noire S. Baude 2700 10 Saphir des Ormeaux (A) D. Bonne 2700
11 Sabelotodo (11) M. Autier 53 9 Skirring The Best F.-J. Peltier 2725 16 Sa Gergauderie D. Béthouart 2700 11 Sirène de Loriol M. Bézier 2700
2 PRIX CHAMP LIBRE 12 L'auvergnat (7) P.-C. Boudot 54 2 PRIX ANDRÉ GUYON 17 Sibelle du Luot J. Hérard 2700 12 Slogan Meslois E. Raffin 2700
Handicap - Course G - 16.000 € - 10 Salvador Vrie R. Maillet 2725
13 Dwyn (1) R. Auray 52 11 Sem des Gachères W. Baudy 2725 Monté - 22.000 € - 2.675 m 18 Séréna du Bouffey M.-J. Chevalier 2700 13 Solo Blotaie A. Wiels 2700
1.800 m - PSF 14 Golden Irish (2) A. Teissieux 52,5 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio Ordre Favoris : 14 - 18 - 3 Outsiders : 6 - 7 - 8 14 Socrate du Digeon P.-P. Ploquin 2700
Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio Ordre 15 Aguateca (12) S. Moulin 49,5 12 Singri Mag J.-P. Ducher 2725
13 Sir de la Pierre G. Fournigault 2725 1 Phil de la Londe P. Suhard 2675 15 Saga Piya S. Masselin 2700
1 Curaray (4) S. Moulin 58 16 Constanza (14) Mlle A. Hirel 51 2 Peanuts Cookies M. Mottier 2675 5 GRAND PRIX DE PONTORSON
2 Gonetrio (5) V. Vion 59 14 Source d'Emotion F. Jamard 2725 Attelé - 30.000 € - 3.250 m Favoris : 12 - 11 - 7 Outsiders : 3 - 2 - 9
3 Sendrillon d'Or (8) A. Lemaitre 58 Favoris : 4 - 3 - 11 Outsiders : 12 - 13 - 14 Favoris : 12 - 13 - 14 Outsiders : 7 - 4 - 5 3 Perle d'Osis (E1) (Q) D. Bonne 2675 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
4 Quelle Merveille (E1) (Q) W. Jehanne 2675 8 PRIX DES BÉNÉVOLES
4 Karazzo (2) P.-C. Boudot 57,5 5 PRIX DE GROSBOIS Ordre - 2sur4 - Multi Attelé - Femelles - 20.000 € -
5 Princess Argenta (13) F. Blondel 57 Attelé - 15.000 € - 2.700 m 8 PRIX URANIE 5 Quartérback Céhère (Q) Mme S. Jalasti 2675 1 Pop Trot (Q) B. Goetz 3250 2.675 m - Groupe A
6 Redondelle (3) A. Larue 55,5 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio Ordre Attelé - 25.000 € - 2.700 m 6 Pack Fly J.L.C. Dersoir 2675 2 Osthéo d'Havetôt (A) J.-C. Hallais 3250 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
7 Spotfire (7) F. Forési 56,5 1 Titan de Bertrange J. Boillereau 2700 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio 7 Quelvel (P) E. Raffin 2675 3 Ongle d'Or Mlle F. Lecellier 3250
Ordre - Quarté+ Régional - Multi Ordre
8 Mr Cashman (12) A. Sanglard 55,5 2 Texas de Coudde (E1) (P) L. Lerenard 2700 8 Quart de Soupir C. Dreux 2675 4 Olympio de May C. Chenu 3250 1 Rimini du Ham N. Soulard 2675
9 Lufkin Ruffian (1) T. Piccone 53,5 3 Toss For Jet Loris Garcia 2700 Régional 9 Quo de la Noémie A. Wiels 2675 5 Quinito Chef C. Dreux 3250 2 Reine du Chevrel E. Hernot 2675
10 Royal Fly (6) Y. Fournand 52,5 4 Tiphanie du Pic (P) Y. Berger 2700 1 Premier Amour Y. Berger 2700 10 Prince Blue Y. Lebourgeois 2675 6 Origano J. Lepennetier 3250 3 Raza Viervil R. Martinet 2675
11 Zanixa (9) A. Hamelin 49,5 5 Toumaï P. Callier 2700 2 Oby d'Ere Kat (Q) J. Boillereau 2700 11 Oréade du Goutier (Q) J. Dave 2675 7 Prince de la Butte D. Cherbonnel 3250 4 Réglisse Indienne (Q) E.-G. Blot 2675
12 Haizea (10) Y. Bonnefoy 49,5 6 Topaze Mika G. Vidal 2700 3 Opus du Douetil H. Lecot 2700 12 Pais de la Frette (Q) M. Bézier 2700 8 Palio Gédé M. Sassier 3250 5 Rika du Locheur D. Brohier 2675
13 Alaja (11) S. Marquetti 51 7 Tonic Scott O. Merle 2700 4 Nykio (Q) B. Blachet 2700 9 Narvick du Vivier (Q) E. Raffin 3250 6 Réalité C. Clin 2675
5 Neuf de Trèfle F. Jamard 2700 13 Quasar du Cèdre F. Moreau 2700
Favoris : 3 - 9 - 7 Outsiders : 13 - 12 - 1 8 Torenzo de Lespi A. Bonnefoy 2700 14 Quadro Kid M. Yvon 2700 10 Opium For Ever F. Anne 3275 7 Revanche de Joie Mlle C. Delamare 2675
9 Tivoli Bataille F. Jamard 2700 6 New Sun L. Lerenard 2700 11 Quillian Joyeux (P) S. Ernault 3275 8 Rêverie Lebel J.-L. Giot 2675
7 Olivia du Maza T. Issautier 2700 15 Parne Nueva Mlle A.-M.Angeliaume 2700 12 Oscar de Vouède (A) D. Brohier 3275 9 Rose du Rouet (A) J. Lepennetier 2675
3 PRIX DU RHÔNE 10 Tweed de Chanteins M. Blanchetière 2700 16 Only Beauty G. Simon 2700
Handicap de catégorie divisé - 1re 11 Tantale Le Fol (E1) F. Lecanu 2700 8 Orage de Clerlande J.-P. Pralus 2700 13 Puy de Sancy (Q) F. Lecanu 3275 10 Razzia Vrie S. Ernault 2700
épreuve - Course E - 17.000 € - 12 Tripoli F. Bonnefoy 2700 9 Phil Pierre D. Thiébault 2700 Favoris : 11 - 3 - 4 Outsiders : 5 - 16 - 15 14 Othello de Lèvres C. Chalon 3275 11 Rania du Lys (A) M.-J. Chevalier 2700
2.150 m - PSF 10 Obélix Joli A. Bonnefoy 2725 15 Quantasia E. Ruault 3275 12 Rosy des Caillons (P) F. Anne 2700
Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
Favoris : 6 - 3 - 1 Outsiders : 12 - 11 - 10 11 Ohime Mag P. Callier 2725 3 GRAND PRIX DES APPRENTIS 16 Organisateur (Q) Y. Lebourgeois 3275 13 Rafale du Large J.L.C. Dersoir 2700
12 Marathon Villers (Q) Loris Garcia 2725 Attelé - Mâles - Apprentis et Lads- 17 Nino de Feulavoir M. Mottier 3275
Ordre - 2sur4 - Multi 6 PRIX DE VINCENNES jockeys - 21.000 € - 2.675 m Favoris : 12 - 13 - 4 Outsiders : 5 - 2 - 9
1 Sheitan (10) A. Sanglard 59,5 Attelé - 17.000 € - 2.700 m 13 Oakland du Moulin (Q) G. Fournigault 2725 Favoris: 11-13-16Outsiders: 14-5-6-2
14 Poème des Dombes F.-J. Peltier 2725 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio Ordre 9 PRIX DES BÉNÉVOLES
2 Queen du Vivien (3) F. Blondel 59 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio
1 Ramsès des Hayes G. Delaune 2675 Attelé - Femelles - 20.000 € -
3 Owando (E1) (16) Mlle M.Grandperrin 56,5 Ordre 15 Orage Mauzun (A) J.-P. Ducher 2725 6 PRIX DE NORMANDIE
4 Loriedo (E1) (9) P.-C. Boudot 59 1 Riana du Coudray B. Blachet 2700 Favoris : 15 - 12 - 13 Outsiders : 7 - 6 - 4 2 Roi de Leytron M. Sassier 2675 Attelé - Mâles - 20.000 € - 2.675 m 2.675 m - Groupe B
3 Rêve Gracieux (E1) (Q) J. Guerra 2675 Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio Trio - Couplé - Couplé Ordre - Trio Ordre
5 City Groom NON PARTANT 58,5 2 Réserviste Mauzun A. Bonnefoy 2700 1 Roxane des Roches D. Bonne 2675
6 Benalup (8) A. Teissieux 58 3 Rocky des Valerins Y. Berger 2700 4 Raymond Phil A. Plard 2675 Ordre - 2sur4 - Multi
5 Rutilant (Q) P. Roulleau 2675 1 Snooker Danover (Q) F. Lecanu 2675 2 Rhumerie (E1) J.-B. Dhondt 2675
7 Finalline (11) T. Piccone 58 4 Rasta Lover NON PARTANT 2700 3 Rosy Soyer M.-G. Baron 2675
8 Salsa de la Tour (13) Y. Fournand 57,5 5 Riceys (Q) W. Baudy 2700 Avant le Départ 6 Roi de Coeur E. Guiblais 2675 2 Spirit d'Ombrée A. Blier 2675
4 Ruletka P. Hue 2675
6 Rocky de Viette J.-P. Pralus 2700 7 Royal Mateo (E1) V. Lefevre 2675 3 Smile J.-F. Popot 2675
9 Calafate (5) V. Vion 56,5 Dix minutes avant le dé­ 4 Shérif des Hêtres D. Brohier 2675 5 Rose Malex (A) M. Duveau 2675
10 Majehar NON PARTANT 56,5 7 Roc Pierre D. Thiébault 2700 part, allez au rond de 8 Raphaël de Braye Mlle M. Liberge 2675 5 Sorriso (P) F. Souloy 2675 6 Rocéphine (E2) M. Sassier 2675
11 Peintre Modern (14) J.-M. Breux 56 8 Race Oaks G. Vidal 2700 présentation pour admi­ 9 Rêve des Caillons (Q) B. Michardière 2675 6 Sirai Boneville E. Raffin 2675 7 Rue Montmartre (E1) J.-C. Hallais 2675
12 Mrassu (7) A. Lebre 53,5 9 Raboliot des Iris (Q) P. Callier 2700 10 Reflet de Lune M. Lecourt 2675 7 Say You Tejy C. Chalon 2700 8 Ramée du Caïeu (Q) G. Biron 2675
13 Belle et Polie (12) F. Forési 54,5 10 Ridgie d'Urzy (Q) NON PARTANTE 2725 rer les galopeurs ou 11 Record de Tillard O. Legrand 2700 9 Rhéa du Grand Wez (E2) D. Roussin 2700
dans les tribunes pour 8 Samy du Vivier F. Anne 2700
14 Lumière de Boitron (6) M.TavaresDaSilva 52 11 Rasting Célina G. Fournigault 2725 12 Rams de Suhardière J.-M. Le Cerf 2700 9 Sérafino Y. Lebourgeois 2700 10 Ravinella C. Dreux 2700
15 Théorique (15) M. Autier 52,5 12 Reine Julry J.-P. Gauvin 2725 assister au heat 13 Rocco du Locheur (A) Mlle M. Norberg 2700 10 Start de la Plaine B. Cormier 2700 11 Rosée Nonantaise (A) X. Cavey 2700
16 Hight Blue Sails (1) A. Larue 52,5 13 Romain La Ravelle M. Blanchetière 2725 d´échauffement des 14 Rapnou des Picanes S. Lemétayer 2700 11 Skagway C. Dreux 2700 12 Roxane du Lys F. Terry 2700
Favoris : 8 - 9 - 1 Outsiders : 2 - 16 - 15 14 Renzo Pass G. Raffestin 2725 trotteurs. Favoris : 9 - 5 - 3 Outsiders : 14 - 13 - 1 12 Sun Simardière D. Béthouart 2700 Favoris : 7 - 10 - 12 Outsiders : 11 - 2 - 3
20 LA SEMAINE EN IMAGES
LES La manifestation contre la réforme des Jean-Louis Borloo estim
Retrouvez nos galeries
GALERIES vidéos sur bienpublic.com
retraites a rassemblé entre 7 500 et que Nicolas Sarkozy est
VIDÉOS 12 000 participants à Dijon. « bon choix pour 2012 »

1 2

4 5
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 12
septembre 2010

me L’explosion d’une Laurent Blanc analyse La série dijonnaise Cité des


t un canalisation de gaz a fait au la première victoire de son Ducs a désormais son trealer
». moins quatre morts aux USA. équipe face à la Bosnie. (bande-annonce sur internet). A voir.

1 Course La 7e édition de la course VIP du


Bien public a tenu ses promesses. Photo M. Grandjean

2 Colère Entre 7 500 et 12 000 manifestants


se pressaient dans les rues de Dijon. Photo P. Bruchot

3 Perturbée Suite à la venue surprise de


Nicolas Sarkozy, la foire régionale de Montbard a
fait le plein d’amateurs. Photo C. Gilles

4 Espoir En marquant à la 72e, Karim


Benzema a permis à l’équipe de France de
revenir vers la qualification pour l’Euro 2012. AFP

5 Hommage Sur le campus de la


Pepperdine University de Malibu, 3 000
drapeaux plantés en hommage aux victimes des
attentats du 11­Septembre. AFP

6 Fête Le jour se lève à La Mecque, où les


pèlerins entament les festivités de rupture du
jeûne du ramadan. Photo AFP

6
22
£ Grèce. Des manifestations contre les orientations économiques prises par le
gouvernement grec ont eu lieu hier à Salonnique. À lire en page 25 400 millions
d’euros. C’est ce que
devrait rapporter à la
Sécurité sociale, le
relèvement de la taxe
sur l’intéressement et

FRANCE MONDE et
la participation de 4 %
à 6 %, selon le Journal
du Dimanche.

POLITIQUE. Les représentants des partis de gauche tentent de s’unir contre la réforme des retraites.

Toute la gauche réunie


à la fête de l’Humanité
Objectif. Faire reculer le gouvernement sur la réforme des Réponse. FrançoisFillonaappeléànepascroireceuxquipromettent
retraites, même si des divergences existent. qu’ilsreviendrontsurlesloisquelamajoritéestentraindevoter.

Toute la gauche, du PS au
N PA , s ’ e s t r é u n i e h i e r
après­midi sur le stand du
PCF à la Fête de L’Humani­
té.

«L
e temps est
venu de met-
tre un coup
d’arrêt, sans attendre 2012,
à la fuite en avant de ce
pouvoir », a déclaré Pierre
Laurent, secrétaire natio-
nal du PCF, lors d’un dis-
cours devant plusieurs res-
ponsables de gauche.
Au premier rang, on pou-
vait voir Harlem Désir et
Claude Bartolone (PS), aux
côtés d’Arlette Laguiller et
Nathalie Arthaud (LO),
Olivier Besancenot (NPA)
e t Je a n - Lu c Mél en ch on
(Parti de gauche), qui s’est
éclipsé rapidement. Pour

“ Il y a dans le
peuple de gauche
une envie de
partage dans
De gauche à droite : Arlette Laguiller, Nathalie Arthaud, Olivier Besancenot, Jean­Luc Mélenchon, Marie­Georges Buffet et Pierre Laurent. Photo AFP

levé les « ambiguïtés » du


PS sur la question, « les for-
ces de gauche doivent mon-
Mme Buffet, « c’est un dé-
bat de fond, pas une atta-
que » du PS et « le but c’est
semblant de croire » à ce
que dit le PS, a aussi souli-
gné qu’il ne fallait « pas
versité d’été du courant de
Benoît Hamon (P S) le
19 septembre dans les Lan-
l’action. ” trer leur détermination de battre Sarkozy. Les gens créer une polémique qui des. « Hamon se mouille
sans faille à garantir la re- n’en peuvent plus de ce viendrait perturber le mou- un peu plus », « c’est im-
Pierre Laurent, Secrétaire traite à 60 ans à taux bonhomme qui fait mal à la vement » unitaire. Même portant pour le rapport de
national d u PCF plein » avec des finance- France ». son de cloche chez Olivier force global » face au gou-
ments sur les hauts revenus M. Mélenchon, s’il « fait Besancenot, invité de l’uni- vernement, a-t-il dit.
E u r o p e É c o l o g i e , Je a n - et le capital.
Marc Brûlé et André Gatto- Accueilli par Marie-Geor-
lin étaient là, Cécile Duflot, ge Buffet, M. Bartolone a LANCEMENT DU «PROGRAMME PARTAGÉ»
la patronne des Verts, étant reconnu que « la gauche est
passée la veille. diverse ». Mais « même si Pierre Laurent (PCF), Jean-Luc Mélenchon mouvement populaire» sur les retraites
« Il y a une très forte aspi- nous avons des positions (Parti de gauche) et Christian Picquet (Gau- était «une lame de fond». Le numéro un
ration à l’unité », a assuré différentes », « les Français che unitaire) ont lancé samedi le chantier communiste a alors appelé «tous ceux qui
le numéro un communiste, ont besoin d’une gauche du «programme partagé» du Front de gau- sont dans les mobilisations sociales» à «se
soulignant que la gauche rassemblée », a-t-il affirmé, che (FG) pour 2012, estimant que «beau- mêler du débat politique» et participer loca-
pouvait « faire reculer » le alors que les députés PCF coup se joue aujourd’hui» pour battre Nico- lement à la construction du programme du
gouvernement et « gagner se sont opposés vendredi à las Sarkozy. «Beaucoup se joue aujourd’hui FG, entre «révolution sociale contre les
cette bataille » sur les re- leurs collègues PS en refu- pour faire barrage à Nicolas Sarkozy», a marchés financiers» et «révolution démo-
traites. sant l’allongement de la du- lancé Pierre Laurent devant plusieurs cen- cratique contre la monarchie» de Nicolas
Pour M. Laurent, qui a re- rée des cotisations. Pour taines de militants, en soulignant que «le Sarkozy.
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 12
septembre 2010 FRANCE ET MONDE 23

LE CREUSOT nPIQUÉ
AU VIF
Le chemin de croix
du Coran
PAR ÉRIC REVEL

L es tensions contre le monde musulman aux États-


Unis, en ce jour de commémoration des attentats du
11 septembre, nous montrent que la paix est fragile. L’af-
firmation, par certaines autorités françaises, que des me-
naces planent sur la France ne doit pas nous détourner du
chemin de la compréhension des autres. Le dernier film
de Julian Schnabel, Miral, est une ode à la paix. Lui, le juif
new-yorkais décrit dans son long-métrage, en compéti-
Une rose blanche a été déposée sur les lieux de l’agression, devant une maison en travaux, la tion à la Mostra de Venise, la longue saga tourmentée du
rue Larmartine. Du sable recouvre le sang de la victime. Photo JSL peuple palestinien de 1948 à la première Intifada. Des
images du cœur.

Poignardée en pleine rue : Au centre des séquences, le rôle de l’éducation pour


mieux comprendre l’autre qui fait toujours, à priori, peur.
L’autodafé d’un livre, encore plus s’il s’agit du Coran, est

l’ex-concubin interpellé exactement le chemin inverse. Le pasteur américain s’est


ravisé. Mais, la haine de l’autre est le terreau puissant des
drames. Il gagne du terrain aux États-Unis. Les extrêmes,
seuls, sont les grands gagnants de ces escalades. La paix a
Un suspect a été interpellé
samedi, tôt dans la matinée,
suite au meurtre par arme
blanche d’une jeune femme
de 24 ans, Aurélie Cataldo,
drame, certains riverains ne
parvenaient pas à chasser les
images de la scène de leur es-
prit. Presque sous leurs fenê-
tres, ces habitantes de la rue
“ L’homme a mis
un dernier coup de
couteau et s’est
enfui avec sa
besoin de gens de bonne volonté. Même si la religion n’est
pas leur point commun.

rue Lamartine, au Creusot, Lamartine rencontrées hier


vendredi vers 21 h 30. matin étaient toujours extrê-
voiture. ” EN BREF
mement choquées. Mouchoir

C
e suspect, dont la fa- en papier dans une main, ci- Une voisine, témoin de la scène RETRAITE
mille vit à Montcha- garette dans l’autre, l’une d’el- Selonl’Ifop,57%desFrançaissontcontrelerelèvement
nin, est l’ancien con- le raconte la soirée. Elle a as- nous a raconté que la fille del’âgededépartà62ans
cubin de la victime. Il se sisté à toute la scène et tenté avait demandé à l’homme de Cinquante-septpourcentdesFrançaisdésapprouventlerelève-
trouvait au moment de l’ar- de porter secours à la victime, partir, mais qu’il avait refu- ment à 62 ans de l’âge légal du départ à la retraite et, malgré les
restation au domicile de sa qui, ce soir-là, était accompa- sé », poursuit cette habitante. amendements apportés par le gouvernement au projet, 68 % le
nouvelle compagne, dans le gnée d’une amie. « Elle ne voulait pas lui par- considèrentcomme«injuste»,selonunsondageIfopàparaître
village de Saint-Laurent- ler ». dans Dimanche Ouest France.
d’Andenay, à une dizaine de « Un voisin croyait que L’ex-concubin aurait été
kilomètres du Creusot. À c’était une bagarre » aperçu rodant dans le quar-
l’heure où nous mettions sous « Nous étions chez nous tier depuis plusieurs jours. LAIT
presse, il était toujours en gar- quand nous avons entendu Cette rue se situe non loin du Reprisedesnégociationsentrelaconfédérationpaysanne
de à vue au commissariat du des cris. Nous sommes sortis foyer pour femmes battues où etl’interprofessionlaitière
Creusot. Sa garde à vue sera pour voir ce qu’il se passait. la victime était hébergée de- La Confédération paysanne, syndicat agricole minoritaire,
étendue à 48 heures. Sa mise Un voisin était en train de puis le 10 août. Un séjour qui rencontreralundil’interprofessionlaitièreaveclaquelleelle
en examen pourrait lui être si- courir vers eux car il croyait n’était pas le premier. « J’ai avait rompu les discussions quant à sa participation aux né-
gnifiée au plus tard lundi. qu’il s’agissait d’une bagarre. l’image d’elle par terre avec gociations sur les prix, a-t-elle fait savoir samedi dans un
L’autopsie du corps de la Mais l’homme a mis un der- les poches de sang. Les pom- communiqué. « La Confédération paysanne attend de cette
victime, pratiquée hier matin, nier coup de couteau et s’est piers ont essayé de lui faire un rencontre un engagement et un calendrier pour l’entrée des
a mis en évidence « plusieurs enfui avec sa voiture. Il était massage cardiaque, mais rien syndicats de producteurs représentatifs dans les interpro-
plaies », affirme le substitut garé en plein milieu de la rou- à faire », se souvient encore fessions », indique-t-elle.
du procureur, Xavier Moisse- te ». Cette voisine a effectué une autre habitante de la rue
net. « Plusieurs coups ont été les premiers gestes de se- Lamartine, elle aussi toujours
mortels », précise-t-il. L’arme cours. « Elle respirait encore, très choquée. Personne ici ne TRAFIC
utilisée, qui serait un couteau mais elle n’était pas conscien- connaissait la victime, origi- Démantèlementd’untraficd’armes
de cuisine, n’a pour l’heure te. Je l’ai mise dans la position naire de Chalon-sur-Saône. entrelaSerbieetlaFrance
pas été retrouvée par les en- de premier secours ». FLORENCE RICHARD, AVEC Sept individus ont été interpellés et placés en garde à vue jeudi
quêteurs. Au lendemain du « L’amie avec qui elle était THÉRÈSE VERDREAU ( CLP) soir dans la région parisienne, lors d’une opération conjointe en
FranceetenSerbiededémantèlementd’unréseaudetraficd’ar-
mes, a-t-on appris samedi de source judiciaire, confirmant une
UNE JEUNE FILLE « SÉRIEUSE ET GENTILLE » information du Parisien. Soupçonnés de trafic d’armes en ban-
de organisée et d’association de malfaiteurs, les sept personnes
Son ex-employeur, la nourrice de son fils ploi selon l’époux de la nourrice de son fils, interpelléesenFranceétaienttoujoursengardeàvuehiermatin.
aîné, tous s’entendent pour décrire une jeu- âgé aujourd’hui de 4 ans. « Elle était coura-
ne femme « sérieuse » et « gentille ». Serveu- geuse », assure Bernard Nicolaou. « Elle REMANIEMENT
se depuis ses 16 ans, « les clients l’appré- était très gentille », poursuit Marie-José, la SlonunsondageIfop,55%desFrançaissont
ciaient », confie un de ses anciens patrons nourrice. Mais un jour du mois de mai, Ma- pourlemaintiendeFillonsinonAlliot-Marieestfavorite
qui tient aujourd’hui un restaurant à Écuis- rie-José croise par hasard Aurélie. « Elle Une majorité de Français (55%) souhaite que François Fillon
ses. En 2006, Aurélie tombe enceinte d’un était couverte de bleus sur les jambes. On reste à Matignon lors du prochain remaniement du gouverne-
premier conjoint. Par la suite, elle est em- voyait des traces de strangulation. Je l’ai ment mais, en cas de changement, Michèle Alliot-Marie appa-
bauchée dans la discothèque des Bizots, le conduite au foyer des femmes battues », ra- raît comme la meilleure Premier ministrable, selon un sondage
Rock. Elle recherchait activement un em- conte-t-elle. Ifop pour le Journal du Dimanche.
LE BIEN PUBLIC

24 FRANCE ET MONDE Dimanche 12


septembre 2010

AVEC COURRIER INTERNATIONAL


Numéro 1036, en vente actuellement, 3 €
Retrouvez Courrier International sur www.courrierinternational.com

NIGERIA. Lagos n’est (peut­être) plus la capitale du crime.

Quand la police s’en mêle !


Selon la police, la ville de
Lagos est presque tranquil­
le désormais. Un chroni­
queur nigérian en doute : la
ville pourrait être plus calme
“ La brigade
d’intervention
rapide de l’État abat
des innocents au
si les policiers cessaient de
terroriser la population.
cours d’opérations
extrajudiciaires. ”

I
l n’y a plus de criminalité
à Lagos ! C’est du moins Bayo Olupohunda, chroniqueur
ce que la Direction de la
police de l’État de Lagos,
sous la houlette de son com- rues qui harcèlent les gens à
missaire, Marvel Akpoyibo, leur guise ? Sont-ils aussi
et de son porte-parole, impuissants à réprimer les
Frank Mba, ne cesse de ré- agissements commis par des
péter lors d’apparitions en conducteurs de bus et des
public. Même s’il est indé- chauffeurs de camion ?
niable que le nombre de vols Le chef de la police peut-il
à main armée commis dans parler de sécurité quand les
la ville a considérablement activités illég ales de ses
baissé depuis 2007 et l’arri- agents causent la mort de
vée du gouverneur Babatun- plus de soixante innocents ?
de Fashola, qui, dès le début La sécurité se mesure-t-elle à
de son mandat, a fait de la la seule absence de crimes
sécurité l’une de ses priori- violents commis dont se flat-
tés, la police a tort de se glo- te la Direction de la police ?
rifier comme elle le fait de la Désolé, mais je ne suis pas
prétendue disparition de la de l’avis de Marvel Akpoyi-
criminalité à Lagos. bo et Frank Mba. Lagos ne
sera pas délivrée de la crimi-
La police en cause Dessin de Verdaguer, États­Unis. cartoons@courrierinternational.com nalité tant qu’on laissera ses
Il est certes réjouissant de policiers continuer à tuer,
voir que cette mégapole est Beaucoup des délits qui motards, harceler des inno- dre des comptes. Mais com- harceler et racketter d’inno-
en train de retrouver sa vie avaient valu à Lagos sa mau- cents avec leurs contrôles bien ont été poursuivis en cents habitants, tant qu’on
nocturne après en avoir été vaise réputation sont rem- routiers et leurs fouilles. justice à ce jour ? ne les empêchera pas de pro-
privée en raison des meur- placés par des crimes et dé- Le commissaire de police céder à des contrôles rou-
tres qui y étaient commis. lits plus graves, commis par de Lagos n’est-il pas au cou- Des abus tiers illégaux et pouvant
Les attaques de banques qui des policiers. Aujourd’hui rant des délits que ses hom- non sanctionnés coûter la vie à des habitants,
sévissaient dans la ville il y a encore, la brigade d’inter- mes commettent contre des Fin 2009, des jeunes qui et tant que le commissaire
quelques années ont, elles vention rapide de l’État abat habitants de la ville ? Com- discutaient devant chez eux n’admettra pas que la crimi-
aussi, disparu. Mais Lagos des innocents au cours bien de personnes ont-elles ont été abattus de sang-froid nalité n’a pas été éradiquée à
est-elle vraiment débarras- d’opérations extrajudiciai- été tuées “accidentelle- par des agents qui n’ont tou- Lagos, puisque certains de
sée de toute criminalité res qui font planer des dou- ment” par des agents de la jours pas été retrouvés. En ses hommes s’y livrent à des
comme le chef de la police et tes sur la santé mentale de Direction de la police de avril 2010, un jeune qui as- agissements contestables.
ses hommes voudraient nos policiers. Les hommes l’État de Lagos ? Le porte- sistait à un match de football BAYO OLUPOHUNDA
nous le faire croire ? Pour de la police mobile, qui exer- parole de la police assure dans le quartier populaire extrait du journal Next, Lagos
autant que je sache, aucune cent dans des secteurs jugés aux habitants de Lagos que, d’Ajegunle a connu le même
ville au monde ne peut être sensibles, profitent de leurs si des policiers tuaient des sort : il avait refusé de verser
capable d’un tel exploit. fonctions pour racketter les innocents, ils devraient ren- à des policiers l’argent qu’ils EN KIOSQUE
voulaient lui extorquer. Cet
acte arbitraire a engendré
Deux hélicoptères pour rétablir l’ordre des émeutes qui ont gagné
toute la ville. Les coupables
La plus grande ville d’Afrique subsaharien­ ciales. Le gouverneur de l’État a promis ont-ils été sanctionnés ? Ces
ne, Lagos, capitale économique du Nige­ d’engager des dépenses importantes pour crimes odieux commis par la
ria, a depuis longtemps une image de vio­ renforcer le dispositif de sécurité. Il a ré­ police de Lagos contribuent-
lence et de criminalité. Vols, trafic de cemment doté les services de sécurité de ils à nous rassurer ou au con-
drogue, kidnapping, meurtres, règlements deux hélicoptères puissants pour surveiller traire à saper la confiance
de comptes, gangs, corruption financière : le territoire et les zones maritimes. La poli­ des habitants dans sa capa-
la mégapole de plus de 10 millions d’habi­ ce fait beaucoup d’annonces prometteu­ cité à les protéger ? Que dire
tants cumule une rapide croissance démo­ ses à la population pour affirmer qu’elle ré­ de policiers qui ferment les
graphique et de très fortes disparités so­ tablira la sécurité en quelques mois. yeux sur les crimes commis
par des bandes d’enfants des
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 12
septembre 2010 FRANCE ET MONDE 25

GRÈCE. Des manifestations contre les orientations économiques du gouvernement. EN BREF

Le Premier ministre grec TURQUIE


Le pays est mécontent
de la lenteur de ses
négociations d’adhésion

face à la rue à Salonique La Turquie a clairement ex-


primé son mécontentement
hier devant les ministres
européens des Affaires
Le Premier ministre grec étrangères face à la lenteur
Georges Papandreou af­ des négociations en cours
frontait la rue hier à Saloni­ sur son adhésion à l’UE, re-
que, la deuxième ville de fusée par plusieurs pays
Grèce, où cinq manifesta­ comme la France et l’Allema-
tions différentes sont pré­ gne. « j’ai exprimé lors de la
vues contre sa politique. réunion notre mécontente-
ment face au rythme des né-

S
i les efforts d’extrême gociations, je l’ai dit claire-
rigueur budgétaire ont ment, j’ai dit que ce rythme
été salués vendredi par n’était pas du tout satisfai-
le Fonds monétaire interna- sant pour nous », a expliqué
tional (FMI), qui a débloqué M. Davutoglu, chef de la di-
une deuxième tranche plomatie turque.
d’aide au pays, une partie
des Grecs continue à con-
tester les conséquences so- ÉTATS-UNIS
ciales néfastes des réduc- Le pasteur Jones assure
tions de salaires et hausses qu’il ne brûlera « jamais »
de taxes, prévues dans le le Coran
plan de redressement de Le pasteur chrétien inté-
l’économie. griste Terry Jones a assuré
La police attendait hier dans un entretien à la
d’ailleurs hier beaucoup chaîne de télévision améri-
plus de manifestants à Salo- caine NBC que son église
nique que les 10 000 recen- ne brûlerait le Coran « ni
sés l’an dernier pour la mê- Un manifestant clame des slogans anti­gouvernement à Tessalonique. Photo AFP aujourd’hui ni jamais ». Le
me occasion : la visite de M. pasteur a expliqué que
Papandréou à la foire inter-
nationale, qui se tient dans
la deuxième ville du pays et
sert traditionnellement de
rentrée politique au gouver-
“ Des progrès impressionnants ont été
faits dans les réformes structurelles. ”
Le FMI
gétaire, avec notamment le
maintien à son poste du mi-
nistre des Finances Georges
Papaconstantinou.
Au milieu d’une mer de
l’objectif de son Église était
« de montrer qu’il y a un
élément très dangereux et
très radical dans l’islam ».
« Nous avons totalement
nement. mauvaises nouvelles écono- accompli cette mission »,
Les camionneurs ont an- les manifestants. Du jamais place d’une politique de ri- miques, illustrant la profon- s’est-il félicité.
noncé une grève illimitée à vu depuis 2003, lorsque la gueur -, M. Papandréou ne de récession que traverse le
partir de lundi avant ville, porte des Balkans sur dispose de presque aucune pays (accélération de la bais-
d’ouvrir le bal en défilant la Méditerranée, avait hé- marge de manœuvre pour se du PIB, chute de 8,6 % de JAPON
dans la matinée de samedi bergé un sommet européen distribuer de quelconques la production industrielle La fusée H-2A décolle
contre les projets de libérali- de chefs d’état. mannes budgétaires adou- en juillet, avec une inflation avec un satellite
sation du secteur. Au vu de la situation grec- cissant la rigueur, selon plu- à 5,5 % en août), Athènes a de géolocalisation
Des mesures de sécurité que - sauvée de la faillite au sieurs commentateurs. annoncé vendredi avoir ré- La fusée japonaise H-2A a
draconiennes ont été prises. printemps par un prêt de Le remaniement ministé- duit de 32 % son déficit bud- décollé hier d’une base nip-
Plus de 4 000 policiers sont 110 milliards d’euros sur riel opéré lundi a donné gétaire sur les huit premiers pone pour placer dans l’es-
venus d’Athènes et d’autres trois ans du FMI et de l’UE quant à lui le signal d’une mois de 2010 par rapport à pace un satellite destiné à
départements pour escorter en échange de la mise en poursuite de l’austérité bud- la même période de 2009. compléter le système GPS
pour les services de géoloca-
lisation au Japon, selon les
images diffusées en direct
RUSSIE. Les deux dirigeants se sont rencontrés près de Moscou. par l’Agence d’exploration
spatiale japonaise (Jaxa).
Poutine et Berlusconi : rester au pouvoir « jusqu’à 120 ans »
ESPAGNE
Vladimir Poutine et Silvio roslavl (nord de Moscou) qu’il hommes, selon l’OMS. « Il poursuivi M. Poutine. « Non, La justice interdit
Berlusconi ont plaisanté hier allait financer des recherches semble que oui, mais atten- je ne pense pas, parce que les une nouvelle
sur la possibilité pour l’un devant permettre d’augmen- tion, ce sera un âge moyen, on Premiers ministres ont beau- manifestation à Bilbao
comme pour l’autre de rester ter de manière spectaculaire m’a dit que les dirigeants coup de travail, nous nous fa- La justice espagnole a inter-
au pouvoir « jusqu’à 120 l’espérance de vie. auront une vie encore plus tiguons », a répondu M. Ber- dit hier une nouvelle mani-
ans », lors d’une rencontre longue », a répondu selon la lusconi. festation à Bilbao en faveur
très décontractée dans la rési- Espérance de vie t r a d u c t i o n d e l a ch a î n e « Vous ne me croirez pas : je du bras politique interdit de
dence du chef du gouverne- « Nous allons donc vivre jus- M.Berlusconi, installé de ma- n’ai pas eu un jour de vacan- l’ETA, Batasuna, et un im-
ment russe. qu’à 120 ans ? », lui a deman- nière très décontractée dans ces cette année. Et je pense portant dispositif policier
Selon la chaîne NTV, qui a dé en souriant M. Poutine, un fauteuil de la résidence de que vous aussi, avec les diffi- était attendu hier après-midi
retransmis des images de la dont le pays se classe dans ce Novo-Ogarevo, à l’ouest de cultés que vous avez rencon- dans la capitale économique
rencontre, le chef du gouver- domaine en deçà du niveau Moscou. trées, vous n’avez pas eu non du Pays basque (nord) pour
nement italien avait annoncé du Bangladesh avec une espé- « Donc nous serons Premier plus de temps pour vous repo- empêcher sa tenue.
vendredi lors d’un forum à Ia- rance vie de 60 ans pour les ministre jusqu’à 120 ans ? », a ser », a-t-il ajouté.
26
£ Football A trois jours de son premier match en Ligue des champions à Milan, Auxerre a
concédé en championnat le nul face Caen. À lire en page 36 1 Le N° 1 mondial de
tennis, Rafael Nadal,
victorieux hier de
Mikhail Youzhny (6­2,
6­3, 6­4), a décroché sa
première finale à l’US

SPORTS Open. L’Espagnol n’a


toujours pas perdu un
set dans ce tournoi.

HANDBALL. Division 1 masculine (1re journée). Le DBHB fait match nul avec Tremblay.

Un bien joli gâchis


Expulsion. C’est la première fois de sa carrière que Mathieu Européen. Finaliste de la dernière coupe de France,
Lanfranchi est expulsé directement. Tremblay jouera la coupe des coupes, en novembre.

