Vous êtes sur la page 1sur 26

Projet Industriel N°10 2011

Cahier des charges


Projet Industriel N°10
Catia V6 for a life cycle 2.0
Projet Industriel N°10 2011

SOMMAIRE
I. Présentation du projet
1. Acteurs du projet

2. Le projet

3. Planning prévisionnel

4. Le livrable

II. La charrue
1. La charrue à soc

2. La charrue à disque

3. La charrue barbant double

III. Analyse fonctionnelle


1. Bête à cornes

2. Diagramme pieuvre

3. Schéma cinématique

4. Fiche technique

5. Les outils

IV. Les pièces


1. Les composants de la charrue

2. Le rôle de chaque pièce


a) L’age

b) Le soc

c) Le sep

d) Mancherons et entretoises
Projet Industriel N°10 2011

e) Le talon

f) Le contre – sep

g) La roue

h) Système d’attache

3. Substitution des pièces


a) Dans le cas d’une brouette

b) Autre cas

V. Modélisation de la charrue
VI. Dimensionnement (à modifier) !!!!!!!
1. Sous CATIA
a) CATIA V6 : Design Sight

b) CATIA V5 : Analysis

2. Autres méthodes
a) ABACUS ou RDM6 ???

b) Manuel

VII. Notice de montage


VIII. Recherche de partenariat
IX. Conclusion
1. Problèmes rencontrés, Améliorations

2. Continuation du projet
Projet Industriel N°10 2011

REMERCIEMENTS
Projet Industriel N°10 2011

I. Présentation du projet
1. Acteurs du projet

Les personnes concernées par ce projet sont les suivantes :

Pilote du projet: Mr. Julien ZINS Etudiants: Noémie REINSON,


Client : Mr. Nicolas BONZANI Nandy ILLAMA,
Benoit MATHELIER,
Romain PARADEIS

2. Le projet

Le projet industriel « CATIA V6 for life cycle 2.0 » à pour but de concevoir un système
mécanique avec des pièces provenant de systèmes déjà existants, tels que les voitures, les bateaux,
l’électroménager, ... Dans notre cas ce sera une charrue agricole, conçue à partir de pièces de
« récupération ».

Afin de le mener à bien, nous devrons tout d’abord faire une étude des différentes charrues
existantes et prendre celle dont la conception nous paraitra la plus simple.

Une fois la charrue trouvée, nous réaliserons l’assemblage 3D sous CATIA V6 avec les pièces
que nous aurons trouvées pour remplacer les éléments de la charrue.

Pour finir, nous rédigerons une notice de montage compréhensible par tout le monde
représentant une à une les étapes du montage de la charrue.

3. Planning prévisionnel

Nous avons choisi d’étaler les différentes tâches nécessaires à la bonne marche du projet de
la manière suivante.
Projet Industriel N°10 2011

4. Le livrable

- Cahier des charges :

Document formulant le besoin, au moyen de fonctions détaillant les services rendus


par le produit et les contraintes auxquelles il est soumis.

- Nomenclature des pièces

Documents comprenant toutes les pièces constituant le mécanisme, avec leurs


dimensions et leur nom.

- Assemblages CAO sur CATIA V6

Mécanisme complet, assemblage de la charrue sous CATIA V6.

- Plans

Plans de définition de chaque pièce de notre mécanisme avec les dimensions de


chaque composant.

- Notice de montage

Document permettant de réaliser l’assemblage de la charrue, avec l’ordre des pièces à


assembler.
Projet Industriel N°10 2011

II. La charrue

La charrue est un instrument aratoire (qui sert au travail du sol) utilisé en agriculture. Elle
permet de labourer les champs, c’est-à-dire d’ameublir la terre et de la préparer à recevoir les semis,
tout en enfouissant les résidus des cultures précédentes et les mauvaises herbes.

Il existe différents type de charrue :

1. La charrue à soc (modèle le plus courant)

2. La charrue à disque
Projet Industriel N°10 2011

3. La charrue brabant double

Les charrues modernes sont tirées par des tracteurs (multi-socs, …)


Projet Industriel N°10 2011

La charrue à soc étant le modèle de charrue le plus simple à réaliser, nous choisirons de
développer ce type de charrue dans notre projet.

