Vous êtes sur la page 1sur 6

Scienceset technolo$iesindustnielles

SPÉCnuTÉ: cÉnreÉlecrnoNnuE
Épreute : PHYSIQUE APPLIQUEE
(Durée : 4 h - C o e f f i c i e n t : 5 )

SESSION r JUIN t996

Il est rappelë aux cartdklats ttruela qualitë de la Étluctiolr" lu cluftë el lu pÉcision des expliculknl eutrerrur...lfi
poa$ ane pafl tmyrrta?Nc dans l'apprfcialr'on des capies. Toute râpa*se devra ître iuslifiée,
* l r t

cÉl*ÉnlTnuR DEstçNÀux
On érudie un dispositif (tigure l) fournissantun signal rectangulaircv"(t) de.frequencefixe et dÊ raPport
par un uonvçnisrcurnunrérique-analogique,
c,vclique conrrnarKlé

\
l1
et
lr

Fl$rc |

Indications
'l'nrrs
lrs compocanlssont consiilérésccunmeparlirils:
- les arnplificateursopérat:onrrelisont elimentéssous t E = t 15V ; lcs tc.nsionsdc saturationsont
r\tsrrr=*8,
- la tcnsionaux borncsdcs diodc.spassantcs cst udgligeaLrlc,
.- la tensionocE dcs transislorssaturésest négligeable,
- les in.rerseurs d'enrée estinlinre ul lettr t:amt:lÉ-
logiquessont alimentéssotrsE = l-5V : leur irnçÉdance
ristiquede trunsfertest donnée(figure ?).

I rqdc
t
eL
Rcntarquu-s

L'étudelittéralcde chuquetbnctiondu disposirif(figure l) est indépendilnrc.

Ll I'euilleréponseest ù rendreavec la cr:pie.

Érunn Dn t,'AsraItLE

S'igure3

On réaliseI'a$ahle avec lss inverseurs logiqucsI' et [1 ; on conlplètc le rnontagcavcc les inverscursl', et


I r . R l = 4 ? k C ) ,R " - 1 ' 8k ç ) . R r = l M ( ) . C t = 4 . 7 n F '

immédiatement
I, commuteà I'instant t = 0. e.tsit sortie pûsscà l'é'tat has : v: = 0. On note 0" I'instant
antédeurà t = 0 : donncrren lcs justififlnt, les valcursde vn(0 ). v"(0-). v'(0-). uçs(0-).

postéricurà t = 0 I donncr. c'n les justitianr, les valeursdc v'(0'),


on nore 0* l'instant irrrmÉdiatenrent
vy(Or). Préciscrl'état de.stliodes.
vt(CI+).u..,{0+); en rJd.duire

En dédrrircque l'équationdifférenrielleque vérifie


3 - Dcssinerûlors le circuit de chargedu conclcnsateur.
/du., \
uç1est i ûç1+ RlCr l-- l= E.
\ - ' /

4.Latcnsionuclougmentant€xFoncntiel|em€nt'calculerladuréctlauhoutdclaquellellcommul€
nouvcau.littéralongnt,puis numériquement'
la constsnte de
On rappelle qu'un condensateurdont la tension v évolue exponentiellernent aYcc
-l "") rnet, pour p&sser d'une tensirtn V, à une
temps r vers une limlte asymptotique V* (pour t
- n"
v, . unedurécÂt= r rr itu-
tension .
vr)1
[(".,- J

5 - L3 degxiènte phasc cçtïlmcnce à ['instant oit r., passei\ E.


Expliqucr..sans calcul, pourquoi ln eluréede cet éttt elstclifférentc dc t,.
A I'aidc cltr chrgnggri.lrtltllccle v"(f ) donné sur lrt fcuille réponse" tlétcnnincr l;r fréquence clu signal.
Représentcr
les tcnsionsv1(t)ct vo(t) sur lu Î'euillerépon.se.

r - Érunn DUcÉNÉnarnuR
DEcouRANT

Figure4

L'amplificateuropérationnelA, n'es[ pas saturéet R = l5 kQ.