DIJON­TREMBLAY prendre les commandes, em-


24-24 mené par l’ex-Ivr yen
Guillard, terrible hier soir
(8/11). Malgré ses erreurs,
S’il n’est jamais déshono­ Dijon réussissait à rester à
rant de faire match nul con­ bonne distance. El-Hadj-Ah-
tre Tremblay, le Dijon BHB, med permettait même au
est passé lors de cette DBHB de repasser devant
ouverture de saison à côté (9-8, 21e), même si ça ne de-
d’une belle occasion. Et il a vait pas durer (10-12, 29e ).
même failli tout perdre. Mais quasiment sur le gong
de la pause, Kiour remettait

L
orsque Simon Parent, les compteurs à égalité (12-
dans les cinq dernières 12).
secondes du match, a Les Côte-d’Oriens ne com-
crucifié Mias, c’est un senti- mettaient pas les mêmes er-
ment étrange qu’ont sans reurs à la reprise et Poletti
doute ressenti ses coéqui- donnait même deux lon-
piers. Une certaine libéra- gueurs d’avance à ses coéqui-
tion, parce que ce dernier but piers (14-12, 32e). Là encore,
était synonyme d’égalisation ça ne durait pas, les garçons
(24-24). Mieux même, en ar- de Stéphane Imbratta, diable-
rachant le nul face à Trem- ment efficaces, reprenant
blay, il s’agit du premier point tout de suite les rênes (14-15,
récolté par le Dijon BHB, de- 36e). Le bras de fer engagé de-
puis qu’il a accédé à la D1, fa- puis le début commençait à
ce à l’une des trois meilleures basculer du côté du DBHB.
formations françaises de ses El Hadj-Ahmed, puis Suty,
deux dernières saisons. n’étaient pas loin de faire pied
Et dans le même temps, les à leurs hôtes (22-19, 52e, 23-
Dijonnais devaient bien se Mohamed Kiour et les Dijonnais ont rejoint Tremblay dans l’ultime minute. Photo Clément Renard 20, 55e). Sauf que les Dijon-
rendre à l’évidence. Ce petit nais étaient trop généreux
point, c’était le minimum syn- LA FICHE ne appréhension de débuter avec eux. Au point de man-
dical, par rapport à ce à quoi devant notre public et de vou- quer de leur donner le match.
ils pouvaient prétendre. Juste DIJON­TREMBLAY : 24­24 (12­12). loir bien faire», reconnaissait STEPHAN LETOURNEAU
Dijon (palais des Sports Jean­Michel­Geoffroy). Dijon
avant que l’international Sé- Mathieu Kreiss. Peut-être
BHB­Tremblay­en­France HB : 24­24 (12­12). Arbitres : HANDBALL
bastien Ostertag ne sonne la M. C. et J. Rolland. 1500 spectateurs. plus que la perte de Mathieu
remontée des Tremblaysiens, Dijon. Gardiens : Stojinovic (1re­26e) 4/15 arrêts (dt 0/3 p.) ; Lanfranchi dès la 18e minute, Division 1 masculine
dans les cinq dernières minu- Kreiss (26e­60e) 10/23 arrêts (dt 0/1 p.). Joueurs de champ : qui stoppait Guillard irrégu- Dijon­Tremblay.........................................24­24
tes, et ne ramène l’écart à Suty 2/3, Carle 3/3, Kiour (cap.) 2/4, Poletti 1/2, Versol, El­ lièrement à six mètres, et qui Dunkerque­Toulouse...............................28­23
Istres­St­Raphaël.....................................24­25
deux longueurs (22-20, 54e), Hadj­Ahmed 4/7 (dt 2/2 p.), Lanfranchi 3/3 (dt 1/1 p.), Bonin écopait d’un carton rouge. Montpellier­Cesson..................................38­27
Nîmes­Chambéry.....................................18­26
le DBHB, vraiment costaud 2/3, Parent 6/6, Benga, Polydore, Diarra 1/2. Entr. : Denis Sans doute plus que la perte St­Cyr­Nantes..........................................32­29
en défense en seconde pério- Lathoud. Deux minutes : Carle (15e), Diarra (25e), Poletti de Samuel Carle dès la 24 e Paris HB­Ivry............................................28­27
(33e). Balles perdues : 19 (10+9). Carton rouge : Lanfranchi Pts J G N P p. c.
de, avait quasiment récupéré minute, qui recevait, en mê- 1 Montpellier 2 1 1 0 0 38 27
un ballon qui pouvait quasi- (18e). me temps que la main de Sac- 2 Chambéry 2 1 1 0 0 26 18
3 Dunkerque 2 1 1 0 0 28 23
ment tuer les Franciliens en Tremblay. Gardiens : Mias (1re­13e, 42e­60e) 4/19 arrêts (dt ko dans le visage, un doigt de 4 St­Cyr 2 1 1 0 0 32 29
0/3 p.) ; Pocuca (13e­42e) 2/12 arrêts. Joueurs de champ : 5 Paris HB 2 1 1 0 0 28 27
les reléguant à quatre buts. l’arrière francilien dans l’œil, 6 St­Raphaël 2 1 1 0 0 25 24
Ugolin 2/3, Botesti, Zuzo 4/5, Ostertag 4/7, Sall (cap.) 1/3 (dt 7 Dijon 1 1 0 1 0 24 24
Sauf que les hommes de De- ce qui l’a empêché de revenir 8 Tremblay 1 1 0 1 0 24 24
1/2 p.), Prat, Guillard 8/11, Pitre, Mongin 1/5, Peyrabout, 9 Ivry 0 1 0 0 1 27 28
nis Lathoud perdaient un Bingo 3/6, Sacko 1/4. Entr. : Stéphane Imbratta. Deux minu­ sur le terrain. 10 Istres 0 1 0 0 1 24 25
11 Nantes 0 1 0 0 1 29 32
énième ballon (19 au total) tes : Peyrabout (17e, 48e), Sacko (24e), Bingo (37e, 41e). D’ailleurs, les Dijonnais se 12 Toulouse 0 1 0 0 1 23 28
qui n’était pas loin de changer sont mis à la faute d’entrée de 13 Nîmes 0 1 0 0 1 18 26
Balles perdues : 10 (5+5). Carton rouge : Ugolin (19e). 14 Cesson 0 1 0 0 1 27 38
toute la physionomie de la fin Evolution du score. 5e : 1­2 ; 10e : 4­4 ; 15e : 6­6 ; 20e : 8­8 ; jeu, avec la bagatelle de cinq Prochaine journée. Mercredi 15 septembre : 20h30,
Tremblay­Chambéry. Jeudi 16 septembre : 20h30, Tou­
de match. C’est cette statisti- 25e : 9­8 ; 30e : 12­12 ; 35e : 14­14 ; 40e : 16­15 ; 45e : 18­17 ; pertes de balle dans les cinq louse­Paris. Vendredi 17 septembre : 20h45, Cesson­St­
que qui a miné les Bourgui- 50e : 21­19 ; 55e : 23­21 ; 60e : 24­24. premières minutes ! Ce qui Cyr. Samedi 18 septembre : 20 heures, St­Raphaël­
Montpellier, Ivry­Nîmes ; 20h30, Nantes­Istres, Dijon­
gnons. « Il y avait une certai- permettait à Tremblay de Dunkerque.
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 12
septembre 2010 CÔTE-D'OR / SPORTS 27
REACTIONS
HANDBALL. D1 féminine (2e journée).
MATHIEU SIMON
KREISS PARENT
Gardien Ailier droit Le CDB est passé tout près
« Corriger nos erreurs » « Pas une victoire » ISSY­CDB

« La moindre miette qu’on « Je n’ai pas eu le temps de


21-21
leur a laissée, ils l’ont man- réfléchir. C’est moi qui aie
gée toute de suite. C’est le dernier ballon, mais ça Au terme d’un match
vraiment dommage. A nous peut être n’importe qui. Je d’abord confus puis à sus­
de continuer à travailler, ne ressens pas ça comme pense, les Dijonnaises ont
parce qu’il y a des choses une victoire. On avait le été rejointes à la sirène par
encourageantes. Et à nous match en main. On aurait les promues des Hauts­de­
de corriger toutes ces er- dû prendre deux points et Seine.
reurs qu’on paye cash.» eux zéro. »

E
ntre deux formations
MOHAMED DENIS victorieuses lors de la
KIOUR LATHOUD journée initiale, cette
partie avait débuté sur un petit
Demi­centre Entraîneur rythme (2-2, 7e). La puissance
et capitaine de frappe de Fiossonangaye
« Ça n’a pas fonctionné » « Trop mauvais répondait en l’occurrence aux Veronika Pajtasova aura été précieuse pour les Dijonnaises en
pour gagner » débordements côté droit de fin de match. Photo archives Maud Grandjean
« On s’est bien repris en Zalewski. Puis, Paris misait
deuxième, ce qui nous a per- « On fait une première mi- essentiellement sur du jeu ra- manœuvre et Popovici à son la lucidité et se faisaient re-
mis d’avoir plus de ballons. temps catastrophique, avec pide tandis que Dijon répli- tour solide dans la cage, les Di- joindre sur une percée solitai-
Malheureusement, on perd dix pertes de balle. En quait le plus souvent par sa ba- jonnaises disposaient de fait re de Bruneau (20-20, 59e).
quatre ballons d’affilée et ça deuxième, on retrouve une se arrière, le tout dans un de sérieux atouts qui ne com- Pajtasova, très présente de
nous fait ma. On a manqué très bonne défense, mais une contexte certes très physique pensaient que partiellement loin sur la fin (4/5), semblait
de jus et ce qu’on a mis en moins bonne attaque. On a mais empreint de maladres- le déchet technique de l’équi- ensuite offrir la victoire à Di-
place à ce moment-là n’a été trop mauvais dans ce sec- ses réciproques (6-6, 21e). pe (16 pertes de balle) dans jon d’autant que Popovici re-
pas fonctionné. » teur pour espérer gagner. » En réalité, les défenses ali- son ensemble. En parallèle, Is- poussait à son tour un penalty
gnées et les gardiennes res- sy-Paris manquait d’imagina- de Spincer. Sur la remise en
pectives (Attingre et Ber- tion et abusait des tirs dans jeu et, là encore, à la sirène,
EN DIRECT DU PALAIS trand) prenaient l’axe. l’internationale tricolore
régulièrement le dessus sur Goudjo, oubliée en limite de
des attaques en mal d’espaces, Une égalisation zone, obtenait cependant la
d’où le petit score (8-8, 25e). qui fait mal dernière égalisation pour Pa-
L’apparition des exclusions Par conséquent, sur des ini- ris (21-21), celle qui fait mal….
temporaires provoquait tou- tiatives de Mathieu puis de Te- L’entraîneur du CDB Elena
tefois une brutale accéléra- rzi, le club de Côte-d’Or se dé- Groposila était par consé-
tion dans la dernière minute. tachait au moment adéquat. quent dubitative à la sortie des
A dix secondes de la pause, Même en infériorité numéri- vestiaires : « Sur la deuxième
Skolkova signait ainsi une que, le CDB portait la marque mi-temps, je pense qu’on mé-
nouvelle parité mais le CDB à 15-18 sur un tir de Pajtasova ritait de gagner, d’où certains
ne se méfiait pas d’un ultime (51e). regrets. Les filles ont aussi
contre de Spincer sur le gong Les Parisiennes abattaient manqué de réaction sur la der-
(10-9). Déjà… dès lors leurs dernières cartes nière action. Cela dit, le résul-
A la reprise des débats, diffi- avec un changement de gar- tat reste positif avec du mieux
cile encore de dégager une dienne et une défense plus dans l’application mais enco-
tendance (13-13, 38e) dans le haute. Sous la pression, les Di- re trop de fautes et des mo-
cadre d’un bras de fer toujours jonnaises, à la recherche d’un ments faibles. »
tendu. Avec Skolkova à la second souffle, perdaient de FRANCK SILBER
Mathieu Lanfranchi a été contraint de suivre le match des
tribunes depuis la 18e minute. Rapidement suivi par le LA FICHE BLESSÉE Souffrant d’une
Tremblaysien Samuel Ugolin d’ailleurs (19e). Photo Clément Renard
fracture de la main gauche
ISSY­DIJON : 21­21 depuis cette semaine, Anca
Issy­les­Moulineaux (parc municipal des Sports). Issy­
RECRUE Amariei ne devrait pas être de
Paris HB­Cercle Dijon Bourgogne : 21­21 (10­9). Arbi­
Tremblay a enregistré la signature d’un nouvel arrière tres : MM. Boudhir et Chiaroni. 250 spectateurs. retour avant la réception de
vendredi. Il s’agit de Macira Sacko, qui évoluait jusqu’alors à ISSY­PARIS. Gardiennes : Lavergne (7’) 1/4 arrêts (dt 1/2 p), Toulon début octobre.
Vénissieux (N1), sur le flanc droit de la formation Attingre (53’) 10/28 arrêts (dt 0/3 p). Joueuses de champ :
rhodanienne. Après avoir effectué des essais dans le courant Lassource 1/1, De La Brétêche 1/1, Bruneau 1/8, Zalewski Division 1 féminine
du mois d’août et après avoir failli partir pour Aurillac, Sacko, Issy­Dijon..................................................21­21
4/6, Mordal 1/5 (dt 1/2 p.), Goudjo 3/3, Spincer 3/8 (dt 1/2 Arvor 29­Fleury.........................................36­32
qui rejoint pour la première fois les rangs d’une équipe de D1, p.), Sababady 3/5, Blard 2/6, Moretto, Pigniczki 2/4, Attingre ES Besançon­Metz..................................18­34
Nimes­Mios Biganos......................Auj., 15h00
s’est engagé pour un an. Il était d’ailleurs qualifié hier soir. 0/1. Entr. : A. Gandais. Le Havre­Toulon/St­Cyr..................Auj., 17h00
Deux minutes : Bruneau (30e), Pigniczki (53e). Balles per­ 1 Metz
Pts J G N P p. c.
6 2 2 0 0 57 39
STATISTIQUES dues : 16. 2 Arvor 29 6 2 2 0 0 72 58
3 Issy 5 2 1 1 0 52 48
Les statisticiens se sont fait quelques cheveux blancs hier DIJON. Gardiennes : Popovici (30’) 11/22 arrêts (dt 2/3 p), 4 Dijon 5 2 1 1 0 46 45
Bertrand (30’) 6/16 arrêts (dt 0/1 p.). Joueuses de champ : 5 Fleury 4 2 1 0 1 58 55
soir. Alors que le logiciel qui permet de faire les stats a été mis 6 ES Besançon 2 2 0 0 2 37 60
à jour à plusieurs reprises dans la semaine, ce dernier ne Delorme 1/1, Terzi 3/4, Mathieu 2/5, Benouamer 0/1, Edwi­ 7 Cergy­Pontoise 1 1 0 0 1 24 25
8 Nimes 1 1 0 0 1 21 23
ge 0/1, Lefebvre 0/2, Mavoungou 1/4 (dt 0/1 p.), Pajtasova 9 Mios Biganos 1 1 0 0 1 27 31
fonctionnait toujours pas à un quart d’heure du début du 10 Toulon/St­Cyr 1 1 0 0 1 26 36
4/5, Fiossonangaye­Anthonioz 5/12 (dt 3/3 p.), Skolkova 11 Le Havre 0 0 0 0 0 0 0
match. En fait, il s’est avéré que la version de ce logiciel était 5/10 (dt 1/2 p.), Thomé. Entr. : E. Groposila. Prochaine journée. Samedi 18 septembre : 16 heures,
défaillante. Un dernier téléchargement a permis de tout Deux minutes : Edwige (30e), Fiossonangaye­Anthonioz Issy­Nimes ; 20 heures, Metz­Arvor 29 ; 20h30, Mios
Biganos­ES Besançon, Toulon/St­Cyr­Cergy­Pontoise.
rmettre en ordre. (50e). Balles perdues : 16. Dimanche 19 septembre : 17 heures, Fleury­Le Havre.
Exempt : Dijon.
LE BIEN PUBLIC

28 SPORTS / CÔTE-D'OR Dimanche 12


septembre 2010

HANDBALL. Pro D2. Les Semurois ont perdu contre Sélestat.

Semur peut s’en vouloir


Dans un match qu’il pouvait RÉACTION
accrocher, le HBC Semur a
laissé échapper trois points DRAGOS
pour sa première apparition MOCANU
en D2. Pivot et capitaine
de Semur

O
n attendait du specta-
cle, pour ce premier « On n’aurait pas dû
match en D2 dans le perdre »
l’histoire du club du HBC Se-
mur, vieux de 42 ans, le public « Ce match on n’aurait
de la petite salle des Sports a pas dû le perdre. On a tous
été servi. Les joueurs de des choses à apprendre de
Thierry Vamillier ont fait des cette défaite. On fait des
débuts très remarqués, même erreurs qui nous coûtent
si cette première s’est conclue cher. C’est dommage car
par une défaite face à un pré- on avait bien travaillé et
tendantàlamontée on a montré qu’on n’a pas
Et pourtant tout avait vrai- de complexe en D2. »
ment mal débuté, pour les Cô- Malin et les Semurois ont cédé en toute fin de match. Photo Roxanne Gauthier
te-d’Oriens.Sansdouteunpeu
stressés par l’événement, ils perdus(10en23minutes)aus- unpeudemordantendéfense 15). lin, nettement moins en vue.
perdaient deux ballons aussi- sitôt exploités par Marlin et et profitait des erreurs adver- Recadrés en défense par Le MaisSemurtrouvaitlaparade
tôt exploités par Salami (0-2, Verdier(12-9,23e). ses pour revenir grâce à Fou- Gall,lesAlsaciensimposaient et exploitait au mieux les bal-
2’).Uncoupdetomahawkqui, Semur ne réussissait pour- bert et Salami (13-13, 27 e ), plusdephysiqueauretourdes les perdues du SAHB pour
heureusement, ne se transfor- tant pas à passer la vitesse su- avant que Mocanu n’offre un vestiaires. Le choix semblait s’offrir un nouveau break par
mait pas en coup de tonnerre. périeure. Sélestat retrouvait léger avantage à la pause (16- porter ses fruits face à un Mar- MocanuetSarr(21-19,41e).
Sous l’impulsion de Mocanu Mais les exclusions tempo-
etDewit,lesBourguignonsre- LA FICHE Division 2 masculine raires allaient changer com-
venaientàhauteur(2-2,6e). Semur­Sélestat.........................................28­31 plètement le cours de la ren-
SEMUR­SÉLESTAT : 28­31 Mulhouse HSA­Besançon.......................23­18
Pontault­C.­Nancy...................................26­25 contre.Uneerreurdebancàla
Semur (salle des Sports). – HBC Semur­Sélestat AHB : Billère­Créteil............................................27­26
Exclusionsfatales 28­31 (16­15). Arbitres : MM. Blanchet et Guirao. Villeurbanne­Saintes................................22­27 48e (joueur rentré avant le ter-
Face à un adversaire dont la Pays d'Aix­Vernon....................................33­18 me de l’exclusion) plaçait les
500 spectateurs. Angers­Nanterre.......................................25­35
défensenemontraitpasforcé- Semur. – Gardiens : Benkhala (1re­30e et 52e­60e, 6 arrêts), Pts J G N P p. c. Semuroiseninférioriténumé-
ment de signes de relative Massaoud (31e­51e, 2 arrêts). Joueurs de champ : Roche 1 Pays d'Aix
2 Nanterre
3 1 1 0 0 33 18
3 1 1 0 0 35 25 rique à 4 contre 6. François-
quiétude, Marlin mettait ses 1/1, Naudin1/2 (dt 0/1 p.), Dewit 1/3, Martin 1/3, Grébonval, 3 Saintes 3 1 1 0 0 27 22 Marie et Beauregard ne ra-
Delannoy, Pickaerts, Verdier 4/9, Mocanu 5/5, Marlin 9/17, 4 Mulhouse HSA 3 1 1 0 0 23 18
coéquipiers sur orbite, mais 5 Sélestat 3 1 1 0 0 31 28 taient pas l’occasion d’infliger
Sarr 1/4, Kovac 5/7 (dt 2/2). Entr. : T. Vamillier. 12 balles per­ 6 Billère 3 1 1 0 0 27 26
Sélestat ne craquait pas et dues. Deux minutes : Marlin (46e), Roche (48e), Kovac (49e, 7 Pontault­C. 3 1 1 0 0 26 25 un 5-1 aux Côte-d’Oriens (22-
8 Créteil 1 1 0 0 1 26 27
maintenaitlapressionparOs- 59e), Verdier (52e). 9 Nancy 1 1 0 0 1 25 26 25, 51e, puis 24-27, 56e). Une
10 Semur 1 1 0 0 1 28 31
tarcevic(6-6,14e). Sélestat. – Gardiens : Ivezic (1re­60e, 16 arrêts dt 1 p.), Girar­ 11 Villeurbanne 1 1 0 0 1 22 27 erreur que les Semurois n’al-
Semur continuait à harceler din. Joueurs de champ : Matzinger, Jung 0/1, Aman 1/1, 12 Besançon 1 1 0 0 1 18 23 laient jamais pouvoir effacer.
13 Angers 1 1 0 0 1 25 35
la défense alsacienne malgré Huljina 4/4, Omeyer, Beauregard 7/11, Foubert 1/1, Pintor, 14 Vernon 1 1 0 0 1 18 33 Les hommes de Thierry Va-
Salami 5/6 (dt 1/1 p.), Eymann 1/2, François­Marie 8/9, Os­ Prochaine journée. ­ vendredi 17 septembre : Besançon­
lavigilanced’Ivezicetfaisaitfi- Semur, Saintes­Angers, Nancy­Mulhouse HSA, samedi millier ont fait, hier soir, le dur
tarcevic 4/8. Entr. : M. Le Gall. 18 balles perdues. Deux mi­ 18 septembre : Vernon­Villeurbanne, Sélestat­Pays
nalement le break sur deux nutes : Beauregard (36e). d'Aix, dimanche 19 septembre : Nanterre­Billère, Créteil­
apprentissagedelaD2.
nouveaux ballons bêtement Pontault­C.. GEORGESSANTOS

HANDBALL. Coupe de France masculine. HANDBALL. Coupe de France féminine.


Marsannay s’offre un nouveau tour La marche était trop haute
En s’offrant le scalp d’Altkirch, pour fuyant le cadre, Altkirch refait petit à Plus athlétiques, plus rapides, plus de situation. « On a tout donné en
sonpremiermatchofficieldelasaison, petit son retard (27-19, 44e). Sous les adroites, les Vésuliennes étaient supé- première période. Dès lors, on savait
Marsannais a fait le plein de confiance coups de boutoirs de Labogoumbi, rieures en tout. Elles n'ont donc fait qu'il serait très dur de continuer à ri-
avant l’entame du championnat. Marsannay plie mais ne rompt pas qu'une bouchée des Chevignoises. valiser » analyse avec lucidité le
D’entrée, les locaux prennent le con- (28-24, 52e), faisant preuve de solidari- Appliquant à la lettre les consignes coach local, avant de conclure : « Cet-
trôle des opérations et profitent du té pour conserver un maigre avantage de leur entraîneur, Fouad Ezzajjari, te rencontre n'était pas dans nos cor-
manque de communication de leurs jusqu’au coup de sifflet final. Suffisant les coéquipières de Fanny Begin ont des. L'important est d'être prêt same-
adversaires pour placer des attaques pour continuer dans la compétition. lutté durant une mi-temps, avant que d i p r o ch a i n p o u r l a r e p r i s e d u
rapides et s’envoler au tableau d’affi- THIBAUT JULLIEN les Franc-Comtoises ne larguent les championnat. »
chage (11-6, 15e). Sous l’impulsion du amarres juste après le repos (10-15, FRÉDÉRIC SAUTEREAU
MARSANNAY­ALTKIRCH 30­28
capitaine Romain Begin, les Pataras Marsannay (salle Georges­Enselme). Marsannay­ 33e), pour définitivement s'envoler en CHEVIGNY (N3)­VESOUL (N2) : 18­30
réalisent une excellente première pé- Altkirch : 30­28 (20­10). infligeant un cinglant 6-0 (14-27, 49e). Chevigny (gymnase Eric Chenevoy).­ Chevigny
riode à l’issue de laquelle le sort de la Marsannay. – Gardiens : G. Breuil (52’), T. Breuil (8’). Si le score est éloquent (18-30), les (N3)­Vesoul (N2) : 18­30 (9­11). 70 spectateurs.
Marqueurs : Guyot (7 dt 1 p.), Begin (5 dt 1 p.), Payen Chevigny.­ Gardiennes : Colin (1re­23e), Vvier (30e­
rencontre semble scellé (20-10, 20e). (4), Tirniac (3), Germain (3), Provornikov (3), Baillot (3), Côte-d'Oriennes ont lutté avec leurs 60e) ; Marqueuses : Grand 1, Begin 5, Bondoux 1, Ce­
Malgré un net avantage, ils baissent Mori (2). armes. Mais le rapport de forces était fis 3, Guyot 4, Roblot 1, Pinhal 1, Duplaa 1, Gabon 1.
Altkirch. – Gardiens : Ambouri (28’), Frantz (32’). Vesoul.­ Gardienne : Bouatil ; Marqueuses : Pour­
physiquement après la pause. Les ten- Marqueurs : Labogoumbi (9), Guidoni (5 dt 3 p.), Zaidi bien trop déséquilibré pour insuffler chet 1, Dalvard 2, Coppola 4, Mikolon 2, Legendre 6,
tatives des joueurs de Samir El Jamal (4), Gabrean (3), Cissé (3), Goumane (2), Em (1). le moindre espoir d'un retournement Mougin 2, Ott 8, Foissard 2, Gendre 3.
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 12
septembre 2010 CÔTE-D'OR / SPORTS 29

HANDBALL. Coupe de France (F). FOOTBALL. Division d’honneur (3e journée).


Longvic passe tout près DFCO-Selongey, acte 2
Deux petits buts ont man- s’appuyait sur ses renforts
qué pour que Longvic fran- Breuil et Bernardot pour
chisse le premier tour face à maintenir un léger écart à la Le DFCO C et Selongey B bonne dynamique, même si Mais nous allons tout faire
une formation de Pontar- pause (11-13). s’affrontent aujourd’hui aux nous savons que ce sera très pour lui rendre hommage »,
lier évoluant une division A la reprise, Pontarlier fai- Poussots, un jour après le dur car Dijon risque d’ali- explique l’entraîneur chevi-
au-dessus (N2). « Avec un sait toujours la course en tê- même derby... en CFA2. gner une équipe beaucoup gnois Nicolas Perruchot.
peu plus de réussite ça pou- te mais l’incertitude restait Beaune se déplace à Sens plus compétitive que lors
vait être bon », soulignait bien réelle. Longvic passait et Chevigny reçoit Paray des deux premiers mat- £ Sens­Beaune (15 heures)
Mathieu Picard à la fin de la même devant 19-18 (45 e ) ches », commente Frédéric Après deux matches à do-
rencontre. « J’aurais préféré sur un tir de Bernardot. £ Dijon FCO C­Selongey B (15 Hérard. micile (une défaite et un
prendre dix buts, là c’est ra- L’espoir changeait de camp heures aux Poussots). nul), les Beaunois vont ef-
geant, mais de bon augure un instant, mais les nom- Pour ce second derby en £ Chevigny­Paray (15 heures) fectuer leur premier dépla-
pour le championnat. » breux tirs locaux sur les po- deux jours entre Dijonnais Si Chevigny tentera de cement de la saison chez un
Dès l’engagement, Lon- teaux, en fin de partie, don- et Selongéens, les hommes remporter sa première vic- adversaire qui, comme eux,
gvic montrait son envie. naient la victoire aux de Raphaël Livramento toire de la saison, les esprits descend de CFA2 et fut le
Malgré leur puissance de Comtoises. auront à cœur de remporter seront surtout tournés vers théâtre d’un important chas-
frappe les Pontissaliennes Côté longvicien, Mathieu leur premier match de la sai- la famille de Philippe Petot, sé-croisé de joueurs cet été.
n’arrivaient pas à imposer Picard peut être confiant son, tandis que la réserve de l’un des dirigeants histori- « Ils seront favoris mais on
leur jeu. L’écart maximum car il dispose d’un groupe Selongey s’attachera à pour- que du club chevignois dé- espère revenir avec quelque
était de trois buts (5-8 15e, 7- qui va en f aire trem ble r suivre son excellent début cédé hier matin des suites chose. Ça serait bon pour le
10, 8-11, 9-12, 29e). Longvic beaucoup. de saison (deux victoires en d’ u n e l o n g u e m a l a d i e . moral et pour la suite », ré-
deux matches). « Dans ces circonstances, le v è l e l ’e n t r a î n e u r c ô t e -
LONGVIC (N3)­PONTARLIER (N2) : 24­25 « C’est un match certes un m a t ch e s t a n e c d o t i q u e . d’orien Zito Rozborski.
Longvic (COSEC). ­ ALC Longvic (N3)–Pontarlier (N2) : 24­25 (11­13).
peu particulier, mais nous
Longvic. – Gardienne : Faivre (60’). Marqueuses : Jouveneau 1, Safadi 1, Michelin 3,
Loubeau 1, Dauphin 2, Georges 1, Caumont 3, Bernardot 6, Breuil 6. n’allons pas changer notre
Pontarlier.­ Gardiennes : Vacher et Barthot. Marqueuses : Boucard 3, Leclerc 4, Jac­ fusil d’épaule pour autant, à LES GROUPES
quet 1, André 5, Ferrandoz 1, Monin 2, Verguet 3, Belpois 2, Allaire 4. savoir produire du jeu et al- DIJON ayant joué avec la CFA2 hier).
ler de l’avant », explique le Dellair (g.) ; Oulahri, Ibara, Barbosa, Pari­
technicien dijonnais Ra- sot, Giggino, Fallat, Reise de Jesus, Fall, CHEVIGNY
Layouni, Gibassier, Rivera (Zidane et Renaud (g.) ; Piller, Lallemand, Verdet,
phaël Livramento. De son
HANDBALL. Coupe de France (M). côté, Selongey voudra pour- Teno ?).
Chaillot, Maillard, Lignelet, Colin, Marin,
Belhenini, Robin, Vita, Léo, Pronot.
suivre sur sa lancée, après
Beaune sort d’entrée l’excellente prestation de la
semaine dernière au Creu-
SELONGEY
Boury (g.) ; Badroudine, Naigeon, Rabin,
Outssakki, Demoulin, Sanchez, Bense­
BEAUNE
Abich (g.) ; A. et N. Berradj, Ferté, Haes­
sig, Lalli, Hamrani, Morel, Missa, Morlot,
Confrontées à une forma- Mais Bron tenait bien et re- sot (victoire 3-1). « Nous gane, Ehma, Terrade (plus trois joueurs Nemet, Rossin, Trapet, Carbon.
tion qui évolue deux divi- lâchait juste ce qu’il fallait voulons conserver cette
sions au-dessus d’elles, les alors que les Côte-d’Orien-
Beaunoises ont subi la loi nes s’arrachaient.
de Bron pendant 60 minu- Emmenées par Lamarre,
tes. avec de bonnes prestations PROMOTION D’HONNEUR (1RE JOURNÉE)
Les visiteuses, puissantes, de Marque et Lacagne dans GROUPE A Meursault : Renaudin ; Moreau, Morel, Doussot, Cholet, Koch,
grandes et très organisées les buts, les filles du HBCB AJ AUXERRE E­CHENÔVE (15 heures) Bordet, Chatain; Souiry, Hinault, Labesque, Coupelon, Merca­
ont marqué leur entrée par ont perdu sans démériter Chenôve : Fettar ; Besancenot, Yftène, Belfetni, Edmorabet, dieu.
H.Outssaki, Ahayazid, Talbé, A.Outssaki, Douida, Bellassaoui.
un 3-0 sévère. Manquant mais disent adieu à la Cou- GROUPE B
d’efficacité aux tirs, per- pe de France dès le premier MARSANNAY­MONTBARD/VENAREY (15 heures) LONGVIC­QUETIGNY (15 heures)
dant de trop nombreuses tour. Marsannay : Rigal ; Normand, Lacroix, Torou, Holler, Faoro, Longvic : Daldos ; Belkouche, Sautret, Poirot, Smaili, Al Shibel,
Robelin, Regnet, Jouvenceaux, Bolot, Moret, Guzel, Gumu­ Bani, El Hanch, Chassi, Rossignol, El Habhoubi, Beljadid, Said.
balles les filles de Marc Re- Y. D.
chian. Quetigny : Loureiro ; Mechaouf, Bemba, Rasasak, Trullard,
nard ont tout tenté pour re- Montbard/Venarey : Pernet ; Arnaud, Pallant, Ferreira, Samac­ Charpin, Aouida, Caurot, Denuilly, Caltagirone, Beillevaire, Hiz­
venir mais sans succès. Au HBC BEAUNE (N3)­BRON ke, Guyader, Gineste, Sacko, Perreau­Niel, Rousseau, Amirou­ zi, Lahrissi, Miorin.
(N1) : 17­35 che, Talli, Silvestre, Frey.
repos, Bron menait déjà
Beaune (Forum des sports).­ HBC­ BEAUNE B­SORNAY (15 heures)
20-7. Beaune­Bron HB : 17­35 (7­20). USC DIJON­STADE AUXERRE (15 heures aux Bourroches) Beaune : Habich ; Berghabi, Noblet, Arrigoni, Meillerat, Sauvry,
A la reprise, une nouvelle HBCB.­ Gardiennes : Marque (10 ar­ USC Dijon : Carion ; Dubuet, Fremy, Gely, Icemollaoglu, Kanza, Mamet, Bricout, Gaudillat, Ourvois, Fremyet.
organisation beaunoise, rêts), Lacagne (2 a.), Gauthrin (1 a.). Mar­ Marcillet, A. et J. Moulaert, Perrot, Picard, Stercq.
plus rigoureuse en défense queuses : Lamarre 6, Naigeon 3, Guerret CRISSEY­GENLIS (15 heures)
3, Michelin 3, Revil 1, Rossignol 1. SEMUR/EPOISSES­MEURSAULT (15 heures à Semur) Genlis : Morlon ; Da Rocha, Deuillairs, Petit, Fautrelle, Fiatte,
et plus réactive en attaque Semur/Epoisses : Ajarcan ; Boyer, Groen, Gallardo, Leduc, Balnair, Imar, Dantonel, J, Da Rocha, Rossoni, Lemaitre, Singer,
Bron.­ Gardienne : Reault (21 arrêts).
avec, en face, des Lyonnai- Naimi, Rochetti, Choir, Longu, Oucar. Maache.
Marqueuses : Colombier 9 dont 3p., Lai­
ses moins appliquées et ne 4, Panquet 4 dont 3p., Pellaz 4, Sinet
moins vigilantes, ont fait 3, Cannusso 3, Femel 3, Patin 3, Galibert
naître quelques espoirs. 1, Bernier 1.
PROMOTION DE LIGUE (1RE JOURNÉE)
GROUPE C GROUPE D
QUETIGNY B­ST­APOLLINAIRE (15 heures) DIJON PARC­FAUVERNEY
EN BREF Quétigny : Detrau, Metran, Legendre, Lemonnier, Veloso, (15 heures au stade de l’Eveil)
Heitzmann, Gagneux, Hizzi, Garcia, Schmit, Bonnet, Bouchard, Dijon Parc : Girard, Crespo, Michelin, Lauter, Nagting, Clerc,
El Ouachidi, Charnot. Agostini, Lanoir, Talandier, Coley, Barros, Ait­Salam, Pardo.
HANDBALL Saint­Apollinaire : Enault, Gantner, Feirrera, R. Laghmaoui, Fauverney : Rougetet, Pheunis, Santina, S. et J. Daugabel, De­
Coupe de France : Longvic va faire tourner Boussebha, Humbert, S. Laghmaoui, Adjar, Bakkouri, Guyon,
chanet, Ferrand, Jolibois, Masson, Podechard, Ch. et G. Tautet,
Vantard, Perez, Hadj Bouziane, Roy.
Les Longviciens se rendent à Dole (N3) cet après-midi (15 Dravet, Durieux.
heures) et Fayçal Kiour va essayer quelques jeunes en atten- AUXONNE­MIREBEAU (15 heures)
dant de récupérer quelques blessés. Auxonne : Barbosa, Badet, Feuillebois, Contet, Mo. et Me. POUILLY­IS­SUR­TILLE (15 heures)
Bouizer, Voituret, Courroy, Giraud, Baptista, Moreira, Zouine, Pouilly : N. C.
Le groupe. - Gardiens : Gueneau, Frégonèse. Joueurs de Is­sur­tille : Gaudé, Bettinger, Picard, Chevalier, A. et R.
Bonnefoy, Foundj.
champ : Knibbe, Carillon, Jacquet, Djellal, Damervalle, Mirebeau : Maissiat, Malnoury, Maurice, Lelony, Coupechoux, Guyard, Saik, Saia, Collet, Sitou, Aouida, El Maadour, Degret,
Billey, Checci, Callod, Bordes, Garaut. R. et J. Mougeot, A. et T. Douard, Bourrabia, Chaffanel. Yousfi.
LE BIEN PUBLIC

30 SPORTS / CÔTE-D'OR Dimanche 12


septembre 2010

FOOTBALL
FOOTBALL. Ligue 2 (6e journée). Après la défaite du DFCO au Havre (2­1).
Ligue 2
Evian/TG­AC Ajaccio.....................Lun., 20h30

Quelques détails à régler 1 Tours


2 Evian/TG
3 Sedan
4 Boulogne
5 Châteauroux
6 Le Havre
Pts J G N P p. c. Dif.
15 6 5 0 1 13 8 5
12 5 4 0 1 9 2 7
11 6 3 2 1 13 6 7
10 6 2 4 0 7 4 3
9 6 2 3 1 6 4 2
9 6 3 0 3 8 7 1
7 Le Mans 9 6 2 3 1 6 5 1
8 Troyes 9 6 3 0 3 6 5 1
Battu vendredi au Havre, Di­ 9 Vannes 9 6 3 0 3 7 9 ­2
10 Nantes 8 6 2 2 2 5 4 1
jon laisse Boulogne seul in­ 11 Angers 8 6 2 2 2 4 6 ­2
vaincu de Ligue 2. Si cela re­ 12 Dijon 7 6 1 4 1 6 6 0
13 Nîmes 7 6 2 1 3 5 5 0
lève de l’anecdote, la 14 Laval 6 6 1 3 2 4 6 ­2
15 Istres 6 6 1 3 2 2 4 ­2
défaite en Normandie sus­ 16 Grenoble 6 6 2 0 4 2 5 ­3
17 Metz 5 6 1 2 3 2 5 ­3
cite des regrets et pointe 18 AC Ajaccio 5 5 1 2 2 1 5 ­4
quelques carences. 19 Clermont 5 6 1 2 3 8 13 ­5
20 Reims 3 6 0 3 3 5 10 ­5
Prochaine journée. ­ Vendredi 17 septembre : Tours­Le
Havre,Châteauroux­Metz,Boulogne­Laval,Dijon­Evian/

I
l fallait bien que cela arri- TG, Sedan­Le Mans, Clermont­Nîmes, AC Ajaccio­Van­
ve. Sauf miracle, le DFCO nes, Grenoble­Troyes. Dimanche 19 septembre : 15
heures, Angers­Istres. Lundi 20 septembre : 20h45,
n’allait pas demeurer in- Reims­Nantes.
vaincu pendant toute la sai-
son. Mais il aurait sans doute ÉCHOS
bien apprécié étendre la série CHANGEMENTS
encore quelques semaines, DE DATE
histoire de se mettre un petit Le conseil d’administration
challenge supplémentaire sur de la ligue a acté le
les épaules, histoire aussi de déplacement de quatre
se tirer la bourre avec Boulo- journées du vendredi soir
gne, désormais dernier in- au samedi 15 heures. Cela
vaincu de Ligue 2. Mais il fau- concerne les rencontres
dra dorénavant faire sans ou disputées entre le 15 janvier
plutôt avec, sachant qu’à et le 15 février (de la journée
l’heure du bilan, en mai pro- 20 à la journée 23). Cela doit
chain, cette première défaite permettre d’éviter le report
au Havre relèvera sans doute de rencontres en cette
de l’anecdotique. Sankharé et les Dijonnais ont pris le match par le mauvais bout. Photo MaxPPP/E. Lelaidier période à cause des
Ce qui l’est moins, c’est sans intempéries, froid et neige
doute la manière dont celle-ci naïfs. Nous les avons un peu « nous avons été supérieurs Bru, il y avait sans doute en particulier.
s’est écrite. Et dans le domai- trop regardés jouer », recon- dans le jeu», on n’a pas senti mieux à faire.
ne, les Dijonnais peuvent naissait ainsi Steven Paulle. le même allant que précé- Le puzzle n’est pas encore RÉACTION HAVRAISE
nourrir certains regrets. demment. A l’image du petit en place, c’est une évidence. Cédric Daury (entraîneur
D’une part celui de ne pas Des recrues g a u ch e r E r i c B a u t h é a c , Mais les belles promesses de du Havre) : « Cette victoire
avoir attaqué franchement la pleines de fraîcheur moins décisif qu’à l’accoutu- l’été doivent maintenant se fait du bien. Nous continuons
rencontre, les Havrais étant Le même ajoutait encore : mée, mais un marquage de concrétiser. Avec l’apport de notre série à domicile. Je suis
plutôt timides dans la phase « Sur le but de Mesloub (le plus en plus resserré et des Sankharé et Badiane, « nous satisfait des trois points
de démarrage. Il a fallu ainsi deuxième), nous sommes fautes de plus en plus fréquen- avons un effectif complet et du comportement de
patienter jusqu’à l’heure et trop passifs. » Son coéquipier tes à son encontre peuvent ex- dans toutes ses lignes », se ré- mes joueurs. Cette équipe
quart de jeu pour voir Ribas et Benjamin Corgnet renchéris- pliquer cela. jouissait Carteron, qui va possède un vrai mental. »
les siens pousser vraiment sait : « Sur ce deuxième but, il Dans la construction, on a pouvoir continuer à modeler
fort et se rendre compte qu’il y a une erreur de marquage. aussi la sensation que les Di- son équipe comme il l’entend. EMBOUTEILLAGES
y avait peut-être mieux à faire Nous sommes trois devant jonnais ont eu une fâcheuse Et si cela ressemble à la belle A l’instar de Dijon, Le Havre
que de rentrer de Normandie lui. Il élimine deux joueurs tendance à trop souvent sau- ébauche du mois d’août, on construit son tramway,
avec un zéro pointé. mais on se dit qu’il ne va pas ter le milieu de terrain, usant en salive d’avance. Il reste jus- prévu pour 2012, ce qui
D’autre part, ils peuvent s’en tirer. » La prochaine fois, lui et abusant de longs ballons te quelques petits détails à ré- occasionne de sérieux
vouloir d’avoir été aussi atten- et ses partenaires devront se vers Sebastian Ribas, sans gler pour gagner en cohéren- embouteillages dans le cœur
tistes sur le plan défensif, un montrer plus dissuasifs. grande efficacité. Avec des ce. de la ville.
fait récurrent depuis le début Dans le jeu, même si Patrice joueurs tels que Corgnet, San- JEAN­YVES ROUILLÉ
de la saison. « Nous avons été Carteron a le sentiment que kharé, Isabey ou bien encore jy.rouille@lebienpublic.fr BOURABIATITULAIRE
ETEXPULSÉ
Pour la première fois de la
saison, le Dijonnais Mehdi
STEVEN PAULLE S’EST FAIT UNE PLACE Bourabia était titulaire avec
Grenoble, vendredi soir à
Il aurait pu être le héros de la rencontre. que je me jette. Soit il y avait penalty, avoue-t-il ainsi modestement. Très Istres. Si le GF 38 s’est
Avec un but à son actif, son premier soit je prenais le ballon. J’ai eu un peu de prompt dans ses interventions, Patrice imposé (1­0), l’ex­joueur
sous le maillot dijonnais, et un autre chance », convient-il plein de modestie. Carteron confiait à son sujet qu’à Can- du DFCO s’est retrouvé
magnifiquement empêché grâce à un nes, il était un des plus rapides de son ef- impliqué dans une bagarre
tacle plein d’à propos sur Bonnet à deux Complémentaire avec Zarour fectif, bon de la tête mais aussi buteur à générale et a été expulsé
mètres des buts. Mais au lieu de tout ce- Un peu de chance mais aussi pas mal de ses heures, il forme un tandem assez en fin de match .
la, il est sorti du terrain tête basse, com- talent qu’il a encore grandement dé- complémentaire avec Zarour, plus brut
me tous ses coéquipiers. montré face aux Havrais. L’autre soir dans son jeu. Un partenaire qu’il a déjà LES BUTEURS
Battu pour la première fois de la saison, avec Zywiecki, il a été l’homme fort côtoyé sous le maillot cannois. « Je suis 1. Guié Guié (Tours) 9 buts ;
Steven Paulle avait bien du mal à savou- d’une défense qui a parfois tangué dan- vraiment satisfait de jouer avec Chaher. 2. Marcos (Troyes) 4 ;
rer son but, vendredi soir à Decha- gereusement. Titulaire pour la troisiè- Je sais ce qu’il va faire et comment il va 3. Adnane (Evian), Lebouc
seaux. « Peu importe qui marque, ce me fois d’affilée, l’ancien Cannois sem- faire, je n’ai pas besoin de le regarder. » (Laval), Jovial (Le Havre),
qu’on retient c’est la défaite. » Quant à ble parti pour un long bail au sein de la Un vrai atout pour une défense dijon- Djordjevic (Nantes), Ayité
son tacle impeccable, il expliquait : défense centrale du DFCO. « Je com- naise en quête de stabilité. (Nîmes), Karaboué
« Sur l’action, je n’ai plus le choix, il faut mence à prendre mes marques », J.­Y. R. (Sedan) 3...
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 12
septembre 2010 CÔTE-D'OR / SPORTS 31

FOOTBALL. CFA2 (4e journée). Le DFCO B remporte le derby face à Selongey.

