Vous êtes sur la page 1sur 36

AU T O M AT I O N 2 00 0

567 20 rue de la pommeraie - 78310 COIGNIÈRES (FRANCE)


( (33) 01-34-61-42-32 7 (33) 01-34-61-89-19

NOTICE TECHNIQUE
DGPT2 STANDARD

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 1/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

SOMMAIRE
1- RÔLE ET FONCTIONS DU DGPT2 STANDARD 6
1-1 Rôle 6
1-1-1 Le dégagement gazeux ou baisse importante de niveau 6
1-1-2 La pression de cuve 6
1-1-3 La température du diélectrique 7
1-2 Fonctions 7

2- CARACTÉRISTIQUES 8
2-1 Traitements et matériaux 8
2-1-1 Traitements 8
2-1-2 Principaux matériaux 9
2-2 Les spécificités de fabrication 10
2-2-1 Le surmoulage 10
2-2-2 La soudure par ultrasons 10
2-3 Les normes 11
2-3-1 Normes de conception 11
2-3-2 Normes de fabrication 12

2-4 Nomenclature des principaux composants 13


2-4-1 Le corps 13
2-4-2 Le coffret électrique 13
2-4-3 La platine électrique 14
2-4-4 Le robinet purgeur 15
2-4-5 Les accessoires 15
2-5 Plan d’encombrement 16
2-6 Les options 17

3- POSE DE L´APPAREIL 18
3-1 Préparation 18
3-2 Montage 18

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 2/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

SOMMAIRE
3-2-1 Le transformateur ne possède pas de robinet de vidange 18
3-2-2 Avec et sans robinet de vidange 18
3-3 Remplissage 19
3-3-1 Le transformateur ne possède pas de robinet de vidange 19
3-3-2 Le transformateur possède un robinet de vidange 20

4- FONCTIONNEMENT ÉLECTRIQUE 21
4-1 Préambule 21
4-2 Schémas de fonctionnement 21
4-2-1 Dégagement gazeux 21
4-2-2 Pression de cuve 22
4-2-3 Température 23
4-3 Schéma de raccordement 25
4-4 Pouvoir de coupure 25
4-5 Affectation des contacts 26
4-5-1 Dégagement gazeux 26

4-5-2 La surpression de cuve 26

4-5-3 Les températures 27

5- ESSAIS 28
5-1 Dégagement gazeux 28
5-2 Surpression de cuve 28
5-3 Température T1 28
5-4 Température T2 28

6- QUE FAIRE SI... 29


6-1 Problèmes de : dégagement gazeux 29
6-1-1 Question n°1 29
6-1-2 Question n°2 29
6-1-3 Question n°3 30

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 3/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

SOMMAIRE
6-2 Problèmes de : surpression de cuve 31
6-2-1 Question n°4 31

6-3 Divers 31
6-3-1 Question n°5 31

7- ENTRETIEN 32
7-1 Le corps transparent 32
7-2 Le niveau de diélectrique dans le corps 32
7-3 Vérification annuelle 32

8- LA GARANTIE ET LE S.A.V. 32
8-1 La garantie 32
8-2 Le S.A.V. 32

9- ANNEXE 34
T/NOT-0014 Changement de l’ampoule magnétique
T/NOT-0015 Mise en place du blindage anti-magnétisme

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 4/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

Bonjour !

Tout d’abord, nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à nos produits.

Cette notice est le fruit de plus de 30 ans d’expérience dans le domaine de la


protection des transformateurs.

Permettez-nous de vous présenter notre société...

- Un peu d’histoire ...


Fin 1973, les constructeurs français de transformateurs électriques de distribution,
expriment le besoin d’installer sur leur nouveau type de matériel, une protection. Cet
appareil devra pouvoir contrôler en continu les différents paramètres liés au diélectrique.
En 1974, Automation 2000 sort son premier appareil...
Depuis, la production n’a cessé de croître, et des types différents d’appareils, de voir
le jour (avec l’aide de nos partenaires clients).

- Comment nous joindre ?

AUTOMATION 2000
par courrier - 20 RUE DE LA POMMERAIE
78310 COIGNIÈRES

par téléphone
X (33) 01-34-61-42-32

par fax
W (33) 01-34-61-89-19

par e-mail @ info@automation2000.com

- Qui joindre ?

u
M R CROITORIU DIRECTEUR INDUSTRIEL
M ME PARTAIX CONTACT CLIENTS

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 5/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

1– RÔLE ET FONCTIONS DU DGPT2 STANDARD


Rappel de la notice technique « Généralités »

1-1 Rôle

Les transformateurs sont des maillons très importants du réseau de distribution électrique.
Ils assurent l’interface entre le fournisseur d’électricité et le consommateur qui est
généralement un industriel.

Il convient donc :
· de protéger le transformateur côté « primaire » et, ce faisant, de protéger
l’installation en amont. Cela évite également de continuer à alimenter un défaut
important.
· de pouvoir délester le transformateur sur le « secondaire » lorsque celui-ci est utilisé
au-delà de ses performances ou qu’un défaut entraîne une élévation importante de
température.

Le DGPT2 standard a été conçu pour remplir ces fonctions.

Quels sont les moyens de surveillance qu’il utilise ?

Ils sont au nombre de trois :

1-1-1 Le dégagement gazeux ou baisse importante de niveau

Le dégagement gazeux a pour origine la pyrolyse


du diélectrique.
Celle-ci est généralement due à de petits
amorçages causés par des ruptures d’isolant.

La baisse importante de niveau est généralement


due à une fuite sur le transformateur (robinet de
purge mal fermé, par exemple).
Flotteur et ampoule magnétiques
de dégagement gazeux

< PHÉNOMÈNES LENTS DANS LE TEMPS (PAR RAPPORT À LA SURPRESSION DE CUVE)

1-1-2 La pression de cuve

En cas de court-circuit franc dans le transformateur, l’arc


électrique formé provoque une onde de choc instantanée.
La surpression dans la cuve devient alors très forte et
déforme celle-ci (quelquefois jusqu’à l’explosion).

) PHÉNOMÈNE LE PLUS IMPORTANT POUR LA SÉCURITÉ ET EXTRÈMEMENT RAPIDE

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 6/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

1-1-3 La température du diélectrique

Son élévation peut être due à :


· un défaut interne provoquant un échauffement
· un dépassement de la puissance nominale du
transformateur (chaleur importante dissipée par effet
Joule)

< C’EST AUSSI UN PHÉNOMÈNE RELATIVEMENT LENT

1-2 Fonctions

Au niveau du transformateur, surveillance :

· du Dégagement Gazeux.................................... D G
· de la Pression de cuve ...................................... P
· de la Température............................................. T2 (2 seuils)

d’où le nom de l’appareil : D G P T 2

)x POUR PLUS DE DÉTAILS SUR CES FONCTIONS, CONSULTEZ LA NOTICE TECHNIQUE


GÉNÉRALITÉS N° T/NOT-0017

FACE AVANT FACE ARRIÈRE

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 7/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

2– CARACTÉRISTIQUES

2-1 Traitements et matériaux

2-1-1 Traitements

- Peinture des boîtiers métalliques

Préparation des surfaces


· Dégraissage
· Phosphatation
· Passivation chimique
· Rinçage à l’eau déminéralisée
· Séchage

Primaire anti-corrosion
· Il s’agit d’une poudre thermodurcissable à base de résine époxy, riche en zinc,
pour la protection antirouille des métaux ferreux.
· Épaisseur de la couche : 55 à 66 microns

Peinture
· Peinture époxy en poudre, de finition
· Couleur RAL 7032
· Épaisseur de la couche : 70 ±5 microns

Résultats demandés
Les coffrets doivent tenir au brouillard salin selon NF X 41002 sans apparition de :
· rouille (NF T 30071) : Ri 0
· cloques (NF T 30071) : aucune
· adhérence (NF T 30038) : Cot 0

- Nickelage des pièces laiton (robinet purgeur, colonnettes, etc.)

