Vous êtes sur la page 1sur 24
 De notre envoyé spécial en France : M. ZERROUKI TOUCHÉ AU GENOU AZZI RASSURE

De notre envoyé spécial en France : M. ZERROUKI

TOUCHÉ AU GENOU

AZZI RASSURE

«Je serai là face à Bordeaux et d'attaque à Lubumbashi» CASONI HACHI TIENT DÉJÀ SON
«Je serai là face à Bordeaux
et d'attaque à Lubumbashi»
CASONI
HACHI
TIENT
DÉJÀ
SON AU
ONZE
L'ATTRACTION FACE
AUX GIRONDINS
FACE
TPM
www.competition.dz SAMEDI 7 JUILLET 2018 30 DA N°5408 ISSN 1111
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
IL S'EST ENTRETENU AVEC LES JOUEURS
CHACUN DANS SA CHAMBRE
A TENU UN DISCOURS
FRANC ET DIRECT
ENVERS SES ADJOINTS
A RENCONTRÉ ET
DISCUTÉ AVEC MELLAL
POUR LA PREMIÈRE FOIS
AHMED
DJAFFAR :
AZZI :
«VOILÀ CE QUI
S'EST PASSÉ AVEC
BOUHAFS»
MASHUMBA
ET BENTIBA,
C'EST FINI
Emery sera prêté
Prince attend son visa
Chaouchi, c'est fini en attendant Sahbi
LE NAHD NE
PAYERA PAS
UN CENTIME
AOUAD ATTENDU AUJOURD'HUI POUR SIGNER

AOUAD ATTENDU AUJOURD'HUI POUR SIGNER

www.competition.dz

Samedi 7 juillet 2018 À LA UNE

2

www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 À LA UNE 2 Il ne s'est pas présenté au stage
www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 À LA UNE 2 Il ne s'est pas présenté au stage

Il ne s'est pas présenté au stage de Sables-d'Olonne

Le Betis ferme la porte pour Mandi et Boudebouz

 Le Betis ferme la porte pour Mandi et Boudebouz Le Betis a repris les entraînements
 Le Betis ferme la porte pour Mandi et Boudebouz Le Betis a repris les entraînements

Le Betis a repris les entraînements avec ses Algériens à savoir Boudebouz et Mandi. Depuis un certain temps, on entendait parler d'in- térêts de certaines équipes pour les deux joueurs notam- ment Mandi avec l'OM qui se serait positionnée. Boudebouz égale- ment où Villareal était venue aux nou- velles. Cependant, les choses sont désormais claires puisque le site d'in- formations El Gol Digital nous apprend que les dirigeants du Betis ont décidé de fermer la porte pour les deux Algériens pour la saison pro- chaine. Ainsi, mis à part un gros rebon- dissement, les deux internationaux seront encore une fois présents en Andalousie pour essayer de continuer à faire de belles choses et notamment Boudebouz qui aura cette fois l'opportu- nité de faire toute la préparation estivale avec son équipe et on l'attend donc à son avantage.

FERHAT

VERS UN CLASH

AVEC LE HAVRE ?

Auteur d'une saison remarquable avec 20 passes décisives à son actif, Zinedine Ferhat souhaite découvrir la Ligue 1 Conforama, l'Algérien vient de zapper le stage de préparation de son équipe. De quoi lancer le bras de fer ?

PAR ISLAM Z.

Dès la fin de la saison du HAC qui a finalement échoué à revenir en Ligue 1, les pre- mières rumeurs concernant un transfert de l'Algérien ont commencé à fuser. D'ailleurs, le joueur nous confirmait en primeur l'information d'un intérêt de Nantes et parlait même d'un transfert réglé en quelques jours seulement. Cependant, depuis, les choses ont évolué et dans une de nos

Feghouli aura un programme spé- cial

L'international algérien et champion de Turquie avec Galatasaray, Sofiane Feghouli va débuter la préparation avec son équipe. Ayant terminé la saison blessé, le staff tech- nique et médical du club stam- bouliote n'a pas oublié ce para- mètre et d'après la presse locale, un programme spéci- fique lui a été préparé pour le coup d'envoi de la préparation car son entraîneur espère faire le nécessaire pour le récupérer très rapidement et en forme. En cette nouvelle saison, l'Algérien retrouvera la Ligue des champions et tentera de briller à nouveau dans cette compétition.

Benrahma signe à Brentford

Le milieu offensif international algérien dont l'avenir était annoncé en Angleterre vient de faire le pas et s'est engagé hier pour une durée de 4 ans en Championship avec la for- mation de Brentford. Après une saison en prêt du côté de Châteauroux, le joueur qui appartenait toujours à l'OGC Nice a décidé de faire le grand saut et de rejoindre l'Angleterre. Il va y vivre une nouvelle expérience. Une opé- ration qui serait estimée à 3M€. Pour rappel, Benrahma avait marqué 9 buts la saison passée en 31 rencontres dis- putées. I. Z.

dernières éditions, on rappor- tait la déclaration de Vincent Volpe président du club havrais : "On ne veut pas se séparer de Ferhat, l'idée c'est de le garder et donc, on n'a pas prévu de montant le concernant." Désormais, les choses ont pris une tournure quelque peu inattendue. En effet, d'après But Football Club, le joueur passé par l'USMA aurait séché le stage de Sables-d'Olonne, préparatif pour la nouvelle saison sporti-

ve. Officiellement, le joueur aurait envoyé un certificat médical à ses dirigeants leur faisant savoir qu'il était dans l'incapacité de se rendre au stage sans avoir plus d'expli- cations.

Départ forcé La même source revient avec insistance sur l'offre nantaise et parle d'un agissement du joueur international algérien qui serait fait exprès par rap- port à sa situation surtout

qu'il souhaiterait forcer un départ. On se dirigerait donc droit vers un clash dans les pro- chains jours entre les deux parties pour que le natif de Bordj Menaïel puisse enfin rejoindre l'une des écuries de Ligue 1 qui le convoitent (Nantes ou Saint-Etienne).

Des offres pas à la hauteur des attentes Avant de terminer, le site d'in- formations sportives assure

Annoncé sur le départ de Leicester

Difficile, c'est par ces mots qu'on peut décrire l'aventu- re de Slimani à Leicester. En effet, le joueur et malgré les 30M€ qu'il a coûté au club n'a pas réussi à être à son avantage et après une première saison moyenne, il a vite été sorti des plans du coach. Résultat, un prêt pas vraiment concluant à Newcastle où il n'a joué que quelques matchs seu- lement et fini sa sai- son sur une suspen- sion de trois matchs. Maintenant, la presse anglaise semble una- nime à son sujet, il n'a que peu de chances de rester chez les Foxes. Hier, HITC est revenu sur le cas de l'attaquant algérien et parle d'un possible échange avec l'atta-

quant anglais de West Ham, Andy Carroll. En effet, les Hammers n'ont jamais caché leur attirance pour le profil de l'ancien du Chabab et par consé- quent, la réflexion a été lancée par les deux clubs concernant un possible échange. Maintenant, il faudra savoir avant tout les détails de l'opération car on imagine que Leicester ne va pas faciliter la tâche au plus gros transfert de l'histoire du club.

Rester en Premier League, sa priorité On le sait bien, dès qu'il a été mis sur la liste des transferts, la presse portugaise a annoncé un intérêt du Sporting pour son ancien joueur.

Cependant, la faisabi- lité d'une telle opéra- tion semble compli- quée. Toutefois, le joueur et d'après la même publication aurait une préférence pour poursuivre l'aventure en Premier League, s'imposer et montrer ce dont il est capable. Rappelons enfin que le joueur a déjà été contacté par Al Hilal en Arabie Saoudite par son ancien entraîneur, Jorge Jesus mais l'Algérien a décliné ne voulant pas partir dans les pays du Golfe. Des formations comme Stoke, WBA et donc West Ham ont été annoncées intéres- sées. On attend main- tenant qu'elles fassent le pas en formulant des offres.

I. Z.

que pour le moment, les diri- geants havrais n'ont pas enco- re reçu des offres qu'ils espé- raient du moment qu'ils sou- haiteraient avoir une offre supérieure à 5M€ mais pour l'heure, les propositions en question n'ont pas encore dépassé les 4M€. Ferhat souhaite partir et à tra- vers son absence, il essaierait de forcer la main à ses diri- geants pour obtenir gain de cause. Affaire à suivre.

I. Z.

VERS UN ÉCHANGE SLIMANI-CARROLL ?

Si Riyad Mahrez est sur le point de signer à City, l'autre international algérien de Leicester n'a pas encore réglé son cas.

est sur le point de signer à City, l'autre international algérien de Leicester n'a pas encore
est sur le point de signer à City, l'autre international algérien de Leicester n'a pas encore

www.competition.dz

Samedi 7 juillet 2018

À LA UNE

3

www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 À LA UNE 3 LA PASSATION DE CONSIGNES FAF- LFP PRÉVUE

LA PASSATION

DE CONSIGNES

FAF- LFP PRÉVUE CE MATIN À 11H

Medouar prend officiellement le pouvoir aujourd'hui

11H Medouar prend officiellement le pouvoir aujourd'hui Pour rappel, Abdelkrim Medouar a été élu par

Pour rappel, Abdelkrim Medouar a été élu par l'assemblée générale de la Ligue professionnelle de football il y a quelques jours. De ce fait, il succède à Mahfoud Kerbadj à la tête de cette instance, l'ancien prési- dent de la LFP qui s'est vu retirer la gestion des cham- pionnats de football profes- sionnel le 21 janvier dernier à l'occasion du bureau fédéral qui s'était tenu à Sétif en application des dispositions de la convention du 4 juillet 2011 régissant les relations entre la FAF et la LFP. Depuis, la gestion des cham- pionnats a été confiée à un directoire. Les prérogatives de ce directoire prendront fin aujourd'hui puisque c'est au siège de la FAF, à Dely Brahim, que la passation des consignes aura lieu à 11h entre les membres du direc- toire de la FAF et le nouveau patron de la LFP, Abdelkrim Medouar. Du coup, l'ancien boss de l'ASO prendra offi- ciellement ses fonctions aujourd'hui. Du pain sur la planche pour Medouar avec comme principal souci la program- mation des matchs en évitant le maximum de matchs reportés. Ce qui ne sera pas du tout évident avec les dif- férentes compéttions afri- caines dans lesquelles sont engagés nos clubs, mais aussi la nouveauté de cette année, en l'occurrence la coupe arabe.

Une convention sera signée entre les deux parties Cette saison, la FAF n'est certes pas tenue par un calendrier strict imposé par la FIFA, comme ce fut le cas la saison dernière en raison de la Coupe du monde, mais Medouar devra aussi s'enga- ger à boucler le championnat et la compétition avant la Coupe d'Afrique des nations prévue au Cameroun le mois de juin prochain. Il est important de préciser que Kheireddine Zetchi sera bien évidemment présent à cette réunion et qu'une nouvelle convention sera signée entre les deux parties. A. H. A.

Alors que le peuple algérien et les pouvoirs publics le veulent LE RETOUR DE VAHID
Alors que le peuple algérien
et les pouvoirs publics le veulent
LE RETOUR
DE VAHID
NE FERA PAS QUE
DES HEUREUX

Au cours de ces derniers jours, dans nos différentes éditions, on a rapporté les détails de l'évolution des discussions entre la Fédération algérienne de football et Vahid Halilhodzic.

PAR ASMA H. A.

Halilhodzic, comme précisé, a confirmé à son entourage que la FAF l'a officiellement approché il y a près de deux semaines maintenant, et l'a relancé récemment au cours de cette semaine. Si au premier contact, le Bosniaque sem- blait très réticent et aurait même dit non à la proposi- tion de l'Algérie, notamment pour des raisons person- nelles liées à sa famille. Les choses semblent avoir évo- lué lors de la deuxième dis- cussion avec la FAF, un membre fédéral et le prési- dent Kheireddine Zetchi. Cette fois-ci donc, le Bosniaque aurait demandé un temps de réflexion pour peser le pour et le contre avant de trancher définitive- ment quant à un retour à la tête de notre équipe nationa- le prochainement. Vahid aurait fait savoir qu'il avait plusieurs offres et qu'il ferait en sorte de prendre celle qui

serait le meilleur challenge

pour lui.

terait terminer sa carrière avec une participation à la prochaine Coupe du monde au Qatar en 2022.

En effet, il souhai-

Avec lui, le onze changeait souvent, à l'exception de quelques éléments Un tournoi dont il a été privé à deux reprises en 2010 avec la Côte d'Ivoire et cette année avec le Japon ; deux équipes qu'il avait réussi à qualifier avec brio. Pourtant, il s'est vu limogé de son poste quelques semaines avant le début des deux Mondiaux. Sa seule participation à ce tournoi majeure demeure donc avec les Verts, où il a atteint le summum de sa carrière en atteignant notamment les 8es de finale, mais en faisant surtout trembler la grande Mannschaft. Cette dernière avait d'ailleurs réussi à rem- porter la Coupe du monde au Mondial brésilien

quelques jours plus tard. Il jouit d'une popularité en Algérie et qu'il ne souhaite surtout pas perdre, d'autant plus qu'il n'a aucune certitu- de de réussir le même par- cours, sachant qu'avant ce Mondial, les Verts devront disputer deux Coupes d'Afrique des nations, celle de l'an prochain au mois de juin au Cameroun, et celle de 2021 en Côte d'Ivoire. Pour l'instant donc, la FAF patiente et attend la réponse de Vahid Halilhodzic, même si d'après nos informations, un plan B a été envisagé dans le cas où l'ancien sélec- tionneur du Japon dirait non aux Verts.

Brahimi, Mahrez et Ghoulam étaient rarement titulaires avec lui Mais si pour les fans de l'EN et les pouvoir publics, le retour de Vahid serait une grande nouvelle, ça risque de ne pas être le cas pour quelques joueurs de notre

équipe nationale. En effet, certains joueurs qui, depuis le Mondial 2014, sont deve- nus des titulaires indiscu- tables au sein de notre équi- pe nationale ; il est impor- tant de rappeler que ces mêmes éléments ne jouaient presque pas sous l'ère Vahid Halilhodzic. Parmi eux, le milieu de terrain du FC Porto Yacine Brahimi, qui a été aligné à de rares reprises, comme face au Bénin lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, ou contre la Corée du Sud et la Russie au Brésil avant d'être relégué au banc de touche en 8e de finale contre l'Allemagne.

Zetchi n'a pas pris l'avis des joueurs le concernant Halilhodzic reprochait à Brahimi de garder un peu de trop le ballon, ce qui freinait les contre-attaques des Verts. D'autres joueurs ne ren- traient pas eux aussi dans les plans de Halilhodzic à l'ima-

ge de Faouzi Ghoulam, puis- qu'il lui a préféré souvent Djamel Mesbah, notamment lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Ryad Mahrez, le nouveau venu de la sélection à l'époque lors du Mondial, à l'exception de la rencontre contre la Belgique, n'a pas aussi beaucoup joué. Mais il est clair qu'il y a quatre ans de cela, la carrière du milieu de terrain de Leicester a pris une autre dimension. C'est pour dire que si beaucoup de joueurs ont émis le vœu de voir revenir Christian Gourcuff à la tête de notre équipe nationale, pour beau- coup d'entre eux, comme pour certains membres des différents staffs, c'est loin d'être le cas. Néanmoins, concernant le Bosniaque, le président de la FAF Kheireddine Zetchi ne s'est pas référé à l'avis de ses joueurs. Reste à savoir main- tenant si Vahid acceptera ou non l'offre de l'Algérie. A. H. A.

MAXIME SPANO RAHO :

«Vahid et Renard sont taillés pour l'EN»

PAR M. ZERROUKI

Capitaine de Grenoble, le défenseur franco-algérien qu'on a rencontré à Vichy en marge de la rencontre amicale s'est confié et parle de plu- sieurs sujets, notamment l'équipe nationale surtout que le joueur souhaite apparem- ment rejoindre les Verts dans un avenir proche car il le clame, il veut jouer avec les Fennecs.

Tout d'abord, quel est votre commentaire sur ce match face au MCA ?

D'abord, c'est une très bonne équipe. Ils ont tenu le ballon et ont été dangereux. C'était une très bonne opposition surtout que dans leur cas, ils vont bientôt reprendre la Ligue des champions.

Promu capitaine du GF 38 et en Ligue 2 la saison prochaine, quels sont vos objectifs ?

La première des choses, ce

sera bien sur de m'imposer comme un élément important pour mon équipe. J'ai le bras- sard de capitaine et j'aime avoir des responsabilités au sein de mon club. Voilà, ça va faire une saison complète. Maintenant, autre chose, j'es- père bientôt décrocher une place en équipe nationale d'Algérie.

Justement, beaucoup ne connaissent pas Maxime Spano Raho…

Je tiens mon nom de ma mère algérienne. Je suis de Tlemcen. Y a deux ou trois ans, André Schurmann m'avait appelé pour rejoindre un stage en équipe nationale espoir

mais finalement, je n'ai pas pu

y aller. J'étais à Toulouse et on

m'avait bloqué. Je suis algérien

et ce serait une fierté de porter

ce maillot pour la suite.

Tout le monde connaît les problèmes de l'EN en défense. Pensez-vous être une solution ?

J'espère

décrocher

une place

chez les

Verts

? “ J'espère décrocher une place chez les Verts Franchement, je ne sais pas ” si

Franchement, je ne sais pas si je serai la solution, ce serait de la prétention de penser comme ça. Après voilà, j'aime- rais bien connaître une sélec- tion avec les Verts. Je vais continuer à travailler et pro- gresser pour mériter une sélec- tion et que ça arrive pour que je puisse rendre service.

Madjer a été limogé et on parle de Gourcuff, Halilhodzic, Renard et même Cuper. Qu'en dites-vous ?

Concernant Vahid

Halilhodzic, je pense que tout le monde va encore se rappe- ler ce qu'il a fait avec l'Algérie notamment en Coupe du monde. Moi, il m'a fait rêver. Après, Hervé Renard, c'est un super entraîneur. Il a l'habitu- de des sélections. Les objectifs en Algérie sont de gagner la CAN et se qualifier en Coupe du monde. Les deux sont faits pour l'équipe nationale.

Qui sait, vous pourriez faire la CAN 2019…

Pourquoi pas. Il faut avant que je continue à travailler et à être un titulaire en puissance et après, j'espère porter le maillot de l'équipe nationale, notamment pour la CAN 2019.

Même Casoni n'a pas tari d'éloges vous concernant ; un commentaire ?

Ça fait plaisir, c'est un défenseur que je regardais jouer. Il nous a ramené la Ligue des champions à

Marseille. Je suis très fier de

ces compliments.

M. Z.

www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 4 LIGUE 1 MOBILIS Il a discuté avec ses joueurs
www.competition.dz
Samedi 7 juillet 2018
4
LIGUE 1 MOBILIS
Il a discuté avec ses joueurs chacun dans sa chambre

 Aït Idir impressionne

Promu en équipe senior au mois de juin dernier, le jeune défenseur Ait Idir n'a pas tardé pour impressionner ses dirigeants et le

staff technique. Il lui a fallu juste une semaine de préparation pour démontrer aux dirigeants qu'ils n'ont pas eu tort de lui faire signer un contrat professionnel. Doté d'un bon gabarit, Ait Idir a toutes les qualités pour se frayer une place sur l'échiquier des Jaune et Vert. Malgré son jeune âge, il n'a pas laissé indifférent le staff technique. La concurrence sera sans nul doute très serrée dans l'axe en raison de la présence de plusieurs joueurs à ce poste. Mais

si Ait Idir confirme tout le bien que

pensent de lui ses dirigeants et les membres du staff technique, il pourra avoir sa chance dans les matches officiels. Il doit d'abord confirmer lors des matches amicaux ; et s'il donne satisfaction, le staff technique pourra compter sur lui.



Ait Abdeslam et Belkacemi donnent satisfaction

Comme nous l'avons rapporté dans

l'une de nos précédentes éditions,

le jeune arrière droit Aït Abdeslam

est une bonne doublure pour Belaili. Le staff technique est très satisfait de ses prestations jusqu'à maintenant ; s'il confirme lors de la phase précompétitive, il aura certainement sa chance à la reprise du championnat. Il faut dire qu'il a séduit ses entraîneurs dès le début du stage avant que le défenseur central Ait Idir et l'attaquant Belkacemi ne fassent de même. Auteur de 16 buts avec les espoirs la saison dernière, le jeune Belkacemi a été promu en équipe première au mois de juin dernier avec d'Aït Idir, Aït Abdeslam et Iratni. Il est encore jeune, mais le natif de Boghni a toutes les qualités qui lui permettent de faire parler de lui la saison à venir. Il pourrait être la révélation de l'équipe, si les autres attaquants recrutés en cette intersaison ne parviennent pas à s'imposer. Il manque d'expérience, mais ceux qui l'ont vu à l'œuvre affirment que ce jeune sera l'avenir de l'équipe kabyle. Il a besoin juste qu'on lui accorde sa chance et qu'on soit patient pour qu'il puisse faire parler de lui. Après une semaine de stage, Aït Abdeslam et Belkacemi ont réussi à faire sortir leur épingle du jeu. Il faut dire aussi que le quatrième joueur, à savoir Iratni qui a été promu en équipe première, a d'énormes qualités ; il fera parler de lui aussi dans un avenir proche.



Benyoucef a ressenti des douleurs

Lors de la séance de la matinée effectuée hier au centre d'hôtellerie d'Ain Benian, le milieu Lies Benyoucef a ressenti des douleurs. Mais selon une source

proche de la direction, il n'a rien de grave et qu'il devra s'entraîner le plus normalement avec le groupe aujourd'hui. Recruté au mois de janvier dernier, Benyoucef avait donné entière satisfaction et cela malgré son manque de compétition. S'il réussit une bonne préparation,

il pourra devenir une pièce

maîtresse sur l'échiquier des Jaune

et Vert lors de l'exercice à venir. Il y

a une rude concurrence au poste de meneur de jeu, mais il a les qualités lui permettant de s'imposer dans l'équipe-type.

Le coach fait son

DIAGNOSTIC

Franck Dumas ne perd pas de temps. Après une première journée consacrée exclusivement à son staff et aux dirigeants, l'ancien capitaine de Monaco s'est tourné durant la journée d'hier vers les joueurs.

PAR SMAÏL M. A.

Très bon communicateur, direct, franc, des fois un peu trop, le nouvel entraîneur de la JSK a crevé tous les abcès dès les premiers jours. Son discours envers ses adjoints a peut-être surpris certains d'entre eux ; celui tenu envers les joueurs hier l'a été sûrement un peu plus. En effet, Dumas qui s'est présenté aux joueurs avant-hier tenant un petit discours standard, a rencontré les

joueurs un par un hier. Il est allé voir individuellement chacun dans sa chambre pour un entretien indi- viduel.

Il a cassé tous les tabous Accompagné de Raho Slimane qui a joué les interprètes, Dumas, qui a mémorisé les fiches de chaque joueur, a posé des questions pré- cises aux joueurs avant de laisser ces derniers s'exprimer librement. Excellant dans l'art de mettre les autres à l'aise, les joueurs, la plupart en tout cas, se sont lâchés ; poste de prédilection, qualités, défauts, espoirs, objectifs individuels, avis sur le staff, le travail, les conditions d'hébergement, le salaire, les primes… rien n'a été laissé de côté. Franck Dumas se serait permis d'al- ler jusqu'à poser des questions d'ordre privé aux joueurs comme la situation familiale, s'ils sont mariés,

comme la situation familiale, s'ils sont mariés, s'ils aspirent à l'être, s'ils sont en

s'ils aspirent à l'être, s'ils sont en relation, si c'est sérieux ou pas… C'est pour dire que cet entraîneur n'est pas venu seulement pour le salaire ou pour garnir son CV, mais pour bosser et aspirer à réussir. Franck Dumas fait apparemment la même chose partout où il est passé. Les relations humaines comptent beaucoup pour lui. Qu'il connaisse tout de ses joueurs dans le moindre détail peut l'aider, selon lui, à débloquer des situations ou à comprendre l'attitude des uns et des autres. Selon l'un des joueurs, Dumas, pour mettre à l'aise ses vis- à-vis, a commencé par briser cer- taines barrières et casser tous les tabous pour arriver à des résultats concluants. À la fin des entretiens, Dumas était content de certains et déçu par la naïveté et la réserve d'autres.

S. M. A.

Les premiers entretiens de Franck Dumas avec ses adjoints

«Je suis là pour remettre la JSK sur les rails»

L'entraîneur Franck Dumas n'a pas encore débuté sa mission avec les Jaune et Vert, mais cela ne l'a pas empêché d'avoir des entretiens avec ses dirigeants, les membres de son staff et les joueurs. En attendant la réunion d'aujourd'hui où il s'entretiendra avec ses assistants sur le travail réalisé jusqu'à maintenant, sur les qualités de l'effectif et sur les postes à pouvoir, le coach français a eu déjà des discussions avec Karouf et Raho, lesquels ont fait un travail titanesque depuis la reprise des entraînements. D'après une source proche de la direction, Franck Dumas a déclaré à ses assistants et à ses joueurs qu'il est heureux d'être à la JSK et qu'il ne rechignera pas

sur l'effort pour mettre son expérience au service de l'équipe. "Je suis là pour remettre la JSK sur les rails", leur a-t-il dit dans la soirée de jeudi dernier.

«Je communique beaucoup et je prendrai l'avis de chacun de vous» Bien qu'il soit l'entraîneur en chef, Franck Dumas n'est pas de ceux qui cherchent à détenir tous les pouvoirs. Evidemment, il aura toujours le dernier mot étant donné que c'est lui le coach principal, mais il compte beaucoup sur ses assistants afin de mener l'équipe à bon port. Karouf et Raho sont en poste depuis la saison dernière et ils lui seront sans nul doute d'un bon apport.