Dijon maître chez lui


Le derby entre la réserve du FOOTBALL
DFCO et Selongey a tourné CFA2
à l’avantage des premiers. Groupe C
Dijon a été sans pitié pour
Dijon FCO B­Selongey.................................3­0
des Selongéens qui ont pé­ Illzach­St­Dizier............................................0­1
Troyes B­Schiltigheim..................................0­1
ché par manque de réalis­ Vesoul­Forbach............................................4­1
me. Jarville­AJ Auxerre C....................................1­0
Vauban Strasbourg ­St­Louis Neuweg.......0­1
St Dié­Jura Dolois.........................................0­1
Strasbourg B­Sarre Union..............Auj., 15h00

L
e score final est net et Pts J G N P p. c. Dif.
sans bavure. Il est mê- 1 Vesoul 14 4 3 1 0 8 2 6
2 St­Louis Neuweg 14 4 3 1 0 5 2 3
me un peu sévère 3 Jarville 13 4 3 0 1 7 5 2
4 St­Dizier 13 4 3 0 1 4 1 3
pour une équipe de Selon- 5 Dijon FCO B 13 4 3 0 1 10 3 7
6 Troyes B 11 4 2 1 1 7 3 4
gey qui a posé pas mal de 7 Forbach 11 4 2 1 1 4 5 ­1
8 Schiltigheim 10 4 2 0 2 4 2 2
problèmes aux Dijonnais, 9 Illzach 10 4 2 0 2 3 5 ­2
en particulier en première 10 Jura Dolois 8 4 1 1 2 2 4 ­2
11 Selongey 8 4 1 1 2 2 5 ­3
période. Malheureusement, 12 AJ Auxerre C 6 4 0 2 2 2 4 ­2
13 Sarre Union 6 3 1 0 2 3 7 ­4
une inefficacité criante a 14 Vauban Strasb. 5 4 0 1 3 1 5 ­4
15 Strasbourg B 4 3 0 1 2 0 2 ­2
coûté très cher aux hommes 16 St­Dié 4 4 0 0 4 1 8 ­7
Prochainejournée.­Samedi25septembre:Selongey­Il­
d’Alain Donnat. lzach, Jura Dolois­Vesoul, St­Louis Neuweg­Dijon
« Quand il y a 3-0, c’est FCO B, St­Dizier­Jarville, Forbach­Troyes B, Schilti­
Auteur du deuxième but, Raphaël Caceres a enterré les espoirs selongéens. Photo Clément Renard gheim­Strasbourg B. Dimanche 26 septembre : AJ
qu’une équipe est supérieu- Auxerre C­Vauban Strasbourg.
re à l’autre. Mais si le pre-
mier but est anecdotique, tions, le premier but fait du en embuscade sur un coup seur car il avait manqué au jouée, ou presque. Si Selon-
sur les deux suivants, nous bien. » Ce but, il était franc dévié de Caceres (1-0, préalable deux énormes oc- gey ne baissait pas les bras,
payons nos erreurs cash », l’œuvre de Malek Chergui, 29e). Ce dernier se montrait casions (5e, 20e). Dijon imprimait davantage
analysait très lucide Alain le meilleur Dijonnais hier, meilleur passeur que finis- Loin de s’avouer vaincus, sa manière, comme le rap-
Donnat, l’entraîneur de Se- les Selongéens jetaient tou- pelait Moulay Azze-
longey. LA FICHE tes leurs forces dans la ba- gouarth : « Durant cette
taille. Jollet, sur coup franc, deuxième mi-temps, nous
Chergui à son aise DIJON FCO B ­ SELONGEY : 3­0 oblige ait Pasoni à s’em- avons eu une bien meilleure
Dijon (stade des Poussots). Dijon FCO­Selongey 3­0
Dans la maison d’en face, (1­0). Arbitre M. Triboulet. 600 spectateurs. ployer (31e) puis, au retour maîtrise du jeu. Les pros ont
le duo Jobard-Azzegouarth But pour Dijon : Chergui (29e), Caceres (59e), Mollet (84e). des vestiaires, ils insistaient joué le jeu. C’est très satisfai-
se montrait satisfait du ré- Avertissement à Dijon : Fortune (90e). mais n’arrivaient pas à ca- sant car nous n’avons plus
sultat, même si tout n’a pas Dijon : Pasoni – Bamba, Mara, Maissiat, Gabourg – Cour­ drer (48e, 53e). pris de but depuis la premiè-
été parfait. Ainsi Stéphane gnaud (Fortune, 87e), Morisot, Altama (Mollet, 76e), Sallan­ Et ce qui devait arriver, ar- re journée. » Et pour para-
Jobard reconnaissait que dre (cap, Marié, 65e) – Chergui, Caceres. rivait. Sur contre-attaque, chever l’ensemble, Mollet,
Selongey : Bohm – Conat, Piombino, Prouvensier, Begin
« nous avons été gênés par Caceres marquait en force d’une frappe splendide, clô-
(Morin, 76e) – Clerc (Houmadi, 65e), Fourney, Romagon (Har­
le pressing haut en première roud, 72e), Jollet – Simoncic, Carpentier. avec l’aide du poteau (59e). turait la marque (3-0, 84e).
période. Dans ces condi- Dès lors, la partie était JEAN­YVES ROUILLÉ

AUTO. Rencontres Peugeot Sport.


Anthony et Lefrançois n’ont rien lâché
La cinquième et avant-der- journée, Sébastien Seveau voudra défendre son maigre
nière manche des Rencon- avait l’occasion d’asseoir un avantage au général devant
tres Peugeot Sport a débuté peu plus sa domination cet- le team GM Sport (Maio/
hier sur le circuit de Dijon- te saison en Coupe 207 Gillardeau), leader jusqu’à
Prenois, avec déjà un pre- THP. Mais la première man- l’épreuve de Spa, qui précé-
mier titre attribué en Relais che du week-end est finale- dait celle de Dijon fin juillet.
206 au duo Alexis Anthony/ ment revenue à son actuel Côté côte-d’orien, on suivra
Manuel Lefrançois (AK dauphin au classement gé- la n°121, pilotée notam-
Compétition), qui a dominé néral, Eric Coppens, devant ment par Dominique Ber-
la course dijonnaise hier Yannick Péchard et Mickaël thaud.
pour s’adjuger sa troisième Carré, tandis que Seveau BERTRAND LHOTE
victoire de la saison. termine 7e. La bataille s’an- bertrand.lhote@lebienpublic.fr
Déjà sur la plus haute mar- nonce donc serrée cet après-
che du podium à Albi et midi pour le second acte. LES RÉSULTATS
Relais 206 (3 heures) : 1. AK Compéti­
dans le Val de Vienne, l’Ala- Une deuxième journée qui tion (Anthony/Lefrançois) ; 2. Azur Rent
sacien Anthony et pilote de sera marquée par la course (B. et A. Courtois) ; 3. DWA Racing (Ber­
Seine-Maritime Lefrançois Le duo Anthony/Lefrançois n’a laissé que des miettes à la phare du week-end, à savoir thaud/Sombstay).
concurrence cette saison en Relais 206. Photo B. L. Coupe 207 THP (13 tours, manche 1) :
possédaient plus de trente le Relais 207, une épreuve
1. E. Coppens ; 2. Y. Pechard ; 3. M. Car­
points d’avance au général de 6 heures dont le départ rée.
avant l’étape bourguignon- frères Blaise et Arnaud DWA R a c i n g , c o m p o s é sera donné à 12 h 30.
ne. Hier, au terme des trois Courtois, du team nantais d’Arthur Berthaud et David Actuellement en tête du AUJOURD’HUI
9 h 30 : THP Spider Cup (manche 2).
heures de course, ils ont de- Azur Rent, et le surprenant Sombstay. général, le team Condom 10 h 45 : Coupe 207 THP (manche 2).
vancé sur la ligne les deux tandem dijonnais du team Un peu plus tard dans la Sport (Farnière/Castagné) 12 h 30 : Relais 207 (6 heures).
LE BIEN PUBLIC

32 SPORTS / CÔTE-D'OR Dimanche 12


septembre 2010

ÉCHOS
RUGBY. Fédérale 1. Bobigny­Stade dijonnais (aujourd’hui à 15 heures). PILIER
Jérémy Bécasseau (19 ans)

Marquer les esprits d’entrée est aligné d’entrée à droite au


Stade dijonnais. Un pari du
coach dijonnais Eric Melville,
qui relativise ce risque : « J’ai
confiance. »
Le Stade entame sa saison
à Bobigny, un gros poisson
du championnat. Un succès
lui offrirait du confort avant
d’accueillir l’ogre neversois.
“ Bobigny fait
partie des favoris
de la poule au
même titre que
ABSENCES
Outres Julien Rivier (genou),
Jean­Philippe Jacouton va
de nouveau passer sur la
table d’opération. Opéré du
genou gauche à l’intersaison,
Massy et Bourg. ”

D
epuis plus d’un il souffre aujourd’hui du
mois, joueurs, sup- droit… La poisse est toujours
porters et dirigeants Eric Melville, coach du Stade d’actualité pour Manu
trépignent d’impatience. Ils Chevassu (genou) et
attendent ce premier mo- de bataille. « Je ne veux pas Stéphane Bailly (adducteurs)
ment de vérité avec le mors voir des lions à la maison et également forfait pour ce
aux dents. Leur recrutement des agneaux à l’extérieur. Ça premier déplacement de la
sera-t-il à hauteur ? voudrait dire que nous som- saison. Côté Bobigny, le
Cette interrogation est par- mes des petits garçons. Si on talonneur Gildas Colléo est
ticulièrement valable pour veut trouver une excuse, on out jusqu’en novembre.
le Stade dijonnais. Désor- en aura toujours. On a du CONNAISSANCE
mais tourné vers le profes- potentiel, il faut simplement Les Dijonnais devraient
sionnalisme, il faut sans at- que l’on se bouge. » retrouver en face d’eux cet
tendre concrétiser tous les Clairement, le Stade doit après­midi, un certain Akram
efforts consentis dans les ramener quelque chose de Aouamri, muté durant l’été.
coulisses. Ralulu Robanakadavu et le Stade dijonnais ont tout à gagner à cet énorme rendez-vous. Il AILLEURS
Bobigny, favori de la poule pour Eric Melville. Photo Clément Renard
Les joueurs côte-d’oriens est attendu... Orléans se déplace à Annecy
ont été servis en ce début de JÉRÔME ROBLOT sans sa charnière, Pimlow
saison avec un premier mis sur la table pour négo- pline et l’état d’esprit seront (épaule), Collette (déchirure).
match à Bobigny suivi d’une cier au mieux cette ouvertu- les maîtres mots du staff LES ÉQUIPES Juncquet s’est retourné le
BOBIGNY
réception neversoise (plus re balbynienne avec une bourguignon. Doret, Lavergne, Berthe, Bika, Janik, pouce si bien que le Sud­
gros budget de la division) et nuit à Marcoussis. « On va Thoreux, (o) Danguin, Pichot, (m) Bugat, Africain Van Staden à
puis une visite à Bourg (pré- j o u e r c o m m e d e s ch a m - Discipline et envie Bouhraoua, Bordenave, Jacobbi (cap), l’ouverture et le junior
Lukrassi, Bomolailai, Kruzicki, Laouni,
tendant à la montée en pions », plaisante l’ancien « Ils ont un botteur qui en- Raynaud, Aouamri, Bittoun, Béric, Ha­ Bourgade à la mêlée, seront
Pro D2). Ils pourront donc To u l o n n a i s . « C ’ e s t l e quille tout. Chaque faute se- ramburu, Mariscariu, Lalalanne. sur le pré.
se jauger et s’étalonner rapi- meilleur match à faire. On a ra doublement sanctionnée STADE DIJONNAIS LESAUTRESMATCHES
Jeuvrey ­ Kovoivouto, Trapet, Paquet, C.
dement face à ce trio majeur. tout à gagner. On peut s’ins- (arbitre et tableau d’afficha- Rivier ­ (m) Cortès, (m) Rebelo (cap) ­ Del
Nevers­Montluçon, Bourg­
Pour Eric Melville, le taller en bonne position ge) », reconnaît Melville. Fabbro, Chadwick, Vert ­ Flanquart, Ro­ Suresnes, Cergy­
coach dijonnais, il est inima- pour la suite. » « Je veux une responsabili- banakadavu ­ Becasseau, Susigan, La­ Strasbourg, Annecy­
ginable de virer avec trois Face à ce poids lourd de la sation maximale des bat. Remplaçants : Kohler, Ferreira, Orléans, Mâcon­Massy (15
Korkmaz, Chapelle, Bourdeaux, Grand,
défaites dans les mirettes. poule, toujours présent lors joueurs », poursuit-il avant Rave, Dufour. heures).
Aussi, les moyens ont été des phases finales, la disci- d’enchaîner sur son cheval Arbitre : M. Lezin (Centre).

nLES ADVERSAIRES DU STADE


POULE 1
AS MÂCON £ Arrivées (Bagneux), Cattier (Viry), Payel (Van­ US BOURG £ Départs
Entraîneurs : J.­H. Tubert et F. Boyet. Williams (Llandovery), Marfaing (Valen­ nes), Kerchoni, Bidanessy (Drancy), Do­ Entraîneurs : Maréchal et Boulanger. Rover et Soussana (Gennevilliers), La­
Budget : 950 000 euros. ce­d’Agen), Chastanet, Ciofu et rey (Chevreuse). £ Arrivées manda (Maisons­L.), Gomez (Drancy),
£ Arrivées Schaub (Chalon), Pujo (Colomiers), Pages (arrière, Mâcon), Purdie (3e ligne Goubly.
Aït­Issad, Pommerel (Oyonnax), Allam Stolz, T. et P. Savre et Perrot (Dijon), So­ BOBIGNY 93 centre, international Samoa), Buatier (2e
(Le Bugue), Aguilar, Maiquez, Rondet vatabua (Beaune), Carmona (Chalon), Entraîneur : P. Canto. ligne, Ambérieu). ANNECY
(Chalon), Armagnat, Forrat, Caillet et Bi­ Praud (La Rochelle), Smit (Limoges). £ Arrivées £ Départs Entraîneur : R. Auger.
rembaut (LOU), Bourdin (Lannemezan), £ Départs Moekiola (Albi), Favoino (Racing­ Fitisemanu (Australie), Meddad (Anne­ Budget : 600 000 euros.
Challon (Annonay), Dinita Udesiani (St­ Campbell (entraîneur, Grasse), Mounier, Metro), Lalanne et Doret (Gennevilliers), cy), Rollet et Baudra (Ambérieu), Lapos­ £ Arrivées
Etienne), Dubost (Villefranche), Follet Loukrassi (Marseille­Vitrolles), Kruzyky tolle (St­Claude), Rameau (Rumilly), Batigne (Niort), Boyadjian (Chambéry),
Martin, Maringe, Monjonot.
(Le Creusot), Janisson (Narbonne), Ma­ (LOU), Laouni (Orthez), Mariscariu (Van­ Coulas (arrêt). Cabaret (Mazamet), Foppoli (Mont­de­
chkhaneli (St­Etienne), Mathuriau (Clu­ MONTLUÇON nes), Aouamri (Dijon). Marsan), Torossian, Gidel (Lyon OU),
ny), Melikitdze (Aubenas), Paquelet et Entraîneurs : P. Marocco. £ Départs CERGY­PONTOISE Guirand (Montmélian), Mandron
Galland (Bourgoin), Popescu (St­Mé­ Budget : 1 million d’euros. Quesada (arrêt), Noailhac (Tulle), Koné Entraîneur : V. Lelano. (Aubenas), Lambeaux (Narbonne), Pla­
£ Arrivées (arrêt), Irigoyen (arrêt), Vervoort (Dran­ £ Arrivées çais (Compiègne), Maisonneuve
dard), Rasch (Grenoble), Sbia (ASVEL),
Williams (Castres), Lansade (Guéret), cy), Berrou (Drancy), Delhaye (Drancy), NC (Seyssins), Michalski (Rumilly), Nabais
Takaï (Tonga), Roudière et Valdant (Aix­
Gajardo (?). £ Départs
en­P.), Tubert (coach), Boyet (coach). Studdert (Tucuman, Arg.). (Nantua), Picchiottino (Faverges),Du­
£ Départs £ Départs RC ORLÉANS Bernard, Cheminet, Gianesin, Latapie, pessey (Australie), Meddad (US
Vessella (ASVEL), Brissaud, Gibierge, Kahn (Cagliari), Torres (?), Habibi (Caus­ Manager : D. Nourault. Peoc’h, Yacoubi (Tournefeuille), Bou­ Bourg), Tandonnet (Rennes), Candotto
Grosjean, Mistura (Vienne) Gros, Pelis­ set). Entraîneurs : F. Cohen et M. Carrière. tonnets (boulogne), Weku et Wamalva (Annecy­le­Vieux), Kutil (Oyonnax), Fa­
sier, Rollet, Szyndralewicz (Villars­ Budget : 800 000 euros. (Kenya), Socaciu (Belves), Colombani bre.
les­D.), Notturn (St­Priest), R et A. Ma­ MASSY £ Arrivées (Limay). £ Départs
huet (Villefranche), B. Borgeot (Montre­ Entraîneur : J. Dubois. Cadieu (Tours), Granier (Mt­de­Mar­ Bernaz, Lasparets (Annemasse), Lhos­
vel), Bailly (Belleville), Vignare, Marchale, £ Arrivées san), Lavis et Monha (Blois), Cailleux SURESNES pital (La Motte­Servolex), Cochet
(Pont­de­Veyle), Gourrier et Chanut Vakaloa, Clarke et Bonetti (Racing­ (Colomiers), Van Staden (Thouars), Entraîneur : D. Rose. (Oyonnax), Van Houte (Aix­les­Bains),
(Ambérieu), Farina et Bajon (Champa­ Metro), Rougé (Dax), Meïté (Orléans), Kuzkucu (Limoges). Budget : 900 000 euros. Fullin (Nantua).
gnole), Renner et C. Borgeot (Nuits), Dubois (entr., Racing­Métro), Blin (Sta­ £ Départs £ Arrivées
Burtin (Viriat), Pages et Bornuat (Bourg), de français). Sans (Argelès), Wasseur (Villefranche­ Mageur (Aix en P.), Coulon (Tours), De­ STRASBOURG
Rodet et Gauthier (Beaune), Cabadaïs et £ Départs de­Lauragais), Pinet, (Montauban), verny (Bobigny), Duran (Ciencias Sé­ Entraîneur : P. Braem.
Gastaldo (Chalon), Hugonnet (Nantua). Guerraoui (St­Junien), Didelot (Genne­ Couté (Vierzon), Mangaye (saintes), Wi­ villa, Esp.), Amman (Malaga, Esp.), Ba­ £ Arrivées
villiers), Nemsadze (Montauban), Tixier dicker (Allemagne), Glize et Frison bou (Gennevilliers), Camps Gelatia (St­Nazaire), Farmer (Nouvelle­
US NEVERS (Rouen), Dahman (Houilles), Savignat, (Dreux), Jammes (Ondres), Blin (Nan­ (Chevreuse), Zaug, Marino, Pelicier et Zélande).
Entraîneurs : J­B. Rué et G. Jan. C. Payen (St­Jean­d’Angély), Nau Val­ tes), Hodeau et Prieur (Orléans­la­Sour­ Moussa (Stade français), Codecco £ Départs
Budget : 3 millions d’euros. bal (St­Maur), Belmat, Alepsa, Clifford ce), Guillaumard (Biscarosse). (Racing­Metro). Martin (Vannes), Acuna.
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 12
septembre 2010 CÔTE-D'OR / SPORTS 33

RUGBY. Fédérale 1. RUGBY. Fédérale 2. Drancy­Beaune (aujourd’hui, 15 heures).

Unevictoirenécessaire
Les Beaunois ont des ambi­
tions. Afin d’être en phase
avec cette volonté de crois­
sance, un succès s’impose
chez le promu Drancy.

L
e CSB nouveau est ar-
rivé. Plus de concur-
rence, plus de densité
et de physique, Beaune affi-
che ses prétentions. Il s’agit
désormais de les confirmer
sur le pré. Facile à dire...
L’ancien ouvreur des All Blacks et du Racing, Andrew Mehrtens « C’est une évidence de di-
est la nouvelle coqueluche de la Fédérale 1. Photo AFP re que ce premier match à
Drancy est important », no-
Mehrtens évidemment te Cédric Descaillot à ce su-
jet. « Si on nourrit des ambi-
Cédric Descaillot et Jean­Paul Rivier se languissent du premier
rendez­vous francilien de la saison. Photo J. R.
tions et si les joueurs ont
Après Jonah Lomu la saison PRINCIPAUX TRANSFERTS envie de montrer qu’ils exis- rait pas normal », reprend le rieur sur la pelouse de bon-
­ Howard (Northampton, Aix­en­Proven­
dernière à Marseille/Vitrol- ce), Mehrtens (Metro­Racing), Goze tent, ils doivent faire fort coach beaunois. « Il y a deux nes équipes. Avec de
les (aujourd’hui stade pho- (Montpellier) à Béziers. d’entrée. » ans, nous nous étions dépla- meilleurs joueurs tu dois fai-
céen en F2), c’est un ancien il- ­ Sazy, Viard et Jonnet (Montauban) à Va­ L’entraîneur local n’y va cés chez une équipe qui joue re au moins pareil tout en
lustre All Black, Andrew lence d’Agen. pas par quatre chemins. Lo- très bien au rugby. Ils en- restant invaincu à la mai-
­ Naulu (Perpignan) à Limoges.
Mehrtens (37 ans) qui est ve- gique tant l’attente est gran- voient du jeu. L’inconnue se son. C’est très clair. » On l’a
­ Plantey (Bègles­Bordeaux) à Langon.
nu animer le marché des ­ Mariner (Marseille) à Montauban. de vis-à-vis de ce groupe. « Si situe dans leur recrutement. bien compris, le CSB est
transferts de la Fédérale 1. ­ Leleu (St­Marsan) à St­Médard. on ne gagne pas, on ne sera Ils ont engagé des mecs de parti pour lancer sa saison.
L’ex-ouvreur du RC Toulon ­ Dima (Pau), Aué (Béziers), Dambielle pas dans le business. J’espè- Bobigny et Domont. Aura-t- JÉRÔME ROBLOT
puis du Racing-Métro s’est (Béziers) à Blagnac. re avoir des certitudes. Et on affaire à des joueurs qui £ Les autres matches (aujour­
­ Dantin (entr. Lannemezan), Stastny,
engagé à Béziers pour trois Cros, Costanzo, Mouret (tous Lanneme­ sans faire le malin, je pense évoluaient en Fédérale 1 ou d’hui à 15 heures) : Blois­Vie­
ans. Qui peut désormais par- zan), Bertin (Colomiers), Petrechel (Bé­ que l’on peut aller secouer en Nationale B ? De toutes rzon, Vichy­Chevreuse, Le
ler de division amateur lors- ziers), à Périgueux. Drancy. » les manières, ce sera un vrai Creusot­Courbevoie, Compiè­
que l’on jette un bref coup ­ Rouet (Pau), Miro (Lannemezan), Bar­ match et ce sera délicat. » gne­Epernay, Châteauroux­
rouillet (Pau), Lacabaratz (Pau) et Dour­
d’œil sur ces mouvements es- the (Pau) à Lourdes.
Un match délicat C’est justement dans cette Clermont Cournon Auvergne.
tivaux (voir ci-joint)? ­ Schutte (Montpellier) à Millau. Cédric Descaillot est opti- difficulté que le technicien
Entre Montauban avec dé- ­ Albinet (Niort) à La Rochelle. miste sans être irréaliste. Il beaunois attend son groupe. BEAUNE
Rodet ­ Y. Loubet, Wright­Hider, A. Ma­
sormais Marc Raynaud sur le ­ Bernard (La Rochelle), Lescalnel (La sait mieux que quiconque « On doit être carré et solide lek, Brenot ­ (o) Luckienik, (m) Lapostolle
pré, Tyrosse, Béziers, Péri- Rochelle) à Niort. qu’un promu qui commence et surtout ne pas paniquer. ­ T. Drot (cap), Losaberidze, Moingeon ­
­ Praud (La Rochelle), Pujo (Colomiers) à Loew, Trotignon ­ K. Malek, Irani, Gau­
gueux, Limoges... tous ces Nevers. sa saison devant son public J’attends qu’ils agissent en
thier. Remplaçants : Bize, Casagrande,
clubs ont tâté de la Pro D2 au ­ Carminati (Nice) à Brive. vendra chèrement son patrons. L’an passé, on a ga- Boccon, Camuset, Goichot, Bosch, Fè­
minimum. Les deux fauteuils ­ Bolis, Platon (Tours) à Biarritz. maillot. « Le contraire ne se- gné à quatre reprises à l’exté- vre.
d’accession risquent donc ­ Vakaola et Bonnetti (Racing­Métro) à
Massy.
d’être chers dans tous les sens ­ Blin (Stade français) à Massy (conseiller
du terme. des avants).
J. R. ­ Pujo (Colomiers) à Nevers. RUGBY. Seven féminin.
Un podium dans les cordes dijonnaises ?
RUGBY. Crabos/Reichel. Les Gazelles devront atten-
dre le 10 octobre pour débu-
Déjà du lourd à Bourillot ter la difficile bataille du chal-
lenge Armelle-Auclair (poule
C’est reparti pour un tour du guignonnes ? Que ce soit les haute).
côté de Bourillot. ABCD XV troupes de Fouquet-Lanoux Toutefois, jusqu’à ce coup
ouvre le bal avec Bourgoin ou bien celles de Gabriel pour d’envoi, elles ne se tournent
comme hôte de choix. les Reichel, elles endossent pas les pouces pour autant.
Les Crabos, en lever de ri- bien volontiers la tunique Aujourd’hui, elles sont donc
deau (13 h 30), tenteront de d’outsiders (et non de victi- présentes à Sassenage pour
donner le la à cet après-midi mes). tenter de grappiller un ticket
de qualité. Les Isérois sont en Toutefois, l’objectif de la sai- pour les phases finales de
effet régulièrement dans le son est clair : il s’agit de se qua- rugby à 7 qui se dérouleront à Elodie Troussard (à droite) retrouve un parfum de Top 10, ce
week­end à Sassenage. Photo archives J. R.
dernier carré national voir lifier, soit agripper une place Paris dès dimanche pro-
même plus si affinités. dans le carré de la poule. Dans chain. Yves Retière, le co-en-
Crabos et Reichel berjalliens un groupe où Clermont, le Ra- trâineur dijonnais explique : sur le lieu le plus proche. c’est fleurons de l’élite. Après sait-
constituent ni plus ni moins cing-Métro... sont également « Il y a une répartition géo- une obligation fédérale. » on jamais...
que le réservoir de l’équipe fa- présents, aucun match ne sera graphique de ce Seven. Un Dans un groupe relevé avec J. R.
nion du Top 14. aisé. Mieux vaut donc débuter plateau se déroule à Bor- Montpellier (top 10), Perpi- £ Le groupe : Laurent, Le Bian,
Les fleurons sortis de cette par un poids lourd pas encore deaux, un à Paris et un der- gnan (top 10), La Valette, Ro- Troussard, Jeanclerc, Carré,
machine à champions sont lé- totalement réglé pour espérer nier à Sassenage. Les équipes magnat, Dijon a dans l’opti- Michelin, Masskouri, Patin,
gion. Quelles sont, dans ces décrocher l’exploit. du Top 10 et du Challenge qu e d e j o u e r u n p o d ium Bonnot, Brocard,
conditions, les chances bour- J. R. Armelle-Auclair se rendent derrière les intouchables Morello, Monnet.
LE BIEN PUBLIC

34 SPORTS / CÔTE-D'OR Dimanche 12


septembre 2010

RUGBY. Fédérale 3. Nuits­Chagny. HOCKEY.

L’essentiel est préservé Les U18 réalisent l’exploit


Le Dijon HC avait jusqu’à laient sans doute pas être en
présent de nombreux inter- reste. Le Dijon HC a bouclé
Pour leur entrée en matière, nationaux que ce soit en se- sa série de matches amicaux
les Nuitons ont péniblement niors ou dans les catégories par une sixième victoire de
dominé une vaillante forma­ jeunes. Il va pouvoir se tar- rang (en 7 rencontres).
tion chagnotine. Il y a du guer d’avoir depuis hier une
pain sur la planche ! équipe U18 en élite. Satisfaction de Maric
Victorieuses à l’aller (3-2), A Villard, les hommes de

P
our cette première à les troupes de Jonathan Pare- Daniel Maric se sont impo-
domicile, le CSN a eu des ont confirmé leur succès sés (3-1 grâce à des buts de
le mérite de sortir sans à Villard (3-0) lors du match Ritz, Jarvis et Decock).
casse d'un match imparfaite- retour. Un exploit pour ces Avec seulement deux buts
ment maîtrisé, indécis jus- jeunes dijonnais transfigurés encaissés lors des trois der-
qu'au terme. Les visiteurs, les par rapport à la manche ini- niers matches, le Dijon HC a
plus prompts en action, tiale. « On a réalisé une très une nouvelle fois prouvé sa
ouvrent la marque sur pénali- bonne prestation défensive solidité. « Au premier tiers,
té de Thielland (0-3, 1 r e ). », se réjouit le technicien cô- on a donné trop de palets à
Cueillis à froid, les Nuitons te-d’orien. « Le fait de mar- l’adversaire mais par la suite,
accumulent les fautes et su- quer (13e) nous a libérés. » on s’est repris. Mojmir Bozik
bissent la pression. Il faut at- Malgré la blessure de Quen- a été très solide dans les filets,
tendre la 18 e minute pour Thomas Vincent, auteur d’un doublé, et les Nuitons ont lutté tin Mahier (épaule) en milieu Rob Jarvis a bien joué et sur-
pour vaincre Chagny. Photo Jérôme Roblot
voir Thomas Vincent filer en- de rencontre et donc le fait de tout Pierre Sanchez a été ex-
tre les perches au terme de la tourner à simplement trois cellent », se félicite le techni-
première attaque locale (5-3). dit alors que le CSN a fait le tes leurs forces dans la ba- défenseurs, les “petits Ducs” cien dijonnais, réduit à
Le répit est de courte durée pas décisif, d'autant que les taille. n’ont pas lâché. « Si on conti- chercher la petite bête. « Je
car Bienfait, suite à une inter- visiteurs sont réduits à 14 Il s'ensuit une fin de match nue à jouer comme ça, on suis satisfait du contenu sur-
ception, signe un essai de 40 (55e). Mais, inexplicablement âpre et indécise. Le CSN pourra poser de nombreux tout à Villard où il n’est ja-
mètres (5-10, 21 e ). Pas au nerveux, les locaux perdent à manque le break sur une pe- problèmes à tous nos adver- mais aisé de l’emporter.
mieux dans le jeu, Nuits pro- leur tour Beuret pour le mê- naltouche (75e) et sent le vent saires », conclut Paredes. Maintenant, il faut améliorer
fite d'un nouvel éclair de Tho- me motif (59 e ), tandis que du boulet sur un contre fulgu- Axel Schanel, auteur d’un l’ensemble notamment en su-
mas Vincent pour reprendre Thielland, sur pénalité remet rant des visiteurs, stoppé in doublé et Nicolas Lacroix périorité ou on n’a pas mar-
l'avantage (12-10, 27e). Chagny dans la course (22- extremis (79e). Ouf !! ont une semaine pour savou- qué ».
16, 61e). PIERRE PELLEGRINI rer cette victoire historique Epinal se profile désormais
Un final à suspense Une nouvelle pénalité pour pour le club. Ils effectueront dès mardi à Trimolet pour
Avantage annulé suite à un jeu dangereux ramène les vi- leur grand début parmi le gra- l’ouverture de la coupe de la
hors-jeu et une pénalité de siteurs à portée de fusil (22-
LA FICHE tin du palet dès samedi pro- ligue.
Thielland (12-13, 30e). Juste 19, 66e). Ils jettent alors tou- NUITS­CHAGNY : 22­19 chain à Grenoble. Ils ne vou- J. R
avant la pause, Thomas Vin- Nuits (stade Jean Morin.
cent sauve les apparences RUGBY Nuits­Chagny: 22­19
(15-13). (15­13). Arbitre : M.
A la reprise, Thielland puis
Fédérale 3
Houilles­Domont....................................auj., 15h00
Carp. BASKET. Tournoi de DAD 21.
Nuits : 3 essais Th.Vin­
Thomas Vincent manquent Arbois­SC Couches.......................... ....auj., 15h00
de donner du relief au score.
Cependant, le CSN prend le
Noisy­le­Grand­Besançon.....................auj., 15h00
Melun­Nancy­Seichamps......................auj., 15h00
CS Nuits­Chagny.....................................22­19
cent (18e, 27e), de pénalité
(52 e ), 2 transformations
Vincent (27e, 52e), 1 péna­
Chenôve admis,
jeu à son compte. L'entrée en
jeu de Gregory Renner don-
1 CS Nuits
2 RC Chagny
3 Arbois
Pts J G N P p. c. Dif.
4 1 1 0 0 22 19 3
1 1 0 0 1 19 22 ­3
0 0 0 0 0 0 0 0
lité Th. Vincent (40e).
Chagny : 1 essai Bienfait
DAD 21 recalé
ne du souffle à son pack qui 4 Besançon 0 0 0 0 0 0 0 0 (21 e ), 1 transformation Si la logique est respectée, débats. « Elles doivent réa-
5 Champagnole 0 0 0 0 0 0 0 0 Thielland, 4 pénalités
fait les bons choix de jeu. Sui- 6 Couches 0 0 0 0 0 0 0 0 la finale féminine du tour- gir fortement cette semaine
7 Domont 0 0 0 0 0 0 0 0 Thielland (1 r e , 30 e , 61 e ,
te à une touche perdue par 8 Houilles 0 0 0 0 0 0 0 0 noi organisé par DAD 21 aux entraînements sous pei-
9 Melun 0 0 0 0 0 0 0 0 66e).
Chagny, le pack local pro- 10 Nancy­Seichamps 0 0 0 0 0 0 0 0 Cartons blancs à Nuits: devrait opposer cet après- ne de subir une sérieuse dé-
11 Noisy­le­Grand 0 0 0 0 0 0 0 0
gresse. L'arbitre accorde un Prochainejournée.­Dimanche19septembre:Champa­ Beuret (59e) ; à Chagny: midi l’équipe de Chenôve convenue pour le début de
essai de pénalité suite à une gnole­Domont, ROC Houilles­Arbois, Exempt­RC Cha­ Clerc (55e). (N1) à celle d'Istres (N1), championnat. »
gnotin, Besançon­Melun, Nancy­Seichamps­CS Nui­
faute visiteuse (22-13). On se ton, SC Couchois­Noisy­le­Grand. vainqueur (67-35) de l'Elan Pas de problème, en revan-
Chalon, formation de Na- che, pour les filles de Chenô-
tionale 3. ve, qui ont une nouvelle fois
On voit mal, en effet, com- mis à la raison Le Creusot
RUGBY. ment DAD 21 (N3) pourrait (N2) sur le score sans appel
battre ce matin (9 heures) de 59-32. Thierry Marcilly
les Provençales au regard de pouvait se montrer satisfait
leur prestation, hier, contre de ses troupes : « Après une
l'Elan Chalon (défaite 33- mi-temps d'hésitation, nous
49). Certes, l'équipe de Pa- avons passé la vitesse supé-
trick Marcilly se présentait rieure et récupéré des bal-
diminuée par les absences lons sur notre défense tout-
de Seignez, Bertoïa et Rad- terrain. Il y a encore néan-
nic, mais cela n'explique en moins quelques réglages à
rien le non-match des joueu- effectuer, notamment sur
ses dijonnaises. « Je suis par- nos rotations défensives. »
ticulièrement en colère con- Reprise ce matin dès 9 heu-
Stage à Bourillot. Les U18 et U19 bourguignons ont préparé leur saison dans tre les joueuses cadres de res aux Lentillères et finales
l’antre du Stade dijonnais. Photo SDR. l'équipe. Les filles ont été prévues à 15 heures (filles)
inexistantes » pestait Pa- et 16 heures (garçons).
trick Marcilly à l'issue des N. L.
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 12
septembre 2010 CÔTE-D'OR / SPORTS 35

CYCLISME. Piste. ATHLÉTISME. Pont de Pierre.