· Dégraissages (ultrasons, électrolytique)


· Rinçage
· Cuivrage (3 à 4 microns)
· Rinçage
· Dépassivation (eau acide)
· Rinçage
· Bain de nickel à 4,5 V. Épaisseur déposée : 8 à 10 microns
· Rinçage
· Séchage à l’essoreuse

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 8/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

2-1-2 Principaux matériaux

- Boîtier
Acier XES, épaisseur 0,8 mm

- Corps transparent

Polyamide amorphe à transparence permanente, anti–UV


Nom : Trogamid T anti-UV
Caractéristiques principales :
· Forte résistance aux chocs
· Dureté Shore D : 86
· Plage d’utilisation normale : -50 à +120°C
· Température limite : +140°C
· Insensibilité aux ultraviolets
ATTENTION…! · Rigidité diélectrique (DIN/VDE 0303) : K20/P50 = 24
· Corrosion électrolytique : A1
· Tenue chimique excellente à tous les diélectriques connus

(x LA TROGAMID T NE RÉSISTE NI AUX ALCOOLS NI À L’EAU CHAUDE (≥ 70°C).


NE JAMAIS APPLIQUER SUR LE CORPS, DES PRODUITS CONTENANT MÊME DES
TRACES D’ALCOOL.

TEFLON
INTERDIT

FENTES

CRAQUELURES

FENTES

ATTENTION : certains produits de détection de fuites par ressuage, en aérosol


(ARDROX 9D1B notamment), contiennent de l’alcool (jusqu’à 30% de propa-
nol : C3H8O) et de l’acétone à 70% (détérioration superficielle uniquement).

- La bride

· Trogamid T chargée fibres de carbone

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 9/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

- Les joints

Les joints d’étanchéité de surmoulage ainsi que les joints d’interface de bride et de
robinet, sont en FPM (Viton chez Du Pont De Nemours).

Caractéristiques principales :
· Résistance à la chaleur : 250°C en continu, 300°C en pointe
· Insensibilité aux huiles et hydrocarbures
· Très bonne résistance aux produits chimiques, notamment aux acides
oxydants concentrés.Très bonne tenue au feu.
· Excellente imperméabilité aux gaz
· Inertie à l’ozone
· Fragilité en dessous de -25°C

2-2 Les spécificités de fabrication

2-2-1 Le surmoulage

- Métal / Trogamid transparente


Afin de limiter au maximum les problèmes de fuite dans le temps, le corps de
l’appareil est moulé en une seule pièce.

Les parties métalliques constituant le


corps, sont donc surmoulées à cet effet, à
une pression de 600 bars / 300°C.
La compensation de la dilatation
différentielle entre la Trogamid et Surmoulage
l’insertion métallique (prise de pression), métal/Trogamid
est assurée par la mise en place sur celle-
ci, et avant moulage, d’un joint torique en
FPM.
Ils sont ainsi contraints en position et se
détendent légèrement pendant la
dilatation.

- Trogamid armée / Trogamid Surmoulage


transparente Trogamid/Trogamid
Dans ce cas, l’insert est chauffé à 120°C,
puis mis en place dans le moule.
Après moulage, la matière de l’insert et du corps étant identique, il y a
interpénétration des deux parties (soudure homogène), supprimant ainsi la nécessité
d’un joint de compensation de dilatation.

2-2-2 La soudure par ultrasons

Après mise en place du gros flotteur de détection de gaz, le corps est obturé par un
couvercle en Trogamid transparente, soudé par
ultrasons.

Ce systè me, qui procè de par Soudure ultrasons


échauffement local plus pression, assure
une soudure homogène étanche.

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 10/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

2-3 Les normes

2-3-1 Normes de conception

LA NORME NF EN 60439-1

« Ensembles d’appareillages à basse tension – Partie 1 : Ensembles de série et ensembles


dérivés de série »

· Paragraphe 7.1.3.3.
« L’espace disponible pour le branchement doit permettre le raccordement
correct des conducteurs extérieurs et l’épanouissement de câbles à âmes
multiples. Les conducteurs ne doivent pas être soumis à des contraintes qui
réduisent leur durée de vie nominale… »
La platine est étudiée afin de donner l’espace maximum aux
raccordements extérieurs, sans contraindre les câbles.
La filerie interne à l’appareil respecte les rayons de courbures
préconisés dans la présente norme.

· Paragraphe 7.2.2.
« Dans le cas d’ensemble pour l’installation à l’extérieur et dans le cas d’un
ensemble sous enveloppe pour l’installation à l’intérieur en des lieux où
règnent une humidité élevée et des températures variant dans de grandes
limites, des dispositions convenables (ventilation et/ou chauffage intérieur,
trous de vidange, etc.) doivent être prises pour empêcher une condensation
nuisible à l’intérieur de l’ensemble. Cependant, le degré de protection spécifié
doit être maintenu en même temps. »
Le coffret est pourvu de trois trous à sa partie inférieure.

· Paragraphe 8.1.2.
Essais individuels
« Les essais individuels comportent :
A) l’inspection de l’ensemble, y compris de la filerie et un essai de
Pour plus de détails, voir fonctionnement électrique.
la section 5, page 28
B) un essai diélectrique.
C) une vérification des mesures de protection et de la continuité électrique du
circuit de protection.

)x Ces essais peuvent être effectués dans n’importe quel ordre.


Note : le fait que les essais individuels sont effectués dans les ateliers du
constructeur ne libère pas l’établissement installant l’ensemble, de l’obligation
de le vérifier après son transport et son installation. »
Pressostat et thermostats peuvent être déréglés pour faire basculer les
contacts, puis reréglés avec précision par l’utilisateur, sans aucun
matériel spécial.

LA NORME NF C 17-300

Conditions d’utilisation des diélectriques liquides. Première partie : risque d’incendie


Cette norme explique dans quels cas et pourquoi l’utilisation d’un bloc de
protection est obligatoire ou non. Pour lire cette norme, il est nécessaire
d’avoir lu la norme NF C 27-300 « Classification des diélectriques liquides
d’après leur comportement au feu ».

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 11/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

2-3-2 Normes de fabrication

LA NORME NF EN 60950

Cette norme relative à la sécurité des matériels pour l’obtention du marquage CE, ne
concerne pas directement le DGPT2.

· Paragraphe 1.1.3
« La présente norme ne s’applique pas :
- aux matériels… et aux dispositifs passifs fonctionnant sans aucune source
de puissance électrique. »
Ce qui est notre cas…

Par contre, si l’utilisateur de notre appareil désire l’inclure dans un ensemble qui risque
d’être soumis à l’autorisation CE, celui-ci doit le lui permettre.
Pour cela, nous avons suivi au plus près la présente norme.

