Vous êtes sur la page 1sur 10

M o d u le T e c h n iq u e s d e m e s u r e e t d e c o n t r ô le

Index
L es S ujets de formation

L es bas es des tec hniques de mes ure et de c ontrôle


(Les caractéristiques de la garantie de qualité) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5

L a terminologie de bas e . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5

L es différents types de vérific ation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5

L es moyens de c ontrôle et de vérific ation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6

L es ins truments de mes ure de longueur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7

L es règles graduées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7

L es pieds à c oulis s e . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
G énéralités / dénominations des parties . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Le vernier (la lecture des verniers – métriques et pouces ) . . . . . . . . . . . . 9
Les règles de travail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Les pieds à coulis s e de profondeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
E xercice de lecture s ur les pieds à coulis s e (vernier) . . . . . . . . . . . . . . . 16

L es mic romètres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
Les micromètres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
Les micromètres électroniques à lecture numérique . . . . . . . . . . . . . . . . 20
Les Tes amas ter . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
Les s oins des micromètres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
Les micromètres d’alés age . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
Les micromètres de profondeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
La précis ion de mes ure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
Les s ources d’irrégularités dans les mes ures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
La lecture du micromètre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
E xercices s de lecture s ur les micromètres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24

L es ins truments de mes ure de hauteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25


Les trus quins de précis ion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25

L es c omparateurs à c adran ou à levier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26


Les comparateurs à cadran . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
Les comparateurs à levier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
Les règles de travail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28

visiter notre site http://www.coursgeniemecanique.com


Module Techniques de mesure et de contrôle

Les Sujets de formation

Les jauges, calibres et tampons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29


Les calibres tampons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
Les tampons limites (cales étalons) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
Les calibres mâchoires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
Les cales étalons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
Les règles de travail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32
Les jauges d’épaisseur (à lames) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33
Les jauges à trou (calibres de perçage) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33

La vérification de la forme et de la position . . . . . . . . . . . . . . . 35


La vérification de surfaces et d’angles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35
Les règles biseautées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35
Les équerres de précision, biseautées et à chapeau . . . . . . . . . . . . . . . . 35
Les équerres spéciales à forme fixe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
Les jauges cylindriques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38
Les jauges à rayons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38
Les rapporteurs d’angle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
Les règles de lecture des rapporteurs d’angle universels . . . . . . . . . . . . 40
Les règles de travail p. les angles fixes avec les rapport. d’angle . . . . . 41
Exercice de lecture sur les rapporteurs d’angle universels . . . . . . . . . . . 42
Les instruments de mesure des chanfreins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43

La vérification de l’inclinaison . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
Les niveaux à bulles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44

La vérification des cônes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45


Les calibres de cônes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45
Les bagues et douilles coniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45

La vérification des filetages . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46


Les jauges de filetage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
Les tampons filetées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
Les bagues filetées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
Les calibres mâchoires filetés à tolérance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
Les jauges de filetage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
Les micromètres de filetage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
Les règles de travail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48

La vérification des surfaces . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49


La terminologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49
Les profils de surface . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49
Les valeurs de mesure de la rugosité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
La qualité de la surfaces . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
L’influence sur la rugosité dans l’usinage par
enlèvement de copeaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
Les valeurs de rugosité atteignables
selon les procédés d’usinage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51

2 © by SWISSMECHANIC 4e édition – juin 2009


Module Techniques de mesure et de contrôle

Les Sujets de formation

Les symboles pour les surfaces . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52


Rugotest . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52

Les procédés de vérification . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53


Les échantillons de comparaison (Rugotest) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53
Les instruments de mesure de surfaces . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53

Les tolérances et ajustements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55


La terminologie (cote nominale/écart/cote max. et min./tolérance) . 55

Les tolérances générales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56


Les tolérances par indication de l’écart de base (libre choix) . . . . . . . . . 56

La terminologie du système de tolérances ISO . . . . . . . . . . . . . . . . . 57


Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57
Les étendues des plages de tolérance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57
La position des plages de tolérance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58
Les écarts pour les arbres (SN EN 20286-2) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59
Les écarts pour les alésages (SN EN 20286-2) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59
Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60

Les ajustements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
Les systèmes d’ajustement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62

Les tolérances de forme et de position . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63


Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63
Les tolérances de forme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64
Les tolérances de position . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65

Questions d’examen . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67

4e édition – juin 2009 © by SWISSMECHANIC 3


Module Techniques de mesure et de contrôle

Les moyens de contrôle et de vérification

Les moyens de contrôle et de vérification sont divisés en trois groupes :


les instruments de mesure, les jauges et les moyens auxiliaires.