Prophètes en leur pays LeretourdeLharifi


Les champions de France
dijonnais ont logiquement
remporté la réunion de de­
mi­fond organisée vendredi
soir au vélodrome.

U
ne démonstration de
vieilles motos, avec
le concours du club
Arbracam, les finales du tro-
Rachid Lharifi, entouré de ses poursuivants. Photo R. L.
phée Robert-Sardin, et trois
manches de demi-fond, le vé-
lodrome a vibré pendant David Derepas et Bernard Filiatre ont fait respecter la hiérarchie Dès le coup de feu, c'est Peti- inexorablemententrelesdeux
sur le vélodrome dijonnais. Photo M. B.
trois heures, à l’occasion tjeanquiimposel'allure.Dere- prétendantsàlavictoire.
d’une réunion qui a permis à tourd'uneentorse,lesociétai- Derrière, la bataille fait rage
David Derepas et Bernard Derepas concédait la secon- celle de la présence d’un pu- re d'athlé 21 est suivi comme puisque dans l'ultime boucle,
Filiatre de faire briller un de à Emilien Clerc avant de blic deux fois plus nombreux son homme par Lharifi. Plus Audin,BenhalimaLelièvreet
maillot bleu-blanc-rouge remporter la 3 e en même que l’an passé (environ 300 loin, un petit groupe s'est for- RachidThamipeuventencore
qu’ils ont enfilé pour la qua- temps que le classement gé- spectateurs). « Ça prouve mé,composédePierreAudin, tous rêver du podium. Mais
trième fois. néral. « Avec trois manches, que le demi-fond peut encore TaharBenhalima,RomainLe- voilà, au huitième kilomètre,
Alors que le 8e des derniers j’ai géré pour assurer le clas- attirer du monde », appré- lièvre et Pierre-Jean Alix, qui Thami accélère et seul Leliè-
championnats de France, sement final », glissait Dere- ciait l’entraîneur dijonnais. rendbientôtlesarmes. vreluiemboîtelepas.
Mickaël Lazare (SCO Dijon, pas, qui va désormais se con- M. B. Du côté des féminines, l'ex- Les hostilités sont lancées et
entraîné par Georges Colin), sacrer au cyclo-cross. CLASSEMENT 1. Dere­ périmentée Christine Clerc c'est dans l'ultime kilomètre
s’adjugeait la première man- A la satisfaction de la victoi- pas­Filiatre, 2. Clerc­Toscano, mène logiquement la danse que Lelièvre parvient à pren-
che à la photo-finish, David re, Bernard Filiatre ajoutait 3. Lazart­Colin. devant Sophie Rabiet et drelelarge.Desoncôté,Lhari-
Amandine Roux et jusqu'au fi se contente de gérer pour
terme cette hiérarchie n'évo- couper la ligner devant Peti-
luerapas. tjean avant que Lelièvre ne
CYCLISME. Tour de l’Ardèche féminin. complètecepodium.
QuandLharifis'échappe R.L.
Dans la douleur mais avec le sourire Il faut attendre l'entame du
deuxième tour pour voir les LES RÉSULTATS
Hommes : 1. Rachid Lharifi (NL) 32’41’’,
Les Dijonnaises en ont ter- avait un sprint au bout de loppait Sylvie Gaillon, plutôt choses se décanter en tête de 2. Benjamin Petitjean (Athlé 21) 33’32’’,
miné avec cette épreuve in- quatre kilomètres », racon- satisfaite de la performance course. Lharifi se sent alors 3. Romain Lelièvre (Running Club Dijon­
ternationale. Il était temps tait le capitaine de route du d’ensemble des Dijonnaises. des ailes dans une portion nais).
Femmes : 1. Christine Clerc (Athlé 21)
car les organismes étaient comité de Bourgogne. « Surtout quand on a vu que montante et Petitjean accuse 42’35’’, 2. Sophie Rabiet (ACR Dijon)
éprouvés. Sylvie Gaillon a « Mais Mireille (Robin), qui a des filles de l’équipe de Fran- lecoup.L'écartsecreusealors 44’24’’, 3. Amandine Roux (NL) 44’43’’.
d’ailleurs mis le clignotant, ressenti sa chute de la veille, ce é t a i e n t e l l e s a u s s i e n
hier, lors de l’ultime étape a réussi à s’accrocher derriè- queue de course. »
tracée sur un circuit éprou- re le peloton dans un groupe Les Bourguignonnes, et Pa-
vant. que Manon (Parisot) a quitté risot en particulier, ont donc EN BREF
« C’est parti très vite car il y en toute fin d’étape », déve- fait le plein d’expérience.
BASE-BALL
LeDUC-Baseballentreenpiste
La rentrée des Dijonnais ayant été repoussée après le forfait de
CYCLISME. VTT : Trois heures de Dijon. Compiègne,leshommesdeJoseIsturizentrerontenliceaujour-
d’hui, sur le terrain du campus universitaire. Au programme :
Rossignol-Martin sur un coup de dés deuxrencontresfaceauxPatrotsdeNevers(11het14h).

Les Nuitons Pierre Martin CYCLISME


et Nicolas Rossignol ont rem- VTT:JeanMalotchampiondumondemasters
porté, hier, les 3 heures VTT AprèsavoirconquislestitresdechampiondeFranceetd’Euro-
de Dijon, organisées de mains pe, Jean Malot (Team OffRoad) s’est offert le bouquet mondial
de maître par le VTT Gevrey, (catégorie50-54ans),hierauBrésil.
sur les terrains du campus
universitaire. VTT:VaxillairechampiondeFrancedespompiers
Alors que, lors des tours de Le Team OffRoad a décidément passé un week-end fastueux
chauffe avant le départ, cer- puisque Yann Vaxillaire est devenu champion de France des
tains trouvaient le tracé facile, pompiers,hier,àGap.
en course, ils ont rapidement
déchanté. Ceux qui étaient Les trois premiers duos ont largement animé la course. Photo LBP TroisjoursdeCherbourg:Boireestchaud
partis en trombe l’ont payé Même si cette 2e étape a encore échoué dans l’escarcelle du VC
alors que les « diesels » ont tre les deux duos de tête la lut- SCRATCH RouengrâceàDeSouza,lesDijonnaisontsuentirerprofit,grâce
1. Rossignol­Martin, 2. Renevey–Feb­
progressé dans le classement. te est superbe. Jusqu’à trois vay, 3. Berthaut–Thomas, 4. Joly–Jor­ àSébastienBoire.Eneffet,ilprofitaitdesaprésencedanslabon-
Trois duos dominent les tours de l’arrivé personne ne dan, 5. Pelletier­Legouedec, 6. Do­ ne échappée pour enlever les trois premiers points chauds
deux premiers tours. Il s’agit peut encore prévoir qui va rey–Alexandre, 7. Boudot–Brugnon, 8. (sprintsintermédiaires)dujour.Toutefois,ilcoinçaitdansl’ulti-
de Rossignol-Martin, Rene- l’emporter. Un sprint final se Segay–Tisserand, 9. Nicolas–Geay, 10. mebosseetnepouvaitdisputerlavictoireautermed’uneétape
Brousse–Depourq, 11. Royet–Fourne­
vey-Febvay et Berthaut-Tho- profile mais une crevaison ray, 12.Sammut–Vivier, 13. Tuis–J. Feb­
qui a permis à Charrier (Veranda Rideau) de prendre la tête du
mas. Ces derniers doivent ruine les espoirs de l’équipe vay, 14. Bornel–Dumas, 15. Hrzina–Ete­ général.Périchon(SCODijon)pointeàla19e (à1’18).
laisser partir leurs rivaux. En- Renevey-Febvay. ves…
LE BIEN PUBLIC

36 SPORTS / FRANCE ET MONDE Dimanche 12


septembre 2010

FOOTBALL
Angleterre
FOOTBALL. Ligue 1 (5e journée). Auxerre tenu en échec par Caen.
Arsenal­Bolton W..........................................4­1
Everton­Manchester U.................................3­3
Fulham­Wolverhampton..............................2­1
Manchester C.­Blackburn R........................1­1
Newcastle­Blackpool FC.............................0­2
West Bromwich­Tottenham.........................1­1
West Ham­Chelsea......................................1­3
Wigan­Sunderland.......................................1­1
Birmingham C.­Liverpool FC..........Auj., 17h00
L’AJA ne se rassure pas
Stoke City­Aston Villa...................Dem., 21h00
Pts J G N P p. c. Les Bourguignons se sont
1 Chelsea 12 4 4 0 0 17 1
2 Arsenal 10 4 3 1 0 13 3 fait rejoindre en toute fin de
3 Manchester U. 8 4 2 2 0 11 5
4 Blackpool FC 7 4 2 1 1 8 8 match par les Caennais et
5 Fulham 6 4 1 3 0 6 5 n’ont toujours pas gagné en
6 Aston Villa 6 3 2 0 1 4 6
7 Sunderland 5 4 1 2 1 4 4 Ligue 1 cette saison. Pas
8 Birmingham C. 5 3 1 2 0 6 5
9 Tottenham 5 4 1 2 1 3 3 idéal avant de se rendre à
10 Bolton W. 5 4 1 2 1 6 7
11 Manchester C. 5 4 1 2 1 4 2 Milan mercredi.
12 Wolverhampton 5 4 1 2 1 5 5
13 Liverpool FC 4 3 1 1 1 2 4
14 Newcastle 4 4 1 1 2 7 6

A
15 Blackburn R. 4 4 1 1 2 4 5 uxerre a manqué
16 Wigan 4 4 1 1 2 2 11 d’un rien sa première
17 West Bromwich 4 4 1 1 2 2 8
18 Everton 2 4 0 2 2 4 6 victoire de la saison
19 Stoke City 0 3 0 0 3 2 6
20 West Ham 0 4 0 0 4 2 12 hier, concédant le nul (1-1)
dans les dernières secondes
Espagne face à Caen, à quelques jours
FC Barcelone­Alicante.................................0­2 d’un déplacement périlleux
Real Madrid­Osasuna..................................1­0
Valence­Santander.......................................1­0 mercredi à Milan en Ligue
Athl. Bilbao­Athl. Madrid..............................n.c. des champions. Si ce point
Gijon­Majorque...............................Auj., 17h00
Saragosse­Malaga..........................Auj., 17h00 grappillé permet à Caen de
Getafe­Levante...............................Auj., 17h00
Villarreal­Esp. Barcelone.................Auj., 19h00 remonter à la cinquième pla-
FC Séville­La Corogne....................Auj., 21h00
Almeria­R. Sociedad....................Dem., 21h00 ce, Auxerre stagne à la dix-
1 Valence
Pts J G N P p. c. Dif.
6 2 2 0 0 4 1 3
huitième et paie son incapa-
2 Real Madrid 4 2 1 1 0 1 0 1 cité à tenir le score et son Dennis Oliech et les Auxerrois ont laissé échapper un succès à leur portée. Photo AFP
3 Alicante 3 2 1 0 1 2 1 1
4 Athl. Bilbao 3 1 1 0 0 1 0 1 manque d’efficacité offensive
5 FC Séville 3 1 1 0 0 4 1 3
6 Esp. Barcelone 3 1 1 0 0 3 1 2 en seconde période. Benoît Pedretti délivrait ce- de se replier pour attendre les (29e), inquiétaient le portier
7 R. Sociedad 3 1 1 0 0 1 0 1 pendant son équipe du plat Caennais et jouer en contre. normand. Le second acte dé-
8 FC Barcelone 3 2 1 0 1 3 2 1
9 Almeria
10 La Corogne
1 1 0 1 0 0 0 0
1 1 0 1 0 0 0 0
Une attaque du pied gauche, après un re- Dans la foulée, Ndinga, sur marrait sur le même schéma,
11 Saragosse
12 Osasuna
1 1 0 1 0 0 0 0
1 2 0 1 1 0 1 ­1
peu inspirée lais dans la surface caennaise un service d’Oliech (25 e ), mais les attaques man-
13 Majorque 1 1 0 1 0 0 0 0 A quatre jours du premier avec Contout (1-0, 20e), per- puis Le Tallec de la tête sur quaient d’inspiration des
14 Athl. Madrid 0 0 0 0 0 0 0 0
15 Gijon 0 0 0 0 0 0 0 0 match de l’AJA en Ligue des mettant aux Bourguignons un coup-franc de Pedretti deux côtés, même si Hamou-
16 Villarreal 0 1 0 0 1 0 1 ­1
17 Getafe 0 1 0 0 1 1 3 ­2 champions, l’entraîneur Jean ma sur coup franc (67e) puis
18 Malaga
19 Levante
0 1 0 0 1 1 3 ­2
0 1 0 0 1 1 4 ­3 Fernandez avait choisi de LA FICHE Seube (72e) avaient chacun
20 Santander 0 2 0 0 2 0 4 ­4 ménager certains de ses inter- une belle opportunité pour
nationaux revenus fatigués AUXERRE­CAEN : 1­1 Caen.
Auxerre (Stade Abbé Deschamps). ­ AJ Auxerre­
Italie de sélection, remplaçant Caen : 1­1 (1­0). Spectateurs : 8 955. Arbitre : S. Bré. Côté Auxerrois, les débou-
Cagliari­AS Rome.........................................5­1 Grichting, Birsa et Jelen par But pour Auxerre : Pedretti (20e) ; pour Caen : El­Arabi lés de Langil côté gauche
Cesena­AC Milan.........................................2­0
Inter Milan­Udinese......................................2­1 Berthod, Langil et Contout. (90e+2). étaient prometteurs mais
Brescia­Palerme..............................Auj., 12h30
Catane­Parme.................................Auj., 15h00 Les Auxerrois peinaient Avertissements à Caen : Barzola (29e), Hamouma (45e), non suivis d’effet, tout com-
Genoa­Chievo Verone....................Auj., 15h00 d’abord à bousculer l’arrière- Marcq (63e). me les percussions d’Oliech,
Juventus­Sampd. Gênes................Auj., 15h00
Lazio Rome­Bologne......................Auj., 15h00 garde normande, avant qu’El Auxerre : Sorin ­ Hengbart, Ad. Coulibaly, Mignot, Berthod ­ toujours aussi brouillon, côté
Lecce­Fiorentina.............................Auj., 15h00
Naples­Bari......................................Auj., 20h45 Arabi ne manque par deux Pedretti (cap), Ndinga ­ Oliech, A. Le Tallec (Birsa 69e), Langil droit.
Pts J G N P p. c. Dif. fois d’ouvrir la marque, en ne (Sammaritano 85e) ­ Contout (Jelen 75e). Entr. : J. Fernan­ Caen poursuivait ses efforts
1 Cagliari 4 2 1 1 0 5 1 4 dez.
2 Cesena 4 2 1 1 0 2 0 2 cadrant pas sa frappe alors jusqu’au bout, pour égaliser
3 Inter Milan 4 2 1 1 0 2 1 1 Caen : Thébaux ­ Barzola, Lazarevic, Sorbon, Tafforeau ­ I.
4 AC Milan 3 2 1 0 1 4 2 2 qu’il était bien placé (15 e ), Ndiaye (Nabab 46e) ­ Hamouma, Marcq (Moulin 81e), Seube par El-Arabi, qui déviait un
5 Parme 3 1 1 0 0 2 0 2
6 Sampd. Gênes 3 1 1 0 0 2 0 2 puis en échouant deux minu- (cap), El­Arabi ­ K. Traoré. Entr. : F. Dumas. centre de la droite au terme
7 Chievo Verone 3 1 1 0 0 2 1 1
8 Bari 3 1 1 0 0 1 0 1 tes plus tard face à Sorin. des arrêts de jeu (90e+2, 1-1).
9 Fiorentina 3 1 1 0 0 1 0 1
10 Genoa 3 1 1 0 0 1 0 1
11 Bologne 1 1 0 1 0 0 0 0
12 Palerme 1 1 0 1 0 0 0 0
13 AS Rome 1 2 0 1 1 1 5 ­4 Ligue 1
14 Catane
15 Juventus
0 1 0 0 1 1 2 ­1
0 1 0 0 1 0 1 ­1
LYON DÉÇOIT ENCORE Toulouse­Saint­Etienne................................0­1
16 Naples 0 1 0 0 1 0 1 ­1 Rennes­Sochaux..........................................2­1
17 Udinese 0 2 0 0 2 1 3 ­2 Paris SG­Arles/Avignon...............................4­0
18 Brescia 0 1 0 0 1 0 2 ­2 Lyon­Valenciennes.......................................1­1
19 Lazio Rome 0 1 0 0 1 0 2 ­2 Lyon et Valenciennes se Dans l’ensemble, l’OL, dans Auxerre­Caen...............................................1­1
20 Lecce 0 1 0 0 1 0 4 ­4 Montpellier­Nancy........................................1­2
sont séparés sur un résultat une organisation en 4-2-3-1 Lens­Lille.......................................................1­4
nul (1-1), hier au stade de avec deux milieux récupéra- Brest­Lorient....................................Auj., 17h00
Nice­Bordeaux................................Auj., 17h00
Allemagne G e r l a n d a u t e r m e d’ u n teurs, Gonalons et Toulalan Marseille­Monaco...........................Auj., 21h00
Mayence­Kaiserslautern.....................di. 15.30 m a t ch q u e l e s Ly o n n a i s en soutien d’un trio compo- Pts J G N P p. c. Dif.
Dortmund­Wollfsbourg................................2­0 1 Toulouse 12 5 4 0 1 8 3 5
Hambourg­Nuremberg................................1­1 auraient dû gagner avec plus sé de Pied, Gourcuff et 2 Rennes 11 5 3 2 0 7 2 5
Hanovre­Leverkusen....................................2­2 3 Saint­Etienne 10 5 3 1 1 8 6 2
M'gladbach­E. Francfort..............................0­4 de percussion dans leur jeu. Briand et une seule pointe, 4 Montpellier 8 5 2 2 1 3 2 1
Fribourg­Stuttgart.........................................2­1
Bayern Munich­Brême.................................0­0 Revenu cet été d’un prêt au Lisandro Lopez, a plutôt 5 Caen 8 5 2 2 1 6 6 0
Hoffenheim­Schalke 04...............................2­0 6 Paris SG 7 5 2 1 2 9 6 3
Cologne­St. Pauli.................................di. 17.30
F C Metz, Pied a donné bien maîtrisé la rencontre 7 Lille 7 5 1 4 0 6 3 3
8 Sochaux 7 5 2 1 2 8 7 1
Pts J G N P p. c. Dif. l’avantage aux Lyonnais en Claude Puel a été pris mais sans pour autant se 9 Nancy 7 5 2 1 2 5 8 ­3
1 Hoffenheim 9 3 3 0 0 7 1 6 10 Monaco 6 4 1 3 0 4 2 2
2 Hambourg 7 3 2 1 0 6 3 3 reprenant de la tête un cen- en grippe par une partie montrer très percut ant. 11 Nice 6 4 1 3 0 4 3 1
3 Hanovre
4 Kaiserslautern
7 3 2 1 0 6 4 2
6 2 2 0 0 5 1 4 tre adressé de la droite par du public lyonnais. Photo AFP C’est ce qui lui a coûté la vic- 12 Valenciennes
13 Lyon
6 5 1 3 1 5 5 0
5 5 1 2 2 4 6 ­2
5 Mayence 6 2 2 0 0 6 3 3 Briand. Sur l’action, Gour- toire car au final, l’OL s’est 14 Marseille 4 4 1 1 2 6 6 0
6 Dortmund 6 3 2 0 1 5 3 2 15 Lorient 4 4 1 1 2 5 6 ­1
7 Fribourg 6 3 2 0 1 5 5 0 cuff, dont on attend monts et merveilles, a créé assez peu d’occasions. 16 Bordeaux 4 4 1 1 2 4 5 ­1
8 M'gladbach 4 3 1 1 1 7 8 ­1 17 Brest 4 4 1 1 2 3 4 ­1
9 Brême 4 3 1 1 1 5 6 ­1 délivré l’avant-dernière passe (27e). En se- Et le public de Gerland ne s’est pas gêné 18 Auxerre 4 5 0 4 1 5 7 ­2
10 Bayern Munich 4 3 1 1 1 2 3 ­1 19 Lens 4 5 1 1 3 6 11 ­5
11 Leverkusen 4 3 1 1 1 7 8 ­1 conde période, les Valenciennois ont profité pour faire savoir sa désapprobation devant 20 Arles/Avignon 0 5 0 0 5 2 10 ­8
12 E. Francfort 3 3 1 0 2 6 5 1
13 St. Pauli 3 2 1 0 1 3 2 1 de l’apathie des Lyonnais pour revenir à la ce manque d’ambition dans le jeu en récla- Prochaine journée. ­ Samedi 18 septembre : 19 heures,
14 Nuremberg 2 3 0 2 1 3 4 ­1 Lorient­Caen, Monaco­Toulouse, Sochaux­Nice, Nan­
15 Wollfsbourg 0 3 0 0 3 4 8 ­4 marque avec un but de Bong qui reprenait mant la «démission» de l’entraîneur Claude cy­ Brest, St­Etienne­Montpellier, Valenciennes­Lens ;
16 Cologne 0 2 0 0 2 3 7 ­4 de la tête un corner de Ducourtioux (69e). Puel. 21 heures, Arles/Avignon­Marseille. Dimanche 19 sep­
17 Schalke 04 0 3 0 0 3 2 6 ­4 tembre : 17 heures, Lille­Auxerre,Paris SG­Rennes ; 21
18 Stuttgart 0 3 0 0 3 2 7 ­5 heures, Bordeaux­Lyon,
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 12
septembre 2010 FRANCE ET MONDE / SPORTS 37

PANORAMA DE LA LIGUE 1 AUTO. Formule 1 - Grand Prix d’Italie.


LYON ­ VALENCIENNES : 1­1
Lyon (stade de Gerland). ­ Lyon­Valenciennes : 1­1 (1­0). Spectateurs : 37 000 en­
viron. Arbitre : B. Coué.
But pour Lyon : Pied (27e) ; pour Valenciennes : Bong (69e).
Avertissement à Lyon : Pied (78e).
Alonso est chez lui
Lyon : Lloris ­ Réveillère, Lovren, Diakhaté, Kolodziejczak ­ Gonalons (Pjanic 79e), Tou­
lalan (cap) ­ Briand (B. Gomis 73e), Gourcuff, Pied ­ Lisandro Lopez (Bastos 62e). Entr. : L’Espagnol a offert à Ferrari
C. Puel. sa première pole depuis
Valenciennes : Penneteau ­ Mater (cap), Bisevac, Baldé (Pallois 81e), Bong, Saez ­ R. trente courses, hier sur le
Gomis, Cohade, Ducourtioux ­ Pujol (Samassa 76e), Danic (M. Dossevi 46e). Entr. :
P. Montanier. circuit de Monza. Et il espè­
re bien confirmer aujour­
PARIS SG ­ ARLES/AVIGNON : 4­0 d’hui.
Paris (Parc des Princes). ­ Paris SG­Arles/Avignon : 4­0 (2­0). Arbitre : S. Moreira.
Buts pour le Paris SG : Hoarau (18e), Sakho (29e), Nenê (49e, 56e).

A
Paris SG : Edel ­ Jallet, S. Armand, Sakho, Tiéné ­ Giuly (Maurice 72), Makelele (cap), près un week-end
Chantôme, Nenê (Luyindula 87e) ­ Erding, Hoarau (Kezman 72e). Entr. : A. Kombouaré. difficile à Spa-Fran-
Arles/Avignon : Planté ­ Laurenti (cap), Pavon, Mejia, J.A. Fanchone ­ Abenzoar (Cha­ corchamps, marqué
risteas 50e), Ayasse (Soro 61e) ­ Aït­Ben­Idir, Mériem, D. Ndiaye (Kermorgant 64e) ­ Dja
Djédjé. Entraîneur : M. Estevan. par un abandon au terme
d’une course terne, Fernan-
MONTPELLIER ­ NANCY : 1­2 do Alonso a redonné des
Montpellier (stade de la Mosson). ­ Montpellier­Nancy : 1­2 (0­2). Spectateurs :
14 427. Arbitre : A. Gauthier.
couleurs à Ferrari en signant
But pour Montpellier : Estrada (50e) ; pour Nancy : Bakar (5e), Bak. Traoré (34e). la pole position, hier à Mon-
Avertissements à Montpellier : Spahic (28e), Bocaly (83e) ; à Nancy : Sami (39e), za. La marque au cheval ca-
Bak. Traoré (48e). bré n’avait pas connu de po- Devant un public acquis à sa cause, Fernando Alonso a
Expulsion à Montpellier : Girard (85e) ; à Nancy : Sami (46e). dominé les qualifications. Photo AFP
Montpellier : Jourden ­ Bocaly, Yanga­Mbiwa, Spahic (El Kaoutari 29e), Jeunechamp
sition de pointe depuis le
­ J. Marveaux, Pitau (cap) (Aït­Fana 46e), Estrada ­ S. Camara (Gr. Lacombe 73e), Gi­ GP du Brésil 2008, soit il y a
roud, Kabze. Entr. : R. Girard. trente courses. Une éternité end, des essais libres aux A l’inverse, Jenson Button,
Nancy : Bracigliano (cap) ­ Chrétien, Sami, Andre Luiz Silva, Lemaître ­ Bérenguer (A. pour l’écurie doyenne en F1. qualifications, qu’il a rem- victime d’une bourde de Vet-
Ndiaye 46e), Nguemo ­ Féret, Bak. Traoré, Cuvillier ­ Bakar (Brison 73e). Entr. : P. Correa
S a m a ch i n e y e s t p o u r portées de main de maître. tel en Belgique, a tout fait
TOULOUSE ­ SAINT­ÉTIENNE : 0­1 beaucoup. Moribonde en pour corriger la tendance.
Toulouse (Stadium). ­ Toulouse­Saint­Etienne : 0­1 (0­1). Spectateurs : 19 336. Belgique, la F10 (modèle Le mauvais choix Le champion en titre, qui
Arbitre : J. Cailleux.
But pour Saint­Etienne : Batlles (33e).
2010) est apparue transfigu- d’Hamilton manque la pole pour 54 pe-
Avertissements à Toulouse : Cetto (43e), Machado (90e+2) ; à Saint­Etienne : Payet rée à domicile, devant un En Allemagne, Sebastian tits millièmes, se hisse en
(14e), Ebondo (16e). public acquis à sa cause. Vettel l’avait dépossédé du première ligne pour la pre-
Toulouse : Valverde ­ Gunino, Cetto (cap), Congré, Mbengue (Sissoko 14e) ­ E. Ca­ « Monza est un endroit par- meilleur temps pour 2 mil- mière fois en 2010.
poue ­ Machado, Didot, A. Devaux (Santander 46e), Tabanou ­ Braaten (Tafer 81e). En­
fait pour être en pole », s’est lièmes. Un exploit que l’Alle- Felipe Massa a quant à lui
tr. : A. Casanova.
Saint­Etienne : Janot ­ Ebondo, Bayal (Andreu 83), Monsoreau, Bocanegra ­ Guilavo­ félicité l’Espagnol, qui a évo- mand, décevant sixième, n’a réalisé le troisième chrono
gui, Batlles (Landrin 62e), Matuidi (cap) ­ Sako (B. Sanogo 72e), Riviere, Payet. Entr. : qué sa « surprise » quant à pas réédité à Monza. Le pi- du jour, confirmant le retour
C. Galtier. « l’accueil fantastique » que lote Red Bull peut s’en vou- de Ferrari au premier plan.
LENS ­ LILLE : 1­4 lui ont réservé les fans tran- l o i r. C a r ch a q u e p o i n t Il partira de la deuxième li-
Lens (stade Felix­Bollaert). ­ Lens­Lille : 1­4 (0­1). Spectateurs : 36 811. Arbitre : salpins. Et Alonso a paru compte désormais dans une gne en compagnie de Mark
T. Chapron. dans le coup tout le week- lutte pour le titre très serrée. Webber. Le troisième rang,
But pour Lens : Boukari (61e) ; pour Lille : Gervinho (23e, 87e), Frau (79e, 81e).
qu’occupe Vettel, héberge
Avertissement à Lens : Jemâa (45e+2) ; à Lille : Emerson (32e), Debuchy (45e+2), LA GRILLE DE DÉPART
Cabaye (50e). un autre battu du jour. Le
1re ligne : Alonso (ESP/Ferrari), Button (GBR/McLaren­Mercedes).
Expulsions à Lens : Roudet (41e), Jemâa (46e). 2e ligne : Massa (BRE/Ferrari), Webber (AUS/Red Bull­Renault). leader Lewis Hamilton
Lens : Runje ­ Demont (cap), Al. Yahia, Chelle, Bedimo ­ Hermach, Sertic (Ramos 84e) 3e ligne : Hamilton (GBR/McLaren­Mercedes), Vettel (ALL/Red Bull­Renault). (McLaren), que l’on voyait
­ Maoulida (Kovacevic 69e), Roudet, Boukari (Pollet 75e) ­ Jemâa. Entr. : J.­G. Wallem­ 4e ligne : Rosberg (ALL/Mercedes), Hülkenberg (ALL/Williams­Cosworth). au firmament en Italie, a
me. 5e ligne : Kubica (POL/Renault), Barrichello (BRE/Williams­Cosworth).
Lille : Landreau ­ Debuchy, Rami, Rozehnal, Emerson ­ Balmont, Mavuba (cap) (Frau 6e ligne : Sutil (ALL/Force India­Mercedes), Schumacher (ALL/Mercedes).
réalisé un mauvais choix aé-
69e), Cabaye (Dumont 84e) ­ Gervinho, Hazard ­ M. Sow (Obraniak 74e). Entr. : R. Gar­ 7e ligne : Kobayashi (JAP/Sauber­Ferrari), Buemi (SUI/Toro Rosso­Ferrari). rodynamique, qui l’a handi-
cia. 8e ligne : Petrov (RUS/Renault), Alguersuari (ESP/Toro Rosso­Ferrari). capé en qualifications et le
9e ligne : De la Rosa (ESP/Sauber­Ferrari), Trulli (ITA/Lotus­Cosworth). desservira en course. Un
RENNES ­ SOCHAUX : 2­1 10e ligne : Kovalainen (FIN/Lotus­Cosworth), Liuzzi (ITA/Force India­Mercedes).
Rennes (stade de la Route­de­Lorient). ­ Rennes­Sochaux : 2­1 (1­1). Specta­ 11e ligne : Glock (ALL/Virgin­Cosworth), Di Grassi (BRE/Virgin­Cosworth). très mauvais calcul dans
teurs : 17 504. Arbitre : W. Bien. 12e ligne : Senna (BRE/Hispania­Cosworth), Yamamoto (JAP/Hispania­Cosworth). l’optique du Mondial.
Buts pour Rennes : Theophile­Catherine (5e), Mangane (90e+1) ; pour Sochaux :
Perquis (37e).
Avertissements à Rennes : Mandjeck (78e), Leroy (85e) ; à Sochaux: Anin (59e).
Rennes : Douchez ­ Danzé, Kana­Biyik, Mangane (cap), Theophile­Catherine ­ Mvila,
Kembo­Ekoko (Mandjeck 57e), Dalmat ­ Montaño, Leroy, S. Marveaux (Brahimi 57e). AUTO. Rallye du Japon.
Entr. : F. Antonetti.
Sochaux : Dreyer ­ Sauget, Perquis, Bréchet (cap), Mikari (Dramé 10e) ­ Anin ­ Boude­
bouz, Mar. Martin, Maurice­Belay ­ Ideye (Sverkos 78e), Maïga. Entr. : F. Gillot. Solberg résiste aux Finlandais
Le Norvégien Petter Sol- amortisseur cassé. Vain-
berg (Citroën C4) a conser- queur au Japon en 2006,
LES BUTEURS vé les commandes du rallye Loeb est quand même reve-
4 buts : Payet (Saint­Etienne). du Japon, hier, malgré une nu à 37 secondes de Sol-
3 buts : Braaten (Toulouse), pénalité de dix secondes berg, contre 54 de retard en
El­Arabi (Caen), Hoarau pour départ anticipé dans quittant Sapporo hier ma-
(Paris SG), Nenê (Paris SG), l’ES13 et les assauts répétés tin.
Pedretti (Auxerre). des Finlandais Jari-Matti La- Petter Solberg conserve Après les deux super-spé-
2 buts : Aubameyang tvala et Mikko Hirvonen. la tête pour une poignée ciales du Sapporo Dome, les
(Monaco), Is. Bangoura Sébastien Loeb (Citroën de secondes. Photo AFP six pilotes de pointe sont
(Rennes), Danic C4), en quête d’un septième donc regroupés en 37 secon-
(Valenciennes), Didot titre mondial d’affilée (à LE CLASSEMENT des et il reste 50 km chrono-
Dimitri Payet 1. Solberg­Patterson (NOR­GBR/Ci­
(Toulouse), Dja Djédjé (Arles­ condition de finir premier troën C4) 2h28’46’’1 ; 2. Hirvonen­Lehti­ métrés aujourd’hui, en huit
Avignon), Faé (Nice), Frau ou deuxième ici), n’a pas pu nen (FIN/Ford Focus) à 3’’7 ; 3. Ogier­In­ spéciales aussi courtes
(Lille), Gervinho (Lille), B. Gomis (Lyon), Montaño (Rennes), D. profiter de sa position sur la g r a s s i a ( F R A / C i t r o ë n C 4 ) 5 ’’ 4 ; qu’intenses, sans assistance.
4. Sordo­Vallejo (ESP/Citroën C4) 15’’3 ;
Niculae (Monaco), Perquis (Sochaux), L. Perrin (Saint­Etienne), route et a conservé la sixiè- Tout reste donc possible, y
5. Latvala­Anttila (FIN/Ford Focus) 30’’7 ;
Pujol (Valenciennes), Roux (Brest), Taiwo (Marseille). me place qu’il occupait ven- 6. Loeb­Elena (FRA­MON/Citroën C4) compris une victoire finale
d r e d i s o i r à c a u s e d’ u n 37’’9... de Solberg.
LE BIEN PUBLIC

38 SPORTS / FRANCE ET MONDE Dimanche 12


septembre 2010

EN BREF RUGBY. Top 14 (6e journée).