Pour clarifier les choses dès le départ, il leur a dit qu'il était un entraîneur qui consulte ses adjoints et que tout ce qui l'intéresse est de réussir dans sa mission. "Je suis un entraîneur qui communique beaucoup. Je travaillerai en étroite collaboration avec vous et prendrai l'avis de chacun de vous.

«Celui qui a une remarque, il ne doit pas hésiter à la signaler» Nouant le contact avec ses assistants avant même qu'il ne débarque à Alger, Franck Dumas les a mis en confiance dès son arrivée à Aïn Benian. "Celui qui a une remarque, il ne doit pas hésiter à la signaler. On doit travailler la

Recrutement d'un attaquant de pointe et d'un défenseur central

IL DONNERA SON

feu vert aujourd'hui

Selon une source autorisée, une réunion est programmée pour aujourd'hui entre les membres du staff technique et les dirigeants pour la revue de l'effectif.

Le nouvel entraîneur des Jaune et Vert, Franck Dumas, a déjà eu des entretiens avec Mourad Karouf et Slimane Raho sur la qualité de l'effectif et sur les postes susceptibles d'être renfor- cés. Evidemment, il n'a aucune

idée sur les joueurs dont il dispo- se, mais Karouf et Raho lui don- neront des renseignements utiles

sur chaque élément. La décision de renforcer l'effectif avec un atta- quant de pointe et un défenseur central a été prise depuis bien

longtemps, mais vu que Franck Dumas est depuis jeudi dernier au centre hôtelier d'Aïn Benian et qu'il débutera sa mission aujour- d'hui, il devra donner son feu vert pour le recrutement d'un avant-centre et d'un défenseur central.

Certitude La venue de l'atta- quant Abdelwahid Belgherbi est tributaire du verdict de la Chambre de résolution des litiges, mais si le transfert de son dernier ne se concrétise pas, la direction sera dans l'obligation d'explorer une autre piste. Mais d'après une source proche de la direction, Belgherbi a de fortes chances de récupérer le fameux document qui lui permettra d'of- ficialiser son transfert avec les Jaune et Vert. Il n'y a pas que le compartiment offensif qui sera renforcé puisque d'après notre source, le recrutement d'un

défenseur central après le départ de Belkalem devient plus qu'une nécessité. La semaine dernière,

les dirigeants avaient écarté l'idée de remplacer Belkalem, mais ils

se sont vite rendu compte qu'ils

ont besoin d'un défenseur central d'expérience pour pouvoir jouer les premiers rôles.

Les Aït Idir, Souyed, Tizi Bouali

et Saâdou ont des qualités, mais il

faudra la présence d'un défen- seur d'expérience pour diriger la défense. Le dernier mot revien-

dra au coach français, mais celui-

ci ne dira certainement pas, sur-

tout qu'il ne connaît pas encore le groupe. Le match que disputera l'équipe ce lundi sur le terrain de Hadjout face au NAHD lui per- mettra de se faire une idée sur les qualités de ses joueurs et ce n'est qu'à partir de là qu'il jugera son groupe.

N. B.

main dans la main afin de mener l'équipe à bon port. On doit tous tirer dans le même sens."

«Vous êtes ma seconde famille» Vu qu'il ne connaît personne en Algérie, Franck Dumas a annoncé à ses responsables et aux membres de son staff qu'il les considère comme sa famille. Il veut instaurer des rapports de confiance avec eux et cela pour éviter tout problème qui peut surgir à cause d'une mauvaise interprétation. "Vous êtes ma seconde famille. J'ai une famille en France et une autre ici en Algérie. On ne doit penser qu'à la réussite de notre équipe", leur a-t-il ajouté.

N. B.

JSK-NAHD lundi à 17h30 à l'annexe du

5-Juillet

Les Jaune et Vert disputeront leur premier match amical ce lundi face au NAHD sur le terrain de Hadjout (terrain annexe du 5-Juillet). Ce premier test d'intersaison permettra au nouvel entraîneur

Franck Dumas de se faire une idée sur chaque joueur. Il fera certainement tourner son effectif, car l'objectif recherché par le staff technique est de donner un temps de

jeu à chaque joueur. Soumis à une charge de travail intense, les joueurs, surtout les nouvelles recrues, ont laissé une bonne impression à leurs dirigeants et à leurs entraîneurs. Le

coach français ne cherchera pas le résultat lors de cette première joute amical, car le but recherché est de travailler les automatismes et la cohésion du groupe. L'équipe-type commence déjà à se dessiner, mais aucun joueur ne peut se targuer dès maintenant qu'il sera une pièce maîtresse sur l'échiquier des Canaris. N. B.

www.competition.dz

Samedi 7 juillet 2018

JSK

5

www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 JSK 5 DUMAS : 24 heures CHEZ LES KABYLES et déjà

DUMAS : 24 heures

CHEZ LES KABYLES

et déjà beaucoup d'enseignements

Une semaine après avoir repris le travail à Ain Benian, Franck Dumas a enfin rejoint les Kabyles sur leur lieu de stage.

PAR SMAÏL M. A.

L'arrivée du Français à la mi-journée lui a permis d'assister à la séance d'entraînement de jeudi soir ; environ une heure et demie de travail, mais qui auront été riches en enseignements pour l'ancien défenseur central de Monaco et de l'OM. Présent en superviseur, Dumas a pu faire de nombreux



Jusqu'où peut aller la tolérance avec Boukhanchouche ?

Même s'il n'a rejoint son groupe que jeudi, Dumas n'a semble-t-il rien raté de la préparation de son équipe et suivait presque tout dans la presse. Les cas les plus importants qui ont secoué la vie quotidienne de l'équipe kabyle depuis vendredi dernier, ce sont les affaires Belkalem et Boukhanchouche. Si le premier a fini par partir, le second a retardé sa reprise avant de rejoindre le groupe. Une attitude qui n'a pas échappé à Dumas qui a tenté de comprendre les circonstances de cet acte, se montrant même gêné vis-à-vis du comportement du joueur. Il a laissé comprendre qu'il n'est pas près de tolérer d'autres écarts, surtout d'un milieu du terrain, un poste où il peut, faut-il le dire, trouver plusieurs éléments dans le réservoir de jeunes que compte son effectif. S. M. A.

Une demi-journée de repos après 14 séances d'entraînement

Les équipiers de Salhi ont bénéficié d'une demi-journée de repos après 14 séances d'entraînement effectuées au centre d'hôtellerie d'Aïn Benian. Le staff technique composé de Karouf, Raho et Sayah a réalisé du bon travail depuis la reprise des entraînements.

du bon travail depuis la reprise des entraînements. constats et des remarques avant de continuer sa

constats et des remarques avant de continuer sa folle journée en discutant avec les joueurs. Le technicien français a pu se faire une idée sur son nouvel environnement, ses

proches collaborateurs puisqu'il a eu des discussions avec ses adjoints, et surtout avec Sayah, le préparateur physique qui a eu la lourde tâche d'entamer la préparation.

En attendant la signature du contrat, Dumas semble avoir une bonne idée sur sa nouvelle

équipe. Dès aujourd'hui, il peut enfin passer aux choses

sérieuses.

S. M. A.

Dumas a eu un long tête-à-tête avec le préparateur physique

Sayah expose le bilan de son travail

Même si un premier contact a déjà eu lieu au tout début du stage, ce qui a d'ailleurs permis à Sayah de commencer le travail suivant un programme bien précis et de le réussir assez bien après huit jours de travail, l'arrivée de l'entraîneur Dumas a permis aux deux hommes de se concerter une nouvelle fois et d'avoir une discussion en tête à tête cette fois-ci qui leur a permis de faire un premier bilan et un état des lieux. Ainsi, Sayah a exposé le contenu de sa première semaine, de son cycle introductif, puis du foncier qu'il a entamé en milieu de semaine. Une discussion d'une demi-heure, nous dit-on, a permis aux deux hommes de se connaître mieux. D'ailleurs Dumas a fait en sorte d'essayer de tout savoir, de cerner son interlocuteur, d'avoir un aperçu de ses compétences qui sont déjà reconnues à l'échelle nationale.

qui sont déjà reconnues à l'échelle nationale. Satisfaction Il a donc tenu à féliciter Sayah pour

Satisfaction Il a donc tenu à féliciter Sayah pour le travail accompli en lui rappelant les dif- ficultés du métier qu'il a choisi. Il faut dire que le préparateur phy- sique est souvent pointé du doigt lorsque les résultats d'une équipe ne suivent pas ou que l'équipe

fléchit rapidement dans ses matches ou aussi qu'elle a beau- coup de blessés. Par contre, on ne parle jamais de lui lorsque le groupe carbure à plein régime ; là, c'est le coach qui est souvent encensé. Ce qui fait de ce métier l'un des plus ingrats de la planè- te. Le courant est très bien passé entre les deux hommes, surtout que Dumas a tenu à évacuer les tensions et mettre à l'aise son col- laborateur, l'appelant même à

faire son boulot tel qu'il l'a appris

et l'a toujours réussi, tant que cela

est garanti et portera ses fruits.

A noter que l'équipe continuera le

même cycle de préparation jus- qu'à mardi, date de la clôture de l'actuel stage, en alternant les rythmes haut et bas afin de ne

pas fatiguer les joueurs et leur permettre d'attaquer la seconde phase de préparation, à savoir la précompétitive dans les

meilleures conditions.

S. M. A.

Les joueurs se sont donnés à fond sous l'œil du coach

L'arrivée de Dumas allume les joueurs et la concurrence

Il a suffi que Dumas apparaisse sur la main courante du stade de l'ESHRA, jeudi soir aux entraînements, pour que le groupe se mette sérieusement au travail et fasse appel au fameux second souffle. Fatigués par une charge de travail conséquente, les joueurs ont oublié le temps d'une séance cette fatigue et ce, à cause de l'arrivée de l'entraîneur. Dumas, qui a assisté en spectateur à la séance d'entraînement effectuée par son team, a allumé les joueurs ; sa présence les a tout

simplement transcendés. Comme dans un match officiel, tout le monde voulait se montrer : agressivité, présence physique, tacles sévères, on se permettrait tout pour attirer l'attention du premier responsable de la barre technique. Ça tapait dans tous les sens ; une attitude qui a attiré l'attention du coach avant que ses adjoints ne lui expliquent que cela est dû à sa présence. Il faut dire qu'on jouait tellement dur que Chetti a dû écourter sa séance. Cela a

amené le coach à demander à ses poulains de jouer calmement. ''Doucement'', leur a-t-il lancé, histoire de les calmer, lui qui ne voulait pas être derrière un malheur qui pourrait toucher l'un de ses joueurs qui se sont bien protégés pendant la semaine de travail. Cela promet une concurrence qui va pousser les

joueurs au-delà de leurs limites ;

le 2e stage risque d'être

palpitant.

S. M. A.



Le coach impressionné par les installations de l'ESHRA

Parmi les constats faits par Dumas durant ses premières 24 heures à Alger, plus exactement à l'ESHRA d'Ain Benian, celui qui concerne ce centre. En dépit du fait qu'il est construit en tant qu'école d'hôtellerie, il a été doté d'infrastructures sportives qui offrent tout ce qu'il faut aux équipes qui s'y préparent. D'ailleurs, le coach français a été agréablement surpris par ce qu'il a vu et impressionné par l'infrastructure. Il trouve même que l'idée d'y faire toute la préparation n'est pas si mauvaise que ça étant donné que la JSK joue sur une pelouse artificielle, soit la même que celle qui recouvre les terrains de l'ESHRA. Il a regretté, par ailleurs, l'absence d'un terrain gazonné qui aurait fait de cette structure tout simplement un centre parfait.



Ébahi par la jeunesse de l'effectif

Le coach kabyle n'a pas caché son ébahissement lorsqu'il a vu pour la première fois ses joueurs jeudi dernier. Une source proche du club nous a révélé qu'il est resté un instant bouche bée en remarquant leur jeune âge, surtout leur physique peu impressionnant. De quoi faire douter n'importe qui ; mais une fois que le match d'application a commencé, il a été rassuré vu les qualités techniques de Benkhelifa, El Moueden et consorts.



Il est rentré hier après-midi de Dubaï

Mellal a rencontré

et rassuré Dumas

Attendu depuis quelques jours à Alger, le président Cherif Mellal est enfin rentré au pays. Le boss est arrivé hier soir et a eu l'occasion de se réunir avec le coach Dumas. Jusqu'ici, Doudane, Raho ou encore le frère du président étaient les seuls interlocuteurs du coach avant qu'il ne découvre hier Mellal. Ce dernier lui a signifié son soutien indéfectible et inconditionnel contre d'éventuels opposants ou perturbateurs, se mettant à sa disposition si quelque chose lui manquait. Des propos qui ont rassuré le coach qui a, lui aussi, fait de même en attendant la signature du contrat.



La signature du contrat pas avant lundi

Alors que Dumas entamera son travail aujourd'hui en dirigeant sa première

séance, le contrat le liant à la JSK officiellement ne sera pas signé avant lundi, avons-nous appris, et ce, à cause de quelques empêchements administratifs. La JSK organisera ensuite un point de presse lors duquel Dumas va pouvoir enfin lâcher ses premiers mots.

REMERCIEMENTS

A l'occasion de la circoncision de

Garci Yassine, sa famille et la famille Bouabache de Mirabeau remercient tous ceux qui ont partagé leur joie en cette heureuse occasion.

DÉCÈS

Les familles HAMMOUTENE, KARAMANI et AIMENE parents et alliés de Tizi-Ouzou ont la douleur de faire part du décès de leur frère et époux Hammoutène Ali à l'âge de 57 ans. L'enterrement est prévu aujourd'hui samedi 7 juillet à midi

au cimetière de M'douha

A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

LIGUE 1 MOBILIS
LIGUE 1 MOBILIS
LIGUE 1 MOBILIS La famille Bouhenna au stade La Bargette Le défenseur du Mouloudia d'Alger Rachid

La famille

Bouhenna

au stade

La Bargette

Le défenseur du Mouloudia d'Alger Rachid Bouhenna a eu la belle surprise, jeudi à l'occasion du match de son équipe contre Grenoble à Saint- Etienne, de constater la présence de plu- sieurs membres de sa famille et surtout ses deux petits enfants. Bouhenna, qui est en stage à Vichy depuis le 27 juin, fut très heureux de revoir ses enfants et sa famille.

juin, fut très heureux de revoir ses enfants et sa famille. Ce Franco-Algérien va commencer les

Ce Franco-Algérien va commencer les entraî- nements aujourd'hui avec le groupe pour entamer la préparation avec l'équipe afin qu'il soit prêt pour le match de Bordeaux prévu ce lundi au stade Hector- Roland de Moulins. Farès Hachi, qui a eu une discussion après la fin du match contre Grenoble à Saint-Etienne, a confié qu'il a commencé le travail depuis un mois et qu'il est prêt à jouer son premier match amical contre les Girondins de Bordeaux. L'ancien joueur de l'Entente de Sétif semble confiant qu'il sera même prêt pour le match du TP Mazembe le 17 juillet pro- chain : " Ne vous inquiétez

Une centaine de supporters du Mouloudia d'Alger vivant en France ont envahi le stade de La Bargette contre Grenoble ; ils ont exigé du coach du Mouloudia Bernard Casoni de gagner le titre de championnat et aussi la Ligue des champions africaine. Le Mouloudia d'Alger, le club le plus populaire en Algérie et le plus vieux club algérois ; a des supporters à travers le monde. Cela s'est confirmé jeudi contre Grenoble où des supporters du club sont venus d'un peu partout de France et même des pays européens limitrophes avec la France comme la Suisse, la Belgique et l'Italie. Les inconditionnels des Vert et Rouge étaient très contents de voir leur équipe, mais ont quand même profité

pas coach, j'ai commencé le travail depuis un mois et je serai même prêt pour jouer le match de Bordeaux", dira Hachi à son coach. Par ailleurs, le premier responsable de la barre technique du Mouloudia d'Alger compte donner un temps de jeu à son joueur après l'avoir vu à l'entraî- nement samedi et dimanche ; il y aura du biquotidien ces deux jours avant d'affronter la forma- tion française de Bordeaux. Par ailleurs, Bernard Casoni, qui misait sur Demou pour jouer le match du TP Mazembe, va encore patienter une dizai- ne de jours pour voir si sa

de cette occasion pour parler aux joueurs et à Bernard Casoni : " La saison dernière, on était très déçus de voir le club sortir les mains vides. Mais cette saison, on compte sur vous pour gagner au moins un titre. Le MCA n'a pas gagné le titre de champion 2010, alors Monsieur Casoni, gagnez-nous ce titre", diront les Chnaoua à Casoni.

Le stade Moulins sera investi par les fans algériens contre Bordeaux Les supporters algériens, en particulier du Mouloudia d'Alger, attendaient avec impatience le match amical contre le grand club français des Girondins de Bordeaux prévu le 9 juillet prochain. Même si le stade Hector-Rolland à

www.competition.dz

Samedi 7 juillet 2018

6

Hector-Rolland à www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 6  De notre envoyé spécial en France :

De notre envoyé spécial en France : M. ZERROUKI

Un fan du MCA installé

à Genève s'est déplacé

à Saint-Etienne

En dépit de la longue distance entre Genève et Saint-Etienne, un jeune supporter du Mouloudia installé en Suisse s'est déplacé par route pour voir de près son équipe favorite jeudi contre Grenoble : " Ici en Europe, on n'a pas eu l'occasion de voir notre Mouloudia. Mais comme ils sont là et qu'ils ont joué contre de bonnes équipes de L2 et de L1 françaises, on ne peut pas rater ces matchs. Je ne vous cache pas que depuis que je suis jeune, j'aime ce club et j'espère que cette saison, ils vont nous pro- curer de la joie en gagnant des titres."

Le coach s'est entretenu avec Maxime Spano

Le capitaine du FC Grenoble Maxime Spano-Rahou a eu une petite discus- sion avec le coach du Mouloudia d'Alger à la fin du match. Le techni- cien corse était épaté par les quali- tés de ce joueur convoqué en EN olympique par l'ancien sélectionneur Shcurmann. Casoni voit en ce joueur une solution dans l'axe central des Fennecs dans un proche avenir. Le futur sélectionneur des Verts va cer- tainement suivre Maxime Spano, lui qui évoluera cette saison avec le FC Grenoble en L2 française.

Hachoud se blesse

à la cheville

Le capitaine du Mouloudia d'Alger n'a pas pu terminer le match contre le FC Grenoble suite à une blessure contractée à la cheville face à Grenoble. Le Mouloudéen nous a confié que sa blessure n'est pas méchante et qu'il reprendra avec l'équipe samedi.

Quartier libre hier jusqu'à 23h30

Le staff technique a accordé une journée de repos à ses joueurs hier pour se décompresser après les gros efforts fournis contre le FC Grenoble. Les joueurs et le staff technique ont passé la journée au centre-ville de Vichy.

Casoni et les joueurs ont suivi le match France-Uruguay

L'entraîneur Bernard Casoni et les joueurs ont préféré suivre le match des quarts de finale de la Coupe du monde 2018 entre la France et l'Uruguay, qui se déroule actuelle- ment en Russie, dans les cafétérias de la ville de Vichy. Alors que Casoni était pour les Bleus, les joueurs ont soutenu l'Uruguay de Suarez. Une bonne ambiance régnait dans les cafètes de la ville de Vichy entre les Français et les

US Orléans voulait jouer face au MCA

Le manager de l'US Orléans Antar Yahia a sollicité les responsables du MCA pour jouer un match amical durant ce stage, mais les Mouloudéens ont répondu négative- ment, car ils n'auront pas le temps de jouer contre l'US Orléans d'autant plus que l'équipe rentre à Alger le 11 juillet ; le dernier match amical ici à Vichy est prévu le 9 juillet contre les Girondins de Bordeaux.

Départ à Lubumbashi le 14 juillet, retour le 18 juillet

La délégation mouloudéenne devrait s'envoler le 14 juillet à destination de Lubumbashi afin d'affronter le TP Mazembe chez lui sur son terrain fétiche. Le retour de l'équipe algéroi- se est prévu le 18 de ce mois à bord, bien évidemment, d'un vol spécial de la compagnie nationale Air Algérie.

Il s'entraînera avec le groupe aujourd'hui

HACHI,

L'ATTRACTION

contre Bordeaux

Comme nous l'avons rapporté en exclusivité sur ces mêmes colonnes, le Mouloudia va recruter le désormais ancien latéral gauche du club sud-africain le Sandows Mamelodi Farès Hachi.

nouvelle recrue Farès Hachi est apte à jouer ce match ou pas. Il lui donne- ra sa chance face à Bordeaux pour ensuite décider si le joueur peut prendre part à un match de haut niveau comme celui du TP Mazembe. Ainsi donc, le latéral gauche Farès Hachi, qui signera dans les pro- chaines heures son contrat, va jouer la grande affiche des matchs amicaux du MCA ici à Vichy contre Bordeaux. La question que se pose tout le monde :

est-ce que le MCA a réussi une très bonne affaire en engageant l'ancien joueur de l'ESS ou non ?

M. Z.

Ils l'ont accosté à la fin du match contre Grenoble

Les Chnaoua réclament le titre à Casoni

Moulins a seulement une capacité de 4.500 places, les Chnaoua seront présent sen masse à ce rendez-vous pour soutenir les coéquipiers du capitaine Hachoud contre les camarades de la star brésilienne Malcolm. Les supporters du MCA ainsi tous les Algériens qui vont suivre cette partie souhaitent voir le Mouloudia prendre le dessus sur les Bordelais, bien que le match soit juste amical. Une chose est sûre, les joueurs du Mouloudia ont promis qu'ils vont faire tout pour honorer les couleurs du pays dans ce match. Par ailleurs, les Chnaoua vont certainement assurer le spectacle dans les gradins comme ils ont fait face à Clermont et Grenoble.

M. Z.

www.competition.dz

Samedi 7 juillet 2018

MCA

7

www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 MCA 7  De notre envoyé spécial en France : M.

De notre envoyé spécial en France : M. ZERROUKI

Après Clermont-Foot et le FC Grenoble

CASONI TIENT DÉJÀ

Après Clermont-Foot et le FC Grenoble CASONI TIENT DÉJÀ son onze face au TPM Le premier

son onze face au TPM

Le premier responsable de la barre technique du MCA Bernard Casoni tient d'ores et déjà son onze qui jouera les deux confrontations de la Ligue des champions à Lubumbashi et Alger contre le TP Mazembe. Montrant de belles choses lors de ce match face au FC Grenoble, l'équipe du Mouloudia a été solide défensivement, mais a manqué de réalisme devant. A travers les deux matches amicaux contre Clermont-Foot et Grenoble-Foot, Bernard Casoni semble déjà tenir son onze de départ qui affrontera le 17 de ce mois le TP Mazembe à Lubumbashi. Certes, il reste encore un match amical contre les Girondins de Bordeaux, mais tout porte à croire que l'équipe mouloudéenne, qui évoluera au Congo, ressemble à celle alignée durant le pre- mier half face à Grenoble.

Chaal, Demou, Hachoud, Azzi et Bouhenna composeront la défense La question ne se pose même pas pour le gardien de but puisque c'est Farid Chaal qui sera dans les bois. La défense mouloudéenne sera composée de Hachoud, Demou au poste de latéral gauche, sauf si Hachi montre face à Bordeaux qu'il est apte à jouer ce match, Bouhenna et Azzi qui seront associés en défense centrale. Cette composante ne devrait pas changer à moins d'un cas de force majeure comme la blessure d'un cadre de l'équipe qui chamboulerait les plans du staff technique.

Le trio Dieng-Amada- BBK à la récupération pour gagner la bataille du milieu Seul changement notoire, ce

sera l'alignement de Sofiane Bendebka à la place d'Amar Bourdim qui, lui, débutera la partie sur le banc. Ayant besoin d'un élément qui n'hési- te pas à prêter main-forte à sa défense comme le fait si bien un certain Edison Cavani avec l'Uruguay ou le PSG, Casoni devrait donc faire confiance au trio BBK-Dieng-Amada qui aura pour mission de gagner la bataille du milieu.

La DNS pour faire plier les Congolais L'attaque sera animée par le trio de choc Derrardja- Souibaah - Nekkache. Ces trois éléments auront la mission de mettre à mal l'arrière-garde congolaise qui reste le talon d'Achille du TP Mazembe. C'est ce qu'a déclaré dernière- ment Bernard Casoni et même Zakaria Haddouche qui a affronté la formation africaine

HACHOUD

On se focalise sur le TP Mazembe”

Pour le capitaine du Mouloudia d'Alger Abderahmane Hachoud, son équipe sera prête pour affronter les Girondins de Bordeaux, mais pour lui le plus important c'est le match du 17 juillet contre le TP Mazembe.

Vous avez été accroché par cette équipe de Grenoble au terme d'un match très engagé…

Ça été un match très engagé physique- ment. Il y avait de l'intensité et de l'enga- gement. Mais il faut aussi reconnaître que la pelouse, qui était dans un état moyen, n'a pas arrangé nos affaires. Il était diffici- le de développer le jeu. Mais malgré cela, on a su tirer notre épingle du jeu en met- tant en place le plan élaboré par le staff technique.

Vous avez justement reçu un coup au niveau de la cheville ; est-ce une

Grenoble est une belle équipe qui est solide défensivement. Ça reste une forma- tion de Ligue 2 française. Nous avons pris ce but en seconde période. Mais on ne s'est jamais désunis. On est resté concen- trés sur nos fondamentaux. Et à force de

blessure qui pourrait prêter à l'inquiétude ?

J'ai reçu un coup au niveau de la che- ville car il y avait de l'engagement. Mais rien de grave. Ce n'est qu'un petit bobo sans plus.

