Vous êtes sur la page 1sur 5

LA POLLUTION DE L’AIR ET DE L’EAU

PLAN
Introduction

I- Les différents types de pollution et leurs


causes
1- Les causes de la pollution de l’air
a-Pollutions non anthropiques
b- Pollutions anthropiques
2- Les causes de la pollution de l’eau
II-Conséquences
1-Les conséquences de la pollution de l’air
L ’ozone
2-Les conséquences de la pollution de l’eau

III-Moyens de lutte
1-La lutte contre la pollution de l’eau
2-La lutte contre la pollution de l’air
Conclusion

INTRODUCTION

La pollution est la contamination de l'air, de l'eau (par des substances


chimiques, organiques ou radioactives) altérant la santé de l'homme, la qualité
de la vie ou le fonctionnement naturel des écosystèmes. Les pollutions
menacent notre planète : l’homme est à l’origine de la majorité d’entre elles,
mais certaines sont naturelles. Quels sont les différentes pollutions qui
existent, leurs causes, leurs conséquences sur l’Homme mais aussi sur la Terre
et les moyens de lutte pour les réduire au minimum ?

I- Les différents types de pollution et leurs causes


1- Les causes de la pollution de l’air
a-Pollutions non anthropiques
Les pollutions naturelles (qui ne sont pas liées à l’activité humaine) sont
notamment les activités géologiques de la terre, comme le volcanisme (les
volcans en éruption envoient du soufre dans l’air) et les événements
météorologiques tels que les orages qui font apparaître du dioxyde d’azote.
L’autre grande cause naturelle de la pollution atmosphérique est la combustion
(par exemple les incendies) qui provoque un dégagement de CO2.
b- Pollutions anthropiques
Les différents types de pollutions anthropiques (qui a pour origine une activité
humaine.) sont :
➢ L’agriculture, qui est la plus vieille origine de pollution anthropique.
L’élevage bovin entraîne le rejet de méthane (CH4) dans l’atmosphère. La
déforestation est aussi entraînée par combustion et donc par
dégagement de dioxyde de carbone. En effet, 25% des rejets de CO2
proviennent de la destruction des forêts tropicales.
➢ La pollution urbaine a pour principal polluant le dioxyde de souffre (SO2).
Un trafic routier dense et un ensoleillement intense combinés sont
également des facteurs aggravant la pollution. On remarque que les
villes les plus polluées font quasiment toutes parties des pays du Tiers-
monde, car elles n’ont pas de quoi se soucier des problèmes
environnementaux.
➢ L'effet de serre est un processus naturel de réchauffement de la
température, en raison du rayonnement solaire. C’est grâce à l’effet de
serre que la vie est présente sur Terre : il permet d’y maintenir une
température correcte. Lorsque le rayonnement solaire atteint
l'atmosphère terrestre, une partie des rayons (environ 28 %) est
directement renvoyée vers l'espace par les nuages. Les rayons qui n'ont
pas été réfléchis vers l'espace sont absorbés par l'atmosphère (21 %) et la
surface terrestre (51 %). Les principaux gaz à effet de serre non artificiels
sont la vapeur d'eau (H2O), le dioxyde de carbone (CO2), le méthane
(CH4), et l'ozone (O3). Depuis le début de la révolution industrielle, la
concentration de nombreux gaz à effet de serre a augmenté.

