Vous êtes sur la page 1sur 1

Magister dicendi vidit discipulum laborantem qui se parabat verba scribere quia

congruens ad rem exordium non inveniebat. Dixit tres jam dies se vix huic operae
applicari et non dubitare jam quin magister ne despiceret artem ejus, et nam permittere ei
desistere ab his studiis. Tunc respondit magister eumne vellet loqui melius quam posset.
« Noli dubitare ! » dixit « de persequendi durum opus tuum. Certe tibi loqui bene
vigilandum est sed debes loqui pro facultate. Nonne scis in omnibus homines debere
curam perpetuam habere ? »

« Nympha, precor, Penei, mane ! Non insequor hostis* ; nympha, mane ! Sic agna lupum,
sic cerua leonem, sic aquilam penna fugiunt trepidante columbae, hostes quaeque* suos :
amor est mihi causa sequendi* ! Me miserum ! Ne prona cadas* indignaue laedi* crura
notent sentes et sim tibi causa doloris ! Aspera, qua properas, loca sunt : moderatius, oro,
curre fugamque inhibe, moderatius insequar ipse. Cui placeas*, inquire tamen : non
incola montis, non ego sum pastor, non hic armenta gregesque horridus obseruo. Nescis,
temeraria, nescis, quem fugias, ideoque fugis

"Ô nymphe, je prie, fille du Pénée, reste ! Je ne te suis pas comme énnemi ; Nymphe,
reste ! Comme l'agnelle fuit le loup, comme la biche fuit le lion, comme la plume de la
colombe fuit tremblante l'aigle, chacune fuit ses propres ennemis : L'amour est ma cause
pour te suivre !Pauvre moi! Que tu ne tombes pas en te penchante ou que les ronces ne
marquent pas tes jambes indignes de être blessées et que je sois pas la cause de ta douleur
! Les lieux où tu te hâtes sont rudes : cours moins vite, je te prie, et arrête ta fuite et moi-
même, je vais te poursuivre moins vite. Et que tu agrées pour cela, cependant cherche :
Moi, je ne suis pas un habitant de la mongtaigne ni un berger et sauvage, je ne surveille
pas ici les gros et petits bétails. Tu ne sais pas, téméraire ,tu ne sais pas ce que tu fuiras ,
c'est pourquoi tu fuis.

A/ hostis est un nom masculin de 3e déclinaison : dans le texte il est nominatif = attribut
du sujet
B/ quaeque est un pronom pour đire "chacun" = quis quae quod + que : dans le text, c’est
le sujet du verbe fugit qui est ommis pour ne pas faire la répétition
C/ sequendi est genitif gérondif du verbe sequor : c’est la déclinaison du verbe infinitif
D/ ne cadas est un défense subjonctif à 2e personne du singulier avec le particule ne pour
exprimer la négation = noli cadere
E/ laedi est infinitif présent passif du verbe laedo : c’est le complément du mot indigna
F/ placeas est un subjonctif présent de 2e personne du singulier : le mode sert à exprimer
les actions irréeles : ici c’est le souhait