· But de cette norme :


« Dangers
L’application de la présente norme a pour but de prévenir les accidents ou
dommages dus aux dangers suivants :
- Choc électrique → Le DGPT2 est concerné
- Danger de transfert d’énergie → non concerné
- Incendie → Le DGPT2 est concerné
- Dangers mécaniques et thermiques → non concerné
- Dangers de radiation → non concerné
- Dangers chimiques » → non concerné

· Paragraphes 2.1 à 3.3.9.


« Choc électrique »
- L’appareil est muni de deux mises à la terre avec continuité de masse.
- Des étiquettes internes donnent tous les renseignements concernant les
tensions de service, les degrés d’isolement et de rigidité diélectrique.

· Paragraphes 4.4 à 4.4.5.


« Incendie »
- Utilisation du métal pour les enveloppes externes. Le coffret du DGPT2 est
métallique et permet de contenir l’incendie.
- Tous les matériaux plastiques internes au coffret électrique, sont de type
« non propagateurs d’incendie » ou autoextinguibles (conformité à la norme
CENELEC HD 21-55).

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 12/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

2-4 Nomenclature des principaux composants

2-4-1 Le corps

MC107
CP116
CP105

MC103
CP101

CP102

MB102
CP201

CP103

REPÈRE DÉSIGNATION MATIÈRE NB. PARTICULARITÉS


CP101 Corps transparent complet soudé Trogamid T anti-UV 1 Monobloc

Monobloc (micro-cellules
CP102 Gros flotteur noir (détection de gaz) Ébonite nitrilique 1
fermées)
Monobloc (micro-cellules
CP103 Petit flotteur noir (indicateur de niveau) Ébonite nitrilique 1
fermées)
CP105 Couvercle de corps Trogamid T anti-UV 1

CP116 Protection de taraudage PVC 1 Pour adaptation Buccholtz


CP201 Étiquette « Limite de niveau » Transfert à sec 1 Fournie sur demande

MB102 Bride de fixation sur le transfo Trogamid chargée 1 Charge : fibres de carbone

MC103 Insert de prise de pression Laiton 1


MC107 Joint torique R4 FPM 1

2-4-2 Le coffret électrique

BT201
BT501 BT501
BT202 BT101
BT404 BT203

BT502 BT139 BT141 BT141

BT405
BT603
BT603

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 13/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

REPÈRE DÉSIGNATION MATIÈRE NB. PARTICULARITÉS

Traitement anticorrosion
BT101 Boîtier type DGPT2 Acier XES 8/10 1 Peinture époxy
Classe : IP567
BT139/140 Presse-étoupe M25 avec écrou M25 Polyamide (PEP) 1 Capacité : de 13 à 18 mm
BT141/140 Obturateur M25 avec écrou M25 Polyamide (PEP) 1
Ø 57
Échelle : 30 à 120°C
BT201 Thermomètre 1
Précision : ±2% pleine échelle
Compensé en température
Trogamid T anti-UV
BT202/203 Support de thermomètre (2 pièces) 1 Protection physique et anti-UV
Polyamide (PEP)
BT404 Étiquette « Protection de transformateur » Polyester 1 Bilingue français/anglais
BT405 Étiquette « IMPORTANT » Polyester 1 Bilingue français/anglais
Acier XES 8/10 Traitement anticorrosion
BT501 Couvercle de boîtier type DGPT2 Joint en EPDM 1 Peinture époxy
(-40 ~ +120°C) Classe : IP567
BT502 Vis fixation couvercle Laiton nickelé 2 Cuivrage + nickelage
BT603 Protection de capillaire Polyamide 6 noir 1 Protection des capillaires

2-4-3 La platine électrique

PL133
PL206/205

PL207/205 PL136
PL510
PL201 PL407

PL407 PL513
PL132

PL137
PL513
PL138

REPÈRE DÉSIGNATION MATIÈRE NB. PARTICULARITÉS


PL132 Plaque d’identification et de raccordement Polyester mat 1
PL133 Platine électrique Tôle d’acier 12/10 1 Peinture époxy
Échelle : 0 à 0,5 bar
Précision : ±2% pleine échelle
PL136 Pressostat 1
Précision affichage : ±0,05 bar
Temps de réponse : 5 ms
Points tests
PL137/138 Bornes industrielles avec joue Polyamide (PA) 12,1
Capacité de serrage : 2,5 mm²
PL201 Étiquette de thermostats Polyester 1
Échelle : 30 à 120°C
PL205 Thermostats T1 et T2 à bulbe et capillaire 2 Précision affichage : ±2,5°C
Compensés en température
PL206 Bouton thermostat T1 Polyamide 6, jaune 1 Gradué par pas de 5°C
PL207 Bouton thermostat T2 Polyamide 6, rouge 1 Gradué par pas de 5°C

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 14/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

Suite tableau…

REPÈRE DÉSIGNATION MATIÈRE NB. PARTICULARITÉS


PL407 Entretoise fixation platine/couvercle Laiton nickelé 2
PL510 Vis de fixation ampoule Acier inox 1 M3,5
Ampoule magnétique de détection de gaz, P e u t ê tr e r e mp la c é e
PL513 1
complète facilement par l’utilisateur

2-4-4 Le robinet purgeur (repère : RP109)

RP105
RP101
RP201
RP108

RP102

RP107

RP103

REPÈRE DÉSIGNATION MATIÈRE NB. PARTICULARITÉS


RP101 Corps de robinet Laiton 1 Cuivrage + nickelage

RP102 Collerette de robinet Laiton 1 Cuivrage + nickelage

RP103 Boisseau de manœuvre Laiton 1 Cuivrage + nickelage

Avec frein filet et témoin de


RP105 Vis de blocage en translation Inox 1
manœuvre
RP107 Bouchon de boisseau PVC 1

RP108 Épingle de blocage de manipulation inox 1 Peut remplacer le plombage

Étanchéité en bout
ATTENTION !
La mise en place de TEFLON
pour assurer l’étanchéité sur
RP201 Joint interface corps/robinet Viton 1 filets est formellement
déconseillée, car elle
empêche le serrage correct
du joint et occasionne des
FUITES...

2-4-5 Les accessoires

REPÈRE DÉSIGNATION MATIÈRE NB. PARTICULARITÉS


Joint plat : ø ext. 78 mm
Joint de bride interface transfo/corps
AC101 Viton 1 ø int. 67 mm
(fourni avec le DGPT2)
Épaisseur : 6 mm
Griffes de fixation de bride Acier ou
AC102 4 Bichromatage
(fournies avec le DGPT2) acier inox 316
Blindage anti-magnétisme Traitement anticorrosion
AC201 Acier doux 1
(fourni sur demande) Peinture époxy

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 15/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

2-5 Plan d’encombrement

AVEC LE TRANSFO DGPT2

Cote de démontage : 110

PIPETTE DE DÉGAZAGE
ET DE
PRÉLÈVEMENT
D’ÉCHANTILLONS
Ep. totale : 150

ROBINET P URGEUR

INDICATEUR DE
TEMP ÉRATURE

COFFRET ÉLECTRIQUE
100 56

CORPS TRANSPARENT

267
FLOTTEUR DE DÉTECTION
DE GAZ

INDICATEUR DE NIVEAU

BOSSAGE 3/8 " GAZ


POUR MONTAGE AV EC
CONSERV ATEUR

AMPOULE MAGNÉTIQUE
GOUJON M8 25/22
63 PROTECTION DE
ÉCROU HM8 CAPILLAI RES
(AMOVIBLE)
RONDELLE NM8
GRIFFES DE FIXATION
3 À 120°
TRANSFORMATEUR OU
4 À 90°

Ø 60
JOINT PLAT VITON
104
Ø 85
BRIDE DE FIXATION
Ø 98 AV EC DOIGT DE GANT
Longueur doigt
de gant : 104 mm

Ø 24

Poids : 2,3 kg

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 16/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

2-6 Les options


Le DGPT étant de conception modulaire et ouverte, de nombreuses options sont disponibles, lui
permettant de s’adapter aux divers cahiers des charges des clients.
Notamment, les solutions proposées dans le cas d’une mise à niveau « Sécurité » d’un ancien
transfo, sont nombreuses et simples (pouvant éviter le décuvage du transformateur...).

