Vous êtes sur la page 1sur 3

1

Rapport médical

A qui de droit

IDENTIFICATION

Tchouta Mbianda Raynaud Morel, né le 20/01/998 à Nkongsamba, étudiant en Médecine.

HISTOIRE DES CONSTATATIONS MEDICALES

Le susnommé est reçu dans notre établissement des soins le 12/11/2015 pour traumatisme
cranio-facial survenu depuis le 04/11/2015 des suites d’un accident de la voie publique après
un traitement initial à l’hôpital de District de Bangangté. L’intéressé aurait en effet été percuté
par un véhicule avec réception sur l’hémicorps et la face gauches. Le bilan lésionnel à
l’arrivée fait ressortir :
- Des multiples plaies faciales et de la région otorhino-laryngologique (ORL)
- Des multiples fractures pan sinusiennes épargnant uniquement le sinus sphénoïdal
- Une déformation de la mandibule, avec fracture sous-jacente

A son arrivée, le patient était porteur d’un scanner cérébral réalisé en urgence qui ne montrait
aucune lésion intracrânienne sévère. Il a bénéficié d’un examen spécialisé des différents
spécialistes dont :
- L’ORL
- L’odonto-stomatologue
- Le neurochirurgien

Les constatations cliniques ont été documentées par les différents spécialistes
(Voir rapport concerné) après des examens paracliniques.

TRAITEMENTS REÇUS

Les traitements reçus comportent :


1) des pansements et débridement successifs des plaies du 12/11/2015 jusqu’au 02/12/2015,

1
2) Une contention par attèles de la fracture de la mandibule, des soins des cavités buccales
carieuses, une dévitalisation de certaines dents. L’attèle a été mise en demeure après 45 jours
3) Des soins ORL spécialisés comportant une rhinoscopie qui a montré une muqueuse
inflammatoire et une déviation septale à gauche ; une otoscopie et une suture des plaies de la
sphère ORL
Le patient a été revu à distance pour une rhinorrhée et otorrhée chronique, très probablement
séquelles de l’atteinte pansinusienne au cours de l’accident et qui nécessite une prise en
charge au long cours.

ETAT ACTUEL ET CONCLUSION

Au total, le nommé Tchouta Mbianda Morel a été suivi dans notre institution avec des lésions
multiples ayant nécessité une prise en charge pluridisciplinaire (confère rapport des
spécialistes).
Au moment où nous établissons ce rapport médical sous sa demande, il ies guéri de la plupart
de ces lésions avec néanmoins une rhinorrhée séquellaire dont le délai de guérison peut être
long et dont l’handicap sur la santé n’est pas négligeable.

Ce rapport médical est établi pour servir et valoir ce que de droit.

Fait à Douala le 04 Janvier 2016.

Le Directeur Médical

2
3

Vous aimerez peut-être aussi