Vous êtes sur la page 1sur 2

Penelopegate: qui est la taupe?

https://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/penelopegate-qui-est-la-taupe_1873143.html

En même temps qu'il tente d'éteindre l'incendie provoqué par les révélations du Canard enchaîné,
l'entourage de François Fillon cherche à savoir d'où elles proviennent. Sans grand succès.

Depuis 48 heures, l'équipe de François Fillon est mobilisée pour désamorcer la polémique née de la
rémunération de son épouse en tant qu'attachée parlementaire. Elle se pose, inévitablement, la
question de la source. Quelle est la "gorge profonde" qui a fait parvenir les fiches de paye de
Penelope Fillon au Canard enchaîné? Selon certains de ses membres, la taupe pourrait nicher au sein
des Républicains.

L'enquête risque de s'avérer ardue - quelques-uns la trouvent même superflue: "Arrêtons de nous
bourrer le mou avec ça. De toute façon, le principe même de la boule puante, c'est qu'on n'arrive
jamais à l'identifier", se serait emporté un stratège du camp Fillon auprès du Parisien.

"Un crime signé des sarkozystes"

L'ensemble des cadres Les Républicains laisse entendre -comme souvent- que le pouvoir socialiste
serait à la manoeuvre. Mais d'autres voix sont moins catégoriques. Et se souviennent que les
relations sont tendues entre sarkozystes et fillonistes depuis le second tour de la primaire à droite.

En témoigne le propos d'un député proche du candidat à l'élection présidentielle, lui aussi rapporté
par Le Parisien: "Je ne serais pas surpris que le crime soit signé des sarkozystes, ils reprochent
toujours à François de mal les traiter dans cette campagne". "En même temps, l'adage ne dit-il pas
qu'il vaut mieux se méfier de ses propres amis que de ses ennemis", se serait amusé un autre.

L'un des plus fidèles de l'ancien Premier ministre, le président LR du conseil régional des Pays de la
Loire Bruno Retailleau, n'est pas convaincu par l'hypothèse de "l'ennemi intérieur". "Avoir un certain
nombre (...) de fiches de paye, ça relève évidemment d'officines qui sont très, très informées, qui
sont actives, et qui ont un certain nombre d'accès à des informations (...) particulières", a-t-il déclaré
ce jeudi matin sur Europe1.

D'après l'un des porte-parole du candidat, Benoît Apparu, interrogé par L'Express, l'entourage de
Nicolas Sarkozy n'a pu avoir accès aux feuilles de paye de Penelope Fillon, principales preuves
évoquées par Le Canard enchaîné. "Elles ne sont accessibles qu'à un personnel agréé de l'Assemblée
nationale" qui, reconnaît-il, est "nombreux". Donc difficilement traçable. Benoît Apparu qui, par
ailleurs, se dit bien incapable de déterminer "à qui ces personnels auraient confié ces documents" et
à travers quels circuits ils auraient ensuite circulé.

Cette thèse est relayée par un autre porte-parole, Thierry Solère. Interrogé par Le Point, le député
des Hauts-de-Seine s'est dit troublé que le Palais-Bourbon transmette "à un organe de presse des
bulletins de paye d'un salarié privé alors qu'on approche de l'élection".

Une source au ministère?

D'après l'historien parlementaire Jean Garrigues, "il ne serait pas absurde que la fuite provienne de
l'Assemblée". Plus précisément d'un service qui, sous la coupe du député concerné, gère les
collaborateurs parlementaires et, par conséquent, leurs salaires. Mais pour qu'un membre de ce
service communique de tels documents à la presse, il a dû contourner son employeur - en l'espèce,
François Fillon.

"Il y a une hypothèse plus vraisemblable, hasarde donc Jean Garrigues: les revenus de Mme Fillon
ayant été déclarés, les services fiscaux y ont accès". Cette piste, si elle s'avérait fondée, mènerait tout
droit au ministère des Finances.

Centres d'intérêt liés