Si votre cas ne peut être résolu avec les options disponibles ou si l’appareil doit être
adapté, n’hésitez pas à nous consulter (pour coordonnées, voir page 6).

Liste des options (cette liste n’est pas exhaustive…)

DGPT2 DÉSIGNATION OPTION

} THERMOMÈTRE À AIGUILLE MAXIMUM AM


AVEC THERMOMÈTRE AT

} POUR DIÉLECTRIQUE ASKAREL AS

} AVEC CONNECTEUR MÉTALLIQUE EXTERNE CE

} BORNES INDUSTRIELLES EN 4 MM
2 CQ

} THERMOMÈTRE EN FACE AVANT COUVERCLE FA


AVEC BRIDE TYPE TRHE HE

} ADAPTATION POUR MONTAGE EN B UCCHOLTZ IB

} AVEC PRESSE-ETOUPE TYPE MARINE À ANCRAGE PA


SANS BRIDE SB

} AVEC SOUPAPE DE SÉCURITÉ SO

} THERMOMÉTRIE DE PRÉCISION ±1°C TS

} THERMOSTATS VERROUILLABLES TV

} PRESSOSTAT À 2 CONTACTS SIMULTANÉS 2P

} DÉGAGEMENT GAZEUX À 2 CONTACTS SIMULTANÉS 2G

} 2 CONTACTS GAZ ET 2 CONTACTS PRESSION, NON INVERSEURS 2GPNI

} SONDE À RÉSISTANCE (PT100) POUR REPORT TEMPÉRATURE PT

} 2 CONTACTS INVERSEURS GAZ AVEC SEUILS DÉCALÉS 2GD

} 2 CONTACTS INVERSEURS PRESSION AVEC SEUILS DÉCALÉS 2PD

} APPAREIL POUR AMBIANCE CORROSIVE X

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 17/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

3– POSE DE L´APPAREIL

3-1 Préparation

)x
SI VOTRE TRANSFORM ATEUR EST ENCORE SOUS GARANTIE, AVANT TOUTE CHOSE,
CONTACTEZ LE CONSTRUCTEUR.

LES MÉTHODES DÉCRITES CI-APRÈS, NE SONT DONNÉES QU' À TITRE INDICATIF, ET LEUR

)x EXÉCUTION RESTE SOUS L' ENTIÈRE RESPONSABILITÉ DE L' UTILISATEUR. ELLES NE


CONCERNENT QUE LES CAS DE MISE À NIVEAU DU TRANSFORM ATEUR (LES
CONSTRUCTEURS AYANT LEUR PROPRE PROCESSUS D'INSTALLATION EN USINE...).

Deux cas se présentent habituellement :


(1) Le transformateur ne possède pas de robinet de vidange.
(2) Le transformateur est équipé d'un robinet de vidange.

Des méthodes seront conseillées pour ces deux cas.

Préambule :

· Le transformateur doit être hors tension.


· Le processus doit être pratiqué à froid (température ambiante idéale 20°C).
· Le niveau de diélectrique dans le transformateur se situe légèrement sous le
couvercle du transformateur.
· L'orifice sur lequel va être monté l'appareil, est ouvert.

3-2 Montage

3-2-1 Le transformateur ne possède pas de robinet de vidange

- Avant de monter l'appareil :

Bouchon noir

Pipette d'ouverture/fermeture

Retirez le robinet purgeur Retirez le petit flotteur

Ceci permettra un remplissage plus rapide...

3-2-2 Avec et sans robinet de vidange

· Mettez en place le système d'étanchéité transfo/protection :


- joint plat en Viton fourni avec l'appareil. N° nomenclature : AC101
· Montez et fixez l'appareil :
- à l'aide des griffes métalliques fournies avec l'appareil.
N° nomenclature : AC102 (au nombre de 4)
· Vérifiez soigneusement le serrage des griffes et la bonne position du joint plat.

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 18/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

Précautions de serrage des écrous HM8 sur les griffes :

· Évitez un serrage trop fort (couple maximum : 3 m.kg).


· Le fond de la bride NE DOIT PAS toucher le couvercle du transformateur. Le
joint plat en Viton doit rester visible.
· Serrez chaque griffe l’une après l’autre, dans le sens des aiguilles d’une mon-
tre, un peu à chaque tour. NE SERREZ PAS chaque griffe complètement
avant de passer à la suivante.

3-3 Remplissage

POUR CE FAIRE, IL EST TRÈS IMPORTANT D’UTILISER :

(x - EXACTEMENT LE MÊME DIÉLECTRIQUE


- CELUI-CI DOIT ÊTRE NEUF ET AVOIR ÉTÉ STOCKÉ FERMÉ AFIN D’ÉVITER
D’HUMIDITÉ QUI SERAIT PRÉJUDICIABLE AU TRANSFORM ATEUR
TOUTE PRISE

Avant de commencer, protégez l'appareil des débordements possibles de


diélectrique, notamment la jonction entre le boîtier électrique et le corps transparent.

3-3-1 Le transformateur ne possède pas de robinet de vidange

· À l'aide d'un entonnoir, remplissez


doucement le bloc de protection
jusqu'en haut.
· Remettez le petit flotteur en place.
· Revissez le robinet purgeur.

Nota :
Il est recommandé de verser doucement le
diélectrique, afin d'éviter d'introduire trop d'air
dans celui-ci et dans le transformateur, par
brassage.

(x
SI VOUS DEVEZ NETTOYER L’APPAREIL, APRÈS DÉBORDEMENT , N’UTILISEZ AUCUN
PRODUIT CONTENANT DE L’ALCOOL, MÊME EN TRÈS FAIBLE QUANTITÉ (PAR
EXEMPLE : LIQUIDE LAVE - VITRES).
SINON, LE CORPS EN T ROGAMID PERDRA SA TRANSPARENCE, PUIS DES CRAQUELURES ET
ENSUITE DES FENTES VONT APPARAÎTRE, PROVOQUANT AINSI DES FUITES.

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 19/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

3-3-2 Le transformateur possède un robinet de vidange

· Mettez en place une pompe, sur le


robinet de vidange (1).
· Retirez le bouchon noir du robinet v
purgeur du bloc de protection.
· Ouvrez le robinet en tournant la
pipette dans le sens inverse des
aiguilles d'une montre (elle rentre
dans le corps du robinet).
· Disposez un tube vinyle à
u
l'extrémité de la pipette. Faites-le
aboutir dans un récipient, afin de
récupérer les égouttures pendant le
remplissage. (2)
· Ouvrez le robinet de vidange du
transformateur.
· Mettez la pompe en marche, de façon à remplir lentement le bloc de
protection.
· Dès que du diélectrique coule par la pipette du robinet purgeur, fermez celui-ci
en tournant la pipette dans le sens des aiguilles d’une montre.
· Arrêtez la pompe dès que le DGPT2 est rempli jusqu’au robinet.
· Fermez le robinet de vidange du transformateur.
· Retirez la pompe, le vinyle et le récipient à égouttures. Remettez le bouchon
noir sur la pipette du robinet.

