Vous êtes sur la page 1sur 16

FASOVIAT

nº 26 MAI 2018

LE BIMENSUEL D’INFORMATIONS ET DE FORMATION DES VIATEURS DE LA FONDATION DU BURKINA


FASO

Une belle initiative du service de l’aumônerie au Groupe Scolaire Saint Viateur fut de
rafraîchir la Grotte Mariale en la rendant plus accueillante pour les élèves et les amis de
l’école. En 2016-2017, un concert de chorale fut organisé pour ramasser des fonds,
97 000 francs cfa fut ramassés. Des quêtes durant le mois du rosaire en octobre 2017
ainsi que des dons des voisins qui viennent prier avec nous sur semaine ont permis de
récolter la somme nécessaire pour rénover la grotte. La grotte qui est sous le modèle de
Lourdes fut construite initialement par le deuxième groupe de postulants en 2003 dont les
frères Désiré Legma et François Savadogo.

La dévotion mariale est


grande au Burkina Faso.
Toutes les paroisses du
pays ont aménagé une
grotte Notre-Dame-de-
Lourdes dans leurs
enceintes et chaque
diocèse a érigé un
sanctuaire marial pour les
pèlerinages. Celui de
Ouagadougou est à la
sortie de la ville, à Yagma,
et celui de Banfora est à
Fabédougou près des
dômes.

Le mois de Marie apporte, pour les citoyens de Ouagadougou, la saison des pluies. Après
7 mois de sécheresse, d’octobre à avril, la première pluie a un effet euphorique sur la
population. En 1999-2000, le frère Valmont avait même sorti l’apéro au moment de la
pluie à Paspanga pour fêter l’événement. Que de bons souvenirs… Cette année, il a
« goutté » le 10 mai, le 17 mai, la première pluie a duré 15 minutes seulement et le 28 mai
une seconde pluie d’une demi-heure. Souhaitons que les pluies soient plus régulières pour
les mois de juin, juillet et août.
Le samedi 26 mai a eu lieu la clôture de l’année scolaire 2017-2018 de l’Etablissement
LOUIS-QUERBES. Cette clôture fut marquée par deux évènements majeurs : la traditionnelle
messe de fin d’année et la sortie de la 6e promotion des apprenants du Centre de Formation
Professionnelle Louis-Querbes.
« Nous irons dans la joie vers la
maison du Seigneur quelle joie quand on
m’a dit allons dans la maison du
Seigneur. » Ce chant d’entrée bien rythmé
marquait le début de la messe de fin de
l’année scolaire 2017-2018. Pour
clôturer en beauté cette année qui s’est
déroulée sous le regard bienveillant de
Dieu, nous nous sommes fiés au même
regard divin. En effet, ce matin du 26 mai
à 8h nous avons dit merci à Dieu d’avoir
veillé sur nos activités et sur tous les
membres de l’établissement (personnel,
enseignants, élèves et partenaires). Cette
action de grâce au Dieu trois fois Saint,
Maître et Source de toute connaissance et
de toute éducation a été Célébrée par le
Père Wilfried (Orioniste) et concélébrée
par le Père curé Céraphin OUEDRAOGO
(CSV). Le célébrant n’a pas manqué de marquer la joie et le merci des élèves et de leurs
encadreurs pour tout ce que l’année a été. Malgré les turbulences des grèves, l’établissement a
tenu, en témoigne la progression des différents cours et la tenue de toutes les évaluations
programmées au début de l’année. Ce fut, également, une opportunité pour confier tous nos
élèves en classes d’examens et le bon déroulement des vacances.