III. Analyse fonctionnelle

1. Bête à corne

2. Diagramme Pieuvre
Projet Industriel N°10 2011

FP1 : Permettre à l’utilisateur de labourer la terre

FC1 : La charrue doit comporter un système d’attelage

FC2 : La charrue doit avoir un système permettant de régler la hauteur de labourage

FC3 : Elle doit résister à la corrosion

FC4 : Elle doit ne pas être dangereuse lors de l’utilisation

3. Schéma cinématique :

Les différents éléments représentés dans ce schéma cinématique sont les suivants :

En bleu : l’age

En Rouge : l’attache pour l’animal

En Jaune : la pièce de réglage de la hauteur de la roue

En Vert : la roue

4. Fiche Technique

 Type de sol :
Tout type de sol pas trop caillouteux
 Traction :
Projet Industriel N°10 2011

Animale (bœuf, vache, cheval)


 Vitesse d’avance :
Faible de 2 à 3 km/h
 Utilisation :
Exploitation de faible superficie (inférieure à 4 hectares)
 Spécificités :
Fabriquée sur place avec des pièces de récupération, faible coût et
technique de fabrication simple

5. Les outils

Une discussion avec notre pilote de projet nous a amené à nous mettre d’accord sur les outils
que les personnes auront à disposition pour faire l’assemblage et la mise en forme des pièces pour la
charrue. Ces outils seront des outils de base tels qu’une perceuse, une scie circulaire, un poste de
soudure, une meule, des clés (plates, à molette, …), un marteau. Ainsi que des éléments pour le
montage comme des vis et des écrous.

Meuleuse

Perceuse

Poste à souder

IV. Les pièces


1. Les composants de la charrue
Projet Industriel N°10 2011

2. Le rôle de chaque pièce

a) L’age :

C’est la pièce qui relie le reste de la charrue avec l’animal.


La forme et les dimensions qui lui sont attribuées influent
sur la profondeur du sillon. Les facteurs les plus influents
sont sa forme et sa longueur, la largeur de cette pièce n’a
que peu d’impact sur la profondeur du sillon. C’est donc sur
la partie avant de l’age que s’effectuent les réglages de
largeur et de profondeur du sillon.

Dimensions préconisées :
Projet Industriel N°10 2011

b) Le soc

Sert à trancher et à retourner la terre, il amorce le


sillon. Il en existe différente sortes, à bec de canard, droit…,
le plus simple à fabriquer et le moins coûteux reste le soc
droit. Cette pièce étant fortement soumise à l’usure, il est
donc nécessaire que ce dernier résiste bien aux efforts. Le
soc droit est celui qui résistera mieux à l’usure prématurée
dû aux sollicitations rencontrées dans un sol caillouteux.

Sur certains types de charrue, il existe un versoir. Le


versoir est la pièce de la charrue qui retourne sur le côté la terre tranchée par le soc.
Cependant, pour des soucis de coût et de simplicité d’exécution, nous avons fait le choix de
ne pas réaliser un montage soc/versoir pour cette charrue, le soc et le versoir seront donc réalisés en
un bloc comme sur les charrues les plus simples.

Dimensions préconisées:

c) Le sep

Le sep est la partie centrale de la charrue, c'est sur celui-ci que viennent se fixer les
autres pièces principales (age, versoir, soc, contre-sep).
Projet Industriel N°10 2011

Dimensions préconisées :

d) Mancherons et entretoise

Permet à l’utilisateur de maintenir la charrue et ainsi de lui assurer une certaine


stabilité. On rajoute des entretoises par visage ou soudage afin d’assurer une
bonne rigidité à l’ensemble de la charrue.

e) Le talon :

Le talon, permet de stabiliser longitudinalement la charrue. En effet, en se glissant au


fond du sillon et avec l’aide de la roue, il crée une réaction au niveau des points d’appui
au sol, en avant et en arrière du corps de labour.

Dimensions préconisées :
Projet Industriel N°10 2011

f) Le contre – sep :

Le contre-sep est la pièce qui permet la stabilisation de la charrue en un soutien


au talon.

Dimensions préconisées :

g) Roue :

C’est un élément qui apporte un certains confort à l’utilisateur, il permet en effet


d’absorber les chocs dus à la non homogénéité des sols et évite ainsi beaucoup
d’efforts au paysan. C’est par ailleurs un élément de stabilisation. Il permet aussi de
déplacer par exemple la charrue du champ à la grange sans user la lame.

Cet élément n’existe pas sur les charrues les plus basiques cependant il est très
pratique.
Projet Industriel N°10 2011

Dimensions préconisées :

h) Système d’attache

Permet de rattacher la charrue à l’animal, ce système permet entre autre de régler la hauteur
du sillon. En effet, selon la position qu’on lui confère, le soc se trouvera enfoncé plus ou moins
profondément dans la terre.

L’attache du harnais pour l’animal (ou les animaux) peut prendre trois positions qui
permettent d’avoir un sillon plus ou moins profond :

Images d’illustration :
Projet Industriel N°10 2011

Dimensions préconisées :

3. Substitution des pièces

Les dimensions minimales préconisées pour ces pièces de récupération sont présentées ci-dessus.

a) Dans le cas de la brouette

La forme courbée du châssis de la brouette est très intéressante pour la conception de notre
charrue. En effet, il ne nécessitera pas un travail de transformation très important. De plus il
comprend plusieurs pièces majeures telles que les mancherons, la roue…

Le châssis de la brouette remplacera l’âge, les mancherons, les poignées, le support de roue
et la roue. Le châssis devra être renforcé avec des entretoises pour résister aux efforts de labourage
du sol. Ces entretoises pourront provenir de n’importe quel mécanisme contenant des barres en
acier, ou autres matériaux résistants.

