Vous êtes sur la page 1sur 16

Juillet-Août 2018

Bulletin des Églises Réformées Évangéliques


32è Année N°7 de Montauban et Saint Antonin -Noble-Val.

Prix: 2,00

Les multiples épreuves


« Vous tressaillez d’allégresse, quoique vous soyez
Dans ce numéro :
Éditorial 1
maintenant, pour un peu de temps, puisqu’il le faut,
Echo d’un culte spécial 2 affligés par diverses épreuves, afin que votre foi
Photos du culte 10 juin 3 éprouvée … se trouve être un sujet de louange …
Que ma joie demeure 4
lors de la révélation de Jésus-Christ. »
Lu pour vous 5
1 Pierre 1.6-8

C
Je veux parler au Tout- 6
…-Puissant et plaider 7 omme tout un chacun, le chrétien consi-
Vocation de l’Eglise ... 8
dère ses souffrances comme une épreuve.
Communauté individus 9
Sa vie n’est pas une suite ininterrompue
Job, modèle pour tous 10

Les 4 Evangiles 12 de bonheurs et de sujets de louange. Et,


ADS à Madagascar 13 parfois, le poids de ses épreuves, la douleur physique
Nos annonces 14
ou psychologique le terrassent. L’épreuve peut faire
La vie 14
naître une réaction d’amertume et de rejet de Dieu. On
Agenda des cultes 15
peut en arriver à mépriser sa grâce. Face à certaines
Directeur : épreuves, la tentation est parfois grande d’abandonner
Sandratana
RARIJASON la lutte par un compromis ou une démission.

Adresse du journal : Les épreuves, pour le chrétien, font partie du plan de


20 Quai Montmurat
82000 Montauban
Dieu pour sa sanctification. Difficiles à supporter, elles
Comité de Rédaction :
sont l’instrument d’une œuvre positive de Dieu ; aussi
Bernard COPPENS,
Rodolfo HORMAZABAL, peuvent-elles être reçues dans une attitude de foi.
Marie de VÉDRINES

S. Rarijason
32È ANNÉE N°7 PAGE 2

Rétrospective : Echos d’un culte spécial M.V.

Les enfants de l’ECODIM louent le Seigneur avec simplicité et dans la joie !

L
e 10 juin, l’ECODIM a tantôt devant celui de la chaire) a
assuré la partie litur- invité chacun à chercher et à
giqu e du cu lte d e trouver dans la Bible les conseils
façon tout à la fois et les réconforts dont il a besoin
classique pour une Eglise Réfor- et qu’illustre, entre autres, à
mée Evangélique et pleine d’ori- merveille le Psaume 23.
ginalités, incluant même une
Le docteur Chapuis, que cha-
louange en…rap ! Les aînés, non
cun a apprécié de revoir, a donné,
seulement ont apprécié le travail
ensuite, des nouvelles, accompa-
accomplis et les résultats obtenus
gnées d’illustrations, du travail et
par les enfants sous la direction
de la vie en Haïti ; puis, le doc-
de leurs moniteurs, mais se sont
teur Repingon a lancé un vibrant
réjouis en constatant le sérieux
appel à l’aide pour l’encadrement
plein de conviction de ces tout
de la troupe d’éclaireurs et de
jeunes. Olivier de Scorbiac, à sa
louveteaux en développement
manière pleine d’originalité
réjouissant.
(tantôt devant le micro d’en bas,
32È ANNÉE N°7 PAGE 3

Ce dimanche 10 juin, les enfants de l’Ecole du


dimanche ont assuré le déroulement du culte.
Et la prédication a été apportée par
Olivier de Scorbiac
32È ANNÉE N°7 PAGE 4

