Vous êtes sur la page 1sur 19

RAPPEL DES

DIFFERENTS CAS POSSIBLES DE P.S.T. (cf. fascicule I § 3.3.2)

Classe
Cas de de
Schéma Description Commentaires
P.S.T l'arase
Sols La solution de franchissement de ces zones
A, B2, B4, B5, B6, C1 doit être recherchée par une opération de
se trouvant dans un état hydrique (th). terrassement (purge, substitution) et/ou de
P.S.T. 5412 AZ
75
drainage (fossés profonds, rabattement de la
Contexte
AR0 nappe...) de manière à pouvoir reclasser le
Zones tourbeuses, marécageuses ou nouveau support obtenu au moins en classe
n°0 inondables. AR1.
PST dont la portance risque d'être quasi nulle
au moment de la réalisation de la chaussée ou
au cours de la vie de l'ouvrage.
Sols Dans ce cas de PST, il convient :
A B Matériaux des classes A, B2, B4, B5, B6, C1, R12, - soit de procéder à une amélioration du
R13, R34 et certains matériaux C2, R43 et R63 dans matériau jusqu'à 0,5 m d'épaisseur par un
un état hydrique (h). traitement principalement à la chaux vive et
P.S.T. selon une technique remblai. On est ramené
AR1
5412 AZ 75
Contexte. au cas de PST 2, 3 ou 4 selon le contexte
n°1 PST en matériaux sensibles de mauvaise - soit d'exécuter une couche de forme en
5412 AZ
75 portance au moment de la mise en œuvre de matériau granulaire insensible à l'eau de forte
la couche de forme A et sans possibilité épaisseur (en admettant une légère réduction
d'amélioration à long terme B . si l'on intercale un géotextile anticontaminant à
l'interface PST - couche de forme).
Sols Bien que les exigences requises à court terme
A B Matériaux des classes A, B2, B4, B5, B6, C1, R12, pour la plate-forme support puissent être
R13, R34 et certains matériaux C2, R43 et R63 éventuellement obtenues au niveau de l'arase,
dans un état hydrique (m). il est cependant quasiment toujours nécessaire
P.S.T. de prévoir la réalisation d'une couche de forme.
Contexte
PST en matériaux sensibles à l'eau de bonne
AR1
Si l'on peut réaliser un rabattement de la nappe
n°2 5412 AZ 75
portance au moment de la mise en œuvre de à une profondeur suffisante, on est ramené au
5412 AZ 75 la couche de forme A . Cette portance peut cas de PST 3.
cependant chuter à long terme sous l'action
des infiltrations des eaux pluviales et d'une
remontée de la nappe B .

Sols En l'absence de mesures de drainage à la


A B Mêmes matériaux que dans le cas de PST 2. AR1 base de la chaussée et d'imperméabilisation
de l'arase, même situation que celle décrite
P.S.T. Contexte dans le cas PST 2
PST en matériaux sensibles à l'eau, de bonne
Classement en AR2 si des dispositions
5412 AZ 75
portance au moment de la mise en œuvre de
n°3 constructives de drainage à la base de la
la couche de forme A mais pouvant chuter
AR2
5412 AZ 75

chaussée et d'imperméabilisation de l'arase


à long terme sous l'action de l'infiltration des
permettent d'évacuer les eaux et d'éviter leur
eaux pluviales B .
infiltration dans la PST.

A B Sols
Mêmes matériaux qu'en PST 1 sous réserve La portance de l'arase peut être localement
que la granularité permette leur traitement. élevée mais la dispersion n'autorise pas un
classement supérieur.
P.S.T. Contexte La décision de réalisation d'une couche de
PST en matériaux sensibles à l'eau (en remblai AR2 forme sur cette PST dépend du projet et des
n°4
5412 AZ 75

ou rapportés en fond de déblai hors nappe) valeurs de portance de l'arase mesurées à


5412 AZ 75 améliorés à la chaux ou aux liants hydrauliques court terme (après prise du liant).
selon une technique "remblai" et sur une
épaisseur de 0,30 à 0,50 m. L'action du
traitement est cependant durable.

Sols La portance de l'arase de cette PST dépend


A B B1 et D1 et certains matériaux rocheux de la beaucoup de la nature des matériaux. Classement
classe R43. en AR3 si le module EV2 de l'arase est supérieur
P.S.T. AR2 à 120 MPa.
Contexte Les valeurs de portance à long terme peuvent être
n°5 PST en matériaux sableux fins insensibles à assimilées aux valeurs mesurées à court terme.
5412 AZ 75

AR3
5412 AZ 75
l'eau, hors nappe, posant des problèmes de La nécessité d'une couche de forme sur cette
traficabilité. PST ne s'impose que pour satisfaire les exigences
de traficabilité.
Sols Classement en AR3 si EV2 120 MPa et en
A B Matériaux des classes D3, R11, R21, R22, R32, AR4 si EV2 200 MPa.
R33, R41, R42, R62 ainsi que certains matériaux Les valeurs de portance à long terme peuvent
P.S.T. C2, R23, R43 et R63. AR3 être assimilées aux valeurs mesurées à court
terme.
5412 AZ 75
Contexte La nécessité d'une couche de forme ne
n°6 5412 AZ 75

PST en matériaux graveleux ou rocheux AR4 s'impose que pour les exigences à court terme
insensibles à l'eau mais posant des problèmes (nivellement et traficabilité) et peut donc se
de réglage et/ou de traficabilité. réduire à une couche de fin réglage.

A Comportement de la PST à la mise en œuvre de la couche de forme


B Situation pendant la "phase de construction" de la chaussée.

55
CONDITIONS D'UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME

A1, A2

Epaisseur préconisée de la couche de


Classe Situation Code forme e (en m.) et classe PF de la plate-
Observations Conditions d'utilisation
de météo- forme support de chaussée
générales en couche de forme
sol rologique GWTS PST n° 1 PST n° 2 PST n° 3 PST n° 4
AR 1 AR 1 AR 1 AR 2 AR 2
Situation météorologique ne garantissant
pluie
+ faible
pas une maitrise suffisante de l'état hydri- NON
que du mélange sol + liant(s).
A1h T : Traitement avec un liant hydraulique
= éventuellement associé à la chaux
pas de 0 0 2 2
ou pluie
- S : Application d'un enduit de cure gra-
villonné éventuellement clouté
La grande sensibilité à l'eau des
sols de cette classe implique de Situation météorologique ne garantissant
pluie
les traiter avec des liants hy- + faible
pas une maitrise suffisante de l'état hydri- NON
drauliques associés éventuelle- que du mélange sol + liant(s).
ment à de la chaux. W : Arrosage pour maintien de l'état hydri-
La maitrise de l'état hydrique de
A 1m ces sols traités est souvent déli- =
que
pas de 0 1 2 2
cate en raison de la variation ou T : Traitement avec un liant hydraulique
pluie
brutale de leur comportement (por- éventuellement associé à la chaux
-
tance) pour de faibles écarts de
S : Application d'un enduit de cure gra-
teneur en eau.
villonné éventuellement clouté
Ces sols se traitent généralement
en place. Situation météorologique ne garantissant
pluie
+ faible
pas une maitrise suffisante de l'état hydri- NON e=0,35 e=0,35 e=0,35 e=0,35
que du mélange sol + liant(s)
W : Humidification pour changer l'état hy-
A1s drique
= 0 2 1 2
pas de
ou T : Traitement avec un liant hydraulique
pluie
- S : Application d'un enduit de cure gra-
villonné éventuellement clouté (1)
Situation météorologique ne garantissant
pluie
+ faible
pas une maitrise suffisante de l'état hydri- NON
que du mélange sol + liant(s)
ni pluie T : Traitement mixte : chaux + liant hydraulique
ni
= évapo- S : Application d'un enduit de cure gra-
0 0 3 2 PF2 PF2 PF3 PF3
A2h
La sensibilité à l'eau des sols de ration villonné éventuellement clouté
cette classe implique de les trai- T : Traitement avec un liant hydraulique
ter le plus souvent en associant évapo-
éventuellement associé à la chaux
chaux + liant hydraulique étant - ration 0 0 2 2
donné l'importance de la frac- impor-
tante S : Application d'un enduit de cure gra-
tion argileuse qu'ils peuvent contenir. villonné éventuellement clouté
L'association avec de la chaux
peut par ailleurs s'imposer pour pluie Situation météorologique ne garantissant
ajuster leur état hydrique lors- + faible pas une maitrise suffisante de l'état hydri- NON
qu'ils sont trop humides. que du mélange sol + liant(s)
Lorqu'ils sont dans un état sec, il W : Arrosage pour maintien de l'état hydri-
est nécessaire de les humidifier que
A2m pour les ramener à l'état moyen =
pas de
et dans ce cas la chaux peut ou T : Traitement avec un liant hydraulique
pluie 0 1 2 2
avantageusement être introduite éventuellement associé à la chaux
-
sous forme de lait de chaux dont
S : Application d'un enduit de cure gra-
la concentration doit être adap-
villonné éventuellement clouté
tée au cas de chantier consi-
déré. Situation météorologique ne garantissant
pluie
Ces sols se traitent presque tou- + faible
pas une maitrise suffisante de l'état hydri- NON
jours en place pour la phase de que du mélange sol + liant(s)
prétraitement à la chaux et éven- W : Humidification pour changer l'état hy-
tuellement en centrale pour la drique
phase traitement au ciment.
A2s =
pas de T : Traitement avec un liant hydraulique 0 2 2 2
ou pluie éventuellement associé à la chaux
-
S : Application d'un enduit de cure gra-
villonné éventuellement clouté

(1) Sur cette PST, la mise en oeuvre d'un matériau traité répondant à une qualité "couche de forme" n'est pas réalisable. Procéder d'abord à un traitement
selon une technique "remblai" et se rapporter alors au cas de PST n°4 si l'effet du traitement est durable et aux cas PST n°2 ou 3 s'il ne l'est pas.