RUGBY
Sixsursix
pourlesAll-Blacks
La Nouvelle-Zélande, déjà
Biarritz tient sa revanche
victorieuse du Tri-nations
avant ce match, est allée s’im- Battu en finale de la derniè­ conclusion d’une offensive.
poser hier à Sydney contre re Coupe d’Europe par Tou­ Le talonneur marquait son
l’Australie (23-22) grâce à une louse, Biarritz a obtenu sa quatrième essai de la saison
énorme fin de seconde pério- revanche en dominant un et redonnait l’espoir à ses
de. Les Blacks terminent le Stade nerveux et brouillon. équipiers (13-10, 30e). Mais
tournoi avec une série inédite les Toulousains, réduits à 14

A
de six victoires en six matches. près leur succès sur après le carton jaune de Jau-
le Stade Français, zion (34 e ), commettaient
BASKET les Biarrots ont en- des fautes et donnaient ainsi
LesBleuessereprennent chaîné hier avec une nou- l’occasion à leur adversaire
L’équipe de France féminine a velle victoire de prestige, fa- de creuser l’écart (16-10) à la
su rebondir après sa défaite c e à To u l o u s e c e t t e f o i s pause.
contre le Belarus (64-58) ven- (25-20). Dominés dans de
dredi en s’imposant face au Ja- nombreux secteurs de jeu, Yachvili impeccable
pon (71-64) samedi, lors du les Stadistes se consoleront Les hommes de Guy No-
dernier match du Tournoi de avec le point de bonus dé- vès, menés, lâchaient enfin
Villeneuve-d’Ascq, prépara- fensif, comme lors de leurs les chevaux par Poitrenaud
toire au Mondial en Républi- trois défaites cette saison ou Médard, souvent repous-
que tchèque qui débute le 23 loin d’Ernest-Wallon. Les Les Toulousains se sont souvent heurtés à la défense sés par une défense basque
biarrote. Photo AFP
septembre. Championne hommes de Blanco ont do- vigilante, jusqu’à la 58e mi-
d’Europe en titre, la France a miné les débats et se sont ap- nute où Jauzion s’échappait,
hérité d’un groupe difficile au puyés sur les coups de pied de mettre leur jeu en place, Biarrots continuaient leurs fixait et servait Médard (19-
Mondial, où elle affrontera au de métronome de Dimitri avec Yachvili et Barraque offensives, mettant leurs ad- 20).
premier tour à Ostrava les Yachvili, auteur de 20 des 25 comme chefs d’orchestre. versaires sur le reculoir ou à Les champions d’Europe
Etats-Unis, le Sénégal et la points des siens. Sur un départ plein champ la f aute, avec des gestes repassaient en tête pour une
Grèce. Les Toulous ains, peu à de ce dernier, le ballon sor- d’énervement, et prenaient courte durée car Yachvili
l’aise à l’extérieur, multi- tait rapidement sur l’aile et le large (13-3, 27e). restait inarrêtable avec deux
pliaient d’entrée les erreurs le pilier Coetzee prenait la Avec Bouilhou, entré en pénalités de plus, et le BO
JUDO en touche, dans les plaqua- défense stadiste à revers et jeu à la place de Nicolas, solide jusqu’au bout malgré
Darbeletpasseàcôté ges ou dans les choix offen- s’en allait à l’essai, transfor- Toulouse revenait au score l’exclusion de Campbell Jo-
A l’image de Benjamin Dar- sifs permettant aux Basques mé par Yachvili (7-3, 7e). Les par Servat, à l’origine et à la hnstone en fin de match.
belet (-73 kg), disqualifié
dès son premier combat
pour une saisie interdite, les RUGBY
Françaisn’ontpasbrilléhier PANORAMA DU TOP 14 Top 14
aux championnats du mon- BIARRITZ ­ TOULOUSE : 25­20 Perpignan­Bourgoin................................27­20
de à Tokyo. Gévrise Emane Biarritz (stade Aguilera). ­ Biarritz­Stade toulousain : 25­20 Racing Metro­La Rochelle.......................43­18
Biarritz­Toulouse......................................25­20
(-70 kg) est, elle, tombée sur (16­10). Spectateurs : 13 000 environ. Arbitre : M. Maciello Montpellier­Castres..................................23­12
(Côte d’Argent). Toulon­Agen.............................................41­10
unosslovène(UrskaZolnir) Bayonne­Clermont..................................18­16
Biarritz : 1 essai Coetzee (7e), 1 transformation Yachvili (7e), 6 Stade Français­Brive...............................27­29
dès son entrée en lice. Seul pénalités Yachvili (12e, 27e, 38e, 45e, 65e, 68e). Pts J G N P BO BD
le jeune Ugo Legrand s’en Toulouse : 2 essais Servat (30e), Médard (58e), 2 transforma­ 1 Bayonne 21 6 5 0 1 1 0
2 Racing Metro 18 6 4 0 2 1 1
est tiré avec les honneurs, tions Skrela (30e, 58e), 2 pénalités Skrela (2e, 43e). 3 Montpellier 17 6 4 0 2 1 0
Expulsion temporaire à Biarritz : Ca. Johnstone (70e, brutalité) ; 4 Toulouse 17 6 3 0 3 2 3
battu en quarts de finale par 5 Brive 15 6 3 0 3 1 2
à Toulouse : Jauzion (34e, brutalité). 6 Clermont 15 6 3 0 3 2 1
le double champion du 7 Toulon 15 6 3 0 3 1 2
monde en titre, le Coréen STADE FRANÇAIS ­ BRIVE : 27­29 8 Perpignan 14 6 3 1 2 0 0
Paris (stade Charléty). ­ Stade Français­Brive : 27­29 (12­ 9 Biarritz 14 6 3 0 3 0 2
Ki-Chun Wang. Les Brivistes ont surpris le Stade Français à 10 Stade Français 14 6 3 0 3 1 1
17). Spectateurs : 12 759. Arbitre : M. Garces (Béarn). Charléty. Photo AFP 11 Castres 14 6 3 0 3 0 2
Stade Français : 3 essais Phillips (12e) Parisse (20e) Rodriguez 12 La Rochelle 9 6 2 0 4 0 1
13 Agen 7 6 1 1 4 0 1
(42e), 3 transformations Beauxis (12e, 20e) Rodriguez (42e), 2 pé­ 14 Bourgoin 6 6 1 0 5 0 2
Perpignan : 2 essais Sid (58e, 71e), 1 transformation Porical
VOLLEY nalités Beauxis (23e, 52e).
(58e), 5 pénalités Porical (14e, 26e, 37e, 64e, 79e).
Prochaine journée. ­ Vendredi 17 septembre : 20h45,
Toulouse­Bayonne. Samedi 18 septembre : 14h30, Ra­
Brive : 2 essais Claassen (60e) Cooke (77e), 2 transformations
LesBleuesjouerontl’Euro Orquera (60e) Bélie (77e), 5 pénalités Bélie (7e, 11e, 19e, 32e) Car­ Bourgoin : 2 essais Dumoulin (39e) Tulou (76e), 2 transforma­ cing Metro­Bourgoin, Castres­Brive, La Rochelle­Biar­
ritz, Perpignan­Stade Français ; 16h25, Toulon­Clermont
Les volleyeuses françaises ont minati (74e). tions Di Bernardo, 2 pénalités Di Bernardo (7e, 70e). ; 20h45, Agen­Montpellier.
validé leur qualification à Exclusions temporaires au Stade Français : Beauxis (34e, faute Exclusion temporaire à Perpignan : Mas (22e, faute technique) ;
technique), Leguizamon (73e, brutalité) ; à Brive : Estebanez Bourgoin : Tchougong (22e, faute technique). Pro D2
l’Euro 2011 en battant la Fin- Mont­de­Marsan­Auch............................35­11
(73e, brutalité).
lande en trois sets (25-23, 27- MONTPELLIER ­ CASTRES : 23­12 Grenoble­Carcassonne...........................31­18
Oyonnax­Bordeaux­Bègles......................26­9
25, 25-19), lors du barrage re- RACING­MÉTRO ­ LA ROCHELLE : 43­18 Montpellier (stade Du­Manoir). ­ Montpellier­Castres : 23­ Aurillac­Aix­en­Prov...................................36­9
Colombes (stade Yves­du­Manoir). ­ Racing­Métro­La Ro­ 12 (13­9). Spectateurs : 10 762. Arbitre : M. Raynal (Rous­ Lyon OU­Dax............................................28­13
tour. Tarbes­Albi................................................24­30
chelle : 43­18 (18­6). Spectateurs : 9 150. Arbitre : M. Berdos sillon). Narbonne­St­Etienne......................Auj., 15h00
(Ile­de­France). Montpellier : 2 essais Gorgodze (35 e ), Doumayrou (61 e ), 2 Colomiers­Pau................................Auj., 15h00
FOOTBALL Racing­Métro : 5 essais Bobo (11e), Mi. Bergamasco (37e), Ga­ transformations Bustos­Moyano, 3 pénalités Bustos­Moyano Pts J G N P BO BD
(19e, 45e), Trinh­Duc (24e). 1 Albi 13 3 3 0 0 1 0
LesFrançaisesgardent lindo (70e), van der Merwe (78e, 80e+1), 3 transformations Wis­ 2 Lyon OU 12 3 3 0 0 0 0
leurschances niewski (37e, 78e, 80e+1), 4 pénalités Hernandez (5e, 17e), Wis­ Castres : 4 pénalités Teulet (3e, 11e, 28e), Bai (52e). 3 Oyonnax 10 3 2 0 1 1 1
niewski (56e, 58e). Exclusion temporaire à Castres : Bonello (37e). 4 Aurillac 10 3 2 0 1 1 1
L’équipe de France féminine, 5 Mont­de­Marsan 10 3 2 0 1 1 1
La Rochelle : 2 essais Ninard (48e), Ligairi (66e), 1 transforma­ 6 Colomiers 8 2 2 0 0 0 0
dominatrice mais manquant tion Boboul (66e), 2 pénalités Dambielle (10e, 25e). TOULON ­ AGEN : 41­10 7 Pau 8 2 2 0 0 0 0
Toulon (stade Félix­Mayol). ­ Toulon­Agen : 41­10 (29­3). 8 Grenoble 7 3 1 0 2 1 2
de réalisme, a concédé le Exclusion temporaire au Racing­Métro : Masi (45e, antijeu) ; à La 9 Tarbes 6 3 1 0 2 0 2
Rochelle : Ninard (77e, antijeu). Spectateurs : 13 500. Arbitre : M. Rosich (Armagnac­Bigorre). 10 Narbonne 5 2 1 0 1 0 1
match nul (0-0) hier à Besan- Toulon : 6 essais Wilkinson (8e, 39e), Senekal (12e), Fernandez 11 Carcassonne 5 3 1 0 2 0 1
Exclusion définitive à La Rochelle : Dambielle (34e, plaquage 12 Bordeaux­Bègles 5 3 1 0 2 0 1
çon contre l’Italie en barrage dangereux). Lobbe (23e), Wulf (62e), de pénalité (79e), 4 transformations Wilk­ 13 Aix­en­Prov. 4 3 1 0 2 0 0
aller des qualifications du inson (12e, 23e, 39e, 79e), 1 pénalité Wilkinson (3e). 14 Auch 2 3 0 0 3 0 2
15 Dax 0 3 0 0 3 0 0
Mondial 2011, mais a préser- PERPIGNAN ­ BOURGOIN : 27­20 Agen : 1 essai Cazeaux (46e), 1 transformation Barnard (46e), 16 St­Etienne 0 2 0 0 2 0 0
Perpignan (stade Aimé­Giral). ­ Perpignan­Bourgoin : 27­ 1 pénalité Barnard (27e). Prochaine journée. ­ Samedi 18 septembre : 18h30,
vé ses chances avant le match 20 (9­10). Spectateurs : 12 078. Arbitre : S. Minery (Périgord­ Exclusions temporaires à Agen : Muller (48e, faute technique), Auch­Aix­en­Prov., Grenoble­Bordeaux­Bègles, Oyon­
retour mercredi. nax­Carcassonne, Aurillac­Pau, Dax­Colomiers, Albi­
Agenais). O’Sullivan (68e, plaquage dangereux). Narbonne. Dimanche 19 septembre : 15 heures, St­
Etienne­Tarbes ; 15h30, Mont­de­Marsan­Lyon OU.
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 12
septembre 2010 FRANCE ET MONDE / SPORTS 39

TENNIS. US Open (demi-finales). EN BREF

Nadal à toute vapeur ATHLÉTISME


DécaNation:victoire
américaine,Lemaitre2e
Les Etats-Unis ont remporté
cette épreuve par équipes
Le numéro 1 mondial s’est Courier, Andre Agassi et Fe- pourla3e foisconsécutive,de-
qualifié pour sa première fi­ derer) et le deuxième plus vant la Russie, l’Allemagne et
nale à New York en expé­ jeune à accomplir cet ex- les Bleus. Les Tricolores ont
diant Mikhail Youzhni hier ploit (après Courier, qui raté l’occasion de monter sur
en demi­finale. avait 22 ans). Avec un excel- le podium lors de la 20e et der-
lent deuxième service (70 % nière épreuve, avec la 2e place

R
afael Nadal n’a pas de points gagnés), un grand de Christophe Lemaitre sur
traîné pour s’offrir sa réalisme sur ses balles de 100 m, en 10’’16, derrière
première finale à break (5 sur 8) et beaucoup l’AméricainRodgers(10’’13).
l’US Open. Hier, il s’est très de confiance en coup droit
facilement débarrassé du (11 gagnants), Nadal n’a
Russe Mikhail Youzhny 6-2, quasiment jamais été en CYCLISME
6-3, 6-4. L’Espagnol affron- danger face à Youzhny. « Je Vuelta:Rodriguezgagne,
tera aujourd’hui en finale ne sais pas ce qui a fait la dif- Nibaliprendlemaillot
vainqueur de l’autre demi- férence », a indiqué le Ma- L’Espagnol Joaquin Rodri-
finale qui disputait cette jorquin. « J’ai su être agres- guez (Katusha) a remporté
nuit entre Roger Federer et sif et mon service m’a bien en solitaire la 14e étape du
Novak Djokovic. aidé, il marche vraiment Tour d’Espagne, disputée
« C’est un rêve pour moi », bien depuis le début du sur 178 km entre Burgos et
s’est réjoui Nadal. « Cela va tournoi. Mikhail était peut- Peña Cabarga (nord), l’Ita-
être la première fois que je être un peu plus fatigué que lienVincenzoNibali(Liqui-
vais jouer la finale ici, sur le moi. » gas) s’emparant du maillot
plus grand court central du L’Espagnol, qui n’a pas en- rougedeleader,bénéficiant
monde. C’est le résultat de core gagné un titre sur dur de la chute et de l’abandon
beaucoup de travail. Je re- cette saison, deviendrait le d’Igor Anton. Le Français
mercie le public de New quatrième joueur de l’ère David Moncoutié, meilleur
York, vous me faites me sen- Open à réaliser le Grand grimpeur, a pris la 4e place
tir comme à la maison ! » Chelem sur toute une car- del’étape.
rière s’il gagnait l’US Open
Un service très efficace Rafael Nadal a eu du mal à cacher sa joie après sa victoire en (après Rod Laver, Andre
A 24 ans, Nadal compte demi­finale. Photo AFP Agassi et Federer). CANOË-KAYAK
huit titres du Grand Che- Mondiaux:l’argent
lem mais n’a encore jamais nées. Il s’agira de sa troisiè- joueur dans l’ère Open (de- RÉSULTATS pourLefèvreetGargaud
Demi­finale messieurs : Nadal (ESP/
j o u é l e d e r n i e r m a t ch à me finale de Grand Chelem puis 1969) à atteindre la fi- LesFrançaisFabienLefèvreet
N.1) batYouzhny (RUS/N.12) 6­2, 6­3,
Flushing Meadows, où il d’affilée après ses victoires à nale des quatre tournois du 6­4. Denis Gargaud ont décroché
avait éliminé en demi-fina- Roland-Garros et Wimble- Grand Chelem (après Ivan Cette nuit se déroulait la finale dames la médaille d’argent en C2 des
les ces deux dernières an- don. Il devient le sixième Lendl, Stefan Edberg, Jim entre Kim Clijsters et Vera Zvonareva. championnats du monde de
canoë-kayakslalom,hieràTa-
cen (Slovénie), derrière les ju-
meaux slovaques Pavol et Pe-
BASKET. Mondial 2010 (demi-finales). terHochschorner.

Turquie-Etats-Unis : la finale idéale LUTTE


Mondiaux:
On peut s’attendre à un boutoir de Tunceri, qui ins- Païssortienrepêchages
grand moment, une immen- crivait le panier de la victoire. Seul Français engagé hier, à
se communion, ce soir au Si- Cette folie sera encore utile, Moscou, Didier Païs a été éli-
nan Erdem Dôme, où la Tur- ce soir, pour contrôler les miné au deuxième match des
quie disputera sa première Etats-Unis et leur étoile Ke- repêchagesdesmoinsde60kg
finale mondiale, devant son vin Durant, auteur d’une per- delaluttelibre,battuparleKir-
public qui la transcende de- formance phénoménale ghize Ulan Nadyrbek Uulu
puis le début et qui l’a aidée, pour abattre la Lituanie en deux manches à une (3-1, 0-1,
dans une ambiance de folie marquant 17 points lors des 1-2).
pure, à renverser une situa- huit premières minutes, un
tion très compromise face à total faramineux qu’il a en-
la Serbie. suite porté à 38 points au fi-
Mise en échec par la jeune nal, agrémenté de 9 rebonds.
équipe serbe, étonnante de Avec un tel leader, les USA, SCORES
maturité, la bande à Turko- Les Turcs ont arraché la victoire dans les toutes dernières toujours invaincus, peuvent
secondes. Photo AFP CYCLISME
glu, menée pratiquement de voir venir et imposer leur jeu Paris­Bruxelles : 1. Ventoso (ESP/Ca­
bout en bout, a forcé la déci- rapide qui a pris de vitesse les mioOro), les 219 km en 4h56’50, 2.
TURQUIE­SERBIE : 83­82 ÉTATS­UNIS­LITUANIE : 89­74 R. Feillu (FRA), 3. Van Dijk (NED), 4. Mar­
sion dans la toute dernière Lituaniens, dominés en un- tens (GER), 5. Keukeleire (BEL) t.m.t.
Istanbul (Sinan Erdem Dome). ­ Tur­ Istanbul (Sinan Erdem Dome).­ Etats­
seconde après avoir passé quie­Serbie : 83­82 Unis­Lituanie : 89­74. contre-un et beaucoup trop
Tour de l’Avenir. ­ 6e étape (Saillans­Ri­
une demi-heure à buter con- Les quart­temps : 17­20, 18­22, 25­21, Les quart­temps : 23­12, 19­15, 23­26, maladroits pour espérer soul) : 1. Quintana­Rojas (COL) 5h44’31,
tre le mur serbe ! 23­19. 24­21. mieux. 2. Talansky (USA) à 0’39, 3. Landa­Mea­
Turquie : Güler (3), Onan (14), Ilyasova Etats­Unis : Billups (3), Durant (38), West­ na (ESP) m.t., 4. Atapuma (COL) 0’41,
Mais sous la pression infer- (6), Erden (9), Tunçeri (12), Gönlüm (6), brook (12), Gay (2), Iguodala (9), Curry (3), Ce sera la septième finale
5. Slagter (NED) 0’43.
nale de 15 000 supporters dé- Arslan (12), Asik (5), Turkoglu (16). Gordon (3), Love (6), Odom (13). mondiale des Etats-Unis, la Classement général : 1. Quintana­Rojas
chaînés, les Turcs se sont ac- Serbie : Marqueurs: Teodosic (13), Tepic Lituanie : Kalnietis (10), Maciulis (9), Po­ première seulement depuis (NED) 26h15’46, 2. Slagter (NED) à 0’20,
(5), Rasic (2), Bjelica (2), Markovic (2), Sa­ cius (13), Gecevicius (6), Delininkaitis (8), 3. Pantano­Gomez (COL) 0’38, ... 7. Bar­
crochés et la Serbie a fini par vanovic (15), Keselj (18), Krstic (15), Pe­ Jasaitis (5), Kleiza (4), Jankunas (4), Javto­ leur dernier titre en 1994 à det (FRA B) 1’07, ... 9. Bonnin (FRA) 1’35.
rompre sous les coups de rovic (2), Velickovic (8). kas (15). Toronto.
LE BIEN PUBLIC
Dimanche 12
40 septembre 2010

S.TOSCANDUPLANTIER : SOFIA COPPOLA LES CHÈRES PHOTOS


L’ENQUÊTECONTINUE REMPORTE LE LION D’OR DE JIMMY PAGE
LES Une équipe médico­légale
d’experts français aété
La réalisatrice américaine
Sofia Coppola, 39 ans, a
Jimmy Page, le célèbre
guitariste de Led
autorisée par le ministère de la Justice remporté le Lion d’or avec son film Zeppelin, publie fin septembre un livre
GENS irlandais à examiner les pièces à conviction Somewhere, lors de la cérémonie de orné d’une reliure luxueuse, retraçant sa
de l’enquête sur le meurtre de Sophie clôture de la 66e Mostra de Venise hier carrière musicale, qui sera vendu
Toscan du Plantier en1996enIrlande. soir. 445 livres (540 euros, 690 dollars).

ÉDITION. Deux ouvrages de la rentrée littéraire sont consacrée à l’épouse de Nicolas Sarkozy.

Les secrets de Carla


Deux livres sortent ces pro­ L’ancienne mannequin est L’autre livre, « Carla et les teurs, étaient allées bon train,
chains jours sur Carla Bru­ décrite par des « ex » ou des ambitieux » (éditions du Mo- affirmant que cet ouvrage
ni­Sarkozy, une biographie proches comme une « tigres- ment), d’Yves Derai (journa- (autorisé et donnant large-
non autorisée et une autre se » ou une « Don Juane » qui liste et éditeur indépendant) ment la parole à Carla Bruni-
qui donne la parole à la Pre­ vivait comme une « amazo- et de Michaël Darmon (jour- Sarkozy) avait été purement
mière dame de France. ne ». Son ami-photographe et nalistedeFrance2accréditéà etsimplementcommandépar
papparazo Pascal Rostain es- l’Elysée), limite son propos à l’Elysée comme un contre-feu

S
eulesquelques«bonnes time qu’elle est surtout « fleur la vie de Carla comme épouse à la sortie peut-être plus em-
feuilles » de Carla - Une bleue » et un collaborateur de du président de la Républi- barrassantedulivredeBesma
vie secrète, l’enquête de l’Elysée voit en elle une « anti- que. Lahouri.
Besma Lahouri, ont été pu- LadyDiana».BesmaLahouri L’ex-top-modèle, toujours Avant même la sortie de ces
bliées par l’hebdomadaire asouhaitécomprendre«lerô- chanteuse et désormais actri- deux livres, des journaux bri-
Marianne (300 pages chez le de Carla Bruni aux côtés de cedansledernierfilmdeWoo- tanniquesontcommencéàen
Flammarion). sonmari,leprésidentdelaRé- dy Allen, se raconte et parle faireleurschouxgras.«Lesse-
Le livre, qualifié de biogra- publique ». « C’est une enquê- longuement de sa vie auprès crets de Carla Bruni : le livre
phie non autorisée puisque te journalistique et 80 % des de Nicolas Sarkozy qu’elle a qui secoue la France » titrait
l’auteur n’a pu rencontrer personnesquej’aiinterrogées épousé en février 2008. Le livre – non autorisé – de samedi en Une le Times de
Besma Lahouri est attendu
l’épouse du président, sort en sontnommémentcitées»,a-t- Ces dernières semaines, des dans les librairies Londressousunegrandepho-
librairiemercredi. elleexpliqué. rumeurs,démentiesparlesau- mercredi. Photo AFP to de Mme Bruni-Sarkozy.

CITROËN DIJON CITROËN MARSANNAY


Place Saint-Exupéry Route de Beaune
03 80 71 83 00 03 80 54 02 60
2335770

et son réseau d’agents


SUCCURSALES USINE
N° 235 - Fondé en 1851 Notre agence locale
Ne peut être vendu séparément 7, boulevard Chanoine-Kir
www.bienpublic.com BP 21550, 21015 Dijon cedex
secretariat.dijon@lebienpublic.fr

Lejournaldes
communes Dimanche 12 septembre 2010

SOIRANS PAGE 8 MONTBARD PAGE 12 29, rue Musette


DIJON
La fête du village Un nouveau logo 03 80 30 15 10

101, av. R.-Carraz


touche du bois qui ne traîne pas CHENÔVE
03 80 51 16 51
Bûcheronnage et sculpture sur bois “Auxoisnaturellement”valoriseles L’ESPRIT BIO DEPUIS PLUS DE 50 ANS 2338525
sont au programme aujourd’hui. produitsduterroir, dontlesescargots.

QUETIGNY DIJON. Le 11 septembre 1944 résonne dans le coeur des Dijonnais,


aujourd’hui comme hier.
LaVilleselance PAGE 2

desfleurs
Ilyaunan,laVille
recevaitla4e fleurdes
villagesfleuris,ellefait
Jour de Liberté
toujoursdesefforts. PAGE7

BEAUNE
Lesartsenhaut
del’affiche
Danse,musiqueet
humourserontprésents
auThéâtrebeaunois
cettesaison. PAGE16

SOMMAIRE
£ Dijon p.02
£ Agglomération dijonnaise p.05
£ Région dijonnaise p.08
£ Haute Côte­d’Or p.12
£ Région beaunoise p.15
£ Tourisme/livres p.18
£ Enfants p.20
£ Pêche/chasse/astronomie/animaux p.22
£ BD/feuilleton p.26
£ Jeux/horoscope p.27
£ Météo p.28
Place Darcy, les drapeaux saluent la plaque qui commémore l’entrée de la Première Armée française. Photo Clément Renard

JOURNÉE D’EXPERTISE
GRATUITE ET CONFIDENTIELLE SANS RENDEZ-VOUS DE 10H À 18H
DIJON - Vendredi 17 septembre 2010
Sofitel La Cloche - 14, place Darcy - 21000 Dijon
Toutes spécialités : tableaux, mobilier, objets d’art, bijoux, livres, Asie, Orient et vins

FRANÇOIS DAVID - RESPONSABLE EXPERTISE


2336337

Tél. +33 6 74 66 50 98 - david-f@tajan.com


2337883

Expertise ou inventaire à domicile sur rendez-vous en région Rhône-Alpes


www.tajan.com
Cahier LE BIEN PUBLIC
Local
02 DIJON Dimanche 12
septembre 2010

COMMÉMORATION. Souvenir intact de ce 11 septembre 1944 où la ville recouvra sa liberté

Ce reconnaissant bonheur
Hier, Dijon aura goûté à la
liesse de ce 11 septembre
1944 où la ville carillonnante
recouvra sa liberté. Un re­
connaissant bonheur.

À
midi, le 11 septembre
1944, le 1er Bataillon
dechocmisàladispo-
sitiondela1re Divisionblindée
entre, sous les ordres du colo-
nelDesazars,dans Dijonlibé-
ré. Avec lui, le 3 e Régiment
d’Afrique arrivé par Chenôve
etlesmaquis…AndréMartin,
du groupe Auxois, en était de
cerégimentFFI,PremierRégi-
ment de Bourgogne, « va-nu-
pieds»,commeildit,ralliésau
maréchal de Lattre de Tassi-
gny.
Vingttués,vingt-septblessés
danscetteépopéequilesmena
jusqu’àBelfort,l’Alsace–dans
lecalvairedel’hiver–,avantde
franchir le Rhin le 18 avril
1945… Lui est là pour témoi-
gner.Hérosinvolontairedece
66e anniversaire.À89ans. 1

“ Vos hauts faits


s’inscriront
dans les plis
de vos drapeaux et
1. Après l’office à
Notre­Dame, le défilé
s’ébranle place Darcy.

2. Lecture de l’ordre
de vos étendards.” du jour N°3 du
Maréchal de Lattre.
Maréchal de Lattre de Tassigny
3. André Martin
CeRégimentdeBourgogne,
reçoit le sceau des
35 e régiment d’infanterie,
maires des mains de
bientôt retombé « dans l’om-
François Rebsamen.
bre et le brouillard de l’oubli »
resurgit « au grand jour » : ce
4. Place de la
Libération, sous un
sceau des maires, que Fran-
soleil sans nuage.
çoisRebsamenremettaitàAn-
dré Martin, hier, salle des
Etats,dansl’ultimegestedece
5. Au son des
trompettes et
11 septembre symbolique en-
tambours.
tre tous, est lourd de ce recon-
Photos Clément Renard
naissant bonheur des popula- 2 3
tions libérées, « votre
meilleure récompense », rap-
pelait à ses troupes le 3e ordre
dujourdumaréchal.
En ce samedi de septem-
bre 2010, sous un ciel sans
nuage,Dijon–suspendudans
unedouceliesse–aregardédé-
filerleshommes,lesmusiques
et les drapeaux. De la place
Darcy à la place de la Libéra-
tion. Chloé et Pierre-Louis,
tout enfants, marchant dans
les pas de Charles, adolescent
porte-drapeaudel’ASR.

ELISABETHHUARD 4 5
LE BIEN PUBLIC Cahier
Dimanche 12
septembre 2010 DIJON Local
03

SANTÉ. Le train Alzheimer fait étape à Dijon aujourd’hui avant de partir pour Lyon.

Tout savoir sur la maladie


Jusqu’au 21 septembre, le d’Or/Yonne, dans l’espace
train contre la maladie Mutualité, deuxième voiture
Alzheimer
d’Alzheimer sillonne la “Partenaires”.
France. Il s’arrête en gare C’est l’occasion pour dé- Décrite pour la première
de Dijon aujourd’hui, de 9 à couvrir l’engagement de la fois par le Professeur
19 heures. Mutualité en Bourgogne, Aloïs Alzheimer, médecin
par des actions de préven- allemand psychiatre, neu­

I
nauguré samedi dernier tion ou l’accompagnement rologue et neuropatholo­
par Roselyne Bachelot des patients et de leurs fa- giste, la maladie d’Alzhei­
au départ de la gare de milles. mer se caractérise par la
l’Est, à Paris, le train contre À 15 heures, le neurologue perte progressive de la
la maladie d’Alzheimer re- Olivier Rouault donnera mémoire et des fonctions
présente une première mon- une conférence centrée sur cognitives. Elle s’accom­
diale. la recherche fondamentale. pagne fréquemment de
La locomotive et ses 14 voi- De 18 à 19 heures, une con- troubles du comporte­
tures doivent s’arrêter dans férence, intitulée “Maladie ment.
12 villes françaises. Dijon est d’Alzheimer : le grand dé- Après 85 ans, une femme
la quatrième ville à accueillir raillement”, se tiendra dans sur 4 et un homme sur 5
ce “train-expo”, qui a pour le train. Les aspects cliniques sont touchés.
vocation d’informer et ap- et biologiques de la maladie Des chiffres qui font de la
porter des réponses concrè- Le neurologue Olivier Rouault donne une conférence cet après­ seront notamment abordés. maladie d’Alzheimer et
tes sur la maladie d’Alzhei- midi à 15 heures. Photo LBP­JSL L’accès au train est libre. Le des troubles apparentés,
mer. convoi, long de 375 mètres, un enjeu majeur de santé
Pas moins de sept voitures servent à l’intendance. La aidants et, enfin, le point sur partira ensuite pour Lyon- publique.
sont consacrées à la maladie pathologie est abordée sous la recherche. Par ailleurs, le Perrache. Actuellement, le coût de
et à la recherche, deux voitu- quatre aspects différents : public peut venir à la rencon- NICOLAS ROUILLARD la prise en charge de la
res sont utilisées pour des comprendre la maladie tre des équipes de la Mutuali- maladie est estimé à
conférences et des récep- d’Alzheimer, vivre avec au té française Bourgogne et de INFO Site Internet : 10 milliards d’euros.
tions. Enfin cinq voitures quotidien, l’implication des la Mutualité française Côte- www.train­alzheimer.fr/.

INFOS SERVICE Les constructions


£ URGENCES GÉNÉRALES en bois
15
Samu
17
Police
18
Pompiers
112
N° général des secours
...sur mesure
£ AUTRES URGENCES
GAZ : 0.800.473.333.
ÉLECTRICITÉ : 0.810.333.021.
SERVICE DES EAUX : 0.810.874.874.
SOS MÉDECINS : 36.24.
SOS 21 DIJON : 03.80.78.68.68.

MAISON MÉDICALE DE GARDE DE L’AGGLOMÉRATION


DIJONNAISE : 58, rue de la Préfecture à Dijon. Ouverte
tous les jours de 20 heures à minuit, samedis de 15 heures à minuit,
dimanches et jours fériés de 9 à 13 heures et de 15 heures à minuit.
Pour consulter, appeler le 15.
CLINIQUE DE CHENÔVE, service d’urgence :
42, boulevard Henri­Bazin à Chenôve, tél. 03.80.58.62.00.

PHARMACIES DE GARDE, tél. 39.15 : Pharmacie Barbier,


Mme Barbier, 28, rue Monge à Dijon ; Pharmacie Jacob,
Mme Jacob, 4, rue de l’Église à Neuilly­lès­Dijon, jusqu’à
23 heures. Abris • Auvents
MÉDECIN DE GARDE : régulation par le 15 pour connaître
le médecin de garde. Chalets • Bûchers
Garages • Pergolas septembre
10, 11 et 12
EN BREF
Maisons de loisirs les
MUSIQUE
The Divine Comedy à La Vapeur le 21 septembre
Suite à son passage triomphal à la salle Pleyel, à Paris, le 5, route Nationale 5
8 juillet, The Divine Comedy revient en tournée au mois de 21110 Longeault (Genlis)
septembre. L’occasion pour les retardataires de découvrir
Tél. 03 80 31 57 15 - prestibois@wanadoo.fr www.prestibois.fr
2332799

les titres de son nouvel album Bang Goes The Knighthood.


Cahier LE BIEN PUBLIC
Local
04 DIJON Dimanche 12
septembre 2010

nAU FIL
DES PORTES nLES
ANIMAUX
La Villa des Délices Ils n’attendent que vous…
De 1859 à 1862, Joseph Olive. - C’est une minette
Maas, inspecteur d’assu­ qui a du caractère. Elle est
rances et Alexis Monnot, gentille, mais ne supporte
agent d’assurances, achè­ pas ses congénères. Elle est
tent des parcelles de terre toujours sur la défensive et
dans un terrain de jardins. un peu stressée. Pourtant, au
calme, elle peut se montrer

C’ est au nord de Dijon,


au-delà de la place
Saint-Bernard, que l’on
adorable et aime les caresses.
Olive est née en 2008. Elle
est tatouée GWP 406, vacci-
Gédéon et Sidonie. Photo SDR

peut trouver des terrains de née et stérilisée. Gédéon et Sidonie. - Ces


jardins appelés la Plaine Pour toute adoption, mu- deux chiens ont fait les frais
aux roses. nissez-vous d’une pièce de la mésentente de leurs
Selon Gauchat, de vastes d’identité, d’un justificatif de maîtres qui, en divorçant,
pépinières d’horticulteurs domicile récent (quittance n’ont voulu ni l’un ni l’autre
et des jardins étaient établis de loyer, EDF, téléphone…), se charger des deux chiens
sur les pentes partant du Texte et dessin Thérèse Dubuisson ainsi que d’une laisse pour un avec lesquels ils avaient
chemin de Jouvence. Les chien et d’un panier de trans- pourtant vécu bien long-
terrains à l’ouest s’appe- recensement de 1876 nous d’agrandissement et d’amé- port pour un chat. Le refuge temps. Gédéon est un croisé
laient d’ailleurs le Dessus apprend qu’il habite la mai- lioration qui expliqueraient se trouve à 3 km de la sortie caniche champagne, né en
des roses et le Montant des son dans laquelle d’autres la date 1902 sur le fronton, de Messigny en direction de novembre 1997. Quant à Si-
Roses. En 1840, la rue des appartements sont loués à les initiales FC (probable- Saint-Seine-Val-Suzon. donie, caniche à la robe clai-
Roses avait été créée en des familles des classes la- ment FG à l’origine) au-des- Les Amis des bêtes, refuge de re, elle est née en jan-
élargissant un sentier. borieuses : distillateur, ins- sus de la fenêtre de l’étage Jouvence, route de Val­Suzon, vier 2000.
Maas et Monnot déposent tituteur, couturière, em- et peut-être la mention Vil- 21380 Messigny­et­Vantoux, Tous deux sont tatoués et
en 1867 un plan et un pro- ployé au Chemin de fer… la des Délices au-dessus de ouvert de 14 à 18 heures, sauf vaccinés. La petite chienne
jet d’aménagement com- Jean-Michel Siebert est né la porte d’entrée. Le quar- jeudi, dimanche et jours fériés. est stérilisée. Ayant toujours
prenant une cinquantaine en Moselle et “a opté” pour tier, moins peuplé Tél. 03.80.35.41.01, site inter­ vécu ensemble, ils ne suppor-
de parcelles à bâtir autour la nationalité française. Les qu’aujourd’hui et entouré net : www. refugedejouven­ tent pas d’être séparés et dor-
de rues nouvelles qui de- “optants” sont d’ailleurs de jardins, avait sans doute ce.fr/. ment dans la même cor-
viendront les rues Lacor- nombreux dans ce quartier un aspect délicieux. La mai- be ille. En bonne s anté,
daire, des Rosiers, de Lor- qui s’est beaucoup dévelop- son abrite alors une petite faciles à vivre, ils ne deman-
raine et du 23-Janvier (ces pé après la guerre de 1870. dizaine de familles modes- dent qu’à s’attacher à une
deux dernières dénomina- Après le décès de Jean-Mi- tes (comptable, employé de nouvelle famille.
tions étant en rapport avec chel Siebert en 1887, son commerce, ouvrier de la Société pour la défense des
la guerre de 1870-1871). fils Ernest habite la maison, biscuiterie Pernot, ouvrière animaux, 5, rue Django­Rein­
En 1874, le rentier Jean-Mi- puis vend les trois corps de en robes, laveur au hardt, à Dijon.
chel Siebert acquiert les bâtiments en 1900 à l’épi- PLM…). Tél. 03.80.66.30.17. Site inter­
lots 46 et 47 du plan. Il cier Henri Forey et à son Après le décès de ses pa- net : www.spa­des­
construit dessus trois corps épouse Blanche Gaudot. rents, Louise Forey, veuve cailloux.com/. Refuge ouvert
de bâtiments, au numé- On peut supposer que Fo- Manière, crée, en 1956, une de 14 heures à 18 heures sauf
ro 16 de la rue des Roses. Le rey a fait des travaux copropriété. Olive. Photo SDR jeudi et dimanche.

RUE GUILLAUME-TELL

Hier. La rue Guillaume­Tell a été tracée dans la seconde moitié du Aujourd’hui. Le quartier a très peu changé. Les façades ont pris de la
XIXe siècle pour relier la route de Troyes (future avenue Victor­Hugo) à la rue couleur. À cause de la proximité du centre­ville et de l’avenue Victor­
des Perrières, puis au parvis de la gare de Dijon­Ville. Elle s’est rapidement Hugo, la rue s’est embourgeoisée. L’épicerie à l’angle de la rue de Talant
peuplée de cheminots, d’ouvriers et d’employés. Les rez­de­chaussée des a été démolie et remplacée dans les années 1930 par un petit immeuble.
petits immeubles étaient occupés par de nombreux commerces de Une jardinière en béton a été installée dans l’axe de la rue pour dévier et
proximité. La circulation y était essentiellement piétonne. Phot o SDR ralentir les voitures. Photo T. D.
LE BIEN PUBLIC Cahier
Dimanche 12
septembre 2010 AGGLOMÉRATION DIJONNAISE Local
05

CHENÔVE. Depuis 35 ans, les échanges avec Limburgerhof sont riches et nombreux.

Le jumelage honoré
La vice­présidente du Mertes. Parmi les personnes
Landtag de Mayence est qui sont venues féliciter les
venue saluer le partenariat partenaires, il y avait égale-
exemplaire entre Chenôve ment Doris Barnett, dépu-
et Limburgerhof. tée au Bundestag à Berlin
pour la région de Ludwigs-

D
epuis que le jumela- hafen, et l’ancien maire de
ge Chenôve-Lim- L i m b u g e r h o f , H e i n r i ch
burgerhof existe, les Zier.
manifestations et projets
communs ont été nom- Un partenariat
breux, les échanges riches et exemplaire
intenses. Pour exemple, Pour remercier ses parte-
dans le cadre de la fête de la naires de Chenôve, l’actuel
Rue, institution populaire maire de Limburgerhof a re-
en ville et dans la région de mis des diplômes d’honneur
Limburgerhof, la municipa- Des diplômes d’honneur ont été remis au maire Jean Esmonin, au premier adjoint Philippe à son homologue Jean Es-
lité chenevelière a proposé Singer et à Hannelore Cenefels, chargée des relations internationales. Photo Frédéric Vaussard monin, au premier adjoint
un stand de la ville avec un Philippe Singer et à Han-
duo d’interprètes de chan- de mémoire a pris notam- tionnelle et un sens noble. qui préparent les enfants à la nelore Cenefels, chargée des
sons traditionnelles françai- ment une place importante, Puis un cycle de découverte construction d’une Europe relations internationales.
ses. celui d’information et celui des institutions politiques, régie par la paix a été souli- À l’issue de cette cérémo-
qui recrée la confiance en- depuis le niveau local jus- gnée par la vice-présidente nie empreinte de propos
Se découvrir vers l’autre dans toutes les qu’aux parlements natio- du Landtag de Mayence, chaleureux et émouvants,
Mais dans ce jumelage, la couches de la population. naux, a élargi et approfondi Hannelore Klamm. Celle-ci rendez-vous a été pris pour
volonté d’aller au-delà des Le “discours du pardon” de les connaissances mutuel- est venue saluer un partena- le 19 septembre, à 10 h 30, à
relations de partenariat tra- Peter Kern, maire de Lim- les. riat exemplaire et remercier la salle des fêtes de l’hôtel de
ditionnelles s’est affirmée burgerhof, a donné à ces dé- L’importance de jumelages les acteurs de cette union au ville de Chenôve pour la cé-
d’année en année ; le travail marches une tenue excep- franco-allemands efficaces nom du président Joachim rémonie française.

2320554
Cahier LE BIEN PUBLIC
Local
06 AGGLOMÉRATION DIJONNAISE Dimanche 12
septembre 2010

TALANT SAINT-APOLLINAIRE

Hommage à la fondation La peinture en partage


Maréchal-de-Lattre

Des conseils précieux pour les résidants. Photo Martine Clément

La Semaine bleue consa- Sully qui viendront partici-


crée aux personnes âgées a per. La dernière séance de
lieu du 18 au 24 octobre sur ces ateliers aura lieu le 7 oc-
le thème “À tout âge : ac- tobre. À cette occasion, les
teurs, proches et solidaires”. retraités de la commune qui
Brigitte et Marius ont respectivement reçu en cadeau des fleurs et un livre. Photo Sergio Ochatt Dans ce cadre, Étienne, le désirent pourront venir se
animateur à la Fedosad, met joindre aux résidants pré-
Le comité départemental libre et ses prolongements” à lectes pour le Bleuet de en place un atelier de pein- sents et peindre avec eux.
de la fondation Maréchal­ Dijon et sa périphérie, de France et le Souvenir fran- ture. Trois sé ances sont Les toiles réalisées dans ce
de­Lattre s’est réuni sous la 9 h 15 à 12 heures, au départ çais, un office religieux sera d’ores et déjà prévues à la cadre seront exposées au
présidence de Joëlle Cornu, du monument aux morts, organisé à Notre-Dame de salle Générations, rue Char- point accueil Générations
mercredi dernier, à la salle rond-point Edmond-Miche- Dijon en hommage au maré- les-le-Téméraire. du 11 au 30 octobre.
Michelet. let, cours Général-de-Gaulle, chal et aux combattants de la Jeudi après-midi, les rési- Les retraités désireux de
à Dijon, suivi d’un repas et in- Première Armée, un prix dants de l'accueil de jour partager cet atelier de pein-

A
u rythme d’une réu- cluant un questionnaire à d’histoire récompensera les Marguerite-Verot ont parti- ture doivent se renseigner et
nion par trimestre, remplir pendant la matinée. élèves de 1re du département cipé à ce premier atelier con- s'inscrire à l'Office munici-
celle de la rentrée Les bulletins d’inscription ayant obtenu la meilleure sacré à la peinture sur soie. pal des aînés auprès
avait un ordre du jour parti- sont à retourner à Joëlle Cor- moyenne en histoire à l’issue Lors de la deuxième séan- d'Isabelle Benoit,
culièrement chargé. nu, 21C, rue de la Chaumiè- des deux premiers trimestres, ce du 23 septembre, ce sont tél. 03.80.78.15.81, ou à la
Au-delà de l’approbation re, 21240 Talant, et la liste continue encore. ceux des domiciles collectifs Fedosad, auprès d'Étienne,
du compte-rendu de la précé- tél. 03.80.56.16.10, avant sa- Enfin, un moment fort de et des domiciles protégés tél. 03.80.76.05.76.
dente réunion et le retour sur medi 2 octobre. cette réunion a été l’homma-
les dernières semaines de- ge rendu par le comité à deux
puis cette date, le gros du pro- Une présence de ses membres qui ont ré-
gramme a concerné la mise importante cemment été décorés. Il DAIX
au point des activités prévues Quant aux projets pour s’agit de Brigitte Tardivan,
pour l’automne et l’élabora- 2011, la fondation compte qui a reçu l’ordre national du
tion des projets pour 2011. être présente à toutes les cé- Mérite à l’Office national des
Parmi les activités à venir rémonies, commémorations anciens combattants le
prochainement, la première et manifestations associati- 6 juillet passé, et de Marius
d’envergure est un rallye-pro- ves où elle serait conviée ; Jacquin, qui a été décoré che-
menade- journée de convi- quatre conférences sont pré- valier de la Légion d’hon-
vialité prévu pour le 9 octo- vues en dates et lieux à préci- neur au cours Général-de-
bre, sur le thème “La France ser. Elle participera à des col- Gaulle le 13 juillet dernier.