Réflexion: Que ma joie demeure Françoise Münch

D
ès les temps an- Par la bouche du psalmiste
ciens est procla- (Psaume 100) et des prophètes,
mée la joie jaillis- la joie réclame sa part. Esaïe,
sante venue d’En- l’annonciateur messianique,
Haut, qui dépasse toutes les l’exprime magnifiquement: «Le
morts infligées. Dieu a émaillé le désert s’apprête à la réjouis-
rythme de la vie de fêtes nom- sance; le chant des travailleurs
breuses illuminant le bien-vivre sera allégresse et cris de
communautaire et notre relation triomphe» (ch 35).
reconnaissante avec lui; il s’agit
Illustrant le salut dans les
de réjouir le cœur, de vivifier
paraboles de Luc 15, Dieu inonde
l’esprit et de reposer le corps, en
de joie les rachetés ainsi que ciel
gardant la mémoire.
et terre. Oui, «le royaume de
Moïse dans son insistante Dieu – patrie du croyant – c’est
requête précise à Pharaon que la paix et la joie par le Saint-
ses esclaves doivent «célébrer au Esprit» (Romains 14.17).
désert, une fête en l’honneur de
La joie de l’Eternel promise
l’Eternel» (Exode 5.1).
va loin, jusqu’à toute extrémité,
Aux heures de repentance pro- selon la parole d’accueil au ciel
fonde, le front à terre et dans les qui nous est réservée: «Bon et
larmes, le peuple de Dieu a été fidèle serviteur, entre dans la joie
remis debout et consolé par cette de ton Maître!»
promesse: «Séchez vos pleurs, la
Dans l’attente de cette «joie
joie de l’Eternel sera votre
éternelle parfaite», donnons
force!» (Néhémie 8.19).
priorité aux arrhes que Dieu
Au temps d’Esther, l’extermi- nous en accorde pour rayonner
nation programmée devient sur terre.
festin , fête de réjou issan ce
(9.22).
32È ANNÉE N°7 PAGE 5

Lu pour vous
Être « citoyen du ciel » maintenant (Philippiens 3.20) ne
veut pas dire « vivre au ciel » et échapper à l’univers
sensible et matériel, mais vivre selon le Christ qui y règne et
d’où il viendra pour transformer nos corps !
Le message du matin de Pâques proclame, en effet, que
le crucifié est ressuscité, inaugurant une réalité nouvelle où
« la mort ne limite plus la vie, mais la vie limite toute mort
(A. Birmelé, sur 1Corinthiens 15). La mort vaincue fait que
« l’amour est éternel » (1Corinthiens 13), et c’est plus que
de la poésie.

Claude Baecher
Christ Seul, avril 2018

« Je vais vous préparer une place » nous dit Jésus (Jean 14.2). C’est dire que
nous serons attendus ! Nous n’arrivons pas comme un cheveu sur la soupe,
ni en surnombre, et ce ne sera pas un strapontin !

Daniel Bourguet, le dernier entretien avant la croix, éd. Olivétan, p.87

Intercédons pour ceux qui sont malades


Mme Michèle Aujaleu M. Michel Barot
Mme Georgette Fages M. Aimé Cournille
Mme Nicole Fourez M. Louis Guglielmet
Mme Jacqueline Lekieffre M. Michel Heim
Mme Nathalie Maton M. Jean-Claude Joret
Mme Anne Mecklenburg M. Bernard Lekieffre
Mme Monique Rolland Mlle Ly-Anna Rabe
Mlle Inès Zouhairi
Mme Babette (fille de Mme Lucienne Maussang)

« Que la tendresse du Seigneur, notre Dieu,


soit sur nous. » (Psaume 90.17)
32È ANNÉE N°7 PAGE 6

Réflexion : « Mais je veux parler au Tout-Puissant,


je veux plaider ma cause devant Dieu. » (Job 13.3)

Q
uand la maladie, la sion pour Dieu de manifester son
souffrance, le deuil pouvoir de guérir? Que dois-je
viennent frapper, les faire? Courir après tous les méde-
vieilles questions cins, officiels ou non, recourir à
insolubles reviennent imman- la prière de ceux qui disent avoir
quablement à l’esprit. La princi- reçu le don de guérison? Aban-
pale est ce qu’on appelle la ques- donner tout espoir et me prépa-
tion de la théodicée qui occupa rer à la mort? La revendiquer
beaucoup le philosophe Leibniz. même, si la souffrance est trop
Il s’agit de trouver une justifica- grande? Se consoler en se disant
tion à Dieu lui-même. Comment que comparé à ceux qui ont fait la
un Dieu tout-puissant et totale- guerre de 14-18, ma situation
ment bon peut-il admettre tant reste enviable…
de malheurs?
Mais toujours lancinante la
La bonté de Dieu devrait con- question du Mal. Et pourquoi
sister à veiller à ce que tout aille moi?
bien. Lorsqu’on réussit et se
Disons-le tout de suite, la ques-
trouve sain et sauf, on se sait
tion, si on la pose en attribuant à
aimé de D ieu . Mais, dè s l e
Dieu le rôle du Père Noël, est
moment où l’on est malade ou
insoluble.
dans la misère, Dieu serait loin-
tain. C’est alors qu’affluent dans Si le diable est l’auteur du mal,
nos têtes toutes les questions qui a créé le diable? Si c’est la
évoquées dans le livre de Job. conséquence du péché humain,
quid de la mort d’un bébé? etc.
Subirais-je la punition pour
mes fautes? Dieu testerait-il ma Ce que l’Evangile affirme, c’est
foi? Serais-je l’enjeu d’un combat que Dieu en Jésus-Christ ne sup-
cosmique entre Dieu et Satan? prime pas la souffrance et la
Cette souffrance serait-elle l’occa- mort, mais s’y tient à nos côtés, et
Suite à la page 7
32È ANNÉE N°7 PAGE 7
Suite de la page 6