56
CONDITIONS D'UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME

A3, A4

Epaisseur préconisée de la couche de


Classe Situation Code forme e (en m.) et classe PF de la plate-
Observations Conditions d'utilisation forme support de chaussée
de météo-
générales rologique en couche de forme GWTS PST n° 1 PST n° 2
sol PST n° 3 PST n° 4
AR 1 AR 1 AR 1 AR 2 AR 2
Situation météorologique ne garantissant pas
pluie
+ faible
une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
mélange sol + liant(s)
Solution 1 :
T : Traitement mixte : chaux + liant hydraulique
e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
0032 PF2 PF2 PF3 PF3
A3h La sensibilité à l'eau et la plasticité = S : Application d'un enduit de cure gravillonné
pas de éventuellement clouté
élevée des sols de cette classe impli- ou pluie
que un traitement associant chaux et Solution 2 :
- T : Traitement à la chaux seule (2) (2)
liant hydraulique pour pouvoir les uti-
liser en couche de forme. 0042 e = 0,5 e = 0,5 (3) (3)
Pour les plus plastiques d'entre eux S : Application d'un enduit de cure gravillonné PF2 PF2
un traitement à la chaux seule peut éventuellement clouté
être envisagé notamment s'il n'y a pas Situation météorologique ne garantissant pas
de risques d'apparition de gel peu pluie
++ forte
une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON (1)
après la réalisation. mélange sol + liant(s)
Ces sols se traitent exclusivement en
place. Solution 1 :
Lorsqu'ils sont dans un état humide, W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique
la chaux est très efficace pour faciliter e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
leur malaxage et ajuster leur état hy- T : Traitement mixte : chaux + liant hydraulique 0132
PF2 PF2 PF3 PF3
drique. faible
Lorsqu'ils sont dans un état sec leur + pluie S : Application d'un enduit de cure gravillonné
emploi en couche de forme est à ou éventuellement clouté
A3m ou
déconseiller en raison de la difficulté faible Solution 2 :
qu'il y a à les humidifier de manière = évapo- W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique
homogène. ration (2) (2)
T : Traitement à la chaux seule 0142 e = 0,5 e = 0,5 (3) (3)
PF2 PF2
S : Application d'un enduit de cure gravillonné
éventuellement clouté
évapo- Situation météorologique ne garantissant pas
- ration une maîtrise suffisante de l 'état hydrique du NON
importante mélange sol + liant(s)
A3s Sols normalement inutilisables en couche de forme
A4 Sols normalement inutilisables en couche de forme

(1) Sur cette PST, la mise en œuvre d'un matériau traité répondant à une qualité "couche de forme" n'est pas réalisable. Procéder d'abord à un traitement
selon une technique "remblai" et se rapporter alors au cas de PST n°4 si l'effet du traitement est durable et aux cas de PST n°2 ou 3 s'il ne l'est pas.
(2) Mise en œuvre en 2 couches.
3) Solution de couche de forme peu appropriée, sauf à vouloir rechercher un surclassement en PF3 ou PF4, auquel cas on appliquera les règles de
surclassement définies au § 3.4.2 du fascicule I "Principes généraux".

57
CONDITIONS D'UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME

B11, B12, B21, B22

Epaisseur préconisée de la couche de


Classe Situation Code forme e (en m.) et classe PF de la plate-
Observations Conditions d'utilisation forme support de chaussée
de générales météo-
rologique en couche de forme GWTS PST n° 1 PST n° 2
sol PST n° 3 PST n° 4
AR 1 AR 1 AR 1 AR 2 AR 2
Bien qu'insensibles à l'eau (*) les forte Situation météorologique ne permettant pas
sols de cette classe sont néanmoins ++ pluie une mise en œuvre correcte NON
peu traficables du fait de leur fi- pluie T : Traitement avec un correcteur granulo-
nesse et de leur uniformité granu- + faible 0 0 60 e = 0,8 e = 0,5 e = 0,4 e = 0,3
métrique
laire. ou (2) ou (2) ou (2) ou (2) (3)
Ils sont constitués de grains résis- Solution 1 e = 0,2
0 0 6 0 e = 0,65 e = 0,4 e = 0,3
tants qui autorisent leur emploi en T : Traitement avec un correcteur granulo- PF2 PF2 PF2 PF2
B11 couche de forme soit après leur métrique
avoir fait subir une correction Solution 2
granulométrique soit un traitement = pas W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique
avec un liant hydraulique. ou de
(*) On considère ici les sols de la classe
B1 dont l'insensibilité à l'eau est confir- - pluie T : Traitement avec un liant hydraulique as-
0 1 52
mée.
socié éventuellement à un correcteur
granulométrique

S : Application d'un enduit de cure gravillonné e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35


éventuellement clouté
Bien qu'insensibles à l'eau (*) les sols Situation météorologique ne permettant pas (1)
de cette classe sont néanmoins peu + pluie une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
traficables du fait de leur finesse et faible mélange sol + liant(s) PF2 PF2 PF3 PF3
de leur uniformité granulaire. W : Arrosage pour maintien de l'état hydri-
De plus ils sont constitués de grains que
friables qui sous l'action du trafic = pas
B12 pourraient se transformer en éléments ou de T : Traitement avec un liant hydraulique as-
fins sensibles à l'eau. - pluie socié éventuellement à une correction 0 1 5 2
Pour ces raisons les sols doivent être granulométrique
traités avec un liant hydraulique pour
être utilisables en couche de forme. S : Application d'un enduit de cure gra-
(*) On considère ici les sols de la classe B1
villonné éventuellement clouté
dont l'insensibilité à l'eau est confirmée.
Situation météorologique ne permettant pas
pluie
+ faible
une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
B 21h mélange sol + liant(s)
et = pas T : Traitement avec un liant hydraulique
B 22h ou de 0 0 12
S : Application d'un enduit de cure gra-
- pluie
villonné éventuellement clouté
Situation météorologique ne garantissant pas
pluie
+ une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
faible mélange sol + liant(s)
ni
= pluie T : Traitement avec un liant hydraulique e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
B21m La grande sensibilité à l'eau des ni 0 0 12
sols de ces classes impose de les évapo- S : Application d'un enduit de cure gra- (1)
et traiter avec un liant hydraulique. ration villonné éventuellement clouté
B22m Ces sols se traitent souvent en place PF2 PF2 PF3 PF3
W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique
mais lorsqu'ils sont dans un état
moyen ou sec ils sont également évapo-
ration T : Traitement avec un liant hydraulique
susceptibles d'être traités en cen- - 0 1 12
trale. impor-
tante S : Application d'un enduit de cure gravillonné
éventuellement clouté
Situation météorologique ne garantissant pas
pluie
B 21s + une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
faible mélange sol + liant(s)
et
W : Humidification pour changer l'état hydri-
B 22s que
= pas de 0 1 12
ou pluie
T : Traitement avec un liant hydraulique
- S : Application d'un enduit de cure gravillonné
éventuellement clouté

(1) Sur cette PST, la mise en oeuvre d'un matériau traité répondant à une qualité "couche de forme" n'est pas réalisable. Procéder d'abord à un traitement
selon une technique "remblai" et se rapporter alors au cas de PST n°4 si l'effet du traitement est durable et aux cas PST n°2 ou 3 s'il ne l'est pas.
(2) Si intercalation d'un géotextile à l'interface PST-couche de forme.
(3) Dans le cas de la PST n°4, une couche de forme conduisant à une PF2 peut se limiter à une couche de protection superficielle de quelques centimè-
tres d'épaisseur de ce matériau. Celle-ci peut même être inutile si l'on a prévu la possibilité d'éliminer par rabotage les 5 à 10 cm supérieurs de la PST.
Elle peut également être remplacée par un enduit de cure gravillonné ou éventuellement clouté, appliqué directement sur l'arase terrassement.

58
CONDITIONS D'UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME

B31, B32

Epaisseur préconisée de la couche de


Classe Situation Code forme e (en m.) et classe PF de la plate-
Observations météo- Conditions d'utilisation forme support de chaussée
de
générales rologique en couche de forme GWTS PST n° 1 PST n° 2
sol PST n° 3 PST n° 4
AR 1 AR 1 AR 1 AR 2 AR 2
Ces sols insensibles à l'eau (*) et ++ pluie
constitués par des granulats résistants ou même Utilisation en l'état 0 0 00 e = 0,75 e = 0,5 e = 0,4 e = 0,3
peuvent être utilisés en couche de forte ou (2) ou (2) ou (2) ou (2)
+ e = 0,4
(3)
forme : e = 0,6 e = 0,3 e = 0,2
- soit dans leur état naturel, Solution 1 PF2 PF2 PF2 PF2
Utilisation en l'état 0 0 00
- soit traités avec un liant hydraulique.
B31 Ils se traitent en place et en centrale
= Solution 2
(*) On considère ici les sols de la classe B3 pas de W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique
dont l'insensibilité à l'eau est confirmée. ou pluie
- T : Traitement avec un liant hydraulique 0 1 11

S : Application d'un enduit de cure


éventuellement gravillonné e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
Ces sols insensibles à l'eau (*) sont Situation météorologique ne garantissant pas
pluie
constitués par des granulats friables + faible
une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON (1)
qui sous l'action du trafic pourraient mélange sol + liant
se transformer en éléments fins (fillers)
W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique PF2 PF2 PF3 PF3
sensibles à l'eau.
B32 Pour cette raison leur emploi en = T : Traitement avec un liant hydraulique
couche de forme impose de les traiter pas de
ou pluie
0 1 11
avec un liant hydraulique.
Ces sols se traitent en place ou en
- S : Application d'un enduit de cure
éventuellement gravillonné
centrale.
(*) On considère ici les sols de la classe B3 dont
l'insensibilité à l'eau est confirmée.