Les instruments de mesure sont divisés en instruments par comparaison et instruments de mesu-
re directe (par affichage).

Les instruments par comparaison produisent une représentation de la taille de la mesure, p. ex. la
distance entre deux traits (règle), la distance fixe entre deux surfaces (cales étalon) ou la position
d’un angle entre deux surfaces (rapporteur).

Les instruments par affichage disposent de repères mobiles, de cadrans gradués ou de compteurs
(aiguilles, vernier). La valeur de la mesure peut immédiatement être lue.

Les jauges représentent soit la cote, soit la cote et la forme demandées d’une pièce.

Les moyens auxiliaires sont p. ex. les supports d’instruments et les prismes.

par comparaison : mesure directe : en jaugeant :

règle graduée pied à coulisse calibre mâchoire ou tampon

cale étalon comparateur jauge à rayon


(jauge de forme)

cale d’angle équerre de précision


(jauge de forme)
rapporteur d’angle

6 © by SWISSMECHANIC 4e édition – juin 2009


Module Techniques de mesure et de contrôle

Les pieds à coulisse

Les pieds à coulisse se prêtent particulièrement bien aux mesures rapides, ce d’autant plus qu’ils
permettent de mesurer l’extérieur, l’intérieur et la profondeur d’une pièce. En raison des possibili-
tés multiples de mesure, de leur exécution simple et de leur maniement facile, ce sont les instru-
ments le plus utilisés dans la métallurgie.

pied à coulisse universel (à becs)

pied à coulisse à cadran

pied à coulisse à affichage électronique


(digital)

pied à coulisse à pointes à réglage fin

8 © by SWISSMECHANIC 4e édition – juin 2009


Module Techniques de mesure et de contrôle

Généralités / dénominations des parties

Les pieds à coulisse sont constitués d’une perche avec une graduation millimétrique.
Le coulisseau mobile est aussi doté d’un bec et d’une graduation appelée vernier.
Lorsque le pied à coulisse est fermé, le trait zéro du vernier s’aligne sur le trait zéro de la gradua-
tion de la perche.

perche
becs de mesure
interne en forme de
lames pièce
coulisseau
graduation
en 1⁄16 pouces
0 5 10 15 20 25

1 2 3 4 5 6 7 8 9 1 2 3 4 5 6 7 8 9 1 2 3 4 5 6 7 8 9 1 2 3 4 5 6 7 8 9 1 2 3 4 5 6 7 8 9 1 2 3 4 5 6 7 8 9 1 2 3 4 5 6 7 8 9
1 2 3 4 5 6 7
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20

0 2 4 6 8 10

vernier tige de mesure


graduation de profondeur
bec de mesure vis de en 1 mm
externe mobile blocage
pied à coulisse universel
bec de mesure
externe fixe

Le vernier (la lecture des verniers – métriques et pouces)

La lecture du vernier résulte de la différence entre la graduation principale sur la perche et la gra-
duation du vernier sur le coulisseau.
vernier au 1⁄10
Sur un vernier au dixième, 9 mm sont divisés
en 10 sections. La distance d’un trait à l’autre
de l’échelle du vernier est donc de 9/10 mm = 0.9
mm, tandis que la division de la graduation prin-
cipale sur la perche est de 1 mm. Il en résulte 0 1 2

une différence de division de 1 mm – 0.9 mm =


0.1 mm. Cette différence de graduation est
0 5 10
appelée la valeur du vernier. Elle correspond à
la valeur de la graduation sur des instruments de
mesure à cadran.