Le jour viendra où la défaite du Quand le Seigneur accomplit


Mal apparaîtra au grand jour. des guérisons, celles-ci sont très
souvent frappées d’ambiguïté. Il
Dieu donne par grâce, au sein
veu t don n er des sign e s du
des vicissitudes que connaît l’hu-
Royaume et les gens ne s’inté-
manité, quelque chose de plus
ressen t qu ’à l’amélioration
que l’existence: la vie éternelle.
donnée à leur existence.
L’existence du chrétien, comme
celle de tous les hommes, est Car Dieu nous donne le salut, il
aléatoire. Certains périssent à 20 n’accomplit que de temps en temps
ans, d’autres à 60, d’autres à 90. des sauvetages, pour nous ap-
C e r t a i n s m e u r e n t s a n s s ’ e n prendre à ne pas désespérer.
rendre compte dans leur lit,
d’au t re s au ter me d’at roc e s Serge Oberkampf
Bulletin d’Information de l’Eglise Réfomée
souffrances. de St-Germain-en-Laye, avril 2010.

Le résultat est qu’on ne peut


En attente d’une greffe cardiaque, S.O. est
rien fonder sur nos existences, décédé à l’âge de 61 ans.
sauf l’urgence de trouver la Vie.

Après le culte animé par l’Ecodim, quelques-uns d’entre nous ont partagé le repas avec Claire Chappuis
32È ANNÉE N°7 PAGE 8

Echos : La vocation de l’Eglise : communauté et individus

U
ne Eglise en bonne même, contre Dieu. Autrement
santé spirituelle et dit, le cœur de chacun de ses
émotionnelle est membres est comme un iceberg:
bénie et en béné- 10% visible, à savoir la vie de
diction, a affirmé le pasteur piété, 90% invisible et déconnec-
Stéphane Kouyo, le samedi 23 té avec une certaine immaturité
juin, à la petite vingtaine de émotionnelle qui se traduit, en
personnes présentes dans le pratique, de plusieurs manières :
temple. Elle est, selon l’Ecriture, être sur la défensive ou être cri-
«la colonne et l’appui de la véri- tique, prier pour que Dieu fasse
té» incarnée en Jésus-Christ. Sa ce que je veux sans se soucier de
vocation est triple : l’adoration, ce qu’il veut, ignorer mes pro-
l’édification et la mission. blèmes au lieu de les résoudre
(colère,…), diviser notre vie en
L’adoration n’est pas que la
«sacré» et «séculier», cacher nos
louange, comme on le pense sou-
conflits intérieurs – les héros de
vent; elle s’exprime dans la totali-
la foi dont parle la Bible avaient
té du culte communautaire.
des faiblesses visibles –, juger les
L’édification s’effectue par une autres dans leur parcours spiri-
fidélité à la Parole, c’est-à-dire tuel, etc.
par un enseignement conforme à
La mission est double: évangéli-
la pensée de Dieu, par une
sation et diaconie. L’Eglise, qui
recherche approfondie des
est un lieu de guérison, est aussi
richesses de sa Parole, par une
au service des autres dans leur
expérimentation dans notre vie
personnalité entière. Les chré-
des divers aspects de l’Evangile.
tiens peuvent suivre les conseils
Ainsi se construit une Eglise
de Jérémie au moment de l’exil
mature.
du peuple à Babylone (Jérémie
A quels problèmes une Eglise se 29) dont la vocation est d’être
heurte-t-elle? Problèmes d’ego co m m e u n f e r m en t p ou r le
contre les autres, contre soi- monde et de se préoccuper au-
Suite à la page 9
32È ANNÉE N°7 Suite de la page 8 PAGE 9

