Vous êtes sur la page 1sur 20

Éco-Citoyen au travail

Guide des bonnes pratiques au quotidien

L’ÉNERGIE

L’EAU

LES DÉCHETS

LES TRANSPORTS
Amundi, leader dans la gestion d’actifs, se veut aussi acteur d’évolution
efficiente et durable de son environnement. Il s’agit d’un axe stratégique
majeur sur lequel Amundi porte tous ses efforts et son savoir-faire.

La société de gestion Amundi Immobilier a ainsi réalisé avec le cabinet Sinteo


et l’ensemble de ses property-managers une cartographie environnementale
de l’ensemble des biens en portefeuille.

Cette notation a constitué une base pour la définition d’objectifs ambitieux


au niveau de l’ensemble de son parc immobilier aux regards du Programme
Plan Bâtiment Grenelle de l’Environnement.

Parce que l’utilisation que vous faites de nos bâtiments prend un sens
majeur dans la définition de l’évolution des performances énergétiques de
notre patrimoine et parce que nous considérons que nos occupants sont
pleinement acteurs des efforts énergétiques à réaliser, nous engageons une
démarche Développement Durable intégrant l’ensemble de nos partenaires,
collaborateurs et utilisateurs.

Dans cette optique, nous avons le plaisir de vous présenter la toute première
version du « Guide des bonnes pratiques au quotidien », à destination de
tous les utilisateurs et des locataires de nos immeubles d’entreprise, guide
qui rappelle quelques réflexes, certes basiques, mais de bon sens, qui,
appliqués collectivement, font la différence.

La démarche d’utilisation efficiente de notre patrimoine est une démarche


d’efforts communs, que nous l’espérons, vous serez convaincus de déployer
avec nous.

Nicolas SIMON
Directeur Général d’Amundi Immobilier
Le développement
durable dans le bâtiment :

Le secteur du bâtiment pèse lourd en France : c’est le plus gros consommateur

d’énergie parmi tous les secteurs économiques, avec environ 70 millions de tonnes

d’équivalent pétrole, soit 43 % de l’énergie finale totale.

Cette énergie consommée entraîne l’émission de 120 millions de tonnes de


CO2 représentant 25  % des émissions nationales. Cette quantité représente une

demi-tonne de carbone émise dans l’atmosphère chaque année par chacun d’entre

nous. Toutes ces valeurs devront être divisées par quatre en 2050.

5 Éco – Citoyen au travail


Contexte et enjeux
L’énergie dans le bâtiment : aujourd’hui et demain
Dans le secteur du bâtiment, la consommation moyenne annuelle d’énergie est proche de 450 kWh
d’énergie primaire par m². La contrainte de réduction des émissions de CO2, mais également la
hausse inéluctable du coût de l’énergie liée à l’épuisement progressif des ressources naturelles,
nécessiteront de parvenir à une consommation moyenne d’énergie primaire de l’ordre d’une centaine
de kWh/m² en 2050 pour l’ensemble des bâtiments.

60 Millions de TEP*

Avec un taux de renouvellement du parc immobilier


de l’ordre de 1 % par an, les efforts doivent être concentrés
sur les bâtiments existants.
-38 %
/4
445 kWEP/m².an
c’est la consommation moyenne des bâtiments
de bureaux en France en 2010.
2050
2020
1990
* Tonne équivalent pétrole

Ce que dit la Loi


Le Parlement a adopté le mardi 29 juin 2010 le projet de loi portant engagement national pour
l’environnement, dit Grenelle 2. Le chapitre Ier relatif au secteur du Bâtiment confirme les objectifs
d’une réduction de -38 % des consommations énergétiques à horizon 2020. L’amélioration de la
performance énergétique des bâtiments s’appuie sur l’obligation de déploiement d’une annexe aux
baux conclus ou renouvelés à partir du 1er janvier 2012, pour les locaux de plus de 2000m3, dite
« Annexe Environnementale ».
Ce document incite les utilisateurs, les exploitants et les propriétaires à échanger les données liées
à l’environnement (consommations énergétiques, gestion des déchets, confort des occupants,
prévision de travaux, descriptif technique des équipements,...).
Cette démarche collaborative constitue un tournant historique dans l’exploitation des bâtiments.
La concertation de l’ensemble des parties prenantes est fondamentale pour une maîtrise des
consommations énergétiques, de l’empreinte carbone et du confort des occupants.