Afin de rendre la lecture plus claire et moins fati-


gante, on recoure au vernier élargi. vernier au 1⁄10 agrandi
Dans ce cas, le vernier au 1/10 est élargi sur 19
mm de la graduation de la perche et divisé en
10 sections.
Le désavantage de cet élargissement est la 0 1 2
réduction de l’étendue de mesure du pied à
coulisse.
L’avantage est l’amélioration de la précision de 0 5 10
la lecture.

4e édition – juin 2009 © by SWISSMECHANIC 9


Module Techniques de mesure et de contrôle

vernier au 1/20 différence de graduation : 1 mm – 0.95 mm = 0.05 mm

cote relevée : 18.4 mm

cote relevée : 49.35 mm

vernier au 1/20 élargi différence de graduation : 2 mm – 1.95 mm = 0.05 mm

cote relevée : 16.30 mm

cote relevée : 48.75 mm

4e édition – juin 2009 © by SWISSMECHANIC 17


Module Techniques de mesure et de contrôle

Les micromètres électroniques à lecture numérique

La graduation de ces micromètres


permet un affichage digital de
0.001 mm.
affichage
Avec les instruments à lecture numé- numérique
rique, il est possible de mémoriser la
mise à zéro pour des mesures compara-
tives, de mémoriser des données ou de
les transmettre à un ordinateur pour la
documentation.

Les Tesamaster

A l’aide d’un vernier spécial, les micromètres Tesamaster permettent d’atteindre une précision de
1/1000 mm.

Cela est rendu possible grâce à 5 dés montés dans une cage où ils
se meuvent en suivant une came de guidage. Lors de la rotation du
tambour, ils tournent autour de leur axe et laissent ainsi apparaître
les valeurs correspondantes au 1/10ème dans une fenêtre du tam-
bour.

Exemple de lecture :

A = graduation mm : 2 mm
B = graduation 0.1 mm : 0.70 mm
C = graduation 0.01 mm : 0.05 mm
D = graduation 0.001 mm : 0.000 mm

Résultat de mesure : 2.750 mm

Dans la pratique, le micromètre est utilisé pour les mesures jusqu’à 1⁄100 mm.

20 © by SWISSMECHANIC 4e édition – juin 2009


Module Techniques de mesure et de contrôle

Les jauges d’épaisseur (à lames)

Les jauges d’épaisseur contiennent des lames


d’épaisseur variées.

Les lames les plus fines sont disponibles à partir


de 0.01 mm.

pièce 1 fente lumineuse


de 0.5 mm

Contrôle avec la lame en acier de 0.5 mm d’une


jauge d’épaisseur.
pièce 2

Les jauges à trou (calibres de perçage)

Avec ces jauges, il est possible de contrôler et de trier des mèches et des forets hélicoïdaux ainsi
que du fil d’acier. On cherche le trou dans lequel le foret ou le fil d’acier entre, puis on lit la valeur
indiquée sur la jauge.

4e édition – juin 2009 © by SWISSMECHANIC 33


Module Techniques de mesure et de contrôle

Les règles de lecture des rapporteurs d’angle universels

• On relève en premier les degrés entiers sur la graduation principale à partir de 0°


jusqu’au trait zéro du vernier.
• Ensuite, on lit dans la même direction de lecture les minutes sur le vernier.

Exemple de lecture :

lecture du vernier
Nonius-Ablesung

40 50 60 7
30 0
20 80
10 90
0 0 3 0 60
60 3
0

80
10

70
précision de la mesure: 5° vernier
Messgenauigkeit: 5' Nonius:: 1un trait correspond
Teilstrich entspricht à5'5’
graduation
Skala: 1° 1’

Exemple : angle aigu indication du vernier


Noniusanzeige b
is 00°
°
d epuon
v
40 50 60 70
30 80
20 90

0 0 3 0 60
60 3 a
a = b = 54° 25'

Exemple : angle obtus


dvep
onuis 0
0° °
80
70 60 50 4
0
b
90 30
80
0 0 3 0 60
60 3

a = 180° - b = 180° - 60° 55'


a = 119° 05' a

40 © by SWISSMECHANIC 4e édition – juin 2009