tant de diaconie que d’évangéli- vous-mêmes à manger» a répon-


sation. Il faut faire une grande du Jésus à ses disciples inquiets
place à la prière comme engage- (Matthieu 14.16) et finalement
ment dans la mission. Cela con- éblouis.
cerne chacun dans l’Eglise qui
Le dimanche 24, le pasteur
est appelée à «être lumière du
Kouyo a prêché, dans le temple
monde», à sortir de sa zone de
de Saint-Antonin, sur l’épisode
confort, à aller vers les autres en
de la fuite du roi David, l’homme
n’oubliant pas que Dieu qui est
selon le cœur de Dieu, devant
puissant et grand a été mission-
son fils Absalon (2 Samuel 15-18)
naire ; il a quitté le ciel... le sché-
et sur sa manière de faire face
ma de l’incarnation devrait être
calmement à cette lourde
celui de notre évangélisation.
épreuve. Une leçon pour nous
Comme Dieu l’a dit à Abraham:
qui, dans nos grandes difficultés,
«Je te bénirai… Deviens donc
sommes tentés de nous révolter,
une source de bénédictions»
alors que nous avons à les sup-
(Genèse 12.2). Il nous faut être
porter avec courage, dans la con-
authentiques (les autres savent-
fiance et la reconnaissance en-
ils que nous sommes chrétiens?)
vers le Christ, dont l’apôtre Paul
et ne pas douter de la puissance
dit: «Tout est de lui, par lui et
de Dieu qui se manifeste par les
pour lui! A lui la gloire dans tous
actes du Saint-Esprit. Nous nous
les siècles.» (Romains 11.36)
sentons faibles… mais Dieu nous
aidera, nous rendra capables
M.V. et S.L.
d’être ses témoins: «Donnez-leur
32È ANNÉE N°7 PAGE 10

Réflexion: Job, modèle pour tous Emile Nicole

S
’il y a un person- Qu’est-ce qui a apaisé Job
nage dans la Bible alors que les réponses de Dieu
qui a été confronté sont tout sauf apaisantes… en
à l’incompréhen- apparence? Dieu lui répond
sible, c’est bien Job. Face à ses du milieu d’une tempête, lui
pourquoi, qu’est-ce qui l’a reproche d’assombrir ses des-
apaisé? Les pourquoi qu’il seins, le met au défi de gérer
lance à Dieu sont des le monde ou seulement d’en
reproches inquiets et véhé- expliquer le fonctionnement.
ments. Incompréhensible, Le Seigneur, dans sa longue
injustifiable, voilà comment il description des phénomènes
considère sa situation. Dieu, astronomiques, météorolo-
sans raison, est devenu giques, des animaux sauvages
méchant envers lui. attire l’attention sur l’insolite,
le menaçant. Il a créé et gère
Nous, lecteurs de la Bible,
des phénomènes surprenants,
nous bénéficions d’une expli-
des animaux terriblement
cation. Nous savons que Job
dangereux… et il en est fier!
ne souffre pas «bien que
juste», mais «parce qu’il est Il est paradoxal que ce soient
juste». Dans un monde où précisément ces aspects in-
bonheur et malheur coexis- quiétants du monde qui rassu-
tent, il serait un peu trop fa- rent Job. C’est, en fait, la maî-
cile que les justes soient tou- trise de Dieu qui le réconforte.
jours heureux et préservés du S’il aime et respecte Dieu, ce
malheur. Insinuation diabo- n’est pas pour les avantages
lique, certes, mais qui n’est immédiats dont il bénéficie,
pas dénuée de fondement. mais tout simplement parce
que Dieu est Dieu.

Suite à la page 11
32È ANNÉE N°7 PAGE 11
Suite de la page 10

Face à nos propres questions ture vis-à-vis de Dieu.


sans réponse… du moins le
Les aveux touchants de Job
croyons-nous, la question est
nous confirment que Dieu lui
plutôt de savoir si nous savons
a révélé un secret bien plus
discerner celles que Dieu nous
précieux que toutes les expli-
donne et nous en contenter. Le
cations possibles: il s’est fait
caractère étrange et décalé de
connaître lui-même.
la réponse de Dieu aux an-
goisses de Job nous incite à d’après Christianisme aujourd’hui,
octobre 2016
plus de confiance et d’ouver-

Le groupe d’Etude biblique de Montbeton s’est réuni le Mercredi 20 juin autour d’un repas partagé
chez Brigitte Tournay à Albefeuille-Lagarde
32È ANNÉE N°7 PAGE 12