(1) Sur cette PST, la mise en œuvre d'un matériau traité répondant à une qualité "couche de forme" n'est pas réalisable. Procéder d'abord à un traitement
selon une technique "remblai" et se rapporter alors au cas de PST n°4 si l'effet du traitement est durable et aux cas de PST n°2 ou 3 s'il ne l'est pas.
(2) Si intercalation d'un géotextile à l'interface PST-couche de forme.
(3) Dans le cas de la PST n°4, une couche de forme conduisant à une PF2 peut se limiter à une couche de protection superficielle de quelques centimètres
d'épaisseur de ce matériau. Celle-ci peut même être inutile si l'on a prévu la possibilité d'éliminer par rabotage les 5 à 10 cm supérieurs de la PST. Elle
peut également être remplacée par un enduit de cure gravillonné ou éventuellement clouté, appliqué directement sur l'arase terrassement.

59
CONDITIONS D'UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME

B41

Epaisseur préconisée de la couche de


Classe Situation Code forme e (en m.) et classe PF de la plate-
Observations Conditions d'utilisation forme support de chaussée
de météo-
générales rologique en couche de forme GWTS PST n° 1 PST n° 2
sol PST n° 3 PST n° 4
AR 1 AR 1 AR 1 AR 2 AR 2
++
ou
+ toutes G : Elimination de la fraction o/d
B41 th ou conditions 1 0 03
= météo S : Mise en œuvre d'une couche de fin réglage e = 0,8 e = 0,5 e = 0,4 e = 0,3
ou ou (2) ou (2) ou (2) ou (2)
- (3)
++ pluie G : Elimination de la fraction o/d e = 0,65 e = 0,4 e = 0,3 e = 0,2
ou même 1 0 03
+ forte S : Mise en œuvre d'une couche de fin réglage PF2 PF2 PF2 PF2

Solution 1 :
G : Elimination de la fraction o/d
1 0 03
B41 h
= pas S : Mise en œuvre d'une couche de fin réglage
ou de Solution 2 :
Les sols de cette classe contiennent pluie
une fraction fine en faible quantité - T : Traitement avec un liant hydraulique
e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
0 0 11 (1)
mais cependant suffisante pour leur PF2 PF2 PF3 PF3
S : Application d'un enduit de cure
conférer une grande sensibilité à l'eau.
éventuellement gravillonné
Leur fraction grenue est résistante et
ne risque donc pas de se broyer sous ++ pluie G : Elimination de la fraction o/d e = 0,8 e = 0,5 e = 0,4 e = 0,3
l'action du trafic. ou même 1 0 03
Pour utiliser ces sols en couche de forte S : Mise en œuvre d'une couche de fin réglage
+ ou (2) ou (2) ou (2) ou (2)
forme deux solutions sont applicables: (3)
a) Eliminer par tout moyen ad hoc la Solution 1 :
e = 0,65 e = 0,4 e = 0,3 e = 0,2
fraction o/d responsable de la G : Elimination de la fraction o/d
1 0 03
sensibilité à l'eau. Le matériau ainsi PF2 PF2 PF2 PF2
B41 m élaboré devient insensible à l'eau et = S : Mise en œuvre d'une couche de fin réglage
pas
peut être utilisé en toutes situations Solution 2 :
météo.
ou de
pluie W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique
Il est toutefois conseillé de répandre -
e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
en surface une couche de fin réglage T : Traitement avec un liant hydraulique 0 1 11 (1)
de 2 à 3 cm d'épaisseur d'un granulat
PF2 PF2 PF3 PF3
frottant qui améliorera nettement la S : Application d'un enduit de cure
traficabilité. éventuellement gravillonné
b) Traiter ces matériaux avec les liants
hydrauliques en place (ou en centrale ++ pluie G : Elimination de la fraction o/d e = 0,8 e = 0,5 e = 0,4 e = 0,3
lorsqu'ils sont dans un état moyen ou ou même 1 0 03
sec). + forte S : Mise en œuvre d'une couche de fin réglage ou (2) ou (2) ou (2) ou (2)
Solution 1 : (3)
G : Elimination de la fraction o/d e = 0,65 e = 0,4 e = 0,3 e = 0,2
1 0 03
S : Mise en œuvre d'une couche de fin réglage PF2 PF2 PF2 PF2
B 41s
= pas
Solution 2 :
ou de
W : Humidification pour changer l'état hydrique
pluie
- e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
T : Traitement avec un liant hydraulique 0 2 11 (1)
PF2 PF2 PF3 PF3
S : Application d'un enduit de cure
éventuellement gravillonné
++ e = 0,8 e = 0,5 e = 0,4 e = 0,3
ou
+ toutes G : Elimination de la fraction o/d ou (2) ou (2) ou (2) ou (2)
B41ts conditions 1 0 03 (3)
= météo S : Mise en œuvre d'une couche de fin réglage e = 0,65 e = 0,4 e = 0,3 e = 0,2
ou
- PF2 PF2 PF2 PF2

(1) Sur cette PST, la mise en œuvre d'un matériau traité répondant à une qualité "couche de forme" n'est pas réalisable. Procéder d'abord à un traitement
selon une technique "remblai" et se rapporter alors au cas de PST n°4 si l'effet du traitement est durable et aux cas de PST n°2 ou 3 s'il ne l'est pas.
(2) Si intercalation d'un géotextile à l'interface PST-couche de forme.
(3) Dans le cas de la PST n°4, une couche de forme conduisant à une PF2 peut se limiter à une couche de protection superficielle de quelques centimètres
d'épaisseur de ce matériau. Celle-ci peut même être inutile si l'on a prévu la possibilité d'éliminer par rabotage les 5 à 10 cm supérieurs de la PST. Elle
peut également être remplacée par un enduit de cure gravillonné ou éventuellement clouté, appliqué directement sur l'arase terrassement.

60
CONDITIONS D'UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME

B42, B51, B52

Epaisseur préconisée de la couche de


Classe Situation Code forme e (en m.) et classe PF de la plate-
Observations météo- Conditions d'utilisation forme support de chaussée
de
générales rologique en couche de forme GWTS PST n° 1 PST n° 2
sol PST n° 3 PST n° 4
AR 1 AR 1 AR 1 AR 2 AR 2
Situation météorologique ne garantissant pas
pluie
+ une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
faible mélange sol + liant
B42h = T : Traitement avec un liant hydraulique
pas de
ou pluie S : Application d'un enduit de cure
0 0 11
- éventuellement gravillonné
Les sols de cette classe contiennent
Situation météorologique ne garantissant pas
une fraction fine en faible quantité pluie
mais cependant suffisante pour leur
+ une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
faible mélange sol + liant
conférer une grande sensibilité à l'eau.
Par ailleurs leur fraction grenue est W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique
B42 m e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
trop friable pour envisager leur emploi =
après élimination de cette fraction fine. pas de T : Traitement avec un liant hydraulique (1)
ou 0 0 11
La seule solution est donc de les pluie
- PF2 PF2 PF3 PF3
traiter avec un liant hydraulique. S : Application d'un enduit de cure
Ces sols se traitent en place (ou en éventuellement gravillonné
centrale lorsqu'ils sont dans un état Situation météorologique ne garantissant pas
moyen ou sec ). pluie
+ faible
une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
mélange sol + liant
W : Humidification pour changer l'état hydrique
B42s
=
pas de T : Traitement avec un liant hydraulique
ou pluie
0 2 11
- S : Application d'un enduit de cure
éventuellement gravillonné

Situation météorologique ne garantissant pas


pluie
+ faible
une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
B51 h mélange sol + liant
et = T : Traitement avec un liant hydraulique
B52 h ou pas de éventuellement associé à la chaux
0 0 21
pluie
- S : Application d'un enduit de cure
La grande sensibilité à l'eau des sols éventuellement gravillonné
de cette classe implique nécessai-
rement de les traiter pour les utiliser Situation météorologique ne garantissant pas
+ pluie une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
en couche de forme.
faible mélange sol + liant
Ce traitement peut être un traitement
B51m aux liants hydrauliques pour les moins e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique
et argileux de la classe ou un traitement (1)
associant chaux + liant hydraulique = T : Traitement avec un liant hydraulique
B52m pour les plus argileux et les plus pas de PF2 PF2 PF3 PF3
ou pluie
éventuellement associé à la chaux 0 1 21
humides.
Ces sols se traitent le plus souvent en -
S : Application d'un enduit de cure
place et éventuellement en centrale éventuellement gravillonné
après les avoir traités en place à la
chaux. Situation météorologique ne garantissant pas
pluie
+ une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
faible mélange sol + liant
B51s W : Humidification pour changer l'état hydrique
et =
B52s ou
pas de T : Traitement avec un liant hydraulique
0 2 11
pluie
- S : Application d'un enduit de cure
éventuellement gravillonné

(1) Sur cette PST, la mise en œuvre d'un matériau traité répondant à une qualité "couche de forme" n'est pas réalisable. Procéder d'abord à un traitement
selon une technique "remblai" et se rapporter alors au cas de PST n°4 si l'effet du traitement est durable et aux cas n°2 ou 3 s'il ne l'est pas.