Cette méthode a
l'avantage de faire pénétrer très peu d'air
dans le diélectrique et le transformateur

)
x

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 20/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

4– FONCTIONNEMENT ÉLECTRIQUE

4-1 Préambule

Les contacts des diverses fonctions du DGPT2 sont de type « Inverseur ». Ils possèdent
donc « un commun », un contact « Normalement Fermé » et un contact « Normalement
Ouvert ».

COMMUN

Contact NO Contact NF
(Normalement Ouvert) (Normalement Fermé)

Ils donnent ainsi, à l’utilisateur, la possibilité de choisir entre un fonctionnement dit « à


manque » ou « à émission ».

- Fonctionnement à manque (aussi appelé : à sécurité négative)


Dans ce cas, il faut utiliser le contact normalement fermé NF de l’inverseur. Celui-ci
s’ouvrira à l’apparition du défaut.
Dans l’appareil, ce contact est toujours sorti sur les fils bleu (commun) et rouge (NF).

- Fonctionnement à émission (aussi appelé : à sécurité positive)


Dans ce cas, il faut utiliser le contact normalement ouvert NO de l’inverseur. Celui-ci
se fermera à l’apparition du défaut.
Dans l’appareil, ce contact est toujours sorti sur les fils bleu (commun) et blanc (NF).

)x DANS LES SCHÉM AS QUI VONT SUIVRE, LES CONTACTS SONT REPRÉSENTÉS HORS
TENSION ET AU REPOS, C’EST -À-DIRE , HORS DÉFAUT SUR LA FONCTION REPRÉSENTÉE.

4-2 Schémas de fonctionnement

4-2-1 Dégagement gazeux

· Le volume de gaz provoquant l’action du contact est fixé par construction. Par
analogie avec le Buccholtz (110 cm3), le volume varie entre 100 et 140 cm3,
suivant le type de diélectrique utilisé :

densité du diélectrique < 1 = volume < 110 cm3


densité du diélectrique > 1 = volume > 110 cm3

· en cas de dégagement gazeux, le gaz prend la place du diélectrique contenu


dans la cuve du DGPT, faisant ainsi baisser le niveau.

· Pour l’option 2GD, avec une densité du diélectrique de ± 0,8, le premier


contact bascule entre 90 et 95 cm3, le second contact entre 130 et 140 cm3.

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 21/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

NIVEAU NORMAL

Contact inverseur ampoule

NO NF

Flotteur avec aimant C

Cuve d’accumulation de gaz

3 2 1 Bornier DGPT2
Ampoule magnétique

· lorsque le flotteur se situe entre 3 et 5 mm du fond de cuve, l’aimant, par


magnétisme, fait basculer le contact de l’ampoule de NF en NO (ouvert
entre 1 et 2, fermé entre 2 et 3).

Remarque :
Il s’agit d’un contact fugitif. Le niveau remontant dans la cuve (à la suite
d’une purge, par exemple), le contact reprend sa position initiale.

4-2-2 Pression de cuve

· La surpression de cuve peut être due à :


- un excès de remplissage du transformateur
- une dilatation trop importante du diélectrique
- un court-circuit franc, dont l’arc électrique formé, provoque une onde de
choc instantanée
· La détection de surpression est assurée par un pressostat à soufflet à
action directe. Il est mis en relation avec la pression de cuve transfo par
l’intermédiaire d’un tube capillaire soudé dans l‘insert pression (MC103).
· Le point de consigne de surpression de cuve n’est jamais défini par
Automation 2000 mais par le constructeur du transformateur. Une
spécification technique « Client » donne cette valeur.
· Lors d’une mise à niveau d’un transformateur par l’ajout d’un DGPT2, celui-ci
est fourni avec le réglage standard de 0,2 bar, sauf demande particulière.
· Rappel des caractéristiques du pressostat :
- temps de réponse très court : 5 millisecondes
- système linéaire
- fidélité et répétitivité
- du fait de sa linéarité et de sa précision, le point de consigne peut être
réglé ou reréglé par l’utilisateur sans aucun outillage spécial
- le système de réglage peut être plombé
- précision d’affichage : ±0,05 bar
- précision : ±2% de la pleine échelle (0,01 bar)
- échelle : 0-0,5 bar

)x
DANS TOUS LES CAS, IL EST CONSEILLÉ DE SE RENSEIGNER AUPRÈS DU CONSTRUCTEUR
DU TRANSFORM ATEUR AFIN DE CONNAÎTRE LA VALEUR EXACTE DU POINT DE CONSIGNE DE
SURPRESSION À RÉGLER (CELLE-CI DÉPEND DE L’ÉLASTICITÉ DE CUVE).

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 22/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

Soufflet PRESSION NORMALE

Contact inverseur pressostat


Pressostat
NO NF
Système de réglage

Bornier DGPT2
6 5 4

· Lorsque la pression de cuve atteint le point de consigne affiché (±0,01 bar), le


contact du pressostat bascule de la position NF en NO (ouvert entre 4 et 5,
fermé entre 5 et 6).

Remarque :
Il s’agit d’un contact fugitif. La surpression disparaissant (à la suite d’une
purge ou après refroidissement du diélectrique, par exemple), le contact
reprend sa position initiale.

4-2-3 Température

· L’élévation de température peut être due à :


- un défaut électrique provoquant un échauffement local
- une utilisation intensive du transformateur (au-dessus des conditions de
service préconisées par le constructeur)
· La surveillance de la température est assurée par deux thermostats
indépendants de type bulbe/capillaire et dilatation de liquide, compensés en
température.
· Les bulbes sont logés dans le doigt de gant de la bride de fixation. Celui-ci est
immergé en permanence dans le diélectrique.
· Les points de consigne de température ne sont jamais définis par
Automation 2000 mais par le constructeur du transformateur. Une
spécification technique « Client » donne ces valeurs.
· Lors d’une mise à niveau d’un transformateur par l’ajout d’un DGPT2, celui-ci
est fourni avec les réglages standard de :

90°C pour T1
100°C pour T2

)x
DANS TOUS LES CAS, IL EST CONSEILLÉ DE SE RENSEIGNER AUPRÈS DU CONSTRUCTEUR
DU TRANSFORM ATEUR AFIN DE CONNAÎTRE LES VALEURS EXACTES DES POINTS DE
CONSIGNE DE TEMPÉRATURE À RÉGLER.

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 23/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

TEMPÉRATURES NORMALES T2 ET T1

Contact inverseur Contact inverseur


Bouton de réglage de T1

NO NF NO NF

C C
Bouton de réglage de T2

Bornier DGPT2
12 11 10 9 8 7

· Lorsque la température du diélectrique atteint le point de consigne affiché


(±2,5°C), le contact du thermostat T1 bascule de la position NF en NO (ouvert
entre 7 et 8, fermé entre 8 et 9).
· Lorsque la température du diélectrique atteint le point de consigne affiché
(±2,5°C), le contact du thermostat T2 bascule de la position NF en NO (ouvert
entre 10 et 11, fermé entre 11 et 12).

Remarque :
Il s’agit pour T1 comme pour T2 d’un contact fugitif. L’élévation de
température disparaissant (à la suite d’un refroidissement du diélectrique, par
exemple), le contact reprend sa position initiale.

