Vous êtes sur la page 1sur 2

Luis Avena

Mexico, le 20 novembre 2017 Mexique.

Université de Caen Normandie


UFR HSS · Humanités et sciences sociales
Esplanade de la Paix | CS 14032 | 14032 Caen Cedex 5
celine.jouin@unicaen.fr

Objet : réaliser le Master Philosophie 1 et 2 comme boursier du programme Erasmus Mundus.

Madame Celine Jouin,

J’ai le désir d’étudier le master 1 et 2 en philosophie que votre université offre. Je voudrais vous
expliquer ce qui m’intéresse de la formation philosophique que vous proposiez et ce que je pourrais
vous apporter. Je vais essayer d’être clair et concis.

L’Université Nationale Autonome du Mexique m’a donné l’opportunité de réaliser 2 licences. J’ai
d’abord étudié la licence en Psychologie et puis la licence en Philosophie. J’ai déjà terminé ma
première licence en présentant un mémoire qui s’intitule « Le souci sociopolitique des passions ».
Par rapport à la licence en Philosophie, je rédige un mémoire qui a pour sujet le plaisir dans le travail
moderne. Dans d’autres domaines, j’ai réalisé des conférences pour exposer mes essais. Je
mentionne rapidement les titres. L’un s’intitule « l’illusion » et l’autre « Spleen et capitalisme ».
Dans le premier, je défends la thèse suivante : la vie quotidienne n’est qu’une illusion de la
permanence. Dans le deuxième, je défends tout simplement que le mode de travailler et donc de
vivre dans le mode production capitaliste n’est que mélancholie et tristesse. Dans le domaine
académique, je suis professeur adjoint avec le Dr. Gabriel Schutz Rosenfeld. Le projet sur lequel nous
travaillons, aborde « les étiques de la sérénité ». Le courant philosophique qui nous intéresse est la
philosophie antique dont l’un des objectifs est d’apprendre à mener une vie heureuse en pratiquant
cette philosophie.

Je crois profondément que l’Université de Caen propose une formation qui s’appuie sur des valeurs
nécessaires à notre temps. La diversité et les études pluridisciplinaires ce sont les caractéristiques
qui distingue votre plan d’études. Comme vous le dites, vous permettez « aux étudiants une
spécialisation progressive, d’élaborer un projet personnel et professionnel au fur et à mesure de
l’avancée dans le cursus ». C’est pour ces faire que je suis intéressé à poursuivre mon parcours
universitaire dans votre Master Philosophie. En particulier, votre plan d’études a des objectifs très
utiles et qui sont peu à peu oubliés, c’est-à-dire, l’argumentation, la méthodologie de la recherche
et la préparation pour bien maîtriser la philosophie en général.

Finalement, les débouchés que votre Master préconise me semblent très édifiants, car j’aimerais
bien devenir chercheur dans votre ligne d’investigation en philosophie comme art de vivre, puisque
Je voudrais analyser la pensée d’Albert Camus. Je vous propose de réaliser une recherche et puis
une publication en ce qui concerne les deux premiers livres écrits par l’auteur. Je songe à « L’envers
et l’endroit » et « les Noces ». Dans ces deux textes, Camus réfléchit à des sujets existentiels et
biographiques. Il nous parle de sa mère mutique, de la pauvreté économique et de la richesse
sensuelle dans les faubourgs, de la froideur des banlieues citadines et de comment la préoccupation
est réduite par une vie menée par le plaisir du corps. Je voudrais prendre en compte plus
précisément de la pauvreté et de l’ennui du mode de vie bourgeoise. En ce sens, je vous propose de
réaliser des discussions philosophiques et des échanges avec le Mexique. Je crois pertinent la
collaboration entre deux pays différents économiquement, car, à mon avis, le Mexique peut
apprendre de la France la façon dont vous aimez l’art, la culture, la discussion, et bien sûr, la
philosophie et la littérature. En particulier, j’aimerais publier des livres qui puissent nous expliquer
comment la philosophie est utile dans un monde qui n’offre que pauvreté, tristesse et envie
collectif.

Dans l’attente de votre réponse favorable, je me mets à votre disposition. Je vous prie d’accepter
ma proposition et mets à votre disposition pour un futur entretien à l’heure et au jour de que vous
conviendrez. Veuillez Madame, l’expression de mes salutations distinguées.