MESSIGNY-ET-VANTOUX
Diabolus in musica organise régulièrement des stages de chant
Le plein d'activités à l’ASCMV choral autour de Brice Martin. Photo P. G.

L'Association sportive et
culturelle vient de proposer
travaux d'aiguille, danse
(enfants et adultes), danse
Le plaisir de chanter
son forum de rentrée aux modern jazz et steps, judo et
habitants de la commune et ju-jitsu (Entente judo Messi- L'association culturelle romantique et bien d'autres
des villages limitrophes. gny-et-Vantoux - Val de Nor- Happy Daix présente son styles.
L'association, présidée par ge), foot avec l'Entente foot- ensemble vocal Diabolus in Jacques Chemin, le prési-
Alain Orssaud et composée ball villages, gymnastique musica, placé sous la direc- dent de l'association, sou-
d’une quinzaine de clubs, d'entretien, lecture à haute tion du chef de chœur Brice haite que cette répétition gé-
propose des activités pour Le forum de l'ASCMV connaît voix, peinture, stretching Martin, lors d'une répétition nérale soit l'occasion de
le moins variées avec, cette un succès grandissant. taïso, tennis (Tennis-Club) publique qui aura lieu de- recruter de nouveaux cho-
Photo Pierre Gallion
année, des nouveautés qui et yoga. main lundi, à 20 h 15, à la ristes : « Nul besoin de for-
ont déjà séduit de nom- salle paroissiale de Daix. mation musicale préalable,
breux adeptes : cours de gui- ateliers de BMX et VTT sur INFO Les inscriptions res­ Diabolus in musica est un seul le plaisir et l'envie de
tare, cours d'informatique la piste des Lavières, éduca- tent possibles pour toutes les chœur mixte à quatre voix chanter sont nécessaires ».
pour débutants et atelier de tion canine et d'agility avec activités. Contact : accompagnées. À son réper-
réflexologie plantaire thaï. le Centre de connaissance info@ascmv.fr toire, des polyphonies de la INFO Contact : Jacques
Au programme également, canine, chant choral (les Ca- ou Alain Orssaud, Renaissance, du gospel, de Chemin, tél. 06.26.73.23.45 ou
les activités habituelles : les nons du Suzon), couture et tél. 06.50.72.44.40. la chanson, de la musique e­mail : happydaix@free.fr/.
LE BIEN PUBLIC Cahier
Dimanche 12
septembre 2010 AGGLOMÉRATION DIJONNAISE Local
07

QUETIGNY. Les espaces verts représentent 16 % de la superficie communale.

Une ville urbaine verte


Cela fait bientôt un an que la communes de la périphérie lard, maire de Quetigny.
ville de Quetigny a obtenu dijonnaise. Nous restons attentifs pour
sa 4e fleur au concours na­ Ces derniers jours de l’été innover, adapter nos presta-
tional des villes fleuries, re­ ont été l’occasion de décou- tions en matière de déve-
joignant ainsi Dijon et Beau­ vrir et d’apprécier dans les loppement durable, amélio-
ne. détails ce qui a été fait en rer le cadre de vie au travers
matière de fleurissement. d’opérations de renouvelle-

C
e label, hautement « Accéder à la 4e fleur est ment urbain.
qualitatif, récom- un encouragement démon- Plus qu’une ville à la cam-
pense les efforts trant que nos méthodes et pagne, nous tendons
d’e m b e l l i s s e m e n t d e l a notre conception de l’envi- aujourd’hui vers une ville
commune (service des espa- ronnement sont satisfaisan- urbaine verte avec une note
ces verts) en mettant l’ac- tes, explique Michel Bache- de modernité évidente. »
cent sur les pratiques de dé-
veloppement durable, sans
oublier les actions de sensi-
En quelques chiffres
bilisation du public et l’im-
plication pour de nom- Les espaces verts représentent ici 132 ha, soit 16 % de la su­
breux habit ants dans le perficie communale dont 59 ha pour le golf public, 42,5 ha de
fleurissement de leur habi- Le rond­point de la Maison familiale rurale. Photo Nadine Cercley gazon, 11,5 ha d’arbustes dont 6,2 km de haies, 2,6 ha de
tation. plantes tapissantes, 1 200 m² de décors floraux, 2,4 de terrain
milliers de visiteurs qui fré- ture social cantonale Châ- de sports engazonné, 3 600 m de mail planté et 7 550arbres.
Une ville quentent quotidiennement teaux Services. Les moyens de la ville : 600 m² de serres, 360 m² de chapel­
à taille humaine les quelque 260 magasins, Quetigny est la ville satel- les, 5 000 m² de culture hors sol, 48 000 plantes produites,
Quetigny est parsemée de les centres commerciaux du lite de la banlieue dijonnai- 81espèces, soit 184 variétés, deux personnes affectées à la
parcs et jardins qui sont Grand Marché, du Grand se. Elle a su au fil des ans production, douze personnes affectées à l’entretien­planta­
autant de bouffées d’oxygè- Quetigny et de la place Cen- montrer son côté attractif tion.
ne pour les habitants et les trale, sans oublier la struc- par rapport à bien d’autres

LONGVIC CHEVIGNY-SAINT-SAUVEUR
L’égliseSainte-Trinité
ouvresesportes

Cuisine. Chaque jeudi, l’atelier cuisine du service proximité se réunit au pôle


intergénérationnel La Passerelle. Laurence Gaudillat et Nathalie Suillerot, animatrices,
accompagnent un groupe de femmes du troisième âge pour la réalisation puis le partage
d'un repas. Les menus sont élaborés en commun et les recettes échangées. Jeudi
dernier, Nicole Mosson, adjointe, était présente. Photo Emmanuel Clémence Les 18 et 19 septembre, les chefs­d’œuvre de l’église Sainte­
Trinité seront visibles. Photo Corinne Royer

La 27e édition des Journées moine local ont été mis en va-
européennes du patrimoine leurgrâceàdesrestaurations :
aura lieu les 18 et 19 septem- - Les tableaux de l'atelier de
LONGVIC EN BREF bre. Nicolas de Hoey (XVI e et
Événement culturel incon- XVIIe siècles),
Conseil municipal demain OUGES
Randonnée aujourd’hui
tournable de la rentrée, ce
week-end sera l'occasion de
- L'autel en bois sculpté du
XVIIe siècleprovenantdel'an-
Demain, exceptionnelle- conseil général, décision La section marche de l'asso- découvrir ou de redécouvrir ciennechapelleduchâteau,
ment, le conseil municipal modificative budgétaire, at- ciation Les 100 Ciels organi- l'histoire des lieux et de l'art, -Legroupeenboissculptéet
se réunira, à 20 heures, à la tribution de subvention, de- se une randonnée pédestre avec comme thème cette an- d o r é d e l a s a i n t e Tr i n i t é
salle Camille-Bonbois de la mande de subvention vidéo- aujourd’hui sur un parcours née : "Les grands hommes : (XVIIe siècle),
médiathèque avec pour or- protection, acquisition de à Poncey-sur-L'Ignon d'en- quand femmes et hommes - Les statues des XVII e et
dre du jour : cession local bons d'achat, dénomination viron 3 h 30. Le rendez- construisentl'histoire". XIXe siècles.
Sarrazin, retrait de délibéra- de bâtiments et d'espaces vous est fixé à 13 h 30 de- À Chevigny-Saint-Sauveur, L'église moderne interpa-
tion, désaffection et déclas- publics, création de postes vant la mairie d'Ouges. Res- l'église Sainte-trinité sera roissiale de la Visitation est
sement du domaine public temporaires, fixation de ta- ponsable : Françoise, tél. ouverteles18et19septembre, égalementouvertepourlavisi-
communal "Les Rives du rifs, revalorisation de tarif et 03.80.56.51.48. de 15 à 18 heures, où de nom- te,touslesjoursde10à19heu-
Bief", conventions avec le questions diverses. breux chefs-d'œuvre du patri- res.
Cahier LE BIEN PUBLIC
Local
08 PLAINE DE SAÔNE Dimanche 12
septembre 2010

SOIRANS. La fête se déroule aujourd’hui dans la forêt de la commune.

Le travail du bois à l’honneur


Dans le cadre de la forêt de de Franche-Comté. Le con- PRATIQUE
Soirans, la manifestation cours verra s'affronter une 11 heures : démonstration
Bois en fête met à l’honneur quinzaine de bûcherons pro- de sculpture, ouverture
le bois et le travail du bois. fessionnels sur trois épreu- officielle et vin d'honneur.
Un concours de bûcheron­ ves : la hache, le passe-par- 14 heures : concours
nage et de nombreuses ani­ tout et la tronçonneuse. À de bûcheronnage
mations sont prévus. l’issue de ce concours, les avec trois épreuves.
trois meilleurs participeront Buffet et buvette.

L’
association des Amis à la grande finale en fin Entrée gratuite.
de la forêt et de l'en- d'après-midi. Outre le con-
vironnement, prési- cours de bûcheronnage, le
dée par Jean-Paul Vadot, public assistera à un con- siteurs pourront découvrir, à
maire de Soirans, organise cours de sculptures sur bois quelques pas de là, l'arbore-
Bois en fête, dans le cadre à la tronçonneuse. tum de la Tuilerie qui relie le
enchanteur de la forêt de village à la forêt et qui comp-
Soirans, en partenariat avec Animations te actuellement 170 essences
l'association Ensemble pour pour petits et grands d'arbres et quelque 200 va-
Audrey, présidée par Marie- Les enfants et les plus riétés d'arbustes.
Thérèse Jovignot. grands partiront à l'aventu-
Cette manifestation met à re, découvriront un parcours INFO Marie­Thérèse
l'honneur le bois et le travail aérien dans les arbres et s'es- Jovignot et les bénévoles
du bois. L'idée d'un con- sayeront à la tyrolienne sous de l'association Ensemble
cours de bûcheronnage a l'égide de deux moniteurs di- pour Audrey se sont réunis
germé il y a cinq ans et a su plômés. Deux parcours se- autour de M. Gilman, papa
redynamiser cette fête de la ront proposés à 2 ou 5 m de d'Audrey, afin de lui témoigner
Forêt dont la première édi- hauteur. Le midi, les organi- soutien et amitié. Audrey est
tion avait vu le jour en 1972. sateurs proposeront un re- actuellement hospitalisée dans
Cette journée sera axée sur pas franc-comtois (pommes un établissement spécialisé en
le thème du bois et de la forêt de terre, saucisses de Mor- Saône­et­Loire, faute de place
autour d'un grand spectacle teau, cancoillotte et dessert) en Côte­d'Or. Les Amis
de bûcheronnage sportif en pour 10 €. En parallèle de Une sculpture sur bois à la tronçonneuse. de la forêt apportent eux aussi
Photo archives Cécile Robert
partenariat avec le club Far toutes ces attractions, les vi- leur soutien à l'association.

AUXONNE EN BREF
Rockadam fait son show le 18 septembre AUXONNE
Les pongistes reprennent l’entraînement
Mardi dernier, lors du con- Il est donc prévu la signa- nancière du conseil général Le tennis de table de l’Étoile auxonnaise a repris l’entraîne-
seil municipal, divers sujets ture d’une convention pré- ainsi que du conseil régio- ment. Les séances pour les seniors compétitions et loisir
ont été abordés. voyant la réception du pro- nal. ont lieu le lundi de 18 à 20 heures et le mardi de 20 à
Spectacle avec l’associa- duit des ventes de tickets Subvention à l’office des 22 heures à la salle du château, mais aussi le jeudi de 20 à
tion Auxonne Rock City. – d’entrée du spectacle, la ré- sports auxonnais. – Afin 22 heures au gymnase de la Croix-des-Sarrasins. Cette an-
Dans le cadre de sa politi- partition des charges finan- d’améliorer la sécurité des née, les jeunes (à partir de 8 ans) sont entraînés par Antho-
que de développement cières ainsi que les obliga- sportifs fréquentant les ins- ny Dreller, nouvellement arrivé au club (contact au
culturel, la ville d’Auxonne tions de chacune des deux tallations sportives munici- 06.85.66.44.33), les séances ont lieu le samedi de 14 h 30 à
s’est engagée à proposer aux parties, entre la ville et l’as- pales, il a été décidé, en ac- 16 heures. Inscriptions sur place. Renseignements :
habitants une programma- sociation. cord avec l’office des sports, tél. 03.80.37.46.24 ou 06.15.70.17.44.
tion culturelle profession- Chantier de restauration d’équiper chacune d’un défi-
nelle au sein de la salle évé- du bastion du Moineau. – brillateur. L’OSA s’étant Reprise du tir à l’arc
nementielle. Dans le cadre d’un Plan pa- chargé, sur ses fonds pro- Les Archers auxonnais font leur rentrée et invitent à les re-
Pour ce faire, avec l’aide trimoine insertion (P P I) pres, de l’acquisition de ces joindre lors des séances d’entraînement qui se déroulent le
du coordonnateur Vie programme 2010, la ville deux appareils, et ayant ob- lundi de 18 à 20 heures au gymnase de la Croix-des-Sarra-
culturelle sportive et asso- d’Auxonne a confié la res- tenu une subvention globale sins, le mercredi de 18 à 19 h 30 au caveau du château
ciative du Pays, à chaque tauration des anciens abat- de 700 €, auprès du Fonds Louis-XI et le samedi matin de 9 à 11 heures à l’ancien ré-
spectacle, une association toirs, ainsi que ses abords, à national pour le développe- servoir d’eau de la route de Chevigny. Renseignements au
relevant dudit spectacle l’association Avenir Envi- ment du sport (FNDS), il se- 06.03.68.77.69 ou sur http://tiralarcauxonne.canal-
(théâtre, danse, musique.) ronnement. rait opportun que la ville blog.com/.
participera à l’organisation Dans la continuité des tra- participe, pour tout ou par-
de la manifestation. En con- vaux prévus, il est envisagé tie du montant restant à la LES MAILLYS
trepartie, celle-ci percevra le une nouvelle opération au charge de l’OSA. La munici- Journée nationale du cheval aujourd’hui
montant des recettes. titre du PPI 2011 et concer- palité décide d’accorder une À l'occasion de la Journée nationale du cheval, l'Élevage de
Le spectacle Rockadam, nerait la restauration du subvention de 3 121 € à Lyr des Maillys ouvre ses portes aujourd’hui de 14 à
dont l’association référente bastion du Moineau. Ce l’OSA. 17 heures. Au programme : démonstration de sauts d'obs-
e s t A u x o n n e R o ck C i t y, projet, formulé par Avenir Marché voirie 2010. – Le tacles, carrousel déguisé, démonstration de jeux à crus,
aura lieu le 18 septembre Environnement, a été ac- marché de travaux de voirie baptêmes en poney ou cheval gratuits pour tous. Entrée
prochain, à la salle événe- cepté par le conseil, sous ré- 2010 a été attribué à l’entre- gratuite.
mentielle. serve d’une contribution fi- prise Eurovia.
LE BIEN PUBLIC Cahier
Dimanche 12
septembre 2010 RÉGION DIJONNAISE Local
09

AISEREY EN BREF TART-LE-HAUT


UnerentréeenPlaineforme GENLIS
Braderie de vêtements
L’éclairage public inchangé
L'association Plaine forme a des enfants en bas âge peu- Le comité cantonal du Se- Lors du conseil municipal, Puis, après avoir pris con-
dernièrement tenu son as- vent venir avec eux. cours populaire organise mer- Jean-Louis Aubertin, maire, a naissancedesrésultatsduson-
semblée générale à la salle po- D'autre part, les cours man- credi 15 septembre, de 10 à toutd’abordexposéauconseil dage, organisé sur les horaires
lyvalente, sous la présidence qués un jour peuvent être ré- 18 heures, dans ses locaux, municipal la nécessité de met- de l'éclairage public, et consi-
de Nicole Broé. cupérés sur une autre jour- impasse Louis-Pergaud, sa tre en place une commission dérant que l'économie réali-
L’association dispense des née. traditionnelle braderie de vê- communale d'accessibilité. sée par la réduction du temps
cours de gymnastique et de Les tarifs 2010-2011 sont les tements. Chacun pourra ac- Celle-ci aura pour mission de de fonctionnement est faible,
danse jazz pour tous, à partir suivants : 1 heure : 80 € ; quérir, à des prix compétitifs, réaliser les travaux préconisés le conseil municipal a décidé
de 18 ans. L’année dernière, 2 heures : 120 € ; 1 heure de des vêtements pour hommes, pourl'accessibilitédesperson- de maintenir les lampes allu-
une centaine d’adhérents danse : 80 € ; 1 heure de gym femmes et enfants, chaussu- nes handicapées. L'ensemble mées du crépuscule à l'aurore.
étaient inscrits. + 1 heure de danse : 120 € et res, maroquinerie, bibelots et du conseil municipal est dési- Enfin, la commune a adhéré
Cette année, des cours de enfin 3 heures : 170 €. objets divers en parfait état. gné membre de cette commis- à l'Association bourguignon-
gym et de gym douce sont Les inscriptions seront pri- sion. ne de certification forestière.
proposés les lundis, entre ses au cours des séances qui
14h15 et 16 h 30 avec Émilie. reprendront le 13 septembre.
Les mardis, entre 18 et L'association se retrouve
20 heures, deux heures de également à Noël et fin juin
cours de gym avec Sabrina. autour d'un repas. Elle partici-
Les mercredis, de 19 à pe au carnaval d'Aiserey et or-
20 heures, un cours de gym ganise une vente des brioches
est programmé, mais il man- au cours de l'année.
que encore un professeur. Élection du bureau. – Prési-
Ensuite, de 20 heures à dente, Nicole Broé ; secrétai-
21 h 30, Jimmy enseigne la re, Fabienne Berviller ; tréso-
danse jazz. rière, Marie-Jeanne Audoux.
Enfin, Sabrina proposera un

2339751
autre cours de gym les vendre- INFO Renseignements
dis matins, de 9 h 15 à au 03.80.29.78.47
10 h 15. Les mamans avec ou 03.80.29.70.91.

TART-LE-HAUT
Chickadee présente
Bienvenue à Yesterday
Samedi 25 septembre, l'as- lyphonique, un thriller histo-
sociation Loisirs 2000 présen- rique qui propulse les huit co-
te à la salle des fêtes de Tart-le- médiens-chanteurs d'époque
Haut, à 20 h 30, la comédie en époque, au rythme d'un
musicale Bienvenue à Yester- ballet baroque-and-roll à Ver-
day par la troupe Chickadee. sailles, d'une soirée disco
Dans le but de dominer le dans une boîte de nuit corse,
monde, Salonic Yzokras a in- ou d'une manifestation dans
venté une machine à remon- une rue de Dallas.
ter le temps. Mais, la présence
d'un étudiant, embarqué mal- INFO Tarif adulte : 8 €, moins
gré lui dans la machine, va de 16 ans : 5 €, gratuit pour les
tout dérégler et créer un pas- moins de 12 ans. Renseigne­
sé… différent. Bienvenue à ments, réservations au
Yesterday est une épopée po- 03.80.47.91.59 ou 06.16.21.07.55.
2336314
2319315

2219167
Cahier LE BIEN PUBLIC
Local
10 RÉGION DIJONNAISE Dimanche 12
septembre 2010

SAINT-JEAN-DE-LOSNE EN BREF BRAZEY-EN-PLAINE


Danielle Frelat, nouvelle SAINT-USAGE
Prochain conseil municipal
Initiation à l’informatique
présidente de l’ADMR Le conseil aura lieu jeudi
16 septembre, à 20 h 30, en
mairie. À l'ordre du jour : lo-
tissement 2000, logements et
bâtiments communaux,
droits de préemption, ques-
tions diverses.

LOSNE
Comité des fêtes
Le comité des fêtes organise
une randonnée pédestre de
10 km, dimanche 19 septem-
bre, avec départ à 9 heures
Josèphe Lapostolle (à gauche) laisse la présidence de l'ADMR place de la Mairie. Renseigne-
à Danielle Frelat. Photo BrunoThiebergien Quelques CE2 en classe d'informatique en compagnie de
ments et inscriptions au
Christelle et Isabelle. Photo B. T.
03.80.77.92.43 aux heures
,À l’issue de l'assemblée gé- firmiers à domicile et Michè- des repas.
nérale de l'ADMR, Josèphe le Roux de la section domici- À l'école élémentaire, le travaille en binôme l'après-
Lapostolle présidente depuis le-services (permanence 19, MAXILLY- Christelle Mansot, 32 ans, est midi avec Isabelle Laisne,
2003, a souhaité passer la allée des Charmilles, à Saint- SUR-SAÔNE employée vie scolaire (EVS). bien connue des Brazéens,
main. Jean-de-Losne, le vendredi Affouages 2010/2011 Sa tâche consiste à intervenir responsable de la bibliothè-
C'est Danielle Frelat, res- de 9 h 30 à 11 h 30). Les inscriptions seront reçues le matin auprès des enfants que municipale pour une par-
ponsable bénévole de la lo- Les permanences de l'AD- en mairie du 15 septembre au afin d'aider à la mise en place tie de son temps de travail,
gistique et des aides à domi- MR sont tenues par 15 octobre. Le montant de la d'ateliers français et maths, l'autre étant consacrée à la re-
cile, qui a été élue nouvelle Mmes Roussiot et Leseur, les taxe, payable à l’inscription, fournir également un travail cherche de documentaires et
présidente. Elle sera entou- lundis, mercredis et vendre- est fixé à 20 euros. Chaque af- administratif et l'après-midi, prêt de livres pour les jeunes
rée de Josèphe Lapostolle et dis, de 8 h 30 à 12 heures et fouagiste devra se présenter à utiliser l'outil informatique, élèves, ainsi qu'à produire
Serge Minet, vice-présidents, 14 à 17 heures, les mardis de personnellement en mairie en lien avec d'autres domai- des animations autour du li-
Michèle Husson, trésorière, 14 à 17 heures, et jeudis de pour solliciter son inscription. nes d'apprentissage. Christel- vre en direction des enfants.
Clarisse Bellocq, vice-tréso- 8 h 30 à 12 heures. Contact
rière, Michèle Degrâce, se- au 03.80.29.01.43. PONTAILLER-
crétaire, Jacqueline Clémen- SUR-SAÔNE
ce secrétaire adjointe. INFO L’association de service École de minitennis ÉTEVAUX/BINGES
Josèphe Lapostolle reste res- à domicile (ADMR) est organi­ Une école minitennis va
ponsable de la section aides sée en associations locales ouvrir. Le TC Pontailler pro-
familiales et du portage re- autonomes qui interviennent pose de faire découvrir le ten-
pas. Danielle Frelat aura éga- sur un territoire déterminé. Les nis aux petits de 4 à 6 ans, mer-
lement la charge des aides Fédérations départementales credi 22 septembre, de 16 à
ménagères, aides à domicile jouent un rôle de soutien logis­ 17 heures. Pour de plus am-
et auxiliaires de vie, Serge tique et de représentativité ples renseignements télépho-
Minet de la télé-alarme, auprès des collectivités locales nez au 06.74.19.91.30.
Claude Dehaese des soins in- et des organismes sociaux.

Football. Les rouges de l’AS Étevaux­Binges sont


sortis de la coupe de Côte­d’Or dès le 1er tour 2­0 face à
l’équipe de l’AS Perrigny­lès­Dijon (2e division). Il faudra
se reprendre pour le début du championnat. Photo A. Kotyla

PONTAILLER-SUR-SAÔNE

Sécurité. C’est une priorité pour le collège Isle­de­Saône


de Pontailler. C'est pourquoi, le conseil général, présidé par
2339755

François Sauvadet, a investi dans l'installation de grilles. Il


reste à poser une porte et un petit portillon juste devant le
collège. PhotoGenevièveOdier
LE BIEN PUBLIC Cahier
Dimanche 12
septembre 2010 RÉGION DIJONNAISE Local
11

BÈZE MIREBEAU-SUR-BÈZE
Au conseil municipal : un projet
d’implantation d’entreprise
Lors de la réunion du con- le bâtiment de la cantine, à ti- L'assemblée autorise le mai-
seil municipal, le maire a ac- tre gracieux, à la communau- re à solliciter une réserve fon-
cueilli deux entrepreneurs in- té de communes du Mirebel- cière pour les projets commu-
vités à présenter leur projet lois, ainsi que l’assiette de naux et de la communauté de
d’implantation d’entreprise terrain du bâti correspondant communes.
sur Mirebeau. Ce projet con- et de la partie herbue en pro- Elle a nommé Fabrice Per-
siste au démantèlement phy- longement dudit bâtiment, et drix, Daniel Bollotte et Chris-
sique des déchets d’équipe- une partie de la parcelle AB tian Bollotte, garants pour
ments électriques et 24, à titre gracieux, au dépar- l’exploitation de la partie déli-
Travaux. Actuellement ont lieu à Bèze les travaux de électroniques avec une orien- tement de la Côte-d’Or. Ce vrée des coupes de bois 2011.
réfection de la toiture de la station de pompage. Un tation nouvelle des déchets transfert de propriété se fera En matière de marchés de
échafaudage a été installé, un repiquage de la toiture a eu triés sur des filières spécifi- sans aucun frais pour la com- travaux de voirie, le maire a si-
lieu, ainsi qu'un changement total de la zinguerie de cet ques. La première année, huit mune. gné les marchés avec l’entre-
édifice situé près du parc de la Source. Photo Rémy Monget emplois seraient créés. Les prise Bongarzone pour les
prévisions pour la seconde Deux soirées culturelles travaux de voirie d’investisse-
année et la troisième seraient en vue ment 2010 : allée de la Roche-
de quinze et vingt-cinq em- Dans le cadre du Pays Saô- Guenard, ruelle de Derrière,
plois. Une formation sera as- ne-Vingeanne vie associative devant le monument aux
surée par l’entreprise et priori- et suite à la demande de la morts, à l’entrée du chemin de
EN BREF té sera donnée aux anciens commune, Samuel Lamy pro- la Tour et du chemin de Pré-
employés de Neltec. pose deux soirées culturelles ciau, pour la somme de
MIREBEAU-SUR-BÈZE L'assemblée autorise le mai- que le conseil municipal ac- 99 059,18 € TTC ; et avec l’en-
Les marches dans le canton re à signer la convention cepte (vendredi 19 novem- treprise Trans TP pour des tra-
Marche des antirouilles : mardi 14 septembre à Jancigny ; “aide au recrutement” avec le bre avec l’humoriste Wally. vaux de voirie de fonctionne-
rendez-vous à 14 h 15, à la mairie du village indiqué. Marche centre de gestion pour les vendredi 4 février 2011 avec ment : point à temps et
du Club de randonnée des Trois-Rivières : samedi 18 sep- prestations suivantes : analy- Barzingault en live), ainsi que évacuation d’eau pluviale
tembre, à Noiron-sur-Bèze ; rendez-vous à 8 h 45, à la fontai- se préalable et formalisation, le projet de coproduction de route de Dijon, pour la som-
ne du Gué. étude des candidatures, choix deux spectacles avec le Théâ- me de 3 588 € TTC.
final, pour une estimation de tre Dijon Bourgogne les 8 oc- Au cours de cette réunion,
Découverte de la microfaune aquatique de la Bèze 814,15 € TTC. tobre et 25 mars 2011 au cen- Guy Vincent-Viry a été élu
La microfaune de la Bèze est à découvrir mercredi 15 sep- L'assemblée décide de céder tre socioculturel. troisième adjoint.
tembre, de 10 à 12 heures et de 14 à 18 heures, à la bibliothè-
que municipale. Une découverte avec l'établissement public
du bassin Saône-Doubs. L'entrée est gratuite. Une exposi-
tion de photos “De la Bèze à la Vingeanne” se tiendra égale-
ment à la bibliothèque du 14 au 30 septembre.
ABONNEMENT
SERVICE ABONNEMENTS - BP 21550 - 21015 DIJON CEDEX
Tél. 03 80 42 42 60 - Fax 03 80 42 42 50
VAL-SUZON email : abonnements@lebienpublic.fr
La Cagniardelle Bureaux ouverts de 8 h 30/12 h 00 et de 14 h 00/18 h 00
Le marché artisanal et gourmand la Cagniardelle a lieu à
Val-Suzon, aujourd’hui, de 10 à 19 heures. Concert de l'har-
TARIFS SEMAINE
monie à 12 heures et spectacle à 15 h 30 devant les Forges.
❏ 300 numéros ............. 306 € 00
Buffet et buvette sur place. Entrée gratuite. ❏ 150 numéros ............. 153 € 00
❏ 75 numéros ................... 76 € 50
SACQUENAY ❏ 25 numéros* ................. 25 € 50
TARIFS DIMANCHE
Fête de la Moto
❏ 1 an ......................................78 € 00
Le Moto-Club de Chaume-et-Courchamp organise une fête
❏ 6 mois ............................... 39 € 00
de la Moto, samedi 18 septembre, à partir de 15 h 30, au ❏ 3 mois ............................... 18 € 00
camping de Sacquenay. Buffet, buvette. Concert gratuit. EDTIONS LOCALES
❏ Haute Côte-d’Or
❏ Région dijonnaise
SELONGEY ❏ Beaune
Collectif Environnement et Santé ❏ Dijon
Le collectif Environnement et Santé de Selongey, représenté
par Jean-Pierre Graff et Gérard Gauvain, fait savoir qu'une Vos coordonnées
enquête publique est ouverte concernant la demande de la Nom : ..............................................
société Explosifs du Centre-Est pour l'autorisation d'exploi- Prénom : ........................................
ter un dépôt d'explosifs sur la commune de Foncegrive. Les Adresse : .......................................
pièces de l'affaire sont déposées dans les mairies de Bousse-
...........................................................
nois, Crecey-sur-Tille, Cussey-les-Forges, Foncegrive, Ma-
CP : .................................................
rey-sur-Tille, Selongey, Vernois-lès-Vesvres et Villey-sur-Tille
et peuvent être consultées aux horaires indiquées dans les
Ville : ...............................................
Tél. : ................................................
Règlement
mairies respectives où un membre de la commission d’en-
quête désigné sera présent. e-mail : ........................@................ ❏ Prélèvement*
Mise en route souhaitée le : (valable uniquement pour les 25 numéros)

GRANCEY-LE-CHÂTEAU-NEUVELLE ............... /............... / ................. Si vous choisissez le prélèvement,


nous vous ferons parvenir un formulaire d’autorisation
Journées du patrimoine Date et signature obligatoires :
L'église Saint-Germain sera ouverte à la visite de 14 à ............... /............... / ................. ❏ Carte bancaire N°
18 heures, samedi 18 et dimanche 19 septembre, dans le ca-
dre des Journées du patrimoine. Une visite guidée de l'édifice
Expire fin
2339968

permettra de mieux connaître ses origines, sa restauration.


(inscrire les 3 derniers
Cahier LE BIEN PUBLIC
Local
12 HAUTE CÔTE-D'OR Dimanche 12
septembre 2010

MONTBARD. La charte favorise les produits de qualité et de proximité.

Un logo pour les escargots


Pour son élevage d’escar­ Les adhérents
got, Jacqueline Prévotat a
signé la charte des produc­ à la charte
tions “Auxois naturelle­ sont de plus
ment”valorisant les pro­ en plus nombreux,
duits du terroir.
proposant
des produits
A
près les confitures,
l'escargot de diversifiés.
l'Auxois est à l'hon-
neur ! Quatorze produc-
teurs de l’Auxois-Morvan plus nombreux, proposant
sont déjà signataires de la des produits diversifiés, de
ch a r t e d e s p r o d u c t i o n s la viande bovine ou ovine au
“Auxois naturellement”, qui miel, des escargots aux con-
valorise les produits natu- fitures, sans oublier le vin, le
rels du terroir. jus de pommes ou le lait de
Jacqueline Prévotat est la brebis, en vente directe le
quinzième signataire avec plus souvent, au domaine
son produit phare, l’escar- ou sur l'exploitation. « Il
got. Élevés en plein air sur faut soutenir l’économie du-
une parcelle de 400 m² à rable locale, en favorisant
Marmagne, les escargots Signature officielle pour un logo qui justifie tous les critères d'adhésion à la charte. Photo M. Ossola les circuits courts et de
sont transformés en labora- proximité, a insisté Patrick
toire sur l'exploitation, se- de confitures de fruits du t u r e l l e m e n t ”, u n g a g e les modes de production Molinoz. Le consommateur
lon des recettes tradition- verger, élaborées à l’ancien- d'authenticité qui a déjà sé- sont respectueux de l'envi- local ne peut qu’être sensibi-
nelles ou innovantes, et ne, cuites au chaudron de duit deux restaurateurs lo- ronnement. Christelle Sil- lisé à cette démarche de
cette production locale cuivre. Pour la productrice, caux. vestre, maire de Montbard, qualité. »
s’inscrit dans une démarche cette nouvelle adhésion s’est réjouie de ces avancées
de développement durable « est une fierté. C'est aussi la Traçabilité et de l’essor des produits INFO Matthieu Virely,
répondant à tous les critères reconnaissance de mon tra- Pour Matthieu Virely, qui a “Auxois naturellement” pré- tél. 03.80.49.65.00.
de sélection des produits vail et des produits estam- développé ce concept et la sentés sur le Pôle artisans à Courriel : produc­
identifiés “Auxois naturelle- pillés Jardin’Escar ». démarche mise en œuvre la foire, tandis que Patrick tions.auxois@wanadoo.fr/.
ment”. Les escargots présentés en par le Pays, les produits et Molinoz, président du Pays, Jardin’Escar, confitures,
coquille, en bouchée, cuisi- les services ainsi mis en va- a rappelé que ce territoire escargots, légumes de
« Une fierté » nés à la bourguignonne, à la leur grâce à ce visuel présen- avait des « producteurs d’ex- saison : Jacqueline Prévotat,
En mars dernier, Jacqueli- crème d’ail ou à la provença- tent une traçabilité facile- ception qu'il convenait de 18, route de Dijon, 21500
ne Prévotat avait déjà signé le, porteront désormais le ment identifiable par les valoriser ». Les adhérents à Marmagne.
la charte pour sa production logo spécifique “Auxois na- consommateurs ; les lieux et la Charte sont de plus en Tél. 03.80.92.34.06.

Nouveau numéro : sortie lundi 13 septembre


les
tous
jours
15
250
présentoirs
2318764

30 000
exemplair
es

Louer - Vendre - Acheter - www.immocity.fr


LE BIEN PUBLIC Cahier
Dimanche 12
septembre 2010 HAUTE CÔTE-D'OR Local
13

SEMUR-EN-AUXOIS. Jacques Montel relèvera tout manquement à la réglementation.

Un nouveau garde-pêche
Jacques Montel a été nom­ maires An IV et le décret du Le garde est
mé garde­pêche par la So­ 20 Messidor An III. Le gar-
ciété amicale pour la pêche de particulier est officielle- officiellement
et la protection du milieu ment reconnu par ces textes reconnu comme
aquatique de Semur­en­ et ceux plus récents comme un citoyen chargé
Auxois – lac de Pont. un citoyen chargé de certai-
nes missions de police judi-
de certaines
missions de police
L’
autodiscipline ayant ciaire.
démontré ses limites Il relève du droit privé et judiciaire.
après une quinzaine contractuel et est recruté
d’années sans garde-pêche, par un commettant (person-
la Société amicale pour la ne physique ou morale). Il d’instance dont dépendent
pêche et la protection du mi- peut être salarié, mais il est les biens dont il a la garde.
lieu aquatique de Semur-en- très souvent bénévole à plus Jacques Montel est donc
Auxois – lac de Pont (SAPS) de 90 %. Il est placé sous un agent de constatation, il
vient de s’attacher les servi- l’autorité de son commet- ne juge pas. Il relève, soit par
ces de Jacques Montel. Cet tant (ici la SAPS) et n’a pour rapport d’infraction, soit par
amoureux de la nature qui Après une quinzaine d’années sans garde­pêche, la SAPS l’application des statuts et procès-verbal, tout manque-
exerce par ailleurs comme vient de nommer Jacques Montel à ce poste. Photo LBP des règlements intérieurs ou ment à la réglementation,
garde-chasse, piégeur agréé, contractuels, de comptes à (contraventions, délits…).
vient de se voir missionné nouveau garde. Après un tri- la rigueur et l’intransigean- rendre qu’à ce dernier. Pour Ses procès-verbaux font foi
comme garde-pêche sur le mestre d’activité axé sur l’in- ce nécessaire face aux dé- tous les autres textes (lois, jusqu'à preuve du contraire.
territoire de la SAPS. Cette formation, la prévention et viances de certains pê- décrets, arrêtés), le garde Par cette nomination, la
nomination est le fruit d’une le constat de nombreuses cheurs. particulier est placé sous SAPS souhaite avec le plus
rencontre et du part age dérives lourdes (123 sur la l’autorité du procureur de la grand nombre de ses adhé-
d’une passion et d’une philo- période test), en symbiose Au nom de la loi République. Il est agréé par rents, valoriser au mieux les
sophie commune de la natu- avec le président, le nou- Les textes qui régissent la le préfet et ne peut entrer en investissements humains et
re entre André Sokol, prési- veau garde va exercer son garderie particulière son fonction qu’après avoir prê- financiers quelle réalise ha-
dent de l’Amicale, et du mandat avec l’intelligence, très anciens, la loi des 3 Bru- té serment devant le juge bituellement.