Pour plus de détails sur tous ces matériels


voir la notice technique GÉNÉ RALITÉS
N° T/NOT-0017 section 1.3

)
x

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 24/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

4-3 Schéma de raccordement

)x DANS CE SCHÉM A, LES CONT ACTS SONT REPRÉSENTÉS HORS TENSION


C’EST -À-DIRE, HORS DÉFAUT SUR LA FONCTION REPRÉSENTÉE.
ET AU REPOS,

V E R S U T I L I S AT I O N

12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 Bornier

C C C C

Contacts
NO NF NO NF NO NF NO NF internes au
DGPT2
Contact Contact Contact Contact
Thermostat Thermostat pressostat ampoule
T2 T1

TEMP. T2 TEMP. T1 PRESSION GAZ

4-4 Pouvoirs de coupure

COURANT (SUR CHARGE RÉSISTIVE)


FONCTIONS ALTERNATIF CONTINU
250V- 50HZ MAXI 24V 48V 110V 220V

DÉGAGEMENT GAZEUX 0,25A 1A 1A 0,2A 0,1A

SURPRESSION 5A 2A 3A 0,5A 0,25A

TEMPÉRATURES 8A 4A 4A 1A 0,5A

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 25/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

4-5 Affectation des contacts

Ce paragraphe existe également sur la notice technique GÉNÉRALITÉS n°T/NOT-0017.

Notre appareil met à votre disposition, des contacts électriques secs et hors polarité dont
l’affectation, gérée par vous-même, permet de protéger et surveiller votre transformateur,
en fonction des normes et décrets en vigueur.

(x
ATTENTION !
NE CONNAISSANT PAS L’ENVIRONNEMENT AMONT ET AVAL DU TRANSFORM ATEUR, IL NOUS
EST IMPOSSIBLE DE DÉFINIR UNE UTILISATION STANDARD DES TROIS FONCTIONS DU
DGPT, VUES PRÉCÉDEMMENT , SOIT EN ALARME, SOIT EN DÉCLENCHEMENT...

Toutefois...
Nous pouvons vous donner des conseils, simplement logiques, quant à la possible
affectation des fonctions.

4-5-1 Le dégagement gazeux

Il s’agit en général, d’un phénomène lent. Donc une alarme semblerait suffisante,
afin d’aller vérifier le transformateur sur le site (si possible...) et d’intervenir si
nécessaire.
En cas de dégagement très violent, la surpression de cuve interviendra avant.
Cependant, les normes NF C 13-100 et NF C 13-200 le prévoient en déclenchement,
par référence au Buccholtz qui lui, ne possède pas de contact de surpression de
cuve (de plus ces normes font référence aussi bien aux transformateurs à
conservateur, qu’aux transformateurs à remplissage intégral).

4-5-2 La surpression de cuve

Phénomène très important et rapide. Il peut être prudent de le prévoir en


déclenchement.

Quels déclenchements ?
Comme généralement ce phénomène se produit en cas d’avarie grave, il semble
logique d’isoler le transformateur, afin de ne plus alimenter le défaut.

À quel niveau ?
· La norme préconise de ne pas couper un transformateur en charge, donc de
délester le secondaire puis le primaire (NF C 13-100 et NF C 13-200).
· Si l’un ou l’autre des circuits (ou les deux) n’est pas équipé de dispositifs de
coupure commandés, l’utilisateur devra utiliser au mieux ses équipements, ou
effectuer les modifications nécessaires à l’automatisme.
· Dans tous les cas, un fusible rapide à haut pouvoir de coupure est obligatoire
(NF C 13-200, section 551).
· En cas de coupure automatique du secondaire, et sur un réseau secouru, il
est nécessaire de s’assurer que le transformateur ne puisse être réalimenté au
secondaire, par un transformateur en parallèle.

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 26/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

4-5-3 Les températures

T1 : le premier seuil de température peut être utilisé en alarme afin de signaler


à l’utilisateur qu’il n’est pas loin de la puissance nominale transformateur
(seuil de garantie).

T2 : le second seuil doit protéger le transformateur contre une utilisation au-delà


de la température maxi définie par le constructeur.
Généralement, il sera utilisé en déclenchement côté consommation (rien
n’interdit de lui faire couper aussi le primaire).

NOUS VOUS RAPPELONS QUE :

(x CE QUI SERA CHOISI ET RÉALISÉ COMME SOLUTIONS PAR LE CLIENT OU SON SOUS-TRAIT ANT
ENGAGERA TOTALEMENT SA RESPONSABILITÉ.
EN AUCUN CAS, AUTOMATION 2000 NE POURRA ÊTRE TENUE POUR RESPONSABLE EN
CAS DE PROBLÈME, AU-DELÀ DU BORNIER DE SORTIE DES CONTACTS SECS DE L’ APPAREIL.

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 27/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

5– ESSAIS
COMME LE PRÉCONISE LA NORME, DES ESSAIS FONCTIONNELS ET ÉLECTRIQUES DOIVENT ÊTRE

)x EFFECTUÉS AVANT LA MISE EN SERVICE DÉFINITIVE.


(VOIR LA SECTION 2-3, PAGE 11)

AVANT DE PROCÉDER AUX ESSAIS :

· Assurez-vous que le transformateur est HORS TENSION.


· Vérifiez soigneusement le câblage.
· Vérifiez que l’alimentation de vos asservissements est présente, afin de pouvoir
tester vos boucles jusqu’à l’élément final (voyant, etc. pour alarme ; actionneurs
divers pour déclenchement).

5-1 Dégagement gazeux

Élément concerné : ampoule magnétique PL513


Le déplacement d’un aimant sur le côté du logement
de l’ampoule magnétique, fera basculer le contact Logement
inverseur. d’ampoule
Vérifiez le bon fonctionnement de votre boucle.
Aimant

5-2 Surpression de cuve

Élément concerné : pressostat PL136


À l’aide d’une clé, tournez la mollette de réglage dans
le sens de la flèche, afin de ramener la consigne à
zéro.
Point de
Le contact inverseur bascule. consigne
Après avoir constaté le bon fonctionnement de votre
boucle d’asservissement, reréglez le point de
Mollette de
consigne à la valeur indiquée sur la plaque réglage
d’identification et de raccordement PL132.
Plaque
d’identification
5-3 Température T1

Élément concerné : thermostat PL205


Tournez le bouton de réglage PL206 en dessous de
la graduation 30°C.
Le contact inverseur bascule.
Après avoir constaté le bon fonctionnement de votre
boucle d’asservissement, reréglez le point de Points de
consigne
consigne à la valeur indiquée sur la plaque
d’identification et de raccordement PL132.
Bouton de
réglage
5-4 Température T2
Plaque
Élément concerné : thermostat PL205 d’identification
Idem 5-3 « Température T1 ».

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 28/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

6– QUE FAIRE SI…

(x
AVANT :
TOUTE INTERVENTION SUR VOTRE TRANSFORM ATEUR
CONTACTEZ LE CONSTRUCTEUR
- PAR OBLIGATION, S’IL EST SOUS GARANTIE
- PAR PRUDENCE, S’IL NE L’EST PLUS

6-1 Problèmes de : dégagement gazeux

6-1-1 Question n°1

(?
À chaque enclenchement du transformateur, le contact « dégagement gazeux »
bascule en position défaut, puis revient en position normale.
De plus, on ne constate pas la présence de gaz dans le corps de l’appareil (le gros
flotteur est bien en haut de sa cuve…).

