Vous êtes sur la page 1sur 1

on écoute un accord selon nos conventions culturelles occidentales, on entend

seulement les notes qui le composent, mais si on retrouve cette écoute


« animale » conservée dans certaines traditions, on devient sensible à toutes les
résonances qui accompagnent un agrégat de sons. On a « hygiénisé » nos pianos,
et pourtant écoutez ce qui se passe chez Debussy ou même chez Chopin, dans
certains passages où la résonance, grâce à l’action de la pédale, crée des
harmonies qui échappent complètement au tempérament. »

CONCERTO POUR VIOLONCELLE ET ORCHESTRE


« In dark and blue » (n° 99) Durée : 22’.
" Effectif : violoncelle solo, orchestre 2.2.3.2./2.2.2.1./percussion
(2 exécutants)/harpe/cordes 6.6.4.4.2.
Détail du matériel de percussion :
Percussion 1 : Vibraphone, 2 m’tumbas, 3 toms, 3 gongs, 3 wood blocks ;
Percussion 2 : Marimba, tambour de basque, glockenspiel, 3 cymbales
suspendues, 3 tam-tams, 1 petite caisse claire.
! Éditeurs : Jobert (partition d’orchestre), 1992, Billaudot (réduction pour
violoncelle et piano par Ton That Tiet, avec l’accord du compositeur)..
« Le jazz, c’est notre folklore universel. Il a remplacé tous les autres. Bien sûr,
quelques-uns d’entre nous, dont je suis, ont eu la chance d’accéder à des sources
de musique vivante de très haute et très ancienne tradition, qui évidemment les
ont marqués, mais ce n’est pas le cas de tous les musiciens d’aujourd’hui et je
crois, comme la musique – comme tout art d’ailleurs – exprime le peuple, la terre,
quelque chose de très précis sur la planète, il faut qu’elle y retourne d’une
certaine manière, et le jazz est quelque chose qui en fait le tour complet. »

III. MUSIQUE POUR ORCHESTRE

SILENCIAIRE (n° 68) Durée : 19’. Pour cordes et percussion.


" Effectif : 6 percussionnistes, cordes 4.3.2.2.1.
Détail du matériel de percussion :
Percussion I : marimba (ou xylomarimba), 2 tambours sahariens (grave-aigu) (ou
toms ou bongos), crotales berbères, 4 blocs métal (ou 4 lames de vibra), 4 toms
(sol dièse, si, fa dièse, la), 2 galets, maracas graves, timbale à pédale ;
Percussion II : vibraphone, 6 wood-blocks, claves (medium-aigu), wood-chimes,
râpe « guëro », 2 plaques de métal, 2 triangles (aigu-grave), xylomarimba, 2
coquilles de mer, tambour saharien grave (ou tom grave), gongs communs à
percussion I & II ;
Percussion III : vibraphone, jeu de cloches-tube, 6 temple-blocks, 2 maracas
(aigu-grave), jeu de 8 bouteilles (très aiguës), triangle grave, 3 cymbales
suspendues (aiguë-medium-grave), cloches à vache (graves), 2 galets, 2 toms (si,
la), 2 m’tumbas, 2 galets ;
Percussion IV : Jazzoflûte, 3 cymbales suspendues (aiguë-medium-grave),
glockenspiel à marteaux, 2 tambours sahariens (medium-aigu) (ou toms),
glockenspiel, 3 cymbales chinoises, 2 tam-tams (aigu-medium), 2 coquilles, 4
toms (ou m’tumbas) (la, ré, mi b, la b) ;
Percussion V : Jazzoflûte, claves (aigu-medium), xylomarimba, 2 maracas (aiguë-
- 24 -