I - Nfontrerqu'il cxistc une relalionsimplc,inclépendantc de R, enuc v et vcH.


Exprirneri'en t'crnctionde v.q'vc"Het R, ptris i" en fcrnctionde v, vcH et R.
Déduiredes trois relationsprécédentes
l'c.rprcssiondc I'intensitéi,. du courantdansta chargeen fonction
de v, et R. Concluresur la lbnction du rnontage.

2 - Calculeriao. la valeurde ia pour y:r= 15 V.

NI - ÉIUNE DU cÉxÉnnTEURDE RAMPE

Figurc5

Les tensionsvr(t) et vr(t) de la partieI sont appliquées


commeI'incliquela figure5, Le transistorT'forrtionne
cn commutiltion: il est soit bloqué.soit saturé.

I - Lcrrsqucv1 =E= 15V, quel est l'état dc T ? ttelicr ulors ia et la dérivéede v.* par rapportà t ;en
quevc'(O)= 0.
décluirevc.Hen fonction du temps t, de i,. et de C^. .sachant

On ",cutque la vrtleurrnrrximale
de van. t'cH,',ur, à 7.UV : calculcrla ru'illeur
atteintepour t= l' sr)ité-gale
clc C, si i.= l,0rnA. (Lir cliuct, a été détinic d:rnsla pafiiÈI, elle est représentée
sur la t'cuillcréponsc).
'l
Lorsque v3 = 0, quel est l'état de T Que peut-on en déduirepour vçs(t) ?

3 - Tracer le c,hronogrammede vg'r(t) sur la feuillc réponse,C., étant réglé à la valeurprécédente.

Iv - ÉTUUE DIJ COMPÀRAÎEUR


A r f
t

Figure6

Soit R-,= 15 k() I v, est une tensioncontinuc,réglabledc 0 à 7 V.

I - pour v*t ( v5, puis vcH ) v5, étudier le lbnctionnementdu rnontageet dÉ,terminerla valeur de la tension
vs.

2 - Rcprésenter,avec les valeursnumériquesde la guestionIII, le chronogramrnede v.*(t)sur la feuille réponse


dans le cas où v5 = 5 V. En déduire la valeur du rapport cyclique ct de v5(t).

v - Éruor DU coNvERTrssEUR cÉNÉn.q.x!v,


ANAToGIQUE
NUMÉRIquE

2R' u:

Figure7

Les intemrpteurspeuvent prendredeux positionscomrnandées por des niveaux logiques.Aux interrupteur$


associées
\,,K,, K2. K-, sont respectivement les valeursbinairesâ0.Â1,âr. a., (4,= | si K, est connectéà
I'entréeE- de I'amplificateuropérationnelAo, ai = 0 si K; est connectéà la masse).
I - L'arnplificateurAn fonctionneen mode linérire. Montrer que ies potentielsdespoints A, B, C et D peuvent
êtrc con.sidérés
commc nuls, qucilcs quc soicnt lc.spositionsdcs intcrnrptcursK,,

2 - Calculer u6,en fonction de u1, u1 cn fonction dc u2, u2 en fonction de u1. Exprime.ru3 en fonction de la
tcnsion d'alimcntation U ; en détluire u2, u1, u0 çn ftrn(:tionde u*.

3 - Exprimerio en fonction de U et R', puis i, en fonctionde U et R'. Faire de mêmepour i, et ir. En posant

N = 2 0 . a o + 2 t . u , + 2 2 , a ? + 2 3 . â 1 1È x p r i m eIr e n f o n c t i o nd e N , R ' e t U .

4 - Exprime.rv5 en fonction de I. Quelle est la tbnction réaliséepar Ao ct R' ? Donncr I'expressionde v5 en


fonc.tionde N et U. Quelle valenr doit-on donner à LTpour que vsm.^= 7,00V (7 volts à l0 millivolts
près), quun: N est maximal ?

Conclusion

En considérantle dispositif de la figurc I et les étudesprécédentes,expliquer la modification que subit v,


quand on dirninue la valeur de N.
VL
v)

ir'+
v)

cH
v)

Us
v)