RÉPONSE...
Il peut arriver que sur certains transformateurs, les pertes magnétiques à
l’enclenchement (surtout à vide ou à faible charge), soient suffisantes pour faire
commuter l’ampoule magnétique du DGPT2.

)x Généralement, le basculement ne dure pas plus de 10 ms, soit le temps d’une


alternance en 50 Hz, ce qui rend souvent le problème difficile à cerner.
La solution consiste à :
- monter un blindage anti-magnétisme (Rep. AC201. Voir section 2-4-5, page 15).
Son montage ne nécessite ni modification du DGPT2, ni outillage spécialisé et
son efficacité est totale.
Pour montage, voir notice technique T/NOT-0015 en annexe.

6-1-2 Question n°2

En cours d’essais sur le DGPT2 et les asservissements associés, le contact

(?
« dégagement gazeux » se met en défaut et y demeure.
On ne constate pas la présence de gaz dans le corps de l’appareil (le gros flotteur
est bien en haut de sa cuve…).
Suite à cette anomalie, le basculement du contact a été de nouveau testé à l’aide
d’un aimant, comme spécifié page 28 (section 5-1).
Il est constaté que le contact ne bascule plus et reste fermé en défaut.

En cours d’essais, il arrive que des surtensions ou des surintensités se produisent,


RÉPONSE... causées le plus souvent, par du matériel défaillant, des erreurs de câblage ou de
relayage.
Les grandes longueurs de câble peuvent aussi, en cas de commutation, provoquer

)x des surintensités.
Le cheminement des câbles d’asservissement basse tension avec des câbles de
puissance (alimentation moteur, puissance transfo, etc.), amène souvent des
perturbations graves par induction électrique et électromagnétique.
Ces multiples phénomènes ont pour conséquence le collage ou le soudage des
contacts de l’ampoule magnétique.

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 29/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

La solution consiste à :
- en premier lieu, vérifier soigneusement le câblage, les asservissements
associés au DGPT2 et les cheminements de câbles, si nécessaire.
- s’il s’agit d’un simple collage, le fait de tester l’ampoule avec l’aimant, la décolle…
- si le contact est soudé, il faut changer l’ampoule magnétique PL513.
Ce changement, simple et rapide, peut-être facilement pratiqué par l’utilisateur (voir
notice technique T/NOT-0014 en annexe).
Pour changer l’ampoule :
- nous contacter pour vous faire expédier une ampoule neuve. La notice technique
de montage est jointe.

6-1-3 Question n°3

(?
Le contact de déclenchement gazeux vient de se mettre en défaut.
On constate, sur place, la présence de gaz dans le corps du DGPT2 (le gros flotteur
est en bas de sa cuve).

L’appareil a bien rempli son rôle !


Maintenant il est nécessaire de savoir s’il s’agit d’un gaz de décomposition ou
simplement d’air.
RÉPONSE...
La solution consiste à :
- prévenir le constructeur du transformateur.

)x - suivant sa réponse, effectuer une prise d’échantillon de gaz et/ou de diélectrique et


en faire l’analyse.
- lui communiquer le résultat et suivre ensuite ses directives.

S’il ne s’agit que d’air et que vous êtes habilité à le faire, vous pouvez purger
l’appareil et faire ainsi remonter le niveau dans le corps.
Si le niveau ne remonte pas (température ambiante froide et transfo peu chargé),
vous pouvez, sans ajout de diélectrique, faire remonter le niveau en provoquant une
légère dépression dans le corps du DGPT2 à l’aide d’une pompe à vélo à membrane
inversée.

Manœuvre du robinet
Le robinet du DGPT2 peut servir à purger et à effectuer des prélèvements d’échantillon.

1 – Retirez le bouchon noir et l’épingle de blocage. 2 – Sur l’embout fileté du


boisseau, vous pouvez maintenant monter votre système de prise d’échantillon, si
nécessaire ou le flexible de la pompe. 3 – Ouvrez le robinet en tournant le
boisseau dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. 4 – Le boisseau doit
être en position « rentré dans le corps ». Effectuez l’opération prévue, puis fermez
le robinet en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre. Essuyez,
remettez l’épingle et revissez le bouchon noir.

1 3 4

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 30/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

6-2 Problème de : surpression de cuve

6-2-1 Question n°4

(?
Le contact de surpression de cuve vient de se mettre en défaut.
Le phénomène se produit souvent, et cela dès que le transformateur entre en
température.
Le contact redevient normal lorsque le transformateur a refroidi.

Il peut exister deux causes à ce problème :

RÉPONSE... 1 – Le transformateur sur lequel est monté l’appareil est à cuve rigide et n’est pas
adapté au remplissage intégral.
La dilation du diélectrique provoque donc la surpression de cuve.

)x Il est impératif de ne pas remettre en service dans ces conditions.


Des modifications sur le transformateur sont nécessaires pour en continuer
l’exploitation.
Solution :
- Contactez le constructeur du transformateur et lire soigneusement la notice
technique Généralités n°T/NOT-0017.

2 – Des compléments de diélectrique abusifs ont été effectués, et ce, dans de


mauvaises conditions.
La dilation du diélectrique provoque donc la surpression de cuve.
Solution :
- Contactez le constructeur du transformateur ou Automation 2000.

6-3 Divers

6-3-1 Question n°5

(?
Le corps de l’appareil est devenu mat ou opaque par endroits. De plus, de fines
craquelures sont apparues à la surface de la Trogamid.
Aucun dépôt de produit pouvant nuire à la transparence du corps, n’est constaté.
L’appareil résiste-t-il aux ultraviolets ?

Comme expliqué à la section 2-1-2, page 9, la Trogamid T est insensible aux UV.
RÉPONSE... Par contre, elle est rapidement dégradée par les alcools. Même une atmosphère
chargée en vapeurs d’alcool donnera un résultat similaire.
Tout d’abord, la surface attaquée devient opaque, puis, de fines craquelures

)x apparaissent donnant naissance à des fentes de plus en plus profondes et


aboutissant à l’éclatement de la matière.
Des fuites de diélectrique apparaissent alors.
Nota : les symptômes décrits de matité ou d’opacité ne sont pas systématiques et
dépendent surtout du type d’alcool utilisé (par exemple, l’alcool isopropylique ne
provoque que des craquelures et des fentes).
(Voir section 2-1-2, page 9)
Solution :
Il n’y a, hélas, aucune autre solution, que de changer l’appareil, si le mal est déjà
fait !
S’il ne s’agit que d’un dépôt, au moment de le nettoyer, assurez-vous que le
produit que vous utilisez, est totalement exempt d’alcool, quel qu’il soit...

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 31/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

7– ENTRETIEN

)x LE DGPT2 NE REQUIERT NORMALEMENT AUCUN ENTRETIEN PARTICULIER.

7-1 Le corps transparent

En atmosphère industrielle très polluée ou agricole intensive, des couches successives de


dépôt, peuvent progressivement rendre le corps de l’appareil, moins transparent.
Si tel est le cas, nettoyez-le soigneusement avec un produit totalement exempt d’alcool,
quel qu’il soit (voir 6-3-1 Question n° 5, la réponse).