Éco – Citoyen au travail 6


1 l’énergie
Les équipements de chauffage, de climatisation, de ventilation, d’éclairage et
d’informatique mis en place dans un bâtiment, ainsi que la constitution de ses
parois extérieures, ont une influence directe sur la consommation d’un bâtiment.
Il est possible de réaliser d’importantes économies d’énergie et donc de limiter
les émissions de CO2, par l’isolation des bâtiments (chaleur conservée en hiver
et fraîcheur en été) et l’utilisation des équipements économes en énergies.

Une bonne utilisation de ces


équipements est un facteur clé
pour maîtriser l’énergie consommée.
Un bâtiment de bureaux consomme
en moyenne 445 kWhEP/m². an Répartition*

≤ 50 A Ventilation
10 %
51 à 90 B
Éclairage
3 % 91 à 150 C 20 %
6 % 151 à 230 D Moyenne France Chauffage
des bâtiments de Bureaux 31 %
16 % 231 à 330 E (Benchmark Sinteo)

37 % 331 à 450 F
445
kWhEP/M2.an
23 % 451 à 590 G Informatique**
27 % Climatisation
8% 591 à 750 H
12 %
7% > 750 I

Étiquette Énergie du DPE

* Hors usage particulier (restaurant d’entreprise, machines d’atelier…)


** Le poste Informatique inclut ordinateurs et équipements divers
7 Éco – Citoyen au travail (photocopies…), serveurs et climatisation de la salle serveur.
Comment bien gérer 31 %

le chauffage ?

Ce que vous pouvez faire


Habillez-vous en fonction de la saison !
Une température de 19°C est suffisante dans les bureaux lorsque l’on est habillé chaudement l’hiver.

■■ N’ouvrez pas les fenêtres de désenfumage.


■■ N’obstruez pas les émetteurs de chaleur.
■■ Éteignez le chauffage lorsque vous ouvrez une fenêtre.

Adoptez les bons gestes !

Sur certains émetteurs, des consoles individuelles sont à votre disposition.


Elles peuvent être sur l’appareil ou murales, et permettent de faire varier la température de quelques
degrés autour d’une valeur programmée par le gestionnaire du site selon la saison.
Cette plage de fonctionnement permet de répondre à vos besoins :
➭ Pensez à l’adapter plutôt que de systématiquement laisser la console sur la position haute.

7 % c’est la consommation énergétique


en moins en passant de 20°C à 19°C
!
Éco – Citoyen au travail 8
12 %
Comment bien gérer
la climatisation ?

Ce que vous pouvez faire


■■ L e moyen le plus simple pour rafraîchir l’air ambiant est de bien ventiler une pièce aux heures
fraiches et de maintenir fermés portes, stores et fenêtres pendant la journée.
■■ S i vous avez trop chaud, avant d’utiliser la climatisation, privilégiez un brassage de l’air naturel
en ouvrant les fenêtres.
■■ S i vous utilisez la climatisation, réglez-la au maximum 4°C en dessous de la température
extérieure, sans descendre en dessous de 26°C, et n’ouvrez pas les fenêtres en même temps.

Adoptez les bons gestes !

Des stores intégrés aux vitrages et à commandes manuelles permettent de réduire


l’éblouissement et de contrôler les apports solaires.
➭ Lorsque votre espace de travail en est équipé, pensez à baisser les stores dès
que ces apports deviennent trop importants afin de réduire la consommation de
climatisation.

!
En été, une température de 26°C au lieu de 25°C
permet d’économiser 10 %
de la consommation de climatisation

9 Éco – Citoyen au travail


10 %
Comment bien gérer
la ventilation ?

La ventilation a deux fonctions : confort et hygiène.


Elle permet de garantir un taux d’humidité confortable pour l’occupant, d’éviter la dégradation du
bâtiment par des moisissures, d’éliminer les nuisances olfactives et d’éliminer les polluants de l’air
tels que les composés organiques volatiles pouvant engendrer allergies et irritations.

Ce que vous pouvez faire


■■  ’obstruez pas les bouches d’aération situées à proximité des fenêtres (soufflage)
N
et au centre des bureaux (extraction).
■■ N’ouvrez pas les fenêtres de désenfumage.

ADOPTEZ LES BONS GESTES !

