Vous êtes sur la page 1sur 2

Machines Electriques

Exercices Machine à Courant Continu

Exercice 1 :
Une génératrice à excitation indépendante délivre une f.é.m constante de 210 V pour un
courant inducteur de 2A. Les résistances des enroulements induit et inducteur sont
respectivement 0,6 Ω et 40 Ω et les pertes « constantes » sont de 400 W. Pour un débit de 45
A, calculer :
- La tension d’induit U
- La puissance utile Pu
- Les pertes Joule induit et inducteur
- La puissance absorbée Pa et le rendement.

Exercice 2 :
On a relevé la caractéristique à vide d’une génératrice, de résistance d’induit R = 0.1 et de
résistance d’inducteur r = 35, en l’entraînant à 1800 tr/min en excitation séparée :

E0(V) 0 26 60 90 100 110 120 130 135


J(A) 0 0.4 1 1.7 2 2.4 2.9 3.5 4

Et la caractéristique en charge U(I), en excitation séparée, à la vitesse 1800 tr/min et à courant


d’excitation constant

U(V) 110 105.5 100 96 91


I(A) 0 30 75 100 120

I. Marche en excitation séparée

a- Quelle est la réaction magnétique d’induit pour I = 0 à 120A ?


b- Quelle est la valeur du couple électromagnétique pour I = 100A ?
c- Quelles sont les excitations nécessaires pour que la tension reste constante et égale à
110V pour I = 0 à 120A. Tracer la caractéristique de réglage I(J) à U=110V

II. Marche en excitation shunt

a- Quelle est la f.e.m. à vide E0 sans rhéostat de champ Rh ?


b- Que devienne cette f.e.m. si la vitesse passe à 1440 tr/min ?
c- Donner la valeur de Rh capable de désamorcer la machine à 1800 tr/min.
d- Si Rh = 0, déterminer la vitesse Nc capable de désamorcer la machine.
e- Quelle est la valeur de Rh permettant d’avoir à vide U = 120V à 1800 tr/min.
f- Sans toucher à Rh (Rh trouvée en e), quelle est la valeur de la vitesse nécessaire pour
avoir à vide U = 90V ?
Machines Electriques

Exercice 3:
Un moteur à courant continu à excitation indépendante et constante est alimenté sous 240 V.
La résistance d’induit est égale à 0,5 Ω, le circuit inducteur absorbe 250 W et les pertes
collectives s’élèvent à 625 W. Au fonctionnement nominal, le moteur consomme 42 A et la
vitesse de rotation est de 1200 tr/min.
1- Calculer :
- la f.é.m, la puissance absorbée, la puissance électromagnétique et la puissance utile
- le couple utile et le rendement
2- Quelle est la vitesse de rotation du moteur quand le courant d’induit est de 30 A ?
Que devient le couple utile à cette nouvelle vitesse (on suppose que les pertes collectives sont
toujours égales à 625 W) ? Calculer le rendement.

Exercice 4:
Un moteur à excitation dérivée est alimenté sous une tension constante de 200 V. Il absorbe
un courant I = 22A. La résistance de l’inducteur est Re= 100Ω, celle de l’induit Ra = 0,5Ω.
Les pertes constantes sont de 200W.
1- Calculer les courants d’excitation et d’induit.
2- Calculer la force contre-électromotrice.
3- Calculer les pertes par effet Joule dans l’inducteur et dans l’induit.
4- Calculer la puissance absorbée, la puissance utile et le rendement global.
5- On veut limiter à 30 A l’intensité dans l’induit au démarrage. Calculer la valeur de la
résistance du rhéostat de démarrage.
6- On équipe le moteur d’un rhéostat de champ. Indiquer son rôle. Dans quelle position doit
se trouver le rhéostat de champ au démarrage ? Justifier votre réponse.

Exercice 5:
1- Donner le schéma électrique équivalent d’un moteur à courant continu à excitation série.
2- On donne :
 La tension d’alimentation du moteur : U = 200 V
 La résistance de l’inducteur : r = 0,5 Ω ; la résistance de l’induit : R = 0,2 Ω
 Le courant consommé : I = 20 A
 La vitesse de rotation : n = 1500 tr×min-1
Calculer :
2-1- La f.é.m. du moteur.
2-2- La puissance absorbée, la puissance dissipée par effet Joule et la puissance utile si les
pertes collectives sont de 100 W. En déduire le moment du couple utile et le rendement.
2-3- Au démarrage, le courant doit être limité à Id = 40 A. Calculer la valeur de la résistance
du rhéostat à placer en série avec le moteur.