Les finissantes en restauration-cuisine Les finissants en plomberie


Pendant l’action de grâce la
joie des élèves était visible à travers
les différents pas de danses et des
acclamations. Les élèves de
l’enseignement général comme ceux
de l’enseignement technique, les
apprenants en agriculture-élevage,
comme ceux de la plomberie, ainsi
que les apprenants de la
restauration-cuisine, tous ont
esquissé des pas au rythme des
chants « Seigneur tu m’as comblé et
je viens te rendre grâce (bis). Loué
soit-tu gloire à toi ! », « Fooli bi ye
Matigi an faa nyumanba (bis).
Tanu ni bonyè’n b’i y e bi loonda
nin na », « ton amour nous Chorale Santa Maria
environne au Seigneur » et « Tu es
merveilleux, tes œuvres sont merveilleuses tout ce que tu fais Seigneur est merveilleux ».
Au-delà de l’harmonie du rythme et des paroles de ces mélodies, le sens de ces paroles,
marquait une profonde gratitude et de confiance des enfants de Dieu de la famille
querbésienne de Banfora.
c

La célébration a connu la présence des autorités administratives, en l’occurrence,


Madame le Gouverneur de la Région des Cascades, Madame le Haut-Commissaire de la
Province de la Comoé, Monsieur le Représentant du Directeur Général du Foncier et de
l’Organisation du Monde Rural, Madame la Représentante du Coordonnateur National de la
GIZ/PDA, Monsieur le Directeur Régional de la Jeunesse de la Formation et de l’Insertion
Professionnelle, Monsieur le représentant du Directeur Régional de l’Agriculture et des
Aménagements Hydrauliques, Monsieur le représentant du Directeur Régional des
Enseignements Post-primaire et Secondaire, Monsieur le Directeur Régional de l’Agence
Nationale pour l’Emploi, Monsieur le chef d’Antenne FAFPA des Cascades, Madame la
Directrice des Ressources Humaines / SN-SOSSUCO
A la fin de la célébration nous avons eu droit à des diverses interventions dont
celles de l’aumônier (Fr Camille ZONGO), de l’éducateur principal (Fr Clément OUEDRAOGO),
du Directeur Général (Fr Benjamin OUEDRAOGO), du père curé, supérieur local des CSV de
Banfora (P. Céraphin OUEDRAOGO) et du célébrant.

Photos de famille

des sortantes

en restauration-cuisine

et leurs encadreurs
Après la célébration eucharistique, place est donnée à la cérémonie de Sortie de la 6e
promotion du Centre de Formation Professionnelle (CFP). Lors de cette cérémonie nous
avons assisté, sous une pluie bienveillante, à des différentes interventions :
Les membres du
présidium
de gauche à droite :
*Madame KONATE,
représentante de la GIZ ;
*Frère OUEDRAOGO,
Directeur ELoQ ;
*Madame le Gouverneur
Cascades ;
*Madame le Haut-
Commissaire COMOE ;
*Madame GNANOU,
Directrice des Ressources
Humaines SN-SOSSUCO

Le mot de bienvenue et de remerciement du Directeur Général, Fr Benjamin OUEDRAOGO