Vous attendiez-vous à une telle opposition ?

pousser, nous sommes parvenus à remettre les pendules à l'heure. On aurait même pu prétendre à une victoire, mais la réussite nous a fait défaut vers la fin.

Les Chnaoua de France étaient en grand nombre pour vous soutenir ; ils réclament tous le titre et la qualification aux quarts de finale de la

C1…

C'est logique. Nous avons eu droit au soutien de nos fans qui nous ont donné un supplément d'âme. Bien évidement, ils réclament le titre. A nous de nous décar- casser pour aller loin en Ligue des cham- pions africaine, jouer le titre et offrir ainsi un trophée à nos fans qui attendent cela depuis deux saisons.

Vous aurez ce lundi un match test, le dernier durant ce stage face à l'équipe des Girondins de Bordeaux. Ce sera une rencontre-choc face à un adversaire de classe européenne…

Il est évident que nous allons affronter une grosse équipe de la Ligue 1 française. A nous d'être au rendez-vous. Mais il ne faut surtout pas perdre les priorités. On ne doit surtout pas se focaliser sur Malcolm et Bordeaux, mais sur le TP Mazembe qui sera notre prochain adver- saire en Ligue des champions. Le match de Bordeaux ne sera qu'un moyen pour préparer cette grosse affiche.

M. Z.

qu'un moyen pour préparer cette grosse affiche. M. Z. avec l'Entente de Sétif. Au match retour

avec l'Entente de Sétif. Au match retour à Alger, Bourdim prendra la place de Bendebka. Dans un souci de faire le jeu et pour prendre la mesure du TP Mazembe, Amar Bourdim sera aligné dans le onze de départ lors de la seconde manche qui se joue- ra à Alger. A ce moment-là, Casoni comptera sur la derniè- re trouvaille algéroise pour for- cer la décision avec son jeu très éclairé et sa clairvoyance. Ainsi donc, c'est ce onze qui débutera la partie à Lubumbashi. Les Mouloudéens affichent une grande détermination pour récolter au moins 4 points afin de rester en course pour une place aux quarts de finale de la plus prestigieuse compétition africaine.

M. Z.

www.competition.dz

Samedi 7 juillet 2018

8

MCA

www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 8 MCA  De notre envoyé spécial en France : M.

De notre envoyé spécial en France : M. ZERROUKI

Il rassure sur sa blessure AZZI “ JE SERAI LÀ FACE À BORDEAUX” Déclaré forfait
Il rassure sur sa blessure
AZZI
“ JE SERAI
LÀ FACE À
BORDEAUX”
Déclaré forfait le jour du match de Grenoble, Ayoub Azzi a
tenu à rassurer que sa blessure au genou n'est pas méchante
et qu'il sera bel bien présent pour la grande affiche contre les
Girondins de Bordeaux.
Avant le départ de l'équipe à
Saint-Etienne pour jouer son match
contre Grenoble, le staff technique
avait programmé une petite séance
d'entraînement d'une cinquantaine
de minutes. Le défenseur
mouloudéen a ressenti des
douleurs au genou, la raison pour
laquelle il a déclaré forfait pour le
match de Grenoble : " C'est vrai
que la veille du match contre
Grenoble, j'étais prêt à jouer le
match ; mais après avoir ressenti
des douleurs au niveau de mon
genou, j'ai préféré ne pas prendre
de risque. D'ailleurs, même le
coach m'a demandé de me reposer.
Mais je rassure tout le monde que
ma blessure n'est pas méchante, je
serai présent pour le match contre
Bordeaux lundi prochain."
«Le plus important, ce
n'est pas Bordeaux, mais
le TP Mazembe»
Interrogé sur le match difficile
qu'affrontera son équipe contre
l'une des meilleures équipes
françaises, les Girondins de
Bordeaux, il dira : " C'est vrai que
c'est un bon test de jouer contre les
équipes de L1 française habituées
aux grandes compétitions
européennes pour situer notre
niveau, mais le plus important
pour nous, ce n'est pas Bordeaux,
car notre objectif, c'est le match
du 17 juillet contre le TP
Mazembe qu'on doit bien
négocier pour rester en course
pour une place aux quarts de
finale de la Ligue des champions.
africaine", a affirmé Azzi.
M. Z.
Dieng : «Une grande saison au
MCA avant d'aller en Europe»
L'international malien du
Mouloudia d'Alger Aliou ne se
focalise pas sur les sollicitations des
clubs étrangers qui veulent
s'attacher ses services, car Aliou
veut continuer son aventure au
MCA pour une autre saison avant
de partir jouer dans le vieux
continent. Encore performant dans
ce registre de milieu récupérateur
qu'il affectionne à merveille, Aliou
Dieng a été égal à lui-même durant
la deuxième mi-temps en se
montrant costaud dans l'entrejeu.
L'international malien a eu des
échos sur la sortie médiatique de
Kamel Kaci-Said qui a déclaré qu'il
a reçu une offre de plus d'un
million de dollars, mais il a rejeté
cette proposition alléchante faisant
passer l'aspect sportif sur le côté
financier. "Je ne me focalise pas du
tout sur les offres que j'ai pu
obtenir des clubs solliciteurs. Mon
objectif, c'est de réaliser une très
grande saison avec le Mouloudia
avant de rejoindre l'Europe qui
reste un objectif que je veux
atteindre à moyen terme. Je suis
jeune et je n'ai nullement
l'intention de rejoindre les pays du
Golfe, même si l'offre financière est
très importante. "
M. Z.
l'offre financière est très importante. " M. Z. Il a réussi une partie correcte en arrière

Il a réussi une partie correcte en arrière gauche

DEMOU

«Je me suis bien débrouillé, pas de souci»

Le défenseur du Mouloudia d'Alger Abdelghani Demou était l'un des meilleurs joueurs de son équipe face au FC Grenoble, bien qu'il ait joué dans un poste inhabituel pour lui. L'enfant d'El Mohammadia semble être prêt à jouer sur le couloir gauche face au TP Mazembe le 17 juillet prochain. Alors que tout le monde croyait que Demou allait passer à côté de la plaque face à Grenoble dans son nouveau rôle gauche, Demou a surpris tout le monde par sa prestation. D'ailleurs, même Casoni l'a félicité à la fin de la première période, bien que ce fût son premier match en tant qu'arrière gauche. A la fin du match et à côté du vestiaire du stade de La Bargette, au match entre le FC Grenoble et le MCA, Abdelghani Demou a accepté de nous parler de son nouveau poste d'arrière gauche et aussi du match du TP Mazembe qui tient en haleine tous les Mouloudéens : "Je ne vous cache pas que je me suis bien débrouillé sur le couloir gauche ; il n'y a pas de souci, je suis prêt à jouer à ce poste. C'est vrai que ce n'est pas facile pour un joueur habitué à jouer dans l'axe pendant des années et de se retrouver du coup en train de jouer arrière gauche. Mais avec les deux matchs que je vais jouer ici à Vichy - Grenoble et Bordeaux -, je serais prêt pour le choc de Lubumbashi contre le TP Mazembe. Je ferai tout pour réalise un grand match", nous dira Dremou qui croit dur comme fer que son équipe va revenir à Alger du Congo avec un résultat probant.

M. Z.

Chaâl Fort de ce statut fraîche- ment acquis de numéro 1, l'imposant Farid a pu

Chaâl

Fort de ce statut fraîche- ment acquis de numéro 1, l'imposant Farid a pu conserver sa cage vierge avant de céder sa place à Morceli.

Morcely

Introduit en seconde pério- de, l'ex-portier de l'OM a pris un but, mais a réalisé

quelques beaux arrêts qui lui permettent d'entrevoir l'avenir avec optimisme.

Hachoud

Capitaine-courage de cette équipe algéroise, l'enfant d'Al Attaf était égal à lui- même même s'il n'a pas fait parler la foudre.

Demou

Dans un registre assez inha-

bituel, l'enfant d'El Mohammadia a su tirer son épingle du jeu.

Bouhenna

Pour son retour au premier plan, il a été à la hauteur de l'événement en se montrant solide, que ce soit dans le jeu au sol ou dans les airs.

Mebarakou

Bien que suspendu face au TP Mazembe, Zidane a été à l'origine du but égalisateur signé Benothmane.

Amada

Il reste le vrai patron du Mouloudia dans le bon sens du terme. Le joueur mal- gache a éclairé cette ren- contre par ses relances et son jeu fait de clairvoyance.

Bendebka

Il a apporté cette vista et cet engagement qui carac-

térisent l'ex-Husseindéen.

Dieng

Après son incorporation, le Malien a montré qu'il restait une évidence sur l'échiquier de Casoni qui ne peut plus se passer de ses services.

Mamoun

Confirmé par KSK comme future recrue du club, le Franco-Algérien est en train de monter en régime.

Derrardja

Il aurait pu être le héros du match grâce à son spécial, mais il s'est heurté au brio du gardien de but grenoblois. Il a terminé le match arrière droit après la blessure de Hachoud.

Ben Othmane

Il a su hausser son niveau de jeu en inscrivant un but égalisateur assez subtil

d'une talonnade à la Madjer qui va lui procurer de la confiance.

Nekkache

Il a tout tenté dans l'espoir de trouver la faille, mais Hichem a péché dans le dernier geste.

Souibaah

Il a été remuant sur le front de l'attaque mais a manqué de réalisme à l'image du ballon contrôlé de la main dans la surface de vérité.

Benarous

C'est un jeune talent qui monte et qui monte. Abdelkrim a malmené l'arrière gauche de Grenoble à deux reprises. Il a même offert un caviar à Benothmane qui n'a pas su mettre la sphère au fond.

Bourdim

Affichant un jeu fait de sub- tilité, Amar a su éclairer cette partie de quelques gestes techniques dont lui seul a le secret.

CEO

Voulant à tout prix s'impo- ser, Hichem a été très remuant durant le temps qu'il lui a été imparti.

Haddouche

Il a mangé son couloir gauche durant le second half, ce qui fait nourrir plein de regret chez Casoni qui aurait compté volontiers sur l'ex-Ententiste à Lubumbashi.

Tebbi

Très volontaire, Oussama a été très percutant, démon- trant ainsi qu'il va falloir compter avec lui la saison prochaine.

www.competition.dz

Samedi 7 juillet 2018

 

USMA

9

   



Les Rouge et Noir dès aujourd'hui à Nairobi

C'est la dernière ligne droite !

Les Rouge et Noir de l'USMA s'envoleront aujourd'hui pour la capitale kényane, Nairobi, pour effectuer un stage bloqué de dix jours qui constitue le dernier cycle de préparation d'intersaison.

Prince Ibara n'a pas encore eu son visa

Attendu hier, l'éventuelle nouvelle recrue de l'USMA, en l'occurrence l'attaquant congolais Prince Ibara n'est pas finalement venu à Alger. Il attend de récupérer son visa pour pouvoir entrer en Algérie en perspective de s'engager avec le club algérois. Si tout marche comme prévu, il est attendu demain ou lundi dans la capitale. Ayant tout conclu avec le directeur général Abdelhakim Serrar, Ibara signera son contrat au profit de l'USMA. Par la suite, la direction du club va s'activer pour lui faire délivrer un visa pour le Kenya afin qu'il puisse rejoindre sa nouvelle équipe dans son stage à Nairobi. Il est à rappeler que Prince Ibara, qui est international congolais, est attaquant de pointe qui a évolué la saison écoulée avec le club qatari Al-Wakrah. Il sera recruté pour pallier le départ d'Oussama Darfalou.

 
l'exploit à Kigali va sans nul doute leur permettre de franchir un grand pas vers

l'exploit à Kigali va sans nul doute leur permettre de franchir un grand pas vers la qualification pour les quarts de finale de la compéti- tion continentale.

Mohamed Briki pour être le chef de la délégation usmiste durant le stage de Nairobi. Une tâche qu'il l'a déjà assumée lors des précédentes sorties de l'USMA.

dur afin qu'ils soient prêts à 100% avant de renouer avec la compéti- tion officielle le 18 juillet prochain.

Un match amical au menu

Selon les informations qui nous



PAR ANIS S.

Après avoir achevé le stage de Gammarth en apothéose, dans lequel ils ont cravaché dur, les joueurs usmistes vont aborder la dernière ligne droite avant l'enta- me de la nouvelle saison à partir de demain à l'occasion de l'entame du stage de Nairobi et qui s'étalera sur une semaine, soit jusqu'en 16 juillet prochain. Un stage qui est constitué comme une étape très importante de la préparation d'intersaison dans lequel les coéquipiers du capi- taine Mohamed-Lamine Zemmamouche devront bien en profiter afin de recharger leurs bat- teries en prévision de la reprise de la compétition officielle, prévue le 18 juillet prochain, à l'occasion du match de la 3e journée de la phase des poules de la coupe de la Confédération africaine qui les opposera au représentant rwandais Rayon Sport. Ils auront aussi l'op- portunité de s'acclimater en prévi- sion de leur important rendez-vous africain. Un stage sur lequel le nou- vel entraîneur Thierry Froger afin de parfaire les derniers réglages avant de donner la réplique au Rayon Sport. Un match qui revêt un cachet très important pour les Rouge et Noir de l'USMA puisque

Mashumba et Bentiba devaient résilier hier leur contrat

Après que la direction du club ait décidé de ne pas les retenir parmi l'effectif usmiste, les deux attaquants Charlton Mashumba et Mohamed Bentiba devaient résilier hier leur contrat qui les liait à l'USMA. Ils pourront désormais trancher quant à leur future destination.



Emery devrait

être prêté

Départ à 15h à Nairobi via Doha Le départ à Nairobi est prévu à 15h. Les Usmistes feront une escale à la capitale qatarie Doha. Leur arrivée à la capitale kényane est donc pré- vue ce soir. A noter que la déléga- tion algéroise ralliera la capitale rwandaise Kigali le 16 juillet de Nairobi pour disputer la formation locale Rayon Sport.

Briki chef de délégation La direction de l'USMA a désigné le coordinateur technique

Ils élieront domicile à l'hôtel Sheraton Une fois arrivés à la capitale kénya- ne, Nairobi, les Rouge et Noir de l'USMA rejoindront l'hôtel Sheraton dans lequel il élieront domicile. Un somptueux établisse- ment hôtelier qui est doté sur tous les moyens modernes et ce qui leur permettra sans nul doute d'assurer une très bonne préparation d'inter- saison. Il semble donc que la direc- tion du club a mis tous les moyens à la disposition de Koudri et consorts et c'est à eux de cravacher

sont parvenues, le stage de prépa- ration sera ponctué par un match amical et c'est le premier respon- sable de la barre technique du club Thierry Froger qui l'a exigé. Il s'agit d'une formation kényane, dont l'identité n'a pas encore filtré. Dans tous les cas, le coach usmiste mise beaucoup sur cette joute amicale afin de parfaire les derniers réglages et les correctifs qui s'impo- sent avant de renouer avec la com- pétition officielle le 18 juillet pro- chain.

A. S.

L'autre joueur qu'a décidé la direction de l'USMA le libéré, c'est le défenseur rwandais Emery Bayisenge. Seulement, il ne sera pas bradé, a-t-on appris d'une source proche du dossier. L'international rwandais, qui s'est engagé avec le club algérois pour trois saisons, devrait être prêté pour la simple raison qu'il a montré de bonnes qualités lors du stage de Gammarth et le directeur général Abdelhakim Serrar pourrait, dans ce cas, le récupérer la saison prochaine





Entre Boumechera et Benhammouda,

FROGER DEVAIT TRANCHER HIER

s'il aura besoin de lui. Il est à rappeler que l'autre libéré Mohamed-Amine Madani a été cédé au MC El-Eulma.

Hier, match d'application au menu

Mexes

devait

Le staff technique de l'USMA a programmé hier après-midi au stade Omar Hamadi un match d'application où il a scindé le groupe à deux équipes. Le premier responsable de la barre technique du club Thierry Froger a tiré profit de ce galop d'entraînement où il a essayé de combler les lacunes constatées lors des deux matchs amicaux disputé en Tunisie face à l'ES Tunis et l'ES Sahel.



signer

hier soir

La direction de l'USMA n'a pas encore choisi qui de Mohamed-Réda Boumechera et Billel Benhammouda sera promu en équipe sénior cet été.

C'est à l'entraîneur en chef Thierry Froger d'en décider. Selon les informations dont nous disposons, c'est hier, à l'issue du match d'application, que le coach usmiste devait prendre sa décision finale, c'est-à-dire choisir qui des deux joueurs en question sera du voyage avec l'équipe à Nairobi pour prendre part audit stage de préparation. Les deux joueurs jouissent d'un énorme

potentiel qui les qualifie à jouer avec leurs aînés le plus

qui les qualifie à jouer avec leurs aînés le plus normalement du monde, mais il n'en

normalement du monde, mais il n'en demeure pas moins que Benhammouda a une petite avance sur son partenaire Boumechera car le technicien français l'a déjà vu lors de la première semaine de préparation d'intersaison à

Alger et ce dernier a été séduit par ses qualités

la première semaine de préparation d'intersaison à Alger et ce dernier a été séduit par ses



Comme tout le monde le sait, le défenseur camerounais Nyeck Mexes a été retenu parmi l'effectif usmiste. Il devait officialiser son arrivée à l'USMA hier soir en signant un contrat de trois saisons.

Ould Hamou rejoint les U21

L'USMA s'est offert les services de l'international U20 Noufel Ould Hamou qui a signé son contrat avant-hier, a-t-on appris d'une source fiable. Il évoluera avec l'équipe réserve mais ça reste très envisageable pour renforcer l'équipe sénior si l'entraîneur lui fera appel. Ce jeune joueur de 19 ans formé au MCA a évolué la saison écoulée à la deuxième division espagnole avec l'AD Alcorcon. Il a finalement décidé de revenir au pays cet été où il espère relancer sa carrière avec l'USMA. Il faut que Ould Hamou est un talentueux joueur dont on dit beaucoup de bien. C'est un acquis pour le club algérois vu les grandes qualités du joueur et dont les observateurs lui prédisent un avenir radieux.

Entraînement

ce matin

 

techniques et physiques. Celui

Avant le départ à Nairobi, les joueurs usmistes effectueront une séance d'entraînement ce matin au stade Omar Hamadi. Par la suite, ils prendront leur déjeuner avant de rallier l'aéroport Houari Boumediene pour s'envoler pour la capitale kényane.

d'entre eux qui ne sera pas retenu, il devrait être sans nul doute prêté à un autre club de la Ligue 1 Mobilis car le directeur général de l'USMA Abdelhakim Serrar ne veut pas le céder d'une manière définitive. Nous y

reviendrons…

A. S.

www.competition.dz

Samedi 7 juillet 2018

10

CRB

www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 10 CRB AHMED DJAFFAR : «Voilà ce qui s'est passé avec

AHMED DJAFFAR :

«Voilà ce qui s'est passé avec Bouhafs»

Ahmed Djaffar s'est exprimé ce week-end sur ce qui s'est réellement passé entre lui et Bouhafs et donne quelques éclaircissements à propos de la situation du club.

éclaircissements à propos de la situation du club. PAR SOFIANE BOULAOUCHE Concernant son limogeage par

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

Concernant son limogeage par Bouhafs, Ahmed Djaffar a déclaré : "Voilà ce qui s'est passé entre moi et Bouhafs. Il y avait certes certains problèmes au club, mais ma franchise et mes principes ne me permettaient pas de ne pas faire face aux réels problèmes du club. Donc pour le fait de ne pas avoir accepté que toute la pression que traverse le club depuis un moment soit uniquement sur mon dos, j'ai dû mettre cartes sur table avec Bouhafs et je lui ai rappelé qu'il était de son devoir de me soutenir sur certains aspects, mais lui, dans un premier temps, a mal pris la façon avec laquelle je lui ai parlé, et a peut-être considéré cela comme un chantage de ma part, d'où sa décision de me limoger, mais par la suite tout a fini par rentrer dans l'ordre entre lui et moi.

Il serait donc revenu sur sa décision. Et pour ma part, la seule chose qui m'a obligé de rester est de permettre à ce club de garder sa stabilité et de le mener à bon port. J'ai des engagements que je dois tenir envers tous ces jeunes joueurs qui sont venus au CRB. Je ne suis absolument pas resté à cause de personne ou d'intérêt personnel."

«On est en négociations avec plusieurs entraineurs» Pour ce qui est du successeur de Bougherara, Ahmed Djaffar déclare : "On est actuellement en négociations avec plusieurs entraîneurs. Nous avons une liste que nous voulons garder secrète afin que les choses se passent dans les meilleures conditions possibles. Il se pourrait donc que notre choix soit finalisé d'ici dimanche au plus tard. Pour ce qui est du

départ de Bougherara, tout le monde est au courant de ce qui l'a poussé à partir. Il nous a fixé un ultimatum, dimanche pour régulariser les joueurs financièrement, et par la suite pour les raisons que tout le monde connaît, il a fini par partir."

«On ne va pas forcer Chaouchi

à rester, mais »

Pour ce qui est du souhait de certains joueurs de résilier leurs contrats, Ahmed Djaffar précise : "A part Chaouchi, il n'y a aucun autre joueur qui souhaite résilier son contrat. Donc on ne va pas le forcer à rester, et on ne forcera aucun autre joueur à ça. Pour ce qui est de Chaouchi toujours, je confirme que c'est un cas à part, puisque son souhait de quitter le CRB n'est nullement lié au volet financier, puisqu'à peine trois jours

après sa signature il a manifesté son souhait de partir. Donc, on ne va pas le forcer à rester, mais on ne va pas, non plus, résilier le contrat de qui que ce soit sans assurer les services d'un nouvel élément en échange ".

«La décision finale du stage d'intersaison sera prise dans quelques jours» A propos de la préparation d'intersaison, Ahmed Djaffar a déclaré : "La décision finale du lieu du stage sera prise dans quelques jours seulement. On attend juste de remettre quelques affaires du club en ordre. On

étudie actuellement plusieurs possibilités pour un stage bloqué, entre l'Algérie, le Maroc et la Tunisie. Entre-temps, l'équipe va commencer à travailler en compagnie du Maroc qui a accepté de nous aider en ces

moments difficiles ".

S. B.

LE CONTRAT

de Chaouchi résilié

Une source officielle nous a indiqué hier soir que la direction et Chaouchi ont trouvé un accord pour que le contrat de ce dernier soit résilié. Tel qu'Ahmed Djaffar l'a affirmé ce week-end,

Chaouchi ne fera donc plus partie de l'effectif du CRB, puisque son contrat

a bel et bien été résilié hier soir.

Il se dirige vers le CABBA Notre même source nous

a affirmé que le club vers

lequel il se dirige n'est autre que le CABBA dont les responsables sont sur ses traces depuis deux semaines. Hier soir Chaouchi se serait déplacé à Bordj Bou- Arréridj pour finaliser son nouveau contrat.

Sahbi, le prochain ? Fraîchement recruté lui aussi en provenance de l'AS Aïn M'lila, l'attaquant Sahbi serait près quitter lui aussi le CRB prochainement. C'est ce qu'une source officielle nous a indiqué hier soir. Et d'ajouter que le joueur ne cesse de solliciter la direction pour lui remettre ses papiers, surtout après le départ de Liamine Bougherara qui aurait été derrière son

arrivée

au CRB.

S. B.



Vers la

désignation

de Ghouilem

comme DTS

Il y a trois jours, les dirigeants du CRB ont pris attache avec Ghouilem El Hachemi pour le poste de DTS. La personne en question que nous avons

jointe par

téléphone nous l'a confirmé. " Oui en effet, des dirigeants du CRB m'ont contacté pour

occuper éventuellement le poste de DTS ", a affirmé Ghouilem avant d'ajouter : "On est en négociation actuellement et les choses devraient être mises au clair d'ici dimanche." Notons que Ghouilem est un ancien cadre de la DTN et possède une expérience assez riche dans la formation des joueurs. Son arrivée ne va donc être que bénéfique pour le CRB.

NOUREDINE MAROC

assure la reprise

Le CRB a eu la chance que Nouredine Maroc accepte de revenir directement après le départ de Bougherara. C'est lui qui a assuré la reprise d'hier après-midi.

Le CRB a donc repris les entraînements hier après- midi à Alger. La direction a voulu garder secret l'endroit où s'est déroulée cette première séance d'entraînement afin de garantir un maximum de sérénité aux joueurs et d'éviter que cela attire quelques curieux qui risqueraient de perturber cette reprise. Ce premier entraînement a été donc assuré par Didine Maroc qui a accepté de revenir bosser au CRB, et ce, au lendemain du départ de Liamine Bougherara. Fort heureusement que l'enfant de " marché 12 " était disponible, sans qui les choses n'allaient que s'aggraver. Cette reprise donc devrait être bénéfique pour le groupe et fera apaiser les esprits, puisque depuis une dizaine de jours, c'est la panique générale au sein du groupe à cause du paiement des avances que la direction leur avait promises.

Reprise mitigée Comme il fallait s'y attendre, cette reprise ne s'est pas bien passée. Il y avait de nombreuses absences et la

plupart de ceux qui étaient présents sont arrivés en retard. Mais quoi qu'il en soit, cette première séance de travail est un point positif en cette période très instable que traverse le club, d'autant plus que cela met fin aux craintes qu'il y avait depuis un moment, à propos du refus de la plupart des joueurs de reprendre si la direction ne les paie pas dans les délais.

Ahmed Djaffar s'est réuni avec Bougherara pendant 3 heures Jeudi soir avant sa réunion avec les joueurs, Ahmed Djaffar a d'abord rencontré Liamine Bougherara. Les deux hommes ont discuté de la situation du CRB. Le jeune dirigeant du club a tout fait pour convaincre l'ancien coach du CABBA au point où leur réunion a duré plus de trois heures, de 15h jusqu'à 18h. Mais malheureusement, cela n'a pas suffit pour convaincre Bougherara qui ne voulait absolument prendre aucun risque puisqu'ayant constaté tous les problèmes dont souffre le club il allait se diriger vers une impasse et

réussir lui sera quasi impossible.