7-2 Le niveau de diélectrique dans le corps

Celui-ci peut subir des fluctuations, en fonction de la température ambiante et de la


température de fonctionnement du transformateur.
Celles-ci sont de faible amplitude et il n’y a pas lieu d’effectuer des compléments de
diélectrique dès que le niveau baisse.
Par contre, si le niveau baisse au point de provoquer le défaut « dégagement gazeux »,
prévenez le constructeur du transformateur (voir 6-1-3 Question n° 3, la réponse).

7-3 Vérification annuelle

Si une vérification annuelle de vos automatismes et sécurités est nécessaire, sachez que le
fonctionnement des contacts du DGPT2 peut être testé sans problème et les points de
consigne, rétablis facilement par l’utilisateur (voir section 5, page 28).

8– LA GARANTIE ET LE S.A.V.

8-1 La garantie

La garantie de ce matériel est de 3 ans, pièces et main d’œuvre, rendu en nos ateliers.

8-2 Le S.A.V.
- Aucune intervention n’est effectuée par Automation 2000 sur les transformateurs et sur
site.
- Un service téléphonique est à votre disposition de 9h à 17h pour tous renseignements
techniques ou commerciaux.

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 32/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

9– ANNEXE

T/NOT-0014 Changement de l’ampoule magnétique

T/NOT-0015 Mise en place du blindage anti-magnétisme

NOTICE TECHNIQUE APPAREILS Page Rev.


N° T/NOT-0018 Date : 08/02/07
DGPT2 STANDARD 33/36 7
AU T O M AT I O N 2 00 0

12 3 20 rue de la pommeraie - 78310 COIGNIÈRES (FRANCE)


( (33) 01-34-61-42-32

CHANGEMENT DE L’AMPOULE MAGNÉTIQUE


7 (33) 01-34-61-89-19

(MODÈLE DÉCEMBRE 1996)


REPÈRE DE NOMENCLATURE : PL513

! Prudence
Avant toute intervention dans le boîtier électrique du DGPT2 ou du DGP, assurez-vous que
vous avez coupé l’alimentation des contacts de l’appareil.

! Attention
Si la cause de la destruction de l’ampoule magnétique n’a pas été déterminée :
en premier lieu, il convient de vérifier soigneusement le circuit sur lequel l’ampoule est
raccordée, afin d’éviter la destruction rapide de la nouvelle ampoule.

MODE OPÉRATOIRE

AMPOULE VIS

1 2 3
À l’aide d’un tournevis cruciforme,
Après avoir retiré le couvercle, décâblez Ôtez l’ampoule magnétique en la tirant
dévissez la vis de blocage jusqu’à ce que le
l’ampoule magnétique. vers vous depuis l’intérieur du boîtier.
tube porte-ampoule soit libre.

4 5 6
Remettez la vis de blocage en place et Recâblez l’ampoule magnétique :
Introduisez maintenant l’ampoule neuve
vissez jusqu’à ce que l’ampoule fil rouge : borne 1
dans son logement et poussez la en butée
magnétique ne bouge plus dans son fil bleu : borne 2
au fond.
logement. fil blanc : borne 3

Rangez les fils à l’intérieur du boîtier et remettez le couvercle en place.

La vérification du fonctionnement de l’ampoule magnétique s’effectue en déplaçant un aimant sous le logement


d’ampoule (approximativement au niveau de la vis de blocage).
Si la commutation ne s’effectue pas, vérifiez que l’ampoule est bien positionnée au fond de son logement.

NOTICE TECHNIQUE DGPT2 tous types Page Rev.


DGP tous types n° : T/NOT-0014 Date : 04/04/05 3
RÉPARATION 1/1
AU T O M AT I O N 2 00 0

12 3 20 rue de la pommeraie - 78310 COIGNIÈRES (FRANCE)


( (33) 01-34-61-42-32

MISE EN PLACE DU BLIND AGE


7 (33) 01-34-61-89-19

ANTI-MAGNÉTISME
REPÈRE DE NOMENCLATURE : AC201

Quel est le rôle du blindage anti-magnétisme ?

Il est possible qu’exceptionnellement, à la mise sous tension, le transformateur


étant en charge ou à vide, il se produise une alarme ou un déclenchement
intempestif dus à l’ampoule magnétique de dégagement gazeux.
Ce phénomène fugitif (battement de l’ampoule magnétique) est causé par le
champ magnétique émis par le transformateur.

k j Il peut être facilement supprimé, par la mise en place du blindage anti-


magnétisme (voir photo ci-contre) sur le bloc de protection.
Cette intervention ne nécessite ni modification de l’appareil, ni outillage
spécialisé.
Le blindage anti-magnétisme est disponible sur simple demande à Automation
2000.

MODE OPÉRATOIRE

v l m
Présentez le blindage :
Sur le coffret, dévissez d’environ 5 mm les deux - la fente 1 doit coïncider avec la vis de terre (3)
écrous de la vis de mise à la terre. - la fente 2 doit coïncider avec la nervure du
corps de l’appareil (4)

x
Introduisez le blindage tel que présenté.
Pour terminer, revissez les deux écrous de la vis
Veillez à ce que la partie supérieure du blindage
de mise à la terre.
s’appuie bien sur le dessus du corps cylindrique.

NOTICE TECHNIQUE DGPT2 tous types Page Rev.


DGP tous types n° : T/NOT-0015 Date : 04/04/05 3
RÉPARATION 1/1
AU T O M AT I O N 2 00 0
123 NOTICE TECHNIQUE - DGPT2 STANDARD

TESTS SUR SITE

)x
COMME LE PRÉCONISE LA NORME, DES ESSAIS FONCTIONNELS ET ÉLECTRIQUES DOIVENT ÊTRE
EFFECTUÉS AVANT LA MISE EN SERVICE DÉFINITIVE.
(VOIR LA SECTION 2-3, PAGE 11)

AVANT DE PROCÉDER AUX ESSAIS :

· Assurez-vous que le transformateur est HORS TENSION.


· Vérifiez soigneusement le câblage.
· Vérifiez que l’alimentation de vos asservissements est présente, afin de pouvoir
tester vos boucles jusqu’à l’élément final (voyant, etc. pour alarme; actionneurs
divers pour déclenchement).

Dégagement gazeux
Élément concerné : ampoule magnétique PL513
Le déplacement d’un aimant sur le côté du logement Logement
d’ampoule
de l’ampoule magnétique, fera basculer le contact
inverseur.
Vérifiez le bon fonctionnement de votre boucle. Aimant

Surpression de cuve
Élément concerné : pressostat PL136
À l’aide d’une clé, tournez la mollette de réglage dans
le sens de la flèche, afin de ramener la consigne à
zéro. Point de
consigne
Le contact inverseur bascule.
Après avoir constaté le bon fonctionnement de votre
boucle d’asservissement, reréglez le point de Mollette de
réglage
consigne à la valeur indiquée sur la plaque
d’identification et de raccordement PL132. Plaque
d’identification
Température T1
Élément concerné : thermostat PL205
Tournez le bouton de réglage PL206 en dessous de
la graduation 30°C.
Le contact inverseur bascule.
Après avoir constaté le bon fonctionnement de votre Points de
boucle d’asservissement, reréglez le point de consigne
consigne à la valeur indiquée sur la plaque
d’identification et de raccordement PL132.
Bouton de
réglage
Température T2
Plaque
d’identification
Élément concerné : thermostat PL205
Idem 5-3 « Température T1 ».

ATTENTION...

LES TESTS PAR « SHUNTS » AU NIVEAU DES BORNES, NE TESTENT


PAS L’APPAREIL , MAIS SEULEMENT LE CÂBLE DE LIAISON !