61
CONDITIONS D'UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME

B6

Epaisseur préconisée de la couche de


Classe Situation Code forme e (en m.) et classe PF de la plate-
Observations météo- Conditions d'utilisation forme support de chaussée
de
générales rologique en couche de forme GWTS PST n° 1 PST n° 2
sol PST n° 3 PST n° 4
AR 1 AR 1 AR 1 AR 2 AR 2
Situation météorologique ne garantissant pas
pluie
+ une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
faible
mélange sol + liant
B6h La sensibilité à l'eau et la plasticité T : Traitement mixte chaux + liant hydraulique
des sols de cette classe impliquent
= pas de
0 0 31
nécessairement un traitement pour ou pluie S : Application d'un enduit de cure
pouvoir les utiliser en couche de - éventuellement gravillonné
forme.
Situation météorologique ne garantissant pas
Ce traitement peut être soit un pluie
+ une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
traitement avec des liants faible mélange sol + liant
hydrauliques pour les moins argileux
et les plus secs d'entre eux soit plus W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique
généralement un traitement associant
B6m = T : Traitement avec un liant hydraulique e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
chaux + liant hydraulique. pas de
Lorsqu'ils sont dans un état sec et ou pluie
éventuellement associé à la chaux 0 1 21
que leur plasticité impose un - (1)
traitement chaux + liant hydraulique, S : Application d'un enduit de cure
la chaux peut avantageusement être éventuellement gravillonné
introduite sous forme de chaux éteinte PF2 PF2 PF3 PF3
Situation météorologique ne garantissant pas
ou mieux de lait de chaux. pluie
Ces sols se traitent le plus
+ faible
une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
mélange sol + liant
généralement en place ou
éventuellement en centrale après les W : Humidification pour changer l'état hydrique
B6s avoir préalablement traités en place
à la chaux. = T : Traitement avec un liant hydraulique
pas de
ou pluie
éventuellement associé à la chaux 0 2 21
-
S : Application d'un enduit de cure
éventuellement gravillonné

(1) Sur cette PST, la mise en oeuvre d'un matériau traité répondant à une qualité "couche de forme" n'est pas réalisable. Procéder d'abord à un traitement
selon une technique "remblai" et se rapporter alors au cas de PST n°4 si l'effet du traitement est durable et aux cas PST n°2 ou 3 s'il ne l'est pas.

62
CONDITIONS D'UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME

C1A1, C1A2, C1B6, C2A1, C2A2, C2B6 - C1A3h, C2A3h

Epaisseur préconisée de la couche de


Classe Situation Code forme e (en m.) et classe PF de la plate-
Observations météo- Conditions d'utilisation forme support de chaussée
de générales rologique en couche de forme GWTS PST n° 1 PST n° 2
sol PST n° 3 PST n° 4
AR 1 AR 1 AR 1 AR 2 AR 2
Situation météorologique ne garantissant pas
pluie
C1A1h + faible
une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
mélange sol + liant(s)
C1A2h G : Elimination de la fraction grossière
C1B6h empêchant un malaxage correct du sol avec le
= (ou les) liant(s)
Les sols de cette classe sont sensibles pas de
C2A1h à l'eau et plus ou moins plastiques ou 2 0 21
pluie T : Traitement avec un liant hydraulique
C2A2h malgré la présence d'une fraction - éventuellement associé à la chaux
C2B6h granulaire grossière assez importante.
Leur emploi en couche de forme S : Application d'un enduit de cure
implique donc nécessairement un éventuellement gravillonné
traitement soit avec des liants
hydrauliques pour les moins argileux Situation météorologique ne garantissant pas
pluie
soit avec de la chaux associée aux + faible
une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
C 1 A1 m liants hydrauliques pour les plus mélange sol + liant(s)
plastiques et les plus humides. e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
C 1 A2 m Le traitement n'est cependant
G : Elimination de la fraction grossière
empêchant un malaxage correct du sol avec le
C 1 B6 m possible que dans la mesure où un (ou les) liant(s)
malaxage homogène à l'aide d'un = (1)
malaxeur à outils animés (pul- pas de
C 2 A1 m ou pluie
W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique 2 1 11
vimixers...) est réalisable dans des
C 2 A2 m conditions économiques accepta- -
T : Traitement avec un liant hydraulique PF2 PF2 PF3 PF3
C 2 B6 m bles.
Ceci suppose soit que l'on procède à S : Application d'un enduit de cure
l'élimination préalable des éléments éventuellement gravillonné
grossiers interdisant le fonctionne-
ment correct du malaxeur, soit que le Situation météorologique ne garantissant pas
pluie
malaxeur utilisé puisse absorber et + faible
une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
fragmenter ces éléments grossiers. mélange sol + liant(s)
C1A1s
C1A2s G : Elimination de la fraction grossière
C1B6s empêchant un malaxage correct du sol avec le
(ou les) liant(s)
=
C2A1s pas de W : Humidification pour changer l'état hydrique
ou pluie
2 2 11
C2A2s - T : Traitement avec un liant hydraulique
C2B6s
S : Application d'un enduit de cure
éventuellement gravillonné
Les sols de cette classe sont sensibles Situation météorologique ne garantissant pas
pluie
à l'eau et très plastiques malgré la + faible
une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
présence d'une fraction granulaire mélange sol + liant
grossière assez importante.
Solution 1 :
Leur emploi en couche de forme
G : Elimination de la fraction grossière e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
implique donc nécessairement un
empêchant un malaxage correct du sol avec le
traitement soit avec de la chaux seule
(ou les) liant(s) 2 0 32
soit en associant chaux + liants
hydrauliques. PF2 PF2 PF3 PF3
T : Traitement mixte : chaux + liant hydraulique
Le traitement n'est cependant possible
que dans la mesure où un malaxage
S : Application d'un enduit de cure gravillonné
homogène à l'aide de malaxeurs à
C1A3h éventuellement clouté
outils animés (pulvimixers...) est (1)
C2A3h réalisable dans des conditions = Solution 2 :
pas de
économiques acceptables. ou pluie G : Elimination de la fraction grossière (2) (2)
Ceci suppose soit que l'on procède à empêchant un malaxage correct du sol avec le e = 0,5 e = 0,5
-
l'élimination préalable des éléments (ou les) liant(s) 2 0 4 2 (3) (3)
grossiers interdisant le fonctionne-
ment correct du malaxeur, soit que le T : Traitement à la chaux seule PF2 PF2
malaxeur utilisé puisse absorber et
fragmenter ces éléments grossiers. S : Application d'un enduit de cure gravillonné
Lorsque ces sols sont dans un état sec éventuellement clouté
leur emploi en couche de forme, même
traités, n'est pas à conseiller en raison
de la difficulté qu'il y a à les humidifier
de manière homogène.

(1) Sur cette PST, la mise en oeuvre d'un matériau traité répondant à une qualité "couche de forme" n'est pas réalisable. Procéder d'abord à un traitement
selon une technique "remblai" et se rapporter alors au cas de PST n°4 si l'effet du traitement est durable et aux cas PST n°2 ou 3 s'il ne l'est pas.
(2) Mise en œuvre en 2 couches.
(3) Solution de couche de forme peu appropriée, sauf à vouloir rechercher un surclassement en PF3 ou PF4, auquel cas on appliquera les règles de
surclassement définies au § 3.4.2 du fascicule I "Principes généraux".

63
CONDITIONS D'UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME

C1A3 et C2A3 (m et s) - C1A4, C2A4 - C1B11, C1B31, C2B11, C2B31, C1B12, C1B32, C2B12, C2B32