Au début de la cérémonie, le DG a tenu a souhaité la
bienvenue aux différents invités selon leurs rangs et
grades respectifs en ces termes : « c’est pour moi un
réel plaisir de prendre la parole en ce jour si solennel
de la journée de clôture et de sortie de promotions
des apprenants de la formation professionnelle, pour
vous souhaiter à toutes et à tous la cordiale
bienvenue à l’Etablissement LOUIS QUERBES de
Banfora » Après avoir rendu hommage à l’équipe
administrative et au corps enseignant pour leur
abnégation dans le travail et le sacrifice, il fit un rappel
des résultats scolaires de l’année antérieure. Le DG a
également remercié nos partenaires techniques,
financiers et éducatifs pour leurs présences, leurs
soutiens multiples et multiformes et de leur confiance
renouvelée. Interpellation a été faite, également, aux
« élèves en classe d’examens à doubler d’effort pour
affronter vaillamment les différents examens qui
s’annoncent à l’horizon ». Tout en souhaitant un bon
repos mérité, la prudence et la sagesse sont Le Fr Benjamin OUEDRAOGO, DG,
recommandées, à ceux des classes de passage, pendant en interview avec les journalistes
les vacances. Le DG termina son allocution par une de la RTB/Radio/télévision du
exhortation à un éveil de conscience effectif aux Burkinabè.
finissants de la formation professionnelle.
La présentation du CFP Louis-QUERBES par le Fr Venceslas TRAORE
Quant au Fr Venceslas TRAORE, il a fait
l’historique du CFP. Il évoqua ainsi sa création en
octobre 2009 dans l’objectif « d’aider les jeunes
déscolarisés de la localité à l’apprentissage
d’un métier » avec pour « mission de fournir aux
jeunes des qualifications et des aptitudes
nécessaires pour exercer une profession ou
certaines fonctions avec compétence et
efficacité ». Il a fait cas, également, des différentes
filières disponibles dans le Centre, ainsi que la
durée de la formation et les différentes
certifications (CQP) que les apprenants peuvent
avoir accès. Il a fait, aussi, mention du choix du
Gouvernement de faire du CFP LOUIS-QUERBES
un centre pilote de la formation selon l’Approche
Par Compétence (APC). « Une approche de
formation pilotée par la GIZ en collaboration
avec le Ministère de l’agriculture dans le cadre
de la formation et de l’organisation du CQP en
Agronomie, option fermier agricole » selon les mots du censeur, le Fr Venceslas TRAORE.
Son intervention s’est achevé sur quelques statistiques. L’effectif des apprenants du Centre est
de 81, dont 30 en 1ère année et 53 en fin de formation dont 14 en agriculture, 17 en
restauration-cuisine et 22 en plomberie.

Le discours de Madame le Gouverneur


Après avoir souhaité la bienvenue à tous,
Madame le Gouverneur signifia à l’assemblée
l’importance et la qualité de la formation du CFP
Louis-QUERBES. Elle indiqua que l’engagement des
Viateurs dans la formation de la jeunesse va dans la
même ligne que la vision gouvernementale. Affirme-
t-elle ainsi : « Le secteur professionnel est un facteur
clé du développement de notre pays. Ainsi la mise en
valeur de ses ressources est une nécessité
incontournable. L’Etat s’est également lancé dans un
processus de développement des pôles de
croissance. C’est ainsi que le Gouvernement veut
faire du Burkina un pays émergent possédant une
expertise qualifiée, suffisante et disponible dans les
corps de métiers et susceptible de valoriser le
potentiel économique du pays. »

Tout en félicitant l’Etablissement, le


Gouverneur a réitéré ses encouragements et promis sa disponibilité d’accompagner
l’Etablissement. Disait-elle à cet effet : « Je vous encourage donc à persévérer dans cette
perspective afin de toujours faire de ces jeunes présents et futurs que vous recevrez, des hommes
compétents, efficients et efficaces pour la Nation en général et la région des Cascades en
particulier . Je vous rassure de mon entière disponibilité à vous accompagner dans toutes vos
actions entrant dans le cadre de la formation des jeunes»
La cérémonie de remise de kits des apprenants
Les interventions ont été données par la présentation de la promotion sortante par
filière de formation ; puis par la présentation des différents majors par filière ; et enfin, par la
remise des attestations et des kits. Les différents kits agricoles nous ont été offerts par la
Direction Générale du Foncier, de la Formation et de l’Organisation du Monde Rural.
J’ai reçu, le vendredi 4 mai 2018, un appel téléphonique de Longueuil au Québec
d’une ancienne élève des cours du soir en 2011-2012. Mme Somé Yéri Jeanne désirait
recevoir une copie de son bulletin de Terminale pour s’inscrire dans une formation au
Canada. Après lui avoir scanné et envoyé, elle me répond ceci : « Merci infiniment frère !
Soyez richement béni! Je suis et demeurerai reconnaissante à votre établissement pour
m’avoir permis d’obtenir mon BAC! Je souhaite bon vent à l’établissement! Que le
Seigneur inspire les professeurs et les élèves afin que vous obteniez d’excellents % de
réussite qui permettront à l’établissement d’être parmi les meilleurs des meilleurs! Vous
m’avez rendu un très grand service! Vous m’avez sauvée d’une situation qui m’était
délicate. Si jamais vous êtes de passage un jour au Canada n’hésitez pas à me le faire
savoir! »