Réflexion: Les quatre Evangiles Freddy Münch

J
’ai découvert que cha- salvatrice de la croix est pour tous
cun des quatre évan- les hommes qui l’acceptent.
giles se terminait par +
un mot ou une pensée La caractéristique de l’évangile
clef. de Marc, écrit pour un public plus
+ «pop», est de raconter avec force
Ainsi Matthieu, qui écrit pour détails des guérisons, des
un public juif, conclut par cette miracles. Ce faisant, Jésus inter-
expression bouleversante de pelle les hommes qu’il veut sau-
Jésus: «Je suis avec vous tous les ver. Les disciples en feront le
jours jusqu’à la fin du thème de leur prédication.
monde.» (Mattieu 28.20)
L’évangile se termine par les
Dans la bouche du Seigneur, ce mots: «Le Seigneur travaillait
«Je suis » ne peut qu’évoquer la avec eux. Il confirmait la parole
révélation de Dieu à Moïse au par les signes qui l’accompa-
buisson ardent, à la veille de la gnaient.» (Marc 16.20).
sortie d’Egypte du peuple juif +
esclave. Il sous-entend le passé: Quant à Luc, médecin de pro-
«j’étais» et le futur: «je serai», la fession, il s’emploie à rédiger un
plénitude du temps de Dieu. Cette Evangile attachant. Il y fait
révélation du Dieu Un, dont passer toute la compassion de
Moïse est porteur, est d’une puis- Jésus en faveur des pauvres, des
sance extraordinaire. enfants, des femmes, des
malades, des esclaves, des étran-
Ainsi Jésus renvoie les siens à
gers. Jésus forme des disciples et
leur passé, à leur histoire. Cet
fait d’eux «des envoyés», des
éternel rappel biblique qu’Israël
apôtres.
est un peuple libéré s’adresse à
toutes les générations de lecteurs. Lorsque Jésus les quitte sou-
L’œuvre de Dieu par l’action dainement pour retourner au
ciel, ils auront à assumer la suite
Suite à la page 13
32È ANNÉE N°7 PAGE 13
Suite de la page 12

du ministère. Fort de la confiance gnon viril, tonitruant, intempes-


de Jésus, leur témoignage joyeux tif. Jésus lui rappellera la grande
retentira dans leur milieu tant re- faiblesse manifestée lors de son
ligieux que laïc. triple reniement: «Pierre,
+ m’aimes-tu?» Cette interrogation
Jean clôture l’enseignement vient toujours jusqu’à nous. Elle
édifiant dont il est porteur par nous invite à un retour sur nous-
Les basses de la Chorale
l’invite solennelle de tout le mes- mêmes pour nous faire donner la
sage biblique. C’est par l’apôtre seule réponse qui compte pour
Pierre qu’il la rappellera. A Jésus: «Seigneur, tu sais tout, tu
l’époque, le premier disciple de sais que je t’aime!» (Jean 21.17).
l’équipe des douze est un compa-

Info sur l’Armée du Salut à Madagascar


Je suis heureux de porter à la connaissance des membres de notre Eglise que notre couple de
malgaches Andriamananony Rasahoby et son épouse Annick sont aujourd'hui au Zimbabwé à
l'Ecole de formation des futurs officiers de l'Armée du Salut ! Ce sera les tout premiers officiers
malgaches qui seront consacrés en Août 2019. Merci encore à tous ceux qui ont soutenu, à plu-
sieurs reprises, cette œuvre naissante qui est devenue le 128 ème pays où l'Armée du Salut est à
l'œuvre !
Continuons de prier pour eux, pour l'école et les salutistes de la TAFIKA FAMONJENA
(Armée du Salut). Madagascar dépend actuellement du Territoire salutiste du ZIMBABWE qui
compte 563 officiers actifs et 128.000 soldats.
32È ANNÉE N°7 PAGE 14

NOS ANNONCES
Nos activités ecclésiales
Pendant l’été, il n’y aura pas d’Etude biblique et de cours de Catéchisme. Par
contre, les réunions de prière (chaque Lundi à 10h30 à la Chapelle de la MRP et
chaque Jeudi à 19h00 dans la salle du Conseil) sont maintenues.

Colo aux Monts d’Olmes


Colonie de vacances pour les 6 à 14 ans du 15 du 29 Juillet, et pour les 5 ans du
15 au 22 Juillet, aux Monts d'Olmes (09300 Lavelanet), avec Aline et Guy
Maillard. Inscriptions et infos auprès de Aline (05 63 66 60 37/06 19 59 64 38).
Rentrée pour les enfants et les jeunes (4 à 18 ans)
Samedi 1 et Dimanche 2 Septembre, Week-end de rentrée à Montclar de
Quercy pour les enfants et les jeunes de 4 à 18 ans. Contacter Aline (06 19 59 64 38
ou aline.maillard82@gmail.com) pour les inscriptions.
Vide-grenier « de l’Eglise »
Le vide-grenier, organisé par notre Eglise par l’intermédiaire de ADRIEL, aura lieu
le Samedi 15 Septembre, dans la rue Sainte-Claire. Les affaires et objets divers
triés sont à apporter au temple dès le 3 Septembre.