2- Les causes de la pollution de l’eau


L ’ozone
La pollution de l’eau est presque toujours due aux activités humaines,
même si cette pollution est parfois accidentelle. Les quatre principaux
types de pollution sont :
➢ la pollution agricole avec les déjections animales (vaches, porcs, etc.), les
nitrates et les phosphates contenus dans les engrais, ainsi que les
pesticides (insecticides et désherbants) ;
➢ La pollution industrielle avec les produits chimiques que rejettent les
industries et les eaux chaudes évacuées à la sortie des usines ;
➢ La pollution domestique (c’est-à-dire de la maison) avec les eaux usées
rejetées des toilettes, les poudres à laver (lave-linge, lave-vaisselle) et les
détergents, le chlore qui sert pour la désinfection de l’eau et le plomb
qui compose les tuyaux ;
➢ La pollution par les hydrocarbures (ou pollution pétrolière). Elle est
généralement accidentelle à l’image des naufrages de pétroliers (marées
noires). Cependant, une large part de la pollution pétrolière
est volontaire (et absolument illégale) : elle est due aux opérations
de vidange des pétroliers en haute mer.
II-Conséquences
1-Les conséquences de la pollution de l’air
Il aide à la constitution du smog, mélange de fumée et de brouillard qui forme
un épais brouillard autour des grandes villes polluées. Le smog à New York À la
fin des années 1970, des recherches scientifiques en Antarctique ont mis en
évidence une diminution périodique de l'ozone dans cette région polaire. Ce
que l'on a appelé le « trou de la couche d'ozone » se forme au printemps dans
l'Antarctique et s'agrandit pendant plusieurs mois avant de se réduire
légèrement.
2-Les conséquences de la pollution de l’eau
L’eau des rivières et de la mer peut éliminer naturellement la pollution lorsque
les polluants sont dégradables. Mais cette dégradation peut prendre beaucoup
de temps suivant le type de pollution. Par exemple, les pesticides, le pétrole, le
plastique et certains métaux (plomb, mercure, cadmium) peuvent rester
plusieurs milliers d’années dans l’eau. La pollution de l’eau peut avoir de graves
conséquences sur la santé des hommes. Les nitrates, qui existent dans l’eau
potable, peuvent entraîner des maladies mortelles chez les jeunes enfants.
Les métaux lourds (comme le mercure et le plomb) sont des produits
très toxiques pour l’homme. Le cadmium, présent dans les engrais, peut être
stocké par les plantes cultivées que l’on mange, provoquant ainsi
des problèmes de digestion, des dysfonctionnements du foie et des reins chez
les hommes. Lors des marées noires, la pollution peut détruire l’ensemble de
la faune (les poissons) et de la flore (la végétation aquatique) sur de grandes
surfaces (plusieurs milliers de km²). Le problème des pluies acides est
également devenu très préoccupant ces dernières années. Ces dépôts acides
présents dans l’eau de pluie ont anéanti toute forme de vie dans de nombreux
lacs en Europe et en Amérique.
III-Moyens de lutte
1-La lutte contre la pollution de l’eau
Afin de lutter contre la pollution de l’eau, on peut protéger les ressources en
eau en utilisant des technologies plus propres, de filtrer les eaux sales des
usines chimiques avant de les rejeter dans les rivières et d’installer plus de
stations d’épurations pour filtrer les eaux sales des villes. On peut aussi voter
une loi qui vise à protéger les mers et océans des nappes phréatiques imposant
aux navires pétroliers de posséder une double coque et des normes très
strictes.
2-La lutte contre la pollution de l’air
La concentration de certains gaz à effet de serre peut être diminuée en faisant
attention à :
• Limiter l’utilisation du pétrole ;
• Limiter l’élevage de bovins et d'ovins (elle augmente la quantité de
méthane) ;
• L’utilisation des CFC (= Chlorofluorocarbone) dans les systèmes de
réfrigération et climatisation ;
• Et à remplacer les ampoules qui consomment trop d’électricité. De plus,
elle peut aussi être contrôlée grâce à l’utilisation de Nouvelles Energies
Renouvelables.
Les gaz à effet de serre peuvent néanmoins être extraits de l’atmosphère
grâce à :
• Un phénomène naturel (la pluie et la condensation retirent la vapeur
d'eau de l'atmosphère) ;
• La photosynthèse (phénomène par lequel les plantes transforment du
dioxyde de carbone dioxygène) ;
• Un système de captation du carbone de l’air pour l’enfouir. Le carbone
pourra ainsi redevenir du pétrole et du charbon.
De plus, on peut se fixer comme objectifs de réduire les émissions de gaz à
effet de serre, et notamment les diffusions de CO2.
CONCLUSION
En Somme, nous pouvons retenir que la pollution est un phénomène ayant
plusieurs origines mais deux d’entre elles restent majeures à savoir l’origine
humaine qui en est la cause principale et l’origine naturelle, par ailleurs ce
phénomène comme vu plus haut dans notre étude présente de nombreux
dangers pour l’environnement et l’être humain dont les conséquences
pourraient s’avérer plus grave et même conduire à l’extinction de la race
humaine; il est donc nécessaire pour les états d’adopter des mesures en
vue d’endiguer cette menace qu’est la pollution , et la solution la plus viable et
meilleure est sans doute l’utilisation des énergies renouvelables ensuite la
réglementation de l’utilisation des énergies fossiles ainsi que la prise de
sanction envers les pollueurs notoires peuvent accompagner cette solution en
vue de son optimisation .

Vous aimerez peut-être aussi