Bougherara :

«Il m'était impossible de bosser dans de telles conditions» Contacté par nos soins hier, Bougherara a déclaré à propos de son départ : "Je ne pouvais prendre d'autres décisions que celle-ci. Je suis venu au CRB avec l'unique but d'effectuer un travail de fond et de réussir, mais vu les conditions dans les lesquelles j'allais débuter ma mission, j'ai jugé qu'il m'était impossible d'atteindre l'objectif pour lequel je suis venu. J'ai mes principes professionnels et il y a donc des choses que je ne peux pas accepter, d'autant plus que la préparation d'intersaison est une période cruciale pour le joueur. Si cette préparation se passe mal ou que les conditions ne sont pas idéales pour qu'elle se passe bien, il était plus correct de ma part de partir. Je leur souhaite bon vent, et j'espère que ce grand club qu'est le CRB restera toujours debout".

S. B.

«Je ne pouvais refuser d'aider mon club»

Maroc avec qui nous avons pris attache hier a déclaré : "Je ne pouvais refuser d'aider mon club et de passer très vite aux choses sérieuses, d'autant plus qu'il était prévu que je fasse partie du staff technique de Liamine Bougherara. Donc pour cette première séance d'entraînement, je considère que les choses se sont plutôt bien passées. Il y a eu 17 joueurs qui ont répondu présent. La suite de la préparation devrait mieux se passer."

«Il était urgent de débuter la préparation» Maroc a également déclaré :

"Il était urgent qu'on débute la préparation le plus vite possible. Par rapport aux autres clubs, on est retard, mais on reste quand-même dans des délais acceptables. Le plus important était d'éviter qu'on mette trop de temps pour reprendre et de ne pas laisser les problèmes prendre le dessus. On devait éviter de refaire les mêmes erreurs qu'on faites des clubs la saison passée, qui, à cause de leurs problèmes, ont fait beaucoup de retard pour reprendre et cela a fini par leur coûter très cher durant la saison".

www.competition.dz

Samedi 7 juillet 2018

NAHD

11

www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 NAHD 11 DZIRI PARLE DU STAGE D'ALGER «Tout s'est passé

DZIRI PARLE DU STAGE D'ALGER

«Tout s'est passé comme prévu»

PAR MOHAMED ADRAR

Disponible comme à ses habitudes, Billel Dziri a bien voulu revenir pour nous sur le dernier stage effectué à Alger et qui a été bouclé sereinement jeudi dernier : " Je pense que tout s'est parfaitement bien passé, on a vraiment bien bossé lors de ce stage, en présence de tous les joueurs. Tout le groupe était réceptif, il y avait certes de la fatigue durant ce stage, mais cela est tout à fait normal en cette période de l'année. Nous venons de boucler notre seconde semaine de préparation, tout s'est passé comme on l'avait prévu, en mettant à exécution le programme qu'on avait mis en place théoriquement. Le groupe répond parfaitement bien, on sens d'ailleurs que l'on est en train d'avancer, mais ce n'est pas encore le moment de tirer des conclusions."

«Le gazon naturel est idéal pour une bonne préparation» La préparation du Nasria se déroule depuis une semaine sur du gazon naturel, ça sera toujours le cas la semaine prochaine, et c'est un choix fait par le staff technique, comme

et c'est un choix fait par le staff technique, comme nous le confirme le coach Billel

nous le confirme le coach Billel Dziri : " Nous avons choisi le gazon naturel, car il n'y a pas mieux que cette surface naturel pour réussir une bonne préparation, d'autant plus que ces temps de chaleur, s'entraîner sur du synthétique, c'est vraiment pas idéal, encore plus lorsqu'on sait que le terrain devient encore plus dur. Ça ne veut pas dire qu'on ne va pas travailler sur du tartan, bien au contraire ça sera bien le cas en Tunisie, où l'on abordera la préparation précompétitive, mais pour le moment, le mieux est de bosser sur du gazon naturel, et tant que le surface du stade Hadjout est bonne et praticable, on en profite".

«Les 2 matchs amicaux vont nous servir d'évaluation, sans plus» Evoquant les deux prochains matchs amicaux qui auront lieu la semaine prochaine, le coach Billel Dziri nous fera savoir que ça sera juste une occasion d'évaluer le travail effectué jusque-là : "Nous ne sommes qu'à notre seconde semaine de préparation, nous sommes donc bien loin d'être au top, je suppose que c'est aussi le cas

des autres formations. Ce n'est donc pas encore le cas d'évaluer l'équipe collectivement, mais plutôt individuellement. Ces deux rencontres face à la JSK et l'ASO vont nous permettre d'évaluer l'état de forme et d'avancement dans la préparation des joueurs, on va accorder une mi-temps de jeu pour tout le monde pratiquement, en attendant d'aborder le stage de Tunisie qui sera plus révélateur ".

«J'espére que le groupe sera complété pour le stage de Tunisie» Alors que le groupe nahdiste attend d'être complété par l'arrivée de l'Ivoirien Guillaume Nicaise Daho, le coach Billel Dziri espére voir son groupe au grand complet avant le début du stage tunisien : " C'est bien clair, j'espère que l'on sera au grand complet pour le stage de Tunisie. S'il reste encore des joueurs à recruter, il va falloir tout boucler avant le départ vers Gammarth. Il nous reste encore une semaine avant d'aller en Tunisie, d'ici là, j'espère seulement que l'on aura bouclé et complété notre

groupe ".

M. A.

Le Nasria ne déboursera pas un centime pour Azzi

Surprenante fut la sortie médiatique du directeur sportif du Mouloudia d'Alger Kamel Kaci-Saïd qui en a remis une nouvelle couche sur l'affaire Imad Eddine Azzi, qui, rappelons-le, avait rejoint les rangs du Nasria il y a de cela trois semaines, en provenance du Mouloudia d'Alger. KSK qui s'était déjà pris au SG du Nasria en l'occurrence M. Houali Mohamed il y a de cela trois semaines, lui reprochant d'avoir fait signer un joueur du Mouloudia, avant que le secrétaire général du Nasria ne lui rende la monnaie de sa pièce, en lui rappelant que le NAHD a fait signer un joueur libre et sans contrat. Ne trouvant pas meilleure solution pour se défendre face à la grosse bourde qu'il avait commise, KSK sortira une sorte d'engagement que le jeune Azzi aurait signé pour filer malhonnêtement au Nasria, voulant faire savoir aux Mouloudéens qu'Azzi n'était en réalité pas libre. Il n'en demeure pas moins que la réalité est toute autre, puisque Azzi n'avait aucun contrat de signé le liant au Mouloudia d'Alger, et le Nasria n'aura à débourser aucun sou pour qualifier son joueur, qui sera bel et bien Nahdiste la saison prochaine, pour le plus grand malheur de Kamel Kaci-Saïd. M. A.

Tout sur la 3 e semaine de préparation

Les Sang et Or ont bouclé jeudi dernier leur seconde semaine de pré- paration pleine, avec ce stage qui s'est déroulé à Alger et plus précisément au stade Olympique du 5-Juillet, et qui a vu les poulains de Billel Dziri, mettre les bouchées doubles, avec des biquotidiens sur tout le long du stage. Les coéquipiers d'Ahmed Gasmi enta- meront dès demain dimanche leur troisième semaine de travail, laquelle aura lieu encore et toujours au stade olympique du 5-Juillet, à la seule dif- férence qu'elle se déroulera en mode ouvert, et non en stage bloqué comme ce fut le cas de sa devancière. Nous détaillons dans ce papier le program- me intégral de cette 3e semaine de préparation, étape par étape.

Reprise demain matin au SATO Après avoir bénéficié de deux jours de repos bien mérité, les camarades d'Allati Walid retrouveront demain matin le chemin des entraînements lors d'une séance qui aura lieu sur le terrain annexe du stade du 5-Juillet. Une séance d'entraînement qui sera un mixte entre travail physique et technico-tactique.

Déjeuner et sieste à l'hôtel du 5-Juillet, seconde séance en fin d'après-midi Devant faire avec un biquotidien pour ce dimanche, les coéquipiers de Merbah Gaya auront droit à un déjeu-

ner en groupe au niveau de l'hôtel du 5-Juillet. A l'issue de ce déjeuner, ils auront à leur disposition plus d'une douzaine de chambres, où ils pour- ront se reposer et effectuer une petite sieste, afin de récupérer des efforts fournis en matinée, et être d'attaque pour la seconde séance du jour qui aura lieu toujours au stade Hadjout, où il sera cette fois-ci question de tra- vailler le technico-tactique, avec la préparation du match amical du len- demain.

Premier match-test face à la JSK lundi à 17h30 au stade Hadjout Les Sang et Or auront droit le lende- main lundi à leur premier match-test depuis l'entame de la préparation esti- val. Les Husseindéens croiseront le fer avec la formation de la JS Kabylie ce lundi après-midi à partir de 17h30 au stade Hadjout. Une rencontre qui ser- vira au coach Billel Dziri comme pre- mière évaluation pour ses jeunes joueurs, et voir de plus près ce que valent certains d'entre eux.

Une seule séance mardi après-midi Une seule et unique séance d'entraîne- ment sera au menu des Nahdistes pour la journée de mardi, elle aura lieu à partir de 17h30 sur le terrain du stade Hadjout, où il sera plus question de décrassage avec quelques exercices technico-tactiques. Le coach nahdiste

profitera très certainement de l'occa- sion pour disséquer le match de la veille avec ses poulains.

Retour à un biquotidien calqué sur celui de dimanche Le programme de mercredi sera cal- qué sur celui de dimanche, avec une première séance le matin sur le terrain du SATO, avant un déjeuner en grou- pe au niveau de l'hôtel du 5-Juillet, pour se permettre une sieste toujours au même endroit, avant de finir leur journée par une seconde séance d'en- traînement qui aura lieu toujours et encore au stade annexe du stade olympique.

Second test face à l'ASO jeudi après-midi avant de rejoindre la Tunisie Cette troisième semaine de travail qui bouclera d'ailleurs la première phase de préparation de l'équipe sera clôturée par la tenue d'une seconde joute amicale, qui aura lieu jeudi après-midi à partir de 17h30 sur le terrain du stade Hadjout. Une rencontre qui opposera les Nahdistes à la formation de l'ASO, lors d'un match qui permettra enco- re une fois au coach Nahdiste de voir de plus près l'évolution et l'état de forme de ses joueurs, après près d'une vingtaine de séances d'entraî- nement.

M. A.



Un billet d'avion lui a été envoyé hier

Guillaume Nicaise Daho attendu demain à Alger

Alors qu'il est attendu par tous les Nahdistes, l'attaquant Ivoirien du Widad de Casablanca Guillaume Nicaise Daho devrait arriver à Alger ce dimanche. En effet, selon une source officielle, un billet d'avion a été envoyé hier après-midi au joueur, afin qu'il puisse rejoindre Alger, et ce, après avoir obtenu son visa d'entrée en Algérie. Le jeune attaquant de 23ans, devrait s'engager directement avec le Nasria, dès son arrivée à Alger, et ce, après avoir tout conclu avec les dirigeants nahdistes.



Le MC Oujda et le HUS Agadir sur ses traces également

Alors qu'il s'entraîne à Casablanca aux côtés de quelques joueurs du WAC qui sont placés sur la liste des libérés de leur équipe, Guillaume Nicaise Daho serait convoité par de nombreux clubs marocains, qui ont émis le vœu de l'attirer dans leurs filets. Parmi les clubs qui veulent l'ex-joueur de l'Africa Sport, on notera le Mouloudia d'Oujda, mais aussi et surtout le HUS d'Agadir le champion du Maroc en titre. Des clubs qui veulent bien s'offrir la petite pépite ivoirienne, mais le NAHD semble avoir quelques longueurs d'avance.



Berrabah gagne encore des points

S'il y a bien un joueur qui est en train de gagner des points et du crédit aux yeux de son entraîneur Billel Dziri, c'est bien le jeune Nadjib Berrabah. L'ex-pensionnaire du RC Boumerdès est en train d'impressionner tout le monde, par son physique, mais également par sa technique et son sens du jeu. A seulement 19 ans, Berrabah a certes encore besoin d'apprendre énormément aux côtés des anciens, mais le fait de gagner l'admiration de son entraîneur, est un signe que le jeune Berrabah soit une vraie pépite d'avenir pour le Nasria.



Les tests de sélection des U17 débutent aujourd'hui

Après les catégories réserves, U15 et U14, les U17 auront droit lors des deux prochains jours aux tests de sélection de leur catégorie. Les tests débuteront ce matin à partir de 8h, et concerneront bien évidemment les joueurs nés en 2002 et 2003.

www.competition.dz

Samedi 7 juillet 2018

12

MCO

www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 12 MCO BADOU ZAKI “ On va trimer durant ce stage”
BADOU ZAKI “ On va trimer durant ce stage” La veille du départ pour la
BADOU ZAKI
“ On va trimer
durant ce stage”
La veille du départ pour la Turquie, le néo-coach
du MCO a évoqué sa première semaine de
préparation avec l'équipe à Oran, ainsi que
d'autres sujets qui font l'actualité du club.

Entretien réalisé par

M. STITOU

Qu'avez-vous découvert lors de vos premières séances avec votre nouvelle équipe ?

Avant même que je n'entame ma mission, j'ai tracé une feuille de route ; nous sommes dans une période charnière de la saison où seule une bonne préparation nous aidera à atteindre nos objectifs. Sinon, l'am- biance à l'entraînement est des plus agréables ; les joueurs savent ce qui les attend pour gagner une place dans le onze-type. D'ailleurs, la concurrence pour tous les postes sera vraiment rude.

Il paraît qu'entre autres constats, vous avez remarqué que des joueurs accusent un surpoids…

C'est une chose normale après un arrêt de quelques semaines. Néanmoins, il y'a deux ou trois élé- ments qui accusent un énorme sur- plus. Pendant le stage, on va les faire souffrir pour perdre les kilos supplé- mentaires.

Globalement, cette semaine de préparation à Oran s'est bien déroulée, n'est-ce pas ?

Tout fonctionne bien ; cependant ayant constaté une certaine fatigue

chez les joueurs, on a décidé d'annu- ler la séance de vendredi matin d'au- tant qu'après l'entraînement de l'après-midi, des joueurs prendront la route pour Alger afin de ramener leurs affaires pour le stage de la Turquie.

Nadji, qui n'a rejoint le groupe que mercredi, sera-t-il soumis à un programme spécifique ?

Absolument ! Nadji n'est pas au même niveau physique que ses coéquipiers ; pour l'épargner des blessures, on préfère d'abord le faire travailler individuellement.

L'émigré Saidani n'est finalement pas retenu dans l'effectif…

C'est un bon joueur, mais malheu- reusement, il ne répond au profil que nous cherchons.

Vous n'avez pas eu affaire à des cas d'indiscipline pour le moment, c'est plutôt bien parti pour vous ?

Je travaille depuis toujours de cette façon ; franchement, j'estime que tout est normal. Par le passé, dans tous les clubs que j'ai entraînés, ça fonctionnait de la même façon ; seulement, il ne faut pas croire que les joueurs ont peur de leur entraî-

neur, mais chacun de nous a une res- ponsabilité à assurer envers le club. Pour l'heure, tout se déroule bien d'ailleurs. Même si je dois le répéter, la réussite dépend toujours d'une bonne organisation.

Y a-t-il des imperfections dans l'organisation du club ?

On manque un peu de structures médicales ; nous avons besoin d'un kiné et même d'un masseur pour aider les joueurs à récupérer de leur fatigue.

Un imprévu toutefois ; l'absence du préparateur physique parti en Espagne pour être au chevet de son épouse qui est malade…

Malheureusement, son épouse est admise dans une clinique depuis une semaine en Espagne ; son état de santé s'est un peu détérioré. Ce qui fait qu'il était obligé de se déplacer pour l'assister dans cette dure épreu- ve. On lui souhaite de tout cœur un prompt rétablissement car en même temps, nous avons besoin des pré- cieux services de notre préparateur physique, qui est quelqu'un de vrai- ment compétent dans ce domaine et de surcroît un garçon bien éduqué.

Avez-vous fermé la liste pour le recrutement ?

Je pensais que Saidani, qui présen- te une belle carte de visite, pouvait faire l'affaire, mais comme je l'ai dit, il n'a pas le profil recherché. Cela dit, nous sommes amplement satisfaits de l'effectif que nous avons entre les mains. Mais si un bon renfort en attaque nous est proposé, on ne dira pas non.

La piste Belkhiter est-elle abandonnée ?

Au départ, il y avait un accord avec ce joueur qui devait se libérer de son club en Tunisie ; hélas, ça s'est compliqué après. On aimerait tou- jours avoir Belkhiter dans notre effectif, mais cela ne dépend pas de nous.

En milieu de semaine, vous avez fait un tour en ville ; il paraît que partout l'accueil était des plus chaleureux…

Je ne me suis pas promené en ville (rire !). Je suis juste allé prendre des photos dans un studio pour complé- ter le dossier pour la délivrance de mon permis de travail. Pour le bel accueil, je dirai qu'ici je suis dans mon pays, car là où je mets les pieds, les gens me témoignent leur sympa- thie et cela me touche énormément. M. S.

A Afyon pour une bonne préparation

Ce soir à 21h30, l'équipe s'envolera de l'aéroport Houari-Boumediene pour Istanbul pour un stage de 20 jours.

Un long voyage En embarquant ce soir pour Istanbul à bord d'un vol régu- lier d'Air Algérie, la délégation oranaise, une fois arrivée à Istanbul, trouvera un bus à son attente pour la conduire à Afyon. Le trajet sera de cinq heures ; ainsi sauf retard ou désagrément imprévu, elle prendra ses quartiers au com- plexe NG d'Afyon aux aurores. Evidement après un voyage éprouvant, le staff technique ne devrait prévoir pas une séance le matin, afin de permettre aux joueurs de récupérer de ce long périple.

RDV à 14h30 à Zabana Pour les joueurs résidant à

Oran ou sa région, ainsi que les membres du staff tech- nique et médical, rendez-vous est donné en début d'après- midi au stade Ahmed-Zabana pour prendre la route à bord d'un bus de l'ONAT affrété par la direction à destination d'Alger. Une fois arrivé à l'aé- roport Houari-Boumediene, le groupe sera complété par les joueurs résidant dans la région algéroise.

Hassani, chef délégation Pour ce stage, à rappeler que le président Ahmed Belhadj a désigné le plus ancien des diri- geants, en l'occurrence Hassani Krimo, comme chef délégation ; soit une forme de reconnaissance envers ce diri- geant qui a servi loyalement le club depuis des décennies. M. S.

Khoualed

veut

résilier

son

contrat

A en croire une

source proche

de Khoualed,

l'ancien défen-

seur internatio-

nal, celui-ci

aurait réclamé

la résiliation du

contrat qu'il n'a pourtant signé que durant cette intersai- son. Son mana- ger aurait, assure-t-on, a saisi le prési- dent du club pour lui deman- der de ne pas bloquer Nasser Khoualed, qui aurait certaine- ment reçu une offre d'un autre club, on y reviendra ! A. F.

reçu une offre d'un autre club, on y reviendra ! A. F. Nadji victime d'une insolation

Nadji victime d'une insolation

Hier matin, Rachid Nadji, qui n'a rejoint le groupe que mer- credi après-midi, devait s'en- traîner en solo sous les yeux de l'entraîneur des gardiens Brahim Boumaachouk. Mais victime d'une insolation, il ne pouvait s'entraîner. D'ailleurs, le soigneur du club Houari Darjelab l'a conduit dans une clinique privée pour lui admi- nistrer des soins afin de recou- vrer rapidement ses forces.

Aït-Ouamar se remet doucement

Souffrant d'une légère élonga- tion, Hamza Ait-Ouamar, qui s'entraîne en marge du groupe, se remet doucement de cette blessure.

Saïdani n'a pas été retenu

L'émigré Saidani Massinissa, qui était à l'essai depuis lundi, n'a pas été retenu dans l'effec- tif. Avant-hier après-midi, le staff technique avait program- mé un petit match entre joueurs. Saidani était le seul qui n'était pas concerné. Après la séance, Badou Zaki explique- ra que cet attaquant ne répond pas au profil que cherche le club.

Boudjenane rentre en urgence chez lui

Alerté dans la journée de jeudi de la dégradation de l'état de santé de son épouse, Kamel Boudjenane est rentré le soir même chez lui en Espagne. Une fois que son état de santé s'est amélioré, Boudjenane promet de rallier Afyon (lieu du stage en Turquie). On souhaite un prompt rétablissement à son épouse.

Bendjelloul ratera les premiers jours du stage

Tandis que la direction aura tout fait pour lui faire délivrer un nouveau passeport, mais jeudi coïncidant avec la fête de l'Indépendance (jour férié), le jeune défenseur axial n'a pas pu récupérer son nouveau pas- seport. Toutefois d'après un dirigeant du club, le problème sera réglé en début de semai- ne. Par conséquent, Bendjelloul ne sera pas avec le groupe qui s'envolera ce soir pour Istanbul.

Annulation de la séance du matin

Depuis la reprise dimanche dernier, le staff technique a programmé deux entraîne- ments par jour ; hier exception- nellement, la séance du matin a été annulée et celle de l'après-midi avancée à 16h30 afin de permettre aux joueurs de souffler un peu. En outre, comme dans l'effectif, on compte plusieurs joueurs de la région Centre, ces derniers auront plus de temps pour rejoindre leur domicile et pré- parer leurs affaires en pers- pective du voyage prévu ce soir à 21h30.

Adda restera à Oran

Afin de s'occuper des dossiers de qualification des joueurs ainsi que de l'engagement du club pour la nouvelle saison, Adda, le nouveau secrétaire, n'accompagnera pas l'équipe en Turquie, a-t-on appris.

www.competition.dz

Samedi 7 juillet 2018

MOB

13

www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 MOB 13 B E N C H A R I F
www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 MOB 13 B E N C H A R I F

BENCHARIF

VOILÀ POURQUOI JE N'AI PAS REPRIS AVEC LE GROUPE”

Le portier des Vert et Noir a finalement mis fin au suspense en prolongeant son contrat avec le club jusqu'en 2020. Longtemps en rupture de ban, surtout après la reprise des entraînements de ses coéquipiers, Bencharif Ali a, dans un premier temps, exprimé le vœu de bénéficier d'une augmentation de salaire, estimant qu'il a reçu des offres très avantageuses, alors qu'il offrait toujours la priorité à son club.

De notre correspondant

PAR ZAOUCHE BADR-EDDINE

Après avoir signé son retour à Béjaia où il a rencontré les dirigeants, notam- ment le DTS Malek Rachid, Bencharif a finalement réussi à se mettre d'accord avec les dirigeants sur une augmenta- tion de salaire et une prolongation de contrat. Aussitôt les choses rentrées dans l'ordre, ce dernier dira : " Beaucoup de choses ont été dites à mon propos. Des gens ont spéculé durant plusieurs jours en disant même que j'allais quitter le club. L'opportunité m'est donnée de dire que mon absence aux séances d'en- traînement est due essentiellement à des

problèmes familiaux que j'avais rencon- trés. Je n'ai à aucun moment exprimé le vœu de quitter le club ; d'ailleurs, vous pouvez poser la question aux dirigeants. J'ai eu des difficultés personnelles ; maintenant qu'elles sont réglées, je suis revenu à Béjaia. J'ai rencontré les respon- sables, on s'est mis d'accord et je repren- drai les entraînements aujourd'hui."

«Depuis le début, je n'avais pas pensé à quitter le MOB» Bencharif Ali estime qu'il n'a jamais songé à quitter le club durant cet été ; tout ce qui a été dit à son sujet n'est que pure spéculation : " Ils disent que j'avais l'intention de quitter le club et que j'ai

même négocié avec d'autres formations. C'est faux, à aucun moment je n'ai pensé m'éloigner du MOB. Ce club m'a permis de m'imposer et de me faire connaître, je ne lui tournerai jamais le dos. Je vois mon avenir au sein du MO Béjaia, ce club qui m'a accueilli à bras- le-corps et qui m'a permis de réaliser de belles prestations la saison écoulée. La preuve, je ne me vois pas en dehors des murs de ce club ; j'ai prolongé mon contrat jusqu'en 2020. Je pense que j'ai démontré à tous ceux qui voulaient profiter de cette situation que je ne fais pas de la surenchère et que je veux bien poursuivre l'aventure sous les couleurs du MOB. "

«Je promets aux supporters une grande saison» Avant de conclure, Bencharif a bien évi- demment lancé un appel aux supporters de rester unis derrière leur équipe : " Je promets que je donnerai le meilleur de moi-même. Je voudrais lancer un appel aux supporters afin qu'ils restent unis derrière leur équipe. Nous disposons d'un nouveau groupe, qui veut prouver qu'il dispose d'énormes qualités. A nos supporters de nous soutenir durant cette nouvelle saison, tout en leur promettant que je ferai de mon mieux afin d'être à la hauteur des espérances." B. E. Z.

Aouali

signe

jusqu'en

2023

La direction du MO Béjaia a fait signer au jeune Aouali un contrat de 5 ans avec le club. Soumis à des tests depuis le début de la préparation par le staff tech- nique du club, Aouali aurait tapé dans l'œil du coach Michel. Ce dernier aurait demandé aux dirigeants du club de la capitale des Hammadites de faire le nécessaire pour permettre au joueur de figurer dans l'effec- tif de la saison prochaine. Evoluant toujours dans la catégorie réserve, Aouali s'entraînera avec le groupe professionnel et pourra même avoir une chance avec l'entraîneur Michel. Pour rap- pel, des voix se sont élevées, il y a quelques jours, suite à la libération de quelques jeunes issus de la catégorie réserve. La direction a estimé que tous les jeunes vont bénéficier d'une attention particulière.