Week-end de rentrée de l’Eglise 22 et 23 Septembre


Le Week-end de rentrée de notre Eglise est jumelé avec le Week-end EssenCiel
(pour les jeunes dès 11 ans).
Samedi 22 Septembre à 20h00 : Soirée de louange organisée par le comité
Jeunesse Sud-Ouest.
Dimanche 23 Septembre à 10h15 : Culte de rentrée suivi du premier repas fra-
ternel partagé.

Congés pastoraux
Le pasteur sera en congé du 28 Juillet au 19 Août inclus. Pendant son absence,
s’adresser au pasteur-aumônier Rodolfo Hormazabal (06 30 17 52 78) pour les
cultes et les actes pastoraux (obsèques, baptême, mariage).

La vie ?

La vie, ce n’est pas :


Être pieux… mais le devenir,
Être en bonne santé … mais guérir,
Exister … mais devenir,
Un repos … mais un exercice,
Ce n’est pas la fin, mais un chemin.
32È ANNÉE N°7 PAGE 15

Cultes des mois de Juillet et Août 2018

Date Liturgie Prédication Observation


01 Juillet André GRESLÉ Sandratana RARIJASON Cène
08 Juillet
15 Juillet Sandratana RARIJASON Cène

22 Juillet
29 Juillet
05 Août Cène
Rodolfo HORMAZABAL
12 Août
19 Août Cène
26 Août Sandratana RARIJASON

Toute l’équipe du « Pont » vous souhaite un joyeux anniversaire

Juillet 2018
Le 20, M. André Greslé
Le 21, Mme Françoise Münch
Le 22, Mme Simone Boye-Salitot
Le 24, M. Jean-Claude Joret

Août 2018
Le 4, Mme Lucie Sévègnes
Mme Miriam Yapoudjian
Le 5, Mme Colette Deschamps
Le 7, Mme Marie de Védrines
Le 10, Mme Huguette Joret
Le 11, Mme Paulette Bacha
Le 15, M. André Lagarde
Le 16, Mme Marinette Coulot
Le 19, Mme Arlette Coppens « Chantez à l’Eternel, bénissez son nom,
Le 20, Mme Yvonne Carbonnel Annoncez de jour en jour la bonne
Le 21, Mme Marthe Salitot
Le 24, M. Aimé Cournille nouvelle de son salut ! »
Le 27, M. Gérard Rolland (Psaume 96.2)
Le 30, Mme Monique Rolland
Le 31, Mme Marthe Legrain
M. Guy MAILLARD M et Mme KIRSCHLEGER
3 Hameau du Pech - Saint-Martial pour l’ERE de St. Antonin Noble Val
82000 Montauban La Gardelle, Poussou 82140 St. Antonin
Président de l’ERE Montauban Tél. 05 63 68 23 66
Tél. 05 63 66 60 37 / Port. 06 23 57 01 76 Site Internet: www.temple-saint-antonin.org
Mèl: mail.guy@orange.fr

Culte : Temple de la Faculté 20 quai Montmurat


Chaque dimanche 10 h 00 louange-accueil, début du culte à 10h15
école du dimanche, garderie de 1 à 4 ans, pendant la prédication
Culte : A St. Antonin Noble Val, chaque dimanche à 10h30
Club : Sympa, Groupe de Jeunes
Édification : Études Bibliques dans les familles et au Temple
PASTEUR Réunion de Prière : chaque jeudi à 19 h au Temple
Visite : Équipes de visite pour le réconfort des personnes
Sandratana RARIJASON
20 Quai Montmurat âgées
82000 MONTAUBAN CCP de l’ERE Montauban Temple de la Faculté
05 63 20 72 80 CCP 1657 76 H TOULOUSE
eremontauban@orange.fr Trésorier : Olivier de SCORBIAC 3670 Route d’Auch
82290 LACOURT SAINT PIERRE
Site Internet : www.ere-montauban.fr

2018/7 - Juillet –Août 2018 - 11 fois/an


ISSN 1169 - 7695 - Dépôt légal : Janvier 2018

Vous aimerez peut-être aussi