SAULIEU PARC DU MORVAN


En souvenir de la libération La biodiversité au cœur du territoire
Le Parc naturel régional - “De l’usage scientifique à Sirugue, Parc naturel régio-
du Morvan et Bibracte s’as- l’usage médiatique du terme nal du Morvan.
socient depuis 2004 pour or- de biodiversité”, animé par - “Le coût de la sauvegarde
ganiser les Entretiens de Bi- Gérard Chazal, professeur de la biodiversité. Bilan de
bracte. Ces entretiens ont émérite de philosophie, 15 ans de politique du Parc
pour vocation de mettre en Université de Bourgogne. et perspectives”, animé par
contact les acteurs de la vie - Présentation et projec- Jean-Philippe Caumont et
publique sur le territoire du tion du film Bourgogne, en Laurent Paris, Parc naturel
Parc avec des scientifiques vert du décor, de Régis Dick, régional du Morvan.
qui utilisent tout ou partie directeur d’Alterre Bourgo- - “La politique gouverne-
de ce territoire comme gne. mentale de préservation de
champ d’application de - “La vigne face au change- la biodiversité en Bourgo-
Moment solennel lors de la commémoration de la libération leurs recherches. ment climatique : quelques gne”, animé par Hugues
de la ville. Photo Élisabeth Berthier
Au moyen de ces échan- éléments de réflexion dans Dollat, directeur adjoint, di-
ges, les débats publics sont l’optique de la biodiversité”, rection régionale de l’Envi-
La libération de Saulieu a 20 août 1944 à Saulieu, où il e n r i ch i s d’ u n é c l a i r a g e animé par Jean-Pierre Cha- ronnement, de l’Aménage-
été commémorée au cime- a fait une halte à l'Hôtel de scientifique sur une thémati- bin, maître de conférences ment et du Logement.
tière militaire par les an- la Côte-d'Or, ou encore l'ac- que différente chaque an- honoraire de l’Université de - “Projet expérimental as-
ciens combattants aux côtés cident dont a été victime née, avec une optique pluri- Bourgogne, membre du cen- sociant deux laboratoires de
de la municipalité, des sa- Jean Bouhey le 2 septembre disciplinaire. tre de recherche de climato- recherche et douze parcs
peurs-pompiers, de la gen- 1944 alors qu'il se rendait à Ces cinquièmes Entretiens logie. naturels du Massif central
darmerie mais aussi des mu- Pouilly. Puis il y a eu la débâ- de Bibracte auront lieu ven- - “Un exemple de diversité aux Pyrénées”, animé par
siciens de la Clique. Ce cle allemande qui a entraîné dredi 17 septembre au cen- induite par l’homme : la bio- Marie Bonnevialle, Associa-
moment de recueillement a la mort d'innocents, victi- tre archéologique européen diversité de la vigne au ni- tion Inter-Parcs Massif cen-
été l’occasion de se remémo- mes de la vengeance gratui- de Glux-en-Glenne, de veau intra-variétal”, animé tral (Ipamac).
rer les faits marquants qui se te. Le départ définitif des 10 heures à 16 h 30. par Roger Bessis, professeur Ce programme sera suivi
sont déroulés lors de la libé- troupes d'occupation a eu Le thème : “la biodiversité émérite de biologie, Univer- d’un débat.
ration du 9 septembre 1944. lieu le 9 septembre 1944 au au cœur du territoire Mor- sité de Bourgogne.
Après l'appel des morts, An- matin. Les Allemands ont van”. - “La biodiversité en Mor- INFO Sur inscription
ne-Catherine Loisier a rap- quitté la ville après avoir van : un état des lieux”, ani- et dans la limite des places
pelé à l'assistance plusieurs pillé quelques maisons et ré- Le programme mé par Olivier Bardet, con- disponibles. Renseignements :
événements comme le pas- cupéré de nombreux - Accueil des participants à servatoire botanique du tél. 03.86.78.69.12 ;
sage du maréchal Pétain le moyens de locomotion. partir de 9 h 30. Bassin parisien, et Daniel recherche@bibracte.fr/.
Cahier LE BIEN PUBLIC
Local
14 HAUTE CÔTE-D'OR Dimanche 12
septembre 2010

CHÂTILLON-SUR-SEINE. Le Lions­Club offre des équipements à des maisons de retraite.

Des loisirs pour les aînés


Lions­Club a lancé une opé­ L’opération
ration afin de récolter des
fonds pour offrir des équi­ “Des bougies qui
pements de loisirs à des illuminent le Pays
maisons de retraite et à des châtillonnais”
centres de loisirs.
serait reconduite
en cette fin
L
e but de l'opération
“21 000 bougies illumi- d’année 2010.
nent le Pays châtillon-
nais” du Lions-Club de Châ-
tillon-sur-Seine était d'utiliser communes sollicitées et les
les fonds recueillis à cette oc- organisateurs sont confiants
casion pour offrir des équipe- dans les réponses favorables
ments de loisirs à des maisons d'une grande majorité. Ceci
de retraite et à des centres de permettra de doter des cen-
loisirs. Cette opération était tres de loisirs et de faire profi-
une première, mise sur pied à ter les jeunes de la solidarité
l'initiative d'un membre de Les animateurs apprécient ce nouvel équipement. Photo Bernard Martin de tous.
club, Jean-Claude Stutz. Les animateurs des maisons
Plusieurs semaines avant la te invitation. Pour cette pre- sur-Aube, le foyer Lacordaire quelques délégués des com- de retraite ont d'ailleurs attiré
fin d'année, les 115 commu- mière fête de la lumière, les de Recey-sur-Ource, la mai- munes participantes. l'attention sur le fait que des
nes du Pays châtillonnais sommes récoltées ont cepen- son de retraite de la Douix et Outre les appareils et leurs équipements tels les consoles
avaient été contactées pour dant été suffisantes pour do- la maison de retraite mutualis- équipements, le magasin In- de jeux vidéo étaient l'occa-
participer à cette opération. Il ter quatre établissements de te de la Charme de Châtillon. termarché avait ajouté, pour sion, lors des visites des fa-
s'agissait d'acquérir des bou- consoles de jeux vidéo avec À cette manifestation assis- chaque maison, un carton milles, de contacts plus faciles
gies au prorata du nombre différents équipements. taient, outre les représentants empli de livres et de magazi- entre les générations. Les jeu-
d'habitants de la commune et des établissements bénéficiai- nes. nes sont heureux de démon-
de les proposer ensuite à la po- Animer les maisons res, Hubert Brigand, maire de Le président du Lions-Club, trer leurs compétences et les
pulation pour illuminer les fe- de retraite Châtillon et conseiller géné- Marcel Masurel, a annoncé anciens entrent vite dans le
nêtres le 21 décembre au soir. Récemment, une cérémonie ral, accompagné de Martine que l'opération “Des bougies jeu.
Seules 24 communes et trois de remise du matériel a été Aubignat, maire adjoint char- qui illuminent le Pays châ- C'est un formidable outil de
cantons (Châtillon-sur-Seine, l'occasion de réunir les repré- gé de la Culture, Philippe tillonnais” serait reconduite convivialité et d'animation,
Montigny-sur-Aube et Recey- sentants des établissements Chardon, maire de Montigny pour cette année 2010. Les in- une vraie passerelle entre en-
sur-Ource) ont répondu à cet- dotés, la Marpa de Montigny- et conseiller général, ainsi que formations vont parvenir aux fants et grands parents.

NOYERS-SUR-SEREIN VÉZELAY
DernierconcertdesRencontresmusicales Voyage au Moyen Âge
Le dernier concert des
Rencontres musicales 2010
avec Claire Louwagie est
programmé avec des
est soliste de la Camerata de
Bourgogne et piccolo solo
dans la basilique
du Tonnerrois et de Noyers- œuvres de Mozart, Poulenc, de l'orchestre de l'opéra de L'association Convergen-
sur-Serein aura lieu samedi Debussy et Schubert. Claire Dijon. ces, pour le dernier concert
18 septembre, à 20 heures, Louwagie, enseignante de- de sa saison musicale 2010,
en l'église de Noyers. Un ré- puis 1993 au Conservatoire INFO Tarifs : 18 €, réduit 12 €. invite l'ensemble Catherine
cital en duo flûte et piano national de région de Dijon, Tél. 03.86.75.98.16. Braslavsky, samedi 18 sep-
tembre, à 21 heures, dans la
Basilique de Vézelay.
L'ensemble en quartette
ou quintette avec Blandine
Lambert, Nadine Ouan-
noughi et Thierry Renard
proposera au public de
voyager au Moyen Âge avec
un chant du Graal. En tant
que professeur de chant,
2335864

Catherine Braslavsky ensei-


gne sa propre méthode de
“chant naturel”, un travail
sur la voix et sur l'improvi-
sation suivant certaines tra-
Catherine Braslavsky et son
ditions musicales. L'artiste ensemble seront à Vézelay
puise dans le chant grégo- le 18 septembre. Photo SDR
rien son interprétation des
musiques sacrées des tradi- INFO Tarifs : 20 €, réduit
tions. 15 €. Tél. 03.86.33.30.06.
LE BIEN PUBLIC Cahier
Dimanche 12
septembre 2010 RÉGION BEAUNOISE Local
15

BEAUNE
AUJOURD’HUI À BEAUNE
Dur, dur, d’être chercheur £ AU CINÉMA
The killer inside me, vost. ­
13 h 45, 21 heures.
Le Voyage extraordinaire de
Samy 3 D (3 € de locations de
lunettes). – 11 heures, 13 h 45,
Piranha 3 D (3 € locations de 16 heures.
Une jeune Beaunoise rédige
actuellement une thèse sur
les arts de la scène au pays
du soleil levant. Un par­
cours atypique, pas tou­
“ Je reviens
toujours à Beaune.
j’y suis attachée
par un élastique
lunettes). – 13 h 45, 16 heures,
18 h 15, 21 heures.
Sexy dance 3 D (3 €
de locations de lunettes). –
11 heures, 13 h 45, 16 heures.
Tamara Drewe, vost. –
Inception. – 21 heures.

£ SUR L’AGENDA
Exposition sur les climats
de Bourgogne ­ A l’Hôtel­
jours rose. Dieu, passage Sainte­Hélène
invisible.” 18 h 15.
Le Bruit des glaçons. – et Porte­Marie­de­Bourgogne,

C
laude Michel-Lesne a 11 heures, 16 heures, 18 h 15. jusqu’au 14 novembre.
25ansetdéjàuneviede Salt. – 11 heures, 18 h 15, Déballage du commerce
21 heures. beaunois. ­ Sous les Halles.
recherches bien rem- voyage au Japon a coûté Championnat de bullmastiffs.
Karaté Kid. – 11 heures,
plie.À18anslajeunefemmea 7 000 € pour six semaines de 13 h 45, 18 h 15, 21 heures. ­ À Montagny­lès­Beaune.
quitté le village (sic) pour par- séjour. « C’est un pays cher, Expendables unité spéciale Festival de jazz. ­ Peter S.
tir à Paris suivre des études en très cher », souligne l’étudian- (interdit aux moins de 12 ans) Cécil Trio, 15 heures, festival
“langues O”, département Ja- tequiatoujourstravaillépour – 11 heures, 13 h 45, off, place Carnot.
Claude : « Le japonais est un 16 heures, 21 heures. Le grand accord, 16 h 30,
pon. « Père ouvrier, parents peu une langue des financersesétudes. L’Apprenti sorcier. – 18 h 15. festival off, place Carnot.
malentendants, je n’avais ab- signes ». Photo Arnaud Finistre Au Japon, ses recherches la
solumentpasleprofilpourfai- conduisent dans l’univers de
re des études et une grande tenirdesfinancements.Après lachansonetdeladanse.«Là-
école », confie Claude. Mais lasuppressiondelabourseLa- bas, mon travail m’emporte
l’étudiante est volontaire, elle voisier, le ministère des Affai- vers les strass et les paillettes, SAVIGNY-LÈS-BEAUNE
parvientàfairepartiedesqua- resétrangèresvientdesuppri- celanem’empêchepasdevoir
trejeuneschercheursdelader- mer le programme du collège l’envers du décor. Eux aussi
nière promotion doctorale à doctoratfranco-japonais.Nos font la queue pour trouver du
obtenirunfinancementminis- doctorants n’ont pratique- boulot».
tériel. ment plus aucun moyen de se Claude ne sait pas ce que
former à leur métier en terme l’avenir lui réserve : « Je ne
Naissanced’unepassion de mobilité internationale . » peux pas être prof, il n’y a pas
Son goût pour la langue La jeune femme se sent con- de Capes de japonais en Fran-
japonaise est venu très tôt : cernée, elle travaille dans le ce. Il me reste l’agrégation.
«Dèsla5e,jemesuisachetéun domainedelaculturepopulai- C’estuneconcurrenceterrible
Assimiletjen’aiplusjamaisar- re de la fin du XIXe siècle à la avec un poste tous les 3 à
rêté d’apprendre ». La lycéen- Seconde Guerre mondiale, 5ans.» Commémoration. Les Savigniens ont commémoré la
ne passera même l’option au sur le thème des arts de la scè- Enattendant,Claudepeaufi- libération du village. Mercredi 8 septembre, la municipalité,
bac. Son premier séjour au Ja- ne et du spectacle japonais. ne sa thèse. Elle ne désespère les anciens combattants et les représentants de l’ANMAM
pon remonte à la 2e année de « J’ai régulièrement à faire à pas :«Leplusfacileserapeut- Surcouf ont déposé des gerbes au monument aux morts.
langues O. « Je suis arrivée à des préjugés sur le caractère êtred’allertravaillerlà-bas.Ou Après la lecture du poème Liberté de Paul Eluard, le maire,
Katsunuma, ville jumelle de nonessentieldelachose»,lan- de changer de métier. Je me Sylvain Jacob, a convié les personnes présentes à se rendre
Beaune,c’étaitmagique». ce Claude. Elle se plaît néan- verraisbiensommelière,levin aucaveaucommunalpourpartagerleverredel’amitié.
Mais elle confie que la vie de moins à dire que les avis de c’est une autre quête des PhotoJean-ClaudeMurit
chercheur n’est pas toujours tempête ne l’empêchent pas sens».
rose : « Il est très difficile d’ob- de garder le cap. Son dernier CATHERINEVACHON 2334740
Cahier LE BIEN PUBLIC
Local
16 RÉGION BEAUNOISE Dimanche 12
septembre 2010

BEAUNE. Le premier spectacle aura lieu vendredi 8 octobre, à 20 h 30.

Retourauxfondamentaux
Mardi dernier, le program­ taux avec une dominante transversal avec les écoles
me de la nouvelle saison du théâtrale évidente parmi les et avec le Conservatoire de
Théâtre beaunois a été pré­ secteurs musique et danse musique et danse de la com-
senté. Composé de vingt également bien représentés. munauté d'agglomération.
spectacles, il est composé L'humour et le divertisse- Dans ce sens, des résiden-
de danse, musique, théâtre ment le sont également, la ces d'artistes seront recon-
d’humour… musique du monde tient duites, ainsi, avec le specta-
une toute petite place, tan- cle Celles qui savaient, la

L
a di re ct r ic e A gnè s dis que la chanson à texte c o m p a g n i e L e Tu r l u p i n
Galabert a commen- ou de variété a disparu. proposera le travail réalisé
té le nouveau pro- l'an dernier en partie à
gramme, accompagnée de Formes mêlées Beaune.
l'adjointe à la culture et à la Avec vingt spectacles en Après “l'aubade apéritive”
communication Anne comptant ceux dévolus au Le collège Jules­Ferry sera le partenaire d’un stage donnée en accueil du public
Caillaud. jeune public, il est difficile d'immersion, "danse au collège ". Photo LBP par le pianiste Jean-Claude
Après la saison festive des de programmer toutes les Cottier, le pot de l'amitié,
20 ans du Théâtre, l'équipe formes existantes, mais les régalent de les mêler et de Le "reflet des fidélités", après la présentation, a per-
est revenue aux fondamen- spectacles d'aujourd'hui se les marier, ce qui multiplie d'après l'expression de la di- mis de partager les avis et
les effets et le plaisir de rectrice, s'exprime à travers commentaires.
l'imaginaire. l'accompagnement d’artis-
Les premiers spectacles Depuis longtemps le Théâ- tes, dont certains sont ins- INFO Théâtre de Beaune,
tre beaunois accueille des tallés en Bourgogne. Avec 64, rue de Lorraine,
­ Vendredi 8 octobre à 20 h 30 : Alternativa (musique du spectacles dans lesquels les un tel potentiel artistique 21200 Beaune. Réservation
monde) avec Cana Santa de Cuba. frontières et les chapelles créatif en Bourgogne, nul au 03.80.24.55.61, du mardi
­ Jeudi 21 octobre à 20 h 30 : Cocorico (humour visuel) ont fondu. Théâtre, cirque, besoin de délocaliser à tout au vendredi, de 14 h 30 à
avec Patrice Thibaud et Philippe Leygnac danse et musique font en ef- va. 18 h 30 ; les samedis, de 9 h 30
­ Mercredi 10 novembre à 20 h 30 : Les Enfants du désor­ fet souvent bon ménage, Le souci de l'équipe cultu- à 12 heures, et les samedis
dre (danse), chorégraphie de Joëlle Bouvier. tout comme musique et hu- relle est aussi de prolonger de spectacle, de 14 heures
mour. les spectacles par un travail à 16 h 30.

VOLNAY
INFOS SERVICE
DesreliquesetunfragmentdelaSainteCroix £ URGENCES GÉNÉRALES
L'entrée principale de vers le centre en 1838. Ses
l'église de Nolay est surmon- ornements en bronze doré 15 17 18 112
tée d'un motif représentant ont été enlevés pendant la Samu Police Pompiers N° général des secours
l'agneau divin portant la Révolution.
croix. £ AUTRES URGENCES
Commissariat de police. ­ Tél. 03.80.25.09.25.
Pour pénétrer dans l'édifi- Accord parfait Gendarmerie. ­ Rue des Blanches­Fleurs, tél. 03.80.25.98.00.
ce, il faut descendre quatre Le clocher se présente sous Urgence gaz. ­ Tél. 0.810.433.021.
marches. Cette différence de forme d'une tour quadran- Urgence électricité. ­ Tél. 0.810.333.021.
niveau a provoqué, en 1732, gulaire percée de fenêtres Urgence service des eaux. ­ Tél. 0.810.000.777.
l'inondation de l'église après avec colonnettes à chapi- Médecin de garde. ­ Tél. 03.80.24.96.32.
Urgences médicales. ­ Visites et urgences médicales de Beaune,
les trombes d'eau qui s'abat- teaux sculptés. Il est sur- tél. 03.80.78.10.00. 24 heures/24.
tirent sur le village. monté d'une croix en fer for- Pharmacie de garde. ­ De Bourgogne, 2, place Monge,
gé qui a été consolidée en tél. 03.80.22.12.18 de 9 à 12 heures, après 12 heures,
Un fragment 1844 et d'un coq posé en s’adresser au commissariat.
Dentiste de garde. ­ De 10 à 12 heures et de 15 à 17 heures,
de la Sainte Croix 1909. La première cloche tél. 03.80.46.02.42.
À gauche de l'autel de la pe- date de 1704 et a été rempla- Infirmière de garde. ­ Cabinet Ropiteau­Courvoisier
tite nef, on trouve un buste cée en 1724 puis en 1743. à Ladoix­Serrigny, tél. 03.80.26.44.32.
reliquaire contenant des res- Aujourd'hui, trois cloches ARNAY­LE­DUC
Au­dessus de la porte Médecin de garde. ­ Dr Clerget, tél. 03.80.90.06.38.
tes de saint Vincent. latérale, on peut voir saint Cyr forment l'accord parfait (ré Pharmacie de garde. ­ Vauban à Saulieu, tél. 03.80.64.10.05.
À droite de l'arc triomphal et sainte Julitte, patrons de la majeur) : la grosse donne le BLIGNY­SUR­OUCHE
faisant communiquer les paroisse. Photo François Mancini ré, la moyenne le fa et la peti- Cabinet médical. ­ 24 heures/24 heures. Tél.03.80.20.13.52.
nefs avec le sanctuaire sont te le la. Elles ont été électri- Pharmacie de garde. ­ Vauban à Saulieu, tél. 03.80.64.10.05.
conservés, dans deux autres saints : Honorat, Libérate, fiées en 1963. L'horloge a NOLAY
Médecin de garde. ­ Tél. 03.80.24.96.32. ou régulation par le 15.
bustes reliquaires, les restes Adrien, Bénigne, Venant, été remplacée en 1855 et bé- NUITS­SAINT­GEORGES
de saint Cyr, patron de la pa- Lucie, Namase, Euphémie. néficie d'un mécanisme élec- Médecin de garde. ­ Tél.03.80.24.96.32. ou régulation par le 15.
roisse, sainte Julitte, sa mère, Ces reliques ont été pla- trique depuis 1963. Infirmière de garde. ­ Cabinet Martin­Garnier, tél. 03.80.62.52.26.
et saint Flocel, considéré cées dans deux reliquaires L'église a été inscrite à l'in- POUILLY­EN­AUXOIS
Gendarmerie. ­ Brigade tél. 03.80.90.81.17.
avec saint Vincent comme le posés sur l'autel de la chapel- ventaire supplémentaire des Peloton des A 6 et A 38, tél. 03.80.90.92.17.
second patron de la parois- le Saint-Vincent. monuments historiques en Médecin de garde. ­ Dr Gaillot, tél. 03.80.90.85.06.
se. Placé au fond du sanctuai- 1925. Pharmacie de garde. ­ Vauban à Saulieu, tél. 03.80.64.10.05.
On trouve aussi un frag- re et béni en 1765, le maître- SEURRE
Médecin de garde. ­ Régulation par le 15.
ment de la Sainte Croix et autel construit à la romaine INFO La semaine prochaine :
Pharmacie de garde.­ Mercusot, tél. 03.80.21.12.37.
des restes de plusieurs autres en pierre polie a été déplacé la cure et le four banal.
LE BIEN PUBLIC Cahier
Dimanche 12
septembre 2010 RÉGION BEAUNOISE Local
17

MONTAGNY-LÈS-BEAUNE VANDENESSE-EN-AUXOIS

Le port du canal
investi par des pirates
Grâce à une météo clémen­
te, la 13e édition de Maquet­
tes à flots a connu son suc­
cès habituel au port du
canal de Vandenesse.

L
e public est venu nom-
breux admirer les pe-
Bullmastiffs. Liliane et Mary, son bébé mastiff femelle de tits bateaux et on a
11 mois pesant 62 kg, participent au national d'élevage du même pu voir quelques jeu-
club français des mastiffs et bullmastiffs qui se déroule nes visiteurs costumés selon
également aujourd’hui, à proximité du plan d'eau de le thème de la journée : la
Montagny. Comme 180 autres chiens, Mary va tenter de piraterie.
figurer au palmarès des meilleurs molosses lors de cette Un thème qu’on a retrouvé
compétition où le public est convié pour découvrir ces dans le grand spectacle final, Le spectacle final : bataille épique entre deux bateaux pirates.
Photo SDR
chiens attachants. Restauration et buvette. PhotoJean-PierreLey où deux bateaux pirates,
dont l’un mesurait 3,50 m de
long, se sont affrontés sur nant attendre deux ans pour chain spectacle. « Pour l’oc-
l’eau à grand renfort de tirs, revoir les petits bateaux. casion, nous envisageons
canonnades, fumigènes et Mais on sait déjà que 2012 une journée spéciale, plus
autres effets pyrotechni- sera l’année du 100 e anni- importante que d’habitu-
FIXIN ques. versaire du naufrage du Ti- de », confie-t-il.
Après cette édition, qui a tanic. Un événement qui À noter que le coup de
Journéedelarandonnée enregistré une cinquantaine
de maquettistes (dont plu-
tombera à pic pour l’associa-
tion Maquettes à flots et son
cœur du public a été décerné
au paquebot France (3,15 m
Organisée comme chaque sont prévues au départ de sieurs nouveaux) et plus de président Thierry Des jours de long), qui, malheureuse-
année par le Comité départe- Fixin-parc Noisot-Charmot- 100 navires statiques ou qui a commencé à réfléchir à ment, n’a pas pu être mis à
mental de la randonnée pé- te: navigants, il faudra mainte- la 14 e édition et à son pro- l’eau. Peut-être en 2012 ?
destre de Côte-d’Or (CDPR - Fixin-Gevrey-Chamerey
21),laJournéedépartementa- (17 km), départ de 9 h 30 à

Croisière
Croisière ÉÉVÉNEMENT
ledelarandonnéepédestrese 10heures,

VÉNEMENT 2010
2010 !
dans nos
nos

déroulera dimanche 26 sep- -Fixin-Gevrey-Fixin(12km),


Détails dans

tembre.Surlethèmedesgran- départde11à12heures.
nclus. Détails

des traversées, cette marche - Parcours famille et patri-


comportetroisparcours : moine (7 km), départ de 12 à
non iinclus.

- De Pont-de-Pany à Fixin, 14 heures, avec animations :


à bord du
personne non

par Chamerey (19 ou 25 km), un atelier escalade et un dé-


par personne

départà6 h 30. couverteprésentationdelaré- MSC SPLENDIDA

1200
- De Dijon à Fixin, par Cha- serve naturelle de la combe
18 € par

merey (19 ou 25 km), départ à Lavaux-JeanRoland.


€*
de 18

7 h 30.
service de

TTC
de service

- De Velars à Fixin, par Cha- INFOLeprogramme


merey (6 ou 11 km), départ estàretrouversur :
12 JOURS/11 NUITS
prestation de

8h45.
de prestation

http://jdr2010fixinbrochon.wor­
Deux possibilités pour le re- dpress.com,oucontactez
tourdeChamereyàFixin(6ou
rais de

leCDPR21 :tél.03.80.63.64.60.
articulières. FFrais

11 km). Par ailleurs, des bou- Lesinscriptionssontobligatoi­


particulières.

cles, randonnée allure libre resavantle16septembre.


onditions p
oumise à cconditions

EN BREF
ffre ssoumise

BLIGNY-SUR-OUCHE Départ
Départ de DI JON le 2
DIJON 24
4 novembre 2
2010
010
Offre

Pèlerinage à Notre-Dame de Presles


ouble. O

"/3#%-
"/3#%- 4 &
&2$0-
2$0- 4 ,
,2$/-
2$/- 4 ""123'#
123'# 4 )
)(*5/-
(*5/- 4 +
+.!%1%-
.!%1%-
double.

Aujourd’hui, à l'occasion de la fête de Notre-Dame de Pres-


ntérieure d

les, une seule messe sera célébrée à 11 heures en l'église de


abine iintérieure

Lusigny-sur-Ouche. L'après-midi, méditation du chapelet à PENSION


PENSION COMPLÈTE
COMPLÈTE avec boissons aux repas,
repas,
NCLUS !
IIN
ase ccabine

l'ermitage de Presles, sauf en cas de mauvais temps. 6 COCKTAILS


COCKTAILS PRIVATIFS
CKTA PRIVATIFS
disponibilités.
isponibilités.

ACCOMPAGNATEUR
ACCOMPAGNATEUR AU DÉPART
AU D DE
ÉPART DEVVOTRE RÉGION
OTRE RÉGION
base

BAUBIGNY
e, b
de,
artir d

À la bibliothèque du foyer rural


ed

C
CONSEILS
ONSEI LS & RÉSERVATIONS
RÉSERVATIONS DANS
DANS V
VOTRE
OTRE AGENCE
AGENCE DE
DE VOYAGES
VOYAGES :
partir
de

2327288
éserve d
ersonne, à p

La bibliothèque du foyer rural a fait de nouvelles acquisi-


ous rréserve

DIJON
DIJON
personne,

tions (BD et livres pour enfants, notamment). À découvrir


Lic. 075 06 0060

23
23 place Darcy 03 80 45 90 02
Sous

au Mille-Club d'Evelle, chaque mercredi de 16 à 18 heures,


ar p
gences. S

11
1 Liberté
1 rue de la Liber té 30
03 80 30 60 40
par
aagences.
rix p

vendredi de 17 à 19 heures, pendant les activités du foyer et


*PPrix

sur demande. Possibilité de portage à domicile.


Cahier
Local
18
£ Astronomie Découvrez tout sur les exoplanètes et sur le ciel dijonnais au mois de
septembre. À lire en page 24 300 En
kilomètres, c’est la
distance autoroutière
qui sépare Dijon du
parc d’attraction
Europa Park situé à

DÉTENTE Rüst, en Allemagne,


non loin de la frontière
française.

PATRIMOINE. Elle a été classée au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco le 31 juillet.

Albi, la « Cité de la foi »


34. La Cité épiscopale d’Albi est devenue le 34e bien français Sainte Cécile. La digne patronne de la musique ne veille sur
inscrit au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. Albi que depuis le XIIIe siècle où elle a succédé à sainte Croix.

Rose vif à la lumière du ma­ REPÈRES


tin, rouge sombre le soir, la l PATRIMOINE
Cité épiscopale d’Albi est un MONDIAL
ensemble urbain de brique, Depuis le 2 août dernier, la liste
unique par sa couleur, sa du Patrimoine mondial
puissance et son harmonie. compte 911 biens, répartis
dans 148 pays : 704 biens

S
tructurée autour de sa culturels, 180 biens naturels et
cathédrale et de son pa- 27 biens mixtes.
lais-forteresse épisco- La France compte désormais
pal érigé au XIIIe siècle, la Ci- 35 biens, la Cité épiscopale
té épiscopale forme un d’Albi (bien culturel) et les
ensemble urbain de 19,47 pitons, cirques et remparts de
hectares. Son ensemble bâti l’île de la Réunion (bien naturel)
remarquablement préservé ayant rejoints la liste lors de la
représente un type de déve- 34e session de Brasilia.
loppement urbain d’autant Sur whc.unesco.org, vous
plus unique en Europe qu’il 1 pouvez retrouver la liste du
se singularise également par Patrimoine mondial.
sa grande cohérence visuelle l YALLER
due à l’usage généralisé et du-
1« Forteresse de la Par la route : Autoroutes A6,
rable de la brique foraine.
foi », « vaisseau de A7 puis A9 soit 800 km depuis
La cathédrale Sainte-Céci-
briques », « ville Dijon.
le, posée sur un piton ro-
italienne », la cité Itinéraire : www.viamichelin/
cheux qui domine le Tarn, en
épiscopale d’Albi Par le train : gare SNCF
constitue le symbole monu-
avec sa cathédrale d’Albi, place Stalingrad
Sainte­Cécile (2) et Tél. 08.36.35.35.35.
son palais de la Renseignements : www.sncf/
Sainte-Cécile est Berbie, musée
Par avion : aéroport de
la seule cathédrale Toulouse­Lautrec, a
Castres­Mazamet. Vols
dont les murs et la éveillé l’imaginaire
réguliers depuis Paris et Lyon
des amateurs de
voûte sont peints Aéroport de Toulouse­
formules.
Blagnac depuis Dijon.
entièrement 2 Photos Unesco/mairie d’Albi

mental le plus remarquable France. Église fortifiée, et à mieux conservés. De style bleu, sur lequel se développe Charlemagne et l’empereur
dans son style gothique méri- ce titre symbole du pouvoir gothique flamboyant, il date un décor de rinceaux, d’ara- Constantin dominant les
dional unique, complété aux temporel de l’Église, elle ex- de 1485 et déploie un nom- besques, de candélabres, ca- deux portes d’entrée. Un en-
XVe et XVIe siècles par un dé- prime aussi un renouveau ca- bre considérable de motifs ci- dre de scènes au contenu semble qui a conservé sa po-
cor intérieur exceptionnel tholique après la crise catha- selés dans le calcaire. pastoral…, la patronne du lychromie d’origine.
(peintures, chœur et statuai- re. La gigantesque fresque du lieu, Sainte-Cécile, se réser- Quant à l’orgue, il se range
re) Jugement dernier large de 18 vant deux travées. sans conteste parmi les plus
Plus grande cathédrale de Une somptueuse mètres est l’une des plus beaux de France. Son buffet,
briques au monde*, Sainte- décoration intérieure grandes compositions pictu- La statuaire et un orgue dû au talent de Christophe
Cécile s’apparente par sa for- L’aspect extérieur du mo- rales qui soient. Attribuée gé- remarquables Moucherel (1734-1736), sus-
me et la simplicité de ses li- nument donne une sensa- néralement à des artistes fla- Côté sculptures, la statuaire cite l’admiration des con-
gnes aux églises gothiques du tion de sobriété, de puissan- mands, elle est divisée en de Sainte-Cécile forme peut- naisseurs par ses dimensions
Midi toulousain. Mais elle les c e v o i r e d’ a u s t é r i t é , e t trois parties, le ciel, la terre, et être l’ensemble le plus impor- hors du commun. Au fil des
surpasse par son ampleur et tranche d’autant plus avec la l’enfer. La cathédrale albi- tant de la fin du Moyen Âge. siècles, l’instrument sera re-
l’élan de ses contreforts, har- richesse intérieure du monu- geoise abrite en outre la plus 87 statues à la façade externe manié par plusieurs facteurs
monieusement arrondis et ment. vaste fresque Renaissance du jubé, 33 personnages de d’orgues.
répartis. Deux siècles auront Le jubé (tribune et clôture italienne d’Europe (97 m de l’Ancien Testament au pour-
été nécessaires pour son édi- de pierre ou de bois séparant long sur 28 m de large). tour du chœur, 12 apôtres, la * Ndlr : Elle mesure 113 mètres
fication, de 1282 à 1480. Elle le chœur liturgique de la nef) Les voûtes (photo 2) de la Vierge, saint Jean-Baptiste et de long, 35 m de large, 40 m de
est aujourd’hui l’une des ca- est l’un des derniers de Fran- cathédrale sont conçues saint Paul à l’intérieur de haut et possède un clocher
thédrales les plus visitées de ce et probablement l’un des comme un ciel immense et l’église, 72 statues d’anges, donjon de 78 m.
LE BIEN PUBLIC Cahier
Dimanche 12
septembre 2010 LIVRES / DÉTENTE Local
19
Enfant Essai Beau livre
En ce temps­là Première dame Photosdefond
Le film sort le 29 septembre Elle fut la femme du Premier Leslacsjurassienstelsque
prochain au cinéma. À cette ministre, puis président de la vousnelesavezjamaisvus !
occasion, Marc Klapczynski a République Georges Enprofondeur.150
écrit une version “jeunesse” Pompidou. Claude Pompidou photographiesréalisées
de sa trilogie L’odyssée du fut souvent incomprise ou souslasurfaced’uneeau
dernier Néandertal, largement illustrée par raillée, quand elle ne fut pas vilipendée. Elle opalescente.Magiedesrefletsetdeslumières,
Emmanuel Roudier. Un voyage au pays tranchait sur la société bourgeoise où elle créaturesétrangesdesfondslacustres,herbiers
glaciaire d’il y a 30 000 ans. vivait, mais sut donner un souffle d’air au immergés.Lemondedel’eaun’estpasforcément
AO LE DERNIER NÉANDERTAL, milieu politique. celuideCousteau,iln’enestpasmoinsbeau.
DE MARC KLAPCZYNSKI, ÉDITIONS AUBERON CLAUDE POMPIDOU L’INCOMPRISE, D’AUDE TERRAY, ÀFLEURD’EAU,DEMICHELLOUPETAINOADRIAENS,
JEUNESSE, 215 PAGES, 9,90 €. ÉDITIONS DU TOUCAN, 306 PAGES, 20 €. ÉDITIONSTITOM,192PAGES,58€.

nLE
POLAR YVES VIOLLIER POTINS
BOURGUIGNONS
Généalogie
d’un meurtre Destins de femmes ANIMATIONS
Autour d’un auteur
-Le17septembre,àlasalledes
Grant Fos- Il fait partie de ces roman­ fêtes de Vougeot, à 20 h 30,
ter est un ciers populaires qui écri­ lecture de Gérard Brey, Ba-
bon flic. Un vent des textes de qualité. fouilles du rhizome libératoi-
peufatigué. Yves Viollier raconte une re.
Mais bon nouvelle fois de façon ro­ - Le 17 septembre, au Cadran
flic. Et s’il mancée la Vendée. LunaireàMacon,à19 h 30,la
n’estpasravi rentrée littéraire.

C
que sa jour- e livre vient de sortir - Le 18 septembre, à la maison
néecommenceparladécou- mais il fait déjà partie de la Presse de Gueugnon, de
verted’uncadavre,ilmène de ceux dont on parle 10 à 13 heures, Bernard Mo-
sonenquêteconsciencieuse- un peu partout. Yves Viollier, rot-Gaudry, La Tentation
mentsurlessignesénigmati- dans son dernier ouvrage part d’Eve.
quesqueportelecorps.On d’un fait divers – l’exhumation - Le 24 septembre, à 20 h 30, à
s’ennuieraits’iln’avaitl’idée lorsd’unchantierd’ossements la médiathèque de Mâcon,
de faire faire appel à un gé- datant des guerres de Vendée PhilippeForest,avecLeSiècle
néalogiste.LeMacGyverde de la fin de la Révolution du des nuages (Gallimard).
l’arbre des ancêtres.Unro- côté du Mans – pour évoquer - Le 1er octobre, au théâtre des
manefficace,etquineman- la vie d’une femme. Clotilde Feuillants à 20 h 30 à Dijon,
Yves Viollier lors du Salon de La Rochelle. Photo Ouest­France
quepasd’humour. est obsédée depuis son enfan- lecture de Laurence Gaudé,
ce par des images de guerre et Ouragan, (éd. Actes Sud).
J.REMY
Code1879,deDanWaddell,
traduitdel’anglaisparJ.­R.
Dastugne,éd.duRouergue,
282pages,20€.
un visage de femme qu’elle a
identifié comme étant son an-
cêtre. Elle croyait avoir plus
oumoinsdomptésesdémons,
vivait une vie normale (elle est
“ Je crois au ciel,
à la liberté,
à la révolte. ”
sessions, pour notre plus
grand plaisir car c’est un con-
teur. Cette fois-ci, il croise le
destin de deux femmes, à trois
siècles de distance.
SALON
Flâneries mutines
Les éditions Mutine, instal-
lées à Cessey-sur-Tille partici-
photographe, vit en couple, a Yves Viollier Yves Viollier est l’un des pi- pent dimanche 12 septembre
adopté un enfant). liers de la nouvelle école de à Livre Escale, sur les quais à

nLA
BD
Cette découverte la replon-
ge dans un passé lointain, et
notamment dans la nuit du 13
Yves Viollier avait accédé à
la notoriété à la fin des années
1980, avec Le Grand Cortège,
Brive. Il vit en Vendée, mais
sera l’un des auteurs présents
lors de Livres en Vignes, au
Clamecy. Marie-Thérèse Mu-
tinprésenteralesdernièrespa-
rutionsdesÉditionsMutineet
Histoire d’avant au 14 décembre 1793. Elle se en contant l’exode précipité château du Clos de Vougeot ses propres ouvrages, dans le
passionne pour son ancêtre de ces cent mille Vendéens, les 25 et 26 septembre pro- vieux lavoir, près du canal.
Voilà une Setima, retourne du côté de hommes, femmes et enfants chain.
bande des- La Roche-sur-Yon, et décou- qui, après la défaite de Cholet, J. REMY PATRIMOINE
s i n é e vreledestind’unefemmehors fuirent vers Granville. Le voi- Délivre­moi, d’Yves Viollier, Rendez-vous
bourrée de du commun. là qui retrouve les mêmes ob- éditions Robert Laffont, 19 €. C’est encore l’été en Bourgo-
clins d’œil, gneetlepatrimoineécritsedé-
pleine couvre. On peut visiter le
d’humour fonds patrimonial de la biblio-
et riche d’éclats de rire. En BOURGOGNE thèque municipale d’Auxon-
40 000 avant J.-C., la fa- ne le 17 septembre à 16 h 30.
mille Dotcom vit une vie La balade du fourgon Tél.03.80.37.42.52.
pleine de péripéties… Ma-
dame, prof de préhistoire, Comment vouliez-vous que teurs apprécieront) se met en Etlescadavrestombentàpeu TRADITION
s’est coincé le dos. Mon- Jean-PaulNozière,amoureux têtededétourneràl’Isardrome prèsautantquelesprunes. Atelier contes
sieur qui s’est fait engager de romans policiers, refuse uncorbillardconduitpardeux Etlelecteursemarre. Le patrimoine oral, à Anost
par une agence de com’ d’écrire pour cette collection croque-morts qui sont « des Etl’auteurrigole. (71), est pris très au sérieux
Désirs d’avenir planche rougeetnoirquiévoquedirec- crotauxquandonlesénerve». Etlamoraleestsauve.Enfin dans la maison éponyme
sur la promotion du mo- tement une autre collection, Oui, parce qu’un crotale, des presque. inaugurée en 2008. En témoi-
nothéisme… Pourvu que jauneetnoir,elle?Forcément, crotaux. Pourquoi détourner Jean-PaulNozièreserales25 gnent les animations qu’elle
Jul puisse venir à Livres il a craqué. Et il nous offre un ce corbillard ? Parce qu’il le et26septembreàLivresenvi- propose, dont un atelier con-
en vignes, le 25 et le 26 ! romansoi-disantpolicieretas- confond avec un camion de gnes. tes, le mercredi 22 septembre,
sezdéjanté.Unepochadehila- convoyeursdefond.Saufqu’il J.REMY qui veut enseigner l’art de ra-
Silex and the city tome 2, de rante, où un Noir un peu sim- ne pouvait pas deviner que le Desmanchesetlabelle,de conter des histoires. Tél.
Jul, chez Dargaud, 48 pages plet, sujet à des migraines et corbillard transportait en fait Jean­PaulNozière,éd.Labran­ 03.85.82.77.00.
surnomméDelicious(lesama- deladrogue. che,95pages,10€
Cahier LE BIEN PUBLIC
Local
20 DÉTENTE / ENFANTS Dimanche 12
septembre 2010

AVEC LE JOURNAL DES ENFANTS


L’actualité des 8-14 ans en parution tous les jeudis
Retrouvez le Journal des enfants sur www.jde.fr

PARC D’ATTRACTION. Petit tour derrière les coulisses d’Europa Park.