Ernest,

l'attaquant

camerounais,

aura sa

chance

L'attaquant de 23 ans, Ernest Annang, qui effectue des tests depuis quelques jours au MO Béjaia, bénéfi- ciera de sa chance jusqu'au bout. Le coach des Vert et Noir veut se faire une idée plus préci- se sur les capacités du joueur en ques- tion. Sachant que l'essentiel de la préparation actuel- lement est axée sur l'aspect physique, le joueur en ques- tion n'a pas encore eu l'opportunité de se faire remarquer. Le déplacement du groupe en Tunisie et l'organisation de matchs de prépara- tion seront une belle occasion pour l'ex-attaquant du club de Syla de pou- voir convaincre le coach Michel, afin de le prendre dans l'effectif de la sai- son prochaine. B. E. Z.

Zaabar fait suer les joueurs

sai- son prochaine. B. E. Z. Zaabar fait suer les joueurs Aussitôt installé dans ses nouvelles

Aussitôt installé dans ses nouvelles fonctions, le préparateur physique Zaabar Salim a concocté un programme très riche aux joueurs, qui doivent à tout prix réussir cette phase préparatoire, dans l'optique de réaliser une saison à la hauteur des ambi- tions de la direction et de ses supporters. Ainsi, nous avons remarqué lors des der- nières séances d'entraînement, que les joueurs sont soumis à une charge importante et que le préparateur physique du club ne lâche pas la pression et ne badine pas avec la discipline. D'ailleurs, l'une des raisons principales, pour laquelle, le coach Michel avait insisté auprès de la direction du club, afin d'engager Zaabar au poste de préparateur physique, qui a toujours donné satisfaction.

préparateur physique, qui a toujours donné satisfaction. Michel continue d'espérer l'arrivée de N'doye

Michel continue d'espérer l'arrivée de N'doye

Lors de l'entretien qu'il nous a accordé jeudi dernier, l'entraîneur du Mouloudia de Béjaia, Michel Alain, continue d'espérer l'arrivée de l'attaquant séné- galais n'Doye. En effet, à une question au sujet du renforcement du compartiment offensif du club, Michel nous a avoué que tout peut arriver. " Rien n'est figé et tout

peut arriver. A titre d'exemple, n'doye a résilié son contrat mercredi avec le club sfaxien ; cela nous permet d'espérer un éventuel retour au club." Il estime que le profil de l'attaquant du CSS est très intéressant et que lui et son staff technique trou- vent qu'un attaquant de ce calibre pourrait régler de manière définitive la question

offensive du club, en attendant de voir l'évolution de la situation.

B. E. Z.

Dernier

entraîne-

ment

aujourd'hui D'après le pro- gramme établi par l'entraîneur prin- cipal Alain Michel, les joueurs du MO Béjaia auront droit à une derniè- re séance d'en- traînement ce samedi matin. En effet, les Béjaouis qui ont entamé la préparation dimanche dernier en prévision de la nouvelle saison, clôtureront cette première partie ce samedi. Les cama- rades du milieu de terrain Debbari ont eu droit à une semaine de prépa- ration intensive ; il a été essentiel- lement question de l'aspect phy- sique.

Relâche

dans

l'après-midi

Le coach du Mouloudia de Béjaia Michel Alain a décidé de permettre aux joueurs de récu- pérer de leurs efforts en leur accordant un après-midi de libre. Les joueurs, qui ont tout donné durant la semaine qui vient de s'écouler, bénéfi- cieront d'un après-midi de repos dans le but de casser la routi- ne et bien sûr de récupérer des efforts, qu'ils ont fournis lors des séances d'entraî- nement.

Départ pour la Tunisie ce dimanche

C'est dans la matinée de ce dimanche que la délégation des Vert et Noir pren- dra la route vers la Tunisie. Les joueurs du MO Béjaia doivent se rassembler au stade de l'OPOW de Béjaia, ce dimanche matin, afin de prendre la route vers la capi- tale Tunis, ou ils doivent prendre leurs quartiers au niveau de l'hôtel Gammarth. Trois rencontres ami- cales sont pro- grammées par le staff technique, qui compte beau- coup sur ce regroupement pour établir la stratégie avec laquelle il compte évolué la saison prochaine.

www.competition.dz

Samedi 7 juillet 2018

14

USMBA

www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 14 USMBA BELHOUCINI : «Je veux être le buteur de l'équipe»
www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 14 USMBA BELHOUCINI : «Je veux être le buteur de l'équipe»

BELHOUCINI :

«Je veux être

le buteur de l'équipe»

PAR DJI. ADEM

n'y a pas que l'argent car si je choisissais l'argent j'aurais pu saisir la CRL pour demander ma lettre de libération ainsi d'être payé au dernier centime et de rejoindre les clubs qui me voulait, mais je n'ai pas voulu faire cette démarche où je sens que je peux donner à mon club du cœur.

Revenons maintenant à la préparation, comment se déroule vos journées ? Le groupe a commencé la préparation il y a plus de 10 jours où la première semaine était plutôt pour le premier contact avec les nouveaux joueurs, mais les choses sérieuses ont commencé il y a trois jours où notre entraîneur Bououkaz a pris le taureau par les cornes en se focalisant uniquement sur le côté physique pour nous préparer, afin d'être prêts pour le début de la saison.

Beaucoup de joueurs se plaignent de la charge imposée par le staff Pas du tout, c'est notre travail de résister à la charge, mais je peux vous assurer qu'on a la chance d'avoir un grand entraîneur comme Moez Bououkez qui connaît très bien son travail d'ailleurs, il varie ainsi aux clubs et aussi par son poste les ateliers afin que nous ne sentons pas la fatigue et aussi la routine, le coach a fait un énorme travail la saison dernière avec le MCO et cela a été constaté sur le terrain en championnat car son équipe était parmi les rares équipes à n'avoir pas souffert physiquement en fin de championnat.

Votre équipe a signalé quelques départs et aussi plusieurs joueurs sont arrivés au club, cela ne vous perturbe pas ? Je ne pense pas car on a largement le temps de faire la cohésion entre

nous car malgré ceux qui ont quitté le club étaient des éléments-clés dans notre équipe mais je pense que ceux qui sont arrivés vont sans doute être à la hauteur des espérances placées en eux.

Connaissez-vous quelques-uns ? Je ne les connais pas personnellement mais on aura le temps de faire connaissance et créer des amitiés. Aussi tout ce que je peux vous dire c'est qu'il y a d'excellents joueurs et vont sûrement apporter un plus à l'équipe.

Quels sont vos objectifs lors de la prochaine saison ? Nos objectifs sont clairs car il faut faire mieux que la saison dernière, c'est-à-dire viser le podium et défendre à fond notre titre de coupe d'Algérie sans oublier qu'on a une participation africaine qu'on doit bien négocier.

…Et pour votre objectif personnel ? Mon rôle d'attaquant est bien sûr de marquer des buts alors je ferai tout mon possible pour inscrire plusieurs buts pour aider mon équipe à gagner les matchs et réjouir les Scorpions.

Justement après le départ du meilleur buteur de l'équipe, à savoir Habib Bouguelmouna, les supporters attendent beaucoup de vous. Quel message les adressez-vous ? Les Scorpions ne sont plus à présenter ils sont très importants pour leur équipe. D'ailleurs ils nous ont soutenus là où on a évolué que ce soit dans les bons ou mauvais moments ils étaient derrière nous alors on fera de notre mieux pour les rendre heureux. D. A.

Joint par nos soins au bout du fil, le deuxième meilleur buteur de la saison dernière de l'USMBA, Iheb Belhoucini, nous a dit que lui et ses camarades devraient bien bosser lors du stage de préparation afin d'être près au début du championnat. Le pur produit de l'école de Sidi-Bel-Abbès a promis aux Scorpions de redoubler d'effort pour les réjouir encore une fois en inscrivant plus de buts que la saison dernière.

Tout d'abord quels sont vos nouvelles ? Hamdoulah ça se passe bien pour l'instant, on vient d'entamer la préparation où on est soumis à un travail biquotidien avec l'entraîneur Moez Bououkaz afin d'être prêts pour le début du championnat

Avant de parler de la préparation votre nom a circulé dans plusieurs clubs de Ligue 1 Mobilis et aussi en Europe et malgré ça vous avez choisi de rester… On peut savoir les raisons qui vous ont poussé à continuer avec le club ? Tout d'abord je suis une personne qui n'aime pas changer de club alors j'ai préféré rester encore une saison et honorer mon contrat jusqu'à son terme, deuxièmement c'est mon club formateur et je ne peux pas lui tourner le dos sans oublier l'ambiance à l'intérieur du club et aussi au stade devant les Scorpions qui sont une merveille et c'est un plaisir de jouer devant eux. Maintenant pour ce qui consterne l'offre de la Belgique, ça n'a pas abouti.

Mais ces clubs-là vous ont proposé des sommes colossales Oui, bien sûr, mais dans le football il

PAC



Zemouli

attendu

samedi

Après un bon moment d'attente le nouvel entraîneur des portières de club paciste Zemouli va rejoindre les coéquipiers du gardien international Toufik Moussaoui pour entamer son travail avec le trio keeper composé de Moussaoui, Ferrahi et le jeune Amara. Ces derniers qui ont commencé leur travail depuis de la reprise avec l'équipe mais ils avaient un manque au niveau des entraînement spéciaux pour les gardiens malgré que Moussaoui le gardien numéro un du PAC a géré les séances d'entraînement pendant l'absence de entraîneur car il a vraiment une expérience qui lui facilite les choses, l'arrivée de new coach est attendue ce samedi pour qu'il entame son travail avec les gardiens.

SABER :

«Ecrire l'histoire avec le PAC»

PAR NADJIB HARITI

" Après l'arrivée du nouvel entraîneur la direction du PAC a parlé avec le staff technique qui est composé du coach Francesco Chloé comme entraîneur en chef et moi son adjoint et le préparateur physique Miguel Francé qui a entamé son job avec le groupe. Jusqu'à maintenant il fait du bon travail, c'est que les responsables d'équipe ont fait le maintien comme premier objectif pour l'année prochaine mais soyez sûr qu'avec le travail on peut marquer

de bons résultats beaucoup mieux que l'année passée et pourquoi pas faire rentrer le PAC dans l'histoire du football algérien avec un titre ou bien une participation africaine, on a toutes les conditions pour réussir et avec le travail le résultat sera palpable."

«Je sens qu'on va faire un succès cette année»

" Malgré que on a pas

recruté les joueurs et notre mercato estival était presque vide sauf l'arrivée du nouveau défenseur axial Noumir, ainsi qu'on

a perdu des bons joueurs

qu'ils étaient des pièces maîtresse avec l'équipe, mais je vous assure que le PAC est un club formateur qui ne va pas manquer de joueurs, cette année on va entamer la saison sportive avec une équipe totalement composée de nos propres joueurs formés au niveau de notre académie donc ils se connaissent très bien entre eux, notre premier objectif c'est le maintien mais

croyez-moi que ces jeunes joueurs je sens qu'ils vont faire leur possible pour avoir un succès avec le PAC à la fin de la saison. "

N. H.

Destination la Hongrie pour le stage

Les responsables de l'équipe paciste et les dirigeants de club qui font leur possible pour mettre les joueurs à l'aise pour qu'ils puissent se consacrer à cent pour cent à leur travail durant la période de préparation et après plusieurs offres proposées sur le stage d'équipe, d'après notre source proche de l'équipe d'Hydra, la direction du PAC a décidé de partir vers la Hongrie pour faire le 2e stage de préparation Après celui que font les joueurs au complexe sportif de l'équipe à Tessala El Merdja .

Le PAC a présenté son nouveau kit

La direction du PAC a dévoilé le maillot que vont porter les Pacistes pour la saison 2018/2019, il sera en jaune avec un short bleu quand le PAC reçoit et complètement en bleu quand le PAC joue à l'extérieur et pour les gardiens de but va être en couleur pistache plus un cabas bordeaux, ainsi que deux modèles pour les t-shirt d'entraînement et pour le staff technique qui va être de couleurs différentes.

Miguel fait un grand travail

Le préparateur physique portugais Miguel France il a vraiment montré des belles choses sur lui et sur son style de travail après 3 séance seulement de son arrivée car il a vraiment entamé le travail en force avec les joueurs qui ont vraiment senti qu'il a un très bon niveau ainsi qu' il est un vrai connaisseur car il a fait des exercices qui montrent son talent dans son domaine bien appréciés par les jeunes joueurs qui aiment sa nouvelle méthode de travail.

Chalo commencera samedi

Après ça signature avec le PAC l'entraîneur portugais a quitté le pays vers le Portugal comme on a déjà signalé ça, l'entraîneur portugais Francesco Chloé est attendu ce samedi pour entamer son job avec les joueurs avant de partir en stage où un très grand travail l'attend lui et son staff technique pour bien préparer ses jeunes joueurs avant le départ de championnat qui est programmé le 11 août prochain.

www.competition.dz

Samedi 7 juillet 2018

 

CSC

15

En amical : CSC 6 - Aïn Draham 0

 






LE CHAMPION RÉUSSIT

4 joueurs ont joué tout le match

sa première manœuvre

Comme plusieurs joueurs n'étaient pas prêts physiquement à disputer un match, l'entraîneur Amrani a été contraint de faire jouer toute la rencontre aux arrières Bencherifa et Khadir ; le milieu Beldjillali et l'avant- centre Djabout ont disputé toute la rencontre que leur club a jouée, jeudi passé, contre le club d'Ain Drahem.

Gaaga out

Le milieu du CSC Gagaa fut contraint de quitter le complexe de Hammam Bourguiba où son équipe effectue un stage bloqué, et rentrer à Constantine pour soigner un bobo qui tarde à guérir.

Les Vert et Noir, qui suivent un stage en Tunisie au centre sportif de Hammam Bourguiba, ont affronté amicalement le club amateur tunisien d'Aïn Draham avant-hier. La rencontre, qui s'est achevée sur le score de 6 buts à 0 en faveur du CSC, a permis au coach clubiste Amrani de jauger les nouvelles recrues.

PAR RABAH GATTOUCHE

Djabout, Belmokhtar et Aichi buteurs Le premier half de la rencontre amicale ayant opposé jeudi passé le CSC au team d'Ain Drahem a été entamé sur les chapeaux de roues par les Clubistes qui ont su ouvrir le score et l'aggraver par Djabout qui a démontré, qu'il reste un vrai chasseur de buts. Continuant à attaquer, les Vert et Noir ont encore su marquer deux autres buts à leurs adver- saires par Belmokhtar, qui a cru- cifié le gardien d'Ain Drahem par un tir fulgurant, et Aichi, qui, après avoir mis dans le vent deux adversaires, a logé la balle par un tir à ras de terre dans la cage des Tunisiens, avant que l'arbitre de la partie ne siffle la fin de la première mi-temps un quart d'heure plus tard.

Belmokhtar et Salhi corsent l'addition En seconde mi-temps, le coach a fait remplacer le gardien Limane par le jeune Khodja, les arrières Arroussi et Chahrour par Zaâlani et Boucheriha, les milieux Haddad et Lamri par Sylla et Benyekhlef, un jeune qui vient de rejoindre le CSC cet

été, et les fers de lance Aichi et Belmokhtar, qui, avant de sortir,

Les nouveaux avertissent les anciens En première mi-temps, l'entraî- neur Amrani a aligné une équi- pe composée de six des anciens poulains ; le gardien Rahmani, qui a cédé sa place à Limane à la demi-heure de jeu, les arrières Khadir, Arroussi et Bencherifa, le milieu Lamri et l'attaquant Aichi, et cinq des nouvelles recrues qui ont rejoint son club cet été ; le défenseur Chahrour, les milieux Haddad et Beldjillali et les fers de lance Belmokhtar et Djabout. Ces derniers ont su démontrer, avant-hier contre Ain Drahem implicitement aux anciens joueurs de leur nou- veau club qu'ils n'ont pas signé avec le CSC pour chauffer le banc.

a

marqué le cinquième but, par

Pour rappel,

 

junior Djaballah et la nouvel-

le recrue Salhi. Bien qu'elle ait été largement remaniée, cette

seconde équipe constantinoise, qui a joué la deuxième partie du match, a réussi à corser l'addi- tion contre le club amateur d'Ain Drahem en lui inscrivant deux autres buts par Belmokhtar, avant qu'il ne cède sa place à Salhi. R. G.

le

Gaaga s'est blessé lors du premier regroupement que ses coéquipiers et lui ont joué dans la ville des Ponts le mois de juin dernier.

6 éléments hors combat

Le gardien Osmani, l'arrière Benayada, l'ailier Belkheir et l'avant-centre Abid, qui n'ont repris les entraînements avec le groupe que la semaine passée, et le milieu Gagaâ et l'attaquant Belkacemi

Abid a raté 1,5 million de dollars

Le joueur du CSC Abid n'a pas pu rejoindre le club qatari El Khor qui voulait le recruter ; il aura raté une belle occasion de gagner un bon pactole en 3 ans. Selon la lettre envoyée par les dirigeants qataris à la direction des Vert et Noir, il aurait perçu en tout 1 million et demi de dollars s'il avait accepté de porter les couleurs d'El Khor les trois prochaines saisons.

1 million et demi de dollars s'il avait accepté de porter les couleurs d'El Khor les

Kaganbega a rejoint Hammam Bourguiba

La dernière recrue du CSC, l'attaquant burkinabé Kaganbega, qui portait les couleurs de l'Etoile Filante de Ouagadougou, a rejoint par route le soir même de son arrivée le complexe tunisien de Hammam Bourguiba où ses nouveaux coéquipiers suivent un stage bloqué. Selon les échos qui nous parviennent de la maison des Vert et Noir, Kaganbega ne va pas signer son contrat avec le club phare de Cirta que s'il réussit à convaincre le coach Amrani qui va le soumettre à des tests.

contrat avec le club phare de Cirta que s'il réussit à convaincre le coach Amrani qui

qui viennent à peine d'être rétablis de leur bobo, n'ont

pas été alignés contre Ain Drahem avant-hier, parce qu'ils étaient à plat physiquement.

CSC-Aïn Draham retransmis en direct par 3M News

Le site privé 3M News a retransmis en direct le match amical qui a opposé le CSC au club amateur d'Aïn Draham, avant-hier, à la grande joie des Sanafir, les fans des Vert et Noir qui sont connectés au réseau social Facebook.

JSS

KOULKHEIR : «J'ai choisi le projet sportif»

Comme annoncé dans l'édition de jeudi, la direction de la JS Saoura a engagé le milieu offensif Younes Koulkheir. L'ancien pensionnaire de l'O Médéa a rejoint le groupe de Nabil Neghiz avec qui il promet de travaille dur.

Entretien réalisé par

L. M. AZZI

Younes, votre engagement avec la JSS a été fait dans la discrétion…

Il faut dire que le club de la Saoura ne se refuse pas. Quand cheikh Zerouati m'a contacté et m'a proposé de jouer pour le JSS, je n'ai pas hésité à donner mon accord. Parce que le club n'est plus à présenter. L'équipe de la Saoura joue les premiers rôles, elle joue le podium. La saison passée, l'équipe a fini à la deuxième place du podium.

l'équipe a fini à la deuxième place du podium. Donc, j'ai signé mon contrat sans la

Donc, j'ai signé mon contrat sans la moindre hésitation.

Pourquoi avoir choisi ce club ?

Vous savez, j'ai choisi de signer ici à Béchar malgré les contacts. Il faut le dire, beaucoup de joueurs souhaitent opter pour ce club. J'ai choisi aussi le projet sportif. Cela dit, c'est intéressant que de porter le maillot de la JSS.

Vu le nombre de joueurs évoluant dans votre poste, vous risquez d'avoir moins de chance de jouer, qu'en dites-vous ?

Oui, je le sais. Vous savez, la concurrence fait partie de la vie d'un footballeur. Je suis encore jeune, je dois travailler dur pour rester en forme et pour avoir l'aptitude me permettant de gagner la confiance de l'entraîneur. Je sais que le staff technique actuel donne la chance à tous les joueurs mais principalement les plus en forme. Donc je tâcherai de faire le maximum pour gagner ma place.

Quelle est votre ambition personnelle ?

C'est bien simple, mon souhait de joueur est de gagner une place au sein de la sélection nationale. C'est mon rêve en tous les cas. Et puis dans l'immédiat il faut donner du plaisir aux supporters et leur procurer de la joie.

L. M. A.

Boulaouidet rejoindra l'équipe à Alger

L'attaquant El-Hadi Boulaouidet ne viendra pas à Béchar contrairement à ce qui a été annoncé. Ce joueur rejoindra le groupe ce samedi à Aïn Benian, lieu du stage de l'équipe qui débutera aujourd'hui. L'ancien pensionnaire du NA Hussein Dey a retardé son arrivée en raison de son maria- ge fêté il y a près d'une quinzaine de jours.

Visite et entraînement à Taghit

Les entraînements de la formation des Aiglons de la Saoura ont été délocalisés. En effet les joueurs se sont entraînés ce vendredi à Taghit, commune proche de la ville de Béchar. Le coach Nabil Neghiz a certainement voulu donner l'occasion à ses poulains de sortir de la rou- tine des entraînements au stade En-Nasr. Les joueurs ont profité pour visiter les endroits féeriques de cette ville adulée par les touristes.

Réserve : entraînement à El-Ahmar

A l'instar des seniors, les joueurs de l'équipe réserve ont

eu l'occasion de faire une séance de travail en dehors de Béchar. Les poulains de Lakhdari se sont entraînés au stade d'El-Ahmar, commune distante d'une quarantaine de kilomètres de la ville bécharie. D'après nos informations, les joueurs et les membres l'accompagnant ont été reçus par le vice-président de l'APC. Un grand public était venu voir les entraînements avec un accueil chaleureux à l'en- trée de cette commune. Le déplacement s'est effectué à bord du bus du club.

Le mercato de la JSS

Arrivées : Nateche (MC Oran)- Lhameri (GC Mascara)-

Aouedj (ES Sétif) - Bouchiba (O Médéa) - Farhi (USM Alger)

- Boulaouidet (Ohood Arabie saoudite) - Koulkheir (O

Médéa) Départs : Djemaouni - Bourahla- Tobal (USM Annaba) - Madani (USM Alger) - Bencherifa - Bourdim (MC Alger) - Bouziani (USM Harrach prêt) - Belalem Larbaoui et Maichi (U21) (NC Magra)

www.competition.dz

16

Samedi 7 juillet 2018

PUBLICITÉPUBLICITÉ

ANEP 820 067 du 07/07/2018 Compétition / PUB
ANEP 820 067 du 07/07/2018
Compétition / PUB

ESS

ANEP 820 067 du 07/07/2018 Compétition / PUB ESS Les Sétifiens entament la dernière phase de

Les Sétifiens entament la dernière phase de préparation

Place aux choses sérieuses

dernière phase de préparation Place aux choses sérieuses C'est demain que les partenaires d'El Habib

C'est demain que les partenaires d'El Habib Bouguelmouna débutent la troisième et ultime étape de la préparation avant le début des choses sérieuses.

De notre correspondant

SOFIANE I.

Après en effet un premier cycle effectué à Sétif à partir du 3 juin puis un second stage d'un peu lus de deux semaines à Hammam Bourguiba en Tunisie, les Ententistes vont entamer dès demain au stade du 8-Mai- 1945 de Sétif, la dernière ligne droite de la préparation avant le premier rendez-vous offi- ciel de la saison 2018-2019 programmé le 17 juillet face au Difaâ El-Jadida dans le cadre de la troisième journée de la phase de poule de la Ligue des champions d'Afrique. Un derby que va désormais se consacrer à pré- parer aux mieux le coach Rachid Taoussi qui a eu l'op- portunité de faire un constat sur les points faibles et forts de son team, notamment à travers les deux joutes ami- cales disputé en terre tuni- sienne face au Club Sportif Sfaxien. Contrairement au premier match, les Ententistes ont montré cette fois un visa- ge bien meilleur, notamment concernant la cohésion. En effet, défait lourdement lors de la première joute (0-3), les Ententistes ont réussi à impo- ser le nul de zéro à zéro aux

Sfaxiens mercredi à Hammam Bourguiba soit la veille au retour au pays.

La cohésion et l'efficacité, les priorités Une ultime répétition générale qui fut le moins qu'on puisse le dire riche en enseignements pour le technicien marocain. Ayant décidément bien retenu la leçon du premier test, les gars de la cité d'Aïn El Fouara ont scrupuleusement appliqué les consignes de leur entraîneur Rachid Taoussi qui s'est montré certes satisfait de la production de son équipe d'une manière générale mais pas au niveau du secteur offensif qui n'a pas encore trouvé ses repères puisque l'attaque sétifienne est restée muette durant ses deux joutes amicales. Du coup, l'ancien sélection- neur national des Lions de l'Atlas aura encore du pain sur la planche avant de trou- ver la formule idéale, celle qui pourra mener son team à secouer les filets adverses et obtenir par la même occa- sion des résultats probants dès la reprise de la compéti- tion officielle.

Des matches

amicaux au menu

A ce titre, il a prévu que son

groupe aura à disputer entre deux à trois joutes amicales avant le jour J. Les contacts sont en cours pour trouver des bons sparring-partners notamment des équipes du championnat de Ligue 1

Mobilis qui seront présent aux cours de cette période du côté de la capitale des Hauts- Plateaux plus précisément à l'Ecole des Sports Olympiques d'El Bez. Des tests qui vont être exploiter aux mieux par

le staff technique notamment

pour améliorer la cohésion et essayer de trouver des solu- tions en attaque. Un comparti- ment qui connaît presque la même situation depuis trois saisons. "Oui, il faudra qu'on trouve vite des solutions au niveau de l'attaque. L'équipe s'améliorer d'un match à l'autre cependant, nous butons toujours sur l'ineffica- cité des attaquants devants les

buts adverses", a déclaré à ce titre l'ex-coach du Chabab à la fin du stage de Hammam Bourguiba lequel fut pour lui " une totale réussite d'autant plus que nous avons appliqué à la lettre le plan de travail qu'on a mis en place ", a-t-il

conclu.