Epaisseur préconisée de la couche de


Classe Situation Code forme e (en m.) et classe PF de la plate-
Observations Conditions d'utilisation forme support de chaussée
de météo-
générales en couche de forme GWTS PST n° 1 PST n° 2
sol rologique PST n° 3 PST n° 4
AR 1 AR 1 AR 1 AR 2 AR 2
Les sols de cette classe sont sensibles Situation météorologique ne garantissant pas
à l'eau et très plastiques malgré la + pluie une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
présence d'une fraction granulaire faible mélange sol + liant(s)
grossière assez importante. Solution 1 :
Leur emploi en couche de forme G : Elimination de la fraction grossière e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
implique donc nécessairement un empêchant un malaxage correct du sol avec le
traitement soit avec de la chaux seule (ou les) liant(s)
soit en associant chaux + liants
hydrauliques. 2 1 32
W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique PF2 PF2 PF3 PF3
Le traitement n'est cependant possible
que dans la mesure où un malaxage T : Traitement mixte chaux + ciment
C1A3m homogène à l'aide de malaxeurs à
= (1)
outils animés (pulvimixers...) est S : Application d'un enduit de cure gravillonné
C2A3m pas de
réalisable dans des conditions ou pluie éventuellement clouté
économiques acceptables. Ceci
-
suppose soit que l'on procède à Solution 2 :
l'élimination préalable des éléments G : Elimination de la fraction grossière (3) (3)
grossiers interdisant le fonctionne- empêchant un malaxage correct du sol avec le e = 0,5 e = 0,5
ment correct du malaxeur, soit que le (ou les) liant(s) 2 1 42 (4) (4)
malaxeur utilisé puisse absorber et
fragmenter ces éléments grossiers. W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique
Lorsque ces sols sont dans un état PF2 PF2
sec leur emploi en couche de forme, T : Traitement à la chaux seule
même traités, n'est pas à conseiller
en raison de la difficulté qu'il y a à les S : Application d'un enduit de cure gravillonné
humidifier de manière homogène. éventuellement clouté
C1A3s
C2A3s
Sols normalement inutilisables en couche de forme
C 1A4
C 2A4
++ pluie
G : Elimination de la fraction grossière
ou même
empêchant un réglage correct de la plate-forme
3 0 00 e = 0,75 e = 0,5 e = 0,4 e = 0,3
On considère ici les sols des classes + forte ou (2) ou (2) ou (2) ou (2)
C1 et C2 dont la fraction 0/50 est (5)
e = 0,6 e = 0,4 e = 0,3 e = 0,2
insensible à l'eau et suffisamment Solution 1 :
PF2 PF2 PF2 PF2
résistante pour que ces sols puissent G : Elimination de la fraction grossière empê- 3 0 00
C1B11 chant un réglage correct de la plate-forme
être utilisés en couche de forme :
C1B31 - soit dans leur état naturel après
C2B11 Solution 2 :
élimination des éléments grossiers
G : Elimination de la fraction grossière empê-
C2B31 incompatibles avec les exigences de
nivellement de la plate forme = chant un malaxage correct du sol avec le liant
pas de
- soit traités avec un liant hydraulique ou pluie W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique
après élimination des éléments - du mélange sol + liant 2 1 11
grossiers empêchant le malaxage
homogène du sol avec le liant ou son
T : Traitement avec un liant hydraulique
élaboration dans une centrale.
S : Application d'un enduit de cure éventuel- e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
lement gravillonné
Situation météorologique ne garantissant pas (1)
Bien qu'insensibles à l'eau ces sols pluie
sont constitués d'éléments relative-
+ faible
une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
mélange sol + liant PF2 PF2 PF3 PF3
ment friables qui interdisent leur
C 1B12 emploi en couche de forme sans G : Elimination de la fraction grossière empê-
chant un malaxage correct du sol avec le liant
C 1B32 traitement avec un liant hydraulique.
C 2B12 Le traitement impose par ailleurs un
W : Arrosage pour maintien de l 'état hydrique
malaxage homogène à l'aide de =
C 2B32 malaxeurs à outils animés ou pas de du mélange sol + liant
ou pluie 2 1 11
l'élaboration dans une centrale.
Ceci suppose l'élimination des - T : Traitement avec un liant hydraulique
éléments grossiers incompatibles
avec la bonne exécution du malaxage. S : Application d'un enduit de cure éventuel-
lement gravillonné

(1) Sur cette PST, la mise en oeuvre d'un matériau traité répondant à une qualité "couche de forme" n'est pas réalisable. Procéder d'abord à un traitement
selon une technique "remblai" et se rapporter alors au cas de PST n°4 si l'effet du traitement est durable et aux cas PST n°2 ou 3 s'il ne l'est pas.
(2) Si intercalation d'un géotextile à l'interface PST-couche de forme.
(3) Mise en œuvre en 2 couches.
(4) cf. note 3 p. 63
(5) cf. note 3 p. 60

64
CONDITIONS D'UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME

C1B21, C2B21, C1B41, C2B41, C1B51, C2B51

Epaisseur préconisée de la couche de


Classe Situation Code forme e (en m.) et classe PF de la plate-
Observations Conditions d'utilisation forme support de chaussée
de météo-
générales rologique en couche de forme GWTS PST n° 1 PST n° 2
sol PST n° 3 PST n° 4
AR 1 AR 1 AR 1 AR 2 AR 2
C1B21th ++ G : Elimination de la fraction o/d sensible à
toutes
C1B41th + situations
l'eau et de la fraction grossière empêchant le
= réglage correct de la plate-forme 4 0 03
C1B51th ou
météoro-
logiques
C2B21th - S : Mise en place d'une couche de fin réglage
C2B41th
C2B51th
G : Elimination de la fraction o/d sensible à e = 0,8 e = 0,5 e = 0,4 e = 0,3
++ pluie l'eau et de la fraction grossière empêchant le
ou même réglage correct de la plate-forme 4 0 03 ou (2) ou (2) ou (2) ou (2)
+ forte (3)
Les sols de ces classes sont S : Mise en place d'une couche de fin réglage e = 0,65 e = 0,4 e = 0,3 e = 0,2
constitués d'une fraction argileuse en Solution 1 :
C1B21 faible quantité et d'une fraction PF2 PF2 PF2 PF2
G : Elimination de la fraction o/d sensible à
C1B41 granulaire grossière résistante aux l'eau et de la fraction grossière empêchant le
sollicitations du trafic. 4 0 03
C1B51 Dans leur état naturel ils sont sensibles
réglage correct de la plate-forme
C2B21 ou très sensibles à l'eau. S : Mise en place d'une couche de fin réglage
C2B41 Pour les utiliser en couche de forme
deux techniques différentes peuvent Solution 2 :
C2B51 =
être appliquées. G : Elimination de la fraction grossière empê-
m pas de
a) Eliminer par tout moyen ad hoc ou chant le malaxage correct du sol avec le liant
pluie
et (lavage, criblage, concassage) à la -
h fois les gros éléments ne permettant W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
pas un réglage correct de la plate- du mélange sol + liant 2 1 11 (1)
forme et la fraction o/d renfermant PF2 PF2 PF3 PF3
les éléments fins sensibles à l'eau. T : Traitement avec un liant hydraulique
Il est également conseillé d'améliorer
la stabilité du matériau ainsi corrigé S : Application d'un enduit de cure
en mettant en œuvre une couche de éventuellement gravillonné
fin réglage de 1 à 5 cm d'épaisseur
G : Elimination de la fraction o/d sensible à
d'un matériaux sableux.
b) Traiter ces matériaux avec des ++ pluie l'eau et de la fraction grossière empêchant le
liants hydrauliques. ou même réglage correct de la plate-forme 4 0 0 3 e = 0,8 e = 0,5 e = 0,4 e = 0,3
Le traitement n'est cependant + forte
S : Mise en place d'une couche de fin réglage
possible que dans la mesure où un ou (2) ou (2) ou (2) ou (2)
malaxage homogène à l'aide de (3)
Solution 1 :
malaxeurs à outils animés (pulvi- G : Elimination de la fraction o/d sensible à e = 0,65 e = 0,4 e = 0,3 e = 0,2
mixers...) est réalisable dans des
C1B21s l'eau et de la fraction grossière empêchant le
conditions économiques accepta- réglage correct de la plate-forme 4 0 03 PF2 PF2 PF2 PF2
C1B41s bles.
C1B51s Ceci suppose soit que l'on procède à S : Mise en place d'une couche de fin réglage
C2B21s l'élimination préalable des éléments
grossiers interdisant le fonctionne- Solution 2 :
C2B41s ment correct du malaxeur, soit que le
=
pas de G : Elimination de la fraction grossière empê-
C2B51s malaxeur utilisé puisse absorber et ou chant le malaxage correct du sol avec le liant
pluie
fragmenter ces éléments grossiers. -
W : Humidification pour changer l'état hydrique e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
du mélange sol + liant 2 2 11 (1)
PF2 PF2 PF3 PF3
T : Traitement avec un liant hydraulique

S : Application d'un enduit de cure


éventuellement gravillonné
C1B21ts e = 0,8 e = 0,5 e = 0,4 e = 0,3
C1B41ts ++ G : Elimination de la fraction o/d sensible à
toutes ou (2)
C1B51ts + situations
l'eau et de la fraction grossière empêchant le ou (2) ou (2) ou (2)
= réglage correct de la plate-forme 4 0 03 (3)
C2B21ts météoro-
e = 0,65 e = 0,4 e = 0,3 e = 0,2
ou logiques
C2B41ts - S : Mise en place d'une couche de fin réglage
C2B51ts PF2 PF2 PF2 PF2

(1) Sur cette PST, la mise en oeuvre d'un matériau traité répondant à une qualité "couche de forme" n'est pas réalisable. Procéder d'abord à un traitement
selon une technique "remblai" et se rapporter alors au cas de PST n°4 si l'effet du traitement est durable et aux cas PST n°2 ou 3 s'il ne l'est pas.
(2) Si intercalation d'un géotextile à l'interface PST-couche de forme.
(3) Dans le cas de la PST n°4, une couche de forme conduisant à une PF2 peut se limiter à une couche de protection superficielle de quelques centimètres
d'épaisseur de ce matériau. Celle-ci peut même être inutile si l'on a prévu la possibilité d'éliminer par rabotage les 5 à 10 cm supérieurs de la PST. Elle
peut également être remplacée par un enduit de cure gravillonné ou éventuellement clouté, appliqué directement sur l'arase terrassement.

