Vous êtes sur la page 1sur 1

Collection Carnets

« La collection se compose de textes rares et précieux, courts et radicaux, inédits ou disparus, de penseurs et écrivains majeurs. Ils ouvrent un accès direct aux réflexions
aussi bien qu’aux fictions de ces auterus qui ont formé la pensée et la littérature contemporaine. »

Géométries du Désir
///////////////////////////////////// René Girard ///
09/03/11
Le cheminement du désir n’est point rectiligne. Il Avec une introduction par Mark Anspach, auteur du
L’Herne
René Girard emprunte des tangentes, il esquisse des triangles, il s’en- Carnet Œdipe mimétique paru en avril 2010 et direc-
Géométries fonce dans des cercles vicieux. Dans les essais réunis ici teur du Cahier Girard publié en 2008.
du par Mark Anspach et présentés pour la première fois en
désir France, René Girard montre que les plus grands écrivains
sont des géomètres du désir. «  Dans la bataille des sexes marivaudienne, chaque par-
tenaire réussit à exciter l’admiration de l’autre dans la
Chez Chrétien de Troyes, Dante, Racine ou Mari- mesure où il parvient à s’admirer lui-même.
Carnets

vaux, le jeu de l’amour ne doit rien au hasard mais obéit à Cela veut dire, bien sûr, qu’une vie d’amour-propre au
L’Herne des lois implacables qui s’éclairent à la lumière de l’hypo- sens de Marivaux exige de faire semblant, mais d’une fa-
thèse mimétique. La coquette, le masochiste, le Don Juan, çon très particulière. L’hypocrite marivaudien tente ‘de
Prix 9,50 € le voyeur, tous se laissent entraîner dans un ballet fasci- se tromper lui-même afin de mieux tromper les autres’».
nant dont la chorégraphie leur échappe.
Pages ???
Format 11 x 16,5 cm Extrait de l’article : «Marivaudage et hypocrisie ».
Tantôt léger, tantôt grave, toujours perspicace et
Éditions de iconoclaste, l’auteur de Mensonge romantique et vérité
Du même auteur
romanesque apporte avec ce volume un nouveau volet à sa René Girard, 2008 (Cahiers)
9 782851 979056 fresque historique de l’amour en Occident. Anorexie et désir mimétique, 2008 (Carnets)

René Girard : (né en 1923) a été professeur de littérature comparée à l’Université de Stanford et à l’Université de Duke, aux États-Unis. Il est
l’inventeur de la théorie mimétique qui, à partir de la découverte du caractère mimétique du désir, et de la notion de sacrifice, a jeté les bases
d’une nouvelle anthropologie. Il se définit lui-même comme un anthropologue de la violence et du religieux. Parmi ses ouvrages fondateurs,
Mensonge romantique et vérité romanesque (1961), La violence et le sacré (1972), Des choses cachées depuis la fondation du monde (1978),
le Bouc émissaire (1982). Un Cahier de L’Herne lui est consacré (2008)

22 rue Mazarine 75006 Paris • 01 46 33 03 00 • lherne@lherne.com • www.lherne.com • lherne.blogspot.com