Vous êtes sur la page 1sur 5

Dossier révision oral économie 1/5 Macroéconomie – Comptabilité nationale

DOSSIER PRÉPARATOIRE AUX RÉVISIONS DE L'ÉPREUVE D'ÉCONOMIE - ORAL DE L'ESM

3. COMPTABILITÉ NATIONALE
1. Des questions tombées à la cession 2010
- L'équilibre ressources- emploi de la comptabilité nationale
- les principes de construction d'un tableau entrées-sorties
- Coefficients techniques: présentation et utilisation

Autres questions types:


- A quoi sert la comptabilité nationale ?
- TES et coefficient techniques
- Le calcul du PIB // les trois « optiques » du PIB
- Utilité du TES
- Branches et secteurs
- Le calcul de l'investissement
- Les limites des agrégats de production

2. Exercice proposé au concours de la cession 2010


Soit le TES d'une économie simplifiée à deux branches et deux produits:
Ressources Entrées intermédiaires Emplois finals
Branche
Production Produits A B Total
200 A 20 100 120 80
400 B 80 50 130 270
600 Total 100 150 250 350
CI 100 150 250
VA 100 250 350
Production 200 400 600

1. Transformer le tableau des "Entrées Intermédiaires" en une matrice de coefficients techniques.


2. Écrire les égalités Emplois-Ressources pour les produits A et B à l'aide des coefficients techniques
3. De combien les emplois finals peuvent-ils varier sous contrainte d'une production de A < 220 et d'une production de B <
500. Interprétez les résultats obtenus.

Correction
Rappel de quelques principes de lectures d'un TES : Posons :
Xj : la production de la branche j [ici production de la branche A = 200 et production de la branche B = 400]
Cij : la consommation intermédiaire du produit i par la branche j [ici, 20 est la consommation intermédiaire du
produit A par la branche A ; 100 est la consommation intermédiaire du produit A par la branche B...]
Yi : la demande finale du produit i [ici : 80 : demande finale du produit A et 270 demande finale du produit B]

L'équilibre emplois-Ressources peut s'écrire sous la forme suivante :


consommation intermédiaire + consommation finale = production
C11 + C12 + … + C1n + Y1 = X1 Ici production de la branche A : 20 + 100 + 80 = 200
C21 + C22 + … + C2n + Y2 = X2 Ici production de la branche B : 80 + 50 +270 = 400

Cn1 + Cn2 + … + Cnn + Yn = Xn Ici : 100 + 150 + 350 = 600

- La branche A utilise donc 20 + 80 = 100 de consommation intermédiaire et produit pour 200 ; sa valeur ajoutée est donc
de : 200 – 100 = 100
- La branche B utilise donc 100 + 50 = 150 de consommation intermédiaire et produit pour 400 ; sa valeur ajoutée est donc
de : 400 – 150 = 250

1- On appelle coefficient technique le rapport entre la consommation intermédiaire d'un produit par une branche et la
production totale de la branche : aij = Cij / Xj
donc ici : aAA = CAA/XA : la branche A utilise 20 unités de produit A comme consommation intermédiaire (CAA), afin de
produire 200 unités de bien A (XA); le coefficient technique est donc de 20/200 = 0,1 ;
- aBA = CBA/XA elle utilise aussi 80 unités de bien B ( CBA) comme consommation intermédiaire, afin de produire 200 unités
de bien A ( XA ) ; le coefficient technique est donc de 80/200 = 0,4
Dossier révision oral économie 2/5 Macroéconomie – Comptabilité nationale

Ressources Entrées intermédiaires Emplois finals


Branche
Production Produits A B Total
200 A 20; 20/200 = 0.1 100; 100/400 = 0.25 120 80
400 B 80; 80/200 = 0.4 50; 50/400 = 0.125 130 270
600 Total 100 150 250 350
CI 100 150 250
VA 100 250 350
Production 200 400 600

2. L'équilibre emplois-Ressources à l'aide des coefficients techniques:


Comme aij = Cij / Xj alors Cij = aij . Xj
On obtiens alors :
a11.X1 + a12.X2 + … + a1n.Xn + Y1 = X1
a21.X1 + a22.X2 + … + a2n.Xn + Y2 = X2

an1.X1 + an2.X2 + … + ann.Xn + Yn = Xn

Ici : - Pour le produit A : (0,1 x 200) + (0,25 x 400 ) + 80 = 200


- Pour le produit B : (0,4 x 200) + (0,125 x 400) + 270 = 400

3. - Le TES permet d'étudier les effets d'entraînement inter-branches. A partir du TES, il est possible de prévoir comment
une variation de la demande d'un produit donné se répercute sur l'ensemble des entreprises du fait des fournitures qu'elles
s'échangent les unes par rapport aux autres. Le TES permet également de prévoir l'impact d'une variation des coûts de
production dans une branche particulière sur l'évolution des prix à la consommation.
- Reprenons les éléments posés plus haut :
a11.X1 + a12.X2 + … + a1n.Xn + Y1 = X1
a21.X1 + a22.X2 + … + a2n.Xn + Y2 = X2