65
CONDITIONS D'UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME

C1B22, C1B42, C1B52, C2B22, C2B42, C2B52

Epaisseur préconisée de la couche de


Classe Situation Code forme e (en m.) et classe PF de la plate-
Observations Conditions d'utilisation forme support de chaussée
de météo-
générales en couche de forme GWTS PST n° 1 PST n° 2
sol rologique PST n° 3 PST n° 4
AR 1 AR 1 AR 1 AR 2 AR 2
Situation météorologique ne garantissant pas
pluie
+ faible
une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
mélange sol + liant (s)
C1B22h
C1B42h G : Elimination de la fraction grossière em-
pêchant le malaxage correct du sol avec le
C1B52h (ou les) liant(s)
C2B22h =
pas de
C2B42h ou pluie
T : Traitement avec un liant hydraulique as- 2 0 21
Les sols de ces classes sont consti- socié éventuellement à la chaux
C2B52h tués d'une fraction argileuse en fai- -
ble quantité et d'une fraction gre- S : Application d'un enduit de cure éven-
nue grossière relativement friable tuellement gravillonné
susceptible de se fragmenter sous
l'action du trafic de chantier en pro- Situation météorologique ne garantissant pas
+ pluie
duisant un complément d'éléments une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
faible
fins sensibles à l'eau. mélange sol + liant (s)
C1B22m Pour utiliser ces sols en couche de
G : Elimination de la fraction grossière empê-
forme il est nécessaire de les traiter e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
C1B42m chant le malaxage correct du sol avec le liant
avec des liants hydrauliques.
C1B52m Le traitement n'est cependant pos-
= W : Arrosage pour maintien de l'état hydri- (1)
C2B22m sible que dans la mesure où un pas de que du mélange sol + liant
C2B42m malaxage homogène à l'aide de ma- ou pluie
2 1 11
laxeurs à outils animés ( pulvi- -
C2B52m mixers...) est réalisable dans des
T : Traitement avec un liant hydraulique PF2 PF2 PF3 PF3
conditions acceptables. Ceci sup-
S : Application d'un enduit de cure éven-
pose soit que l'on procède à l'élimi-
tuellement gravillonné
nation préalable des éléments gros-
siers interdisant le fonctionnement Situation météorologique ne garantissant pas
correct du malaxeur, soit que le + pluie une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
malaxeur utilisé puisse absorber et faible mélange sol + liant
C1B22s fragmenter ces éléments grossiers.
G : Elimination de la fraction grossière empê-
C1B42s chant le malaxage correct du sol avec le liant
C1B52s
C2B22s = W : Arrosage pour maintien de l'état hydri-
pas de que du mélange sol + liant
C2B42s ou pluie
2 2 11
C2B52s - T : Traitement avec un liant hydraulique

S : Application d'un enduit de cure éventuel-


lement gravillonné

(1) Sur cette PST, la mise en oeuvre d'un matériau traité répondant à une qualité "couche de forme" n'est pas réalisable. Procéder d'abord à un traitement
selon une technique "remblai" et se rapporter alors au cas de PST n°4 si l'effet du traitement est durable et aux cas PST n°2 ou 3 s'il ne l'est pas.

66
CONDITIONS D'UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME

D11, D12, D21, D22

Epaisseur préconisée de la couche de


Classe Situation Code forme e (en m.) et classe PF de la plate-
Observations Conditions d'utilisation forme support de chaussée
de météo-
générales en couche de forme GWTS PST n° 1 PST n° 2
sol rologique PST n° 3 PST n° 4
AR 1 AR 1 AR 1 AR 2 AR 2
pluie Situation météorologique ne permettant pas e = 0,8 e = 0,5 e = 0,4 e = 0,3
++ forte une mise en œuvre correcte NON

Bien qu'insensibles à l'eau les sols ou (2) ou (2) ou (2) ou (2)


pluie (3)
de cette classe sont néanmoins peu + faible
Traitement avec un correcteur granulométrique 0 0 60
"traficables" du fait de leur finesse et e = 0,65 e = 0,4 e = 0,3 e = 0,2
de leur uniformité granulaire. Solution 1 :
Traitement avec un correcteur granulométrique 0 0 60 PF2 PF2 PF2
Ils sont constitués de grains résistants PF2
D11 qui autorisent leur emploi en couche Solution 2 :
de forme après leur avoir fait subir = W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique
une correction granulométrique ou pas de
un traitement avec un liant
ou pluie T : Traitement avec un liant hydraulique
hydraulique. - associé éventuellement à un correcteur
0 1 52
granulométrique

S : Application d'un enduit de cure gravillonné


éventuellement clouté e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35

Bien qu'insensibles à l'eau les sols de Situation météorologique ne permettant pas


pluie
cette classe sont néanmoins peu + une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON (1)
"traficables" du fait de leur finesse et faible mélange sol + liant
de leur uniformité granulaire. W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique PF2 PF2 PF3 PF3
De plus ils sont constitués de grains
D12 friables qui sous l'action du trafic = T : Traitement avec un liant hydraulique
pourraient se transformer en éléments pas de associé éventuellement à un correcteur
fins sensibles à l'eau.
ou pluie 0 1 52
granulométrique
Pour ces raisons les sols doivent être -
traités avec un liant hydraulique pour S : Application d'un enduit de cure gravillonné
être utilisables en couche de forme. éventuellement clouté
++ pluie
ou même Utilisation en l'état 0 0 00 e = 0,75 e = 0,5 e = 0,4 e = 0,3
forte ou (2) ou (2) ou (2) ou (2)
+ e = 0,6 e = 0,4 e = 0,3 e = 0,2
(3)
Ces sols sont utilisables en couche Solution 1 : PF2 PF2 PF2 PF2
de forme soit dans leur état naturel Utilisation en l'état 0 0 00
car la résistance des granulats est
D21 suffisamment élevée soit traités avec Solution 2 :
= W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique
un liant hydraulique en place ou en pas de
centrale. ou du mélange sol + liant
pluie
- 0 1 11
T : Traitement avec un liant hydraulique

S : Application d'un enduit de cure


éventuellement gravillonné e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35

Ces sols bien qu'insensibles à l'eau Situation météorologique ne garantissant pas (1)
pluie
ne peuvent en général être utilisés en + faible
une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
couche de forme dans leur état naturel mélange sol + liant
en raison de la friabilité des granulats PF2 PF2 PF3 PF3
W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique
(risques de formation d'éléments fins du mélange sol + liant
D22 sensibles à l'eau sous l'action du =
trafic). pas de
ou pluie
T : Traitement avec un liant hydraulique 0 1 11
Il convient donc de les traiter en place
ou en centrale avec un liant -
S : Application d'un enduit de cure
hydraulique. éventuellement gravillonné

(1) Sur cette PST, la mise en oeuvre d'un matériau traité répondant à une qualité "couche de forme" n'est pas réalisable. Procéder d'abord à un traitement
selon une technique "remblai" et se rapporter alors au cas de PST n°4 si l'effet du traitement est durable et aux cas PST n°2 ou 3 s'il ne l'est pas.
(2) Si intercalation d'un géotextile à l'interface PST-couche de forme.
(3) Dans le cas de la PST n°4, une couche de forme conduisant à une PF2 peut se limiter à une couche de protection superficielle de quelques centimètres
d'épaisseur de ce matériau. Celle-ci peut même être inutile si l'on a prévu la possibilité d'éliminer par rabotage les 5 à 10 cm supérieurs de la PST. Elle
peut également être remplacée par un enduit de cure gravillonné ou éventuellement clouté, appliqué directement sur l'arase terrassement.

67
CONDITIONS D'UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME

D31, D32

Epaisseur préconisée de la couche de


Classe Situation Code forme e (en m.) et classe PF de la plate-
Observations Conditions d'utilisation forme support de chaussée
de météo-
générales rologique en couche de forme GWTS PST n° 1 PST n° 2
sol PST n° 3 PST n° 4
AR 1 AR 1 AR 1 AR 2 AR 2
++ pluie e = 0,75 e = 0,5 e = 0,4 e = 0,3
G : Elimination de la fraction grossière
ou même 3 0 00
empêchant un réglage correct de la plate-forme ou (2) ou (2) ou (2) ou (2)
+ forte
Les sols de cette classe peuvent être
(3)
utilisés en couche de forme : Solution 1 : e = 0,6 e = 0,4 e = 0,3 e = 0,2
- soit dans leur état naturel après G : Elimination de la fraction grossière empêchant 3 0 00
avoir éliminé ou fragmenté les gros un réglage correct de la plate-forme PF2 PF2 PF2 PF2
éléments empêchant un réglage
correct de la plate-forme Solution 2 :
D31 - soit traités avec un liant hydraulique. G : Elimination de la fraction grossière empê-
Le traitement n'est cependant = chant le malaxage correct du sol avec le liant
possible que dans la mesure ou un pas de
malaxage intime du sol avec le liant
ou pluie W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique
peut être réalisé avec des malaxeurs - du mélange sol + liant 2 1 11
à outils animés (pulvimixers...) ou en
centrale. T : Traitement avec un liant hydraulique

S : Application d'un enduit de cure


e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
éventuellement gravillonné
Par rapport aux sols de la classe D31 Situation météorologique ne permettant pas
pluie (1)
précédente les sols de la D32 sont + une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
constitués de granulats plus friables faible mélange sol + liant
pouvant conduire sous l'action du
G : Elimination de la fraction grossière empê- PF2 PF2 PF3 PF3
trafic à la formation d'éléments fins
chant le malaxage correct du sol avec le liant
sensibles à l'eau.
Pour les utiliser en couche de forme il
D32 W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique
est donc nécessaire de les traiter =
pas de du mélange sol + liant
avec un liant hydraulique. ou 2 1 11
Le traitement n'est cependant pluie
possible que dans la mesure où un
- T : Traitement avec un liant hydraulique
malaxage intime du sol avec le liant
S : Application d'un enduit de cure
peut être réalisé avec des malaxeurs
éventuellement gravillonné
à outils animés (pulvimixers...) ou en
centrale.