Certains émetteurs de chauffage ou de refroidissement soufflent de l’air.


Cet air peut être soit un simple brassage de l’air intérieur, soit un apport d’air neuf.
Dans ce dernier cas, ils sont parfois équipés d’un variateur de vitesse de soufflage.
➭ Pensez à repositionner ce variateur à la plus basse vitesse de soufflage lorsque
vous quittez votre bureau.

Une surventilation de 30 % du débit nécessaire


représente une surconsommation de 10 % pour le bâtiment
!
Éco – Citoyen au travail 10
Comment bien gérer 20 %

l’éclairage ?

Les besoins en électricité d’un bâtiment, hors chauffage, sont source de 25 % de ses émissions
de gaz à effet de serre en moyenne, dont à peu près la moitié pour l’éclairage et l’autre moitié
pour le fonctionnement des équipements.

Ce que vous pouvez faire


Pensez à éteindre la lumière dans les pièces inoccupées ou lorsque la luminosité est suffisante :
c’est un geste simple qui prend peu de temps.

Adoptez les bons gestes !

Certains interrupteurs peuvent intégrer un gradateur.


➭ Pensez à l’utiliser pour adapter la luminosité à votre besoin.
➭ Privilégiez les apports d’éclairage naturel.

L’énergie la plus verte est celle qu’on ne consomme pas.


Diminuer le recours à l’éclairage permet de réduire ses besoins en énergie
!
11 Éco – Citoyen au travail
Comment bien gérer 27 %

le matériel informatique ?

Ce que vous pouvez faire


■■ Pensez à configurer le mode veille de votre ordinateur, cela ne prend que quelques minutes.
■■  ensez à éteindre les ordinateurs (unités centrales et écrans) pendant les périodes prolongées de
P
non utilisation et notamment pendant les heures de repas, car même en mode veille les appareils
continuent à consommer.
■■  iminuer la luminosité de l’écran permet de réduire la consommation d’énergie.
D
Préférez aussi un fond d’écran sombre et fixe, il consommera moins.
■■ Partagez les imprimantes entre plusieurs utilisateurs.
■■  our la production de grandes quantités, les photocopies sont moins consommatrices d’énergie
P
que les impressions.

Adoptez les bons gestes !

L’écran de veille entraîne très peu d’économie d’énergie, il est seulement conçu pour augmenter
la durée de vie de l’écran.
➭ Le mode veille de l’ordinateur est économique mais un ordinateur en veille utilise
encore 20 à 40 % de sa consommation en marche. Il est donc préférable de l’arrêter
le plus souvent possible !
➭ L’imprimante laser doit rester sous tension : vérifiez bien que son mode veille soit activé,
il réduit considérablement sa consommation.

L’ordinateur est conçu pour résister à au moins 20 000 démarrages.


De quoi l’allumer et l’éteindre 6 fois par jour pendant 10 ans
!
Éco – Citoyen au travail 12
2 l’EAU

L’eau est une


ressource naturelle
que chacun peut préserver
par de simples gestes.
Chaque personne consomme en moyenne
34 litres d’eau chaque jour répartis de la façon
suivante pour les immeubles de bureaux

≤ 10 A Répartition
11 à 20 B
Autres
Moyenne
21 à 30 C (Benchmark Sinteo) 5%
31 à 50 D 34
l/jr.occupant
51 à 80 E WC
81 à 110 F
57 %
Lavabo
111 à 140 G 38 %
141 à 170 H

> 200 I

13 Éco – Citoyen au travail


Ce que vous pouvez faire
■■ Ne laissez pas couler l’eau inutilement, même pendant que vous vous lavez les mains.
■■ Évitez d’ouvrir les robinets au maximum, adaptez le débit à votre usage.
■■ Évitez d’utiliser de l’eau chaude si ce n’est pas nécessaire.

Adoptez les bons gestes !

Lorsque les toilettes sont équipées de chasse d’eau double touche,


utilisez la demi-chasse d’eau.
➭ Cela permet d’économiser 3 litres à chaque passage.