S. I.



Draoui sur la bonne voie

Après s'être rétabli de la blessure dont il souffrait, Zakaria Draoui a repris le travail avec le reste du groupe depuis déjà une semaine. Bien qu'il n'a pas été concerné par les deux joutes amicales disputées par son équipe lors du stage de Hammam Bourguiba en Tunisie face au Club Sportif Sfaxien, l'ancien milieu du Chabab est déterminé à faire de son mieux afin qu'il soit prêt le plus vite possible. ''C'est vrai que je n'ai pas eu l'occasion de participer aux matches amicaux disputés par mon équipe au cours du stage de Hammam Bourguiba. Cependant, cela ne m'a pas empêché pour autant de multiplier les exercices. Il ne faut pas oublier que je reviens à peine d'une blessure et de ce fait je suis soumis à un travail spécifique. Je ne veux pas brûler les étapes. Je vais faire de mon mieux afin d'éviter la rechute. Je ne suis pas très pressé à rejouer. Je pense que notre effectif possède un effectif sur lequel pourra compter notre entraîneur. Moi de toutes les manières, je vais faire le maximum pour récupérer mes moyens et du coup être à la disposition de mon coach '', a déclaré l'enfant d'Hussein Dey. S. I.

HAMAR : «Encore 2 joueurs et ça ira»

Comme annoncé, la direction sétifienne espère engager deux autres nouveaux joueurs avant de clore le recrutement. Approché d'ailleurs en marge de la présentation d'Amir Karaoui, le président Hassen Hamar a indiqué que le recrutement sera clôturé avec la venue de deux joueurs de nationalité étrangère. Il a cité à ce titre la venue de l'Ivoirien Sylla Daoudi qui devait rejoindre la capitale des Hauts-Plateaux dans les tous prochains jours tout comme un attaquant de nationalité gabonaise qui évoluait dans une équipe de troisième division au Portugal. '' En principe ils seront là incessamment. C'est des joueurs que le coach Rachid Taoussi a déjà supervisés à travers des vidéos. Cela dit, une fois qu'ils seront ici, ils vont subir des tests techniques avant de décider sur leur sort ", a-t-il souligné dans ce registre tout en affirmant que l'engagement de Karaoui sera bénéfique à son team notamment par rapport au besoin de l'équipe d'un joueur

par rapport au besoin de l'équipe d'un joueur de son profil et qui pourrait donc apporter

de son profil et qui pourrait donc apporter un plus. '' Karaoui n'est pas à présenter. C'est un joueur qui a de l'expérience d'abord et qui connaît assez bien l'équipe pour voir déjà porter ses couleurs par le passé. Je suis persuadé qu'il pourrait rendre d'énormes services à l'équipe '', a ajouté le boss ententiste, et ce, bien que le joueur ne sera pas qualifié pour jouer les prochaines sorties africaines du fait qu'il a une licence avec son ancien club, le MCA en l'occurrence.

S. I.

www.competition.dz

Samedi 7 juillet 2018

OM

17

www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 OM 17 AIT-ABDELMALEK : «J'AURAI MON MOT À DIRE !» Normalement,
www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 OM 17 AIT-ABDELMALEK : «J'AURAI MON MOT À DIRE !» Normalement,

AIT-ABDELMALEK :

«J'AURAI MON MOT À DIRE !»

Normalement, le joueur Ait-Abdelmalek, après avoir signé un bail de deux années avec l'Olympique de Médéa, est la 12 e recrue en ce mercato estival. Aussi, il est le quatrième attaquant du club phare de Titteri en prévision de la saison prochaine.

De notre correspondant

M. GRINI

La saison écoulée, le joueur Ait-Abdelmalek est prêté par le Nasr Hussein-Dey au club de Lavigerie, l'USM Harrach, avec lequel il n'a pas joué beaucoup de matches, mais il a pu marquer trois buts. Il n'a pas émer- gé du lot au cours de cette courte période qu'il a passée avec Essafra d'El-Harrach non seulement à cause

Michaelo, l'attaquant burkinabé qui tarde à venir

Comme nous l'avons rapporté dans nos précédentes éditions, les res- ponsables médéens sont à la recherche d'un autre attaquant et d'un milieu de terrain, comme l'a affirmé le chairman médéen Mahfoud Boukhelkhel récemment devant un parterre de journalistes. Dans ce sillage, le président médéen est en contact avec un attaquant burkinabé qui a pour nom Michaelo. Ce dernier se trouve en Tunisie puisque la saison passée, il a vêtu le maillot du Stade Gabès. Pour le moment, les dirigeants du Titteri

sont dans l'attente de leur deuxième recrue africaine pour tout finaliser et entamer le stage de Hammam de Bourguiba à Tunis le 15 de ce mois avec un contingent au grand com-

plet.

M. G.

de ses rares apparitions, mais aussi et surtout en raison des problèmes qui ont secoué l'USMH à l'époque ; d'où sa relégation au palier inférieur et la pression terrible qu'ont exercée les Kaouassir sur l'équipe. Il lui était impossible d'éclater tout son talent et sur le tard. Le peu de temps qu'il a joué ne lui a pas permis. Seulement, il reste quand même un jeune joueur qui a des qualités intrinsèques et qui déborde de vie et d'ambition. Ballon au pied, il est rapide et percutant. Il peut mystifier n'importe quelle défen- se avec sa vitesse d'exécution et ses dribbles déroutants. En ce qui concer- ne l'expérience, il en a acquis lorsqu'il a joué quelques joutes notamment avec les Harrachis. La direction médéenne n'a pas accordé trop d'im- portance à ce facteur d'apprentissage, tout en prenant sérieusement en

compte les aptitudes remarquables de ce joueur. D'ailleurs, juste après avoir opté pour le club phare de la capitale du Titteri, il s'est exprimé : ''J'ai choisi l'Olympique de Médéa bien que j'aie reçu plusieurs offres des paliers 1 et '2 Mobilis. J'ai opté pour ce glorieux club afin de faire exploser toute mon éner- gie et surtout me faire remarquer. Franchement, j'ambitionne de marquer autant de buts avec l'OM en ma quali- té d'attaquant.'' A propos de son par- cours l'an passé sur le plan individuel, il a dit : ''La pression a influé négative- ment sur mon rendement la saison passée ; les circonstances dans les- quelles j'ai évolué ne m'ont pas permis de faire sortir tout ce que j'ai dans les tripes. Mais pour la saison à venir, il y aura un autre discours et une autre manière d'agir. J'ai l'intime conviction que je vais faire une grande saison

avec l'OM.'' Tout en cherchant à justi- fier son manque d'expérience sur le terrain, il dira : ''Certes, je n'ai joué que les derniers matches de la saison écoulée avec le club harrachi, mais une chose est sûre, j'ai acquis une certaine expérience précieuse à mes yeux. Une expérience que j'espère mettre au ser- vice de mon nouveau club et répondre ainsi positivement aux attentes de tous les Médéens.'' Enfin, le joueur Ait- Abdelmalek se dit prêt pour la concur- rence et que celle-ci ne lui fait pas peur. ''La concurrence ne m'a jamais fait peur car j'ai l'entière confiance en mes capacités ; je suis rassuré que je vais m'imposer à l'OM. Je vais même déclarer que j'ai mon mot à dire avec l'Olympique la saison prochaine, et vous allez le voir.''

M. G.

DEMBÉLÉ CLÔT LE RENFORT DÉFENSIF

Bien que la formation du Titteri souffre de la ligne d'attaque et que les dirigeants des Olympiens soient en train de mettre le paquet pour la peaufiner au cours de cette période du marché des transferts, cela ne les a pas empêchés de donner plus de solidité, de stabilité et de fermeté à ce compartiment défensif lors- qu'ils ont fait appel à un Africain du Mali, à savoir Dembélé. Ce dernier a

ainsi clôturé le nombre prévu pour ce compartiment défensif de l'OM en prévi- sion du prochain exercice. Les dirigeants médéens, qui ne veulent en aucun cas du coup de Trafalgar de l'an passé, ont renforcé parfaitement leur arrière-garde tout en attendant d'en finir très prochai- nement avec cette ligne des avant-postes où deux percutants attaquants sont attendus.

Sa déclaration franche ''J'ai préféré tenté une aventure dans le championnat algérien que de conti- nuer d'évoluer dans celui des Marocains. A vrai dire, j'ambitionne d'endosser un jour le maillot de mon pays, le Mali, et ma prochaine destina- tion sera l'Europe. Je ne vous cache pas qu'il s'agit là de mon principal

objectif.''

M. G.

Hamouche

travaille sans

relâche

L'entraîneur Hamouche, depuis qu'il est à la tête de cette formation médéenne, donne l'im- pression que le temps le menace et le presse. Le programme qu'il a sous les yeux, il veut le bouffer d'emblée pour sauter à un autre et ainsi de suite ; mais il veut, également, que ce programme soit exécuté à la virgule près. Il est à cheval quant à l'exécu- tion de ce premier stage local afin d'attaquer sans répit à la mi-juillet celui de la Tunisie. Et pour en finir, le techni- cien Said Hamouche a soumis, avant-hier dans la matinée, ses capés à un travail foncier sans relâche afin que le volet musculation soit réalisé dans les délais qui lui sont fixés.

Un match

d'application

dans

l'après-midi

Tout au début des plans de ce stage interne à Médéa, les respon- sables médéens ont prévu au moins deux joutes amicales au cours de la dernière semaine de cette pre- mière étape de précom- pétition. En attendant que cela soit fait, le staff technique de l'équipe médéenne trou- ve adéquat de recourir - comme le font d'ailleurs toutes les autres équipes à cette période précise - à des matches d'application. Il a demandé à l'entraîneur Hamouche, ce jeudi, d'avoir une idée même imprécise sur les quali- tés de chaque joueur et les postes à pourvoir.

DRBT

Deux nouveaux joueurs à Tadjenanet

Le DRBT a relancé son mercato cette semaine en recrutant deux nouveaux joueurs, l'ex-milieu du CRB Izghoubi Mohamed et le transfuge du NAHD, Herida en défenseur central quelques jours après l'arrivée de Ghomari qui a effectué son come-back. Les Tadjenanetis ont d'abord renforcé leur attaque en accueillant Ouanas, avant-centre de la JSM Béjaïa, et Hichem Mokhtar, l'ailier gauche skikdi. Ils ont également consolidé leur milieu en recrutant Bensaha de la JSMB et Amachi du MCA. Ils ne seront pas les seuls joueurs recrutés. On attend aussi voir débarquer le gardien de but Boulekrouche qui découvrira peut-être le DRBT aux côtés de son partenaire Djabou pour former un duo défensif au sein de l'équipe. Le président Graïche s'est donc attelé à presque finaliser le recrutement après un sérieux dégraissage au sein de l'effectif. Avec un taux de 50% des effectifs, entre 9 et 12 nouveaux joueurs pré- vus d'être engagés, cela fait au total actuelle- ment 10 éléments déjà en attendant peut-être le Nigérian ou les deux transfuges de l'USB.

Après concurrence entre les nouveaux et les anciens Surtout sur le plan compétitif où chacun vou- lait être meilleur que l'autre. Dans les deux

camps, on commence à mieux se connaître. L'entraîneur qui a déclenché la concurrence a réveillé le groupe mis sur un pied d'égalité. C'est donc important pour le coach qui esti- me que plus la concurrence est rude, plus la compétition est de bon niveau entre joueurs, a-t-il expliqué. Avec trois joueurs pour une place, chacun d'eux veut s'affirmer pour prouver qui est le plus efficace. Cela fait plai- sir de voir tout le monde dans la peau d'un leader ou plutôt un joueur qui s'impose dans le groupe. Transfuges d'une division infé- rieure, la majorité des recrues après s'être révélées de bons joueurs dans leurs clubs res- pectifs, ils sont là pour s'imposer parmi l'élite qui vont leur servir de source de motivation afin d'exploiter toutes leurs qualités.

Edore insiste sur les bonnes habitudes Joueurs, staffs technique et médical, diri- geants, quasiment tout le monde est là pour mettre de l'ambiance dans l'équipe et la force des bonnes habitudes dans le travail. C'est en effet une bonne initiative qui renforce les rapports entre les différents acteurs, mais d'améliorer l'image de l'équipe auprès de son environnement et une satisfaction du côté de ses supporters sur son comportement. Le

du côté de ses supporters sur son comportement. Le principe, selon le coach, est de motiver
du côté de ses supporters sur son comportement. Le principe, selon le coach, est de motiver

principe, selon le coach, est de motiver les joueurs sur les nouvelles façons de travailler en suscitant en deux la volonté du travail en équipe permettant d'atteindre à moyen et long termes les objectifs du club. De nom- breux joueurs sont mal accompagnés ou ne prennent pas des initiatives sur le terrain, à

cela, le coach a fait un bon partage des tâches pour fondre dans le groupe et ensemble, c'est devenu moins pénible pour le collectif.

Et aussi sur la cohésion entre nouveaux et anciens Au cours des séances d'entraînement, le staff technique axe un peu plus le travail sur le plan physique pour améliorer la cohésion du groupe et le mental des joueurs qui commen- cent à mieux se connaître. Entre anciens et nouveaux, des liens se sont créés entre eux. Le préparateur physique de l'équipe propose aux joueurs à chaque séance une épreuve de défi pour créer d'une part la cohésion du groupe et d'autre part, pour montrer aux joueurs qu'ils ont plus de ressources men- tales qu'ils ne le pensent. Chaque joueur l'a sûrement déjà remarqué lorsqu'au début ils ne se connaissent pas, les uns les autres, puis ensemble ils sont amenés à collaborer dans un esprit d'équipe. Du coup un contrat de confiance entre le staff des entraîneurs et le collectif des joueurs a été établi avec le senti- ment de progresser et d'apprendre des choses nouvelles toujours dans un cadre pro- fessionnel avec à la clé maintenir et renforcer la cohésion de l'équipe. A. T.

www.competition.dz

Samedi 7 juillet 2018

18 USMB  L’AGO du CA de la SSPA/USMB prévue aujourd’hui Le rendez-vous de l’assemblée
18
USMB
L’AGO du CA de
la SSPA/USMB
prévue
aujourd’hui
Le rendez-vous de
l’assemblée générale
ordinaire de la
SSPA/USMB a été fixé
pour aujourd’hui en
début d’après-midi.
Cette assemblée sera
ponctuée par la pré-
sence de tout le
monde, c’est-à-dire
les actionnaires et
les actionnaires
majoritaires qui vont
venir faire le point
avec Alime, a leur
tête Matseki et
Zghimi qui vont venir
assister a cet assem-
blée. Alime va vivre
un après-midi chaud,
ou il sera prier de
donner les arguments
valables aux
membres du CA,
sinon il sera démis
de ses fonctions.
Un grand chantier
attend Latrèche !
Latrèche, le nouvel entraîneur de la formation blidéenne,
n’aura aucunement la tâche facile pour remettre l’équipe
sur la bonne voie.
PAR AMINE DJAÂFAR
travail du nouvel
entraîneur ne va pas se
focaliser sur le volet
technique seulement, mais
sur plusieurs volets entre
autres celui psychologique
pour permettre à Boutagga
et ses coéquipiers
d’aborder la saison avec un
mental d’acier.
Tayeb Slimane
a rempilé
pour 2 ans
Latrèche doit refaire
le travail à zéro pour
monter une équipe
compétitive qui pourrait
rivaliser avec les autres
équipes du championnat
de la ligue deux. En effet,
le coach doit axer son
travail sur le volet
psychologique pour
convaincre les joueurs
blidéens à se donner à
fond, entre autres, les
jeunes talents qui ont fait
un bon parcours lors de la
précédente saison, ils ont
les qualités pour réussir
lors de cette saison. Le
Alime doit l’aider
dans sa mission
Le président du conseil
d’administration de la
SSPA/USMB Chouaib
Alime doit impérativement
aider son entraîneur dans
sa prochaine mission.
Alime doit d’abord
rencontrer tous les joueurs
pour les convaincre de
rester à Blida, entre autres
les plus jeunes qui
demeurent dans le viseur
de plusieurs clubs. Le jeune
président blidéen doit aussi
tenir une réunion avec son
entraîneur pour choisir le
site idéal pour le
déroulement du stage de
préparation de l’inter
saison. Les deux hommes
doivent établir une liste des
meilleurs joueurs dont la
direction doit recruter pour
renforcer l’équipe au
niveau des trois
compartiments.
A. D.
Le joueur du milieu
de terrain, Tayeb
Slimane, a rempilé
son contrat avant-
hier avec le club
phare de la ville de
Blida pour une durée
de deux ans. Ce
joueur a été contacté
par plusieurs équipes
entre autres le promu
de la ligue deux
Magra ainsi que la
JSMS, cependant
Tayeb a choisit de
renouveler son
contrat a Blida.
Alime : «Le coach est le seul maître technique»
Le président de la SSPA/USMB, Chouaib Alime, nous a fait savoir que l’entraîneur Abdelkrim
Latrèche est le seul responsable du volet technique.
Peut-on savoir les raisons qui vous
on poussé d’opter pour le choix de
Abdelkrim Latrèche ?
J’ai choisi Latrèche comme entraî-
neur, car ce dernier est un homme
expérimenté et il connaît les rouages de
la Ligue 2 Mobilis. La preuve, il a réali-
sé plusieurs accessions avec des
équipes de l’est du pays et d’autres
équipes du centre. Latrèche est un
entraîneur qui supporte la pression et
avec lui on va pouvoir atteindre notre
objectif qui est l’accession.
La désignation d’un entraîneur
comme Latrèche va-t-elle aider le
club blidéen pour atteindre les
objectifs assignés ?
Latrèche a besoin de l’aide de tout le
monde pour réussir. On doit le mettre
dans de bonnes conditions pour lui
permettre d’axer sa concentration sur
le travail et rien d’autre.
traîneur pour établir la liste des joueurs
libérés et les joueurs qui seront retenus.
On doit également aussi choisir les
meilleurs profils qui peuvent aider le
club à accéder en L1 Mobilis.
Qu’on est-il de l’assemblée
générale de la SSPA/USMB prévue
ce samedi ?
Elle sera ordinaire au sens propre du
mot, car on exposer les deux bilans
moral et financier.
L’objectif numéro un de cette
équipe sera-t-il l’accession ?
Qu’on est-il des joueurs retenus et
ceux qui seront recrutés ?
Je vais tenir une réunion avec l’en-
Il est encore tôt de parler sur l’acces-
sion ou sur l’objectif principal, pour le
moment le club est en détresse et on
doit sauver ce début et l’appétit vien-
dra en mangeant.
Qu’on est-il de la présence des
actionnaires qui ont insisté pour
venir assister a ce rendre-vous ?
Tout le monde est le bienvenu. A. D.

MCS

Rien ne va plus au MCS

De notre correspondant

DJELLOUL KHELFALLAH

C’est le feuilleton de l’été pour le club du MCS à chaque fois que le président du CSA Mohamed Messaâdi annonce son depart. Hier, lors d’une conférence de presse au siége de l’équipe, Messaâdi a confir- mé sa démission du poste de presi- dent. Cette fois-ci, il est catégorique et aucune personne ne s’est manifes- tée pour lui succéder. Le MCS reste l’otage de ces gens, ce qui n’est pas du tout un bon signe pour ce club qui pourrait vivre le pire scé- nario cette saison.

Le boss ne veut plus rester à la tête du CSA Le président actuel du MCS Mohamed Messaâdi est catégorique : il ne veut plus rester à la tête de cette CSA. Dès la semaine prochai- ne, il devrait jeter l’éponge et démis- sionner de son poste de président. Même si les saisons précédentes, il

a

annoncé son départ, à chaque fois

il

est revenu sur sa

décision. Cette

fois-ci, c’est la bonne pour lui ; il a

annoncé lors de la conférence de presse d’hier qu’il démissionne.

Démission collective Les membres du club amateur pré- sents lors de cette conférence de presse ont déclaré leur démission collective ; c’est le résultat de la grave crise financière qui secoue le club depuis un bon moment. Malgré les doléances et les appels de détres- se de Messaâdi, personne dans cette wilaya, ni le wali ni les élus locaux, n’est venu en aide au club. Le club, à cause de cette crise financière, est en cessation de paiement. Le club amateur a décidé de charger le com- missaire aux comptes d’arrêter le bilan dans les plus brefs délais. Cette décision était prévisible du moment que la crise financière qui frappe ce club n’a pas trouvé d’is- sue.

Le club pris en otage Le départ de Messaâdi se précise et ne veut pas revenir sur sa décision ;

aucun ne veut prendre cette équipe

au moment où, dans d’autres clubs de Ligue 1 et 2 Mobilis, c’est la guer- re pour prendre le fauteuil de prési-

dent. Si cette situation perdure, l’équipe de Saida va se retrouver

sans

temps prise en otage. Ce n’est pas du tout bon pour l’avenir du club. Les vrais fils et les amoureux du MCS doivent se manifester avant qu’il ne soit trop tard car ils n’ont

pas le droit de laisser mourir ce club.

président et sera en même

Vers l’anonymat Personne à Saïda n’aurait imaginé que le club allait arriver à ce point extrême où la situation s’est détério- rée. Ni les opérateurs économiques ni les autorités locales n’ont répon- du favorablement aux messages de détresse. Pourtant, les autres clubs ont reçu des aides, directement ou indirectement, pour poursuivre leur parcours en toute sérénité. Finalement, le club est en cessation de paiement, comme s’il n’y a pas de gens capables de l’aider. Finalement, ceux qui voulaient la mort du club ont eu le dernier mot avec la démission des dirigeants actuels du club amateur et la disso- lution de la SSA/MCS.

D. K.

Messaâdi : «Que chacun assume ses responsabilités !»

La démission du président du CSA-MCS et de tous les membres ne va pas passer inaperçue car c’est l’avenir d’un grand club qui a été démoli à cause d’une aide financière qui aurait pu être évitée s’il y avait eu la volonté de la résoudre. Mais il y avait un embargo sur le club, et personne n’a jugé utile de lui apporter la moindre aide. Le MCS étant le porte-flambeau de la ville et de la wilaya, on n’a pas le droit de le laisser mourir ; ceux qui pouvaient l’aider et qui ne l’ont pas fait doivent assumer leurs responsabilités.

«Ma décision est prise et l’AG est libre de choisir celui qui peut donner un plus au club» Toutefois, le président du CSA/MCS a confirmé, lors de cette conférence, sa décision de quitter le club et ce, après avoir

permis au MCS de réaliser son objectif. Mieux encore, il estime : «J’ai pris la décision de démissionner de mon poste de président du CSA car je ne peux pas poursuivre ma mission pour plusieurs raisons, notamment cette crise financière. Cela dit, l’assemblée générale est libre d’élire un nouveau président.»

«Les supporters doivent s’unir dans l’intérêt du club» Le président Mohamed Messaâdi a tenu à lancer un appel en direction des supporters afin de s’unir dans l’intérêt du MCS qui a besoin de sérénité. Il dira : «Je veux lancer un appel aux supporters pour s’unir car le MCS a besoin de tout le monde pour retrouver sa sérénité.»

D. K.

www.competition.dz

Samedi 7 juillet 2018

USMH

19

www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 USMH 19 AOUAD DONNE SON ACCORD À LAÏB C'est désormais officiel,

AOUAD DONNE

SON ACCORD À LAÏB

C'est désormais officiel, le milieu de terrain du MCO Mohamed-Amine Aouad sera harrachi la saison prochaine.

PAR MASSINISSA HACHOUR

Après le premier round de négociations au début de la semaine passée, le joueur a ren- contré le président Mohammed Laib dernier auquel il a donné son OK. Le premier responsable du club de Maison Carrée n'a pas mis beaucoup de temps pour convaincre Aouad de rejoindre le club harrachi au prochain exerci- ce. En fin de contrat avec son club actuel, le MC Oran, Aouad a choisi le club harrachi pour la saison prochaine. Il devra para-

pher son contrat dans les pro- chaines heures pour officialiser sa venue à l'USMH et défendre les couleurs jaune et noir. De source officielle, l'attaquant ora- nais ne devrait pas tarder à s'en- gager avec l'USMH.

Attendu aujourd'hui pour signer Une source proche de la direc- tion nous a fait savoir que le pré- sident Laib a arraché officielle- ment le OK au joueur qui est attendu aujourd'hui à Alger pour parapher officiellement son contrat. Sauf revirement de situa- tion, le meneur de jeu Mohammed-Amine Aouad sera harrachi la saison prochaine. Il faut dire que les Harrachis ont beaucoup souffert la saison der- nière dans ce compartiment. Cette fois, Mohammed Laib veut que les choses aillent bien afin d'avoir une meilleure efficacité offensive. C'est la raison pour laquelle la direction insiste pour enrôler Aouad aux qualités indé- niables. Les responsables harra-

chis ont décidé de recruter cet élément en prenant en considéra- tion l'avis du coach Laoufi qui le connaît parfaitement. Aouad est ainsi le huitième joueur déjà har- rachi, après que le président Laib a réussi à le convaincre. En optant pour Essefra, l'ancien joueur de l'ASMO entend pro- gresser davantage avec l'USMH. Son souhait est d'y marquer son passage et pourquoi ne pas réus- sir l'accession avec les Harrachis. Les dirigeants harrachis, à leur tête le président Laib, comptent tout faire pour réussir leur recru- tement. Après avoir assuré les services de Hamidi, Benamara, El-Hendi, Rebbouh, Mouissi, Abdat, Benabderahmane et Aouad qui devra officialiser aujourd'hui, ils feront de leur mieux pour recruter d'autres bons joueurs. Leur objectif est de bâtir une grande équipe capable de jouer l'accession la saison pro- chaine.