Par soucis de simplicité, le soc et le versoir ne formeront qu’une seule pièce. Cette pièce
pourrait provenir:
Projet Industriel N°10 2011

 D’une hélice, d’une ancre ou d’un morceau de coque de bateau,

exemple ancre soc de charrue :

 d’une lame de pelle,

 d’un morceau de fuselage


Projet Industriel N°10 2011

 d’une ancienne charrue ou sur une charrue pour motoculteur

b) Dans l’autre cas

Au cas où il serait difficile de trouver les pièces proposées au paragraphe précédent, nous
avons choisi de remplacer les composants de la manière suivante :

Pour l’age, nous prendrons des morceaux découpés dans une coque de bateau, un fuselage
d’avion ou un châssis de voiture.

Les mancherons pourront être récupérés sur un châssis vélo et les entretoises aussi.

Pour ce qui est du soc, on pourra prendre les mêmes éléments que ceux cités plus haut, à
savoir une pelle, ou encore une hélice de bateau…

La charrue pourra par ailleurs être fabriquée avec un châssis doté d’une ossature en bois s’il
n’est vraiment pas possible de trouver des matériaux de récupération en métal.

V. Modélisation

VI. Dimensionnement
1. CATIA V6 : Design Sight
Projet Industriel N°10 2011

La charrue étant un mécanisme soumis à de nombreux efforts, nous avons réalisé des essais
pour vérifier la résistance aux efforts du mécanisme.

Le module Design Sight nous a permis de vérifier la résistance de l’age.

Effort

Encastremen
t

Pour réaliser une mise en situation de notre age lors du fonctionnement de la charrue, nous
avons réalisé un encastrement sur la partie inférieure de l’age, celle a près la courbure, et nous avons
appliqué un effort sur la partie reliée au système d’attache.

Nous avons obtenu les résultats suivants avec un age en acier :

Les résultats obtenus pour ces essais


prouvent que notre age résistera aux
sollicitations rencontrées lors du travail de la
terre.

Déplacement

Sachant que la traction de bœuf est


évaluée à 500N, nous avons donc appliqué un
effort de cette valeur. Contrainte de Von Mises

Le déplacement est cependant assez


important au point d’application de l’effort
mais, il n’est pas dommageable pour notre
pièce.
Projet Industriel N°10 2011

La contrainte de Von Mises, qui est un critère de plasticité, ou un critère d'écoulement


plastique, permet de savoir, sous des sollicitations données, si une pièce se déforme plastiquement
ou si elle reste dans le domaine élastique.

Notre contrainte Max est ici de 2,19e7 N.m², ici, cette valeur de contrainte n’est pas atteinte,
notre pièce reste donc dans le domaine élastique. Elle est dimensionnée pour résister aux efforts qui
lui seront appliqués.

L’age n’est pas la seule pièce qui est soumise à d’importants efforts, il y a aussi le soc qui lui
est amené à créer le sillon dans la terre.

Nous souhaitions effectuer cette analyse sous CATIA V6, mais ce logiciel présente
malheureusement quelques limites. En effet, dans l’atelier Design Sight, on a le choix entre deux
types de liaison afin de supprimer les degrés de liberté du système ; on peut choisir entre un
encastrement ou une rotule. Nous disposons par ailleurs d’un choix limité dans les matériaux, étant
donné que notre charrue pourrait être en bois, nous aurions souhaité effectuer cette simulation avec
un age en bois, mais nous ne disposions pas de ce matériau. Une autre limite de ce logiciel est qu’il
ne nous permet pas de réaliser des analyses de structure sur des assemblages.

Afin de vérifier le dimensionnement de notre soc, nous nous sommes vus obligés de repasser
sur la version V5 de CATIA, car le module Analysis de cette dernière nous permettait de tester
l’assemblage soc – age.

2. CATIA V5 : Analysis

Avec un assemblage en acier, nous avons réalisé une analyse de la structure et nous avons
obtenu les résultats suivants :

- Sur l’age seul, nous avons réalisé le même essai que sur V6 et les résultats obtenus prouvent
que notre dimensionnement était correct.
Projet Industriel N°10 2011

- Sur l’assemblage :
Projet Industriel N°10 2011
Projet Industriel N°10 2011

VII. Notice de montage

VIII. Recherche de partenaires


Projet Industriel N°10 2011
Projet Industriel N°10 2011

A mettre en annexe

Partenariat avec de grands groupes


Il faudra mettre en place un partenariat avec des grands constructeurs automobiles qui pourront
nous suivre tout au long du projet et qui nous fournirons les pièces pour l’assemblage de la charrue.
Ce partenariat permettra de diffuser le projet dans les pays en voie de développement et d’assembler
cette charrue à moindre coût.

Vous aimerez peut-être aussi