an1.X1 + an2.X2 + … + ann.Xn + Yn = Xn

- Dans ce système il y a n équations et 2n inconnues (n en X et n en Y). Pour le résoudre, il faut donc considérer comme
variable exogène soit le vecteur de X soit le vecteur des Y. Sous la forme matricielle on écrit : [A].X + Y = X avec
A : la matrice des coefficients techniques ;
X : le vecteur des productions des branches
Y : le vecteur des emplois finals des produits
Deux types de prévisions sont alors possibles :
- soit on se donne le vecteur X, autrement dit on connaît par branche les capacités de production maxima pour
une période donnée. Compte tenu des consommations intermédiaires nécessaires que reste-t-il pour les emplois finals ?
- soit on se donne le vecteur Y, on anticipe la valeur de la consommation des ménages et les perspectives
d'investissement et on en déduit le vecteur X nécessaire pour répondre à cette demande.

Ici, on nous demande de combien les emplois finals peuvent varier sous contrainte d'une production de A < 220 et d'une
production de B < 500. Le sujet nous donne donc le vecteur X (la production de la branche A est inférieure ou égale à 220
et celle de la branche B inférieure ou égale à 500). On peut donc calculer quelles seront les consommations intermédiaires
de chaque branche pour atteindre de tels niveaux de production :

220 0.1x220=22 0.25x500=125 → 147


Production = matrice coefficients =
500 0.4x220=88 0.125x500=62.5 → 150.5

220 – 147 = 73
Emplois finals =
500 – 150.5 = 349.5

Pour réaliser leur production, les branches A et B consommerons 147 unités de bien A et 150,5 unités de bien B. Étant
donné le niveau de production totale, l'emploi final du produit A va baisser (il passe de 80 à 73) alors que celui du produit B
va augmenter (il passe de 270 à 349,5).
Dossier révision oral économie 3/5 Macroéconomie – Comptabilité nationale

3. Exercice entraînement
Ressources entrées intermédiaires
Production Branches/p P Q Total Emplois finals
roduits
200 P 20 75 95 105
300 Q 60 45 105 195
500 Total 80 120 200 300

1/ Transformez le tableau « Entrées intermédiaires » en une matrice de coefficients techniques, que l’on appellera A.
Écrire de même le vecteur colonne B des productions et le vecteur colonne C des demandes finales.
2/ De combien les emplois finals peuvent augmenter sous contrainte d’une production de P inférieure ou égale à 220 et
d’une production de Q inférieure ou égale à 350 ?
3/ On veut déterminer de combien les branches P et Q doivent accroître leurs productions pour que les emplois finals
puissent augmenter de 10 chacun.

Correction:
1. Ressources entrées intermédiaires
Production Branches/ P Q Total Emplois finals
produits
200 P 0,1 0,25 95 105
300 Q 0,3 0,15 105 195
500 Total 80 120 200 300

0,1 0,25 200 105


Vecteur A: Vecteur B: Vecteur C:
0,3 0,15 300 195

2/ 220 0,1x220 = 22 0.25x350 = 87,5 → 109,5


Production = matrice coefficients =
350 0,3x220 = 66 0.12x350 = 52,5 → 118,5

220 – 109,5 = 110,5


Emplois finals =
350 – 118.5 = 231,5

3/ Les emplois final seront les suivants: pour le produit P = 115 / pour le produit Q = 205
A l'aide de la matrice des coefficients techniques et en notant X1 la production totale de produit P et X2 la production totale
de produit Q:
0,1.X1 + 0,25.X2 + 115 = X1
0,3X1 + 0,15.X2 + 205 = X2
Soit: 0,9X1 - 0,25X2 = 115
0,3X1 – 0,85X2 = -205
Après résolution on obtient: X1 = 215,82 et X2 = 317,26

4. Exercice entraînement
Soit une économie composée de trois branches: biens intermédiaires (A), biens d’équipement (B) et bien de consommation
(C). On nous fournit le TES suivant d économie:

Produits Production Branches/ A B C Total CI Emplois finals


produits
A 50 A 5 18 24 47 3
B 60 B 5 15 12 32 28
C 120 C 10 6 18 34 86
Total 230 Total CI 20 39 54 113 117
VA 30 21 66 117
Production 50 60 120 230
Dossier révision oral économie 4/5 Macroéconomie – Comptabilité nationale

1. Déterminer la matrice des coefficients technico-économique de même que les vecteurs X et Y de production et
emplois finals.