(1) Sur cette PST, la mise en oeuvre d'un matériau traité répondant à une qualité "couche de forme" n'est pas réalisable. Procéder d'abord à un traitement
selon une technique "remblai" et se rapporter alors au cas de PST n°4 si l'effet du traitement est durable et aux cas PST n°2 ou 3 s'il ne l'est pas.
(2) Si intercalation d'un géotextile à l'interface PST-couche de forme.
(3) Dans le cas de la PST n°4, une couche de forme conduisant à une PF2 peut se limiter à une couche de protection superficielle de quelques centimètres
d'épaisseur de ce matériau. Celle-ci peut même être inutile si l'on a prévu la possibilité d'éliminer par rabotage les 5 à 10 cm supérieurs de la PST. Elle
peut également être remplacée par un enduit de cure gravillonné ou éventuellement clouté, appliqué directement sur l'arase terrassement.

68
CONDITIONS D'UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME

R11, R12

Epaisseur préconisée de la couche de


Classe Situation Code forme e (en m.) et classe PF de la plate-
Observations Conditions d'utilisation forme support de chaussée
de météo-
générales rologique en couche de forme GWTS PST n° 1 PST n° 2
sol PST n° 3 PST n° 4
AR 1 AR 1 AR 1 AR 2 AR 2
Situation météorologique ne permettant pas
Ces matériaux, bien qu'issus de craies pluie
denses, restent cependant suffisam-
+ une mise en œuvre et une circulation de NON
faible chantier dans des conditions satisfaisantes
ment fragmentables pour former une
pellicule de "pâte de craie" boueuse Solution 1 :
et glissante lorsqu'ils sont mis en G : Elimination de la fraction o/d sensible à
e = 0,7 e = 0,5 e = 0,4 e = 0,3
œuvre et circulés sous la pluie. l'eau et de la fraction grossière empêchant le
4 0 03 ou (2) ou (2) ou (2) ou (2)
Mis en œuvre dans de bonnes condi- réglage correct de la plate-forme (3)
e = 0,6 e = 0,4 e = 0,3 e = 0,2
tions météorologiques et protégés PF2 PF2 PF2 PF2
par une couche de fin réglage d'un S : Mise en place d'une couche de fin réglage
R11 matériau concassé, ils forment une =
pas de Solution 2 :
croûte très résistante aux sollicita- ou
pluie G : Fragmentation intense pour produire des
tions du trafic. Cette technique est - éléments fins
principalement applicable dans les
sites à indice de gel faible ou moyen. W : Arrosage pour maintien de l'état hydri- 5 1 11 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
Ces matériaux peuvent également que (1)
être traités avec un liant hydraulique PF2 PF2 PF3 PF3
moyennant une fragmentation intense T : Traitement avec un liant hydraulique
pour produire une quantité de mor- S : Application d'un enduit de cure éventuel-
tier suffisante (>10 à 20 %). lement gravillonné

pluie Situation météorologique ne garantissant


+ faible pas une exécution correcte du traitement NON

G : Fragmentation intense pour produire des


éléments fins
R 12h =
pas de
Ces matériaux sont friables et gé- ou pluie
T : Traitement avec un liant hydraulique 5 0 12
lifs. -
Leur emploi en couche de forme S : Application d'un enduit de cure gravillonné
impose impérativement un traite- éventuellement clouté
ment avec un liant hydraulique. Ce
pluie Situation météorologique ne garantissant
traitement doit s'accompagner d'une + NON
faible pas une exécution correcte du traitement
fragmentation importante du maté-
riau pour produire une quantité de G : Fragmentation intense pour produire des e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
mortier suffisante (> 20%). éléments fins
Le dosage en liant retenu doit no-
R12 m tamment garantir l'insensibilité au = W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique (1)
gel (gonflement et gélification). Lors- pas de
ou pluie 5 1 12
qu'ils sont dans un état(s), ils peu- T : Traitement avec un liant hydraulique
vent encore être utilisés à condition -
PF2 PF2 PF3 PF3
de les humidifier pour les ramener à S : Application d'un enduit de cure gravillonné
l'état (m), ce qui demande des quan- éventuellement clouté
tités d'eau encore économiquement
acceptables. pluie Situation météorologique ne garantissant
+ faible pas une exécution correcte du traitement NON
La protection superficielle doit être
particulièrement résistante. Un G : Fragmentation intense pour produire des
cloutage avec de gros granulats éléments fins
(20/40 par exemple) est souvent à
R 12s recommander. = W : Humidification pour changer l'état hydri-
pas de que
ou pluie 5 2 12
- T : Traitement avec un liant hydraulique

S : Application d'un enduit de cure gravillonné


éventuellement clouté

(1) Sur cette PST, la mise en oeuvre d'un matériau traité répondant à une qualité "couche de forme" n'est pas réalisable. Procéder d'abord à un traitement
selon une technique "remblai" et se rapporter alors au cas de PST n°4 si l'effet du traitement est durable et aux cas PST n°2 ou 3 s'il ne l'est pas.
(2) Si intercalation d'un géotextile à l'interface PST-couche de forme.
(3) Dans le cas de la PST n°4, une couche de forme conduisant à une PF2 peut se limiter à une couche de protection superficielle de quelques centimètres
d'épaisseur de ce matériau; Celle-ci peut même être inutile si l'on a prévu la possibilité d'éliminer par rabotage les 5 à 10 cm supérieurs de la PST. Elle
peut également être remplacée par un enduit de cure gravilonné ou éventuellement clouté, appliqué directement sur l'arase terrassement.

69
CONDITIONS D'UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME

R13

Epaisseur préconisée de la couche de


Classe Situation Code forme e (en m.) et classe PF de la plate-
Observations Conditions d'utilisation forme support de chaussée
de météo-
générales en couche de forme GWTS PST n° 1 PST n° 2
sol rologique PST n° 3 PST n° 4
AR 1 AR 1 AR 1 AR 2 AR 2
Ces craies sont très friables et très pluie Situation météorologique ne garantissant pas
gélives. + faible une exécution correcte du traitement
NON
Leur emploi en couche de forme
R13 h impose un traitement avec un liant = T : Traitement avec un liant hydraulique
pas de
hydraulique. ou pluie S : Application d'un enduit de cure gravillonné
0 0 12
Le dosage en liant retenu doit -
notamment garantir l'insensibilité du éventuellement clouté
e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
matériau à l'eau et au gel (gonflement pluie Situation météorologique ne garantissant pas
et gélifraction) ce qui peut nécessiter + faible une exécution correcte du traitement NON
des quantités de liant importantes. (1)
Lorsque ces craies sont dans un W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique
R13m état(s), le traitement et le compactage =
ne sont plus réalisables dans des pas de T : Traitement avec un liant hydraulique PF2 PF2 PF3 PF3
conditions technico-économiques ou pluie 0 1 12
satisfaisantes. - S : Application d'un enduit de cure gravillonné
La protection superficielle doit être éventuellement clouté
particulièrement résistante ; un
cloutage avec de gros granulats (20/
40 par exemple), est souvent à
recommander.
R13 s Craies normalement inutilisables en couche de forme

(1) Sur cette PST, la mise en oeuvre d'un matériau traité répondant à une qualité "couche de forme" n'est pas réalisable. Procéder d'abord à un traitement
selon une technique "remblai" et se rapporter alors au cas de PST n°4 si l'effet du traitement est durable et aux cas PST n°2 ou 3 s'il ne l'est pas.

70
CONDITIONS D'UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME

R2, R3, R4, R5, R6

Epaisseur préconisée de la couche de


Classe Situation Code forme e (en m.) et classe PF de la plate-
Observations Conditions d'utilisation forme support de chaussée
de météo-
générales en couche de forme GWTS PST n° 1 PST n° 2
sol rologique PST n° 3 PST n° 4
AR 1 AR 1 AR 1 AR 2 AR 2
Ces matériaux issus de roches saines ++ pluie
et dures peuvent être utilisés en ou même G : Elimination de la fraction grossière
3 0 00 e = 0,6 e = 0,5 e = 0,4 e = 0,3
couche de forme : forte empêchant un réglage correct de la plate-
+ forme ou (2) ou (2) ou (2) ou (2)
- soit dans leur état naturel après avoir (3)
Solution 1 : e = 0,45 e = 0,4 e = 0,3 e = 0,2
éliminé ou fragmenté, les éléments
G : Elimination de la fraction grossière empêchant 3 0 0 0 PF2 PF2 PF2 PF2
grossiers ne permettant pas le réglage
de la plate-forme conformément aux un réglage correct de la plate-forme
exigences formulées
R 21 - soit traités avec un liant hydraulique. Solution 2 :
R 41 Le traitement n'est cependant G : Elimination de la fraction grossière empê-
= chant le malaxage correct du sol avec le liant
R 61 envisageable que dans la mesure où pas de
un malaxage intime du liant avec le ou pluie
e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
sol peut être réalisé soit en place avec - W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique
du mélange sol + liant 2 1 11 (1)
des malaxeurs à outils animés
(pulvimixers...) soit en centrale.
T : Traitement avec un liant hydraulique PF2 PF2 PF3 PF3