Les cours du soir au Groupe Scolaire Saint Viateur sont venus en aide à plusieurs
personnes leur donnant une nouvelle chance dans la vie. Nous avons toutes les classes
du primaire et tout le cycle du post primaire et du secondaire avec la filière littéraire et la
filière scientifique regroupant 19 classes. L’effectif est de 705 apprenants au secondaire et
237 au primaire. Les gens apprécient le sérieux et l’encadrement offert. Ils ont 3 heures
de cours par jours durant 6 jours, du lundi au samedi. Les cours du soir existent aussi à
l’Etablissement Louis Querbes de Banfora.

Notre clientèle regroupe différents profils, plus de 60% sont les femmes. Il y a les
commerçants qui cherchent leur CEP, des fonctionnaires qui cherchent leur BAC, des
jeunes et moins jeunes qui cherchent leur BEPC. La majorité travaillent le jour et sacrifient
toutes les nuits de 18h30 à 21h30 à s’assoir sur une « table-banc » pour écouter les
différents professeurs.

Bravo aux apprenants qui cherchent à améliorer leur condition de vie par l’éducation.
Initié en 2007 par le père Lindbergh Mondésir, les journées Viatorienne des Arts et
de la Culture sont trois jours consacrés aux manifestations culturelles des élèves.
En octobre 2017, chaque classe prépare des ballets, des danses, des chants, du
théâtre, des contes. En décembre 2017, il y a une présélection et en mars 2018, ce
fut les demi-finales. Les 21-22 et 23 mai 2018, il y a eu les finales dans chacune
des disciplines. De plus, cette année, il y a eu des compétitions en Art Oratoire ainsi
que « English Day » où il y avait une compétition entre chaque classe.

L’événement fut une grande réussite.


Le samedi 26 mai, de 9h00 à 16h00, l’Association des parents d’élèves au secondaire a
organisé avec le Bureau des élèves une Kermesse bien spéciale. Il y a sur le site des
exposants, des kiosques de vente de nourriture et de boisson et plusieurs communications
adressées aux parents : Orientation scolaire et réussite, la santé des jeunes, la sécurité
routière, le choix d’aide aux élèves aux domiciles, les assurances, rôle des parents dans le
suivi académique, …

Ce fut une journée


d’échange entre les parents et les
enseignants avec la participation
des élèves. Pour l’événement, le
bureau de l’APE du GSSV avait
invité plusieurs autres bureaux
d’APE des autres établissements
voisins afin d’ouvrir le débat et les
échanges.

Pour une première édition,


ce fut une réussite, les parents qui
sont venus ont trouvé les
échanges intéressants et le
souhait de tous est de reprendre
l’an prochain cette journée
Parents/Enseignants en décembre
plutôt qu’en fin d’année scolaire.
Président APE secondaire, DG Assurance Saham, DG du GSSV et présidente APE préscolaire

Visite des expositions Vente de grillades durant la kermesse par les élèves
De plus en plus, le fléau du tabagisme
et de la drogue gagne du terrain dans nos
milieux éducatifs burkinabè entraînant ainsi la
jeunesse dans une véritable impasse. Notre
devoir en tant que responsables est donc de
prévenir afin de sauver cette jeunesse en
recherche de repère. C’est pourquoi, le
Groupe Scolaire Saint Viateur a organisé le
26 Mai 2018 de 18h30 à 22h, une nuit
culturelle inter-établissements pour
qu’ensemble nous puissions dire « non aux
fléaux du tabagisme et de la drogue en milieu
scolaire ».