M. H.

de jouer l'accession la saison pro- chaine. M. H. Laoufi : «Je serai présent à la

Laoufi : «Je serai présent à la reprise»

Comme nous l'avons rapporté par nos soins, l'entraîneur Salem Laoufi a subi une intervention chi- rurgicale ; il a dû rater les trois séances d'entraînement. Suite au départ de Krimo Messaoudi et l'in- disponibilité de Salem Laoufi, c'est le nouveau DTS Omar Dali qui a assuré l'intérim. Lors d'une courte déclaration qu'il nous a accordée, le premier responsable de la barre technique de l'USMH a tenu à ras- surer les supporters quant à son retour. L'ancien entraîneur de

l'ASMO confie qu'il va beaucoup mieux et qu'il devra reprendre son travail aujourd'hui, lors de la séan- ce de reprise prévue au stade de la Protection civile de Dar El-Beida. " J'ai subi une intervention chirurgi- cale qui n'est pas vraiment compli- quée. Je vais beaucoup mieux et en principe, je reprendrai le travail ce samedi ", nous a déclaré le premier responsable de la barre technique harrachie.

M. H.

Belhani, RDV reporté

Comme nous l'avons annoncé dans notre édition de jeudi, une ren- contre devait avoir lieu entre le président Mohammed Laib et le gardien Abderraouf Belhani, qui veut éclaircir sa situation. Toutefois, pour des raisons que l'on ignore, le président de l'USMH a dû reporter l'entrevue pour une date ultérieure, nous a confié une sour- ce proche de du portier harrachi. C'est donc au début de la semaine que les deux hommes devraient se rencontrer à Alger pour entamer officiellement les négociations. Le joueur, qui a rejoint la formation

harrachie lors du mercato hivernal, n'a pas perçu tous ses arriérés. Sur les tablettes de plusieurs clubs, Belhani donne la priorité à l'USMH, mais en exigeant le payement de ses arriérés. Sous contrat jusqu'à juin 2019, l'ancien gardien de la JSMB ne veut en aucun cas se pré- cipiter pour saisir la Chambre de

résolution des litiges (CRL), préfé- rant rencontrer le président Laib pour trouver une solution à l'amiable. Si le boss harrachi trou- ve un accord avec son portier, Belhani reprendra les entraîne-

ments avec le groupe.

M. H.

Reprise cet après-midi à Dar El Beida

Les Harrachis reprennent cet après-midi le chemin du stade après deux jours de repos. Le premier cycle de préparation, qui a débuté le 27 juin, se poursuit au stade de la Protection civile de Dar El-Beida. Les camarades de Younès s'entraîneront jus- qu'au 10 juillet avant de se rendre à Ain Témouchent pour un stage bloqué de 12 jours.

Le groupe devra se compléter

Comme tout le monde le sait, plusieurs joueurs de la sai- son écoulée n'ont pas encore repris le chemin du stade pour entamer la préparation avec leur équipe. Mis à part Younès, Belarbi, Nekrouf et les joueurs de la réserve, les cadres n'ont pas encore inté- gré le groupe. Selon une sour- ce proche du staff technique, les dirigeants ont pris attache avec ces éléments qui tardent à entamer la pré- paration à l'image d'Ismail Kherbache et Adel Bougueroua, qui devront entamer la préparation aujourd'hui à la séance de reprise.

Benabderahmane n'a pas encore intégré le groupe

La nouvelle recrue Fares Benabderahmane, qui a offi- cialisé lundi son transfert à l'USMH, n'a pas encore inté- gré le groupe. Contrairement à l'autre défenseur Fayçal Abdat, qui a retroussé ses manches le lendemain de la signature du contrat, Benabderahmane prolonge ses vacances. Selon notre source, l'ancien capitaine de l'USM Bel Abbès a été autori- sé à rater le début de prépa- ration ; il devra se présenter aujourd'hui à la séance de reprise. M. H.

USB

Le président de la SSPA/USB sonne l'alarme

Grid : «On est en retard sur tous les plans»

De notre correspondant

ABDOU HENINE

Fin du silence radio de la direction bis- krie. Les deux derniers jours, le président de la société par actions " les Chevaliers des Ziban" Seif Islam Gride a accordé une inter- view à la chaîne USB/TV. Une occasion qui a permis au bras droit de Saaou d'expliquer certaines zones d'ombre dans la vie du club en cette période estivale. Grid a expliqué sur- tout les raisons qui ont poussé Saaou à lâcher prise après la relégation de l'équipe début juin. "L'état de santé de Brahim Saaou a été pour beaucoup dans notre envie de partir. Saaou a subi deux opérations chirurgicales et n'a pas laissé tomber l'USB. Après la reléga- tion, on s'est mit d'accord pour céder l'équipe au premier investisseur qui se présente. L'ouverture de l'opération achat d'actions n'a pas été une réussite ; cela nous a fait réfléchir

pour continuer notre mission afin d'éviter à l'USB un vide nocif à son avenir. Depuis, on essaye d'arranger certains dossiers, mais on est toujours en retard par rapport à notre plan de travail et les objectifs tracés. On accu- se trop de retard, et c'est difficile de rester optimiste. On attend une réunion ce dimanche ou lundi avec le wali de Biskra pour voir plus clair, car sur le plan financier, on est toujours mal barré ; ce qui nous inquiète au plus au point."

«On est prêt à céder l'USB à ce jeune Saad Ziadi» Depuis l'annonce de l'envie de la direction de Saaou de continuer sa mission à la tête du club, un candidat sorti de nulle part s'est pré- senté ces derniers jours au notaire qui s'occu- pe de l'opération achat d'actions. Ce candidat âgé seulement de 30 ans a pour nom Saad Ziadi. Ce dernier soutenu financièrement par

le " Groupe Amouri " veut avoir la présiden- ce de l'USB. Cela ne semble pas trop déran- ger Seif Grid qui a déclaré : "Vous savez que Saaou a déclaré une fois que celui qui vien- dra prendre les rênes de l'USB, il lui cirera ses chaussures. Précédemment, on a été informés que l'un des riches industriels de la ville a acheté des actions avoisinant 200 mil- lions de centimes ; ces actions sont au nom de Saad Ziadi. Pour nous les membres de la SSPA/USB, on est prêt à céder l'USB à ce jeune candidat, mais les gens doivent savoir que ce Ziadi a intérêt à se manifester d'une manière réglementaire et présenter son dos- sier devant les parties concernées. Il ne peut pas parler ici et dire qu'on lui complique la vie. Pour notre part, on fera tout pour l'aider dans sa mission ; il sera le bienvenu et aura tout le soutien de Grid et Saaou pour tout ce qui concerne les affaires administratives de l'USB."

«La ligue 1 demande de gros moyens financiers» " Pour ceux qui ne le savent pas encore, cette saison on a géré l'USB avec un budget de 4 milliards seulement, alors que d'autres clubs roulent avec 15 milliards par an. Notre bud- get est dérisoire et malgré cela, on a joué notre survie jusqu'à la dernière journée de championnat. Moralité de l'histoire, pour jouer en Ligue 1, il faut avoir de gros moyens. Notre société dénommée " Chevaliers des Ziban " a une année d'âge ; on n'est pas majoritaire en termes d'actions, on n'a que 40% du capital du club et on n'a aucun bien en notre nom. " Un message très clair de la part de Grid qui dit que l'USB a besoin de soutien financier pour remonter la pente car la situation de l'équipe aujourd'hui est toujours dans le rouge.

A. H.

www.competition.dz

Samedi 7 juillet 2018

20

RCR

  www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 20 RCR Avec le retour de Zaidi et Annane

Avec le retour de Zaidi et Annane

Le groupe au complet

A presque une semaine du début du stage, le

premier responsable de la barre technique du club phare de la ville de Relizane n’a pas eu sous sa main tout l’effectif. Au fil des jours, les joueurs commençaient à rejoindre la ville de Tikjda. C’est hier que le groupe fut complet à 100 %. Le milieu récupérateur Marouane Annane ainsi que le portier des Lions de la Mina Mustapha Zaidi ont fait leur apparition au centre d’entraînement avec leurs camarades. Avec le retour de ces deux éléments, le groupe s’est complété et tous les joueurs sans sous la hou- lette du coach Hadjar.

Hadjar passe au triquotidien

Afin de finir son programme, le coach Hadjar n’a pas trop attendu les retardataires ; il a entamé directement son travail. D’ailleurs depuis quelques jours, le staff est passé au tri-quoti- dien programmé en trois séances par jour. La première matinale à la salle de musculation où les joueurs ont été divisés en groupes de trois joueurs dans les ateliers de musculation ; la deuxième, sur la pelouse du complexe, est consacrée spécialement au travail physique acharné et la troisième sur la même pelouse pour le travail technico-tactique avec le ballon. Le coach termine à chaque fois par un match application entre les joueurs.

Beldjilali suit l’évolution des joueurs

Bien qu’il soit nommé directeur technique du club et il est par la même occasion le chef de la délégation à Tikjda. Cela n’a pas empêché l’en- fant du club Noureddine Beldjilali d’aider le staff technique dans son travail. Vu sa connaissance et son savoir-faire sur le terrain puisqu’il c’est un homme du domaine et qui a pris les com- mandes du RCR il y a quelques années, le coach Hadjar lui a confié certaines missions tech- niques ; il a pris en charge quelques groupes de joueurs lors des ateliers physiques.

Le Rapid et Aïn Mlila dans le même complexe

Pendant que les Lions de la Mina effectuent leur première partie du stage au centre de Tikjda, la délégation du nouveau pensionnaire de la Ligue 1 Mobilis l’ASAM vient de rejoindre le même centre. Les deux délégations se sont rencon-

trées dans le hall de l’hôtel Djurdjura ; le hasard

a voulu que les deux entraîneurs se sont rencon-

trés aussi. Cherif Hadjar, l’actuel coach du RCR a pris les commandes de l’ASAM la saison dernière

; il a fait accéder le club en Ligue 1 Mobilis, tan- dis que le nouveau boss de l’ASAM Lakhdar Adjali

a drivé le Rapid la saison dernière. Mais après trois matchs seulement, il a quitté le club.

Mais après trois matchs seulement, il a quitté le club. Zaïdi : «Le Rapid sera prêt

Zaïdi : «Le Rapid sera prêt pour le début de la saison»

Pour le portier des Lions de la Mina Mustapha Zaidi, le groupe est en train d’effectuer un bon travail ; l’équipe sera prête au début du championnat. Le produit de l’école relizanaise a rajouté que le chemin de l’accession sera très compliqué ; pour cela, tout le monde doit être derrière le Rapid afin de le mettre sur les rails et d’atteindre son objectif.

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Après une semaine de retard, vous venez de rejoindre Tikjda ; peut-on savoir pourquoi n’avez-vous pas entamé le travail avec le groupe ?

Il n’y a pas de raison à part que j’avais quelques affaires à régler. D’ailleurs, j’ai demandé la permission au staff technique et qu président qui me l’ont accordée. Dès que j’ai réglé mes affaires, j’ai pris la route vers Tikjda ; je suis ici pour entamer la préparation.

N’avez-vous pas peur d’être dépassé par vos camarades,

surtout sur le plan physique

?

Pas du tout car tout d’abord, je suis un gardien de but et je n’ai pas besoin d’un travail acharné physiquement par rap- port aux joueurs. Mais cela ne veut pas dire que je serai au repos ; je vais faire tout mon

possible pour être prêt pour le début du championnat.

Justement, pour préparer le championnat, votre administration s’est attelé bien tôt à la préparation ; serait-ce une aubaine pour vous ?

Bien sûr, car débuter en avance la préparation, c’est bénéfique pour le groupe. Les deux dernières saisons, on est retombés en Ligue 2 Mobilis. Même celle qu’on a ratée, on a commencé tard les entraine- ments. Ce qui s’est répercuté sur notre état physique. Maintenant, on vient d’entamer tôt les entraînements, c’est-à- dire huit semaines avant le début du championnat. Je

pense que cela va jouer à notre faveur.

En plus de Tikjda, vous allez partir en Tunisie pour un deuxième stage ; appréhendez-vous cette période ?

Je pense que la majeure par- tie du travail, surtout physique, s’effectuera ici à Tikjda. En Tunisie, le coach va essayer de sortir l’équipe-type qui débute- ra le championnat ; on jouera des matchs d’application et aussi des matchs amicaux là- bas.

Vous êtes parmi les cadres de l’équipe qui ont décidé de rester au RCR ; comment voyez-vous la suite du parcours ?

A l’exception de quelques joueurs qui nous ont quittés, l’ossature du club a préféré res- ter au Rapid ; ce qui est béné- fique pour nous, sans oublier que le nouveau coach a ramené des joueurs qui vont sans doute donner le plus attendu d’eux. Je pense qu’avec une bonne pré- paration, on fera un bon par- cours la saison prochaine.

Parmi les nouveaux joueurs recrutés, le gardien Belalem ; on pense qu’il y aura une

rude concurrence entre vous, n’est-ce pas ?

La concurrence a toujours été bénéfique pour le club. La venue de Belalem va sûrement donner le plus à notre équipe. Je suis sûr qu’avec le travail des gardiens, les bois de Lions de la Mina seront bien protégés.

Les supporters attendent beaucoup de vous, surtout que le président a déclaré qu’il jouera l’accession à la fin dans la saison prochaine. Comment allez-vous gérer cela ?

Même nous les joueurs attendons beaucoup de nos fans car il faut dire que c’est grâce à leur aide qu’on pourra surpas- ser tous les obstacles. Ils doivent nous épauler tout au long du championnat afin d’atteindre notre objectif et les réjouir car il mérite tout le bonheur du monde.

B. B.

ASMO

Ils ne sont plus joignables

Saadoune-Zeghdoud, le désaccord ?

PAR L. M. AZZI

La situation de la barre technique n'est toujours pas

claire au sein de l'ASM Oran. Même si Mohamed Saadoune

a affirmé avoir pratiquement tout conclu avec Mounir

Zeghdoud, l'arrivée de ce dernier ne se précise toujours pas.

" Je peux vous dire que cheikh Zeghdoud est acquis à 95 %",

a indiqué le dénommé Moumouh dans la journée de mer-

credi dernier. Depuis, aucun signe de l'arrivée de ce techni- cien ne se profile. Les deux hommes restent injoignables et aucun dirigeant n'a donné plus de détail sur cette situation qui reste obscure. L'ancien coach de la JSM Béjaia refuse car- rément de décrocher son téléphone lui qui, d'après le même Saadoune, avait demandé un temps de réflexion. Toutefois, une certitude concernant un désaccord reste des plus plau- sibles. Sa déclaration lundi passé à notre journal lorsqu'il avait décroché son téléphone laissait croire à un accord. Le lendemain, il était venu à Oran discuter avec Moumouh, puis il était reparti sans dire le moindre mot. Certainement pour ne pas se sentir obligé de dévoiler la teneur des dis- cussions tenues dans le bureau de ce dirigeant. Idem pour le dénommé Moumouh qui reste injoignable certainement pour le même motif. La vraie raison ne pourrait échapper à deux thèses ; soit, les dirigeants ont refusé à l'intéressé de travailler avec un staff qu'il aurait choisi au cours de la dis- cussion ; soit qu'ils refusent la carte de l'accession. A suivre. L. M. A.

ARRIVÉES

BERRAMLA

(JSMS)

BENCHEIKH

(USB)

ZAIDI

(MB HASSASNA)

HENNANE

(SCM ORAN)

HAMIDI

(MCO)

HICHEMCHÉRIF

(MOB)

DÉPARTS

AMIROUCHE-NOURA-

METHEZEM-YOUCEF-

KHODJA-MEJDI-ATTI

BOUDOUH : «TOUT POUR UNE BONNE SAISON»

Le défenseur Ammar Boudouh a toutes les chances de gagner une place dans l'équipe-type, notamment après le départ de son compère Boualem Mesmoudi. Selon lui, cette probabilité devient possible.

Vous avez certainement hâte de reprendre les entraînements…

C'est sûr, surtout que la compétition va bientôt démarrer. Ce serait bien de reprendre les entraînements afin de pouvoir retrouver la forme.

Le club n'a toujours pas engagé d'entraîneur, qu'en dites-vous ?

Je sais, mais les dirigeants sont les mieux placés pour en parler. On espère travailler avec un coach compétent.

Le départ de Mesmoudi peut vous donner la chance de prendre sa place…

Je l'espère de tout mon cœur. Comme vous le savez, la saison dernière j'ai eu droit à quelques matches avec l'équipe première. En tout cas, je reste à la disposition de l'entraîneur et de mon équipe. Je ferai de mon mieux pour donner un coup de main à mon équipe et l'aider à faire une bonne saison.

Les dirigeants ont fait signer six joueurs pour la saison prochaine,

que pensez-vous des recrues ?

Je pense que les joueurs recrutés sont tous d'un bon niveau. Je connais Hennane avec qui j'ai joué avec l'équipe espoir. En tout cas, ils sont les bienvenus ; j'espère qu'ils seront d'un bon apport pour l'équipe.

L. M. A.

Bentiba et Mebarki contactés

Après Tayeb Berramla et Abdessalem Hennane, deux autres joueurs seraient sur le point de revêtir le maillot asémiste. Il s'agit de Mohamed Bentiba et Bilal Mebarki qui, d'après une source fiable, ont reçu une proposition de Mohamed Saadoune. Les deux auraient même négocié avant-hier soir avec ce dirigeant. " Tout porte à croire que les discussions ont abouti à un accord. Car Moumouh a fait une proposition ", assure notre interlocuteur. On reviendra avec plus de certitudes sur cette information. L. M. A.

www.competition.dz

Samedi 7 juillet 2018

JSMB

21

www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 JSMB 21 BISKRI ASSOCIÉ AU RECRUTEMENT La direction de la JSM
www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 JSMB 21 BISKRI ASSOCIÉ AU RECRUTEMENT La direction de la JSM

BISKRI

ASSOCIÉ AU RECRUTEMENT

La direction de la JSM Béjaïa a décidé d'associer le coach Mustapha Biskri à l'opération recrutement que mène le club.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Après le départ du manager général Bezouir Sghir, les dirigeants du club ont décidé de consulter les membres du staff technique au sujet de cette opération recrutement. Sachant que la JSMB a enregistré un énorme retard à tous les niveaux, notamment en raison des conflits internes, les choses semblent désormais aller en s'améliorant. La direction du club phare de la wilaya

de Béjaia est en train de rattraper le temps perdu. Afin de permettre au club de réussir une bonne saison, tout en s'assurant de réaliser une bonne opération recrutement, les dirigeants de la JSMB ont décidé d'associer l'entraîneur principal Mustapha Biskri à cette dernière. D'ailleurs, une liste de plusieurs noms de joueurs a été communiquée aux membres du staff technique afin de donner un avis sur la question. Avec le départ de plusieurs éléments et les discussions avec les anciens qui tardent

à se concrétiser, les dirigeants de la JSMB font face aux difficultés de la réalité.

Il a insisté pour avoir Khazri et Mekedeche Après avoir assuré le recrutement d'un staff technique, la direction du club a permis au nouvel entraîneur de la JSMB de donner son avis au sujet de l'opération recrutement. Lors de la signature des deux ex-joueurs de la JSM Skikda, Khazri et Mekedeche, ces derniers ont assuré que la première

personne ayant pris attache avec eux était l'entraîneur principal. Biskri a d'ailleurs insisté auprès des responsables du club afin de convaincre les deux joueurs d'opter pour les couleurs de la JSMB la saison prochaine. Pour rappel, l'entraîneur Biskri a eu à driver la formation de la JSM Skikda la saison écoulée ; cela lui a permis d'avoir une idée précise sur les qualités des deux joueurs qui ont opté pour la JSM Béjaia, mercredi dernier.

B. E. Z.

La piste Allali écartée

Nous avons évoqué dans nos précé- dentes éditions que la direction de la JSM Béjaia a pensé au joueur Allali

Slimani, qui évolue sous les couleurs du

MC Oran. En effet, le nom du joueur

figurait sur la liste proposée à l'entraî- neur Mustapha Biskri. Néanmoins, selon une source proche du dossier, le coach des Vert et Rouge aurait pris la décision de ne pas le retenir dans son groupe, sachant que la direction a déjà entamé les négociations avec le mana-

ger du joueur. Il semble que l'entraîneur

Biskri a un autre avis et que l'arrivée de Meddour en provenance du GC Mascara, ainsi que la possibilité de la signature de Saci Samir, les prochains jours, satisfont le coach de la JSMB.

B. E. Z.

Bouguèche s'éloigne

La direction de la JSM Béjaia poursuit les négociations avec plusieurs joueurs dans l'optique de les convaincre de porter les couleurs du club la saison prochaine. C'était le cas de l'attaquant de l'USM El Harrach Bouguèche El Hadj. Des informations nous sont parvenues au sujet des négociations qui ont été entamées il y a quelques jours avec le joueur ; celui-ci semble ne pas vouloir poursuivre l'aventure avec son ancien club. Néanmoins, l'attaquant des Kawassir est la cible de plusieurs formations, notamment celles évoluant en Ligue 2. Des équipes comme l'USM Blida, le MC El Eulma et

dernièrement le WA Tlemcen auraient pris attache avec le joueur dans l'espoir de le convaincre de rejoindre leurs rangs. La direction de la JSMB a elle aussi entamé des négociations avec le joueur en question. De source généralement bien informée, le joueur aurait rencontré le président Houassi mercredi soir ; les deux hommes n'auraient pas réussi à se mettre d'accord. Il semble ainsi que la piste de l'attaquant de l'USMH s'éloigne du côté de la capitale des Hammadites, des informations le donnent déjà signataire au sein du WA Tlemcen sous peu.

B. E. Z.

Alors qu'il sera associé à Meddour en défense centrale

Saci proche d'un accord

On évoque depuis quelques jours les contacts entrepris entre la direction de la JSM Béjaia et le défenseur central de l'AS Ain Mlila Saci Samir. En effet, des sources généralement bien informées, l'ex-pur produit de la forma- tion kabyle intéresse forte- ment les responsables du club de la capitale des Hammadites. En plus du fait d'avoir réalisé une saison à la hauteur sous les couleurs de l'AS Ain Mlila, Samir Saci n'est pas un inconnu du côté de la JSMB. Ayant réalisé l'es- sentiel de sa formation au club, son ancien entraîneur à l'USO Amizour n'était autre que l'actuel directeur tech- nique de la JSMB Boucekine. Plusieurs paramètres laissent croire que le joueur en ques- tion pourrait intéresser forte- ment les responsables du club. En attendant de voir un peu plus clair, les discussions entreprises entre la direction du club et le joueur sont à un stade très avancé. Saci pour- rait être associé à Meddour en défense centrale. B. E. Z.

Reprise samedi après-midi

C'est cet après-midi que les camarades du portier Mekireche ont rendez-vous au stade de l'Unité magh- rébine pour reprendre le chemin des entraîne- ments. En collaboration avec les membres du staff technique, la direction du doyen des clubs kabyles a décidé que la reprise des entraînements s'effectue- ra ce samedi après-midi à 18h00 au niveau de la pelouse principale du stade de l'Unité maghrébi- ne. Ainsi, les joueurs qui sont retenus dans le grou- pe et les nouvelles recrues doivent se présenter cet après-midi au stade pour entamer la préparation de la saison prochaine.

Une semaine

de préparation

à Béjaïa

La direction de la JSM Béjaia a communiqué le programme de préparation établi en concertation avec l'entraîneur du club Biskri Mustapha. Nous apprenons que les joueurs qui ont rendez-vous cet après-midi pour reprendre les entraînements au stade OPOW auront droit à une semaine de prépara- tion au niveau de la capi- tale des Hammadites. Cette partie de la prépara- tion sera essentiellement consacrée à l'aspect phy- sique.

Un stage de 12 jours à Hammam Bourguiba

La deuxième phase de pré- paration aura lieu en Tunisie, selon le communi- qué de la direction du club. En effet, les joueurs pren- dront la route à destina- tion de Hammam Bourguiba, pour un stage qui s'étalera du 17 au 29 juillet. Une personne a été chargée de préparer ce déplacement et de rece- voir le groupe une fois sur place.

ASO

Qu’en sera-t-il pour Ledraâ et Mahsas ?

De notre correspondant

ZOUBIR ZEGGAI

Le défenseur central Ledraâ et le gardien de but Mahsas devraient se réunir avec les dirigeants du club pour discuter de leur avenir. En effet, on ne sait jusqu’à pré- sent si ces deux joueurs conti- nueront ou pas avec l’ASO. Même si le premier a repris avec ses camarades, Mahsas s’est présenté en tenue de ville. Le club ayant déjà recruté un gardien de but et un défenseur central, on ne sait si ces deux

éléments feront partie de l’ef- fectif de la saison. Ces deux joueurs qui veulent connaître leur situation actuelle devraient s’attabler avec les dirigeants pour trouver le meilleur moyen d’une solution imminente à leurs cas respec- tifs.

Dans l’attente d’autres recrues Selon nos sources, l’ASO devrait encore recruter deux autres joueurs après les huit qui ont déjà signé avec le club ; il s’agira d’un attaquant et

d’un défenseur qui renforce- ront l’effectif de la nouvelle sai- son.

Un staff réduit L’ex-préparateur physique de l’équipe chélifienne ayant changé de club en optant pour la JSS, le club est dans l’attente d’un nouveau préparateur physique. Pour le moment, seuls Zaoui et l’entraîneur des gardiens de but Mouheb assu- rent la préparation des joueurs soumis à un biquotidien ce jeudi.