S : Application d'un enduit de cure


éventuellement gravillonné
G : Elimination de la fraction o/d sensible à
++ pluie l'eau et de la fraction grossière empêchant le
ou même réglage correct de la plate-forme 4 0 03 e = 0,7 e = 0,5 e = 0,4 e = 0,3
+ forte
Ces matériaux issus de roches S : Mise en place d'une couche de fin réglage
relativement tendres forment une ou (2) ou (2) ou (2) ou (2)
pellicule superficielle de boue (3)
Solution 1 :
lorsqu'ils sont circulés sous la pluie. e = 0,55 e = 0,4 e = 0,3 e = 0,2
G : Elimination de la fraction o/d sensible à
Mis en œuvre dans de bonnes l'eau et de la fraction grossière empêchant le
conditions météorologiques et s'ils ne 4 0 03 PF2 PF2 PF2 PF2
réglage correct de la plate-forme
comportent que peu, ou mieux, pas
R22 d'éléments fins, ils forment une croûte S : Mise en place d'une couche de fin réglage
R42 sous la circulation qui leur confère
une très bonne tenue aux sollicitations Solution 2 :
R62 = pas de G : Elimination de la fraction grossière empê-
du trafic. pluie
Ces matériaux peuvent également être ou chant le malaxage correct du matériau + liant
traités avec un liant hydraulique dans -
les mêmes conditions que ceux des W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique
classes R21, R41, R61. du mélange sol + liant 2 1 11

T : Traitement avec un liant hydraulique

S : Application d'un enduit de cure


éventuellement gravillonné
e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
Situation météorologique ne permettant pas
pluie
Ces matériaux issus de roches + faible
une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON (1)
calcaires ou argileuses très tendres mélange matériau + liant
nécessitent un traitement avec un liant PF2 PF2 PF3 PF3
G : Elimination de la fraction grossière empê-
hydraulique pour pouvoir être utilisés chant le malaxage correct du matériau avec le
en couches de forme. liant
R 23 Le traitement s'effectue le plus
R 33 généralement en place. =
W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique
La faible résistance de la roche mère ou pas de
du mélange matériau + liant 2 1 11
permet d'absorber dans les malaxeurs pluie
-
à outils animés des blocs relativement T : Traitement avec un liant hydraulique
importants.
S : Application d'un enduit de cure
éventuellement gravillonné

R43 Matériaux issus de roches très friables dont les possibilités d'emploi en couche de forme sont celles des sols auxquels on prévoit qu'ils seront assimilables au stade
final de leur mise en œuvre.
R63 Leurs conditions d'utilisation en couche de forme sont alors à rechercher dans les tableaux relatifs aux classes des sols B, C, D ou A dans lesquelles ils seront
R34 susceptibles de se classer.

R31
R32 Matériaux issus de roches argileuses peu fragmentables ou de roches salines inutilisables normalement en couche de forme
R5
(1) Sur cette PST, la mise en oeuvre d'un matériau traité répondant à une qualité "couche de forme" n'est pas réalisable. Procéder d'abord à un traitement
selon une technique "remblai" et se rapporter alors au cas de PST n°4 si l'effet du traitement est durable et aux cas PST n°2 ou 3 s'il ne l'est pas.
(2) Si intercalation d'un géotextile à l'interface PST-couche de forme.
(3) Dans le cas de la PST n°4, une couche de forme conduisant à une PF2 peut se limiter à une couche de protection superficielle de quelques centimètres
d'épaisseur de ce matériau. Celle-ci peut même être inutile si l'on a prévu la possibilité d'éliminer par rabotage les 5 à 10 cm supérieurs de la PST. Elle
peut également être remplacée par un enduit de cure gravillonné ou éventuellement clouté, appliqué directement sur l'arase terrassement.

71
CONDITIONS D'UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME

F1, F2, F3, F4, F5

Epaisseur préconisée de la couche de


Classe Situation Code forme e (en m.) et classe PF de la plate-
Observations Conditions d'utilisation forme support de chaussée
de météo-
générales rologique en couche de forme GWTS PST n° 1 PST n° 2
sol PST n° 3 PST n° 4
AR 1 AR 1 AR 1 AR 2 AR 2

F1
Sols Matériaux normalement inutilisables en couche de forme
organiques

Situation météorologique ne garantissant pas


pluie
+ une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
F2h faible mélange sol + liant
Cendres T : Traitement avec un liant hydraulique
volantes =
pas de éventuellement associé à la chaux
humides ou pluie S : application d'un enduit de cure gravillonné
0 0 22
- éventuellement clouté

La grande sensibilité à l'eau de Situation météorologique ne garantissant pas


pluie
F2m
ces matériaux implique de les + faible
une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
traiter pour les utiliser en couche mélange sol + liant
Cendres de forme. W : Arrosage pour maintien de l'état hydrique
volantes à Les réactifs les plus appropriés
= e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35 e = 0,35
teneur sont les liants hydrauliques T : Traitement avec un liant hydraulique
pas de
en eau éventuellement associés à de ou 0 1 12
pluie
moyenne la chaux vive lorsque les
- S : Application d'un enduit de cure gravillonné (1)
cendres se trouvent dans un éventuellement clouté
état (h).
Le traitement est réalisé le plus Situation météorologique ne garantissant pas
pluie PF2 PF2 PF3 PF3
souvent en place. + faible
une maîtrise suffisante de l'état hydrique du NON
mélange sol + liant
F2s
Cendres W : Humidification pour changement de l'état
volantes hydrique
sèches = pas de
ou T : Traitement avec un liant hydraulique 0 2 12
pluie
- S : Application d'un enduit de cure gravillonné
éventuellement clouté
Bien que pouvant être On adoptera les conditions applicables à la
F31 considérés comme insensibles classe de sols à laquelle ces matériaux sont
à l'eau, l'identification de ces assimilables en excluant toutefois les solutions
Schistes matériaux doit être complétée impliquant un traitement avec des liants
houillers par la mesure des paramètres hydrauliques (risques de gonflements)
brûlés retenus pour la classification des
sols
Ces matériaux sont plus ou On adoptera les conditions applicables à la
F32 moins sensibles à l'eau et classe de sols à laquelle ces matériaux sont
Schistes doivent être identifiés comme assimilables en excluant toutefois les solutions
houillers des sols. impliquant un traitement avec des liants
partiel- hydrauliques (risques de gonflements)
lement
ou non brûlés

F4
Schistes
des Matériaux normalement inutilisables en couche de forme
mines
de potasse

F5
Phospho- Matériaux normalement inutilisables en couche de forme
gypse

(1) Sur cette PST, la mise en oeuvre d'un matériau traité répondant à une qualité "couche de forme" n'est pas réalisable. Procéder d'abord à un traitement
selon une technique "remblai" et se rapporter alors au cas de PST n°4 si l'effet du traitement est durable et aux cas PST n°2 ou 3 s'il ne l'est pas.

72
CONDITIONS D'UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME

F6, F7, F8, F9

Epaisseur préconisée de la couche de


Classe Situation Code forme e (en m.) et classe PF de la plate-
de Observations météo- Conditions d'utilisation forme support de chaussée
sol générales rologique en couche de forme GWTS PST n° 1 PST n° 2 PST n° 3 PST n° 4
AR 1 AR 1 AR 1 AR 2 AR 2

F61
Machefers
d'inciné-
On adoptera les conditions d'utilisation en
ration
L'identification de ces matériaux couche de forme applicables à la classe de
des
doit être complétée par la sols ou de matériaux rocheux à laquelle ces
ordures
mesure des paramètres retenus matériaux sont assimilables, en excluant
ménagères
pour la classification des sols toutefois les solutions impliquant un traitement
bien
ou des matériaux rocheux avec des liants hydrauliques (risques de
incinérés,
gonflement)
criblés,
déferraillés
et stockés

F62
F63
Machefers
mal
incinérés, Matériaux normalement inutilisables en couche de forme
non défer-
raillés,
non stockés

F71
Matériaux de
démolition L'identification de ces matériaux On adoptera les conditions d'utilisation en
criblés, doit être complétée par la couche de forme applicables à la classe de
homogénéisés, mesure des paramètres retenus sols ou de matériaux rocheux à laquelle ces
sans pour la classification des sols matériaux sont assimilables
plâtre

F72
F73
Matériaux
de
démolition Matériaux normalement inutilisables en couche de forme
avec
éléments
putrescibles
et plâtres

F8 L'identification de ces matériaux


On adoptera les conditions d'utilisation en couche
de forme applicables à la classe de sols ou de
Laitiers doit être complétée par la
matériaux rocheux à laquelle ces matériaux sont
de mesure des paramètres retenus
assimilables, en excluant toute-
hauts pour la classification des sols
fois les solutions impliquant un traitement avec
fourneaux ou des matériaux rocheux
des liants hydrauliques (risques de gonflements)
F9
Les conditions d'utilisation en remblai de ces matériaux devront être définies cas par cas à partir d'une étude spécifique. Le plus souvent cette étude devra
Autres
comporter un ouvrage expérimental ou pour le moins une série de planches d'essai pour fixer les modalités de compactage
déchets

73

Vous aimerez peut-être aussi