Une nuit culturelle regroupait une


vingtaine d’établissements secondaires où
chaque établissement présentait deux
prestations artistiques : soit un ballet, un
play-back ou un slam. Le thème de la
présente activité fut : «Non au tabagisme et à
la drogue en milieu scolaire !» L’activité fut
sous le patronat du Ministère de la Santé.
Les prestations des établissements ont été
entrecoupées par des flashes de sensibilisation sur les conséquences de la
consommation des stupéfiants. Il y a eu aussi quelques artistes burkinabè invités.

La participation des établissements fut gratuite et un jury composé de certains


représentants des établissements invités, ont attribué des prix aux trois meilleures
prestations. 1er : 100 000Fcfa ; 2ème : 75 000Fcfa ; 3ème : 50 000Fcfa.

Les établissements secondaires sont conscients qu’aucune lutte n’est possible sans
une véritable unification de nos forces. Cette première édition cherche à ralentir tant soit
peu le fléau du tabagisme et de la drogue en milieu scolaire.

Ensemble pour une


éducation responsable !
Félicitation au frère SANOU Marius
et son équipe d’éducateurs qui sont
les initiateurs de cette activité.
Le 23 mai 2018, les confrères de la résidence Louis Querbes de Dassasgho ont fait
boucherie… Notre élevage de poulets commencé en novembre passé porte du fruit.
Nous avions une soixantaine de poulets et il y avait durant les nuits et les matins
des compétitions entre les coqs pour savoir lequel chantait le plus fort… Ainsi 10
coqs ont perdu la voix… Ce fut une belle activité communautaire. Le père Jean-
Marc était triste de voir ses « amis à plumes » partir, il a préféré se retirer dans sa
chambre. La soirée s’est poursuivie avec du « beaufort ». Il fallait un
rafraichissement pour célébrer les funérailles. La soupe s’annonce bonne….
Enfants Jeunes Adultes
Nombre en 1e année 112 Nombre en 1e année 35 36
Nombre en 2e année 106 Nombre en 2e année 16 21
Nombre en 3e année
Nombre en 3e année
115 Baptême et 25 27
Baptême
Eucharistie
Nombre en 4e année
Nombre en 4e année 95 20 21
Confirmation
Nombre en 5e année 68
Nombre en 6e année
62
Confirmation
Total 558 96 105

Nombre de catéchistes impliqués = 32 personnes

Le dimanche 27 mai
2018, il y a eu la clôture de
l’année catéchétique du centre
Saint Viateur regroupant 759
catéchumènes.
Durant la célébration, les
adultes catéchumènes de
première année et de la
deuxième année ont eu leur rite
de passage. Les catéchumènes
de la première année ont reçu
un signe de croix sur le front et
ceux et celles de la seconde
année ont reçu une onction
d’huile sainte sur la poitrine et
sur le dos. A la fin, tous les
catéchumènes, enfants, jeunes
et adultes ont reçu leur bulletin
qui leur permettra de s’inscrire
l’année prochaine dans le
groupe de son niveau.