!
34 litres d’eau par personne sont consommés
quotidiennement dans les bâtiments de bureaux
essentiellement pour des usages sanitaires

Éco – Citoyen au travail 14


3 LES DÉCHETS
Les déchets constituent le principal flux sortant
de matière sur un immeuble :

une bonne gestion est


essentielle pour le bien-être
de tous.
Chaque personne génère en moyenne
1,5 kg de déchets chaque jour répartis
de la façon suivante pour les immeubles de bureaux
Répartition
≤ 0,5 A
Moyenne Emballages
0,5 à 1,2 B (Benchmark Sinteo) 20 %
1,2 à 1,8 C
1,5
kg/jr.occupant
Papier
1,8 à 2,5 D
50 %
2,5 à 3,1 E Déchet
Industriel Banal
3,1 à 3,7 F
30 %
3,7 à 4,4 G

4,4 à 5 H

> 5 I

15 Éco – Citoyen au travail


Ce que vous pouvez faire
■■ Lorsqu’un tri sélectif est mis en place, respectez-le strictement.
■■ N’oubliez pas que certains déchets doivent faire l’objet d’un traitement spécifique :
➜➜ les capsules de café doivent être ramenées au distributeur,
➜➜ les piles doivent être déposées dans des casiers réservés à cet effet,

➜➜ les cartouches d’encre doivent être ramenées au distributeur.

■■ Limitez le volume d’impression :


➜➜ n’imprimez que la partie qui vous intéresse dans les gros documents,
➜➜ lors des réunions, faites des présentations numériques plutôt que sur papier.

■■ Prévoyez des options d’impression adaptées :


➜➜ réalisez
des impressions en recto/verso,
➜➜ imprimez les slides en 2-4 par page si nécessaire.

■■ Évitez les erreurs d’impression :


➜➜ utilisez le mode « Aperçu avant impression » afin de vérifier la mise en page,
➜➜ fichier Excel : définissez la zone d’impression.

■■ Choisissez des solutions à faible empreinte environnementale :


➜➜ préférez les photocopieurs aux imprimantes individuelles pour les tirages en grandes quantités,
➜➜ utilisez du papier recyclé.

Adoptez les bons gestes !

➭ Réalisez les impressions « brouillons » en N&B, Recto/Verso, 2 pages par feuille.



➭ Réutilisez le verso de vos anciens documents en papier brouillon.
➭ Privilégiez la transmission par support informatique plutôt que l’impression papier.
➭ Buvez de préférence dans des verres ou des tasses plutôt que d’utiliser des gobelets jetables.

Le papier représente entre 50 % et 75 % des déchets produits


dans les activités de bureaux (en l’absence de restaurant d’entreprise)
!
Éco – Citoyen au travail 16
4 LES TRANSPORTS

Les déplacements
au quotidien génèrent
des émissions de gaz
à effet de serre.

17 Éco – Citoyen au travail


Ce que vous pouvez faire
■■  fin de limiter votre impact lors de vos déplacements, privilégiez les transports en commun,
A
le co-voiturage ou tout simplement la marche à pied ou le vélo lorsque la distance le permet.
■■ S i vous êtes contraint d’utiliser la voiture, adoptez une conduite souple, roulez à allure modérée,
et évitez au maximum l’usage de la climatisation qui augmente la consommation.
■■ Pour les déplacements professionnels longue distance, prenez le train plutôt que l’avion.
■■ Privilégiez les réunions téléphoniques et les visioconférences, cela permet de gagner du temps.
■■ Lors des repas, optez pour des fruits et légumes de saison.

Adoptez les bons gestes !

Au démarrage, un ascenseur a une intensité équivalente à 800 ampoules de 100 watts.


➭ Pensez à utiliser les escaliers pour un ou deux étages

Une conduite agressive en ville peut augmenter


la consommation de carburant jusqu’à 40 %
!
Les transports domicile/travail représentent
30 % de l’usage des transports routiers
!
Éco – Citoyen au travail 18
É C O
CITOYEN
au.travail
G u i d e.d e s
b o n n e s
pratiques
au.quotidien

Amundi Immobilier

Siège social : 91-93 boulevard Pasteur, 75 015 Paris Cedex 15 - France.


amundi-immobilier.com

Société Anonyme au capital de 15  666  374 euros - 315 429 837 RCS Paris -
Société de Gestion de Portefeuille agréée par l’AMF sous le n° GP 07000033.

Rédigé par Amundi Immobilier – Novembre 2012 –


Sources Amundi Immobilier et Sintéo.
É C O
CITOYEN
au.travail
G u i d e.d e s
b o n n e s
pratiques
au.quotidien