Z. Z.

Bahi très

proche du

club

Libre, l’ex-atta- quant de l’OM serait très proche de l’ASO. Le staff tech- nique, qui a exigé le recrutement d’un autre atta- quant de pointe, mise beaucoup sur l’apport de cet élément. Des contacts avec Bahi seraient en cours actuelle- ment.

LES JEUNES SE DONNENT À FOND

Les jeunes, qui ont été promus en effectif fanion, aspirent à réussir cette saison. Estimant qu’ils ne manquent pas de quali- tés, ils font montre d’une grande volonté aux entraînements et ont promis de faire le maximum pour gagner une place dans le onze. Zaoui, qui a lancé dans le bain certains, continuera à faire de même dans le cas où il serait reconduit en tant que premier responsable technique du club.

LA RECONDUCTION DU DUO MELIKA-BOUDINA RÉJOUIT

Même s’ils étaient sur le point de quitter le club après avoir eu des offres ailleurs, Melika et Boudina étaient sur le point de signer ailleurs après que leurs contrats ont pris fin à l’ASO. La nouvelle de leur retour à l’ASO a fait plaisir aux supporters que les prestations de ce duo ont toujours enchantés. C’est dire que ces deux milieux de terrain de métier continueront à apporter grandement à l’équipe qui caresse le rêve de retrouver l’élite, la place que les Djawarih estiment être celle de l’ASO.

www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 22 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Les rugbymen du
www.competition.dz
Samedi 7 juillet 2018
22
DÉTENTE
JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
Les rugbymen du Zimbabwe ont dormi dans la rue en Tunisie
Il est affreux de
voir revenir avec
des couleurs d'ave-
nir tout ce qu'on
détestait dans le
passé.
Jean Rostand
Les rugbymen du Zimbabwe ont
dormi dans la rue en Tunisie
Samedi, dans le cadre de la Rugby
Africa Gold Cup, se tiendra le match
Tunisie-Zimbabwe. En déplacement
dans le pays du Maghreb, les
joueurs du Zimbabwe ont eu la
mauvaise surprise de tomber sur
un hôtel dans un état "déplorable",
rapporte la presse africaine, obli-
geant l'équipe à dormir dans la rue.
David Coltart, ancien ministre des
Sports du Zimbabwe, a relayé sur
les réseaux sociaux des photos de
la nuit de l'équipe coachée par
Peter De Villiers, ex-coach des
Springboks, à cinq jours de leur
match de Rugby Africa Gold Cup,
qualificative pour le Mondial 2019
au Japon. Via un communiqué
relayé par Sport24, Rugby Afrique
s'excuse et indique qu'une solution
a été trouvée ce mardi matin. "La
Fédération de Tunisie a fait visiter
un autre hôtel à la sélection du
Zimbabwe et il a été accepté." Le
président de Rugby Afrique
Abdelaziz Bougja a indiqué que "nos
conventions d'accueil sont signées
par les six syndicats participants à
la Rugby Africa Gold Cup et sont
très claires et strictes en termes
de normes d'hébergement." Tout en
réaffirmant sa confiance à la
Fédération tunisienne, il admet qu'il
y a clairement eu un problème."
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
trouble
plumard
vantâmes les
pare
lieu de
mérites de
retraite
quart de
DUDU
JJJJ OUROUR
insignifiants
peseta
résistant
fin de verbe
fin de soirée
11
L'institutrice demande aux élèves :
revenir
Dans la phrase suivante : Le malade est mort des
suites de son affection, où se trouve
le sujet ?
-
1
lettre grecque
-
Au cimetière, madame !
note
sélection
liste des
12
choix
sportive
dernières
volontés
dernier
samarium
SUDOKU
noir en
Arabie
lancer
9
4
16
3
privé de
mordant
13
commence-
ment
dix sur dix
6
8
1
assises
personnel
3
8
9
portion
susceptible
4
1
9
5
2
3
5
infusion
lisière
anglaise
4
entre 3 et 4
cuivre
6
3
mis en branle
traditions
6
3
1
7
4
sucrées
construit
poèmes
chemin de fer
3
6
2
14
jeune entêté
détestera
4
2
3
5
1
pour exciter
9
vieux
la meute
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
vieux do
cours suisse
fâcheuse
7
c’est de
4
3
7
2
6
1
9
8
5
habitude
l’argent
baie jaune
conteste
1
9
5
7
8
4
6
3
2
refus puéril
2
6
8
9
5
3
4
7
1
10
8
attache
6
1
3
4
2
9
8
5
7
négation
aride
8
4
9
5
1
7
3
2
6
2
ravage
5
7
2
8
3
6
1
9
4
chose latine
7
8
1
3
4
2
5
6
9
3
2
6
1
9
5
7
4
8
imposées
9
5
4
6
7
8
2
1
3
F
R
E
S
A
R
E
R
S
U
D
I
V
I
D
N
I
O
T
G
LES MELÉS
C
A
L
O
M
N
I
E
U
X
N
A
T
U
R
E
L
L
E
U
E
L
E
M
A
N
S
A
R
D
E
I
L
E
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
I
F
S
T
O
N
S
F
A
T
I
U
N
O
I
G
E
L
U
O
L
D
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
A
C
C
O
L
A
D
E
T
R
A
I
N
E
I
D
E
E
E
E
S
N
H
N
O
I
R
H
B
B
E
T
ACCESSIBLE
HONING
O
R
S
E
C
R
E
T
L
M
N
T
I
D
I
A
E
N
I
I
C
N
E
A
N
S
E
S
E
N
ASSISTER
HUER
N
S
A
C
T
E
B
O
O
M
A
S
E
M
R
N
S
A
A
I
T
BATAILLE
HUIT
P
A
R
T
O
R
T
I
E
BATEAU
INDIVIDU
A
U
R
E
E
B
S
U
E
S
T
S
E
C
I
D
O
R
O
D
E
O
CASSABLE
INDIUM
B
E
B
E
D
A
M
N
E
S
V
D
M
R
I
B
A
E
I
I
N
L
T
V
CHETIVE
LASCIVITE
U
R
I
S
E
S
DEBATTRE
LEGION
D
E
S
S
I
N
N
B
S
A
O
E
T
E
E
C
R
G
K
O
I
I
I
DECATIR
MANSARDE
S
T
E
I
N
T
E
R
A
N
G
A
L
G
C
V
F
M
H
T
B
T
C
E
T
E
S
I
E
N
N
U
ELINDE
MARC
C
T
P
L
E
A
N
E
I
A
U
E
U
A
S
EMOUVANT
MEME
LES FLÉCHÉS
FAUTIF
NICTITANT
L
E
I
M
A
R
C
I
V
T
U
I
N
N
A
1
2 5
3
4
6
FEERIE
NOIR
LES MELÉS
C
A O
R
L
S
H
T
E
I
R
E
E
F
N
O
E
T
D
T
L
GISANT
NOTE
GLOBINE
NUBILE
7
8
9
10
11
12
13
E
D
E
B
A
T
T
R
E
O
I
H
I
N
I
DAVY
GODRON
RECEVOIR
S
A
L
C
I
D
O
ROEF
I
E
L
L
I
A
T
A
B
L
H
R
C
F
I
HEPATISME
RUBELLITE
Citation
INSOLITE
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

www.competition.dz

Samedi 7 juillet 2018

COUPE DU MONDE

23

www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 COUPE DU MONDE 23  Colombie : une pétition pour rejouer

Colombie : une pétition pour rejouer le match

L'élimination face à l'Angleterre (1-1, 3-4 tab) en huitièmes de finale de la Coupe du monde passe mal en Colombie. Un étu- diant a lancé une pétition pour faire rejouer ce match et pointe deux décisions de l'arbitre Mark Geiger : un penalty accordé à l'Angleterre pour "une faute inexis- tante" et un but injuste- ment refusé à l'attaquant colombien Carlos Bacca. Ainsi, Juan Diego Garcia demande à la FIFA de "créer un précédent de fair-play, où prime le bon jeu, la légalité et les garanties pour les sélec- tions participantes". Si cette pétition a recueilli près de 300 000 signa- tures, elle n'a aucune chance de convaincre la FIFA à un peu plus de 24 heures de Suède- Angleterre.

Tchertchessov :

«La Croatie va changer sa tactique»

 Tchertchessov : «La Croatie va changer sa tactique» La Russie vit un rêve éveillé. Stanislav

La Russie vit un rêve éveillé. Stanislav Tchertchessov, le sélec- tionneur russe, a avisé ses joueurs de ne pas être trop confiant avec le quart de finale contre la Croatie. "En tant qu'en- traîneur, j'essaie de ne pas regarder la télé ni de lire les journaux, je me concentre sur mon métier. Les joueurs font de même je pense. Les journalistes peuvent se permettre d'être eupho- riques mais pas nous. En théorie, l'Espagne était une des meilleures équipes du tournoi, mais désormais chaque équipe joue tout sur chaque match donc il va falloir jouer dès la première minute", a indiqué Stanislav Tchertchessov avant d'ajouter : "Je ne vous dirai pas tous mes secrets. La Croatie est une équipe de très haut niveau, à peu près le même que l'Espagne, mais avec des diffé- rences dans leur manière de jouer. Je ferai un cours théorique pour donner toutes les clés à mes joueurs. On connaît chacun de leurs joueurs parce qu'ils jouent dans les meilleurs clubs et les meilleurs championnats, on se prépare pour un match très difficile. Je crois que la Croatie va changer sa tactique pen- dant le match, ils savent bien le faire, on fera attention à ça".

ZLATAN «LA SUÈDE PEUT ÊTRE CHAMPIONNE DU MONDE» Non sélectionné pour disputer la Coupe du
ZLATAN
«LA SUÈDE PEUT
ÊTRE CHAMPIONNE
DU MONDE»
Non sélectionné pour disputer la Coupe du Monde en Russie, Zlatan Ibrahimovic suit la
compétition avec attention, et se veut ambitieux pour son pays. "Oui, je pense que la
Suède peut devenir championne du monde, comme je l'ai dit avant le début de la compéti-
tion. Elle a battu le Mexique, qui était fort, et ensuite la Suisse. Personne ne la voyait
aussi performante", a déclaré Zlatan Ibrahimovic, entre confiance et provocation. Et pour
cause, ce dernier considère qu'à ce stade d'une compétition internationale - qu'il n'a
jamais atteint en sélection - ce sont les équipes qui "gèrent le mieux leurs émotions" qui
ont le plus de chance d'aller loin. "On est tous là, tous derrière elle. Tous les Suédois à tra-
vers le monde sont fiers de leur équipe nationale, et ils continueront à l'être, peu impor-
tante l'issue", a confié le fantasque buteur. Nul doute que ce soutien ne sera pas de trop
pour des suédois qui affronteront l'Angleterre samedi en 1/4 de finale de la compétition,
dans le cadre d'une rencontre qui s'annonce particulièrement disputée.

Janne Andersson :

«Je ne pense pas au titre»

Janne Andersson, le sélectionneur suédois, est fier d'avoir emmené la Suède en quarts de finale de Coupe du monde mais préfère ne pas voir trop loin. "Honnêtement, je ne passe pas de temps à penser au titre. En ce moment, nous sommes concentrés à cent pour cent dans le prochain match, qui est le quart de finale, contre l'Angleterre. Nous sommes concentrés à 100% à essayer d'obtenir un bon résultat dans le match de demain, et si ce résultat arrive, nous réfléchirons au prochain match", a indiqué le sélectionneur de la Suède.

Kempes veut succéder à Sampaoli

Mario Kempes, l'une des légendes du football argentin, s'est position- né pour devenir le nouveau sélec- tionneur de l'Albiceleste. "Ce n'est pas facile de gérer une sélection, car tu as tout un pays derrière. Mais je serais disposé à prendre le commandement de la sélection argentine, a confié le meilleur buteur du Mondial 1978. Il y a un gros travail à faire, mais il y a le temps suffisant pour monter un bon projet, c'est un défi très intéres- sant, et qui serait gagnant j'en suis sûr", a déclaré Mario Kempes dont la carte de visite comme entraineur est assez mince. Il n'a coaché que des formations de seconde zone en Amérique du Sud, en Indonésie et en Albanie) et sa dernière expérience remonte déjà à il y a seize ans.

COURBIS

SÉLECTIONNEUR DU JAPON ?

Après une Coupe du monde réussie (huitièmes de finale contre la Belgique 2-3), le Japon est à la recherche d'un nouveau sélectionneur. En effet, la sélection nippone a annoncé jeudi s'être mise en quête d'un remplace- ment pour Akira Nishimo arrivé seule- ment deux mois avant le Mondial après le licenciement de Vahid Halilhodzic. Si les noms de Jürgen Klingsmann (ex- sélectionneur Allemagne) et Arsène Wenger circulent, un autre candidat s'est déclaré prêt à relever le défi. Sur son compte Twitter vendredi, Roland Courbis a répondu aux rumeurs qu'ils envoyaient au Japon et n'a pas caché son engoue- ment pour ce challenge : "Bonjour, oui, c'est déjà un hon- neur que mon nom circule au Japon. Avec ce que j'ai vu de cette équipe et de ces joueurs lors de cette coupe du monde, c'est un challenge que je relèverai avec plaisir", a déclaré l'ancien coach du Stade Rennais.

a déclaré l'ancien coach du Stade Rennais.  Ferdinand: «L'Angleterre ira en finale»

Ferdinand:

«L'Angleterre ira en finale»

 Ferdinand: «L'Angleterre ira en finale» Après la qualification de l'Angleterre, qui est venue à bout

Après la qualification de l'Angleterre, qui est venue à bout de la Colombie aux tirs au but mardi (1-1, 4 t.a.b. à 3), pour les quarts de finale du Mondial, les suppor- ters des Three Lions affichent leur opti- misme pour la suite de la compétition, mais aussi les anciens joueurs, comme Rio Ferdinand. "Je pense que l'Angleterre va aller en finale. J'y crois. Pour la premiè- re fois depuis de nombreuses années, ils me donnent confiance. Ils ont la bonne mentalité et quand vous avez un buteur qui est dans une telle forme (Harry Kane, ndlr), vous avez une chan- ce", a-t-il commenté pour la BBC. Les hommes de Gareth Southgate seront opposés à la Suède, samedi après-midi (15h) à Samara, pour une place dans le dernier carré.

Stones :

«La Colombie est l'équipe la plus sale que j'aie jamais rencontrée»

la plus sale que j'aie jamais rencontrée» John Stones, le défenseur central des de l'Angleterre,

John Stones, le défenseur central des de l'Angleterre, a montré qu'il n'était pas vraiment un grand fan de l'équipe colombienne. "La Colombie est proba- blement l'équipe la plus sale que j'aie jamais rencontrée. Lorsque nous avons obtenu le penalty, ils ont encerclé l'arbitre, poussé l'arbitre, vous avez tous vu le coup de tête (de Barrios sur Henderson, ndlr). Abîmer le point de penalty. Beaucoup de choses qui n'ont rien à voir avec le foot et dont vous n'avez pro- bablement pas entendu parler", a déclaré l'ancien d'Everton.

Infantino :

«Nous sommes tous tombés amoureux de la Russie»

: «Nous sommes tous tombés amoureux de la Russie» Le président de la Fifa Gianni Infantino

Le président de la Fifa Gianni Infantino a déclaré sa flamme à la Russie en saluant la bonne organisa- tion du Mondial-2018. "Nous sommes tous tombés amoureux de la Russie. Nous nous trouvons ici depuis un certain temps maintenant et nous avons découvert un pays que

nous ne connaissions pas", a déclaré le patron de la Fifa lors d'une réunion au Kremlin avec le président russe Vladimir Poutine. "Lorsqu'on

vient ici (

gens dans la rue et que l'on voit Moscou dans sa beauté incroyable

), (

que certains tentaient d'attiser avec cette Coupe du monde, non seule- ment ne se sont pas réalisées, mais cela a été l'exact opposé. C'est la nou- velle image que nous avons de la Russie. Je me sens comme un enfant dans un magasin de jouets. La Russie est devenue un véritable pays de football. Le virus du football a conta- miné le corps de chaque citoyen russe dans tout le pays", a-t-il ajouté.

La Fifa invite à la finale les enfants piégés dans une grotte en Thaïlande

)

que l'on rencontre les

cela montre que toutes les peurs

que l'on rencontre les cela montre que toutes les peurs Après 13 jours passés dans la

Après 13 jours passés dans la grotte en Thaïlande, 12 enfants et leur entraîneur ont été retrouvés sains et sauf. Le président de la Fifa, Gianni Infantino, a invité ces enfants à assister à la finale du Mondial le 15 juillet à Moscou. " Si, comme je l'es- père, les enfants retrouvent leurs familles dans les jours qui viennent et que leur état de santé leur permet de voyager, la Fifa serait heureuse de les inviter à assister à la finale de la Coupe du monde ", a écrit Infantino dans une lettre adressée au président de la Fédération thaïlandaise de foot- ball et rendue publique ce vendredi.

TABAREZ «LA FRANCE A BIEN CONTRÔLÉ LE MATCH» "On a perdu collectivement et pas individuellement.

TABAREZ

«LA FRANCE A BIEN CONTRÔLÉ LE MATCH»

"On a perdu collectivement et pas individuellement. On ne prend pas un but habituel mais Fernando (Muslera) a été un pilier de notre équipe. Je ne veux pas le considé- rer comme responsable. Pendant vingt minutes, on a été au même niveau que la France. Mais on n'a pas su profiter des erreurs dans leur surface. Ils ont mené et ensui- te cela s'est joué sur des détails. C'est ça un quart de finale de Coupe du monde. La France a bien contrôlé le match, mieux joué que nous. On n'a pas trouvé de solutions. Ce match se joue à un détail. Ils ne nous avaient pas marqué de buts depuis longtemps."

DESCHAMPS

«ON A ENCORE HAUSSÉ NOTRE NIVEAU»

"Beaucoup de joie et de fierté, c'est mérité. On avait fait quelque chose de grand face à l'Argentine. On a encore haussé notre niveau. On a encore du manque d'expé- rience, cela s'est vu à certains moments, mais cette équipe a tellement de générosité. On est dans le dernier carré de la Coupe du monde, je suis très fier pour mon groupe de 23. Ce n'était pas facile de descendre du nuage après l'Argentine. Je suis fier d'être français. Ce ne sera pas une Coupe du monde ratée dans tous les cas. Maintenant on va attendre notre adver- saire. Je n'ai pas de pré- férence. On n'a pas eu de blessé, pas de carton jaune, c'est l'essentiel. Et on va récupérer Blaise Matuidi."

www.competition.dz

Samedi 7 juillet 2018

24

Matuidi." www.competition.dz Samedi 7 juillet 2018 24 URUGUAY FRANCE 0 2 La France s'est qualifiée aux
URUGUAY FRANCE 0 2 La France s'est qualifiée aux demi-finales du Mondial 2018, son objectif
URUGUAY
FRANCE
0
2
La France s'est
qualifiée aux
demi-finales du
Mondial 2018, son
objectif initial, en
battant vendredi
l'Uruguay (2-0) avec
une maîtrise qui lui
ouvre l'appétit.

LES BLEUS DANS

LE CARRÉ D'AS

Raphaël Varane (40') et Antoine Griezmann, sur une énorme faute de main du gardien uruguayen Muslera, (61') ont explosé le verrou de la Celeste pour propulser les Bleus dans le dernier carré d'une Coupe du monde pour la pre- mière fois depuis 2006. Pour une troisiè- me finale, après 1998 (titre) et 2006 (vice- champion), il faudra battre mardi à Saint- Pétersbourg, le Brésil ou la Belgique, qui s'affrontent dans la soirée. Les hommes de Didier Deschamps ont retenu la leçon du Maracana, où l'Allemagne future championne lui avait barré la route en quart en 2014 (1-0). Ses cadres les plus expérimentés ont en effet été les plus effi- caces. Fautif sur l'action du but de Mats Hummels quatre ans plus tôt, Varane, en ouvrant le score à Nijni Novgorod, a montré la voie, que le gardien Hugo Lloris, un autre des rares rescapés de Rio dans le jeune groupe français, a aussi déblayée de plusieurs arrêts décisifs. Et Griezmann ? Le joueur de l'Atlético de Madrid, très attendu après avoir clamé

son amour pour la culture uruguayenne, a aussi marqué, d'une frappe de 30 mètres que Fernando Muslera, pas inspi- ré, lâchait dans ses propres filets. Globalement, les stars uruguayennes ont été décevantes. Luis Suarez, orphelin de son compère d'attaque Cavani, blessé, s'est montré nerveux plus que dangereux, tout comme Diego Godin. L'Uruguay, après une phase de poules brillante et avoir éliminé le Portugal de Cristiano Ronaldo en 1/8, quitte la Russie la tête basse, et en larmes à l'image de Gimenez, déjà inconsolable à dix minutes de la fin !

Griezmann décisif Varane a ainsi coupé de la tête un coup franc excentré de Griezmann pour trom- per Muslera (40'), et mettre fin à près de neuf heures de disette française face à la Celeste. Le défenseur du Real Madrid a marqué ses trois buts en bleu de la tête et " Grizou " avait déjà été passeur décisif sur l'un d'eux!La Celeste lui a répondu sur ce terrain: après une première alerte

de José Maria Gimenez (12'), Martin Caceres plaçait une tête au ras du poteau obligeant Lloris à se détendre de tout son long pour effectuer l'un des plus beaux arrêts du ce tournoi (44'). La France a continué sur le même tempo en seconde période, marqué par un début de bagarre après une simula- tion de Mbappé (69'). Mais Griezmann avait mis les Bleus à l'abri d'un retour uruguayen: sa frappe a trouvé les filets grâce à une grossière erreur de mains de Muslera. Son premier but dans le jeu - après deux penalties - est arrivé à point nommé. " Grizou " a fait profil bas en célé- brant sa réalisation, avec une pensée pour ses coéquipiers uruguayens de l'Atletico Madrid.

L'ELYSÉE L'A

CONFIRMÉ

Macron en

Russie

pour la

demi-finale

Emmanuel Macron, le pré- sident de la République, l'avait annoncé avant le début de la compéti- tion. Il se ren- drait en Russie "si les Bleus passaient les quarts de fina- le". C'est chose fait depuis la victoire des hommes de Deschamps (2-0) face à l'Uruguay, ce vendredi. L'Elysée vient de confirmer que le chef de l'État ferait bien le déplacement pour assister à la demi-finale, mardi, contre le Brésil ou la Russie.

GODIN :

«FIER DE MES COÉQUIPIERS»

Brésil ou la Russie. GODIN : «FIER DE MES COÉQUIPIERS» Le capitaine de l'Uruguay Diego Godin

Le capitaine de l'Uruguay Diego Godin a salué le parcours de son équipe, après l'élimina- tion contre les Bleus en quarts de finale de la Coupe du monde, ce vendredi. "Je suis fier de mes coéquipiers, c'étaient des lions", a déclaré Diego Godin, à chaud, après l'élimination de l'Uruguay en quarts de finale de la Coupe du monde contre les Bleus (0-2). "Nous sommes une équipe où tout le monde donne tout dans les matches et en préparation, je n'ai que des mots de gratitude pour mes coéquipiers", a-t-il ajouté. Godin n'a pas accablé Fernando Muslera, auteur d'une grosse faute de main sur le but d'Antoine Griezmann : "Fernando est un grand gardien de but. Nous faisons tous des erreurs. En d'autres occasions, il nous a sauvés avec des arrêts incroyables."

CE SERA FRANCE-BELGIQUE

Les Belges, qui rejoignent le dernier carré pour la première fois depuis 1986, retrouveront les Bleus qui ont éliminé l'Uruguay (2-0).

Griezmann :

«On peut faire mal à n'importe qui»

"Je n'ai pas célébré mon but car dans mes pre- miers pas en pro, il y a toujours eu un Uruguayen pour me faire découvrir les choses, bonnes ou mauvaises. J'avais des amis en face aussi et j'ai trouvé que c'était normal de ne pas fêter mon but. On a une équipe pour faire mal à n'importe qui quand on reste concentrés sur ce qu'on doit faire. L'Uruguay était une équipe compliquée qui me rappelle l'Atlético. Ça défend ensemble, ça attaque ensemble et je trouve cela beau à voir. J'ai beaucoup de res- pect pour cette équipe. On a essayé de les embêter sur coups de pied arrêtés. Malgré cela, Hugo (Lloris) nous fait une énorme parade. Il ne fallait pas tomber dans leur jeu, rester calme, être positif et amener le jeu là où on voulait".

BRÉSIL BELGIQUE 1 2 LES DIABLES ROUGES S'OFFRENT LA SELEÇÃO La Belgique s'est qualifiée pour
BRÉSIL
BELGIQUE
1
2
LES DIABLES ROUGES
S'OFFRENT LA SELEÇÃO
La Belgique s'est qualifiée pour les
demi-finales de la Coupe du monde
en battant le Brésil (2-1) à Kazan.
Miraculés contre le Japon (3-2), rien
ne semblait arrêter les Belges face
au Brésil. Criant d'enthousiasme, de
générosité et d'engagement, les
Diables Rouges ont livré une copie
parfaite en écartant les Brésiliens.
En première période, la machine
était lancée. Sur un corner, Kompany
poussait Fernandinho à un contre
son camp (1-0, 14'). Imprécis dans
les passes et dans la construction,
les joueurs de Tite subissaient la loi
des Belges capables de se projeter
vers l'avant tout en se montrant
intraitables derrière. Sur un contre,
De Bruyne enfonçait le clou grâce à
une frappe hors de portée d'Alisson
(2-0, 31'). Emmenée par un Hazard
des grands soirs, la Belgique lais-
sait le ballon aux Brésiliens en
seconde période mais ne craquait
qu'un à un quart d'heure du terme.
Renato Augusto, tout juste entré en
jeu, réduisait l'écart. Héroïques et
pouvant compter sur un grand
Courtois, les Belges tenaient leur
avantage et laissaient exploser leur
joie. Ils affronteront la France en
demi-finale.