La catéchèse se déroule dans nos locaux/


classes de l’école les mercredis, samedis et
dimanches. Chaque catéchèse dure deux
heures. Le responsable : F. Benjamin Koné
catéchistes : F. Nicolas Dongo et Jocelyn
Dubeau et l’aumonier l’Abbé Béranger
Le mercredi 30 mai 2018, le Groupe Scolaire Saint Viateur a clôturé son année
académique par une messe d’action de grâce et la bénédiction des 8 classes d’examens
d’État qui se dérouleront durant le mois de juin et juillet 2018. Le père Macaire Sandwidi,
supérieur de la Fondation, a présidé la célébration et a béni les élèves avec leurs bics et
calculatrices qu’ils utiliseront durant les examens de l’État. Les examens d’État
commencent par le BEPC du 18 au 29 juin, ainsi que le CEP du 19 au 30 juin 2018, alors
que le BAC se déroule du 4 au 15 juillet. Le CEP est le diplôme qui termine les six années
du primaire. Le BEPC est le diplôme du post primaire soit de la 6e à la 3e c’est-à-dire de 12
ans à 15 ans (sec I à IV au Québec) et le BAC, un diplôme organisé par l’Université qui
permet aux élèves de poursuivre des études supérieures. Le secondaire regroupe la
seconde, la première et la terminale, soit les élèves de 16 à 18 ans. (sec.V et deux années
de CEGEP pour le Québec). Notre établissement est retenu par l’État comme un site pour
les trois examens.

L’autel tout
décoré pour la
circonstance.

Le père
Macaire

Bénédiction
des élèves
Mois de mai, un mois aux multiples couleurs liturgiques. Comment les paroissiens et les
paroissiennes de Saint-Viateurs ont vécu ce mois dédié à Notre Mère du ciel ?
Dimanche 6 mai 2018: Sortie de l’Union Des Religieux (ses) à Fabédougou

Dimanche 13 mai 2018 :

Fête de Notre Dame de Fatima et Pèlerinage paroissiale à Fabédougou

Le curé et ses fidèles paroissiens Prière du chapelet à la grotte de Fabédougou


convergeant de la grotte à la et pendant la célébration eucharistique
chapelle pour la messe
La grâce des Sacrements de baptême, de l’Eucharistie (Première communion), de confirmation
et du mariage pour la famille paroissiale Saint-Viateur

Le temps pascal
ouvre une période
des sacrements de
l’initiation chrétienne.
En effet, la nuit
pascale a connu la
naissance de 42
adultes et jeunes dans
la grande famille de
Dieu de l’église
paroissiale
viatorienne de
Banfora. Avant la
veillée pascale dans la
matinée plus d’une
dizaine de couples se
sont dits OUI devant
Dieu et devant les hommes à travers le sacrement du mariage. Durant le temps pascal une
vingtaine de bébés aussi ont été baptisés

Jeudi 10 mai 2018 : Fête de l’Ascension et sacrement de baptême


et première communion des écoliers
Ce jour, 41 enfants ont reçu le sacrement de baptême et la première communion. Dans
la même semaine, le 12 mai à Tiéfora, une localité de la paroisse, 35 catéchumènes ont franchi
la porte d’entrée de l’Eglise grâce au sacrement de baptême et grâce au sacrement de mariage
7 couples ont régularisé leur situation avec l’Eglise. Toutes ces célébrations ont été présidées
par le curé.
Dimanche 27 mai 2018 :
la fête de la Sainte Trinité et Sacrement de la confirmation à la paroisse Saint-Viateur

La
procession
d’entrée du
27 mai
2018

La célébration de la fête de la Sainte Trinité a été présidée par le Vicaire Général du diocèse de
Banfora, à savoir l’Ab Justin FAYAMA, représentant le Père évêque, Mgr Lucas SANON, en visite ad
limina apostolorum pour conférer le sacrement de la confirmation aux baptisés qui désirent
approfondir leur relation avec Dieu dans son Eglise. Nous en avons eu au nombre de 44. Que le
nom du Seigneur soit béni !

Les
confirmands
en images
pendant la
messe

Jeudi 31 mai : fin du mois marial et fête de la Visitation


Ce dernier jour du mois de mai marque la fin du rosaire de ce mois dédié à notre Mère
Marie ; ce fut également la fête de la Visitation. Les fidèles paroissiens se sont confiés à la
protection maternelle de Marie à travers la récitation du chapelet et à la célébration
eucharistique présidée par le P. Wilfried, religieux Orioniste.

Vue des fidèles lors du chapelet mettant fin


au mois marial et de la messe du jeudi soir