Quandleslumièress’éteignent
Que se passe­t­il quand les
parcs d’attractions ferment
leurs portes, chaque soir ?
Discrètement, nous avons
poussé la porte des coulis­
ses de l’un des plus grands :
Europa Park.

L
a nuit tombe sur Rust,
en Allemagne. Les
derniers visiteurs
quittent le parc d’attraction
Europa Park. Une fois les
grilles fermées, la vie ne s’ar-
rête pas pour aut ant. Le
parc est nettoyé, tout est re-
mis en place. Les comédiens
rangent leurs costumes, les
chevaux regagnent leurs
box.
Le lendemain matin, dès
6 heures, les jardiniers se
mettent au travail. Ils seront
bientôt rejoints par les équi-
pes de nettoyage. Puis ce
sont les techniciens qui en-
trent en action pour vérifier
chaque manège. Rien n’est
laissé au hasard.

Construction,
rénovation
Du mois de novembre à La nuit venue, une fois la foule partie, le grand nettoyage du parc commence. Photo SDR
l’arrivée de Pâques (excepté
la saison hivernale, du jours intense, car 550 per- sont conçus les nouveaux que journée à Europa Park ÉTONNANT
27 novembre au 9 janvier), sonnes y travaillent toute manèges et que les attrac- soit une réussite ! CONSOMMATION
Europa Park ferme ses por- l’année. C’est durant cette tions sont rénovées. Il en En 35 années d’existence,
tes. Mais l’activité est tou- fermeture hivernale que faut du travail pour que cha- INFO www.europapark.de Europa Park a accueilli plus
de 82 millions de
visiteurs.
PLUS DE 3 000 PERSONNES EMPLOYÉES L’ÉTÉ Autant de visiteurs, c’est
une consommation
Il y a de nombreux corps de impressionnante de
métiers qui interviennent à denrées diverses.
Europa Park. Électriciens, Rien que pour l’année 2009,
techniciens, menuisiers, cos- les visiteurs ont dévoré
tumières, cuisiniers… Durant 440 000 tranches de pizza,
la saison d’été, ils sont plus de 52 tonnes de ketchup,
3 000 employés et une grosse 305 tonnes de frites ou
moitié d’entre eux vient de encore 300 000 saucisses
France. Juste derrière le parc grillées…
se trouvent les ateliers qui HISTOIRES
permettent de réparer beau- D’ARBRES
coup de choses sur place. Dans le quartier islandais,
L’entretien des installations les jardiniers ont fait venir
se fait toute la journée, sans des arbres du nord de
déranger les visiteurs. l’Allemagne. Chaque arbre
L’heure de fermeture du parc pesait plus de quinze
est décidée chaque jour selon tonnes et a nécessité un
la fréquentation. Vers midi, la camion pour son transport.
direction décide de l’heure de Dans un autre quartier est
fermeture, qui est au plus tôt planté un olivier vieux de
Le tableau de commande d’une attraction d’Europa Park. Photo SDR 18 heures. plus de mille ans !
LE BIEN PUBLIC Cahier
Dimanche 12
septembre 2010 ENFANTS / DÉTENTE Local
21
Bon voyage ! Il a dit Découverte
La goélette d’exploration scientifique Au large d’une île du sud de l’Australie,
française Tara a repris la mer. Un an après
son départ de Bretagne, elle va traverser
l’Atlantique et le Pacifique d’est en ouest,
de Cape Town (Afrique du Sud) à Auckland
“ Écrire me rend
très, très heureux. C’est
tellement intéressant.”
LEO HUNTER, SIX ANS, A PUBLIÉ L’AN DERNIER
SON PREMIER ROMAN ME AND MY BEST FRIEND,
les scientifiques ont découvert un récif
de corail vieux de neuf mille ans.
On pensait qu’il avait disparu lors
d’une hausse brutale du niveau de la mer
(Nouvelle­Zélande) pour poursuivre l’étude QUI RACONTE LES AVENTURES due à une fonte de glace massive en
des écosystèmes planctoniques marins. D’UN JEUNE GARÇON ET SON CHIEN. Antarctique.

RENCONTRE SÉCURITÉ

Surveillance avant tout


Chaque matin, les manè- enfants rient et leurs pa-
ges sont vérifiés par les tech- rents s’amusent à arroser
niciens du parc. Les plus im- les spectateurs surpris. Per-
portants, comme l’Euromir, ch é s s u r l e d é c o r, d e s
tournent à vide avant d’em- mouettes et des manchots
barquer des passagers. crachent de l’eau sur les
Le personnel est nom- passagers. Tout est entière-
breux sur les manèges. Sur ment électronique.
l’Euromir, six personnes Tous les matins, les techni-
travaillent durant la jour- ciens vérifient que tout
née. Il est alors difficile de fonctionne. Ils connaissent
croire que pour faire fonc- les attractions sur le bout
tionner une attraction telle des doigts. Il faut dire que
que Whale Adventures 90 % des manèges d’Europa
SplashTours, il ne faille que Park ont été conçus à quel-
quelques boutons. ques kilomètres de là, par
C’est pourtant le cas. Ins- l’entreprise Mack Rides.
tallée derrière son pupitre, La famille Mack est
la jeune femme chargée de d’ailleurs la seule au monde
faire fonctionner le manège à créer et exploiter des ma-
surveille ses écrans de con- nèges. Un savoir-faire qu’ils
trôle. Sur les bateaux, les vendent au monde entier.
Roland Mack, un dirigeant au cœur d’enfant. Photo SDR

« J’ai toujours rêvé


d’être directeur de cirque »
INTERVIEW
PAR CAROLINE GAERTNER

Roland Mack dirige Europa


Park. Il a succédé à son pè­
commencer la journée.
Après je suis vraiment de
bonne humeur. Mais il ne
faut pas en abuser. Faire ça
toute la journée, ça le ren-
“ Notre but est,
et restera,
de construire des
attractions pour
re et ses fils l’aident dans la drait banal… »
gestion du parc. Il a grandi Quel est votre manège
tous les âges. ”
parmi les manèges et nous préféré et pourquoi ?
Roland Mack, dirigeant du parc Les techniciens vérifient chaque matin les manèges. Photo SDR
raconte pourquoi il ne s’en « Ça dépend du mo-
lasse pas ! ment… Si je veux de l’adré- Europa Park
naline, ce sera l’un de nos

E
nfant, étiez-vous grands huit. S’il fait chaud, les mêmes manèges que les
amateur de manè- je ferais volontiers un tour enfants d’hier ? L’ORIGINE D’UN MOT
ges ? sur le Poséidon ou dans le « Regardez nos manèges.
« J’ai grandi parmi les ma-
nèges. Dans la cour de l’en-
Whale Adventures —
Splash Tours. Mais le grand
Certains sont là depuis des
années et ont toujours
Gambader (XVe siècle)
treprise MackRide, il y avait enfant en moi apprécie aus- autant de succès. Et regar- Le verbe gambader
toujours une attraction à si les manèges plus tradi- dez comment brillent les est issu du provençal
tester. J’étais très populaire tionnels, comme le carrou- yeux des enfants qui s’amu- gambado qui signifie
parmi mes camarades de sel. » sent sur les manèges tradi- jambe. Gambader,
classe ! Cette ambiance m’a Quel manège rêveriez- tionnels, cela veut tout di- c’est se promener en
influencé. J’adore tester les vous de construire ? re ! » sautillant, en faisant
attractions, ça me procure « La dernière attraction Si vous deviez exercer un des cabrioles. Ce
beaucoup de plaisir. » dont j’ai rêvé est mainte- autre travail à Europa verbe est utilisé pour
Aimez-vous les sensa- nant dans le quartier islan- Park, lequel serait-il et désigner la marche un
tions fortes ? dais, c’est le Blue Fire Mega- pourquoi ? peu désordonnée d’un
« Je suis définitivement un coaster. Mais notre but est, « J’ai toujours rêvé d’être enfant ou d’un animal.
partisan des expériences à et restera, de construire des directeur de cirque et je le En italien, le mot
couper le souffle à Europa attractions pour tous les suis un peu devenu, puis- jambe se dit gamba, ce qui a donné l’adjectif ingambe, qui signifie “en
Park ! Je fais souvent le ma- âges à Europa Park. » qu’Europa Park n’est rien jambe”, c’est­à­dire alerte, en forme pour son âge et désigne alors une
tin un tour dans le Blue Fire Pensez-vous que les en- d’autre qu’un grand et ma- personne plus âgée.
Megacoaster pour bien fants d’aujourd’hui aiment gnifique cirque ! »
Cahier LE BIEN PUBLIC
Local
22 DÉTENTE / PÊCHE Dimanche 12
septembre 2010

SALMONIDÉS. Plus qu’une semaine avant la fermeture.

Les toutes dernières prises !


Après l’ouverture, la ferme­
ture… Le 19 septembre si­
gnera la fin de la pêche à la
truite pour la saison 2010. Il
faudra ranger les cannes.

L
a fin de saison appro-
che pour les pêcheurs
de salmonidés… En
effet, après une agréable sai-
son passée au bord de nos ri-
vières, c’est avec regret que
les pêcheurs de 1re catégorie
vont devoir, d’ici une huitai-
ne de jours, ranger leur ma-
tériel et patienter jusqu’au
deuxième samedi du mois
de mars de l’année prochai-
ne.
L’ouverture générale en
1re catégorie se situait entre
le 13 mars et le 19 septem-
bre 2010, une période assez
brève mais intense ! Alors
profitez de ces huit derniers
jours pour vous adonner à Il faudra attendre la saison 2011 pour pouvoir de nouveau taquiner la truite fario. Photo FD Pêche 21
ce loisir, seul ou en groupe,
et vous accordez un mo- par les 66 AAP P MA. Les tion aux pêcheurs émérites tranquillement au cours de À SAVOIR
ment de détente et de convi- secteurs qui font l’objet de puisque dans les secteurs l’hiver. Les pêcheurs de- UN PROGRAMME
vialité avant de remiser vos déversement sont ceux qui encore préservés, les prises vront être patients et atten- VIGITRUITE
cannes à truites… sont pauvres en salmonidés ont été nombreuses. dre mars 2011 avant de pou- est à l’étude avec l’INRA
Environ trente tonnes de sauvages. La fermeture des salmoni- voir de nouveaux tremper le dans le cadre de la mise
poissons de pisciculture ont dés est une mesure de ges- bout de leur ligne. en place d’un protocole
été déversées sur plus de De belles prises tion nécessaire qui donne La saison 2010 a été standardisé permettant
1 000 km de rivières et plans Les poissons sauvages ont l’occasion pour ces poissons moyenne avec un été chaud d’obtenir un indice
d’eau de Côte-d’Or détenues également apporté satisfac- de pouvoir se reproduire et des débits faibles mais d’abondance truite.
néanmoins soutenus. Pen-
dant les périodes caniculai- RECHERCHE
res, les pêcheurs à la mou- GÉNÉTIQUE
QUELQUES RAPPELS DE RÉGLEMENTATION che auront apprécié la Afin de mieux connaître
pêche les pieds dans l’eau, la biologie des salmonidés,
Pour terminer la saison dans de bonnes con- qui est autorisée à compter des programmes d’étude
ditions réglementaires : le nombre de captu- de l’ouverture de l’ombre sur la truite et l’ombre
re est limité à 6 prises par pêcheurs et par commun dans un bon nom- ont lieu en France.
jour sur tout le département de Côte-d’Or. bre de parcours côte- Il s’agit de produire
En 1re catégorie, la taille de capture est limi- d’oriens. de la connaissance
tée à 25 cm pour la truite arc-en-ciel et la Les pêcheurs pourront dans le domaine de la
truite fario. Pour l’ombre commun, la taille toutefois se consoler puis- génétique pour mieux
est limitée à 30 cm. La remise à l’eau du san- que la pêche en 2e catégorie gérer ou restaurer les
dre, du brochet, du black-bass et de la per- reste ouverte malgré une populations naturelles
che est strictement interdite en 1re catégorie. baisse des températures et dans le cadre d’une
Aucune restriction ni sur la taille, ni sur le les intempéries. De belles démarche conservatoire
nombre de prises n’existe afin de préserver prises restent à la portée de doublée d’une portée
la reproduction des salmonidés. Une belle truite fario. Photo FD Pêche 21 tous dans le domaine des halieutique.
carnassiers !

EN BREF CONCOURS
LE NEPTUNE £ AUJOURD'HUI silo). Buffet et buvette sur place.
Pêche à la mouche L’AAPPMA Tille et Norges de Genlis organise un Vous pouvez retrouver toutes les informations sur
Depuis le samedi 11 septembre, le plan d’eau est à nouveau concours de pêche au Lac de Genlis, de 9 h 30 le blog de l’AAPPMA :
consacré aux passionnés de pêche à la mouche. Vous aurez à 17 h 30. http://azerotte.blog.mongenie.com/
tout le loisir de découvrir ce magnifique plan d’eau situé
dans le Morvan à Champeau-en-Morvan jusqu’au 1er di- L’AAPPMA l’Azerotte de Montbard organise son Si vous souhaitez de plus amples
manche de décembre, prolongation possible si météo clé- marathon à l’américaine de 6 heures. informations, contactez la Fédération de
mente (sauf travaux, vidange, ou gel). De 9 à 16 heures sur le canal de Bourgogne (côté pêche au 03.80.57.11.15.
LE BIEN PUBLIC Cahier
Dimanche 12
septembre 2010 CHASSE / DÉTENTE Local
23

EN BREF PETIT GIBIER. Il devient urgent de repeupler pour éviter les “lâchers”.
PETIT GIBIER
Concours Saint-Hubert
Le concours Saint-Hubert
2010, pour chasseurs avec
Préserver l’animal chassé
chiens d’arrêt ou spaniels, se
déroulera cette année en Quand les chasseurs se
Côte-d’Or le 25 septembre font les défenseurs du petit
au GIC Val de Seine au nord gibier sauvage avec l’appli­
de Châtillon-sur-Seine. Ren- cation d’un plan de gestion
seignement auprès de la cynégétique.
FDC21 au 03.80.53.00.75.

D
(Rachel Delafosse), e-mail : ans de nombreux
r.delafosse@fdc21.com/ départements fran-
çais, le petit gibier
sauvage (perdrix, faisans
ONCFS notamment) se fait rare, et
Suivi des oies marquées souvent les chasseurs doi-
L’ONCFS a lancé depuis vent recourir aux “lâchers”,
1984 une étude sur les ce qui est loin de faire l’una-
oies cendrées. Certaines nimité, et encore moins de
ont été équipées de col- satisfaire aux réels plaisirs
liers en ce sens. Ainsi de la chasse.
l’ONCFS encourage tout Pas étonnant que certains
chasseur qui pourrait ob- hommes aient réagi, refu-
server un individu mar- sant ce qui pouvait apparaî-
qué à le signaler directe- tre comme une fatalité. En
m e n t s u r l e s i t e Côte-d’Or, et depuis quel-
www.geese.org, ou à écri- ques années, c’est la Fédéra-
re à Leif Nilsson tion départementale des
( L e i f . N i l s - chasseurs qui a pris les cho-
son@zooekol.lu.se) , en ses en main. Mettant à dis-
précisant le code (série de position de ses adhérents
lettres ou de chiffres), la des moyens en vue d’aména-
couleur du collier, le lieu ger les territoires et de pro-
et le date. céder aux repeuplements Le faisan, un petit gibier qui bénéficie d’un plan de gestion sur le secteur d’Auxonne. Photo Flickr
désirés, elle propose un véri-
table “contrat de service”. On ne peut que se réjouir sociétés ont bénéficié de fai-
CÔTE-D’OR L’intérêt cynégétique de cet- sans de souche sauvage pro-
Les jeunes ont leur club te démarche n’a pas échap- de pouvoir redonner au sauvage venant de l’ONCFS (office
Créée cette année, l’associa- pé à de nombreuses sociétés la place qui est la sienne national de la chasse et de la
tion des Jeunes et nouveaux invitées à se regrouper en faune sauvage), financés ex-
chasseurs de Côte-d’Or sou- GIC (groupements d’inté- l’application d’un plan de tions édictées. Pour exem- clusivement par la FDC 21.
haite offrir aux jeunes chas- rêts cynégétiques). gestion cynégétique. ple, on peut citer le plan de En complément de ces ac-
seurs « un espace de ré- De quoi s’agit-il ? Issu gestion Faisan du Val de tions, la chasse du faisan
flexion et d’action pour Un plan de gestion d’une loi en date du 23 fé- Saône-Nacey. L’histoire commun a été interdite sur
vivre leur passion ». Les Mais au vu du faible ni- vrier 2005, ce plan permet commence en 1993, date à le territoire concerné. La
moins de 35 ans et ceux qui veau actuel des populations au préfet, sur proposition laquelle est créé le GIC du mise en place du plan de
ont moins de deux ans de de gibier concernées dans des inst ances fédérales, Val de Saône dans le but de gestion cynégétique oppo-
permis, peuvent devenir notre département, chacun d’inscrire dans l’arrêté an- gérer les populations de liè- sable aux chasseurs est ve-
membres actifs de la JNC comprend que pour réaliser nuel d’ouverture ou de fer- vres sur un territoire cohé- nue compléter la panoplie
21. Contact : Loup Bom- une installation ou réinstal- meture de la chasse, les mo- rent. Depuis, il a été décidé des moyens. De nombreu-
mier , e-mail : jeuneschas lation durable des popula- dalités de gestion d’une ou d’y promouvoir le dévelop- ses dispositions utiles à la
seurs21@gmail.com ou au tions de petit gibier, il est plusieurs espèces de gibier pement des populations de pérennisation du dévelop-
06.64.17.16.20. aussi nécessaire de mettre lorsque celles-ci ne relèvent faisans. pement durable des popula-
en place une gestion raison- pas de la mise en œuvre tions de faisans ont été pri-
FDC 21 née et durable des prélève- d’un plan de chasse. Son ca- Des résultats ses, comme la mise en place
Une éphéméride en ligne ments. C’est pourquoi dans ractère est obligatoire, un encourageants d’un quota de prélèvements
Les internautes peuvent dé- le cadre du schéma départe- décret d’avril 2007 prévoit En 2007, sous l’impulsion par territoire de chasse en
sormais retrouver sur le site mental de gestion cynégéti- même des sanctions en cas de sociétés de chasse loca- fonction de l’effectif estimé
Internet de la fédération des que, la F D C 21 propose d’infractions aux disposi- les, toujours avec l’aide de la ou recherché.
chasseurs de la Côte-d’Or FDC 21, un autre GIC a vu Aujourd’hui, les résultats
(www.fdc21.com), les heu- le jour sur le secteur obtenus sont très encoura-
res de lever et coucher du
Qu’est-ce qu’un GIC petit gibier ? d’Auxonne : le GIC Saône- geants, et traduisent que,
soleil au chef-lieu du dépar- Nacey, dont l’objectif prin- par la volonté de l’homme
tement ainsi que des prévi- Sur un même territoire, un GIC regroupe et coordonne les cipal est aussi le développe- et au prix d’investissements
sions météo. Ces informa- Sociétés de chasse adhérentes dans la gestion du petit gi­ ment du faisan. matériels, financiers et hu-
tions leur permettront de bier. Le but est de travailler ensemble afin d’obtenir des po­ Les sociétés de chasse et mains, le petit gibier peut re-
préparer leurs chasses à pulations naturelles permanentes en diminuant progressi­ adhérents des deux GIC ont prendre ses droits.
l’approche et à l’affût dans vement les lâchers. Néanmoins, dans un premier temps, les joint leurs efforts et entre- Que l’on soit chasseur ou
les meilleures conditions. À lâchers pourront compenser les prélèvements des chas­ pris de nombreuses actions non, simplement amoureux
noter que pour obtenir des seurs et des prédateurs sur les populations naturelles. La (jachère environnement de la nature, on ne peut que
prévisions météo à 12 jours, superficie sur laquelle s’exerce le GIC, doit être cohérente faune sauvage, cultures à gi- se réjouir de pouvoir redon-
il suffit de cliquer sur « mé- et pertinente au regard de l’espèce réintroduite. À ce pro­ bier, agrainage, piégeage…). ner au sauvage la place qui
téo Dijon ». pos, l’avis technique de la FDC s’avère indispensable. Pour mener à bien les opéra- est la sienne…
tions de repeuplement, ces JEAN­MICHEL PETREAU
Cahier LE BIEN PUBLIC
Local
24 DÉTENTE / ASTRONOMIE Dimanche 12
septembre 2010

EXOPLANÈTES. Zoom sur ces planètes tournant autour d’étoiles autre que notre soleil.

Explorer notre système


1995 : découverte de la pre­ à La Silla au Chili pour étu-
mière exoplanète dans la dier pendant six ans l’étoile
constellation de Pégase semblable au Soleil, HD
(autour de l’étoile 51 Pega­ 10180, située à 127 années-
si). Aujourd’hui, on recense lumière de la Terre dans la
plus de 470 exoplanètes. constellation australe de
l’Hydre mâle (le Serpent de

C
e qui étonne les astro- Mer). L’instrument HARPS,
nomes, c’est la diver- dont la stabilité des mesures
sité des systèmes étu- et la grande précision sont
diés et ressemblant peu à inégalées, est le meilleur
notre système solaire. En ef- chasseur de planètes au
fet, par exemple, des planè- monde.
tes de la taille de Jupiter (la Pour approfondir ce sujet,
plus massive des planètes de une conférence aura lieu le
notre système solaire) ont mardi 9 novembre à 18 h 30
été détectées mais tournant sur les exoplanètes, donnée
très proches de leur étoile. par Vincent Coudé, astrono-
Mieux, il est aujourd’hui me à l’Observatoire de Paris.
possible de photographier Le lieu sera indiqué ultérieu-
directement des exoplanè- Système planétaire autour de l’étoile HD 10180. Vue d’artiste. Crédit ESO/L. Calçada rement sur le site internet de
tes et d’analyser la composi- la SAB.
tion de leur atmosphère, découvert un système plané- l’une serait la planète la ment trouvé des preuves que CHRISTOPHE LEGUEULT
chose inimaginable il y a en- taire contenant au moins moins massive découverte les distances séparant les
core quelques années seule- cinq planètes en orbite jusqu’à présent. planètes de leur étoile sui- INFO Cette rubrique
ment. autour de l’étoile HD 10180, Si tel est le cas, ce système vent un schéma régulier, est réalisée par la Société
une étoile semblable au So- serait semblable à notre sys- comme on peut le voir dans astronomique de Bourgogne,
Un système semblable leil. Les chercheurs ont éga- tème solaire en termes de notre système solaire. 4, rue Chancelier­de­l’Hospital
au nôtre ? lement des indices très pro- nombre de planètes (sept Cette équipe d’astronomes à Dijon. Tél. 03.80.36.44.13.
Très récemment, des astro- metteurs indiquant que planètes comparées aux huit a utilisé le spectrographe Permanences tous les vendre­
nomes de l’ESO (observa- deux autres planètes doi- planètes du système solaire). HARPS installé sur le téles- dis à 18 heures. Site :
toire européen austral) ont vent être présentes, dont De plus, l’équipe a égale- cope de 3,6 mètres de l’ESO www.sab­astro.fr/

CONFÉRENCE
LE CIEL DU MOIS DE SEPTEMBRE 2010 LESGALAXIES
ConférencedeGrégory
£ LA LUNE Maubon,docteuren
La Lune en premier quartier est visible le soir, la pleine astrophysiquedel’université
Lune toute la nuit et le dernier quartier le matin. Les deLyon.Connueset
heures de lever (L) et de coucher (C) de Soleil observéesdepuisl’Antiquité,
sont données pour Dijon, en heures légales. lanaturedesgalaxiesn’aété
8 septembre, nouvelle lune. préciséequ’audébutdu
Soleil : L 7 h 30, C 20 h 24 XXe siècle.AprèsGalilée,
15 septembre, premier quartier. Messier,Kant,c’estdansles
Soleil : L 6 h 37, C 20 h 06 années1920quelatailleetla
23 septembre, pleine lune. distancedecesobjetsdevient
Soleil : L 7 h 28, C 19 h 35 claire:lesgalaxiesontdes
1er octobre, dernier quartier. dimensionscolossales,sont
Soleil : L 7 h 39, C 19 h 19 composéesd’étoiles.Nous­
même,notreSoleil,faisons
£ VISIBILITÉ partied’unegalaxie,laVoie
DES PLANÈTES Lactée.Depuis,de
Vénus et Mars sont proches du nombreusesrecherchessont
Soleil et leur repérage peu après menéespourcomprendre
le coucher du Soleil est délicat. l’histoiredecesobjetsetleurs
Jupiter est présente toute la nuit et modesdeformation.Petit
se situe dans la meilleure période voyagedanslemonde
d’observation. D’un éclat blanchâtre extraordinairedecesobjets
très lumineux, elle se situe dans la quigardentaujourd’hui
constellation des Poissons sous le carré encoreunegrandepartde
de Pégase. mystère…etpeut­êtrelaclé
delanaissancedel’univers !
£ INFOS RENDEZ­VOUS
Ciel valable : le 1er à 0 heure, le 15 à 23 heures, mardi14septembre,à
le 30 à 22 heures. Jupiter est placée pour le milieu du 18 h 30.Entréelibre.Sallede
mois. Carte du ciel calculée pour Dijon (latitude 47.3°N). Les laNef,1, placeduThéâtre,à
heures sont données en heures légales. Dijon
LE BIEN PUBLIC Cahier
Dimanche 12
septembre 2010 ANIMAUX / DÉTENTE Local
25
Avec Atout chat
Numéro septembre en vente 4,50 euros.
Pour les amoureux du chat...

LE SOMALI. D’apparence royale, ce chat serait­il le miroir de l’astre solaire ?

Chatderondeuretdelumière
Rayonnante fourrure, tic­ AVIS
king, brillance du regard,
Somali /abyssin :
douceur du poil et cette dé­
licieuse compagnie… c’est
une question de poil ?
tout le somali.
«C e doit être le même
chat, puisqu’il a le

R
ien, à part la lon- même standard », observe
gueur du poil, ne le dif- ZoéSavy,éleveuse.Maison
férencie a priori de son peut tout de même trouver
cousin à poil court, l’abyssin. des différences. L’allure,
Néanmoins il semble plus tout d’abord, car on aime
lourd, à cause de sa grosse soncôté“renard”etsafour-
fourrure, et son ossature est ruremoelleuse.Dèsqu’onla
plus forte. La robe mi-longue touche,onaenviedeseper-
est de texture fine, soyeuse et dreàl’intérieur.Ladifféren-
douce. La queue, assez lon- ce ne se limite pas au plaisir
gue, est portée en panache. Il- decaresserlesomali,maisà
lusion d’optique ? Sa fourru- l’absence de contrainte au
re semble arrondir les angles niveaudel’entretien.Ilsem-
ou, du moins, accentuer les Le somali, qui a son berceau en Amérique, a vu le jour dans une portée d’abyssins, ses cousins au poil court. Photo DR blequelesomalisoitencore
rondeurs. Il ne s’agit que de plus proche de la famille. Il
courbes douces dans la sil- Prix d’un chaton somali inscrit au LOF, Le somali, que l’on compa- selaissemieuxmanipuler,il
houette du somali. L’encolu- re avec un renard, a réelle- est plus souple et très câlin.
re est arquée, la cage thoraci- vacciné (coryza-typhus, leucose) ment un look sauvage : une Annie Le Guyader, prési-
que légèrement arrondie, le et pucé : entre 900 et 1 500 euros bande de couleur plus som- dente de l’AACAS, connaît
dos légèrement arqué, les bre court sur l’épine dorsale le somali et l’abyssin pour
pieds ovales… Et la tête ? El- et la queue et, les semelles, à avoir eu l’un et l’autre sous
le est en triangle, mais ne né- est plein, formant de douces détail. Ce trait fin est lui-mê- l’arrière des pattes, sont de son toit. « Si on imagine le
gligeons pas ce détail qui indi- courbes. Et comme le rond me entouré d’une ligne d’un couleur plus foncée. En Fran- somali rasé, il a l’allure de
que un triangle adouci grâce prévaut dans la royale sil- ton plus clair. ce depuis 1979, le somali est l’abyssin.Sonpoilfaitladif-
aux contours arrondis, sans houette du somali, beau com- désormais doté de nombreu- férence,nonseulementpar
aucune ligne droite de face me un soleil, la truffe est elle- Le ticking ses couleurs. On en compte l’aspect,maisparletoucher.
comme de profil. même cerclée. L’explication, c’est le tic- pas moins de vingt-huit ! La Quand on prend un somali
Le profil est une succession La ligne circulaire est de la king, propre au somali com- couleur est un élément essen- danslesbras,safourrurepa-
de courbes douces, le crâne couleur de base de la robe. Le me à l’abyssin. Chaque poil tiel dans l’esprit des juges qui raîtplusdouce,plusfine,cel-
légèrement arrondi, le front regard est éclatant, puisque la présente quatre bandes alter- évaluent la beauté et l’élégan- le de l’abyssin est courte,
bombé et une légère déclivité lumière est la composante es- nées, claires et foncées, sauf ce du somali. épaisse.Jepensequetoutce-
entre le front et le nez sans sentielle chez ce chat. Le so- sur le ventre, la poitrine, le La teinte la plus classique, la est une question de coup
cassure. mali a les yeux en forme cou, l’intérieur des pattes et le c’est lièvre, que l’on appelle de cœur. Le somali est hy-
d’amande, couleur noisette, dessous de la queue, où la pig- brown ticked tabby chez les perproche du maître. C’est
Rondeur et lumière jaune, or, en passant par le mentation est homogène. De Anglo-Saxons, ruddy chez les un chat extrêmement intui-
Tout en douceur, le museau vert. Comble du raffinement, la peau vers l’extrémité du Américains. Il s’agit d’une al- tif. Moins sportif que l’abys-
est une succession de con- ils sont maquillés à la Cléopâ- poil, apparaît d’abord la ban- ternance de bandes allant du sin ? Je ne crois pas… Mon
tours arrondis, vu de face tre : un léger trait de crayon, de claire (fond de robe), puis noir au brun foncé sur un chat âgé de dix ans est tou-
comme de profil. On décrit le assorti à la couleur de la robe, les alternances, le poil s’ache- fond de robe orange abricot. jours aussi actif, il va et
muse au comme ét ant ni les met en valeur. Tout est soi- vant toujours par une bande La truffe est rouge brique, cer- vient.»
pointu ni pinché. Le menton gné jusque dans le moindre foncée (couleur de base). clée, les coussinets sont noirs.

EN VENTE CE MOIS-CI
CANNELLE, BLEU CHOCOLAT, ET CAETERA
Autre couleur très connue et en vo- est rouge pâle. On apprécie beaucoup traduit ce mot par faon – c’est égale-
gue, le sorrel (cinnamon ticked tab- la couleur chocolat (chocolate ticked ment une dilution, celle du sorrel,
by) : comme pour la plupart des robes tabby) : bandes marron sur fond de avec une alternance de bandes beige
du somali, le motif est le même que robe beige abricot. La truffe est cho- rosé sur un fond de robe beige pâle.
chez le lièvre, mais pour le sorrel, colat clair, les coussinets marron. La truffe est mauve, les coussinets
c’est sur fond de robe abricot. L’alter- D’où vient le bleu (bleu ticked tab- mauve rosé.
nance de bandes est cinnamon (can- by) ? C’est la dilution du lièvre, une Même procédé pour le lilac (lilac tic-
nelle), à l’instar du maquillage, l’ex- alternance de bandes gris-bleu sur un ked tabby), qu’on dirait lilas, qui est la
trémité de la queue, la gorge, le fond de robe beige. La truffe est rose dilution du chocolat. Les bandes sont
ventre, l’intérieur des pattes, ainsi foncé ou gris-bleu, les coussinets sont gris rosé sur un fond mauve pâle. La
que les coussinets et les semelles, ces gris-bleu. Quant à la couleur fawn truffe est rose, les coussinets sont ro-
dernières étant plus foncées. La truffe (fawn ticked tabby) – chez nous, on sés.
Cahier LE BIEN PUBLIC
Local
26 DÉTENTE Dimanche 12
septembre 2010

FEUILLETON LA BANDE DESSINÉE


L’Impossible
Armistice
Les profs CETTE BANDE DESSINÉE VOUS EST OFFERTE PAR VOTRE PARTENAIRE

Claire Aronica 9/30 (© ed. Bamboo, Charnay-lès-Mâcon) Retrouvez les infos


(sortie nationale de l’album en librairie, octobre 2010)

Chapitre V Les Profs, la BD recommandée anti-morosité par l’Éducation


ur :
nationale !
Suivez le prof d’histoire débutant, le prof de gym en direcnpt usblic.com
–S i elle te plaît, tu sur-vitaminé, la prof de français sexy, le prof de philo blasé www.bie

2333915
dois l’essayer. Les et la prof d’anglais peau de vache dans leur croisade contre
vendeuses en trouveront l’ignorance et le poil dans la main !
une qui s’ajuste bien à toi.
– J’aime aussi l’échan-
crure, là… regarde.
Blanche, devant cette
robe qu’elle trouve soignée,
savoure d’abord, et sans
hâte, le plaisir de la dé-
tailler. Penchée en avant,
elle en dissèque la façon
lorsqu’une vendeuse s’ap-
proche.
– Vous faites là un choix
admirable, mesdames. Ce
modèle a beaucoup de suc-
cès auprès de nos clientes.
– Vraiment ?
Blanche s’est redressée,
séduite que dans cette ma-
rée de femmes, une em-
ployée l’ait élue.
– Tout à fait. La coupe est
très élégante et sera beau-
coup portée cette année.
– Oui ?
– C’est d’ailleurs un mo-
dèle qui convient à tous les
âges et je suis sûre que ma-
dame votre jeune sœur, si
elle ne lui préférait pas dé-
jà la robe de lin, aurait en-
vie de la porter aussi.
– Mon Dieu ! rosit Blan-
che sans discernement. Ce
n’est pas ma sœur, c’est ma
fille !
– Allons, allons, madame
me fait marcher ! Comment
madame pourrait-elle déjà
avoir une fille de cet âge ?
Blanche enfouit sa fierté
dans l’aisselle de la robe in-
digo, dont elle feint d’avoir
Les Profs tome 13 © Bamboo édition - Pica & Erroc - www.bamboo.fr

remarqué un défaut. Émilie,


elle, raidie depuis l’arrivée
de l’intruse dont elle ré-
prouve les ostensibles pra-
tiques, hausse les épaules et
se détourne du mannequin.
– Madame souhaite es-
sayer ce modèle ?
La timidité de Blanche re-
prend le dessus.
– L’essayer ? Non… je ne
crois pas tout de même…
Et puis ce galon rouge ?
– Comment, vous n’aimez
pas ? Je suis surprise, ma-
dame, puisque habituelle- Imprimerie : S.A. Les Journaux de Saône-et-Loire Notre publication adhère au

ment ce galon brodé est 71880 CHATENOY-LE-ROYAL


précisément le petit détail Principal actionnaire : S.A.S EBRA Rédacteur en chef : . . . . . . . . . . . . Michel MEKKI
Directeur général
Directeur de la publication : Commission paritaire : 0411 C 80667 Directeur de la publicité : . . . . . Christian ROUX
qui emporte les dernières ISSN 0998-4593 Directeur des ventes : . . . . . Cédric LE BORGNE
Christophe MAHIEU Abonnements : . . . . . . . . . . Tél. 03.80.42.42.60
hésitations de nos clientes. Président d’honneur : François BACOT Dépôt légal : A parution - Rédaction : . . . . . . . . . . . . . . Tél. 03.80.42.42.24
(A suivre) Audience : 164 000 lecteurs LNM Publicité :. . . . . . . . . . . . . . . . Tél. 03.80.42.42.34
LE BIEN PUBLIC - Société anonyme
No 134 — Editions Armançon Siège social : 7, boulevard Chanoine-Kir - BP 21550 Publicité extralocale : . . . Quotidiens associés
21015 Dijon Cedex - Tél. 03.80.42.42.42 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . tél. 01.53.75.78.20
LE BIEN PUBLIC Cahier
Dimanche 12
septembre 2010 DÉTENTE Local
27
MOTS CROISES - Force 1 MOTS FLECHES - Force 3
Horizontalement GRONDER IL A DE QUI FAIT PORTE-
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 FORTEMENT b TENIR ! b DU CINÉMA b BONHEUR b DIRECTION
– A – Employé en option. – B – ELLE MUET TOUTE
Chef de l’Etat du Qatar. Le tau- A A SA PART LE SANG
DU PEUPLE
SYMBOLE EN FIN
D’EXAMEN
INDIQUÉE
DU GÂTEAU CHIMIQUE
reau sort du toril pour y entrer. – a d d d d
C – Expulsion bruyante. Leur B
chef fait partie de l’état-major. – C
D – Moralement laid. Très petite
taille. – E – Mer entre Ouessant D c
PERNICIEUSES
et Sein. Ce fut une douce com-
pagne. – F – Bonne à recenser. E
BÊTE
Appel à intervention. – G – Il peut F ADORABLE
perdre ses électrons. Irréfléchie. a
– H – Douceur qui procure aux G SA
PONCTUALITÉ
AU FOND
DE LA BAIE
c
sens un plaisir délicat. Aluminium. SERT DE
– I – Son duvet tient chaud. De H RÉFÉRENCE HABITUEL
nombreux avis en sortent. – J – I c AUTRICHIENNE d d
EN ESPALIERS
Crie pour conquérir une femelle. SITUÉE REMAR-
Mis à l’ombre. J SUR c QUABLE
SIGNES
LES RIVES TROTTEUR
DE CROIX
DE LA MUR
Verticalement a d
– 1 – Améliorer le rendement de la terre. – 2 – Il peut rendre aveugle. Organe de
respiration des animaux aquatiques. – 3 – Boisson rafraîchissante. – 4 – Cité anti-
que de Chaldée. A robe noire et blanche. Interjection méridionale. – 5 – Qui ne
nécessite aucun effort. Correspondra. – 6 – Met du temps à venir. Petit patron. – 7 FAIT TOUT
AU CŒUR DE c
c VOLER
– Dispositif offensif. Elle peut être proche ou croyante. – 8 – Il est planté pour LA DENT
EN ÉCLATS
MAL
DE GORGE
prendre le départ. Extrait de texte. Charentaise. – 9 – Sans aucune réalité. – 10 – TERRE À POTS
TRAVAUX
Région postérieure. Des sages sortaient de son école. FORCÉS
a d d
SÈCHE SUR c
LES LÈVRES

SUDOKU
LAC PRATIQUES c MOMENT c
N° 1 N° 2 PERMET
ITALIEN SCOLAIRES DONNÉ
DE METTRE
D’ORIGINE
6 4 7 EN RÉSERVE
GLACIAIRE GLISSE ORDRE DONNÉ

3 9 4 7 8 a d d VOYAGE
d
EN SOLITAIRE
c
1 7 6 9 5
SALE COUP

APPRÉHENDÉ c MAINTENANT
d
c
4 3 7 2 MIS
MÛRE

AU POINT VU
6 1 5 4 9
a d
7 3 8 SE PASSE c
À GUÉ
4 6 9 2
6 8 5 7
FAIT c c
BIS BIS
UN EFFET BŒUF
N° 3
7 2 6 9 3
3 Solutions des jeux
4 2 8 4 9 1 3 6 7 8 2 5 9 4 6 8 3 2 5 1 7 R
U
E
R
E U F
G L A I
T O
R E
E T E R A R E E R J 3 8 6 9 5 2 4 1 7 8 5 1 7 4 6 9 2 3
9 R N E U E R D I E I
7 5 2 4 8 1 3 6 9 7 3 2 9 5 1 6 8 4
E
P
T
I
U
L O
P R E
T R