On appelle A la matrice suivante


5/50 = 0.1 18/60=0.3 24/120=0.2
5/50 = 0.1 15/60=0.25 12/120=0.1
10/50= 0.2 6/60=0.1 18/120=0.15

50 3
X= 60 Y= 28
120 86

2. Quel sera l’effet sur les emplois finals des différents produits d’une hausse de production de + 10 dans toutes
les branches ?
60 0,1 x 60 = 6 0,3 x 70 = 21 0,1 x 130 = 26 Total CI = 53 donc CF = 60 – 53 = 7
X = 70 0,1 x 60 = 6 0,25 x 70 = 17,5 0,1 x 130 = 13 Total CI = 36,5 donc CF = 70 – 36,5 = 33,5
130 0,2 x 60 = 12 0,1 x 70 = 7 0,15 x 130 = 19,5 Total CI = 38,5 donc CF = 130 – 38,5 = 91,5

5. Exercice entraînement
Considérons le cas d'une économie dont la production agricole (X1) est de 500 milliards d'euros; cette production et utilisée
à hauteur de 60 milliards d'euros par l'agriculutre et à hauteur de 200 milliards d'euros par l'industrie.
La production industrielle (X2) s'élève à 900 milliards d'euros, dont 120 à destination de l'agriculture et 70 utilisés par
l'industrie elle-même.
1/ Construire le TES de cette économie simplifiée
2/ Calculer la matrice des coefficients techniques
3/ On suppose que la consommation finale de produits agricole double. Quelles sont les nouvelles productions X1
et X2 ? [X1 = 789,9 et X2 = 977,8]

6. Exercice entraînement
Une économie à deux branches (notée I et II), sans relation avec l'extérieur, est caractérisée durant l'année n par le TES
suivant:

Production Branches/ I II Total Emplois finals


produits
I: ? I 30 40
II : ? II 30 40
Valeur ? ?
ajoutée
? Total 100 200

1/ Compléter le tableau
2/ Déterminer la matrice des coefficients techniques
3/ Quelles doivent être les productions respectives des branches I et II pour satisfaire le vecteur de consommation finale:
32
131
[103.6 // 202.6]

7. Exercice entraînement
Le tableau économique d'ensemble fournit les données suivantes (en milliards d'euros):
Les opérations sur biens et services
Consommation finale : 6351
FBCF: 1766
Variations stocks: 35
Exportations: 2220
Importations: 2267
Les opérations de répartition
Rémunération des salariés : 4249
dont versées par le RDM: – 27
Impôts liés à la production et à l'importation: 1180
dont TVA grevant les produits: 622
Droits de douane nets des subventions à l'importation: 40
Dossier révision oral économie 5/5 Macroéconomie – Comptabilité nationale

Subvention d'exploitation: -148


Les soldes comptables
Valeur ajoutée brute: 7443
Excédent brut d'exploitation: 2851

Calculer la valeur du PIB en utilisant trois méthodes différentes (optique production, dépense et revenu)

Correction:
L'optique de la production:
PIB = VAB + TVA + droits de douane nets de subventions
= 7443 + 622 + 40
= 8105

L'optique de la dépense
PIB = CF + FBCF + variations de stocks + Exportations + importations
= 6351 + 1766 + 35 + 2220 – 2267
= 8105

L'optique du revenu
PIB = rémunération des salariés – rémunération des salariés versées par le RDM + EBE + impôts liés à la production
et à l'importation – subventions d'exploitation
= 4249 – 27 + 2851 + 1180 – 148
= 8105

8. Exercice d'entraînement
Soit les données suivantes, relatives à l'économie fictive (en milliards d'euros):
PIB : 7376
Consommation finale des ménages: 4433
Consommation finale des administrations: 1463
FBCF: 1338
Variations de stocks: - 19
Exportations: 1684
Importations: 1523

1. Ecrire l'équation d'équilibre entre les ressources et les emplois


2. Donner la valeur du solde commercial et du taux de couverture.

Réponses:
1. PIB + Importations = consommation finale + FBCF + variations de stocks + exportations = 8899
2. solde commercial: X – M = 1684 – 1523 = 161
taux de couverture: X/M .100 = 110,5%

Exercice ESM 2011


On considère une économie dont on étudie un TES simplifié. Elle produit et consomme deux produits notés 1 et 2
Cette économie présente les caractéristiques générales suivantes :
· absence de relations avec le reste du monde
· la dépense de consommation se répartit pour 2/3 sur le produit 1 et 1/3 sur le produit 2.
· Les coefficients techniques, cij, sont tous constants. cij représente la consommation intermédiaire de la branche j
en produit i. On sait que c11 = 1/3 et c12 = 0,1.

Informations concernant l’année T0


· les variations de stocks sont nulles pour tous les produits.
· le total des emplois finals représente 1400
· la consommation intermédiaire de produit 1 par la branche 1 et de 500.
· la FBCF en produit 1 est de 300.
· la VAB de la branche 2 est de 700.
· la somme des utilisations finales de produit 2 est de 500.

Informations concernant l’année T1


· la FBCF en produit 1 est de 280.
· la FBCF en produit 2 est de 230.
· la consommation finale totale s’accroît de 300.
· 30% du supplément de consommation finale de produit 2 est satisfait en puisant dans les stocks. Tous les autres
accroissements de la demande de produits sont satisfaits en augmentant la production.

1. Construisez le TES de l’année T0,, et donnez le PIB


2. Construisez le TES de l’année T1 , et donnez le PIB